Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Ven 7 Sep - 1:00

Fujino traversa le portail qu'Icy avait créé pour elle. Affublée d'une mission, ragaillardie par la promesse d'un autre avenir, acceptant son titre (plus que son rôle) de princesse des ténèbres, presque ramenée à la vie, avide de vengeance, Fujino s'était donnée une ultime chance lorsqu'Icy l'avait relevée. Au final, celle-ci n'avait pas vraiment réussi à rendre espoir à Fujino ou lui permettre de contrôler son pouvoir, mais elle était à présent confiante et surtout, elle voulait que plus rien ne la contrôle, que plus jamais le destin ne s'acharne sur elle. Plus jamais elle ne laisserait la douleur guider ses pas. Elle torturerait ce qu'elle voudrait, elle déciderait de quoi serait fait l'avenir, mais elle ne se laisserait plus porter par les flots tumultueux qu'avaient été ses derniers mois.

Elle le faisait toujours pour son enfant qu'elle portait en son ventre, désormais plus rebondie, mais aussi parce qu'elle cherchait la vérité sur ces derniers jours à Shinrya et sur Emiri Kimidori. Elle savait juste qu'elle haïssait cette personne, la tenant responsable de sa première mort et de cette course-poursuite avec Shiki qui avait duré des mois et lui avait causé tant de souffrance et de fatigue.

Malheureusement, la fameuse reine de Shinrya, Emiri Kimidori, n'était plus de ce monde. Et toute tentative de vengeance ne pouvait donc être faite. Icy avait bien proposé de faire du mal aux amis d'Emiri, encore vivants, mais qu'est ce que cela apporterait si Emiri n'était plus là pour en souffrir ? Fujino n'aimait pas faire du mal inutilement. Ou en fait, si, elle aimait, mais elle trouvait ce plaisir malsain et effrayant et ne voulait faire de mal que si elle avait une raison valable pour.

Peut-être serait-elle amenée à faire du mal à ces gens. En fait, oui, sans doute, puisqu'elle devait aussi tuer Ondine pour le compte d'Icy. Une tâche dont elle se saurait passé, mais qu'elle exaucerait en remboursement d'une dette.

Ne sachant pas où chercher Ondine, elle s'était donc concentrée sur la recherche d'un moyen pour rendre la vie à Emiri. Icy lui avait conseillée le dieu des morts, Hadès. Et effectivement, c'était sûrement le plus simple pour commencer. Qui d'autre qu'un dieu des morts pour régler ce genre de problème ?

Fujino, la capuche relevée, de son nouveau manteau offert par Cornelius, s'approcha du flot calme du Styx. Par delà, le colisée des enfers se dressait fièrement. A gauche et à droite, les tunnels des enfers. Où aller pour rencontrer Hadès ?

Elle regarda le flots des âmes damnées en frisonnant. Etait-ce là que toutes les âmes allaient ? Emiri était-elle dans tout ceci ? Ce n'était pas vraiment un aspect reluisant de la mort. Si Emiri était là, elle était presque sûrement déjà punie d'une certaine manière pour ses crimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Ven 7 Sep - 22:47

HRP-Résurection d'Émiri?! c'est un rP pour moi ça-HRP

Les enfers, lieux où se rassemblent tout les morts, enfin, une partie des morts car certain se rendaient dans le Jardin de Naia paraît-il. Il y avait longtemps qu'on avait plus entendu parlait de Tom. En fait, alors qu'il était encore et toujours à la recherche de Aurore, la princesse de coeur qui était sous sa protection, un homme l'avait attaqué par derrière pour l'assomer avant de l'emmener en enfer. Toujours inconscient, il avait été emmené dans un cachot où il était enfermé et enchaîné à un mûr avec des chaînes lui ptivant de ses pouvoirs. A présent, Tom venait d'avoir 15 ans et il avait bien grandit et changé. ses traits semblaient être devenus plus adultes, ses cheveux roux avaient un peu poussé et hérissés, il portait une sorte de kimono noir avec une ceinture blanche à la taille. Toujours enchaîné depuis il ne sait combien de temps, Tom était assis au sol, la tête baissée, les poignés qui pendouillaient aux chaînes. Pendant ce temps, près du puit des âmes, en voyant qu'il y avait une visiteuse, Hadès apparut près d'elle, les bras crois croisés, accoudé à un mûr, en disant : "Impressionnant, n'est-ce pas?"

Il décroise ses bras et s'approche.

"J'aurais bien fait un peu de ménage mais j'avais pas prévu d'avoir de la visite aujourd'hui. Hadès, dieu des enfers".

Il s'arrête devant la jeune fille et lui tend sa main comme pour l'inviter à la serrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 8 Sep - 2:03

[HRP: c'est ce que je me disais aussi ^^]

Fujino regardait ce flot d'âmes, pétrifiée par ce qu'était la mort et l'éternité. Finalement, elle avait peut-être bien fait de ne pas mettre aussi prématurément fin à ses jours. Lorsqu'elle entendit une voix râpeuse lui parler, elle sursauta. A côté d'elle, un homme l'accostait, le teint pâle, les cheveux en flammes, le visage allongé et les dents pointus. Il se présenta comme Hadès, dieu des enfers. Comme quoi, il n'était pas nécessaire de le chercher, il venait à soi. Il tendit sa main et Fujino hésita à la lui prendre. Vu son statut et aussi cette flamme sur la tête, sans compter son apparence peu engageante, elle craignait le pire (mais en même temps, elle craignait souvent le pire et était plutôt pessimiste). Elle allait peut-être brûler... Mais son teint froid laissait présager plutôt le contraire.

Elle tendit la main. Bingo, c'était bien froid. Malgré la flamme sur sa tête, ce mec gardait une température corporelle froide, ce qui expliquait son teint. Elle ne savait pas pour autant que ce dieu passait facilement des zéro degrés à la fournaise en un rien de temps.

-Fujino Asagami. Je viens de la part d'Icy. J'aurais un service à vous demander.

-Un service, dites-vous ? Pour Icy ? Si vous venez de sa part, ça devrait pouvoir se faire.

-En fait, ce service serait pour moi. J'aimerais prendre ma revanche sur quelqu'un de mort. Mais j'aurais donc besoin qu'elle revienne. J'ai pensé que cela serait dans vos cordes.

-Tout à fait. En plus, ces temps-ci, des gens morts, j'en ramène à la pelle. Et y a pas que moi, visiblement. Bref, qui souhaiteriez-vous voir revenir ?

-La reine Emiri Kimidori.

Hadès passa sa main sur son menton, tout en faisant la moue. Il semblait réfléchir à quelque chose qui le gênait. Il avait perdu son sourire assuré et semblait plutôt hésitant. Quelque chose le chiffonait, même s'il ne semblait pas pour autant décontenancé ou branlant.

-Ca risque d'être plus compliqué que prévu. Emiri Kimidori ne fait pas partie de ma juridiction, voyez-vous. Toutefois, en tant que dieu de la mort, je connais bon nombre d'autres moyens de faire revenir les gens à la vie. Ce qui est sûr, c'est que je ne peux le faire moi-même, aussi simplement que je l'aurais fait avec une âme présente ici.

-Toutes les âmes défuntes ne vont donc pas ici ?

-Certes, non. Nous avons déjà eu des soucis récents avec le Petenshi, quelque chose comme ça, récemment. Et cette Emiri n'est jamais venu ici.

Au moins, Fujino était rassurée sur un point: il y avait différents endroits où les morts allaient. Il y avait une petite chance pour que Fujino se retrouve dans un endroit meilleur qu'ici, une fois morte. D'un autre côté, c'était frustrant parce que cela compliquait les choses. Mais puisque Hadès lui assurait qu'il y avait une solution de rechange, tout allait bien.

Pendant ce temps, une personne, à l'apparence fine, en manteau noir et capuche sur la tête, s'avançait dans les cachots. Elle marchait, tête baissée, sans faire attention à ce qu'il y avait autour d'elle. Elle s'arrêta cependant devant Tom, le dévisagea de sous sa capuche. Puis, elle se tourna complètement vers lui. Une voix de femme sortit de sous sa capuche:

-Tiens-tu à la vie ?

Elle se détourna et reprit sa marche.

Hadès et Fujino s'étaient téléportés dans le grand hall de Hadès et celui-ci avait toujours son menton entre ses doigts, réfléchissant en marmonnant doucement. En fait, elle ne savait pas que Hadès réfléchissait autant à un moyen de faire revenir Emiri qu'à la manipuler. Le fait qu'Icy l'avait envoyé, l'encourageait à l'aider bien sûr, mais lui faisait se poser des questions sur cette Fujino et surtout, ne le forçait pas à rendre service pour rien.

-Je pourrais envoyer Yuki chercher Emiri puisqu'elle est shinigami. Cependant, je doute qu'elle soit partante. Ce n'est pas que cela me dérangerait, surtout que je pourrais la forcer, mais je crains que cela ne suffise pas. Non, le mieux, pour commencer, c'est d'entamer une sommation des âmes. Emiri n'est pas dans mon royaume, je ne peux pas la ressusciter, mais je peux cependant fragiliser la barrière entre son au delà et notre monde. Cela permettra à ma nouvelle shinigami d'aller chercher l'âme d'Emiri plus facilement. Mais avant, nous allons avoir besoin d'un corps de substitution.

-Vous voulez dire que vous ne pouvez rendre son corps véritable ?

-Techniquement, si. Mais encore une fois, Emiri n'est pas dans mon royaume et je vais tenter un rituel un peu spécial qui peut avoir quelques effets secondaires. Bref, je ne veux pas vous ennuyer avec les détails. Vous aurez Emiri, avec son ancien corps si vous le souhaitez, mais par prudence, il me faut un corps. Allez dans les cachots m'en chercher un.

Fujino disparut sans vraiment le vouloir et se retrouva dans les cachots. Il lui fallait donc un corps. Mais lequel ? Hadès avait-il une préférence ? Et en fallait-il un mort ? Si oui, y en avait-il un mort dans ces cachots, ou allait-elle devoir en tuer un ? Si oui, lequel ? Ouhlà, tellement difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 8 Sep - 9:13

Tom resta dans la même position quand une petite fumée jaillit avant de laisser voir après s'être dissipé Mushu. Tom relève alors la tête et montre un air surpris en voyant le petit dragon rouge.

"Mushu?! Mais qu'est-ce que tu fais là?! Comment m'as-tu trouvé?!"

"Grace à l'amulette que je t'ai offert pour pouvoir m'invoquer bien sûr, il m'a juste suffit d'apparaître en me concentrant là-dessus. On s'inquiétait un peu de ne pas avoir eut de nouvelles de toi, donc j'ai décidé de venir te voir! Bon, je vais te libérer".

Mushu saute d'abord sur l'épaule de Tom, puis sur sa tête et ensuite sur une de ses mains où il tire sur ses chaînes pour essayer de les briser, en vain.

"Elles sont trop solides pour toi, essayes de les faire fondre avec ton feu".

"D'accord".

Mushu arrête de tirer sur ses chaînes et gonfle ses joues, chargeant son feu. Soudain, Tom entend quelqu'un approcher.

"Quelqu'un approche. Caches-toi".

Mushu avale comme quelque chose, dégonflant ses joues et va se cacher sous les vêtements du rouquin, derrière son dos. Tom voit alors une fille portant un long menteau noir dont la capuche dissimulait son visage. Celle-ci demande à Tom si il tenait à la vie. Tom ne lui répond pas et la regarde d'un air méfiant alors qu'elle commençait à s'éloigner. Avant qu'elle soit trop loin, il demande : "Je pourrais savoir qui vous êtes et ce que vous faites ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 8 Sep - 17:24

Fujino avançait dans ces couloirs obscurs entre les barreaux en fer forgé, comme des ronces de métal noir poussant de la pierre, quand elle entendit soudain une voix résonner dans le noir. Elle s'avança davantage. Croyant que la question lui était posé, elle se posta devant la cellule et répondit:

-Je suis Fujino Asagami. Je cherche... Et bien, un corps.

Avec sa capuche relevée sur sa tête et l'obscurité ambiante, Fujino ressemblait comme deux gouttes d'eau à la femme mystérieuse qui venait de passer et à laquelle Tom s'était adressé. La méprise était facile, le quiproquo aisé. Seule sa voix, plus fragile et moins sûre d'elle, contrastait avec la voix de l'autre femme qui était plus mature, assurée et plus froide.

-Je n'ai pas la moindre envie de vous faire du mal. Si vous savez où trouver un corps... Déjà mort. Vous me rendriez service. Ne me dites pas votre nom, je ne préfére pas savoir.

Elle ne préférait pas entrer dans les histoires de Hadès, d'entrer dans une histoire qui ne la concernait pas et finalement regretter d'avoir connu ce garçon. En plus, ce garçon avait un visage tout à fait charmant. Etait-ce sa posture à la fois pitoyable et brave qui lui faisait cet effet ? D'un côté il faisait pitié d'être ainsi, ce pourquoi elle ne voulait pas laisser ses sentiments prendre le dessus, et de l'autre, il semblait comme ces héros incorruptibles qui restent droits et fiers, même rabaissés au plus bas.

Fujino regarda autour d'elle. Elle vit dans la cellule juste à côté un corps inanimé. Une femme, visiblement, sans doute mieux pour accueillir l'âme d'Emiri. L'âme de la reine dans le corps d'un homme ? Plutôt ridicule, non ? Si Emiri ne devait pas récupérer son corps, autant que ça soit le corps d'une femme, ce serait plus crédible et plus facile pour Fujino d'y croire.

-Est-elle morte ? Demanda Fujino.

Elle essaya d'ouvrir la cellule, mais bien sûr, celle-ci était fermée à clé. Stupide quand on savait que les prisonniers étaient déjà retenus par des chaînes accrochés aux murs. Mais double sécurité... Bref, Fujino concentra son pouvoir sur la serrure et la fit exploser afin d'entrer. Puis, elle fit de même avec les chaînes de la jeune femme. Elle vérifia ensuite qu'elle était morte. (chose qu'elle aurait dû faire avant de la libérer, se dit-elle) Effectivement, elle était morte. Cela devrait faire l'affaire.

Pas vraiment envie de faire la conversation, Fujino souleva le cadavre qui s'avéra étonnamment léger. A peine avait-elle saisi le corps et l'avait bien en main qu'elle disparut, encore une fois, sans trop le vouloir. Quand elle fut à nouveau dans le hall de Hadès, celui-ci sourit en regardant le corps choisi.

-Ca conviendra ? Demanda t-elle au dieu des enfers.

-Cela fera l'affaire, oui. A présent, je vais commencer le rituel. Si on arrive déjà à entrer en contact avec Emiri, ça sera un début et ça nous indiquera que nous pouvons envoyer quelqu'un aller chercher son âme.

Hadès s'enflamma et ses bras devinrent des colonnes de flamme qui se jetèrent dans le puits des âmes. Fujino sursauta et se cacha les yeux derrière son manteau, paniquée. Là, au moins, ce mec devait sûrement être très chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Dim 9 Sep - 1:44

La fille à laquelle Tom s'adressait ne répondit pas à sa question mais une autre fille encapuchonnée sortit de l'ombre en disant qu'elle s'appelait Fujino Asagami et qu'elle recherchait un corps. Toujours l'air méfiant, le rouquin dit : "Ce n'est pas à vous que je parlais mais au moins ça m'évite de vous poser les mêmes questions".

Fujino lui dit qu'elle ne veut pas lui faire de mal, que cela lui rendrait service si il lui disait où trouver un corps mort et lui demande de ne pas lui dire son nom.


"Je ne sais pas et comme vous pouvez le constater, je suis bien vivant et je ne me présente que si on me le demande".


Fujino s'en alla alors voir une autre cellule où elle trouva le corps d'une jeune fille avant de partir, Tom chuchote alors :
"C'est bon Mushu, elle est partie, enfin, plutôt elles, bref, il n'y a pour le moment personne à l'horizon".

Mushu sortit alors du kimono et se met sur l'épaule du jeune gardien.


"Ok, je vais commencer le travaille".


Mushu remonte sur la main du rouquin et envoie de petites flammes sur les chaînes qui retenaient les poignées de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Dim 9 Sep - 3:07

Hadès continuait à brûler dieu sait quoi au fin fond de son puits. Peut-être brûlait-il la barrière entre son monde et celui où l'âme d'Emiri errait ? En attendant, cela ne semblait pas avoir d'effet particulier. Hadès resta longtemps à flamber le fond de son puits sans que rien ne se passe. Avec le temps, Fujino put regarder le spectacle sans se cacher, pas plus rassurée, mais elle s'habituait, sentant que cela n'était pas aussi dangereux que cela le paraissait. Fujino guettait le moindre signe présageant le retour d'Emiri. Elle regardait le corps inanimé, Hadès, les colonnes de flammes, le puits... Mais rien ne changeait dans la pièce. Il y avait peut-être juste la température de la salle qui devenait insupportable.

Puis, soudainement, le puits cracha des flammes à son tour. D'un coup sec, une gigantesque colonne de flammes, plus grande et plus grosse que celles de Hadès remontèrent d'un coup sec, léchant le plafond. Fujino sursauta sans pouvoir réprimer un cri de surprise. Hadès lui-même recula. Le puits se calma peu à peu et Hadès déplora:

-Zut. Le panthéon des shinryens est plus costaud que je ne le pensais. Toutefois, cette réaction laisse penser que j'ai touché une corde sensible. C'est le moment de tenter une intrusion plus directe. Yoriki !

Une femme en capuche et en manteau noir avança de l'ombre. Avec son accoutrement, elle ressemblait comme deux gouttes d'eau à Fujino. Elle ne savait pas alors qu'il s'agissait de la même personne qui était passée dans les cachots un instant plus tôt.

-Vole jusqu'au panthéon. Essaye de me ramener discrètement l'âme d'Emiri Kimidori.

La jeune femme acquiesça et déploya des ailes aussi noires que la nuit. Elle s'envola dans les tunnels des enfers. Hadès ricana et s'assit sur son trône.

-Cela risque de lui prendre un peu de temps, mettez vous à l'aise. Je l'ai recruté récemment cette petite. Pas très bavarde, mais assez efficace. Elle me fait presque penser à l'autre shinigami, Yuki. En plus obéissant cependant. Yoriki Sigh qu'elle s'appelle.

Fujino ne répondit pas. Elle était anxieuse. Cela prenait plus de temps et était plus compliquée qu'elle ne l'avait imaginé. Le panthéon ? C'était avec les dieux qu'elle se frottait là non ? Ne venait-elle pas de se frotter à plus fort qu'elle ? Elle commençait à regretter de s'être laissée emporter. Elle regarda ce corps inanimé à terre. A qui pouvait-il appartenir autrefois ? Comment était-elle morte ? Pourquoi son corps était-il dans les cachots de Hadès ? Quelle horreur lui avait-il fait ?

Dans le noir, elle n'avait pas bien vu, mais elle put apercevoir que la jeune fille avait un sac de toile sur la tête, ce qui empêchait de voir son visage.

-Nous devrions parler d'une solution de remboursement... De ce service. Je sais que vous avez des pouvoirs capables de torturer les gens plus efficacement qu'une machine à écarteler. J'ai quelques prisonniers récalcitrants qu'il faudrait faire parler...

-Je vous arrête. Je ne suis pas une machine de torture. Cela ne m'intéresse pas.

-Allons, vous n'auriez pas l'indélicatesse de me refuser un service quand je vous en rends un ?

-Cela va sans dire. Mais veuillez choisir autre chose. Inutile de croire que vous pourrez me faire chanter avec ce "service". J'ai bien l'impression que vous ne serez même pas capable de me le rendre.

-Méchante sceptique. Soit, vous verrez bien que j'y arriverais, et là, il faudra bien me rembourser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Dim 9 Sep - 14:19

Cela faisait deux minutes que Mushu essayait de faire fondre le métal qui commençait juste à rougir. Tom dit alors : "Mets un peu plus de puissance dans ton feu".

"Facile à dire, je voudrais pas te brûler les mains".


Tom soupire alors d'exaspération et dit :
"Tu sais très bien que je ne crans pas la chaleur et bien que ces chaînes bloquent mes pouvoirs, cela ne change rien, alors vas-y et ne te retiens pas".

"Bon, d'accord, si tu insistes".


Mushu envoie une plus grande quantité de feu avec sa bouche et le métal commence à fondre, Tom en profite alors pour retirer sa main.


"Voilà, l'autre maintenant".

Mushu fait le même traitement sur la chaîne qui retenant l'autre main et Tom la retira, Mushu se posa sur son épaule tandis qu'il se massa un peu les poignées avant de se relever et de regarder autour de lui. il s'approcha des barreaux de sa cellule qui étaient fermées. Il fait apparaître alors sa keyblade, Dragon Tapis, la pointe vers la serrure, un filet de lumière s'échappe de la pointe pour aller dans la serrure qui se déverrouille. Il ouvre les barreau et sort de la cellule où il ne sait exactement combien de temps il y est resté. N'ayant pas de miroir, il ne pouvait voir son visage et ses cheveux qui avaient changé mais il pouvait tout de même constater qu'il avait grandit en taille; Tom marcha alors à travers les couloirs sombres du donjon des enfers sans vraiment savoir où il allait.


"On doit allé où maintenant?"


"Je ne sais pas mais nous devons sortir d'ici, ça c'est sûr. Je ne peux malheureusement pas me téléporter ou ouvrir un portail de lumière car mais pouvoirs sont limités et certain inutilisables dans ce lieu".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Dim 9 Sep - 16:04

Dans le noir absolu des cachots, une petite lumière apparut soudain comme pour guider le guerrier du feu. Ce petit feu follet resta un court instant devant Tom, comme pour être bien sûre d'avoir son attention, puis, il fusa au travers des couloirs en laissant derrière lui un tracé lumineux sur le sol. Courant le long des murs et illuminant les sombres couloirs, il semblait guider Tom vers la sortie... Passant immanquablement par les halls de Hadès.

Pendant ce temps, Fujino et Hadès patientaient en attendant le retour de Yoriki qui semblait traîner. Ca, il n'avait pas menti en disant que cela lui prendrait du temps. Le panthéon, ça ne devait pas être la porte à côté.

Mais comme vient à point qui sait attendre, un son de battements d'ailes finit par se faire entendre dans les couloirs. Planant presque au ras du sol, vu l'étroitesse des couloirs, Yoriki déboula du couloir est et se posa dans le hall en rangeant ses ailes. Hadès poussa un "Ah" de satisfaction. Yoriki plongea sa main dans son manteau et sortit un orbe lumineux qu'elle jeta dans le puits aux âmes avant de s'éloigner et finalement, de quitter la salle.

-Tu vois ? Pas bavarde, mais efficace. Une vraie perle. Je t'avais dit qu'on y arriverait.

-Pour le moment, Emiri n'est pas encore ressuscitée, alors ne vendez pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

-Qu'est ce qu'il vous faut vous alors ? Son âme est à présent ici même. Rien ne peut plus m'empêcher de la ramener à la vie.

Hadès se leva de son trône et se dirigea vers le puits aux âmes. Il enflamma à nouveau ses bras et plongea son brasier dans le fond du trou. Aussitôt, un gigantesque panache de fumée nauséabonde se leva du puits et envahit ses bords. Quand la fumée se dissipa, une jeune femme blonde se tenait debout devant le puits. Fujino fit de gros yeux quand elle reconnut la femme qui se trouvait devant le puits.

-Alors ? Qui c'est qu'avait raison ? Rien de plus facile.

Fujino restait bouche bée. Autant qu'Emiri elle-même visiblement. Les deux femmes se dévisageaient. Emiri finit par quitter le regard de Fujino et à regarder le corps étendu à terre. Elle mit violemment sa main sur son coeur en geignant. Elle avait mal quelque part, avait du mal à respirer. Fujino s'étonna. Elle ne lui avait encore rien fait qu'elle souffrait déjà. Etait-ce satisfaisant ? Non, ce n'était pas elle qui la faisait souffrir, ce n'était pas... Satisfaisant.

Emiri avança en boitant jusqu'au corps inanimé et elle tomba en avant. Elle disparut dans le corps inanimé.

-Oups ! Visiblement, nous n'avions sommé que l'esprit d'Emiri. Un fantôme si vous préférez. Voilà pourquoi il valait mieux préparer un corps de substitution.

Le corps commença à bouger doucement. Il geignit doucement comme si on le sortait d'un long sommeil. La jeune femme se mit sur le dos lentement, puis, elle se redressa en position assise et passa ses mains sur le sac de toile qu'elle avait sur la tête, avant de laisser retomber ses mains et sa tête. On aurait dit qu'elle était triste, difficile à dire avec ce sac sur la tête.

-On va pouvoir reparler de mes services.

-Reparlons-en oui. Ce n'est pas Emiri. Vous ne pouvez donc pas lui rendre son corps ?

-Techniquement si. Mais il me faudrait du temps, et au mieux... Ben son vrai corps.

-Espèce de charlatan.

-Allons, un corps ou un autre, ça reste Emiri. Vous allez pouvoir vous amuser sur elle comme vous le souhaitez.

-Comment voulez-vous que j'y prenne du plaisir si ce n'est pas ce visage tant haï que je vois se tordre de douleur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Dim 9 Sep - 22:41

Tom continua d'avancer dans les sombres couloirs du cachot, toujours Mushu sur son épaule, quand il vit une étrange lumière apparaître devant lui avant de partir tout droit en laissant des traces lumineuses au sol qui éclairait le lieu.

"Quest-ce que c'est?"

"Je ne sais pas. Cela ne doit pas être mauvais si c'est fait de lumière mais restons tout de même sur nos gardes au cas où il s'agirait d'un piège".

Sur ces mots, le rouquin suivit les traces lumineuses qui menèrent vers une ouverture.

"Je crois qu'on est presque arrivé".

Tom s'approcha vers cette ouverture mais des portes se refermèrent brusquement juste devant lui. Tom affiche alors un air méfiant et sérieux.

"Je devais bien me dire que c'était trop facile".

Puis, le sol se mit à trembler légèrement comme si on donnait un coup dessus, le jeune gardien sentit alors une présence menaçante derrière lui. Il se retourne vivement et fit face à un chien noir gigantesque à trois têtes. Tom leva alors la tête pour constater les trois du chien géant.

"Qu'est-ce que c'est?"

"En tout cas, c'est un gros toutou!"

Tom fait apparaître sa keyblade et se mit en position de combat, prêt à se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurière
MembreAventurière
avatar
Nombre de messages : 1457
Age : 25
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Mer 12 Sep - 13:28

Dans l'obscurité, difficile de voir la femme habillée d'un manteau de cuir rouge et noir. Par contre, ce cuir proprement dit faisait de petits couinements agaçants. Son pas, assez lourd, résonnait dans les tunnels. Regardant une carte qu'elle dépliait et repliait dans un vacarme de papier froissé et se parlant à elle-même à voix haute, tout ceci pris en compte, finalement, la jeune femme qui s'avançait était loin d'être discrète.

Et pour cause, il s'agissait de l'excentrique et démesurée Haruhi Suzumiya. Enfin, le reflet de celle-ci, qui était, avouons-le, encore plus démesurée que l'originale. En effet, qu'est ce qu'elle pouvait bien faire ici, avec une carte entre les mains, carte touristique indiquant les points d'intérêt du colisée de l'olympe ?

Blackie, sur son épaule, ne se plaignait pas, pour une fois. En effet, pour une fois, sa maîtresse ne faisait de mal à personne, et même l'amusait. Au final, ils ne faisaient que se balader et cela lui convenait, d'autant que sa maîtresse l'amusait presque à se battre avec sa carte qu'elle dépliait et repliait difficilement (car y a t-il plus difficile à replier qu'une carte ?) Toutefois, dans son esprit, le doux visage d'Aube continuait de le hanter. Sa maîtresse lui avait promis, qu'un jour, ils iraient la retrouver. En tout bien, tout honneur, selon Haruhi, même si Blackie avait ses doutes.

Ainsi perdue dans ces couloirs, Haruhi tâchait de repérer la statue de Zeus, qui soi disant, se trouvait ici. Encore fallait-il qu'elle soit partie dans la bonne direction au début du parcours. Statue par ailleurs connue pour sa grandeur et pour être une curiosité artistique appréciée.

-Je ne vois aucune statue géante. Qu'est ce que c'est que cette carte ? La prochaine fois, je prends un guide.

-On aurait ptet dû prendre à droite à la dernière intersection. En fait, il n'en savait rien, mais ça l'amusait de prendre part à sa conversation sans queue, ni tête.

-De toute façon, tu sais toujours mieux que tout le monde. Oh, et ferme la bouche, tu pues le chien mouillé.

-Hein ? Non. C'est pas moi.

-Ah ? Alors qui ? Hein ? Hein ? Change de parfum, coco.

Elle s'avança encore un peu dans le couloir. Au détour d'une intersection, elle tomba sur une grille barrant le passage. Et là, derrière, un chien géant tout au bout, et plus proche, un jeune garçon que Haruhi aurait juré avoir déjà vu quelque part. Mais étant de dos... Ayant légèrement changé... C'était difficile à dire.

-Ah bah, ça c'est un sacré gros toutou. Enfin, un spectacle. Cette visite commence enfin à proposer des attractions intéressantes.

_________________
Kyoko's Theme: https://www.youtube.com/watch?v=Sj7LYkXkplo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Mer 12 Sep - 13:37

Hadès ne releva pas sa dernière remarque. Cette Fujino pouvait bien dire ce qu'elle voulait, il avait accompli sa tâche. Et il regrettait presque de l'avoir fait, pas par remords, bien sûr, mais plus parce qu'il se serait attendu à plus de reconnaissance. Si elle n'était pas contente, et surtout si elle n'estimait pas nécessaire de le rembourser, alors il renverrait Emiri d'où elle venait... En fait non, il la garderait dans un coin, ça pouvait être utile, mais par contre, il ne la laisserait pas à Fujino.... Na !

Fujino fulminait. Elle souffla un bon coup en se disant qu'au fond, on n'avait pas toujours ce qu'on voulait et que c'était peut-être le mieux qu'elle pouvait avoir s'il n'y avait pas d'autres solutions. En tout cas, c'était un commencement. N'empêche qu'elle s'attendait à mieux qu'un cadavre relevé, habité par l'esprit de son ennemie jurée. Enfin... Relevée, c'était vite dit. Elle regarda la jeune fille, le sac en toile sur la tête. Et si en fait... Sous ce sac, se cachait le visage d'Emiri ? Peut-être que le passage d'Emiri dans ce cadavre avait transformé ce corps ?

Elle s'approcha doucement du cadavre, passa sa main sur la toile, passa ses doigts sous les ouvertures du sac, commença à relever tout doucement quand un vacarme assourdissant fit trembler la caverne.

-Hmm. Il y a du grabuge. Je crois que Cerbère a senti quelque chose d'anormal. Et puisque il règle les entrées et le sorties... Ca sent l'évasion ou l'intrusion. Voyons si vous pouvez me rembourser en m'aidant à cela, dame Fujino.

-Quoi, vous doutez de l'efficacité de votre gardien ? Enfin, si ça peut vous rembourser...

-Ca sera... Un bon début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Mer 12 Sep - 14:06

Tom affronta Cerbère en sautant à une hauteur impressionnante pour lui donner plusieurs coups aux trois têtes avec sa keyblade, Mushu leur envoyèrent même des boules de flammes. Au bout de plusieurs minutes de combat, le chien vacilla puis s'écroula. Tom sauta en arrière pour ne pas se faire écraser. Il était assez essoufflé et avait du mal à reprendre son souffle, à croire qu'il fatiguait plus vite que d'habitude dans ce lieux. Une fois qu'il se sentit mieu, il se redresse et ouvre la porte avec sa keyblade. Il remarque alors la présence de quelqu'un qui l'observait. Il se retourne vivement et vit Haruhi. Il affiche alors sut son visage un air sévère et méfiant.

"Qu'est-ce que tu fais là?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurière
MembreAventurière
avatar
Nombre de messages : 1457
Age : 25
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Mer 12 Sep - 16:43

Haruhi fut déçue que le "spectacle" soit si vite expédié. Ou qu'il n'y ait pas plus de bain de sang, de membres découpés... Enfin bref, que ça castagne plus. Haruhi avait à peine eu le temps de s'installer en tailleur et de préparer le pop-corn. Il était à peine prêt quand le jeune homme se tourna vers elle et qu'elle le reconnut. Tom de Japanîmes, ce même mec qu'elle avait tenté de destituer ou au moins de détruire son monde. Le même mec qui avait contribué à sa première défaite. Loin d'être surpris de trouver une Haruhi en vie, (alors que la dernière fois, elle avait littéralement explosé en plusieurs morceaux) il lui demanda, méfiant, ce qu'elle faisait là.

Haruhi ouvrit la porte de son micro-onde et sortit le pop-corn et engouffra une grosse poignée dans sa bouche avant de marmonner:

-Chomp. Che chuis en vacanches. Je visite. Vu que la dernière fois je n'étais pas bienvenue à Japanîmes, je cherche un autre endroit où on a envie de moi. Et quand je dis "envie de moi", tu vois ce que je veux dire. Bref, je ne fais que passer. Comment va depuis la dernière fois ? On dirait que tu as perdu un peu de poids et que ton coiffeur a décidé de faire grève. Ca va si mal que ça à Japanîmes ? Chomp. Tiens. T'aurais pas vu Fujino dans le coin ? Si je laisse l'autre Shiki l'attraper, va falloir que je rende Haruhi à Haruhi... Plutôt embêtant.

Haruhi avait lancé un pari avec Shiki Ryogi. Celle-ci lui avait dit que si Haruhi trouvait Fujino et la tuait la première, alors elle aurait droit à une récompense, mais que si c'était Shiki qui la tuait, alors elle devrait rendre "Haruhi à Haruhi". Autrement dit, la libérer du miroir. Comme elle n'avait pas trop envie de perdre sa liberté fraîchement acquise (datant quand même de quelques mois), elle avait juré de la retrouver.

Elle avala encore une poignée de pop-corn.

-Non, chans rire, je pourrais te poser la même quechtion. Qu'est ce que tu fais là, TOI ? Parce qu'encore moi, je visite, mais toi, tu sembles plutôt en mauvaise posture, n'en déplaise au cabot. On te tient enfermé ? Marrant.

_________________
Kyoko's Theme: https://www.youtube.com/watch?v=Sj7LYkXkplo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Mer 12 Sep - 16:48

Fujino suivait presque docilement Hadès. Elle espérait que ce serait vite fait qu'ils puissent retourner au plus important: Emiri. Elle espérait aussi qu'elle n'aurait pas besoin d'utiliser ses pouvoirs pour rendre ce "service" à Hadès. Malheureusement, une évasion (ou une intrusion) risquait de mal finir et elle aurait sûrement besoin d'utiliser ses pouvoirs. Si possible, elle espérait au moins qu'elle n'aurais pas besoin d'aller jusqu'à tuer la personne en question. Espérer, ça elle pouvait toujours, mais ça sentait d'ici que ça finirait mal.

Finalement arrivé à une sorte de balcon, Hadès surplombant la salle, vit son chien tricéphale, K.O.

-Comment ? Comment est-ce possible ? Qui a fait ça ? Oh, c'est donc une évasion ? Retourne immédiatement dans ta cellule, ou tu auras à faire à moi. Ou... A mes guerriers d'élite...

Fujino haussa un sourcil. Il parlait d'elle là ? Bien loin du compte, Hadès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Mer 12 Sep - 22:10

Haruhi sortit d'un micro-onde du pop-corn qu'elle se mit à manger en disant qu'elle était en vacance, qu'elle visitait les lieux car comme elle n'était pas la bienvenue à Japanîmes, elle chercherait un lieu où elle le serait.

"Arrêtes de te moquer de moi. Qu'est-ce que tu magouilles cette fois-ci?"

Haruhi lui demande comment il allait depuis la dernière fois qu'ils se sont vus et constate le fait qu'il ait perdu de poids et changé de coiffure. Tom montre alors un air surpris car il n'avait remarqua cela. Il se mit à se regarder dans tout les sens et s'apperçoit en effet qu'il avait maigri, mais cela n'était pas étonnant étant donné qu'on ne lui donnait pas à manger durant sa captivité, ce qui fait qu'il n'a pas mangé depuis un bon moment, à se demander comment il faisait pour tenir debout le ventre vide. Il passa ensuite ses mains à ses cheveux roux et remarqua en effet qu'ils avaient un peu poussé.

*Mais ça fait combien de temps que je suis enfermé ici?!*

Lorsque Haruhi parla de Japanîmes, Tom semblait perdu dans ses pensées. Si lui avait changé tant qe ça, qu'en est-il de son monde, de son frère, de sa soeur? Que sont-ils devenus depuis son absence? Et se trouvait Aurore? Beaucoup de questions se bousculèrent dans sa tête. Puis, Haruhi lui demande si il n'aurait pas vu Fujino, en effet, il l'avait vu, enfin, son visage dissimulé sous une capuche mais il l'avait bien vu. Haruhi lui dit ensuite quelque chose qui intrigua le jeune gardien.

"Qui est cette Shiki?! Que veux-tu dire par rendre Haruhi à Haruhi? est-ce que cela veut dire que tu n'es pas la vraie Haruhi? Ça explique beaucoup de choses dans ce cas".

Haruhi lui demande ce que lui faisait là car il semblait en mauvaise posture, qu'il devait être enfermé et que c'était marrant.

"Cela ne vous regarde pas et ne changez pas de sujet!"

Soudain, il entend une voix poser des question puis lui ordonner de retourner dans sa cellule en le menaçant d'envoyer ses meilleurs guerriers. La rouquin leva la tête, vit alors Hadès et dit : "Parce que vous croyez que je vais vous obéir?!"

"Ouai! Viens te battre le tête de torche!"

"KEYBLADE BOOMERANG!"

Tom lance sa keyblade qui tournoie sur elle-même en fonçant droit vers Hadès et lui toucha la tête où son visage fut enfoncé. Hadès see toucha sa tête avec ses main pour essayer de la remettre normale tandis que Tom rattrappe sa keyblade au vol avant de passer la grande porte du cachot et de courir à travers les couloirs des enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurière
MembreAventurière
avatar
Nombre de messages : 1457
Age : 25
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Ven 14 Sep - 20:41

Haruhi haussa un sourcil. Se moquer ? Bon d'accord, elle s'amusait bien à avoir l'air de la touriste innocente, surtout avoir l'air innocente. N'empêche qu'elle était vraiment en vacances, qu'elle ne pensait à rien de mal, à rien de plus qu'à visiter. Bon après, elle avouait aussi que derrière, le but était aussi de trouver quelque chose d'intérêt, pouvant servir ses noirs desseins. Elle guettait le moindre instant pour faire quelque chose d'un tant soit peu... Mal senti. Et si en plus il lui parlait comme ça, elle ne se gênerait pas pour lui mettre des bâtons dans les roues. Bon d'accord (encore) même sans ça, elle se ferait un plaisir de l'embêter. En souvenir du bon vieux temps... Ou juste comme ça.

-Pas la vraie Haruhi ? Qu'est ce que tu racontes ? Je suis Haruhi. Je suis jute pas la Haruhi que tu connaissais. Mon nom c'est vraiment Haruhi, mon apparence vraiment celle-ci. A la rigueur, on peut me voir comme Ihurah. Hi, hi. L'opposé de Haruhi. Docteur Jekyll et Mister Hyde, ça te dit quelque chose ?

Soudain, sans que put être terminé cette conversation, riche en révélations, une voix vint briser la discussion. En haut, quelqu'un parlait à Tom, agressivement. Puis, Tom ripostait, puis s'enfuyait. De là où elle était, Haruhi ne voyait personne là où Tom avait envoyé sa Keyblade. Elle ne savait même pas qu'ils étaient deux. Haruhi cria à l'attention de Hadès:

-Haruhi, chasseuse de primes. Si vous avez envie que je vous ramène un fuyard mort ou vivant, je suis votre homme... Enfin, votre femme... Enfin, votre employée.

_________________
Kyoko's Theme: https://www.youtube.com/watch?v=Sj7LYkXkplo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Ven 14 Sep - 20:49

Fujino ne fut qu'à moitié étonnée de la réaction du jeune homme. Hadès l'avait cherché après tout. Et à présent, qu'allait-il faire une fois son visage remis en place ? Lui exiger son service ? Ben tiens donc. Comme si elle avait que ça à faire. Franchement, elle avait toutes ses pensées sur Emiri. A tel point qu'on pouvait presque lire ses pensées sur ses lèvres, tant elle y pensait fort. Hadès cherchait encore son visage quand Fujino entendit une voix qui lui était familière.

Elle n'aurait pas su dire pourquoi, car cette voix, elle avait l'impression de ne pas l'avoir entendu depuis longtemps. Et à l'époque, elle était plus fluette qu'aujourd'hui. Fujino fut assez intriguée car chaque fois que ce sentiment de déjà-vu lui tombait dessus, chaque fois, elle faisait une rencontre toute droit venu du passé. Se pouvait-il que quelqu'un qu'elle connaissait bien se cachait derrière les grilles ?

Hadès finit par attraper son nez pointu et à le tirer vers l'avant dans un grand bruit de ventouse, remettant son visage correctement. A peu près. Il fulminait et pas qu'intérieurement, ce n'était pas une image. Il virait au rouge quand il ordonna:

-Fort bien. Vous la chasseuse de primes et vous Fujino, je vous ordonne de partir à la poursuite de ce freluquet. En avant ! Je vais m'assurer que les portes de l'enfer soient bien fermés.

Fujino soupira d'exaspération. Non, pas cavaler après un homme qu'elle ne connaissait pas. Enfin... Il n'avait pas dit s'il voulait le tuer. Au moins, tant que c'était juste le capturer, il fallait prier pour que ses pouvoirs restent endormis. Elle descendit et Hadès ouvrit la grille devant Haruhi. Celle-ci s'avança. Fujino fut surprise. Elle connaissait aussi ce visage. Et en plus... Cette fille semblait elle aussi surprise de la voir.

La voix de Hadès rompit le charme et les deux filles n'eurent pas le temps de se poser des questions qu'elles se lancèrent à la poursuite de Tom, Haruhi devant, Fujino sur ses talons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Ven 14 Sep - 21:47

*Ainsi donc, Haruhi aurait deux personnalité, et apparemment, c'est la mauvaise qui aurait prit le contrôle*.

C'est sur cette pensée que Tom coura à travers les couloirs ressemblant à une grotte et un tunel sans avoir pu répondre à la question de Haruhi. En courant à tout allure, Tom trébucha sur quelque chose et faillt tomber dans le puit des âmes avec Mushu. Il se rattrappe à temps au bord et se remette en étant essoufflé. Mushu dit alors : "Ça n'était pas passé loin".

Tom regarde devant lui remarque la fille morte que Fujino avait emmené avec elle, seulement, à sa grande surprise, il l'entendit respirer et sentit une présence familère qu'il avait cru disparut à jamais. Il ouvre alors en grand ses yeux rouges embrasés.

*Mais...c'est...c'est impossible*.

Il se releva et s'approcha de cette étrange fille, il posa sa main, hésitante, sur la toile qui recouvrait la tête de la fille, serra son étreinte et retira le tissu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurière
MembreAventurière
avatar
Nombre de messages : 1457
Age : 25
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 15 Sep - 20:44

Haruhi resta bouche bée devant le peu qu'elle voyait de visage de Fujino. Elle était malgré tout certaine de la personne qui se trouvait devant elle, et le fait que Fujino semble la reconnaître laissait penser qu'elle avait raison. Elle venait donc de retrouver sa cible par le plus grand des hasards. Et le hasard aidant encore plus, il venait de lui attribuer sa cible comme partenaire. Haruhi réprima un sourire satisfait. Jamais elle ne retournerait dans le miroir, jamais elle ne libérerait Haruhi, Shiki allait perdre son pari. Haruhi avait hâte de voir quelle serait sa récompense.

Elles se lancèrent toutefois à la poursuite de Tom. Tout simplement déjà, parce que Haruhi imaginait bien que Hadès risquait de s'interposer. Mieux valait faire ça discrètement et subtilement.

Mais, une fois dans les couloirs, Haruhi hésita. Pas parce qu'elle avait des remords, mais parce qu'elle ne voulait pas aller trop vite, d'autant que l'occasion lui était donnée de prendre sa revanche sur Tom. Et cette Fujino allait peut-être pouvoir l'aider. Et puis, elle s'était portée volontaire pour ce contrat sur Tom. L'ordre idéal semblait: Tom, puis Fujino. Bien, elle verrait plus tard.

Donc, elles continuèrent de courir après le guerrier de feu qui les avait déjà distancés de telle sorte que les deux jeunes femmes ne le voyaient pas devant et se demandaient si elles couraient bien dans la bonne direction. Pas facile à dire. Techniquement, Haruhi n'avait pas vu d'intersections, mais il faisait si sombre qu'elle n'aurait pas mis sa main au feu qu'une autre issue était possible.

_________________
Kyoko's Theme: https://www.youtube.com/watch?v=Sj7LYkXkplo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 15 Sep - 21:02

Fujino sentait son coeur battre la chamade alors qu'elle courait avec son amie. Enfin, celle qu'elle espérait bien être son amie. Celle-la même dont ses rêves du passé lui avaient tant parlé. Celle-la que Shiki avait nommée en précisant qu'elle seule avait cru qu'il y avait encore du bon en Fujino, un moyen de l'aider, la seule à avoir cru en elle. Si c'était bien elle, alors elle vivrait peut-être enfin une vie plus supportable.

-Tu es Haruhi, n'est-ce pas ? Demanda t-elle en courant, pleine d'espoir.

-On ne peut vraiment rien te cacher hein ?

-Je suis Fujino. On était amies, autrefois, non ?

-Bien sûr, les meilleures du monde. Et nous voilà à chasser la même proie de concert. Quelle chance, non ?

-C'est sûr.

Fujino sentait son coeur battre de plus en plus fort. Qu'est ce qu'elle était heureuse de ne pas s'être trompé et de retrouver son amie. Mais elle était loin de s'imaginer la triste vérité qui risquait encore de s'abattre sur elle. Sa vie n'avait jamais été heureuse et malheureusement, le destin n'allait pas encore être tendre avec elle. Cependant, sans le savoir, elle devenait la clé d'un autre espoir: celui de voir la vraie Haruhi revenir dans ce monde.

Dans le repaire de Hadès, la jeune fille revenue à la vie était assise, les bras ballants, le menton sur le buste, visiblement inerte, respirant à peine, le sac toujours sur la tête. Elle ne semblait pas réagir à ce qui l'entourait. Quand Tom s'approcha et retira le sac de toile, ses cheveux châtains clairs s'envolèrent légèrement avant de retomber gracieusement devant son visage comme s'ils ne voulaient pas montrer son visage.

Cependant, la jeune fille releva la tête, faisant glisser sa chevelure sur le côté, dévoilant ses yeux verts. Elle cligna des yeux, visiblement perdue.

-Où... où... Suis-je ? J'ai entendu des voix dans le noir... Qui voulaient me faire du mal... Allez-vous me faire du mal ?

Elle resta assise et hocha la tête, comme si elle se résignait et qu'elle acceptait qu'on puisse lui faire mal. Toutefois, elle baissa la tête, laissant ses cheveux masquer à nouveau son visage et se recroquevilla sur elle-même.

Le visage de la jeune fille:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 15 Sep - 21:12

Lorsque Tom retira complètement la toile, il vit une fille brune aux yeux verts, loin de la personne qu'il imaginait. Pourtant il lui semblait bien qu'il s'agissait de cette personne. Elle semblait perdu et posait plusieurs question. Quand elle demande à Tom si il allait lui faire du mal, il secoua la tête, s'agenouilla, posa sa main sur l'épaule de la jeune fille, la regarde droit dans les yeux et dit : "Émiri?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurière
MembreAventurière
avatar
Nombre de messages : 1457
Age : 25
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 15 Sep - 22:32

Haruhi put constater que la dite Fujino était plutôt naïve. Elle n'aurait aucun mal à l'abattre d'une dague dans le dos. Mais d'abord: Tom. La jeune femme attendrait bien un peu, le temps pour elle de recevoir une juste récompense pour la capture du guerrier et de s'être vengé du gaillard. Oh, et Hadès n'avait pas précisé, mort ou vivant. A elle d'en décider, même si elle avait peut-être une préférence pour la mort, puisque Tom lui avait causé sa première mort. Sauf que lui, n'aurait pas la chance d'être immortel. Gnyark.

A courir dans les couloirs des enfers, ils finirent par revenir à l'antre de Hadès. Là, ils purent retrouver le guerrier qui s'était véritablement arrêté. Haruhi dégaina ses pistolets et les pointa sur le garçon.

-Les mains bien en évidence, feu-aux-fesses ! J'ai une petite revanche à prendre. Et en plus, ta tête a visiblement gagné en valeur, autant qu'en cheveux.

Haruhi pouvait savourer le contact du métal contre ses doigts et la joie d'avoir droit à une revanche dans les règles. Et savoir qu'en plus, après, elle allait pouvoir se débarrasser de Fujino et ainsi s'assurer son droit à garder sa liberté et à laisser la vraie Haruhi dans son miroir... C'était vraiment réjouissant.

_________________
Kyoko's Theme: https://www.youtube.com/watch?v=Sj7LYkXkplo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 15 Sep - 22:44

La jeune fille aux yeux verts semblait quelque peu perdue. Le garçon posa sa main sur son épaule ce qui lui fit relever la tête, rencontrant ses yeux ardents. Elle en resta bouche bée. Il dit juste une chose, un seul mot, un seul nom, éclatant comme sorti du coeur: Emiri. La jeune fille cligna des yeux, la bouche béate.

-E...miri ?

Elle baissa à nouveau la tête, mais quand elle la releva à nouveau, elle avait un petit sourire tordu et les larmes aux yeux, des larmes comme des larmes de joie. Elle renifla sans savoir quoi répondre.

-Est-ce que vous me connaissez ? Est-ce... Mon nom ?... Merci... D'être là pour moi.

Elle baissa la tête encore une fois. Elle se serra elle-même entre ses bras en grelottant. Elle n'était pas chaudement habillé, il fallait l'admettre. Une jupe, une chemise blanche de soie fine et une paire de chaussette, pas de chaussures.

Fujino suivit Haruhi dans les couloirs jusqu'à retourner dans la salle principale de Hadès. Quand elles arrivèrent, Haruhi ne perdit pas de temps et braqua ses armes sur le fuyard. Elle, elle espérait ne pas avoir à s'en mêler et laisser Haruhi faire. De toute façon, elle n'avait pas d'armes à dégainer. Quelque part, elle avait l'avantage de la surprise, ne dégainant pas d'armes, visiblement, sans possibilité d'attaquer.

-Eloignez-vous de cette fille. Tout ceci ne vous concerne pas.

A ces mots, la jeune fille assise par terre frisonna.

-Cette voix ! C'est celle qui parlait de me faire du mal.

-Yeah Fujino ! Opprimer les faibles, bien joué. Rit Haruhi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 15 Sep - 23:12

La fille que Tom supposa être Émiri releva la tête en aillant les larmes aux yeux en demandant si elle le connaissait et si c'était son nom. Tom continua de la fixer, sans rien dire, laissant un lourd silence. Puis il le brisa en disant : "Je...je ne sais pas, je crois. Je suis Tom Fire".

Il se releva ensuite et la vit trembler de froid. Il retira donc son haut de son large kimono noir, laissant voir son torse musclé, bien qu'il ait maigri, qui est marqué par une cicatrice. Il déposa le haut du kimono sur l'épaule de la jeune fille.


"Il vaut mieux pas que vous attrapiez froid".


La jeune fille le remercie d'être là pour elle quand il entendit la voix de Haruhi derrière lui dire quelque chose, de suite. Le rouquin se retourne pour la voir en train de braquer des pistolets vers lui. Il la regarda alors d'un air sévère. Fujino arrive aussi et demande à Tom de s'éloigner de la fille car ceci ne le concerne pas. La fille frissonne de peur en disant que c'était Fujino qui voulait lui faire du mal. Tom la regarde du coin de l'oeuil puis retourne son regard vers ses deux poursuivantes en disant : "Au contraire, ceci me concerne!"

Il tend son bras pour faire apparaître son arme de gardien, mais rien ne se passa. D'un air surpris, il regarda sa main vide.


"Hein?!"


Dans une fumée de ténèbres apparaît alors Hadès qui dit :
"C'est ça que tu cherches petit gardien?"

Le jeune gardien vit Hadès agiter entre ses doigts son bracelet rouge comme ses yeux avant de le mettre au-dessus du puis des âmes.


"Rends-toi ou tu le perdras à jamais!"


Mushu s'énerva et dit :
"Sale lâche!"

Tom sers des dents en rageant intérieurement. Ce bracelet est la dernière chose qui lui restait de son ancien maître et il ne pouvait le perdre ainsi, mais d'un autre coté, il ne voulait rester ici, il avait beaucoup d'obligations aux mondes extérieurs. Il était dans une impasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurière
MembreAventurière
avatar
Nombre de messages : 1457
Age : 25
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Dim 16 Sep - 1:50

Haruhi jubilait. Son ennemi était acculé, incapable de riposter. Enfin, pas autant qu'il ne l'aurait pu si on en jugeait à ce qu'il avait fait à Cerbère. Quelle ironie que devant un chien gigantesque il s'en sorte et que face à trois personnes, chacun leur tête propre, il se retrouve moins assuré. La gâchette démangeait Haruhi. Mais l'arrivée de Hadès changeait la donne. Bien qu'il n'avait toujours pas précisé, sa présence, plus le fait qu'il lui ait donné une chance de se rendre, encourageait Haruhi à ne pas tuer sa cible.

-Allez, fais-moi un plaisir, résiste un peu. Que je voie ce que perdre une babiole te fait, et finalement que je puisse te loger une balle ou deux entre les omoplates.

-Comment allez-vous faire entre les omoplates s'il est de face comme là ? Fit Blackie, moqueur.

-La ferme, oiseau de mauvais augure.

Zut, Blackie n'aimait pas qu'on le lui rappelle tout ce qu'un corbeau renvoyait comme image: mauvais présage, mauvais augure, mort, charognard... Il bouda un peu sur l'épaule de Haruhi tandis que celle-ci fixait Tom.

_________________
Kyoko's Theme: https://www.youtube.com/watch?v=Sj7LYkXkplo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Dim 16 Sep - 2:04

Elle n'avait rien contre Tom, non, du tout. Mais elle fut contente que Hadès trouva un moyen de négocier plutôt que d'engager un combat. Elle était désolée pour Tom qu'il soit là, piégé, mais elle était moins contente de ne pas avoir à lui faire du mal. En revanche, qu'il s'avise à l'empêcher de reprendre Emiri et là, elle ne répondrait plus de rien. Elle ne laisserait personne entre elle et Emiri.

L'intéressée, que l'on peut encore hésiter à appeler Emiri, frissonnait, mais c'était peut-être davantage désormais à cause de la situation inquiétante dans laquelle elle et son sauveur se trouvait. Elle se releva, pour la première fois. Ses jambes étaient chancelantes. Sans doute à cause de tout ce temps passé dans le sommeil éternel, mais peut-être aussi parce que la jeune fille avait vraiment des jambes fines. Un vrai miracle qu'elle tienne debout, pouvait-on penser en la regardant.

-Si vous deviez vous rendre, sachez que je ne vous en voudrais pas, Tom Fire. Fit Emiri, inquiète malgré tout à l'idée de retomber entre les griffes de ses bourreaux.

Dans l'ombre, la silhouette de Yoriki Sigh se dessina.

-Ah ! Justement. Yoriki, tu tombes à pic. Enchaîne ce gamin. Et pas de faux mouvements, Tom. Ton bracelet...

Yoriki acquiesça et lentement s'approcha de Tom, raide comme une saillie. Elle attrapa le bras de Tom, sans se presser, sans se montrer violente ou brutale. Quand sa main froide toucha le bras du jeune homme, sa voix sembla résonner dans l'esprit de Tom.

-Tiens-tu à la vie ? Serais-tu prêt à te sacrifier pour Emiri ? Si oui, alors tiens-toi prêt. Laisse-toi faire, et à mon signal, nous pourrons nous enfuir, toi, ton bracelet, et cette fille. Si tu as des questions, pose les vite en y pensant. Mais soyons brefs, impossible de savoir s'ils ne finiront pas par nous entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Dim 16 Sep - 20:38

Tom ignora les dires de Haruhi et réffléchit à une solution pour se sortir de là, mais il n'en trouva aucune, si il faisait un geste contre ses ennemis, il lui sera impossible de récupérer son bracelet de gardien. Mushu s'énerva et s'approcha vers le dieu des enfers en disant : "Toi! Tu vas nous rendre le bracelet de mon pote Tom!"

Hadès lâche le bracelet. La réaction de Tom fut immédiate.

"Mushu! Arrêtes".

Mushu s'arrête, bien qu'il bouillait intérieurement. Hadès rattrappe alors le bracelet à temps au soulage du jeune gardien.

"Oups! J'ai pas fait exprès. Encore un pas de plus et je crainds ne pouvoir le rattrapper".

Tom sert des poings en serrant des dents à nouveau. Il vit ensuite Émiri se lever avant de lui dire qu'elle ne lui en voudrait si il devait se rendre. Tom baisse alors la tête avant de dire : "Mushu, reviens et restes auprès de Émiri".

Mushu tourne les talons et grimpe sur la jeune fille qui semblait avoir du mal à tenir debout. Il vit ensuite la fille qu'il avait vu dans les cachots juste avant Fujino, d'après Hadès, elle s'appellerait Yoriki. Hadès demande à celle-ci d'enchaîner Tom et rappelle celui-ci sa menace. Tom relève alors la tête et regarde Hadès d'un air sévèr. Yoriki s'approcha doucement de Tom et lui saisit le bras. Il entendit alors la voix de cette fille dans sa pensée lui demander si il tient à la vie et si il est prêt à se sacrifier pour Émiri. Tom répond donc à son tour par la pensée : "Ma vie n'est pas le plus important à mes yeux et je suis prêt à me sacrifier pour sauver ceux qui me sont chers"

Elle lui demande alors de se tenir prêt, de se laisser faire, qu'à son signal ils pourront tous s'enfuir et que si il a des questions, qu'il les pose vite car on ne sait pas si ils sont écoutés.

"J'ai des questions en effet. Pourquoi vouloir nous aider si vous travaillez pour Hadès et que dois-je faire en attendant?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Lun 17 Sep - 23:44

[HRP : je « passe » le rp de Haruhi, comme elle va pas faire grand chose, je la fais rp avec Fujino pour plus de facilité (surtout avec la connex qui rend difficile de passer d'un compte à l'autre)]

Fujino était soulagée que cela se finisse sans bain de sang, ou au moins, sans violence. Elle n'appréciait pas particulièrement que ce Tom se retrouve en mauvaise posture, mais elle appréciait au moins de voir la situation à nouveau sous contrôle, la réincarnation d'Emiri entre les mains. Euh, quoique... Ce n'était pas encore dit. La jeune fille était encore derrière le guerrier. Cependant, il était enchaîné et toujours sous la menace de voir son bracelet disparaître dans les abîmes. Emiri devrait donc lui revenir. Il était donc peut-être temps de voir ce que Hadès prévoyait pour elle.

Seulement, Haruhi réclama sa juste récompense. Elle se tourna vers Hadès et argua qu'en tant que chasseuse de primes, elle avait accompli son travail et mérité un salaire.

-Quoi ? Tu es chez moi ici. Je t'ai donné un ordre, tu l'as exécuté, point.


Haruhi grinça des dents mais ne répliqua pas, étonnamment. Sans doute parce qu'elle sentait que Hadès était un ennemi trop puissant pour elle. Elle se rattraperait plus tard sur Fujino, qu'elle préféra laisser faire. En présence de Hadès... Mieux valait filer droit puisque ces deux-là semblaient en affaire.

Fujino se tourna vers Hadès, une fois ce différend réglé. Elle dévisagea le corps d'Emiri, qui, définitivement, n'était pas le bon.

-Alors ? Est-ce que je peux espérer avoir Emiri avec son propre corps ?

-Il m'est arrivé de le faire. Je vais tenter quelque chose.

-Tout de même.


Pendant ce court laps de temps, Yoriki, toujours par la pensée, dialoguait avec Tom. Visiblement, la vie des autres, la vie des personnes qu'il aimait avant tout, était plus importante encore que la sienne. Cet altruisme démesuré était-il ce que Yoriki souhaitait entendre de sa part ? Elle n'en montra rien. Elle se contenta de répondre :

-Et si cette fille n'était pas Emiri ? La protégerais-tu ? Si cette fille n'était pas cette femme qui t'est chère, mais une parfaite inconnue ? Si je te disais... Qu'elle doit être protégée, peu importe pourquoi et son identité ?

Yoriki inclina la tête sur le côté en souriant très légèrement, d'un petit sourire malin. Un sourire qui faisait presque peur.

-A proprement parler, je ne travaille pas pour Hadès. Je suis une shinigami qui passait par là. Je lui ai dit que je lui rendrais service au besoin, mais aucun pacte ne nous lie. De plus, j'étais venue juste pour ceci : pour m'assurer que Fujino ne réussisse pas dans son désir cruel de vengeance, pour protéger Emiri d'elle.

Hadès s'approcha d'Emiri et la tira vers le puits. Elle se débattit, mais elle était définitivement bien trop faible pour opposer même une infime résistance. Elle tendit le bras vers Tom en le suppliant de l'aider, apeurée.

-Ne fais rien, ne tente surtout rien. Nous agirons dans quelques secondes, tiens-toi prêt. Acheva Yoriki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Mar 18 Sep - 19:51

Tom vite des menottes apparaître dans une fumée autour de ses poignée. Haruhi demanda sa récompense à hadès mais celui-ci ne fut pas content de ceci et déclara qu'elle est chez lui et qu'elle doit donc lui obéir. Fujino demande ensuite à hadès si elle pouvait avoir Émiri avec son vrai corps.

*Ainsi donc, j'avais raison et j'avais bien sentit, cette fille est bien Émiri et cette Fujino semble la vouloir. Mais pourquoi? D'après Émiri, elle parlait de lui faire du mal*.

Il regarda du coin de l'oeuil Haruhi.

*Je sais où est le vrai corps de Émiri mais je ne pense pas que la haruhi d'aujourd'hui soit aussi partageuse qu'avant*.

Yoriki demande ensuite à Tom par la pensée si il protèegrais la jeune fille même si il ne s'agissait pas de Émiri mais une inconnue et qu'elle lui dit qu'elle doit être protégée peu importe la raison et son identité.

"Je n'ai pas besoin qu'on me dise ce que j'ai à faire. je vois bien que cette fille est en danger et je viens en aide à toute personnes dans le besoin. Même si ça ne plaît pas toujours".

En effet, Tom se souvenaitalors qu'il venait d'être gardien que Simon lui avait donné la mission de protéger Émiri et de l'emmener au château Disney, il s'en souvenait comme si c'était hier.

*******
Lorsque Haruhi se met à pleurnicher, Tom n'efface pas du tout son regard sévère, puis, quand elle laisse sa place à Émiri Tom efface son air sévère mais garde tout de même un air sérieux, Émiri lui dit : "Je suis infiniment désolée pour Haruhi, Tom. Elle traverse une mauvaise passe et je te prie de l'excuser. Excuses-moi aussi Ventus qu'Haruhi t'ait entraîné dans ses frasques. Tom n'est pas un démon, c'est bien mon chevalier servant. Tu avais à me parler Tom?"

"Quelqu’un pourrait m’expliquer en détail, ce qui vient de se passer? Tom, je suis désolé pour la confusion…"

"Ce n'est rien, pour répondre à votre question, Haruhi et Émiri partagent le même corps et ce donnent ou se prennent la place l'une à l'autre, la personne que vous avez en face de vous actuellement est Émiri, la reine de Shinrya, et Haruhi, en faite, j'avoue ne pas comprendre son attitude récente, mais bon, oublions ça. Émiri, j'avais en effet à te parler, lorsque je suis devenu officiellement gardien..?"

"Tu es devenu gardien ? Je ne crois pas t'avoir félicité. Toutes mes félicitations. Je comprends que tu ne... comprennes pas l'attitude d'Haruhi, cependant, je ne suis pas sûre que tu comprendrais et puis, je n'ai pas envie de parler de ses problèmes si elle n'a pas envie que je le fasse à sa place".

"Simon m'a confier une mission te concernant, il m'a demandé de te protéger et de t'emmener à l'abri au Château Disney".

"Mais pourquoi? Je sais me défendre, je n'ai pas de prob...Je suis désolée Tom. Cela ne me plaît pas de rester enfermé même si je sais que vous faites cela pour mon bien. Pensez-vous avoir la moindre chance contre Zarxnos sans moi ? Vous allez peut-être le tuer, alors qu'il y a des chances de le sauver? Vous voulez me protéger de lui et vous débarasser de lui?"

Sentant la frustration de Émiri, Tom fait un signe avec sa main à Émiri pour la calmer et dit : "Calmes-toi. Je ne t'ai jamais dit que tu serais enfermé, tu pourras allait à ta guise dans toute la Ville Disney, ce monde a une source de lumière infinie qui te protègera..."

Il est interrompu par Émiri qui dit à Ventus : "Nous devrions en discuter plus calmement, ailleurs. Désolée de t'avoir embarquer dans cette histoire. Je dois être maudite, tous ceux que je rencontre se retrouvent malgré eux pris dans mes histoires. Cela te dit si je t'offre une glace à l'eau de mer? Nous pourrons discuter plus tranquillement".

Elle dit ensuite Tom : "C'est même un ordre, chevalier. A moins que vous ne préférez payer? Vous prendrez cette glace de l'amitié avec nous".

Tom fut un peu surpris du ton que venait de prendre Émiri mais ne le montre pas, il garde son air sérieux et dit : "Comme tu voudras, toi et Ventus commençaient à aller à la grande horloge, moi, je vais aller acheter les glaces et je vous y rejoindrez. Ventus, veillez sur Émiri en mon absence".

Tom décroise ses bras, met ses mains dans ses poches, tourne les talons et dit : "Une petite précision Émiri, j'ai prêter ma veste en jean à Haruhi avant qu'elle quitte Shinrya, j'apprécirais de la récupérer".

Le rouquin commence à s'éloigner en direction du centre ville. Tom va au centre ville, il va voir le marchand de glace et lui achète deux glaces à l'eau de mer, il va ensuite au pied de l'horloge où il voit au sommet Émiri et Ventus, le rouquin les rejoind au sommet et leur donne leur glace en disant : "Tenez, moi, je n'ai pas faim".

Le jeune gardien ne s'assoit pas, croise ses bras et s'adosse au mur, il repense à la question que lui avait posé Ventus quelques minutes plus tôt, il dit alors : "Pour votre question de toute à l'heure Ventus, et bien, je n'ai jamais rencontré la reine Minnie mais pour Riri, Fifi et Loulou, je les ai déjà vu à la Ville de Travers, ils y tiennent un magasin".

Ensuite, il repense à ce que Émiri a dit à propos de Zarxnos.

"Quand à Zarxnos, Émiri, Simon ne m'a pas demandé de le tuer, il m'a demandé de le libérer de l'emprise de Marina et ainsi, cela me permettrait de libérer mon gardian soul, c'est Marina que j'ai pour mission d'éliminer et je dois le faire seul. Et je ne le ferais pas en tant que chevalier de Shinrya mais en tant gardien".

Tom reste silencieux en regardant le coucher du soleil en repensant tristement à son monde, il ressort de ses pensées lorsque Émiri lui dit : "Gardien. C'est tout ce qui t'importe, c'est ça? On t'a dit de t'occuper de quelqu'un, de l'affronter et toi tu acceptes comme ça sans réfléchir? Je ne sais pas si tu es si digne que ça d'être chevalier de la reine. Un chevalier se doit de faire preuve de discernement. Tu as besoin de moi. J'en ai marre que tu fasses ton solitaire. Toujours à accomplir tes missions avec froideur. Tu me fais froid dans le dos à parler comme ça. Mais je ne veux plus qu'on en parle pour l'instant, pas devant Ventus. Il n'a rien à voir là dedans, il n'a pas à subir nos disputes. Nous verrons plus tard".

Tom regarde Émiri un moment, ce qu'elle venait de dire lui donnait une sensation de mal être comme si on lui avait donner un coup, il ne voulait rien dire de ce qu'il ressentait en ce moment, la tristesse de la perte de son monde, l'inquiétude pour son frère et sa soeur qui ont été enlevés par Jim. Il doutait de lui, il doute à présent encore plus à cause du fait que Émiri lui dit si il est digne d'être chevalier.

*Au fond, elle a peut-être raison, je n'ai même pas su sauver mon monde ni Rick et Jeena. Comment pourrais-je accomplir mon rôle en tant que chevalier ou n'importe quel autre*.

Le rouquin baisse la tête tristement, Émiri décide de rester seule un moment et il n'essaye pas de la retenir, Ventus dit alors : "Elle ne veut pas être enfermé dans le monde de Disney. Elle veut voyager de monde en monde pour sauvé son amant. Alors pourquoi la laissé dans un monde où elle finirait par s’échappé?"

Tom ne démontre aucun regard à Ventus et lui répond : "Car on me l'a demandé et jepense que même si on ne me l'avait pas demandé, je lui aurais proposé d'aller à la Ville Disney. Vous ne pouvez pas comprendre".

Le jeune gardien saute dans le vide pour aterrir sur ses pieds en bas et il s'en va vers une ruelle pour s'isoler et réfléchir.


*******

Tom sortit de ses lorsque Yoriki lui explique un peu plus son rôle dans cette histoire.

"Mais qu'est-ce que cette Fujino à avoir avec Émiri? Pourquoi la veut-elle?"

Il ouvrit ensuite grand ses yeux en voyant Hadès s'approcher d'Émiri pour se saisir d'elle et l'emmener malgrès elle vers le puit. Elle tendait sa main vers lui comme pour lui demander de l'aider silencieusement. Le rouquin fit alors un pas mais s'arrêta, la main de Yoriki lui tenant toujours le bras. Elle lui demande de ne rien tenter, qu'ils agirons bientôt et qu'il doit se tenir prêt. Tom regarde alors impuissant Hadès emmener Émiri. Mushu, toujours sur l'épaule de la jeune fille, se rapprocha de la main du dieu des enfers en disant : "Hé! Tu m'as oublié le gothique!"

Le petit dragon rouge lui mort alors la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Mer 19 Sep - 23:23

Yoriki sourit encore une fois de son sourire étrange, glacial. Elle semblait satisfaite de la réponse de Tom. Sa volonté de protéger la jeune fille, peu importe qui elle était semblait la rassurer. Elle savait à présent jusqu'où pourrait aller ce guerrier dans leur tentative de fuite et dans la suite des évènements. Mais les questions n'étaient pas pour autant terminé. Visiblement pressée, sentant que l'heure d'agir était presque arrivée, Yoriki répondit assez vite:

-Le royaume de Shinrya a posé un contrat sur la tête de Fujino, quand Emiri en était encore reine. Elle a été pourchassée, même après la chute de Shinrya, avec une telle hargne qu'elle en veut personnellement à Emiri pour lui avoir fait subir cette longue course-poursuite qui l'a épuisée. Elle veut donc se venger d'elle et lui faire connaître la même souffrance qu'elle a connu. Ce n'est qu'un remède désespéré à sa douleur intérieure. A l'enfant qu'elle porte qui a été menacé par ses poursuivants.

La télépathie de Yoriki ne les affectant que tous les deux, le petit dragon Mushu laissa son courage et ses valeurs s'exprimer et il mordit Hadès dans un geste brave pour sauver la "pseudo-Emiri". Hadès hurla et agita sa main dans tous les sens, tâchant de chasser l'animal solidement agrippé à sa main.

Yoriki soupira. Elle aurait sans doute préféré un autre moyen. Elle resta stoïque et ferma les menottes sur les poignets de Tom avant de s'avancer vers Hadès. D'un coup de son index et de son majeur collés, elle toucha Mushu sous la nuque pour le calmer. Plus qu'un cri de douleur ou que l'assommer, le coup le fit sourire d'un air béa comme s'il sortait d'un rêve plaisant. Tout mou, tout détendu, Yoriki put saisir l'animal et le dégager. Elle recula avec le dragon entre ses mains, délicatement déposé sur ses paumes. Du pouce, elle lui caressait l'échine doucement pour le détendre toujours plus.

Hadès grogna et sans un remerciement, se tourna vers le puits, saisit à nouveau fermement la jeune fille. Puis, à quelques centimètres du puits, il la poussa devant lui, la poussant davantage vers le puits. Elle essayait de se retenir avec ses pieds, frottant contre terre, mais la force du dieu des enfers était supérieur.

Elle criait à pleins poumons, les yeux grands ouverts de panique en fixant le fond du puits.

-Allons, allons, ça ne fera pas mal. Et pour faire le corps d'Emiri, il faut bien que celui-ci libère l'âme d'Emiri.

Elle avait déjà les pieds au ras du puits quand soudain, elle hurla si fort que Fujino et Haruhi durent se boucher les oreilles. Puis, peu à peu, le hall s'obscurcit jusqu'à être plongé dans l'obscurité la plus totale. On ne voyait plus rien à moins d'un centimètre. Même Hadès ne voyait absolument plus rien. On entendit le cri aigu d'Emiri se changer en un long rugissement rageur. Il y eut d'étranges bruits, comme si soudain, des voix venus d'outre-tombe chuchotaient puis hurlaient, puis se taisaient. Comme si des flammes ne produisant aucune lumière surgissaient un un brasier assourdissant et finalement s'éteignaient.

Et puis, le calme revint peu à peu. L'obscurité, peu à peu, se dissipa. Quand on put à nouveau voir, Hadès, Fujino et Haruhi étaient à terre, inconscients, visiblement vivants, mais leur visage étaient tordus de douleur et de peur, leurs yeux ouverts. "Emiri", elle, était encore debout, les jambes arquées, le souffle court, la tête baissée, un bras ballant, l'autre sur le coeur.

Shiki, elle, n'avait pas bougé d'un poil. Elle se contenta de répliquer:

-Voilà pourquoi il valait mieux être sûr que tu sois prêt à sauver même n'importe qui. Elle se tourna vers Tom. -Bien, il faut atteindre la sortie avant qu'ils ne se réveillent. Je crois que la jeune fille ne pourra pas marcher... Ou en tout cas, elle risque de nous ralentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Jeu 20 Sep - 6:43

Yoriki expliqua rapidement à Tom la raison pour laquel Fujino en voulait à Émiri. Bien qu'elle ait des circonstances aténuantes, Tom n'arrivait pas à la justifier. Après tout c'est le royaume qui l'a faite rechercher, pas Émiri elle-même, elle a peut-être rien fait pour arrêter cette situation, mais elle n'a rien fait non plus pour la provoquer et puis la vengeance de serre à rien. Tom appris autre chose aussi dans tout ça, tout comme Stain, Émiri, Zarxnos, Yuki, Haruhi et Marina, Fujino est quelqu'un de Shinrya ayant vécu à l'ancienne époque de Émiri, mais comment se fait-il qu'elle soit là aujourd'hui? Ça, Tom compte bien le découvrir une fois sortit d'ici. Alors que Hadès tentait de se débbarasser de Mushu qui s'accrochait à sa main avec sa machoir. Yoriki s'approcha et fit quelque chose d'étrange au dragon qui fut détendu et lâcha Hadès qui se chargea de faire avancer Émiri qui lâcha un grand hurlement. Hadès lui dit quelque chose quand Émiri lâche un horrible cri. Tom ferme ses yeux et mis ses mains à ses oreilles pour les boucher. Lorssqu'il réouvrit les yeux, il voit le lieu s'obscurcire avant d'être complètement noir. Tom ne voyait rien, il entendait juste un horrible grognement de monstre. Il vit une flamme qui s'éteind ensuite. Lorsque le silence et la lumière revient, le rouquin vit ses ennemis à terre, endoloris. Il regarde Émiri semblait se sentir mal.

"Mais que s'est-il passé?"

Yoriki lui dit alors que c'était pour ça qu'elle voulait être sûre qu'il soit prêt à sauver n'importe qui.

"Que voulez-vous dire?"

Yoriki lui dit qu'ils doivent partir avant que Hadès, Fujino et Haruhi se réveillent, que la fille risque ne pas pouvoir marcher et qu'ils pourront les ralentir. Tom regarde Émiri, s'approcha d'elle et la porta dans ses bras.

"Encore une question, qu'avez-vous fait au juste à Mushu?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Jeu 20 Sep - 21:08

Yoriki s'approcha d'Emiri, peu de temps avant que Tom ne la soulève. Elle posa sa main sur son épaule en fixant Tom et lui répondit puisqu'il semblait ne pas comprendre pourquoi Yoriki s'était assurée que Tom défendrait n'importe qui, vraiment n'importe qui.

-C'est évident, non ? Si je t'avais dit toute la force obscure que cette fille allait dégager, toute la puissance qu'elle peut dégager, l'aurais-tu aidé ? N'es-tu pas de ceux qui combattent ces créatures aux pouvoirs obscurs ? On combat toujours ceux qui ont des pouvoirs surpuissants, parce qu'ils nous font peur. Pour ma part, j'ai longtemps traqué les gens différents, les gens dangereux non pas par leur choix, mais par leur nature, leur pouvoir, ceux réputés dangereux parce que possesseur de tels pouvoirs comme celui que tu as vu à l'oeuvre à l'instant. C'est ce que j'ai fait, traquer. Acheva t-elle en laissant son regard vagabonder sur Fujino.

Elle soupira en enlevant sa main de l'épaule d'Emiri qui frissonna. Elle avait bien compris que Yoriki venait de parler d'elle et de ce qu'elle faisait autrefois aux gens "comme elle". Yoriki recula et son regard se perdit dans le puits aux âmes.

-Il n'y a pas que pour ça que je te l'ai demandé. Mais pas ici. Même dans les vapes, ces trois-là pourraient entendre. Le plus important: s'en aller.

Yoriki releva Mushu au niveau de ses yeux. Elle passa son index le long du corps fin du dragon, suivant la colonne vertébrale. Aussitôt, Mushu sembla reprendre un peu de peps, comme sorti d'un long sommeil.

-Je lui ai juste asséné un coup au niveau du nerf occipital. C'est sans danger, ça a eu juste pour effet de priver temporairement la victime de reflexe. Il ressentira peut-être juste une gêne au niveau du cou, mais ça passera. C'est presque comme utiliser du gaz soporifique ou abrutissant.

Yoriki laissa Mushu tranquille. Emiri s'observa dans les bras de Tom. Rougissante, un peu gênée, elle se risqua à dire:

-Je ne suis pas très à l'aise, et je doute que tu le seras si nous devons courir. Je préférerais que tu me portes sur ton dos.

-Caprice de princesse j'imagine. Bien, c'est par ici. Fit Yoriki en ouvrant la marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Jeu 20 Sep - 22:11

Yoriki répond à Tom : "C'est évident, non ? Si je t'avais dit toute la force obscure que cette fille allait dégager, toute la puissance qu'elle peut dégager, l'aurais-tu aidé ? N'es-tu pas de ceux qui combattent ces créatures aux pouvoirs obscurs ? On combat toujours ceux qui ont des pouvoirs surpuissants, parce qu'ils nous font peur. Pour ma part, j'ai longtemps traqué les gens différents, les gens dangereux non pas par leur choix, mais par leur nature, leur pouvoir, ceux réputés dangereux parce que possesseur de tels pouvoirs comme celui que tu as vu à l'oeuvre à l'instant. C'est ce que j'ai fait, traquer".

"Donc, il ne s'agit pas de Émiri".

Tom baissa un moment la tête, il était pourtant persuadé un moment qu'il s'agissait bel et bien d'Émiri. Il redresse sa tête l'air sérieux et dit : "Je comprends ce que vous voulez dire. Un moment, je pensais que les êtres des ténèbres devaient être détruits seulement...j'ai appris qu'il était impossible de le faire car sinon, la lumière n'existerait pas. Mais j'ai aussi appris que les ténèbres n'étaient pas aussi dangereux qu'on le prétend. Ce sont ceux qui l'utilisent à mauvais essients qui le sont. C'est eux que nous combattons. Comme je vous l'ai dit, j'aide tout ceux qui en ont besoin et c'est le cas de cette fille".

Yoriki fit ensuite quelque chose le long de Mushu qui se redressa d'un coup en disant : "Ha! J'ai bien dormi! Je suis en pleine forme!"

Mushu sauta de la main de Yoriki et aterrit au sol en disant en voyant les trois antagonistes à terre : "Ho! Mais qu'est-ce qui s'est passé ici?"

"Heu...c'est assez compliqué à expliquer Mushu".

Yoriki explique ce qu'elle a fait à Mushu.

"Je vois".

"Et pourquoi tu as fait ça? Je l'aurais éclaté ce gothique!"

"Mais bien sûr".

"Tu en doutes?"

Tom soupire et ne prend pas la peine de lui répondre trouvant cette discussion ridicule. La fille que Tom croyait être Émiri lui dit qu'elle n'est à l'aise et qu'elle ne pense pas que ce soit pratique pour courir et qu'elle préfère qu'elle le porte sur son dos. Tom la reposa alors doucement, brisa ses menottes avec des lasers rouges lui sortant de ses yeux, repris le haut de son kimono qui était toujours sur l'épaule de la jeune fille, le remet et la porta sur son dos en disant : "Si vous avez encore froid, dites-le moi et je réchaufferais un peu mon dos pour que vous vous sentiez mieux".

Le rouquin se mit à marcher, suivant Yoriki. Mushu regarda les trois corps inconscients un moment puis vit un petit objet rouge briller, il s'approcha et vit qu'il s'agissait sur bracelet de gardien de Tom, il le prit alors.

"Hm! Je vais aller le rendre à Tom".

Il commença à parir vers la direction qu'a pris le petit groupe pour les rejoindre. Pendant ce temps, alors qu'il marchait, Tom demande à Yoriki : "Au faite, qui est exactement cette fille? Et pourquoi m'avoir aidé?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurière
MembreAventurière
avatar
Nombre de messages : 1457
Age : 25
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Jeu 20 Sep - 22:31

Dans le hall de Hadès, c'était comme s'il y avait eu soudainement un vrai massacre. Bien que ses yeux étaient ouverts, Haruhi ne voyait rien. Ce ne fut que quelque temps plus tard qu'elle recommença à voir devant elle. Elle cligna des yeux, étonnée de ne pas avoir eu à rouvrir les yeux pour y voir. Elle se redressa lentement en se tenant la tête entre ses mains.

-Ouch, ma tête ! Qu'est ce qui s'est passé ?

Haruhi regarda autour d'elle. Blackie était au sol, les ailes entrouvertes, le bec béant, les yeux ronds comme des soucoupes. A quatres pattes, elle appuya avec le bout de son index sur le ventre emplumé de son animal pour susciter une réaction. Celui-ci referma son bec en un léger *cloc* et se remit lentement sur ses pattes. Haruhi refit le tour, vit Hadès et Fujino dans le même état. Elle fut tentée de tuer Fujino pour enfin assurer son succès sur Shiki. Mais elle préféra encore attendre. Quelque chose l'y poussait.

Elle agita Fujino pour la réveiller quand elle entendit de petits pas dans le couloir attenant. De petits pas, fait par de petites pattes. Il y avait même comme un bruit métallique, comme un objet que l'on porte à bout de bras et qui frôle le sol. Elle regarda encore: le quatuor Yoriki, Tom, Mushu, Emiri avait disparu. Il fallait donc se dépêcher. Encore que Haruhi n'en avait pas grand chose à faire.

-Debout les handicapés ! Y a la racaille qui s'échappe ! Blackie ! Va dans les couloirs, essaye de voir ce qui se balade.

Blackie s'envola dans le couloir. Il n'eut aucun mal à repérer le dragon miniature qui traînait le bracelet de Tom. Comme quoi, tout n'était pas perdu pour les méchants de cette histoire.

Il se posa devant le dragon, toutes serres devant.

_________________
Kyoko's Theme: https://www.youtube.com/watch?v=Sj7LYkXkplo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Jeu 20 Sep - 22:42

Yoriki passa son doigt vivement devant sa bouche quand le guerrier prononça le nom d'Emiri.

-Il ne faut surtout pas qu'ils le sachent.

Emiri passa donc sur le dos de Tom. Elle s'avéra plus à l'aise, certes. Elle acquiesça quand Tom lui informa qu'il suffisait de lui dire si elle avait à nouveau froid. Les bras autour du cou de Tom, elle garda un oeil devant elle. Son coeur battait la chamade au travers de sa poitrine. Sans doute que sa liberté, sa nouvelle vie était quelque chose d'assez excitant. On l'emmenait à présent au loin, au travers de ces couloirs, vers un monde qu'elle ne connaissait pas ou plus. Elle espérait qu'elle prendrait vite ses repères et pourrait vivre... Le plus normalement possible.

Tom demanda alors qui était cette fille et finalement, pourquoi Yoriki l'avait aidé. Celle-ci demeura d'abord silencieuse tandis qu'elle marchait devant. De dos, on ne pouvait voir derrière sa capuche qu'elle se mordillait légèrement la lèvre inférieure.

-Hadès a des oreilles partout ici. Je ne te parlerais d'elle qu'une fois que nous serons sorti des enfers. En attendant, sache que je ne souhaitais pas particulièrement t'aider. Je voulais juste sauver Emiri. Elle m'a dit que tu étais là et que tu serais le plus à même de m'aider, moi et cette fille. Elle m'a dit que tu étais un des derniers chevaliers de la reine, alors ça m'a suffi pour savoir que je pouvais compter sur toi. D'une certaine façon, je ne fais que me servir de toi pour être sûr que si j'échoue, il y aura quelqu'un pour sortir la fille d'ici. Ne le prends pas mal. Au final, si tu veux une raison, dis-toi que c'est Emiri qui voulait t'aider.

Fujino se réveilla, la tête engourdie. Elle ne savait pas bien ce qui venait d'arriver, mais en tout cas, sa proie venait de s'enfuir. Il allait donc falloir la poursuivre. Mais le plus important: réveiller Hadès. Lui seul avait le contrôle absolu des enfers et serait le plus à même de stopper leur fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Ven 21 Sep - 12:01

Tom fut surpris lorsque Yoriki met sa main sur sa bouche pour l'empêcher de dire le nom de Émiri, elle lui dit alors que personne ne doit le savoir puis elle retira sa main avant de dire que Hadès avait des oreilles partout, qu'elle ne parlera qu'une fois qu'ils auront quitté les enfers.

"D'accord, si vous insistez".

Yoriki lui dit ensuite qu'elle n'a pas voulut l'aider mais sauver Émiri qui lui a dit qu'il était là, qu'il serait la bonne personne pour les aider et que le fait qu'elle lui ait dit qu'il était un de ses derniers chevaliers l'a convaincu, qu'elle se sert de lui en quelque sorte et que c'est plutôt Émiri qui voulait l'aider.

"Je...vois".

*Ainsi donc, c'est Émiri en réalité qui a en quelque sorte envoyé cette fille pour me venir en aide. Elle savais où j'étais. On m'a déjà dit qu'il paraît qu'on pouvait tout voir depuis l'au-delà, on dirait que c'est vrai*.

Pendant ce temps, en voyant le corbeau aterrir devat lui, Mushu s'arrête et dit : "Hé! dégages de là le piaf avant que je te cuise à la casserole!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurière
MembreAventurière
avatar
Nombre de messages : 1457
Age : 25
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Ven 21 Sep - 13:07

Haruhi regarda Fujino à présent réveillée. Puisque Hadès était encore assommé, elle hésita encore à s'occuper d'elle. A présent qu'elle était réveillée, ce serait encore plus marrant. Oh oui, il ne fallait pas hésiter plus longtemps. Elle ramassa son pistolet et le pointa vers Fujino.

-Eh, eh, rien de personnel ma grande. Mais j'ai comme qui dirait un pari à remporter si je veux garder ma liberté. Roh, et j'avoue que j'y prends aussi beaucoup de plaisir personnel.

-Quoi ? Mais Haruhi ? Je croyais... Enfin je pensais... Tu avais dit que nous étions amies. Répondit Fujino en se retournant, regardant avec horreur le pistolet, canon vers elle.

-Oh, tu sais. L'amitié, ça va, ça vient.

-Je croyais que tu croyais en moi, que tu pensais qu'il y avait du bon en moi, qu'on pouvait me sauver... Ca a changé ? Pourquoi ? N'était-ce que mensonges ?

-Ecoute, ça n'a pas d'importance. Quoique j'ai pu dire, aujourd'hui, le passé est le passé. On n'est plus à Shinrya, on a changé toi et moi.

Haruhi pressa sur le chien qui émit un léger clic, le barillet tourna et Fujino grossit les yeux, terrifiée. Pourquoi à nouveau son dernier espoir s'enfuyait, pourquoi ses amies se retournaient contre elle. Haruhi pressa ensuite la gâchette et un gigantesque *PAN* résonna.

Pendant ce temps, Blackie, posé à terre, ailes grandes ouvertes, répliqua:

-Tu n'iras nulle part le lézard.

Blackie allait se jeter sur sa proie quand il entendit le bruit du revolver. Il releva la tête brusquement et sans d'autres boniments, il s'envola à nouveau pour retourner dans le hall. Sa maîtresse avait accompli ce pourquoi elle était là, l'histoire de Hadès et de ses fuyards ne la concernait plus.

_________________
Kyoko's Theme: https://www.youtube.com/watch?v=Sj7LYkXkplo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Ven 21 Sep - 21:25

Yoriki continua d'avancer devant Tom. Visiblement, il n'avait plus de questions, ou disons plutôt qu'il n'en avait plus qui ne risquait pas de dévoiler la supercherie sur Emiri. Yoriki entendit le coup de feu mais elle ne s'arrêta pas. Au contraire, elle activa le mouvement. En son for intérieur, elle savait que ce coup de feu était plutôt une bonne nouvelle, parce qu'il signifiait que derrière, Haruhi retenait ses ennemis avec ce pari stupide concernant Fujino. En d'autres termes, dans la tanière des rats, ça se mordait entre rongeurs.

Elle continua sa route jusqu'à arriver devant le carrefour des enfers. A droite, le lac des âmes avec ce colisée des enfers, à gauche le grand escalier, fin et long, remontant à la surface, une lumière rassurante attendant les âmes en quête de liberté.

Yoriki regarda autour d'elle. Elle avouait en elle-même qu'elle s'attendait à ce que ça soit plus difficile.

"Emiri", puisqu'il faut bien l'appeler d'une façon, regarda autour d'elle et tout particulièrement vers la lumière en haut des escaliers. Elle avait des étoiles dans les yeux et un léger sourire se dessinait sur ses lèvres. Elle se pencha à l'oreille de Tom et lui dit:

-Je crois que ça va mieux. Tu peux me laisser descendre ?

Sans vraiment attendre l'approbation de ses deux gardes du corps, elle dégagea ses jambes en les laissant pendre. Puis, elle se mit debout sur ses jambes. Elle fut d'abord prise d'un vertige qui la fit vaciller dangereusement. Elle se rattrapa à Tom en émettant un léger "oups" avant de rire d'un beau rire cristallin. Elle fit quelques pas.

-La sortie ! C'est la sortie ! Le ciel... Doit être magnifique ! Elle courut vers l'escalier en riant gaiement, une vraie petite enfant, pétulante de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Ven 21 Sep - 22:11

Le corbeau ouvre ses ailes en disant à à Mushu qu'il n'irait nul part tout en le traitant de lézard, Mushu montre un air énervé et dit : "Hé! Dragon! Je suis un dragon! Y a pas de lézard! Nous parlons pas la même langue!"

Il croise ses petits bras puis tire la langue en émettant un sifflement comme celui d'un serpent. Soudain, il entendit un coup de feu, le corbeau s'envola et s'en alla. Mushu hausse des épaules et reprit son chemin en traînant le bracelet de Tom derrière lui. Pendant ce temps, Tom, Yoriki et "Émiri" continuèrent leur chemin. En voyant qu'ils s'approchaient de la sortie, le rouquin s'arrêta en regardant la légère lueur du jour d'un air monotone. Tout ces jours enfermés dans le noir, dans les ténèbres, cela allait enfin prendre fin. Émiri dit à Tom qu'elle va mieux et qu'il peut la reposer. Tom hoche la tête, se baissa et relâcha la jeune fille avant de se redresser. La fille vacilla mais Tom la rattrapa avant qu'elle tombe et il l'entendit rire légèrement avant de se remettre sur ses jambes et d'avancer avant de courir sur les escaliers qui menaient vers la sortie en disant quelque chose et en riant. Tom la regarda faire quand il entend lui aussi un coup de feu. De suite, il regarda derrière lui, puis dans tout les sens et remarque qu'il manquait quelqu'un. Il ouvre alors grand ses yeux rouges flamboyants.


"Mushu!"


Il regarde Émiri et Yoriki avant de dire :
"Je dois le retrouver. Allez-y! Ne vous en faites pas pour moi!"

Il tourne les talons et se met à courir à en perdre haleine pour s'enfoncer à nouveau dans les enfers. Il s'arrête quand il vit Mushu qui cacha quelque chose derrière son dos en le voyant. Tom le regarde d'un air sévère et dit :
"Mushu! Où étais-tu passé? Je me faisais du soucis! Et qu'est-ce que tu caches là?"

Mushu montre un immense sourire et sortit de derrière son dos le bracelet de Tom. Celui-ci se troubla alors, s'agenouilla pour être un peu plus à la hauteur du petit dragon et prit doucement son bracelet.


"Tu...tu es donc resté pour récupérer mon bracelet?"


"Bien sûr, on est ami non?"


Tom montre un faible sourire, hoche la tête et dit :
"Merci".

Puis, Tom se sentit mal, eut un léger vertige et vacilla légèrement mais se rattrappe en posant sa main au sol. Mushu s'inquiète alors.


"Tom! Ça va?"


"Ou...oui. Ne t'en fais pas. J'ai juste eu un léger vertige".


Au même moment, Hadès se réveilla à son tour et se releva en disant :
"Rha! La sale peste! Elle va me le payer!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurière
MembreAventurière
avatar
Nombre de messages : 1457
Age : 25
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Ven 21 Sep - 23:35

Haruhi souffla sur son canon en chassant le léger pan de fumée qui en émanait. Elle fixa le corps de Fujino étendue au sol avec un sourire de satisfaction. A présent, Haruhi lui appartenait. Elle avait gagné son pari et jamais Shiki ne pourrait venir réclamer qu'elle rende la liberté à la "vraie Haruhi". Elle entendit les battements d'ailes de son corbeau.

-J'ai entendu le coup de feu. Je suis revenu, j'espère ne pas avoir mal fait.

-Tu as bien fait. Cette histoire ne nous regarde pas. On a fait ce qu'on avait à faire.

Et heureusement, Hadès ne s'était pas encore réveillé. Elle allait à présent pouvoir s'en aller tranquillement. Elle avait hâte de retrouver Shiki et de lui annoncer sa victoire. Elle ne savait pas si elle tenait beaucoup au fait de sauver Haruhi mais elle ne se gênerait pas pour se vanter de sa réussite et apprécier de voir si Shiki était déçue.

Peut-être n'était-ce qu'une partie de chasseurs de primes ? Mais Haruhi savait surtout ce que cela représentait de garder Haruhi pour elle. De plus, il y avait cette fameuse récompense dont Shiki lui avait parlé si elle réussissait à vaincre Fujino avant elle. De quelle récompense s'agissait-il ? Elle avait hâte, peut-être plus hâte encore. Elle disparut dans un panache de fumée noire, toute impatiente.

_________________
Kyoko's Theme: https://www.youtube.com/watch?v=Sj7LYkXkplo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Ven 21 Sep - 23:48

Fujino se releva peu de temps après que Haruhi soit parti. Elle avait donc vu clair dans le jeu de cette fille. Au fur et à mesure, elle avait senti que quelque chose clochait. Cette fille avait eu un comportement agressif, sadique, rien de ce que Fujino se souvenait de son amie, même si c'était très vague et assez peu. Quand Haruhi l'avait "félicité" pour son sadisme envers Emiri, elle avait aussitôt pris peur. Elle avait donc profité d'un moment d'inattention de Haruhi pour se préparer de quoi créer une barrière contre une balle contre elle.

Bien sûr, elle avait été aussi déçue qu'on pouvait l'être à voir sa meilleure amie nous menacer. Mais peu à peu, au vu des actions et des paroles de Haruhi, elle avait compris que quelque chose ne tournait pas rond. Ce n'était pas SA Haruhi. Elle en était presque convaincue. Elle ne savait pas ce qu'il se passait, mais elle n'avait, finalement, pour une fois, pas perdu espoir. Elle découvrirait le vrai fin mot de l'histoire et libérerait son amie. "Garder sa liberté" ? Qu'est ce qu'elle avait voulu dire ? Quelqu'un avait engagé Haruhi comme chasseuse de primes pour la tuer ? Qui ? Pourquoi ? Encore Emiri ? Elle le découvrirait et lui ferait payer, avant de sauver son amie.

Elle entendit soudain le dieu des enfers se relever en grognant.

-Elle est plus puissante que je ne le pensais... En fait, je m'attendais à tout sauf à un pouvoir de ce genre.

-Moi je ne m'attendais pas à un pouvoir du tout. C'est étrange.

-On aura le temps de se questionner plus tard, encore que le corps que vous lui avez choisi doit avoir un rôle dans l'histoire. Retrouvons-les !

-Prenez le couloir, je me rends immédiatement à l'entrée pour leur couper toute retraite.

Fujino s'exécuta et courut dans le couloir. Hadès, lui, fit craquer son cou avant de se téléporter, direction l'entrée des enfers. Et lui, tomba le premier sur ses proies. Littéralement, il apparut devant Emiri qui gambadait et sursauta.

-Jackpot. Alors on se fait la belle ? Yoriki... Et moi qui croyais que tu me serais fidèle.

-La fidélité... Ca va, ça vient. Tant qu'il n'y a rien d'écrit, ça reste du vent.

Yoriki dégagea Emiri d'un coup sec sur le côté et dégaina une dague en se ruant sur Hadès. Celui-ci disparut et réapparut ailleurs en se curant les oreilles. Yoriki courut à nouveau vers lui mais ce fut le même manège et ceci à plusieurs reprises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 22 Sep - 15:55

Tom secoue sa tête pour se reprendre puis se relève en se tenant à un mûr pour ne pas tomber, une fois qu'il fut sûr de bien tenir sur ses jambes, il s'écarta du mûr en disant à Mushu : "Allons rejoindre Émiri et Yoriki. Nous avons assez tardé ici".

Mushu grimpe sur l'épaule du jeune gardien qui mit son bracelet sur son poignet avant d'avancer. Il entendit des pas courir dans les couloirs derrière lui. Il se retourne et vit Fujino, l'alliée de Hadès d'après ce qu'il avait compris, et elle en voulait aussi à Émiri. De suite, il fait apparaître sa keyblade et se met en garde, montrant un air sérieux sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 22 Sep - 19:18

Fujino savait qu'en courant dans ce long couloir, elle ou Hadès finirait par les retrouver. Ils ne pouvaient pas être loin. En fait, elle s'attendait même à ce que Hadès les trouve en premier puisqu'il avait choisi la sortie. Quelle ne fut pas sa surprise du coup de tomber sur l'un des fuyards, peu de temps après s'être mise à courir.

Le prisonnier des cellules des enfers était donc devant elle, et avait déjà dégainé son arme. Fujino fit quelques pas en arrière en fronçant les sourcils. Elle n'avait pas envie de se battre, encore moins contre quelqu'un qui n'avait pas grand chose à voir là dedans. Quoique plus le temps passait et plus ce guerrier se faisait un allié précieux pour Emiri. Elle repensa à ce qu'Icy avait dit, comme quoi elle pouvait tuer ceux qu'Emiri appréciait, ses alliés. Elle ne savait pas la relation que ce guerrier et Emiri avaient, et à vrai dire elle pensait juste à une coïncidence. Mais il se faisait l'allié d'Emiri et la gênait. Elle aurait juste voulu qu'il en soit autrement. Ca ne pouvait jamais être simple.

-Pousse-toi ! Ordonna t-elle. Peu lui importait ce fuyard. Emiri avant tout. Comme il ne semblait pas vouloir se pousser, elle continua: -Ecoute, je n'ai pas envie de te faire du mal, mais si tu te fais l'allié d'Emiri, alors je n'aurais pas le choix. Prends cette chance de vivre, et va t-en. Laisse cette histoire à ceux que ça regarde. Elle voulait tant que Tom abandonne. Par peur, bien sûr, mais surtout par pitié. Et parce qu'elle ne voulait faire de mal à personne d'autre qu'Emiri, et qu'en plus, elle risquait de voir son pouvoir se libérer, ce qui lui ferait aussi mal à elle qu'à lui.

Pendant ce temps, Yoriki poursuivait son ballet incessant contre Hadès. Mais il fallait bien se rendre compte que cela ne mènerait à rien. Un animal s'en serait déjà rendu compte et aurait déjà changé d'idée. Elle cessa donc d'attaquer et se redressa.

-Alors ? On abandonne ?

Yoriki jeta sa dague à terre, dans un geste rempli de désinvolture.

-Ah, j'aime mieux ça.

Yoriki dessina avec ses doigts dans les airs, un pentagramme invisible. Puis, elle fit un pas en avant, en frappant du pied violemment. Hadès se retourna en sentant quelque chose derrière lui. Convaincu qu'il s'agissait de quelque chose que Yoriki avait invoqué ou préparé, il se retourna vivement sans réfléchir. Ce n'était juste que ce pentagramme flottant dans les airs. Yoriki fit à nouveau quelques gestes et une épaisse liane frappa de plein fouet Hadès et le poussa sur des mètres, Hadès le ventre accroché au bout de la liane, jusqu'à son colisée qu'il traversa. Yoriki courut sur la liane ainsi reliant l'entrée au colisée pour rejoindre sa victime.

-Ah bah et moi ? Fit Emiri, sans doute pas assez fort pour que Yoriki entende. Elle regarda tour à tour la sortie et le colisée. Elle haussa les épaules et grimpa les escaliers vers la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 22 Sep - 19:37

Fujino fut obligée de s'arrêter au vu que Tom lui bloquait la route, elle lui demande de s'écarter, Tom garda un air sérieux et méfiant et dit : "Ça, il en est hors de question".

Fujino lui dit ensuite qu'elle ne veut pas lui faire du mal mais qu'elle n'aura pas le choix si il devient l'allié d'Émiri, qu'il prenne cette chance de vivre et qu'il parte en ne se mêlant pas de cette histoire. Le rouquin dit alors :
"Qui vous dit que je ne suis pas encore un allié de Émiri et ceux depuis longtemps? Après tout, vous ne savez rien de moi. Vous croyez que la vengeance sert à quelque chose?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 22 Sep - 20:57

Fujino regrettait que cela semble vouloir s'envenimer. Elle regretta encore plus de l'avoir laissé parler car ses paroles titillèrent ses nerfs. A la fois, elle ne voulait pas laisser Emiri s'enfuir, mais en plus, elle venait de comprendre que Tom était un des alliés dont Icy avait parlé, un des amis de cette reine. Et bien qu'elle n'avait pas, sur le coup, apprécié l'idée de la sorcière de tuer même les amis d'Emiri, pensant que seule Emiri devait être punie et qu'elle devait laisser ces gens qui n'avaient rien à voir, malgré cela, elle sentait qu'elle éprouvait de la haine pour ces personnes qui se dressaient entre elle et Emiri et qui se faisaient ses amis. Elle en éprouvait de la jalousie, elle qui voyait son entourage s'amoindrir quand le sien semblait si vaste.

Elle essaya de garder son calme et en respirant à grand souffle, elle répliqua:

-Parce que tu crois me connaître, moi ? Sais-tu seulement ce que cela fait d'être traité de monstre ? Sais-tu ce que cela fait de voir son avenir changer du jour au lendemain ? Voir une seule femme décider que tu es à présent un animal à abattre et voir les gens que tu connaissais, ces gens que tu croyais être tes amies se retourner contre toi, te regardant comme si tu étais un alien ? Sais-tu ce que cela fait de ne plus avoir nulle part où vivre, personne sur qui compter, vivre dans la nature comme une bête et ne jamais connaître un moment de repos, pourchassé jusqu'à la fin ? Sais-tu ce que cela fait ? Sais-tu ce que cela fait de n'avoir plus que la vengeance pour but ? Crois-tu que cela me plaise de vivre pour cette vengeance stupide ? Cela ne me fait pas plaisir mais c'est tout ce qui me reste, c'est tout ce qui me permet de rester en vie. Et je ne laisserais plus personne me voler mon âme. Je me suis déjà suffisamment senti... Vide. C'est fini.

Elle savait qu'elle n'aurait pas dû parler, parce que cela ne l'aiderait pas à se calmer, parce que cela ne ferait qu'enfoncer le couteau dans la plaie. Elle avait ses ténèbres qui se réveillaient et formait un halo fumant autour d'elle. Elle fronça les sourcils et de ses yeux, elle sortit une puissante onde, visant à démembrer le guerrier, à le faire se tordre littéralement jusqu'à ce que ses os eux même se retournent et cèdent.

Pendant ce temps, Yoriki marchait sur les gradins du colisée de l'enfer. Hadès devait être quelque part par là. Elle savait à présent que ce combat, elle allait devoir le mener suffisamment longtemps pour que Emiri et Tom quitte les enfers, et au mieux, quitte ce monde, hors de portée du dieu des enfers. Elle sentit la rage de Fujino, et elle sut qu'elle allait avoir besoin de prendre plus de temps.

-Tu ne sortiras jamais d'ici. Personne ne m'échappe.

-Désolée de te décevoir Hadès. Je ne compte pas m'enfuir. Je compte bien mener ce duel à son terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 22 Sep - 21:48

Tom écouta tout ce que Fujino lui dit, lorsqu'elle eut fini, elle fut entourée d'une aura de ténèbres, saisit d'une peur qu'il essaya de dissimuler, Tom eut un mouvement douleur avant de sentir une horrible douleur sur tout les membres de son corps. Tellement, qu'il ne put tenir debout et tomba d'un coup au sol tandis qu'il tremblait. Son visage démontrait une grimace de douleur et il serrait des dents pour ne pas hurler. Mushu s'inquiéta en voyant le rouquin dans cet état et ne comprenant pas ce qui lui arrivait. Avec difficulté, le jeune gardien regarde Fujino et dit : "Même...même si sur certaine choses je ne sais rien, je comprend sur certaines choses ce que vous ressentez. Je...je sais ce que c'est de ne pas être accepté parce qu'on est différent...je...je sais de voir un ami devenir son ennemi alors qu'on n'a rien demandé...je sais ce que c'est de n'avoir nulle part où vivre. Cependant, jamais....jamais il m'est venu à l'idée de me venger de qui que se soi. La...la vengeance mène nul part. Il...il vous fera du bien un moment, puis...puis vous commencerez à avoir des remords. Il....il existe plein de choses qui vaut la peine de vivre et la...la vengeance n'en fait pas parti. Et puis, ce n'est pas Émiri la responsable de ce que vous avez subit. Je ne sais pas qui c'est, mais je suis certain que ce n'est pas elle. Elle...elle avait déjà bien des ennuis à l'époques".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 22 Sep - 22:23

Fujino ne sembla qu'à peine écouter Tom. Sa rage était bien trop aveugle pour laisser la place à la moindre contestation. Elle serra les poings en sentant des larmes chaudes lui brûler les paupières. Elle serra les dents et remit une couche de son pouvoir de torture sur sa victime. Qu'il se torde, qu'il souffre, cela lui faisait du bien, cela la calmait. Et surtout, cela le ferait taire, une bonne fois pour toute.

-Pas Emiri ? Qu'en sais-tu ? Tu n'es visiblement pas Shinryen. Et tu es trop jeune pour avoir vraiment vécu ce qu'il s'y est passé. N'essaye pas de me faire croire que tu me comprends. Elle avait des ennuis ? Elle aurait dû y penser avant d'ordonner ma mort. Elle va payer. Des ennuis ? Une fille qui a grandi dans un palais, une princesse, quand moi j'ai grandi dans le purin.

Fujino en remit une couche en sentant l'adrénaline monter en elle.

-A présent, je vais anéantir tout ce qu'elle aime. Quand elle sera vraiment de retour, qu'elle se souviendra de son nom, de toi, je me ferais une joie de lui dire comment tu es mort pour la voir souffrir. Et je lui dirais comment tu as murmuré son nom avant de lâcher ton dernier soupir. Alors je la verrais sentir ce que j'ai senti quand on m'a tout arraché.

Fujino s'acharna encore une fois sur Tom.

Yoriki vit soudain Hadès surgir et lui lancer une boule de feu de la taille d'une roue de voiture. Elle sauta sur le côté avant de sortir un katana (de où ?) et elle se rua sur Hadès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière du Feu
L'Homme Dragon
MembreMaître de la KeybladeGardien de la Lumière du FeuL'Homme Dragon
avatar
Nombre de messages : 791
Age : 21
Arme : Keyblade(Dragon Tapis ou Igniscence)
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 22 Sep - 23:14

Tom sentit la douleur de son corps monter. Fujino lui demande ce qu'il en sait du fait que Émiri n'y est pour rien de ce qu'elle a vécu, qu'il n'est pas Shinryen et semble trop jeune pour avoir vécu à cette époque, qu'il ne doit pas essayer de lui faire croire qu'elle le comprend, que Émiri aurait dû penser à ses ennuis avant d'ordonner sa mort, qu'elle payera pour ça, que elle a grandit dans un palais alors qu'elle a grandi dans un purin.

"Ém...Émiri n'a pas ordonné votre mort...Même si j'ai pas vécu à l'époque avant que Shinrya n'ait été en partie détruite...Je...je l'ai connu...Elle...était quelqu'un de bien".


Il sentit encore la douleur augmenter, il serra son poing et plaqua son front au sol en serrant des dents tandis que Fujino lui dit qu'elle va maintenant détruire tout ce qu'Émiri aimait et que quand elle reviendra vraiment, qu'elle se souviendra de lui, elle lui dira avec plaisir comment il est mort pour la voir souffrir, comment il a prononcé son nom en lâchant son dernier soupire juste pour qu'elle voit ce que cela fait quand on lui arrache tout. Tom sentit encore la douleur. Il avait l'impression qu'on lui arrachait tout de l'intérieur et s'affaiblir de plus en plus. La faim, la soif, la fatigue, il ne la ressentit plus du tout à cause de cette douleur. Il ferme ses yeux rouges et dit d'une voix qui se fit de plus en plus faible :
"Vous...vous dites que j'essaye de vous faire croire que...que je vous comprends mais vous vous trompez. Je...je suis sincère...je...je ne sais pas mentir....co...comment pensez-vous que je pourrais mentir sur ça...Quand...quand mon monde avait été détruis...je...je me sentais perdu...pour...pour moi, plus rien n'avais de sens...je...je détestais les ténèbres, je voulais détruire tout...tout ceux qui les utilisaient. Mais...mais en réfléchissant, j'ai décidé de combattre non pas pour venger mon monde...mais...mais pour faire en sorte qu'aucun autre monde ne subisse le même sort que le mien...J'ai...j'ai voyagé dans plusieurs mondes où je...je n'étais pas toujours accepté et où...où je devais faire mes preuves. Beau...beaucoup plus tard, j'ai...j'ai découvert que c'était mon meilleur ami que...que je considérais comme un frère qui...qui était responsable de la destruction de...de mon monde et il voulait plus qu'une...qu'une chose : ma...ma mort..."

Tom étouffa ses parole sous la douleur qu'il essayait d'y résister. Il passa sa main son kimono et la serra sur un objet qui lui était précieux, le porte-bonheur que Cécilia lui a offert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres de la Glace
avatar
Nombre de messages : 273
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   Sam 22 Sep - 23:55

Fujino n'écoutait même plus Tom. Elle entendait juste des bribres, elle recollait à peine les morceaux qu'elle entendait et en déduisait quelques phrases qu'elle n'essayait pas de comprendre, qu'elle savourait comme des râles.

-Vois aujourd'hui où t'as mené cette quête insensée. A croupir dans un cachot avant de finir tordu de douleur entre mes mains. Tu n'auras désormais plus à t'inquiéter. C'est fini. Tu vas enfin connaître le repos éternel. Au fond de toi, tu dois bien sentir comme c'est futile, comme tout ce qui t'est arrivé t'enrage, n'est que torture. Alors accepte mon don. TORDS-TOI ! TORDS-TOI ! TORDS-TOI ET MEURS !

Yoriki ne fut pas étonné de voir que Hadès évitait son coup une fois encore. Il n'y avait décidément qu'en le distrayant qu'on arrivait à quelque chose. Elle sentait Fujino, toujours plus puissante. Visiblement, Tom n'était toujours pas passé. Qu'est ce qu'il attendait ? Elle comprit que quelque chose n'allait pas et qu'il allait peut-être devoir envisager de s'occuper de Fujino elle-même. Elle ne voulait pas faire ça, elle aurait voulu éviter cette solution mais visiblement elle ne pourrait faire autrement.

Elle disparut du colisée de l'olympe. Elle retourna dans le hall d'entrée. Elle planta son katana devant elle, les deux mains sur le sommet du pommeau. Elle dessina un pentagramme sur le sol et planta son katana encore en plein centre. Aussitôt, Fujino et Tom apparurent dans le hall.

Fujino, surprise, lâcha son étreinte. Après une telle souffrance physique, cela ne devait pas faire de grosse différence pour Tom, mais au moins allait-il pouvoir souffler. Elle regarda la personne encapuchonnée. Yoriki leva la tête et fit:

-Je ne suis pas sûre que ça soit après lui que tu en as, Fujino.

Elle passa sa main sur sa capuche et la repoussa en arrière. Alors, sous les yeux effarés de Fujino, apparut un visage qu'elle ne pensait plus revoir. Un visage, un autre visage haï, maudit qu'elle avait cru voir tuméfié: Shiki Ryogi.

-Toi ? Non c'est impossible... Je t'ai tué... Je t'ai...

-En effet, tu l'as fait. Tu me vois, la nouvelle moi. Mais je suis sûre que pour toi ça ne change rien. N'est-ce pas Fujino ? Sourit-elle.

Fujino sentit sa rage redoubler. Shiki sauta dans les airs. Fujino en fit de même et un ballet aérien commença. Un combat titanesque commença. Fujino déchaîna un pouvoir ébranlant les fondations des enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La résurrection d'Emiri Kimidori [Libre]
» Emiri Kimidori, l'ange du passé
» Ville Libre de Mévry
» Par-delà les montagnes : Résurrection
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: