Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 287
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Lun 24 Oct - 21:42

Cela devait faire un bon moment que la prophétesse ne s'était pas décidée de se bouger un peu. Dans la chambre de la princesse, dans le château du Jardin Radieux, Ava était confortablement installé sur une multitude de coussins qui lui servait de lit, auprès de Meiko qui était assise sur une chaise, regardant ses fleurs d'un air rêveur. Ces nombreuses fleurs lui étaient offert par Braig à chaque retour qu'il faisait après une très longue absence injustifié, d'ailleurs ça faisait déjà un moment qu'elle ne l'a plus revue mais bon elle avait fini par s'habituer et cela ne la rendait plus malheureuse. Il fini toujours par revenir.

"Ava !" S'exclama la princesse en se levant de sa chaise, les poings serrés, "Je pense qu'on devrait prendre un peu d'air, on arrête pas de rester planté ici ces derniers jours et puis tout le monde semble si occupé ! Kuro est parti faire une patrouille, Braig est absent et mon fils certainement fatigué !" la renarde leva son museau vers la blonde aux yeux verts, haussant un sourcil puis lâcha un petit soupire, se levant tout en s'étirant.

"J'ai compris. Dans ce cas, allons-y !"

Un portail crépusculaire se forma alors devant les deux prophètes qui s'y engouffrent sans plus attendre, les menant vers l'inconnu, ce qui était bien le cas. Puisqu'elles atterrissent dans un endroit qui leur ait totalement étranger, en revanche pour ce qui était de l’atterrissage, c'était très délicat, car par manque d'attention, elles tombent en hauteur, s'étalant sur le sol. Ava s'en remit très vite, se soulevant vivement et secouant son pelage pour retirer la poussière puis lança un regard à sa descendante en ouvrant grand les yeux.

"Mei-Meiko...? Tu as changée !"


La Princesse du Crépuscule se redressa légèrement, la tête complétement baissé, son voile autrefois rose avec un renard doré dessiné dessus s'était changé en un long voile blanc et fin, accroché à une couronne de fleurs roses, vêtue d'une longue robe blanche de mariée déchirée et sa peau était un peu plus pâle que d'habitude. Une fois debout, Meiko regardait tout autour d'elle en fronçant les sourcils, cette ville était affreusement sombre, qu'elle se disait en marchant vers une fontaine pour y voir son reflet qui la choqua quelque peu, en effet, elle avait bien changée. Elle ressemblait à une sorte de mariée, qui ne semblait pourtant pas très rassurante. La Princesse du Jardin Radieux s'avança, suivit de son ancêtre qui est resté silencieuse, observant elle aussi les alentours.

"Pourquoi tu ne reprends plus ta forme kitsune, au fait ?"
"Hm ? Oh comme ça, juste par habitude..."
"Ah je vois ! Il fait vraiment sombre dans cette ville..."
"Normal, c'est la ville d'Halloween !"
"Halloween ?..."

Meiko s'arrêta net de marcher, perdue dans ses pensés. Elle n'avait aucun souvenir d'Halloween, pas même lorsqu'elle était avec son père ou avec les assistants d'Ansem, ils ont jamais fêté Halloween avec la jeune fille qui ne s'y connaissait pas trop sur cette fête, contrairement à Noël. La demoiselle tenait précieusement son Livre de Prophétie qu'elle venait d'invoquer, passant vers un coin par laquelle elle entendit des petits ricanements, et des ombres se faufilant en vitesse, qu'Ava ne loupa, ce qui la faisait soupirer. Qu'est-ce que c'était ? Elle ne le saura jamais sans doute. En tout cas ce qui était sûr pour l'ancienne prophète, ce monde ne semble pas être un endroit ténébreux malgré son apparence, en tout cas c'est ce qu'elle ressent en Meiko. Après tout cette dernière était une princesse du crépuscule et possédait donc un coeur d'équilibre, grâce à ça elle savait parfaitement calculer le taux de Ténèbres et de Lumière, on aurait dit une sorte de balance en y songeant...

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Mer 26 Oct - 23:01

Décidément, je devais avoir un certain feeling avec les cimetières, car c'était quand même la quatrième ou cinquième fois que je me coltinais à travers les mondes d'ici, mais autant dans les autres, ils s'agissaient clairement de lieu dédiés aux morts, autant ici, j'avais plus la sensation qu'il servait de décoration pour Halloween vu l'ambiance générale de l'endroit. Je tombai d'ailleurs sur un habitant, ce dernier étant une sorte de monstre étrange ressemblant à ceux sortant d'une boîte quand on tourne une manivelle, qui m'expliqua que je me trouvais dans la Ville d'Halloween, un monde où peu importe où on se trouve, c'est Halloween. Cela avait au moins le mérite d'être claire et cela expliquait beaucoup de choses : le nombre incalculables de citrouilles et de tombes que je croisais, les couleurs générales du monde qui se étaient principalement des variantes de noir et de gris et même l'apparence des nombreux habitants qui semblaient tous déguiser en monstre, alors qu'ils en étaient des vrais visiblement. Au début, je me disais qu'au milieu de cette "foire" aux monstres en tout genre et plus effrayant les uns que les autres, j'avais de grandes chances de faire tâche et de me faire remarquer facilement, mais cette pensée fut bien vite balayé quand je finis par me voir dans un miroir et autant dire que je n'étais sûrement pas totalement préparé à l'idée de me voir ainsi.

A travers la glace, je voyais un être ayant les mêmes traits que moi, tout au moins du visage, mais qui était totalement différent de ce à quoi je ressemblais d'habitude. En effet, mon teint de peau était bien plus pâle, mes iris s'étaient teintes d'un rouge sang, mes canines étaient devenus bien plus significatives et marquées et surtout, ma tenue n'avait rien à voir avec celle de d'habitude. Je me retrouvais vêtu d'une magnifique tenue noire semblable à celle que portaient les comtes et je n'avais clairement pas l'habitude d'être si bien habillé, chose logique étant donné que je passais le plus clair de mon temps à tout faire, sauf participer à des événements qui me demandaient un minimum de classe. Mais plus que tout, je senti en moi une envie particulière, l'envie de boire un liquide sucré, vitale... Oui, c'est ça, j'avais une envie de boire du sang. J'étais donc devenu un vampire, chouette. Je voulu rapidement créer une flamme solaire, juste pour voir, et je pu à peine me concentrer pour la faire apparaître que ma main droite était déjà brûlé au premier degré. Autant dire que l'envie de sang disparue bien vite, car ce monde m'empêchait d'utiliser la moitié de mes pouvoirs, une belle nouvelle en perspective.

Une fois l'inspection de ma "transformation" terminée, je repris ma marche tranquille, passant à côté de multiples tombes et gargouilles, pour finalement m'approcher peu à peu d'une grille qui semblait m'amener à une ville. J'allais peut-être croiser du monde là-bas et rencontrer de nouvelles créatures particulières. Je poussai donc la grille et marchait afin d'arriver sur une place qui était... vide. Tout du moins, en grande partie vide, car je pu apercevoir une dame habillée... en robe de mariée ? Il s'agissait donc de toutes les créatures possibles, même les plus exotiques et donc, je me retrouvais non loin d'une "mariée". Ce monde avait visiblement des règles qui m'étaient totalement incompréhensibles et c'était particulièrement étrange, mais bon, si cela était capable de m'arrêter, j'étais vraiment un piètre combattant. Je commençai donc ma marche pour m'approcher de la dame, cette dernière étant la seule personne avec qui j'allais réellement pouvoir parler, et je me mis à une distance "convenable", préférant éviter tous problèmes car les apparences étant déjà trompeuses, ce monde semblait vouloir me dire qu'elles le seraient encore plus.

"Bonjour mademoiselle. Excusez-moi de vous déranger, mais vous êtes une habitante de ce monde ? Oh, excusez mon impolitesse, je ne suis me pas présenté. Je me nomme Solace et je suis un voyageur." En me présentant, je fis une révérence à la demoiselle avant de me redresser et d'entendre un hurlement de loup venir de loin, attirant ainsi mon attention. "Vous avez une idée de ce que c'est ? Dans tous les cas, ce monde est visiblement plein de surprises, plus encore que simplement donné une apparence de créatures d'Halloween à n'importe qui se trouvant dans ce monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 287
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Sam 29 Oct - 13:06

Lorsqu'on lui adressa la parole, Meiko se figea sur place pendant un moment, tandis qu'Ava s'était retourné doucement pour faire face au jeune homme, la tête penché. La jeune femme suivit le mouvement de son ancêtre et posa son regard émeraude sur le nouveau venu, affichant un faible sourire timide.

"Bonjour, non vous ne me dérangez pas." Qu'elle commença à dire en secouant doucement sa tête, elle se sentait un peu mal à l'aise par le fait qu'il la vouvoyez. Il la connaissait ? Était-il un habitant des restes de la Ville de l'Aube ou bien celui du Jardin Radieux ? Non, bien sûr il ne la connaissait pas vu qu'il dit par la suite. Meiko afficha alors un sourire radieux en s’inclinant légèrement. "Non je ne suis pas une habitante de ce monde, en fait je viens tout juste d'y apparaître. Je vis au Jardin Radieux, au château. Je vous présente Ava."

fit-elle en tendant sa main vers l'imposante renarde doré qui regardait à nouveau le jeune homme, son regard était vide et sans pupille, recouvert d'un bleu glace, de léger brouillard suivit d'une lueur lumineuse semble émaner d'elle.
Meiko s'était retenu de pas aller dans les détails, après tout, c'était bien compliqué d'expliquer ce qu'était Ava mais surtout c'est pour pas attirer de danger à cause du statut de la jeune blonde aux yeux verts, la pauvre, non seulement être une princesse de coeur ce n'est pas du tout repos mais en plus d'être prophète à la fois ça pouvait être pire, jusque là elle savait déjà que trois personnes étaient sur son dos, voulant son pouvoir. Enfin, d'après ce qu'elle a apprit récemment, il en reste plus que deux, puisque le troisième se sont ses amis, Yûki et Vanitas, qui l'ont achevé. C'était donc une bonne chose pour elle et tout les mondes, c'est le devoir de la jeune femme ça aussi, de faire les bonnes choses pour les autres, que tout le monde puisse vivre en harmonie. Enfin bref.

Elle sursauta en entendant le hurlement d'un loup, jetant un regard vers l'animal qui était à côté d'elle, qu'Ava soutient son regard également et secoue la tête. Meiko fronça un peu les sourcils.

"J'ignore. Mais cela ressemblait à un loup... Peut-être est-ce un Sans-Coeur ou bien, un des habitants de ce monde !"

La blondinette fit mine de réfléchir avant de regarder bien attentivement Solace, il lui paraissait si jeune... et elle le trouvait très adorable ! On aurait presque dit un enfant, qu'elle s'était dit... Oh ça, ça voulait dire que Meiko était en mode maternelle ! La jeune femme ne peut pas s'y empêcher, c'est comme ça depuis toujours et cela s'est empiré lorsqu'elle a perdue son enfant en mourant, alors qu'elle était qu'à quatre mois de grossesse. D'ailleurs en parlant de grossesse, actuellement elle était à nouveau enceinte, cela doit faire un mois maintenant et elle était enfin plus heureuse. Sans crier gare, la demoiselle s'approcha du jeune homme en affichant un sourire maternel et vint ébouriffer légèrement la chevelure de celui-ci avant d'oser de donner un baiser sur son front.

"Oui c'est vrai, les gens semblent avoir le comportement de la créature qu'ils incarnent."
"Heureusement que tu es juste une mariée..."

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Sam 29 Oct - 22:51

La demoiselle a qui je venais d'adresser la parole n'était donc pas une habitante de ce monde non plus et ajouta même qu'elle venait du Jardin Radieux, monde que j'avais visité plus tôt. Cela était déjà bien à savoir et elle ne semblait dégager aucune aura agressive ou "maléfique", donc cela me rassurait. Elle me présenta ensuite la renarde dorée qui l'accompagnait et la nomma donc Ava, l'être me regardant avec un regard vide, ce qui me perturbait au plus haut point. Toutefois, la demoiselle m'intriguait car elle me laissait la même sensation que Mélodie, comme-ci elles avaient toutes les deux quelque chose de similaire, mais je ne savais pas dire ce que c'était et en même temps, j'étais intrigué par le hurlement que nous avions entendu quelques instants auparavant et j'espérais que la source de ce dernier reste loin de nous, car je n'étais pas au mieux de ma forme pour me battre ici. Toutefois, je fus sorti de mes pensées quand la demoiselle s'était approché de moi sans crier gare avec un sourire maternel attendrissant avant de m'ébouriffer légèrement les cheveux et de même aller jusqu'à me déposer un baiser sur le front. Je ne pu bouger le moindre muscle, me contentant de rougir légèrement et d'afficher un visage décontenancé par ce qui venait d'arriver, ne comprenant pas vraiment la démarche ni même le pourquoi du comment de ce qui venait de se passer.

C'était étrange, je me sentais gêné par ce qui venait de se passer, mais en même temps, j'avais l'impression de me retrouver à l'époque où j'étais face à ma propre mère. Je n'expliquai pas cette situation, mais rien qu'avec ce petit instant, j'avais l'impression d'avoir appris des choses sur elle. Je me mis alors à réfléchir sur sa dernière phrase, le fait que nous avions visiblement le comportement de la créature que nous incarnions. Si c'était vraiment le cas, nous en avions aussi les capacités, ce qui voulait bel et bien dire que mes flammes solaires étaient condamnées car les utilisées ici signifiait me blesser violemment moi-même. Je fini par laisser pousser un profond soupir avant de sentir quelque chose de particulier émané de la "mariée", une sensation que je n'avais plus senti depuis bien longtemps et qui m'avait presque manqué, je pouvais sentir la vie émanée de la demoiselle, une nouvelle vie en création. Ca me faisait bizarre de sentir à nouveau cela, bien qu'à l'époque, je pouvais littéralement voir une petite flamme au niveau du ventre de la mère et aujourd'hui, c'était bien moins précis qu'à l'époque. Je fini par relever mon regard vers celui de la demoiselle avant de sourire et de faire une légère révérence.

"Je ne sais pas c'est vraiment adéquat, mais vous avez mes félicitations pour votre futur bébé et à voir votre comportement, je pense pouvoir en déduire que vous êtes déjà une mère aimante qui s'occupe de ses enfants. Toutefois, j'aimerais vous poser une question d'un autre ordre, vous ne seriez pas une pr-"

Je ne pu finir ma phrase que plusieurs habitants apparurent en courant et en criant, semblant fuir quelque chose. Je me retournai vers là d'où venait les habitants et c'est de là qu'apparu un loup sauvage avec le pelage noire sauf au niveau de la tête qui était d'un blanc très pure. Il avançait calmement, mais son regard témoignait d'un instinct presque meurtrier et chaque pas ne faisait que faire grandir la tension déjà intenable se trouvant sur la place. La créature continuait d'avancer à pas de loup, cette expression n'ayant jamais été aussi vrai, et fini par enfin jeter son regard sur moi et je semblai avoir un effet sur l'animal car il ne décrochai plus son regard de moi et me fixait même intensément. Je me mis à doucement m'écarter de la demoiselle afin d'attirer le loup sur moi, ce dernier continuant de me fixer de plus en plus intensément avant de pousser un nouveau hurlement violent. Plus je fixais la créature, plus j'avais l'impression de reconnaître quelqu'un que je connaissais mais je ne savais pas vraiment l'expliquer, mais une chose pour laquelle j'étais certain, c'était que le loup semblait être fortement affilié aux ténèbres, mais je pouvais sentir qu'il s'agissait plus de ténèbres calmes, réconfortantes, apaisantes. Mes yeux s'écarquillèrent en une fraction de seconde quand je compris à qui j'avais à faire et je n'eu même pas le temps de prononcer le moindre mot que l'animal me sautait dessus, crocs et griffes sorties pour m'attaquer. Je fis un bond en avant, me retrouvant ainsi quasiment aux contacts du loup, mais avant qu'il ne puisse m'attaquer, je fis une rotation de 180° degrés sur moi même pour me retrouver le dos face au sol et passer en-dessous de l'animal avant de lui porter un violent coup au corps, le faisant gémir et cracher un peu de sang, mais surtout l'assommant assez fort pour qu'il tombe au sol et ne bouge plus. Ce dernier finit par reprendre sa véritable apparence, celle que je connaissais très bien, si ce n'est que ses dents étaient devenues des crocs et ses ongles des griffes.

"Alors je ne m'étais pas trompé, c'était bien toi, Eba..."


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 287
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Dim 30 Oct - 1:18

Meiko avait un remarquée que le jeune homme la regardait depuis un moment, elle se demandait ce qu'il avait. L'aurait-elle dérangé ? Dans ce cas, la princesse était désolée, ce n'était pas dans ses intentions. Cependant, elle fut encore plus surprise en le voyant faire une révérence, ne s'y attendant pas, de plus qu'il la félicité pour le futur bébé... La prophète souleva légèrement un sourcil, ne se rappelant pas de l'avoir dit ou même encore moins l'évoquer. Peut-être que cela se voyait ? Ses yeux verts se baissa alors sur son ventre avant qu'elle soit interrompu dans son geste par plusieurs habitants qui arrivaient en hurlant. C'est dans un froncement de sourcil qu'elle ne tarde pas à invoquer sa Keyblade, faisant un pas en avant, seulement en voyant la bestiole que c'était, Ava ne se retient pas de rattraper sa descendante par la cape et l'attiré en arrière avant de lâcher un glapissement.

"Tu te crois vraiment capable d'y faire face dans ces conditions ?!"
"On ne peut pas savoir si on ne fait rien !"
"Oui bah là, c'est sans façon, tu ne bouges pas !"

La jeune femme soupira un coup avant de secouer la tête et reculer. Pourquoi Ava était si protectrice envers elle ? Ce n'était pas une enfant, elle savait se débrouiller ! Puis de toute façon, ce loup semble plus concentré sur Solace que n'importe qui ! Et puis surtout, qui a dit que Meiko voulait lui faire du mal ? En la connaissant, elle serait aller voir la créature pour essayer de comprendre et discuter, son arme est juste là au cas où si ça dérapait, mais bon, la renarde n'était pas dans sa tête et ne peut pas prévoir les agissements, assez flou, de sa camarade. Bien qu'en tant que prophètes, c'est ironique de dire ça. La "mariée" était plutôt inquiète d'avoir pu laisser ce voyageur s'en occuper mais on dirait bien qu'il s'en sortait puisqu'il réussit à assommer le loup qui tomba au sol avant de devenir un être humain, ce qui surprit beaucoup la jeune femme qui approcha doucement en joignant ses mains.

"Qui est-ce ? Vous la connaissez ? Peut-être que je devrais la soi- hé ! Je ressens comme... une étrange odeur de... Brûlé."

A ces mots, la Princesse de l'Explosion se redressa en regardant tout autour d'elle, persuadé qu'on s'approchait du petit groupe. Cette sensation de brûlé lui était si familière, c'était même une présence qui réchauffait son coeur et qu'elle ne pourrait jamais ignorer. En l'espace de quelques secondes, la température augmentait progressivement avant de chuter et reprendre la température normal, puis là, une forte présence de Ténèbres. Il n'y avait aucun doute, les deux prophètes savait qui c'était et semblent bien heureuses, en choeur, elles tournent leurs têtes vers une direction près des grilles : la chaleur émanait de cette jeune fille aux cheveux blonds et les yeux bleus, et elle aussi on dirait bien qu'elle n'a pas été épargné par la magie d'Halloween, bien qu'au début Meiko, en voyant sa petite robe noire bouffante avec quelques rubans pour accessoires, s'était dit que cela devait être une petite "crise" de la part de la demoiselle qui se prenait pour une princesse mais c'était bel et bien toute une transformation. Puisqu'en effet l'autre blonde n'avait pas que cette robe de particulier, elle avait aussi au sommet de sa tête, des oreilles de chat couleur miel avec une longue queue assortit mais il n'y avait pas que ça, il y avait aussi des sortes de petites âmes violettes qui virevoltaient autour d'elle. Mais malgré cette apparence, Meiko savait qui c'était et cela remplissait son coeur de joie : Yûki était là, de retour après tant de temps d'absence ! La future mère était si heureuse que la petite princesse de ténèbres, qui jusque là s'avançait vers le petit groupe, allait bien ! Si son coeur était une bombe, il serait déjà en train d'exploser en émettant tout pleins de feux d'artifices.

"Yûki ! Je suis tellement heureuse que tu ailles bien !"

A peine que la concernée arrivait à leur niveau, que la plus grande l'enlaça fort dans ses bras en lui déposant un baiser sur son front, affichant un petit sourire maternel, étonnamment, Yûki s'était mise à ronronner comme un petit chaton. Par contre ce qui était encore plus étonnant c'est que la Princesse du Magma n'a pas prononcé un mot depuis son arrivée ici, va-t-elle réellement bien ? Est-ce les conséquences de cette prophétie ? Meiko s'inquiéta à nouveau mais pas longtemps puisqu'elle pu voir sur le visage de sa camarade que celle-ci commençait à afficher un sourire malicieux comme elle l'avait si bien l'habitude de faire, en voyant ça, la jeune femme se demandait si ce n'est pas son fiancé qui l'aurait apprit à sourire comme ça tellement que ces deux jeunes gens sortaient cette même expression et ça, elle savait ce que cela signifiait.

"C'est dingue que tu as grossis pendant mon "absence". Braig devrait arrêter de te faire manger trop de chocolat, c'est pas bon."

Et voilà le résultat, c'était ce que Meiko attendait, a force elle la connaissait par coeur mais c'était ce qu'elle aimait chez-elle aussi, le fait que même dans les pires situations elle pouvait se permettre à faire des petites remarques de ce genre qui pouvait parfois détendre l'atmosphère. La jeune femme aurait aimée savoir ce qui s'est passé pendant ces derniers mois mais elle pense qu'il était préférable de ne pas en parler, cela pourrait peut-être blesser Yûki qui devait avoir de terrible souvenir d'un certain roi.

"Je suis juste enceinte, mais bon !"
"Ah-ah ?... euh... bravo ?..."

La Princesse de Ténèbres s'était mise vite à rougir, en jetant un bref regard à son poignet pour regarder son tatouage et sa bague avant de se tourner totalement vers Solace en affichant un faible sourire. Semblant être perdue dans ses pensées.

"Tiens, comme on se retrouve Solace ! ça fait longtemps, je suppose..."

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Dim 30 Oct - 15:06

Je ne pu m'approcher de mon amie qu'une violente sensation de chaleur fit son apparition et visiblement, je n'étais pas le seul à la ressentir. Cette sensation, je la reconnaissais et je m'en souvenais même très bien, difficile de l'oublier d'ailleurs. La chaleur se dissipa rapidement pour laisser place à une grande aura ténébreuse qui concordait avec la chaleur précédente et je n'eu même pas besoin de me tourner vers la source de tout cela pour savoir de qui il s'agissait. A la place, j'examinais Eba pour voir si elle allait bien et si je ne l'avais pas sévèrement blessé, mais apparemment, tout semblait aller et je pu donc pousser un soupir de soulagement. Je fini par me tourner vers la nouvelle demoiselle qui venait d'arriver et il s'agissait bien de celle que j'imaginais, la première personne que j'avais rencontré dans cet univers, Yûki. Comme toutes les personnes présentes ici, elle semblait aussi avoir été touché par la magie de ce monde et était aussi transformé en une créature fantastique en partie effrayante, bien que je ne reconnaisse pas réellement ce en quoi elle avait été transformée, mais cela n'était pas vraiment important, j'étais bien content d'enfin la revoir car cela faisait déjà un bon moment que je ne l'avais pas croisé et je me demandais si l'homme que j'avais vu avec elle à Midgar n'y était pas pour quelque chose. J'espérais sincèrement que non, mais bon, elle était là et au fond, c'était tout ce qui importait.

Apparemment, Yûki semblait connaître l'autre demoiselle ainsi que la renarde, la blondinette ne se retenant d'ailleurs pas de faire une remarque sur la grossesse de Meiko, ce qui me fit légèrement rire. Je ne fis pas attention au reste de leur discussion, me concentrant sur Eba et sur une question qui me tarauda dés que je compris que c'était elle, comment était-elle sorti de l'endroit où je l'avais retrouvé elle et les autres ? Pour ma part, c'était déjà grâce à un coup de chance plus ou moins monumental que j'avais réussi à m'en sortir alors je ne comprenais pas comment eux avait pu faire, bien que Rosso m'avait expliqué auparavant qu'ils étaient sur la bonne voie pour trouver une porte de sortie. Mais une autre question venu me frapper juste après : si elle était sortie, est-ce-que les autres étaient sortis avec elle et si c'était le cas, où étaient-ils actuellement ? Tout cela me paraissait bien étrange et j'allais sûrement devoir discuter avec Eba de tout ça, car elle m'avait déjà dit auparavant qu'elle avait eu une vie mouvementée avant qu'on se rencontre et je commençais sérieusement à me demander si elle n'était pas originaire de cet univers. Je finis par me tourner vers Yûki quand cette dernière s'adressa à moi, soulevant le fait que cela faisait un moment que nous ne nous étions pas vu, bien que cela était plus une supposition. Avait-elle perdue la notion du temps ? Non, il lui était sûrement arrivée quelque chose, mais je choisi de ne pas soulever ce détail car c'était à elle d'en parler si elle le voulait.

"En effet, notre dernière rencontre remonte à Midgar si je ne m'abuse et cela fait un moment déjà. Vous m'avez l'air d'aller plutôt bien en tout cas et je suis ravi de voir cela." Je me tournai ensuite vers la deuxième demoiselle. "Et pour répondre à votre question, en effet, je la connais et je ne pensais pas la revoir ici, encore moins sous cette forme de loup. Quant à qui elle est, je vous la présenterais quand elle se réveillera si cela ne vous dérange pas."

Je me retournai vers Eba avant de me pencher pour la soulever et la tenir dans mes bras et de me diriger vers un banc où je pouvais la déposer afin d'éviter qu'elle traîne au sol ainsi. Je la déposai délicatement sur le banc et retirai ma veste de comte afin qu'elle ait comme une couverture. Une fois cela fait, ses mains agrippèrent la veste et elle la serra contre elle, comme-ci elle était comparable à une sorte de doudou capable de la réconforter ou une autre chose dans la même veine. Je finis par m'asseoir par terre à côté du banc, me permettant de faire attention à la demoiselle de la lune tout en faisant ainsi face aux deux autres demoiselles et à la renarde. En voyant les deux demoiselles l'une à côté de l'autre, je pouvais confirmer la sensation que j'avais eu plus tôt vis-à-vis de celle que je venais de rencontrer ici, elle était aussi une princesse du crépuscule. Je me demandai si elle avait repéré le fait que j'étais un gardien ou non, car j'avais plus ou moins compris que toutes les princesses pouvaient être la cible de certaines personnes aux intentions malveillantes et j'espérais qu'elle avait compris que je n'en faisais pas partie, surtout que visiblement, j'étais un gardien dans le même camp qu'elle, donc il y avait deux fois plus de raisons qu'elle ne me voit pas comme un ennemi.

"Ma question a été interrompu tout-à-l'heure alors je me permets de vous la reposer, vous ne seriez pas une princesse de coeur du crépuscule par hasard ? Votre contact me rappelle beaucoup une demoiselle que j'ai rencontré il y a quelques temps, c'est pour cela que cette interrogation me taraude."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 287
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Dim 30 Oct - 17:29

Yûki restait silencieuse face à son ami, les bras croisés et levant légèrement un sourcil. Midgar ? Ah oui ! Ce monde qu'elle trouvait qu'il faisait pitié... elle n'aimait pas trop cet endroit. Encore, il était rare qu'elle aimait un monde, mais si y avait un monde qui possédait ne serait-ce qu'un ciel étoilé comme à la Ville de Traverse, sans doute qu'elle aurait un peu plus appréciée. Enfin bon, la demoiselle était souvent très détachée des choses, en même temps au vu de son éducation c'était normal, tout ce qu'elle a apprit à chérir au final c'est qu'une seule personne, bien que quelques fragments de ses souvenirs sont en train de se reconstituer et forme des personnes qu'elle a autrefois aimé et lui reviennent...
Meiko souriait en laissant le jeune homme parler, mais est quelque peu intriguée par Yûki qui attirai toute son attention, la princesse des ténèbres ne semblait pas être comme d'habitude... elle était... plus sage... mais peut-être parce qu'elle commençait à grandir ou bien qu'elle ne soit pas d'humeur ? La prophétesse lâcha un petit soupir triste et hocha de la tête au dire du brun avant de le suivre, la tête baissée. A sa surprise, Yûki posa une main sur son épaule en lui affichant un tendre sourire.

"Hey relax ! Je vois dans ton regard que tu t'inquiètes pour moi mais faut pas ! Je vais bien !"
"J'imagine, mais... mais c'est juste que ça me fait bizarre de te voir un peu plus différente que d'habitude.."
"J'vais bien cocotte ! Je suis juste perdue dans mes pensées alors voilà... Mais t'inquiète !"

La blondinette lâcha un petit miaulement en bougeant ses oreilles de chat, ce qui semble beaucoup attendrir la princesse de l'explosion qui ne pu s'empêcher de caresser la chevelure blonde de la plus jeune. Elle ressemblait à un Neko, et Meiko aimait bien cette espèce là, après tout c'était surtout une question d'habitude. Puisqu'en effet, étant aussi une maître de la Keyblade, la jeune femme avait des élèves qui étaient justement des petites Neko répondant au nom de Takamina et Chiery, des soeurs jumelles qu'elle trouvait très adorable puis enfin, son Gardien était aussi un Neko qu'elle a hébergé dans le château du Jardin Radieux après l'avoir sauvé des gardes qui lui voulait du mal, et ça pour l'aider, elle ne se retenait pas de les menacer à les virer de leurs postes ou de faire appel à Braig, après tout c'était lui le chef de la garde et la jeune femme est considérée depuis toujours comme la petite princesse de ce monde, nulle ne savait pourquoi, mais bon elle laissait les habitants dire.
Se postant près du banc, la prophète eut un petit sourire en regardant Eba puis tourna son regard émeraude vers Solace afin de lui répondre calmement.

"Oui en effet, je suis une princesse du crépuscule, celle de l'explosion. Et vous j'imagine que vous êtes un gardien de ce même camp. Je l'ai ressenti dès votre rencontre. Après tout, les princesses peuvent sentir les gardiens qui sont dans leur camp."

Dit-elle avec un petit sourire pour ensuite se tourner vers son amie, une question semble trotter dans sa tête et Ava semble l'avoir ressenti puisque cette dernière, qui restait silencieuse depuis un moment, leva son museau pour regarder la princesse du magma. "Au fait Yûki... Qu'est-ce qui t'amène ici ? Tu n'es pas avec Vanitas ?" demande-t-elle en tripotant le bout de son voile entre ses mains, les yeux baissés. "Non, il est en mission ! Mais, lui et moi partageons une quête en commun !" fit-elle en affichant un grand sourire qui attira l'attention de l'ainée, intriguée.

"Une quête ?..."
"Ouais ! Je compte chercher la trace de mes amis disparut !"
"A-attend... Tu as bien dis... tes amis ? Tu veux dire..."
"Je suis à la recherche de Ventus, Terra et Aqua ouais ! Au tout début, Vanitas et moi on s'était dit qu'on chercherait plutôt Ventus, mais au final de mon côté, je veux bien retrouver tous les trois !"

Le sourire de Yûki s'agrandissait un peu plus, faisant rayonner son visage de joie. C'était bien la première fois que Meiko la voyait dans cet état là et ça semble lui faire plaisir, étant très heureuse que la jeune fille s'est décidé de retrouver ses anciens amis, elle avait vraiment l'air de plus les en vouloir et c'était donc une très bonne chose. Parce que cela servait à rien de rester trop longtemps dans le passé, il fallait toujours tourner la page pour ensuite espérer un avenir plus radieux, voilà ce que pense la prophète qui émit un tout petit soupire puis rit légèrement en entendant distinctement que sa camarade s'était mise à ronronner à nouveau comme un félin ! C'était à supposer que la princesse du magma était très heureuse, d'ailleurs elle était en train de sortir quelque chose de sa petite poche, une étoile violette, une éclaireuse...
Soudainement, Meiko invoque à nouveau sa Keyblade pour ensuite se déplacer et parer une attaque, une bombe en forme de citrouille plus précisément qui venait d'être lancé vers le petit groupe. La Maître de la Keyblade se mit à froncer les sourcils.

"Oh non !
"La madame toute moche à tout gâché !"
"Trop nul !"

Des petites voix, suivit de ricanement se firent entendre, Yûki se retourna pour apercevoir trois enfants, une sorcière, un diablotin puis un squelette et se mit à rire étrangement, l'air moqueuse tandis que Meiko soupira d'agacement avant de faire disparaître sa Keyblade avant de dire d'une voix douce :

"Vous ne devriez pas jouez avec des choses dangereuses, vous pourrirez vous faire mal..."
"Des bombes ? Dangereuses ?"
"AH AH !"
"Ahlala les petites joueurs ! Je vais leur apprendre moi à jouer avec le feu !"

Fini par s'incruster Yûki en faisant un pas en avant, pour se permettre d'être entre Meiko et les trois garnements, s'entourant de flamme. Mais Meiko ne semblait pas bien d'accord, agitant doucement ses mains, demandant à cette tête brûlée de Yûki de se calmer et d'arrêter ses pouvoirs et Ava lâcha un soupire, trouvant la situation désolante, si elle était humaine elle se serait frappé le front en se disant que la princesse du magma faisait des blagues de mauvais goût.

"Vous êtes franchement pas drôle !" fit la petite sorcière en brandissant son balai. Ava en profita pour glapir.

"Yûki, calme-toi. On est pas là pour s'attirer des ennuies."
Le petit chaton des enfers qu'elle était devenu dans ce monde cessa ses flammes en baissant les oreilles et la queue, faisant mine de bouder puis recule auprès de Meiko, lui tenant le bras.

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Dim 30 Oct - 23:20

Je ne pouvais m'empêcher de trouver Yûki différente de la dernière fois, mais je comprenais difficilement ce qui me donnait cette sensation. C'était comme-ci quelque chose de très important l'avait marqué profondément et plus j'y pensais, plus je me disais que le type de la dernière fois avait eu un rôle là-dedans, mais pourtant, sa joie me faisait plus croire que j'étais surtout en train de psychoter. L'autre demoiselle me confirma ce que je pensais et elle était bel et bien une princesse du crépuscule, ajoutant même qu'elle maniait les explosions. Ainsi donc, chaque princesse et gardien avait un pouvoir spécifique particulier et cela semblait valoir pour les trois types de princesses. Je me demandais quelles étaient toutes les capacités spéciales des princesses et gardiens et surtout si il y avait de l'originalité un peu partout, je l'espérais en tout cas. Apparemment, la demoiselle semblait avoir remarquer que j'étais un gardien, ce qui me rassura intérieurement, mais elle ne semblait pas avoir pu définir quel était mon pouvoir, détail qui n'était pas forcément important, mais je pouvais ainsi voir la "limite" dans la détection des gardiens. Je me contentai ensuite d'écouter les deux demoiselles tout en continuant de surveiller Eba qui semblait dormir comme une enfant.

Apparemment, Yûki semblait partager une quête avec son fiancé bien que ce dernier ne soit pas présent actuellement et elle semblait essayer de retrouver ces anciens amis, ce qui semblait étonner son interlocutrice, mais personnellement, étant donné que je connaissais pas encore assez le blonde pour vraiment me faire un avis sur ses actes, je ne pu qu'apprécier son initiative de vouloir retrouver ses anciens amis si cela était vraiment ce qu'elle voulait. Toutefois, alors que je pensais pouvoir discuter calmement, la mariée fit apparaître son arme, une clé, et renvoya une bombe en forme de citrouille. Pendant cet instant, je bloquais sur l'arme que venait d'invoquer la demoiselle, me rendant compte que Yûki en possédait une aussi et qu'Ebalon en avait aussi une. Cette arme, j'avais eu la sensation de la connaître à chaque fois que je voyais celle d'Eba et récemment, en ayant vu celle de Yûki et celle de sa nouvelle rencontre, cette sensation s'était accentué, comme-ci moi même, j'avais été en rapport avec cette arme pendant longtemps. Cependant, je sorti bien vite de mes pensées quand la demoiselle qui avait renvoyé la bombe s'exprima vers trois petits êtres, un diable, une sorcière et un squelette, et que ces derniers répliquent, semblant compléter leurs phrases.

Je ne fis pas attention au reste de la scène parce qu'Eba venait enfin de se réveiller et je fis bien plus attention à cette dernière. Quand elle ouvrit les yeux, je fus la première personne qui entra dans son champ de vision et rien qu'à son regard, je compris vite qu'elle était contente d'enfin me revoir. Elle se redressa doucement sur le banc afin d'être en position assise et de pouvoir faire un peu plus attention à ce qu'il passait autour d'elle et posa quand même sa main droite à l'endroit où je l'avais frappé, signe qu'elle sentait encore un peu la douleur. Elle semblait légèrement perdu car elle ne reconnaissait pas l'endroit, ce qui était plutôt normal, mais quand elle vit les trois garnements, son expression devint plus dure et elle semblait même leur jeter une sorte de regard noir, qui perdait en crédibilité étant donné qu'elle avait gonflé ses joues telle une enfant, ce qui me fit légèrement sourire et même rire. Apparemment, les trois garnements ne lui étaient pas inconnus et la dernière fois qu'elle les avait vu, ça ne c'était sûrement pas bien passer, chose plutôt compréhensible étant donné que je venais de voir le tempérament du trio qui était du style à aimer faire des mauvaises farces où le danger n'est jamais, ou très peu, prit en compte.

"Vous trois, je vous retiens pour le coup que vous m'avez fait il n'y a même pas quinze minutes, vous allez le regretter, c'est moi qui vous le dis !" dit-elle de manière sec, toujours avec sa tête d'enfant, ce qui réduisait considérablement le sérieux de la scène.

"Calme-toi Eba, qu'est-ce-qu'ils t'ont fait pour que tu t'énerves comme ça sur eux ?" demandais-je en lui posant ma main droite sur l'épaule pour essayer de la calmer.

"Ils se sont bien amusés en me faisant boire une potion de rage, c'est ce qui fait que je me suis transformé en loup."

En effet, ces trois là allaient être une véritable plaie pour nous car ils s'amusaient vraiment à faire tout et n'importe quoi avec tout et n'importe quoi. Je m'assis à côté d'Eba et la prit contre moi essayer simplement de la calmer car s'énerver n'allait servir à rien et de toute façon, les trois démons n'attendaient sûrement que ça de notre part. Je me concentrai plus sur ma camarade qui était toujours entouré de plusieurs mystères auquel je ne trouvais malheureusement pas la moindre réponse, mais vu comment était mon amie, je n'avais pas à me tracasser et j'allais obtenir mes réponses assez facilement. Mais je n'eu même pas le temps de poser la moindre question que mon regard se détourna vers les trois garnements qui s'était regroupés en cercle pour discuter et ils se mirent même à émettre un rire, un rire qui était clairement signe qu'ils allaient faire une nouvelle bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 287
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Lun 31 Oct - 13:17

Meiko regardait droit devant elle, le regard perdu, la pauvre avait là une faiblesse. Si ces enfants sont si "dangereux", jamais elle oserait lever la Keyblade sur eux, et même pas la main. C'est difficile pour elle à cause de son côté maternelle et surtout qu'elle était très pacifique. En sentant la jeune blonde frotter sa joue contre son bras comme un petit chat, elle sortit de ses pensées, l'air attendrit avant de se permettre de lui caresser à nouveau la tête. Décidément, on dirait bien que l'effet de son costume fonctionne ! Si son fiancé l'a voyait ainsi, il serait certainement très heureux, puisqu'il semble adoré quand sa dulcinée se prenait pour un petit chaton, trouvant ça très mignon sur elle. Yûki fini par se décoller doucement d'elle pour se redresser et regarder les alentours avant de poser un lourd regard sur Ava, pensive. La demoiselle s'en rappelait à quel point la renarde se fait beaucoup de soucis pour la princesse du magma depuis leur coup d'état à Illusiopolis, voire même, qu'elle en était devenue protectrice à cause de cette fichue prophétie qui planait sur elle mais maintenant que c'est fini, pourquoi est-elle si protectrice encore ? Y-avait-il une autre sur elle ? Ah non alors ! La princesse avait franchement pas envie de revivre une horrible expérience, elle ne voulait pas qu'on la retire à nouveau loin de Vanitas... La blondinette s'est mise alors à froncer les sourcils en serrant les poings, chose que l'ancêtre remarqua assez vite et s'est mise à pencher la tête, l'air interrogative mais la jeune fille semble vouloir rester silencieuse, secouant la tête et tout en espérant que ça soit pas son mari qui sera la cible...Attends, Vanitas ? En danger ?! Yûki pourrait presque s'affoler en pensant à cela mais resta parfaitement calme. Il ne peut pas être en danger et puis elle sait bien qu'il capable de mieux se défendre par rapport à elle... mais... et s'il venait à disparaître ? Après tout, on rencontre toujours plus fort que soit et...

"Du calme, Yûki..."

Fit Meiko en posant une main sur son épaule, affichant un beau sourire radieux qui savait parfaitement calmer la jeune fille qui cessa de penser négativement. La prophète avait bien fait d'intervenir, elle sentait la princesse de ténèbres toute tendue puis quand bien même, Meiko la connaissait très bien, sa première rencontre avec remonte il y a une décennie. Elle s'en souviens quand Braig l'avait rapporté au château et a dit à la jeune femme qu'elle devait s'en occuper, la petite Yûki était inconsciente à ce moment là puis quand elle s'était réveillée, elle déprimait tellement que Meiko crut ne pas pouvoir rien y faire et ce qui lui faisait vraiment mal au coeur c'était ça justement, qu'elle ne pouvait pas consoler l'adolescente qu'elle était autrefois Yûki qui en voulait même à sa vie, prête à mourir mais avec quelques miracles, la prophète à su la consoler et ça, c'était un très beau souvenir que chérissait la jeune maman.

"Hé les nuls ! Vous auriez pas oublié quelque chose ?"
"Oogie Boogie en fera un bon usage !"

Les enfants ricanèrent en choeur avant de se mettre à courir, tenant un gros Livre avec eux. En voyant ça, Meiko ouvrit grand les yeux, sous le choc puis regarda ses mains en tremblant légèrement avant de se mettre à courir pour les poursuivre seulement, Yûki la retient par le poignet.

"Hep, hep ! Tu comptes pas te jeter dans la gueule du loup comme ça, non ?"
"Mais Yûki ! Ils... Ils ont le Livre des Prophéties !"
"Et alors ? J'ai toujours dis que ce livre toute façon, c'est naze !"
"Yûki ! Tu peux pas dire ça, c'est important...!"
"Relax ! On va le récupérer, je dis pas le contraire ! Juste, faut pas que tu te hâte comme ça sans réfléchir ! C'est la règle du combat que Vanitas m'a apprise ! Et puis... Ce sont des gamins, ils vont pas savoir comment l'utiliser, voire même le lire alors..."

La princesse de ténèbres avait plus ou moins raison, il valait mieux réfléchir avant de foncer tête baisser, nulle ne sait qu'est-ce qu'ils préparent et c'était mieux que personne se mettent bêtement en danger. Yûki fit apparaître sa Keyblade à son tour avant de marcher droit devant elle, pensive. Ava la suivait mais pas Meiko qui avait d'abord lancé un regard vers Solace et Eba, elle s'y approcha en tendant sa main vers la jeune fille qui était tout à l'heure un loup.

"Est-ce que ça va aller ?"

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Mar 1 Nov - 18:20

Eba et moi étions en train d'observer comment réagissaient Yûki et son amie entre elles et nous en avions déduis que soit elles étaient très protectrices l'une envers l'autre, soit quelque chose de grave s'était produit précédemment et cela avait permis le développement d'une certaine méfiance, soit c'était tout simplement les deux réunis, la vérité n'étant pas vraiment importante au fond. Pour ma part, je me concentrais surtout sur mon amie que je commençais à scruter sous tous les angles et à examiner, vérifiant ainsi si elle n'avait pas la moindre blessure grave ou autre et je pouvais tout-à-fait sentir qu'elle était en partie gênée, mais comprenait mon inquiétude et me laissa faire. Après l'auscultation, je pouvais en déduire qu'elle avait encore simplement mal là où je l'avais frappé, mais une autre chose me fit lui lancer un regard dur et sévère, c'était les cernes et la légère fièvre qu'elle avait, signe qu'elle faisait comme à son habitude quand nous étions sur Elrios et ne prenait pas assez soin d'elle. Elle comprit bien vite à mon regard que je l'avais remarqué et me lança un sourire innocent, sourire auquel je répondis uniquement par un long soupir désespéré avant de poser ma main droite sur sa tête et de lui frotter les cheveux. Toutefois, mon attention fut détourner vers les trois gamins qui nous demandaient si on avait pas oublié quelque chose avant de dire que quelqu'un allait en faire un bon usage. Je ne compris pas de suite, jusqu'à ce que je les vois partir et que l'amie de Yûki voulu les suivre, cependant arrêté par cette dernière.

Je ne compris pas complètement de quoi il s'agissait, mais visiblement, les trois garnements avaient volés un livre qui semblait avoir une importance capitale pour la demoiselle et Yûki semblait la comprendre. Que pouvait bien être ce livre pour qu'elle y accorde une telle importance, c'était surtout cela que je me demandais. Je cru entendre le mot "Prophétie" être prononcé et cela m'interrogeai grandement. Bon, il était clair que nous allions devoir récupérer ce livre vu qu'il avait une grande importance de part sa nature et si c'était réellement le cas, le laisser entre de mauvaises mains étaient clairement la pire idée que nous pouvions avoir, la triplette infernale n'étant pas de bonnes mains. Alors que Yûki et Ava semblait déjà prendre la route, la demoiselle a qui appartenait le livre se tourna vers Eba et moi et tendit sa main vers Eba, lui demandant par la même si ça allait. Mon amie prit la main de la mariée afin de se lever et lui fit un gentil signe de la tête pour lui répondre oui. Je voulu plonger ma main dans ma poche décocher une cigarette de mon paquet, mais je me souvenu bien vite que la demoiselle était enceinte et que ce n'était pas une bonne idée de fumer près d'une femme enceinte, je stoppai donc mon geste pour simplement me lever et commencer à marcher, laissant Eba avec la demoiselle.

"Vous inquiétez pas mademoiselle, on va aller récupérer votre livre et vous pouvez compter sur moi et sur Sol ! Vous semblez beaucoup y tenir, il est si important que ça, il a des pouvoirs particuliers et pourquoi "Livre des Prophéties" surtout ?"

Tandis qu'Ebalon discutait avec la demoiselle, je m'étais légèrement mis à l'écart sans pour autant rejoindre Yûki afin de fumer tranquillement et surtout, pour ne pas la polluer non plus. En effet, elle ne l'avait peut-être pas dit, mais sur son ventre aussi, je pouvais voir la petite flamme me disant qu'elle était enceinte, j'en voyais même deux, signe qu'elle allait avoir des jumeaux, chose qui me fit sourire dans mon coin. Décidément, les futures mamans, ce n'étaient pas rare du tout et je repensai à la suggestion de la dernière fois que je devienne père, ce n'était peut-être pas une mauvaise idée au fond, mais cela n'était pas ma priorité actuellement, j'avais plus important à gérer. Je continuai de fumer en réfléchissant à comment nous allions pouvoir récupérer le fameux livre de la demoiselle. Nous ne connaissions pas l'endroit, le trio avait fuit et nous l'avions déjà perdu de vue et surtout, les gamins nous avaient déjà montrés une certaine tendance aux blagues dangereuses et de mauvais goûts, donc il était plus que probable qu'ils aient posés un nombre conséquents de pièges pour empêcher notre progression. Je poussai un profond soupir avant de me rappeler d'une chose qui pouvait jouer en notre faveur. J'écrasai ma cigarette avant de faire signe à Eba de me rejoindre tout en me rapprochant de Yûki et Ava.

"Bon, il est clair que nous allons récupérer ce livre qui semble très important, mais il faut prendre en compte l'idée que ce trio est infernal et qu'ils vont sûrement s'amuser à poser des pièges partout ou prévoir des blagues douteuses et dangereuses, mais tout d'abord, nous devons retrouver leur trace et c'est ici que tu interviens Eba."

"Oh, je vois ! Tu veux qu'on profite du fait qu'ils ne savent pas que je connaisse bien l'endroit pour qu'on les retrouve facilement sans qu'ils s'y attendent, bien vu !"

"C'est plus ou moins ça. Je suppose qu'il se dirige vers ce fameux Oogie Boogie pour lui remettre le livre, tu as une idée d'où il peut se terrer ?"

"Y a un énorme manoir assez étrange à l'écart de la ville, je suppose qu'il se trouve là-bas et puis de toute façon, on n'a pas trente-six solutions, alors on y va !"

A ces mots, Eba prit le rôle de guide, rôle qu'elle semblait fier de jouer tandis que j'étais à ses côtés et nous marchions à travers les décors de ce monde, nous éloignant peu à peu de la ville pour commencer à nous engouffrer à travers plusieurs cimetières qui n'étaient pas du tout comme on pouvait les voir habituellement, ils avaient tous ce petit côté fantaisiste qui faisait comprendre qu'on était dans un monde célébrant Halloween et non le macabre habituel ou autre. Eba nous amena finalement dans un autre cimetière, plus ou moins rond celui-ci, où se trouvait une sorte de colline bizarre qui était recourbé sur elle-même. Je n'eu même pas besoin de prononcer le moindre mot que la demoiselle de la lune comprit mon interrogation et se mit à marcher sur la colline qui, comme-ci la miss avait déclenché quelque chose, se déroula, nous faisant ainsi un chemin sur lequel marcher. Après quelques minutes supplémentaires, nous finîmes par atteindre le fameux manoir et le rire des gamins étaient parfaitement audible, nous faisant comprendre que nous avions finalement prit la bonne route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 287
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Ven 4 Nov - 20:18

Meiko se sentit légèrement gênée, que ça soit par timidité mais aussi parce qu'on lui posait des questions sur son fameux pouvoir de prophète, après tout la jeune femme ne s'est jamais senti à l'aise avec ce rôle car cela demandait avant tout beaucoup de responsabilités, que souvent les personnes en attende de trop d'elle. Enfin bon. La mariée prit une petite inspiration :

"Eh bien... en fait pour tout te dire, je m'y connais pas tant que ça, je suis une apprentie prophète. Ce livre antique appartenait autrefois à Ava mais je l'ai héritée. Il a le pouvoir de l'avenir, parfois il m'arrive de voir des visions... je suis aussi capable d'invoquer des choses qui proviennent du futur, et il parait qu'avec ce livre on peut se créer tout un monde... Avec un tel pouvoir, il est préférable qu'il ne soit pas entre de mauvaise main."

Récitait-elle d'une petite voix, essayant de se remémorer de certain détails, de ne rien oublier. Meiko avait de la chance de pas avoir énormément de problème de par son rang, il est vrai que personne ne s'est attaqué à elle ou voulu s'emparer par le fait qu'elle soit une princesse de coeur du crépuscule, et encore moins une prophète, bien que pour ce dernier cas ce n'était pas évident à deviner. Après tout, beaucoup ont dû certainement oublier ses anciens maîtres mystérieux, tous le monde se souvient de la Guerre des Keyblades et leurs porteurs, mais pas eux. La mariée sourie légèrement puis enfin, suivit le petit groupe, l'objectif étant apparemment de joindre un manoir. Ils passèrent vers un endroit étrange avec une colline assez bizarre avant de la traverser et arriver vers un endroit étrange. En regardant l'arbre, Meiko ne put retenir un petit frisson tandis qu'Ava demeurait tranquille à ses côtés, fixant le trou et cette cage qui servait d'ascenseur. En revanche Yûki resta figée un moment, après avoir lâcher un hoquet et se mettre à trembler, semblant se souvenir de quelque chose qui devait tout juste de ressurgir dans son esprit. La princesse de ténèbres fit quelques pas en arrière avant de plaquer ses mains sur sa tête en baissant la tête.

"Yûki ?! Que se passe-t-il ?..."
"C'est certainement à cause de ce qui lui ait arrivé dernièrement..."

Meiko lança un regard inquiet à son amie qui commençait à se recroqueviller petit à petit, toujours en se tenant la tête, toute tremblante, se mettant à marmonner des choses incompréhensible en versant quelques larmes, mais Ava pu bien entendre distinctement : "je veux pas y retourner." Grâce à son ouïe développée, celle-ci s'approcha alors de la jeune princesse pour lui donner gentiment un petit coup de museau, voulant la réconforter. Meiko se mit à sa taille pour l'entourer de ses bras, la serrant contre elle.

"Ne t'en fais pas Yûki... Nous sommes tous là, on va entrer dans l'antre d'Oogie tous ensemble ! Je te promets, tu ne seras plus seule !"

A ses paroles, la blondinette se redressa en essuyant ses larmes puis hocha légèrement de la tête avant de froncer les sourcils, l'air déterminée. La jeune femme s'empressa de prendre la main de son amie avant de rentrer dans "l'ascenseur" et descendre. L'intérieur semblait être grand mais très sombre, des couleurs fluorescentes sur les murs ressortait et pouvait illuminer légèrement l'endroit, Yûki se mit à nouveau à trembler.

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Lun 7 Nov - 23:24

Alors que nous étions face à l'ascenseur qui allait sûrement nous amener au manoir de ce fameux Oogie Boogie, Yûki se mit à trembler avant de littéralement commencer à se recroqueviller sur elle-même petit à petit. Il était maintenant clair que quelque chose c'était passé et que cela avait été marqué au plus profond de son esprit, restait à savoir quoi. Ava s'approcha de la petite blonde avant de lui donner un coup de museau et fut rejoint par la mariée qui la pris contre elle afin de la rassurer. Visiblement, elle semblait avoir réussi à réconforter la demoiselle, ce qui me rassurait, mais je gardai quand même en tête la possibilité qu’une nouvelle crise fasse son apparition et qu’elle pouvait potentiellement être plus violente que la précédente. Notre petite troupe finit par enfin monter dans l’ascenseur et ce dernier se mit à descendre pour nous amener à ce qui semblait être l’entrée du manoir. Une chose avait au moins le mérite d’être claire, c’était que ce Oogie Boogie avait un certain sens du décor, bien que particulier, avec cet endroit sombre mais aux couleurs fluos. La pièce était vraiment grande, confirmant donc que le manoir était d'une certaine taille, mais cela ne nous empêchaient pas d'entendre les rires du trio de garnements résonner et semblant venir de partout en même temps.

J'observais de plus près les lieux et je pouvais y desceller une certaine ambiance malsaine, plus proche de la méchanceté pure que du concept d'Halloween comme il était possible de le ressentir dans le reste du monde. Mon regard finit par se poser sur Eba qui se baladait de manière innocente dans l'entrée du manoir, fouillant un peu partout comme une enfant avant de finalement disparaître de mon champ de vision en moins d'une seconde, comme-ci le sol venait tout simplement de l'avaler. Je me précipitai rapidement pour finalement apercevoir la trappe dans laquelle mon amie était tombée et alors que j'allais crier son nom dans le trou, la demoiselle louve-garou réapparu derrière moi avant de me sauter dessus et de tirer la langue. Visiblement, elle n'avait pas perdu son sens de l'humour, ce qui me rassurait, mais surtout, j'eu une petite idée que je murmurai rapidement à l'oreille d'Ebalon qui finit par partir, la détermination étant visible sur son visage, avant que je ne me tourne vers les personnes nous accompagnant et de faire un haussement d'épaules qui était significatif du fait que son trop plein d'énergie arrivait à me fatiguer.

"Ebalon est parti faire un petit tour du manoir pour repérer et peut-être désamorcer les pièges en plus de rechercher le trio de garnements et ce fameux Oogie Boogie. Elle risque de prendre quelques minutes, donc attendons là ici et profitez-en pour vous détendre."

A mes mots, je sortais une autre cigarette de mon paquet et je me mis à fumer tranquillement, attendant patiemment le retour d'Eba tout en regardant les deux demoiselles ainsi que la renarde les accompagnants. Je faisais surtout attention à Yûki, me demandant ce qui pouvait lui être arriver pour qu'elle semble être prise de crise comme celle qu'elle nous avait faite précédemment. Je continuai de repenser à ce type que nous avions croisés à Midgar et plus j'y pensais, plus j'étais convaincu que c'était lui qui devait avoir fait quelque chose à la demoiselle pour qu'elle finisse dans cet état. Toutefois, vu comment rien que d'y repenser semblait la marquer, je n'osais même pas imaginer ce qui pourrait arriver si j'osais lui demander ce qui lui était arriver et de m'en parler. Je tirai une dernière fois sur ma clope avant de brûler le mégot et d'entendre le voix d'Eba résonner dans ma tête, cette dernière me disant qu'elle avait finit par légèrement foiré son coup et qu'elle s'était faite capturer par les gamins pour finir ficeler comme un saucisson, le trio infernal étant actuellement à côté d'elle et mort de rire. Je poussai un long soupir avant de faire signe aux autres de me suivre, prenant ainsi le chemin vers Ebalon. Nous marchâmes quelques minutes avant d'arriver dans ce qui ressemblait à un salon, la louve-garou étant couché sur le sol, saucissonnée, tandis que le trio était mort de rire dans le canapé. Une fois que nous apparûmes dans leur champ de vision, ils décampèrent, mais il était déjà facile de remarquer qu'il n'avait plus le livre avec eux. Je m'approchai d'Eba, cette dernière arborant un sourire gênée, avant que je ne la libère de ses liens.

"Tu m'expliques comment t'as réussi ton coup ?"

"A ma défense, môsieur Solace, ils ont utilisés des liens en argent qui m'ont neutralisés étant donné ma nature de louve-garou, mais j'ai quand même appris des trucs intéressants venant des trois monstres. Normalement, ils ont pas encore remis le livre à Oogie Boogie, car il fait une sieste, mais vu leur caractère, je dirais que c'est à prendre avec des pincettes. Du coup, je vous propose qu'on se sépare en deux groupes pour fouiller le manoir de fond en comble !" dit-elle tout en étant libéré et en se relevant, pleine de fougue et attendant l'avis des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 287
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Sam 19 Nov - 12:27

Le petit trio suivait calmement Solace et Eba, Yûki tenant fermement la main de Meiko comme le ferait un petit enfant à sa maman. La renarde quant à elle, restait en arrière pour fermer la marche et surveille leurs arrières au cas où. La Princesse du Crépuscule avait décidément ce petit don bien à elle pour savoir réconforter la jeune blonde, ce qui est normal après tout puisqu'il y a une décennie auparavant, c'était elle qui l'a consolé lors de sa dépression et l'empêchait d'aller se suicider, et autre bêtise dans le genre...
En voyant Ebalon partir d'un seul coup, fit sursauter la mariée tandis que la Kasha qu'était devenue Yûki commença à tendre sa main en tremblant, se demandant pourquoi leur camarade était partie. Heureusement que le Gardien du Crépuscule ait prit la parole pour leur expliquer la situation pour les rassurer.

"J'espère qu'elle fera attention..."

Songea-t-elle avant de pousser un soupir et s'éloigner de Solace avec l'autre princesse pour ne pas respirer la fumée. Yûki suivit son amie en baissant la tête, plongée dans ses pensés. "J'ai peur... j'aime pas les manoirs..." fini par marmonner la demoiselle, qui attira l'attention de la jeune femme.

"Ne dis pas de bêtise Yûki, tu n'as pas avoir peur. Un bâtiment ça ne fait rien tu sais. C'est plutôt celui qui t'a-... Non, oublie. Pardon, Yûki, c'est partie tout seul..."

La Princesse du Magma resta silencieuse un moment, se mettant à fixer droit devant elle avant de lâcher la main de la blonde aux yeux verts et d'aller suivre Solace qui leur faisait signe, Meiko soupira tristement avant de se mettre à suivre son allié à son tour. Les Princesses n'avaient plus rien à se dire, ni autre chose à faire que de rester planté là, sur place. L'une restant près de son renard, en train de réfléchir et l'autre qui était dans son coin, en train de se souvenir de chose du passé et qu'elle tremblait légèrement. Enfin les demoiselles reprirent en silence la route lorsque leur compagnon de route fit signe de le suivre et Meiko commença vraiment à se demander pourquoi Yûki est ici ? Bien sûr, la jeune fille au coeur de Ténèbres lui avait clairement bien répondue que c'était parce qu'elle était en pleine quête et se devait de fouiller les mondes pour retrouver ses anciens amis mais... Pourquoi être seul si elle est encore en pleins traumatisme ? La prophétesse se souvient alors de celui qui est chargé de s'occuper de la Princesse 'malade'... Sykes... Ne devait-il pas surveiller le plus possible la Princesse ? Au moins, pendant que le fiancé de celle-ci s'absente ? Ce n'est pas la première fois qu'en plus que l'ancien chevalier d'Azgare laisse Yûki toute seule dans sa chambre et Meiko suppose qu'il aurait été vraiment plus préférable qu'elle retourne chez-elle mais en la connaissant, elle ne saura pas faire changer d'avis à la têtue qu'elle était.

"Hum ?"

La jeune femme venait de sortir de ses pensées en apercevant Eba qui était au sol, saucissonnée, cela lui faisait légèrement lever la sourcil tout en penchant la tête sur le côté. Et le Livre ne semblait pas être entre les mains du petit trio qui était présent il y a même pas quelques secondes, ce qui inquiète vachement la princesse de l'explosion avant qu'elle ne tourne brusquement la tête vers sa camarade qui regardait Eba avec les yeux élargit, tout en tremblant... Un soupire franchit les lèvres de Meiko avant qu'elle se précipite sur Yûki pour la serrer dans ses bras d'un air maternelle, lui cachant les yeux. Décidément, voir quelqu'un attaché aussi la dérangeait.

"Je pense que c'est une bonne idée par contre..." Elle relâcha la princesse des ténèbres et se tourne doucement vers Solace en souriant légèrement "Je laisse Yûki avec toi si ça te dérange pas... Il vaut mieux qu'elle soit bien protégé !"

"Meiko...?"

"T'inquiète pas. Tout vas bien, en plus vous vous connaissez... Tu n'as rien à craindre. Personne t'attaqueras. Tu es protégée. Je te le promets."

Lui rassure-t-elle en lui caressant le haut de la tête avec sa main droite avant de la glisser doucement sur sa joue pour ensuite se diriger vers Eba en souriant un peu plus. Yûki eut un léger sourire avant de se dépêcher de se mettre aux côtés de Solace, lui tenant légèrement le bras pour lui tirer doucement vers une direction opposée à celle des deux jeunes filles derrière.

"Faut qu'on aille chercher le Livre...!"

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Mar 29 Nov - 20:39

Visiblement, la proposition d'Eba fut accepter par toutes les personnes présentes, mais je pouvais voir à son regard contenant un peu de déception qu'elle espérait se trouver avec moi pour fouiller le manoir et non avec la mariée. Cependant, elle accepta la situation et partie de son côté tandis que Yûki me tirait par le bras pour prendre une autre direction, cette dernière ajoutant même qu'il nous fallait retrouver le livre. Au moins, sa volonté d'aider son amie était belle à voir et c'est ainsi que nous nous mirent à fouiller l'endroit de fond en comble. En sortant du salon, nous nous étions retrouvés dans un grand couloir tout aussi coloré que les pièces précédentes du manoir, confirmant ma pensée que ce Oogie aurait pu être décorateur d'intérieur. Je me demandais à quoi il pouvait bien ressembler d'ailleurs ce fameux personnage. Il était évident qu'il serait effrayant, vu que nous l'étions tous un peu, mais vu qu'il semble être bien plus lié à la méchanceté réelle qu'à Halloween, il devait sûrement avoir une apparence allant en adéquation avec cette logique, me faisant donc espérer voir quelque chose de pas très agréable à voir. Je continuai de fouiller, cherchant le moindre passage spécial ou cachette secrète où les garnements auraient pu passer. En parallèle à cela, je jetai toujours un oeil à Yûki, faisant attention à elle au cas où une crise déciderait de faire son apparition.

"Miss Yûki, cela fait longtemps que je ne vous avais pas vu, que vous est-il arrivé ? Vous êtes partie en voyage pendant quelques mois ou c'est pour une toute autre raison ? Si vous ne voulez pas en parler, je comprendrais parfaitement et je ne vous forcerais pas, mais je dois admettre que votre état m'inquiète un peu."

J'ignorais comment elle allait réagir, mais au moins, si le besoin lui venait, elle pouvait me parler de ce qui lui était arrivé et ce sans le moindre souci. Le couloir nous amena dans une nouvelle pièce qui semblait être une cuisine. Je ne pensais pas tomber sur ce genre de pièce ici, mais visiblement, eux aussi avaient besoin d'un endroit pour se faire à manger, même si je préférais ne pas m'imaginer ce qui allait leur servir de nourriture. Evidemment, en terme de décoration, ça ne changeait pas vraiment de ce que nous avions pu voir précédemment, toujours aussi sombre, mais avec des couleurs pétantes et flashys. Je me mis à fouiller peu à peu la cuisine, ouvrant toutes les armoires une à une, trouvant par ailleurs des bocaux de plus en plus suspect pour finalement finir par ouvrir ce qui semblait être un réfrigérateur. Une fois la porte de ce dernier ouverte, mon étonnement fut de taille quand je vis une tête posée sur un plateau, mais je fus encore plus étonné quand la tête ouvrit les yeux et voulu me parler, bien que je ne lui en laissai pas le temps vu que je refermai la porte du réfrigérateur directement, préférant oublier la tête que je venais de voir. C'est alors qu'un bruit de quelque chose roulant au sol se fit entendre et ce qui émettait ce dernier finit par faire son apparition, étant une bombe qui roulait vers Yûki. Instinctivement, je fonçai pour me mettre entre la demoiselle et la bombe, cette dernière explosant dans mon dos, mais sans forcément me faire de grands dégâts. Une fois que la fumée de l'explosion commença à se dissiper, un rire que nous connaissions fit son apparition et le trio de monstres nous étaient visibles, chacun d'eux s'amusant avec des bombes, génial...

Du côté d'Eba, ça ne se passait pas vraiment de la même manière. Elle fouillait aussi du mieux qu'elle pouvait, mais quand elle prit son chemin avec la mariée et Ava, une odeur qu'elle qualifiait de dégueulasse lui était perceptible, odeur qu'elle pouvait sentir grâce à son odorat surdéveloppé du à son côté louve. Selon ses dires, c'était un mélange de poubelles, d'insectes écrasés et de rats morts, magnifique image en perspective. Cependant, cela ne l'empêcha pas de continuer à fouiller tout en faisant attention à ses deux partenaires. Contrairement à plus tôt où elle débordait d'énergie et était complètement incontrôlable et surexcitée, la louve-garou était plus calme, plus observatrice et méticuleuse, comme-ci il s'agissait de quelqu'un d'autre. Elle continuait d'avancer en essayant de faire le plus attention possible à ne pas activer le moindre piège, mettant d'ailleurs quelques mètres d'écart avec ses coéquipières pour qu'elles ne soient pas touchées en cas d'activation, mais lorsqu'elle entendit un bruit étrange semblable à un interrupteur, elle fit une rotation à 180° sur elle-même avant de voir rapidement une énorme guillotine apparaître derrière la renarde et la mariée. A ce moment là, la maîtresse de la lune utilisa ses pouvoirs pour créer un portail sous les pieds de ses partenaires, les absorbant assez vite pour qu'elles ne se fassent pas toucher avant de les faire réapparaître, grâce à un autre portail, à côté d'elle.

"Vous allez bien, rien de casser ?! Je suis désolé, j'ai pas fait assez attention et j'ai failli vous blesser ainsi que votre bébé, ce que je peux être nouille ! Et cette odeur écœurante qui refuse de s'en aller !"

Eba était dans tous ses états, ne sachant plus se contrôler et finit par faire apparaître son manteau de la nuit, un manteau ayant pour apparence un ciel étoile, avant de s'enfiler dedans pour se calmer, se reprendre et à nouveau vérifier que ses deux partenaires n'avaient rien, faisant surtout attention à la future maman. Après s'être assurée que tout le monde allait bien, elle finit par suivre l'odeur qu'elle sentait, car elle n'en pouvait tout simplement plus. Elle prit donc son chemin, descendit des escaliers plutôt sombre pour finalement tomber face à une très grande porte sur lequel se trouvait un écriteau, sur lequel il était marqué "Oogie Boogie". Elle ne pu s'empêcher d'ouvrir la porte pour voir à quoi ressemblait le maître des lieux et en ouvrant cette dernière, l'odeur se fit de plus en plus forte, l'obligeant à remonter son manteau sur son nez pour ne plus la sentir, ou en tout cas essayer de ne plus la sentir. Sur l'énorme lit se trouvant dans la pièce, un énorme sac en toile était visible et de ce dernier était émis des ronflements, comme-ci c'était le sac qui était vivant... Ce qui était bel et bien le cas, car il finit par sortir de son lit et en s'étirant, il vit la louve-garou, la mariée et la la renarde.

"Héhé... Salut ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 287
Age : 18
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Ven 20 Jan - 16:46

La Princesse du Magma suivait en silence Solace, essayant de rester calme, du moins elle tentait d'avoir l'air, bien qu'intérieurement son coeur n'arrêtait pas de battre de plus en plus fort depuis un petit moment déjà. Au moins, ce manoir ne ressemblait pas du tout à un château royal qu'elle se dit en observant les alentours, un regard triste au visage. Pourtant, elle commençait un peu à se recroqueviller en tenant sa tête mais se reprit aussitôt lorsqu'elle entendit son ami lui parler, la faisant ramener à la réalité.

"Je... Hum, non, ce n'est pas important ! Il ne s'est rien passé ! Rien !" De la vapeur semblait sortir d'elle, l'entourant un moment avant qu'elle s'éloigne un peu du jeune homme, son regard croisant un miroir brisé que ses pouvoirs prirent le malin plaisir d'y jeter un sort. Puisque en effet, elle ne voyait pas son propre reflet mais celui d'une autre jeune femme blonde avec un oeil rouge et l'autre doré, ce qui la fit soupirer. "Vous... vous ne pouvez jamais me laisser tranquille on dirait bien..." qu'elle marmonnait en fixant le miroir qui redonna son véritable reflet, Yûki détourna le regard et se tourna totalement vers Solace en affichant une petite moue.

"Tu t'en souviens... du Roi qui nous a attaqué à Midgar...? Il a fini par... me capturer puis... puis c'est tout ! Je ne veux pas trop en parler, désolée."

La demoiselle baissa la tête, fixant le carrelage de la cuisine, sans plus rien dire. Elle n'a pas remarqué la bombe qui roulait jusqu'à elle mais heureusement que le jeune homme était là pour s'interposer et prendre l'explosion à sa place, ce qui fit paniquer la Princesse en premier lieu,se retournant vivement mais fini par se calmer en le voyant qu'il allait bien. En revanche elle lança un regard au trio, laissant de la lave s'écouler en vitesse jusqu'à eux. Le trio semblait pour une fois avoir peur, se collant l'un contre l'autre en tremblant avant de fuir.

Du côté des Prophètes, celles-ci fouillèrent les pièces avec Eba et tandis que Meiko ne sentait rien, Ava pouvait confirmer les dires de la louve, puisqu'elle aussi avait un odorat bien développé et pouvait donc percevoir cette odeur dégoûtante. Alors qu'elles marchent ensemble, éloignée de la maîtresse de la lune, un bruit retenti et puis un sorte de portail les aspira par le bas pour les protéger de quelque chose puis réapparaissent à côté de la jeune femme, un peu déboussolées.

"Allons, du calme, ce n'est rien... C'est moi, j'aurai du faire plus attention !"
"Cette odeur est vraiment gênante, en effet... j'arrive pas à me concentrer normalement..."

Ajouta Ava en grognant légèrement, la future mère regardait Eba en affichant un sourire radieux, son manteau à ciel étoilé lui faisait rappeler à son amie, Yûki, qui raffole de ces cieux là. Sans crier gare, l'ancienne prophète changea sa forme, de renarde elle devint une kitsune, possédant une très longue chevelure rose très pâle et vêtue d'un sorte de kimono court à très longue manche blanche, avec une cape et une capuche qui sont eux, rose pâle. Ses attributs de renard étaient blanches et ses yeux vert-bleu clair. Meiko la regarde en affichant un petit sourire.

"Tu commences par t'y habituer ?"
"Oui, ça peut aller... ça me fait toujours bizarre..."
"Je te comprends... Moi aussi, ça me ferait bizarre si après un siècle je puisse prendre une forme humaine alors que j'étais un renard avant. Enfin bon, tu as été humaine, tu reprendra bien tes habitudes tout comme moi, j'ai su reprendre mes habitudes en revenant à la vie !"

Marchant droit devant elle, les deux jeunes femmes purent voir ce fameux "Oogie Boogie" qui bougeait, la mariée eut un petit frisson dans le dos puis approcha en affichant un faible sourire.

"Bonjour, Vous êtes bien Oogie Boogie ? Excusez-moi de vous déranger mais pourrirez-vous me rendre mon livre ?"

qu'elle demandait sagement, presque innocement, s'imaginant que ça serait aussi simple et qu'on lui rendrait gentiment ce qu'on lui a dérobé. Ava se mit à froncer légèrement les sourcils en tirant en arrière son apprentie pour la reculer de ce sac qui se mit à éclater de rire, crachant des insectes et un serpent qui en sortit de sa "bouche" comme en guise de langue.

"Tiens, tiens... voilà des jouets bien intéressant ! Et c'est qu'en plus ils viennent jusqu'à moi ces guignols ! Tu veux le livre, ma belle poupée ?"

En se mettant de bout, il mit en évidence l'ouvrage avant de la retirer aussitôt pour ensuite l'avaler en riant.

"Venez donc le chercher ! Mais tout d'abord... Jouons !"

Il s'en alla en appuyant sur un interrupteur, la salle qui paraissait plus ou moins normale et vide se transforma en une grande roulette assez flashy avec tout pleins d'instruments de tortures. Des fléchettes commença à les viser.

"Attention !" S'écria Ava en invoquant sa Keyblade parant quelques flèches pour protéger Meiko et Eba, elle rajouta alors "Meiko... Ne retient pas tes coups !"

La demoiselle en entendant son ancêtre se mit à trembler un peu, hochant de la tête puis regarda ses deux mains, hésitante, avant de pouvoir faire apparaître sa Keyblade aussi mais perdit un peu équilibre car la roue commençait à tourner. Le "jeu" pouvait commencer.

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule des Flammes Bleues
Le Maître du Soleil
MembreGardien du Crépuscule des Flammes BleuesLe Maître du Soleil
avatar
Nombre de messages : 66
Age : 21
Localisation : Ici... Non, ici ! Mais non pas là... Laisse tomber.
Arme : Solaris
Invocation : Aucune
Date d'inscription : 29/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   Sam 18 Fév - 18:36

S'il y avait bien une chose qui était sûr, c'était que je n'aimais pas du tout ce petit trio de monstres. Je n'avais aucun souci avec les enfants pourtant à la base, mais il est vrai que d'habitude, aucun d'eux ne tentait de me faire du mal à l'aide de bombes. Bien évidemment, le trio rigolait en jonglant avec les explosifs, mais leurs visages prirent une toute autre expression lorsque Yûki leur jeta un regard noir tout en laissant s'écouler de la lave qui se dirigeait vers eux. Sans dire le moindre mot, il était clair qu'elle était énervée à cause des trois garnements, mais je me demandais si elle serait réellement capable d'aller jusqu'à les carboniser ou si son but était plus de vraiment les effrayer pour qu'ils arrêtent leurs bêtises et que nous n'ayons plus à nous soucier d'eux. Je laissais quelques secondes s'écouler, me contentant de regarder la scène, le trio étant tétanisé et se serrant les uns contre les autres tandis que la lave continuait d'avancer vers eux, sans vouloir sembler s'arrêter. Je compris que la demoiselle allait bien être capable de se débarrasser d'eux, mais ça, je n'allais pas être d'accord avec. Je me rapprochai rapidement des trois garnements pour les attraper chacun par le col avant de les soulever et de faire signe à Yûki de faire disparaître sa lave.

Les trois petits monstres tentèrent de se débattre du mieux qu'ils le pouvaient, mais ce n'était pas avec leurs petits corps qu'ils allaient réussir à m'échapper. Je les plantais tous les trois contre un mur avant de prendre toutes leurs bombes afin de m'en débarrasser, me permettant ainsi de les interroger sans que j'ai à me méfier du moindre mouvement étrange de leur part, tant que cela leur nécessitait leurs bombes, évidemment. Je croisai mes doigts de mes deux mains entre eux avant de les faire craquer tous en même temps, faisant bien comprendre, sans prononcer le moindre, que la rigolade était terminée et qu'il était temps que les trois garnements soient sérieux quelques minutes. Avant de dire quoi que ce soit, je rassemblai les bombes dans un petit sac que je refermai et que je lançai en dehors de la pièce avant de lancer une flamme solaire dessus, les faisant ainsi exploser et réduisant une partie du couloir en cendres. Je gardai un reste de ma flamme dans ma main avant de m'avancer vers eux, de diviser la flamme restante en trois et de les poser à environ cinquante centimètres au-dessus de leurs têtes.

"Bon, voilà comment ça va se passer. Je vais vous poser des questions et si jamais vous osez me mentir, je laisserais les flammes se propager sur vous afin qu'elles vous brûlent successivement la chair, les os et puis votre âme." Visiblement, le petit rouge ne semblait pas me prendre au sérieux et se permettait même de me cracher au visage, ce qui me fit légèrement sourire avant de commencer à faire descendre les flammes sur les trois en même temps, ces derniers se mettant à s'agiter dans tous les sens sans pour autant réussir à se détacher. "Je vois que vous n'avez pas perdu votre côté comique, c'est bien. Cependant, je pense que vous n'allez pas être un adepte de mon humour quand vous allez commencer à brûler, alors vous feriez mieux de nous amener tout de suite au livre que vous avez volé, c'est bien clair ?" C'était sans doute la peur qui les fit accepter, mais en tout cas, ils étaient coopératifs et c'est tout ce que je demandais.

Du côté d'Eba, ce n'était pas le même délire, même si la demoiselle de la lune semblait trouver la situation amusante. En dehors du fait que le dénommé Oogie continuait de dégager cette odeur putride qui détruisait littéralement le système olfactif de la louve, la situation évoluait à la fois de manière grave et amusante. Le sac d'insecte venait de provoquer les deux demoiselles en avalant le bouquin avant d'activer un mécanisme, transformant ainsi la pièce dans laquelle nous nous trouvions en une nouvelle pièce plus semblable à une salle de torture qu'autre chose. Alors qu'elle ne faisait pas attention, des fléchettes foncèrent sur elle, mais heureusement qu'Ava utilisa son arme pour dévier les projectiles et ainsi protéger la demoiselle qui venait de se faire renvoyer l'ascenseur pour ce qui c'était passé précédemment. Alors que les trois femmes semblaient être prêtes à combattre ce truc qui allait être leur adversaire, la roue sur laquelle elle se trouvait commençait à tourner tandis que le sac grouillant était surélevé par rapport au trio.

Le jeu venait d'être lancer, mais évidemment, personne à part Oogie ne semblait connaître les règles et ça, ça l'arrangeait bien. Il se mit à rire comme un fou, alors qu'Eba tentait tant bien que mal de comprendre comment elle pouvait gagner le jeu. Elle tentait de sauter directement sur la plate-forme de l'adversaire, mais une barrière invisible l'empêchait de passer et même la magie ne semblait pas pouvoir traverser cette barrière, encore une grande joie, évidemment. Pendant ce temps, la roue continuait de tourner et à intervalle régulier, elle s'arrêtait et des grilles faisaient leur apparition comme pour découper la roue en six parties égales, les filles se faisant à chaque fois attaquer peu importe sur quelles parties elles se trouvaient. Pourtant, ce qui retenait surtout l'attention d'Eba était le fait qu'Ooogie ne cessait de lancer des dés avant chaque action, comme-ci... La demoiselle lunaire lâcha un grand "J'ai compris !" qui était audible par tout le monde avant de courir vers les nouveaux dés que venaient de lancer le sac d'insecte et d'envoyer un énorme coup de pied qui les renvoya vers le méchant. Une fois qu'il se prit les dés, la roue se suréleva en direction d'Oogie et la barrière finit par disparaître.

"C'est le moment !"

Sans crier gare, Eba fit un bond vers Oogie Boogie tout en plongeant sa main droite dans une sorte de fissure qui laissait émaner de la lumière semblable à celle de la lune. De cette dernière sortit une keyblade en accord avec le thème de la lune et elle porta un violent coup à son adversaire qui recula de quelques pas, pestant parce que son jeu venait d'être compris par la louve-garou. Toutefois, cela ne l'empêcha pas d'essayer de répliquer pour renvoyer Eba sur la roue, mais cette dernière évitait tant bien que mal jusqu'à ce qu'il envoie un sort qui éjecta la keyblade de la demoiselle sur la roue. Cependant, cela lui fit lâcher un léger sourire avant qu'elle ne plonge sa main gauche dans une autre fissure semblable à la première, mais cette fois-ci, c'était une lumière plus semblable à celle du soleil qui émanait de cette fissure et cette fois-ci, c'était une autre keyblade, en accord avec le soleil cette fois-ci, qui fit son apparition et elle s'en servit pour frapper à nouveau le sac grouillant avant de finalement être renvoyer sur la roue qui redescendait à son niveau de base. La maîtresse de la lune en profita pour récupérer la keyblade éjectée et de se mettre en position, ses deux armes étant pointées vers celui qui commençait à bouillir de rage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Crépuscule dans la Ville d'Halloween ? (PV; Solace)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une poubelle dans la ville.
» [ État d'Hamélis ] Zirkon : Présentation de la nouvelle Ville p.6 !!!
» [[Shen Gaoren: Ville]]
» Ville city XL
» Probleme de connexion au ville habité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: RPG - Domaine de la Lumière :: La ville d'Halloween-
Sauter vers: