Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 SOS coeur en détresse (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SOS coeur en détresse (Libre)   Lun 28 Fév - 13:43

Cette terrible sensation ne quittait pas le jeune homme, au contraire. Si ce n'était que le passé qu'il ressassait, se concentrer sur l'instant présent n'aurait pas été si compliqué, entouré comme il était. Il y avait autre chose, comme un mauvais pressentiment, concentré autour de son assaillante. Arkh sentait toujours son aura en tout point similaire à celle de son amie et pourtant, le doute perturbait encore son coeur. Alors qu'il était encore perdu dans ses pensées, il avait entendu par intermittence la voix d'une des amies de Cécilia. Une jeune femme aux cheveux bleus, sur le dos d'un démon qui semblait se nommer Fent. Comme fiévreux, Arkh titubait, se tenait la tête. Bien que la phrase qu'on lui avait adressée était courte, il n'avait rien pu comprendre.

"Salut, je m'appelle Ondine Delamarine".

Que lui arrivait-il? Pourquoi ce mal être? De fortes palpitations circulaient dans tout son corps. Essayant de contrôler la situation, il s'était redresser, rabaissant sa main pour la remettre dans l'une des poches de son habit. Néanmoins, son regard faible et la blancheur de sa peau indiquait qu'il n'était pas dans un meilleur état.
Puis Cécilia lui parla. Cette fois, grâce à ses quelques efforts, Arkh pu comprendre qu'elle lui proposait son aide. Elle avait aussi affirmer que tout comme lui, elle n'était ni Ténèbres ni Lumière, qu'elle était partagée entre ces deux entités. Il n'était donc pas le seul. Cette faculté n'était pas unique et de toute évidence, il ne connaissait rien de ce qu'il se tramait, encore moins des personnes l'entourant. D'autres combattants possédaient eux aussi des pouvoirs qui étaient probablement tout aussi surprenants et tout aussi complexes que lui.

Et Arkh, qu'en était-il en combat? ses pouvoirs étaient-ils désormais complet? Selon lui, de ce qu'il pouvait ressentir en lui et au creux de sa main, non. Il pouvait devenir plus fort, il le sentait. Qu'il s'agisse de Luna encadenado, ou de ses propres pouvoirs. Il y avait aussi quelques choses d'autres qui sommeillait aux tréfonds de son être. Il pouvait sentir les Ténèbres, une terrible force bouillonnant en lui, rongeant doucement son âme, pour espérer un jour jaillir. C'est peut-être ce qu'il se passait actuellement, dans cette période de trouble. Une force et un tempérament contraire au sien: en effet, lorsqu'il se bat, Arkh possède un sens de l'honneur pour le moins étrange; recherchant une revanche similaire vis-à-vis de son adversaire. Attaquant également sans prévenir, il possède depuis toujours un fort désir de gagner ses combats, et de les gagner -avant tout- d'une manière légitime, pouvant de ce fait refuser des aides plus radicales. De même, il montre un fort mépris pour les tiers maltraitant leurs alliés de quelque manière que ce soit, même s'il s'agit de ses propres ennemis, déclarant ouvertement qu'il ne peut pardonner à ceux qui tuent leurs propres camarades.
... Mais c'est au fond de lui qu'il sentait une force contraire à ses propres engagements. Une force colossale, qui le dépassait certainement, qui ne répond qu'à l'instinct de tout être ensevelit par les Ténèbres: l'Instinct.

" Ca n’a pas l’air facile ce que tu vis en ce moment, mais en attendant de pouvoir faire quelque chose pour ton monde, je te propose de visiter la Ville de Traverse, le monde où tu te trouve actuellement, je peux te servir de guide si tu veux, je connais bien ce monde "

" ... Merci, de tout coeur. " Avait-il fébrilement dit avant de sentir ses jambes trembler. Elles céderont bientôt. Les yeux écarquillés, le corps tremblant, les muscles crispés, Arkh expirait fortement, tentant de calmer son courroux inexpliqué qui le submergeait. Ses yeux bouillonnaient de colère, et bientôt, il cédera. Soudain, alors qu'il sentait ses palpitations devenir de plus en plus fortes, ses jambes s'étaient soudainement dérobées, et il chuta douloureusement à terre, y restant, comme paralysé. Ses dents claquaient, grinçaient, et son teint auparavant légèrement rosé devenait de plus en plus pâle, comme s'il était attaqué par la chlorose. Dans un cris de douleur, il s'était replié sur lui même, se tortillant de douleur. Peu à peu, ce cris de douleur se transformait en cris de colère, réunissant les forces dont il était pourvu. Une énergie magique d'un noir maculé le contournait, en tout point similaire à celle de Luna encadenado.

Soudain, tout s'était terminé au moment où deux lames s'étaient entrechoquées. Entre elles, une gerbe d'étincelle gigantesque agressant leurs yeux. D'ailleurs, le regard d'Arkh avait à nouveau tourné à son opposé: il montrait une profonde motivation. C'était à nouveau elle, plus de doute à avoir. Son aura, son arme, et ce regard bleu ciel, ressortant de l'ombre que lui faisait son capuchon. Suite à ce premier rapport de force, les deux jeunes gens avaient prit une distance raisonnable l'un de l'autre, en bondissant tous les deux plusieurs mètres en arrière. Le combattant s'était ensuite promptement retourné vers Cécilia, pendant un court instant, s'adressant à elle calmement, mais aussi d'un ton froid qu'il était rare d'entendre de sa part.

" Cécilia, n'interviens surtout pas. Tout se passera bien. Reste juste ici. "

" Parce que tu es un humain... et... ". Je n'aurais jamais penser que cette phrase était à l'origine d'un secret qui plane autour de moi, et que j'ignore encore en grande partie. Ce secret autour de mes proches, de Sera. Qui suis-je réellement? Pourquoi notre monde fut détruit et plus précisément, pourquoi suis-je la seule personne étant ressortit vivante de la destruction de celui-ci? Pourquoi insinue t-on que je suis l'Elu d'Isaïda, celui " qui les conduira au Paradis, les mains ensanglantée "? Quel est donc l'origine de mes pouvoirs, que chez nous, nous appelions " Despertar " ? pour les très rares personnes en bénéficiant, et comme par coïncidences, ces mêmes personnes étaient quasiment toutes issues de la famille Noche sin luna. Mais désormais, comment avoir des réponses? Jusqu'à là, Luna encadenado a toujours su m'aider, mais désormais, depuis que j'ai obtenu El paso de la muerte, tout est différent. Nous, mes pouvoirs. Je suis ma propre voie, celle d'un être partagé entre la Lumière et les Ténèbres.

...Mais j'ai fais une promesse, je n'ai pas le droit de m'y perdre. Je dois devenir toujours plus fort... pour elle.

"  " Ils viennent pour l'Avènement. La renaissance du Paradis perdu par l'homme. " " Prononça Sera, d'une voix légitimement posée et quelque peu sombre. Quoiqu'il en soit, il n'y avait plus de doute à avoir. Cette voix, cette aura. C'était bien elle, et bien l'une des phrases qu'on lui avait adresser avant la destruction d'Isaïdia. Le garçon, les poings serrés, se laissa emporter par ses sentiments, haussant le ton:

" Epargne moi ces conneries, Sera! Pourquoi m'as-tu attaquer avant?! "

" Je ne peux pas te laisser continuer, Arkh. L'un de nous deux doit mourir pour permettre à l'autre de se compléter. Tel est ton Destin. Lorsque deux Despertar sont très fortement liés grâce aux sentiments de ses maîtres, ils se scindent. Leur véritable nature sont scellées dans leurs coeurs. Ils vivent ensuite indépendamment de l'autre: si l'un s'engouffre dans les Ténèbres, alors l'autre est submergé. Si l'un fait un choix, l'autre doit le rejoindre, ou doit céder sa place à l'âme qui l'accompagne. Si l'un disparaît, l'autre meurt également. Et nos chemins sont différents, nos volontés ne se ressemblent pas. Nos Destin non plus. Cependant, nous devons combattre, pour déterminer celui qui est le plus digne de poursuivre son chemin. Celui possédant un coeur et un pouvoir plus puissant. " Avait-elle répondu, brandissant son Katana, et en retirant de sa main gauche son capuchon, dévoilant sa courte chevelure dorée, et ses yeux bleus toujours aussi perçants. Elle était rester la même depuis tout ce temps. Néanmoins, Arkh ne souriait pas face à cette beauté, face à ces retrouvailles. Au contraire: la tête baissée, les muscles faciaux crispés, il s'apprêtait à son tour à invoquer Luna encadenado. Seulement, au moment où il avait levé son bras droit afin de l'invoquer, le processus avait été plus long, comme si son sentiment présent avait eu un enjeu sur son invocation. Un forte quantité d'énergie magique s'échappait de son bras, pour finalement se prolonger en formant l'arme d'un noir maculé, tintant d'un bruit métallique sinistre. Lorsque toute l'énergie emmagasinée avait disparue, dégageant un vent fort autour de lui, il avait relevé la tête, le regard froncé, emplit de motivation. Luna encadenado venait de lui dire: si tel était son destin, il devait l'accepter. Accepter de perdre un être cher pour gagner un grand pouvoir, et pour vaincre le Mal menaçant les mondes... Et peut-être un jour se retrouveront-ils.

" Je n'ai donc pas le choix... "

Sur ces mots, le garçon avait recouvert de ses dix doigts fins et osseux le manche de son arme, concentrant alors son énergie magique autour de celle-ci. La stabilisant ensuite, le flux d'énergie noir qui se dégageait de la lame s'élargissait toujours plus jusqu'à ce qu'un bruit aigu assourdissant retentisse. Suite à cette onde puissante, le sol autour de lui avait volée en éclat, soulevant une fumée de poussière brune, se dispersant au gré du vent. Il la brandissait désormais au dessus de sa tête, et son regard auparavant tinté de bleu était désormais noir, emplit d'énergie.

" Luna... "

L'énergie concentrée devenait de plus en plus instable, s'échappant de toute part autour d'Arkh. Peu à peu, des vagues de chaleurs troublaient sa silhouette, jusqu'à ce que celles-ci disparaissent soudainement, en même temps que tout le flux emmagasiné, comme absorbé par la lame de Luna encadenado.

" ...Sangrienta!! "

Un grondement assourdissant avait précédé la projection de la lame d'énergie, se dirigeant à toute vitesse vers Sera qui s'était alors protégée derrière son arme positionnée face à elle. A l'impact, une immense explosion avait tout balayer, et bien qu'ayant résister avec difficulté à l'attaque, la jeune femme avait été violemment projetée, dérapant douloureusement sur le sol rocailleux de la Ville de Traverse, avant de se heurter la tête la première contre la façade d'une maison. Le regard faible, le visage ensanglanté, les habits troués, tâchés de sang, elle eut du mal à se relever. Ses jambes se dérobaient, et sa conscience vacillait. Néanmoins, bien que sa vue était trouble, elle s'efforçait de ne pas quitter Arkh du regard, au cas où si celui-ci entamerait une seconde attaque. Se doutant néanmoins qu'elle serait dans l'incapacité de parer une nouvelle technique aussi puissante.
Le jeune homme, ayant user d'un déplacement rapide, était apparu face à son amie, la menaçant en la pointant du bout de sa lame, à seulement quelques centimètres de sa gorge. Celle-ci, confrontée à son regard, ne pu s'empêcher de pleurer, tombant à genoux, les bras le long du corps, les mains touchant le sol.

" Je n'ai jamais souhaiter tout ça, Arkh! Notre futur a prit une telle ampleur que c'était inévitable. Je suis désolée... Je t'aime, je t'ai toujours aimer. Tu as été un frère pour moi. Tu as toujours su me protéger mais désormais, l'un de nous deux doit avancer seul! " Puis la jeune femme sécha ses larmes, et leva les yeux vers son ami d'enfance, en essayant de garder son sang froid.

" Et de toute évidence, c'est toi qui continuera. J'espère que les nouveaux pouvoirs que tu vas acquérir t'aideront lors de ton périple. Leur utilisation te seras communiqué lorsque tu les obtiendras. Mais prend garde... ton âme est en jeu. Le pouvoir que tu détiendras sera colossale, et même après son obtention, il sera difficile de le contrôler. L'âme qui réside en toi sera elle aussi scindée en deux. Il y aura la Lumière, et les Ténèbres, tout deux sous leurs formes absolues. Le Despertar est un secret tenu par la famille Noche sin luna, qui voulait te protéger de ce pouvoir, en espérant que tu puisses tracer ton propre chemin sans y avoir recours, sans mettre ton âme en jeu lors de chaque combat que tu mèneras. Ils voulait également que je te protège, mais lorsque Isaïdia fut détruite, j'ai de suite compris qu'il était essentiel pour nous de trouver qui était la personne la plus méritante parmi nous deux. Je me douterais bien qu'il s'agirait de toi. Tu as toujours été la personne que j'ai rêver d'avoir à mes côtés. Je t'aime Arkh, de tout mon coeur. Ne perd jamais de vue l'essentiel, reste fort, car tout ne fait que commencer... "

Le garçon, ému, tremblait. Toute fois, Luna encadenado était-là, et tentait de rassurer son porteur. Jamais un Destin quel qu'il soit ne peut être aussi funeste. A l'aube d'un nouveau jour où la guerre sera finie, ils se retrouveront.
Maintenant, l'expression selon laquelle il était dit qu'Arkh était un être transcendant prenait tout son sens. Résidait en lui un coeur fait de lumière, mais deux âmes, l'une étant faite de Lumière, et l'autre de Ténèbres. Quelles en seront les conséquences? Il en avait peur, et pourtant, il devra aller de l'avant sans douter de quoi que ce soit à ce sujet. Il était désormais en pleine possession de ses pouvoirs.

" J'ai été très heureux... d'avoir partager tout ces moments. Je te suis reconnaissant pour m'avoir ouvert les yeux. Je te fais le serment qu'un jour, nous nous reverrons, et nous profiterons ensuite de la Paix, une fois qu'elle sera revenue. "

Arkh avait alors brandit Luna encadenado, s'apprêtant à pourfendre son amie. A l'impact, une lumière blanche avait jailli, recouvrant les lieux, aveuglant le jeune homme. Son corps était soumis à une décharge puissante. Etait-ce sa nouvelle force qui le parcourait? Quoi qu'il en soit, il ne sentait plus la présence de Sera. Lorsqu'il pu revoir clairement les lieux, elle n'était plus là. Que s'était-il passer? Qu'était-ce donc ce mystérieux processus quant à l'obtention de ses pouvoirs? Qu'était-il advenu d'elle...? Sans obtenir de réponses, et en évitant de supposer quoique ce soit, il avait fait disparaître Luna encadenado de sa main, pour revenir à proximité de Cécilia.

" Désolé, Cécilia. Merci pour ton aide, allons visiter la ville. Je souhaiterais également que tu me dises... si tu sais quoi que ce soit sur ce qui se passe en ce moment. S'il te plait. " Affirmait-il d'un ton légitimement calme et posé, comme si à l'instant, le gain de pouvoir qu'il avait eu avait des conséquence sur son comportement. Par ailleurs, il essayait de rester optimiste, de prendre son mal en patience, afin de comprendre tout ce qu'il se passait autour de lui, d'également réussir à être à la hauteur des personnes qu'il rencontrait.

J'en fais le serment... un jour, nous nous reverrons. Merci pour ce pouvoir, merci pour ce passé que je n'oublierais jamais.

Ne sombre pas. J'arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 790
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: SOS coeur en détresse (Libre)   Lun 28 Fév - 14:44

Rick draguait tellement les joilies filles, qu'il n'avait même pas fait attention à Tsuki, pr contre, il montre un air surpris en voyant Ondine sur le dos d'un renard géant, ce qui fait fuire les filles qui hurlent de terreur.
"Ce gros toutou m'a cassé mes plans de dragues!"
Pendant ce temps, Tom discutait avec Cid, puis, Mushu apparaît et dit : "Tom, l'empereur veut te voir d'urgence".
"Maintenant?"
"Maintenant".
"Bon, d'accord, viens Jeena".
Mushu monte sur l'épaule de Tom et ils sortent avec Jeena dehors où ils voyent Ondine sur le dos du démon, mais le rouquin ne fait pas de commentaire, s'approche de Rick et dit : "L'empereur de la Terre des Dragons m'a convoqué, veille sur Jeena en mon abscence".
"D'accord grand frère".
Le jeune gardien traverse un portail de lumière qui se referme derrière lui pendant que le blondiniet et sa petite soeur s'éloigne des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Chef des Gardiens du Crépuscule
Spirit of the Twilight
FondaChef des Gardiens du CrépusculeSpirit of the Twilight
avatar
Nombre de messages : 1216
Age : 27
Localisation : Entre la lumière et les ténèbres
Arme : Un eventail magique
Invocation : Takeshi, un lion de feu / ???
Date d'inscription : 17/05/2008

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: SOS coeur en détresse (Libre)   Dim 6 Mar - 0:18

Fent écouta Ondine lui faire ses commentaires en se disant que les humains étaient bien compliqués et pourtant, il se devait d’accomplir ce que la jeune femme lui dictait de faire, car il n’avait pas envie d’avoir des ennuis avec le supérieur. C’était peut-être surprenant, mais Fent, bien qu’il soit un démon, n’était pas bête, car il savait très bien avec qui il devait s’allier ou pas pour arriver à ses fins. Du coin de l’œil, il regarda ce qu’elle était en train de faire avant de lui répondre. La demoiselle semblait bien installée sur son dos et à la voir aussi bien avec lui, lui donnait l’envie de retourner sa veste et de rompre le pacte qu’il avait signé avec le dieu tout puissant qui était son maître. En même temps, ce n’était pas entièrement sa faute s’il était corrompu, mais celle de la jolie demoiselle aux cheveux flamboyants qui l’avait détourné du droit chemin.

- Nous sommes au premier quartier. Je pense que tu as du remarqué l’hôtel et la maison abandonnée qui servait de quartier général dans un temps ancien que tu n’as pas connu. Pourquoi ne puis-je te vouvoyez ? ça te dérange ? Ce monde possède un bon nombre de sans-cœurs en dehors de la ville, même si tu m’as prouvé lors de ta démonstration que tu savais te battre, il est toujours bien d’avoir un allié avec soit.

Pendant ce temps, Tsuki courrait après Rick pour éviter de ne le perdre, ce que sa petite sœur trouvait plutôt absurde, car s’il s’en allait avec sa petite sœur, ce n’était pas pour rien, il devait sûrement avoir une raison particulière. En plus, elle ne comprenait pas pourquoi sa grande sœur était amoureuse de ce malotru qui draguait tout ce qui était féminin et qui passait à côté de lui. Si tout les hommes était comme ce maudit blondinet, elle préférait devenir none, au moins, avec dieu, elle n’aurait sûrement pas de problèmes de cœur.

- Arrête de le suivre Tsuki, tu vois bien que tu te fais du mal, laisse-le un peu respirer ce salaud !

- Tenshi ! Ne parle pas comme ça de l’homme que j’aime ! Tes parents ne t’ont donc pas apprit à être polie ?

- Si je m’en souviens plus ! Ah, ah que-ce que tu as à répondre à ça ?

- Si tu continues, il va t’arriver des bricoles…

- Grande sœur tu ne vois donc pas ce qu’il ce passe autours de toi ? Je ne fais ça que pour t’aider ! Tu sais quoi ? Tu me fais penser à une chanson ?!

- J’vais te la chanter, tu comprendras mieux et puis, c’est la seule que je me rappelle depuis que je n’ai plus de mémoire.

http://www.youtube.com/watch?v=mPaO1AMrH_g

Au début, Tsuki avait froncé les sourcils pour lui faire clairement comprendre qu’elle n’était pas contente de ce que pensait sa petite sœur, mais lorsqu’elle commença à chanter, l’expression de l’arme commença à changer complètement. Quand Tenshi termina sa chanson, elle pu voir les yeux de sa grande sœur briller, comme si elle avait envie de pleurer, mais n’ayant eut ce sentiment qu’une seule fois, elle ne se souvenait plus comment faire, alors elle ne pouvait pas verser de larmes, bien que le cœur y était.

- Tu sais Tenshi, les sentiments ne se contrôlent pas, un jour, tu connaîtras ce sentiment et lorsque ça sera le cas, on en reparlera d’accord ?

- Alors ça, ça m’étonnerait ! Si c’est pour avoir les mêmes sentiments que tu ressens, je préfère rester seule !

Répliqua la petite fille en croisant ses bras derrière sa tête tout en faisant une grimace qui montrait tout le dégoût qu’elle avait en ce moment. Elle soupira, car elle trouvait que sa sœur était incorrigible tout en se promettant de ne pas tomber amoureuse avant d’avoir sa majorité, car ça lui donnerait une excuse pour ne pas chercher de petit ami et aussi pour retarder l’échéance.

- Bon on fait quoi Neesan ? On se tire ou dans un geste de bonté humanitaire tu me payes à bouffer ? C’est pas pour faire ma sans-abri, mais je n’ai pas un rond et mon boss nous donne pas grand-chose à manger tant qu’on n’a pas réussi notre mission, alors si tu pouvais faire ça pour moi…

- C’est bon, j’ai compris Tenshi, je te paye à manger et après tu disparais ?!

- Okay, pas de soucis oneesan !

Tsuki ne se souvenait pas que Tenshi etait une sale gamine lorsqu’elles étaient proches, mais ce lavage de cerveau commençait à l’exaspérer sérieusement. Si elle devait la sauver, mieux valait qu’elle retourne auprès de son supérieur le temps qu’elle trouve une réponse, sinon c’était elle qui allait finir par la tuer et ce n’était pas le but. Tsuki soupira et prit la main de sa petite sœur adorée pour l’emmener faire un petit tour dans le restaurant le plus proche de l’endroit où elles se trouvaient actuellement. Pendant ce temps, Cécilia était restée sans voix. Cette scène qui s’était déroulée sous ses yeux l’avait frappée, mais comme ce n’était pas ses affaires, elle fit comme si de rien ne s’était passer, déjà pour ne pas le mettre mal à l’aise et aussi pour éviter qu’il croie qu’elle était sensible, car ce n’était pas le cas. La gardienne du Crépuscule le regarda un long moment, puis elle fit quelques pas et ne s’arrêta que lorsqu’elle l’eut dépassé d’un mètre.

« Tu as raison, allons-y. Pour les informations, cela dépend de ce que tu veux savoir, nous en discuteront en route, viens, il ne faut pas rester ici, surtout après ce qu’il c’est passé »

*C’est dommage, elle était belle et jeune… J’espère jamais ne subir la même histoire*

Pensa la jolie mécanicienne en repensant à ce qu’il s’était produit quelques minutes plus tôt. Même si ce n’était pas ses affaires, cette histoire la travaillait un peu, mais il fallait qu’elle l’oublie, alors c’était ce qu’elle allait le faire une fois qu’elle aurait les idées claires. Bien qu’elle ait choisit la voix du Crépuscule, la demoiselle trainait de plus en plus dans la lumière avec les nombreux sentiments qui s’imprégnaient dans son cœur de jours en jours et il fallait qu’elle se ressaisisse, sinon elle allait finir par retourner sa veste, ce dont elle ne voulait pas faire, car elle ne voulait pas être entièrement dans la lumière, sinon elle ne pourrait plus faire comme bon lui semblait. Tout en continuant de marcher, Cécilia resta attentive pour pouvoir écouter les questions d’Arkh s’il en avait à lui poser, tout en se demandant où était passée Tsuki. Ce n’était pas qu’elle s’inquiètait pour elle, mais c’était tout comme, car elle n’avait pas eut de ces nouvelles depuis quelques heures, mais bon elle était grande, elle savait ce qu’elle faisait, alors elle finirait bien par revenir à ses côtés lorsqu’elle aurait terminé ses activités privées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Maître de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Eau
La Fille de l'Eau
AdminMaître de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'EauLa Fille de l'Eau
avatar
Nombre de messages : 1839
Age : 23
Localisation : En train d'aider les gens en danger
Arme : Keyblade(Mystérieuse Abîme)
Invocation : Dumbo et Clochette
Date d'inscription : 18/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: SOS coeur en détresse (Libre)   Dim 6 Mar - 13:50

Ondine entend Rick raler du fait que Fent est gacher ses plans de drague, mais la fille aux cheveux bleus l'ignore, elle voit Tom partir dans un portail de lumière après avoir confié Jeena à Rick qui s'éloignent ensemble, Fent dit à Ondine : "Nous sommes au premier quartier. Je pense que tu as dû remarquer l’hôtel et la maison abandonnée qui servait de quartier général dans un temps ancien que tu n’as pas connu. Pourquoi ne puis-je te vouvoyez? Ça te dérange? Ce monde possède un bon nombre de sans-cœurs en dehors de la ville, même si tu m’as prouvé lors de ta démonstration que tu savais te battre, il est toujours bien d’avoir un allié avec soit".
"Peut-être mais j'aime bien avoir de l'action et pour le vouboiement et bien, quand on me vouvoie ça me donne l'impression d'être vieille donc, oui, ça me dérange un peu et je le savais déjà qu'on était dans le premier quartier, c'est l'un des quartiers les plus connus de ce monde".

_________________
Thème 1Thème 2AmourTristesseCombatDétermination
Guardian Soul:
 
Mystérieux abîmes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-shipp.pro-forum.fr/
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SOS coeur en détresse (Libre)   Ven 11 Mar - 0:51

(HRP O__O croyez vous que je peux poster sans avoir l'air de revenir sans raison ? ça fait un bout de temps que je ne suis pas passé allors je préfère poser la question)
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Maître de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Eau
La Fille de l'Eau
AdminMaître de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'EauLa Fille de l'Eau
avatar
Nombre de messages : 1839
Age : 23
Localisation : En train d'aider les gens en danger
Arme : Keyblade(Mystérieuse Abîme)
Invocation : Dumbo et Clochette
Date d'inscription : 18/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: SOS coeur en détresse (Libre)   Ven 11 Mar - 9:42

HRP-Bien sûr que tu peux poster-HRP

_________________
Thème 1Thème 2AmourTristesseCombatDétermination
Guardian Soul:
 
Mystérieux abîmes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-shipp.pro-forum.fr/
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SOS coeur en détresse (Libre)   Ven 11 Mar - 12:30

[ Je poste après toi alors dude! ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SOS coeur en détresse (Libre)   Sam 12 Mar - 21:17

(merci arkh, a faloir que je me ré-incrustecar la j'ai vraiment du mal a suivre -_-)

tout ce qui se passait devenait pas mal a assimiler a la fois pour matt qui s'étais au départ attendu a simplement passer son chemin. il se retrouvait maintenant avec plein de monde, avai du livrer combat, s'étais fait offrir de visiter l'atelier de la pettite mais très ingénieuse jeanna, tsuki était partie avec sa soeur, quelqu'un d'autre était arrivé et les conversations battaient leur plein. toujours un peu fatigué matt retira ses lunette, surtit une bouteille d'eau de sa poche, en but une grande gorgée et s'assit sur le trotoir latête entre les mains en atttendant...il ne savait pas trop quoi au juste. il avait du mal asuivre les événements depuis le combat qui l'avait épuisé et toutles bruits ambiants commençaient a lui filer mal au crâne. seul un pettit grognement le montra par contre

-argh ! ma tête !

désolé ce truc est court -__-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: SOS coeur en détresse (Libre)   Mar 15 Mar - 16:17

    NO SYMPATHY FOR THE DAMNED.

    Encore cette sensation étrange, comme si Arkh avait désormais plus de facilité à ressentir le danger autour de lui. Il ne pensait pas qu’une fois lancé dans son aventure, les épreuves se succéderaient ainsi. Toutefois, il allait devoir pour le moment, jusqu’à ce que le danger s’oppose à lui, en faire abstraction. Cécilia allait le guider pour découvrir les lieux probablement encore peuplés de Heartless. Mais il y avait quelque chose d’autre, une force bien plus grande et bien plus complexe, et surtout dont l’aura était bien plus obscure.
    Qui plus est, ses sentiments étaient encore très confus vis-à-vis de Sera. Bien qu’il fût reconnaissant envers elle, envers ses engagements, il n’avait jamais voulu avoir à la brusquer. Le pouvoir dont il était pourvu était si énorme que depuis son jeune âge, la volonté de son cœur l’avait aidé à le partager, comme pour la défendre. De réels liens s’étaient formés entre eux deux. Désormais, il lui avait tout prit, tout ce qui pouvait encore constitué la preuve de leur solide amitié. Et si, suite à tout cela, il lui était arrivé quelque chose ? Sinon, comment pourra-t-il la retrouver ? Ce ne sera qu’en ayant maîtrisé toutes ses capacités qu’il pourra certainement par la suite obtenir toute ces réponses, et également à force de voyages, de combats et de rencontres. Encore tellement de choses à accomplir, à comprendre et à connaître. Mais à présent, ce n’était pas la volonté qui lui manquait. Il lui fallait la sauver, elle, et Isaïdia.

    « Tu as raison, allons-y. Pour les informations, cela dépend de ce que tu veux savoir, nous en discuteront en route, viens, il ne faut pas rester ici, surtout après ce qu’il s’est passé »

    Bien qu’Arkh faisait abstraction de ses sentiments et de son instinct lui communiquant des sensations rationnelles, il ne pouvait s’empêcher de se concentrer sur la source de cette énergie qui se rapprochait d’eux. Ce n’était pas cet homme qu’il avait vu au loin apparaître, qui s’était assis non loin d’ici. Son aura était bien moins oppressante et noire. Il n’y avait rien autour d’eux pour le moment et pourtant, cette entité était probablement ici. Peut-être allait-elle soudainement frapper.
    Il n’avait toujours pas répondu, continuant à regarder attentivement autour de lui, le regard froncé. Puis brusquement, un sifflement, derrière lui. Une lame fine, affûtée, maniée rapidement. Et cette aura, en tout point similaire à la sienne, bien qu’il n’en avait que très peu conscience, du fait qu’il venait d’acquérir ses pouvoirs il y a seulement de cela quelques minutes. Il s’était alors retourné promptement, et avait paré le coup grâce à Luna Encadenado. Encore une personne cachant son visage et son corps, arborant un long manteau noir.
    Le choc fut puissant. Des gerbes d’étincelles avaient jaillis, et un vent puissant et chaud s’était échappé des deux lames. Un choc dû à la forte concentration d’énergie qu’émanait les deux individus. Mais cette fois, le jeune homme ne se laissait pas déstabiliser. Remerciant alors son amie pour les pouvoirs qu’il lui avait confiés, il allait cette fois-ci pouvoir se battre, également pour se montrer reconnaissant vis-à-vis de la personne l’ayant accueillie, en la protégeant de ce danger.

    « Qui es-tu … ? » demanda-t-il froidement lors de ce premier rapport de force.

    « Tu demandes ça à une personne… qui n’existe pas… ? »

    Sur ces mots, l’inconnu avait repoussé Arkh en gagnant ce premier rapport de force. Projeté plusieurs mètres plus loin, il s’était néanmoins réceptionner en prenant appui sur le sol d’une seule main, pour exécuter un flip arrière. Mais dès lors où il avait redirigé son regard vers son vis-à-vis, celui-ci avait déjà projeté un sort Brasier + en sa direction, de sa seule main libre. Néanmoins, le temps de réaction d’Arkh ainsi que l’ensemble de ses réflexes au combat n’étaient que plus grands. Il pouvait lui-même se rendre compte de cette croissance de ses pouvoirs. Il pouvait clairement lire les mouvements de son adversaire, et percevoir la vitesse de déplacement de ce sort, ce qui allait lui permettre de riposter en usant cette fois à la fois des Ténèbres et de la Lumière. En usant de la totalité de la force de l’alter ego maléfique qui sommeillait en lui. Ne se préoccupant guère plus longtemps du sort se dirigeant vers lui, il avait cachait son visage derrière ses doigts fins et osseux. Au moment où ses muscles s’étaient crispés, son énergie d’un noir maculé avait jailli, ce qui n’avait pas empêché à l’attaque de le toucher, mais durant le court instant précédent sa nouvelle transformation. Sa résistance physique à ce moment, fut telle qu’il n’avait que très peu ressentit le choc, et dû à ce même choc, un immense flot de poussière s’était soulevé, couvrant sa silhouette, dissimulant sa présence. Néanmoins, l’inconnu, convaincu qu’il était parvenu à vaincre sa proie, s’était désormais résolu à s’attaquer à Cécilia, non loin de lui.

    « Les légendes sont toujours écrites avec le sang des combattants ayant mourut. Qu’est-ce donc le Bien ? Qu’est donc le Mal ? Quel camp, au juste, lutte pour la bonne cause ? » Avait-il sinistrement affirmé, se rapprochant dangereusement d’elle, brandissant son épée, en tout point similaire à un fleuret. Cependant, il n’avait eu le temps de s’exécuter qu’Arkh était apparu face à lui, ayant paré la lame avec la sienne, avec bien plus de facilité. La transformation n’était pas totale, mais tout de même intimidante. Il arborait un masque rappelant le visage d’un démon. Etait-ce donc la forme physique du pouvoir qu’il avait éveillé ? Oui, de toute évidence, car ce n’était pas seulement son apparence qui avait quelque peu changée, mais également son aura. Une aura en tout point similaire à celle de l’inconnu : oppressante et incroyablement sombre. Les Ténèbres étaient plus présent que la Lumière, celle-ci étant tout de même encore en mesure de distribuer une force complémentaire à son détendeur.
    Constatant ce regard en tout point similaire à celui des Heartless, et ce pouvoir grandissant, l’inconnu s’était retiré, disparaissant dans un portail qu’il avait, avec sa seconde main, ouvert juste derrière lui. Passant sa nonchalamment sa main devant son visage, le jeune homme avait fait disparaître cet étrange masque, pour finalement s’adresser à Cécilia.

    « Cécilia… est-il possible que suite à l’attaque des Heartless dans mon monde… des personnes subsistent encore après que leur cœur a été consumé par les Ténèbres… ? C’est comme si cet homme possédait un corps, une âme… mais pas de cœur. »

    Cette apparition avait certainement un rapport avec Sera. Elles s’étaient succédées. Il s’agissait probablement d’un ennemi, et grâce à cela, il savait contre qui il devait se battre. Par ailleurs, il semblerait que la destruction partielle d’Isaïdia était à l’origine d’étranges phénomènes qu’il ignorait encore.


[ Poste assez court mais je manque cruellement de temps depuis la reprise, désolé! ]
Revenir en haut Aller en bas
Fonda
Chef des Gardiens du Crépuscule
Spirit of the Twilight
FondaChef des Gardiens du CrépusculeSpirit of the Twilight
avatar
Nombre de messages : 1216
Age : 27
Localisation : Entre la lumière et les ténèbres
Arme : Un eventail magique
Invocation : Takeshi, un lion de feu / ???
Date d'inscription : 17/05/2008

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: SOS coeur en détresse (Libre)   Sam 23 Avr - 23:38

HS : Désolée pour l'attente, je n'ai plus d'inspi pour ce post, malheureusement... Sinon je ne sais pas ce que j'ai ce soir, je confond Tsuki avec Cécilia alors si jamais il y a des erreurs, ne vous étonnez pas x)

Dans le restaurant, le serveur avait conduit les deux jeunes femmes à une table pour deux. Une fois assise, il leur avait apporté la carte des menus et elles avaient choisit. Quelques minutes plus tard, il revint prendre les commandes. Tsuki avait prit une salade mélée, car elle n'avait presque pas faim, mais elle voulait tout de même accompagner sa petite soeur pour qu'elle ne soit pas seule à manger. Tenshi quand à elle, avait prit un assortiment de sushis pour l'entrée, bol de ramens aux champignons comme plat principal et un bout de tarte aux pommes fait maison comme dessert. Comme boissons, elles avaient prit toutes deux un jus de pomme fait maison, ce qui fit que le serveur eut un large sourire aux lèvres lorsqu'il parti dire au cuisinier le repas qu'il avait à préparer pour ces deux demoiselles. En attendant que le repas arrive, Tsuki fouilla dans ses poches tranquillement au début, puis de plus en plus rapidement en ayant l'air un peu stressée, car elle croyait avoir perdu la moitié du sac de pièces d'or que Sephiroth avait donné à Cécilia lorsqu'il l'avait engagée pour espionner l'équipage du Black Pearls, car la jeune femme rousse considérait Tsuki comme sa soeur et il était normal qu'elle partage la somme avec elle.

- Que-ce que tu cherches neesan ?

- Mon argent

- Ih ih si tu ne le trouve pas, tu devras faire la vaisselle !

Ria Tenshi en s'amusant de voir sa soeur s'être mise dans le pétrin, ce que Tsuki n'apprécia pas trop. Après avoir cherché une nouvelle fois, elle le trouva bien enfouit dans l'une de ses poches, ce qui la fit pousser un petit soupir de soulagement. Lorsque le serveur arriva, il avait toujours ce même sourire qui semblait très douteux aux yeux de la jeune femme aux cheveux argentés. Une fois qu'il fut parti, les deux jeunes femmes commencèrent à manger. Comme fond sonore, on pouvait entendre les autres personnes dans le restaurant parler, rire, boire et manger, mais aussi les tintement des couverts sur les assiettes. Une fois qu'elles eurent fini de manger, Tsuki mit ses coudes sur la table et mit ses mains l'unes contre l'autres pour ensuite mettre ses doigts en éventail pour les étirer un peu, tandis que sa petite soeur gardait ses services en main pour être prête à les utiliser lorsque la suite arriverait.

- Dis neesan, je viens de penser à un truc bizarre... t'étais pas sensée être morte ?

A ce moment précis, Tsuki la regarda avec des yeux ronds de surprises. Elle ? Morte ? Non ce n'était pas le cas puisqu'elle était là, ceux qui avaient lavé la cervelle à sa petite soeur avaient sûrement du lui mentir pour la xxxième fois. Une déesse, ça ne mourrait jamais et Ailicécy le savait très bien puisqu'elle l'avait déjà vue mourir deux ou trois fois et renaître quelques jours plus tard sous une nouvelle forme.

- Pardon ? Tu peux répéter ? Je crois avoir mal entendu...

- Tu n'étais pas sensée être morte ?

- C'est bien ce qu'il me semblait avoir entendu... non désolée je ne suis pas morte, je me suis juste absentée quelques temps pour veiller sur l'humaine que tu commences à bien connaître.

- Ah bon ? Bah désolée, j'ai du mal entendre moi aussi... bon ça vient ce plat ? J'ai faim moi !

- Tenshi, malgré ta petite taille, tu es une vrai morfale ! Attend un peu, le serveur n'a pas que notre commande à servir.

- Tient c'est marrant, ils me le disaient souvent...

- Qui donc ?

- Les Black Times

- Quoi ? C'est eux qui t'on fait ça ?

- J'en sais rien moi, c'est juste le nom du monde qui m'a hébergée et formée durant mon amnésie.

- Ah je vois...

ça tombait bien, Tsuki connaissait Thomas, le membre le plus actif de ce monde perdu et elle allait le fracasser pour qu'il serve d'exemple aux autres et qu'ils comprennent tous qu'il ne fallait pas qu'ils touchent à la famille sinon il allait leur arriver des noises. Après un petit moment de silence, le serveur arriva avec la suite tandis que Tsuki avala plusieurs gorgées de sa boisson tout en réflechissant à une manière d'agir simplement et efficacement. Une fois que la jeune fille eut terminé de manger, cette dernière posa une nouvelle question à sa grande soeur.

- Dit neesan si eux ils viennent du monde Black Times, nous on vient d'où ?

- Silfymoon

- Cécilia vient aussi de ce monde ?

- Non, elle vient d'ailleurs

- Elle vient d'où ?

- La Terre, mais je ne connais pas ce monde. Elle m'a juste dit qu'il y avait un accès à la Citée du Crépuscule dans l'unes des ruelles près de chez elle, c'est pour cette raison qu'elle connait Kingdom Hearts.

- Ahhh c'est top ça ! Pourquoi c'est pas un monde connecté au Kingdom Hearts ? C'est étrange

- J'en sais rien, je suis pas une spécialiste du reliement des mondes.

- Rooh franchement tu pourrais au moins le savoir ! A ce que j'ai compris, tu as une grande place dans son coeur, alors tu devrais au moins savoir plus d'informations sur elle !

- Elle aime les fraises à la chantilly...

- Wooow trop génial ! Moi aussi j'aime ça ! En parlant de dessert, voilà le miens !

- Super... vous pourrez m'apportez l'addition s'il vous plait, ça serait gentil de votre part

Si Tsuki avait détourné la conversation ce n'était pas parce qu'elle ne voulait pas répondre à sa question, mais parce qu'elle n'avait pas de réponse à lui donner, car elle ne savait pas quoi dire. Quand le serveur arriva quelques minutes plus tard, la jeune femme faillit s'étouffer avec les dernières gouttes de sa boisson qu'elle était en train de boire en même temps qu'elle lisait la facture. Elle comprenait mieux à présent pourquoi le serveur était tout sourire durant tout le long du repas. Heureusement qu'elle avait ses pièces en or, sinon elle n'aurait pas pu tout payer avec le peu de munnies qu'elle avait sur elle. Tsuki paya l'addition et une fois que Tsuki eut fini de manger et boire, elles sortirent du restaurant, car elles n'avaient plus rien à faire à l'intérieur. Maintenant qu'elles étaient seules, Tsuki prit les épaules de Tenshi entre ses mains et la regarda avec le plus d'émotions qu'elle pouvait avoir pour être sur qu'elle la prenne bien au sérieux.

- Nous n'avons plus rien à faire dans ce monde, nous devons partir, Tenshi je sais que tu es très intelligente, alors tu comprendras pourquoi je vais te déposer en lieux sur pendant que j'enquêterais sur ce qui c'est passé.

- Oui, je comprend, allons-y

Sur ce, les deux jeunes femmes furent dématérialisées, pour être rematérialisées dans un autre monde. Pendant ce temps, Fent semblait un peu déçu par la réaction de la jeune femme aux cheveux bleus. Il pensait lui rendre service, mais ce n'était pas le cas puisque d'après ses dires elle savait se battre et avait l'air d'aimer l'action. Bien qu'elle confortablement installée sur son dos, le démon s'applatit sur le sol comme un grand chien pour pencher sur le côté gauche pour qu'elle tombe doucement, ensuite il se releva et la regarda de haut.

- Très bien, je vais te laisser visiter et avoir tout l'action que tu voudras, il y en a beaucoup dans les autres quartiers, si tu as besoin de moi, appelle-moi, tu connais mon nom petite Ondine.

Sur ce, il se dématérialisa comme l'avait fait Tsuki tout à l'heure pour réapparaître dans una utre endroit de la ville, comme le faisait les autres démons pour apparaître et réapparaître sans être vus. Même s'il comprenait les motivations de la jeune gardienne, il ne pouvait s'empêcher d'être un peu vexé. Pendant ce temps, miss Cécilia assisstait à un autre combat qui lui semblait aussi irréel que le premier. Il lui posa par la suite une question existentielle auquelle elle eut du mal à répondre, car quelque chose de pareil ne lui était encore jamais arrivé, a moins qu'il ne pense aux similis, alors dans ce cas, c'était différent, car des similis, elle en avait déjà vus. Un corps, une âme et pas de coeur, voilà la définition la plus rationnelle concernant ces êtres dépourvus de sentiments.

"Oui, ça s'appelle des similis, mon grand-frère en est un, il est d'ailleurs leur chef, malheureusement..."

Cécilia soupira légèrement face à cette évidence qui lui faisait toujours aussi mal. Tout d'un coup, sans le vouloir, elle vit quelque chose briller dans le chemin obscure qu'ils empruntaient tout les deux. La jeune mécanicienne s'en approcha et se baissa pour l'attraper. Lorsqu'il fut à son niveau, la demoiselle pu voir qu'il s'agissait d'une page déchirée qui renfermait les dernières instructions pour faire fonctionner cette satanée machine qui devait lui permettre de retrouver le coeur d'Elios et le remettre à sa place. En s'imaginant déjà la scène, la miss fut tellement heureuse qu'elle faillit avoir les larmes aux yeux. Elle se ressaisit et rangea le bout de papier dans sa poche avant de se relever et de regarder le jeune homme avec un regard plus que sérieux.

"Excuse-moi, mais je viens de constater qu'il était temps pour moi de partir d'ici, j'espère qu'on se revera bientôt et que tu auras trouvé les réponses à tes questions. En attendant, j'essayerais de trouver un moyens pour t'aider"

Elle lui fit un clin d'oeil, puis elle fit apparaître sa dague pour la lancer comme une lanceuse de couteau l'aurait fait, pour transpercer une brèche invisible qui s'ouvrit pour créer un portail neutre de téléportation de couleur orange que la jeune femme emprunta après avoir regardé une dernière fois le jeune homme. Une fois qu'elle fut à l'intérieur, le portail se referma et disparut comme pour ne laisse aucunes traces du passage de la jolie demoiselle aux cheveoux rouges.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Maître de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Eau
La Fille de l'Eau
AdminMaître de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'EauLa Fille de l'Eau
avatar
Nombre de messages : 1839
Age : 23
Localisation : En train d'aider les gens en danger
Arme : Keyblade(Mystérieuse Abîme)
Invocation : Dumbo et Clochette
Date d'inscription : 18/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: SOS coeur en détresse (Libre)   Jeu 28 Avr - 15:42

Ondine était tranquillement sur Fent quand celui-ci s'allonge au sol comme un chien et se panche sur le coté, Ondine glisse alors comme sur un tobogan, le grand démon se relève et dit à Ondine qu'il la laisse visiter et avoir autant d'action qu'elle veut et que si elle a besoin de lui, elle n'a qu'à l'appeler car elle connaît son nom.
"Heu...en faite non, je ne le connaîs pas. Hihihi! Je rigole Fent, merci, à une prochaine alors".
Fent disparaît en laissant la fille aux cheveux bleus toute seule, celle-ci regarde autour d'elle et dit : "Bon, qu'est-ce que je vais faire maintenant. Ben, je vais continuer ma petite promenade".
Ondine marche tranquillement dans les quartiers en observant les étoile dans la nuit.

HRP-Le RP est fini pour moi-HRP

_________________
Thème 1Thème 2AmourTristesseCombatDétermination
Guardian Soul:
 
Mystérieux abîmes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-shipp.pro-forum.fr/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: SOS coeur en détresse (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
SOS coeur en détresse (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» SOS coeur en détresse (Libre)
» [LEGO] Coup de coeur"metal sonic"
» [RESOLU] petit lapin en détresse
» Sora, ou l'élu au coeur pur
» Votre anime coup de coeur du moment !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: