Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Ven 9 Mai - 20:11

HS : Suite du 1er rp, donc il faut impérativement que Kairi ne soit pas libérée dans le rp qui se déroule avec Zexion et Shidow

Cela faisait quelques jours que Kairi était enfermée ici et elle n'en pouvait plus, couchée par terre, elle n'avait presque plus de forces et commençait à dépérir comme une jolie fleur dont on ne s'occupait pas et qui était en train de faner. Refusant de manger, préférant faire la grève de la faim pour revendiquer le fait qu'elle avait besoin de soleil et surtout de ses amis ou d'un peu de tendresse pour éviter de mourir d'ennuis, mais bien sûr, ce n'était pas ici qu'elle allait en obtenir, de plus Zexion avait été très clair, ce n'était que de la nourriture qu'il obtiendrait d'elle, d'ailleurs ils étaient obligés de la forcer pour qu'elle avale quoi que ce soit. Non, mais franchement quelle idée stupide d'avoir accepté cette mission et d'avoir dit à Taichigiri qu'elle refusait de le suivre, préférant rester ici.


*Sora pardonne-moi mon amour, je crois que je vais mourir ici... ne t'en fait pas, ça va aller, je continue de résister pour les enfants, mais jusqu'à quand ? Je ne sais pas...*

Pensa la jeune princesse de cœur en tenant dans sa main droite tendue vers l'avant, son précieux porte-bonheur. Dans ses yeux on pouvait y voir un regard vide qui fixait son objet fétiche avec insistance, ayant l'air d'espérer un miracle de sa part. Pauvre Kairi, dans cette position on aurait dit une poupée inanimée, comme si elle avait perdu son cœur alors que ce n'était pas le cas. Soudain, son porte-bonheur se mit à briller faiblement, ce qui fit relever péniblement la tête de la demoiselle aux cheveux rouges, dont le regard eût l'air de se remplir à nouveau de sentiments, c'était la première fois depuis quelques semaines qu'il avait cette réaction, c'était donc la raison pour laquelle la miss était très surprise.


*S'il brille, ça veut dire que... qu'un ami est proche !*

Se mettant à nouveau à penser, Kairi eût soudain un grand sourire aux lèvres. Trouvant ainsi dans ce nouvel espoir la force de se relever, Kairi pu se mettre sur les genoux en ayant un grand sourire aux lèvres, comme quoi elle avait bien fait de ne pas abandonner et de ce battre jusqu'au bout en attendant l'arrivée d'un allié qui pourrait l'aider à sortir de ce cauchemar. Se demandant qui pouvait bien venir en ces lieux sordides, elle attendait la venue de son libérateur avec une grande impatience, gardant toujours dans la main son précieux porte-bonheur.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Ven 9 Mai - 20:59

Je sortais du portail qui m'avais guidé, je ne savais trop où aller...
Je découvris que mes pensées s'étaient penchées pour Illusiopolis. Pourquoi ce monde ? Pourquoi pas un autre ?

La dernière que j'avais mis les pieds ici c'était quand j'avais retrouvé Sora... Mhhh... Il y a peut-être quelqu'un que je connais qui est ici ? Non ?...

J'avançais timidement, on peut dire que je n'aimais pas ce monde et encore moins seule. Du moment qu'il n'y a aucun Sans-Cœurs ! Ce qui était assez bizarre... D'habitude ils se seraient jeté sur moi... Enfin, je croyais.

Plus je m'avançais, moins je me sentais bien. Ce n'était pas à cause du monde, j'en étais persuadée, c'était autre chose. Eh bien ! Si j'avais un cœur, je pense qu'il serait serré... Mais au fond de moi, j'avais justement cette impression. Quelque chose ne tourne pas rond... Un de mes amis serait en danger ? Je n'avais jamais connu cette sensation... Elle me donnait juste l'impression que quelqu'un avait besoin d'aide.


Je me suis mise à courir, au début je ne l'avais pas remarqué, mon instinct me guidait vers l'Illusiocitadelle. Une fois arrivé devant l'entrée, je sentis une présence et de la détresse. 

Je pénétrai dans les couloirs et là, ce fut la première fois, depuis que je suis revenue à la vie, que je fus autant choquée.
Je discernais à présent la personne... Non... Ce ne peut pas être elle ! 
Et si, c'était bien Kairi que je sentais. Mais que fait-elle ici ?! Il faut que je la trouve au plus vite !
J'accélérai le pas dans les multiples pièces de la citadelle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Ven 9 Mai - 22:14

Cet être qui était présent pour l'aider semblait être familier, doux et rassurant, d'ailleurs elle se demandait qui pouvait dégager une telle aura en marchant dans ce lieu si triste et sombre. En se concentrant, elle eût l'air très surprise, non ça ne pouvait pas être elle ! C'était impossible, elle avait bien mieux à faire que trainer ici ! Toutefois, sentir cette présence fit s'élargir encore plus le sourire de la princesse de cœur. Sentant la demoiselle se rapprocher, Kairi ferma les yeux et se mit à chanter une chanson avec un ton doux, comme s'il s'agissait d'une berceuse pour attirer et calmer par la même occasion Naminé, car si c'était elle, la pauvre devait sûrement être tendue en devinant où pouvait bien se trouver son sosie aux cheveux roux.

Spoiler:
 

Même si ce n'était pas celle à qui elle pensait, Kairi avait au moins permis à sa sauveuse de savoir où s'orienter pour aller la libérer. Ayant ses bras croisés devant elle, Kairi les garda prêt d'elle en ayant son porte-bonheur tout prêt de son cœur tandis qu'elle ouvrit à moitié ses yeux, ayant l'air de se sentir déjà beaucoup mieux depuis qu'elle savait que quelqu'un allait la libérer. Etant encore plus impatience qu'avant, Kairi espérait que son héroïne saurait ouvrir la cellule dans laquelle on l'avait enfermée.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Sam 10 Mai - 15:46

Au beau milieu d'une pièce, j'étais perdue. Où est-ce que je vais maintenant ? J'avais l'impression de sentir la présence de Kairi de tous les côtés. Ah la la ! Je suis complètement dans l'inconnu !

Je fus surprise lorsque j'entendis une belle voix chantant une magnifique berceuse ou une chanson, mais la voix était si pure que je me sentais mieux. C'est sans aucun doute Kairi qui me rassure !


Grâce à son chant, je pus localiser Kairi. Tu fonces jusqu'à ce que tu arrives vers elle, Naminé ! Tu te moques des Sans-Cœurs s'ils viennent d'attaquer. Tu ne t'arrêtes pas une seule fois ! Je m'encourageais intérieurement pour ne pas céder à la panique. De plus, je suis la seule pour l'instant qui peut sauver Kairi ! Il ne fallait pas que j'abandonne et de me sauver alors qu'on comptait sur moi !


Je courus encore plus vite qu'avant. Il n'y avait aucune créature des Ténèbres qui venaient m'attaquer. Tant mieux ! Cela ne fait que de m'arranger !


Au bout d'un moment qui m'avait sembler éternel, j'arrivai dans un couloir sombre. Les cachots ? Je m'avançai prudemment, cet endroit était sombre et lugubre. J'observai certaines prisons, je me disais que Kairi devait avoir une prison "spéciale", or, celles-ci étaient dans la catégorie "ordinaire".
Je ne me sentais pas très bien en regardant ces "cages", je m'imaginai à l'intérieur. Et alors, un flash-back arriva, il m’amena dans ma chambre dans le Manoir Oblivion. NON ! Plus jamais je ne serai prisonnière et je sauverai tous mes amis !


Mhh... Voyons voir, où pourrait bien être Kairi ? Je réfléchissais tellement, j'eus cru que ma tête pouvait exploser à tout moment. J'essayai de me rappeler d'où provenait la voix de mon être original.

En rentrant dans un autre couloir, je ressentis la présence de Kairi. Elle ne doit pas être loin ! 
Enfin, je m'approchai devant une prison, il y avait une silhouette.

"Kairi !"

Elle me faisait pitié, elle était dans un pauvre état ! Que lui était-il arrivé ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Sam 10 Mai - 20:18

Les pas se rapprochaient, une silhouette commençait à se former, puis à devenir de plus en plus distincte à fur et à mesure que Naminé s'approchait de sa prison. Kairi était toute excitée, parce qu'on allait la sortir de là, mais aussi parce que c'était son simili qui venait la délivrer, ce qui prouvait qu'elle était en pleine forme depuis qu'elle avait quitté son corps. En la scrutant à travers les barreaux, elle l'entendit son nom

"Naminé !"

Répondit vivement l'interpellée pour répondre à son appel en y mettant beaucoup d'émotions dans sa voix lorsqu'elle prononça le nom de la jeune blonde. Elle était tellement heureuse que des larmes commencèrent à se former et à couler, les sentant, elle ferma ses yeux pour les stopper en faisant la grimace, puis sourit et ouvrit à nouveau ses paupières en essuyant ses beaux yeux bleus du revers de sa main après avoir décroisé ses bras

"Je suis si heureuse de te voir en ces lieux sordides ! Vite sort-moi de là s'il te plait j'en peu plus ! Naminé attention !"

Kairi semblait être pressée de sortir d'ici, mais avant de pouvoir regagner la liberté, il fallait que Naminé s'occupe du sans-coeur qui se trouvait derrière elle, c'était un gros rondouillard prêt à la prendre dans ses bras pour lui faire un gros câlin mortel. Que faisait ce monstre en ces lieux ? Quelqu'un devait être dans les parages et ne semblait pas être consentante à ce que la princesse de cœur s'échappe de sa cage. Cette personne, c'était Xaras, une dernière recrue de l'organisation qui avait empêché tant bien que mal Shidow d'aller rejoindre et libérer la miss. Cette dernière était assise sur une chaise, en tenant un livre d'une seule main tout en ayant un petit sourire sadique au coin de ses lèvres. N'ayant pas reçu d'ordres précis, elle avait plutôt envie de s'amuser avec les nerfs des deux jeunes filles et c'était ce qu'elle avait fait en envoyant l'un de ses fidèles sans-coeur mettre des bâtons dans les roues de Naminé.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Dim 11 Mai - 11:12

Enfin ! J'avais trouvé Kairi, elle était si joyeuse qu'elle versait des larmes qu'elle essuya. Moi aussi j'aurai pus pleurer, mais, je n'arrivai pas...
La jeune fille aux cheveux roux était si pressée qu'elle me faisait un peu paniquer. Elle me cria garde car un Rondouillard se trouvait derrière moi. Je n'eus pas le temps de me retourner que le Sans-Cœur me saisit. Il voulait m'étouffer ! Ah ! Je n'arrive plus à respirer ! J'essayai en vain de me débattre pour libérer ma main et faire sortir ma Keyblade, mais le Rondouillard était futé et avait fait en sorte que je ne puisse pas sortir mon arme. Je ne comprends pas, il n'y avait aucun Sans-Cœurs sur mon chemin, et voilà que maintenant, on m'empêche de libérer Kairi !

Je manquais de plus en plus de souffle. Non ! Je ne peux pas mourir ! Il faut que je sauve Kairi ! Et je ne voulais pas disparaître à nouveau. Aller Naminé !

Je me mis à gesticuler dans tous les sens. Tu vas voir qu'entre un Simili et un Sans-Cœur, c'est le Simili qui est le plus intelligent ! 
Au bout de quelques secondes, j'arrivai à libérer ma main droite, et fis apparaître ma Keyblade.


"Maintenant que tu as assez joué, c'est à mon tour !"

Je frappai ses mains, et il me lâcha, je m'écroulai par terre, mais me relevai de suite. Je tournai autour du Sans-Cœur et touchai son dos, quand l'occasion se présentait. Enfin, le Rondouillard fut vaincu. Mais d'où venait-il ? Je regardai de tous les côtés, et, je vis une jeune fille assise sur une chaise, tranquillement avec un livre dans la main. Hein ? Qui est-ce ? 
Pas le temps aux questions, d'autres Sans-Cœurs vinrent me défier. Ces combats seront-ils toujours interminables ?!


Après des instants de combat, qui avait l'air de ne pas vouloir s'achever, je n'arrivai plus trop à me défendre. Je recevais plusieurs coups des Sans-Cœurs, mais, je ne sentais aucune douleur, mon esprit était ailleurs. Je fermai les yeux, et me retrouvai inconsciente. Mais... Suis-je entrain de disparaître ? Non ! Pas maintenant ! 

Lorsque j'ouvris de nouveaux les paupières, je n'arrivai plus à bouger mon corps, j'avais mal partout. Mh ? Que s'est-il passé ? J'étais toujours dans le même couloir, Kairi devait être derrière moi, je ne la voyais pas dans mon champs de vision. Je ne voyais plus la jeune fille de tout à l'heure. Est-elle encore ici ?



"Kairi ? Ça va ?" 

Il fallait à tout pris que j'arrive à bouger mon corps qui était étalé sur le sol, seule ma tête était contre un mur, comme si on m'avait placé ici.


"Je vais essayé de me déplacer !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Dim 11 Mai - 12:11

Kairi était terrifiée, sa simili étiat en train de se faire étouffer devant ses yeux et elle ne pouvait rien faire. Voir autant de souffrance faisait plaisir à Xaras qui avait refermé son livre pour observer la scène. Malheureusement, le sans-coeur fût détruit, il fallait qu'elle en appelle d'autres à la rescousse, car le spectacle avait été fini bien trop vite à son goût. Kairi, quant à elle, était soulagée que son amie s'en soit sortie saine et sauve. Par la suite, lorsque tous ses sans-coeurs arrivèrent et qu'elle vit Naminé en mauvaise posture, elle eût tellement peur pour elle que sans le vouloir, elle libéra sa lumière qui se rua sur les ennemis pour les détruire un à un, ce que Kairi ne comprenait pas puisque normalement, en étant dans ses lieux, sa lumière avait du mal à percer les ténèbres, peut-être que Naminé l'y avait aidée sans le vouloir.

- Tss tant d'amitiés, ça me dégoûte !

Déclara Xaras en déplaçant Naminé parce que là oû elle était, ça la dérangeait pour passer. Elle laissa tomber son livre à côté de la blonde de façon à ce que les pages soient visibles. Si la simili lisait le livre, elle pourrait tout d'abord y trouver le code pour ouvrir la cellule de Kairi, mais aussi une formule qu'elle pourrait lire à haute voix et qui lui permettrait de retrouver de la force. La détermination de Naminé lui avait rappelé des souvenirs qu'elle trouvait détestable, car elle n'aimait pas se souvenir de son passé, alors elle avait décidé, pour une fois, d'aider quelqu'un en leur offrant une aide indirecte. Kairi, derrière ses barreaux, s'inquiétait pour son amie, elle semblait vraiment mal en point, ce qui l'énervait, car ses sorts de lumières ne fonctionnaient pas correctement ici et si ça avait été le cas, elle aurait pu la soigner.


"ça va, mais ça n'a pas l'air d'être ton cas et c'est de ma faute... Tient c'est quoi ce livre à tes côtés ? S'il est là, c'est que tu dois le lire, non ? Fait attention à toi, je ne veux pas te perdre !"

Kairi se sentait fautive alors que ce n'était pas de sa faute si cette sale simili avait fait apparaître des sans-coeurs dans la pièce. Ayant remarqué le livre par terre, elle s'était demandé pourquoi il était là, alors elle avait conseillé à Naminé de le lire, au moins, ça lui permettrait de se reposer quelques minutes, le temps qu'elle reprenne des forces. Attendant donc la lecture, elle se demandait pourquoi Xaras avait si vite abandonné, d'habitude, elle serait restée rien que pour se moquer d'elles ou pour les torturer, ce qu'elle s'était amusée à faire une ou deux fois, juste pour se marrer, bien qu'elle avait eût l'interdiction de l'abimer. Quoi qu'il en soit, Kairi espérait ne pas tomber dessus, ni tomber sur un autre membre de l'organisation, car vu dans l'état dans lequel elles étaient toutes les deux, elles ne feraient pas long feu durant un vrai combat contre des ennemis puissants.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mar 13 Mai - 20:03

Enfin, je réussis à me déplacer, même si à chaque mouvement je faisais une grimace. Kairi m'indiqua qu'il y avait un livre à mes côtés. Je le saisis et commençais à tourner les pages.


"Mhh...Quel étrange livre..."

Je le feuilletais rapidement, il y avait plein de choses étranges inscrites dessus, je lisais parfois à Kairi des pages où il était marqué des textes avec un langage inconnu pour moi. Puis, au bout d'un petit moment, je trouvai une page avec un code.

"Regarde Kairi ! Un code ! Il doit sûrement y avoir un boîtier quelque part !"

Je regardais s'il y avait un éventuel boîtier où je pourrais inscrire le code. Mais je ne trouvai rien. Il doit forcément y avoir quelque chose ! Sinon, pourquoi serait-il là ? Rien n'est laissé au hasard Naminé ! Je commençai à m'impatienter, de plus, Kairi et moi étions dans un silence qui était très mal-à-l'aise. Puis, je repensai à l'inconnue de tout à l'heure. Je demandai à Kairi.

"Euh... C'était qui la jeune fille qui a fait apparaître des Sans-Cœurs ?"

Et pourquoi est-elle partie comme ça ? Elle nous envoie des monstres et elle s'en va ! Elle voulait se divertir ou quoi ? En tout cas, rien que de penser à elle, j'avais des frissons. De plus, pourquoi Kairi était ici ? Était-ce la jeune fille ? Quand je repensai que nous étions dans le QG de l'Organisation XIII. Est-ce que c'est l'Organisation qui a enfermé Kairi ? Pour quel but ?


Finalement, avec toutes mes questions dans ma tête, je finis par trouver le boîtier ! Je tapais le code. ERREUR !



"Quoi ?! Je recommence..."

Et une nouvelle fois : ERREUR ! 
J'étais à la fois agacée et énervée, non seulement parce que ce n'était pas le bon code, mais en plus le boîtier faisait beaucoup de bruit lorsque l'on se trompait de code -J'avais mis mes mains sur mes oreilles tellement que c'était fort- et il pouvait nous faire repérer !

"Rha ! Il doit bien y avoir un autre code !"

Je relisais le livre, plus rapidement, et trouvai une autre page avec un autre code. Cette fois-ci, j'espère que c'est la bonne !

Le boîtier marquait à l'écran :  VALIDE ! Et on entendit un *clic !* pour signifier que la porte de la cellule était ouverte. Je la saisis et l'ouvris en grand en soupirant de joie :


"Ça y est Kairi ! Tu es libre !"


HRP-Désolée pour le retard, j'ai eu plein d'imprévus et beaucoup de devoirs  Razz  -HRP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mar 3 Juin - 0:27

Qui était cette jeune fille ? En voilà une bonne question ! Kairi y réfléchissant tandis que Naminé qui tentait sans relâche de trouver le boitier où elle pourrait y inscrire le code pour la libérer. Cette fille, c'était une énigme, mais aussi une personne qui semblait être très seule, enfin c'était ce que pensait la princesse de cœur en ayant communiqué brièvement avec cette dernière qui semblait être folle au point d'aimer faire souffrir les autres pour ne plus souffrir, mais ça, c'était encore son opinion, donc il n'était pas à prendre en compte ou peut-être que oui, va savoir...

"C'était Xaras, elle n'a pas de cœur, au sens propre comme au figuré, c'est une simili et elle adore faire souffrir les autres, enfin à ce que j'ai compris, cela est étonnant qu'elle nous apporte son aide, il faut s'en méfier, c'est sûrement un piège"

C'était une courte indication, mais une très bonne présentation de la jolie inconnue, oui jolie, car un jour, par flemme, elle n'avait pas mit sa capuche et avait laissé son manteau ouvert, ce qui fait que la princesse de cœur avait pu y voir une magnifique chevelure rousse tomber en cascade sur ses épaules, tandis qu'elle se déplaçait avec grâce dans une magnifique robe qui semblait être dépassée de mode, mais qui lui allait à ravir. Tout en se souvenant de la demoiselle, elle se mit à scruter Naminé du regard, la pauvre tentait tant bien que mal d'insérer un code qui semblait être trop compliqué pour l'écrire juste en une seule fois, après tout, cela aurait été décevant de la part de l'organisation s'ils ne possédaient que des codes à quatre chiffres. Par chance, son sosie aux cheveux blonds fini par réussir à taper le bon code, elle était enfin libre !


"Oh merci Naminé tu es la meilleure ! Je t'adore !"

S'exclama vivement la princesse de cœur en la serrant dans ses bras une fois qu'elle lui ait ouvert la porte. Se sentant encore faible, elle eût de la peine à prendre le livre dans ses mains lorsqu'elle pu enfin l'atteindre. S'asseyant pour feuilleter les pages du bouquin en question, son amie devait sûrement se demander ce qu'elle pouvait bien être en train de fabriquer, surtout qu'à présent qu'elle était libre elle devait s'enfuir et non lire.


"J'ai trouvé ce qu'il nous fallait ! Dans quelques minutes on sera en forme et personne ne pourra nous rattraper, ce sort qu'elle nous a laissé est des plus pratique et surtout très revigorant !"

Lisant à haute voix la formule magique, Kairi pu sentir que son énergie revenait petit à petit dans son corps. Cette énergie devint si forte qu'elle se rendit compte que le sort avait très rapidement agit sur elle et sûrement sur Naminé. Lorsqu'elle fût sûre que son double était prête à partir, elle se releva en ne prenant pas la peine de prendre le livre avec elle, puis prit la main de Naminé en lui faisant un grand sourire et sans plus attendre, elle commen4a à avancer avec cette dernière, comme si de rien ne s'était passé. Bien que cela ne soit pas très étrange, Kairi se souvint qu'elle avait déjà fuit l'Illusiocitadelle avec la simili, elles pourraient recommencer, surtout si Saix ne trainait pas dans les environs. Pendant ce temps, Xaras s'étant ressaisie, se rendit compte que ce geste de bonté venait de lui donner une idée. La princesse semblant commencer à mourir petit à petit comme une fleur ne recevant ni eau, ni soleil, la présence de Naminé l'avait rétablie en quelques minutes, Il ne fallait pas qu'elle meurt, sinon elle ne serait plus très utile à ses supérieurs et en même temps, elle serait celle qui avait attrapé la traitresse en capturant par la même occasion Naminé. Se mettant à lire un autre livre, elle pensa les attirer dans un nouveau piège en mettant sur sa route une table garnie de bonnes choses à manger avec deux chaises, après toues ces émotions, elles devraient avoir faim, cette pause qu'elles pourraient avoir l'audace de s'octroyer et à ce moment précis, elle en profiterait pour les coincer. Oui c'était terminé de se laisser influencer par autant de bons sentiments, désormais c'était terminé !

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mar 3 Juin - 18:44

Lorsque Kairi sortit, elle me serra dans ses bras. Je versai alors de chaudes larmes. Comment est-ce possible ? Je n'ai pas de cœur pourtant... 


Kairi avança vers le livre, et se mit à le lire. Je la regardais, le sourcil levé. Pourquoi rester là à lire alors qu'il faut s'enfuir ?... Enfin, mon humaine trouva un sort qui nous redonna notre énergie. Je me sentis revigoré. La jeune fille aux cheveux roux se releva et saisit ma main, nous commençâmes à marcher. 
Qu'il était bon de voir de nouveau Kairi, en pleine forme, avec un grand sourire lumineux ! Je la regardais et lui rendait son sourire. 

Pendant qu'on avançait, je sentais les souvenirs de Kairi... C'était venu d'un seul coup, en moins d'une seconde, je venais de voir tout le passé de mon humaine, selon ses souvenirs. C'était tellement soudain, que j'en eus lâché la main de la jeune Princesse de Cœur et tombai. Je lançai à Kairi :

"C'est rien ! C'est juste que... Je viens de voir tes souvenirs... Ça c'est passé tellement vite que j'en ai mal à la tête !"

Je mis ma main sur cette dernière. Enfin, après une petite minute, je me remis sur mes pieds, et nous continuâmes à avancer. 

Nous arrivâmes dans une pièce, il y avait une table, deux chaises et un vrai festin ! Je regardais cela avec un air inquiet. Mais... Qu'est-ce que ça fait là ? Mon instinct me soufflais que c'était un piège, mon estomac me criait que c'en n'était pas un... Ma conscience ne disait mot... Mon esprit était embrouillé par les souvenirs... Une voix me chuchota : Et ton cœur ? 
Impossible ! Je n'ai pas de cœur !  


Je regardais Kairi, peut-être est-ce qu'elle était plus sûre que moi, où il y avait un vrai champ de bataille. Néanmoins, je donnais mon propre opinion.

"C'est peut-être un piège ?... Ce serait trop beau si ce n'est pas le cas."

Peut-être encore un coup de Xaras ? Ne pas accuser les gens sans le savoir, Naminé !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mar 3 Juin - 20:04

Lorsque Kairi senti la main de Naminé glissé et l'entendit tomber, elle se stoppa net, puis se retourna, ayant l'air inquiète pour la demoiselle. Heureusement, elle allait bien, elle avait juste était surprise par le flot de souvenir qu'elle venait de recevoir dans sa tête. Ses souvenirs ? Ah oui c'était vrai, Naminé possédait ce pouvoir. Hum était-ce vraiment une bonne chose qu'elle ait accès à tant d'informations sur son compte ? Oui, parce qu'il s'agissait de sa doublure et elle lui fait extrêmement confiance. Reprenant ainsi leur marche, Kairi se demandait ce qu'elle avait bien pu voir, elle espérait qu'elle n'avait pas aperçu son côté sombre, car oui, même quelqu'un étant pure pouvait avoir des choses horribles à cacher. En chemin, elles firent une excellente rencontre.

"Et bien, le comité d'accueil est très généreux, ça change des repas en prison"

Souriant, Kairi ne se doutait absolument pas qu'il s'agissait d'un piège, naïve comme elle l'était, elle trouvait tout à fait normal qu'une table bien garnie se trouve au beau milieu du chemin. Naminé, plus sage, supposa qu'il s'agissait d'un piège tendu par Xaras, hum peut-être, mais son estomac avait tout aussi faim que celui de Naminé, d'ailleurs il se manifesta un peu plus bruyamment que celui de la blonde, ce qui gêna un peu la rousse.


"Désolée ! Euh... je pense que... qu'on devrait tester la nourriture et si c'est un piège on trouvera une solution pour le régler, si on a un combat à régler, on ne pourra pas bien se concentrer en ayant le ventre vide"

Rougissant très légèrement, Kairi s'était vite ressaisie en lui faisant un nouveau sourire pour la rassurer, bien qu'elle se demandait comment elles allaient s'y prendre pour s'en sortir s'il s'agissait effectivement d'un piège. Tout en prenant place sur l'une des chaises, elle se mit à penser que la simili devenait de plus en plus humaine, de plus en plus réactive et émotive, ce qui n'était pas le cas lors des dernières rencontres avec cette dernière. C'était sûr et certain, depuis qu'elle avait quitté son corps, elle avait évolué doucement pour devenir petit à petit une personne à part entière, ce qui plu beaucoup à la princesse de cœur, car c'était tout ce qu'elle souhaitait à Naminé.

"Bon appétit !"

Lui lança joyeusement la princesse de cœur, après avoir déplié une serviette et l'avoir accrochée à son cou pour éviter de se salir. Ceci étant fait, elle attrapa un bol de riz cantonais et se mit à le manger lorsqu'elle fût sûre qu'elle ne manquait pas de politesse envers son amie. Dans son coin, Xaras était contente, les filles avaient mordu à l'hameçon tel deux poissons affamés, il ne restait plus qu'à les cueillir lorsque l'occasion se présenterait.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mer 4 Juin - 20:54

Kairi avait tellement faim, que son estomac se mit à gargouiller. Je lui fis un petit sourire. Alors, on s'installa. Pendant que Kairi saisit un bol de riz cantonnais, je regardais tristement mes pieds. Quelque chose ne va pas... Mhhh... Puis, je me remis à penser aux souvenirs que j'avais reçu. Peut-être que je les ai reçus parce que j'ai eus un contact physique avec mon humaine, et que cela fait depuis un moment que je ne l'avais pas vue ?

J'étais dans le fond de ma pensée, quand mon ventre cria famine. Peut-être qu'il serait plus sage de manger ? De nouveau, la petite voix me souffla : Mieux ne vaut pas Naminé ! C'est peut-être un piège ! Mais qui était-ce ? Pourquoi est-ce qu'elle me parlait depuis que j'ai vu Kairi ? Et pourquoi elle m'aidait ? Je levai les yeux vers Kairi.


"Dis Kairi... J'entends une voix depuis que je suis en ta compagnie... Tu ne trouves pas cela bizarre ?"

Je sentis mon estomac répondre à sa place. Mais... La voix... Je ne dois pas manger... Je fermai les yeux et les serrai de plus en plus. Je me répétais : Résiste Naminé ! Tu peux le faire ! Mais, si je ne mange pas... Je saisis alors un morceau de pain qui était proche de moi. La voix revint : Naminé ! Non ! Mais je ne l'écoutais plus, et croquai dans le morceau. Je poussai alors un soupir de joie, même si ce n'était qu'une petite bouchée, elle me fit un grand bien.
Mais, pendant que je finissais le pain, je sentis une présence... Comme si on nous observait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mer 4 Juin - 22:07

Naminé entendait une voix ? Etrange, oui c'était très étrange, mais après tout ce qu'elle avait vécu et vu, pouvait-elle penser que cela l'était ? Continuant à manger, elle posa finalement le bol sur la table lorsqu'elle l'eût terminé, puis releva la tête.

"Il y a peut-être une personne qui te parle par télépathie ou soit c'est ton invocation qui commence à se réveiller. On m'a apprit comment communiquer avec des gens par télépathie, tu veux que je t'apprennes ?"

Faisant passer cette voix pour quelque chose de banal, Kairi lui avait fait un grand sourire, comme si la télépathie était une chose à la mode et que ne pas l'utiliser pouvait te faire passer pour un ringard. Entament par la suite un plat de boulette de viande, la princesse de cœur semblait manger comme quelque de tout à fait ordinaire alors que d'habitude elle ne mangeait pas grand chose, ce qui signifiait que sa grève de la faim lui avait apprit à aimer la nourriture et en profiter lorsqu'il y en avait. En laissant pour sa simili, Kairi se versa un verre de jus de fruit multivitamines et en versa également un pour Naminé, puis bu son verre en ayant l'air contente de pouvoir boire quelque chose de bon. Quelques minutes plus tard, Xars sorti de l'ombre, sa capuche toujours sur sa tête tout en tenant un autre livre à sa main, ce qui surprit la miss.


- J'espère que vous allez mieux princesse, je me faisais du soucis pour vous

Clignant plusieurs fois des yeux, qui étaient devenus ronds comme des soucoupes, Kairi se mit à se demander si elle disait la vérité ou bien si elle mentait. Après tout, si elle mimait le sentiment de se faire du soucis pour autrui, cela voulait dire qu'elle n'avait pas un mauvais fond, qu'elle pouvait toujours la faire changer pour la rallier à ses côtés, comme elle l'avait fait avec le père de Démoniaque.


"Du soucis ? C'est gentil ! La table aussi c'est toi ?"

- Oui. Hum Naminé c'est bien ça ? J'ai entendu pas mal de choses à ton sujet, tu es quelqu'un de très... intéressant, mais aussi quelqu'un de... recherché si je ne me trompe pas

Kairi faisait un grand sourire à Xaras, ne se doutant pas que si elle avait fait tout ça c'était par pur intérêt, rien d'autres. En entendant ce que la simili avait à dire sur sa doublure aux cheveux blonds, Kairi eût l'air assez dubitative. Et oui Kairi c'est ce qui arrive quand on fuit l'organisation, on est recherché, de plus, il était normal qu'ils la voulaient à nouveau dans leurs rangs à cause de son pouvoir qui leur avait été bien utile du temps où ils avaient tenté de manipuler Sora.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Jeu 5 Juin - 20:57

Xaras sortit de l'ombre et nous parla comme si de rien n'était. Elle semblait intriguée par moi. Oh non ! Je ne redeviendrai pas prisonnière de l'Organisation une nouvelle fois !

Je jetai alors des regards noirs envers elle. Je ne savais pas ce qu'elle voulait, mais, c'était bien elle qui avait fait ce piège ! Enfermer Kairi ne lui a donc pas suffit ? Quelles autres idées sombres avait-elle dans sa tête en ce moment ?
Enfin, au bout d'un cours instant, je lui répondis :



"Oui, c'est bien mon nom... Que nous veux-tu encore ?"


Allait-elle, de nouveau, faire apparaître des Sans-Cœurs ? Pour qu'ensuite on s'épuise et qu'on tombe ? Ainsi elle pourra faire ce qu'elle a en tête ? Quand un truc me revint en tête. Mais attend ! Pourquoi nous avoir nourri alors ? Mon esprit était en train de se poser des milliards de questions. Tellement, que j'étais comme déconnectée du vrai monde.
J'étais ailleurs dans ma tête, en vain, à chercher une réponse sur ce grand Mystère ! J'avais les yeux fermés et je les serrai. En tout cas, je sais une chose, Xaras à l'air vraiment de s'intéresser à Kairi... Et à moi...

Lorsque je les ouvris, je vis que j'étais dans un endroit blanc. Au début je crus que j'allais hurler, car je croyais que j'étais de retour dans le Manoir Oblivion. Mais en fait, je me situais simplement dans un endroit, sans rien, un vide absolut. J'entendis la voix me parler : Naminé ! Tu ferais mieux de retourner auprès de Kairi ! Elle a peut-être besoin de toi en ce moment !
Moi, je n'avais qu'une idée en tête à présent : Qui es-tu ? Qu'est-ce que tu me veux ?
Mais elle s'était tut. Et le blanc se referma pour laissé place aux Ténèbres.

J'ouvris les yeux, et plusieurs surprises m'attendais. J'eus un hoquet à cause de ce réveil rapide, et, je n'entendais plus grand chose, et aussi... Je voyais trouble ! Qu'est-ce qui se passe ? Je n'entendais plus rien non plus...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Jeu 5 Juin - 22:52

Ne voyant plus Naminé, Kairi se leva d'un bond en tirant violemment la chaise derrière elle. Où était passée ? Kairi la cherchait partout en secouant frénétiquement sa tête de gauche à droite avant de se faire stopper par Xaras qui posa une main sur son épaule. Le remarquant, la jeune fille sursauta, puis recula en se demandant si elle devait être dégoûtée ou honorée d'avoir reçu ce geste de sa part.

"C'est toi qui l'a fait disparaître ?"

- Moi ? Non princesse, je n'y suis pour rien, la fautive, c'est votre simili, des pouvoirs que vous ignorez toutes deux sont en train d'apparaître. Là vous voyez ? Pas la peine de s'inquiéter, elle est revenue

"Oh Naminé ! ça va ?"

- Pour le moment, elle va bien, mais dans quelques minutes... Après tout, vous n'avez pas le droit de vous enfuir, mais personne ne m'a interdit de vous torturer

Naminé étant revenue plus vite qu'elle ne le pensait, Kairi se précipita vers elle pour la prendre dans ses bras pour la réconforter et se réconforter accessoirement. Le piège se refermant enfin sur les deux nanas, Xaras sourit d'un air sadique et triomphant, ce qui fit que Kairi eût du mal à avaler sa salive, ayant peur de ce qu'elle avait prévu pour leur faire du mal physiquement ou psychologiquement, après tout, elle aimait faire les deux, alors il fallait bien qu'elle s'éclate un peu pour être sûre d'avoir passé à 100 pour 100 une bonne journée. Cette fois-ci, elle utilisa ses véritables pouvoirs, des longues lances en bois se mirent à jaillirent du sol. Avant que Naminé ne se fasse empaler, Kairi la tira, un peu brusquement vers elle tout en s'écartant, ce qui fit qu'elle fût tirée hors de danger juste à temps.


"Naminé, si tu m'entends, par pitié modifie ses souvenirs, sinon on va passer un sale quart d'heure, son plus grand plaisir, c'est de faire souffrir les gens et de les voir souffrir, alors on va éviter qu'elle nous fasse du mal. Je vais l'occuper un moment, ne t'en fais pas, tout va bien ce passer ! Appel du Destin, apparaît j'ai besoin de toi !"

Après avoir mit Naminé à l'écart pour qu'elle ne subisse pas des dommages collatéraux, Kairi se retourna face à Xaras qui riait, prenant du plaisir à les voir essayer de s'en sortir alors que c'était fichu d'avance. Kairi n'aimait pas faire du mal aux autres, ni même à ses ennemis, mais lorsqu'il s'agissait de sauver la vie de ses amis ou sa propre peau, là elle sortait les griffes et montrait qu'elle aussi était une redoutable tigresse, Xaras allait d'ailleurs l'apprendre à ses dépend. Sa Keyblade apparaissant dans sa main tendue vers le haut, Kairi l'utilisa immédiatement, puis se rendit compte qu'elle venait de heurter un bouclier fait en bois. La princesse de cœur retira son arme, mais n'eût pas le temps d'attaquer, car la fourbe simili la prit par surprise et la fit tomber au sol avec une autre lance de bois.


- Je vais essayer de ne pas trop vous abimer, sinon le boss va encore me sanctionner et j'ai pas trop envie. Qui veux passer la première sur ma table d'opération ?

Demanda Xaras avec une voix digne des plus grands médecins psychopathes que l'on voyait uniquement dans les films d'horreur, ce qui fit trembler Kairi d'effrois. Cette simili était vraiment redoutable et pour l'empêcher de mener à bien ses petites expériences, il fallait absolument que la blonde puisse lui donner un coup de main, mais allait-elle pouvoir le faire dans l'état qu'elle était ? Va savoir, pourtant, il le fallait...

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Ven 6 Juin - 19:45

Qu'est-ce qui se passait ? C'était la grande question que je me posais, mais je sentais une drôle de puissance en Xaras, elle prenait un plaisir fou à nous faire souffrir.
Quelqu'un m'eut saisie le bras et me tira violemment. Kairi ! C'est bien toi ? Oui sans doute... Peut-être m'a-t-elle sortie d'un piège ? En pensant à cela, je constatai avec effrois que si mon humaine m'avait protégée d'un piège, cela signifiait que Xaras attaquait !
Malheureusement, comme j'étais aveugle et sourde, je ne pouvais aidé la jeune princesse de cœur. Pardonne-moi Kairi ! 

Après un cours moment, Kairi me parla, bien que je l'entendais mal, je pus discerner certains mots : elle me disais qu'il fallait que je modifie les souvenirs de Xaras.
Co... Comment ?! Mais... Je repensais au Manoir Oblivion. Mais c'est différent Naminé ! C'était bien elle... La petite voix... Très bien...

Je fis apparaître mon carnet à dessein. Je me forçais à retrouver la vue, en vain... Je me suis mise à mettre quelques coups de crayon, en espérant que j'arriverai à dessiner correctement. J'avais aussi sur la conscience que Kairi devait être en train de combattre Xaras, alors j'accélérai le rythme.
Dans ma tête, je dessinai Xaras, heureuse, accompagnée de ses amis. Elle avait un grand sourire, rien de machiavélique, bien au contraire, c'était un magnifique sourire joyeux. Dans ses yeux brillaient une profonde malice et une amitié sincère. Je suis désolée Xaras, mais c'est pour ton bien. Tu verras ! Tu vas avoir un magnifique passé, et tu seras heureuse !


Plus je dessinais, et avouais que j'enviais beaucoup le "passé" de Xaras.

Je passai à une autre page. Je sentais du changement dans les chaines de souvenirs de Xaras. Alors, je crayonnai de nouveau la simili, cette fois, elle était sur une plage, toujours avec ses nombreux amis, ils mangeaient des glaces et riaient.
Je continuai ainsi. Tiens bon Kairi ! J'ai presque finis ! Il ne restait plus qu'une chaine de la vraie mémoire de Xaras a modifié.

Enfin, je criai à Kairi :

"Kairi ? C'est bon ! J'ai modifié sa mémoire !"

Tout à coup, je pus entendre à nouveau.
La vue me vint quelques secondes après. Et...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Ven 6 Juin - 21:32

Kairi luttait toujours contre la simili, se stoppa lorsque Naminé lui cria qu'elle avait modifié ses souvenirs, par chance, Xaras se stoppa également, puis tomba sur le sol froid et dur, l'air inconsciente, ce qui inquiéta Kairi. Bien qu'elle était leur ennemie, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir ce genre de sentiments. Quelques minutes plus tard, la simili se réveilla en ayant un grand sourire aux lèvres, laissa tomber sa lance pour se jeter sur Kairi pour l'enlacer avec amour et passion, comme si elle lui avait manqué, ce qui fit apparaître une goutte de sueur sur le côté droite du front de la jeune fille, ayant l'air de se demander ce qu'il était en train de se passer.

- Pourquoi fais-tu cette tête ? Tu n'es pas contente de me revoir ? On est amie pourtant, toi aussi Naminé tu fais partie de ma nombreuse liste d'amies ! Oh je vous aime les filles !

"Euh... Oui... Oui bien sûr qu'on est amie !"

- Vous avez l'air embarrassée les filles, attendez je vais vous donner un coup de main !

Kairi avait été gênée, puis lui avait fait un grand sourire, l'air de s'être ressaisie au dernier moment. Se rendant compte qu'il y avait un problème, la simili l'avait lâchée et lui avait même demandé si elle avait besoin d'un coup de main pour sortir de l'Illusiocitadelle, ce qui avait surprit la princesse qui se demandait quelle Xaras elle préférait entre la gentille remplie de bonnes intentions ou la cruelle qui aimait les faire souffrir.... Euh aucunes des deux ! Dans la tête de Xaras, il s'y passait beaucoup de questions, car elle se demandait comment elle les avaient connues, n'ayant pas l'air de s'en souvenir, tout ce qui lui revenait en tête, était une partie de son passé et d'autres bouts de son histoire dont plusieurs avaient des trous d'ombres. Pendant le court laps de temps, Kairi en profita pour aller trouver Naminé.


"Merci, tu as fait du très bon travail, sois la première à lui demander ce que tu veux, puisqu'elle nous le demande autant en profiter"

- Oh c'est mignon tu lui fais un bisou ! Tu dois vraiment beaucoup l'aimer, tu en as de la chance ! Avant de connaître mes amis, personne ne m'aimait, à part un gentil garçon, mais lui aussi à fini par me délaisser, j'en ais perdu mon cœur à cause de lui. Même en l'ayant sacrifié, il ne m'aima pas davantage, mais ce n'est pas grave, c'est du passé, mes peines sont toutes effacées depuis que mes amis sont à mes côtés. Grâce à eux, j'aime la vie et je vous aime aussi !

"Oui, je l'aime beaucoup, je la considère comme ma sœur... Je... désolée Xaras... Je... Je ne savais pas"

- Ne pleure pas, c'est de l'histoire ancienne

Kairi avait chuchoté ces paroles au creux de l'oreille de Naminé, tout en déposant au passage un petit bisou sur sa joue tout en lui faisant un clin d'œil. Ceci étant fiat, elle se retourna pour faire face à la simili, qui c'était mise à raconter un bout de passé en ayant l'air pas du tout triste, non au contraire, elle avait l'air de ne pas en souffrir, elle avait l'air apaisée et heureuse, ce qui n'était pas le cas de Kairi. Bien qu'elle était une ennemie, cela n'empêcha pas ses larmes de couler. Cette histoire, c'était tellement horrible ! Elle comprenait mieux à présent pourquoi Xaras faisait autant souffrir les autres. Avec un peu de recul, elle était certaine qu'elle serait devenue pareille, ce qui la fit frissonner et par la même occasion prendre conscience qu'à se sujet, elles se ressemblaient, au moins un point commun, c'était déjà un bon début pour accentuer cette amitié fictive.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Sam 7 Juin - 19:43

Xaras était une nouvelle personne. Elle était pleine de gentillesse et d'amitié. Cela me fit quand même mal, au fond de moi, de penser que tout ce qu'elle croyait était faux... Je la regardai avec pitié. Et cela s'accentua quand la jeune simili raconta son histoire passé. Je l'avais vu ! Ce souvenir ! 
C'est vrai ! Maintenant que j'y pensais, j'avais trouvé quelques souvenirs sur son passé quand elle était humaine et quand elle était devenue récemment une simili. Xaras en voulait donc à ce garçon... Mais... Pourquoi s'attaquer aussi aux Similis ? C'est un humain qui la fait souffrir... Sans doute que faire souffrir tout le monde lui faisait du bien ? Mais, avec le passé que je lui ai créé, elle n'était pas devenue la froide simili, que nous connaissions, grâce à ses amis, qui l'ont soutenus. C'était ça qu'il lui manquait ! De l'amitié ! J'ai donc eus raison de lui avoir inséré des amis !

Xaras nous proposa son aide. Je réfléchissais. Je sais ! Elle connaît l'Illusiocitadelle ! Je ne lui ai rien enlevé sur ce sujet ! Je vais lui demander de nous faire sortir d'ici ! Sur le coup, je pensai aux portails. Je suis trop fatiguée pour en faire un !


"Xaras, tu connais l'Illusiocitadelle. Kairi et moi devons sortir d'ici ! Pourrais-tu nous aider ?"

Je lui lançai un gentil sourire, mais, je pense que dans ce dernier, on pouvait voir que, moi aussi, j'ai vécus des moments difficiles. Peut-être que si elle nous faisait sortir de là, je lui raconterai brièvement mon passé. Cela pourra m'aider... J'en suis sûre ! Parler de mon passé était l'une des choses les plus compliqués à en parler pour moi. Nous ne sommes pas si différentes, nous avons eus un passé difficile... C'est décidé ! Je vais lui parlé de mon passé !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Sam 7 Juin - 21:32

Xaras fixait Naminé tandis qu'elle lui faisait un sourire et lui demandait son aide. Qu'est-ce qu'elle était mignonne ! Un vrai petit ange tombé du ciel, elle méritait vraiment d'être la doublure de la jeune princesse de cœur ! Ah décidément elle en avait de la chance d'avoir des amies aussi belles et gentilles qu'elles ! Souriant à son tour, elle fixa du coin de l'œil Kairi, qui venait de se ressaisir. Oh elle n'était plus triste ? Elle en était heureuse, enfin croyait l'être, puisqu'étant simili elle n'était pas sensée ressentir des émotions, tout n'étant donc que fictif pour la simili, pauvre Xaras !

- Attends tu me demandes de vous aidez à sortir d'ici ? Vous venez à peine d'arriver et vous voulez déjà repartir ? Bon tant pis, ça ne fait rien, on va aller se balader dans les ruelles ! Allez zou tout le monde dans le portail enflammé !

Pendant l'espace d'un instant, Kairi eût peur qu'elle ait été trop puissante mentalement pour réussir à retrouver ses véritables souvenirs, mais par chance, ce n'était pas le cas, il fallait que ça reste ainsi jusqu'à ce qu'elles quitté ce monde trop obscure et oppressant pour elle. Cependant Kairi ne fût pas rassurée très longtemps, car dès que Xaras parla de portail enflammé, elle se voyait déjà en train de se faire griller. C'était ça sa façon de sortir ? Ce faire transformer en petit tas de cendres pour s'échapper par les embrasures des fenêtres ? Décidément, même en étant gentille elle restait une grande malade mental ! Ne voulant pas y aller, Xaras la prit par le bras, ainsi que Naminé et les entraina toutes deux vers la mort, enfin c'était ce que croyait Kairi, car elle pu se rendre compte, avec bonheur, qu'elles étaient encore en vie et hors de l'Illusiocitadelle. Ceci étant fait, Xaras les lâcha, ce qui permit à la jeune fille de reprendre ses esprits, ce qui lui permit également de pouvoir adresser la parole à ses deux interlocutrice.


"Merci Xara, tu nous a bien aidée !"

- De rien Kairi. Tu peux m'appeler Sara si tu veux, après tout, c'était mon nom avant que mes amis me trouvent un nom de code, ils trouvaient que ça faisait plus classe d'avoir un autre nom

"Euh si tu le dis... Hum Naminé tu avais l'air d'avoir quelque chose à dire tout à l'heure ? Tu as envie de nous en parler ?"

Et voilà comment changer très rapidement de conversation en dix leçons. Naminé avait vraiment fait du très bon travail, Xaras ne se doutait de rien, absolument de rien, il fallait que cela continue ainsi et pour que ça soit le cas, il ne fallait pas croiser d'autres membres de l'organisation qui réduiraient à néant tous leurs efforts. Tout de même, à force de croire qu'elle avait des amis, elle allait finir par en oublier qu'elle était une simili ou demander qu'on l'aide à former un cœur, après tout, en réunissant les trois princesses des trois camps différents, c'était possible, mais Kairi préférait éviter pour le moment, car dans l'état qu'elle était actuellement, elle ne savait pas ce qui ce passerait si Xaras en aurait un nouveau. Bon pour le moment, inutile de s'alarmer, tant qu'elle continuait à être gentille et à les aider, tout irait bien jusqu'à ce qu'elles puissent quitter ce monde.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Dim 8 Juin - 13:28

Pour nous aidés, Xaras fit apparaître un portail enflammé. Euh... Ouais... Je n'étais pas trop sûre de vouloir entré dedans, mon humaine partageait aussi cette pensée. Xaras saisit alors nos bras et je fermai les yeux en me retenant de hurler à la mort.

Lorsque nous sortions du portail, je n'osai pas trop les ouvrir, puis, je me rendis compte que mon corps n'était pas calciné. J’en-trouvai mes paupières en poussant un soupir de soulagement. Rien... On était toutes les trois entières.

J'appris que le nom de Xaras quand elle était humaine était Sara. Kairi me dit alors si je voulais dire quelque chose. Je hochai de la tête. Il fallait que je me lance. Je pris une inspiration et me concentrai.

"Par quoi commencer ? Lorsque je suis née, j'étais dans le... Manoir Oblivion... Il y avait alors l'Organisation XIII. Elle découvrit mon pouvoir et fut intéressée. Surtout un certain Marluxia... Il m'usa pour changer la mémoire de Sora... Le pouvoir de la Keyblade intéressait beaucoup Marluxia. Il voulait l'utiliser pour contrôler l'Organisation... Il fallait donc modifier la mémoire de l'élu de la Keyblade. Je rentrai donc dans sa vie... Alors que je ne l'ai jamais été. J'étais la prisonnière de l'Organisation... Je n'avais pas d'amis... Et en "entrant" dans la vie de Sora, c'était comme si j'en avais, même si je savais très bien que tout cela était faux..."

Je jetai des regards vers les deux filles. J'espérais ne pas avoir éveillé des soupçons chez Xaras. Mais... Elle est de l'Organisation... Et je n'avais pas supprimé toutes ses données sur l'Organisation. Elle devait être au courant de mes pouvoirs.
Je levai les yeux vers le ciel. Il était toujours aussi ténébreux...
Peut-être aurais-je mieux fait de me taire ? Ou pas... Je me pose trop de questions ! Cela doit cesser !
Je jetai un petite sourire sincère vers Xaras.

"Tu vois... Nous ne sommes pas si différentes."


Je pensai alors à ce que Xaras nous avait dit... Elle avait parlé de nom de code de l'Organisation XIII... Je savais que c'était un sceau, pas plus... Je n'avais aucune idée de la signification ni ce que cela représentait pour... Xehanort...
Tu trouveras les réponses Naminé ! Tôt ou tard, tu les auras. Oui... J'avais l'impression que je pouvais faire confiance en la petite voix, qui que ce soit... Enfin... Pas tout le monde...

Xaras, ou plutôt devrais-je dire, Sara, devait toujours être inconsciente sur le fait que ses souvenirs étaient faux, du moins jusqu'à ce que Kairi et moi ayons quitté ce Monde. Qui sait à quoi elle serait capable si elle apprend que je lui ais modifié sa mémoire ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Dim 8 Juin - 20:13

Ainsi donc Naminé avait toujours vécu seule sans véritables amis ? La pauvre ! Kairi se mit à culpabilisé, si elle avait su, elle aurait tenté de la retrouver plus vite pour qu'elle ne soit plus seule, mais en même temps, elle était restée bloquée sur son île une année, sans savoir comment faire pour voyager, donc ce n'était pas vraiment sa faute. Ah Sora c'était bien gardé de lui dire ce genre d'informations ! Peut-être avait-il voulu qu'elle évite d'avoir de la peine ? Où peut-être ne le savait-il pas lui non plus ? Quoi qu'il en soit, il était temps de réparer les pots cassés. Lorsqu'elle eût terminé de parler, Kairi la prit dans ses bras pour lui faire un câlin, puis desserra son étreinte, mais garda les mains de Naminé dans les siennes pour la regarder fixement.

"Naminé, je suis vraiment désolée pour ce qu'il t'es arrivé, mais je te promets que dès aujourd'hui, il ne se passera plus un jour où tu seras seule ! Je te promets que je ferais tout mon possible pour que tu ais des amis et pour que nous passions du temps ensemble ! Après tout, tu es ma jumelle, il est de ton droit d'être heureuse, sinon je ne le serais pas ! Tient voici ce pendentif, si tu te sens seule, que tu as des problèmes ou que tu te fais attaquer par des ennemis, serre ce pendentif dans tes mains et pense à moi, je le saurais, je le ressentirais et je viendrais à ta rescousse. Si je ne peux pas me libérer, quelqu'un viendra à ma place"

Kairi l'avait lâchée tout en lui faisant un grand sourire, puis elle avait fouillé dans ses poches et en avait sorti un pendentif en forme d'hibiscus de couleur rouge. Elle l'avait serré dans sa main pour lui transmettre sa lumière, puis l'avait placé dans les mains de la jeune simili en lui donnant une brève explication sur le fonctionnement de son cadeau. Pendant ce temps, Xaras repensait à ce qu'avait dit Naminé, la pauvre, elle avait été manipulée par tant de gens, elle avait raison de penser qu'elles n'étaient pas si différentes l'unes de l'autres. En entendant la belle déclaration d'amour de la part de Kairi, elle eût envie de pleurer tellement elle était émue, mais rien ne sorti, ce qui n'eût pas l'air de la surprendre. Ne pas se faire manipuler par d'autres personnes, voici ce qu'elle devait faire à son tour.


- Moi aussi j'ai un cadeau pour vous

Etant surprise par l'initiative de Xaras, Kairi cligna plusieurs fois ses paupières en se demandant si elle avait bien entendu. Deux boules de feu jaillirent dans ses mains. Qu'est-ce qu'elle allait en faire ? Les leur envoyer ? Elle voulait les tuer ! Non Kairi ne panique pas, c'était peut-être comme avant, après tout, le feu de l'amitié, ça ne brûlait pas hein ? Malgré le fait qu'elle pensait peut-être que ça ne leur ferait rien, elle ne pu s'empêcher de crier d'effrois lorsque les boules flamboyantes furent envoyées à leur encontre. Comme elle l'avait prévu, ça ne leur fit rien, ouf quel soulagement !


"Prévient quand tu fais tes techniques, ça nous fait peur !"

- Ihih petites natures ! Mon feu ne brûle que si je le lui demande ! Je vous ais transmit un peu de mon pouvoir flamboyant, si vous avez un problème, le feu viendra à vous pour vous protéger

"Oh merci c'est très gentil de ta part ! Il nous sera sûrement très utile !"

- Contente que ça vous ait fait plaisir !

Etant contente, Xaras leur fit un sourire sincère, ce qui fit chaud au cœur de la princesse de cœur. Pendant ce temps où elles se faisaient des cadeaux, le seul simili qui avait sût rentrer dans sa liste d'amis qui se comptait sur les doigts de la main et encore le mot était faible, les épiais dans l'ombre, se demandant à quoi Xaras jouait et était en train de se demander si elle ne s'était pas faite manipuler, car d'habitude, même dans l'ombre elle arrivait à savoir qu'il était là, ce n'était plus la même personne qu'il adorait et ça l'intriguait, mais pour l'instant, il préférait rester dans son coin, se demandant si elle allait réellement les laisser partir ou si au dernier moment elle allait les attraper et les mettre derrière les barreaux, ce qu'il espérait de tout cœur, car ça l'écoeurait de la voir aussi gentille et souriante.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Dim 8 Juin - 22:40

A la fin de mon récit, Kairi me serra dans ses bras et me donna un pendentif avec un magnifique Hibiscus rouge. Je le saisis de main ferme. Je versai une larme de joie. Hein ? Je l'essuyai sur le coup. Puis, je me jetai sur Kairi pour la remercier.

"Oh merci Kairi ! Merci beaucoup !"

J'observais le pendentif. Il rayonnait encore de la Lumière de Kairi. Si pure et si belle. J'enviai beaucoup mon humaine. C'est vrai après tout...Moi je ne suis rien... Et elle... Elle est très importante. La seule chose qui convoitait les gens à me capturer était mon mystérieux pouvoir. Même moi, j'avais encore des choses à apprendre sur lui... Je m'étais toujours demandé pourquoi et comment j'avais reçu ce pouvoir.
Je réfléchissais, je l'ai depuis que je suis née. Et même lorsque je suis retournée en Kairi, j'ai conservé ce pouvoir, et en plus, j'ai gagné ma Keyblade. Ce qui signifiait que je la méritais. Mais cela était étrange qu'en échange de ma Keyblade, je devais renoncer à mon pouvoir sur les souvenirs. Il fallait vraiment qu'on m'explique tout cela parce que je commençai vraiment à me perdre dans toutes mes questions.

C'est alors que Xaras me fit sortir de mes pensées en proposant, elle aussi un cadeau. Elle invoqua deux boules de feu. Je sentis une légère panique chez Kairi. Moi, je n'éprouvais que de la curiosité. Bon... J'avoue que savoir qu'on peut être brulé à tout moment ne me réjouissait pas non plus...
Je reçus de plein fouet la boule. Xaras nous expliqua que si nous avions des problèmes, le feu nous aidera. Alors que Kairi la remercia, j’acquiesçais avec un grand sourire.

Pendant quelques secondes, je crus sentir une présence. Je tournai alors la tête vers la droite.

"Hein ?"

Je me secouai alors la tête. Mais quelle idiote je viens de parler à voix haute ! Je me repris :

"Euh... Excusez-moi... Pendant un instant j'ai cru sentir quelqu'un, mais ce ne devait être que mon imagination."

Bien joué Naminé ! J'avais envie de me frapper la tête.Mais... Peut-être que Kairi et Xaras ont senti aussi la présence de l'Inconnu" ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Lun 9 Juin - 0:28

Kairi était heureuse que son cadeau ait fait plaisir à Naminé, après tout, c'était le but non ? Cette dernière leur dit qu'elle avait senti quelqu'un. Encore une autre menace ? Si c'était le cas, elle devait se tenir sur ses gardes et être prête à protéger Naminé. Faisant à nouveau appel à sa Keyblade, Kairi était parée pour l'affrontement final, qui ne vint pas, car personne ne fit son apparition. Xaras rit, puis sourit.

- Tu as peut-être imaginé cette ombre, car tu as besoin de beaucoup d'amis, après tout c'est normal, Kairi aussi en a besoin et c'est aussi mon cas ! Tient d'ailleurs je viens de me souvenir que dernièrement, un ami à disparut, c'est embêtant, je me demande bien où il peut être. Bah ce n'est pas grave, il reviendra sûrement, car lui aussi à besoin d'ami.

Spoiler:
 

En entendant Xaras chanter cette chanson, Kairi n'en cru pas ses oreilles ! Elle ne savait pas qu'elle savait chanter, si elle l'avait su, elle aurait tenté de l'amadouer en composant un duo improvisé avec cette dernière. L'ami de Xaras, n'en pouvant plus, ne la laissa pas chanter jusqu'au bout, il fit son apparition et lui donna une claque magistrale, ce qui surprit Kairi et la fit à nouveau culpabilisé, car par sa faute, elle venait de se faire frapper par un homme inconnu portant la même tenue que la simili, le seul détail qui changeait était que lui avait sa capuche sur sa tête.


- Voyou ! Je ne vous permets pas !

"Elle a raison ! Ce ne sont pas des manières !"

- La ferme mocheté c'est une histoire entre elle et moi ! Xaras à quoi tu joues ? Tu as perdu la tête bon sang ?! Ressaisis-toi !

- A mon avis, vous avez du passer une mauvaise journée...

- La Xaras que je c
onnais m'aurais donné un coup de poing ou m'aurait fait cramé un bout de mon manteau pour m'humilier...

Xaras se tenait la joue et restait zen, tandis que l'inconnu mimait la colère. Par la suite, il eût l'air déçu, ce que la simili, en se tenant la joue, ne comprenait pas. A cause de lui, tout commença à se mélanger dans sa tête, elle n'arrivait pas à croire qu'elle pouvait être si méchante avec autrui. Semblant aussi choquée que Kairi lorsque ce simili lui avait parlé mal, elle avait l'air de se demander s'il avait menti ou pas.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Lun 9 Juin - 15:45

Un ombre que j'avais imaginé ? Peut-être... Xaras se mit alors à chanter, avec une voix magnifique et imposante, une chanson sur l'amitié. Quelle voix !
Je me laissai emporter par cette dernière qui m'amena dans le nouveau monde de la chanteuse, un mode emplit d'amis souriant et tendant la main. J'aurais aimé les attrapés, mais, la chanson se stoppa net, et me fit retourner dans le monde réel.
Un homme encapuchonné venait de frapper Xaras qui criait son désaccord.  Kairi l'aidait à se défendre.
Cet homme... C'était celui que j'avais senti ! 

Il parla violemment en racontant que Xaras aurait dût le frapper et brûler ses vêtements lorsqu'il lui aurait donné une baffe. Je regardais la scène, frappée et choquée, de même que Kairi, quant à Xaras, elle était tranquille. Mais, dans son esprit, je sentais que tout se mélangeai.
C'est alors que j'eus un horrible mal de tête, je la tenais de mes deux mains. Arf ! Les souvenirs de Xaras se mélangent ! 
Cet individu n'aurait jamais dût rappeler les vrais souvenirs de la simili !
Je vis que la vraie mémoire de Xaras essayait de retrouver sa place dans les chaines. Comment est-ce possible ? Je n'ai jamais connu ça avant !


J'eus tellement mal au crâne que je crus bien que ma tête allait exploser. J'avais envie de hurler, mais je me retenais. Je me baissai de plus en plus, pour finir les genoux sur le sol. J'essayai, intérieurement, que les vrais souvenirs de Xaras ressurgissent.

C'est alors que je me suis mise à parler en télépathie avec Kairi, sans le remarquer.

Kairi ! Ne t'inquiète pas pour moi ! Je suis en train de retenir la vraie mémoire de Xaras ! Elle essaie de refaire surface !


Ce que je venais de dire en télépathie était tout ce que j'étais en train de penser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mer 18 Juin - 21:17

Oh Naminé venait de lui parler par télépathie ! Alors ça c'était dingue ! Comprenant donc qu'elles ne pouvaient plus rester ici, que c'était trop dangereux, la demoiselle fixa longuement sa doublure, puis eût une idée. Elle se retourna vers l'homme en étant un peu hésitante, puis essaya de lui adresser à nouveau la parole.

"Si vous la connaissez si bien que vous le dites, pourquoi n'étiez-vous pas là lorsqu'elle avait le plus besoin de vous ? "

- Comment ça "lorsqu'elle avait besoin de moi ?"

"Vous ne vous en rappelez pas parce que vous êtes trop lâche pour l'admettre ? C'est par déni ? Par culpabilité ? Souvenez-vous !"

Pour toutes réponses, la jeune fille se reçu un méchant coup de poing qui la fit saigner de la lèvre. Elle savait très bien qu'elle n'aurait pas du le chercher, mais pour la sécurité de Naminé elle y avait été obligée. Xaras voyant cela, eût l'air choquée, puis eût l'air de ne plus vouloir se laisser marcher sur les pieds par cet homme trop brutal qui ne respectait personne et surtout, ne se souvenait même plus des moments difficiles où il n'avait pas été présent pour elle, mais en même temps, c'était normal, elle ne l'avait rencontré que peu de temps après qu'elle ait rejoint l'organisation.

- Kairi, c'est gentil de vouloir me défendre, mais je ne veux pas que tu sois blessée ! Je vais vous mettre en sécurité, ne vous en faites pas !

La mémoire de Xaras ne cherchait plus à revenir en place, elle cherchait à présent à protéger ses amies fictives, ce qui devait sûrement soulager Naminé. Après avoir dit ces paroles, Kairi et Naminé se firent enveloppées dans des flammes avant de disparaître dans le néant, pour ensuite réapparaître dans une ruelle qui semblait être bien lointaine de l'Illusiocitadelle et surtout du lieu où Xaras se battait désormais contre son ancien ami. En scrutant les ruelles et se rendit compte, avec un sursaut de surprise qu'elle connaissait les lieux où elles se trouvaient.


"Naminé, je viens de me souvenir, il y a un endroit où nous seront en sécurité, même si Xaras casse la chaîne de souvenirs que tu as modifiée, elle ne pourra pas nous retrouver. Viens, suis-moi !"

La princesse de cœur prit la main de Naminé et l'entraina avec elle en courant, la faisant prendre plusieurs virages et passage qu'elle ne devait sûrement pas connaître. Kairi couru jusqu'à atteindre un endroit où se trouvait une grande barrière peu visible dont de l'électricité s'en échappait. Kairi se concentra en ayant l'air de réfléchir, puis lorsqu'elle eût trouvé le bon passage, elle entraina Naminé avec elle, ce qui fit qu'aucunes d'entre elles ne furent blessées. Maintenant qu'elles avaient franchit la barrière, Kairi souffla de soulagement, puis lâcha Naminé. Devant elles se trouvaient une grande maison, qui avait été agrandie pour y accueillir tous les Shinryiens que son oncle avait sauvé avec l'aide de ses compagnons d'armes. Il y avait toujours dans la cour, l'autel dressé qui autrefois avait servit à abrité un œuf très spécial. Entendant du bruit, Kairi pu voir par la suite une fillette âgée à peine de huit ans qui courrait dans sa direction. Elle avait un grand sourire aux lèvres tandis que ses yeux bleus brillaient de malices. Un chapeau recouvrait ses cheveux blancs déjà trop longs pour son jeune âge. Durant sa course, une jolie robe bleu ciel voletait, semblant danser avec la courbe du vent, mais elle arrêta de bouger lorsqu'elle prit la jeune rousse dans ses bras pour lui faire un câlin.

- Enfin te voilà neesan, tu m'as trop manquée ! Tu te souviens ? C'est moi Saiyuki !

"Saiyuki ? Déjà ? Oh tu as beaucoup grandit en mon absence ! ça fait plaisir de te voir en pleine forme ! Et Ryô il est où ?"

- SAIYUKI VIENS ICI SALE GAMINE !!!

- Il est là ! Steuplait protège-moi !

L'appel de son oncle s'était entendu de loin, il avait l'air passablement énervé. La fillette se cacha derrière les jambes de la princesse de cœur lorsque l'homme déboula en quatrième vitesse. Lorsqu'il vit les filles, il eût l'air étonné et du coup, moins énervé. Tout de même, c'était fou ce qu'il ressemblait à Sora, mais était plus vieux et avait les cheveux plus clairs.


"Tonton, je ne sais pas si tu connais ma simili, elle s'appelle Naminé ! Et lui, c'est Ryô, c'est mon tonton, notre tonton. Il est très gentil, enfin normalement."

- Je le suis, sauf qu'elle fait n'importe quoi, faut bien que quelqu'un la remette à l'ordre, c'est pas Hikaru qui va le faire, il passe son temps à faire l'imbécile avec et pis c'est pas Shira qui va tout faire toute seule, donc moi j'ai le mauvais rôle, elle, elle a le bon. Comme vous le voyez, c'est l'heure de la fessée

"Et si tu nous invitais plutôt à boire une tasse de thé au lieu de la punir ? On a eût une rude journée"

- Je vois ça, d'ailleurs tu as la lèvre qui saigne, va falloir soigner tout ça. Bon va jouer Saiyuki, on verra pour la fessée plus tard !

- Youpi merci Kairi !!! Merci Naminé !!!

Abdiquant assez facilement, la petite fille fût si ravie qu'elle enlaça les filles à tour de rôle avant de partir jouer, elle avait eut de la chance que Naminé et Kairi soient arrivées, sinon elle aurait passé un sale quart d'heure. Les invitant à le suivre, Kairi lui emboita le pas, se disant qu'il faudrait qu'elle explique plus tard à la jeune simili qui étaient tout ces gens et pourquoi ils étaient là. Entrant dans la maison, il s'en alla faire du thé pendant que Kairi emmenait Naminé s'asseoir au salon.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Jeu 19 Juin - 21:57

Je sentais mon énergie entrain de me glisser entre les doigts. Je devais faire en sorte que les vrais souvenirs de Xaras ne lui reviennent pas. Ouf ! Ma tête... Je vais vraiment pas survivre si ça continu... Et... Si c'était le cas ? Qu'allait-il m'arriver ? Et Kairi ?! Elle serait en danger seule, si Xaras récupère la mémoire, ils vont être deux contre un !

Je ne sais pas ce qui se passa, mais, les souvenirs de Xaras se calmèrent, et ma tête, encore bouillonnante, put enfin respirée. Je poussai un soupir de soulagement. Je m'allongeai quelques secondes sur le dur sol. J'eus bien cru que j'allais m'endormir. Quand je vis en moins d'une seconde ce qui se passait. Je me relevai alors d'un bond. Je n'eus pas le temps de dire mot, que je me retrouvai, avec Kairi, entourée de flammes, et on se retrouva dans le néant.

On réapparut ensuite dans des ruelles. Je tournai la tête dans tous les sens, je ne connaissais pas cet endroit. Mon humaine lança alors qu'elle connaissait ces ruelles. Elle me dit qu'elle avait la connaissance d'un endroit sûr. Elle saisit ma main et m'entraina dans sa course. Nous traversâmes de nombreux virages, j'en eus un léger tournis.

On arriva devant un portail que Kairi nous fit traverser. On se retrouva devant une grande maison. Wahou ! Une grande famille doit y habiter...

Je fus surprise par une jeune fille aux magnifiques cheveux blancs et aux yeux bleus.
La jeune fille semblait connaître Kairi car elle fonça dans ses bras en disant qu'elle lui avait trop manqué. Quand on entendit un violent cri, si puissant que j'en fis un saut. La jeune fille -qui s'appelait Saiyuki- s'était réfugié dans les jambes de mon humaine et semblait terrorisée par la voix. Je la regardai, choquée, quand je tournai ma tête lorsque j'entendis des bruits de pas et qu'un homme apparut.
Je le regardai, estomaquée, il me faisait penser à quelqu'un... Mhhh... Mais oui bien sûr ! C'est le miroir de Sora !... En plus vieux...


Kairi finit par me présenter l'homme, Ryô, oncle de mon humaine. Ah ? Je ne savais pas qu'elle avait un oncle... Mais qu'est-ce que je peux être stupide parfois ! Bien sûr qu'elle a un oncle ! C'est évident chez les humains ! Ils ont une famille ! Et l'oncle, c'est le frère d'un des parents de l'enfant.
Alors que l'oncle allait punir la petite, Kairi intervenu en proposant de nous invité pour une tasse de thé. Saiyuki était folle de joie, elle n'allait pas avoir la fessée. Elle nous remercia et nous fit un câlin, chacune son tour. Quand elle me saisit, je lui tapotai gentiment et doucement le dos.

Ryô nous proposa d'entrer, je suivis de près Kairi, perdue dans mes pensées. Je n'avais jamais pensé à la famille avant... Il faut dire que je n'en ai pas... Enfin... Pas vraiment... Je jetai quelques coups d’œil timidement vers Kairi qui était toujours devant moi. Mon humaine m'emmena dans le salon.
Je m'assis sur une chaise. Pendant quelques instants, je regardai mes pieds -comme j'en avais l'habitude- et levai la tête vers Kairi. Je balbutiai alors ces mots :

"Dis Kairi... Ça fait quoi d'avoir une famille ?"

On aurait dit que je redécouvrais le monde, il faut dire qu'avant que je disparaisse, je n'avais pas eu le temps de connaître des choses sur les humains et leurs habitudes... Les seuls humains à qui j'avais parlé était : Sora, Riku et bien sûr Kairi... Tout le reste était des Similis...

Finalement, j'eus ma tasse de thé. Je l'observai avec un drôle d'air. Je suppose qu'on pourrait dire que j'étais comme un nouveau-né. J'avais déjà bu du café à la Ville de Traverse, mais jamais de ce breuvage-ci. Je m'amusais alors à le faire tourner en bougeant la tasse. Une vraie gamine...
Je mis ma langue sur la surface du thé et la remit de suite dans ma bouche.


"C'est chaud !"

Je piaillais comme un bébé. Je ne savais pas trop ce qu'il m'arrivait... Sûrement l'influence de l'ambiance de la famille ?...

Après cette réflexion, je finis par boire normalement tout en écoutant à moitié. Je savourai le goût de ma boisson. Un riche parfum de plante avec de l'eau.

"Mhh ! Votre thé est délicieux Monsieur Ryô !"

Je finis par le boire avec des grosses gorgées pour après tendre la tasse vers l'oncle de Kairi et, avec des yeux doux je lui demandai :

"Je peux en avoir encore, s'il-vous-plaît ?"

Je crois bien que ce fut la première fois que j'étais tellement joyeuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Lun 6 Oct - 12:49

HS : Désolée d'avoir été si longue à rp j'espère que t'as toujours envie de rp avec moi =)

Naminé avait demandé à Kairi ce que ça faisait d'avoir une famille, question à laquelle elle n'avait pu y répondre, car elle n'avait pas trouvé de réponse adéquate à sa question. Lorsque Naminé bu une gorgée de thé, Kairi voulu lui dire de faire attention, car c'était chaud, mais elle n'en eût pas le temps, ce qui lui fit avoir un air désolé. Heureusement, elle n'eût pas l'air de lui en vouloir, car elle demanda une autre tasse, ce qui fit plaisir à Ryô qui lui en donna une autre. Il fixa Saiyuki avec un air dépité


- Tu n'aimes pas ?

- Nan j'aime pas !

- Sale petite chieuse t'aime jamais rien !

- Ouin ! Kairi ! Ryô est méchant avec moi !

- C'est plutôt elle qui est méchante avec moi ! Elle me tourmente depuis qu'elle sait parler !

"Ce n'est pas grave, je boirais aussi sa tasse, fais-lui un chocolat chaud, elle devrait aimer"

- Oh oui ! Merci Kairi ! Vient Riri je vais te montrer comment faire du chocolat chaud !

Saiyuki faisait semblant de pleurer pour faire comprendre à Kairi qu'il fallait qu'elle intervienne. Cette dernière était plutôt gênée, car elle ne savait pas trop quoi faire pour que les choses se calment. Elle fini tout de même par avoir une idée et proposa à Ryô de faire du chocolat chaud pour la petite, ce qui eût l'air de lui plaire. Elle retrouva le sourire, puis tira Ryô par la manche en ayant l'air très motivée à ce faire ce genre de boisson chaude que la plupart des gamins aimaient. Ryô soupira, puis fit comprendre à Kairi d'un regard qu'il en avait marre que Saiyuki décide de tout ce qu'il fallait faire, ce qui fit rire la jeune femme qui se dit qu'elle aussi allait passer par là lorsque Mélina serait grande. Elle se tourna ensuite vers Naminé et répondit enfin à sa question.

"Tu me disais ce que ça fait d'avoir une famille, désolée de ne pas t'avoir répondu plus tôt. Cela donne des responsabilités, mais aussi des ennuis qu'on avait pas forcément on en ayant pas. Cependant, avoir une famille, cela fait se sentir moins seul et cela fait du bien de se faire aimer par quelqu'un d'autre que soi-même. Tu sais Naminé, tu n'est pas seule, toi aussi fait partie de la famille"

Une famille certes, mais une drôle de famille quand même ! L'oncle était maudit par un sorcier qui lui permettait de se transformer en dragon et qui ne lui permettait pas de mourir tant que le monde de Shinrya ne serait pas définitivement en paix, la petite Saiyuki était la sœur de Ryô qui avait reprit la forme d'un œuf suite à un combat à mort, mais étant aussi maudite comme son frère, elle avait pu renaître de ses cendres, ce qui expliquait pourquoi elle avait l'apparence d'une gamine. La seule personne qui était normale, c'était le père de Kairi, mais le pauvre était mort depuis un long moment. Quand aux autres personnes qu'ils devraient rencontrer, eux non plus n'étaient pas ordinaires. La petite copine de Ryô, qui ne l'était pas encore officiellement, était une fille de joie maîtrisant les ombres et leur ami, Hikaru, était un homme qui pouvait se transformer en araignée, sans compter les quelques Shinryiens dont un ou deux étaient restés parce qu'ils se plaisaient bien ici, ce qui fait que cette maison était bien animée.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Lun 6 Oct - 20:57

HRP- Oui ! J'étais impatiente de te revoir ! ♥ Je suis contente de voir que vous ayez réglé le problème. Bon retour Kairi ! ♥ -HRP

Je continuai de boire mon thé en attendant une réponse de la part de mon humaine. C'était vrai que je venais de poser une question que presque personne ne connaissait la réponse, mais, j'avais au moins essayé...
Saiyuki fit encore une scène à Ryô, et Kairi arriva de nouveau à la rescousse de la petite. Je ne disais pas un mot. Il fallait dire que je ne me sentais pas très à l'aise... Enfin à moitié, du fait que je sois la Simili de Kairi. Jefinis par observer la tasse. Je ne me sentais pas très bien de voir un "inconnu" en colère qui grondait sur une autre "inconnue". Que pouvais-je faire de toute façon ? Eux non plus ne me connaissaient pas !

Kairi partit pour préparer le fameux chocolat chaud de la petite Saiyuki après m'avoir expliquer le sens du mot "famille".
Moi ? Faire partir de la sienne ? Je ne savais pas pourquoi, mais pour moi, ce n'était que des mots de gentillesses pour me soulager de ma solitude. Mais je ne voulus pas vexée mon humaine, alors je hochai simplement la tête sans expression sur mon visage.

Au bout d'un tout petit moment, je sortis de la maison et m'assis par terre devant la porte. Un vent glacial se montra, mais cela ne me fit pas bouger. Je pensais aux phrases de Kairi. Une famille a l'air d'être plus importe que je ne le pensais.
Je regardai tristement l'horizon. Peut-être que la famille de mon humaine était aussi "la mienne", mais... Je n'en avais pas une à moi ! De plus, je ne pensais pas que je pouvais un jour en fonder une... Ça serait un miracle si un jour, j'en ai une... Moi qui croyais que je pouvais très bien m'en sortir sans famille, mais que je pouvais compter sur mes amis, voilà maintenant que je me mets à douter de tout ce que je croyais jusqu'à maintenant. La vie est tellement injuste ! Je shootai dans un caillou qui se positionnait devant moi. On aurait dit qu'il m'observais. Cela m'énerva et il partit donc sur le coup.
Je boudais un peu car je me sentais vide à présent, qu'il me manquait quelque chose. Bah oui, c'est ton cœur ! C'est ça qui te manque ! Je secouai négativement la tête. Bizarrement, je n'étais pas fâchée contre la voix mystérieuse, je gardais ma triste mine. Non ce n'est pas ça... C'est une famille qui me manque... J'ai des amis, mais personne ne partage mon sang... Ou peut-être que si finalement... Peut-être que j'avais bel et bien une famille ? Roh et puis zut !... 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Lun 6 Oct - 23:35

HS : Oh trop adorable ♥ ! C'est en lisant ce genre de HS que je me dis que je suis super contente d'avoir pu revenir ! ♥

Foutant trop le bordel dans la cuisine, Saiyuki s'était faite expulsée comme une malpropre, mais en même temps, elle ne faisait que des bêtises, profitait de son jeune âge pour faire n'importe quoi, ce qui énervait Ryô au plus haut point. Ne sachant pas quoi faire, la petite avait voulu retourner au salon pour s'amuser avec Naminé, mais cette dernière n'était plus là. Où est-ce qu'elle était passée ? Elle s'était faite enlevée par les hippies ? A force que Ryô n'était pas écologique, elle était sûre qu'elle allait se faire enlever par eux pour la rendre que lorsqu'il serait plus amical envers la nature, mais elle ne pensait pas qu'ils s'en prendraient à Naminé, elle se rendait compte que si elle en parlait à Ryô, il allait encore lui dire qu'elle racontait n'importe quoi, alors elle mena l'enquête. Elle retrouva Naminé dehors en train de réfléchir, ce qui la soulagea. Elle s'approcha d'elle, puis la prit par la taille pour lui faire un câlin.


- Ouf heureusement tu vas bien ! J'ai cru que tu t'étais faite enlevée par un groupe d'hippie écologistes ! T'a quoi madame Naminé ? T'a pas l'air bien ! Si ça va pas, faut en parler à Kairi, à ton doudou ou à ton journal intime ! Moi j'ai un doudou, c'est un loulou je l'ai appelé Yuki ! En ce moment, ça va pas très bien dans ma vie, je sens que le monde va s'écrouler pierres par pierres quand j's'rais adolescente ! Et toi t'es déjà passé par là ? C'est douloureux ?

Va savoir si ce qu'elle disait était vrai ou faux, mais en tout cas, dit avec cette voix innocente de fillette, on ne pouvait que la croire, surtout qu'elle disait les choses avec une grande sincérité tout en ayant lâché Naminé et s'être assise à ses côtés. Pendant ce temps, Ryô et Kairi étaient en grande conversation dans la cuisine, eux aussi ne semblaient pas trop bien s'en sortir pour faire leur chocolat chaud, mais arrivèrent quand même à faire quelque chose de pas trop mauvais.

"Pff c'est pas facile de faire quelque chose quand on a pas l'habitude ! En tout cas, heureusement que Shira est là, sinon Saiyuki serait sûrement morte de faim à l'heure qu'il est !"

- Oh ça va, je fais ce que je peux ! Depuis qu'elle peux parler, elle me rend complètement malade, je peux pas la surveiller et lui faire la cuisine en même temps !

"Et Hikaru il peut pas faire du baby-sitting ?"

- La dernière fois que je l'ai faites gardée par lui, je l'ai retrouvée suspendue au plafond en étant attachée par les pieds, la tête en bas en étant baillonnée, à ce qu'il parait, c'est bon pour la santé, c'était efficace, elle était tranquille, mais depuis, je n'ose plus trop faire appel à ses services.

"A mon avis, on ne doit pas s'ennuyer ici"

- C'est ça, moque-toi et je te garde en pension pour garder la gamine durant une semaine !

Kairi ne savait pas si elle devait être choquée ou amusée par la façon de garder les enfants qu'avait Hikaru, au moins, c'était efficace. Tout de même, elle ne pu s'empêcher de se moquer de son oncle, qui lui, eût l'air un peu vexé, alors il la menaça de la garder ici une semaine pour voir si elle allait tenir le coup, ce qui fit sourire la demoiselle et lui fit rappeler en même temps un petit bout de son passé, lorsqu'elle était jeune et qu'il devait s'occuper d'elle et qu'elle ne tenait jamais en place, ce qui devait être tout aussi fatiguant que de s'occuper de Saiyuki.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mer 8 Oct - 21:30

Je renonçais finalement à savoir si j'avais vraiment une famille. Lorsque la petite Saiyuki me surprit quand elle me serra dans ses bras par derrière. Elle me parla d'un groupe de hippie qui aurait pu me capturée. J'ouvris de grands yeux à cette phrase, mais je ne bougeais pas. La petite remarqua que je ne me sentais pas bien, et elle me conseilla d'en parler à mon humaine, à un doudou ou journal intime. Mais qui pourrait me comprendre ? Peu de personne était comme moi. Peut-être que Roxas pouvait m'aider, mais je n'avais aucune idée où il était... Sora m'avait dit qu'il n'était plus en lui, alors son Simili doit se balader dans les Mondes. Saiyuki me raconta alors qu'elle sentait que le monde allait s'écrouler quand elle serait plus âgée. Et elle me demanda si cela m"étais déjà arrivé.
Je ne disais pas un mot. Je n'avais jamais ressentis le monde en destruction, mais plutôt, ma vie qui s'échappe de mes doigts. Mais comment faire comprendre ça à la petite qui semblait si pleine de vie et qui souriait souvent. J'avais une énorme douleur dans mon estomac. Je pense que si j'avais un cœur, ce serait là où je sentirais cette "blessure".



Saiyuki finit par me lâcher pour s'assoir à mes côtés. Je me décalai légèrement, bien que la jeune fille avait de la place. Je n'avais pas très envie que j'ai de nouveau un contacte physique avec elle. Je réfléchis à mes mots, et, la gorge serrée, je lui répondis :

"Je souffre d'autre chose... Et tu vois... Je suis très différente de Kairi... Je ne suis pas une simple fille normale..."

C'était très dur pour moi de dire qu'il y avait pleins de choses que mon humaine et moi non. Elle avait une famille, un cœur, un corps à elle, elle était complète, elle était entourée de beaucoup d'amis. Sa vie était plus heureuse que la mienne. Surtout que j'ai réussi à sortir je-ne-sais-comment du corps de Kairi... Et si ça se trouve, je n'aurai jamais du sortir ! Mes joues et mes yeux devinrent rouges, mes paupières étaient grandes ouvertes, et je mis mes deux mains sur mon visage, posai mes coudes sur mes genoux et pleurai.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Dim 19 Avr - 0:51

HS : Voilà à quoi ressemble Hikaru http://auto.img.v4.skyrock.net/7945/75097945/pics/2934486597_1_3.png

Naminé ne répondit pas tout de suite à Saiyuki, ce qui fit que cette dernière se mit à ce poser des questions, puis elle lui répondit enfin. En entendant ces paroles, elle eût un regard interrogateur. Elle eût l'air de se sentir encore plus surprise lorsque Naminé se mit à pleurer, ne comprenant pas pourquoi elle pleurait. Elle la scruta dura un long moment, avant de comprendre ce qui n'allait pas.

- Madame, quand on se sent pas bien et qu'on a pas envie de parler, faut manger du chocolat, ça remonte le moral ! Pis vous êtes pas la seule à ne pas être normale, vous savez, tonton Ryo, il peut se transformer en dragon, moi aussi parce qu'on a été punit par un puissant sorcier. Pis y a aussi Kairi qui est pas normale, si elle l'était, y aurait pas tout le monde qui lui courait après. Y a ma tata, qui est pas normal, parce qu'elle peut manier les ombres et en devenir une. Si tu vois les choses sous un autre angle, tu te rendras compte que personne n'est normal. Ah et j'ai oublié, y a aussi Hikaru qui...

- Plus un mot sale cloporte !

Saiyuki disait les choses en les tournant à sa façon, espérant que la simili ne pleurerait plus. Tout de même, cette dernière pouvait penser que cette gamine était plus que maudite, car à cet âge, on ne disait pas ce genre de choses sans les comprendre, et la petite semblait très bien savoir ce qu'elle disait. Ayant repéré une présence, elle fit exprès de mentionner Hikaru dans son récit, ce qui fit qu'un gros fils apparut et se dirigea dans la direction de la petite demoiselle. Cette dernière cria en sursautant, puis l'évita en sautant par-dessus. Ce fût par la suite qu'une ombre sorti de la pénombre en parlant d'une voix assez effrayante. Lorsque le fils disparut, Hikaru se montra enfin.


- Très enchanté de vous connaître mademoiselle, vous aimez la magie ? Tenez, c'est pour vous

Il lui fit un baise-main, en se penchant en avant, puis il se redressa, tout en lui parlant, il fit apparaître un bouquet de fleur, qu'il lui offrit sans hésitations. En le voyant faire le joli cœur, Saiyuki fit la moue en croisant ses bras, n'ayant pas l'air très contente de le voir.


- Si c'est pour la draguer, t'es pas obligé de lui adressé la parole sale pervers !

- Hein ? Quoi ? Qu'est-ce que tu viens de dire ? Ryô t'apprends pas des belles choses, je vais te refaire ton éducation moi, tu vas voir ! Bon, et puis va jouer ailleurs, j'ai une demoiselle à réconforter !

- Nan ! Je veux pas ! Je veux plus être suspendue au plafond ! T'es méchant avec moi ! Pis pourquoi tu t'occupes d'elle et pas de ma commande ? ça fait deux mois que j'attends mon vaisseau Gummi à turbo nucléaire et aéro dynamique !

- Euh... Quand tu auras vingt ans

- Naaaan ça c'est pas une réponse ! Oh ! Hey ! Tu m'écoutes ! Wow c'est super beau ce que tu es en train de créer ! Continue ! Laisse-pas tomber l'affaire !

- Et voilà pour la jolie demoiselle. Mon petit doigt m'a dit que vous, vous sentiez un peu seule. Lorsque vous entendrez la mélodie, des souvenirs heureux vous reviendrons à la mémoire, et si vous regardez dans le miroir, vous pourrez voir où se situent vos amis, pour que vous ne soyez plus seule

Hikaru était choqué d'entendre Saiyuki lui dire de telles paroles. Bon il savait ce qu'elle était véritablement, mais l'entendre dire ce qu'elle avait dit en ayant un corps aussi jeune n'avait pas pût le mettre dans un autre type d'émotion. Il ne voulait pas la draguer, il voulait juste qu'elle soit à nouveau heureuse, qu'y avait-il de mal à ça ? Cela faisait depuis un petit moment qu'il les observait, ce qui expliquait la raison pour laquelle il était intervenu. Saiyuki lui demanda à nouveau de lui construire un bolide de course, ce qui eût l'air de l'ennuyer profondément, car Ryô lui avait interdit de créer des choses trop puissantes pour sa jumelle, ayant peur qu'elle s'en serve pour les dominer tout en servant, en plus, de son jeune âge pour les mener davantage en bateau, alors s'il apprenait qu'il avait cédé, il allait à nouveau essayer de le tuer, alors comme toutes personnes sensées, il utilisa la tactique des vingt ans, ce qui n'eût pas l'air de plaire à Saiyuki. Hikaru l'ignora, puis se mit à créer une boite à musique, ce qui eût l'air de beaucoup plaire à la gamine, qui semblait être fascinée par cette création. Lorsqu'elle fût terminée, Hikaru donna l'objet à Naminé, en lui expliquant à quoi il servait. Pendant ce temps, Kairi et Ryo nettoyaient toutes les saletés qu'ils avaient fait en préparant le chocolat chaud, donc ça leur prenait un peu de temps, mais ils avaient bientôt terminé, ils pourraient bientôt boire la boisson dont ils s'étaient donnés tant de peine à créer.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Dim 19 Avr - 1:57

Je ne ressentais rien d'autre que du désespoir au fond de moi. Je me posais des milliards de questions, et alors, ne trouvant pas de réponses, elles erraient dans mon esprit en attendant. Ce qui faisait qu'elles s'accumulaient et prenaient de plus en plus de place dans ma pauvre tête.
Je pleurais. Je pleurais parce que je souffrais, aussi moralement que physiquement. J'étais déchirée et je n'arrivais pas à trouver la sortie du gouffre des Ténèbres pour rejoindre la Lumière. Je n’atteindrais jamais la fin, peu importe le nombre d'efforts que je pourrais faire sur mon long parcourt. Je ne cessais de rechuter encore et encore avant de découvrir que je n'avais fait que du sur-place. Ce qui me désespérait.
Je me souvins alors de mes mots "Je ne suis pas une simple fille normale..." Et pourtant, si j'avais le droit ne serait-ce qu'un seul vœu, je souhaiterais de recommencer ma vie à zéro. Malheureusement, il n'y avait pas une quelconque personne qui pouvait m'aider à réaliser mon rêve. Je continuerais donc de vivre avec ce fol espoir jusqu'à la fin de mon dernier souffle. Jusqu'au bout, je me trimballerais avec cette idée, avant de réaliser lors de ma mort que tout ce que j'avais fait n'avait servi à rien... 

Saiyuki me sortit de mes réflexions. Elle me donna une astuce pour avoir de nouveau le moral. Puis, elle ajouta que personne n'était quelqu'un de normal. Elle se mise alors à citer des prénoms accompagnés de ce qui faisaient d'eux des êtres spéciaux. Alors qu'elle allait parler d'un certain "Hikaru" elle fut interrompue par une insulte.
Je me levai sur ces mots, me demandant d'où venait cette voix. Puis, je ne compris pas exactement ce que venait de se produire sous mes yeux mais je me retrouvais face à un jeune homme. Ce dernier ne m'inspirait pas confiance avec son petit air arrogant. Il était ce genre de personne dont je ne m'intéressait pas particulièrement et que je préférais ignorer.
Justement, il prit ses grands airs et prit la parole. Suite à cela, il saisit ma main et fit une bise sur elle. Par pur instant, je la remis prêt de moi. Puis, j'eus le droit à un bouquet de fleurs.

Saiyuki ne semblait pas heureuse de voir Hikaru ici. Alors que la petite lança qu'il n'avait pas besoin de parler pour me "draguer". Je n'osais placer une réplique, étant un peu trop perturbée par les évènements qui s'ensuivaient sans que je ne puisse rien faire. Puis, les deux partirent dans un dialogue. Je décidais sur le coup de ne pas les écouter. Néanmoins, je restais sur place, ébahie, tenant toujours le bouquet dans mes mains.

Hikaru me parla de nouveau. Quand j'entendis les mots "souvenirs heureux", j'eus un léger mouvement de recul. Mais... Je ne suis même pas certaine d'avoir des souvenirs heureux... Je fermai les yeux pour analyser ma mémoire. Tout ce que je voyais n'était que tristesse, regret et désespoir. Puis, en y regardant bien, je vis des bons moments passés avec des amis que j'avais vu dans d'autres Mondes. Des personnes que j'aimais plus que d'autres... Des personnes que je pouvais appeler "amies" en ayant une grande confiance en eux. "Mes amis sont ma force", hein ?... Je me souvins de ces mots que j'avais "entendu" lors de la reconstitution de la mémoire de Sora... Et en  pensant à ce dernier, mes réflexions se dirigèrent vers Kairi... Ils étaient tellement mignons ensemble...

Hikaru me tendit une boîte à musique, la boîte avec la mélodie qui ramenait les "souvenirs heureux" accompagnée de son miroir qui indiquait où se trouvait les amis de la personne ayant l'objet en ses mains.
La tenant fermement, je n'osais l'ouvrir. J'avais peur. Peur ?... Oui... Peur de ces fameux "souvenirs heureux" qui pouvaient venir en moi. Peur de voir mes amis... Et si je n'en avais pas au final ?... Ma main qui possédait la boîte commença alors à trembler légèrement pour finalement se mettre à bouger de plus en plus indiscrètement. J'étais réellement effrayée ! Alors que cet objet était totalement inoffensif, et pourtant, c'était bel et bien l'effroi que je ressentais en mon être. Où ? Je pourrais dire que ce sentiment circule partout dans mon corps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Dim 19 Avr - 16:56

Hikaru et Saiyuki attendaient avec impatience que Naminé ouvre la boite, n'ayant pas l'air de comprendre pourquoi elle mettait autant de temps à l'ouvrir, et pourquoi elle avait l'air d'avoir aussi peur. Pendant ce temps, Ryo et Kairi ayant enfin terminé, sortirent de la cuisine et marchèrent jusqu'à retrouver Naminé, Hikaru et Saiyuki. Lorsqu'ils virent ce qu'ils se passaient, ils n'eurent pas l'air contents.

"Saiyuki ! Hikaru ! ! Qu'est-ce que vous lui avez fait ?"

- Eloignez-vous, vous voyez bien que vous lui faites peur ! Je vous laisse cinq minutes sans surveillance et vous faites des bêtises ! Vous n'êtes pas possible !

- Mais je voulais simplement la réconforter !

- Moi aussi !

- Je veux pas le savoir ! Laissez-la tranquille, c'est tout ce que je vous demande de faire bande de sale gosses !

Ryo avait attrapé Hikaru et Saiyuki, l'un par le col, l'autre par le bras, les entrainant bien plus loin, disparaissant de la vision des deux filles. Kairi, eût l'air gênée par la façon dont son oncle avait réagit, mais au moins, c'était efficace, ils ne risquaient plus d'embêter la jolie similie. Kairi soupira, puis s'assit aux côtés de Naminé, en ayant l'air inquiète.


"ça va ? C'est eux qui t'on fait pleurer ? Ils ne sont pas gentils ! Oh quelle jolie boite à musique tu as ! C'est Hikaru qui te l'a offerte ? Il est spécial, mais il est très gentil. Il ne faut pas lui en vouloir, il est seul depuis un bon nombres d'années, il a perdu tout ce qu'il aimait, ainsi que celle qui faisait battre son cœur, mais ça, je ne le savais avant que Ryo ne m'en parle... Tient, toi aussi tu m'as l'air bien solitaire, il y a un problème ? Tu devrais ouvrir la boite à musique, en tout cas, moi, j'aimerais bien savoir ce qu'il y a à l'intérieur, pas toi ?"

Il était certain qu'Hikaru était seul, mais il ne se sentait pas triste, il avait même l'air très heureux depuis qu'il avait revu Mei, et qu'il avait suivit Ryo dans ses délires, ce qui animait bien sa vie. Kairi, ne savait pas pourquoi, mais elle sentait que Naminé n'allait pas bien, et elle avait envie de savoir pourquoi elle était dans cet état. Pour changer de conversation, elle se mit à parler de la boite à musique, en lui faisant un sourire doux, tout en posant sa main sur son épaule, comme lui faire comprendre que quoi qu'il lui arrive, elle serait toujours là à ses côtés, puis elle descendit sa main pour la poser sur la jambe de la simili.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Ven 24 Avr - 21:03

Plus je la regardais, plus j'avais l'impression d'observer des yeux vicieux sur cette petite boîte à musique. J'essayais de respirer normalement, comme si elle était un ennemi et que je me devais d'être forte face à elle, et pourtant, mon souffle ne cessait de se faire bruyant à chaque instant et accélérait comme un cœur lorsqu'il battait de plus en plus fort.
Finalement, ce ne fut plus ma main seule qui tremblait, ce fut entièrement mon corps. Mon regard n'exprimait que la peur. Je n'arrivais pas à changer mon expression. Chose très étrange, car à cet instant-là, je ressentais un sentiment, alors que j'étais tout de même un Simili. Mais je ne me trompais pas. La terreur se propageait dans tout mon être, coulait dans mon sang, hantait mon Esprit.
L'effroi était ce qui se présentait le plus tout au fond de moi. Et je ne parvenais pas à la contenir.

Je ne voulais pas l'ouvrir, je ne désirais pas voir si mes "amis" n'en étaient pas en réalité, qu'ils ne faisaient que de mentir. De plus, Marluxia m'avait souvent répété que personne ne m'aimait sincèrement, seul mon pouvoir sur la mémoire était intéressant pour leurs yeux. Je me sentis alors encore moins bien à cette pensée. Oui, la peur et le doute prenaient de plus en plus de la place en moi. Ce qui n'arrangeait pas du tout ma situation.

Alors qu'une vraie bataille se faisait en moi, Ryô et Kairi débarquèrent et l'oncle emmena Saiyuki et Hikaru plus loin pour nous laisser seules, mon humaine et moi.
On s'assit alors toutes les deux, et la jeune fille aux cheveux rouges essaya de trouver un autre sujet de conversation. Mais elle et Ryô ne savaient pas que ce n'était la petite Saiyuki et Hikaru qui me faisaient trembler mais la boîte à musique, alors que la Princesse de Cœur proposait gentiment de l'ouvrir.

Je la regardais alors, mes yeux reflétant toujours de l'inquiétude. Je pris alors la parole d'une voix tremblante :

"J-Je ne peux pas... J'ai... J'ai peur..."


Que pouvaient bien être mes "souvenirs heureux" ? Se cachaient-ils au fond de moi ?
Je retrouvais tout de même dans une belle ironie ! Je contrôlais les souvenirs, et pourtant j'étais incapable de dire si j'avais dans ma mémoire des évènements joyeux... Je retrouvais face à mon propre pouvoir qui me faisait obstacle.

"Kairi... Cette boîte... Elle me montre des souvenirs heureux... C'est Hikaru qui me l'a donnée... Elle est aussi capable de me montrer où sont mes amis... Mais..."

J'hésitais alors à me confesser. Allais-je la vexer ? Lui faire de la peine ?
Non. Je la connaissais mieux que quiconque, et mon humaine n'était pas de ce genre. Elle me comprendrait sans aucun doute.

"Mais ai-je réellement des amis ?"


Je me retenais de pleurer, car je désirais être forte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mar 28 Avr - 21:43

Naminé lui confia qu'elle avait peur, ce qui étonna Kairi, car c'était la première fois qu'elle lui disait qu'elle ressentait ce genre d'émotions, mais ce qu'elle trouvait étrange n'était pas le fait qu'elel ait des sentiments, car Naminé était bien plus humaine que certains similis, mais le fait qu'elle ait peur, car avant ce jour, elle ne l'avait jamais exprimé, ou, l'avait exprimé, mais c'était si rare que Kairi ne devait pas s'en souvenir. Elle eût envie de la rassurer, mais ne le pût pas, car la blonde se mit à parler de souvenir heureux et d'amis et ne termina pas sa phrase, car elle ne semblait pas trouver les mots pour exprimer ce qu'elle ressentait.

"Comment pourrais-tu avoir peur de tes souvenirs ou de tes amis ? Vous tous, vous avez dû vous en faire tout pleins, après tout la mémoire, c'est ton domaine non ? A moins que tu en ais trop pour arriver à tous t'en souvenir"

Kairi avait l'air intriguée que Naminée ait peur de ses propres souvenirs heureux ou de ses amis, alors elle essaya de détendre l'atmosphère en terminant sur une petite note humouristique. Par contre, elle déchanta vite lorsque Naminé lui demanda, presque au bord des larmes, si elle avait réellement des amis. En entendant cette question, son cœur se serra. La pauvre, c'était donc pour cette raison qu'elle avait l'air si triste ? Ne pas se sentir aimée et se sentir seule, voilà la pire chose qui pouvait arriver, même pour un simili. Kairi prit sa doublure dans ses bras pour lui faire un énorme câlin, ne disant plus rien durant quelques minutes, avant de se redresser, tout en la tenant toujours dans ses bras.


"Franchement, je ne vois pas comment une fille aussi adorable que toi ne pourrais avoir d'ami. Tu es une pare de Sora et de moi, tu ne peux qu'être aimée et adulée de tous, alors ne t'en fait pas, je suis persuadée que des amis, tu en as tout pleins. En tout cas, sur ta liste d'ami, je suis sûre que je vais être la première à apparaître, tu es ma meilleure amie, tu es ma sœur, ma jumelle, et c'est pour toutes ces raisons que je t'aime bien plus que tout ceux que tu aurais pût côtoyé, à moins que tu ne sois tombée amoureuse d'un beau garçon, et dans ce cas-là, ça ne compte pas, car ce n'est pas le même amour. Allez ouvrons cette boite ensemble !"

Après lui avoir dit ces paroles en ayant l'air plus que sincère, elle lui fit un bisou sur la joue, puis la lâcha et l'aida à ouvrir la boite. En l'ouvrant, le miroir carré, qui s'étendait sur tout le haut de la boite, se divisa en deux partie. L'une étant pour Naminé, l'autre pour Kairi. Pour Naminé, il y eût pleins d'images bien visible, de ses amis qui se mirent à défiler, petit à petit. Pour Kairi, ce fût des images très floues, ce qui la surprit, puis un message se forma. Un message bien distinct que les deux jeunes filles purent lire si elles en avaient l'envie.


- Un cœur convoité ne peut avoir d'amis... Manipulations, abus, harcèlements... Aucuns n'est sincères, fuit-les immédiatement, car une princesse n'a pas d'amis.


Kairi n'y croyait pas un seul instant. Elle pensait pourtant avoir une multitudes d'amis qui l'aimaient et l'appréciaient telle qu'elle était. Est-ce qu'ils lui avaient tous menti pour se servir de son cœur naïf et sincère ? Même Sora ? Sentant les larmes lui monter aux yeux, Kairi se leva, puis se mit à courir droit devant elle, faisant au passage le tour de la maison, pour s'agenouiller et se mettre à pleurer à chaudes larmes. Elle qui pensait avoir des amis, ce n'était pas le cas. Pendant ce temps, un autre message s'inscrivit sur la partie de Kairi.


- Lorsque les anges curieux regardent ce qui ne leur appartient pas, ils s'en mordent souvent les doigts, Lorsqu'un brille, l'autre sombre dans le néant, trouver le juste milieu en réparant l'injustice

Alors que la musique de la boite à musique raisonnait dans la tête de Naminé pour lui faire se souvenir de souvenirs heureux, le miroir lui montrait des images de ses amis, mais ce qu'Hikaru n'avait pas dit à la jeune fille, car il n'était pas au courant, était qu'il avait une sorte de conscience, car Saiyuki, le plus discrètement possible, avait utilisé ses pouvoirs pour modifier le cadeau d'Hikaru pour que la miss ne fasse jamais d'erreurs pour éviter qu'elle ne perde ses amis, mais au lieu de ça, sans le faire exprès, elle avait empoisonné le cadeau d'Hikaru.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Jeu 30 Avr - 15:36

Je voulais avoir tord. Me tromper sur toute la ligne. L'idée de ne pas avoir d'amis me hantait, et je pouvais fortement y croire, mais je n'en avais pas envie. Bien que je savais parfaitement que je me trompais, quelque chose en moi m'indiquait le contraire. Ce doute m'agaçait et me blessait. J'avais bien le droit d'avoir des amis tout de même ! Bien que je sois un Simili ! J'avais les mêmes droits que les humains !

Kairi me consola alors. Elle ajouta que j'étais sa meilleure amie et plus que cela, j'avais donc quelqu'un sur qui compter. Elle décrivit aussi qu'elle serait donc en haut de ma liste d'amis. Néanmoins, mon humaine me dit que si un garçon était dans ma vie, alors ce serait lui, bien que cet amour soit différent de celui entre moi et la jeune fille aux cheveux rouges.
Aux mots "tombée amoureuse d'un beau garçon", j'exprimais un sursaut. Je n'avais jamais ressenti cet amour-là. Ce sentiment demeurait encore un mystère pour moi, bien que je le connaissais plus ou moins grâce à celui de Sora et Kairi. Mais de ma propre expérience, je n'avais jamais vraiment eu le droit à cela. Je jetai un coup d’œil à mon humaine. Elle me claqua un bisou sur la joue. Ce geste me fit alors sourire. Oui, Kairi était vraiment une personne très précieuse pour moi. J'irai jusqu'au bout du monde pour lui venir en aide s'il le fallait ! Alors il était certain que, comme elle le disait, ce serait elle, mon amie qui serait en première sur ma liste d'amis !

Ensemble, nous ouvrâmes la boîtes. Tandis que je vis mes amis sur ma partie du miroir -qui s'était divisé en deux pour chacune de nous-, Kairi eut le droit à un message. Lorsque je le lus, ma respiration s'arrêta. Cela ne pouvait être vrai ! Tous les amis de mon humaine ne seraient pas sincères envers elle ! Je ne pouvais y croire. Ce miroir ne disait que mensonge ! La Princesse de Cœur se leva sous mon regard chagriné pour elle et partit pleurer. Un autre message s'inscrivit alors, toujours du côté de Kairi. Je ne regardai que très rapidement l'écriture lorsque la musique de la petite boîte arriva. J'eus un sursaut. Alors que la musique caressait mon oreille, je regardais toujours la direction que Kairi avait prise pour partir. Je fermai violemment l'objet et le laissa.
Mon humaine n'allait pas bien ! Je ne pouvais pas rester là sans rien faire alors qu'elle avait tout fait pour me consoler !

Je courus sur ses pas et la retrouva pleurante. Je me mis à sa hauteur et la prit dans mes bras. Je cherchais alors les mots pour la faire comprendre que tout ce qu'elle avait vu n'était que mensonge. Quand enfin je lui dis avec un sourire réconfortant :

"Kairi ! Ce que tu as pu lire est forcément faux ! Tout le monde a des amis ! Si j'en ai, alors tu en as ! C'est une évidence ! De plus, comment cela se ferait-il que Sora ne t'aime pas sincèrement ? Il irait jusqu'à son dernier souffle pour te sauver ! Et si ça, ce n'est pas le véritable amour, alors il faudrait qu'on me l'explique !"

Je poursuivis mon discours en parlant du fait qu'elle était très gentille et que ce sentiment lui permettait d'être aimée de personnes bien attentionnées. Il était impossible pour une fille aussi adorable qu'elle n'ait pas d'amis !

"Il doit forcément y avoir quelque chose qui cloche avec cette boîte !"

Je la serrai encore plus fort pour lui montrer mon soutient. J'avais aussi envie de pleurer. C'était la tristesse de mon humaine qui me faisait ressentir ce sentiment. Elle était en détresse et avait sûrement besoin de soutient. Alors je serais ce soutient, ce pilier sur lequel elle pourrait s'appuyer pour pouvoir surmonter son chagrin.
Il y a forcément un problème avec la boîte ! C'est une évidence !
Je ne pouvais pas croire que personne n'aimait Kairi juste par le fait qu'elle soit une Princesse ! Ce mensonge était totalement stupide. De plus, si cela était réellement vrai, alors cela voudrait aussi dire que toutes les Princesses n'aient pas d'amis !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Dim 3 Mai - 21:48

Kairi continuait à pleure à chaudes larmes... Elle pleurait, pleurait et pleurait autant que si Sora lui avait dit qu'il la quittait ou s'il venait de mourir devant ses yeux. Ses larmes coulaient, elle n'était vraiment pas belle à voir, pauvre Kairi, ne pas avoir d'amis était la chose la plus terrible qui pouvait lui arriver ! Soudain, Naminé arriva et tenta de la consoler, mais rien n'y faisait, c'était comme si elle n'entendait plus rien, c'était comme si elle était enfermée dans une cage de verre ou aucuns sons ne pouvaient l'atteindre. Soudainement, Ryô débarqua avec Saiyuki, la tirant par la main, en ayant l'air énervé, tandis que la petite fille n'avait pas l'air bien, d'ailleurs cela ce comprenait assez bien en voyant la grosse marque rouge sur sa joue, signe qu'elle avait encore fait une bêtise.

- A cause de la bêtise de Saiyuki, cette boite c'est détraquée ! Saiyuki va chercher cette boite et répare-la, puis tu vas la montrer à nouveau aux filles, et je te jure que la prochaine fois que tu te mêle des sorts d'Hikaru, je te pends par les pieds comme lui !

- O.... O... Oui niisan !

"Ahahahahah la belle affaire ! Vous ne pouvez plus rien faire ! Merci de m'avoir donné une conscience, et de m'avoir permit de fusionner avec la première personne qui m'aurait ouvert ! Désormais j'ai les pleins pouvoirs grâce à cette demoiselle... Oh elle possède des pouvoirs magiques ? Je vais pouvoir m'amuser avec !"

- C'est une catastrophe ! Saiyuki qu'est-ce que tu as fait ?

- Mais tout ce que je voulais, c'était que le sort d'Hikaru soit plus efficace !

- Oui, bah c'est raté ! Pour éviter de lui faire le moindre mal, pour pouvoir bien l'exorciser, nous allosn devoir l'assommer ! Naminé, j'ai besoin de ton aide, il va falloir que tu la divertisse, tu te sens prête ?

https://www.youtube.com/watch?v=cB0IkSrJtwo
Les vêtements de Kairi avaient chanté, ils étaient devenus noirs, tandis que ses yeux étaient devenus rouges. Elle s'était relevée et écartée en ayant plus du tout l'apparence de la jeune fille douce et gentille qu'avait décrite Naminé. En entendant sa voix et les explications, ils comprirent qu'elle s'était faite posséder par la boite à musique, car bien qu'elle l'avait ouverte avec Naminé, elle s'était amusée à l'ouvrir un tout petit peu avant qu'elles ne l'ouvrent ensemble. Son oncle demanda alors à la jeune fille blonde de lui donner un coup de main, ayant l'air de savoir comment l'arrêter. Pendant ce temps, la "Dark Kairi", s'amusait à chanter une chanson effrayante en utilisant ses pouvoirs lumineux, qui apparaissaient plutôt comme des pouvoirs obscures, et le pire était qu'elle était en train de s'amuser à tout détruire, mais essayait aussi de détruire le trio juste pour s'amuser, ce que normalement, la véritable Kairi n'aurait jamais eût l'audace de faire, et le plus horrible dans cette histoire, était que ça avait l'air d'amuser la conscience de la boite à musique, puisqu'elle riait.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mar 5 Mai - 21:29

Kairi ne cessait de pleurer, elle n'avait pas l'air de m'avoir entendue... Soudain, je la trouvais très étrange. Je la connaissais bien, et elle n'était pas du genre à ne pas écouter. Sur le coup, je la lâchai. Quelque chose n'allait pas chez mon humaine, quelque chose d'effrayant. Une étrange aura émanait d'elle. Que venait-il de se passer ?
Je fus alors surprise et sortie de mes pensées par l'arrivée soudaine de Ryô et Saiyuki. Cette dernière avait une belle trace rouge sur sa douce peau d'enfant.
Ryô confirma ce que j'avais dit précédemment, la boîte à musique avait bel et bien un problème. C'était la faute de la petite fille d'après l'oncle. L'intéressée semblait déboussolée, elle en bégaya même pour répondre à l'homme. Ce dernier lui ordonna de réparer l'objet.

Je regardai alors le duo avec une lueur inquiète dans le regard. Lorsque j'eus le droit de nouveau à la surprise quand j'entendis un rire. C'était la boîte de musique qui parlait. Elle remercia, sans doute Saiyuki pour lui avoir apporter de légères modifications qui causèrent d'énormes dégâts. Lorsqu'elle parla de Kairi, je faillis m'énerver et briser la boîte. Elle sous-entendait presque que mon humaine avait été naïve de l'avoir ouverte ainsi. Néanmoins, ma conscience me poussa à prendre gare et de ne pas faire de bêtises. Il était vrai que si je faisais cela, je risquai de perdre Kairi pour toujours... Car elle était possédée par cette maudite boîte que Saiyuki avait modifié pour être certaine que les pouvoirs de l'objet.

Ryô proposa alors de passer à l'offensive, mais il ne fallait pas blesser Kairi qui possédait à présent des yeux écarlates et des vêtements ébènes. Cette vision ténébreuse de mon humaine m'effraya alors. Où était donc passée la Lumière de la Princesse ?... Je me devais de la sortir de cette situation et lui rendre son état normal !
L'oncle suggéra de l’assommer, pour ma part, je devais faire diversion. Or, je venais d'entrapercevoir que Kairi ne cessait de détruire tout ce qu'elle voulait en s'amusant. Et si je la provoquais en lui demandant de me détruire mais en essayant d'esquiver ?... Cela risquait d'être dangereux, mais si je devais mourir pour libérer mon humaine, alors autant le faire...
Je me plaçais alors devant Kairi, l'air assurée, bien qu'au fond de moi, je ne me sentais pas très bien. Un sourire s'afficha alors sur mon visage et je pris la parole :

"Hey ! Tu sais qui je suis ? Je suis le Simili de Kairi ! Intéressant, n'est-ce pas ? Essaye donc de me détruire pour voir !"

Tandis que j'esquivais du mieux que je pouvais les attaques, je me demandais comment la jeune fille à la chevelure rouge s'était retrouvée sous l'emprise de cette boite. Kairi... Je vais te libérer et empêcher que la boîte n'utilise ton pouvoir pour faire le Mal...Et cette pensée me revigora, je secouai ma tête et repris de plus belle mes esquives. Ryô n'avait plus qu'à la faire sombrer dans le coma...
Mais comment détruire cette conscience ?... Comment allions-nous la faire sortir du corps de Kairi ?... Allait-elle prendre l'emprise d'une autre personne si nous réussissions à faire cela ?... Tant de questions et si peu de réponses qui prirent elles aussi de la place dans mon Esprit...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Dim 9 Aoû - 23:21

Kairi... Enfin plutôt l'esprit de la boite, arrêta de tout détruire lorsqu'elle entendit Naminé l'interpeller. Elle la fixa en haussant un sourcil, puis elle se mit à rire d'un rire un peu moins effrayant que les précédents, c'était plus cristallin, comme si le rire de Kairi était mélangé avec celui de l'esprit.

"En effet, tu n'es qu'une simili, un être inférieur aux yeux de ces misérables, ainis qu'à mes yeux ! En aimant ces humains et en voulant leur ressembler, tu n'es pas mieux qu'eux ! Ta seule saveur est seulement due au fait que tu puisses modifier les souvenirs d'autrui et cela me plait ! Tu travailleras pour moi, tu me seras d'une grande utilité...."

L'esprit avait esquissé un sourire machiavélique sur le doux visage de la princesse de cœur, ce qui était assez flippant à voir. Elle avait aussi l'air très intéressée par le pouvoir de Naminé, ne se gênant guère de lui dire ce qu'elle pensait d'elle. A ses yeux, elle n'était qu'un objet qui pourrait servir, et rien d'autres. Alors qu'elle voulait dire autre chose, une queue de dragon l'assomma. Elle émit un râle, puis elle s'effondra doucement par terre, chutant au ralenti. Avant qu'elle ne rejoigne la boite à musique, Saiyuki réussi à intercepter cet esprit maléfique en l'enfermant dans une boite de glace scellée. La queue de dragon appartenant à Ryo, ce dernier la ramena vers lui une fois qu'il eût terminé de l'utiliser. Il alla ensuite prendre Kairi pour la porter comme une princesse qu'elle était.


- J'espère que cela va Naminé. Sache qu'en temps normal, Kairi n'aurait jamais tenu de tels propos. Ne t'en fait pas, elle est juste évanouie

Ryo disait ces paroles en ayant l'air très sérieux, tandis que Saiyuki hocha la tête en signe d'approbation. La jeune femme avait retrouvé son apparence normale, et le corps sans vie, on aurait pu penser qu'elle aurait perdu son cœur et qu'il fallait appeler Sora à la rescousse, mais non, elle était juste plongée dans un profond sommeil. Tout en ayant toujours sa queue, relevée, qui faisait des aller et retour entre la gauche et la droite, il emmena la demoiselle à l'intérieur, jusqu'à une chambre où il la déposa dans un lit.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Lun 10 Aoû - 15:04

Toutes attaques de la part de la boîte cessa, suite à mon appel. Je ne bougeais plus à mon tour, fixant les yeux écarlates de mon humaine modifiés par la présence de la conscience de l'objet en elle, ma respiration était presque coupée. J'eus un léger sursaut à cause du rire plutôt étrange qu'émanait Kairi. On pouvait reconnaître un peu de la voix de la Princesse mêlée à celle de la conscience de la boîte. Une grimace mélangé à un sourire nerveux se dessinèrent sur mon visage. La jeune fille à la chevelure rouge semblait toujours présente, comme si elle essayait de combattre la boîte.

Lorsque cette dernière parla, je baissais les yeux. Je savais parfaitement que l'existence d'un Simili était plus dure que celle d'un humain, que nous nous ressemblions mais qu'il y avait aussi beaucoup de différences entre les deux espèces. J'étais démunie de cœur, certes, mais je ne me sentais aucunement inférieur à eux... J'ouvris des grands yeux quand j'entendis que la boîte était très intéressée par mes pouvoirs sur le contrôle de la mémoire. Des souvenirs de Marluxia me revinrent en tête. Je secouais cette dernière pour me sortir ces images de mon esprit. Je n'étais qu'un objet à la vue de cette boîte, ce qui était très ironique puisque c'était elle l'objet et non moi. Je n'étais pas un être humain, mais j'étais bel et bien vivante, au grand contraire d'elle !

J'avais parfaitement conscience que ce n'était pas ma Kairi qui parlait en ce moment même, mais ses mots me touchaient tout de même. Un voile de tristesse débarqua dans mon regard. J'aurais pu faire un grand saut, tellement Ryô m'avait surprise lorsqu'il attaqua la jeune fille avec une étrange queue de dragon qui venait de son corps. Je ne bougeais plus d'un cil. L'homme prit dans ses bras Kairi après que Saiyuki ait replacé l'esprit maléfique de la boîte à sa place.
Je répondis à Ryô d'une voix presque inaudible :

"Je sais..."

Je suivis timidement l'oncle dans la maison. Il fallait à tout prix détruit cet esprit... Il ne devait pas faire de mal à d'autres personnes. Avec cette pensée en tête, je fis demi-tour pour rejoindre Saiyuki. Je demandais ensuite à la petite si elle voulait bien me passer la boîte à musique. Enfermer l'esprit n'était pas suffisant. Il y aurait toujours quelqu'un qui réussirait à ouvrir l'objet, peu importe la serrure, peu importe la façon dans laquelle elle était close. Une personne arriverait toujours à trouver une solution. Kairi en avait souffert, et je ne désirais pas que cela recommence, peu importe pour qui, qu'il appartienne à la Lumière ou aux Ténèbres, au Crépuscule même, je m'en moquais. Je ne sais pas comment je vais m'y prendre... Mais je vais essayer... Hum... Et si j'utilisais mes pouvoirs pour détruire l'esprit ?... Si j'effaçais les souvenirs de la boîte, peut-être que cela ferait disparaître l'âme de l'objet, sachant qu'elle n'avait rien à faire là... Je fis apparaître mon carnet à dessein et le regardais intensément avec une mine plus ou moins triste. C'est la seule solution que je vois...

J'essayais d'entrer dans "la mémoire" de l'esprit pour voir si je dénichais des souvenirs, même s'ils étaient peu nombreux, je pouvais toujours avoir de l'influence. Cet esprit donnait la vie à la boîte, or, chaque être vivant détenait des souvenirs de sa vie. Je devais forcément en trouver. Je me chuchotais alors pour moi-même pour m'encourager :

"Aller ma grande, tu peux le faire... Trouve cette fichue mémoire et efface tous ses souvenirs !..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mar 11 Aoû - 0:15

Saiyuki hocha la tête, puis donna la boite à Naminé, mais resta sur place, la fixant sans rien dire, avec un regard profond, ayant l'air d'être très intéressée par ce que faisait le simili de Kairi. Lorsque cette dernière voulu chercher les souvenirs de la boite pour les effacer, Saiyuki ferma les yeux, puis se mit à chanter cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=Bpi2xJzI6W4 Alors qu'elle chantait, un flash lumineux se dégagea de la boite, pour engloutir les deux demoiselles, ce qui leur permit d'assister, sans pouvoir agir, à un souvenir que la boite avait gardé en mémoire.

Souvenir

Dans le souvenir, la mélodie que venait de chanter Saiyuki avec des paroles, était la même, mais sous forme de mélodie qui émanait de la boite à musique. Une femme ressemblant beaucoup à Saiyuki, mais en plus vieille, tenait dans ses bras une jeune fille qui semblait être mourrante. La femme la regardait avec aucunes compassions, alors que la jeune fille, qui devait avoir une quinzaine d'années, la regardait avec pitié.


- Arrête tout de suite, me faire exprimer de la compassion à ton égard est peine perdue ! Tu as échoué dans ton combat, tu ne m'es plus d'aucunes utilités...

- Mais je peux... Pitié, donnez-moi une autre chance maîtresse !

- La pitié c'est pour les faibles chienne ! Soit, je consenti tout de même à te donner une seconde chance, car c'est la première fois que tu échoues. Si tu arrives à prendre le contrôle d'une personne et à me revenir en vie, je consentirait à te prendre à nouveau à mon service

Après avoir dit ce qu'elle allait faire, la femme se mit à rire d'un rire des plus sinistres, avant d'enfermer l'esprit de la pauvre fillette dans la boite similaire à celle qu'avait faites Hikaru, alors que ce n'était que pur coïncidence. Après avoir fait cela, elle plaça sa main au-dessus du corps inanimé, et ce dernier se retrouva coincé dans de la glace, pour qu'il reste toujours intacte le jour où son ancienne esclave accomplirait la mission qu'elle lui avait donnée.


Retour à la réalité.


Lorsque le flash disparut, les deux miss étaient revenues dans le présent. Saiyuki tremblait, elle avait peur de comprendre. Soudain, elle grandit et eût l'apparence d'une jeune fille de quinze ans, ce qui fait qu'elle était plus élégante, plus grande, mais aussi plus mystérieuse. Elle attrapa alors la boite d'un geste vif, avant de la scruter d'un regard intense.


- Ne lui efface surtout pas ses souvenirs ! Cet esprit avait une bonne raison de s'attaquer à Kairi, elle ne faisait que remplir une mission ! Si ses souvenirs se font effacer, ce pauvre esprit va errer en se posant sans cesses des questions et va finir par hanter tout le monde ! En plus, j'ai l'impression d'être la réelle fautive dans cette histoire, alors que je ne me souviens de rien ! Si je vais devenir plus tard cette femme horrible, il faut que tu m'achève tout de suite ou répare les chaînons de ma mémoire pour que je ne répare pas les erreurs du passé, dans tout les cas, je pense que moi seule puisse aider cet esprit pour qu'il ne nuise plus à personne, s'il te plait ! Neesan !

En disant ces paroles, des larmes s'étaient formées dans les yeux de la jeune fille, car elle avait peur de ce qu'elle allait devenir, mais aussi peur de ce qu'il allait arriver à cet esprit si elle ne l'aidait pas. En fait, elle avait bien raison d'avoir peur, car cette femme qu'elle avait vue, était bien évidemment elle lorsqu'elle serait plus vieille, ce qui fait qu'elle avait bien deviné. En tout cas, dans l'immédiat, Naminé devait s'occuper de Saiyuki et non de la boite pour que tout rentre dans l'ordre.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mar 11 Aoû - 22:46

Je me devais de me concentrer un maximum pour trouver la mémoire de cet esprit. J'émis un petit hoquet de surprise lorsque j'entendis Saiyuki chanter. Cela me déconcentrait légèrement, néanmoins, je continuais de fixer la boîte des yeux. Je dus arrêter de regarder ma cible lorsqu'un flash de lumière émana de l'objet et on se retrouva engloutie à l'intérieur.

Lorsque je levais les paupières, je fus surprise de voir que nous étions dans un souvenir. Nous ne pouvions pas intervenir ce qui était normal. Ce fut une scène atroce pour moi en voyant cette dame ne rien faire face à la détresse de la jeune fille qui quittait la vie eu à peu. La plus âgée me faisait songer à quelqu'un. En la fixant un peu plus, j'ouvris de grands yeux en découvrant qu'il y avait des similitudes entre Saiyuki et elle. Je regardais du coin de l'oeil la petite. Ma respiration se coupa lorsque cette vieille inconnue parla à la plus jeune. Elle enferma ensuite l'esprit de l'adolescente dans une boîte à musique, ressemblant à celle de Hikaru, pour lui donner "une seconde chance".

Ce que je vis était de nouveau la cour de la maison familiale. Je fixais droit devant moi, encore sous le choc de la scène. Et une nouvelle surprise arriva quand Saiyuki grandit et m'arracha des mains la précieuse boîte. Lorsqu'elle expliquait ce qu'elle avait comprit, ma tête affichait de plus en plus de la peine. Tout devenait si rapide ! Je hochais de la tête lorsqu'elle finit de parler et fis apparaître de nouveau mon carnet.

Je ne pouvais m'occuper que des souvenirs, je suggérais donc de passer par la mémoire de l'esprit de cette jeune fille car actuellement Saiyuki n'avait pas vécu ce moment que nous venions de voir, au contraire de l'adolescente. Cette dernière venait donc du futur... Je me concentrais sur les souvenirs qu'elle avait de Saiyuki. Je vis alors des images. Je ne sus comment j'avais réussi, mais je trouvais à présent tous les souvenirs de la petite -bien qu'elle ait grandi à présent- dans le futur. Je me mettais à dessiner les souvenirs de la demoiselle avant de déchirer les pages pour les remplacer par autre chose.

Ce fut plutôt long de doublement dessiner, reprendre les vrais souvenirs pour les remplacer par d'autres. C'était vraiment un miracle que j’aie réussi à accéder à la mémoire de Saiyuki dans le futur alors que je n'avais jamais fait cela auparavant. C'était une première ! Plus ça allait, et plus mon pouvoir sur la mémoire augmentait, au point de m'en faire peur.

Lorsque je quittais enfin des yeux mon carnet à desseins, le poignet droit à moitié meurtris, je regardais Saiyuki en espérant que mes efforts n'étaient pas en vain. Je n'en pouvais plus. Accéder à une mémoire du futur m'avait exténué et je sentais mes forces me lâcher peu à peu, sans doute, allais-je sombre dans le coma à cause de la fatigue ? En sentant que j'allais bel et bien être inconsciente, je lâchais avant :

"C'est fait, ma grande... Ça a marché ?..."

Et tout devint noir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mer 12 Aoû - 0:19

HS : Pas du futur, mais du passé, désolée, si je l'aurais marqué, cela aurait spoilé ^^

Saiyuki scrutait Naminé tandis qu'elle dessinait, n'osant rien dire, ni bouger, jusqu'à ce que Naminé tombe par terre d'épuisement. Peu de temps après, des flash-back revinrent dans sa tête. Elle se souvint du jour où son grand amour lui avait promit monts et merveilles, avant qu'il ne parte avec cette femme qui plus tard, donnerait naissance à Simon, Sora et Natsumi. Elle se souvint du fait qu'elle était souvent considérée comme une moins que rien, à cause de Matthieu, qui faisait la fierté de ses parents. Elle se souvint également de sa malédiction, et du fait qu'elle avait un devoir à accomplir, mais elle se souvint également de toutes les souffrances qu'elle avait endurées durant sa jeunesse, qui l'avaient faites devenir comme elle était, et qui ne lui avait nullement donné envie de participer à la grande guerre des Keyblades lorsque cette dernière avait eût lieu. Elle n'avait pas non plus daigné lever le seul petit doigt pour aider son aîné, alors que son monde était envahit et qu'il était sur le point de perdre la vie, pensant ainsi que c'était bien fait pour lui. Lorsque tous ses souvenirs furent revenus, la miss baissa la tête, en mettant ses mains devant ses yeux, pour pleurer de joie, avant d'enlever ses mains, puis relever la tête en ayant un sourire plus que sadique.

- Merci pour tout ce que tu as fait pour moi ! Pour te remercier, je vais te faire goûter le repos éternel pour que jamais personne ne découvre ce que tu as vu !

- Saloperie, je savais bien que tu finirais par montrer ton véritable visage, même si tu n'es encore qu'une gamine !

- Plus pour longtemps mon cher Hikaru !

- Hikaru, emmène Naminé à l'intérieur, nous allons enfin régler nos différents, maintenant que tu as retrouvé la mémoire, tout est à refaire !

Hikaru, observant depuis un long moment, sans se faire voir, avait trouvé que le comportement de Saiyuki devenait de plus en plus étrange, depuis cette histoire de boite, il avait été prévenir Ryo, et tout deux avaient accourut, au bon moment, au secours de Naminé, car Saiyuki, penchée sur elle, était prête à l'assassiner avec ses pouvoirs de glaces, pour que personne ne soit au courant de ce qu'elle avait vu. Hikaru hocha la tête, puis prit Naminé et s'en alla en courant. Saiyuki tenta de l'en empêcher et de finir ce qu'elle avait commencé, amis Ryô fût plus rapide qu'elle en lui barrant la route. Une fois seuls, les deux faux jumeaux se mirent à se battre, avec beaucoup de violences, tandis qu'Hikaru, avait couché Naminé dans le même lit que Kairi, avant de s'asseoir sur une chaise, se demandant comment allait bien pouvoir se terminer cette histoire. Lorsque Ryô avait dit que tout était à refaire, c'était parce qu'il l'avait déjà tuée, et que petit à petit, tel un phénix, elle était revenue parmi eux sous forme d'œuf, avant de se transformer petit à petit, en la gamine qu'elle était devenue à présent. Au courant de cette transformation, elle avait perdu ses souvenirs et du coup, elle était tout le contraire de ce qu'elle était à présent.... Voilà, j'espère que la phrase est un peu plus explicite, mais ce qui est sûr, c'est que si Ryo tue à nouveau Saiyuki, il se veillera bien d'éviter de la faire rencontrer une manieuse de souvenirs.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mer 12 Aoû - 16:13

[Ah oups, pardon ^^''' Ai mal compris, chef ! J'espère que j'ai rattrapé mon erreur dans ce poste ^o^'']

Les Ténèbres absolues... Il n'y avait rien autour de moi à part cela. Et pourtant, j'arrivais à entendre vaguement ce qu'il se passait à l'extérieur. Je venais d'utiliser toute ma force pour reconstituer la mémoire de Saiyuki, mais avais-je réellement fait cela ?... Je n'en savais rien... Je ne savais plus où en mettre ma tête. Je n'avais donc aucune idée des résultats que mes efforts avaient donné. Et si j'avais mal fait quelque chose... Je ne voulais pas imaginer le pire... Je me devais de sortir de ce lieu, enfin de ce néant...

Mon corps flottait dans le vide, je bougeais dans tous les sens pour trouver un appui, bien qu'il ne semblait pas y avoir de sol. Je finis par trouver un "par-terre" et me redressai afin d'être debout -bien que dans le fond je ne savais dans quelle position j'étais-. Par réflexe, je tournais la tête dans tous les sens espérant trouver quelque chose. Pendant un instant je fermais mes yeux et vis en moins d'une seconde des images de la vie passée de Saiyuki. Cette petite n'était pas une douce enfant pure et pleine de joie... J'avais cru accéder à sa mémoire future mais dans la précipitation, je n'avais pas remarqué qu'il s'agissait de son passé dans sa vie antérieur... Je n'avais donc rien fait de bien, ayant cru qu'il s'agissait de l'avenir... Sans doute n'avais-je fait que de lui rappeler ses anciens souvenirs ? Je me frappais le front avec ma main meurtris par mes desseins que j'avais fait pour rien... Les images me revenaient sans cesse... Elles me hantaient et ne me lâchaient plus à présent. Des visions horribles... Je n'en pouvais plus de ne voir que ça dans ma tête.

"Mais qu'ai-je fait ?..."

Je me sentais soudainement triste... La petite Saiyuki devait sans doute avoir changé à présent... Elle était redevenue cette horrible femme dans ce passé atroce... J'essayerais de mieux me méfier des souvenirs la prochaine fois... Sans doute avais-je compris qu'il s'agissait du futur de Saiyuki parce qu'elle avait dit qu'elle ne désirait pas devenir cette vieille femme que nous avions vu car elle avait elle-même cru qu'il s'agissait de son destin funeste...
Lorsque j'avais déchiré mes feuilles, je n'avais rien touché à part détruire le papier avec le dessein puisque j'étais dans le faux... Je n'avais pas "ré-arranger" sa mémoire, mais, je le lui ais rappeler.

"Bon... Il va falloir que tu sortes de là..."

Je fermais les yeux et serrais de plus en plus fort mes paupières. J'espérais qu'en les ouvrant de nouveau, je serais dans le Monde Réel.

Pendant un long moment, je demeurais là... Puis, je sentis que je me tirais peu à peu de ce "sommeil". Mes paupières se soulevèrent lentement, je vis un plafond et tournais la tête et découvris Kairi allongée près de moi. Je me redressais vivement avant de regarder Hikaru qui lui aussi était présent dans la pièce. J'ouvris des grands yeux et bégayais :

"Où est Saiyuki ? Où est Ryô ?"

J'entendis du bruit venir de l'extérieur. Il semblait y avoir une bataille. Des larmes commençaient à apparaître.

"Ils... Ils se battent ?... Il faut que je fasse quelque chose ! C'est de ma faute si Saiyuki s'est souvenue de sa vie passée !"

Pouvais-je me permettre de détruire les souvenirs de Saiyuki directement sur elle à présent qu'elle se souvenait de tout ? J'avais accéder à sa mémoire via l'esprit de la boîte en pensant à un futur, mais je savais maintenant que ce n'était pas cela... Si je détruis les souvenirs de son ancienne vie et que je ne laisse que ceux de sa vie présente, je pourrais peut-être éviter que tout ceci ne recommence... Supprimer pour de bon son ancienne mémoire... En aurais-je la force ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Jeu 13 Aoû - 0:36

HS : Oh tu sais, ce n'est pas grave du tout =)

Lorsque Naminé se réveilla enfin, et qu'elle eût cette tête toute choquée, Hikaru fût tenté de lui sortir une bêtise, mais il n'en eût pas le temps, car elle lui demanda où étaient les deux dragons, sans dire un mot, faisant une légère moue, il pointa son indexe en direction de la fenêtre. Il n'eût pas besoin d'en dire plus, car elle eût l'air de comprendre. La pauvre, elle avait l'air complètement chamboulée.


- Si j'étais toi gamine, je m'en ferait pas tant pour eux, cela fait depuis un moment que Ryo rêvait de pouvoir se venger en livrant un duel contre sa sœur. En fait, il lui en veut qu'elle ne soit pas venue à différents moments importants de leurs vies. S'il se font un peu mal, ce n'est pas grave, ils s'en remettront, ce pour qui je m'en ferais le plus, c'est pour ta sœur, elle s'est toujours pas réveillée

Hikaru avait l'air assez confiant vis-à-vis de ce combat, stupide certes, mais un bon traitement psychologique pour oublier les vieilles rancœurs du passé. En fait, il s'en faisait un peu plus pour Kairi, car il trouvait qu'elle mettait du temps à se réveiller. Cette dernière fini enfin par y arriver, ce qui soulagea Hikaru... Oui on ne dirait pas comme ça, mais il s'y était attaché. La miss fit cligner ses grands yeux, avant de se redresser gentiment, puis elle se pencha en mettant ses mains sur son front, ayant l'air d'avoir mal.


"La boite... mes souvenirs, et après... J'ai... Naminé ! Tu vas bien ? Je suis affreusement désolée pour tout ce qu'il s'est passé ! J'ai l'impression d'avoir manqué quelque chose. Pourquoi tu es là à nous regarder comme un idiot ?"

- Regarde à la fenêtre... Oui moi aussi je suis content de te revoir et oui, je vais bien !

"Pardon... QUOI???!!! Mais... Mais c'est impossible ! Il faut que l'on fasse quelque chose pour les en empêcher !"

- Vous n'allez rien faire du tout ! Laisse-les se fracasser, ils arrêteront lorsqu'ils en auront marre ! Je ne veux voir aucunes de vous quitter cette chambre, est-ce bien clair ? Saiyuki et Ryo ont été possédé par une malédiction qui fait qu'ils ne peuvent pas mourir tant qu'ils n'auront pas accompli la mission qu'on leur a confiée, ils sont extrêmement dangereux et surtout en colère, vous croyez vraiment que deux gamines peuvent les calmer, comme ça en leur offrant des fleurs et en leur faisant un grand sourire ? C'est de la folie !

"Je suis impuissante devant une telle situation ! Comme c'est rageant ! Naminé, tu as une idée ?"

Kairi avait relevé la tête et avait fixé Hikaru avec un regard interrogateur. Ce dernier avait répondu à sa question, en se moquant un peu d'elle, lui faisant comprendre qu'elle ne s'occupait pas de lui, ce qui fit baisser la tête à la jeune femme, puis elle la redressa, et avec un regard déterminé, elle regarda ce qu'il ce passait derrière la fenêtre. En voyant deux dragons se battre, elle faillit avoir une crise cardiaque, tellement elle était étonnée. Elle voulait faire quelque chose pour eux, mais Hikaru l'en interdit, tout comme Naminé. En le voyant aussi sérieux et énervé, Kairi se rendit compte que ce qu'il ce passait dehors n'était pas rien, et qu'il fallait prendre les avertissements de son oncle au sérieux, mais ayant un peu du mal à obéir, elle avait envie de s'enfuir et de s'interposer entre ce combat insensé, mais il était pus que possible qu'Hikaru allait l'en empêcher bien avant qu'elle ne tente quoi que ce soit. Avec un regard désespéré, Kairi scruta Naminé, espérant qu'elle aurait une idée.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Ven 14 Aoû - 16:03

J'avais l'impression de sentir le sol s'effondrer sous mes pieds. Cette bataille avait été provoquée par ma faute, même s'il semblait qu'elle était inévitable pour les deux et que même si je n'avais rien fait, elle aurait eu lieu malgré tout... Néanmoins, j'étais la responsable en ce moment. Je baissais la tête lorsque Hikaru me dit de ne pas interférer, de les laisser faire. Puis quand il parla de Kairi, j'eus un grand sursaut. Il avait raison; l'esprit de la boîte semblait avoir bien amoché ma pauvre humaine... Elle était juste là, tout près de moi, allongée, ne bougeant pas... Seul le mouvement régulier de son ventre montrait qu'elle respirait correctement et qu'elle était toujours parmi nous... Du moins son corps l'était... Mais un corps sans esprit n'était rien... Je mis alors toute mon attention sur la belle endormie. J'espérais que l'esprit de cette jeune fille n'avait pas endommagé celui de Kairi, sinon quelqu'un devrait le payer... Ce n'était pas la faute de cette pauvre fillette mais celle de Saiyuki qui l'avait enfermée dans la boîte à musique. Ce serait donc elle qui en paierait le prix. Mais en ce moment, c'était Ryô qui s'en chargeait pour d'autres raisons...

Je me levais timidement du lit avec une lueur inquiète dans le regard pour la Princesse de Cœur; lueur qui s'intensifiait avec le temps qui passait sans qu'elle ne se réveille -du moins, pour moi, le temps s'était accéléré, mais ce n'était peut-être pas le cas-.
L'intéressée finit par se lever mais de façon plus lente que moi. Je la comprenais la pauvre... On venait de manipuler son corps et empêchait son esprit de prendre le dessus et reprendre le contrôle d'elle-même. Je poussais un long soupire de soulagement en la regardant. Cette dernière semblait se réveiller d'un cauchemar, encore bouleversée, et elle s'excusa auprès de moi avant de demander à Hikaru pour quelle raison il nous regardait. Ce dernier prit un air moqueur avant d'indiquer à la demoiselle de regarder par la fenêtre la scène de combat qui se déroulait dehors. La pauvre était totalement déstabilisée. Elle voulut elle aussi empêcher cette bataille, mais Hikaru nous interdit de sortir en expliquant quelques détails pour argumenter le fait que cela ne servait à rien que nous intervenions. Ce qui ne plut aucunement à Kairi. J'étais d'accord avec elle : je trouvais cette situation très frustrante, et être obligée de rester enfermée dans cette pièce me rappelait trop de mauvais souvenirs dans le Manoir Oblivion. Rien que d'être coincée dans une salle me faisait rappeler cela. En quelque sorte, j'étais devenue claustrophobe on peut dire...

J'eus un sursaut lorsque Kairi me demanda si j'avais une idée pour faire quelque chose. Je me disais alors que même si je modifiais la mémoire de Saiyuki, cela ne changerait rien... Si Ryô et elle étaient maudis et qu'ils ne mourraient pas tant qu'ils n'avaient pas accompli leur mission, alors cette histoire menait plus vers le passé que les souvenirs. Certes je modifiais en quelque sorte le passé mais ce n'était que par les souvenirs, la personne à laquelle je ferais ça se souviendrait d'un passé différent, mais des proches auraient toujours le vrai passé en tête sauf si je touche à leur mémoire aussi, néanmoins, le vrai passé restait le même... Je ne pouvais donc rien faire avec mes pouvoirs sur les souvenirs. Pour la première fois de ma vie, je les trouvais faibles. Je n'avais aucun contrôle sur le temps via les souvenirs...

Je poussais de nouveau un soupir mais celui-ci était de déception. Avec une triste mine, je secouais négativement de la tête pour répondre à mon humaine, les yeux baissés. Sans doute était-ce un combat pré-destiné ? Dans ce cas, je ne pouvais rien faire, personne ne pouvait rien faire. Comment allait se finir le combat ? Je n'en avais aucune idée... Serait-ce de l'égalité, les deux s'effondreraient sur le sol en même temps ? Peut-être... Mais ce qui me causait le plus d'effroi c'était cette histoire de combat engagé par ma faute. Même s'il était comme je le pensais, pré-destiné, c'était tout de même de ma faute si les deux combattants s'affrontaient à présent.

"Je... Je ne sais pas quoi faire... J-Je suis terriblement navrée..."

C'était tout ce que j'avais trouvé à dire...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Lun 24 Aoû - 19:41

En entendant les paroles de Naminé, le cœur de la princesse faillit lâcher. Elle avait un regard effrayé à la manga, donc une rétine rétractée. Comment faire si même Naminé ne pouvait pas arranger la situation ? A force de réfléchir, la miss eût soudainement une idée ! Si elle ne pouvait pas se rendre sur le champ de bataille, il n'était pas impossible qu'elle ne puisse pas tenter de les raisonner d'une autre manière. D'un air décidé, Kairi se leva, puis s'approcha dangereusement de la fenêtre. Hikaru, pensant qu'elle voulait l'ouvrir pour sauter et les rejoindre en bas, car elle avait déjà fait un grand saut pour rejoindre Sora et Riku, alors il se jeta sur elle, pour la retenir, ce qui la fit crier d'effrois.

"Lâche-moi ! Lâche-moi ! Lâche-moi ! Lâche-moi !!!"

- Kairi ! ça suffit ce caprice ! J'ai dis non ! C'est non ! Point final ! Kairi !

Kairi se débattait, tout en criant à Hikaru de le lâcher, ce qu'il n'accepta pas de faire. Elle fût donc bien obligée de lui écraser le pied pour le faire lâcher prise, ce qui le fit crier de douleur, tandis qu'il eût pour réflexe de la lâcher, ce qui permit à la jeune femme d'ouvrir la fenêtre. Lorsqu'elle fût ouverte, la miss senti le vent souffler sur sa peau lorsqu'elle s'appuya sur le rebord. Elle scruta quelques minutes les deux adversaires se battre, ce qui la fit hésiter, mais au final, elle prit son courage à deux mains, puis après avoir prit une grande inspiration, elle leva sa tête dans leur direction, et elle se mit à leur parler.


"Ryo ! Saiyuki ! Entendez-moi ! Votre combat est insensé ! Calmez-vous et écoutez ma chanson !"

Kairi cria ces paroles, ce qui fit se stopper un court instant les deux dragons. Ils se regardèrent, chargeant tout deux une nouvelle attaque. Ils allaient la lancer, lorsque soudain, ils entendirent la chanson de Kairi, qui était celle-ci : https://www.youtube.com/watch?v=pv0pkVgHXjg La jeune femme avait pritune nouvelle inspiration, puis elle avait fermé les yeux et s'était mise à chanter, comme si plus rien n'existait autours d'elle. En voyant le résultat, Hikaru fût assez surprit. Les deux dragons commencèrent à ce calmer gentiment, puis après s'être posés au sol, ils reprirent tout deux, une apparence de gamin, avant de s'effondrer au sol. Lorsqu'elle eût terminé, Kairi eût un hoquet de surprise.


"Ryo ! Saiyuki ! Ils... Comment ?"

- Je n'y avais pas songé, les chansons ont des fois des aspects très étranges sur les dragons. En tout cas, c'était bien joué, désolé de t'avoir prise pour une gamine inconsciente !

"Non, c'est plutôt à moi de t'excuser, je t'ai fait mal ! Je m'en veux !"

- Ce n'est rien.. Quoi qu'il en soit, maintenant, c'est terminé.... Shiva ?

- Comme ils sont adorables ! J'ai ramassé au sol ces deux fruits rouges de vies. Il s'agissait sûrement un acte de providence, un mirifique cadeau venu tout droit du ciel... Oui cela devait certainement être le cas... Moi qui voulait avoir des photos de mon Ryo adoré lorsqu'il était enfant, je suis vernie ! Je pourrais en faire plein ! Je ne sais pas ce qu'il c'est passé, mais je vais bien m'en occuper !

- Oui, occupe-toi bien de ton homme et fait en sorte qu'il ne répète pas les erreurs du passé.. Pfiou, je sens que je vais aller me coucher, la journée a été dure ! Kairi, tu devrais aller retrouver ton fiancé et lui dire que tu l'aimes, quant à toi Naminé, sache que des amis, tu en as, même si tu n'en as pas conscience

Kairi se sentait fautive et Hikaru se sentait désolé de l'avoir sous-estimée. Soudain, Shiva, la petite-amie de Ryo, fit son apparition, tenant Ryo enfant et Saiyuki enfant dans ses bras. Les deux étaient trop chou en train de dormir, ce qui fit sourire la jeune princesse de cœur, car elle était d'accord avec Shiva, ils étaient adorables, elle espérait que désormais, ils s'entendraient mieux et repartiraient sur de bonnes baes. Hikaru, leur dit ensuite de partir, enfin c'était ce qu'elle comprit, mais devaient-il partir tout de suite, après tout ce qu'ils avaient vécu ? Kairi ne savait pas quoi faire, alors elle lança un nouveau regard stupide à sa "jumelle", ayant l'air de lui demander silencieusement ce qu'elle ferait à sa place.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Mar 25 Aoû - 2:32

J'eus une certaine grimace devant la réaction de Kairi quand elle entendit de ma bouche que je ne savais pas quoi faire. Je baissais la tête, honteuse. Enfin, je n'étais pas certaine que c'était ce sentiment que je ressentais à ce moment-là, car c'était la première fois... Tout en continuant de regarder mes pieds, je réfléchissais à toute vitesse : que pouvions-nous faire pour arrêter cette bataille ?... Je ne voulais plus utiliser mes pouvoirs, je les avais trop usé aujourd'hui, beaucoup trop à mon coup... Modifier une mémoire n'était pas rien et porter le fardeau chaque jour avec la conscience hanter par ce que je venais de faire. Je ne supportais pas utiliser mon pouvoir... Ces derniers temps, je le faisais beaucoup trop souvent et j'en avais assez, j'étais aussi déboussolée de voir que les Ténèbres étaient attirées par ce contrôle sur les souvenirs... Ce qui m'inquiétait encore plus.
Mais le moment n'était pas à penser à cela. Une solution... Il fallait en trouver une... Mais j'avais tellement peur de faire de nouveau une bêtise que j'avais du mal à imaginer un plan pour les arrêter...

Je regardais ce que faisait Kairi sans rien dire. Alors qu'elle s'approchait de la fenêtre Hikaru se précipita vers elle avant de la prendre ce qui la fit crier. Je regardais la scène, d'un air désemparé, n'arrivant pas à trouver la force de me lever pour essayer de les calmer, ma respiration étant difficile à reprendre. Le jeune homme semblait vraiment prêt à tout pour retenir la Princesse dans la chambre, pensait-il qu'elle avait l'intention de sauter par la fenêtre ? Personnellement je ne croyais pas qu'elle avait cette idée en tête.

Je les fixais sans oser bouger, si j'intervenais, j'allais sans doute encore faire des bêtises... Finalement Hikaru fut forcé de lâcher prise à cause de Kairi qui avait décidé de passer à l'acte pour se libérer de son emprise. La jeune rouquine se plaça alors près de la fenêtre avant de s'adresser à Ryô et Saiyuki qui s'arrêtèrent sur le coup en entendant la chanson de la demoiselle. Je me rapprochais doucement d'elle tout en l'écoutant, moi aussi. Je vis alors les deux combattants se calmer et perdre petit à petit à perdre leur apparence de dragon pour prendre celle d'enfant.
Kairi semblait profondément surprise du résultat, de même pour moi qui avais des grands yeux ronds, au contraire de Hikaru qui expliqua que la chanson avait quelques effets sur les dragons. Je penchais la tête sur le côté, décidément, les dragons étaient une étrange espèce... Enfin je pensais à cela mais les Simili n'étaient pas mieux... Le jeune homme s'excusa auprès de la demoiselle mais cette dernière répliqua en disant que c'était elle qui devait des excuses. A côté, je gardais le silence le plus profond. Je lançais tout de même un petit sourire jusqu'à l'arrivée d'une jeune femme dans la chambre à la surprise générale. De plus, elle portait près d'elle Ryô et Saiyuki qui étaient tous petits... J'écoutais ce que disais Shira avec un sourire. Il était vrai que les voir ainsi, des petits enfants innocents endormis et inconscients de la cruauté du vrai monde... Chose que je n'eus pas la chance de vivre... Je ne connaissais pas l'ignorance de l'enfance accompagnée de ses merveilleux rêves pleins d'espoir et d'aventures. Le Monde des enfants étaient pures et doux, mais surtout parfait plein d'imagination... Jusqu'à ce qu'ils grandissent et découvrent la vérité, que tout ce qu'ils croyaient n'était qu'un simple idylle... Je n'avais même pas de Monde imaginaire dans ma tête que dès le début de ma vie, je vivais des choses atroces... Tout c'était tellement passé rapidement au début de mon existence... J'étais faible et je ne pouvais pas faire grand chose pour me défendre...

Inconsciemment, je poussais un long soupire en fermant les yeux. Quand j'entendis Hikaru parler, je levais de nouveau les paupières en le regardant. Lorsqu'il demanda à Kairi d'aller retrouver Sora et lui dire ses sentiments -d'ailleurs je ne comprenais pas du tout sa phrase- je me rappelais de la Ville de Traverse avec Démoniaque et Caura... Cette dernière avait lancé que j'étais techniquement déjà fiancée alors que le démon faisait sa déclaration, étant amnésique il n'était plus vraiment conscient de ce qu'il faisait. Fiancée... Je secouais ma tête quand Hikaru s'adressa à mon tour en me disant j'en avais, des amis, mais je ne le savais pas. Je ne sus comment réagir face à cette phrase et me contentais d'un haussement d'épaules plutôt maladroit pour ma part.
J'eus un frisson qui traversa le long de mon corps lorsque Kairi me regarda, l'air de me demander de réagir. Il était vrai que partir ainsi après tout ce qu'il venait de se produire... C'était en quelque sorte partir du théâtre alors qu'il restait tout un acte à jouer... D'ailleurs je n'avais aucune idée de l'heure qu'il était avec le ciel constamment nocturne dans Illusiopolis.

"Hum... Ce ne serait pas mieux de rester ici pour la nuit ?... A vrai dire... Je n'ai pas vraiment de foyer..."

Déjà que ma première phrase avait été dite en murmurant, la deuxième était presque inaudible. Il était vrai que je me baladais un peu partout sans réel but... Ce qui était finalement assez dur à vivre car je n'avais pas d'endroit où loger... Soit je me retrouvais à dormir sous la belle étoile, ou par pure chance, je tombais sur un hôtel pas cher et vide ! Mais la deuxième option était plutôt rare... J'espérais juste que nous n'allions pas déranger pour le dîner...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6610
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Sam 29 Aoû - 15:15

HS : Mes excuses, je me suis plantée quand j'ai écris le nom. C'est pas Shiva, mais Shira, va savoir ce qu'il m'est passé par la tête quand j'ai écris mon rp, je crois que je devasi être crevée x)

Kairi écouta attentivement sa doublure blonde, elle avait raison, mieux valait rester ici pour la nuit, c'était bien plus prudent, de plus, elle se sentait un peu fatiguée. Autant reprendre la route le lendemain matin. Tout en réfléchissant à ce qu'elle venait de lui dire, la princesse de cœur eût soudainement, une grande illumination. Avec un grand sourire, elle s'approcha de la simiii et prit sa main gauche, sans rien lui dire, puis elle fouilla dans la poche de sa robe, et lorsqu'elle eût trouvé l'objet de ses dires, elle le glissa dans la main de Naminé, ce qui fait que désormais, la seule main de la blonde était prisonnière des deux mains de la rousse.

"Pour cette nuit, tu peux rester ici, mais pour les prochains jours, viens dormir chez moi. Avec Sora, on a une maison à l'Île du Destin, mais désormais, cette maison est aussi la tienne, avec cette clef, tu pourras venir comme bon te semble. Ne la perd pas"

Après lui avoir dit ces paroles, elle se mit à rire légèrement, étant contente que Naminé partage aussi activement sa vie. Elle la lâcha, puis elle commença à s'en aller, mais ne parti pas. Elle se retourna et commença à chanter cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=ga6z7R9clZg invitant Naminé à chanter avec elle. Lorsqu'elle eût terminé. Elle fit un grand sourire à sa doublure suivit d'un clin d'œil, avant de s'en aller en direction d'un endroit où seule elle pouvait aller, car après tout, elle était un être vivant, et des fois, elle était obligée d'y aller. Quelques minutes plus tard, après s'être lavée les mains, elle en ressorti, puis se dirigea vers la cuisine, mais elle se prit les pieds dans un obstacle et tomba. Elle entendit par la suite un rire d'enfant. Tient, elle ne pensait pas qu'ils se remettraient aussi vite. Elle releva la tête, pour apercevoir Ryo et Saiyuki, qui riaient d'elle, ce qui lui fit avoir des yeux ronds comme des soucoupes, elle ne pensait pas que Ryo était un sale gosse lorsqu'il était petit. Clignant plusieurs fois des yeux, elle se redressa, pour se mettre à genoux tout en s'appuyant sur les paumes de ses mains, scrutant les deux enfants, se demandant quoi leur dire.

- Ahahahah c'était trop drôle ! Vient Saiyuki, on va voir si nos autres pièges fonctionnent !

Ayant peur que les autres se fassent mal, la princesse de cœur leur courut après, ce qui fit qu'elle tomba dans la bonne totalité des pièges qu'ils avaient posés. Franchement, elle ne les pensaient pas si vif d'esprits et aussi complice pour faire des mauvais tour aux autres. Pour finir, Kairi déjoua le dernier piège en tombant aux pieds de Naminé. Ne le sachant pas tout de suite, c'est en voyant la paire de chaussure blanche qu'elle se mit à comprendre ce qu'il venait de ce passer.

"Fait attention où tu mets les pieds, les deux gamins se sont réveillés et sont très imaginatif pour jouer des tours aux adultes... Je parie que c'est la première fois qu'un humain s'incline à tes pieds... Oh chère princesse, ordonnez, j'obéirais !"

Après l'avoir avertie, Kairi se mit à rire, puis elle se mit à plaisanter, avant de se relever. Elle soupira, se disant que ces enfants étaient intenables. Elle se mit à ce demander comment faisait leurs parents pour les maintenir tranquille, surtout qu'il y avait aussi son père, qui formait le trio diabolique. Ayant l'air d'avoir à nouveau perdu la mémoire, les deux gamins s'entendaient comme devrait le faire un frère et une sœur, ce qui faisait très plaisir à la princesse de cœur, même si ses genoux en avaient pâtit à cause de leurs bêtises.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Maître de la Keyblade
Ancien Chevalier du Roi
Lumière Brisée
MembreMaître de la KeybladeAncien Chevalier du RoiLumière Brisée
avatar
Nombre de messages : 432
Age : 17
Localisation : ///
Arme : Keyblade - Brise Légère
Invocation : Plirofories
Date d'inscription : 31/10/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   Lun 31 Aoû - 19:05

[Ah d'accord X) ]

Ne pas avoir de foyer où pouvoir se reposer n'était vraiment pas une situation désirée... Prendre des Portails pour aller de Monde en Monde, en espérant le plus fort que je tomberais sur un hôtel, une maison d'hôte pas très chère... J'avais un peu de munnies, mais je ne désirais pas les utiliser à tout bout de champ... Il fallait bien que j'économise le plus possible pour pouvoir m'acheter des affaires utiles ou de quoi manger... Ce n'était pas une vie rêvée mais je m'y étais faite avec le temps... Même si dormir dehors sans affaire pour camper faisait était vraiment effrayant...
Dans ce genre de contexte, après avoir marché pendant des heures dans la nuit à la recherche d'un loyer en vain, je finissais par m'assoir sur un banc et à rester encore éveillée pendant un long moment avant de finalement m'endormir. Le lendemain, je me réveillais et je reprenais la journée après avoir payer de quoi manger pour le petit déjeuner. Je préférais largement dormir dans un bon lit dans un hôtel...
Parfois aussi, bien que ce soit encore plus rare qu'un loyer, je tombais sur un bâtiment abandonné, un peu en ruine mais sentir le vent dans mes cheveux et le froid mordant mes os, ne me dérangeaient pas tant que cela. Je pouvais dormir sur un lit, certes moisi et presque vide de coton, mais c'était mieux que rien !

Kairi me sortit de mes souvenirs lorsqu'elle s'empara de ma main avec les siennes avant de glisser un objet après avoir cherché dans sa poche... Elle m'autorisa à dormir chez elle et Sora... Elle me donnait donc une clé de sa maison. Mes yeux commencèrent à être humide, tandis qu'un sourire se dessina sur mon visage. Dans le fond, j'étais quelque peu gênée de débarquer ainsi chez eux, mais j'étais surtout heureuse grâce à mon humaine. Quand elle lâcha ma main, je l'ouvris pour voir la petite clé que je m'empressais de ranger pour ne pas l'égarer. Kairi se mit alors à chanter, et m'invita à en faire de même. Bien que je n'aimais pas vraiment faire cela, je décidais de ne pas faire mon égoïste et l'accompagnai au chant. Ça me fit un bien fou, je souriais, et me sentais légère...

Tout le monde quitta la pièce à l'exception de moi... Je m'assis sur le lit, l'air songeuse. Je n'étais jamais venue sur les Îles du Destin... Pourtant c'était un lieu magnifique et tranquille... La plage blanche, le bruit de la mer et ses vagues faisant des mouvements réguliers, le soleil brûlant, le chant des oiseaux... C'était un véritable paradis ! Totalement différent de mon Monde d'origine ! Tandis que sur les Îles du Destin, la vie était très présente que soit la faune ou la flore, au Manoir Oblivion, tout était vide et blanc, tellement triste...
Il faudrait que je vienne un jour dans ce Monde merveilleux... Je pourrais m'y reposer un peu...

Je pensais soudainement à Roxas... Il était l'unique personne que je n'avais pas revu... Il ne semblait plus en Sora... Ou peut-être que si... Je ne le savais pas... Si c'était le cas, je n'étais pas prête de le revoir de si-tôt... Pourtant j'aurais tant voulu prendre de ses nouvelles, que nous discutions un peu...

Je lâchais un soupire avant de me décider de sortir de la chambre après m'être levée machinalement. J'étais épuisée... Je pourrais aider à faire la vaisselle, à mettre et débarrasser la table mais après, j'irais rapidement me coucher !
Utiliser deux fois mes pouvoirs pour explorer ou modifier totalement deux mémoires m'avait entièrement épuisée.

Lorsque je fus dans le couloir, je fis quelques pas avant de voir Kairi à mes pieds. J'ouvris des grands yeux par cette étrange entrée. Que venait-il de se passer pour qu'elle se retrouve ainsi ? Elle m'avertit que Ryô et Saiyuki s'amusaient à faire les petits malins en posant des pièges un peu partout. La Princesse devait s'en avoir prit pour qu'elle soit par terre. Elle fit la remarque comme quoi ce devait être la première fois que quelqu'un -qui était humain- s'inclinait devant moi. Je ris un peu devant sa prestation, les joues quelque peu rouges. Mon humaine se releva et je découvris l'état piteux de ses genoux. Elle devait avoir vu de toutes les couleurs à cause des enfants.

"Je constate que tu as été leur première victime !"

Je souris un peu plus à ma remarque. Je repris mon sérieux en disant :

"Je peux aider pour le dîner, si tu veux."

Certes j'étais fatiguée et vide d'énergie, mais cela ne me donnait pas une raison pour être polie en apportant mon aide ! Ils m'accueillaient dans leur grande demeure, je me devais d'être respectueuse envers eux, c'était la moindre des choses !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Infiltration Acte 2 - Liberté (PV Naminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tenue de druide (solstice) et sacktue de la liberté
» Demande d'un acte de décès
» Contre acte
» Les chemins de la liberté (Peter Weir)
» Le parcours du tireur (Acte 2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: