Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Jeu 19 Mai - 23:00

Que pouvait-on dire de Nomugo ? Que c’était le monde de l’Harmonie absolue où régnait un pur équilibre entre Lumière et Ténèbres et que jamais une guerre n’éclata en son sein. Oui, c’était exact, on pouvait voir ce Monde comme une utopie, un paradis réel, un refuge. Néanmoins, il ne fallait pas se fier que de cela. En effet, les nés de Nomugo connaissaient quelque chose de très grave qui les frappent tous les quarante ans. Et cette année, ce mal allait resurgir. Il s’agissait d’une maladie qui se nomme La fièvre de Nomugo. Elle ne touchait que ceux qui sont nés dans le Royaume, ce qui faisait que toutes les espèces pouvaient être atteintes de cette maladie. Cette dernière provoquait alors des maux de tête, des vertiges, des tournis incessants et surtout insupportables. De plus, le porteur devenait alors très pâle, et ses lèvres devenaient blanches mais également, ses yeux étaient vides de toute lueur de vie. Et pour finir, la fièvre était très importante, ce qui faisait que le front était très brûlant mais également le reste du corps.

Cette maladie touchait donc les nés de Nomugo tous les quarante ans. Et elle avait une origine particulière. En effet, elle provenait d’une fleur nommée Fibâ Shi qui poussait justement tous les quarante ans dans les montagnes Fûkinkô qui étaient isolées de la civilisation du Royaume et qui étaient surtout très hostiles. Cela était donc très compliqué d’aller la cueillir pour l’empêcher de continuer de diffuser son pollen qui était l’origine de cette maladie.
Nomugo était donc touchée. De tous les camps, de toutes les espèces, de toutes les conditions sociales, personne ne pouvait échapper à cela si on était un né du Royaume.

Déjà deux cents personnes atteintes de La fièvre de Nomugo en seulement une journée et un matin. Les médecins se bousculaient pour tenter de calmer les douleurs de leurs patients mais cela était en vain.
Dans le château du Royaume de l’Harmonie, cela n’allait guère mieux. C’était même la totale panique.

Takamina était revenue des marchés, apportant un petit panier contenant un gâteau pour sa Jumelle. Elle fonça à l’intérieur en se demandant si la situation était nouvelle. Elle alla voir ses parents et lorsqu’elle les trouva, elle les interrogea :

"Il y a du nouveau ?"

Elle entendit sa mère grogner, ce qui signifiait que rien n’avait bougé depuis son départ, malgré son pressentiment. Elle baissa alors la tête et aussi ses oreilles. Elle se mit à trembler, et pleurait. Elle essuyait ses larmes, mais elle n’arrivait pas à calmer ses pleurs. Son père s’agenouilla pour la regarder dans les yeux et lui fit un beau sourire réconfortant :

"Ne t’en fais pas, Takamina ! Ca va aller ! Tout va s’arranger !"

La Princesse espérait de tout cœur que Makoto disait vrai et que tout allait redevenir comme avant. Elle avait tellement peur pour sa Jumelle car, oui, cette dernière était gravement atteinte par la maladie. La pauvre Chiery n’arrivait plus à bouger de son lit et elle restait allongée. Elle dormait, avec une petite lingette froide posée sur son front, mais cela ne semblait pas faire tomber sa température. Elle respirait bruyamment aussi. Elle était l’une des premières victimes du pollen de la fleur.

Chocola avait toujours eu conscience que cette plante existait, puisqu’elle devait tout savoir sur le royaume, cependant, elle ne s’attendait pas à ce que cela touche sa sœur ! Elle était totalement déboussolée et désemparée. Elle alla dans leur chambre et posa le petit panier par terre, près du lit de la future Reine malade. Heureusement que la Fièvre de Nomugo ne pouvait être atteinte que par le pollen, ce qui expliquait la raison pour laquelle tous les nés du Royaume de l’Harmonie, portait à présent un masque sur le bas de leur visage à partir de leur nez, même lorsqu’ils étaient en intérieur. Takamina posa sa main délicatement sur le front de sa sœur et la retira immédiatement. Elle prit le thermomètre qui était sur la table de chevet de Chiery et découvrit avec effroi :

"Mais ! Tu as 41 de température ! Ma pauvre ! C'est encore pire que ce matin ! Je… Je vais aller te chercher une nouvelle lingette !"

Elle s’apprêtait à quitter la chambre jusqu’à ce qu’elle vit sa mère ouvrir la porte. Cela l’arrêta tout de suite dans son mouvement. Elle se demanda ce que voulait bien Reimu, car elle n’était pas venue voir Chiery depuis que celle-ci était malade, alors que tout le château avait déjà rendu une visite à la future Reine. Et encore une fois, il semblerait que la puissante femme du royaume n’était pas ici pour sa fille. Elle dit simplement à Chocola :

"Nous avons de la visite…
- Vraiment ? Qui est-ce ?
- Tu n’as qu’à aller voir par toi-même."

La Reine partit sans rien dire de plus. La Princesse avait un mauvais pressentiment. Elle serait bien aller voir de qui il s’agissait, mais elle n’avait pas envie d’abandonner à nouveau sa Jumelle. Elle se dit donc qu’elle attendrait un peu, en espérant qu’elle se réveillerait.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Lun 23 Mai - 21:39

Comme d'habitude, dès qu'il se passait quelque chose à Nomugo, Ruby le prévenait. Heureusement qu'ils restaient en contact, sinon il n'aurait jamais été au courant que sa chérie était en danger. Etant revenu expressément dans ce monde pour trouver cette fleur, les deux nekos n'arrêtaient pas de courir et de sauter partout pour trouver au plus vite cette satanée fleur ! Le cheval de Ruby les aidaient également de son côté, allant dans les endroits que les deux compères ne pouvaient atteindre. Sa sœur les aidaient également, ainsi que Shizuka. Bref tout le monde était sur le coup pour soigner au plus vite Chiery et les autres habitants souffrants de cette maladie. Ayant marre de chercher, Tarô s'était rendu au château pour voir comment allait sa belle, mais vu que personne ne lui ouvrait, il défon4a la porte à coup de pied, ce qui fit peur aux gardes, qui ne s'y attendaient pas.

- Mais voyons jeune chat arrêtez votre folie et soyez patient !

"Non ! Il faut que je vois Chiery c'est très important !"

- De grâce, sa majesté n'est pas apte à vous voir ! Freinez vos ardeurs et attendez que la famille vous reçoive !

"Je n'attends pas une minute de plus, j'y vais !"

- Que diable, cessez vos bêtises immédiatement !

- Le jeune prince est survolté aujourd'hui dirais-t-on.

- Hélas je crois que le mot est faible...

Parlant à tour de rôle, les gardes essayaient de faire reprendre les esprits au neko, mais ce dernier n'avait pas l'air de vouloir patienter. Il fini par entrer et marcha jusqu'à ce qu'il trouva Takamina. Ayant l'air plus qu'énervé et agacé, il se calma dès qu'il s'adressa à la jeune neko.


"Bonjour Takamina ! Il y a urgence à ce que j'ai appris. Si Chiery est en train de dormir, puis-je la voir cinq minues s'il te plait ? Tous nos amis sont sur l'affaire. En tout cas, ton prince et moi n'avons pas vraiment dormi ces derniers jours, cette fleur semble être introuvable, mais ce n'est pas grave, car quoi qu'il arrive, on la trouvera et on lui règlera son compte pour que mon amour reprenne des couleurs !"

Il avait l'air fatigué, mais assez en forme pour voir sa belle, d'ailleurs, il n'attendit pas une autorisation de la jumelle. Il l'avait prise par la main et l'avait emmenée en direction de la chambre de Chiery. Ayant l'air tellement déterminé à la voir et à la sauver, il ne semblait plus faire vraiment attention à ce qu'il faisait, ce qui fit qu'il se prit un obstacle qui le fit lâcher Takamina et s'écrouler par terre en émettant quelques petits miaulement de douleurs. Cependant, ce n'était pas ça qui allait l'arrêter, alors il se releva et se remit en route.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Lun 23 Mai - 23:44

Takamina prit délicatement la petite lingette du front de sa Jumelle et en mit une nouvelle, espérant naïvement que cela pourrait soulager ses maux. Elle ne pouvait s’empêcher de penser aux paroles de sa mère, qui était donc cette visite ? En tout cas, il lui avait semblé que la Reine avait affiché un très léger sourire, et cela ne lui disait rien de bon. Elle lâcha un triste soupire. Elle prit un petit siège pour s’assoir près du lit de Chiery et prit sa main. Au bout de quelques moments, elle finit par s’endormir. Néanmoins, son sommeil ne dura pas très longtemps, se réveillant d’elle-même en sursautant, après un cauchemar. Elle se pressa de replacer son masque correctement sur son visage. Elle regarda à nouveau Vanilla. Celle-ci semblait aussi faire un cauchemar. Takamina aurait bien été tentée de la réveiller mais n’en fit rien.

Comprenant que la situation ne changerait pas en restant ici, elle laissa la petite part de gâteau sur la table de chevet de sa Jumelle et quitta la chambre, étant bien décidée à savoir qui était cette étrange visite. Elle avait la tête totalement ailleurs en se promenant dans le couloir pour rejoindre la salle du trône. Elle se demandait si elle allait elle aussi tomber malade.

Elle leva la tête en entendant des bruits de pas et fut surprise de voir Tarô. Elle réussit à placer timidement :

"B-bonjour..."

Elle se doutait de la raison pour laquelle le Neko était ici, surtout qu’il lui semblait que sa mère avait fait interdire toutes visites, enfin, sauf celle qui semblait être justement prévue par cette dernière, bien qu’elle n’en laissait rien paraître, mais le sourire était la preuve pour la Princesse qu’elle était responsable.

Malgré le fait qu’elle était encore plongée dans ses pensées, elle écouta attentivement ce que Tarô avait à lui dire. Elle allait lui répondre, mais ne put car il lui avait déjà pris la main, ce qui l’avait surprise. Mais elle fut encore plus choquée lorsqu’elle le vit tomber avant de se relever. Elle le regardait tristement. Le pauvre… Elle baissa la tête, se sentant encore sur le bord des larmes mais elle se reprit.

Elle finit par dire d’une petite voix :

"Tu peux y aller seul ? Tu connais la route, n'est-ce pas ? Je... Je dois faire quelque chose..."

Il y avait beaucoup de peine dans sa voix. La Princesse fit volte-face et se déplaça dans le couloir, légèrement recourbée sur elle-même, sans doute pliée par le poids du chagrin.

Dans la chambre, Chiery ouvrit faiblement les yeux. Au début, elle voyait trouble, mais sa vue finit par s’adapter à la lumière. Elle avait chaud, très chaud, trop chaud en fait. Elle se redressa légèrement mais la douleur fut plus forte et elle se rallongea immédiatement. Elle semblait bien mal en point. Elle sentit une faible odeur et remarqua la petite part de gâteau aux fruits rouges. Ce devait être Takamina qui lui avait apporté ça. Elle sourit faiblement avant de faire une grimace en sentant une douleur aigüe traverser toute sa tête.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Mer 25 Mai - 23:52

ayant marre de chercher, Ruby avait décidé de s'octroyé une pause et d'aller voir sa princesse. Lorsqu'ils le virent arriver, les gardes lui demandèrent de rebrousser chemin, car ce n'était pas l'heure des visites, mais en voyant l'œil si noir que leur lançait le neko, ils préfèrent le laisser passer, ne voulant pas se faire déchiqueter. Il fini par retrouver sa belle, qu'il prit dans ses bras, comprenant qu'elle avait vraiment besoin de sa présence à ses côtés en cet instant si triste de sa vie. De son côté, dès qu'elle lui dit qu'elle avait des choses à faire, Tarô hocha la tête en signe d'approbation.

"C'est bien le seul chemin où je ne me perds pas ! Fait attention à toi !"

C'est tout ce qu'il dit avant de continuer sa route en ayant l'air plus déterminé que jamais à aller retrouver sa chérie. Lorsqu'il fût devant sa porte, il toqua légèrement, puis il entra. Voyant qu'elle était réveillée, il lui fit un doux sourire angélique, avant de refermer la porte derrière lui.


"Coucou toi ! Tu as de la chance, car dans ta maladie, tu as gagné un docteur privé, moi ! Je fais mes honoraires gratuits ! Et pour commencer le traitement, des bonbons au miel ! Héhé ! Pauvre petit ange, tu veux que je fasse quoi pour que tu ailles bien ? J'ai cherché la fleur dont parle tout le monde, je ne l'ai toujours pas trouvée... Je... Je suis tellement navré... Oh tu as l'air de crever de chaud ! Tu veux que je te déshabilles ? Héhé !"

Va savoir si elle avait vraiment gagné un médecin performant ou non, mais en tout cas, il essayait de lui remonter un peu le moral. Voyant que ce n'était pas la grande forme, il fini par s'excuser de n'avoir pas réussi sa mission en ne se sentant pas bien, mais pensant que ce n'était pas cela qu'il lui fallait pour aller mieux, il reprit du poil de la bête e lui sorti une bêtise. Après tout, c'était peut-être ça dont elle avait le plus besoin en attendant que quelqu'un trouve cette satanée fleur et l'arrache !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Jeu 26 Mai - 22:45

Takamina n'arrêtait pas de soupirer tristement en marchant lentement dans les couloirs. Quelques fois, elle devait remettre son masque en place. Qu'est-ce qu'elle ne ferait pas pour tomber à son tour malade. Ce fichu masque ne tenait jamais correctement sur son visage ! Elle regardait ses pieds durant tout le long de la marche et lorsqu'elle entendit des bruits de pas venir vers elle, elle leva sa tête doucement et quand elle remarqua qu'il s'agissait de Ruby qui se tenait en face d'elle, elle fonça dans ses bras en sentant qu'elle allait pleurer. Au bout de quelques instants, elle réussit à se calmer et dit d'une petite voix :

"La situation semble vraiment s'aggraver pour Chiery... Elle a encore plus de fièvre que ce matin... La Fièvre de Nomugo... Au moins, on n'a pas à se poser de questions quant au nom de la maladie !"

Chocola était légèrement énervée de ne pouvoir rien faire pour sa Jumelle, et s'en voulait beaucoup. Elle avait tout tenté pour faire baisser un peu la température, mais celle-ci ne cessait de grimper...

"Elle va finir par perdre conscience à force de gagner de la fièvre... Elle est bientôt à 42 de température !"

Elle lâcha un nouveau soupire. Elle se rappela soudainement de la raison pour laquelle elle se trouvait dans le couloir et non plus auprès de Chiery.

"Au fait ! Il faut que nous allions dans la Salle du trône ! Mère prépare un mauvais coup, j'en suis certaine..."

Sans plus attendre, elle prit la main de son fiancé pour l'emmener avec elle dans la salle. Une fois arrivés, la Princesse poussa la porte et vit tout d'abord sa mère avant d'apercevoir quelqu'un qui la fit tout de suite paralyser, ainsi que son souffle.

Spoiler:
 


Elle finit par complètement entrer dans la pièce, après avoir lâché la main de Ruby et fonça vers la Reine et le jeune homme avec qui elle parlait. Tout de suite, la petite Neko s'adressa au second :

"Qu'est-ce que tu fais ici ?! Tu n'as pas le droit de venir ! Surtout pas en ce moment !
- Takamina ! Il m'a pourtant semblé que je ne t'ai pas éduquée pour que tu accueilles les invités de cette façon !
- Mais, Mère il-
- Cesse donc ton emportement et salue comme il se doit notre ami tout en t'excusant !
- Oh vous savez, Reimu, je suis habitué à voir Takamina ainsi. Elle n'a pas à se faire pardonner puisque c'est déjà le cas."


L'intéressée jeta un regard noir vers le jeune homme, mais en voyant le regard de la Reine peser sur elle, elle finit par s'incliner tout en disant :

"Bienvenue, Tengu..."

Tengu ria un peu avant de remarquer la présence d'un Neko qu'il ne connaissait pas.

"Tiens ? Un nouveau-venu ? Bonjour, enchanté, je me nomme Tengu. Que faites-vous ici ? Je pensais que les visites étaient interdites, à moins que vous travailliez au château ? Enfin, même si cela m'étonnerai à cause de vos vêtements que cela soit le cas."

Chiery avait envie de se sortir de sa couverture pour avoir moins chaud, mais elle n'avait pas la force. Alors, elle demeurait là, allongée et silencieuse. Elle regardait le plafond. Elle entendit alors qu'on frappait à sa porte, ce qui la fit tourner la tête. Elle vit alors entrer Tarô. Elle eut un pincement au cœur pour lui. Elle devait bien l'inquiéter en étant dans un état pareil. Mais elle eut rapidement le sourire en entendant les mots que son prince lui disait. Lorsqu'il s'excusa pour le fait qu'il n'avait toujours par retrouvé la fleur responsable de l'épidémie, elle secoua la tête. Il faisait de son mieux, elle le savait, elle ne lui en voulait pas.

"Ne... Ne t'en fais pas... Je pense que je devrais aller mieux d'ici un jour ou deux..."

On pouvait avoir du mal à croire ce qu'elle disait à cause de sa peau qui se penchait vers le blanc, de ses yeux vides de lueur mais aussi de ses cernes qui montraient qu'elle manquait beaucoup de sommeil. Et puis son lit était plein de sa sueur à cause du fait qu'elle avait très chaud. D'ailleurs, quand Tarô fit une plaisanterie sur ça, la petite malade ne sut pas quoi répondre. Elle portait une simple chemise de nuit rose pâle qui lui arrivait à mi-cuisse et qui était sans manche, et pourtant, elle avait l'impression d'être couverte d'une tonne de couches de vêtements.

Pour changer alors de sujet, elle sortit de son sa couette une peluche qu'elle gardait précieusement avec elle. Il s'agissait d'une copie-conforme de Tarô en version chibi.

"Regarde ! J'ai un mini-toi maintenant !"

Qu'elle dit en souriant faiblement, mais encore une fois elle perdit son sourire à cause d'une vive douleur dans sa tête.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Ven 27 Mai - 21:03

En la voyant courir vers lui, Ruby savait très bien ce que cela signifiait, alors il ouvrit sses bras pour la réceptionner. Une fois qu'elle fût à l'intérieur, il les referma sur elle, tandis qu'elle versait des larmes. Comprenant très bien sa tristesse, il lui frottait le dos en lui faisant bien comprendre qu'il était là pour elle, quoi qu'il arrive. En l'entendant ainsi parler, il comprit que la situation avait empiré. Zut ! Il fallait vraiment qu'ils trouvent cette fichue fleur et l'arracher pour que sa moitié ne pleure plus et pour que tout rentre dans l'ordre !

- Ne t'en fait pas, je suis sûr qu'on détruira cette vilaine fleur plus vite que prévu et ta sœur ira mieux. Garde le sourire mon trésor, nous en avons tous besoin pour avoir le courage de continuer nos recherches, et puis, à présent, Chiery va reprendre des forces puisqu'il est de retour

Ruby semblait être assez confiant dans ces propos. Il la regardait avec un regard déterminé, malgré le fait qu'il parlait avec une toute petite voix à peine audible, mais bien assez pour que sa chérie l'entende. Il se laissa embarquer avec elle jusqu'à la salle du trône, puis en voyant comment Takamina réagissait devant un mâle qu'il ne connaissait pas, il se dit qu'il ne devait pas être quelqu'un de bien. Ensuite, en entendant la conversation, il avait émit un léger feulement. Quand on s'adressa à lui, il scruta intensément l'individu en ayant l'air de réfléchir, puis il se mit à parler mentalement.


> Pour que Takamina vous accueille de la sorte, vous devez sûrement être une personne toxique, tout comme sa mère... Contre elle, je ne peux rien, mais contre vous... Alors faites bien gaffe, je suis son fiancé, je me nomme Ruby et si vous êtes là pour lui faire encore plus de peine, cela ne sert à rien que nous restons ici, n'est-ce pas mon chocolat adoré ?

Peut-être avait-il tort d'être hostile, mais c'était sa futur femme et il ne laisserait personne lui faire du mal, et encore moins en ces jours si sombres de la vie de sa pauvre Takamina. Mettant alors ses mains sur les épaules de Chocola, il montrait qu'il était présent pour la protéger. Par contre, il allait peut-être avoir des problèmes en disant que Reimu était toxique, mais après tout, c'était la vérité, elle ne faisait que faire de la peine aux jumelles et ça l'énervait beaucoup. Du côté de Tarô, il avait fait une esquisse de sourire en entendant ses dires, puis lorsqu'elle lui dit qu'elle avait un mini-lui, il s'était mit à stresser. Et kuso ! Qu'est-ce qu'il avait fait la dernière fois qu'ils s'étaient vu ? Heureusement, ce n'était qu'une peluche le représentant, ce qu'il trouvait vraiment adorable et cela ce vit à son air attendrit.


"Oh c'est tellement adorable ! C'est toi la meilleure mon ange ! Par contre, excuse-moi, mais avant, j'ai cru que... Que tu avais accouché durant mon absence ! Désolé, qu'est-ce que je peux être bête parfois ! Hmmm ça sent pas très bon tout ça ! Je vais m'occuper de te mettre des affaires propres, tu te sentiras mieux !"

Il avait rigolé jaune en disant qu'il était bête, car c'était vraiment ce qu'il avait cru, mais heureusement, ce n'était qu'une fausse alerte. Sentant que son lit puait la transpiration et en était rempli, il s'était mit à fouiller dans les placards pour trouver des affaires propres, puis les changea assez aisément, après avoir enroulé Chiery dans sa couverture et l'avoir déposé délicatement par terre, le temps du changement. Lorsque tout fût prêt, il la glissa dans son lit tout propre, puis retira l'ancienne couverture et mit dans une corbeille à l'entrée de sa chambre, pensant que les domestiques s'en occuperaient, car il ne savait pas où se trouvait la buanderie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Lun 30 Mai - 19:53

[J'ai modifié quelques trucs, c'est pour ça que j'ai reposté le RP]

Takamina fronçait de plus en plus les sourcils en entendant Tengu parler. Elle se retenait de faire quoi que ce soit qui pourrait le blesser. Elle détestait vraiment cet homme. On pouvait même entendre un petit grognement qui sortait de sa gorge. Elle serrait les poings, ne voulant pas envoyer un coup à cause du fait qu'elle ne s'était pas retenue.

L'intéressé ria lorsque Ruby se présenta après avoir fait un commentaire sur sa personne. Quant à Reimu, elle ignora totalement les paroles du Neko se disant que ce n'était pas un prince déchu qui lui ferait des leçons par rapport à son comportement envers son entourage. Elle se contenta de croiser les bras. Quant à Tengu, il essuya une larme, tellement il riait.

"Vous me faîtes bien rire, mon ami ! Je ne suis pas là pour votre fiancée, vous pouvez la garder et dormir tranquillement sur vos deux lauriers !"

Takamina avait l'impression qu'elle n'était qu'un objet pour l'homme, ce qui l'énerva encore plus. N'en pouvant plus, malgré le fait qu'elle sentait les mains de Ruby sur ses épaules, elle retira son masque pour pouvoir s'exprimer clairement :

"Tu t'approches ne serait-ce que de quelques mètres de ma sœur, je n'hésiterais pas à te tuer !
- Ça suffit, Takamina ! Où sont tes manières ?! Et remets-moi ce masque immédiatement si tu ne veux pas tomber malade à ton tour comme ta stupide jumelle !"

Le sang de Chocola ne fit qu'un tour. Elle n'en pouvait plus de tout cela. Elle jeta violemment son masque par terre, faisant bien comprendre qu'elle ne le remettrait pas et partit de la Salle du trône en claquant les portes.

"Elle a un de ces caractères... C'est incroyable...
- Elle est surtout très agaçante."


Soupira d'exaspération Reimu. Tengu élargit son sourire. Il connaissait les Jumelles depuis qu'elles étaient toutes petites. Cela faisait à présent trois ans qu'il ne les avait pas vues et il devait avouer qu'elles avaient bien grandi depuis le temps, alors qu'il se souvenait qu'elles étaient plutôt de petite taille la dernière fois qu'il avait rendu visite à la famille. Il se tourna vers la Reine :

"Je pense que je ferais mieux d'aller la retrouver.
- Oui bien sûr ! Après tout, tu es venu pour cela."


Encore une fois, la Reine de Nomugo affichait un sourire qui n'annonçait rien de bon.

Dans le couloir, Takamina faisait face à un portrait d'elle-même avec Reimu. C'était une mauvaise époque, le temps où Chiery avait été exclue du château par leur mère et ce portrait venait de cette époque. La Princesse se servit du meuble qui se trouvait en dessous du tableau pour prendre de la hauteur après avoir sorti un feutre noir d'un des tiroirs. Elle retira le capuchon et approcha la mine près du visage peint de sa mère pour gribouiller le haut, au niveau des yeux, ce qui fit qu'il était entièrement caché, tout en laissant un message dessus : "Baka".

Elle descendit du meuble et jeta le feutre par terre violemment. Elle s'en moquait bien qu'elle n'ait plus son masque. Elle se sentait tellement mal. Elle se laissa glisser sur les genoux au sol et cacha son visage de ses deux mains, demeurant près du portrait.

La vive douleur de Chiery finit par partir, ce qui la soulagea un peu, souffrant toujours de ces maux de tête qui était lourde pour elle. D'ailleurs, quand Tarô lui parla du fait qu'il avait cru, lorsqu'elle avait parlé du mini-lui, qu'elle avait accouché, elle le regarda avec de grands yeux avant de rire. Si cela avait été le cas, elle aurait bien imaginé la tête de sa mère en apprenant cela. Enfin, son prince charmant finit par changer les draps de son lit, ce qui fit qu'elle se retrouva par terre pendant un moment avant de le regagner. Une fois allongée, elle afficha un petit sourire avant de dire :

"Tout de même, ça aurait été drôle si on avait eu un enfant sans que Mère ne le sache !"

Elle ria encore un peu avant de reprendre la petite peluche et la présenter sous le nez de son chéri :

"On l'aurait appelé comment ? Odoroki, parce qu'il aurait été une bonne surprise ? Coucou, Papa ! Tu as vu, je suis un grand garçon !"

Elle s'était amusée à prendre la voix d'un petit garçon de sa voix aigüe afin de faire comme si la peluche représentait cet enfant. Elle se sentait légèrement mieux, et pourtant, la température n'était toujours pas descendue. Elle fit une nouvelle tentative pour se relever. Elle se retrouva sur ses genoux, mais sa tête était tellement lourde pour elle qu'elle finit par perdre l'équilibre et sa tête atterrit près des pieds du lit. Elle cligna plusieurs fois des yeux, surprise, avant de rire un peu, se disant que la scène avait dû être drôle à voir. Au passage, elle avait lâché sa peluche qui se retrouva, elle, sur les oreillers.

La future Reine regarda Tarô, lui fit un plus grand sourire, malgré le fait qu'elle souffrait toujours avant de se décaler légèrement du centre de son lit-double, en faisant un gros effort pour déplacer sa tête au passage avant de miauler timidement :

"Tu veux bien t'allonger à côté de moi ?"

Elle avait envie de le prendre dans ses bras. Sa peluche n'était pas suffisante pour elle. Elle désirait son vrai prince, celui pour qui son cœur battait fort.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Lun 13 Juin - 0:40

En entendant la réponse de ce mécréant, Ruby avait émit un long feulement, tout en battant de la queue, n'ayant pas du tout en accord avec ses paroles, d'ailleurs, Takamina non plus. Cette dernière, folle de rage, enleva son masque et le jeta par terre avant de s'en aller. Etant tellement surprit, Ruby ne réagit pas, car il ne l'avait jamais vue aussi en colère.

> Bravo gens de la haute société vous êtes les rois des imbéciles

C'est tout ce qu'il trouva à dire, par télépathie, avant de quitter la pièce en claquant la porte. Se pressant de retrouver sa princesse adorée, il fût très surprit en la voyant à genoux, en train de pleurer, tandis que le tableau venait de subir une touche de modernité.

> Ma princesse est une artiste, j'adore tellement ton coup de feutre ma belle ! ils l'ont mérités !

Lui dit-il par la pensée, se trouvant trop loin pour lui parler normalement, car ne parlant jamais fort, elle ne l'aurait pas entendu. Par contre, il ne se moquait pas, il était sincère et semblait penser exactement la même chose que Takamina. Il fini par s'approcher d'elle et s'agenouilla pour la serrer dans se bras, essayant de la réconforter comme il le pouvait.


- Laisse tomber, il est bête et ta mère aussi, sans vouloir t'offenser, bien évidemment.. Tu n'es pas un objet, tu es même mieux que cela. Tu es une princesse, ne l'oublie pas et tu as un cœur d'or. Tout me plait en toi et tout ce qu'ils diront ne changera rien. Ne t'en fait pas, Tarô veille sur ta sœur, il ne lui arrivera rien et Shizuka ne semble pas encore rentrée de son expédition pour retrouver la fleur, elle est peut-être sur une piste, sait-on jamais restons positifs.

Il lui parlait doucement, lui faisant bien comprendre que tout ce qu'il disait était bien réel et que ce n'était sûrement pas le moment de se laisser aller, surtout que Chiery avait besoin d'eux en ces instants critiques. Du côté de TArô, lorsque sa belle lui avait dit que cela aurait été drôle qu'ils aient un enfant, il ne savait pas trop quoi en penser. Un enfant, c'est beaucoup de responsabilités et de tourments, encore plus lorsqu'il n'est pas désiré par la belle-mère qui a les pouvoirs sur tout le royaume.


"C'est une bonne idée de prénom héhé ! Ahah fait attention à ta grand-maman fils, elle n'est pas très commode !"

Au final, il s'était bien prit au jeu et avait même rigolé en faisant une sorte de mini jeu de rôle. En plus, Chiery était douée pour faire une petite voix fluette, ce qu'il avait trouvé vraiment adorable de sa part, mais en même temps, il trouvait qu'elle réussissait toujours bien les choses, donc sa vision des choses n'allait pas changer parce qu'elle était malade. Elle fini par lui demander de s'allonger à ses côtés.


"Tu sais que tu peux tout me demander ma majesté, j'exécuterais tous vos ordres même si vous me demandiez l'impossible !"

Il lui avait fait une légère révérence, tout en prenant une sorte d'air sérieux, comme s'il n'était que son simple esclave, mais en même temps, c'était vrai, même s'il jouait un rôle, elle pouvait tout lui demander, il le ferait, c'était bien pour cette raison qu'il cherchait cette satanée fleur. Il enleva ses souliers, puis il releva les couvertures et se coucha dessous, à ses côtés pour qu'elle puisse bien le serrer dans ses bras sans retenues.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Mer 22 Juin - 0:52

[Désolée pour le retard de la réponse, j'ai du mal à RP en ce moment, c'est horrible...]

Plus loin du château, dans un endroit très peu habité de Nomugo, dans les montagnes, Ishimaru grimpait un mur de roche, tentant d'atteindre le sommet pour avoir une vue d'ensemble sur ce qui l'entourait. Malgré le fait qu'il risquait de tomber malade de la Fièvre de Nomugo lui aussi, il s'était décidé de rechercher la fleur qui était à l'origine de l'épidémie depuis qu'il avait appris que sa cousine en était atteinte. Ses parents avaient tenté de l'en empêcher mais le blond était beaucoup plus têtu qu'ils le pensaient. Le voilà à présent en train de gravir ce mur à l'aide de son katana. Il ne portait pas de masque pour le protéger du pollen, car il trouvait que cela l'encombrait trop, ce qui faisait que le risque qu'il tombe malade à son tour était élevé, mais il s'en moquait bien. Il avait aussi décidé d'y aller seul, ne voulant mettre personne en danger.

Il finit par atteindre le sommet, essoufflé. Il profitait du plat pour pouvoir respirer. Le soleil tapait sur lui, et il sentait que son front commençait à devenir chaud, mais il n'abandonnait pas pour autant. Il prit une dernière inspiration avant de récupérer son arme qu'il avait mis sur le sol. Il regarda alors ce qui l'entourait. Des montagnes à perte de vue. Il se disait bien que la fleur devait se trouver quelque part ici.

"Mon vieux Ishimaru, on dirait que tu es sur la bonne voie !"

Il fit un pas mais fut pris d'un soudain vertige. Il perdit son équilibre et se retrouva à quatre pattes par terre. Il secoua sa tête, se disant qu'il ne devait pas se faire avoir par l'épidémie et se pressa de se remettre debout, katana en main, et poursuivit sa route.

Takamina essuya une larme à l'aide de l'une de ses mains fermée en poing. Elle se disait qu'elle devait arrêter de pleurer, car cela n'allait en rien changer la situation. Elle tourna vivement la tête en entendant la voix de son fiancé, bien qu'elle soit dans sa tête. Lorsqu'elle le vit, elle lui afficha un faible sourire, et quand il lui fit un compliment par rapport à ce qu'elle avait fait au tableau d'elle-même avec sa mère, elle regarda le portrait pendant quelques secondes avant de lancer son regard de nouveau sur Ruby.

Celui-ci se mit à la même hauteur qu'elle pour la prendre dans ses mains, ce qui fit qu'elle se sentait beaucoup mieux. Il lui fit de nouveau un compliment qui la fit rougir. Décidément, se disait-elle, il était vraiment doué pour trouver les mots qui la réconfortait. Elle afficha un petit sourire, essuyant ses dernières larmes avant de répondre :

"Tu as raison... Ce n'est pas le moment de s'effondrer !"

Elle se libéra de l'emprise de Ruby et prit ses deux mains avant de se mettre debout. Elle posa de nouveau ses yeux sur le tableau qu'elle avait gribouillé.

"Mère risque de me punir pour avoir osé dégrader un tableau mais bon... Je m'en moque ! Enfin, je vais devoir faire attention à ce que fait Tengu."

Elle venait de marmonner pour elle-même sa dernière phrase, se disant qu'elle devait tout faire pour empêcher le jeune homme s'approcher de sa Jumelle. Elle lâcha un soupire en baissant les paupières. Pourquoi avait-il fallu qu'il vienne en cette période si difficile ? Surtout qu'il ne pouvait pas tomber malade lui, puisqu'il n'était pas né sur Nomugo. En pensant à l'épidémie, elle rouvrit les yeux, se rendant compte qu'elle était devenue une victime potentielle du pollen de la fleur, n'ayant plus son masque sur le bas de son visage.

"Il faut que j'aille chercher mon-"

Elle avait commencé à parler en marchant, mais ne put finir ce qu'elle disait car elle perdit l'équilibre, sentant sa tête devenir lourde, et se retrouva allonger par terre.

"-masque..."

Elle utilisa ses bras, qui tremblaient, pour se mettre sur ses genoux et posa une main sur sa tête pour la frotter et ainsi calmer la douleur du choc.

Chiery regarda Tarô retirer ses chaussures avant de s'allonger dans son lit. Elle s'approcha un peu de lui avant de passer ses frêles bras autour de son cou. Elle afficha un faible sourire, étant trop fatiguée pour en faire un plus grand. Et cela se voyait dans son regard qu'elle était épuisée. En tout cas, elle devait être une véritable bouillotte pour son prince à cause de la Fièvre de Nomugo.

Elle bailla soudainement avant de fermer les yeux, dont les paupières devenaient de plus en plus lourdes et finit par s'endormir doucement. La pauvre était totalement exténué à cause de la maladie qui lui prenait toutes ses forces. Enfin, moralement, elle se sentait bien mieux grâce à son cher Tarô. Et puis, elle ne doutait pas qu'on cherchait toujours cette fleur qui était à l'origine de l'épidémie qui touchait le royaume, alors elle se disait qu'elle n'avait pas à s'en faire, bien qu'elle n'aimait pas l'idée de rester là à ne rien faire. Se sentir inutile lui rappelait tellement de mauvais souvenirs qu'elle se disait qu'il fallait toujours qu'elle apporte son aide.

"Merci, d'être là pour moi..."

Murmura-t-elle dans son sommeil.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Ven 22 Juil - 0:53

HS : Pas grave, moi aussi je suis en retard...

Shizuka continuait de cherche rla fleur de son côté, mais elle ne trouvait rien. Malgré le fait qu'elle ne pouvait pas tomber malade avec ce pollen, elle semblait tout de même commencer à fatiguer, car cela faisait un moment qu'elle cherchait. Heureusement pour elle, le cheval de Ruby la retrouva et la porta sur son dos.

- Merci, c'est gentil de t'être proposé pour m'aider.

[color=yellow]- Ce n'est rien voyons ! En plus tu aides la belle-famille royale de mon maître, je ne vois pas pourquoi je ne te donnerais pas un coup de sabot !

- Ahaah, tu es génial Arthys ! Oh c'est quoi cette odeur ? On dirait celle d'Ishimaru ! Prend cette direction s'il te plait !

Arthys semblait bien s'amuser à aider les gens. Soudain, Shizuka senti une odeur et la reconnu, alors elle demanda au cheval d'aller dans cette direction. Lorsqu'ils y furent, la neko descendit du dos de la monture et se mit à courir vers la direction, jusqu'à ce qu'elle ne pu plus à cause de la falaise.

- Ishimaru aurait gravit cette falaise sans m'en parler..

- J'ai bien peur que si...

- Oh non ! ISHIMARU FAIT ATTENTION A TOI JE T'AIME !!! ça me plait pas, je le sens en danger...

- C'est sûrement l'instinct féminin qui te joue des tours, ne t'en fait pas, il va sûrement bien.

- Je l'espère tellement...

Shizuka avait prit sa respiration, puis elle avait levé sa tête et mit ses mains en porte-voix, avant de crier ce qu'elle voulait communiquer à son fiancé. Ensuite, elle baissa la tête et enleva ses mains. C'était normal qu'elle s'inquiète, de plus, elle ne pensait pas trop en faire, malgré ce que pensait le cheval. Du côté de Ruby, ce dernier avait laissé parler la jolie demoiselle, se contentant juste de lui sourire, pensant que c'était la meilleure chose à faire. Elle semblait être bien consciente de ce qu'elle faisait. Malheureusement, quand elle tomba par terre, il fût si surprit qu'il n'eût pas le temps de la rattraper.


- Pauvre Takamina, toi aussi tu tombes malade... Laisse les autres s'occuper de la fleur, va te reposer...

Il lui avait dit ce qu'il pensait, ouvertement, avec sa petite voix. Ne lui laissant pas le choix, il la porta et se mit à la porter jusqu'à sa chambre. Pendant ce temps, Tarô vit que sa belle s'était endormie, ce qui l'avait fait sourire. Elle était encore plus mignonne quand elle dormait, c'était fou. Etant prêt à lui dire que c'étai tout naturel et qu'elle n'avait pas à le remercier, il fût surprit lorsque Ruby entra en porta une Takamina qui ne semblait pas bien aller. En voyant Tarô sous les couvertures, Ruby faillit lâcher sa princesse.

"C'est pas ce que tu crois... Elle aussi est malade ' Met-la vite sous les couvertures et va chercher de quoi la soigner. Ensuite, tu iras chercher son père, il a besoin de le savoir..."

Il avait parlé à voix basse pour ne pas réveiller Chiery. Même s'il était en compagnie d'un véritable volcan, ce n'était pas pour autant qu'il voulait la réveiller et encore moins s'en aller, alors c'était un peu pour cette raison qu'il avait dit de prévenir le père et non la mère, car cette dernière l'aurait écarté du lit à grand coups de savates, ce qui empirerait les choses. Ruby faisant ce qu'il lui avait dit, installa bien confortablement sa princesse sous ses couvertures, puis il lui donna de quoi faire baisser la fièvre, avant d'aller chercher un lot de serviettes pour les faire tremper et les mettre sur le front de son adorée pour qu'elle ait moins chaud. Après lui avoir fait un bisou sur la joue, il s'en alla prévenir le roi en sortant de la chambre à pas de loup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Sam 23 Juil - 18:51

[Pas grave pas grave ! De toute façon, je n'étais pas pressée à avoir une réponse ! *Est occupée de partout* Enfin de toute façon, ça va mieux depuis mes vacances à la montagne ^^ ]

Ishimaru avançait lentement. Il était épuisé par l'ascension qu'il avait parcouru pour atteindre cette falaise qu'il a grimpée qui était bien loin de toute civilisation dans Nomugo. Le pauvre avait l'impression que sa température était en train d'augmenter. Enfin, il avait l'impression qu'il n'était plus très loin de la fleur qui était la cause de l'épidémie. Il entendit soudainement une voix, ce qui le fit un peu peur sur le coup. Il lui semblait qu'il s'agissait de celle de sa chère fiancée, mais se disant qu'il commençait à être fiévreux, il accusait la maladie d'être responsable d'hallucinations.

Il se reprit et se mit à marcher un peu plus vite. Cependant, il remarquait que plus il avait l'impression de s'approcher de la fleur, plus il se sentait mal. Il mit plusieurs fois sa main sur son front pour vérifier sa température et il devenait brûlant. Il prit une grande inspiration pour se donner du courage. Il se devait de rester debout et d'arracher cette fleur. Pas seulement pour lui, mais également pour ses cousines, sa famille et tous les nés de Nomugo, qui représentaient plus de deux tiers des habitants du royaume.

"Aller, mec ! Tu vas y arriver !"

Le blond regrettait de ne pas être Neko, il aurait pu se servir de son flair pour se guider dans ce champ désert qu'était cette étrange montagne. Heureusement, qu'on lui avait appris ce qu'était la fleur provocatrice de la Fièvre de Nomugo. Enfin, il se servait tout de même de son instinct aussi, et surtout de l'astuce "froid, chaud". En effet, le jeune Himeji avait remarqué que lorsqu'il avait l'impression de se rapprocher de la fleur, plus sa fièvre et le vertige se faisaient, alors que lorsqu'il s'éloignait, cela se clamait légèrement.

Takamina sentait sa vue se troubler petit à petit, sa respiration se faisait de plus en plus bruyante.
Elle tenta de se remettre sur ses pieds mais n'y arriva pas. Elle commença à paniquer. Non, elle ne pouvait pas tomber malade elle aussi, elle ne devait pas ! Elle se devait de rester en pleine santé pour sa Jumelle. Elle voulait chercher elle aussi la fleur. Ses bras tremblaient tellement qu'elle avait du mal à demeurer sur ses genoux puisqu'ils lui servaient de pilier de soutient.

Elle tourna lentement la tête vers Ruby lorsque celle-ci vint vers elle et lui dit qu'elle devait aller se reposer. Elle secoua la tête en signe de désapprobation. Elle ne voulait pas se retrouver allongée sur son lit, à attendre que les autres trouvent une solution pendant qu'elle, elle ne faisait rien. Lorsque son fiancé la souleva du sol, elle tenta de bouger pour lui faire comprendre qu'elle ne voulait pas. Elle réussit même à dire, et cela malgré la fièvre :

"N-non... Je dois... Je dois rester debout... Il faut que... Que je..."

Elle était à moitié inconsciente dans les bras de son prince. En entrant dans la chambre, elle remarqua que sa Jumelle était endormie auprès de Tarô, cependant, étant dans un état comateux, elle ne réagit pas. Elle fut installée dans son lit par Ruby qui finit par partir pour prévenir Makoto de la situation.

Chiery, quant à elle, continuait de dormir profondément. Elle arrivait à mieux se reposer avec son bien-aimé tout près d'elle. Néanmoins, même si elle ne remuait pas, son sommeil était bien agité. Elle était en train de revivre un moment de sa vie antérieure, en tant que Tsuki.

Elle voyait qu'un évènement spécial se préparait, et en ce qu'elle en avait compris il s'agissait de son anniversaire, de son septième anniversaire. Cependant, malgré le fait que ce soit un magnifique moment dans toute vie, elle ressentait qu'elle n'avait pas envie d'y venir, préférant faire des recherches sur quelque chose qui ne lui revenait pas. Elle arrivait à voir des livres qui l'entouraient mais les titres étaient tous flous. En tout cas, la future Reine de Nomugo pouvait constater qu'elle était très investie dans ses recherches.

Elle n'eut le temps de rien faire qu'elle se vit téléporter ailleurs dans un flash de Lumière aveuglante et se retrouva sur une chaise devant un gâteau. Il y avait du monde attablée mais aucune trace de cadeau. Soudain, Chiery tourna la tête, voyant ses parents de sa vie antérieure venir. Elle se sentait surprise car elle se rappelait vaguement qu'ils n'étaient jamais venus à ses anniversaires. Le Roi et la Reine de l'époque grondèrent alors la Princesse par rapport à ses recherches. Il y eut ensuite une dispute entre les trois et la Neko libéra un sort de Lumière qui effraya tout le monde.

Un nouveau flash se fit et Vanilla se vit enfermée dans sa chambre. Elle avait mal au cœur. Elle tourna la tête, ressentant une présence près d'elle et vit Tsuki.Celle-ci affichait un triste sourire, un peu dans l'ombre, elle finit par rejoindre sa réincarnation avant de dire :

"C'est cruel d'enfermer son propre enfant le jour de son anniversaire pendant plusieurs semaines dans sa chambre parce qu'elle semble être un monstre, n'est-ce pas ?
- Pourquoi ils ont fait ça ?
- Tu sais, Père et Mère avaient la même vision des choses que les autres habitants de Nomugo : toute personne détenant la magie était forcément mauvaise pour eux. Pourquoi ? Parce qu'ils devaient avoir peur de ce qu'elles pouvaient faire, j'imagine...
- Comme les humains traitent les Nekos dans certains Mondes...
- Oui en quelque sorte..."

Takamina, ne supportant pas demeurer dans le lit, finit par bouger un peu pour arriver au bord de son matelas. Elle regarda le sol pendant quelques instants, qui lui paraissait bien plus bas que d'habitude, mais cela n'était qu'un trouble de sa vue. Elle respirait bruyamment pendant quelques instants avant d'articuler difficilement :

"Je... Je ne peux pas rester ici... Il faut que j'aille..."

Elle n'acheva pas sa phrase, perdant conscience. Elle paraissait bien plus atteinte par la maladie que sa Jumelle, ce qui était très inquiétant car si Chiery avait déjà une fièvre bien élevée, cela signifiait que celle de Chocola était bien plus supérieure !

Si Reimu et Tengu étaient dans la salle du trône, Makoto profitait de l'avantage à ne pas être un né de Nomugo pour s'occuper de son peuple malade en faisant une distribution de nécessaires pour prendre soin des malades. Il était placé près de l'entrée de la cour avant du château. Ainsi, il ne serait pas compliqué de le trouver. Le Roi était fou d'inquiétude pour Chiery, mais s'il apprenait que Takamina était bien plus atteinte, se serait la goutte qui fera déborder le vase. En tout cas, il rassurait les habitants de son royaume en annonçant qu'ils faisaient tout leur possible pour trouver la fleur qui causait l'épidémie. Les plus inquiets étaient surtout les doyens qui vivaient pour la deuxième fois la Fièvre de Nomugo. Enfin bref, il était très présent pour les habitants de son royaume.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Ven 26 Aoû - 21:43

Shizuka continuait d'attendre en bas de la falaise, mais l'attente était très dure à contenir. Elle voulait tellement l'aider, être à ses côtés, mais c'était impossible ! Vraiment ? Non, car l'amour vient à bout de tous les obstacles ! Regardant ses deux jolies patounes, la demoiselle les frotta ensembles, avant de s'élancer contre la parois rocheuse, pour sauter et commencer à grimper, mais ce n'était pas simple. Le cheval commençant à ce poser des questions sur l'état psychique de la demoiselle, décida d'intervenir.

- Arrête, c'est ridicule, tu vas te faire mal et tu n'en auras rien de plus, à part attraper la mort si tu grimpe trop haut !

- M'en fou ! Je veux aider Ishimaru !

- Quelle tête de mule ! Bon je n'ai pas le choix ! Hum tu m'énerves !

- Tu vas faire quoi ?! Hey c'est funny !!! Arthys t'es trop génial ! je ne savais pas que tu en étais capable !

- Fait attention à toi petite sotte ! Quand tu l'auras retrouvé, siffle !

- Merci infiniment, je ne l'oublierais pas !

La réaction de Shizuka, face à ses conseils l'avait beaucoup énervé, car il allait faire quelque chose qu'il préférait que cela reste caché. Possédant des pouvoirs psychiques comme son maître, il les utilisa sur la neko, qui ce mit à léviter. Cette dernière étant surprise, avait émit un petit cri de surprise, puis elle avait rigolé, trouvant le pouvoir d'Arthys trop cool. Après un court échange de paroles, le cheval permit à la jeune chatte d'atteindre très vite le haut de la falaise. Ceci étant fait, il la lâcha, ce qui lui permit de courir à travers les fleurs, retrouvant assez aisément son aimé.

- Ishimaru ! Petit cachotier ! Depuis quand tu sais grimper aux falaises ? Tu es très impressionnant ! Je suis là pour t'aider, dit-moi ce que je dois faire pour te faciliter la vie et éviter que tu t'évanouissse ?!

La neko lui avait fait un câlin, puis elle avait mit son épaule sous la sienne pour l'aider à tenir debout. Du côté de Ruby, ce dernier n'avait pas lâché prise lorsque sa princesse de son cœur avait refusé d'aller ce coucher. Non, mais qu'est-ce qu'elle croyait ? Ce n'était pas son genre de laisser quelqu'un en mauvais état au plein milieu du couloir ! Une fois seul, Tarô pu voir que Takamina voulait faire sa grande, alors il soupira, puis se leva doucement, ce défaisant de l'emprise de sa reine adorée, faisant tout pour ne pas la réveiller.


"Reste tranquille, toi aussi tu dois te reposer"

Il lui avait dit cela d'un ton ferme, mais pas trop, juste pour lui faire comprendre que l'escapade pour aller trouver la fleur était terminée pour elle, car il fallait qu'elle ce soigne. Lorsqu'il la vit s'évanouir, il la rattrapa avant qu'elle ne ce fasse du mal, puis il la porta délicatement jusqu'au lit de sa sœur. Vu que dans un château tout était grand, les lits ne faisaient pas exceptions à la règles, à part si c'était pour les domestiques, mais ça, c'était une autre affaire. Il releva les couvertures, ce mit au milieu, posant délicatement la jeune fille sur le matelas, puis il remit les couvertures en places. Ayant maintenant les deux têtes sur chaque côtés de son torse, Tarô espérait que cela leur permettrait de ne pas faire de cauchemars jusqu'à ce que les soins arrivent.

*Pourvu que Reimu ne vienne pas... Allez please ma chance, sinon je suis un chat mort !*

Alors que Ruby courait toujours, à la recherche du roi, il ce fit accoster par une jeune servante, qu'il connaissait. Cette profita que Reimu ne soit pas dans les parages pour lui raconter sa vie, ce qui ne fit pas l'affaire du jeune prince, mais étant dix fois trop poli, il n'arrivait pas à l'envoyer balader, même si le temps pressait. Du côté de la reine, un autre de ses employés, peut-être non-rémunéré, fit son entrée dans la salle du trône.


- Ma reine ! Ma reine c'est terrible ! Votre fille ! La princesse... La princesse Takamina, elle est tombée malade ! Elle a attrapé la fièvre de Nomugo !

Son employé, n'avait pas prit la peine de s'incliner, tellement il avait peur pour Takamina, ce qui lui vaudrait sûrement des points en moins, mais il s'en fichait pas mal, parce que la vie de la princesse était bien plus importante que quelques punitions ou remontrances de la part de la reine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Sam 27 Aoû - 16:35

Ishimaru se sentait proche de son objectif. Il savait que s'il arrachait la fleur, tout le monde irait bien mieux car elle arrêterait de diffuser son pollen et il fallait peu de temps pour que celui-ci disparaisse et que les nés de Nomugo guérissent. Il se disait qu'il ne devait pas abandonner. Pas maintenant, il n'avait pas le droit et ne se le permettait tout simplement pas. Il se mettait en danger en insistant trop, cependant, il se disait qu'il devait être celui qui était le plus proche de la fleur en ce moment-même. Même si tout le monde savait parfaitement qu'elle poussait sur les montagnes Fûkinkô, cependant, elles étaient plutôt dures à rejoindre, étant isolées de tout le reste du royaume, et que leur accès n'était pas des plus simples à cause de ce lieu hostile. De plus, la fleur poussait toujours au hasard sur ces montagnes, ce qui faisait qu'elle pouvait être n'importe où parmi cette chaîne de quatre montagnes.

Mais cette année, il semblerait que Nomugo soit plus gentil qu'il y a quarante ans puisque la fameuse fleur se trouvait sur la plus proche des montagnes, là où se trouvait en ce moment-même le blondinet.

L'intéressé faillit perdre l'équilibre plusieurs fois à force de se rapprocher de la plante. Cependant, dans le fond, cela le rassurait car il savait qu'il s'approchait d'elle. Il avait hâte de la trouver et de mettre la main dessus pour stopper la Fièvre de Nomugo.

Alors qu'il continuait d'avancer, il entendit son prénom ce qui le fit arrêter et il se retourna pour finalement découvrir Shizuka. Ce n'était donc pas une hallucination lorsqu'il avait entendu sa voix tout à l'heure ? Cette dernière le prit dans ses bras avant de lui faire un compliment par rapport à son ascension lorsqu'il avait grimpé les montagnes. Puis elle le porta un peu sur une des ses épaules en lui demandant ce qu'il voulait. Le jeune homme avançait alors, remerciant sa belle de le soutenir, sentant qu'ils étaient de plus en plus proches de la fleur et répondit :

"Oh t'en fais pas pour moi ! On trouve la fleur, on l'arrache et j'irai beaucoup mieux après ça, de même que les nés de Nomugo !"

Reimu et Tengu s'apprêtaient à sortir de la salle où ils se trouvaient. Ils discutaient encore un peu car cela faisait tout de même pas mal de temps qu'ils ne s'étaient pas revus. Enfin, la Reine lâcha un soupire en voyant arrivé précipitamment un membre du personnel. Celui-ci était totalement paniqué et lorsqu'il annonça que Takamina était elle aussi à présent malade, elle soupira de nouveau, tandis que le jeune homme près d'elle afficha un petit sourire en levant les yeux au plafond.

"Il semblerait bien que Takamina ait eu tord d'avoir enlevé son masque pour se protéger de la Fièvre de Nomugo !
- Que veux-tu ! Ce n'est qu'une idiote, tout comme sa sœur ! Il n'y en a pas une pour rattraper l'autre, malheureusement !"


Même si elle n'avait pas trop envie, elle se dit qu'elle allait tout de même aller voir comment se portait ses filles, bien qu'elle ne faisait pas cela en tant que mère. Elle se préoccupait surtout de leur santé pour le royaume, le reste, elle s'en moquait bien. Suivie par Tengu qui était toujours amusé par la situation, Reimu finit par sortir de la pièce pour aller rejoindre la chambre de ses filles, cependant, elle ignorait qu'une petite surprise l'attendait là-bas.

Une fois arrivé, la Reine poussa la porte et découvrit que le lit de Takamina était vide mais celui de Chiery... Elle s'avança, fronçant les sourcils avant de voir qu'il y avait bel et bien ce Neko qu'elle détestait tant.

"Toi... Qu'est-ce que tu fais dans mon château ?! Tu ignores donc que les visites sont interdites et donc ta présence ici comprise ?!"

En entendant sa mère, Chiery finit par ouvrir les yeux et elle lâcha un hoquet de surprise en la voyant. Elle se redressa rapidement mais ce geste lui donna un vive douleur passagère et sa tête tomba alors de l'autre côté, au pied du lit. Elle finit par réussir à s'asseoir et miaula doucement :

"M-Mère ! Laissez ! Il... Sa présence me réconforte...
- Je m'en moque ! Il n'a pas sa place ici !
- Mère ! Il ne fait rien de mal !
- Laissez Reimu ! Je m'en occupe !
- T-Tengu ? Cela faisait longtemps...
- Eh oui ! Et tu m'as beaucoup manqué, ma petite gousse de vanille !~"

Sans crier gare, il s'approcha de la future Reine, se moquant totalement de Tarô et aussi de l'état de Takamina, et la prit dans ses bras en la portant telle la princesse qu'elle était. Celle-ci était bien surprise et manifesta :

"Lâche-moi... Et ne m'appellez pas comme ça !
- Oh ! Mais ce n'est pas une façon de traiter comme ça ton futur époux !
- Qu-qu-quoi ?
- Eh oui, Chiery ! Tu es promise à Tengu depuis ta naissance ! Tu l'ignorais parce que je ne t'ai jamais mise au courant de cela ! Il n'y avait que Takamina qui le savait. Elle aussi, elle aurait dû avoir un futur fiancé, cependant, nous n'avons pas trouvé de futur roi qui régnerait sur un royaume intéressant pour Nomugo. Alors il n'y a que toi qui en a un et Tengu sera un bien meilleur époux que ce sac à puces ! De plus, son royaume est très riche ! Cela va apporter beaucoup d'avantages à Nomugo !
- Mais Mère ! Il a 25 ans !
- Et alors ? Ce n'est pas parce que nous avons 12 ans d'écart que nous ne pouvons pas être ensemble ! Aller ma petite gousse de vanille, on s'amusera bien toi et moi !~Tu verras ! Je saurai te traiter telle une reine lorsque nous serons mariés ! Et nous aurons pleins d'enfants !~ Oui, beaucoup, beaucoup, beaucoup pour assurer la dynastie !
- Mais moi je ne veux pas de vous ! Je veux être avec Tarô !"

Elle se débattait alors dans les bras du brun, ne le voulant pas pour mari. Elle se refusait cela. Elle ne le voulait pas. C'était un mariage arrangé ! Certes, il semblait l'aimer, mais ce n'était aucunement réciproque et ce ne le sera jamais ! A force de bouger, Tengu finit par la lâcher par accident, ce qui fit qu'elle s'écroula par terre et ne lui fit aucunement du bien à cause de sa pauvre tête.

"Tu es vraiment capricieuse ! Tu seras mariée avec Tengu et règneras à ses côtés ! Fin de la discussion ! Quant à toi, chat des rues, tu ferais mieux de filer vite hors de mon château si tu ne veux pas que j'appelle les gardes pour qu'ils te jettent dans le cachot !"

Sur ces mots, elle quitta la chambre, n'ayant même pas pris la peine de regarder ne serait-ce qu'un peu Takamina qui était toujours autant inconsciente à cause de la fièvre. Tengu lâcha un petit soupire avant d'afficher de nouveau un sourire, demeurant dans la chambre, avant de se tourner vers Tarô :

"Ainsi donc, c'est vous qu'elle aime... Dommage pour vous, car je compte bien la prendre pour femme ! Chiery m'est promise depuis qu'elle est née ! Et vous ? Qu'avez-vous à dire pour votre défense ?"

Il semblerait bien que le brun était déterminé à avoir Vanilla à ses côtés "pour le meilleur et pour le pire et ce jusqu'à ce que la mort les séparent".

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Dim 28 Aoû - 1:02

Tout en continuant de le soutenir, Shizuka lui souriait, pour l'encourager, mais au fond d'elle, elle ne pouvait s'empêcher d'être inquiète. Continuant à marcher, elle cru apercevoir une fleur étrangère aux autres, alors elle la pointa du doigt, ce demandant bien si c'était vraiment elle qui posait problèmes, car ne l'ayant jamais vue, elle ne savait pas à quoi elle ressemblait. Du côté de Tarô, ce dernier faillit avoir une attaque lorsque Reimu fit irruption dans la chambre, car il ne s'attendait pas à la voir débarquer dans la chambre. Mince, il avait fichu quoi Ruby ? C'était son père qu'il devait ramener, pas sa mère ! Bon sang, dès qu'il le verrait, il lui dira sa façon de penser !

"Depuis le temps, vous devriez savoir que j'ai un carton d'invitation à durée illimitée, mais peut-être que madame l'a oublié, car aujourd'hui, elle est mal culotée..."

N'ayant pas aimé comme elle l'avait traité, il lui avait répondu, tout en restant le plus poli possible. Après tout, elle le grondait alors qu'il faisait tout pour ses filles, et qu'elle, en tant que mère, elle ne faisait rien, ce qui l'énervait au plus haut point. Chiery tenta de le défendre, une fois réveillée, avant de ce faire porter par ce Tangu, qu'il ne connaissait pas, ce qui le fit ce redresser, hérissant tous ses poils en feulent.


"Bas les pattes toi, elle est malade, repose-là immédiatement dans son lit !"

Alors qu'il voulait défendre Chiery, il faillit mourir étouffé par sa propre salive en apprenant le terrible plan de Reimu. Ses poils se baissèrent tout de suite, ainsi que ses oreilles, qui se plaquèrent derrière sa tête, à cause de la peur et la tristesse de la perdre à nouveau. Non, ce n'était pas possible ! Personne ne pouvait lui prendre sa Chiery ! Il allait ce battre pour la garder à ses côtés, ça c'était plus que sûr ! Lorsqu'il la laissa tomber par terre, il feula à nouveau.


"ça ce prend pour son fiancé et ce n'est même pas capable de la tenir dans ses bras ! T'es tellement pathétique que j'en ais honte ! Chiery, ça va ma chatoune ? Ma pauvre, il est vraiment débile, t'en fait pas, je te remets dans ton lit et je te protégerais d'eux, ça c'est sûr !"

Il s'était levé et avait aidé Chiery à ce remettre au lit, la couvrant bien, puis il s'occupa de remettre une compresse sur le front de Takamina, puisque sa mère ne s'en occupait pas, autant que quelqu'un le fasse. En entendant Tengu lui poser une question, il ce releva d'un bond, puis ce tourna lentement pour lui faire face.


"Tient c'est drôle, j'allais justement dire la même chose ! En tout cas, Reimu elle peu dire tout ce qu'elel veut, je ne quitterais pas le château, Makoto, il ne sera pas d'accord, j'en suis persuadé ! Ce que j'ai à dire pour ma défense ? C'est... Est-ce que tu as déjà entendu chanter Chiery ? J'en ais pas l'impression. Elle ne chante que devant les gens en qui elle a confiance, et malheureusement pour toi, elle ne peut avoir confiance en un sale matou qui fricote avec sa mère qui en a rien à carrer d'elle ! Oh, mais bien sûr ma petite Reimu, je te remets une tasse de thé, et je te fais un bon massage... Humm ça du bien ! J'espère que je ne suis pas trop violent avec votre poitrine..."

Holà, Tarô avait sorti les armes et bien décidé à garder Chiery pour lui, il utilisait toutes les cartes qu'il avait en main pour faire ce qu'il pouvait pour éviter qu'elle ne finisse entre ses sales pattes. Ce moquant ensuite de lui, il faisait une représentation de Tengu et Reimu, pendant qu'ils étaient tout deux dans la salle du trône, comme pour insinuer qu'il avait couché avec elle pour avoir le droit d'épouser sa fille. Arrêtant de faire l'idiot, il redevint sérieux.

"Chiery, elle me fait super confiance ! Je la fais rire, je lui fais découvrir des choses qu'elle ne connaissaient pas et elle adore ! Je prends soin d'elle ! Je serais resté des heures allongé prêt d'elle, à attendre qu'elle ait mieux ! Et après... Après on me dit qu'un freluquet la veut pour femme et ont me chasse du château ! C'est intolérable ! C'est de la pure injustice et justement, de la justice, c'est ce qu'il faut quand on dirige un royaume, et toi, tu n'es absolument pas qualifié, ni pour avoir la fille, ni pour avoir le royaume, tocard !"

Tarô avait serré les poings et les dents. Il était énervé, et en même temps, terriblement affecté par tout ce qu'il ce passait, mais puisqu'on lui avait demandé de ce défendre, il le faisait, et il resterait encré sur ses positions jusqu'à ce qu'il ait gain de cause, car il aimait Chiery et rien ni personne ne pourrait l'en empêcher. Du côté de Ruby, ont lui lâcha enfin la grappe, mais il fit deux pas et on l'accosta à nouveau, ce qui le fit soupirer d'exaspération.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Dim 28 Aoû - 2:45

Ishimaru avait de plus en plus de mal à tenir debout sur ses deux pieds. Néanmoins, il se disait que c'était plutôt positif. Donc il ne perdait pas espoir. Cependant, à force d'avancer, sa tête pesait de plus en plus et il se disait qu'il avait finir par tomber par terre, inconscient si la fièvre se faisait de plus en plus forte. Ce fut alors que Shizuka désigna une fleur qui était différente des autres. Lorsque le blond l'a vit, il eut d'abord du mal à distinguer les formes, sa vue étant totalement embrouillée, puis, finalement, il remarqua qu'en effet la plante paraissait intruse parmi les autres.

"Oui c'est bien elle... C'est la Fibâ Shi... Il faut l'arracher pour arrêter l'épidémie !..."

Il aurait bien été la déraciner lui-même, cependant, la force finit par le lâcher et il perdit finalement conscience, se trouvant extrêmement proche de la fleur, ce qui faisait que le pollen arrivait en abondance sur lui et le rendait bien malade.

Tandis que Chiery demeurait à terre, en train de se frotter la tête, grimaçant très légèrement à cause de la douleur, Tengu riait devant le comportement énervé de Tarô. Ce dernier ramassa finalement la future Reine qui lança un regard vers le brun qui afficha un petit sourire, ce qui fit détourner son regard. Elle ne désirait pas être mariée avec cet individu arrogant, et encore moins avoir des enfants avec lui. Tout cela, elle préférait le garder pour son bien-aimé, et certainement pas à ce prince arrogant.

Finalement de nouveau allongée sur le lit, la Neko se redressa tout de même un peu, regardant celui qu'elle aimait. Ce dernier faisait à présent face à Tengu et dit bien tout ce qu'il pensait de cette histoire. Cependant, au lieu de vexer l'homme arrogant, cela ne faisait que de l'amuser, il n'était aucunement blesser. A la fin du beau discours de Tarô, il ne put s'empêcher d'éclater de rire. Lorsqu'il réussit à se calmer, il répondit :

"Ahlala, mon ami ! Pourquoi vous fâchez tant au point d'en inventer une histoire stupide entre ma future belle-mère et moi-même ! Mais je ne vous en veux point ! Si vous insistez tant, nous vous inviterons à notre mariage ! N'est-ce pas ma petite gousse de vanille ?~ Nous allons être gentil avec ce monsieur !"

Il s'approcha de la demoiselle qui se recula par réflexe, en vain. Une fois proche d'elle, il se pencha avant de prendre une mèche de sa chevelure avant de la sentir, ce qui paralysa Vanilla qui ne sut quoi faire. Elle tremblait alors que le jeune homme finit par arrêter avant de dire :

"C'est fou comment tu sens bon ma petite gousse de vanille !~ Il y a une petite odeur sucrée chez toi que j'aime beaucoup !
- Ne... Ne me touchez pas...
- Ne soit pas timide avec moi, ma petite gousse de vanille !~ Surtout que nous serons bientôt unis ! Ta mère va tout faire pour planifier le plus rapidement un mariage entre nous ! Comme ça nous aurons rapidement des enfants !~"

Chiery n'arrivait plus à trouver de quoi dire pour se défendre. Surtout qu'elle serra les paupières en tremblant encore plus lorsque le jeune homme posa sa main sur sa joue avant de la caresser un peu pour finalement lui déposer un bisou sur le front, se moquant totalement de la présence de Tarô. Il finit par se redresser avant de finalement se tourner vers ce dernier :

"Vous êtes bien chanceux que ma douce reine vous apprécie ! Sinon, je vous aurais viré d'ici depuis longtemps ! Enfin... J'ai tellement hâte d'avoir des enfants avec toi, ma petite gousse de vanille !~ Bon je vais rejoindre ta mère pour lui annoncer la bonne nouvelle !"

Il finit par s'adresser à la future Reine de Nomugo avant de quitter finalement la chambre. Cette dernière baissa la tête. Elle n'avait jamais été au courant d'une telle affaire ! Pourquoi ne l'avait-on pas fait savoir plus tôt qu'elle était promise depuis sa naissance à ce prince arrogant ? Elle, elle désirait demeurer pour toujours avec Tarô. Elle n'en voulait pas de ces enfants avec cet individu. Surtout qu'il n'arrêtait pas de répéter cela... Mais y avait-il un message caché ? Voulait-il en réalité simplement... profiter d'elle et de son corps ?... Elle se mit soudainement à pleurer, et s'allongea tout à fait sur le lit, se mettant en boule, tenant un peu de la couverture dans une de ses mains.

"Je ne veux pas de lui... Je veux être avec toi... Je m'en moque que je sois promise à lui... Je le connais à peine !... Et ça faisait trois ans que je ne l'ai pas vu... Il me fait peur..."

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Lun 29 Aoû - 0:04

Shizuka était contente d'avoir trouvé la fleur, mais lorsqu'Ishimaru s'évanouit, elle le fût moins. Emettant un petit cri de surprise, elle le laissa tomber par terre, sans le faire exprès. Ce sentant terriblement gênée, elle fit en sorte qu'il soit mit confortablement sur le sol, avant de ce diriger vers la fleur. La scrutant intensément, elle ce mit à ce poser des questions. Est-ce qu'en l'arrachant, tout allait vraiment redevenir comme avant ? Est-ce que tout le monde serait soigné grâce à elle ? Au moins, si elle l'arrachait, son bien-aimé ce ferait mieux voir de la population.

*Allez Chii, pour NOmugo tout entier et surtout pour ton fiancé !*

Songea la jeune chatte, avant de prendre son courage à deux pattes, pour enfin l'arracher. Dès qu'elle fût entre ses mains, elle eût un peu du mal à la sortir de la terre, puis lorsque ce fût le cas, elle l'écrasa bien, pour être sûre que le mal était définitivement terminé, ensuite, elle souffla dessus, pour être sûre qu'elle s'en aille bien loin, la scrutant alors longuement, jusqu'à ce retourner enfin vers Ishimaru.

- Et voilà, mission accomplie mon bien-aimé !"

Elle ce mit à rire, puis elle attrapa le blond dans ses bras, avant de siffler. Soudain, elle se senti léviter, puis flotter jusqu'à atteindre la terre ferme. En les voyant, Arthys leur fit un grand sourire, ayant l'air satisfait. Shizuka le posa sur le dos du cheval, puis elle grimpa à son tour, et tenant bien son adoré, ils se dirigèrent tout les trois en direction du château, pour annoncer la bonne nouvelle. Du côté de Tarô, ce dernier fût très surpris lorsqu'il l'entendit rire, puis il baissa la tête et les oreilles.

"C'est.. C'est parce que je l'aime, et que je ne veux pas la perdre...."

Il avait presque murmuré ces paroles. Il releva ensuite la tête lorsqu'il le vit approcher Chiery, puis il ce mit à grogner de plus en plus fort, lui faisant bien comprendre que s'il faisait le moindre mal à Chiery, il allait y perdre la vie. Arrêtant, lorsqu'il lui adressa la parole, même s'il avait l'air encore très énervé.

"Je jure d'empêcher ce mariage, Reimu n'obtiendra pas ce qu'elle veut !"

Il avait lancé ces menaces juste avant qu'il ne sorte de la pièce. C'était lui qui devait ce marier avec Chiery et non ce triste individu. Une fois seul, il ne pu s'empêcher de s'asseoir sur le bord du lit, laissant échapper quelques larmes, ayant l'air terriblement triste.

"Je sais, mais à deux, ils sont trop fort ! Ce... Ce n'est pas avec toi qu'il doit ce marier, j'en suis tout à fait aussi convaincu que toi... Désolé d'être aussi faible.. Oh j'ai une idée ! Bon, ça va me coûter de l'égo, mais je m'en tape ! Les filles, créer-moi une interface temporaire pour que je puisse lui parler..."

Tarô était totalement dépité, jusqu'à ce qu'il ait une idée. Il releva la tête, puis il appela ses invocations, qui étaient trois petites souris. Ces dernières hochèrent de la tête, puis soudain, on pu voir, en face des amoureux, une sorte de rond blanc qui apparut. Quelques minutes plus tard, ce rond ce vit couvrir d'une tête dont le visage rappelait un peu celui de Tarô, mais il était plus jeune et les cheveux tiraient sur le roses et semblaient être bien plus clairs que ceux du neko.

"Hello Kaitô, je te dérange pas j'espère ?"

- Tarô ? Hey ça va comment depuis le temps espèce de sale traitre ?!

"Je vais bien mon petit soumi adoré ! Ecoute, j'ai un problème, je me suis fiancé à cette joli neko..."

- Quoi ??!! Mon frère est fiancé et c'est que maintenant que je l'apprends ! Hey t'a vraiment bon goût frangin, elle est ravissante !

"Désolé, j'ai oublié de t'en parler quand j'ai dû rentrer, temporairement, de force à la maison ! Enfin c'est pas ça le véritable problème ! Le problème, c'est qu'on vient d'apprendre qu'elle est promise à un sale matou arrogant qu'elle n'aime pas et sa mère veut bientôt les marier !"

- Ah ok, je vois c'est un gros problème ! Bon attend, je réfléchis... Humm madame Kagiri m'emmène un peu partout Où elle va, mais l'endroit où tu es me dit rien, j'ai besoin de précisions.

"On est à Nomugo"

- Nomugo ?! J'en ais entendu vaguement parlé... Ecoute, ce qu'il faut faire, c'est en parler à son père, mais également vous entourer de puissants alliés, car lui parler ne résoudra peut-être pas le problème. Réuni des gens en qui tu as confiance, pour arrêter le mariage le jour J, car ils ne te laisseront sûrement pas rentrer dans l'église. Va également dans les bas-fond du royaume et parle à un vieux matou, qui es gris avec un œil balafré. Parle-lui de notre monde et dit-lui qui tu es, il t'aidera, j'en susi persuadé. Pardon, je dois couper la conversation. Bye, si vous, vous mariez, envoyez-moi un faire-part en douce !

Son frère était très surprit de lui parler, mais il avait l'air content, car après tout, il ne lui en voulait pas tant que ça de l'avoir laissé seul avec madame Kagiri. En entendant qu'il avait une fiancée, il avait l'air très heureux pour son grand-frère, ce qui avait fait sourire ce dernier. Après avoir entendu ses conseils, il su exactement quoi faire. Puisque sa "maîtresse", avait l'air d'être revenue, il avait dû quitter la conversation, ce qui n'avait pas dérangé le jeune neko. Les souris s'en allèrent, alors que Tarô ce tournait vers sa belle.

"Tu es partante pour qu'on aille parler à ton père ? Si on ne nous laisse pas l'approcher, je t'enlèverais pour qu'on ait voir les gars des sombres quartiers comme l'a dit mon frère. Je me battrais jusqu'au bout pour te garder prêt de moi !"

Tarô était à présent motivé et prêt à tout pour avoir gain de cause. A présent, rien ne l'arrêterait, il allait faire son maximum pour évincer ce Tangu et récupérer sa belle, il en ferait une obsession jusqu'à ce qu'il se marie avec sa reine de son cœur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Lun 29 Aoû - 21:14

Ishimaru se retrouvait allonger à présent par terre. Le pauvre n'avait pas réussi à résister plus longtemps à la maladie et devait être sans aucun doute la personne la plus touchée par la maladie, étant le plus proche de la source du pollen qui en générait beaucoup. Mais au final, sa fièvre se mit à baisser petit à petit, ce qui soulageait le blond bien qu'il était à ce moment-là inconscient. La fleur venait d'être arrachée, le pollen qu'elle diffusait commençait à partir peu à peu ce qui soulageait les personnes qui avaient été atteintes par la Fièvre de Nomugo.

En entendant la voix de sa fiancée, le jeune homme reprit conscience et leva lentement sa tête. Il avait l'impression que cette dernière était encore lourde mais cela allait se calmer d'ici peu de temps. Ne s'étant pas vraiment remis de son coma, le pauvre ne comprit pas vraiment ce qu'il se passa et lorsque ses pensées ne furent plus embrouillées, il se rendit compte qu'il était à présent sur le cheval de Ruby. Il secoua un peu sa tête pour retrouver entièrement ses esprits avant de dire :

"La fleur... Elle a été arrachée ? Tu l'as arrachée, Shizuka ?... Parce que... je ne ressens plus du tout ces maux de tête !Tu as été géniale ma belle !"

Il avait pris du temps à comprendre ce qu'il s'était passé pendant qu'il était évanoui mais à présent qu'il se rendait compte que sa tête était bien plus légère que deux minutes auparavant, il supposa donc que la Fièvre de Nomugo était en fin terminée pour ces quarante prochaines années.

Chiery leva doucement ses yeux sur Tarô lorsque celui-ci vint s'asseoir près d'elle. La Neko essuya ses larmes de ses mains, se disant qu'elle devait essayer de se calmer mais c'était bien trop dur pour elle. Elle était en train de s'imaginer ce qui pourrait se passer s'ils n'arrivaient pas à arrêter ce mariage. Elle se voyait, là, en robe de mariée et surtout... elle affichait une triste mine, trouvant ce fait totalement injuste. Elle n'aimait pas Tengu et ne l'aimera probablement jamais puisqu'elle le connaissait à peine et qu'il lui donnait déjà une mauvaise impression. Pour quelle raison s'acharnait-il autant à vouloir l'épouser alors qu'elle était beaucoup plus jeune que lui et ne ressentait rien pour sa personne ? Il existait bien d'autres jolies demoiselles dans d'autres Mondes ! Alors pourquoi ce fut sur elle qu'il décida de prendre ? Elle lâcha un très discret soupire avant lancer de nouveau son regard vers son bien-aimé qui était alors en pleine discussion avec son frère, ce qui fit redresser un peu la future Reine de Nomugo.

Alors qu'elle gardait le silence, Vanilla se sentit petit à petit beaucoup mieux. Sa tête devenait moins lourde et la chaleur se faisait de moins en moins, ce qui la surprit avant de comprendre que la source de la Fièvre de Nomugo venait d'être arrachée et qu'elle n'était à présent plus qu'un mauvais souvenir. Elle eut le réflexe de s'approcher de Takamina pour poser sa main sur le front de sa Jumelle et se rendit ainsi compte que celle-ci n'était plus fiévreuse et qu'elle devait sans doute être en train de dormir. Cela n'étonna pas Chiery. Elle savait que Chocola s'était beaucoup donnée pendant ces quelques jours où la Fièvre de Nomugo s'était faite. Elle se dit qu'elle méritait bien ce repos et qu'elle ne la réveillerait pas, en espérant que Ruby finirait par revenir.

Suite à cela, elle finit par revenir auprès de Tarô et hocha simplement de la tête pour lui répondre avant de s'approcher un peu plus de lui pour déposer un court baiser sur ses lèvres avant de se mettre debout après être descendue du lit pour finalement miauler :

"La Fièvre de Nomugo est partie, d'ailleurs... Papa ne devrait plus être occupé à aider les nés du royaume... Il est dehors en ce moment-même."

Sans plus attendre, elle prit la main de son prince avant de l'emmener en dehors de la chambre. La pièce se retrouvait alors occupée par Takamina seule. Celle-ci finit par ouvrir les yeux avant de bâiller et se frotter les yeux pour finalement regarder autour d'elle, un peu perdue. La demoiselle n'avait pas l'habitude de voir cet angle de vue en se réveillant, puisqu'elle était actuellement sur le lit de sa Jumelle, ce qui fit qu'elle ne comprit pas vraiment où elle était, mais il ne lui fallut pas plus de trois secondes pour se rappeler qu'elle était dans sa chambre.

Elle n'eut pas le temps de descendre du lit que déjà la porte de la pièce s'ouvrit sur Tengu qui était tout souriant et il clama :

"Ma gousse de vanille ! Ta mère a décidé de nous marier le surlendemain ! N'est-ce pas merveilleux ?... Tiens ? Elle n'est pas là ?
- QUOI ?! Qu'est-ce que tu as dit ?!
- Oh, Takamina ! Je ne t'avais pas vue, très chère ! Eh bien ! Moi qui croyait que les Nekos détenaient la fine ouïe des félins ! Il semblerait que ce ne soit pas ton cas ! Enfin, je vais tout de même répéter parce que je t'aime bien : Chiery et moi allons nous marier dans deux jours !"

En entendant cela, le cœur de Chocola fit un gros bond. Non... Cela ne pouvait pas se passer ainsi, pensait-elle ! Chiery ne pouvait être mariée à cet homme odieux et horrible ! Elle méritait beaucoup mieux comme mari, comme Tarô ! Elle prit une grande inspiration avant de sortir du lit, se mettant bien en face du prince avant de dire :

"Tu n'auras jamais ma sœur pour femme ! Je te le garantis ! On va tout faire pour empêcher cet événement !
- Haha ! Bonne chance, car c'est ta mère qui en a décidé ainsi et qui est la personne qui détient le plein pouvoir ici ?
- Je... ! Hum..."

Chocola baissa la tête ainsi que ses oreilles, se rendant compte que le jeune homme avait raison. Celui-ci rit de nouveau avant d'ébouriffer un peu les cheveux de la Princesse qui lâcha un petit miaulement de plainte en se reculant ce qui amusa encore une fois Tengu et agaçait Takamina.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Jeu 1 Sep - 0:51

En l'entendant la complimenter, Shizuka c'était mise à rire d'un rire vraiment sincère et heureux, ce qui faisait plaisir à entendre, car depuis que la fièvre était présente, elle n'avait plus trop rit, elle avait même eût du mal à faire des fois, des sourires, mais à présent, c'était terminé, tout était rentré dans l'ordre et ils rentraient effectivement, annoncer la bonne nouvelle à la famille royale.

- Merci, mais... Je ne tiens pas à ce que les gens sachent que je l'ai arrachée.

- Encore une sottise de ta part ?

- Non, non, c'est juste que... Que si c'est Ishimaru qui est acclamé, les habitants seront beaucoup plus gentils et confiants envers lui, je ne tiens pas à être une héroïne. Voilà, je crois qu'on est arrivés au château

Alors qu'Arthys pensait qu'elle disait encore n'importe quoi, la minette ce rattrapa, ce justifiant pour expliquer qu'elle préférait pousser en avant son aimé plutôt que sa propre personne, car elle n'avait aucuns titres, elle n'avait rien à prouver. Arrivant au château, elle descendit du cheval, puis aida son aimé à descendre, avant de ce précipiter vers Makoto en ayant un grand sourire aux lèvres.


- Makoto ! ça y est ! La fièvre est terminée ! Et tout ça, c'est grâce à Ishimaru qui a fait preuve d'un grand courage !

Sur le coup, Shizuka semblait en avoir rien à carrer qu'il soit le roi, car elle l'avait prit dans ses bras pour lui faire un câlin, tellement qu'elle était contente de lui annoncer la bonne nouvelle. Le lâchant, elle recula en riant un peu, ce disant qu'elle faisait parfois des choses vraiment insensées. Du côté de Ruby, ce dernier ce mit à ce mit à ce cacher pour que plus personne ne lui adresse la parole. Il remonta alors, dans la chambre des jumelles, au pas de course, lorsqu'il entendit deds bruits de couloirs, comme quoi la maladie était terminée. C'est alors en ouvrant la porte avec fracas, qu'il vit Tengu trop prêt de Takamina.


> Je vous conseillerais de vous écartez immédiatement de ma fiancée et de sortir de cette chambre gredin avant que la courtoisie ne soit plus demandée dans cette pièce !

Après avoir émit un léger feulement, il avait dit cette phrase par télépathie, ce qui fait que sa belle aussi avait pu entendre. Qu'il ait envie de voir comment elle allait, il n'y avait pas de problèmes, mais à voir comme elle en avait peur, il pensait qu'il voulait lui jouer un mauvais tour, et cela, juste après être enfin guérie, il trouvait cela inadmissible. Du côté de Tarô, ce dernier s'était laissé entrainé par sa belle future reine.


"J'espère qu'on arrivera à le faire entendre raison ! En tout cas, je suis heureux de te voir en meilleure forme, c'est ce qu'il a pu nous arriver de mieux dans la journée, après que j'ai partagé ton lit pour te réchauffer... Je t'aime Chiery"

Lui avait-il dit durant le temps où ils étaient en train de ce rendre à l'extérieur, voulant qu'elle sache ce qu'il pensait de cette fin de fièvre, qu'il aurait bien voulu célébrer, si un évènement encore plus grave n'était pas arrivé. Par contre, ils manquèrent de peur Rub, ce qui fait qu'ils passèrent sans ce voir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Jeu 1 Sep - 19:58

Ishimaru afficha un petit sourire en entendant ce qui racontait Shizuka. Il trouvait ela tellement adorable de sa part de vouloir faire en sorte que tout le monde sache que la Fièvre de Nomugo s'était enfin arrêtée grâce à lui. Pourtant, le blondinet était bien trop humble pour vouloir clamer à tout le monde qu'il était le héros du jour et qu'on devait l'acclamer pour avoir fait tant d'efforts pour le royaume. Lui, il avait juste fait cela par principe, parce qu'il s'était dit que c'était son devoir, sa mission. Et surtout parce qu'il voulait aider les habitants de Nomugo à vite sortir de cette situation. Mais bon, sa fiancée tenait tant à ce qu'il soit reconnu pour ce qu'il avait fait, alors il n'allait pas l'en empêcher, surtout qu'il voyait bien que cela lui faisait plaisir.

Enfin, lorsqu'ils arrivèrent finalement dans le parc qui séparait la ville et le château qui faisait donc office de jardin d'entrée de la demeure des Himeji, ils purent voir que Makoto rassurait encore quelques personnes qui étaient restées là, demandant de l'aide de leur bon roi. L'homme finit par lever la tête en voyant le trio arriver. Un sourire s'afficha alors sur son visage lorsqu'il apprit par Shizuka que l'épidémie était terminée, et que la demoiselle se jeta dans ses bras, toute heureuse, il lui ébouriffa les cheveux, en riant un peu avant de se tourner vers le jeune homme.

- Ainsi donc, Nomugo te doit une fière chandelle, Ishimaru !
-Oh mais tu sais, ce n'était pas grand chose !
- Il faut pourtant bien avoir du courage pour oser gravir les montagnes Fûkinkô !

Le cousin des Jumelles haussa des épaules en souriant un peu, se disant que ce n'était pas si incroyable ce qu'il avait fait puisque tous les quarante ans, une personne trouvait ce "courage" pour finalement arracher la fleur source de la Fièvre de Nomugo.

Tengu continuait de rire, ce qui fit feuler Takamina qui se recula encore pour être le plus éloignée de cet homme qu'elle n'appréciait pas. Il était rare que la Neko trouve des personnes qu'elle n'aimait pas, et pourtant, elle arrivait à détester au plus au point cet arrogant. Elle croisa les bras avant de détourner la tête, fronçant les sourcils. Il était hors de question qu'il fasse partie de la famille des Himeji ! Il ne méritait pas cette place et surtout l'honneur de se marier avec Chiery ! Non, il n'avait pas le droit.

Soudain, la porte de la chambre s'ouvrit sur Ruby et ce qu'il dit amusa encore une fois Tengu qui, décidément, n'arrivait pas à se lasser de tout ce beau monde qui le faisait bien rire. Il finit par se calmer un peu avant de dire :

"Ahlala, mon ami ! Ne craignez donc point que je fasse du mal à votre fiancée ! Et puis, j'ai entièrement le droit d'être dans cette chambre autant que vous, voire plus en fait !
- Non ! Tu sors d'ici tout de suite !
- Roh mais voyons ! Pourquoi être ainsi avec moi, ma chère belle-sœur ?
- Tu n'as pas le droit de m'appeler comme ça parce que tu ne seras jamais marié avec Chiery !
- C'est pourtant bien parti pour !"

C'en fut trop pour Chocola qui sentit son sang ne faire qu'un tour. Elle se mit tout à coup à grogner, une aura de Ténèbres se faisant légèrement présente autour d'elle, et elle se jeta sur Tengu, prête à lui griffer le visage avec ses ongles, laissant parler ses instincts de félin. Cependant, au lieu de se retrouver sur le jeune homme en train de le défigurer, elle fut surprise de constater qu'elle était allongée sur le dos, par terre, les poignets tenus fermement. Et le pire dans tout cela, était que Tengu se tenait juste au dessus d'elle, à quatre pattes, affichant un étrange sourire.

"Tu voulais faire quoi, petit carré de chocolat ?~
- Te balafrer ! Et... Lâche-moi !..."

Chiery gardait précieusement la main de Tarô dans la sienne, à moins que ça soit plutôt l'inverse vu que celle de Vanilla était plus petite que celle de ce dernier ? Enfin bref, quoiqu'il en soit, la future Reine ne voulait plus être éloignée de lui. Elle avait peur que si par malheur, ils se retrouvaient séparés, Tengu profiterait de la situation pour l'enlever et être certain qu'ils seraient mariés ensemble sans que rien ne se dresse devant lui. Elle tourna ses yeux vers son bien-aimé lorsque celui-ci prit la parole, tout en continuant d'avancer. Ses joues devinrent un peu roses tandis qu'elle hochait seulement de la tête.

Une fois dehors, ils purent remarquer que Makoto discutait avec Ishimaru et Shizuka. En voyant son père, Chiery pressa l'allure sans pour autant lâcher Tarô. Quand elle fut proche du roi, elle miaula :

"Papa ?... J'ai quelque chose d'important à te dire...
- Qui a-t-il mon trésors ? Tu ne sembles pas être en pleine forme dis-moi ! Où est donc passé ce si joli sourire qui te vas pourtant tellement bien ?
- Je... Hum... Tu savais que j'étais fiancée ?...
- Oh ça...
- Tu étais donc au courant...
- Oui... J'ai tout fait pour convaincre ta mère depuis que tu es avec Tarô, mais tu la connais... Toujours autant têtue ! Elle ne changera jamais !
- Hm... Merci d'avoir essayé tout de même..."

Elle baissa la tête, attristée. En voyant cela, Makoto se mit à sa hauteur en se baissant un peu avant de mettre ses mains sur épaules et placer sa tête pour faire en sorte d'être dans son champ de vision. Il lui afficha un petit sourire avant de dire :

"Ne fais pas cette tête, mon trésors ! Tu sais très bien qu'on préfère tous te voir sourire, n'est-ce pas ?
- Je ne veux pas être mariée avec cet homme..."

La future Reine de Nomugo se mit alors à sangloter avant de mettre ses mains sur son visage. Son père se redressa, la regardant affichant une triste mine avant de tourner sa tête vers Tarô avant de lui dire :

"Je sais que vous vous dîtes tous deux que cette union ne doit pas être... Je comprends parfaitement et je suis d'accord avec cela... Mais vous connaissez Reimu... Elle est très têtue et elle refuse qu'on contredise ses pensées et encore moins qu'on s'oppose à elle... Si seulement nous pourrions la convaincre de cesser cela..."

Il finit par lâcher un soupire se demandant pour quelle raison sa femme se montrait si froide et stricte avec ses filles alors qu'elles n'avaient rien fait pour mériter une telle chose !

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Jeu 1 Sep - 22:30

Ruby n'appréciait pas vraiment que ce type ce moque de lui. Feulant encore une fois, il lui montrait qu'il était préférable de ne pas jouer avec ses nerfs. Cependant, lorsqu'il entendit la suite de la conversation, il fût choqué, tellement qu'il s'évanouit. Lorsqu'il ce releva, c'était Kuragari qui était aux commandes. Ce que faisait Tengu, n'était absolument pas une bonne idée. Alors qu'il plaquait Takamina au sol, le neko noir en profita pour lacérer le dos de ce malotru.

- Tu as entendu la demoiselle ? Lâche-là ! Ce fût une erreur monumentale, mon jeune ami de croire que tu pouvais t'approprier ma fiancée ! Jamais je ne te laisserais faire du mal à Takamina, ni te marier avec Chiery, c'est bien compris ? Tu veux que je recommences pourq eue tu comprennes ?

Tout en disant ces paroles, il avait tiré Tengu en arrière, laissant ses griffes enfoncées dans sa chaire, pour lui faire encore plus mal. L'être qui habitait Ruby était un grand malade mental, et l'avoir réveillé n'était pas du totu une excellente idée. Bien évidemment, il avait parlé de Tsuki quand il avait parlé de fiancée, car depuis Noël, Chiery possédait deux bagues, une offerte par Tarô et l'autre offerte par Kuragari à tsuki. Du côté de Makoto, Shizuka et Arthys n'avaient pas pu s'empêcher de rigoler en entendant la réplique du roi.

- Il n'était pas tout seul, ont lui a donné un coup de main, d'ailleurs, faudra mettre une petite notice pour les quarante prochaines années, pour les avertir que c'est mieux d'y aller à deux

Elle prit son aimé dans ses bras et l'embrassa, après avoir dit cela. Elle lâcha Ishimaru, quant Chiery et Tarô arrivèrent. Toute sourire, elle accourut vers eux, mais s'arrêta en voyant qu'ils n'avaient pas l'air d'aller bien. Ce demandant ce qu'il ce passait, elle les laissa discuter. Tarô eût la même mine que sa belle, lorsqu'il apprit que Makoto était également au courant et qu'il ne pouvait rien faire. En entendant ce qu'il ce passait, Shizuka eût l'air toute perturbée, ce tournant vers Ishimaru avec un regard interrogateur.

- Tu le savais toi que ta cousine devait en épouser un autre mâle que Tarô ? C'est incompréhensible ! C'est... C'est un cauchemar !

Shizuka eût deds petites larmes qui coulèrent de ses yeux, car elle aimait bien ce couple et savoir que Chiery était déjà promis eà un autre, lui fendait le cœur. Tarô, en entendant la suite de la conversation qu'avait Makoto avec sa fille, il eût l'air encore plus dépité. Il serra les poings et les dents, puis se releva en ayant la rage au ventre.

"Puisque c'est comme ça, on va utiliser le plan de secours de mon petit-frère ! Ceux qui sont avec nous vont nous aider à annuler ce mariage pourrit !"

- Oh Tarô quel bel exemple d'amour ! Moi je te suis ! ça ne ce passera pas comme ça ! Ont a fait beaucoup de choses pour soigner ta belle, c'est pas maintenant qu'il faut qu'elle t'échappe ! Hein ? Pas vrai mon chou ?

Shizuka c'était ressaisie et s'était portée volontaire pour aider le jeune couple à sauver leur union. En entendant ces paroles, Tarô eûtune esquisse de sourire. Arthys, quant à lui, avait les yeux rivés vers le château, comme si quelque chose à l'intérieur dle chiffonnait, mais pour l'instant, personne ne l'avait remarqué.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Ven 2 Sep - 23:19

Takamina faisait tout pour se libérer de l'emprise que Tengu avait sur ses poignets. Elle fronçait un peu les sourcils tout en serrant un peu plus les dents se disant qu'elle finirait bien par être plus forte que ce prince arrogant qui n'arrêtait pas d'agrandir son sourire ce qui agaçait encore plus la Neko. Pourquoi sa mère avait-elle choisi un tel individu pour le marier avec Chiery ? Elle était stupide ou elle avait fait exprès pour que son héritière se tienne tranquille ? En pensant à cela, Chocola se rendit compte que la deuxième option semblait être la vérité. Reimu était agacée par le comportement de la future Reine du royaume, et malgré le fait qu'elle pouvait la punir de maintes manières, la Neko demeurait autant têtue et surtout résistante. Alors, pour lui faire payer cela, la Reine s'était dit que Tengu pouvait toujours avoir la main de la demoiselle malgré le fait qu'elle était déjà en couple.

La Princesse allait se décider à faire lever son genou pour se libérer en donnant un bon coup au bon endroit, mais lorsqu'elle vit Ruby perdre conscience, elle eut peur pour lui, et ne fit donc rien de ce qu'elle avait prévu. Cependant, Kuragari finit par intervenir et donna son opinion sur cette histoire de mariage tout en libérant Takamina de l'emprise de Tengu. Celui-ci lâcha un râle quand le Neko l'arracha ainsi, cependant, il ne cria pas de douleur à l'attaque de ce dernier. Il sortit sans crier gare son épée de son fourreau pour se dégager de lui avant de se retourner vers celui-ci, tenant fermement son arme en main.

"Ah ? Vous croyez donc pouvoir m'en empêcher alors que je suis sous la protection de Reimu ? Dois-je vous rappeler que c'est elle qui contrôle tout ici ! Enfin... Je me retire ! Je voulais juste annoncer la bonne nouvelle à Chiery mais elle ne semble pas là !"

Après avoir rengainé son épée, il sortit de nouveau de la chambre, n'ayant pas envie qu'il y ait plus de problèmes. Lorsque la porte fut complètement fermée, Takamina lâcha un soupire avant de se redresser en baissant les yeux. Pourquoi les choses devaient-elles être autant compliquées ? Elle finit par dire à Kuragari :

"Désolée au fait... pour... Enfin je ne sais pas vraiment pour quoi mais... Je m'en veux tellement que Chiery soit promise à un pareil homme ! Ce type est juste... arrogant et... enfin... tu l'as bien vu..."

Ishimaru était très surpris par la nouvelle, et il afficha lui aussi une triste mine en voyant sa cousine dans cet état. Lorsque Shizuka lui demanda s'il était au courant pour cette histoire de mariage, il secoua sa tête pour montrer que ce n'était pas le cas. Aussi, Reimu ne le mêlait jamais aux affaires royales même si cela pouvait concerner les Jumelles alors qu'il en était tout de même le gardien et qu'il devait donc veiller sur elles et que c'était bien normal qu'il sache ce qui se passe. Mais la Reine était ainsi et il savait parfaitement qu'elle ne changerait pas de si tôt malheureusement !

Chiery finit par cesser ses pleurs et redressa la tête en essuyant ses larmes pour regarder Tarô. Elle ne fit que de hocher de la tête, comme elle n'arrêtait pas de faire, cependant, elle n'arrivait pas à sourire. Ce n'était pas parce qu'elle était triste, c'était tout simplement parce qu'elle n'arrêtait pas d'avoir de sombres pensées. Et si le plan échouait ? Et sa Mère était vraiment plus forte qu'eux tous réunis ? Et si Tengu finissait par gagner ? Elle se retrouverait alors entre les mains de cet homme... Pendant une petite seconde, les yeux de Vanilla devinrent violets avant de reprendre leur couleur bleu.

"Oui ! Tu peux compter sur nous pour arrêter tout ça ! Mais au fait... Qui est ce fiancé ?
- Tengu Aira du royaume de Lockastaru...
- Quoi ?! Ce mec ? Sérieux ? Rah Reimu est franchement... franchement !... agaçante..."

Le blond ne trouva pas mieux à dire de sa tante éloignée, sauf s'il désirait l'insulter, ce qui n'était pas le cas. Tout à coup, on put entendre la faible voix de Chiery qui avait à présent la tête bien plus baissée que jamais :

"Et que fera-t-on si on ne réussissait pas à tout annuler ?"

Elle leva légèrement ses yeux, en gardant sa tête autant baissée et remarqua la tête surprise de son cousin et se dépêcha alors de dire :

"Désolée... je... Ce n'était pas ce que je voulais dire..."

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Sam 3 Sep - 22:35

En le voyant toucher à son épée, Kuragari le lâcha, puis il mit sa main dans la poche de son pantalon et lorsqu'il en ressorti la main, on pouvait voir également, une belle épée toute nacrée de noire. Emettant un feulement, il étiat prêt à en découdre avec lui, montrant très bien qu'il n'avait pas peur. Au final, il n'y eût pas de combat à mort, car Tengu décida d'être sage.

- Retourne-donc sucer tes coussinets mon pauvre chaton ! Tu vas miauler vers ta mère et alors ? Tu crois que c'est vous deux qui allez m'empêchez de faire en sorte que le mariage de ma Tsuki ce fase avec un monstre pareil ?!

Alors qu'il s'en allait, Kuragari le rattrapa et lui donna un coup de pied au fessier. Lorsqu'il fût enfin parti, il émit un nouveau feulement, puis il revint vers Takamina et lui sourit, alors qu'elle s'excusait, ce qu'il trouvait absurde, car il pensait qu'elle n'avait pas à s'excuser. Après avoir fait disparaître son arme, il la prit dans ses bras.


- S'il y a bien quelqu'un qui doit s'excuser, ce n'est pas toi, mais moi ! Je me suis pas réveillé au bon moment, comme d'habitude, j'aurais dû agir plus tôt ! C'est vrai qu'il est arrogant, mais je ne peu que le comprendre, je l'ai longtemps été, mais ce n'est pas ça qui rend un homme meilleur, c'est sûr ! Ah ça me désole tellement qu'il veuille épouser l'hôte de ma Tsuki ! Elle est si frêle et fragile, il va la briser j'en suis sûr ! Takamina, il faut qu'on retrouve Chiery avant lui ! Allez vient !

On ne dirait pas comme ça, mais sous sa nature de malade mental, il était fortement amoureux de Tsuki et était prêt à tout pour elle. Prenant ainsi la main de Takamina, il ouvrit la porte et parti avec elel dans les couloirs pour essayer d'éviter le désastre. Si un jour on lui aurait dit qu'il ce mettrait à jouer aux héros, il aurait rit à la figure de celui qui lui aurait dit cela. Du côté de Tarô, ce dernier était aussi dépité que sa belle. Il comprenait tout à fait que le cousin soit énervé. Après avoir entendu ce qu'avait dit Chiery, il releva la tête, l'air surprit.


"oN y arrivera ! Je ne veux pas te perdre, ni finir au cachot ou devenir le fou de Tengu pour le reste de mes jours ! Chiery ! On est fort, on va ce battre ! Je t'aime tellement, je vais devenir quoi toi sans moi ? Pardon... Moi je ne dois pas craquer... Tout va bien aller, on va s'en sortir."

- Oh les pauvres ! Arthys, Tarô, il me semble vous avoir vu utiliser des pouvoirs psychiques tout les deux, vous n'arriveriez pas à faire perdre la mémorie à Reimu et Tengu ?

Tarô n'avait pas pu rester fort trop longtemps, car il avait un peu sangloté. C'étant vite rattrapé comme il le pouvait, il serra Chiery dans ses bras, lui faisant comprendre que même au bout du rouleau, il fallait garder espoir. Soudain, Shizuka eût une idée qui choqua les deux intéressés. Arthys ne sachant pas quoi répondre, il resta muet, tandis que Tarô c'était mit à réfléchir, ce demandant si c'était vraiment possible. Il ne s'en sentait pas capable, car son pouvoir n'était pas encore tout à fait maîtriser, et il ne savait pas si c'était possible ou pas. Même s'il ne portait pas Tengu et Reimu dans son cœur, il ne voulait pas leur faire courir des risques inutiles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Lun 5 Sep - 22:43

Takamina fut tout d'abord surprise lorsqu'elle se retrouva dans les bras du Kuragari. Ce devait bien être la première fois qu'il la tenait ainsi, se disait-elle. Enfin, cela la rassura un peu, bien qu'elle aurait préféré que ce soit auprès de Ruby, cependant, elle aimait tout de même le Neko qui vivait dans son prince et puis, elle se disait qu'il était tout à fait normal qu'il décide d'agir, puisque si Chiery était mariée à cet arrogant de Tengu, cela signifiait aussi que ce serait le cas pour Tsuki, et Chocola savait parfaitement que le Neko noir l'aimait beaucoup bien que cette dernière ait du mal à se faire à de pareils sentiments. Aussi, la pauvre n'avait pas eu le temps de découvrir tout cela dans son ancienne vie avant qu'elle ne meure. Et sans doute qu'aimer lui faisait peur et qu'elle ne voulait plus s'attacher à quelqu'un d'autre.

Cependant, il se trouvait que la Princesse déchue montrait quelques fois qu'elle aimait Kuragari, bien qu'elle se mettait de suite à nier ce fait et insister sur le fait qu'elle l'appréciait et c'était tout. Enfin, le Neko finit par prendre la main de Takamina pour l'emmener retrouver Chiery.

Cette dernière venait de baisser la tête, lâchant un tout discret soupire. Elle finit par la redresser en entendant les paroles de Tarô qui n'hésita pas à ajouter à ses paroles une étreinte à la future Reine qui essuya ses larmes, tandis qu'Ishimaru laissa un énorme soupire échapper de sa bouche. Il pensait que Reimu était vraiment horrible d'avoir choisi Tengu pour fiancé pour Vanilla. Enfin, Shizuka se mit à proposer une question ce qui fit sourire un peu le jeune Himeji, se disant que finalement il y avait peut-être une solution. Cependant, en voyant la mine de sa cousine, il se dit qu'il y avait quelque chose qui gênait en plus que les deux intéressés n'avaient pas répondu à la question de la demoiselle.

Chiery secoua la tête, la mine triste avant de dire :

"C'est inutile de faire cela... Mère garde toujours des écrits de ses projets et personne ne sait où ils se trouvent... Et comme elle connait le château par cœur, elle finira par les retrouver si on lui supprimait aussi ses souvenirs sur le lieu où elle les garde... Et après ce serait trop compliqué de changer autant la mémoire de Mère... Surtout que je ne veux pas qu'on lui fasse du mal..."

Malgré tout ce que Reimu avait pu faire pendant son enfance, Vanilla ne pouvait s'empêcher d'aimer sa mère car après tout, sans elle, elle ne serait pas ici, elle lui devait la vie. Et puis, elle n'avait pas envie d'être comme cette dernière. Enfin bref ! Modifier les souvenirs de la Reine et de Tengu semblait être une mauvaise idée ! Surtout que ce dernier aurait toujours ses sentiments pour l'héritière au trône du royaume. Après tout, on disait bien que l'on pouvait supprimer et modifier des souvenirs, mais les sentiments demeuraient les mêmes car il s'agissait d'une question de cœur ici.

Takamina et Kuragari finirent par rejoindre le groupe. En voyant le Neko noir, Chiery lâcha un hoquet de surprise - sans doute une réaction de Tsuki car ses yeux étaient devenus violets pendant un très court instant - avant de détourner la tête, l'air un peu gênée. Cependant, Chocola la fit revenir à elle-même en fonçant vers elle pour la prendre dans ses bras :

"Je suis désolée, Chiery ! J'ai pourtant tout fait pour qu'il ne te voit pas ! Mais j'ai échoué...
- Ne... Ne t'en fais pas..."

Vanilla avait aussi l'impression que Tsuki commençait peu à peu à s'agiter en elle, comme si elle voulait dire son mot là-dessus, car cela la concernait également puisque Chiery était sa réincarnation et donc elle-même. Enfin, au bout de quelques secondes, cette dernière finit par perdre le contrôle de son corps, laissant ainsi place à la Princesse déchue qui paraissait bien en colère :

"Je ne sais pas vous, mais moi... Je vais aller le tuer ce sale type..."

Sans attendre quoique ce soit de plus de la part des autres, elle se mit à avancer vers le château en serrant les poings et les dents. Elle s'en moquait bien des avis, de ce qu'on pouvait penser de son geste, car elle, elle était bien déterminée à faire en sorte qu'elle ne soit jamais la femme de ce terrible homme qu'était Tengu. Oui, elle voulait lui enlever la vie alors qu'elle n'était même pas certaine de s'en sortir indemne, surtout qu'elle risquait aussi de blesser Chiery puisqu'il s'agissait toujours de son corps qu'elle contrôlait bien que cela ait aussi impact sur elle.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Dim 25 Sep - 0:20

Effacer la mémoire de Reimu, ou la modifier, semblait être une chose impossible à faire, car elle gardait tout ce qu'elle disait ou faisait dans de bonnes notices écrites noir sur blanc pour ne rien zapper, ce qui était vachement ennuyant. Atteindre les souvenirs de la reine était comme frapper l'eau avec une épée, cela ne servait à rien et cela faisait enrager le neko, qui ce disait que la reine était dix fois trop prévoyante.

"ça semble sans espoirs, elle est trop forte !"

- N'abandonne pas, il y a sûrement une dernière carte à jouer pour que ce mariage n'ait pas lieu !

"M... Mon frère m'a dit d'aller voir quelqu'un dans ce monde qui pourrait nous aider à faire opposition, mais... Je... Je ne sais pas... Enfin pour Chiery j'irais le voir..."

Tarô était tellement dépité qu'il avait presque du mal à réfléchir, malgré que Shizuka essaie de rester optimiste pour qu'il le reste également. Quelques instants plus tard, Kuragari et Takamina firent leur apparition, ce qui surprit Tarô, qui ce demandait bien ce qu'il avait pu ce passer pour que Ruby cède sa place. Il avait peut-être rencontrer Tengu ? Si c'était le cas, il espérait qu'il n'avait pas créé d'incidents diplomatiques. Shizuka émit un soupir, ce disant que les choses n'étaient pas prêtes de s'arranger avec ce neko dans les parages. Sentant que Tsuki allait ce réveiller, Kuragari était tout content.

- Oh oui, vient à nous ! Laisse échapper ta colère !

"A mon avis, je ne sais pas si c'est une bonne idée qu'elle revienne parmi nous, elle risque de régler les choses.. A sa manière.."

- Je t'ai pas demandé ton avis il me semble !

La tristesse et l'énervement de Tarô ce changèrent en un air et un soupir blasé lorsque le neko noir l'envoya balader. Lorsque Tsuki fit enfin son come back, cette dernière s'en alla en ayant pas l'air contente, ce qui fit que Kuragari avait des étoiles dans les yeux.

- Oh elle est si mignonne !!!! Je craque chaque fois qu'elle a des idées de meurtres !

- Malade !

Shizuka et Tarô avaient lâché en chœur ce simple mot, trouvant que ce type n'était pas net. Arthys ne disait pas grand chose, mais à voir son air, on pouvait presque comprendre qu'il ne sache plus quoi exprimer à force d'entendre ce genre de phrases de la part du neko noir. Le "malade", courut alors pour rattraper sa belle, ce mettant devant elle, la scrutant en lui faisant signe de ce stopper, même que si elle ne s'arrêtait pas, ce n'était pas grave, il la retiendrait si elle lui tombait dessus.

- Comme je suis heureux de te revoir en pleine forme ! Je comprends tes sentiments, je les partage, mais tu vois, un meurtre, ça ne ce fait pas à la va-vite, ça ce prépare ! il te faudra un plan avant de l'approcher, car ce type est un vrai pervers ! Même s'il est, malheureusement, fiancé à Chiery, j'ai été obligé de sauver sa jumelle, parce que si je l'avais laissé plus longtemps avec elle, je suis sûr qu'il aurait fait des choses pas nettes ! C'est pour ça que si tu désires absolument le tuer, il ne faut pas qu'on improvise, mais qu'on s'organise !

Le pire, dans toute cette histoire, c'était qu'il était vraiment sérieux. Ce demandant s'il valait mieux les laisser faire ou pas, Tarô n'était même pas étonné de ce qu'avait cherché à faire à sa future belle-soeur. Par contre, Shizuka, elle était totalement dégoûtée, trouvant cela vraiment horrible. Par contre, Makoto risquerait de péter un câble, vu que sans s'en rendre compte, Kuragari avait annoncé la chose, sans se soucier que le père de l'intéressée était encore présent ou non.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Lun 3 Oct - 23:17

Takamina regardait sa Jumelle, ou plutôt Tsuki, s'éloigner en lâchant un petit soupire. Est-ce que tuer Tengu règlerait vraiment tous les problèmes ? La Princesse se répétait cette question sans cesse, et elle se rendit compte que si l'homme était sous la protection de Reimu, cela signifiait que les gardes devaient le garder en sécurité. Or, ôter la vie de personnes qui ne faisaient rien d'autre que de simplement accomplir leur travail était tout à fait injuste. En trouvant cette réponse tout à fait logique, la demoiselle lâcha un petit hoquet de surprise. Chocola voulut arrêter la vie antérieure de Chiery, trouvant cette idée folle, mais Kuragari fut plus rapide qu'elle et se plaça devant l'intéressée.

Cette dernière ne faisait pas attention à ce qu'il y avait devant elle, trop plongée dans ses pensées pour trouver le parfait plan pour assassiner cet homme avec qui elle était fiancée. Au final, elle rentra dans le Neko noir, et releva la tête pour voir ce qu'elle avait cogné avant de se mettre soudainement à bêtement rougir. Elle finit par détourner le regard en écoutant les paroles de Kuragari. Elle se contenta de hocher de la tête avant de la tourner vers derrière en entendant la voix de Takamina :

"Ne faîtes surtout pas ça ! Tengu est très bien protégé par les gardes et ce serait injuste de les tuer alors qu'ils ne font que leur travail et ont une famille et des proches qui tiennent à eux !"

En entendant cela, Tsuki se rendit compte que la Neko n'avait pas tord. Cette dernière baissa la tête suite aux paroles de Kuragari par rapport à ce qu'il s'était passé dans la chambre il y a quelques instants. En apprenant la nouvelle, Ishimaru fronça les sourcils. Décidément, cet homme n'avait donc aucune limite, pensa-t-il ! Il se promettait à présent que dès que Tengu serait dans les parages, il demeurait aux côtés de ses cousines pour veiller sur elles. Quant à Makoto, il serra un peu les dents, se demandant si sa femme avait vraiment fait le bon choix en prenant ce prince de Lockastaru pour fiancé à leur fille héritière du trône. Il s'approcha de Chocola pour mettre sa main sur son épaule avant de lui poser comme question :

"Il ne t'a pas fait mal j'espère ?"

L'intéressée tourna son regard vers son père avant d'afficher un sourire nerveux pour finalement répondre qu'elle n'avait rien et que ce n'était qu'un simple accident. Bien sûr, elle ne mentionna pas le fait qu'il lui avait donné un petit surnom et que de toute façon, tout le monde savait parfaitement que le brun n'était qu'intéressé à Chiery et qu'il n'avait d'yeux que pour elle depuis qu'il l'avait rencontrée et que c'était pour cette raison qu'il avait accepté d'être son fiancé sans aucun problème.

Tsuki lâcha un soupire triste, en baissant sa tête jusqu'à ce que son regard soit focalisé sur ses pieds. Tandis que ses yeux violets prenaient quelques lueurs bleus, elle murmura, la voix un peu cassée par l'émotion :

"J'ai peur d'être mariée avec un tel type... Il ne m'inspire pas confiance et... et il insiste tant pour avoir des enfants... Mais moi... et Chiery aussi du coup... on ne veut pas ça ! On ne veut pas de lui ! Mais Reimu... elle a tout prévu cette garce !... Je préférais largement mes anciens parents qui s'en foutaient de moi et qui voulaient simplement que je sois une bonne future reine... Enfin... Même si finalement ils m'ont condamnée à mourir dans cette prison..."

Elle s'arrêta là, pensant qu'il était inutile de tracer de nouveau son histoire alors qu'on lui avait offert une chance de tourner la page. Doucement, elle leva son regard vers le ciel, en songeant à son petit frère. La dernière image qu'elle avait de lui était lorsqu'il était petit - âgé de cinq ans - et qui lui faisait un beau sourire en lui demandant à quoi ils joueraient la prochaine fois. Elle essuya une larme qui était apparue et qui coulait sur sa joue. Hoshi lui manquait beaucoup, mais la Princesse déchue était toujours convaincue qu'il était mieux pour lui de ne pas retourner à la vie contrairement à elle, car elle trouvait toujours que cette deuxième vie était nulle, malgré quelques détails. Enfin, d'autant plus, qu'elle se disait qu'il avait dû vivre dans le bonheur, ignorant tout sur ce qui était arrivé à son cher cadet.

"Alors... on fait quoi maintenant ?"

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Mar 4 Oct - 1:09

Takamina n'avait pas tort, ils pouvaient blesser des gardes innocents. Alors que Kuragari semblait s'en moquer, ce n'était pas le cas de Tarô qui pensait que sa futur belle-soeur avait raison et qu'il fallait montrer un peu de compassion pour ces gens qui ne faisaient que leur travail. Quand Tsuki ce cogna au neko noir, ce dernier lui fit un sourire, lui faisant bien comprendre qu'il ne lui en voulait pas, c'était sûrement à elle qu'il en faisait de plus beaux et qu'il ce montrait si compréhensif, car il l'aimait, d'ailleurs, la voir aussi triste lui faisait mal.

Lx père de Takamina essaya de savoir quel était l'état de Takamina, car il était vrai que tout était axé sur Chiery, et la pauvre princesse était légèrement oubliée. Shizuka ce permit de lui faire également un câlin, pensant qu'elle en avait largement besoin d'en recevoir un. Tsuki raconta une fois de plus son histoire, avant de demander ce qu'ils allaient faire, ce qui était une excellente question à laquelle personne ne semblait pouvoir répondre. C'est alors qu'une jeune neko, ressemblant à Shizuka, mais étant plsu petite et ayant les cheveux roux, fit son entrée.


- Moi je sais quoi faire ! Je vais aller lui dire bonjour à Ten-Ten-san !

- Oh Tsubaki revient, c'est dangereux ! Et la voilà partie ! Je pense qu'elle doit savoir à quoi s'attendre, sinon elle ne partirait pas ainsi, c'est quelqu'un qui a bien plus les épaules sur terre que moi, ça c'est sûr !

"C'est qui ?"

- Ma cousine

- Je pense que pour l'instant, le mieux à faire, c'est de sauver nos chéries de ce château et de les éloigner pour que Reimu n'ait plus le contrôle sur tout et ça évitera qu'on la tue !

Shizuka semblait être contre l'idée de sa cousine, mais elle n'eût pas vraiment le temps de l'en dissuader. Tarô, quant à lui, demander de qui il s'agissait, avant de scruter Tsuki avec un regard compatissant, surtout après tout ce qu'elle avait vécu, elle ne méritait que ce genre de regard de sa part, surtout que lui aussi avait vécu beaucoup de choses pas sympa avant d'en arriver là. Kuragari, quant à lui, resta terre à terre, préférant s'occuper de la sécurité de Tsuki plutôt que de tout ce qui l'entourait. Tsubaki, quant à elle, réussi à arriver jusqu'à Tengu. Rougissant très légèrement, elle sembait cacher quelque chose derrière son dos.


- Bonjour seigneur Tengu ! Je suis extrêmement désolée de vous dérangez en ces instants si importants pour vous, mais je pensais que... Que vous auriez peut-être faim... En plus, je peux vous chanter une chanson tout en vous massant pour vous relaxez, vous devez sûrement en avoir bien besoin

Au début, elle avait un peu hésité, rougissant très fortement, avant de lui donner le panier pique-nique qu'elle avait fait exprès pour lui. Elle avait eût vent de son passage et ce n'était pas la première fois qu'elle le voyait, elle l'appréciait même beaucoup, mais malheuruesement pour elle, ce n'était pas réciproque. La mère de Tsubaki n'avait pas vraiment eût le temps de règer sur son monde à cause des humains, ce qui fait que la jeune neko était une princesse déchue, d'ailleurs, elle avait tellement honte de cette histoire que personne ne semblait être au courant, même aps sa propre cousine avec qui elle avait réussi à fuir grâce à la vieille neko. Ce qui fait qu'elle était bien plsu considérée comme une courtisanne, ce qui était bien dommage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Dim 16 Oct - 23:32

[Sorry for the late, Ma'am ! >3< ]

La situation semblait sans issue. Tout le monde réfléchissait à un plan potentiel. Et surtout à un plan qui devait fonctionner. Cependant, il y avait certains cerveaux qui ne semblaient pas prêts de trouver une solution. En particulier Tsuki qui était totalement perdue entre ses souvenirs de son ancienne vie, ce qu'elle avait pu ressentir dans cette prison où aucune lumière ne pénétrait et qu'elle perdait peu à peu ses forces, ne mangeant et ne buvant pas, et ce qui se passait actuellement. De plus, ce trouble était intensifié par les émotions de Chiery. Aucunes des deux ne voulaient se retrouver unies à jamais avec Tengu. Cet homme paraissait bien trop brusque et peu gentleman pour être marié avec elles. La Princesse Déchue finit par lâcher un soupire en baissant la tête, cachant ses joues légèrement rouges devant Kuragari.

Ishimaru allait proposer de retrouver cet homme dont Tarô avait parlé un peu plus tôt, puisque tout le monde avait semblé avoir oublié ce plan bêta, mais il ne put ouvrir la bouche pour en parler, car une jeune demoiselle décida de débarquer de nulle part, paraissant en réalité les écouter depuis un certain temps. Le jeune homme blond regarda pendant un moment la Neko avant de se dire qu'elle ressemblait beaucoup à sa fiancée. Et cette dernière paraissait bien la connaître. Il s'agissait donc de la cousine de Shizuka. En tout cas, l'intéressée se moquait parfaitement de ce que pouvait penser les autres sur le fait qu'elle désirait aller voir Tengu, et s'enfuit de la même manière qu'elle était apparue. Le cousin des Jumelles se mit à se gratter l'arrière du crâne, se disant qu'il n'avait pas trop compris ce qu'il venait de se produire sous ses yeux.

Quant à Takamina, elle ouvrit de grands yeux en entendant que la Neko rousse se dirigeait pour rejoindre le jeune prince de Lockastaru. Elle se disait qu'elle ne devait pas rester seule, surtout avec un type pareil ! Ignorant l'idée de Kuragari de l'emmener avec Tsuki, et donc Chiery, loin du château, la Princesse fonça vers le château sans crier gare. Cependant, elle ne passa pas inaperçue aux yeux de son cousin, qui était son gardien également :

"Takamina ! Où est-ce que tu vas ?!"

Mais Chocola n'y répondit pas. Tsuki tourna sa tête vers la Neko, une lueur bleue se faisant dans son regard. Alors qu'elle la regardait partir, elle eut soudainement l'impression de voir Hoshi, son petit frère, à la place de Takamina, ce qui la fit reculer d'un pas, lâchant quelques larmes.

"Non, Hoshi ! Ne pars pas ! Ne m'abandonne pas, toi aussi ! Ne... ne fais pas comme les autres !!"

Hurla-t-elle en tentant sa main vers la Jumelle de sa réincarnation, voyant toujours Hoshi, les yeux encore plus larmoyants. Elle se mit soudainement en boule, en cachant son visage, serrant fort les paupières, tremblant beaucoup. Elle était tellement terrifiée à l'idée que son cadet puisse se mettre aussi à penser comme les autres, il y a quelques millénaires de cela. Elle avait peur qu'il se dise qu'elle était une sorcière et qu'elle méritait parfaitement son sort, ou même qu'elle devait mourir de nouveau, n'ayant aucunement le droit de revivre.

Tengu se trouvait dans la salle du trône avec Reimu. Tous deux étaient plongés dans une discussion concernant le mariage. Ils étaient déjà en train de préparer l'organisation de ce grand événement, qui ne le serait pas pour tout le monde. D'autant plus, ils souhaitaient que cette union soit rapidement conclue pour éloigner les ennemis du royaume. Ils se turent soudainement en entendant les portes s'ouvrir. Cela fit froncer un peu les sourcils de la Reine qui se demandait qui osait pénétrer ainsi dans sa demeure sans son autorisation. Lorsqu'elle vit qu'il ne s'agissait que d'une petite Neko, elle se retint de grogner. Pour qui se prenait-elle à se donner le droit d'entrer ? Enfin, l'intéressée semblait être là pour Tengu. Celui-ci la regarda de haut, levant un sourcil.

"Je n'ai pas le temps à ces gamineries ! Je prépare mon mariage et je dois retrouver ma dulcinée !"

Reimu hocha de la tête à cette réponse, pensant exactement la même chose. Alors qu'elle et le prince de Lockastaru allaient reprendre leur sérieuse conversation, Takamina déboula dans la salle, un peu essoufflée.

"Tiens ! Tu tombes bien, toi ! Saurais-tu me dire où se trouve Chiery ? Nous avons besoin d'elle pour lui trouver la plus belle des robes de mariée."

Chocola regarda intensément sa mère, fronçant les sourcils et gonflant ses joues. Elle pensait sérieusement que sa fille allait lui dire gentiment où était sa Jumelle alors qu'elle était parfaitement contre cette union et qu'elle refusait de voir sa chère sœur entre les mains d'un tel homme ?

"Peut-être que je sais où elle est... Et après ? Vous allez faire quoi ? La forcer d'être avec un homme qu'elle n'aime pas ? Vous savez que vous menez Nomugo à sa perte en faisant ça ? Chiery ne voudra jamais régner avec Tengu à ses côtés ! Vous pensez sérieusement pouvoir protéger le ro-
- Tais-toi, insolente ! Je sais parfaitement ce que je fais ! Tu penses donc que je n'ai pas conscience de mes propres choix ? Pour qui te prends-tu ?"

La demoiselle se retint de répondre : "Pour la moitié du cœur de notre Monde !" mais elle se dit que cela n'allait sûrement pas arranger la situation qui était déjà assez tendue. Elle se contenta de baisser la tête en serrant les poings, commençant à être de plus en plus agacée par toute cette histoire. Elle aurait tellement aimé que cela n'arrive jamais, elle aurait tellement aimé avoir renvoyé Tengu dans son royaume et ainsi évité qu'il ne retrouve Chiery après ces quelques années de séparation... Elle se sentait tellement faible face à sa mère, et pourtant, elle détenait tout pour pouvoir lui tenir tête, mais malheureusement, elle ne savait comment s'en servir.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Lun 17 Oct - 0:41

Lorsqu'Ishimaru remarqua que Takamina s'en allait, les nekos ce retournèrent pour voir où elle allait. Alors que Tsuki était en larmes et ce mettait en boule. Shizuka s'assit par terre et la prit dans ses bras, la berçant alors doucement, comme une enfant.

- Ne t'en fait pas, il va revenir, tout va bien aller, on est là

Kuragari, était légèrement débordé par les évènements, ne savaient pas trop comment réagir, alors il la scruta silencieusement, tandis que Shizuka ce demandait si tout le monde était hanté par une entité et elle espérait que cela ne soit pas le cas d'Ishimaru. Tarô scruta silencieusement tout le monde durant quelques secondes, avant de prendre la parole.


"Vous tous, emmenez Tsuki et Chiery en lieu en la faisant aller dans les bas quartier, là où les nobles n'osent pas aller. Je m'occupe de ramener les filles !"

Tarô avait donné des ordres, comme s'il s'agissait d'un chef, puis il s'en alla en courant. Pendant ce temps, la neko eût l'air un peu gênée, mais elle ce ressaisit assez vite, gardant son calme et sa bonne humeur, tout en déposant le panier vers les deux complices.


- Oui, je le sais, désolée de vous importuner, mais je pensais que vous auriez besoin de faire une pause ! Dites vous avez pas plutôt envie de vous marier avec moi ? Je vous aime tant.. Enfin si vous ne voulez pas, je peux toujours être votre amante, je suis sûre qu'au bout d'un moment, vous aurez envie que quelqu'un d'autre essaie de vous attrapez la queue pour jouer avec !

Wow et bha dis donc, la miss n'avait pas sa langue dans sa poche, d'ailleurs, elle avait de la répartie, ce qui l'avait fait lâcher un sublime jeu de mot à double-sens. C'est alors que Takamina fit son apparition et que Tsubaki ce mit à s'imaginer elle dans une robe de mariée en train de ce marier avec Tengu, mais avec ce qu'il ce disait, elle redescendit vite sur terre. Tarô de son côté, avait fini par arriver en plein milieu de la conversation. Lorsque Reimu eût fini de parler, il entra tranquillement, comem si de rien était.


"Bonjour mesdames, paillasson, je me nomme Tarô Tonelico psychologue universel. On m'a dit qu'un mariage arrangé aller ce faire, c'est bien ici la thérapie de groupe ? Ah on me signal que c'est bien ici ! Bien parlons immédiatement de vos problèmes ! Mademoiselle, vous souffrez d'une autorité parentale démesurée, ayez confiance en vous et révoltez-vous contre l'injustice de faire marier votre sœur ! Réagissez ! Vous devez dire que vous n'êtes pas d'accord et vous, madame pour qu'elle aille mieux, vous devez 'écoutez ! Allez mademoiselle c'est à vous de jouer !"

Le pire, dans toute cette histoire, c'est qu'il avait l'air très sérieux et surtout très à l'aise dans ce rôle. Malheureusement, c'était à cause de madame Kagiri, qui avait essayé de le faire soigner par un psychologue, mais ça n'avait servit à rien, il continuait à lui désobéir et à être agressif envers son ancienne maîtresse. En fait, le problème ne venait pas de lui, mais d'elle puisqu'elle n'arrêtait pas de le traiter comme un punching-ball. Poussant un peu le bouchon, il en profita pour encourager Takamina à dire ce qu'elle avait sur le cœur, car il sentait qu'elle avait besoin de le faire, mais qu'elle n'osait pas, ce qu'il comprenait tout à fait. Par contre, il était conscient que Reimu allait péter un câble en le voyant, c'était pour cette raison qu'il avait demandé à ce qu'on emmène les filles à l'abri.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Mar 3 Jan - 1:00

Tsuki demeurait là, en boule, n'arrivant pas à se calmer, jusqu'à ce qu'elle entende la voix rassurante de Shizuka qui lui dit que Hoshi reviendrait. La Princesse déchue redressa légèrement sa tête pour regarder intensément la Neko avant de dire d'une petite voix :

"C'est... c'est vrai ?..."

Ishimaru s'approcha à son tour de la demoiselle et se pencha pour ébouriffer ses cheveux dans un geste rassurant, affichant un beau sourire :

"Oui ! Hoshi sera de nouveau à tes côtés comme avant ! Et nous, on ne va pas te laisser tomber, comme Shizuka l'a dit ! C'est fini tout ça ! Les moments de solitude c'est derrière toi !"

Tsuki essuya le reste de ses larmes à ces paroles de la part du couple. Elle finit par se redresser avant de les remercier d'une petite voix. Elle tourna ensuite légèrement sa tête, discrètement, vers Kuragari avant de faire face complètement à lui. Cependant, elle ne put s'empêcher de baisser les yeux au bout d'un moment. Elle se sentait tellement stupide à réagir d'une telle manière quand elle était devant lui. Depuis qu'ils s'étaient rencontrés, elle l'ignorait plus ou moins. Elle avait du mal à se faire à ses déclarations. Le pire fut sans aucun doute quand elle vit un jour cette petite boîte sur le bureau de Chiery qui était à son nom. Elle avait discrètement soulevé le couvercle se demandant qu'est-ce que cela pouvait bien être. Puis, quand elle eut un petit éclat dans les yeux et qu'elle remarqua qu'il s'agissait d'une alliance, elle se pressa de refermer le tout, rougissant énormément avant de soudainement laisser Chiery reprendre le contrôle de son corps, ce qui avait surpris cette dernière au point de lui en donner un petit vertige à cause de ce geste soudain.

Tsuki n'avait jamais avoué pleinement ses sentiments envers Kuragari. Elle n'avait jamais rien fait à part simplement le regarder et rougir un peu à ses paroles. Elle se rappelait d'une des discussions qu'elle avait eue avec Takamina à propos du Neko. En pensant à tout cela, Tsuki eut l'impression que les battements de son cœur se faisaient plus intenses et forts. Elle était certaine que Kuragari pouvait les entendre. Elle jeta un dernier regard sur lui avant de baisser pendant un moment sa tête pour cacher ses joues rouges avant de prendre une grande inspiration. Elle se redressa soudainement avant de poser ses mains sur les joues du Neko noir afin de pouvoir l'attirer vers elle et l'embrassa sans crier gare.

Pendant cette petite scène, Ishimaru hocha de la tête à la proposition de Tarô d'emmener Tsuki et Chiery loin du château. Si la mariée n'était pas présente à la cérémonie, il n'y aurait pas de mariage. Il se tourna alors vers le petit couple avant de sourire un peu en voyant la scène. Finalement, Tsuki avait accepté ses sentiments. Seulement il y avait urgence en ce moment-même, et donc pas de temps à perdre. Tandis que Tarô s'éloignait pour retrouver Takamina, Ishimaru lança :

"C'est mignon tout ça les bisous mais c'est pas le moment ! On doit aller en sécurité comme Tarô l'a dit !"

A cette remarque, Tsuki cessa d'embrasser Kuragari et le poussa même en lâchant un petit bruit, se reculant également, très rouge, montrant sa gêne. Elle mit ses mains sur le bas de son visage avant de jeter un regard vers le blond pour finalement tourner ses yeux vers le Neko qu'elle avait dégagé. Elle se mit soudainement à s'incliner à plusieurs reprises, l'air embarrassée répétant sans cesse :

"Désolée, désolée de t'avoir poussé comme ça !..."

Ishimaru ne put s'empêcher de rire en voyant cela. Elle avait bien changé la petite Tsuki à force de passer du temps avec eux ! Il n'y avait que de la haine en cette demoiselle au début, mais à présent, de nouveaux sentiments, en plus de la tristesse, se développaient en elle et c'était bon signe. Il sortit de ses pensées lorsqu'il entendit :

"Vous feriez mieux de vous dépêcher... Pour ma part, je vais retourner au château et essayer d'arranger la situation... Je compte sur vous pour prendre soin de ma fille et de Tsuki..."

Annonça d'une voix calme Makoto avant de s'éloigner. Ce petit groupe de rebelles allait peut-être avoir raison de Reimu et Tengu ? C'était un mince espoir mais bon, ils avaient toujours le droit d'y croire. Après tout, la personne qui avait tous les droits dans le royaume était Reimu car elle était la Reine, auparavant c'était sa mère, mais depuis qu'elle avait cédé la couronne, ce n'était plus le cas. Quant à Makoto, même s'il était roi de sang, il ne venait pas du royaume, c'était donc normal que Reimu détienne tout.

Et cette dernière commençait à être de plus en plus agacée par toutes ces personnes qui osaient se monter contre elle. Surtout cette gamine Neko qui embêtait Tengu à insister. Il ne l'aimait pas, il ne la connaissait pas, contrairement à Chiery, et il ne voulait vraiment pas d'elle.

"Veux-tu donc bien cesser ! Je ne veux pas me marier avec toi ! Je ne connais même pas ton prénom ! Alors va donc voir un autre Neko qui saura t'aimer car ce ne sera jamais mon cas !"

C'était dur et sévère, mais le prince de Lockastaru détestait que l'on s'interpose à ses choix, tout comme c'était le cas pour Reimu. Ce n'était guère surprenant que cette dernière l'ait choisi pour fiancé pour Chiery.

Seulement, l'autre fiancé de la future Reine débarqua sous le regard plein de haine de la mère des Jumelles. Qu'est-ce qu'elle pouvait haïr ce Neko. Elle n'avait jamais autant ressenti de la haine pour quelqu'un. Takamina, quant à elle, fut heureuse de voir Tarô car elle savait qu'il allait l'aider. Il fit alors une entrée comme il aimait si bien le faire lorsqu'il venait s'interposer dans les plans de Reimu. Celle-ci se retenait de plonger son épée dans sa gorge. Lorsque le Neko conseilla à Chocola de s'exprimer pleinement, celle-ci jeta son regard ambre vers sa mère. Depuis qu'elle était toute petite elle désirait parler, mais à chaque fois, la Reine la coupait, disant qu'elle ne devait pas parler. La Princesse prit une inspiration avant de faire un pas pour faire face à sa mère mais également à Tengu :

"Écoutez... Ce que vous allez faire... c'est de la folie ! Ni Chiery, ni Tsuki ne veulent être avec Tengu ! Et Mère, vous savez parfaitement que si vous offensez Tsuki, elle peut vite s'énerver, et avouez que vous avez peur d'elle ! En vrai, vous êtes totalement effrayée aussi par Chiery ! Et j'imagine que c'est aussi mon cas, n'est-ce pas ? Avouez que étiez au courant de cela depuis le début ! Tout comme vous saviez qu'il y avait Tsuki en Chiery ! Vous le saviez, n'est-ce pas ?"

Takamina regardait intensément sa mère en fronçant des sourcils. Tengu levait un sourcil, ne comprenant pas de quoi elle parlait. En fait, personne ne pouvait saisir de quoi Chocola pouvait bien parler. En tout cas, cela concernait les Jumelles, c'était certain. Reimu se contentait de fixer sa fille, le regard furieux.

"Vous le saviez, n'est-ce pas ?!
- Oui ! Je le sais depuis le début. Et alors ? Ce n'est pas pour ça que j'ai peur de toi et de Chiery. Vous avez encore beaucoup à apprendre pour atteindre mon niveau.
- C'est plutôt vous qui ne pourrez jamais atteindre notre niveau !
- Et peut-on savoir pourquoi tu prétends cela et te penses supérieure à la force de ta mère ?
- Parce que !... parce que..."

Takamina hésitait à tout avouer. Reimu quant à elle, se contentait de soupirer de rage. Mère et fille eurent soudainement un sursaut lorsque les portes de la salle du trône s'ouvrir. C'était Makoto. Il avait tout entendu. Il se permit alors de révéler de quoi parlait sa fille depuis le début, étant également au courant de cela :

"Takamina et Chiery possèdent chacune une moitié du cœur de Nomugo, l'une détient celle de Ténèbres et l'autre de Lumière... Désolé de l'annoncer comme ça, Tarô... Elles sont elles-mêmes au courant de cette affaire que depuis récemment... Enfin, maintenant vous le savez..."

Makoto avait d'abord regarder sa femme avant de se tourner vers Tarô pour finir de parler. Takamina, quant à elle, avait baissé sa tête. Elle semblait vraiment gênée par cela. C'était vraiment ironique de voir à quel point elle était importante pour Nomugo alors que depuis qu'elle était enfant, elle voulait être une fille comme les autres dans le royaume. Mais bon, c'était raté.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Mar 3 Jan - 19:43

Kuragari regardait intensément Tsuki, car cette dernière lui lançait ce même regard, comme si elle voulait lui dire quelque chose de très important. Shizuka était contente de voir que la neko allait mieux, d'ailleurs, elle ne savait pas si elle devait l'encourager, mais elle préféra ce taire, ce disant que cela pourrait peut-être bloquer la neko. Soudain, sans prévenir, elle attrapa les joues du neko noir, qui ce pencha vers elle, ce laissant faire docilement, ce qui pouvait être assez ironique vu que normalement, il ne l'était pas du tout, mais bon c'était Tsuki, sa belle, c'était la seule qui pouvait tout lui faire, tout lui dire sans qu'il n'ait envie d ela tuer.

Après tout, il l'avait même demandée en mariage, en lui laissant une boite contenant une bague de fiançailles, mais malheureusement, elle ne l'avait pas encore portée. Elle l'embrassa par la suite, ce qui le surprit et en même temps, lui fit affreusement du bien. Il était si heureux qu'il en avait presque envie de pleurer, mais à cause d'Ishimaru, elle le poussa, ce qui le surprit et faillit le faire tomber. Réalisant ce qu'elle avait fait, elle s'excusa plus d'une fois, ce qui le fit sourire. Le temps pressait, certes, mais il l'attrapa tout de même par la taille.

- Ce n'est pas grave voyons tu n'as pas à t'excuser, surtout pas après ce que tu as fait ! Tu sais quoi ma petite panthère ? Apèrs ce qu'il vient de ce passer, je vais encore plus me démener pour te protéger et éviter que tu n'épouses ce neko de pacotille !

Oui, elle était à lui, personne ne pourrait la lui arracher à présent et il ne laissera personne d'autre l'embrasser, a part Tarô, mais que lorsqu'elle laissera Chiery prendre le contrôle de son corps. Elel était sa princesse, sa reine des ténèbres et il ne le lui avait pas dit, mais peut-être, le devinerait-elle, il risquerait bien, cette fois-ci, d'ôter la vie à ce Tengu ou à Reimu s'ils ce mettaient à nouveua en travers de leur chemin. Suite aux dires de Makotto, qui venait de faire son apparition, ils s'en allèrent tous, étant bien décidés à fuir le château pour ce réfugier dans les ténèbres de ce monde où personne n'aurait envie de venir les chercher.

Pendant ce temps, Tsubaki fût choquée par ce que venait de lui dire Tengu. Il lui disait ne pas connaître son prénom, ni sa personne, alors qu'elle lui avait plus d'une fois adressé la parole, lui disant même son nom. Savoir qu'elle était si insignifiante à ses yeux la fit baisser la tête. La pauvre, s'en était trop pour elle. Que faire ? Il ne l'aimerait jamais et pourtant, elle, elle l'aimait, elle en était plus que persuadée. Malheureusement, les larmes finirent par gagner ses yeux et même si elle les cachait, ses faibles sanglots en disaient bien long sur son état du moment.

Tarô, quand à lui, après avoir fait sa petite entrée, comme il aimait les faire, il pu voir que Reimu le détestait encore plus qu'à l'accoutumée, mais il s'en fichait éperdument de son état d'esprit. Après avoir soutenu Takamina, il fût content de la voir enfin s'affirmer, ce qui n'était pas trop tôt ! Alors que l'orage allait éclater, Makotto fit son irruption dans la salle. Il apprit, très tranquillement, à tout le monde, que les jumelles étaient le cœur du monde, ce qui surprit Tarô, car il ne s'y attendait pas.


"Et bien.. Je... Je ne sais pas quoi dire, mais je pense que vous n'avez pas à être désolé. Après tout, tant que les jumelles sont en vie et en bonne santé, c'est ce qui compte le plus ! J'aime ma Chiery, quoi qu'elle soit, je l'aimerais toujours autant, mais je voudrais savoir une chose, "qu'est-ce que je dois faire pour les protéger et faire en sorte qu'elles aient bien ?" Hey ça va toi ? ça c'est mal passé on dirait"

- Bat-les pattes ! Je refuse que tu me touches après tout ce que tu viens de dire ! Chiery par-ci, Chiery par-là, mais comme d'habitude, on en a rien à foutre de moi ! Je suis sûre que tu dis ça pour te faire bien voir ! Je m'en vais, mais croyez-moi, vous apprendrez bientôt pourquoi on m'a nommée "Camélia de la mort" !

Après avoir dévoilé ses sentiments au sujet des deux sœurs, il demanda en quoi il pouvait être utile. Après tout, après tout ce qu'il savait de Chiery, un peu plus ou un peu moins ne changerait pas sa vie tant qu'il ne serait pas séparé d'elle. Finissant par remarquer Tsubaki, il voulu lui faire une accolade pour la réconforter, mais cette dernière lui tapa la main avant de s'enfuir en proférant des paroles pas très réjouissantes. Qui était donc réellement cette petite neko qu'il avait pu voir pleine de vie avant que Tengu ne la brise en deux ? Ce le demandant durant deux minutes, il revint très vite sur le sujet "Chiery", le trouvant plus important que la déception sentimentale de la cousine de Shizuka.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Mar 31 Jan - 0:02

[Désolée encore pour le retard >~< Ça n'arrivera plus normalement ! ^^ ]

Tsuki rougissait toujours de honte à ce qu'elle avait fait envers Kuragari. De plus, elle se trouvait vraiment sotte à ce moment-là. Elle l'avait embrassé, pour au final le repousser violemment juste à cause d'une simple remarque. Y aurait-il de la timidité chez cette Princesse Déchue ? Sans doute. Aussi, si Kuragari apprenait de nouveaux sentiments, c'était également la même chose pour la demoiselle. Enfin, c'était plus de la redécouverte. Quand elle avait été avec Hoshi, elle était heureuse car elle s'occupait de son petit frère qui se montrait adorable envers elle, seulement, après sa mort, ces si beaux sentiments l'avaient abandonnée pour que seules la haine et la tristesse demeurent.

Heureusement que, malgré la bousculade si soudaine, le Neko noir n'en voulait pas à Tsuki. Celle-ci cessa de s'inclina pour s'excuser, se mettant droite comme un piqué, les yeux baissés sur le sol, les joues toujours rouges. Cependant, elle finit par redresser sa tête, son visage encore plus enflammé, lorsqu'elle sentit un bras se glisser sur elle. Elle regardait Kuragari dans les yeux, ce qui fit accélérer les battements de son cœur. D'autant plus que celui-ci lui donna un petit surnom affectueux auquel Tsuki ne put rester indifférente.

"Bon ! On ferait mieux de se bouger ! Sinon, je sens que des gardes vont pas tarder à débarquer pour tenter de reprendre Chiery..."

Ishimaru finit par calmer la Princesse Déchue qui hocha de la tête à la réflexion du blondin. Le groupe partit pour s'éloigner le plus possible du château. Ce fut le cousin des Jumelles qui guida. Il connaissait le royaume comme sa poche. C'était également le cas de Tsuki mais elle préférait laisser l'adolescent faire. Pendant la marche, cette dernière redit à Kuragari d'une petite voix :

"Encore désolée pour ce que j'ai fait... Ma réaction était idiote et impulsive..."

Elle soupira d'exaspération envers elle-même. Il fallait qu'elle cesse de laisser ses sentiments prendre le dessus sur elle comme cela. Elle devait apprendre à les maîtriser un peu plus. Cela était préférable. Pour quelle raison ? Tout simplement pour ne pas s'attirer des ennuis comme elle avait pu faire autrefois à cause de son côté impulsif qui la rendait trop prévisible et pouvait la mettre en danger.

Le quatuor continuait de s'éloigner du centre-ville pour peu à peu se retirer de la ville, là où quelques rares banlieues pauvres se trouvaient. C'était un endroit où la splendeur de Nomugo était souillée. Pendant quelques instants, une lueur bleue se fit dans le regard violet de Tsuki. Chiery se manifestait faiblement. Elle ne devait pas aimer voir ces habitants abandonnés par les autres, mis dans l'ombre, dont on essayait d'oublier l'existence afin de ne pas s'occuper d'eux. La future Reine de Nomugo devait avoir des projets en tête pour ces malheureux que sa mère ne désirait pas soutenir. Ce n'était pas comme si le royaume manquait d'argent pour pouvoir leur faciliter la vie ! Pendant quelques instants, les autres personnes du groupe pouvaient entendre la voix de Vanilla :

"Lorsque je prendrai la succession de Mère, je ferai en sorte que toutes ces personnes vivent comme bon on l'entend... Elles ne méritent pas d'être ainsi..."

Ishimaru afficha un fin sourire en entendant cela de la part de sa cousine. Il savait qu'elle serait une bonne reine, sans aucun doute meilleure que Reimu qui ne faisait que d'effrayer ses habitants en se montrant imposante, révélant un petit côté tyran, sans pour autant mener la vie dure à ses sujets. Chiery serait comme sa grand-mère, c'était plus que certain.

"Bon... C'est bien beau tout ça, mais à présent, faut trouver la personne qui pourrait nous aider... Seulement... Tarô ne nous a même pas dit à quoi elle ressemblait ! On est dans une impasse !"

Le jeune homme lâcha un profond soupire, se demandant qui pouvait bien être cette personne qui pourrait les faire sortir de cette impasse. Et surtout, qu'allait-elle faire au juste ? Comment allait-il se prendre pour faire face à Reimu, sachant que personne avait osé faire une telle chose, tout simplement parce que c'était inconcevable de s'attaquer à une reine, mais aussi parce qu'elle dégageait une aura qui faisait abstenir de faire quoique ce soit contre elle.

Takamina ne se remettait toujours pas du fait que son père ait tranquillement avoué sa véritable nature. La Princesse avait encore du mal à accepter qu'elle était si important pour Nomugo. Malheureusement, elle ne pouvait nier cela, car elle avait bien remarqué elle-même que lorsqu'on la blessait, ou sa Jumelle, une petite partie du royaume obtenait une fissure en fonction de l'importance des blessures. Et ce n'était que lorsqu'elles se soignaient que ces dégâts naturels disparaissaient. C'était irréfutable et indiscutable. Les Jumelles étaient bien plus liées à leur terre qu'elles ne le pensaient.

Enfin elle fut sortie de ses pensées lorsqu'elle entendit les imprécations de la cousine de Shizuka. La Neko se sentit alors mal pour la demoiselle. Tengu venait de lui faire subir une déception amoureuse et pourtant, malgré cela, le jeune homme de Lockastaru semblait bien s'en moquer de ce que la jeune fille avait pu dire. Même Reimu ne put empêcher d'avoir un sourire moqueur, n'arrivant pas à prendre cette gamine au sérieux.

Sans attendre plus d'une seconde, Takamina fonça dans le couloir à la poursuite de la Neko en fuite. Elle ne pouvait pas rester là sans agir. C'était quelque chose d'impensable. Ce n'était pas un de ses principes de demeurer de marbre devant telle ou telle situation. Elle était quelqu'un de très empathique et elle en avait fait plusieurs fois des preuves tels que ce Neko de Nomugo qui avait perdu son cœur. Il l'avait blessée, et malgré cela, elle l'avait pardonné et même encouragé à retrouver le goût de la vie. Elle avait beaucoup de générosité à vendre, et sûrement qu'un jour cela allait retourner sur elle, mais pour le moment, tout se passait pour le mieux.

"Attends ! Reviens ! S'il-te-plaît !"

Hurla-t-elle une fois Tsubaki dans son champ de vision. Elle accéléra le pas pour se mettre devant elle, haletante. Elle ne prit pas la peine de reprendre son souffle pour parler :

"Je suis tellement désolée par ce que vient de te faire Tengu... Mais tu sais... Il est vraiment égoïste... Il se moque de beaucoup de choses... S'il-te-plaît... Nomugo ne mérite pas de subir ta colère... Je sais que tu dois ressentir une profonde haine mais ce n'est pas la meilleure solution... Je t'en prie..."

Et malgré la dignité qu'elle portait, l'honneur du royaume qui pesait sur ses épaules à cause de l'éducation qu'elle avait reçue de sa mère, elle se mit à genoux devant Tsubaki pour la supplier. Si Reimu l'avait ainsi vue, elle l'aurait punie et grondée pour avoir fait une telle chose ingrate pour une princesse - surtout quand elle était dans son propre royaume -.

"Il y a des milliers d'innocents sur Nomugo qui ne méritent pas de mourir... Ce serait injuste !..."

Pour détruire Nomugo, il fallait tuer les Jumelles, mais si Takamina agissait ainsi à défendre le royaume de l'Harmonie, ce n'était pas pour sa propre peau, c'était surtout pour les habitants qui n'avaient rien demandé si ce n'était la paix puisque ce Monde avait une réputation d'avoir une paix permanente.

Dans la salle du trône, il ne restait à présent plus que Reimu et Tengu qui se tenaient face à Makoto et Tarô. Les deux camps avaient chacun leurs idées, ce qui les opposaient. Le Reine lâcha un soupire d'exaspération en regardant son mari avant de le regarder sévèrement pour lui dire :

"Pourquoi faut-il toujours que tu remettes en cause mes choix ? Je sais quelles décisions prendre. J'ai été éduquée pour régner sur Nomugo. Je sais ce qui est meilleur pour mon royaume.
- Certes, mais tu ne sais pas ce qui est meilleur pour tes filles ! Si elles se portent tous deux bien, notre royaume en est de même. Ne vas pas leur briser le cœur, Reimu... Ce serait une terrible erreur pour notre royaume...
- Tais-toi ! Tu n'en sais rien ! Tu n'as jamais été là pour les princesses ! Comment oses-tu me faire la morale sur cela alors que tu étais bien plus absent que moi !
- J'avoue me sentir coupable de cet absentéisme que j'ai fait auprès d'elles, pour autant, aujourd'hui, je tente de rattraper le temps perdu en faisant en sorte qu'elles soient heureuses.
- Arrête de raconter des bêtises ! Tu ne comprends décidément rien ! Je me demande encore pourquoi je te garde pour mari ! Toi et moi ne nous comprenons plus... Je pense qu'il serait bien mieux que tu retournes sur ton monde et que tu ne reviennes plus jamais ici."

Makoto n'en crut pas un seul instant. Était-ce là une annonce implicite de divorce ? Allaient-ils réellement se séparer dans un pareil moment ? Mais le Roi n'était pas dupe. Il connaissait que trop bien sa femme. Et chaque mot qu'elle prononçait était toujours bien réfléchi et surtout très sérieux. Tengu regardait la scène depuis tout à l'heure, avec un sourire satisfait sur le visage, semblant satisfait de ce spectacle. Si le père ne traînait plus dans les pâtes, il ne resterait plus que le fiancé à se débarrasser et le tour serait joué.

"Sors de cette pièce tout de suite..."

Ordonna lentement la Reine. Makoto prit une grande inspiration avant de répondre par un sobre "Soit !" et il partit sans discuter. Lorsque la porte de la salle du trône fut refermée derrière le Roi, Tengu se mit à applaudir avant de dire :

"Bravo, ma Reine ! Vous avez bien fait de vous débarrasser de lui ! Il n'était pas digne de votre rang !"

Non, le prince de Lockastaru n'avait aucunement tenté de manipuler Reimu pour qu'elle se sépare de Makoto - bien que ce ne soit pas encore officiel - car même s'il aurait eu la volonté d'essayer, il n'y serait pas parvenu.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Dim 5 Fév - 0:57

Marchant ainsi sans dire grand chose, Tsuki rompit le silence en chuchotant à Kuragari qu'elle était encore désolée de ce qu'elle avait fait, ce qui lui fit avoir un grand sourire, la trouvant trop mignonne à s'excuser de la sorte.

- Ce n'est pas toi qui est idiote, c'est moi qui l'est, je n'ai pas pensé à esquivé, et puis, ça m'a permit de voir en œuvre ta rapidité et ta force

Lui dit-il d'un ton aussi bas que la neko. A force de marcher, ils arrivèrent dans la partie pauvre de Nomugo. Peu de temps avant, Kuragari s'en alla, comme si cela e lui plaisait pas de voir ce genre de paysage et ce qui était drôle, c'était que Tsuki fit la même chose quelques secondes plus tard. Ruby revint parmi eux, même s'il semblait dormri debout, il fini par ouvrir ses yeux, scrutant le paysage avec un air grave. Chiery dit ensuite qu'une fois qu'elle serait reine, elle ferait en sorte que ce genre de chose n'arrive plus.

[color=pink]- Je t'aiderais dans tes démarches ![/coor]

Déclara la demoiselle tandis que Ruby hochait la tête, affirmant silencieusement que lui aussi allait donner un petit coup de patte. Une fois arrivés à peu prêt à destination, Ishimaru leur fit comprendre qu'ils n'étaient pas plus avancés dans leurs investigations, car ils ne savaient pas qui ils devaient aller voir. Les deux autres félins ce demandaient également comment ils allaient faire pour savoir qui cherche. C'est alors qu'un jeune félin, à moitié ocelot, fit son apparition, ce qui surprit Shizuka et Ruby, qui ne s'y attendaient pas. Sortant un peu de nul part, avec ses habits débraillés et délavés ainsi que sa coupe de cheveux châtain en bataille, il pouvait faire peur, mais peut-être que mieux habillé, lavé et bien coiffé, il devrait être de toute beauté.

- Vous venez de la part de Kaitô ? Suivez-moi

N'ayant pas le temps de dire un seul mot, les nekos le suivirent tout en ce posant des questions, ce demandant qui avait pu les avertir. Cette personne était cachée derrière le mur d'une maison à moitié délabrée et avait un sourire jusqu'aux oreilles. A cet instant précis, le radar que possédait Tarô c'était mit à sonner, mais étant trop préoccuper dans ce qu'il faisait pour sa future reine, il ne l'entendit pas, c'était dommage, il aurait pu savoir que sa mère était présente. Quoi qu'il en soit, du côté de Tsubaki, cette dernière fût surprise.

- Laisse-moi tranquille !

S'exclama la petite neko en feulant. Ecoutant ensuite ce qu'avait à dire Takamina, elle fût très étonnée de la voir s'agenouiller, lui demandant de ne pas faire ce qu'elle désirait, car des innocents allaient mourir, ce qui la fit réfléchir, ayant l'air désemparée par tout ce que faisait la princesse de Nomugo pour sauver son peuple, mais elle ce ressaisit, lâchant un rire proche de la folie, ce remettant à parler lorsqu'il ce fût envolé.

- A l'origine, mon apparence est monstrueuse à cause de ce que m'on fait subir les humains dans le monde dans lequel ont était, Shizuka et moi ainsi qu'une bonne partie de nos amis ou de notre famille. Shizuka faisait toujours tout pour me cacher et lorsqu'on est arrivées ici, elle a continué de me cacher, sinon les gens de Nomugo avaient peur et s'enfuyaient, m'injuriaient ou me lançaient des pierres lorsqu'ils me voyaient passer. Je n'osais plus rien faire, j'avais peur... Un jour, j'ai voulu en finir. J'ai été dans la partie sombre de Nomugo en espérant que quelqu'un me poignarde pour que je ne souffre plus, mais au lieu de ça, j'ai rencontré une vieille sorcière qui m'a permit d'avoir une seconde chance en me lançant un sort

Tsubaki ne savait pas pourquoi, mais raconter son histoire à Takamina lui faisait du bien, malgré le fait que la haine était toujours bien présente dans son cœur, surtout envers le peuple. Par contre, lorsqu'elle parla brièvement de la vieille sorcière, ses yeux s'illuminèrent d'admirations, signe qu'elle avait un profond respect pour cette femme qui lui avait permit d'avoir à nouveau la chance de pouvoir ce balader dans avoir peur qu'on lui fasse du mal.

- Cependant, je pensais encore à toutes ces années de souffrances, je me sentais vide, la beauté ne m'apportait rien et puis, un jour, j'ai rencontré par hasard Tengu. ça parait difficile à croire, mais... Il a été tellement gentil avec moi que j'en suis tombée amoureuse... J'ai l'impression aujourd'hui que ce n'est plus la même personne adorable que j'avais croisée autrefois... L... Lui aussi il me rejette, ça me fait tellement mal que j'ai envie de plonger ce monde dans la noirceur la plus totale !!!

Même si sa cousine et les deux vieilles qui faisaient partie de sa vie avaient été très gentilles avec elle, cela ne suffisait pas à Tsubaki, elle voulait que son prince l'aime... La pauvre qu'elle soit affreuse ou terriblement belle l'amour ne lui semblait pas être permit ce qui la faisait affreusement souffrir, ce qui fit qu'elle ce mit à nouveau à pleurer. Du côté de Tarô, ce dernier écoutait les époux s'engueuler jusqu'à ce que la reine dise une phrase de trop.

"Quoi ?!"

Tarô était choqué d'entendre que la reine ne voulait plus de son époux, mais ce qui était le plus terrible, c'était que Makotto s'en allait sans livrer bataille, comme s'il savait ce qui allait ce passer par la suite. Tarô avait baissé les oreilles, ayant l'air déçu et triste pour le roi de Nomugo. Ces dernières ce relevèrent bien vite lorsque Tengu dit à la reine ce qu'il pensait.

"Tait-toi langue de vipère ! Tu parles de dignité alors que tu es très mal placé pour que ces mots sortent de ta bouche ! J'espère que ce n'est pas un adieu définitif, vous avec des avis différents, mais si vous êtes mariés c'est que vous êtes complémentaires et vous avez besoin de l'un comme de l'autre"

Il avait feulé en parlant à Tengu, car il ne supportait vraiment pas ce personnage qui ne semblait pas être assez fûté pour comprendre ce que signifiait le mot "dignité" puisqu'il l'utilisait sans réfléchir. Sur ces bonnes paroles, il commença gentiment à s'en aller.

HS : Hésite pas à m'envoyer un mp si ce que j'ai écris ne te convient pas =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Dim 5 Mar - 0:29

Ishimaru lâcha un petit cri de surprise lorsqu'une personne surgit de l'ombre suite à ses plaintes. Il sentait son cœur battre à vive allure tellement il avait eu la frousse. Chiery, quant à elle, était demeurée stoïque, comme si elle s'attendait à ce qu'une telle chose pouvait arriver. Ce n'était pas du tout le cas, c'était simplement parce qu'elle avait entendu des bruits de pas s'approcher. Cette personne se révélait être un Neko portant la pauvreté sur son visage et dans sa tenue vestimentaire. Le groupe le suivit, se disant que ce devait être lui, cette fameuse personne, qui allait les aider. Mais comment allait-il les aider justement ? C'était la grande question que le jeune homme blond aux yeux écarlates n'arrêtait pas de se poser.

Vanilla, elle, pensait plus à autre chose. Ses pensées étaient orientées vers sa Jumelle qui semblait passer un étrange moment. La future Reine songeait également à Tarô. Elle se demandait quand il allait les rejoindre. Cela faisait à peine quelques minutes qu'elle était séparée de lui mais il lui manquait déjà énormément. Elle avait tellement envie que toute cette histoire se termine, qu'elle puisse passer un peu de temps avec lui. Elle baissa les yeux tandis qu'elle suivait les autres mais d'une allure bien plus lente.

"On va où comme ça ?... Euh... sans vous importuner..."

Demanda Ishimaru sur le coup de l'impulsivité. Il aurait pu poser encore mille et une questions, ces interrogations que ses proches se demandaient aussi, mais il se taisait car s'il ouvrait la bouche, il n'en finirait plus.

Takamina demeura sur ses genoux et redressa un peu sa tête lorsque Tsubaki commença à raconter ce qu'il s'était passé dans sa vie. La Princesse de Nomugo baissa légèrement ses yeux. Décidément, tous les Nekos étaient donc à ce point si mal vus par les humains dans certains Mondes ?... Mais pour quelle raison les traitait-on comme des moins que rien alors qu'ils n'avaient rien fait souvent ? Nomugo était vraiment l'unique terre qui ne faisait pas de mal à cette espèce ? Chocola lâcha un petit soupire avant d'écouter de nouveau le récit de la cousine de Shizuka.

La pauvre, se disait Chocola. C'était terrible d'avoir des sentiments pour quelqu'un qui n'était en vérité pas ce qu'on croyait. D'autant plus que cette personne rejette pleinement l'amour que l'autre lui porte. Lorsqu'elle vit la Neko maudite pleurer, Takamina ne put résister. Elle se mit debout avant de la prendre dans ses bras. Elle voulait la consoler. Seulement, c'était difficile de trouver les mots. Tsubaki devait dévouer ses sentiments pour quelqu'un d'autre, car jamais Tengu ne voudrait d'elle. Malheureusement, elle semblait avoir lancé son dévolue sur ce jeune homme.

En tout cas, Chocola ignorait que cet homme pouvait être quelqu'un de généreux. Elle le connaissait depuis longtemps et depuis toutes ces années, elle n'avait vu en lui qu'une personne à l'égo surdimensionné et il appréciait beaucoup se mettre en valeur. Mais et si cela n'était qu'un simple jeu pour avoir de la confiance en lui ? Après tout, il était réellement amoureux de Chiery, il voulait sans doute lui donner bonne impression mais s'y prenait mal ? Takamina lâcha un nouveau soupire discret. Décidément, elle ne comprendrait jamais ce que désirait cet homme.

"Je comprends... ça doit être dur à vivre... Mais tout cela... ça appartient au passé, n'est-ce pas ? Et pour mieux se tourner vers l'avenir, il vaut mieux laisser le passé là où il est, c'est-à-dire pas dans le présent..."

Elle finit par la lâcher. Elle ignorait quoi dire de plus en ce qui concernait Tengu, alors elle préférait se taire. Elle craignait que si elle disait la vérité sur ce jeune homme, en ce qu'elle pense être la véritable personnalité du brun, Tsubaki allait s'énerver. Déjà qu'elle ne paraissait pas réellement stable, il valait mieux ne pas la bousculer afin qu'elle ne perde pas à nouveau le contrôle de ses émotions.

Reimu lâcha un soupire de soulagement lorsque Tarô se décida à partir enfin. Ce Neko se mêlait beaucoup trop d'affaires qui ne le concernaient en aucun cas. Il devait descendre de son petit nuage et comprendre que Chiery ne serait jamais à ses côtés. C'était impensable.

"Tengu... Lorsque nous aurons retrouvé Chiery, je tiens à ce que tu la tiennes à l’œil... Elle doit commencer à prendre des responsabilités et qu'elle se rende enfin compte qu'elle ne peut pas faire tout ce qu'elle désire étant une future reine.
- Avec plaisir, ma reine ! Je ferais en sorte que Chiery soit la meilleure reine possible à mes côtés."


Ce furent sur ces belles paroles que le duo se sépara. Reimu demeurait dans la salle du trône tandis que Tengu sortait du château, à la poursuite du groupe.

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Sam 6 Jan - 23:57

Alors que le petit groupe s'en allait, Ishimaru ce mit à poser une question. Tient donc, le jeune froussard ce permettait une question ? Voilà ce que pensait l'inconnu en ayant un sourire aux lèvres, alors qu'il freina le pas, avant de s'arrêter, ce tournant vers les jeunes gens.

- Désolé, je ne peux pas vous le dire, car normalement, il n'y a que les membres de la "Patte Noire" qui ont le droit de le savoir et d'y accèder. Vous avez de la chance que les parents de Tarô et Kaitô aient rendus des services secrets au chef, sinon il aurait pas levé la patte, il a mieux à faire que de s'occuper des affaires de princesse qui ne veut pas ce marier avec le mari qu'on lui a choisit... Tss nous ont a des préoccupations beaucoup plus importantes, comme par exemple "Qu'est-ce qu'on va manger ce soir ?" Des trucs parttique, mais ça, franchement, c'est des caprices ! Enfin bref, j'espère que vous saurez être convainquant !

[colro=pink]- Vous savez m'sieur de la Patte Noire, ont arrive à ce sortir de la pauvreté quand on a la motivation pour travailler. Je roule pas sur l'or et je m'en sors très bien ! Avec ma grand-mère, ont fait de la couture, qu'ont vend au marché, si vous nous aidiez, ma grand-mère ne sera ps contre [/color]!

- La couture c'est un travail de nana, pis ont connait bien tous les stands de Nomugo, pas besoin de détails. Si ont pouvaient venir facilement sur vos jolies terres, tu ne crois pas qu'ont y auraient pas déjà fait un commerce ? La reine, elle aime pas notre gueule, donc du coup, elle veut pas qu'ont ce pointe et de plus, notre chef lui fait peur, je sais pas pourquoi, c'est pourtant un chat comme un autre, va savoir....

Shizuka et Ruby étaient très intéressés par le récit du membre de la "Patte Noire", un petit groupe très bien informé sur tous les agissements du royaume, reclus dans les bas quartiers très sombres de la ville, laissé pour compte et un peu en ruine à certains endroits. Continuant alors à marcher, ils finirent par s'arrêter devant une porte, où le neko, à moiti ocelot, toqua, mais ont lui répondit que c'était pas possible de rentrer sans le code, ce qui gêna terriblement le félin.

- Ah zut, c'est vrai, ils ont donné le code à Tarô, s'il vient pas, ont risque d'attendre longtemps derrirèe la porte.

Tsubaki, de son côté, scruta intensément la princesse, puis elle chuchotta un faible "Merci", avant de s'en aller, laissant ainsi Chocolat sur place. Peu de temps après, Tarô fini par la rejoindre. Il avait l'air crevé par cet entretient qu'il avait eût avec la reine, mais au moins, il était content, car cela avait permit aux autres de prendre une bonne avance.

"J'ai de plus en plus l'impression que ta mère m'aime pas, mais c'est pas grave, elle aura pas gain de cause ! ça va toi ? Allez, faut qu'ont les rejoignent !"

Ne voulant pas laisser Chocolat toute seule avec ce taré de Tengu qui traînait dans les parages, et pensant qu'elel voudrait retrouver sa soeur, il prit sa main et ce mit à ce concentrer très fortement, ce disant que c'était le moment qu'il utilise ses pouvoirs psychiques. Cependant, rien ne ce passa, jusqu'à ce qu'ils ce déclenchèrent tout seuls et qu'ils ce retrouvèrent téléportés juste devant la porte où attendait le petit groupe. Alors que Takamina fût debout, TArô, lui, ce fit envoyer contre la porte, ce qui le fit lâcher la main de la princesse, voyant alros quelques étoiles, avant de ce relever.

"Aie, faut vraiment que je songe à mieux maîtriser mes pouvoirs !"

- Ah enfin vous voilà ! Vous allez pouvoir nous donner le mot de passe !

"Euh... Tonelico is back ?"

Ils étaient tous persuadés qu'ont lui avait donné un mot de passe, mais en fait, Kaitô ne l'avait pas fait en leur donnant les instructions, ce qui fait que Chiery avait dû être également prise au dépourvu lorsque le félin avait parlé de mot de passe. Haussant les épaules, Tarô dit ce qui lui venait à la tête et du coup, on leur ouvrit la porte, ce qui l'étonna grandement. Faisant alors discrètement un signe de ce taire à ce sujet, à Chiery, il lui emboîta le pas, en descendant des marches qui menaient à un couloir très sombres, préférant être le premier à tomber dans les pièges ou à recevoir des coups, s'il y en avait, car y étant habitué, il pourrait les encaisser et puis, mieux valait que cela soit lui qui ce fasse mal plutôt que sa future reine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Lun 16 Juil - 19:29

[Yosh, je ne sais pas si tu es toujours partante pour ce RP vu tout le temps qui s'est écoulé. Quoiqu'il en soit, je tenais à t'avertir que j'ai mûri depuis - ouaip, ouaip, carrément XD - et du coup, je risque de faire les choses un peu différemment avec de groooooosses incohérences par rapport à ce que j'ai pu écrire auparavant (j'ai compris le caractère de certains de mes persos -notamment Reimu - et oui, j'ai besoin de comprendre les persos que je créé moi-même XD ). Sorry d'avance si ça dérange xP Et si tu ne veux pas le continuer, préviens-moi ;3 ]

[PS : Désolée si ce post est nul. Faut que je me remette dans le bain =P ]

Ishimaru écoutait ce que le discours du chat ainsi que l'intervention de Shizuka. Le blondin trouvait que ses paroles ne tenaient pas la route. Il se montrait connaisseur du royaume et se plaignait qu'il n'avait pas accès aux autres quartiers de la ville principale de Nomugo. Comment pouvait-il savoir autant de choses en demeurant exclus du reste ? Quand bien même, les bas-quartiers ne pouvaient exister dans le royaume. Reimu était une Reine stricte et presque tyrannique, certes, mais elle faisait cela pour le bien de son peuple. Elle n'était aucunement égoïste et partageait les richesses pour que tous puisse avoir de quoi se nourrir. Les doutes d'Ishimaru ne s'agrandirent que d'autant plus à cause des paroles du félin à propos du coup de main qu'ils se forçaient à donner. Cela fit craquer le gardien des Princesses, venant à même le tutoyer :

"Hey, mec. Si cette histoire te fait autant chier, pourquoi tu t'en préoccupes ? Quand bien même, on peut se débrouiller seul. C'est Tarô qui nous a envoyés là. Mais en quoi vous pouvez nous aider ! Et pourquoi vous nous emmenez dans votre base si vous ne pouvez même pas dire ce que c'est alors qu'on est justement en train de le découvrir !"

Chiery aussi trouvait les choses étranges. Par ailleurs, elle n'avait jamais entendu parler de cette organisation de la "Patte Noire". Sans doute s'agissait-il d'un groupe de migrants clandestins... Mais elle aurait été au courant de cette situation.

"Vous savez que vous pouvez vous rendre au château et demander des services auprès de la Reine ? Elle ne veut que le bien de son peuple. Si vous désirez des papiers pour vivre en tant que citoyens de Nomugo, allez la rejoindre. Elle vous fera un prêt à long terme pour vos premières économies afin d'acheter ce qu'il vous faut. Toute espèce et toute personne est la bienvenue en notre terre."

Suite à cela, Ishimaru obtenu un coup de grâce quand il entendit que leur guide ne connaissait pas le mot de passe pour accéder à un abri. Le blondin ne put s'empêcher de nouveau d'intervenir :

"QUOI ?! Tu ignores les propres codes de ton "organisation" ?"

Chiery se demandait au final s'il s'agissait d'une si bonne idée de se fier à eux. Quand bien même, elle ne saisissait pas la raison pour laquelle le frère de son fiancé avait pensé que la "Patte Noire" pourrait leur apporter leur aide dans une histoire royale. Ce n'était qu'une bande de clandestins qui souffraient dans leur coin. Elle souhaitait qu'aucun ne prévoir de passer à l'assaut du château. Elle espérait également que tout allait bien du côté de sa sœur. Elle avait hâte de la retrouver.

Celle-ci lâcha un petit sourire aux dernières paroles de Tsubaki. Elle se mit à réfléchir pendant quelques instants de la situation de la jeune fille. Cette dernière lui avait expliqué que les habitants de Nomugo l'avait rejetée quand elle avait une apparence monstrueuse. Mais c'était impossible. A Nomugo, il y avait de toutes les espèces et peu importe la forme qu'elles avaient, elles étaient acceptées telles qu'elles étaient. C'était pour cette raison que le Royaume de l'Harmonie était une terre si accueillante. Beaucoup fuyait leur terre natale pour venir vivre ici dans l'espoir d'avoir une vie bien plus heureuse. Sans doute que Tsubaki avait subi les agressions de touristes qui avaient été renvoyés chez eux par des gardes. Rien ne devait rompre l'équilibre et l'harmonie de ce Monde.

La petite Princesse fut sortie de ses pensées par l'arrivée de Tarô, tout juste échappé d'une conversation entre la Reine et le fiancé légitime de Chiery. La Neko brune n'eut le temps de répondre quoique ce soit, pressée par Tarô qui prit sa main et utilisa ses pouvoirs pour se téléporter auprès du groupe. Si Takamina se tenait debout, aux côtés de sa Jumelle, elle remarqua que le jeune homme n'eut pas cette chance, tombant en catastrophe. Chiery se pressa de le rejoindre, inquiète pour lui. Son âme-sœur se redressa et prononça un mot de passe au hasard. Il était vrai que Kaitô n'avait jamais mentionné de mot d'accès. Quoiqu'il en soit, hasard ou non, le petit groupe fut autorisé à rentrer. Tandis que Tarô suivait le guide, Ishimaru attrapa ses cousines par les mains pour les arrêter de suivre et leur confia :

"Les filles... Je sais qu'il s'agit là d'un plan du petit frère de Tarô et qu'on peut donc avoir confiance en lui... Mais... il y a trop de choses qui me chiffonnent. C'est peut-être un piège.
- Je n'ai jamais entendu parler de leur organisation.
- Ils nous voudraient du mal ? Genre... une rançon ? Monter dans le rang social ?! Ils... ils sont au courant du secret ?! Ils vont nous tuer !!"

Takamina perdait son souffle, paniquant à cause de la lourde responsabilité qui pesait sur ses épaules. Si elle était tuée, non seulement Chiery perdrait aussi la vie, mais ce serait également la destruction fatale pour Nomugo, perdant alors son cœur. Ils ne pouvaient en aucun cas prendre de tels risques alors qu'il y avait un enjeu si grand. Vanilla prit doucement les mains de sa Jumelle pour la calmer. Elle comprenait que Chocola était facilement angoissée par le fait qu'elles tenaient la vie de millions de personnes entre leurs petites pattes. La petite Neko finit par retrouver son souffle grâce à l'intervention de sa sœur. Tant qu'elle était entourée, elle ne craignait rien, se répétait-elle doucement. De plus, elle possédait une arme qu'elle apprenait à maîtriser alors, elle savait se défendre contre une quelconque menace.

"Quoiqu'il en soit... Je me méfie de ce groupe...
- Je comprends...
- On... on fait quoi du coup ?
- Hum... Tout le monde y est allé... Je pense qu'on va les suivre mais... restez sur vos gardes surtout..."

Les deux princesses hochèrent de la tête et leur cousin se mit devant elles dans un geste de "au cas ou". Ils se dépêchèrent de rejoindre le reste du groupe, espérant n'avoir soulevé aucun soupçon provenant des membres de la "Patte Noire".

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Lun 30 Juil - 15:33

HS : Wow et bah dis donc, il s'est passé quoi durant tout ce temps pour que tu me fasses un pareil message ? x) Bon, je pense qu'on va gentiment le finir et en faire un plus tard, toute façon, il arrive à sa fin, enfin je crois, car je pense que tu as dû le remarquer, j'ai beaucoup de mal à terminer un rp x) Par contre, il est bien ton rp =)

Le chat préféra ce taire, ne voulant pas polémiquer sur les dires d'Ishimaru, même si Shizuka pensait qu'il avait raison. Ruby, lui, préféra rester neutre. Lorsque le gardien des princesses s'exclama à cause du mot de passe, le neko soupira et à voir son air, il semblait commencer à l'agacer.

- Ce n'est pas ma faute s'il change tout le temps !

Les autres nekos soupirèrent, pensant que ce n'était pas sérieux. Lorsqu'ils commencèrent à s'en aller, ils ce rendirent bien compte que le trio paniquait, et il était vrai que Shizuka n'était pas à l'aise non plus, par contre, Ruby ce disait que quoi qu'il puisse arriver, il serait là pour les protéger, tandis que Tarô était confiant, trop confiant même, il ne voyait pas le danger, s'il y en avait, car il faisait trop confiance à Kaito. Après ce qu'ils ont vécu, si ces gesn n'éaient pas fiables, il ne l'aurait jamais envoyé les trouver. A force de marcher, ils arrivèrent dans ce qui ressemblait à une petite ville souterraine, ce qui eût de quoi impressionner. Ils ce rendirent jusqu'à une grande demeure, qui même si elle était un peu en ruine, comme les autres, semblait être celle du chef. Une fois à l'intérieur, ils furent invités à s'asseoir sur un grand canapé d'angle en cuire, un peu vieux.

- Grand-père, tes invités sont arrivés !

Peu de temps après avoir dit cela, Tarô, Ruby et Shizuka ressentirent comme une très grosse vague d'énergie, ce qui les fit ne pas ce sentir très bien. Ils semblaient transpirer et en même temps, effrayés, ce qu'ils ne semblaient pas comprendre. Cette vague d'énergie s'intensifia petit à petit qu'une chaise roulante fit son apparition, transportant un vieux neko d'une soixantaine d'années. Il avait des cheveux argentés qui n'allaient pas plus loin que sa nuque et qui semblaient épais, mais en même temps, au centre de son crâne, il semblait commencer à ce dégarnir. Son regard bleu azure semblait être dur et à la fois très sage. Ridé par le temps, il avait encore de la prestance en étant habillé d'un costard bleu nuit et de plus, il ce tenait bien droit sur sa chaise. Même si cela ne ce voyait pas que dans le temps il avait fait 1m77, il essayait de ne pas paraître trop petit dans son véhicule roulant. Voyant que son public ne ce sentait pas bien, il agita sa main devant lui et cette atmosphère devint moins lourde et moins effrayante.


- Veuillez m'excuser les jeunes, même à cet âge, je ne contient pas tout le temps mon pouvoir.

"Euh... C'est vous le chef ? Vous me sembliez pourtant moins vieux et plus effrayant dans les propos de mon frère"

- La jeunesse n'est qu'une vue de l'esprit. Un mythe ce construit sur une légende et il me semble que si elle n'est pas à la hauteur des espérances, il ne peut pas ce considérer comme tel ! Je suis le leader de tous ces jeunes qui ont bien voulu rejoindre ma cause alors que personne ne voulait s'occuper d'eux. Nous, nous devons de rester discret pour continuer à vivre une vie paisible.

- Dans ce cas, si vous êtes des pacifiques, pourquoi ne pas vivre avec les autres ?

- Oh ça, ma petite, c'est une longue histoire. J'ai connu la reine dans sa jeunesse et il y a bien des choses qu'elle préfère que je ne divulgue pas, alors elle a préféré me bannir pour ce protéger, ainsi que pour d'autres crimes que selon elle, j'aurais commis. Ce n'est pas grave, je vis très bien ma vie et même si les jeunes ce plaignent, parfois, ils sont très heureux de ce qu'ils ont ! Kirito, va chercher le miroir je te prie

Ruby et Tarô semblaient de plus en plus ce demander en quoi cet individu pouvait faire peur à la reine et en l'entendant parler, ils ce mirent à songer qu'il savait sûrement des choses que bon nombres de personnes ignoraient. Alors que son petit-fils alla chercher un objet, Tarô prit à nouveua la parole.


"Pourquoi vous n'avez rien fait pour vous défendre ? Vous avez pourtant l'air puissant.."

- Petit, la puissance ne résout pas tous les problèmes ! J'ai perdu le défi qu'elle m'avait proposé, j'étais humilié et banni, mais cela ne m'a pas empêcher de continuer à vivre.

"Oh je vois... Dites... Vous avez connu mes parents.. Pourquoi nous-ont-ils laissés à la porte d'une horrible femme au lieu de nous apporter à vous ?"

- Ils n'ont en pas eût le temps. Pour arriver jusqu'à nous, il leur aurait fallut créer un portail et cela leur aurait coûté beaucoup d'énergies. Lorsque nous avons apprit la nouvelle, nous étions bouleversés, ton père était un héro, il a sacrifié sa vie pour protéger ta mère.

"Comment vous, vous êtes connus ?"

- Mon fils était parti en voyage afin de recruter d'autres nekos afin de leur sauver la vie, ce qu'il a fait dans ton monde et a aidé tes parents à ne plus être esclave, c'est pour cette rasion qu'ils nous rendaient quelques services.

Tarô était sidéré et en même temps, il était triste, car il ne savait pas que son père avait donné sa vie pour protéger sa femme, c'était une belel preuve d'amour. Lorsque Kirito revint avec l'artefact, le vieux neko le déballa et montra un beau miroir rond, avec un petit manche pour le tenir. Tout le tour était fait en or et dessus, en-haut, à gauche et à droite étaient incrustées un rubis, une émeraude et un saphir. Ce remettant de leurs émotions, le trio scruta intensément le miroir.

- Il s'appelel le "Miroir de l'Amour". J'ai cru comprendre que vous aviez un problème de coeur chère princesse, ne vous en faites pas, cela sera bientôt qu'un lointain souvenir. Si une demoiselle est amoureuse de ce fiancé choisit par votre mère, la demoiselle qui tiendra ce miroir et qui le fera le regarder plus d'une dizaine de minutes, ce prince charmant en tombera amoureux. Sa magie sera rompue que si la demoiselle ayant tenu le miroir meurt. Il déteient un pouvoir permettant de voir en l'être opposé ce qu'il recherche et ce qu'il aime, ainsi, il ne pourra plus s'en passer. Une fois que vous l'aurez utilisé, je vous conseillerais de me le rendre, afin qu'il ne tombe pas entre de mauvaises mains. Je pense que je peux vous faire confiance les jeunes.

Après avoir fait toute son explication, il rangea le miroir dans sa protection, pour éviter qu'il ne soit abîmé et éviter aussi qu'il finisse par faire des ravages sur ses auditeurs, même si cela ne pouvait pas avoir un efft néfaste sur eux, puisqu'il n'était pas amoureux d'eux.

"Vous voulez quoi en échange ?"

- Un architecte, pour leur apprendre à donner une meilleure mine à notre ville, c'est que ce domaine n'est pas trop leur point fort.

"C'est tout ?"

- oui. Voir les plans de Reimu ruinés n'a pas de prix. J'espère que vous penserez au moins à m'inviter quand vous, vous marierez ! Allons mes enfants, partez à présent

"Merci pour tout !"

Pensant que ce n'était pas trop cher pour leur enlever une grosse épine du pied, Le trio pu tout de même voir que Kirito semblait ne pas être satisfait du choix de son papy, il semblait vouloir plus en échange de ce cadeau, montrant ainsi qu'il n'avait rien comprit des convictions de l'ancêtre, qui pensait que malgré le fait qu'il s ce plaigent, ils n'avaient pas besoin de plus pour être heureux et qu'ils devaient continuer à travailler pour lui jusqu'à ce qu'il meurt, ce qui ne semblait pas prêt d'arriver. Kirito les raccompagna jusqu'à la sortie, jusqu'à ce qu'ils soient à nouveau dans la partie lumineuse de Nomugo, puis il s'en alla une fois qu'il fût sûr qu'ils ne ce perdraient pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Dim 5 Aoû - 21:14

[Il s'est passé du temps et du gagne en maturité XD Mais oui, tu as raison, il va falloir l'arrêter x3 De toute façon, je n'ai pas prévu de résoudre rapidement l'arc avec Tengu ;P Donc, ce sera la suite dans les prochains épisodes =3 Je pense qu'en genre quoi... deux-trois posts ce sera terminé ^^ ]

Le groupe descendit dans ce qui semblait être un genre de ville souterraine. Takamina regarda de tous les côtés. Elle jeta un regard à sa Jumelle et à son cousin qui semblaient tous les deux étonnés - bien que sur le visage de Chiery, cela soit invisible pour quelqu'un n'étant pas proche de la petite Neko. Aucun des trois Himeji n'avait entendu parler de l'existence de ce quartier. Sans doute que personne dans le royaume n'était au courant de l'existence d'un tel lieu. Pourtant, Chiery ne pouvait s'empêcher de penser que sa mère devait savoir quelque chose. La Reine Reimu était presque omnisciente sur Nomugo. Sans doute qu'elle allait devoir lui demander des explications sur ce territoire construit par la Patte Noire.

Ils furent finalement guidés dans une bâtisse qui pouvait être considérée comme celle appartenant à un chef, un leader. Ishimaru prit le temps de détailler la structure. Il était plus ou moins perdu. Il ne saurait dire si au final ces gens souffraient autant que leur guide le faisait aucunement sous-entendre. Ils semblaient bien vivre ici. De plus, si les douleurs étaient si intenses, ils auraient pu faire tel que l'héritière au trône l'avait proposé. Tout le monde se retrouva installé sur un grand canapé. Le Neko-guide avertit un parent que le groupe était présent. Takamina se sentit mal-à-l'aise. Elle se demandait à nouveau si c'était une bonne idée d'être venu ici. Soudainement, les trois Himeji furent pris de surprise lorsqu'une étrange énergie envahit la salle. Il semblerait que tout le monde pouvait la ressentir. Chocola lâcha un petit miaulement de peur, venant se dorloter contre sa Jumelle. Celle-ci tourna son regard bleu vers sa sœur. Pour la rassurer, elle la prit dans ses bras, caressant doucement ses cheveux. Ishimaru observa ses cousines, se demandant bien ce que pouvait être cette énergie.

Un homme, assis au fond de son fauteuil roulant se faisait pousser. Il était un vieux Neko. Ishimaru se mit à suspecter ce doyen être l'origine de l'énergie. Il eut affirmation lorsque l'intéressé fit descendre la pression. Il s'excusa par la suite du trouble qu'il avait causé, ne maîtrisant plus si bien ses pouvoirs. Takamina regarda le chef de cette ville souterraine. Celui-ci parla de l'histoire de ce qu'il avait construit. Il évoqua notamment le fait qu'il avait perdu à un défi face à Reimu, l'engageant à la fuir. Les Himeji s'échangèrent un nouveau regard. Ishimaru interrogea ses cousines par ce même regard. Les deux haussèrent des épaules. Ce devait être une histoire dans l'adolescence de leur mère ou sans doute que les Jumelles n'étaient que des bébés lorsque cela était arrivé, néanmoins, cela restait un événement plus ou moins ressent, sans doute il y a une décennie...

Par la suite, le doyen demanda à son petit-fils d'aller chercher un miroir spécifique. Tarô en profita pour demander des informations sur ses parents. Il semblait triste en entendant les nouvelles. Chiery s'approcha de lui et vint prendre son bras pour le serrer contre elle, dans un geste de réconfort. Pendant ce temps, le petit-fils ramena un miroir. Lors des explications, Ishimaru fut tout à fait attentif. Il se demandait d'où provenait un tel objet. Takamina se posa mille et une questions face au miroir. Elle se demandait pour quelle raison ils ne chercheraient pas à le vendre ou comment ils avaient pu obtenir cela... Tout se chamboulait tandis que le doyen énumérait les pouvoirs de l'artefact. Il finit, suite à la question de Tarô, par demander en échange un architecte pour améliorer la vie des habitants de la ville souterraine.

Alors que tout le monde commençait à partir, guidé par le jeune Neko, Chiery s'approcha du doyen. Elle lui rendit le miroir, lui disant d'une petite voix :

"Je vous remercie pour votre aide... Néanmoins, ce miroir semble très précieux et vous devez y tenir. De plus... je n'aime pas l'idée d'utiliser la force... Peut-être que nous pourrions nous en servir dans un cas d'extrême urgence si la négociation ne résulte à aucun changement. Pardonnez-moi, sans doute n'est-ce pas ce que vous attendiez. Je ne souhaite pas forcer le Prince Tengu aimer une fille dont il n'éprouve aucun sentiment. C'est injuste. Moi-même je ne souhaite pas que cela m'arrive alors, je suis ce fameux dicton "Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse". Je vous prie... reprenez votre bien. Si finalement, le mariage entre le Prince Tengu et moi-même reste tenu, nous reviendrons vers vous."

Elle s'inclina. Elle souhaitait ne pas le déranger par ses volontés à bien faire les choses.

"Cependant, je vous enverrai une équipe d'architectes réputée pour vous aider."

A nouveau, elle s'inclina pour finalement quitter le chef de la Patte Noire. Elle rejoignit sa Jumelle et son cousin qui l'attendaient en dehors de la bâtisse.

"J'ai entendu ce que tu as dit au chef, je pense que c'est une bonne idée.
- Il va falloir convaincre Mère de reporter le mariage, d'abord. Elle souhaite faire en sorte qu'il soit très tôt.
- Elle a dit ça dans la hâte. Je pense qu'elle ne pensait pas vraiment. Un mariage entre deux personnes royales nécessite beaucoup de préparations.
- Oui, tu as raison. Cela risque de prendre des mois ! De quoi nous donner assez de temps pour la convaincre de cesser l'alliance entre l'héritier de Lockastaru et l'héritière de Nomugo !
- Sans doute qu'il va falloir toucher notre cible principal et le faire baisser dans l'estime de Reimu."

Ishimaru se frottait les mains entre elles, ayant l'air de s'enthousiasmer à l'idée d'humilier Tengu. Il reçut une petite claque derrière son crâne de la part de Chocola qui gonflait les joues. Le blondinet ria un peu et ils se pressèrent de rejoindre les autres. Chiery alla voir Tarô, prit sa main, et lui confia :

"J'ai refusé le miroir finalement. Je préfère que nous réglons cette affaire par nos propres moyens. Je suis certaine que nous pouvons parvenir à convaincre Mère. Papa est de notre côté autant que Grand-Mamie. Le peuple... sans doute que le peuple nous aidera également."

Vanilla voyait un nouvel espoir soudainement. Rien n'était perdu. Reimu et Tengu n'avaient pas encore gagné. Ils avaient pour le moment les avantages mais eux, ils avaient quelques cartes en main qu'ils pourraient bientôt utiliser.

"Vous pensez que nous devrions retourner au château ?
- Il me semble que Mère cherche Chiery et désire son retour pour discuter du mariage.
- Ce serait justement le moment pour discuter du mariage.
- Par contre... je ne pense pas que ça soit une bonne idée qu'on y aille tous ensemble... Surtout s'il y a Tarô..."

Takamina gonfla à nouveau ses joues, visiblement ennuyée que sa mère refuse la présence du matou.

"Les Jumelles seules suffisent, je pense.
- Oui... Il faut faire en sorte de ne perdre aucune possibilité de la convaincre d'annuler le mariage."

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Mar 7 Aoû - 0:36

HS : Ok, ça me va, tu me diras quand et où tu voudras faire la suite quand il sera terminé =)

Tarô était bien content que Chiery soit là, accrochée à son bras pour traverser cette phase difficile de sa vie. Lui qui pensait que l'ancêtre allait narrer de belles histoires concernant son paternel, et bien non, ce n'était pas le cas, il ne lui contait que le jour où il n'était plus, ce qui était vraiment moche. Au moins, il lui restait sa mère, s'il la retrouvait un jour... Quand ils partirent et que Chiery revint en arrière, le vieux chat eût l'air des plus surpris, puis il ce mit à rire lorsque la jeune neko eût terminé son discourt. Il attrapa ensuite le miroir et lui fit un grand sourire.

- Ma petite fille tu as l'âme d'une grande dirigeante, c'est fou comme tu es le portrait craché de ta mère, mais heureusement pour toi, tu as le coeur de ton père. Ainsi, lorsque tu seras sur le trône, je pourrais enfin m'en aller le coeur léger, car Nomugo sera gouverné par quelqu'un de juste et de sage. Merci, il est vrai que j'y tiens, c'est tout ce qu'il me reste de ma femme et non, elle ne s'en est pas servit contre moi si c'est ce que tu penses héhéhé ! Je comprend ta façon de penser, j'étais très content d'avoir fait ta connaissance, ainsi de celle de ta soeur.

Il la retenait sûrement, mais qu'importe, il s'en fichait pas mal, il avait besoin de lui transmettre ce qu'il avait sur le coeur, ainsi, le jour de sa mort, il n'aura aucun regrets. Elle s'inclina à nouveau après lui avoir dit qu'elle lui enverra des hommes qualifiés pour réparer la ville souterraine.

- Merci fillette, c'est bien aimable ! Toi et ta bande de petits copains, vous serez toujours les bienvenue si vous devez vous cacher et si vous avez besoin d'un coup de patte, tu sais où nous trouver. Allez, il est temps à présent.

La laissant ainsi s'en aller, il ne pu s'empêcher de lui faire un derneir sourire. Lorsqu'ils furent à nouveau réuni, le trio laissèrent les jumelles st le cousin discuter, sauf que lorsque Chiery ce tourna vers Tarô en lui disant qu'elle n'avait pas accepté le miroir, Tarô ne se senti pas très bien.

"Mais... Chiery... Après tout ce qu'on a fait... Après tous les risques que nous avons tous prit... Je... Je ne comprend pas... Je.. S'il te plait, explique-toi !"

Tarô semblait être très mal à l'aise et à la fois chamboulé par cette nouvelle, c'était à ce demander s'il n'allait pas s'évanouir tellement il était pâle. Shizuka et Ruby ne sachant pas trop quoi penser de cette histoire, restèrent silencieux, préférant échanger un regard. C'est lorsque Chiery expliqua ce qu'elle voulait faire qu'ils eurent l'air d'accord avec sa façon de penser. Tarô, lui, esquissa un sourire pour éviter qu'elle ne s'inquiète.

- Allons ne soit pas triste TArô, c'était un super voyage initiatique et pis au moins, les jumelles ont la force pour affronter leur mère. ! Elles vont tout déchirer ! Pas vrai Ruby ?

Ruby hocha vivement la tête et fit un large sourire en mettant un pouce en l'air. Tarô, lui, dû réfléchir un long moment. Qu'est-ce que lui avait apprit ce voyage ? Rient à part que son cher père étit mort. Cependant, l'amour envers sa belle était bien plsu grand qu'il ne le pensait, car il lui avait fait faire des choses insensées. Il avait comprit qu'il l'aimait et que pour elle, il serait prêt à défier quiconque, mais ne l'avait-il pas déjà comprit ? Ecoutant alors le plan des jumelels, Tarô prit soudainement Chiery dans ses bras et l'embrassa fougueusement avant de la rela^cher.

"Si pour l'éclat de ton sourire je me dois d'être encore éloigné de toi, je le ferais sans hésiter. Même si je me fais du soucis, je crois en toi. Tu as vraiment intérêt à tout déchirer, comme dit Shizuka ! Je ne serais pas loin, si jamais tu as besoin de quoique ce soit et que tu te sens en danger, pense à moi très fort ou si Takamina pense fort à Ruby, il viendra également à son secours, nous sommes liés, je serasi toujours à ton service, l'ombre de ton ombre et jamais rien ne nous séparera, alors va et remporte ce défi !"

> Toi aussi, fait attention ma belle, je ne veux pas non plus te perdre. Je retourne auprès de ma soeur en attendant que vous ayez terminé vos négociations, il est temps que je m'en préoccupe un peu pour voir si elle a tout ce qu'il lui faut.

- Mon coeur.. Tu es leur gardien, il serait plsu normal que tu les accompagne, Reimu ne ce doutera de rien. Bonne chance, je vais retourner voir grand-mère, il faut que je lui raconte nos récits, pour une fois, ça sera moi qui aura une histoire à lui raconter

Embrassant également leurs âmes-soeurs, Shizuka ne pu s'empêcher d'avoir les larmes aux yeux en entendant le discourt de Tarô. Il aimait Chiery et ça, personne ne pourrait dire le contraire, même pas ceux qui étaient contre leur union. Ils étaient fait l'un pour l'autre, ça crevait aux yeux ! Partant tous de leurs c^côtés, Tarô resta non loin du château, espérant presque qu'elle l'appelle. Sentant alors ses larmes couler de ses yeux, il fût sulagé d'avoir réussi à rester digne jusqu'à ce que tout le monde parte. Il était vrai que c'était beaucoup d'émotions en un seul coup et en plus, il ne cessait de ce faire du mouron pour sa belle. Griffonnant un petit message qu'il épinglea à un bout du portail, il s'en alla par la suite. Le message disait aux jumelles de le retrouver au bar où ils avaient joué au Just Dance, car il avait besoin de ce changer les idées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membres
Maîtres de la Keyblade
Neko Jumelles
Princesses de l'Harmonie
MembresMaîtres de la KeybladeNeko JumellesPrincesses de l'Harmonie
avatar
Féminin

Date de naissance : 18/07/2000

Âge : 18
Date d'inscription : 28/09/2014

Nombre de messages : 933

Feat : Chocola & Vanilla - Nekopara
Invocation : Rien
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomHimeji
PrénomTakamina & Chiery
Âge13 ans
Monde d’origineRoyaume de Nomugo
StatutCrépuscule
RangPrincesses de l'Harmonie/Apprenties Maîtres de la Keyblade
PouvoirsTénèbres (Takamina) ; Lumière (Chiery)
Présentation

MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Dim 26 Aoû - 23:28

[Okay, pas de problème ! ;3 ]

Bien que cela aurait pu la pousser à changer à nouveau d'avis, Chiery ne fut pas chamboulée par le tourment de Tarô face à la nouvelle. Elle comprenait sa réaction. Il désirait plus que tout qu'ils finissent leur vie ensemble, tout comme elle, cependant, l'héritière au trône avait ce besoin d'affronter ses problèmes par ses propres moyens. Si elle souhaitait être la meilleure reine possible pour le royaume, elle se devait de prendre les responsabilités de toute situation dans laquelle elle était engagée. La petite Neko ne put s'empêcher, cependant, de rougir lorsqu'elle sentit que le prince de ses rêves l'attirait à lui pour échanger un baiser passionné. Alors que leurs lèvres se retrouvaient une nouvelle fois, la jeune demoiselle ronronnait faiblement. Suite aux dires de Tarô, Vanilla hocha doucement de la tête. Elle ferait en sorte d'annuler ce mariage arrangé.

Takamina regardait sa jumelle en affichant un tendre sourire mais fut sortie de ses pensées sur l'avenir quand Ruby la prit pour l'embrasser également. Il lui dit quelques mots d'amour avant de la prévenir qu'il allait rejoindre sa sœur. La princesse miaula en réponse. Elle se retint, néanmoins, de lui dire qu'elle aurait souhaité passer plus de temps avec lui. A cause de toutes ces agitations entre la maladie, l'apparition de Tengu, l'apprentissage du mariage arrangé, elle regrettait de ne pas avoir pu profiter de la présence de celui qu'elle aime. Elle aurait souhaité pouvoir faire quelques choses avec lui, s'amuser tous les deux. Malheureusement, la situation rendait ses petites envies impossibles. Il y avait plus urgent à traiter avant de pouvoir se détendre.

"D'accord ! On lira des contes à notre prochaine retrouvaille, promis ?"

Lui demanda-t-elle avec un ton de fillette. Au lieu de songer aux regrets, elle préférait envisager les prochaines fois. De toute façon, il vivait à Nomugo, elle aurait bien une occasion prochaine pour passer des bons moments avec lui.

Ishimaru répondit également à son propre baiser échangé avec Shizuka qui lui conseillait d'accompagner les jumelles. Le grand blond se demandait si sa présence serait réellement utile et surtout si elle plairait à Reimu. Sans doute la reine lui dirait qu'il n'a aucune opinion à donner alors il devrait partir s'il voulait bien que l'échange ait lieu. Cependant, cela n'empêcherait pas qu'il pourrait accompagner ses cousines jusqu'à l'entrée de la salle du trône où se posait souvent la gérante du royaume. Il caressa entre les oreilles de sa bien-aimée, lui souriant tendrement.

"Elle risque de te poser beaucoup de questions. Tu en auras pour un moment, haha. Je te rejoindrai plus tard dans la soirée."

Il embrassa son front. Puis, le groupe se sépara. Les trois Himeji étaient alors accompagnés de Tarô qui resta cependant face au portail qui donnait sur le premier jardin du château. Chiery avait sentit toute la tension que cachait son fiancé. Elle lui avait alors fait un sourire comme pour le rassurer avant de rentrer chez elle.

***

Tengu était finalement revenu auprès du château. Il comptait rejoindre sa future belle-mère lorsqu'il remarqua un papier flottant entre les barreaux du portail. Il s'empara de l'objet et y lit le message. Il resta un moment interdit avant d'afficher un sourire, ayant sans doute quelques idées en tête. Sans plus tarder, après avoir rangé le papier dans une poche, le prince partit à la recherche de son rival. Il se disait qu'ils devaient avoir une véritable conversation, profitant de l'absence de tout membre de la famille Himeji.

Le jeune homme prit peu de temps à retrouver le Neko. Gardant son grand rictus sur le visage, il s'autorisa à s'assoir auprès du rouquin et commanda deux verres pour eux. Il garda pendant quelques instants le silence, observant cet être qui avait osé voler le cœur de la future reine de Nomugo. Finalement, le prince de Lockastaru prit la parole :

"Mon ami, j'ai bien cru comprendre à quel point vous adorez ma fiancée. Néanmoins, je ne peux vous laisser me l'arracher si facilement des mains. Je l'aime fort, voyez-vous ? Je la connaissais alors qu'elle n'était qu'un minuscule chaton et je l'ai vue grandir pour devenir cette jeune chatte adorable. Je sais qu'elle deviendra une magnifique féline. Quoiqu'il en soit, sachez que je souhaite gagner ce que vous avez obtenu : l'amour de Chiery. Je vous propose ainsi de nous engager dans une bataille digne : remporter le cœur de Chiery. Ainsi, nous verrons qui sera le digne fiancé dans la princesse. Vous avez de l'avance, mais ne vous estimez pas vainqueur immédiat. Néanmoins, si je me vois vaincu, je vous laisserai alors tranquille et annulerai le mariage. Si je venais à gagner, alors vous disparaîtrez de nos vies. Alors, marché conclu ?"

Tandis qu'il finissait ses explications, il tendait sa main vers le Neko pour accordé ce contrat, cette course plus ou moins lugubre. Tengu était un homme digne et il avait horreur de la victoire facile. Là où il était resté d'avis avec la reine pour précipiter le mariage, il voyait à présent le moyen de s'emparer légalement du cœur de la future Reine de Nomugo. Il l'aimait depuis longtemps, il avait appris à nourrir ces sentiments. Le voilà à quelques doigts de la perdre à cause d'un matou d'égout qui avait réussi à séduire la demoiselle pendant son absence.

"Vous savez, Tarô, je vois en vous un digne rival. J'ai pu vous observer de loin après votre fuite du château pour trouver de l'aide. Vous allez jusqu'à l'impossible pour Chiery. Elle a besoin d'homme comme vous et moi. Je sais ce qui est de meilleur pour elle. Chiery est une fragile princesse qui nécessite la présence d'un gentilhomme, que dis-je, d'un chevalier servant ! Je dois reconnaître vos qualités, mon cher. Cependant, vous portez des défauts malplaisants. Je vais surtout citer votre irrespect envers la Reine Reimu. Ignorez-vous donc à quel point Chiery aime sa mère ? Je suis certain que vous lui brisez le cœur à chaque insulte ou mauvaise remarque faite envers sa mère."

Il agrandit son sourire plein d'orgueil. Il avait remarqué l'impulsivité de Tarô qui le poussait à cracher sur Reimu tout ce qu'il avait sur le cœur, refusant que cette dernière traite ses filles comme des objets politiques. Chiery était inexpressive mais Tengu avait la sensation qu'elle était attristée quand sa mère et le Neko qu'elle aimait se disputaient facilement. Leur relation à toutes les deux était difficile, cependant, la jeune fille ne pouvait s'empêcher de ressentir de l'affection envers celle qui lui avait donné la vie malgré ce qu'elle avait pu subir par sa faute.

Tengu but d'une traite le verre qui reposait sur la table depuis un moment déjà, le serveur ayant déposé rapidement les commandes. Suite à cela, il déposa quelques munnies pour payer l'addition et se leva. Il salua de la main Tarô, en ajoutant :

"Bon courage à vous. J'ai d'autant appris que vous n'étiez pas toujours présents pour Chiery. Cela peut vous être un terrible désavantage. Sur ce, mon bon ami, bonne soirée."

Et il s'en alla, satisfait de cet échange.

***

"J'ai eu l'occasion de discuter avec Tengu à propos du mariage. Il est finalement en hiatus. Alors, cessez de m'embêter avec vos bêtises."

Takamina et Chiery s'échangèrent un regard. Les deux se demandaient comment Tengu avait persuadé leur mère à changer d'avis. Quelques instants encore plus tôt, elle était prête à assumer des préparations précipitées et voilà qu'à présent, tous les projets étaient mis de côté. La reine-même obligeait ses filles à ne plus parler de cela, comme si l'affaire n'existait pas.

Troublée, Chocola prit la main de sa Jumelle pour sortir de la salle afin de laisser Reimu seule. Elles sortirent toutes les deux et remarquèrent que leur père et Ishimaru étaient en pleine discussion.

"J'espère que Reimu ne pas continuer de te bouder encore longtemps...
- Je suis parti comme elle me l'a demandé car je sais qu'elle peut être impulsive à propos de ses sentiments. Néanmoins, je connais Reimu et je sais que nous nous aimons toujours. Disons que les affaires du royaume l'étouffent en ce moment. Surtout le sujet qu'elle est en train de traiter. Elle a donc d'autre préoccupation. Je préfère rester en arrière et m'occuper de mes propres affaires sur le royaume. Elle reviendra vers moi quand elle sera moins chargée.
- Ouais... En tout cas, je trouve que c'est trop tôt pour parler de mariage. Chiery n'a que treize ans...
- Parfois, il faut bien marier rapidement pour la prospérité du royaume-
- Papa ! Le mariage a été reporté ! Mère l'a mis de côté pour le moment ! Elle va pouvoir s'occuper d'autres choses !"

Takamina n'avait pas pu s'empêcher d'intervenir, se précipitant vers les deux hommes, tenant toujours sa sœur qui la suivit alors. Un sourire soulagé se dessina sur le visage du roi tandis qu'Ishimaru lâcha un soupire de libération. Il ignorait ce qui avait bien pu provoquer un tel bouleversement dans les plans mais il s'en moquait bien pour le moment.

"Bien joué, les filles !
- Nous n'y sommes pour rien. C'est Tengu."

Le blondin faillit s'étouffer en entendant cela. Il afficha par la suite une grimace. Cela ne sentait pas bon. Pour le gardien des Jumelles, si Tengu était le responsable de ce changement de situation, cela signifiait que ce dernier avait des desseins qui ne plairaient sans doute qu'à lui et à la reine.

"Mhh... Je vois. Enfin, j'imagine que nous pouvons au moins nous réjouir que le mariage n'est pas immédiat. Je vais aller retrouver Reimu, dans ce cas. Nous avons besoin de discuter.
- Évite de parler du mariage, surtout."

Makoto s'accroupit légèrement pour caresser entre les oreilles de sa fille, lui souriant tendrement.

"Ne t'inquiète pas."

Le roi passa les portes pour rejoindre son épouse. Les trois Himeji demeurèrent un moment silencieux avant de se regarder.

"Tarô doit encore attendre dehors. On va le retrouver ?
- Oui. Il faut l'avertir des changements."

Ils allèrent dehors mais remarquèrent que le Neko était absent. Ils regardèrent dans les alentours. Takamina se mit à humer l'air et reconnut l'odeur de Tarô.

"Hm. On dirait qu'il est parti par là depuis un moment... et... Tengu a pris cette direction aussi."

En entendant cela, Chiery ne put s'empêcher de se précipiter pour retrouver celui qu'elle aime, se guidant des odeurs, suivie de près par sa Jumelle et son cousin. Ils entrèrent finalement dans un endroit qui rappelait de doux souvenirs à Vanilla. Tengu venait de quitter le bâtiment depuis peu. Ils l'avaient manqué d'un cheveu. La future reine se jeta vers son fiancé, l'ayant remarqué.

"Tarô ! Tu as parlé avec Tengu ? Apparemment, il a convaincu Mère de refroidir le projet de mariage. T'a-t-il dit quelque chose ?"

_________________


MakiSushi ♥:
 


Takamina's Theme                                                                                 Takamina's Love

Chiery's Theme                                                                                 Chiery's Love

Tsuki's Theme                                                                             Tsuki's Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Sora-Noelle
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 18/02/2014

Nombre de messages : 401


MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   Lun 10 Sep - 0:15

HS : Désolée pour le retard, je vais essayer de me rattraper avec un bon rp =)

Peu de temps après lui avoir dit qu'il allait partir, Takamina posa une question qui fit fondre le jeuen prince, qui eût un sourire jusqu'aux oreilles, elle était tellement mignonne, comment lui refuser de lui promettre quelque chose d'aussi adorable ? Il ne le pouvait tout simplement pas.

- Oui, promis. Je t'attendrais, j'ai hâte et si les livres ne suffisent pas, Bianca nous racontera une histoire, lorsqu'elle en a envie, ses histoires sont toujours super quand elle les racontent !

Sur ces mots, il s'en alla. Finissant par appeler Artharys, il grimpa sur le cheval dès que ce dernier fit son apparition. Sa monture semblait être très content de revoir enfin son propriétaire, car il avait la sensation que cela faisait une éternité qu'il n'avait plus vu le jeune neko.

- Alors comment ce sont terminées tes aventures ?

Le cheval fût presque vexé quand Ruby lui répondit par la pensée qu'il devrait attendre d'être arrivé à la maison pour connaître son récit, mais au final, il émit une sorte de rire, heureux que son maître ne soit pas triste et qu'il ait l'air de s'être bien amusé. Une fois rentré, Pearl Bianca sorti de la maison en ayant l'air surprise de le voir. Une fois que le cheval ce soit stoppé, il sauta de son dos et fit un câlin à sa soeur adoptive, ce qui étonna cette dernière, qui le repoussa vivement.

- Non, mais tu t'absentes durant des heures et tu veux que je t'accueil à bras ouverts ? En plus, que fais-tu loin du château ? J'ai une vie et tu as la tienne, alors ne soit pas bref et raconte-moi tout dans les moindres détails !

Ruby soupira et lui raconta tout. Du côté de Shizuka, cette dernière ce mit à rigoler lorsqu'Ishimaru lui dit que cela allait prendre du temps pour tout résumé à sa grand-mère, ce qui n'était pas totalement faux.

- Ahah d'accord ! A ce soir !

S'en allant en riant, elle fit un petit bout de chemin avec Ruby et ce dernier appela sa monture, ce qui était quand même mieux pour voyager plus rapidement chez elle. Le cheval demanda une explication et personne ne lui répondit, d'ailleurs Shizuka ria un petit peu, content de participer à cette petite cachotterie collective. Après l'avoir déposée, il s'en alla pour rentrer chez lui et la neko leur fit de grands signes pour leur dire au revoir. Ceci étant fait, elle poussa la porte de sa maison et fût contente de voir que la vieille dame l'attendait en brodant. Elle était assise sur une chaise de la cuisine et travaillait sur un projet qui était tout petit, car elle était en train de faire de la broderie sur une paire de chaussons. Elle eût l'air contente de revoir la jeune fille.


- Coucou mamie ! Oh c'est vraiment adorable ! C'est pour qui ?

- Pour toi ma chérie

- Mais... Euh... Enfin... Je.. Je n'attend pas d'enfants !

- Je m'y prend à l'avance, car je sens que cela va bientôt arriver, bien plus vite que tu ne le penses ma chérie et je compte bien être arrière-grand-mère avant de disparaître dans les nuages !

L'enlaçant en lui faisant un bisou, la jeune neko était contente de revoir la vieille dame, ayant l'impression que cela faisait une éternité qu'elle ne l'avait plus vue. Quand cette dernière lui dit pour qui étaient les chaussons, Shizuka fût surprise, puis roula plusieurs fois des yeux et soupira, ce disant que la vieille neko était trop optimiste et qu'il allait encore falloir du temps avant qu'elle obtienne le titre qu'elle désirait. Pensant qu'il était temps de lui dire ce qu'elle avait fait, la demoiselle s'assit en face de sa mémé et lui narra tout ce qu'elle avait fait jusqu'à présent. Du côté de Tarô, ce dernier avait asusi fondu devant la miss, surtout lorsqu'elle avait rougit et avait légèrement ronronné, la trouvant vraiment trop chou. Une fois au bar, il soupira, les bras croisés et la tête à l'intérieur, semblant être vraiment désespéré.


- Qu'est-ce qu'il t'arrive mon cher Tarô ? Tu m'as l'air bien dépité.

"Oh bonjour Lily... Ma belle promise doit vaincre de vieux démons pour qu'on puisse ce marier et ça m'angoisse"

- Ne t'en fait pas, notre future reine n'est pas bonne qu'au Juste Dance, elle saura ce battre pour obtenir une happy end, j'en suis persuadée !

Lily était une jolie neko aux longs cheveux blonds, qui lui arrivaient à la hauteur des fesses et qui étaient attachés par deux noeuds et dont le début était légèrement relevés avec un ruban aussi jaune que ses cheveux, ce qui le rendait presque invisible comparé aux noeuds noirs. Tout prêt du ruban, il y avait un peigne en argent en forme de couronne planté dans sa chevelure, ce qui lui donnait un petit côté royal. Elle avait des yeux bleus et des jolies oreilles blanches. Autour de son cou, il y avait un ruban accroché de couleur violette avec un grelot doré accroché à son centre. Mesurant dans les 1m75, elle semblait être plutôt grande pour une demoiselle. Ele avait une taille fine, mais pas trop maigre non plus, un joli brin de femme habillée d'une robe bleu ciel, à manches, avec des motifs de fleurs blanches dessus. Cette robe ne mettait pas spécialement en valeur ses forme, mais cela ne l'empêchait pas d'être très jolie.

Elle était devenue une amie de Tarô en la rencontrant une première fois ici, puis au cours de ses visites à Nomugo. Elle était douce et très gentille, elle avait l'âme d'une princesse et il aurait pu en tomber amoureux s'il n'avait pas rencontré Chiery en premier et si elle n'était pas déjà en couple avec un homme-singe du nom de Xyliss. Quoiqu'il en soit, il releva la tête en l'entendant lui parler, l'air surprit, puis il ce mit à sourire, ayant l'air un peu rassuré. C'est alors que Tengu fit son apparition. Au début, il ne l'avait pas remarqué, ce n'était que lorsqu'il s'assit et commanda un verre de lait qu'il le remarqua, ce qui l'étonna et ne lui fit pas plaisir de le voir ici. Bien que ses poils ce hérissèrent, il garda son sang-froid comme il le pouvait. Il fût tout de même surprit lorsque le prince lui dit qu'il désirait faire un pari avec lui.


"Chiery n'est pas un lot de tombola, cependant, si cela me permet de vous battre à plates coutures sans verser le sang, j'accepte"

Il serra la main de Tengu en ayant un regard de vainqueur, comme s'il avait déjà gagné ce lot tant espéré dont il comptait ce battre ardemment pour l'obtenir. Ce fourbe de Tengu dit alors des mots qui déstabilisèrent le neko, car il ne pensait pas que ce qu'il faisait pouvait rendre triste Chiery, pourtant, c'était pour elle qu'il le faisait, il ne comprenait pas et cela lui faisait mal de faire souffrir sa bien-aimée. Tengu s'en alla alors en disant une dernière phrase qui faillit faire sortir le neko roux de ses gonds, heureusement, Lily le stoppa en mettant une main sur son épaule.

- Cela ne sert à rien de s'énerver, c'est ce qu'il veut. Allez vient on va s'amuser en attendant l'arrivée de ta belle !

N'ayant pas le coeur à s'amuser, ni à boire, il ruminait à l'intérieur de lui-même tandis que la jolie neko s'en alla danser sur la piste. Quelques minutes plus tard, la future reine fit son apparition. Il ce leva, puis lui fit un faible sourire.

"Oui, il m'a dit que ce verre de lait n'était pas conventionnel et qu'il était préférable d'être changé, sinon la boite allait fermé"

En entendant ces mots, le patron du bar eût des sueurs froids et ce précipita pour changer le verre alors qu'à la bae ce n'était qu'un prétexte pour changer de conversation, car elle n'avait pas à savoir ce qu'il lui avait dit, ce n'était pas des propos à tenir à une future reine et puis, il ne voulait pas la perdre. Le patron apporta alors un verre plus grand légèrement aromatisé à la fraise, avec deux pailles, une coupe spéciale couple, ce qui était très plaisant à recevoir. Tarô lui sourit, puis fini par baisser les yeux, l'air gêné.

"Je... Je suis ravi que tu puisses aimer qui tu le désires, cependant, je... Je voulais juste m'excuser pour tout ce que j'aurais pû dire par le passé qui aurait pû te blesser, car il y a des fois où je pense que cela peut t'aider ou te faire plaisir, mais en faites, on dirait bien que je ne suis qu'un idiot, alors j'espère que tu m'aimes encore, avec toutes mes bêtises et mes absences, d'ailleurs, quand c'est le cas, c'est vraiment pour une bonne raison... Je... Je n'ai pas envie de te perdre, alors... Est-ce que tu accepterais d'être une fois de plus ma cavalière pour ce soir ?"

Il fini par relever sa tête, lui faisant un regard de chaton tout mignon, surtout lorsqu'il lui demanda si elle voulait bien danser avec lui, même s'il pensait qu'elle pourrait refuser, surtout après tout ce qu'elle avait vécu aujourd'hui, ce qu'il pourrait comprendre. Il espérait n'avoir pas été trop maladroit et qu'elle comprendrait et qu'elle lui pardonnerait ses fautes, car c'était vraiment pour lui le plus important.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Nomugo] Une étrange maladie (PV : Tarô)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Symptômes...Maladie?]
» Une lettre étrange...
» cette fille est complétement tarée !
» Énigme 171 : Étrange égalité
» Mission Classique : Maladie d'amour [Toutes plateformes]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: RPG - Autres :: Other World-
Sauter vers: