Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Dim 29 Nov - 0:10

[Si vous voulez vous joindre à ce RP, merci de poster un message d’abord ici ^^ ]

[https://www.youtube.com/watch?v=NZ4LvcoHX9I]


Cela faisait depuis plusieurs jours que la neige blanche et immaculée avait envahi le sol de Nomugo. L’hiver était bel et bien présent, et les petits s’amusaient à faire des batailles en faisant des petites boules à neige avant de les lancer les uns sur les autres en poussant des cris de joie et pour certains d’agacement, voulant faire tout simplement un bonhomme de neige et non pas participer à ce jeu qui était quelque peu violent parfois. D’autres voulaient déjà rentrer, ayant reçu un peu de cette élément naturel froid dans le dos, étant rentré dans leur vêtement et cela ne tarderait pas à brûler. Quant aux derniers, ils préféraient rester à l’intérieur, au chaud, près de la cheminée, en train d’aider les parents à décorer la maison à cet évènement unique dans l’année. Tout le royaume se bougeait pour embellir le plus possible le Monde afin qu’il soit majestueux pour accueillir dans une belle ambiance Noël, autrement appelé « Yorokobi no hi » sur Nomugo. On se bougeait dans tous les quartiers de la ville pour placer toutes les guirlandes électriques, les nombreux sapins enveloppés de guirlandes et de boules dans toutes les couleurs. C’était vraiment magnifique, et la ville brillait d’une splendeur dorée lorsque la nuit tombait, tandis que des flocons en faisaient de même.

Le château royal ne faisait pas exception à cette règle ! Tous les servants et nombreuses gouvernantes s’étaient ménagés afin de donner une magnifique allure à cette vieille et splendide demeure. Résultat, le palais ne semblait pas le même que d’habitude ! Avec Reimu, il devait paraître puissant, mais en cette période, elle autorisait cela, puisque cela faisait partie des traditions de Nomugo, ce qui donnait une ambiance plus festive et joyeuse au château. Cela réjouissait beaucoup les personnes qui y travaillaient et elles étaient prêtes à accueillir tout le peuple du royaume dans la salle de réception qui était toujours en cours de décoration, étant la plus grande salle de la demeure royale, il était normal qu’elle prenne plus de temps à être fin prête.

Il ne restait plus que deux jours avant le jour J, et en attendant, tout le monde patientait du mieux qu’il pouvait en préparant des gâteaux, des repas, faisant les dernières mises au point et vérification à ce qu’il ne manque rien, tandis que les enfants jouaient, voulant tout de suite ouvrir leurs cadeaux alors qu’il ne le fallait pas.

Cette impatience était aussi présente chez les Princesses qui étaient toujours ravies de voir leur maison ainsi. Depuis que la neige était arrivée, elles n’arrêtaient pas d’aller dehors pour se mêler avec les autres jeunes et s’amuser ensemble. L’ambiance était vraiment bon enfant, et personne n’avait envie que cela prenne fin… Malheureusement, chacun savait que toute belle chose devait s’arrêter au bout d’un moment. Alors, on en profitait le plus possible !

Depuis quelques temps, tout le royaume était au courant par rapport au fait que Takamina et Chiery étaient fiancées à présent, bien que la seconde n’avait pas encore de bague contrairement à la première qui ne la quittait jamais et ne pouvait pas s’en séparer. Cela avait énormément réjouis le peuple dont la plupart se demandait qui serait l’heureux élu qui monterait sur le trône avec Chiery, n’ayant pu voir qu’il s’agissait de Tarô, sans doute certains pensaient que le fiancé de leur futur Reine était aussi prince, mais ce n’était pas le cas, alors cela en choquerait plus d’un qui croyait fort en cela. Il y avait aussi une rumeur qui courait après Ishimaru, comme quoi, lui aussi serait fiancé et qu’il avait décidé de quitter définitivement le manoir familial où il avait grandit auprès de ses parents, mais pour des raisons inconnues de tous ceux qui n’étaient pas proches du blond.

Les Jumelles se baladaient tranquillement alors que la nuit était tombée depuis un moment déjà, et il neigeait. Les filles appréciaient le bruit que faisait chacun de leur pas, s’amusant parfois à s’envoyer un peu de la neige l’une sur l’autre en donnant des coups de pied dedans, ce qui les faisait rire. Elles avaient l’air en pleine forme et joyeuses. Elles s’arrêtèrent au bout d’un moment à un petit stand qui proposait de quoi grignoter, et qui était encore ouvert malgré l’heure assez tardive. Là, elles demandèrent deux crêpes, une au sucre, et une autre au chocolat. Puis, après avoir payé, elles s’installèrent sur un banc, en se collant le plus possible afin de se réchauffer, et dévorèrent leur petit goûter. Lorsqu’elles respiraient, un nuage de buée s’échappait de leur bouche ou de leurs narines et cela les amusait beaucoup. Un rien pouvait les faire rire. Toute la pression qu’elles avaient d’habitude sur leurs épaules baissait lorsque « Yorokobi no hi » arrivait à grand pas. Elles avaient aussi hâte de pouvoir déballer leurs cadeaux, bien qu’elles n’en avaient pas demandés, et qu’elles n’en désiraient pas spécialement, mais de toute façon, elles savaient qu’elles allaient en avoir, car la dernière fois qu’elles avaient insisté pour ne rien avoir, elles avaient reçu des centaines de présents ! Et cela les avait tout de même bien fait rire.

Finalement, les deux demoiselles décidèrent de rentrer au chaud au château. A peine eurent-elles franchi la porte d’entrée et fait deux pas que leur mère débarqua en criant :

"Mais où étiez-vous donc passées ?!
- Nous étions parties nous promener un peu, Mère !
- A une heure pareille ?! Ce n’est pas digne pour des princesses, qui plus est, sont fiancées ! Aller ! Pressez-vous donc d’aller prendre votre bain et vous changer ! Vous êtes toutes mouillées !"

Reimu avait réussi, avec le temps, à accepter le fait que ses filles soient fiancées à présent, enfin, ce fut plus dur avec Chiery que Takamina, au vu des origines du prince de cette dernière. Les intéressées obéirent à la femme et se dirigèrent vers leur chambre pour aller chercher quelques vêtements. En ouvrant les portes et en fouillant dans le placard, Vanilla tomba sur un vieux sac qu’elle avait laissé là, pour le cacher de la vue de la Reine, et dont elle avait oublié l’existence. Elle émit un petit « Oh ! » surpris avant de tirer un peu et vit quelques tenues qui lui rappelèrent des souvenirs, et elle sentit des larmes lui montés aux yeux. Ces vêtements, elle les avait achetés avec Tarô… Cela faisait depuis tellement longtemps qu’elle ne l’avait pas vu ! Il lui manquait tellement ! Chocola, pour la consoler, la prit dans ses bras et serra l’étreinte pour ainsi faire comprendre à sa sœur qu’elle était là pour elle.
Puis, les deux se lavèrent, chacune leur tour, et après s’être changée en pyjama, elles se pressèrent de se cacher sous leurs couvertures pour s’endormir.

Le lendemain matin, après un bon petit déjeuner et s’être habillées, les demoiselles étaient fin prêtes pour cette nouvelle journée enneigée. Elles étaient toutes excitées à l’idée que c’était leur dernier jour avant le grand "Yorokobi no hi" !

Elles qui pensaient que tout ceci serait très lent, elles ne virent pas le temps passé et cela les impressionna même ! Elles s’étaient tellement diverties avec les autres, n’ayant même pas mangé au château, mais bel et bien dehors après avoir commandé quelques petits repas à un stand. Les marchés de Noël étaient vraiment pratiques en cette période ! Et cela était très pratique pour tous les jeunes qui avaient envie d’être un peu indépendants de leurs parents. Enfin, cela n’avait aucunement plut à Reimu, cependant, elle ne put gronder ses filles, car Makoto les avait bien défendues et il avait changé les pensées de sa femme en partant se promener avec elle.

Et finalement, le grand jour tant attendu arriva, seulement, il fallait attendre encore quelques heures, car il n’était que midi… Tout était prêt pour la soirée qui commencerait à 21h00, et personne ne manquerait au rendez-vous ! Le château aurait ses portes grandes ouvertes pour tout le peuple, et personne ne serait refusé d’entrer. Après, il n’y aurait sans doute pas tout les habitants de Nomugo, comme toujours, car certains préféraient le faire en famille, entre amis ou entre voisins encore, tandis que d’autres faisaient cela, mais dans la demeure royale et non pas chez eux.

Les Princesses étaient toutes deux dans leur chambre et parlaient de la soirée. Chocola ne cessait de tripoter à sa bague tout en la fixant, posant mille et une questions à sa Jumelle :

"Tu penses qu’il y sera ?...
- Sans doute…
- Oups ! Désolée… C’est vrai que ça fait depuis un moment qu’on n’a pas eu de nouvelles de Tarô…
- Hum… Ne t’en fais pas pour moi…"

Takamina baissa la tête, se disant que sa sœur devait beaucoup souffrir de sa séparation avec son bien-aimé. Les deux ne savaient pas où il était et s’il allait bien, et cela faisait souvent pleurer la pauvre Chiery qui ferait n’importe quoi pour le revoir.

[Prochain poste réservé à Meiko et suivant à Tarô]

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 284
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Dim 29 Nov - 1:02

La jeune princesse de l'Aube se retrouvait dans ce monde qu'elle n'avait jamais vue auparavant, elle était cette fois-ci vêtue d'une grosse et longue robe rose pâle et blanche, où un grand noeud était serrer autour de sa taille, ainsi que ces cheveux bouclés étaient attachés en un sorte de chignon avec une grosse rose blanche accroché à sa chevelure blonde. Elle aimait beaucoup la neige et cette ville était vraiment magnifique à ces yeux verts brillant, continuant de marcher, elle regardait les enfants s'amuser, ils étaient tellement mignon ! pensa-t-elle.

Meiko devait se détendre un peu après les aventures qu'elle avait fait, et qui sait peut-être avec un peu de chance, retrouvera-t-elle la personne qu'elle souhaitais retrouver après toutes ces années ? La jeune femme secoua légèrement la tête, il ne fallait pas penser à ce genre de triste chose pendant les fêtes sinon ça gâcherait toute cette magie et la joie ! La blondinette releva la tête en regardant le ciel, un doux sourire fleurissait sur son visage.

- J'espère que toi aussi tu es heureux et regarde ce ciel... On se retrouvera un jour, je te le promet !

Disait-elle en joignant ces mains, comme si elle faisait un voeux. Les flocons de neiges l'émerveillait de plus en plus, ça fait 18 ans après tout qu'elle n'a pas vue ceci, ni pu fêter noël et fallait donc qu'elle rattrape ce temps perdu ! Alors que son ventre gargouillait, elle était partie s'acheter une petite crêpe au nutella et l'engloutis aussitôt, brrr il faisait tellement froid ! c'est en se retournant et levant la tête, qu'elle remarqua un château au loin, elle le trouvait sublime et ça l'attirai beaucoup. Meiko traversa un long chemin pour atteindre les grandes portes du château, toute joyeuse...

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 358
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Dim 29 Nov - 16:14

Peu de temps après leur fiançailles, Ishimaru et Shizuka étaient partis à la recherche de Léon. Va savoir s'ils l'avaient retrouvés, mais ce qui était sûr, était qu'ils s'étaient bien amusé, et avaient en plus trouvé des cadeaux pour tout le monde. Sachant que dans quelques jours se déroulerait un évènement important, ils étaient revenus trois jours avant que la fête ne commence, pour aider aux préparatifs. Une fois le jour J arrivé, tout était prêt, mais ayant un peu trop de cadeaux, Shizuka s'était permise d'emprunter un chariot à sa grand-mère, qui elle aussi, serait de la fête, bien évidemment ! La miss avait revêtit une superbe robe rouge et blanche, avec des bas qui allaient avec, rappelant ainsi la mère Noël, de plus, cette baka avait mit un bonnet avec un pompon blanc au bout, et le pire était que ça lui allait super bien ! Lorsque tout fût installé, Chii prit du guis et le suspendit dans un endroit stratégique, ce qui lui permit d'attraper son prince dans ses bras et de lui coller un baisé, dès qu'il passa en-dessous.

- Joyeux Yorokobi no hi mon amour ! Tout est prêt pour ce soir, il ne manque plus que le retour de Ruby pour que cette fête soit parfaite !

Ruby et Artharys étaient partis à la recherche de Tarô. Heureusement pour le jeune prince, sa fidèle monture ne faisait pas que parler, il lui permettait aussi de voyager de mondes en mondes, grâce à un pouvoir spécial. Ruby avait fait des pieds et des mains pour retrouver l'ancien esclave. Ce dernier ne semblait pas vouloir revenir à Nomugo, ayant trop peur de créer d'autres ennuis à sa fiancée, mais il n'avait pas le choix, après avoir ramassé les cadeaux, il avait ligoté et baillonné le chat errant pour le ramener de force dans ce magnifique monde. Lorsqu'il y fût enfin, il avait détaché son ami, qui stressait à mort, puis lui avait dit de retrouver Chiery, tandis qu'il s'occupait de ses cadeaux, avant de s'éloigner. Une fois, il s'en alla le plus vite possible rejoindre Shizuka, qui fût bien contente de le revoir.


- Ouah vous avez retrouvé Tarô ! Merci les gars, je savais que je pouvais compter sur vous !

- C'est toujours un plaisir de vous rendre service ! Maintenant, si vous le permettez, nous allons nous occuper de la finitions des cadeaux

Shizuka n'était pas encore tout à fait habituée à entendre ce cheval parler, alors elle avait été quelque peu surprise, mais ce n'était pas grave, elle s'en était vite remise. Après qu'ils soient partis, shizuka avait l'air contente. Pendant ce temps, Tarô se demandait comment faire pour résoudre son problème. Il ne pouvait tout de même pas se pointer dans le château en disant "Coucou c'est moi", après avoir disparut depuis plusieurs mois. Il soupira, puis en scrutant la neige, il eût une idée. Il écrivit un mot, puis le mit dans une boule de neige, qu'il fit, en ayant une mine réjouie, ça, il pouvait le faire et c'était une bonne façon de se racheter et de revenir en douceur. Une fois qu'il eût fini de la faire, il la lança, utilisa son pouvoir, qu'il maîtrisait un petit peu mieux qu'avant, ce qui fit que la boule de neige arriva jusqu'à la fenêtre, et l'ouvrit, à cause du pouvoir toujours en activité, ce qui fit qu'elle tomba au plein milieu de la chambre.


- Désolé...

Peu de temps après, il prit son courage à deux mains et se mit à escalader le mur du château, s'aidant bien sûr de son pouvoir, sinon vous pouvez être certains qu'il n'y arriverait pas. Une fois sur le balçon, puis après avoir reprit sa respiration, puis une fois sûr de lui, il se mit à chanter cete chanson : https://www.youtube.com/watch?v=GYeT31XgPsQ espérant qu'elle l'entendrait et qu'elle comprendrait ses sentiments, puis une fois sa chanson terminée, il baissa les oreilles et fit mine de s'en aller, se trouvant ridicule de l'embêter durant un pareil jour de fête. Pendant ce temps, Bianca Pearls s'était réveillée depuis un petit moment et pour la peine, elle avait fait le petit-déjeuner pour Kasai. Il ne semblait y avoir que de l'amitié entre les deux filles, mais ces dernières s'adoraient tellement que des fois, il arrivait qu'elles dorment chez l'une ou l'autre. Après le petit-déjeuner terminé, les filles essayaient de se trouver une bonne tenue à ce mettre et cela ne semblait pas être simple.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Dim 29 Nov - 23:14

Ishimaru était très heureux de partir à la recherche de son aîné en compagnie de sa chère fiancée. Elle était très précieuse pour lui, et lorsqu'ils ne trouvaient pas Léon, sa présence lui permettait de ne pas sombrer dans le Désespoir. A force de fouiller dans tous les Mondes possibles et imaginables, ils allaient bien finir par tomber sur le jeune homme disparu ! Le blond ne pouvait se permettre de s'imaginer l'inverse ! Enfin, en cette période de festivités, le couple s'était finalement accordé une pause dans leurs recherches, pour aider à préparer le château. Cela permettait aussi au jeune homme de penser à autre chose, et à relâcher la pression qu'il s'était mis depuis quelques temps.
Ishimaru s'était vêtu d'un pull rouge à motif de sapins et portait un pantalon blanc accompagné de grosses bottes écarlates. Pour plaisanter, il avait mis sur sa tête des cornes de rennes. Il aurait été capable de mettre aussi un nez rouge, mais il a finalement renoncé, en pensant qu'il serait ridicule et qu'il ferait aussi honte à Shizuka si on les voyait ensemble pendant la soirée tant attendu par tout Nomugo. En tout cas, il trouvait sa fiancée magnifique habillée dans sa robe digne d'une Mère Noël... Dans ce cas, se serait lui le Père Noël, bien qu'il n'était pas vieux et n'avait pas ce gros ventre rempli de gâteaux.
Finalement, la salle de réception était fin prête, et Ishimaru prit tous les cartons, qui contenaient auparavant les décorations pour l'immense sapin dressé dans la pièce, afin de les ranger. Cependant, il fut interrompu pendant sa marche par sa belle fiancée qui lui déposa un baiser ce qui le surprit sur le coup et le fit rougir. Il sourit à ses paroles avant de répondre :

"A toi aussi, ma princesse ! Ils ne devraient pas tarder normalement..."

Le jeune homme espérait que Ruby et Artarys n'auraient pas trop de mal à faire revenir Tarô, parce qu'il savait très bien que sa cousine était devenue très sensible à ce sujet. Il suffisait simplement de dire quelque chose qui avait un lien avec l'Amour et cela la faisait pleurer, avant qu'elle ne parte se réfugier dans sa chambre pour s'isoler. Et il ne pouvait rien faire pour la consoler, même Takamina sortait souvent de la chambre, la mine attristée pour sa pauvre Jumelle.
Heureusement, Ruby et sa fidèle monture étaient finalement de retour, ce qui prouvait qu'ils avaient réussi à ramener le chat errant dans le royaume, ce qui fit grandement sourire Ishimaru. Une fois les deux compagnons partis, il lâcha :

"Chiery ne fera pas la tête durant toute la soirée !"

Cela le soulageait beaucoup car il n'aimait vraiment pas voir ses proches aussi dépités.

Des gardes étaient postés à l'entrée, pour protéger le château. Lorsqu'ils virent arriver une demoiselle à la chevelure blonde qu'ils ne connaissaient pas, ils lui barrèrent la route. L'un lança alors :

"Halte-la, mademoiselle ! L'accès aux visiteurs est interdite jusqu'à 21h00 où le Yorokobi no hi aura lieu ! A moins que vous n’ayez été invitée par ses Altesses ?"

Après un long moment de silence dans la chambre, les deux Jumelles se décidèrent enfin à choisir leurs vêtements pour la grande soirée. Takamina ne savait vraiment pas quoi prendre, tandis que Chiery osait à peine ouvrir son placard, l'air encore attristée. Finalement, elle prit son courage à deux mains et se mit à son tour à choisir sa tenue. Chocola avait prit une longue robe de soie rouge tandis que celle de Vanilla était dorée.
Takamina tenta de détendre l'atmosphère en lançant :

"Au moins, on a du temps pour se préparer !"

Elle ria un peu en se rappelant du dernier bal, d'il y a cinq jours, où elles avaient dû se préparer en vitesse parce qu'elles étaient arrivées très en retard au château, à cause du fait qu'elles n'avaient pas réussi à s'arrêter de jouer avec la neige. Reimu les avait bien sur disputées, comme toujours, mais cela n'avait pas vraiment eu d'impact sur les deux demoiselles.

Ces derniers sursautèrent lorsque la grande fenêtre de la chambre s'ouvrit. Elles tournèrent en chœur leur tête, surprises, se disant que c'était étonnant qu'elle se soit ouverte alors qu'il n'y avait pas de vent. Une boule de neige arriva dans la chambre, et cela fit ciller les deux Princesses. Chiery s'approcha d'elle et la saisit entre ses mains avant de découvrir un message. Elle le sortit de la neige, sans afficher aucune expression avant de lire ce qui était inscrit dessus. Ce simple mot, pourtant représentant tant de choses, voulant dire beaucoup, provoqua un bond dans le cœur de la future Reine. Elle sentit une boule venir dans sa gorge. Takamina s'avança vers sa sœur et pu voir le mot qu'elle tenait. Cela la fit alors sourire.

"C'est bien de qui je pense ?"

Vanilla ne put répondre sous le coup de l'émotion, elle était même paralysée. Cela fit on ne peut plus sourire Chocola qui se disait que sa Jumelle ne serait pas seule ce soir.

Chiery ne lâchait pas des yeux ce message. Elle détourna, cependant, la tête lorsqu'elle entendit une voix. Elle vit alors Tarô, qui était sur le balcon, en train de chanter... Son bien-aimé, son prince... Elle sentit les larmes lui monter aux yeux. Elle le fixait intensément ; il lui avait tellement manqué ! Quand il eut terminé sa chanson, il semblait partir. Cela fit alors agir la Princesse qui fonça rattraper son prince en le prenant par derrière, en tenant sa taille, étant trop petite pour faire plus haut. Elle ne voulait plus qu'il s'en aille. Les larmes finirent par glisser sur ses joues rouges, et elle réussit à dire :

"Tu m'as tellement manqué... Je..."

Elle ne savait pas vraiment quoi lui dire, les mots lui manquant. Pour montrer, alors, qu'elle tenait à ce qu'il reste, elle serra plus l'étreinte.

Kasai réfléchissait quant à sa tenue qu'elle pourrait porter pour la soirée. Elle se voulait très belle, tenant à son image. Enfin, cela ne changeait pas d'habitude, elle était très coquette et prenait tout le temps des heures à choisir un vêtements, même pour une journée comme les autres. C'était dans ses habitudes. Au bout de plusieurs minutes, elle se mit à chercher des morceaux de tissus et sortit sa machine à coudre. Elle lança à son amie :

"Puisqu'on n'arrive pas à choisir des tenues, je vais nous faire nos propres robes ! Comme ça, on sera décidé !"

Et elle se mit à la couture. Étant très inspirée, elle ne prit pas beaucoup de temps à faire les deux robes de la soirée. Elle était plutôt fière de ce qu'elle avait fait, c'était sans aucun doute les plus beaux habits qu'elle ait fait jusque là !

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 284
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Dim 29 Nov - 23:30

La jeune princesse sursauta lorsque les gardes lui adressa la parole, la mettant en garde. Elle les regardait longuement avec un léger sourire gênée, n'empêche ils lui faisaient pensés ces deux anciens gardiens; Dilan et Aeleus au Jardin Radieux.... Bref ! pas le temps de rêvasser ! se disait-elle en secouant légèrement la tête, elle s'inclina légèrement en tenant sa robe.

- E-excusez moi de vous avoir dérangez messieurs, je ne savait point qu'il était interdit de venir ici. Disons, comme je ne viens pas d'ici et que je suis perdue, je suit des chemins aux hasard, puis en tant que Princesse, en voyant ce très jolie château cela m'a grandement attiré ! Dans tout les cas, votre Royaume est magnifique ! Je reviendrait donc plus tard, merci beaucoup de l'information, bonne chance.

Donc le château était fermé et les visites sont interdit jusqu'à 21h... Meiko finis par afficher un doux sourire fleurissant sur son visage enfantin puis s'en alla loin des portails afin de ne pas déranger encore une fois de plus ces pauvres gardes. Une fois loin du château, la jeune fille ne pouvais s'empêcher de mettre son voile rose sur la tête, c'était une habitude pour elle, la princesse ne pouvais pas nier son coté de jeune Prophète.

Pensive, elle tenta de chercher une idée pour savoir où elle pourrait bien aller à l'attendant...

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 358
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Lun 30 Nov - 0:46

Tarô émit une sorte de miaulement, lorsqu'elle le serra dans ses bras, montrant ainsi sa surprise. En l'entendant lui dire qu'il lui avait manqué, il lui caressa les cheveux, puis se retourna et l'embrassa. Oui, elle aussi lui avait terriblement manqué, mais s'il était resté en ces lieux, il n'aurait plus pu la revoir et puis, il y avait cette histoire avec son ancienne maîtresse qu'il avait dû résoudre, mais avec un subtil subterfuge, il y était arrivé, après tout, on ne dirait pas comme ça, mais il était malin, de plus, le mercenaire qui avait accepté de faire cette quête l'avait beaucoup aidé à réaliser son plan, le seul regret qu'il avait, était que son petit-frère n'ait toujours pas voulu le suivre. Ahlalal quelle tête de mule il faisait cet entêté de Kaito ! Une fois le baisé rompu, il se mit à lui sourire tendrement, ayant l'air vraiment ravi de la revoir.

"Toi aussi tu m'as manqué, mais tu sais bien que je ne pouvais pas revenir, j'espère qu'avec cette trêve de Noël, Reimu sera consentante à ce que je reste. J'ai eus quelques petits problèmes, mais normalement, plus personne ne devrait nous embêter, et puis, j'ai enfin trouvé ce que je voulais t'offrir, mais si je te l'offre à présent, ça va pas le faire ! Dit mon ange, tu as gardé la tenue qu'on avait acheté tout les deux ? Sinon, je vais rien avoir à me mettre pour la fête, je ne voudrais pas te faire encore plus honte que je ne te le fais déjà !"

De son côté, la renarde ne savait toujours pas quoi ce mettre, jusqu'à ce que Kasai décida de leur faire des tenues. Elle voulu l'aider, mais elle était tellement inspirée qu'elle n'en eût pas le temps. Une fois les robes faites, Bianca eût des yeux émerveillés, elle se permit même de serrer la princesse dans ses bras pour lui faire un câlin.


- Merci beaucoup ! Je sens que grâce à toi, ça va être mon plus beau Yorokobi no hi de toute ma vie ! Ah je ne sais pas ce que je ferais sans toi ! Franchement, tu devrais devenir couturière, tu es tellement douée et trop stylée, toutes ces pauvrettes ne t'arrivent pas à la cheville, ça c'est sûr !

Pendant un autre temps, la grand-mère neko de Shizuka était partie faire quelques dernières courses, c'est alors qu'elle entendit la discussion des gardes avec une jeune humaine qui semblait être perdue. Se disant qu'il était temps de faire son boulot de vieille dame bienveillante, elle se dirigea vers la jeunette.


- Tu ne devrais pas rester dehors toute seule dans ces ruelles glaciales ! Vient, je vais te faire un chocolat chaud et comme ça, tu pourrais faire la connaissance de ma petite-fille et de son fiancé, comme 4a, en attendant que la fête comme, vous pourrez bien vous amuser !

Elle lui prit gentiment la main, puis l'emmena avec elle jusqu'à sa maison, qui était vraiment bien décorée, mais ça, c'était grâces aux jeunes, car l'année passée, elle n'était pas aussi jolie. En les voyant arriver, Shizuka fût un peu surprise, ne s'attendant pas à ce que la vieille neko ramène une humaine chez eux.


- Mamie, c'est qui cette fille ?

- Une jeune fille de ton âge qui s'est perdue, je vais lui faire un chocolat chaud en attendant que le château ouvre ses portes pour la fêtes. Après tout c'est pas parce qu'on est à moiti-chat qu'on est égoïste ! Elle a pas l'air d'être d'ici, alors ça ce fait pas trop de laisser les visiteurs errer dans la rue, surtout que la pauvre petite pourrait attraper froid et s'enrhumer. Tu n'es pas d'accord avec moi jeune demoiselle ? Oh tu es tellement chou ! En plus tu as un si joli voile, c'est ta mère qui te l'a brodé ?

- Mamaie, arrête de la harceler tu vas lui faire peur ! hello, c'est quoi ton nom ? Moi c'est Shizuka ravie de te rencontrer !

Shizuka avait fait un grand sourire à la demoiselle, tandis qu'elle avait lâché son fiancé pour aider sa mamie à rentrer les courses. Une que ceci fût fait, elle ressorti et demanda qui était Meiko. La dame âgée dit alors tout ce qu'elle pensait, ayant en même temps prit la jeune femme dans ses bras pour ensuite poser ses mains sur ses joues, comme pour les malaxer, avant de lui faire un bisou, puis de toucher délicatement son voile. Elle fini par la lâcher, lorsque sa petite-fille lui fit un commentaire, la trouvant soudainement un peu trop envahissante, lui faisant même se demander si elle n'aurait pas voulu cette demoiselle comme petite-fille tellement elle la trouvait adorable. Chii ne faisait pas une crise de jalousie, elle faisait juste une constatation en ayant l'air amusée par la réaction de la vieille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Lun 30 Nov - 22:36

La demoiselle s'excusa en annonçant qu'elle ignorait que le château était fermé aux visiteurs, cela n'étonna guère les deux gardes. Ils connaissaient bien les habitants de Nomugo, et cette jeune fille, ils ne l'avaient jamais vue auparavant, ce qui prouvait qu'elle venait sans aucun doute d'un autre Monde. Enfin, elle pourrait toujours revenir lorsque la soirée sera finalement commencée. Elle leur expliqua aussi qu'elle était une princesse. En entendant cela, ils furent tenter de lui proposer de la mener vers une petite boutique de cadeaux où elle pourrait prendre ce qu'elle désirait, se disant que ce ne serait pas juste de la laisser errer ainsi dans les rues du Royaume, cependant, ils furent doublés et ne purent ouvrir leur bouche. Ils se dirent que finalement, la jeune demoiselle n'allait pas avoir besoin de leur service et qu'ils pouvaient demeurer à surveiller les portes du château.

Ishimaru avait finalement décidé d'abandonner ses cornes de rennes, se rendant compte que cela était plus encombrant qu'autre chose. Tout en tenant sa belle dans ses bras, il réfléchissait sur la tenue qu'il pourrait porter pendant la soirée. Il savait que Reimu ne l'accepterait pas vêtu de ce pull qu'elle qualifierait de "ridicule" et aussi, s'il ne venait pas, il se ferait grondé par elle. Parfois, le jeune homme avait la désagréable impression que la Reine prenait toujours le rôle "maternel" pour lui montrer qu'il était inférieur à elle et qu'il lui devait donc le respect. Et aussi qu'il ne pouvait pas faire ce qu'il voulait alors qu'il n'avait que 16 ans, et surtout parce qu'il était un Himeji. Enfin, bref, elle pouvait se révéler être un vrai pot de colle...
La grand-mère de sa princesse finit par revenir avec une jeune fille inconnue au blond. D'où venait-elle ? Il ne souvenait pas l'avoir déjà croisée dans une rue de Nomugo. La vieille Neko expliqua la situation à sa petite-fille en racontant comme quoi, elle ne pouvait pas se permettre de laisser la nouvelle-venue seule dans un lieu qu'elle ne connaissait pas. Sur le coup, Ishimaru fut d'accord avec elle. Ce n'était vraiment pas amusant de devoir retrouver son chemin parce qu'on s'était bêtement perdu à cause d'une seule et unique raison : une ignorance totale quant aux lieux du Monde. Enfin, au moins, elle ne serait pas seule et ne risquerait pas de se perdre avec eux. Enfin, la grand-mère de Shizuka devait quelque peu étouffée la jeune fille avec toutes ses questions et les gestes qu'elle faisait. Ce fut pour cette raison que la fiancée du jeune homme décida d'intervenir pour que l'inconnue puisse respirer, puis, elle se présenta. Ishimaru en fit donc de même avec son grand sourire habituel :

"Tu viens d'un autre Monde, pas vrai ? Bienvenue au Royaume de Nomugo et joyeux Yorokobi no hi ! Au fait, je me présente, moi c'est Ishimaru !"

Takamina avait décidé de laisser tranquille Tarô et Chiery, en se faisant le plus discrète possible dans la chambre, pour finir de choisir ce qu'elle allait mettre avant de finalement sortir de la pièce pour qu'ils soient seul à seule. Elle marcha dans le couloir silencieusement, tout en s'étirant et en ayant un grand sourire devant toutes ces décorations. Jamais le château n'avait été si radieux et splendide ! Tout le monde avait donné du sien pour qu'il soit magnifique en cette soirée mémorable. Elle fit une petite pause à un moment pour observer la foule qui s'agitait dehors, devant les marchés de Noël. Elle ne put s'empêcher de sourire en voyant tous les petits courir entre les jambes de leurs parents, voulant ci, voulant ça. Elle aussi, elle aurait bien voulu faire cela, mais tout ce qu'elle obtiendrait de sa mère serait une réprimande avant qu'elle ne lui dise qu'elle serait déjà assez gâtée comme ça. Quant à son père, il lui expliquerait plus posément que ce n'était pas raisonnable. Cependant, si Chocola voulait faire les marchés, ce n'était pas forcément pour les cadeaux en eux-même, mais cette magnifique ambiance magique. Elle ne savait pas vraiment quoi faire en attendant la soirée, alors elle dirigea ses pas vers la salle de réception pour voir à quoi elle ressemblait à présent. Elle s'émerveilla à la vue du sapin empli de décoration. Elle avait été déçue que sa mère l'empêche de participer au décor de cette pièce, mais au moins, cela fut une agréable surprise pour elle de découvrir à quoi cela ressemblait à présent. Elle remarqua rapidement tous les cadeaux déposés au pied de l'arbre de Noël. Certains étaient destinés à des personnes en particulier, d'autres seraient pour ceux qui les voulaient. Elle se mit à regarder toutes les tables posées dans la salle... Ils pourraient accueillir beaucoup de monde ce soir. Elle imagina, par la suite, le festin qu'il y aurait. Elle devra faire attention à ne pas trop manger de sucrerie, se connaissant trop bien, elle n'arriverait pas à s'arrêter si elle en prenait de trop. En tout cas, ce sera une superbe fête. Rien qu'en regardant les géants hauts-parleurs, elle s'extasiait en imaginant la musique qui serait répandue dans toute la salle.

Kasai sourit à la remarque de Bianca par rapport à son travail. Il était vrai qu'elle avait songé plus d'une fois à ouvrir sa propre boutique de vêtements, cependant sa mère, qui était aussi son modèle, son héroïne, lui avait déclaré de ne jamais faire cela, car elle ferait profiter de son don à des personnes qui ne le méritaient pas. Or, la femme avait dit cela à sa fille tandis qu'elle était toute petite et qu'elle l'admirait sans cesse. Ce qui fait que la jeune fille n'avait jamais tenu de boutique.

"Merci ! J'aurais bien aimé avoir ma boutique, c'est vrai, cependant ma mère m'avait fait comprendre que je ne devais pas faire profiter de mon talent à des personnes qui ne le mériteraient pas. Du coup, cela ne me dérange pas de faire de la couture seulement pour mon entourage et moi."

Chiery n'arrivait pas à faire cesser ses chaudes larmes. Elle était tellement heureuse de le revoir. Elle continuait de pleurer quand il l'embrassa. Le contact de ses douces lèvres sur les siennes lui avait tant manqué ! Tout chez lui lui avait manqué ! Ces mois de séparation lui avaient semblé tellement longs et interminables ! Elle était tellement bien à ce moment-là, qu'elle ne remarqua pas que sa Jumelle s'était retirée afin de les laisser tranquilles.
Tarô mit, finalement, fin au baiser avant de lui faire un sourire qui la fit légèrement rougir. Elle hocha de la tête aux premiers mots de son prince. Oui, elle le savait qu'il n'aurait pas pu revenir, elle en avait parfaitement conscience, c'était pour cette raison qu'elle ne lui en voulait aucunement et qu'elle était si heureuse de le revoir, en pleine forme et en bonne santé. Quand il évoqua le fait qu'il espérait que la Reine le laisserait venir à la fête, Vanilla ne put se retenir de dire :

"Bien sûr qu'elle le fera ! Les portes du château sont ouvertes à tout le monde pendant le Yorokobi no hi ! Elle tiendra cette parole car c'est une vieille tradition royale datant depuis des millénaires !"

Elle savait qu'au moins, sur ce point-là, Reimu ne pourrait empêcher Tarô de venir à la soirée, même si elle se montrait toujours aussi froide par rapport au fait qu'il était en couple avec sa fille. L'intéressé ajouta par la suite qu'ils ne seraient pas interrompus, normalement, ce qui fit sourire la future Reine. Il lui dit ensuite qu'il avait un cadeau pour elle, ce qui la fit un peu rougir. Et finalement, il lui demanda si elle avait toujours la tenue qu'ils avaient achetée pour lui, qui était censée être pour le bal de ce jour-là, bien qu'elle resta finalement dans le placard de Chiery, suite aux évènements imprévus. Elle hocha alors vivement de la tête avant de foncer vers le meuble et sortit le petit sac pour le poser dans le lit. Elle n'y avait plus touché depuis tout ce temps, et les gouvernantes qui venaient faire le ménage dans la chambre ne lui avaient jamais demandé ce que contenait le sac, se contentant simplement de laver le placard.

"Tout y est ! Je n'y ai pas touché depuis la dernière fois, alors il n'y a aucun risque à ce que quelque chose manque à l'appel !"

Elle lui fit un grand sourire avant de se rappeler, en voyant du coin de l’œil la tenue de sa Jumelle, qu'elle devait continuer de choisir ce qui accompagnerait sa robe dorée. Cependant, elle ne savait vraiment pas quoi mettre, et elle restait là, devant l'habit, l'air perdue dans ses réflexions.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 284
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Lun 30 Nov - 22:48

Alors qu'elle admirait les flocons de neiges qui tombent du ciel, en tenant son tissu sur la tête pour pas qu'il s'envole au vent, une personne, âgé se dirigea vers elle, elle eut un mouvement de recul sur le coup et s'adressa à Meiko, la jeune fille écouta alors attentivement la vieille personne par respect. Au début elle aurait pensé que cette dame serait venu la voir pour lui demander un service, tout comme vieille personne qui on dû mal à faire un certain truc mais non, elle lui disait juste qu'elle ne devrait pas rester dehors dans un temps pareil, c'est sûr qu'elle à raison dans un sens mais la jeune princesse ne s’attendait pas que cette dame l'invite chez elle, en lui proposant un chocolat chaud !

Meiko hocha vivement la tête en rougissant un peu, elle n'osait pas parler à l'inconnue, une fois sa main prise, elle suivit la mamie toujours en regardant autour d'elle, avant d'entrer à l'intérieur, elle secoua doucement ces vêtements pour y faire tomber de la neige et entra; elle était magnifiquement décorée ! Cela lui plaisait beaucoup ! Elle regarda alors la jeune en affichant un petit sourire timide.

- O-oui, madame vous avez raison, j'avais des risques d'attraper froid et de... euh, d'être malade ! Commença-t-elle en joignant ces mains gantés sur sa longue robe, l'air timide. A vrai dire, je m'y attendait vraiment pas de votre part que vous m'invitiez, après tout je suis différente, vous devez me trouver bizarre... Je ne suis juste qu'une simple humaine...

La jeune prophète devenait de plus en plus gênée par les gestes de la vieille dame, ça faisait longtemps qu'elle n'a pas était chouchouter comme ça et cela lui faisait vraiment bizarre ! Oh attend... Mais la jeune fille n'avait personne qui pouvais la chouchouter comme ça, c'était donc normal qu'elle se sentait bizarre, elle ne savait pas ce qu'était une mamie, un jeune homme finit par intervenir, elle s'inclina encore une fois.

- O-oui je viens d'un autre Monde ! Merci de l'accueil et enchantée, moi c'est Meiko ! Par contre euh, je ... Je ne veux pas paraitre idiote mais c'est quoi ... Yorokobi no hi ?

Meiko se sentait un peu mal à l'aise après avoir posé cette question mais elle dis que après tout elle n'est pas d'ici et qu'il était donc normal ! Meiko regarda encore une fois la vieille dame
alors qu'elle touchait son voile en lui posant une question, la blondinette regarda longuement la personne âgé, ces yeux émeraude émettait une petite lueur.

- Merci mais... Non, ce n'est pas ma 'mère' qui me l'a brodé, de plus je ne l'ai jamais connue, je n'ai donc rien de sa part. Ce voile est un objet très très ancien, qui est transmis, au fil du temps, à "l'élue" si on peux dire ça comme ceci...

Meiko affichait un doux sourire sur son visage angélique, elle s'était mise à se demander alors à quoi pourrait ressembler sa mère réellement ? Malheureusement, elle n'avais plus de souvenir de son monde natal, à pars l'envahissement qui s'est déroulé à la Ville de l'Aube, puis son père elle s'en rappelle très peu aussi, cela à dû vraiment la choquer pour qu'elle ait eu une grosse perte de mémoire comme ça... Secouant la tête, la jeune fille se tourna vers la jeune neko, s'inclinant légèrement.

- Bonsoir, je m'appelle Meiko. Je suis moi aussi ravie de te rencontrer !

Elle la regarda avant de lui tendre sa main, à vrai dire Meiko était aussi fasciné par les caractéristique féline des habitants, leurs oreilles étaient vraiment trop mignonne...

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 358
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Mar 1 Déc - 0:26

La grand-mère la trouvait tellement adorable et respectueuse, qu'elle aurait bien aimé que Chii en prenne de la graine. La petite ne savait rien des traditions, mais au moins, elle avait de quoi donner envie qu'on les lui apprennent. En plus, dès qu'elle lui avait même demandé si elle ne la trouvait pas bizarre, ce qui montrait jusqu'où pouvait aller son respect envers des personnes différentes, mais elle lui avait sourit et lui avait dit qu'elle ne la trouvait absolument pas bizarre, lui disant même qu'elle avait l'habitude de voir des humains. Après avoir entendu ses réponses, la neko s'en alla faire son fameux chocolat chaud, préférant laisser la jeunette entre jeunes. Après lui avoir dit qu'elle était ravie de la connaître, Meiko lui tendit sa main pour que la neko la serre, mais au lieu de cela, la fiancée du blond se permit de sauter dans ses bras pour lui faire un câlin.

- Moi aussi ça me fait super plaisir de connaître quelqu'un de nouveau ! T'a de la chance d'avoir ce voile en héritage, moi c'est un vieux chapeau tout moche que je vais devoir hériter !

- Chii surveille ton langage ! Il est pas moche, il est super beau et il porte chance !

Certes, il y avait des choses qu'elle n'entendait plus très bien, mais lorsqu'elle entendit la critique que faisait la demoiselle, elle la remit à sa place, ce qui figea l'intéressée sur place, avant qu'elle ne se défige et se mette à rire, lâchant ainsi la demoiselle, avant de sauter souplement sur une chaise pour être à la hauteur de décrocher son gui, puis elle en descendit aussi gracieusement qu'elle y était montée.


- Chéri, c'est quoi ton prochain déplacement ? Que je mette le gui dans un endroit stratégique, sinon je risque de me voir forcée à embrasser mamie ! Ahahahah. Yorokobi ni hi, c'est l'équivalent de Noël. On décore des sapins, les maisons et puis ont fait la fête ! Et lorsque sonne minuit, on échange des cadeaux, c'est vraiment chouette ! Mamie tient une boutique de broderie, alors je ne serais pas en manque de cadeaux, je pourrais donc t'en offrir un, ça serait super triste que tu en reçoive pas ! Oh si jamais, la queue et les oreilles sont réelles, tu veux toucher ?

Shizuka avait un peu embêté Ishimaru en chatouillant son nez avec le gui, puis elle l'avait suspendu ailleurs. Ensuite, elle avait répondu à la question existentielle à Meiko, lui disant même qu'elle pourrait avoir un cadeau pour elle, ce qui montrait bien que la miss était trop gentille, même avec les inconnues. Voyant tout de même le regard de la jeune femme, à cause de ses oreilles, elle se baissa, penchant ses oreilles vers l'avant, lui permettant de toucher, car elle sentait bien qu'elle ne lui ferait pas de mal. Du côté de Kasai, Bianca se mit à sourire faiblement suite aux paroles de la demoiselle, s'étant rappelée qu'elle avait eût une mère aussi. Heureusement, elle se remit très vite de cette petite baisse de morale.


- En y réfléchissant bien, ta mère avait raison, ça serait bête que tu abime tes si jolies mains pour des crétins ! Ma mère elle a toujours voulu que je sois une princesse modèle, donc dès que je lui ais dit que j'adorais jouer de la guitare électrique, ça l'a mise hors d'elle ! Une princesse aimant le style gothique lolita et jouant d'un instrument aussi horrible... c'en était trop pour elle, alors vu qu'elle m'adulait, j'ai dû me mettre à utiliser mes mains pour fabriquer des bijoux, mais là aussi elle m'a dit la même chose que ta mère, franchement, elle commençait à m'agacer, mais maintenant qu'elle n'est plus là, à cause de ce petit con de Ruby, je me rends compte qu'elle me manque un peu... Mais ce n'est pas aujourd'hui que je vais déprimer ! Aujourd'hui on fait la fête et je ne suis pas seule puisque tu es là ! Je suis tellement contente que tu sois mon amie, je t'aime tant ! Hey tu crois que ta tante péterait un câble si je lui jouait un petit air ?

A entendre ces paroles, Bianca ne semblait rien pouvoir faire de ses mains lorsque sa mère était encore en vie, mais en même temps, c'était mieux de se faire chouchouter que rabaisser comme son petit-frère, qui n'avait pas la vie facile. A présent que tout ceci était terminé, elle se rendit compte que sa mère lui manquait un peu, mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait faire du sentimentalisme, pas ce soir ! Elle prit les deux mains de Kasai et la regarda droit dans les yeux, lui faisant vraiment bien comprendre que pour elle, elle avait beaucoup d'importance, puis elle la lâcha en rougissant un peu, avant de lui exposer son idée en riant. Du côté de Ruby, ce dernier ayant enfin terminé ses cadeaux, il s'était permit de renvoyer Astarys d'où il venait pour aller tenir un peu compagnie à sa belle. Vu qu'il était de la maison, les gardes le laissèrent passer. Lorsqu'il eût enfin retrouvé sa belle, il la saisit par la taille, après s'être discrètement faufilé derrière elle.


- Il ne fait aucun doute que la reine de la fête ce sera toi ma princesse

Lui avait subtilement murmuré le jeune neko en lui faisant un bisou dans le cou. Il portait un beau costard noir et blanc, qui lui donnait vraiment de l'allure, bien qu'il préférait mettre les kimonos traditionnels, il savait très bien que Pearls lui ferait une crise s'il en mettait un, trouvant que ce n'était pas de bon goût pour se mêler à la foule en une pareille occasion. Du côté de Tarô, ce dernier était soulagé de savoir que même à lui les portes lui seraient ouvertes. Il rejoignit la belle dans la chambre, renfermant la fenêtre derrière lui, puis fût bien content de voir qu'elle avait tout gardé.


"Ouah merci beaucoup mon amour ! Si tu ne sais pas quoi choisir, tu peux mettre ça, ça fera super plaisir à ta mère ! Ahahahah ! Bon je reviens de suite, je vais squatter ta doucher deux minutes, si je dois aller à une fête, autant être propre !"

Il lui fit un bisou sur la joue, puis prit les affaires et s'en alla dans la salle de bain. Vingt minutes plus tard, il ressorti de la salle de bain, encore plus magnifique qu'il ne l'était déjà, ce qui fait qu'on se demandait s'il n'allait pas à un mariage. Il sourit, puis déposa ses autres habits sur une chaise.


"Alors c'est ici qu'on a commandé un prince ? Votre commande est arrivée gente demoiselle ! Par contre faites attention à minuit il redeviendra une citrouille ! Enfin... Je crois que je me mélange les pinceaux, car à la base je suis pas un légume, bien que ça me dérange pas si tu me croques ! Alors j'espère que tu n'as pas eût le temps de t'ennuyer durant mon absence et que ta mère ne t'a pas fait trop de misères, car pas de chances, je me sens super inspirés pour les farces avant la fête ! Je m'imagine tellement lui lancer une boule de neige lorsqu'elle s'y attendra le moins, et après, je pourrais faire porter le chapeau à un des gardes, comme dans les films... Non je plaisante bien évidemment ! Tu m'as tant manqué, je t'aime"

Tarô se moquait un peu de sa propre personne, ayant un grand sourire aux lèvres, avant de se rendre compte qu'il se trompait en parlant de son conte de fée. Il lui fit tout de même un sourire coquin, tout en dévoilant ses jolies dents, avant de diriger sa main vers sa bouche, faisant semblant de se croquer, mais ne le fit pas. Il s'en alla par la suite vers sa princesse et s'assit sur le lit, lui demandant des nouvelles, avant d'essayer de la faire rire en imaginant une scène cocasse, mais dangereuse à faire. Après avoir bien rit, il l'embrassa à nouveau en lui disant qu'il l'aimait et qu'elle lui avait manqué, ce qui était véridique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Mar 1 Déc - 21:11

La demoiselle disait qu'elle n'était qu'une simple humaine ? Eh bien ? Ishimaru aussi n'était qu'un humain. Chez les Himeji il y avait une chance sur une centaine de tomber sur la branche unique contenant des humains, et malheureusement pour le blond, la chance n'avait pas été de son côté à ce moment-là et il n'était donc pas Neko. Enfin, bien que parfois cela le dérangeait fortement, il se disait quelques fois que ce n'était pas si grave qu'il le pensait et qu'il devait arrêter d'être si négatif quant à son espèce. Il savait bien qu'elle était cruelle avec ce qui était différent d'elle, cependant, les humains de Nomugo étaient tellement différents des autres Mondes ! Aussi, le Royaume accueillait à bras ouverts toutes les espèces, raison pour laquelle il y en avait autant ! Tellement qu'Ishimaru ne pouvait les citer, mais ce n'était qu'une excuse pour lui ce grand nombre, car normalement, en tant qu'Himeji, il se devait de connaître toutes les espèces habitant le Monde. Sauf que le jeune homme n'aimait pas faire ce genre de devoirs royaux, il préférait largement les entraînements à l'épée, ou plus précisément au katana pour sa part. Enfin, tout ceci était fini puisqu'il avait définitivement quitté le manoir de ses parents, ne voulant plus jamais les revoir. Enfin, la jeune fille se présenta sous le nom de Meiko, elle demanda par la suite ce qu'était le Yorokobi no hi. Le blond ne fut aucunement surpris par sa question, le contraire l'aurait même étonné, puisqu'il n'y avait que Nomugo qui utilisait ce terme pour désigner Noël. Puis, elle expliqua l'origine de son voile. Et la discussion partit légèrement sur l'héritage. Ishimaru réfléchit à son propre héritage. Il recevrait sans doute tout l'or de ses parents et vire même le manoir... Enfin, il s'en moquait bien lui de son héritage ! Il aurait même préféré que ce soit Léon qui hérite de tout ceci ! Enfin, sauf que ses parents ne voudraient jamais faire cela à leur aîné, au grand désarroi de leur cadet.
Shizuka le fit sortir de ses pensées quand elle fit un câlin à Meiko au lieu de prendre la main que lui tendait la jeune fille. Cela n'étonna guère le garçon car il connaissait bien sa fiancée et il savait qu'elle s'ouvrait facilement aux gens et même éprouver de l'attachement pour eux. Suite à cela, elle lui demanda où il irait à son prochain déplacement pour pouvoir y placer le gui. Par ailleurs, sa belle s'amusait avec le végétal en lui chatouillant le nez avec. Il lui répondit alors :

"Je vais aller dans la chambre dans peu de temps pour me changer... Parce que si Reimu me voit comme ça, elle va me placer un coup de pied bien visé !"

Il ria un peu en s'imaginant la scène. Se rappelant soudainement de la question de Meiko par rapport à ce qu'était le Yorokobi no hi, il voulut lui répondre, cependant, sa fiancée fut bien plus rapide que lui, et n'avait pas une tête de linotte, pas comme lui.
Ishimaru regarda sa princesse accrocher le gui, ce qui lui arracha un sourire. Il était prêt à parier qu'elle se promènerait avec au château. Enfin, il décida de se diriger vers le chambre pour choisir ses vêtements pour la soirée.

Kasai eut un triste sourire quand elle entendit Bianca lui raconter ce que sa mère lui empêchait de faire lorsqu'elle était encore là. Ce n'était pas si étonnant que cela que la jeune demoiselle soit si en rogne contre son frère adoptif. Enfin, l'ambiance nostalgique et triste disparut rapidement de la maison, tandis que la renarde s'exclamait par rapport à la fête et aussi à la présence de la demi-Neko, ce qui fit sourire cette dernière. Elle aussi, elle était heureuse de l'avoir rencontrée, car elle n'aurait jamais pensé croiser la route de quelqu'un qui avait tant de point commun avec elle ! Puis, Bianca proposa une idée à la princesse. Celle-ci lui répondit avec un sourire :

"Je ne vois pas pourquoi elle refuserait... De toute façon, elle m'aime bien, contrairement à ses filles, donc, lorsque je lui demande quelque chose elle accepte tout le temps. Donc tu pourras jouer !"

Elle se mit ensuite à regarder sa robe. Elle se demanda par la suite qu'est-ce qu'elle pourrait bien ajouter pour être la plus belle possible. Enfin, de toute façon, elle savait très bien que toutes les filles, excepté Bianca, ne lui arrivaient pas à la cheville ! Peut-être Takamina aussi, mais pour elle, c'était différent, puisque Kasai la trouvait plus mignonne que belle. En parlant de mère, la demi-Neko se demandait si la sienne viendrait à la soirée. L'intéressée ne sortait que très peu de son palais depuis que son mari, donc le père de Kasai, était tombé gravement malade et qu'il y avait toujours un médecin à son chevet, mais cela, personne ne le savait, à part les deux femmes, car elles ne désiraient pas que cela ne devienne une rumeur trop répandue chez les Himeji avant de finalement se diriger vers le peuple. Les deux étaient fières, alors, elles détestaient qu'on les voit sous un mauvais jour. Voilà la raison pour laquelle personne d'autre n'était au courant. En pensant à cela, la jeune fille renonça finalement à voir sa mère dans la salle de réception du château roayal. Il était évident qu'elle ne laisserait pas son mari qui était pratiquement entre la vie et la mort.

Takamina continuait d'observer la salle. Elle s'amusait même à tripoter quelques décorations du sapin. Il était tellement géant qu'elle se sentait minuscule à côté de lui, déjà qu'elle n'était pas bien grande. Parmi son entourage, la seule personne qu'elle dépassait était sa Jumelle mais ce n'était que de deux pauvres centimètres. Enfin, cela ne la dérangeait pas de ne pas être grande. Il lui suffisait de mettre des talons hauts, et voilà ! Le tour était joué ! Enfin ce n'était pas un complexe pour elle, alors elle s'en moquait totalement de cela, bien qu'il lui semblait que cela horripilait sa mère que ses filles ne grandissent pas autant qu'elle espérait.
Tandis que la Princesse admirait toujours la pièce, elle n'entendit pas l'arrivée de Ruby dans la salle, et fut donc surprise lorsqu'il la prit par la taille. Elle rougit légèrement sur le coup et redressa sa tête pour pouvoir voir son prince et lui fit un grand sourire. Elle fut touchée par son compliment et eut les joues encore plus écarlates lorsqu'il lui déposa un baiser dans son cou, elle en eut même un frisson qui parcourut tout son corps. Elle finit par se retourner et le trouva magnifique dans son costume. Elle ne se gêna même pas pour le lui dire :

"Tu es tellement resplendissant dans ton costume !"

Cela lui fit songer que si elle ne s'était toujours pas habillée alors que la soirée approchait à grand pas, sa mère se fâcherait contre elle ! Enfin, elle avait déjà préparé sa tenue qui attendait sagement dans sa chambre, alors cela ne pressait pas tant que cela. Sauf qu'il lui faudrait tout de même un peu de temps pour se préparer.

Chiery hocha de la tête avec un petit sourire lorsque Tarô lui dit qu'il allait se préparer en prenant une douche. Elle en profita pour prendre des bracelets dans l'une de ses boîtes à bijoux et sortit aussi un ruban doré. En voyant ceci, cela lui fit songer qu'elle avait rangé celui que lui avait offert son prince avec le collier dans sa précieuse boîte à trésors où elle rangeait tout ce qui lui était de plus important. Elle se souvenait qu'elle avait placé les deux objets dans le "coffre" car cela lui faisait trop penser à lui alors qu'il lui manquait trop.
Sur le coup, elle décida de revoir le ruban et le collier, et cela lui arracha un sourire car elle se souvenait encore de ce qu'il s'était passé pour qu'elle les reçoit. C'était comme si c'était hier pour elle, bien qu'en réalité ce soit plusieurs mois.
Finalement, lorsque Tarô sortit de la salle de bain, Vanilla avait posé sur sa coiffeuse ce qu'elle mettrait pour le bal. S'étant déjà lavée récemment, elle se dit que c'était inutile pour elle de prendre sa douche elle aussi. Elle s'assit alors sur son lit et ria légèrement aux bêtises de son bien-aimé. Cependant, elle devint rapidement rouge lorsqu'il lui dit que cela ne le dérangerait pas si elle le croquait, tout en faisant la mimique du geste. Elle se mit à s'imaginer des scènes et devint encore plus rouge si cela était possible ! Néanmoins, elle se calma rapidement quand Tarô lui demanda de ses nouvelles tout en s'installant à ses côtés. Il lui proposa ensuite de faire une farce à la Reine, ce qui arracha un petit rire de Chiery. Elle n'avait jamais osé faire cela, car, lorsqu'elle était plus petite, sa mère lui avait défendu de faire des batailles de boules de neige, bien qu'elle lui avait désobéis tout de même, mais alors, lui en lancer une pour plaisanter... Non, Vanilla n'aurait pu le faire. Finalement, il lui dit qu'il aimait et qu'elle lui avait manqué. Elle lui jeta un petit sourire, avant de répondre :

"A moi aussi ! Tu m'as énormément manqué ! A ce qu'il parait, j'étais tout le temps triste... Du coup, Mère ne cessait de me gronder en répétant que je devais arrêter de faire ma pleurnicheuse et que je devais plutôt me concentrer sur mes devoirs de future Reine... Du coup, elle m'a enfermée pendant deux semaines dans le château pour être certaine que j'apprenne mes leçons. Enfin, ça va mieux puisque tu es là !"

Elle lui fit un grand sourire avant de se rappeler qu'elle aussi, elle devait se changer. De plus, elle trouvait que son bien-aimé était très ravissant dans son costume, bien que ce n'était pas la première fois qu'elle le voyait ainsi vêtu, c'était simplement la seconde fois. Sans aucune gêne, elle décida de se changer dans la chambre elle-même, et non pas dans la salle de bain. Elle retira donc sa petite robe rose pour prendre celle de la soirée, mit ses bijoux et laissa ses cheveux détachés, mais passa tout de même quelques coups de brosse, bien que cela ne servait pas à grand chose puisqu'ils n'étaient jamais emmêlés et demeuraient bien lisses.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 284
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Mar 1 Déc - 23:02

Manquant de tomber, à cause de perte d'équilibre, Meiko prit la neko dans ces bras, la serrant un peu.

- Ouahh ! A-attention...! Hm, euh... un chapeau ? Oh tu sait, ce n'est rien. C'est juste un voile. Il sert à rien en plus, mais bon c'est comme ça....

Aussitôt la jeune avait atterris sur une chaise et prit un gui, s'amusant à chatouiller son fiancé, ce qui faisait plutôt rire Meiko. Alors comme ça on est dans la période de Noël ? ça fait bien 18 ans qu'elle n'a pas pu fêter cet événement, mais elle ne préfère pas penser à la dernière fois qu'elle l'a fait, le souvenir de son fiancé disparut aurait le risque de briser son pauvre coeur sinon et elle fondrait en larme, et ça, il était hors de question ! Shizuka se pencha vers l'avant, mettant ces oreilles devant.

- C-c'est vrai, je peux toucher...?

La princesse n'osa faire aucun geste, puis petit à petit elle tendit sa main et toucha tout doucement les oreilles de chat, attendrit, c'était tellement doux... Mais elle s'arrêta aussitôt de la caresser lorsqu'un mal de tête survient tout à coup, se tenant la tête entre les mains.

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 358
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Mar 22 Déc - 21:42

Shizuka suivit Ishimaru du regard, puis se mit à se demander si elle allait prendre le gui avec elle pour embêter son chéri, mais n'y pensa pas beaucoup, car dès que Meiko lui caressa les oreilles, elle ne pensa plus à rien et se mit à ronronner. Heureusement que Kuro, son grand-frère humain n'était pas là, sinon il aurait encore dit qu'elle en faisait des tonnes. Elle croyait ne pas avoir de famille, mais en visitant un monde, il s'était manifesté et d'ailleurs cela ce voyait au contour de ses yeux et de sa bouche qu'il ne mentait pas. Il avait dit qu'ils avaient été séparés dès la naissance de la minette, mais il n'avait pas besoin de s'expliquer plus, dans ce monde de barbare où elle était née, elle savait très bien qu'ils avaient fait cela pour la revendre au plus vite pour avoir un nouvel esclave neko sous la main à s'occuper. Quoi qu'il en soit, elle arrêta de ronronner lorsqu'elle vit que Meiko n'allait pas bien.

- Hey, ça va ? Grand-mère !!!

- Tout va bien, ne panique pas, elle a simplement mal à la tête. Allonge-toi ma chérie. Tient voici ton chocolat, tu devrais aller mieux ainsi

Ne sachant pas quoi faire, Shizuka avait paniqué, amis la vieille neko avait très bien réagit. Elle avait fait allongé la jeune prophète sur le canapé, puis lui avait posé son chocolat chaud sur la table basse, réglant ainsi très vite l'affaire. Du côté de Bianca, cette dernière était toute enthousiaste.


- Oh trop cool ! Merci beaucoup ! En fait, j'y pense, tu vas arriver à tenir le coup si les toquards viennent à la fête ?

Pearl s'inquiétait pour son amie, espérant qu'elle arriverait pas à faire deux ou trois mauvais tours, comme elle les lui avaient enseignés durant tout ce temps, car malgré que cela soit la fête, ridiculiser ces nazes était tout de même assez tentant. Du côté de Takamina, Ruby ne pu s'empêcher d'avoir un air attendri en entendant la remarque de sa jolie petite princesse.


- Merci, mais ne penserais-tu pas qu'il serait tant que tu ailes te préparer ? Allons-y princesse

Il lui avait chuchoté ces paroles, ayant un grand sourire aux lèvres, avant de lui prendre la main pour l'emmener vers sa chambre. Sachant qu'elle aimait sa voix, il faisait des efforts pour qu'elle l'entende le plus possible sans qu'il ne fasse de dégâts. Pendant ce temps, Tarô eût l'air à la fois peiné et énervé par le comportement de Reimu.

"Elle est vraiment imbuvable cette femme ! Je sens qu'elle va vraiment ce la recevoir sa boule de neige ! Oh en fait, maintenant que j'y pense, j'ai appris à faire un truc que je ne savais pas faire avant. J'aurais dû le faire avant, mais tant pis"

Il soupira, ayant l'air agacé par cette femme qu'il trouvait méchante et trop aigrie pour diriger le royaume. Cependant, il était temps de faire rire la demoiselle, pour qu'elle soit en forme avant la fête de Noël. Il se concentra, puis soudain, il se mit à rétrécir et se changer petit à petit en un joli petit chat au pelage orangé. Ceci fait, il se mit à marcher et se cassa la figure, n'ayant pas l'habitude, ses pattes se mélangeaient l'unes à l'autres.


"Je crois que je ne suis pas encore assez doué, mais lorsque ce sera le cas, je pourrais me faufiler partout, en espérant que d'ici là, j'aurais trouvé une technique pour ne plus perdre mes vêtements. J'espère tout simplement que..."

Lorsque Ruby toqua à la porte de la chambre, il sursauta et se retransforma en humain hybride neko. Pensant que c'était bon, le neko aux yeux verts ouvrit la porte. Dès qu'il vit Tarô nu, il retourna immédiatement Takamina pour qu'elle ne voie pas la scène.


> Je m'en fou de savoir ce qu'il c'est passé, mais si vous aviez envie de vous retrouver seul, vous auriez pu fermé la porte à clef !

S'exclama Ruby par la pensé en ayant l'air un peu énervé après ce qu'il venait de voir. Tarô ne se fit pas prier et en un temps record, tout fût à nouveau sur lui, alors Ruby permit à Takamina de voir, se mettant à soupirer de soulagement, tandis que Tarô avait les joues en feu tellement il était gêné, ce qui était assez drôle à voir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Mer 23 Déc - 1:51

Ishimaru, une fois devant la chambre, faisant face à ses affaires, lâcha un soupire. Il en avait marre de porter tous ces costats. Il l'aimait bien son pull ! IL était confortable et il lui tenait bien chaud. Mais non ! Il ne pouvait pas se permettre de le garder tout simplement parce que sa Majesté, la Reine Reimu lui donnerait une bonne correction avant de lui donner un costume au hasard qui ne lui irait sûrement pas. Alors, autant prendre ses propres affaires dans ce cas-là. Il était tellement absorbé dans ses réflexions, qu'il n'entendit rien de ce qu'il se passait dans le salon. Il finit par prendre un costat rouge. Tant qu'il y avait l'une de ses trois couleurs préférées sur sa tenue, cela allait pour lui, dans le cas contraire, il refuserait de la porter ! Il se prépara rapidement et lorsqu'il fut prêt, il retourna dans le salon et s'inquiéta légèrement pour Meiko qui ne semblait pas se sentir bien. Il s'approcha alors du canapé et demanda à l'intéressée :

"Est-ce que ça va aller ? Tu vas pouvoir venir pour le Yorokobi no hi ? Ce serait vraiment dommage que tu rates ça !"

En disant cela, il baissa légèrement la tête, songeant à Léon. Cela allait être le cinquième Yorokobi no hi qu'il allait fêter sans son frère aîné. Inconsciemment, il serra ses poings. Il aurait tellement voulu l'avoir retrouvé avant cet évènement unique dans l'année. Malheureusement, ils avaient dû arrêter les recherches pour aider dans la décoration et se préparer pour la fête, finir d'emballer les cadeaux et tout cela. De plus, il s'était proposé pour aider les servants du château à décorer la salle de réception qui accueillerait le soir de l'évènement tant attendu un grand nombre de personnes. Enfin, le blond ne s'était pas reposé sur ses deux lauriers. Dernièrement, il ne pouvait s'empêcher de regarder les dernières photos qu'il avait de son frère de leur dernier Yorokobi no hi ensemble... Léon paraissait si heureux sur ces photographies, entouré de son cadet ainsi que des Jumelles. On pouvait les voir déballer leurs cadeaux, les tester, jouer avec, s'émerveiller devant un rien. Plus d'une fois, Ishimaru avait lâché une larme, bien qu'il avait un sourire nostalgique sur son visage.

Kasai lâcha un léger soupire plutôt discret. Sa mère ne viendrait pas, elle en était certaine. De toute façon, la demi-Neko savait bien qu'elle avait toujours protégé son mari mais jamais elle, sa propre fille... Et ce fut à cause du fait qu'elle fut si délaissée dans l'ombre qu'elle détenait ce tempérament de feu hérité de sa mère et qu'elle était aussi dominatrice, caractère de son père qui avait finalement trouver sa place auprès de la jeune femme. Elle fut sortie de ses souvenirs par Bianca qui lui demanda si cela allait aller pour elle pendant la soirée avec la présence des autres que Kasai ne supportait pas. L'intéressé hocha de la tête. De toute façon, elle n'avait pas vraiment d'autres choix que de faire fasse à son cousin stupide et sa cruche de cousine.

"Malheureusement, ils seront forcément de la soirée... Chiery, étant la future reine, doit être présente à toutes les fêtes royales afin de créer des liens avec la noblesse et le peuple de Nomugo. Quant à Ishimaru, étant le gardien de Takamina et Chiery, sa présence est aussi obligatoire. Pauvre Takamina... Elle ne mérite vraiment pas une Jumelle pareille et cet imbécile pour gardien !"

Puis, pour cesser de penser à son père malade, sa mère qui la laissait se débrouiller seule et ses cousins, elle prit la robe qu'elle avait faite à Bianca puis lui lança tout en le lui tendant, affichant un grand sourire - ce qui était plutôt rare chez la demi-Neko :

"Aller ! Vas donc te préparer ! Tu dois te faire belle pour impressionner tout le monde !"

Takamina se mit à calculer rapidement le temps qu'elle prendrait pour se préparer. Et ce fut à ce moment-là qu'elle se rendit compte que si elle traînait encore, elle n'aurait du retard avant de pouvoir arriver à la fête et elle se ferait gronder par Reimu qui était très stricte sur la ponctualité, c'était connu ! D'ailleurs, tous les invités devraient se dépêcher de rejoindre la fête lorsque ce sera l'heure, car la Reine leur avait donné un horaire d'ouverture qui était entre 21h00 à 21h30. Cet horaire dépassé, plus personne ne pouvait entrer dans le château. Et tant pis pour ceux qui seraient arrivés en retard ! Ils n'avaient qu'à respecter l'heure ! Enfin, c'était ce que dirait la femme.
La Princesse n'eut pas besoin de prévenir son fiancé comme quoi elle devrait aller se changer, car celui-ci lui proposa qu'ils aillent dans sa chambre pour qu'elle puisse se changer. Elle hocha de la tête et se laissa emporter lorsqu'il lui prit sa main et l'amena jusqu'à la pièce.

Chiery écouta Tarô se plaindre par rapport au comportement de Reimu. Elle se dit alors qu'elle avait déjà subi pire comme punition de sa mère, même petite Neko ; mais elle préféra ne rien dire, car elle était prête à prendre la défense de sa mère, et avait conscience que son prince ne serait pas d'accord avec ses propos, alors elle décida d'éviter le débat inutile. Aussi, elle ne voulait pas lui dire aussi que la Reine l'avait privé de quelconque nourriture pendant deux jours et avait surveillé Takamina de très près afin qu'elle n'aille pas lui apporter de quoi manger, ne voulant pas l'inquiéter et le faire rentrer dans une colère noire. Quand il parla de la boule de neige, elle ria un peu en imaginant la tête de sa mère si elle la recevait sur sa tête. Le Neko parla alors de quelque chose de nouveau, ce qui intrigua fortement la future Reine de Nomugo. Elle le regarda devenir petit à petit un petit chat, ce qui fit briller ses yeux. Si elle ne s'était pas retenue, elle se serait jetée sur Tarô et ne l'aurait plus lâché tellement elle le trouvait trop mignon ! Elle l'observa marcher de ses petites pattes, mais s'inquiéta pour lui lorsqu'il trébucha. Elle descendit alors du lit pour s'agenouiller devant lui. Cela lui faisait une étrange sensation de devoir baisser la tête pour pouvoir le regarder, et non plus la lever. En tout cas, il ne semblait rien avoir, ce qui la soulagea. Elle demeurait sur ses genoux et l'écoutait tout en ne pouvant détacher son regard de lui. Cependant, elle réussit à détourner la tête lorsqu'on frappa à la porte. Elle ne vit donc pas que Tarô avait repris son aspect normal, avec un certain détail.
Elle vit alors Ruby avec Takamina, et ce dernier la fit tourner le dos à la chambre, ce qui surprit l'intéressée qui se demandait ce qu'il se passait dans la chambre pour que son fiancé agisse ainsi. Cela étonna aussi Vanilla. Elle cilla quand le Neko aux yeux émeraudes parla du fait que s'ils avaient désiré demeurer seuls, ils auraient pu fermer la porte. Elle tourna alors la tête vers Tarô, et ce fut seulement à ce moment-là qu'elle remarqua qu'il ne portait plus aucun vêtement, de plus, il avait parlé du fait qu'il devait régler ce problème. Elle devint toute écarlate, avant de cacher son visage avec ses mains. Ruby s'était mis en tête des choses fausses ! Jamais ils n'avaient songé à faire cela !... La future Reine était totalement retournée. Quant à Takamina, elle se demandait toujours ce qu'il se passait, jusqu'à ce que son prince lui permit de se retourner à nouveau et entra dans la chambre.

"Euh... Il s'est passé quoi au juste ?"

Demanda subtilement la Neko, étant quelque peu perdue. Surtout qu'elle avait bien remarqué que Tarô et Chiery étaient rouges. Un léger sourire se dessina alors sur son visage. Elle commençait alors à s'imaginer des choses. Elle finit par prendre ses vêtements et alla dans la salle de bain pour se changer. Quant à Vanilla, elle s'était de nouveau assise sur son lit et tortillait ses cheveux, l'air toujours gênée.

Après quelques instants, Takamina sortit de la salle de bain, avec une brosse à la main et la tendit à Ruby et lui demanda avec un grand sourire :

"Tu veux bien me brosser les cheveux, s'il-te-plaît ? J'ai tout pleins de nœuds !"

Sa Jumelle se dit alors que c'était un prétexte de la Princesse pour que son bien-aimé lui brosse simplement les cheveux car elle aimait cela, ayant une chevelure similaire à la sienne, c'est-à-dire bien lisse et presque jamais décoiffée.
Chiery regarda Tarô du coin de l’œil avant de rougir de nouveau en repensant à ce qu'il venait de se produire. Elle décida alors de laisser Takamina et Ruby tranquilles, vu que sa sœur en avait fait de même. Elle prit la main de son prince avant de l'emmener avec elle hors de la chambre. Elle ne savait pas vraiment où aller, alors elle le faisait balader un peu partout dans le château, admirant toutes les magnifiques décorations installées par les servants et gouvernantes. Jusqu'à ce que la marche s'arrête quand Chiery vit Reimu. Cette dernière se demanda alors depuis combien de temps le Neko était dans le château.

"B-Bonjour Mère... Joyeux Yorokobi no hi...
- Tiens ? Tu es prête vingt minutes avant la fête ? Cela change par rapport à d'habitude où tu es en retard de vingt minutes. On dirait que ces deux semaines de quarantaine et ces deux jours privés de nourriture ont finalement servi à quelque chose... Enfin, si cela retourne de nouveau à la catastrophe, ce sera un mois de quarantaine de la chambre avec trois jours sans manger ni boire. Compris, Chiery ?
- O-Oui, Mère !"

Chiery finit par s'incliner. Elle se sentait tellement faible ! Même en jour de fête, Reimu la rabaissait tout le temps. Cette dernière finit par reprendre son chemin, ignorant royalement Tarô. Vanilla regardait sur le côté, il avait fallu que sa mère dise qu'elle n'avait pas eu accès à de quoi se nourrir pendant deux jours, alors qu'elle cherchait à ne pas inquiéter son prince !

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 284
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Mer 23 Déc - 10:03

Allongée sur le canapé, Meiko se recroquevilla un instant sur elle-même, tremblant en tenant sa tête. Elle était restais silencieuse un moment, versant une larme qui coule le long de sa joue. Après quelques minutes d'agonie, la princesse se redressa, en frémissant.

- O-oui... Tout vas bien... je peux venir... J'ai juste eu une vision... Assez violente... Je suis habitué.

Suite à ça, du sang coula légèrement de son nez comme à son habitude, elle essuya du mieux possible et se redressa. Prenant la tasse de chocolat chaud entre ces mains.

- Merci beaucoup, Madame.

Timidement, elle commençais à boire doucement son chocolat, afin de ne pas se brûler.

Pendant ce temps là, un jeune homme marchait dans la rue enneigés, les mains dans les poches de son grand manteau à fourrure qui faisait qu'il n'avais pas froid, tellement qu'il était chaud. Il avais une longue chevelure de jais, ainsi que des oreilles de chat qui surmontais sa tête de couleur noir aussi, tout comme la queue. Il avais un oeil vert et l'autre doré. L'homme finit par relever sa tête et admirer le ciel pendant un moment. Avant de reprendre sa route. Il semblait vouloir chercher quelque chose.

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 358
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Mar 29 Déc - 2:28

Ruby avait préféré ne rien dire à sa fiancée de ce qu'il c'était passé, lorsqu'ils étaient entré dans la chambre, ne voulant pas la choquer, mais à présent qu'ils étaient seuls et qu'il était en train de lui coiffer ses magnifique cheveux, il se dit qu'il pourrait peut-être évoquer, sans trop détaillé, ce qu'il venait de ce passer. Prenant son courage à deux mains, il se mit subitement à rougir, se mettant à la place du neko, se disant qu'à sa place, il aurait été se caché et ne serait plus jamais ressorti de sa cachette.

- En fait, je crois qu'avant, on a été témoin d'un terrible quiproquo... Ta sœur était à genoux devant Tarô qui était... euh... pas très bien habillé... Je pense que... qu'un jour ou l'autre tu seras aussi amenée à me voir pas très habillé, est-ce que ça te choquerait ?

Il lui avait posé la question, après lui avoir enfin dit ce qu'il c'était passé, continuant de rougir tout en lui brossant ses beaux cheveux, se disant qu'il serait bien d'en parler pendant qu'ils étaient encore seul. Lorsqu'il eût terminé, il reposa la brosse à sa place, puis lui fit un câlin et l'embrassa, lui disant au passage qu'elle était la plus belle princesse du royaume. Du côté de Tarô, étant sorti pour laisser Takamina et Ruby tranquille, il ne pu s'empêcher de déglutir difficilement en voyant Reimu.

En l'entendant parler, il eût des yeux ronds comme des soucoupes. Par la suite, il mit ses oreilles de côtés et se mit à feuler, montrant ainsi qu'il se retenait de lui sauter à la gorge à cause du fait que c'était Noël, mais il n'en pensait pas moins de son geste. Voyant sa belle aussi polie envers a mère depuis qu'elle l'avait "dressée", Tarô n'en fût que plus énervé. Elle n'avait pas le droit de faire une chose pareille !

Alors qu'il serrait les dents et les poings pour ne pas faire une grosse bêtise, les décorations pour fêter un bon Yokorobi no Hi sautèrent momentanément de leur place pour agresser la reine lorsqu'elle passa, avant de se remettre en place. Ensuite, dès qu'elle fût prêt d'une fenêtre, cette dernière s'ouvrit et plusieurs boules de neiges furent balancées sur la reine avant qu'elle ne se referme. Tarô n'était pas calmé pour autant, masi il pensait que cela faisait une bonne leçon à Reimu.

"Je sais, c'est Yorokobi no Hi, mais elle m'a mit hors-de-moi désolé, mais savoir qu'elle te fait du mal durant mon absence me fait perdre les pédales, ainsi que l'emprise de mon pouvoir psychique. Oh j'y pense, je vais te faire mon premier cadeau... Tient à présent, dès que quelqu'un cherchera à te taper ou à te tirer de force il sera immédiatement repoussé, enfin si c'est quelqu'un qui te veut du mal bien entendu ! Tu te souviens la fois où nous avons mélangé notre sang ? C'est grâce à cela que j'ai réussi à te donner un peu de mon pouvoir pour que tu sois protégée même durant mon absence"

Le jour où il avait mélangé leur sang, c'était la fois où il lui aviat dit d'arrêter de se mordre la lèvre. Ne pouvant plus supporter, il en avait fait de même pour qu'ils soient liés autant par le sang que par les sentiments. Ce jour-là, il avait oublié de lui donner un peu de son pouvoir, ce qu'il aurait dû faire depuis longtemps. Après lui avoir fait son explication, il la prit dans ses bras, lui faisant un câlin pour lui remonter le moral. Pendant ce temps, Bianca sourit, puis s'en alla se changer, avant de revenir avec la robe qui semblait bien lui aller.


- Alors ? Tu me trouves comment ?

Lui faisant un grand sourire, la renarde était prête à illuminer la fête de leur présence, étant fière de porter une création de la jolie demi-neko. Du côté de Shizuka, cette dernière était tellement rassurée de voir que Meiko allait mieux. Ishimaru étant prêt, elle alla à son tour dans la chambre, mettre une belle robe de dentelle rouge, troquant ainsi sa robe un peu ridicule, qui était très jolie, mais pas assez pour la demoiselle. Elle mit un joli manteau par-dessus sa robe, pour ne pas avoir froid, puis elle attacha ses cheveux avec un joli ruban rouge et doré. Lorsqu'elle fût prête, elle sorti de la chambre.


- La fête va bientôt commencer. Si tu te sens mieux, tu peux donc venir avec nous

Shizuka lui avait dit ces paroles en lui caressant les cheveux, lui faisant bien comprendre qu'elle était bien contente qu'elle aille mieux, mais qu'elle avait aussi le temps pour se remettre. Elle arrêta, se disant qu'elle avait sûrement oublié quelque chose. Elle grimpa sur une autre chaise. Enleva son gui, puis le mit dans sa charrette de cadeaux, se disant qu'il irait très bien avec les cadeaux, se disant qu'il pourrait peut-être servir durant la soirée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Mer 30 Déc - 3:28

Ishimaru secoua légèrement sa tête pour sortir toutes ses sombres pensées de la tête. Léon devait sans doute fêter Yorokobi no hi de sa façon, enfin, même si cela s'appellerait plus Noël puisqu'il n'était pas dans Nomugo... A moins que le blond ne se trompe totalement ? Mais enfin, cela semblait tellement impossible ! Son frère aîné était parti depuis des années du royaume ! Et finalement, il serait encore présent ici ? Pourtant il avait fait des millions de fois le tour du Monde pour le retrouver, mais il ne l'avait jamais retrouvé... Mais alors, cela voulait peut-être dire que son frère aîné se cachait pour que le blondinet ne le retrouve pas ? Mais pour quelle raison faisait-il cela ? Il le faisait plus souffrir qu'autre chose ! Soudain, un petit espoir germa en Ishimaru... Et si... Et si Léon venait ce soir à la fête ? Et si... Il avait toujours été là mais qu'il avait changé d'apparence pour que son cadet ne le reconnaisse pas, et qu'il restait dans l'ombre ? Cela ferait tellement plaisir au garçon de le retrouver ! Il croisait les doigts pour que son rêve soit enfin réalisé en cette magnifique soirée !

Il suivit du regard Shizuka qui partit se changer à son tour. Le jeune homme fut quelque peu soulagé d'apprendre que Meiko allait bien finalement et que cela faisait parti de son quotidien. Il eut tout de même légèrement peur lorsqu'il vit du sang couler du nez de la jeune fille mais cela ne fit aucunement paniquer l'intéressée qui se contenta d'essuyer avant de boire le verre que lui donnait la grand-mère de Shizuka.
Le fiancée d'Ishimaru finit par sortir vêtue d'une nouvelle robe et le jeune homme eut du mal à refermer sa bouche tellement il la trouvait sublime. Il dût utiliser ses mains pour la clore. Il avait paru pour un imbécile mais bon, il avait l'habitude de faire un peu le crétin alors cela ne changeait pas de d'habitude.
Quand il vit sa belle décrocher le gui, il ne put s'empêcher de rire légèrement. A tous les coups, elle allait se balader partout avec durant toute la fête, mais ce n'était pas grave. Suite à cela, il demanda :

"Bon, si tout le monde est prêt, on peut partir pour le château ! Surtout qu'il ne va pas tarder à être 21 heures !"

Après avoir demandé cela, il se dit que c'était son rôle de prendre la charrette jusqu'au château, alors il se plaça près, attendant que les trois autres femmes soient prêtes à partir.

Quand Bianca revint vêtue de la robe qu'elle lui avait faite, Kasai ne put être qu'admirative. Non seulement, il fallait le dire, l'habit était magnifique mais il l'était encore plus sur la renarde ! La demi-Neko dit alors sincèrement :

"Tu es tout simplement ma-gni-fi-que ! Personne ne peut t'arriver à la cheville ! A tous les coups, ce sera toi la reine de la fête !"

Elle finit ses mots en faisant un malicieux clin d’œil. Il ne restait plus qu'elle à aller se changer. Elle s'empara alors de la robe et laissa quelques instants son amie seule pour se vêtir pour la fête. Quand elle revint, elle était semblait quelque peu triste, car pendant qu'elle se changeait, elle avait songé de nouveau à son père et cela l'avait légèrement énervée. S'il n'était pas coincé dans son lit, lui et sa mère pourraient de nouveau s'occuper d'elle, sans pour autant l'étouffer comme autrefois. Enfin, elle retrouva rapidement le sourire.

Takamina s'était assise sur sa chaise de coiffeuse, après avoir confié sa brosse à Ruby. Elle adorait qu'on coiffe ses cheveux, elle ne savait pas pour quelle raison et d'où cela venait mais lui plaisait qu'on s'occupe de sa chevelure. Après tout, quand elles étaient petites, sa Jumelle et elle brossaient les cheveux l'une de l'autre, ne pouvant compter sur Reimu pour le leur faire affectueusement. Elle sentait les douces mains de Ruby passées sur sa longue chevelure. Si elle avait fermé les yeux, elle se serait sans doute endormie tellement elle était bien. Elle remarqua alors, par le miroir de sa coiffeuse, que son fiancé était soudainement devenu rouge. Cela la fit alors baisser une oreille, se demandant bien ce qu'il lui arrivait. Elle se souvint alors qu'il l'avait empêchée de voir une scène qui s'était passée dans la chambre avec Chiery et Tarô, elle avait demandé ce qu'il s'était passé, et il ne lui avait pas répondu. Et lorsque son bien-aimé lui expliqua rapidement ce qu'il avait vu, elle aussi devint rouge. Mais la suite de ses propos la firent devenir encore plus écarlate. Elle ne savait pas quoi répondre ! Elle se mit à imaginer la scène, ce qui la fit encore plus rougir, si cela avait été possible ! Enfin, elle se demanda si elle ressentait une quelconque gêne ou si elle était choquée mais elle ne le paraissait pas. Finalement, Ruby avait fini de la coiffer, et suite à cela, il la prit dans ses bras avant de l'embrasser. Elle eut un sourire face à son compliment puis elle se leva de sa chaise et se tourna vers son fiancé. Elle répondit alors à sa question tout en plaçant ses bras autour de son cou :

"Hum... Je ne pense pas que ça me choquerait. Après tout, c'est ce que font les amoureux, non ? Et si on veut des enfants, on devra bien le faire, n'est-ce pas ? Parce que moi, je veux avoir des enfants avec toi ! Fonder une famille avec toi est à présent devenu mon nouveau rêve !"

Elle lui affichait un grand et tendre sourire amoureux, avec ses joues roses.

Chiery regardait sa mère qui s'enfonçait dans les couloirs. Elle baissa les yeux, ayant toujours les oreilles baissées. Elle tourna le regard vers Tarô lorsqu'elle entendit feuler. Elle se sentit honteuse d'être si soumise à sa mère, mais ces deux semaines de quarantaine dans le château avaient été plus horribles qu'elle ne le faisait paraître. Surtout qu'il y avait eu des zones où elle n'avait plus eu le droit de mettre une patte, et aussi Reimu avait donné un temps limité aux Jumelles pour se voir, maximum une heure par jour. Cela avait été dur pour Vanilla, mais elle s'était montrée forte. Cependant, cette force n'était pas assez grande pour faire face à la puissance de la Reine. Elle ne l'était pas pour rien après tout, elle avait le poids de la couronne sur sa tête, et avait autre chose à faire que de s'occuper des pleurs de sa fille, à part de la punir pour lui faire comprendre que tout ceci n'était que du cinéma.
Soudain, elle fut sortie de ses souvenirs lorsqu'elle vit sa mère se faire "attaquer" par les décorations pour le Yorokobi no hi. Sur le coup, Chiery fit un pas en avant pour aller l'aider, mais s'arrêta soudainement dans sa démarche, comprenant que c'était Tarô en voyant ses poings serrés. Elle ne put s'empêcher de s'inquiéter pour Reimu quand elle reçut par la suite une attaque de boules de neige. L'intéressée, suite à cela, ne jeta même pas un regard vers le Neko et reprit sa marche, l'air de rien, bien qu'elle se retenait de prendre son épée pour trancher la tête de ce vaurien avec. Quant à la future Reine, elle avait mis ses mains sur sa bouche. Elle tourna ensuite la tête lorsque son prince s'adressa à elle. Il s'excusa alors de s'être emporté. Elle le pardonnait, de toute façon, elle le pardonnerait toujours, peu importe ce qu'il ferait. Et puis, cela lui faisait aussi plaisir de savoir qu'au moins, il tenait réellement à ce qu'elle soit heureuse.
Suite à cela, il lui expliqua qu'elle avait hérité d'un peu de son pouvoir le jour où ils avaient mélangé leur sang. Puis, il la prit dans ses bras, ce qui lui fit du bien. Elle dit d'une toute petite voix :

"D-Désolée... Je n'arrive pas à lui tenir tête... J'ai l'impression qu'elle devient de plus en plus cruelle chaque jour... E-Et pourtant, je n'arrive pas à la détester... Je... J'aurais tellement voulu être plus forte qu'elle pour qu'elle comprenne enfin ce que je veux, mais à chaque fois, elle me rabaisse de plus en plus... Elle ne m'aime pas, je le sais... Elle regrette ce qu'elle a fait, mais ce n'était pas pour moi... C'était pour le royaume... Il y a une semaine, par exemple, Tsuki s'était réveillée, mais elle n'a eu le temps de rien faire, car Mère l'a faite enfermée dans une prison, et du coup, elle m'a laissée revenir à moi-même et j'ai dû attendre quelques heures avant que Mère ne vienne me chercher et après elle avait dit que cela me donnait une bonne leçon de l'avoir laissée s'éveiller et de menacer à nouveau Nomugo... Et je n'ai pas eu la force de lui dire quoique ce soit..."

Elle passa une main sur son visage pour éviter que les larmes ne tombent à nouveau puis elle lui fit un triste sourire essayant de retrouver la joie.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 284
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Mer 30 Déc - 14:35

Après avoir finis sa tasse de chocolat, quelques minutes après, elle se releva doucement du canapé tout en se tenant la tête, lâchant un petit soupir. Elle avais une étrange impression, sentant son Coeur battre de plus en plus fort, c'était une étrange sensation qu'elle ressentais après une vision. D'habitude ça ne lui faisait que du mal mais cette fois-ci cela lui faisait du bien. Seulement elle n'avais pas compris ce qu'elle à pu voir, étant plongés dans ces pensés elle mit du temps avant de répondre, en sursautant.

- Euh, oui, oui. Je vais bien ! Je vous suit !

Répondit-elle, un peu maladroitement, s'éventant avec sa main puis elle secoua légèrement sa tête pour se reprendre, suivant tout doucement le jeune homme, quelque peu perdue dans ces pensés. La princesse soupira une énième fois, détournant le regard.


Le mystérieux Neko qui était apparut en ville continua sa route, une main sortant de sa poche pour se la passer dans sa longue chevelure, il semblait regarder le ciel un moment, le sourire au lèvre et pourtant son regard semblait trahir cette "joie" qu'il semblait vouloir paraitre, il avais plutôt un regard calme et légèrement triste. Pourquoi avait-il atterris ici ? Pensa-t-il, il ne savait pas la raison, on lui à juste dis de venir ici, comme ça, sans réel but. Juste regarder les horizons.

Un petit soupir franchit ces lèvres, suivit d'un deuxième, il commençais à faire froid, il fallait mieux qu'il bouge de sa place avant de se retrouver frigorifier sur place. Alors qu'il continue de marcher, à errer dans les rues glacés de Nomugo, il se trouva face au grand portail du château royal, il leva sa tête pour la voir, il vit les gardes aussi, ce qui le fit sourire légèrement. Le Neko avait l'air de penser à un souvenir un truc de ce genre qui dois lui rappeler quelque chose. Il prit enfin la parole tentant de faire un effort de trouver les bons mots pour s'adresser à eux :

- Excusez-moi messieurs, le château sera bientôt ouvert ?

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 358
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Dim 17 Jan - 22:10

Shizuka ne pu s'empêcher de rire en voyant la tête que faisait son fiancé en la voyant ainsi habillée. Puisque tout le monde fût prêt, ils purent s'en aller. Lorsqu'ils furent enfin au château, ils purent voir un inconnu qui demandait si le château était ouvert.

- Bonsoir ! Vous pouvez rentrer, la fête va commencer ! Bonsoir messieurs ! Tenez, c'est pour vous ! Vous êtes si gentils et vous êtes si consciencieux, franchement, je vous adore ! J'espère que vous aurez le temps d'en profiter !

Shizuka donna ensuite des petits paquets aux gardes, qui contenaient des biscuits qu'elle avait fait pour eux, après tout, ils le méritaient bien, vu qu'ils allaient rester plantés dehors toute la soirée. Elle leur donna aussi un thermos de thé chaud, pensant qu'ils en auraient grand besoin. Ensuite, ils purent passer. Pendant ce temps, la kitsune ne savait plus où se mettre tellement elle rougissait face aux commentaires de son amie. Avec un pareil soutient, il était fort à parier qu'elle allait se lâcher et faire tout pour que la robe de Kasai soit bien mise en valeur. Lorsque cette dernière alla se changer et qu'elle revient, Bianca eût des yeux grands ouverts.


- Wow ! Alors là, je n'en reviens pas ! Tu es tellement belle, on dirai tun ange, mon ange ! Un ange si triste... S'il te plait, oublie un peu tes parents ce soir, on s'en fou, on fait la fête ! Et pis moi je... Je suis là pour toi... Oups désolée, je n'aurais pas dû ! Désolée, je ne sais pas ce qu'il m'a prit, j'espère que... Que tu ne m'en veux pas trop ?

Pearl avait prit Kasai dans ses bras, la fixant avec un air doux et sincère, lui disant ce qu'elle ressentait. Et puis, soudain, sans prévenir, elle l'embrassa. S'en rendant compte, elle la lâcha en reculant, mettant sa main sur sa bouche quelques minutes, avant de baisser sa tête sur le côté en ayant l'air vraiment désolée. Du côté de Ruby, ce dernier fût surprit en entendant que Takamina réagissait plus que bien à sa petite question.


- C'est aussi mon rêve... La fête va commencer reine de mon cœur, il ne faudrait pas que tu sois en retard.

Ruby venait de voir l'heure, ce qui le stoppa dans sa discussion, bien qu'il était très sincère. Il lui tendit ensuite le bras pour qu'ils partent tout les deux, après lui avoir volé un autre baisé, la trouvant vraiment trop mignonne avec ses petites joues roses. Pendant un autre temps, on pouvait sentir une aura sombre émanant de Tarô. Cette reine, il avait tellement envie de la détruire, de la disloquer et de l'éparpiller en milles morceaux ou de l'enfermer durant une année dans une prison sombre et lugubre pour la punir d'être aussi méchante avec Chiery. Ou pire, l'envoyer à Catlyco... Tarô secoua la tête, non, même quelqu'un comme Reimu ne méritait pas de poser une patte dans son monde natal. Il fini par attraper Chiery, lui faisant un gros câlin.

"Ma pauvre, elle est vraiment cruelle ! Par contre, il ne vaut mieux pas que Kuragari sache ce qu'il s'est passé, parce que la dernière fois on a eût du mal à le retenir de tuer ta mère. Oublions tout ça, ce soir, on est là pour faire la fête ! On s'en fou de Reimu ! C'est pas elle dont tu es amoureuse, c'est de moi, alors ne soit plus triste, parce qu'à présent, si elle te touche, ce que je t'ai transmit l'éjectera plus loin lorsque je ne serais pas là ! Allons-y la fête va bientôt débuter"

Tarô avait un regard de chat battu en disant ces premières paroles, ayant aussi l'air inquiet pour ce qui pourrait se passer si le chat des ténèbres apprendrait ce que Reimu avait fait à sa fiancée. Il n'avait pas pu le lui demander directement, mais si elle avait vu la boite qu'il avait donné à Chiery, elle avait sûrement dû comprendre qu'elle lui était destinée. Ne voulant pas gâcher la fête, Tarô eût une idée. Soudain, il prit les mains de Chiery et lui fit faire une courte valse. Lorsqu'il arrêta, il lui fit bien comprendre comme Reimu était minable à côté de lui et qu'à présent, elle ne devrait plus avoir peur d'elle, grâce au cadeau qu'il lui avait fait. Avec un grand sourire, tout en riant un peu, il 'entraina vers la salle de réception, où la fête allait avoir lieu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Lun 18 Jan - 23:50

En arrivant au château, Ishimaru leva un sourcil en voyant un inconnu aux portes qui parlait aux gardes. Encore un étranger à Nomugo ? Décidément, cela était de plus en plus à la mode ces derniers temps ! Plus cela allait, et plus il en voyait ! Enfin, cela ne le dérangeait aucunement, car il pouvait voir de nouvelles têtes, bien qu'il avait l'occasion de faire de nouvelles rencontres en explorant différents Mondes en compagnie de Shizuka, toujours à la recherche de Léon...

Les deux gardes furent à la fois surpris et reconnaissants par ce que la jeune demoiselle leur donnait. Elle était bien gentille... Cela n'aurait sûrement pas été Reimu qui leur aurait offert quelque chose en échange de leur travail et service qu'ils rendaient alors que c'était jour de fête ! Enfin, la Reine s'en moquait bien de toute façon, alors ils savaient que s'ils allaient réclamer ne serait-ce qu'une toute petite chose, ils se feraient renvoyer tout de suite... Ils remercièrent donc la jeune Neko pour ce geste chaleureux, et laissèrent le groupe entrer.

Ishimaru avait un petit sourire depuis le geste de sa belle. Elle était vraiment très gentille et il l'adorait vraiment ! Enfin, ils se dirigèrent vers la salle de réception où il y avait déjà pas mal de monde dans la pièce, et elle sera bientôt bondée de gens d'ici peu de temps !

Kasai fut réconfortée par les belles paroles de Bianca, ce qui lui mit du baume au cœur. Oui, elle avait raison, elle ne devait pas penser à ses parents ! De toute façon, ils n'en valaient vraiment pas la peine et puis, puisqu'ils se moquaient de son existence, pourquoi devrait-elle en faire de même ? En tout cas, elle était touchée par les paroles de son amie. Elle avait aussi légèrement les joues rouges, étant dans les bras de la jeune fille. Soudainement, Pearl embrassa la demi-Neko, ce qui la surprit tout autant qu'elle ! Elle ne s'attendait pas à un tel geste ! Surtout que c'était la première fois qu'on lui volait un baiser ! Elle aussi, elle avait mit une main sur sa bouche, en ayant les joues encore plus rouges, sentant son cœur battre fort dans sa poitrine. En entendant la renarde s'excuser, Kasai eut du mal à répondre, ne s'en remettant toujours pas :

"N-n-non !... Je... Je ne t'en veux pas..."

Ses joues étaient devenus on ne peut plus rouges.

Takamina prit le bras que lui tendait Ruby de ses deux mains, lui fit un grand sourire, et ils quittèrent la chambre. Ils se dirigèrent pour la salle de réception, et la jeune Neko fut surprise de voir déjà autant de monde alors que quelques minutes auparavant encore il n'y avait pas l'ombre d'un chat ! Elle vit soudain sa mère passer près d'elle, et fut surprise de la voir si en rogne un jour pareil. C'était le Yorokobi no hi et elle faisait tout de même la tête ? Chocola poussa un soupire en faisant la moue. Le caractère de la Reine s'empirait de jour en jour...
Enfin, elle pensa tout de suite à autre chose en voyant tous les cadeaux déposés au pied du sapin géant. Elle regarda ensuite les tables où pleins de couverts étaient posés. Elle se dit ensuite que ce n'était pas trop juste pour les personnes qui travaillaient, car elles ne pouvaient pas profiter de cette journée spéciale pour passer du temps avec leur famille, devant servir au château... Elle aurait bien aimé les aider, mais sa mère lui avait défendu en donnant comme excuse que ce n'était pas le rôle d'une princesse de faire de telles tâches ingrates. Même sa belle-grande-tante allait travailler alors qu'elle aurait sans doute préféré passer du temps avec Yukari !
Takamina se mit à tressaillir sur place, tellement elle était excitée que la fête commence vraiment.

Chiery était légèrement inquiète en sentant l'étrange aura qui émanait de Tarô. Elle baissa quelque peu les yeux. Elle ne voulait pas lui causer de peine à cause du fait qu'elle était faible pour faire face à sa mère ! Enfin, il la prit dans ses bras, ce qui la réconforta et lui fit aussi du bien, lâcha un petit soupire tout en fermant les yeux. Par la suite, il la fit valser, ce qui la fit sourire. Il lui déclara qu'elle devait arrêter de penser à sa mère, il ajouta ensuite qu'ils devaient aller à la salle de réception pour la fête et elle le laissa l'entraîner avec lui.
Lorsqu'ils arrivèrent à leur destination, Makoto vint à eux avec un immense sourire sur le visage. Il portait un magnifique costume qui embellissait encore plus son image de roi. Il prit la parole :

"Eh bien, ma petite Chiery, je crois bien que cela fait depuis un moment que je ne t'avais pas vue avec un sourire sur ton visage ! Enfin, cela est sans doute dû à la présence de notre très cher ami ! Bonsoir Tarô, cela fait depuis pas mal de temps que je ne vous avais vu ! Alors, comment vont les nouvelles ?"

Vanilla ne faisait plus vraiment attention à ce que disait son père après que ce dernier ait commencé à parler avec son prince, mais enfin, cela lui faisait plaisir de voir son père si heureux pour elle. Elle regardait donc les décors et quand elle remarqua Takamina, elle ne put s'empêcher de rire légèrement. Elle sentait l'excitation de sa Jumelle et la comprenait parfaitement ! Vivement que la fête commence !

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 284
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Mar 19 Jan - 8:32

Meiko suivit le petit groupe, en ayant jeter un dernier regard à l'étrange inconnu, la tête incliner sur le coté, puis détourna le regard, tenant bien son voile contre elle pour pas qu'il s'envole à cause du vent froid. Tandis que le jeune homme fixait intensément la princesse, l'air plus ou moins surpris, les oreilles toutes redresser, se posant beaucoup de question. Avant qu'ils ne partent loin de lui, il suivit le groupe, les mains dans les poches et sa queue battant de gauche à droite.

La jeune princesse pressa ces pas pour aller se coller au bras de Shizuka, légèrement paniquée, n'aimant pas qu'on la fixe ainsi et de se sentir suivit par un inconnu, mais elle tenta de se rassurer que ce n'était pas elle la cible, sinon elle péterait un câble. Après tout c'est la première fois qu'elle voit des nekos, ce petit groupe est vraiment très gentils pour s'être occupés d'elle, puis voir leurs petite oreilles ainsi que leur queue, elle les trouvait si mignon. Mais elle se dit que c'est comme les humains, elle ne pense pas que les Nekos soient tous gentils parfois, il y a peut-être des mauvais, mais alors un Neko qui la suit ainsi, elle trouvait ça presque flippant !

Une fois arrivée dans la salle de réception, Meiko fut à la fois émerveillée et surprise par tout ce monde ! C'était si sublime pensa-t-elle ! Se tournant dans tout les sens, ce qui faisait tourbillonner sa grosse robe de princesse rose-violet à dentelles autour de ces jambes, essayant de voir chaque recoins et toutes ces décorations

- C'est magnifique !

S'exclama-t-elle affichant un grand sourire, qui ne dura qu'une petite minute en voyant le Neko brun doucement se rapprocher d'elle, Meiko se recula pour se coller légèrement contre Shizuka, fronçant les sourcils.

- On se connait...?
- ....Bien plus que tu ne pourrait croire, Ma Magnificence... Vous êtes... Très ravissante ce soir...

Suite à cela, il afficha un sourire malicieux, qu'il aurait tenter de retenir, ce qui la fit encore plus froncer les sourcils, avant de commencer à tenir sa tête entre ces deux mains, qui lui faisait mal. Non... Une vision encore ? Là, maintenant ? Pourquoi faut-il que ça sois toujours au mauvais moment ! Surtout que la pauvre ne comprenait pas jamais rien à rien de ce qu'elle voyait, de plus elle trouvait qu'elle en à eu assez aujourd'hui en si peu de temps donc c'était vraiment étrange pour elle, ça ne fait même pas une heure qu'elle à eu la dernière déjà ! Mais bon heureusement qu'elle ne saignait pas à nouveau malgré la douleur. C'était une première fois. La Prophète s’améliore.

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 358
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Mer 4 Mai - 3:45

HS : Désolée pour le retard, plus mon petit rp. Vu que je ne me souviens plus quel nom j'ai donné au frère de Shizuka, je lui en ais donné un autre, comme ça, c'est plus sur =)

Bon et bien, puisqu'elle ne lui en voulait pas, c'était le principal ! Lorsqu'elles furent enfin prête, les deux demoiselles s'en allèrent jusqu'au château. Ne disant rien, Bianca n'arrêtait pas de repenser à ce baiser si inattendu. Ne sachant plus trop comment aborder Kasai pour lui adresser la parole, même si elle lui avait dit que ce n'était pas grave, elle se demandait si elle arriverait à nouveau à la regarder dans les yeux.

Du côté de Shizuka, elle avait les yeux grands ouverts en voyant tout le monde qu'il y avait déjà et surtout en voyant l'immense sapin rempli de cadeaux, mais il y avait également toute la décoration qui était magnifique. Bref, tout était parfait pour passer une magnifique soirée en compagnie de son beau prince charmant ! Du côté de Ruby, il fût étonné de voir Reimu en rogne, mais en y réfléchissant bien, il cru comprendre pourquoi elle était dans un tel état. Comemn4Ant à bien connaître Tarô, il devait sûrement y être pour quelque chose.

Soupirant d'exaspération, se disant qu'il n'était pas possible et que ce n'était pas en se mettant plus à dos la reine qu'il allait avoir un passeport de séjour de plus d'un jour, il se tourna vers la princesse de son cœur, se mettant à rire légèrement en la voyant avec son air de chaton émerveillé, la trouvant trop choupikawaii. Pendant ce temps, du côté de Tarô, il eût l'air tout aussi surprit que Chiery de voir autant de monde. Son futur beau-père vint les voir en une tenue des plus fringante, lui faisant ainsi un compliment en lui demander des nouvelles.


"En effet, cela fait un bail que nous, nous sommes plus revu et je dois avouer que je suis bien content de vous revoir ! Les nouvelles sont toujours bonnes quand je suis à ses côtés, mais je dois avouer qu'une ou deux choses se sont arrangées dans ma vie, donc je crois pouvoir me donner vraiment à fond pour rendre votre fille heureuse !"

Ayant l'air plus que sincère, il fit un grand sourire au père de sa dulcinée. Du côté de Ruby, ce dernier eût l'air impressionné en voyant comment était habillés les deux nekos. Il trouvaient qu'ils allaient si bien ensemble, c'était trop flagrant pour penser le contraire. Quelques minutes plus tard, un homme fit son apparition, saluant toute la famille royale, ainsi que son entourage, puis il alla se placer devant Shizuka. Cette dernière fit la moue en le voyant.


- Vous croyez vraiment que je vais sauter dans vos bras après tout ce temps ?

- Mais ma mie, le temps n'est qu'une vision de l'esprit, une misérable broutille comparé à l'amour qui nous lie ! Remettons une à une les pièces du puzzle qui forment nos cœur et oublions tous ces jours sombres auxquels nous avons fait face et se riaient de nous voir séparés.

- Ohhhhh !!! Je suis impressionnée, voir même plus dirais-je ! Tu connais ton texte par cœur !

- Mais que croyais-tu ? C'était ta partie préférée de la pièce, d'ailleurs, je dois avouer que l'auteur est un génie puisque reprendre certaines de ses phrases me permet de faire fureur auprès des filles ! Je suis d'ailleurs très impressionné que tu sois aux côtés d'un garçon. Toi qui les détestaient à l'époque, tu as bien changé.

- J'ai su leur pardonner... Ishimaru, voici mon grand-frère Adama. N'étant pas un neko, il avait la belle vie dans notre monde. C'est aussi un grand comédien ! il a joué dans plusieurs pièces de théâtres. Adama, je te présente Ishimaru, mon fiancé, c'est un Himeji.

- Oh ! Alors là, je tombe vraiment des nues ! Non seulement c'est un humain, mais en plus un prince, et bien, j'en suis tout retourné ! Mon ami, trinquons ce soir à vos amours ! Je vous aurais bien présenté Yuka, mais on a pas réussi à trouver de baby-sitter pour ce soir, dommage, mais bon, elle a dit que ce n'était pas grave. Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a d'amusant ?

- Bah à l'époque, tu voulais rester célibataire et ne jamais trouver l'amour, ni avoir d'enfants... Et bien, pour le peu que l'on se voit, on a beaucoup changé !

Ne s'étant plus vu depuis que Shizuka s'était enfuie de son monde, les deux enfants avaient bien grandits et surtout changés physiquement et mentalement. En entendant leur première réplique, on pouvait penser que c'était deux amant qui se retrouvaient, mais ce n'était pas le ca. Adama avait sorti cela juste pour faire plaisir à sa sœur, qui avait l'air impressionnée et ravie. En discutant, son frère lui fit comprendre qu'elle avait bien changé et ce fût aussi son cas, bien qu'elle essayait de se retenir de rire. Malgré le chemin de vie qui n'étaient pas le même, ils avaient tout les deux eût l'idée de fonder une famille, même si pour l'un, c'était déjà chose faite, pour l'autre ce n'était qu'une question de temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Mer 4 Mai - 23:58

Le chemin pour aller au château semblait plus long que d'habitude pour la demi-Neko. Elle regardait droit devant elle, n'affichant aucune expression sur son visage. Elle se tenait droite aussi. Comme si elle était coincée alors que la robe qu'elle portait était sur mesure, ce qui faisait qu'elle ne pouvait pas se sentir serrée dans ses vêtements. Au bout d'un moment, alors qu'elles arrivaient presque devant le château, Kasai décida de prendre la parole :

"On... On va bien s'amuser pendant cette soirée, n'est-ce pas ?..."

Elle ne savait pas si elle allait réussir à faire détendre l'atmosphère avec cette question...

Quoiqu'il en soit, lorsque les deux amies arrivèrent au château, on les fit entrer sans soucis. Elles avaient un peu de retard, mais cela n'avait pas d'importance. De toute façon, Reimu n'en voudrait sûrement pas à sa nièce préférée.

Takamina lança un regard vers son prince charmant en lui faisant un grand sourire qui montrait toute la joie qu'elle exprimait pour ce nouveau Yorokobi no hi. Elle le savait, elle le sentais, ce serait son plus beau Yorokobi no hi de sa vie ! Enfin, elle allait sans doute en vivre des plus merveilleux tant que Ruby était avec elle !

Elle partit rapidement vers une table pour prendre un sucre d'orge qu'elle mit, sans crier gare, dans la bouche de son "Byby d'amour". Elle ria légèrement avant de dire :

"Ce sera le plus merveilleux Yorokobi no hi parce que tu es là !"

Makoto sourit aux paroles de Tarô. Il mit une main sur l'épaule de sa fille, ce qui la fit tourner la tête vers lui. Le Roi répondit à celui qu'il considérait déjà comme son gendre :

"Oui, je compte sur vous pour qu'elle garde le sourire ! Après tout, il lui arrive souvent d'être triste. Enfin, sa mère n'aide pas vraiment dans cette histoire... Mais ne t'en fais pas, Chiery, je ne la laisserai pas te rendre malheureuse en te séparant d'un aussi merveilleux Neko que Tarô ! Je te le promets !"

Il lui lança un sourire avant de laisser le couple seul. Il remarqua alors deux visages inconnus : une jeune femme blonde et un étrange Neko. Il connaissait tous les habitants de son royaume, et il savait parfaitement que ces deux-là étaient des visiteurs. Il vint alors à leur rencontre :

"Bonsoir, gente dame et damoiseau. Bienvenue dans notre royaume, Nomguo ! J'espère que vous passez un agréable séjour et que vous aller profiter de la fête ! Joyeux Yokorobi no hi !"

Et il s'éloigna pour rejoindre Reimu.

Chiery jeta un regard vers Tarô. Elle ne savait pas trop quoi dire. Déjà, elle se sentait mal-à-l'aise car elle avait l'impression d'attirer de nouveau les regards de tout le monde sur elle. Elle vit sa Jumelle qui s'était servie à une des tables-buffet de la soirée. Elle chercha depuis sa place quelque chose d'intéressant et vit un gâteau aux fruits. Elle prit la main de son prince doucement et l'amena avec elle jusqu'à cette table. Elle regarda des deux côtés et vit que tout le monde commençait petit à petit à se servir. Elle prit alors une part qu'elle donna tout de suite à son beau Neko en affichant une petite mine timide avec les joues rouges.

"T-tiens... Tu dois bien manger, parce que je trouve que... Que tu as maigri depuis la dernière fois !... Alors voilà... Je m'inquiétais beaucoup pour toi, tu sais... Je n'arrêtais pas de penser à toi et... Et..."

Vanilla se mit soudainement à pleurer, attirant de nouveau des regards, notamment celui de Chocola qui se demandait ce qu'il arrivait à sa Jumelle.

Ishimaru admirait les décorations. Il fut interrompu par l'arrivée d'un homme qu'il ne connaissait pas mais qui semblait bien être familier à Shizuka, ce qui le fit lever un sourcil. Au début, il n'arrivait pas à suivre la discussion des deux, mais lorsque sa fiancée lui expliqua qui était cet homme, donc Adama, il ouvrit sa bouche pour lâcher un "Ah !"
Il répondit alors au frère de sa belle :

"Enchanté ! Enfin un Himeji... J'aurais bien aimé ne pas en être un mais bon... Le destin a voulu que je tombe sur l'unique branche humaine de cette famille tellement énorme qu'on pourrait écrire juste une ligne de chaque membre, cela donnerait un énorme livre tout de même !"

Dit le blond en riant nerveusement. Mais qu'est-ce qu'il venait de dire ? Il se sentait vraiment stupide ! Il avait lancé ça parce qu'il était tendu de faire face au frère de Shizuka ? On dirait bien... Il avait peur de faire mauvais impression ? Pourtant, il possédait du sang royal, et cela n'était pas rien !

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 284
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   Sam 4 Juin - 9:43

Meiko regardait autour d'elle, bon bah elle semble avoir perdu de vue les gens qu'ils l'ont aidé et héberger pendant quelques heures avant l'événement... Elle soupirait légèrement, en se calmant, ces maux de tête finissait par arrêter. Bon eh bien, tant pis.

Quant à l'étrange Neko, celui-ci c'était inquiété pour la demoiselle, il la tenait par les épaules en la secouant légèrement pour la "réveiller". La blonde sursauta et recula en le regardant. Alors qu'elle allait lui dire un truc, le Roi vint jusqu'à eux, ce qui la fit réagir immédiatement, faisant gracieusement une révérence tandis que le Neko en faisait un maladroitement.

- Bonsoir votre Majesté. Je vous remercie de votre accueille ! Joyeux Yokorobi no hi à vous aussi !

Qu'elle répondit en affichant un sourire avant qu'il ne parte, c'est dans ces moments là, qu'elle se sentait vraiment comme une princesse, bien qu'elle en était une, la Princesse de la Ville de l'Aube, mais ce monde est détruit, mais même si elle à beau renier ce rang royal, les gens du Jardin Radieux eux ils font tout le contraire. Elle est leur Princesse. Leur adorable et belle Fleur qui alimente et protège la ville pendant l'absence du chef de la Garde Royal...

- Tu souhaiterais peut-être qu'on mange ? Tu devrais manger pour... pour prendre des forces !

Meiko regardait intensément le Neko avant de lâcher un petit rire, amusée par la situation. Pourquoi elle rigolait qu'il se demandait nerveusement le Neko.

- Tu finis par me tutoyer maintenant ? Enfin bon, ça me dérange pas. Par contre je ne sais pas toujours qui tu es mais tu me sembles bien mal à l'aise, cesse de jouer les nobles et sois toi même ! Ah, et j'accepte volontiers qu'on ailles manger si ça te fait plaisir.

Le brun baissa ces oreilles de neko, se grattant derrière la tête d'un air gêné, elle avait raison, en réalité il n'avait aucune noblesse et ne semble vraiment pas à l'aise à jouer les gentleman. La jeune fille prit alors son bras en souriant, le duo se dirigèrent vers les buffets. Le voile de Meiko finis par tomber accidentellement de ces épaules, en voyant cela, le Neko se hâte de la rattraper avant qu'elle ne tombe au sol mais sans bien le vouloir il avait du coup également, bousculer Tarô et Chiery. En remarquant cela, il se pencha maladroitement.

- Oups ! Excuse mo-... Excusez-moi ! Je ne voulais pas vous bousculer Princesse, j'ai était stresser à devoir rattraper ceci pour ma femme qui l'a fait tomber...

Qu'il disait en s'excusant sincèrement, présentant le dîtes objet au couple avant de le resserrer doucement contre lui. Meiko se retourna vers les trois personnes, une petite assiette entre ces mains. Elle n'avait pas trop compris, ni capter que le jeune homme viens de dire qu'elle était sa femme. Non, elle était concentré sur autre chose

- Princesse...? Oh ! Je suis enchantée de faire votre connaissance !

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Nomugo] Un nouveau Noël, de nouvelles joies (LIBRE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau nain et de nouvelles bières
» Une Déesse pose ses pieds en ces nouvelles terres ~ (Libre)
» Empire : nouveau LA et nouvelles figurines - Avril 2012
» Nouveau LA des rois des tombes
» Nouveau RDT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: