Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Mer 11 Fév - 21:40

Je regardais un peu partout autour de moi. Je me trouvais dans les ruines de la Terre du Départ. Je n’y avais été qu’une seule fois dans ce Monde, et à ce moment-là il était encore intact. Mais Xehanort m’avait prévenu de ses projets et qu’il avait détruit la contrée pour blesser Terra afin que les Ténèbres gagnent son cœur et qu’il devienne le nouveau réceptacle de mon ancien Maître…


Je traînais les pieds un peu partout, observant chaque dégât causé par les Ténèbres. Puis, j’essayais de me mettre à la place de Terra. Je m’imaginais entrain de regarder mon Monde se faire détruire sous mes propres yeux en ne pouvant apporter de l’aide. Je secouai la tête avec un malicieux sourire. Cette situation ne pouvait m’arriver car la Nécropole des Keyblade demeurait un désert sans vie et aride. Elle n’avait donc pas besoin d’être détruite puisqu’elle l’était déjà !


Plus j’avançais parmi les restes, plus je repensais à la première fois où j’avais parlé avec Ventus pour lui inciter à quitter son nid douillet. Qu’est-ce qu’il avait été gamin à ce moment ! Il ne voulait pas me croire et réagissait tel un justicier optimiste mais qui pourtant n’avait aucune compétence en combat. Il m’avait fait pitié, mais tout de même bien fait rire. Et en y repensant, je ne pus m’empêcher de ricaner légèrement.


Je finis ma visite au sentier de montagne. L’eau qui y coulait jadis avait cessé et se dissipait peu à peu. Les outils d’entraînements se situaient sur le sol. Je vis un banc et m’y approchai pour m’y assoir et plongeai dans une profonde réflexion. Finalement ce Monde avait péris et plus personne n’y vivait, alors pourquoi le garder ? Pour se souvenir ? Je trouvais cette idée totalement stupide. Je m’allongeai tranquillement et regardai le ciel. Autrefois, il était empli d’étoiles, maintenant on ne voyait qu’un nuage de Ténèbres qui les recouvrait.

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Ven 13 Fév - 19:14

Qu'est ce qui pouvait amener Yuki ici ? Très franchement, au vu des derniers événements, des nouveaux objectifs que Yuki s'étaient plus ou moins fixés, il y avait mieux comme endroit où se rendre. Un monde en partie détruit, plus aucune âme qui vive aux alentours... Je veux dire, Yuki aurait pu vouloir se rendre là où elle aurait pu engager des mercenaires, là où des informateurs auraient pu lui en dire plus sur la situation politique de ses rivaux, aller elle-même espionner ou encore entamer une opération contre ses ennemis. Non, elle s'était rendue, probablement au dernier endroit où on l'aurait imaginé. A moins qu'elle ne fuit encore ses responsabilités ? Non, pas avec tout un peuple derrière elle, attendant impatiemment d'elle qu'elle leur trouve une solution.

Yuki avait revêtu son habituel tenue de voyage, et surtout un grand manteau avec une capuche relevé sur sa tête. Elle avait aussi placé sur son visage, un grand masque de bois, assez simple, deux trous, une fente rectangulaire pour la bouche, pratiquement pas de fioritures. En fait, elle l'avait sculpté elle même un jour en toute hâte et donc bien sûr, elle s'en fichait pas mal de l'apparence, du masque en tout cas.

Parce que pour ce qui était de son apparence physique, Yuki avait à coeur de cacher son visage qui ne cessait de pourrir sous les assauts de cette malédiction. A vrai dire, ce n'était pas par honte qu'elle se cachait le visage. Elle aurait volontiers exposé à la face du monde ce que les dieux étaient capables de faire à ceux qui ne suivaient pas aveuglément leurs ordres, comme de parfaits pions.

Mais Yuki avait aussi remarqué que son apparence faisait peur aux enfants. Et ca, elle le supportait assez mal. Les adultes encore, ça allait, mais les enfants. Depuis peu, elle préférait aussi le cacher aux yeux des Shinryens, histoire qu'ils ne voient pas en leur commandante, leur héroïne, un vulgaire monstre. Ca pouvait ressembler à de la honte, mais ce n'était pas ainsi que Yuki le voyait. C'était plus pour ne pas creuser davantage la distance entre elle et les autres humains.

C'est sûr qu'ici, elle avait peu de chance d'effrayer qui que ce soit. Mais, ne prenons pas de chance. Son épée au côté, elle se mit à avancer parmi les ruines. Difficile de ne pas penser à Shinrya. Si elle était venue pour échapper à ses devoirs envers son pays, ce n'était pas le lieu rêvé, car toute cette désolation le lui rappelait.

En fait, Yuki avait besoin de prendre un peu de temps pour réfléchir à sa prochaine action. La guerre que lui avait prédit Mei viendrait, et sûrement plus tôt qu'elle ne le pensait, inévitable. A présent, elle devait se préparer et préparer ses compatriotes à récupérer leur terre. Mais dans un premier temps, elle souhaitait aussi rencontrer Sasaki et se faire une idée d'elle. Elle l'avait déjà croisé une fois, mais ça s'était mal passé et surtout, ce fut bref. Mei lui avait même expliqué qu'elle s'était fait berné par Alois et que si elle connaissait vraiment Sasaki, Yuki n'aurait pas une telle image négative d'elle. Bref, c'est une longue histoire.

Mais si Sasaki était, selon Mei, LA reine pour Shinrya... Yuki devait d'abord s'en assurer et la préparer à son rôle. Celui de risquer sa vie pour purifier Shinrya. Sasaki était t-elle même prête à ça ? Au courant ? Yuki pouvait-elle la forcer ? Elle savait que les Shinryens suivraient son choix. En fait, c'était là aussi à Yuki de désigner la prochaine reine de Shinrya, car le peuple suivrait son choix, quel qu'il soit. Une autre responsabilité trop difficile à porter.

Vivement que tout cela soit fini et que Yuki puisse enfin sombrer dans le néant, disparaitre et enfin se reposer, elle l'avait bien mérité...

Plongée dans ses réflexions, elle ne s'était pas rendue compte qu'il y avait tout de même une autre personne ici. Un garçon qui avait une tête... Qui ne lui revenait vraiment pas. Il était allongé sur son banc, fixant le ciel. Yuki n'était pas du genre sociable alors il ne lui serait pas venu à l'idée de se diriger vers cette personne et lui adresser la parole.

Toutefois... Un garçon en apparence pas bien vieux... Dans un endroit pareil... C'était tout de même étrange, assez pour éveiller la curiosité.

Elle décida donc de s'avancer. Son masque lui donnait confiance, ou plus exactement lui donnait la sensation d'être quelqu'un d'autre et donc de pouvoir "jouer un personnage" et ainsi en apprendre davantage sans se révéler elle.

-Les étoiles sont belles, ce soir. Ce fut la banalité qu'elle trouva à dire pour amorcer la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Ven 13 Fév - 23:47

A force de rester planté sur le banc, bien installé, je m'endormis tranquillement. L'ambiance silencieuse de ce Monde était bien reposante, seul le vent se faisait légèrement entendre. En bref, la Contrée du Départ avait énormément changé depuis ma dernière visite. Xehanort s'était bien arrangé pour que la rage de Terra soit plus grande ! Et à présent, les lieux devenaient plus convenables pour moi. Avant, je ne voulais pas rester ici, mais depuis que les Ténèbres les ont envahis, ils deviennent énormément plus agréables d'y demeurer pendant quelques temps.
Je somnolais donc profondément bercé par le souffle du ciel.

Je rêvais. Je me trouvais dans la Nécropole des Keyblades. En face de moi se trouvait Ventus, il me tournait le dos, armé. Je l'observais longuement, un sourcil levé, me demandant pourquoi il se trouvait là. Tout à coup, mon pire ennemi se tourna furtivement dans un mouvement de Clé qu'il voulait me donner. J'esquivai de peu et sortis ma propre Keyblade.



"Ah c'est donc ça que tu veux ?! Tant mieux, je vais enfin avoir l'occasion de me venger !"

Et s'ensuivit une longue bataille entre lui et moi, entre Lumière et Ténèbres, entre Bien et Mal. Nos coups étaient puissants et aucun de nous lâchait l'affaire, insistant pour gagner le combat. Je voulais à tout prix remporter le duel pour assoiffer monde désir de le vaincre. Ventus n'était qu'un gamin qui se croyait ami de tous ! Il était tellement naïf et c'était une grande honte pour moi de savoir que je venais de ses Ténèbres, bien que j'en ai été toujours conscient. Cette réalité me déplaisait énormément !
Alors que l'affront faisait rage, je ne compris plus la suite. Mes forces m'abandonnaient peu à peu tandis que Ventus devenait de plus en plus fort. Il aspirait mon énergie ! Et non pas seulement la force de me battre, mais aussi mon énergie vitale !

Je me réveillai alors dans un grand sursaut. Regardai de tout les côtés, reprenant ma respiration dans une grande vitesse avant de me calmer doucement et me rallongé violemment sur le dos. Je mis mon bras sur le haut de ma tête, cachant ainsi mes yeux. Je déteste ce crétin !


Je n'avais pas remarqué mais au bout d'un court instant, une personne était venue et avait parlé des étoiles. Je me levai et l'observai, sans aucune discrétion, de la tête aux pieds. Elle portait un masque dissimulant ainsi son visage. Ce qui me fit penser que je ne portais pas mon casque. Et crotte... Moi qui appréciait rester mystérieux, c'était raté pour ce coup-ci. En tout cas, l'inconnue ne semblait pas connaître Sora, puisqu'elle ne s'inquiétait pas de mon physique. Tant mieux, j'ai pas le cœur à jouer Sora version Ténèbres...


Je repensais à ce que la femme avait dit. "Les étoiles sont belles, ce soir". Je levai la tête. Pour moi, il n'y avait simplement que ce nuage de Ténèbres, mais en observant un peu plus, on pouvait percevoir la lueur de certaines d'entre elles. Je haussai des épaules alors en guise de réponse et m'allongeai de nouveau sur le dos dans un long soupir.

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Dim 15 Fév - 11:47

Deux huitres qui se referment et restent fermées. Voilà l'impression que ces deux-là rendaient. Autant dire que ce garçon ne lui était d'ores et déjà pas sympathique, même si Yuki renvoyait rarement elle-même de la sympathie à ceux qui la croisaient. Peut-être trop conceptuel pour lui les étoiles ? Bah, elle n'avait pas de temps à perdre avec les garçons qui visiblement ne souhaitaient pas discuter, même si elle ne niait pas une certaine curiosité. Quelqu'un installé confortablement dans un endroit pareil, comme s'il y vivait, comme si c'était parfaitement normal. Peut être que ce garçon avait vu son monde détruit et à présent il y était coincé, seul. Cruel destin. Mais bon, Yuki avait déjà assez de destins brisés sur les épaules, elle ne pouvait pas prendre tous les malheurs de tout le monde.

Toutefois, elle voulut s'en assurer. Après avoir cogité ainsi sur les possibilités, les hypothèses sur la présence de ce garçon ici, elle en vint à la conclusion qu'elle pouvait au moins s'assurer que tout allait bien, qu'il n'avait pas besoin de quelque chose ou de s'échapper de son monde vers de plus vertes prairies.

Toutefois, méfiance. Le garçon ne respirait pas la Lumière et la bonté. C'était même tout l'inverse. Cette tenue lui faisait aussi l'effet d'une tenue de guerre, de combat et donc ce garçon savait sûrement se défendre, voir même pouvait s'avérer agressif si on essayait un peu trop d'entrer dans son cercle intime. De plus, elle se disait aussi que l'isolement pouvait l'avoir rendu instable mentalement. Elle savait ce que cela pouvait faire. Bref, méfiance, ce garçon pouvait réagir violemment.

Elle se détourna de lui un instant, réfléchit à tout ça, avant de se retourner à demi vers lui et de lui demander de sa voix morne et monocorde:

-Que fais-tu ici ? Tu es bloqué ici ? Tu vis ici ? Puis-je t'être d'un quelconque soutien ? Tu ne devrais pas rester ici tout seul, je peux t'emmener ailleurs. Ca faisait très maternel comme ça, et c'est vrai qu'il y avait un peu de ça chez Yuki, mais rarement avec des garçons de cet âge là. Vanitas aurait été un peu plus jeune, sans aucun doute que Yuki l'aurait davantage "couvé", même si ce n'était pas le terme.

Là, elle se contentait de "faire son job", demandant comme si elle s'y sentait obligée, histoire de s'assurer qu'elle pouvait partir comme ça et l'oublier. Du coup, son ton était extrêmement las et presque sévère. En d'autres termes du genre: "bon tu n'en as surement rien à fiche, mais comme j'ai pas envie de prendre le risque de rater l'occasion de faire ma bonne action de la journée, t'as pas envie d'un truc, mais fais vite, parce que sincèrement, j'en ai rien à fiche non plus.".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Dim 15 Fév - 22:03

Décidément, cette inconnue ne voulait pas lâcher l'affaire. Elle restait prêt de moi à attendre je-ne-sais-quoi. Elle semblait déterminé à sortir quelques informations par rapport à moi... Je n'avais donc pas le droit de me reposer dans un Monde où personne n'était sensé me déranger. Je soupirai d'agacement. Je détestais que l'on ne me laisse pas tranquille surtout lorsque je souhaitais dormir.

Je fus harcelé d'un tas de question venant de la femme. Plus elle en disait, plus je levai un sourcils, me demandant bien pour quelle raison pensait-elle à tout cela ? Par quoi voulait-elle dire "coincé" ? Pensait-elle réellement que je venais de ce Monde et que je ne pouvais pas partir, n'ayant pas les compétences nécessaires pour fuir cette terre ?
Elle voulait m'aider ? Disparaître me serait sans aucun doute un grand soutien... Néanmoins, je supposais qu'elle ne partirait pas si facilement que je le pensais. Cela ne servait donc à rien de lui proposer cette idée.
Puis il y avait sa dernière phrase : "Tu ne devrais pas rester tout seul". Pour moi, je pensais exactement le contraire, être accompagné était une grande faiblesse ! Un allié me ferait plus ralentir qu'autre chose ! Les seules fois où j'étais avec une personne fut à Agrabah, avec Storm, et la Citée du Crépucule ainsi que le Pays Imaginaire, avec Ophine.
Conclusion à toute cette petite analyse, la jeune femme n'avait fait que de parler pour ne rien dire. Néanmoins, je répondis en espérant qu'elle allait rapidement laissé en paix :

"Je ne viens pas de ce Monde, je ne suis donc pas "coincé" ici... Merci mais je n'ai pas besoin de votre aide."

Et ce fut tout. Je me levai sans ajouter un mot et explorais un peu plus la zone en croisant les doigts au fond de moi pour que l'inconnue ne me suive pas. 

J'essayai d'imaginer Ventus entrain de ce promener dans ce Monde, tout en conversant avec ses deux meilleurs amis. Il pensait naïvement que sa vie serait toujours ainsi... Pleine de joie sans aucun obstacle sur sa route qui le menait vers son glorieux avenir où il serait un Maître de la Keyblade. C'était tellement pathétique, que mon ennemi me faisait pitié -au deuxième degré bien évidemment-. Ce crétin n'avait rien dans la cervelle et pensait que le pouvoir de l'amitié était plus puissant que n'importe quel force. Chaque fois qu'il se levait le matin, il devait se dire que rien n'arriverait à son Monde et qu'il vivrait toujours ainsi.
Je shootais dans tous les cailloux que je trouvais. J'étais tellement frustré de savoir que ce gamin était plus fort que moi. Je fermai les yeux pour essayer de calmer ma rage. Même encore endormi, Ventus restait un ennemi omniscient, ses yeux tout le temps fixés sur moi. Cela devenait de plus en plus oppressant ! Il fallait vraiment que je fusionne avec lui et prenne le dessus afin qu'il disparaisse pour de bon ! Cela me ferait énormément du bien car tant qu'il était toujours là, je ne pourrais pas calmer ma soif de vengeance.

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Sam 21 Fév - 14:18

Indubitablement, Vanitas n'avait pas envie de parler. Ca tombait bien, Yuki non plus. Elle avait fait le B.A-BA de la journée, à présent elle pouvait s'en aller sans aucun remord. Elle ne risquait pas de laisser un jeune homme perdu dans un monde en ruines, puisqu'il disait lui-même qu'il n'était pas ce type de garçon. De toute façon, ce garçon ne lui paraissait vraiment pas sympathique, alors raison de plus elle n'allait pas perdre de temps supplémentaire.

Elle haussa les épaules et le laissa partir sans le regarder. Quelle perte de temps. Mais soit, elle tira sur les lanières de ses gants en cuir et réajusta sa capuche. Il était temps de poser une première pierre à cette guerre pour Shinrya. Yuki n'avait pas beaucoup de temps. Elle espérait juste aussi trouver un endroit plus sûr et plus agréable qu'Illusiopolis pour que son peuple puisse y vivre, le temps pour lui de se ressourcer, de se reposer.

Dans le même temps, Vanitas continuait à errer. Il donnait des coups dans tous les cailloux devant lesquels il passait. Quand soudain...

-Aïe, aïe aïe !...

Une voix de jeune fille surgit de derrière des ruines entassées. De celles-ci surgit ensuite une jeune fille aux cheveux en bataille. Elle avait un bandeau sur l'oeil, la peau très pâle. Elle portait une tenue assez semblable à celle de Vanitas. Pas exactement, mais le style y était: un ensemble de cuir moulant, des ceintures un peu partout qui étaient clairement plus là pour la déco que pour tenir quoique ce soit.

Spoiler:
 

Elle se tenait le nez comme si elle venait de se prendre un caillou à cet endroit. Elle sautilla sur place, puis sautilla en pestant autour de Vanitas. On aurait dit une puce ou même une danseuse, elle faisait même des entrechats parfois. Bref, si elle avait mal, elle avait l'air aussi de beaucoup s'amuser. Elle s'arrêta et fit craquer son nez avant d'afficher un grand sourire, en penchant la tête sur le côté.

-Teehee ! Salut, toi ! T'es mignon, mon roudoudou. Pas franchement gentil comme façon de se présenter que d'envoyer des cailloux sur les filles. Oh, mais j'oubliais, tu n'es pas gentil du tout, "boy in a mask". Hihihi. Fit-elle avec un grand sourire, une énergie débordante et un rien de taquinerie. -Moi c'est Misaki. Toi je vais t’appeler Monsieur Caillou. Et il manque quelqu'un... Elle regarda autour d'elle d'un air surpris. -Tiens ? C'est bizarre... T'avais pas quelqu'un avec toi ? Une femme avec un visage à faire peur, genre comme une pomme pourrie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Lun 23 Fév - 0:23

Lorsque je tapais à nouveau dans un caillou, celui-ci atterrit plus loin dans un bruit sourd. Je m'arrêtais de marcher et vit une jeune fille sortir de nul part, derrière des ruines... Je la regardai avec un air très surpris avec un sourcils levé. La nouvelle venue s'approcha de moi et sautilla en tournant autour de sa pauvre victime, qui n'était autre que moi...

Après s'être arrêter et craquer le nez, elle prit la parole. J'ouvris de grands yeux à chaque mot qu'elle disait. "Mignon" ? "Mon roudoudou" ? "Boy in a mask" ? "Monsieur Caillou" ?
Je mis mes deux mains sur mes tempes et les massai. Il ne fallait surtout pas que je m'énerve, je me devais de rester calme et ne montrer aucune faiblesse.
Je pris plusieurs inspirations avant de lui répondre :

"Euh... Bonsoir Misaki... Si tu veux savoir où est l'autre femme je n'en ai aucune idée et je m'en moque bien..."

Mais pour quelle raison voulait-elle savoir ça ? Et pourquoi me parlait-elle ? Me connaissait-elle ? Si oui, pourquoi m'avoir appelé "Monsieur Caillou" ?!
Elle me ridiculisait complètement avec ce surnom tout à fait grotesque et enfantin.

Décidément ! Je n'aurais jamais dû venir dans ce Monde que je pensais désert. Il y a beaucoup trop de personnes qui  viennent sans but. Néanmoins, je ne partis pas comme avec l'inconnue, et posais quelques questions à Misaki avec une voix neutre :


"Mais au fait... Je peux savoir comment cela se fait que tu sais que j'étais avec une femme ? Et est-ce que tu me connais ? Pourquoi tu m'as appelé "boy in a mask" ?"

Je décidai de stopper mon interrogation ici. Je ne voulais surtout pas m'emporter. Je finis par m'assoir en tailleur sur le sol, et mis mon coude sur un de mes genoux pour avoir un soutient ou poser ma tête. Qu'est-ce que j'ai fait pour avoir le droit à des envahisseurs qui viennent toujours m'embêter quand j'ai besoin d'être seul et me reposer ?

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Sam 7 Mar - 18:20

La jeune fille, Misaki, n'avait apparemment pas toute la sympathie de Vanitas, voir absolument aucune. Toutefois, elle avait mieux réussi à capter son attention que Yuki, indubitablement. Le garçon se mit en effet à lui poser des questions. Si elle l'énervait et lui faisait regretter de ne pouvoir être seul, au moins elle l'intriguait suffisamment pour qu'il ait l'envie d'en savoir un peu plus... Ou peut être simplement qu'il avait renoncé à la tranquillité... Il faut dire qu'avec un caractère comme celui de Misaki, cette dernière lui lâcherait la grappe bien plus difficilement.

-Hihihi, ça t'étonne qu'une jolie fille comme moi sache autant de choses hein ? C'est que tu ne dois pas connaître ma sœur, autrement tu saurais.

Elle jaugea Vanitas en se penchant au dessus de lui, aussi près que possible de son visage. C'était comme si elle cherchait quelque chose sur celui-ci tout en poussant de petits bruits de réflexion et de surprise. Elle se releva, poussa avec son doigt sur sa lèvre inférieure comme pour réfléchir et claqua des doigts.

-Réflexion faite, tu ne servirais pas à grand chose dans une guerre. Yuki n'a pas intérêt à traîner avec des terreurs comme toi. De toute façon, tu es déjà trop à faire dans ton froc à l'idée de revoir Ventus.

Elle agita sa main devant elle en signe de rejet et de négation. Elle était très sûre d'elle. Pas vraiment moqueuse, même s'il y avait quelque chose d'amusé dans sa voix. Clairement, elle se délectait de s'entendre parler et de juger ainsi les gens tout en faisant preuve d'un égocentrisme à toute épreuve.

-Vanitas... Drôle de nom. Tu ne dois pas être destiné à de grandes choses si ton maître t'a donné un nom signifiant vide et futile. Qu'importe, t'es mignon, tu peux te faire une place dans mon top 5 des beaux gosses, c'est déjà quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Sam 7 Mar - 20:12

Demeurant assis, j'attendais la réponse à mes quelques questions de la part de Misaki. Celle-ci répondit par une autre interrogation, sur la fait que j'étais surpris par ces connaissances. Et la raison était que je ne connaissais pas sa sœur... Qui est-ce ? Elle était dans le vrai, elle savait beaucoup de choses, et alors que pour mon cas, c'était des questions qui se formaient de plus en plus à chaque fois qu'elle en rajoutais...
La jeune femme se pencha vers moi, j'eus pour pur réflexe de reculer légèrement, en penchant un peu plus en arrière mon dos.
Après une légère réflexion elle lança que je n'avais rien à faire dans une guerre. Elle ajouta que j'étais "déjà trop à faire dans mon froc à l'idée de revoir Ventus". QUOI ?!

Mon expression faciale demeurait indifférente mais au fond de moi, un volcan était sur le point de faire une éruption. Je n'avais pas bouger d'un pouce, néanmoins, je me retenais de lui donner un bon coup de poing dans sa face de gamine ! De plus, comment savait-elle tout ça de moi ?! Non, mais je crois vraiment que je suis inscrit dans un quelconque livre d'histoire... Ou alors, on me connaît mais je ne sais vraiment pas comment...

Et Misaki continua dans sa petite folie en critiquant mon prénom... Et elle finit par le fait que j'étais "mignon" et que je pouvais avoir une place dans son top 5 de "beaux garçons" en ajoutant un "c'est déjà quelque chose"....

Je ne sais comment j'eus réussi à ne pas la toucher d'un cheveux, ayant une telle rage en moi. Je décidais de me lever et de partir sans rien dire. Je me devais de rester indifférent devant toute critique...

Un peu plus éloigné, je fis apparaître ma Keyblade que je lançais dans le vide et me rassis rapidement. J'étais peut-être préoccupé par Ventus mais je n'avais pas peur de cet imbécile ! Pour quelle raison devais-je donc le craindre ? Il n'était aucunement plus fort que moi ! De plus, j'étais devenu encore plus puissant du fait que je sois devenu un Gardien... Il n'y avait aucune raison de paniquer. Je n'ai pas de quoi avoir peur...

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Dim 8 Mar - 18:11

[HRP: pas sur du sens de "lancer la keyblade dans le vide", so désolé si ce qui suit ne colle pas]

Misaki l'avait un peu, voir beaucoup chargé. Pour autant, en apparence, Vanitas restait neutre. Il était maître de lui et ne laissait pas sa rage exploser. Allez savoir si cela gênait Misaki qui, au vu de ses paroles, semblait tout faire pour l'énerver. Ou si ce n'était pas son but, elle en prenait quand même le chemin. Plutôt que de se laisser aller à sa colère, Vanitas préféra s'éloigner une seconde fois. Si Yuki était du genre à laisser aller, Misaki serait-elle plutôt du genre à ne rien lâcher ?

Vanitas lança sa keyblade et se rassit, songeant sans doute à Ventus. A cet instant, il ne fut peut être pas une surprise pour tout le monde d'entendre:

-Aïe ! Aïe !

Misaki fit à nouveau une entrée remarquée, ayant supposément reçue la keyblade sur elle, bien qu'elle n'avait pas l'air blessée, ne serait ce qu'un tout petit peu. Elle se frotta le nez et fit remarquer:

-Dis, pourquoi faut-il que tu me lances des trucs à chaque fois qu'on se croise ?

Elle vint s'asseoir à côté de lui et se pendit à son cou en ronronnant. Elle était plutôt du genre collante et quand elle avait une idée, elle ne la lachait pas. Tout comme sa soeur, il était cependant difficile de discerner si elle servait un but préalablement défini ou si en ayant croisé Vanitas, elle avait changé d'idée et oublié son vrai but. En effet, elle ne semblait plus tellement s'intéresser à sa première question: où était Yuki ?

-Mon roudoudou, pourquoi me fuir ? Je n'ai pas de cheveux en piques ou de keyblade que je manis à l'envers, moi. Tu n'as pas à avoir peur de moi. Moi je suis ton amie et plus si affinité si tu veux, teehee.

Elle se collait à lui mais il y avait dans sa voix et dans ses manières la sensation assez nette qu'elle n'était pas sincère. Pas le moindre amour, pas la moindre tendresse réelle. Elle s'amusait juste à le taquiner. Puisqu'elle semblait le connaître, il y avait aussi fort à parier qu'elle cherchait réellement à l'énerver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Lun 9 Mar - 21:25

Regardant le ciel nocturne, j'entendis ma Keyblade tombée dans un bruit sourd suivit de la voix de Misaki qui refaisait la même entrée que la première où je l'avais vue. Je soupirais d'agacement, et ne pris même pas la peine de me retourner pour voir si elle allait bien et où était ma Clé.
De nouveau, elle frottait son nez, démasquant que c'était à cet endroit qu'elle avait reçu le coup. Elle me demanda alors la raison pour laquelle qu'à chaque fois qu'on se croisait elle recevait quelque chose de ma part à cause d'un lancé.
Toujours dos à elle, je haussais des épaules, me moquant parfaitement de cette stupide question et remarque.

Tout à coup, je sentis un contact physique avec un corps humain. Misaki s'était collée à moi sans demander permission ou sans prévenir ! 
Puis elle lança des paroles un peu dans le vide. Je compris bien qu'elle parlait de Ventus... Mais il y avait une chose qu'elle ne semblait pas comprendre : je n'avais aucunement peur de ce minable.
A tous les coups, elle cherchait juste des poux dans mes cheveux... Et je détestais ce genre de comportement d'enfant qui se croit malin... Quel âge avait-elle enfin pour se comporter ainsi ?

Et pourtant, malgré tout, je ne partis pas une nouvelle fois, mais n’adressais pas la parole pour autant. Pour moi, Misaki était juste une jeune fille immature qui cherchait des ennuis en enquiquinant des personnes... Mais... Maintenant que je m'en rappelle, elle avait citer l'Inconnue avec qui j'avais brièvement discuté... S'en moque-t-elle à présent ?



J'hésitais alors de lui poser cette question. La rage au fond de moi s'apaisait peu à peu, le feu s'éteignait et devenait moins intense. Tant mieux... J'aurais réussi à garder mon sang-froid jusqu'au bout... Pourquoi Misaki tient-elle tend à m'énerver ?
Et je décidais alors de lui poser comme question :


"Mais au fait, tu ne voulais pas voir l'autre femme avec qui j'avais à peine discuter tout à l'heure ?"


Je n'avais même pas pris la peine de tourner la tête lorsque je lui avais demandé cette interrogation, regardant toujours les nuages noirs et les quelques étoiles que l'on pouvaient réussir à apercevoir à travers les "tâches" du ciel.

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Ven 27 Mar - 0:33

Vanitas faisait preuve d'un calme parfaitement contrôlé. La marmite bouillonnait, mais le couvercle restait bien fermé, ne laissant même pas échapper la vapeur. Difficile d'imaginer cependant que cela ne finirait pas par exploser. Misaki le collait en ronronnant. Il fallait dire qu'elle avait toujours montré une certaine "attirance physique exagérée" envers les garçons, même si ses sentiments semblaient simulés.

Il l'ignora jusqu'à ce que soudain, une idée sembla germer dans sa tête. S'il ne pouvait s'éloigner d'elle, peut être pouvait-il l'éloigner de lui ? Il revint donc sur le sujet qui semblait motiver Misaki au départ. Il lui demanda donc, comme une piqûre de rappel, si elle n'était pas à la recherche de la femme avec laquelle il avait parlé tantôt.

Misaki eut un sursaut et regarda Vanitas, étonnée, puis afficha un grand sourire narquois:

-Pourquoi ? Tu as soudainement retrouvé la mémoire et tu sais où je peux la trouver ? Teehee... A moins que ce soit une stratégie pour te débarrasser de moi ? Oh, tu pourrais m'emmener la retrouver pour de faux et tu en profiterais pour m'égorger dans une impasse ou m'abandonner au détour d'une rue. Oh ce serait tellement romantique, mon roudoudou !

Elle se pendit encore plus férocement à son cou à ses mots, manquant de l'étrangler. Elle en tomba sur ses genoux avant de se relever d'un coup sec et de tournoyer sur elle-même en rigolant.

-Dis moi, quel est ton but ? Parce que si tu cherches Ventus, ma soeur pourrait t(aider à le retrouver. Et si tu cherches un endroit où évacuer toute ta violence, y a une guerre qui se prépare. Si en revanche, tu prends ton rôle de gardien à coeur, où qu'elle est ta princesse ? Ouh le vilain irresponsable... Dit-elle en portant sa main comme une visière sur son front et en cherchant autour d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Ven 27 Mar - 22:56

Je ne regardais pas Misaki, et je sentis son sursaut à mes paroles. Pourquoi était-elle si surprise que cela ? Avait-elle oublié la principale raison de sa venue ? Je la regardais du coin de l’œil et vit alors un sourire se dessiner sur son visage. Elle me demanda si ma question n'était pas une façon de me débarrasser d'elle. Puis elle lança alors que ce serait un piège, que je l'emmènerais dans une impasse pour "l'égorger" ou "l'abandonner au détour d'une rue". A ses mots, je faillis en rire. La Contrée du Départ n'était que ruine à présent, il n'existait plus de rue et il n'y avait jamais eu d'impasse dans ce lieux plutôt ouvert, alors comment pouvais-je donc réaliser de tels actes ? De plus la tuer n'était vraiment pas intéressant. Mieux ne valait pas détruire une vie qui n'avait déjà aucun sens depuis le début de son existence.

Je sentis alors ses bras sur mon cou. Elle serrait tellement fort que je crus que c'était une tentative d'assassinat. Elle finit par se relever, toute riante. Je mis ma main sur ma gorge pour pouvoir calmer la légère douleur que Misaki m'avait provoqué lors de cette étrange étreinte.

La jeune fille se remit à parler. Tout d'abord elle me demanda quel était mon but, que sa sœur pouvait m'aider à retrouver Ventus, et qu'il y avait une guerre où je pourrais défouler ma haine. Elle finit par me demander où était alors ma Princesse de Cœur.
Je ne pus me retenir de me lever après cela. Elle savait vraiment beaucoup d'informations par rapport à moi !
D'une voix froide, je répondis :

"Misaki... Que cherches-tu exactement ?"

Mon regard était de plus en plus haineux et méfiant. Elle devenait de plus en plus agaçante et m'oppressait. Elle devait sans doute chercher à me mettre en colère mais dans quel but ? C'était une excellente question...

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Sam 28 Mar - 17:10

Misaki s'amusait comme une petite folle. Doux euphémisme... Elle appréciait la difficulté. Rien ne l'agaçait plus que de voir ses "victimes" céder facilement. Un peu de challenge que diable. Même s'il fallait admettre qu'elle n'appréciait pas toujours quand ses "victimes" ne réagissaient pas exactement comme elle l'avait prévu. Dans le cas de Vanitas, cette résistance était plus longue qu'elle l'avait imaginée, mais pas si étonnante, surtout qu'elle sentait qu'elle marquait des points.

Et soudain, elle put s'en apercevoir avec force. Vanitas se leva à ses mots. Misaki s'arrêta net, un instant surprise, mais très vite à le fixer, assez satisfaite. Elle se tourna face à lui et observa chaque détail de son visage. Ce regard qui commençait à trahir une haine grandissante... Peut-être allait-il enfin craquer et l'agresser ? Libérer la bête en lui en quelque sorte ?

-Ah... Enfin une bonne question. Je te cherche toi, et je te trouve. Ou peut être que je cherche à voir ce que tu peux m'offrir. Quoique souvent je cherche surtout à m'amuser. Mais ça c'est ma quête personnelle. Après, je cherche aussi notre investissement pour en récolter les premiers fruits. Sinon, je cherche aussi mon âme soeur... Et une paire de chaussettes assorties, teehee ! Dit-elle en relevant un peu ses bas.

Elle créa un petit cercle noir sous ses pieds et y disparut en s'enfonçant. L'instant d'après, elle réapparut derrière lui et mit ses bras en collier autour de son cou.

-Seulement voilà, on cherche tous quelque chose. Et toi ? As-tu même seulement trouvé une fois dans ta courte vie ? Lui susurra t-elle à l'oreille. Pas de doute c'était bien la sœur de Mei... Dans l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Sam 28 Mar - 22:16

Je fixai Misaki, mon regard toujours méfiant quand elle me répondit. Elle cherchait beaucoup de chose avec tout ce qu'elle m'avait cité. Et ainsi donc elle désirait découvrir une âme sœur ? Ce n'était pas si étonnant que cela venant d'une jeune fille comme elle. C'était l'un des objectifs de la vie de tout le monde, enfin en général. Trouver la personne idéale avec laquelle on était prêt à vivre chaque instant avec elle. L'amour... Le sentiment que tout le monde clame comme étant le plus puissant pouvoir... Pour moi, ce n'était qu'une faiblesse. J'avais bien raison de penser à cela car lorsqu'on est séparer de cette personne à laquelle on est attaché, on ne sait plus quoi faire. De plus, lorsqu'on la perd pour toujours, on devient faible. Certes, l'amour pouvait renforcer, mais il était aussi une grande faiblesse. Il était donc préférable de ne jamais connaître ce sentiment qui pouvait s'avérer être dangereux.

Misaki disparut dans le sol avant de revenir derrière moi. Et elle plaça de nouveau ses bras autour de ma gorge, mais cette fois-ci c'était pour me coincer. Elle me demanda alors si j'avais trouvé au cours de ma "courte vie" en chuchotant.
Je me retins alors d'exploser à ses paroles. C'était ce qu'elle désirait après tout,me voir haineux me défoulant sur tout ce qui pourrait bouger. Pour cela, je respirais de plus en plus rapidement pour contenir ma rage au fond de moi.
Je réussis à me dégager d'elle pour lui faire face.
Pourquoi a-t-il fallu que cela tombe sur moi ? Pourquoi ne veut-elle pas me lâcher ?


"Et qu'attends-tu de moi ?"

Alors qu'elle connaissait beaucoup d'informations par rapport à moi, pour ma part je ne cessais de lui poser des questions. Cette situation était vraiment agaçante pour moi. Et pourtant j'arrivai à éteindre la flamme qui animait ma haine qui essayait de faire place dans mon cœur.

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Jeu 9 Avr - 22:06

Misaki se léchait les babines tout en serrant Vanitas contre elle. A croire qu'elle aurait pu le dévorer tout cru. Elle savourait ce petit moment d'extase où elle possédait sa proie et avait la sensation de la voir se débattre. Ce n'était pas le cas, mais intérieurement, Vanitas semblait vivre un véritable combat pour apaiser ses envies de meurtre. Est ce que Misaki désirait réellement l'énerver ? Juste ça ? Comme une gamine qui se fait un malin plaisir de provoquer les adultes et de se montrer insolente ?

Bien sûr, le jeune homme n'eut aucun mal à se dégager des bras chétifs de la jeune fille. De toute façon, elle lui laissait toute l'ampleur qu'il voulait. C'était un si joli spectacle de le voir bouger, chaque fois motivé par cette sensation de duel permanent, d'une joute où celui qui tiendrait jusqu'au bout aurait gagné.

Il lui demanda alors une question qui était assez similaire à la précédente mais à l'évidence, Misaki n'avait pas encore répondu correctement et il y avait encore de quoi se demander ce que Misaki faisait ici. Et Vanitas resserra sa question sur lui-même. Si Misaki désirait réellement tout ce qu'elle venait de citer, quel rapport cela avait-il avec lui ? Aucun. Vraiment aucun, à l'évidence.

Elle se mordilla la lèvre inférieure et mit son doigt sur sa joue tout en inclinant légèrement la tête en une moue espiègle. On aurait dit qu'elle le jaugeait à nouveau et se délectait de le regarder. Mais était ce physique ? Une sorte d'attirance charnelle ou encore ce plaisir de découvrir sur chacun de ses traits, le moindre signe d'agacement ?

-De toi... Je désire... Le pire. Se contenta t-elle de déclarer, elle qui était si bavarde d'habitude.

Elle pouffa un peu en plissant les yeux. Ce qu'elle voulait dire exactement par là, ma foi, on pouvait se douter, même si la réponse restait trop flou pour décider d'une réponse claire. Mais, le pire... Sur elle-même ? Parce que franchement, on aurait été dans un monde moins "détruit", il aurait pu semer le chaos, mais là... C'était déjà le chaos. Autant dire que si Vanitas était dans son élément, il était aussi dans un monde où il ne pouvait pas faire beaucoup plus, jouer davantage son rôle de guerrier terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Lun 13 Avr - 22:05

Cette étrange sensation, le fait d'être en quelque sorte "dominé" par une personne. Je ne ressentais que rarement ce sentiment de malaise, et pourtant, face à Misaki qui en connaissait beaucoup comparé à moi me faisait sentir petit. Moi qui désirais conquérir, être supérieur à tout être vivant, moi je me retrouvais placer devant un obstacle qui semblait infranchissable et impossible à contourner. On venait de construire un mur sur mon chemin, plus précisément, Misaki avait construit ce mur sur mon chemin. Ce chemin qui était tracé depuis des années et que je voulais suivre à tout prix, peu importe le nombre de sacrifices à faire pendant ce long parcourt. Et il avait fallu que cette jeune fille se dresse pour m'empêcher de continuer ma destiné. A moins qu'elle ne veuille autre chose. Mais je n'irai pas chercher à trouver ce qu'elle désire au fond d'elle. Je n'en pouvais plus de sa présence oppressante qui semblait se serrer sur moi de plus en plus, à chaque seconde, c'était comme si une prison se refermait sur moi.
Bref, je me retrouvais assis à une place qui n'était pas censée être la mienne. Je devais trouver un moyen de reprendre de l'avantage sur Misaki. Mais comment trouver le point faible d'une ennemie totalement inconnue à moi jusqu'à maintenant ? La tâche se révélait être difficile. Néanmoins, j'allais essayer de faire du mieux que je pourrais pour découvrir la faille, celle qui dévoilerait sa faiblesse.

Misaki me répondit. Mais ses paroles demeuraient floues. J'en concluais donc que je devais cesser de lui poser des questions.

J'arrêtais de fixer la jeune fille pour regarder un peu les alentours. Peut-être que l'ambiance de ce Monde pourrait m'aider à trouver des réponses ? Non... Je me faisais tout simplement des idées en vain. Ce qui ne me faisait que de m'enfoncer dans l'infériorité.

Je me retournais pour faire face à Misaki.
Je lançais alors quelques mots au hasard :

"Eh bien, je suppose que tu n'as pas réellement d'objectifs... Tu es donc venue ici par pur erreur. Et puis en me voyant avec l'autre femme tu t'es imaginée un prétexte pour m'embêter. Ce petit jeu a maintenant trop duré."

Je ne savais pas alors si j'avais réussi à trouver la faille, sans doute allait-elle trouver de quoi me contredire. Mais j'étais plutôt satisfait de ce que je venais de dire. De plus, il n'y avait aucune interrogation ce qui m'aidait à me redresser. Je venais de trouver un pilier pour restabiliser ma supériorité.

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Dim 19 Avr - 18:25

Misaki s'amusait férocement. Elle avait un peu d'expérience dans le domaine et elle sentait qu'elle était vraiment en train de remporter le duel. Elle n'avait plus qu'à ferrer le poisson et le remonter. Ce jeu, elle le connaissait trop bien. Sa soeur lui avait plus ou moins appris. Entendez par là qu'on ne peut pas dire que Mei le lui avait enseigné, mais plutôt que Misaki, par observation admirative, par admiration idolâtre, avait assimilé d'elle-même ce jeu auquel Mei excellait davantage encore. Le pouvoir des mots, de déstabiliser par sa seule présence et son imprévisibilité. Misaki en était assez fière, parce qu'elle avait la sensation d'être encore plus proche de sa "soeur".

Vanitas se décida à nouveau de riposter. Faisant une sorte de conclusions, déductions, à partir des réponses qu'il avait obtenu. Il conclut ainsi qu'elle n'avait pas d'objectifs, que seul le hasard avait décidé qu'elle viendrait l'ennuyer et qu'elle faisait donc cela uniquement par hasard et par amusement. Il y avait du vrai et du faux. Comme souvent avec elle. Il conclut également en affirmant que c'était terminé.

A cet instant, Misaki se mit sur ses gardes. Elle prit ses appuis au sol, baissa la tête un peu, fronça les sourcils en souriant et serra les poings. Cette phrase lui laissait penser qu'il allait attaquer ou en tout cas, mettre fin à ce "jeu" comme il le disait. Mais... Rien. Il semblait simplement satisfait d'avoir pu placer cette phrase. Comme s'il était convaincu qu'avec ça, il venait de marquer un point et de mettre fin à son calvaire.

Il n'avait pas totalement tort, car il venait en quelque sorte, en effet, de marquer un point puisqu'il avait déstabilisé Misaki. Il avait réussi à lui faire croire qu'il allait craquer. Allez savoir si c'était son intention en disant cela, mais il l'avait fait. Misaki s'était préparé et ce pour rien. Il n'attaquait toujours pas, il restait toujours de marbre. Misaki était allé un peu vite en besogne. Et nul doute que cela risquait de lui faire perdre des points, la faire revenir en arrière dans ce long processus de mise en colère de Vanitas. Et s'il le remarquait... Oh, qu'il serait bien du genre à se moquer d'elle.

-... A-a-ah... Et donc ? Qu'est ce que tu vas faire ? Parce que moi j'ai encore envie de jouer.

Le sourire était devenu un rictus et la voix était devenue un instant chancelante. Dommage... Pourvu qu'il ne voie rien... Même si c'était le cas, elle avait de toute façon pas encore réussi à remettre une couche suffisante. Il venait de prendre le contrôle de la discussion. Elle posait les questions.

[HRP: lol, well done ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Sam 25 Avr - 0:33

Avais-je trouvé une réelle solution pour pouvoir me tirer de ma situation ? De ne plus avoir ce sentiment de domination ? De pouvoir reprendre ma voie tranquillement ?
Pour le moment, je me sentais plutôt bien, sachant que je rétablissais mes soutiens. J'arrivais de nouveau à analyser correctement et à réfléchir sur mes actions. Chose que je n'aurais pas pu faire précédemment... A croire que ces phrases totalement construites sur un coup de tête étaient celles dont je nécessitais pour me sortir de cette impasse. L'obstacle, le mur que Misaki avait construit sous mes yeux sans que je ne puisse faire quelque chose, commençait à s'effondrer. Je me libérais du poids de la jeune fille et arrivais à respirer de nouveau.

Et pourtant tout ceci n'était qu'un simple pressentiment, or, il se trouvait, que je n'avais pas tord. Misaki montra alors plusieurs faiblesses. Tout d'abord, elle eut un mouvement, comme si elle était prête à se battre, ou plutôt se défendre. Mais pour quelle raison faisait-elle cela ? Pensait-elle que j'allais essayer de la tuer ? Un léger rictus prit place sur mon visage. Elle en était donc encore avec cette pensée... Me faire craqué pour que je puisse l'assassiner ou autre chose... Or, je ne faisais rien. Je la regardais simplement. Je me retenais alors de sourire. Tandis que je reprenais de plus en plus de l'assurance, la jeune fille commençait à perdre la sienne. Ce qui signifiait bel et bien que je venais de trouver une faille pour m'échapper de la place des "dominés", et au passage, j'avais poussé Misaki pour qu'elle se retrouve dans la même situation que j'avais vécu juste avant elle.

Ce fut alors qu'une autre faiblesse se dévoila. Misaki doutait et posait des questions. Les rôles venaient de s'inverser totalement. L'un avait pris le "personnage" que l'autre faisait juste avant.
Cette fois-ci, le sourire sadique s'afficha. Elle voulait donc encore jouer ? Parfait. Du moment que je gardais la tête de ce jeu ! Je ferais en sorte de conserver ma place au trône jusqu'à la fin de la partie due à l'abandon de la jeune fille évidemment !

"Les jeux sont bien plaisants, il est vrai. Soit. Jouons alors !"

Et un puissant rire s'échappa de ma gorge, il venait du plus profond de mon sombre cœur. Misaki voulait jouer, alors j'allais exaucer son souhait ! Elle avait le droit de choisir les règles et le jeu, de toute façon, elle s'engouffrerait encore plus dans sa tombe qu'elle avait creuser d'elle-même ! Situation encore plus appréciable pour ma part. De plus, cette réponse la placera encore plus dans une salle affaire. Elle allait enfin payer pour avoir essayer de chercher mes limites ! Ma vengeance était en train de se forger lentement, mais sûrement.

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Dim 10 Mai - 16:12

Vanitas pouvait savourer son coup d'échec réussi. Misaki avait crié victoire trop vite dans ce combat de verve et de coups tirés sous forme de rhétorique et d'éloquence. Au plus déstabilisant des beaux parleurs de gagner. A vrai dire Misaki avait mené et menait toujours ce jeu, mais trop fière, trop sûre d'elle même, aveuglée par son orgueil, elle n'avait pas vu sa propre limite arriver. Le jeu avait duré plus longtemps qu'il n'aurait dû, voilà tout. On avait beau dire, mais plus courtes sont les blagues, plus efficaces elles sont.

Pour autant, Misaki n'avait pas l'intention de se laisser faire. Elle rougit de sa propre bêtise et sembla un instant très irritée de la réaction provocatrice de Vanitas. Elle baissa la tête en serrant les poings, droite comme un I, sombre. Elle était furieuse et une aura de ténèbres commença à fulminer autour d'elle tandis qu'elle tremblait de rage. Elle émettait parfois quelques grondements intérieurs et était de temps à autre parcourue de spasmes violents.

Et soudain, tout cessa comme c'était venu. Elle releva la tête en affichant un grand sourire jovial et l'aura disparut.

-Oui ! Jouons ! Puisqu'à présent toi et moi, on est les meilleurs amis du monde !

Elle se détendit et passa sa main dans ses cheveux, dans une allure fière et hautaine, les poings sur les hanches, le buste droit et vers l'avant.

-Mais jouons à un autre jeu ! Je te fais un bisou, tu me fais un bisou, je te fais un calin, tu me fais un calin, je te cisaille une veine, tu me cisailles une veine, je t'arrache un oeil, tu m'arraches un oeil !

Elle se jeta sur lui pour lui faire un gros câlin et couvrir son visage de bisous. Elle avait repris du poil de la bête. Puisque sa verve venait d'être brisée en milles morceaux, elle allait rejoué du corps et des propositions scabreuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Lun 11 Mai - 21:47

Je savourais alors cet instant. Je ne savais pas à quel jeu m'attendre de la part de Misaki, mais j'étais préparé à recevoir n'importe quoi de sa part. Peu importe ce que cela allait être, j'allais entrer dans la partie pour conserver ma place qui était beaucoup trop importante pour la perdre. La jeune fille avait longtemps était la meneuse depuis le début du jeu, mais à présent, je souhaitais prendre son rôle et qu'elle se retrouve à ma place. Il fallait donc que je sois prêt à riposter ou à agir tout court.

Misaki ne semblait pas très joyeuse d'avoir montré quelques faiblesses ainsi et aussi facilement et bêtement. Une aura se dégagea alors d'elle. N'étant pas vraiment impressionné, je ne faisais que de la regarder d'un air exaspéré. Elle avait changé d'humeur comme de chemise. Elle était donc une mauvaise perdante ? Incapable d'accepter la défaite ?... Avait-elle perdu au moins une fois dans sa vie ? Si c'était le cas, alors elle n'aurait pas du tout progressé depuis la première fois où elle avait commencé à jouer au chat et à la souris...

Elle quitta soudainement l'expression qu'elle avait quelques secondes à peine auparavant et afficha un grand sourire. Elle fut ravie de jouer en ajoutant la raison pour laquelle faire cela : nous étions meilleurs amis selon elle. Je m'empêchais de rire aux éclats en entendant ces deux mots. L'amitié n'existait pas pour moi, ce n'était qu'une faiblesse qui pouvait mener n'importe qui à sa perte.

Misaki proposa alors un nouveau jeu. Je souris sadiquement au fond de moi, cependant mon expression faciale ne montrait aucune satisfaction telle qu'elle, un petit plan était en train de se forger dans ma tête.
La jeune fille fonça alors vers moi et j'eus le droit à un enlacement et des tonnes de petits bisous.

J'attendis un peu avant de saisir son menton à l'aide de seulement deux doigts. Je la regardais intensément puis je lui offrit un baiser sur ses lèvres. Geste plutôt inattendu de ma part, mais si je voulais rester le maître, je me devais de respecter les règles...

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Dim 24 Mai - 16:32

Misaki était du genre à aller d'un garçon à l'autre. En fait, les rumeurs faisaient qu'elle avait acquis une réputation et le surnom de mante religieuse ou de veuve noire. En d'autres termes, il n'y avait aucun homme dans sa vie et tous les hommes faisaient partie de son jeu. Toutefois, il y avait un doute car certains disaient que Misaki n'était pas celle qui les avait tué, mais plutôt Mei. Mais d'autres savaient que Misaki était souvent prise de crises de folie et que, sans doute débordée par l'extase, elle avait fini par tuer ceux avec lesquels elle avait eu une relation.

Ce détail tout à fait rassurant évoqué, revenons à nos moutons. Misaki avait décidé d'en revenir à des provocations corporelles, à une gestuelle débridée, collante et excitée. Elle avait donc recouvert le visage de Vanitas de bisous. Allez savoir si elle avait vraiment eu l'intention de le laisser en faire de même comme elle l'avait elle même précisé dans les règles de son "jeu".

Il n'empêcha que Vanitas, de façon surprenante, finit par accepter ce jeu. Toutefois, plutôt que de réagir de façon totalement identique, une fois encore comme les règles semblaient le stipuler, il alla dans la surenchère et saisit le menton de Misaki et l'embrassa sur la bouche. Nul doute qu'elle ne s'y attendait pas du tout, ce coup ci. Elle accepta tout de même ce baiser qui la calma, sur le coup. Elle resta figée comme si le temps s'était arrêté. Comme quoi s'il suffisait d'un baiser pour la calmer... Enfin, ça ce sera une autre histoire comme le futur nous le montrera.

Alors, bien sûr, n'oublions jamais que c'était un jeu, et nul doute que Vanitas se doutait qu'il briserait le jeu ou qu'en tout cas, il susciterait une réaction chez Misaki qui la forcerait à arrêter le jeu ou à ne plus savoir quoi faire. Mais s'attendait-il à gagner ? Etait-il vraiment prêt à risquer ce terrain ? Je ne sais quelles furent les ambitions de Vanitas à cet instant, les espoirs qu'il avait. Mais il venait de prendre un grand risque. Ca passait ou ça cassait comme on dit.

Une fois le baiser terminé, Misaki fit aller et venir ses lèvres l'une contre l'autre, comme si elle goutait, en faisant de petits "m, m, m", les yeux vers le ciel, rêveuse. Puis soudain, elle se remit à sauter partout en faisant de grands "wouhou !" On aurait dit un vieux tex avery, avec le loup excitée, la langue pendante, sifflant des oreilles, les yeux sortants de ses orbites. C'était un peu ça. Misaki passait son doigt sur ses lèvres pour les faire trembler "blblblblbl", sautait partout, se roulait par terre.

-Des bisous ! Des bisous ! J'aime les bisous ! Alors maintenant on est pas juste les meilleurs amis mais carrément des amants ? Non attends, je sais ce que tu vas dire. Elle prit une inspiration et imita Vanitas à la perfection. -On n'est pas des amants. L'amour est une faiblesse futile, impropre d'un homme comme moi. J'essaye juste de montrer qui domine ici. Elle reprit sa voix normale. -Oh mais je le sais, je le sais. N'empêche que c'est rigolo. Oh tu veux me dominer, oh qu'il veut me dominer, mon roudoudou. Domine moi. Domine la vilaine Misaki. Fit-elle en se frottant à lui en ronronnant. -J'espère juste que je ne te tuerais pas tandis qu'on le fera, comme les autres. Bisou ! Elle l'embrassa à son tour sur la bouche avec beaucoup plus de passion et d'insistance, et surtout, en faisant tout pour ne pas perdre sa bouche. A croire qu'elle allait l'étouffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Lun 25 Mai - 14:06

J'avais parfaitement conscience que je jouais avec le feu, que je jouais à un jeu dangereux et que je risquais beaucoup en faisant cela. De plus je ne connaissais pas Misaki, je ne savais pas de quoi elle était capable, mais si je n'avais pas réagi ainsi, elle aurait alors gagné, et une nouvelle fois, je me retrouverais dans une impasse.
Nous étions tous les deux sur une balance, pouvant basculer à tout moment. La personne se situant sur le haut de la balance était celle qui dominait l'autre qui était en bas. Or en ce moment, nous étions plutôt sur l'égalité. Aucun n'avait l'avantage de l'autre. Ce qui était plutôt une bonne nouvelle... Enfin, il était mieux d'avoir un peu plus de dominance mais je me contentais parfaitement de ce que j'avais. Mieux valait ne pas être trop gourmand...

Lors de notre baiser, Misaki s'était tout de suite calmée. C'était bien mieux ainsi. Au moins, je ne me faisais plus agresser de ses multiples bisous. En tout cas, ce baiser semblait la transporter ailleurs. Tandis que pour ma part, cela ne représentait rien de spécial... A vrai dire je ne ressentais rien. Mais je n'éloignais pas mes lèvres des siennes, j'attendais que ce soit elle qui choisisse le bon moment pour le faire.

A la fin du baiser, Misaki exprimait sa joie en faisant d'étranges gestes... Elle sautillait un peu partout dans le Monde désert en exprimant sa joie en criant. Je ne pus empêcher de lever un sourcils, ne comprenant pas vraiment sa réaction. Je la regardais, en restant assis sur le sol, à cause de ma chute suite à "l'attaque" de la jeune fille.

Elle prit alors la parole. Au début, elle faisait penser à une gamine puis elle parla du fait qu'on était plus que meilleurs amis, nous étions amants. Après, elle fit une imitation de ma personne. Ensuite, je lâchai un peu ce qu'elle disait car elle parlait de domination, tout en se frottant à moi...
La dernière phrase fit un tilt dans mon esprit. Elle avait dit qu'elle espérait qu'elle ne me tuerait pas "comme les autres"... Avant de m'embrasser telle une folle amoureuse...

Je l'écartais légèrement, me levais et lui tendis la main vers elle.

"Allons nous promener un peu... Après tout, c'est ce que font deux personnes, lorsqu'elle s'aime."

Et sans attendre sa réponse, je saisis sa main et l'entrainais avec moi. Je la trainais plus ou moins avec de la fermeté car je ne voulais pas qu'elle m'échappe. De plus, cela donnait un rapport avec la "domination" qu'elle désirait.

J'espérais au passage retrouver l'autre femme avec qui j'avais parlé au début... Puisque Misaki semblait la connaître, j'allais sans doute pouvoir me débarrasser d'elle en la ramenant vers cette inconnue. Il fallait juste faire en sorte que Misaki ne se rende pas compte.

Ce fut pour quoi je me promenais avec elle un peu partout, montrant que je n'avais pas d'objectifs précis.

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Jeu 11 Juin - 20:44

Jouer, c'était une passion pour Misaki. Encore fallait-il réussir à savoir quel jeu. Une autre caractéristique fort embêtante de cette fille était son inconstance. Elle changeait sans arrêt de directions, quelque soit le sujet. Etait ce encore le jeu qu'elle avait dicté auquel elle jouait ? Quel objectif voulait-elle accomplir ? A vrai dire, c'était comme si elle n'était jamais contente. Elle pouvait se montrer vexée de perdre, ça d'accord, mais elle semblait aussi insatisfaite de gagner. Non pas qu'elle gagnait véritablement, mais à l'entendre, le baiser de Vanitas était satisfaisant, tant est si bien qu'elle en oubliait presque de jouer. Pour autant, elle ne fut pas heureuse d'avoir la sensation d'avoir gagné cet "amour".

Alors pourquoi ? Parce qu'elle savait que ce n'était pas vrai, que Vanitas mentait ? Parce qu'elle voulait toujours avant tout le pousser à bout, qu'il en ait marre le premier et la repousse, ou pire ? Parce qu'elle avait encore un tout autre objectif obscur ? Allez savoir, mais clairement, elle n'était pas satisfaite malgré ce sourire et cet entrain.

Vanitas repoussa légèrement son baiser pour lui proposer une balade. Il se justifia bien maladroitement, prouvant à Misaki qu'il cherchait juste à changer de sujet et passer à un autre plan. Il ne la laissa pas décider, répondre, il l'emmena de force. Mais avec Misaki, les apparences sont trompeuses.

Après quelques pas, Vanitas put voir passer Misaki devant lui, les bras derrière le dos, à le fixer puis à fixer ce que Vanitas tirait derrière lui.

-Où est ce que vous allez comme ça tous les deux ? Fit-elle sur le ton le plus sérieux, le curieux et le plus naïf possible.

Par un tour de passe dont elle avait seule le secret, il s'avérait que Vanitas traînait une poupée de Misaki à taille humaine, bourrée de quelques poids nécessaires à lui donner le poids de Misaki. Quant à la vraie, elle était donc repassée devant et faisait comme si de rien n'était.

-T'essaies de m'emmener à bon port ? Encore faut-il m'attraper. Attrape moi si tu peux ! Bip, bip ! Misaki se mit à courir loin devant.

Pendant ce temps, Yuki vérifiait son paquetage. Elle avait une petite fringale. Elle s'était installée pour grignoter un vieux biscuit insipide. De toute façon, c'est comme si la malédiction avait pourri jusqu'à l'intérieur de sa bouche et que la sensation du goût lui avait été enlevé. Heureusement en fait, car dans les premiers temps, la pourriture de sa peau laissée sur l'intérieur des joues lui laissait un gout immonde en bouche. A présent, elle n'en avait plus.

Elle se demandait quoi faire à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Dim 14 Juin - 2:00

Nous promenions dans chaque coin du Monde. Je la trainais un peu partout, regardant droit devant moi et ne lui jetant aucun coup d’œil pour voir si elle allait bien ou autre chose. Il fallait dire que j'étais un peu perdu... Je n'étais pas certain si le jeu continuait ou s'il s'était arrêté après que j'aie saisi la main de Misaki. Cette jeune fille était tout de même un grand mystère. Je n'arrivais jamais à prévoir ses réactions. C'était comme si elle possédait un bouclier qui empêchait toute personne de lire en elle. Elle était tout sauf un livre ouvert facile à lire. Misaki était plutôt un bouquin fermé, et lorsque vous parveniez à avoir accès à cet ouvrage, ce n'était pas simple de déchiffrer les lettres inscrites sur les pages. Bref, la jeune fille possédait de nombreux atouts, elle connaissait des personnes bien que cela ne soit pas forcément réciproque et il était impossible de savoir qui elle était sans même être forcé de lui demander.

La ballade continuait son chemin tranquillement. Le silence apaisant régnait entre nous deux. Mes pas eux-mêmes commençaient à avancer sans but précis, alors que je cherchais tout de même la jeune femme de tout à l'heure pour lui amené Misaki afin qu'elle me laisse en paix.

Je regardais l'horizon tout en marchant, lorsque je vis Misaki passer tranquillement devant moi alors que j'avais l'impression de tirer toujours un poids. Puis elle me posa une question comme si elle était une nouvelle-venue et qu'elle venait de m'apercevoir avec ce que je trainais. Je tournais lentement la tête et vis alors une poupée semblable à Misaki. Le poids que je tirais donc venait de cet objet qui était sûrement l’œuvre de la jeune fille pour je-ne-sais-quelle-raison...

Tenant toujours la main de l'objet, je la fis inclinée légèrement à l'arrière avant de la lâcher pour lui offrir un bon coup de pied dans l'estomac afin de l'envoyer valdinguer au loin. J'entendis un bruit sourd dénonçant le fait que la poupée venait d'atterrir sans aucune délicatesse, d'une façon plutôt violente que sans doute elle n'aura pas pu supporter et qu'elle serait sûrement cassée à présent. Mais je m'en moquais parfaitement, ce n'était qu'un jouet inutile. Cela ne représentait qu'un bête divertissement pour des petites filles...

Misaki lança alors un nouveau jeu. Je devais la rattraper. Elle se mit alors à courir après avoir crier une onomatopée des plus étranges. Je l'observais sans bouger de ma place, un sourcils levé. Il y avait une possibilité pour moi de lui échapper enfin. Mais je me disais que si je le faisais maintenant, elle continuerait de me coller la prochaine fois que nous nous croiserions... Enfin personnellement, je n'avais pas très envie de refaire sa rencontre dans le futur...

Elle voulait donc courir ? Cela tombait bien, la rapidité était l'un de mes points forts. Je me lançai donc à sa poursuite, mes pas faisant crescendo à chaque instant, dès que je posai le pied au sol. Je me devais de la ramener à cette femme.

La course acharnée fut un peu longue et devint donc forte lassante. J'en dormais presque debout. Je lâchai même un long bâillement tout en maintenant mes pas.

Je finis par la rattraper et courrai juste à côté d'elle. Je restai à sa hauteur et la regardai droit dans les yeux avant de dire :

"Bon et maintenant ?"

Trois petits mots simples qui pouvaient pourtant me mener vers des ennuis car Misaki était une personne tellement imprévisible que l'impossible devenait à tout moment possible avec elle.

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Mar 4 Aoû - 15:30

La course fut longue et peu passionnante. Ce n'était guère l'intérêt de Misaki qui vraisemblablement continuait à tester les limites de la patience de Vanitas. Seulement, se laissant emporter par le flot de ses idées de jeux, elle en avait oublié que Vanitas aurait pu en profiter pour s'en aller, profiter enfin de sa solitude retrouvée. Soit qu'il s'était dit qu'elle le retrouverait, soit qu'il était trop fier pour s'avouer vaincu et choisir la solution du lâche, Vanitas accepta le jeu à contrecœur surement.

D'ailleurs à peine eut-il rattrapé la sprinteuse qu'il demanda la suite. Enfin plus exactement, il demanda ce qu'elle allait encore bien pouvoir faire ? Presque pour voir si elle aurait quelque chose en réserve ou si enfin elle était vaincue par forfait, par absence de nouvelles idées. Il fallait dire que lui aussi risquait de le devenir. Déjà qu'il avait essayé de la ramener à Yuki et que vraisemblablement il avait échoué...

Misaki sourit à Vanitas d'un air très doux, s'arrêta et sauta dans ses bras:

-Ouah ! Il est trop balèze mon roudoudou ! Fit-elle en se frottant à lui. -Et bien maintenant un deal est un deal. J'ai dit qu'il faudrait déjà m'attraper avant de faire ce à quoi tu pensais. Tu m'as rattrapé alors tu me ramènes à Yuki. Allez zou !

En vérité, plutôt que Vanitas qui ramena Misaki, c'était plutôt Misaki qui ramenait Vanitas en lui prenant la main et en l'emmenant dans une course folle vers l'endroit où Yuki se trouvait.

Celle-ci terminait sa pause breakfast frugale. Elle était prête à partir d'ici quand soudain elle vit un nuage de poussière approcher. Et dans le nuage de poussière, une jeune fille dont l'apparence lui rappelait quelqu'un approchait... Tenant quelqu'un derrière elle... Cette fille était, disons-le, visiblement très excitée...

-YUKI-CHAN !!!! Les ennuis arrivaient au galop. Yuki dégaina instinctivement son épée. Misaki s'arrêta net comme un javelot se plantant dans le sol. -Salut, face d'ange !

-... Mei ? Demanda Yuki, dubitative.

-Ah j'adore quand on me confond avec elle... Presque. Je suis Misaki, sa soeur. Et sur ordre de Mei, je t'accompagne. Pour t'aider. Ca ne me fait pas plus plaisir qu'à toi, je sais que t'es vraiment pas une rigolote et franchement vivre à côté d'un épouvantail avec la face d'un zombie pourri, ça me dégoûte, mais tant pis. les ordres sont les ordres.

Yuki haussa un sourcil dubitatif. Certes, elle ne goutait guère les insultes et les insinuations déplacées, mais cela lui coulait assez bien par dessus... Elle examina Vanitas...

-C'est une amie à toi, ça, porc épic ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Mer 5 Aoû - 13:55

Misaki s'arrêta après que je lui ais posé ma question, j'en fis donc de même. Je fus un peu surpris lorsque la jeune fille sauta dans mes bras sans crier gare et me lança des compliments. Elle me répondit ensuite que j'allais l'amener à une certaine Yuki, je supposais qu'il s'agissait de la jeune femme que j'avais vu au début. D'ailleurs, depuis quand Misaki la connaissait ? Enfin bref, de toute façon je l'avais parfaitement comprit, cette jeune fille était pleine de surprise, il fallait que j'arrête d'être impressionné dès qu'elle savait quelque chose.

Dans mes réflexions, je ne vis pas qu'elle avait pris ma main pour me traîner. La question se posait alors : qui devait ramener qui ? Normalement, ce devait être moi qui devait ramener Misaki mais dans la situation dans laquelle nous étions montrait plutôt l'inverse. Pendant sa course folle, la jeune femme soulevait une véritable traînée de poussières. Je me disais que Yuki devrait être surprise par cette arrivée indiscrète et rapide. Il était vrai qu'il y avait de quoi être choqué : voir une folle courant à pleine vitesse traînant un pauv' gars derrière elle. J'étais tiré, ne touchant presque plus le sol, j'avais l'impression de flotter, je toussais aussi un peu à cause de toute cette poussière, cette situation devenait agaçante.

En tout cas, elle n'avait pas mentit et elle m'emmenait -bien que ce devait être l'inverse- vers Yuki. Cette dernière dit alors un prénom que je ne connaissais pas, mais cela amusait Misaki, ça l'amusait qu'on la confonde avec cette Mei. Avaient-elles un lien de parenté pour qu'on les confonde ? La jeune fille le confirma en détaillant qu'elles étaient sœurs. Elles appartenaient bien à la même famille.

Je fus soulagé lorsque j'entendis que Misaki devait suivre Yuki sur ordre de Mei. Elle arrêterait donc de me coller. Les deux ne semblaient pas ravies d'être ensemble, mais je m'en moquais bien, ce n'était plus mon problème à présent. Je pouvais quitter ce Monde la conscience tranquille, voir ailleurs si j'y étais...

Yuki s'adressa à moi en m'interpellant par "porc-épic". Je levais les yeux vers ma chevelure hérissé. Il était vrai que j'avais une drôle de coiffure avec ces cheveux tenus en pic, mais de là à m'appeler ainsi... Je décidais d'ignorer ce "surnom" ridicule et me contentais de répondre simplement à sa question :

"Une connaissance accidentelle, je dirai plutôt..."

Tout en ayant annoncé ces paroles, je haussais des épaules. Il n'y avait qu'une chose à présent qui restait dans ma tête : quitter ce Monde le plus rapidement possible. Je n'avais pas de destination mais qu'importe, je désirais être loin de Misaki.

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Mer 5 Aoû - 15:49

Yuki ne savait pas trop quoi penser... Elle avait toujours travaillé en solitaire et soudain voilà qu'on lui adjoignait une fille étrange, délurée et qui n'avait pas sa langue en poche. Elle avait beau ne pas encore la connaître, elle sentait qu'elle n'était pas faite pour s'entendre, leur personnalité était trop diamétralement opposée... En parlant de cela, elle l'était aussi de celle de Mei... Difficile de croire que cette fille puisse être la soeur de Mei si l'on s'attardait sur leur personnalité respective. En fait, à y réfléchir, Yuki aurait préféré avoir Mei comme partenaire. Certes, elle était froide, cinglante, il y avait de quoi se méfier et ces méthodes étaient discutables. Bref, Yuki ne l'aimait guère et se méfiait d'elle, mais au moins elle ne l'aurait pas entendu parler plus que de raison et nul doute qu'elle aurait été sûre que les choses avanceraient.

Avec cette Misaki... A quoi s'attendre ?

En même temps elle avait la sensation (Vanitas pouvait le confirmer) qu'elle ne se débarrasserait pas de Misaki. Elle ressemblait à une sangsue, une fillette qui une fois qu'elle a une idée en tête ne la lâche plus... Non, Yuki n'allait pas apprécier, mais avait-elle le choix ? Elle était simplement curieuse de retrouver Mei et de demander confirmation.

-Tu as une preuve de ce que tu avances ?

-La ressemblance suffit pas ? Bon ok... Euh voyons voir... Hmm... Elle saisit un caillou et parla dedans comme dans un téléphone. -Allô Mei, c'est Misa. Ouais... Y a Yuki qui me croit pas. Tu lui dis ? Elle lui tendit le caillou et détourna la tête et cacha sa bouche avec sa main avant d'imiter grossièrement Mei. -Ouais Yuki c'est Mei, ouais, c'est vrai ce qu'elle dit, t'en fais pas, relax, all right, tout va bien, décoince toi, fais du yoga et mange cinq fruits et légumes par jour, tchao bye bye. Elle reprit sa voix normale. -Voilà ça te va ?

Non, pas vraiment, pensa t-elle. D'un autre côté, si elle était capable de plaisanter là dessus en un moment pareil... Elle devait être bien confiante. Enfin... Comme dit plus haut, il semblait bien que de toute façon, Yuki devrait faire avec. Mais elle garderait un oeil sur elle, juste au cas où.

-Bon... Tu peux venir, mais tu as intérêt à rester calme et silencieuse.

Misaki sauta de joie et se tourna vers Vanitas.

-Alors c'est ici que nos chemins se séparent mon roudoudou ? J'suis trop triste. Et dire que je n'ai même pas eu le temps de te faire l'amour ou de te tuer... Ou les deux... Dans quel ordre ça par contre... Bref... Un bisou pour dire adieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Jeu 6 Aoû - 16:03

J'avais bien raison, une sorte de "dégoût" régnait entre les deux. Être collée l'une à l'autre n'enchantait guère les deux. Yuki allait devoir supporter la présence de Misaki, comme je l'avais fait avant elle. Je comprenais parfaitement que vivre ou même d'être proche de la sœur de Mei n'était pas quelque chose de simple. Je l'avais supporter pendant de longues minutes, voire heures -je n'avais plus aucune nuance de temps-, elle avait joué avec mes nerfs pour une raison inconnue ou pas claire, elle avait presque réussi mais j'avais fini par comprendre son petit jeu et avais décidé de le retourner contre elle. Bref, j'espérais ne jamais rencontrer d'autres personnes telles que Misaki. Maintenant Yuki allait "subir le même sort" que j'avais eu. Je ne la compatissais pas, de toute manière, pourquoi le ferais-je ? Elle n'était pas mon amie, et ce genre de relation n'existait pas chez moi -du moins, il y avait une seule exception et ceci était particulier-. L'amitié n'avait aucune valeur pour moi, des amis pouvaient gêner au pire moment, souvent, les personnes qui en possédaient se retrouvaient dans des dilemmes, et se souciaient trop de leur santé.

Yuki ne semblait pas prête à croire Misaki sans preuve. Je la comprenais. Voir une fille que l'on ne connaissait pas dire qu'elle avait reçu l'ordre de nous coller était une "occasion" très rare à vivre. L'intéressée fit un piètre numéro de comédie -j'étais habitué à cela à présent-. Lorsque la jeune "clown" posa sa question, je me disais que ce qu'elle venait de faire n'était pas trop convaincant, mais Yuki ne semblait pas avoir d'autres choix que de croire en cette inconnue des plus étranges. Elle accepta son sort avec regret sans aucun doute. Bizarrement, Misaki sautilla de joie alors qu'elle avait dit il y a à peine un instant qu'elle n'était pas ravie d'être avec cet un "épouvantail avec la face d'un zombie pourri", et à présent, elle semblait heureuse. Je ne cherchais pas à comprendre, sachant que je me l'étais répété plusieurs fois à moi-même, elle était un mystère.

Misaki était "triste" à l'idée d'être séparée de moi. Je la regardais de haut, avec un visage inexpressif. Néanmoins, je réagis lorsqu'elle parla d'un énième baiser pour un "bel adieu". Je reculai tout de suite d'un pas avant de lancer :

"Désolé, je suis trop pressé. Aller, porte-toi bien, pense à prendre soin de toi, et dors huit heures par jour, c'est très important. Ciao !"

Je tournais le dos aux deux jeunes filles et levai la main en signe de salut et m'éloignais d'elles avant de faire apparaître un Portail pour quitter ce Monde, peu importe dans lequel j'allais atterrir. Enfin libre...

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 926
Age : 25
Arme : Epée d'argent et dagues
Invocation : Neige
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Jeu 6 Aoû - 16:17

Faut-il préciser que Vanitas semblait soulagé et qu'il n'avait aucune envie d'embrasser Misaki ? Non bien sûr. Il préféra faire au plus vite, trouver l'excuse la plus facile du monde et s'en aller, non sans jouer le jeu de Misaki une dernière fois en lui souhaitant "le meilleur" et prodiguer quelques conseils bateaux, aussi hors sujet que ceux de Misaki. Cette dernière eut un petit sourire. Pour elle, ça résonnait un peu comme une victoire.

Pourquoi ? Parce qu'il avait détalé comme un lapin ? Parce qu'il avait un peu changé ? Parce qu'il avait eu la décence de jouer une dernière fois ? Car, changer, oui, non... Misaki avait eu la sensation qu'entre la première fois où il avait vu débarqué les deux femmes dans sa vie et maintenant, il s'était montré moins agressif, moins taiseux, et beaucoup plus joueur... Bref, Misaki s'en fichait bien de ne pas avoir de baiser d'adieu, en fait, elle en aurait eu un, elle aurait sûrement été davantage déçue. Elle ne l'aurait pas montré, elle aurait sûrement sauté de joie, mais au fond... Le voir détaler sur une phrase de ce genre était plus satisfaisant, car elle avait la sensation d'avoir laissé une trace indélébile.

Quoiqu'il en fut, Yuki fit son paquetage, non sans surveiller du coin de l'oeil Misaki qui ne se taisait pas une seule seconde, appréciant de faire toutes les remarques possibles sur l'état du visage de Yuki. Tout ce qui pouvait être méchant, déplacée, ironique, cynique, sortait de cette bouche volubile et enjouée. Mais rien de gentil pour sûr.

Puis, quand tout fut emballé, Yuki utilisa un portail et s'en alla, suivi de Misaki, qui allait faire du voyage de Yuki... Une expérience... Aussi agaçante que mouvementée...

[HRP: merci pour ce sympathique RP^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Membre
Maître de la Keyblade
Gardien des Ténèbres
Être au cœur de Ténèbres
MembreMaître de la KeybladeGardien des TénèbresÊtre au cœur de Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 429
Age : 17
Localisation : Dans les profondeurs des Ténèbres !
Arme : Keyblade : Clavis Vacuum
Invocation : Nescients
Date d'inscription : 21/06/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   Jeu 6 Aoû - 17:40

[Merci à toi aussi n_n ]

_________________


♥:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des ruines pour un désespoir intense [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DECORS ET DIORAMAS DE GOLDO38
» Quelques décors à la Mordheim ! (Jimmy return)
» [Décors] Les Décors de Mr Pan
» Décors d'une de nos campagne.
» [DECO] Ruines dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: