Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 24 Avr - 0:33

"Longinuuuuuux", criait la Sucrerie des Ténèbres à travers les couloirs de l'étage des chambres de l'Illusiocitadelle, à la recherche de son collègue qu'elle n'avait pas trouvé dans sa chambre aux murs nacrés. Bien qu'un Simili ne pouvait techniquement pas ressentir d'énervement, l'un des membres de l'Organisation XIII sembla plutôt agacée par le boucan causé par la petite blonde.
"Tais toiiiiiiii", qu'on pu entendre après le son d'une porte qui s'ouvre violemment, de la bouche d'une jeune fille aux longs cheveux verts, portant un casque doté de cornes rebroussées. Cette enfant était un membre de l'Organisation, tout comme Phoenix, qui avait reçu le nom de Axe . [ ► image ]
"Hé oh, un peu de respect pour tes aînés", répondit la Sucrerie, à l'autre bout du couloir, encore plus fort que la fillette. Cette dernière gonfla les joues, et se mit à courir en tapant des pieds vers la Simili de Princesse, avant de lui faire les gros yeux une fois devant elle.
"Aînés ? TOI ? T'es à peine plus grande que moi", qu'elle dit en se mettant sur la pointe des pieds, pour essayer d'atteindre le mètre soixante de Phoenix. On peut donc en conclure qu'Axe n'était vraiment pas bien grande, vu qu'elle n'arrivait qu'à le faire à l'aide de ses cornes.
"A peine ? Tu es rigolote ma petite kihihi", répondit Phoenix en ricanant, "je suis plus vielle que toi, nah".
Celle qui répondait au titre de "Hacheuse", Axe, tapa des pieds et sauta sur place pour montrer son mécontentement. Même si elle ne pouvait plus ressentir d'émotions, la gamine avait garder de bons souvenirs de ses habitudes de petite fille. Une bonne rivale pour Phoenix et le rôle de petite peste qu'elle aimait joué.
"Pff, je te crois pas ! T'as l'air tout aussi "petite" que moi !", dit la Simili aux cheveux verts, pour sa défense. Même si Phoenix n'avait pas été gâtée par la nature en n'étant pas bien grande malgré son âge adulte, elle avait un argument que la Hacheuse ne pouvait contrer.
"Moi j'ai ça, donc je suis plus vielle", ajouta Phoenix en remuant sa poitrine de ses deux mains d'un ton narquois. Si cela avait été possible pour elle, la fillette aurait explosé de rage.
"T-t-t, n'empêche que ça te donne pas le droit de crier trop fort dans tout le couloir !"
"N'est-ce donc pas ce que tu es en train de faire ?", questionna Longinux, qui  arriva derrière la jeune Simili. Cette dernière leva la tête pour voir qui lui parlait, et les deux mètres et quelques de Longinux lui donnèrent le vertige.
"C'est à cause de Phoenix !"
"Mais oui, mais oui, on te croit", ajouta la Sucrerie des Ténèbres, "je voulais te voir Longi', allons dans ma chambre", qu'elle dit à son collègue en ignorant la fillette qu'elle poussa pour s'approcher du Lancier et le prendre par la main.
Si Longinux "aimait" simuler des émotions, il aurait sans doute soupirer pour monter l'agacement que pouvait provoquer Phoenix. Et c'est ce qu'Axe se permis de faire, en bousculant la demoiselle à son tour pour retourner à sa chambre en trombe.
"Quelle petite saleté celle là", marmonna Phoenix, assez ironiquement.

"Tu es donc de retour à l'Illusiocitadelle...", dit Longinux, appuyé contre la porte de la porte fermée de la chambre de la Sucrerie des Ténèbres, sans doute parce qu'il ne pouvait pas s'asseoir sur l'une des petites chaises en plastique rose sur laquelle la Sucrerie avait posé ses douces fesses, en sirotant un chocolat crémé dans sa belle dînette.
"En chair et en orge", qu'elle répondit après avoir avaler sa gorgée de boisson chaude, lui laissant une trace de lait en guise de moustache.
"Lexical est-elle toujours des nôtres ?"
La demoiselle des Ténèbres se leva avant de se poser dans son lit rempli de peluches, dont un gros ourson vert qu'elle enlaça.
"Elle m'a piqué avec une pointe de stylo, mais j'crois qu'elle ne m'en veut pas trop".
"Qu'elle essaye de montrer de l'énervement m'importe peu, ce que je souhaite savoir c'est si elle sera là quand le signal sera lancé".
"Le signa-a-aal ?", demanda Phoenix, en mâchonnant l'oreille de son ours.
"Le moment où nous serons tous près pour lancer l'assaut".
"J'croyais qu'on commençait dès que je revenais hihi."
"Bien évidemment que non."
"Hmmm... dans ce cas là, est-ce que je dois dire "oups" ?", demanda la demoiselle en se cachant derrière son ami de coton.
"Je ne pense pas", répondit Longinux, légèrement soucieux, "ne me dit pas que... ?"
"... kihihi ?", une "réponse" stupide qui représentait bien l’insouciance de Phoenix, même si cette fois ci, elle s'était rendu compte de sa bourde. Quelle chose venait elle de faire ? Ramener des personnes un peu trop bruyante, un peu trop tôt, un peu trop bêtement.

[ ► Musique ♪ ]
"Gruuuuuuuuuaaaaah ! Yakuza powaaaa !", hurla un drôle de personnage en bas de l'Illusiocitadelle, devant un groupe tout aussi énervé et bruyant que lui. Vous allez prendre votre revanche patron !, que l'on pouvait entendre dans la petite masse de sbires du lion à casquette. Lion ? Oui. L'individu était un en effet un félin, aux allures anthropomorphiques, portant une casquette de cuir et une veste de la même matière, noire évidemment, posée sur les épaules. [ ► image ]
"Approchez vermines de l'Organisation ! Je ne suis plus un être comme vous à présent, et pour vous remerciez de cela, je viens mettre un terme à vos vies de créatures aux coeurs vides", cria l'animal de son imposante voix roque, "vous qui ne connaissait pas l'amour et la fierté d'appartenir à une famille de frères et fils d'arme". "C'est si beau patron", qu'on pu entendre, accompagné de quelques sanglots.
Qui étaient donc ces énergumènes qui faisaient plutôt tâches dans la cité sombre et silencieuse ? Des alliés de Phoenix, qu'elle avait trouvé au détour d'un voyage à travers le Domaine de la Lumière. La demoiselle ne s'était pas faites particulièrement amie avec le lion balafré aux airs de dur à cuire, mais elle avait su trouver les bons mots pour le faire s'attaquer à l'Organisation XIII, lui qui lui était anciennement tant dévoué.

Alertés très vites par le vacarme extérieure qu'étaient les cris du lion et de sa troupe de malfrats de petites classes, un premier groupe de Simili s'avança. Il n'était que quatre, encapuchonnées, faisant face à leur ancien allié, lui et sa cinquantaine de bras droits.

"Que nous vaut ton retour, Lion Bêlant", demanda l'un des êtres dénoué de coeur, d'un ton amusé.
"Pour le coup, c'est plutôt Lion Braillant", ajouta un second en rigolant.
"Bien vu l'ami. Alors, Xal... je veux dire Lambert, pourquoi es-tu ici ?"

"Je viens vous exterminer !", qu'il affirma en pointant ses adversaires de sa lame aiguisée.
"D'habitude, c'est moi le rigolo de service, tu ne vas pas me voler ma place et nous faire mourir de rire, nous Simili ?"
"Tu as de la chance que les Gardiens des Ténèbres ne soient pas présents aujourd'hui, c'est sur eux que tu aurais pu tomber", ajouta l'un des Simili, en se rapprochant du félin, faisant glisser sa main sur le sabre de l'énergumène.

Un premier coup parti, et fit trembler la ville proche du Néant...

"Bon et bien, j'imagine qu'on commence maintenant ?", demanda la Simili de Princesse en sortant de son lit.
"Tu ne nous laisses pas le choix, Sucrerie", répondit le Lancier, en ouvrant la porte de la chambre de la demoiselle, "j'espère qu'ils viendront vite."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 24 Avr - 2:16

Aujourd'hui était un grand jour, du moins c'est bien ce que ressentais Yûki, au plus profond de son Coeur, qui était actuellement sur le toit de son immeuble à la Ville de Traverse, regardant les étoiles d'un air rêveur. Ce soir, ces dernières lui semblent si différente que d'habitude à moins que ça soit juste elle qui s’imaginait beaucoup de choses, peut-être parce qu'elle était toujours perturbée par ce qui s'était passé il y a quelques jours dans cette ville et qu'elle voyait les choses différemment ou peut-être pas.

*Tu sait, c'est pas en restant perché sur ton toit que tu vas arranger les choses. T'es aussi lente que Vanitas, c'est abuuu-sééééé !*

Fit une voix aigüe raisonnant dans la tête de la Princesse, ça en revanche ce n'était pas une hallucination, bien malheureusement, Yûki n'arrivait pas à la supporter et souhaiterait juste qu'elle disparaisse de sa vie.

*Mieux vaut attendre encore un peu pour réfléchir que de foncer tête baisser avec rien dans la tête. Crois-moi, tu feras moins ta maline quand le jour viendra.*

Répondit-elle intérieurement, l'entité de Ténèbres qui vivait en elle semble s'être tut on dirait bien puisqu'elle ne répliquai pas comme elle le faisait d'habitude et puis, pour qui se prend-t-elle ?
La blondinette fit un bond pour descendre du toit et atterrir sur le sol, ne s'y attendant pas, le petit chiot tout blanc de vêtu se jeta sur sa maîtresse pour lui lécher la joue, elle le serra dans ces bras. Il avait bien comprit qu'elle allait encore une fois, partir et ça le chiot ne semble pas avoir envie depuis qu'il à vue Yûki partir pendant plusieurs semaines sans revenir à cause des imprévus, à cause d'Ineave...

- mais oui Kagai, moi aussi je t'aime. Je te promet que maman reviendra très vite, d'accord ?

Il ne fallait pas perdre du temps, dans ce cas la jeune fille déposa l'animal sur le sol en lui tapotant la tête, attendant que Vanitas arrive, elle ouvrit un portail et c'est une fois prêt qu'ils pouvaient s'y engouffrer et apparaitre, enfin, à Illusiocitadelle.

- Enfin, on y est. Dit-elle en marchant quelques pas pour faire le tour de la rue avant de revenir vers le jeune homme, se mettant sur la pointe des pieds, posé contre lui. Il faut trouver Phoenix, tu la sens n'est-ce pas, Vanitas ? Lui chuchote-t-elle avant de lui prendre sa main et à commencer à marcher.

La Princesse du Magma n'avait pas peur de devoir se battre contre des Hauts-placés, au contraire, ça serait une occasion pour elle de s'y entrainer pour un tout autre grand combat, mais c'est surtout car elle était vraiment motivé à se faire pardonner par la Princesse de son chéri, souhaitant accomplir les voeux de celui-ci. Elle se demande ensuite combien ils seront lors de cette bataille...

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 24 Avr - 15:04

Le soleil de l'aube se levait sur le Royaume de Nomugo, comme à chaque journée normale. Et comme chaque jour, les habitants se levaient petit à petit, prennent leur petit déjeuner avant de sortir en ville. Le calme régnait toujours dans ce magnifique Monde de l'Harmonie parfaite. Et pourtant, dans le château, ce n'était pas vraiment le cas. En effet, la très chère Reine avait tenté de faire quelque chose pour se débarrasser de ses futurs gendres. Elle refusait d'avoir pour beaux-fils un prince déchu et un ancien esclave ! Ses filles possédaient vraiment de très mauvais goûts ! Elles devaient se marier avec des princes, héritiers d'une couronne ! Et même si Takamina n'allait pas gouverner sur Nomugo, elle pourrait toujours aller dans le Monde de son mari et devenir reine là-bas. De plus, cela était très important, car sa fille pourra tout de même posséder un pouvoir et Nomugo aura une alliance plus forte avec ce royaume voisin. Quant à Chiery, il lui fallait un homme qui avait été éduqué pour prendre le trône à la place de ses parents afin que Nomugo se porte à merveille.

Elle avait alors préparé, la veille, un défilé de prétendants pour ses filles. Mais ni l'une, ni l'autre, n'avait donné un effort pour cela. Ce qui fit, qu'au final, cela fut un échec au grand désaroi de Reimu. Elle était vraiment impatiente lorsque le sujet concernait les Jumelles. Et résultat des courses, elle les avait punies en leur interdisant de sortir de leur chambre toute la journée du lendemain, en précisant qu'on leur apporterait de la nourriture lorsque l'heure du repas sonnera.

A présent, les deux Nekos étaient dans leur petit espace, et silencieuses. L'une faisaient du tri dans ses affaires, en affichant une mine légèrement triste, tandis que la seconde lisait sur un coussin installé par terre, au milieu de la pièce, le visage inexpressif. Elles avaient la possibilité de sortir d'ici, si elles le souhaitaient, détenant toutes deux une Keyblade, cependant, elles n'avaient pas envie de s'attirer encore plus d'ennuis en s'échappant en catimini, connaissant leur mère, elle le saurait bien vite.

Au bout de longues minutes de silence, Takamina poussa un soupire de frustration, ce qui fit lever les yeux de Chiery de son livre, intriguée. La première se tourna vers sa Jumelle et miaula :

"Je n'en peux plus de rester ici ! Je vais finir par craquer !
- Mais tu sais que tu risques de t'attirer des ennuis si tu pars ?
- Oui mais... J'ai envie de partir..."

Cela mis fin à la discussion.
Les minutes s'écoulèrent sans que la situation ne change. Soudain, un étrange Portail crépusculaire fit son apparition dans la chambre des Jumelles, ce les surprit énormément. Et de ce Portail sortit un jeune adolescent blond aux yeux rouges, affichant un énorme sourire.

"Eh ! Vous avez vu ça les filles ! Je sais créer des Portails maintenant !
- Comment t'as fait ?!
- Durant mes nombreux voyages avec Shizuka à la recherche de Léon, j'ai appris beaucoup et à présent je connais beaucoup de choses, dont la création de Portail !"

Takamina était très impressionnée par l'exploit de son cousin. Quant à Chiery, elle était quelque peu inquiète à l'idée que Reimu les entende et entre dans la chambre pour finalement découvrir que ce cher Ishimaru était présent, alors qu'elles n'avaient pas le droit à de la visite.

Une idée traversa la tête de Chocola qui regardait son cousin avec des étoiles dans les yeux :

"Dis, dis... Tu voudrais bien... Faire un Portail pour le Jardin Radieux ? Tu sais, ce Monde où tu nous avais retrouvées par on-ne-sait-quel moyen et qu'on s'était retrouvé propulsés dans un Monde virtuel ?
- Ah ouais ! Je vois ! OK, pourquoi pas ! Mais d'abord j'ai une question... Il s'est passé comment ce défilé que votre mère a organisé pour que vous vous trouviez des soient disant meilleurs fiancés que Tarô et Ruby ?
- Très mal...
- Et à présent, on est puni... On n'a pas le droit de quitter notre chambre, mais c'est trop dur de rester enfermé toute une journée !
- Je vois... D'accord, je vous fais ce Portail, direction Jardin Radieux !"

Ishimaru comprenait parfaitement ce que ressentait ses cousines par rapport au fait que Reimu ne veuille pas qu'elles soient avec la personne qu'elles aimaient respectivement. Il finit par tendre son bras pour faire apparaître un Portail menant à la destination qu'elles souhaitaient. Takamina se tourna vers sa sœur et dit :

"Aller, viens !
- Hum... D'accord !"

Chiery avait hésité premièrement. Puis, elle s'était rappelée que si elle voulait demeurer aux côtés de Tarô, elle devait tenir tête à sa mère et ne pas lui obéir, malgré toutes les punitions qu'elle a subis pour ne pas avoir fait ce qu'elle demandait.

Les Jumelles se retrouvèrent ainsi dans le Jardin Radieux, à la recherche de leur Maître de la Keyblade, Meiko. Elles savaient qu'elles pourraient la retrouver ici et qu'elles pouvaient compter sur elle, car elle était comme une deuxième mère pour elles, beaucoup plus maternelle que leur mère biologique.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 24 Avr - 17:17

Non loin de là où les deux petites princesses aux oreilles touffues venaient d'arriver, Alizé tâchait de s'épanouir dans une nouvelle existence, une petite vie simple sous le soleil et le ciel bleu du Jardin Radieux. Il revenait du marché, là où il avait pu trouver toutes sortes de fruits et légumes dont il ignorait totalement l'existence. Il faut dire que là d'où il vient, la Bourgade de l'Aube, il n'y a que des déserts à porter de vue, alors la végétation n'est pas des plus simples à faire pousser, et les cultivassions étaient donc plutôt restreintes malgré le grand nombre d'habitants. Mais ce n'est pas pour autant qu'il pu connaître la famine, bien que cela arriva plusieurs générations avant la sienne, ils arrivaient à se nourrir d'extraits de cactus, et de viandes blanches de divers espèces d'oiseaux. Chose dont Alizé ne raffolait pas véritablement, alors il s'était fait un plaisir en prenant un peu de tout au marché matinal, afin de pouvoir goûter et profiter de chaque chose qu'il pouvait découvrir.

Les bras chargés de sacs en papier bien remplis, le nouveau Prophète rentra au château du Jardin Radieux dans lequel il commençait à prendre ses marques, même si sa timidité et manque de confiance l'empêchait d'être parfaitement tranquille, et le faisait parfois tituber lorsqu'il croisait des gardes ou bien d'autres réfugiés, tout comme lui.

"Ch-chef ? Vous êtes là ? J'ai été acheté ce qu'il fout fallait, et sûrement u-un peu plus", disait le garçon en entrant dans les cuisines de la bâtisse, ne voyant pas devant lui, le visage caché derrière ses trouvailles.
"Je suis bien là gamin, pose moi tout ça sur le côté", lui répondit en souriant un homme d'une cinquantaine d'année, un peu bedonnant, sûrement après un peu d'excès de bonnes choses dû à son métier de chef cuisinier.
"T-très bien", dit le garçon en déposant difficilement ses achats, "est-est-ce que je peux vous aider pour quelque chose ?", qu'il souhaitait savoir. Alizé était un charmant garçon, calme et aimable, et ce n'était pas fait pour donner une bonne impression, mais simplement parce que cela était dans sa personnalité.
"Oh non, pas vraiment pour l'instant, mais encore merci petiot !", répondit l'homme en continuant son travail.

Le jeune prophète à la peau matte reparti s'aventurer dans les allées du château à la recherche de sa nouvelle mentor, Meiko. Il était l'heure, comme chaque jours depuis son retour, pour le garçon de s'entraîner, à connaître des choses sur ces pouvoirs de Prophète, mais aussi améliorer son maniement de la Keyblade et les aptitudes dont il disposait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 284
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 24 Avr - 19:17

Il faisait si beau au Jardin Radieux, comme tout les jours en fait, que cela aurait pu donner une envie si soudaine à Meiko de partir en vitesse dehors pour parcourir les jardins, se coucher sur l'herbe, cueillant ces belles fleurs et se laisser emporter, guider par le vent doux. Tout comme elle le faisait à une époque.
Seulement Meiko ne le faisait pas, restant dans sa chambre, assise devant sa coiffeuse en même temps qu'elle coiffait sa longue chevelure ondulés tout en regardant le miroir, tandis qu'Ava était assise sur un coussin, adossé contre le mur, observant sa petite prophète.

- Oh Ava, si tu savait ! Je ne sais pas pourquoi mais je sens que cette journée va être parfaite !
S'exclama-t-elle, posant délicatement sa brosse sur sa coiffeuse.
- Vraiment ?
- Oui et je ne sais pas pourquoi ! Mais je le sens là, dans mon coeur... Je suis si heureuse ! Fit-elle justement en joignant ces mains où se trouve son coeur pour bien insister sur ces mots, un sourire radieux aux lèvres, ce qui faisait légèrement sourire Ava qui finit par rire doucement. L'ancienne aimait la voir ainsi. C'est une bonne chose alors... Serait-ce le bonheur de Kuro qui te rend comme ça ? La Princesse hocha vivement la tête Oui bien sûr, il y a aussi ça qui me rend heureuse ! Je ne veux plus qu'aucune personne ne fasse du mal à mon Gardien... Je veux que son avenir sois aussi radieux que son passé ! Dit-elle en souriant, Ava baissa légèrement la tête, cachant son air gêné. Serait-ce aussi parce que tu ressent le signal de Phoenix...?

A cette question, sans quitter de sa chaise, Meiko se tourna vers Ava d'un air interrogatif puis c'est vrai qu'en réfléchissant elle avait sentit comme un drôle de pressentiment. C'est donc l'heure de prêter main forte à la Princesse des Ténèbres ? Dans ce cas, vaut mieux qu'elle aille voir Kuro, pour l'accompagner et rassembler quelques provisions pour le grand-frère de son gardien, Saido, qui était du genre ventre sur patte, le pauvre avoir autant faim dois vraiment être handicapant... Heureusement que le château ne manquait jamais de nourriture, surtout depuis que ces deux Nekos vivent aux château, les personnels ne se sont jamais plaint d'ailleurs, ils étaient gentils, surtout les bonnes femmes qui compatissent pour ce pauvre petit chat noir, qui avec amour lui préparaient des petits plats tandis que le cadet, Kuro lui ne se nourrissait pas du tout contrairement à lui. En y pensant à cela, Meiko avait la haine contre ces maudits scientifiques qui leurs on fait de sales expériences sur eux... Après une longue réflexion, la Princesse se releva en hochant la tête, cependant un bruit l'intrigua, quelque chose venait de taper à sa fenêtre du balcon, elle s'y dirigea alors :


- C'est toi Kuro...? Vivement, elle tira les rideaux et ouvrit les grandes fenêtres pour accéder au balcon, la vision qui se déroulait en face d'elle la choquait, voir même elle était émue, ces yeux verts brillant par des petites larmes qui ne tarde pas de couler. Allons, pleure pas princesse. Disait l'homme qui était tranquillement adossé sur le rebord du muret du balcon, lui souriant. Sans plus tarder, la blonde accouru vers lui, entrant complétement dans le balcon, pour aller se réfugier dans ces bras, Ava quant à elle resta à l'écart en regardant légèrement la scène avec un sourire puis se retourna vers son coussin pour les laisser tranquille tout les deux. Le balafré passa ces bras autour de la princesse, une de ces mains qui était libre caressait ces cheveux d'or.

- J'voulait passer te voir un peu, pour te dire joyeux anniversaire... Qu'il dit en séchant les larmes de sa dulcinée avec sa main ganté Et comme je sais que tu aimes ça... Tiens. Il leva son autre main pour lui tendre une pierre précieuse en forme de fleur ce qui semble bien plaire à Meiko qui prit l'objet, l'admirant d'un air émerveillé qui ne pouvait qu'amuser doucement l'homme. j'ai choper ça dans un coffre de pirate, j'te dit pas la difficulté pour le dupé et lui voler cette pierre rare.
- Merci beaucoup Braig...! C'est... c'est vraiment le plus beau jour de ma vie, aujourd'hui...
- Bien, content que ça te plaise... Bon... il va falloir que j'y aille. En s'étirant, il commença à se mettre debout en décalant doucement Meiko sur sa droite Déjà ? Tu ne peux pas rester encore un peu ? Je voulais te présenter à mon Gardien au moins une fois...
La princesse baissa tristement le regard, Braig finit par se rapprocher un peu plus d'elle, enroulant l'une de ces mèches blonde autour de ces doigts. Allons, une prochaine fois peut-être ? Puis pour te dire, je n'ai pas besoin de le rencontrer, j'me suis déjà fait une petite idée de à quoi il ressemble ton petit chaton protégé et je sais que je n'ai pas à m'inquiéter de ta sécurité. Ahh, poupée tu n'a pas changé décidément mais bon j'aime bien, tu te préoccupe de tout ces enfants perdus, au moins tu n'est pas seule.
Meiko eut un petit sourire triste. C'est depuis que j'ai perdue notre enfant que je suis comme ça...
Il y a eu un petit silence qui s'installa entre les deux, restant un moment l'un à coté l'autre jusqu'à ce que Braig se décide de bouger, se penchant vers elle pour lui déposer un baiser sur le front et fit apparaitre un coulour obscur, puis s'y engouffrer.
- A bientôt, je t'aime... Qu'elle chuchota en affichant un sourire radieux, commençant à quitter son balcon puis sa chambre suivit de près par Ava qui resta silencieuse, ne voulant pas déranger Meiko qui semblait être rêveuse, au moins elle n'était pas triste, au contraire, elle était si optimiste... Au moins elle ne souffre pas. Montant l'étage, elle y trouva Kuro, ce qui la faisait encore plus sourire que tout à l'heure, tenant sa fleur précieuse contre son coeur mais avait toujours des larmes qui coulent de ces yeux. Sans crier gare, elle fonça vers son Gardien pour aller dans ces bras afin de se consoler contre lui.

- Kuro ! J'ai revu Braig, tu sait je t'en avait parlé l'autre jour... mais... mais j'ai toujours aussi mal au Coeur... j'aurais voulue qu'il reste un peu avec nous...

Ava resta à l'écart, ne voulant pas trop entrer dans la salle, elle fixait intensément Kuro, en "rougissant" puis s'est mise à partir, vagabondant dans les couloirs du château, la queue trainant sur le sol, sans regarder où elle mettait les pattes, elle se cogna doucement contre quelque chose ou plutôt quelqu'un, c'est en redressant les oreilles qu'elle leva sa tête.

- Ah tiens, bonjour cher Alizé ! Tu cherches Meiko, n'est-ce pas ? Elle est au deuxième étage avec son Gardien... Par contre je ne pourrait t'accompagner, je suis plutôt pressée ce matin... A tout à l'heure peut-être ! Oh, et si au cas où tu ne le savait pas, c'est l'anniversaire de la Princesse !


Sur ce, la renarde s'est mise à piquer un sprint pour sortir du château, se dirigeant vers la ville, au marché. Elle avait l'impression de sentir quelque chose...

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Lun 25 Avr - 22:50

-Eh, c'est quoi ça ?

Kuro était allongé sur le grand tapis de sa chambre. Il n'était pas dans un très bon état, mais le Neko s'en moquait bien. Il n'avait jamais vécu dans le luxe alors cela ne le dérangeait pas de se reposer sur ce vieux tapis qui sentait quelque peu la poussière. En entendant son grand frère sa remarque, il tourna la tête vers lui, et le vit en train de porter une boîte qui faisait deux fois sa taille. Lorsque son cadet vit cela, il se précipita vers lui en exprimant sa légère colère :

- Occupe-toi de tes affaires ! Ce n'est pas pour toi, et non, il n'y a pas de nourriture là-dedans ! Si tu as faim, il y a toujours les cookies sur le buffet !

Saido baissa une oreille, intrigué par le comportement étrange de son frère. Que pouvait donc contenir cette boîte si joliment décorée ? Le petit chat aimerait bien savoir, alors il flotta en tournant en rond autour de l'objet alors que le jeune Gardien la tenait toujours entre ses pattes. Il se mit à soupirer, comprenant bien que son aîné ne lâcherait pas l'affaire tant qu'il ne saura pas que se trouvait-il dans le contenant. Il finit par poser le précieux objet sur le fameux buffet où se trouvait les cookies avant de se tourner vers son frère et dire :

- C'est un cadeau... Pour Meiko... C'est son anniversaire...
- Vraiment ? Je ne le savais pas !
- Normal... Elle ne nous l'a pas dit...
- Mais tu as lu dans ses pensées...
- J'ai fait ça inconsciemment, je te promets ! Alors hier, j'ai été faire quelques achats... Mais je n'ai rien trouvé de satisfaisant... Alors... Je lui ai faite une robe...
- Comment tu as fais pour avoir ses mesures ? Et... Depuis quand tu sais coudre ?!
- Grâce à mes pouvoirs de télépathie et nos chers camarades, respectivement...


En parlant des "chers camarades", Kuro sous-entendait les scientifiques du laboratoire.
Cette pensée de la part du Neko plongea les deux Fuun dans un profond silence. Saido regardait le cadeau et sa tête se tourna légèrement vers les cookies. Il regarda son petit frère et eut une idée. Il prit un biscuit et se rapprocha du blond.

- Essaye de manger ça !
- Mais, Saido ! Tu sais très bien que je ne peux pas !
- Essaye quand même !


Voyant que le jeune Gardien de l'Explosion n'était pas prêt d'en prendre ne serait-ce qu'un petit bout, le petit chat noir se débrouilla pour fourrer le biscuit dans la bouche de son frère et le força à avaler. Celui-ci commença alors rapidement à se sentir mal, à avoir des douleurs à l'estomac. Il fonça alors dans la salle de bain de sa chambre avant de se mettre au dessus des toilettes pour vomir tout ce qu'il venait d'avaler. Une fois cela fait, il cracha un peu de sang et tira la chasse d'eau avant de se laver les mains et le visage et retourna auprès de son aîné avec un regard noir.

- Ne recommence plus jamais ça !

Saido s'excusa alors et Kuro s'allongea de nouveau au même endroit qu'il y a quelques minutes. Il entendit alors qu'on montait à l'étage où il se trouvait et tourna la tête lorsqu'il entendit la porte de sa chambre s'ouvrir. Il se leva alors, et à peine fut-il sur ses pieds que Meiko fonça dans ses bras, ce qui faillit lui faire perdre l'équilibre. Elle lui expliqua alors que Braig, son cher fiancé, était venu mais n'était pas resté bien longtemps. Kuro afficha un sourire doux, et ne remarqua pas la présence d'Ava.

Kuro lança alors :

- Au fait...

Avant de continuer, il alla foncer prendre le cadeau avant de le tendre vers elle en lui lançant un énorme sourire à pleines dents :

- Joyeux Anniversaire ! J'ai fait ça pour toi... J'espère que ça va te plaire !

Il lui donna le cadeau. La robe qu'il avait faite était en fait un vêtement de printemps mais qui pouvait aussi se porter en été s'il ne faisait pas extrêmement chaud. La jupe arrivait à mi-cuisse. L'habit était tout de blanc avec des motifs de fleurs brodés dans des tons pâles : roses, bleus, oranges, jaunes, violettes. Il était à bretelles un peu épaisses. Avec cela, il y avait des petites sandales blanches à sangles et à petits talons.

Quant à Saido, il décida de suivre Ava. Lorsqu'il la vit dehors, par la fenêtre, il la traversa et une fois à ses côtés, en train de flotter, il demanda :

- Où est-ce que tu vas comme ça ?

Il se retenait de le dire, mais, malgré le fait qu'elle ait une forme de renarde, il avait bien remarqué la façon dont elle regardait son petit frère, et se disait qu'elle devait sans doute ressentir quelque chose de très fort pour lui. Mais il préféra se taire.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Jeu 28 Avr - 21:43

L'anniversaire de Meiko ? Alizé n'avait pas eu vent de cela avant qu'Ava ne lui en parle.
"Oh, d'accord, m-merci pour l'information", répondit timidement le garçon à l'esprit doré. Il était toujours un peu perturbé à parler à cette "créature", de part son aspect et sa nature, certes, mais aussi parce qu'elle était une de ces aînées en tant qu'ancienne prophète. Il lui vouait autant de respect qu'il en vouait à Meiko. Et c'est ce respect qu'il avait pour sa mentor qui lui fit renoncer à la aller la rejoindre sur le champ, comme il souhaitait le faire et aurait pu le faire maintenant qu'il savait là où elle se trouvait dans la demeure. Il savait maintenant que ce n'était pas n'importe quel jour pour Meiko, et qu'il ne pouvait aller lui dire bonjour bêtement sans avoir le moindre présent à lui offrir, lui qui lui était, et plus, se voulait si redevable.
Alizé fit rebrousse chemin pour aller prendre quelques fleurs rapidement au marché qui devait sans doute encore êtres ouvert malgré l'heure du repas qui approchait, et tomba sur les deux autres apprenties de la Princesse du Crépuscule, les jumelles Nekos.

"V-vous venez pour l'anniversaire de Meiko ?", demanda le garçon en les abordant, hésitant à entamer la discussion, même s'il ne pouvait qu'être sûr qu'elles étaient bien Takamina et Chiery. Ils ne les avaient pas encore rencontrer en personne, mais avait déjà pris connaissances d'eux de part la Prophète, et puis des comme elles, il n'y en avait pas cent.
"O-oh, je me nomme Alizé au fait, enchanté", qu'il ajouta en faisant un geste timide de la tête, pour se présenter.

C'était une petite réunion "de famille", qui devait pouvoir s'organiser, pour ce beau jour qu'était l'anniversaire de Meiko. Son gardien, ses élèves de la Keyblade, et son apprenti Prophète. Il n'y avait qu'à espérer que rien n'arrive à l'un d'eux, malgré les événements qui allaient se produire à Illusiopolis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 284
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Jeu 28 Avr - 22:46

Meiko resta longtemps dans les bras de son Gardien, ce qui avait l'air de bien "apaiser sa douleur". Sentant qu'il allait bouger, la jeune fille se recula pour aller le laisser foncer vers une grosse boîte assez jolie, ce qui attira l'attention de la princesse qui s'approcha de lui. C'est avec un grand sourire qu'il lui souhaite son anniversaire en tendant le cadeau.

Sans plus tarder, la Prophète prit la robe, la regardant dans tout les sens. Elle était émerveillée et touché par ce geste, qu'une petite larme apparut au coins de ces yeux.

- Merci beaucoup Kuro ! Elle est vraiment adorable !

Une fois de plus pour le remercier, elle lui déposa gentiment un baiser sur son front avant de se redresser, pliant soigneusement la robe pour la déposer pour l'instant sur une étagère avec les sandales.

- Tiens, ton frère n'est pas là ? Enfin bon, j'ai un truc à te dire d'important, je t'en avait parler brièvement, mais je sens que c'est bientôt l'heure de passer à l'attaque, Kuro... Il faudrait qu'on sois tous prêts.

Meiko finit ensuite par se demander si les deux Princesses des Ténèbres seraient elles aussi accompagnés de leurs gardiens... Enfin, Phoenix c'était sûr, elle a pu lire en la deuxième Princesse qu'elle était avec lui, d'après ce qu'elle à pu comprendre donc est-ce qu'elle aussi aura son gardien ? Elle à cru avoir entendue que Yûki ne voulait pas le mêler à ça et que de toute façons il était déjà "occupé" bien... La Princesse du Crépuscule espère quand même qu'ils étaient assez suffisant et surtout qu'Alizé ne va pas encore s'attirer d'autres problèmes avec les Ténébreux.

Pendant ce temps là, Ava avait finis par arrêter sa course, s'épuisant un peu, pour marcher tranquillement jusqu'à que Saido arrive en volant près d'elle, la créature s'arrête alors, s'asseyant confortablement sur l'herbe et penche la tête sur le coté.

- Je comptais aller chercher les apprentis de Meiko. Pourquoi ? Il y a un problème Saido ?

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Sam 30 Avr - 0:28

Les deux Princesses se promenèrent dans le Jardin Radieux, cherchant quel était la route, déjà, pour se diriger vers le château. Elles l'avaient déjà emprunté trois fois, et pourtant, ni l'une, ni l'autre ne semblait retrouver sa route. Pourtant, elles possédaient une bonne mémoire et un sens de l'orientation ! La réponse était simple : elles étaient plongées dans leurs pensées... Elles songeaient encore aux évènements de la veille. Takamina, d'ailleurs, n'arrêtait pas de tripoter à sa bague de fiançailles que Ruby lui avait offert durant ce bal mémorable à jamais dans sa petite tête de princesse rêveuse. Elle avait trouvé son prince charmant, celui qu'elle avait attendu depuis qu'elle était haute comme trois pommes et qu'elle lisait des contes de fée. Alors ce n'était sûrement pas sa mère et ses mariages arrangés débiles qui allait faire changer d'avis la Princesse !

Quant à Chiery, elle ne pouvait s'empêcher de se faire du soucis pour Tarô. Toutes ces histoires étaient tellement difficiles. Elle avait parfaitement conscience que c'était insensé leur relation : une future reine âgée de treize ans et un ancien esclave de dix-neuf ans. Mais elle l'aimait plus que tout. Il était le seul qui faisait battre son cœur à cent mille à l'heure, le seul que lorsqu'elle lui tenait la main, elle ne voulait plus la lâcher, le seul pour qui elle ferait vraiment n'importe quoi pour qu'il soit heureux, le seul qui la fasse rougir, se sentir elle-même et libre ! Elle le voudrait pour toujours à ses côtés et fonder une famille avec lui. Elle était son ange, il était son bonheur. Ils étaient faits pour être ensemble.

Mais voilà... Reimu était vraiment un cas ! Elle se moquait bien des sentiments de ses filles ! Le Royaume était le plus important dans toute cette histoire !

Les deux Himeji furent sorties de leurs réflexions lorsqu'elles entendirent quelqu'un leur demander si elles étaient présentes pour l'anniversaire de Meiko. Les Jumelles se regardèrent dans les yeux quelques secondes avant d'observer ce jeune homme qui les avait interpellées alors qu'ils ne se connaissaient même pas. Il semblerait que l'inconnu ait aussi remarqué ce point alors il se présenta. Takamina prit alors chaque coin de sa petite robe noire et s'inclina poliment, comme la princesse qu'elle était, rapidement imitée par sa sœur, tout en miaulant :

"Nous de mêmes ! Je me nomme Takamina ! Et voici ma Jumelle, Chiery."

Sachant que Vanilla n'allait pas se présenter, Chocola n'était pas passée par quatre chemins et avait directement présenté celle-ci.
Elle demanda par la suite :

"Aujourd'hui est l'anniversaire de Meiko ? Nous ne le savions pas ! Elle ne nous l'a jamais dit ! Nous devons trouver quelque chose pour elle !"

Pendant ce temps, dans le château, Kuro était extrêmement heureux de voir que la robe plaisait à sa Princesse, sachant qu'il avait passé beaucoup de temps dessus, à toujours vouloir la rendre encore plus belle, pour être méritante à la beauté de Meiko. Et il ne s'était pas trompé dans les mesures. Heureusement qu'il savait manier l'aiguille ! Après tout, c'était lui qui avait créé ce costume !

- Content qu'elle te plaise !

Et le Neko eut le droit à une bise sur le font de la part de la blonde. Lorsque celle-ci évoqua Saido, Kuro remarqua seulement maintenant que son aîné n'était pas présent. Il se disait aussi que cela faisait depuis un moment qu'ils étaient dans le calme, car le connaissant, le petit chat noir aurait foncé pour aller voir ce qu'était le cadeau de son petit frère pour celle qu'il devait protéger. Justement cette dernière décida d'évoquer le grand projet qu'elle avait parlé un peu avec le Neko. Il n'avait pas tout compris, comme toujours en fait, mais il savait que c'était une affaire importante.

Il sortit soudainement son bâton de son dos au dernier mot de Meiko, fit tourner son poignet sur lui-même pour faire tourner son arme avant de dire :

- Ouais ! Je suis paré !

Qu'il dit avec un grand sourire à pleines dents.

Saido, lui, continuait de suivre Ava, jusqu'à ce que celle-ci s'arrête et lui expliqua ce qu'elle était en train de faire tout en lui demandant pour quelle raison il voulait savoir cela. Ce que le petit chat noir répondit :

- Pour savoir, tout simplement... Mais... C'est qui les apprentis de Meiko ?

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Sam 30 Avr - 1:46

Le geste banale et hésitant de la tête qu'avait fait Alizé pour se présenter paraissait bien fade à côté de la jolie référence que furent les deux petites princesses chattes, avant de confirmer leur nom, après avoir produit un petit miaulement. Il faut l'avouer, s'il n'était pas aussi craintif, Alizé aurait pu se jeter sur les demoiselles pour les enlacer tellement il avait pu trouver ça adorable ! Le doux garçon en avait presque les joues prêtes à rougir, lui qui croisa les bras derrières sa tête par gêne. Il fut également embêter de savoir que les deux jeunes filles ne connaissaient pas le fait qu'il s'agissait de l'anniversaire de la Prophète, avait-elle souhaité de le cacher ? Le garçon ne savait pas véritablement quoi faire.

"Peut-être q-que... Meiko n'aime pas fêter son anniversaire ?", se demanda et demanda le jeune Prophète, "elle n'en a parlé à personne après tout..."

Alala, Alizé, certes un anniversaire n'est pas n'importe quel jour, mais il devait bien savoir que Meiko ne serait pas une personne qui pourrait s'énerver après lui pour une raison de ce genre ! Il n'avait pas de quoi se tourmenter l'esprit à se poser des questions aussi futiles. "Est-ce qu'il faut tout de même souhaiter le joyeux anniversaire à Meiko", "est-ce que je dois tout de même lui présenter un cadeau ?", "ne faut-il pas que j'ignore tout cela et fasse comme s'il s'agissait d'un jour banal ?", "pourquoi Ava m'en aurait parlé sinon ?". Un mal de crâne arriva et un profond stresse resurgit, par habitude, du fond du coeur du garçon. Il arrivait presque à réussir à en devenir palot. Ce n'était vraiment ce qu'il fallait faire pour donner une bonne impression à ses collègues apprenties.

"Q-qu'est-ce que nous allons f-faire ?", marmonna le garçon en commençant à se ronger les doigts.

Heureusement que le jeune garçon n'avait pas encore ressenti le souhait de Phoenix, chose qui le dépassait probablement. Mais ce n'est pas quelque chose qui avait pu passer au dessus de la Princesse du Magma et de son âme-soeur qui étaient parti en direction d'Illusiopolis, à la recherche de la "princesse en détresse". Mais, c'est cette dernière qui tomba sur ses camarades des Ténèbres avant qu'eux ne le fassent.

"Ooh ! Vous êtes déjà là, Vani', Yûki !", cria la demoiselle, sourire aux lèvres, en faisant de grand geste des bras au bout du couloir de l'Illusiocitadelle dans laquelle ils s'étaient aventurés. Phoenix et la discrétion, c'était quelque chose à revoir. Surtout en temps de crise. Si Longinux avait été à ses côtés, il l'aurait sans doute réprimandé, même si cela n'aurait pas servi à grand chose. Mais le Lancier était occupé ailleurs, il avait préféré -ou plutôt du- se séparer de la Sucrerie des Ténèbres pour essayer d'arranger les choses.
"Trop contente de vous retrouver !", ajouta la demoiselle en courant vers les deux amoureux, l'air tout enjouée, sûrement parce qu'elle pensait que même dans ce genre de situation importante, un être humain normal aurait été heureux de recroiser "ses proches".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Sam 30 Avr - 2:18

La princesse eut un doux sourire en le voyant ainsi, cela lui plaisait de le voir aussi motivé, mais après tout c'était sa Princesse, il était donc normale de devoir la protéger quoiqu'il en coûte et Meiko reconnait bien que son Gardien avait du potentiel !

En allant s'appuyer contre le rebord de la fenêtre, elle observa le paysage, les fleurs étaient toujours aussi belles ! Ce qui la rendit rêveuse, en plus de tripoter sa bague de fiançailles ainsi que la pierre précieuse que son cher Braig à "gracieusement" voler pour sa belle ! sacré lui, il n'a pas changé. C'est drôle de penser que même un capitaine de la garde royal puisse faire ce genre de choses... mais oui, son Braig était unique, c'est bien pour cela qu'elle l'aimait. Lui qui au début à tant galérer à faire la cours à la jeune demoiselle qui au départ l'envoyait souvent balader, du à son fort caractère à l'époque. C'était tout de même de bon souvenirs à Meiko, qui la faisait rire rien qu'en y repensant ! Il lui manquait tellement... Seulement le sourire de la Prophète finit par disparaitre petit à petit, profitant qu'elle sois dos à Kuro, pour y lâcher quelques larmes de tristesse. c'était son jour d'anniversaire, là où tout à commencer mais aussi là où tout s'est terminé la première fois, en effet, c'était à son jour de fête qu'elle à finit par mourir dans les bras de Braig alors que tout le monde s'étaient préparés pour lui organiser la plus grosse fête... Mais il était trop tard. Ce poison qui lui à était injecté avait finit par l'achever.

Ava avait reprise doucement sa route, pour permettre à Saido de la suivre, la créature réfléchissait à sa question avant de pouvoir lui répondre sagement.

- C'est vrai, vous ne les avait jamais vue toi et Kuro. Meiko à des apprentis porteurs de Keyblades à sa charge, ce sont deux adorables petites Princesses Jumelles venant de Nomugo, elles sont des Nekos comme vous deux. Elles se nomment Takamina et Chiery.

La renarde espère n'avoir rien oublier et qu'elle était clair. Elle se trouva maintenant dans le marché et pu apercevoir justement ces deux princesses ainsi qu'Alizé. Tiens ? Il n'est pas rester au château à rejoindre Meiko, certainement il cherchait lui aussi quoi trouver comme cadeau pour la princesse ?

- Bonjour mesdemoiselles. Je le savait que vous étiez là, j'ai pressentis votre présence.

Arrivé jusqu'à eux, l'ancienne Prophète s'est mise à s'asseoir, souriant légèrement.

Du coté du couple des Ténèbres, la Princesse du magma marchait tranquillement au coté de Vanitas, sa main devenue toute chaude dans la sienne, comme à leurs habitudes, il était rare de les voir se lâcher, surtout que le jeune homme étant très protecteur avec sa dulcinée on pouvait supposer qu'il la tenait pour pas la voir s'éloigner de lui, que quelqu'un la lui retire brusquement... Le coeur de Yûki battait si fort contre sa poitrine tellement qu'elle était heureuse, de l'avoir retrouver depuis quelques jours après avoir était absente presque un mois encore à cause des problèmes, genre Ineave qui serait d'après les dire de la princesse, coupable, l'ayant empêcher de retrouver son chevalier.

Soudainement la blondinette s'était mise à s'arrêter en pleins milieu d'un couloir, voulant se rapprocher de lui et l'embrasser, commençant à se mettre sur la pointe des pieds, seulement une petite voix, malgré qu'elle l'ai entendue très peu et y a longtemps, qu'elle ne pouvait que reconnaitre l'arrêta dans son élan, la faisant rougir brusquement. La demoiselle se tourna en direction de sa consœur, prenant un air timide, une main cachait son visage rouge et de l'autre main elle fit un petit signe en guise de bonjour

C'était un miracle, c'est la première fois que Yûki semble... être plus amicale et adoucit envers quelqu'un, surtout avec la Princesse de son chéri, alors que au tout début, la première fois qu'elle l'a rencontré, elle piquait des crises de jalousies et ces Ténèbres étaient incontrôlable. Maintenant tout allait bien.

En attendant que Phoenix cours jusqu'à eux, Yûki reprit la main de son élu pour y poser ensuite sa tête contre son épaule, observant la Princesse des Ténèbres avec un doux sourire, le Volcan était décidément apaisé.

- Tiens, Phoenix ! Je... Je suis heureuse de te revoir après tout ce temps. Tu fait bien de nous avoir rejoins, faut dire qu'on... s'est quelque peu égaré.

Fit-elle en étant cette fois-ci très sincère, elle n'avait plus cette ironie, ni ce ton d'arrogance qu'elle avait abordé la première fois. Cela devrais réjouir un certain gardien ici présent lui qui souhaitais tellement que sa princesse et sa dulcinée s'entende, que cette dernière n'exprime plus aucune jalousie.

Elle se dit qu'elle l'aime et c'est réciproque.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Lun 2 Mai - 23:22

Takamina réfléchissait par rapport au cadeau qu'elle et sa Jumelle pourraient faire pour Meiko. Après tout, elle méritait bien une belle récompense pour tout ce qu'elle avait fait pour elles ! Cela paraissait normal ! Elle voulait bien jouer le rôle de mère, celui que Reimu refusait d'endosser tout simplement parce qu'elle préférait prendre celui de reine, laissant ainsi tomber ses filles, se moquant parfaitement de ce qu'elles pouvaient ressentir par rapport à ses agissements, etc. Heureusement, que la jeune femme blonde était là pour les deux Princesses de Nomugo !

Enfin, pendant que Chocola continuait de se creuser la tête pour trouver un cadeau digne de leur Maître de la Keyblade, Chiery se demanda pour quelle raison Alizé se demandait si l'intéressée n'aimait pas qu'on lui souhaite son anniversaire. Tout le monde aimait fêter ce genre d'évènement unique dans l'année, voir dans une vie puisqu'on n'avait qu'une fois un âge ! Alors, on faisait tout pour que les anniversaires soient tous plus beaux les uns que les autres afin qu'ils soient inoubliables dans la mémoire de chacun !

Takamina tourna sa tête vers le jeune homme quand il se questionna sur ce qu'ils allaient faire. Elle lâcha un petit cri de manifestation en le voyant commencer à se ronger les doigts. Elle prit alors, sans aucune hésitation, ses deux mains et redressa un légèrement la tête pour pouvoir le regarder droit dans les yeux tout en gonflant quelque peu ses joues qui devinrent roses :

"On va lui acheter un cadeau, pardi ! C'est son anniversaire ! Alors peu importe qu'elle aime, ou qu'elle n'aime pas qu'on le lui souhaite, elle en aura tout de même un ! Et puis... Tu ne te ronges plus jamais les ongles !"

Miaula-t-elle de sa petite voix aigüe. Ah ! Takamina et les ongles ! Une grande histoire d'amour ! Bien que celle-ci était beaucoup moins puissante que celle qu'elle entretenait avec son cher Ruby qui lui avait offert sa bague de fiançailles qu'elle ne quittait jamais, et pour rien au monde elle s'en séparait !

Et hors de question de venir voir Meiko sans rien dans les mains ! Surtout qu'ils se trouvaient dans le centre-ville, l'endroit parfait pour profiter des nombreuses boutiques mis à leur disposition pour faire quelques courses ! Surtout que cela allait permettre aux Jumelles de dépenser légèrement la trop grande fortune des Himeji !

Du côté de Saido, celui-ci s'arrêta lorsqu'il entendit Ava expliquer qui étaient les fameuses apprenties de Meiko. Et même s'il savait que cette dernière avait raconté à son petit frère que des personnes de leur espèce existaient toujours, même s'il n'y en avait plus aucune trace à Seibutsu, le petit chat noir ne put s'empêcher d'être extrêmement surpris. Il sentais son minuscule cœur battre fort dans sa poitrine. Alors... Il allait enfin en rencontrer ainsi que Kuro ? Après ces quatre années de recherches intensives, depuis qu'ils s'étaient échappés du laboratoire, ils allaient enfin pouvoir voir des semblables ? Saido avait l'impression de vivre un rêve éveillé tellement il était heureux d'apprendre cela ! Il secoua sa tête pour sortir de ses rêveries et se pressa de suivre Ava pour rencontrer ces fameuses Nekos qui en plus étaient... Des princesses ? Cela paraissait tellement improbable ! Neko et royauté étaient deux mots qui ne pouvaient se lier l'un et l'autre, tout simplement parce que les Nekos étaient réduits à de simples cobayes à Seibutsu ! Mais... Cela ne concernait sans doute que ceux de cette terre justement ? Et si ce fameux monde de Nomugo, que la renarde avait évoqué, était le salut de tous les Nekos ? Peut-être...

De retour chez les deux intéressées, Takamina venait de lâcher une des mains d'Alizé, tout en gardant l'autre dans la sienne, et la tendit vers sa Jumelle pour la prendre à son tour dans sa main afin qu'ils aillent voir ensemble les boutiques du centre-ville. Mais ils furent arrêter par l'arrivée d'Ava, qui était accompagné d'un étrange petit chat noir, qui flottait à ses côtés, aux grands yeux verts, et la bouche-bée. Il semblait surpris par quelque chose, ce qui intrigua Chiery.

"Oh ! Bonjour Ava !"

Prononça joyeusement Chocola, heureuse de retrouver la renarde dorée. Quant à Vanilla, elle hocha simplement de la tête avec un petit sourire avant de s'intéresser de nouveau à Saido en osant lui demander :

"Que vous arrive-t-il ?
- C'est juste que... Je suis très surpris de voir d'autres Nekos ! A Seibutsu, il n'en existe plus aucun ! Rholala ! Si mon frère pouvait voir ça !
- D'autres Nekos ? Mais vous savez, il en existe tout plein à Nomugo..."

Saido crut qu'il allait faire un malaise en entendant cela. Il n'arrivait vraiment pas à croire à tout ce qu'il se passait.

Quant à Takamina, elle expliqua à Ava :

"On comptait acheter quelque chose pour Meiko ! Après, on ira la rejoindre !"

Du côté de Kuro, celui-ci perdit un peu de son sourire en suivant du regard sa Princesse qui se dirigeait vers la fenêtre. Elle semblait ailleurs. Elle paraissait même triste, malgré le fait qu'il s'agissait d'un grand jour dans sa vie. Il sourit tristement. Il savait à quoi elle était en train de penser. Enfin, elle ne lui avait jamais raconté ce qu'il s'était produit il y a quelques années de cela, mais, n'ayant pas réussi à contrôler son pouvoir, il avait lu dans ses pensées, grâce à son don de télépathie qui lui avait été donné "gentiment" par les scientifiques du laboratoire. Il était donc au courant de tout.

Il s'approcha timidement vers elle avant de la regarder sur le côté et lui dit :

- Tu sais... Je pense que tu devrais regarder d'un œil nouveau ton anniversaire ! Comme un renouveau ! Et ne plus penser à cette triste période !

Enfin, il disait cela, mais il ne connaissait même pas son propre anniversaire. Et sans Saido, il ne saurait même pas quel âge il avait ! Après tout, on ne lui avait jamais souhaité de bon anniversaire, on ne lui avait jamais fait de gâteau, jamais de cadeau, car tout ceci ne pouvait se faire dans le laboratoire. Cependant, son aîné avait expliqué le concept de la fête d'anniversaire, ayant eu le droit à des fêtes de la part de leur mère, qui faisait cela même pendant le génocide, histoire de faire changer les pensées de ses enfants qui devaient être à ce moment-là terrifiés par tout.

Pendant ce temps, à Illusiopolis, Vanitas tenta de guider sa belle dans ce Monde qui lui était tout de même plutôt inconnu. Certes, il était déjà venu deux fois, mais il n'avait pas eu l'occasion de faire une réel visite. La première fois qu'il était atterri ici, c'était par pur hasard, et il avait aidé la Gardienne des Tempêtes, Storm, dans un combat acharné avant de partir pour Agrabah. Et la deuxième fois, c'était pour une réunion entre Gardiens des Ténèbres. Et là encore, il n'eut pas trop le temps d'admirer les alentours.

Et malgré cela, il réussit à emmener Yûki dans la forteresse volante, autrement dit, l'Illusiocitadelle. A présent, il était question de trouver la Princesse de Vanitas, et cela ne semblait pas être une tâche simple au vu de la taille de la bâtisse qui, malgré le fait qu'elle était aussi le QG des Gardiens des Ténèbres, était encore une fois inconnu au jeune homme aux cheveux bruns.

Soudain, sa dulcinée s'arrêta dans un des couloirs, voulant l'embrasser, mais fut arrêtée par l'arrivée de Phoenix, à l'autre bout du couloir. Vanitas sourit en la voyant. Bon, c'était à eux de la trouver, mais finalement, l'inverse s'était produit mais ce n'était pas si important que cela.

Enfin, le Gardien était bien heureux de constater que l'électricité entre les deux blondes qu'il y avait eu dans la Citée du Crépuscule semblait être un vieux souvenir !

"Heureux de te revoir aussi, Phoenix ! Combien de personnes manquent encore à l'appel ?"

Ah sacré Vanitas ! Dès que ça parlait de combat, il fallait qu'on en vienne tout de suite au fait ! A vrai dire, il avait vraiment hâte de faire cet "entraînement", bien qu'il avait conscience qu'il s'agissait de quelque chose de très important pour toute l'Organisation XIII et le futur des Similis, pour combattre son ennemi juré.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Ven 6 Mai - 13:28

La petite Takamina su se faire comprendre par Alizé. Elle semblait ne pas manquer de vigueur et avoir de l'énergie à en revendre, de quoi surprendre le garçon et le faire envier ce genre de personnalité, presque admirateur.  En essayant d'avoir autant d'assurance que son interlocutrice, il se redressa droit comme un piquet, et dit avec insistance : "D'accord ! Trouvons un magnifique cadeau pour Meiko !", en essayant de ne pas bégayer ou de se mordre la langue dans ses vives paroles dont il n'avait pas l'habitude.
Le jeune prophète et ses deux camarades félines allaient pas décidés vers le marché pour faire des emplettes de dernières minutes, mais furent accoster par le renard doré et un drôle de chat qui l'accompagnait. Et ce dernier semblait bien intrigué par la présence des deux petites princesses aux oreilles touffues. Heureusement qu'Alizé n'était pas allergique aux animaux, on se serait presque cru être dans une animalerie avec toutes ces boules de poils dans les alentours. Le garçon s'y faisait, mais chez lui, enfin dans son monde déchu, il n'avait pas eu l'occasion de rencontrer beaucoup d'animaux en tout genre.

"Voulez-vous vous j-joindre à nous ?", demanda Alizé, à Ava et au chat aux yeux verts, "nous ne savons pas véritablement quoi offrir à Meiko, a-avez vous des idées ?"
Le garçon ne connaissait pas encore assez bien sa tutrice, qu'aimait-elle ? Les fleurs, non ? Elle passait tant de temps dans les jardins, et puis Braig lui en offrait souvent, après chaque absence injustifiée. Oh et puis, il fallait surtout un gâteau, doux et parfumé comme Meiko, mais pour ça, il y a une personne en particulier plutôt douée pour les faire...

"Hihi, j'avoue que je me perd aussi parfois. Mais d'une manière générale, c'est plutôt que je ne sais pas vraiment où aller", répondit la Sucrerie, Phoenix, à sa camarade des Ténèbres, "je n'en attendais pas moins de vous, vous êtes les premiers à avoir ressenti mon appel ! La Princesse du Crépuscule et son protégé n'ont pas encore pointé le bout de leur nez, mais j'imagine que cela ne devrait tarder, c'est surtout d'eux que nous aurons besoin", ajouta-t-elle en réponse à la question de son Gardien, ce fier Vanitas qu'elle n'avait pas recroisé depuis un moment. La Simili commençait à être tout excitée par les évènements, probablement dû à la présence des Ténèbres de Yûki et son amant, qui se reflétaient dans celles de Phoenix.
"Nous allons tout de même pouvoir passer à l'assaut sur le champ !", annonça-t-elle, même si dehors cela avait déjà commencé. Phoenix aurait du faire plus attention à ses paroles, et aux personnes se trouvant aux alentours. La situation ne lui parraissait pas encore tendue, jusqu'à ce que Phoenix se fasse projeter au loin par un coup violent, provenant d'une arme gigantesque. Un genre d'imposant hachoir, rouge, tâché de rouille. Assise sur le manche de son arsenal, semblant fière d'avoir fait traverser plusieurs murs en un coup à sa rivale, Axe se trouvant prête à en découdre. [image]

[ ► Musique ♪ ]

"J'étais sûre que cette peste faisait du grabuge, mais de là à être une traîtresse", qu'elle dit, sèchement, de sa voix criarde de gamine, "alors, c'est quoi votre plan ? Icy serait pas contente de savoir que tu t'attaques à ses copains Simili, Vanitas, Gardien des Ténèbres", qu'elle ajouta en fixant sous sa longue chevelure le Héros des Ténèbres. La petite Simili aux allures enfantines cachait bien sa nature d'amatrice de boucherie. Sa hâche se faisait impatiente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Ven 6 Mai - 16:06

Elle avait vue juste, les Nekos jumelles et Alizé étaient en quête de cadeau pour Meiko, comme ils sont adorable, c'est sûr que ça plairait beaucoup à la princesse, une grande fête avec des cadeaux d'êtres chers à elle... Son premier grand anniversaire, après tant d'années de disparition, seulement le temps presse...

Alors qu'Alizé demande si elle et Saido veulent les rejoindre, la renarde se mettait sur ces quatre pattes, tout en s'étirant un peu

- Je vous y accompagne. En ce qui concerne les cadeaux... Vous savez, Meiko n'est pas quelqu'un de difficile, elle aime vraiment beaucoup la nature, vous pouviez donc lui offrir des fleurs, des plantes qu'elle pourrait mettre dans son balcon, du chocolat... Ou alors des choses qui brille comme des pierres précieuses ! Par contre ne vous inquiétez pas pour le gâteau, les gens aux château sont au courant, la cuisine s'y occupera. Ils ont les ingrédients qu'il faut.

Précise-t-elle d'une voix calme, il était vrai que Meiko n'était pas difficile, surtout depuis qu'elle est revenue à la vie et les gens qui y travaillent sont vraiment très actif, se rappelant qu'aujourd'hui était un jour spécial pour la jeune fille.

- En revanche va falloir ne pas trop traîner... Meiko à besoin de vous parler, tout les trois. Du moins surtout vous deux, Takamina et Chiery.

En parlant de cette dernière, celle-ci se tourna vers son gardien pour lui donner une petite accolade, avant de le relâcher et tenir ces deux mains, lui affichant un sourire radieux.

- Merci Kuro. Je suis bien heureuse d'avoir croiser ton chemin, sans toi je me sentirait bien seule et ne verrait pas les jours passer de la même manière comme je les vois passer depuis que tu vit ici...

Avoue-t-elle avant de finir par rire légèrement. Il était vrai que depuis qu'elle à rencontré les frères Fuun, elle se sentait beaucoup moins seule et ne s'ennuyait plus ! En même temps comment pouvait-elle s'ennuyer avec eux ? Ils faisaient maintenant partis du château, de sa vie aussi. Elle n'a que de bon souvenir avec eux au final; genre comme elle aimait bien apprendre de nouvelle chose à Kuro, tout comme une mère le ferait à son enfant, un jour Meiko avait carrément voulue faire essayer à son gardien le jardinage avec, c'était amusant. Puis tout les jours, elle s'éclatait aussi à lui montrer ces explosions constatant qu'il devenait de plus en plus puissant chaque jours qui passent grâce à ces petits entrainements qu'elle se faisait elle-même. En suite viens Saido dont elle aimait beaucoup en prendre soins, en lui offrant toute la nourriture qu'il désire parfois même elle cuisinait des plats qu'elle inventais à base de poissons et l'autre jour elle lui avait carrément fabriquer un beau lit confortable à sa taille et pas trop lourd ! Et enfin Alizé... Malgré qu'au début il se méfiait d'elle, elle à su avoir sa confiance et tout comme les deux frères, elle l'a accueillis dans son château. Braig avait raison au final, elle ne cesse d'accueillir tout pleins de petits chatons à s'occuper, certainement à cause du fait qu'elle sois maternelle ou son vide d'affection, peu importe la princesse n'est pas du genre à rejeter qui ce soit. Elle enseigne Alizé et le considère presque comme un fils... Il est vraiment quelqu'un de très serviable, peut-être même qu'il en fait de trop même Meiko ne veux pas qu'il se fatigue pour si peu.

Sortant de ces pensés, la jeune blonde prit une fleur d'un vase et s'amusa à chatouiller le visage de son gardien avec les pétales, soudain la porte de la chambre s'ouvre en fracas, l'un des gardes s'avança.

- Princesse ! Nous avons quelques choses pour vous.

Meiko pencha la tête sur le coté pour y voir une petite troupe de gardes entrer dans la chambre, les bras prises par des paquets de cadeaux et ou des petites enveloppes, tiens... Est-ce vraiment les habitants du Jardin Radieux qui ont fait ça ? Même ceux du château...? Meiko fut choquée, ça faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas fêter d'anniversaire et elle à l'impression qu'il y a plus de cadeaux que quand elle vivait au château à l'époque, ils prennent vraiment le rang de princesse de Meiko très à coeur, c'était vraiment émouvant pour elle qu'elle eut des larmes aux yeux. Après avoir déposé le tout, correctement, sur le bureau, ils saluèrent la princesse et son gardien tout en lui souhaitant joyeux anniversaire lorsqu'ils passent devant eux, avant de tous partir de la chambre. Seulement, une vive douleur prit Meiko qui se recroqueville en se tenant la tête, un filet de sang coulant de sa bouche, elle tremblait.

- Kuro... Je crains que... le combat ne vas pas tarder...

Du coté des Ténèbres, la Princesse du Magma écoute attentivement la Simili, le sourire aux lèvres. Il y avais tellement de Ténèbres autour d'elle, des Ténèbres Pures, que Yûki se sentait toute agité, bouillant comme un petit volcan qui serait prêt à carboniser qui ce soit. En parlant de la Princesse du Crépuscule, elle se souviens directement qui... C'est vrai que les deux Prophètes seront là... Espérant qu'il n'y aurait pas d'autres conflits avec Yûki et le jeune apprentis de l'autre Princesse.

Soudainement la blondinette fit un bond en voyant sa camarade se faire projeter à cause d'un coup violent, Yûki y tendit sa main pour essayer de la rattraper mais en vain. "Phoenix !! Tiens bon !" Hurla la Princesse qui créa en vitesse un mur de magma séché à basse température et moue avant que l'autre Princesse des Ténèbres ne se cogne sur d'autres murs davantage. Certes c'était tout ce qu'elle pouvait y faire mais au moins elle fut rassurée d'avoir pu arrêter Phoenix avant qu'elle ne se blesse de trop. Doucement, sans lâcher une fois la main de Vanitas, elle se retourna vers Axe en fronçant les sourcils, jetant un regard noir.

- Mais c'est quoi ton problème à toi ?!

Cria-t-elle à la Simili en faisant un pas de plus pour être devant son amant, lâchant un coup de vapeur. Malgré tout et le peu de temps qu'elle à pu être en compagnie de Phoenix, elle était attachée à elle et ne supportais pas qu'une telle violence lui sois infligé ! Quelque chose semble alors réagir au fond d'elle, ces Ténèbres faisant surface.
Ou peut-être bien il y avais une petite part de jalousie en elle aussi juste parce que la Hacheuse à regarder et parler à Vanitas ? Aller savoir !

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Sam 7 Mai - 23:16

Takamina était toute excitée à l'idée qu'ils partent tous à la recherche d'un cadeau pour Meiko. Saido, lui, n'arrivait toujours pas à se remettre de ses états. Des Nekos ! Des Nekos ! Des Nekos princesses ! Mais il devait sans doute rêver ! Il se pinça plusieurs fois, de plus en plus fort à chaque fois, et sentait bien la douleur passer dans son bras, ce qui donna le résultat : il était dans la réalité. Il commençait alors à imaginer la tête de son frère en apprenant tout cela. Il serait sûrement surpris, tentera lui aussi de se pincer pour vérifier que ce n'était pas un rêve avant de se mettre peut-être à pleurer et à sourire en même temps. Et Chiery, elle, elle semblait ailleurs malgré le fait qu'elle demeurait aux côtés du groupe qui ne passait pas inaperçu dans la ville. Elle songeait encore. Décidément, cela lui arrivait souvent !

- Oh fait, je me nomme Saido !

Le petit chat noir avait décidé de se présenter tout de même auprès de ces trois jeunes gens qui semblaient être attachés à Meiko pour vouloir tant lui acheter un cadeau. Takamina répondit :

"Enchantée ! Je m'appelle Takamina, et ma Jumelle s'appelle Chiery !"

Une fois les présentations toutes faites, ils se dirigèrent en plein centre-ville et Chocola prit la parole :

"Bon... Si on veut être rapide, comme Ava nous le demande, il faut qu'on se sépare ! Dès qu'on trouve quelque chose, on le prend sans hésité ! Et quand on aura finalement tout ce qu'on veut, on va au château !"

C'était bien la première fois que la Princesse de Nomugo prenait des airs aussi sérieux et qu'elle osait prendre la tête des plans, alors qu'elle était tout de même la plus jeune, avec sa Jumelle, de tout le groupe. Une fois qu'elle eut dit cela, elle prit la main de Chiery, et toutes deux s'en allèrent vers un stand. Elles cherchèrent, cherchèrent, cherchèrent, cherchèrent. Et finalement, elles trouvèrent un magnifique bracelet qui était fait avec des diamants. Il paraissait très délicat, mais il était aussi et surtout extrêmement cher ! Heureusement que les Jumelles étaient de sang royal et que leur famille était très puissante, car elles purent ainsi acheter le bijou qui fut précieusement rangé dans une boîte qui fut emballée, sans aucun problème. Une fois cela fait, elles retournèrent là où tout le monde s'était séparé. Saido était resté sur place, d'ailleurs. Il ne possédait pas d'argent. Après tout, en arrivant au Jardin Radieux, deux ans plus tôt, il vivait tel un voleur avec son frère, alors cela paraissait normal qu'il ne détienne rien puisque Kuro et lui s'étaient enfuis du laboratoire alors qu'ils n'avaient aucun bien.

Du côté du petit frère de ce dernier, celui-ci sourit lorsque sa Princesse le prit dans ses bras et le remercia, aussi les mots qu'elle prononça lui firent chaud au cœur.

Il eut soudainement peur quand tout un tas de gardes vinrent débouler dans sa chambre pour fêter un bon anniversaire à Meiko. Il n'était pas à l'aise à cause de la présence de tout ce monde, venu d'un coup. Cela ne se voyait pas trop, mais il tremblait légèrement. Tout cela lui rappelait tellement de souvenirs par rapport au laboratoire à Seibutsu, et depuis qu'il savait qu'il y en avait un nouveau qui était plus grand et que tous les scientifiques voulaient tout faire pour le retrouver et le capturer - d'ailleurs, heureusement qu'ils avaient tué le scientifique qui les avait pistés, sinon, son identité secrète aurait été révélée à tous les autres et cela ne servirait plus à rien de porter son masque -.

Heureusement, les gardes finirent par partir au grand soulagement de Kuro, mais un autre problème survint car Meiko eut un saignement de nez et avertit son Gardien que le combat n'était que dans très peu de temps... Le blond la regarda avant de répondre :

- Alors... Nous ferions mieux d'aller retrouver les autres...

Son air si sérieux lui faisait un peu peur en fait, mais il savait que la situation était critique et grave et qu'il ne fallait pas la prendre à la légère, ce qui expliquerait donc pourquoi il était ainsi.

Vanitas hocha de la tête à la réponse de Phoenix pour savoir combien de personnes manquaient. Il fut surpris par la soudaine attaque d'une des membres de l'Organisation sur sa Princesse. D'ailleurs, heureusement que Yûki avait vite agis pour faire en sorte que la Simili blonde ne soit pas blessée avant que les combats importants ne commencent !

Le Gardien se tourna vers celle qui avait osé s'attaquer à sa protégée. L'intéressée s'adressa à lui justement. Il leva un sourcil en entendant le nom de la cheffe des Gardiens des Ténèbres. Il sourit soudainement.

"Tu sais... Le plus important pour moi, c'est ma Princesse de Cœur. Je me débrouillerai plus tard avec Icy !"

Yûki fit apparaître de la vapeur, et Vanitas lâcha sa main pour profiter de cette occasion, faisant apparaître sa Keyblade, prêt à en faire découdre la Simili à la chevelure digne d'une pelouse.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 8 Mai - 15:23

"Fuwawawa", prononça la petite fille aux cheveux verts en singeant un rire, un peu comme Phoenix le faisait avec son fameux "kihihi", mais en plus ridicule et moins réaliste.
"Vous êtes pas trop trop malins alors, suivre la Sucrerie dans ses bétises, c'est vraiment bête", qu'elle répondit à Vanitas en se balançant comme un petite folle sur son perchoir. Franchement, la jeune Simili n'avait pas peur de se confronter à ces deux porteurs de la Keyblade, d'une parce qu'elle n'avait de coeur et donc pas la possibilité de ressentir une telle émotion, mais aussi parce que si elle l'avait pu, elle aurait grandement été ravie par le fait de s'opposer à Phoenix et de nuire à ses projets de traîtrise dont elle avait eu vent. C'était comme une bataille de gamineries entre elles, même si de vraies gamines n'auraient sûrement pas dans l'intention de s'entretuer, même pour "jouer". Semblant se dandiner sur un rythme imaginaire, Axe, debout sur l'embout du manche de son arme, claquant des doigts, fit apparaître quelques un de ses confrères, des créatures sans coeur sur le champ, et surtout champ de bataille qu'était le couloir. Des Simili inférieurs, tous armés de petit hachoir, répondant aux ordres de la demoiselle aux cheveux verts, celle que l'on appelait Hacheuse. Ils étaient comme une petite armée de bouchers, tous distordus et insaisissables, prêts à trancher violemment dans le gras des alliés de la Sucrerie des Ténèbres.
D'ailleurs, cette dernière avait eu de la chance d'avoir pu profiter de la réaction vive de son amie Princesse, qui l'arrêta dans sa folle course à travers les parois et épais murs de l'Illusiocitadelle à l'aide de sa magie de magma.
"Franchement, ce n'est vraiment pas gentil de s'attaquer à son aînée, je vais devoir corriger cette peste", dit Phoenix en se relevant, ricannant. Même si le choc fut sévère, ce n'est pas ce genre d'assaut soudain qui pouvait totalement réduire la demoiselle des Ténèbres à néant, elle n'était tout de même pas faite en sucres !
"C'est étrange, j'avais comme dans l'intention de te dire la même chose, Sucrerie", lui répondit une drôle de femme, imposante, grande et élancée, aux allures de pantins. Elle se dressa devant elle, stoppa la marche de "la traîtresse", et cette dernière, Phoenix, la reconnu. Elle sut qu'elle ne pourrait rivaliser avec ce Simili, celle qui répondait au nom d'Equinox. [ image ]
A peine Phoenix retrouvait ses amis et alliés, qu'elle était séparé d'eux, chacun pris dans un affrontement différent. Les combats à l'intérieur de l'Illusiocitadelle allaient à présent débuter.

Ils allaient devoir se presser de rejoindre les champs de justice, mais pour le moment Alizé et ses compères s'étaient surtout hâtés à trouver un cadeau pour "leur maman". Le jeune garçon n'avait pas été bien rassuré par le fait de devoir se séparer, même s'il avait déjà été au marché tout seul à vrai dire, mais il ne pu que suivre les dires de la petite Chocola. Bon, un cadeau, simple, pour Meiko. C'est ce que Alizé devait trouver, mais... ses camarades allaient sûrement le devancer, le garçon ne pouvait se permettre d'offrir la même chose à la Prophète ! Il allait se ronger les doigts à nouveau, mais repensant à ce que la petite chatte avait pu lui dire, et s'arrêta. Allez Alizé, prends un peu sur toi, ce n'était pas la mort non plus, en espérant que tu ne t'en rapproches pas dans les temps à venir. Le jeune Prophète voulait offrir quelque chose de particulier tout de même à sa tutrice, et il eut une idée. Il chercha un bon moment ce qui pouvait correspondre dans les allés du marché, mais rien ne le satisfaisait. Peut-être par instinct, ou à cause du destin, Alizé eu l'idée d'utiliser son bouquin magique pour l'aider. Si son Livre avait la capacité de créer des mondes, n'avait-il pas aussi la capacité, beaucoup plus simple, de créer un joli cadeau ? Et puis, cela ferait plaisir à sa mentor de savoir qu'il a réussit à faire quelque chose du genre avec ses pouvoirs. Alors, sur un petit coup de tête, le garçon alla se cacher dans un coin de ruelle, à l'abris des regards, et tenta d'activer son Livre des Prophéties.
"J-je souhaite...", qu'il commença à prononcer, avant de se faire aspirer par un portail qui s'ouvrit juste en face de lui. Non, ce n'était pas ce qu'Alizé avait prévu. Mais c'est ce qui devait arriver : Alizé fut transporter à Illusiopolis. Il reconnaissait ce monde, qui lui avait laissé un mauvais souvenir forcément, un peu comme tout. Mais il se trouvait cette fois ci plus proche de l'Illusiocitadelle qu'auparavant, puisqu'il était juste à ses pieds.
"Ce n'est pas c-ce que je voulais... pourquoi...", se demanda le garçon, avant de comprendre qu'il avait peut-être été emmené là à cause de la (faible) promesse qu'il avait fait à Longinux, le Simili qui provenait de la Bourgade de l'Aube. Si le timing et l'endroit d'apparition avait été autre, Alizé aurait pu être d'une grande utilité, mais il apparu juste là et après que quelques Simili avaient arrêtés les grabuges sonores provoqués par l'homme lion, Lambert, et sa troupe de yakuzas du pauvre.

C'est ainsi que le p'tit bonhomme d'Alizé se retrouva en cellule, enfermé dans une grande tour comme une princesse, à l'exception qu'il était bien serré au milieu de la centaine d'hommes et de l'homme-bête qui l'accompagnaient en cage.

"J'aurais bien aimer vous tuer un par un, mais on m'a ordonné de vous enfermer, un ordre est un ordre", précisa une voix masculine et mature, venant d'un Simili en manteau noir qui ferma les grilles.
Il quitta les lieux en marmonnant quelque chose qu'Alizé parvint à entendre, "un enfant de Jupiter, ici ? ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 284
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 8 Mai - 16:03

En même temps que son amant, Yûki avait également fait apparaitre sa Keyblade. Elle était vraiment motivé à se battre, ça c'était même sûr, espérant quand même que les autres arrivent bientôt. Un sourire arrogant apparut à ces lèvres.

- Allons, allons... c'est bien normal qu'on veuille l'aider.

Yûki s'est mise à sourire en grand en voyant d'autres petits ennemis qui ressemblait à la Simili. Super ! Alors comme ça pour elle c'est mieux la quantité que la qualité ? Dans ce cas... Elle savait quoi faire ! De la lave, se répand sur le corps de la Princesse, qui finit par se former et se retirer, créant ainsi un clone de magma qui ressemble à Yûki, elle avait carrément sa keyblade aussi à sa main. Suite à ça, la lave commençait à s'étendre un peu, marchant dessus sans rien y craindre, son clone resta auprès de Vanitas et regarde ce qui se passait derrière; remarquant une autre simili avec la Princesse des Ténèbres... Cette information se transmettais à Yûki, qui finit par dire.

- Après toi, ça sera à l'autre.

Pendant ce temps là, Ava marchait un bon moment entre les boutiques, elle ressentais quelque chose... Comme un mauvais présage, ayant l'impression qu'une présence manquait... La renarde en conclut que allait chercher des cadeaux pour Meiko était une perte de temps, une mauvaise idée... ça aurait pu attendre ! Non, il fallait qu'elle prévienne les Jumelles et Alizé, vite ! Sur ce, elle couru à toute vitesse, voyant les deux nekos elle cria leurs noms.

Meiko semblait, entre temps, avoir d'autres visions. Elle avait l'impression... De voir Alizé... deux Princesses des Ténèbres et un jeune homme aux cheveux noir en piteuse états... Sans crier gare, elle prit la main de son Gardien et l'entraina le plus vite possible, il fallait arriver en ville avant qu'on ne tarde de trop, il faut rejoindre Illusiopolis le plus vite qu'il faut... Rahh, Meiko, toi qui savait que c'était aujourd'hui, pourquoi tu n'est pas venue ?! Ava aurait jamais dû dire que c'était son anniversaire, la princesse non plus d'ailleurs aurait jamais dû le faire savoir à la renarde... Tout est de sa faute qu'elle pensa.

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 8 Mai - 22:40

Chiery leva un sourcil en voyant Ava foncer vers eux, l'air angoissée par la situation. Se passait-il quelque chose de grave ? Était-ce en lien avec le fait que Meiko devait leur parler, à Takamina et elle-même ? Se demandait la future Reine de Nomugo. Takamina regarda d'un coin de l’œil sa Jumelle en tenant précieusement le petit coffret dans lequel se trouvait le bijou pour Meiko. Quant à Saido, il ne comprenait pas vraiment ce qu'il se passait, mais en voyant la lueur dans le regard de la renarde, il se dit que le moment de partir du Jardin Radieux était très proche à présent.

Du côté de Kuro, celui-ci eut grandement peur lorsque sa Princesse prit sa main sans le prévenir avant de l'entraîner hors du château. Il comprit alors ce qu'il se passait : c'était l'heure. Mais la situation semblait grave en ce moment-même, car Meiko dégageait une aura qui montrait qu'elle était inquiète.

Pendant ce temps, dans le centre-ville, Takamina se mit à tourner la tête dans tous les sens, en mettant sa main en visière pour chercher Alizé. Où était-il donc passé ? Et pour quelle raison prenait-il autant de temps ? Elle se disait bien que cela n'était pas facile de trouver un beau cadeau qui pourrait plaire à la personne qui fêtait son anniversaire, mais tout de même ! Là, cela prenait trop de temps, surtout que la Princesse n'arrêtait pas de songer aux paroles d'Ava sur le fait que leur Maître de la Keyblade avait quelque chose d'important à expliquer.

Chez l'intéressée, le Gardien de l'Explosion avait décidé d'accélérer le pas pour retrouver les autres. Il cherchait son frère et Ava, étant les seules personnes qu'il connaissait du groupe. Au final, il marchait tellement vite que ce fut lui qui passa devant et qui guidait Meiko.

Ils finirent par arriver rapidement au centre-ville et le blond n'eut aucun mal à trouver le groupe. D'ailleurs, il fut très étonné de voir deux petites filles munies d'attributs de Nekos. En étaient-elles des vrais ? Et lorsqu'il remarqua que cela bougeait, il se retint d'exploser littéralement de joie. C'était incroyable ! C'était la première fois qu'il voyait des Nekos depuis treize ans et en dehors de Seibutsu !

Mais il se reprit rapidement se souvenant de la situation critique. En les voyant, Saido demanda :

- C'est l'heure ?

Son petit frère hocha de la tête.

Même si Takamina sentait que ce n'était pas vraiment le moment, elle tendit son bras qui tenait le cadeau vers Meiko et miaula :

"Je sais que la situation est urgente, mais... Chiery et moi, on tenait à t'offrir ça. D'ailleurs... Où est Alizé ?"

Kuro leva un sourcil, ne comprenant pas de qui la Neko chocolat parlait. Enfin, il avait fait tout de même apparaître un Portail du Crépuscule pour Illusipolis, s'étant bien renseigné sur ce Monde pour être certain que personne n'y arriverait en catastrophe comme il avait eu l'habitude de prendre à présent, ne cessant d'arriver dans le ciel d'une nouvelle terre avant de s'écraser sur le sol.

Pendant ce temps, Vanitas se positionna, prêt à attaquer, mais il fut légèrement déconcentré par l'action de Yûki. Cependant, il se ressaisit rapidement. Il chargea alors un sort de Brasier X sur l'armada de la prétentieuse qu'était cette Simili qui jouait là un rôle bien énervant. Ainsi, le Gardien des Ténèbres continua ainsi de suite, tout en lançant quelques fois sa Keyblade. Il voulait vite se débarrasser de ces créatures pour rapidement s'attaquer à l'autre. Surtout qu'il avait remarqué la situation délicate du côté de Phoenix, et il voulait à tout prix se dépêcher de la rejoindre le plus rapidement possible pour la protéger, étant son Gardien.

[Désolée pour la petite partie avec Vanitas, j'arrive vraiment pas à trouver de l'inspiration avec lui ! >o< ]

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Sam 14 Mai - 13:24

"Quel tempérament de feu, si j'peux dire. Fuwawawawa", rétorqua la petite Simili en voyant Yûki utiliser ses pouvoirs. La Princesse des Ténèbres semblait bien prête à en découdre, et surtout à s'amuser avec Axe et ses camarades "de jeu". Une ambiance tout feu tout flammes venait de s'installer, au sens propre, et les sorts de Brasier X du Gardien des Ténèbres ne pouvaient qu'accentuer cette chaleur qui pouvait presque devenir pesante pour un être banal. Mais qu'est-ce qu'étaient 50 degrés C° pour des amateurs d'aventures et de moments dangereux ?

Voyant ses précieux petits Simili attitrés disparaître sous ses yeux, Axe aurait presque pu voir rouge, derrière sa frange verdâtre. Elle avait eu du mal à se faire entendre des Hauts Placés pour en avoir, et seul un infime nombre lui avait été accordé. Déjà que Phoenix s'était "amusée" à lui en éliminer, elle ne pouvait pas laisser le Gardien de cette dernière continuer à lui retirer le peu qui lui en restait ! Alors que le duo des Ténèbres allaient renvoyer au néant le dernier sbire d'Axe, celle-ci intervenu. Elle para le coup de Keyblade de Vanitas à l'aide de son imposante arme, comme si elle avait réussit à la mouvoir en un geste vif et précis malgré le poids et la taille surdimensionnée de celle-ci. Du haut de son mètre quarante et de ses petits bras de fillette, la Simili semblait avoir une force physique impressionnante pour pouvoir utiliser un tel outil.

"T'es pas malin, je t'ai dit, Gardien des Ténèbres", qu'elle dit en repoussant le coup. Axe se trouvait à nouveau sur la tige de son arme, un style de combat qui lui était propre probablement.
"Vous z'êtes pas de taille contre l'Orga, ok ? Vous ne voulez pas vous arrêter là ?", qu'elle leur proposa pleine de malice. Etait-ce vraiment le cas ? Phoenix et Longinux ne se seraient pas munis d'alliés s'ils savaient leur projet impossible à réaliser, malgré ce que Phoenix avait pu connaître de l'avenir. Mais Longinux savait que si l'assaut était bien préparé, ils avaient une chance de réussir, mais... tout ne s'était pas passé comme prévu, loin de là. Merci Sucrerie !

Après avoir remarqué le brouhaha provoqué par Lambert le lion dehors, dû au fait que la miss l'avait appelé bien trop tôt, Longinux avait eu besoin de régler quelques choses, pour ne pas que tout se déroule trop brusquement. C'est pourquoi il avait du se séparer de Phoenix, en espérant que cette dernière ne s'attire pas trop d'ennuis, même si ce fut le cas en fin de compte.

Longinux s'aventura dans la salle de réunion des leaders, et a son arrivé, les Hauts Placés apparurent tous rapidement sur leur siège respectif.
"Je m'excuse de vous faire quitter vos activités, mais j'ai pensé qu'il est important de vous en parler", que commença à dire Longinux pour introduire ce qu'il avait prévu de dire à ses supérieurs. Mais il fut couper par une voix qu'il connaissait bien.
[ ► Musique ♪ ]
"Tu souhaites leur parler des traîtres, c'est bien ça ?", annonça une Simili encapuchonnée, aux allures féminines en rentrant dans la pièce.
"Xristy, laisse moi terminer".
"Tu n'es pas assez direct dans tes propos, et je ne pense pas que les Supérieurs puissent être intéressés par le retour du Lion Bêlant, à qui j'ai déjà envoyé certains d'entre nous".
"Assez, cessez vos paroles provocatrices, l'un envers l'autre. Cela ne sert à rien que l'on simule de se haïr en ces lieux", dit l'un des Supérieurs en prenant la parole de sa voix distordue, pour que personne ne connaisse son identité.
Les deux Similis cessèrent, et firent une référence à leurs aînés pour s'excuser.
"Lancier, raconte nous ce pourquoi tu es là", ajouta un autre Haut Placé du même genre de voix. La Simili qui avait coupé Longinux dans ses dires croisa les bras, et laisser parler son confrère.
"Comme vient de vous le dire ma très chère soeur, l'ancien Simili qui répondait au nom de Lion Bêlant semble vouloir nous attaquer. Il est a parié qu'il est là pour manifester son mécontentement d'avoir été éliminé pour inaptitude. Il n'est pas un soucis en lui même, mais il n'est pas assez bête, malgré qu'il en soit une, pour se présenter de la sorte devant nos portes. Il s'est sans doute allié à d'autres personnes qui pourraient vouloir nous nuire".
"Il y a une chose que nous ne comprenons pas, et nous souhaitons que tu nous expliques comment cela se fait il que le Lion Bêlant soit en vie".
"Je l'ai éliminé lorsqu'il était encore l'un des nôtres, comme vous me l'aviez demandé, mais il semble être revenu des Ténèbres, avec un coeur".
"Nous avons un protocole qui empêche le retour de tels mécontents de leur sort, tu n'es pas censé l'ignoré".

Longinux était connu pour être silencieux, et efficace. C'est pour cela qu'il était assigné à certaines missions d'assassinats, comme cela fut le cas pour l'élimination de Braxtelm le Lion Bêlant, un individu qui n'avait pas les qualités requises pour être un bon membre de l'Organisation, qui était inapte à la moindre chose qu'on lui ordonnait, et qui porter préjudice quand à l'aspect secret de l'Organisation. C'est pour ces raisons qu'il fut tué. Après qu'un ancien membre Simili soit détruit, une autre personne est assigné pour éliminer l'humain qui aurait pu renaître de la destruction de l'être sans coeur. Cela est le protocole, pour que l'Organisation XIII ne puisse avoir de retour négatif.

"Il faut croire que quelqu'un ne l'a pas appliqué", se permit d'indiquer celle que Longinux appela Xristy.
"Rappelez nous à qui avait été donné cette tâche nécessaire ?"
Un silence se fit ressentir. Xristy connaissait la réponse, mais souhaitait que cela soit dit de la bouche du Lancier.
"Je ne pense pas le savoir", répondit Longinux.
"Tu ne penses pas ?", demanda l'un des Hauts Placés d'un ton mécontent.
Je veux dire que je l'ignore, même pour un Simili, il était fortement compréhensible que Longinux mentait.
[ ► Musique ♪ ]
"Cloueuse, connais-tu cette personne ?", demandèrent tous ensemble les Hauts Placés à Xristy. Cette dernière allait répondre, et regarda Longinux avant cela. Elle se plaça devant lui, et pris la parole en retirant sa capuche. Laissant apparaître un visage au teint mat, aux yeux clairs et rougeâtres, et aux cheveux d'un mauve très pâle. Pour ainsi dire, elle était réellement la soeur de Longinux. [ image ]
"C'est moi, messieurs", qu'elle se permit de répondre. Longinux aurait presque pu paraître surpris s'il avait un coeur, lui qui ne s'attendait pas à cette réponse, vu qu'elle n'était pas la vérité.
"Vraiment ? Et pour quelle raison ?"
"Je l'ai oublié. Simplement. Je m'en excuse, c'est pour cela que j'ai pris les devants de mon erreur en envoyant des hommes éliminer le Lion et ses camarades", il était clair qu'elle cherchait à protéger Longinux en prétendant cela. A quel prix ? Si celle que l'on appelait Cloueuse n'était pas aussi importante au sein de l'Organisation, au même titre que Longinux, il était certain qu'elle aurait pu être réduite à néant pour une telle erreur, et surtout un mensonge que les Hauts Placés avaient probablement perçus. Mais ce qu'ils remarquèrent surtout fut le tumulte qui résonna dans l'Illusiocitadelle, provoqué par Vanitas et Yûki contre les Similis de la Hacheuse.
"Allez vite changer vos ordres, faîtes en sorte que nous capturions vivants quiconque de non-invités présents dans l'Illusiocitadelle. Nous avons besoin de connaître leur but", après ces mots, les Hauts Placés disparurent comme ils étaient apparus.
"Tr-très bien, messieurs".

Les deux Similis, frère et soeur, quittèrent la salle de réunion à leur tour, et Longinux souhaitait éviter toutes discussions avec sa cadette. Mais cette dernière ne le laisserait pas filer de la sorte.

"Phoenix nous attire trop d'ennuis, Longinux, fait bien attention à ta protégé. Ou il lui arrivera le même sort que Hel. La Sucrerie y a échappé beaucoup de fois, mais cette fois, cela ne passera pas. Tu sais ce qu'il te reste à faire, si tu ne veux pas que cela te retombe dessus", lui dit La Cloueuse. Elle ne savait pas que son frère et Phoenix avait pour but de renverser le pouvoir, mais elle connaissait les agissements suspects de Phoenix, comme tout le monde. Et elle savait surtout à qui avait été donné la tâche d’exécuté Lambert réellement, à la Sucrerie des Ténèbres évidemment.

Dans les couloirs de l'Illusiocitadelle, Phoenix tâchait cette fois d'échapper à  La Maestro Lady qui la poursuivait : Equinox.
"Allez Phoenix, rends toi", qu'elle ordonna. 
"Hmmm nan!", qu'elle répondit en courant à tout allure, tentant de bloquer le passage derrière elle à l'aide de guimauves qui remplissaient les couloirs. Mais Equinox les brisait facilement avec son court fleuret, rappelant la baguette de direction d'un chef d'orchestre, flottante dans les airs vers sa cible. Tout ce que La Maestro souhaitait, c'était faire courir au plus loin Phoenix de son Gardien. Equinox avait beau être l'une des Similis les plus puissantes de l'Organisation, elle n'avait pas envie de se mesurer à une Princesse et son Gardien des Ténèbres.

Ce que Axe ne craignait pas le moindre !
"Fuwawawa", qu'elle continuait de dire pour simuler son rire, tentant de trancher net Vanitas, en ignorant totalement la présence de sa concubine et son clone. Elle voulait surtout s'en prendre au jeune homme qui trahissait l'alliance entre Gardiens des Ténèbres et l'Organisation. Une Princesse des Ténèbres, ce que Yûki était tout comme Phoenix, c'était sans intérêt pour la Hacheuse à la hargne de couper !
"Allez mon mignon, vient me montrer à quoi tu ressembles une fois en lamelle !"

Dans toutes l'Illusiocitadelle, se trouvait à présent des Similis inférieurs, prêts à donner l'alerte si des intrus supplémentaires venaient à se montrer. Dans toute cette agitation soudaine, personne ne remarquerait la présence de Lexical, La Bibliothécaire, alliée de Phoenix, qui était assigné à rester au Manoir Oblivion. Elle avait reçu le signal de Longinux, même si elle ne s'attendait pas à le recevoir aussitôt, elle décida d'y répondre. [ image ]


"Mais... ils n'étaient pas censés faire dans la discrétion ?", se demanda le demoiselle aux cheveux mauves en arrivant sur les lieux. Elle remarqua des Simili banals s'agités soudainement, quelqu'un venait sûrement d'ouvrir un portail dans l'Illusiocitadelle, et elle ne pouvait pas laisser ces créatures donnés l'alerte ! Elle suivit les créatures blanches, et les extermina à l'aide d'un stylo plume géant, pour laisser le champ libre à celui, celle ou même ceux qui pourraient emprunter ce portail crépusculaire auquel elle faisait face...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Sam 14 Mai - 14:43

Les Ténèbres, la chaleur... Ce pauvre couloir avait de quoi à devenir chaud bouillant avec la princesse et cela la renforçait malgré qu'elle n'ait pas la présence de son Gardien ! néanmoins d'une façons symbolique, la présence de son âme soeur puis celle de Phoenix lui suffit amplement, renforçant sa partie de Ténèbres, d'ailleurs en parlant de cette dernière... Elle n'arrivait plus trop à ressentir sa consoeur, ce qui la fit se retourner vite fait pour voir derrière elle, prenant un air inquiet, avant de regarder droit devant elle.

Alors qu'elle observait Vanitas à éliminer les sbires de la Hacheuse depuis sont coin, analysant la situation, malheureusement celui-ci se fit arrêter par la prétentieuse gamine. Pff. Yûki profita de son inattention pour faire s'élever de la lave qui s’abat directement sur le petit dernier, qui fut complétement désintégrer.

- J'espère que tu m'en voudras pas d'avoir détruit ton p'tit chou, Miss ~!

Plus le temps passait et plus Ava faisait les cent pas, stressant comme jamais, les oreilles baissés. Jusqu'à qu'elle entende les pas précipités de Kuro et sa petite protégée qui arrivent en courrant, ce qui la fit aboyer de joie et de soulagement

Une fois devant les jumelles, Meiko s'appuya sur ces deux genoux, essoufflés avant de se redresser en prenant vite fait leur cadeau.

- M-merci les filles... Je suis désolée, ce n'est pas une meilleure façons de se retrouver mais... Il faut qu'on parte, vite ! Je n'ai pas trop le temps de vous expliquer ça ici et Alizé est en danger !
- J'ai ressentis que tu avais vue quelque chose, Meiko... Est-ce grave ?

La Princesse du Crépuscule se contenta que hocher vivement la tête, frottant son nez par réflexe, si elle fait ça, c'est donc forcément une grosse vision qu'elle à eu, conclue Ava en l'observant, fronçant les sourcils. La Renarde avait bien vue juste dans ce cas, Alizé avait vraiment disparut de ce monde, elle l'avait ressentis, étant une esprit, leurs Ancêtre, elle savait à peu près ce qui peux bien se passer, concernant les deux jeunes prophètes.

En voyant que son Gardien créais un portail crépusculaire, la jeune femme lui remercia avant de s'y engouffrer dedans suivis des autres, sa Keyblade en main.

- Qu'est-ce qu'il y a de drôle...?

Se demanda Yûki en jetant un regard vers Axe, la Princesse regretta bien d'avoir poser cette question stupide au lieu d'agir ; Elle vit avec horreur la Simili qui essaye de hacher son Héros des Ténèbres ! Il est hors de question qu'elle la laisse faire, ayant pas vraiment envie de le voir à disparaitre à nouveau sous ces yeux...

Prise par une rage folle, la jeune fille se propulsa, courant à toute vitesse pour le rejoindre, le poussant légèrement en arrière pour se mettre devant lui, mettant son clone devant elle pour qu'il se prenne le coup fatal à leurs place, ce qui fait exploser le corps faîtes de lave. Par la suite, Yûki donna un grand coup de Keyblade sur l'imposante arme de la Simili, ce qui fait qu'une grosse quantité importante de lave se répand sur toute l'arme ainsi que le corps de la fille aux cheveux vert, avant de se durcir complétement, ce qui les immobilises totalement, il n'y avait plus d'échappatoire désormais !

- Crois-moi, tu vas y goûter à la mort, saleté de Simili...

La voix de la Princesse avait changée, étant devenue double et un peu plus grave, son aura aussi avait également changé, on ne ressentais plus cette part de chaleur en elle, mise à part la zone du combat qui avait augmenté de plus en plus à cause de la dernière attaque qu'elle venait de faire. Il y avais en elle, une grosse quantité de Ténèbres en elle. Relevant sa tête, on pouvait y découvrir que ces yeux habituellement bleus étaient devenue complétement dorés, regardant son "oeuvre" pendant un moment, il est clair que Axe n'était pas prête à se déplacer de si peu. Yûki se retourna alors vers Vanitas, malgré son regard noir, elle lui souriait tendrement comme pour lui faire signe qu'il ne devait pas se faire du soucis pour elle. Posant sa main sur sa joue, elle lui ordonna ;

- Vanitas, pars vite aider ta Princesse. J'en ai pas pour longtemps, je vous rejoindrais.

Sa voix et ces yeux sont revenus à la normale, ce qui est certainement, un peu plus rassurant pour lui sans doute, retirant sa main de son visage, elle se retourna vers la Hacheuse prise au piège dans son Magma, commençant à faire resserrer sa prise... On pouvait y entendre maintenant des craquements, son hachoir qui commençait à se briser de l'intérieur, de plus dedans il faisait encore plus chaud qu'à l'extérieur, il manquait grandement d'air, mais pour en être sûr qu'elle ne sois pas que morte asphyxié, elle resserra encore un peu plus son magma, qui devait certainement encore plus lui brûler la peau, puis au final, craquer ces os. Le Magma finis par alors exploser sous un souffle chaud, la sensation de chaleur faisait grandement du bien à la Princesse qui fermait les yeux pour les rouvrir en suite, un grand sourire sadique aux lèvres. Espérant que son chéri et sa Princesse s'en sorte pour l'instant !

Une fois atterris à Illusiocitadelle, Meiko fit quelques pas en avant pour laisser les autres de la place puis regarda autour d'elle avant de poser son regard sur une demoiselle aux cheveux mauves, lui souriant légèrement.

- Qui êtes-vous ? On cherche Phoenix.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Lun 16 Mai - 22:09

Vanitas ne cessait de donner des coups de Keyblade pour éliminer tous ces fichus Similis le plus rapidement possible. Autant écourter la vie de ces pauvres créatures, ce serait mieux pour eux si on faisait ainsi, pensait le brun. Il allait lancer un nouveau coup, mais son arme rencontra la lame d'une autre, qui n'était autre que celle de l'obstacle qu'était la Simili aux cheveux verts. Elle insulta alors le Gardien avant de "conseiller" au couple de renoncer à cette idée, en insinuant qu'ils étaient faibles et que l'Organisation était plus puissante qu'eux. Le ténébreux ne pouvait accepter qu'on dise cela de lui sans faire quelque chose ! Bien sûr que si, il était très bien capable de renverser cette organisation ! Il était un Gardien, et même si sa Princesse n'était pas près de lui en ce moment-même, il était tout de même puissant ! Et il le serait encore plus si Phoenix était à ses côtés, mais cela n'allait sûrement pas tarder.

Enfin, la Simili aux allures de gamine se mit alors à l'attaquer, et le Gardien parait chacun de ses coups avec l'aide de sa Keyblade. Sa hache était peut-être géante et pouvait causer des dégâts, et il possédait une arme plutôt "petite" à côté de la sienne, mais au moins il pouvait palier cela avec une puissante agilité et une stratégie qu'elle ne devait sans doute pas détenir au vu de ses attaques. Elle souhaitait donc le voir en tranches ? Même dans ses rêves - en espérant que les Similis puissent rêver - cela n'arrivera jamais ! Elle se faisait beaucoup trop d'illusions.

"Écoute... Ce n'est pas que je m'ennuie, mais j'ai d'autres choses à faire. Alors je n'ai pas de temps à perdre avec toi, petite."

Dit-il dans le plus grand des calmes tout en continuant de contrer les coups de la demoiselle aux cheveux verts. Oui, il devait se presser de retrouver Phoenix, elle avait besoin de son aide. Mais alors qu'il était concentré dans son duel, Yûki vint le faire reculer, soudain prise d'une terrible colère, sans due aux menaces de la Simili. Il la regarda l'attaquer, sans bouger, se disant qu'il était préférable qu'il n'intervienne pas. Cependant, il ne put s'empêcher de reculer légèrement d'un pas lorsqu'il remarqua la couleur des yeux de sa belle. Fort heureusement, ils reprirent rapidement leur couleur original. La dulcinée du Gardien lui conseilla alors de retrouver sa Princesse. Il hocha de la tête avant de répondre :

"Très bien. Je te fais confiance !"

Il jeta un dernier regard vers la pauvrette de Simili et partit à la recherche de sa Princesse. Il se servit du lien qui le reliait à cette dernière. Lorsqu'il l'eut localisée de façon plus précise, il ouvrit rapidement un Portail de Ténèbres et apparut entre Phoenix et son adversaire. Il faisait d'ailleurs face à cette dernière, affichant un grand sourire malicieux, il jeta un rapide coup d’œil vers la blonde qu'il devait protéger tout en lui demandant :

"J'espère ne pas t'avoir trop manqué !"

Takamina eut un hoquet de surprise en entendant qu'Alizé était en danger. Quant à Chiery, elle fronça légèrement les sourcils. Décidément, il se passait quelque chose de grave, dont les Jumelles n'étaient pas au courant. Que diable se passait-il ? Pourquoi personne n'expliquait la situation. Voyant la tête que faisait les deux Nekos, Kuro décida d'expliquer brièvement :

- Nous avons besoin de votre aide pour renverser des personnes pour aider un groupe de personnes. Il faut se dépêcher !

Le Gardien de l'Explosion avait appris ces mots que depuis peu, à vrai dire, depuis qu'il était au courant du plan et qu'il savait qu'il était impliqué dans l'histoire. Le quatuor de Nekos emprunta donc le Portail, à la suite de Meiko, chacun s'étant emparé de son arme, bâton et Keyblades.

A peine eurent-ils fait un pas dans ce Monde que Takamina et Chiery ne connaissaient pas qu'ils rencontrèrent déjà quelqu'un à la sortie. Kuro leva un sourcil et lorsqu'il entendit la question de Meiko, il se mit en position de défense, en plaçant son bâton devant lui, après l'avoir agrandi un peu, se demander s'ils faisaient face à une alliée ou une ennemie.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Mar 17 Mai - 0:28

[ ► Musique ♪ : Axe & Éa ]

Quelle arrogance provenait des paroles de Yûki, cette belle blonde avait de quoi mettre en rogne l'humaine qu'aurait été Axe, ou plutôt Éa, comme elle s'appelait à l'origine. Mais il ne restait plus que de cette petite fille une coquille vide, comme tout Simili, mais cette dernière était bien plus creuse que la plupart des autres créatures de son genre, car elle naquît du néant alors qu'elle n'était qu'une très jeune enfant.
Elle n'avait pas beaucoup de vécu, et donc ne savait pas comment réagir dans la plupart des situations de sa vie de Simili, elle copiait et singeait l'attitude d'une enfant, tout comme Phoenix le faisait. Pour quelle raison alors, La Hacheuse semblait tant haïr la Sucrerie des Ténèbres ? Même si cela était un faux sentiment, cela était bien plus proche de la jalousie. Axe jalousait cette "gamine", elle ignorait son histoire, mais elle n'arrivait pas à comprendre pourquoi Phoenix surjouait toujours un rôle enfantin, alors qu'elle a eu "la chance" de vivre une véritable existence d'humaine, jusqu'à ses 18 ans. Ce que Axe, enfin Éa, n'avait pu. Et puis, même en tant que Simili, Phoenix semblait comme s'épanouir. A chaque mission qu'elle réalisait, elle était félicitée, et comme appréciée des autres, même si cela était en faux. Axe voyait tout cela, et ne comprenait pas pourquoi elle n'avait pas les mêmes retours. Malgré son véritable âge, Phoenix était-elle plus douée pour être une enfant ? Certainement. Ophine a la chance de pouvoir recommencer, de choisir, là où Éa n'a pu que subir sa nature. Phoenix a gagné une vie et une famille en devenant une Simili, Axe a tout perdu. Si la Hacheuse avait connaissance de cela, ironiquement, sa jalousie aurait presque pu lui faire pousser un coeur tellement ce sentiment aurait été fort. Presque aussi fort que l'agacement qu'elle simula lorsque Yûki détruisit son dernière petit Simili, sans qu'elle ne puisse le protéger.
Son semblant de rage s'accentua sur Vanitas, qu'elle tentait de trancher net et vif pour montrer à Yûki de quoi il avait l'air, à l'intérieur. N'était-ce pas romantique ? N'était-ce pas une belle chose ? Axe ne pouvait comprendre l'amour, et elle ne pourra jamais le comprendre. Alors qu'elle espérait pouvoir mettre un coup fatal au héros des Ténèbres qui était largement apte à se jouer d'elle et esquiver ses attaques, c'est Yûki qu'elle trancha, ou du moins son clône, qui explosa et déversa ses fluides sur le demoiselle aux cheveux verts. Ce n'était pas du sang qui coulait le long de sa lame, ce n'était pas de petites gouttelettes rouges qui longeaient son visage. C'était du magma en fusion qui la torturait. Elle gesticula et tenta de mouvoir son imposante arme, mais elle se rendit compte que ses gestes ne pouvaient plus suivre ce qu'elle se disait. Était-ce la douleur ? En partie, mais surtout à cause de la lave qui devenait de plus en plus dur, et emprisonnait la Hacheuse dans sa pose. Elle ne voulait pas finir ainsi, une dernière once de motivation et de force lui permit de se déplacer. Elle aurait pu tenter un dernier assaut contre la Princesse des Ténèbres, mais Axe savait que cela serait futile. Elle préféra, comme à son habitude, grimper sur son perchoir : le manche de son arme. Une chose qu'elle appréciait, cela lui rappelait lorsqu'elle grimpait en haut des arbres avec ceux qu'elle s'imaginait être ses frères et soeurs, ou encore se sentir sur les épaules de son père. Elle allait finir totalement immobile, là.
La douleur de savoir qu'elle ne pourrait plus exister fut plus grande que la douleur des brûlures, de la suffocation, et de la sensation d'écrasement. Même pour un Simili. Ce n'est pas de ses blessures ni du manque d'oxygène qu'Axe mourut. Mais de chagrin. Dans une dernière pensée, elle se rappela de ses débuts avec Phoenix, lorsqu'elle ne la jalousait pas encore, lorsqu'elles s’entraidaient à se forger une personnalité.
______________

"On regarde celui là aujourd'hui ?"

"Il fait pas peur hein ?"
"Nan tu verras, il est rigolo ce film, c'est "Le Boucher". A la fin, tout le monde y meurt !"
"C'est rigolo ?"
"Ouep ! Tu verras, dans certaines scènes ... la mort c'est drôle !"
______________

C'est en pleine forme qu'arriva la petite troupe en face de Lexical, bien armée, ce qui aurait pu effrayer une personne normale pour le coup, mais pas un être sans coeur. Elle resta calme malgré les armes des enfants chats en main. Cela la rassurait même à vrai dire, des porteurs de la Keyblade comme alliés, ça ne peut être qu'appréciable, même pour un Simili !
La Bibliothécaire reconnu sans hésitation celle qui pris la parole, la Princesse du Crépuscule et Prophète : Meiko. Elle n'avait jamais rencontré personnellement cette jeune femme, mais elle s'était intéressée à elle. D'une, elle était une Princesse, chose que la plupart des membres de l'Organisation savaient, et puis en tant qu'amatrice de bouquins (de son vivant, et encore plus en tant que Simili) elle ne pouvait pas ignorer qu'elle était l'élue d'un Livre des Prophéties. Elle en avait un elle aussi, avant. "Saleté de Sucrerie", qu'elle aurait pu dire elle aussi. C'est à cause de Phoenix qu'elle ne l'a plus, on lui avait promis de pouvoir mettre à jour son vieux bouquin et le rendre utilisable, mais au final, il a été donné à Alizé ! Phoenix paiera cela un jour à Lexical, peut-être avec une grande collection de livres ?

"Ça tombe bien, moi aussi", répondit la demoiselle en réajustant ses lunettes. Elle s'approcha du groupe, et après avoir fait signe de baisser les armes, elle tourna autour des différents nekos, les observants de tout les angles. "Homosapiens-cattus, je vous aime bien vous, vous avez de bons écrivains dans votre espèce", qu'elle ajouta en souriant. "Je suis née Callie Graphi, mais l'on me nomme Lexical à présent ou encore la Bibliothécaire dans mes beaux jours. Enchantée, alliés de la Sucrerie, et bienvenue à Illusiopolis !", dit la Simili en tapotant dans ses mains pour "fêter l'évènement".

Une autre qui était sur le poing de se faire bien tapoter, c'était Phoenix d'ailleurs. Mais son chevalier "blanc" vînt à son secours, avec l'accord de sa chère bien évidemment. En remarquant son Gardien, la Princesse s'arrêta dans sa fuite. Bien prête à faire fasse à sa collègue Simili.
"It's shooow time Vaniii !", dit elle en faisant résonner son cœur atrophié avec celui de son Gardien, pour amplifier le pouvoirs de leurs Ténèbres. 
"Fonce lui dessu-", qu'elle allait dire, mais elle fut bien surprise lorsqu'Equinox décida de ne pas écouter les petites phrases de la demoiselle, ignora totalement le Gardien, et se dressa derrière la Princesse. D'un coup sec mais banal, tel un classique coup de poignard dans le dos, elle transperça la demoiselle aux petites couettes avec son fleuret, sous les yeux de Vanitas.
"Merci pour ton aide Vanitas, elle s'est arrêtée de courir grâce à toi", avoua l'inquiétante "femme" masquée, si son visage n'était pas celui d'un mannequin figé, et si elle n'était pas une créature du néant, elle aurait sans doute abordé un sourire arrogant, "Icy sera fière de toi si elle apprends que tu as joué le rôle d'une note importante dans la partition qu'est la mort de la traîtresse".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Mer 18 Mai - 20:36

La Princesse du Magma continue de regarder droit devant elle, l'air songeur. C'était un peu sa première fois de tuer quelqu'un comme ça, seule en plus, si cruellement, sans aucune pitié... Mais dans un sens ça lui apprendra d'avoir essayer de trancher celui qu'elle aime ! Pense-t-elle vraiment qu'elle allait laisser faire ça ?

*Bien jouer Princesse tu t'améliore vite ! Tu mérites d'évoluer en Reine maintenant, heheh !*

Raisonna la voix de tout à l'heure dans sa tête sauf que cette fois-ci elle semblait un peu plus grave que d'habitude, Yûki soupira légèrement en serrant les poings.

- Cesse de dire des bêtises Ineave...

*Non c'est vrai tu as raison, ce n'est pas moi d'être gentille avec toi. Alors qu'en dis-tu de "Reine des Catastrophes" ? Tu veux jte rappelle que tu as mise Vanitas en danger à la Ville de Traverse ? Ahah, pauvre cruche ! Ton Amour me donne envie de me crever les yeux !*

- Tu penses vraiment m'atteindre ? Ce n'était qu'un cauchemars, donc il ne pouvait pas réellement sentir de douleur physique, tout ça c'est dans notre tête et je suis bien la mieux placé pour te dire, Madame je me cache dans le corps d'une Princesse. Ah et ne t'avise plus à tenter d'intervenir, tes yeux sont moches sur moi.

Elle eut comme réponse un petit rire, ce qui désespère encore plus la pauvre blonde, l'entité de Ténèbres était tout de même fière que son hôte semble être moins sensible, la jeune Yûki avait finis par s'endurcir petit à petit, c'était une bonne chose.

Bon, rejoignons les autres...

La Princesse du Crépuscule continue de regarder l'inconnue avant de se ressaisir et faire disparaitre sa keyblade, lui affichant un léger sourire, Meiko semble bien la sentir et pour ça, elle fit signe à son Gardien et ces élèves de baisser leurs armes aussi après que Lexical ait fait pareil. La blondinette se tourna vers la jeune femme.

- Oh ! Eh bien, enchantée Lexical ! Ravie d'avoir fait ta connaissance, moi c'est Meiko. Je te présentes  mes élèves; Takamina et Chiery ! Et là, tout près de moi c'est Kuro, mon fidèle Gardien. La Prophète chercha un instant du regard quelque chose, puis elle finit par apercevoir le canidé doré qui s'approcha du petit groupe, se tenant droite. Elle c'est Ava, c'est une ancienne Prophète, je suis sont héritière.

Une fois les présentations faîtes, Meiko fit une petite révérence en tenant les deux coins de sa robe et incline de la tête.

- Par contre il nous manque quelqu'un... Nous retrouvons plus Alizé, c'est en quelque sorte mon.... hm... disciple. Je m'inquiète énormément, je veux pas qu'il lui arrive du mal...

Après avoir dit ça, elle avait un regard maternelle qu'elle ne pouvait cacher aux autres, après tout elle n'a jamais considéré Alizé comme son disciple réellement mais plutôt comme son fils... C'était à peu près comme Kuro, ces deux garçons semblent si perdus et ne connaissent parfois pas grand chose du monde, puis la timidité du jeune Prophète la pousse encore plus à le couver contrairement au deux jumelles Nekos, même si elle les considérait elles aussi comme ces filles, néanmoins ce n'est pas si puissant qu'avec les garçons, car elle sait qu'elles sont capable d'agir seul, elle crois en ces élèves qui lui semble bien autonome, intelligente, réfléchie. Puis elles avaient une mère, même si on peux l'avouer que Meiko n'aime vraiment pas du tout la Reine, se demandant comme une maman pourrait être aussi horrible avec ces propres enfants ? La Princesse du Crépuscule essaye donc juste de tenter de combler le manque d'affection dont les petites princesses auront besoins. Cela lui faisait bien rire quand elle pense avoir quatre enfants et de connaitre la réaction de Braig si elle lui annonce qu'elle les avait tous adoptés, pour rigoler. Sa devait être hilarant comme scène, sachant qu'il est vraiment capable de prendre sa au sérieux en connaissant Meiko et son légendaire instinct maternelle. Pauvre Prophète, elle devait vraiment souffrir d'un vide terrible. Peut-être parce qu'elle n'a pas pu avoir de mère, étant morte à sa naissance, pas seulement parce qu'elle à perdue son propre enfant.

Revenant à la scène de combat, deux sphères jaunes semblent briller tout au fond du couloir, les lumières commencent à s'éteindre, laissant les Ténèbres s'emparer de la zone. Keyblade en main, Yûki était choquée par ce qu'elle venait de voir. Non, c'était impossible, Phoenix ne pouvait se faire avoir ainsi ! Puis, c'est qui cette Icy dont la Simili parle ? Son Gardien, Rin lui en avait vaguement parler...

En approchant doucement derrière d'Equinox, la magma de la Princesse rampa sur le sol jusqu'aux pieds de la Simili avant de se durcir pour lui entourer les jambes, afin d'alourdir ces pas. Yûki s'apprêta à la frapper avec sa Keyblade.

*Tu t'y prend mal ma Reine, laisse moi faire.*

Ces yeux deviennent subitement dorés à nouveau, ce qui fit grogner la blonde, en colère qu'Ineave se permette de se mêler de ce qui ne la regarde pas, c'était juste un prétexte pour la contrôler et espérer d'avoir totalement le contrôle sur elle pour l'envoyer à Xehanort ça, c'était même sûr ! A nouveau, il fallait qu'elle lutte contre l'entité qui commençait à perturber son esprit. La Porteuse de Clé commença à se reculer, par cette perte de contrôle, son Magma disparut.


_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Mer 18 Mai - 22:48

Vanitas sentit sa force décupler grâce aux Ténèbres de Phoenix. Il s'apprêtait à foncer droit devant sur la Simili qui avait jusque là tenter d'éloigner la Princesse et le Gardien, mais celui-ci s'arrêta dans son mouvement brusquement lorsqu'il ne vit plus celle qu'il ciblait. Il se retourna rapidement et quand il vit la scène horrible qui se produisait devant ses yeux, il devint complètement fou. Une aura de Ténèbres se faisait de plus en plus forte autour de lui. Hors de question qu'on élimine sa Princesse ainsi ! Il serra fortement l'emprise sur sa Keyblade.

Il en avait assez qu'on parle toujours de la cheffe des Gardiens des Ténèbres. Icy par-ci, Icy par-là. Qu'était-elle ? La Gardienne de la Glace ? Et lui alors ? Il représentait quoi parmi les Gardiens des Ténèbres ? Et bien justement, il représentait les pures Ténèbres ! Alors, il s'en moquait bien qu'Icy soit sa supérieure ou non ! Et puis de toute façon, qu'allait-elle lui faire ? Le punir ? Le torturer ? Cela ne changerait en rien la situation ! Elle ne pouvait pas prendre ses pouvoirs des Gardiens et Vanitas continuerait toujours de la manière dont il le souhaitait, comme il l'avait toujours fait, même quand il obéissait encore à Xehanort !

La colère, la rage, le désir de vengeance furent plus forts que la raison du ténébreux et il n'hésita pas à envoyer tout ce qu'il avait sur cette Simili qui avait osé blesser sa protégée. Il enchaînait alors les coups, prêt à faire découdre cette peste, l'aura de Ténèbres devenant de plus en plus puissante. Elle allait voir qu'elle allait regretter amèrement d'avoir fait un tel geste !

Pendant ce temps, Kuro finit par baisser son arme pour la rétrécir légèrement et la ranger dans le bas de son dos. Quant à Takamina et Chiery, elles firent disparaître leurs Keyblades, et Saido s'assit sur l'épaule de son petit frère. Ils écoutèrent tous les quatre les explications de celle qui les accueillait. Enfin, elle se présentait plus tout en ayant tourner autour des Nekos qui n'avaient pu détacher leur regard d'elle, se demandant bien pour quelle raison elle les observait ainsi. Takamina s'était même mise à regarder ses propres attributs de Neko, se demandant s'ils avaient quelque chose d'anormal, mais il n'y avait rien à signaler. Quant à Kuro, il leva un sourcil en entendant le commentaire de la Simili par rapport aux "bons écrivains". Le pauvre Gardien de l'Explosion ignorait de quoi elle parlait. Il tourna sa tête vers son grand frère qui se contenta de hausser des épaules, mais le blond se doutait que le chat noir connaissait quelque chose et qu'il n'avait tout simplement pas envie de le dire.

Lorsque Meiko présenta chacun des Nekos, Takamina fit une petite révérence également, Chiery en fit également, quant à Kuro, il fit un salut maladroit. Et Saido décida de se présenter lui-même :

- Enchanté, également, Lexical. Je me nomme Saido.

Suite à cela, la Princesse de l'Explosion décida de parler de l'étrange disparition d'Alizé. Kuro ignorait toujours qui était ce garçon, mais en lisant, inconsciemment - comme toujours - dans les pensées de sa protégée, il comprit enfin de qui il s'agissait et se dit qu'il était sans doute quelque part dans ce Monde.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Ven 20 Mai - 15:59

Lexical aurait pu être quelque peu surpris par l'apparence d'Ava, mais elle était presque "contente" de voir une autre Prophète, cela accentuait les chances de pouvoir observer les dons de ce genre d'élu et de prendre quelques notes sur eux. Mais quand elle entendu parlé d'Alizé, elle compris qu'il était sans doute celui qui avait en sa possession "son" Livre des Prophéties. Celui qu'elle avait trouvé. Et ce "Prophète" manquait à l'appel ? Il fallait absolument retrouver ce garçon dans ce cas là, Lexical ne pouvait laisser son précieuse antiquité disparaître, ou même arriver entre les mains des Hauts Placés, ce qui était à craindre selon elle.
"Il semble que nous soyons une bonne petite troupe, même si l'un d'entre vous manque, je n'aurais pas penser que nous soyons "autant", même si cela peut paraître peu", avoua la demoiselle après que tout le monde soit présenté comme il le fallait. Il semblerait que Phoenix avait su s'entourer et se lier avec de bonnes personnes, et d'une certaine manière, Lexical appréciait en faire partie également.
"Clairement, je ne sais pas ce que nous devons faire. Nous étions censé attaquer les leaders directement à la source, mais il faut croire que cette idée a été avortée", expliqua la demoiselle. Longinux lui avait parlé du plan, Phoenix également, mais celui-ci n'avait vraiment pas l'air d'actualité au vue de la situation présente. Pauvre Lexical, elle qui aimait les histoires et intrigues bien ficelées dans ces livres préférés, elle se retrouvait au coeur d'un gros méli-mélo. Elle avait dans l'intention d'y mettre un peu plus d'éclaircissement, et d'ordres à travers les grandes lignes de cet assaut.
"Nous nous sommes tous réunis bien rapidement, mais je pense que nous ferions mieux de nous séparer, pour pouvoir couvrir plusieurs objectifs en même temps. Nous ne sommes pas bien préparées à ce qui arrive, mais l'Organisation ne l'est pas non plus, autant en profiter", qu'elle dit après y avoir songer. Il fallait néanmoins expliquer tout cela à ses nouveaux "camarades".
"L'Illusiocitadelle a été chargée en Similis inférieurs, autant qu'ils sont, ils devront être éliminés, ou bien nous serons submerger par leur trop grande présence au bout d'un certain temps. Il faudrait trouver votre camarade, si il est toujours parmi les vivants, il ne faut pas que ses pouvoirs puissent tomber entre les mains des Hauts Placés. Et bien sûr, localiser Phoenix, qui s'est clairement déjà mise dans une mauvaise situation ! Après ça, cela sera a elle de décider des choses", cela semblait être un bon scénario pour la Bibliothécaire, en espérant qu'il n'y ait pas de trop de péripéties sur le chemin.
"Qu'en dîtes-vous ?", demanda la demoiselle, même si elle n'avait pas dans l'intention de faire autrement. Et puis, cela ne dépendait même pas d'elle, à vrai dire.
Elle ne l'avait sans doute pas remarqué, mais ils étaient déjà tous repérés, et observés.

Une voix se fit entendre, et résonna non pas dans le couloir, mais dans la tête de chacune des personnes s'y trouvant. Cette voix enfantine dit seulement : "Solitude !"
Pourquoi ce mot ? Parce qu'il avait une grande importance dans les pouvoirs de celui qui les prononça. En effet, après que ce mot ait fit effet dans la tête, mais surtout le coeur des protagonistes, le couloir fut vide. A l'exception de Lexical.

"Qu'est-ce ... ? où sont-ils ?", même si elle leur avait indiqué de se séparer, cela ne serait sûrement pas arriver aussi rapidement sans l’intervention du jeune garçon : Infelix. [ image ]
"Toi ? Qu'est-ce que tu as fait ?", lui demanda Lexical après avoir remarqué sa présence.
[ ► Musique ♪ Infelix's Theme ]
"Je les ai maudit", avoua le garçon, sans complexe de sa petite voix enfantine, "vous voulez me séparer de mon papa, alors je vous sépare".
"Ton père...", Lexical su ce que le garçon voulait dire par là, et de qui il parlait. "Dès qu'ils s'approcheront les uns des autres, ils seront téléporter ailleurs dans l'Illusiocitadelle, toujours de plus en plus loin. Cela n'a pas marché sur toi, car tu n'as pas de coeur. C'est la malédiction de la Solitude que je leur ai lancé", l'Organisation savait bien que pour être efficace, surtout en tant que Princesses et Gardiens, les alliés de Phoenix avaient besoin d'être réunis et proches les un des autres pour être à leur plein potentiel, et avoir une chance de réussir.
"Dans ce cas là, pour rompre ta magie, je n'ai qu'à t’éliminer", annonça la Bibliothécaire avec son stylo plume géant, en tant qu'arme, en main.
"Si tu y parviens..."


"Vani-", tenta de dire la Simili des Ténèbres, en voyant la fine lame sortir de son thorax. Comme elle l'avait craint, Phoenix n'était pas de taille face à Equinox. Cette Simili était sans scrupule, et n'avait pas de doute quand à ses idées et ses actions. C'est de cette manière qu'elle avait parvenu à infliger un tel sort à la demoiselle à la peau grise. Sa consoeur de coeur, Yûki, arriva sur les lieux et vit avec horreur la scène, mais elle parvînt tout de même à réagir rapidement, et s'attaqua à Equinox. Enfin, c'est ce qu'elle aurait pu faire si Ineave n'avait eu l'envie de se manifester.
L'imposante Simili ignora alors la Princesse, malgré ses membres inférieurs encombrés un court moment, puisqu'elle allait devoir faire face à Vanitas et ses Ténèbres. Equinox balança Phoenix au sol pour pouvoir parer les coups de Keyblade acharnés du Gardien avec son arme. C'étaient des éclat de lames et de Ténèbres qui s'abattaient alors, devant les yeux de Phoenix qui convulsaient.
"M-main-tenant ?", qu'elle se demandait, était-ce vraiment maintenant le moment où elle allait disparaître ? Comment pouvait-elle perdre aussi rapidement ? Phoenix avait un moyen de pouvoir survivre, mais elle devait le faire rapidement. Elle ne voulait pas redevenir humaine, mais elle allait devoir prendre ce risque.
"J'ai be-b-besoin... de toi", qui ? Il n'y avait qu'une chose, qu'une "personne", sur laquelle Phoenix comptait en dernier recours, et à qui elle avait déjà fait appel : son Sans-Coeur.
Un portail de Ténèbres s'ouvrit, et la lame noire de la créature des Ténèbres en sorti. Elle allait être présente, à nouveau, pour aider sa moitié. Mais quelqu'un s'y opposa.
"Non, pas maintenant", dit Longinux en apparaissant devant le portail, en s'adressant à la créature des Ténèbres d'Ophine. Il ne voulait pas prendre le risque que le Sans-coeur soit vaincu, comme cela était arrivé dans la vision de la demoiselle. Phoenix entendit ses mots, et fit disparaître son alter égo. Elle suffoquait, mais elle compris que ce n'était pas son moment à elle non plus, Phoenix ne pouvait disparaître. 
"Ressaisis toi Phoenix, et toi aussi, Yûki !", dit Longinux, avant de faire apparaître sa lance pour aider Vanitas dans son affrontement. Equinox avait beau être une puissante Simili, elle ne serait probablement pas de taille contre les deux alliés. Enfin cela, c'était sans prévoir la venue d'un autre membre de l'Organisation. Un peu plus loin, un jeune homme encapuchonné tira avec son arme à distance sur le gardien des Ténèbres, ce qui provoqua une explosion dans le couloir, qui ne ressemblait vraiment plus à grand chose. Vanitas avait-il réussi à éviter l'attaque ? Les Princesses avaient-elles été blessées ? Qu'allait-il resté une fois que la fumée de l'explosion se serait dissipée ?

[ ► Musique ♪ Cats Fight]
Plus loin de là, même à l'opposé de l'Illusiocitadelle, à un étage inférieur de la bâtisse, un membre de l'Organisation se trouvait en face d'une des petites Nekos, séparée de sa soeur par le sort d'Infelix.
"Salut salut, mademoiselle votre altesse", lui dit un homme en capuche dont les yeux luisaient dans l'obscurité. Il s'approcha de la demoiselle, et lui caressa le visage à l'aide de ses doigts griffus avant de lui demander : "que va-t-il se passer si Nomugo perd ses p'tites princesses ?". Des mots qui ne laisseraient sûrement pas indifférente la demoiselle. Pendant que cet individu était en face d'elle, que pouvait-il arriver à sa soeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Ven 20 Mai - 20:59

La Princesse du Crépuscule écoutait attentivement ce que Lexical racontait, prenant un air sérieux. Elle était d'accord qu'ils paraissent être "peu" mais néanmoins il étaient plusieurs porteurs de la Keyblade et à peu près trois Prophètes, ce qui était déjà de très bons éléments pour cette bataille. La jeune femme était tout de même inquiète, espérant que le pauvre Alizé n'est pas tombé entre de mauvaise main... Si c'est le cas, elle se sentirait mal et donnerait tout pour le sauver, vraiment tout. Elle ne laisserait personne toucher à ces trois petits protéger, ni à Kuro et ni Saido. Ils étaient sa famille, celle qu'elle à accepté et recueillis.

En souriant, elle allait répondre à la Simili jusqu'à qu'elle ressentis quelque chose à son coeur qui la fit se reculer, au début elle aurait cru c'était son Gardien qui lui parlais par télépathie dû à leur lien entre eux mais c'était bien quelqu'un d'autre et sans comprendre ce qui se passe, elle tendit sa main à Kuro en criant son nom sentant qu'il disparaissait avant qu'elle ne disparaisse à son tour...

La douleur prit la tête de la Princesse du Magma qui tenait entre ces mains cette dernière, une sensation d'étouffement se pesa sur son torse, elle toussait, énormément. Ineave semblait l'affaiblir et pourtant, grâce à l'intervention de Longinux, Yûki reprenait ces esprits petit à petit, secouant la tête.

- Que se passe-t-il...?

Subitement, la jeune fille leva la tête en fronçant les sourcils, elle crut voir quelque chose briller ou du moins quelque chose approchais à vive allure vers Vanitas, pas le temps de penser à une solution, elle accouru vers le Gardien sous un coup de tête en hurlant un énorme "Non !" Elle avait peur, elle était déjà essoufflée mais continue tout de même à courir pour se poster enfin devant son Amour, encore une deuxième fois, mettant son bras devant elle en espérant pouvoir le protéger lui et elle puis là, une énorme explosion dans le couloir, la fumée semble être lente à se dissiper mais au moins on pouvait commençait à voir, en tout cas Yûki se trouvait toujours à la même place, ces membres tout tremblant en particulier ces jambes, des morceaux durcis de magma étaient éclatés, éparpillé sur le sol, on pouvait supposer qu'elle avait tenter de faire un mur pour faire barrière seulement elle n'a pas était assez rapide pour en faire un entier, ce n'était pas bien grave dans un sens et pourtant si, c'était critique. La blonde continuait de trembler de plus en plus, suffoquant et toussant, un bout tissus de son épaule s'était arraché par l'explosion, d'une voix tremblante, elle disait lentement d'une voix basse.

- Est-ce qu'un jour... On réalisera enfin nos rêves... Vanitas...?

Un sourire triste apparut sur ces lèvres, dévoilant un filet de sang qui commençait à s'écouler de sa bouche qu'elle finis par cracher à cause de l'étouffement et finis par se laisser doucement tomber, ces jambes ne pouvant plus la tenir, et ces yeux se referma à ce moment là.

La renarde redressa vivement ces oreilles en entendant au loin l'explosion. Son coeur battais fort, se demandant alors; Est-ce Meiko ou Kuro ? Elle ne voyait qu'eux pour faire de tel explosion... Ce qui la rassurait mais dans un sens elle se demandait si tout va bien, qu'ils ne sont pas en danger ! Ava cours alors jusqu'à l'endroit pour y découvrir ce qui se passe.

Ineave's Theme

Alors que le corps de la Princesse des Ténèbres était immobile depuis un moment, à l'intérieur d'elle c'était tout le contraire, c'était agité... Et cette agitation se trouvait dans un "lieu" à l'intérieur.

Un endroit totalement noir, comme si c'était le vide total car on ne voyais ni le sol, ni les murs et le plafond, rien. A pars quatre grosses chaînes entourés de Ténèbres formant de grand "X", qui pendaient, elles semblent vouloir limiter la "zone" où deux individus s'y trouvaient, pas loin de l'une d'entre elle se trouvait un grand trône fait de crânes et de Keyblades planté un peu partout dedans. Cette jeune fille, Ineave y était assise dessus, ces yeux jaunes brillent fortement sur sa peau entièrement noir et brumeuse, elle avait une longue chevelure noir-violet et possédais par la même occasion presque la même tenue que Yûki mise à pars qu'elle avait des bouts d'armures sur ces épaules en plus, le tout de couleur sombre et mauve. L'Entité de Ténèbres décroisa les jambes pour se relever du trône afin d'approcher la Princesse qui semble être perdue, qui se tenait au milieu, toute droite mais avec la tête baissé, ne quittant pas le sol qui était en fait de l'eau noir, au sommet de ces cheveux blond se trouvait une couronne noir qui sentait le fer brûlé. Ineave fit une pose, souriant de toute ces forces.

*Regarde toi, tu as perdue tout espoirs, tu es brisée... Je te l'avais dit que tu était une catastrophe, tu es un Volcan, ta nature est donc de tout détruire comme lui et non pas de sauver des vies. Aller, arrête donc de lutter, cède. Je te donnerais alors toute ma puissance...*

L'Être des Ténèbres tendit sa main, gardant son sourire, les yeux bleus de la princesse regarda un instant sa main sans bouger d'un pouce ces bras, non, elle se reculait, un petit sourire était sur ces lèvres.

*Non, Ineave, je suis déjà aussi forte... Que toi. Je n'ai pas besoin de toi. Tant que... Vanitas crois en moi, ainsi que mon entourage... Je serait toujours moi-même. Tu peux toujours t'emparer de mon esprit mais mon Coeur... Seul lui peux te repousser, je suis une Princesse, mes Ténèbres sont supérieur à toi et mon Amour te dégoute. Voilà mes meilleurs armes.*

Ne s'attendant pas à cette réponse, le sourire de la Ténébreuse disparut, reculant d'un pas de Yûki en la fusillant du regard, déçue par son hôte. Alors c'est ainsi ? C'est comme ça que cette blonde stupide pense ? Elle peux pas y croire, toute cette histoire de sentiment était bidon, tout est bidon en fait pour elle ; La destruction c'est bien meilleure, plus que tout.

*Bah, penses ce que tu veux, j'aurais peut-être pas ton Coeur tout de suite mais crois-moi, je t'aurait un jour ma petite Yûki, tu ne peux m'échapper éternellement. Sois certaine.*

Sa voix semble avoir changé cette fois, semblant être un peu plus grave, Yûki ne quittait pas des yeux l'Entité.

*Tu disparaitra largement bien avant que cela puisse arriver, après tout tu n'est que Ténèbres, tu es voué à disparaitre.*
*Tu es au courant que Vanitas non plus n'est pas censé exister, dans ce cas ?*

Ineave l'avait dit si fièrement... Parler de Vanitas était un des points sensible pour la Princesse mais pas aujourd'hui on dirait bien puisque au lieu de se sentir vexé, de baisser la tête ou avoir un air triste, elle faisait tout le contraire, elle avait un grand sourire arrogant sur son visage, limite elle était prête à lui rire au nez ! Qu'est-ce qui se passe ? Elle s'en fichait maintenant de lui ? Si c'est le cas, Ineave avait de quoi se réjouir seulement, Yûki lui répondait directement, tout aussi fièrement et hautaine qu'elle.

*J'ai appris qu'on existe lorsque quelqu'un nous remarque, nous regarde réellement... Tandis que Xehanort s'en fichais de lui, à profiter de ces pouvoirs, ce qui faisait qu'il vivait dans l'ombre. Seulement, moi je suis entré dans sa vie; Je l'ai combattu, supporter, écouter et enfin j'ai surtout finis par l'aimer. Tant qu'il à une grande place dans mon Coeur, il existe pleinement contrairement à toi. Personne ne t'aime et c'est réciproque.*
*Tssk tais-toi... Tu... Tu me fait pitié ! Tu es idiote et naïve ! Voilà ce que tu es !*

Par la colère et surtout le fait qu'elle n'aimait pas la façons de pensé de la blonde qui lui tapais directement sur le système, la brune fit apparaitre des chaînes qui serrèrent l'emprise sur Yûki, qui ne tente pas de se débattre, la faisant s'agenouiller face à Ineave mais c'est pas pour autant que celle-ci baisse la tête, au contraire, elle tenait tête à la Ténébreuse, gardant son air hautain et sombre.

Après tout, ce n'est que le début d'une grande lutte et Yûki sait qu'elle finira par se réveiller.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Ven 20 Mai - 23:21

Vanitas ne cessait de donner des coups. Sa Keyblade était chargée en Ténèbres. Il ne pouvait laisser ce crime impuni. Il était tellement concentré dans le combat qu'il n'avait pas fait attention que Yûki était venue près d'eux. Il ne s'intéressait plus à ce qu'il y avait autour de lui. Pour lui, il n'y avait que cette Simili qu'il allait faire mordre la poussière.

Néanmoins, malgré cela, il remarqua finalement que Longinux s'était mis à ses côtés pour l'aider à combattre Equinox. Mais le combat ne dura pas bien longtemps à cause de l'arrivée d'un nouveau personnage. Le Gardien allait réagir pour contrer cette attaque, mais une certaine blonde aux yeux bleus se plaça devant lui, ce qui le surprit. Il eut soudainement très peur. L'angoisse montait en lui et il eut l'impression que le temps s'était arrêté pour lui.

Lorsque tout redevint à la normale, il vit sa bien-aimée allongée sur le sol, et Phoenix toujours mourante. Le ténébreux n'arrivait plus à respirer. Les deux personnes qu'il s'était promis de protéger se trouvaient là, devant lui, dans un sale état. Il secoua sa tête et lança un sort de Soin X pour soigner tout le monde en général. Il s'approcha d'abord de Phoenix et lui demanda :

"Est-ce que tout va bien ?"

Il lui donna aussi un peu de ses Ténèbres pour qu'elle retrouve de l'énergie.Après avoir fait cela, il créa un énorme bouclier de Ténèbres entre ses alliés et ses adversaires afin d'être tranquilles pendant un moment en espérant que cela allait tenir pendant un moment.

Il se dirigea ensuite, au ralenti, à pas lents, vers sa belle. Il finit par s'agenouiller et la prit dans ses bras. Il ne pouvait pas croire qu'elle avait osé faire ce geste. Deux larmes glissèrent le long de ses joues avant de tomber sur le visage de sa future fiancée. Il murmura pour lui-même :

"Espère d'idiote... Pourquoi as-tu fait ça ?"

Il espérait que Longinux s'occupait de Phoenix, car pour le moment, lui, était bien trop occupé avec Yûki.

Le groupe de Nekos écoutait attentivement ce que Lexical avait à leur dire. Kuro ne trouvait rien à dire d'autre par rapport au plan de la Simili. Saido était du même avis que lui, Chiery ne disait rien, et Takamina se disait que toute façon, elle n'aurait probablement rien trouvé, n'étant pas une fine stratège.

Mais alors qu'ils allaient tous exécutés le plan, une étrange voix se fit entendre. Le Gardien de l'Explosion tourna sa tête dans tous les sens pour savoir d'où cela pouvait provenir, bien qu'il avait senti que c'était de la télépathie qui avait été utilisée. Il vit soudainement sa main qui devenait de plus en plus transparente. Cela l'affola et lorsqu'il remarqua que les deux autres Nekos, Saido, Ava et Meiko également avaient le droit au même sort, il s'inquiéta encore plus.

Sa Princesse cria son prénom tout en tendant sa main vers lui. Il tenta de l'attraper mais la sienne était devenue immatérielle et il finit par totalement disparaître.

Saido ouvrit les yeux dans une ruelle sombre. Il regarda rapidement à droite et à gauche pour voir s'il n'y avait pas quelqu'un avec lui, et malheureusement, il n'y avait pas l'ombre d'un autre chat. Il se sentait tellement seul. Il s'inquiétait beaucoup pour son petit frère. Les deux n'avaient jamais été séparés auparavant - même les semaines de quarantaine lorsqu'ils étaient encore au laboratoire n'étaient pas vraiment comptées comme une séparation pour eux car ils étaient au même endroit et aucun des deux ne risquait de se déplacer -. Il se mit rapidement à la recherche de Kuro, ne pouvant supporter le fait de se savoir loin de lui.

Ce dernier était d'ailleurs tombé encore dans une situation comique, comme lors de son arrivée à Port Royal et la Terre des Dragons. Il était tombé dans les égouts, le pauvre. Il se pressa de sortir de cet endroit, ne pouvant supporter l'odeur abominable qui se répandait là. De plus, il n'aimait pas les endroits sombres et refermés ainsi. Il prit l'échelle, tout en ignorant comment cela s'appelait et une fois à l'extérieur, il prit une grande bouffée d'air qui lui dit du bien. Il se mit à observer les alentours. Il se trouvait paumé au milieu de buildings. Il s'était, certes, renseigné sur ce Monde pour ne pas ouvrir un Portail en catastrophe, mais pas au point d'en apprendre la carte par cœur !

En parlant de cœur, il sentait la puissance de l'Explosion beaucoup moins forte en lui. Il se demanda alors où se trouvait Meiko. Était-elle loin de lui ? A l'autre bout du Monde ? Allait-elle bien ? Et Ava, et Saido, et les Jumelles ? Le stresse commençait à s'emparer de lui. Il était au bord de l'explosion. Mais il se raisonna et décida de chercher ses amis et son frère en espérant qu'ils allaient tous bien.

Ailleurs, Chiery s'était retrouvée assise, par terre, égarée. Elle était au milieu d'une grande place encadrée de buildings imposants, ce qui faisait qu'elle avait l'impression d'être minuscule. Elle se leva et tapa légèrement sur sa robe pour retirer la poussière. Elle remarqua, ensuite, que Takamina n'était plus à ses côtés, ce qui l'inquiéta grandement. Où était sa Jumelle ? Elles détestaient toutes les deux être séparées. Elle se mit alors rapidement à sa recherche, ne voulant pas garder une trop grande distance avec elle.

Tout de même, elle trouvait cela étrange ce qu'il venait de se passer. Comment avait-elle être pu séparer du groupe ? A moins qu'elle ne soit pas la seule. A moins qu'ils aient tous été séparés ? La petite voix parlait de solitude. Oui, c'était très possible que chacun soit dans son coin. Il fallait vite se retrouver, malgré le fait que le plan soit de se séparer, être seul n'était pas la meilleure des idées.

Takamina se réveilla en sursaut. Elle était totalement allongée sur le sol. Elle se redressa légèrement. Où se trouvait-elle ? Elle était en total panique. Elle respirait bruyamment, cherchant désespérément quelqu'un du groupe, peu importe qui. Elle constata qu'il n'y avait personne près d'elle. Enfin presque personne...

Alors qu'elle baissait les oreilles, elle entendit une voix qui lui fit lâcher un hoquet. Elle leva la tête et aperçut un homme qui cachait son visage par une capuche. Elle se mit à trembler en le voyant. Elle se recula légèrement mais ne put rien faire de plus, étant trop tétanisée. Surtout que l'inconnu venait de l'appeler "votre altesse", ce qui provoqua un énorme bon dans le cœur de la Princesse de Nomugo. Comment savait-il qu'elle était de sang royal ?

Rien ne s'arrangea lorsqu'il parla même de son royaume. Et sa dernière phrase la laissait sans voix. "Ses petites princesses" ? Il parlait donc aussi de Chiery ? Que lui était-il arrivé ?! La pauvre Chocola devenait de plus en plus affolée. Elle demanda :

"Comment connaissez-vous-"

"-Nomugo ?" qu'elle n'osa achever. Surtout que cette main sur sa joue la faisait totalement trembler. Elle se mit alors à penser à tous ses proches. Et l'image de sa mère la fit baisser les yeux. Elle marmonna, le regard sombre :

"Que va-t-il se passer à Nomugo ? Rien... Si Chiery et moi venons à mourir, Mère se contentera de faire d'autres enfants pour avoir un nouvel héritier... Elle est encore jeune, alors cela ne pose pas problème..."

Elle était en train de pleurer, jusqu'à ce que son regard s'arrêta sur sa bague de fiançailles. Non, elle ne pouvait pas se permettre de mourir ! Elle devait vivre, pour Ruby, pour Chiery, pour son père, pour Ishimaru, pour tous ceux qu'elle aimait, pour le groupe aussi ! Elle devait agir. Elle redressa la tête et tenta de se convaincre qu'elle n'allait pas perdre la vie, ici. Elle n'avait que treize ans, elle avait encore tant de choses à vivre !

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 22 Mai - 15:11

Sans l'aide de Vanitas et de son sort de soin, les deux Princesses de Coeur des Ténèbres auraient peut-être bien passées l'arme à gauche. La demoiselle se releva en bonne forme de sa blessure, sans trace de l'explosion, sautillante, elle parvînt même à enlacer son Gardien pour le remercier, "merci bien Vani' ! Ça va comme sur des roulettes !", qu'elle ajouta, sans complexe, avant que ce dernier n'aille se préoccuper de son autre princesse, Yûki. Phoenix remarqua alors que sa consoeur était dans un état bien triste, car elle s'était prise l'attaque qui venait de plus loin de plein fouet. Phoenix ignorait de qui pouvait provenir une telle attaque dévastatrice, était-ce un coup raté, une balle perdue, provenant de la Princesse ou du Gardien de l'explosion ? Ils n'auraient pas pu prendre un tel risque...
Non, clairement, cela venait de quelqu'un d'autre, même si l'attaque ressemblait à celles des êtres du crépuscule. Mais pour le coup, cela provenait bien d'un être du néant, Longinux en était certain.
"... dans quoi nous sommes-nous lancer...", murmura ce dernier, en espérant que la Sucrerie ne l'entende pas. Le Lancier n'était pas un être capable de douter, autant parce qu'il n'avait pas de coeur que parce qu'il avait comme confiance en son but, mais il se demanda presque si tout cela avait été une bonne idée. Mais maintenant, cela était trop tard pour renoncer, fuir serait une mauvaise solution, puisque l'Organisation finirait tôt ou tard par les retrouver. Longinux le savait, en tant qu'espion et assassin de cette dernière.

"Vanitas !", cria Longinux pour interpeller son camarade, "nous ferions mieux d'emmener les Princesses ailleurs, nous ne sommes sûrement pas de taille cont-", qu'il commença à indiquer, avant d'être couper par Phoenix qui lui fit apparaître un macaron géant dans la bouche.
"Qu'est-ce que tu racontes ? Bien sûr que si, on est capable de vaincre Equinox ! On a quelque chose que cette bonne-femme n'a pas : le pouvoir des coeurs", des mots plutôt surprenants venant d'une Simili, mais Phoenix avait raison, rien ne pouvaient entraver entre les Ténèbres de chacun qui se reliaient et s’amplifiaient les unes les autres. Même si le coeur de Yûki était actuellement en pleins tourments contre son alter-égo.

La Sucrerie des Ténèbres se rapprocha de son Gardien, et s'accroupi à côté de lui, au chevet de Yûki.
"Vani', désolée de t'avoir emmener là dedans, toi et Yûki...", Phoenix était sincère, et véritablement désolée que ce genre de chose arrive. Elle ne voulait pas que la tristesse et la haine puisse reprendre le dessus dans le coeur de son Gardien, lui qui maintenant savait sourire comme il le fallait. Phoenix lui frottait le dos pour le rassurer, en tenant la main de Yûki également.
"On va laisser ta belle faire un p'tit somme à l'abris sous un de tes boucliers, ok ? Nous on se charge des pas beaux ! Je suis certaine que même dans ses rêves les plus profonds, Yûki parviendra à nous aider !", dit en souriant la demoiselle en se redressant, faisant face au bouclier qui commençait à se fissurer par les coups de fleuret d'Equinox. Phoenix était bien positive malgré la situation, elle se le devait. Elle fit apparaître ses deux sucres d'orge favoris pour arme, et se lança vers le bouclier qu'elle brisa elle-même.
"Phoenix ?!", se demanda Longinux, avant de réagir à son tour en bondissant avec sa lance vers Equinox. Ensemble, d'un geste surprenant, ils réussirent à asséner un coup puissant qui fit reculer l'imposante Simili masquée.
"C'était donc toi, Longinux", dit elle d'un ton méprisant, en se remettant en position pour combattre. Aussitôt fait, elle se replaça rapidement derrière Phoenix, de la même manière qu'auparavant. Après tout, pourquoi s'ennuyer ? Elle avait déjà réussit à transpercer Phoenix une fois, une deuxième fois serait tout aussi simple. Et c'est ce qui arriva, de la même manière, Equinox planta son arme dans le corps de la Sucrerie qui paraissait bien petite comparée à la géante dans sa grande robe noire.
"C'est bien trop facile", qu'elle dit en faisant avancer plus profondément sa lame dans la poitrine de la Princesse.
"C'était bien trop prévisible", répondit Phoenix, qui se trouvait en réalité à côté de Longinux. Ce qu'Equinox avait empalé était un clone fait de chocolat magique, qui vint s'accrocher à celle ci pour l'immobiliser ne serait-ce qu'un instant.
Longinux allait en profiter pour porter le coup final, avec son arme massive, mais un nouveau projectile provenant de plus loin intervenu, et gela l'arme du Lancier, ainsi que la partie supérieure de son corps. Quelqu'un semblait garder de la distance pour aider Equinox de loin. Il s'agissait d'un jeune homme à la chevelure sombre et rougeâtre, qui observait la scène de combat de son regard aiguisé, tel un oiseau de proie. Longinux avait reconnu ses balles spéciales, et savait qu'elles ne pouvaient provenir que d'une personne : Strix. [ image ]
Il allait falloir le vaincre, ou au moins le gêner, lui qui restait percher en hauteur pour que Vanitas puisse se charger pleinement d'Equinox.

Dans les ruelles d'Illusiopolis, le petit chat Saido allait devoir faire face au meilleur ami de l'homme, si l'on peut dire. En effet, alors qu'il marchait à la recherche de son frangin, des pas pouvaient se faire entendre derrière lui, suivi de grognement. Un étrange chien [ image ] vînt soudainement jaillir sur l'animal aux yeux verts, prêt à porter une importante morsure à Saido de sa mâchoire de tyran.

Pas bien loin de là, dans la ville sombre, le maître de ce chien démoniaque débarqua en face du Gardien du Crépuscule qui ne sentait rien d'autre que la puanteur des égouts. L'homme en manteau noir ne dit pas un mot, et fit apparaître dans un brasier d'autres chiens semblables à celui qui affrontait le frère du gardien, près à rentrer leurs crocs d'acier dans la peau du jeune blondinet.

Quand à la petite Chiery, elle qui cherchait sa soeur, elle pu entendre la voix d'un petit garçon l'appeler. "Hé, madame chat", lui dit une voix qu'elle reconnaîtrait probablement, puisqu'elle était la même que celle qu'elle avait pu entendre dans sa tête quelques minutes auparavant. C'était en effet Infelix [ image ], le jeune Simili, qui se présenta devant la Neko. Lexical n'avait donc pas pu s'en débarrasser...
"Je suis désolé pour toi madame chat, mais tu n'as plus de soeur maintenant. Par contre, je veux bien être ton petit frère", qu'il dit en câlinant son ours en peluche, fixant la Neko de ses yeux fixes. Pourquoi disait-il ça ? Sans doute simplement pour apeurer la demoiselle, même si sa soeur se trouvait en effet également dans une situation délicate.

Cette dernière se trouvait sous les griffes d'un homme en capuchonné, à la capuche et aux manches remplies de fourrure blanche, qui semblait bien connaître la Princesse chatte et son monde d'origine, au point de lui poser une drôle de question : "que va-t-il se passer si Nomugo perd ses p'tites princesses ?". Mais Takamina avait su lui répondre, une réponse qui fit lâcher un fou rire à l'inconnu, au contraire de la jeune fille qui pleurait.
[ ► Musique ♪ ]
"Hahaha, au moins tu es réaliste ma p'tite chatte ! Ce que tu me dis là est sans auuuucun doute ce qui se passera, c'est comme ça que fonctionne Nomugo, ce soit disant "pays de l'harmonie" où il fait bon vivre", qu'il ajouta, "C'est vraiment un sale endroit, tu n'crois pas ?", dit il en se pliant de rire, laissant apparaître dans le bas de son habit une petite queue de chat se tordre dans tous les sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 22 Mai - 16:24


Depuis un moment que la Princesse du Crépuscule marchait, elle ne sentait plus la présence de son Gardien, ni d'Ava, ce qui la rassurait pas du tout. Solitude... Elle se sentait seule, tout comme elle l'a toujours était auparavant au château du Jardin Radieux, bien avant d'avoir rencontrer les autres, Ava n'avait apparut que plus tard, à sa rencontre avec ces élèves... D'ailleurs, est-ce qu'elles vont bien ? Si jamais il leurs arrivait quoique ce soit, la Prophète entrerais à coup sûr dans une colère noir, elle ne pouvait permettre qui ce soit de blesser ces chatons. Personnes.

Traversant un long couloir, Meiko se retrouva dans une grande salle entièrement blanche, entourés dans ce qui semble être des cachots... cette ambiance la rendait mal à l'aise mais continue de marcher, il ne faut pas faire demi-tour qu'elle se disait et elle à bien raison puisque cette dernière, cru voir quelqu'un qu'elle ne connaissait que très bien au loin, regardant de gauche à droite, elle s'est mise à courir droit devant elle vers des barreaux.

«Alizé ! Tiens bon !» Se postant devant la cage, sa keyblade apparut à sa main et dirigea le bout vers la serrure pour l'ouvrir. «J'ai eu si peur pour toi... Fils...» Un rayon de lumière sortis de sa clé et entra à l'intérieur du cadenas.

En parlant de prophètes, l'imposante renarde qui parcourait tout pleins de chemins depuis un moment s'est retrouvé en hauteur, au sommet d'un gratte-ciel pour regarder ce qui s'y trouve juste en bas : Elle y découvrit le petit groupe de Ténèbres et Simili, ayant reconnu sans problème Phoenix et Longinux, cependant la troisième personne elle ne savait pas qui c'était, ah non, ils sont quatre ! Il y a une jeune fille aux cheveux blond au sol... Vu comment ressemble le terrain, c'est certainement ici que l'explosion à eu lieu et c'était à confirmer que c'est ni Meiko, ni Kuro qui ait fait ça. Alors qui ? Ces oreilles se dressèrent et bougent selon le sons qu'elle entendait au loins, reniflant vite fait l'air, Ava baissa sa tête directement vers une direction pour voir un autre simili qui tenait une arme, dos à elle. Elle descendit discrètement en faisant des bonds sur les décors et les murs, une fois à sa hauteur, juste derrière lui, elle y approcha lentement tel un prédateur avant de faire un bond comme les précédent mais beaucoup plus haut pour pouvoir atterir sur son canon pour la faire baisser.

- Oups ! Excuse moi, je ne vise pas comme un chasseur.

Fit-elle, avant de se retourner tout en lui mettant une claque au visage à l'aide de sa longue queue qui est devenue dur comme de l'acier.

Pendant ce temps là, le corps immobile et devenu froid de Yûki était dans les bras de son Héros des Ténèbres, cette baisse de température n'était pas aussi importante que la dernière fois où la Princesse était au bord des portes de la Mort, non, là c'est comme si son Magma ne pouvait plus être utiliser, cette aura était partie avec la blonde, dans son coma. Cependant, une grande source de Ténèbres pouvait se faire ressentir, qu'elle est en train de dégager. Certainement dû à la présence de son bien-aimé, son coeur à toujours réagit autant après tout, Yûki donnait de sa force à son chéri et une part à sa consoeur Phoenix; Après tout elle n'en à pas besoin pour l'instant.

Ineave tournait autour de la petite princesse, agacée.

*Tssk, même assommée tu continue d'agir.*
*Je te l'avais pourtant dit ; Mon Coeur est fort, surtout avec Vanitas et Phoenix à mes côtés.*

L'Entité de Ténèbres fit une pose avant de claquer du doigt, faisant apparaitre ce qui semblerait être une représentation de Ventus, Yûki regardait la scène d'un air surpris puis haussa un sourcil, ne réagissant pas plus que ça. Pourquoi elle faisait apparaitre Ventus devant elle ? Ineave ne savait pas qu'elle s'en foutait royalement de celui-ci depuis ? Elle tentait de lui faire remarquer, mais la Ténébreuse fut bien rapide :

*Bah alors ! Tu ne dis pas bonjour à ton ancien camarade ?!*

Aucune réponse. Yûki n'avait pas envie de perdre son temps face à ces gamineries, plutôt partante de se libérer que de rester ici. l'Esprit grogna de mécontentement en tapant du pied avant de changer la vision à nouveau, elle empoigna les cheveux blond de la jeune fille pour lui faire relever la tête et c'est avec horreur qu'elle vit une scène qui s'était déjà déroulé par le passé; Ventus qui donnait le coup de grâce à Vanitas. Non, ce n'était pas vrai qu'elle se disait de suite pour pas être autant affecté mais pourtant ça semblait si réel, en tant que Manipulatrice des Rêves, elle devrait être capable de surmonter ça ! Surtout qu'en réalité elle faisait face à son propre pouvoir, Ineave n'était pas sérieuse de faire ça, utiliser les pouvoirs de la blonde contre elle... C'est juste... Pathétique !

D'un mouvement brusque, elle brisa ces chaînes tout en invoquant sa keyblade pour asséner un grand coup violent à la brunette qui n'a pas pu esquiver l'attaque, encore une fois elle s'y attendait pas qu'elle réagisse ainsi. Sérieux, elle s'attendait à quoi ? Qu'elle pleure devant une pale copie de son passé ? Pff !

*Tu me connais tellement mal, voilà pourquoi tu ne seras jamais moi !*

Qu'elle hurlait en serrant sa Keyblade dans sa main, le passé ne lui faisait rien, il y a longtemps qu'elle à tourner la page.

Vanitas, Phoenix... Ne vous en faîtes pas. J'arrive bientôt ! Qu'elle pensait en fermant les yeux.

A l'extérieur de son Coeur, un fin sourire commençait à fleurir sur le visage endormie de Yûki suivit d'une petite larme qui perla sa joue droite.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Lun 23 Mai - 22:04

Vanitas se sentait totalement désemparé par le coma de Yûki. Il s'en voulait terriblement qu'elle se retrouve dans cette situation. Il lui avait promis qu'il serait toujours là pour elle. Mais il avait fallu qu'elle se place devant lui, voulant le protéger. Elle n'aurait jamais dû faire cela. Elle n'aurait jamais dû agir aussi inconsciemment. Le Gardien des Ténèbres était tellement plongé dans ses pensées qu'il n'entendit rien de ce que Longinux lui dit. Il tourna cependant la tête vers Phoenix, lentement, en sentant la main de cette dernière sur son dos. Il sourit faiblement aux mots réconfortants de sa Princesse. Puis, il finit par totalement se ressaisir. Il posa délicatement sa bien aimée sur le sol et forma un puissant bouclier autour d'elle, tandis que celui qu'il avait fait précédemment fut entièrement détruit par Phoenix.

Il jeta un dernier regard vers sa belle avant de faire apparaître son arme. Il remarqua rapidement le piège que venait de tendre sa protégée à la Simili adverse. Alors que les deux autres Similis enchaînèrent un mouvement, le ténébreux concentra de nouveau sa puissance, et quand il remarqua que Longinux venait de se faire tirer par une balle qui le gela, il comprit que quelqu'un d'autre s'était incrusté dans la petite fête. Mais il n'avait pas le temps de se charger de cela pour le moment. Il se jeta sur Equinox et planta sa Keyblade dans la Simili, portant ainsi le coup fatal.

Suite à cela, il se tourna rapidement vers son allié piégé et utilisa un sort de Brasier X pour faire fondre la glace, gardant la boule de feu dans la paume de sa main, ce qui fit que le processus prit très peu de temps.

Ailleurs, Saido se demandait s’il allait pouvoir retrouver son petit frère dans ce Monde hostile et inconnu à lui. Il soupira plusieurs fois, tout en continuant de flotter pour avancer. Il jetait quelques regards derrière lui pour vérifier s’il n’y avait personne qui le suivait. Cela pouvait être de la paranoïa, mais dans un Monde qui était totalement inconnu à sa connaissance, il se disait qu’il valait mieux être très prudent. Surtout qu’il semblerait qu’il ait eu raison d’agir ainsi, car au bout de quelques minutes, il entendit des bruits de pas rapides, ce qui fit frissonner ses oreilles et il se retourna. Il vit alors un chien, ce qui lui fit dresser les poils. Il avait déjà eu l’occasion d’en croiser quelques uns lorsqu’il était petit. Durant le génocide, les humains aimaient se déplacer avec des chiens pour retrouver la trace des Nekos, et ils avaient toujours effrayé le pauvre Saido. Quand il vit le molosse se jeter sur lui, il ferma fortement les yeux, ce qui fit que l’animal le traversa simplement. Il fit volte-face vers la bête. Il avait totalement oublié qu’il était capable de faire cela avec son corps à présent ! Il eut un petit sourire avant de charger un sort de Ténèbres qu’il lança sur le canin tout en demeurant dans les airs. Il ne devait pas avoir peur de lui, même si chien et chat ne faisaient pas la pair et que c’était souvent le premier qui gagnait sur le deuxième.

Pendant ce temps, Kuro hésitait à l’ouvrir pour crier les noms des différentes personnes qui composaient le groupe. Il craignait attirer quelques ennemis en faisant cela. Et pourtant, malgré le fait qu’il n’ait prononcé aucun mot, quelqu’un se présenta à lui, ce qui lui fit hausser un sourcil. Il n’eut le temps de demander quoique ce soit que déjà l’inconnu fit apparaître des créatures que le Gardien de l’Explosion ne connaissait pas, au contraire de son aîné. Il recula légèrement d’un pas en se pressant de prendre son arme dans son dos et l’étendit jusqu’à ce qu’elle fasse quatre mètres. Il fit alors un grand mouvement pour balayer tous les animaux avant de rétrécir son bâton pour qu’elle soit plus adapter au combat.

- Hé ? T’es qui toi ?

Demanda-t-il, d’un air sévère, à l’étrange homme qui faisait face à lui.

Toujours aucune trace de Takamina. Chiery se demandait si cela servait à quelque chose ce qu’elle faisait. Si elle retrouverait sa Jumelle. Et malgré ses doutes, elle continuait d’avancer. Jusqu’à ce qu’elle se fit interpeller. Elle tourna la tête vers l’origine de la voix qu’elle avait déjà eu l’occasion d’entendre, ce qui fit qu’elle était méfiante. Elle vit un petit garçon. Il lui annonça sans aucun souci que Takamina n’était plus, enfin, il le sous-entendait. Malgré cette nouvelle terrible, Chiery demeurait de marbre. Mais en réalité, elle sentait son cœur battre à cent à l’heure, elle était terriblement inquiète pour sa Jumelle. Que lui était-il arrivé ? Ce n’était pas possible ! Elle ne pouvait pas… Puis, elle se ressaisit. C’était tout simplement impossible. Toutes les deux étaient unies par un puissant lien, ce qui faisait qu’elle l’aurait su si sa sœur était morte ! Elle l’aurait sentie, cette douleur qui pénètre dans son cœur. Toujours autant inexpressive, et plus sereine à l’intérieur d’elle-même, la future Reine de Nomugo prononça simplement :

"Tu mens"

Du côté de Takamina, celle-ci tentait de se déterminer, de se donner du courage. Elle ne pouvait pas abandonner ainsi. Elle était la Princesse de Nomugo ! Elle devait se battre ! Elle se releva soudainement, une lueur de rage dans les yeux. Ce regard, jamais auparavant la Neko ne l’avait exprimé. Une aura de Ténèbres se développa autour d’elle, devenant de plus en plus forte. Elle en avait assez de cet être et des surnoms qu’il lui donnait aussi. Il n’y avait que ses proches qui avaient le droit de la surnommer ! Elle serra les poings, et elle commençait à entrer dans une colère noire, comme si ses Ténèbres faisaient disparaître cette petite fille toute gentille qu’elle était pour laisser place à une fille pleine de colère et de haine, ce qui était une première. Et il y eut le pompon lorsque l’inconnu critiqua Nomugo, mais qu’il s’avérait être lui-même un Neko avec sa queue de félin qui sortait de son vêtement. Cela interpela la Princesse qui ne baissait pas le regard et continuait de fixer cet étrange être, contrairement à d’habitude où elle n’osait affronter les yeux des autres.

"Je t'interdis de dire du mal de Nomugo ! C'est un Monde merveilleux qui compte beaucoup pour moi ! Ma famille a ses racines là-bas et j'y suis née ! Certes, il y a eu des hauts comme des bas, mais il reste un Monde bien !"

En parlant des moments sombres du Pays de l’Harmonie, elle faisait surtout référence à Tsuki, la vie antérieure de Chiery. L’aura se fit encore un peu plus grande. Takamina cria alors :

"Et si tu oses toucher le moindre cheveux de ses habitants, tu tâteras de mon arme !"

Encore une fois, quelque chose de nouveau venait de se produire sur la Neko chocolat. Elle venait de menacer quelqu’un. Cela montrait bien qu’il se passait quelque chose en elle.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Sam 28 Mai - 15:58

Un peu plus loin de la scène de combat entre Vanitas et les Similis, le tireur qui répondait au titre d'Oeil, Strix, fit quelque peu dérangé par la petite renarde dorée. Il ne s'attendait pas à se faire repérer, et encore moins à se faire attaquer par un animal de la sorte, la queue d'Ava lui fit l'effet d'une grande baffe à lui en faire perdre les dents.
"Kss, qui es-tu ?", questionna l'individu en se craquant les os de la mâchoire. Il observa l'esprit de son regard perçant, et se mit à charger son arme avec une des capsules qu'il avait à sa ceinture. "Tu es un esprit, un fantôme ? La Lumière de Natsumi devrait être adéquate", qu'il dit avant de viser la Prophète, et d'ensuite tirer avec son espèce d’arbalète futuriste et difforme une orbe de Lumière éclatante. Pas n'importe quel type de sort de Lumière, non, d'une extrême lueur. Digne des pouvoirs des Gardiens, tout comme le genre d'explosion rappelant fortement la magie de Meiko et Kuro. Sans oublier l’impressionnante balle de glace qui gela Longinux sur place. Ce Simili, Strix, quels étaient ces pouvoirs ?
En tout cas, il était considéré moins puissant qu'Equinox, et cette dernière vînt à disparaître sous le courroux de Vanitas. Même s'il était prisonnier de la givre qu'avait utilisé Strix, Longinux pu continuer de jeter un oeil sur l'action du Gardien des Ténèbres, et cela rendit le Lancier plutôt confiant. Si l'une des plus puissantes pouvaient être vaincu par l'un de leurs alliés, la victoire était possible dans cette bataille insensée.
"Merci Vanitas, tu nous seras d'une aide exceptionnelle, je n'en doutais pas le moindre", ajouta Longinux une fois qu'il fut "décongelé" par la magie du jeune homme.
"Ouais, vraiment géniale Vani' !", dit la petite blonde en sautillant et tapant des mains pour féliciter son gardien, puis la demoiselle se ressaisit et tourna la tête vers le petit dôme qui contenait Yûki. "Est-ce qu'on la laisse là... ?"

"M-meikoooo !", dit avec joie Alizé, même s'il pleurait à chaudes larmes, en voyant sa tutrice arrivée pour le délivrer de sa prison, et de l'odeur que dégageaient ses collègues de cellule. Une fois l'imposante grille ouverte grâce au pouvoir de la Keyblade, auquel le garçon n'avait pas pensé à cause du stress, il sauta dans les bras de sa "mère". Bien content, espérant rentrer à la maison bientôt. Il appréciait ce court instant enlacé avec la Prophète, puisque vint toute la troupe de Lambert faire de même, donnant un énorme câlin collectif dans lequel Meiko et Alizé étaient totalement écrabouillés. "Merci Meiko-chan", "ouiiiiin on vous aime", "vous êtes notre maman à nous aussi maintenant", qu'on pouvait entendre de tout ces soit disant yakuzas aux allures de gros durs.
"Nan mais, regardez vous, vous pleurez devant une femme, pas question les gars !", dit le boss de la team, Lambert, qui était resté dans le fond de la cellule sur un banc, avec un air plutôt bien amoché par les Similis qui l'avaient emmené jusqu'ici. En l'entendant, ses hommes se reculèrent, séchèrent leurs larmes, et laissèrent les deux Prophètes respirer.
"Merci de votre aide mademoiselle, mais vous feriez mieux de ne pas trop traîner par ici, ce n'est pas un bon endroit pour une dame de votre genre, partez vite avec le gamin, nous nous allons combattre et mourir comme des hommes", qu'il ajouta en allumant la dernière cigarette qu'il lui restait, qu'il avait eu du mal à faire sortir de son paquet. Alizé hocha la tête, et était bien déterminé à partir d'ici rapidement, il n'avait pas envie d'être mêler à ce combat qui n'était pas le sien, de ce qu'il en savait.
"I-il a raison ! Partons vite d'ici Meiko, j-je ne veux pas que ta fête d'anniversaire soit gâché par ma faute ! Retournons au château, quittons Illusiopolis, vite !", implorait le garçon en ignorant la situation.

Le molosse qui s'en était pris à Saido disparu dans une nuée de petites flammes après l'attaque de Ténèbres du petit chat. Plus de peur que de mal pour le Neko à la recherche de son frangin. Celui ci avait étalement réussi à faire disparaître la meute qui s'était attaqué à lui à l'aide de son arme fétiche, avant de demander à l'inconnu son identité.
"Je n'ai pas de nom", déclina l'individu, en faisant apparaître une nouvelle meute de canidés infernales qui se jetèrent à nouveau sur le Gardien de l'Explosion, cette fois ci suivi de leur mettre qui fit apparaître une lame tranchante et ondulé le long de son avant-bas. "Et je n'ai pas besoin d'un nom pour te condamner !", qu'il ajouta en essayant de fendre le Neko en deux.


"Moi, un menteur ?", dit Infelix en singeant d'être blesser par les paroles de Chiery, "pourquoi me dis-tu cela grande soeur ?". Le garçon s'approcha, lâchant son ours en peluche, et s'accrocha aux vêtements de la jeune fille, se laissant glisser pour tomber sur les genoux et pleurer. Que faisait-il ? Pourquoi donc pleurait-il ? Et puis ce n'étaient pas des larmes de crocodiles, même pour un Simili, le garçon pleurait vraiment derrière sa casquette noire. "Si tu es méchante avec moi notre papa voudra t’éliminer, alors soit gentille grande soeur !"


Si Infelix pleurait, l'autre Simili qui faisait face à la jumelle de Chiery rigolait aux éclats, même si cela semblait bien forcer. Mais il se calma en remarquant la colère de Takamina qui vint se matérialiser sous la forme d'une onde de Ténèbres autour d'elle, "gné ?", dit il en se relevant, et écouta les paroles de la petite chatte.

"Oula ma douce, calme me toi, n'hérisse pas le dos de la sorte, tu ignores à qui tu as à faire", qu'il lui répondit, avant de retirer sa capuche.
[ ► musique ♪ ] [ image ]
"Ma tronche ne te dit donc rien ? Je t'ai pourtant côtoyé par le passé, de loin certes, mais ce n'est pas la première fois que nous nous rencontrons, certes à l'époque j'avais un coeur, mais cela n'implique pas grand chose...", qu'il expliqua brièvement en s'entourant de Ténèbres également, "puisque même à l'époque, on me considérait sans coeur".
Il chargea son aura dans ses mains, qui prirent la forme de griffes ténébreuses et acérées avant de trancher l'air pour envoyer des ondes tranchantes et rapides vers la petite Neko.
"Ton monde n'a rien d'un paradis, puisque j'en viens !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Sam 28 Mai - 18:39

La renarde descendit fièrement du fusil pour se poser au sol, assise, lançant un regard pourtant vide d'émotions. Un fantôme ? ça lui faisait bien rire, encore plus lorsqu'il commença à la viser et à tirer. Avant que la balle ne l'atteigne, Ava avait invoquer un sorte de miroir spécial devant elle comme pour renvoyer l'attaque au Simili. "On pourrait croire que je suis un fantôme, un esprit oui..." qu'elle commença à dire, pleine de sagesse, avant de se relever pour poursuivre. "Mais n'espère pas pouvoir vaincre un Prophète !" Fit-elle en mettant un pas vers l'avant, une aura de Lumière ainsi que de Ténèbres commençaient à se faire sentir autour d'elle.

Du coté de Yûki, celle-ci semble avoir un grand avantage dans son combat intérieur. Les Keyblades des deux jeunes filles se croisèrent sans arrêt, la mélodie de leurs fers raisonnent dans toute la salle sombre qui reste enchaînés. Même essoufflées, elles continuent de se battre, si on devait résumer ce combat intense, c'était un véritable affrontement entre les Ténèbres et le Magma. La lave poursuivais l'entité, tandis qu'elle se défendais en lançant des sorts de Ténèbres que la princesse esquivais et puis même, cela lui faisait pratiquement rien, au contraire ! Ineave à déjà perdue d'avance, elle ne voulait pas l'admettre dans ce cas Yûki lui fera comprendre par tout les moyens !

Emprisonnant la Ténébreuse dans un cercle de magma, celle-ci était prise au piège.

*Tu... Tu es vraiment devenue... Puissante...* Fit-elle faiblement, espérant attirer la pitié de la blonde, seulement celle-ci donna un coup de clé fatal qui la faisait lentement disparaitre. *pas grace à toi en tout cas...* qu'elle répondit froidement. Suite à sa disparition, qui sera en fait temporaire, pensa la blonde, l'endroit changea d'aspect lorsque les chaînes se brisent, le trône disparut et le sol était devenue un vitrail qui représentais parfaitement la princesse, avec comme couleur de base du violet. Son Coeur était enfin libre de l'emprise de Yûkanort. Cependant une vive douleur lui viens, elle tomba sur ces genoux en hurlant, et pas seulement à l'intérieur, car à l'extérieur, sous ce dôme de Ténèbres que Vanitas à créer, le corps de Yûki commençait à bouger, poussant des cries de douleur aussi. Finira-t-elle par se réveiller un jour ?

Meiko était heureuse de voir Alizé enfin libre et il n'avait rien, ouf ! Sans attendre une minute de plus, elle enlaça doucement son "fils" tout en essuyant ces larmes en caressant ces joues. "Sshhh, je suis là maintenant calme to-" ne s'y attendant pas, un groupe d'hommes arrivent à vive allure pour serrer dans leurs bras, les deux prophètes qui étaient tout écrasés, ils semblent remercier la jeune fille en pleurant, ce qui faisait légèrement rougir la Princesse de l'Explosion qui ne savait quoi dire face à ces remerciement, alors c'est comme ça quand on aide des gens ? On se fait des câlins à s'en étouffer ? Elle devrait demander comment ça ce faisait lorsque Ava sauver des gens autrefois.

- Euh... Je suis heureuse moi aussi de vous avoir aidée, heheh...

Qu'elle commença à dire timidement en se frottant l'arrière de la tête avec sa main après s'être détaché de tout ces câlins, elle tenait la main d'Alizé avec celle qui est libre. Affichant un sourire radieux.

- Et de rien, c'est bien normal, vous ne méritez pas d'être enfermer en revanche, Alizé...

La Princesse se tourna lentement vers son petit protégé, avec un regard légèrement triste. "On ne peux pas partir d'ici." dit-elle tout simplement avant de continuer. "J'ai perdue mon Gardien dont je ne sens plus la présence, son frère, Ava et les Jumelles, nous avons été séparés si soudainement et il est impossible pour moi de les laisser tomber ! De plus, j'ai promis qu'on aide tu-sait-qui." il est vrai que ça fait déjà depuis un moment qu'elle n'a pas retrouver Kuro, sa présence lui semble inexistante ce qui l'inquiétait, était-il accompagné de son grand-frère au moins ? Elle l'espérais, car il semble si perdu sans lui et sans elle... puis bien sûr, la disparition de ces élèves l'inquiétais encore plus, après tout elles étaient sous sa responsabilités et elle se sentirait tellement mal si ils leurs arrivent quoique ce soit et enfin, elle à promis de venir en aide Phoenix, la prophète aimerait aussi éclaircir certaine chose avec la Princesse du Magma, en particulier sur cette prophétie qui hantais son esprit.

La jeune femme caressa le haut du crâne d'Alizé, en déposant un baiser sur son front.

- Mon anniversaire ? Gâché ? Allons, il ne peux pas être gâché tant que vous êtes à mes côtés, c'est ça qui m'importe le plus et puis... J'ai ceci ! c'est un cadeau de Braig.

Dit-elle en lui montrant la pierre précieuse en forme de fleur qui est accroché à sa chaîne autour de son cou, en suite elle tira doucement le bras du jeune garçon afin de pouvoir quitter cette salle, s'aventurant à Illusiopolis.

Les yeux de la Princesse des Ténèbres s'ouvrirent lentement, elle était enfin de retour parmi eux, cherchant du regard ces camarades elle hurlait :

- Vanitas ! Phoenix !

Pensant qu'ils étaient loin alors qu'au final, ils ne l'étaient pas tant que ça, oh que non, ils étaient si prêt d'elle ! Malgré que ces membres soient affaiblis vu comment ils tremblent, la jeune fille s'est mise à se relever pour faire un bond dans les bras de Vanitas, son visage appuyé contre son épaule.

- D-désolée, je suis idiote d'avoir fait ça mais au moins... Je suis réveillé, hein, pas vrai, Vanichou ?

Encore une fois, elle avait oser de lui donner un petit surnom pour détendre un peu l'ambiance, tout en lui tirant légèrement la langue avant de laisser place à un sourire arrogant.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Sam 28 Mai - 22:17

Vanitas avait fini par sortir Longinux entièrement de sa prison de glace grâce à son sort de Brasier. Celui-ci le remercia avant de faire la remarque qu'il était un précieux allié. Le Gardien des Ténèbres se contenta de hocher de la tête et sourit légèrement aux mots de Phoenix. Enfin, il revint à la réalité lorsque celle-ci parla de Yûki. Le ténébreux se demandait alors si c'était une si bonne idée de laisser sa dulcinée ici. Certes, elle était protégée par un dôme, mais cela ne signifiait pas qu'elle était hors du moindre danger. Quelqu'un pouvait à tous les coups brisés le bouclier et s'en prendre à elle, chose que Vanitas ne pourrait accepter.

Mais il semblerait que la situation se soit arrangée d'elle seule car l'endormie finit par se réveiller. Lorsque l'intéressée cria les prénoms du Gardien et de la Princesse des Ténèbres, le premier se retourna vivement vers sa belle et fut extrêmement soulagé de la voir de nouveau consciente. Il n'eut le temps de rien faire que Yûki fonça déjà vers lui.

"Oui ! Tu as vraiment été idiote d'avoir fait ça ! Tu sais très bien que je suis capable de me défendre par moi-même ! Tu n'es pas obligée de te sacrifier pour cela !"

Il grondait sincèrement sa bien-aimée mais on sentait qu'il faisait car il avait vraiment eu peur de la perdre. Il donna une petite pichenette sur le nez de cette dernière avant de sourire :

"Tu es de retour, oui, mais tu es épuisée !"

Il finit par décider de la porter pour qu'elle puisse se reposer un peu.

Ailleurs, Siado lâcha un soupire de soulagement en constatant qu’il avait réussi à faire disparaître le molosse avant que celui-ci ne le dévore. Vu sa petite taille, il était certain que le chien n’aurait eu aucune difficulté à l’avaler tout cru ! Enfin, il pouvait de nouveau se concentrer sur la recherche de son petit frère.

Ce dernier leva un sourcil lorsqu’il entendit la réponse de son adversaire. Comment cela se faisait qu’il ne portait pas de prénom ? Cela n’avait pas de sens ! Enfin, il arrêta de songer à cela car la dernière phrase de l’inconnu le fit réagir. Pourquoi le condamner ? Qu’avait-il fait de mal ? Rien ! Depuis toujours il n’était qu’une victime alors pourquoi devait-on le punir ? Son adversaire ne le laissa pas plus temps pour réfléchir à cela car il fonçait sur le Neko avec une nouvelle émeute de chiens. Le Gardien de l’Explosion agrandit son bâton après l’avoir placé perpendiculaire au sol et se retrouva ainsi dans les airs avant de faire rétrécir son arme et fondre sur l’inconnu, un sort de l’Explosion chargé et prêt à faire mordre la poussière à cet homme mystérieux.

- On va bien voir qui va condamner qui !

Chiery était certaine que sa Jumelle n'était pas morte, surtout qu'elle se sentait étrange, elle avait l'impression que quelque chose de grave lui arrivait, ce qui l'inquiétait grandement, bien que son visage demeurait toujours autant inexpressif. Elle leva légèrement un sourcil lorsque le petit se mit à pleurer avant de s'accrocher à sa robe. Elle ne bougea plus à cet instant. Et le garçonnet se mit à parler de "leur père". Mais il n'avait rien en commun ! Ils ne faisaient pas partie de la même famille ! Son père était Makoto et personne d'autre ! Et puis, si elle se fiait aux souvenirs de Tsuki, sa vie antérieure, et donc ses souvenirs également, il n'y avait eu que Hoshi comme petit frère pour la Princesse Déchue. Ce garçonnet ne pouvait tout de même pas être le frère de Tsuki !

"Notre père ?... Qu'est-ce que tu attends de moi."

Demanda la future Reine de Nomugo dans le plus grand des calmes.

Takamina fixait l'homme, elle commençait vraiment à être agacée qu'il le surnomme tout le temps. Il n'avait pas le droit ! Et lorsqu'il retira sa capuche, la Princesse se calma un peu se demandant bien où elle avait déjà vu ce visage, enfin, déjà, l'avait-elle réellement vu ? Après tout, ce n'était pas étonnant qu'il la connaisse s'il avait vécu à Nomugo.

"Qui êtes-vous ?"

Demanda-t-elle, mais elle ne put attendre de réponse car le Neko qui ne détenait plus de cœur lui envoya une attaque qu'elle esquiva maladroitement, ce qui fit que son bras droit fut atteint et elle avait à présent une plaie tout le long de l'avant-bras. Son sang commençait déjà à glisser sur sa peau. L'aura de Ténèbres qui l'avait accompagnée jusque là disparue d'un coup. Elle regardait pendant un cours instant sa blessure avant de se tourner pour fixer son adversaire dans les yeux avant de demander :

"Pourquoi tu fais ça ? Qu'est-ce que ça va t'apporter de m'éliminer ? Si tu vivais réellement à Nomugo, tu sais très bien que tu fais tout cela pour rien ! Quelqu'un d'autre avait déjà voulu détruire le royaume mais cela n'a pas marché, et si tu fais cela juste pour une justice, c'est vraiment lâche de s'attaquer à quelqu'un de plus petit que soi !"

Elle se releva rapidement, mais ne fit pas apparaître immédiatement sa Keyblade, attendant une réponse de la part du Neko mystérieux.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 5 Juin - 1:19

"Khh, tu es une chose que je vais emmener au néant, dans tous les cas", répliqua Strix après avoir esquiver sa propre attaque qui fut reflétée par le miroir de la renarde. Il prit du recul et chercha à sa ceinture l'objet qui serait utilisable de la meilleure manière face à l'esprit qui dégageait à la fois Lumière et Ténèbres, mais il fallait croire qu'il n'avait pas cela en stock sur lui, puisque qu'après avoir froncé des sourcils, le simili aux cheveux rougeâtres créa un portail derrière lui et s'y inséra avant de le refermer très vite afin de ne pas être suivi. Il fallait savoir se replier, pour pouvoir frapper à nouveau quand le moment sera plus opportun. 
"Hééé ? Vous êtes où ? Ça commence à craindre sérieusement, faites quelque chose !", qu'il cria dans la salle du conseil des Hauts Placés dans laquelle il était arrivé.

La bataille allait s'accentuer, les pertes pouvaient arriver des deux côtés, et c'est bien ce qui inquiétait le jeune Prophète Alizé. Il le sentait au fond de lui, qu'il avait été emmené là dans le but d'aider Phoenix, et que cela était de même pour ses alliés, mais se devait il vraiment de rester ? Meiko répondit à Lambert que oui, afin de retrouver tout le monde. C'est ainsi que la fête ne serait pas gâchée se dit le garçon, en faisant en sorte qu'elle puisse arriver. Alizé se le jura, même s'il tremblait, il le jura sur la beauté du joyaux qu'arborait sa tutrice qui le fit partir plus loin, quittant Lambert et ses hommes. 
Les deux prophètes marchaient dans l'Illusiocitadelle, guettant le moindre Simili qui pouvaient les surprendre, lorsqu'Alizé entendit un tintement particulier.
"Meiko, v-vous avez entendu ?", qu'il murmura à la jeune femme. Le son se fit entendre une nouvelle fois, et se faisait de plus en plus proche, cela ressemblait à la mélodie que des parures et bijoux qui se cogne peuvent produire. Et pas n'importe lesquels. Vraiment, ce son rendait Alizé tout étrange, il était certain de le connaître, mais il ne savait pas d'où cela pouvait lui venir. Jusqu'à ce qu'il vu de quoi, ou plutôt de qui, ces sons provenaient.
Alors qu'ils restaient sur leur garde, une énorme sphère d'énergie, semblable à celle qu'Alizé pouvait créer mais bien plus imposante, vînt s'abattre sur les deux prophètes. Le garçon utilisa sa vitesse accrue pour se déplacer rapidement, lui et ainsi que son mentor, et éviter ainsi l'attaque qu'il connaissait bien, puisqu'elle était sans aucun doute tirée des magies de la Bourgade de l'Aube, le monde natal du Prophète.

"Il avait donc raison, nous avons bien un Enfant de Jupiter parmi nous, quel joie, sortez les victuailles !", dit le responsable de l'attaque. Il avait un accoutrement qu'Alizé reconnu, et qui expliquait les sons entendus. Il semblait de sexe masculin, même si son visage avait un côté plutôt androgyne, sûrement à cause de ses yeux maquillés et de sa longue chevelure qui se cachait derrière sa coiffe et son diadème d'or. Alizé eu un doute en voyant cet individu, il lui rappelait clairement le Magnat de son époque, le roi de la Bourgade de l'Aube, mais cela n'était pas lui, et ne pouvait être lui de toute manière. Mais ce siège doré et imposant sur lequel il se dressait, qui lévitait à sa demande, c'était bien le même, celui d'un leader, d'un roi, d'un dieu. Celui du Magnat. [ image ]
"Mais ne nous réjouissons pas trop vite, surtout en l'absence de coeur, car il faudra bientôt pleurer la mort de ce fils de l'astre", ajouta l'individu en pointant Alizé du doigt, lui qui se tenait au côté de la Prophète.
"Meiko, j'ai peur", affirma clairement le garçon devant le regard de ce Simili.

Dans les ruelles de la cité nocturne, l'explosion du Neko retentit. Il était retombé droit sur le Simili qui l'avait attaqué, lui faisant goûter à son élément en pleine figure. L'individu sans coeur n'était pas l'un des plus puissants Simili de l'Organisation, mais il semblait vraiment l'un des plus résistants, puisqu'il resta de marbre face à cette attaque. Il était toujours dressé debout, fier et silencieux, même si son visage fumait et lui faisait probablement souffrir le martyr.
"Je ne peux craindre que mon souverain", se dit il en se faisant craquer la mâchoire, "et c'est lui qui décidera de ta sentence". Parlait-il du Leader de l'Organisation ? 
Il fit accroître la taille de la lame à son bras, et lança l'invocation de nouveaux canidés infernaux. Il allait remettre la même attaque en jeu, mais il fut stopper dans son élan, interpellé par quelque chose.
"... vous-êtes... fou", qu'il marmonna en se tournant vers l'Illusiocitadelle, regardant au loin l'une des fenêtres de la bâtisse s'illuminer par une attaque, celle de son maître : Keomixus. Il ignora totalement Kuro, et décida de se transporter là où se trouvait l'homme aux parures d'or, se mettant en travers de lui et des deux Prophètes. Les bras tendus, le Simili sans nom ordonna : "Ne vous approchez pas du Magnat !"


Loin de là, l'intriguant Infelix continuait de déblatérer ses drôles de mensonges, ou plutôt souhaits, envers Chiery.
"Je n'attends rien de toi grande soeur, mais je sais que tu te dois de m'aimer, pour ton bien. Et pour me le prouver, à moi mais aussi à notre père, tu vas devoir tous les éliminer", qu'il affirma en pleurant à chaude larme. Sentant que cela ne laisserait pas la Neko sans réaction, le garçon se recula soudainement, faisant dos à la demoiselle, il ajouta : "Tu n'as pas le choix, le comprends-tu ?"
Il parlait de manière énigmatique, comme si tout cela était une évidence, mais ses propos paraissaient plutôt dénués de sens. Et cela était bien l'une des caractéristiques d'Infelix, ce jeune Simili, enfantin, sans la moindre stabilité, n'étant qu'une hérésie.

Un qui pouvait passer en pleine hérésie, c'était l'adversaire de Takamina, qui fut aux anges de voir la peau de la princesse se déchirer sous son attaque.
"Plus petit que toi ? Hein ?! PLUS PETIT ? MAIS OUI C'EST BIEN CA !", qu'il hurla dans sa démence. Le Simili du nom de Chartreux se ressaisie, et réajusta ses lunettes du bout de ses doigts griffus et lui annonça : "puisque tu vas bientôt y passer, autant que je t'explique".
"Il y a en réalité deux histoires, celle d'un PETIIIT major d'homme qui ne faisait que son boulot, et celle d'un type qui n'a pas pu subir la pression qu'on lui imposait sur le dos".
Chartreux s'assis au sol, et continua son histoire tout en observant et en se délectant de la blessure qu'il avait sous les yeux.

[ ► Musique ♪ ]
"Personne ne connaissait le nom de celui qui avait été élevé pour servir la monarchie de Nomugo, on l'appelait par le tintement d'une cloche ou parfois même d'un claquement de doigt, et il obéissait. Que pouvait-il faire ? Tout arrêter d'un coup ? Faire autre chose de sa vie ? Je te l'accorde, il est possible de changer de vocations à Nomugo, de devenir un bon petit marchant, le boulanger du coin ou le cuistot de la cour, mais est-ce possible quand on t'as formé, non... forgé à ne faire qu'une seule et unique tâche ? Qu'est-ce qui se passe, lorsque tu souhaites fuir, la seule chose dont tu es capable ? La seule chose que tu es ? C'est ce qu'a essayé de faire ce p'tit gamin lambda qui se devait de servir ta famille. Et plus il essayait de se convaincre de quitter sa bonté naturel, son sourire habituel qu'il était obligé d'arborer, qu'il se faisait une petite folie de ne pas mettre de noeud pap' certains jours d'été, plus il faisait en sorte de perdre tout cela, de perdre cette identité qui lui collait à la peau, un individu commençait à se faire un nom. Cette personne a fait la une des journaux de notre patelin, tu le sais non ? Bien sûr que si tu le sais, à moins que même lui tu l'as oublié, que tout cela ait été totalement zappé de la mémoire de tous, ou plutôt volontairement caché par ta graaande famille, hein. Tu vois pas ? "La Terreur de Minuit", ou encore "Le Chat Toqué", "l'Affaire des fossés", ça te dit rien tout ça ? Nan, certainement que non. Tu n'en as pas eu connaissance, dans ta belle petite demeure, tu n'avais pas la moindre idée de tout ça, autant que tu n'avais pas idée de ce qu'endurait ce brave petit domestique. Et ouais, merde. C'est ce même gamin, ce même PETIT type, PETIT par rapport à vous, de la famille royale très chère, qui est devenu l'auteur de crime dans le château de Nomugo, et tu l'auras pigé, c'bien moi".
Qu'il dit en enchaînant phrases après phrases, sans laisser le temps à Takamina de pouvoir réellement comprendre ce qu'il racontait ou bien même de pouvoir lui répondre, puis avant de reprendre, il se redressa.
"M'enfin, tout ça n'a plus d'importance maintenant, même si j'ai toujours l'envie de te faire la peau. Je n'étais pas un expert dans l'assassinat, j'me suis fait choppé bien vite, et j'ai été banni de notre si beau royaume de l'harmonie, qui n'a même pas voulu se salir les mains et m’exécuter. Ils m'ont juste lâchés dans les Entremondes, m'oubliant. J'aurais p'tet mieux fait de crever, mais je suis devenu ce que tu as en face de toi. Je n'ai pas de raison de t'en vouloir en particulier hein, tu n'as rien fait de mal, à part être l'un des piliers de ce monde qui ne me correspondait absolument pas et qui m'a poussé à devenir un monstre, de mon vivant, et maintenant".
Chartreux se rapprocha à nouveau de la princesse, et effleura sa blessure du dos de sa main pour la faire frémir.
"Je pourrais aussi vous remercier de m'avoir offert la possibilité de ne plus ressentir tout ce qui me rendait mal, n'ayant plus de coeur à présent...", qu'il ajouta en caressant la gorge de Takamina, "mais ce n'est pas vrai, puisque j'arrive toujours à me sentir mal, même en étant un Simili, dénué de coeur et de sentiments, techniquement". Il retira sa main, et gesticula en ricanant.
"Alala, je ne pensais pas en arriver là mais bon, j'vais devoir te le proposer je crois. Le deal c'est : j'te bute, simplement, je pense en être capable, ou bien tu m'achèves de cette vie tout aussi répugnante que la première à mes yeux", une demande particulière, mais qui comptait pour ce chat bien mal dans sa fourrure. "Et puis, j'trouve ça sympa que tu doives me tuer, ainsi tu n'pourras m'oublier".


Dans l'Illusiocitadelle, la consoeur de coeur de Phoenix se réveilla, et la Sucrerie fut contente de voir son gardien pouvoir enlacer à nouveau sa bien aimée, même si cette dernière ne resta qu'inconsciente un court moment, Phoenix avait su qu'elle finirait par se remettre des troubles qu'elle pouvait avoir dans son coeur.
"Le Vanichou a été un pro' de l'enterrage de Simili, faut le féliciter !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 5 Juin - 2:19

Ava regardait droit devant elle, le vide, en penchant la tête sur le coté, une oreille baissé. Elle n'a pas très bien compris ce qui se passait. Est-il vraiment partis ? En tout cas elle ne le sentais plus, dans ce cas la renarde s'était tournés vers la petite troupe de Ténèbres, prête à les rejoindre enfin. Son objectif de joindre Phoenix est proche, cependant, elle espère que sa petite protégée, Meiko, va bien...

En parlant de cette dernière, elle marchait au coté d'Alizé, lui tenant la main tel un jeune enfant avec sa maman, elle regardait les alentours, il n'y avais aucun Simili, pas d'ennemi. Pourtant, elle sentait qu'Alizé n'était pas à l'aise, il lui murmura même si elle avait entendu un certain bruit. Meiko s'arrêta alors de marcher en se tournant vers le jeune, confuse, cette fois-ci elle entendit réellement le bruit qu'elle n'a pas su entendre la première fois, ce qui la surprenait. Qu'est-ce que c'est ...?

Soudain, une attaque que la Prophète n'aurait pas pu prévoir aller s'écraser sur eux mais fort heureusement, Alizé à su esquiver en l'emportant, juste à temps.

- Enfant de Jupiter...

Finit par répéter deux-trois fois Meiko avant de lâcher un hoquet de surprise. Mais oui, c'est son petit protégé ! Qu'est-ce qu'il lui veut cet étrange individu ? De plus, en le regardant bien, il portait beaucoup de bijoux, d'or... Par réflexe, la Princesse du Crépuscule serra son porte-bonheur que Braig lui à offert, contre elle. Ce monsieur se croit certainement plus puissant et important parce qu'il portait de gros bijoux d'une certaine valeur ? Hmph ! Elle s'en moquait bien, parce que Meiko ne comptais pas le respecté, surtout que celui-ci semble bien avoir l'intention de faire du mal à son fils adoptif ! Hors de question ! La femme se mit alors devant le petit jeune en faisant apparaitre sa keyblade. "N'ai pas peur mon fils, je suis là." qu'elle disait pour le rassurer sans tourner la tête, fronçant les sourcils, cette fois-ci elle s'adressa au Simili en face d'elle, se mettant en garde. "Je ne vous laisserez pas toucher à un seul cheveux d'Alizé !"

Alors que Yûki se faisait doucement gronder par Vanitas, celle-ci ferma les yeux lorsqu'elle reçu une pichenette de sa part, c'est vraiment très rare qu'elle se fait sermonner par son âme-soeur, ce qui lui faisait vraiment bizarre, certes, mais néanmoins elle est tout de même touché par ce geste, en se disant qu'il s'était vraiment inquiété pour elle. Yûki confirme sans le moindre doute; Elle à vraiment était idiote d'agir ainsi mais c'était par peur, ne voulant pas le voir disparaitre à nouveau. Se sentant soulever du sol, ces yeux bleus se rouvrit, elle regardait d'abord Phoenix, riant légèrement par le surnom qu'elle ait donné au gardien puis regarde intensément Vanitas.

- Au moins, je suis toujours vivante, à tes côtés. C'est le principal chéri ! Allez, en route pour jouer le Héros des Ténèbres !

Qu'elle disait en se tortillant légèrement avant de se replier à peine sur elle-même pour être en boule et pouvoir se blottir complétement dans les bras de son bien-aimé, installé confortablement et bien au chaud.

C'est alors qu'une renarde fit apparition devant eux, lâchant un gros soupir, essoufflé.

- Pffiou ! Je te cherchais partout Phoenix. Normalement, je suis censé venir jusqu'à vous avec les autres, mais malheureusement nous avons tous étaient séparés, à cause d'un Simili j'imagine. Pour dire, je ne ressent même pas la présence de Meiko...

Raconta Ava, qui finit par s'asseoir devant le petit groupe. Regardant un par un en détail, les personnes qui le composait, elle finit par bloquer sur la petite blonde qui était dans les bras du Gardien des Ténèbres, fronçant légèrement les sourcils. "Ah, elle aussi, elle est présente..." Qu'elle marmonnait en grognant un peu, se rappelant sans aucun doute de la prophétie que Meiko lui à citer.

D'ailleurs, du cotés des Prophètes, alors que Meiko s’apprêtait à lancer une attaque d'énergie de Ténèbres et Lumière à la fois sur le Magnat, son attaque à finit par atterrir sur un nouveau venu qu'elle n'a pas vue venir, suivis d'explosions créer par la Princesse, ce qui sur le coup l'avais choquée mais elle se reprit en serrant son emprise un peu plus fort sur sa clé, elle lança : "Qui êtes-vous ?!"

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 5 Juin - 15:27

Kuro venait de lancer son attaque et se pressa de se reculer de son adversaire. Lorsqu'il constata que ce dernier n'avait même pas réagis au sort d'Explosion qu'il avait pris en pleine face qui, d'ailleurs, était en train de fumé, le Neko ouvrit de grands yeux, surpris. Comment était-il resté autant indifférent par l'un des pouvoirs les plus puissants du blond ? Il recula d'un pas, se disant que cela n'allait pas être facile de vaincre l'homme sans nom. Mais ce dernier ne laissa pas plus de temps au Gardien de l'Explosion car il s'enfuit alors qu'il s'apprêtait à attaquer le blond. Ce qui fit que celui-ci se retrouva totalement perdu. Il se ressaisit en regardant la forteresse flottante. Il serra les poings. Si le Simili était bien parti là-bas, il devait s'y rendre. Il fut tenter de créer un Portail, mais il ne savait pas ce qu'il y avait en chemin pour aller dans le bâtiment imposant de ce Monde, alors s'il voulait y arriver sain et sauf, il ferait mieux d'y aller à pied.

Après avoir rangé son bâton, il se mit à courir. L'ascension fut pas mal difficile pour lui à cause de deux choses : son orientation vraiment pitoyable, malgré le fait qu'il tentait de garder la forteresse en vue bien qu'il la perdait quelques fois à cause des buildings gigantesques, et également parce qu'il croisait de nombreux adversaires sur son chemin.

Fort heureusement, il arriva finalement à destination. Il avait quelques égratignures mais ce n'était pas quelque chose d'important par rapport à ce qu'il allait sans doute recevoir plus tard. Il serra l'emprise sur son arme, en regardant la forteresse. Il prit une grande inspiration avant de pénétrer dans le quartier général de l'Organisation.

Du côté du frère du Gardien de l'Explosion, il se baladait sans savoir où se diriger. Il avait l'impression d'avancer pour rien. Il regardait dans tous les sens pour chercher en vain une trace de son cadet mais il n'y avait rien. Il utilisa son flair pour se guider néanmoins, il ne trouva aucune odeur de Kuro. Ce maudit sort les avait tous séparés, et le chat noir n'aimait vraiment pas cela car ils étaient plus forts lorsqu'ils étaient tous ensembles. Enfin, il allait devoir se débrouiller pour les retrouver en un seul morceau car il était le plus petit du groupe, il était aussi le plus faible alors il se devait d'être puissant pour survivre.

Chiery demeurait aussi inexpressive devant le petit Simili qui répondit à sa question. S'il ne voulait rien d'elle, alors pourquoi l'embêtait-il avec ses mensonges incessants, se disait la future Reine de Nomugo. Il était vraiment insistant en plus sur ce sujet. Et qui était donc ce père que le garçonnet n'arrêtait pas de parler.

"Tous les éliminer ? De qui parles-tu ?"

Demanda la Neko dans le plus grand des calmes. Le Simili lui apprit qu'elle n'avait pas le choix de faire cela, et pourquoi donc ? Qu'est-ce qui lui obligeait à faire cela ? Enfin, lorsqu'elle remarqua qu'il lui tournait le dos, elle dit :

"Écoute, je ne suis pas ta sœur, nous n'avons aucun lien de famille, même dans le passé nous n'en avions pas, alors je ne vois pas pourquoi je resterais avec toi et encore moins les raisons de faire ce que tu me demandes."

Alors qu'elle prononçait ces paroles, elle sentait quelque chose s'agitait en elle. S'agissait-il de Tsuki ? Celle-ci paraissait impatiente, et elle était agacée par le comportement du gamin. Chiery perdit soudainement le contrôle de son corps, ses yeux devenant violets, laissant ainsi place à sa vie antérieure :

"Bon. Écoute bien espèce de pleurnichard ! Tu vas arrêter tout de suite tes caprices d'enfant pourri gâté et nous foutre la paix, c'est clair ?!"

Entre Tsuki et Chiery, les comportements étaient totalement différents, alors qu'elles étaient une seule et même personne.

Takamina baissa les oreilles avant de coller ses mains dessus lorsque le Neko en face d'elle se mit à hurler. Il semblait mal réagir par rapport aux derniers mots de la Princesse. D'ailleurs, elle remarqua avec horreur qu'en faisant ce geste rapide, elle avait encore plus ouvert sa blessure ce qui fit que le sang était de plus en plus présent. Elle se pressa de mettre sa main dessus pour tenter d'arrêter le saignement, n'ayant aucun sort de soin ou de potion sur elle. Elle ne pouvait se soigner. Et une flaque de sang s'était déjà formée sur le sol. Se sentant de plus en plus vidée d'énergie, elle s'écroula sur ses genoux.

Et tandis qu'elle se vidait de plus en plus de ce liquide vital, le Simili se mit à lui raconter son histoire. La Princesse, en quelque sorte, comprenait ce qu'il ressentait lorsqu'il disait qu'on nous élevait pour faire une chose. Elle-même n'était que douée pour être une personne royale et obéir aux ordres de sa mère. Elle baissa la tête, n'ayant plus de force pour la tenir droite.

Non, elle ne connaissait rien de cette histoire car elle ne devait même pas être née, encore dans le ventre de sa mère, à cette époque ou alors elle était vraiment petite. Et puis, elle n'en aurait sans doute pas eu vent car Reimu n'était pas du genre à narrer les jours sombres du royaume, préférant énumérer les victoires du Monde de l'Harmonie.

Lorsqu'elle sentit un mouvement, Takamina redressa légèrement les yeux et remarqua que le Neko s'était levé et qu'il s'approchait d'elle. Elle n'avait pas la force de bouger et quand il effleura sa blessure avec sa main, elle ferma les yeux en serrant les paupières, ressentant une profonde douleur. Elle n'arriva pas non plus à faire le moindre mouvement lorsqu'il mit cette même main sur sa gorge. Elle était tellement épuisée. Son sang continuait de couler.

Elle n'entendit pas la proposition du Simili. Elle sentait qu'elle allait sombrer dans le coma. Avant de perdre totalement conscience, elle réussit à dire difficilement :

"Je... Je ne ferais rien de... cela..."

Et elle tomba sur le sol, inconsciente.

Vanitas afficha un petit sourire lorsque Phoenix expliqua ce qu'il s'était passé à Yûki. Celle-ci semblait être bien à l'aise dans les bras du brun. Il lui fit d'ailleurs une remarque :

"Tu n'as pas intérêt à t'endormir, ma belle, parce que tu as déjà joué à la Belle au Bois Dormant, à présent, tu dois prendre le rôle de la combattante !"

Car le combat ne faisait que de commencer. Ils se devaient chacun être forts. Il fit quelques pas, jusqu'à ce qu'une étrange renarde fit son apparition devant eux, ce qui fit lever un sourcil du Gardien des Ténèbres. Enfin, lorsqu'il l'entendit parler à sa protégée, il comprit qu'elle était l'une de leurs alliés.

"Tu n'as aucune idée où pourraient se trouver les autres ?"

Posa-t-il, se disant que cela allait être difficile de vaincre toute l'Organisation alors qu'ils étaient déjà tous séparés. Décidément, rien ne semblait se prévoir comme prévu !

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Lun 6 Juin - 17:38

HRPG : Vu que mes posts sont de plus en plus long (en espérant que ça vous dérange pas trop X3), je vais séparer ça en plusieurs parties pour que vous pussiez vous y retrouver. Excusez moi d'avance s'il y a des fautes, j'ai pas eu trop le courage de me relire de partout vu la longueur. x'3


Le Fils de la Prophète

Du côté de Meiko/Alizé

Le jeune prophète tremblait de crainte, bien plus qu'à son habitude, il n'avait pas envie de se mesurer à cet homme de haut rang, dans son monde natal en tout cas.
"Je ne t'ai pas convié à ma cérémonie d'exécution mon Garde", dit l'individu dans son trône flottant, en tapotant du doigt sur son accoudoir.
"Mon souverain, vous n'êtes pas de taille", lui répondit son sujet loyal, qui ne détournait pas le regard des deux porteurs de Livre des Prophéties. A ses mots, le Simili aux nombreuses dorures fit apparaître des chaînes d'or et d'argent qui entravèrent son propre allié et serviteur.
"Qu'oses-tu me dire là ? Toi qui ne m'a jamais déçu, toi qui m'a suivi dans ce périple à travers le néant après la chute de mon empire, tu te permets d'agir par toi même ? Reste en dehors de cela, et admire les prouesses de ton seul et dernier dieu", ajouta l'homme avant de tirer vers l'arrière son protecteur à l'aide des chaînes qui le retenaient. Ce dernier, fidèle, ne s'opposa pas à la décision de son maître, qui même sans coeur, lui paraissait sans raison, et folle. Le Simili qui répondait aux ordres de son maître, mais qui ne répondait à aucun nom, craignait pour son roi déchu. Pourquoi se mesurait-il à un enfant de Jupiter, l'Astre Divin le plus puissant de la Bourgade de l'Aube ? Le garçon qu'était Alizé, avec ses yeux perçants et rosés, avait été béni par cette divinité, chose que le Simili ennemi n'était clairement pas, puisqu'il ne possédait que des yeux bleutés. Chose étrange pour un membre de la famille royale de la Bourgade de l'Aube, qui avait au temps d'Alizé tous le même genre de regard que Longinux.

L'apprenti Prophète se tenait derrière sa tutrice, inquiet, mais pour autant attentif à la scène qu'il venait de voir. Il était clair que ce Simili avait quelque chose a prouvé, probablement qu'il était plus fort qu'un Fils de Jupiter. Mais Alizé était sûr d'une chose, il l'avait dit à Longinux, qu'il ne se considérait plus comme l'un de ces enfants spéciaux du fait que l'Astre n'existe plus, mais surtout qu'à présent, s'il est le fils de quelque chose, ou plutôt de quelqu'un, c'est de Meiko. Déterminée et ne reculant pas devant ses devoirs, elle se mit en garde, et Alizé fut de même, prenant exemple sur son mentor mais aussi sur ce qui était à présent sa famille.

"J'apprécie que vous vous mettiez en position de combat, je n'en aurais pas imaginé moins, mais cela sera inutile de vous défendre ou même d'essayer de m'attaque, je vais vous réduire à néant, vous, alliés de la Sorcière Maudite", qu'il dit en faisait apparaître des centaines de chaînes magiques qui se terminaient par des pointes aiguisées. Elles pointaient toutes dans la direction des deux Prophètes, "alliés de la Socière Maudite", et s’abattirent sur eux après un geste de la main du Simili.


Le réel but de l'Organisation

Xristy dévoile ses ambitions

Plus loin de là, à la sortie de la chambre de réunion des Hauts Placés, le Simili Strix échangeait avec plusieurs de ses confrères de l'Organisation.
"Franchement, on nous mène à notre perte, non ? Ils savaient très bien ce que Longinux et Phoenix préparaient, tout le monde connaissait la présence de traîtres dans nos rangs, et tout pointaient en leur direction. Certes ils ont fait disparaître Hex pour ne pas avoir de mauvaises surprises de sa part, mais c'est tout ?", qu'il disait en réajustant sa ceinture fournie de nouvelles cartouches. En face de lui se trouvant une imposante masse aux allures difformes sous un grand drap, similaire au manteau des membres du groupe de Simili, il ne répondait que par des grognements, mais ses alliés semblaient tout de même le comprendre.
"Ouais, et même Equinox y est passé, qui est encore en liste ? Nos Similis inférieurs se font tous annihiler petits à petits dans nos couloirs, et même nos principales têtes d'affiches sont déjà en train de s'en prendre aux autres".
L'étrange masse colossale s'agita et poussa à nouveau des grognements en tant que mots.
"Il n'a pas tort, pourquoi n'ont-il pas fait appel à Xyz, ou même Xénon ?", demanda un autre sous sa capuche.
"Xénon reste avec les XIII Hauts Placés, il ne bougera pas du plafond de la salle, il me l'a bien fait comprendre. Et puis, tss, Xyz a sûrement fuit, ou bien rejoint le Lancier, après tout c'est un type de la Bourgade lui aussi, j'suis certain que Xristy va se lier avec la Sucrerie également..."
"Elle est là, chut", ajouta un autre Simili en voyant le loup pointé le bout de sa queue.

[ ► Musique : Thème de Xristy ♪ ] [ image ]
Celle qui répondait au titre de "Cloueuse" arriva sous le son de ses pas dans le couloir qui arrivait à être silencieux, malgré l'agitation à l'intérieur de la citadelle, et se faisait fixer du regard par ses confrères cachés derrières leurs capuches.
"Alors, vous conspirez vous aussi ?", se permit-elle de demander.
"C'est toi qui- ... ?", commença à balbutier l'un des Similis, avant que l'imposante masse sous sa cape noire ne s'agite et fonce sur la Simili en poussant un cri de rage. Malgré sa taille gigantesque, il parvînt à être très rapide, mais pas assez pour rivaliser avec la soeur de Longinux.
"Calme toi, ou plutôt cesse de jouer cette bête stupide et hargneuse que tu es cher Colosse", qu'elle dit après avoir littéralement clouer le gigantesque Simili, qui ne pouvait plus bouger. Elle s'approcha de sa tête en marchant le long de son buste avant de lui murmurer : "je te libère de mes clous, et tu vas tenter ta chance d'éliminer les gêneurs, où je te fait disparaître moi même, c'est un ordre", dit elle en retirant ses prises sur celui qu'elle appela "Colosse". Dans un grognement de mécontentement, la créature se releva, et pris Xristy dans la paume de sa main puis la posa à terre délicatement, enfin de partit accomplir sa tâche.
"Tu as envoyé Onyx à la mort", exprima Strix.
"Et je vais t'y envoyer aussi. Et je finirais par y passer également, je suis celle qui est sans doute la plus proche des Hauts Placés d'entre nous tous, et pourtant je n'ai pas hésité à aller mettre la main à la pâte, alors vous allez faire de même, kit à payer cela de votre seconde vie. Nous le devons bien à no Supérieurs".
De crainte, même pour des Simili, à avoir faire face à l’impressionnante et charismatique Xristy, les membres de l'Organisation ne perdirent pas de temps à se téléporter, certains pour fuir Illusiopolis totalement, d'autres pour combattre comme on le leur a ordonné. Seul Strix était resté devant la Cloueuse.
[ ► Musique ♪ ]
"Tu as du cran, cela aurait pu être utile si tu n'étais pas aussi mauvaise langue".
"Moi ? Tss, n'es-tu pas avec ton frère ceux qui pourrissent de l'intérieur notre ordre ?"
"Ne me mêle pas aux idées de Longinux. Néanmoins, s'il n'a pas été exécuté par les XIII Hauts Placés, c'est qu'il y a une raison. Ils voient un intérêt en lui et Phoenix, d'une manière ou d'une autre, ils sont ceux qui apportent le plus de force à notre Kingdom Hearts fait maison".
"Et donc, tu voudrais qu'on les laisse en vie ?"
"Oh, cela n'est pas mon choix. Mais celui des XIII. Ils ont ordonnés d'éliminer les traîtres, en effet, à l'exception de ces deux là parmi nos rangs. Même certains des invités de Phoenix ne doivent pas être éliminer".
"Qu'est-ce que tu racontes là, nous n'avons absolument pas reçu un tel ordre".
"C'est un choix des Hauts Placés, ainsi, ils peuvent savoir qui pense d'abord aux intérêts de l'Organisation. Phoenix nous ramène des coeurs en continue avec ses Sans-coeur à travers les mondes, et Longinux s'assurent de sa protection quoi qu'il en soit, de même pour Vanitas qui est surtout un de nos alliés en tant que Gardiens des Ténèbres. Et puis, les deux Prophètes, nous avons besoin de leur don, cela parait évident. Et tu voudrais les détruire ? Non, pas eux. Par contre, tous les autres, ceux qui étaient de nos rangs qui ont suivi les paroles de Phoenix, comme La Bibliothécaire et l'ex-Lame Arc-en-Ciel, oui, ils sont à retirer de notre liste d'ami. Idem pour ceux qui avaient l'intention de nous trahir d'une autre manière..."
La Simili s'approcha de son collègue, et fit apparaître l'un de ses clous magique dans l'épaule de Strix pour le planter contre le mur.
"Tu crois que nous ne savions pas vos plans ? A toi, Onyx, Keomixus et tes autres camarades, ainsi que le défunt Sphinx ? Ce n'est pas pour rien que celui-ci a été vaincu par Longinux, certes il l'a fait dans son propre intérêt, mais je lui avais ordonné de prendre garde à ce dernier, de même pour toi".
Strix essayait de se retirer de la prise qu'avait Xristy sur lui, mais il ne pouvait se défaire du mal que lui infligeait la Cloueuse.
"Et puis, proposer au XIII d'envoyer Xénon, leur protecteur direct, ne crois-tu pas que cela était bien trop stupide comme demande ? Une fois celui-ci vaincu, tu espérais que Phoenix et cie viennent à bout des Hauts Placés et qu'ainsi, toi et tes compères puissent utiliser le Kingdom Hearts que mon père a mit tant de mal à recréer ?!"
"Ton père ? Qu'est-ce qu-", qu'il voulait demander, avant de se prendre un nouveau clou dans le corps.
"Ce n'est pas le sujet sur lequel nous débattons, je te demande d'avouer !", insista Xristy en haussant le ton, avec des yeux d'une lueur bien plus vives.
"BIEN SUR QUE C'EST CE QUE NOUS VOULONS !", répondit en hurlant le Simili qui était à bout.
"J'avais... j'ai préparé exprès mes balles à partir des pouvoirs des gardiens que nous connaissons, dans le but d'avoir une chance de survivre à ce qui allait se produire. Nous étions tous au courant de la rébellion de Phoenix, le mot est passé par tout le monde, et puis oui, tout le monde aspirait à ce qu'elle proposait d'une manière ou d'une autre, nous ne sommes pas tous dupes, nous savons très bien que... malgré ce que l'on nous promet, nous n'obtiendrons jamais de coeur ! C'est ce que je souhaitais, du plus profond de ce qui me manque, pouvoir utiliser le Kingdom Hearts pour nous offrir à tous un coeur !", expliqua Strix. Comme beaucoup de membres de l'Organisation, il n'avait pas voulu s'associer directement à Phoenix, de peur de se faire éliminer trop rapidement, mais avait eu dans l'intention de se servir du grabuge de la demoiselle pour aspirer à un but bon pour les Simili. Si Phoenix et Longinux avaient eu connaissance de cela, rien ne se serait passé de la sorte, et il n'y aurait pas eu autant de perte.
"Kingdom Hearts n'est pas fait pour cela. Je pensais que tu l'avais compris, mon pauvre", ajouta la Simili, avant de porter le coup fatal à sa prise.


L'enfant qui devait mourir

Chiery versus Infelix

[ ► Musique ♪ ]
"Bah, les méchants bien évidemment grande soeur", répondit le petit garçon, tout sourire, à la Neko qui lui demanda qui est-ce qu'elle était supposé "éliminer". Une réponse plutôt vague à vrai dire, et qui n'avait pas plu à la petite chatte qui se mit sur ses gongs, ou plutôt sur ceux de son ancienne vie.
"Qu'est-ce qui t'arrives grande soeur ?" demanda le gamin, en ignorant totalement ce que Chiery venait de lui répondre. Mais les paroles de Tsuki, et son regard, firent changer de raisonnement le jeune Simili.
"Tu... tu n'es pas ma grande soeur si tu es méchante avec moi ! Une soeur ne peut pas être méchante ! Et si je ne suis pas ton frère, pour te le prouver, je vais te tuer ! OUI ! ON NE RETROUVERA RIEN DE TOI, PAS MÊMES TES GRIFFES OU TES OREILLES, JE MANGERAIS CHAQUE PARTIE DE TON CORPS !", exprima l'étrange Infelix en se jetant sur la Neko aux yeux violets. C'était de la folie, purement, comme beaucoup d'enfants Simili qui n'avaient pas de base humaine ou de souvenirs de leur jeunesse, il était dénué de raison, et c'est ce qui le poussa à se ruer vers Chiery, ou plutôt Tsuki, même s'il n'avait aucun talent au combat. Il se jeta à ses pieds, et croqua à sang dans le mollet de la petite princesse de Nomugo, comme aurait pu le faire n'importe quel gamin sans le moindre pouvoir. Comment avait-il pu se débarrasser de Lexical après que celle-ci l'ait interpellé ? L'aide d'une tierce personne ? Cette fois-ci, il était seul. Et ne pourrait se défendre par la force. Et tant qu'il était en vie, que son sort de malédiction était en place, la "Solitude" qu'il avait lancé, jamais le petit groupe de Meiko ne pourrait se retrouver.


Un chat perdu ?

Takamina et Chartreux

[ ► Musique ♪ ]
"... et merde", se dit bêtement et simplement Chartreux lorsqu'il se rendit compte que sa chatte de prédilection venait de perdre conscience. Il aurait peut-être du prêter plus attention à la blessure qu'il lui avait infligé, plutôt que de se lancer dans sa loufoque et macabre histoire. Cela pouvait être plaisant de rajouter une des petites princesses de Nomugo à son palmarès, mais comme il lui avait expliqué avant qu'elle ne ferme totalement les yeux, ce n'était pas son but, ce que le Simili Neko souhaitait, c'était mourir des mains de Takamina, et non l'inverse. Aussi étrange que cela puisse paraître, l'individu se pencha et fit une lèche sur le bras immaculé de sang de la demoiselle, non par pour se délecter de ce fin nectar royal, mais pour la soigner de cette blessure. C'était la seule possibilité de guérir le type de blessure qu'il avait infligé à la petite qu'il pris ensuite dans ses bras, après l'avoir enroulée dans son manteau épais pour qu'elle se réchauffe.
"C'pas à toi de crever aujourd'hui j't'ai dis, nan mais ça alors..."
La Neko contre sa poitrine, le Simili prit chemin vers l'Illusiocitadelle, même s'il ne savait pas véritablement où aller, puisqu'il ne respectait pas les ordres qu'il avait pu recevoir. Il tomba nez à nez, ou plutôt museau à truffe, en route avec l'un des chiens de "compagnie" du Simili qui avait affronté Kuro quelques minutes auparavant. Le chien grogna sur Chartreux, n'appréciant pas son odeur de félin, et encore moins celui de la petite princesse de Nomugo.

"Casse toi clébard, tu sais bien que tu n'fais pas l'poids", dit il en passant à côté, en continuant son chemin sans destination finale en attendant que la demoiselle se réveille et puisse réaliser son souhait. Enfin ça, c'est ce qu'il pensait, puisqu'il arriva derrière Saido qui vagabondait dans les ruelles d'Illusiopolis tout comme lui. Chartreux se douta bien qu'il était un allié de la petite troupe de la Sucrerie d'une manière ou d'une autre, et qui sait, il pouvait peut-être lui indiquer où pourrait se trouver l'autre princesse de Nomugo. Si Takamina n'était pas dans l'optique de le tuer, cela serait peut-être différent pour Chiery, qu'il se dit. 
Le Simili aux yeux orangés voulu s'approcher du petit chat noir, mais c'était comme si ses pas devenaient de plus en plus lourd, et le forçaient à reculer. Il reconnu ainsi le type de magie d'Infelix, puisqu'il avait déjà pu la voir à l'oeuvre en mission avec ce gamin qui lui faisait hérisser les poils du dos, et de la queue. Il comprit ainsi comment les deux soeurs avaient pu être séparées du groupe, et surtout l'une de l'autre.
"Hééééé, l'chaaaaaaat !", qu'il cria d'une voix éraillé pour attirer l'attention de Saido qui était à une vingtaine de mètres devant lui. Comment allait réagir celui-ci en voyant Takamina inconsciente, et surtout, sans pouvoir l'approcher ?


"On continue !"

Du côté des deux Princesses des Ténèbres

Après le réveil de Yûki, Ava arriva sur les lieux de la mort d'Equinox : des couloirs dévastés, en ruines, recouvert de la roche qu'avait pu donné le magma de Yûki, des fissures dans les murs qu'avaient pu provoqués Le Lancier et le Gardien des Ténèbres on combattant l'ennemie, ou encoooore, du chocolat que Phoenix avait utilisé. D'ailleurs, la Sucrerie était justement entrain de se terminer une petite tasse de chocolat chaud sortie de nulle part.
"Chouette, tu es là malgré tout Ava, c'est avec plaisir", lui dit la demoiselle entre deux gorgés, comme si elle n'avait pas entendu ce que la renarde lui avait dit à propos des autres, histoire de ne pas s'en soucier.
"Phoenix", marmonna Longinux pour lui rappeler la situation.
"Oh, excusez moi, on disait ?", qu'elle dit avant de faire disparaître sa tasse, "ah oui, la bataille, s'attaquer aux Hauts Placés, toussa toussa".
Elle s'essuya les mains sur ses cuisses, et proposa, en se dirigeant dans un autre couloir :
"Bon, en route mauvaise troupe, on va aller trouver les autres avant tout !"
Longinux ne suivit pas sa protégée et alliée, mais lui expliqua qu'il préférait se séparer de la demoiselle.
"Même si ce n'est pas la meilleure chose à faire, je suis certain que Vanitas arrivera à te défendre, s'il a réussit à vaincre Equinox, il n'y a pas de raison qu'il n'arrive pas à détruire les derniers membres importants qu'il reste", qu'il dit avant de prévoir ce qu'on allait pouvoir lui demander, et ajouta qu'il devait"retrouver quelqu'un de mon côté à Illusiopolis", en pensant à sa soeur, Xristy.
"J'expliquerais la situation aux autres si je croise l'un d'entre eux, bien évidemment. A plus tard, tous", qu'il termina avant de disparaître dans un courant d'air.
"A toute", répondit Phoenix dans le vent, en voulant paraître insouciante, même si l'idée de se séparer de Longinux ne lui plaisait pas.
"Allez... on continue !"


L'Ombre du Colosse

Kuro versus Onyx

[ ► Musique ♪ ]
Un hurlement inhumain, presque bestial, se fit entendre dans le hall de l'Illusiocitadelle, là où le Gardien de l'Explosion venait de mettre les pieds. Le Colosse qu'était la masse sous sa cape noire apparu devant celui-ci dans une course effrénée qui se termina par une chute à cause de son long vêtement qui traînait dans ses membres asymétriques. L'imposante montagne tomba le nez devant le blondinet, et avant un petit moment d'hésitation, se rendant compte qu'il paraissait bien ridicule, comme à son habitude, il se redressa en retirant la toile qui le recouvrait, laissant apparaître son corps monstrueux, recouvert d'une armure aussi noire que l'onyx. [ image ]
Il poussa un dernier grognement de sa gueule barbue qui ne disposait plus de lèvres, avant de faire s'abattre ses deux "bras" épineux sur le Neko en un mouvement lourd mais à la fois sec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Mer 8 Juin - 21:32

HRPG : trop cool ! *o*

Les attaques de la Prophète ne semblent pas avoir fait effet, comme si les chaînes de ce "Roi" avait défendu le nouveau venu.

Cependant, Meiko ne quittait pas de ces yeux verts, le Magnat, attentive et prête à agir si il y a quoique ce soit, elle n'avait pas peur ou du moins... Si en réalité elle avait peur, mais elle ne le montrait pas, pas par fierté particulièrement mais pas pour faire paniquer son fils derrière elle, il fallait lui montrer exemple à ce pauvre petit enfant qu'elle avait pris sous ces ailes. Mais surtout, elle avait peur car c'est bien la première fois qu'elle se combat dans une bataille aussi sérieuse... Sera-t-elle à la hauteur au final ? qu'elle se demandait. Meiko aurait beaucoup aimé que Braig sois là pour l'encourager et la défendre, mais il ne devait pas être au courant puis même, il est jamais présent. Ava n'était plus là pour la guider et son Gardien non plus n'est pas là, elle ne le ressent plus depuis presque une heure et demi maintenant, ça l'inquiétais fortement, puis elle s'en voulait d'avoir emmener ces apprentis dans un grand danger... Mais bon ! Il n'est pas l'heure de baisser les bras, hors de question.

En voyant les chaînes s'élever, prêt à les transpercer, la Princesse du Crépuscule prit une grande inspiration avant de lancer des bombes vers les Simili puis se retourna vivement pour bondir sur Alizé pour le plaquer au sol, elle étant rester accroupie, un bouclier de cristal se forma autour des Prophètes, Au moins les chaînes ont pu être ralentis grâce au bouclier seulement, n'ayant pas vraiment préparé sa résistance, Meiko à était plus ou moins touchés par les lames, ces blessures s'ouvraient petit à petit, lui faisant couler son sang. Le cristal finit par éclater en repoussant les armes.

"C-c'est... Tout...? Juste... Des coupures...? Non mais franchement..." qu'elle commençait à dire à voix basse, en se retirant doucement de son petit protégé, son sang coulait mais elle s'en fichais, tenant à peine debout, elle fit quelque pas vers le Magnat. "Vous pensez certainement être supérieur à tout mais... croyez-moi, jamais vous ne surpasserais des Prophètes aussi facilement !"

Serrant son emprise sur sa keyblade, son Livre apparut devant elle, ouvert, laissant s'échapper une grande puissance assez importante de Lumière et de Ténèbres. Nulle ne sait d'où ils viennent à pars peut-être dans un futur, mais cette source semble beaucoup renforcer la nature de Princesse de Meiko.

Du coté de Phoenix et ces alliés, Yûki s'était mise à rire légèrement à la remarque de Vanitas pour en suite finir par lui répondre :

- Ah mais je ne compte pas me rendormir sur toi ! Puis, je suis toujours une combattante moi, comme toujours ! Juste un peu... beaucoup rêveuse sur les bords, c'est tout !

Puis elle eut un grand sourire sur son visage avant de lancer un regard intrigué envers l'étrange renarde qui parlait à son Vanitas chéri. D'ailleurs cette dernière répond au Gardien, ces oreilles se baissant légèrement.

- Non, j'ignore où ils sont actuellement. Mais je suppose bien que ça dois être un de ces simili qui à cherchés de nous séparer.


Après avoir émit un soupir, elle s'était mise à suivre la troupe lorsque Phoenix le demandait, Ava était certainement pensive, puisqu'elle se posais beaucoup de question; Où est Meiko ? Tout se passe bien ? Redressant la tête, l'Esprit accéléra ces pas pour être au niveau du Gardien et de la Princesse des Ténèbres.

"Yûki, j'ai un conseil; ne tente pas de faire un "sacrifice" à l'avenir, s'il te plait. Cette prophétie ne dois pas se produire, pour Meiko." dit-elle froidement, même si dans le fond, elle voulais lui dire ça gentiment, étant vraiment inquiète. Après tout Ava prenait à coeur ce que le Livre dis et elle à bien vue que ces derniers jours, son héritière en souffrais, cette vision commence d'ailleurs à hanter ces cauchemars, cela devais vraiment être une chose sérieuse, une chose qu'aucun Prophète ne devait ignorer, du moins, une Prophète qui serait proche de la Princesse du Magma, d'ailleurs, cette dernière se raidit en entendant cela, c'était un sujet qui l'intrigue mais qu'elle ne voulait surtout pas aborder, encore moins devant Vanitas, ni Phoenix, elle ne voulais pas qu'on découvre ce qu'elle cachais depuis un moment. "Jamais je ferait une chose aussi stupide." répond-t-elle en oubliant ce qu'elle avait fait il y a quelque minutes plus tôt. Yûki resserra un peu plus ces bras autour du cou du Héros des Ténèbres, un peu tendue, histoire de pas tomber et se sentir contre lui.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Mer 8 Juin - 23:03

Tsuki était prête à partir, se disant qu'elle n'avait plus rien à faire avec ce gamin agaçant. Elle était aussi agacée par le fait que sa réincarnation se soit montrée si gentille durant tout ce temps et qu'elle aurait dû laisser le petit seul depuis bien longtemps. Enfin, elle était aussi impressionnée par le fait que Chiery demeure aussi patiente, peu importe la situation qui se présentait à elle.

Alors que la Princesse déchue faisait deux pas, elle entendit le Simili lui dire qu'elle ne devait pas être méchante envers son frère, en tant que sœur. Cela l'arrêta immédiatement dans son mouvement. Elle posa son pied qui était un peu dans l'air sur le sol et baissa la tête, le regard sombre. Elle avait eu un petit frère, un véritable petit frère, Hoshi. Le pauvre, elle l'avait abandonné, bien que ce n'était aucunement de sa faute, alors qu'il n'avait que cinq ans. Il avait dû apprendre la vie sans elle alors qu'elle avait commencé à le faire d'elle-même. Il avait grandi sans elle, il s'était épanoui sans elle, et à présent, il n'était plus parmi eux. Il ne s'était pas réincarné contrairement à elle.

Tsuki serra les poings, tremblant légèrement. Elle se calma et se retourna vers le gamin mais à peine faisait-elle face à lui qu'il se jeta sur elle après l'avoir menacée et se mit à mordre son mollet. Elle lâcha un cri de douleur avant d'envoyer un rayon de Lumière sur le petit pour qu'il arrête. Lorsqu'elle fut enfin libre, elle remarqua qu'elle était en train de saigner, mais la douleur était deux fois plus intensifiée par le fait que Chiery avait aussi mal de cette blessure.

"Espèce de sale môme ! Tu vas le payer très cher !"

Elle se releva, furieuse, et chargea un nouveau sort de Lumière plus puissant que le précédant avant de le lancer sur le Simili qui avait osé lui faire du mal. Il ne fallait pas chercher Tsuki, cette fille entrait facilement dans la rage, surtout depuis qu'elle avait perdu la vie, quelques siècles plus tôt. Elle portait toujours cette haine qu'elle avait pour ses parents, malgré les années passées, et malheureusement, elle ne pourrait jamais expulser ce sentiment, puisque les deux étaient morts. Elle vivrait donc avec la haine et le désire de vengeance.

"Tu n'aurais jamais dû engager le combat, gamin !"
*Tsuki ! Es-tu sûre que c'est la meilleure solution ?*

Tsuki fut surprise d'entendre la voix de sa réincarnation avant de lui répondre :

*C'est ce qu'il mérite !*

Chiery ne semblait pas du même avis. Les yeux de la Neko redevinrent bleus, ce qui montrait que la future Reine de Nomugo avait repris possession de son corps. Elle utilisa un sort de soin pour soigner sa vilaine blessure et en profita pour l'utiliser sur le petit. Elle s'approcha de lui et s'agenouilla même pour être à sa hauteur.

"Je... Je m'excuse. Je ne suis pas un très bonne sœur, je le sais. Même avec ma Jumelle j'ai du mal. Je ne comprends pas ce que tu veux, mais je pense que tu devrais arrêter ce petit jeu. Nous ne sommes pas de la même famille. Je n'ai rien contre toi, mais je te dis simplement la vérité, cependant, cela ne signifie pas que tu es seul. Qui est donc ce père dont tu me parlais ? Oh, et s'il-te-plaît, pourrais-tu annuler ton sort ? J'aimerai retrouver mes amis..."

Vanilla demeurait inexpressive, comme à son habitude, cependant on pouvait sentir reflétait sa gentillesse dans ses paroles et sa façon de parler qui était très calme et douce.

Saido ne cessait de lâcher des soupires à chaque fois qu'il se retrouvait face à un cul-de-sac fait de buildings. Il ne pouvait pas voler bien haut dans le ciel. Son maximum devait atteindre seulement les deux mètres. Alors, s'il désirait prendre de la vue, c'était mission impossible, étant trop petit, mesurant moins de vingt centimètres, il aurait du mal à trouver de quoi s'attacher aux parois. Il y avait de grande chance qu'il tombe. Enfin, au moins, la chute ne lui ferait aucun dégât car il n'aurait qu'à traverser le sol.

Il continuait donc d'errer dans les ruelles en commençant à perdre patience et à s'inquiéter de plus en plus. Son pauvre petit frère devait être perdu sans lui. D'ailleurs, allait-il bien ? Il n'en avait aucune idée, à son plus grand malheur. Et que ferait-il s'il arrivait malheur à Kuro ? Il s'en voudrait pour toujours, tout comme la fois où il avait été endormi pendant quelques temps à cause d'un liquide inséré dans son sang par un scientifique qui avait été tué aussi par l'ancien cobaye. Le chat noir avait l'impression de ne réussir rien du tout si ce n'était que de manquer ses propres paroles.

Il entendit un appel venant de derrière lui qui le fit sursauter, il se retourna vivement et fut d'abord étonné de voir un Neko. Décidément, cela faisait quatre ans que lui et son cadet en cherchait et c'était déjà le troisième qu'il rencontrait dans cette même journée ! Néanmoins, il sortit rapidement de ses rêveries en constatant avec horreur que ce Neko tenait en ses bras l'une des Jumelles ce qui le fit ouvrir de grands yeux, de plus, il avait remarqué qu'elle était blessée et l'odeur du sang frais envahissait ses narines.

- Qu'est-ce que tu lui as fait ?!

Saido détestait qu'on blesse les Nekos, même si c'était aussi quelqu'un de cette espèce qui avait fait du mal. Il tenta de s'approcher du duo, mais une force le retenait à une certaine distance de lui. Cela le frustra avant qu'il se souvienne du sort qui avait été lancé quelques temps plus tôt. Il grogna se demandant bien ce qu'il s'était passé pour que Takamina soit dans un tel état.

- OK... Je te félicite Kuro, tu as réussi à entrer dans cette bâtisse, maintenant mon grand, tu fais quoi, espèce d'abruti ?

Le Gardien de l'Explosion se parlait à lui-même, se trouvant vraiment stupide d'être entré dans le quartier général de l'Organisation alors qu'il ne connaissait pas du tout l'endroit et qu'il ne savait pas où aller. Il soupira se trouvant pitoyable et avança un peu plus dans le hall. Soudain, il entendit un cri qui le fit figer sur place. Il s'empressa de s'emparer de son bâton et le fit agrandir à une taille juste. Il vit alors une masse s'approcher de lui, ce qui le fit ouvrir de grands yeux, se demandant à quoi il allait faire face.

Cependant, cette masse finit maladroitement sa course, ce qui étonna le Neko, qui finit par perdre toute crédibilité auprès du blond qui se retint de rire. Néanmoins, il reprit rapidement son sérieux lorsque la bête retira ce qui l'avait gêné avant de lever ses poings dans les airs. Kuro n'avait pas vu venir un tel coup, ce qui fit qu'il se reçu l'imposant poids de l'étrange créature sur ses deux épaules et sa tête cogna sur le sol. Il entendit un ultrason désagréable traverser son ouïe et ses épaules étaient comme en miette, il avait même entendu ses os craquer.

Il souffrait. Il avait terriblement mal. Il serrait ses lèvres pour se retenir de hurler. De plus, la masse qu'il avait par dessus lui l'empêchait de respirer. Il finit par se concentrer pour réunir sa puissance de l'Explosion et éjecta ce sort de son corps pour éloigner la bête de lui. Une fois cela fait, il se recula à l'aide de ses jambes avant de se relever, cependant, il ne réussit pas à faire cela.

- Je... Je n'arrive plus à bouger mes bras...

Se plaignit le souffrant. C'était la première fois qu'une telle chose lui arrivait et il fallait avouer qu'il ne restait pas indifférent de la situation, au contraire, il était même terrifié de ce qu'il allait lui arriver par rapport à ses épaules. Seraient-elles récupérables sachant qu'il avait subi tellement d'expériences que cela avait modifié beaucoup de chose en lui.

Vanitas soupira en entendant la réponse de la renarde par rapport au fait qu'elle ignorait totalement où se trouvaient ses autres camarades. Ils devaient tous être unis pour affronter l'Organisation, cela leur donnerait plus d'avantage si quelqu'un était blessé dans un combat, il pourrait toujours être soutenu par les autres. Quoique, en y réfléchissant un peu plus, le Gardien se dit que la situation n'était pas si désespérante, car les autres pouvaient s'occuper de plusieurs Similis puisqu'ils étaient éparpillés un peu partout dans Illusiopolis. Mais tout de même, il aurait été préférable qu'ils aient connaissance d'où se localisaient les autres alliés.

Et puis Longinux avait décidé de quitter le petit groupe pour rejoindre quelqu'un sans dire plus. Phoenix annonça alors qu'ils reprenaient la marche. Pendant que le ténébreux avançait, il remarqua que la nouvelle-venue s'était approchée de Yûki qu'il portait toujours. Il n'écouta qu'à moitié leur conversation, se demandant bien de quoi la canidé parlait par rapport à sa belle. Mais cette dernière ne semblait pas vouloir trop en discuter. Que lui cachait donc la Princesse du Magma ? Se demandait Vanitas en levant légèrement un sourcil.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Jeu 9 Juin - 17:32

L'Histoire du Magnat

Meiko vs Keomixus

Dans l'angoisse qu'il était, Alizé ne su pas réagir à l'assaut de l'opposant. Ses yeux se vidaient totalement de la moindre once de réactivité, dû à la peur, et ce qu'un tel affrontement, contre un Magnat, lui évoquait. Serait-ce là une dernière confrontation à la Bourgade de l'Aube pour le garçon ? Sans doute que non. Ce monde, son atmosphère, ses codes et ses croyances ne quittent jamais ses habitants, et leurs vies sera toujours rythmés par cela. Ce monde avait beau avoir disparu depuis des lustres pour Alizé, il était tombé sur Longinux dès son retour, lui qui avait aussi ce visage si représentatif de la Bourgade, et maintenant il devait faire face à un supposé Simili de Magnat ? Ainsi que son gardien ? Le jeune porteur réussissait parfois à se motiver, à se mettre du courage dans la cervelle, mais son point faible, le fait de se souvenir que tout ce qu'il avait connu ne serait plus jamais comme avant finissait toujours pas arriver. Heureusement pour lui, il ignorait qu'il œuvrait actuellement pour celle qui causa la réelle destruction de sa cité; Phoenix, ou plus précieusement, le Sans-coeur d'Ophine.
Dans ses pensées, le Prophète de Leopardus dû se faire protéger par son aînée, qui parvînt à le plaquer au sol rapidement pour qu'il ne subisse pas les attaques du Simili. Choses que Meiko reçu, malgré son bouclier, elle fut toucher par les chaînes aux pointes aiguisées de Keomixus alors qu'elle riposta en lui envoyant des explosions comme elle savait si bien le faire.
L'individu dans son trône luxuriant, le coude contre son accoudoir, claqua des doigts pour faire apparaître une petite vague de Reflet, Simili de bas rangs qu'il utilisa en tant que première ligne de front, et les sorts de Meiko firent retourner au néant ces créatures qui n'avaient servi qu'à parer l'attaque. Si Longinux avait vu cela, sa haine envers son monde natal aurait sûrement pu se réveiller, en voyant agir Keomixus comme aurait pu le faire un roi avec ses soldats.

"Les Prophètes...", dit le Simili entre ces dents, tandis que son garde savait à quoi il pouvait penser. Keomixus avait clairement l'envie de se montrer plus fort que ces deux élus, même s'il n'avait plus le don de la Keyblade en tant que Simili, même s'il n'avait pas les bénédictions de Jupiter, et même s'il n'avait pas pu être le porteur du Livre d'Alizé, comme ses ancêtres l'avaient souhaité. Mais tout de fois, les nouvelles forces qu'il avait obtenu en étant un Simili, étaient-elles assez fortes pour combattre Meiko qui, même blessée, se releva et amplifia ses forces à l'aide de son ouvrage ?
Keomixus allait devoir le prouver, se le prouver à lui même, comme s'il le prouvait à tout ceux qui n'avait pas cru en lui de son vivant. Son garde, qui avait toujours été au côté de son maître, savait que c'était ce à quoi aspirait Keomixus, son roi, Simili de Mokusei. Il avait reçu ce nom en pensant qu'il allait naître un jour où l'Astre Divin Jupiter aurait été présent dans le ciel, ce qui n'arriva pas, mais ses parents décidèrent tout de même de lui laisser ce nom, pour faire croire qu'il disposait tout de même des dons de l'Astre. Toute fois, ses yeux ne pouvaient mentir, et sans la lueur rosâtre dans ceux là, il était clair qu'il n'était pas un Enfant de Jupiter. Sa prétendue royauté aurait pu tout de même lui offrir la gloire, mais Mokusei n'était que le cousin de celui qui devait hériter du trône, il n'était destiné à rien, à part rester dans l'ombre des autres, dans l'ombre de sa famille, et dans l'ombre des élus des Dieux. Le garçon avait voué sa vie au maniement de la Keyblade, s'il n'était pas gâté par la nature, il avait travaillé pour combler cela et tout de même devenir une personne d'influence à la Bourgade de l'Aube. Il s'était forgé une force et une personnalité, pour prouver qu'il n'avait rien de moins, et même des choses en plus, que les autres membres de la famille Gekkou. Il vînt le jour où les Patriarches de la Bourgade de l'Aube interprétèrent un message des dieux, et pensèrent qu'un sacrifice était nécessaire, d'une certaine manière, Mokusei avait espéré être ce sacrifice, ainsi il aurait pu remonter dans l'esprit de ses aïeules, mais c'est celui qui lui faisait toujours concurrence, son cousin, héritier du trône, qui fut choisi. Celui ci était un garçon qui, malgré ses capacités et son avenir tout tracé, faisait tâche dans la famille royale, puisqu'il ne suivait en rien les codes de celle-ci, s'y opposait farouchement, et venait même à blasphémer les Astres Divins. Le coeur de ce garçon fut offert aux Ténèbres pour combler les envies des dieux, et c'est ainsi que son Simili naquît : Longinux, né du corps de Lunigon Gekkou.
Suite à cela, même si le père de Lunigon était toujours dirigeant de la Bourgade, c'est Mokusei qui devînt le futur héritier du trône, étant donné que l'homme n'avait pas d'autre fils. Mokusei grandit ainsi en devenant de plus en plus hautain, considérant qu'il avait obtenu tout cela par une certaine forme de destiné dû aux souhaits des dieux. Il apprit et fut formé à devenir un futur leader, rôle qu'il du prendre lorsque la Bourgade de l'Aube fut attaqué par les Ténèbres, par le Sans-coeur d'Ophine. En à peine quelques heures, la Bourgade fut entièrement plongé dans le Domaine des Ténèbres, et c'est là que la courte période de règne de Mokusei débuta en tant que Magnat. Il tenta de faire combattre son peuple pour résister à l'assaut des Sans-coeur, mais tôt ou tard, il savait qu'ils finiraient tous corrompus par les Ténèbres environnantes. Et c'est ce qui arriva, et donna naissance au Simili que les Prophètes avaient en face d'eux.

"Sans ce bouquin et ta clé, tu n'es rien ! Vous n'êtes rien, autant que vous soyez, élus de tout et de rien ! Je n'ai pas à vous surpasser, je l'ai déjà prouvé par le passé, j'ai su devenir un être ultime, et ma condition de Simili n'en est que le final", avoua l'homme en singeant de la colère, se dressant de son siège d'or pour pointer du doigt la jeune femme déterminée qu'il avait sous les yeux.
"Maître... ne tentait rien", murmurait son garde, n'osant pas lui avouer qu'il n'était pas de taille.
"Vous allez mourir au nom de ma gloire, et vos bouquins seront plongés dans les abîmes. Je n'ai pas besoin de tels artefacts de pacotille, et sans eux, personne ne peut rivaliser avec mes capacités réelles", qu'il ajouta en faisant apparaître de nouvelles chaînes. Elles ondulaient sous ses paroles, et à la fin de ses mots, assaillirent à nouveau Meiko.
Ne pouvant réagir, et ne voulant pas voir ce qui allait arriver, Alizé fit ce dont il ignorait qu'il était capable, et par reflex, se plongea dans son propre Livre des Prophéties, au sens propre du terme. En une seconde avant que les chaînes ne touchent Meiko, le garçon disparu à l'intérieur de son bouquin aux pages blanches qui tomba au sol. La descendante de Vulpues était la seule face au Simili à présent.

Un gamin qui parlait trop

Chiery et Infelix

Accroché fermement avec ses dents de lait au mollet de la Neko, Infelix fut délogé de cette prise par une première attaque de Tsuki, qui le repoussa à l'aide d'un sort de Lumière. N'étant pas d'une grande résistance, voir pas du tout, le petit sorcier fut projeter en arrière, et alors qu'il gisait au sol comme un enfant qui aurait fait sa première chute en vélo. Furieuse, la princesse de Nomugo envoya une nouvelle attaque sur le garçon, qui fit rebondir son corps inerte un peu plus loin.
"Papa... grande soeur, aidez moi", qu'il suppliait en n'osant pas se relever. Il ne voulait pas relever la tête, il préférait faire semblant d'être mort, surtout en entendant celle à qui il s'était attaqué lancer un nouveau sort. Seulement, cela ne fut pas ce à quoi il s'attendait, les blessures qu'il venait de subir furent guéries, et le garçon pu entendre les excuses de Chiery. Elle lui demanda de retirer le sort qu'il avait lancé, ce que le garçon hésitait à faire, même si le fait qu'elle lui ait dit qu'il "n'était pas seul" le mit en confiance.
"Oui... tu n'es pas ma soeur...", qu'il dit, en comprenant qu'il avait fait erreur, comme beaucoup trop de fois, confondant la réalité avec certaines bribes de souvenir qu'il avait de sa vie antérieure.
"Si j'annule mon sort, ma soeur ne sera pas contente, et mon papa, celui qui est le plus haut sur les sièges, me punira certainement...", dit le garçon en se recroquevillant, avec des yeux encore plus exorbités qu'à son habitude.
"Il fait tout ça pour notre bien, hein ? Les autres disent qu'on ne sera plus jamais comme avant, mais Xristy me la promit, elle est ma nouvelle grande soeur, et elle a dit que mon nouveau papa saurait tout arranger !", expliqua le garçon de ces mots peu compréhensibles. 
"Je sais qu'ils mentent, ils disent tous des méchantes choses à propos des Hauts Placés, comme Phoenix, mais papa est gentil avec nous, c'est pour ça que je dois séparer la Sucrerie et ses amis, pour qu'ils ne s'en prennent pas à papa", qu'il ajouta en rampant pour récupérer son ours en peluche, et se blottir contre lui tout en mordillant l'une de ses pattes.

Du côté des Nekos

Non loin de là, Chartreux essayait de se faire comprendre de Saido. C'est vrai que, arriver avec la princesse de Nomugo inconsciente dans les bras, les vêtements encore tâchés de son propre sang, ce n'était pas la meilleure des manières de se faire bien voir.
"Ça serait pas vraiment l'idéal de tout t'expliquer ! J'peux juste te dire qu'elle va bien, regarde !", qu'il dit en prenant la main de la demoiselle pour la secouer comme si elle faisait un petit salut de la patte. Il la déposa ensuite au sol délicatement, l'adossant contre un coin d'immeuble, toujours enroulée dans le manteau du Simili, avant que celui-ci ne s'approche du petit chat noir.
"T'aurais moyen d'la surveiller du plus près que tu peux ? Elle ne devrait pas trop trop tarder à se réveiller de son p'tit som', moi j'vais... essayer de trouver celui qui vous a balancé ce sort qui vous sépare tous, ok mec ?", que Chartreux expliqua, même si en réalité tout ce qu'il souhaitait, c'était trouvé Chiery pour tenter de mourir de ses griffes.

Le frère de Saido s'était retrouvé dans une bien pesante situation, assaillit par surprise par les coups d'Onyx, il ne parvînt pas à l'esquiver et pu comprendre la force brute de l'individu. Celui-ci tapait avec ses membres difformes sur son torse comme pourrait le faire un gorille, fier d'avoir mit à terre le Gardien de l'Explosion en une seule attaque, mais fut repoussé par une concentration du sort de prédilection de Kuro, accentuant la hargne du Simili aux airs animales. Ce dernier fit un bon extraordinaire à en juger de son poids et de sa taille, et allait s'écraser sur le Neko. Si seul un coup de poing de cette masse de la nature avait pu briser les os du Gardien, qu'allait pouvoir donner le poids tout entier de la créature ? Ça, personne ne le saurait, puisque le petit groupe de Phoenix arriva sur dans le hall de l'Illusiocitadelle, eux qui avaient prévu d'aller chercher leurs alliés à travers Illusiopolis. En voyant l'action, même si elle ne connaissait pas Kuro, Phoenix se douta qu'il était l'un des leurs, et fit apparaître une couche géante de marshmallow entre Kuro et son opposant, ce qui absorba le choc de l'attaque du monstre qui se redressa ensuite sur ses membres inférieurs, se rendant compte de ce qui venait de le déranger dans sa tuerie.
"Grruuuuuah", qu'il gémit d'agacement en essayant de faire s'en aller Phoenix qui s'était posé sur le haut de sa tête.
"Bah alors Onyx, on est grognon ?", qu'elle lui demanda en ricanant. Si Phoenix avait eu peur de s'opposer à Equinox, elle ne craignait pas véritablement le Colosse, sachant l'un de ses points faibles, elle avait même plutôt envie de s'amuser avec lui même si le temps n'était pas de son côté.
"Allez, venez l'embêter celui là les amis !", qu'elle dit pour inciter les autres à passer à l'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Jeu 9 Juin - 20:25

Eh bien au moins il était clair que la Princesse du Magma ne voulais pas en parler vue sa réponse et qu'elle s'est mise à détourner le regard, collant son visage contre le torse de Vanitas. Alors que la petite troupe continuait d'avancer, Ava vit au loin que Kuro s'était fait attaquer, voir cette scène faisait battre son coeur à cent à l'heure, cela lui faisait penser à un souvenir, un souvenir très lointain qui est plutôt mauvaise.

La renarde s'est mise à courir, tout comme elle avait pu faire autrefois pour Gula, le Prophète Léopardus, espérant que Kuro n'allait pas mourir contrairement à son ancien meilleur ami, mais heureusement que Phoenix avait intervenu. Ava était rassurée plus ou moins, elle aurait voulue rejoindre le Gardien de l'Explosion mais malheureusement, il y avais comme une "force" qui la retenais, elle s'est mise alors à crier.

- Kuro, ça va aller ?! Je... Hm... On ne peux pas s'approcher...

L'Ancêtre fusilla du regard le Colosse. Yûki s'était retirer des bras de Vanitas, tout en s'étirant, un sourire malicieux aux lèvres. "eh bien, je sens que ça va être un sacré combat contre cet énorme être !" qu'elle se disait en faisant apparaitre sa Keyblade dans sa main, Ava s'était mise devant la Princesse du Magma comme pour lui barrer la route "A ta place, je ne foncerais pas tête baissé...Tu devrais faire un peu plus attention !"

Yûki haussa un sourcil. Qu'est-ce qu'elle avait encore cet animal, qu'elle se demandais en la fusillant du regard. Faut vraiment qu'elle se détende, pourquoi Ava était aussi stressée comme ça ? Ce n'est qu'un sale bouquin qui ne connais même pas sa vie . Elle n'arrivait pas à croire qu'elle risquerait d'être en danger, d'ailleurs un danger dont elle ignore toujours, de plus elle sous-estimer fortement la pouvoir des Prophètes, pour elle, ils ne sont rien et ne croient pas tellement à leurs visions. La Princesse de Ténèbres depuis sa place claqua alors des doigts pour faire apparaitre du magma séché autour des jambes du Colosse afin de l'immobiliser. "Arrête de t'inquiéter Ava, il ne va rien m'arriver. Tant que Vanitas et Phoenix sont là !" En effet, après tout Yûki avait confiance en son Amour et sa consoeur.

Meiko s'était enfin mise totalement debout, fixant d'un regard noir le Magnat. Hmph ! Alors comme ça, d'après lui elle ne serait rien sans ce Livre et sa Clé ? Bien sûr que non. Car de toute manière, elle savait que n'importe qui était quelque chose, que sa soit dans leur propre vie ou dans celles de ces proches. Puis même si elle n'avait pas eu l'héritage du Livre de Vulpeus, ni d'avoir accès au pouvoir de la Keyblade, Meiko à était la fille d'un Roi et d'une Reine, c'est une princesse par le Sang mais aussi de Coeur ! Ce n'était pas rien pour elle. Et si encore même si elle n'était pas une princesse, elle était tout de même quelqu'un, une personne pour des gens qui l'aiment, elle à son importance dans le Coeur des autres. Après tout, même si elle n'avait pas de pouvoir, Meiko ne s’empêcherait jamais de se battre pour les autres, leur venir en aide !

La descendante de Vulpeus se retourna vivement en sentant du mouvement derrière elle, elle venait de voir Alizé disparaitre, une larme s'échappa de son oeil sans le vouloir puis elle fit face à nouveau vers son ennemi, les sourcils froncés, elle renvoie les chaînes grâce à ces explosions. "Hmph ! Cessez donc de vous vanter un peu !" qu'elle hurlait avant de poursuivre. "Je n'ai pas besoin de mes dons pour vous vaincre ! Car... Après tout, mon Coeur est aussi puissant que le vôtre ! Mon Coeur est ma force !" Meiko fit disparaitre immédiatement sa Keyblade et son ouvrage. Elle s'était donné comme défis d'attaquer ce Simili sans ces armes, pour en échange utiliser ces véritable capacités, il est temps pour elle d'améliorer ces compétences dans son élément de cristal et sa nature de Princesse au niveau des explosions !

D'un mouvement rapide, la Princesse du Crépuscule fit apparaitre des cristaux en l'air qui crachent des rayons d'explosions sur le Simili, suite à cela, les cristaux explosent aussi en des lames aiguisés et foncèrent vers les ennemis.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Jeu 9 Juin - 22:44

Chiery écouta les propos du petit, réfléchissant à tout ce qu'il avait dit. Il semblait avoir en quelque sorte peur de ce qu'il pouvait lui arriver s'il arrêtait le sort qui les séparait les uns des autres. Dans un sens, elle le comprenait, elle-même craignait la fureur de sa mère malgré le fait qu'elle tentait tout de même de lui tenir tête en ne lui obéissant pas entièrement, comme par exemple le fait qu'elle devait choisir quelqu'un de sang royal pour mari et personne d'autre.

Comment pourrait-elle alors persuadé l'enfant de lever tout de même ce sort. Elle n'arrivait pas à saisir toutes ses paroles, cependant elle avait réussi à comprendre la majorité de ce qu'il expliquait.


"Je peux toujours te défendre s'il t'arrive malheur. Je maîtrise la Lumière, tu pourras compter sur moi si tu le souhaite, mais vois-tu, je souhaite vraiment retrouver ma Jumelle, elle me manque beaucoup et je me fais du soucis pour elle."

En parlant de Takamina, Vanilla avait baissé les yeux. Être séparée d'elle lui rappelait tellement de mauvais souvenirs. Pendant un an, les deux n'avaient pu se revoir à cause du fait que leur mère avait interdit Chiery de vivre dans le château, la reniant définitivement de la famille Himeji. Et ce fut une année atroce pour les deux, de plus, la Princesse qui était déchue à ce moment-là souffrait encore plus que sa sœur sentant la haine la consumer petit à petit, pleurant tous les jours, n'arrivant pas à comprendre ce qu'elle avait fait de mal pour arriver à une telle situation.

La Neko cessa de penser à tout cela, se disant qu'il y avait mieux à faire que de se souvenir des mauvais moments de sa vie. Enfin, elle n'avait qu'une hâte, retrouver Takamina.

Saido fixait sans fléchir le Neko qui portait Takamina. Il fronçait les sourcils en serrant les dents. Si la petite était blessée à cause de ce Simili, le chat noir était prêt à lui faire payer. Elle n'était qu'une pauvre fillette innocente qui s'était retrouvée embarquée dans une folle aventure avec sa Jumelle. En tout cas, le Neko ne semblait pas prêt d'expliquer ce qu'il s'était passé pour que la Princesse de Nomugo se retrouve dans cet état, inconsciente.

L'aîné des Fuun ouvrit de grands yeux lorsqu'il vit le Simili en train de simuler que Takamina était réveillée en faisant bouger son bras comme si elle saluait mais il n'était pas dupe et cela le fit légèrement grogner trouvant au passage le Neko mystérieux ridicule de vouloir le "rassurer" en agissant ainsi. Il le suivit du regard lorsqu'il déposa l'inconsciente à terre et s'approcher de lui avant de lui demander de bien vouloir veiller sur la Princesse.

- D'accord.

Répondit simplement Saido avant de se rapprocher de Takamina le plus près possible. En remarquant qu'il n'arrivait plus du tout à avancer, il décida de demeurer dans les airs en flottant et en gardant ses yeux fixés sur la Neko.

Celle-ci finit par lever doucement les paupières et remarqua qu'elle était enveloppée dans un manteau qu'elle ne reconnaissait pas au début avant de se rappeler que ce n'était pas la première fois qu'elle l'avait vu sachant que c'était le Simili qui le possédait. Elle cligna des yeux pendant quelques instants avant de se redresser légèrement. Elle regarda sa blessure et remarqua que le sang s'était arrêté, par contre, sa plaie n'était pas belle à voir.

- Ah ! Te voilà enfin de retour !

Chocola tourna vivement la tête vers l'origine de la voix et remarqua qu'il s'agissait de Saido.

"Mh ? Saido ?... Où suis-je et où est-il passé ?
- Tu parles du Neko qui t'as amenée ici inconsciente ? Aucune idée... Il a juste dit qu'il allait chercher le responsable à notre séparation.
- Je vois..."

La Princesse se mit sur ses pieds et sentit une force qui la poussa légèrement un peu plus loin de Saido, ce qui la surprit.

- Le sort qui nous a séparé fonctionne toujours, et il nous empêche de plus nous rapprocher...

Takamina lâcha un soupire de frustration. Cela signifiait que si elle retrouvait Chiery, elle ne pourrait pas l'approcher ? C'était une chose tellement cruelle pour elle !

Kuro grimaçait, souffrant trop, il n'arrivait plus à bouger. Il redressa la tête quand il remarqua que le colosse allait s'écraser sur lui mais cette fois-ci ce ne serait pas que ses poings que le Gardien de l'Explosion allait recevoir. Il ferma les yeux, s'attendant au coup se demandant s'il allait réussir à s'en sortir.

Vanitas portait toujours Yûki et il leva un sourcil en voyant la scène. Il posa au sol sa belle et regarda ce qu'il se passait. Il comprit que le blondinet qui était en mauvaise posture était un de leurs alliés. Il allait réagir pour aider le malheureux de cette attaque qui lui serait sans doute fatale mais sa Princesse agit avant lui.

Kuro ouvrit les yeux en ne sentant rien arriver. Il remarqua qu'un énorme marshmallow avait empêcher le coup fatal, ce qui le surprit et soulagea à la fois. Il entendit soudain la voix d'Ava. Il tourna la tête vers elle, heureux de la retrouver. Mais la renarde ne put plus le rejoindre à cause d'une étrange force qui les empêchait de s'approcher l'un de l'autre.

Le Gardien des Ténèbres décida de sortir celui de l'Explosion et fonça vers lui pour le ramasser et le mettre dans un endroit plus en sécurité.

"Est-ce que tu vas tenir le choc ?
- J'sais pas... Je sens plus mes épaules...
- Et ben tu devras te démerder avec !"

Le ténébreux s'éloigna du blondinet qui marmonna :

- Ouais t'en fais pas, je vais guérir comme par magie !... Abruti...

Vanitas se rapprocha par la suite du colosse en faisant apparaître sa Keyblade. Il semblait être un Simili plutôt lent dans ses mouvements, or, sa force à lui était la rapidité, il n'avait qu'à le provoquer pour l'obliger à tenter de l'écraser mais il esquiverait sans arrêt, ce qui pourrait donner l'occasion aux autres de l'attaquer.

"Salut toi ! J'espère que tu as autant d'intelligence que de muscle !"

Un fin sourire malicieux se dessinait sur son visage alors qu'il s'apprêtait à échapper aux attaques de la montagne difforme.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Ven 10 Juin - 17:04

"Le coeur ? Une force !? Il peut l'être, tout comme il peut s'avérer être une terrible faiblesse, remplie de sentiments trompeurs qui nous détournent du chemin de la puissance et de la réussite", répondit Keomixus à la Prophétesse qui décida de ne pas utiliser ses armes. Au moins, c'est quelque chose que le Simili pouvait "apprécier", mais en tant qu'être sans coeur, ce genre de sentiment ne pouvait véritablement être ressenti. Toutefois, de son "vivant", il aurait été capable d'applaudir la réaction de Meiko, qui ne se laissait pas abattre par les dires de son asseyant, et avait bien décidé de lui montrer que ce qu'il disait ne représentait rien.
Le Simili vit la demoiselle faire apparaître des cristaux magiques, mais bien assis sur son trône, il parvenait à esquiver les rayons qui sortaient de ces minéraux en faisant glisser son divin comme bon lui semblait. Il fit même semblant de s'amuser en slalomant les attaques de la Princesse, ce qui ressemblait bien à Keomixus et son égo, qui le fit ignorer la seconde partie de l'attaque. Après avoir fini leurs tirs, les cristaux explosèrent d'eux même, et une pluie de morceaux vînt s'abattre sur le prétendu Magnat. Remarquant à la dernière minute cette assaut, le Simili essaya de parer les débris avec ses chaînes d'or et d'argent. Voyant qu'il n'avait pas subit la moindre blessure, Keomixus allait en profiter pour se moquer de l'attaque de son adversaire, mais il remarqua qu'en réalité, s'il n'avait pas été transpercer par l'attaque, cela fut grâce à l'intervention de son garde.
"Qu'est-c- p-pourquoi ?!", qu'il balbutia en voyant les chiens infernaux de son sbire, s'être dressé devant lui pour recevoir l'attaque à sa place.
"Je t'avais dit de ne rien faire !"
"Mon souverain, arrêtez cela, vous n'êtes pas de taille face à elle", que son garde se permit de lui répéter. Comme agacé par ses paroles, Keomixus dirigea ses chaînes vers son propre allié pour le menacer avant d'ajouter : "réfléchit bien à ce que tu oses prononcer, ou je t'élimine, ne doute pas de moi, je suis amplement capable de détruire cette gamine à qui la chance sourit".
"Maître. Retirez vous de cet affrontement, faîtes ce que nos collègues avaient prévus, laissons la Sucrerie et les Hauts Placés seuls dans cette guerre, nous obtiendrons notre coeur du vainqueur à l'aide de Kingdom Hearts".
"Aux noms des dieux, crois-tu que c'est ce qui m'importe ? Je n'ai nullement l'intention de retrouver un coeur futile, si je me suis allié au plan de Strix et Sphynx, c'était uniquement dans l'intention d'obtenir les pouvoirs du Kingdom Hearts et pouvoir l'utiliser pour redorer le blason de notre ancienne cité perdue", qu'il avoua avant de planter ses armes dans le corps de son fidèle sbire, "j'aurais espérer que tu penses aussi grand que moi, mais même en l'absence de coeur, tu as toujours aussi peur".
"S-si je n'ai peur que d'une chose, c'est de... de vous perdre, Mokusei", répondit le Simili en tant que constat, disparaissant et retournant au néant. Comme fier et libéré de s'être débarrasser de celui qui l'avait pourtant toujours protégé, Keomixus se retourna vers son adversaire.
"Tu ferais mieux de fuir comme l'enfant de Jupiter l'a fait, à présent plus rien ne me retient de te vaincre", qu'il lui dit dit en faisant changer d'aspect son trône. L'objet pris la forme d'une longue lame à deux mains qui disposait du même type de chaîne qu'il avait invoqué au bout de son manche, comme pour rappeler l'aspect d'une Keyblade, arme qu'il utilisait autrefois. Dans un élan qui allait être le dernier qu'il allait pouvoir faire, Keomixus chargea rapidement Meiko, pointant le bout de son arme droit sur la gorge de la Princesse. Il aurait peut-être pu y parvenir s'il n'en avait pas dit trop à celui qu'il venait d'éliminer, et si la Cloueuse n'avait pas été présente sur les lieux. D'un revers de la main qu'elle fit dans l'ombre, un seul grand clou apparu dans la pièce, et traversa la tête du Magnat avant de le faire disparaître à son tour.
Xristy apparue alors à côté de Meiko, et pris le Livre des Prophètes d'Alizé qui était resté au sol.
"Vous m'excuserez si j'emprunte ceci, n'est-ce pas Princesse ?"

Peut-être avec un brin de lumière dans son esprit, le jeune Infelix se décida de répondre à la princesse de Nomuga :
"C'est d'accord madame-chat, je... je vais annuler mon sort. Mais promettez moi de ne pas faire de mal à mon papa, même s'il me puni ! Même s'il me fait disparaître, je suis sûr qu'il me ramènera grâce au grand coeur là haut dans le ciel ! Je sais qu'il peut faire ça. Je l'ai déjà vu faire une fois !", qu'il expliqua en souriant, même si ce sourire sur son visage était plus effrayant et déstabilisant qu'autre chose. Après un petit silence où il ferma les yeux et se concentra en câlinant son ours en peluche, le sortilège du garçon n'était plus.
"J-je peux rester avec toi ? Pour chercher ta soeur ? Je veux retrouver la mienne aussi", qu'il demanda timidement, maintenant que tout le monde pouvait se retrouver et s'approcher.
Cela fut le cas à peine quelques instants après que Chartreux quitte la petite Chocola, la laissant au côté de Saido qui était maintenant dans la capacité de s'approcher de son alliée. Le Simili avait toujours dans l'intention de causer du tort d'une certaine manière aux princesses de Nomugo, en essayant de salir leurs coussinets de son sang de mauvais gars. C'est pourquoi il se dirigea rapidement, à l'aide de son odorat, vers l'autre Neko, surprenant alors ce qu'Infelix avait pu lui révéler.
"Hé gamin, de quoi tu parlais au juste ? T'as pas de soeur si je n'm'abuse, t'es seul", qu'il ajouta en sortant de l'ombre en s'adressant au petit Simili, avant de sourire à pleines dents en fixant la fillette royale.
"J'avais peur que tu parviennes à la tuer gamin, je voulais me la garder".

La vision d'une Keyblade accentua la rage du Simili difforme qu'était Onyx, comme à son habitude il n'avait pas l'air bien serein, mais la vue de cette clé était quelque chose qui le dérangeait encore bien plus que la petite Phoenix qui ricanait en étant assise sur le haut de son crâne. Il ignora ainsi la gamine, et chargea avec férocité le Gardien des Ténèbres pour essayer de le plaquer contre un mur, mais Phoenix s'amusa à faire apparaître d'énormes cannes à sucre qui attrapèrent le Colosse par les membres inférieurs et le firent basculer, une fois de plus.

"Malheureusement non Vani', celui là est vraiment pas bien malin, il est réputé pour être la risée de tout le monde hihi !", ajouta le Simili de Princesse, qui ne plu en rien à l'énorme membre de l'Organisation. Celui ci attrapa la demoiselle dans sa main, et commença à la compresser comme un étaut pour lui broyer les os sous les yeux du Gardien. Malgré ses grognements habituels, on pu presque discerner un rire derrière l'acte d'Onyx.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Ven 10 Juin - 19:17

Il se trompait, qu'elle se disait, le coeur à toujours était fort et elle le savait ça. C'est comme que ça que sont défunt père l'avais appris. En fait ce Simili avait tort sur toute la ligne. Mais... Mais pourquoi a-t-il tuer son allié par la suite ? ça elle ne sait pas et ne comprenait absolument rien.

Alors qu'elle était prête à se défendre, un grand clou traversa l'ennemi ce qui le faisait disparaitre. Elle regardait alors autour d'elle, intriguée, pour découvrir qui à fait ça, c'était une jeune femme qu'elle avait jamais vue. Est-elle une ennemie...? Une Simili... Cependant alors que Meiko était calme, elle fut prise de panique en voyant l'individue prendre le Livre, sans retenue, la Princesse du Crépuscule arracha l'ouvrage des mains pour le serrer contre elle, de son autre main sa Keyblade reviens.

- Qu-qui êtes-vous...?! Excusez-moi de paraitre si brusque mais je ne peux pas laisser mon fils entre les mains de qui ce soit. Vous avez l'intention d'en faire quoi...?
qu'elle demandait d'une voix peu tremblante, non Meiko n'avait pas peur, mais avoir vu le livre de son fils porter par cette femme l'avais quelque peu stressé, néanmoins elle finit par se calmer, remarquant d'ailleurs que son apparence lui faisait penser à quelqu'un qu'elle avait rencontrer... Est-elle une proche de Longinux...?

La Princesse du Magma regardait la scène en affichant un sourire malicieux, elle avait envie de rire en voyant Vanitas traiter Kuro ainsi, et encore plus lorsque ce dernier le traite d'abrutis. La jeune femme s'y approcha par curiosité le Neko, ces airs cachait bien de mauvaise intentions, la Princesse avait envie de l'embêter un peu.

- Bah alors chaton ! On est grognon ? Ce n'est pas bien de dire ça à ces camarades ! Qu'elle disait en lui donnant un grand coup "amical" dans le dos avant de rire. "t'inquiète tu vas t'en remettre, c'est rien ce que tu as, puis ça fait partis de la Guerre, chouchou !" Puis elle repartie en ricanant, ne ressentant plus cette force qui retenait, Ava s'est mise à courir jusqu'au Gardien du Crépuscule, après avoir lancer un regard noir au couple de Ténèbres, puis lança un sort soins sur Kuro pour soulager quelque peu ces douleurs. "Voilà, j'espère que tu vas aller mieux, surtout si tu sens que ça va vraiment pas, ne te force pas s'il te plait..." Conseille-t-elle en baissant la tête ainsi que ces oreilles. "Dis, tu n'a pas ressentis Meiko depuis... ? Elle va bien...?"

Après s'être retourné au champs de bataille, Yûki fut bien choquée par ce qu'elle venait de voir. L'énorme Simili à réussit à attraper Phoenix ! Comment a-t-il fait pour bouger aussi facilement ? Elle qui avait cru qu'en enroulant ces membres avec une bonne dose de magma séché et dur auraient pu le retenir pendant un petit temps... C'était raté et la Princesse s'en voulait que sa camarade sois en danger. Sans plus tarder, la blonde relâche un peu de Ténèbres avant de créer un sorte d'escalier de magma sec, dans les airs, seulement pour permettre à Vanitas d'y grimper et atteindre l'énorme Simili, elle lança un regard au Gardien des Ténèbres et lui montre ce qu'elle à fait avant de partir en courant à l'opposé, se mettant au pied d'Onyx.

- Hey, monsieur pas malin ! T'es vraiment pas très futé de t'en prendre à une princesse qui à son Gardien avec elle ! Je te propose un jeu de vitesse, aller viens donc m'attraper Mr.Limace !

Bien sûr elle n'était pas aussi rapide que qui ce soit dans cette salle mais avait quand même de très bon reflex, voulant le mettre au défis, Yûki s'est mise à courir directement, peu avant que sa phrase se finisse. Elle essaye en réalité de l'attirer un peu plus vers les escaliers en magma pour que le Gardien des Ténèbres puisse l'atteindre facilement, profitant que le Simili sois plutôt concentrer à viser Yûki.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Ven 10 Juin - 23:24

Chiery n'en fit rien paraître, pourtant, elle était heureuse d'apprendre que le petit voulait finalement bien lever son sort. Cela allait lui permettre de retrouver enfin Takamina après toutes ces longues minutes séparée d'elle ! Cependant, elle ne comprit pas tout à fait où voulait en venir le Simili. Il disait que si son père le faisait disparaître, ce n'était pas tant grave que cela puisqu'il pouvait le faire réapparaître. Pour quelle raison faire ce genre de chose alors ? Enfin, elle se disait qu'elle n'arriverait sans doute jamais à trouver un sens aux dires de l'enfant, puisqu'il était un Simili, ce qui faisait qu'il avait d'autres règles qu'elle ne possédant pas de cœur.

"Ne t'en fais pas, je ne ferais pas de mal à ton père."

Répondit simplement Vanilla. Elle n'était pas du genre à combattre quelqu'un sans aucune raison. Elle allait prendre sa main pour montrer qu'elle acceptait sa présence à ses côtés. Cela ressemblait à un instinct maternel que la future Reine de Nomugo ignorait d'elle-même. Cela montrait donc qu'elle serait sans aucun doute une bonne mère avec ses futurs enfants dont le père serait Tarô, cela, la Neko se le promettait. Elle n'aimerait jamais personne d'autre que son beau prince.

Cependant, elle n'eut le temps de saisir délicatement la petite main du Simili car ils entendirent une voix. Chiery fixait l'endroit d'où elle avait entendu l'origine du son. Comme toujours, elle demeurait inexpressive bien que dans cette situation, elle aurait probablement froncé les sourcils tout comme Takamina l'aurait fait.

"Qu'est-ce que vous voulez ?..."

Demanda-t-elle lorsque le Neko sortit de l'ombre. La future Reine de Nomugo sentait que Tsuki s'agitait de nouveau en elle ; la Princesse déchue en avait assez de perdre du temps avec toutes ces histoires.

"Qu'est-ce qu'on peut bien faire pour retrouver les autres si on est obligé de garder une certaine distance entre nous ?"

Questionna Takamina à Saido. Celui-ci réfléchissait se disant que la situation serait compliquée si elle demeurait ainsi. Il tenta à nouveau de rejoindre la Princesse mais la force du sort le retenait toujours éloigné d'elle. Soudain, alors qu'il tentait de "briser ce mur", il perdit son équilibre, tout en continuant de flotter, mais réussit à le retrouver sans accident. Il leva d'abord un sourcil avant de remarquer qu'il était légèrement plus proche de la Princesse.

- Et bien on dirait que la tâche sera plus simple que prévu !

Les deux se regardèrent pendant un moment, hochèrent la tête avant de se diriger vers la forteresse flottante, se disant qu'ils pouvaient peut-être trouver les autres là-bas.

Vanitas s'attendait bien à ce que le colosse n'ait rien dans sa pauvre tête. Et oui, on pouvait avoir une force brute, mais pour pallier à cela, on n'avait rien dans le cerveau ! La nature était donc autant injuste ? Se demandait le Gardien des Ténèbres en s'amusant.

Kuro avait toujours autant mal. Il avait du mal à respirer à cause de la douleur. Soudain, l'une des blondes du groupe qui venait de débarquer dans le hall s'approcha de lui ce qui le fit lever la tête. Elle se moqua dans lui tout en lui donnant un coup dans le dos ce qui lui fit encore plus mal à cause de ses os brisés.

- Tu fais ta maligne pour le moment mais on verra si le karma se retournera contre toi...

Exprima le Neko en lançant un regard sombre à la Princesse du Magma. Elle ne devait pas le comprendre. Avait-elle déjà eu les os cassés elle aussi ? Cela l'étonnerait car elle se serait montrée compréhensible. Elle et l'autre brun paraissaient bien trop arrogants. Ils se prenaient pour qui ? Les rois du monde ? Cela faisait bien rire le Gardien de l'Explosion qui regretta immédiatement ce qu'il avait fait.

Le Gardien des Ténèbres ouvrit de grands yeux lorsqu'il vit la montagne s'emparer de Phoenix avec sa main et commencer à l'écraser. Il serra les dents et l'emprise qu'il avait sur sa Keyblade se disant qu'il allait faire mordre la poussière au géant pour oser s'attaquer à sa Princesse. Il remarqua alors que sa belle lui donna un coup de main en faisant apparaître un escalier de Magma. Il lui lança ausi un regard de remerciement avant de se jeter dessus pour grimper.

Kuro vit Ava s'avancer vers lui et le soigna, ce qui fit que tous ses os furent remplacés et il se sentait beaucoup mieux.

- Ouah ! Merci beaucoup Ava ! Je me sens de nouveau frais pour la bataille ! Meiko ? J'ai l'impression de sentir sa présence mais elle me semble tellement éloignée...

Soupira le Neko à la fin. Puis, il s'empara de son bâton avant de foncer vers le colosse à son tour. Il prit deux secondes à observer la situation avant de décider de passer à l'attaque. Il décida d'user de son sort Cat-aclysme qui n'était utilisable qu'une fois par jour. Il concentra son énergie dans sa main droite avant de la poser au sol pour le détruire légèrement sous l'un des pieds du Simili pour qu'il lâche Phoenix.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Sam 11 Juin - 1:24

Le Simili de garçonnet aux habitudes malheureuses avait rencontré une Neko plutôt gentille, même s'il n'avait pas été contre de la malmener plus tôt, mais ces deux là n'avaient probablement pas le temps de fêter leur conciliation, puisque Chartreux était de la partie.

"Bon bah miss Himeji, je vais pas y aller par quatre chemins hein, j'ai déjà passé trop de temps à raconter toute ma vie à ta soeur, et mes cordes vocales ne s'en sont pas encore vraiment remises, en p'tit rigolo je crois que j'aurais pu dire que j'ai un chat dans la gorge, haha... bref", qu'il ajouta en se rapprochant de son confrère et de la petite chatte qui n'était vraiment pas du même caractère que sa soeur.
"Pour résumer ce que je veux, on va dire que je suis un méchant, bwaah je suis le gros méchant, j'ai même attaqué ta Takamina et j'sais pas si elle va vraiment s'en remettre pour être franc, donc t'empoigne ta Keyblade ou ce que tu veux, et tu me zigouilles, ok ? Si t'es coopérative, je ne t'ferais rien du tout", expliqua Chartreux brièvement, dans l'idée, l'essentiel était là. Il écarta les bras et ferma les yeux, attendant le coup de grâce qu'il avait demandé et qui terminerait son souhait.

L’intrigante jeune femme à la peau tannée de part ses origines et les lueurs des Astres Divins de son monde ne simula pas la moindre surprise lorsque Meiko lui arracha l'ouvrage des mains, la Simili n'avait pas dans l'intention de paraître dangereuse envers la Princesse, après tout, elle venait d'éliminer Keomixus en partie pour la protéger, même s'il s'agissait avant tout d'un gêneur qui cherchait à profiter des agissements de l'Organisation. Heureusement pour la Cloueuse, il ne restait plus beaucoup de traîtres à rayer sur sa liste.
"Excusez moi, je ne me suis pas présentée. L'on m'appelle Xristy depuis que j'ai rejoint l'Organisation, j'avais dans l'intention de ramener ce Livre à notre Bibliothécaire, mais... il t'est cher n'est-ce pas ?", qu'elle lui demanda malicieusement, en contrôlant parfaitement son intonation de voix. Xristy était douée dans les tromperies, mais ce qu'elle disait n'était pour autant pas réellement faux, elle avait réellement dans l'intention de "donner" le Livre des Prophéties à la dite bibliothécaire, à savoir Lexical. Où était passé cette alliée de Phoenix ?

D'ailleurs, la Simili à l'origine de toute l'agitation de la citadelle se trouvait en bien mauvaise posture, prise au piège par son ancien compagnon Simili qui la maltraitait avec son impressionnante poigne de fer, littéralement, puisqu'il portait un gant armuré. Heureusement pour elle, il n'était pas trop tard, et Phoenix avait ses alliés sous la main, si on peut dire.
Yûki détourna l'attention de la créature qui ne répondit que par des grognements à nouveau, il tenta de suivre celle ci du regard, mais il n'était pas assez stupide pour ne pas avoir remarquer l'étrange escalier de magma qu'elle avait créé et qui lui tournait tout autour. De ce fait, il arrêta de serrer la demoiselle qu'il avait dans sa pince, mais l'enferma dans une sphère de la même teinte et de la même matière que son armure. Tel un petit boulet de canon, il allait lancer ce dernier sur le Gardien des Ténèbres qui semblait lui en vouloir, mais fût dérangé par l'attaque surprise de celui de l'explosion, qui lui fit lâcher la sphère noire et opaque dans laquelle il avait enfermé Phoenix.

"Oh naaan pas ça !", dit l'incroyable Simili en voyant sa prisonnière rouler loin de lui, mais d'une voix tout aussi incroyable, d'une parce qu'il n'avait jusqu'à maintenant pas mentionné le moindre mot, mais de deux parce que celle-ci était extrêmement aïgu, comme si l'immense masse de muscles et d'amure qu'il était avait pris un sacré bol d'hélium. Une voix ridicule qui, de sa vie antérieure, lui laissa un sentiment de honte. C'est pour cela qu'Onyx ne prononçait jamais le moindre mot, pour qu'on ne se moque pas de cet handicap si surprenant pour un homme de son gabarit.
"NE RIGOLEZ PAS !", qu'il hurla pour impressionner ses adversaires en pressentant leurs rires venir, même si de sa voix trop haute cela n'avait rien d'effrayant. Toutefois l'individu n'avait pas dit son dernier mot, et n'avait pas encore montré ce pour quoi il était vraiment réputé, outre ses cordes vocales particulières. Onyx se mit en boule, et son armure se déploya pour entièrement recouvrir le Simili qui devint un énorme fléau épineux, qui se mit à rouler et rebondir sur le sol, les murs et même le plafond de la pièce, tentant d'écraser à l'aveugle ses adversaires sous son poids de monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Sam 11 Juin - 19:03

Meiko serrait de plus en plus le Livre contre elle tout en reculant, lançant un regard noir à la Simili. Elle ignorais pourquoi mais la Princesse le sentait mal, vraiment très mal. L'individu pense vraiment pouvoir s'en emparer de son fils aussi facilement ? Pour le donner à qui en plus ? Une bibliothécaire ! Non mais franchement, ce n'est pas dans ce genre d'endroit que le Livre est censé être !

- En effet, il est donc bien hors de question que je vous laisse mon fils ! C'est un être humain comme tout les autres, un Prophète !

Hurle-t-elle en grognant un peu. L'esprit de Meiko et de Vulpeus étaient comme en connexion, hors de question pour elles de laisser leurs Léopardus partir une nouvelle fois !

D'ailleurs en parlant de Vulpeus... Ava souriait à Kuro, rassurée qu'il ressent Meiko, cela voudrait donc dire qu'elle allait bien. C'est ce qu'elle suppose du moins. La renarde finit par tourner sa tête vers l'ennemi qui venait de parler pour la première fois, ces yeux entièrement bleu ciel se mettent à briller un moment, certainement elle devait réagir en même temps que sa descendante, cependant elle réagissait pas du tout à sa voix très aigüe contrairement à Yûki, qui après avoir entendu Onyx parler, s'était mise à éclater de rire tel l'enfant qu'elle pouvait être par moment, se tenant les côtes. Qui y a-t-il de drôle ? Que se demandait l'Ancêtre en haussant un sourcil, ce sont que des enfantillages qu'elle devait cesser immédiatement !

"Yûki ! Cesse de rigoler comme une abrutie, franchement !" Qu'elle hurlait à la princesse du magma, cette dernière s'arrête net en lançant un regard sombre à la Prophète. "Tu n'as pas trois ans à ce que je sache." Yûki allait lui répondre assez méchamment mais il était trop tard puisque l'énorme Simili commençait à se mettre en boule, sans attendre une minute de plus elle s'est mise à courir, courir aussi vite que possible, même si elle et la vitesse, ce n'était pas trop son truc, Vanitas lui à toujours dit qu'elle était un peu lente. Essoufflée, la jeune Princesse s'arrêta en pleins chemin, la boule épineuse aurait pu l'achever mais Ava finit par intervenir en soupirant, créant un dôme en fer qui vint s'écraser sur le Simili pour le piéger, au dessus du dôme se trouvait deux trous.

- Bien ! Combinez vos pouvoirs ! Kuro, utilise tes explosions en les mettant à l'intérieur et toi, Yûki ton magma !

Aux ordres de l'Ancêtre Yûki attendait un peu, afin de laisser le temps à Kuro de réagir, en suite, elle lançait une grosse vague de lave sur le dôme tout en faisant gaffe aux autres, avec la chaleur sur le fer, ça deviendrait un vrai four ! Par la suite, elle boucha les trous avec du magma séché, espérant que le Simili étoufferais à cause de la chaleur et la fumée qui se trouvait coincé de l'intérieur.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Nombre de messages : 812
Age : 17
Localisation : Le Royaume de Nomugo, ou ailleurs, explorant d'autres Mondes, à la recherche d'aventures !
Arme : Keyblade : Sofuto no Okashi (Takamina), Tendâkurîmu (Chiery)
Invocation : Rien
Date d'inscription : 28/09/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Lun 13 Juin - 23:07

Chiery ne comprenait pas ce que désirait ce nouveau Simili. Ses oreilles bougèrent légèrement lorsqu'elle entendit son nom de famille. Comment était-il au courant qu'elle était une Himeji ? Personne à part dans le Royaume de Nomugo ne savait qui elle était. Ce qui signifiait qu'il avait été autrefois un habitant du Monde de l'Harmonie ? Il semblerait bien que cela soit le cas. Elle regardait droit le Neko. Son visage ne lui disait rien. Sans doute que lorsqu'il vivait encore à Nomugo elle était trop petite ou alors elle n'était pas née, se disait-elle tout en observant le moindre détail qui pouvait lui rappeler quelque chose.

Quand le nouveau venu parla rapidement de Takamina en expliquant qu'il lui avait déjà raconté sa vie, cela intrigua Vanilla, bien qu'elle restait tout autant inexpressive. Et le Neko se mit à prendre un étrange rôle, comme s'il jouait, et annonçait qu'il était l'antagoniste, mais cela ne fit pas réagir la future Reine de Nomugo qui se contentait de regarder ce grand Neko qui la dépassait largement malgré le fait qu'elle portait des talons. Cependant, son cœur cogna fort lorsqu'elle entendit qu'il avait fait du mal à sa Jumelle. Son visage demeurait de marbre, néanmoins, elle serrait ses poings. S'il y avait bien une chose au monde qu'elle devait détester c'était qu'on fasse du mal à ses proches et surtout à Takamina.

"Comment avez-vous osé..."

Elle avait la tête baissée et une aura de Lumière se faisait autour d'elle tandis que ses yeux commençaient à prendre une lueur violette.

Saido et Takamina semblaient bien perdus dans ce Monde qu'ils ne connaissaient pas. Les pauvres remarquaient même qu'ils repassaient parfois par les mêmes chemins sans avoir fait attention par quelle route ils étaient arrivés pour se retrouver au même endroit qu'il y avait quelques instants.

"Hum... Je pense que je ferais mieux d'utiliser le lien qui m'unit à Chiery pour la retrouver..."

Le chat noir regarda la Princesse de Nomugo se demandant de quoi elle parlait. Celle-ci ferma les yeux avant de prendre une inspiration et se concentra. Pendant quelques secondes, aucun des deux ne bougea jusqu'à ce que la Neko releva les paupières, affichant un petit sourire. Elle se tourna vers son compagnon de route avant de dire :

"Je sais où elle est ! Allons-y !
- Hum... D'accord, je te suis !...
"Fais-moi confiance ! Ça devrait aller !"

Le duo pressa les pas guidés par Chocola. Et finalement au bout de quelques minutes de marche, il trouva Chiery, avec deux Similis. Sans plus attendre, Takamina se précipita vers sa sœur, ayant parfaitement remarqué ce qu'il se passait chez celle-ci. Cela surprit Vanilla, et fit disparaître son aura et ses yeux avaient repris leur couleur bleue.

"Ta... Takamina ?
- Chiery ! Je suis si soulagée de te revoir ! Tu m'as trop manqué !"

Takamina serrait fort dans ses bras la future Reine de Nomugo qui affichait un très fin sourire. Soudain, la première se rendit compte de ce qu'il se passait et venait aussi de remarquer qu'elle connaissait bien l'un des deux Similis présents. Saido s'était approché des Jumelles et lançait un mauvais regard en direction du Neko Simili :

- Alors après avoir attaqué l'une des jumelles, tu veux t'attaquer à l'autre, c'est ça ton but ?

Il semblerait bien que l'aîné des Fuun était irrité par le comportement de Chartreux. Takamina se détacha de sa sœur pour regarder ce dernier.

"Oh mais qu'est-ce que tu fais là, toi ?"

Kuro afficha un grand sourire lorsqu'il vit le Simili lâcher la sphère noire dans laquelle était enfermée la pauvre Phoenix. Celle-ci fut réceptionnée par Vanitas qui utilisa son pouvoir pour détruire la prison de sa Princesse et ainsi la libérer. Une fois cela fait, il lui demanda en l'aidant à se relever :

"Est-ce que ça va aller ?"

Il tourna vivement la tête, en même temps que le Gardien de l'Explosion, lorsqu'ils eurent tous le droit d'entendre l'étrange voix de la montagne. Cela ne fit rire aucun des deux qui se contentèrent de lever un sourcil trouvant cela pathétique.

Enfin, si les deux Gardiens semblaient d'accord sur ce point, cela fit rire Yûki qui se fit gronder par Ava, et cela ne plut pas du tout à Vanitas.

"Eh ! L'animal ! Fais gaffe à ce que tu dis !
- Toi aussi tu ferais mieux de surveiller ton langage, le "bad boy"
- Tu as un problème, le blondinet ?
- Oui, toi ! Ta présence est vraiment nuisible ici.
- Répète un peu, la bombe à retardement qui peut tout détruire au point d'en blesser ses alliés ?"

Ce n'était sûrement pas le moment de se disputer, mais il semblerait bien que les deux n'étaient pas sur les mêmes longueurs d'ondes, et que cela n'allait pas changer de si tôt. Enfin, heureusement, cela prit fin lorsque le colosse décida de passer à nouveau à l'action en se mettant en boule, prêt à écraser n'importe qui tout en le transperçant à l'aide de ses pics.

Kuro regardait la boule s'approcher de lui, paré de son bâton, il s'apprêtait à l'utiliser comme batte de baseball pour renvoyer le Simili se cogner à un mur malgré le fait que le sol tremblait fortement sous ses pieds, mais une voix l'interpella.

Il tourna sa tête vers Ava avant de remarquer que la montagne n'était plus qu'à quelques petits mètres de lui et se pressa de l'esquiver avant de se concentrer de nouveau sur les paroles de la renarde. Il ne comprit pas vraiment ce qu'il devait faire mais il se contenta d'exécuter les ordres. Il se concentra pour tenter de sentir le plus possible Meiko afin de se servir de sa présence, tout de même lointaine, et réunir plus de puissance de l'Explosion.

Après que Yûki ait agit, il attendit quelques instants pour laisser le temps au Simili d'étouffer sous le dôme avant de faire un majestueux bond, tel le félin qu'il était, tout en s'étant aidé des murs autour de lui, pour arriver au dessus du dôme en lançant le sort qu'il avait concentré jusque là. Cela donna le résultat d'une énorme explosion et éjecta au passage le Neko contre un mur avant d'atterrir sur le sol, à moitié dans les vape à cause du choc.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 383
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Ven 24 Juin - 22:49

HRP : Je m'excuse du temps de réponse ! J'ai été pas mal occupé avec la semaine du bac et le début des vacances.
_____________________


S'il avait pu ressentir des sentiments, l'intriguant Chartreux aurait pu être tout sourire et émoustillé à la vision de l'aura de Lumière qui se dégageait de la petite Himeji. Si sa soeurette n'avait pas osé passer à l'attaque, cela ne serait peut-être pas le cas de Chiery. La Lumière peut parfois s'avérer plus dangereuse que les Ténèbres. Mais tout comme la Lumière n'est rien sans les Ténèbres, Takamina et Chiery finirait tôt ou tard par se retrouver. Et c'est ce qui se produisit sous peu, sans le sort actif d'Infelix, rien n'empêchait les jumelles d'êtres réunies et de se rassurer l'une et l'autre.

"Et merde", dit clairement le Simili de Neko qui pouvait s'en mordre les lèvres. Sa mort désirée, venant d'un goût de pattes d'une Himeji, était-ce trop demandé ? Et voilà que leur compagnon entièrement félin venait ramener sa langue.
"Ouais, on va dire ça", lui répondit Chartreux nonchalamment, "vous faîtes quand même bien chier, et t'es dans l'lot Infelix", qu'il ajouta en jetant un regard noir au petit Simili qui ne savait pas où se mettre ni quoi faire à part se cacher derrière son ours en peluche fétiche.
"Bon, on fait comment d'coup ? Takamina, tu peux demander à ta soeur de me tuer s'il te plaît ? T'sais à quel point j'peux être vilain, ça serait con de me laisser partir alors que vous m'avez là, sur place, maintenant, non ?", qu'il disait en insistant.
_____________________

Même si la demoiselle se voulait synonyme de confiance, le fait qu'Alizé soit à l'intérieur de son propre Livre des Prophéties posait bien des problèmes à la Cloueuse. Le fait que Meiko dise que le Livre était un être humain, un prophète, en plus de le considérer comme son fils une nouvelle fois fit comprendre ce qui avait pu se produire à Xristy.

"Calmez vous Prophétesse, vous voulez dire que... le garçon que vous accompagnait, Alizé c'est ça, est devenu ou bien est à l'intérieur de l'ouvrage ?", qu'elle demanda en ayant un air attristé. La jeune femme savait simulé ce sentiment à la perfection, la tristesse, puisqu'elle le connu bien de sa vie antérieure.
Fille du Magnat Yz Gekkou, Trisy ne manquait de rien, elle eut une bonne éducation dans les codes et l'art de la Bourgade de l'Aube, sans oublier les centaines de prétendants réputés qui pouvaient s'amasser devant la demeure familiale devant son plus jeune âge, mais Trisy était une forte tête et n'avait prêté attention à qui que ce soit. Elle était plutôt attirée par les forces du pays et son histoire, ce qui fit qu'elle fut bien évidemment l'une des premières de sa classe, surtout en terme de combat. La demoiselle avait tout pour réussir grâce à sa famille à qui elle vouait une fidélité irréprochable, kit à souffrir de la présence de son frère Lunigon. Elle se battait tout les jours pour faire en sorte que son grand frère, lui qui devait montrer l'exemple en tant que futur Magnat de la Bourgade, agisse comme tel et qu'il puisse vivre. Elle se tracassait toujours pour son aîné, lui qui restait à l'écart de tous, et qui n'appréciait rien, toutes choses lui paraissaient dénués d'intérêts et de bons sens. Il ne voyait que le mal partout à travers sa nation, et malgré le fait que la demoiselle était une adoratrice parfaite de son monde et de ses côtes, elle ne rejetait pas son frère comme beaucoup. Trisy essayait de changer Lunigon comme beaucoup, mais elle tentait surtout de le comprendre. Ce but impossible que de motiver son frère à agir en être humain respectueux des traditions et heureux d'en vivre motivait la princesse de la Bourgade de l'Aube, et c'est probablement cette motivation qui la poussa à développer une grande détermination dans ses ambitions. Chose dont Xristy, Simili de Trisy Gekkou, avait hérité.

"Notre Bibliothécaire, Lexical, tu l'as croisé non ? Avec ses connaissances, je suis certaine qu'elle serait capable de libérer ton fils de cet objet, à moins que tu en soies capable également ? Je peux t'aider si tu m'aides à mon tour, nous avons vraiment besoin de cet ouvrage pour vaincre les Hauts Placés...", qu'elle lui proposa, à l'aide de malicieux mensonges qu'utilisait la Cloueuse pour s'emparer du pouvoir qu'elle et ses supérieurs craignaient de savoir du côté de la Sucrerie , "tu sais que Phoenix compte énormément sur les Livres des Prophéties pour cela".

_____________

"Ça peut aller", la Sucrerie, après s'être faite chopper par l'imposant Simili, ne pu que avouer qu'elle avait pu mieux se sentir à son Gardien des Ténèbres qui la secouru. Phoenix se redressa au milieu des morceauxde la sphère d'Onyx et s'écarta pour laisser ses alliés se charger de faire taire le monstre sans coeur et sans la moindre testostérone dans les cordes vocales. Sous le magma de sa consœur Princesse des Ténèbres et après une explosion digne du Gardien de Meiko, l'armure du Simili Onyx se brisa, de même pour son corps qui disparût, retournant là d'où il venait. Une alliance de la sorte, dirigée par les talents de meneuse d'Ava, ne pouvait que réjouir -autant qu'un Simili peut se réjouir- la Sucrerie des Ténèbres. Même si selon elle, elle se sentait assez forte avec l'aide de tout le monde pour bientôt rendre concret ses ambitions, Phoenix craignait quand à la sécurité de ses alliés, qui pour certains, étaient déjà des amis. Même si ce n'était pas encore le cas pour Kuro, qu'elle ne connaissait pas, la petite Princesse accouru de ses jambes aux collants colorés vers le Gardien de la Prophète qui avait été mal mené par le retour de sa propre attaque.
"Olala mon chaton, ça va ?! Tu veux une petite tasse de lait chaud pour te remettre sur pieds ?", qu'elle proposa maladroitement au blondinet dont elle avait déposé la tête sur ses genoux fléchis.
"Vani' !", qu'elle cria pour faire approcher son Gardien, "soigne notre compagnon félin, vous avons besoin de tout le monde en bonne santé pour aller régler leur compte aux derniers opposants", expliqua avec détermination la petite blondinette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 770
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   Dim 26 Juin - 15:54

HRP : Pas de problème ! :3 -même si j'étaie déjà au courant x)-

"Oui, il l'est" dit-elle simplement en fronçant les sourcils, serrant un peu plus son emprise sur le livre pour le serrer contre elle, soudainement, une petite vision lui vint à l'esprit, représentant Ava attristé serrant Gula inconscient dans ces bras, les yeux verts de Meiko se mirent à briller d'une toute autre lueur avant de se mettre en position de défense. "Jamais je vous le laisserez ! Personne utilisera ce livre !" Dit comme ça, Meiko ressemblait à une fille possessive, égoiste, voir avarice de cet objet, de ce pouvoir mais non ce n'était pas ça. La gentille et douce princesse n'était plus là désormais, ces responsabilités de prophète lui tombe dessus et puis même, elle n'arrive pas à avoir confiance a cette étrange femme "Tu me mens !" Qu'elle hurlait encore la rage dans le ventre, puis elle commença à tourner les talons et partir en courant. Jamais elle laisserais qui ce soit, puis elle s'était dit que si Phoenix avait besoin d'elle, elle à qu'à venir jusqu'à elle !

Mais tout d'abord, faut trouver un coin tranquille pour réveiller une nouvelle fois le petit Alizé...

"J'ai pas d'ordre à recevoir de ta part." rétorqua Ava en regardant fixement Vanitas d'un regard noir avant de partir rejoindre Kuro, soupirant légèrement. Elle ne fit rien en se disant qu'il est temps que ce jeune Ténébreux et prétentieux coopère un peu plus et sois gentil avec l'être du Crépuscule

Pendant ce temps là, Yûki qui semble plus ou moins essoufflée se décida de s'éloigner un tout petit peu du groupe semblant vouloir être seule pour être tranquille et se reposer. La Princesse du Magma se posa tout au fond du couloir à l'autre bout.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Versus XIII (PV Meiko/Yûki et TakaminaChierry/Vani/Kuro)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Final Fantasy Versus XIII ne sortira pas en 2012
» Versus XIII pas pour 2012...
» Final fantasy XIII (multi) et Versus XIII ailleurs aussi ?
» [Présentation] Final Fantasy Versus XIII
» Final Fantasy versus XIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: