Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 A Very Bad Day [PV : Emilie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: A Very Bad Day [PV : Emilie]   Dim 11 Mar - 12:40

Y'a des journées qui commencent mal.
Y'en a qui commencent très mal.
Et y'en a qui commencent mal et qui finissent également mal.
Pour Jam, cette journée semblait pourrie jusqu'au bout.

Depuis qu'il était levé, il ne lui arrivait que des tuiles. Il n'avait eu droit qu'à de l'eau glacée pour sa douche ce matin, par exemple. Et, bien sûr, c'est seulement après coup qu'il s'était rendu compte que c'était peut être mieux de tourner le robinet d'eau chaude pour en avoir...
Ensuite il avait fait tomber son bol de café sur son pantalon ; pantalon qu'il n'avait pas réussi à nettoyer correctement et qui, en plus de sentir le café, était désormais orné d'une tâche très gracieuse au niveau des cuisses.
Puis en sortant de l'hôtel, il avait glissé dans une flaque d'eau et s'était ramassé en beauté, sous l'œil moqueur d'un groupe de sales gamins.
Après une dizaine de mètres en direction du métro, Jam s'était rendu compte qu'il avait oublié son épée à l'hôtel ; le pauvre avait dû tracer en sens inverse à l'hôtel, évitant cette fois la flaque d'eau.
Bien entendu, lorsque, pour la seconde fois, il était sorti de l'hôtel, il avait re-glissé dessus, ayant oublié que les flaques d'eau, en règle générale, ne disparaissaient pas comme ça, par l'action du saint esprit. Et cette fois, il s'était éclaté tout le bas du dos.

En bref, c'était l'archétype de la journée de merde, celle où l'on se dit qu'on aurait mieux fait de rester couché, où on en veut en monde entier, et au reste - ce qui ne sert naturellement à rien, le monde se fiche pas mal de nos petits problèmes.
D'autant plus que ça, c'était rien comparé à la suite : Jam se trouvait actuellement dans un petit square, où, a priori, il n'aurait rien pu lui arriver - sinon se prendre les pieds dans une racine, comme il l'avait expérimenté quelques secondes plus tôt.

En vérité, c'est avec consternation que Jam avait vu les Similis Reflets sortir de la ruelle qui donnait sur le square.
Il étaient 4, en principe, ça n'aurait pas dû l'effrayer, d'ailleurs, ça ne l'avait pas effrayé.
Mais c'est juste que lorsque Jam avait voulu donner un coup d'épée à l'un, celle-ci lui avait glissé des mains et était allée se fourrer droit dans un buissons d'hortensias.
Désarmé, face à es 4 Similis, Jam n'avait qu'une seule et unique pensée en tête, très révélatrice de tout son état d'esprit :
- Quelle galère...
Revenir en haut Aller en bas
Fonda
Chef des Gardiens du Crépuscule
Spirit of the Twilight
FondaChef des Gardiens du CrépusculeSpirit of the Twilight
avatar
Nombre de messages : 1200
Age : 27
Localisation : Entre la lumière et les ténèbres
Arme : Un eventail magique
Invocation : Takeshi, un lion de feu / ???
Date d'inscription : 17/05/2008

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A Very Bad Day [PV : Emilie]   Dim 11 Mar - 22:20

HS : Désolée de ne répondre qu'à présent, je fêtais l'anniversaire à un ami ^^

C'était le matin, le soleil s'était levé depuis quelques heures sur la Citée du Crépuscule et Emilie dormait encore. Une heure plus tard, la demoiselle ouvrit ses grands yeux bleus pour se rendre compte, dès que sa vision ne fût plus trouble, qu'il faisait déjà jour et qu'il était préférable qu'elle se lève. Après avoir baillé et s'être étirée, la demoiselle avait bougé ses fesses et ses pieds pour se rendre à la cuisine en étant habillée d'une robe de chambre de couleur orange. L'appartement où elle se trouvait actuellement avait été loué par l'ex déesse Tsuki et la princesse Ailicécy qui étaient toutes deux du monde de Neutralia qui étaient ses amies et qui, avant sa renaissance, étaient ses copies parfaites. Les deux filles avaient été sympa avec elle, car elles la logeait ici en attendant que la demoiselle ait assez d'argents pour se payer un toit ou qu'elle ait le courage de retourner s'installer à Illusiopolis et puis, comme elle était un peu comme leur petite soeur, il était normal qu'elles n'aient pas eût le coeur à la laisser dormir dehors. Quoi qu'il en soit, la demoiselle bailla encore avant de se diriger vers le frigidaire où deux notices étaient scotchées sur la porte.

- Je suis partie rendre visite à Rick à Japanimes, si tu as un problème n'hésite pas à m'invoquer. Signé Tsuki.
- Je suis partie travailler au "Return of Love" je serais de retours ce soir pour souper. Signé Ailicécy

*A ce que je vois, il y en a deux qui vont bien s'amuser pendant que moi, je serais seule à garder la maison... pff que-ce que je vais bien pouvoir faire ? J'appelerais bien Ilpa pour qu'on ait faire du shopping, mais je pense qu'il doit être occupé... Bon j'étais partie pour manger moi...*

Pensa la demoiselle en faisant la moue, car elle était frustrée que son élève ne soit pas présent. Ensuite, elle s'était faite rappelée à l'ordre par son estomact qui criait famine, alors elle ouvrit le frigo pour prendre du beurre et de la confiture. Après avoir prît de quoi se faire une tartine, la demoiselle referma la porte du meuble pour poser ses ingrédients sur la table. Par la suite, elle se servit un verre de jus d'orange qu'elle posa aussi sur le meuble en bois avant de sortir des couverts et de prendre le pain pour déposer le tout sur la fameuse table qui possèdait une nappe rouge avec des motifs de fleurs de cerisier blanches. Une fois qu'elle eût terminé de tout sortir, la demoiselle alluma la petite radio grise posée dans un coin du plan de travail avant de s'asseoir sur une chaise garnie d'un coussin bleu, ce qui était plus confortable pour le fessier.

Spoiler:
 

Ouais super, Emilie avait tiré le gros lot en étant tombée sur la Compagnie Créole dès le début de la journée. La demoiselle hésita à éteindre la radio, puis après avoir haussé les épaules en se disant que même si la musique n'était pas très appropriée pour se réveiller, la gardienne du Crépuscule se fît sa tartine en sifflotant en rythme la mélodie de la chanson. Une fois qu'elle eût terminé de manger et de boire, la jeune femme aux cheveux bruns mît tout dans le lave-vaiselle, rangea la nourriture et nettoya la table avant de retourner dans la chambre pour faire le lit qu'elles partageaient toutes les trois et prendre ses habits au passage pour aller dans la salle de bain se doucher. Lorsqu'elle fût prête, la demoiselle mit ses chaussures et prit sa casquette qui se trouvait sur le porte-manteaux avant de sortir de l'appartement. Après avoir verouillé la porte et glissé la clé sous le paillasson, la jeune femme sorti de la bâtisse et alla se balader dans la Citée. Arrivée dans une ruelle qui donnait sur le square, la demoiselle vit un jeune homme en mauvaise posture face à quatre similis. Aujourd'hui, elle n'avait pas envie de combattre, alors elle passa son chemin comme si de rien n'était et puis de toute façon, qu'avait-elle à se reprocher ? Elle ne le connaisait pas.


*Pourquoi je devrais le sauver ? Je garde le Crépuscule, pas les clodos... Argh maudite conscience professionnelle !*

Pensa une deuxième fois la demoiselle en se sentant mal à l'aise vis à vis de ce garçon qui lui était inconnu. Emilie fit demi-tour et fît apparaître son éventail de combat magique. Ouais un éventail, il allait être sauvé ! Oui en effet, c'était ironique, mais personne ne la prenait au sérieux lorsqu'elle utilisait son arme, alors peut-être que lui aussi pourraît avoir ce genre de pensées, qui sait... Quoi qu'il en soit, Emilie ne perdit pas son temps et fît faire un demi-cercle vers la droite à l'éventail orange pour le transformé en épée et se lancer dans la bataille. La miss se rua sur le reflet qui était le plus proche de l'étranger pour le repousser vers ses compagnons et enchaîna les coups en s'amusant beaucoup avec eux. Un quart d'heures plus tard, les monstres étaient éliminés, alors Emilie fît faire deux demi-cercles vers la droite à son épée pour la faire redevenir un éventail qu'elle plia pour le mettre dans sa poche tout en prenant au passage son crayon et son bloc note pour marquer un petit mot à l'attention du garçon qu'elle venait de sauver. Une fois qu'elle eût fini d'écrire, la demoiselle brandit son carnet devant elle pour qu'il puisse voir ce qu'il était écrire.

"Tout va bien ? Qu'est-ce qu'il t'es arrivé ? Dit, tu vis dans la rue où bien il t'es arrivé des ennuis, car tu as une allure de clochard ! Désolée de ne pas pouvoir te dire ces paroles de vive voix, mais je ne le peux pas, parce que je suis muette"

Emilie espérait en silence qu'il en prenne pas mal ses mots, mais en même temps, il était normal qu'elle lui pose ces questions, car elles étaient appropriées à la situation. En tout cas, il avait intérêt à être reconnaissant ce type, sinon la prochaine fois qu'il se ferait agreser par des nobody, il devrait se débrouiller seul pour s'en sortir vivant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: A Very Bad Day [PV : Emilie]   Lun 12 Mar - 18:06

Tout s'était passé très vite, mais Jam avait eu le temps de comprendre. Il était sourd, pas aveugle. Lorsque la jeune fille l'eut débarrassé de tous les Similis, elle lui fichu - chose assez inhabituelle - un carnet sous le nez.
"Mais comment elle sait que je suis..." songea-t-il, mais la suite du message lui apporta la réponse à sa question :
Tout va bien ? Qu'est-ce qu'il t'es arrivé ? Dit, tu vis dans la rue où bien il t'es arrivé des ennuis, car tu as une allure de clochard ! Désolée de ne pas pouvoir te dire ces paroles de vive voix, mais je ne le peux pas, parce que je suis muette"

Jam était habitué à ce qu'on le prenne pour un clochard ; il avait le droit à tout : ""clodo", hippy", "punk", "cassos", "débraillé"...
- Mais non, ch'uis pas un clochard, dit-il, d'un ton qui manquait cependant de conviction. J'habite là, il pointa du doigt l'hôtel. Enfin, je loue une chambre, quoi...

Il se dirigea vers les boissons et en tira l'Épée Hurlante. Cette dernière luisait doucement sous le soleil, narquoise. Si elle avait été humaine, Jam l'aurait baffée. Enfin, il aurait eu envie de la baffer. Puisqu'il aurait sûrement eu la flemme de la baffer.

- C'est gentil de m'avoir aidé, merci, au fait, dit-il tout en remballant mollement l'épée dans le tissu qui lui servait d'étui. Une douleur lui traversa soudain l'estomac. Elle a faim. Encore. Jam se tourna vers la demoiselle. Euh... Tu sais où je pourrais en trouver d'autre ? Des Similis ? Parce qu'en fait, j'en avait besoin... Ça devait lui paraître super-bizarre, à la jeune femme : un mec qui ne savait même pas se battre cherchait les ennuis. Mais Jam n'y pouvait rien... C'était la seule nourriture qu'il pouvait donner à l'épée sans remords. Tu peux faire des signes, si tu veux : je connais.
Revenir en haut Aller en bas
Fonda
Chef des Gardiens du Crépuscule
Spirit of the Twilight
FondaChef des Gardiens du CrépusculeSpirit of the Twilight
avatar
Nombre de messages : 1200
Age : 27
Localisation : Entre la lumière et les ténèbres
Arme : Un eventail magique
Invocation : Takeshi, un lion de feu / ???
Date d'inscription : 17/05/2008

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A Very Bad Day [PV : Emilie]   Mar 13 Mar - 0:19

HS : C'est la réunion des handicapés xD. Il nous manque plus qu'un aveugle pour faire un bon trio Razz Désolée pour le petit post, je n'étais pas en forme, je me rattraperais sur le prochain =)

En entendant ce qu'il avait à lui dire, Emilie eût une grosse envie de le tuer de ses propres mains. Na mais oh il se prenait pour qui ce gamin ? Il était suicidaire ? Arf elle aurait mieux fait de passer son chemin comme elle avait voulu le faire. Bon il voulait des similis, mais comment en faire venir ? Après mûre réflexion, la demoiselle eût une idée, mais avant, elle répondit aux dires du jeune homme en écrivant à nouveau sur son carnet dont elle montra à nouveau les écrits.

"Quels signes ? Ceux utilisés pour la circulation des vaisseaux gummis ? C'est gentil, mais je n'ai pas encore appris le langage des signes, mon mutisme est técent, alors je n'ai pas eus le temps d'apprendre quoi que ce soit. J'habite chez des amies, passe à la maison te nettoyer et te changer."

Emilie lui fît un clin d'oeil avant de ranger le carnet et le crayon dans la poche de son pantalon. La demoiselle se concentra et libéra la lumière neutre qui se trouvait dans son coeur pour attirer les similis, ce qui eût l'air de fonctionner puisque cinq minutes plus tard, un petit groupe de reflets avaient montré le bout de leurs affreux nez. Ne voulant pas être mêlée la jeune femme s'écarta tout en se demandant quel était le talent caché de l'épée et surtout, ce que l'inconnu allait faire avec.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: A Very Bad Day [PV : Emilie]   Jeu 15 Mar - 22:05

[HRPG : En plus ce n'était même pas fait exprès : pour ma art, j'ignorais que ton perso était muette. Désolé de ne pas pouvoir être à plus souvent au fait : ça ira mieux la semaine prochaine]

C'était un fait, Jam était plus fréquemment dans sa bulle que dans le monde réel. Cependant, il n'était pas déconnecté au point de ne pas voir que la jeune femme en face fulminait. Sans doute à cause de sa réaction complètement à côté de la plaque.
Mais comment aurait-elle pu savoir ? Jam aurait bien aimé lui expliquer ses problèmes, mais pour un mec comme lui, pour qui s'exprimer par la parole n'était pas un truc habituel, ce n'était pas simple. Faire une grande fresque sur un mur, ça c'était facile. Faire une lettre, ça c'était cool. Mais parler...

Finalement la fille lui tandis à nouveau son calepin :
Quels signes ? Ceux utilisés pour la circulation des vaisseaux gummis ? C'est gentil, mais je n'ai pas encore appris le langage des signes, mon mutisme est técent, alors je n'ai pas eus le temps d'apprendre quoi que ce soit.
- Excuse, je savais pas... Répondit Jam, en haussant les épaules. ... Mais j'pourrais t'apprendre si tu veux... Il lut la suite :
J'habite chez des amies, passe à la maison te nettoyer et te changer.
- Mais elles sont très bien mes fr... Jam s'interrompit tandis que ses yeux tombaient sur la tâche marron sur son pantalon, et les éclaboussures de boue sur sa veste. Pas très classe, son affaire.

Alors qu'il songeait à l'invitation de la jeune femme - se changer chez elle ? - il remarqua un curieux changement dans l'air. Soudain d'autres Similis arrivèrent.
- Diiingue, t'es capable d'invoquer des Similis ? Fit Jam, qui, même lorsqu'il était impressionné, avait toujours l'air complètement à l'ouest.

Par contre, il fit preuve de reflexes assez impressionnants - venant de lui - en esquivant l'attaque d'un Simili.
Bon, à table...
Jam commença à se battre ; pour quelqu'un de complètement inexpérimenté, le jeune homme se débrouillait bien : souple, agile, évitant les gestes inutiles. Mais pour un vétéran, c'était bien là ses seules qualités. Jam faisait parti de la catégorie des mecs qui avaient tout appris en regardant leurs jeux vidéos ; sa position était nulle, sa défense, une vraie passoire, son jeu de jambes, inexistant.
Il faut que je refasse comme la dernière fois : ça ne les brisera pas, mais ça peut les étourdir. Je l'ai déjà fait. Je peux le refaire, encore...

Une vibration dans le manche de l'épée annonça à Jam que ça avait réussi : l'épée se mit à hurler.
C'était un hurlement rappelant celui d'une bête à l'agonie, l'affreux crissement suraigu d'une craie sur un tableau, ou peut être d'un violon dont on torturerait les cordes d'un coup d'archet, le tout d'une puissance semblable à celle d'une corne de brume. C'était atroce. Mais ça marchait : Jam n'attendit pas que les Similis se reprennent, il les chargea et en planta un. Comme il s'y attendait, le Simili disparut, comme happé par la lame, dans un immonde bruit de déglutition. Profitant de l'effet surprise, le jeune homme eut le temps de dévorer un nouveau Simili... avant qu'un troisième ne le colle au tapis.
Jam se redressa sur les coudes, pour voir les Similis le charger.
Bah alors ? Pourquoi tu ne hurles plus ? Allez, c'est le bon moment, là !
Revenir en haut Aller en bas
Fonda
Chef des Gardiens du Crépuscule
Spirit of the Twilight
FondaChef des Gardiens du CrépusculeSpirit of the Twilight
avatar
Nombre de messages : 1200
Age : 27
Localisation : Entre la lumière et les ténèbres
Arme : Un eventail magique
Invocation : Takeshi, un lion de feu / ???
Date d'inscription : 17/05/2008

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A Very Bad Day [PV : Emilie]   Dim 25 Mar - 3:36

HS : Désolée moi aussi j'ai mis long à répondre ^^

Emilie voulu répondre à ses multiples questions, mais elle n'en eût pas le temps, car il ne lui laissa pas le temps d'écrire, car il se chargea du cas des similis et se mit à combattre d'une façon assez spécial qui arracha quelques rires discrets de la bouche de la demoiselle, car son mode de combat était assez comique, mais bon ça portait ses fruits, alors c'était ce qui apportait le plus. Lorsque son épée hurla, Emilie hurla tout en mettant ses deux mains sur ses oreilles, mais son cri n'étant pas très fort, n'était pas très convaincant et donc, le jeune homme ne pouvait comprendre que son arme lui faisait mal aux oreilles qu'en la regardant protèger ses tympans du mieux qu'elle le pouvait, car elle était muette, mais pas sourde.

*Quelle horreur ! Je vais lui dire deux-trois mots au sujet de son arme à la fin de son combat, d'ailleurs pourquoi il avait besoin de similis ? Il est fou ce type !*

Pensa la demoiselle en ayant pas apprécié l'utilisation de l'arme de Jam. Par la suite, tout en ayant encore ses mains sur ses oreilles, elle pût voir de ses propres yeux, l'épée "manger" le nobody... Ah super, elle comprenait à présent pourquoi il avait besoin de ces créatures ! Si elle avait su, elle ne serait pas intervenue. La demoiselle continua à regarder le combat jusqu'à ce que le jeune homme soit de nouveau en difficultés. Elle soupira d'exaspération en pensant qu'il était encore plus désespérant qu'elle-même.

*Quel boulet, même moi je suis plus douée au combat, bon il faut que je l'aide, sinon il va se faire dévorer, mais je ne dois pas les détruires, je n'ai pas envie de recommencer l'opération, c'est assez douloureux comme opération*

Pensa une seconde fois la demoiselle en étant assez sceptique en regardant la scène qui se déroulait sous ses yeux. Elle soupira avant de concentrer son énergie Crépusculaire dans la paume de ses mains qu'elle tourna et porta à ses lèvres pour souffler cette énergie qui se changea en bulle. Elles ne détruisirent pas les similis, mais elles créèrent une diversion en leur explosant à la figure. En même temps, si l'arme ne hurlait pas, ça ne voulait pas dire qu'elle n'avait plus faim, mais peut-être qu'elle était détraquée à cause d'Emilie qui pouvait redevenir un fantôme, une âme errante si jamais elle cassait son contrat, qui lui avait permit de ressuciter, en parlant de son passé à son protégé.

*Ce garçon et cette arme sont bizarres... Il a l'air d'être fort seulement quand ça l'arrange... tss c'est vraiment un drôle de personnage ! Je ne pense pas qu'il soit un gardien du Crépuscule, je ne l'ai pas formé*

Pensa une troisième fois la demoiselle en se demandant à qui elle pouvait bien avoir à faire, car cet allié n'avait pas l'air net. En même temps, elle cherchait dans ses souvenirs pour être bien certaine de ne pas avoir oublié qu'elle l'avait formé, car elle avait eût beaucoup d'élèves et elle ne se souvenait pas de tout ses apprentis. Quoi qu'il en soit, elle espérait ne pas avoir à l'aider plus qu'elle ne l'avait fait, car ce n'était pas son combat et puis, si elle en faisait trop, il allait de nouveau râler, car elle aurait encore une fois, détruit sans le faire exprès leurs ennemis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: A Very Bad Day [PV : Emilie]   Dim 25 Mar - 12:39

La diversion de la jeune femme fut le coup de pouce dont Jam avait besoin. Il se redressa d'un bond, et acheva finalement les autres Similis, qui disparurent dans un immonde gargouillis.
Alors seulement Jam se sentit rassasié. La douleur dans son estomac disparut, il allait enfin être tranquille.
Pour combien de temps ? Jam s'en fichait. Le principal, c'était que là, il était bien, et il allait enfin pouvoir souffler.

Il se laissa tomber sur le sol, essoufflé, en sortit de son sac deux canettes en aluminium.
- T'en veux une ? Demanda-t-il en en tendant une à la jeune femme. C'était une canette verte ornée d'une tête d'extraterrestre stylisée, avec marqué "Alien Juice" dessus. Ç'en est pas du vrai, précisa Jam en souriant, c'est aux agrumes.
Il but deux-trois gorgées avant de reprendre.
- Merci au fait. Pour les Similis. J'men serais pas sorti sinon (nouvelle gorgée). Vous savez tous vous battre, dans ce monde ? Invoquer des trucs, faire de la magie, tout ça ?

C'était très dépaysant pour Jam. D'autant plus que, même lors de l'invasion extraterrestre, il n'avait pas eu à se battre, avec une épée, tout ça. Lui et les autres s'étaient infiltré dans le vaisseau, avaient croisé des patrouilles, mais il n'y avait jamais eu de corps-à-corps. De même, les ados-zombies avaient des pouvoirs, mais pas comme invoquer de la glace ou des boules lumineuses explosives, eux c'était plutôt se décrocher la mâchoire, passer sous les portes, transformer leurs mains en griffes...

Jam releva soudain la tête. Il y avait une... chose, là, derrière le banc. Il se leva, et s'approcha en douceur du banc. Lorsqu'il fut à hauteur du banc, il bondit...
Et ne trouva rien.

Comme c'est banal... Songea-t-il, avec une moue déçue.
Il était en train de faire demi-tour pour retourner vers la jeune femme, quand il se pris soudain le pied dans sa propre jambe, ce qui eu pour effet - inattendu - de le faire s'étaler tout du long. Jam tenta de se rattraper mais au final il s'écrasa sur son poignet, qui émit un craquement sourd. Jam poussa un cri de douleur.
Y'en a marre ! Pourquoi toute la malchance du monde lui tombait dessus maintenant ?

Alors que le jeune homme gisait par terre, une petite créature sortit d'un buisson, semblable à une sorte de lapin, mais faite de fumée noire, avec deux grands yeux blancs et inexpressifs, vide d'émotion et de vie.


La créature s'enfuit en glissant sur le sol, mais resta assez longtemps à découvert pour être vue.
Revenir en haut Aller en bas
Fonda
Chef des Gardiens du Crépuscule
Spirit of the Twilight
FondaChef des Gardiens du CrépusculeSpirit of the Twilight
avatar
Nombre de messages : 1200
Age : 27
Localisation : Entre la lumière et les ténèbres
Arme : Un eventail magique
Invocation : Takeshi, un lion de feu / ???
Date d'inscription : 17/05/2008

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A Very Bad Day [PV : Emilie]   Lun 18 Juin - 0:18

HS : Désolée du retard, j'avais un peu zappé le rp, si tu as envie qu'on le continue fais-moi signe =)

Lorsque le combat fût terminé, Emilie voulu l'engueuler par écrit, mais elle ne le pu pas, car il lui tendit une canette. Ce geste la destabilisa et la surprit en même temps. Elle ne su plus quoi dire, alors elle prit la boisson en faisant oui avec sa tête tout en lui faisant un grand sourire pour lui faire comprendre qu'elle le remerciait. Elle regarda la canette qu'elle trouvait bizarre, mais le jeune homme lui assura qu'elle était bonne et qu'elle était aux agrumes, donc pas empoisonnée et pas bizarre vu que les agrumes étaient des fruits comestibles. Après avoir ouvert sa canette et bu une gorgée, Jam lui posa une question, alors elle posa son Alien Juice sur le bout du banc où ils s'étaient assis pour sortir de sa poche son fidèle carnet et son fidèle crayon gris pour écrire la réponse et la montrer à ce jeune homme malchanceux dont les sentiments étaient assez neutres à son sujet. Elle ne le détestait pas, mais elle ne l'aimait pas pour autant.

"La plupart des habitants ne savent rien faire de tout cela, il n'y a que les touristes comme toi et moi qui sachions le faire ainsi que les gens qui ont déménagés pour venir habiter dans ce monde tranquille réputé pour son nombre d'ennemis peu fréquents"

Lorsqu'il eût terminé de lire ses écrits, la demoiselle rangea le tout dans sa poche et elle reprit dans sa main gauche la canette pour y boire une longue gorgée. Elle la reposa lorsqu'elle vit Jam se lever du banc pour sauter sur... rien. Décidément, ce garçon était bien étrange se dit pour elle-même la gardiene du crépuscule. En le regardant revenir, elle le vit se prendre les pieds et tomber sur le sol dur et froid. La jeune femme se leva précipitamment pour tenter de le rattraper et éviter qu'il ne se fasse mal, mais c'était trop tard, elle n'avait pas été assez vive et Jam s'était sûrement foulé le poignet, enfin c'était ce qu'elle pensait après l'avoir entendu crier de douleur. Elle voulu sortir à nouveau son matériel d'écriture, mais elle n'en eût pas le temps, car une étrange créature sorti du buisson. La demoiselle tenta de rattraper la créature, mais encore une fois, elle n'avait pas été assez rapide et la bête inconnue était partie avant même qu'elle n'ait eût le temps de la rattraper.

*Qu'est-ce que c'était ?*

Pensa la demoiselle en se posant la question à elle-même, car elle n'avait jamais vu un lapin aussi étrange que celui qu'elle venait d'appercevoir. Comme il n'était plus là, la gardienne retourna sur ses pas pour rejoindre Jam et l'aider à se relever, mais en chemin, la miss s'encoubla à une pierre et elle s'écroula de tout son long, à la droite du jeune homme, en laissant échapper un faible cri de surprise. Elle aurait bien aimé pesté contre la pierre, mais comme elle ne pouvait pas parler, elle ne pu pas le faire et ça la frustra un peu, car elle aurait bien aimé injurié ce bête cailloux comme une personne tout à fait normal. Emilie soupira, puis elle contorsionna sa main droite pour sortir une seconde fois son matériel d'écriture pour y écrire un autre petit mot à l'attention de son compagnon d'infortune.

"Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre. On n'est pas doué n'est-ce pas ? Désolée, je ne m'y connais pas en sort de soin."

Ce qui était sûr, c'était qu'ils avaient l'air idiots, tout les deux allongés par terre comme s'ils se croyaient en train de bronzer sur une plage de sable fin. Lorsqu'il eût terminé de lire ce qu'elle lui avait écrit, la demoiselle contorsionna une deuxième fois son bras droit pour ranger le tout au bon endroit. Par la suite, elle remit son bras au bon endroit pour pouvoir s'en servir. Grâce à lui et à son deuxième bras, elle pu prendre appuis et se relever. Lorsqu'elle fût debout, elle boita un peu, puis elle se pencha vers Jam pour l'aider à se relever tout en se demandant quelle malchance allait encore lui tomber dessus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A Very Bad Day [PV : Emilie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A Very Bad Day [PV : Emilie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emilie
» une grosse bise pour Emilie....et oui...+1...!!
» le magasin d'Etain
» habbogOLD's games
» Quand Émilie arrive en ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: