Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau départ (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fonda
La Flûte Vagabonde
FondaLa Flûte Vagabonde
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Un nouveau départ (Libre)   Sam 26 Nov - 19:08

Combien de temps ais-je encore à vivre ? Je ne sais pas, je ne me sens pas bien, j'ai mal partout et je me sens très faible. Allongé dans cette petite cage, que je connais depuis tant d'années, je me rend compte que ma chère amie, ma flûte, n'est pas loin de moi. Je fais un effort surhumain pour la tenir dans ma main et l'approcher, je ne sais pas pourquoi, ja'i une affreuse envie de jouer.. Elle est si belle, si envoûtante, que je ne peux résister, et comme un oiseau chantant pour son dernier soupir, je me mes à jouer cette mélodie : https://www.youtube.com/watch?v=ER2hk3PBsdE

Lorsque mon morceau est terminé, une vive lumière fait son apparition. Je ne sais pas ce qu'il arrive, mais étrangement, je me sens bien, cela ne me fait pas peur.. Après tout, ne serait-ce pas la lumière qui vient chercher les morts, comme on me l'a des fois dit ? Tenant fermement mon précieux objet dans ma main blessée, tout comme le reste de mon corps, je ferme les yeux et je laisse cette fameuse lumière me happer.

Lorsque j'ai ouvert à nouveau, les yeux, faiblement, je me susi rendu compte que j'étais ailleurs. Cependant, cela n'a pas duré longtemps, car ils ce sont vite refermés, tandis que j'ai sombré dans l'inconscience la plus totale. Je me demande bien comment allait réagir les gens de cet endroit inconnu, s'il y en avaient, en voyant un corps inanimé, couvert de sang et de blessures, étendu par terre, avec presque plus de vêtements pour le couvrir, tellement mon ancienne maîtresse les avaient déchirés, dans le feu de l'action, en me donnant des coups, ce qu'elle adorait faire depuis ce qu'il c'était passé avec Lucie.. Enfin, quoi qu'il en soit, je dois être repoussant.. Soit on m'achève, soit on me soigne, va savoir ce qu'il adviendra de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 724
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Dim 27 Nov - 2:26

[Je m'y incruste si ça dérange pas ! *-*]

Il faut croire en ses rêves... Beaucoup de ses personnes emplit d'espoir et respirant la joie diront ce genre de chose, même une jeune fille qui a sa santé mentale, fragile, pour le moment. Yûki était en effet encore et toujours "malade", n'arrivant toujours pas à s'en remettre depuis quelques petites semaines mais le ciel étoilé éternel de Traverse, ses rêves et son Amour la protégeait et lui permette de rester forte malgré-tout. Comme toujours, Sykes était venu lui apporté un chocolat chaud spécial bouillant, avec des médicaments, pour l'aider à guérir, la routine quoi. Mais aussi, comme toujours, depuis quelques jours, la Princesse des Ténèbres attendait un peu pour pouvoir sortir de son lit et sortir en cachette pour pouvoir se promener, après tout, notre petite blondinette n'était pas du genre à rester sur place, elle qui aime tant les aventures... Puis, une petite chambre sombre et déserte n'était pas amusant contrairement aux rues de sa chère ville chérie qu'elle aime tant.

Une fois dehors, elle se promenait où elle voulait, se laissant doucement guidée par les étoiles, leurs lueurs fascinait tellement la princesse qu'elle était. Soudainement, alors qu'elle traversait une ruelle, la fiancée du Héros des Ténèbres s'arrêta un moment de marcher pour pouvoir écouter attentivement des voix venant de ses songes qui imitait un son d'un instrument, venant certainement d'une flûte... quelqu'un en jouait... c'est bien rare qu'elle entendait quelqu'un jouer d'un tel instrument dans ses rêves, surtout que la jeune fille en avait légèrement les larmes aux yeux, son pouvoir s'était vraiment amélioré mais devient de plus en plus complex. La mélodie était si douce et mélancolique... Cela lui faisait rappeler ensuite des souvenirs, des mauvais moments de son enlèvement qui est assez récent et ce traumatisme qu'elle a subit dont Vanitas et Sykes espère désespérément qu'elle s'en sorte.

Yûki commença à courir vers une direction, s'aidant de l'aura qu'elle ressentait pour guider ses pas, une fois arrivée, elle sursauta devant la vue qui se présentait à elle. La princesse voyait une personne, étalée au sol avec du sang, des blessures et très peu vêtue. Le son d'une flûte lui revenait, autour de cet individu, serait-ce au final, le rêve de cette personne ? La demoiselle lâcha un triste soupire en détournant le regard, elle n'aimait pas voir ce genre de scène, mais il fallait agir, elle ne voulait pas que quelqu'un soit blessé à la Ville de Traverse, c'est un monde où l'accueil doit être important ! Yûki veut faire bonne image prouver que les Ténèbres ne sont pas mauvaises...
Dans ce cas, elle approche du jeune homme pour tendre sa main et lui lancer un sort soin assez puissant avant de se reculer.

"Est-ce que... ça va...? T'es...hm... Vous êtes perdu ?" s'efforça-t-elle pour une fois à vouvoyer et être gentille, souriant légèrement.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fonda
La Flûte Vagabonde
FondaLa Flûte Vagabonde
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Dim 27 Nov - 13:44

Durant mon inconscience, j'ai ressenti une douce chaleur m'envahir. J'hallucinait peut-être, mais dans mon inconscience, à cet instant précis, j'avais l'impression d'entendre ma mère et Lucie dirent que je n'étais pas mort et qu'il fallait que je m'accroche pour commencer une nouvelle vie. Quelques minutes plus tard, j'ai commencé, petit à petit à ouvrir les yeux, d'une manière définitive. Au début, j'avais l'impression de voir flou. Dès que mes yeux ce sont habitués à la lumière, j'ai enfin pu voir que la touffe blonde avait un visage et qu'elle me parlait. Elle ce trouvait bien trop prêt de moi, bien trop pre^t...

"N'approchez pas !"

Je ne sais pas pourquoi, j'ai dis cela, d'une manière très exclamative. J'ai paniqué, j'ai fais un bond pour m'éloigner un peu de cette personne. Une fois à nouveau assit, je me suis mis à trembler. J'avais peur de lui faire du mal et j'avais peur que cela soit réciproque, je ne veux plus vivre le même clavaire que j'ai vécu durant quatorze ans ! Ayant la tête baissée jusqu'à ce que j'aille mieux, j'ai relevé la tête, pour observer le paysage. Je suis où ici ? Elle a raison, je suis paumé, mais au moisn, je vais mieux. Remarquant enfin ce détail, j'affiche un air interrogateur. C'était la blonde qui avait fait ça ?

"Mais ?! Qu'est-ce qu'il c'est passé ?!"

Il était peut-être temps que je pose cette question, non ? Je scrutais mes mains, plus aucunes gouttes de sang n'en coulait, c'était bien, cela m'éviterait de péter un câble et de tout démolir. Les agitant devant moi, j'avais l'air vraiment idiot, mais je n'y pouvais rien, pour moi, c'était impensable d'être en bon état en si peu de temps, alors que normalement, je devais presque me prosituter pour avoir un pansement pour éviter qu'une plaie s'infecte. Je scrutais le reste de mon corps, lui aussi il allait mieux, c'était vraiment quelque chose d'incroyable qui venait de ce produire. Après avoir tout inspecté mon corps, je me suis rendu compte que j'étais libre, et que je pouvais enfin partir à la recherche de cette fameuse partition pour éviter que je ne devienne totalement un monstre. Alors que j'aurais dû être heureux, j'étais plutôt anxieux, car cela faisait tellement longtemps qu'on m'esclavageait, que je ne savais pas quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 724
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Dim 27 Nov - 14:17

"Tout doux ! Calmez-vous, je ne vous veut aucun mal..."

Fit-elle d'une voix douce, restant un moment sur place avant d'avancer de quelques pas vers le jeune homme sans pour autant être proche de lui. Le pauvre semblait totalement perdu, déboussolé, comment lui venir en aide ? Yûki pourrait très bien lire en lui, en voyant ses rêves, ses cauchemars, ses souhaits... mais la Princesse n'a pas vraiment envie de faire ça, de peur de se louper et mal contrôler ses pouvoirs, de plus qu'il était rare pour elle d'aider quelqu'un, ce qui fait qu'elle ne pouvait être bonne dans ce domaine.

"Je vous ai tout simplement soigné, j'espère que ça été efficace." la blondinette leva doucement sa tête pour regarder les étoiles en souriant légèrement puis rebaissa son regard vers le jeune homme pour lui sourire à nouveau.

"Je vous souhaites la bienvenue dans la Ville de Traverse, c'est ici que je vis. C'est un endroit où tout le monde est la bienvenu et fait comme chez-lui... C'est en quelque sorte un monde de refuge, vous savez ! Oh ! Permettez-moi de me présenter, je m'appelle Yûki. Une Princesse des Ténèbres mais qui ne veut aucun mal..."

Se présenta la demoiselle en tenant les extrémités de sa grande robe noir puis de la soulever très légèrement en inclinant de la tête, avant de relâché sa tenue et s'approche de lui, lui tendant sa main. Yûki libéra une douce aura apaisante afin de transmettre de jolis rêves que souhaiterait voir le jeune homme pour pouvoir le calmer et le rendre heureux.

"Il ne faut pas avoir peur. Si vous croyez fort en vos rêves, ils se réaliseront. Ce n'est pas pour rien que vous êtes ici, beaucoup de gens perdus ont atterrit dans cette ville. Pensez à l'avenir que vous pourriez construire, oubliez vos maux et vous verrez que vous vous sentirez bien mieux, croyez-moi."

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fonda
La Flûte Vagabonde
FondaLa Flûte Vagabonde
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Dim 27 Nov - 15:24

Ah, c'était donc elle qui m'avait soigné ? Mais... Pourquoi ? Elle ne me connaissait pas et m'avait aidé, alors c'était peut-être une bonne personne, mais je me méfiais encore, sait-on jamais, peut-être pouvait-elle dire cela pour que je lui fasse confiance, afin de pouvoir me planter plus facilement un couteau dans le dos, enfin façon de parler, car elle n'avait pas l'air d'être une personne sachant manier les armes, mais peut-être que je pouvais me tromper. Elle me raconta alors que j'étais dans un autre monde et qu'elle était une princesse de cœur de ténèbres. Houlà, attendez, je suis perdu moi ! J'ai sauté d'un royaume à un monde avec ma flûte ?

La scrutant alors avec un air pensif, je me demandais si elle n'était pas magique. Me demandant si j'arriverais à rejouer cet air, et si la flûte m'emporterait à nouveau dans mon royaume ou m'envoyerrais encore dans un autre endroit que je ne connaissais pas. De plus, elle disait être une princesse de cœur des ténèbres, mais je ne savais pas pourquoi elle précisait et insistait sur le fait qu'elle ne faisait aucuns mal. Est-ce qu'en ayant ce titre, on pouvait blesser plus facilement quelqu'un ? En plus, elle me disait qu'ici, on pouvait faire comme chez soit, mais personnellement, je n'en avais pas trop envie.

"Une princesse de cœur de ténèbres ? Qu'est-ce ? Pourquoi vous me vouvoyez ? Je ne suis pas un prince, je n'ai aucuns titres"

Je ne savais pas pourquoi, mais je me sentais un peu plus calme qu'avant. Je scrutais sa main, je la regardais fixement, tandis qu'elle me la tendait, tout en me parlant. Ce qu'elle me disait, me rendit alors affreusement triste. Comment pouvais-je me construire un avenir alors que j'avais très peu de temps pour trouver cette satanée partition et que de jours en jours, je devenais de plus en plus monstrueux ? Comment pouvais-je oublier tout ce que l'on m'avait fait et tout ce que j'avais fait ? J'ai fini par me relever, mais par moi-même, je n'ai pas pu prendre sa main, je n'en ais pas eût la force, la peine que j'avais dans mon cœur, à cet instant là, semblait bien trop grande pour que je songe à ce genre de détails.

"Cela ne va pas être possible.. Je... Oh la lune est là ! Princese Yûki, s'il vous plait, ne vous blessez pas jusqu'au matin ! Si vous saignez cela serait une catastrophe !!"

Alors que j'allais un peu mieux, je m'étais remis à trembler en voyant que la lune était présente dans le ciel. L'avertissant, je ne désirais absolument pas devenir la bête que je cherchais à ne pas devenir, car la vue du sang me rendait de plus en plus fou et la lune décuplant mes pouvoirs, je n'imaginais pas ce que je pouvais être capable de lui faire si les deux éléments étaient réunis. Après tout, elle m'avait soigné, je ne pouvais pas lui faire une chose pareille, c'était impensable ! J'espérais qu'elle comprendrais encore mes quelques craintes et qu'elle reste patiente, comme elle l'était jusqu'à présent, et qu'entre-temps, elle ne devienne pas démoniaque comme son titre le faisait penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 724
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Jeu 1 Déc - 10:21

Yûki ne comprenait décidément pas trop, il ne semblait légèrement pas aimer qu'elle le vouvoyait alors que d'autres aimait. Bref. Les gens étaient incompréhensible. Enfin bon ! Ce n'était pas le moment de s'occuper de ça, mais se préoccuper de la question du jeune homme, bien qu'elle sait pas comment l'expliquer.

"Je ne saurais comment te le dire... hum... Il y a trois genres de princesses. Celles de Lumière, celles du Crépuscule et enfin celles des Ténèbres. Je fais partie de ces dernières, mon coeur est donc de pures Ténèbres, mais je continue d'assurer que je ne veux aucun mal. Je dis ça car les gens ont peur de cet élément, mais alors dans ce cas même la Lumière chaleureuse peut aussi être mauvaise ! Ce sont les gens qui sont mauvais... Ils utilisent les Ténèbres pour de sombre choses et c'est comme ça que notre réputation descend... Nous les Princesses, sommes aussi protégées par un Gardien chacune. On ne doit surtout pas être réunit."

Yûki se mit alors à réfléchir, se rappelant d'Azgare qui l'avait enlevé car il voulait réunir les princesses de son rang... mais bon, heureusement que Vanitas était là pour la sauver ! Soudainement, elle vit son interlocuteur trembler, la demoiselle le regardait en penchant la tête sur le côté. Il parlait de la lune... Serait-il un sorte de loup garou ? C'est la première fois qu'elle en voyait à la Ville de Traverse ! Elle qui pensait qu'il y en avait que dans la Ville d'Halloween, lorsqu'elle était avec Solace et Meiko.
La princesse s'est mise à afficher un tendre sourire, tendant doucement sa main vers lui pour l'abaisser sur sa chevelure châtaine, voulant le rassurer.

"Ne t'en fais pas, cela arrivera pas et si jamais c'est le cas, je saurais me défendre. Je n'ai pas peur."

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fonda
La Flûte Vagabonde
FondaLa Flûte Vagabonde
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Jeu 1 Déc - 18:04

En écoutant sa réponse, j'avais un regard fixe. J'essayais de comprendre, mais je dois avouer que j'avais un peu de la peine. Il y avait trois rangs de princesses bien distincts. D'après elle, son cœur était de ténèbres pures et souvent, les gens avaient peur en côtoyant ces personnes faisant partie de cette catégorie, donc du coup, ce qu'elle essaie de m'expliquer, c'est qu'il y a un rang de princesses gentilles, de neutres et de méchantes ? En tout cas, je crois que j'ai bien compris, car Yûki me dit que les ténèbres dépendent de la façon dont les gens ce comportent. Elles ont aussi chacune un gardien et ne doivent pas être réunies, ce qui m'interpella.

"Il va ce passer quoi si vous êtes réunies ?"

Après avoir posé cette question, je la vois approcher sa main de ma tête, ce qui fait que je la baisse, préparant mes mains à la protéger. Franchement, j'ai dis quoi de mal ? Pourquoi elle veut me taper ? Ici ausis ont a pas le droit de poser de questions ? Au final, je sens sa main dans mes cheveux, elle les caresse... J'abaisse mes mains, relevant la tête, la scrutant avec un air surprit et un air gêné. Après tout, c'est tellement rare que quelqu'un me porte de l'affection, que je n'y suis pas préparé, ce qui me fait souvent rougir et me fait du bien au cœur. Elle me dit qu'elle saurait ce défendre, me disant qu'elle n'avait pas peur, ce qui me fit avoir une esquisse de sourire, car je constatais que je m'inquiétais pour rien.

"La personne qui s'occupait de moi était vraiment méchante, elle aurait pu faire partie des mauvais des ténèbres"

En m'écoutant parler, j'avais l'impression de parler comme un petit enfant, mais après tout, je n'y pouvais rien, je découvrais, j'avais pleins de choses à apprendre et à partager. Soudain, alors que je ne m'y attendais pas, mon ventre ce mit à faire du bruit, ce qui me surprit et me gêna un peu. Je ne pensais pas que j'aurais si vite faim, mais après tout, c'est vrai, madame pensait plus à me tabasser qu'à me nourrir, ces derniers mois et moi, je pensais qu'à mes plaies et au fait, qu'inconsciemment, j'avais fait souffrir Lucie.

"Désolé du dérangement princesse Yûki, je pense que cela n'est que temporaire, je mangerais mieux demain ou la semaine prochaine, on verra bien si les poubelles de la ville sont généreuses, enfin, c'est qu'un problème mineur ! Je crois, le plus important, c'est que je trouve une partition magique pour éviter le pire ! Vous n'auriez pas eût vent de ce genre d'artefacte par hasard ?"

Je suis sûr que certains auraient demandé l'hospitalité, moi je ne le fis pas, car on ne m'avait pas apprit à quémander. Peut-être ne me croyait-elle pas, mais j'étais plsu que sérieux, et cela ce voyait sûrement à mon regard, et cela devait sûrement s'entendre à ma voix, car je ne plaisantais pas. Je relevais ensuite l'attention sur cette fameuse partition, car j'en avais déduis qu'en connaissait la magie, elle devrait peut-être pouvoir me renseigner.

"Pardonnez mon impolitesse, avec tout cela, je ne me suis pas présenté. Je me nomme Simon Targald Feuilrouge votre altesse !"

Il est vrai que je viens de réaliser que je ne m'étais pas présenté. Je me susi alors beaucoup incliné, puis je l'ai fait, je lui ais dit comment ma mère m'avait appelé, bien que ma maîtresse faisait bien exprès d'écorcher mon nom ou de m'appeler autrement, mais je ne l'ai pas oublié ! Après tout, il est comme moi mon prénom, il est unique en son genre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 724
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Ven 2 Déc - 21:26

La Princesse des Ténèbres haussa simplement des épaules à sa question, pas qu'elle ne voulait pas lui répondre, mais bien parce qu'elle ne savait pas trop quoi lui répondre. De plus, elle se dit qu'elle devrait arrêter de parler de sa nature de princesse, ça pourrait encore une fois lui attirer de véritables problèmes comme ceux qu'elle avait avec ce Roi pingouin qu'elle aimerait plus que tout oublier mais c'était pour le moment, impossible.

"Mouais, peut-être... J'aimerai faire ouvrir les yeux des gens... Comme je le dis souvent, être mauvais, ne signifie pas que les Ténèbres. Même les êtres de la Lumière peuvent être affreux, égoïste, barbare... La nature du coeur ne peut définir totalement quelqu'un, il y a des exceptions, rares, mais il y en a."

La demoiselle joignait ses mains pour ensuite les poser sur sa robe, sa posture faisant rappeler à celui d'une véritable princesse. En entendant son ventre grogner, elle s'est mise à lui sourire faiblement pour le rassurer, il ne la dérangeait pas du tout. Puis depuis que Sykes prenait soin d'elle avec Vanitas, pour la guérir, Yûki veut elle aussi à son tour, être gentille avec ceux qui ont besoin, surtout si c'était quelqu'un de perdu à la Ville de Traverse, c'était de toute manière, tout à fait normal et même naturel, la majorité des habitants de ce Monde appréciait s'entraider entre eux. La jeune fille riait légèrement en l'entendant parler puisqu'il s'adressait à elle comme s'il s'agissait d'une vraie princesse bien qu'elle ne se considère pas ainsi mais bon, elle le laissa faire, cela l'amusait et la changeait un peu. De toute façon, ce n'est pas la première fois, puisque Sykes, qui était autrefois le serviteur de ce terrible Roi de Penguindreemur la traite réellement comme une petite princesse et ça à l'air de lui tenir vraiment à coeur. La jeune fille ne l'empêcha pas, ne voulant pas du tout lui briser sa joie, ses rêves. Yûki s'inclina légèrement comme à la première fois.

"Ne t'en fais pas, je suis enchantée de te rencontrer, Simon ! Si je peux me permettre de t'appeler ainsi... Hum, je suis désolée mais je n'ai jamais entendue parler de quoique ce soit à propos d'une flûte, encore moins une partition magique mais, tu peux toujours te renseigner auprès des habitants, voire même, quand tu voyageras entre les mondes. Je t'assures que plus tu vas y croire, et plus vite tu retrouveras ce que tu cherches !" La blondinette lui prit alors doucement le poignet avant de l'entraîner avec elle pour pouvoir sortir de la ruelle avec le jeune homme, afin de se diriger vers le centre-ville. "Je vais te prendre quelque chose à manger ! J'espère que cela te plaira !"

Bien évidemment, elle ne lui laissera pas le choix, la princesse étant têtue, jamais elle abandonnerait les idées qu'elle a en tête. Une fois arrivé devant un stand, Yûki paya deux petits gâteaux qui semble bien appétissants, le dessus était recouvert de crème chantilly avec une petite cerise et l'intérieur était fourré de morceaux de bananes avec du miel. La demoiselle lui tendit son gâteau après avoir croquer dans le sien.

"Goûte, c'est trop bon ! C'est une nouvelle pâtisserie qui est arrivé récemment dans cette ville. Apparemment c'est une copie d'une recette secrète qui vient d'un autre Monde mais qu'on a oublié le nom..."

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fonda
La Flûte Vagabonde
FondaLa Flûte Vagabonde
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Sam 3 Déc - 0:20

C'est quand même dingue, avec Yûki, j'en ais appris bien plus, en dix minutes que je n'aurais pu espérer apprendre en quatorze ans sous les verrous. Cette histoire de cœur, cela m'intéresse beaucoup, elle a peut-être dû le voir avec la façon dont je bois ses paroles. Maintenant, je me mets à me demander quel type de cœur j'ai. Le pauvre, il n'a jamais eût de chance, tout comme moi d'ailleurs... Je ne le vois pas dans les ténèbres, même si cela a été notre habitude durant tnat d'années, je ne nous sens pas là-bas. Je ne me sens toutefois pas assez lumineux pour me permettre d'avoir ce type de cœur, alors il doit sûrement être neutre, enfin je crois.

Ensuite, peu après, elle s'est un peu inclinée et m'a demandé si elle pouvait m'appeler juste Simon, je l'ai alors regardée avec des yeux écarquillés, c'est bien la première fois que quelqu'un m'appelle comme cela ! Même Lucie ne l'avait jamais pronconé, il n'y avait, jusqu'à présent, que ma mère et son amie qui l'avait prononcé et en entier. Là, juste une partie, cela m'a fait super plaisir. J'ai ensuite hoché la tête en signe d'approbation, n'arrivant plus rien à dire, les mots me manquaient pour exprimer ce que je ressentais en cet instant précis, mais même si je la'urais pu, je ne lui aurais pas dit ce qu'il m'arrivait, je ne voulais pas qu'elle ce moque. Elle a ensuite parlé de ma flûte et je me suis senti déçu.


"Merci tout de même pour le conseil"

Je ne sais pas pourquoi j'ai ressenti autant de tristesses dans mon cœur, pourtant, j'étais habitué à ce genre d'émotions. Peut-être croyais-je trop au fait qu'elle pourrait vraiment m'aider... Zut quel idiot je faisais ! Me rendant compte d'un autre détail, je relevais la tête pour la scurter avec un regard remplit d'interrogations.


"Euh... Vous croyez que ma flûte peut m'emmener dans d'autres mondes ? Sinon, je ne saurais pas comment faire, j'ai vraiment besoin de cette partition, sinon je..."

Je n'ai pas eût le temps de terminer ma phrase, car elle m'a prit par le poignet. Me braquant un peu, j'étais prêt à me dégager, mais au lieu de me le serrer, au point d'essayer de me le casser, et de me tirer violemment comme un sac, elle est douce et ne me tire pas. Je l'ai donc suivie sans opposant de résistances. Ont sort de la ruelle et ont marche jusqu'à un stand où elle me dit qu'elle va me chercher à manger.


"Mais..."

Ce n'était pas un "mais de protestation", c'était plutôt un de surprise. Après tout, je ne m'attendais pas à ce qu'elle agisse de la sorte. J'étais tellement choqué que mes oreilles et ma queue firent leur apparition, au moment où elle parti, ce qui me permit de les faire disparaître sans que la princesse ne ce rende compte de quelque chose, ce qui me fit soupirer de soulagement. Lorsqu'elle revient et me tend un gâteau, je suis tellement ému, que je n'arrive pas à bouger, d'ailleurs, j'avais l'impression de le lui voler en le lui prenant. Après avoir hésité, j'ai fini par le lui prendre, le fixant avec un regard intense, c'est sûr que cette friandise avait l'air vraiment très bonne.


"Vous n'auriez pas dû, vous avez dû vous ruiner princesse Yûki ! C...c'est un merveilleux cadeau que vous me faites, je ne l'oublierais pas ! Enfin non, c'est vous que je n'oublierais pas, ces senteurs me feront penser à vous, quoi qu'il arrive !"

Je suis vraiment un idiot, j'ai les larmes qui me sont coulés des yeux, elle doit penser quoi de moi maintenant ? Je les essuies du revers de la main, puis je fini par goûter son gâteau. En effet, il est vraiment somptueux, j'ai jamais rien mangé d'aussi bon depuis mes trois ans, j'étais vraiment trop content ! Je passe peut-être pour un imbécile sensible, mais au moins, elle a pu voir que j'étais sincère. Ma friandise, je l'ai vraiment dégustée jusqu'à la fin, puis j'ai passé le revers de ma main sur mon visage, j'avais encore un peu de crème chantilly, il ne fallait rien perdre, et également éviter de paraître encore plus sale que je ne l'étais déjà. Je me suis mis à lui faire un sourire timide.


"Je suis désolé, je n'ai rien pour vous remercier, mais dès que vous le désirerez, je vous jouerais un morceau de flûte, si bien sûr vous aimez le son de cet instrument."

J'ai préféré lui demander, je ne voulais pas lui casser les oreilles, et puis, puisque je n'étais pas fort pour prendre des initiatives, je pensais que c'était la meilleure chose à faire. J'espère tout de même qu'elle sera d'accord. En tout cas, même si je ne la connais pas encore très bien, je pense qu'elle est capable de faire ouvrir les yeux à n'importe qui, sur la véritable identité de son cœur, car son cœur me semble bien plus lumineux que ténébreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 724
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Sam 3 Déc - 1:21

Yûki secoua légèrement la tête comme pour lui dire que les gâteaux ne lui ont pas coutés tant que ça, puis quand bien même, la princesse gagnait une bonne somme lors de ses missions ou bien quand elle faisait la mercenaire de temps en temps comme l'a si bien conseillé Meiko, puisque cette dernière avait exactement fait la même chose avant de retrouver Braig et de découvrir sa véritable voie de sa vraie nature en tant que Prophète. Bien évidemment, les paroles de Simon l'émue puisqu'elle n'était pas habituée d'entendre ce genre de chose. Étant juste limité à des insultes, menaces et harcèlements pendant une grande partie de sa vie, de l'enfance jusqu'à début de son adolescence. Jamais elle ne pourrait oublier les habitants de la Citée du Crépuscule qui lui ont fait vivre un enfer, les adultes ne voient vraiment que le mal partout, et tout ce mal était concentré en cette petite fillette à la chevelure dorée qu'était Yûki à l'époque. Puis les enfants de ces derniers, écoutaient naïvement les plus grands et donc suivait le même chemin, se moquant de l'orpheline qui se sentait seule et rejetée par tous. Mais aujourd'hui, elle s'en fichait. Car maintenant, Yûki avait Vanitas à ses côtés, à tout prix, puis ensuite elle avait son Gardien, sa meilleure amie Meiko, sa consoeur, ses nouvelles amies et puis même, la demoiselle est maintenant à la recherche de ses anciens meilleurs amis car elle les pardonnait enfin.

"Je n'ai pas besoin d'être remercier tu sais, c'est tout à fait normal d'aider son entourage, je suppose. Je suis ni gentille, ni méchante, libre à la personne de penser ce qu'il veut, ça m'est égale en fait. C'est comme ça qu'on vit, mon fiancé et moi. Mon coeur reste entièrement fait de Ténèbres, mes agissements peuvent bien être neutre, tout comme elles peuvent être injustes pour certaines personnes et justes pour d'autre. C'est ainsi. Enfin bref ! Joue de la flûte, si ça te fais plaisir à toi, je t'en empêche pas. Pense à ton propre bonheur, tu verras, tu seras largement plus heureux !"

Puis encore une fois, elle s'est mise à lui sourire gentiment. Yûki ne cherche pas à être méchante mais plutôt à faire réagir et encourager à sa manière, la princesse a toujours été très directe avec les personnes qu'elle côtoie pour mettre les choses aux claires. Alors qu'elle allait manger son gâteau, la demoiselle se fit interrompre par une voix qui l'interpella derrière elle.

"Ah ! Princesse Yûki ! Enfin, je vous retrouve !"

Le jeune homme arriva à peine vers le duo, légèrement essoufflé, il semblait avoir vers la vingtaine. De grande taille et mince il était vêtu comme un serviteur, ses yeux violets améthystes brillent beaucoup, contrastant avec sa peau pâle avec des lunettes noires sur le nez qu'il était en train de réajuster. Ses cheveux noirs étaient légèrement tirés vers l'arrière, un peu hérissé.

"Je me suis inquiété ! Vous êtes partie comme une voleuse ! Combien de fois dois-je vous le dire ? Prévenez Vanitas ou moi-même lorsque vous voulez prendre des initiatives par vous-même !"
"Du calme, Sykes ! Je vais bien, tu vois ? Aucune séquelles !"
"Ce n'est pas une raison ! Il aurait pu vous arrivez quoique ce soit ! Avez-vous prit vos médicaments de ce matin ?"
"Bien sûr, j'ai bu toute la tasse que tu m'as donné... Franchement, arrête de stresser, tu vas avoir des cheveux blancs sinon."
"Humph. Oh ! Pardonnez de mon impolitesse, monsieur. Je m'appelle Sykes Je suis le 'serviteur' temporaire de Dame Yûki qui est assez malade en ce moment..."

La pauvre princesse soupira après avoir réduit en cendre sa pâtisserie avec son magma pour pouvoir croisés les bras, l'air agacée. Elle laissa l'homme l'examiner, parano comme il était, il avait vraiment besoin de vérifier si tout va bien, qu'elle n'avait aucune blessure, mais ne supportant pas ce cinéma longtemps, Yûki l'arrêta en lui attrapant doucement les mains pour pouvoir essayer de le raisonner, le calmer. Cela semblait légèrement marcher mais pas tant que ça, il était toujours aussi stressé, tellement stressé qu'il finit par s'incliner deux-trois fois devant Simon pour ensuite se présenter. C'était à se demander qui était le plus "malade" entre elle et lui, à cause de cet Azgare.

"J'suis pas malade, je pète la forme..." fit-elle en grognant légèrement, les joues gonflées avant de rouler des yeux, mais elle regretta bien vite d'avoir dit ça car cela empirait juste l'état du serviteur qui lui prit par les épaules.

"Vous voulez rire, n'est-ce pas ? ça va pas du tout ! Yûki, vous saviez très bien à quel point je m'en veux pour tout ce qui a bien pu se passer à Penguindreemur...! C'est pas en un claquement de doigt que tout va bien ! Votre traumatisme est toujours là à cause de vous savez qui !"
"Tu peux dire son prénom maintenant, ça m'est égale."
"Je sais que ce n'est pas ce que vous voulez... Je ne veux pas que vous vous blessiez encore par ma faute, je veux réparer mes erreurs et me faire pardonner. Je veux juste tout simplement vous protégez, je l'ai promis aussi à votre fiancé."
"Sykes... On en a déjà parlé... Ce n'est aucunement ta faute, tu n'y est pour rien... On... on a tous les deux été dans le pétrin... tu ne pouvais rien y faire, c'était ton roi après tout... mais maintenant tout ça, c'est du passé, d'accord ? Ne fais plus de crise de panique, ça sert à rien. Puis je suis une grande maintenant, nous avons à peu près le même âge bien que physiquement je ne semble qu'avoir quinze ans."

Voyant qu'il allait verser des larmes, sensible comme il était, Yûki se mit à le serrer doucement dans ses bras pendant un court instant pour ensuite se reculer et le tenir fermement par les épaules, lui souriant légèrement. Ce jeune homme était anxieux, elle le savait parfaitement ça et malheureusement on pouvait rien y faire, heureusement que la princesse était patiente malgré tout. Maintenant qu'il s'était un peu calmé, la demoiselle le relâcha tout doucement, lui rassurant que tout va bien avant de se tourner vers le joueur de flûte et lui sourire timidement.

"Désolée pour cette conversation quelque peu confuse, Sykes s'inquiète vraiment beaucoup pour moi ! J'espère que tu vas bien, toi aussi !"

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fonda
La Flûte Vagabonde
FondaLa Flûte Vagabonde
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Sam 3 Déc - 16:05

HS : mince y a pas comme un soucis ? Au début c'était la nuit, maintenant c'est le matin, bon on va dire que c'était l'aube quand ils se sont rencontrés =)

J'ai pu voir à son regard que je l'ai émue, cela m'a fait bizarre, car je n'ai pas l'habitude, j'ai plus tendance à faire peur et à faire pitié plutôt qu'à émouvoir les gens. Elle m'a ensuite fait un beau discourt, elle m'a encore expliqué des choses sur son cœur, puis elle m'a dit de penser à moi, cela m'aiderait à être heureux si je pensais à mon propre bonheur. Cela me fait vraiment étrange, normalement, on s'en fou de ce que je peux ressentir.


"Je... Je veux bien, mais... Je... Je ne sais pas comment on fait"

J'étasi gêné, comment je devais faire pour être heureux ? C'est quoi ce mot ? J'ai l'impression qu'avec les années, je l'ai oublié. Est-ce que je peux le placer avec ce qu'il vient d'arriver ? Du fait d'avoir rencontré la princesse ? Je ne sais pas, je me pose beaucoup de questions, et j'ai si peu de réponses en retour, d'ailleurs, ce n'était pas à présent qu'elle allait me répondre, puisqu'un homme, bien plus âgé que moi, venait d'arriver. Il saisit la princesse par les épaules, il avait l'air anxieux.


"Je... Je lui ais pas fait de mal !"

M'étais-je exclamé en reculant, me sentant coupable, j'avais l'impression d'avoir mal agit et d'être à nouveau prit dans une histoire où j'étais innocent, ce qui me rendit triste, à cause des souvenris qui me revenaient en tête. L'inconnu s'excusa, se présentant ainsi comme étant le serviteur temporaire de la princesse.


"T.... Tu es son serviteur et... Et vous, vous entendez bien ? Au point de... De vous inquiétez pour elle ?"

Un serviteur et sa maîtresse peuvent s'entendre au point de s'inquiéter l'un pour l'autre... Quand j'ai vu ça, quelques larmes se sont encore échappées de mes yeux. J'aurais tellement aimé vivre la même histoire qu'eux ! Je suis certain qu'elle ne le tabasse jamais et qu'elle est tout le temps gentille avec lui, qu'elle lui fait des cadeaux, je suis même persuadé qu'ils doivent beaucoup rire tout les deux... Rire, voilà un autre sentiment que j'ai oublié... Je ne suis pas jaloux, je suis juste triste. Je tourne alors les talons et je commence à m'éloigner, elle a retrouver Sykes, mieux vaut que je les laisses tranquille. Enfin, je n'ai pas le temps de faire un pas de plus qu'elle s'excuse puis me demande si je vais bien. Je me stop et je baisse la tête.


"Maintenant que vous, vous êtes retrouvé, rentrez s'il vous plait. Vous êtes malade, je ne voudrais pas que vous le soyez davantage en attrapant un rhume en étant sortie de chez vous trop longtemps. Merci encore pour le gâteau et pour votre surire éclatant qui l'est autant que votre cœur !"

Sur ce, je me suis mit à courir, je me suis enfuis, je n'avais pas envie d'envenimer les choses, et pis, elle a un fiancé, zut ! Si elle tombe encore plus malade à cause de moi, je vais rendre son amoureux encore plus triste qu'il ne doit déjà l'être en la voyant dans l'état qu'elle est, je ne peux pas leur faire 4A, surtout après tout ce qu'elel a fait pour moi ! Oui bien évidemment, je sais ce que c'est, ma maîtresse en a un, d'ailleurs, ils ce disputaient des fois à cause de moi, mais la discussion ce finissaient souvent très rapidement.

En fait, je crois qu'il n'avait pas envie de la blesser, pourtant, je pense que ça lui aurait fait du bien, cela lui aurait ouvert les yeux, et en plus, il était gentil, il me donnait du fois du chocolat, en douce, d'ailleurs, je le revois parfaitement, mettre son doigt sur sa bouche, puis s'en allant après m'avoir fait un beau sourire. Enfin bref, quoi qu'il en soit, j'ai fini par m'arrêter, m'asseayant sur un escalier, j'ai laissé couler encore plus mes larmes, puis quand je me suis calmé, j'ai pris ma flûte entre mes mains, tremblant un peu, avant de jouer cet air : https://www.youtube.com/watch?v=1XBH2ENImTc

Durant que je jouais, j'ai fermé mes yeux un instant. En jouant cet air, je me suis brièvement souvenu des paysages que je voyais enfant, avec ma mère et son amie, puis je me suis rappelé des nombreux instants qu'on a passé avec Lucie. Même si lorsqu'on ce voyait, c'était très court, cela me faisait du bien. A deux, on rêvait de liberté, j'espère que ma sœur de cœur à aussi réussi à s'échapper, et qu'elle aussi essaye de vivre des moments heureux. Lorsque j'ouvre les yeux, j'ai pu voir des passants qui écoutaient et qui avaient l'air d'aimer, d'ailleurs, quelques personnes m'ont lancés des pièces qui ont atterries juste devant moi, elles devaient sûrement m'être destinées, ce qui me fit légèrement sourire. Ils avaient aimé, alors je continuais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 724
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Lun 26 Déc - 20:52

[Non, non ^^ ! Bon en vrai y a pas de notion de temps à Traverse mais c'est bien le "soir" là quand il parlait de ce matin, bah... c'était ce matin quoi ! Il dit ça au passé :3 ]

Yûki était vachement surprise par ce comportement, le prenant presque mal qu'il soit parti ainsi. Ça lui affecté car elle s'imaginait que personne aurait voulu traîner avec elle. Sur le moment elle ordonna à Sykes de la laisser un moment seul. Les Ténèbres à l'intérieur d'elle commençait à battre fort comme un vortex, laissant une traînée de lave couler sur son chemin. Toute façon les gens ressemblent le plus souvent à ceux de la Citée du Crépuscule ! Qu'elle se dit en jurant, les poings fermés. Ce n'est pas la première fois et ni la dernière malheureusement, c'est ainsi.
Puis le fait d'être suivit par un pingouin lui tapait aussi sur le système, préférant largement la présence de Vanitas. Oui, elle aurait jamais dû sortir de sa chambre, surtout si elle était si "malade", attendre son fiancé aurait peut-être était mieux.

Il fallait qu'elle se calme plutôt, sinon on aurait dit un volcan, les habitants de Traverse en la voyant étaient inquiets, la connaissant très bien, mais s'éloignèrent aussitôt, se disant que c'est certainement pas le moment. Pourtant, la jeune fille en entendant le son d'une flûte se ressaisie un instant et ferma les yeux. Les larmes commençant à perler ses joues puis elle se mit à trembler de tout son être.

"Pourquoi tu n'es pas là...?" qu'elle marmonnait en regardant son poignet droit pour y voir le nom de son fiancé, toujours les larmes aux yeux, avant d'aller s'installer dans un coin de rue et s'y asseoir. Jamais elle arriverait à guérir vite s'il ne venait pas, étant trop effrayée. La blondinette expira un moment, comme si elle dormait, bercé par la mélodie quand tout à coup elle entendit du bruit, rouvrant ses yeux, elle vit deux silhouette se diriger vers le joueurs de flûte qu'elle semble reconnaître. Ne serait-ce pas... ces personnes qu'elle a vu récémment dans le domaine des ténèbres...? Ils font quoi ici...?

Sur le champs, la demoiselle se releva en invoquant sa keyblade. C'était deux garçons qui se ressemblaient plus ou moins tandis qu'un avait la chevelure blanche et les yeux jaunes, mais le second était brun aux yeux rouges. L'un était plutôt inexpressif et introverti, tandis que l'autre abordé un sourire malsain. Il s'approchait de Simon, ayant certainement une mauvaise idée en tête.

"Hey ! Enox ! Regarde, y a du munnies ! Ce larbin à flûte va nous les donner !"
"Grand frère... c'est pas gentil de... de voler quelqu'un..."

Le brun fit une pichenette à son jeune frère et se rapprocha de plus en plus du joueur de flûte jusqu'à que Yûki intervienne, brandissant sa clé sur Nyx.

"Ah, je me disais bien que ça sentait le Simili dans le coin ! Qu'est-ce que vous fichez tout les deux ?"
"Yû-yûki... j'ai rien fais moi.... Nyx à voulu..."
"Tais-toi !"

La princesse lança du magma séché sur Nyx pour le repousser un peu plus et se tourna vers son camarade de route

"Ah, donc tu étais là... Pourquoi t'es parti, hein ? J'ai fais quelque chose de mal...?" fit-elle en essuyant ses larmes puis baissa son regard "bravo pour ta somme... tu joues vraiment bien..."

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fonda
La Flûte Vagabonde
FondaLa Flûte Vagabonde
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Lun 26 Déc - 22:33

HS : Ah ok ! En tout cas, merci du fond du cœur d'avoir enfin répondu, je suis vraiment trop contente, tu peux pas savoir la joie que tu me fais ! ♥

Je jouasi et les gens appréciaient, sauf deux qui vinrent vers moi, ce qui me fit arrêter de jouer de mon instrument préféré. Qu'est-ce qu'ils me voulaient ? Qui étaient-ils ? Ils ne m'inspiraient pas du tout confiance. Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais l'impression qu'ils n'étaient pas humains, masi en même temps, je suis très mal placé pour critiquer, vu que je suis moi-même une créature, abjecte et repoussante, comme le disait souvent madame pour me déstabiliser. L'un des deux voulait prendre des munies. Ne sachant pas ce que c'était, je ne fis même pas le lien entre l'argent qu'avait utilisé la princesse et le terme que je venais d'entendre.

"Bonjour messires ! Que désirez-vous ?"

Le deuxième dit que ce n'était pas bien de voler, voilà tout ce que j'eus comme réponse. Qu'est-ce qu'il voulait me subtiliser ? Scrutant les pièces posées devant moi, j'eus comme un déclic. Il voulait mon or, et vu que j'étais conditionné à ne pas désobéir, j'étais prêt à tout leur donner, mais heureusement, Yûki arriva et les chassa, avec... une étrange matière que je n'avais encore jamais vue.

"Mais.. C'est quoi encore ? Vous êtes très surprenante princesse !"

Ne pus-je m'empêcher de le dire en voyant que ce qu'elle avait utilisé était très efficace, puisqu'elle avait éloigné les deux adversaires sans trop de problèmes. Elle vint ensuite vers moi et elle me demanda alors ce qu'il c'était passé, pensant que c'était à cause d'elle que j'étais parti, me demandant ce qu'elle avait fait de mal, ce qui était très dur pour moi de répondre, surtout en voyant que je l'avais faite pleurer, ce qui me gêna. Elle me félicita, me disant que je jouasi bien, ce qui me fit sourire. Cependant, savoir que je l'avais faite souffrir ne me permettais pas de profiter pleinement de ses compliments, car je ne voulais plus faire demal à autrui et du coup, c'était un peu raté, mais peut-être qu'en lui expliquant, elle comprendrait. Enfin, je ne savais pas trop, tout ce que je savais, c'est que je me devais de me justifier.

"Pardonnez-moi princesse Yûki, je ne voulais pas vous faire de la peine... Tout comme Sykes j'étais au service d'une royauté... C'est une reine affreusement cruelle... Je... J'ai gardé beaucoup de séquelles... Vous voir aussi gentille avec votre serviteur, cela m'a beaucoup ému... Je.. je suis désolé..."

L'émotion était tellement forte qu'elle m'empêchait de parler correctement, car le simple fait de repenser à cette méchante reine me perturbais au point que parler devenais terriblement difficile. Tremblant, j'avais la tête baissée, tout comme les yeux, puis lorsqu'e j'allais un peu mieux, je prix une partie de ce que j'avais gagné, puis je relevais ma tête, ms yeux ainsi que mes mains en direction de cette belle princesse.

"Vous savez, je ne désirais pas gagner de l'argent en jouant, c'est.. c'était très inatendu, mais je préfère le partagez avec vous. Au faites, c'est quoi un... un si... simili ?"

Après tout, c'est une princesse, elle mérite d'être couverte d'or et de bijoux, non ? J'espère que mon petit cadeau lui fera plaisir et qu'elle l'acceptera, mais maintenant que j'y penses, si elle n'en veut pas, cela m'en fera plus pour m'acheter des habits neufs et de quoi me payer à manger, après tout, je crois que c'est à ça que ça sert, si mes souvenirs sont bon. Enfin si elle le prend, je serais aussi contente, car lui faire un cadeau me rendrait aussi heureux, donc quoi qu'il arive, je ne serais pas perdant. J'en profitais également pour avoir une information de plus, me demandant bien de quoi elle parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 724
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Mer 28 Déc - 20:34

(hm... tant mieux...^^)

La demoiselle eut un regard froid, vide d'émotions positives. La demoiselle comprenait son compagnon lorsque ça lui arrivait autrefois ou quand elle est pas là. Repenser à ces très vieux souvenirs d'il y a une décennie dans la Nécropole de la Keyblade la rendait heureuse, la pauvre avait tellement vécu, ces moments intenses et fortes d'émotions, seule avec Vanitas et ce vieux Maître Xehanort. Jamais, Ô grand jamais elle oublierait ce Passé, ce seul et court moment mouvementé après tant d'années de solitude !
Sa source ténébreuse lui revenait petit à petit, puis il y avait aussi ce sentiment qu'elle aimé tant, ce sentiment qui lui fait que penser à celui qu'elle aime, ça fait bien trois mois qu'elle ne s'est jamais sentie aussi bien. Est-ce que ça signifie qu'elle guérie pour de bon ? On dirait bien ! Un sourire malicieux commençait à fleurir, trônant sur ses lèvres.

La princesse se sentait agitée, l'entendre parler lui faisait pitié, ce même sentiment qu'elle ressentait envers un certain monde, Midgar.

"Moi, gentille ? Nous n'avons pas la même définition de "gentil" dans ce cas..." fit-elle en marchant un peu autour de lui, pensive, elle n'a jamais vraiment aimé qu'on lui dise ça. Pourquoi ? Parce que c'est ainsi, c'est comme ça qu'on l'a apprise, qu'elle a apprit auprès de son Héros des Ténèbres "Sykes n'est pas réellement mon serviteur à proprement parlé. C'est juste la victime d'un roi et maintenant il tente de réparer ses erreurs en s'occupant de moi pendant une courte période."

Yûki fini par s'arrêter de marcher afin d'être face à lui de nouveau, lui souriant doucement puis baissa les yeux sur la main de Simon, commençant à hausser un sourcil. Pourquoi il lui tend des munnies ? Sa fierté commença à grimper et c'est alors qu'elle donna un coup dans sa main pour la lui repousser.

"Je n'en veux pas de ton argent, garde-là, c'est à toi ! Et les Simili bah... en fait je sais pas, je n'ai jamais vraiment apprise ce mot, je sais juste que c'est comme ça qu'on appelle les gens dénués d'émotions et qui n'ont pas de coeur."

Il ne faut pas lui en vouloir, c'est naturel pour elle, après tout elle n'était pas n'importe qui. C'est la fiancée de Vanitas, pas étonnant qu'un petit côté "mauvais" réside en elle, c'est même de lui qu'elle s'est mise à sourire comme tel, ce petit sourire malicieux qui s'affiche fièrement dont elle vient de réafficher en posant une question en échange :

"Dis-moi, est-ce que tu sais te battre ?"

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fonda
La Flûte Vagabonde
FondaLa Flûte Vagabonde
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Jeu 29 Déc - 14:47

HS : Désolé, j'avais pas vu que tu m'avais répondu, sinon j'aurais rp plus tôt =)

Je voyais de la pitié dans son regard, cela ne me faisait rien, ce n'était pas la première fois que les gens me regardaient avec un tel regard, j'y étais habitué. Elle me raconta que Sykes était aussi une victime et qu'il essayait de réparer ses erreurs, mais pour moi, un serviteur reste un serviteur, même s'il n'est que temporaire. En tout cas, il avait de la chance d'être à ses côtés, même si ce n'était que temporaire et qu'elle disait ne pas être gentille, d'ailleurs, j'avais l'impression de l'avoir offensée, ce que je ne désirais pas. Je récupérais donc mon argent, le rangeant précieusement dans la bourse qu'un des passants m'avait offert pour ranger ce que j'avais gagné sans vraiment le désirer.

C'est vrai quoi, j'ai vécu un truc de dingue ! J'ai simplement joué parce que j'en ressentais l'envie et bam, les pièces sont tombées comme s'il en pleuvaient, c'était quelque chose de grandiose dont je me souviendrait sûrement. Rangeant aussi ma flûte dans une poche à moitié trouée et déchirée, c'était d'ailleurs à ce demander comment elle pouvait tenir là-dedans, j'écoutais ce que me disait la princesse, m'expliquant en gros ce qu'était un simili. Un être sans émotions et sans cœur, wow ça aussi c'était fou comme rencontre ! Ce genre de personne, il n'y en avait pas dans le royaume de ces tyrans, enfin je ne sais pas, il faudrait que je puisse le revisiter pour en être certain.

Par la suite, elle me posa une question qui me fit sursauter et me mettre à trembler comme si elle venait de parler d'un truc vraiment horrible. Me battre... Non, c'est un mot que je veux oublier ! Rien que d'y penser, il me fait trop mal, au point que je ne me sens pas bien. Les souvenirs et les flash-back me reviennent d'une manière redoutable dans ma tête, c'est vraiment trop affreux ! J'hochaias alors ma tête en signe de négation, mais en même temps, je me sentais encore plsu mal de lui mentir, alors après avoir relevé la tête, je fini par lui lancer un regard triste.


"Je pourrais vous défendre si vous me le demandiez, mais en ce qui s'agit de me défendre moi-même, j'en suis totalement incapable... Je connais les bases, mais... Non je ne veux plus faire de mal a autrui, j'en ais trop fait à cause de sa majesté..."

Ma voix est comme étouffée, rien que d'en parler me trouble. J'ai l'impression d'entendre cette sale reine m'ordonner de me battre et d'ôter la vie sinon Lucie en pâtirait. L'aimant trop, je ne voulais pas qu'il lui arrive quelque chose, même si cela me tériffiais de blesser quelqu'un que je ne connaissais pas, mais entre sacrifier la vie d'une innocente que je connais et d'un inncoent que je ne connaît pas, le choix était vite fait.

"Au faites, maintenant que j'y pense, j'ai été téléporté ici, mais il faudrait que je retourne chez moi pour sauver ma sœur, elle aussi a beaucoup souffert... Je ne sais pas si elle a réussi à s'enfuir, mais si c'est le cas, elle s'eppelle Lucie, elle est grande et a de magnifiques cheveux foncés et longs, ils sont tellement beaux quand ils virevoltent au vent... Elle aussi possède une flûte, elle joue divinement bien, même bien mieux que moi, j'en suis plus que persuadé ! Si vous la voyez, un jour, par hasard, dites-lui, s'il vous plait que moi aussi je la cherche... Enfin c'est pas tout ça, je me demande pourquoi vous m'avez demandé si je savais me battre"

J'avais les yeux qui exprimaient beaucoup de fiertés, mélangés à un grand sentiment de fraternité et d'amour, car c'était souvent ce que je ressentais le plus pour elle. On était pas vraiment frère et sœur, mais pour nous, on l'était. J'espère sincèrement pouvoir la revoir un jour et essayer de la sauver si elle n'est pas déjà loin du royaume. Après avoir terminé de la décrire, mon regard redevint terne et triste, lui faisant savoir que cette hsitoire de ce battre me perturbait un peu et me torturait l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 724
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Jeu 29 Déc - 15:27

(Pas grave ^^ Je suis contente que ma p'tite Princesse a retrouvé sa "Vaniattitude" *.* ça m'a manquée ça ! X3)

Yûki regardait Simon en haussant un sourcil, la tête haute, le regard plus ou moins méprisant. Il avait une drôle de réaction, non vraiment, sa réaction l'amusait qu'elle pourrait peut-être en rire, la Princesse pouvait sentir ses ténèbres s'agiter en elle de nouveau. Il sursaute, tremble comme un petit animal... en fait sa réaction est quelque peu semblable à celle de Ventus, par contre Yûki fronça un peu les sourcils. Quoi, il ne savait pas se battre ? Bien sûr que si, tout le monde sait se battre ! C'est l'instinct de survie ! C'est comme ça qu'on lui avait apprit autrefois dans la Nécropole de la Keyblade ! Il est impossible de se permettre de se laisser frapper car nous devons repousser la "tornade" qui nous menace et non la laisser nous emporter. C'est une des rares leçons que la demoiselle gardait de Xehanort.

"Je me fiche pas mal, je n'ai pas besoin de ta défense, c'était juste une question comme ça. Mais il faut savoir se battre tu sais, le danger peut être partout, à travers les mondes. Il faut savoir être fort, c'est comme ça."

Ahlala, faut secouer un peu ce vaurien, qu'elle se disait en roulant des yeux puis de lâcher un soupir. Quand elle pense qu'avant elle était si faible, si peureuse cela la dégoûtait encore plus. La demoiselle écouta attentivement son interlocuteur, il parlait un peu de sa vie, m'enfin, il décrivait une autre fille. Yûki haussa juste des épaules, ne sachant pas trop quoi dire puisqu'elle n'a vécue que dans la souffrance pendant au moins... vingt ans en tout. Enfin, surtout de la solitude.

"Je me dis juste qu'il est intéressant de savoir qui sait se battre ici, c'est vrai quoi, je ne suis que entouré de personnes incompétentes dans la Ville de Traverse puisque c'est en principe, bondés de simples habitants qui veulent juste la paix ou des réfugiés de d'autres mondes qui se sont échoués ici. Je les protège de temps en temps, si je vois le danger mais voilà quoi. Je n'ai pas non plus une âme de justice, oh que non. Je fais juste ça par mon propre intérêt, parce que je hais les Sans-coeur mais si c'était des Nescient qui les attaques... Oh, si seulement c'était des Nescient.." elle lâchait un petit rire malicieux, s'imaginant les créatures de Vanitas se baladait dans toute la ville, elle les trouvait tellement mignonnes ces bestioles. Yûki se mit à ouvrir grand les bras, comme une prestation théâtral puis s'exclama "Si tu veux, je peux te faire un petit entraînement ! Enfin, ça te dirait un petit combat, non ?"

Ce n'était pas une question mais plutôt un ordre. Yûki se mit a apparaître sa Keyblade une nouvelle fois avant de la brandir vers le jeune homme, affichant un petit sourire malicieux, puis lui envoya une légère onde de choc ténébreuse.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fonda
La Flûte Vagabonde
FondaLa Flûte Vagabonde
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Jeu 29 Déc - 21:01

HS : Yûki a trop la classe ♥ ça me fait rire e lisant que Yûki aime les nescients, car Hana, elle, elle aime les sans-coeurs, elle les trouve mignons, elles sont tarées ces deux Razz

Yûki lui disait qu'il fallait savoir ce battre et être fort pour voyager dans ls autres mondes. Peut-être avait-elle raison, mais je n'arrivais aps à être d'accord avec elle. En tout cas, tout ce que je trouvais à faire, c'était de baisser la tête, avant de la relever lorsqu'elle me dit ce qu'elle pensait des habitants et la raison pour laquelle elle voulait ce battre. Elle n'était peut-être pas une justicière, mais que lui était-il arrivé ? Avant, elle semblait être un ange, maintenant, elle était une machine de guerre assoiffée de combats et de victoires, ce que j'avais du mal à comprnedre.

"Qu'est-ce que c'est un sans-coeur ?"

C'était tout ce que je trouvais à dire. Après tout, il ne me semblait pas qu'elle m'avait expliqué ce que c'était, à moins que je l'ai oublié, ce qui ne serait pas étonnant, surtout après tout ce qu'elle m'a apprit jusqu'à présent. Les nescients, je me suis dit que c'était peut-être un dérivé de simili, alors je n'en avais pas parlé, même si mon regard était interrogatif. Elle dit alors vouloir un entrainement, puis elle changea d'idée, voulant un combat.


"Princesse, je..."

Je n'avais pas eût le temps de finir ma phrase que déjà elle m'envoyait une attaque que j'esquivais en faisant un bond assez impressionnant, vers les hauteurs, avant de faire une pirouette pour retomber agilement sur mes pieds. Elle voulait absolument ce battre, mais moi je ne le voulasi pas ! Comment m'en sortir ? Je ne pouvais même pas essayer de l'apaiser avec le son de ma flûte, je n'en avais pas le temps, et si je fuyais, elle le prendrait très mal, j'étais donc obligé d'abdiquer.

"Ok, très bien, vous l'aurez voulu !"

L'air résigné, je fis alors apparaître mes griffes de loup. Si elle voulait ce battre, il fallait que je puisse me battre à armes égales, bien que, je ferais tout mon possible pour la vaincre en lui faisant le moins de mal possible. N'ayant jamais vu le genre d'arme qu'elle utilisait, il allait en plus falloir que j'improvise, ce qui n'allait vraiment pas être simple. J'attrapais alors le bout de sa clef éante, avec mes griffes, essayant de la déstabiliser en lui faisant lâcher son emprise sur son arme. Cela pouvait paraître ridicule, mais c'étiat bien comme première approche, non ? De toute façon, je verrais bien au prochain assaut si cela à fonctionné ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 724
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Jeu 29 Déc - 22:00

(Heehe x) on se croirait quand Vanitas provoque Ventus Razz
Ah, c'est pas la première fois pourtant que Yûki dit qu'elle aime les nescient ^^ puis elle les aimes parce que c'est une partie de Vani' qu'elle se dit puis c'est aussi par rapport à une histoire dans le passé ^w^)

Un sourire satisfait fleurissait sur son visage. C'est bien, il a fini par être compréhensif le petit bout, par contre il pose de ces questions ! Comment ne pas savoir ce qu'est un Sans-coeur ? C'est pourtant la base, un peu comme les nescient pour les anciens ! En tout cas, elle était bien contente qu'il ait pu esquiver. Il a l'air d'avoir des reflex, c'est déjà ça !

Depuis sa place, Yûki le regarda intensément, restant sur ses gardes pour admirer les griffes de son ''adversaire''. Bien, c'était original, qu'elle pensait en observant bien ses gestes. La Princesse des Ténèbres espère en tout cas qu'il ne soit pas facile à battre sinon ça serait pas amusant ! Lorsque Simon réussit à attraper le bout de la clé de la demoiselle, un sourire malsain commença à apparaitre sur ses lèvres. Au touché, sa Keyblade fini par disparaître dés la première seconde avec Yûki qui disparait aussi en plongeant dans le sol. Une fois arrivé en dessous de son adversaire, elle ressortit du sol en s'élevant dans les airs tout en lançant une salve de plusieurs brasiers qui tombèrent en cercle. Puis toujours dans les airs, Yûki fit une petite pirouette en frappant dans le vide avec sa Keyblade pour lancer deux éclairs en direction du jeune homme.

C'était une petite attaque que son fiancé lui avait apprit autrefois dont elle en était très fière.

"T'es trop lent !" qu'elle fit dans un ton moqueur, atterrissant à l'autre bout, sur le sol.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fonda
La Flûte Vagabonde
FondaLa Flûte Vagabonde
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Jeu 29 Déc - 22:39

HS : Peut-être, mais j'avais jamais réalisé, c'est que maintenant x)

Il ce passe quoi là ? Dès que j'ai touché sa clef géante, elle a disparût. Reculant, j'ai senti la princesse ressortir de sous la terre, alors j'ai esquivé en faisant un saut de côté. Ensuite, quand elle m'a envoyé son brasier, je ne sais pas ce qu'il m'a prit, mais d'un geste vif j'ai sorti ma flûte et j'ai joué quelques notes qui ont fait apparaître un cercle d'eau tout autour de moi. Quoi ? Il est vraiment magique cet instrument ? C'est vraiment dingue, en plus, je j'ai fais machinalement, tient, je suis presque fier de moi là. Bon il ne faut pas que je me repose sur mes laurier, elle lévite et m'envoie... des éclaires ?

Etant prit d'une peur intense, mes oreilles et ma queue font leur apparition, mais je me dis qu'il est temps que je me ressaisisse. Après m'être pri tun éclair, je joue très vite une mélodie et du coup, un pont de pierre fait son apparition, mais temporairement, juste le temps de me protéger. Wow alors là c'est dingue ! Je n'ai jamais, oh non jamais pu tester ses capacités de la sorte et me voilà en train de faire de la magie alors que je joue n'importe quoi, c'est vraiment très impressionnant. Elle me dit alors que je suis trop lent.


"C'est normal, je n'ai pas l'habitude et l'expérience que vous avez"

Après avoir dit ces mots, j'ai rangé ma flûte, puis je me suis alors mit à courir très vite en direction de la princesse. Elle voulait de la rapidité ? Elle allait en avoir ! Me ruant sur elle, je lui sautais dessus dans l'espoir de la renverser pour essayer de la maintenant au sol, car une fois par terre, elle ne pourrait rien faire tant que je ne la lâcherais pas, c'était une évidence, mais avec toute la magie dont elle disposait, cela ne m'étonnerait pas qu'elle esquive ou qu'elle arrive à ce dégager, mais bon, qui ne tente rien n'a rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 724
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Sam 31 Déc - 16:09

Yûki était satisfaite, vraiment très satisfaite. On dirait bien que grâce à elle, il s'est découvert des capacités, cela commence enfin à devenir intéressant qu'elle se dit en regardant la scène, un sourire malicieux aux lèvres. La Princesse aurait pu esquiver l'attaque, mais étant perdu un moment, dans ses pensées, elle tomba à la renverse, plaqué contre le sol. Pourtant, elle s'est mise à rire machiavéliquement.

"Pathétique !... Tu es pathétique !"

Soudainement, elle leva subitement et brusquement son genoux pour le frapper dans l'estomac et commença à se laisser disparaitre dans le sol, s'enfonçant dans de la lave qui risquerait de brûler Simon. Ses pulsions ténébreuses commençaient vraiment à lui revenir de plus en plus, c'était si intense à l'intérieur d'elle, ce qui était normal après tout. Trois mois de captivité et quelques temps pour se reprendre de son "traumatisme" lui a semblait très long et Yûki semble bien heureuse d'être redevenu elle-même. Surtout que c'est dans sa nature, de détruire.

Réapparaissant pas loin de lui, elle lui asséna un coup de Keyblade avant de faire un salto arrière tout en lui envoyant des boules de feu et de ténèbres

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fonda
La Flûte Vagabonde
FondaLa Flûte Vagabonde
avatar
Nombre de messages : 22
Age : 17
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Sam 31 Déc - 17:05

Pourquoi elle me disait que j'étais pathétique ? Elle n'avait pas besoin de me le dire, je le savais déjà puisque la reine me le disait souvent. Elle me donna un coup à l'estomac, ce qui me fit un peu mal, mais ça allait, j'y étais habitué. Par contre, lorsque de la lave fit son apparition, tandis qu'elle disparaissait, je fus surprit et me retira avant de cramer trop. Ouh ça fait vraiment mal la lave, je vais m'en souvenir ! Après avoir soupiré de soulagement, de m'en être pas trop mal sorti, je sentis un coup de la part de son arme, ce qui me blessa, puis je me fis bombarder de boules de feu. Là non plus je ne pu rien faire.

Ah mince, ce n'est pas vrai ! Avant j'arrivais à tout esquiver et maintenant, je me prenais tout dans la face, cela n'allait pas du tout ! Je ne pouvais pas mourir maintenant, cela serait trop bête. Me demandant alros si cela fonctionnerait, je pris une fois de plus ma flûte et jouais une mélodie. Soudain, je me sentais beaucoup mieux, la magie de ma flûte m'avait une fois de plus sauvé la vie. Je fini alors par me relever, fixant la jeune fille avec un regard sérieux.

"Princesse, vous trouvez que je suis pathétique, mais vous l'êtes d'avantage en voulant vous battre ! ça ne rime à rien ce que l'on fait et je vous l'ai déjà dit. Si vous ou mois nous, nous mettons à saigner, les conséquences seront dévastatrices, il est préférable d'arrêter avant que tout ne dégénère !"

Je ne veux pas lui faire du mal, quand elle arrivera à ce mettre cela dans la tête ? Je l'ai avertie, maintenant, elle fait ce qu'elle veut, mais si cela tourne mal, elle ne pourra pas ce plaindre ! Enfin non, je ne peux pas parler ainsi, je ne veux pas que le cauchemar recommence. Qu'est-ce que je dois faire ? La vaincre sans la blesser ou fuir ? Non, elle le supporterait très mal, j'étais prit dans une impasse, une sale affaire dont il allait vraiment falloir que je réussisse à m'en défaire, et très rapidement avant qu'elle ne songe à essayer de me faire saigner pour voir ce qu'il ce passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 724
Age : 18
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   Sam 31 Déc - 17:28

Les Ténèbres et sa folie de tout détruire semble avoir eu raison sur la petite Yûki qui avait une expression sadique sur le visage. D'ailleurs, son aura l'enveloppa entièrement, les ténèbres tourbillonnant tel un vortex autour d'elle puis un autre rire malicieux lui échappa. Elle se sentait tellement bien à présent, cela lui faisait rappeler de bon souvenir lorsqu'elle allait dans les autres mondes avec Vanitas et qu'ils répandent leurs ténèbres à peu près partout. Oh, bien sûr qu'ils sont devenu plus ou moins neutre, mais c'est comme ça, ça leur arrive de temps en temps.

La jeune fille serra fort son emprise sur sa Clé, lançant un regard noir au jeune homme. C'était grave, l'état est vraiment grave et il fallait agir avant qu'il ne soit trop tard.

"Dans ce cas... va-t-en... Je suis désolée mais... enfin non... Tu devrais partir avant qu'il ne soit trop tard !"

En faisant un pas en avant, de la lave recommença à se produire en dessous d'elle et toute une vague de Ténèbres commença à s'élancer, pourchassant Simon. Les habitants qui passait furent surprit de voir l'état de Yûki, elle qui d'habitude semblait si calme seulement dans la Ville de Traverse mais ce n'était pas si étonnant dans un sens et préfère ne pas intervenir, ne voulant en aucun cas subir encore une fois les mauvaises émotions du fiancé de la belle.

Yûki ouvrit un couloir obscur, ses pulsions devenant de plus en plus intenses et fortes, elle se doit donc de partir. Partir pour aller se calmer et tester sa force aussi au passage, elle ne voulait plus être faible à nouveau, ne plus se faire kidnapper encore une fois. La demoiselle fini par s'y engouffrer le plus vite possible, quittant ce monde.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un nouveau départ (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Club du Nouveau Départ
» Une lettre, une envie..un nouveau départ?
» Un nouveau départ pour le RP?
» Warhammer V8 à la Case Départ
» Ville 7 - départ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: RPG - Domaine du Crépuscule :: La ville de Traverse-
Sauter vers: