Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lien Spécial [PV; Wixan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Lien Spécial [PV; Wixan]   Dim 2 Oct - 13:29

Cela devait maintenant faire quelques petites semaines qu'elle vivait maintenant à Illusiopolis, ce moment où elle a perdue son coeur revenait souvent en tête et même dans les rêves de la pauvre petite Xenaki qu'on surnommait aussi la Fleur Fanée, qui était actuellement en train de dormir dans son lit, en boule dans ses couvertures. La chambre représentait bien cette dernière, le sol étant une sorte de moquette à poils verts pour symboliser de belles herbes, les murs peint d'un bleu ciel avec comme motif quelques nuages magnifiquement blanc et un soleil qui se trouvait juste au dessus d'elle, une sorte de lampe qui pouvait illuminer extrêmement bien la petite pièce lorsqu'on l'allume, et on passe encore des décorations et meubles faisant rappeler la nature telle la flore ou la faune...

Pourtant, même si elle dormait on pouvait y entendre un étrange bruit de grincement, comme si quelqu'un se balançait sur une chaise et en effet, ce n'était rien d'autre que l'esprit d'Akemi qui suit depuis toujours la Koshaku, qui se balançait légèrement, l'air impatient, son regard fixant l'horloge. Après une petite minute, il se leva d'un bond tout en affichant un grand sourire assez joyeux et vint jusqu'au lit pour secouer doucement les épaules de sa belle qui se réveillait difficilement.

"Coucou chérie ! J'espère que tu as bien dormis !"

Fit-il dans un ton enjoué devant une Xenaki qui restait indifférente, le regardant longuement avant de finir par hocher timidement la tête dans un silence. Notre jeune gardienne depuis qu'elle est ici, ne parle pas beaucoup, mais fort heureusement que cela ne semble pas désespérer son fiancé, au contraire ! Même si elle était opposée à lui, rien ne le dérangeait après tout elle est celle qu'il aime et que son destin est lié à elle, Akemi se promettait de la protéger quoiqu'il en coûte, se sacrifier une deuxième fois pour elle ne lui faisait pas peur. Sans plus tarder, il l'aida à se lever et brossa ses cheveux, depuis qu'il est mort, l'esprit prend énormément soin de sa dulcinée, peut-être à cause du fait qu'il soit mort et qu'il est conscient que contrairement à lui, elle avait des besoins comme tout le monde ce qui le rendait très protecteur. Comme la fois où il avait apprit qu'une furie vivait dans La Demeure, le pauvre blondinet faisait tout pour pas que Xenaki la croise mais heureusement que cette Reine des Glaces, comme aimait si bien surnommer leur leader, était enfin partie. Il n'y avait plus de danger dans les parages.

La Fleur Fanée se regardait un moment dans le miroir avant d'éclater en pleurs, ça aussi, Akemi avait l'habitude de voir depuis qu'il est un esprit et ça le rendait triste de la voir ainsi surtout que de savoir qu'il ne pouvait rien y faire, lui faisait du soucis. Il fini par être tout près d'elle pour poser ses mains sur ses épaules en silence.

"Pourquoi j'arrive à pleurer ?... Je pensais que je n'ai pas de coeur..."
"Ne dis pas ça... Tout le monde peut être tracassé par quelque chose, même un Simili. Mais si tu te mets dans ces états là, ça me rend triste, parce que je ne pourrais pas t'aider..."
"Je suis désolée Akemi..."

La Koshaku se retourna doucement pour regarder le blond avant de baisser les yeux, ce dernier lui prit la main pour l'entraîne en dehors de la chambre avant de dire :

"Je pense qu'il serait préférable que tu sortes un peu plus ! Tu sais, quand on parle à d'autres gens, ça nous fait parfois du bien surtout quand on est triste ! Alors, pourquoi pas rencontrer tes autres petits camarades ?"

Qu'il conseillait, toujours avec ce grand sourire heureux qui trônait sur son visage, ce qui semble plus ou moins consoler Xenaki qui fini enfin par afficher un très faible sourire à son fiancé avant de serrer un peu plus sa main et essuyant ses larmes avec son autre bras. Il avait raison ! Cela servait à rien de souffrir toute seule dans son coin à cause du passé, même si celui-ci était encore tout frais dans sa mémoire, il fallait l'oublier ! Mais comment oublier un être divin comme Le Ryu ? Celui qui a tué son fiancé et même donner ce rôle de Koshaku ? C'était bien une chose compliqué. Est-ce que du coup, son monde natal avait perdue toute trace de vie ? Après tout en plus d'être partie, elle avait perdue son coeur, c'était donc comme déraciner la vie de Misuto. Tout comme on pouvait déraciner un arbre ou une belle fleur. Xenaki se devait de se ressaisir, ce n'est pas en restant tout le temps enfermée dans sa chambre que les choses allait s'arranger, il était temps de rencontrer ses "petits camarades" comme lui disait si bien Akemi, qui d'ailleurs la traînait un peu partout dans les couloirs, à la recherche de membres. La demoiselle lâcha alors un soupir, constatant que c'était désert, aussi désert que Misuto... Rahh, fallait qu'elle arrête d'y repenser à ce fichu monde, mais c'était plutôt difficile pour elle. Allant dans un ascenseur, la machine les faisait monter à un étage pour au final s'ouvrir et les rendre devant une grande porte qu'Akemi s'empressa d'ouvrir vivement, leur donnant place au restaurant de l'Organisation. Un petit sourire malicieux fleurissait alors sur ses lèvres, se tournant vers sa chérie qui regardait le lieu en clignant des yeux, surprise, n'étant jamais venu ici.

"Regarde ! Il y a déjà trois personnes ici ! En plus, les bars, c'est cool ! Puis tu dois avoir faim en plus !"
"Je... Je ne pense pas que sa soit un lieu pour mo-"
"Aller, aller ! Courage, Naeki !"

Xenaki baissa brusquement la tête, tristement, en entendant son vrai prénom, ce qui faisait regretter Akemi qui s'en voulait de l'avoir appelé ainsi, oubliant que cela pouvait lui faire du mal. Sans dire un mot, la jeune fille fit demi-tour, sortant du restaurant pour errer dans les couloirs. Son fiancé la suivit de très près, planant, ses pieds ne touchant pas le sol. Une fois à son niveau, il lui prit doucement sa main pour la rassurer et la laissa aller où elle veut. C'est certainement la meilleure chose à faire après tout, elle était libre de ses mouvements, tout ce qu'il voulait c'était son bonheur mais si elle ne se sentait pas prête de faire face à quelqu'un, tant pis, il lui laissera encore du temps à s'adapter même s'il aimerait l'aider à combattre sa timidité. En espérant qu'elle puisse croiser un membre et qu'elle ne s'enfuit pas encore... même si on dirait que croiser quelqu'un semble être difficile aujourd'hui, alors que d'habitude lorsqu'il se promenait loin de Xenaki, il en croisait souvent. Peut-être qu'une grosse partie est parti en mission ? Peut-être. D'ailleurs, il se demandait si sa dulcinée aller elle aussi partir en mission un jour... Si oui, il se promet de la protéger, de savoir qu'elle va partir de La Demeure pour aller dans d'autres mondes l'inquiétait car ici, il savait qu'elle était en sécurité mais à l'extérieur... ça ne sera pas trop le cas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la Nature
La Rose Blanche
MembreSimili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la NatureLa Rose Blanche
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 17
Localisation : Un peu partout, se recherchant soi-même mais aussi quelqu'un
Arme : ///
Invocation : ///
Date d'inscription : 01/09/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Dim 2 Oct - 22:28

Une âme égarée, cherchant son chemin, cherchant un but dans sa vie, cherchant des réponses à ses questions. C'était bien ce qui pouvait décrire la pauvre Wixan qui était allongée en ce moment-même par terre, près de son lit, en train de dormir. Elle aurait pu être au chaud sous ses couettes et bien installée sur un matelas douillet, et pourtant, c'était le sol qu'elle avait choisi. Était-elle tombée pendant son sommeil agité ? Que nenni. Elle avait fait cela de son propre gré. Pour quelle raison ? Pourquoi toujours chercher des réponses à des questions qui n'avaient même pas sens d'exister ? Voilà ce qu'on pouvait répondre.

La demoiselle finit par ouvrir doucement les yeux. Elle paraissait bien fatiguée malgré ses douze heures de sommeil. Aussi, elle n'arrivait pas à trouver le repos digne de ce nom à cause de ses nuits agités. Ce n'était aucunement à cause de quelconques rêves qui pourraient l'empêcher de dormir, non il s'agissait simplement d'elle-même.

Wixan se mit sur ses pieds avant de tourner lentement sa tête vers la fenêtre de sa chambre. Elle ne vit que le ciel noir d'Illusiopolis, ce qui la fit sourire mais aussi pleurer, avant de se mettre soudainement à trembler pour aucune raison en murmurant :

- Laisse-moi tranquille...

Au bout de quelques secondes, elle se calma d'un seul coup, finissant par retirer ses mains de ses oreilles avant de regarder autour d'elle. Sa chambre paraissait bien triste et ressemblait plus à une chambre que l'on pourrait retrouver dans un asile que dans une résidence, puisque la pièce était uniquement fait de blanc avec un lit au milieu et une petite fenêtre. Il n'y avait rien d'autre. Enfin, juste le manteau noir de la Simili qui traînait par terre mais c'était tout. En tout cas, sa chambre était tout de même plutôt vaste ce qui était préférable pour toutes les personnes vivant dans la Demeure, puisque que Wixan pouvait devenir totalement incontrôlable si elle se retrouvait dans une salle aux dimensions restreintes.

La demoiselle finit par sortir de la pièce où elle y dormait en laissant la porte grande ouverte, ne pensant pas à la refermer derrière elle. De toute façon, qu'est-ce qu'on pouvait bien prendre dans cette pièce morbide ? Il n'y avait que le lit, et encore, si on le volait, cela ne dérangerait pas celle qui y résidait puisqu'elle passait plus de temps à dormir par terre.

Enfin, voilà à présent la Rose Blanche en train de se promener sans aucun but précis dans les couloirs. Elle laissait ses pas la guider où bon leur semblait. Ce qui fut une erreur car plusieurs fois elle se retrouva étalée par terre tout le long. Cependant, elle ne disait rien. Elle se contentait de se remettre sur ses pieds et reprendre sa marche, en affichant un visage inexpressif.

- Si seulement tout ceci pouvait disparaître... Enseveli sous de la neige...

Un petit sourire se dessina soudainement sur son visage tandis que les flocons se faisaient de plus en plus présents autour d'elle. Elle commençait déjà à couvrir tout le couloir où elle se trouvait de glace et neige. Néanmoins, elle arrêta tout en entendant du bruit. Son travail finit par disparaître tandis que les flocons qui l'entouraient toujours finirent par disparaître peu à peu. La demoiselle regarda l'endroit d'où le son provenait. Mais rien ne se montra.

- Ce devait être un bruit de chaise volante qui a perdu son chemin pour trouver la cuisine...

Se dit-elle en haussant des épaules. Elle n'avait pas conscience que ses paroles n'avaient aucun sens et que surtout, ce qu'elle avait entendu ne venait que de ses pensées. Enfin, Wixan ignorait totalement qu'elle était atteinte d'un trouble psychiatrique. Ce qui faisait que lorsqu'elle parlait et qu'il y avait des personnes autour d'elle, elle ne comprenait jamais pour quelle raison tout le monde lui jetait un étrange regard. La Princesse déchue finit par reprendre sa marche avant de courir sans crier gare, ayant l'impression que quelqu'un la suivait. Maladroite, elle finit par tomber par terre, avant de se recroqueviller automatiquement sur elle-même, serrant les paupières, les mains sur sa tête dont le visage était caché par ses genoux.

- Ne me faîtes pas de mal ! Promis, je rangerais tous les balais dans la cafetière à yaourts !

Ce n'était pas vraiment de la peur qu'elle ressentait. De toute façon, même lorsqu'elle avait un cœur elle n'avait jamais eu de sentiment ou même d'émotion. Alors ce n'était certainement pas en tant que Simili qu'elle allait en avoir ! En fait, c'était plus à cause de son trouble qu'elle était ainsi. Son cerveau était tellement infecté qu'on ne pouvait définitivement pas la sauver à part l'éliminer de la vie une bonne fois pour toute, contrairement à ce qu'avait pu faire son demi-frère qui lui avait donné une seconde chance, mais ça, l'intéressée l'ignorait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sora-noelle.skyrock.com
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Sam 8 Oct - 23:09

Marchant toujours aussi hasardeusement, Xenaki ne savait pas trop où aller, ni quoi faire, enfin si, elle se devait d'aller sociabiliser avec quelqu'un comme le souhaitait Akemi. Même en tant qu'humaine il était comme ça avec elle, tentant de la pousser à franchir le pas pour s'approcher des autres, pourtant c'est une Simili maintenant, elle devrait pas avoir peur non ? Elle ne ressent rien, enfin si, son amour pour Akemi n'a jamais changé, c'était une évidence et par automatisme ! Un faible sourire fleurissait alors sur son doux visage, oubliant ses pensées du passé.

"Es-tu heureux ?"

Finit-elle par demander toujours en marchant, regardant droit devant soit, ce qui surprit au début le blondinet qui pencha sa tête sur le côté en affichant un fin sourire, avant de rire.

"Bien sûr que je suis heureux ! Si toi tu vas bien, moi aussi !"
"Dans ce cas, je suis "heureuse"... Je suppose."

Akemi hocha de la tête en souriant en grand, tenant précieusement la main de sa fiancée tandis qu'elle le regardait longuement, sans aucune expression avant de sourire à nouveau faiblement. Évidemment qu'il était heureux puisqu'il était aux côtés de sa belle ! Humaine ou Simili, il n'y avait pas de différence, il acceptait sa petite Naeki ou Xenaki comme elle est et même si lui n'est plus qu'un esprit, son amour pour elle n'a jamais changé, il l'a chéris toujours autant comme au premier jour et il est certain que c'est réel, que ce n'est pas par rapport à leurs origines qui doivent maintenant dater des millénaires maintenant. A sa surprise, il entendait Xenaki renifler, signe qu'elle pleurait à nouveau, ce qui le fit soupirer à nouveau avant de serrer un peu plus sa main, lui affichant un doux sourire. Depuis que Naeki est devenue Simili, cette dernière pleurait souvent et fallait que le jeune homme s'y fasse sans pouvoir faire quoique ce soit.

Alors qu'il réfléchissait, son sourire s'agrandit en voyant une personne au fond du couloir, couchée au sol. D'après ses analyses, il s'agissait de Wixan, une jeune fille qu'il avait aperçu vite fait lors de ses balades solitaires dans la citadelle. Bien qu'il savait que cette Simili était quelqu'un d'étrange, il fut tout de même heureux, sautillant sur place avant de se tourner vers sa belle qui avait son regard fixé sur Wixan : Xenaki ne la connaissais pas du tout et ressemblait désormais à un animal qui découvre quelque chose, restant prudente. Deux, trois pas, elle s'arrêta à nouveau de marcher, regardant la châtaine en haussant les sourcils, la Gardienne se sentait étrange à ce moment précis, comme si quelque chose la poussait à avancer, l'attirait vers cette fille inconnue, bien qu'ironiquement, Xenaki ne s'approchait jamais de personne a moins que ça soit Akemi qui la pousse hors que là, c'était elle-même. Elle avait une envie. Ce qui est plutôt étrange pour un Simili qui est censé rien ressentir, pourtant, c'est comme si elle avait un coeur en ce moment précis. Le jeune homme en voyant l'état de sa fiancée, fut très attendrit et relâcha doucement la main de la belle pour la laisser partir comme bon lui semble, regardant la scène joyeusement, la suivant au loin.

La petite brunette une fois au niveau de Wixan, afficha pour la première fois, un tendre sourire, faisant apparaître des petits papillons blancs qui virevoltaient tout autour des deux jeunes filles puis elle tendit sa main.

"Est-ce que tout va bien ? Je... Je ne t'avais jamais vu auparavant...! Comment t'appelles-tu ?"

Demanda timidement la Koshaku qui s'était mise à rougir légèrement. Elle se demandait pourquoi elle se sentait si... Si puissante depuis qu'elle est a côté de cette inconnue qui lui donnait envie de donner la vie tout autour d'elle, décorer les lieux avec des plantes, peupler les salles d'animaux et insectes... Furtivement elle jeta un petit coup d'oeil vers Akemi qui hochait la tête en souriant, lui caressant la tête.

"Tu me sembles bien troublée, je suppose que tu as trouvée ce que tu cherchais depuis tout ce temps !"

Qu'il disait pour la rassurer, ce qui fit encore plus sourire la Gardienne qui ne disait rien pour pas paraître folle, car après tout personne ne pouvait voir le blondin sauf elle. D'ailleurs Xenaki a jamais songé d'expliquer cette situation à qui ce soit, si jamais on la surprenait à faire quelque chose de pas normal, mais en tout cas elle ressentait quelque chose de très fort en Wixan qui lui faisait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la Nature
La Rose Blanche
MembreSimili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la NatureLa Rose Blanche
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 17
Localisation : Un peu partout, se recherchant soi-même mais aussi quelqu'un
Arme : ///
Invocation : ///
Date d'inscription : 01/09/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Ven 21 Oct - 0:37

Wixan demeurait ainsi, en boule, perdue autant que ses pensées, dans ce bien triste couloir où personne ne circulait. En même temps, la demoiselle n'était pas vraiment du genre à vouloir se promener dans des endroits fréquentés par les autres membres de l'Organisation. En effet, pour une raison qui lui échappait, comme presque pour tout, elle détestait être entourée, préférant largement la solitude à la compagnie. Serait-ce de la peur de s'approcher des autres ? C'était peu probable, néanmoins, on pouvait soupçonner qu'elle tenait cela de son être d'origine, Niwa, puisque même celle-ci refusait d'avoir trop de monde près d'elle.

Il n'y avait qu'une personne auparavant, que la princesse de Kusa acceptait. Malheureusement, Wixan n'a aucun souvenir de l'intéressée puisqu'en devenant Simili, elle avait oublié les cinq dernières années de sa vie. A présent, demeurant toujours seule, elle se montrait bien silencieuse s'il y avait quelqu'un qu'elle estimait trop proche d'elle, même si cela pouvait être des bonnes dizaines de mètres. C'était souvent lorsqu'elle était seule qu'elle se parlait à elle-même et à voix haute. Cependant, elle n'avait pas réellement conscience de cela. Enfin, on raconte souvent qu'avec le temps, cela passe. Eh bien, il fallait croire que ce n'était pas le cas pour la Rose Blanche puisque son cas ne cessait de s'aggraver. Mais encore une fois, la principale concernée n'en était pas consciente.

En tout cas, la châtaine ne semblait pas prête de bouger, restant recroquevillée sur elle-même, tremblante toujours plus. Et pourtant, elle entendit une voix qui fit redresser un peu sa tête. Ce fut là, qu'elle remarqua la présence d'une demoiselle qui se tenait devant elle, en lui tendant la main, étant sûrement la responsable de l'apparition de papillons qui virevoltaient autour des jeunes femmes. La nouvelle-venue demanda à Wixan qui elle était. Cette dernière rebaissa la tête, demeurant en boule, ignorant cette "chaleureuse" main que sa camarade lui présentait. Néanmoins, et pour la première fois depuis qu'elle était Simili, la Rose Blanche répondit :

- Ça dépend de quelle identité tu veux savoir... J'en ai plusieurs, mais je les oublie... Auparavant, on m'appelait Princesse de Kusa, ou Mademoiselle Shibomi, à présent, on m'appelle la Rose Blanche... Tous ces noms... Pourquoi en donner autant pour une seule personne ? Je suis égarée à cause de cela. Qui je suis vraiment au final ?

Elle lâcha un petit soupire, bien qu'elle n'était pas spécialement agacée ou triste pour pouvoir faire une telle chose. Elle finit par se mettre debout sans pour autant s'aider de sa collègue qui avait pourtant fait un bon geste envers elle. En tout cas, Wixan était tout de même "surprise" de constater que quelqu'un s'était approché d'elle. D'habitude, on ne venait jamais la voir. Pour quelle raison ? Elle l'ignorait. Sans doute racontait-on des choses sur son sujet ? Quoiqu'il en soit, elle n'en savait rien. De toute façon, qu'est-ce que Wixan connaissait à part le fait qu'elle ne connaissait rien ?

- Wixan...

Elle finit par placer son prénom ainsi, sans prononcer une belle phrase pour mieux le présenter. Suite à cela, elle leva légèrement la tête pour pouvoir un peu plus regarder la demoiselle qui se tenait en face d'elle. En l'observant, la Rose Blanche ne sentit rien de particulier se produire en elle, pourtant, elle avait l'impression que quelque chose, au fond d'elle, s'agitait plus ou moins. Néanmoins, avec tout ce qu'il se passait en elle, elle se disait que ce ne devait être qu'une illusion ou quelque chose du genre, un mirage, une tromperie.

- Tu... tu ferais mieux de ne pas rester avec les fleurs empoisonnées... Tout le monde les regarde mal et leur piétine dessus, c'est qu'il y a bien une bonne raison...

Sur le coup, on pouvait se dire que ce qu'elle racontait n'avait aucun sens. Mais en y réfléchissant un peu plus, on se rendait compte qu'en réalité, elle parlait d'elle-même de manière implicite. Sans attendre une réponse de sa camarade, Wixan reprit sa marche qu'elle avait interrompu à cause de son impression. Elle se disait qu'elle ne devait pas s'attacher à d'autres personnes et encore moins créer un lien avec elles. Après tout, Niwa avait déjà vécu cela, et cela s'était finalement très mal fini, et son Simili n'allait pas reproduire la même erreur, bien qu'en réalité, elle n'avait pas conscience que si elle s'isolait tant c'était à cause de cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sora-noelle.skyrock.com
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Dim 29 Jan - 12:11

Toujours en tendant un peu sa main, la Gardienne de la Nature écoutait attentivement sa camarade Simili, ne comprenant pas entièrement ce qu'elle lui racontait. Xenaki s'était mise à rougir timidement en voyant que son aide a été ignorée, se redressant alors en laissant tomber sa main. Ai-je mal agis ? Qu'elle se demandait, mais Akemi qui pouvait entendre ses pensées la rassura que non, c'était bien ce qu'elle faisait, ce qui la fit sourire légèrement.

"Enchantée, Wixan. Moi c'est Xenaki. La Fleur Fanée..."

Se présenta Xenaki d'une voix douce, c'était vraiment incroyable mais elle ressentait encore cette sensation en elle depuis que Wixan était tout proche d'elle et son fiancé semble lui affirmer que c'est parce que c'était une Princesse du Crépuscule. SA Princesse à elle. Prenant une grande inspiration, la châtaine s'approcha gentiment de celle qu'elle devait jurer de protéger et fini par lui prendre enfin la main en lui affichant un plus beau sourire, plus sincère. Un sourire que Naeki autrefois pouvait en faire. Soudainement, de la Lumière éclaira leurs mains, puis un filet de Ténèbres les entours. Des papillons orangés semblent s'envoler tout autour en faisant pousser des plantes là où ils vont puis d'un seul coup, une tempête de neige vint s'abattre et tout balayer. Tout vint disparaître. Xenaki se recula en la relâchant, regardant intensément sa main.

"Je... On... on est liées on dirait bien..." en relevant sa tête, elle regarda à nouveau la Simili de Princesse. "Wixan ! Ne t'en fais pas, je resterais prêts de toi ! Peu importe comment tu es et ce que tu fais, je te soutiendrais et t'aiderai, tu peux me faire confiance. Je te jure de te protéger !"

Eh beh ! C'était la première fois que la Koshaku exprimait tant de chose comme ça, elle qui est si silencieuse et renfermée, là, elle semblait s'ouvrir un peu plus à sa Princesse, c'est ce qu'Akemi lui fit remarquer et c'est une bonne chose. Mais que font-on d'autres en tant que Gardien ? Va-t-elle devoir rencontrer d'autres ? Bah ça, par contre, ça la faisait "stresser" ou du moins un semblant de ce sentiment qu'elle ne peut exprimer sans son coeur. mais ça servait à rien, il faut qu'elle réapprennent à côtoyer des êtres vivants.

"Dis, ça te dit qu'on aille au restaurant de l'Organisation ? J'y suis jamais allée et... je me dis que ça pourrait être sympa d'y aller toutes les deux !"

Alors qu'elle allait se retourner, la Simili heurta un autre camarade, un brun aux yeux rouges. En l'observant, elle ne semblait pas le reconnaitre mais encore une fois, son fiancé était là pour lui expliquer que c'était un petit nouveau qui est arrivé récemment mais malgré son jeune "âge" de Simili, il semble beaucoup à l'aise contrairement à son semblable qui le suit habituellement mais on dirait qu'il n'était pas sur les lieux.

"Hanw, vous allez au resto' du coin ? Si cela ne vous dérange pas, j'aimerais bien vous suivre mesdames~! Je ne connais pas encore assez la demeure vous voyez..."
"Uh... Oui, bien sûr, je suppose que la cheffe apprécierait qu'on puisse tous s'entendre entre camarades... Qui es-tu ?"
"Nyx. 'Scuse mais j'ai écouté votre ptite présentation et donc... Toi t'es Xenaki et l'autre Princesse derrière, Wixan ? C'est cool d'avoir des membres spéciaux comme vous..." Le brun afficha un petit sourire malicieux avant de se tourner complétement pour interpeler quelque chose ou quelqu'un "Hey, 'Nox ! Arrête de te planquer à chaque membre qu'on croise et viens dire bonjour !... En plus, on a de la Princesse !...Pas une des Ténèbres hein, rassure-toi, haha !"

Lentement, et surtout hésitant, un jeune homme aux cheveux blancs possédant des yeux dorés sortit de sa cachette pour approcher le trio de Simili, la tête baissée, mais reçu aussitôt une remarque désagréable de la part de son "jumeau" pour lui faire redresser le visage. Enox resta silencieux, observant la Gardienne et la Princesse de la Nature. Par rapport au brun, l'albinos lui dégageait un puissant froid glacé autour de lui, une chose qu'il a hérité de son humain.

Xenaki regarda les nouveaux membres en leur souriant un peu puis se tourna vers Wixan en affichant un peu plus grand.

"Toujours partante ? On va bien s'amuser !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la Nature
La Rose Blanche
MembreSimili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la NatureLa Rose Blanche
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 17
Localisation : Un peu partout, se recherchant soi-même mais aussi quelqu'un
Arme : ///
Invocation : ///
Date d'inscription : 01/09/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Lun 30 Jan - 0:08

Wixan fut coupée dans sa marche lorsque celle qui répondait au nom de Xenaki prit sa main dans la sienne. La châtaine aux yeux bleus ne prit même pas la tête de tourner sa tête vers son interlocutrice. Elle voulait retourner dans sa chambre et ne plus jamais en sortir. Enfin, peut-être qu'elle irait dehors de temps en temps. Ou peut-être qu'elle allait se promener dans la ville pour éviter tout contact avec un autre. D'ailleurs, c'était la première fois que quelqu'un osait tant l'approcher qu'on n'avait pas peur de prendre sa main. Depuis qu'elle était un Simili, Wixan n'avait plus eu de contact physique avec un autre, ne serait-ce qu'une petite caresse ou un simple touché.

L'ancienne princesse de Kusa sentit quelque chose d'étrange émaner de sa main. Ce devait être encore une fausse impression qu'elle se faisait. Seulement, un étrange papillon orangé virevolta devant ses yeux faisant pousser un champ de fleurs au pied de Wixan. Celle-ci se recula en éternuant. Décidément, le pollen ne lui réussissait pas. Aussi, quand elle était humaine, elle n'avait jamais vu la flore. La nature était incapable de se développer sous l'épaisse neige de Kusa. En parlant de neige, le décor empli de végétaux se fit emporter par une tempête, et là encore, la châtaine ne réagit pas.

Xenaki finit par lâcher la Simili qui lui tournait toujours le dos. Elle écouta par la suite à moitié ce que disait la demoiselle. Elle ne comprenait pas de quoi elle parlait. Liées ? Elles ? Non, cela l'étonnerait. Pourquoi ? Parce qu'elle ne voulait pas avoir de lien avec quiconque. Enfin, c'était ce qu'elle croyait, à moins qu'elle ne se trompe sur tout le sujet ? Enfin, Xenaki fit un beau discours, dit des mots touchants, mais il semblerait qu'encore une fois, Wixan les ignorait totalement. Elle gardait le silence et le dos tourné. Pourquoi ne lui faisait-elle pas face ? Pourquoi ne disait-elle rien ? Tout simplement parce qu'elle n'avait rien à dire, enfin, d'après ce qu'elle croyait.

Elle ne réagit même pas lorsque sa camarade lui proposa d'aller manger quelque chose au restaurant. Ce n'était pas dans ses habitudes de grignoter en public. En fait, elle ne se nourrissait presque jamais. Pour quelle raison ? Arrêtons de chercher des réponses à tout ! Wixan était ainsi. Elle ne désirait pas se rassasier, et c'était tout. Alors aller au restaurant, en plus accompagnée, ne l'enchantait guère. Enfin, de toute façon, peu importe ce qu'on pouvait lui proposer, même si elle était seule, elle n'aimerait pas le faire.

Finalement, Wixan tourna très légèrement sa tête lorsqu'elle entendit une deuxième voix avec celle de Xenaki. Affichant le regard le plus inexpressif qui soit, elle observait le nouveau Simili dans le moindre détail, bien qu'en réalité, elle se contait de le balayer verticalement avant de se retourner à nouveau. Elle était de nouveau dans sa bulle. Ce qui fit qu'elle n'entendit pas le dénommé Nyx qui la qualifiait de Princesse - d'autant plus que pour elle, ce serait son ancien titre royal auquel elle aurait songé plutôt que sa véritable nature qu'elle n'avait toujours pas compris -.

Sa bulle finit par éclater à la question de Xenaki qui lui demandait si elle désirait toujours aller au restaurant. Wixan se retourna complètement vers le trio. Elle les regarda un à un, sans vraiment les regarder en fait, dans un moment de silence pour finalement ouvrir sa bouche légèrement et dire simplement :

- Non.

Sur ces mots, elle avança droit devant elle, ce qui fit qu'elle passa à côté du trio, sans leur lancer un dernier regard, avançant tout droit. Cependant, il y avait quelque chose à noter dans sa façon de marcher : elle zigzaguait étrangement dans ce couloir qui se tenait pourtant droit. D'autant plus qu'il était possible de l'entendre marmonner, mais personne ne pouvait comprendre ce qu'elle disait, en fait, elle-même ignorait de quoi elle était en train de parler. En tout cas, elle marchait, là, s'éloignant du trio, pourtant, elle ne savait pas réellement où aller. Au final, elle finit par tomber toute seule par terre, et demeura allongée sur le sol, en plein milieu du couloir, les yeux rivés sur le toit. Quelques plantes et un peu de neige se formaient autour d'elle, et à cause de la présence du pollen, elle n'arrêtait pas d'éternuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sora-noelle.skyrock.com
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Lun 30 Jan - 14:25

Qu'est-ce qui ne va pas avec moi ? Pourquoi ne se retourne-t-elle pas ? Il y a quelque chose qui ne va pas, j'ai dû faire un truc de travers... mais quoi ? C'est peut-être juste moi qui est désagréable alors... C'est ce que pensait Xenaki, se posant de nombreuses questions sur elle-même, Wixan, tout. Fort heureusement qu'Akemi soit présent pour la réconforter comme il peut de par sa présence immatérielle, il n'aimait pas la voir si triste et douteuse d'elle-même, hors de question qu'elle se sente ainsi !

Cependant, Xenaki fut totalement "heureuse" de voir que sa Princesse finisse enfin par se retourner, mais seulement, ce n'est pas la réponse qu'elle souhaitait entendre de sa bouche qui sortit, c'était un refus qu'elle s'était prise là et cela semblait affecter la Gardienne qui baissa tristement la tête en soupirant. Laissant Wixan passer. Les larmes aux yeux, la Koshaku allait se dégager mais Nyx fini par la retenir par le poignet en souriant.

"Bah alors, tu fuis ? Je pensais que les Koshaku étaient fortes ! C'est toi la Gardienne, c'est toi qui commande ici !"
"Co-comment sais-tu que je suis une Ko... hmph..." Xenaki tenta de retirer son poignet mais en vain, Akemi s'en chargea alors en envoyant une onde de choc qui fit reculer le Vénéneux qui grogna avant de rire un peu. "T'inquiète va, je ne suis pas ce que tu penses, chérie~"

Bon, au moins ce n'était pas la Divinité qui veut la retrouver à tout prix, pensa la Simili en soupirant de soulagement, les yeux fermés un moment. Le brun aux yeux rouges en profita pour se décaler, se dirigeant vers là où est couché Wixan. La situation semblait beaucoup l'amusé au vu le petit sourire qu'il avait sur les lèvres. Le jeune homme fini par oser s'asseoir sur elle, ricanant.

"C'est vraiment marrantes, les Princesses du Crépuscule en fait ! J'ai bien hâte de te voir dans ma collection."
"Grand frère !" S'écria l'albinos qui était posté pas loin du brun, semblant être choqué par la vu qu'il avait devant lui, limite traumatisé. Enox fini par foncer pour faire bousculer son soit disant, "frère" pour le faire descendre de Wixan "Laisse la Princesse tranquille ! Elle t'as rien fait, tu es méchant !"
"Crétin... Elles sont toutes mauvaises et manipulatrices ! Surtout les blondes, ce sont des femmes cruelles, tu devrais pourtant t'en souvenir ! Surtout l'autre vipère à lave !"

Enox fronça les sourcils en se mettant à gonfler les joues, les bras croisés. Il fit la moue, se mettant même à rougir, finissant par détourner son regard.

"C'est même pas vrai d'abord ! T'es juste jaloux car elle est plus gentille que toi..."


Nyx eut un sourire malicieux, l'air satisfait, comme si il s'y attendait à ce que son jumeau blanc réagisse ainsi. Xenaki fini par intervenir en vitesse entre les yeux, en faisant même disparaître les fleurs pour faire cesser les éternuement de sa Princesse avant de lancer un regard suspicieux aux deux petits nouveaux.

"Cessez un peu vos gamineries, c'est pas comme ça qu'on apprends à se connaître et à s'entendre !"

Bien évidemment, la Gardienne n'avait pas vu la scène précédente, étant donné qu'elle paraissait ailleurs dans ses pensées, par contre les réactions d'Enox lui faisait bizarre. Physiquement, il a pourtant l'air d'avoir la vingtaine mais ses réactions sont digne de ceux d'un enfant... Xenaki en était intriguée, curieuse de savoir comment a été fait celui-ci, d'où est-ce qu'il vient et ce qu'il est réellement. Aurait-il gardé que ses souvenirs d'enfant seulement ? Possible, ce qui expliquerait donc sa façon d'agir et le fait qu'il semble être dépendant de Nyx mais ce dernier semble dur avec lui, hors qu'un enfant a besoin de douceur et de soutient pour avancer. Xenaki fini par afficher un doux sourire, semblant être un peu maternelle envers l'albinos qui s'est mit à regarder la jeune femme d'un air surprit, penchant sa tête sur le côté.

"J'en suis sûr que si chacun y mets du sien, qu'on fasse tous un effort de notre côté... On pourrait tous s'entendre..." Dit-elle en regardant les trois Simili, gardant son doux sourire.

Le plus "jeune" semble être d'accord avec cette idée, hochant vivement sa tête en affichant un grand sourire. Enox aimait voir du monde et rencontrer les gens, bien qu'il soit renfermé et peureux, il a surtout peur du rejet. Tandis que Nyx émit un petit soupir, bien sûr qu'il était "ravie" de côtoyer une Princesse et une Gardienne mais cela le saoulait déjà, puis l'éducation d'Enox n'arrangeait pas les choses puisque le brun voudrait tellement le forger comme il le souhaite, manipuler la coquille vide qu'il était mais avec une personne bienveillante comme Xenaki dans les parages, ce n'était pas une chose simple, elle ne doit pas être dupe. C'est pas comme quand l'autre fois ils étaient avec Phoenix et qu'il pouvait faire ou dire quoique ce soit sans que la patronne capte quelque chose. Surtout que là, une envie de vengeance l'animait. Ouais. Il a une envie de vengeance qu'il aimerait faire subir à son petit frère pour l'avoir empêcher de s'attaquer à Wixan ! Puis aussi c'est par plaisir de lui faire du mal qu'il veut le faire, il veut lui faire comprendre, le torturer... mais souvent, il est intouchable... Faudrait-il qu'il s'attaque à lui en touchant à des sujets sensibles et qu'il aime ? Mais oui, Enox est amoureux, c'est bien là un sujet très intéressant pour pouvoir le manipuler plus facilement.

Un mauvais sourire commençait à fleurir sur son visage, ce qui n'échappe pas à Xenaki qui le regardait du coin de l'oeil, un peu douteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la Nature
La Rose Blanche
MembreSimili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la NatureLa Rose Blanche
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 17
Localisation : Un peu partout, se recherchant soi-même mais aussi quelqu'un
Arme : ///
Invocation : ///
Date d'inscription : 01/09/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Sam 4 Fév - 0:40

Wixan admirait toujours le plafond. Il était blanc. Si blanc que cela lui faisait songer à de la neige. Neige qui provenait de Kusa. Ce royaume qu'elle avait laissé derrière elle pour une raison qui lui échappait. Et finalement, cette idée de neige finit par s'embrouiller et la Simili châtaine ne pensait plus à rien. Aussi, elle n'avait jamais réellement eu de pensée lucide, du moins, depuis qu'elle n'avait plus de cœur. Ses éternuements se faisaient de plus en plus forts et à force de rester entourée de ce pollen, elle aurait bientôt la gorge gonflée. Seulement, la Rose Blanche demeurait allongée tout de même.

D'autant plus qu'elle n'allait plus pouvoir se lever, puisque la demoiselle eut le droit à un poids sur elle. C'était l'autre Simili aux cheveux bruns. Wixan ne réagit pas. Elle se contentait de tourner la tête pour regarder une fleur - à moins que ce ne soit autre chose ? - et ignorait les paroles de ce dernier. Enfin, celui qui suivait, telle une ombre, cet être arrogant intervint pour le bousculer afin que la Princesse de Kusa puisse être libre.

Elle finit par se redresser lentement, regardant les deux frères se disputer. Elle se taisait encore. Même lorsque Xenaki débarqua pour calmer la tension. Elle se montrait très sage par rapport aux trois autres. Elle avait de bonnes idées qui étaient à la fois pures pour faire en sorte que tout le monde puisse s'entendre. Seulement, Wixan ne voyait pas l'intérêt de se faire des amis, puisqu'elle n'en voulait pas. A moins qu'elle en désirait mais elle voulait faire une approche d'une autre manière ? A moins qu'elle ne sache pas comment s'y prendre ? A moins qu'elle veuille en chercher ailleurs ? Ou peut-être que ce n'était rien de tout cela, ou peut-être tout à la fois. La fille aux yeux bleus n'en savait rien en réalité.

Elle se remit sur ses pieds tandis que Xenaki proposa une idée pour que tout le monde apprenne à se connaître. Wixan regarda d'un œil un peu perdu les réactions des deux autres Similis qui semblaient alors s'opposer sur cette proposition. L'un paraissait tout à fait d'accord et même "enchanté" - si on pouvait dire cela d'un Simili - tandis que le second était agacé, de par son soupire.

La Rose Blanche ne dit rien, n'affichait rien de particulier. Elle allait s'en aller. Mais son cerveau la commandait et cela résulta à une toute autre tournure. Elle dit alors calmement :

- Moi, je n'ai pas envie d'être avec vous.

Elle venait de balayer d'un rapide regard les trois personnes qui étaient avec elle pour finir par se tourner vers Nyx où cette fois-ci un étrange sourire malsain s'afficha sur son visage, ce qui changeait tout à fait de sa face si inexpressive auparavant :

- Et je veux encore moins voir ta sale tête !

Elle s'approcha de lui pour lui donner une claque avant de perdre le sourire et afficha une mine sombre. Ce fut d'une voix presque attristée - enfin, elle paraissait telle quelle - qu'elle finit :

- Au revoir.

Et elle repartit comme si de rien n'était, laissant derrière elle quelques herbes, un peu givrées sur le bout, dans le couloir. Elle alla dans sa chambre par pur hasard et se retrouva assise par terre, en boule, dans un coin afin de ne plus voir personne, et surtout, pour qu'elle ne voit personne. Ou peut-être qu'elle faisait cela parce que cela la détendait ? Ou parce qu'elle en avait simplement envie ? De nouvelles questions se bousculaient dans la tête de Wixan qui se mit soudainement à pleurer en sentant seulement maintenant la douleur traversée sa main suite à la gifle qu'elle avait infligé à Nyx. Elle n'y était pas allée de main morte sur ce coup-là. Pourtant, c'était bien la première fois qu'elle frappait quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sora-noelle.skyrock.com
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Sam 4 Fév - 2:09

La châtaine aux yeux argentés ouvrit légèrement la bouche, semblant être surprise. Choquée par la manière dont agit Wixan, son refus, tout... La regardant partir, Xenaki mit inconsciemment une main à sa poitrine, là où est censé être son coeur. Elle se sentait comme... étrangement triste, brisée. La jeune femme serra le poing en baissant les yeux. Akemi en voyant cela lâcha un petit grognement avant de poser ses mains sur ses épaules pour la maintenir, puis la colla à lui.

"Du calme Naeki... ça arrive parfois, même aux gens les plus ouverts, d'avoir du mal à s'approcher de certaine personnes. Je sais que tu es renfermée et tout mais sache que je serais toujours là pour te guider et t'aider à t'ouvrir. Je suis fier de toi, moi, tu sais !"

La Simili leva ses yeux gris vers son fiancé, toujours en gardant cet air mélancolique qui ne semblait pas la quitter, néanmoins, un petit sourire fleurissait faiblement sur ses lèvres lorsqu'elle sentit que le blondin caressait tendrement sa douce joue. Enox comprenait pas ce qui se passait mais resta planté, à regarder la scène. Il ressentait quelque chose d'étrange autour de Xenaki, un truc loin, qui semble lui être familier, ce qui semble le rendre un peu triste aussi mais se reprit en secouant la tête. Tandis que Nyx se frottait la joue en fronçant les sourcils et grognant, lâchant plusieurs insultes. Il était très en "colère" contre l'autre Princesse du Crépuscule ! Oh ça oui ! C'est alors que sans crier gare, il s'en alla, s'éloignant de tout le monde, même sans prévenir son "frère" qui du coup va se retrouver seul avec Xenaki. Chose qui n'est pas tellement préférable pour lui après tout, que devient Enox sans Nyx ? Il sera sûrement perdu et tentera de le chercher désespérément comme l'enfant qu'il est.

C'est à partir d'un couloir obscur que le brun aux yeux rouges écarlates fini par apparaître dans la chambre de l'autre Simili là, il avait un semblant de rage, l'air de pas avoir encore digéré cette giffle. S'adossant à la porte et croisant les bras, il lui adressa d'un ton moqueur :

"T'sé, les Simili sont pas censé pleurer. Mais bon, tu dois être forcément faible et donc un fragment de coeur est certainement en train de te rattraper qui sait. Peut-être que tu vas crever et redevenir humaine. Ce qui me plait bien en fait, parce que les gens avec un coeur sont les plus faciles à briser." le Vénéneux approcha de la Simili de Princesse pour la saisir par les cheveux et la tirer en l'air, afin de la soulever, il s'enfichait pas mal si elle a mal. Puis il la lâcha pour lui tenir brusquement le menton et la regarder dans les yeux "C'pas parce que je suis nouveau que tu dois te sentir tout permis, encore moins avec moi ! Je vais te le faire regretter !"

Des sifflements de serpents commençaient à se faire entendre, ces reptiles sont apparut auprès de leur maître, commençant à ramper sur Wixan. Nyx colla la demoiselle contre lui pour pouvoir planter ses crochets de serpent sur sa joue afin de lui injecter une brûlure désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la Nature
La Rose Blanche
MembreSimili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la NatureLa Rose Blanche
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 17
Localisation : Un peu partout, se recherchant soi-même mais aussi quelqu'un
Arme : ///
Invocation : ///
Date d'inscription : 01/09/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Mer 8 Fév - 22:13

Wixan entendit une voix. C'était quelqu'un qui s'était permis de rentrer dans sa chambre. Et pourtant, elle ne fit aucun geste à cette intrusion. Comme si c'était tout à fait normal de pouvoir rentrer dans cette pièce qui lui était privée - bien qu'elle était entièrement vide - sans y être invité. Sur le coup, elle n'avait pas reconnu le propriétaire de la voix, mais lorsqu'elle prêta un peu plus attention aux paroles de l'intrus, elle se rendit compte qu'il s'agissait de celui qu'elle avait gifler. Pour autant, elle demeurait en boule. Cependant, elle ne pleurait plus. En fait, on pouvait remarquer que ses épaules tremblaient. En vérité, elle était en train de rire silencieusement.

Seulement, elle cessa lorsqu'elle le sentit s'approcher d'elle. Elle reprit alors son attitude inexpressive. Soudain, elle sentit des doigts se glisser dans ses cheveux ce qui lui fit ouvrir de grands yeux. Cela lui rappelait quelque chose... Quelque chose de très lointain qui paraissait pourtant proche et surtout vieux. Mais le pire fut lorsque Nyx la souleva en tirant sur sa chevelure. Loin d'avoir mal, Wixan était surtout plongée dans ses pensées embrouillées, se posant mille et une questions. Pourquoi cela lui était tant familier ? Pourquoi avait-elle l'impression qu'on l'avait déjà tirée ainsi ?

Elle se retrouva sur ses pieds et deux doigts se posèrent sur son menton, lui forçant à redresser la tête. La Simili ne pouvait échapper au regard écarlate de l'homme. Cependant, ces derniers commençaient à prendre une couleur saphir depuis le point de vue de la Rose Blanche. Et les cheveux charbons de Nyx prenaient quelques teintes bleus foncés sur les pointes. Wixan lâcha inconsciemment un hoquet de surprise. C'était Shôrai qu'elle voyait. C'était ce jeune homme qu'elle avait rencontré il y a quelques jours de cela. Pourtant, une autre vision vint troubler son esprit. Elle voyait cet inconnu qui lui était promis transpercé de racines, se vidant de son sang. Que s'était-il passé ? Pourquoi était-il dans cet état ? Qui avait fait cela ? Avait-il mérité son sort ? Si oui, qu'avait-il fait pour qu'une telle chose arrive ? Et puis, quand est-ce qu'elle pourrait aller manger ? Enfin, pourquoi elle aurait faim ? Et puis, qu'est-ce que c'était la faim ? Avait-elle réellement faim ?

A force de voir son cerveau inondé d'interrogations sans réponses, Wixan se perdait. Elle ne réfléchit plus lorsque Nyx la colla à lui. Cela lui rappelait trop de souvenirs qui étaient pourtant vagues et flous. Elle ne comprenait rien.

Elle sentit quelque chose traverser sa joue tandis que d'étranges animaux - la demoiselle ne connaissait pas les serpents - se glissait sur le bas de ses jambes. La jeune femme ne put rien faire car elle sentit une brûlure traverser tout son corps. Si de l'extérieur elle ne laissait rien paraître, de l'intérieur, elle souffrait terriblement. Une brûlure alors qu'elle était faite de neige et maîtrisait les plantes. Une double-faiblesse qui pouvait lui être fatale. Pourtant elle ne se laissa pas faire.

Elle repoussa violemment Nyx d'elle - le voyant toujours comme étant Shôrai - et son corps se mit à trembler soudainement tandis qu'elle baissait la tête et qu'une tempête de neige se formait dans la chambre. Des ronces écartelèrent le sol et les mur pour y pénétrer comme si elles tentaient de tuer le Simili aux yeux couleur sang.

- Alors comme ça... Tu as envie de mordre la poussière... Je vais te montrer où est la sortie !

Hurla-t-elle inconsciemment. Nyx disait qu'un humain était plus amusant à briser par la présence d'un cœur, mais Wixan l'était déjà et cela même si elle ne possédait pas l'organe.

Mais alors que ses pouvoirs allaient se déchaîner, tout cessa d'un coup, sans prévenir alors qu'il y avait un véritable déluge dans cette si petite pièce qui était vide. Les murs étaient de nouveau dans leur état normal. La Rose Blanche regarda le Simili avant de se précipiter sur lui pour le faire tomber à la renverse - elle le prenait toujours pour son défunt mari - et se retrouver au dessus de lui, retenant ses bras et jambes avec des lianes qui sortirent du sol. Son visage montrait une terrible haine, pourtant, elle avait des larmes qui tombaient sur le visage de Nyx.

- Tu... tu n'avais pas le droit...

Prononça-t-elle d'une faible voix, tandis que toute sa "colère" retomba d'un seul coup. Ce n'était pas un début de formation de cœur qui se faisait en elle, mais ses pensées dans son cerveau qui la rendait complètement lunatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sora-noelle.skyrock.com
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Jeu 9 Fév - 12:50

Le Simili aux yeux de sang fit apparaître sa gunblade pour trancher quelques ronces, esquivant un peu, bien qu'une épine à réussit à lui faire une blessure au bras mais semble ne pas réagir. S'en fichant totalement. Après tout, il avait subit bien pire à Penguindreemur, dans une ancienne et très lointaine vie, qu'il se disait. c'est alors que pour se faciliter la tâche, au cas où, il ne sait pas si ça allait se dégénérer, il se transforma en un serpent avant de disparaitre dans une brume et réapparaître. Mais a sa surprise, il ne semblait rien avoir. Tout était revenu à la normal et puis, Wixan venait de se jeter sur lui pour le faire tomber à la renverse et se retrouva ainsi sur le jeune homme qui clignait un peu des yeux, perplexe.

Cette phrase qu'elle venait de prononcer puis sa position sur lui, lui faisait rappeler un ancien et très lointain souvenir. Ne pouvant pas bouger, il la regardait intensément, les larmes ne l'aidaient pas. Puis plus il regarde Wixan, plus il voyait une autre personne. Une blonde aux yeux bleus. Pour la première fois, on pouvait voir un air triste sur le visage de Nyx qui fini par avoir un long soupire.

"Excuse-moi petite soeur..."

Qu'il marmonnait en détournant le regard. Reprenant peu à peu ses esprits pour revoir la Simili de Princesse normalement. En fermant les yeux, il se reposait un peu avant de forcer sa transformation, bien qu'il soit épuisé, pour se changer à nouveau en un serpent et se glisser de l'emprise des lianes. Rampant jusqu'à un endroit, le reptile s'éloigna le plus avant de reprendre sa forme et tomber à cause de la perte d'équilibre.

"Pas mal, pour une Princesse qui n'a pas toute sa tête." Fit-il en tirant sa langue avant de tendre sa main vers elle. "Aller, viens, on va manger camarade."

Pendant ce temps là, hors de cette petite chambre vide. Akemi avait enfin fini par réconforter sa chère et tendre fiancée qui se laissait bercé par lui, tandis qu'Enox était dans son coin, observant le sol, le regard vide. C'est fou mais il ressentait bel et bien la présence du blondin grâce à son côté animal qu'est en lui, dont il ignorait d'ailleurs. Lorsqu'une main se posa sur le dessus de sa tête il eut un léger sursaut avant de remarquer que c'était la Gardienne qu'est venu jusqu'à lui en souriant, mais son sourire se transforma en grimace... elle se sentait... un peu étrange. La châtaine se tourna alors soudainement pour regarder vers une direction, elle avait cette impression qu'il se passait un truc, peut-être même... que sa Princesse est en danger ? Xenaki serra les poings.

"Ma-Madame... Vous allez bien ? Vous êtes fâchée on dirait !"
"Ce n'est rien... Hum... ton... ton 'frère', il est parti, non ?"
"Oui, il m'a laissé ce méchant... Mais je le gronderait une fois trouvé !"
"Je pense qu'il en a besoin oui, de se faire gronder."

Xenaki fit signe au jeune Simili de se relever, puis le duo -en comptant Akemi aussi- marchèrent ensemble dans le couloir à la recherche de Wixan et Nyx. La Gardienne utilisait son lien avec elle pour se guider, de plus qu'Akemi se baladait entre les murs pour chercher de son côté. Mais ils ont pas l'air d'être si près que ça, puisqu'on trouvait rien sur cette étage. La jeune femme se rapprocha un peu plus de l'albinos, timidement.

"Es-tu... enfin... est-ce que tu sembles heureux, avec lui ?"
"Uh, je crois... pourquoi ?"
"Comme ça. Tu sais, il est nuisible pour des personnes jeunes et, pour le moment, vides comme toi de traîner avec des personnes qui peut t'influencer ou être mauvais. Je le vois bien qu'il a des petits airs à ne pas faire confiance mais... je m'en préoccupe pas car je veux pouvoir m'entendre avec mes collègues, cependant, je ne veux pas qu'il vous arrive du mal à l'un de vous alors si c'est pour te protéger, je te conseille de faire gaffe à Nyx... D'accord ? Les jeunes Simili sont plus fragiles après tout. En tout cas, c'est bien la première fois que j'en rencontre un de ton genre."
"Nyx il est pas méchant...! Il... il m'a promit de m'emmener voir une Princesse de Ténèbres en plus..."
"Une promesse hein..."

La jeune femme s'arrêta soudainement de marcher, la tête baissée. Enox s'arrêta de même pour se retourner et la regarder en penchant la tête sur le côté, interrogatif. Xenaki semble être dans ses pensées un moment, se rappelant de sa vie d'avant, de ce que Naeki avait vécue. Cette promesse que la Koshaku et Akemi avait faîte... mais un autre souvenir lui vint aussi, un beaucoup plus ancien, plus lointain... qui daterait certainement de plusieurs siècles. Mais la Simili se reprit en secouant la tête, fronçant les sourcils.

"Promettre quelque chose des fois, ça ne veut pas dire être gentil. Surtout pour te promettre de voir une Princesse qui a du pouvoir. Qu'est-ce qui te fais dire qu'il n'a pas quelque chose derrière la tête ? Ceux qui se prennent pour les plus "forts" s'en prennent à plus faibles qu'eux, Nyx profite de ta faiblesse, Enox."
"Pourquoi est-ce que tu dis ça...?"
"...Car je sais qu'il a voulu s'attaquer à ma Princesse, il y a un instant, je l'ai senti alors..."

La châtaine se tourna soudainement vers une porte avant de l'ouvrir en grand après y avoir donné un gros coup de talon, invoquant sa gunblade et pointa le canon en direction du brun aux yeux écarlates. Ce qui le surprit et surtout, effrayait Enox en voyant ça.

"Laisse Wixan tranquille sinon je te réduis en poussière."
"Xenaki !! Ne lui fait pas de mal..."

Le blanc aux yeux dorés accourt vers elle en lui faisant baisser son arme puis s'interposa entre les deux Simili, regardant Xenaki droit dans les yeux. Les épaules de Nyx tremblaient un moment avant qu'il n'éclate de rire, étrangement amusé par cette situation.

"Je n'ai rien fais, je lui proposais juste d'aller manger."

Akemi haussa un sourcil, les bras croisés et en secouant négativement la tête à la Gardienne qui se met a grogner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la Nature
La Rose Blanche
MembreSimili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la NatureLa Rose Blanche
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 17
Localisation : Un peu partout, se recherchant soi-même mais aussi quelqu'un
Arme : ///
Invocation : ///
Date d'inscription : 01/09/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Dim 5 Mar - 1:41

Décidément, tout était troublant autour de Wixan. Alors qu'elle ne cessait de pleurer, elle entendit Nyx s'excuser en l'appelant "petite sœur". Cela arrêta immédiatement ses larmes. Ce nom... on l'attribuait à des personnes qui avaient presque un sang commun au nôtre, ayant les mêmes parents. Niwa était fille unique. Ses parents n'avaient pas eu l'occasion d'avoir un deuxième enfant. Enfin, c'était le cas pour sa mère, mais son père avait déjà eu un fils. Nise. Ce jeune homme pouvait appeler la Rose Blanche "petite sœur" puisqu'elle était sa cadette de quatre ans. En pensant à ce dernier, Wixan voyait l'apparence de Nyx se changer à nouveau. Les pointes bleus redevinrent de jais et les yeux de glace prirent une couleur noisette.

Cela perturba encore plus la châtaine qui ne comprenait plus rien. Elle se retrouva plus perdue que jamais quand Nyx se transforma en serpent afin d'échapper aux lianes. La demoiselle continuait de fixer le sol. Elle était en train de trembler pour une raison qu'elle ignorait. A moins qu'elle savait pourquoi ? Enfin, pourquoi se posait-elle toutes ces questions d'ailleurs ? Elle n'était pas à un interrogatoire, non ? Si ? Peut-être ? Pouvait-elle passer cette question ?...

Finalement, en attendant la voix du Simili aux yeux de rubis, qui l'appela "Princesse" , la ramena à la raison - enfin si on pouvait l'appeler ainsi - tout en lui proposant à son tour d'aller manger quelque chose ensemble en lui tentant sa main vers elle. La demoiselle aux yeux bleus tourna un peu sa tête vers lui, exprimant une attitude très blasée. Elle fixa quelques instants la main avant de regarder de nouveau le brun.

Elle fut surprise - à moins que non ? - lorsque Xenaki fit une entrée frappante - ce qui était le cas - et menaça Nyx avec son arme. Il se passa par la suite un tumulte que Wixan ne comprenait pas. Enfin, en même temps, elle ne suivait pas réellement. Elle ne prêtait pas réelle oreille. Enfin, elle n'écoutait pas du tout. Ou peut-être un tout petit peu, mais vraiment pas grand chose.

Lorsque le calme fut revenu, à son avis en tout cas, elle se redressa d'elle-même avant de regarder un à un ce groupe de personnes qu'il y avait encore quelques secondes, elle ne les connaissait pas du tout, elle ne les avait jamais croisés dans les couloirs de la Demeure. Elle lâcha un très long soupire avant d'éclater de rire, apposant ses mains sur son ventre, se pliant un peu en deux.

- Vous me faites tous pitié ! Vous êtes... vous êtes... Laissez tomber... Je n'ai jamais pris la parole... vous ne me connaissez pas... et puis...

Elle tourna son regard en direction de Nyx.

- Je ne suis pas une princesse ou quoique ce soit... Je ne suis rien..."

En même temps qu'elle parlait, des fleurs poussaient tout autour d'elle. Ces dernières dégageaient une énorme quantité de pollen qui se propagea rapidement dans la chambre. Cela stoppa immédiatement la folie de Wixan qui fit une succession d'éternuements. Son allergie au pollen était décidément très puissant chez elle. Auparavant, lorsqu'elle vivait à Kusa en tant que Niwa, elle n'avait jamais eu à faire face à de telles situations puisqu'elle ne maîtrisait presque pas son pouvoir sur la Nature et n'avait donc jamais fait la connaissance de la flore qui était à la fois une puissante arme pour elle mais également son pire ennemi. D'autant plus qu'aujourd'hui encore elle ne contrôlait pas réellement ce pouvoir dont elle ne comprenait pas l'origine et ce malgré le fait que Xenaki ait tenté de lui faire comprendre qu'elle était la Princesse de la Nature et elle en était sa Gardienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sora-noelle.skyrock.com
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Ven 14 Avr - 12:25

Décidément, les choses ne tournait vraiment pas rond ici. Entre Nyx qui a éclatait de rire, prétendant qu'il proposait juste d'aller manger alors que sa Gardienne l'a bien ressenti qu'il a attaqué sa protégée. Puis enfin Enox qui semble vouloir protéger son "grand frère". C'était vraiment une drôle de situation que pensait Akemi, toujours les bras croisés, l'air sérieux.

Mais la plus grande surprise ce fut tout de même lorsque Wixan se mit à éclater de rire, se pliant en deux. Nyx ne réagissait pas, regardant la demoiselle d'un air blasé, encore pire lorsqu'il sentit son petit frère se cacher derrière lui en tremblant, se disant qu'il était idiot.

La Gardienne de la Nature leva lentement son regard vers celle dont elle a la charge de protéger avant de baisser "tristement" les yeux. La châtaine ne savait plus quoi dire, de toute façon elle n'arrivait jamais à rien qu'elle se disait, c'est comme ça depuis toujours même en tant que Naeki. Tu parles d'une Koshaku... Rien qu'une incapable et égoïste d'avoir abandonner son monde qui doit être actuellement sans vie et endormie.

Le blondinet en sentant que la Simili était tendue et sûrement perdue dans ses pensées, se rapprocha d'elle pour apposer gentiment sa main sur son épaule en lui souriant par la suite lorsque celle-ci leva son visage vers lui.

"Il arrive parfois de faire des erreurs, mais ils sont réparable. Même pour toi ma petite Déesse."

Sur ce, il lui déposa un tendre petit baiser sur ses lèvres et jeta un regard vers les autres. La Fleur Fanée eut un petit soupir et se mit elle aussi à regarder le groupe. La Gardienne put remarquer alors les fleurs autour qui naissent puis Wixan qui ne faisait que d'éternuer.
La jeune fille aux yeux gris secoua négativement sa tête avant de faire un pas brusque pour attraper sa Princesse par le poignet, le visage baissé. Faisant disparaître toute la flore pour que l'autre Simili se sente mieux.

"Si... Bien sûr que si tu es une Princesse ! Je le sens au plus profond de moi ! Même sans Coeur ! Je suis ta Gardienne, nous sommes liées toi et moi... Avec toi à mes côtés... je me sens heureuse ! J'ai envie de donner de la vie partout en faisant naître des fleurs et même faire apparaître la faune !"

Xenaki trembla un peu, faisant une pause dans ses paroles. La pauvre n'était pas du tout habituée de parler autant, mais néanmoins lorsqu'elle croisa le regard vert de son fiancé, cela la motiva de nouveau. S'il est toujours là pour elle, pour l'aider à avancer dans la vie dans ce cas, elle ferait tout pour le rendre fier !

"Certes, toi et moi sommes des inconnues pour l'une et l'autre mais... mais... Plus maintenant ! On s'est parlé ! Et encore mieux, nous vivons dans La Demeure toutes les deux ! Je te jure de te protéger ! De toute façon, tu ne peux malheureusement pas refuser ! Nous sommes liées et c'est ainsi... Je ne sais pas ce que tu as, en tout cas, désolée de ne pas avoir apparut plus tôt..."

A nouveau, la Koshaku rebaissa sa tête. Akemi revint vers elle, derrière son dos, puis passa ses bras autour de ses épaules pour la serrer dans ses bras.

"Ne t'excuse pas. Tu n'y est pour rien, tu sais ? Tu as déjà eu tant affaire avec ton rôle de Koshaku, c'est déjà bien... m'enfin, ce n'est pas la première fois... pas vrai ? Enfin tu vois ce que je veux dire, dans notre ancienne vie il y a des millénaires de ça..."

La jeune fille releva sa tête pour le regarder intensément. C'est vrai qu'il y a cette fameuse vie antérieure... le blondinet lui en a déjà parlé, même le Ryu en avait fait une bref mention de ça, en lui disant qu'elle ressemblait énormément à la toute première Koshaku qui vivait sur Misuto. Cela lui fait bizarre de se dire qu'avant, dans une autre vie, elle et Akemi ont toujours été autant lié l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la Nature
La Rose Blanche
MembreSimili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la NatureLa Rose Blanche
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 17
Localisation : Un peu partout, se recherchant soi-même mais aussi quelqu'un
Arme : ///
Invocation : ///
Date d'inscription : 01/09/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Ven 21 Avr - 2:24

Wixan continuait sans cesse d'éternuer. Et plus cela allait, et plus son allergie se manifestait plus fort à cause de tout ce pollen qui l'entourait. Aussi, elle se retrouvait à presque manquer d'oxygène, n'ayant presque pas le temps de reprendre son souffle. Heureusement qu'une nouvelle fois, Xenaki intervint en faisant disparaître toutes les plantes que la jeune femme aux yeux bleus avaient fait apparaître. Décidément, la châtaine aux yeux gris semblait bien mieux maîtriser ses pouvoirs de la Nature que l'autre.

Lâchant un dernier éternuement, Wixan ne s'attendait pas à ce que Xenaki lui prenne le poignée. Elle cligna d'abord des yeux en la regardant, avant de prendre un nouvel air blasé. Que lui voulait-elle encore ? Elle n'avait pas envie de sa présence. En fait, elle ne voulait la présence de personne dans cette chambre qui était la sienne. A moins qu'elle ne se soit trompée ? C'était peut-être celle de quelqu'un d'autre ? Dans ce cas elle devait partir pour retrouver la sienne ! Enfin... peut-être qu'elle pourrait aller à la bibliothèque, histoire de grignoter un petit morceau. Non. Elle n'avait pas faim. Mais son ventre criait famine. Ou c'était tout autre chose ? D'ailleurs, où avait-elle rangé ses chaussures ?

Avec toutes ces questions qui ne cessaient de s'enchaîner, Wixan paraissait quelque peu légèrement ailleurs. Voire en fait dans un tout autre univers. Elle avait les yeux levés vers le plafond et ceux-ci paraissaient vides de toute vie. Elle revint parmi le groupe quand Xenaki prit la parole. Combien de temps s'était écroulé entre le moment où cette dernière l'avait sauvée de son allergie et maintenant ? La probabilité que ce soit uniquement quelques secondes était très grande. Enfin, la yuki-onna écouta le discours de l'autre jeune femme, avec un visage tout à fait neutre. Seulement, ce côté impassible la quitta une fois que Xenaki ait terminé son dernier mot. En effet, l'ancienne princesse de Kusa entra dans une colère noire, dégageant une aura sombre. D'un geste brusque, elle se libéra de l'emprise que la Simili avait sur elle avant de hurler comme une folle :

- Je ne peux pas refuser ?! Je n'ai jamais eu le droit de refuser quoique ce soit ?! Je n'ai pas pu refuser mon mariage à mes treize ans avec un inconnu ! Je n'ai pas pu refuser d'avoir un enfant avec lui ! Je n'ai pas pu refuser la présence d'un demi-frère que je ne désirais pas car il était un nouvel obstacle entre mon père et moi ! Et je n'ai pas pu refuser que celui-ci ne soit jamais avec moi !

Elle se calma d'un coup, ayant cette fois-ci des larmes abondantes. Elle pleurait. Elle pleurait en criant son malheur. Elle s'écroula sur ses genoux et sanglotait. Elle cria à pleins poumons soudainement, sans prévenir :

- TAIS-TOI, TAIS-TOI !! Je n'ai jamais demandé tout ça ! Je n'ai jamais voulu faire du mal à qui que ce soit ! Je n'ai jamais voulu les tuer ! Je veux juste que... que... que... que... que... que...

Et elle répétait cette syllabe en boucle, se mettant en boule sur elle-même, tandis que toute sa colère semblait la quitter. Elle se mit à basculer d'avant en arrière, prononçant toujours le "que". Ce ne fut qu'au bout de quelques petites minutes que le silence revint. Elle était à présent tout à fait immobile, recroquevillée sur elle, le visage caché, la tête apposé sur ses genoux.

Toutes les paroles qu'elle venait de prononcer, elle les avait oubliées, tout comme tous ces souvenirs qu'elle avait évoqués. Il n'y avait plus qu'un immense vide dans la tête de Wixan. En réalité, si, il y avait bien quelque chose dans son pauvre esprit torturé : des murmures. Des murmures incessants qui se moquaient d'elle, l'insultaient, la critiquaient. Enfin, cela ne changeait pas de son quotidien puisque c'était eux qui l'accompagnaient dans ses longues journées de solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sora-noelle.skyrock.com
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Ven 21 Avr - 20:24

La jeune femme l'écouta jusqu'au bout, ses yeux brillants un peu. Xenaki ne savait pas quoi faire, ni quoi dire du coup elle n'affichait plus aucune expression. Se contentant juste de fixer sa princesse. Ses paroles lui rappelaient plus ou moins elle, ou du moins, ce qu'était Naeki. La Koshaku se recula un peu en serrant les poings, la tête baissée. Aussitôt, un hibou blanc apparut d'un seul coup, se posant sur l'épaule de la Gardienne qui se mit à caresser doucement le plumage de cet oiseau, l'air songeur.

"Je vois. Excusez-moi mais je me dois de me retirer. C'est mieux pour tout le monde, je le sais, on me l'a toujours dit."

Sur ces mots, la châtaine se mit à courir le plus vite possible, se posant milles et une question qui commençait à la tourmenter. Je ne suis qu'une mauvaise fille ! qu'elle pensait sans cesse en boucle, Akemi fut surprit de la voir s'enfuir ainsi et se mit alors à la poursuivre, tentant de comprendre ce qui lui passait.

Quant à Nyx, il regardait la scène en clignant un peu des yeux, surtout Enox qui semblait bien paumé ! Cependant, le Vénéneux se reprit et tourna sa tête vers la demoiselle qui est propriétaire de cette chambre. Le Simili avait encore une illusion, il semblait bien troublé, c'est alors qu'il se décida de l'approcher doucement et se mit à sa hauteur pour la serrer tendrement dans ses bras en la berçant.

"Je suis là petite soeur...! Tu m'as tellement manqué, j'ai l'impression que ça fait une éternité que je ne t'ai plus vu.... Où sont donc passé tes beaux cheveux blonds ? Toute cette pureté que tu avais à disparus on dirait ! Mais je suis heureux que tu ai toujours tes jolis yeux... Tu resteras tout de même ma petite soeur adorée, je te jure de te protéger contre tous ces êtres impurs ! Ma douce petite yuki-onna..."

Il la serrait un peu plus au fur à mesure puis glissa une main à son visage qu'il remonta par le menton pour par la suite lui caresser le visage, approchant d'ailleurs le sien d'elle. Cependant il s'arrête net en sentant le regard pesant de l'albinos qui fixait le Serpent. Celui aux yeux dorés se mit alors à croiser les bras, gonflant un peu les joues.

"Tu sais, on ne tripote point une jeune demoiselle sans sa permission."

Fit le jeune Simili de Roi pour laquelle le Vénéneux se mit à lancer un regard noir avant d'afficher un sourire à moitié moqueur.

"C'est celui qui a fait pire, humain, qui dit ça..."
"Pire... quand j'étais humain ?... Je ne vois absolument pas de quoi tu parles... Je n'ai rien fais, grand-frère."
"Oh mais tu finiras bien par comprendre un jour... Tu te vengeras ensuite et tu vas récupérer ce qui t'appartenait."

Le Glacier regarda intensément son camarade avant de secouer négativement la tête, se disant que son compère ne disait que des bêtises ! Il lui lança un rafale glacé pour projeter le brun contre le mur pour qu'il relâche la Princesse de la Nature.

* * * *

Une fillette de onze ans se promenait dans une grande prairie bien fleurie, courant après un petit écureuil roux. La petite châtaine continuait de courir, riant aux éclats avant de croiser la route d'un autre enfant de son âge qui la regardait, en tenant la main de sa mère. Le petit garçon s'agita tout en s'exclamant, tirant sur le bras de sa maman.

"Regarde Maman ! C'est Naeki !"

La petite Koshaku s'arrêta totalement de courser après l'animal pour se tourner vers le garçonnet et se mit à s'incliner, affichant un tendre sourire, allant prendre la parole. Cependant, l'adulte qui accompagnait l'enfant s'interposa brutalement, emmenant de force son enfant plus loin en hurlant.

"Ne t'approche surtout pas ! Ce n'est pas n'importe qui, elle appartient au Grand Ryû ! S'approcher d'une Koshaku est interdit !"

La petite fille aux yeux gris baissa un moment son regard puis observa un moment ses mains pour y voir des fleurs fanées, meurtrie, qui par la suite se transforma en poussière qu'elle jeta par terre. La tristesse, la mélancolie commençait à se lire dans ses yeux

"Naeki ! Te voilà, je te cherchais partout !"

La petite lady se tourna pour faire face au Seigneur de Misuto, son père, qui fonça vers elle pour la prendre précieusement dans ses bras.

"Père. Pourquoi les gens me craignent ? Qui est ce Ryû, exactement ?..."

L'homme écarquilla un moment les yeux, avant de se mettre à regarder ailleurs. Comme s'il avait peur de quelque chose, ce qui fit hausser un sourcil à la jeune Koshaku qui espérait avoir une réponse.

"On en a déjà parlé, Naeki... ce sont les lois de Misuto et comme le proverbe le dit une Koshaku heureuse, est une Koshaku solitaire et craint. Tu n'as pas besoin des habitants. De toute façon tu es très respecté, il y a carrément un temple rien que pour toi pour laquelle les gens viennent prier sans cesse ! Quant au Ryû, il est le Maître absolu de ce Monde. Il est strictement interdit de le désobéir sous peine de payer très cher."
"Mais... C'est injuste. Je suis qu'un être humain comme tout le monde ! Et puis, pourquoi suis-je obliger de me marier avec Akemi dans ce cas ?! N'ai-je pas le droit de refuser ça aussi ?"
"Tais-toi. Ce n'est pas parce que tu es une Koshaku que tu es protégée des caprices de celui qui t'as élu. Tu te marie avec ce jeune garçon et puis c'est tout. Et puis, ne pense qu'avoir un enfant Koshaku est une chance. Tu n'es qu'un lourd fardeau. Je te hais tellement, retiens ça dans ta petite tête de Divinité, c'est de ta faute si ma femme est malade chaque jour à cause de ta présence ! Tu fais stresser tout le monde ! Parce que au moindre faux pas avec toi, c'est le Ryû qu'on aura sur le dos ! Crois-moi, s'il n'y avait pas ce bâtard... Je t'aurai frapper mais au lieu de ça, je suis obligé de me forcer à t'aimer alors qu'en vrai, tu n'es qu'une pourriture. Pourquoi est-ce qu'il a fallut que ça soit nous qui ait eu une Koshaku dans notre famille...

* * * *

Pourquoi est-ce que ça me fait mal ?

La Gardienne de la Nature était dans sa chambre, installée sur son lit en sanglotant tandis qu'Akemi était juste à ses côtés, attristé. Le pauvre désespérait, ne comprenant pas pourquoi elle pleurait depuis tout à l'heure. La jeune femme semble ne pas vouloir parler pour le moment, pourtant elle fini par se redresser, jetant un regard à la fois triste et froid au blondin.

"Est-ce que... Est-ce que tu m'aimes réellement ? Ou est-ce que tu m'aimes parce que tu as peur ? Tu me crains parce que j'appartiens au Ryû, pas vrai ?"
"Hein ? Mais qu'est-ce que tu racontes Naeki ? Pour rien au monde j'aurai peur de toi allons ! Je t'aime de tout mon âme et tu le sais bien ! Puis, ne parle pas de cet abruti de Dieu ! Tu ne lui appartiens pas du tout !"
"On aurait jamais dû se rencontrer... En plus à cause de moi, tu es mort ! Regarde-toi ! Tu n'es qu'un esprit !"
"Dans ce cas, je suis un esprit heureux et fou de toi ! Je ne sais pas ce qui t'arrive mais tu es en train de dire des bêtises. Je pense que tu désespères et que tu es fatiguée..."
"Je ne désespère pas ! Je n'ai pas de coeur ! D'ailleurs, je comprends même pas pourquoi tu reste attaché à moi, je ne suis qu'une Simili ! J'ai volé la place de la personne que tu aimes, elle est morte Naeki ! Moi c'est Xenaki !"

Le blondin hoqueta en tremblant un peu, commençant à avoir des larmes aux yeux ainsi que son coeur qui lui faisait beaucoup mal, demeurant lourd.

"Ce n'est pas vrai... puis coeur ou pas, tu resteras à jamais celle que j'aime...! Notre Amour est éternel... Depuis des millénaires... Je ne regrette rien du tout, au contraire, je suis très heureux de t'avoir rencontré à nouveau dans cette vie ! Je continuerai de t'aimer ! Qu'importe ce que tu deviens, qu'importe ce que tu es dans une prochaine vie, je t'aimerais quoiqu'il en coûte ! Je te jure que cette vie sera meilleure que la précédente ! On vivra enfin heureux, sans que ce Ryû vienne intervenir à nouveau ! Je te le promets en tant que fiancé ! Alors, que tu sois Simili ou pas, une femme, un homme... Je ne cesserai de t'aimer. Tu es ma Naeki..."

La châtaine le regardait intensément, n'affichant aucune expression. Peut-être que si elle avait un coeur, elle aurait réagit et serait certainement émue mais au lieu de ça, elle restait inexpressive se contentant juste de le fixer. Xenaki lâcha un petit soupir et vint prendre Akemi dans ses bras tendrement, les yeux fermés.

"Désolée, je me suis emportée. Je t'aime..."

Le jeune homme lui souriait, jamais il lui en voudrait de toute manière. Il se mit alors à caresser tendrement ses cheveux avant de doucement soulever son menton et l'embrasser passionnément.

"Repose-toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la Nature
La Rose Blanche
MembreSimili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la NatureLa Rose Blanche
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 17
Localisation : Un peu partout, se recherchant soi-même mais aussi quelqu'un
Arme : ///
Invocation : ///
Date d'inscription : 01/09/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Dim 23 Avr - 2:39

- Pourquoi ne pas mettre fin à ta vie ?
- Tu es inutile.
- Personne ne t'a jamais aimée. Que ce soit ta pauvre mère, ton terrible père, ton étouffant demi-frère, ton étrange mari et... cette autre personne... Personne ne veut de toi.
- Tu n'es qu'une erreur.
- Tu es la plus terrible de tous les Shibomi ! Pourtant, ils étaient déjà à un très haut niveau, mais toi, tu les surpasses tous !
- Que crois-tu donc qu'il va t'arriver dans cette misérable vie ?
- Que tu t'appelles Niwa ou Wixan, tu seras toujours rejetée.
- Même cette fille qui te dit qu'elle restera avec toi s'est finalement enfuie ! C'est un signe !
- Et ces deux garçons finiront bien par partir, comme tout le monde dans ton entourage, comme ta tante et ta cousine ont fait lorsqu'elles ont découvert qui tu étais réellement.
- Vas donc te tuer ! Ce n'est que ça que tu mérites !
- Personne ne va te retenir ! Crois-moi ! Tu peux même décider de mourir ici, les deux autres ne feront rien pour t'en empêcher !


Wixan, demeurant recroquevillée, pouvait entendre toutes ces voix, chacune différente, qui lui murmuraient, en se moquant d'elle, toutes ces méchancetés. Elle les écoutait rire entre elles, pendant qu'elle, elle ne réagissait pas. Pourtant, dans le fond, la demoiselle n'était pas contre leurs avis. Personne ne voulait d'elle, n'est-ce pas ? Sinon, elle ne serait pas ici, toute seule, dans cette chambre où elle passait son temps à ne rien faire. Quoique... le vide pouvait lui tenir compagnie. Au final, il y avait bien quelques choses qui désiraient d'elle. Enfin, en réalité, elle n'en savait rien. Elle ne comprenait pas réellement à quoi faisaient allusion les voix. Qui avait au final raison ? Les rires ou les murmures ? Le chant des oiseaux ou le souffle du vent ? L'hiver ou l'été ? La rose fleurie ou l'épine fané ?

La vie était cruelle. Niwa l'avait appris à ses dépends. Malgré la compagnie de sa tante et de sa cousine durant son enfance, elle grandissait dans la plus grande des solitudes, se refermant aux autres, se lassant de la vie, ne souhaitant que voir son père qui lui manquait. Mais elle avait fini par comprendre que ce dernier ne voulait pas d'elle. Avant que, durant son adolescence, il ne s'intéresse de nouveau à elle juste par principes. Il passait plus de temps avec ce maudit Nise qui l'avait empêchée de retrouver ce paternel qui était si peu présent pour elle.

Personne n'était déjà venu vers elle en lui disant "J'ai besoin de toi" ou "Tu m'es précieuse" ou quelque chose du genre. Personne ne lui avait dit "Je t'aime". Non. Au lieu de cela, sa propre famille l'insultait de cinglée, de folle. Personne n'avait réussi à voir à quel point elle souffrait, parce qu'elle était incomprise de tous, parce qu'elle n'était pas aimée...

- Que crois-tu donc ? Qu'un jour, on viendra t'acclamer en ouvrant les bras vers toi alors que tu n'es qu'une criminelle ? Kusa se porte bien mieux sans toi !

Wixan ne pouvait qu'approuver ces paroles. Mais elle n'en fit rien. Elle pensait à tout autre chose. Ce petit morceau de glace qu'elle avait un jour tenu dans ses mains... Cette stalagmite qu'elle avait failli utiliser pour tuer sa cousine... Elle l'aurait bien détruite... Mais elle ne l'avait pas fait... Elle l'avait juste lâchée dans la neige éternelle de son royaume.

La châtaine sentit alors des bras se glisser sur elle. Elle n'en redressa cependant pas la tête.

- N'espère pas grand chose venant de lui ! Il pense que tu es sa sœur ! Mais qui voudrait d'une sœur pareille ? Même dans une vie antérieure, tu ne l'aurais pas été ! Regarde, Nise t'a arraché le cœur !

Mais Wixan n'entendit pas la dernière phrase de ce murmure, écoutant plutôt les paroles de Nyx qui la serrait contre lui. C'était étrange, se disait-elle. Ou peut-être pas ? Enfin, quoiqu'il en soit, c'était la première fois que quelqu'un faisait preuve d'autant d'amour envers elle. Pas même Nise ne s'était ainsi comporté envers elle malgré le fait qu'il tentait de s'approcher d'elle, enfin de Niwa.

- Pauvre idiote ! Ce n'est pas à toi qu'il fait cette étreinte ! Mais à sa sœur ! Quand vas-tu le comprendre, abrutie ?

Encore une fois, Wixan ignora ces insultes. Elle redressa légèrement la tête, regardant Nyx dans les yeux. Celui-ci était réellement proche d'elle. Sans doute qu'une personne normal aurait rougi face à cette situation qui pouvait être légèrement gênante, mais comme ce n'était pas le cas de la Rose Blanche, elle demeurait inexpressive, se contentant de le fixer.

Peut-être avait-elle un sentiment de bien-être à ce moment-là ? Peut-être un sentiment de satisfaction qu'aurait pu éprouver Niwa qui s'était toujours plainte de sa situation de solitaire ? Quoiqu'il en fusse, Enox décida de mettre fin à ce petit jeu et projeta son "grand frère" contre un mur. Wixan avait tourné sa tête en suivant le mouvement du corps de l'homme aux yeux écarlates, sans réellement réagir.

- Petite sœur ?

Se dit-elle pour elle-même à voix haute, légèrement perturbée ou peut-être lucide ?

- Qu'est-ce que tu ne comprends pas lorsque je te dis que tu n'as aucun lien fraternel avec cette personne ? Personne ne veut de toi ! Il est juste totalement instable et ne sait même pas ce qu'il dit.

Niwa n'avait jamais été aimée, alors pourquoi Wixan le serait ? D'autant plus qu'ils étaient tous des Similis ici. Ils étaient dénués de tout sentiment. C'était donc impossible que Nyx soit réellement conscient de ce qu'il disait à la Princesse de Kusa. C'était totalement stupide. Elle devait arrêter de penser à cela. Tout le monde l'avait toujours ignorée dans la Demeure car elle avait tout mis en œuvre pour que cela soit le cas, à moins que non ? A présent, elle se retrouvait avec trois Similis qui lui adressaient la parole, dont une avait tenté de s'approcher d'elle, un autre la prenait pour sa sœur et le dernier agissait étrangement.

- Qui suis-je ?...

S'interrogea-t-elle à voix haute, les mains apposées sur son crâne, ayant l'impression que sa tête allait exploser à tout moment. Quelques ronces sortir du sol autour d'elle, tandis que de la neige se faisait dans la chambre.

- Tu n'es personne, Wixan. Personne.

Était-ce vrai ? Est-ce que cet homme qui la méprenait pour sa sœur se trompait sur toute la ligne ? Est-ce que cette femme qui lui avait annonçait qu'elle était la Princesse de la Nature avait tord ? Est-ce que Niwa était en réalité une toute autre personne ? Est-ce qu'elle existait réellement ? Est-ce qu'elle avait déjà existé ?

Les questions la tourmentaient et une petite tempête se faisait un peu plus fort avant que tout se calme. Wixan pleurait à nouveau, mais cette fois-ci, ses pouvoirs s'étaient dissipés. Elle mena ses mains vers son visage pour le cacher. Elle aurait presque envie qu'on l'oublie. Mais était-ce la bonne solution ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sora-noelle.skyrock.com
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Lun 24 Avr - 21:27

Le pauvre Nyx semblait un peu sonné à cause du coup qu'il s'était prit, faut dire que le plus jeune avait mit toutes ses forces pour l'encastrer dans le mur. Seulement, Enox aussi semblait avoir mal en même temps que Nyx. Après tout ce n'est pas étonnant, ces deux Similis sont bien plus liés à ce qu'on pourrait croire.

* * * *
Cinq millénaires plus tôt.

Dans le château du Royaume de Penguindreemur, anciennement appelé Miryokuta no Yûki ou bien tout simplement Miryoki, Nyx entrait calmement dans la salle du trône, sifflotant un peu. C'était un jeune adolescent de dix-sept ans à la chevelure blanche et les yeux dorés, ses pupilles fendues comme celles des serpents. Il traversait la grande salle pour arriver jusqu'au trône où sa chère soeur adoptive, Meiryo ou Mei comme il aime surnommer, était assise. Elle avait l'air si rêveuse à jouer avec un perce-neige entre ses doigts. Le blanc observa la jeune reine, d'un air attendrit. Nyx aimait vraiment beaucoup sa soeur qui représentait tout pour lui puis elle était si belle qu'il se disait sans cesse. De jolis cheveux blonds qui lui va parfaitement ainsi que de beaux yeux bleus clair qui pouvait lui faire rappeler le froid de ce Monde.

"Oh Nyx ! Je suis très heureuse que tu sois là, j'ai une bonne nouvelle à t'annoncer !"
"Vraiment ? Qu'est-ce donc ?"
"Je vais bientôt me marier avec Kosei !"

Le jeune homme la fixa intensément sans donner de réponse, gardant le silence absolu. Nyx aimait beaucoup sa soeur, oui, mais peut-être même un peu trop pour s'imaginer qu'elle finisse par lui être retiré, qu'un autre homme soit dans sa vie que lui. Il ne l'acceptait pas, hors de question, jamais il l'accepterait ! C'est ainsi et depuis ce jour-là qu'une jalousie commence à croître en lui. C'est sous le regard surprit de la blonde que l'homme-serpent s'en alla de la salle avec un sourire malsain, des envies de meurtres commençant à lui venir. Se jurant de la protéger de tout et éradiquer tout ces êtres dits impur.

* * * *

Elle n'est pas ma soeur, mais...

Le Vénéneux se releva subitement avant de jeter un regard sur Enox, si rien ne lui empêchait, il se serait jeté dessus pour le tuer par la suite. Pourquoi fallait-il toujours qu'il y ait un saleté de pingouin pour se mettre en travers de son chemin ? Enox n'avait plus intérêt à le séparer de nouveau de Wixan ou sinon il allait sincèrement le payer !

"Retourne voir ta "Reine" que tu n'as jamais réussi à avoir, connard..."

Fit-il d'un ton sévère avant de se diriger vers Wixan pour à nouveau la serrer tendrement dans ses bras tandis qu'Enox le regardait à la fois surpris et interrogatif. Quelle Reine il parle ? Il n'a jamais eu de Reine ! Décidément, le brun raconte toujours autant de bêtise qu'il se disait en croisant les bras et soupirant.

Nyx réfléchissait un moment avant de se décider de lui frotter gentiment le dos. C'est comme ça qu'il agissait avec sa soeur, qu'il se disait, toujours perdu dans ses pensées. Faut dire que ça lui faisait bizarre de retrouver son esprit de frère protecteur. Doucement, il lui retira ses mains et lui fit relever son visage pour essuyer ses larmes en affichant un très faible mais tendre sourire. Le Glacier les regardait intensément, semblant à avoir un air plus ou moins "triste", lui aussi perdu dans ses pensées. Certainement en train de repenser à son étrange obsession qu'il semble reconnaître envers une Princesse des Ténèbres qu'il a croisé vite fait mais on l'avait formellement interdit. Le pauvre ne comprenait rien du tout.

Il aimerait d'ailleurs apprendre ce qu'il était avant d'être Simili, ce qu'il est vraiment. Mais Nyx ne semble pas vouloir lui dire de suite ou du moins, il lui disait mais que petit à petit, parfois souvent par énigme. A ce rythme, il se demande s'il pourra un jour découvrir la vérité... ou alors... et si il allait voir la cheffe pour avoir ses réponses ? C'est une bonne idée mais encore une fois, Nyx ne doit pas le savoir.

Mais je la protégerai et m'en occuperai comme telle.

La Simili de Naeki se leva légèrement pour prendre les mains d'Akemi avant d'éclater à nouveau en pleur, la tête baissée.

"Vivra-t-on enfin heureux et ensemble pour toujours ?..."
"Bien sûr ! Après tout, nous avons réussit une étape... nous sommes fiancés ! Avant, on a pas pu se fiancer..."
"...Parce que le Ryû... il..."
"Hey ! N'y pense pas, d'accord ? Le passé appartient au passé ! Si nous sommes réincarné, je pense que ce n'est pas fait pour faire joli ! Tu comprends ? Regarde plutôt l'avenir !"
"Comment puis-je regarder l'avenir si je ne vois que du brouillard ? J'ai peur Akemi... Tout va recommencer, tout se répète... cette fois-ci, tu as eu plus de chance qu'avant mais... mais il ne va pas lâcher l'affaire ! C'est de la folie de se lier à moi, je suis une Koshaku après tout..."

Le blondin posa ses mains sur ses joues pour essuyer les larmes de la châtaine, lui souriant tendrement.

"Et pourtant, tu ne m'as pas rejeté, malgré ta nature de Koshaku... Tu as le droit d'aimer quelqu'un toi aussi. Ce n'est pas ce prétentieux qui va dicter ce que tu dois faire !"
"Pourtant, c'est ce qu'il fait depuis toujours et ça continuera ! S'il veut, il pourrait débarquer à tout moment puis m'enlever loin de toi !"
"Alors là, hors de question ! Je n'accepterai pas de faire cette même erreur qu'est celui de te perdre encore une fois ! Mais ne t'en fais pas, je vais régler tout ça ! Je n'attendrais pas une prochaine vie pour le faire, mais je vais m'en charger dès cette vie là ! C'est une promesse, on ne sera plus jamais séparer ! On vivra ensemble et on pourra même enfin avoir une famille ! Je donnerai n'importe quoi pour toi !"

La jeune Koshaku baissa les yeux avant de se blottir contre Akemi qui la serra un peu plus fort dans ses bras, lui caressant ses doux cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la Nature
La Rose Blanche
MembreSimili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la NatureLa Rose Blanche
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 17
Localisation : Un peu partout, se recherchant soi-même mais aussi quelqu'un
Arme : ///
Invocation : ///
Date d'inscription : 01/09/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Dim 30 Avr - 3:14

On racontait souvent qu'il ne fallait jamais perdre espoir. Qu'on était tous né sous une bonne étoile qui veillait sur nous pour toujours. On disait aussi qu'on avait tous des qualités et des dons que l'on finirait par dévoiler s'ils ne l'étaient pas déjà. On expliquait aussi qu'on ne se connaissait que très peu et qu'on avait toute notre existence pour découvrir qui nous étions. On glorifiait la vie en disant que des hauts et des bas peuvent surgir, c'était normal, mais tant qu'on restait debout malgré tout, on prouvait qu'on était fort. Alors, pourquoi Niwa n'avait-elle vu que du noir autour d'elle, aucune sortie à cet enfer, aucun échappatoire à cette déprime et cette isolement volontaires ? Pourquoi jamais une âme courageuse, ou ne serait-ce que compatissante, ne s'était approchée d'elle pour lui tendre la main et lui montrer enfin où était le bon chemin, celui qu'elle devait suivre afin de vivre enfin sa belle vie ?

Au lieu de cela, tout le monde sans exception la jugeait, en se demandant pour quelle raison elle était destinée à devenir la reine après son père. Oh si elle avait pu, elle aurait tout fait pour ne jamais se retrouver dans la lignée des Shibomi. Hélas, elle n'avait pas pu choisir sa famille et si quelques gens se vantent de pouvoir influencer leur avenir comme bon leur semblaient, ce n'était pas le cas de la Princesse de Kusa. En tant qu'héritière au trône, on ne cessait de lui répéter dans une boucle répétitive infernale que jamais elle ne pourrait choisir la voie qu'elle désirait tant. Ce n'était qu'un rêve futile et surtout qui devait être éphémère, car il ne lui servirait à rien lorsqu'elle aurait le poids de la couronne sur la tête.

Personne n'avait été aussi attentif à elle. Personne. Sauf lui.

Lui... Celui qui venait de recevoir un violent coup de la part de son dit frère et qui revenait pourtant à la charge pour prendre la châtaine larmoyante dans les bras et la rassurer.

- Sors donc tes pensées idiotes et naïves de ta tête... Même enfant, tu n'avais jamais pensé à de telles idioties...

Une fois encore, Wixan ignora ce murmure, se concentrant sur ce frottement de main dans le dos. Elle en eut un léger frisson, car c'était la première fois qu'on se montrait ainsi avec elle. Sans doute aurait-elle pu dire qu'elle était bien, mais elle n'en savait rien, et sans cœur, l'affaire n'était pas arrangée. En tout cas, pour la toute première fois depuis qu'elle était Simili, voire même depuis sa naissance en tant que Niwa, elle était très calme à l'intérieur d'elle. Il n'y avait aucun centaine de questions qui s'empilaient les unes sur les autres alors que la jeune femme se perdait peu à peu, divaguant de plus en plus, au point de penser à toute autre chose par rapport au point original.

Elle laissa Nyx baisser ses mains et relever son visage pour finalement retirer ces perles de sel qui tombaient des yeux bleus de Wixan. Ces larmes qui ne provenaient pas du cœur qu'elle n'avait plus. Ces larmes qui montraient qu'elle avait de terribles soucis mentaux qui n'auraient sans aucun doute aucun traitement et jamais Wixan ne pourrait redevenir la jeune fille qu'elle était avant ses treize ans, et surtout, avant son mariage arrangé avec Shôrai.

Le jeune femme à la chevelure châtaine fixa pendant quelques instants le Simili qui se tenait très proche d'elle, tandis que ce dernier lui envoyait un sourire. Une expression faciale que Niwa n'avait pu voir que sur le visage de son demi-frère lorsque celui-ci la regardait et lui en faisait une comme pour la rassurer, mais jamais elle ne s'en était rendue compte et d'ailleurs, jamais elle ne le saura.

- Descends de ton petit nuage, Wixan... Sinon, la chute risque de t'être fatale.

Oh peu importe ce que lui racontait tous ces murmures dans la tête, elle n'en avait que faire. Après tout, elle avait connu bien pire. Enfin, elle n'en avait pas conscience ni souvenir, mais peu importe ce qu'il lui arriverait dans sa vie, elle avait tellement vécu qu'elle ne ressentait plus rien à présent.

Est-ce qu'au moins, tout ceci était bien réel ? N'était-ce pas là le fruit de l'imagination débordante que la Simili détenait ? Cela ne l'étonnerait guère. Oh non, il ne s'agissait là aucunement d'un rêve car la jeune femme ne pouvait en faire, il s'agirait plus d'illusions. En même temps, elle ne savait plus faire la différence entre réalité et mensonge, alors peu importe finalement. Elle profitait du présent. Quoique cela était un grand mot pour exprimer ce que ressentait réellement la châtaine si ce n'était qu'un profond vide, ce qui était tout à fait normal, venant d'un Simili.

- Est-ce qu'on pourrait aller manger ?

Demanda-t-elle subitement d'une petite voix. Si tout à l'heure, on lui avait invité plusieurs fois d'aller dans le coin où l'on pouvait se restaurer dans la Demeure et qu'elle n'avait cessé de refuser, cette fois-ci, sur un coup de tête, ayant lâché la première phrase qui lui passait par la tête, ce fut elle qui proposa, n'ayant pas l'air certaine de ce qu'elle racontait. Elle se questionnait même si elle avait réussi à dire une phrase correctement avant de regarder le sol et y voir une poussière, se disant qu'elle allait devoir encore ranger tout ce bazar dans les rues afin qu'elles soient les plus grandes possibles et que personne ne se plaignent de ce qu'ils ne pouvaient pas constater.

La jeune femme secoua la tête. Bien que cela ne serve strictement à rien. Cela ne permettrait aucunement à ses pensées de demeurer cohérentes puisque c'était tout simplement impossible pour elle d'accomplir un tel exploit. Au fina, elle avait proposer d'aller déjeuner, mais est-ce que son ventre se plaignait-il d'une quelconque famine ? Elle n'en avait aucune idée. Elle n'avait jamais réussi à distinguer les moments où son estomac était au bord de l'explosion ou ceux où il était tellement vide qu'il se tordait, voulant à tout prix être un tant soit peu rempli.

En tout cas, Wixan regarda les deux autres Similis demeurés auprès d'elle, sans réellement attendre une réponse, pourtant, elle ne bougeait pas de sa place. Qu'attendait-elle alors ? Rien. Ou peut-être tout. Ce n'était pas une bonne idée de chercher à comprendre le raisonnement de la Princesse de Kusa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sora-noelle.skyrock.com
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Lun 1 Mai - 2:07

Nyx restait planté devant elle, la caressant quelque peu en frottant ses épaules. A la demande de la petite Wixan, il eut un petit sourire, toujours aussi sincère. Il s'était relevé doucement en tendant sa main vers la demoiselle.

"Avec plaisir, viens."

Mais au lieu de l'attendre, il lui prit délicatement la main. Enox avait remarqué que son grand-frère a changé de comportement, peut-être même que Nyx ressemblait actuellement à ce qu'il était il y a des millions d'années, avant qu'il ne devienne taré. Un jeune petit prince attentionné, un peu ce qu'était Enox aussi dans son passé respectif dont il a tout oublié.

"Au fait Nyx... Pourquoi ai-je eu mal lorsque je t'ai frappé ?"
"Oh ça ! Eh bien... Les petits jeunes Simili comme toi ont une sorte "d'empathie" ! Ouais, c'est ça ! T'as de l'empathie et donc tu ressens la douleur de ce qui t'entoure ! Heheh...!"

Son explication semblait peu convaincante et pourtant, l'albinos ne voyait que du feu en l'écoutant, lui faisant confiance aveuglement. Sur ce, le trio sorti de la chambre. Quelque part, dans un coin sombre de ce long couloir, Nyx et peut-être même Enox ont pu apercevoir une touffe rose qui les regardait au loin de ses yeux dorés, une fille toute pâle vêtue d'une robe noire mais pourtant, elle avait disparut aussitôt. Le brun se dit que ça devait être un nouveau membre mais qui est certainement timide pour faire face à ses camarades pour le moment. Cela lui fit rappeler aux débuts d'Enox, lorsque celui-ci n'osait pas du tout approcher qui ce soit.

Lentement, il mena la jeune fille jusqu'à dans un ascenseur où il actionna un bouton pour aller à l'étage voulu. Après quelques secondes, ils arrivèrent enfin au restaurant de La Demeure et il n'y avait pratiquement personne, ce qui était une bonne chose que se disait le Simili qui menait les deux jeunes. Enox finit par arrêter de s'avancer, fixant l'ours polaire qui servait de barman au loin, l'air totalement ailleurs. Remarquant cela, le brun aux yeux rouges écarlates secoua sa main devant son visage.

"On est pas là pour rêvasser, "Altesse", mais pour bouffer. On ne fait pas attendre la petite soeur !"

Fit Nyx en haussant un peu trop fort le ton, non seulement pour faire revenir le blanc à ses esprits mais aussi pour s'attirer évidemment l'attention, puisque le serveur finit par arriver jusqu'à eux, calepin dans une main et crayon dans l'autre, le brun ne laissa même pas le pauvre Couteaux s'exprimer.

"Ça sera comme d'habitude pour nous deux, on veut avoir un repas digne d'un festin de roi ! Un repas léger pour la demoiselle évidemment."

Le Serviable nota tout attentivement sur son carnet, après tout, il sait par coeur les goûts particuliers de Nyx et Enox à force, l'un mangeant comme un véritable carnivore et l'autre, digne d'un manchot. Il va juste devoir deviner pour Wixan on dirait bien.

"Ah et j'oubliais, pour cette fois, moi et Enox on souhaiterait avoir une boisson provenant de Penguindreemur, celle à la framboise. T'inquiète pas, l'ourson la connait par coeur !"

"Bien, et ça sera tout ?"

Demanda-t-il calmement en regardant les deux frères ainsi que Wixan, au cas où elle ajouterait quelque chose. Après un petit moment de silence, le serveur s'en alla après avoir indiqué une table pour trois. Nyx en profita à ce moment là de porter la demoiselle comme une princesse puis la fit s'asseoir sur la banquette et de se mettre à côté d'elle tandis que le blanc aux yeux dorés s'installe en face d'eux, l'air songeur.

"Tout vas bien Wixan ? T'aime bien cet endroit ?"

Demande-t-il d'une voix douce en caressant ses cheveux. Le Simili du Roi détourna tout simplement le regard, l'air toujours aussi songeur, se demandant une nouvelle fois ce que c'est 'Penguindreemur'. En tout cas il est certain que son 'grand frère' ne serait pas prêt à lui répondre de sitôt et ça l'agace... enfin, s'il avait un coeur ça l'aurait sûrement agacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la Nature
La Rose Blanche
MembreSimili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la NatureLa Rose Blanche
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 17
Localisation : Un peu partout, se recherchant soi-même mais aussi quelqu'un
Arme : ///
Invocation : ///
Date d'inscription : 01/09/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Mer 3 Mai - 22:58

Heureusement que Nyx s'était décidé de lui-même de prendre la main de Wixan sans attendre un quelconque geste de sa part. En effet, s'il s'était contenté de la lui tendre, elle n'aurait sans aucun doute pas réagi. Elle n'était pas réellement réceptive aux choses qui se passaient autour d'elle, comme si elle était déconnectée des autres, dans sa propre réalité où tout était différent de celui des autres. L'autrui... Ce drôle de personnage qu'elle ne connaissait pas et qu'elle ne comprenait pas. Aussi, faisait-elle volontairement en sorte d'ignorer tout sur les autres ou n'était-ce que malgré elle ? Quoiqu'il en soit, Niwa, elle, n'avait pas cherché à le faire. Elle ne voulait pas connaître l'autrui. Elle le détestait car il la laissait dans son coin. Alors pourquoi vouloir le comprendre si lui-même ne faisait aucun effort pour en faire de même ? La blondinette préférait sincèrement se perdre dans les bras de la solitude dans l'espoir d'y trouver un réconfort. Ce qui était plutôt ironique puisque ce qui pouvait nous consoler était évidemment autrui. Mais pas pour Niwa.

Wixan ne put s'empêcher d'avoir un léger frisson lorsqu'elle sentit la main de Nyx prendre la sienne. C'était un contact physique encore une fois. Et la Rose Blanche avait très peu eu l'occasion d'en avoir. Elle se retrouva soulevée du sol en un instant. Aussi, il fallait dire, c'était bien facile de porter une femme qui pesait moins de trente-cinq kilos. Oui. C'était là un poids tout à fait affolant par rapport à sa taille qui dépassait le mètre soixante-dix, mais il semblerait que cela n'ait pas de réelles répercutions sur le corps de la Simili. A moins qu'elle ne s'en rende pas compte, ayant été habituée à la douleur.

Enfin, tandis que les deux "frères" discutaient entre eux, la demoiselle avait le regard dans le vide, paraissant cette fois-ci déconnectée de tout univers, même du sien. Ses pensées étaient totalement vides. Il n'y avait que de discrets ricanements qu'elle pouvait entendre dans sa tête. Encore ces voix qui ne cessaient de la tourmenter et de se moquer d'elle sans aucun scrupule. Quand la laisseront-elles tranquille ? Sans doute jamais. Enfin, d'autant plus, était-ce possible qu'un jour Wixan, ou même Niwa, puisse trouver ce calme en elle ? Il pouvait y avoir très peu de chance. Avec tous les problèmes mentaux et physiques qu'elle avait accumulés en dix-huit ans d'existence, elle était totalement détruite, et cela depuis sa naissance même, depuis la mort de sa mère qui mena également celle de la petite spirituellement. Auparavant petite pousse de rose blanche, elle avait fini par faner rapidement, privée d'eau et de minéraux bon pour sa misérable existence de fleur. Elle était pourrie même dans son pollen. Partout. Elle était laide à voir, elle ne sentait pas bon, elle n'éclatait pas de sa blancheur, elle était fragile et petite, personne ne la remarquait et la piétinait dessus sans aucun scrupule ou la moindre culpabilité. On avait beau entendre le bruit d'un léger craquement de la tige, personne ne réagissait, s'émerveillant devant les autres plantes qui se dressaient fièrement, le plus éloigné de cette maudite rose qui prenait des teintes brunes.

Wixan "se réveilla" lorsqu'elle sentit ses pieds quittés le sol. De la part d'une personne normalement constituée, il y aurait eu de la surprise. Mais chez un être sans cœur, cela n'était pas possible, et encore moins lorsqu'on manquait de réactivité comme la demoiselle. Elle tourna ses yeux bleus vers ceux écarlates de Nyx. Elle ne comprenait pas ses agissements. On ne l'avait jamais portée ainsi. Niwa pouvait en témoigner - au contraire de Wixan qui avait tout oublié - que Shôrai lui-même ne s'était jamais ainsi comporté. S'il voulait la mener dans une pièce autre dans laquelle la jeune femme se trouvait, il ne prenait pas sa main, ne lui demandait pas, ne la portait pas dans ses bras ou sur une épaule. Non. Lui, il s'emparait de ses cheveux et la traînait jusqu'à destination. Il se moquait parfaitement qu'elle soit assise et donc que sa tête frappait toujours le sol à cause de la chute.

Wixan se retrouva alors assise sur une banquette, face à une table, et Nyx s'installa juste à côté d'elle, et en face, Enox prit sa place. La châtaine aux yeux semblables au ciel en plein été le midi observait les deux hommes qui l'accompagnaient. Elle ne disait rien. Son regard tournant lentement de l'un à l'autre, sans réelle cause à un tel agissement. Elle s'arrêta lorsque le brun l'interpela. Après un court moment, la jeune femme répondit :

- Je cherche encore un jardin où planter mes racines... en espérant que la chaleur ne me fera pas fondre...

Si cette phrase ne semblait pas répondre à la question de Nyx, en réalité, tout y était. Le jardin représentait cette population dans laquelle Wixan ne trouvait pas sa place, pas même au sein de l'Organisation. Ses racines étaient, quant à elles, la jeune femme. Et la chaleur symbolisait toutes ces personnes qui la rejetait, autrement dit, qui la feraient fondre, pour qu'elle disparaisse. Elle baissa ses yeux sur la table. Elle sentait un léger mouvement sur sa tête. Elle tourna son regard vers Nyx qui caressait ses cheveux. Elle le dévisagea pendant un moment comme si elle cherchait à comprendre le sens de ce geste, que voulait-il lui montrer. Elle finit par poser sa tête sur la table, semblant prise d'une soudaine fatigue. Ce qui n'était vraiment pas le cas.

- Si la vie avait été faite autrement, je me demande pourquoi les chouettes ne tombent pas de leur boîte...

Marmonna-t-elle pour elle-même. Une phrase qui ne signifiait rien. Une phrase que l'on ne pouvait traduire ni même en sortir un profond sens. Wixan n'était pas une intellect et encore moins philosophique. Elle ignorait même ce qu'elle venait de dire signifiait. Y avait-il un but au moins ? Fallait-il toujours qu'il y ait des explications, des raisons, des logiques dans ce que l'on disait ? Le langage était-il donc si strict ?

Contre toute attente, la Simili redressa sa tête avant de regarder à nouveau Nyx, paraissant songeuse, à moins que cela ne soit qu'une impression.

- Pourquoi... pourquoi vous vous attachez à ce qui est mort et laid alors qu'autour de vous, la vie se fait ?

Demanda-t-elle, la tête totalement baissée, comme si elle ne pouvait la lever à cause d'un lourd poids qui se faisait sur sa nuque, une sensation désagréable qu'elle ne ressentait guère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sora-noelle.skyrock.com
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Jeu 4 Mai - 18:33

Nyx regardait intensément Wixan, clignant un peu des yeux. Au début il ne comprenait pas mais petit à petit, il pense pouvoir capter ce qu'elle voulait dire. Enox quant à lui, les observait en silence, ne voulant plus parler cette fois-ci malgré que plusieurs questions sans réponses lui brûlent toujours les lèvres mais pour le moment, il se taisait.

"Eh bien, je te promets qu'un jour, j’emmènerai tes racines et les planterai dans un beau jardin bien frais."

Lui répondit-il simplement avec un léger sourire. Il se disait que peut-être, s'il lui parlait comme ça, elle le comprendrait peut-être un peu mieux. Le blanc fit une petite moue avant de frissonner, un jardin frais lui donnait envie d'en découvrir un pour de vrai. Il avait cette envie de se jeter dans de la neige. C'est d'ailleurs que pour se divertir, il s'est mit à créer un petit lapin fait entièrement de neige qui court dans les airs, tournant autour du trio de Simili mais en vain, Nyx le fit exploser en envoyant une onde de Ténèbres.

"Arrête tes enfantillages, Enox."
"Ce ne sont pas des enfantillages et puis... je m'ennuie."
"Bah, tu as qu'à parler si tu veux."
"Quand je te parles, tu m'ignores... et mes questions, tu les réponds jamais."
"Parce que tu poses toujours les mauvaises questions."

Le brun regardait sombrement le petit prince des glaces qui finit par baisser la tête après avoir soupirer. Lorsque Wixan ouvrit une deuxième fois la bouche, les deux frères ne semblent pas réagir, à part que Nyx avait pu tourner sa tête vers la demoiselle qui était affalée sur la table mais il garda le silence. Dans le fond, lui aussi il semblait ressentir de "l'ennuie" comme dirait si bien l'albinos mais c'est ridicule ! Un Simili ne peut pas s'ennuyer. Le Vénéneux se demande parfois si Enox se sert vraiment de ses souvenirs d'enfance, lorsqu'il était ce petit prince pleine de vie, pour s'aider à s'exprimer comme s'il était humain... C'était une chose qu'il ne voulait pas. Nyx veut un Enox violent, cruel, sadique. Il ne veut pas d'un Enox tout gentil et fragile, attentionné avec tout le monde. En gros, il veut le Azgare qu'il a obtenu autrefois. Nyx eut un hoquet en entendant la question de la Princesse mais il se reprit en secouant sa tête.

"Peut-être bien parce... que je suis déjà mort, à l'intérieur de moi... depuis tellement de siècles !"
"...Tu existes depuis des siècles ?"
"Oh ! Façon de parler petit frère ! Tu sais très bien que nous sommes nés il y a une bonne vingtaine d'années dans notre petite famille !"
"Une famille... Je me souviens plus d'eux..."
"Moi, je me souviens que de Maman ! C'était une blonde au yeux bleus."
"Comme la Prin-"
"Je ne veux plus entendre parler de celle-là."

A cette réponse, le Glacier se mit à froncer les sourcils. Encore une fois, un mystère dont il ne saura jamais le secret.

"Je pense qu'on est tous mort de toute façon..."

Rajouta sombrement le blanc, revenant au sujet lancé.

Pendant ce temps là, Xenaki finit par se réveiller de sa sieste, découvrant ainsi Akemi qui s'était endormi près d'elle, sa tête sur ses cuisses. La Koshaku eut un petit sourire attendrit, se mettant à brosser la douce chevelure du blondin.

"Depuis ta venue... Je savais qu'on s'unirait... Tous ces moments passés, qu'on a partagés... Suffisaient pour me montrer à quel point tu m'aimais..."

Chuchotait-elle d'une voix douce avant de se mettre à verser des larmes qui se perlent sur ses joues avant de s'écraser sur le visage du jeune homme qui continuait de dormir paisiblement. La Gardienne se recroquevilla un peu, le serrant contre elle.

"Je suis désolée pour tout ce qui s'est passé... je ne mérite même pas d'être avec toi !... C'est de ma faute si tu es devenu une âme errante maintenant... En deux vies... Tu... tu n'as fais que de mourir pour moi ! Contrairement à moi, qui n'a rien fait pour toi... Je suis une très mauvaise Koshaku... tu ne méritais pas de souffrir autant, encore moins dans cette vie... Même... Même ma Princesse me déteste ! Je ne suis qu'une mauvaise en tout... peut-être que je devrais aller disparaître dans le Néant pour de bon et-"
"Naeki..."

Le blondinet venait à peine de se réveiller, frottant un peu son oeil droit et se redressa vivement pour attraper les poignets de la demoiselle en l'attirant contre lui afin d'embrasser son front.

"Arrête ça... On en a déjà parlé... Cesse de dire du mal de toi. Tu peux pas dire ça, tu comptes vraiment beaucoup pour moi ! Et pour rien au monde je laisserai tomber ! Cette détermination que j'ai, est encore plus puissante qu'auparavant ! Écoutes, tu t'en souviens de ce que disait Kiseki à Hana ? Oui, bien sûr que tu t'en souviens ! Il lui disait sans cesse "Je ferais tout pour toi !" et il a fait ses preuves. Il a surmonté l'épreuve de Natsu sans se détourner, ne pensant qu'à Hana hors que je dois te rappeler qu'aucun hommes l'a réussit ! Ensuite, il a traversé la région de Kasai pour ensuite passer celle de Mizu, traversé la forêt de Fuyu pour elle ! Il a tenter de la retirer de l'emprise de Ryu... mais en vain... MAIS ! C'est pas terminé ! Je continue là où il s'est arrêté ! Je trouverai la solution ! Je te jure de faire n'importe quoi pour toi, je le détrônerai et tu seras libre ! Misuto sera enfin libre !... Je le tuerai pour toi."
"Mais... Mais Akemi, c'est de la folie ! On ne défie pas une Divinité, c'est même interdit ! Je ne veux pas qu'il t'arrive quoique ce soit, je ne veux pas que tu meurs encore une fois, que tu disparaisses pour toujours ! Je... Je ne veux plus revivre ça... Te perdre, c'est comme enlever les rayons du soleil à la fleur qui en a besoin ! J'en peux plus..."
"On ne sera pas séparés. On sera ensemble, c'est une promesse, cette tragédie ne se reproduira plus. Pas une deuxième fois. Tu peux même remercier Mizu, c'est grâce à elle que je ne suis pas totalement mort, que je suis resté sous forme d'esprit. En passant son épreuve, elle m'a promise que si je renait, j'aurai ce don en moi, j'ai donc utiliser ma chance mais je ne compte pas mourir une troisième fois ! On le vaincra, toi et moi."
"...Admettons que... que tu réussisse à le vaincre... tu sais qu'il va y avoir une catastrophe ? C'est le Dieu des Cieux après tout... ce n'est pas n'importe qui, Misuto va subir le chaos et le désespoir..."
"Je prendrai sa place. Et lorsque je serai le Roi de Misuto, je ferai de toi ma Reine et on règnera ensemble sur Misuto ! Puis, je rendrai le poste qui lui a été enlevé à ma Mère... et... et j'essayerai de faire revenir mon Père sur Misuto... Je supprimerai les lois te concernant !"

La châtaine cligna des yeux en regardant le blondinet, à la fois choquée, surprise. Elle le fixait intensément et dans un long silence, lui la regardait aussi en lui souriant sincèrement. Naeki serait sûrement heureuse d'apprendre ça, mais Naeki n'était pas là. Alors, Xenaki, en tant que sa Simili, devra être heureuse pour elle. La Gardienne vint se coller doucement contre le jeune homme qui la serra tendrement, caressant ses cheveux.

"Merci... Akemi..."
"Il n'y a pas de quoi, c'est normal. Je ne pourrais jamais t'abandonner, te laisser seule... plutôt mourir ensemble à nouveau que de te laisser..."

Il se mit à l'embrasser doucement en caressant ses joues pour essuyer les larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la Nature
La Rose Blanche
MembreSimili de Princesse de Coeur du Crépuscule de la NatureLa Rose Blanche
avatar
Nombre de messages : 19
Age : 17
Localisation : Un peu partout, se recherchant soi-même mais aussi quelqu'un
Arme : ///
Invocation : ///
Date d'inscription : 01/09/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Ven 5 Mai - 23:56

Avoir une place parmi les autres et être enfin acceptée telle qu'elle était ? Niwa n'avait jamais eu cette chance. Dans la société, on ne la voulait que parce qu'elle était la future reine. Mais à présent, qui se souciait de Wixan sur Kusa ? Personne. Pas même ce demi-frère à tous les coups. Puisque son propre père ne l'avait jamais désirée. Mais Nyx lui fit une promesse. Quelque chose que Niwa n'avait jamais pu avoir. Qu'en pensait-elle ? Rien à vrai dire. Cela ne touchait aucunement la Simili. Elle n'avait pas envie de sourire, pas envie de pleurer parce que cela la touchait, pas envie de se mettre en colère parce que jamais quelqu'un ne lui avait dit qu'elle avait sa place parmi les autres, pas envie de déprimer. Bref, elle ne ressentait rien comme tout être sans cœur qui se respectait.

La Rose Blanche écouta la réponse de Nyx à sa question sur la raison pour laquelle il l'aimait bien. Car oui, en parlant de ce qui était mort et laid, Wixan se définissait en réalité. Cette carcasse vide qui n'avait aucun intérêt de vivre, qui aurait dû pourrir au lieu de continuer de fleurir.

- Exact. Tu aurais dû mourir. Nise n'aurait jamais dû te laisser vivre. Il a eu tord sur ce coup-là. Pourtant, c'est un garçon malin. Je me demande pourquoi il s'est tant attaché à une telle pourriture. Tu es un étrange aiment, Wixan. Soit tu rejettes tout le monde, soit tu attires tout le monde. Il y a encore quelques instants, il n'y avait personne dans ton existence de Simili et voilà que trois débarquent et viennent tout bouleverser. Il y en a deux qui portent un trop gros intérêt en toi. Je ne les comprends pas. Pourquoi s'intéresserait-on à une folle ? Tu ne le mérites pas. Surtout ce type. Il faut qu'il arrête. Que son petit jeu cesse. Car oui, ma chère Wixan, en réalité, tout est faux. C'est un Simili après tout. Il ne peut pas ressentir de l'attachement pour toi. Ce n'est qu'un mauvais coup pour te briser... enfin, tu l'es déjà assez comme ça...

- Tous morts ?

Répéta-t-elle machinalement, la tête demeurée baissée. La vision du sang vint l'envahir. Une odeur nauséabonde monta à ses narines. Des souvenirs. Des souvenirs qui lui paraissaient inconnus. Des souvenirs inconnus qui lui appartenaient pourtant. Une larme glissa sur la joue de la châtaine, puis une seconde, une troisième, et son visage se retrouva abondé de ces perles de sel. Elle pleurait, mais elle n'en avait pas conscience. Elle pleurait pourquoi ? Bonne question. Était-ce à cause de cette vision cauchemardesque ? Les paroles d'Enox ? Le fait que le repas se tardait à venir ? Ou tout autre chose ?

- Tous morts ? Morts ? Tous ? Morts ? Tous ? Tous ? Morts ? Morts ? Morts ? Morts ?

Répétait-elle sans cesse, telle une folle. Elle finit par s'arrêter lorsqu'elle se donna une claque à elle-même. Elle n'y était pas allée de main morte encore une fois. Une belle marque rouge trônait à présent au milieu de sa joue droite. Elle ne semblait pas l'avoir fait consciemment. Comme si c'était quelqu'un d'autre qui lui avait infligé une telle punition pour la faire taire. Pourtant, personne ne la possédait ou quoique ce soit d'autre.

Wixan observait sa main qui venait de la frapper. Elle pouvait presque paraître choquée parce qu'elle venait de faire. Mais elle n'en ressentait pas. Son regard restait fixé sur la paume qui était également légèrement teintée d'écarlate. Pourquoi s'était-elle claquée ? Bonne question.

Alors qu'elle restait stoïque devant ce spectacle, elle se mit soudainement à hurler en pleurant de plus belle.

- Je n'ai jamais voulu que ça arrive ! Je... je voulais juste le revoir... Juste une fois... pour lui dire au revoir...

Elle baissait peu à peu le ton, avant de se taire totalement, se recroquevillant sur elle-même, ramenant ses genoux près d'elle, sans renverser la table. Elle posa son front dessus, laissant ses bras pendre le long de son corps, ses mains s'écrasant contre la banquette. Elle pleurait de nouveau. Mais elle n'était pas pour autant triste et encore moins désespérée.

- C'est quand qu'on mange ?

Demanda-t-elle d'une voix faible entre deux sanglots, bien qu'elle n'était pas plus préoccupée que cela par la nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sora-noelle.skyrock.com
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   Mar 16 Mai - 23:06

Aucun des frères ne semblent réagir face au comportement de Wixan. Celui au cheveux blancs étant profondément plongé dans ses pensées et Nyx qui restait indifférent, prenant l'habitude des délires de la demoiselle. Pourtant, à la claque, le brun se tourna légèrement vers elle pour y apposer sa main sur sa joue afin de la caresser tendrement.

"Doucement... Tu ne dois pas te frapper comme ça..."

Encore une fois, ce qui suivit, il ne comprenait rien. Le Vénéneux soupira d'un air déçu. Pourquoi ? Pour une petite raison à lui dont il n'aimerait pas en parler. C'est alors que le Simili d'Azgare sortit de ses pensées, pour regarder du coin de l'oeil Nyx.

Il ignore comment, ni pourquoi mais il ressentait comme une sorte de tristesse qui émanait du brun. Pourtant, un Simili ne devrait pas se sentir triste.

Enfin, le repas finit par arriver à leur table. Wixan est servit par une belle salade composé ainsi qu'un grand verre d'eau possédant deux petits glaçons. Enox avait le droit à de la poiscaille avec tout pleins d'autres fruits de mer, accompagné de sauces assortit.

Nyx fit une légère grimace en voyant le plat de son "frère", ne pouvant s'empêcher d'être dégouté à chaque fois, néanmoins  lui avait le droit à de la viande bien saignante ainsi que des oeufs à la coque, tout comme son camarade, il eut le droit au fameux jus spécial qui est d'originaire de Penguindreemur.

"Bon... Bonne appétit !"

Fit seulement le petit prince avec plusieurs crevettes dans la bouche, le Serpent lui jetait un petit regard noir, comme ça, sans raison. Juste pour le plaisir d'être méchant puis s'attaqua à son assiette en silence.

Et ce silence semble durer une bonne demi-heure entre les deux confrères, jusqu'à qu'Enox se redressa après une soudaine révélation qui lui traversait l'esprit.

"Au fait... Il va falloir qu'on parte tout de suite, après qu'on ait fini de mangé !"
"Hum ? Pourquoi ?..."
"Bah on a une mission en fait ! Il va falloir qu'on aille retourner dans le précédent monde qu'on a visité l'autre jour, parce que à cause de toi, on a mal complété le rapport... En plus, ça sera notre dernière mission ensemble. La cheffe voudrait qu'on se sépare un peu plus..."

A la dernière phrase, le Vénéneux grognait légèrement, n'étant pas content de ce choix. Il n'avait pas envie qu'on lui retire sa proie. Il a besoin d'Enox prêt de lui, pour pouvoir mieux le manipuler, le posséder à nouveau.

Le brun est maintenant en train de craindre que quelqu'un d'autre viendrait lui prendre Enox... Collègue ou pas il n'hésiterai pas de tuer la personne qui oserait lui retirer sa poupée.

D'ailleurs, peut-être par impulsion, il se décida d'arrêter de manger tout attendant que Wixan soit pas occupée avant de lui prendre la main pour l'amener dans sa chambre tout en laissant l'albinos tout seul sur sa table. Une fois qu'il ait emmené la demoiselle, il lui fit un doux baise-main.

"Excuse-moi Princesse, mais le devoir m'appelle ! On se reverra, je te le promets va !"

Il lui claqua une petite bise avant de disparaître dans un portail obscur. Oh oui, il n'allait pas chercher Enox, il se dit que ce gamin devait se débrouiller tout seul pour le retrouver à leur point de rendez-vous !

Du côté de la Gardienne de la Nature, cette dernière s'était enfin endormie paisiblement, sans plus aucune pensées noires. A croire qu'Akemi l'avait totalement apaisée.

Au final, ça devait être une belle journée pour les similis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lien Spécial [PV; Wixan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lien Spécial [PV; Wixan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment mettre en lien mon nabaztag et itunes
» [Profil des Utilisateurs] Nouveaux champs ?
» Héro spécial : Argus l'Enflammé
» Surtout, ne clique pas sur ce lien...
» lien club

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: RPG - Domaine des Ténèbres :: Illusiopolis-
Sauter vers: