Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Mercenaire
Starshooter
MembreMercenaireStarshooter
avatar
Nombre de messages : 46
Age : 25
Localisation : Devant un match des Hawks d'Atlanta, en direct d'Agrabah.
Arme : Une armure et des armes à feux, boyo!
Date d'inscription : 10/02/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   Lun 10 Fév - 21:00


Moi



Prénom: Fab'
Age: 21 ans
Mangas favoris: Naruto, Once Piece, Full Metal, Death Note
Jeux vidéos préférés: Mass Effect, Zelda Majora's Mask, Deadspace, Halo, DMC Devil May Cry, Spiderman Web of Shadows, Skyrim, Street Fighter, Marvel vs Capcom, FF9, FFX (Auron, la classe suprême de ce jeu!), Assassin's Creed, Gears of war, KH2 (et l'extension, que du bonheur!), KH Birth by sleep, Batman (Arkham City, Asylum, Origins), ...

Sports préférés: Rugby, wakeboard, handball
Aime: Le sport, la musique, les jeux vidéos, les comics, les séries tv, ...
Déteste: Un couscous presque pas garni!

Personnage de Kingdom Hearts préféré: Rikku, Xemnas, Roxas, Axel, Xigbar

Scène préférée des Kingdom Hearts: Combat de Ventus, Aqua et Terra contre Xehanort, Rikku vs Roxas.

Invocation préférée de Kingdom Hearts: /


LIAM EAMSTETH
24 ans
Allié de la lumière
[Gardien d'une princesse? ^^]



Points forts: Liam est un incroyable combattant au corps à corps. Ayant apprit à contrôler ses sens, il demeure d'une grande aide lorsqu'il s'agit d'enquêter sur des faits étranges liés à la guerre actuelle opposant les êtres de lumière à ceux des ténèbres. Par ailleurs, son facteur d'auto-guérison lui est d'une grande aide durant les combats ou pour surmonter de nombreuses contraintes naturelles. C'est également grâce à ce même facteur que Liam a beaucoup gagné en agilité et en force. Aussi, le fait d'être porteur d'un métal extrêmement résistant lui offre la possibilité de soulever de très lourdes charges. Sa capacité à anticiper les risques et à prendre des décisions raisonnable à chaque situation font de lui un ami et un allié stratégique quasi-essentiel.

Points faibles: La capacité d'auto-guérison de Liam peut être ralentie à cause d'un trop grand froid. Dans ce cas, il demeure plus vulnérable, mais pas pour le moins hargneux. C'est d'ailleurs cette même hargne qui l'oblige à toujours aller au bout de ses combats, peu importe les risques. Trop confiant, trop émotif, il n'apprendra qu'avec le temps à se contrôler. Certes quasi-immortel, il n'en demeure pas moins tourmenté par la mort de plusieurs proches, dont celui de son aimée, morte sous ses yeux. Par ailleurs, s'il demeure un excellent combattant au corps à corps, il peut être en désavantage face à des attaques à distance, à moins d'être en possession d'armes à feu.

Traits physiques: Il y a bien une caractéristique essentielle pour reconnaître une personne: le visage. Celui de Liam est légèrement mat. Ses yeux noisettes sont à peine plus clairs. Ses cheveux forment un dégradé de teintes sombres. Devant un front recouvert d'une mèche bien balayée tombe une frange quelque peu négligée. Cependant, une certaine rudesse caractérise le visage de Liam: un nez fin mais allongé s'accorde à la silhouette d'un visage creux et fin, se terminant par un menton pointu. Ses lèvres fines et légèrement pincées dessinent régulièrement un sourire narquois, et quelques fois amical en la présence de rares personnes.
Les yeux pétillants de Liam ne font qu'indiquer sans arrêts des sentiments à leur paroxysme. Et surtout, la douleur quasi-omniprésente d'un être voué à l'inquiétude de savoir un jour son monde entièrement envahit par les Heartless.

Du haut de son mètre et quatre vingt deux centimètres pour quatre vingt kilos, Liam a tout d'un athlète musclé. Son corps n'a que fait se sculpter après chaque régénération et de ce fait, le changement entre son ancienne condition et l'actuelle fut incroyablement rapide. Par ailleurs, une greffe d'environs cinquante kilos d'orichalque et de hyalin sur son squelette, couplée à une musculature danse impose Liam comme étant l'un des hommes les plus robustes que l'on puisse avoir en face de soi. Ces proportions propices à l'affrontement violent au corps à corps ne peut que donner à son vis-à-vis l'image d'un guerrier qui a parcouru les Enfers, et en est revenu pour s'en vanter.
Son cou est large, affûté et les muscles y sont apparents. Ses épaules sont solides, son torse est large et couverts de puissants pectoraux on ne peut plus développés, immunisant de larges poumons inépuisables. Il est possible de présumé de la très grande agilité de Liam en constatant deux longues jambes puissantes aux foulées rapides.
Le style vestimentaire du jeune homme est simple: des jeans ou des pantalons sombres, des pulls unis souvent bleus ou noirs et quelques blousons en cuirs. Des chaussures simples, en toile ou en cuir, d'habitudes noires, protègent ses grands pieds parfaitement voûtés.

Caractère: Auparavant équilibré, patient, rêveur et passionné, Liam s'est vu complètement changé au moment où ses pouvoirs commençaient à prendre de l'importance, et à devenir essentiel. S'il demeurait avant un jeune homme ordinaire et sans problèmes, ce fut peu à peu qu'il se métamorphosa pour devenir un guerrier confirmé, aux aptitudes exceptionnelles et radicales. S'il préfère plutôt mourir debout que de vivre à genoux, il semble avoir fait du combat sa nouvelle raison d'exister. Il se démarque ainsi des autres alliés de la lumière par ses méthodes radicales, qui consistent quoiqu'il arrive à tuer ses adversaires en propageant leur sang au sol.
Taciturne, la parole de Liam est d'or et on ne peut le qualifier de bavard. Tourmenté par ses nombreuses promesses et par son engagement vis-à-vis de ses semblables, il ne parle que lorsqu'il a quelque chose d'intéressant à dire, ou si il détient des informations cruciales. Il est ainsi le digne détenteur du mot qu'il faut, qui force le respect. Il est celui qui adresse le conseil que l'on serait bien fou de ne pas suivre, ou alors de la phrase teintée d'un humour pince sans-rire.

Courage et Volonté sont les vertus qui qualifient parfaitement Liam : il est résistant, toujours prêt, et toujours plus redoutable après chaque épreuve. On pourrait le croire sans limite, sans peur, tant il ne montre aucune hésitation à ressentir la douleur et à soumettre son corps à de très rudes épreuves. Fiable et fidèle, il peut devenir un ami sur qui on peut compter, à qui on peut aisément remettre sa vie entre ses mains. Dans ce cas, il n'est pas rare que Liam se soucie du sort de ses alliés au cours d'un combat. Puissant et juste, il incarne le genre d'homme toujours présent pour soutenir ceux qu'il soutient, à tout moment.

Liam est aussi quelqu'un de très instinctif : puisque ses capacités physiques ainsi que ses sens sont hors-normes, il est un allié stratégique. Confiant en ses capacités et en sa personne, il est l'un des meilleurs éléments à disposition des alliés de la lumière. Il est ainsi bon de savoir que la force du jeune homme ne vient pas seulement de son intellect, mais aussi de son instinct unique. Prêt à remuer ciel et terre pour renverser les Ténèbres de leur règne, il se montre sans pitié, et peu enclin à discuter de quelconque arrangement puis qu'après tout, il détient ce que beaucoup rêvent d'avoir : un facteur d'auto-guérison plus qu'efficace.

D'ailleurs, autant spécifier que Liam est devenu quelqu'un de relativement susceptible, si bien qu'il s'énerve très facilement en la présence de ses ennemis, ou d'alliés qu'il qualifierait de trop bruyant. Ce trait de caractère peut également faire la force de ses alliés, puisqu'il tout de même difficile de se débarrasser d'un homme au caractère quasi-bestial.

Son arme: Liam est sa propre arme : si ses os sont blindés d'orichalque et de hyalin, il a également la faculté de faire sortir des griffes incroyablement solides et tranchantes d'entre ses carpes. Son corps puissant est résistant, et chaque coup, chaque impulsion, est renforcée.

Sa magie: Pouvoir d'auto-guérison, résistance au froid et aux maladies. Sens hypers-développés.

Histoire:

CRØSSWØRLDS

La Terre
New York, banlieue – 21 janvier
10 degrés, pluvieux.


« Liam ! Liam ! »

Liam entrouvrait les yeux. La vision floue, il voyait toutefois que son réveil indiquait onze heure quarante six du matin. Que pouvait bien lui vouloir sa colocataire à une heure pareille, un samedi ? Ils n'avaient pas cours, aucune obligation, et Lauryn savait très bien se débrouiller sans lui. Cependant, la jeune femme voyant son ami peu réactif et entrain de se rendormir, décida de lui confisquer sa couette et de s'emparer promptement de son coussin. Nonchalamment mais dans l'incompréhension, il se dressa lentement sur la bordure de son matelas tout en se frottant les yeux.

« ...Ouais ? »

Lauryn était bien habillée. Avait-il loupé quelque chose ? Avait-elle un examen de science aujourd'hui ? Peu importait. Il secoua lentement la tête pour émerger plus rapidement. Lauryn se brossait encore les cheveux à côté de lui et se contemplait au travers d'une petite glace. Liam lui, avait les cheveux ébouriffés. Le t-shirt qu'il avait porté pour la nuit était froissé, et ses jambes nageaient dans son jogging un peu trop ample. Il bâillait sans cacher sa bouche, et s'étirait de tout son long.

« Je vais réviser mes cours d'algorithmique à la bibliothèque et j'aurai besoin de toi. J'ai un examen lundi. »

Liam Eamsteth était un prodige de sa classe. Auparavant élève dans un petit lycée du Connecticut, il fut admis à l'université de Middle Town par lettre de recommandation de son ancien directeur, en même temps que son amie. Tous deux excellaient dans leur filière : Liam étudiait la chimie et la physique, et Lauryn Kardigan l'électronique. Cependant, lorsque l'on sait que Birhon Eamsteth, père de Liam, fut un scientifique reconnu dans son milieu, il était alors évident de voir que le fils était doué de grandes facilités pour les sciences, quel qu'en soit le domaine. Tout ceux figurant dans l'entourage de Liam le savaient. Ils savaient que Birhon Eamsteth travaillait à A.R.M Genetics, grande industrie créatrice de nouvelles technologies. Tous le monde à la faculté savaient par conséquent que Liam était le meilleur de sa promotion. C'était donc un privilège pour Lauryn de bénéficier d'une aide aussi efficace et grâce à lui, elle allait certainement comprendre comment résoudre des algorithmes complexes figurant dans le programme de deuxième année de master.
C'est directement après avoir réceptionné les voeux de la jeune femme que Liam s'habilla. Il ne pipa mot, trop préoccupé à se coiffer et à tenter de voir clair dans la soudaine lumière dont il fut brusquement l'objet dès son réveil.

Lorsque les deux jeunes amis étaient prêts, équipés de vêtements chauds et de leur sac, ils s'échangèrent quelques taquineries. Lauryn déposa un léger baiser sur la joue de son ami pour le remercier de ses services.

« T'es un ange ! Sans toi, je sais pas si je peux comprendre quelque chose à ces fichus calculs. »

Et Lauryn aurai bien aimer dire que Liam était bien comme son père : un génie de son temps. Mais elle ne le pouvait pas car Liam n'avait jamais connu son père. Durant ses années de lycée, il habitait encore chez son parrain. Donc, à chaque fois que l'on faisait référence aux parents qu'il n'avait jamais connu, il était triste, et se renfermait sur lui-même des jours durant. Elle n'affirma donc rien d'autre, et se contenta de l'entendre parler de ses passions pendant le trajet jusqu'à la ligne de métros. Liam, vingt-trois ans, aimait la musique, la photographie, et les nouvelles technologies. Il en parlait tous le temps, et Lauryn l'écoutait sans en perdre une miette.
Difficile à croire qu'ils n'étaient pas en couple quand on les voyaient marcher côte-à-côte. Ils plaisantaient, échangeaient beaucoup de choses et veillaient l'un sur l'autre. Ils étaient solidement liés par quelque chose de puissant, d'inébranlable. Peut-être se leurraient-ils. Peut-être pensaient-ils qu'ils avaient toute la vie devant eux avant de penser aux réelles couleurs de leurs sentiments.

Dans le métro, ils étaient assis l'un à côté de l'autre, et ils avaient déjà débuter leurs révisions. Liam avait le don de faire passer un problème complexe pour un vulgaire calcul de TVA sur un produit standard. Il était patient, pédagogue et compréhensif. Il avait des références ; il savait appuyer ses théories et savait même résoudre les inconnus de certaines équations de manière complètement folle, mais révélatrice d'un talent unique. Lauryn, vingt-deux ans pour un an de plus dans trois mois, était toujours fascinée par l'intellect de son ami.

« Comment tu as trouvé ce résultat ? J'vais jamais pouvoir l'expliquer... »

Et à ce moment là, Liam tirait toujours un calepin de son sac, arrachait une feuille pour la poser sur la couverture du tas de papelard, pour y écrire toutes ses déductions et ses moindres détails. C'était à n'y rien comprendre mais Lauryn avait une excellente mémoire visuelle. Il n'y avait plus qu'à enregistrer chaque courbe de crayon pour pouvoir les retranscrire lors de l'examen.

Mais alors que Liam semblait avoir terminé de retranscrire tout ses calculs, la lumière éclairant le wagon s'était soudainement coupée et peu de temps après, le métro s'était soudainement arrêté. Les deux jeunes gens furent brutalement entraînés vers le dos des sièges devant eux. Tout deux s'y heurtèrent violemment. Suite au choc, Lauryn s'écroula sur l'allée du wagon, et Liam se percuta violemment à l'une des longues vitre du métro... tout comme la plupart des malchanceux derrière eux.
Plus de lumière, et quelques minutes plus tard, une vague de panique couplée à des plaintes agressives se souleva. Mais eux se soutenaient, se serraient l'un contre l'autre et comme d'habitude, Liam chuchotait à son amie que ce n'était pas grave, qu'il s'agissait certainement d'une panne. Il essayait de soigner la plaie sur sa tempe. Il essayait de lui faire oublier que le sang y ruisselait. Elle ne le savait pas encore, jusqu'à ce que la passagère devant elle ne cri, après avoir utilisée le rétro-éclairage de son téléphone portable. On demanda des soins pour elle alors que le traumatisme était en fin de compte très léger. La foule paniquait d'avantage et l'un des employés de la ligne accourait pour rassurer la foule. Il disait qu'il ne s'agissait que d'une panne et que tout allait rentrer dans l'ordre. Chose peu crédible lorsque tous le monde entendit les métaux se rompre. Comme si ils étaient compressés par une force mystérieuse. Peut-être que les rails s'étaient fissurés et que certains wagon avaient manqués de brusquement déraillé.
Impossible d'ouvrir les portes latérales par la force. Impossible de raviver les lumières. Désormais, les écrans des téléphones portables étaient les seuls moyens de parvenir à y voir clair. Lauryn croula sous l'angoisse, sous l'inquiétude du sang qui coulait le long de sa tempe. Elle n'avait pas mal mais elle voyait d'autres cas bien plus graves qu'elle. Liam la serrait dans ses bras et essayait d'acquérir son attention. En vain. Elle fondit en larme dans ses bras.

« Qu'est-ce qu'il se passe, bon sang ?!!! » Cria-t-elle. Liam, bien que lui aussi angoissé à l'idée de se retrouver coincé dans un tunnel de métro, s'efforça de garder son sang-froid.

« Eh... ne t'inquiètes pas... » Chuchotait-il, en lui tenant les joues pour la forcer à se confronter à son regard. Ce fut à ce même moment qu'un bruit sourd percuta lourdement les oreilles des passagers. Soudain, le métal gronda plus fort, et une nouvelle secousse plus puissante eu lieu. Liam s’agrippa à la poignée du siège devant lui, en tenant solidement Lauryn à l'aide son autre main.
Ce second choc avait blessé de nombreuses personnes. Il n'y avait plus que la peur et l'effroi. Des dizaines de blessés, de tout âge, et aucun secours si ce n'était que quelques médecins de métier, incapable de se calmer eux-même.

« Ca va... ? »

« Ouais... » Mais Lauryn sanglotait, et elle savait que si Liam la gardait dans ses bras, c'était pour l'empêcher de regarder autour d'elle. Il y avait encore un peu de lumière grâce au rétro-éclairage de certains appareils électroniques. Lauryn comprenait toutefois que dans ces circonstances, il valait mieux garder son sang-froid et s’entraider. Tous le monde ne comprenait pas ça : de nombreux passagers en colère contre les services de la ligne décidèrent d'utiliser les marteaux de secours pour briser les vitres et sortir. Ils ne pensèrent pas aux autres, qui furent blessés par les éclats de verre, notamment Liam, blessé au dos et aux joues. Heureusement que Lauryn était toujours dans ses bras.
Le jeune homme entraîna alors lentement Lauryn au sol, entre les sièges. Il essayait de ne pas succomber à la douleur.

Pratiquement tous les passagers du wagon étaient sortis. Mauvaise idée : il y avait quelque chose dehors. Quelque chose de terrible qui avait terrassé toutes ces personnes sans aucune pitié. Impossible de savoir quoi. Il y avait des cris de peur, et le bruit immonde de la chair pourfendue. Liam et Lauryn étaient cloués sur place, n'en revenant pas à ce qu'ils entendaient.

Soudainement, le wagon se renversa et par chance, Liam avait réussi à protéger son amie de la chute. Elle était tombé sur lui. Il eut moins de chance sur le coup : son dos, sa tête, avaient violemment percutés la vitre voisine du wagon. Il perdit connaissance sur le coup. Il saignait, et privée de lumière, Lauryn s'époumonait pour espérer obtenir une réponse. Elle sentait le sang de son ami collé sur ses mains. Désemparée, elle s'essaya au massage cardiaque. Elle croyait l'avoir perdu, et ces choses à l'extérieur risquaient de rentrer à tout moment. Dans la crainte de voir ses dernières minutes lui filer entre les doigts, elle pleura.

Mais quelques minutes après, quelque chose de tout aussi étrange que les morts soudaines à l'extérieur du wagon se déroula : Liam s'était réveillé, sans traumatisme. Il était là, dans ses bras, il allait bien. Il était tout de même sous le choc, dans l'incompréhension. N'avait-il pas risquer de mourir ? N'avait-il pas enduré un choc terrible l'ayant blessé au crâne ? Cette image continuait de le hanter, tandis que Lauryn tentait de le ramener à la réalité.

« … Liam ? »

« Ca va. Ne fais pas de bruit. »

« Liam... il y a quelque chose de bizarre. Ces choses, dehors, puis toi, qui... qui te relève après un choc immense. Si tu sais quelque chose... » Murmura-t-elle à côté de son oreille.

« Quand j'habitais encore chez mon oncle et ma tante, j'avais trouvé quelques notes de mon père, dans une de ses vieilles sacoches. Elles relataient de choses étranges...  »

« Et...? » S'inquiéta Lauryn.

« Si c'est ça, ce qu'il y a dehors n'a rien d'humain. »

« Mais toi ? T'es au courant de ce qui t'es arrivé ? »

« J'suis pas sûr. Mais il faut qu'on sorte de là. Si on parvient à s'aider des sièges pour se hisser jusqu'à la façade du wagon, on pourra courir jusqu'à la prochaine sortie. »

« Si ces créatures nous tuent ? » Liam tenait solidement les épaules de son amie.

« Ca n'arrivera pas. On va courir le plus rapidement possible. Tu resteras prêt de moi quoiqu'il arrive. Il se peut que je sois pourvu de capacités particulières, qui s'éveillent en leur présence. »

« Si tu m'avais parlé des petits hommes verts, je t'aurai prit pour un malade. » Plaisanta Lauryn en serrant Liam contre elle, pour tenter de se réconforter. Les deux jeunes gens étaient parvenus à se hisser tant bien que mal sur la façade du wagon. En bas, il y avait ces êtres bizarres qui les regardaient avec leurs grands yeux jaune effrayants. Ils ne s'y tardèrent pas et coururent aussi vite que possible, main dans la main. Les créatures les poursuivaient, et au moment où ils étaient arrivés au dernier wagon, les forces de l'ordre arrivèrent en masse. Les lumières de leur lampes permettaient aux jeunes gens de mieux voir leur poursuivants : ces petites créatures affreuses étaient plus d'une cinquantaine. Elles semblaient provenir de partout et si elles ne craignaient pas les balles, elles étaient tout de même retardées dans leur marche.
Un policier les aida à descendre de la façade du wagon, et ils eurent droit à un topo au moment où on les guida vers la sortie :

« Il y a d'autres survivants. Vous pourrez retourner à la surface à l'aide des escaliers conduisant aux quartiers de Middle Town. La zone est sécurisée mais encore placée sous quarantaine. Les secours vous y attendent. »

« Il y a d'autres survivants ? »

« Très peu... faites vite, maintenant ! »

Il n'y a aucun doute possible: les Heartless sont étroitement liés au cœur.
En les étudiant plus profondément, je devrais pouvoir lever le voile de mystère qui plane sur la nature du cœur.
Les Heartless naissent spontanément d’êtres qui ont perdu le leur…
Mais en mettant à pratique les résultats de mes recherches et en appliquant les principes du cœur, j’ai fabriqué une machine à créer artificiellement des Heartless. Elle a parfaitement fonctionné dès les premiers essais.
En l’améliorant un peu, je réussirai peut-être à créer des Heartless à partir de rien.
En comparant les Heartless artificiels avec les naturels, j’ai pu constater qu’ils ne présentaient quasiment aucune différence structurelle.
Mais pour obtenir des résultats précis de mes expériences, je me dois de bien les distinguer.
J’ai donc décidé de marquer ceux qui sont créés artificiellement.

« Selon Ansem Le Sage », Birhon Eamsteth.



Les secours venaient de recueillir Liam et Lauryn. Après avoir esquiver une masse de reporters chargés de couvrir cette attaque en un banal accident, on les guida vers l'arrière d'une camionnette d'ambulance. Ils furent allongés, et on testaient leurs réflexes. Ils allaient bien. Ils étaient un peu sous le choc, mais bien moins que d'autres rescapés. On les laissaient s'en remettre, quand un homme en costard vînt à eux. Ses lunettes de soleil par ce temps maussade lui conférait l'identité de l'archétype de la personne hautement gradée dans les forces de l'ordre.

« Jeunes gens, bonjour. Izaak Bell, département Stratégie Habileté Intervention Exécution et Logistique Défensive. » Récita-t-il en montrant sa plaque. « Liam Eamsteth, j'aimerai que vous répondiez à certaines questions. Vous devez me suivre. »

« Pas sans elle. » Rétorqua-t-il sèchement, ayant trop peur que cette attaque ne se répète.

Les trois individus entrèrent donc dans une audi noire, conduite par un autre homme de ce mystérieux département. La voiture démarra en trombe pour au plus vite échapper à la circulation qui n'allait pas tarder à s'imposer dans les ruelles alentours.

« Où on va? »

« Aux départements d'A.R.M Genetics. Là où votre père travaillait. »

« Et j'ai quoi à voir là dedans ? »

« Vous êtes vivant, vous avez eu de la chance... ou beaucoup de talent. »

« Vous savez quelque chose, sur ce qu'il s'est passé ? »

« Les mêmes choses que vous. Que s'est-il passé là en-bas, exactement ? »

« Les Heartless nous ont attaqués. Et... mes blessures se sont régénérées toutes seules. »

« Alors c'est bien vous qu'ils cherchaient ? D'autres facultés se sont manifestées ? Apparition d'une arme dans la main ? Habilité, dextérité, réflexe, force accrue ? »

Lauryn écoutait attentivement, et demeurait sous le choc. Elle qui jusqu'à présent vivait une vie paisible, aujourd'hui, elle était l'une des rares personnes à connaître la réponse à : « sommes nous seuls dans la galaxie ? » En tant que jeune scientifique, elle était impressionnée, mais bien plus effrayée car elle voyait à quel point ils étaient impuissants. A quel point ces créatures étaient dangereuses et sans pitié. Et Liam, qui demeurait en réalité quelqu'un d'exceptionnel, d'unique en son genre... était-il réellement humain ? Combien de personnes détenaient de pareils talents ? Pâle, bouleversée par cette intervention rapide du gouvernement, elle croisa les bras et les jambes, et posa sa tête sur la vitre froide du véhicule.

« Rien d'autre. »

La voiture s'arrêta. Ils étaient arrivés face à l'entrée d'un des buildings de la grande firme d'A.R.M. L'agent Bell les conduisaient à travers chaque étage grâce à un badge électronique, jusqu'à se retrouver au dernier étage. Une pièce gigantesque exploitant des matériaux mystérieux. Les ordinateurs high-tech dévoilaient des calculs et des données sophistiquées. Ils marchaient, et écoutaient l'agent. Tout en contemplant avec surprise l'existence de pareils engins.

« Votre père a découvert de très nombreuses choses, mais sa découverte la plus surprenante est de loin celle relatant des pouvoirs de notre cœur. Par défaut, le cœur est source d'énergie. Plus il est pur, plus il est puissant. Vous êtes l'un des humains les plus puissants de ce monde, Liam. »

« J'avais trouvé une note, quand j'étais jeune... mon père n'était pas le premier à s'être lancé dans cette étude. »

« En effet. Un homme d'apparence humaine avait laissé des pistes derrière lui. Il répondait au nom d'Ansem. Malheureusement, nous sommes en cruel manque de moyen : nous ne savons pas comment le pouvoir dont vous êtes pourvu peut évoluer, nous ne savons pas si nous pouvons le cloner... nos armes sont impuissantes contre les Heartless. On peut les repousser, mais pas les tuer. »

« Et j'fais quoi là-dedans ? Mon pouvoir a surgit en leur présence mais sans armes, je ne peux rien faire. » S'inquiéta Liam.

« Oui, nous ne pouvons pas nous permettre de manquer d'hommes compétents. La situation est plus qu'imminente, et vous êtes probablement le seul homme capable de nous rendre certains services, pour le moment. D'autres comme vous combattent déjà. »

Liam serra les poings, et jeta un regard inquiet vers Lauryn, qui restait en retrait, bien trop impressionnée par les matériaux et les outils aux alentours. Elle était également intimidée par la présence du haut gradé, et de ce qu'il pouvait affirmer.

« On ne sait pas dans combien de temps votre pouvoir atteindra son apogée. C'est au par cas. Mais si on n'en croit vos dires, vous êtes pourvu d'un facteur de régénération surprenant. On peut vous fournir les armes. »

« Comment ? »

« Vous devrez d'abord renoncer à toutes vos valeurs. Vous devrez basculer de l'autre côté. Vous devrez sacrifier la nature profonde de votre cœur pour devenir la plus terrible des pensées. Vous serez une arme indestructible. C'est le prix à payer pour être doté de notre meilleure arme. »

Lauryn dissimula son inquiétude en couvrant son visage derrière ses mains. Ses yeux étaient rouges et humides. Il était évident que les responsabilités de son ami étaient énormes. Il était porteur d'un gêne nouveau qui pourrait bien sauver la ville, et peut-être ce monde. Le silence était lourd, sinistre, au milieu de ces écrans sophistiqués, de ces matériaux inconnus et de toutes ces LED verdâtres...

« Qu'est-ce que je dois faire? »

L'agent Bell guida les deux jeunes gens vers une autre pièce aux allures de salle chirurgicale. Un immense bloc opératoire muni d'un bac métallique équipés d'aiguilles et rempli d'eau trônait au milieu de la pièce. De l'autre côté, une sorte de régis high-tech figurait derrière une immense baie vitrée. A côté du bac bouillonnait une sorte de liquide grisâtre.

« Grâce à votre père, nous avons découvert que d'autres mondes étaient liés au notre. Dans la plupart de ces mondes, la magie sert à la science. On y trouve également des matériaux lourds extrêmement solides à l'état pur. Il arrive que les mondes se croisent, et que nous trouvons chez nous des matériaux jamais vu auparavant. L'orichalque et le Hyalin, deux minerais extrêmement solides lorsqu'ils sont sous leur forme solide. Nous avons donc synthétiser ces deux matières pour en créer une meilleure, indestructible. Pourquoi créer une arme blanche que l'on peut égarer, si les os d'un homme pouvaient en être recouverts ? Avec votre faculté, vous pourriez survivre à la greffe... et être pourvu d'une arme plus qu'efficace contre n'importe quelle menace. »

Expliquait Izaak, en désignant chacune de ses explications. Etait-ce réellement la seule solution pour venir à bout des Heartless ? Lauryn n'en croyait pas ses oreilles. Bien que son ami était pourvu d'une capacité de régénération hors-norme, il ne venait que d'en prendre connaissance. Il ne connaissait pas ses limites. Elle se jeta dans ses bras pour le dissuader.

« Et si tu ne survivais pas ? »

« Et si j'y survivais ? Lauryn, Bell a raison : on ne sait pas comment mon pouvoir peut atteindre son apogée. Les Heartless sont là, et vont probablement me traquer. On est pas en sécurité. Il faut qu'on fasse vite. »

« L'immortalité vous tend les bras, Liam. Si vous survivez, votre facilité à vous régénérer ne sera que plus grande. Vous serez une entité à part, une nouvelle Némésis. Mais n'oubliez pas : il n'y a pas de pire souffrance que la mort. A votre réveil, la nature de votre cœur stagnera. Vous ne serez ni un être de lumière, ni un être des ténèbres. Vous serez l'ombre de vous-même. »

Sans plus attendre, Liam quitta les bras de Lauryn. Celle-ci s'empressa de se faufiler devant lui, pour l'embrasser. Gênée mais persuadée d'avoir choisi son moment, la donzelle lui adressa ce qui allait peut-être être ses derniers vœux avant de ne plus le revoir. Du moins, pas comme avant.

« Tu n'as pas le droit à l'erreur, Liam. Je t'aime, sache-le. J'espère que ça t'aidera. »

L'agent Bell s'installa devant les consoles avant de commander le déroulement de l'opération. Il opéra à un bref test de micro, pour guider ensuite son acolyte vers le bac d'opération. L'eau qui y était stockée s'échappa, pour permettre à son hôte de prendre doucement place. Des anneaux métalliques solides bloquaient ses membres. Lauryn gagna sa place à côté de l'agent.

« Tout d'abord, il vous faut un nom. Celui que redoutera vos ennemis. »

« Serval. » Déclara-t-il brièvement, avant qu'il ne soit enfermé dans le bac, se remplissant alors d'eau. Une baie vitrée lui laissait voir le plafond métallique de la pièce. Il n'eut que d'autre choix de fermer les yeux pour ne pas être ébloui par la lumière au-dessus de lui. Sa bouche était couverte par un masque de respiration.
En opérant sur de nombreuses consoles, l'agent Bell pouvait clairement voir l'intérieur du squelette de Liam, ainsi que son rythme cardiaque. Son cœur battait la chamade. Il avait peur. Mauvais signe. Il commença quand même. Devant une caméra, il exprima le déroulement de l'opération.

« Liam Eamsteth, nom de code « Serval », s'est installé dans le bac opératoire. Rythme cardiaque légèrement au-dessus de la normale, rien à craindre. Aucun signe de tachycardie. Capacité du sujet : faculté de régénération accélérée des tissus cellulaires et musculaires. Le patient se verra recouvert d'un métal synthétisé, fruit de la fusion entre l'orichalque et le Hyalin. Début de l'opération : implantation des aiguilles dans le corps. »

Dans cette boîte métallique, Liam entendait le bruit sourd des aiguilles tourbillonner dans l'eau. Elles pénétrèrent dans sa peau pour ensuite perforer ses os. La douleur était déjà insoutenable. Son rythme cardiaque grimpait en flèche, bien que ses plaies s'étaient déjà fermées. Aucune goûte de sang ne se mélangeait à l'eau du réservoir.  

A mesure que le métal parcourait le corps de Liam, la douleur se faisait de plus en plus dense. Tous ses muscles étaient crispés. Ses yeux écarquillés laissaient transparaître la douleur. Lauryn avait l'impression de ressentir les mêmes frissons que lui, à le voir là, allongé et sujet à d'immenses douleurs. En faite, rien ne pouvait l'aider. Aucun souvenir n'allait pouvoir être entièrement ravivé avec un corps et un esprit autant torturé par la douleur. Elle et l'agent Bell doutaient du succès de l'opération lorsqu'il voyait le rythme cardiaque de Liam continuer à grimper, jusqu'à se rompre. Allait-il revenir à la vie, comme dans le wagon du métro ? Allait-il céder ? Aucune réponse. Deux minutes s'étaient écoulées, avec cet horrible larsen diffusé par le diapason.
Et d'un coup, un mouvement des doigts. Liam revenait à lui. La greffe fut un succès. Aucun rejet. Bell et Lauryn respirèrent à nouveau Le bac s'ouvrit lorsque les aiguilles se rétractèrent. Liam se débarrassa de son masque de respiration et se leva soudainement, pour violemment heurter le rebord du réservoir. Il ne semblait pas avoir senti le choc, puisqu'il tenta de aussitôt d'en sortir. Il chuta au sol, et Lauryn couru vers lui pour l'aider. Il avait dépenser énormément d'énergie et continuait encore de s'en remettre. Tout son corps tremblait. L'agent Bell s'avança fièrement vers le couple.

« Félicitations, Liam. Souvenez-vous : il vous est désormais impossible de vous éveiller aux pouvoirs que vous auriez pu avoir. Les seules choses qui pourront croître seront vos dispositions physiques, et votre faculté à exploiter votre corps dans ses derniers retranchements. »

Liam parvînt à retrouver l'équilibre. Il n'avait pas oublié ce qu'il se devait d'accomplir, maintenant qu'on lui avait donner les armes. Il imposa alors ses conditions, pour espérer qu'après tout ceci, tout rentrera dans l'ordre :

« Promettez-moi que lorsque j'aurai éliminé les Heartless, je pourrai de nouveau vivre comme avant... »

L'agent Bell ne partagea pas la même opinion : « « Vivre comme avant » ?  Vous êtes unique, Liam, bien plus que votre père ne l'était. Vous vous êtes engagé dans une voie inviolable. Vous ne pouvez pas faire marche arrière. N'avez-vous pas envie d'en connaître plus ? »

« J'm'enfou. Ce que je connais me suffit. »

« Pourtant, les autres mondes sont en danger. C'est certain. Tant qu'ils le sont, le nôtre l'est aussi. »

« J'en ai rien à carrer. »

« Alors, je m'occuperai de votre cas après que les Heartless ne soient détruits. Mais d'abord... »

Bell s'empara d'un revolver de son étui, dissimuler derrière son dos, sous le complet de son uniforme. Il pointa le canon en direction de Lauryn, doigt sur la détente. Liam avait beau avoir acquis le dont de l'immortalité, son entourage n'en demeurait pas moins vulnérable. Jamais il ne pourra être aussi rapide qu'une balle de pistolet. Bien que s'efforçant à dissimuler sa colère, celle-ci suintait par tous les pores de sa peau. Il grognait comme un animal en proie à des sentiments primaires. Le moindre de ses muscles se gonflait et soudain, trois griffes de trente centimètres chacune sortirent d'entre ses carpes. Une douleur qu'il devra apprendre à dompter.

« Je vous l'ai appris avant que vous ne jouiez avec la mort, Serval : l'immortalité a un prix. Le regret est immortel. Vivre avec est un poids immense. »

Izaak eut le temps de tirer avant d'être transpercé. Lauryn tomba, le cœur perforé, sanguinolent. Ses yeux tournaient, et son dernier souffle n'était pas parvenu au visage de Liam, genoux à terre, pleurant et hurlant de tristesse et de colère. Brisé comme il n'aurait jamais cru pouvoir l'être, il n'osait pas se tourner vers le corps inerte de la défunte. Il n'osait pas voir une chose aussi dure. Il regrettait désormais l'immortalité ; mais il n'avait pas d'autre choix que de s'y résoudre. Il se tourna alors vers le corps de la défunte, pour le transporter dans ses bras. En traversant les locaux, il s'empressa d'examiner quelques données pouvant le renseigner sur les Heartless : il su que les plus puissants, les matrices, gouvernaient les autres. Il devait trouver le plus puissant d'entre eux pour déjouer leur assaut.
En proie à de multiples tourments qui le faisait revivre à chaque minute la mort de Lauryn, Liam fut prit d'une colère ingérable. Colère que les Heartless avaient sentis croître dès lors où leur proie avait terminée sa greffe. Ils étaient déjà là, collants à la façade du building. Liam les voyaient commencer à détruire les fenêtres conduisant à la même pièce que lui, alors, il s'empressa de détruire le bouton de sécurité pour lever le protocole de sécurité du bâtiment : autour de lui, les ordinateurs s'éteignaient, l'eau coulait des anti-feus suspendus au plafond, et les sas se refermaient. Des rideaux de fers épais barraient les fenêtres. Les Heartless allaient être retardés dans leur progression.

Liam n'eut que d'autre choix de poser le corps de Lauryn sur son épaule pour pouvoir se servir de l'une de ses mains, l'autre tenant solidement le corps. Ses griffes n'eurent aucun mal à  pourfendre le sas de la pièce. Il pénétra alors dans le couloir menant aux ascenseurs. Ils étaient bloqués par le signal d'alerte. Alors, il n'y avait qu'à trancher les portes latérales menant au couloir de l’ascenseur, et de s'y laisser tomber. Bien que Liam était pourvu d'une ossature incroyablement solide, l’atterrissage fut tout de même douloureux, puisqu'il sentit ses os vibrés dans tout son corps. Il criait tant les palpitations furent violentes, mais son corps ne tarda pas à se régénérer.

Dans le hall du bâtiment, les Heartless étaient là. En bas du balcon dont on pouvait accéder à l'aide de deux escalators, Liam voyait les créatures proliférer par centaine. Avec le corps de Lauryn sur l'épaule, il ne pouvait pas risquer de foncer tête baissée. Il risquerait de le blesser d'avantage. Alors, il hurla et montra ses griffes. A ce même moment, les forces de l'ordre étaient arrivées par les larges portes du hall, et tiraient en rafales sur les Heartless. De quoi les distraire pour lui laisser le temps d'emprunter la sortie de secours en toute tranquillité. Du moins pendant un court instant avant d'être repéré par les pions d'Izaak Bell. Ils étaient nombreux mais ils étaient faibles, et peu rapides. Liam en était venu à bout, pour ensuite sortir du bâtiment et arriver au parking à l'arrière du complexe. Après avoir parcouru quelques mètres, il se trouva entouré d'Heartless, et de leur matrice : un colosse d'environ quatre mètres, pourvu d'un trou béant à la hauteur du bassin. Un Darkside.
Liam n'eut pas d'autre choix que de déposer le corps de Lauryn au sol. De son autre main sorti d'autres griffes. Le regard froncé et bouillonnant d'une fureur paressant sans limite, il s'approcha du Darkside. Celui-ci hurla en face de lui, comme pour prouvé qu'il était le meilleur de sa caste. Liam demeura impassible.

« Cassez-vous de mon monde. » Menaça Liam, d'un ton râpeux. La créature n'adressa qu'en retour un puissant coup de poing envoyant valser le jeune homme plusieurs mètres en arrière. Il se releva toutefois sans aucun mal, et d'avantage en colère. Il couru donc vers le monstre, esquiva habilement un autre coup de poing en bondissant dans les airs. Ses capacités physiques étaient déjà plus grandes, telles qu'il fut en mesure de se retrouver à la hauteur du sternum de la créature, pour y planter ses griffes et l'entraîner dans une chute violente. Une fois la créature à terre, Liam n'eut aucun mal à atteindre son visage pour le déchiqueter.

Lorsque Liam pu reprendre le corps de Lauryn, un hélicoptère vînt se poser à environ vingt mètres de lui. Pendant que les autres Heartless battaient en retraite, un homme vêtu de noir s'approcha de lui, en la présence de quelques acolytes armés.

« Eamsteth ! On ne bouge plus ! » Lança l'inconnu qui s'avançait vers lui, plaque en main.

« Directeur du département Stratégie Habileté Intervention Exécution et Logistique Défensive. Je ne vous conseille pas de jouer au plus fin avec moi. Mes hommes ont dans leurs chargeurs des balles en orichalque. »

« Vous avez perdu votre ami, j'ai perdu la fille que j'aimais. On est quitte. »

« Nous ne sommes pas là pour vous tuer, Eamsteth. »

« Vous êtes là pour quoi, alors ? J'suis pas intéressé par votre offre d'emploi... »

« Il n'est plus question de profession, Eamsteth. L'humanité sait à présent qu'elle n'est pas seule dans la galaxie. Nous ne pouvons plus revenir en arrière, et notre monde est menacé, tout comme d'autres. Nous avons évacués Londres et d'autres grandes villes. Le monde se meurt, Eamsteth. Vous devez nous aider, comme votre père nous a aider. »

« Vous avez connu mon père ? »

« Il est mort, consumé par les ténèbres. Il a succombé à ses recherches après s'être rendu en terre inconnue... presque comme l'homme dont il s'inspirait. »

« Vous avez un moyen de vous rendre dans d'autres mondes ? »

« Grâce à votre père et à des rapports qu'il a récolté. Et nous avons des alliés. Nous ne sommes pas seuls dans cette guerre, mais nous sommes encore en sous-effectif. Nous sommes en guerre, une guerre à laquelle nous ne sommes pas préparés. Vous avez perdu un proche, vous risquez d'en perdre d'autres si vous ne faites rien. »

Liam, veillant encore sur le corps de Lauryn, monta alors dans l'hélicoptère en compagnie des agents. D'en haut, on pouvait voir les Heartless infester Manhattan. Les bâtiments en étaient recouverts et d'autres prenaient feu.

« Qu'est-ce qu'ils cherchent ? Je croyais qu'abattre les Matrices allaient les dissuader d'attaquer ?! » Questionna Liam, frustré par son impuissance.

« Le monde, tout comme les hommes, possède son propre cœur. Tous les mondes qui flottent dans les galaxies convergent entre eux. Ils possèdent tous un cœur, caché derrière une porte. Les Heartless les convoitent. Nés des Ténèbres du cœur, ils désirent retourner auprès d'un cœur toujours plus grand. Il se peut que le cœur de ce monde soit l'une de leur patrie. C'est encore à vérifier ! »

L'hélicoptère avait atterrit dans une petite zone sécurisée à proximité de Central Park. Là bas était entreposées différentes consoles sophistiqués, sous des chapiteaux en toile noire, entouré par des moyens de défenses solides. Les forces armées ne cessaient de faire feu sur les Heartless, mais tous le monde savait que les munitions n'étaient pas illimitées. Lloyd Kern conduisit Liam sous un chapiteau, dont l'équipement y siégeant était manipulé par un scientifique bien habile. Tout ces outils sophistiqués étaient reliés à une sorte de portail dimensionnel peinant à s'ouvrir.

« Aidez-nous à trouver l'algorithme. Sans les données d'A.R.M, nous risquons de perdre du temps. Ensuite, vous pourrez partir trouver qui est derrière tout ça. »

Quinze minutes furent suffisantes. Le corps de Lauryn reposait sur un matelas sous le chapiteau. Liam jeta encore un œil sur elle, avant d'être arracher de ses songes par la voix impériales du directeur.

« Ce portail conduit vers une citée mystérieuse. On a détecter des formes de vie humanoïdes, là-bas. Pour y pénétrer, vous aurez peut-être besoin d'un casque respiratoire. On ne sait pas comment est l'atmosphère là-bas. Peut-être que même quelqu'un comme vous ne pourrai y survivre. Vous trouverez une nouvelle tenue et vos équipements dans le coffre aux pieds du matelas. »

« Qu'est-ce que je dois faire, une fois là-bas ? »

« Trouver des réponses. Nous n'avons aucun relais de communication. Nous vous savons débrouillard, Eamsteth. Nous comptons sur vous. Nous avons besoin de plus d'alliés. Je sais que vous réussirez à vous rendre dans les autres mondes. »

« Et notre monde ? »

« Il survivra. D'autres personnes comme vous nous aident actuellement. Votre amie aura la sépulture qu'elle mérite. »

Liam s'équipa du casque respiratoire, et de nouveaux vêtements au textile conventionnel. De simples habits de secours. Une fois face au portail, on lui donna une dernière information. Une supposition qui pourrai tout changer. Ce n'était qu'une légende, celle qui aurait engendrer cette guerre.

« Certains érudits des autres mondes parlent de princesses, de gardiens et de maîtres épéistes détenant une arme pouvant empêcher les Heartless de consumer le cœur des mondes. »

« Vous vous foutez d'moi ? Des princesses ?! »

« Ce périple risque de vous surprendre, Eamsteth. Maintenant, allez s'y ! »

[Suite au prochain post! (:][/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire
Starshooter
MembreMercenaireStarshooter
avatar
Nombre de messages : 46
Age : 25
Localisation : Devant un match des Hawks d'Atlanta, en direct d'Agrabah.
Arme : Une armure et des armes à feux, boyo!
Date d'inscription : 10/02/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   Lun 10 Fév - 21:01

Citée du crépuscule
Centre ville – ???
20 degrés, bon.


Les humains et leurs technologies approximatives. Liam eut le droit à une chute de dix mètres lorsque le portail s'ouvrit sur ce monde inconnu. Affalé sur le sol, il grimaça. Le choc ne fut d'aucune conséquence, si ce n'est que l'énervé. « Ca me gonfle déjà... » Soupira-t-il en se relevant. Son instinct lui communiquait un sentiment familier : l'air devait être parfaitement respirable, ici. Il enleva donc son casque, et le jeta au sol comme une vulgaire brindille. L'équipement roula jusqu'aux pieds d'un jeune homme d'environ un mètre soixante dix huit. Il était muni d'habits originaux, et d'un bonnet noir couvrant sa tignasse blonde. Seule une mèche y dépassait.

« Seifer, Chef du comité disciplinaire du Crépuscule ! On ne bouge plus ! » Clama-t-il, armé d'une sorte de lame émoussée de couleur bleue. En retour, Liam esquissa un léger sourire narquois. Seifer se hâta de pointer son arme en direction du visiteur. Aussitôt, deux de ses acolytes rappliquèrent : Fuu et Rai. Une jeune fille aux cheveux violets et un jeune homme aussi grand que Liam. Ce dernier ne paressait pas spécialement réfléchi.

« T'avise pas de repointer ton truc vers moi. »

« Ah ouais ?! Pourquoi ?! » Rétorqua Seifer, d'un naturel arrogant. Liam ferma un instant les yeux, et expira pour espérer calmer son énervement. Il continua : « Ecoute, j'suis pas venu pour créer des problèmes. Je viens de... de loin, et j'ai besoin de renseignements. »

« Mouais, t'as l'air louche comme gars ! T'es tombé du ciel ! Tu ferais mieux de retourner d'où tu viens ! Maintenant !»

« Eh, mon pote. Je te le demande encore une fois... »

Trop tard, Seifer porta un léger coup de sa lame arrondie sur la joue de Liam. Au lieu de recourir à ses griffes et de risquer de s'attirer d'avantage de problème, il préféra s'emparer promptement de l'arme, pour la casser en deux, à main nue. Il agrippa alors sa main au col de son vis-à-vis, pour violemment l'amener vers lui, front contre front.

« Tu devras faire plus gaffe la prochaine fois. Dis moi où j'suis.»

« Ok ! Ok ! Lâche moi ! »

Liam balança Seifer en arrière, celui-ci manqua de trébucher.

« C'est la cité du Crépuscule. Il se passe des choses bizarres ici, depuis quelques temps... c'est pour ça qu'on fait attention aux étrangers ! »

« Quoi comme choses bizarres ? »

« La dernière fois, il y avait des gens habillés en noir, ils paressaient chercher quelqu'un. Ils nous ont demander si on avait pas vu une fille. On a dit que non, puis après, on se souvient plus de rien. »

« C'est arrivé quand ? »

« Il y a quelques heures. »

« Et cette fille, vous ne l'avez pas vu ? »

« Non... » Répondit les trois jeunes gens à tour de rôles, intimidés par le sérieux et le manque de patience du nouveau visiteur.

« Y'a encore quelque chose que je dois savoir ? »

« Non... »

Les sens affûtés de Liam lui avaient déjà communiquer une piste. Il y avait une forte odeur, non loin d'eux. Une odeur de sueur, émanant d'une personne. Ses pas le guidèrent instantanément à la source. Evidemment, les trois curieux le suivirent, tous en file derrière lui. Au coin de la façade d'un bâtiment du centre ville, une personne était à genoux, renfermée sur elle même. Une jeune femme habillé d'une robe blanche, aux longs cheveux ébènes, légèrement ondulés. Elle n'était pas humaine, car Liam ne pouvait pas entendre les battements de son cœur. C'était comme si elle en était dépourvu. Alors, si elle était à priori incapable de ressentir quoique ce soit en l'absence de la force motrice stimulant les sentiments et les émotions, pourquoi était-elle dans un pareil état ? Se cachait-elle ?
Pas de doutes à avoir. Il s'agissait de la personne que ces hommes en noirs traquaient. Liam s'était accroupi face à elle. Elle s'était blottit d'avantage contre le roc brun clair derrière elle.

« Eh, tout va bien. »

Liam tenta de la réconforter. Il s’essaya tranquillement à côté d'elle, pendant que les trois habitants de la cité se tenaient en retrait. Sauf Seifer, qui ne pu s'empêcher de répéter qu'il était le chef de cette ville. Un simple regard désapprobateur de la part de Liam suffit à l'inciter à se mettre en retrait.

« J'm'appelle Liam. T'as rien à craindre de ces autres clampins. »

Le jeune humain fut soudainement prit d'un haut le cœur lorsque la jeune femme dévoila son visage, auparavant caché derrière ses bras. Elle avait tout des traits de Lauryn. Sous le choc, les yeux écarquillés, un millier de questions le taraudaient. Pour autant, aucune connexion ne se faisait entre eux, comme s'il n'était question que de l'enveloppe charnelle de la défunte. Il ne pouvait percevoir rien d'autre en elle.

« Je m'appelle Ryna. » Répondit-elle sereinement, avant de se lever en même temps que son locuteur.

Les souvenirs défilaient. Des bons et des mauvais. Sur le coup, Liam avait envie de retourner sur terre pour obtenir des réponses de cet étrange phénomène. Il ne le pouvait pas. Alors, il allait se lancer dans sa propre enquête. Après tout, c'était ici qu'il devait commencer son aventure et s'il ne pouvait plus faire marche arrière, alors il se devait d'aider cette étrange personne aux traits familiers. Peut-être qu'après quoi, il connaîtra le mystère planant autour d'elle.

« D'où tu viens ? »

« D'ici. » Répondit-elle, d'un ton incertain.

« Tu crois venir d'ici, n'est-ce pas ? »

« Oui... des gens me poursuivent, ils disent que je suis comme eux... »

« Comme eux ? Sans cœur ?  Tu n'es pas une Heartless. Tu as conservé ta forme humaine.»

Elle ne répondit pas et comme confuse en la présence de Liam, elle se mit à bégayer. Son corps tremblait, comme s'il répondait à un mal particulier, que n'importe quel humain qualifierai de paranormal. Liam ne pouvait pas lire en elle. Il ne pouvait que se fier à son instinct, ou croire à un chemin tout tracer pouvant le conduire à retrouver les souvenirs de celle qu'il savait être Lauryn.
Soudain, il y eut un flash. Ryna s'écroula au sol et y resta agenouillé, le regard dénué de toute lueur vive, et ses mains serraient son crâne chaud. L'image du visage de Liam apparaissait dans sa tête. Elle le voyait courir au fond d'un couloir à peine éclairé. Elle avait également vu ceux qu'il appelait des « Heartless ».

« Je te connais... ? »

Liam l'aida à se relever et ne pipa mot. Il n'avait pas le temps de discuter. Il devait trouver des réponses et également des alliés pouvant l'aider à vaincre la menace des Heartless sur terre.

« Sûrement. »

Soudain, une dizaine de créatures étranges étaient apparues derrière eux : elles étaient blanches, dépourvues de regards. Seulement une large bouche munie de dents acérées. A la place de leurs yeux figurait un étrange symbole grisâtre. Les créatures se multipliaient, leurs membres fins flottaient, ondulaient. On croyait les voir exécuter une danse macabre. Elles étaient désormais trop nombreuses et Liam savait qu'en présence de gens savant à peine se battre, il risquait de mettre trop de vies en jeu. Il prit alors la main de Ryna, et commanda aux autres de courir aussi vite que possible. Très vite, sans avoir vraiment estimer la trajectoire de leur course, le groupe arriva face au portail d'un immense manoir, après avoir traversé un petit bosquet. Les créatures étaient toujours à leur poursuite.
Grâce à ses griffes, Liam n'eut aucun mal à se débarrasser des barreaux du portail. Une fois le passage dégagé, le groupe fit surpris de voir les portes du manoir entrouvertes. Ils y pénétrèrent, et Liam cala la porte afin de barrer la route aux Simili.

Les jeunes gens se dispersèrent dans la pièce, pour chacun trouver un emplacement où s'asseoir. Les habitants de la cité étaient épuisés. Ryna et Liam eux, avaient déjà récupérés.

« C'était quoi ça ?! » Cria Seifer.

« J'commence à piger. » Commença Liam, pour introduire ses explications : « Cette fille n'a pas de cœur, parce qu'elle est l'enveloppe charnelle et l'âme de quelqu'un. Lorsque le cœur quitte le corps, il disparaît dans les Ténèbres, et seuls ceux qui possèdent une volonté puissante peuvent réussir à en garder une trace. » Il observa Ryna : « C'est pour ça que tu ne sais pas d'où tu viens. Et c'est pour ça que tu n'as pas de souvenirs de qui tu étais avant. Ils sont éparpillés quelque part. Les créatures dehors sont semblables à toi, mais tu es plus évoluée qu'eux car ton ancien toi a eu la volonté forte de conserver son corps. Une partie de tes souvenirs se sont ravivés en ma présence. Cette personne voulait qu'on se retrouve. »

« Ok, le scientifique ! Et comment tu expliques que les autres dehors veulent notre peau ?! » Râla Seifer, encore exténué.

« Ils veulent la peau de Ryna. Ils sont peut-être à la solde de ceux qui la traque. On devrait parcourir le manoir, pour voir si il y a une autre sortie. Ils trouveront un moyen d'enfoncer la porte. »

Liam commença à se lever, précédé de Ryna. Seifer rouspéta encore : « Minute ! Tu débarques quasiment en même temps que cette fille, et on se retrouve en proie à des créatures sanguinaires ! Je trouve ça louche ! Comment tu peux être sûr qu'il ne te recherchent pas, toi aussi ?! Je ne te suivrai pas ! » Les deux acolytes de Seifer acquiescèrent, et  Liam s'énerva. Il agrippa brusquement le col de Seifer et de le menaça de son autre main, ses griffes y sortant lentement.

« Fais ce que tu veux, clampin. Attends ici sagement avant qu'ils ne viennent te bouffer. La porte de ce manoir était ouverte quand qu'on est arrivé, donc quelqu'un d'autre est ici. On est peut-être tombé dans un piège, et je suis le seul à pouvoir nous en sortir indemne. »

Seifer ne se laissa pas impressionner aussi facilement. Après tout, Liam n'était pas réellement violent : il savait qu'il n'osera pas le blesser. Il continua :

« Mouais, t'es certainement méga fort comme gars, mais on part de notre côté, c'est pas nous qu'ils veulent, et puis je veux pas m'engouffrer dans de sales histoires. Allez les gars, on part ! »

Liam lâcha Seifer, et le laissa vaquer dans le manoir en compagnie de ses deux amis. Ryna s'avança jusqu'à son sauveur, qui rétracta ses armes incorporées en lui. Elle demeurait d'ailleurs étonnée par l'existence d'une pareille faculté. Une capacité d'auto-guérison hors-norme, couplée à un pouvoir étrange. Ses os étaient-ils recouverts d'un métal si solide qu'il pouvait tout pourfendre ?  Cette question ne demeura pas longtemps sans réponse puisque durant leur exploration, les deux jeunes gens conversaient. Tout deux examinaient chaque table, chaque chaise à la recherche d'un moindre papelard, d'une moindre note pouvant les renseigner sur l'existence mystérieuse de ce lieu.

« Et toi, est-ce que tu es humain ? »

« Ouais. J'ai un cœur puissant qui me confère certains pouvoirs. J'aurai pu en acquérir d'autres si la situation n'avait pas été aussi critique, sur ma planète. »

« Tu veux dire que... ? »

« Ouais. J'suis blindé d'orichalque et de hyalin. »

Sur ces paroles, Liam s'arrêta en face d'un bureau, sur lequel figurait un papier. Le binôme s'était retrouvé dans une sorte de salon aux meubles vétustes et à la cheminée éteinte depuis longtemps. Il y restait encore des brindilles à moitié carbonisée, recouvertes de toiles d'araignée.
Le papier qu'avait trouvé Liam était une note d'Ansem. Ce même scientifique mystérieux que son père mentionnait dans ses théories. Il était donc au bon endroit. Peut-être y'en avait-il d'autre, et peut-être que ce manoir était l'un de ses anciens domaines de recherches. Cet écrit parlait de l'existence d'un roi luttant pour l'équilibre des mondes, à l'aide d'une arme nommée « Keyblade », scellant en elle de nombreux pouvoirs.
Continuant leur exploration, les deux jeunes gens arrivèrent cette fois-ci dans un laboratoire mystérieux, dont l'entrée devait être auparavant cachée, puisqu'elle se trouvait dans une large pièce aux allures d'une vieille bibliothèque.

Dans une pièce semblable à une ancienne salle de contrôle, l'un des hommes traquant Ryna était-là, face à un immense ordinateur saccagé, probablement depuis longtemps. Liam, peu enclin à privilégier la discussion face à un homme qui paressait rendre anxieuse la Simili, avait déjà sorti les griffes. Le mystérieux homme encapuchonné n'était quant à lui pas résolu à vouloir ouvrir la danse. Il s'adressa à la fugitive :

« Tu n'es toujours pas décidée à nous rejoindre ? Pourtant, c'est là le seul sens de ton existence partielle. Comme nous tous. »

« Qui suis-je vraiment ? » Demanda-t-elle crûment.

« Un Simili supérieur. Tu es bien plus que ce que tu étais. Ton corps renferme un pouvoir que nous pouvons éveiller. »

« N'écoute pas cet enfoiré. » Balança Liam, s'opposant à eux.

« Un allié de la lumière ? Encore quelqu'un œuvrant pour une cause qu'il ignore. Comme beaucoup, aujourd'hui, à l'aube d'une nouvelle guerre. »

« T'attends pas à ce que je te sois reconnaissant de nous avoir ouvert la porte. »

« Tu peux être tranquille, je ne veux que la Simili. »

« Elle est sous ma protection. Barres-toi. »

« Je peux t'apporter des réponses, si tu acceptes de me la céder. »

« Tu pourras aussi m'en apporter une fois que je t'aurais cloué au sol. »

« Laisse. Je vais le rejoindre. »

Ryna s'avança vers l'inconnu, qui ouvrit alors un mystérieux portail par la seule force de sa pensée.

« Nous t'observions depuis quelques temps, Liam Eamsteth. »

Sans réfléchir plus longtemps à quelconques représailles, Liam se jeta sur l'inconnu. Ses griffes le transpercèrent. Le portail se referma alors, et l'homme fut plaqué au sol, tétaniser par la douleur qui traversait son dos. Comme une bête féroce, Liam grognait, hurlait, avant d'imposer son autorité :

« Ah ouais, enfoiré ?! Alors tu vas pouvoir me dire tout ce que tu sais. Et tout dire à Ryna. Son véritable nom et ses origines!! »

« N'y compte... pas. »

Liam enfonça ses griffes d'avantage : « C'est dommage, car si je remonte un peu, c'est tes poumons que je risque de bousiller... ! »

« Ryna, ne l'écoute pas ! Ne vois-tu pas que c'est un monstre ?! Il n'a rien a voir avec la personne que tu as peut-être connu ! »

Alors, Ryna, en l'absence d'autres souvenirs et se sentant mobilisée par les paroles de son semblable, se jeta sur Liam, son bras paralysant sa nuque. De son autre main était apparue un Katana. Elle n'eut alors aucun scrupule à transpercé son ventre. Une douleur insoutenable sur le coup, qui força Liam à lâcher sa proie.
Abattu, Liam savait qu'il ne pourra plus jamais retrouvé Lauryn. Qu'ils étaient désormais ennemis. Hurlant de douleur et de colère, il ne fut que d'avantage stimulé par la douleur. Il se retrouvait comme étant un misérable pantin, sous l'entité que constituait son pouvoir mêlée à l'immortalité qu'on lui avait offert. Il se jeta à nouveau sur sa proie, et écarta brusquement la Simili lorsqu'elle tenta de s'opposer à lui. Elle avait perdue connaissance après s'être violemment heurtée contre l'un des murs de la salle.
Transperçant cette fois les muscles deltoïdes de l'homme en noir, il l'entraîna contre un autre mur de la pièce.

« Mais qu'es-tu donc ?! » Hurla le Simili, sous la douleur.

« Serval... ! » Grogna l'humain. « Tu vas me dire ce que je dois faire pour gagner cette fichue guerre, maintenant. »

« Tu n'y parviendras jamais seul. »

Serval remua la plaie. Sa proie cria.

« Mais encore ? »

« Il faut réunir les sept princesses de crépuscule... les cœurs est la clé. Mais tes ennemis, s'ils réunissent les sept princesses de lumière... ils gagneront cette guerre. Des gardiens protègent ces princesses... pour les deux camps. »

« Alors écoute-moi bien : dis à tes potes qu'il n'y aura ni loi, ni code, ni ligne de conduite. Je n'attendrai pas, je vous tuerai un par un. »

Ryna se réveilla, et en constatant le sang-froid de Serval, elle éprouva presque de la peur. Il était comme ces bêtes horribles qui avaient courus après eux, il y a quelques heures. Son regard était glacé, n'éprouvant que la colère. Et pourtant, elle avait l'impression de l'avoir déjà vu. Elle croyait pouvoir y lire une once de tristesse et de nostalgie. Comme si cette bête, contrairement à elle, répondait encore aux battements de son cœur. Bien que l'on pouvait douter qu'elle en avait réellement un, elle voyait clairement ses yeux s'humidifier, se river sur elle.

« Dis lui !! »

L'inconnu ne pipa mot. Liam remua encore une fois la plaie, pour l'élargir. Pour amplifier la douleur, seul moyen de persuader le Simili.

« Tu étais Lauryn Kardigan, une jeune humaine, comme les autres : lâche, apeurée, curieuse. Tu vivais avec Liam. Il ne t'a pas laissé le choix et à cause de lui, votre monde est en péril. Pour espérer le sauver, il s'est changé de son plein gré en une bête affreuse, sanguinaire, immortelle. Toi, tu es devenue bien plus que ça... l'être que tu as aimé n'est plus. Son cœur vacille entre la lumière et les ténèbres. »

L'inconnu ouvrit un nouveau portail lorsqu'il senti Liam relâcher son emprise, et fondre au sol. Le sang coulait, mais la dernière volonté du Simili fut telle qu'elle parvînt à convaincre son pair d'abattre la bête, en proie à une grande tristesse, et à de grands regrets. Ryna, katana en main, était alors prête à trancher la tête de la seule ombre figurant dans ses souvenirs. Elle ne pouvait rien éprouver. Ni détermination, ni regret. Elle n'était qu'une coquille vide répondant aux ordres qu'on lui dictait. L'arme parfaite.
Avec ses griffes, Liam bloqua la lame, pour finalement la bloquée à main nue, sans craindre d'avantage la douleur.

« Lauryn, ne fait pas ça. »

« Je ne suis pas Lauryn. »

D'un mouvement sec, la Simili fit glisser la lame contre la paume de Liam, pour se la réapproprier. L'inconnu quant à lui avait déjà prit la fuite en empruntant le portail qu'il avait ouvert.

Et cette insatiable colère, bien plus résistante que l'orichalque et le hyalin qui couvrait ses os. Liam céda. Il hurlait encore comme un damné, sous le regard inexpressif d'un fragment de celle qu'il aimait. Il n'osait s'y résoudre, il tenta encore de croire que les choses pouvaient rentrer dans l'ordre, au moins pour lui. Mais non. Il était aussi éternel que ses regrets, que cette tristesse grandissante déviant sur une fureur sans pareille, plus redoutable que n'importe quelle autre. Liam ne pouvait en rien se révolter contre ce qu'il était, et ce que les choses étaient à présent. Il devait s'y résoudre, et lui-même tirer un trait sur ce qu'il pouvait être, avant d'être Serval. Alors, il se leva et transperça le sternum de Ryna, car elle n'était pas Lauryn. Elle n'était plus, si bien que lui-même n'était plus Liam. Le sang se propagea encore et se mêlait à l'autre. Il marchait dans une marre. Le sang des autres, mais sa marre. Son terrain de chasse.
Il pleurait encore. Il hurlait encore d'avantage. Il regardait avec effroi ce qu'il venait de faire. La colère et la frustration disparaissait pour faire revenir le calme.

Vivre avec ça.

Renoncer au passé. Se concentrer sur un objectif flou. Croire en la lumière. Croire aux autres.

Vivre avec ça.

Un silence de mort. L'immortalité pour contrainte. Il fallait trouver sa voie, se battre pour les autres. Se battre pour revoir un jour son foyer, pour un jour tout reconstruire. Peut-être qu'un jour, tout reviendra comme avant.

Mais pour le moment, Liam devait se relever, et faire marche arrière, pour explorer ce nouveau monde. Pour trouver des alliés...

Code : Validé par Silvarus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Maître de la Keyblade
Gardien de la Lumière de l'Ombre
AdminMaître de la KeybladeGardien de la Lumière de l'Ombre
avatar
Nombre de messages : 1226
Age : 25
Arme : Sombre heritage et Dark messenger
Date d'inscription : 03/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   Lun 10 Fév - 22:07

Bienvenu parmi nous, ta fiche est validée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire
Starshooter
MembreMercenaireStarshooter
avatar
Nombre de messages : 46
Age : 25
Localisation : Devant un match des Hawks d'Atlanta, en direct d'Agrabah.
Arme : Une armure et des armes à feux, boyo!
Date d'inscription : 10/02/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   Lun 10 Fév - 22:11

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Maître du Mal
  Membre  Maître de la Keyblade  Maître du Mal
avatar
Nombre de messages : 2193
Age : 25
Localisation : Je suis où on m'attend le moins !!!
Arme : Dévil Keyblade et Sceptre d'Atlantis
Invocation : Les huit démons sorciers et les diablotins
Date d'inscription : 28/11/2008

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   Lun 10 Fév - 22:24

Bienvenu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire
Starshooter
MembreMercenaireStarshooter
avatar
Nombre de messages : 46
Age : 25
Localisation : Devant un match des Hawks d'Atlanta, en direct d'Agrabah.
Arme : Une armure et des armes à feux, boyo!
Date d'inscription : 10/02/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   Lun 10 Fév - 22:25

Thanks Démoniaque! Classe la bannière. (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Maître du Mal
  Membre  Maître de la Keyblade  Maître du Mal
avatar
Nombre de messages : 2193
Age : 25
Localisation : Je suis où on m'attend le moins !!!
Arme : Dévil Keyblade et Sceptre d'Atlantis
Invocation : Les huit démons sorciers et les diablotins
Date d'inscription : 28/11/2008

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   Lun 10 Fév - 22:40

Merci :)Mais elle est point de moi ! Je l'avais commandé sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Gardiens de la Lumière
Élue de la Lumière Pure
MembreChef des Gardiens de la LumièreÉlue de la Lumière Pure
avatar
Nombre de messages : 651
Age : 26
Localisation : De portail en portail, de monde en monde, je ne reste jamais en place. Avec un peu de chance ou un minimum d'informations, peut-être tomberez-vous sur ma personne au détour d'une rue?
Arme : SkyLady, Ma Keyblade ainsi, que mon épée de gardienne
Invocation : (En cours de réflexion...)
Date d'inscription : 27/02/2009

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   Lun 10 Fév - 23:24

Whhaaaa!!!!! La longueur de ton histoire (et la qualité aussi)! Je te tire mon chapeau! -*0*-

En tout cas, bienvenue parmi nous! J'adorerais Rp avec toi à l'avenir -^^-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sokh.forumactif.org
Membre
Mercenaire
Starshooter
MembreMercenaireStarshooter
avatar
Nombre de messages : 46
Age : 25
Localisation : Devant un match des Hawks d'Atlanta, en direct d'Agrabah.
Arme : Une armure et des armes à feux, boyo!
Date d'inscription : 10/02/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   Lun 10 Fév - 23:27

Yooo! (: Merci beaucoup!
J'ai fais une petite demande, on peut RP si t'as envie! (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurière
MembreAventurière
avatar
Nombre de messages : 1457
Age : 25
Date d'inscription : 16/02/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/500  (0/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   Lun 10 Fév - 23:52

Ah, quelqu'un qui a compris que pour faire du RP il faut aimer écrire ^^. Tu es plus que bienvenue. J'ai hâte de voir ce que donne un RP avec toi.

Si tu souhaites être gardien d'une princesse, Blanche-Neige et Belle sont à nouveau disponibles. Cependant, nous sommes en train de préparer une nouvelle histoire pour le forum et plus particulièrement redéfinir ce que sont les gardiens et le lien avec les princesses. Aussi je te demanderais donc d'être patient et de bien vouloir attendre un peu pour ce point-ci.

Concernant les princesses du crépuscule que tu cites, pareil on va changer le scénario (du forum je parle). Cette histoire de porte avec ces princesses fait partie des trucs qui risquent de changer donc te prends pas encore trop la tête avec ça pour l'instant et je t'invite à te tenir au courant des changements qui devraient intervenir dans le mois.

Voilà. J'sais pas pourquoi mais je pense que Mei s'intéressera à toi ^^. Bienvenue. Nous te tiendrons au courant pour cette histoire de gardien.

_________________
Kyoko's Theme: https://www.youtube.com/watch?v=Sj7LYkXkplo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire
Starshooter
MembreMercenaireStarshooter
avatar
Nombre de messages : 46
Age : 25
Localisation : Devant un match des Hawks d'Atlanta, en direct d'Agrabah.
Arme : Une armure et des armes à feux, boyo!
Date d'inscription : 10/02/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   Mar 11 Fév - 0:02

Merci beaucoup!
J'étais pas sûr que l'histoire allait plaire. Commencer par la planète terre, etc... tant mieux, merci pour de tels feedback!!

Je saurai être patient. J'aimerai que mon insertion en tant qu'allié de la lumière se fasse déjà par RP, histoire de ne pas griller les étapes et de laisser mon personnage grandir. Donc on a largement le temps de penser à tout ça! (:

J'ai hâte de voir à quoi va ressembler la nouvelle histoire, et d'RP avec vous tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6612
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   Mar 11 Fév - 22:47

Wow et bah dis donc, tu as dû en mettre du temps pour écrire toute ton histoire, ça c'est un rpgiste, un vrai ! Bienvenue parmi nous ! =)

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
Starshooter
MembreMercenaireStarshooter
avatar
Nombre de messages : 46
Age : 25
Localisation : Devant un match des Hawks d'Atlanta, en direct d'Agrabah.
Arme : Une armure et des armes à feux, boyo!
Date d'inscription : 10/02/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   Mar 11 Fév - 22:49

Yop! Merci!
Ouais, un peu. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liam " Serval " Eamsteth [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En combien de temp l'avez vous terminé ?
» Howlett James ~ Serval
» Période d'essai terminée : Gray
» [Terminé] Event # 27 - Nightmare Castle - Astuces
» Lily Evans [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Règles et Présentations :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: