Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Mer 30 Avr - 11:50

             La journée était calme dans Port Royal. Les eaux des Caraïbes se fracassaient doucement contre les parois des docks et la coque des bateaux amarrés, tandis que le soleil des tropiques inondaient de lumière et de chaleur la cité. Sans la présence des pirates, cet endroit pourrait presque être un lieu parfait pour les vacances.
             Mais soyons honnêtes : "L’héroïne" de notre histoire, c'est à dire Camille, ne cherchait pas la chaleur, l'odeur de la mer et le vent de l'aventure. Pour la chaleur, elle avait déjà été à Agrabah. Donc elle était gâtée sur ce côté. Pour la mer elle aurait pu aller à l'Île du Destin avec son eau pure et limpide, contrairement à l'eau boueuse du port. Et pour l'aventure elle aurait pu choisir de partir pour le Pays Imaginaire, connu pour ses aventures improvisées de bon enfant où personne ne risquait la mort à tout les coins de la rue. Alors, pourquoi a t'elle décidé de partir pour ce monde ? Pour elle, c'était évident : Storm.
             D'après certaines sources, il semblerait qu'elle fut de passage il n'y a pas si longtemps de ça. Ayant peur qu'elle se décidait à se réveiller pour semer la destruction et le chaos, Camille se décida de rechercher des informations de ce côté.
             Ainsi, apparaissant d'un portail de lumière dans une ruelle cachée, la jeune gardienne se baladait dans les rues, espérant trouver un endroit où chercher ce dont elle avait besoin. En voyant un bar plutôt malfamé, elle s'arrêta net.
"Peut-être que je trouverais ce que je cherche par ici ?" murmura t'elle en lisant attentivement l'enseigne de la taverne : Le Vent de la Richesse. Un nom qui ne correspondait pas vraiment à l'apparence extérieure de la bâtisse : l'endroit semblait peu entretenu, les vitres légèrement couvertes de mousse, et le toit manquant quelques tuiles. La façade en pierre avait quelques impacts dessus, montrant la violence des bagarres et des pillages fréquents en ces lieux. Mais l'aspect repoussant ne fit pas reculer Camille qui s'avança vers la porte de la demeure.

             En y entrant, les clients de la taverne, dont la plupart sont des pirates, se retournèrent pour regarder la nouvelle venue. Peu d'entre eux retournèrent à leurs occupations, tant ils étaient étonnés de voir une jeune fille avec un pareil accoutrement déambuler dans un tel endroit. Camille, un poil intimidée par tout ces regards, prit son courage à deux mains et s'avança vers le bar. Elle demanda alors, presque gênée :
"Excusez-moi, mais... Pourrais-je avoir un verre de jus d'orange je vous prie ?"
             Le barman ne put s'empêcher de rire aux éclats après cette demande. Comme tous les autres pirates dans le lieu. La jeune fille comprenait à peine la raison de cette explosion soudaine de rire, alors qu'elle regarda tout le monde s'esclaffer sans prévenir. Un raclement de la gorge ramena la salle au silence, bien que les clients gardèrent un léger sourire moqueur, et fit retourner l'attention de Camille sur le patron du bar. La raison ne se fit pas attendre, alors que le barman répondit :
"Eh beh alors ma p'tite dame, on aurait oublié où qu'on est ? Ici, c'est le Vent d'la Richesse. Pas la p'tite dinette ! Alors si tu veux avoir ton "petit verre de jus d'orange", il vaut mieux le clamer haut et fort tel un homme, et non pas comme une petite femmelette !"
             En parlant du verre de jus, il avait prit une voix de fausset, imitant, plutôt mal d'ailleurs, la manière de parler de la jeune gardienne. Juste après cette remarque, Camille referma les poings, et le fracassa de toutes ses forces sur le bar, pour reprendre d'une voix plus grave et en essayant d'être menaçante :
"Bon, ok ! Tu le veux ton ton d'homme ?! Alors j'vais te le donner ! Un jus d'orange, tout d'suite et maintenant, ou je te jure que j'te soufflerais aux quatre vents !"
             L'adrénaline retomba après cette réplique, ce qui fit remarquer à Camille la douleur à sa main quand elle la plaqua contre le bar. Elle la secoua un peu, en poussant un léger murmure de souffrance, ce qui fit sourire le barman. Quelques secondes plus tard, le verre de jus d'orange était juste devant la jeune fille, qui le remercia avec quelques munnies.
             Prenant une chaise pour s’asseoir et profiter de la boisson, un pirate l'aborda, en lui demandant :
"Mais dîtes-moi, que fait une jeune fille dans une ville, mais aussi un bar malfamé ? On serait à la recherche d'un équipage? D'un trésor peut-être?"
"Pas forcement." répondit la jeune fille, après une bonne gorgée de son jus. "Je recherche en fait une personne. Une jeune fille d'à peu près mon âge, avec les cheveux bleu ciel et les yeux de couleur d'ambre. Quelqu'un l'aurait vu ?"
             Personne ne répondit à la demande de la jeune fille, visiblement déçue du résultat. Elle pensa à autre chose, un autre objet à trouver. Peut-être sera t'elle sur une piste ? Elle sortit de sa poche le cristal où elle était emprisonnée, et demanda à nouveau :
"Autre chose. Je recherche un cristal qui ressemble à celui-ci, mais en violet. Quelqu'un aurait vu un pareil objet ?"
             Ah. Là, ils sont intéressés. Ils contemplèrent le joyau, et réfléchissaient au trésor d'où pouvait provenir un tel joyau. Nul ne semblait avoir vu un sens pareil du détail sur les gravures, et étaient mystifiés par la pureté du cristal qu'il ornait.Certains pirates voulaient essayer de le subtiliser, mais la jeune fille avait l’œil, et le garda près d'elle, de peur de perdre sa seule et unique piste. Finalement, le pirate qui l'avait abordé, d'un air confiant, répliqua :
"Je crois connaître où on peut trouver un trésor pareil. Mais il va vous falloir un équipage, un bateau, et j'ai tout ce qu'il vous faut ! Mais ce ne sera pas gratuit mademoiselle."
"Est-ce que ceci fera l'affaire ?" demanda la jeune fille, en montrant un collier en or incrusté d'un rubis au pirate. Tous regardèrent le bijou, gravé de runes inconnues qui semblaient refléter la valeur du pendentif. Personne dans la taverne ne s'attendait à voir la nouvelle venue sortir de sa poche un objet de si grande valeur, et de s'en séparer si facilement. Pour Camille, ce n'était qu'une petite babiole trouvée autrefois lors de ses aventures. Pour les pirates, c'était un véritable trésor en lui-même. C'est alors que le pirate s'en empara allègrement, l'examinant de fond en comble pour vérifier sa valeur et sa qualité. Une fois l'inspection terminée, il mit le bijou dans sa poche, et, avec un sourire jusqu'aux oreilles et un air satisfait, il s'exclama : 
"De quoi m'offrir tout le rhum de Port Royal ? Ma chère, vous venez de faire affaire avec Jack Sparrow ! Capitaine du Black Pearl ! Mais je doute que j'ai saisi votre nom, mademoiselle...?"
"Camille."répondit-elle d'un grand sourire."Camille Skyloft ! Enchantée de faire votre connaissance Capitaine Sparrow."

             Ravie de cette affaire, et d'avoir trouvé une piste, elle fut la dernière à remarquer que les pirates avaient trouvé une autre source d'attention : un jeune homme, petit de taille et portant des vêtements peu communs, venait tout juste de rentrer. Mais ce n'était pas vraiment son accoutrement qui indiquait qu'il n'était pas d'ici, ou son jeune âge, ou même sa petite carrure qui intéressait les pirates. C'était son bracelet d'or, d'un style plutôt étrange, qui luisait à la lueur des bougies qui les attirait, comme une souris attirée par le fromage.
             La jeune fille remarqua elle aussi le jeune homme, mais elle était plus intéressée par ses origines et qui il était, plutôt que son bijou au poignet. Un pirate, plutôt bourré par les nombreux verres de rhum ingurgités, prit d'ailleurs le jeune homme par le bras, et prépara son sabre pour trancher le membre et récupérer le précieux butin.
"Eh, toi... J'pense pas qu't'auras besoin de s'bras. T'en as un autre, et celui là m'a pas l'air en bonne forme...Alors laisse-moi gérer-"
"Rafale !"cria la jeune fille en pointant sa main vers le bras tenant le sabre du pirate. Une boule d'air se lança sur l'homme qui, au contact avec sa main, lâcha derrière lui son arme. En prenant par la main le Capitaine elle se rua vers le jeune inconnu, le prenant au passage, et sortit illico de la taverne. Se dirigeant vers une ruelle, elle pensait s'échapper avec les deux personnes qui étaient, malgré elles, embarquées dans cette situation. Malheureusement, c'était une impasse, et les pirates colériques, qui pensaient faire face à une sorcière, étaient juste derrière, près à les égorger pour s'emparer de leurs objets de valeur. Mais alors que Jack allait essayer de discuter avec eux, Camille le prit par la main avec l'autre jeune homme, et dit :
"Un conseil : ne me lâchez pas la main."
             Un peu effrayée, elle se concentra fortement pour déployer une étrange énergie de son dos. Un flash de lumière qui aveugla ceux aux alentours. En ouvrant leurs yeux, ils virent que le groupe de trois avait disparu. Ils s'étaient volatilisés. En réalité, ils étaient dans les cieux : des ailes avaient poussé dans le dos de la jeune fille, qui eut du mal pour soulever deux personnes à bout de bras. Enfin arrivés au port, Camille, exténuée, ne put maintenir ses ailes et chuta avec ceux qu'elle avait sauvé. Mais à quelques mètres du sol, elle pointa son doigt vers le bas, et lança une petite boule blanche qui s’agrandit un fois arrivée à destination, créant ainsi un nuage moelleux, qui amortit l'arrivée du Capitaine, Camille, et du jeune inconnu.
             Après tous ces rebondissements, Jack était déboussolé, et allait mettre plusieurs minutes à récupérer. Pendant ce temps, Camille, plus inquiète pour le jeune garçon embarqué dans cette aventure, lui demanda :
"Est-ce que ça va ? Tu n'es pas blessé ? Désolée si je t'ai un peu secoué...Mais au fait, qui es-tu ? Je doute que tu viennes d'ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 1199
Age : 22
Localisation : En quête d’action !
Arme : Clé Ailée d'Or/ Coutelas-broche/ Pistolet à Grappin
Invocation : J'en ai pas besoin !
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Mer 30 Avr - 13:00

Senjougahara tituba un instant, choqué par ce qui venait de se produire. Décidément, cette journée avait été vraiment bizarre.
 
D’abord, il avait dû atterrir en catastrophe dans un monde totalement inconnu. Il avait traversé une jungle épaisse et sournoise, puis escaladé une pyramide truffée de pièges et de dangers, et enfin vaincu un monstre gigantesque bardé de métal et de lames.
Ensuite il avait dégotté ce bracelet - cette saleté de bracelet - qui l’avait transporté dans un autre monde contre son gré, et qui avait bien failli lui coûter un bras.
Et pour finir, alors qu’il avait cru sa dernière heure arrivée, il s’était fait happer dans les airs par une gamine (sans doute plus âgée que lui, mais bon) brune aux fringues vertes et grises et un mec au regard paumé, coiffé de dreadlocks et d’un tricorne.
 
- Est-ce que ça va ? Tu n'es pas blessé ? Désolée si je t'ai un peu secoué...Mais au fait, qui es-tu ? Je doute que tu viennes d'ici, demanda la jeune femme brune.
 
Senjou se dégagea brusquement.
- Je vais parfaitement bien, merci, siffla le jeune homme d’un ton cassant.
 
La pauvre jeune fille n’était sûrement en rien responsable de ses malheurs, et, en plus, elle lui avait probablement sauvé la vie ; mais, bon sang, avec une journée aussi mauvaise dans les pattes, Senjou se sentait d’humeur à zigouiller des nounours en peluche. Et les greluches ailées en tunique verte.

- Non, je viens pas d’ici, mais je t’en pose des question ? Gronda-t-il avec une hargne injuste, ses yeux bleus étincelant de colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Mer 30 Avr - 14:25

             Le sauvetage a eu un effet visiblement imprévu par Camille. Après s'être relevé du nuage, l'inconnu à l'écharpe rouge carmin répondit d'un ton sec sur son état. Apparemment, il allait bien. En tout cas, c'est ce qu'il affirmait. Au vu de son ton, la jeune fille ne savait pas si il fallait prendre cette réponse au premier sens du terme, ou si il l'avait choisi pour essayer de se débarrasser le plus vite possible de ceux qui l'avaient sauvé.
"Non, je ne viens pas d'ici, mais je t'en pose des questions ?!" gronda le jeune garçon, visiblement remonté de ce qui vient de se passer, à propos des autres questions posées.
"Eh, calme-toi !" répliqua Camille en tentant de ne pas s'énerver ou élever le ton."Je sais que ce n'est pas tout les jours qu'on risque de se faire couper un bras, mais ce n'est pas une raison d'être remonté envers celle qui t'a sauvé la vie !"
             Elle poussa un léger soupir en s'affalant sur le nuage. Visiblement, elle était épuisée d'avoir utilisé son énergie magique pour sauver deux personnes, dont un adolescent qui semblait être en pleine crise de son âge. Mais une chose semblait aussi intéresser la jeune fille : le bracelet du garçon, qui n'avait toujours pas dit qui il était. Ce bracelet semblait avoir un design représentant une aile déployée, et un creux pour placer quelque chose à l’intérieur. Quel secret et quel pouvoir peut cacher un tel bijou ?
             Mais bon, un tel bracelet est le dernier des soucis pour la jeune gardienne. Le plus important, ce serait de savoir si ce que disait Jack était vrai. Si un trésor avec cette gemme existe, alors il y a des chances qu'elle puisse avoir une piste sur où se trouve Storm. En parlant du capitaine, il s'était remis de tous les chocs subis par les mésaventures vécues il y a à peine quelques minutes. Il semblait s'être lui aussi intéressé par le bijou du garçon. Il se rappela même d'un détail :

"Tiens, tiens...Je crois avoir déjà vu des objets qui ressemblent à ce que tu portes au poignet, mon garçon. Y a des bas-reliefs qui représentaient des trucs comme le tien, peut-être qu'il y a des infos dessus ? Si tu veux les voir, va falloir rejoindre mon équipage pendant un petit temps, car là où veut aller cette fille est là où elles se trouvent!"
"Quelle heureuse coïncidence..."murmura Camille entre ses dents.
"Enfin, c'est toi qui voit. Après, je t'ai proposé ça, alors ne vient pas te plaindre. Marché conclu, ou pas ?"demanda le capitaine, espérant intéresser le jeune homme.
             Très honnêtement, la jeune fille aurait préféré éviter qu'il les accompagne. Mais bon, si il voulait réellement trouver des informations sur son artefact, pas le choix. Il faudra faire en sorte de vivre un peu avec lui. Du moins, pendant le temps du voyage. De plus, il n'a pas l'air de connaître les bases du combat. Peut-être aura t'il besoin de protection ? Mais bon, il a l'air têtu, pensait Camille. Peut-être refusera t'il de l'aide. Mais bref, il s'agissait de son choix, et non pas celui du capitaine ou de la gardienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 1199
Age : 22
Localisation : En quête d’action !
Arme : Clé Ailée d'Or/ Coutelas-broche/ Pistolet à Grappin
Invocation : J'en ai pas besoin !
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Mer 30 Avr - 18:55

Les épaules de Senjou s’affaissèrent, tandis que la colère le quittait. Des infos sur son bracelet, il avait dit ?
« Ai-je vraiment le choix ? » Songea l’ado, l’air pensif. « Je n’ai aucun moyen de rentrer chez moi, je ne sais pas comment faire fonctionner ce truc, je ne sais même pas où je suis précisément… »
 
- Quelle heureuse coïncidence… Murmura alors la jeune femme, avec scepticisme.
 
Senjougahara grimaça, mal à l'aise. Mouais, il ne s’était pas vraiment comporté en adulte vis-à-vis de celle qui lui avait sauvé la vie, il devait l’admettre. Surtout que cette action d’éclat semblait l’avoir vidée de son énergie. Le jeune homme en vint à regretter son mouvement d’humeur.
 
- Bon, si vous pouvez m’aider à trouver des infos sur ce truc, alors ouais, je vais vous suivre… Fit-il, radouci. Je m'appelle Senjougahara. Et euh… Il détourna le regard, embarrassé. Merci pour, ben,  pour tout à l’heure. Et désolé de m’être énervé contre toi.

- Enfin, c'est toi qui voit. Après, je t'ai proposé ça, alors ne vient pas te plaindre. Marché conclu, ou pas ? Demanda l’étrange pirate. Senjougahara se tourna vers lui, sceptique.
 
- Vous possédez vraiment un équipage ? S'enquit-t-il, sans répondre à la question. Je veux dire... Vous êtes un genre de capitaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Ven 9 Mai - 1:18

"Je m'appelle Senjougahara. Et euh... Merci pour, ben, tout à l'heure. Et désolé de m'être énervé contre toi." soupira le jeune garçon, d'un ton plus radouci qu'auparavant. 
               La gardienne devina par ces paroles que la colère l'avait enfin quitté. Il semblait que l’adrénaline de Senjougahara était retombée lorsqu'il revint sur la situation et qu'il avait compris, qu'au final, s'énerver ne servait à rien. Sauf peut-être à se défouler un peu, ce qui serait une bonne chose pour éviter les crises sur le bateau. En entendant sa réaction, elle ne put s'empêcher d'esquisser un léger sourire satisfait sur son visage. Elle se mit alors à pousser un léger soupir, et se leva de son nuage pour regarder le jeune garçon d'un air aussi plus calme. Elle lui dit alors, toujours ce léger sourire aux lèvres :
"T'inquiètes pas, tu es déjà pardonné Senjougahara. Je comprends qu'on peut être retourné après tout ça. Alors ne t'embêtes plus là dessus, après tout c'est résolu !"
               Espérant avoir un peu rassuré le jeune garçon, elle l'entendit s'interroger sur le véritable "rang" du capitaine. Ce dernier, plutôt surpris par une telle question, ne put empêcher de laisser transparaître sur son visage sa stupéfaction et de répondre :
"Mais, enfin ?! Oserais-tu mettre en doute mon rang et mon équipage ?! Je peux t'y emmener à ce temple, là où on trouve toutes les informations que tu cherches, il n'y a aucun problème ! Sauf...Si tu ne peux pas me payer."
               En effet, Jack ne put s'empêcher de remarquer que Senjougahara n'avait pas répondu à la question initiale, mais avait interprété ce silence comme un manque de moyens pour rembourser le pirate qui, visiblement, refusait de transporter une personne de plus si il n'y trouvait pas son compte. Alors qu'il était sur le point de réclamer son dû en tendant la main, il remarqua que cette dernière était déjà remplie d'un bracelet en or, gravé de symboles étranges, tout aussi précieux que le médaillon qui avait été déjà donné pour payer le voyage de la jeune fille. Un autre petit cadeau facilement remplaçable, pour la gardienne.

"Prenez ceci comme supplément pour le prendre avec nous."répliqua Camille, d'un ton plus sérieux. "Il vient à peine d'arriver ici sans rien, je ne peux pas accepter qu'il ne peut venir par manque de moyens. De plus, c'est le mieux que je puisse faire pour réparer ma faute."
"Eh bien...Je vois que vous avez les moyens pour tout jeune fille !" répondit Jack, de plus en plus intéressé par le bracelet. "Vendu ! Il est le bienvenu à bord! Et si tu souhaites vraiment savoir si je suis vraiment un capitaine comme tu le penses, suivez-moi !"
               Tournant les talons, le capitaine se mit en marche vers le dock où son embarcation l'attendait patiemment, attendant à peine que les deux jeunes gens le suivent. Camille n'eut d'autre choix que de le suivre aux côtés de Senjougahara, le jeune garçon qui restait quand même inconnu pour elle. Elle souhaitait profiter de ce moment pour essayer de le connaître un peu plus :

"Donc Senjougahara...Si ça ne te dérange pas, tu peux me dire d'où tu viens ? Si tu n'as pas envie de m'en parler, ce n'est pas grave. Mais peut-être que c'est un endroit que je connais, et je pourrais peut-être t'aider."
               La jeune fille, essayant de ne pas être trop envahissante, avait soudain ressenti l'envie d'aider Senjougahara. Théoriquement il n'avait rien fait de spécial pour susciter un tel désir, mais c'était plus fort qu'elle. Son cœur lui disait d'agir ainsi, et donc elle se mit à collecter le plus d'informations possible pour essayer de parvenir à une solution.

               C'est alors qu'après la marche longue à travers le port, Senjougahara et Camille arrivèrent enfin au dock où attendait Jack Sparrow. Que ne fut pas la déception de la jeune fille lorsqu'elle découvrit un simple radeau amarré près du pirate.

"C'est... Ça... Le "fameux" Black Pearl ?! Un petit radeau ?!" fit elle d'un air dégoûté.
"Ceci ? Non ! Ce n'est qu'un simple avant goût avant mon magnifique vaisseau !" répondit le pirate presque fier en montrant un autre bateau dans le paysage marin.
"Très...Bien ? Donc, quand est-ce qu'on y monte ?" demanda la jeune fille.
"Pas si vite !" répliqua Jack immédiatement. "Avant ceci, j'ai deux trois petites questions à te poser gamin." dit-il en se tournant vers Senjougahara, en se fichant presque de l'offenser par cette appellation. "D'abord, je veux savoir si tu veux vraiment venir avec nous ou pas. Sans vouloir te vexer, tu n'as pas l'air d'avoir la carrure pour un tel voyage. Alors, je te laisse une chance encore d'éviter une mort certaine. Et deuxièmement, pourquoi cherches-tu des informations sur ce bracelet ? Le mieux que j'aurais fait, c'est le vendre pour avoir du rhum. Après, c'est que mon avis !"
"Et si c'était quelque chose d'important ? Et si il y avait un secret pour lui permettre de rentrer chez lui ?" demanda la jeune fille, presque vexée de ces questions. "Ce séparer d'un objet dont on ne connait rien est plutôt risqué ! Et si il a du mal à se défendre, alors je le protégerais ! C'est ce que je fais de mieux !...Enfin je crois."
"Le protéger, vous ?" répliqua le pirate, un peu perplexe. "Certes, je sais que vous pouvez utiliser une sorte de magie, mais je doute qu'une jeune fille ne puisse-"
               Il s'arrêta net en s’apercevant qu'une arme était apparue dans les mains de Camille. Une arme bien connue du capitaine car il l'avait vu maintes fois : La Keyblade. La jeune gardienne l'avait fait apparaître comme pour signaler sa capacité à pouvoir se défendre, et pas qu'elle.

"Croyez-moi, j'ai plus de ressources que j'en ai l'air." répondit-elle, d'un air confiant.
               Voyant que la discussion allait mener à une éventuelle "défaite" du pirate, il préféra tourner son attention vers Senjougahara, de qui il attendait des réponses claires et précises sur ses raisons et sa décision de partir.

"Alors, quel est ton choix?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 1199
Age : 22
Localisation : En quête d’action !
Arme : Clé Ailée d'Or/ Coutelas-broche/ Pistolet à Grappin
Invocation : J'en ai pas besoin !
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Ven 9 Mai - 14:15

Senjougahara écarquilla les yeux en voyant les trésors que la jeune femme était prête à payer pour sa traversée, et se promit de la rembourser quand il en aurait l'occasion.
Si occasion il y a, bien sûr, parce que, pour l'instant, je suis plutôt fauché.
 
- Merci... Souffla-t-il à l'adresse de la jeune femme, embarrassé.
 
Alors que le petit groupe s'acheminait vers l'endroit où le navire du « capitaine » était amarré, la jeune femme se tourna vers lui :

- Donc Senjougahara...Si ça ne te dérange pas, tu peux me dire d'où tu viens ? Si tu n'as pas envie de m'en parler, ce n'est pas grave. Mais peut-être que c'est un endroit que je connais, et je pourrais peut-être t'aider.
 
L'ado croisa les bras derrière sa tête, l'air pensif. D'où je viens ?
- Je viens d'une autre planète... Ou d'un autre monde, enfin, ce qui est sûr, c'est que je ne viens pas d'ici. L'endroit d'où je viens s'appelle « Etherrance ». Mon père bosse dans l'aéronautique, alors on habite sur l'aérodrome... Senjou s'interrompit soudain.
Savait-elle seulement de quoi il parlait, au fait, elle qui ne venait pas de son monde ?
 
- Heum, un aérodrome, c'est aussi un port, mais pas comme celui-là... (il désigna d'un geste vague les docs), mais on amarre des vaisseaux... Qui vont dans le ciel... Des aéronefs... Au fait, tu t'appelles comment, déjà ?
 
Senjou sentait qu'il s'embrouillait dans ses explications, quand il fut sauvé (?) par le capitaine, et le misérable radeau qu'il désignait.
 
- C'est... Ça... Le "fameux" Black Pearl ?! Un petit radeau ?! Fit la jeune fille d'un air dégoûté.

- Ceci ? Non ! Ce n'est qu'un simple avant goût avant mon magnifique vaisseau ! répondit le pirate, non sans quelque fierté.
 
- Si ce truc est un « avant goût », j'ose pas imaginer le reste... Marmonna Senjougahara, dépité. Et malgré tout... Il jeta un coup d'œil à la silhouette sombre du bâtiment à l'horizon. « Black Pearl » ? Ce nom sonnait comme une promesse d'aventures trépidantes à ses oreilles...

- Très...Bien ? Donc, quand est-ce qu'on y monte ? demanda la jeune fille.

- Pas si vite ! Rétorqua le pirate. Avant ceci, j'ai deux trois petites questions à te poser gamin. Senjou se renfrogna, vexé par l'appellation. D'abord, je veux savoir si tu veux vraiment venir avec nous ou pas. Sans vouloir te vexer, tu n'as pas l'air d'avoir la carrure pour un tel voyage. Alors, je te laisse une chance encore d'éviter une mort certaine. Et deuxièmement, pourquoi cherches-tu des informations sur ce bracelet ? Le mieux que j'aurais fait, c'est le vendre pour avoir du rhum. Après, c'est que mon avis !
 
Senjou, que la colère était en train de regagner, était sur le point de réagir, lorsque la jeune femme intervint, une fois de plus, pour le défendre.
Mince, mais elle est super rapide cette fille ! Pensa le jeune homme. Comme le pirate restait sceptique, la jeune femme fit apparaître une étrange arme entre ses mains, dont la forme évoquait celle d'une clé.

- Croyez-moi, j'ai plus de ressources que j'en ai l'air, lança-t-elle, confiante.
 
Le pirate eut une mimique agacée, puis se tourna vers le jeune homme, lequel observait la « clé » avec admiration.
 
- Alors, quel est ton choix? Lança-t-il, plutôt pressé d'en découdre.
 
- Hein ? Ah, mon choix, répondit le jeune homme, s'arrachant à regret de sa contemplation. Euh, ouais donc : je VEUX venir avec vous. J'ai besoin d'infos sur ce bracelet, parce que, oui, c'est sans doute mon seul espoir de retourner d'où je viens. Et puis, je saurai me rendre utile ! Le jeune homme se mit à compter sur ses doigts : je connais les nœuds marins, je sais calculer un itinéraire, utiliser une boussole, un astrolabe,... Et, ah oui : je sais me battre, et j'ai pas peur de la faire ! Ayant prononcé ces mots, le jeune homme se mit dans une posture de combat plutôt convaincante, un air de défi éclairant ses yeux délavés.
 
En vérité, ce qui motivait Senjougahara, ce n'était pas tant l'idée de rentrer chez lui que celle, beaucoup plus attrayante, de partir à l'aventure. Quel ado de son âge n'avait pas déjà rêvé de voguer sur un authentique bâtiment pirate, le vent marin dans les cheveux et la main fièrement posée sur le gouvernail, avec, seulement éclairée par la chaude lumière d'une lanterne à huile et la clarté pure de la lune, une carte au trésor qui attendait patiemment que l'on perce son mystère ?
 
- Alors, vous me prenez dans l'équipage ? Quand est-ce qu'on part ? Y'en a pour combien de temps de trajet ? Lança le jeune homme, prêt à bondir sur le radeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Sam 17 Mai - 14:50

              La jeune fille fit un léger sourire au moment où Senjougahara la remercia, d'un ton presque gêné voire embarrassé. Au final, il n'était peut-être pas l'adolescent colérique qu'il semblait paraître au début de leur rencontre. Le fait qu'il ait mentionné un autre monde nommé Etherrance, qui semblait être spécialisé dans des constructions aériennes. Il essayait d'ailleurs, avec un peu de mal, d'expliquer ce qu'étaient des aéronefs et aérodromes... Ayant été entraînée dans un monde aérien, elle comprit vite ce que Senjougahara tentait avec peine de raconter à la gardienne. Bien qu'à Sky Sanctuary, les vaisseaux aériens étaient inutiles quand on pouvait voler de par soi-même et se téléporter par des portails de lumière. Mais en y réfléchissant, de telles inventions pourraient peut-être être intéressantes. Mais ce n'était pas réellement le sujet le plus important de la recherche. Le but premier, c'était de retrouver la gemme dans laquelle Storm serait supposée être emprisonnée. Qui sait si elle s'était déjà libérée, et avait commencé à causer le chaos ?
              Mais une chose ramena Camille sur terre : l'engouement qu'avait Senjougahara pour l'aventure qui était sur le point de se dérouler. Elle ne put s'empêcher de remarquer qu'il était intéressé par la Keyblade. En même temps, il n'a pas beaucoup voyagé, donc il était normal qu'il soit intrigué par une arme à la forme d'une clé et qui apparaisse ainsi. En énumérant ses compétences à propos des bateaux, la jeune fille fut impressionnée qu'il sache tout pour être un bon petit marin. Jack, fut aussi un peu impressionné, mais ne put s'empêcher de murmurer :
"Si maintenant on a des filles aillées magiques et des gamins qui connaissaient déjà comment naviguer qui se baladent dans la nature, je me demande quand est-ce que je serais au chômage..."
"Alors, vous me prenez dans l'équipage ? Quand est-ce qu'on part ? Y'en a pour combien de temps de trajet ?" demanda le jeune garçon tout excité.
"Ohlà, ohlà ! On ne se presse pas !" répondit le pirate, en tentant de contenir l'enthousiasme du garçon. "T'es déjà engagé pour l'aventure, alors à bord de l’embarcation ! Je vous expliquerez tout ça là-bas!"
 
              La jeune fille ne put être plus d'accord avec cet avis. Elle grimpa à bord du petit bateau, et attendit que tous firent de même. Une fois tous à bord il fallait...Ramer. Une chose que Jack avait probablement oublié de mentionner dans le marché. Ne voyant pas trop de choix alternatifs, mis à part voler mais elle serait la seule à pouvoir le faire, elle se mit à la tache. Durant la traversée, Camille réfléchit alors sur le temps passé : une année entière s'était écoulée, et presque rien n'avait changé. En un sens, c'était plutôt bon. Au moins, c'est plus facile de se repérer. Mais la grande inconnue était les gardiens des ténèbres. Combien étaient-ils maintenant ? Combien de princesses ont-ils ? Une réflexion qui l'inquiéta, la plongea dans ses pensées, le corps répétant le même mouvement incessant de rame. Sans même penser à sa destination, Camille ne cessa de ramer quand soudain :
"Eh oh, mademoiselle !" fit la voix du capitaine, "Je pense que c'est bon, on a assez ramé."
              En effet, ils étaient arrivés à la coque d'un navire plutôt grandiose fait dans un bois sombre. Le bateau était en fait assez impressionnant avec toutes ces voiles et les quelques canons qui dépassaient des trous prévus à cet effet. Une petite échelle aida les trois compères à monter sur le bateau alors que Camille continua d'admirer un peu le bateau sur le côté.
              Une fois parvenu sur le pont, Jack se mit à siffler et à crier dans tout le bateau pour prévenir tout l'équipage afin de se rassembler et de le présenter à Camille et Senjougahara. En attendant, la jeune fille se tourna vers le garçon, et lui dit :
"Au fait, désolée de ne pas m'être présentée tout à l'heure. Je m'appelle Camille. Camille Skyloft ! Et moi aussi je viens d'un autre monde comme toi !... Par contre, je n'ai pas encore été dans ton monde, et j'en ai encore moins entendu parler. Désolée de ce côté-là. Mais je peux t'assurer que si jamais je trouve un moyen d'y parvenir, je te préviendrais !"
              Elle avait avoué avec franchise ce qu'elle savait et ignorait, mais espérait au fond d'elle que sa dernière remarque allait au moins le rassurer et lui faire comprendre qu'il n'était pas seul à chercher une solution à son problème. En fin de compte, tout l'équipage du capitaine était sur le pont, à observer les deux nouveaux venus avec grand intérêt. C'est alors que Jack prit la parole :
"Bon les gars, on a un contrat maintenant ! Ces deux-là, Camille et Senjo...Senji..."
"Senjougahara." corrigea Camille.
"Voilà; le petit gars !" reprit-il fièrement. "Enfin, ce sont eux qui nous ont engagés pour partir vers la pyramide antique que j'ai découvert la semaine dernière !"
"Tu veux dire celle que tu as fui après qu'un monstre t'a poursuivi Jack ?" demanda Barbossa un peu sceptique, tout en observant les deux jeunes gens d'un air à la fois intéressé et suspicieux.

"Disons plus que j'ai pris une fuite stratégique ! Mais bon. Nous en avons pour environ 4 jours en mer, un peu moins de 3 si les vents nous sont favorables, et un peu de recherche dans une jungle pour trouver le temple. Alors, des questions ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 1199
Age : 22
Localisation : En quête d’action !
Arme : Clé Ailée d'Or/ Coutelas-broche/ Pistolet à Grappin
Invocation : J'en ai pas besoin !
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Sam 17 Mai - 16:18

[Hors RP : tu veux faire tous les jours de voyage un par un, ou tu souhaites faire des ellipses temporelles ? Les deux solutions me conviennent.  Smile  ]


La jeune femme attendit que le petit groupe soit monté à bord du navire pour se présenter, et assura au jeune homme qu'elle ferait son possible pour l'aider à rentrer chez lui, quand bien même elle ignorait tout de son monde.

- Oh, rien ne presse, tu sais... Murmura Senjou, qui n'avait pas l'air de s'inquiéter outre mesure : le garçon était encore ébloui par la splendeur du bâtiment pirate. C'est à peine s'il tiqua lorsque le capitaine écorcha son prénom.

- Nous en avons pour environ 4 jours en mer, un peu moins de 3 si les vents nous sont favorables, et un peu de recherche dans une jungle pour trouver le temple, déclara Sparrow. Alors, des questions ?

Senjou répondit par la négative ; ceci dit, il n'aurait jamais posé de question, quand bien même il aurait ignoré quelque chose. Il décida de profiter du voyage pour faire connaissance avec ses nouveaux compagnons de route.

- Et toi alors, demanda-t-il dans les jours qui suivirent à Camille, d'où tu viens ? Pourquoi tu viens avec nous ? Tu es une chasseuse de trésors ? Une pilleuse de tombe (ses yeux brillèrent d'enthousiasme) ? Et pourquoi ton arme ressemble à une clé ? T'es un genre de super Senshi, c'est ça ? !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Ven 30 Mai - 0:24

"Aucune question de ma part, Cap'taine." répondit joyeusement Camille juste après celle de Senjougahara. Réponse qui donna le sourire à Jack. Ce dernier n'attendit pas longtemps donner les ordres à son équipage.
           Le lendemain, on pouvait trouver Camille sur le pont, essayant de garder l'équilibre. C'était la toute première fois qu'elle naviguait sur un bateau, et son visage, pâli,  laissait transparaître son malaise.
"Je crois que c'est pour ça que je préfère voler...Si je n'avais pas le vertige des fois..." murmura-elle faiblement, presque prête à vomir.
           L'aromathérapie aurait pu résoudre ce problème, mais en une journée, ils étaient déjà bien loin des terres. Et puis, il ne fallait plus trop attirer les suspicions : déjà que Jack sait que la jeune fille peut manipuler le vent, si l'équipage le savait aussi, qu'est-ce qui pourrait se passer?
           Il y avait au moins une chose, ou plutôt une personne, qui lui remontait quelque peu le moral : Senjougahara, plutôt surexcité par l'aventure qui les attendait. Ce dernier semblait vouloir s'intéresser à la jeune fille. Après tout, ils allaient passer quelques jours ensemble.

"Et toi alors, d'où tu viens ? Pourquoi tu viens avec nous ? " demanda t'il. "Tu es une chasseuse de trésors ? Une pilleuse de tombe ? "
           Ses yeux semblaient briller d'un éclat enthousiaste. La jeune fille sourit et faillit répondre alors que Senjougahara posa une dernière question :
"Et pourquoi ton arme ressemble à une clé ?T'es un genre de super Senshi, c'est ça ?!"
"Calme-toi, garde ton énergie pour le voyage !" répondit-elle en riant un peu. "Je suppose que je te dois une explication, vu que tu m'as dit sur toi, tes objectifs et ton monde. Mais, est-ce qu'on peut aller dans la cabine ? Je crois...Je crois que j'arriverais pas à tenir plus longtemps debout ici..."
           La jeune fille chancela en s'accrochant aux barrières du pont pour se diriger vers les quartiers du capitaine, où ils partageaient l'endroit pour dormir avec Jack Sparrow. Elle avait du mal à rester en forme avec le mouvement de la mer...Ainsi que le fait qu'elle ne parvenait pas à dormir.
           Enfin arrivés à la cabine Camille s'assit alors sur son lit, essayant de mieux se sentir malgré le mal de mer. Se sentant un peu mieux, elle commença son explication, se sentant plus en sûreté dans cette cabine privée.

"Bon. Moi, je viens de la Citée du Crépuscule. C'est un petit monde, pas si spécial que le tien, mais c'est plutôt sympa ! Si tu veux, un de ses quatre, je pourrais t'y emmener." dit-elle en riant un peu. Elle prit une légère inspiration, pour l'information qu'elle était sur le point de révéler.
"Je... Je ne suis pas qu'une simple voyageuse. Je crois que tu l'auras deviné. Pas seulement par mon arme, mais... Je suis une gardienne de la lumière, mais aussi une princesse."
           Laissant un peu de temps pour digérer l'information, elle prit elle aussi une bonne respiration, afin de se sentir mieux. Quand enfin elle prit son courage en main, elle reprit :

"Je... Je sais que ça peut paraître bizarre, et que j'ai plus le sang et le titre royal que le comportement... Mais je suis la princesse de Sky Sanctuary, un monde dans les cieux. Et le fait que je suis dans cette expédition... C'est un peu une mission que je me suis assignée."
           Pour mieux expliquer à Senjougahara, elle rechercha dans son sac pour la gemme qu'elle avait montré à Jack pour conclure le marché et la sortit. La montrant bien dans sa paume, elle recommença :

"C'est pour chercher une gemme comme celle-ci que je me suis embarquée dedans. Il y a... Quelqu'un à l'intérieur. Quelqu'un qui veut ma mort et le trône. Très honnêtement, le fait de devenir reine m'importe peu. Mais je m'inquiète de ce qu'elle compte faire et pour le peuple de Sky Sanctuary. Après tout, je suis une gardienne de la lumière, et elle en est une de ténèbres."
           S’apercevant qu'elle pouvait rendre confus Senjougahara, elle se reprit une fois de plus :
"Pardon ! Je devrais t'expliquer avant de te dire tout ces détails. Un gardien est une personne avec d'immenses pouvoirs dû à son sang. Un sang de gardien qui est donné par l'Esprit Divin aux personnes qu'il a jugé en être digne. Il se peut que tu en sois un, mais je ne suis pas très douée pour les détecter. Même des personnes plus expérimentées peuvent ne pas reconnaître un gardien au premier coup d'oeil! C'était pareil pour moi !" elle ria un peu à cette remarque, mais se reprit : "Mais bref, je m'égare.Il y en a 3 sortes : Il y a ceux de la lumière, dont moi, qui protègent les mondes de ceux qui souhaitent leur destruction ou leur contrôle. Il y a ceux des ténèbres, avec la personne enfermée dans le cristal que je recherche, qui veulent utiliser le pouvoir des ténèbres pour dominer tout le monde et détruire ceux qui s'opposent à eux.Et enfin, il y a ceux du crépuscules, qui sont... Les plus neutres je dirais. Ils n'ont pas de but précis, d'après ce que j'ai compris. Enfin, ce que tu as à savoir, c'est que je suis l'une des personnes qui doit faire en sorte que personne ne soit blessé. C'est ma valeur après tout, la "protection" ! Et ce bracelet en est la preuve !"
           En disant ceci, elle montra fièrement son bracelet gris argenté, portant le symbole des gardiens.

"Si tu vois quelqu'un avec ceci, tu peux leur faire confiance. C'est des gardiens de la lumière, et ils portent ce bracelet de la couleur de leur élément. Moi c'est l'air, comme tu l'aurais deviné ! Et pour mon arme en forme de clé..."
           Elle fit apparaître sa Keyblade devant le jeune garçon pour mieux lui expliquer le principe :

"Cette arme s'appelle la Keyblade. C'est une arme puissante avec des pouvoirs cachés, dont vaincre des monstres nommés les sans-cœurs et les similis. Il y en a d'autres, mais même moi je ne sais pas tout ! Pour l'avoir, il faut qu'un porteur fasse un certain rituel avec quelqu'un qui possède un coeur fort...Mais je n'ai pas l'expérience, ou la manière de faire le rituel ! Donc, désolée, je ne pourrais pas te le faire !" répliqua t'elle en riant.
"As-tu d'autres questions ?" demanda t'elle en gardant toujours un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 1199
Age : 22
Localisation : En quête d’action !
Arme : Clé Ailée d'Or/ Coutelas-broche/ Pistolet à Grappin
Invocation : J'en ai pas besoin !
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Ven 30 Mai - 10:38

Senjougahara, pour sa part, bondissait aux côtés de la jeune femme comme s'il avait fait cela toute sa vie. D'ailleurs, il avait fait cela toute sa vie : que le bateau remue doucement au rythme du roulement des vagues, ou qu'il tangue suspendu à un ballon au milieux des cieux azurs, quelle différence ?

Une fois dans la cabine, Camille commença à conter à Senjougahara l'histoire la plus incroyable jamais entendue. Le jeune homme buvait ses paroles, tiquant parfois, puis hochant la tête quand la Gardienne apportait les précisions manquantes à la compréhension du récit.

Lorsqu'elle eut fini, un lourd silence plana dans la pièce. Puis Senjou ouvrit la bouche :
- Mais... C'est... C'EST GÉNIAL ! ! !
Thème musical ♪ :
 
Senjou se retourna, baissa d'un ton. T'es une Princesse ! ? Avec un royaume ? ! Des sujets (Est-ce que du coup ça implique que je doive faire la révérence et arrêter de la tutoyer ?) ?

Les infos tourbillonnaient dans l'esprit de Senjou. Lui, un potentiel Gardien ? Avoir une Keyblade ? C'était sûr, maintenant : il ne voulait plus retourner dans son monde. C'était étrange, mais il n'aurait cru un instant que, dans d'autres mondes, l'on puisse savoir voler dans les cieux comme lui et ses semblables.

- Et donc la personne que tu cherches est enfermée dans une gemme comme celle-là... ? Je peux voir ? Après un bref examen, le garçon se frotta le menton. Ben, finit-il par dire en rendant le cristal, si jamais je trouve quoi que ce soit pour t'aider, je te préviens tout de suite ! Il adressa à la Princesse son sourire le plus radieux (même si celui-ci disparaissait en partie sous son épaisse écharpe). Bon, on retourne sur le pont, ou... Tu ne te le sens pas ? Il ajouta, narquois : t'auras du mal à combattre ton mal de mer si tu restes assise en cabine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Mar 3 Juin - 2:14

[HRP : Si tu veux faire intervenir des PNJ dans tes posts (Jack, un pirate, ou autre...) je te donne l'autorisation ! J'ai parfois du mal à trouver des manières pour les faire parler ou agir, alors je te donne la liberté de le faire toi aussi !]

"Mais...C'est...C'EST GÉNIAL!!!" s'écria le jeune homme après le long discours de la jeune demoiselle.
            Les yeux de Camille s’agrandirent et un sourire léger et presque gêné apparut sur son visage suite à la réaction de Senjougahara. Honnêtement, elle ne s'attendait pas à ce genre d'éclat de joie de sa part... Et aussi à ce qu'il prenne aussi bien une telle nouvelle. La question suivante la fit encore plus sourire :
"T'es une princesse ?! Avec un royaume ?! Des sujets ?" demanda Senjougahara, très excité.
"En...Quelque sorte." répondit Camille un peu embarrassée. "Mon 'royaume', comme tu le dis, ce serait Sky Sanctuary et leurs habitants seraient alors mes 'sujets' si on suit la logique. Mais comme je te l'ai dit, j'ai plus le sang et le titre que le comportement ! Si je veux me permettre de régner, il faut que je fasse en sorte que mon rôle de gardienne ne m'empêche pas de faire mon rôle de princesse. Mais si, pour l'instant, les sages de la cour sont capables de faire le boulot politique à ma place, dont je n'ai aucune connaissance, pendant que je m'occupe des problèmes où je peux agir et savoir ce que je fais...Ben, j'avoue que ma position est plutôt avantageuse! Au moins, j'ai de l'aide dans de nombreux domaines !"


              Juste après la réponse de la jeune gardienne, Senjougahara se lança dans un examen minutieux de la gemme où Camille était emprisonnée auparavant. La regarder fit disparaître la légère allégresse dans l'esprit de la demoiselle et remonter des souvenirs plutôt troublants : les nombreux jours où elle était perdue dans cet endroit mort et froid qu'elle ne s'imaginait pas se trouver dans une si petite pierre avec un ornement tellement détaillé et finement taillée dans l'argent.
            Elle se demandait d'ailleurs comment Storm vivait son enfermement. Était-ce le même enfer que la gardienne de la lumière avait vécu ? Très franchement, elle en doutait. Si les gardiens des ténèbres voulaient la destruction et le chaos, cet endroit serait un vrai paradis. Alors, avec cette idée en tête, la jeune fille s'imaginait Storm piégée dans une espèce de forêt que l'on voyait dans les contes pour tout petits : tout y est souriant, joyeux, lumineux... De quoi rendre folle la gardienne des ténèbres, et provoquer un léger sourire au coin des lèvres de la gardienne de la lumière.
             Mais ces pensées moqueuses furent interrompues par Senjougahara, qui venait tout juste de rendre la gemme après son examen, et lui dit d'un sourire radieux quelque peu caché par l'énorme écharpe:
"Ben, si jamais je trouve quoi que se soit pour t'aider, je te préviens tout de suite !"
"Merci Senjougahara!" répliqua Camille en souriant de nouveau. "Je suis contente d'avoir quelqu'un d'autre en qui avoir confiance."

"Bon, on retourne sur le pont, ou... Tu ne te le sens pas?" demanda ensuite le jeune garçon, qui ne put s'empêcher d'ajouter d'un ton narquois :
"Tu auras du mal à combattre ton mal de mer si tu restes assise en cabine..."

              Se sentant en effet bien moins en forme que d'habitude, le fait de rester dans cette position n'allait pas arranger la forme de Camille. Ne pouvant qu'être d'accord avec lui, elle décida de se lever pour retourner sur le pont et voir ce qui pouvait être fait. Mais en voulant se déplacer, le bateau se mit à se balancer soudainement dans tous les sens, faisant perdre l'équilibre à tous ceux dans le navire.
               En entendant les cris soudains et les bruits de combats sur le pont, la jeune fille ne réfléchit alors pas à deux fois avant de se remettre debout et de foncer là où la bataille se déroulait, comme si la jeune fille ne souffrait pas du moindre mal de mer. Faisant apparaître sa keyblade dans sa course, elle s'attendait à une attaque de pirates, ou à un monstre marin. Mais rien de tout cela ne se produisait en ce moment.
               Arrivée enfin en haut, elle se rendit compte du problème posé : des sans-cœurs semblaient tomber du ciel et attaquer les pirates sans distinction. Voyant le danger pour Senjougahara, et s'attendant à ce qu'il soit derrière, elle lui dit clairement :
"Senjougahara, il faut que tu restes en arrière. Si ces monstres t'attaquent, ils peuvent te tuer et te transformer en l'un d'entre eux.Et ça... Je ne laisserais personne subir ce sort !" 
                Plaçant un Sceau Lumineux près de la porte de la cabine, elle fonça dans la bataille, aidant à plusieurs fois les pirates à l'aide de ses sorts de vents et de ses techniques .Les Diskobolos tranchèrent les sans-cœurs attirés par un Vortex, permettant ainsi de se débarrasser des monstres noirs. Les Rafales les repoussaient et les déstabilisaient, permettant aux pirates de se battre plus facilement. Les combos aériens aidaient la jeune fille à défendre l'équipage des ennemis des cieux. Mais malgré cela, elle était bien épuisée par le mal de mer, la fatigue, et le fait qu'elle ne s'attendait pas à une telle attaque surprise. Résultat, elle reçut de nombreux coups et griffures de la part des sans-cœurs, sans avoir le temps 
de répliquer.Elle avait de plus en plus de mal à tenir le rythme, et ne put se battre face à la tempête d'ombres qui devenait de plus en plus vive et dangereuse au fur et à mesure que le combat progressait.
                Une option restait la forme de gardienne, mais elle hésita fortement à l'utiliser : cela devait être pour un cas désespéré, et sa dernière utilisation l'avait laissé en situation de faiblesse. Si jamais un autre ennemi les attendait, cela pourrait être fatal. Elle privilégia une solution plus durable : le combo entre Mirroir et Contre-attaques qui lui permettait ainsi de tenir plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 1199
Age : 22
Localisation : En quête d’action !
Arme : Clé Ailée d'Or/ Coutelas-broche/ Pistolet à Grappin
Invocation : J'en ai pas besoin !
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Mar 3 Juin - 21:26

Thème musical ♪ Monster Bashing Genius:
 
Senjougahara tint vingt-huit secondes.
À la vingt-neuvième, il s'élança tête baissé dans la mêlée.

Son pied atteignit une créature des ténèbres en pleine tête - enfin, ce qui ressemblait à une tête - , l'envoyant valdinguer quelques mètres plus loin. L'instant d'après, telle une petite tornade, l'ado à l'écharpe rouge voltigeait entre ses adversaires, faisant preuve d'une agilité et d'une souplesse comparables à celles d'un chat.
Mon bracelet ne marche plus, songea le jeune homme, tandis qu'il glissait habilement entre les griffes d'un Sans-cœur, il me faut donc trouver une nouvelle arme.

Le gamin balaya le navire du regard, eut une idée, la trouva bonne, et chargea alors le Sans-cœur ; mais, à la plus grande surprise de ce dernier, l'ado aux cheveux miel bondit sur sa tête, et, se servant de cet appui improvisé, s'élança vers la barre du bâtiment.

- Attention tout le monde ! Brailla-t-il, et, dans un geste sec, il fit virer le Black Pearl. La voile, que ce changement de direction plaçait face au vent, fut brutalement repoussée par ce dernier, et pivota. Entraînée par l'engrenage infernal, la vergue se mit en branle, balaya lourdement le ponton, et expédia par là même et par-dessus le bord une petite douzaine de créatures de ténèbres.
Ya-Houuu !
Jubila Senjou, observant son œuvre. Les pirates, soudainement libérés, purent profiter de ce répit pour reprendre le dessus, ou, tout du moins, leurs armes.

- Euh, merci, gamin... Fit même Jack, dont l'expression se situait à mi-chemin entre la désapprobation et l'incompréhension.

Senjougahara, quant à lui, n'attendit pas une nouvelle vague : il chargea, se saisit d'une corde tendue entre les voiles, et se balança jusqu'à la hauteur de Camille. Là, il se laissa tomber avec fracas sur un Sans-cœur qui s'était sournoisement approché de la jeune femme, et l'écrasa tout simplement.
- C'est moi ! S'exclama un Senjou échevelé, potentiellement en danger et débraillé, et malgré tout triomphant et souriant comme pas possible. Besoin d'un coup de main ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Dim 8 Juin - 3:43

               Ne prêtant attention qu'au combat qui se déroulait autour, Camille ne remarqua pas la disparition de Senjougahara, impatient de prendre part à la bataille. Honnêtement, la seule chose qui occupait ses pensées était cette phrase qui se répétait sans cesse :

"Camille, la vertu du vent c'est la protection. Quoiqu'il arrive, protège toujours ton prochain..."
               Protège toujours ton prochain. Cette phrase revenait toujours pendant le combat. Elle forçait la jeune fille à diviser ses forces afin de couvrir la proue et la poupe du navire. Mais plus elle poursuivait ses efforts dans cette direction, plus elle risquait de finir prisonnière comme les pirates. Épuisée, les sans-cœurs arrivaient plus facilement à encercler Camille. La jeune fille faillit tomber de fatigue tandis que les Crypto-Ombres et les Pirates Volants foncèrent pour asséner le coup de grâce.

               Mais un retournement de situation, au sens propre qu'au figuré, changea la donne : Les pirates, libérés par l'aide de Senjougahara, foncèrent pour aider la jeune fille, bien que leurs motifs n'étaient pas aussi nobles que de sauver une demoiselle en détresse. Leurs cris de victoire, combiné avec celui de Senjougahara, redonna confiance et énergie à la jeune fille. Elle reprit le combat, plus motivée que jamais.

               Les ennemis tombaient plus rapidement que d’habitude. L'équipage était décidé à en finir avec cette attaque surprise. Camille pensait de même. Mais sa rage de vaincre lui avait fait oublier un sans-cœur sournois qui voulut la prendre par derrière. Se retournant subitement vers l'arrière à cause d'un bruit soudain, elle remarqua avec ses grands yeux écarquillés que Senjougahara était juste derrière lui, avec un sourire éclatant qui traduisaient sa confiance.
"C'est moi!" cria t'il tout joyeux. "Besoin d'un coup de main ?"
"...Oui !" répondit Camille, d'un léger sourire. "Mais il va falloir plus que de simples pirates et nous deux pour y arriver. Attends une seconde !"
               La jeune fille posa sa main sur son bijou, et se mit à prononcer une incantation sacrée. Une aura jaune et bleue se mit à se former autour de la Camille, dont les mots résonnaient comme si sa voix avait prit de l'ampleur pour atteindre les personnes appelées.
"Gardes de la royauté qui ont juré sur leur vie ma protection..." commença t'elle. "Entendez mon appel, mon incantation... Colibri d'indigo et Loriot d'ambre, soldats fidèles et loyaux... Pour ce combat, à nos côtés, joignez vous !"
               Suite à l'incantation, deux figures sortirent des auras. De la bleue sorti le jeune Sakuya, vêtu tel un prince bleu de conte de fées. De la jaune sorti Mamio, habillé tel un noble aux couleurs dérivés du jaune ambré. Portant fièrement leurs armes de fonction, ils adressèrent un regard confiant à la jeune fille en lui disant :

"Qu'est-qu'on peut faire pour vous, Princesse ?"
"Mamio, viens avec moi vers la poupe ! Les Pirates Volants risquent d’endommager le gouvernail et nous empêcher de progresser !"
"J'y cours, votre Altesse!" répondit le jeune homme fièrement en se dirigeant vers son poste.
"Sakuya, reste ici à la proue avec Senjougahara. Il va falloir s'occuper des deux côtés en même temps ! Je compte sur vous deux !" demanda Camille, qui se dirigea vers la poupe avec Mamio pour repousser les sans-cœurs.
"Entendu princesse !" répliqua le garçon bleu. Ce dernier tendit un coutelas comme les siens à la taille adaptée pour Senjougahara. "Prends ça. Je pense que ça pourrait t'être utile ici."
               Egalement répartis, les sans-coeurs diminuaient en nombre grâce aux efforts combinés du groupe : Sakuya repoussait les Ombres trop proches de Senjougahara, et Mamio tirait avec Camille et des pirates équipés sur les Pirates Volants qui fonçaient de temps à autres sur eux. La combinaison des protagonistes était efficace : la jeune Camille parvenait à employer une stratégie plutôt efficace sur la poupe, alors que Barbossa remplissait ce rôle à la proue. Le capitaine Jack, lui, était plus occupé à se battre aussi contre les sans-cœurs, privilégiant parfois sauver son rhum que d'aider Senjougahara. Les pirates, avides de combats, n'étaient pas contre le fait de se battre encore contre ces monstres qui les avaient pris de revers. En clair, le bateau était devenu un champ de bataille sur deux fronts, dont les encerclés parvenaient néanmoins à prendre l'avantage.

"Continuez comme ça ! Ils sont moins nombreux !" cria Jack entre deux combats, rassurant le groupe.
               Il n'avait pas tort car, en peu de temps, le groupe de sans-cœurs se dissipa et se retira à l'horizon. Ou, au moins hors de portée du bateau. Camille s'écroula alors au sol, le sourire aux lèvres, les yeux fermés et respirant rapidement. Les pirates ne le remarquèrent pas tant ils étaient réjouis de leur victoire, mais Mamio si. Il eut la réaction de la prendre dans ses bras, et de l'amener dans la cabine pour l'allonger. Voyant qu'elle dormait paisiblement, le jeune homme disparu dans un flash doré.

               Sakuya, fier aussi de son travail, remarqua Mamio avec Camille dans ses bras. Comprenant ce qui se passait, il se tourna vers Senjougahara, dont le coutelas se réduisit à la taille d'une broche, et lui dit :

"Bon travail Senjougahara ! T'es plus fort que tu ne le parais ! Garde l'épée, je pense que ça pourrait t'être utile. Si t'en as besoin, il faut juste que tu tiennes la broche dans la paume, et que tu penses très fort à l'arme qui apparais dans ta main."
               Avant de disparaître, il montra la cabine et dit à Senjougahara :

"Au fait, si tu veux voir Camille, elle est dans la cabine là-bas. Elle est juste fatiguée, pas besoin de t'inquiéter ! En attendant la prochaine fois qu'on se voit, entraîne-toi bien ! T'as du potentiel, ne le gâche pas !"
               Sur ces mots, il disparut dans un flash bleu, laissant Senjougahara au milieu des pirates joyeux et fiers de leur victoire. Parmi eux il y avait Jack, qui se dirigea vers le jeune garçon et lui dit, un peu gêné par ce qu'il était sur le point d'avouer :
"Eh ben... Bien joué gamin ! T'as la...Force et les...Capacités pour survivre à de telles aventures ! La demoiselle n'avait pas tort en t’emmenant... D'ailleurs, où est la donzelle ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 1199
Age : 22
Localisation : En quête d’action !
Arme : Clé Ailée d'Or/ Coutelas-broche/ Pistolet à Grappin
Invocation : J'en ai pas besoin !
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Dim 8 Juin - 12:25

[Hors RP : Tu me montreras le design du coutelas-broche ? Où j'ai carte blanche pour le customiser ?  Very Happy  ]


- Hourraaah ! Cria Senjougahara, lorsqu'enfin leurs adversaires battirent en retraite. Son enthousiasme, tout comme son énergie, semblait intarissable.

L'homme aux allures de prince se tourna alors vers lui.
- Bon travail Senjougahara ! T'es plus fort que tu ne le parais ! Garde l'épée, je pense que ça pourrait t'être utile. Si t'en as besoin, il faut juste que tu tiennes la broche dans la paume, et que tu penses très fort à l'arme qui apparais dans ta main.
Les yeux de Senjou brillèrent.
- Wah, trop cool, merci ! Souffla-t-il, les yeux rivés sur sa nouvelle arme.
- Au fait, si tu veux voir Camille, elle est dans la cabine là-bas. Elle est juste fatiguée, pas besoin de t'inquiéter ! En attendant la prochaine fois qu'on se voit, entraîne-toi bien ! T'as du potentiel, ne le gâche pas !
Et, sur ses paroles chaleureuses, le prince disparu tout comme il était apparu.

- Eh ben... Bien joué gamin ! Fit une voix hésitante dans le dos de l'ado encore subjugué. Il se retourna néanmoins, pour faire face à son capitaine, lequel était en train de danser d'un pied sur l'autre dans une gestuelle relativement comique.

- T'as la...Force et les...Capacités pour survivre à de telles aventures ! Continua Sparrow, la demoiselle n'avait pas tort en t’emmenant...
Senjou gratifia le pirate de son plus grand sourire. Et peut être aussi de son plus carnassier.
Un compliment pareil, ça ne tombait pas dans l'oreille d'un sourd !

- D'ailleurs, où est la donzelle ? S'enquit alors Jack, comme pour couper court à la conversation. Le flash traversa l'esprit de l'ado comme une flèche.
- Camille ! Senjougahara arracha presque la pauvre porte de ses gonds en l'ouvrant, déboula dans la pièce comme une tornade et freina des quatre fers en voyant la jeune femme assoupie. Prudemment, l'ado aux cheveux couleur miel battit en retraite, et sortit silencieusement de la cabine.

Sur le ponton, Sparrow braillait des ordres à gauche et à droite.
- Ah, gamin, lança-t-il lorsque Senjou passa à sa hauteur. À l'avenir, lorsque tu voudras nous débarrasser d'une bande de monstres, tu éviteras de trifouiller la barre ?
- Trifouiller ? J'ai pas tri...
- Parce que tu nous as fait perdre notre cap.

- Euuh, je peux le retrouver, si c'est que ça... Commença l'ado en se passant la main dans les cheveux.
- En fait j'aimerais - si ça ne te dérange pas - que tu ne touches plus à la barre.
- Ah.
- Parce que je suis largement capable de retrouver le cap moi-même, figure-toi.
- Ah bon.
- Après je ne suis pas contre le fait que tu aides mes hommes, et notamment au niveau des cordages.
- Ok.
- On dit « oui mon capitaine ».
- Oui mon'p'taine.
Jack s'éloigna après avoir lâché un petit soupir agacé. Et dès que le capitaine eut le dos tourné, Senjou lui tira la langue, puis rejoignit l'équipage affairé.
La journée s'acheva ainsi ; le ciel se teinta de rose et de doré, l'air fraichit, et l'activité sur le navire finit par se calmer avec la douceur du soir.


Thème musical ♪ Sweet Evening:
 
- Je relance de cinq.
Les pirates jouaient maintenant tranquillement aux dés. Pour digérer, d'après eux. Senjou avait joué quelques minutes, puis leur avait faussé compagnie.
- T'es increvable, toi ! Lui avaient-ils lancé, amusés.
Oui, Senjou était increvable. Surtout quand l'adrénaline lui montait à la tête. Debout sur le ponton presque désert, l'ado survolté fendait l'air de son coutelas, comme pour pourfendre un ennemi invisible.

Tant de choses s'étaient passées ces derniers temps, tant d'événements imprévus, tant de combats, de rencontres, tant de choses nouvelles... Et pourtant nulle fatigue, nulle lassitude ne venait ternir son enthousiasme ou brouiller son jugement. Il n'avait jamais été aussi bien. Il se sentait vivant. Vivant comme jamais, plus vivant que lorsqu'il faisait mine de se laisser tomber dans le vide qui bordait l'île flottante sur laquelle il habitait, plus vivant que lorsqu'il faisait ses acrobaties quotidiennes sur les vaisseaux de son père.
Ses parents, source de toutes ses fugues et de tous ses soucis, avaient d'ailleurs quitté son esprit. Désormais il n'y avait plus que lui, la lame qui reflétait la lumière du soleil couchant en éclairs dorés, le bâtiment qui fendait l'écume, le vent chargé d'iode et de sel et la mer...
LA mer, la plus vaste étendue d'eau que Senjou n'ait jamais vu jusqu'à présent. Son immensité était aussi impressionnante que le ciel sans fin de son monde. Sa couleur aussi belle que les nuages oranges à l'horizon.

Diantre, que la vie était belle en réalité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Lun 16 Juin - 0:40

[HRP: Voilà l'image (Désolé de la qualité...) :]

Ton coutelas:
 


           La jeune fille remise de son combat à l'aide du repos dans la cabine s'éveilla doucement de son sommeil. Les alentours étant vides, elle décida de sortir un peu pour voir comment tout allait sur le bateau. Alors que le soleil se couchait, les pirates jouaient tranquillement aux dés. Senjougahara lui, inépuisé, s'amusait quelques fois à trancher un ennemi invisible à l'aide de son nouveau coutelas. Restant un peu à l'écart, la jeune fille sourit à la vue du garçon. Il semblait tellement à l'aise, bien qu'il faisait parti d'un voyage forcé.
"Eh ben, votre copain à l'air de ne jamais manquer d'énergie." dit Jack qui l'aborda, d'un air plutôt fier. Assez rare à voir d'ailleurs. "Je ne dirais pas tellement ça de vous, par contre." finit-il sur un ton sarcastique.
"C'est sympa." soupira Camille suite à la remarque. "Faîtes moi penser que la prochaine fois que je fais affaire avec des pirates, il faudrait que je ne m'attendent pas à de la politesse de leur part."
"Si on était tous polis, la piraterie serait d'un ennui...Vous ne trouvez pas ?"  répliqua le capitaine en riant un peu. "Mais bon. On a retrouvé le cap, et si le vent nous est favorable, on peut y arriver dans deux jours. Pas que je n'aime pas votre compagnie, mais le plus vite on y parvient, le mieux s'est non ?"
"Pour une fois, je suis d'accord." répondit la jeune fille d'un ton plus joyeux. "Mais bon. Il vaut mieux faire gaffe. On ne sait jamais quand quelqu'un peut nous aborder."
"Ne vous inquiétez pas. Si le gamin ne les effraye pas avec son épée, il y a tout l'équipage prête à l'action !" répliqua le pirate alors qu'il s'éloigna pour retourner à sa partie de dés avec les autres.
            Camille, après avoir entendu l'analyse du pirate sur le trajet, usa de ses pouvoirs pour faire en sorte que le vent porte le bateau vers leur destination plus rapidement. Elle estima que l'équipe était chanceuse d'avoir la gardienne du vent à leurs côtés. Satisfaite de son travail, elle retourna se reposer de nouveau dans la cabine.


           Les jours suivants de navigation étaient plutôt tranquilles. La mer ne les gênaient pas, et ne parlons même pas du vent. Presque comme si l'environnement était prêt à les aider pour arriver à destination. La jeune fille poussa un soupir de soulagement quand elle entendit le pirate dans le nid de pie crier :
"Terre en vue ! Île droit devant !"
           Le temps se gâta néanmoins à l'arrivée sur l'île. A peine étaient-ils amarrés que la météo changea du calme plat à un début de tempête : le ciel se couvrait de nuages plutôt sombres et le vent semblait commencer à souffler fortement. Malgré cela, Camille voulut prendre son envol pour mieux repérer le temple qu'ils devaient atteindre. Mais, ayant atteint une certaine altitude, un étrange éclair violet frappa le dos de la jeune fille. Cela eut comme effet de faire disparaître les ailes et entraîna Camille dans une chute vers le sol. Heureusement, elle réussit à nouveau à créer un nuage airbag pour adoucir l'arrivée, mais la gardienne ne put s'empêcher de répliquer :
"Bon sang... Je ne pourrais jamais avoir un atterrissage ou même un vol normal ces temps-ci !"
            La demoiselle se releva rapidement, et se remit dans le groupe de pirate prévu pour l'exploration : Barbossa, Jack et 3 autres pirates. Il préférait éviter un groupe trop nombreux et perdre trop de l'équipage pour explorer des temples inconnus.
"Très bien tout le monde !" commença le pirate. "On est enfin arrivé, plus tôt que prévu, sur l'île qu'on a voulu explorer la semaine dernière mais..."
"Qu'on a dû quitter car Jack avait réveillé un espèce de monstre qui nous a poursuivi pendant les jours de navigation pour le retour."
"Oui...C'est ça."  répondit-il à Barbossa. "Mais maintenant, on a deux explorateurs/aventuriers/personnes qui ont de l'expérience au combat. Donc je pense que ça se passera bien mieux qu'avant ! Et en avant...Marche !"
            Le petit groupe s'aventura alors dans la jungle, dont la faune restait anormalement calme malgré le temps chaotique. Camille n'était que peu rassurée par l'ambiance qui régnait dans l'air. L'arme à la main, elle avançait doucement et sans bruit dans la forêt, alors que le temple était à présent en vue. Enfin, ils traversèrent une clairière et montèrent les marches du temple. La jeune fille aurait préféré voler jusqu'en haut, mais elle n'avait pas trop le choix. Tout en haut, ils ouvrirent les portes imposantes du monument, libérant une odeur putride et pénétrante de l'endroit.


[HRP : Ici, je te laisse le choix de l'intérieur du temple. Tu peux faire travailler ton imagination !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 1199
Age : 22
Localisation : En quête d’action !
Arme : Clé Ailée d'Or/ Coutelas-broche/ Pistolet à Grappin
Invocation : J'en ai pas besoin !
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Lun 16 Juin - 22:26

[Hors RP : mârcie ! Je vais m'en donner à cœur joie ♥]

Thème musical ♪ Sneaking Death:
 
L'intérieur du temple était silencieux, empli de ténèbres si noires qu'elles en paraissaient irréelles, et l'air y était saturé d'une écœurante odeur de renfermé.

- Bien, heum, fit Jack, en se tortillant nerveusement, après vous, cher ami.
Barbossa jeta un regard méprisant au pirate, et s'engagea dans l'obscurité, talonné de près par Senjougahara que rien n'effrayait - ou qui était juste trop stupide pour s'effrayer.

L'on alluma des torches, et les ombres s'en furent à regret. Une végétation brunâtre grimpait le long des murs, faisait s'effriter la pierre par endroit et, en même temps, empêchait les colonnes de s'effondrer. Le sol était jonché de feuilles mortes, et les pavés disjoints rendaient la progression difficile. Mais le pire était, sans doute, cette sensation de malaise qui planait sur les lieux ; une odeur de mort, mêlée à un sentiment d'angoisse, s'ajoutait aux relents nauséabonds de la verdure en décomposition.

- 'reusement qu'y a un trésor à la clé, parce que sinon, moi, y'a longtemps que j'aurais décarré vite fait... râla un pirate porteur d'une torche.
- Silence ! Rétorqua Barbossa, et son index désigna une immense et lourde porte...


La salle qui se trouvait derrière n'était pas simplement grande : elle était gigantesque. Le mur du fond ne pouvait même pas être aperçu tant il était loin, et le simple fait de regarder le plafond donnait le vertige. Mais le plus impressionnant était probablement le sol, ou plutôt le trésor qui le recouvrait.
Des montagnes de pierres précieuses.
Des monceaux de pièces d'or de toutes les époques et de tous les empires.
Des tissus, des armures, des armes toutes plus splendides et plus belles que les autres.
Ali Baba en aurait pâli de jalousie.

Il y eu deux secondes de flottement, puis la nature reprit ses droits et les pirates se ruèrent sur les richesses impunément offertes.
- On est riiiches ! ! Hurlèrent les forbans, empoignant écus et gemmes à pleines mains.


Senjougahara, quant à lui, se serait volontiers joint à la fête ; cependant, son œil bleu délavé avait été attiré par quelque chose.
Un autel.
Un autel marqué d'une encoche étrangement familière.
- C'est le même autel que celui où j'ai piqué le bracelet... Murmura l'ado, avant d'ôter le bijou, et de l'insérer dans la fente prévue à cet effet.
Il est sans doute utile de préciser ici quelque chose au sujet du caractère de notre cher Senjougahara, même si le lecteur attentif doit maintenant s'en douter : si jamais l'ado à l'écharpe rouge voyait un jour un interrupteur avec écrit "attention, ne pas appuyer sous peine de graves conséquences", nul doute qu'il l'aurait pressé avec curiosité.
Un déclic se fit donc entendre, et un compartiment jusqu'à présent invisible jaillit de la paroi de l'autel. Senjou en sortit alors un petit carnet à la couverture de cuir rouge ; le petit livre semblait ancien, mais prodigieusement bien conservé. La première page ne comportait que les caractères suivants :
Slavieus Gorgone.
  Manuel de la Clé Ailée d'Or.

Thème musical ♪ Brewing Death:
 
Les hommes étaient si occupés à compter et à recompter l'or récemment acquis et / ou à tenter de déchiffrer les minuscules caractères qui recouvraient les pages du manuscrit, qu'aucun ne remarqua le changement qui s'opéra dans l'air vicié du temple.
Et pourtant...
Pourtant ce fut comme si une présence invisible s'était déployée dans la salle aux mille et une merveilles. Une sorte d'ombre menaçante, une aura tentaculaire qui prenait, doucement mais sûrement, possession des lieux. Quelque chose se préparait.

Et que faisait l'unique femme de l'expédition ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Lun 30 Juin - 22:41

[HRP : Je suis désolée de l'immense retard!]
 
            L'enceinte du temple n'était guerre rassurante : l’ambiance y était sinistre, le manque de lumière et la végétation qui tentait de percer à travers la pierre tout en maintenant la structure fragilisée en place ne faisaient qu'aider à confirmer cette atmosphère oppressante qui régnait à l'intérieur. Les feuilles mortes qui craquaient sous les pas hésitants résonnaient dans la salle. La progression était quelque peu ralentie par le tapis de feuilles ainsi que les dalles disjointes. En marchant dessus, la jeune fille ne pouvait que se demander comment cela pouvait-il se produire. Au vu de l'état des lieux, ainsi que des cadavres et de l'odeur de pourriture, des personnes sont passées par ici. Certaines plus tôt que d'autres. Tout indiquait qu'ils avaient péri en essayant de s'enfuir et avaient combattu contre quelqu'un ou quelque chose. S'attendant au pire, la jeune fille prépara son arme pour une quelconque attaque.
            Malgré tout ces détails qui pourraient faire repousser même les aventuriers les plus hardis, le ton hésitant qu'avait prit le capitaine à l'entrée et les complaintes de quelques pirates, le petit groupe avait progressé dans la salle jusqu'à une immense porte en pierre. D'un poids proportionnel à sa taille, il fallut l'aide de tous pour ne serrait-ce que l'entrouvrir. Au prix de nombreux efforts, la salle enfermée pouvait enfin révéler ses secrets... Après l'allumage des torches de la salle. La lumière produite donna un spectacle incomparable :
            Des montagnes d'or à perte de vue. Des pierres précieuses de taille et de couleurs différentes. Des armes et armures de civilisations, d'époques diverses et qui semblaient ne pas avoir étés teintés par le temps. Mille et une merveilles qui emplissaient l'immense pièce du sol au plafond... Un trésor qui semblait presque surpasser celui de la Caverne aux Merveilles d'Agrabah. Un trésor qui faisait baver l'équipage.
Un trésor qui renfermait un piège immense.
            Tandis que les bandits se ruaient sur les richesses pour s'emparer des pièces les plus précieuses, empoigner les gemmes les plus belles, tout en clamant : "On est riiiches!", Senjougahara s'était intéressé à un piédestal particulier dans la salle. Mais la jeune fille ne faisait que scruter du regard ce que tous faisaient, et laissa tomber ce détail pour se concentrer sur une chose : la gemme de Storm. Tenant dans la paume de sa main la pierre dans laquelle elle fut autrefois prisonnière, elle se mit en quête du "bijou" qui devait normalement se trouver dans le tas d'or.
"Bon sang, mais où est cette satané gemme ?!" râla t'elle tout bas, tandis qu'elle cherchait parmi les gemmes déjà embarquées par les malfrats.
            Mais elle avait beau faire aussi vite qu'elle ne le pouvait, le rythme des pirates était bien trop rapide : les trésors étaient empilés près de l'entrée du temple. De ce fait, en faisant l'aller-retour, la pile avait déjà grandement augmenté. Il devenait impossible de garder l’œil sur ce qui venait d'être apporté et ce qui était déjà présent. Ce fut un cri dans la salle du trésor qui remmena Camille dans la réalité.
            En effet, dans la salle du trésor, un pirate s'était mis en tête de chercher le trésor le plus précieux qui existait parmi le tas d'or ici présent. Ayant un flair bien meilleur que la gardienne (mais aussi, avouons-le, plus de chance que cette dernière), il poussa un peu une vielle armure d'une époque indéterminée, la laissant rouler jusqu'à une petite gemme pourpre enveloppée d'une étrange argenterie sombre. Cette dernière se trouvait près d'une bien plus étrange épée qui, contrairement aux autres armes et armures de la salle, était quelque peu rouillée. N'y réfléchissant pas à deux fois, et n'ayant pas vu que Camille cherchait cette même gemme, il s'empressa de s'en emparer.
            Mais cette pierre ne semblait pas vouloir bouger : Il avait beau tirer de toutes ces forces, elle résistait bien à l'emprise du pirate. Mais un autre problème se posa: à présent, la main de l'homme était bloqué. Puis son bras. Puis ses jambes. Une soudaine nausée lui prit, accompagnée de maux de tête et de tremblements, tandis qu'il remarqua enfin que ses membres commençaient à se dessécher. Poussant un dernier cri qui résonna dans la pièce, son corps, plus séché que celui d'une momie, s'écroula juste aux pieds de la jeune Camille, enfin de retour dans la pièce.
            En arrivant sur la scène, la jeune fille ne put s'empêcher d'écarquiller ses yeux, de se préparer à combattre et de murmurer en observant rapidement le corps desséché du pirate, puis en levant soudainement ses yeux sur la gemme, qui brillait d'un éclat violet maléfique et malsain :
"Bon sang de mer..."
"Ah..." fit une voix féminine qui résonna dans la pièce. "Enfin de nouvelles proies pour me rassasier. Je commençais à perdre patience..."
            Les autres pirates avaient le souffle coupé en entendant cette voix alors qu'autour d'eux, les tas d'or restants se mirent à trembler. Les armures se remirent debout, comme si des personnes les avaient enfilées, et s'emparèrent des armes les plus proches. Les pièces s'assemblaient avec les gemmes et les bijoux pour devenir des serpents aux écailles brillantes.                     Voyant se terrible spectacle se produire devant leurs yeux, les pirates se mirent à jeter par terre l'or et les trésors qu'ils avaient en main, et foncèrent tout droit vers la porte de la sortie, sans se préoccuper de leur capitaine, des ordres de Barbossa, ou même de Camille, qu'ils poussèrent prestement et violemment hors de leur chemin. Brusquement, les portes se refermèrent juste derrière eux dans un grand fracas, laissant Jack, Barbossa, Senjougahara et Camille seuls dans la pièce. Un autre bruit similaire pouvait être entendu de l'autre côté, suivi des cris agonisants des pirates. Camille ne pouvait que s'imaginer, à partir de ce qui se produisait ici, la fin de ces hommes et des autres aventuriers précédents.
            Mais le temps n'était pas à la réflexion, mais à l'action : tranchant quelques "serpents", qui voulaient la prendre par surprise, elle tenta d'acquérir le plus d'informations possibles : les "serpents" sont les ennemis les plus simples à vaincre : deux trois coups, et ils sont en pièces. Sans vouloir faire de jeu de mot. Les seuls inconvénients sont qu'ils peuvent se régénérer très vite, et qu'on peut être très vite submergé si ils viennent en groupe. Vifs et rapides, ils compensaient leur manque de force par leur persistance. Néanmoins, Camille arrivait facilement à gérer ces créatures, dû majoritairement à leur faible résistance.
            Cependant, les armures posaient le plus de soucis à la jeune fille : on avait l'impression, à en juger par leur style de combat et leurs déplacements, que de véritables soldats étaient à l'intérieur, en train de les combattre. Mais leur vitesse, bien que compensée par leur force et leur technique, n'étaient pas leur point fort. Ils se régénéraient très lentement, donc c'était les priorités. Un point que la jeune fille voulait exploiter, en usant de ses pouvoirs pour se déplacer rapidement derrière et leur infliger plus de dégâts dans leurs dos.
            La stratégie était simple : user les armures à un certain point pour les achever ensuite toutes ensembles à l'aide d'un coup puissant. Les serpents sont bien plus simples, donc quelques coups suffiraient. Il fallait s'emparer de la gemme. C'est tout ce qu'il fallait afin de stopper ces vagues incessantes. Mais elle s'épuisa rapidement à faire cette stratégie, à cause, notamment, à l'épaisseur de leurs cuirasses. Un facteur qu'elle avait oublié de prendre en compte, et qui lui coûta plus d'énergie que prévu.
            C'est dans cet épuisement qu'elle remarqua enfin ses compagnons qui se défendaient tant bien que mal : Jack et Barbossa, bien qu'ils ne montraient aucun signe d'une certaine complicité amicale, coopéraient parfaitement ensemble pour se débarrasser des ennemis autour d'eux. Senjougahara aussi faisait de son mieux, à sa manière, mais ils avaient besoin d'aide.
            Enfin, peut-être qu'elle en avait plus besoin : une des armures prit par le bras la jeune fille, et la plaqua violemment dos contre le sol. Remise rapidement du choc, elle para un des coups de la claymore avec sa Keyblade. Mais dans sa position, elle ne put s'occuper de tous ces assaillants à la fois. Alors qu'elle voulait invoquer deux membres de sa garde royale, comme sur le bateau, deux "serpents" vinrent alors immobiliser ses bras, rendant la jeune fille incapable de contrattaquer. Alors que l'armure se prépara à abattre son épée dans le cœur de Camille, cette dernière ferma rapidement ses yeux, et déploya un léger sceau lumineux autour d'elle. Sans dessiner le symbole, le bouclier était bien moins résistant et allait céder bien plus vite. Sa réaction fut immédiate :

"A l'aide ! Quelqu'un vite!" cria t'elle aux trois hommes dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 1199
Age : 22
Localisation : En quête d’action !
Arme : Clé Ailée d'Or/ Coutelas-broche/ Pistolet à Grappin
Invocation : J'en ai pas besoin !
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Mar 1 Juil - 20:15

Thème musical ♪ Into Golden Death's Clutches:
 

Cela s'était passé très vite, et avait pris une ampleur démesurée : alors que les armures hantées entamaient leur mortel ballet, des écus assemblés en serpents d'or fendaient dangereusement l'air.

- Ouah ! S'écria l'ado, qui eut tout juste le temps de bondir sur le côté pour éviter l'attaque des mortels reptiles.
Mince, mais qu'est-ce qu'il se passait, cette fois ?

Alors que le jeune homme tentait d'échapper aux monstres de métal, son regard fut attiré par un reflet doré sur sa gauche : sur l'autel, le bracelet d'or brillait doucement... Comme une invitation...
Senjougahara s'en saisit, l'enfila tandis qu'il roulait sur le côté pour esquiver la lame brandit par une armure, et rugit :
- RAYON D'ÉNERGIE !

Ce fut comme si une flèche de lumière tirée avec une arbalète surpuissante traversait la pièce ; le plastron du pantin de métal vola en éclat sous le choc, et deux serpents s'effritèrent en un fracas de cuivre. Senjougahara resta interdit quelques secondes. Le bracelet sembla lui adresser un reflet complice.

- A l'aide ! Quelqu'un vite! L'ado à l'écharpe écarlate fit volte-face, et constata avec horreur la situation dans laquelle se trouvait Camille. Il ne chercha même pas à savoir si Sparrow ou Barbossa était en mesure de l'aider. Il s'élança, bracelet au poignet, l'autre main cherchant son coutelas-broche (que, b*rdel, il aurait tellement dû accrocher à son écharpe !).

Mais sa course fut brutalement stoppée par un serpent, sournoisement jeté en travers de ses pieds. Senjougahara s'effondra avec un grognement, tandis que les anneaux de métal enlaçaient ses jambes.

Vautré sur le ventre, l'ado se contorsionna pour viser la tête de l'armure qui menaçait d'occire la demoiselle en tunique verte. Mais au moment où le rayon partait, le serpent eut un soubresaut, ce qui eut pour effet de dévier la trajectoire de l'attaque.

L'épaule de l'armure explosa, faisant tomber le bras et la claymore à quelques centimètres de la figure de Camille.
- Zut ! Fit Senjou, juste avant que le serpent n'entrave sa gorge. Avec un râle, Senjougahara tira une boule d'énergie, qui toucha cette fois le serpent qui retenait le bras de Camille.

L'instant d'après, un voile rouge obscurcissait sa vue, lui annonçant que l'étreinte du reptile se resserrait fatalement sur sa gorge.


Lorsque l'air afflua brutalement dans les poumons de Senjougahara, il en sembla si brûlant que cela fut douloureux. L'ado aux yeux délavés jeta un regard surpris à son sauveur.
- Debout, gamin ! Gronda Barbossa, le sabre à la main. Occupe-toi d'achever les armures que Jack et moi avons fragilisées !

Senjougahara hocha la tête, sonné. Il se remit debout, et commença à détruire, une par une, les têtes des armures bringuebalantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Sam 12 Juil - 3:43

[HRP : Encore bien désolée du retard, j'étais pas mal occupée ces derniers temps.^^]

             Les actions s’enchaînaient à une vitesse bien plus rapide que Camille anticipait, et la situation dégénérait au fur et à mesure que le combat avançait. Même Senjougahara avait été pris aussi dans l'étreinte des serpents dorés. Mais pas sans avoir laissé sa trace : l'épaule de l'armure menaçant la gardienne, que le garçon aux cheveux de couleur miel avait touché sans le vouloir, tomba en même temps que la lourde claymore qui se planta à quelques centimètres du visage de la jeune fille. Crier aurait été sa première réaction, mais la peur agissait comme un filtre lui bloquant sa voix.
             L'arme l'empêchait de voir son bras droit, mais elle sentit que l'étreinte sur ce dernier s'était dissipée. Pouvant à nouveau bouger ce membre-ci, elle le tendit droit devant l'armure mutilée au-dessus d'elle et invoqua sa Keyblade. D'un coup rapide, l'arme fit voler le casque à quelques mètres plus loin. L'armure recula de quelques pas à la suite de cette attaque, et s'effondra en laissant s'échapper une vapeur violette.
             Camille, dans un excès de fierté et de confiance, voulut ensuite se débarrasser du serpent bloquant toujours son bras gauche. Néanmoins, quelqu'un fit le travail à sa place : Le capitaine Jack Sparrow, qui s'était donné la tâche d'assister sa cliente tandis que Barbossa s'occupait du jeune garçon.

"Allez, il faut se lever !" dit-il en tendant la main à la gardienne au sol. "La situation devient serrée, si je puis le dire ! Et être allongée ainsi ne va pas vous aider grandement."
"Calembour un peu naze, si vous voulez mon avis."  répondit la jeune fille en se relevant à l'aide de l'appui du capitaine. "Mais vous n'avez pas tort. Il est grand temps d'en finir, et à tire-d'aile !" finit-elle en fonçant sur les armures restantes.
             En sautant sur les casques de quelques armures pour prendre de l'élan et atteindre la gemme de Storm, ce qui les désorienta un peu et permit aux autres de les détruire plus rapidement, Camille usa de ses ailes pour l'aider dans cette tâche. Certes, elle ne pouvait voler pendant quelques temps, mais cela n'empêchait pas un autre usage particulier. 
             Mais alors que sa main effleura de près la pierre maléfique, la jeune gardienne sentit une partie de son énergie se vider. C'est à ce moment précis qu'elle fut repoussée dans une vague d'énergie, qui affecta aussi Senjougahara et les deux pirates en les planquant tous contre les parois. Néanmoins les "soldats" et "serpents" autour d'une manière inattendue : ceux-ci s'évaporèrent dans une vapeur violette, laissant leurs carcasses dorées de côté. Camille, ainsi que Jack et Barbossa, observèrent avec un certain intérêt et de l'incompréhension, la vapeur tournoyer autour de la gemme. Quand soudain...
"Tiens, tiens..." gronda la voix féminine qui avait résonné auparavant. "Si je m'attendais à ça ! On dirait que tu ne peux te passer de moi, pas vrai Camille ?"
             La jeune fille grogna légèrement à cette remarque, tandis que Jack ajouta en murmurant :

"Ça m'a l'air d'être comme un chapitre d'un roman d'aventure plutôt cliché, si tu veux mon avis."
"Mais je devrais te remercier !" poursuivit la voix. "A présent, grâce à l'énergie que tu viens de me donner sans le vouloir, je vais pouvoir revenir !"
"Quoi ?!" fit la gardienne, tandis que la vapeur tourna de plus en plus vite autour de la pierre, créant une lumière aveuglante, qui força tous à se couvrir les yeux.
             Une fois l'éclat terminé se dressait devant eux une jeune femme qui semblait avoir en apparence l'âge de Camille. Ses cheveux bleus, attachés en queue de cheval, flottaient comme si le vent les soufflaient. Sa peau claire était transparente comme sa chevelure, comme si son corps était fait de vapeur. Seule son armure, de couleur dorée et violette, était bel et bien solide. Il s'agissait d'ailleurs de l'armure qui se trouvait sur le côté de la gemme. Dans sa main, elle tenait une épée d'une étrange forme, mais qui dégageait une aura sinistre.

Spoiler:
 
             De par la puissance qu'elle dégageait, Camille le savait. Cette forme était une forme de gardienne.
"Tu n'hésites pas à utiliser les grands moyens, Storm." répliqua la jeune gardienne, en fixant du regard la jeune femme.
             La gardienne des ténèbres gloussa légèrement suite à cette remarque, et confessa :

"Certes, l'énergie ne va pas me permettre de tenir ainsi très longtemps... Mais cela sera amplement suffisant pour te tuer, et récupérer l'énergie qu'il me faut pour me libérer de cette maudite prison !"
             Les yeux dorés de Storm épièrent alors les trois hommes répartis dans la salle. D'un sourire malicieux, elle claqua alors ses doigts et, en un instant, les deux pirates furent emprisonnés dans des sphères noires sans leur laisser le temps de répliquer. Ce qu'elle ne remarqua pas, car elle ne tourna même pas la tête pour observer ses alentours, c'est que Senjougahara fut immunisé à cet effet.

"Je m'occuperait d'eux plus tard." poursuivit-elle en s'avançant lentement vers la gardienne de la lumière qui, elle, avait bel et bien remarqué que son ami avait résisté au sort. Espérant qu'il allait parvenir à rester assez silencieux pour garder un effet de surprise, elle se prépara aux assauts de Storm.
"Alors viens t'échauffer avec moi." menaça Camille en se mettant en position de combat. "Je te préviens, je suis plus forte qu'autrefois, et je ne te laisserais pas toucher à un cheveu de ces pirates !"
"Si tu insistes..." répliqua Storm avant de foncer sur la gardienne.
             Les lames s'entrechoquaient, et les deux filles ne reculaient pas aux assauts mutuels. Les stratégies des deux gardiennes étaient totalement opposées : Camille se protégeait à l'aide de ses sorts et attendait une opportunité, tandis que Storm répétait une routine de puissantes attaques. Le rythme rapide de la clone empêchait d'y trouver une ouverture, mais la jeune fille voulait provoquer une chose : l'épuisement de son énergie afin de la remettre dans sa prison. Ceci n'était néanmoins pas évident : la rage et l'excitation de Storm semblaient lui fournir la puissance qu'il lui fallait pour tenir le coup. Les rares contre-attaques de Camille étaient rapidement repoussées par Storm, qu'il s'agissait d'attaques magiques ou des techniques de Keyblade. Tout s'enchaînait : Combos, Diskobolos, et Aquilon étaient les techniques qui se répétaient dans ce "ballet" d'enchaînement. Pour Camille, il n'y avait aucun moment où elle pouvait utiliser la Chaîne de Lumière pour piéger Storm, ou même placer un Vortex pour lui donner l'avantage en limitant les mouvements de son adversaire.Au final, une bataille d'usure semblait se tenir.
Mais que faisait Senjougahara, celui qu'on oubliait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 1199
Age : 22
Localisation : En quête d’action !
Arme : Clé Ailée d'Or/ Coutelas-broche/ Pistolet à Grappin
Invocation : J'en ai pas besoin !
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Sam 12 Juil - 10:56

[Relax, très chère, je sais bien qu'on a tous une vie à côté du forum Wink  D'ailleurs, je pars moi-même demain, du coup je me connecterai sûrement moins souvent moi aussi ^^
très stylée, en passant, la Storm ! J'aime beaucoup les épées fourchues :3 
]


Un petit déclic retentit dans la pièce, silencieux comme une goutte d'eau solitaire au milieu de la tempête que provoquaient les deux armes des jeunes femmes.

Senjougahara venait d'insérer son bracelet dans le petit autel. L'arme brilla avec chaleur.
L'ado observait depuis un petit moment la configuration des lieux, et avait conclu qu'il ne pas pourrait toucher la guerrière fantôme sans blesser, au passage, sa jeune et nouvelle coéquipière en tunique verte.
Et en même temps, l'idée de rester les bras croisés le faisait enrager comme un beau diable ! Combien de temps Camille allait-elle encore tenir face à l'autre furie ?

Senjougahara eut alors une idée.
Depuis le temps, l'adolescent aurait dû savoir qu'« avoir une idée » était, le plus souvent dans son cas, dévastateur et porteur de lourdes conséquences. Mais le propre de l'homme, surtout à cet âge, était d'oublier systématiquement ses erreurs et de les refaire plus tard avec, pour seule excuse, le célèbre « nan, mais cette fois ça va marcher ».

Senjougahara retira son bracelet de l'autel, l'enfila, et visa un filet de lianes tendus en travers du plafond de la salle, et qui empêchait la chute sûre et certaine de cinq énormes blocs de pierres visiblement détachés de la voûte. Un rayon doré fusa du bracelet et...

- Hey, machine ! Rugit Senjougahara, en lançant une pièce d'or sur la jeune femme aux cheveux bleus.

            La pièce d'or voleta gracieusement au dessus de Camille, et étincela un court instant, juste au moment où elle passait entre le regard brun de la Gardienne et le plafond soudain devenu très dangereux...

- Tu m'as oublié, je crois !
Continua Senjou, espérant ainsi détourner l'attention de Storm.

Alors, comme si le temps avait décidé de ralentir sa course pour admirer la scène, la liane acheva de se sectionner avec un claquement sec, et les cinq blocs de pierre tombèrent, inexorablement et fatalement, avec une lourdeur presque palpable, droit sur la Gardienne des Ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Sam 2 Aoû - 0:36

[HRP : Enfin l'inspiration!^^]


           Les deux gardiennes du vent, uniquement par leur combat, déchaînaient une tempête de coups et de lames. Leurs armes s'entrechoquaient, et Storm, dont les coups s'enchaînaient de plus en plus vite, avait aussi sorti sa Keyblade avec son arme de gardienne. Dans un léger tourbillon violet, sa seconde arme était apparue dans sa main gauche et elle parvenait avec uniquement ses armes à faire acculer la jeune gardienne de la lumière contre la porte de pierre.
Spoiler:
 

 
           Camille parvenait tant bien que mal à résister aux coups incessants de la gardienne clone. Elle avait remarqué que son adversaire était bien plus stratégique dans ses coups. Storm plaçait ses coups aux endroits où Camille montrait des failles, tentait de désarmer quelques fois la jeune fille, mais, surtout, n'utilisait pas la moindre magie. Sachant cela, et se rappelant des paroles de la gardienne des ténèbres sur son état, Camille savait qu'elle avait un avantage : si Storm n'use pas de la magie, c'est qu'elle ne peut pas. Son énergie serait consommée trop vite et sa défaite aurait été imminente.
           Mais savoir une faille est inutile si les deux adversaires en avaient pleinement conscience.  En effet, Storm conservait une vitesse croissante de combos, enchaînant les Diskobolos avec ses techniques avec son arme de gardienne, le rythme d'attaque de la sombre gardienne était bien trop rapide pour permettre une ouverture par un sort de magie. Quand ce n'était pas au corps à corps que le problème se posait, s'était une attaque par derrière ou aérienne qui pouvait la mettre hors combat. Au final, jusqu'à ce que Storm accule Camille contre la porte, cette dernière, bloquant à l'aide de sa Keyblade les deux armes de la clone, était en désavantage conséquent.
"Alors ?" hissa la clone dont le visage, nez à nez avec celui de Camille, esquissa un sourire malsain. "Tu abandonnes Camille ?" La jeune femme fantomatique poussa avec plus en plus de force sur la gardienne de lumière.
"Pas avant...De t'avoir un peu éclairé sur la situation !" cria la demoiselle.
           Sur ce, Camille déplaça rapidement sa main gauche devant le visage de Storm et créa une boule de lumière qui aveugla l'adversaire. Reculant en chancelant un peu, la gardienne des ténèbres poussa un cri effrayant, alors que Camille lança un sort de Soin sur elle-même. Elle préféra sacrifier son énergie magique restante pour tenir plus longtemps, car elle comprit que ce n'était pas une bataille de force dans laquelle elle était engagée, mais une bataille d'endurance.
           Cependant, Storm recouvra la vue plus vite que Camille ne l'avait anticipé. Grommelant légèrement, elle commença son assaut final vers son ennemie : profitant de sa position de faiblesse dans laquelle la gardienne du vent s'était elle-même placée, elle chargea à pleine vitesse et prépara ses armes pour trancher Camille. Elle positionna ses bras en forme de X, ses armes se chargèrent d'une aura violette, et au moment où sa concentration et sa puissance allaient atteindre leur paroxysme, une voix retentit dans le temple.
"Eh, machine !"
           En se retournant vivement, Storm vit le jeune garçon à l'écharpe écarlate lancer une pièce d'or juste au-dessus d'elle. N'étant pas le sujet le plus important, elle ne se concentra que sur cet inconnu qui était toujours là. Toujours présent malgré sa technique de Dimension cauchemardesque. C'était ceci qui capta plus son attention plutôt que le lien doré qui liait son bracelet au plafond ou même la pièce.
           Camille, qui s'était avancée de quelques pas grâce à la distraction de Senjougahara, était soudainement intéressée par la pièce lancée par son ami. Il était parvenu à capter son regard sur cette seule pièce et lui faire oublier pendant un instant son plan d'utiliser la diversion afin d'infliger un coup dans le dos de Storm. Ce n'était guère loyal, mais il fallait gagner n'importe quel avantage quand on faisait face à un gardien des ténèbres. En observant l'objet dorée "voler" gracieusement dans les airs, elle avait l'impression que la lumière réfléchie sur le sou laissait des traces dans les plafond. Comme des rubans attachées aux pierres les plus fragiles. En fait, c'était plus proche de la réalité qu'elle ne le pensait : elle réalisa que le plafond était piégé par ce lien. Un tir, et tout tombait.
"Tu m'as oublié, je crois !" rugit fièrement alors Senjougahara qui tira le lien.
           N'étant plus soutenus par le seul lien qui les soutenaient, les pierres juste au-dessus de Storm se mirent à tomber lourdement sur elle. Son regard doré eut à peine le temps d'observer le poids lourd de sa négligence. L'onde de choc causé par la chute fit basculer Camille en arrière, alors qu'elle observait Senjougahara, toujours debout et aussi fier qu'un enfant qui avait fait une bonne action.
           Au début, elle avait envie de sourire à cette victoire. Mais quelque chose dans la pièce l'en empêchait : les deux sphères noires qui flottaient et emprisonnaient les deux pirates. La magie de Storm les avaient crées, sa défaite aurait dû signifier la fin de leur existence. Son regard se concentra sur le tas de débris, dont elle sentait toujours cette énergie sombre y émaner. Ce n'était pas fini pour elle.
           Et elle avait bien raison : du tas de pierre surgit une liane noire qui s'en prit à Senjougahara. Si l'écharpe entourait déjà son cou, la liane s'enroula aussi à cet endroit et resserra son étreinte. Storm n'attendit pas plus longtemps pour sortir à son tour, le regard haineux et dirigé vers le garçon aux cheveux miels. Tirant sur la liane de sa main droite, elle leva son bras gauche vers le ciel tandis qu'une boule d'énergie noire se forma dans sa main. Les ténèbres et sa rage se concentraient en cet endroit pour déchaîner la pleine puissance sur le pauvre Senjougahara.
"Tu vas voir ce que c'est de vouloir jouer les héros, gamin !" rugit Storm de sa voix résonnante. Elle commença son mouvement pour lancer son attaque tout en criant : "Sombre dans les ténèbres les plus-"
"Chaîne de lumière !" s'écria alors Camille.
           Alors que la gardienne allait en finir avec Senjougahara, son bras gauche fut entourée d'une chaîne de lumière qui lui bloqua son mouvement.
"Lumino-lance !" cria t'elle de nouveau.
           Elle se retourna trop tard cependant : son corps était transpercé par un coutelas ailé, entourée d'une aura lumineuse.
Spoiler:
 

           Tandis que la gardienne des ténèbres se dissipa dans les airs et retourna dans la gemme, elle observa une dernière fois de ses yeux dorés son adversaire, épuisée, dont la Keyblade plantée dans le sol avait produit la chaîne de lumière qui lui avait volé la victoire. Un dernier soupir et gémissement s'échappèrent des lèvres de la clone tandis qu'elle disparaissait en fixant hargneusement et en tendant la main vers son adversaire.
"Ce n'est... Pas fini. Camille..."
           Sur ces mots, la gemme finit d'absorber la brume qui formait Storm et roula jusqu'aux pieds de la gardienne. Celle-ci s'empressa de la ramasser et de la mettre dans sa sacoche avant de s'approcher doucement de Senjougahara. Elle chancela dans sa marche, et manqua même de chuter à ses pieds. Mais en usant de sa Keyblade, elle parvint à se mettre sur des marches d'escaliers afin de s'y assoir et de mieux récupérer. En levant la tête, elle sourit légèrement et bêtement vers Senjougahara en lui disant :
"Pas mal, pour ton premier combat contre une gardienne, hein ?"
           Elle remarqua que le coutelas-broche de Senjougahara avait émit un léger éclat bleuté qui s'éteignit en un instant. Camille comprit alors comment ce retournement de situation s'était produit, et ne put s'empêcher de le commenter avec un léger clin d'œil :
"Je dois te remercier pour ça... Mais remercie aussi Sakuya, sinon il risque d'être jaloux!"

           Les deux autres pirates étaient enfin libérés eux-aussi, un peu groggy et désorientés à leur arrivée. Il leur fallut un peu de temps pour réaliser ce qui s'était passé, mais comprirent rapidement, bien qu'accidentellement, que le trésor était à présent sain. Plus de malédiction, de magie noire, ou d'autres excuses empêchant son déplacement. Cela eut même presque un effet compensateur sur la perte de leurs camarades. Chassez le naturel, et il revient au galop. Cela va de soi, même pour les pirates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 1199
Age : 22
Localisation : En quête d’action !
Arme : Clé Ailée d'Or/ Coutelas-broche/ Pistolet à Grappin
Invocation : J'en ai pas besoin !
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   Sam 2 Aoû - 11:18

[Aw, si tu es en panne d’inspiration, il faut me le dire, je peux tenter de corriger mon message pour te faciliter les choses… é.è
D’ailleurs, si tu trouves que je n’écris pas assez, il faut aussi me prévenir ; j’ai remarqué que tu écrivais bien plus que moi, par exemple ^^’  Perso j’aime écrire des messages courts, mais si tu trouves que ça te bloque trop, n’hésite pas à m’en faire part !
]


Senjougahara toussa tout en massant sa gorge endolorie. Quelque part, au fin-fond de son âme, l’ado aux yeux délavés se doutait qu’il venait d’échapper à quelque chose d’horrible. Mais cette impression était noyée par le flot d’adrénaline auquel semblait carburer le jeune homme ; la splendide attaque portée par Camille venait de renvoyer Storm dans les limbes de sa gemme, et ceci sonnait pour lui comme une victoire éclatante.

- Pas mal, pour ton premier combat contre une gardienne, hein ? Fit une Camille titubante mais souriante, après avoir rejoint le jeune homme sur un escalier.
- Rrhhh, acquiesça Senjougahara d’une voix rauque.
- Je dois te remercier pour ça... Mais remercie aussi Sakuya, sinon il risque d'être jaloux!
- Rrhuh ? Touss touss… Je veux dire : comment ça ?


- Non, ça c’est à moi !
- Cesse de dire n’importe quoi, on charge tout sur le bateau et on partage après !
Au loin, Barbossa et Sparrow avaient repris leur activité favorite, à savoir empiler des trésors dans l’idée de les emmener au navire. Le sujet de leur dispute était un magnifique tricorne dont l’élégance n’avait d’égal que la classe.
- Je te connais et je sais que tu n’as pas du tout l’intention de partager ce galurin ! S’exclama Jack, avec une mimique d’indignation exagérée. Allez, je te laisse l’assiette en or, si tu veux.
- Ce n’est pas la question, Jack ! Ce que tu peux être… Le pirate fut interrompu par un petit choc sur la tête. Courroucé, Barbossa leva la tête… Et se la protégea aussitôt.
- Nom de… ! !

Une cascade de cailloux de tailles variées tombait maintenant du toit, fortement fragilisé par l’exploit de Senjou.
- Filons d’ici ! Cria Barbossa, tandis qu’une dalle de la taille d’une pastèque génétiquement modifiée s’écrasait près de sa tête.
Senjou bondit sur ses pieds, attrapa Camille par la main et se mit à courir comme un dératé vers la sortie. Au-dessus d’eux, c’était l’hécatombe : toute la voûte s’écroulait en une lourde et mortelle pluie sur les aventuriers profanateurs. Au milieu de la tempête, Jack gémissait, tiraillé entre son instinct de pirate et celui de survit. Ce fut finalement Barbossa qui mit fin à ses interrogations d’un « active-toi, bougre de concombre de mer ! » plutôt agressif.

L’instant d’après, le quatuor jaillissait hors du temple en hurlant, poursuivi par le déluge de pierres. Un bruit de fin du monde retentit, suivit par un silence presque lourd. Médusés, les deux pirates observaient l'objet de leur désir, à savoir leur trésor condamné par une montagne de débris de pierres ; le temple, quant à lui, ressemblait à une partie de Jenga magistralement ratée.

- Bon bah… Murmura Senjougahara, avec un petit sourire gêné, on l’a échappé belle, hein ?
-
« Échappé belle » ? Répéta Jack, ahuri. Le temple ! Effondré ! ! Le trésor, en fumée ! Et tu dis qu'on la échappé belle ? Mais dans quel monde vis-tu, gamin !
- Moui, enfin on a survécu, quand même, rappela l'ado, un brin vexé.

***
De retour au navire, tandis que les pirates pleuraient leur trésor disparu, Senjougahara embrassa l'horizon de son regard délavé.
Il avait quitté son monde et sa famille. Il était arrivé ici. La tempête s'était calmée, et le bracelet reflétait doucement les rayons dorés du soleil. Un arc en ciel vint décorer le firmament. La mer était belle et calme. L'ado adressa son plus beau sourire à Camille.

Jamais, jamais plus il ne rentrerait chez lui.

[Fin]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la chasse aux infos![PV : Senjougahara]
» Aegwynn et la chasse au Dragon
» [INFOS]Les missions d'escortes
» Chasse rapide aux ballasts.
» La chasse au trésor de l'été

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: