Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Maître de la Keyblade
Rêveur Lucide
Membre  Maître de la Keyblade  Rêveur Lucide
avatar
Nombre de messages : 220
Age : 23
Localisation : Illusiopolis
Arme : Keyblade Rêveur Lucide
Invocation : Chimère Tank
Date d'inscription : 04/01/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Ven 11 Déc - 22:53

~ Prologue :
 

Thème musical ♪ Midwinter Night's Dream :
 

Il faisait froid. Le ciel gris et le sol blanc se fondaient en un seul et même brouillard tandis que virevoltaient, dans l’air glacé, de graciles et légers flocons. Les toits abrupts des maisons et les pavés des rues étaient recouverts d’une épaisse nappe de neige. Dans ce décor immaculé, les passants frigorifiés s’échangeaient manteaux et bois.
Arendelle sous la neige :
 
Nous devions être au cœur d’un mois d’hiver particulièrement rude.
Je grelottai sous mon manteau noir ; je me demandai si nos commanditaires nous avaient volontairement caché le froid nordique ce monde, dans la mesure où, jamais, ils ne l'avaient évoqué auparavant. Mais peut-être était-ce pure paranoïa de ma part.

- Alors, que devons-nous faire exactement ? M’enquis-je, tout en essayant de maîtriser mes claquements de dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 406
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Sam 12 Déc - 1:42

https://youtu.be/eSfQrWXD94A

"Déjà, tachons de ne pas mourir de froid", répondit sagement Phoenix en tendant un mug à son acolyte, mug rempli d'un chocolat chaud qui ne pouvait être refusé à ce moment, et chocolat qui provenait tout droit de la magie de la Sucrerie des Ténèbres, qui remontait ses chaussettes aussi hautes que possible, cachant son nez dans son col, et gardant sa capuche bien serrée pour tenter de ne pas ressentir le froid mordant. Dans un état pareil, tout Simili aimerait ne pas avoir de corps en plus de ne pas avoir de cœur pour ne pas ressentir cette température, mais vu qu'un Simili ne peut pas aspirer à grand chose, il doit se contenter de son manteau attribué sans broncher. Ces fameux manteaux étaient bien pratique pour braver les Ténèbres, ou encore protéger de la pluie d'Illusiopolis par temps capricieux, mais ils n'étaient certainement pas fait pour ce genre de climat. Tout comme Phoenix d'ailleurs, elle qui venait d'un monde sec et désertique, elle n'était pas habituée à ce genre d'endroit. Néanmoins elle ne semblait pas troublée par le décor enneigée, sans doute parce qu'elle avait déjà dû faire un tour à la Ville de Noël auparavant, pour parfaire à son rôle de gamine.

"Il faudrait trouver un marchand, pour avoir de quoi se couvrir, et au passage on pourrait lui poser deux trois questions. Mais je n'ai pas de munies sur moi, et cela m'étonnerais qu'il s'agisse de la monnaie de cet endroit, donc on pourrait opter pour une petite horde de Sans-coeur, non ?", où était le rapport ? Phoenix trouvait toujours une raison plus ou moins justifiée pour relâcher quelques une de ses créatures préférées dans les mondes, peut-être pour y laisser une trace de son passage. Elle avait beau devoir faire dans la discrétion, d'une certaine manière cela pouvait être intéressant de voir comment réagissaient les habitants à la vue de ces choses, "dans le tas, l'un d'eux arrivera bien à nous trouver des vêtements chauds", oui, après les avoir récupérer sur quelqu'un, certes, mais ce n'était pas un détail de ce genre qui allait déranger le Simili de Princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Rêveur Lucide
Membre  Maître de la Keyblade  Rêveur Lucide
avatar
Nombre de messages : 220
Age : 23
Localisation : Illusiopolis
Arme : Keyblade Rêveur Lucide
Invocation : Chimère Tank
Date d'inscription : 04/01/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Sam 12 Déc - 10:22

- Il faudrait trouver un marchand, pour avoir de quoi se couvrir, et au passage on pourrait lui poser deux trois questions. Mais je n'ai pas de munies sur moi, et cela m'étonnerais qu'il s'agisse de la monnaie de cet endroit, donc on pourrait opter pour une petite horde de Sans-coeur, non ?
- Je… Je ne vois pas le rapport
, répondis-je en toute sincérité, tout en dégustant le chocolat fumant. J’avais pu constater que mon mentor aimait lâcher ces Sans-Cœurs sur les populations mais je doutais que cela soit très utile dans notre situation.
- Dans le tas, l'un d'eux arrivera bien à nous trouver des vêtements chauds.
Je dus réfléchir très vite. Je n’étais certes pas une personne très compatissante, mais de là à laisser une population entière se faire attaquer par des Sans-Cœurs dont ils ignoraient peut-être tout…

- Pourquoi ne pas en prendre dans cette charrette ? Fis-je en désignant une charrette pleine de manteaux et de capes, non loin du pont*. Tout en disant ces mots, je ne pus m’empêcher de m’interroger.
Il s’agissait d’une belle charrette de bois robuste, déchargée par des hommes en uniforme de qualité et armés d’un sabre : probablement des officiers ou des gardes, donc. Ils étaient en train de fournir la population en manteaux, sans doute à cause de l’hiver, plus rude ou plus long que prévu.
J’observai plus attentivement les gardes : ils semblaient dirigés par un homme, dépourvu cette fois d’uniforme. Ses cheveux bruns tiraient légèrement sur le roux. Peut-être leur chef ou une autorité supérieure.
J’attirai doucement Phoenix vers la charrette, tout en faisant attention de rester dans l’ombre, et lui fis part de mes observations.
- Peut-être en saurons-nous plus en écoutant les dires de ces gens ?


* Sur l’image dans mon premier poste, en bas à gauche, tu peux voir trois hommes portant des manteaux. La charrette est hors champ, derrière eux.
Je dis ça pour que tu visualises Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 406
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Sam 12 Déc - 14:50

-Pourquoi ne pas en prendre dans cette charrette ?
- Ah, ouais, on peut aussi faire ça.
Ne vous inquiétez pas, elle trouvera une autre raison pour recouvrir les lieux de p'tites bêtes noires, c'en était certain. Même si ce n'était pas au goût de son coéquipier, qui préférait agir discrètement, comme on le lui avait sûrement appris dans les rapports auxquels il avait pu avoir accès.
"Je me demande s'ils nous donneraient un manteau comme aux villageois, même s'ils n'ont jamais vu nos visages auparavant", ils pouvaient tenter d'aller leur demander simplement un vêtement, vu que cela semblait être leur tâche d'en distribuer, mais s'il s'agit d'un monde tant à l’écart du reste que cela semblait, ces hommes de lois se poseraient sûrement des questions en voyant des têtes inconnues.
La Simili ne pouvait-elle pas simplement se dispenser d'un manteau ? Peut-être, mais elle ne voulait pas ramener Hel en hypothermie d'urgence à l'Illusiocitadelle, alors il lui fallait trouver une idée. Elle n'était pas trop loin pour entendre ce que se disaient les hommes comme Hel l'avait proposé, mais la capuche qui couvrait ses oreilles l'empêchait de comprendre clairement leurs paroles. La demoiselle retira alors son capuchon, mais après un léger vent auquel elle et son corps ne s'attendaient pas, elle ne pu s'empêcher d'éternuer. Discrétion garantie. Bien joué saleté de nez coulant.
L'un des hommes en uniforme se rapprocha du duo aux manteaux noirs

"Mais d'où sortez-vous pour être couvert aussi légèrement ?", qu'il leur demanda avant de leur tendre d'épaisse fourrure.
"Merci, vraiment merci" dit Phoenix en ignorant la question de l'homme, avant de s'envelopper rapidement dans le manteau.
"Remercie le monsieur frangin", qu'elle ajouta en tapotant Hel sur l'épaule, en remarquant l'homme qui devait être le leader du groupe armée s'approcher vers eux à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Rêveur Lucide
Membre  Maître de la Keyblade  Rêveur Lucide
avatar
Nombre de messages : 220
Age : 23
Localisation : Illusiopolis
Arme : Keyblade Rêveur Lucide
Invocation : Chimère Tank
Date d'inscription : 04/01/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Sam 12 Déc - 15:32

Décidément, ma coéquipière avait une bien étrange conception de la discrétion ; mais, après tout, elle était mon supérieur, sans doute savait-elle mieux que moi comment agir lors de la visite d’un nouveau monde…
- Remercie le monsieur frangin, me dit-elle en me tapotant l’épaule, pendant que l’on me donnait une cape.
- Merci, monsieur
, répondis-je docilement.

Je me rendis compte avec horreur, cependant, que je risquai fortement d’attirer l’attention avec ma chevelure violette et les piercings qui ornaient mon visage. Je préférai donc garder ma capuche, espérant que l’on ne me poserait pas de questions trop indiscrètes.

Par chance, le garde n’eut pas le temps de reposer la sienne, interrompu par l’arrivée de son chef :

- Vous avez entendu ? Demanda ce dernier d’une voix amène. Le château vous est ouvert : il y a de la soupe et du vin chaud dans le grand hall
Il fut, à son tour, interrompu par l’arrivé d’un troisième personnage : petit, maigrelet, doté d’une grosse tête, d’une moustache blanche et de petites lunettes…
Je devinais appartenance à l’aristocratie grâce à l’étole rouge qui barrait son maigre torse. Il était suivit par deux hommes costauds et vêtus d’uniformes différents des autres. Sans doute sa garde personnelle.

- Prince Hans ! Cria le petit homme, sommes-nous censés rester les bras croisés en gelant pendant que vous distribuez toutes les ressources monnayables du royaume ?
- La princesse Anna a donné des ordres, se défendit celui que je pensais être le chef de la garde.
- Vous faites bien d’en parler ! Hurla le nouveau venu en agitant les bras. Ne vous est-il pas venu à l’esprit que votre princesse puisse comploter avec une méchante sorcière ? Pour nous anéantir ! ?
- Je vous défends de suspecter la princesse, gronda le Prince Hans.  Elle m’a demandé de veiller sur le royaume et je protégerai Arendelle de la trahison !

Cette dernière remarque choqua le petit homme. Personnellement, toute cette scène ma paraissait étrange ; mais au moins, les gardes ne faisaient plus attention à nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 406
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Sam 12 Déc - 18:12

Ces hommes paraissaient donc réellement bons, puisqu'ils invitèrent les deux membres de l'Organisation à se réchauffer "au château", comme les villageois. Il n'est pas certain qu'il n'avait pas dans l'intention de demander qui était la demoiselle et son "frangin", mais il n'eu pas le temps, puisqu'il fut par le vieillard ne devant pas dépasser Phoenix, accompagné de deux gorilles. C'était le moment pour le duo de s'en aller, ils avaient de quoi survivre dans l'hiver de ce monde et même une invitation au château, sûrement celui de la princesse dont il parlait. D'ailleurs, une princesse ? Quel genre de princesse était-ce ? Cela pouvait être un simple titre de royauté, le jeune homme avait bien été appelé "Prince Hans", mais Phoenix n'écartait pas la possibilité que ce soit une Princesse de Cœur, de Ténèbres ou de Crépuscule, après tout elles n'avaient pas encore été toutes répertoriées, et l'une d'entre-elles pouvait bien se trouver en ces lieux. Ce qui fit penser cela à Phoenix était surtout le fait que les hommes aient parlé d'une "méchante sorcière", elle aurait bien voulu en savoir plus sur cette dernière mais elle se dit qu'elle ne devait pas ruiner leur chance de pouvoir se faire oublier des hommes de la princesse. Alors elle prit Hel par la manche et marcha d'un pas de loup pour s'écarter du groupe discrètement.

"Nous sommes inviter dans "leur" château, là-bas nous pourrons certainement en apprendre plus sur cette ville, Arendelle. Mais déjà, nous pouvons nous douter que des tensions y existent vu leur querelle. Le froid doit leur geler le cerveau et les rendre parano', kihi", dit à son camarade de balade la Sucrerie des Ténèbres en marchant en direction de l'imposante bâtisse qui se trouvait devant eux, de l'autre côté du pont. "J'préfère l'Illusiocitadelle, perso", qu'elle ajouta en l'observant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Rêveur Lucide
Membre  Maître de la Keyblade  Rêveur Lucide
avatar
Nombre de messages : 220
Age : 23
Localisation : Illusiopolis
Arme : Keyblade Rêveur Lucide
Invocation : Chimère Tank
Date d'inscription : 04/01/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Dim 13 Déc - 12:58

- Nous sommes inviter dans "leur" château, là-bas nous pourrons certainement en apprendre plus sur cette ville, Arendelle.
Je hochai la tête.
- Mais déjà, nous pouvons nous douter que des tensions y existent vu leur querelle. Le froid doit leur geler le cerveau et les rendre parano', kihi.
Je hochai à nouveau la tête, silencieusement. J’avais du mal à lier tous les événements en vérité ; le Prince Hans, la Princesse Anna… Peut-être étaient-ils époux ? Le vieil homme avait sous-entendu qu’il existait une relation entre eux. En tout cas, au vu de la réaction du prince, les ordres concernant la gestion du château émanaient de la fameuse « Anna ».
Nous nous dirigeâmes vers le château, lui aussi couvert de neige. Sa tour la plus haute disparaissait dans les nuages gris.
- J'préfère l'Illusiocitadelle, perso.
Je ne pouvais me prononcer. J’aimais également l’Illusiocitadelle, ses rues sombres et ses gratte-ciels immenses ; mais je devais avouer que le château perdu au cœur de l’hiver ne me laissait pas indifférent. La brume lui conférait un aspect fantomatique, la neige un allure magique.  

Thème musical ♪ Something Wicked:
 
Nous n’étions pas les seuls à nous rendre au château : les citadins frigorifiés s’y étaient également installés, et s’agglutinaient autour de chaudrons fumants. Tous ne parlaient que d’une seule chose : l’hiver.
- Tout est fichu ! La récolte ? Fichue ! Cet hiver a tout détruit !
- Et moi donc, que croyez-vous ? Le Fjord est totalement gelé ; jamais encore de n’avais vu pareille diablerie !
- Plus aucun navire ne peut quitter le port dans ces conditions ; les champs ont gelé avant même que nous ne puissions les moissonner… Arendelle ne tiendra pas un mois…

Je passai silencieusement parmi cette foule abattue et inquiète. Je commençais à comprendre que quelque chose n’allait pas. Bien entendu, je m’étais aperçu dès le début que le climat posait problème : mais je ne m’étais rendu compte que ce même problème en cachait un autre, bien plus insidieux. Mon attention fut attirée par une étrange structure dans la cour du château ; mais en observant de plus près, je m’aperçus qu’il s’agissait d’une fontaine dont le jet avait été figé en une statue de glace. Jamais je n'avais vu pareille chose auparavant ; le froid s'était-il donc installé de manière abrupte ?
Je me tournai vers mon mentor, attendant ses instructions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 406
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Mer 23 Déc - 18:43

Au premier abord, Phoenix avait pensé qu'il s'agissait d'un monde avec des températures particulières, mais qui n'était probablement pas si extraordinaire, mais au vu de ce que les soldats disaient plutôt, et de ce qu'elle pu entendre à travers les paroles des villageois frigorifiés et surtout énervés, elle comprit que l'hivers qui s'abattait sur Arendelle n'était pas une condition climatique naturelle. Serait-ce de la magie ? Provenant de la... "méchante sorcière" ?

"Alors, on tente de rentrer à l'intérieur ? Je veux dire par là bien plus loin que le hall où les pièces qu'ils peuvent ouvrir en cette distribution. Avec ta Keyblade, on sera capable d'ouvrir n'importe quelle porte et serrure", proposa la demoiselle à son porteur de clé.
"On doit connaître leurs avancées et connaissances en terme de magie, pour comprendre la raison de ce froid, cela pourrait nous être des plus utiles, et un passage là dessus dans notre Rapport sera apprécier, une bonne découverte mettra peut-être du baume aux coeurs des Hauts-Placés", qu'elle ajouta, sûre d'elle.
"En avant !" qu'elle dit en se remettant en marche vers les grandes portes ouvertes au public du château.

https://www.youtube.com/watch?v=60IPzxXmDKs
"Hué 'ttention gamine !", cria soudainement un vieil homme mal-chaussé. Phoenix ne comprit pas pourquoi ce bonhomme presque mort avait eu un sursaut de vie, et l'ignora.
"Gaaardes ! m'a renversé ma part chaude c'te sale gamine". La demoiselle n'avait pas eu l'impression d'avoir fait ce qu'il lui reprochait, mais dans l'investissement professionnel et personnel qu'elle mettait dans cette mission (on va dire que c'était le cas) elle avait peut-être pu commettre ce genre de maladresse sans s'en rendre compte, dans tous les cas, elle ne se sentait pas dans l'obligation de s'excuser, alors elle continua sa marche, en recommençant à tirer Hel par la manche.
"On y fait pas attention", qu'elle dit, ou plutôt ordonna à son équipier.
"Mais faites donc que'qu'chose ! J'reveut une part ! On me l'a gâché ! Au secouuurs, je m'fais agressé, on abuse de ma vieillesse et d'ma bonté !" que l’énergumène hurlait, histoire de se faire remarquer de tous.
"Mademoiselle, est-ce donc vrai ?" demanda un officier en se présentant devant le duo de l'Organisation. Ne laissant pas le temps de réponse à Phoenix, le vieil homme se précipita pour ajouter de quoi se faire plaindre encore plus.
"M'ttez vous donc ma parole en doute ?! Calomnie ! Punissez cette enfant du mal ou donnez moi une autre part ! Je vais mourir de faim !"
"S'il en a une autre, j'en veux une aussi, j'ai eu trop de neige dans la mienne !"
"Ouais pareil !"
Et c'est ainsi que le brouhaha s'accentua. Bien joué Phoenix, même si tu n'y étais pour rien, pour une fois.


____
HS : Désolé du temps de réponse, j'étais plutôt pris et je savais pas vraiment quoi répondre, j'ai fait ça vite fait alors. ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Rêveur Lucide
Membre  Maître de la Keyblade  Rêveur Lucide
avatar
Nombre de messages : 220
Age : 23
Localisation : Illusiopolis
Arme : Keyblade Rêveur Lucide
Invocation : Chimère Tank
Date d'inscription : 04/01/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Mer 30 Déc - 18:47

- M'ttez vous donc ma parole en doute ? Calomnie ! Punissez cette enfant du mal ou donnez moi une autre part ! Je vais mourir de faim !
- S'il en a une autre, j'en veux une aussi, j'ai eu trop de neige dans la mienne !
- Ouais pareil !
Leurs simagrées m’arrachèrent un reniflement méprisant. L’homme. Surtout, ne jamais agir selon de solides principes moraux ; l’on pourrait éventuellement risquer de passer pour quelqu’un de bien. Tandis que la cohue outrageusement vertueuse se pressait vers les gardes débordés, nous glissâmes silencieusement vers le château.
Avec ta Keyblade, on sera capable d'ouvrir n'importe quelle porte et serrure. Une arme redoutable doublée d’un passe-partout infaillible, la Keyblade était, décidément, une entité exceptionnelle.
Nous passâmes dans le hall d’entrée. Vaste, majestueux et malgré tout sali par les traces de pas des passants qui s’y étaient attroupés. L’intérieur était de bois peint, le sol carrelé.
Le Château:
 
Je passai sans faire le moindre bruit derrière les personnes quémandant de la nourriture : j’avais toujours été doué pour me faufiler discrètement. Je me demandai toutefois si l’Organisation n’était pas dans l’illégalité lorsqu’elle prenait ce genre d’initiatives.

Les couloirs étaient ornés de tableaux de rois et de reines. Le dernier de la rangée représentait couple majestueux : l’homme était grand et dotés d’yeux verts. Une fine moustache ourlait sa bouche et des boutons d’or, sa veste noire. À côté de lui se tenait une jeune femme brune aux grands yeux bleus et au visage rond et aimant. Ils paraissaient plutôt jeunes et pourtant, leur tableau avait été recouvert d’une toile fine de tissu noir, tel un linceul couleur de nuit.
Le Portrait:
 

Une porte nous mena sur une grande salle richement décorée et dont les tables étaient garnies de mets divers et variés ; on y avait vraisemblablement donné une récente réception, au vu des plats travaillés, des décorations et de l’estrade sur laquelle trônait encore les pupitres des musiciens.
… Mais personne ne semblait d’humeur à faire la fête, en ce jour.

Des escaliers devaient mener à l’étage supérieur, d’autres portes devaient mener à des cuisines, des dépendances, des quartiers de domestiques et, pourquoi pas, à une chapelle. L'absence de Sans-cœurs me surprenait quelque peu, j'avais, en effet, l'habitude de les voir surgir à chaque coin de rue lorsque j'étais à la cité du Crépuscule.
Je me tournai vers mon mentor.
- Où allons-nous, maintenant ? En vérité, l’idée de fouiller les chambres m’inquiétait quelque peu. Après tout, cela ne se faisait pas, même si l’on pouvait me rétorquer que nous n’étions plus à cela près et que nous n’étions, finalement, pas les seuls à se comporter de manière immorale. Quelque part, je m'attendais également à ce que ce genre de remarque émane de Phoenix, laquelle me donnait parfois l'impression, avec son air de petite fille narquoise, de chercher une bêtise à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 406
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Ven 1 Jan - 14:40

Les péquenauds du coin, selon les pensées de la demoiselle, finirent par prendre toute l'attention de l'officier et les deux représentants d'Illusiopolis en profitèrent pour avancer jusqu'au hall d'entrée. Un luxueux endroit dont la moindre décoration était réfléchie et apportait une touche supplémentaire pour représenter la royauté et les traditions de ce monde. Des choses qui passaient totalement à travers Phoenix, qui elle, n'observaient que les tableaux rapidement, histoire de pouvoir y chopper quelques informations sur les dirigeants de ce royaume. Elle arrêta cependant son regard plus longtemps sur le dernier tableau, qui représentait sûrement le dernier Roi en date et son épouse, pour autant, personne n'en avait parlé jusqu'à maintenant, personne ne s'était plaint du roi et de la reine qui auraient pu être responsable de ce qui arrivait, contrairement à ... la princesse. Était-elle la fille de ces deux là ? Elle n'était pas présente sur la photo, était-elle née plus tard ? Était-ce encore une petite gamine ? ... qui aurait pu se faire manipuler par "la sorcière" ?

"Où allons-nous, maintenant ?", demanda Hel. Ce château devait forcément cacher des informations concernant le passé d'Arendelle, de l'histoire de sa royauté, et les impacts que cela avait sur le moment, notamment ce terrible hiver. Sans la moindre retenue, Phoenix proposa ce qu'elle se devait de proposer :
"On fouille les chambres !"
C'était à prévoir, désolé Hel. Il se devait de rattraper sa "supérieure" qui avait déjà commencé à monter les escaliers en courant. Mais elle était discrète, elle imitait des mouvements de ninja comme elle avait pu en voir dans des films d'"archives", avec ça, pas moyen de se faire repérer, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Rêveur Lucide
Membre  Maître de la Keyblade  Rêveur Lucide
avatar
Nombre de messages : 220
Age : 23
Localisation : Illusiopolis
Arme : Keyblade Rêveur Lucide
Invocation : Chimère Tank
Date d'inscription : 04/01/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Ven 1 Jan - 16:49

- On fouille les chambres !
J’en étais sûr. Je n’eus ni le courage ni le temps de protester que ma coéquipière était déjà montée à l’assaut des escaliers tapissés de rouge brun. Je m’empressai de la rejoindre, tout en essayant de rester concentré sur ce qui m’entourait en dépit de sa gestuelle exagérée.

Thème musical ♪ Exploration:
 
Les couloirs se succédèrent, toujours identiques : des murs rouges ornés de losanges, percés de larges fenêtres à croisillons et un sol de parquet recouvert de tapis violets. Sous la lumière de l’hiver, l’ambiance de ces lieux se faisait délicieusement mélancolique.

Je comptai au moins trois portes : la première, grande, composée d’un double battant, était richement décorée et portait ce que j’avais analysé comme le sceau royal. Probablement la chambre du roi.
La deuxième, plus sobre, plus petite, n’en restait pas moins belle, tout en bois peint. Elle était décorée de motifs dorés représentant des feuilles et des fleurs. Peut-être était-ce la chambre de la fameuse princesse Anna.
Au détour du couloir, se tenait la troisième porte. Toute de blanc peinte, elle était ornée de dessins bleus et argent évoquant des flocons de neige.

Thème musical ♪ Ice-cold Sweat:
 
Je m’arrêtai soudainement devant elle, intrigué.
Une plainte. J’entendais une plainte. À ce moment, j’ignorais encore que j’étais le seul à pouvoir l’entendre, c’est pour cela que je fis signe à Phoenix de tendre l’oreille.
Derrière cette porte. Je savais qu’il y avait quelque chose mais je n’avais aucune preuve tangible. Comme hypnotisé, je tendis la main vers le battant…
J’eus l’impression d’être percuté de plein fouet par un camion. Mes doigts se crispèrent. Cela n’avait duré qu’une simple, petite seconde mais m’avait ébranlé jusqu’aux tréfonds de l’âme. De la peur. De l’anxiété. Une peur affreuse, dévorante, mais frustrée, réprimée, refoulée. La crainte de blesser des êtres aimés, la crainte d’être découvert… Le froid jusqu’au plus profond de mes os et autour de mon cœur.
Je respirai avec difficulté, le teint pâle comme jamais. Avais-je véritablement ressenti tout ce que je venais de ressentir ? Que m’était-il arrivé ? Avais-je tout inventé ? Je n’avais pas eu la moindre crise de folie depuis que je vivais entre les murs de l’Illusiocitadelle… Alors pourquoi cela devait-il revenir maintenant ?
… Étaient-ce seulement mes propres émotions ?

Je restai ainsi, immobile devant la porte, la gorge sèche et la main tendue vers le battant ; pour Phoenix, cela n’avait été qu’une hésitation d’une ou deux seconde, qu’elle mettrait peut-être sur le compte de mon sens de l’honneur déplacé.
Devais-je réellement entrer ?
Et devais-je entrer seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 406
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Jeu 18 Fév - 18:06

Phoenix avait beau apprécier sa tendre et apaisante demeure qu'était l'Illusiocitadelle, elle devait avouer que l'intérieur de la demeure commençait à lui plaire, même s'il y avait un peu trop de dorure pour elle, ça rendait trop kitsch à son goût. Néanmoins, une telle décoration qui n'hésitait pas à claquer de partout, cela ne pouvait que montrer la richesse, ou ancienne richesse, dont disposaient les dirigeants de ce royaume.
Hel lui fit remarquer qu'il entendait du bruit, mais Phoenix ne devait pas avoir l'oreille assez fine puisque même l'oreille collée à la porte de la chambre en question, elle n'entendait pas le moindre souffle de vie. Le jeune homme avait l'air d'hésiter à entrer, mais avec Phoenix, ce sentiment ne pouvait pas exister.
"Allez, ouvre", qu'elle lui "conseilla" un peu sèchement, mais remarquant l'expression étrange qu'avait son coéquipier, elle chercha à le rassurer quelque peu en ajoutant; "j'entends rien perso, elle doit être vide cette chambre, et même s'il y a quelqu'un... on improvisera ! y'a pas de soucis à se faire, si c'est ce qui t'inquiète". Dans tous les cas, il n'y avait pas le temps de réfléchir pour le garçon, puisque Phoenix posa la main sur la sienne pour le forcer à ouvrir la chambre, qui, en fin de compte, était fermé à clé.
"Un petit tour de Keyblade ?", qu'elle suggéra, en n'ayant pas remarquer le son des pas de plusieurs gardes qui venaient jusqu'aux membres de l'Organisation XIII.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Rêveur Lucide
Membre  Maître de la Keyblade  Rêveur Lucide
avatar
Nombre de messages : 220
Age : 23
Localisation : Illusiopolis
Arme : Keyblade Rêveur Lucide
Invocation : Chimère Tank
Date d'inscription : 04/01/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Sam 20 Fév - 10:30

Sa main pressa la mienne contre le battant. Je sursautai mais rien ne se produisit ; la porte était fermée à clé. Sans se démonter, Phoenix m’enjoignit d’employer la Keyblade. Je m’exécutai docilement et me glissai dans la pièce, en prenant soin de refermer derrière nous.

La chambre était vaste et lugubrement vide. Sur la gauche reposait un lit à baldaquins violets, soigneusement fait. Des chaises dans les mêmes tons attendaient, adossées aux murs lilas. Un paravent de bois orné de fleurs se tassait dans le coin droit. Le sol de bois était décoré d’un long tapis mauve. Je devinai la chambre d’une fille soignée et consciencieuse.
La Chambre:
 

Et, en face de nous, se dressait une fenêtre, immense, triangulaire, laquelle s’ouvrait sur un bien sinistre spectacle : le royaume pétrifié sous la neige.
Je frissonnai : il faisait plus froid dans la chambre que n’importe où ailleurs dans le château. En outre, je ne pouvais me défaire de ce ressenti, si étrange et si oppressant, qui m’avait assailli lors de l’ouverture de la porte. Je tâchai de plutôt me concentrer sur les indices semés dans la pièce.

… Par exemple le calendrier, qui indiquait le mois de juin. Les cases avaient été minutieusement cochées jusqu’au jour, marqué d’un cercle, du « couronnement ».
Je restai silencieux, perplexe. Puis mon regard se porta sur la fenêtre, et sur l’hiver glacial qui s’était abattu sur le royaume. Juin. Je commençai à comprendre.

Mais mon raisonnement fut interrompu par un mouvement, furtif, sur le côté de la fenêtre. Un papillon violet. Négligeant ma coéquipière, je m’avançais vers le gracieux coléoptère, si incongru en plein hiver. Il voleta devant le rebord de la fenêtre, et s’y posa. J’y posai à mon tour la main.

De là où elle était, Phoenix ne pouvait voir que Hel, déambulant tel un somnambule vers la fenêtre, le regard braqué sur le vide. Elle put le voir s’appuyer sur le rebord, et, soudain, avec un cri étouffé, reculer brusquement et s’effondrer sur le sol avec un bruit mat.

Dans le couloir, les gardes s’arrêtèrent, surpris.
- Ça venait de la chambre de la Reine Elsa !
- Allons-y !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 406
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Sam 19 Mar - 17:27

Non sans surprise, il s'agissait d'une chambre vide, qui semblait ne pas avoir été utilisé depuis quelque temps. N'était ce pas triste ? Une si belle chambre qui ne demandait qu'à vivre ? Oh que si, et c'est attristée que Phoenix dû se mettre à sauter sur le lit et s'y avachir, quelle brave jeune fille.

Son acolyte de chambré inspectait minutieusement la pièce, toujours aussi sérieux et investi dans sa mission. Son regard fut attiré par quelque chose que Phoenix ne remarqua pas, qu'était-ce ?
"T'as trouvé une chose intéressante ?", demanda la demoiselle. Sans réponse, elle insista.
"Oh, y'a quoi ?", qu'importe ce que Hel pouvait bien voir, cela devait être quelque chose de surprenant puisque le jeune garçon tomba au sol et alerta les gardes du coin.

"Bordel, Hel, qu'est-ce qui t'arrives ? tu n'tiens plus debout ?", lui demanda la jeune fille en lui tapotant les joues pour qu'il ne reste pas dans les vapes.
"Tu vas nous faire repérer à tomber comme ça !"
Et c'était bien le cas. La poignée de porte de la chambre commençait à bouger, et les gardes à devenir une menace non-négligeable.
"Que se passe-t-il ?! Nous allons entrer de force si vous n'ouvrez pas cette porte !"

La Simili devait faire vite. Elle prit les draps du lit et y déposa rapidement tout ce qu'elle pouvait trouver sous sa main, le calendrier, les rares bibelots et tableaux, avant de replier les bords du tissu, pour faire un genre de baluchon qu'elle laissa glisser le long du matelas.
La demoiselle ouvrit rapidement un portail de Ténèbres dans lequel elle jeta ses trouvailles et s'y engouffra en traînant Hel par le bras. Le portail ne fut pas pour quitter Arendelle, mais pour les emmener plus loin dans le monde, à l’écart de la cité et des ennuis qu'ils avaient pu s'attraper.
"Oh là malheureux, me refait plus un coup comme ça, dans ce genre de circonstances j'ai pas le temps de réfléchir et j'ai envie de noyer tout le monde dans du chocolat chaud pour régler les soucis", dit la demoiselle en s'adossant contre un arbre enneigé pour souffler un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Rêveur Lucide
Membre  Maître de la Keyblade  Rêveur Lucide
avatar
Nombre de messages : 220
Age : 23
Localisation : Illusiopolis
Arme : Keyblade Rêveur Lucide
Invocation : Chimère Tank
Date d'inscription : 04/01/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Sam 19 Mar - 18:50

- Oh là malheureux, me refait plus un coup comme ça, dans ce genre de circonstances j'ai pas le temps de réfléchir et j'ai envie de noyer tout le monde dans du chocolat chaud pour régler les soucis.
- J-je suis navré, bredouillais-je, sincèrement penaud.
Que s’était-il passé ? Ça n’avait duré quelques instants, avait été très intense et pourtant je ne m’en souvenais qu’à peine.
Thème musical ♪ Sudden Reminiscence :
 
Nous étions à nouveau hors du château et loin de la citadelle, debout la neige froide sur laquelle tombait le soir. Une brise vespérale s’était mise à souffler, glaciale, apportant avec elle les premiers flocons de ce qui allait probablement évoluer en averse de neige.

Je tâchai de ne pas me départir de mon calme mais j’étais terriblement gêné à l’idée d’avoir pu compromettre notre mission d’exploration. Je ne redoutais pas tant les réprimandes acerbes de mes mentors que le simple fait de constituer un poids pour eux. Tout ceci n’était guère professionnel. Mon regard se posa alors sur les objets volés par ma coéquipière. Réprimant un frisson, je murmurai timidement :
- Je pense avoir compris ce qu’il s’est passé ici.
Je pense que cet hiver n’est pas naturel ; en fait, je pense même que nous sommes au beau milieu du mois de juin. Les victuailles, dans la salle de bal, étaient essentiellement composées de fruits et de légumes estivaux et, au vu de l’avancement technologique de ce monde, je doute qu’ils importent beaucoup de denrées exotiques de pays étrangers.
Le froid a surpris tout le monde et a anéanti les récoltes qui commençaient seulement à mûrir, c’est ce qu’ont dit les citadins. D’ailleurs, pour en revenir à la salle de bal, plusieurs plats ont été abandonnés à même les assiettes, peut-être parce que personne n’a eu – ou n’a pris – le temps de ranger. Et que penser de la fontaine givrée dans la cour ? C’est sans doute la raison pour laquelle tous parlent de « sorcellerie » et de « diablerie » : il s’agit peut-être d’une malédiction.

Le royaume doit être gouverné par une certaine « Reine Elsa » et potentiellement, la « Princesse Anna ». Les deux doivent être parentes : il y avait deux chambres, presque identiques, en plus de la chambre royale. Peut-être que les deux femmes sont sœurs. Leurs parents sont d’ailleurs décédés, si j’en crois les dates inscrites sur ce qui semble être leur portrait et la date du calendrier. D’où la présence d’un voile sombre sur le dernier tableau des souverains, aussi. Toutefois, la Reine, tout comme la Princesse, a quitté les lieux et a laissé le « Prince Hans » au pouvoir. Ce choix fait visiblement l’objet de controverse.

Je pense également qu’aujourd’hui aurait dû avoir lieu un événement important. Une fête avait été organisée et l’on peut voir que le port est empli de bateaux. J’ai également entendu des passants parler de « couronnement » ; trois ans environ se sont écoulés depuis le décès des parents, peut-être qu’aujourd’hui devait être couronnée l’une de leurs filles – vraisemblablement Elsa, à moins qu’il ne s’agisse du couronnement d’une seconde reine.


Je m’interrompis un instant et regardai ma coéquipière, soucieux de ne pas perdre mon unique auditeur. Quelque part, j’espérai que mon zèle contrebalancerait mon impardonnable bévue précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 406
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Dim 20 Mar - 12:02

Navré ? Des excuses ? Est-ce que cela suffirait à Hel pour se faire pardonner ? Bien évidemment. Phoenix n'était pas pour le moindre du monde en colère envers son équipier, peut-être parce qu'elle n'avait pas de coeur, mais surtout parce que cela pouvait arriver. Le nombre de fois où Phoenix avait pu écrire dans ses rapports que tel ou tel monde était plongé dans les Ténèbres, seulement pour masquer le fait que c'est elle qui l'avait détruit à cause de malchanceuses péripéties !
Et dans tous les cas, Hel avait trouvé le moyen de se faire pardonner, et il prouva l'importance qu'il pouvait donner à l'Organisation : un excellent esprit d'analyse et de compréhension. La demoiselle écoutait bouche-bée les paroles de son équipier, enfin, bouche-bée, elle avait plutôt la bouche entrouverte parce qu'elle grelottait et claquait des dents, mais soit, elle prenait vraiment avec attention les paroles d'Hel.

"Hel franchement... tu crois que tout cela ne m'avait pas sauter aux yeux également ? Bien-sûr que si hihihihihi... hm, c'est un excellent rapport que tu pourrais faire là. Pour le coup, je te laisse décider de ce que nous faisons à présent, veux-tu en apprendre plus sur ce monde ? Je suis certaine qu'avec déjà toutes ces déductions nos supérieurs seraient comblés et aviseront plus tard d'autre mission ici avec ces bases. Mais nous pouvons aussi créer la surprise en ramenant plus de chose, genre, la raison de cette malédiction, son origine, s'il s'agit bien de magie. Perso ça, ça me botterais bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Rêveur Lucide
Membre  Maître de la Keyblade  Rêveur Lucide
avatar
Nombre de messages : 220
Age : 23
Localisation : Illusiopolis
Arme : Keyblade Rêveur Lucide
Invocation : Chimère Tank
Date d'inscription : 04/01/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Dim 20 Mar - 15:26

La proposition de Phoenix me laissait terriblement indécis.
J’avais envie de rentrer ; le froid me crispait tant que je commençais à avoir mal dans le haut du dos, mon cœur n’avait pas décéléré depuis l’affreux ressentiment qui m’avait assailli dans la chambre, je redoutais la tombée du soir et tout particulièrement les ténèbres qu’elle ne manquerait pas d’amener. Mais j’avais également envie de connaître l’origine de la malédiction, de l’hiver surnaturel ; je brûlais de vérifier si mes théories étaient exactes…
- Perso ça, ça me botterais bien, lâcha ma coéquipière. Je m’en doutais. Je regardai autour de nous, en quête d’un nouvel indice.

En contrebas, la silencieuse citadelle ensevelie sous la neige, le fleuve figé en une lisse étendue blanche. Au-dessus, un bouquet de montagnes hérissées à la manière de crocs acérés. Elles semblaient perdues au milieu d’un épais brouillard, que j’analysais comme étant une tempête de neige. Les flocons se multiplièrent autour de nous.

J’allais pour prendre une décision lorsque le bruit caractéristique d’un cheval retentit non-loin de l’endroit où nous nous trouvions. Curieux, je fis signe à ma partenaire de se taire et me penchai par-dessus des buissons, tentant de savoir d’où pouvait provenir le hennissement. En fait d’un cheval, j’aperçus tout un groupe de cavaliers s’élancer à l’assaut des montagnes. Ils semblaient provenir de la citadelle. Peut-être que mon instinct avait raison. Peut-être que la solution se trouvait dans les montagnes. Mais comment ne pas assimiler toutes ces étranges sensations à de la folie naissante ?
Le petit peloton disparut derrière les flancs rocheux des montagnes ; mais avec la neige, il ne serait assez facile de les suivre à la trace.
… Sauf si nous tardions trop et que l’averse recouvrait lesdites traces.
- Je pense que ces hommes peuvent nous mener aux réponses que nous cherchons, fis-je.

Je n’osai dire que, dès l’instant où j’avais posé les yeux sur les montagnes, j’avais su que quelque chose d’incroyable s’y déroulait. Cette intuition s’était imposée à moi et gravée dans mon cerveau, m’obnubilant presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 406
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Lun 21 Mar - 18:03

"Dans ce cas là, suivons les", répondit aussi tôt la demoiselle une fois la cavalerie passée. Phoenix n'était peut-être pas des plus malines, elle avait tout de même penser au fait qu'il allait être difficile de suivre ces hommes à la trace sous une pluie de neige qui recouvrent les pas des montures. La Sucrerie des Ténèbres avaient donc penser à une solution, utiliser des Sans-coeur bien évidemment ! Cela paraissait tellement évident, qu'elle allait finir tôt ou tard par en invoquer, et pour le coup cela était justifié par autre chose qu'une simple "envie".
Rapidement, la demoiselle invoqua un duo de créatures des Ténèbres qui rappelaient des chevaux, même si beaucoup plus fougueux et bestiaux. Ils étaient d'un noir profond, à l'exception de leurs caractéristiques yeux jaunes luminescents.
"Grimpe vite dessus", ordonna la Simili en sautant sur le dos de l'un des Sans-coeur avant d'ajouter : "ces deux là sont parfaits pour la course, et la chasse".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Rêveur Lucide
Membre  Maître de la Keyblade  Rêveur Lucide
avatar
Nombre de messages : 220
Age : 23
Localisation : Illusiopolis
Arme : Keyblade Rêveur Lucide
Invocation : Chimère Tank
Date d'inscription : 04/01/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Lun 21 Mar - 21:04

J’enfourchai précautionneusement la créature de ténèbres, craignant qu’elle ne rue à mon contact ; ma dernière expérience en matière d’équitation m’avait laissé méfiant et échaudé, et la présente bête semblait particulièrement farouche. Toutefois, elle me laissa grimper sans trop rechigner. L’instant d’après, nous étions partis.

Thème musical ♪ The Tracking :
 
Nous voyageâmes tantôt sur des pentes abruptes, tantôt sur des aires plates et toujours parmi les conifères ; chaque seconde passée rendait la nuit plus noire, l’air plus froid, la neige plus épaisse. Je grelottais sur ma monture mais moins à cause du vent glacial qui nous fouettait le visage que de la peur viscérale qui me gagnait dès lors que je plongeais dans les ténèbres. Je me demandai même si je n’étais pas atteint d’achluophobie ; je supposai que mon psy se régalerait de pareilles informations.

Au bout de quelques heures, nous retrouvâmes notre régiment, lequel s’était arrêté à hauteur d’un petit chalet dont la cheminé laissait filtrer vers le ciel une fine fumée blanche. Je regardai avec envie les lumières illuminant les fenêtres. Un feu. De la chaleur.
De la lumière
.
Mon cœur me faisait mal.

J’eus alors la surprise de reconnaître, de loin, le cou épais et la mine patibulaire des deux gardes du corps de l’homme moustachu qui avait invectivé le Prince Hans. D’ailleurs, je vis également le prince en question, sortant du chalet et retrouvant ses hommes. Je fis part de ces remarques à ma coéquipière.

Ils se remirent en route, bifurquant cette fois vers la droite ; sans doute avaient-ils demandé leur chemin. Mais pour aller où ? Que cherchaient-ils ?
- On continue de les suivre ? Demandai-je doucement, tout en tâchant de maîtriser ma voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 406
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Mer 23 Mar - 16:16

"Plus vite petit galopin !", criait la demoiselle lors de sa chevauché, remplie d'une joie factice, stimulée par la crainte de mourir d'hypothermie si elle ne se bougeait pas un minimum sur sa monture. Elle avait tout de même conscience qu'elle ne devait pas crier trop for pour ne pas se faire repérer, et contrairement à ses habitudes, elle ne provoqua rien de perturbant pour la mission sur une longue durée.
Le duo de cavalier des ombres s'arrêta lorsqu'ils parvinrent à rattraper leur "gibier", qui s'était arrêté dans un petit pavillon qui bravait la neige. Hel s'écarta pour les observer tandis que Phoenix se réchauffait avec une tasse de chocolat chaud dans laquelle flottait une petite guimauve qui voguait au grès du souffle de la petite blonde. Le garçon encapuchonné revînt vers sa coéquipière pour lui faire part de ce qu'il avait vu.

"On a bien fait de les suivre alors, j'aurais vraiment été déçue d'avoir perdu tout ce temps à suivre un groupe de péquenauds du coin qui faisait sa balade du dimanche", dit la demoiselle en blottissant sa joue sur sa boisson chaude.
"Qu'est-ce qui peut bien motiver le Prince a s'aventuré aussi loin de sa demeure royale, surtout avec ce temps, à cette heure tardive ?", ce n'était sûrement pas quelque chose d'anodin, "on ne peut pas se permettre de les perdre maintenant".
Phoenix claqua des doigts d'une de ses petites menottes, malgré ses doigts gantelés, pour faire disparaître sa tasse, qu'elle rappellerait plus tard si le besoin se "ressent", si cela est possible pour un être sans coeur. La Sucrerie des Ténèbres se remit en place sur sa monture, et pointa du doigt celle d'Hel pour qu'il sache ce qu'il avait à faire.

Les pas noirs des Sans-coeurs se remirent à épouser le sol blanc dans la nuit froide et mouvementée. Cela faisait un moment que Phoenix n'était pas sorti de nuit, en excluant les balades à Illusiopolis, elle s'arrangeait pour toujours avoir ses missions de jour, pour pouvoir observer les différents ciels qu'il pouvait exister, en pensant à celui de son monde qu'elle ne pourrait retrouver. Mais il faut dire que le ciel d'Arendelle, tacheté par les flocons, était particulier et aurait presque pu lui donner "l'envie" de faire semblant de l'aimer, si le moment s'y prêtait. Mais ce n'était pas le cas, elle n'avait pas le temps de jouer son rôle pour de princesse, et même si elle avait dans l'idée de le faire, Hel ne l'aurait pas entendu à cause du blizzard qui se faisait de plus en plus fort. Les chevaux du Prince et de sa garde commençaient à ralentir à cause de cela, ces bêtes n'étaient certainement pas habituées à ce genre de temps, et Phoenix du ralentir, au trot, la cadence de sa docile créature des ténèbres pour garder une certaine distance de sécurité.

La bourrasque de neige s'accentua à nouveau, comme si la source de tout cela était proche, ou bien comme si elle avait remarqué la présence des deux groupes. Cela n'était, dans tous les cas, pas quelque chose de naturel. Cela était magique. Pourquoi donc ? Car une avalanche, sortant de nulle part, tenta d'ensevelir le Prince et ses gardes, mais les loupa de justesse, séparant tout de même Phoenix et Hel de leur but.
"Est-ce que... c'était volontaire ?", Phoenix se posait cette question car la chute de neige forma un mur sans la moindre aspérité, qui faisait parfaitement la largeur du chemin. La neige n'avait pas voulu tuer le premier groupe, mais pour le séparer du duo.
"Hihi, cela ne nous arrêtera pas", dit la demoiselle en faisant réapparaître sa tasse. D'un geste rapide elle envoya tout ce qui restait de son chocolat, bien plus que la tasse pouvait en contenir, sur le mur blanc. La neige fondue en partie, assez pour s'y frayer.
"Bordel", dit Phoenix en soupirant lorsqu'elle remarqua que, de l'autre côté, plus personne ne se trouvant dans leur champ de vision.
"Cherchez les", qu'elle ordonna aux Sans-coeur, qui tentaient de flairer la trace des hommes. Les créatures avançaient plus lentement, presque concentrées.
"Est-ce qu'ils ont été tué ?", commençait à penser la demoiselle, "... ou sont-ils parti là-bas ?", qu'elle se demanda en remarquant ce qui ressemblait à une citadelle, qui se fondait parfaitement dans le décor gelé, au loin.
"On fonce vers là-bas Hel ! En route mauvaise troupe !", qu'elle dit en se retournant vers son camarade, faisant passer sa monture au galop. Même si les gardes et leur Prince n'étaient pas parti dans cette direction exacte, la demeure de glace qui se dessinait à travers les montagnes n'était pas quelque chose que l'Organisation pouvait se permettre d'ignorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Rêveur Lucide
Membre  Maître de la Keyblade  Rêveur Lucide
avatar
Nombre de messages : 220
Age : 23
Localisation : Illusiopolis
Arme : Keyblade Rêveur Lucide
Invocation : Chimère Tank
Date d'inscription : 04/01/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Mer 23 Mar - 20:56

Rien ne semblait pouvoir entacher le moral de ma coéquipière ; pourtant, je pressentais que cette avalanche n’avait rien de naturel, voire qu’elle n’avait aucun lien avec l’hiver maudit.
Mais je gardai le silence…
… Peut-être aurais-je dû lui en parler, cette nuit-là. Peut-être aurais-je dû lui confier mes peurs, mes craintes, mes doutes ; peut-être aurais-je dû lui parler de ces sensations, ces hallucinations, ces ressentiments qui ne semblaient pas être les miens…
Sans doute aurais-je dû.


La tempête se calma à mesure que nous approchions de ce qui semblait être un château de glace. Notre ascension nous fit passer au-dessus des nuages et je fus alors témoin du plus beau spectacle que j'eusse jamais vu : par-delà des nuages noirs que j’avais pris pour un ciel nocturne, pointait encore, à l’horizon, un soleil timide et pâle, teintant le ciel d’une douce lueur rose. La lumière. Nous n’étions pas coincés dans la nuit.

Nous pûmes alors admirer toute la splendeur de l’édifice : perché sur le flanc de la montagne, d’une élégance raffinée au milieu de la neige scintillante, tout en tours finalement ciselées et en glace polie, il reflétait la lumière du soleil avec la perfection d’un miroir. De son pied émanait d’ailleurs une faible lueur bleutée et ce que l’on analysait, sans l’ombre d’un doute, comme étant une aura magique. Sa plus haute tour dépassait le sommet de la montagne et un escalier tout aussi magnifique permettait d’accéder jusqu’à sa porte.
Je compris alors comment un tel édifice pouvait ne pas être vu depuis la citadelle : outre le fait qu’il était perdu dans les nuages, le sommet de la montagne agissait à la manière d’un paravent et lui procurait la cachette idéale pour se soustraire aux yeux inquisiteurs.
Le Château de Glaces:
 
La personne qui l’avait bâtie devait avoir une maîtrise sans faille de la glace.
… Et elle devait rêver de solitude
.

J’étais si absorbé par mes contemplations que je mis un certain temps à remarquer la présence d’un renne devant l’escalier ainsi que celle, bien plus incongrue, d’un homme attendant sur le pas de la porte en compagnie d’un bonhomme de neige. Lequel bougeait.
- Phoenix, murmurai-je, et mon souffle forma un nuage de brume. Le seul moyen d’atteindre la porte serait de passer devant l’homme, là-bas… Comment allons-nous passer sans nous faire repérer ?
Il y avait bien sûr le balcon, situé à plusieurs mètres de hauteur ; mais je ne savais pas voler. Peut-être pouvions-nous l’atteindre au moyen d’un couloir sombre et ainsi entrer subrepticement dans le château. J’en fis aussitôt part à ma coéquipière, attendant son aval. Peut-être allions-nous y rencontrer la « méchante sorcière » de glace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 406
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Mer 30 Mar - 18:16

"Sympatoche", se dit la demoiselle en voyant de plus près la bâtisse des glaces qui se trouvait face à elle. Ce genre de construction aurait pu être l'oeuvre d'Icy, gardienne des Ténèbres et manipulatrice de la glace, une redoutable sorcière maléfique que Phoenix avait rencontré quelques mois auparavant. Était-elle la responsable de tout cela ? De cet hiver soudain qui avait frappé Arendelle ? Elle en serait bien capable, elle était après tout la fille adoptive de la célèbre Maléfique, et cela serait bien son genre de vouloir prendre le contrôle d'un monde par la terreur.
Mais il ne fallait pas faire de conclusion trop hâtive, rien n'indiquait que cela était la création de la Gardienne des Glaces, n'importe qui avec un très bon -donc pas n'importe qui, en fait- don et maîtrise de la neige et la glace pourrait donner naissance à tout cela. Et cette personne devait certainement être dans les lieux, du moins, il fallait pouvoir le vérifier. Dans tous les cas, le duo n'était pas seul présent, il y avait également un genre de bûcheron accompagné de deux mascottes qui avaient le don d'agacée la Simili rien qu'à les voir ! Parfois, comme ça, Phoenix n'"aimait" pas certaine personne, ou voulait faire paraître cette impression, et il n'y avait pas besoin de raison pour cela. C'était dans son caractère, bien que travaillé.

"On fait le tour", qu'elle répondu sèchement pour se donner un genre énervée, "on va bien trouver une autre entrée", qu'elle ajouta en commençant à faire avancer sa monture.

"Oh ! Regarde Olaf, de la compagnie d'aventure !", s'écria l'homme qui se trouvait devant la porte après avoir entendu les pas des Sans-coeur équidés. Aussitôt, la créature de neige commença à courir dans la direction des membres de l'Organisation. Mais elle trébucha, et sa tête roula jusqu'aux pattes des êtres des Ténèbres.
"Hum,  bonjour", que le bonhomme de neige hésita de dire en remarquant l'aspect des Sans-coeur qui se trouvaient devant ces yeux. Phoenix avait comme l'envie d'écraser cette tronche béate qui la fixait bêtement, ou de lui balancer un jet de chocolat chaud pour voir le résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 1199
Age : 23
Localisation : En quête d’action !
Arme : Clé Ailée d'Or/ Coutelas-broche/ Pistolet à Grappin
Invocation : J'en ai pas besoin !
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   Dim 17 Avr - 18:42

Bonjour,

Je suis désolée mais l’aventure s’arrête ici pour moi : je n’ai plus l’inspiration, ni la motivation, ni même l’envie pour ce rpg – et pour les forums en général, d’ailleurs.

Afin de ne pas te laisser sur ta fin et de te permettre de passer à autre chose, voici le dénouement de notre histoire :
Nous découvrîmes que la Reine Elsa, souveraine du royaume d’Arendelle, était effectivement dotée de pouvoirs magiques.
Cette dernière, le jour de son couronnement, avait pris peur et avait involontairement gelé son royaume avant de fuir dans la montagne. Sa sœur, la Princesse Anna, s’était aussitôt lancée à sa poursuite, au péril de sa vie.
Toutefois, il s’avéra que la Reine Elsa ignorait comment briser l’hiver… Convaincue d’être un danger pour les autres, persuadée de n’avoir aucun contrôle sur la malédiction, la Reine préféra congédier sa sœur, de façon brutale, et rester vivre dans la montagne.
Nous pûmes ainsi rentrer à l’Illusiocitadelle faire notre rapport, laissant le royaume d’Arendelle en proie à l’hiver magique.


Tu peux considérer cet épisode comme terminé et l’archiver.

Peut-être à une prochaine fois au détour d’un autre forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Songe d’une nuit d’Hiver [PV : Phoenix]
» [question] couronne de l'hiver et couronne de Azor Ahai
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Une nuit magique. Ou pas. [PV: Roy & Aï]
» Un Parenter Elfe de la Nuit et Troll?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: