Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Skyloft aux enfers [PV : Caura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Féminin

Date de naissance : 22/05/1996

Âge : 21
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 620

Feat : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.

MessageSujet: Skyloft aux enfers [PV : Caura]   Ven 12 Déc - 0:47

           Au fin fond des enfers, au détour de la rivière Styx, se trouve la célèbre arène infernale : le Colisée des Enfers. Les tournois entre les guerriers morts étaient fréquents afin de distraire le seigneur des morts, Hadès, mais surtout pour tenter de retrouver la liberté et revenir à la vie. Cependant, notre histoire ne commence pas exactement ici. Elle commence en fait non loin de là, dans les appartements privés du dieu des enfers. Sur une table non loin du cercle des âmes, se trouvait un corps inerte. Un corps de jeune fille aux longs cheveux bleu ciel, pâle et froid comme la mort, habillée d'une combinaison noire et de bottes à talons hauts . Il s'agissait en réalité du corps de Storm, la gardienne des ténèbres.
           A ce moment, un corbeau jaillit d'un portail, tenant dans ses serres un bracelet argenté. A peine arrivé en ces lieux, il se pressa vers le corps sans vie, titubant et chancelant dû au poids du bijou. Enfin arrivé au bras de la demoiselle endormie, il mit avec beaucoup de mal le bracelet autour du poignet droit du corps. Quelques secondes s'écoulèrent avant que quelque chose d'impensable se produisit : les yeux de la dame s'ouvrirent subitement, tandis qu'elle se redressa rapidement en position assise sur la table. Sa respiration était rapide, comme si elle venait de s'éveiller d'un mauvais rêve.
           La jeune fille regarda autour d'elle, sa vision quelque peu floue. Alors qu'elle tenta de se lever pour marcher un peu, elle tomba raide au sol, tentant tant bien que mal de se relever. Elle prit appui sur un meuble, et parvint à se mettre debout sur ses deux jambes, quand son regard croisa un miroir posé à côté. En fixant le reflet, elle poussa un cri si strident que même les âmes dans le Styx devaient couvrir leurs oreilles pour ne pas trop souffrir. La jeune fille contempla ses cheveux, ses yeux bleu azur puis son corps entier. Elle comprit vite qu'elle n'était pas dans son corps habituel.
"Hé bé..." fit le corbeau en se rapprochant. "Si tu fais ça à chaque fois que tu te regardes dans le miroir, je plains tes voisins !"
"C'est pas drôle, le corbac !" répliqua t'elle avant de s'arrêter subitement et de toucher légèrement sa gorge. Ses yeux s’écarquillèrent tandis qu'elle reprit : "Quoi, c'est ça ma voix ?! C'est MA voix ?! Non, c'est pas-"
"Possible ? Ben, vu que t'es dans le corps de Storm, on peut dire que c'est ta voix maintenant, Camille."

           La gardienne du vent n'en revenait pas. Le corps de Storm ?! Cela signifiait que ces "rêves" où elle combattait sa sœur et où elle sombrait dans les ténèbres... La jeune fille se mordit la lèvre inférieure quand elle était parvenue à cette terrible conclusion. Malgré tout, elle avait bien du mal à le croire au vu d'un petit détail sur "son" visage.
"Mais... Storm n'a pas les yeux jaunes ? Les... 'Miens' sont complètement bleus !"
"Ah, ça c'est les effets des ténèbres !" répliqua l'oiseau d'un air fier. "Un des effets physiques est le changement de la couleur des pupilles. Mais ça veut pas dire que tous ceux qui ont des yeux dorés ne sont pas ténébreux, ou même l'inverse ! Enfin, on a pas le temps d'en parler. Faut se barrer à tire d'aile d'ici !"
"Attends !" fit-elle en rattrapant l'oiseau par la queue emplumée et en le ramenant juste devant elle. "Pourquoi JE suis là ? Pourquoi TU es là ? Et pourquoi je porte des chaussures aussi hautes ?!"
"Pour la dernière question, j'peux pas répondre..." répondit-il en levant les épaules. "Mais pour les deux autres, j'suis capable de te le dire ! Mais lâche-moi un peu, d'acc ?"

           Camille laissa filer l'oiseau noir, qui retourna sur la table près du cercle des âmes. Pressée d'entendre les explications du corbeau, elle marcha rapidement vers Darkwing... En manquant de peu de tomber plusieurs fois. Les talons hauts faisaient souvent perdre l'équilibre à la jeune fille, qui pesta sur ses chaussures. Si elle était sûre qu'elle marchait sur un sol sans danger, elle aurait enlevé ses maudites bottes.
"T'es sûre que ça te fais pas une 'belle jambe' ?" fit remarquer le corbeau sur un ton moqueur.
"Accouche au lieu de te moquer !"
"Euh, ouais. T'as raison." Le corbeau se racla la gorge avant de reprendre : "Donc, on est ici aux Enfers. Mais ça, tu l'avais déjà compris. En fait, quand Storm est parvenue à fissurer sa gemme d'âme, son corps s'est séparé de son âme et a fini par dériver dans les Entremondes... Jusqu'à ce qu'il arrive dans le Colisée de l'Olympe. Les larbins d'Hadès l'ont trouvé, l'ont cru morte, et donc l'ont amené ici."
"D'accord...?" fit-elle en levant un sourcil. "Mais comment je suis arrivée là ? J'étais pas censée être enfermée dans mon bra-" elle s'arrêta net quand elle vit le bracelet argenté sur son poignet droit et comprit plutôt rapidement comment elle était à présent dans le corps de Storm. "Laisse tomber. Enfin, non. Dis-moi plutôt pourquoi je suis ici !"
"Excellente question ma grande ! Et facile à répondre en plus !" fit le corbeau tout guilleret. "Y a une fille célestienne qui est venue, elle a aidé tes copains pour sauver ton bracelet, puis elle m'a demandé de le mettre sur le corps de Storm pour te revenir à la vie et empêcher le processus de remplacement de ton corps ! En clair, on t'a sauvé quoi !"
"Une fille célestienne ?" remarqua Camille.
"Ce qui me fait penser, prends ça !" L'oiseau tendit une de ses serres pour faire tomber un rubis et un saphir dans les mains de Camille. Ces derniers, après un petit moment, disparurent dans le bracelet argenté. "En cas de besoin, utilise-les !"

           Camille était sur le point de demander l'utilité de ces pierres à Darkwing, jusqu'à ce qu'ils entendirent des voix se rapprocher de plus en plus d'eux. Le corbeau reconnut de suite la voix du seigneur des enfers, Hadès, et demanda à la gardienne du vent de partir le plus vite possible. Passant par un escalier proche, elle descendit avec difficulté vers les bords de la rivière Styx. Maintenant, le plus dur serait de retrouver la sortie. Surtout dans ce corps qui pourrait la faire confondre avec Storm, et les bottes qui la gênait dans ses déplacements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Mage Blanche ~ Invocatrice
 Membre  Maître de la Keyblade  Mage Blanche ~ Invocatrice
avatar
Féminin

Date de naissance : 26/10/1994

Âge : 23
Date d'inscription : 28/04/2012

Nombre de messages : 385

Feat : Sceptre Mystique, Keyblade Crow Unlimit, Ruban
Invocation : Unicorne, Mist Dragon, Carbuncle
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomCaura
Âge19
Monde d’origineVille de Traverse
StatutSage Blanche
Rang
PouvoirsMagie Blanche
Présentation

MessageSujet: Re: Skyloft aux enfers [PV : Caura]   Sam 13 Déc - 16:05

Par une journée trempée de sueur les intenses croisements de fers et des efforts physique menait pas des champions de toutes catégories....


ESPÈCE DE PERVERS !!!!!!!

S'il vous plaît jolie demoiselle on a besoin de combattant aussi joli... de votre rigueur... 


Une jeune sage blanche qui sortit pleine de rage d'un immense Colisée avec une espèce de petit Satyre rouge tentant le retenir.


Vous vous moquez de moi, en arrivant ici vous m'aviez affirmer que seul "les grands héros" pouvaient s'inscrire, alors pourquoi avoir changer d'avis après avoir regardé en dessous de...


GRRRRRRR!!!!! ANIMAL OU PAS !!! VOUS LES MÂLES ÊTES TOUS LES MÊME !!!!

Qui traiter vous d'animal?! Savez-vous à qui vous avez à faire !!! Je suis le grand Philoctecte... Le plus grand des entraineurs des hé...


MINI!!!


La jeune sage voulant arrêter son poursuivant, lui jeta un sort qui le fit devenir encore plus petit qu'il ne l'était. Voir aussi petit qu'une puce.

Que... m'avez vous fait.... mais attendez... revenez......!!

(Au moins il se tiendra tranquille au moins une bonne demi-heure... bon c'est pas tous mais... si j'allais en ville

(Mini: Rapetisse temporairement les ennemis aux alentours a la taille d'un insecte. Possibilité de les piétiner leur infligeant de gros dommage.)

La jeune sage blanche se dirigea vers une grande porte qui était censé la mené en ville pour qu'elle puisse enfin visiter les merveilles de la Grèce Antique.
Cependant...


Qu'est ce que je fais ici...?

La jeune fille s'était retrouvée au centre une pièce sombre et inquiétante qui donnait accès à 3 grandes portes dont l'une était revêtit de chaines. Troublée par ce qu'il y avait derrière, elle s'avança vers le portail et le toucha...

La grande porte par la suite s'ouvrit d'elle même et de l'autre coté un allée encore plus sombre gorgé de ténèbres.

Biggiiiii...

Non Carbuncle revient!!! Haaaaaaaaa...!!!

Le petit éon sentant quelque chose de familier se précipita à l'intérieure. Sa maîtresse qui tenta de le suivre fut immédiatement parasité par une force inconnues. Elle sortit immédiatement...

Cette endroit... il me bloque complètement... Que faire... Il faut que je retrouve Carbuncle.

Voyons voir... ce blocage n'intervient qu'à l'intérieur de cette zone, donc c'est un effet primaire de cette dimension. Donc si je me synchronise avec une autre dimension, ça sera comme si ce monde ne pourra m'atteindre... 

Porte d'Invocation!

En composant certains signes de sa main droite, la jeune mage traça autour d'elle un cercle d'invocation qui la relié à la lisière des mondes, le lieu où elle s'était entraîné.

Elle essaya de se ré-engouffrer dans le monde souterrain et rien ne se passa. Sa manœuvre avait réussi.


Bien... je vais pouvoir y aller. Qu'y a t'il de l'autre coté...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Féminin

Date de naissance : 22/05/1996

Âge : 21
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 620

Feat : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.

MessageSujet: Re: Skyloft aux enfers [PV : Caura]   Sam 13 Déc - 19:11

          Titubant à travers les couloirs des enfers, Camille se tenait contres les parois pendant un bon moment, le temps de s'adapter aux bottes à talons hauts. Elle n'avait qu'une envie : retourner dans le monde réel pour retrouver Storm. Ainsi que des chaussures normales pour ses 'pauvres p'tits pieds', comme elle le dirait. Une autre chose dérangeait son petit esprit : le fait d'être dans le corps de Storm impliquait que cette dernière était dans le corps de la gardienne du vent. Rien que de savoir ce détail lui donna quelques frissons dans le dos : Camille tentait d'imaginer toutes les possibilités que la gardienne des ténèbres avait à présent. La première chose à laquelle elle pensa était la princesse Jasmine d'Agrabah. C'était sûr et certain qu'elle allait être la première cible de Storm et de Vanitas.
          En y repensant, elle était d'ailleurs surprise de savoir que Storm faisait équipe avec quelqu'un à présent. C'était peut-être ça qui la rendait plus dangereuse : c'était une partie d'elle qu'on ignorait, qu'on pensait qu'il serait impossible de trouver chez Storm. Cette réflexion sur le changement de comportement de la gardienne des ténèbres plongea Camille dans un état second, et ne remarqua pas les bras des âmes tentant de s’agripper à ses jambes. En poussant un cri, elle chuta au sol. Son corps se faisait entraîner par le courant du fleuve des morts. Darkwing tentait de retenir la jeune fille en tirant de toutes ses forces, mais ne parvenait pas à la faire remonter. Camille tenait à l'aide d'un rocher, mais ignorait dans combien de temps elle allait céder.
          Elle sentit soudain que la force qui l'attirait vers le Styx s'était soudainement arrêtée. Profitant de l'action, elle replia ses jambes vers elle et les fixa pour savoir si elle n'avait rien. Apparemment, elles allaient parfaitement bien. Il n'y avait uniquement que les bottes qui étaient entraînées dans le courant de la rivière des morts. Elle poussa un léger soupir de soulagement.
"Au moins, je n'aurais plus mal aux pieds." fit-elle, un léger sourire aux lèvres.
"Tu pourrais au moins me remercier !" répliqua le corbeau, un peu vexé. "Je ne sais pas si t'es au courant, mais si j'avais pas picoré ces esprits, tu serais en train de nager avec les morts !" Il recracha un étrange tissu blanc fluorescent et toussa un peu. "J'te dis pas à quel point leur goût peut être dégoûtant !"

          Alors que la jeune fille allait le remercier, son regard croisa un étrange bâtiment. Il semblait être fait d'ossements, un crane démoniaque à la gueule grande ouverte servant de porte d'entrée au bâtiment géant. Des sortes de projecteurs étaient postés à l'entrée, comme si c'était pour 'égayer' l'endroit. Le seul moyen semblait d'entrée semblait d'emprunter un bateau pour traverser le fleuve des morts, mais la fillette avait une autre idée. Elle tenta de pousser ses ailes, mais sentait qu'une énergie l'empêchait de le faire convenablement.
"Ah non ! Ici aux enfers, on peut pas voler de ses propres ailes ! Sinon c'est de la triche, petite !" dit une voix masculine au rythme plutôt rapide.
          La fillette se retourna et fit face avec un homme au visage ovale, le teint livide et le crane brûlant d'une flamme bleue. Il fit un léger 'Bouh' qui fit chuter Camille. Elle put regarder de haut en bas son interlocuteur, qui ne portait qu'une toge dans les tons gris et noirs avec une attache en forme de crane et que ses pieds semblaient dégager une bien étrange fumée noire.
"Salut ! Hadès, dieu des enfers. Comment ça va ? De passage chez les trépassés ?" dit-il en tendant la main à Camille et en poussant un léger ricanement.
"Je... Ben, je ne suis pas sûre que je sois exactement morte." répondit-elle en hésitant de prendre la main grisâtre tendue. Au final, elle se leva toute seule et frotta un peu ses vêtements, ce qui semblait ne pas plaire à Hadès, dont le sourire s'effaça de son visage. "Je recherche juste un moyen de sortir d'ici."
"Ah, ben si c'est ça que tu cherches, je connais exactement le moyen parfait pour obtenir ton ticket hors d'ici !" reprit-il en se frottant les mains et en reprenant un large sourire. 
          D'un claquement de doigts, il fit apparaître dans un nuage de fumée un ticket argenté et le tendit à Camille. Elle hésita avant de le prendre dans ses mains et de l'examiner : un dessin de crane en forme de trophée avec des lettres bleues qui semblaient apparaître dès que la gardienne posa ses yeux sur le papier. Elle lit à haute voix le message inscrit par magie :
"'Coupe Erèbe, nouvelles épreuves mortelles à travers les palais pour un retour à la vie gratuit offert par le dieu des enfers lui-même ! La course pour la vie commence aux Colisée des Enfers !'" Elle remarqua un détail sur le côté du ticket. Une petite mention qui fit lever un sourcil à Camille. "C'est un ticket pour participer ?"
"T'as tout compris ma grande ! Le principe est tout simple : tu cours, t'évites deux trois petits obstacles de rien du tout, et tu tues quelques ennemis, et à toi le grand prix !" résuma le seigneur des morts rapidement et en faisant quelques gestes pour compléter son explication. Il disparut un instant pour se retrouver derrière Camille et lui donna une petite tape dans le dos, ce qui la fit un peu trembler dû à la température glaciale de la main d'Hadès. "Ça ne devrait pas trop te poser de problèmes, vu que t'es une 'gardienne de la lumière', pas vrai ? Enfin, t'es pas tout à fait dans ton corps, alors je considère ça comme un handicap convenable." 
          Camille se retourna soudainement, l'air surprise. Comment pouvait-il savoir autant d'information sur la demoiselle et sur ses mésaventures ? En même temps, il était le seigneur des morts. Il pouvait peut-être sentir que l'âme et le corps en face de lui appartenait à deux personnes différentes. Quand à son titre, il était facile à deviner si on avait quelques connaissances sur les gardiens. Le bracelet était d'ailleurs un indice très voyant.
          Soudain, une barque conduite par une personne encapuchonnée arriva et accosta juste derrière Hadès. Le maître des enfers invita la jeune fille à monter à bord, prétextant que s'était la seule manière qu'elle pouvait sortir de ce 'trou infernal'. Il ajouta même qu'il allait payer l'aller. N'ayant pas exactement le choix en la matière, elle se laissa mener et embarqua à bord.
"Allez Charon ! Mets les gaz, direction le Colisée !" fit-il gaiement en pointant du doigt l'étrange bâtisse.

          Après une traversée mouvementée remplie d'esprits qui tentaient de s'agripper à l'embarcation et suppliaient le dieu des enfers, qui se contenta de les remettre à leurs places avec une boule de feu, Camille et Hadès arrivèrent dans l'entrée du Colisée. Peine et Panique distribuaient des billets pour ordonner la traversée des candidats. Camille reçut le numéro 15. En fixant le ticket, le dieu des morts semblait coacher la jeune fille.
"Et je veux voir du sang, de la bagarre, et d'la violence ! Tu me donnes un beau spectacle et du rêve, c'est compris la gamine ?"
          Camille ne répondit pas, toujours abasourdie par ce qui venait de lui arriver. Voyant que la demoiselle était perdue dans ses pensées et que la compétition allait commencer, Hadès partit en grommelant comme un vieillard qui se plaindrait de la jeunesse. La gardienne traversa la foule de guerriers autrefois morts, et examina le déroulement des épreuves : la traversée de 3 palais. Le palais du sommeil, le palais des songes et le palais de la nuit. Chacun gardé par des divinités des enfers : Hypnos, Thanatos, et Nyx. Ceux qui parvenaient à battre les trois épreuves obtiendrait son ticket pour échapper aux enfers.
"Heureusement que je suis la seule 'vivante' ici." fit Camille en regardant le programme. "Personne ne doit me voir comme ça, ou alors ils vont me trucider en me prenant pour Storm. Et ta présence ici n'arrange rien du tout !" conclut-elle en fixant du regard Darkwing, qui semblait mal à l'aise.
          Il pensait avoir repéré de loin Caura, la mage blanche. Non seulement il se demandait pourquoi elle était présente ici, mais il était également inquiet. En effet, la mage avait auparavant rencontré l'oiseau alors qu'il kidnappait avec Storm Alice du Pays des Merveilles. Il savait qu'elle était inconsciente quand il avait ramené la demoiselle au cœur pur, donc il ignorait si elle allait bien prendre la vue combinée de 'Storm' et du corbeau. La voix que la gardienne avait à présent à cause de 'l'échange' de corps n'allait pas faciliter la tache. A moins d'un miracle qui permettrait à Caura de reconnaître son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Mage Blanche ~ Invocatrice
 Membre  Maître de la Keyblade  Mage Blanche ~ Invocatrice
avatar
Féminin

Date de naissance : 26/10/1994

Âge : 23
Date d'inscription : 28/04/2012

Nombre de messages : 385

Feat : Sceptre Mystique, Keyblade Crow Unlimit, Ruban
Invocation : Unicorne, Mist Dragon, Carbuncle
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomCaura
Âge19
Monde d’origineVille de Traverse
StatutSage Blanche
Rang
PouvoirsMagie Blanche
Présentation

MessageSujet: Re: Skyloft aux enfers [PV : Caura]   Dim 14 Déc - 22:59

Carbuncle!!
La jeune mage courrait à travers les tunnels de cet immense sombre et verdoyants lieux de damnés.

Biiigggiiiiii!!!!! En tombant enfin sur lui, la jeune sage et son éon se firent embusquer par une hordes de fantômes apeurés poussant des hurlements de terreur.



Whuaarrrrrrrggghhh!!!! VENGEANCE!!!!!!! REJOIGNEZ-NOUS!!!!!!

D'ahhhh qu'est ce que c'est!!! ALLEZ VOUS-EN!!!!

D'un coup de bâton, la jeune sage chassa les mauvais esprits avec une lumière blanche. 

Biggiiiiihhhhhhh...


Du calme petit Carbuncle... Je suis là tout va bien... Il ne t'arrivera rien... On va sortir d'ici

Caura prit son éon effrayé entre ses deux mains et le serra contre elle.

L'instant d'après, elle reprit sa marche cherchant la sortie. Mais cette endroit était un véritable réseaux souterrains. La sortie était difficilement apercevable.

"Allez Charon ! Mets les gaz, direction le Colisée !"



Il y a quelqu'un!!



En continuant à la sortie d'un tunnel. Caura arriva devant un immense lac monstrueux dont les eaux étaient généralement composé de fantômes errants dans la souffrance. Quel spectacle épouvantables. EN entendant des voix, Caura se cacha immédiatement derrière un rocher.

Une barque longé ce lac avec trois personnes à bord. Un ignoble squelette, une homme étrange à la silhouette de flammes et La gardienne des vents noirs.

Storm...! Que fait-elle ici? ça ne présage rien de bon... mais qui est avec elle?

"Et je veux voir du sang, de la bagarre, et d'la violence ! Tu me donnes un beau spectacle et du rêve, c'est compris la gamine ?"

C'est inquiétant. Ils sont trop loin je ne les entends plus. Il faut que je les suivent. Le mal qu'il y a en ces lieux ne dois jamais en sortir. SYMBIOSE.

En donnant un coup sur la perle qui est son épaule droite la jeune sage revêtit son armure de voile et chevaucha son dragon des brumes qui la conduisit discrètement dans la même direction que la barque. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Féminin

Date de naissance : 22/05/1996

Âge : 21
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 620

Feat : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.

MessageSujet: Re: Skyloft aux enfers [PV : Caura]   Dim 21 Déc - 23:26

           Les craintes du corbeau étaient à présent confirmées : il avait bel et bien senti la présence de la sage blanche parmi les candidats. Son aura était même plus forte que la dernière fois. Comment était-ce possible ? La seconde question ne serait pas répondue avant longtemps, mais la première avait une réponse simple qui remontait à quelques minutes avant le début des hostilités :
           Dès que la sage arriva sur le quai, elle pouvait contempler une vision incroyable : des guerriers célèbres, surtout pour leurs morts durant l'exploit qu'ils ont tenté d'accomplir, emplissaient la salle et semblaient attendre une annonce. Tous regardaient le balcon où devait apparaître Hadès, qui devait annoncer le début des festivités. Seule Camille, où plutôt ce que Caura pouvait assumer être Storm, continuait à observer le plan du tournoi, cherchant à maximiser ses chances.

           Mais à un moment et sans prévenir, Peine et Panique vinrent accueillir la sage en armure d'un ton peu agréable. Le diablotin rose délavé et rondouillard débuta :
"Eh là, eh là ! C'est le Colisée des Enfers, pas un lieu de tourisme ! Du balai allez !"
"Attends attends, Peine !" fit le maigrichon au teint bleu-vert d'un air paniqué, en accord avec son nom. "T'as pas reconnu l'armure ? C'est lui, c'est sûr que c'est lui !"
           Pendant un instant, les deux diablotins débattaient juste devant la sage pour tenter de reconnaître qui le nouvel arrivant était. Ils la comparaient avec une image sur un vase, étudiaient les descriptions des candidats, et vinrent à une conclusion ensemble. Ils se retournèrent vers Caura et s'inclinèrent légèrement devant elle.
"Mes-mes excuses votre héroïsme Valère !" répondit Peine d'un ton plus désolé. "Nous-nous vous avions pas reconnu !"
"Oui ! Vous savez avec tous ces morts, c'est difficile de tous les reconnaître !" poursuivit Panique pendant que les deux diablotins accompagnaient la dame parmi les morts. Pendant la marche, ils ne cessaient de tenter de se racheter en discutant avec la mage sur des détails futiles censés prouver leur innocence.
           Enfin arrivés à destination, elle était placé juste à côté de Camille. Détail que la jeune fille remarqua immédiatement et qui la mit en panique. Si la demoiselle la voit dans ce corps, il était possible que la discussion puisse mal tourner. Voyant un vieux tissu gris quelque peu troué qui servait de rideau, la gardienne s'empressa de le déchirer et de s'en servir comme cape avec une capuche, espérant ainsi échapper à la vigilance de la mage. Les seuls détails qui pourraient dire que "Storm" n'était plus la même serait les yeux d'une couleur différente et le bracelet argenté de gardienne sur son poignet droit. Elle attendait impatiemment et avec beaucoup de stress le début du tournoi.

           Pendant ce temps, Hadès s'était retiré dans ses quartiers juste au dessus de l'entrée du Colisée. Ce dernier ruminait sur le comportement de la gardienne, blâmant cette dernière de ne pas lui avoir montré la moindre reconnaissance pour lui avoir fait rentrer dans l'arène sans soucis. Ses réflexions furent interrompues par les deux diablotins qui rentrèrent sans discrétion, provoquant presque le dieu au sang ironiquement chaud.
"Vo-votre Morticité !" fit Peine d'un ton hésitant.
"Le dernier candidat est arrivé messire !" finit Panique.
"Ah ! Bah enfin !" répliqua Hadès d'un ton satisfait. "Quand ils meurent, les héros arrivent à point, mais quand on leur demande de venir à un rendez-vous, ils sont prêts à poser un lapin ! Je vous le jure, c'est la dernière fois que je leur organise un tournoi..."
"Euh, sans vouloir vous interrompre votre Maléficience..." demanda Panique d'un ton embarrassé. "Mais pourquoi un tournoi de cette envergure ?"

           A ces mots, Hadès prit les deux diablotins par le cou, et se dépêcha vers sa table de stratégie où des miniatures des héros présents, y compris une miniature de Camille, étaient présents. Un peu enragé, il laissa tomber les deux créatures presque asphyxiés.
"Bon. Alors on a un tournoi, rempli à ras bord de guerriers, héros qui n'ont qu'une envie : sortir comme moi de ce trou à rats !" débuta Hadès en montrant les miniatures. Il fit apparaître 3 nouvelles figurines représentant Nyx, Hypnos et Thanatos, les 3 gardiens des maisons du tournoi, et poursuivit : "Ces trois-là vont m'aider à dégager les plus faibles du troupeau, et badabim, badaboum ! On a notre champion !"
"Oui, d'accord... Mais pourqu-" Peine fut interrompu par le doigt brûlant du dieu des morts, et fuit de la salle en criant de pleins poumons.
"Bon, j'en étais où moi...? Ah oui ! On a notre champion, mais pas n'importe lequel : le champion des enfers, qui se battra en mon nom face à quiconque que je pointe du doigt ! Et cet abruti va m’obéir au doigt et à l’œil et combattre les dieux de l'Olympe et Hercules, finissant enfin ma conquête de l'Olympe !" finit-il d'un air triomphant.
"Oh oui ! Bravo votre Horreur ! Mais... Vous pensez à quelqu'un en particulier ?"
"En fait... Oui." Il fit valser au loin les autres figurines, laissant uniquement celle de la gardienne du vent debout. Il la prit dans ses mains et poursuivit : "Cette p'tite fillette n'a pas l'air féroce à première vue, mais elle a quelques petites caractéristiques que mes trois adorables diseuses de bonne aventure m'ont précisé : c'est une petite reine avec des pouvoirs des gardiens de la lumière. Alors, quoi de mieux pour affronter un héros..." Il serra la figurine dans ses mains, laissant une légère vapeur s'en échapper, et les ouvrit de nouveau, laissant apparaître entre ses paumes une figurine de Camille qui semblait porter une armure plus démoniaque et semblable à un héraut des enfers. Il finit enfin par dire : "Qu'une héroïne déchue ?"

           Se laissant aller à une séance de rire machiavélique, qu'il commenta comme relaxante et dont il remercia le bref passage de Jafar pour lui avoir "appris" ceci, le dieu des enfers ne remarqua pas que cette discussion pouvait être entendue de quiconque se trouvait dans les couloirs à ce moment. Ce n'était pas le cas de Camille qui, à côté de Darkwing, paniquait de savoir que son amie était là. Elle resta dans son coin, espérant que cette dernière ne la remarque pas.
"Je commence à penser que tout ceci n'était qu'un piège." murmura la demoiselle entre ses dents. "Mais c'est pas comme si je ne le savais pas, où que j'avais eu vraiment le choix..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Mage Blanche ~ Invocatrice
 Membre  Maître de la Keyblade  Mage Blanche ~ Invocatrice
avatar
Féminin

Date de naissance : 26/10/1994

Âge : 23
Date d'inscription : 28/04/2012

Nombre de messages : 385

Feat : Sceptre Mystique, Keyblade Crow Unlimit, Ruban
Invocation : Unicorne, Mist Dragon, Carbuncle
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomCaura
Âge19
Monde d’origineVille de Traverse
StatutSage Blanche
Rang
PouvoirsMagie Blanche
Présentation

MessageSujet: Re: Skyloft aux enfers [PV : Caura]   Lun 29 Déc - 19:04

La jeune sage arrivée à l'autre extrémité du lac atterri délicatement sur le rivage et devant elle se trouvait un immense et démoniaque Colisée.

"Eh là, eh là ! C'est le Colisée des Enfers, pas un lieu de tourisme ! Du balai allez !"

Qu'est ce que vous me voulez...?!

2 étranges et affreux diablotins aux langues de serpents attendaient la jeune sage.

"Attends attends, Peine !"T'as pas reconnu l'armure ? C'est lui, c'est sûr que c'est lui !"

Qu'est ce vous racontez? Je n'aime pas qu'on parle dans mon dos


Les deux mystérieux compères se mit à chuchoter à voix basses dans leurs coins. C'est comme s'ils préparaient un sale coups.


"Mes-mes excuses votre héroïsme Valère ! "Nous-nous vous avions pas reconnu !"
"Oui ! Vous savez avec tous ces morts, c'est difficile de tous les reconnaître !"

(Je ne comprends absolument rien à ce qu'ils racontent...on dirait qu'il me prennent pour...
Ha oui... ma brume...tant pis je ferai avec )

Les jeune diablotins conduisirent la jeune mage vers un endroit isolé tout en racontant d'incompréhensible charabia.



Non attendez on vous a pas parler de...


Stop!!! C'est bon je vous répète que je ne vous en veux pas...Maintenant laissez-moi seule maintenant !


Et les deux larves s'en allèrent à toutes vitesse. 

J'ai failli croire que ces deux ne me mâcherait pas d'une semaine.

Caura s'était retrouvé dans une pièce avec d'autres personnes avec elle.

Dans un coin, l'une d'elle était revêtit d'un capuchon et de haillons... elle semblaient très suspecte à vouloir se cacher à tout pris.
La jeune sage se dirigea vers elle et en sentant un air de famille elle décapuchonna la gardienne avec un sort de lévitation.


Hé attends... Camille...? C'est bien toi?

L'apparence était trompeuse mais rien ne pouvait échapper aux sens de la jeune sage blanche qui reconnu son ami la gardienne du vent avec le visage de celle des ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Féminin

Date de naissance : 22/05/1996

Âge : 21
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 620

Feat : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.

MessageSujet: Re: Skyloft aux enfers [PV : Caura]   Mar 28 Avr - 1:56

          La jeune fille était tranchée entre la panique totale et la joie : une de ses amies se trouvait ici en bonne santé, mais elle était également l'ennemie de Storm. Au vu de la situation particulière dans laquelle la jeune fille se trouvait, Camille ne pouvait qu'espérer que son maigre déguisement allait tenir au moins jusqu'au début du tournoi. Cependant, elle sentit le tissu se déplacer sans que quelqu'un n'ait à le toucher. Un sort de lévitation qui était souvent utilisé par la mage blanche elle-même. Ayant peur qu'il s'agisse justement de cette dernière, la gardienne du vent se retourna soudainement et se couvrit le visage avec ses bras, prête à balbutier des excuses et des supplications pour tenter d'arrêter Caura. Mais elle ne s'attendait pas à ce que cette dernière lui dise simplement :
"Hé attends...Camille...? C'est bien toi?"

          La fillette baissa lentement ses bras, laissant le temps à la mage d'observer le 'nouveau visage' de la gardienne. Bien que similaire à celui de la gardienne des tempêtes, Caura pouvait voir que de fines larmes coulaient sur les joues de la demoiselle qui eut un léger sourire avant de se jeter sur son amie en criant :
"CAURA ! Je ne suis plus seule ! Je...Je...!"
"Et moi, j'étais pas là quand tu t'es réveillée ?" s'exclama Darkwing d'un air un peu vexé.

          Mais la jeune fille ne prêta pas attention à ce détail durant le temps qu'elle enlaçait son amie dans ses bras. Tout comme elle ignorait le regard des 'morts' qui fixaient la scène touchante qui se déroulait en ce moment même. Un événement plutôt rare au fin fond des Enfers, surtout à l'approche d'un tournoi. Darkwing rumina dans son coin, bien qu'il appréciait ne pas être pour une fois l'un des méchants de l'histoire, tandis que Camille lâcha son amie et la regarda droit dans les yeux, après avoir essuyé ses larmes.
"Caura, je... Je suis si contente que tu n'as rien. Et que tu m'as reconnue. Comment tu as fait d'ailleurs ?" demanda la jeune fille avant de secouer vivement la tête et de reprendre en vitesse : "Non, tu sais quoi ? Oublie cette question. Je t'expliquerais tout ça, une fois qu'on sera dans un endroit où on pourra discuter tranquillement."

          Ce fut à ce moment-ci que le son d'un gong retentit dans la salle, faisant vibrer les parois et testant l'équilibre des gens présents dans la pièce. Sans les talons, cette 'petite épreuve' était un peu plus aisée pour Camille qui parvint à tenir debout malgré les tremblements dans la salle. Darkwing, perché sur la table, fut pris de court et tomba par terre. Ses plumes s'étaient étalées par terre, ce qui l'obligea à les ramasser en grommelant. D'autres vibrations suivirent un autre coup de gong, qui n'eurent pas le même effet de surprise que les premières. Il n'y avait que Darkwing qui lâcha ses plumes pour se boucher ses oreilles et crier :
"C'est pas vrai ! Ils peuvent arrêter avec le réveil matin ?! Je croyais que c'était l'endroit du repos éternel ici !"

          Comme pour embêter le corbeau et le contredire, un troisième et dernier coup de gong retentit, laissant apparaître le dieu des enfers juste en haut des portes géantes noir obsidienne. Il se tenait juste à côté d'un ancien gong géant et semblait être prêt à le frapper une nouvelle avec son bâton proportionnellement adapté à l'instrument d'un air guilleret, avant de fixer les participants avec un air un peu surpris. Jetant vite le bâton, il murmura :
"Bah, de toute manière on s'en lasse vite." Il reprit d'un ton plus magistral : "Bienvenue morts et 'vivants' au cent trente cinquième tournoi des Enfers ! J'espère que votre attente n'a pas été aussi longue que votre sentence ici ! Mais il est temps à présent d'ouvrir les hostilités ! Pour ceux qui n'ont pas compris le principe, il est simple : il suffit de se frayer un chemin entre les trois maisons des Enfers, survivre aux épreuves qu'ils proposent, et à vous la liberté ! Des duos sont possibles mais dépêchez-vous ! Car les portes vont s'ouvrir... Maintenant !"

          Reprenant rapidement son bâton, Hadès se rua vers le gong et le fit retentir une dernière fois, ouvrant les lourdes portes noires qui barraient le passage jusqu'aux loges avant l'arène. Par réaction, Camille prit la main de Caura et se laissa mener vers une des salles prévues pour une équipe. Darkwing ne put les accompagner : son entrée avait été refusée par les gardes diablotins, qui se débâtèrent avec lui pour le maintenir dans une cage de fer noir. Leur devoir accompli, les petits diables notèrent le duo Camille et 'Valère' pour l'équipe numéro 3 avant de les laisser seules dans la petite pièce. Deux sièges et une table de pierre sombre composaient le seul mobilier de la pièce, décorée avec des visages agonisants en pierre sur les murs. Malgré l'ambiance peu joyeuse de l'endroit, la gardienne du vent sentit qu'elles étaient dans un endroit 'sûr' pour parler. Prenant sa place sur l'un des sièges, elle invita son amie à s’asseoir également avant de prendre la parole d'un air curieux.
"Avant que tu ne me bombardes de question, ce que je peux comprendre, je voulais savoir... Qu'est-ce que tu fais ici Caura ?  Tu ne devais pas devenir une sage blanche, ou quelque chose dans le genre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Mage Blanche ~ Invocatrice
 Membre  Maître de la Keyblade  Mage Blanche ~ Invocatrice
avatar
Féminin

Date de naissance : 26/10/1994

Âge : 23
Date d'inscription : 28/04/2012

Nombre de messages : 385

Feat : Sceptre Mystique, Keyblade Crow Unlimit, Ruban
Invocation : Unicorne, Mist Dragon, Carbuncle
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomCaura
Âge19
Monde d’origineVille de Traverse
StatutSage Blanche
Rang
PouvoirsMagie Blanche
Présentation

MessageSujet: Re: Skyloft aux enfers [PV : Caura]   Mar 2 Juin - 0:25

"CAURA ! Je ne suis plus seule ! Je...Je...!"
"Et moi, j'étais pas là quand tu t'es réveillée ?"


Enchantée de ces retrouvailles, la jeune gardienne du vent se jet dans les bras de la sage blanche tout en éprouvant des larmes de joies.

Cela faisait si longtemps. Je suis contente de t'avoir trouvé (enfin malgré les circonstances)

"Caura, je... Je suis si contente que tu n'as rien. Et que tu m'as reconnue. Comment tu as fait d'ailleurs ?"

Hé bien on peut pas me....

"Non, tu sais quoi ? Oublie cette question. Je t'expliquerais tout ça, une fois qu'on sera dans un endroit où on pourra discuter tranquillement."

Bon ben d'accord. J'attendrai.


Les retrouvaille entre Camille et Caura aller devoir s'interrompre quand des coups de gong assourdissant retentirent violemment. Ce qui déplu à la mage blanche. (Pas si fort! j'ai des oreilles tout de même)

Apparut par la suite un homme effrayant ou plutôt un dieu. Une flammes sombre embrasé sa tête en guise de chevelure.

"Bienvenue morts et 'vivants' au cent trente cinquième tournoi des Enfers ! J'espère que votre attente n'a pas été aussi longue que votre sentence ici ! Mais il est temps à présent d'ouvrir les hostilités ! Pour ceux qui n'ont pas compris le principe, il est simple : il suffit de se frayer un chemin entre les trois maisons des Enfers, survivre aux épreuves qu'ils proposent, et à vous la liberté ! Des duos sont possibles mais dépêchez-vous ! Car les portes vont s'ouvrir... Maintenant !"

A la fin de son discours, le dieu des enfers donna un dernier coup de gong avant de se retirer.

(MAIS C'EST UNE MANIE CHEZ LUI DE NOUS CASSER LES OREILLES!)

Les équipes réparties et inscrites, Camille conduisit Caura dans une salle de préparation avant le commencement des épreuves. Toutes deux faisait équipes et Caura était toujours inscrit sous le nom de Valère.

La décoration était un temps soit peut lugubre.

"Avant que tu ne me bombardes de question, ce que je peux comprendre, je voulais savoir... Qu'est-ce que tu fais ici Caura ?  Tu ne devais pas devenir une sage blanche, ou quelque chose dans le genre ?"

Suite à cette question la jeune sage se leva et tourna sur elle même pour mettre en évidence ses nouveaux vêtements ainsi que sa nouvelle arme.
La jeune sage avait tendu sa main pour faire apparaître le symbole de ses nouveaux pouvoirs.
Hé bien chose due, chose faite. Tu as dorénavant en face de toi un véritable "Sage Blanc". Pendant ces deux longues années je me suis entrainé sans relâche.


La gardienne ignoré surement que 2 ans s'était écoulé pour Caura.


C'est le hasard qui m'a conduite ici. Puis je t'ai aperçu et t'ai suivi en croyant que tu étais Storm. Puis ça ne m'a pas été difficile de te reconnaître. Il n'est pas facile de tromper un sage blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Skyloft aux enfers [PV : Caura]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Skyloft aux enfers [PV : Caura]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: RPG - Domaine de la Lumière :: Le Colisée de l'Olympe :: Les enfers-
Sauter vers: