Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ken le Survivant / Hokuto No Ken

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Ken le Survivant / Hokuto No Ken   Mar 23 Nov - 20:31

KEN LE SURVIVANT / HOKUTO NO KEN



Editeur : Shueisha
Type : Shonen
Genre : Science-Fiction / Arts Martiaux
Scénariste : Yoshiyuki Okamura
Dessinateur : Tetsuo Hara

Ken le survivant (Hokuto no Ken), littéralement Le Poing de La Grande Ourse est une série de manga de type shōnen prépubliée à l'origine entre 1983 et 1988 dans Weekly Shonen Jump.

Il existe une autre série en rapport avec celle-ci: Ken - Fist of the Blue Sky .



Scénario : L’histoire se déroule dans un futur relativement proche sur une terre ravagée par la guerre nucléaire qui a eu pour conséquences l’évaporation de la plupart des océans et la destruction d’une grande partie de la végétation. Dans cet univers post-apocalyptique, les survivants sont soit d’humbles villageois essayant de survivre ou des bandits vicieux regroupés dans des gangs qui s’adonnent aux pillages et à la persécution de ces villageois.

Cependant, un artiste martial nommé Kenshiro, un homme reconnaissable aux sept cicatrices qu’il porte sur le torse, est choisi pour devenir le successeur du légendaire art assassin le Hokuto Shinken ( l’art divin de l’Étoile du nord ). Au début de l’aventure, Kenshiro ne cherche pas réellement a aider les villageois, mais au fur et à mesure que son étoile le guide, il se révèle comme étant le sauveur tant attendu par une population au bord du désespoir.

Accompagné dans son périple par deux jeunes enfants nommés Bart et Lynn, Ken affrontera un grand nombre de gangs, allant même jusqu'à affronter ses frères adoptifs, eux aussi disciples de l’art du Hokuto Shinken. Ken se mesurera aussi à certains maitres de l’école Nanto Seiken (Le poing sacré de l’étoile du Sud).

Avant de rencontrer son ultime adversaire, qui n’est autre que son frère ainé Raoh (Raoul en Vf), un aspirant conquérant qui a enfreint les lois de Hokuto Shinken en refusant d’abandonner son art, le parcours de Kenshiro l’amène à faire face à une série de tragédies qui l’affectent profondément (disparition de sa fiancée, mort de ses frères d’armes, devoir tuer son propre frère, etc…)

Plusieurs années après la mort de Raoh et de Yuria, Ken effectuera une Seconde venue pour prêter main forte à Bart et Lynn maintenant adulte et leaders de l’armée de Hokuto, milice rebellée contre la tyrannie des troupes de l’empereur céleste commandées par un régent nommé Gouverneur Jakoh.

Apres la défaite finale de Jakoh, Lynn est enlevée et Ken doit traverser le seul océan restant pour se rendre sur les terres de Shura aussi connu comme le pays des démons.

Ce pays est gouverné par Kaiô, le frere biologique de Raoh, qui est aussi dépositaire du Hokuto Ryūken qui n’est autre qu’une branche maléfique du Hokuto Shinken.

Apres avoir retrouvé le secret du Hokuto originel ) Ken se défait de Kaiô, sauve Lynn et libère le pays des démons.

Enfin, Kenshiro retrouvera Ryu, le fils de Raoh et le prendra comme disciple pour faire de lui son successeur.



Anecdotes autour de Hokuto No ken

Le manga a été publié dans le Weekly Shonen Jump, un magazine destiné à un public de 8 à 22 ans.

La violence est atténuée dans la série télévisée, en comparaison de celle du manga, par désaturation des effets sanglants. Au Japon, elle a été diffusée à 19h00, heure de grande écoute. Au Japon la série n'a jamais connu les vagues de protestation qu'elle a connu en France.

En France, la série a été diffusée dans le Club Dorothée, une émission pour enfants produite par AB Productions pour le compte de TF1. Selon Philippe Ogouz, responsable du doublage de Ken, AB Productions achetait les dessins animés japonais en grande quantité sans être très regardant quant à leur contenu. Face aux réactions outrées d'associations familiales, les épisodes ont été de plus en plus censurés et ont reçu un doublage sans grand rapport avec la version originale très sombre, et cette forme d'édulcoration a reçu un accueil très partagé par le public.

AMV de Hokuto No Ken



Toujours en rapport avec l'anime / manga Ken le Survivant , un film d'animation qui lui était consacré nommé Hokuto No Ken fut sorti au cinéma en mai 2008 puis ensuite en DVD.



Scénario : Après une guerre atomique, l'humanité erre dans un monde post-apocalyptique où la désolation et la violence règnent sans partage. Dans ces terres désolées, de puissants guerriers, détenteurs de techniques de combats ancestrales s'affrontent pour imposer l'avenir de l'espèce humaine.

Kenshirô est l'unique héritier du Hokuto Shinken, un art de combat ultime qu'il met au service des populations opprimées. Une autre école domine, celle du Nanto dont l'héritier proclamé est Souther dit l'Empereur sacré qui assoit sa domination en terrorisant les populations. Pour accomplir sa destinée de sauveur, Kenshirô doit combattre Souther, mais dans l'ombre du destin, un ennemi plus cruel se dresse devant lui, son propre frère Raoh qui revendique dans le sang des innocents le titre d'unique héritier du Hokuto Shinken.

Fiche Technique

Titre original : Shin Kyûseishu Densetsu Hokuto no Ken : Raoh den Junai no Shô
Titre international : Fist of the North Star : Legend of the True Savior - Legend of Raoh : Chapter of Martyred Love
Année de production : 2007
Durée : 95 minutes
Sortie française : 14 MAI 2008
Langues : Version originale sous-titrée et version française
Format image : 1,85
Format son : Dolby SRD

Staff Technique

D’après le manga original de : Buronson et Tetsuo Hara
Réalisateur : Takahiro Imamura
Scénaristes : Katsuhikko Manabe, Nobuhiko Horie, Yoshinobu Kamo
Character design : Chiharu Sato, Hisashi Kagawa, Shingo Araki, Takako Shimizu, Tsukasa Hojo (Reina)
Producteur exécutif : Masahito Yoshioka
Production de l’animation : TMS Entertainment
Musique : Yuki Kajiura
Interprètes principaux : Hiroshi Abe, Takashi Ukaji, Yuriko Ishida
Société de production : North Star Pictures
Producteurs : Hideki Yamamoto, Kiminobu Sato, Naoki Miya
Directeur de la photographie : Masato Sato
Directeur du son : Keiichi Momose
Directeur artistique : Nobuto Sakamoto
Directeurs de l’animation : Masaki Sato

------------------------------------------

La légende de Raoh le conquérant : le spin-off / préquelle de l'anime Hokuto No Ken



Voici la vidéo trailer de la suite de Ken le Survivant que l'on peut considérer comme un spin-off et une préquelle racontant les aventures du plus pire adversaire de Kenshiro dans sa conquête du monde.



Scénario de l'anime :

En 199X, le monde a subi le souffle du vent atomique. Après la retombée des cendres mortelles, les survivants doivent se battre chaque jour contre le chaos ambiant. Les pillards ont peu à peu pris le pouvoir. Mais un homme va se dresser pour mettre fin à tout cela. Il vient dominer le monde par la force de son poing afin que même le ciel tremble devant lui. Son nom : Raoh. Dans sa quête de pouvoir, il est secondé par deux frère et soeur : Soga, un fin stratège et ami d’enfance de Raoh, et Reina, véritable guerrière amoureuse de lui. Pour mener à bien sa conquête, il leur faut d’abord un quartier général et le château de Goram, surnommé le roi des démons, est le lieu idéal. Et une fois débarrassé de ce géant peu puissant, il reste à Soga et Reina à entrainer la future armée de Raoh, devenu le terrible Ken’Oh.

-----------------------------------------------------------------------------

Préquelle de la série mythique de Buronson, “Hokuto no Ken”. Le manga commençait au même moment que la série originale et s’arrêtait avant le premier affrontement entre Kenshiro et Raoh.

L’animé va se révéler particulièrement fidèle au scénario du manga, qui revisitait le mythe des frères du Hokuto, vu du côté de Raoh.



Comme dans le manga, nous retrouvons ces deux nouveaux personnages qui vont avoir un rôle crucial dans l’évolution de Ken’Oh. Soga sera celui qui aura la vie la plus courte. Le premier film, qui ramena la légende au goût du jour, nous montrait la mort peu glorieuse de celui qui apparaissait comme l’homme le plus proche de Raoh. Le manga et l’animé nous expliquent pourquoi Soga a feint de se rebeller contre son ami et pourquoi il était, en fait, déjà condamné. Reina est le symbole de l’amour à sens unique. Elle aurait pu conquérir Raoh si la mort de Julia, son véritable amour, n’avait ramené ses vieux démons hanté Ken’Oh.



Mais l’animé va introduire un nouveau personnage, qui lui durera le temps des 13 épisodes : Sakuya. Au début de la série, on ne sait dans quel camp elle se situe réellement, celui de Raoh, de l’empereur divin Souther ou du mystérieux roi ténébreux ? Son ambiguïté dans son rapport avec Raoh persistera durant toute la série jusqu’aux toutes dernières minutes du 13ème épisode. Si nous retrouvons les principaux épisodes décrits dans le manga - la rencontre avec l’étalon géant Koku’oh, l’emprisonnement de Toki à Cassandra, la rencontre avec les maîtres de l’école Nanto, Ryuga, Yuda et Souther -, l’animé va se permettre certaines libertés par rapport au manga.



La principale est simplement l’affrontement entre Souther et Raoh, gardé comme scène finale de la série. Il faut aussi avouer que c’est l’évènement le plus important avec la domestication de Koku’oh, ce terrifiant étalon noir aux proportions à la démesure de Ken’Oh. Des petites digressions apparaissent dans l’arrestation de Toki ou encore l’épisode de Yuda qui n’utilise plus le personnage de Mamiya. Mais au final, on retrouve l’ambiance de Buronson et le côté démoniaque de Raoh qui lutte pour ne pas être rattrapé par un côté plus humain du personnage.



Toutefois, ce qui avait choqué avec le manga, c’était le graphisme des personnages avec un côté cartoon en total décalage avec celui de Tetsuo Hara. Évidemment, l’anime reprend ce style qui atténue la violence des images mais leur fait aussi perdre leur sens. Toutefois, l’équipe de Hirotaka Marufuji a tenté d’insuffler un style propre et surtout des effets de lumière et des teintes redonnant toute sa force et sa démesure à cette histoire. C’est surtout Sakuya qui sort du graphisme de base, n’ayant jamais été dessinée par Youkow Osada. Toutefois, je reste toujours aussi réservé sur ce choix graphique qui a du mal à s’intégrer à l’univers d’“Hokuto no Ken”.



La série animé de “La Légende de Raoh” est donc une adaptation particulièrement fidèle du manga et nous offre cette vision antinomique à celle de Kenshiro. Un Kenshiro que ne sera pas mentionné avant le 5ème épisode. Un portrait de Raoh qui sort de celui de cet être ayant perdu ses sentiments et comme le rappelle Sakuya, qui ne pourra devenir le véritable sauveur de l’humanité s’il n’a pas connu la tristesse et sa douleur !
Revenir en haut Aller en bas
Membre
Ancien Maître de la Keyblade
Mage Noir ~ Invocateur
MembreAncien Maître de la KeybladeMage Noir ~ Invocateur
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/10/1994

Âge : 23
Date d'inscription : 16/02/2011

Nombre de messages : 799

Feat : Lances Magiques, Grimoire
Invocation : Kirin, Fenrir, Bahamut Fury
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: Ken le Survivant / Hokuto No Ken   Sam 7 Avr - 12:25

Ha oui je connais ce Manga, c'est assez gor, on voit les types se faire transpercer, l'autres se faires couper en deux et dans leurs mondes faut survivre ou tu meurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ken le Survivant / Hokuto No Ken
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Divers :: BD et Mangas-
Sauter vers: