Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Dim 25 Sep - 0:56

Voilà maintenant plusieurs minutes que je flottais au milieu de ce qui me semblait être un océan sans fin, me demandant où j'avais atterri et si ce nouveau monde était juste une énorme mare. J'avais réussi à passer dans un autre monde, mais la méthode utilisée était épuisante et manquait clairement de sûreté, ayant manqué d'être éjecter environ deux ou trois fois dans un monde au hasard, bien que ma destination était elle aussi inconnue au final. J'observais le ciel, ce dernier étant vierge de tout nuage et changeant de la plaque de métal qu'il m'avait été donné de voir à Midgar. A combien d'années remontait la dernière fois que j'avais pu voir un magnifique ciel bleu comme celui qui m'était offert actuellement ? Je l'ignorais et cela m'importait peu, je profitais juste du moment présent, moment qui aurait pu être éternel... Mais le fait qu'il ne le soit pas était sûrement le mieux, car je me voyais mal passer plusieurs années à flotter au milieu de nul part en regardant uniquement le ciel ou l'eau. C'est ainsi que je fus sorti de ma rêverie par le cri de ce qui semblait être un marin sur son bateau, me demandant si j'allais bien. Je fis ainsi signe que j'allais bien et ce dernier et ses collègues me firent monter sur leur vaisseau. Ils m'expliquèrent rapidement qu'ils venaient d'une île nommée Porto Kilika et qu'ils se dirigeaient vers une grande ville du nom de Luca pour un événement important, événement que je ne pu garder en mémoire tellement l'homme qui m'avait repéré et ramené sur son navire m'avait bourré le crâne d'informations auxquelles je ne comprenais strictement rien. Je retenu uniquement qu'un sport appelé le Blitzball était visiblement le centre d'attention de Luca.

Nous mîmes environ une heure pour atteindre le port et pendant que les marins déchargèrent leur cargaison, j'en profitai pour visiter un peu cette énorme ville qui ne ressemblait en rien à ce qu'il m'avait été donné de voir jusqu'ici. Par souci "d'humidité", je portais mon manteau sous mon bras, me laissant ainsi uniquement avec mon haut sans manche exposé à la vision de tous et visiblement, cela semblait faire jaser étant donné que je vis plusieurs demoiselles se mettre à parler entre-elles une fois que je passai dans leur champ de vision. Je finis par quitter ce qui semblait être le Port-Stade de Blitzball pour me retrouver sur une sorte d'allée se trouvant sur l'eau et rejoignant la ville qui était, elle, sur la terre ferme. L'ambiance générale de la ville, plutôt festive et positive, me rappelait le bon vieux temps et je me surpris même à discuter avec quelques personnes qui m'arrêtaient pour justement simplement discuter. Grâce à ces discussions, j'appris ainsi que je me trouvai sur Spira, un monde ayant une taille assez conséquente, et que Luca était la deuxième ville la plus imposante de ce monde derrière une certaine Bevelle. J'appris aussi ce qu'était le Blitzball et le fait que la saison allait bientôt démarrer, raison qui rendait cette ville bien plus agitée qu'à l'habitude. Au fil de ma marche, je vis beaucoup d'enfants se diriger vers la ville et par une sorte de réflexe que je ne compris pas, je pris la décision de les suivre, ces derniers m'attirant.

Ma marche m'amena ainsi sur une place où il y avait une sorte d'ambiance de villages, avec plusieurs bars, des petits vendeurs de souvenirs ainsi que bon nombre d'enfants qui semblaient s'amuser avec des ballons, sûrement ceux de ce fameux sport. Je m'étais avancé doucement vers la place et j'avais fini par m'asseoir sur un banc, admirant les enfants s'amuser en tentant des mouvements au ballon. Même s'ils ne faisaient rien de particulièrement impressionnants, ils avaient le mérite de se donner à fond et quand un ballon finit par s'approcher de moi, je le fis grimper sur mon pied avant de l'envoyer vers ma main droite et de leur renvoyer. L'enfant qui récupéra le ballon s'approcha de moi et me proposa de jouer un peu avec eux. Je voulu refuser dans un premier temps, mais plusieurs de ses camarades le rejoignirent et je finis par céder, me retrouvant donc à jouer avec eux et à faire quelques mouvements avec le ballon comme les jongles ou des passes rapides. J'en profitai même pour en rajouter un petit peu et j'envoyai un ballon un peu plus haut avant de faire un salto arrière et de récupérer le ballon contre mon torse, le laissant ensuite retomber sur mon pied pour l'envoyer sur ma tête et ainsi le faire tenir en équilibre sur mon front. Les petits semblaient impressionner et ils m'imitèrent tous, mettant ainsi leurs ballons sur leur front et essayant de le faire tenir comme je leur avais montré juste avant.

"Monsieur, comment vous faîtes tous ça ? Vous êtes un joueur de Blitzball ? On va vous voir durant la saison ?" me demanda une petite fille, cette dernière ayant les yeux remplis d'étoiles.

"Haha, ça aurait pu être une expérience agréable, mais non, je ne suis pas un joueur et je doute participer à un match un jour, mais vous, vous pourriez certainement tous devenir des grandes joueurs, vous avez tous un peu de talent, il vous suffit juste de continuer à vous entraîner et je peux vous assurer que vous serez des stars que des jeunes prendront comme modèle plus tard."

Visiblement, je les avais motivé rien qu'avec ce petit discours et ils mirent encore plus d'intensité et de volonté dans leur jeu, voulant tous sûrement devenir de grand joueur par la suite. Je retournai sur mon banc, me collant au fond de ce dernier pour à nouveau regarder le ciel et profiter de la bonne ambiance de Luca. C'était agréable de pouvoir enfin être dans un endroit calme et plein de joie de vivre, mais alors que fermai les yeux, une étrange sensation parcourue l'entièreté de mon être, mais cette dernière ne m'était pas inconnue, loin de là. Je ressentais comme la présence de quelqu'un ou quelque chose que je connaissais, mais impossible de précisément dire de quoi il s'agissait. Je ne bougeai pas de ma position, paraissant ainsi parfaitement relaxer sur mon banc tout en fixant le ciel, mais j'étais intrigué par ce que je venais de ressentir, espérant uniquement que rien de grave n'allait arriver, ne voulant pas gâcher cette magnifique journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule des Flammes Bleues
Wonderfull Voice Blue
MembrePrincesse de Coeur du Crépuscule des Flammes BleuesWonderfull Voice Blue
avatar
Nombre de messages : 285
Age : 27
Localisation : Cherche-moi ^o^
Arme : Tsuki, l'ancienne dague à maman
Invocation : Mél : Loona / Shi : Roxyline, deux lionnes de type glace et électrique/ténèbres
Date d'inscription : 15/02/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Dim 25 Sep - 15:07

Dans la Citée du Crépuscule, une jeune fille contemplait le ciel depuis la fenêtre de sa chambre en ayant un air légèrement triste et mélancolique. Sa mère lui avait dit qu'il était temps qu'elle ce trouve un gardien, mais la jeune fille n'en voulait pas, car pour la miss, elle l'avait déjà trouvé en la personne de sa jumelle aux cheveux roses, mais pour sa mère, ce n'était pas officiel, de plus, Shibumi n'avait pas ce qu'il fallait pour devenir gardienne, malheureusement, la jeune princesse ne l'entendait pas de la même oreille et c'était pour cette raison qu'elle ce trouvait dans cette pièce, car elle n'avait plus le droit de sortir tant qu'elle n'aurait pas une attitude plus mâture, donc du coup, elle s'ennuyait un peu. Sa sœur avait interdiction de la voir, pour qu'elle puisse faire tranquillement son choix. Bien évidemment, Emilie ce faisait passer pour une méchante aux yeux de ses filles, mais elle préférait faire ainsi, malgré que cela lui fasse de la peine, car elle ne voulait pas qu'il lui arrive quelque chose de grave, même si elle savait ce défendre depuis qu'elle avait passé un bon entrainement avec le dieu des gardiens. Alors que la cheffe des gardiens du Crépuscule s'était absenteée, Shibumi avait profité de cette occasion pour enfreindre le règlement et retrouver sa sœur, comme elle le faisait la plupart du temps, car ce n'était pas la première fois qu'elles étaient punies.

"Tant Célia va nous engueuler si elle te voit ici..."

"Je m'en fou ! Puisqu'ont ne peut pas faire ce qu'on veut, on devrait fuir"

"Fuir pour aller où ? En plus, cela fendrait le cœur de notre mère... Non, on ne peut pas !"

"Moi je te dis que si ! Dit tu te souviens de Spira ?"

"Euh le monde dont nous a parlé les amis de Pinpin quand ont a demandé quels mondes seraient sympa à visiter"
¨
[color=pink]"Exactement ! Tu n'as pas envie de voir comment ont joue au Blitzball ?"/color]

"Bien sûr que oui, mais..."

"Dans ce cas, ont y va !!!"

Dès que Shibumi était entrée dans sa chambre, Mélodie s'était retournée, ayant l'air soucieuse de la voir ici alors qu'elle n'avait pas le droit d'y être. Durant l'absence d'Emilie, c'était souvent la tante qui les gardaient et c'était pour cette raison que Mélodie ce faisait du soucis pour sa jumelle. Shibumi voulait la pousser à fuir, mais pour l'étique la jeune fille ne voulait pas partir, ce qui força Shibumi à tourner la situation d'une toute autre manière. Lui parlant de monde, elle vit bien que la fille aux cheveux bleus était enthousiaste à voir ce monde. Prenant alors une décision drastique, elle ouvrit un portail crépusculaire et entraina sa sœur à l'intérieur en la prenant par la main, sans qu'elle ne puisse rien faire pour protester. Lorsque le portail s'ouvrit, les jeunes filles ce retrouvèrent à Spira, d'une manière assez douloureuse, car le portail s'était ouvert à une distance trop élevée du sol, ce qui fait qu'elles avaient fini par terre, sur les fesses.

"Aie ! Vachement dur comme atterrissage !"

"Tu l'as dit ! Wow ce monde a l'air vraiment génial !"

"J'ai bien fait de te forcer la main on dirait"

"Ouais, en espérant que les conséquences de cet acte ne soient pas désastreuses à notre retour"

Après s'être relevées, Mélodie avait tout observé avec un air émerveillé, tout comme la jeune filel aux cheveux roses. Cependant, Mélodie gardait la tête sur les épaules et ce rendait compte que ce qu'elles avaient fait était mal, et pourtant, elle savait que les remords allaient vite s'en aller en visitant cette partie de Spira. En demandant où elles étaient, ont leur répondit qu'elles étaient à Luca. Elles demandèrent également si des matchs de Blitzball allaient débuter, et on leur répondit que la saison allait bientôt débuter, mais l'information n'étant pas vraiment précise, elles ce dirent que cela leur laisserait du temps pour visiter. Sur leur passage, elles remarquaient que les gens les regardaient bizarrement, surtout Mélodie avec sa couronne sur sa tête, car elle ne passait pas vraiment inaperçue.


"Je me demande bien ce qu'ont tout ces gens à nous regarder de la sorte"

"Ils ont peut-être jamais vu de si belles filles dans leur ville, ça nous donnera l'opportunité de draguer plus aisément"

Alors que Shibumi voyait un grand intérêt à ce qu'ont les regarde, Mélodie avait tout de même du mal à ne pas se sentir mal à l'aise. Arrivant dans une partie de la ville où il y avait des boutiques et une grande place pour que les enfants puissent jouer, elles pouvaient remarquer qu'il y avait une grande ambiance assez festive. Mélodie ne savait pas pourquoi, mais en avançant son sentiment de malaise ce transforma en sentiment de nostalgie, voir même de tristesse. Au début, elle ce demandait si ce n'était pas dû à sa vie antérieur, mais en y réfléchissant bien, c'était quelque chose d'encore plus fort qui ce passait dans son cœur. Est-ce qu'elle était sur le point de rencontrer son gardien ? Elle ne le savait aps, tout ce qu'elle savait, c'est qu'à présent, elle attendait sa jumelle, qui était vite aller voir quelque chose dans une boutique qui lui semblait être intéressante. , ce qui fait qu'à présent, elle était seule et abordable.

_________________
Si jamais je te perdais Yuki, je sombrerais dans le néant...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Dim 25 Sep - 22:13

Je continuai d'observer les enfants en étant assis sur mon banc et j'en profitai aussi pour "jouer" avec des petites boules de feu, me demandant ce que j'allais bien pouvoir faire dans cette ville. Elle n'était pas du tout dans le même état que Midgar, donc je n'avais pas vraiment à faire quoi que ce soit pour en améliorer l'état comme j'en avais eu l'envie dans la cité de métal, mais si c'était pour rester assis à regarder des enfants toute la journée, je n'allais pas rester longtemps ici. L'envie de visiter un peu plus ce monde me titillait, voulant découvrir ce que ce dernier pouvait me réserver et à quel point cela pourrait être une surprise pour moi. Je m'étonnais moi-même, j'avais encore en moi cette envie de découverte que je n'avais pu étancher durant toutes ses années et maintenant, je pouvais le faire si cela m'intéressait. Cette situation me semblait bien ironique et après un long soupir, je finis par recentrer mes pensées sur ce qui m'avait emmené ici : mon nouveau rôle. Selon Yûki, j'étais un gardien du crépuscule et donc, j'allais être affilié à une princesse me correspondant. Sur le papier, ça semblait simple, mais dans la pratique, un petit détail venait compliquer l'affaire : retrouver quelqu'un alors qu'il y avait une pléthore de mondes et pas que des petits, ça transformait un simple acte en une véritable épreuve digne de celles contées dans les légendes. Bon, je ne démarrais pas sans rien, je savais à peu près à quoi elle ressemblait, mais trouver une fille aux cheveux bleus, cela n'allait pas être une partie de plaisir et ce n'est pas comme-ci elle allait débarquer sur la place où je me trouvais... Du moins, ce fut ma pensée jusqu'à ce que je tourne mon regard vers le chemin que j'avais emprunté pour arriver à l'endroit où je me trouvai et qu'une demoiselle aux cheveux bleus apparue dans mon champ de vision. Sérieusement ? Une force supérieure était-elle en train de se moquer de moi ?

Etait-ce vraiment elle ? Je ne pouvais en être certain, les filles aux cheveux bleus n'étant pas forcément rare, mais celle-ci me semblait spéciale, différente, et la couronne surplombant sa tête n'y était clairement pas étrangère. Je ne savais pas trop quoi faire et je finis par relancer à nouveau mon regard vers les enfants, ces derniers continuant leur "entraînement" en y mettant toujours autant d'en train. Cependant, je ne pouvais m'empêcher de continuer de réfléchir à propos de la demoiselle que je venais de voir. Pourquoi hantait-elle mon esprit à ce point ? Cela me paraissait bizarre et je me trouvais d'ailleurs plus proche d'un psychopathe qu'autre chose à ce moment là. Je poussai un énième soupir avant de voir deux adolescents s'approcher du petit groupe d'enfants, les deux ayant chacun un petit sourire malsain et semblant montrer qu'ils allaient s'en prendre aux petits. Ils prirent un ballon de manière insolente avant de jouer avec et de faire courir un des petits en lançant le ballon au-dessus de lui. Je ne voulu pas intervenir, me disant qu'il ne s'agissait juste que de simples ados immatures, mais la petite qui était venue me parler plus tôt était intervenue et avait bousculé un des grands pour récupérer le ballon, acte qui évidemment allait entraîner une "bagarre". Celui qui avait été bousculé tira d'abord dans le ballon violemment et ce dernier allait touché la demoiselle aux cheveux bleus. Sans même réfléchir, je fis un bond juste devant la demoiselle pour arrêter le ballon avant que ce dernier n'arrive à elle.

"Vous allez bien ? J'espère ne pas vous avoir trop surpris et que vous n'avez rien."

Je renvoyai le ballon violemment vers le responsable, ce dernier se prenant le projectile en pleine tête et tombant à terre avant que lui et son camarade me remarque et comprirent qu'au moindre mouvement suspect, c'était à moi qu'ils allaient avoir à faire. Ils finirent par s'approcher de moi et tentèrent de m'intimider en profitant du nombre, mais je leur fis un petit signe du regard leur disant de regarder ma main droite et une fois que leurs regards fut posés sur cette dernière, ils virent une petite sphère bleue enflammée qui était prête à être utiliser contre eux s'il le fallait, ce qui les effraya légèrement et ils se contentèrent de s'en aller en me bousculant au passage, mais cela n'était pas vraiment important. Je me retournai alors vers la demoiselle et je finis par pousser un soupir avant d'avoir un léger sourire gêné. Bon, la subtilité n'était plus vraiment une option, mais si c'était elle, il valait mieux que je m'en assure. Je voulu alors lui poser la question, mais les enfants arrivèrent près de moi et me remercièrent d'être intervenus et voulaient absolument que je joue à nouveau avec eux. Evidemment, je ne pouvais refuser leur invitation, mais avant d'aller avec eux, je me tournai encore vers la fille aux cheveux bleus.

"Excusez-moi de vous déranger, mais seriez vous tenter de venir jouer avec nous ? Vous me semblez toute seule ou en train d'attendre quelqu'un alors pourquoi ne viendriez pas avec nous ?"

Je rejoignis ensuite les enfants pour à nouveau jouer avec eux et je me contentais d'à nouveau leur faire des passes tout en observant la demoiselle aux cheveux bleus, tentant de percevoir si oui ou non, elle était celle que je recherchais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule des Flammes Bleues
Wonderfull Voice Blue
MembrePrincesse de Coeur du Crépuscule des Flammes BleuesWonderfull Voice Blue
avatar
Nombre de messages : 285
Age : 27
Localisation : Cherche-moi ^o^
Arme : Tsuki, l'ancienne dague à maman
Invocation : Mél : Loona / Shi : Roxyline, deux lionnes de type glace et électrique/ténèbres
Date d'inscription : 15/02/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Dim 25 Sep - 23:45

Alors qu'elle attendait toujours Shibumi, Mélodie vit arriver un groupe de jeunes qui ne semblaient pas très aimables, en tout cas, à voir leurs dégaines et leurs têtes, elle avait l'impression qu'il ne valait mieux pas ce frotter à eux au risque de le regretter. Ce demandant ce qui allait ce passer dans ce coin de la ville, elle ce mit à ce demander si attendre à cet endroit précis sa sœur était une bonne idée, car elle ne voulait pas être impliquée dans une histoire qui ne la regardait pas. Soudain, alors qu'elle s'y attendait le moins, un ballon fût envoyé dans sa direction avec une violente force. Ne s'y attendant pas, elle n'eût même pas la force de crier et encore moins de s'enfuir ou de le carboniser sur place.

C'était une terrible scène ou la fin était devinée d'avance, car la demoiselle semblait savoir ce qui allait ce passer, mais ne pouvait rien y faire pour l'éviter à cause du manque de temps. Par chance, un inconnu sorti de nul part, faisant un bond impressionnant pour intercepter le missile. A ce geste, Mélodie eût des yeux ronds comme des soucoupes, étant impressionnée par ce qu'il venait de ce passer, tellement cela avait été vite et intense. Cet homme lui adressa la parole, lui demandant si elle allait bien après s'être excusé.


"Oh ce n'est rien et puis, grâce à vous, je vasi bien, merci beaucoup !"

Se rendant compte qu'elle lui avait dit cela instinctivement, lui faisant même un sourire qui disparut bien vite lorsque ce drôle de sentiment revint à la charge. Ce décalant un peu, pour voir ce qui semblait effrayer les jeunes, elle pu apercevoir une boule de feu bleu dans la main droite de l'inconnu qui lui avait sauvé la vie. Ce figeant alors sur place, elle ce demandait si ce n'était pas lui son gardien. En y réfléchissant bien, elle ce dit qu'il n'était sûrement pas le seul à savoir utiliser ce style de magie et puis, tout le monde aurait sûrement agit comme lui pour éviter qu'elle n'ait mal, il devait y avoir une erreur quelque part. Alors qu'elle ce perdait dans ses pensées, l'inconnu lui adressa à nouveau la parole, une fois que les sales gosses furent partis, lui demandant de venir jouer avec lui et les autres enfants qui le réclamait pour qu'il vienne.

"Ne vous en faites pas, vous ne m'avez pas dérangée. Euh... Pourquoi pas... Je ne connais pas les règles, il faudra tout m'apprendre, j'espère que vous en aurez le temps"

Elle était un peu hésitante au début et ce sentiment s'atténua en voyant que les enfants avaient envie qu'elle participe également à leurs jeux, alors elle s'approcha. Il lui expliquèrent qu'ils s'entrainaient pour jouer au Blitzball. Le nom ne lui était pas inconnu et elle avait même envie de voir un match avec sa sœur, mais en y réfléchissant bien, elle venait de ce rendre compte qu'elle ne connaissait pas les règles. Ils lui apprirent et par chance, ils étaient tellement prit par leurs jeux que personne ne lui demanda si elle était une princesse, même si elle sentait que la petite fille la dévorait des yeux, comme si elle avait envie de lui poser une grande question.


"Oh très bien, j'ai tout compris. Ahahah merci !"

Disait de temps en temps la demoiselle lorsqu'ils la reprenaient. En fait, y jouer ce n'était pas si simple que cela, mais plus elle avait le ballon en main, plus elle sentait que ses mouvements devenaient aisés, même si elle avait encore beaucoup de chemin à parcourir pour avoir autant de style que l'homme qui jouait avec eux, d'ailleurs, elle semblait des fois que son regard ce posait sur sa personne, mais elle devait ce faire des films, c'était obligé, comme le fait qu'il soit son gardien. Au bout d'un moment, Shibumi sorti de la boutique, en ayant l'air d'avoir rien acheté. La voyant sortir, la jeune fille annonça aux enfants qu'elle était désolée de partir si vite, puis elle se dirigea vers sa jumelle.


"Alors ?"

"Rien de très particulier à part le vendeur qui était vraiment très sympa, ont a beaucoup parlé tout les deux"

"Ouais, c'est ça ! Pour avoir parlé si longtemps, t'a sûrement essayé de l'arnaquer !"

"Pff n'importe quoi ! Et toi ? Tu faisais quoi ?"

"J'ai joué avec des enfants et ils m'ont apprit deux-trois règles du Blitzball, c'est vraiment fascinant !"

"Ohhh trop cool "Faudra que tu me les dises, j'ai trop hâte de savoir !"

"Que si tu me promets de ne pas faire toutes les vitrines !"

"T'en fait pas ça sera pas le cas ! Je voulais juste voir s'il n'y avait rien à ramener à maman, comme ça, ça atténuera la punition, ont y échappera pas"

"Ohhh c'est une excellente idée ! Bon allez ont continue notre visite de ce monde !"

Shibumi avait les cheveux plus courts que Mélodie. C'était sûrement la seule chose qui la différenciait avec le caractère et les habits, car elle portait une jupe noire qui allait jusqu'aux genoux, avec un tee-shirt qui faisait assez penser à une rockeuse. Maintenant va savoir qui ce faisait le plus remarquer des deux, car leurs styles vestimentaires étaient vraiment originaux. Par contre, comparé à Mélodie, elle ne portait pas de couronne. Dès qu'elle expliqua à sa sœur pourquoi elle avait trainé, cette dernière la taquina un peu, ce qui eût l'air de déranger sa sœur, ce qui fit rire la fille aux cheveux bleus.

Au fil de la conversation, Mélodie lui apprit qu'elle connaissait désormais, grâce aux enfants, quelques règles du Blitzball, ce qui fait que Shibumi avait des yeux remplis d'étoiles, ayant l'air d'avoir hâte de tout apprendre. Cependant, Mélodie avait fait bien exprès de ne pas lui parler de l'incidet de tout à l'heure et encore moins de l'inconnu, sinon elle ce serait fait du soucis pour rien. Shibumi lui avoua alors pourquoi elle avait autant trainé, ce qui poussa sa sœur à être admirative, car elle la trouvait vraiment très maligne. Elles continuèrent ensuite, sur ses bonnes paroles, leur chemin.

_________________
Si jamais je te perdais Yuki, je sombrerais dans le néant...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Lun 26 Sep - 17:44

C'était elle, j'en étais pratiquement certain que c'était elle. Comment pouvais-je le savoir me demanderez vous ? Mon instinct me poussait à croire que c'était elle et ce dernier avait rarement tort. Je partais donc du postulat que la demoiselle était bel et bien la princesse dont j'étais le gardien, et après ? Arriver face à elle et lui parler de ça de manière directe ne me semblait pas être une solution adéquate et il y avait des fortes chances qu'elle me prenne pour quelqu'un de très bizarre, réaction normale dans l'optique où elle n'était pas celle que je recherchais. Au final, je ne savais pas trop quoi faire et j'en étais presque à me dire qu'une situation plus banale où j'aurais été introduit à elle de la même manière que l'était un nouveau majordome ou un subordonné aurait été plus simple pour moi. Mais bon, mon histoire étant semblable à celle des héros de livres pour enfants, je devais m'occuper de ça moi même. Durant le petit temps qu'elle passa avec moi et les enfants, je pu voir qu'elle semblait être pleine de vie et s'amusait bien en apprenant le blitzball ainsi que les règles de ce sport. Je pu même remarquer que la petite fille de tout-à-l'heure observait la bleue avec une certaine intensité, comme-ci son apparence l'impressionnait. La demoiselle finit par s'en aller, s'excusant de ne pouvoir rester plus longtemps, rejoignant ainsi une autre fille assez différente d'elle, étant sûrement son amie. Une fois qu'elle fut partie, la petite fille se tourna vers moi et semblait me regarder de manière à vouloir me dire quelque chose.

"Dites monsieur, c'était qui exactement cette demoiselle ? Une princesse ?" me demanda-t-elle, les yeux emplis d'étoiles.

"Je ne saurais pas te dire, peut-être qu'elle en est vraiment une, ce qui serait un grand honneur d'avoir pu passer un peu de temps avec elle, tu ne crois pas ? Et pourquoi me poses tu cette question au fait ?"

"C'est vrai que ça serait trop bien qu'elle le soit ! Bah et vous, vous êtes une sorte de chevalier pour l'avoir protéger, non ? C'est votre devoir de protéger les princesses !"

A ces mots, je bloquai quelques secondes et je me rendis compte qu'en effet, j'avais oublié l'essentiel de ce que j'étais à la base, une sorte de chevalier et je ne me limitais pas qu'à protéger une princesse avec laquelle j'avais un lien, mais bien toutes celles que je pouvais croiser et même toutes les personnes qui avaient besoin de moi quand j'étais là. Je souriais à la petite avant de poser ma main sur sa tête et de lui frotter la tête, la remerciant ainsi de m'avoir rappeler, de manière involontaire, que j'avais un devoir à accomplir. Je récupérai mon manteau avant de prendre le chemin que les deux demoiselles venaient d'emprunter afin de les retrouver et de discuter avec celle aux cheveux bleus, voulant m'assurer s'il s'agissait bien d'elle ou pas. Malheureusement, je les perdis de vue et j'ignorais où elles pouvaient se trouver, laissant ainsi sortir un soupir qui était assez explicite sur mes pensées à ce moment là. Je finis alors par déambuler en ville, cherchant les demoiselles, mais sans succès. Mon errance m'amena dans un coin de la ville où je me posai pour réfléchir en buvant un soda. Décidément, trouver quelqu'un n'était pas mon fort de base et ajouter à cela une grande ville, ça me complique encore plus la tâche. Je finis par reprendre le chemin vers la place, me disant qu'elles allaient sûrement repasser par là et que j'allais peut-être pouvoir leur parler, mais ce ne fit pas le cas, car je finis par les apercevoir sur ma route et je pu donc m'approcher pour, enfin, discuter.

"Rebonjour mademoiselle, vous êtes partie sans que les enfants puissent vous remercier d'avoir passer un peu de temps avec eux, donc je vous les transmets." disais-je, souriant, "Pardonnez mon impolitesse, je n'ai même pas pris la peine de me présenter : je me nomme Solace, enchanté de vous rencontrer mesdemoiselles. Si vous l'acceptez, j'aimerais vous parler, car...", m'approchant légèrement afin de pouvoir parler à voix basse afin que personne ne puisse entendre la suite de mes paroles, "Je viens de découvrir récemment que j'étais un gardien et j'ai le sentiment que vous êtes la princesse à laquelle je suis lié, si c'est bien ainsi que cela se passe."

Je finis par reprendre une distance normale, voulant éviter toute confusion et je regardais les deux demoiselles, espérant que je ne les avais pas choquées, terrorisées ou autres mots semblables finissant en "ées". Je regardai d'ailleurs un peu plus l'autre demoiselle que je n'avais pas encore vue, cette dernière étant dans un style bien plus décontracté et sûrement plus du style à ne pas forcément suivre tout ce qu'on lui disait, ce qui me fit commencer à croire que j'allais, peut-être, me ramasser un coup de poing ou pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule des Flammes Bleues
Wonderfull Voice Blue
MembrePrincesse de Coeur du Crépuscule des Flammes BleuesWonderfull Voice Blue
avatar
Nombre de messages : 285
Age : 27
Localisation : Cherche-moi ^o^
Arme : Tsuki, l'ancienne dague à maman
Invocation : Mél : Loona / Shi : Roxyline, deux lionnes de type glace et électrique/ténèbres
Date d'inscription : 15/02/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Lun 26 Sep - 20:21

Les deux demoiselles continuaient leur route, mais Mélodie avait le sentiment que le garçon de tout à l'heure les suivait. Peut-être n'étais-ce que son imagination, et pourtant, ces bruits de pas derrières elles, lui faisaient tant penser à lui. Au bout de quelques minutes, elle ne les entendit plus, ce qui lui fit lâcher un léger soupir de soulagement. Shibumi remarquant ce détail, eût une mine dubitative.

"Qu'y-a-t-il ? Tu sembles rassurée, il y a quelque chose qui ne va pas ?!"

"Je ne voulais pas t'en parler, pour ne pas te faire du soucis mais.. je... Je..."

"Dit-moi tout !"

"Et bien voilà, je crois que j'ai rencontré mon gardien. Il est beau, gentil et il semble assumer son rôle à la perfection... Tout ce qu'une jeune fille comme moi pourrait rêver comme chevalier servant.."

"Allons arrête d'en faire des tonnes, tu le connais à peine alors arrête de t'en vouloir et puis, ce n'est peut-être même pas un gardien ! Tu ne sais rien sur lui, oublie-le ! Oh regarde ! Je susi sûre que maman va adorer !"

Shibumi connaissait très bien sa jumelle, c'était pour cette raison qu'elle avait très vite ressenti que quelque chose n'allait pas. Parlant enfin de l'inconnu qu'elle avait rencontré, Mélodie baissait la tête, ayant l'air honteuse de dire autant de bien de lui alors qu'elle ne voulait pas de lui. Shibumi lui attrapa les épaules, et lui parla d'un ton assez expressif, lui faisant bien comprendre qu'elle voulait qu'elle ce ressaisisse et oublie l'inconnu de tout à l'heure. Mélodie hocha la tête en signe d'approbation et suivit sa sœur lorsqu'elle la lâcha. Quelques minutes après avoir trouvé dans une boutique trois bracelets dont les couleurs représentait les trois couleurs de la mère, la tante et la marraine, donc bleu, orange et jaune, les filles tombèrent à nouveau sur l'homme. En le voyant le cœur de Mélodie ce mit à s'accélérer. Oh non, le revoilà ! Après les avoir saluée, il la remercia au nom des enfants.

"Je m'en excuse, j'avais la tête ailleurs, merci pour eux d'avoir fait le déplacement"

Malgré le fait qu'elle ne se sentait pas très bien en sa présence vis-à-vis de Shibumi, elle ne pouvait s'empêcher de sourire très légèrement. Il ce présenta, alors d'une manière très chevalière, avant de lui chuchoter ce qu'il était véritablement, ce qui la fit ce figer sur place. Lorsqu'elle pu reprendre le contrôle de son corps, elle recula.

"Je n'ai pas besoin de vous ! Vous voulez me protéger et ma sœur, que deviendra-t-elle si elle ne peut plus le faire parce que vous avez prit sa place ? On s'est presque toujours débrouillées totues seules, j'en ais rien à foutre de votre fichu lien !"

"Abruti ! Vous avez pourtant bien vu que ça lui faisait de la peine que vous entriez dans sa vie de cette façon, alors pourquoi vous lui avez tout balancé à la figure avant même de prendre le temps de la connaître ? Je vous jure que si on ne la retrouve pas, je vous en fou un autre !"

Malgrès ce que l'on pouvait croire, Mélodie ne criait pas, elle parlait même de plus en plus bas, comme si elle en perdait sa voix, puis tout d'un coup, elle prit ses jambes à son cou et s'enfuit, voulant mettre le plus de distance entre elle et son gardien. Shibumi voulu la rattraper, mais elle n'y arriva pas, alors à cause d'un excès de rage très compréhensible, elle donna un coup de poing à Solace, mais il n'était pas trop fort, il pouvait encaisser le coup, c'était juste pour lui faire comprendre son erreur, et aussi parce que ça lui faisait du bien. Après lui avoir fait ses reproches, elle le prit par le bras, l'entrainant avec elle, espérant qu'ils retrouveraient très vite sa sœur, qui avait fuit à cause de la colère et la peur de laisser sa sœur toute seule, mais ses remords n'étaient pas vraiment discutables, car elle l'avait tout de même abandonnée en prenant la poudre d'escampette.

_________________
Si jamais je te perdais Yuki, je sombrerais dans le néant...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Lun 26 Sep - 22:26

Je me doutais que ça n'allait pas se passer super bien, mais m'imaginez que ça allait finir comme-ça, c'était sûrement un peu trop pour moi. Donc, pour résumer clairement, j'avais eu un refus catégorique, la demoiselle qui s'en allait et un coup de poing, bien que pas très fort. Une bonne journée en somme, mais au fond, je la comprenais parfaitement. Un inconnu qui débarque, déblatère des choses qu'elle ne semble pas vouloir entendre, comment ça pouvait bien se passer ? Et c'est ainsi que je me mis à douter sur ce que je devais faire. Devais-je vraiment essayer de m'entendre avec elle alors qu'elle ne voulait pas du tout me parler, ni même me voir ? Et elle semblait être inquiète à propos de sa soeur, car si je venais à prendre mes fonctions de gardien, elle avait peur de ce qu'elle pouvait devenir. Tout cela m'amena à la situation actuelle où je me faisais tirer par le bras par la soeur de la demoiselle à la recherche de cette dernière, m'ayant d'ailleurs juré qu'elle me collerait un autre coup de poing si on venait à ne pas la retrouver. La retrouver ? Ce n'était certainement pas un problème, mais c'était plus l'après qui me faisait cogiter intérieurement. J'allais sûrement me faire rembarrer à nouveau, elle allait repartir à nouveau ou me demander de dégager, avec un bon coup de poing en plus.

Après plusieurs minutes à me faire traîner par le bras, je finis par le retirer de l'étreinte de la demoiselle avant de renfiler mon manteau et de rabattre ma capuche sur ma tête et de reprendre le chemin, réfléchissant à où elle avait pu aller pour être au calme. Plusieurs endroits me traversèrent l'esprit, mais le plus évident pour moi me semblait plutôt être le Port/Stade. Je pris donc cette direction en avançant d'un pas assez lent, réfléchissant à ce que j'aurais fait à sa place et au final, j'aurais sans doute eu le même réflexe qu'elle, bien que j'aurais certainement pu être bien plus sec et piquant qu'elle ne l'avait été. Je soupirais, voulant juste être sûr qu'elle retrouve sa soeur et qu'elles puissent continuer leur petit voyage entre elles. Après quelques minutes, nous finîmes par arriver à l'entrée du Port/Stade, devant le guichet d'information. Des deux côtés du guichet se trouvait deux escaliers menant soit aux vestiaires, soit aux gradins. Je finis par me tourner vers la demoiselle m'accompagnant.

"Je pense qu'elle doit se trouver ici, je vous laisse donc la chercher vu qu'elle n'a pas besoin de moi et quand je vois la soeur qu'elle a, ça doit sûrement être vrai. Je suis désolé de vous avoir causé des problèmes et la seule chose que je voudrais vous demander, c'est de lui dire que je sais ce que c'est le sentiment de perdre sa soeur et que je ne prendrais pas le risque de faire ça. Sur ce, j'espère que vous passerez une bonne fin de journée."

C'est ainsi que je pris les escaliers afin d'atteindre les gradins pour regarder à quoi ressemblait le stade de l'intérieur et surtout pour trouver un endroit au calme pour réfléchir. Une fois assis sur un siège, je fixais la grande sphère d'eau au milieu du stade et encore une fois, l'étrange sensation que j'avais ressenti tout-à-l'heure fit son apparition, mais cette fois-ci, c'était beaucoup plus précis et un soupir m'échappa au moment où une sorte de vision apparue à ma gauche. Il s'agissait d'un homme aux cheveux rouges, arborant un grand sourire et semblant ne pas comprendre l'état dans lequel je me trouvais, un de mes anciens collègues maître sur Elrios.

"Rosso ? Qu'est-ce-que tu fais ici ? Je vous croyais bloquer dans cet endroit bizarre toi et les autres."

"Ah, on est toujours bloqués là-dedans, je te rassure, mais c'est pas le sujet. Je suis là pour te dire qu'on peut communiquer avec toi, uniquement un par un, mais c'est déjà pas mal ! ... AH OUI ! Y a Eba qui me dit de te dire que t'es le seul à voir cette vision, donc fais gaffe pour pas paraître pour un fou. Et sinon, c'est quoi cette tronche ? On dirait moi après m'être fait rembarrer par une fille quand on était sur Elrios.

"C'est rien, juste quelques complications dans ce que je suis supposé faire."

"Ouais, c'est ça, et moi je suis Ishmaël ! C'est un souci avec celle que tu dois aider, c'est ça ? Il est où le problème, elle se sent trop forte, tu lui fais peur, elle est pas belle ?"

"Arrête tes conneries, elle a juste pas besoin de moi, elle a déjà sa soeur pour la défendre. Du coup, je vais sûrement vagabonder un peu avant de venir vous chercher et de vous ramener sur Elrios."

"NON MAIS CA VA PAS !!! C'est hors de question que t'abandonnes ! Et depuis quand t'abandonnes uniquement parce que quelqu'un refuse ton aide ? Ca t'es arrivé plein de fois et ça t'as pas empêché de quand même faire ton devoir alors sors toi les doigts du cul et au travail !"

"Ecoute, elle a peur pour sa soeur, ok ? Elle a peur que si je deviens vraiment son gardien, elle puisse plus voir sa soeur et je la comprends parfaitement, car je sais ce que ça fait de perdre sa soeur et au fond, je sais même pas ce que je dois faire en temps que gardien ! Si ça se trouve, elle allait en effet se retrouver séparé de sa soeur et j'ai pas envie de faire à quelqu'un ce que j'ai subi."

Sur mes derniers mots, la vision de Rosso disparue et je me trouvais à nouveau seul. Cet idiot avait réussi à m'énerver et je n'arrivais pas à me calmer, mon poing gauche étant contre ma paume droite et tapotant le sol du pied droit pour essayer de me reprendre. J'étais un beau débile de croire que je pouvais venir en bon prince et penser que tout allait bien se passer. Cela confirmait clairement que je ne savais plus comment était le fait de créer une relation entre deux personnes et cette pensée fut suffisante pour que je plaque violemment ma main gauche contre mon visage, signe que je trouvais quelque chose de débile et cette fois-ci, c'est moi que je trouvais débile. Le blitzball, c'était peut-être là-dedans finalement que je devais me reconvertir et puis, j'étais certain de faire plaisir à quelqu'un en faisant ce choix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule des Flammes Bleues
Wonderfull Voice Blue
MembrePrincesse de Coeur du Crépuscule des Flammes BleuesWonderfull Voice Blue
avatar
Nombre de messages : 285
Age : 27
Localisation : Cherche-moi ^o^
Arme : Tsuki, l'ancienne dague à maman
Invocation : Mél : Loona / Shi : Roxyline, deux lionnes de type glace et électrique/ténèbres
Date d'inscription : 15/02/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Mar 27 Sep - 0:24

Lorsqu'il lâcha son bras, la demoiselle eût un air surprit, avant de comprendre pourquoi il avait fait ça, car il avait besoin d'avoir ses mains libres pour remettre son manteau. Continuant ainsi leur route, elle pu voir qu'il avait l'air vraiment torturé par le fait qu'il s'était prit un vent, ce qui la fit sourire, car il avait l'air de prendre son boulot vraiment très à cœur et malgré ce qu'elle avait pensé sur lui, il avait l'air de quelqu'un de sérieux. Arrivés au Port Stade, il lui dit des mots assez forts, mais au lieu de se faire attendrir, elle garda la tête froide.

"Racontez-la vous-même votre histoire ! Tss çA ce dit gardien et ça a peur d'affronter les problèmes, lopette !!!"

Est-ce qu'il avait entendu ? Elle ne le savait pas, elle continua son chemin en direction des vestiaires. De son côté, Mélodie avait sa tête sur l'un des bancs où s'asseyait les joueurs pour ce reposer. Elle avait ses genoux par terre et ses bras croisés sous sa tête, cachant un peu les larmes silencieuses qu'elle versait, trop affligée à cause du dilemme contre lequel elle faisait face. Soudain, son invocation décida d'apparaître, car elle avait l'air d'avoir vraiment besoin d'aide. Le lionceau femelle d'une couleur blanche, avec un croissant de lune sur la tête et sur le flanc droit, ce retrouva assise sur le banc scrutant sa partenaire avec un regard peiné. Sentant sa présence, Mélodie releva la tête.

"Qu'est-ce que je dois faire ? J'ai l'impression d'être en plein cauchemar !
"

> Commence déjà par faire connaissance, tu le fuis sans même le connaître. Donne-lui une chance et après tu sauras si tu peux te lier à lui. Laisse-moi deviner, c'est ta mère qui désire absolument que tu possèdes un gardien ?! Mon père, son invocation, avant que je ne te rencontre et que tu me sauves, voulait également que je me lie à quelqu'un, mais je ne le voulais pas, cela m'effrayais, c'est pour cette raison que le fuir ne sert à rien.

"Je dois apprendre à... le... connaître ?! Et Shibumi ?! Je ne pourrais plus la voir autant qu'avant s'il devient mon gardien !"

> C'est ce que je me disais, mais à ce que tu peux le voir, ce n'est pas le cas. Ce n'est pas parce qu'on devient invocation ou en obtenant un gardien que l'on doit ce priver de sa famille

En arrivant aux vestiaires, Shibumi cru que Mélodie parlait toute seule, mais en ouvrant doucement la porte, elle pu voir qu'elle ce tapait la discussion avec Loona. La petite féline ne communiquait pas directement avec ses cordes vocales, elle préférait parler par télépathie, elle trouvait que c'était plus simple, même si au début ce n'était pas aisé pour son interlocuteur. Après cette conversation, Mélodie ne ce sentait pas encore tout à fait rassurée, mais cela lui avait permit de ce faire déjà un bon avis sur la situation. Shibumi fini par s'approcher de sa jumelle, et cette dernière la fixa avec un regard neutre.

"Tu l'as laissé tombé ? Il est tout seul ?"

"Pourquoi ? Tu t'inquiètes pour lui ?"

"Non, c'était juste pour savoir.."

"En tout cas, si tu veux mon avis, il avait l'air dévasté par ta réaction"

"Dévasté ? Oh le pauvre ! Je... Je ne voulais pas !

"T'excuse pas, il est intelligent, il comprend très bien notre ressenti."

"Je... Je ressens sa présence... Si... Si je me lie à lui, seras-tu toujours là pour moi ? Tu ne seras pas trop triste et seras-tu apte à te débrouiller toute seule ?"

"Mélodie, Mélodie, Mélodie j'ai vécu de très nombreux siècles dans les ténèbres avant de pouvoir te retrouver et j'ai survécu ! Tu sais quoi ? On devrait le tester un peu pour voir ce qu'il vaut !"

"Le... Le tester ? Après ce qu'il c'est passé ? Non ! Je refuse de lui faire encore du mal !"

"En attendant, il ce trouve dans le stade, si tu ne veux pas le voir, vient au moins admirer le lieu où ce déroule le jeu !"

Malgré qu'elle pensait ne pas avoir besoin de Solace, Mélodie ne pouvait s'empêcher de penser à lui et de demander de ses nouvelles. En entendant qu'il était dévasté face à ce qu'il c'était passé, Mélodie s'était levée d'un coup, faisant face à sa sœur en ayant l'air encore plus inquiète. Son inquiétude devint plus grande pour sa sœur et cette dernière la rassura comme elle le pouvait, finissant même par lui faire une proposition malhonnête, que la fille aux cheveux bleus n'appréciait pas, car elle avait trop de respect pour lui pour lui faire un coup fourré. Une fois que Shibumi sortir de la pièce, Mélodie scruta son invocation.

> Alors ? On y va ?

Demanda l'invocation à sa maîtresse, dont Shibumi ne semblait pas avoir remarqué la présence. Après avoir réfléchit quelques instants, Mélodie hocha la tête pour approuver son envie de faire un léger effort, puis elle ce dirigea en direction de la sortie, tandis que son invocation disparaissait aussi vite qu'elle était venue. Ce rendant dans les gradins, Mélodie ce rendit compte que l'endroit était grand et vraiment magnifique.

"Woah quelle merveille ! Les matchs qui y sont joués doivent être spectaculaires !"

S'exclama la demoiselle, ce croyant être toute seule alors que ce n'était pas le cas. Voulant voir ce que donnait la vue dans les hauteurs, la demoiselle ce mit à escalader les marches, comme si de rien n'était jusqu'à ce qu'un pan de sa robe tomba et qu'elle trébucha dedans, ce qui la fit chutter en arrière en émettant un petit cri d'effrois. Shibumi ce demandant si sa jumelle l'avait écoutée ou pas, haussa un sourcil, ne sachant pas s'il fallait lui porter secour ou pas.

_________________
Si jamais je te perdais Yuki, je sombrerais dans le néant...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Mar 27 Sep - 19:50

Je pensai pouvoir rester seul encore un peu, espérant pouvoir réfléchir à toute la situation et ainsi me trouver une solution mais l'apparition des deux demoiselles me fit comprendre que ça n'allait pas être le cas et je tentai de me faire discret, voulant éviter une autre situation de malaise. Cependant, je ne pouvais m'empêcher de toujours garder un oeil sur elles, voulant éviter que quelque chose leur arrive, quand bien même elles étaient sûrement capable de se défendre toutes seules. Saleté d'instinct protecteur, il fallait que tu sois le plus développé chez moi, pourquoi pas mon instinct de survie ou même mon sens de l'orientation ? Tandis qu'une partie de moi maudissait ma manière d'être, l'autre partie de moi fixait cette énorme sphère d'eau, se demandant à quel point ce sport pouvait être particulier et comment les joueurs étaient capables de telles prouesses alors que le tout était exécuté dans de l'eau. Soit l'eau était particulière et n'était pas soumise à toutes les lois de la physique élémentaire, soit tous les athlètes étaient dopés, mais la seconde option me paraissait peu envisageable. Sans même m'en rendre compte, un énorme bâillement m'échappa et c'est à ce cet instant précis que j'entendis un petit cri d'effroi venir de là où se trouvait les deux demoiselles. Ni une ni deux, je me levai et accourrai le plus rapidement possible avant de rattraper la demoiselle aux cheveux bleus qui était en train de chuter, ayant peut-être raté une marche ou en ayant involontairement marcher sur sa robe. Je la tenais contre moi avec mon bras gauche avant de la déposer au sol, m'assurant qu'elle n'avait rien.

Je n'osai pas lui dire quoi que ce soit, préférant éviter qu'une autre scène se produise comme tout-à-l'heure, et je me contentai de pousser un soupir de soulagement accompagné d'un léger sourire quand je vis qu'elle n'avait rien. Je fis ensuite quelques pas en arrière avant de me retourner et de me pencher sur ce qui servait de rebord pour empêcher que les gens tombent. J'hésitai sur le fait de lui faire face ou non et je commençai même à me dire que mon geste allait peut-être l'agacer plus qu'autre chose. Après tout, elle m'avait clairement dit qu'elle n'avait pas besoin de moi, alors mon intervention était clairement superflue. Je finis par pousser un long soupir, tentant de calmer mon esprit pour réfléchir et arrêter de m'imaginer un million de scénario tous aussi improbables les uns que les autres. Je finis par tendre ma main gauche devant moi et fit apparaître une flamme qui était colorée par une teinte orangée assez claire. Je la regardai, me rappelant que cette flamme m'était apparue en même temps que mes flammes bleues dont j'avais ignoré toute la signification pendant un long moment. En faisant légèrement bouger mes doigts, la flamme bougeait elle aussi en suivant le même mouvement et semblait presque danser avant de finalement se dissiper.

"Je veux m'excuser pour tout-à-l'heure, je n'aurais pas du vous dire tout cela de but en blanc et au fond, je comprends votre réaction. Je trouve admirable le fait que vous pensiez à votre soeur ainsi et visiblement, elle semble déjà très bien s'occuper de vous. Je connais le sentiment qu'est celui de perdre et sa soeur et à quel point cela est douloureux, donc si vous avez si peur que ça pour elle, je ne peux que vous comprendre et je n’interférais en aucun cas, cela n'ayant d'ailleurs jamais été mon intention, je vous l'assure.", je me tournai ensuite vers sa soeur, "Je devais lui raconter cela moi-même, n'est-ce-pas ?" dis-je avec un léger sourire avant de m'écarter.

Je marchai lentement dans l'allée, avançant sans vraiment réfléchir et me demandant ce que j'allais bien pouvoir faire du reste de ma journée. Je passai à côté d'une poubelle, jetant ainsi ma canette, avant d'arriver à des gradins un peu plus éloigner où je pu m'asseoir afin de regarder le soleil. Il n'y avait pas à dire, il était le même, peu importe où je me trouvais et je profitais de ces rayons pour me relaxer. Me reposer tranquillement au soleil, loin de tous bruits et de tous problèmes, depuis bien longtemps que je rêvais de cela et je fini même par me coucher sur le banc pour vraiment en profiter un maximum. Deux hommes passèrent à côté de moi et devaient sûrement penser que je dormais, car ce que j'entendis de leur conversation me fit tilter intérieurement, surtout lorsqu'il y eut la prononciation du mot "monstre". Du peu que j'avais entendu, je compris qu'ils avaient prévus de lâcher des monstres le jour où la saison commencerait, comme pour frapper le plus de monde possible d'un seul coup et ainsi faire un maximum de dégâts, mais malheureusement pour eux, je n'étais pas du genre à fermer les yeux sur ce genre d'action. Je me levai de mon banc et me mit en direction du hall, étant prêt à rechercher les hommes pour leur faire avouer où ils cachaient les monstres et pour empêcher qu'il se passe quelque chose de mal durant le jour que les enfants attendaient le plus au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule des Flammes Bleues
Wonderfull Voice Blue
MembrePrincesse de Coeur du Crépuscule des Flammes BleuesWonderfull Voice Blue
avatar
Nombre de messages : 285
Age : 27
Localisation : Cherche-moi ^o^
Arme : Tsuki, l'ancienne dague à maman
Invocation : Mél : Loona / Shi : Roxyline, deux lionnes de type glace et électrique/ténèbres
Date d'inscription : 15/02/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Mer 28 Sep - 0:05

Mélodie ce sentait tomber. Ne pouvant rien y faire contre ce destin, elle ferma les yeux, préférant ne rien voir, mais au lieu de tomber, elle senti des bras ce refermer sur son corps pour lui éviter de tomber. Ouvrant à nouveau ses yeux, elle senti son cœur ce mettre à battre à cent à l'heure, car elle avait eût la peur de sa vie, de plus, elle sentait ses joues s'empourprer, car il était vrai que de très prêt, son gardien était encore plus beau qu'il ne l'était. Le fixant, elle fini par reprendre vie.

"Solace"

Elle ne le remerciait pas par le mot habituel, mais en prononçant le prénom du jeune homem qui venait de lui sauver la vie en y mettant beaucoup d'expressions, lui faisant alors comprendre qu'elle le remerciait. Shibumi, ayant des yeux ronds de surprises, ce rendait compte, à présent que sa sœur n'avait pas joué la comédie. Quelle idiote elle faisait ! Elle était tellement proche de sa sœur et elle n'avait rien comprit... Et s'il n'était pas intervenu ? Que ce serait-il passé ? Elle se sentait honteuse, mais ne le montra pas. Après l'avoir relâchée sur un sol plus stable, il s'excusa.

"Non, ne vous excusez pas, c'est moi qui ais... QUOI ???!!!"

Alors qu'elle était prête à faire des efforts et à s'excuser, il lui apprit qu'il savait ce qu'était de perdre un proche, car il avait perdu sa sœur. Etant surprise, Mélodie avait presque crié, mettant sa bouche pour plus qu'aucuns sons n'en sorte. Elle le connaissait à peine et elle ce sentait terriblement mal pour lui. Cette histoire semblait lui avoir brisé le cœur en milles morceaux.


"Non ! Attendez ! Oh il est parti ! Tu sais quoi Shibumi ? Je ne nous souhaite pas la même fin"

Alors qu'elle tendait la main pour le stopper, voulant l'arrêter pour discuter de cette histoire avec lui, sa main n'attrapa que du vent. Etant presque déçue, elle ce touran vers sa sœur et lui fit un câlin. Shibumi, quant à elle, ce laissait faire en ayant un léger sourire aux lèvres, car elel était contente qu'il avait osé dire un bout de son passé à la principale concernée. Finissant par reprendre leur route, elles tombèrent par mégarde, sur les deux hommes qui discutaient. Ce cachant pour pouvoir entendre la fin de la conversation, elles comprirent que c'était grave.

"Excuse-moi, mais je pars devant, on ne sait jamais"

"Oh, tu veux vraiment... Très bien ! A plus tard !"

Shibumi avait un plan en tête et elle comptait bien l'appliquer, si jamais ils n'arrivaient pas à intercepter les deux hommes. Mélodie scruta un moment sa jumelle, puis hocha la tête et la rosette disparut en utilisant son pouvoir d'ombre. Mélodie, ayant confiance en sa sœur, reprit son chemin et fût surprise de voir que Solace était aussi en train de chercher quelque chose. Aurait-il également entendu la conversation ? En tout cas, quoi qu'il en soit, ils allaient devoir faire une trêve et mettre leurs différents de côtés pour sauver les enfants avant que cela soit le jour J.

"Solace ! Vous aussi vous avez entendu ? Moi aussi ça me dérange cette histoire de monstres, ce sont eux qui le sont de vouloir gâcher le plaisir des gens de voir du Blitzball ! Je vous propose qu'on s'allie un petit moment, jusqu'à ce que tout soit réglé, ça vous dit ? Ont sera plus fort à deux pour les intercepter ! Allons on ne doit pas perdre de temps !"

Dans la précipitation, elle avait oublié de parler de ce qu'était devenu Shibumi, mais il devait bien ce douter que si elle n'était pas avec elle, c'était qu'il devait bien y avoir une raison. Après lui avoir fait cette proposition malhonnête, elle reprit son chemin, n'attendant pas qu'il ce décide, car trop de vies étaient en jeu pour ce permettre de faire du surplace.

_________________
Si jamais je te perdais Yuki, je sombrerais dans le néant...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Jeu 29 Sep - 0:36

Quelle fut ma surprise quand la demoiselle finit par me rejoindre, ayant visiblement aussi entendu les deux hommes parlés et voulant aussi intervenir pour empêcher que quelque chose n'arrive. Elle me proposa donc de nous allier "pour le moment", ajoutant qu'on serait bien plus fort à deux et je ne pu même pas en placer une qu'elle était déjà prête a y aller, semblant tellement pressée qu'elle me donnait l'impression de pouvoir sauver le monde entier à elle toute seule. Je la suivi et nous finîmes par arriver dans le hall où il y avait un grand mouvement, de nombreuses personnes transportant des caisses remplies de nourritures de boissons et goodies en tout genre avec toutes les équipes pouvant être supporter. Je regardais autour de moi, profitant de ma grande taille, afin de repérer les deux gaillards qu'on avait vu précédemment, mais ils n'étaient déjà plus là, nous faisant ainsi perdre notre seule piste pour régler le problème. Ils ne pouvaient pas être que deux, ce n'était pas possible de superviser une attaque de monstres rien qu'à deux, surtout dans une ville aussi grande que Luca. Tout ça était bizarre. Je me posai sur les marches du hall pour réfléchir et visualiser la ville.

Je ne voyais que deux possibilités : soit les monstres étaient cachés quelque part en ville et ils attendaient le jour J pour attaquer, soit ils allaient arriver par bateau le jour du coup d'envoi de la saison et ainsi, il était impossible de savoir que quelque chose de ce style allait arriver. Il nous fallait trouver les deux zigotos de tout-à-l'heure ou quelqu'un d'autre en sachant autant qu'eux. C'est alors que je pu remarquer un homme se démarquant de la foule dans laquelle il se trouvait, il semblait stresser, presque effrayer même et je ne pu m'empêcher de me dire que cette personne allait nous être utile. Je m'approchai de lui tranquillement, posant ma main sur mon épaule afin de savoir comment il allait, lui expliquant qu'il ne me semblait pas dans son assiette et lui demandant ensuite ce qui lui arrivait. Son stress finit par être de plus en plus grand au point que plusieurs perles de sueurs coulèrent sur son front et il finit par craquer et me lâcha toutes les informations de but en blanc, même s'il n'y avait pas grand chose au final, comme ci de rien n'était. Je n'avais pourtant rien fait du tout pour obtenir ses aveux, ce qui me perturba énormément et la seule chose qui me vint à l'esprit était que cet homme n'était pas du tout adapté pour les boulots malhonnêtes. Je retournai près de la princesse aux cheveux bleus, lui expliquant ainsi le peu d'information que je pu récupérer.

"Et bien, cela se passa bien plus facilement que ce à quoi je m'attendais. Cet homme ne savait pas grand chose si ce n'est que tous les monstres sont arrivés et qu'ils sont cachés quelque part à l'abri de tout le monde et de tous les regards. L'idéal serait que nous nous séparions pour fouiller plus vite, mais je doute que votre soeur apprécie que je vous laisse seule, donc nous allons devoir chercher tous les deux."

Maintenant que je venais de faire la remarque, je me demandais où sa soeur était partie et surtout, pourquoi elle était partie en la laissant ici, comme-ci elle savait à l'avance qu'on allait s'associer le temps de régler ce problème elle et moi. Je me posai finalement la question de où aller pour faire nos recherches ? Pour moi, il y avait plus de chances qu'ils soient stockés dans le Port/Stade, mais ils pouvaient parfaitement aussi se trouver dans un entrepôt en ville, ce qui n'était pas pour arranger nos affaires. Refusant de rester là à ne rien faire, je pris la direction des quais, faisant bien attention à ce que je ne perde pas la demoiselle de vue. Une fois au quai premier quai, j'observai les lieux minutieusement, cherchant le moindre détail pouvant nous amener à des monstres cachés quelque part, mais rien ne fit son apparition et le même schéma se répéta sur les quatre autres quais, nous laissant sur le dernier quai, relié au hall par le chemin circulaire que le port formait, avec un vide complet sur la localisation des monstres ou même des deux personnes vues plus tôt. Cette situation n'était pas croyable, pourquoi ne trouvions nous rien du tout à ce sujet ? C'était comme ci depuis le début, tout cela n'était en fait qu'une énorme hallucination et que rien n'allait réellement se passer, mais cette pensée fut bien vite chassée de mon esprit, refusant de laisser des élucubrations sordides brouiller ma pensée et me faire faire n'importe quoi.

"C'est étrange que nous ne trouvions rien du tout, même pas une trace du passage des caisses où ils auraient pu être stockés. Il faudrait qu'on retrouve les deux hommes de tout-à-l'heure, mais je doute qu'on y arrive vu le monde qu'il y a en ville. J'ignore ce que je fait votre soeur, mais si elle s'occupe aussi de ce problème, j'espère que sa recherche aura été plus fructueuse que la notre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule des Flammes Bleues
Wonderfull Voice Blue
MembrePrincesse de Coeur du Crépuscule des Flammes BleuesWonderfull Voice Blue
avatar
Nombre de messages : 285
Age : 27
Localisation : Cherche-moi ^o^
Arme : Tsuki, l'ancienne dague à maman
Invocation : Mél : Loona / Shi : Roxyline, deux lionnes de type glace et électrique/ténèbres
Date d'inscription : 15/02/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Ven 30 Sep - 0:03

Cherchant sans relâche les deux individus, ils se rendirent bien vite compte que c'était une chose infaisable à cause de la densité de la foule et de la trop forte densité de zones à visiter. Ne sachant pas s'il fallait être démoralisé ou continuer à être enthousiaste, Mélodie décida de garder le sourire, préférant ce dire que tout allait s'arranger plutôt que de baisser les bras. Par chance, le gardien trouva un homme qui lui semblait être suspect, alors il alla l'interroger. Mélodie, voyant que l'individu était mal à l'aise, lui fit un sourire pour le détendre, mais en la regardant, il semblait être encore plus mal à l'aise, oups, elle n'avait pas voulu cela ! Solace, sachant quoi faire, obtint des informations, dont il lui fit part.

"Ces monstres sont des véritables plaies, mais ont va réussir à les trouver, vous en faites pas ! Ah ? Oui en effet, c'est une évidence qu'elle risque de péter un câble... Soit ce n'est encore que pour quelques heures après vous serez tranquille"

Cela avait l'air de l'ennuyer qu'elle reste à ses côtés, alors elle avait fini par ce tourner vers lui et le regarder fixement, comme pour lui faire comprendre qu'il n'aurait pas dû dire cela. Enfin ce n'était pas grave, car elle resta à ses côtés, ne disant rien durant toute la marche, préférant réfléchir à tout ce qu'il c'était passé et ce passait en ce moment même pour faire un peu le point dans sa tête. Toutefois, la conclusion ne fût pas des plus nettes, elle semblait être encore plus embrumée qu'auparavant, alors elle laissa tomber sa séance de réflexion, au bon moment, car peu de secondes après, le jeune homme lui adressa une nouvelle fois la parole.


"Ces monstres sont une grande énigme. Ils doivent bien être à quelque part dans cette ville, c'est obligé ! Shib est douée pour la traque et l'infiltration, je suis sûre qu'à l'heure actuelle, elle a découvert pleins de choses.

> C'est bien pour cela qu'elle veut que vous la rejoigniez. Venez, je vais vous montrer le chemin !

"Loona ! On te suit ! Venez, n'ayez pas peur, c'est notre invocation !"

Au même moment où Mélodie ce mit à parler de Shibumi, l'invocation de tout à l'heure refit son apparition. Appartenant également à Shibumi, elle lui obéissait, c'était pour cette raison qu'elle était revenue en un seul morceau auprès de la jeune fille aux cheveux bleus. Cette fois-ci, en parlant par télépathie, elle fit en sorte que Solace l'entende également, avant de ce mettre à avancer. Après lui avoir fait une brève présentation, la demoiselle suivit Loona, qui disparut pour la deuxième fois consécutive, lorsqu'ils furent arrivés à destination, dans un lieu qui semblait être sombre et hostile.

_________________
Si jamais je te perdais Yuki, je sombrerais dans le néant...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Sam 1 Oct - 21:18

Alors que je me disais que nous ne trouverions rien, une lionne fit son apparition et se mit à parler notre langage. Je compris bien vite qu'il s'agissait de l'invocation des deux jeunes filles et que je n'avais pas à craindre quoi que ce soit d'elle. Visiblement, la soeur de la demoiselle semblait avoir trouvé quelque chose et la lionne nous avait rejoint pour nous montrer le chemin. Voir une invocation me renvoyait des années en arrière, à l'époque où j'étais moi-même accompagné de mon invocation, mais bon, cela faisait parti d'un passé où je ne pu intervenir, malheureusement. Nous suivîmes l'invocation, nous faisant passer par plusieurs passages et nous enfonçant dans des coins sombres de la ville avant de finalement descendre dans ce qui me semblait être des souterrains. L'endroit était sombre, nous empêchant de voir à plus de deux mètres, mais un bruit semblable à un écoulement d'eau était largement perceptible. Je compris bien vite que nous étions à côté des énormes canalisations transportant l'eau pour créé l'énorme sphère dans laquelle se déroulait les matchs. Je m'accroupis légèrement avant de poser ma main au sol et de fermer les yeux, me concentrant pour essayer de sentir la présence des monstres et de la seconde demoiselle, espérant qui ne lui est rien arrivé.

Je finis par me relever et pris la direction où j'avais pu sentir quelques traces de vie des monstres. Je fis apparaître une grande flamme solaire dans ma main pour nous éclairer, tandis que je gardais toujours un oeil sur la demoiselle pour être sûr de ne pas la perdre. A un moment donné, des cris lointains atteignirent nos oreilles et il ne fallait pas être un génie pour comprendre qu'il s'agissait des cris des monstres et que nous avions donc bien prit la bonne direction. Plus nous approchions, plus les cris devenaient forts, intenses et menaçants, mais je pouvais entendre quelque chose en plus, quelque chose semblait se rapprocher très vite de nous et c'est ainsi qu'apparu une sorte de coyote avec la langue qui pendait. Ce dernier fit un énorme bond en avant afin de me sauter dessus, mais je le repoussai à l'aide d'un violent coup de poing, le mettant ainsi sur son flanc gauche et il me jetai un regard fou, me faisant bien comprendre qu'il était prêt à me dévorer. Je pensai qu'il n'y en avait qu'un cela allait bien se passer, mais d'autres bruits de courses firent atteignirent mes oreilles et je compris que d'autres monstres comme lui allait faire leur apparition. Je ne pouvais me permettre de mettre la demoiselle en danger, bien que j'ignorais si elle savait se défendre ou non. Je fis un grand bond en avant pour attraper le monstre à terre avant de le lancer vers ses compères, visiblement au nombre de deux, afin de les ralentir et de créer ainsi une distance de sécurité entre eux et la demoiselle. Les trois finirent par se jeter sur moi, l'un d'eux me mordant le bras droit, tandis que les deux autres me mordaient chacun une jambe. Je serrai les dents afin de ne pas afficher ma douleur avant que des flammes orangées firent leur apparition et brûlèrent les coyotes qui perdirent la vie sur le coup. Cependant, ce qui m'étonnai le plus fut que les corps se mirent à disparaître en laissant s'échapper des sortes grosses lucioles multicolores émettant un léger son céleste.

Je lançai rapidement un regard aux endroits où je m'étais fait mordre, voyant un peu de sang s'échapper des plaies, avant de faire signe à la demoiselle de me rejoindre pour que nous continuions à avancer. Après quelques minutes supplémentaires de marche, nous finîmes par atteindre une sorte d'entrepôt souterrain où se trouvait plusieurs caisses, dont une ouverte, sans doute celle où les coyotes devaient normalement se trouver. Toutes les caisses bougeaient légèrement, les monstres se secouant à l'intérieur pour essayer de sortir, tous en émettant des cris plus ou moins supportables. On se retrouvait donc dans la situation où on avait les monstres près de nous, mais j'ignorai quoi faire. Les libérer était sûrement la pire idée à faire, car ils allaient filer en ville et faire des ravages. Essayer de sortir les caisses allaient aussi être compliqué, car il y en avait un grand nombre et nous n'étions pas assez nombreux pour nous occuper de cela. La dernière solution était de tous les tuer, mais cela ne me plaisait pas à moi, car je n'aimais pas vraiment l'idée de tuer des êtres vivants. Toutefois, mon attention fut attirée par une des lucioles de tout-à-l'heure qui continuait de flotter dans la salle. J'approchai ma main droite de cette dernière et je senti quelque chose d'étrange dans cette dernière, comme-ci...

"Des âmes ! Les monstres sont composés d'âmes d'êtres humains qui semblent errer sur Spira. Quelle tristesse... Mademoiselle, que faisons nous ? Si ça ne tenait qu'à moi, je préférerais ne pas avoir à les tuer, mais laisser ces âmes comme ça n'est pas non plus une bonne idée."

Je préférais avoir l'avis de la demoiselle, car cette dernière devait sûrement avoir son propre avis sur la situation et je ne pouvais agir comme je le voulais, car les tuer signifiait ouvrir les caisses et donc, prendre le risque qu'ils puissent s'enfuir. Je fis le tour des caisses, regardant tous les types de monstres qui avaient été ramenés, avant de rejoindre la demoiselle pour finalement savoir quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule des Flammes Bleues
Wonderfull Voice Blue
MembrePrincesse de Coeur du Crépuscule des Flammes BleuesWonderfull Voice Blue
avatar
Nombre de messages : 285
Age : 27
Localisation : Cherche-moi ^o^
Arme : Tsuki, l'ancienne dague à maman
Invocation : Mél : Loona / Shi : Roxyline, deux lionnes de type glace et électrique/ténèbres
Date d'inscription : 15/02/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Dim 2 Oct - 0:57

La marche pour retrouver ces malfrats et leurs montres était vraiment pénible et interminable. Plus ils avançaient et plus l'atmosphère était sombre et glauque à cause des cris de monstres qui n'étaient pas rassurants et le fait d'entendre de l'eau s'égoutter. Heureusement que Solace était là, car sinon, elle ne sait pas si elle aurait été à cet endroit toute seule. Essayant de ne pas montrer sa peur et de garder la tête froide, étant bien contente qu'il ait eût l'idée de faire apparaître une de ses flammes pour l'éclairer. Lorsqu'ils reprirent leur marche, ils se firent attaquer par une sorte de coyote, dont l'apparition fit lâcher un petit cri de terreur à la demoiselle, car elle ne s'attendait vraiment pas à ce qu'il fasse son apparition et cela l'avait surprise au point d'émettre un son qui montrait bien qu'elle était là.

Bon, bah ça, c'était fait... Ce mettant à rougir un peu, elle ne pu qu'être impressionnée en voyant Solace repousser la bête avec aisance, il était vraiment fort son gardien ! Ayant cette pensée en tête, elle secoua cette dernière pour chasser ses pensées, ce disant qu'elle devait continuer à rester sur ses gardes. Lorsque deux autres sortes de coyotes firent leurs apparitions, Mélodie voulu faire quelque chose, mais Solace ce laissa mordre pour ensuite les carboniser. Etant plus que choquée, la miss eût beaucoup de mal à reprendre ses esprits.


"Vous avez l'air mal en point, attendez..."

Ce n'était pas parce qu'elle avait du mal a accepter le fait de ce lier à lui qu'elle allait le laisser blessé sans rien faire, mais il ne voulait pas attendre, alors la demoiselle fit apparaître trois flammes sur les traces de morsures, ce qui les fit disparaître petit à petit, sans que le jeune homme n'ait à souffrir de la chaleur des flammes bleutées. Une fois arrivés à bon port, ils se rendirent compte que l'endroit était rempli de caisses contenant des monstres voulant s'échapper, ce qui n'était pas rassurant, jusqu'à ce qu'elle senti également les lucioles que Solace essayait de toucher. Laissant son regard ce perdre sur l'endroit et sur les caisses, son exploration visuelle fût vite interrompue par les paroles de son futur gardien.

Il lui apprenait que les monstres possédaient des âmes d'êtres humains, ce qui était encore bien plus effrayant et triste que ce qu'elle avait vu jusqu'à présent dans ce monde. Est-ce que tuer toutes ces horribles créatures était correct du point de vue éthique ou non ? Après tout, elles ne réfléchissaient pas, elles ne faisaient qu'agir, elles ne semblaient d'ailleurs même pas apprivoisables, donc la solution à ce problème était cruelle, mais radicale. Lorsque le garçon eût terminé de scruter les caisses, la demoiselle lui répondit.


"Les enfants, les esprits... Il n'y a que des motifs suffisants pour les éliminer en les brûlants vifs dans les caisses... Désolée c'est la solution qui me semble la plus correcte pour éviter d'être débordés."

"Ah vous êtes enfin là ! C'est le moment !"

Mélodie n'avait pas envie de faire souffrir les monstres, mais elle ne voyait pas comment faire autrement. Dès qu'elle eût fini, elle entendit une voix familière qui la fit ce retourner vivement avec de l'interrogation dans les yeux, ce demandant bien ce que sa sœur avait fichu durant tout ce temps. Ils purent la voir revenir, tirant une corde reliée à deux hommes bien ficelés, ceux qu'ils avaient vu bien plus tôt.

"J'ai essayé de leur parler, ils n'ont rien dit, même sous la torture, je suis déçue..."

"Tu les as quand même pas..."

"Mais non, ils vont bien ! C'est une déformation professionnelle, ma langue à fourcher ! Allez faut ce débarrasser d'eux au plus vite ! Mélodie, comme à l'entrainement !"

Elles avaient beau être nées en même temps, leur caractère n'était pas du tout le même. Bien qu'elle niait l'évidence, Shibumi s'était bien défoulée sur les deux hommes qui ne voulaient rien avouer pour ne pas trahir leur chef. Cette brève discussion étant terminée, Mélodie ce mit en position, tandis que Shibumi ce mit à ouvrir une première caisse. Dès qu'ils furent sortis, les pauvres monstres ce firent vite battre, mais c'était dès qui n'étaient pas très résistants au feu. Vu qu'ils étaient seuls, la jeune fille ce mit à chanter une petite chanson tout en tuant ses adversaires : https://www.youtube.com/watch?v=YuJQ0wOA-lM

Tout en chantant sa petite chanson, la miss ce battait et utilisait son feu et son agilité avec une grande brillance, ce qui était vraiment beau à voir, surtout lorsqu'ont avait l'impression qu'elle dansait. Tuant ainsi un bon nombre de créatures, elle fini par faire une pause pour regarder les esprits s'en aller, ce qui était vraiment un beau spectacle. Shibumi, de son côté, n'était pas vraiment essoufflée, car elle ouvrait les caisses pour Mélodie et pour Solace. C'était un bon travail d'équipe, malgré le fait que les deux hommes ficelés n'étaient pas contents et leur criaient quelques injures qui n'avaient pas l'air de vouloir rentrer dans l'oreille des jumelles.

_________________
Si jamais je te perdais Yuki, je sombrerais dans le néant...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Sam 8 Oct - 0:51

Les brûler vifs, voilà la solution que me sortit la demoiselle avant que nous soyons rejoins par sa soeur. En effet, c'était sûrement l'idéal et au fond, ces monstres n'avaient rien d'animaux, c'était uniquement des bêtes sauvages assoiffées de sang et de violence et laissés des âmes humaines comme-ça sans qu'elles puissent avoir le repos qu'elles méritaient me semblait inconcevable. Je fis rapidement attention à la discussion entre les deux jeunes et je fus stupéfait d'entendre la potentialité de torture apparaître et autant dire que quand le terme "déformation professionnelle" fit son apparition, je finis par avoir des gros yeux, montrant bien mon incompréhension et mon étonnement. Toutefois, cela ne m'empêcha pas de revenir à la réalité et de mettre aussi au travail, utilisant ainsi mes flammes solaires afin de me débarrasser des monstres dans les caisses. Bien que leurs cris n'étaient pas forcément agréable à écouter, je ne m'arrêtai pas, la salle se remplissant peu à peu des âmes qui allaient pouvoir s'en aller. Je regardai toutes les âmes qui se mouvaient dans l'air, formant une sorte de kaléidoscope hypnotique aux milles et une couleurs. Nous nous étions occupés des monstres, toutes les caisses étaient vides et la pièce étaient entièrement occupé par toutes ses âmes qui n'attendaient qu'une chose, continuer leur route.

Je ne le remarquai pas de suite, mais quand je finis par regarder mes petites blessures, je vis les plaies cautérisées et je compris que la demoiselle aux cheveux bleus y était sûrement pour quelque chose. Je finis par les regarder, elle et sa soeur, et je ne pus m'empêcher de sourire légèrement, la complicité entre les deux me rappelant celle que j'entretenais avec la mienne. Je fus sortie de ma rêverie quand certaines âmes se mirent à descendre vers le sol et prirent une forme humaine, créant ainsi un petit groupe d'environ cinq personnes qui ne dirent pas le moindre mot. Je pouvais y voir une femme, un homme et trois enfants, sans doute les leurs. Leurs visages, leurs regards et leurs sourires, cet ensemble était facile à comprendre et ce qu'il voulait dire aussi : Merci. A cette vue, plusieurs larmes se mirent à couler sur mes joues et je ne su même pas pourquoi. Était-ce parce que j'avais sauvé des gens ? Non, je l'avais fait à Midgar et je n'avais pas eu cette réaction. Je finis par comprendre que c'était de voir cette famille, de voir que même morts, ils pouvaient être ensemble et je les enviai. Je tentai de me rattraper, mais les larmes continuèrent à rouler sur mes joues, jusqu'à ce que Rosso apparu à nouveau.

"Bah alors Sol, tu te mets à pleurer maintenant ? Moi qui croyais qu'un homme comme toi ayant vécu plus de 300 ans serait difficilement ébranlable, je me serais planté ? Oh, et bonjour mesdemoiselles !"

"Rosso, de quoi tu parles ? Je croyais que votre moyen de communication s'appliquait qu'à moi."

"Eba a réussi à le perfectionner et donc du coup, une image de la personne qui veut te parler apparaît près de toi. C'est cool, non ?"

"Donc maintenant, l'un d'entre vous peut apparaître n'importe quand et en plus de ça, vous serez visibles par tous ? Evite de me dire que la prochaine étape, c'est que la forme qui apparaît puisse avoir une consistance solide."

"Ok, j'évite de le te le dire... Non, je plaisante, on sera toujours sous cette forme, mais t'inquiètes, on bosse pour sortir de cette endroit sombre le plus vite possible. On en profite juste pour voir à quoi ressemble la demoiselle dont tu es le gardien ou potentiel gardien, comme tu veux. Hm ? Ah oui, j'allais oublier. Change rien et fais comme t'as toujours fait, t'as protégé notre monde un paquet de fois et tu vas devoir encore t'y coller." dit-il avant de disparaître avec un énorme sourire aux lèvres, comme à son habitude.

"Vous êtes vraiment pas possibles vous cinq... Merci..." dis-je avant de me tourner vers les deux soeurs. "Voilà, je suppose que notre collaboration est terminée maintenant que cette histoire est réglée. Je m'excuse de vous avoir mêler à cela et j'espère vous revoir dans de meilleures circonstances la prochaine fois."

A ces mots, je me mis à marcher tranquillement, quittant ainsi la pièce et prenant mon temps pour m'en aller, réfléchissant à ce que j'allais pouvoir faire maintenant avant de me traiter mentalement d'idiot. J'agissais comme-ci tout allait bien mais au fond, je ne savais pas quoi faire vis-à-vis de cette demoiselle. Il était clair que j'étais celui qui pourrait être son gardien, c'était certain même, mais elle ne le voulait pas et la forcer n'était pas du tout une solution et je n'étais non plus de ce style. Je me retrouvais ainsi avec une sorte de devoir à accomplir, mais pour une personne qui ne semble pas en vouloir. Belle situation, n'est-ce-pas ? Je continuai mon chemin sans vraiment faire attention pour finalement m'arrêter, observant une énième âme flottant dans le sous-sol que je traversais et je finis par la regarder flotter, laissant mon esprit se perdre, restant ainsi debout au milieu de ce long sous-sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule des Flammes Bleues
Wonderfull Voice Blue
MembrePrincesse de Coeur du Crépuscule des Flammes BleuesWonderfull Voice Blue
avatar
Nombre de messages : 285
Age : 27
Localisation : Cherche-moi ^o^
Arme : Tsuki, l'ancienne dague à maman
Invocation : Mél : Loona / Shi : Roxyline, deux lionnes de type glace et électrique/ténèbres
Date d'inscription : 15/02/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Sam 8 Oct - 21:16

Et voilà, c'était fini. Plus de monstres à tuer, le tournois de Blitzball allait pouvoir débuter sans incidents. A cette pensée, Mélodie ce mit à sourire, ce qui amusa sa sœur de voir cet air béat sur les lèvres de sa jumelle. Scrutant toutes deux les âmes s'en aller, elles furent surprises de voir qu'une famille ce matérialisa pour les remercier. Voir Solace pleurer eût l'air de toucher Mélodie, tandis que cela ne faisait rien à Shibumi. La bluette était tiraillée entre lui faire un câlin ou faire comme si de rien n'était, mais au moment où ses sentiments furent plus fort que sa raison, et qu'elle s'approcha du jeune homme, elle se stoppa net en voyant une drôle d'apparition.

"Mais.. Vous êtes qui vous ?"

"Un esprit qui connaît le gardien, on dirait..."

Mélodie avait été tellement surprise qu'elle n'avait pas pu s'empêcher de demander une explication lorsqu'il les avait saluées. N'écoutant pas la réflexion de la jeune fille aux cheveux roses, elle étiat comme figée en venant de ce rappeler un petit détail qu'avait dit l'apparition. Comment cela ce faisait-il qu'il soit aussi vieux le Solace ? L'avait-il connue lors de sa vie antérieur ? Mélodie avait besoin de renseignements et puisque sa jumelle ne ce pressait pas pour lui en donner, cela lui permettrait peut-être d'en savoir un peu plus sur son elle du passé. Cherchant dans sa mémoire, elle ce souvint que Shibumi lui avait dit qu'elle régnait sur les ténèbres et faisait n'importe quoi, ce qui lui avait valut de perdre son cœur et sa sœur comme punition.

N'écoutant pas vraiment ce qu'il ce passait autour d'elle, ce qui n'était pas le cas de sa doublure qui avait les oreilels grandes ouvertes sur la conversation. Ce ne fût que lorsque Rosso disparut et qu'il s'adressa à elles que Mélodie revint sur terre. Le voyant s'en aller, elle ne réfléchit pas et voulu lui courir après, mais elle ne le pu pas, car un monstre qu'elles croyaient mort, fit son apparition en donnant un coup de griffe à la jeune fille, qui ce fit valdinguer plus loin. Shibumi, ne s'y attendant pas, émit un cri de surprise, puis elle fonça Sur la bête et utilisa ses sorts d'ombres pour la détruire. Le coup de patte ayant été puissant, les vêtements de la demoiselles étaient un peu déchirés et avait le dos en sang, de plus, elle semblait trembler, comme si elle était souffrante. Shibumi s'approcha d'elle et l'examina.


"Oh non, du poison ! Moi je n'ai rien pour te soigner, faut que je t'emmène voir Solace, il aura sûremetn un moyen de te guérir !"

"Et pis quoi encore ? Si tu vas le voir, ont va prendre une sale habitude et après, ont ne pourra plus rien faire sans lui !"

"J'en ais rien à carrer de tes protestations ! Tais-toi !"

Shibumi n'était pas du tout content que Mélodie lui réponde, car même si dans le fond, elle n'avait pas tort, elle préférait voir sa sœur s'attacher à ce type, plutôt que de la voir mourri, car elle ne savait pas quoi faire contre le poison. La portant comme elle le pouvait, elle fini par rejoindre Solace, qui n'était pas parti bien loin, heureusement d'ailleurs.


"Sol ! En fait, elles n'étaient pas toutes mortes ! Il y en avait une qui ce cachait en attendant le bon moment pour frapper ! Je lui ais réglé son compte, mais Mel c'est faite empoisonner, faut la soigner avant qu'elle perde la vie et j'ai pas d'antidote !"

"Ca va aller, arrête de dramatiser..."

Shibumi venait clairement de demander de l'aide à Solace, même si ce n'était pas concrètement dit, la façon dont elle lui avait parlé lui avait fait bien comprendre que pour l'instant, il était l'homme de la situation et qu'elle avait besoin de ses services. Mélodie, de son côté, commençait à tousser un peu, mais elle gardait tout de même la tête froide, ce qui faisait presque enrager sa sœur de la voir agir ainsi. Toute façon, qu'elle le veuille ou non, elles avaient besoin de Solace.

_________________
Si jamais je te perdais Yuki, je sombrerais dans le néant...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Dim 9 Oct - 19:49

Décidément, le destin ne voulait pas que je m'écarte des deux demoiselles, mais cette fois-ci, il avait décidé d'agir de manière bien plus violente. En effet, les deux demoiselles me rejoignirent avec hâte et panique et quand je me retournai vers elles, je pu voir que celle aux cheveux bleus était dans un sale état. J'eu droit a un résumé rapide m'expliquant qu'elle venait d'être attaquer par un monstre et que ce dernier avait réussi à l'empoisonner, bien que la principale concernée semblait être bien moins paniquée que sa soeur, cette dernière semblant être folle d'inquiétude. Je pris la demoiselle afin de la poser allongé sur le ventre et de regarder son dos, endroit où se trouvait la blessure. La blessure en elle-même n'était pas très grave, mais alors que je passai ma main droite sur cette dernière, je trouvai un petit peu de liquide étrange qui semblait être le poison. J'approchai ma main de mon nez afin de sentir la substance et rien que l'odeur me fit comprendre qu'il fallait agir rapidement. En effet, le poison de la créature semblait être un poison ayant des conséquences dites dégénératrices et si je ne faisais pas quelque chose vite, la demoiselle risquait de finir en légume ou même pire.

"Shibumi, vous avez en effet raison d'être inquiète. Si je ne me trompe pas, ce poison n'aurait rien fait durant quelques heures avant de commencer à attaquer l'ensemble du corps de Mélodie et de le détruire à petit feu sans pouvoir être arrêter. Vous risquez d'avoir mal et avoir un grand coup de chaud, mais vous devez me faire confiance, d'accord ? Je ne vais pas vous expliquer comment, mais je m'occupe d'éliminer ce poison."

Sans attendre la réponse de qui que ce soit, je déchirai le dos de la robe de Mélodie afin d'avoir vue sur la blessure sans que rien ne puisse me gêner. Je déchirai ensuite une partie du tissu arraché, faisant bien attention à ce qu'il n'y ait pas de sang, avant de le plier assez pour le mettre entre les dents de la demoiselle pour qu'elle évite de se trancher la langue à cause de la douleur. Je retirai rapidement mes gants avant de recouvrir ma main gauche de mes flammes solaires, de faire signe aux demoiselles que j'allais débuter tout en faisant une grande inspiration et je finis par insérer mon index, mon majeur et mon annulaire dans la blessure, faisant s'expulser un peu de sang de cette dernière avant de commencer à faire circuler doucement mes flammes dans le corps de la demoiselle afin qu'elles éliminent le poison. Je gardai mes yeux fermés, restant concentré au maximum pour éviter la moindre erreur. Les flammes se propageaient à leur rythme, cherchant et éliminant toutes les toxines présentent dans le corps de la princesse. Je n'étais pas habitué à un tel exercice de précision et cela pouvait être ressenti par les perles de transpirations qui commençaient à apparaître sur mon front et à perler peu à peu sur mon visage. Je finis par sentir que mes flammes avaient traversés tout le corps de la demoiselle et je me mis ensuite à les faire revenir à moi doucement pour finalement retirer mes doigts de la blessure et rouvrir les yeux avant de reprendre ma respiration. Je jetai un regard à Shibumi avant de lui faire comprendre par un signe de tête que c'était bon, que sa soeur était sauve.

Sans avoir éteint ma main enflammée, je passai cette dernière sur la blessure afin de la cautériser pour éviter de potentielles infections ou autre avant de finir par éteindre celle ci. Je retirai ma veste et posai cette dernière sur les épaules de Mélodie avant de remettre mes gants, de me lever et de m'écarter légèrement, faisant signe que j'allais rapidement revenir, voulant vérifier que toutes les créatures étaient bel et bien mortes. Je prenais donc le chemin vers la salle avec toutes les caisses et je mis à rapidement inspecter avant de remarquer quelque chose d'étrange derrière deux caisses. J'en poussai une et c'est ainsi que deux monstres bondirent de derrière elle avant de me regarder et d'essayer de m'attaquer à l'aide de leurs griffes. Je fis apparaître mon épée avant de trancher un monstre en deux sans aucune retenue, faisant ainsi fuir le deuxième qui allait forcément passer près des demoiselles et je ne pouvais pas le rattraper à la course. J'utilisai donc mon pouvoir pour me transporter sur la marque se trouvant sur mon manteau, apparaissant donc près des deux demoiselles avant de sauter et trancher le monstre en deux avant qu'il ne fasse quoi que ce soit, le faisant ainsi disparaître à nouveaux en lucioles.

"Visiblement, certains monstres étaient restés cachés derrière des caisses, mais je me suis assuré qu'il n'y en ait plus aucun. Maintenant, sortons d'ici."

Sans attendre, je me dirigeai vers Mélodie avant de la soulever afin de la porter, lui laissant mon manteau pour la couvrir, avant de prendre le chemin pour quitter l'endroit. Je marchai doucement, voulant éviter le plus possible de la secouer le plus possible et après plusieurs minutes, nous finîmes par quitter les sous-sols et enfin revoir la lumière du soleil. Je pris la direction de la petite place de tout-à-l'heure et une fois que nous arrivâmes à destination, je posai la demoiselle sur un banc avant d'aller vers un magasin et de revenir avec trois canettes de jus de fruits, en donnant une à chaque demoiselle, pour finalement m'asseoir à côté des demoiselles tout en buvant ma boisson, pouvant enfin souffler de cette éprouvante journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule des Flammes Bleues
Wonderfull Voice Blue
MembrePrincesse de Coeur du Crépuscule des Flammes BleuesWonderfull Voice Blue
avatar
Nombre de messages : 285
Age : 27
Localisation : Cherche-moi ^o^
Arme : Tsuki, l'ancienne dague à maman
Invocation : Mél : Loona / Shi : Roxyline, deux lionnes de type glace et électrique/ténèbres
Date d'inscription : 15/02/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Dim 9 Oct - 22:12

Lorsqu'il la prit pour l'allonger sur le sol, la jeune fille ce débattit un peu, lui faisant comprendre qu'elle n'avait pas besoin de lui, mais elle était trop faible à cause du poison, ce qui fait qu'elle ne résista pas longtemps et le laissa faire. Il dit alors que Shibumi avait bien fait de la lui avoir amenée, car il savait ce que c'était et allait la soigner comme il le pouvait, car à l'entendre, cela n'était pas souvent qu'il faisait une telle chose.

"Je suis pas votre cobaye, faites vos expériences sur.."

Mélodie disait cette phrase sur un ton faible, mais elle ce stoppa net lorsqu'elle entendit un "crac", signifiant qu'un pan de sa robe venait de ce faire déchiré, ce qui la fit rougir. Ensuite, elle ce retrouva avec un bout de sa robe entre ses dents, ce qui la fit ce senti run peu mal à l'aise, même si c'était pour son bien. Au final, elle fini par s'évanouir, ce qui fait qu'elle ne senti pas grand chose de ce qu'il faisait. Shibumi, quant à elle, avait un œil sur tout ce que faisait Solace, étant de plus en plus inquiète pour Mélodie en voyant comment il la soignait.

En le voyant faire, elle ce mit à ce demander si elle était vraiment faite pour rester aux côtés de sa sœur, car comparée à Solace, elle ne se sentait pas à la hauteur. Baissant légèrement la tête, elle ce rendit bien compte que sa sœur avait besoin de quelqu'un comme Solace et pas quelqu'un comme elle. Ce remettant vraiment en question, elle ce sentait honteuse de ne pas pouvoir en faire d'avantage, car durant tout le temps qu'elles avaient passé ensemble, depuis qu'elles s'étaient retrouvées, Solace en avait fait bien plus en même pas une journée. Lorsqu'il eût terminé, elle redressa la tête et lui fit un faible sourire.


"Merci"

C'était tout ce qu'elle trouva à dire, car les larmes lui montaient aux yeux, ce qui lui semblait vraiment ridicule, car pour elle non plus, ce n'était pas son habitude. Le voyant poser un manteau sur le dos de Mélodie, elle comprit, à son signe, qu'il s'en allait voir s'il n'y aviat pas encore des bêtes sauvages en libertés, alors elle hocha la tête en signe d'approbation, étant d'accord avec ce qu'il faisait, lui faisant comprendre qu'elle l'attendrait. Séchant ses larmes du revers de sa main, elle ce mit à scruter sa sœur.

"Il est génial, tu as de la chance..."

Murmura Shibumi, avant de relever la tête, l'air surprise lorsqu'elle vit les monstres arriver dans leur direction. Ce figeant sur place en ayant rien le temps de faire, Solace, une fois de plus, leur sauva la vie. Soupirant de soulagement, elle fût d'accord avec le gardien de sortir de cet endroit sombre, humide et empestant le monstre. Le suivant, elle pu voir que Mélodie ce réveillait petit à petit, car elle avait l'air de s'agiter, mais ce n'était que temporaire. Lorsqu'elle fût posée sur le banc, Shibumi la garda dans ses bras, jusqu'à ce qu'elle ouvre finalement les yeux lorsque Solace fût enfin de retour et qu'il fût présent sur le banc, avec des boissons en main, qu'il leur donna.

"Oh enfin elle ce réveille, il était temps ! ça va Mel ?"

Mélodie, étant encore un peu dans le brouillard, ne répondit pas tout de suite. SA vue commença à redevenir stable, ce qui lui permit de constater que le décor avait légèrement changé. De ténébreux et angoissant, il était passé à quelque chose de plus lumineux, de plus joyeux, ce qui lui fit comprendre qu'ils étaient à nouveau sur la fameuse place où elles avaient fait la connaissance de Solace. Hochant doucement la tête, elle laissa son corps et sa tête s'appuyer contre le gardien, fermant à moitié ses yeux.

"Je ne sais pas comment vous avez fait, mais je vous doit une fière chandelle... Dites, votre ami à dit tout à l'heure que vous êtiez très âgé, je me demandais si.. Si on ne se serait pas déjà croisé, car à ce qu'il parait, je me serais réincarnée dans ce corps, c'est la même chose pour Shibumi... J'veux pas de gardien, mais je dois reconnaître que... Que vous êtes bien plus efficace que ma sœur !"

Mélodie parlait avec une voix encore un peu faible, il lui fallait juste un petit peu de temps pour ce remettre de ce qu'il venait de lui arriver. Elle lui fit même un faible sourire. Shibumi, quant à elle, ne dit rien, car elle savait que la princesse avait raison. Elle ce contenta donc juste d'ouvrir la canette de sa sœur et de la lui redonner pour qu'elle puisse boire un peu, pendant qu'elle s'occupait de sa propre canette.

_________________
Si jamais je te perdais Yuki, je sombrerais dans le néant...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Mar 18 Oct - 0:00

Je regardais le ciel tout en buvant ma canette et en écoutant Mélodie, cette dernière me remerciant et en profitant même pour me demander si on ne s'était pas déjà rencontré dans le passé, car apparemment, elle et sa soeur s'étaient réincarnées dans les corps qui étaient maintenant les leurs. La réponse était assez simple pour moi au fond, c'était un grand non car rien en elles ne me faisaient croire que je pouvais les avoir rencontrer auparavant et je n'avais vu personne durant ces 200 dernières années. Toutefois, ce ne fut pas forcément cette question qui me fit réfléchir le plus, mais plutôt le fait qu'elle était vraiment certaine de ne pas vouloir de gardien alors qu'elle avouait volontiers que j'avais été plus efficace que sa soeur et je ne pu m'empêcher de me sentir mal pour Shibumi. Entendre cela n'était déjà pas forcément quelque chose de facile, alors l'entendre par quelqu'un qui est la personne dont on est le plus proche ne doit pas du tout être facile. Je fini me lever doucement, évitant ainsi à Mélodie de finir allonger sur le banc avant de me positionner, agenouiller sur la pointe des pieds, face aux deux demoiselles. Je posai ma canette à mes pieds afin d'avoir mes deux mains libres et mettre une petite pichenette de manière simultanée sur le front de chacune des demoiselles avant de reprendre ma canette, de boire une gorgée et de les regarder avec un air bien plus sérieux qu'à mon habitude.

"Pour répondre à votre question, je pense que je ne vous ai pas croisé avant aujourd'hui, car j'ai passé mes 200 ans dernières années loin de tout, mais je vous expliquerai cela plus tard si vous êtes intéressés. Toutefois, votre pichenette est pour ce que vous venez de dire. J'ai été efficace uniquement parce que la situation s'y prêtait et c'est tout. Votre soeur a des attributs et des qualités que je n'ai sûrement pas et donc, elle vous sera bien plus utile que moi dans certaines situations." Je marquai une petite pause, le temps de prendre une nouvelle gorgée avant de me tourner un peu plus vers Shibumi. "Quant à vous, votre pichenette est pour que vous évitiez de vous tourmenter. Vous n'avez pas pu vous occuper de Mélodie aujourd'hui ? Qu'à cela ne tienne, vous ferez mieux demain. Vous avez juste à vous entraîner, vous améliorez pour que la prochaine fois, vous puissiez la protéger de tous les dangers. Il est toujours possible de progresser et de devenir encore meilleur, il faut juste en avoir l'envie et je n'ai pas besoin de plus vous connaître pour savoir que vous allez vouloir mieux protéger votre soeur qu'aujourd'hui." Je marquai à nouveau une pause pour me relever et lancer ma canette vide dans la direction d'une poubelle avant de me retourner vers Mélodie, ma main droite derrière ma tête, arborant un sourire un peu gêné. " Quant à cette histoire de gardien, c'est plus parce qu'il s'agissait de ma seule option que je me suis accroché à cela et que je finis par arriver ici. Je n'ai jamais eu la moindre envie de vous séparer de votre soeur ou quoi que ce soit, je pensais juste me retrouver à accomplir le même rôle qu'il y a bien longtemps, mais j'ai bien vu que ce n'était pas la même chose et je m'excuse encore pour tout-à-l'heure, ce n'était pas du tout délicat de ma part, chose qu'il va sûrement falloir que j'améliore."

Ces derniers mots étaient prononcés avec un léger rire avant que je ne me rassois à côté de la princesse, voulant laisser le temps aux deux filles de digérer tout ce que je venais de leur dire. J'étais prêt à me faire réprimander, insulter, voir même frapper pour tout ce que je venais de dire, mais au fond, je n'avais pas comme but de les vexer et il valait mieux dire simplement la vérité, quitte à ce qu'elle soit mal digérée. Je tournai mon regard vers le soleil qui continuait de décliner, laissant ainsi naître petit à petit un coucher de soleil qui me réchauffait le coeur et surtout, me plaisait de pouvoir enfin être à nouveau visible à mes yeux. Une fois mon regard tourné à nouveau vers le ciel, je collai mon dos contre le dossier du banc avant de fermer les yeux et de prendre une grande inspiration, car j'allais leur raconter comment j'avais fini séparer de ma grande soeur à l'époque.

"Je vous avais dit que je savais ce que c'était de perdre sa soeur, mais je n'ai pas vraiment eu le temps de détailler mon propos. Quand j'avais 12 ans, elle avait été emmené par un homme étrange et à mes 16 ans, ma mère le fut aussi. Ce ne fut que plusieurs années après que je finis par avoir les raisons de leurs départs, mais ma soeur avait déjà été souillé et ma mère était déjà morte... Malgré cela, je pu quand même vivre encore un peu avec elle, mais à cause du rôle qui m'était incombé, je ne vieillissais plus, alors qu'elle continuait, elle. Je l'ai ainsi vu devenir maman, puis grand-mère et elle finit par décéder, m'empêchant ainsi de la revoir pour toujours. Voilà, c'est un rapide extrait de ma vie, j'espère que cela vous aura intéressé."

Un léger ton mélancolique était perceptible dans la fin de ma phrase, laissant ainsi transparaître la légère difficulté face à laquelle je me retrouvais pour parler de ce sujet. Au fond, je m'en étais pas réellement remis et pouvais-je réellement m'en remettre ? C'était une excellente question et si jamais l'un de vous aurait la réponse, ça serait gentil de me la donner, car je ne l'ai pas personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule des Flammes Bleues
Wonderfull Voice Blue
MembrePrincesse de Coeur du Crépuscule des Flammes BleuesWonderfull Voice Blue
avatar
Nombre de messages : 285
Age : 27
Localisation : Cherche-moi ^o^
Arme : Tsuki, l'ancienne dague à maman
Invocation : Mél : Loona / Shi : Roxyline, deux lionnes de type glace et électrique/ténèbres
Date d'inscription : 15/02/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Mar 18 Oct - 0:56

Les deux filles buvaient tranquillement leurs canettes, lorsque Solace fini enfin par bouger, mais lorsqu'il fût à terre, il leur donna à toute deux des pichenettes, ce qui fait que les deux s'exclamèrent tour à tour, avant de ce frotter le front avec la même main et de la même manière, ce qui pouvait être troublant, surtout si l'on croyait avoir bu avant de les regarder. En entendant la raison pour laquelle il leur avait donné un petit coup, les miss le scrutèrent avec un regard assez intense. Ne disant rien, c'est comme si elles venaient subitement de perdre leurs langues, ce qui pouvait être également très perturbant.

Ne disant toujours rien, elles se regardèrent toutes deux, semblant ce perdre toutes deux dans le regard de l'autre, comme si ce simple geste pouvait avoir beaucoup d'importances, comme si cela leur permettait de ce parler par télépathie, les filles étaient connectées entre elles et cela, depuis des centaines d'années. Il fini à nouveau par s'asseoir, leur racontant comment il avait été séparé de sa mère et de sa sœur, ce qui eût l'air d'indigner les deux filles, bien que le regard de Mélodie était plus expressif que celui de Shibumi, mais cela ne voulait pas dire qu'elle n'était pas aussi choquée que sa sœur.

La pauvre famille de Solace avait dût vachement souffrir, car d'après ce qu'elles avaient comprit, cet homme qui était venu chercher les femmes n'était pas quelqu'un de très recommandable. Par contre, elles n'arrivaient pas à en vouloir à Solace, car il n'avait fait que son devoir, il n'y pouvait rien s'il était prit dans son travail de gardien, même si tout de même, il aurait pu faire un effort. Terminant ainsi leurs canetes, Shibumi alla les mettre à la poubelle, tandis que Mélodie restait sur le banc, et lorsqu'elle revint, elle prit la parole, après avoir donné une pichenette au gardien.

"Vous aussi vous en avez mérité une ! Arrêtez de vous tourmenter, ça ne fera pas revivre votre sœur et ce n'est pas de votre faute si le temps l'a fauchée ! Si moi je dois m'améliorer, vous, vous devez aussi le faire en changeant votre façon de penser. Si vous vivez tout le temps dans le dépit et le déni, vous, vous en sortirez jamais ! Faites des trucs qui vous plaisent ! Arrêtez de voir en arrière et regardez vers l'avant, sinon vous n'allez jamais avancer ! Dites si ont allait voir un cimetière ? Je suis sûre que ça vous permettrait déjà de faire un pas en avant vers l'acceptation !"

"Shibumi, je crois qu'ont a eût assez de sensations fortes pour le moment, en plus, il va bientôt faire nuit ! Déjà que maman va être furax, elle va être folle d'inquiétude si ont rentre pas !"

"Mélodie, dramatise pas tout ! Les cimetières c'est ultra sympathiques et tu as ton gardien avec toi ! Enfin c'est pas encore officiel, mais c'est qu'un détail et vu que c'est quand même elle sa supérieur et elle va rien dire en voyant sa recrue préférée !"

"C'est utiliser Solace contre sa volonté, tu crois que c'est honnête ce que tu fais ?"

"Oui et en plus, on a le cadeau de ouf avec nous ! Les trois bracelets plus une fausse plume de phénix en prime en porte clef, elle va être au comble de la joie !"

Puisqu'il avait fait la leçon aux filles, Shibumi faisait pareil avec lui, ne lésinant par sur la quantité des mots à utiliser pour qu'il ce rende compte qu'elle commençait à l'apprécier et qu'elle voulait qu'il ce remette de tout ce qu'il avait vécu. Mélodie hochant la tête de temps à autre, en signe d'approbation, prit enfin la parole, n'étant pas d'accorda avec sa sœur sur le fait d'aller visiter un cimetière, car ce genre d'endroit, ça lui faisait peur, contrairement à sa jumelle qui semblait adorer. Cette dernière sorti des arguments en bêtons qui laissèrent dubitatif la jeune fille aux cheveux bleus. Ce demandant alors si elle avait véritablement raison, elle espérait que Solace ne prenne pas part aux tripes de sa sœur, mais si c'était le cas, elle les suivrait, car elle ne voudrait jamais rester toute seule dans ces lieux où elle ne connaissait pas encore par cœur.

_________________
Si jamais je te perdais Yuki, je sombrerais dans le néant...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Dim 23 Oct - 13:39

Alors que Shibumi allait jeter les canettes d'elle et sa soeur, je regrettais le fait de ne pas avoir de cigarettes sur moi, mais bon, fumer devant les deux demoiselles n'étaient sûrement pas la meilleure chose à montrer de moi. Quand la demoiselle revint d'avoir été jeté les deux récipients en métal, elle en profita pour me mettre une pichenette à mon tour avant de me lancer un discours qui aurait presque pu paraître moralisateur, mais je mis ainsi à comprendre mon problème : j'étais enfermé dans le passé. Pendant le discours de la demoiselle, mes yeux étaient ronds, montrant mon étonnement face à son geste et ses paroles, mais au fond, je réfléchissais sur ce qu'elle m'avait dit et au fait que j'allais devoir enfin passer autre tout cela. Le passé était le passé et maintenant, j'avais l'occasion de me refaire une nouvelle vie, ce qui n'était pas donné à tout le monde. La proposition d'aller voir un cimetière fut assez déroutante, mais au fond, elle ne me déplaisait pas tant que ça et c'était sûrement une bonne idée pour, comme le disait bien Shibumi, faire déjà un pas en avant vers l'acceptation. Cependant, l'autre demoiselle semblait un peu plus réticente et semblait s'en faire beaucoup vis-à-vis de leur mère. Toutefois, je fus frappé par un grand choc quand j'entendis que cette dernière était ma "supérieure" et je devins même pâle en me rendant compte des risques que j'encourrais si je venais à me rater dans mon travail. Je revins à la discussion et les demoiselles ne semblaient pas d'accord sur ce que nous allions faire.

"Pourquoi pas après tout, cela me semble une bonne idée et en effet, il y a peu de chances que quelque chose arrive. Quant à votre mère, il serait bien que vous lui disiez toute la vérité sur ce qui s'est passé aujourd'hui, cela réduira peut-être le savon que vous risquez de vous prendre. Je pourrais aussi lui parler si ça vous intéresse, bien que je ne pense pas avoir un énorme impact sur ce qui va vous arriver."

Je finis par me lever et interpeller rapidement un vendeur afin de lui demander où se trouvait le cimetière de Luca et il m'indiqua un lieu situé en hauteur où ils rendaient hommage aux morts, me disant que n'importe qui pouvait y aller. J'en profitai pour demander un paquet de clopes que je rangeai dans ma poche avant de retourner auprès des demoiselles. Je leur dis rapidement que je savais où se trouvait le cimetière et qu'elles avaient juste à me suivre. Je pris finalement la route vers le fameux cimetière en me dirigeant vers la sortie de la place qui était un grand escalier. Je montai tranquillement les marches tout en faisant attention à ce que les deux filles me suivent et sans même m'en rendre compte, je finis par arriver devant le cimetière, un endroit assez grand où le sol en terre était parsemé de pierres tombales de différentes tailles, chacune avec des inscriptions différentes mais ayant toutes le même sens : le nom, la date de naissance et de mort de la personne concernée, ainsi qu'une petite phrase devant sûrement représenter la personne. J'avançai doucement entre les pierres, les regardant toutes et les analysant une à une, me rendant compte que je ne pouvais rien faire pour sauver ma mère et ma soeur à l'époque. Je finis par m'arrêter devant une pierre tombale vierge, la contemplant avant qu'un vieil homme portant un bouquet de fleurs s'approche de moi et se mette face à la pierre tombale à la gauche de celle que je regardai. Il me fit un regard sympathique avant de me donner une petite tape dans le dos, de poser ses fleurs sur la pierre tombale et de s'en aller, avec un léger sourire. Il n'eut pas besoin de plus pour réussir à me faire comprendre que si je voulais absolument faire mon deuil, je devais m'en donner les moyens. Ma main droite se plongeait dans la poche où se trouvait mon paquet de cigarettes avant d'en extraire une que je mis entre mes lèvres pour finalement l'allumer à l'aide d'une flamme que je fis apparaître du bout de mon index.

"Si maman ou toi me voyait actuellement, je me prendrais sûrement une bonne claque pour oser fumer, alors que vous fumiez toutes les deux. C'est comme ça, vous m'avez laissé cette mauvaise habitude et celle-ci, elle est pour vous deux. Un jour, je finirais par vous rejoindre, mais vous allez devoir attendre, car j'ai des choses à faire. Je vous aime toutes les deux et j'aurais sûrement dû le dire plus tôt, mais reposez-vous bien, vous le méritez." A mes mots, je me tournai vers les demoiselles, ma cigarette toujours en bouche. "Bon, il serait peut-être temps que vous rentriez chez vous. Vous allez déjà vous manger un sacré savon, évitez de l'aggraver. J'ai été ravi de vous rencontrer toutes les deux et nous nous reverrons bien vite, je vous le promets... A moins que vous ne m'appréciez pas et dans ce cas-là, le plus tard sera le mieux !" Je laissais un grand sourire s'afficher à ces mots, montrant bien que cela était évidemment une blague, avant de m'approcher des deux demoiselle et de prendre tour à tour leur main droite entre mes deux mains et de faire apparaître ma marque sur le dos de celle des demoiselles. "Grâce à cette marque, je pourrais facilement vous rejoindre car je suis capable de me "téléporter" sur elles. Si vous n'en voulez pas, vous avez juste à frotter un petit peu et elle disparaîtra. Je vous souhaite de bien rentrer et de faire attention à vous."

Je finis par récupérer mon manteau que j'enfilai tranquillement avant de m'écarter peu à peu des filles, de fermer les yeux et de chercher un nouveau point pour me téléporter. Une fois que ce dernier fut trouver, je jetai un dernier regard vers les filles tout en souriant, avant de disparaître, ne laissant qu'un coup de vent à mon passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule des Flammes Bleues
Wonderfull Voice Blue
MembrePrincesse de Coeur du Crépuscule des Flammes BleuesWonderfull Voice Blue
avatar
Nombre de messages : 285
Age : 27
Localisation : Cherche-moi ^o^
Arme : Tsuki, l'ancienne dague à maman
Invocation : Mél : Loona / Shi : Roxyline, deux lionnes de type glace et électrique/ténèbres
Date d'inscription : 15/02/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   Dim 23 Oct - 20:21

Shibumi était contente, elle avait eût gain de cause, car au final, ils allaient voir le cimetière. Il leur proposa même de parler à leur mère pour éviter que la punition ne soit trop grande, mais les deux filles agitèrent, en même temps, leurs maisn pour leur faire un signe de laisser tomber, car elles préféraient assumer. Une fois au cimetière, ils purent voir plusieurs tombes, dont une vierge où un vieux déposait des fleurs dessus, ce que les filles avaient de la peine à comprendre, car s'il n'y avait pas d'inscription, qui allait-il pleurer ? Enfin, quoi qu'il en soit, Solace fini tout de même par dire ce qu'il avait sur le cœur, ce qui fit plaisir aux filles.

"Maintenant, vous irez bien mieux"

Déclara Shibumi en ayant l'air vraiment satisfaite. Solace leur conseilla de rentrer, puis fit une trace sur leurs mains droite, leur disant qu'avec cela, il les retrouverait bien plus aisément, faisant même une plaisanterie, ce qui fit esquisser un léger sourire à Mélodie. Il reprit son manteau, puis s'en alla.


"Au revoir Solace !"

Dirent les deux demoiselles en même temps, alors qu'il s'en allait. D'un commun accord, les filles décidèrent de rentrer. Une fois à la maison, Emilie les attendait de pied ferme en ayant l'air pas du tout contente, ce qui stressa un peu les filles, qui déglutirent difficilement, sachant très bien ce qui allait ce passer.


- Je suis extrêmement déçue ! Vous m'avez délibérément désobéit ! Où étiez-vous passées cette fois-ci ?

"Aaaaa Spira !"

"Mais... Tout va bien ! En est en un seul morceau !"

- Avec les habits déchirés et du gribouillis sur les mains, vous, vous fichez de moi ou... Mélodie ! Ta main !

Même si c'était derrière le dos, Emilie voyait bien que la robe de Mélodie avait un problème, ce qui l'inquiéta. Spira, ce n'était pas la porte à côté, mais c'était déjà moins loin que l'endroit où Mélodie avait été élevée. Demandant à sa fille de s'approcher, cette dernière obéit, puis timidement, montra sa main. Lorsqu'elle vit de quoi il s'agissait, elle eût des yeux ronds comme des soucoupes. Elle lâcha la main de sa fille et demanda à Shibumi de s'avancer pour lui montrer sa main, ce qu'elle fit.


- Vous avez été marquées par un gardien. Qui est-ce ?

"Solace"

- S... Solace ?! Le.. Le gardien de la flamme bleu ?! Tu.... Vous...

"C'est le futur gardien de Mél, on le sait"

- Je suis tellement heureuse que tu l'ais trouvé ! Allez vous changez, on va faire un super repas pour célébrer cela !

Leur mère était tellement contente que les filles, l'aimant trop, n'osèrent pas lui dire la vérité, de peur de lui faire de la peine et de ce ramasser une nouvelle punition, qui ne semblait plus être à l'ordre du jour, en tout cas, sa mère ne leur en reparla pas. Toutefois, une fois douchées et changées, les filels, à tables, durent raconter ce qu'il était arrivé, ce qui fascina et intrigua la cheffe des gardiens du crépuscule. Tsuki et Ailicécy étaient également soulagées que tout allait bien et évidemment, elles préparèrent le repas, comme presque tous les jours, malgré qu'Emilie disait que ce n'était pas la peine. Une fois le repas fini, elles allèrent ce coucher, rêvant à ce fameux Solace et à cette journée passée avec lui.


HS : RP Terminé

_________________
Si jamais je te perdais Yuki, je sombrerais dans le néant...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre inattendue à Luca. [PV : Mélodie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mélodie de glace [RP privé]
» Baptême de Mélodie de Sélènes [Terminé]
» Une arrivée inattendue...
» Douce mélodie...
» [Joueur de Flûte] Ensorcelante mélodie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: