Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Chef des Gardiens de la Lumière
Élue de la Lumière Pure
MembreChef des Gardiens de la LumièreÉlue de la Lumière Pure
avatar
Nombre de messages : 647
Age : 26
Localisation : De portail en portail, de monde en monde, je ne reste jamais en place. Avec un peu de chance ou un minimum d'informations, peut-être tomberez-vous sur ma personne au détour d'une rue?
Arme : SkyLady, Ma Keyblade ainsi, que mon épée de gardienne
Invocation : (En cours de réflexion...)
Date d'inscription : 27/02/2009

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Mar 25 Fév - 22:55

Agrabah... un ville au style oriental ou plus précisément "arabe", perdu au milieu d'un grand étendu de sable fin, au bord d'un désert imposant. Étrangement, Natsumi n'y avait jamais mis les pieds mais, elle connaissait néanmoins un peu Aladdin ainsi que la princesse Jasmine... et leurs nombreux compagnons et entre autres, le sultan... assez "spécial" de son royaume, qui était aussi le père de Jasmine.

Continuant de patrouiller dans les mondes pour poursuivre son travail en tant que Chef des gardiens de la lumière mais aussi, pour mettre au clair certaines chose... même si actuellement, elle n'arrivait même pas elle-même à déterminer exactement de quoi il en retournait mais qu'à cela ne tiennes! Elle avait décidé de voyager dans chaque monde puis, elle arriverait bien à mettre la main sur ce qui lui échappait encore pour l'instant.

Elle arriva donc dans le monde d'Agrabah et s'aperçut rapidement que dans ce monde, il faisait une chaleur des plus étouffantes. Certes, elle adorait la chaleur et sa saison préféré restait l'Été (elle n'avait pas les kanjis de cette saison pour rien dans son prénom non plus) mais là... c'était vraiment une chaleur à la limite du supportable! Elle commença à rouspéter pour la forme dans la barbe qu'elle n'avait pas quand elle remarqua une autre chose; ses vêtements avaient changés dans ce monde.

Elle l'avait déjà remarqué dans quelques mondes où elle se rendait mais, ça l'a surprendrait toujours autant. Cette fois-ci, suivant les tenues des habitants de ce monde, elle se vit munie d'une tenue qui dévoilait pas mal sa peau... mais après tout, elle se dit qu'avant elle portait bien une tenue encore plus osé que celle-ci donc, cela l'importait peu au final. Cette tenue comprenait une sorte de bustier qui maintenait et prenait parfaitement la forme de sa poitrine et était de voiles vers le bas qui se laissait flotter au vent... s'il y en avait. Pour le bas, elle avait une sorte de pantalon bouffant et resserré avec des bordures dorés, complémentaire aux bordures se trouvant vers le haut du pantalon. Tout comme le haut, des voiles retombaient élégamment sur les côtés. Elle portait aux pieds de petites sandales tout simple et à ses bras, d'autres voiles un peu plus travaillés, venaient compléter le reste de la tenue. Tout était d'un rouge assez vif mais, pas trop voyant non plus. Les sandales étant plutôt dans les bordeaux quant à elles. Pour sublimer le tout, sa chevelures étaient à présent raccrochés avec des fleurs blanches en une sorte de queue/tresse assez étranges, laissant une mèche retombant sur chaque côté de son visage. Elle fût d'ailleurs ravie en constatant ce dernier détail... se disant qu'ainsi, elle n'aurait pas de problème côté chevelure si elle devait combattre... pis fallait bien avouer que cette tenue était assez approprier si un combat se profilait dans ce monde pour la demoiselle.

Son inquisition faite, elle se mit à avancer dans les rues de la ville, comme si elle y avait toujours vécu et tomba bientôt sur la place du marché. Elle s'y engagea sans la moindre hésitation, le sourire aux lèvres. A vrai dire, elle aimait bien ce genre de manifestation qui animait et faisait joyeusement bouger les gens et rendant ainsi une ville bien plus vivante et lumineuse qu'à l’accoutumé. Elle passa devant plusieurs échoppes et ne sentant pas de présences "hostiles", elle se prit au "jeu" si l'on peut dire et commença à observer avec plus d’intérêt ce que proposer les nombreux marchands.

Au bout de quelques temps, elle se demanda si elle ne devrait pas rendre une petite visite au palais tandis qu'elle regardait attentivement une table où était exposé de multiples babioles de toutes genres et toutes tailles quand elle se sentit bousculer tout à coup et faillit s'écraser sur la "dite" table, si elle n'avait pas eu un très bon équilibre à ce moment-là. Un peu irrité, elle se retourna brusquement, cherchant le/la coupable du regard sans rien dire toutefois quand elle repéra la personne en cause.


Natsumi dans ce monde -->
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sokh.forumactif.org
Membre
Ninja
ANBU de Konoha
Membre Ninja  ANBU de Konoha
avatar
Nombre de messages : 89
Age : 28
Date d'inscription : 28/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Mar 25 Fév - 23:27

Uchiwa Hanabi, une personne pas tout a fait comme les autres. cette jeune ninja, âgée de seulement dix huit ans, fessait déjà partie des force spécial de sont village, Konoha, le village caché des feuilles et était même parmi les meilleurs. de plus elle était l'héritière de deux prestigieux clan de ce village...ce qui ne fessait une personne toute désigné pour la mission qu'allait lui confié le hokage, le chef de sont village. formé depuis toujours a la traque et l'assassina, la jeune femme reçu une mission des plus étrange ainsi qu'un objet permettant des déplacement spatio temporel indispensable pour sa mission. Hanabi reçut pour ordre d’enquêté sur un homme portant un long manteau noir et dont le visage était couvert d'une capuche, apparue dans plusieurs village ninja et étant fort suspect. il était venu il y a peu a konoha et le village craignait une attaque imminente...l'ordre d'Hanabi fut donc de retrouvé cette personne et d'obtenir des information, peu importe le prix...en plus de cette description flou, on lui dit qu'il semblait pouvoir ouvrir des portail noir, lui permettant des déplacement spatio temporel, d’où l'objet possédant un fuinjin spécial. la jeune femme accepta bien entendu la mission et alla se préparé, ne sachant pas quand elle rentrerait. Hanabi enfila sa tenu de l'anbu, revêtis sont manteau noir, qui couvrait l'intégralité de sont corps et, alors qu'elle allait mettre sont masque, elle sentie une présence derrière elle. ses parent était venu lui dire au revoir et lui demandé de faire attention. la jeune femme leur en fit la promesse avant de mettre sont masque et de disparaitre.

cela fait maintenant plusieurs jours qu'elle traque cet être étrange, passant de monde en monde, ne comprenant pas bien ce qu'était que tout ceci...en effet, elle connaissait sont monde, mais ignorait qu'il y en avait d'autre, surtout autant et si différant. a force de recherche, elle astérie dans un pays entouré de désert ou les gens était peu vêtu a cause de la chaleur, ce qui lui rappelait un peu Sunagakure, le village du sable. bien entendu, malgré sa tenu, la chaleur ne dérangeait pas la jeune femme qui était entrainé a ce genre de conditions...elle interrogea donc les gens durant sont voyage, n'apprenant pas grand chose. après un long moment, elle le vit, un homme vêtu de noir, se faufilant dans la foule vers le marché. sans un bruit, Hanabi se mit a le suivre, se fessant le plus discret possible...alors qu'elle pensait pouvoir le coincé a sa sortie de la foule, elle heurta une jeune femme qui se trouvait devant une étale, mais n'en tenu pas compte et continua de suivre l'individu suspect afin de réussir sa mission...cela était difficile pour la jeune femme de ne pas s’excuser, mais sa mission était prioritaire sur tout le reste. pourtant, sans le savoir, cette rencontre allait mettre en péril sa mission, mais aussi peut être changé sa vie...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 358
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Mer 26 Fév - 0:20

Cela devenait récurent, mais sans le faire exprès, le jeune Tarô venait une fois de plus d'utiliser ses pouvoirs et le voilà donc qui se retrouva téléporter dans un monde inconnu. Cette fois-ci, il se retrouva dans un endroit qui ressemblait à un palais. Il avait atterrit dans quel endroit ? Chez un prince ? Un roi ? Ayant besoin d'argents pour payer tout ce qu'il avait volé jusqu'à présent, il s'était mit à visiter les lieux. Malheureusement pour le neko, il n'avait pas pu voler grand chose, car il s'était fait surprendre par les gardes qui l'avaient confondus avec un esclave. Evidemment, n'étant pas en accord avec leur façon de penser, il s'était empressé de les repousser lorsqu'ils avaient tenté de lui barrer la route pour qu'il ne puisse pas s'échapper, tss c'était mal le connaître ! Après avoir tailladé l'un des gardes, il avait sauté sur l'épaule d'un garde pour éviter un coup de sabre, puis avait fait une roulade en avant, une fois sur ses deux pieds, il s'était redressé et avait couru le plus vite possible hors du palais.

"Vous pourrez toujours courir, je ne serais plus jamais l'esclave de personne !!!!"

Avait crié à pleins poumons le neko, car en l'ayant déjà été, il ne voulait pas le redevenir à nouveau, ce qui était compréhensible, mais du coup, en agissant de la sorte, à cause de ce petit malentendu, il venait à nouveau de mettre la pagaille dans un monde qu'il visitait contre son gré. Ah tout de même, courir en pleine chaleur, qu'il était bête ! Un véritable idiot, car même si les chats appréciaient la chaleur, il y avait tout de mêmes des limites à ne pas franchir, alors pourquoi se fatiguait-il à courir et à transpirer pour rien ? Il eût sa réponse en regardant par-dessus son épaule, deux gardes n'avaient pas lâchés le morceau et continuaient de le poursuivre, tss quelle audace ils n'arriveraient jamais à le rattraper ! C'était ce qu'il pensait en sentant un mouvement derrière son dos qui le força à faire un saut de côté et à accélérer la cadence, étant originaires de ce monde, il était tout à fait normal qu'ils soient beaucoup plus habitués à cette chaleur ardente qui commençait sérieusement à lui faire mal aux pieds. A force de courir il aperçu un marché, tient c'était l'idéal pour les semer ! Il n'aimait pas la foule, mais en ce moment présent, il n'avait pas le choix, il devait foncer. Par chance, il réussi à les semer momentanément, au moins, cette course-poursuite lui avait permit de voler du lait de chamelle sans que le vendeur ne puisse y voir et comprendre quoi que ce soit à ce qui lui arrivait.


*Quoi ? Mais... C'est... C'est impossible ! Qu'est-ce qu'elle fait dans ce royaume ?*

Pensa Tarô en ayant des yeux ronds comme des soucoupes, l'air de trembler de pleur et de rage en voyant la chevelure flamboyante de Natsumi. De dos, il l'avait prise pour son ancienne maîtresse qui se défoulait sans cesse sur lui, car il ne voulait jamais lui obéir. Bien sûr, il comprenait à présent pourquoi les gardes le prenait pour un esclave, il était plus que certain qu'avec son allure, il ressemblait plus à un fugitif qu'à un grand prince, de plus, son collier et son bout de chaine n'aidait pas à faire penser le contraire, c'était donc elle qui les avait envoyés le récupérer ! Grr la fourbe ! Qu'est-ce qu'il attendait pour la tuer ? Elle ne voyait rien, c'était le moment pour lui donner un coup fatal, ce coup qui l'avait démangé depuis qu'il avait comprit qu'elle ne lui était pas supérieur et qu'elle n'avait aucuns droits sur sa ligne de conduite et sur sa destinée. Au moment où il voulu la frapper avec ses griffes, il se rendit compte que ce n'était pas la bonne personne. Etant plus que gêné, il recula, espérant qu'elle ne l'avait pas vu, se disant que c'était la chaleur qui avait dû lui monter à la tête.


- Ah il est là ! Cette fois-ci, tu ne nous échappera pas mon gaillard !

S'exclamèrent les deux gardes en le voyant. N'ayant aucunes envies de se faire attraper, Tarô sauta sur le stand, puis se mit à courir dessus pour éviter d'être retardé par la foule, faisant donc tomber plusieurs objets sur son passage, car il continuait à courir et à sauter sur les nombreux stand, ce qui ralentissait le passage des gardes, qui devaient supporter le blâme des habitants ainsi que des vendeurs qui n'étaient pas contents. Une fois hors du marché, Tarô eût l'air soulagé. Il se mit à l'ombre pour souffler et bu son lait de chamelle tranquillement, jusqu'à ce qu'il se fit coincer par les gardes, aie, là il était mal, très mal, mince comment il allait s'en sortir ? Soudain il eût une idée.


"N'avancez pas ! Je suis une divinité qui a été envoyée sur terre sous cette forme pour aider les humains et si vous tentez quoi que ce soit à mon égard et bien... je... je vous punirais un à un en commençant par vous !"

- Ahahahah elle est bien bonne celle-là ! Allez rend-toi sans faire d'histoire, tu as assez fait de dégâts pour aujourd'hui !

- Non attend ! S'il dit vrai on est mal ! Tu sais tout comme moi que les divinités sont des êtres très mystérieux et surtout rancuniers, alors prouve-nous que tu en es bien une !

"Je vais déplacer ce tonneau sans le toucher !"

L'un des gardes, très sérieux et surtout très sceptique, ria aux éclats, ne croyant pas un mot de ce que disait Tarô et mince, lui qui croyait que les chats étaient des êtres vénérés dans les pays chauds, il s'était peut-être trompé de soleil ardent, mais bon au moins, il aurait essayé. Se préparant à agir différemment, il eût de la chance que l'autre garde soit un petit peu plus crédible que son collègue. En faites, ne pensant pas être capable d'accomplir un tel prodige, il avait prononcé ces paroles en espérant qu'ils le croiraient et lui ficheraient la paix, mais non, ils voulaient avoir une preuve, alors il fit mine de ce concentrer et paf, le tonneau se déplaça tout seul ! Tarô eût des yeux encore bien plus ronds que des soucoupes volontés, tellement il était surprit, c'était sûrement une coïncidence, ça ne pouvait pas être lui ! C'était ce qu'il pensait alors que sans le savoir, il était capable d'un tel pouvoir. Les gardes eurent l'air aussi impressionnés que lui, mais ne lâchant pas le morceau pour autant, ils voulaient une autre preuve, ça y est, cette fois-ci, il était fichu, il était bon pour travailler jours et nuits à Agrabah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Gardiens de la Lumière
Élue de la Lumière Pure
MembreChef des Gardiens de la LumièreÉlue de la Lumière Pure
avatar
Nombre de messages : 647
Age : 26
Localisation : De portail en portail, de monde en monde, je ne reste jamais en place. Avec un peu de chance ou un minimum d'informations, peut-être tomberez-vous sur ma personne au détour d'une rue?
Arme : SkyLady, Ma Keyblade ainsi, que mon épée de gardienne
Invocation : (En cours de réflexion...)
Date d'inscription : 27/02/2009

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Mer 26 Fév - 17:49

Et bien! Autant elle avait trouvé Agrabah assez calme lors de son arrivée, autant depuis quelques minutes, c'était devenu carrément la foire... tout du moins, dans le coin du marché où elle se trouvait! Tout d'abord, bousculé par une inconnue qui ne prit même pas la peine de s'excuser, elle remarqua que celle-ci était masqué et portait une étrange tenue aussi... mais, ce qui l'interloqua davantage fût la personne qu'elle semblait poursuivre et qui l'avait, à priori, empêchait de s'excuser poliment auprès d'elle; il s'agissait d'une personne portant une longue manteau noir à capuche. Un manteau semblable à... ceux de l'organisation XIII! Elle tilta immédiatement et se désintéressa rapidement du marché où elle flânait quelques secondes plus tôt.

Les yeux écarquillés, elle allait se mettre à la poursuite de la jeune femme quand une nouvelle personne débarqua dans la rue pour mettre encore plus de désordre qu'il y en avait déjà. La personne était une personne assez singulière de part sa chevelure rose aux premiers abords mais, elle repéra aussi par la suite, deux paires d'oreilles de chats de même couleur, perdus dans cette masse de chevelure rose. Elle fût d'ailleurs assez étonné quand l'individu tenta de l'attaquer, pensant qu'elle ne faisait pas attention à lui, avant de s'arrêter sur sa lancée... d'un air gêné. S'était-il mépris sur son identité?... Très probable.

Elle vit par la suite que l'étrange personnage aux particularités félines -ça l'a ravie intérieurement d'ailleurs, étant une adoratrice des félins et plus particulièrement de chats- étaient poursuivis par ce qui semblait être des gardes du palais royal. D'accord... le jeune homme était pas dans la meilleure situation du point de vue de la gardienne de lumière.

Elle soupira en le voyant renversé quelques stands, essayant de refréner ses poursuivants, avant de s'enfuir à nouveau en vitesse. Devait-elle poursuivre la brunette qui poursuivait une personne suspecte vêtu du manteau de l'organisation XIII ou bien aider le neko qui était en mauvaise posture et qui n'avait pas un mauvais fond de ce que capter Natsumi avec ses pouvoirs? Il devait s'être trouvé au mauvais endroit au mauvais moment pour se trouver dans cette situation, c'était sûr.

Elle se décida finalement à secourir le fugitif et se mit à sa poursuite, suivant discrètement tout de même les gardes, qui le poursuivaient toujours. Pour la femme, elle pourrait toujours la retrouver après si elle était toujours dans ce monde... elle avait assimilé son aura et pourrait la retrouver facilement par la suite grâce à ceci. Tout en suivant en catimini les gardes... elle se fit la réflexion que ce serait peut-être bien de prévenir Aladdin ou Jasmine pour éviter que la situation se corse encore plus, non? Elle se rétracta néanmoins, ne souhaitant pas les ennuyer pour un rien. Au pire, elle mettrait vite fait les gardes hors course, s'en irait avec le neko et elle se sera bien dégourdi au passage.

Elle se stoppa d'un coup au coin d'une ruelle et observa d'un œil attentif l'intérieur de celle-ci. Le jeune fugitif était pris au piège devant une impasse. Cependant, il n'abandonna pas et tenta un coup de bluff... ce qui amusa assez Natsumi, surtout quand l'un des gardes plus crédule que les autres semblait assez croire au fait que le garçon soit "une divinité" comme il avait dit.

Elle haussa tout de même un sourcil de surprise quand le tonneau qui était censé bouger sans qu'il le touche, bougea... justement sans que le neko ne le touche. Avait-il des pouvoirs? Hum... ça pouvait se révéler intéressant pour elle.

Malgré cette intervention -qui surprit même celui qui en était la cause- magique, le moins crédule des gardes ne voulait toujours pas lâcher le morceau. Irrité par la récalcitrante dont il faisait preuve, la jeune femme de là où elle se trouvait, créa grâce à sa magie de lumière une créature aux allures de dragon posté devant le garçon à la chevelure rose. A cette apparition soudaine, les gardes se figèrent, complètement incrédule devant cette créature. Ce ne fût vraiment que quand le dragon blanc ouvrit sa gueule pour pousser un rugissement à faire soulever les grains de sable au sol et faire trembler le sol et l'air lui-même que les gardes, pas suicidaire non plus, prirent leurs jambes à leurs cous sans demander pour le moins du monde leurs restes... bien au contraire.

La jeune femme attendit que les gardes soient tous passés à vitesse grand V devant elle avant de se laisser complètement éclaté de rire. Dans le même temps, le dragon disparût et elle s'avança dans la ruelle tout en continuant à rire à gorge déployé. Elle finit par se calmer et essuya une larme au coin de son œil du bout de son doigt. Elle fit alors un grand sourire au neko qui avait encore un air ahuri sur le visage et s'exclama d'un air très joyeux et toujours amusé par la magnifique fuite des gardes:


- Salut! Pas trop de casse ou de peur? Ah! Et je t'en veux pas pour tout à l'heure -^^-

Finit-elle tout en gardant un sourire malicieux tout au long de sa tirade.

(Hanabi: On te rejoindra sûrement au second post... à moins que tu nous rejoins avant mais, ce coup-ci, je pouvais pas me couper en deux quoi donc, j'ai d'abord rejoint le neko avec des problèmes aux trousses ^_^')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sokh.forumactif.org
Membre
Ninja
ANBU de Konoha
Membre Ninja  ANBU de Konoha
avatar
Nombre de messages : 89
Age : 28
Date d'inscription : 28/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Mer 26 Fév - 20:34

Hanabi suivait discrètement sa cible, malgré le faite qu'elle avait heurté une jeune femme en marchant. Elle ne devait pas perdre de vue cette personne encapuchonné, mais la foule rendait la traque dur. joignant discrètement les mains, la jeune shinobi usa de Byakugan, lui permettant de suivre sa cible a travers la foule. elle pu ainsi voir un créature étrange aux oreilles de neko se faire coursé par des hommes en armes. elle hésita un instant, le voyant avoir du mal a fuir ses poursuivant, la jeune femme soupira et disparu pour réapparaitre sur un toit, observant la scène. a la surprise de la jeune femme, il avait fait bougé le tonneau sans le touché, comme il l'avait dit. Hanabi plaça alors sa mains devant le visage, deux doigt lever et activa ses sharingan. une lueur rouge était visible sous sont masque, suivant les actions du regard...ce neko avait certaine capacité, mais ça n'avait rien a avoir avec les arts ninja qu'Hanabi maniait. suite a cela, la jeune femme qu'elle avait bousculée plus tôt arriva, invoquant un dragon de lumière. grâce a ses yeux, il fut facile pour Hanabi de comprenette qu'il n'était pas totalement réel et que la garde ne risquait donc rien, mais cela la fit sourire sous sont masque. une fois les garde partie, elle sauta du toit et apparu derrière Natsumi, sa longue chevelure mauve flottant dans le vent. sont visage lui restait masqué car pour le moment elle ignorait si elle pouvait leurs faire confiance. elle avança alors vers eux.

"je voit que les gens de ce monde on de bien étrange capacité...désolée de vous avoir bousculé tout a l'heure, ce n'était pas mon intention"

la jeune Uchiwa fixait Natsumi en disant cela, posant ses yeux rouge vif sur la jeune femme. entre le masque et la lueur de ses yeux, on aurait pu croire a un démon...en y réfléchissant, elle aurait pu continué a suivre cette homme a capuche, n'ayant pas prévu que la jeune femme fasse déguerpir si facilement les garde qui était vraiment craintif. Hanabi devait en apprendre plus sur ces deux personne, avant de savoir si elle pourrait retiré sont masque ou pas...elle les observait donc de haut en bas discrètement avec son sharingan, analysant leurs énergie respective....elle avait du mal a déterminé leurs pouvoirs car ils n’était clairement pas des ninja, mais ça viendrait sans doute avec le temps...il était déjà possible de soupçonné le neko d'avoir des pouvoir de télékinésie, et la jeune femme de savoir contrôlé la lumière. Hanabi avait entendu parlé d'un type de jutsu lié a la lumière, mais ceci n'était qu'une ancienne légende et elle pensait que cela n'avait sans doute aucun lien avec les capacité de la jeune femme. elle resta donc debout, les bras croisé sous sa poitrine, les fixant tour a tour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 358
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Mer 26 Fév - 22:09

Comment il allait s'en sortir ? Tarô était encore en train de se poser la question, quand soudain, une créature fit son apparition juste devant lui, comme pour le protéger. Qu'est-ce que c'était et qui était son créateur ? Cela ne pouvait pas être lui, il ne pensait pas avoir le pouvoir de faire apparaître un... un quoi déjà ? Dragon ? Euh oui cela devait être le nom de ce lézard de contes de fées, en y songeant, il se rendit compte que sa "mère", ne leur avait raconté que très rarement des histoires, dommage, il adorait quand elle essayait d'imiter les voix des personnages pour leur donner plus de vies, à présent, il n'était même pas sûr de l'écouter, même si elle lui promettait de lui raconter son histoire favorite, plus aucuns sons de sa bouche n'avaient le droit d'atteindre ses oreilles sensibles. Quoi qu'il en soit, il se demanda encore qui était le propriétaire de cette illusion. Se posant de nombreuses questions à ce sujet, il ne remarqua même pas la fuite des gardes. Toutefois, il fût sorti de ses pensées par un rire tonitruant suivit par l'apparition de cette fille.

*Elle est de retour*

Pensa Tarô en la fixant encore avec un air ahurit. Au fur et à mesure qu'elle s'avançait vers lui, son cœur battait de plus en plus fort, il ne savait pas pourquoi, il la trouvait belle, bien plus belle que ce qu'il l'avait imaginé et dire qu'il avait faillit l'assassiner, quel abruti il faisait ! Comment avait-il pu confondre cette ange avec une démone ? Elle se mit à lui parler, mais ses dires n'avaient pas l'air de l'atteindre, il avait l'air hypnotisé. Se rendant compte qu'elle lui avait parlé, il secoua sa tête, comme pour chasser des pensées impures, puis la baissa très légèrement, l'air d'avoir encore plus des remord pour l'ereur qu'il avait commise tout à l'heure. Tout de même, quelle voix délicieuse elle avait et puis, elle était gentille, elle lui demandait si tout allait bien et puis, elle l'avait même protégé, oui il en était persuadé, cela ne pouvait pas être quelqu'un d'autre ! Ah comment avait-il pu la confondre avec cette chèvre de Kagiri ? La prochaine fois, il tenterait d'écouter un peu plus son cœur au lieu de ses instincts.


"Je..."

Il ne pu pas terminer sa phrase, car il se prit les pieds dans un caillou et tomba par terre, la tête la première dans le sable. Se sentant encore plus stupide qu'à l'accoutumée, il s'appuya sur ses coudes, puis cracha le peu de sable qui était entré dans sa bouche, heureusement, ses yeux n'avaient pas été touchés par le sable. Maintenant qu'il y pensait, c'était la première fois qu'il voyait du sable, il en avait déjà entendu parler, mais c'était tout, car madame Kagiri ne les avait jamais emmenés à la plage pour construire un ou deux châteaux. En levant ses yeux vers le haut, il se rendit compte que la jeune fille n'était plus seule, elle était accompagnée d'une étrange personne, cela faisait déjà quelques minutes qu'elle était là, qu'elle avait parlé et ce n'était simplement qu'à présent qu'il la remarquait, quel étourdit il faisait ! Il se releva d'un bond pour être à nouveau sur ses deux pieds, puis enleva le sable qu'il avait sur lui.


"Non cela va, grâce à vous princesse... Excusez-moi de vous avoir importuné, je vous ais prise pour une personne... répugnante, mais vous... vous êtes un ange, rien à voir avec elle ! Je ne suis pas d'ici, donc une fois de plus, désolé pour le dérangement... euh... je me nomme Tarô et vous belles demoiselles ?"

A ses yeux, elle était une princesse, car elle était belle, gentille et aidait son prochain sans se poser de questions, mais bon ce n'était pas pour autant qu'il allait se mettre à la servir comme ferait un bon serviteur. Il était troublé, certes, mais ce n'était pas à présent qu'il allait faire des politesses et puis peut-être qu'il l'avait jugée trop vite, après tout, ce n'était qu'une humaine, peut-être avait-il trop vite baissé sa garde ? Oui cela devait sûrement être ça, car d'habitude, il ne s'attachait pas si facilement à quelqu'un, elle devait sûrement avoir quelque chose en plus qui faisait en sorte qu'il avait très envie de lui faire une confiance aveugle. Se disant qu'il allait trop vite en besognes, il retrouva peu à peu ses esprits tout en se demandant pourquoi il avait l'impression d'avoir subit un lavage de cerveau, en faites, s'il avait l'impression, c'était parce qu'il avait eût quelques sentiments pour la jeune fille qui étaient vite partis en fumée lorsqu'il était retombé sur terre et qu'il avait fait un retour flagrant dans la réalité.


"Bon je n'ai pas l'habitude de payer mes dettes, mais vu que je risque d'être coincé longtemps dans ce monde, je pense que j'aurais largement le temps de la rembourser. Qu'est-ce que je pourrais faire qui vous ferrais plaisir ?"

Tout en faisant un rapide calcul dans sa tête et en se remémorant tout ce qu'il devait aux gens qu'il avait croisé jusqu'à présent, il espérait ne pas devoir toujours tout rembourser, sinon il ne s'en sortirait plus, de plus, il ne se souvenait pas de tout, m'ouais mieux valait se faire oublier avant de retourner dans les mondes qu'il avait déjà visité, ça lui éviterait des problèmes dont il pourrait se passer. Cette fois-ci, il faisait exception à la règle pour se faire pardonner et aussi parce qu'elle méritait d'être remerciée comme il se devait et même sans argent il y arriverait haut la main ou soit en volant s'il le fallait, de toute façon, ça ne serait pas la première fois, donc il y était habitué. Tout en se demandant ce qui pouvait lui faire plaisir, il regarda la personne qui était avec Natsumi tout en fixant son masque, finissant par se demander pourquoi elle en portait un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Gardiens de la Lumière
Élue de la Lumière Pure
MembreChef des Gardiens de la LumièreÉlue de la Lumière Pure
avatar
Nombre de messages : 647
Age : 26
Localisation : De portail en portail, de monde en monde, je ne reste jamais en place. Avec un peu de chance ou un minimum d'informations, peut-être tomberez-vous sur ma personne au détour d'une rue?
Arme : SkyLady, Ma Keyblade ainsi, que mon épée de gardienne
Invocation : (En cours de réflexion...)
Date d'inscription : 27/02/2009

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Mer 26 Fév - 23:12

Alors qu'elle demandait au jeune homme aux oreilles de chat s'il allait bien, elle sentit une présence non loin et reconnut assez facilement l'aura de la brunette qu'elle devait poursuivre avant de voir le neko en difficulté et de se résoudre à lui venir en aide. Celle-ci d'ailleurs, ne tarda pas à les rejoindre et tandis qu'elle vit le garçon reprendre ses esprits puis, trébuchait avant de tomber la tête la première dans le sable, la jeune femme s'adressa à elle:

"Je vois que les gens de ce monde ont de bien étranges capacités... désolé de vous avoir bousculé tout a l'heure, ce n'était pas mon intention."

Elle se tourna brièvement vers la femme et en lui faisant un petit sourire sympathique, lui répondit:


- Ce n'est pas grave. Après tout, tu semblais presser à ce que j'ai cru comprendre et puis, il n'y a pas eu de dégâts... c'est l'essentiel. Ah! Et désolé, si je te tutoie directement mais, je n'aimes pas beaucoup vouvoyer les gens... je trouve ça beaucoup trop formel pour ma part.

Dit-elle aimablement puis, elle se rapprocha du neko au sol qui se relevait déjà et esquissa un petit sourire amusé quand celui-ci lui répondit d'un voix assez perturbé en essayant de se débarrasser du sable qu'il avait sur lui après être tombé:

"Non cela va, grâce à vous princesse... Excusez-moi de vous avoir importuner, je vous ai prise pour une personne... répugnante, mais vous... vous êtes un ange, rien à voir avec elle! Je ne suis pas d'ici, donc une fois de plus, désolé pour le dérangement... euh... je me nomme Tarô et vous belles demoiselles?"

Sur le coup, la demoiselle vira au cramoisi avant de bégayer assez gêné:


- P..pr...princesse??? Ange?? ... je suis la gardienne d'une princesse oui mais, pas une princesse moi-même... enfin merci pour le compliment Tarô-kun.

Termina-t-elle en remettant une mèche derrière son oreille. Elle écouta attentivement ce que dit par la suite le dénommé Tarô puis, elle se décida à se présenter à son tour... surtout qu'elle sentait bien qu'elle n'avait rien à craindre, ni de Tarô ni de la brune au nom et au visage encore inconnu:

- Moi, c'est Natsumi. Je ne suis pas non plus de ce monde... à vrai dire, je voyage de mondes en mondes et ce n'est pas mon monde d'origine pour être plus précise. Et pour la dette...

Elle se rapprocha d'un pas gracieux vers le neko et lui demanda avec un air un peu hésitant:


- Hum... si je peux toucher tes oreilles...

Elle jeta un regard un instant au dite "oreilles" avant de le détourner.

- ... on sera quittes. Surtout que je ne fais pas ça pour de l'argent ou de la reconnaissance. Pis... j'avoue avec un gros faible pour les chats... et tes attributs m'intriguent fortement depuis tout à l'heure.

Elle était à présent rouge écarlate... à croire qu'elle avait changé sa place avec une écrevisse! Ainsi, tout en attendant une réponse de Tarô, elle finit par glisser à l'inconnue d'un air un peu malicieux:

- Et puisque nous sommes tous du côté de la lumière ou neutre... peut-on savoir ton nom et voir ce qui se cache sous ton masque, demoiselle aux pupilles spéciales?

Elle n'avait pas totalement deviner l'origine ou même le pouvoir exact des yeux de la jeune femme... mais sentait tout de même que ceci n'était pas commun, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sokh.forumactif.org
Membre
Ninja
ANBU de Konoha
Membre Ninja  ANBU de Konoha
avatar
Nombre de messages : 89
Age : 28
Date d'inscription : 28/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Jeu 27 Fév - 1:52

le neko semblait troublé par la jeune rousse, ayant du mal a parlé et semblant maladroit...pas de doute possible pour la jeune Uchiwa, cette jeune femme le troublait mais elle n'en comprenait pas la raison, dans tout les cas ce n’était pas un genjutsu qui le mettait dans cet état, son énergie était normal. quand il la nomma princesse, Hanabi haussa un sourcil sous sont masque, c'était une princesse?! si c'était le cas, elle devrait lui montré le respect du a ce rang, bien qu'elle n'est aucun lien avec le pays du feu. Natsumi elle, tutoya la jeune femme ce qui la surprit quelque peut, puis elle lui expliqua qu'elle trouvait ça moins formel, soit. heureusement pour Hanabi, Natsumi dissipa ce mal entendu, disant qu'elle n’était pas une princesse, mais la gardienne d'une princesse...cela souleva de nouvelles questions mais évita a Hanabi de se ridiculisé en se mettant a genoux sans raison. elle entendit également le neko s'adresser a elle en demandent sont nom, mais elle ignora cette question volontairement, ne voulant pas y répondre tout de suite...en effet, elle avait encore des doutes quand au faite de leurs faire confiance. ensuite, le jeune neko parla de payé sa dette et Natsumi demanda a touché ses oreilles, il est vrai qu'elles étaient intrigantes, mais Hanabi n'arrivait pas a comprendre en quoi cela payerait une dette de vie, mais ça ne la regardait pas. par la suite, la jeune rouquine s'avança vers Hanabi, soulignant qu'ils était de la lumière ou neutre et lui demandent sont nom et de voir sont visage, la surnommant "demoiselle aux pupille spéciales"...Hanabi plissa les yeux a ce commentaire qui la dérangea un peu et décroisa les bras.

"je ne puis malheureusement révélé mon nom ou mon visage sans être sur que vous n'êtes pas de potentiel ennemie de Konoha...de plus, que voulez vous dire par 'tous du coté de la lumière'? et enfin, si vous devez gardé une princesse, ou se trouve t'elle?...."

toute ces questions avait été posé a la suite sans laissez le temps aux deux personne présente de les enregistré, c’était l'habitude des interrogatoires. elle lança ensuite un regard profond au neko, plongeant sont regard dans le sien, lui causant sans doute une peur naturel vu l'intensité de sont regard, mais elle cherchait a lire en lui grâce a ses pupilles. elle plongea ensuite sont regard en Natsumi...puis pointa du doigt le neko.

"et surtout,c 'est quoi ça? un jinchuriki? une expérience? je n'est encore jamais vu d'humain possédant des attribut d’animaux..."

Hanabi était curieuse de nature et posait donc beaucoup de question...mais la raison était qu'elle voulais comprendre. grâce a ses pupilles, lui donnant des réflexe dépassant ceux des humains et des dons particulier, elle avait pu lire plus ou moins dans le cœur des deux personnes et n'avait rien sentie de mauvais en eux...sont cœur lui dictait donc qu'elle pourrait leurs faire confiance, surtout que si ils avaient voulu la tué ils aurait déjà pu le faire, mais sont instinct de ninja lui disait de faire attention tout de même. après avoir hésité, elle accepta de donné certaines informations sur elle.

"pardon de vous posé autant de question, je fait partie de l'A.N.B.U., nous somme les force spécial de Konohagakure no sato et l'élite des ninja de notre village. j'ai été envoyé ici pour une mission très particulière, vous comprendrez donc que je ne peut dévoilé ni ma mission ni mon identité a n'importe qui, au risque de mettre mon village et mes proches en danger...il me faut donc être sure que je puissent avoir confiance en vous avant de vous révélez quelconque information."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 358
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Jeu 27 Fév - 21:14

Ce n'était pas une princesse ? Ni un ange ? Alors pourquoi y ressemblait-elle ? Pourquoi ressentait-il l'envie de la protéger et de l'aduler si elle n'était rien ? Non elle n'était pas rien puisqu'elle avait le pouvoir de protéger une personne importante et puis, elle n'était pas rien puisqu'elle était l'une des rares personnes qui lui avait plu tout de suite. Il l'écouta parler, parler et parler... oh pourvu qu'elle ne s'arrête jamais de lui adresser la parole , car il adorait sa voix. Il ne pu s'empêcher de rire doucement, elle voulait comme dette simplement toucher ses oreilles, c'était étrange, mais ça l'arrangeait. Il ne répondit pas tout de suite, car la brunette enchaina en posant pleins de questions qu'il écoutait en faisant onduler très légèrement sa queue de gauche à droite. Il ne les retins pas toutes, mais celles le concernant, il s'en souvint, de plus, celle concernant le sujet d'une princesse, elle n'avait pas tord, où était-elle ? Elle l'avait vendue pour boire ? Non ça n'avait pas l'air d'être son genre, bien qu'il ne la connaissait que depuis quelques minutes, il ne la pensait pas capable de faire un tel geste.

"Je ne sais pas ce qu'est un Jinchuriki, je n'en suis pas un, je ne suis pas non plus une expérience, je suis né ainsi, ce n'est pas un sortilège, mon petit frère est aussi venu au monde avec des oreilles et une queue de chat tout comme moi, dans le monde où je vis, les hommes-chats naissent naturellement tout comme un humain tout à fait ordinaire"

N'étant pas la première fois qu'on lui posait cette question, il était toujours prit de court lorsqu'on la lui posait, n'ayant pas l'air de s'y attendre alors que le fait de savoir ce qu'il était véritablement était une question qui brûlait les lèvres de la plupart des gens qu'il rencontrait et qui prenaient la peine de lui adresser la parole. En faites, il ne s'était jamais vraiment posé la question sur ses origines, bien que le fait d'être le soi-disant fils d'une femme sans attributs félins était plutôt intrigant, mais peut-être qu'il s'en fichait d'avoir une réponse à cette question existentielle, peut-être que la véritable question était plutôt "Pourquoi personne ne l'avait arraché aux griffes de cette sorcière ?" Personne n'était jamais venu s'informer s'il allait bien, s'il ne manquait de rien, oui personne, même pas son propre frère qui était bien trop occupé à servir madame et qui avait beaucoup trop peur d'elle pour venir lui rendre visite dans sa "chambre". Ne voulant pour le moment plus penser à ces instants si sombres, il se concentra sur les dernières paroles de l'inconnue qui expliquait les raisons pour lesquelles elle ne pouvait pas en dire plus sur son identité.


*Une ninja d'élite... tient ça me rappelle quelque chose*

Se plongeant dans ses propres souvenirs, il se demanda si elle ne faisait pas partie des forces spéciales qu'il avait vue patrouiller. Parmi eux, il y avait des hommes surentrainer pour rattraper les fugitifs et surtout pour protéger son monde de ces propres créatures que l'on soumettaient pour les empêcher de prendre le contrôle grâce à leur intelligence et à leur physique plus développé que celui des humains qui se croyaient supérieur à cette espèce dont la plupart étaient des génies. Ne pouvant les supporter, il s'était juré de faire tout son possible pour les enquiquiner, c'était d'ailleurs la première fois qu'il manqua de respect à quelqu'un et qu'il se fit punir dans une cave, mais ça ne lui a pas servit pour autant de leçon. Toutefois, cette fille n'avait pas l'air d'être aussi bornée et stupide que ceux de son monde, donc il ne devrait pas y avoir trop de problèmes entre eux. Se souvenant qu'il avait une dette à tenir, il se mit devant Natsumi et tendit sa tête vers ses mains.


"Oui, tu peux toucher, même la queue, tu n'es pas une enfant, tu vas faire attention. Elles sont véridiques, sensibles et pratiques, je suis un vrai fauve luttant pour vivre libre, car dans mon monde d'origine, ce n'est pas le cas, nous sommes si nombreux que plus personne ne semble nous porter la même vénération, triste avenir n'est-ce pas, bien que je ne le suis plus depuis que... je me suis enfui"

Il ne savait pas pourquoi il résumait sa vie et se confiait à elle comme l'on se confiait à une amie. En parlant, il ne s'était pas rendu compte qu'il avait posé sa tête contre la poitrine de la jeune fille, comme s'ils se connaissaient depuis une éternité et puis, comme s'il en avait le droit, bien que ce n'était pas le cas. S'en rendant finalement compte, il ne fit rien pour l'enlever, car les chats se permettaient tant de fantaisies qu'il n'allait pas faire une exception à la règle. Il sourit très faiblement en lâchant un faible ronronnement presque inaudible, surtout lorsqu'il senti ses mains se poser sur ses oreilles, à la fois douces et rassurantes, ayant l'air d'être un petit enfant qui recevait la caresse d'une mère tendre et affectueuse, il était heureux, puis revenant à la réalité, se rendant compte qu'il s'était laissé allé, il recula l'air choqué. Comment avait-il pu s'abandonner dans ses bras alors qu'il la connaissait à peine et qu'elle lui faisait tant penser à elle ? Il ferma à moitié ses yeux, l'air songeur

"Bon c'est bien joli de savoir qui est qui, mais que faisons-nous à présent ? Je vais quand même pas me faire passer pour ton esclave le temps qu'on termine la balade dans ce monde ? Hum je crois que c'est la meilleure des choses à faire le temps que l'orage se calme, de plus, ça te donnera de l'importance Natsumi"

Il avait plissé les yeux l'air suspicieux, n'étant pas très enchanté par son idée, puis il s'y résigna, au moins les sentiments qui n'étaient pas clairs à son égard auraient le temps de s'éclaircirent, il pourrait aussi mieux la connaître ainsi que comprendre pourquoi il se sentait autant attiré par cette belle demoiselle. Il fini par sourire très légèrement, se disant qu'au final son idée n'était pas si mauvaise qu'il le pensait, il essuya du revers de sa main son front qui commençait à suer contre son gré, lui faisant se souvenir que ce monde était bien trop chaud pour lui, bien que ce n'était pas pour autant qu'il allait mimer un malaise pour qu'elle s'occupe de lui, c'était d'ailleurs bien la première, ce qui avait fait tant chaud à son cœur lorsqu'elle lui avait demandé tout à l'heure s'il allait bien, il reconnaissait aussi qu'on s'intéressait à lui et pas pour lui faire du mal, juste pour apprendre à mieux le connaître, ce qui lui faisait beaucoup de bien, ah si tous les humains pouvaient être comme elles, le monde tournerait sûrement mieux. En attendant d'avoir une réponse à sa proposition, il regarda le sable et eût une idée. Il traça un T majuscule avec son pied gauche, puis un N et ensuite un autre T, ce qui donnait un mélange très explosif, puisqu'on pouvait voir écrit dans le sable le mot "TNT", une marque d'un dangereux explosif. Ce n'était pas ce qui l'entourait qui risquait d'exploser, mais c'était bel et bien son cœur puisque le premier T était la lettre de son prénom et le N était la première lettre de Natsumi et le dernier T, était celui représentant son nom de famille. Se rendant compte de ce qu'il avait inscrit dans le sol, ne voulant pas être victime d'un malentendu, il l'effaça très rapidement avec son pied droit, espérant que la principale intéressée n'avait rien vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Gardiens de la Lumière
Élue de la Lumière Pure
MembreChef des Gardiens de la LumièreÉlue de la Lumière Pure
avatar
Nombre de messages : 647
Age : 26
Localisation : De portail en portail, de monde en monde, je ne reste jamais en place. Avec un peu de chance ou un minimum d'informations, peut-être tomberez-vous sur ma personne au détour d'une rue?
Arme : SkyLady, Ma Keyblade ainsi, que mon épée de gardienne
Invocation : (En cours de réflexion...)
Date d'inscription : 27/02/2009

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Sam 1 Mar - 16:12

La jeune inconnue après sa question finit par lui répondre:

"Je ne puis malheureusement révélé mon nom ou mon visage sans être sur que vous n'êtes pas de potentiel ennemie de Konoha...de plus, que voulez vous dire par 'tous du coté de la lumière'? et enfin, si vous devez gardé une princesse, ou se trouve t-elle?...."

Natsumi esquissa une grimace... elle venait de rencontrer une femme bien méfiante mais bon... après tout, elle se disait qu'elle-même en tant que gardienne ou même chef des gardiens carrément de la lumière, elle se devait d'être prudent. Bien entendu, à la différence des deux autres personnes à ses côtés, elle pouvait sentir les auras et distingués du même coup si elle représentait une menace ou pas... ce qui n'était pas le cas et c'est pourquoi, elle n'avait pas hésiter à se présenter sans la moindre gêne. Bon... de toute façon, elle se dit qu'elle devait bien répondre aux questions de la demoiselle sinon, elle n'aurait pas confiance en elle... même ce serait sûrement carrément le contraire si elle ne lui donnait les dites réponses.

- Bien, je comprends. Pour ma part, je ne connais pas "Konoha"... je n'en ai jamais entendu dans aucun monde où je me suis rendu à présent mais, je présume que c'est ton monde ou ta patrie en quelque sorte. Pour le "tous du côté de la lumière", c'est assez simple. Ça signifie tout simplement que nous sommes tous du côté du "bien" donc, que nous ne cherchons pas à faire le mal mais au contraire, que nous recherchons à faire le bien. En ce qui concerne le dernier point, la princesse dont j'ai la charge se trouve actuellement donc son monde... ou plutôt notre monde puisque nous sommes du même monde et qu'il s'agit aussi de ma belle-sœur.

*Belle-sœur?*

Pensa-t-elle pour elle-même surprise intérieurement. Elle avait sorti ça tellement naturellement et pourtant, elle ne semblait pas se souvenir de cet élément, pourtant des plus importants. Sa mémoire lui ferait-elle encore défaut? Est-ce... est-ce que ce serait possible qu'un ennemi s'en soit prise à elle et que ce soit pour ça qu'elle ne se souvient pas des derniers évènements et de quelques autres détails comme celui de la princesse étant sa belle-sœur? Un pique sembla se planter dans son crâne et elle esquissa une grimace... bon laissons tomber ça pour le moment. Elle continua ensuite comme si rien d'anormal ne s'était passé:

- ... bref! Elle est en sécurité pour le moment... malgré qu'elle se met bien souvent dans de drôles d'ennuis mais, si ce serait le cas, elle peut m’appeler et je l'entendrais car, j'ai un lien télépathique avec toutes les personnes que je connais et plus particulièrement qui me sont chères. En gros, si elle m'appelle, je rappliquerais de suite.

Elle soupira après avoir autant parler... fallait dire qu'elle et les discours, ça faisait deux... et dire qu'elle était la chef de gardiens... autant pour la puissance, ça correspondait au profil du job mais côté "parlotte", c'était pas encore ça par contre. Par la suite, la jeune brune finit par planter son regard dans le sien puis, en pointant le doigt vers le neko, elle s'exclama alors:

"Et surtout, c'est quoi ça? un jinchuriki? une expérience? je n'ai encore jamais vu d'humain possédant des attribut d’animaux..."


Natsumi n'aimait définitivement pas la façon dont elle avait parler de Tarô et finit par lui répondre avec un ton un peu agacé tout en répondant à sa question:

- Déjà "ça", c'est un être vivant donc ce serait plus approprié de lui parler comme un être doué de conscience. Puis, je ne sais pas ce qu'est qu'un Jinchuriki mais, personnellement, j'ai déjà croisé pas mal d'êtres pas forcément "humain" ou tout du moins "pleinement humain" dans les nombreux mondes que j'ai visité donc, pour ma part, cela n'a rien d'étrange.

Par la suite, le "dit" neko leur apporta plus d'informations et elle apprit donc que c'était de naissance et non pas une expérience. Ça l'a rassura un peu intérieurement... elle détestait que l'on fasse des expériences sur n'importe quel personne que ce soit... ce genre de choses étaient tout simplement inhumaine! Natsumi finit par se décrisper... faut dire que les paroles de l'inconnue l'avait vraiment touché, puis, elle vit Tarô se mettre devant elle et il lui dit alors:

"Oui, tu peux toucher, même la queue, tu n'es pas une enfant, tu vas faire attention. Elles sont véridiques, sensibles et pratiques, je suis un vrai fauve luttant pour vivre libre, car dans mon monde d'origine, ce n'est pas le cas, nous sommes si nombreux que plus personne ne semble nous porter la même vénération, triste avenir n'est-ce pas, bien que je ne le suis plus depuis que... je me suis enfui"

La demoiselle de lumière prit une mine à la fois attristé et attendri... il avait pas du vivre des moments très joyeux le pauvre. Elle finit par approcher sa main de la tête du neko puis, toucha délicatement ses oreilles de chat. C'était tellement doux... de vrais petites oreilles moelleuses et douces comme celle des vrais chats. Elle se reprit quand elle commença à se perdre dans son court moment de bonheur puis, sa main finit par revenir doucement vers le milieu de la chevelure rose et elle se mit caresser avec tendresse le haut de la tête du neko. Elle lui susurra ensuite tendrement:

- C'est bien dommage. Des êtres comme toi devrait l'être ou tout du moins être considéré comme des égaux aux humains. Certaines personnes qui trouvent des personnes différentes d'eux les jugent rapidement comme des anormalités et beaucoup d'humains se croient supérieur envers ce genre de personnes et se croient alors tout permis... je trouve ça injuste voir idiot. Nous sommes tous pareils... avec oreilles de chats ou pas. Nous naissons tous, avons des sentiments et mourons tous un jour après tout.

Elle avait fini par fermer ses yeux tout en s'asseyant sur le bord d'un tonneau. A cet instant, la brune reprit la parole et avait à priori décider de leur en dire plus sur elle:

"Pardon de vous poser autant de question, je fait partie de l'A.N.B.U., nous sommes les forces spéciales de Konohagakure no sato et l'élite des ninjas de notre village. J'ai été envoyé ici pour une mission très particulière, vous comprendrez donc que je ne peux dévoiler ni ma mission ni mon identité a n'importe qui, au risque de mettre mon village et mes proches en danger... il me faut donc être sure que je puisse avoir confiance en vous avant de vous révélez quelconque information."

- Je vois.

Lâcha tout simplement Natsumi, encore un peu refroidi par l'attitude de la ninja, puis, elle finit par enchainer en disant:

- Effectivement, je me doutais que c'était une chose assez "stricte" qui te retenait de trop en dire mais, comme je l'ai dit... tu peux nous faire confiance. Je ne pense pas que Tarô est une quelconque envie de s'en prendre à "Konoha" autant que moi... surtout qu'il semblerait s'être retrouvé par hasard ici déjà. Ah? D'ailleurs, il me semblait que tu poursuivait un homme vêtu d'un cape encapuchonné noire tout à l'heure, non?

Avait-elle décidé de lui demander. Après tout, ça aussi ça l'intriguait et vu que la femme semblait à la poursuite de cet individu, elle pourrait sûrement éclairer sa lanterne. A cet instant, à sa surprise, elle sentait un poids au niveau de sa poitrine et en baissant sa tête, elle aperçut le neko qui venait d'y poser nonchalamment sa tête. Elle se mit tout d'abord à rougir violemment mais, se rendant vite compte que l'adolescent n'avait aucune mauvaise intention, elle se calma et décida de passer cette action assez osé de la part du neko. Elle se remit à lui caresser affectueusement la tête avant que le neko ne se mette à reculer brusquement, semblant enfin se rendre compte de son acte puis, pas plus gêné que ça, il finit par dire:

"Bon c'est bien joli de savoir qui est qui, mais que faisons-nous à présent? Je vais quand même pas me faire passer pour ton esclave le temps qu'on termine la balade dans ce monde? Hum je crois que c'est la meilleure des choses à faire le temps que l'orage se calme, de plus, ça te donnera de l'importance Natsumi"

A cet instant, autant Natsumi haussa les sourcils autant elle piqua aussi un fard puis, excédé, elle s'exclama alors d'une voix ferme, très différente de sa voix douce précédemment:

- Non! Il en est hors de question! Tu seras à côté de nous, comme un ami et c'est tout! Si y a un soucis, je m'en occuperais personnellement et si ce n'est pas suffisant, ils auront une piqûre de rappel quand à l'appellation du nom de "Jasmine"!

Elle croisa alors les bras d'un air borné. Elle ne changerait pas d'avis.. oh non! Elle était têtue surtout sur ce genre de choses qui la rebutait à un point inimaginable. Jamais, même pas pour faire semblant, elle ne considèrerait une personne comme un "esclave", JAMAIS! Elle venait de rencontrer une personne avec un cœur en or... c'était un ami, pas un esclave! Elle émit un grognement à peine audible avant de commencer à s'avancer vers la sortie de la ruelle. Elle se retourna ensuite rapidement, les sourcils froncés cette fois-ci d'une forte détermination, puis, elle dit:

- Continuons cette conversation dans un endroit plus correct et confortable... une taverne, ça devrait faire l'affaire, je pense?


Sur ce, elle reprit enfin un visage plus doux et leur lança un sourire éclatant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sokh.forumactif.org
Membre
Ninja
ANBU de Konoha
Membre Ninja  ANBU de Konoha
avatar
Nombre de messages : 89
Age : 28
Date d'inscription : 28/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Lun 3 Mar - 16:19

cela semblait dérangé la jeune rousse qu'Hanabi ne dévoile pas qui elle était, il faut dire que ça pouvait paraitre étrange, mais la jeune ninja avait de bonne raison de le faire. pourtant, elle n'hésita pas a répondre aux question de la ninja ce qui la surprit un peu. elle donnait des information a une personne qui refusait de donné sont identité, cela était assez surprenant. par la suite elle cria sur la shinobi quand elle dit "ça" en parlant du neko, ce qui fit reculé Hanabi d'un pas qui ne s'y attendait pas. le neko lui dit qu'il ne savait pas ce qu’était un jinchuuriki, donc la jeune femme supposa que cela n'existait que chez elle, et qu'il n'était pas une expérience, mais que c'était naturel. cela fut bref et presque inaudible, mais elle lâcha un soupire de soulagement, ayant déjà vu les horreur qu'avait crée Orochimaru avec ses expériences. elle écouta ensuite toute la discutions des deux personne, réfléchissant de sont coté...ensuite après sont explication sur qui elle était, Natsumi lui dit qu'elle ne risquait rien, mais on devait suivre les règles de sont village...elle hésita donc a montré sont visage, mais alors qu'elle portant la main vers sont masque, Natsumi se mis a hurlé, refusant clairement de traité ce jeune garçon comme un esclave. cela fit sourire Hanabi sous sont masque qui rabaissa la main. alors que tous était prêt a partir, elle approcha de Natsumi et dit tout bas.

"en effet, je traquait cette personne....c'est le but premier de ma mission...."

elle lança ensuite un regard vers le neko, mais cette fois ci ses yeux n'était plus rouge comme avant, on ne voyant plus de lueur a travers sont masque. d’ailleurs le regard qu'elle lui lançait semblait presque plus a un regard d'excuse qu'a un regard mauvais ou autre. elle soupira un coup avant de prendre une décision.

"je tenait a m'excusez, dans notre monde certaine personne font des expérience contre nature pour développé des kinjutsu....et j'ai pu voir de nombreuse expérience assez horrible...j'ai même été appelée a en tué de mes propres mains pour protégé mon village...et un jinchuriki est un humain dans lequel on a scellé l'un des neuf démon a queue...j'ai entendu dire qu'il pouvait avoir une apparence partiellement animal quand ils usait de leur démon mais je n'en est encore jamais vu de mes yeux."

ensuite, elle fit ensuite signe a natsumi d'attendre avant de partir et porta la main sur son visage, attrapant sont masque. elle le fit bougé légèrement et commença a descendre la main, dévoilant sont visage aux yeux des deux personne présente. bon, déjà il n'y avait pas de doute possible sur le faite qu'elle était une femme, mais sont visage allait réservé quelques surprise. déjà, elle fini de retiré sont masque, dévoilant un visage ressemblant a celui d'un ange. elle avait une peau assez claire, semblant douce et lisse, des lèvres parfaitement dessiné, un air doux et gentil....elle semblait vraiment ne pas être humaine de par la douceur qu'elle dégageait, ce qui expliquait aussi le port de ce masque sur sont visage, afin d’évité qu'on ne la prenne pas au sérieux. la seconde surprise fut quand elle ouvrit les yeux....pas de pupille....ses yeux était blanc et semblait possédé de grand iris d'une couleur mauve extremement pâle, presque blanche....a première vu elle était possiblement aveugle vu cette absence de pupille, et pourtant, Hanabi voyait très bien. la particularité de son clan était visible par cette couleur d'yeux, qui était le signe extérieur de la détention du Byakugan, l’œil blanc. chose autrement étrange, Natsumi et Taro avait pu noté plus tôt des yeux rouge les fixant sous le masque, ce qui augmentait un peu le mystère autour des yeux de la jeune ninja. cette dernière fit alors un sourire doux et angélique, penchant la tête sur le coté.

"je suis Uchiwa Hanabi, enchantée de vous rencontré"

elle s'inclina alors, ses long cheveux retombant sur sont visage jusqu’à ce qu'elle se redresse, affichant un sourire doux et chaleureux. elle semblait être une toute autre personne...la vérité était que quand elle portant sont masque, elle agissait comme membre de l'anbu et se montrait donc stricte et professionnel, mais sans sont masque, elle se montrait sous sont vrai jour, douce et souriante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 358
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Dim 9 Mar - 2:18

En écoutant les propos tenus par Natsumi, Tarô eût l'air étonné et en même temps ému, il ne pensait pas que quelqu'un d'aussi gentil qu'elle puisse exister sur la terre, c'était une merveilleuse personne et il avait eût beaucoup de chance de la rencontrer. C'était la première personne qui ne voulait pas profiter de lui et le considérait comme son égal, c'était si jouissif, si fantastique qu'il aurait pu verser des torrents de larmes si ses yeux se rappelaient comment pleurer, mais ne sachant plus comment faire, ils restèrent secs, cependant, cela ne voulait pas dire pour autant que ses paroles ne le rendaient pas insensible, au contraire, il semblait être encore plus troublé qu'avant. La demoiselle inconnue fini par s'excuser et leur donna plusieurs explications qui le fit comprendre pourquoi elle agissait de la sorte.

"Excuses acceptées, elles le seront davantage si tu me paies un bol de lait"

Il sourit, lâchant un très faible ronronnement, montrant qu'il était content et qu'il se sentait bien en leur compagnie. Natsumi proposa d'aller dans une taverne pour continuer leur discussion. Il hocha la tête, ayant l'air d'accord avec lui tout en espérant qu'elle tiendrait ses paroles, si ce n'était pas le cs, il serait très déçu et se défendrait seul, comme à son habitude, se disant qu'il fallait se préparer à toute éventualités, bien que cette jeune fille ne semblait pas être quelqu'un qui mentait et qui avait l'air de savoir tenir ses promesses. Lui faisait une confiance aveugle, il la suivit jusqu'à ce que l'inconnue leur fit signe d'attendre, ce qu'il fit se demandant pourquoi elle ne voulait pas tout de suite aller dans la taverne. La voyant enlever son masque, il comprit la raison pour laquelle elle voulait qu'ils attendent. Alors c'était à ça qu'elle ressemblait sans son masque ? Elle n'était pas vilaine et semblait beaucoup plus sympathique sans ce masque. Elle se présenta en s'inclinant très légèrement, ce qui le gêna, car jusqu'à présent, jamais personne ne s'était incliné devant lui.


"Moi aussi je suis enchanté de te connaitre enfin sous ta véritable identité jolie Hanabi."

Elle semblait être totalement différente sans son masque, elle avait l'air d'être aussi gentille que Natsumi, ce qui le troubla un petit peu, en faites, il commença à se rendre compte que s'il était autant troublé, c'était parce qu'il n'en avait tout simplement pas l'habitude. Dommage que son petit frère ne l'ait pas suivit, il l'aurait bien fait rencontré ces deux charmantes demoiselles qui étaient magnifiques de l'intérieur comme de l'extérieur. Il était sauvage et sans fois ni loi, mais si l'une des deux tentaient de l'apprivoiser, il ne dirait pas non.


"Puisque tu as décidé de nous faire confiance, autant continuer sur cette lancée et avant que tu ne changes d'avis, comme l'a dit Natsumi, allons continuer, dans la joie et la bonne humeur, boire dans cette fameuse taverne"

Déclara Tarô en ayant l'air enthousiasmé par cette proposition, leur faisant un passage les yeux doux avant de se diriger dans la direction que voulait prendre la gardienne de lumière tout à l'heure. Tout en marchant, il se dit que la princesse gardée par Natsumi ne risquait pas grand chose grâce à cette gardienne. Arrivés à la taverne, ils s'assirent à une table un peu à l'écart des autres. Bien sûr, tous les regards s'étaient braqués sur lui en le voyant passer, ayant l'air de ne jamais avoir croisé un pareil spécimen, ce qui agaça un peu le principal intéressé, qui en temps normal n'aimait pas les endroits peuplés de monde qui le rendaient nerveux, comme à cet instant précis. Si ça n'avait pas éét une proposition de ses amies, il n'aurait jamais posé une patte dans ce lieux qu'il trouvait étrange, ne se sentant pas vraiment à sa place. Un serveur vint leur demander ce qu'ils voulaient boire, Tarô voulu répondre, mais le serveur lui répondit que ce n'était pas à lui qu'il posait la question, mais aux deux demoiselle en leur lançant un regard qui montrait pertinemment qu'il tenait de les draguer et qu'il n'avait pas l'air content que ce neko interfère dans ses plans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Gardiens de la Lumière
Élue de la Lumière Pure
MembreChef des Gardiens de la LumièreÉlue de la Lumière Pure
avatar
Nombre de messages : 647
Age : 26
Localisation : De portail en portail, de monde en monde, je ne reste jamais en place. Avec un peu de chance ou un minimum d'informations, peut-être tomberez-vous sur ma personne au détour d'une rue?
Arme : SkyLady, Ma Keyblade ainsi, que mon épée de gardienne
Invocation : (En cours de réflexion...)
Date d'inscription : 27/02/2009

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Ven 14 Mar - 23:43

Natsumi s'apprêtait à s'engager dans la rue quand l'inconnue s'approcha d'elle et lui confirma alors qu'elle traquait bien la personne dont elle venait de parler. Elle n'en montra rien extérieurement mais, elle semblait bien irrité... est-ce qu'il s'agissait bien de l'organisation XIII? Et dans le cas échéant... qu'est-ce qu'il venait encore fout** ici? Encore mettre la pagaille comme ils savaient si bien en mettre dans les mondes?... Oui, la demoiselle était du genre assez grossière quand elle s'emportait et c'était le cas actuellement... tout du moins, en pensant à la dite "organisation".

Par la suite, elle vit la jeune femme se dirigeait cette fois vers le neko et remarqua qu'elle s'excusait auprès de lui pour son attitude. L'humeur de la gardienne de lumière se radoucit perceptiblement à cette vision et elle esquissa même un fin sourire, contente que la brune comprenne son erreur et n'est pas hésité à s'excuser après. Natsumi savait très bien que c'était tout aussi honorable de reconnaître ses erreurs que d'être capable de formuler des excuses... peu de personnes à ce jour avait cette capacité en eux.

Elle entendit aussi pour le coup les explications de celle-ci par rapport à des expériences et autres... ce à quoi, elle grimaça rien qu'en pensant à de tels horreurs. Toutefois, les jinchurikis, quand à eux, attisa sa curiosité mais, elle se retint de montrer le moindre intérêt sur ce point. Qui sait? Si un jour, elle passait à Konoha, peut-être irait-elle se renseigner sur le sujet? En attendant, sa princesse et les nombreux mondes étaient ses premières priorités ou à l'état actuel, Tarô et l'inconnue plutôt.

D'ailleurs, celui-ci accepta les excuses de la brunette en rajoutant qu'avec un bol de lait, ce serait encore mieux. A cet instant, elle s'empressa d'ailleurs d'étouffer un fou rire naissant... nan mais, vraiment! Tarô était juste trop... trop... trop "lui" en gros! Elle le connaissait que depuis quelques minutes et elle appréciait déjà beaucoup le neko et son caractère.

La jeune manieuse de Keyblade allait reprendre le chemin vers la taverne mais, se stoppa quand l'anbu lui fit signe de la main. Elle fût d'autant plus surprise en la voyant retirer enfin son masque et de découvrir un visage plus doux que ce qu'elle aurait pensé aux premiers abords. Une peau très claire et semblait-il assez douce aussi à vu d'oeil mais, ce qui attira vraiment son attention, c'était les yeux de la demoiselle.

Elle les avaient crus rouge mais, ils étaient à présent d'une teinte mauve sans pupille ce qui lui donne l'impression d'être aveugle... ce qui ne semblait pas être son cas. Effectivement... elle avaient des "yeux spéciaux"... Natsumi ne s'était pas trompé... néanmoins, ils semblaient encore plus "uniques" pour elle maintenant car, ils semblaient pouvoir changer de forme et de couleurs... ou l'un des deux... en tout cas, ses yeux n'avaient rien d'ordinaire, ça c'était une certitude!

La jeune femme aux cheveux châtains arbora un sourire à la fois ravie mais, aussi très intrigué auquel l'inconnue lui rendit d'une façon plutôt "angélique" pour sa part, avant de se présenter enfin:


"Je suis Uchiwa Hanabi, enchantée de vous rencontrer"

Elle finit par s'incliner, ce que Natsumi assimila comme une marque de respect... elle était déjà tombé sur un monde avec ce genre de... geste? Bref! Et puis, son propre monde semblait assez proche de celui de la dénommée "Hanabi" côté coutume, tradition, etc... ainsi, elle ne se sentit pas pour le moins dépaysé et s'inclina même à sa tour, tout en s'exclamant à son tour:

- Enchanté Hanabi.

Simple et courtois et pourtant, on sentait une certaine joie dans sa voix car, elle connaissait enfin le nom et le visage de la femme et qu'elle semblait aussi leur faire à présent confiance. De son côté, Tarô fit à peu près pareil que Natsumi mais à sa manière et sans s'incliner.

L'élue de la lumière pure fut tout de même assez étonné par la différence de caractère de la shinobi avec et sans masque... mais bon, elle se dit qu'après tout, c'était un peu comme "vie privé" et "vie professionnel"... tout comme elle pour son rang de "gardienne" qu'elle devait honoré en somme.

Au final, ce fût le neko qui lui fit reprendre pieds en disant qu'autant continuer sur cette lancée et de se rendre à la taverne comme elle l'avait proposé quelques minutes plus tôt. Natsumi arbora un sourire chaleureux envers le rose, le remerciant gentiment et silencieusement pour son intervention puis, comme leur avait rappeler celui-ci, ils se dirigèrent tout les trois vers la taverne la plus proche.

Ils arrivèrent assez rapidement devant une taverne et entrèrent dedans sans la moindre hésitation. Une fois dedans, Natsumi chercha une table du regard. Cependant, elle vit que plusieurs personnes semblaient regarder Tarô... d'une façon qu'elle n'appréciait pas particulièrement... voir pas du tout. Tout à coup, elle se demanda finalement, si ça avait été une si bonne idée de venir ici.

Elle finit par trouver une table assez en retrait des autres... autant se mettre un peu à l'écart, histoire de pouvoir parler sans oreilles indiscrètes ou des regards pas discrets et qu'elle aurait envie de crever! Rahhh... elle n'aimait vraiment pas quand les gens regardaient une personne comme une bête de foire, elle ne pouvait supporter ça au point d'avoir des envies de meurtres! Elle indiqua à la table à ses deux nouveaux amis et partit s'y installer avec eux. Une fois assise, elle fût satisfaite en voyant que des piliers les dissimuler des autres clients. Un serveur arriva peu après pour leur demander ce qu'ils voulaient prendre. Tarô s'apprêtait alors à répondre quand le serveur lui indiqua que ce n'était pas à lui qu'il posait la question à Hanabi et elle-même, tout en lui lançant le même regard que je ne pouvais pas supporter. De surplus, il semblait avoir dans l'idée de vouloir draguer les deux femmes... et puis quoi encore?!!

A bout de nerfs, Natsumi se releva brusquement en plaquant violemment sa main gauche sur la table, faisant résonner dans la taverne un assez fort bruit d'impact et attrapa fortement par le col le serveur de sa main droite. Elle le tira toujours avec aussi peu de délicatesse vers son visage, manquant de peu de le faire s'étaler sur la table. Elle braqua ensuite son regard dans les yeux déjà bien apeurés de l'employé, qui ne s'attendait pas pour le moins à une force pareille chez une demoiselle comme elle, puis d'une voix à faire trembler les plus courageux tellement elle était emplie de rage, elle lui dit pourtant sur un ton très bas... mais tout de même, très sec et froid:


- Écoute bien mon coco. Tu es un serveur. Un serveur, ça prend des commandes... les commandes de tout le monde dans cette taverne. Alors, tu vas me faire le plaisir de t'excuser auprès de mon ami et de prendre "aussi" SA commande. Ah! Et dernière chose; un serveur, ça prend des commandes, ça drague pas, pauvre tâche.

Sur ce, elle le relâcha soudainement, faisant perdre l'équilibre du jeune homme qui retomba sur les fesses. Il tremblait de tout ses membres tandis que les autres clients semblaient ravalés leur salive difficilement. Nan, ne jamais énervé Natsumi... c'était toujours une mauvaise chose de la mettre en rogne... très mauvais.

Ce moment passé, tous semblèrent reprendre leur activité en les ignorant totalement tandis que le serveur encore tremblant et les larmes au bord des yeux, s'empressa de s'excuser auprès du neko puis, de prendre leur commande.


- Pour moi, ce sera une grenadine... s'il-te-plait.

Lors de sa commande, elle vit le serveur tressaillir de tout ses pores alors qu'elle ne pût s'empêcher d'arborer un sourire sadique en bonus à son attention. Par la suite, il s'enfuit vers le comptoir avec les commandes.


Dark Natsumi finit par redevenir la "douce" Natsumi que l'on connait et se tourna alors vers ses deux amis, semblant enfin réaliser son attitude tout à fait à l'opposé de ce qu'elle leur avait montré et s'exclama alors avec un sourire oscillant vers la grimace et une goutte de sueur glissant le long de sa tempe:

- Hahaha... désolé pour tout à l'heure... je me suis "un peu" emporté à priori...

Elle se frottait nerveusement l'arrière de la tête comme le faisait aussi son frère tout en attendant une réponse de ses compagnons ou bien leurs commandes qui devraient pas tarder, vu la trouille qu'elle avait foutu au serveur... elle arriverait sûrement "trèèès" rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sokh.forumactif.org
Membre
Ninja
ANBU de Konoha
Membre Ninja  ANBU de Konoha
avatar
Nombre de messages : 89
Age : 28
Date d'inscription : 28/01/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Mar 18 Mar - 13:42

bien qu'elle ne le montrait pas a cause de son masque, le faite que le neko accepte ses excuse lui fit plaisir et la soulagea. par la suite, la jeune femme retira sont masque, se présentant et s'inclina. Natsumi suivie sont exemple, s'inclinant aussi, mais les paroles de Taro elles firent un tout autre effet...'jolie hanabi'? en entendant cela elle se mit a rougir, ayant un air surprit sur le visage, relevant la tête ou des mèches de cheveux retombèrent. c'était rare qu'on lui disent qu'elle était jolie...elle se reprit alors, se frottant la tête.

"ne dit pas de bêtise Tarô-kun, je ne suis pas jolie voyons..."

il était facile de devinez que la jeune femme était gêné du compliment du neko, qui n'était pas calculé, car il semblait parlé avec sont cœur et non avec sont esprit, donc il disait les choses comme il les pensait. il décida alors d'aller a la taverne et Hanabi accrocha sont masque a sa ceinture, le suivant. quand elle arriva a coté de Natsumi, elle ne pu s’empêche de posé une question.

"tu sais qui était cet homme en noir?..."

ils arrivèrent ensuite assez vite a une taverne ou ils entrèrent...tous les regardèrent alors avec ce regard...Natsumi pensait sans doute que tous fixait Tarô, mais Hanabi l'avait sentie, certain fixait ses yeux et cela commençait a l’agacer....si ils ne bougeait pas elle allait vite faire une carnage. c'est alors que la gardienne trouva une table a l'écart, mais alors que le serveur venait demandé ce qu'ils voulait, il stoppa taro qui allait commandé, disant que ce n'était pas a lui qu'il parlait. le sang d'hanabi boulonnait mais celui de natsumi ne fit qu'un tour et elle terrorisa le serveur, fessant taire tout le monde autour. quand elle s'excusa, hanabi répondit de la même voix froide qu'elle avait quand elle portait sont masque.

"ce n'est rien..."

les deux personne ne devait pas comprendre pourquoi, jusqu’à ce qu'elle ouvre la main. elle y avait serré si fort sa fourchette que cette dernière était déformé...elle souffla, comme pour se calmé, mais un homme, semblerait il le patron, arriva. il n'aurait jamais dut, car Hanabi afficha un sourire malsain quand il commença a parlé.

-nan mais c'est quoi ces manière de terrorisé mon serveur? de plus les animaux ne sont pas admis dans l'établissement alors vous allez me faire sortir votre besti....

"t'aurais du te la fermé avant mon gros..."


Hanabi avait disparu sans que natsumi ou taro ne la voie bougé et était apparu derrière l'homme, lui plaçant une étrange dague sous le coup. c’était un de ses kunai. le sourire d'hanabi avait quelque chose d'inquiétant et ses yeux avait reprit cette teinte d'iris rouge marqué de trois virgule noir. elle semblait prête a égorgé cet homme tellement il l'avait énervé...c'est alors que sans qu'on ne comprenne comment elle fessait, elle jeta le kunai dans les air, retourna l'homme et le regarda droit dans les yeux.

"tu va oublié ce qui c'est passé...tu va retourné en cuisine et faire notre commande...comprit?!"

-oui mademoiselle

"bien, dégage..."


Hanabi le jeta alors au sol, l'homme se releva comme si il était hypnotisé, puis secoua la tête, ne semblant pas comprendre ce qu'il fessait la et il repartie vers sa cuisine. suite a cela, Hanabi fit des signe étrange avec ses main, avant de les joindre, deux doigt lever.

"Magen: Kokoni Arazu no Jutsu"

elle repartie ensuite a sa place comme si de rien n’était, fixant Natsumi et Taro de ses yeux rouge, soupirant d'un air lassé. soudain, un petit bruit retentis, comme si quelque chose venait de se désactivé et la couleur rouge de ses yeux s'estompa, ces dernier reprenant leur couleur pale. elle reprit aussi sont visage doux, semblant avoir clamé sont coup de sang.

"taro, je viens de dresser une illusion sur cet endroit, a part nous trois, les gens ne peuvent plus voir tes oreilles ou ta queue, il ne poseront donc plus de problème avec ça, j'espère que tu ne m'en veut pas d'avoir du manipulé la vérité de la sorte"

elle lui fit un sourire gêné...après tout peu être que lui était fier d’être ce qu'il était mais elle, elle ne supporterait pas que ces gens si sur d'eux continue comme ça. le traité de bestiole...Hanabi elle c'était méfié car elle avait eu a faire a des gens comme elle et avait faillit y laisser la vie, mais ces gens le traitait comme un vulgaire animal et ça par contre, elle ne pouvait pas l'admettre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 358
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   Mar 18 Mar - 23:04

Tarô était choqué, comment la douce Natsumi avait-elle pu devenir aussi diabolique ? Elle tenait donc tant que ça à lui pour réagir de la sorte ? Cela devait être le cas puisqu'elle n'avait pas hésité une seule seconde à remettre le serveur à sa place et le forcer à lui faire des excuses. Des excuses, toujours des excuses... Bien sûr qu'il les acceptait, bien qu'il trouvait que cela faisait beaucoup trop gens qui devaient s'excuser d'être des crétins finis et de ne pas être capable de voir plus loin de leur bout de leur nez qui ne leur permettait pas de comprendre que la différence c'était cool et qu'il fallait l'accepter plutôt que de la rejeter. Il soupira, qu'est-ce qu'il voulait déjà comme boisson ? Du lait ? Nan il en avait déjà bu, il ne fallait pas qu'il ait mal au ventre, sinon il allait les ralentir à force de s'arrêter toutes les cinq minutes pour chercher des wc et puis, au final, le lait de chamelle ce n'était pas si bon que le lait ordinaire qu'il buvait tous les jours, il fallait qu'il trouve autre chose. Elle voulait une grenadine ? Oh pourquoi pas, ça pouvait être une bonne idée de tester une nouvelle boisson.

"Pour moi aussi une grenadine, ça sera très bien pour se rafraichir. Hey jeune homme, désespère pas, je suis sûr que tu vas finir par trouver ta dulcinée, lorsque ça sera le cas, présente-la moi, je serais très heureux de la connaître, prend-en une qui a une sœur célibataire et qui aime les chats et les gens différents, ça me fera encore plus plaisir de la rencontrer !"

Le jeune homme eût encore plus honte et senti encore plus les larmes lui monter aux yeux, surtout lorsque le neko lui fit un grand sourire, c'était sa façon à lui de lui faire comprendre qu'il acceptait ses excuses, bien qu'il commençait à être agacé de devoir tout le temps excuser les gens pour leurs bêtises. Une fois parti en vitesse, Natsumi s'excusa, tient c'était étrange, il n'était pas agacé par ce genre d'excuse, normal vu qu'elle était son amie, il ne pouvait lui en vouloir. Se souvenant tout à l'heure de la gêne qu'il avait provoquée à Hanabi, il se dit qu'elle aussi il n'aurait pas de mal à l'excuser autant de fois qu'elle lui demanderait de lui pardonner, après tout elles étaient si gentilles avec lui, elles pouvaient lui demander ce qu'elles voulaient, il ne se fâcherait pas. Toutefois, encore une fois on lui coupa la parole, ce qui lui fit pousser un feulement, car il voulait dire à Natsumi qu'il acceptait ses excuses, mais le patron l'avait empêché de parler, de plus, il l'avait tellement rabaissé qu'il ne savait plus où se mettre. Cachant sa tête entre ses bras qu'il posa sur la table, il préféra faire l'autruche plutôt que de s'en mêler et de fracasser la tête du patron, ce qui ne l'aiderait pas à se faire intégrer dans ce monde.


"Je déteste les gens de ce monde ! Aucuns ne cherche à comprendre qui je suis ! Juste parce que je suis différent je suis rabaissé au rang d'animaux, d'esclave, j'en ais marre ! Et dire qu'en Egypte les chats étaient vénérés, traités comme des dieux, pourquoi ce n'est pas le cas ici ? Pourquoi il n'y a que des crétins ? Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre, je crois que je ferais mieux de repartir d'où je viens"

Dans sa voix on pouvait y entendre beaucoup de colères, d'amertumes et surtout de tristesses. Ne disant plus rien durant quelques minutes, il entendit Hanabi lui parler, ce qui le fit redresser la tête. Ses attributs étaient cachés par une illusion d'optique ?! D'un côté c'était bête, car il était très fier de ce qu'il était et n'en avait pas honte, mais d'un autre côté, si c'était pour éviter les sarcasmes d'imbéciles qui ne savaient pas apprécier la différence, autant se cacher, d'ailleurs il ne semblait pas être le seul dans cette galère, car des gens avaient aussi regardé Hanabi avec un regard sceptique en voyant ses pupilles qui ne passaient pas inaperçues, mais c'était moins choquant que voir une queue et des oreilles de chat, donc ils y faisaient beaucoup moins attention.

"En temps normal, j'aurais été énervé, mais dans un pareil cas, tu as rudement bien fait d'agir de la sorte, merci beaucoup Hanabi ! En faites, tu fais la dure derrière ton masque, mais en faites, t'es une super nana avec qui on a envie d'être ami t'es pas d'accord avec moi Natsu ? De plus c'est dommage de se cacher derrière un masque, ça réduit tes chances de te trouver un petit ami, pourtant c'est super important pour les jeunes filles de ton âge ! Etre jeune, gentille, intelligente et surtout jolie, tu en a des qualités que tu pourrais exploiter au lieu d'aller taper sur tout ce qui bouge et qui te paraît suspect ! Perso, c'est pas un sujet qui m'intéresse, je sais bien que les demoiselles ne tomberont jamais amoureuses de moi, car elles me considéreront toutes comme un frère, une grosse peluche à caresser, rien de plus, donc si j'ai des amies ou même des amis, ça sera déjà pas mal"

Il sourit, préférant ne pas s'apitoyer sur son sort pour ne pas les embêter, bien que ça lui plairait bien de se trouver plus tard une copine, une sympa qui l'accepterait tel qu'il était et qui ne le rabaisserait pas sans cesses ou qui ne le tabasserait pas pour se défouler comme le faisait son ancienne maîtresse, car sinon il allait finir par avoir peur de toutes les filles et de se tourner vers l'autre bord, ce qui ne serait pas une solution, ce qu'il lui fallait c'était une gentille fille comme Natsumi ou Hanabi, d'ailleurs il avait insisté pour faire un autre compliment à son amie, pour la pousser à faire aussi des efforts pour se tourner vers une toute autre façon de fonctionner qui ne pourrait lui apporter que des avantages. En attendant d'avoir une réponse, il obtint sa commande qui arriva bien assez vite, le serveur leur avait rajouté des petits biscuits, ce qui était très sympathique de sa part et puis, il avait dit que cette tournée était gratuite, ce qui lui permettait de bien se racheter, surtout que le neko n'était pas habitué à payer ce qu'il consommait, alors ça l'arrangeait bien qu'il leur fasse ce petit cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Escapade au Marché [PV: Hanabi, Tarô]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1er marché aux puces pour GN
» Le grand marché de la baie d'Ha Long
» Château Cambon La Pelouse 2001 à la SAQ Dépôt du Marché Central
» Jour de marché
» Arrêté du Jour de Marché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: