Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La douleur rend fou. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: La douleur rend fou. [Libre]   Ven 3 Fév - 23:31

Fujino s'enfuyait à toutes jambes. Elle devait quitter le pays des merveilles au plus vite. Une vague de douleur prenait les habitants et à l'évidence, c'était sa faute si les habitants se tordaient de douleur. Son pouvoir et son esprit déteignaient sur ce monde, le transformant. Et tant qu'elle resterait, ce monde épouserait les tortures de son esprit. Elle devait donc s'en aller pour épargner aux habitants ce cauchemar et faire disparaître la chose qui avait élu domicile dans les profondeurs et qui hantait encore son esprit.

Cet homme en rouge lui avait également dit qu'ils se connaissaient mais elle n'en avait pas le moindre souvenir. Soit il le manipulait, soit il disait la vérité et il lui manquait des pans de mémoire. Mais avec son sourire et son ton, c'était difficile de ne pas le croire malgré son air complètement cinglé.

Elle courait à perdre allure sans se rendre compte qu'elle ne savait pas où elle allait, ni comment partir. Elle ne savait déjà pas comment elle avait atterri ici. Soudain, elle s'agenouilla, pliée par la douleur dans son ventre.

-Non. Pas encore...!

Qu'est ce qu'il lui faisait mal comme ça ? Ce coup de poignard ? Mais c'était pourtant complètement cicatrisée. Cela faisait mal, et par Dieu, merci, il n'y avait personne dans le coin, personne qui se retrouverait à se tordre jusqu'à se démembrer à cause du mal qu'elle ressentait et qui l'obligeait à tuer. Mais en même temps, cela voulait dire qu'elle allait souffrir comme ça plus longtemps car elle n'aurait personne sur qui faire passer sa douleur.

-Pourquoi... J'ai si mal ?

-Tu veux vraiment le savoir ?

-Tais-toi ! Tais-toi ! Tais-toi ! TAIS-TOI !

Elle se prit la tête puis le ventre, ne sachant pas bien ce qui lui faisait le plus de mal, ce qu'elle voulait chasser entre la voix de cet homme en rouge qui n'était pourtant pas dans les parages, et la douleur dans son ventre.

-As-tu peur que la vérité te fasse aussi mal que ce qui torture ton ventre ? Ah ! Ah ! Ah ! Ah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Gardiens de la Lumière
Élue de la Lumière Pure
MembreChef des Gardiens de la LumièreÉlue de la Lumière Pure
avatar
Nombre de messages : 651
Age : 27
Localisation : De portail en portail, de monde en monde, je ne reste jamais en place. Avec un peu de chance ou un minimum d'informations, peut-être tomberez-vous sur ma personne au détour d'une rue?
Arme : SkyLady, Ma Keyblade ainsi, que mon épée de gardienne
Invocation : (En cours de réflexion...)
Date d'inscription : 27/02/2009

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Sam 4 Fév - 20:58

- Thème "Pays des Merveilles" -


C'était bien la première fois que Natsumi se rendait dans ce monde. Après être devenue une gardienne de Lumière et surtout la nouvelle meneuse de ceux-ci, remplaçant ainsi son grand-frère Simon, elle avait décidé de rendre visite aux nombreuses princesses que les gardiens se devaient de protéger. Ainsi elle avait appris que l'une d'entre elles se trouvait au Pays des Merveilles et s'y rendit peu après son épreuve passée. Elle n'était jamais venue ici et donc... elle fut fortement étonnée de l'étrangeté qui y régnait! Elle était d'abord tombé un long moment dans une sorte de terrier pour finalement atterrir -après ce qui lui parut une éternité- en douceur au sol... avant de remarquer qu'elle se trouvait non pas sur le sol mais au plafond, la tête à l'envers! Elle atterrit peu après à terre sans la moindre douceur. Elle se frotta les fesses avant de se relever difficilement... commençant déjà à avoir la migraine. Elle remarqua tout à coup que ses vêtements avaient changés.

-WHOA! C'est quoi ces vêtements?!!

Faut dire qu'elle n'avais pas l'habitude porter des vêtements avec pleins de froufrous (si on peut dire) en tout genre comme des rubans, de la dentelles, etc...

-Bah... c'est assez joli après tout... j'aime! >v<

Décréta-t-elle pour elle-même avant de commencer son exploration. Finalement plus le temps passé et plus elle aimait ce monde. Certes, il était rempli de fous mais elle aimait justement cette air de folie et puis, les paysages étaient fort sympathiques! Seul hic: une certaine reine de coeur qui voulait la tête de tout le monde pour tout et n'importe quoi! Elle soupira en repensant à la dame en question. Elle n'était toujours pas tombée sur la princesse qu'elle cherchait quand elle arriva dans un endroit... assez désert. Enfin c'est ce qu'elle pensait. Elle entendit soudain des bruits ressemblant à des gémissements puis quelqu'un qui parlait. Elle réfléchit un instant avant de se décider à aller voir ce qu'il en était. Elle arriva rapidement devant une demoiselle qui se tordait de douleur au sol. Ni une ni deux, elle s'accroupit vers l'inconnue et s'exclama alors inquiète, sans même la saluer au préalable... son état ne la rassurait pas vraiment:

-Qu'est-ce que tu as? Tu es blessé? Tu es malade? Tu as mal où?

Tant de questions pour une même réponse sûrement mais bon... en voyant la jeune fille ainsi, elle ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter. D'ailleurs... elle ne semblait pas ressentir les sentiments ou douleurs d'Asagami étrangement. Peut-être y était -elle immunisé de part ses pouvoirs?... Qui c'est! Tout à coup, elle ressentit alors la présence de puissante ténèbres. Elle ne savait pas d'où elle provenait (Asagami en fait x'D) mais elle s'en inquièterait plus tard! Pour le moment, elle devait venir en aide à l'inconnue qui semblait à présent prise de violents tremblements. Elle la souleva, la mettant sur le dos avant de déposer délicatement sa tête sur ses genoux (elle s'est assise). En attendant une réponse de la demoiselle, elle se mit à caresser avec douceur les cheveux de celle-ci pensant que ça pourrait la calmer un tant soit peu.

Tenue de Natsumi -->
(-Cliquez sur l'image pour l'agrandir-
Il me reste à la passer en colo xP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sokh.forumactif.org
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Sam 4 Fév - 23:16

(ATTENTION, mon nouvel avatar n'est qu'une "approximation" du nouveau Akinoden! J'ai commandé un dessin dans le topic qui va avec, j'espère en avoir un assez rapidement...)

Mazette! Ainsi-donc le grand Notch m'aurait abandonné? C'est bien ce qu'il fallait croire, car après quelques heures de marche, à observer un chat mauve qui parle de manière à ce qu'on y comprenne rien, de gens qui prenaient le thé, de cartes sur pattes... Après toutes ces étranges découvertes, j'allais en faire une belle, celle de mon nouveau corps. En effet, après toutes ces pérégrinations, je m’écroulai sans savoir pourquoi. Qui plus est, dans le Minecraft, on ne pouvait s'allonger uniquement que sur des lits! Alors comment pouvais-je être ainsi allongé au sol? Je n'eus le temps de le savoir, l'écran noir avait pris place. Mais... La dernière fois, je devais aller au Nether, et j'ai atterri dans un monde qui n'étais pas cubique... Cette fois-ci, serait-ce de moi qu'il s'agit? Vais-je perdre mes proportions cubique?

"Thème: La mélancolie d'un zombie."


Agir comme jamais je ne l'avais fait dans le Minecraft? Je ne puis m'y résoudre! Comment ferais-je si je dois en plus de m'accoutumer de la faim, satisfaire ma soif? Comment pourrais-je oser prétendre être un grand architecte? Je me posais encore bien des questions alors qu'une voix dans ma tête martelait cette phrase dans ma tête: "REPROGRAMMATION EN COURS". Reprogrammation? Je vais donc être reprogrammé. Tout va changer. je ne serais plus cubique. Je serais diablement moins épique. Je vais devoir m'habituer, la ou le cubisme à cesser d'exister. C'est sur ces paroles que j'ai sorti avec aisance que je vais découvrir ma nouvelle apparence... Je me releva, en m'aidant de mes mains. Un réflexe que jamais je n'aurais eu avant... Je regarda mes mains. Visiblement, j'étais toujours un zombie, J'avais la peau bien sèche... On aurait presque dit du bois. Mes vêtement n'avaient pas changé, j'avais toujours mon jean et mon t-shirt violet-vert. Mais... Ma ceinture. Elle est devenue bien grande. Elle n'était même plus la pour tenir mon jean, mais mon épée. Une ceinture comme fourreau? Hmm... Néanmoins, j'étais toujours pieds nus. Je me demande si j'ai toujours mon pouvoir de Gumi-man... Si je pouvais toujours invoquer creepers et zombies et si oui, a quoi ils ressembleraient. Mais... Sans les portails d'Obsidienne, comment allais-je voyager entre les mondes? Plus tard, ayant décidé de continuer mon exploration, je vis au loin deux jeunes femmes... J'espère ne pas leur faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Dim 5 Fév - 18:58

La fillette, après avoir réussi son épreuve et être devenue une gardienne de la lumière, décida d'explorer les mondes, afin de retrouver une certaine chose, que sa grand-mère aurait caché dans un des mondes qu'elle a visité.Aussi pour vérifier si la princesse de cœur qu'elle devait protéger était ici, mais c'était le deuxième motif.
Camille arriva dans ce monde étrange...La tête à l'envers!Elle tomba lentement dans le "puits", avant de déployer ces ailes à quelques mètres du sol!Ce qui lui doit une arrivée en douceur, et un temps pour contempler le monde, et...

"Hein?!Mes vêtements ont encore changés!"

...Et oui, ses vêtements.Elle se regarda dans un miroir, et vit qu'elle avait des oreilles de lapins blanches, avec des gants blancs et une chemise crème.Le tout avec un petit nœud papillon rouge, et un une jupe avec des dentelles et une petite veste.Elle appréciait ses nouveaux vêtements.
Soudain, elle sentit deux présences : une familière, et l'autre non.La fillette se pressa, et accouru vers le lieu des auras, pour y découvrir : une fille se tordant de douleur, avec Natsumi à ses côtés.

"Natsu?!Qu'est-ce qui se passe?!"

Elle se mit à côté de la jeune fille, allongée sur le sol, et lui dit:
"Bon, calmez-vous, d'accord?Comment vous appelez-vous?Et où est-ce que vous avez mal?"
Elle ne prêtait pas attention au zombie proche, tant elle était concentrée sur la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Dim 5 Fév - 21:02

Fujino avait donc vachement mal (pour ceux qui l'auraient pas encore compris.) Elle se tordait de douleur jusqu'à ce qu'une première fille vienne et mette sa tête sur ses genoux tout en lui caressant les cheveux. Elle lui posa des questions, trois quand une aurait suffi pour les trois. Ensuite une autre fille arriva, se posa à côté d'elle, semblant reconnaître la première qui semblait s'appeler "Natsu". Cette dernière arrivante lui demanda son nom en plus de lui reposer la même question essentielle: "où avait-elle mal ?"

Fujino avait mal au ventre, c'était évident non ? Elle avait son bras en travers du ventre et le teint livide. Mais surtout, elle avait peur. Peur d'elle-même, peur des choses qui hantaient son esprit, peur de faire du mal à quelqu'un. Elle éprouvait du plaisir à faire du mal et ça semblait calmer sa douleur alors elle risquait fort de finir par torturer ses âmes bienveillantes, et ce malgré elle. Elle éprouvait du plaisir certes, mais ce plaisir faisait peur, ce n'était pas bien.

Elle essaya tant bien que mal de répondre par politesse, non sans trouver l'attention de Natsumi aussi agréable, mignonne que stupide (elle était pas sa fille, sans blague)

-Fujino... Mon nom est Fujino Asaga... Mi. Fit-elle entrecoupée par de violents maux de ventre. -J'ai mal, terriblement mal... Au ventre... Il ne faut pas rester... Ca va... Passer... Je ne veux pas vous faire... Du mal... En fait... Si... J'en ai envie... Mais je ne veux pas... C'est pas... Moral.

-Tu continueras à avoir mal. Quelque chose exige un sacrifice. Quelque chose en toi exige du sang.

Fujino n'en pouvait plus de cette voix. Elle aurait donné n'importe quoi pour qu'elle se taise enfin.

-Et tu veux savoir... Tu veux savoir ? Ce qui te fait mal ?

-Un coup de poignard dans le noir. Répondit-elle sans se soucier du fait qu'elle semblait parler toute seule.

-TUT ! Perdu !

Son mal de ventre s'accentua d'un coup. Fujino hurla.

-Seconde chance... Ou bien il te reste une autre solution pour calmer la douleur.

Fujino ferma les yeux. L'homme en rouge s'approcha enfin, à la vue de tous, son haut de forme rouge dans la main, ses cheveux blonds au vent, avec cet horrible lueur de malice et de folie. Une sorte de chapelier fou en plus terrible.

-Me voilà. Si tu ne veux pas leur faire de mal, fais-en à moi. Mais j'enterrerais avec moi la réponse que tu cherches.

-TORDS-TOI !!!!

-Déviance ! Le sort de contorsion vert et bleu fut dévié et divisé en trois sur les autres protagonistes. -Et sois heureux qu'ils soient trois. Ils devraient juste bien souffrir pas se démembrer. Tu vois comment je suis gentil comparé à toi cruelle ? Moi j'ai le sens du partage. Toi, tu n'aimes que la mort, pas la souffrance, c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Gardiens de la Lumière
Élue de la Lumière Pure
MembreChef des Gardiens de la LumièreÉlue de la Lumière Pure
avatar
Nombre de messages : 651
Age : 27
Localisation : De portail en portail, de monde en monde, je ne reste jamais en place. Avec un peu de chance ou un minimum d'informations, peut-être tomberez-vous sur ma personne au détour d'une rue?
Arme : SkyLady, Ma Keyblade ainsi, que mon épée de gardienne
Invocation : (En cours de réflexion...)
Date d'inscription : 27/02/2009

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Mer 8 Fév - 21:16

La jeune fille qu'elle avait à présent sur ses jambes étaient prise de violentes convulsions et Natsumi ne savait pas quoi faire car, elle n'en connaissait pas la provenance... elle sentait surtout que ce n'était pas tout à fait physique... disons qu'elle sentait que ce qu'avait la demoiselle n'était pas quelque chose d'ordinaire, c'est pourquoi elle lui avait posé ses questions et s'inquiéter autant! Si elle aurait été juste blessé ou autres, sa lumière aurait très bien suffit à la soigner mais là... elle n'était vraiment sûre de rien et elle se sentait fortement perplexe par cette situation. Alors qu'elle était perdu dans ses pensées, une fille qu'elle connaissait assez bien, pour avoir passé l'épreuve des gardiens avec elle quelques jours auparavant, arriva sur les lieux à son tour. D'ailleurs... elle aussi semblait avoir acquis une nouvelle garde robe dans ce monde.

"Natsu?! Qu'est-ce qui se passe?!"

Elle n'eut pas le temps de lui expliquer que Camille s'adressa alors à la concernée:

"Bon, calmez-vous, d'accord? Comment vous appelez-vous? Et où est-ce que vous avez mal?"

A cet instant, elle remarqua une personne restait en arrière. En la voyant, elle faillit crier de surprise mais aussi de dégout face à son apparence... disons que quand on voit un zombie... à part bien sûr si on aime ce genre de choses... bah en général, on ne peut avoir que ce genre de réaction; en somme, peur et dégout pour la plupart. Bon... elle faillait donc crier mais finalement, elle ne fit qu'écarquiller les yeux de surprise... pourquoi? Tout simplement parce qu'elle avait pu distinguer l'aura du zombie en question et qu'elle n'avait rien d'hostile... bien au contraire! Ainsi, elle surpassa son dégoût et esquissa un sourire envers l'inconnu. Sur ce, elle se re-concentra sur la fille qui se tordait toujours de douleur... elle ferait connaissance avec l'autre personne plus tard, pour le moment il y avait plus urgent!

"Fujino... Mon nom est Fujino Asaga... Mi. J'ai mal, terriblement mal... Au ventre... Il ne faut pas rester... Ca va... Passer... Je ne veux pas vous faire... Du mal... En fait... Si... J'en ai envie... Mais je ne veux pas... C'est pas... Moral."

La jeune fille s'était enfin présenter et elle avait mal au ventre... le reste fût plus floue pour la gardienne. "Je ne veux pas faire du mal, enfin si mais c'est pas moral"?!! Natsumi ne comprenait pas... ou plutôt elle espérait avoir mal compris en fait! Elle n'eut pas besoin d'y réfléchir plus cependant, Asagami semblait parler à quelqu'un... mais qui? Elle eut bientôt sa réponse quand un homme blond vêtu de rouge et qui ressemblait fortement à un chapelier fût son apparition. Un sourire mesquin sur les lèvres... elle n'aimais pas ce sourire. Natsumi grimaça.

"Me voilà. Si tu ne veux pas leur faire de mal, fais-en à moi. Mais j'enterrerais avec moi la réponse que tu cherches."

A cet instant, tout se déroula trop vite au goût de la jeune femme de lumière pure.

"TORDS-TOI !!!!"

"Déviance!
Et sois heureux qu'ils soient trois. Ils devraient juste bien souffrir pas se démembrer. Tu vois comment je suis gentil comparé à toi cruelle ? Moi j'ai le sens du partage. Toi, tu n'aimes que la mort, pas la souffrance, c'est dommage."


Asagami venait de lui lançait un sort mais ce même sort fût dévié par celui-ci et se répercuta vers les 3 autres protagonistes du lieu. Natsumi allait se prendre le sort de plein fouet quand tout à coup, une lumière l'entoura. Comme une seconde peau, la lumière pure engloba son corps comme mue de sa propre volonté pour protéger sa maîtresse. Par ce fait, le sort se heurta à Natsumi pour se retourner au final vers celui qui l'avait lancé (enfin qui l'avait dévié plutôt dans ce cas là x'3)... comme on dit "Retour à l'envoyeur". Par la suite, la gardienne qui n'avait pas pour le moins du monde perdue sa contenance, remarqua l'homme blond, Camille et l'inconnu se tordre tout à coup de douleur à cause du sort. Sachant ce qu'elle devait faire, Natsumi se releva, laissant Asagami qui semblait aller mieux et s'approcha de Camille et de l'inconnu. Elle concentra sa lumière dans la paume de ses mains et bientôt un fin faisceau de lumière se déversa sur ses compagnons, éradiquant ainsi le sort dont ils étaient victime. Les personnes soignés, la guerrière se dirigea vers Asagami sans le moindre regard vers l'homme blond -il pouvait bien mourir que ça lui importait peu... elle ne l'aimait pas et le fait qu'il soit habité par les ténèbres ne faisait qu'accentuer le mépris de la jeune femme envers lui... non, elle ne l'aiderais pas point- puis, elle s'assit à côté d'elle:

-Tu sembles aller mieux... est-ce parce que tu as fait du "mal" que ta douleur s'est apaisé? Mais tu ne voulais pas nous faire du mal, je me trompe? ^^

Non, elle ne voulait pas l'engueuler, elle voulait juste comprendre. C'est pourquoi elle lui avait souri... un sourire chaleureux, pendant qu'elle lui parlait. Ensuite, elle rajouta avec une grimace:

-Bon hormis celui-là hein! Lui, il méritait que ça... de se prendre quelque chose en pleine figure... même un sort! Cet idiot! Et encore chuis gentille dans mes mots-là!

Dit-elle en pointant le blond au sol se tordant de douleur un peu plus loin... elle lui lança un regard assassin par la même occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sokh.forumactif.org
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Ven 10 Fév - 0:12

Bah punaise, c'est la warpzone la plus totale, par ici! BON, je vais résumer la situation. Pour commencer, des trois filles (oui, y'en a une qui les a rejoint) y'en a qu'une qui m'a remarqué. D'abord, elle avait un air de surprise et de dégoût -tu m'étonnes, t'as vu mon apparence, toi qui lis ces conneries?- mais ensuite elle me lança un sourire. What is the phoque? Bref, celle qui se tordait de douleur était assaillie de question du genre qui est tu tu t'appelles comment pourquoi t'as mal? Elle répondit alors -mais j'étais un peu loin pour entendre- et ensuite, alors que la torturée semblait subir une douleur plus violente encore, un drôle de bonhomme blond habillé en rouge fit son apparition. La cause des douleurs de la jeune fille? Possible, vu comment elle lui parlait. Mais... Un sort? Dévié... MAIS! Ça vient vers moi??? Vite! Je retire mon épée de ma ceinture -tellement elle est large qu'elle me sert de fourreau- et j'essaie de parer le sort. Fail. Je me prends le sort et je me tords de douleur au sens propre du terme. MAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA CA FAIT MAAAAL!!! Pfiou, merci jeune fille, je te revaudrais ca de m'avoir soigné de cette malédiction... Maintenant, c'est âne blond qui était torturé. Tiens, une idée! C'est bizarre, j'ai l'impression que j'ai des nouveaux pouvoirs... Expérimentation? Soit! Je pris une grande inspiration et hurla ces mots qui me vinrent à l'esprit.

-HEIN A TROLOLOL!!!

C'était très bizarre, parce que ces paroles avaient résonné partout dans mon corps en le faisant trembler, ce qui amplifiait le cri. Il sortit de ma bouche sous forme d'une onde de choc dirigée vers le blond qui s'envola dans les airs. Je tendis mon épée devant moi, elle se changea en arc. Le temps de faire apparaitre une flèche dans mon autre main et je visa en sifflotant, avant de tirer ladite flèche sur l'homme en rouge. C'est dingue, j'ai l'impression d'avoir toujours fait ca...
Revenir en haut Aller en bas
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Ven 10 Fév - 20:38

"Fujino... Mon nom est Fujino Asaga... Mi. J'ai mal, terriblement mal... au ventre... Il ne faut pas rester... Ça va... passer... Je ne veux pas vous faire... du mal... En fait... Si... j'en ai envie... Mais je ne veux pas... C'est pas... moral."
"Ok, Fujino!Ca va aller, calme-toi!Essaye de penser à quelque chose d'autre que ta douleur, je sais pas, par exemple..."

La fillette était surprise de la réponse de Fujino, qui lui dit, avec une clarté incroyable :
"Un coup de poignard dans le noir."

Elle recommença à avoir mal, et elle se tordait de douleur.Camille se sentait mal...Très mal même.Elle avait une sensation bizarre, comme si il y avait quelque chose qui clochait.La fillette s'empêcha de pleurer pour cette fille qu'elle ne connaissait même pas!

Mais quelque chose approchait.De l'ombre, un jeune blond de rouge vêtu, tel un chapelier, arriva devant le petit groupe.Il se proposa pour être le bouc émissaire de la douleur de la jeune fille.Mais c'était quoi ce délire?!
Elle se leva d'un coup, et dit :

"TORDS-TOI!"

Le sort lancé sur l'inconnu fut alors dévié sur les trois compères, prétextant qu'il était généreux de partager la douleur.La fillette, tout comme le zombie, se tordait, littéralement, de douleur, jusqu'à ce que Natsumi intervienne avec sa lumière pure.Elle se sentit comme libérée...
"Bon hormis celui-là, hein?! Lui, il méritait que ça... de se prendre quelque chose en pleine figure... même un sort! Cet idiot! Et encore chuis gentille dans mes mots-là!"
"Ouais!On va enfin se battre contre un vrai méchant!Et tiens-toi prêt, parce qu'on va te mettre une raclée!"
Mais c'est à ce moment qu'elle remarqua le zombie qui prononça des mots complètement ahurissants, si vous aviez vu la tête de la fillette, je crois que vous feriez la même!Il poussa un cri qui fit envoler le blond, et tira une flèche.Camille eut l'idée de :
"O vent du ciel...Rafales éternelles...Que cette flèche puisse fendre les nuages, et causer à notre ennemi d'énormes ravages!"

Une fois l'incantation terminée, sa Keblade apparut, et une lumière verte émana de l'arme et se dirigea vers la flèche, qui alla plus vite, et semblait être plus tranchante.Elle avait apprit cette technique, en imitant un peu Natsumi quand elle invoqua la pluie lors de leur épreuve commune.
*Pourvu que ça marche...Pourvu que ça marche...*pensait-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Ven 10 Fév - 21:59

Fujino avait toujours mal au ventre. Moins, certes. Mais elle avait toujours mal. En fait, ça ne se calmerait probablement jamais totalement. Elle ne put en tout cas que constater ce qu'il se passait. L'une des victimes avait renvoyé le sort sur l'homme blond et les deux autres, en revanche en avait souffert avant d'être soignés par la première. Les deux autres ? Oui, un homme ou quelque chose qui pouvait s'en approcher était camouflé dans l'ombre et avait pris le sort également.

Toutefois, elle n'eut pas vraiment l'occasion de s'étonner de l'apparence originale de l'homme puisque le chapelier se retrouvait dans les airs, une flèche qui fonçait sur lui et dont la puissance fut amplifiée par la magie de l'une des filles présentes. L'homme se prit la flèche de plein fouet avant de retomber lourdement sur le sol.

Fujino rampa jusqu'à cet homme étrange en continuant à se tenir le ventre.

-Tu vas mourir. Alors pourquoi ne pas me révéler la vérité ?

-Tu le veux vraiment ? Je crains de ne pas avoir encore assez de souffle pour te rappeler tous les souvenirs que tu as perdus.

-Je m'en fiche. Juste... Pourquoi j'ai si mal ? Tu le sais ?

-Bien sûr que je le sais. Tu es... Enceinte. Avoua le chapelier avant de rendre son dernier soupir.

-Enceinte ? Mais de qui ? Et comment cet enfant peut me faire aussi mal alors qu'il n'ait même pas encore assez grand pour gonfler mon ventre. Demanda t-elle en criant en secouant le corps du chapelier qui, bien sûr, ne put répondre. Quand Fujino comprit que les réponses, elle ne pourrait jamais les avoir, elle cessa de secouer le corps et en prenant son ventre dans ses bras, elle éclata en sanglots. Elle songeait à l'enfant qu'elle portait. Au final, peu importait de qui il était. L'idée c'est qu'elle ne saurait s'en occuper, qu'elle n'était pas prête et qu'elle avait peur pour son enfant.

Elle finit par se retourner vers Natsumi qui lui avait posé une question déjà depuis un certain temps.

-Si... Je voulais... Non... Je ne voulais pas vous faire mal. Mais je voulais vous tuer. J'éprouve tant de plaisir à tuer mais cela me fait mal de faire souffrir. Et ce plaisir... Me fait peur. Je déborde de tellement d'émotions quand... Dans ce genre de situations. Entre la douleur des autres et la mort.

"A présent, je sais que mon mal est incurable. Mais comment un enfant au stade encore larvaire peut me faire aussi mal ? Pensa t-elle ensuite.

Fujino guetta les deux autres.

-Je voudrais vous dire que je suis désolée de vous avoir fait mal mais ce ne serait pas sincère. Alors juste... Sans rancune. Dit-elle sans pouvoir maintenir son sourcil gauche qui montait et descendait dans une moitié de grimace de démente qui traduisait un peu de son plaisir malsain, de son côté diabolique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Gardiens de la Lumière
Élue de la Lumière Pure
MembreChef des Gardiens de la LumièreÉlue de la Lumière Pure
avatar
Nombre de messages : 651
Age : 27
Localisation : De portail en portail, de monde en monde, je ne reste jamais en place. Avec un peu de chance ou un minimum d'informations, peut-être tomberez-vous sur ma personne au détour d'une rue?
Arme : SkyLady, Ma Keyblade ainsi, que mon épée de gardienne
Invocation : (En cours de réflexion...)
Date d'inscription : 27/02/2009

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Mer 15 Fév - 21:49

Natsumi n'eut même pas le temps de réagir qu'à peine ses compagnons rétablis, ils s'attaquèrent à l'homme blond toujours à terre. Elle le vit rapidement s'envoler avant de se prendre une puissante flèche en plein coeur. Elle le vit alors retomber au sol, à deux doigts de rendre l'âme. Au vu du comportement des deux autres protagonistes présents hormis Asagami, la gardienne ne put s'empêcher de murmurer avec un air assez... désespéré?

-Pour le sang-froid on repassera et pour la maturité... on en ai encore loin je crois... =_='

Non pas qu'elle éprouvait la moindre pitié envers leur agresseur mais bon... elle aurait espéré plus de retenu de la part des deux autres, enfin surtout de Camille qu'elle connaissait déjà et dont elle connaissait son statut de gardienne de lumière. Enfin bon... elle n'y réfléchit pas plus et pour cause:

-ENCEINTE?!! O_O'

S'exclama-t-elle fortement d'étonnement qu'elle fit sursauter toute l'assemblée présente autour d'elle et de l'adolescente qu'elle soutenait toujours. Ce n'est qu'à ce moment que le chapelier rendit l'âme et qu'avec ses dernières forces, Asagami se leva vers lui et se mit à le secouer violemment en s'écriant hors d'elle:

"Enceinte ? Mais de qui ? Et comment cet enfant peut me faire aussi mal alors qu'il n'ait même pas encore assez grand pour gonfler mon ventre."

La gardienne fut encore plus étonnée par l'attitude de la jeune fille mais, elle fut carrément déconcerté quand celle-ci se décida enfin à répondre à sa précédente question restait sans réponse:

"Si... Je voulais... Non... Je ne voulais pas vous faire mal. Mais je voulais vous tuer. J'éprouve tant de plaisir à tuer mais cela me fait mal de faire souffrir. Et ce plaisir... Me fait peur. Je déborde de tellement d'émotions quand... Dans ce genre de situations. Entre la douleur des autres et la mort."

Avait-elle mal entendu? Natsumi fit comme pour se déboucher les oreilles, ce qui rendait la scène un peu comique sur le coup, puis Asagami termina enfin en leur disant:

"Je voudrais vous dire que je suis désolée de vous avoir fait mal mais ce ne serait pas sincère. Alors juste... Sans rancune."

A cet instant, une grimace étrange se forma sur le visage de la brunette. Natsumi eut une goutte de sueur... ok, maintenant, c'était sûr; cette fille n'était pas net non plus. Mais que faire? Après tout, elle avait de leur faire du mal mais ne leur en faisait pas au final alors pourquoi l'attaquerait-elle? Parce qu'elle serait un danger peut-être dans l'avenir? Non non non! Même si elle le serait à l'avenir, elle ne pouvait pas s'en prendre à elle maintenant alors qu'elle n'avait rien fait de mal! Perdue profondément dans ses pensées, elle ne semblait pas voir que les autres la regardaient d'un air perplexe pendant qu'elle esquissait diverses grimaces pendant sa méditation sur le sujet "Asagami".

(Hs: Désolé si c'est médiocre... J'ai essayé de faire au mieux... j'ai eu du mal à trouver un enchainement cette fois -_-')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sokh.forumactif.org
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Ven 17 Fév - 0:03

J'ai gueulé, ca a fait une mini-tempête. J'ai transformé mon épée en arc. J'ai fait apparaître une flèche. La seule question qui m'était venue en tête avant que le blond ne lâche son dernier soupir fut:

-Comment j'ai fait tout ça, moi?

Plus étrange? Ben... Vous savez tous ce que signifie être enceinte. Vous auriez probablement eu la même réaction que Natsumi en apprenant la nouvelle. Mais à la base, je viens d'un autre univers, alors... Hum... Que dire? Ma question vous en dira sans doute beaucoup plus qu'autre chose.

-Ça veut dire quoi enceinte?

Comment dire. Dans le Minecraft, la reproduction n'existe que chez les animaux, et encore, elle se fait avec du blé. Donc, je ne connaissait STRICTEMENT RIEN de la reproduction humaine, voire de la reproduction tout court. En fait, j’ignorai absolument tout de cet univers si différent du mien. Deux questions me virent encore en tête.

-Au fait, vous vous appelez comment? Et pourquoi vous êtes aussi petits?

Bah oui, dans le Minecraft, je mesurais deux cubes, et visiblement, un cube est égal à un mètre. Conséquence, je mesurais deux mètres, et les autres personnes présentes paraissaient petites par rapport à moi.

-Je voudrais vous dire que je suis désolée de vous avoir fait mal mais ce ne serait pas sincère. Alors juste... Sans rancune.

-Hm hm. Mais si j'ai bien compris, tu voulais nous tuer? Moi à la limite, ca me dérange pas vraiment, théoriquement, je suis déjà mort.

En repensant à mes immersions dans la lave, mes rencontres douloureuses avec des creepers, mes diverses chutes, mes sorties suicidaires de nuit et sans armures, j'ai pas pu m'empêcher de rajouter en murmurant, néanmoins assez audible pour que les autres puissent l'entendre.

-...Une paire de fois, d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Ven 17 Fév - 13:02

La flèche toucha l'homme en plein coeur, le sortilège avait donc marché!Camille s'étonna que son sort avait fonctionné, mais elle entendit la réaction de Natsumi, presque inaudible:
"Pour le sang-froid on repassera et pour la maturité... on en ai encore loin je crois..."
Ouais, c'est vrai que sur ce coup-là, elle n'a pas trop réfléchi.C'est toujours pareil : elle agit avant de réfléchir!Il faut dire que cet homme n'avait pas trop de bonnes pensées apparement, mais si elle n'avait pas vu le zombie attaquer, elle pouvait se rettenir.Ce n'est pas non plus pour l'encourager, mais sa "valeur" est la protection : tout ce qu'elle voulait c'était les protèger.Enfin, on a une nouvelle plus importante, car elle dit, en même temps que Natsumi :
"ENCEINTE?!"
-Ça veut dire quoi enceinte?Au fait, vous vous appelez comment? Et pourquoi vous êtes aussi petits"

Elle regarda le zombie qui posa beaucoup de questions et qui était, on va le dire, beaucoup plus grand que la nouvelle gardienne.Elle s'empressa de répondre :
"Ben, quand on est enceinte, c'est quand un bébé est dans le ventre d'une mère...C'est un moyen de reproduction!
Au fait, je m'appelle Camille Skyloft!"


Elle écouta Asagami, qui disait des trucs de plus en plus étranges...Elle voulait leur faire du mal pour se faire du bien?!Elle se sentit mal et avait fait les mêmes grimaces que Natsumi.Les deux filles avait du mal à garder leur sang-froid, et la petite faillit même l'attaquer.Attends!Il faut réfléchir là!Elle n'a rien fait de mal, donc on doit pas la frapper!
Elle réflichissait alors que les autres devaient se demander ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Sam 18 Fév - 17:41

Fujino ne savait pas bien comment interpréter les réactions de ces personnes. Le silence avait quelque chose d’oppressant et franchement pour le coup, ça voulait tout dire. Elle rougit. Elle n'aurait pas dû leur dire ça. Qu'est ce qu'il devait penser d'elle ? Seul l'homme étrange semblait ne pas en prendre rigueur. (et en parlant d'homme étrange on parle de l'homme plus grand que les autres parce que l'autre homme étrange, il était plus vraiment en état de penser quoi que ce soit)

Fujino ne savait plus où se mettre. Elle sentait même comme une certaine agressivité. Alors, plutôt que risquer quoi que ce soit, elle s'inclina en portant ses mains jointes sur son ventre.

-Mon nom est Fujino Asagami. Je m'excuse de vous avoir attaqué. Je me retire puisque ma présence doit vous insupporter au plus haut point. Je comprends. Je représente un danger pour vous.

Fujino trouvait franchement la situation triste.

-Et moi c'est Cornelius Alba.

-Hein ?

Elle se tourna pour regarder derrière elle. L'homme en rouge s'était relevé d'un seul tenant comme une statue qu'on redresse à l'aide de cordes.

-Non ? Toujours pas ?

-Hein ?

-Ca ne fait pas tilt là haut ?

Fujino regarda l'homme de son plus bel air interrogatif, histoire de ne pas se répéter.

-Cooorneliuuus Aaaalbaaaa ! Non ? Toujours pas ? Cornelius baissa les bras de dépit. -Donc tu as vraiment perdu la mémoire. C'est triste quand même.

Cornelius se jeta sur Fujino et la serra fort dans ses bras en pleurnichant.

-Arrête tu m'étouffes !

http://www.youtube.com/watch?v=5V4ZjmQxVwM

Mais elle eut soudain la sensation de s'enfoncer dans le corps de Cornelius, littéralement, de disparaître dans son corps. Elle fut entourée par les ténèbres. Et quand la lumière revint elle fut aveuglante. Ele provenait d'un vitrail rond en haut d'un grand mur d'un pierre devant un autel. Et elle, elle était devant en robe de mariée, avec un homme en queue de pie à côté d'elle. Mais elle ne voyait pas son visage. Et elle, la vraie Fujino, était devant l'autel, regardant tel un fantôme.

Une femme entra soudain dans la cathédrale.

-Shiki ? Que fais-tu là ? Fit la Fujino en robe de mariée. La femme ne répondit pas et lança un couteau sur le marié qui s'écroula aussitôt.

Pendant ce temps, au pays des merveilles, Cornelius regardait Natsumi, Camille et Akinoden. Il se mit à pleurer.

-Oups, on dirait que Fujino pleure. Dit-il en mettant la main à son coeur. -Dites-moi... Que faites-vous tous ici ? Le destin ? Ou deviez-vous trouvé Fujino ? Intentionellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Gardiens de la Lumière
Élue de la Lumière Pure
MembreChef des Gardiens de la LumièreÉlue de la Lumière Pure
avatar
Nombre de messages : 651
Age : 27
Localisation : De portail en portail, de monde en monde, je ne reste jamais en place. Avec un peu de chance ou un minimum d'informations, peut-être tomberez-vous sur ma personne au détour d'une rue?
Arme : SkyLady, Ma Keyblade ainsi, que mon épée de gardienne
Invocation : (En cours de réflexion...)
Date d'inscription : 27/02/2009

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Sam 25 Fév - 21:40

Natsumi sembla sortir un tant soit peu de sa profonde réflexion en entendant la question... assez étrange pour sa part, du zombie... d'ailleurs, ses yeux s'écarquillèrent en l'entendant tellement elle ne s'attendait pas le moins du monde à une telle question! Elle assista ensuite à une explication sur le sujet par Camille au zombie qui ne se présenta même pas lui même mais leur demander à eux leur nom en rajoutant de surplus qu'ils étaient "petit"... mot à ne pas employer devant Natsumi généralement. Une veine apparût sur sa tempe et son sourire se crispa. "Petit"... il venait bien de la qualifier de "Petite", ne?... Calme... restons calme.... elle essayait de ne pas perdre son sang et comme pour se changer les idées, elle reporta son attention vers Fujino tout en ignorant volontairement le zombie qui commençait sérieusement à l'agacer à présent malgré qu'il était "gentil"... mais apparemment, d'une naïveté à faire sauter les nerfs les plus résistants, dont ceux de la gardienne de Lumière Pure.

"Mon nom est Fujino Asagami. Je m'excuse de vous avoir attaqué. Je me retire puisque ma présence doit vous insupporter au plus haut point. Je comprends. Je représente un danger pour vous."

Etonnée, elle n'eut pas le temps de répliquer que l'homme blond, qui devait en toute logique "mort", se releva d'un coup en se présentant à son tour, faisant prendre à tous un air plus que surpris voir choqué par le fait qu'il soit toujours en vie et sans la moindre égratignure de surplus!

"Et moi c'est Cornelius Alba"

Néanmoins, il n'en resta pas là et une conversation entre Fujino et cet individu louche du nom de Cornelius commença. Natsumi, ne sachant que faire de plus, décida d'écouter l'échange en silence... peut-être que son esprit embrumé commencerait à percer à travers les ténèbres de cette situation plus qu'intrigante.

"Non? Toujours pas?"

"Hein?"

"Ca ne fait pas tilt là haut?"

"Cooorneliuuus Aaaalbaaaa ! Non ? Toujours pas ? Cornelius baissa les bras de dépit. -Donc tu as vraiment perdu la mémoire. C'est triste quand même."


L'homme la prit soudain dans ses bras.

"Arrête tu m'étouffes!"

Par la suite, elle vit Fujino tombait dans les pommes et s'affola:

-Hey! Qu'est-ce que tu lui as fait?!! Réponds! Et puis que lui veux-tu? Tu la connais?

Tant de questions qu'elle se posait et dont elle n'était pas sûre d'avoir de réponse venant du jeune homme blond. D'ailleurs en parlant de lui, peu après, il se mit à regarder les trois personnes présentes autour de lui avant de prendre la parole... il semblait un être tout à fait différent de celui qu'elle avait rencontré il y a quelques minutes... Natsumi avait une impression étouffante... une impression déroutante et qu'elle ne saurait expliquer vis à vis de Cornelius mais, elle se tût et l'écouta, tout en essayant de réprimer cette pression qui la mettait fort mal à l'aise intérieurement.

"Oups, on dirait que Fujino pleure. Dites-moi... Que faites-vous tous ici? Le destin? Ou deviez-vous trouvé Fujino? Intentionellement..."

-Comment ça?!

Ne put s'empêcher de s'exclamer Natsumi de but en blanc. Puis, elle sembla réfléchir... devait-elle lui répondre... et sincèrement? Bon! Au point où elle en était! Elle rajouta alors d'un air plus posé:

-Je ne vois pas ce que tu veux dire mais, je suis juste de passage dans ce monde. Juste pour vérifier quelque chose. Rien de plus, rien de moins et j'ai trouvé Fujino lorsque j'arpentais ce monde étrange, c'est tout. ... Mais qu'entends-tu par "trouvé Fujino"? Quelqu'un la recherche? Si oui, pourquoi?

Elle n'était pas sûr d'obtenir de réponse de cette personnage aussi étrange que ce monde mais, elle tenta le coup et attendit donc de voir la réaction de celui-ci, tout en restant malgré tout sur ses gardes prête à invoquer à tout instant sa Keyblade SkyLady.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sokh.forumactif.org
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Mar 28 Fév - 3:01

Fichtre, on dirait bien que j'ai vexé une des personnes présentes en citant la petite taille... Néanmoins, je n'omis pas de remercier Camille qui en plus de se présenter m'a fait un bon topo sur ce qu'était être "enceinte"...

-Ah, d'accord! Hé bien merci, Camille! Pour ma part je me nomme Akinoden, Akinoden Kraft!

Je venais de me créer ce nom de famille en rependant au Minecraft. Je me demande si mon univers n'a pas changé lui aussi... Alors que justement je pensa à faire apparaître quelque part ou noter les information fraîchement acquises, ce fut carrément une encyclopédie qui apparut dans mes mains!

-Mazette! Qu'est-ce que cela?

Oui, j'avais royalement ignoré ce qui se passait autour de moi. Je n'avais donc pas vu que le type en rouge s'était relevé et qu'il avait littéralement absorbé Fujino en la serrant très fort dans ses bras. J'ouvris alors le livre. Sur la première page, on pouvait apercevoir: GUMI-BOOK, ENCYCLOPÉDIE UNIVERSELLE. Intrigué, je regarda la page suivante, ou il était dessiné des rectangles. Personnes, mondes, sans-cœurs... Mais la page de droite attira mon attention. Informations du porteur de savoir? Je posa alors au hasard le doigt sur le mot pouvoirs qui figurait sur le livre. Les pages s'emballèrent alors et j'eus droit à une nouvelle liste. Hum... Nom: Hein a trololol, origine, Elder scrolls... Attends, Hein a trololol? C'est pas le truc que j'avais utilisé tout à l'heure? Hmm, étrange. Voyons, origine, Minecraft: nom, arc. Oui, j'avais aussi tiré une flèche. Origine: Zelda Nom: à découvrir... Ah, il semble que ces pages répertorient mes diverses capacités. Alors, voyons, il fallait que je découvre... Zelda, Pokemon, Disgaea, Phoenix Wright, Castlevania, Terraria, et Viewtiful Joe pour finir cette paire de pages! Bon, reste à voir les autres pages ensuite. Minutes, alors ce porteur de savoir que le bouquin évoque... Ce serait moi? Ça devient compliqué cette histoire! Enfin, le temps de penser tout ca, et y'a un sans-cœur plutôt gros et costaud qui apparut! Alors que son ombre assombrit ma vue, je regardait d’où venait ce désagrément visuel, je poussa un grand cri strident et aigu, ce qui paralysa sur le coup le monstre, et probablement les autres s'ils l'ont entendu...

C'est alors qu'une zone sur mon livre se mit a briller, mais je n'y fis pas attention! Je me retourna vers les autres, et vit qu'ils étaient complètement immobiles. Je m'agita devant eux en leur montrant le sans-cœur, mais ils semblaient toujours paralysés par mon cri... Mince alors! Je fis alors face à la bête, et bombant le torse, lui lança cette phrase. Vu qu'il était immobile, ca m'avait pas mal redonné confiance en moi...

-Ha! Tu penses m'avoir transi de peur! mais vois comme tu est fixe! Tu penses pouvoir me vaincre ainsi? Je n'ai qu'une chose à dire face à cela: OBJECTION!!

En hurlant ce dernier mot, je tendis alors le bras vers l'avant, pointant du doigt la créature, qui au passage avait regagné ses mouvements. Mais ce fut trop tard, ca en même temps que j'avais tendu le bras, une sorte d'aura de moi beaucoup plus grande me représentant apparut et fit pareil que moi, tendant le bras brusquement, touchant du doigt le sans-cœur d'une telle violence que celui-ci tomba à la renverse, le tout illumina une nouvelle fois une zone de mon livre, qui d'ailleurs était à terre! Bon, les autres autour de moi pouvaient eux aussi bouger de nouveau, mais je ne l'avais pas remarqué, donc je continuais à combattre. Je sortis alors mon épée, mais au lieu de frapper l'ombre géante, je transforma mon épée en pistolet et visa le sol. Je ne sais pas d’où je tiens cette idée folle, mais ca allait probablement fonctionner, c'est comme si d'instinct, je savais que j'avais toujours fait ca.

-Tir Gaïa!

Je tira alors dans le sol. Mais la balle n'avait bizarrement pas été stoppée! En effet, à mesure qu'elle avançait, des pics de terre jaillissaient du sol. Le premier était inutile, mais le deuxième et le troisième avaient fait tout drôle au sans-cœur. Ce ne fut que lorsque la balle ressortit à pleine vitesse, se dirigeant vers le ciel et transperçant mon adversaire au passage que ce dernier s'éteint définitivement. Une troisième case s'alluma alors sur mon livre, et je daigna enfin le remarquer! Je saisit alors mon ouvrage, et vit avec stupéfaction que certains "a découvrir" avaient été remplacés par des noms! Celui de Zelda était le cri d'effroi, celui de Phoenix Wright était l'Objection, et celle de Disgaea s'avérait être le tir Gaïa. En touchant au hasard le cri d'effroi, je vis qu'en fait c'était ce cri strident et aigu qui avait immobilisé tout le monde. Je redirigea alors mon attention sur les autres et me grattant l'arrière de la tête, je m'excusa de cette paralysie inopinée. Puis je pointa du doigt le type en rouge.

-Mais... MAIS? Comment ca se fait que tu sois encore vivant?? Et ou est l'autre, la, celle qui est enceinte??
Revenir en haut Aller en bas
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Mer 29 Fév - 16:16

Camille sourit aux remerciements d'Akinoden, mais elle fit une tête d'enterrement alors que Fujino déclara quelque chose qui ne collait pas : elle ne semblait pas être un danger, mais le mec rouge si!
Et c'est confirmé, il y a 2 morts-vivants ici : Aki, et ce Cornélius.Il se remit sur pied, à la grande surprise de tout le monde apparemment.
Puis, tout s'enchaîna : Fujino tenta quelque chose, mais l'homme l'étreint, et elle tombe dans les pommes.Natsumi et Camille se précipitèrent alors vers la jeune femme qui semblait inconsciente.Cornélius dit alors, aux 3 autres personnes :


"Oups, on dirait que Fujino pleure. Dit-il en mettant la main à son cœur. Dites-moi... Que faites-vous tous ici ? Le destin ? Ou deviez-vous trouvé Fujino ? Intentionnellement..."
Encore un qui croit que le destin est inchangeable?Pas de chance, Camille était là.Natsumi ne put s'empêcher de dire ses pensées :

"Comment ça?!Je ne vois pas ce que tu veux dire mais, je suis juste de passage dans ce monde. Juste pour vérifier quelque chose. Rien de plus, rien de moins et j'ai trouvé Fujino lorsque j'arpentais ce monde étrange, c'est tout. ... Mais qu'entends-tu par "trouvé Fujino"? Quelqu'un la recherche? Si oui, pourquoi?"

"Mais... MAIS? Comment ca se fait que tu sois encore vivant?? Et ou est l'autre, la, celle qui est enceinte??"demanda le zombie, un peu chamboulé.
"Je ne sais pas.Mais en tout cas, moi aussi c'est par hasard que je vous ai rencontré tous.Je cherchais un truc, mais apparemment, c'est pas ici.
Mais je parie que tu vas nous sortir un truc du genre, c'est notre destinée d'être réunis?Parce que si c'est le cas, ton destin est mal fichu mon pote!"
dit-elle en pointant sa Keyblade, Bright wing vers le jeune individu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Ven 2 Mar - 22:17

Fujino continuait son rêve introspectif. Elle s'approcha du marié à terre. Son autre elle s'était agenouillée devant le cadavre et pleurait. Fujino, la vraie, se pencha par dessus le corps et examina le visage du marié. Elle reconnut aussitôt qui il était, et elle cria jusque dans son sommeil.

Cornelius, lui, écoutait patiemment les questions des protagonistes. L'une d'elles n'avait pas un grand intérêt et il décida de l'éluder en revanche, il répondit aux deux autres avec un grand sourire aux lèvres:

-Votre destinée ? Non je ne crois pas au destin. Je ne crois qu'en la chance. Celle qui m'a permis de vous rencontrer et de retrouver Fujino. Cela dit, si destin il y a, alors en effet, j'en ai un mal fichu. Et oui, en effet, Fujino est recherché. Et par plein de gens. Moi, Shiki, Soren, Ayaka... Et chacun de leur côté, pour leur raison qui leur est propre. Aussi tu comprendras que je trouve que c'est une perte de temps d'énumérer toutes les raisons. L'essentiel est là: on la cherche. Et c'est pas forcément que pour lui faire du bien.

C'est à ce moment que le cri de Fujino remonta comme une vague déferlante et qu'elle se réveilla. Elle s'agrippa à Cornelius qui se préoccupa plus de l'instabilité de son chapeau que des poings de Fujino, solidement agrippé sur ses vêtements, lui arrachant presque la peau.

-Dis-moi que ce n'est pas vrai ! Ca ne peut pas être vrai. Tu mens comme tu respires.

-Eh ! Eh ! C'est toi qui te mens ma chère ! Bon, désolé, mais mon temps est écoulé. On se reverra bientôt.

Cornélius disparut. Fujino serrait du vide entre ses poings rageurs.

-Qu'est ce que vous regardez comme ça ? Cria t-elle à l'attention des trois autres en serrant les dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Gardiens de la Lumière
Élue de la Lumière Pure
MembreChef des Gardiens de la LumièreÉlue de la Lumière Pure
avatar
Nombre de messages : 651
Age : 27
Localisation : De portail en portail, de monde en monde, je ne reste jamais en place. Avec un peu de chance ou un minimum d'informations, peut-être tomberez-vous sur ma personne au détour d'une rue?
Arme : SkyLady, Ma Keyblade ainsi, que mon épée de gardienne
Invocation : (En cours de réflexion...)
Date d'inscription : 27/02/2009

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   Mer 14 Mar - 17:56

Natsumi commençait à perdre patience. Non mais vraiment! Elle avait réussi à garder son sang froid depuis un moment mais là... il commençait à s'envoler son sang-froid et bien! Bien loin avec sa patience comme compagne même! Elle ferma les yeux... respirant calmement et essayant de garder encore une fois son calme et ses pensées bien ordonnées... enfin si on veut. C'est alors qu'une ombre vint perturber sa courte méditation. Sentant le danger, elle se retourna et vit un ENORME sans-coeur! Ah non! C'était vraiment pas le moment là! Elle allait s'élancer vers lui, SkyLady toujours fermement tenu dans sa main droite quand un cri strident la paralysa. La paralysa non pas d'effroi... quoique le cri l'avait surprise tout de même mais ce n'était pas ça! Elle ne pouvait plus bougé le moindre muscle malgré toute sa volonté. Elle remarqua alors que c'était le zombie nommé "Akinoden" qui les avaient paralysés... oui car, elle n'était pas la seule à l'être. Natsumi rageait intérieurement. Par la suite, elle observa sans pouvoir rien faire, ne pouvant toujours esquisser le plus petit mouvement, Aki trucidait le sans-coeur sans vraiment de mal avec des pouvoirs... certes impressionnants mais assez ridicules aux yeux de la demoiselle. Quand elle fût enfin libérer de la paralysie et en voyant Aki s'excusait, elle eut beaucoup de mal à se retenir de déverser toute sa rage sur lui, tellement que ses dents en vinrent à grincer d'ailleurs! Elle finit par pousser un juron étouffé d'un air frustré et fortement irrité, plantant violemment sa Keyblade dans le sol au passage, avant de retourner son attention vers l'homme en rouge aux cheveux blond. Camille et l'abruti (désolé mais je ne fais qu'exprimer la pensée de Natsu ^x^') de zombie firent de même:

"Mais... MAIS? Comment ca se fait que tu sois encore vivant?? Et ou est l'autre, la, celle qui est enceinte??"

Celui-là, elle l'ignora complètement, se demandant presque si elle ne devait pas l'éliminer lui aussi... ça lui ferait déjà un ennui de moins. Oui... Natsumi était "VRAIMENT" en rogne là ^-^'

"Je ne sais pas.Mais en tout cas, moi aussi c'est par hasard que je vous ai rencontré tous.Je cherchais un truc, mais apparemment, c'est pas ici.
Mais je parie que tu vas nous sortir un truc du genre, c'est notre destinée d'être réunis?Parce que si c'est le cas, ton destin est mal fichu mon pote!"


Intriguée par les dires de sa collègue... quoique ... comment devait-elle la nommer maintenant qu'elle était sa chef?... Sa subalterne?... Beurk! Elle n'aimait vraiment pas ça... Elle oublia cette courte pensée et lui murmura donc discrètement:

-Dis... c'est quoi au juste que tu cherches? Je pourrais peut-être t'aider à le trouver ou tout du moins trouver un indice.

Lui proposa-t-elle alors que l'homme en face d'eux prit la parole pour leur répondre... d'une manière qui irrita encore plus la jeune gardienne de la lumière pure.

"Votre destinée ? Non je ne crois pas au destin. Je ne crois qu'en la chance. Celle qui m'a permis de vous rencontrer et de retrouver Fujino. Cela dit, si destin il y a, alors en effet, j'en ai un mal fichu. Et oui, en effet, Fujino est recherché. Et par plein de gens. Moi, Shiki, Soren, Ayaka... Et chacun de leur côté, pour leur raison qui leur est propre. Aussi tu comprendras que je trouve que c'est une perte de temps d'énumérer toutes les raisons. L'essentiel est là: on la cherche. Et c'est pas forcément que pour lui faire du bien."

-"Destinée", ça j'en sais rien mais pour la "Chance", je m'y connais pour ça! On est plutôt chanceux dans la famille. Cependant... alors on la recherche? Mais pour quel raison? Est-elle si importante que ça alors que nous même ne la connaissons pas?

Finit-elle par demander en prenant un air incrédule mais sérieux tandis qu'elle avait pris un air espiègle en commençant à parler, changeant donc du tout au tout. Malheureusement, il n'eut pas le temps de leur répondre car, Fujino revint à elle. Ils eurent une discussion incompréhensible. Pendant ce temps, Natsumi reprit sa Keyblade, profondément ancré dans le sol (ne jamais énervée Natsumi ^-^'), puis, la fit disparaître dans un halo de lumière. Elle re-concentra son attention sur Fujino. Elle semblait souffrir... mais pas physiquement, cela semblait être au niveau du coeur... une souffrance bien plus douloureuse que toutes les autres. Alors que Natsumi s'était un moment perdue dans ses pensées, elle les reprit enfin quand l'homme disparût et que la demoiselle se tourna vers eux en s'exclama sur un ton rageur, serrant les dents:

"Qu'est ce que vous regardez comme ça?"

Natsumi fût d'abord surprise par cette réaction puis, elle prit un air offusqué qu'on lui parle ainsi alors qu'elle ne voulait que lui venir en aide depuis le début! Ainsi, elle s'exclama tout à coup, essayant tout de même de contrôler sa colère un tant soit peu... mais elle finit par agir comme son coeur lui dictait d'agir, d'être elle-même donc. Elle s'approcha rapidement de Fujino, droit devant elle puis quand elle arriva en face d'elle, elle se baissa légèrement et... lui mit une "magnifique" gifle:

-Toi! On te regarde "toi"! Et si ça te plait pas, désolé. Mais nous, on est là pour t'aider à la base! ... mais apparemment je vois que tu n'as plus besoin de nous donc, je vais prendre congès à présent.

Sur ce, elle se redressa et tourna les talons, commençant à s'en aller avec un air excédé sur son visage, sans même regarder derrière elle. Elle espérait au moins que Fujino comprendrait son geste et assimiler la leçon qu'elle avait voulu lui donner par ce geste et ses paroles.

(Hs: Si quelqu'un me retient, je reste sinon, bah je partirais du topic x'D
Je vous laisse le choix ;3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sokh.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La douleur rend fou. [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La douleur rend fou. [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La douleur rend fou. [Libre]
» Bapteme de Siaam
» Ville Libre de Mévry
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» OU SE TROUVE LE BOUTON LIBRE CREDIT SUR JEUTEL?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: RPG - Domaine de la Lumière :: Le Pays des Merveilles-
Sauter vers: