Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le Passé de Yûki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Le Passé de Yûki   Jeu 8 Sep - 15:08

Naissance d'une Princesse



Il arrive parfois qu'on ait de la chance, avec un beau temps, un peu de vent frais... Ou parfois n'avoir aucune chance avec un mauvais temps. Mais que se passe-t-il lorsqu'on à la malchance lors d'un jour radieux et parfaitement calme ? Nulle ne le sait.

C'est aujourd'hui qu'accouche Yugure -anciennement connu du nom d'Eri-, la belle épouse de Shitsui, c'est plutôt un heureux événement n'est-ce pas ? Certes, mais ce jeune couple qui attendait un enfant n'était pas de cet avis, car en effet depuis tout le début ils ont prévus d'abandonner cette enfant, qui n'était pas censé être dans le ventre de la femme, seulement par manque d'attention et de certaine logique elle n'a su que seulement au quatrième mois qu'elle était enceinte, mais étant pas capable d'avorter, elle l'a garder jusqu'à sa naissance au moins pour l'abandonner. En plus de ça, ça leur fera retirer un poids de plus puisqu'un jour une vieille femme à dit que leur future petite fille serait lié à la destruction, le chaos total et tout ce genre de truc, ce qui les rassurait donc encore plus, leur donnant une autre raison de pas avoir cet enfant.

Après de longue heures interminables et dans la douleur, une petite fille aux grands yeux bleus était née, pleurant. Ils devaient cherchaient un prénom, seulement les jeunes parents n'ont rien trouvés, en disant juste au hasard cette petite liste; Zetsubo, Haiiro, Hakai...

Puis là, la jeune maman s'est mise à penser à sa propre mère, se disant qu'elle pourrait s'en occuper, puis comme ça il passeront le bébé à cette pauvre vieille dame qui déjà, est à moitié en train de perdre son mari mais au moins elle aura une nouvelle compagnie, tout jeune...

Ahlala, quelle pensée égoiste... Ce pauvre bébé qui ne pouvait rien comprendre va bientôt très vite se faire abandonner juste parce qu'elle détenait là, une nature assez spéciale que peu de gens acceptent : Une Princesse de Ténèbres. Yugure regardait sa fille, d'un air vide et se refusait de serrer le nouveau né dans ses bras, ce qui pouvait choquer les infirmières. De plus le père n'était pas mieux, il était rentré dans la chambre juste pour voir sa femme et n'a lancé aucun regard à son enfant avant d'en ressortir comme si de rien était... Pauvre petite. Une des infirmières qui devait être plutôt sensible, s'était mise à pleurer légèrement, serrant l'enfant contre elle. Le temps passent, la mère fini par sortir de l'hopital, le bébé qui avait une toute petite touffe blonde s'est mise à tendre sa main vers le visage de sa mère, comme si elle la cherchait mais cette dernière ne prit même pas attention et l'ignora. Pas même les pleurs la faisait réagir, se contentant juste à dire "Tais-toi !"

Le temps semble filer si vite... Désormais, c'était un soir de pluie, Heina était prête à s'endormir sur son fauteuil après avoir fait de la couture, jusqu'à qu'elle sursauta en entendant un grand bruit à sa porte, son mari, Mark était en train de dormir et donc elle était bien obligé de se lever pour aller voir, ouvrant doucement la porte, ses yeux bleus s'écarquilla par la vue qu'elle avait devant elle : c'était un adorable bébé couché dans un couffin, la chevelure doré, le bébé pleurait de toute ces forces en s'agitant doucement, les yeux fermés. Heina regarda à gauche et à droite, pour voir si y a quelqu'un puis prit immédiatement le bébé après un soupir, ramassant un bout de papier qui était avec le bébé puis lut le message...

Elle serra fortement le poing en fronçant les sourcils et entra dans la maison, bien au chaud, afin d'essayer de calmer aussi le bébé blond. Au grand désespoir et de la plus grande déception, sa fille Eri à accouché y a pas longtemps d'un bébé, oui c'est une bonne idée et devinez quoi ? Ce bébé dont elle à accouché, dont Heina en ait la grand-mère était ce même bébé qu'elle a trouvé dehors, abandonné par ses parents biologiques. Pourquoi ont-ils rejetaient cette adorable enfant ? Pauvre bébé qui n'a rien demandé !

"Ssshh, c'est finis. Mamie est là pour te protéger... Elle ne t'abandonnera pas elle, jamais... sois en certaine hm.... Yûki..." qu'elle chuchota au bambin en caressant et tapotant doucement son dos tout en le serrant contre elle, avant de reprendre, les yeux fermés. "Je vais t'appeler Yûki... C'est un prénom adorable pour toi... Tu as juste besoin qu'on t'aime..."

Suite à ces douces phrases, la petite Yûki ouvrit grand ses yeux et s'arrêta de pleurer après avoir émit une sorte de lueur sombre, la grand-mère a pu découvrir la jolie couleur des yeux qu'elle avait mais aussi autre chose, quelque chose de très spécial... Les Ténèbres... Ils semblent si fort, cela lui ait grandement familier à Heina qui eut un air nostalgique, de plus que son coeur semblait réagir à celui de l'enfant. Serait-ce une part qui lui reste d'Ayu ? Qui lui disait bonjour à sa petite fille à travers son coeur ? Qui sait. C'était peut-être probable.

Yûki sera une bonne fille, elle en était sûre même ! Cette petite blondinette saura surpasser Eri en qui Heina était vraiment très déçue, la vieille femme était prête à n'importe quoi pour sa petite-fille, et cette fois-ci, elle va mieux protéger quelqu'un, elle ne veut pas que Yûki vive ce qu'à pu vivre Ayu ! La dame secoue légèrement sa tête et déposa un tendre baiser sur le front du bébé qui émit un petit son si mignon, un rire adorable qu'elle venait de faire pour la première fois de sa petite vie, ce qui fit sourire la doyenne.

"C'est le pouvoir de l'Amour, ma petite... Un jour quand tu seras grande et aura trouver celui que t'aime, tu gagneras en forces et tu pourras surpasser n'importe quel obstacle. Faut le vouloir bien sûr, et ainsi tu pourras faire ce que tu as à faire." Dit-elle, certainement par expérience, en caressant les cheveux court de l'enfant qui la regardait de ses grands yeux bleus emplis d'innocence, après tout Ayu et elle étaient unis par un lien fort et sacré, en plus de l'amour fraternelle qu'elles ont eu don, son amour pour sa soeur à toujours rendu fort l'ainée et inversement pour la cadette, ainsi que la présence de son mari aussi. La grand-mère souhaite donc que Yûki puisse trouver quelqu'un, qui sauras certainement mieux la guidé, vers un avenir radieux. Oui, c'est tout ce qu'elle peut souhaiter pour sa petite Yûki adorée.

Après avoir baillée, elle se décida d'aller se coucher et heureusement, qu'elle ait pu garder un vieux berceau qu'elle avait lorsqu'elle à eut Eri. Heina déposa donc doucement Yûki dedans après l'avoir serré dans ses bras, elle était si douce, aussi douce qu'une pétale de fleur, un flocon de neige puis partis dans sa chambre, elle expliqua toute cette histoire à son mari qui fut vraiment surpris et aussi déçu par sa fille, mais il fut bien heureux d'accueillir un nouveau membre de la famille dans leur petite maison, se disant que ce petit bébé leur fera bien de la compagnie. Il la trouvait lui aussi si adorable.

Tous le monde avait le droit à de la chance. Même Yûki.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Sam 10 Sep - 20:01

Peur de la Différence



Depuis ce jour, la vie de Yûki commençait à être un peu plus "joyeuse", étant entourée de deux grand-parents qui l'aiment et l'éduquaient sous une bonne ambiance de famille, aucun des deux ne se préoccupait de ses ténèbres, voire même, ils faisaient comme si le bébé n'en avait pas, après tout Mark était au courant pour Ayu, et respecté la nature des coeurs des autres. Yûki apprit des choses, les bases qu'un bambin de son âge doit apprendre, marcher, parler, ainsi de suite... Heina lui disait souvent à quel point elle l'aimait et lui montrait même. Tout le monde était heureux. A ses trois ans sa mémoire commence enfin à mieux se développer et une terrible tragédie s'était produit : Mark du mourir de vieillesse malheureusement, pourtant Heina n'a pas montré de tristesse, aucun chagrin devant l'enfant qui devait certainement pas comprendre et qui devait finir par s'habituer à l'absence de son grand-père qu'elle n'a malheureusement pas pu bien connaître. Heina ne cessait de lui sourire et parfois même à lui raconter des histoires, surtout d'Amour. Lui disant que c'était une chose bien importante et qu'un jour viendra, où Yûki finira par trouver cette personne spéciale, ce qui semble passionner la petite princesse, bien qu'elle ne comprenait rien.

Ainsi les années passent et notre petite Yûki vient d'atteindre à peine les six ans. L'enfant, qui s'ennuyait, était devant la porte, se mettant à tourbillonner en maintenant sa robe avant de se diriger en courant vers sa grand-mère après avoir jeté un coup d'oeil à l'horloge.

"Mamie !! Il est quatorze heures !!"
"Oh, en effet ! J'arrive..."

Yûki tapa dans ses mains en poussant un petit cri, satisfaite et heureuse avant de sautiller et pouvoir enfin courir dehors après que la porte soit ouverte, un rien pouvait l'amuser, ce qui était bien avec Yûki c'est qu'elle ne s'enfuyait pas, certes, elle courait de partout mais c'était jamais trop loin puis si elle se rendait compte d'avoir été aussi loin, la jeune fille retournera immédiatement en arrière pour prendre la main de sa grand-mère. Évidemment elle apprit assez tôt que ses parents l'avaient abandonnés, mais contrairement à certains enfants qui veulent découvrir leurs véritables parents, Yûki semblait pas être de cet avis, elle ne voulait pas voir ceux qui la rejetait et l'aimait pas, de toute manière, ils avaient disparut, Heina n'a pas pu trouver de traces d'eux. Sans doute partit dans un autre monde sans laisser de mots. Ahhlala la pauvre vieille dame, délaissée par sa propre fille... Mais bon elle s'en fichait aussi, du moment qu'elle rendait heureuse sa petite-fille, qui d'ailleurs fini par tomber au sol, faisant pas gaffe où elle marche.

"Fait attention Yûki. Tu vas te faire mal..." La jeune fille se releva et fit de grand geste avec son bras, souriant innocement "Non, non tout vas bien !! J'ai juste un p'tit bobo..." Heina soupira de soulagement, lâchant un rire amusé. Cette petite tête brûlée est pas possible mais adorable qu'elle s'était dit.

Arrivant au centre-ville, la petite famille se tiennent la main, Yûki avait un peu la tête baissée, ce qui était normal, à cause de cette ambiance qui l'intimidait; les gens qui passent la regardait souvent de travers, c'est comme ça depuis toujours, certain chuchotent des choses désagréable, elle se sentait mal, elle avait envie de pleurer. Heina le voyait très bien et se sentait un peu triste, elle connaissait si bien cette situation, pendant quelque seconde elle crut voir Ayu en Yûki, toutes les deux ont eu la même choses; les gens ne les aimaient pas, sauf que pour Yûki cela se voyait vraiment tandis que à Hoshizora, ils montraient faussement qu'ils aimaient leur futur reine.

"J'ai fait quelque chose de pas bien ?" qu'elle demanda de sa toute petite voix innocente, en reniflant un peu, signe qu'elle était en train de pleurer. Sa grand-mère alors se mit à sa taille et caressa tendrement sa joue. "Non tu n'as rien fait de mal. C'est juste les gens qui ne sont pas intelligent."
"Maiiis... Ils me regardent tous bizarrement et disent je suis une sorcière. Dans les histoire les sorcières c'est moche déjà et ont pas d'amouureuuux... Je vais pas avoir d'amoureux ?"

Elle secoue un instant la tête en soupirant.

"Ce sont juste des contes et puis, n'écoute pas ce qu'ils disent. Est-ce que ça peut te rassurer si je te disais que quand j'étais jeune j'ai rencontré une gentille sorcière ?"
"Woow ! c'est vrai ?! Elle était belle ?!"
"Bien sûr qu'elle l'était !"

Yûki eut des grand yeux d'admiration, la bouche ouverte avec un petit filet de bave qui coule, puis se permit de sautiller, elle qui d'habitude restait très calme lorsqu'il y avais une foule, les gens la regardant de plus en plus bizarrement.

"Sache que c'est parce qu'ils ont peur de ce qui est différent d'eux..."
"Je suis différente...?"
"Oui. Mais pas physiquement, juste au niveau du Coeur."
"Héhé... De toute façon je m'en moque de l'avis de ces vilains pas beau ! je suis une héroïne moi !" Fit-elle en faisant de grand geste avec ses bras, puis prit un bâton qu'elle trouva au sol avant de la brandir comme si c'était une épée "Taaadaaaa !!"

Puis elles se mirent toutes deux à rigoler, Yûki vint se frotter contre sa "maman" en souriant. "Tu resteras toujours avec moi hein ? Hein ?"

Heina baissa doucement la tête, se retenant d'être triste, gardant juste un faible sourire, la blondinette souffla

"Oh... Toi aussi tu vas dormir comme grand-père ? Tu es fatiguée ? A partir de maintenant je vais faire les courses à ta place, comme ça tu sera pas fatiguée et tu t'endormira pas !!"
"...Yûki..."
"Non j'insiste ! maintenant tu continuera sagement à tricoter, et moi je fait les courses, d'accord ? C'est une promesse ! Moi aussi je veut être une adulte ! Puis c'est important tu dois te reposer, tu n'as pas la même énergie que moi j'ai ! Je suis... une boulette de canon moi ! hihi"

La grand-mère soupira, gardant un sourire paisible

"Yûki... merci... Si ça te fait plaisir, je te ferait au moins la liste."
"Pas de problème mamie ! Et quand je serait un peu grande je vais travailler pour toi, on sera riiiiche !!"

Encore une fois, elle lui souriait, gardant le silence. Après cette petite balade, il était l'heure de rentrer à la maison. Yûki semblait être épuisée et s'était endormie dans les bras de sa grand-mère, le pouce dans sa bouche. C'était à chaque fois la même routine, et comme promis, Heina laissa faire sa petite-fille à faire les courses, au début c'était un peu catastrophe il est vrai mais Yûki s’améliorait, même si il était dur pour elle de supporter toutes ces méchancetés de la plupart des gens envers sa personne mais elle s'en fichait, de toute manière à force elle s'était forgé un caractère solitaire, elle n'a besoin de personne. Il n'y avais que avec sa grand-mère qu'elle pouvait se permettre d'être elle-même. Elles se promenait souvent l'après midi et le soir regardait les étoiles. La petite blondinette chérissait tellement ces choses scintillantes la nuit. Yûki était une enfant très curieuse, après tout elle n'a jamais été à l'école, puisque les établissements la refusait dans ce cas, la blondinette apprenait grâce aux livres puis sa grand-mère évidemment, qui lui a apprit ensuite de se méfier des gens.

Yûki se trouve en ce moment, assise le toit de sa maison, regardant le paysages et les enfants qui jouaient entre eux, en bas. La fillette eut un mini sourire puis détourna le regard en soupirant. La joie des autres l'étouffait et lui faisait du mal car elle se sentait seule, il n'y avait personne pour se préoccuper d'elle, personne, sauf sa grand-mère. Cette solitude l'attristait.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Sam 10 Sep - 22:37

Nouveau Départ




Plus les jours passent, plus la solitude se faisait ressentir en Yûki qui au final ne cherche pas à s'en préoccuper. Car, ça va passer. Qu'elle se disait sans cesse, bien que ça lui faisait du mal mais c'est ainsi, c'est son destin. Comme à son habitude, la jeune fille était parti faire les courses toute seule comme une grande. Toujours la même chose, lorsqu'elle passait entre les gens, ces derniers chuchotaient, des choses désagréable, certain même la bousculait mais comme toujours, elle ne disait, se contentant juste d'afficher un grand sourire. Ce qui lui donnait des airs vraiment naïf et faisait rire les habitants, se moquant d'elle et la trouvant stupide. Bien sûr qu'elle n'était pas heureuse et faisait semblant de sourire mais au moins ils s'en allaient voir ailleurs... Ce qui était la meilleure chose à faire : s'éloigner le plus des autres ou sinon elle risquerait d'avoir mal.

La blonde en levant sa tête vers l'horloge de la ville après être sortie de la boutique, lâcha un hoquet, resserrant son emprise sur son paquet de course, avec ses deux bras. Il était déjà vingt heures passé ?! C'est bien la première fois qu'elle met autant de temps, vite ! Faut qu'elle rentre à la maison, elle n'aimerait pas inquiéter sa grand-mère !

"Alors, ça pique les yeux la lumière, hein ?"

Fit une voix masculine prêt d'elle. Yûki n'y prêta pas attention, se disant qu'il devait sûrement parler à quelqu'un d'autre puisque jamais personne venait lui parler ainsi, n'aimant pas le fait qu'il l'ignore il l'attrapa vivement par le poignet. La fillette sursauta en rattrapant son sac d'une seule main puis souleva sa tête pour voir un jeune homme lui tenir le poignet.

"C'est toi la p'tite terreur qui fait trembler ce monde ? Pfff laisse moi rire ! Tu es une cible si facile à écraser !"
"Lâchez-moi... Je n'ai rien fais, je dois aller voir ma grand-mère..."
"Pas si vite, gamine !"

La jeune fille prit son courage à deux mains et lui donna un grand coup de talon entre les jambes de l'individu avant de partir en courant, le plus vite possible, la pauvre était essoufflée et à du prendre un autre chemin pour le semer, passant par des endroits étroits que seul sa taille pouvait réussir à passer, oui elle est même passer par des tuyaux aussi. Enfin elle arriva chez-elle, avec fracas, la porte s'ouvrant en grand

"Je suis rentrée !!!" qu'elle hurlait joyeusement en frottant son front en sueur puis souffla un bon coup avant d'entrer tout en fermant soigneusement la porte derrière elle "Mamie...? Tu dors ? Excuse moi d'être arrivée en retard que d'habitude, j'ai eu un petit empêchement et puis--"

Yûki s'arrêta net de parler, faisant un grand bond sur place après s'être rendu dans le salon, lâchant son paquet sur le parquet, dont une pomme s'était mis à rouler jusqu'au corps de la grand-mère, inerte, sur le sol. L'enfant s'était mise à ouvrir grand les yeux, sa bouche entrouverte et tremblait, ses larmes ne tardant pas à couler aussi.

"Mamie...? Réveille toi." ordonne-t-elle en secouant doucement le corps, inquiète. "Aller c'pas drôle !! Je suis là, réveille toi !!" continue-t-elle en la secouant, puis elle s'approcha un peu plus et vérifia quelque chose qu'elle à su apprendre dans des livres : Heina ne respirait plus. Yûki fini par lâcher un sanglot, en hurlant

"Nooon !! Tu... Tu n'as pas le droit !! Tu m'as promise de rester avec moi ! Je croyais que tu m'aimait...Mamie tu m'aimes hein ? Je t'en supplie ne t'endors pas ! Tu... Tu es en train de rejoindre grand-père, huh...? Qu'ai-je fais de mal...? A l'aide !!" Elle finit par se recroqueviller sur elle même, sa tête enfouie sur ses genoux en pleurant et chuchotant "S'il vous plait... Aidez-moi... S'il vous plait..."

Inconsciemment, ses ténèbres commençait à sortir de son corps, plongeant la salle dans l'obscurité et faisant quelques dégâts, avant de revenir à elle après s'être calmée. Yûki serra les poings et prit une décision : elle prit alors sa valise, mettant ses affaires à elle, ce qui lui restait de Heina et Mark, brûlant par la suite les affaires et souvenirs qui restais de ses parents biologiques avant de quitter la maison :

"Bonne nuit mamie. J'espère que tu seras heureuse et ne souffrira plus cette fois... Je te promet d'être une bonne fille et de réussir ma vie... Pour toi et moi-même. "

Elle partait, traînant sans but dans la Citée du Crépuscule, après tout elle ne savait pas réellement où aller, elle ne connaissait pas d'endroit et personne ne voudrait d'elle. Elle n'avait plus rien. Plus personne dans ce monde. Le désespoir régnait dans son Coeur vide. Dans la pénombre de ce crépuscule, au coin d'une rue, surgit une personne qui la terrifiait, tenant une lame, sans attendre une seconde de plus, Yûki s'était mis à accélérer, cette ombre sournoise la pourchassait sans relâche, avec ce regard vengeur


Puis elle s'est mise à courir, à courir plus vite encore ! Jamais elle n'abandonnera cette course, après tout elle tenait pas à mourir, surtout pas là et aujourd'hui. Elle s'y accrochait, voulait avancer dans sa vie. Le soleil Crépusculaire illumine la silhouette de l'homme, son ombre se rapprochant de plus en plus de celle de Yûki. A force de courir, la blondinette perdit la route, de toute manière elle n'avait pas d'endroit précis, ne faisant que courir, pensant qu'à s'enfuir ! Son coeur battait si fort, elle glissa dans un trou qui l'amène à un endroit de la Citée puis entra dans la fissure qui se trouvait dans le mur, pénétrant maintenant dans les bois, qu'elle n'a jamais visité auparavant, interdiction de faire marche arrière maintenant ! Après une demi heure, elle eut un miracle, une chance s'offrait à elle : Un Manoir Abandonné, perdu au milieu de nulle part. Personne ne viendrait la déranger. Une nouvelle vie l'attendait désormais. En voyant que l'ombre qui la pourchassait n'était plus là, Yûki poussa le grand portail, puis entra dans le manoir. Le grincement de la porte lui faisait un peu mal aux oreilles mais ça, elle va devoir s'y habituer... tout comme la poussière et les dégats qu'il y avait à l'intérieur de ce vieux bâtiment abandonné ! La petite princesse déposa son sac dans un coin de la pièce qui semblerait être un salon, puis s'avança vers le milieu de la pièce en regardant autour d'elle.

Alors c'est ici qu'elle va devoir vivre... Cachée et isolée de la ville, loin de ces méchants habitants qui la rejetait tant ? Au moins, elle espère ne jamais être trouvé dans ce cas. Si elle n'avait vraiment pas le choix, Yûki était obligée de vivre dans la solitude, en tout cas c'est ce qu'elle put comprendre... Visitant le manoir, elle pleurait toujours un peu, totalement chagrinée. Que peut-elle faire sans sa grand-mère ? L'enfant avait prit tout l'argent et nourritures qu'elle pouvait mais au bout d'un moment, elle finira bien par plus en avoir... Comment va-t-elle faire ? Jamais elle arriverait à survivre dans ce monde cruel... et jamais elle pourrait vivre une de ces histoires d'amour qu'on lui racontait.

Yûki entra alors dans une salle après avoir tout visité, c'était une petite pièce entièrement blanche, que ça soit les murs, le sol, le très peu de meuble qu'il y avait... La demoiselle s'avança vers la fenêtre en poussant légèrement les rideaux blancs pour regarder dehors en soupirant. Posant une main contre la vitre.

"Un jour... Je m'en irais loin d'ici... Oui ! Un prince viendra m'enlever et m’emmènera dans un endroit meilleur que... Celui-ci..."

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 11 Sep - 15:37

Un Suicide ?




Les jours, les semaines, ainsi que les mois passèrent, Yûki vivait tranquillement et seule dans ce petit manoir, personne ne pouvait lui rendre visite et de toute manière, beaucoup la croit morte. Lorsqu'elle sortait, souvent elle avait une longue cape noir, encapuchonnée, pour se cacher. Malheureusement plus sa passe, et plus elle manquait de nourritures, ainsi que d'argent par la suite mais heureusement que en grandissant, elle put effectuer des petits boulots pour gagner un peu, à force de les faire, le gérant commençait enfin a avoir de la sympathie pour cette jeune fille. Sauf que cette dernière ne s'en préoccupait pas plus, faisant comme si de rien était et rentré chez-elle sans parler. De toute manière, jamais elle parlait, à quoi ça sert ? A rien. Parler avec quelqu'un est sans aucun doute, une perte de temps, bien que Yûki n'en soit pas à court puisqu'elle reste ses journées entière dans ce vieux manoir à rien faire ou alors, elle lit quelques livres qui pourraient l'intéresser et apprendre, rien de plus. L'été suivant, lors de ces dix ans, la blondinette avait eu une idée en tête. Celui de participer au tournois de Struggle, cela pourrait lui "apprendre à se battre". Évidemment c'était bien trop facile, car souvent ses adversaires abandonnent la partie en voyant qu'ils sont contre elle ou alors la laissait gagner juste parce qu'ils avaient peur. Rare sont les courageux qui ose s'acharner sur elle, par haine, mais tout ça ne la satisfaisait pas. La peur et la haine semble toujours vivre autant dans le coeur de ces gens, ce qui la désespère, cependant elle n'abandonnait pas et continue de participer aux tournois.

A ses quatorze ans, comme à son habitude, Yûki se retrouvait dans la place des fêtes en mangeant tranquillement une glace à l'eau de mer, l'enfant solitaire qui était devenue une adolescente, sortait un peu plus que d'habitude à force de grandir mais demeure toujours aussi seule. Sur ce point, rien n'a changé. Alors qu'elle dégustait tranquillement sa glace, il y avait comme une voix mystérieuse qui lui parlait, la demoiselle sursauta en regardant autour d'elle mais y avait personne, par contre elle voyait quelque chose, une silhouette qui s'approcha dangereusement vers elle. Sans se poser de question, la princesse jeta sa glace au sol avant de courir le plus vite possible, se laissant guider par la voix qui raisonnait dans sa tête. Qui était-ce ? Pourquoi elle entendait une voix, qui lui semblait d'ailleurs, si familière ? Devenait-elle folle ? Une vive douleur se faisait sentir au niveau de son coeur et lui donnait envie de pleurer. C'est la fin qu'elle se disait sans cesse, après avoir monter le plus haut possible de la tour de l'horloge, avant de se jeter dans le vide. Tout devint noir alors et le corps de la jeune fille semble ne plus être de ce monde... L'homme qui la poursuivait et voulait certainement, l'assassiner, fut choqué. Yûki était morte... Qu'il pouvait s'affirmer, avant de repartir.

"Bon débarras, sorcière..."

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 11 Sep - 15:50

Un nouveau foyer




J'ai la tête qui tourne, et elle me faisait vraiment très mal... Et je ne sais pas si je suis vivante, ou plutôt morte, ce qui aurait pu être logique, vue comment j'ai sauté du clocher... Ah ! Mais personne ne va comprendre si je ne dis pas ce qui s'est passé avant que j'en arrive là ! Eh bien... Depuis toute petite, un homme veut absolument ma mort il parait, à cause de toutes ces rumeurs qui circulent sur moi, beaucoup de monde ont peur de moi pour je ne sais quelle raison à la Citée du Crépuscule, mais ma grand-mère me disait, avant de mourir que c'était parce qu'ils avaient juste peur de ce qui est différent d'eux, du coup je m'en fiche en fait, je n'aimais que ma mamie, la seule famille qui m'a accepté comme je suis, qui m'a prise sous ses ailes avec grand-père mais malheureusement j'ai pas vraiment pu le connaitre, je n'avais que trois ans lorsqu'il est décédé de vieillesse... Malgré tout, grand-mère souriait, même si ça devait être douloureux de l'avoir perdu, je ne sais pas trop ce qu'est l'Amour mais ça me semble bien puissant... Le découvrirais-je un jour ? Je ne pense pas, enfin bref ! Donc je disais, les habitants ont peur de moi, plusieurs fois j'ai perdue espoir mais ma "deuxième maman" me réconfortait sans cesse, je ne connais rien de mes véritables parents si ce n'est qu'une photo et que j'ai hérité du visage de ma mère mais je ne veux pas les rencontrer contrairement à certains enfants qui voudraient découvrir leurs véritables parents. Non, je ne veux pas voir des gens qui m'ont abandonnés à la naissance, ils ne méritent pas.

Pendant que ma mamie était vivante j'étais quand même en sécurité dans son appartement, personne ne venait pour me harceler, seulement, il fallait qu'elle aussi parte... Lors d'un soir glacial alors que j'étais partie faire nos courses, je suis rentrée un peu plus tard que d'habitude à cause de quelques problèmes néanmoins j'avais réussis à tout arranger, je m'en rappelle ce jour-là, j'étais si heureuse de rentrer, de la retrouver, je devais avoir au moins six-sept ans par là ! Seulement, lorsque j'ai ouvert la porte, je l'ai vue allongée au sol, inerte... J'ai vérifiée si elle respirait tout comme j'ai pu lire dans des livres -Car j’apprenais que dans des livres, j'avais pas le droit d'aller à l'école à cause de ces mystères qui tourne autour de moi-

Elle est morte. Je ne pouvais plus rien y faire à pars appeler des gens qui devront l'emmener... Suite à ça j'ai très vite fait mes affaires, prenant ce qui me reste d'elle, ce qui était à moi, j'ai brûlé le portrait de mes parents biologique et j'ai pris mon argent de poche, je ne pouvait me permettre de voler ma grand-mère, puis je suis partie loin d'ici, au delà des bois, dans un manoir.

C'est à partir de ce jour-là que tout se bascule, ma vie étant assez mouvementé, lorsqu'il commençait à plus me rester de munnies du tout, je me suis mise un peu à voler des choses, heureusement j'avais un foulard pour cacher la moitié de mon visage puis une cape et enfin vers mes dix ans j'ai cessé de faire ma voleuse, je pouvais enfin commencer à faire des petits boulots qui sont proposés dans la ville... Des fois je me demande comment une pauvre et simple enfant comme moi puisse survivre dans ce monde de brute...

De plus, les menaces ainsi que les harcèlement se faisait de plus en plus courant, et c'est là que j'ai pu voir celui qui veut tant ma mort... Je ne cessais de le fuir, de me cacher, à courir dans toute la ville, finissant par même à plus sortir du manoir pendant des semaines entières, jusqu'à qu'il découvre où je vis... Tout ça m'a motivée à m’entrainer au Struggle du coup, pour que je puisse apprendre à me battre. Aujourd'hui, j'ai quatorze ans maintenant, je me promenais tranquillement en ville, voulant me payer une glace jusqu'à que je retrouve ce psychopathe, plus déterminé que jamais de me tuer, comme d'habitude je me suis enfuis, mais pas comme d'habitude, j'avais l'impression que quelque chose me guidait, comme une voix... J'ai monté tout en haut du clocher, à la gare.

Il m'a suivit. Je regardais autour de moi. Il commençait à se moquer de moi. Je m'en fiche totalement de ce qu'il dit. Il me dit en suite que j'étais idiote et m'étais prise toute seule dans un piège. Encore une fois je ne l'écoute pas. Il fait un pas vers moi. Je me suis mise à sauter dans le vide.

Il était choqué.

Tandis que moi je lui riais au nez en lui affichant un sourire arrogant.

Il m'a traité de folle.

Peut-être c'est ce que je suis, ou peut-être pas et pourtant je n'avais pas la moindre idée de ce que je faisais mais dans un sens j'étais sûre que j'allais sauver ma vie.

J'ai finis par disparaitre dans quelque chose d'étrange, noir, épais... Plus aucune trace de moi dans ce monde injuste, j'ai disparus totalement comme ma grand-mère il y a dix ans de ça, sauf que elle, il restait quand même son corps, tandis que moi j'ai complétement désintégré de ce monde... Alors, selon-vous, suis-je morte ? Une simple jeune fille sans pouvoir comme moi ne peux que mourir dans une chute pareille...

Et pourtant... Pourtant je sentais comme quelque chose battre fort à l'intérieur de moi, mon Coeur battait, j’entendais légèrement une voix qui m'était étrangère et là je voyais peu à peu de la Lumière, c'était mes yeux qui commençaient à s'ouvrir petit à petit. Une fois complétement réveillé je me suis mise à sursauter, à cause d'un jeune garçon qui avait rapproché son visage pour mieux me voir de plus près, il avait une coupe hérissé blonde, de grand yeux bleus comme les miens mais en plus foncé avec un sourire totalement niais sur sont visage. Il m'a fais peur !

« - Ouaaah ! Alors c'est vrai, tu viens vraiment d'un autre monde ?!»

S'exclama-t-il. Hein...? Mais de quoi il parle, il ne peux pas y avoir d'autres mondes ce sont que des contes ce que j'ai pu lire dans les livres... enfin maintenant je commence à douter... Cet étrange portail qui m'aurais engloutis, aurait fait en sorte que j'atterrisse dans cet endroit ? ça n'a aucun sens...

« - Ton monde ressemblait à quoi ?»

Demanda-t-il par la suite, ce qui me fis légèrement soupirer. Je voulais rester silencieuse, je n'avais pas envie de lui parler, préférant contempler l'environnement... J'étais dans une simple petite chambre blanche orné d'or, couché sur un lit confortable et soyeux... ça dois être un rêve, personne ne m'aurais traité ainsi sinon, pourtant tout me semble bien réel... Et je ressentais quelque chose en ce jeune homme, un truc fort qui semble me faire un effet mais je ne sais pas trop ce que c'était ce 'sentiment'

Doucement, la porte de la chambre s'ouvrait pour laisser paraitre un jeune homme qui me semble un peu plus grand que le blond, il avait des yeux semblable au siens et avait des cheveux châtain, il approcha en souriant, posant une main sur l'épaule du jeune garçon.

« - Ventus, laissons là se reposer. Elle en à besoin.
- Mais Terra ! Elle vient d'un autre monde, c'est génial !
- Oui je sais mais tu dois la laisser, Maître Eraqus nous appelle.»

Ce dénommé Ventus fit une petite moue avant de donner un petit coup de poing amical à son ainé sur l'épaule avant de quitter la chambre en courant, le jeune homme se tourna à peine vers moi, il semble vouloir me dire un truc.

« - Excuse-le il est souvent comme ça. Il s'est mit à rire légèrement, un poing posé sur une de ses hanches. Nous t'avons retrouvés inconsciente au bord de la falaise et nous t'avons emmenée ici. Maître Eraqus à dit que tu n'étais pas n'importe qui, je me demande pourquoi. Enfin bon, ici tu es comme chez-toi. A tout à l'heure peut-être.»

Je le regardais partir, serrant mon drap contre moi. J'étais à la fois touché mais aussi un peu perturbée par cette situation... Des gens sympa envers moi existent enfin de compte, cependant je me pose beaucoup de question. Qui est ce fameux Maître Eraqus ? Apparemment, il leur à dit que je n'étais pas n'importe qui... Comment ça ? Aurai-je un truc dont je ne connais pas l'existence ? Pourtant je suis la seule mieux placer pour me connaitre suffisamment par coeur ! Ce Maître.... Il a l'air d'en savoir beaucoup, il pourrait certainement m'aider !

Alors comme ça ici... C'est ma nouvelle maison... Ce qui veux dire un nouveau départ, hein... Pourrais-je enfin être heureuse après tout ce temps ? Ai-je retrouvé des gens qui peuvent m'accepter ?

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Mer 14 Sep - 20:59

Une épée ? Une clé ?




Aujourd'hui, cela doit faire environ deux semaines que je suis dans ce nouvel endroit, la Contrée du Départ. Au début c'était dur mais j'ai su bien m'entendre avec les trois autres bien que je leur parle toujours très peu et des fois même pas du tout, ils sont vraiment sympa... ça me change totalement des habitants de la Citée du Crépuscule !

Parmi les trois, c'est Terra qui m'a trouvé en premier lorsque j'étais inconsciente, tout prêt de l'étang. D'après les descriptions qu'il avait fait sur moi, lorsqu'il m'a vu atterrir, il avait dit que : "je ressemblais à une étoile filante qui vient tout juste de s'écraser sur le sol" ... Enfin bon, Terra et moi, sommes comme des frères et soeurs, dès le premier jour il s'est occupé de moi, qui sait, si il ne m'avait pas vu je serais sans doute morte... Maître Eraqus a été bien gentil d'accepter une inconnue comme moi et m'ait offert une chambre.

Ensuite, j'ai rencontré Ventus en second, il est venu pendant mon sommeil lorsque j'étais inconsciente et je l'ai donc rencontré dès le réveil, il m'avait fait peur cet idiot ! Mais bon je l'apprécie vraiment beaucoup, il est très précieux pour moi et je ne sais même pas pourquoi je me sens si proche comme ça de lui, comme si quelque chose m'attirai à lui, mais quoi ? J'ignore, mais néanmoins c'est un ami merveilleux, quelque peu naïf, mais sympathique et doux, il est loyal. Nous sommes les deux plus jeunes d'ailleurs et nous sommes souvent ensemble, du coup quand on fait des gaffes, Aqua et Terra devine assez rapidement que c'est nous les fautifs... D'ailleurs ce dernier, nous dispute souvent ! Il avait fait pleuré Ventus une fois ! Mais connaissant Terra, il s'est vite reprit et la calmé, ces deux là sont vraiment comme des frères eux aussi... Je suis contente qu'ils s'entendent ainsi.

Et enfin, j'ai rencontrée Aqua un peu plus tard, au début elle et moi c'était un peu compliqué je dois l'admettre, on se parlait peu ou alors la conversation n'allait pas très loin, genre on pourrait dire que ça pouvait se limiter que à des "Bonjour" et "Tout se passe bien ?" c'est tout. Mais au fil du temps ça commence à aller un peu mieux, tous les soirs elle venait dans ma chambre pour me raconter des histoires, des contes de fées comme si j'étais une enfant... Elle me berçait tellement avec ces histoires de Lumière... Je les aimais bien, ma place est dans la Lumière en revanche quand je pense aux Ténèbres... Je suis morte de peur... J'aimerais pas à me confronté à eux. Mais Aqua m'a rassuré que ce Monde avait une sorte de barrière magique qui retienne les Ténèbres et que nous sommes tous les cinq remplit de Lumière. Je suis rassurée on va dire.

En regardant l'heure, je m'étais précipité pour me lever, il était environ neuf heures moins le quart et l'entraînement commence à neuf heures pile, je vais être en retard ! Sans plus tarder, je m'empressa d'enfiler ma tenue, bien que je galérais à mettre ce stupide tissus en forme de croix par dessus mon haut ! Depuis quelques jours que je l'ai et je sais même pas à quoi elle sert. Ah, si, Terra m'avait raconté que c'était un symbole comme quoi je suis l'élève d'Eraqus, hum... Je ne comprends pas pourquoi d'ailleurs j'ai cette croix alors que je suis totalement différente des trois autres, eux au moins ils avaient une arme en forme de clé... Moi je n'ai même pas ça. En fait, je ne suis juste qu'une fillette totalement banale, je n'ai rien de spécial, vraiment rien... Une fois rendu dehors, je pus apercevoir Terra et Aqua qui se faisait un petit duel, secouant la tête, je me suis assise sur le bord d'un muret, la tête baissée.

"Hey Yûki ! Est-ce que ça va ?"

Demanda Ventus qui venait de s'installer près de moi tout en m'affichant un grand sourire, un petit soupire franchit mes lèvres, détournant le regard. Voyant que je l'ignorais, Ventus s'est mise à secouer doucement mon épaule et me tourna vers lui.

"Tu peux tout me dire ! je veux t'aider !"
"Bah... Je me sens à l'écart... Je n'ai même pas de Keyblade..."
"Oh, aller ! Je sais que ça finira par venir, faut juste être patient ! Tout comme nous tous, Eraqus sait que tu as le potentiel."

Je croisais les bras en gonflant les joues, les sourcils froncés. Puis naïvement, je tendais ma main vers l'avant, mais rien ne se passait, ce qui me faisait bien soupirer, l'air désespérée. J'arrivais vraiment pas à voir ce fameux "potentiel" que voyait le maître en moi... Je suis pourtant qu'une fille tout à fait normal et qui a vécue de chose malheureuse, c'est tout... Je n'ai aucun pouvoirs contrairement à mes amis, je suis l'exclue du groupe...
Alors que je réfléchissais, Ventus s'était levé et à ma surprise, avait brandit sa Keyblade vers moi, ce qui m'a faîtes lâcher un hoquet avant de sentir quelque chose d'étrange à l'intérieur moi... Comme une sorte de... d'impulsion... Je me sentais aussi comme agressée, en dangers. A mes poignets je pus alors remarquer une aura étrange, qui était noire et brumeuse avant de disparaître en quelques secondes, chose que Ventus n'a pas pu remarquer. Je ne sais pas ce que c'était mais en revanche je me suis mise à afficher un sourire... pas un doux sourire comme j'ai l'habitude de faire, non... Je souriais méchamment, j'avais envie de le frapper pour une raison inconnue, peut-être cette "énergie" que je ressentais en lui depuis toujours... Sans crier gare, je fonça vers lui, prête à me jeter sur lui. A ce moment là, une étrange clé géante apparut à ma main, donnant un coup sur la Keyblade de Ventus qui tomba en arrière, surpris. Aqua et Terra tournent leurs têtes en choeur vers moi avant de venir en courant.

"Ouah ! Félicitation Yûki ! Tu as réussis à matérialiser ta propre Keyblade !"
"Ma... Ma Keyblade ?... J'ai... réussis...?"
"Bien sûr ! C'est vraiment formidable, le maître sera très content de toi ! Tu pourras enfin t'entraîner avec nous tous les matins à neuf heures !"

Je n'arrivais pas à y croire, mais la vérité était bien là, dans ma main. Je regardais attentivement ma keyblade en souriant faiblement, je l'aimais bien... Ventus finit par se relever en s'aidant de la main de son ami Terra et frotta derrière sa nuque, l'air gêné avant d'émettre un petit rire joyeux.

"Pour une toute petite débutante, t'en as de la force ! J'ai bien hâte de me battre contre toi lors d'un entraînement !"

Cela me faisais rire, dans le fond, j'ai vraiment hâte de pouvoir beaucoup m'entraîner et devenir forte ! Je hochais alors vivement la tête, souriant au blondinet, c'était étrange mais cette "pulsation meurtrière" avait disparut, je ne sais pas d'où sa provenait, et encore moins cette brume noire... Derrière mes trois amis je pouvais voir au loin, Maître Eraqus, qui me regardait, me lançant comme un regard un peu noir on dirait... Ce qui me refroidis aussitôt, faisant disparaître mon sourire et ainsi ma Keyblade.

"...Yûki..."

Oh, maintenant il m'appelle... Est-ce mauvais signe ? Après tout il m'avait lancé ce regard dont je n'arrivais pas à déchiffrer... Alors je me suis mise à m'éloigner des autres pour pouvoir me rapprocher de mon maître, timidement, les yeux baissés. L'adulte semble me regarder un instant avant de se mettre à ma taille et me saisir par les épaules.

"Je suis très fier de toi. Tu es officiellement élève de la Contrée du Départ, je savais bien que tu étais capable de ça, je l'ai sentis, tout comme... ta Lumière.... très remarquable..."
"Merci, maître..."
"Cependant, j'aimerais que tu ailles dans ta chambre et je te déconseille de t'entraîner à te battre contre Ventus pour le moment. Tu n'es pas encore assez prête, tout comme lui..."
"Hum. Mais pourquoi ? On voudrais juste s'amuser et voir la force de l'un et de l'autre..."
"C'est un ordre."
"Bon, d'accord..."

Il ne fallait pas que j'insiste de trop sinon j'ai bien peur de me faire engueuler, je pouvais voir les trois autres me regarder d'un air confus en me voyant partir vers le château, toujours la tête baissée puis enfin, une fois dans ma chambre je m'installe dans mon lit, déjà ennuyée. Je fis apparaître ma Keyblade pour la contempler et la fait disparaître. Pourquoi le maître ne veut-il pas que je m'entraîne avec Ventus ?...

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Jeu 15 Sep - 17:46

Une Rencontre Spéciale ?





Aujourd'hui, cela doit faire déjà quelques mois que je suis ici, dans mon nouveau petit foyer, dont je m'y suis grandement attaché désormais. Les entraînements se sont enchaînés, il m'arrivait parfois d'être épuisée néanmoins je voyais que je m'améliorais alors c'était encourageant ! Au début, Ventus et moi on se battaient en cachette jusqu'à qu'Eraqus nous donne la permission, du coup on trouvait la situation drôle. En revanche, plus le temps passe et plus j'ai l'impression d'être toujours enfermée dans ma chambre. Je me demande vraiment pourquoi le maître m'y envoi souvent, et c'est chiant que je ne sache pas au moins pourquoi, pas même mes amis le savent. Enfin bon, là il devait bientôt être midi et donc l'heure d'aller manger. Oui comme on est un samedi, je ne suis pas partis plus tôt de ma chambre puis de toute manière j'avais besoin de repos. Sans plus attendre, je me suis habillé, galérant moins à mettre cette croix et accrocha bien mon bout d'armure à mon épaule. Une fois prête, je me faufile alors dans le couloir et descendit lentement des escaliers avant de m'arrêter subitement au milieu des marches, ayant entendu des voix... Je me suis mise à m'accroupir pour pouvoir me cacher entre les barreaux et espionna ce qui se passe, je reconnaissais la voix du maître mais pas la deuxième qui me semblait... grave, vieille... Me rapprochant, je pus remarquer ce vieil homme que je n'avais jamais vu auparavant, serrant la main à Eraqus avant de se tourner, mes camarades étaient devant lui, souriant et lui parlent... Ils semblent le connaître contrairement à moi qui restais à l'écart, effrayée par cette présence inconnue. Seulement, j'entendais Eraqus parler de moi, mentionnant mon prénom, ce qui me faisait que je me relève subitement en fronçant légèrement les sourcils et les poings. Il ne faut pas se cacher, ni avoir peur ! Montrer fièrement que je suis l'élève de maître Eraqus et que je suis sérieuse... Oui voilà, je n'ai pas avoir peur, après tout ce n'est qu'un vieillard, je vais juste passer devant lui, sourire comme mes amis puis il fera comme si il m'a pas vu ensuite hein... C'est un vieux après tout, il va m'oublier et rien m'arriver, surtout qu'en plus il me semblait tellement proche du maître.
Toujours aussi lentement, je finis de descendre les escaliers, gardant la tête haut avec cet air sûre de moi, bien qu'en réalité je sentais comme un noeud dans mon ventre... Non, peut-être que j'ai faim, je me fais juste des idées !

"Ah, te voilà Yûki ! J'étais justement en train de parler de toi à maître Xehanort. Il serait ravi de faire ta connaissance..."
"Mai-maître ?..."

Lançais-je en regardant en direction des deux adultes, surprise. Alors là, je m'y attendais pas du tout, jamais on aurait pu y croire que ce type était en fait un vieux maître de la Keyblade. Du coup, par respect je m'étais mise au garde à vous, affichant un sourire, malgré qu'il soit quelque peu crispé. Le dénommé Xehanort s'était tourné vers moi, ses yeux dorés me regardant un moment avant d'afficher un faible sourire. Le mien venait de disparaître, me sentant très intimidée.

"Ahh, c'est donc toi la nouvelle fille de ce cher Eraqus..."
"...Euh... Ou-oui... maître...!
"Je vois. Tes élèves sont bien intéressant, Eraqus."
"Ils s'entraînent dur pour être fort..."
"Ouais ! Yûki et moi formons une super team !"

Mon regard resta figé, perdue dans mes pensés, je me sentais tellement mal et effrayée, peut-être que c'était parce que je suis plus habitué de rencontrer des inconnus et donc j'avais peur. En tout cas ce sentiment était tellement fort que je m'étais mise à trembler, surtout qu'on me regardait encore, je n'aime pas être le centre d'attention. En reculant de quelques pas, je vis Eraqus qui me regardait en fronçant les sourcils. Quoi encore ? Qu'ai-je fais de mal ? De toute manière je reconnaissais bien ce regard, bien que là je ne comprenais encore moins la situation car j'étais pourtant sûre d'avoir rien fait... Le maître se rapprocha de moi et me dit à voix basse :

"Je pense que tu devrais aller dans ta chambre et sortir dans une heure..."

Un soupire franchit mes lèvres, suivit d'un autre avant de rebaisser la tête et faire demi-tour silencieusement, prenant au passage un petit panier de fraise, dont je mangeais les fruits une par une. Ce n'était pas étonnant, après tout je suis habituée à force, toujours cette même excuse... Et je n'avais pas mon mot à dire. Jamais.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Jeu 15 Sep - 19:10

Un Moment Sous les Étoiles




La Contrée du Départ est un monde assez vaste qui offre un magnifique paysage lorsqu'on est au sommet des nombreuses collines. On pouvait y voir toute cette verdure, l'étendue de l'eau, quelques petites cascades, la ville qui se trouve un peu plus éloignée du château... Mais ce qui est encore plus magnifique dans ce Monde, ce sont les étoiles, une fois la nuit tombée. Ce soir est une soirée spéciale d'ailleurs, paraît-il qu'une pluie d'étoile est annoncé.

Nous sommes en pleins été, c'est la saison préféré de notre Maître, certainement, à cause des fraises dont il raffole, moi aussi j'aime bien les fraises... C'est le seul point en commun que je partage avec mon supérieur en fait... Sinon, le reste du temps on ne discute pas beaucoup, je suis son élève depuis à peine... Un an déjà et j'en suis sûr qu'il ne connait presque rien de moi. Surtout si je suis toujours dans ma chambre, je ne sors que pour l'entrainement, quand c'est l'heure de manger ou quand je fais des sorties avec Terra, Aqua et Ventus. Ils sont tous les trois mes meilleurs amis. D'ailleurs je les attends au bord d'une falaise, on s'était donné rendez-vous pour regarder cette pluie d'étoile.

Alors que cela faisait depuis un moment que j'attends toute seule, les jambes balançant dans le vide, je pu sentir une main se poser sur mon épaule. Un petit sourire commençait à fleurir sur mon visage et tourna la tête vers Terra qui me souriait en retour.

"Ca va, tu n'as pas attendu longtemps ?"
"Non, non tout va bien ! En fait, je n'ai même pas vue le temps passer..."
"Hum, tu es absorbée par elles, c'est ça ?"
"Tout à fait !"

Aqua et Ventus finissent par arriver presque en même temps, ce qui fait élargir encore plus mon sourire, les deux s'installent à leurs emplacements habituels en nous faisant un petit geste de la main que je répondis timidement. La bleue après un petit discour sur notre amitié et tout ce qui va avec, raconta une petite légende pour ensuite nous passer des objets en forme d'étoile chacun, elle appelle ça des "Éclaireuses". Je regardais attentivement la mienne qui était de couleur violette, je finis par la serrer contre moi, en fermant les yeux.

"Demain, on se lève pour neuf heure ?" Demandais-je au groupe après avoir ouvert les yeux.
"Comme toujours !"
"Je vois... J'ai hâte de voir cet examen... J'espère que tout ira bien !"
"Ouais moi aussi j'ai hâte ! J'ai attendu ce moment depuis si longtemps !"
"J'espère que quand vous deviendrez Maîtres, on aura toujours assez de temps devant nous pour être en quatuor... Pour toujours..."
"Ouais..."
"Ne t'en fais pas Yûki ! On formera toujours une super team !"
"Oui, je sais ! Je n'en doute pas !..."

La fameuse pluie d'étoile commence, enfin, de plus belle. C'était vraiment un spectacle merveilleux et unique, tous les quatre on été concentrés sur ce qui s'y passait dans le ciel, je le vois bien sur leurs visages, ils ont l'air si heureux et pensif aussi... Je tourna à nouveau ma tête vers le ciel, observant chaque éclat qui filait dans ce ciel sombre puis je commence à fermer les yeux en serrant mon éclaireuse. Je voulais faire un voeu. Celui de rester pour toujours avec eux, rien de plus.

Après un bon moment passé sous les étoiles, tous le monde partait petit à petit, Aqua avait d'ailleurs marmonné un truc que j'ai pas su entendre mais ça devait pas être important, je demeurais seule sur la falaise, je rentrerais plus tard, voulant rester un moment avec les étoiles. Je me demande comment va se dérouler ce fameux examen, j'espère ça sera pas difficile pour Terra et Aqua, je pense qu'ils doivent être stressés mais bon, je leur fais confiance, ils vont réussir !... Devenir Maître de la Keyblade, hein ? C'est leurs rêves à tous les trois, moi en revanche, ça me semble pas tellement m'intéresser. Je veux juste apprendre à manier la Keyblade et rester avec eux, je n'ai pas de rêve, ni aucun but dans ma vie... Je me demande si un jour j'en aurais vraiment un. Rien que pour moi.
Aller, il faut que j'y aille ! Demain est un grand jour, il faut que je sois en pleine forme pour pouvoir regarder Aqua et Terra !

Je me leva aussitôt du sol et commença à me diriger vers le château. J'ai tellement hâte !


_ "Ce fut la dernière fois que nous regardions les étoiles... Tous ensembles..."

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Jeu 15 Sep - 19:11

Destins Séparés




Je l'ai aperçu, je n'ose plus quitter ma chambre. Oui nous sommes le jour J, du Symbole de Maîtrise, et qu'il est bientôt neuf heures, mais je peux vraiment pas descendre de ma chambre, je n'étais pas au courant que Lui soit là... J'ignore pourquoi je ne me sens pas à l'aise quand Maître Xehanort est présent, pourtant c'est un ami d'enfance de mon Maître, je devrais être contente, non ? Trois fois je crois, que je le vois depuis que je suis ici et jamais une seule fois je suis rassurée de le voir. Mais bon, je vais pas encore rester enfermée ! Je pris alors mon courage à deux mains, inspirant un bon coup avant de quitter mon lit ainsi que la pièce pour pouvoir descendre l'étage et rejoindre la salle du trône. Tous le monde était déjà prêt et concentré par ce qu'Eraqus raconte au deux candidats. Je fais en sorte de faire aucun bruit, me dirigeant vers Ventus qui se tenait là debout, tout droit mais je vois bien que sur son visage il me semblait quelque peu perturbé, comme si il avait vu un truc effrayant. Une fois proche du blond, me tenant aussi droite que lui, je commença à lui chuchoter :

"Que se passe-t-il Ven' ? Tu me sembles ailleurs..."
"Non, non ça va ! Je réfléchissais !"
"Hum... Combien de temps que ça à commencé ?"
"Dix minutes environ... J'ai cru tu n'allais jamais venir !"
"Mouais... Moi aussi j'pensais ne pas pouvoir venir et pourtant..."

Balayant la salle du regard, je fus cependant curieuse et osa jeter un oeil vers les trônes où se trouvent les deux Maîtres, penchant légèrement la tête vers l'avant. Je regrette aussitôt ce que je venais de faire puisque le vieux Maître semble m'avoir remarqué et son étrange sourire m'a fait sursauter, me remettant très vite au garde à vous et détournant le regard, intimidée, j'en tremblais un peu.

"Yûki ? Est-ce que ça va ?"
"Oui, oui..."
"Hm ? Bon, si tu le dis..."

Je ne cessais de frissonner pendant tout le long et quand bien même, je m'ennuyais au final devant cet examen, j'y comprenais pas grand chose, de plus mon attention fus plus attiré par Ventus pour une raison dont j'ignore, je sais pas pourquoi, mais mon envie de le tuer me reviens petit à petit, comme l'autre jour. Mais pourquoi...? Je secoua la tête pour calmer ces tensions, Ventus est mon meilleur ami ! Je veux pas lui faire du mal ! Pourquoi est-ce que je réagis ainsi à sa présence...?
Notre Maître semble m'avoir jeté un regard d'ailleurs on dirait, il fronçait les sourcils, derrière lui je voyais aussi Xehanort me regarder, toujours aussi "souriant" ... Pourquoi on me regarde comme ça ? C'est comme si ils ressentent et savent ce que j'ai en tête, ça me perturbe vraiment. Je ne ferais pas de mal à Ventus, me regardez pas comme ça !! Et pourtant, je vis qu'Eraqus me fit un petit geste, ce geste je le connaissais bien par coeur... Qui veut dire en gros : "va dans ta chambre", je ne comprends pas pourquoi... Qu'ai-je fais de mal...?

Je me suis mise alors à baisser la tête, marchant vers l'adulte cependant, Ventus m'arrêta en attrapant ma main.

"Où vas-tu ?"
"Dans ma chambre..."
"Mais pourquoi ? Et l'examen alors ?"
"Je... Je suis fatiguée, désolée..."

Je serrais le poing en détournant le regard, je n'aime pas lui mentir, il est si sincère, c'est injuste... Je retira brusquement ma main et en passant devant le trône, Eraqus me prit doucement les épaules, se mettant à ma hauteur, je lui tournais la tête.

"Yûki, je pense qu'il serait mieux que tu ailles dans ta chambre... Je pense pas que tu sois en état pour rester ici, tu risques de pas supporter..."
"Oui, je sais, Maître..."

Je quitta la salle, j'ai crus entendre un murmure mais je m'y préoccupe pas tant que ça, au final me suis pas rendu dans ma chambre. Je me suis réfugié au sous-sol, assise et recroquevillé sous une table, mes bras enveloppant mes genoux contre moi. Je demeure ainsi pendant plusieurs minutes, m'endormant presque jusqu'à que j'entende des voix et le nom de "Ventus" semble être mentionné ! Cela m'intriguais, alors en me tapissant sur le sol, j'approchais vers la conversation, voyant qui se trouvait en face me faisait élargir les yeux, je voyais une personne que je n'avais jamais vu et... Xehanort... D'ailleurs ce dernier a fini par dire à l'autre garçon casqué :

"Sûrement pas ici, inconscient. Aurais-tu oublié que je dois faire bonne figure ?"
"Non. Tu l'as assez répété." Répondit ce garçon, même à sa voix je le reconnaissais pas. "Je sais aussi que tu voudrais tout simplement le convaincre de partir." Reprit-il.

Mais de quoi est-ce qu'ils parlent ces deux là...? Je ne comprends pas, pourquoi Xehanort veut convaincre quelqu'un à partir ? Que se passe-t-il...?

"En plus de ça, ce cher Eraqus a là, des disciples fort intéressant."
"Hn..."

Je lâchais sans le vouloir un hoquet de surprise, ce qui attira l'attention du basané et du jeune garçon qui tournent leurs têtes vers la table, je me suis vite caché en dessous, avec la nappe on pouvait pas me voir... Enfin c'est ce que je croyais, jusqu'à que j'entende des bruits de pas se rapprocher. C'est finis pour moi, me disais-je, en tremblant. On m'attrapa doucement par le bras pour m'y faire sortir, restant toujours au sol, je leva la tête pour regarder le Maître dans les yeux, ce qui était assez dur pour moi de supporter, je n'aime vraiment pas ses yeux.

"Eraqus ne t'as donc pas appris que ce n'est pas bien d'écouter les conversations des autres, Yûki ?"
"Je...! Si...! Excusez-moi, ce n'est pas ce que j'ai voulue, Maître... Hum, euh... Qui est ce garçon avec vous...? Je ne l'ai jamais vue. Mon Maître nous avait pas dit que vous aviez... Quelqu'un avec vous..."
"Tu le sauras bien assez tôt, ma petite Yûki, plus tôt que tu ne le penses..."
"Hein...?!"

Sans répondre, Xehanort se tourna légèrement pour chuchoter quelque chose à l'autre, ce duo finissent par partir, me laissant planté là, toute seule. Je n'arrêtais pas de trembler, je voulais me lever et leur courir après pour savoir, mais j'y arrivais pas. Après tant d'effort, je finis enfin par me relever et accours pour me rendre dehors, regardant dans tous les sens.

"Maître Xehanort ! Où êtes-vous ?!"

Je reculais en regardant un peu autour, jusqu'à que je me cogne contre quelque chose derrière mon dos, ou ça me semblait plutôt quelqu'un vu que j'ai entendu une respiration... Était-ce Terra ? Alors que j'allais réagir, je vis une keyblade passer sous ma gorge puis une main sur ma bouche, m'empêchant de crier. Dans un souffle j'entendis très distinctement une voix grave et froide :

"Tu te tais et tu obéis."

Mon coeur battais de plus en plus fort, c'est la voix de tout à l'heure, celui qui est avec Xehanort ! Que fait-il ? Pourquoi il fait ça ? J'ai beau de tenter de me débattre, je ne pouvais rien y faire, ce porteur de Keyblade me semble trop fort pour moi mais c'est pas ça le pire, c'est que je vois... Des Ténèbres...? Elles nous engouffrent tous les deux, on disparait petit à petit, tout devenait noir. Je ne vois plus la Contrée du Départ... Terra, Aqua, Ventus... Je ne veux pas vous dire au revoir, revenez...

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Ven 16 Sep - 18:00

La Nécropole des Keyblades




Ma tête me faisait mal, très mal. Pourtant, je ne pense pas m'être cogné, du moins, j'en ai pas vraiment le souvenir. J'ai eu cette horrible impression d'avoir eu une lame sur la gorge par contre, mais ça devait être un cauchemars je pense... Ouais c'est ça, il est temps que je me réveille et assiste enfin à l'examen de Terra et Aqua ! Sinon je vais être en retard encore !
J'allais ouvrir subitement les yeux cependant, la lumière m'aveuglait, c'était bien la première fois que cela m'arrive, ce qui fait que du coup je les ouvrait très lentement, mes paupières me semblaient lourdes d'ailleurs,  leurs laissant le temps de s'adapter pour avoir enfin les yeux complétement ouverts mais j'étais bien surprise... Je n'étais pas dans ma chambre, mais dans un endroit inconnu, poussiéreux avec... avec des keyblades plantés au sol ?... Que cela signifie ? Puis là je suis installé, ça me semblait pas du tout confortable, au contraire, je sentais quelque chose de très dur dans mon dos dont je suis appuyé dessus. Alors que j'allais me relever du sol, je fus aussitôt retenu, me faisant tomber à nouveau, assise.

Mes yeux se baissa au niveau du bas de mon corps et mes bras : j'étais enchaînée contre ce rocher qui me soutenait. Sur le coup, je commençais à débattre dans tous les sens, espérant pouvoir m'échapper mais les chaînes me retenait fortement, je suis désormais bloquée dans ce désert et en plus il n'y avait personne... Comment suis-je arrivé ici ? Où est-ce qu'on est ? Tout est flou, je ne me souviens même pas de ce qui s'est passé avant que je me retrouve ici en plus que j'avais mal de partout, mes poignets et mes bras par exemple puis mes hanches, ma tête tournait et me semblait lourde tout comme mes paupières. J'avais vraiment envie de m'endormir à nouveau.

"Enfin, tu te réveilles. Ce n'est pas trop tôt."

Ma tête se releva après avoir entendu cette voix étrangère, les bruits de pas sur ce sol aride, raisonnait, une silhouette commença à se dessiner en face de moi. C'était un jeune homme légèrement plus grand que moi avec une sorte de combinaison noir à motif rouge et un casque. Il s'arrêta à quelques centimètre de moi, l'air de me fixer. Je ne comprenais rien du tout, clignant plusieurs fois des yeux, l'air un peu bête.

"Qui es-tu ?..."

...Et évidemment, cet abrutis ne me répondait même pas ! J'eus le droit à un simple silence, si on ne comptait pas le vent qui soufflait. Plus sérieusement, je n'arrivais pas à voir qui c'était, tout est flou et je comprends rien de ce qui m'arrive. Puisqu'il n'était pas prêt de me répondre, je me suis mise à le regarder attentivement, chaque détail, bien que je commençais à me sentir légèrement intimidée, surtout en ressentant une certaine chose en lui qui me semblait bien puissant... Tout m'est revenu.

"Tu... Tu es l’apprenti de Xehanort, celui qui m'a amené ici !"
"Bravo, je te félicite d'avoir utiliser ton cerveau !"

Fit-il d'un ton sarcastique en simulant un applaudissement avant de relâcher ses bras le long de son corps avant de s'approcher un peu de moi pour me tirer un cheveu et reprendre la parole :

"Pourquoi avoir emmené une fille aussi faible et trouillarde que toi, franchement ? J'espère que Maître Xehanort sait ce qu'il fait !"
"Je... Je ne suis pas une faible ! Je pourrais te battre facilement si j'veux !"

Il m'énervait déjà ce type, je sais pas pour qui il se prend mais j'avais bien envie de le faire descendre un peu sur terre !  Alors que je bougeais dans tout les sens. L'autre me regardait en silence, un silence qui me rendait mal à l'aise puis lentement, il fit apparaître sa Keyblade à lui, tranquillement avant de m'approcher, arme en main. Inconsciemment, je me sentais en train de trembler, regrettant ce que j'ai pu lui dire, oui j'aurais dû me taire et je sens que s'en ai fini pour moi. Alors qu'il s'apprêtait à me donner un coup, je fermais fortement les paupières, pourtant il ne se passait rien du tout. Lentement j'ouvris un oeil, puis l'autre pour remarquer qu'il avait frapper juste à coté de ma tête. Il commença à se pencher légèrement pour approcher son visage du mien, pour me dire sèchement et clairement :

"Que les choses soit clair : Je n'ai pas peur de désobéir les ordres du Maître. Donc, si je veux là, tout de suite, je met fin à ta misérable existence... Alors, tu as intérêt de rester tranquille, est-ce clair, idiote ?"

Par la peur, je hochais vivement la tête, n'osant pas le regarder -de toute manière son visage était impossible à voir-, mal à l'aise et en tremblant légèrement. Enfin, le jeune homme se redressa en faisant disparaître sa Clé et me tourna le dos pour disparaître dans un couloir obscur que je regardais intensément, à la fois effrayée et fascinée, ce qui me surprenait, moi qui d'habitude, avait toujours eu peur des Ténèbres depuis le début... M'était-je trompée ? Rahh et en plus, je sais même pas où je suis et je ne connais même pas son nom... Je m'ennuie terriblement, attachée et assise contre ce rocher... J'aimerais tellement que Terra ou Ventus viennent me libérer...

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Sam 17 Sep - 2:50

La deuxième option ?





J'ignore depuis combien d'heures je suis ici, attachée, à rien faire. La notion du temps, n'existe plus désormais, j'étais déboussolé, rien n'indiquais l'heure, du coup je m'ennuyais. Fixant ce ciel qui me semblait triste, puis le sable ainsi que la poussière qui se soulèvent du sol, balayé par le vent. C'est vraiment pas intéressant, mais je ne pouvais que faire ça, regarder les environs jusqu'aux détails inutiles. C'est vraiment ennuyeux, de plus que je suis pas du tout habitué à la solitude maintenant depuis que j'ai quitté mon monde natal. Oui, c'est ça, cette solitude que je détestais tant... a fini par me rattraper. Mais il ne fallait pas perdre espoir ! Je sais que Terra, Aqua et Ventus viendront m'aider, j'ai confiance en eux et tout va enfin s'arranger ! A cette pensé, je réussis à faire glisser ma main droite dans ma poche pour en ressortir une étoile violette que je regardais, le regard doux mais surtout les yeux brillant d'admiration. cet objet est certainement très insignifiant aux yeux des autres personnes, mais pas pour moi, car non seulement parce que c'était un cadeau de ma meilleure amie mais aussi parce que cela avait une forme d'étoile, tout le monde le savait, que je raffolais de ces petites boules lumineuse qui brillent de mille feux depuis ces cieux nocturnes à l'aide de leurs petits éclats et pourtant, puissant. Collant l'éclaireuse contre ma poitrine, j'émis un petit soupir joyeux jusqu'à que j'entendis des pas se rapprocher, une ombre se formant sur le sol... Il n'y avais aucun doute, je pu reconnaître très vite la silhouette et su que ce n'était que lui. Moi qui pensais m'en être débarrassé...

Le jeune homme se rapprocha un peu plus, me regardant de haut. Il devait vraiment me trouver pathétique, à être forcé de rester assise sur ce sol dur et pas confortable, me salissant avec la poussière, retenu par des chaînes. Vraiment, je dois faire pitié.

"Tu tiens tant que ça à tes... «amis»..."
"Évidemment puisqu'ils sont mes amis ! Ils sont tout pour moi !"
" ... Mais tu trouves pas ça étrange, qu'il y a toujours personne qu'est venu te sauver ? Tu les aimes, mais est-ce que eux, t'aiment au moins ? Après tout tu n'es qu'une intru qui s'est incrusté dans leur petit groupe, non ?"
" Dis pas n'importe quoi...! Ils me sauveront, je le sais !"
" Pourtant, ça devrait faire un moment qu'ils sont censé arriver s'ils t'aiment réellement. Puis ton maître. Ah ! Laisse moi rire. Lui aussi il à l'air de s'en foutre complétement de toi... Quel gâchis de laisser une pauvre petite étincelle dans l'obscurité. C'est décevant. Même pas un petit combat contre moi en tentant désespérément de t'arracher des Ténèbres."
"Tssk !"

Il lâcha un rire en voyant ma colère, c'est ce qu'il aimait faire, jouer avec les sentiments de ces victimes pour le plaisir et surtout passer le temps, de plus je m'emportais facilement pour si peu ce qui l'amusa encore plus ! Cependant ce n'était pas suffisant pour lui, c'était bien trop facile, lui qui espérait certainement que je sois un peu plus rebelle, avec encore un peu plus de répartie que ça, mais non. Il était dégouté je sois autrement, le genre de personne pour qui l'amitié était plus important que tout, que c'était sa force et tout ces trucs là du genre... Il remarqua en suite l'éclaireuse que je tenais précieusement fille contre moi, ce qui le fit soupirer un peu. Je le resserrais alors un peu plus contre moi.

"Vanitas."

Fit une voix d'un vieillard, pas loin de nous, ce qui me fit sursauter encore une fois tandis que le garçon... Restait immobile pendant quelques secondes puis partit immédiatement... Vanitas... Alors c'est comme ça que cet énergumène s'appelait ? Pff. Le voir partir aurait pu me rendre heureuse mais y avais pire dans cette situation : La venue de l'autre vieux tout ridé... Qu'est-ce qu'il me voulait encore ?!

"- J'espère que ce jeune homme ne t'as pas trop malmené, il est incontrôlable. C'est dans sa nature
- Cessez de jouer votre numéro. Je me suis déjà faite une idée de ce que vous êtes réellement : une ordure...
- Certainement. J'en doute pas de tes capacités, tu me sembles un peu plus perspicace par rapport à tes camarades... Mais bon chaque chose à son temps.
- ...Qu'est-ce que vous me voulez encore ? Vous n'êtes pas venu me voir pour rien.
- C'est exacte ! Au début j'aurais pensé que tu serais faible et manipulable mais au final, tu as une certaine volonté et résistance ! Ce qui à finit par me satisfaire amplement ! Seulement, la question se pose : Qui de Terra ou toi succombera en premier ? C'est une chose à voir. Après tout, nous savons pas ce que nous réserve le Destin !
- Hmph... Quel est votre but, Maître ?"

Le vieux maître de la Keyblade eut un mauvais sourire. Il était fou, tout simplement fou, il pense vraiment que j'allais me laissait faire ainsi ?! Il pouvait toujours rêver !

"Cela finis par t'intéresser donc ?
- ...Non. Mais j'avais envie de savoir.
- Ahh, cette fameuse soif de savoir ! J'aimerais voir ce que donnerait une nouvelle Guerre de la Keyblade, cela mérite vraiment qu'on s'y interesse. Puis j'en suis certain que la X-Blade sera une réussite et qu'elle va être forgé dans pas longtemps. Il faudrait juste pousser Ventus, qui est de Lumière Pures à se battre contre Vanitas, qui est de Ténèbres Pures. De forces égales."


Quoi ?... Mes yeux s'écarquillèrent, tandis que j'étais choquée. Cet homme voulait tout de même déclarer une Guerre... Juste par curiosité, sérieusement ?... Ventus est est Pure Lumière ? Et Vanitas il... Oh non... Je comprends vraiment rien, ont-ils un lien entre eux ? Je suis perdue, n'arrivant plsu du tout suivre dans le délire du maître. Qu'est-ce que c'est une X-Blade à la fin ?!

"- Bien sûr j'ai prévu de choisir ma prochaine enveloppe charnelle, c'est bien pour cela que j'ai parié sur vous deux. Si l'un en est pas capable, eh bien j'ai qu'à choisir le second, au moins il est sûr qu'il n'y aura aucun échec.
- .....?! Euh... Et la personne qui ne servira pas d'enveloppe...?
- Je lui réserve une petite surprise et un autre rôle. Mais je pense savoir qui sera qui d'avance. Enfin bon, continue Yûki, tu es sur la bonne voie."

A ces mots, il partis loin, affichant un sourire mystérieux à en faire glacer le sang. J'étais dégoutée, totalement dégoutée d'avoir écouté si "calmement" toute ces paroles horrible du maître, cette histoire d'enveloppe charnelle, la X Blade, les deux coeurs pures opposé, Vanitas, la Guerre... Tout ça était nouveaux, à m'en faire perdre la tête ! Qu'est-ce que cela signifie ?! De plus, il à l'air de vraiment s'attendre que je succombe au Ténèbres, dommage il allait être déçu, je ne voulais absolument pas joindre les Ténèbres !
Enfin bon, je ferais mieux d'essayer de m'endormir, la journée m'a vraiment épuisée, que sa soit physiquement et moralement. Cela n'allait pas être simple de dormir assise, avec des chaînes qui serre contre la peau mais bon, c'est mieux que de devoir supporter ces deux étranges personnes inspirant le mal absolu ! Mes yeux se referma lentement, puis tout devint noir...

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 18 Sep - 0:24

Réveille ta Force





Une journée s'est écoulée déjà, nulle ne sert de savoir si j'ai bien dormis ou pas, la réponse est évidente : dormir assise contre un grand rocher dans un désert, n'est pas un véritable confort. En plus, le soir il faisait quand même assez frais, hors que la journée il fait pourtant chaud, ce qui est désagréable même si j'avoue aimer cette chaleur. Redressant ma tête, je pu remarquer que Vanitas était déjà là, seulement il me paraissait ailleurs, assis sur un rocher, regardant les environs. J'émis un petit soupire en serrant les poings.

"Vanitas"

Soufflais-je en levant ma tête vers lui, tandis que lui tournait la sienne vers moi, silencieux. Tiens ? D'habitude il parle mais là... rien... En avait-il déjà marre ? Va-t-il me libérer ? Je m'en souviens de la discussion avec Xehanort, j'avais eu trop d'informations qui m'a presque empêché de dormir... J'aurais aimé en parler avec le concerné, mais du peu que je connaisse de lui, c'est impossible de lui parler. Ce Vanitas ressemblait vraiment à un animal dont on ne pouvait approcher...

"T'as pas honte de t'attaquer à des personnes plus 'faible' que toi ?!
- C'est comme ça la vie. Les plus forts règnent et dominent, tandis que les faibles, ne mérite pas leurs places parmi ces mondes...
- Et moi ?
- Pff, le maître te veux vivante, malheureusement. Sinon, je t'aurais déjà tué, réfléchis !
- Tu penses vraiment qu'à tuer des gens ! Tu penses que c'est drôle de jouer avec la vie et les sentiments des autres ?!  Tu traites les gens de lâches mais tu n'est pas mieux en te cachant derrière ton casque et avec tes moqueries ! J'ai donc bien raison, je suis plus forte que toi !"

Une étrange aura sombre commençait à entourer Vanitas, qui devait être certainement ses Ténèbres... Il descendait de son perchoir pour pouvoir, dangereusement, s'approcher de moi, je fermais les yeux, m'attendant à ce qu'il me frappe sauf qu'en fait il s'était juste mit à peu près à ma hauteur pour m'attraper brutalement le menton et soulever ma tête afin de me forcer à le regarder. Je haussais un peu un sourcil, malgré que je voyais pas son visage, je me sentais déjà mal à l'aise. Alors que je tentais de lui retirer sa main en gesticulant un peu, de son autre main il fit apparaître sa keyblade pour donner un coup et briser mes chaînes, ce qui me surprenait beaucoup pendant qu'il rigolait, me relâchant en se reculant de quelques pas.

"Alors ?"
"Euh..."
"Aller, montre moi ce que tu as dans le ventre."

Je restais plantée là, assise sur le sol, bouche-bée. Le jeune homme en voyant que je ne réagissais pas, leva sa main, pour me montrer ce qu'il tenait : une étoile violette dont il tenait par une ficelle... Oh non ! Comment a-t-il pu...?! Je l'ai même pas sentis me la prendre....! Il était vraiment malin et discret pour avoir réussit à dérober mon éclaireuse sans que je m'en rende compte ! Cela me rendait évidemment très furieuse, me mettant ainsi sur mes deux pieds en vitesse, ma Keyblade en main, prête à me battre.

"Bien. Tu comprends enfin !"

Fit-il pour disparaître ensuite, ce qui me faisait paniquer et déconcentrer, regardant dans tout les cotés, sauf derrière moi ce qui me faisait bien regretter puisque Vanitas venait d'y apparaître pour s'élancer dans les airs, jetant une salve de brasier en ma direction. A l'aide de ma Keyblade, je su tous les dévier sauf une qui a pu me foncer dessus et me renverser, mais malgré tout. Je ne sentais pas une quelconque douleur, comme si ce sort brasier m'avait plutôt "renforcer" qu'autre chose. Je n'attends pas longtemps pour pouvoir me remettre immédiatement sur pieds et accours jusqu'au garçon casqué, qui lui courrait à l'opposé en envoyant des sorts glacier cette fois-ci et beaucoup plus puissant et en continu. D'un bond je me positionne sur la glace et me laissa glisser dessus, tendant ma keyblade vers l'avant, espérant pouvoir le transpercer ainsi, seulement, je le rate de quelque peu. Il avait fait un salto en arrière, je tombe donc au sol, essoufflée.

"Allons... Tu abandonnes déjà ?"
"Nn... Non...!"

En me concentrant, je chargea ma Keyblade d'énergie avant de pouvoir la lancer comme un boomerang en sa direction, il s'est mit à disparaître à nouveau. Par reflexe, je su immédiatement que je devais me retourner, une fois apparut, je contre tant bien que mal les nombreux combos assez rapide de Vanitas, qui s'acharnait vraiment sur moi. Les coups de lames retentirent, le son du fer s'élevant dans les airs, à force, je commençais réellement à m'épuiser, je suis vraiment pas habitué d'un tel combat ! S'est alors que l'être de Ténèbres chargea un grand coup de Keyblade pour me mettre à terre et désarmée. Il s'approcha.

"Mouais. Pas mal ! Je pense que tu pourrais faire mieux !"
"Hmph... Re-rend mon éclaireuse..."
"Je crois pas avoir bien entendu."
"S'il te plait... Rends-la moi..."
"Pfff... Pourquoi, tiens-tu autant à cette babiole ? Il ne vaut vraiment rien. En plus tu as même pas d'amis."
"Bien sûr que si !"
"Tu arrives toujours pas à comprendre ?! Ils t'ont laissé tomber, puisqu'ils sont devenu de différentes personnes, désormais."

A ces mots, il ouvrit un couloir obscur, ce même couloir comme quand il m'a kidnappé et emmené ici... J'allais dire quelque chose, cependant, je préfère garder le silence, étant perdue dans mes pensés. A ma surprise, il m'attrapa par le poignet et me traîna de force jusqu'au portail de Ténèbres. Bien sûr je voulais pas le suivre, alors je trainais un peu des pieds comme une enfant lors d'un caprice, je ne voulais pas y entrer ! ça me faisais trop peur ! Réfléchissant, je me suis souvenu des paroles de mon maître, que ce genre de portail pouvait être dangereux pour le coeur... Baissant le regard, je donnais un coup sur le socle qui se trouvait dans mon armure, accroché à mon épaule, mes vêtements faisant place à des armures mauve et sombre, au moins les Ténèbres n'attaqueront pas mon Coeur... Maintenant, je n'avais pas d'autre choix que de suivre Vanitas, de toute manière, je ne pouvais pas y échapper, il me tenait assez fort tout en me tirant avec lui dans l'ombre. Je lui lançais alors un regard noir, en plus je le voyais toujours tenir mon éclaireuse dans son autre main, j'ai tellement envie de la récupérer...

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 18 Sep - 1:36

Le couloir obscur fini par disparaître derrière nous, nous faisant place à l'intérieur de ce qui me semblerait être un château composé de couleur clair, tel le rose pastel qui était la couleur dominante de ce palais. J'ignorais où nous sommes mais je suppose que Vanitas connaissait l'endroit, qui d'ailleurs ne m'a toujours pas relâché le poignet.

"Pourquoi... m'as-tu amené ici ?"

Évidemment il ne me répondait pas, s'avançant droit devant lui en me traînant. Un gros soupire franchit alors mes lèvres, le suivant silencieusement, décidément il est vraiment impossible d'entamer une conversation avec ce jeune homme sans qu'il m'ignore au moins une fois. Qu'est-ce qu'il a dans sa tête, sérieusement ? A-t-il toujours été ainsi ou bien c'est l'éducation de Xehanort qui la rendu comme ça ?... Je me le demande... Je ne connais rien de Vanitas après tout et lui faire parler de son passé est une chose impossible. Continuant de marcher, je finis par me stopper net en poussant un cri après avoir vu une étrange créature bleu aux yeux rouges.

"Qu'est-ce que c'est...?!"
"Des Nescients. Ils sont ce que je ressens : une horde d'émotions sous mon contrôle."
"Des... émotions...?"
"Négatif."

Répondit-il roidement, semblant fixer quelque chose. Je m'étais alors rapprocher pour y voir, regardant par dessus la rembarde des escaliers. Il y avait une jeune femme aux cheveux blonds attaché, vêtue d'une grosse robe bleu scintillante qui courait sur les marches, le bruit des cloches annonçant minuit se faisait entendre. Je la voyais perdre une pantoufle, alors j'allais crier seulement, Vanitas m'y empêcha en m'attirant vers lui et s’appuie contre la rembarre, regardant vers le bas. A-t-il vu quelque chose ? Cela m'intriguais, alors je baissais les yeux avant de pouvoir lâcher un hoquet de surprise, écarquillant les yeux. Suis-je vraiment en train de voir ce que je vois ?... J'ai pu apercevoir Terra et Aqua en bas des escaliers en train de discuter. En me penchant un peu plus sur la rambarde, je tendais mon bras vers eux, m'apprêtant à crier.

"Te- !"

La main de Vanitas se plaqua sur ma bouche pour qu'aucun son n'en sorte, me faisant reculer, j'avais beau à me débattre il me relâchait pas, toujours en reculant jusqu'à qu'on soit éloigné, caché dans l'ombre derrière un pilier.

"Tu le sais pourtant très bien. Ils ne peuvent pas te sauver, ils t'ont déjà oublié. Aller, on rentre à la Nécropole, il y a plus rien d'intéressant. Mais ne t'en fais pas, j'ai lâché un gros Nescient pour pas qu'ils s'ennuient."

Un nouveau portail réapparut pour nous engouffrer aussitôt sans que je n'ai le temps de réagir, nous revoilà dans ce vieux désert pourrit, dans un croisement cette fois et il y avait énormément de Keyblades plantés au sol. Le vent soufflait légèrement, il faisait toujours aussi chaud et la poussière ainsi que le sable se faisait balayer dans les airs.

"J'espère pour toi que tu en as le coeur net maintenant, idiote. Car c'est bien la dernière fois que tu les vois. Ah et tant que j'y penses, tu n'as plus besoin de ce... jouet."

En finissant sa phrase, il mit en évidence mon éclaireuse devant mes yeux, je tendais mes mains pour pouvoir le rattraper mais il s'éloigna en le soulevant encore plus haut avant de l'amener à lui, fermant sa main dessus. Il y avait comme un petit bruit de craquement qui s'y échappait, je sentais mon coeur battre fort. Vanitas ouvrit enfin sa main pour jeter les morceaux du porte-bonheur qu'il a réussit à briser sans problème, par terre. Je m'étais jeté sur le sol pour pouvoir ramasser les bout de l'étoile, les larmes aux yeux. Pourquoi a-t-il fait ça ?! Je le hais ! Que me veut-il ? Me détruire ? J'en ai assez d'endurer tout ça, il est impardonnable d'avoir détruit la seule chose qui me reste de l'amitié de mes amis. Relevant subitement la tête, je lui lançais un regard noir, les larmes se perlant sur mes joues, mais je crois qu'il n'a pas apprécié le regard que je lui ai lancé puisqu'il s'était approcher pour abattra sa main sur la mienne, faisant retomber à nouveau les morceaux de l'éclaireuse par terre. Et cette fois-ci, il me laissa pas le temps de tout reprendre puisqu'il m'avait envoyer contre le rocher, m'assommant au passage.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 18 Sep - 10:57

Des Points en Communs ?





Cela devait maintenant faire deux semaines que je suis ici, voire-même, quelques jours de plus, enfin bon je n'ai pas vraiment idée du temps, il est compliqué à le savoir pour moi. Actuellement, j'erre un peu au hasard dans la Nécropole des Keyblades, oui maintenant je suis légèrement libre de mes mouvements, Xehanort à ordonner à Vanitas de faire disparaître mes chaînes après avoir fait ce petit combat entre nous. D'ailleurs, pourquoi m'as-t-il pousser à me battre contre lui ? Il est beaucoup trop fort par rapport à moi, j'ai même pas réussis à le toucher... Si seulement, je pouvais l'achever et m'enfuir d'ici... Enfin... Je sais même pas comment faire, on m'a pas apprit de voyager entre les mondes, j'ai pas les moyens. Du coup, tout ce que j'ai à espérer c'est que Ventus, Terra ou Aqua viennent me sauver, pfff, ça fait vraiment pitié, on dirait une princesse en détresse et ça me plait pas tant que ça... Je suis une Porteuse de la Keyblade bon sang ! Pas une princesse ! Alors, pourquoi je n'arrive pas à me libérer ?! Il faut que j'en finisse, il faut vraiment que je le tue de moi-même et je n'hésiterais pas ! Bien que dans un sens je n'avais pas très envie, j'ignore pourquoi... Je me dirigeais alors vers un endroit, je vis Vanitas au loin, de dos, il me fallait donc m'y approcher très discrètement, ma Keyblade apparaissant dans ma main. A peine à quelques centimètres de son dos, je m'apprêtais à lui donner le coup de grâce mais il s'était retourné à temps en contrant ma lame avec la sienne avant de me projeter en arrière, me retrouvant couché au sol.

"Tu n'as pas intérêt à recommencer sinon c'est toi qui va rencontrer la mort, idiote."
"Je... Je suis désolée, je ne sais pas ce qui m'a pris...!"

Disais-je dans une voix tremblante, bien sûre que je mentais, j'avais parfaitement conscience de ce que j'allais faire mais il est vrai que c'était de la folie... Je suis incapable de le tuer, je ne suis pas aussi puissante que lui, en plus, il y a pas si longtemps que ça, Maître Xehanort m'en a parlé un peu plus de ce jeune homme : son passé. Et je ne sais pas pourquoi, mais j'avais la boule dans la gorge et les larmes aux yeux, je m'en fiche de Vanitas, c'est juste la façon comment le maître m'avait raconté ça... Comme si c'était quelque chose de normal, n'avait-il jamais été gentil avec son élève ? J'ai appris tellement de chose... Devrais-je en parler avec le concerné ? Mais si il fuit ? Non. Si je ne tente rien, je pourrais jamais réussir.

"Vanitas... Cela fait bien... environ quatre ans que tu es ici, n'est-ce pas ?"

Demandais-je en me relevant, et comme je le prévoyais, il ne répondait pas du tout, cependant il restait planté devant moi, me fixant.

"Hm, tu sais... Le maître m'a parlé de ton passé en quelque sorte..."
"Pff, et ? Cela ne te regarde pas, ça sert à rien d'en parler."
"Si ! Je comprends ce que tu as pu ressentir à cet époque là ! Tu devais te sentir seul, tu te posais beaucoup de question et Xehanort t'avais fait souffrir... Auparavant, tu étais capable de pleurer mais, il t'as tellement monté de choses à la tête que tu as changé. En fait, tu as commencé à t'endurcir, à haïr Ventus... Et maintenant, tu es animé par d'émotions négatif et ton but, celui de forger cette arme bizarre..."
"Ferme là ! Arrête de prétendre que tu me connais, tu sais rien du tout et ne pourras jamais comprendre quoique ce soit ! Tu n'es qu'une p'tite Lumineuse pour laquelle seul tes cher "amis" compte pour toi ! Les Êtres de la Lumière ne savent pas ce qu'est la véritable souffrance de toute manière."

Je serrais fortement les poings en grinçant des dents. On dirait bien que j'ai enfin touché le point sensible, seulement je n'aimais vraiment pas ses propos. D'ailleurs, essaye-t-il de fuir son passé ? Pourquoi il me semble renfermé d'un coup ? Je suis bien déterminée à briser cette "carapace" ! Si je dois rester ici, prisonnière pendant un long moment, alors dans ce cas je me devais d'apprendre à le connaître ! Même si je pense que cela va être compliqué...

"Bien sûr que si, je peux comprendre ! Fais-moi confiance pour cette fois, Vanitas ! D'accord je sais, je n'ai pas cessé de provoquer en disant que je veux te tuer mais je crois que je suis moi-même perdue dans mes propres propos... Peut-être que tout le monde autour de toi te hais et ne peuvent te comprendre mais moi je te comprends ! Regarde, j'ai étais mise à l'écart par une ville entière dans mon monde natal ! Personne ne voulait me parler ou m'expliquer le mal que j'aurais pu faire, autour de moi... Il y avait même une personne qui a toujours tenté de me tuer... J'ai aussi beaucoup souffert et perdu la seule personne qui m'était chère dans ma famille. Non pas mes parents, car je ne les connais pas, ils m'ont abandonnés dés la naissance mais j'avais ma grand-mère, elle s'occupait beaucoup de moi, comme une nouvelle mère, seulement... A mes six ans, elle fini par mourir de vieillesse..."
"Je m'en fiche de ta vie..."
"...Vanitas... Fais un effort, s'il te plait."

Il me tourna soudainement le dos pour pouvoir s'en aller ensuite, me laissant là, toute seule. Je ne sais pas pourquoi mais maintenant que je lui ai dis tout ça, j'ai beaucoup moins envie de le tuer, je me surprends même en train d'oublier mes amis pendant un court instant. J'ignore ce qui m'arrive mais je souhaite vraiment franchir cette barrière qui nous sépare, j'aimerais mieux le comprendre. Peut-être que je suis trop gentille... La tristesse commençait alors à paraître, oui, j'étais triste par son comportement. Pourquoi être si froid et cruel envers moi ? M'enfin ça m'étonne pas, tout le monde a toujours été ainsi avec moi...
De ma poche, je sortais mon éclaireuse dont j'ai réussis à recoller les morceaux, ce qui lui faisait des fissures, puis je le serra contre moi en fermant les yeux. Ce n'est qu'une impression mais on dirait bien que je m'approche d'un but qui me semble bien inconnu.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 18 Sep - 12:10

Trouble



Un mois, ça fait déjà un mois que je suis coincé ici et les choses se sont un peu amélioré depuis la dernière fois. Il y a deux semaines maintenant, que j'ai parlé du passé avec Vanitas, depuis on en a jamais reparlé, surtout que pendant trois jours, il m'adressait plus la parole. Je dois avouer que ce silence était bizarre et me faisais un peu mal au coeur, mais enfin, il était venu me voir. Il faut dire que j'étais "heureuse" qu'il me parle de nouveau. Cependant, durant ces deux semaines, j'étais bien épuisée, et même là actuellement. Des coups de Keyblade par-ci, des coups par-là, jetant quelques sorts de temps en temps, toujours en restant concentré dans le combat, ne jamais baisser sa garde... J'esquivais et pare de nombreux combos... En effet, j'avais enfin commencer ce fameux "entraînement" dont Xehanort m'en avait parlé, sur le coup, cela me faisait songer comme si j'étais devenue officiellement son élève, bien que cette pensé là ne me plaisait pas... Je suis celle d'Eraqus, pas de ce vieux maître ! Mon symbole sur la croix le prouvait bien... Heureusement, que c'était contre Vanitas que je m'entraînais. D'ailleurs j'avais beau à avoir mal, d'avoir des courbatures. Il ne me laissait sans aucun répit ou presque, il s'en fichait éperdument que je sois épuisée, ne cessant pas de me répéter "Endurcis-toi !" tout en enchainant des combos rapide que j'eus un peu de mal à contrer. Malgré la grosse difficulté, mon "camarade" pouvait reconnaître que je m'étais bien améliorer au fur à mesure d'une façon remarquable, même le maître me le faisait souvent savoir. Ce qui me faisait bien rire, c'est que Vanitas se sentait "satisfait" jusqu'à vouloir même se vanter devant Xehanort qu'il était un bon entraîneur, que c'est grâce à lui que je deviens un peu plus forte... Par contre, ils étaient tout de même déçu par une chose : je refusais toujours de vouloir accéder aux pouvoirs des Ténèbres. Je continuais de résister, je ne veux pas, j'ai juste trop peur d'elles, tandis que Vanitas était vraiment déçu, le vieillard ne cessait de répéter qu'il fallait être patient et qu'avec le temps, je finirais par y succomber sauf que je refusais plus que tout !

Enfin bon, voilà... J'ai passé deux semaines d'entraînements intensif et me voilà donc assise contre un rocher, fatiguée, mais je me relève aussitôt en voyant qu'il arrivait vers moi.

"Je pense que je vais arrêter de t'entraîner pendant un petit moment, je suppose que tu mérite d'une véritable pause."

"C'est... C'est vrai ?! ....Merci..."

Un Nescient venait d'apparaître à ses côtés et semble lui transmettre quelque chose, le jeune homme prit la chose dans sa main avant de me le tendre en soupirant. Je baissais mes yeux dessus avant de le prendre : c'était un petit fraisier, ce qui me faisait briller les yeux avant de pouvoir le manger d'un coup puis je le remerciais en souriant. Il resta silencieux en haussant des épaules, j'ai finis par être habitué à ce genre de réaction du coup cela me faisait encore plus sourire, avant que je ne fronce à nouveau les sourcils.

"Comme j'ai bien travaillé, je veux quelque chose en échange..."

Ai-je dis difficilement avant de déglutir puis m'approcher de lui, je le voyais se reculer un peu mais je n'abandonnais pas et continue donc d'approcher. Une fois proche de lui, je me suis mise à me mettre sur la pointe des pieds et posa doucement mes mains sur son casque, toujours en fronçant les sourcils.

"J'aimerais voir ton visage..."
"Hmph... Pour quoi faire ?"
"Parce que, je suis curieuse et j'aimerais le savoir !"
"Non."

Il me repoussa légèrement. Tristement, je m'étais mise à baisser la tête en lâchant un soupire, je demeurais ainsi pendant un long moment mais j'ai remarqué que Vanitas était toujours là lui aussi... J'osais pas trop, mais je finis par lever ma tête avant de lâcher un hoquet en écarquillant les yeux. J'ai vraiment l'impression de rêver... Venait-il de faire disparaitre une partie de son casque ? Seul le fer qui contournait son visage était resté, dévoilant qu'il a une chevelure brune hérissé et une paire de yeux dorés que je me suis mise à fixer longuement avant de baisser mes yeux, me sentant légèrement intimidée, comme toujours. J'aurais jamais cru qu'il ressemblerait à ça, enfin... Bien sûr je l'imaginais avec un visage normal mais pas ainsi, néanmoins il correspondait bien à ce qu'il est vraiment... Troublée, pour la première fois, c'est moi qui fini par partir, et en courant. Je ne pouvais pas rester ici et il fallait que je sois seule ! Je ne comprends même pas ma réaction en fait...

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 18 Sep - 12:16

Routine Brisée ?




Avant, tu n'aurais pas oser de te rebeller.

Fit Vanitas d'un ton froid et direct à l'attention de la jeune fille qui se trouvait en face de lui, à quelques petits mètres, cette dernière le fixa intensément et fronça un moment les sourcils, comme d'habitude il dirait, elle est toujours en train de sortir cette même expression, cela lui faisait penser à l'Autre là et ça le dégoûtait.

La jeune blonde fini enfin par baisser les yeux, sur un objet, qu'elle tenait fermement dans sa main, l'air pensive. Lorsqu'elle leva les yeux à nouveau, elle s'aperçut alors que Vanitas ne se trouvait plus sur le pont... mais devant elle ! Elle fut surprise et recula.

Ce fut sans compter sur le jeune adolescent ténébreux, qui lui saisit le poignet et lui fit avec une voix basse :

Sais-tu au moins de quoi s'inspire ta stupide éclaireuse ?

Surprise, Yûki lâcha un petit hoquet en voulant se reculer, ou du moins retirer sa main de l'emprise, mais en vain. Elle le regarda droit dans les yeux. C'était quoi cette question insensée ? Le brun eut un petit rire cruel avant de reprendre

Elle symbolise un fruit, qui ne pousse qu'ici. Le fruit Paopu.

En prenant une grande inspiration, la jeune fille réussit à libérer sa main en y mettant toute sa force et reculant, mais comme par hasard il l'avait lâcher au dernier moment ce qui l'a fait tomber en arrière, les fesses sur le sable chaud de cette plage, son éclaireuse l'avait également échappé. Yûki ouvrit enfin la bouche, le fusillant du regard.


- Pourquoi est-ce que tu me sors ça comme ça ? Quel est le rapport avec la mission que "nous" à donné Xehanort ?

- Aucun.

Yûki fronça les sourcils et fini par se relever après avoir ramasser son étoile violet, lui criant dessus.


- Alors, pourquoi tu me parles de mon éclaireuse hein ?! Qu'est-ce que ça peut donc te faire ?! Tu n'as pas d'amis alors tu te décides de me faire du mal ?...

- Quelle idée de fabriquer des éclaireuses ou des porte-bonheur pour symboliser une amitié indestructible ou tout autre sentiment similaire, alors que ce fruit n'est destiné qu'à ceux qui s'aiment d'amour. C'est juste... Pathétique.

Cette conversation devenait de plus en plus surréaliste. Yûki croisa les bras, se retourna pour lui faire dos et gonfla à nouveau les joues et lui balança :

- Je ne comprends rien à ce que tu racontes. Je ne sais pas ce qu'il te prend, mais ce n'est pas comme ça que tu me forceras à vous joindre. Je ne fais que d'obéir pour pas me faire tuer, c'tout.

- Je le sais, Yûki... susurra le ténébreux avec une voix bien trop douce.

- Mais... !?

Elle se retourna vivement pour lui faire enfin face, il était encore là, restant planté. La jeune fille aurait aimée pouvoir invoquer sa keyblade, l'attaquer et pouvoir se libérer, mais elle savait que c'était insensé. Yûki ne pouvait se le permettre car elle sait qu'elle n'était pas de taille, pas encore, face à lui, elle avait eut ses preuves la première fois qu'elle à osé se jeter à lui, hors de question de recommencer et y risquer sa vie cette fois-ci.

Un long et lourd silence s'installa entre le duo. Plus personne ne parlait, pas d'insultes, pas de moqueries, rien par rapport à d'habitude, c'était un silence qui rendait mal à l'aise la blonde dont elle à l'impression qu'il dure une éternité, ses lèvres eurent un petit mouvement mais le garçon était plus rapide qu'elle :

- Quel dommage que tu ne comprennes jamais rien...

Sur ce, à sa plus grande surprise, Vanitas venait de lui jeter... Une étoile jaune, ou plutôt ce fameux fruit en forme d'étoile qu'elle eut plus de mal que de bien à rattraper, l'inspectant par la suite en levant un sourcil, confuse.
Le brun marcha droit devant lui et s'arrête à mi-chemin, près d'elle pour lui dire à voix haute.

- Aller, je te laisse donc te "confier" à tes étoiles, toi qui les aimes tant que ça ! J'ai autre chose à faire, alors tu es libre pendant un p'tit moment le temps que je fasse autre chose.

- Huh...? Euh, merci mais... Qu'est-ce que tu vas faire...?

Il ne lui répondit pas, gardant à nouveau le silence tout en la fixant. Pourquoi se donner la peine à lui expliquer ce qu'il allait faire ? Surtout que, dans le fond, elle sait très bien, voire même par coeur, ce qu'il allait faire, alors autant ne pas gaspiller des paroles pour rien à lui raconter sa mission. Et on dirait bien que Yûki fini par comprendre de quoi il s'agit puisque la jeune fille baissa doucement la tête, serrant l'étoile contre elle comme s'il s'agissait d'une peluche.

- Je vois... C'est comme d'habitude alors...

Quelle drôle de réaction. Pensa-t-il en soulevant un sourcil, elle qui d'habitude pétait une crise lorsque ça concernait à faire du mal à ses "précieux" amis mais pas aujourd'hui on dirait bien. Non, elle semblait plutôt ailleurs.

- ...Vanitas...?

Ce dernier continu de la fixer un moment, sans dire aucun mot, prêt à écouter ce que la demoiselle veut lui dire. En temps normal il serait déjà parti, et pourtant il demeura toujours à côté d'elle, en train de lui parler. Peut-être qu'à force qu'elle soit toujours autour de lui, puisqu'elle est un peu obligé de toute manière, il finit par être habitué d'avoir sa compagnie et se dit que c'est peut-être mieux qu'il l'écoute, qui sait en échange, elle sera enfin un peu plus obéissante. Il en avait un peu marre de lui courir après, en fait il lui arrivait même parfois de souhaiter qu'elle soit un peu plus forte, plus endurcit, mais ça c'est compliqué. Tant qu'elle croit encore à ses idiots d'amis, il ne voit pas l'intérêt qu'elle devienne forte mais la blonde était tellement aveugle, fragile par cette amitié insensée. Il s'imagine qu'elle aurait pu être une puissante porteuse de la keyblade si elle n'avait aucun ami mais malheureusement, elle en avait bien trois de meilleurs amis... Ouais, il faut cesser tout ça et lui faire ouvrir les yeux, ses "amis" sont mauvais pour elle.

Il était surprit en pensant à cela, pourquoi au final il la voulait forte et seule, sans aucun ami en réalité ? Il souhaitait avoir une complice ? Mouais, ça m'étonnerait, il était plutôt quelqu'un de solitaire depuis sa naissance, peut-être que justement c'est pour ça, il a toujours été seul et voudrait certainement quelqu'un avec lui ? Il la voulait rien que pour lui, à lui tout seul ? Il n'en sait rien. De plus, il y a bien un truc que Vanitas n'avouera jamais aux mondes entier, mais cette jeune fille était bien la seule à le comprendre, à l'accepter comme il est malgré tout le mal qu'il lui fait subir...Au final... Il l'"appréciait" un peu. Très peu. Mais vraiment très peu, cela s'arrête là.

- Non, rien...

Finit-elle enfin par reprendre, agitant sa tête de gauche à droite avant de la rebaisser tristement. Bien, encore une fois elle lui à fait perdre inutilement son temps, qu'est-ce qu'elle voulait lui dire ? Il n'est pas dans sa tête et ne le saura sans doute jamais. Ahh les filles, jamais il les comprendrait. Le ténébreux se rapprocha d'elle pour lui soulever la tête, la dévisageant.

- T'as enfin perdu ta langue, hein ? Bref, tâche de pas t'enfuir entre temps. De toute manière tu peux fuir autant que tu veux, je te retrouverais toujours. Jamais tu pourras m'échapper.

- ...Oui... Je sais, de toute façon j'ai l'habitude maintenant... Je vais rester sagement ici, toute seule, à attendre ton retour. La routine quoi...

Elle baissa la tête, tentant de retirer la main du jeune homme pour qu'il lui relâche le menton, mais d'un mouvement rapide il lui tourna la tête, sans crier gare, et déposa un petit baiser sur sa joue. Souriant légèrement.

- Et là, ta routine, comme tu le dis si bien, s'est brisée ?

Yûki se recula vivement en amenant sa main à sa joue, les yeux écarquillés. Elle était choquée par ce geste, ne s'y attendant pas, mais au lieu de froncer les sourcils comme elle avait l'habitude de faire, elle eut un petit sourire attendri, les joues légèrement rouges. Ce qui semble faire rire doucement l'autre, il ne le remarque peut-être pas mais, à force de rester avec elle, il se rapprochait de plus en plus de la jeune fille et s'était crée comme un "lien", qui les unissait. Mais ignore quel genre de lien pouvait se nouer entre les deux. Enfin, il finit par disparaitre dans un portail obscur, laissant la pauvre demoiselle qui demeura là, debout sur le sable, toujours sur le choc, ses joues rougissant de plus en plus. Yûki baissa son regard sur ce qu'elle tenait contre elle et finit par lâcher brusquement le pauvre fruit Paopu, qui n'a rien demandé, en poussant un petit cri, s'écrasant sur le sol.

Encore, la dernière question de Vanitas tourbillonne dans la tête de la demoiselle. C'était bien une journée étrange, pensa-t-elle, qui était tout de même heureuse. Mais qu'avait-il enfin derrière la tête ? Que cela signifie ce baiser qu'il venait de lui faire sur sa joue ? Malheureusement, elle ne le saura jamais, elle n'était pas dans sa tête et il n'est pas du genre à tout lui dire, ça elle en avait parfaitement conscience. Il nierait sûrement ce "baiser" en le connaissant, en pensant à ça, Yûki fini par rire légèrement, s'asseyant au bord de l'eau.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 18 Sep - 12:27

Ton Nescient Associé




En temps normal, dans la Nécropole des Keyblades il faisait chaud en journée, mais lorsque c'est le soir, que la nuit commence à pointer le bout de son nez, un vent agréablement frais parcours ces plaines désertes. Ce même doux vent caressa le visage de la jeune fille qui était assise contre un petit rocher, les mains posés sur ses cuisses, la tête relâché et penché sur le côtés, ses yeux étant fermés... Elle dormait paisiblement, enfin non bien sûr que cette position n'était pas vraiment confortable pour dormir, néanmoins elle s'en fiche et avait l'habitude après tout ce temps.

Un fin sourire fleurissait sur son visage, elle était certainement en train de rêver, ça fait depuis bien longtemps qu'elle n'avait pas fait de rêve, mais plutôt des cauchemars, sa peur ainsi que son angoisse étaient parti. Enfin bref, la Nécropole était si calme ce soir, il n'y avait pas un seul bruit... Jusqu'à que des bruits de pas retentirent, brisant ce silence éternel que possédait ce désert sinistre, les pas étaient lents et se rapprochent de plus en plus de l'endormie. Puis là, un caillou fut projeté, se cognant contre son bras. Yûki battait légèrement des paupières sans pour autant les ouvrir, bougeant un peu, mais demeure toujours aussi endormie.

La personne qui lui avait jeté cette pierre s'approcha pour donner un petit coup de pied sur sa jambe, celle-ci se réveilla en sursaut. Des Nescient apparurent à ce moment là : Une petite dizaine de Médusore, quelques Sel de Mer, accompagné d'un Médusard. Ce groupe de Nescient voletaient autour de Vanitas mais aussi de Yûki, qui leur jetait des regards neutre, elle était habitué à eux après tout et n'avait pas peur... Enfin... Quand son regard se posa sur les Médusore et les Médusard, elle fronçait les sourcils, se souvenant de ce que l'être des Ténèbres à dit à propos d'eux, ce qu'ils représentent comme émotion...

"La Belle au Bois Dormant s'est enfin réveillé à ce que je vois."
"Hum..."

Elle balaya l'air de sa main ou plutôt, elle agita sa main pour repousser un des Médusore qui s'approchait d'elle.

"Je suis pas effrayée, laissez-moi."

Qu'elle s'adressait à eux, ce qui faisait rire le brun.

"Au vu du nombre qu'il y a de Nescient autour... Je dirais plutôt le contraire. Alors comme ça..." Il regarda un moment ses créatures en souriant, l'air fier, avant de tourner sa tête vers elle. "Tu es triste, effrayée et angoissée ? ça en fait un paquet d'émotions ! Enfin bref, je ne suis pas venu pour ça."

Il fait disparaitre ses Nescient dans les Ténèbres avant de se rapprocher de la demoiselle.

"Tu ne t'ennuie pas à force de rester cloitrer contre ton p'tit rocher ? Perso', je m'ennuierais si je restais planté au même endroit, assis, à rien faire !"
"Depuis le temps que je suis coincée ici, j'ai l'habitude et puis... T'es malin, tu veux que je fasse quoi ? Tu sais tout autant que moi, qu'il y a rien à faire dans ce désert. Et j'ai pas envie de taper la causette avec le Maître, pour m'occuper, au contraire je..."

Une multitude de Médusore réapparut une énième fois, ce qui fait légèrement rire le brun tandis que la jeune demoiselle baissa la tête en soupirant. Ils devaient certainement ressentir sa Peur qui était beaucoup trop forte, ce qui les attiraient et les faisaient réagir hors de Vanitas, peut-être.... Et que c'était marrant qu'ils apparaissent quand elle parle de Xehanort.

"Tu te rappelles sur les îles du destin, n'est-ce pas...?"
"Oui... Tu m'avais plutôt... Surprise, ce coup-ci."
"Hum. Mouais, ok, même si c'est pas ça que je voulais parler précisément, enfin bref ! je voulais juste te proposer de venir avec moi, pour changer."
"C'est drôle que depuis que j'ai dis que c'était toujours la routine pour moi, tu as changé."
"Je ne vois pas de quoi tu parles, je n'ai pas changé et jamais je changerais. J'me dis juste que ça dois être chiant quand même de rester planté sur un rocher..."

Yûki se releva doucement du sol et s'est mise à rire légèrement, se penchant vers lui, les mains joint derrière son dos.

"Ouais, en gros tu te préoccupes de moi maintenant !"
"Te fais pas des idées, c'est ridicule. Même si des fois, c'est vrai que tu m'inquiètes très peu quand tu vas pas bien, enfin je sais pas. T'es bizarre."
"Pas autant que toi. M'enfin... Je pense que nous sommes tous les deux aussi bizarre l'un que l'autre !"

Rit-elle, le brun leva les yeux au ciel, haussant des épaules. Un petit mandragore avait fini par apparaitre, en le voyant, le brun avait un sourire malicieux et s'est mise à regarder la jeune fille qui avait remarqué aussi le Nescient et fronça les sourcils.

"J'aime pas quand tu essayes de deviner mes sentiments avec tes... Nescients...!"
"Au moins grâce à ce mandragore, je sais que tu souhaites venir avec moi, chérie, si ce n'est pas autre chose~"

Se moqua-t-il en rajoutant ce petit "surnom" rien que pour la déstabiliser, la voir si perturbée, et rouge d'ailleurs, le faisait bien rire ! Par contre il ne s'attendait pas que la jeune fille se jeta sur le pauvre mandragore pour le faire un gros câlin contre elle, cela lui faisait hausser un sourcil. D'habitude, on détruisait ces êtres négatif et là que faisait-elle ? Elle câline un Nescient ! Non, mais on aura tout vu ! Ils sont censés être fait pour se faire détruire, pas pour se faire papouiller par une jeune fille ! Il avait bien raison de la trouver bizarre en fait... Certes... Il se disait qu'elle était 'étrange', mais c'est bien ça qui le faisait se rapprocher un peu plus d'elle : Elle n'est pas comme tout le monde.

"Pourquoi tu lui fais des câlins ? Il ne mérite pas."
"Oh que si ! Ils ont besoin d'amour tu sais ? Toutes choses négatives, ont le droit à du positif !
"Ouais, mais celui-ci, n'est pas si négatif que ça, après tout il représente quand même le dés-"
"Le désir ? Je sais. Le désir d'avoir un câlin !"
"T'es... Surprenante... Vraiment... Tu es la seule idiote qui ferait tout pour faire... Des câlins à ces choses immondes..."
"Ne dis pas ça... Ils viennent de toi en plus... C'est comme si... Tu te rejetais toi-même."
"Eh alors ? Ne suis-je pas le pire des monstres ?"

Fit-il en affichant un mauvais sourire, cependant, Yûki ne semblait pas vouloir rire cette fois-ci, affichant une petite mine attristée, la jeune fille approcha de celui qui contrôlait les Nescient et lui tendit le mandragore, toujours avec une tête triste.

"Tu n'es pas un monstre. Tu es juste... Toi. Vanitas..."

Il la regarde un moment, restant silencieux. La petite plante Nescient qui était dans les bras de la blondinette, s'agita un peu, réclamant quelque chose et s'est mise à bondir hors d'elle pour atterrir sur Vanitas, et le câliner. Il soupira, amusé tout en marmonnant.

"Bravo, tu les as influencés."
"J'en suis sûr qu'ils t'aiment beaucoup, eux tous. Peu importe la raison pour laquelle tu les utilise..."
"M'ouais... Toi en revanche, t'es toujours en train de te préoccuper de moi."

Dit-il en lâchant un soupir, détournant légèrement le regard. Yûki se rapprocha en souriant.

"C'est parce que nous sommes amis !"

Vanitas fini par la fusiller du regard tout en haussant un sourcil, il n'aimait pas ce mot et avait encore moins la notion du mot "ami". C'est un sentiment faible selon lui, pour lui Yûki n'était pas une amie, enfin elle y ressemblait mais il n'aimait pas utiliser ce mot pour désigner la relation entre les deux... Il voulait utiliser un autre mot, quelque chose de rare, fort et d'unique, mais sûrement pas ami. C'était ridicule. Il n'y a que Ventus pour dire ce mot tout niais.

"Si tu le dis..."

Fit-il finalement en lâchant un autre soupire, la jeune fille ne semblait pas être contrarier au contraire, elle était là, planté devant lui, affichant un grand et doux sourire comme à son habitude en fait... ça aussi il trouvait ce sourire étrange. C'était un sourire à la Ventus... Mais... Dans le fond, il ne détestait pas quand c'est elle qui souriait, ça le rassurait même. Ils finissent enfin par marcher, s'éloignant du rocher.

"Tu sais, si tu était un Nescient, je crois savoir ce que tu pourrais être..."
"Vraiment ? Super ! Fais-moi voir !"

Il arrêta sa marche et tendit son bras pour faire apparaitre un petit Lièvrosé, qui se blottissait en tremblant, contre la jambe de Vanitas, se cachant à moitié le visage avec ses longues oreilles de lapin. Yûki pencha la tête, ses yeux bleus se posant sur ce petit Nescient qu'elle trouvait si mignon.

"Adorable n'est-ce pas ? Il est aussi trouillard que toi en plus ! Une vraie victime !"
"Hey ! J'suis pas une victime !"
"C'est ça, ouais..."
"Tu sais, ce que tu pourrais être comme Nescient toi ? L'espèce de vautour là ! Je ne sais pas comment tu l'appelles...!"
"Uh... Un grand freux...? Pourquoi ce nescient là, précisément ?"
"Parce que tu arrêtes pas de rôder autour de moi."

Elle s'est mise à rire, affichant un petit sourire malicieux.

"Je ne rôde pas, j'te surveille c'est pas pareil !"
"Ah bon ? Pourtant, j'ai l'impression de te voir tout le temps !"
"C'est pas ma faute si tu flash sur moi. Je sais que je suis voyant, mais quand même !"
"Mais...! Je...! Je ne flash pas sur toi...!"

Il éclata de rire et lui fait une pichenette sur le front.

"Je rigole ! Tu aurais vue la tête que tu as fais !"

Yûki croisa les bras en gonflant ses joues puis rit un peu, Vanitas fit apparaitre alors un grand freux qui vola autour du duo avant d'atterrir sur le sol, semblant interagir avec le lièvrosé, ce qui faisait sourire la blondinette en s'imaginant que ça pourrait être eux en nescient, ce qui l'attendrissait

"Vanitas."

Fit soudainement une voix pas loin d'eux, elle était grave et... Yûki ainsi que le nommé reconnu immédiatement qu'elle appartenait au vieux maître, il eut un petit sourire malicieux en coin, tandis que Yûki tremblait un peu en tenant le poignet du brun. En la sentant, il tourna sa tête vers elle et chuchota.

"Règle numéro 1 : Ne jamais montrer sa peur à ses adversaires."
"Hein...?"
"En gros, arrête de trembler. J'sais qu'il t'intimide mais contrôle toi, tu ne crains rien tant que je suis là. Toi même tu l'a dis, je "rôde autour de toi". Donc au moindre danger, je suis là."
"Mais je voulais rester avec toi..."

Elle afficha une petite mine attristée, ce qui le surprit un peu, ne s'attendant pas vraiment qu'elle dise ça. Décidément, cette Yûki était vraiment bizarre... Ce n'était pas lui qui la faisait souffrir avant ? Elle qui souvent priait ne pas le voir et pourtant, maintenant c'était tout le contraire. Cependant ça le faisait sourire, un sourire sincère cette fois-ci.

"Je viendrais dès que j'aurais fini."
"Promis...?"
"Oui, je te le promet."

Il se baissa légèrement pour transporter le grand freux qui s'est accroché à son bras et le lièvrosé qu'il tenait contre lui, se blottissant contre son maître. Vanitas approcha de Yûki avec les deux nescients.

"Tiens, si ça te fais plaisir... Jte les prêtes pendant mon absence, j'ai remarqué que tu aimais les nescient. Puis ça te feras de la compagnie, comme tu te plains souvent d'être seule..."

La jeune fille prit le lapin dans ses bras et laissa le grand freux se poser sur son épaule, toute souriante.

"Merci Vanitas !"
"Ouais... De rien..."

Sans s'y attendre, la jeune fille lui fit une petite pichenette sur le front en tirant doucement la langue. Il fronça légèrement les sourcils pendant un moment, puis se détend en souriant faiblement avant de tourner le dos et rejoindre Xehanort, laissant Yûki sur place qui câlinait le lièvrosé et caressait la tête du grand freux.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 18 Sep - 14:40

Séparation





Le temps semble passer lentement ou bien alors, il passe vraiment trop vite... Plus d'un mois que je suis ici, ça doit faire précisément un mois et demi que je suis là en fait... Et là, je déprime actuellement, je ne sais plus où j'en suis, en fait je suis totalement perdue... Pourtant, pendant un moment je me sentais heureuse avec Vanitas, il commençait enfin à être gentil avec moi, à peu près... Seulement, mes amis me manquait énormément et j'ai l'impression de les trahir en me liant d'amitié avec notre ennemi... Mais pourtant, je me sens totalement incapable de me détacher de lui désormais mais d'un sens, je dois partir... Que faire maintenant ? J'ai vraiment l'impression d'étouffer, c'est tellement désagréable... J'ai carrément envie de pleurer mais je me retenais. Surtout que je voyais justement Vanitas arriver vers moi, comme à son habitude. Il me regardait silencieusement avant de soupirer, c'est à supposer qu'il a du remarquer mon expression triste et que je tenais mon éclaireuse contre moi... Je dois vraiment être désespérante à ses yeux et puis ça se trouve, depuis tout ce temps il faisait semblant d'être "gentil" avec moi, dans le but de pouvoir me manipuler facilement... Je peux pas lui faire confiance.

"Tu penses, encore et toujours à eux..."

Je le regardais droit dans les yeux en restant silencieuse. Le jeune homme s'était alors mis à croiser les bras en soupirant, avant de reprendre :

"Mais sache que, tu ne sauras jamais la vérité si tu ne vas pas voir par toi-même. Tu veux donc vraiment voir tes fameux amis ? Eh bien, vas-y je te laisse librement les rejoindre si cela te fait plaisir ! Mais quand tu sauras la vérité, ne viens pas me voir pour te plaindre en pleurant !"

Alors là, c'était bien la meilleure, j'étais choquée. M'autorise-t-il enfin voir les autres ? C'est ma chance, cette chance de pouvoir m'enfuir et disparaître à jamais loin de lui ! Impatiente, j'attendais qu'il m'ouvre un couloir obscur, une fois cela fait, je me surprends à hésiter avant de foncer dans les Ténèbres. Enfin, je me retrouvais seule dans un autre monde inconnu, c'était un joli endroit lumineux, en pleins milieux de plusieurs jardins. L'ambiance me semblait bien paisible ici, ce jolie ciel rosé, les fleurs de toutes les couleurs qui rapporte de la douceur à cet endroit, le son des fontaines qui m'apaise... Tout était si calme... Souriant faiblement et marchant entre les jardins, j'aperçu au loin une silhouette qui me semblais bien familière... Je plissa alors un peu les yeux et m'y approcha un peu plus avant de m'arrêter en lâchant un hoquet. J'étais surprise mais surtout très heureuse, sans attendre une seule seconde, sans y réfléchir, je fonça droit devant moi à grande vitesse, les larmes aux yeux.

"Terra !!"

Hurlais-je joyeusement, cependant mon sourire fini par disparaître en remarquant que mon frère de coeur ne semblait pas être de bonne humeur, vu ses sourcils froncés et ce regard noir qu'il me jetait, tenant fortement sa keyblade dans sa main, alors je me suis stopper net devant lui, en lançant un regard attristé.

"Te-Terra...? Qu'est-ce qui t'arrive....?"
"Toi aussi, tu es venu pour m'espionner ?!"
"Non, non ! Pas du tout, pourquoi dis-tu cela ? Je te cherchais partout ! J'avais si peur de te perdre ! Oh, si seulement Aqua et Ventus étaient là... J'espère qu'ils vont-"
"Ils vont bien."

Je me suis mise à pencher la tête sur le côté, plutôt surprise par le ton froid qu'employait Terra, mais que lui arrive-t-il ? Enfin... Que s'est-il passé entre les trois ?

" Tu les a vue ? ça va pas ? Hm... Rentrons à la maison ensembles, maintenant que nous nous sommes retrouvés ! Tout redeviendras comme avant !"
" Désolé Yûki mais... C'est différent aujourd'hui."
"Que veux-tu dire par là...?"
"Je... Je ne veux pas rentrer, en fait je ne fait plus confiance à qui ce soit. Mais je me suis trouvé un autre nouveau maître maintenant, c'est finis."
"Qu-quoi...?! Non, Terra ! Je t'en prie tu ne peux pas me faire ça, s'il te plait ne m'abandonne pas ! J'ai... J'ai besoin de toi !"
"Je sais que tu es une bonne amie, mais... il est trop tard, je me suis décidé. Ne change pas surtout, reste comme tu es..."
"Tssk... Comment... peux-tu me dire ça ?! Tu es impardonnable... J'ai besoin de toi et c'est comme ça que tu prends soin de moi ?! Tu me rejettes ! Non... Je ne peux pas y croire..."
"C'est fini, Yûki... Tout est fini."
"Nn-non...!"

J'éclatai en sanglot, quittant les lieux en courant, m'éloignant le plus loin possible de Terra, je ne pouvais pas y croire et pourtant c'était la vérité ! Je ne pouvais pas l'admettre mais je crois que Vanitas avait raison depuis tout le début ! Terra serait devenu une personne différente... Notre Amitié d'autrefois n'existait plus, et si c'était pareil avec Aqua et Ventus ? Serais-je toute seule à nouveau ? Non, non je peux pas y croire ! Je ne veux pas les perdre... Je me sens trahis par Terra, il n'avait pas le droit de me faire ça ! Et Aqua alors ? M'aurait-elle mentis aussi ? Elle disait que notre amitié était indestructible... ça doit être que des mensonges...! Après avoir fait le tour de cette ville, je m'accroupis auprès d'une fontaine pour pleurer encore un bon coup, tremblante. Je vis alors Vanitas s'approcher, tenant son casque dans un de ses bras, me fixant silencieusement. Je me suis mise à détourner le regard, essuyant mes larmes

"Pleure pas."

Je tournais vivement ma tête vers lui, ce ton dans sa voix... elle était bizarre. Ce n'était ni froid, ni moqueur et pas même méchant. En le regardant un peu plus, je voyais qu'il me semblait légèrement soucieux puis il fini par s'approcher pour me relever et me serrer légèrement dans ses yeux. Les battement de mon coeur commençait à s'accélérer, choquée par ce qui viens de se dérouler. Vanitas est-il vraiment en train... De me serrer dans ses bras ? C'est pas possible, ça ne pouvait pas être lui, pourtant c'était bel et bien lui... Est-ce un piège ou est-il sincère ? Je ne peux même pas le savoir, et pourtant il commence à me serrer un peu plus avant de disparaître tout les deux dans les Ténèbres pour atterrir à la Nécropole, me relâchant, avant de partir devant moi. Sans crier gare, je m'étais mise à lui courir après pour me coller à son dos, passant mes bras autour de sa nuque. Il grognait un peu mais se laissa faire en soupirant.

"Je... Je ne veux plus être seule..."
"Tu n'es pas seule, puisque je suis là... Après tout, j'ai la charge de m'occuper de toi."
"Vanitas ?... Que suis-je réellement pour toi ? Une ennemie, une prisonnière ?"
"J'en sais rien."
"As-tu été sincère avec moi ?... Est-ce que... Je suis devenue une amie, pour toi ?"

Évidemment il ne me répondait pas... Pourquoi ? S'il te plait Vanitas, répond moi... Pensais-je intérieurement, lâchant de nouveau des larmes, il s'est mit à partir en me repoussant en arrière, dans le silence. En sanglotant, je me suis mise à regarder mon éclaireuse brisée qui ne me faisait plus penser à mes amis mais à lui. Ou bien a moi-même vu son état... Elle était aussi brisée que moi, je suis vraiment perdue... J'ai tout perdu. Je manquais de faire une crise cardiaque en remarquant Xehanort qui se trouvait en face de moi.

"Que voulez-vous ?"
"Rien d'important, je ne faisais que de passer à la base, mais j'ai constaté que quelque chose à changé en toi depuis la dernière fois que je t'ai vue... Serais-ce les Ténèbres qui grandissent en toi ? Pourtant, ça m'a l'air plus fort que ça, une force beaucoup plus puissante... intéressant... Tiens vu ton état, il à dû se passer quelque choses qui t'as rendue encore plus forte en plus de ton entrainement."

Fit remarquer le vieillard, certainement en voyant mon air attristé. En fronçant les sourcils, j'essuyais mes yeux avant de grogner.

"Ce n'est rien. Ils font ce qu'ils veulent, je ne regrette plus rien à présent..."
"Parfait ! Nous nous rapprochons enfin du but ! Ton aide est très précieuse pour nous tu sais."
"Hmph. Mais au fait, je me demandais... Une fois la X-Blade forgé, que va devenir.... Vanitas ?"
"Oh, tu sais il est la partie manquante du Coeur de Ventus, celui des Ténèbres donc il n'est pas vraiment une personne, comprend-le il aurait jamais dû exister. Alors tu sais, Vanitas va juste accomplir son objectif et disparaitre ! D'ailleurs, j'ai une petite surprise pour toi."
"....Quoi...?!"

J'ai cru sentir mes larmes couler encore une fois en entendant ça, je m'en fichais de la surprise, j'étais plus focalisé sur la nouvelle... Comment ça, Vanitas va disparaître ? Rien que d'y penser, mon coeur me serrer très fort, je refusais tout ça... ! Je ne veux pas, non non et non ! Pourquoi je veux pas qu'il disparaisse au juste ? C'est mon ennemi et s'il disparait, il ne pourra plus faire mal à mes amis... Mais non, je veux pas quand même... Au final, je crois que c'était à moi qu'il fallait poser cette question... "Qui est-il pour moi ?" J'y songe et je n'ai pas la réponse, je l'avoue... Tout ce que je sais, c'est que je me sens réellement heureuse avec lui par moment... Est-ce que Vanitas s'éloigne le plus de moi parce qu'il a "peur" de s'attacher à moi ? Car il sait qu'il va forger la X-Blade et qu'il risque de me perdre ? C'est trop pour moi, je ferais tout pour lui en empêcher...

Alors que j'allais me tourner, je reçu une sphère de Ténèbres que maître Xehanort m'envoya, les Ténèbres entre à l'intérieur de moi, se propageant pendant un instant sur tout mon corps avant de disparaître, j'avais hurlé de douleur, mes yeux en était devenu dorés pendant un court instant avant qu'ils ne redeviennent bleus puis je me suis mise à m'évanouir.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 18 Sep - 17:06

Partons ensemble





On voyageait beaucoup de monde en monde, bien que je sois désemparée par moment, j'étais tout de même heureuse, sauf que j'avoue des fois être inquiète et triste pour Vanitas... Je ne voulais vraiment pas qu'il disparaisse, le savoir loin de moi me brisait le coeur, et j'ignore vraiment pourquoi. Quel est ce sentiment inconnu ? J'ai vraiment mal au coeur... Oh, puis récemment je commence à petit à petit, créer des Ténèbres... ça m'avais choquée mais je pense qu'on m'a mentis depuis toujours...Nous entrâmes dans la Nécropole, il fallait avouer que ce désert aride ne nous avaient pas du tout manquer. Alors on discutait, parlant de tout et de rien, souvent rapport de nos aventures, ce qui faisait qu'on entendait pas les bruits de pas qui se rapprochait de nous jusqu'à qu'une voix s'éleva dans les airs :

"Ahh, enfin vous voilà ! ça fait des jours que je ne vous ai pas vu. Tu as donc remplis ta mission, Vanitas ? En tout cas, la prochaine fois que tu te décide d'embarquer la fille, préviens-moi. Tu le sais autant que moi que si il lui arrivait quoique ce soit, le plan échouerais."

Il y a eu comme un malaise entre nous, restant silencieux. Je baissais la tête, fuyant le regard furieux du vieux maître tandis que Vanitas dévisageait Xehanort, non sans crainte, comme s'il essayait de lui tenir tête, fronçant légèrement les sourcils, les poings serrés. De toute manière, c'est pas un vieux comme lui qui lui fera peur ! Je pense ce qui a pu déplaire Vanitas, c'était le fait que Xehanort me considéré presque comme un sorte d'objet. Vanitas fit un pas en avant, grognant.

"C'est bon. Elle va bien Yûki, puis si ce n'était pas le cas, ça va pas être une petite égratignure qui va la tuer."
"Qui c'est qui décide ici ? A partir de maintenant, je ne t'autorise plus de l'emmener dans les autres mondes pendant un moment. Je verrais plus tard si je t'autorise ou pas. Est-ce clair ?"
"Pfff, comptez pas sur moi."

Puis je le vis afficher un sourire malicieux, ce qui m'intriguais, le jeune homme m'avait prit le poignet pour nous faire disparaître tout les deux après avoir fait une grimace à son maître, au début je m'inquiétais par le fait qu'il provoque Xehanort mais au final, cela me faisais bien rire ! Enfin, on apparut sur le haut d'une falaise, on avait une vue superbe. Le soleil d’ambre avait presque atteint l’horizon, et colorait la plage et la baie en contrebas de ses derniers rayons dorés. Là, un fier navire arborant des voiles noires remuait doucement au rythme des vagues. Sur notre gauche, une superbe cascade approvisionnait un charmant lac, entouré de fleurs et de plantes chatoyantes qui se balançaient sous la brise marine. Cette dernière transportait avec elle les effluves du sable chaud et l'odeur de l'iode. Plus loin encore, l’on pouvait apercevoir un magnifique lagon, dans lequel l’eau scintillait tel l’or fondu. Un ciel orné de nuages rosés et de rayons miel parachevait cette œuvre idyllique.

"Cet endroit est vraiment magnifique..."

Disais-je en marchant un peu autour, pensive, le jeune ténébreux s'est contenté à hocher de la tête avant d'enfiler son casque sur sa tête. Je le regardais un moment en clignant des yeux avant de sourire doucement. On descends alors de la falaise, je le suivais de très près et silencieusement, regardant un peu autour de moi et des nombreux Nescient qu'il relâchait dans ce beau monde. Au début, en temps normal, je l'aurais peut-être engueulé mais pas actuellement, comme si c'était une habitude et que je trouvais la situation normale. Certainement parce que je suis très attachée à lui, ou bien alors que je commence être du côté des Ténèbres... J'avoue que je sais toujours pas où me situer, surtout qu'en ce moment je voyais mes "Ténèbres" réagir à Vanitas, mais je ne comprenais pas la raison. Marchant pendant un bon moment, on arriva à une place où se trouvait quelques tentes et un totem qui trônait au milieu du lieu.

Le sol s'était mit soudainement à trembler, une grosse fissure apparut avant d'écarte le sol, faisant apparaître un énorme monstre tout brumeux avec de grands yeux jaunes, ce n'était pas un Nescient ! Je n'ai jamais vu une telle créature ! Il ressemblait à un sorte d'énorme canidé, prêt à tout dévaster sur son passage. Sans plus attendre, j'invoquais ma keyblade, seulement Vanitas m'attira en arrière pour se mettre devant moi afin de me protéger. Aussitôt la créature s'est mise à cracher des boules de feu que Vanitas réussit à parer, toujours en me protégeant aussi afin que je me fasse pas attaquer par le monstre qui s'était mit à hurler si fort à nous en faire péter les tympans, crachant par la suite un sorte de liquide très brûlant que seul mon coéquipier reçu. Je voulais le soigner sauf qu'il m'avait encore pousser plus loin pour que je sois en sécurité avant de foncer vers la bestiole, Keyblade en main, lui enchainant plusieurs sorte de combos un peu partout mais surtout sur sa gueule ce qui avait l'air de faire effet vu que le monstre se mettait à hurler en se débattant, essayant d'attaquer Vanitas, seulement contrairement à lui, à cause de sa grosseur il était lent hors que l'élu était beaucoup plus rapide que lui, disparaissant souvent pour réapparaitre en suite, enchainant des coups de Keyblade avec des sorts mais parfois il peux arriver, qu'il y ait des imprévus. Comme le fait que le monstre ait réussit à choper son bras, ses canines transperçant la chair de celui-ci qui hurlait de douleur, avec sa Keyblade qui était de l'autre main, il chargea une puissante attaque fait d'énergie des Ténèbres et l'envoya à l'animal afin d'être enfin libéré et la bête disparut enfin.

Je crus subir une crise cardiaque en voyant ce combat, ça m'avais fait vraiment peur ! En regardant Vanitas qui regardait son bras qui était profondément blessé, néanmoins, il ne réagissait pas plus que ça, alors que pourtant il subissait à un saignement abondant.

"VANITAS !!"

Hurlais-je, accourant jusqu'à lui, qui s'était tourné vers elle en souriant faiblement, comme pour ignorer la douleur. Je continuais de le fixer, les mains devant le visage, je ne supportais pas la vue du sang, encore plus lorsque c'était lui qui saignait je ne pouvais pas accepter ça ! J'en tremblais et sentais mon coeur se soulever, étant écœurée.

"Yûki, ça va ?"
"Bien sûr que moi ça va ! Mais pas toi, regarde, tu saignes ! C'est dangereux ce que tu as fais, tu aurais pu mourir !! Idiot !!"

Secouant la tête, les larmes aux yeux, je me suis mise à arracher mon tissu qui me servait de croix et l'enroulait sur sa blessure avant de jeter un puissant sort soin, en quelque temps, sa blessure se referma et disparut, ouf, me voilà enfin rassuré... Relâchant doucement son bras, je me suis mise derrière lui pour poser mes mains sur ses épaules, commençant à le masser. Je pouvais le sentir frissonner un peu, certainement pas habitué à ce genre de contact, pourtant il fini par se détendre vite.

"ça va mieux...?"
"Oui, et grace à toi... Merci..."
"Tant mieux alors. Ferme les yeux et fais le vide dans ta tête, respire calmement."

Ordonnais-je en remontant mes mains, frôlant ses joues puis massa ses tempes, ainsi que le haut du crâne en affichant un sourire attendrit

"Comment tu te sens ?"
"Très bien... Je crois même que... Je me sens heureux..."
"Ah oui, heureux ? Et tu sait pourquoi ?"
"Je crois que... Je suis heureux... Parce que tu es là."
"Tu vois, Vanitas. Tu ne ressens pas que du négatif, toi aussi tu peux être heureux, avoir des sentiments comme tout le monde, autre que la colère, la haine..."

Je commençais à le relâcher, levant ma tête pour regarder le ciel, il faisait déjà nuit...? Au moins je pouvais voir les étoiles, elles étaient magnifique comme toujours... Par contre ce qui est en train de se passer à la suite, jamais j'aurais cru que ça allait se dérouler. J'avais sentis la main ganté de Vanitas se poser sur ma joue, ce qui me surprenais, me demandant ce qu'il avait, alors je tourna mon visage vers lui qui a dû enlever son casque entre temps, me regardant droit dans les yeux. Je commençais à rougir en le sentant caresser ma joue avec ses doigts, tout en se rapprochant de moi. Pourquoi je restais sur place ? J'ignorais, j'aurais pu m'enfuir, le repousser mais je me laissais faire, sentant mon coeur battre de plus en plus. Vanitas s'abaissa légèrement pour être à peu près à ma taille avant de pouvoir presser ses lèvres contre les miennes pour pouvoir m'embrasser. Après avoir été surprise, en élargissant un peu les yeux, je ne tarde pas à répondre à son baiser en fermant les yeux. Ce long et doux baiser fini par se briser, se détachant l'un de l'autre, tout doucement pour pouvoir respirer. Était-ce, ce sentiment inconnu que je ressentais depuis un moment déjà ?...

"Viens, ma belle, rejoins-moi."

Me demande-t-il en tendant sa main, affichant un sourire et s'entourant de Ténèbres. Je m'étais mise à le regarder intensément avant d'afficher par la suite un sourire radieux et posa doucement ma main dans la sienne, laissant nos Ténèbres s'entremêler ensemble, malgré la noirceur de cet élément, il nous offrait un très joli spectacle, bougeant en harmonie, leurs forces étaient presque égales on aurait dit mais c'est certainement grâce à nos sentiments, que l'on éprouvait l'un pour l'autre. Comme si notre union ainsi que nos Ténèbres venait de sceller ses sentiments d'amour que nous ressentions. L'enveloppe de Ténèbres fini enfin par se dissiper petit à petit.

" Mais si on part, Xehanort va-
"On s'en fiche, ce n'est pas lui qui vas décider à notre place ce qu'on à envie de faire. Je n'ai pas peur de ce vieux déchet, nous deux réunis on est beaucoup plus fort que lui !"
"M'ouais..."
"Écoute..." Il prit mon menton pour la soulever, plongeant son regard dans mes yeux océanique. "Continue d'être forte comme tu l'as toujours était, je serais toujours là pour toi. Les Ténèbres essayeront certainement de t'éloigner loin de moi mais je saurais toujours te récupérer puisque c'est à mon sombre coeur que tu appartiens !"
"Vanitas...Je..."
"Je t'aime."

Ses paroles ont su toucher mon coeur, j'en avais même les larmes aux yeux et je rougissais. Je finis par hocher la tête en serrant un peu plus sa main, en me laissant entraîner avec lui dans un couloir. Enfin, j'ai finis par être heureuse, maintenant je le sais... Si mes amis m'ont tous abandonnés, Vanitas lui, sera toujours là, à mes côtés, c'est lui que j'aime plus que tout et j'ai enfin fini par comprendre. Il était du même avis que moi en tout cas, en ce qui concerne Xehanort, on aimerait être libre.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 18 Sep - 17:38

En Sécurité ?




Cela fait depuis plusieurs semaines que ces deux jeunes tourtereaux se sont enfuit de Xehanort, loin de la Nécropole des Keyblades... Durant ces derniers jours, ils ont beaucoup voyager aussi, entre les mondes, d'ailleurs ils ont passé une très belle soirée, hier soir, sous les étoiles au Pays Imaginaire, ce qui avait beaucoup plut à la jeune fille d'ailleurs, elle qui chérissait énormément ces petites lumières scintillante...

Et c'est depuis tout ce temps qu'ils vivaient sous une grotte sombre et isolé de tous, au moins ils étaient tranquille, heureux aussi... Seulement il se passe qu'au bout d'un moment, Yûki se posait trop de question, en fait elle est surtout triste par ce qui va arriver, le futur de Vanitas, s'est alors qu'elle se redressa pour se tourner vers Vanitas, avec un air plutôt attristé mais les sourcils légèrement froncés.

"Vanitas..."
"Hm...?"
"Ne forge pas la X-Balde."

Vanitas écarquillais légèrement les yeux en entendant ça, surpris, la tête incliner sur le coté. Que venait-elle de demander ? Est-elle si inconsciente et naïve ? Non, bien sûr que non ce n'est pas le genre de Yûki ça, il le sait ! Et pourtant, elle venait bien de dire ces mots, comme si ça allait fonctionner par enchantement, il s'est mis alors à soupirer.

- Je suis bien obligé.
- ...S'il te plait...
- Mais Yûki, tu sais très bien, que c'est mon but ! C'est mon Destin de la forger, cette arme...
- Nous pouvons changer ce destin alors ! Ensemble !
- Ne sois pas si naïve...

Il commença à lui tourner le dos, tandis que elle restais figé sur place, les poings serrer, les sourcils froncés. Des petites larmes de rage lui montèrent au coin de l'oeil. Pourquoi il disait ça ? Elle ne comprenait rien ! Qu'est-ce qui pourrait l'en empêcher de changer d'avis ? Avait-il peur d'abandonner ? Pense-t-il qu'on le prendrait pour un faible si il le faisait ? Yûki s'est mise à grogner.

« - Pourquoi... Pourquoi dis-tu cela ?! Tu penses vraiment qu'à toi !
- Yûki, arrête ça...
- Mais de quoi as-tu si peur ?! Tout ce que je te demande, c'est que tu cesse tout ça, que tu abandonne ce projet ! Je veux juste être avec toi...!
- Arrête Yûki, avant qu'il ne sois trop tard...
- C'est... C'est finis c'est ça, hein ? Tu ne m'aimes plus ? En fait, tu es aussi égoïste que Xeha-
- JE TE L'AURAIS PRÉVENU !!! »

Hurla-t-il, alors qu'il tentait tout son possible pour garder son calme, en s'éloignant d'elle, essayant de l'ignorer mais c'était impossible, la jeune fille avait dépasser ses limites et cela se voyait puisqu'il entrait dans une colère noir, toute une masse de Ténèbres assez épaisse le recouvrait, s'approchant dangereusement de Yûki qui se reculait en tremblant, les larmes aux yeux, elle se rendait compte d'avoir fait une bêtise mais il était trop tard pour faire marche arrière, puisque le jeune homme semblait être instable. Une fois proche d'elle, tout devint noir.....

Après une bonne trentaine de minutes plus tard, Yûki se réveilla difficilement, étant au sol avec quelques marques, de bleu parsemant sont corps. Une fois debout, elle se dirigea vers la sortie de la grotte en tremblant, voyant au loin Vanitas qui regardait intensément ce ciel gris, il pleuvait beaucoup...

« - Tu vois, je suis un monstre... Désolé, Yûki, je ne voulait pas te faire du mal.
- Non ! Ne dis pas ça, c'est moi qui a été idiote...»

Elle le prit alors dans ses bras d'un seul coup, serrant ses bras autour de sa nuque, posant son front contre le sien puis lui déposa un doux baiser sur ses lèvres, ce qui avait l'air de l'apaiser quelque peu, ce qui la soulageait. Jusqu'à qu'une présence se faisait ressentir, proche d'eux... C'est brusquement et en sursautant qu'ils se dégagèrent l'un de l'autre, choqués.

« - Bravo, Vanitas. Jamais j'aurais cru que tu arriverais à la corrompre de cette manière là, tu as eu une bonne idée.
- Détrompez-vous, je ne fait pas ça pour le plan, c'est sincère !
- Allons, ne parle pas de sujet dont tu n'as aucune connaissance. L'Amour, tout ça... Tu t'y connais rien. Mais trêves de bavardage, je vous ordonnes de me revenir...

A cette phrase, Vanitas s'est mit immédiatement devant sa bien-aimée, en invoquant sa Keyblade, un poing serré.

- Xehanort... Vous êtes peut-être mon Maître, mais jamais je vous laisserez vous approchez de Yûki, cette fois-ci !
- Oh, tu oses donc me désobéir ? Dans ce cas, si tu n'as plus le Coeur de m'écouter, j'y parviendrais par la force si il le faut...
- Jamais !»

Puis en vitesse, il se retourna vers Yûki qui lui jeta un regard inquiet tandis qu'il lui souriait doucement, voulant la rassurer, la serrant légèrement contre son torse, avec son autre bras il fit très vite apparaitre un couloir obscur avant de la pousser dedans et lui dit;

« - Je pense que tu seras en sécurité là-bas ! Dés que j'aurais réglé tout nos problèmes, je reviendrait te chercher ! Je te le promet !
- Va-Vanitas...! Nooon...!!»

Hurla-t-elle en pleurant, tendant sa main vers lui avant de disparaitre complétement. Il avait baisser sa tête pendant un moment avant de se tourner vers le vieillard qui semblait être très amusé par la scène.

« - Je suppose que ça ne sert à rien de te demander où tu l'as emmené. Cependant, penses-tu qu'elle sera réellement en sécurité là où tu l'as envoyer ? Puisque vous êtes si "attachés" l'un de l'autre, elle risquerait fortement de se mettre en danger, voulant à tout prix te retrouver...»

Vanitas secoua la tête, restant silencieux. Un sourire méchant se dessina sur son visage.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 18 Sep - 17:55

Comment Calmer tes Souffrances ?




"Hey ! Aeleus ! Viens voir par ici !"

S'écria l'un des gardes du Jardin Radieux dont on reconnaissait l'uniforme bleu marine et les gants, il avait une longue chevelure noire, sa lance à la main. Le dénommé Aeleus était un roux, ayant la même uniforme que son camarade, son arme est une hache-épée qu'il tenait fermement dans sa main actuellement. Ces deux hommes étaient aussi grands l'un que l'autre et donc imposantspar leurs musculatures, après tout ce sont des gardes du château, il faut donc en avoir de la force, pour le protéger de tous ennemis, surtout que ces derniers temps des monstres appelé Nescient rôdent dans le coin.

Le roux s'approcha de son collègue, Dilan pour voir ce qu'il avait trouvé, une fois à sa hauteur, il plissa doucement les yeux tout en restant silencieux -comme à son habitude- pour y voir une jeune fille, à la chevelure blonde, couché au sol, inconsciente.

"On devrait prévenir l'chef, non ?"
"Ouais, ouais je suis là..."

Les deux gardes se retournent pour y voir apparaitre un troisième homme, il avait la même tenue qu'eux, toutefois elle semblait moins formelle que celle qu'avait Dilan et Aeleus, de plus, il avait un bandana rouge autour de son cou. Le chef approcha pour s'agenouiller légèrement et regarder l'endormie, fronçant légèrement les sourcils.

"Bah... On dirait que l'histoire se répète !"
"Braig, penses-tu qu'elle est une habitante du Jardin Radieux ?"

Braig ne répondit pas, semblant réfléchir, puis retourna la blondinette pour la voir de face et l'observant attentivement, son regard se focalisa sur l'espèce de croix en tissus avec le petit médaillon argenté qui était accroché dessus. Ce n'est pas la première fois qu'il voit ça et donc il pouvait très vite en conclure, tout en souriant il se tourna vers eux, sans vouloir dire la vérité :

"Oh, vous savez ce n'est pas important ! Bref, j'vais l'emmener au château !"

Sur ce, il commença à la transporter tout en l'observant. Ce tissu... Évidemment que ce n'est pas la première fois qu'il le voit, encore moins ce symbole, il l'avait vu sur deux-trois personnes, qui maniait d'ailleurs cette Keyblade, une arme plutôt redoutable d'ailleurs ! Pensa-t-il, après tout Braig s'est combattu contre l'un d'eux. Est-ce que cette fille est une porteuse de Keyblade ? Si c'est le cas, cela l'arrangeait pour des raisons secrètes. Il avait des idées derrière la tête.

Une fois arrivé au château, c'était une jeune fille blonde aux yeux verts qui ouvrit la porte, affichant un très grand sourire rayonnant qui faisait quelque peu sourire le chef de la garde, puis elle baissa ses yeux sur l'inconsciente, haussant un sourcil.

"Braig ?... Qui est-ce ? Cette jeune fille a été attaqué ?"
"Eh bien... Je suppose ! Enfin, on l'a trouvé inconsciente dans les jardins extérieurs... Un peu comme toi, quand on t'as trouvé, poulette."
"Oh la pauvre ! J'espère que ça va aller..."
"Mouais, et du coup j'imagine que le vieux voudra encore que je fasse du babysitting..."

Il eut un petit soupire amusé, alors Meiko, qui était le nom de cette jeune fille vêtue d'une blouse blanche, posa ses poings sur ses hanches en gonflants les joues.

"Ne te plains pas ! Tu t'es très bien occupé de moi, donc tu peux t'occuper d'elle aussi !"
"Ouais mais c'pas mon job ça ! Nan mais franchement, tu me vois m'occuper d'une gamine ?"
"Quand on aura notre futur enfant tu seras bien obligé !"
"Ah mais ça, c'est pas pareil chérie !"

Elle s'est mise à hocher la tête en souriant de nouveau, ses bras pendant le long de son corps, Braig la fixa un moment, ayant trouvé une idée.

"Tiens et si c'est toi qui t'en occupais cette fois ?"
"Vr-vraiment ?... Tu sais, Braig... Je...
"Aller je sais que tu le veux ! J'te vois bien t'occuper d'Ienzo comme une maman poule ! Alors, pourquoi pas avec cette fille ? Puis au moins, je m'en serais bien débarrassé !"
"Hum... Bon oui, je veux bien dans ce cas ! T'es tellement méchant, donc elle ne restera sûrement pas avec toi !"

La scientifique lui tira doucement la langue sous le regard amusé de son partenaire qui lui sourit et commença à la suivre dans les couloirs, après plusieurs minutes ils arrivent dans la chambre de la jeune fille qui déposa la petite endormie sur le lit. Braig s'assure que tout aille bien puis en partant de la chambre :

"J'fais ma ronde comme d'hab' ! Je viendrais certainement ce soir...!"
"M'ouais... Tu as intérêt d'être là SÛREMENT ce soir..."

Meiko s'est mise à soupirer, se laissant tomber sur le lit à côté de la blondinette qui semblait dormir profondément, elle la regarda et lui caressa doucement, l'air tendre, ses cheveux. Elle se posait aussi beaucoup de question concernant Braig, il s'absente beaucoup ces derniers temps et cela l'inquiète, surtout depuis qu'il a ce cache-oeil... Elle se souvient d'avoir fait une crise d'angoisse en voyant cela, c'était horrible et le pire dans tout ça c'est qu'il lui expliquait rien. Il cache certainement quelque chose et elle vivait dans l'ignorance totale, elle aimerait l'espionner mais c'est risqué. Puis si Dilan et Aeleus la voit dehors, ils vont rapidement l'emmener au château, après tout ils ont la mission de la protéger, si ils échouent, c'est les foudres de Braig qu'ils vont s'attirer, le chef de la garde était après tout très amoureux d'elle et même si il lui cache sans doute des choses, il l'aime et ne pourrait supporter si il lui arrivait quoique ce soit.

Meiko est souvent comparé à une princesse d'ailleurs, que ça soit parmi les habitants ou même les gens qui travail au château, ce qui la gêne un peu puisqu'elle est réellement une princesse royale qui à perdu son royaume, mais ça elle ne veut pas qu'on le sache pour des raisons bien à elle. Certainement pour s'éloigner de ce passé honteux et désastreux. C'est une période dont elle n'est pas du tout fière. La Princesse alors se leva du lit pour joindre son balcon, l'air rêveuse, s'accoudant sur le muret, elle avait envie d'aller dans les jardins sans pour autant être surveillé pour une fois... Elle aimerait se sentir seule avec les fleurs, être tranquille mais même dans les jardins c'est dangereux maintenant, c'était mieux avant que les Nescient débarquent... D'où viennent-ils ? Elle aimerait savoir...Pouvoir enquêter dessus... Hey mais oui ! En tant que scientifique, elle doit faire ça, elle peut se servir de cette excuse pour pouvoir aller en ville librement !... Quoique... Non, c'est ridicule...

"Vanitas !! Nooon !!"

Meiko sursauta en entendant un cri dans la chambre et s'y dirigea immédiatement pour la jeune fille qui s'était réveillé en sursaut, tendant sa main dans le vide, sa respiration était accéléré. La jeune femme s'approcha d'elle, souriant légèrement, puis la prit doucement dans ses bras.

"Sshh... Calme toi, ce n'est qu'un cauchemar..."
"Qu-qui êtes-vous...?! Vous êtes une alliée de Xehanort ?! C'est vous qui m'avez retiré loin de Vanitas ?!"

Meiko la relâcha, légèrement confuse puis affiche un regard attendri.

"Allons, tu dois être perturbé... Essaye de te calmer, on va discuter tranquillement, d'accord ? Dis-moi, comment tu t'appelles ?
"...."
"Je vois... Eh bien, moi je m'appelle Meiko ! Ici tu te trouves dans le château du Jardin Radieux, dans ma chambre, j'ai la charge de veiller sur toi ! Les gardes t'ont trouvé, inconsciente, dans les jardins... Tu sais, je ne te veux aucun mal trésor."
"Un... Un château...? Non, non... Je veux pas... Pas encore... Je veux retrouver... Vanitas..."

Elle s'est mise à éclater en sanglot, ce qui alerta la pauvre Meiko qui sentait son coeur se serrer, elle la reprit alors dans ses bras, la berçant doucement.

"Ssshh, pleures pas... Que se passe-t-il ?"
"...."
"Tu veux pas me le dire hm ? Bien dans ce cas, je ne te forces pas ! Mais si y a quoique ce soit, tu m'appelles, je serais toujours là pour t'aider !"
"J'en ai marre de tout ça... Je... Je veux disparaître... Je n'arrive plus... A rien..."
"Mais non, ne dis pas ça ! Tous le monde peut faire quelque chose !"
"Vous... Vous ne pouvez pas comprendre... C'est compliqué..."
"J'en suis sûre que si... Tu peux absolument tout me dire, je serais très compréhensible envers toi."
"Non...! Je... Je peux pas... C'est fini... Tout est fini..."
"Qu'est-ce qui est fini ?"
"Tout... Absolument tout... J'ai tout... Perdu..."
"C'est faux, écoutes... Rien n'est fini, il y a toujours un moyen ! Et si tu as perdu... Tu peux toujours gagner en échange ! Ne regarde pas les choses si négativement, je ne sais pas ce qui t'arrive, mais je veux t'aider ! Je veux comprendre ce qui se passe avec toi ! Mais ne déprime pas s'il te plait, s'en vouloir comme et vouloir à tout prix sa disparition... C'est pas bon. A ce moment là, oui tu peux dire que tu as perdu, car tu n'auras rien tenter pour faire en sorte d'améliorer les choses. Parfois dans la vie, il nous arrive de faire de bon choix comme de mauvais choix, les mauvais c'est comme les bons, faut que tu les vois d'une façon neutre puis surtout, les mauvais t'aideront à avancer et ne pas faire la même erreur. Si tu te met à disparaître les gens qui t'aiment seront triste tu sais... En tout cas, je serais triste si tu mourrais, même si je ne te connais qu'à peine, je t'aime déjà beaucoup. Je ne veux pas que tu souffres, alors laisse moi entrer, te comprendre... Je... Je veux te retirer toute cette souffrance, ce chagrin... Dis-moi ce qui te pèse sur le Coeur. Je ne te jugerais pas, promis !"

La jeune fille releva la tête, s'arrêtant de pleurer, pour regarder Meiko qui lui souriait tendrement tout en lui caressant les cheveux. La petite blondinette était à la fois surprise et surtout émue, les mots de la princesse touchait le coeur de cette jeune porteuse de Keyblade qui tremblait un peu et se redressa, en essuyant ses yeux.

"J'aime quelqu'un..."
"Et bah tu vois ! C'est plutôt une bonne chose, non ?"
"Oui mais c'est compliqué !... Il obéit à un Maître qui à de mauvaise intention et... Et je veux pas qu'il accomplisse cet objectif ! Si il le fait, il va disparaître... Mais je refuse !! Je... Je ne veux pas qu'il parte... La veille on s'était un peu disputé d'ailleurs à propos de ça, en lui disant que c'était de la folie, qu'il ne devait pas le faire mais il n'arrêtait pas de me dire que tout allait bien se passer... Ensuite, ce matin... Le Maître, Xehanort il... Il nous à retrouvé puis il ordonnait de revenir et me réclamer mais Vanitas... Il n'a pas voulu et alors, il m'a envoyé ici, toute seule... C'est vraiment compliqué... Mais je l'aime... Tellement..."
"Hm... Ne t'en fais pas ! Sois même heureuse, il t'as envoyé ici pour te protéger de quelque chose, tu sais ? Ou bien, il doit avoir une bonne raison. Ton Vanitas va finir par revenir pour te récupérer, t'inquiète. Si je le vois, je le conduirais à toi !"
"Je... Je sais pas si tu pourrais conduire Vanitas jusqu'à moi... Enfin, je te conseil de pas lui adresser la parole..."
"Pourquoi ?"
"Comme ça... Puis tu risques de te faire attaquer par les... Nescients... Mais... Si je viens avec toi, jusqu'à Vanitas, là par contre tu risques rien !"
"Oh je vois... Hum ? Les Nescient ne t'attaquent pas ?"
"Bien sûr que non... Après tout, je suis avec Vanitas..."

Meiko lâcha un hoquet de surprise, commençant à comprendre un truc, alors... Vanitas serait celui qui est à l'origine des Nescient...? Est-il quelqu'un de mauvais dans ce cas ? Elle n'arrivait pas à y croire, puisque cette jeune fille, qui semblerait être sa petite-amie à l'air si douce, si adorable... Peut-être que c'est un jeu ? Qu'elle fait semblant ? Non... Elle à l'air si sincère et désemparée... Ce Vanitas ne doit pas être si méchant que ça alors ou bien... Il l'était que avec les autres, sauf elle ? C'est beau, se disait Meiko en souriant. Tous le monde avait le droit à l'Amour après tout, c'est ce que pense la princesse, qu'on sois mauvais, bon ou neutre, il n'y a ni de genre, ni âge pour être amoureux de quelqu'un. Après tout, elle-même était une princesse qui était amoureuse d'un chef de garde, ce qui pourrait faire bizarre pour certain, et elle soupçonne que Braig soit dans un mauvais chemin, ou du moins il commence à se diriger... Mais Meiko laissa faire, chacun fait ce qu'il veut de toute manière, tout ce qui importe c'est que Braig l'aimait tout de même, peu importe ses choix. Donc cette jeune fille avec ce Vanitas... ça devait être à peu près la même chose. Bon au moins, elle n'a pas eu à enquêter d'où viennent les Nescient puisque maintenant elle a eut sa réponse.

"Je suis heureuse qu'il te protége ainsi... Lui et ses Nescient dans ce cas..."
"Hum ?"
"Protéger quelqu'un, peu importe la situation et par tous les moyens... Est vraiment une belle chose, tu sais ! Vanitas t'aime beaucoup, j'en suis sûre !"
"Oui ! Même si... J'aurais quand même aimé qu'il me garde avec lui..."
"Crois-moi, il doit savoir ce qu'il fait. Ne doute jamais de lui, d'accord ? Vous êtes un couple après tout. La confiance envers l'autre, est une des meilleures choses à faire."
"Hm... Au fait, Meiko... je... Je m'appelle Yûki..."
"Enchantée Yûki !"
"Hum..."
"Tu devrais te reposer un peu... En attendant, moi je vais aller travailler... Tu restes bien sagement dans la chambre, d'accord ? Pour te rassurer, si tu as peur que ce... Maître arrive. Je vais demander à des gardes de rester près de la chambre et qu'au moindre bruit, ils interviennent !"
"Merci..."

La jeune femme déposa un doux baiser sur le front de Yûki avant de quitter la chambre, marchant dans les longs couloirs, les yeux baissés. Elle était profondément pensive, et une seule question lui vient à l'esprit : Pourquoi le nom de Xehanort lui semble familier ?
Elle crut l'avoir entendu de la bouche de Braig une fois, pendant qu'il parlait... Tout seul, il semble... A-t-il un lien avec cet homme ? Que fait Braig avec ce genre de fréquentation ? Bien qu'elle le laisse libre de ses choix, cependant, elle ne pouvait s'empêcher d'être inquiète... D'un coup elle eut une petite vision, qui lui faisait saigner légèrement du nez, cela ne la surprenait pas, depuis toujours elle voit des visions ainsi qui l'a fait saigner et bizarrement mais surtout le plus souvent, ces visions se réalises... Elle ne comprenait pas la raison et l'ignorait totalement... Dans son ombre, une forme de renard se manifesta pendant un bref instant avant de revenir à la normal, Meiko ne l'avait pas remarqué.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 18 Sep - 23:00

Une Promesse ?





Plusieurs jours s'est écoulé depuis l'arrivé de Yûki, qui se promenait dans les jardins en compagnie de Meiko, lui tenant la main comme une mère le ferait à son enfant. Ces deux filles s'entendaient à merveille, elles étaient même vu comme les meilleures amies du monde, la jeune femme aux yeux verts avait eu du mal au début mais elle a réussit à consoler la petite Yûki, maintenant elle souriait enfin ce qui rendait Meiko heureuse aussi. Seulement, Vanitas lui manquait beaucoup à Yûki qui souhaiterait tellement le retrouver, seulement la scientifique se dit qu'il est mieux que sa soit lui qui vienne la récupérer au cas où, ce qui rendit la jeune blondinette très triste.
Marchant en silence entre les jardins, a ce moment là une sorte de souris géante fit son apparition devant les jeunes filles, la souris regardait un moment la porteuse de la keyblade avant de faire un bond.

"Oh oh ! Tu dois être Yûki, pas vrai ?"

Fit-il de sa voix particulièrement aigüe qui agaçait déjà la blondinette qui fronçait les sourcils, se mettant un peu en garde, cependant elle fut rassurée par le sourire maternel de Meiko et fit un pas en avant.

"Oui. Qui es-tu ?"
"Je m'appelle Mickey ! Tout comme toi, je suis un élève de maître Yen Sid... Je suppose que tu le connais bien, pas vrai ?"
"Maître Yen Sid ?! Bi-bien sûr, je le connaissais oui... Il est un ami de mon... euh... maître... Que me voulez-vous ?"
"J'ai reçu l'ordre de Yen Sid pour te ramener ! Maître Eraqus est mort après tout... Il est donc impossible de retourner à la Contrée du Départ, donc pour ta protection, il vaut mieux que je t'amène à mon maître !"

Une fois la nouvelle annoncé, Yûki lâcha un hoquet de surprise en écarquillant les yeux mais ne se montra pas du tout triste. Après tout, son défunt maître l'avait fait souffrir a toujours vouloir l'enfermer, surtout qu'en plus elle avait apprit qu'il "l'utilisait", dans le sens qu'il utilisait les Ténèbres de la jeune fille juste pour renforcer la lumière de ces autres élèves donc au final elle n'a servit que de source de pouvoir. Elle comprend mieux maintenant pourquoi aussi il ne voulait pas qu'elle soit assez forte ou bien alors aussi qu'elle n'approche pas trop de Ventus. Pourtant, elle ne possédait pas un coeur de pure ténèbres pensa-t-elle, mais attention sauf que nous, nous le savions tous qu'elle est né ainsi, Yûki est bel et bien une Princesse de Coeur des Ténèbres mais ignore encore sa nature. Un jour peut-être, elle le découvrira enfin qui elle est vraiment. Enfin bon, la jeune fille s'était mise à froncer les sourcils en reculant de quelques pas. Pourquoi voulait-on l'emmener à nouveau vers un maître ? Déjà qu'elle a passé un an avec Eraqus, presque trois mois avec Xehanort, elle va tout de même pas vivre une autre aventure avec un autre maître, hors de question ! Surtout que son but était de retrouver Vanitas et non de suivre je ne sais qui à tel endroit ! Yûki fini par afficher un petit sourire malicieux, signe qu'elle avait une idée en tête avant de faire paraître un regard attristée, baissant la tête.

"Oui... J'aimerais bien te suivre mais seulement mes amis... Ils... ils sont en danger... J'aimerais tellement les retrouver... Terra, Aqua et Ventus..."

"Comment ?! Ils sont en danger ?! Oh non... Et tu sais où ils peuvent bien être ?"
"Oui, à la Nécropole des Keyblades !"
"Allons-y alors !"

Ahlala qu'il était naïf ce souriceau pensa-t-elle, amusée par la scène, avant elle n'aurait pas été capable de faire ça mais désormais elle n'avait pas peur de manipuler quelqu'un, surtout si c'est pour l'amener à Vanitas. Yûki était vraiment prête à tout pour lui et ça, rien ne pouvait l'arrêter, personne. Meiko fini par se rapprocher afin de prendre Yûki dans ses bras.

"Tu vas me manquer ma petite chérie..."
"Hum, toi aussi, Meiko... Prends soin de toi ! Et surtout, bonne chance avec Braig !"
"Hm... Une fois que tout nos problèmes seront réglé... Est-ce que on se reverra ?"
"Ouais, c'est une promesse ! Nous serons de nouveau réunis et je pourrais te présenter à Vanitas !"
"Ok, on se le promet !"

La jeune femme déposa un petit baiser sur le front de la porteur de la Keyblade. Mickey fini par prendre la main de Yûki avant de brandir une étrange étoile bleu-vert, s'est alors que de la lumière les enveloppa pour les faire disparaître, en route pour la Nécropole des Keyblades...

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Dim 18 Sep - 23:57

Le Destin ne peut être Changé




Depuis combien de temps qu'elle est resté au Jardin Radieux lorsque Vanitas l'avait envoyé pour sa sécurité ? Depuis bien longtemps, pour elle mais maintenant la voilà, marchant sur ce désert aride, cet endroit n'a pas changé depuis sont départ forcé, toujours ces même Keyblades abandonnées qui sont plantés au sol, ce sol poussiéreux dont le vent balaye sans cesse... Yûki, finit par s'arrêter prêt d'un rocher, regardant le ciel d'un air soucieux, elle n'était pas seule bien sûr, une souris avec deux grandes oreilles rondes la suivait, Keyblade en main, fronçant les sourcils, il regardait à la même direction que la jeune fille, un drôle de spectacle s'était donné à eux :

Le ciel était devenue beaucoup plus sombre, les nuages formant un grands tourbillons se rejoignait autour des falaises, un peu plus loin, puis là une lumière bleuté provenant d'un énorme coeur... Non... Serais-ce le Kingdom Hearts ? Pensa-t-elle, choquée. Cela n'annonçais rien de bon, vraiment pas ! Et rien que pour l'angoissé encore plus, elle pouvait y entendre des coups de fer, des coups de Keyblades donc...

- Pardonnez-moi votre Majesté Commença-t-elle, ce qui attira l'attention de Mickey Mais il est temps pour moi d'être auprès de lui.
- Tu veux dire, la personne que tu cherchais ? Je peux t'aider à t'en sortir !
- Non, Mickey... Je dois être seule, après tout je ne suis pas celle que vous croyez... Merci de m'avoir aidé et... Adieu.

En donnant un grand coup de poing sur son socle, Yûki se retrouva vêtue de son armure et s'est mise à courir sur la plaine tandis que la grande souris tendait sa main, surpris, hurlant le prénom de la jeune fille mais en vain, elle ne s'arrêta pas, courant de plus en plus loin. Il n'y a pas de temps à perdre après tout, il fallait faire vite, très vite avant qu'il ne soit trop tard ! Arrivant au pieds des falaises, la blondinette s'arrêta net en voyant quelqu'un debout, en armure, sa chevelure blonde lui évoquait quelqu'un qu'elle connaissait...

- Ve... Ventus...?

Puis elle hoqueta de surprise en voyant son arme, ce n'était pas une Keyblade, non... C'était La X-Blade !! Serait-ce donc... Vanitas qui est en possession du corps de Ventus...? Oh non ! Espérant qu'il ne soit pas trop tard, Yûki le secoua brusquement les épaules, toute paniquée.

- Vanitas ! Vanitas !! Je t'en supplie, Vanitas, réveille-toi !!

Hurla-t-elle, puis mit ses bras autour de sa nuque en pleurant, suppliant de se reprendre, de se réveiller, elle tentait même à lui retirer sa X-Blade, la tirant de toute ses forces mais impossible de lui retirer l'arme. Yûki posa doucement sa main sur la joue de celui qu'elle aime.

- Tiens bon, Vanitas... Je te ferais sortir de là, je te le promet !

Deux silhouettes se trouvait là. Dans un coin, en bas de plusieurs falaises. Une fille qui sanglotait et un blond en armure, la tête baissée, tenant la X-Blade. Cela fait depuis un moment qu'il restait sur place, silencieux quand soudainement, il eut enfin un petit mouvement qui attira l'attention de cette dernière qui leva les yeux vers lui, continuant de pleurer.

"Yûki... Pourquoi tu es revenu ? Je t'avais pourtant envoyé au Jardin Radieux, c'est dangereux pour toi ici !"

Dit-il, sa voix était un peu étrange car y avais celle de Ventus en même temps, la jeune fille secoua la tête, essuyant ces larmes

- Parce que je veux vivre à tes côtés ! Vanitas, je t'en supplie, ne forge pas la X-Blade !
" Mais Yûki... Il est trop tard maintenant... Regarde, elle à été complété puis Ventus et moi ne faisont plus qu'un maintenant. On est en train de se battre, intérieurement... Puis... J'ai pas envie que Xehanort mette la main sur toi, tu dois t'enfuir... Ne retourne plus jamais ici."

La demoiselle posa tristement ses yeux bleus sur l'arme du ténébreux, puis ensuite Vanitas, les lèvres tremblante. Elle ne voulait pas laisser passer ça et pourtant, elle ne pouvait rien y faire pour l'empêcher... Ce qui la blessait profondément. Bien sûr qu'il ne voulait pas perdre sa dulcinée, seulement, il pensait positivement.

"Alors arrête le combat !"
"Je ne peux pas, c'est mon destin."
"Et moi alors ? Tu t'en fiche ?"
"Ne complique pas les choses, s'il te plait... C'est déjà assez dur pour moi... Mais t'en fait pas, je gagnerais ce combat !"
"...Est-tu au courant que si tu le tue, toi aussi tu vas disparaitre...? Vous êtes dépendant l'un de l'autre, si l'un disparait, le deuxième aussi."
"Je sais Yûki, mais de toute façons, qui voudrait d'un mo-"

Sans aucune retenue, la demoiselle claqua sa main sur la joue du jeune homme pour le faire taire, fronçant légèrement les sourcils en pleurant, ce qui le surprit assez. Ce qu'il allait dire était une bêtise que Yûki ne voulait pas entendre ! Il avait tord et il le sait très bien ! Vanitas le savait tellement que le coeur de la jeune fille ne battait que pour lui, ainsi qu'inversement ! Ils étaient tous les deux attachés à l'autre, un lien fort les unissait et ça, personne ne pouvait l'ignorer. Personne !  Mais pourquoi faut-il que tout se finisse mal ? Pensait-elle, les larmes aux yeux tandis que le brun, ou plutôt le blond se frotta la joue avant de l'entourer de ses bras, par la taille afin de la coller fort à lui et posant son front contre le sien, plongeant ses yeux dorés dans ceux de saphir de sa belle.

"Je... Je t'aime... Vanitas..."

Chuchota-t-elle. Vanitas l'embrassa directement au lieu de lui répondre, ils se serraient dans leurs bras, restant l'un contre l'autre pendant longtemps, ils savaient qu'ils allaient être séparés et veulent donc profiter de leur dernier instant, même si la jeune fille espérait de tout son coeur que celui qu'elle aime reste auprès d'elle... Pourquoi le Destin veut les voir se séparer en fait ? Ils ont rien fait de mal, ils ont voulus s'aimer mais le vieux papy à voulu tout détruire, oui c'est ça tout est de sa faute si aujourd'hui est un mauvais jour. Un mauvais jour où Yûki est arrivé en retard, elle qui voulait être là avant qu'il ne forge la X Blade, l'en empêcher de disparaitre... Soudainement, la X Blade prit une teinte plus foncé, le bras de Vanitas semblait même trembler un peu ce qui intrigua la jeune fille, celui-ci se redressa vivement, poussant doucement la fille en arrière.

"Ce vaurien à réussit on dirait..."
"Non...!"
"Ne t'en fais pas... Je te promets que... Hum, un jour je reviendrai à toi ! Je te le promet ! Je t'aime, Yûki..."
"Ne pars pas s'il te plait..."
"Je t'aime plus que tout... Je suis vraiment désolé de t'avoir fait souffrir, depuis tout le début... Tu es vraiment la seule personne qui a su... m'aimer pour ce que je suis réellement... Je ne mérite même pas tout ça..."
"Ne dis pas de bêtise... Je t'aime et t'aimerais pour toujours, s'il te plait, ne me quitte pas..."
"J'y suis pour rien... Il est temps pour moi de disparaître... Je n'ai vraiment pas envie, je ne veux pas te laisser seule... Mais je te fais la promesse... que je reviendrais à toi, je ne sais pas quand, ni comment mais... Un jour. Je serais là, à tes côtés..."
"Je ne veux pas me séparer de toi à nouveau..."

La blondinette s'agrippa fort à lui, ne voulant pas le quitter, c'est donc à contre-coeur que Vanitas la repoussa en l'éjectant violemment pour pas la blesser avec les pouvoirs qui se libérent de son arme, celle-ci commençant à s'envoler dans les airs, lâchant un terrible pouvoir qui détruisait tout sur son passage, ses yeux dorés disparut, lui laissant les yeux bleus, le corps de Ventus, inerte, finit par tomber au sol. Ni lui, ni Vanitas était là maintenant, et le Coeur du blondinet sortit du corps et commença à s'envoler dans les cieux. Yûki regardait la scène, impuissante et se mettant à sangloter, se vidant de toutes les larmes de son corps, elle tremblait puis pleurait encore, et encore, elle aurait tellement voulue reprendre ce corps inerte et le coeur qui venait de se faufiler mais impossible d'y approcher, les rayons de la X Blade étaient puissants et repoussait tout.

"Ahh le chagrin... Ce sentiment inutile et d'impuissance..."

Commença à dire la voix d'un vieil homme qu'elle pourrait reconnaitre entre mille... Une voix qu'elle aurait aimée oublier, ne jamais connaitre et pourtant il était bien là, devant elle, se moquant de la tristesse de la jeune fille qui était à terre, sur ses genoux.

"Viens, rejoins-moi Yûki. Toi et moi pourrions faire des choses exceptionnelle  en la mémoire de Vanitas,  ce monde est tellement injuste, il a besoin de nous."
"Le monde n'a pas besoin d'une ordure comme vous...!"

Hurle-t-elle en se relevant brusquement, faisant apparaitre sa Keyblade sous une brume sombre de Ténèbres... Elle fixait Xehanort du regard, un regard noir pour laquelle ses yeux bleus prenait une toute autre teinte, devenant progressivement dorés. Par la rage, elle accours jusqu'à lui, prête à lui donner un gros coup de Clé mais celui-ci su la contrer avec sa Keyblade à lui.

Et c'est ainsi que ces deux là se battaient, sous ces airs de vieillard il s’avérait être très puissant ! La blondinette avait du mal avec ses combos, usant de temps en temps sa magie. Les coups retentirent de plus en plus fort, toute une dose de Ténèbres commençait à envelopper Yûki, ce qui la rendait encore plus forte, l'encourageant, malgré les larmes qui continue de tomber mais il à fallut qu'elle dérape... ce dérapage lui a tout fait perdre, en effet alors qu'elle était en train de donner un puissant coup, elle avait mal visé ce qui lui avait fait perdre équilibre et baisser sa garde, ce que Xehanort ne se priva pas pour en profiter de l'attraper par la gorge, la soulevant. Un mauvais sourire s'étira alors sur son visage, tandis qu'elle se débattait.

"Yûki, Yûki... Ma pauvre petite Yûki... Tu es encore très faible... Et tu penses vraiment retrouver Vanitas ? Ne sois pas naïve voyons..."
"Re-Relâchez moi...!"
"Oh mais ne t'en fait pas, je t'ai réservé une place... Je te reprendrais plus tard, quand tu aura enfin comprise la leçon ! De toute manière si tu fuis, je te retrouverais bien assez tôt."

A ces mots, il assomma la porteuse de Keyblade et la jeta dans une grosse enveloppe de Ténèbres qui semblait la "dévorer" en se refermant sur elle, une fois fini elle disparut avec, de ce monde...

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Mar 20 Sep - 21:40

Le Domaine des Ténèbres




Combien de temps que ça dure ? Elle ne cessait de tomber, encore et encore dans ce vide noir qui lui semble être à l'infini. Comment est-elle arrivée là ? Alors qu'il y a même pas quelques minutes ou plutôt, voir même des heures, elle était sur ses pieds, en pleins désert... La demoiselle tombait pas vite en plus, limite c'est comme si elle planait, légère comme une plume. La pauvre se demandait ce qui lui arrivait, pourquoi est-elle dans une situation pareille.

Plus elle descendait, plus elle se sentait bizarre. De plus, ce qui lui semble être des souvenirs lui revint à l'esprit, de nombreux souvenirs, des paroles... Est-elle en train de voir sa vie se défiler ? Est-elle morte ? Pourtant non, elle respirait et sentait son coeur battre. Elle sortit alors son éclaireuse fissuré pour le serrer contre elle, fermant les yeux, voulant se souvenir de ce qui s'est passé, bien avant qu'elle n'arrive là...


____________________________________
Nécropole des Keyblades, plusieurs heures plus tôt...

Deux silhouettes se trouvait là. Dans un coin, en bas de plusieurs falaises. Une fille qui sanglotait et un blond en armure, la tête baissée, tenant la X-Blade. Cela fait depuis un moment qu'il restait sur place, silencieux quand soudainement, il eut enfin un petit mouvement qui attira l'attention de cette dernière qui leva les yeux vers lui, continuant de pleurer.

Ce jeune garçon qu'elle chérissait tant fini par lui être retiré en même temps que son ancien ami. Le désespoir complet à nouveau. Ce vieux maître qui se pointe et se moquant d'elle pour lui proposer de l'aider... Les Ténèbres... Un combat entre maître et élève, entièrement fait de Ténèbres puis la défaite... Et....



________________________________________

Et voilà pourquoi, la jeune fille se retrouve encore en train de plonger dans le noir, depuis un bon bout de temps, ce qui paraissait assez long pour elle. Qu'a-t-elle fait, au final, dans sa vie ? Elle a toujours été seule durant son enfance, il n'y a donc rien à raconter. C'est seulement vers ses quatorze ans et demi, donc y a pas si longtemps que ça, que sa vie devenait un peu plus "intéréssante". Elle avait matérialisée sa propre Keyblade, rencontré des personnes qui sont devenu au final, ses ennemis puis elle a rencontré Vanitas évidemment... Sa séparation si brusque avec lui, lui donnait un goût amer, la demoiselle aurait aimée rester encore, encore un dernier moment avec lui dans une meilleure situation, mais c'est pas possible... Et désormais il n'y a plus rien à espérer, il avait disparut. Plus jamais elle le reverrait lui et ses yeux dorés qu'elle aimait tant... Tout est fini. Fini pour elle. Il n'y avait plus d'avenir, après tout, que serait-elle sans lui ? Rien qu'une coquille vide, destiné à replonger à nouveau dans sa solitude...

"Je reviendrais, je te le promets" ... Devrait-elle y croire à cette dernière promesse qu'a pu lui faire son âme-soeur ? Elle ne sait pas, en temps normal, elle croit fort en ses rêves et aux promesses mais là... Tous ces événements l'ont anéantit, Xehanort la rendu si fragile, il l'a brisé. L'espoir ne vivait plus dans le coeur de la jeune fille. Soudainement, ses pieds finissent par heurter un sol à sa surprise, ça y est ? Elle avait fini de tomber ? Regardant tout autour d'elle, tout lui semble si sombre ! La présence des Ténèbres étaient elles aussi, bien trop importante, ce qui lui faisait du bien d'un côté. Yûki jeta un dernier regard au dessus d'elle, observant par où elle est tombée, mais il y avait rien à voir, c'était tout noir. Dès à présent, elle commença à marcher, un très long chemin s'offrait à elle mais il ne fallait sûrement pas qu'elle s'arrête ! Pas ici, pas maintenant ! Elle ne voulait pas que Xehanort lui tombe dessus et après tout, c'était ce que souhaitait Vanitas ! Qu'elle fuit le vieil homme le plus possible ! Alors pour lui et son Amour, elle fera tout pour se sauver, bien qu'elle ne connaisse vraiment pas cet endroit ! Seulement, quelque chose finit par barrer sa route, des vagues noires, commençait à "tâcher" le sol pour former ensuite des petites créatures noires brumeuses avec de grand yeux jaunes globuleux. Sur le coup Yûki se recula, sa Keyblade apparaissant à sa main, un doute la rongeait alors.

"Va... Vanitas...?"

Les créatures commençait à se mouvoir en plongeant dans le sol, prêt à lui bondir dessus, mais la jeune fille réussit à les détruire en un coup de Keyblade, attristée.

"Non... Ce ne sont pas des Nescient... Ils sont différents... Vanitas n'est donc pas là, hmph..."

Alors qu'elle allait reprendre sa marche, quelque chose sortit d'elle, de son ombre, au début cela ressemblait à un tas de Ténèbres puis petit à petit se forma, prenant une silhouette humaine, celui d'une jeune fille qui ressemblait beaucoup à Yûki elle-même, avec des yeux jaunes brillant, un sourire malsain sur le visage.

"Qui es-tu ?"
"Je m'appelle Ineave... Je suis celle qui t'as donné cette force lorsque tu t'es battue contre le Maître... quand tu avais les yeux jaunes..."
"Ineave...? Je ne t'ai jamais vue..."
"Je suis une entité crée par lui, j'ai logé dans ton coeur depuis un bon moment déjà mais... Je suis pas encore achevé et je crois que j'ai bien besoin de dormir encore longtemps dans ton coeur pour prendre des forces et pouvoir enfin servir... Je suis "ravie" d'avoir pu te parler pour la première fois..."
"Euh..."

L'ombre marcha droit devant elle sans s'arrêter pour disparaitre à l'intérieur de la porteuse de keyblade qui fermait les yeux en sursautant puis les rouvrit en se tapotant dessus, soupirant ensuite de soulagement en découvrant que tout allait bien, elle avait juste disparue. La blondinette reprit sa très longue marche en soupirant, gardant sa Keyblade fermement dans sa main, tête baissée. Plus le temps passait et plus elle marchait de plus en plus lentement, ennuyée et à la fois épuisée, mais enfin, le paysage commence par changer un peu, elle se trouvait dans ce qui semblerait être des ruines. Certainement des restes de Monde détruit par les Ténèbres. En levant sa tête, elle vit pour une fois dans le Domaine des Ténèbres, un beau ciel étoilés, cela la faisait rêver à ce moment là et des larmes lui montent aux yeux, tendant une main vers le ciel.

"J'aurais aimé... Regarder les étoiles avec toi..."

Elle finit par abaisser sa main ainsi que ses yeux, attristée. Yûki raffolait des étoiles, elle les chérissait plus que tout au monde, elles représentaient tout pour la demoiselle aux yeux de saphir, après tout. Jamais elle renonçait à elles, pas même en cette situation désespérée, car Yûki sait que les étoiles guideront à jamais ses pas, leurs lueur l'amèneront vers ce bel avenir qu'elle désire tant... Mais que veut-elle ? Quel est cet avenir ? C'est bien évident, tout ce que souhaite la jeune fille c'est sortir d'ici et vivre heureuse avec Vanitas. Va-t-il réellement revenir ? Tiendra-t-il cette promesse qui venait de nulle part ? Il suffisait juste d'y croire, c'est comme des rêves après tout. Lorsqu'on y croit fort à nos rêves, qu'on fasse tout notre possible... Ils se réalisent.

A nouveau, elle se faisait attaquer par ces petites ombres, qu'on pouvait appeler Sans-Coeur, elles sont vraiment coriace ! Surtout que, Yûki n'avait pas l'habitude de battre ce genre d'ennemi, déjà qu'en temps normal elle s'est jamais réellement battu avec des Nescient puisqu'ils avaient l'ordre de celui qui les contrôle, de ne rien lui faire. Une fois les Sans-Coeur enfin abattu, un autre apparut, pour la première fois c'était un plus imposant, ce qui la faisait se reculer et trembler. La blondinette n'était pas du tout prête à ça, ne s'y attendant pas, non en fait elle pouvait rien y faire contre cet énorme monstre, ce Darkside était tellement imposant ! Yûki lâcha alors prise, la tête baissée et fit disparaitre sa Keyblade, l'air d'abandonner, de ne plus continuer à se battre. Le désespoir l'envahissait à présent et le gros Sans-Coeur commença à charger une attaque depuis sa poigne, prêt à l'écraser sur elle.

"Peut-être que... moi aussi... Je devrais disparaître dans ces Ténèbres..."

Yûki ferma les yeux, prête à être achever par cet ombre qui lui abbat son poing dessus mais au dernier moment une petite lumière s'illumina, une keyblade noir et blanc fonca sur lui, le transperçant et le détruisant. La jeune fille regarda ce jolie petit spectacle en ouvrant légèrement la bouche, totalement surprise, une fois le monstre mort, la keyblade se planta juste à coté d'elle, elle s'est mise à sourire légèrement après tout ce temps.

"Cette keyblade... J'ai l'impression de l'avoir déjà vue... Oh ! Cela fait une éternité que j'ai oublié comment c'était, de sourire..."

Puis en levant un peu plus sa tête, elle crut voir au loin une silhouette qui lui était familière, celui d'un jeune garçon en combinaison et muni d'un casque sauf que... Ce n'était pas comme dans ses souvenirs, il n'avait pas la même couleur, il était semblable à cette keyblade chromatique, qu'elle finit par prendre de ses deux mains avant de la voir disparaître en poussière. Des larmes commençait à se perler sur ses joues. Cette Keyblade ne lui était pas si inconnue que ça enfin de compte puisqu'un nom vient enfin frapper à son esprit, regardant droit devant elle, fixant la silhouette qui commençait à s'éloigner d'elle.

"...Vanitas..."

Marmonne-t-elle en serrant les poings et s'est mise à lui courir après, espérant pouvoir le rattraper, elle tendait sa main vers l'avant pour l'attraper encore plus rapidement mais elle a cette horrible impression que plus elle s'avançait et plus il était loin, impossible de l'atteindre. Sauf qu'elle n'abandonnait pas, continuant de courir, quitte à s'essouffler, jamais elle s'arrêterait. passant par un endroit étrange, des choses se passaient et défilent autour d'elle, des souvenirs d'elle qu'elle voyait en boucle. On dirait bien que même les souvenirs ne sont pas à l'abri des Ténèbres, pensa-t-elle. Tout fini par s'arrêter si soudainement, qu'elle tomba sur le sol, sa main toujours tendu vers celui qu'elle pourchassait et qui avait au final, totalement disparut.

Courir après les rêves est une perte de temps et nous fait faire des chutes... Se disait-elle en se relevant lentement du sol. Un bruit étrange se met alors à retentir, cela ressemblait à des vagues. Y avait-il réellement une plage dans ces lieux ? Il fallait qu'elle aille voir ça de plus près ! C'est devenu son objectif désormais, cela la motive un peu plus, plutôt que de rien faire et marcher indéfiniment tout en se faisant attaquer... Enfin sur ce dernier point, elle n'avait pas trop le choix, il fallait qu'elle marche. Elle se sentait complétement désespérée et pathétique... Plus elle marchait et plus ses pas lui semblent lourds. Elle aurait tant aimé atteindre cette plage dont elle entend des vagues depuis assez longtemps, mais on dirait bien qu'il faut encore et toujours marcher... Quand va-t-elle y arriver ? Jamais ? Dans une éternité ? Ce sentiment de pouvoir jamais finir était horrible pour elle, ça la dégoutais.

Continuant de marcher ainsi, s'aventurant au plus profond des Ténèbres, voulant à tout prix atteindre cette plage, le sons des vagues l'apaisait... Qui sait, peut-être que si elle exaucer son voeu, elle sera très heureuse... Peut-être qu'il lui manque juste plus qu'à espérer ? Toujours aucun signe, le vide total... Elle commence par à être habituée de cette obscurité. Marcher encore, et encore, parfois même il lui arrive d'avancer en fermant les yeux, elle ne se reposait pas assez depuis qu'elle est ici. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, après avoir entendu de forte vague, elle se retrouva sur un peu de sable. On y est presque ! Pensa-t-elle en souriant et serrant fermement son éclaireuse contre elle, comme si une sorte d'Espoir commença à naître en elle, elle s'est mise enfin à courir jusqu'à atteindre cette fameuse plage, sombre. Soudainement, un mélange de joie et de tristesse la rongeais. La voilà enfin au bord de l'eau, seulement, elle ne semblait pas si satisfaite que ça.

"Et maintenant ? Que dois-je faire ? J'ai marché pendant tellement de temps, j'ai l'impression d'avoir mise une éternité pour arriver ici... Et c'est comme ça que ma route s'arrête maintenant ? Est-ce que tu as la réponse à tout ça ?"

Fit-elle en regardant son étoile qu'elle tenait entre ses mains, sentant son coeur devenir lourd. Évidemment elle n'aura jamais de réponse, se contentant que du silence ou plutôt, le son des vagues qui revenait sans arrêt, c'était un son si doux, si apaisant... Yûki commença à s'y asseoir en fermant un moment les yeux, réfléchissant de tout ce qui lui ait arrivé, tout ces moments qu'elle avait passé... Rouvrant ses yeux, une larme coula sur sa joue droite, après s'être relevé à nouveau, pleurant.

A sa surprise, elle pouvait y voir quelque chose, des bras, fantomatique, semble passer autour de sa nuque, la demoiselle ne ressentait rien mais son coeur commence à pincer. Les larmes finissent par cesser de couler en réalisant qui était derrière elle. C'est alors que sans quitter les flots du regard, la princesse de Ténèbres prit la parole, la voix tremblante :

"Tu... Tu es là ?..."
"...Toujours là... dans ton coeur..."
"...Je t'aime, Vanitas..."
"Moi aussi... Mais je reviendrais, je te le promet !"

Sa voix paraissait faible, et son corps devenant de plus en plus transparent pour au final, disparaître totalement. A ce moment là, Yûki recommença à verser des larmes, toujours en fixant droit devant elle et leva son bras pour amener son éclaireuse devant la lune, ce qui faisait que l'étoile se retrouvait baigner sous sa lueur qui traversait chaque fissure. Un faible sourire fleurissait sur le visage de la douce princesse.

_"Je t'attendrais."

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Mer 28 Sep - 21:14

Retrouvaille Inattendue



Yûki était assise au bord de la mer, sur le sable noir en fixant la lune en face d'elle d'un air mélancolique. Combien de temps est-elle dans le Domaine des Ténèbres ? Aucune idée, elle à l'impression que ça fait des jours, voir peut-être même des mois qu'elle est là, mais c'était comme si le temps était resté figé et puis elle à tellement marché pour atteindre cette plage sombre. L'un des seuls endroits où elle était sûr de ne pas se faire attaquer par ces étranges créatures noirs, elle ne connaissais pas leurs noms mais c'était en aucun cas des Nescients, de toute manière c'est impossible maintenant pensa-t-elle tristement en baissant son regard, commençant à se recroquevillé sur elle-même.

- Qui es-tu ?

Fit soudainement une voix d'une jeune femme, qui seulement ne faisait pas réagir la blondinette en pensant que c'était une de ces illusions qu'elle à dû confronté. Une minute après elle sentait des pas se rapprocher d'elle ce qui la fit se relever brusquement en invoquant sa keyblade pour faire face à une femme aux cheveux bleus qui sursauta d'un air drôlement surpris ce qui intrigua fortement la plus jeune qui regarda attentivement l'arrivante, elle avait l'impression de la connaitre mais n'arrive pas à se souvenir mais pourtant plus les secondes passent et plus son regard qui était tout à l'heure très triste, représenté une certaine colère, une haine...

- Yûki, c'est bien toi...? Ça me soulage de te voir saine et sauve ! Jamais j'aurais cru que tu serais l-
- Vous m'avez tous mentis.

Alors que la jeune femme semble l'avoir reconnu assez vite, elle s'était approcher de la blonde qui se recula, lui coupant directement la parole. Puis elle reprit :

- Finalement, ça ne m'a pas déplut de quitter la Contrée du Départ. Ma place n'était pas parmi vous après tout... Pourquoi es-tu là ? Tu comptes m'emmener dans votre prison, Aqua ?
- Non, bien sûr que non... En fait tout comme toi je suis prisonnière ici et je viens tout simplement d'arrivée. Écoute, Yûki, je sais que j'ai eu tort en te cachant certaine vérité pour te protéger mais s'il te plait, ne nous en veut pas, on t'a toujours aimé. Si tu viens avec moi, on pourras retrouver les autres.
- Cela ne m'intéresse pas, je suis seule maintenant. Puis même si j'avais envie... Je ne pourrais pas. Car vous m'avez enlevé celui qui compte le plus cher à mes yeux...

Finit-elle en tournant le dos à la Maître de la Keyblade, faisant maintenant une nouvelle fois, face à la mer, laissant perler des larmes sur ses joues tandis qu'Aqua baissait les yeux un moment, en pleine réflexions... Un long silence s'était installé entre les deux femmes, puis Yûki s'est mise alors à bouger, marchant sur le sable pour s'éloigner le plus possible d'Aqua, se cherchant un autre endroit tranquille. La jeune femme avait tendit sa main vers la blonde, voulant la rattraper, les larmes coulant sur ses joues à elle aussi mais la bleue fini par se retenir et reculer en baissant la tête, sa main posé à son coeur en tenant son éclaireuse. Tout ce que souhaitait cette Maître de la Keyblade était pourtant retrouvé ses amis perdu et pourtant, cela semble être une chose impossible, la pauvre Aqua avait cette horrible impression que Yûki ne ferait jamais demi-tour, comme là, la voyant marcher loin d'elle sur ce sable noir. Une amie perdue à jamais dans les Ténèbres...

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Jeu 29 Sep - 21:16

Un Cauchemar parmi les Ténèbres





Une éternité semble s'être écoulé depuis la dernière fois que la belle avait vu son Vanitas, Yûki a totalement perdue la notion du temps, elle ignore si il fait jour, nuit... Pas d'heure, ni de date, rien. Le temps n'existe pas dans ce Domaine, rien n'existe à part la noirceur. Même sa rencontre avec Aqua lui semble lointain maintenant, elle ne l'a plus croisé depuis ce jour-là... Notre jeune princesse marchait interminablement dans les Ténèbres, totalement plongée dans ses pensées, ce qui faisait qu'elle ne se rendait pas vraiment compte de ce qui est en train de se passer autour d'elle. Enfin, elle était toujours dans les Ténèbres mais quelque chose semble avoir beaucoup changé, en particulier dans l’atmosphère et elle se sentait même étrangement légère.

Petit à petit, à force de marcher droit devant elle, au bout du chemin elle vit deux silhouettes se former avant de pouvoir mieux les voir distinctement. Ils semblent être adultes vus leurs grandeur puis même de leurs visages, lorsqu'ils se sont mirent à se retourner vers la blondinette qui les regardait attentivement, les lèvres légèrement ouvertes, intriguée et à la fois surprise. La première personne était un homme qui devait avoir à peu près la trentaine, les cheveux blonds foncés, tiré en arrière avec des yeux de couleur noisettes et une légère nuance de vert. La deuxième personne était une femme, pas loin du même âge que l'homme, ses longs cheveux châtains clairs étaient attaché en un majestueux chignon, orné d'une petite couronne de fleurs et ses yeux étaient magnifiquement bleus intenses. Ils lui semblent familier, en particulier cette femme au niveau du visage, une impression de déjà-vu qui ne pouvait échapper à Yûki qui s'était mise à les regarder intensément, commençant à froncer légèrement les sourcils. Les battements de coeur de la princesse commençait à taper fort et s'accélérer après avoir réalisé ce qui se déroulait en face d'elle, les larmes coulant de ses yeux.


"Vous...!!" Commença-t-elle dans un ton étouffé, serrant les dents ainsi que les poings, plongeant son regard dans leurs yeux. "Comment osez-vous, vous montrez à moi ainsi après tout ce que vous avez fait durant ces années !!"

Finit-elle par hurler de toute ses forces, sa respiration devenant saccadé et les Ténèbres de son coeur sort de son corps, créant un rafale de noirceur autour d'elle, l'enveloppant de cet élément sombre. Elle était à la fois enragée et tellement triste car il s'agissait bel et bien de ses fameux parents, ceux qui l'ont abandonnés à sa grand-mère à sa naissance et qui ont fuit le monde en espérant de ne pas être retrouvé. Malheureusement pour eux, leur fille était là, devant eux, envahit par une profonde haine. Les voir en face d'elle la dégoutait encore plus que de les voir en portrait ! Surtout qu'ils ont même pas l'air de réagir, se contentant juste de fixer silencieusement leur fille de Ténèbres.

"Alors comme ça, les Ténèbres sont pour vous le mal absolu ?! Ah ! Laissez-moi rire ! Vous n'êtes vraiment pas mieux d'avoir abandonnez un pauvre bébé qui n'a même pas eu un jour au moins ! Ouais, c'est ça en fait, vous êtes pires que les Ténèbres car vous êtes une bande de sale monstres de la Lumière ! Vous êtes écoeurant et aveuglant ! Tous pareil, vous les Êtres de la Lumière, à rejeter les Ténèbres en masse sans réfléchir ! Saviez-vous que vous avez besoin des Ténèbres et inversement ? Eh bah non ! Votre cerveau est égale à celui d'un moineau ! Non en fait, vous êtes pire... Vous êtes comme... comme ces sans-coeur, vous vivez sans but précis à part rendre les autres malheureux ! Vous pensiez m'avoir détruite ? Eh bah dommage pour vous car j'en ai rien à faire de vos misérables vies ! Je suis très heureuse de ma vie sans vous car moi au moins, je l'ai réussis et sans parents ! Ou devrais-je dire, des sous-parents comme vous ! A aucun moment je n'ai cherché à vouloir vous retrouver car vous ne le méritez tout simplement pas ! Vous êtes inintéressant et pourrit jusqu'au coeur !"
"Tu n'es pas notre fille et tu le seras jamais. Yûki, tu es rien qu'une honte qui n'aurais jamais dû voir le jour."
"Franchement, comment ai-je pu mettre au monde un tel enfant... Tu n'es qu'une fille pourrie gâté qui a profité de la gentillesse d'une vieille grand-mère. Je n'arrive pas à croire qu'elle ait donné ce don à toi, et pas à moi qui suis pourtant sa fille..."

Dit le père et la mère qui fini par poursuivre juste après, gardant cet air froid envers Yûki qui s'était mise à reculer d'un pas, sous le choc mais elle secoua vivement de la tête. La princesse n'allait pas se laisser atteindre facilement ! Ce qu'ils disaient était faux et n'avait aucun sens ! Puisque, qu'ils le veuillent ou non, Yûki était bien leur fille et selon la demoiselle, tout le monde mérite de voir le jour, tout comme Yûki l'avait dit une fois à Vanitas, comme quoi qu'elle l'acceptait pleinement, la jeune fille l'aimait, lui et sa véritable personnalité. Car malgré les Ténèbres, malgré ce qu'il peut rejeter comme image, la blondinette a su voir cette "douceur" qui vivait au fond de lui et ça, jamais elle pourrait l'oublier ! Quant à ce que disait la mère, Yûki tourna complétement sa tête pour la dévisager en haussant un sourcil, prenant un petit air hautain. Qu'est-ce qu'elle raconte celle là ? C'était n'importe quoi, Yûki n'était pas une pourrie gâté ! Et même si elle ne comprenait pas de quel don elle parle, la jeune fille ne pouvait que se dire que c'était parce qu'elle méritait ce "pouvoir" bien mieux que sa propre fille qui n'est rien d'autre que sa stupide mère. Sachant ça, le sourire de la princesse de Ténèbres s'agrandit encore plus, fière, car cela voulait dire que sa très chère mamie avait confiance en elle, que Yûki était digne de ce fameux don qu'elle ne connaissait pas. C'est alors qu'elle s'approcha un peu plus, pour dire fièrement.

"Mon coeur est bien plus fort que vous au moins !"

Et sans crier gare, elle projeta ses Ténèbres sur eux en faisant apparaître sa Keyblade pour les frapper, seulement, Yûki remarquait qu'elle les traversait depuis un moment. Ils étaient pas réels ? Serait-ce une illusion ? Un soupire franchit ses lèvres, continuant de frapper dans le vide avant de s'épuiser et de les voir disparaître légèrement. Au loin, elle crut apercevoir quelque chose, une silhouette qu'elle reconnaissait que très bien, malheureusement pour elle, elle ne pouvait faire un pas puisque une grosse flaque de Ténèbres retenait ses pieds et commença à l'engloutir pour la noyer dans les Ténèbres, Yûki tendit alors sa main vers la personne en face qui la fixait sans bouger.

"Va... Vani...tas...?"

Yûki sursauta, se retrouvant couchée sur le sable, comprenant qu'elle dormait depuis tout ce temps et que tout ce qu'elle a vu était un rêve. Doucement, elle soupira de soulagement et entendit des bruits de pas derrière.

"Oulah ! Madame l'endormie s'est enfin réveillée !" Fit une voix moqueur qui l'alerta, simulant un petit applaudissement.
Yûki redressa vivement la tête en fronçant les sourcils et regardait l'homme qui se trouvait maintenant à côté d'elle. Il était vêtu d'un long manteau noir qui lui disait rien, cependant son visage avec les balafres et son cache-oeil lui semble évoquer quelques souvenirs, la princesse se releva alors en penchant la tête sur le côté.


"Br-Braig ?..."
"Bah enfin ! Il n'était pas trop tôt ! Tu sais, c'est mauvais de courir après les rêves, poupée mais bon. Je sais pas si tu t'en rends compte toi, mais ça fais depuis des années que je te cherches !"
"H-hein ?! Quoi ?... Des années ? Mais, combien de temps s'est écoulé ?!"
"J'suis pas sûr mais, ça doit faire environ sept ans depuis la dernière fois que je t'ai vu déjà. Ahlala ! Quand je t'ai retrouvé ici, tu dormais encore et ne semblait pas vouloir te réveiller. Je suppose que si j'avais un coeur je serais comment dire... "mort" d'inquiétude, hein ?"

Le borgne s'est mit à rire sournoisement tandis que Yûki le fixait longuement en haussant un sourcil avant de lâcher un soupire, ne comprenant pas trop ce qu'il raconte. Alors comme cela, ça ne faisait que sept ans qui s'est écoulé ? Pourtant, elle avait l'impression que cela fait des éternités qu'elle est ici ! C'était vraiment une chose étrange. Le type en manteau noir approcha pour donner une pichenette sur le front de l'adolescente.

"Je savais bien que tu étais disons... Spéciale la première fois que je t'ai vu, mais de là a avoir un pouvoir sur les rêves dont tu ignores..."
"Hein ? Un pouvoir sur les rêves ? Mais qu'est-ce que tu... Oh, ça doit être donc ce fameux don que ma grand-mère m'as transmise ? Mais...! Attends, comment le sais-tu ?!"
"Oh aller, poulette ! Nulle ne sert de dévoiler mes sources en plus je m'apprête à t'aider ! Donc, obéis sagement comme une gentille fille, après tout, je t'ai en quelque sorte sauvé non ? Tu me dois bien ça !"
"Pff, mais n'importe quoi... Et tu m'as sauvé de quoi au juste ?"
"Des rêves voyons, tu semblais y sombrer. Franchement, c'est une manieuse des rêves et ça n'y connait même pas à son propre pouvoir... Heureusement que j'en sais quelques trucs ! Faut vraiment tout leur dire à ces gamins..."
"Au lieu de te plaindre, explique moi... Enfin, je veux savoir ce qui s'est passé pendant que je dormais. Tu as dis que je voulais pas me réveiller..."
"Mouais, tu ouvrais plus du tout les yeux mais tu n'arrêtais pas de crier et de pleurer en te débattant cocotte, ton pouvoir a certainement fini par s'éveiller et se manifester pendant que tu dormais mais comme tu en sais pas plus que moi, tu t'es piégée toute seule dedans. Si je n'étais pas là pour te "sauver", tu serais resté prisonnière. Faut vraiment que t'apprennes à t'entraîner avec ce genre de truc avant de te lancer totalement..."
"Pourquoi cherches-tu à me protéger ?... Je sais qu'autre fois, tu étais allié avec Xehanort... Je ne te laisserais pas... m'emmener à lui..."
"...Cela ne te regarde pas. C'est une affaire entre moi et... quelqu'un..."

Tiens ? La voix de Braig semblait être un peu plus triste alors que d'habitude, il avait cet air si arrogant sur lui, il devait certainement penser à Meiko pour laquelle il ne l'a plus revut depuis tant d'année, ce qui était normal en fait puisque la jeune femme était... morte... Yûki quant à elle, ne semble plus se souvenir de Meiko. Depuis cette dernière phrase, la princesse semble bien silencieuse, restant très pensive et se rapprocha de la mer pour s'asseoir sur le sable, regardant le ciel. Elle se demande en quoi consiste ce nouveau pouvoir...

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Sam 15 Oct - 16:20

Bonne nuit, Yûki




C'est d'un geste lent et quelque peu maladroit que je me suis mise à pousser la fenêtre de ma chambre qui se trouvait juste à côté de mon lit, laissant entrer en contact les rayons de ce joli soleil couchant et rougissant avec mes pauvres yeux bleus qui me piquaient un peu, clignant des yeux, je me suis mise à mettre ma main en visière pour me protéger et m'adapter à la lumière du soleil orangé. Le Crépuscule. C'est un plaisir pour moi d'observer ce joli ciel orangé avec quelques nuages assombris qui recouvrait quelque partie de ce ciel, avec ce soleil couchant. Je ne sais pas pourquoi, mais j'aime vraiment ce temps.

C'est en m'accoudant sur le rebord de la fenêtre que je me suis rendu compte de quelque chose... ce paysages, cette ville... Tout m'était familier et pourtant, je n'arrive pas à m'en souvenir... En fait, je ne suis même pas censé me retrouver ici, je suis pourtant persuadé d'avoir été dans ce lieu étrange et sombre qui me retient prisonnière depuis des années... Une éternité infernale. Comment ai-je fait pour arriver là ? Pourquoi ici ? Tant de question sans aucune réponse... Le pire, c'est que je me sentais étrangement triste, voire même, nostalgique, comme si le fait de regarder par la fenêtre rendait mon coeur lourd mais dans un sens je ne voulais pas m'y empêcher, comme si je voulais fuir la réalité, pour retrouver du réconfort....


"...ki...Yûki..."

Je pouvais entendre brièvement la voix d'un homme qui m'appelait, mais je n'avais pas envie de me retourner, non, je ne voulais pas ! Car si je me retourne, que va-t-il se passer a ce ciel que j'aimais tant ? Il va disparaître, j'en suis certaine... Je ne veux pas retourner dans la réalité tout simplement. Soudainement, le lieu disparut et commença à se changer, au début tout était entièrement blanc avant de devenir noir profond

"Yûki, réveille-toi..."

Je tombais dans un long et grand vide noir, j'avais l'impression de nager dans les profondeurs d'un océan noir, jusqu'à que je vois au loin, quelque chose de briller en dessous de moi. Je fini par atterrir gracieusement sur ce sol en vitrail mauve. Je regardai les alentours puis en l'air, pour en suite regarder attentivement à mes pieds, y avais des dessins sur le palier, des personnes en particuliers. La première qu'on voyais surtout, sur toute la surface du palier n'est rien d'autre que moi-même, en position presque assise et les yeux fermés, comme si elle était "endormie" avec un visage légèrement triste, ensuite possédant une couronne et des traces de Ténèbres qui entourait un peu la Yûki du dessin, mais pourquoi une couronne ? Je ne pouvais le comprendre. Au deuxième plan, autour de ma représentation, se trouvait des cercles où le visage de Vanitas et mes trois anciens meilleurs amis sont dessinés dessus dans des fond violet clair. Un peu plus loin des dessins de base, au bord du vitrail se trouvait dans d'autres cercles, plusieurs même qui font le tour du Palier, mais cette fois-ci ce sont pas des personnes mais des étoiles d'un violet foncé. Il était évident maintenant, ce Palier en Vitrail représentait tout simplement et symboliquement mon coeur je suppose. Pourquoi je me retrouve ici ? Pourtant, je me sens totalement heureuse d'être là et surtout, apaisée...

Pendant ce temps là, dans le Domaine des Ténèbres, Braig se tenait là, assis sur un petit rocher, regardant le corps inanimé de Yûki, bien qu'il soit inquiet dans le fond, il la regardait quand même dormir, affichant un sourire amusé. Aujourd'hui, cela doit faire presque un an qu'il l'aide et la jeune fille est dans cet état depuis quelques jours maintenant. Que se passe-t-il avec elle ? Le borgne n'en savait rien ! Ou alors, il a peut-être une petite idée, ce qui le fit soupirer.


"Je vois que tu as finis par sombrer hein... mais bon si ça te fais plaisir, au lieu d'écouter mes conseils, laisse-toi donc bercer par ses rêves si ça te chante... Hm, a voir ton sourire, je suppose que tu es enfin heureuse... Je me demande pourquoi... As-tu enfin retrouvé ton prince charmant, dans un monde meilleur ? A moins que..."

Braig, ou plutôt, Xigbar, se rapprocha de la blonde endormie pour mieux l'inspecter et afficha un petit sourire triste avant de lâcher un ricanement.

"Oh, je vois maintenant... Tu as finis par partir, comme Meiko... Bien, je veillerais encore sur toi, jusqu'à ton réveil."

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Sam 15 Oct - 21:24

Les Ténèbres Aimés



Combien de temps maintenant qu'elle dormait paisiblement ? Nulle ne le sait et Braig n'a pas pu compter, bien qu'il s'absente parfois du Domaine, il revient tout de même toujours pour s'assurer que tout va bien et la protège, en espérant qu'un jour elle se réveille. Le pauvre, plus les jours passent et plus il devient vraiment protecteur envers elle, même en absence de coeur, tout ça grâce à la promesse qu'il avait pu faire autrefois à Meiko, avant qu'elle ne meure, car en effet, si la porteuse de keyblade n'avait pas eu tant d'importance aux yeux de la princesse, ça aurait fait depuis bien longtemps qu'il aurait laissé tomber Yûki mais ce n'est pas le cas car elle était précieuse pour sa Meiko.

Lorsque le simili lui rendait visite, il se met parfois à parler, certes seul, mais il s'adresse le plus souvent à Yûki, bien qu'il doute qu'elle ne puisse pas entendre. Parfois il lui racontait ce qu'il faisait de ces journées, bien que ce soit pourtant pas son genre de tout raconter, puis parfois il racontait des blagues idiotes pour soit disant "détendre" l'atmosphère de mort comme il disait si bien pour plaisanter, surtout en rapport avec l'état pour laquelle Yûki se trouve. Bon, elle n'est pas réellement morte mais elle était considérée ainsi, surtout qu'elle semble bien être absente, absente de coeur surtout.

"Encore ce sourire sur ton visage hein... Hmph... Je me demande si Meiko sourit pareil actuellement... J'aurais aimé savoir si de là où tu es, tu peux la voir et lui parler... mais bon je sais pas où tu es exactement, dans les rêves d'accord, mais où précisément ?... Où est donc passé ton coeur ? Même ça tu peux même pas me répondre... Tu sais quoi ? Je hais le silence ! Déjà qu'en temps normal, tu n'es pas très bavarde mais alors là, t'es aussi muette qu'une carpe ! Ahah ! Justement on est au bord d'une plage, tu es donc bien une carpe échoué !... C'était pas drôle, hein ?..."

Il ricanait un peu en regardant la blonde puis s'est mise à la porter pour l'emmener  un peu plus loin et la déposer délicatement, lui mettant des bouts tissus qu'il trouvait par terre pour la recouvrir, afin qu'elle n'ait pas froid. Il eut un petit sourire et devint pensif, s'imaginant ce que ça aurait pu se dérouler si Meiko était pas morte et qu'elle aurait pu accoucher de son enfant à elle et Braig... Grâce à Yûki, il pouvait voir en quelque sorte comment il serait paternel avec son propre enfant, voire même, il serait peut-être pire avec l'enfant par rapport avec Yûki ! Bien que la blonde soit devenue une jeune femme depuis quelques temps, elle reste pour lui une petite enfant qui a besoin qu'on s'en occupe, ça il l'avait bien remarqué lorsque Meiko s'occupait de la blonde aux yeux bleus.

"Bonne nuit cocotte, fais de beaux rêves, comme toujours..."


*****

Yûki était dans un endroit totalement noir, les yeux fermés et le sourire aux lèvres, presque en boule, flottant dans cette noirceur. Cela doit faire environ deux ans maintenant qu'elle demeurait ainsi, bercée par une douce chaleur, une Lumière qui lui était familière et pourtant très chaleureuse, et dans cette Lumière, elle ressentait des Ténèbres Pures qui lui faisait particulièrement du bien, se sentant en sécurité, apaisée... Oui il était sûr qu'elle aimait ses Ténèbres qu'elle ressentait dans cette étrange Lumière. En réalité, cela symbolisait le fait que le Coeur de Yûki se trouvait à coté d'un autre, qui contenait certainement un autre demi-coeur, cette fameuse partie qu'elle chérissait tant dont elle ne voulait pas quitter, sûrement pas. Yûki continue toujours ses voyages en travers les rêves, rassurée que son Coeur était entre de bonne mains, il n'y avait aucune crainte.

Alors que la Princesse était couchée sur son palier, regardant en l'air et souriante, le temps passait encore et encore, de là où elle était, elle apprenait des choses et ressentait certaines émotions. Le son fréquent des vagues lui revenait souvent jusqu'à elle, c'était vraiment une ambiance agréable qu'elle pouvait qu'aimer.. Au fil du temps, elle ressentait une autre présence auprès d'elle, qui rapporte encore plus de Lumière, un nouveau coeur, ce qui plaisait pas trop la Princesse mais fort heureusement qu'elle sentait toujours ses Ténèbres chéris près d'elle, les fameuses Ténèbres de cet autre coeur qu'elle semble chérir. Le nouveau Coeur fini par partir enfin après un petit temps temporaires, ce qui rendait Yûki encore plus heureuse, demeurant toujours couchée sur son vitrail. Bien sûr, il lui arrivait parfois de se lever et s'y "promener" un peu, regardant les alentours qui sont toujours les même : la noirceur et les représentations de personnes sur le sol. Pendant un petit temps elle s'était sentit comme "diviser" mais au final, il lui arrivait rien du tout. Non vraiment, Yûki était réellement heureuse pendant son long sommeil qui ne semble toujours pas finir. Était-ce la fin de la Princesse ? C'est donc ça, mourir ? Rester cloîtrer dans un petit endroit bien limité ? Pourtant, la blonde commença à se souvenir d'un truc, quelque chose qu'elle avait vaguement oublier, autrefois un jeune homme lui avait fait la promesse de lui revenir. Est-ce toujours d'actualité ? Reviendra-t-il un jour ? Peut-être qu'il est revenu et apprit qu'elle était morte, malheureusement pour lui... En pensant à ça, son doux sourire disparut, elle eut un visage triste et s'est mise à pleurer. Ce n'était pas n'importe quel garçon, non ! C'était ce fameux garçon qu'elle aimait plus que tout et qui a disparut... Vanitas... Elle aimerait tellement le voir et aller dans ses bras, mais tout ce qu'elle pouvait voir, c'était une représentation de sa tête sur son palier ou alors, elle le voyait parfois même dans ses rêves.

Le temps ne cesse de s'écouler, elle ignore combien de temps s'est déroulé depuis sa venue dans le Domaine des Ténèbres, et encore moins depuis qu'elle est ici, se reposant dans son coeur. Pourtant, il y a bien une chose qui la perturba, un "manque" qu'elle pouvait très vite ressentir. La présence ténébreuse qui était autrefois là depuis toujours, avait fini par disparaître, laissant un sorte de vide, et Yûki tomba dans une grosse dépression, se laissant tomber sur ses genoux, au milieu de son palier puis elle sanglota pendant des heures.

Les rêves la transporta alors, l'emmenant à un endroit inconnu à ses yeux, une sorte de ville noir contenant plusieurs grattes-ciels, une énorme lune en forme de coeur...

"Quand te reverrais-je ?... Une éternité que je t'attends, mais tu es toujours pas revenu... Est-ce qu'un jour tu vas revenir réellement ? Ou était-ce des mensonges ?... J'ose continuer d'espérer mais j'ai l'impression de foncer dans un mur pourtant..."

Marmonnait-elle tristement en baissant la tête. C'est alors qu'un jeune garçon la regardait de dos, il avait des cheveux châtain en bataille et des yeux bleus, il semblait surprit.

"Na-Naminé, c'est bien toi ?!"

Yûki se retourna légèrement pour le regarder, haussant un sourcil, avant de s'enfuir mais Sora l'a rattrapa aussitôt, lui tenant le poignet.

"Attends Naminé ! Qu'est-ce qui t'arrive ?"

Ces yeux océanique se plongea dans le regard mélancolique de la jeune fille qui baissait la tête sans dire aucun mot, comme si elle n'osait plus prendre la parole, qu'elle regrettait quelque chose.... Qu'elle souffrait. Petit à petit quelque chose de floue apparut sur elle, elle avait un doux sourire sur son visage. Elle était différente de Naminé et semblait être un peu plus grande, que sa soit en âge ou physiquement. Sora sursauta en comprenant son erreur.

"Oh, désolé...! Je me suis trompé... hm, qui es-tu ? J'ai l'impression de te connaître..."
"...Vanitas... Est-ce bien toi ?..."

En effet, Sora aussi changé d'apparence à ce moment là, il avait eu des cheveux noir ainsi que des yeux dorés, une larme coula alors sur sa joue, mais ce n'était pas lui, cette larme appartenait certainement à une autre personne... Aussitôt il reprit son apparence initial, essuyant la petite larme, toujours aussi surprit de ce qu'il à pu ressentir, cependant la jeune fille était toujours là, son sourire avait disparut.

"Yûki... Tu t'appelles Yûki, c'est ça ? Mais pourquoi est-ce que je pleures..."
"Tant de Coeurs liés à toi... Et jamais j'aurais cru que j'en faisais partie, depuis tout ce temps alors que de base, j'en suivais qu'un seul..."
"Huh ? Je ne comprends pas !"
"Je ne saurais t'expliquer. En tout cas, c'est bien la première fois que je te rencontre dans mes rêves et je suppose que c'est une bonne chose... Oh... Mais oui ! Cette présence qui avait disparut cela ne pouvait que être... Vanitas ! Il s'est enfin réveillé je pense ! J'espère que mon heure aussi arrive bientôt. Je souhaite tellement le retrouver... j'ignore combien de temps j'ai attendu mais il m'a tellement manqué..."
"Wow... Eh bien... tu m'as l'air enfin heureuse, on dirait !"

Qu'il disait en croisant les bras derrière la tête, tout souriant. Yûki hocha vivement de la tête en souriant à son tour aussi, avant de lâcher une petite larme en regardant le ciel. Tout fini par disparaitre et elle se retrouva à nouveau sur son palier sauf que cette fois-ci il faisait beaucoup moins sombre qu'avant. Il fallait être patiente, sa seconde vie allait bientôt lui être offert.

"On se reverras, je te le promet à mon tour !"

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Jeu 29 Déc - 18:17

Chapitre 1 : Insécurité




Elle ne pouvait que le sentir, cette lame froide placé sous sa gorge, la menaçant de l'étouffer ou bien plutôt l'égorger à tout instant, une main semblant être ganté recouvre sa bouche, étouffant ses cris. La pauvre ne pouvait même pas crier à l'aide et encore moins se débattre puisqu'on la tenait fermement. Pourtant, elle ose espérer voir débarquer Terra, Aqua ou bien Ventus, même Maître Eraqus aurait été une bonne chose, elle serait soulagé. Sauf qu'elle était seule avec cet inconnu qui l'emporte avec lui, la faisant s'enfoncer de plus en plus dans la noirceur, les ténèbres. Sa plus grosse "peur", ce qui est ironique en sachant sa réelle nature mais ça elle l'ignore, comme tout le monde en fait. A cause de la peur, son coeur fini par se serrer, tellement qu'elle fini par perdre connaissance, s'évanouissant. Se laissant se faire retirer de la Contrée du Départ lamentablement.

Plus tard, la jeune fille fini par ouvrir difficilement les yeux, sentant comme une douleur au niveau de ses bras puis de sa nuque, sa respiration était lourde, à force, ses paumons lui donnait la sensation de brûler. Yûki baissa un moment le regard pour se découvrir assise sur le sol dur d'un désert, celui de la Nécropole des Keyblades, la blondinette put apercevoir par la suite, des chaînes faire le tour de son corps, relié au rocher qu'est derrière elle, dont elle est adossé. Un soupir franchit alors ses lèvres, son soufflé fini par couper tellement qu'elle se sentait... effrayée. Ses membres tremblaient un peu, se demandant ce qui se passe et surtout, qu'est-ce qu'il va lui arriver. Après tout, elle n'était plus chez-elle. Plus d'Aqua avec ses histoires pour la bercer et l'apaiser, pas même la protection de Terra qui pouvait la rassurer et la réconforter et encore moins le soutient et la complicité de Ventus, tout ces éléments qui la faisait se sentir en sécurité n'existe pas ici. Ce n'est pas la Contrée du Départ. Elle est loin, vraiment loin de son doux foyer.
Des bruits de pas commencent à retentir, s'approchant de la pauvre blonde apeurée qui regarde les alentours en fronçant les sourcils jusqu'à que ses yeux bleus se posent sur l'inconnu qui l'avait amené là. Yûki reconnaissait ce garçon masqué qui se trouvait au sous-sol du château, discutant avec Maître Xehanort, ce qui l'enrage encore mais la faisait tout de même trembler. Il avait une façon d'être assez... impressionnante qui fait que la demoiselle ne peut s'empêcher de se sentir mal, voire même, être très faible. De toute manière, c'est la vérité, n'est-ce pas ? Elle est faible parce qu'elle n'a pas eu tant que ça, d'entraînements à la Keyblade. Cette élève d'Eraqus a longtemps été enfermée dans sa chambre, au point que son entraînement a été sacrément négligé, surtout dû au fait que sa Keyblade a apparut très tardivement. Peut-être qu'il aurait fallut qu'elle se "batte" avec Ventus dés le départ pour pouvoir la matérialiser, puisque c'était lors d'un petit duel amical que cette clé bizarre est apparut dans sa main.

Regardant l'individu qui se trouvait maintenant face à elle, Yûki tenta de se retenir, cachant ses tremblements pour ne pas paraître trouillarde et faible mais en vain, il semble bien l'avoir remarqué puisqu'il s'était mit à ricaner sombrement en lui lâchant une petite moquerie assez désagréable avant de se demander ce qu'elle fiche ici et encore pire, à quoi elle sert surtout. Il était clair que pour Vanitas, tout lui était insignifiant de toute façon, au point qu'il vient tout juste de la menacer de la tuer si elle fait quelque chose de travers et ce, contre les ordres de son Maître dont il semble s'en moquer pas mal aussi. Il y a de quoi a avoir peur, qu'elle se dit en baissant la tête, les poings serrés. Cet endroit lui faisait bien comprendre, qu'elle pourrait mourir à tout moment, surtout si Vanitas est dans les parages et qu'elle fait une bêtise. C'est sûr qu'il n'est pas une compagnie très agréable, au contraire, elle le haïssait déjà au plus haut point mais mieux vaut ne pas le montrer, pensa-t-elle, sinon le pire allait arriver et sa sécurité n'est pas du tout assuré.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Jeu 29 Déc - 18:20

Chapitre 2 : Le mépris




Yûki dormait difficilement depuis son arrivée ici, après tout dormir dans une position assise contre un pilier rocheux et dur, ce n'est certainement pas le lit le plus confortable du monde, en tout cas ça lui changeait beaucoup à son lit dans sa chambre, c'est clair. Néanmoins, c'est un peu mieux maintenant qu'elle n'a plus ses chaînes depuis quelques petits jours. Ils lui faisaient tellement mal, surtout lorsque le soleil tapait et que le fer commencé à chauffer, enfin... en réalité elle ne ressentait pas une réelle douleur mais ça la gênait, comme si elle était immunisé contre la chaleur. La pauvre avait tellement le sommeil lourd maintenant, qu'elle n'entendait pas l'autre ténébreux arriver, pas même son aura qu'elle ressentait d'habitude ne parvenait pas à la faire réagir, et c'est en voyant qu'elle ne bouge pas qu'il se permit de donner un coup de pied dans sa jambe, histoire de pouvoir la réveiller.

"Debout." Ordonne-t-il froidement en la fixant de son regard d'or, ses yeux semblent légèrement briller dans la pénombre du désert. La jeune fille eut un mouvement au niveau de son visage, ses paupières bougeant un peu et sa jambe tapé se releva un peu avant de lâcher un petit gémissement. "Aller ! On a pas le temps à perdre ! Le Maître m'a dit de te réveiller." S'impatienta-t-il en serrant les poings. Yûki fini par se réveiller doucement et difficilement, essuyant ses yeux avant de s'étirer en baillant.

"Hum...? Il est tôt, non...?"
"Qu'est-ce que j'en ai à faire ? Tu te bouges."

La demoiselle grogna et commença à se relever avant qu'il ne la pousse en donnant un coup dans son épaule, le regard méprisant avant de jeter dans un souffle "Pas besoin de souffler, ça changera rien." Yûki lui lança un regard noir avant de secouer sa tête et se relever à nouveau, tapotant sur ses vêtements pour faire tomber la poussière "T'as pas besoin d'être si... brusque. J'ai compris, c'est bon." Sur ce, elle commença à suivre le jeune homme qui l'emmenait un peu plus loin dans la Nécropole, s'apprêtant à la conduire jusqu'au vieux Maître. Pourtant, il fini par s'arrêter net au point que Yûki a faillit le heurter, mais fort heureusement pour elle, elle a su s'arrêter à temps elle aussi, fronçant un peu les sourcils tout en croisant les bras.

"J'espère pour toi que tu as une bonne excuse pour me déranger comme ça."
"Une excuse... ?"

Un sourire malicieux apparut sur ses lèvres, sa Keyblade apparut alors dans sa main avant qu'il ne se retourne vers elle. Yûki fini par comprendre alors son message, exaspérée. Il voulait la défier cette fois-ci ? La blondinette ne garde pas un bon souvenir de la dernière confrontation qu'elle a eu avec ce jeune garçon, elle l'avait tellement payer cher qu'un autre combat contre lui, lui ferait peur. Mais bon, elle n'avait pas le choix, il insistait et si elle ne faisait rien, elle avait peur que le pire arriver. Sur le champs, la porteuse de la Keyblade fit appel à son arme avant de la brandir vers son adversaire qui se met aussitôt à disparaître sans qu'elle puisse faire quoique ce soit, ce qui la perturba, regardant dans tout les côtés puis il apparut derrière elle en lui donnant un coup de clé, la faisant se propulser au loin et sa Keyblade disparut.

"Toujours aussi faible à ce que je vois. On ferait mieux d'annuler ce rendez-vous avec le Maître, tu n'es pas du tout prête..."
"Ah, c'était donc juste... un test, comme ça ? Sympa la violence gratuite... Je t'ai rien fais ! J'étais sage, à dormir et c'est toi qui vient me frapper !"
"Tu m'ennuies. Disparaît, je veux plus te voir jusqu'à demain."

L'élève d'Eraqus baissa la tête et les yeux sans dire un mot, se frayant un chemin, loin de lui au cas où qu'il aurait la mauvaise idée de lui faire du mal, pour rejoindre son endroit habituel puis se posa contre le pilier, recroquevillée, tenant ses jambes contre sa poitrine. Son coeur commença à devenir lourd, se sentant triste. Ses meilleurs amis lui manquait énormément, combien de temps qu'elle est ici maintenant ? Aucune idée, Yûki n'avait pas trop la notion du temps, l'adolescente sortit alors son éclaireuse pour pouvoir le contempler un moment avant de le ranger et d'essayer de s'endormir mais malheureusement, son sommeil fut agité à cause de cauchemars...

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves

Nombre de messages : 632
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Jeu 29 Déc - 18:24

Chapitre 3 : Culpabilité




Debout face à son "nouveau" Maître, Yûki l'écoutait, à moitié attentive tellement qu'elle était fatiguée mais fit tout de même un effort pour pouvoir capter l'essentiel mais il y avait aussi surtout la peur qui l'en empêchait, cette peur qu'elle exprimait envers ce vieux Maître ne semble jamais la quitter. Aujourd'hui c'était presque la fin de la journée, c'est peut-être aussi pour cette raison qu'elle était épuisée mais bien aussi qu'elle a mal dormi encore une fois, puis s'est battu avec Vanitas qui l'a un peu félicité cette fois-ci, lui disant qu'elle s'était améliorée puis il avait commencé à l'entraîner aussi, ce qui était épuisant pour elle. Qu'est-ce que Xehanort lui racontait au juste ? La pauvre n'en savait strictement rien, ne comprenant pas la moitié des choses puis quand bien même, pourquoi parlait-il de certain de ses projets ? Pour la faire culpabiliser, lui montrer à quel point elle est dans le pétrin et ne pourra pas prévenir ses amis du danger ? Pas la peine de lui faire rappeler ceci, Yûki en a parfaitement conscience, malheureusement pour elle. 'Si seulement j'étais assez forte pour me défendre' qu'elle se disait sans cesse, s'en voulant énormément. Est-ce que ses amis lui en veut ? Vont-ils la pardonner de sa faiblesse ? La demoiselle n'avait même pas le niveau de Ventus lorsqu'elle s'est fait attrapée, ça montre à quel point qu'elle est nouvelle et donc encore trop faible

"À partir de demain, tu pourras partir librement avec lui. Après tout, c'est ton camarade désormais, si on peut le dire comme ça et que je suis votre Maître."

La jeune fille hocha vivement de la tête avant de pouvoir se faufiler en vitesse, se hâtant de s'éloigner du vieux pour faire taire sa peur et surtout aller se reposer. Elle pourrait se laisser tomber comme ça, par terre, puisqu'après tout elle n'avait pas de lit mais bon, il serait mieux qu'elle aille dormir dans son coin habituel pour pas déranger, sait-on jamais quel genre d'excuse son soit disant, "très cher" camarade, peut trouver. Il lui dira certainement qu'elle gène alors que la Nécropole est immense, mais bon. En chemin, elle vit d'ailleurs ce dernier qui semble s'entraîner tout seul, Yûki aurait pu continuer son chemin mais elle finit par s'arrêter derrière un rocher et l'observa au loin. Il avait une façon propre à lui de se battre... Ouais, c'est plutôt un combattant habile, qu'elle se dit avant de faire apparaître sa propre Keyblade en souriant légèrement. La demoiselle s'était décidé à l'imiter, jetant quelques coups d'oeil vers lui, la pauvre avait du mal. Il avait un style qu'elle n'a jamais connu auprès de Terra, Aqua et Ventus. Puis Vanitas était étonnament rapide, ce qui fait que parfois elle ne comprenait pas ses gestes, Yûki n'a pas cette agilité là mais tente tout de même à l'imiter pour au final, vite finir essoufflée, n'ayant pas l'habitude de cette vitesse et cette façon de se battre. Ses bras lui faisait maintenant mal.

Essoufflée, la demoiselle se colla au rocher et observa à nouveau Vanitas. Il s'entraînait... seul... Mais pourquoi ? C'est vraiment différent de la Contrée du Départ ici, décidément. Là-bas, soit on s'entraînait avec le maître ou les camarades mais lui, il n'a pas de "camarade" hormis Yûki et puis jamais elle ne l'a vu se battre contre Xehanort... mais il semble pas tellement s'en soucier ou presque. De temps en temps, on dirait qu'il faisait invoquer à contre coeur ses fameux Nescient avant que la haine se lise sur son visage et qu'il les fasse disparaître puis là, à chaque fois que ses bestioles disparaisse, il fit une petite grimace... de dégoût et... de douleur, non ? Mais pourquoi ? Est-ce que ça lui fait mal, quand ils sont détruits, est-ce qu'il est dégouté par eux ? C'est vrai après tout... qui pourrait aimer ces créatures qui saccage tout ? Yûki afficha alors un sourire triste en baissant un moment le regard avant de sursauter, voyant que l'être de ténèbres venait tout juste de s'installer au sol, certainement épuisé par son entraînement intense. Hésitante, elle fini par l'approcher lentement.

"Vanitas...?" Il ne répondait pas, le seul bruit qu'elle pouvait entendre, c'était son souffle mais néanmoins, s'il lui disait rien ou ne la pousse pas cela peut dire qu'il l'écoutait alors Yûki reprit à nouveau la parole. "Est-ce que... est-ce que tu te sens seul ?"

"T'en a pleins des questions idiotes, de ce genre ?" répondit-il sombrement en lui lançant un regard noir.
"Euh, non non... c'est pas ce que je voulais dire..."
"Hum..." Vanitas se releva en lâchant un soupir. "Ah, au fait je t'ai vu."
"De quoi ?"
"Derrière le rocher. T'es pas très discrète."

La jeune fille sursauta en baissant le regard, rougissant d'embrassement et n'ose pas dire quoique ce soit. Mais le jeune garçon brisa le silence aussitôt pour lâcher un petit commentaire :

"Je pense qu'avec un peu plus d'entraînement, tu y arriveras. T'as un, soit disant, "potentiel" selon le maître. Bref. Tu ferais mieux d'aller dormir non ? Demain c'est une grosse journée."
"Huh ? Demain...?"
"Tu écoutes pas quand le vieux parle hein... Bah demain, tu pars en vadrouille avec moi, idiote."
"Ah ! Oui, oui ça me reviens, bon bah... j'y vais... Bonne nuit ?"

Tout ce qu'elle eut pour réponse est le dos tourné de Vanitas qui commença à partir dans son coin. Yûki soupira. Si ces deux là devaient travailler ensemble, l'ambiance ne sera pas forcément des plus plaisantes, on dirait bien...


_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Princesse de Coeur des Ténèbres (Magma)
Fiancée du "Héros" des Ténèbres et Manipulatrice des Rêves

Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Passé de Yûki   Aujourd'hui à 12:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Passé de Yûki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les lapins crétins retours vers le passé
» retour vers le passé!
» Je veux pas passé sous le bureau...surtout pas celui de tang :(
» Passé sombre.
» Sous les ailes des dragons du passé, à Forgefer.. ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Règles et Présentations :: Fiches :: Story-
Sauter vers: