Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 289
Age : 19
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Sam 21 Jan - 22:45

Que pouvait-on dire du Jardin Radieux ? Que c'est un monde chaleureux et lumineux avec des habitants sympathique ? Oui, c'est ce qu'on dira le plus souvent, malgré le passé qu'il a eu, ce Monde continuera de briller de sa lueur, lueur de d'espoir, de promesse et de vœu. La reconstruction de la ville d'ailleurs avance de plus en plus, bien sûr elle ne ressemble plus trop à celle du passé mais néanmoins, elle est amélioré et un peu plus fortifié. Surtout, les habitants sont encore plus rassurés que leur "princesse" Meiko était de retour depuis sa Renaissance et qu'elle y règne pour la première fois, parce que les gens avaient confiance en elle et se disent qu'avoir Meiko, qui est avant tout une Prophétesse mais aussi Princesse du Crépuscule, serait une bonne chose et qu'ils seront en sécurité de tout malheurs. Certes, ça peut être vrai mais si un jour, un véritable danger provenait d'un certain coeur pure. Va-t-elle réellement pouvoir l'arrêter ? Sauver ces pauvres habitants ? A voir...

Aujourd'hui, ça va faire le quatrième mois que Meiko est enceinte, le personnel du château sont ravis, tout comme Braig était heureux bien qu'il soit quelque fois, absent, Ava aussi était très heureuse de son apprentie, heureuse que Meiko puisse enfin vivre dans la joie après tout ce qui s'est passé il y a plus d'une décennie. Enfin. Tout le monde était heureux ! Ou du moins, c'est ce qu'on pourrait croire... Mais qui serait pas heureux actuellement ? Even ? Non, bien sûr que non, on sait tous bien qu'ils se chamaillaient par le passé mais il n'est pas au point, haineux envers elle. Surtout plus maintenant, car ils avaient grandit dans leurs coins.

"Mais qu'est-ce qu'elle fait à la fin ? Et où est Braig encore...!"

Cria une petite voix, douce, dans les couloirs. C'était Ava qui venait de grogner, cette dernière d'ailleurs venait de prendre sa forme Kitsune puis se mit à traverser le long couloir du premier étage, lâchant un faible soupir. Braig n'est jamais là quand il le faut, qu'elle ne cessait de se répéter. L'ancienne était inquiète, vraiment très inquiète ces derniers temps et elle, elle savait ce qui se passe et le problème est : Meiko. La Princesse du Crépuscule est triste, elle a annoncé dernièrement avoir vu une ou deux prophétie en un court espace-temps mais elle n'en a pas dit plus, ne voulant rien dévoiler, gardant tout pour elle et c'est bien la première fois que la blonde fait une telle chose et ça, ça stressait... Vraiment, énormément... Après tout, qu'est-ce que ça peut signifier ce silence de mort, ce fameux mois qui approchait ? Cela rappelait beaucoup de mauvais souvenirs, assez terribles, aux proches de la blondinette. En particulier Braig. Est-ce pour ça qu'il est parti quelque temps ? Pour se calmer ? Il a peur de quelque chose ? Vulpes sait très bien en quoi ils font références mais c'est totalement idiot, absurde. Meiko n'est pas empoisonnée de nouveau ! Hors de question ! Faut arrêter d'être parano. Bien que Meiko reste enfermée dans sa chambre depuis quelque temps, cela veut pas dire que sa vie était en danger... mais qu'elle a plus besoin de réconfort ! C'est ça dont elle a besoin, pour ça faut que Braig revienne et vite !

Baissant légèrement le regard, la prophète reprit sa marche, un peu hasardeusement. Elle ne pouvait pas entrer dans la chambre de sa descendante, bien qu'elle ait envie de défoncer cette porte qui la sépare d'elle pour pouvoir la prendre dans ses bras surtout qu'elle venait justement de passer à côté de cette dite chambre et en y collant ses oreilles, elle put l'entendre sangloter à l'intérieur, ce qui pinça le coeur de la renarde. Pourquoi est-ce qu'elle pleure ? Elle voulait le savoir. Est-ce que Meiko regrette quelque chose ? Refuse-t-elle au final l'enfant ? Elle ne le souhaitait pas. Est-ce juste parce que son fiancé lui manquait ? Elle espérait que ça soit ça, sauf que c'était tout sauf tout ça. Sa main glissa doucement sur la poignet et l'enclencha mais en vain, la porte ne s'ouvrait pas. Meiko s'est enfermée ?... C'est bien la première fois qu'elle fait ça.

Tentant de se calmer, se ressaisir, la Kitsune se recula de la porte en soupirant à nouveau avant de sentir quelqu'un approcher.

"Bonjour Alizé, est-ce que ça va...?" demande-t-elle calmement en se tournant vers lui, souriant faiblement. "Je suis désolée mais... encore une fois, ton entrainement va être repoussé... Je... Je crois que Meiko va vraiment pas bien, elle est mal."

Soudainement, quelque chose provenant de la chambre de la prophète fini par se briser, ce qui fit sursauter l'ancêtre. Qu'est-ce qu'il se passe à la fin...? Sans se retenir, n'en pouvant plus, la demoiselle fit exploser la porte en un rayon de lumière et regarda la chambre. Il n'y avait plus personne, un vase s'était éclaté au sol et surtout, le balcon était grand ouvert.

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Prophète de Leopardus
MembreMaître de la KeybladeProphète de Leopardus
avatar
Nombre de messages : 75
Age : 21
Arme : Keyblade Leopardus / Livre des Prophéties
Invocation : Avale-Rêves
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Dim 22 Jan - 0:32

Cling, clang, zling, c'était le genre de son que l'on pouvait entendre provenant de la chambre d'Alizé, installée dans les hauteurs du château, sous la toiture. Cognant un mannequin avec une Keyblade en bois pour éviter trop de casses, le garçon s'imaginait des scènes héroïques où il arrivait à surmonter n'importe quelles difficultés et sauver ses proches du danger, enfin, pas d'un danger bien trop dangereux, il était incapable d'imaginer un malheur arrivé à Meiko et le reste de son entourage.
Après une demi-heure intensive d'imagination, le visage suant légèrement, il se laissa tomber sur son lit, un grand matelas sur lequel se trouvait des tonnes de draps enroulés les uns dans les autres.
"J'espère tout de même ne jamais avoir à vivre cela...", qu'il se disait, en pensant justement à des moments où il aurait besoin de combattre. Les événements de l'Illusiocitadelle auxquel il participa, un bon nombre de mois auparavant, l'avaient marqué, et même s'il s'était "amélioré" dans de nombreux domaines depuis, il ne se sentait concrètement pas prêt pour vivre ce genre d'aventure à nouveau. Pour autant, il savait cela inévitable, un jour où l'autre il devrait à nouveau prendre arme en main pour défendre le Livre des Prophéties qu'il tiendrait de l'autre. "... même s'il est toujours aussi vide", qu'il se disait en observant les pages blanches de l'ouvrage.
Alizé avait toujours peur des possibilités de l'avenir, mais paradoxalement, il était apeuré de ne pas pouvoir les connaître à l'avance, en partie, comme pouvait le faire sa mère, Meiko, avec son Livre.

La mâtiné allait se terminer, et Alizé devait se préparer pour son entraînement avec les deux prophètes Vulpes. Il prit ses vêtements fétiches de son armoire, et alla en direction de la salle d'eau aménagée dans un coin de sa chambre. Après avoir poser ses affaires sur un étendoir à côté de sa douche, le garçon commença à faire couler l'eau chaude avant de retirer les vêtements qu'il portait lorsqu'il restait dans sa chambre, une tenue plus décontractée qui l'accompagnait dans l'intimité de sa pièce.
Se lavant avec un délicieux gel douche qui sentait un parfum de gâteau citronné, un des innombrables produits made in Phoenix, Alizé se grattait comme à son habitude, et inconsciemment, les marques qu'il avait sur les mains. Des cœurs stylisés, identiques à ceux présents sur ses gants : le symbole des Esprits. Même s'il semblait préoccuper par ces marques, puis qu'il insistait à les frotter tous les matins, il ne les voyait pas. Il devait resté à l'écart de ce mystère qu'il n'était pas encore prêt à connaître.

Enfilant sa tenue, suivie de ses quelques accessoires, contenant ses gants et son précieux collier, le garçon termina par passé un coup de serviette dans ses cheveux mouillés, qui se dressèrent sur sa tête parfaitement comme ils avaient l'habitude de faire.
Il descendit les longs escaliers de sa tour en glissant le long de la rame lustrée par sa descendante matinale, et s'arrêta brièvement vers les cuisines pour se permette de prendre une meringue et une viennoiserie qui l'attendaient. Les engouffrant goulument, il alla vers là où il devait trouver Meiko pour son entraînement du jour. Il n'était à proprement parlé pas encore un prophète, et son Livre des Prophéties blanc comme neige en était une preuve.

"Bien le bonjour à vous Maître Ava", qu'il répondit à l'intimidante kitsune, vouvoyant comme à son habitude, "... il y a quelqu-... ?", qu'il commença à demander, comprenant que Meiko avait encore l'esprit ailleurs. Alizé avait beau avoir confiance en sa mère, il n'était pas des plus confiants envers Braig, et n'appréciait pas de voir sa sauveuse se morfondre en attendant les innombrables, mais tout de même rares, retours de sa moitié.
Ava fit ce qu'Alizé aurait fini par faire à la porte après avoir d'abord essayé de l'ouvrir avec sa Keyblade, histoire de ne pas avoir à la réparer par la suite.
"Mère !", cria le garçon en voyant sa tutrice absente, et la scène qui pouvait faire penser à un enlèvement. Meiko pouvait être enviée par et de nombreuses personnes, pour de nombreuses raisons. Reine, Princesse du Crépuscule et Prophètesse.

Alizé s'avança dans la chambre jusqu'au balcon, duquel il sauta dans l'espoir de rattraper la personne qui pouvait en vouloir à son mentor.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 289
Age : 19
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Dim 22 Jan - 2:46

Ava restait planté là, dans la chambre, toujours sous le choc de par cette scène. Qu'est-ce qu'il a pu bien pu se passer ? Cela faisait penser à un enlèvement, pourtant, la renarde ne sentait pas d'odeur inconnue, rien ne semblait clocher à pars la soudaine disparition de Meiko. La Maîtresse se redressa vivement en tendant sa main vers le balcon en voyant le jeune homme sauté.

"Gul-Alizé !! Attends, reviens !"

S'écria-t-elle, voulant le retenir et s'étant même trompé de prénom pendant un moment, le mélangeant avec celui de son ancien meilleur ami proche. A cette pensée, une vague de tristesse l'envahit un moment. Si elle est là, est-ce qu'elle pourrait espérer un jour, revoir son cher ami aussi ? Enfin, de toute manière, elle arrivait à le "percevoir" en Alizé, puis le lien qu'il partageait avec Meiko était un signe, ils partagent un lien fort comme partageait elle et Gula autrefois, voilà à quoi cela lui fait penser lorsqu'elle les voit ensemble.

"Il faut toujours que je sois derrière toi pour te guider, pas vrai..."

Marmonne-t-elle en poussant un petit soupir, le sourire aux lèvres. Aussitôt, elle sauta par la fenêtre aussi et se mit à courir dans les rues, ayant déjà perdue la trace d'Alizé, jusqu'au bout d'un moment elle fini par s'arrêter totalement avant de lever son regard vers le ciel. Le ciel qui était autrefois bleu, ensoleillé commençait à devenir petit à petit gris, les nuages noirs se formant. Puis là, un grand coup de tonnerres suivit d'une grosse pluie qui tombe. En baissant ses oreilles de renarde, elle mit sa capuche sur sa tête et s'en alla s'abriter sous un pont en lâchant un énième soupir.

Le mauvais temps fini par s'arrêter quelques minutes après, le ciel redevenant bleu comme avant, comme si de rien était. Meiko était à genoux, accoudés sur une fontaine en éclatant en sanglot. Au moins, on l'avait pas kidnappée mais en revanche, son état ne va pas si bien que ça... Elle pleurait, marmonnant des choses incompréhensibles et tapait parfois le rebord de la fontaine.

"Je veux pas... Je veux pas que ça recommence ...! Pourquoi tout le monde souffre à chaque fois ?!"

La Princesse du Crépuscule souleva vivement sa tête et se mit à regarder le ciel en fronçant les sourcils puis regarda son Livre qui était à terre, les pages ouvertes. Désespérée, une idée vint traverser son esprit.

"peut-être que... Peut-être que si je ne faisais plus qu'un avec... les choses s'arrangerait enfin..." disait-elle en reprenant l'ouvrage pour le serrer doucement contre elle, essuyant ses yeux. Meiko lança un regard derrière elle, pensant avoir vu son fils adoptif puis disparut d'un seul coup dans un vortex de ténèbres qui se referma violemment sur la prophétesse. Des Ténèbres ? C'est bien la première fois qu'elle utilisait ce genre de chose pour se déplacer... Mais est-ce que c'est vraiment elle qui l'a utilisé ?

pendant ce temps là, Ava fini par sortir du sous le pont pour se diriger vers un endroit, sentant une odeur qui lui était particulièrement familière. La demoiselle fini par heurter quelqu'un et leva son regard pour apercevoir la personne vêtu de noir.

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Prophète de Leopardus
MembreMaître de la KeybladeProphète de Leopardus
avatar
Nombre de messages : 75
Age : 21
Arme : Keyblade Leopardus / Livre des Prophéties
Invocation : Avale-Rêves
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Dim 22 Jan - 14:09

[ Musique ~ ]

Le jeune prophète courrait dans les alentours du château qu'il connaissait à présent comme sa poche. Cependant, sa recherche semblait hasardeuse car il n'y avait aucunes traces d'agression ou de casses dans les environs. Aucune piste pour trouver sa mère. Alizé n'avait aucun moyen de repérer Meiko à part son propre instinct. Son cœur était la clé qui le guiderait vers la prophètesse.
"Mère !? Mère !?", qu'il criait en haletant sous une pluie soudaine. Les gouttes de pluie coulant sur son visage venaient se mêler aux gouttes salées qui sortaient de ses yeux en imaginant le pire. Si son Livre était opérationnel, aurait-il été capable de prédire ce malheur ? Aurait-il pu empêcher ça ?
Ignorant l'étrange orage qui avait fini par disparaître en peu de temps, encore trempé, Alizé arriva vers une fontaine, de laquelle il apercevait Meiko. Oui, c'était elle ! Alizé accouru le sourire de retour, mais s'arrêta net lorsqu'il vu la Princesse du Crépuscule disparaître dans un passage lié aux Ténèbres. Ce n'était pas de cette manière que Meiko voyageait à travers les mondes, et pour autant personne d'autre ne semblait avoir créer ce portail autour d'elle, personne le l'avait attirer ou pousser à l'intérieur. Ce vortex s'était créé naturellement autour d'elle, une scène qui pinça le cœur à Alizé. Posant la main sur sa poitrine, crissant des dents, l'héritier de Gula espérait être dans un cauchemar. Il fit apparaître sa Keyblade dans un cri de désespoir et la tendis vers la fontaine en espérant pouvoir encore réouvrir le portail qui avait disparu. Pointant la zone avec son arme, un rayon sorti de celle-ci et rejoignit la fontaine avant de faire apparaître une faible fissure, un fragment du passage qu'Alizé venait de réussir à faire réapparaître. Les yeux fragiles, il s'avança vers le passage, et regarda son arme. Observant la chaîne de sa Keyblade qui vascillait à cause de ses tremblements, l'œil au bout de celle-ci apparaissait comme un regard jugeur, lui faisant comprendre qu'il n'était pas encore prêt à foncer tête baissée de la sorte. Le garçon fit disparaître son arme, et c'est le portail qui disparu à son tour. Alizé n'avait à présent plus de moyen pour retrouver Meiko de lui même. Il se retourna alors rapidement et fit chemin inverse pour retomber sur Ava qui ne l'avait pas suivi jusqu'à la fontaine, et n'avait donc pas pu y voir ce qu'il s'était produit. Alizé espérait que la renarde allait avoir une idée et une solution sur cette situation.

Retournant sur ses pas, il vu un homme plus grand que l'ancienne prophètesse en manteau noir se trouvant devant elle. La kitsune lui semblait surprise, Alizé craignait qu'il s'agisse d'un ennemi, peut-être le responsable de ce qui était arrivé à Meiko. Un membre de l'Organisation ? Un étranger ? Ces manteaux noirs étaient de plus en plus courant, il pouvait s'agir d'un ennemi tout comme d'un allié, ou même un simple innoncent. Le jeune prophète ne pouvait se permettre d'attaquer par derrière.

Arrivant derrière l'inconnu, Alizé tira sur sa capuche vers l'arrière pour découvrir l'identité, ou du moins le visage, de ce personnage en manteau noir.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 289
Age : 19
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Dim 22 Jan - 16:20

Maître Ava continuait de fixer l'inconnu, gardant toujours sa capuche sur sa tête. L'ancêtre semblait plus ou moins troublée par cette vision en réalité, ce n'est pas la première fois non plus qu'elle voyait quelqu'un qui porte un tel manteau et ça la faisait bizarre à chaque fois de revoir cette tenue qui lui faisait rappeler quelqu'un, bien que Braig en portait un de manteau parfois. Heureusement qu'à grâce à la venue d'Alizé, elle reprit ses esprits et leva un peu plus le regard pour voir le visage de cette personne. Mais en voyant son visage, elle s'est mise à pousser un gros soupire, exaspérée et surtout agacée. Ce n'était rien. Oui, rien. Juste un pantin avec une tête entièrement noire, brumeuse, elle ignorait ce que ça signifiait.

"Ce n'est qu'une perte de temps..."

Dit-elle en tendant sa main vers la poupée sans vie qui disparait en poussières. Elle ne sait pas qui a fait ramener cette réplique pour les embêter mais Ava ne trouvait vraiment pas ça drôle et surtout, elle n'était plus trop d'humeur à plaisanter, surtout en sachant que son héritière ne va pas bien. Soudainement, quelqu'un sortit de l'ombre, la kitsune le ressentit et se mit alors à se tourner légèrement vers la personne pour y apercevoir une personne importante pour Meiko, son fiancé, Braig. Ava aurait pu s'en réjouir de le voir, tout en espérant qu'il arrivera à faire ramener Meiko mais au lieu de ça, elle lui lança un regard noir en fronçant les sourcils, ce qui fit réagir ce dernier qui leva les mains, se donnant un air innocent.

"Wow ! Décidément, c'est une tradition pour vous, les porteurs de keyblades, à lancer des regards furieux ?"
"...Braig..."

L'homme ne fit plus trop gaffe à la kitsune, s'avança vers le petit duo de prophètes pour pouvoir se rapprocher un peu plus du fils de Meiko, qui est aussi son fils adoptif aussi par la même occasion, il se permit alors de lui donner un petit coup dans le dos en ricanant.

"Tu en fais une drôle de tête, fiston ! T'as raté ton entraînement ? Ohh, t'inquiète, ça arrive, poussin."
"Braig, ça suffit ! C'est pas l'heure de plaisanter, Meiko va mal !"

Hurla la prophète en haussant un peu plus le ton, c'était très rare qu'Ava, qui est plutôt quelqu'un de très sage, hurler ainsi. Ce qui fut effet, puisque le balafré s'arrêta de rire, se tournant à peine vers la demoiselle en prenant un air sérieux, voir peut-être même, un peu inquiet. Parler de sa fiancée qui allait mal, étant un sujet sensible.

"...Je vois... Il fallait dire ça avant ! Qu'est-ce qu'il lui arrive à Meiko..?" demandait-il en fixant intensément droit devant lui, sans poser son regard sur l'ancienne qui poussa un soupir en joignant ses mains à son coeur, soucieuse. "Pourquoi... es-tu si insouciant ? Tu sais vraiment pas ce qu'elle a ?" en le voyant silencieux, le regard un peu fuyard, elle pouvait en conclure qu'il ne savait rien de l'état de sa fiancée, ce qui ne l'étonnait même pas.

"Meiko ne cesse de pleurer ces derniers temps, elle sort rarement et maintenant, elle s'enferme dans sa chambre. Elle est inquiète, paniquée et garde tout pour elle, mais j'ignore ce qu'elle a moi ! Elle veut plus rien me dire... Je pensais, que toi, tu le savais mais tu n'as pas l'air au courant toi non plus... Je sais pas ce qu'il faut faire ! Et là, elle a disparue, on arrive plus à la retrouver ! Tes absences la rend si triste aussi..." Braig continue de garder le silence, semblant un peu ailleurs mais en réalité il l'écoutait, il réfléchissait à ce qu'elle disait puis tourna les talons d'un seul coup, partant vers une direction. "Où est-ce que tu vas ? Tu m'écoutes ?" fit-elle, en avançant d'un pas "A ton avis ? Je vais aller chercher Meiko ! Vous devriez en faire de même au lieu de vous plaindre ! Quel question..." répondit-il un peu sèchement, mélangé dans un ton arrogant.
Malgré tout, un faible petit sourire fleurissait sur le visage triste d'Ava qui, après une petite réflexion, commença à marcher, faisant signe à Alizé de suivre.

Pendant ce temps là, la Princesse du Crépuscule se retrouva dans un endroit totalement noir, sol et mur confondu, elle marchait sur un chemin sans fin, il n'y avait aucune trace de lumière, absolument aucune et son coeur semblait à ce moment là, déséquilibré à cause de la tristesse et le désespoir. Par instinct maternelle, Meiko posa ses mains sur son ventre en baissant les yeux, s'arrêtant de marcher.

"...Meiko..."


Reconnaissant cette voix, elle s'est mise à frissonner, les larmes un peu aux yeux puis se tourna vivement pour apercevoir son fiancé, elle semblait plus inquiète qu'heureuse.

"Br-Braig ?! Mais... qu'est-ce que tu fais ici ? Va-t-en, c'est pas bon pour toi ! Je ne veux pas que tu-"
"Pourquoi faut-il toujours que tu me fuis ? Qu'est-ce que tu caches, encore ?"

La demoiselle recula d'un pas en fronçant légèrement les sourcils, ce n'était pas le vrai Braig, elle reconnait cette mise en scène, c'était juste une illusion d'un vieux souvenir blessant. Une période qui lui été difficile, pour elle et ses proches. Par une soudaine colère, Meiko fit apparaître sa Keyblade et trancha l'illusion avant de sentir un énorme pincement au coeur, prenant un air triste. Mais ce n'était pas fini, en tournant sa tête, elle vit une autre scène. La mort. Sa propre mort, là, juste devant ses yeux. N'en pouvant plus, elle se laissa tomber à genoux en faisant disparaître son arme, les larmes coulant sur ses joues. La Prophétesse ne comprenait rien, est-ce un message de l'avenir ? Est-ce que cette histoire revenait en boucle ?

"Je... Je vais mourir...? Puis c'est quoi cet endroit ? Ou... Non... Je suis déjà morte...? Non...! Je veux pas... Je veux pas laisser Braig... pas encore, je veux pas l'anéantir à nouveau..." marmonne-t-elle, une lumière au dessus d'elle apparait alors, lui faisant relever la tête. "Je vous en supplie... c'est la première fois que je le demande mais... mais prêtez moi votre force... je veux... je veux changer ce futur !"

La pauvre Meiko était certainement totalement perturbée, mélangeant l'illusion avec la réalité. Est-ce vraiment un présage de sa mort ? Personne ne le sait. Un faisceau de lumière alors fonça sur la prophète, la faisant hurler de douleur.

Alors que le trio marchait, Ava fini par sursauter d'un seul coup, ses oreilles se dressèrent tout droit.

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Prophète de Leopardus
MembreMaître de la KeybladeProphète de Leopardus
avatar
Nombre de messages : 75
Age : 21
Arme : Keyblade Leopardus / Livre des Prophéties
Invocation : Avale-Rêves
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Dim 22 Jan - 17:11

Voyant ce qu'était le dit inconnu, une étrange marionnette noire, Alizé eu d'abord un frisson de peur. Ce genre de chose ressemblant à un début d'histoire horrifique, le genre de "contes" que Braig avait déjà raconté à Alizé pour s'amuser, mais qui restait bien en tête au garçon lorsqu'il était seul la nuit dans son lit. Et il eut également un frisson en voyant Braig arrivé, Alizé ne s'attendait pas à ce qu'il débarque aussi banalement dans une telle situation. Situation grave, dont le jeune prophète devait parler ! "J- je l'ai v-", tentait de dire le garçon en continuant d'haleter, les larmes encore au coin des yeux. Mais rien à faire, il n'arrivait pas à s'interposer dans la discussion, et ne su que répondre un petit "b-bonjour" à Braig, qui paraissait toujours aussi insouciant, ce qu'Alizé ne pouvait accepter, encore plus lorsque cela était en lien avec Meiko. Le balafré ne pouvait pas prendre sa relation avec la prophètesse à la légère, si Meiko venait à mourir de chagrin, Alizé ne pardonnerait jamais cela à Braig ! ... ce n'était qu'une manière de penser, mais le mot "mourir" fit vraiment peur au garçon, et réussit à trouver le courage de dire ce qu'il avait pu voir.

"A-a-attendez ! Ça ne sert à rien de chercher par ici, j'ai vu ma mère. Ce-cela est difficile à croire mais je suis sûr que c'était elle !", s'écria le prophète, en ayant oublier de commencer par le plus important. "Je l'ai vu... disparaitre dans un vortex de Ténèbres...", qu'il termina en se laissant tomber sur les genoux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 289
Age : 19
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Dim 22 Jan - 17:44

Il était en colère. Mais cela ne se voyait pas. Il était inquiet, angoissé mélangé à une petite tristesse mais il ne laissa rien paraître. Ce sont des émotions négatifs dont Xigbar pouvait en être fier de ne plus en ressentir autrefois mais malheureusement, Braig s'en prend pleins le coeur mais jusqu'au bout, il ne laisse rien paraître, gardant un air sûr de lui, bien quelque peu pensif. Cependant, au cri de son fils adoptif, il s'arrêta lentement de marcher mais resta dos à lui pour l'écouter tandis qu'Ava resta auprès du jeune prophète, intriguée.

"Et donc... t'as même pas essayé de la rattraper ? La poursuivre ? T'es vraiment pas futé, comme gars !" en serrant fort les poings, il se tourna vers Alizé en fronçant les sourcils "Sois un homme pour une fois ! Arrête un peu de pleurnicher comme un bébé et lève-toi ! C'est pas en t'apitoyant que tu vas la retrouver...!"

Mais parlait-il réellement d'Alizé ou de lui-même ? Braig était strict et colérique pour pouvoir cacher ses autres émotions, il veut pas perdre à nouveau et rester confiant jusqu'au bout pour pas se foirer. Bien sûr qu'il s'en souvient très bien lorsque la belle était en train de souffrir et mourir petit à petit dans ses bras, il pleurait lui aussi à ce moment là, à genoux, en espérant que ça soit juste un cauchemars. Mais c'était la dure et triste réalité. Serait-ce alors une petite partie paternelle de Braig qui serait en train de se réveiller pour la première fois, pour pouvoir soutenir Alizé et ne pas le voir sombrer dans le désespoir lui aussi ? Ils avaient un point en communs, ils aimaient tout les deux Meiko, bien que ça soit pas du même Amour. La Princesse du Crépuscule est une faiblesse mais aussi une force pour eux, une Princesse dont il en ait fier et que jamais il l'abandonnerait ! Il n'a pas peur des obstacles.

Ava ressentait, de par ses sens de canidé, que Braig n'était pas seulement que en colère mais ne dit rien, baissant juste le regard et posa ses mains sur les épaules du jeune prophète pour le réconforter.

"Ne t'en fais pas, on trouvera Meiko... mais par contre j'ai sentis quelque chose et ça vient d'elle... Elle... elle souffre alors je..."

S'en était de trop, Braig s'approcha dangereusement des deux prophètes et tourna son regard vers Alizé.

"Guide-moi où tu l'as vu, je vais la chercher ! Je n'ai pas peur de simple ténèbres qui vous effraie tant !"

L'ancienne baissa tristement la tête, la bouche un peu ouverte, elle aimerait dire un truc mais ne pouvait pas, troublée.

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Prophète de Leopardus
MembreMaître de la KeybladeProphète de Leopardus
avatar
Nombre de messages : 75
Age : 21
Arme : Keyblade Leopardus / Livre des Prophéties
Invocation : Avale-Rêves
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Dim 22 Jan - 18:22

Au côté d'Ava, le garçon écoutait tristement les remarques blessantes de Braig. Même si cela lui faisait du mal, c'était peut être une bonne chose pour Alizé, un moyen de l'endurcir. Alizé devait être plus fort, plus courageux, et avoir mieux confiance en lui, certes, mais il ne devait pas devenir un casse-coup qui fonce sans réfléchir au danger, et ça Alizé en avait conscience. J'aurais dû aller me jeter dans la gueule du loup ? Et si je n'avais pas été de taille à l'aider, si quelque chose de bien plus puissant qu'un Prophète se trouvait derrière ce portail, que ce serait-il passé ? Qui aurait été capable de nous sauver ? Toi !? Tu en aurais eu de la chance de pouvoir te montrer utile, ou te montrer simplement ! Je suis fier d'avoir Meiko comme mère, mais sache que je ne porte pas la même attention au type que tu es. Se redressant, Alizé aurait bien voulu clouer le bec à son "père" adoptif, mais il n'en était pas capable. Il n'avait pas envie d'être un conflit entre Meiko et Braig, et ne voulait pas être un personnage grossier comme l'était ce dernier à ses yeux.

"E-elle se trouvait vers la fontaine un peu plus loin là-bas", indiqua le garçon en pointant la direction désignée. "Mais ce ne seront pas de simples Ténèbres...", ajouta le garçon d'une faible voix. Il n'en était pas sûr, mais il craignait que ces Ténèbres soient celles de Meiko.

"Hm, venez", qu'il reprit en accourant vers le lieu du drame. "C'est ici qu'elle était, seule", précisa le garçon. "Je ne suis plus capable de faire réagir les Ténèbres du vortex dans lequel elle est partie, personnellement", dit-il avant de se retourner vers Braig, qui en était certainement capable lui, au vu de son obscur passé.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 289
Age : 19
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Dim 22 Jan - 20:27

L'ambiance était vraiment tendu. Braig se laissait trop guider par de mauvais sentiments et Alizé ne semble pas être prêt à s'ouvrir à lui, bien que Meiko souhaiterait l'inverse, qu'ils soient tous comme une petite famille attendant bientôt un nouvel membre dans la famille. Ava qui restait à l'écart poussa un nouveau soupir triste, la main à sa poitrine, perdue dans ses pensées. Elle avait horreur des conflits, ça la déprimait ce genre de chose et ça faisait même penser à ses anciens camarades en temps de conflits. Le balafré regardait attentivement l'endroit désigné, tournant un peu autour de la fontaine en réfléchissant. Depuis quand Meiko utilisait les ténèbres ? Qu'il commençait à se dire, cette information commençait enfin à lui frapper vraiment l'esprit. Lui qui avait plus l'habitude de la voir à utiliser la lumière, bien qu'avec son statut, elle soit bien capable de manier en parfaite harmonie ces deux éléments mais jamais, en temps normal, Meiko utiliserait les Ténbres. A part... quand cette dernière cède aux mauvaises émotions qui pourraient la submerger...

A cette idée, il redressa vivement sa tête, les poings serrés. Il tenta alors d'ouvrir un couloir obscur, en espérant que cela les emmènerait jusqu'à elle, mais le rafale de ténèbres qui se crée, devenant puissant, les repoussa tous dans un courant d'air avant de disparaître. La kitsune s'était jeté pour retenir plus ou moins Alizé pour pas qu'il tombe tandis que Braig réussit à se maintenir en se tenant à un poteau pas loin de lui.

"L'endroit où elle est, est inacce-" un autre portail, beaucoup plus petit, se forma tout seul. Lançant une poupée sans vie recouvert d'une épaisse "couverture" de ténèbres que l'homme, par réflexe, rattrapa dans ses bras. La poupée toute noire prit une apparence, devenant une Meiko au regard vide et surtout, sans vie. A cette vue, Braig fut totalement troublé, il ne pouvait plus rien caché cette fois-ci, les mains légèrement tremblantes "Mei...ko...?" chuchote-t-il d'une voix tremblante, commençant à se recroqueviller en la tenant fermement contre lui, espérant pouvoir la faire revenir, les larmes lui montant aux yeux.

"Non...! Braig ! Ce n'est pas réel ! Ne sombre pas dans le désespoir, ce n'est pas la vraie Meiko que tu tiens, je le ressens ! Je te le promets !"
"Meiko... souffre encore, par ma faute... hein...?"

Ava baissa la tête à cette question, ne sachant plus trop quoi dire mais elle fini par secouer la tête négativement. Un éclat de rire venant de nulle part se fit entendre et cette voix prit alors la parole :

"Mes pauvres ! Vous êtes tellement drôle à voir à être tristes, vous êtes pathétiques ! Je dois vous avouez que c'est très amusants de jouer avec des p'tites princesses dans son genre, surtout vu comment elle souffre par ta faute, Braig~ Si je pouvais, je serais capable de la dévorer toute crue pour cesser sa douleur. Haha !"

La poupée Meiko sans vie fini par disparaître en poussière. Braig se releva alors subitement, la rage au ventre, son état en était tellement instable que Ava commençait à le craindre un peu bien qu'aussi elle se questionnait sur l'identité de la voix inconnue. La prophète voulait s'approcher, pour tenter de le raisonner mais en vain, elle se recula en le voyant exploser de rire, certainement nerveux.

"Tu me fais bien pitié, gamin... penses-tu réussir à me faire quoique ce soit avec ton charabia ? La seule personne pathétique ici, c'est bien toi, à t'en prendre comme ça à elle... franchement... qu'est-ce que vous avez tous à vous en prendre à elle...?! Meiko n'a jamais fait de mal à qui ce soit, elle est bien trop gentille pour ça... tssk... La pauvre a tellement souffert, elle a pas eu un passé facile et... tout ce que je veux c'est qu'elle soit enfin heureuse. Je sais que de mon côté, je ne fais pas non plus les choses bien, je suis disons... maladroit, mais je ne voyage pas que pour retrouver mes repères mais pour dénicher des êtres nuisibles de ton genre pour les détruire afin de les empêcher de s'en prendre à elle. Mais je n'ai jamais vraiment osé lui dire car je ne veux pas qu'elle s'inquiète et qu'elle se rende malade. Ouais, c'est ça... Bref. Si ce n'est pas moi qui arrivera à l'arracher de toi, j'ai particulièrement confiance à certaines personnes dont un spécial pour la sortir de là."

L'homme a bien fait exprès et surtout, profité de parler tout ça à haute voix pour qu'Ava et Alizé comprennent ses activités, sa seule et simple justification de ses absences assez longues. Puis s'ils sont pas content, il s'en fichait pas mal de leurs avis en fait ! En revanche, comment pourraient-t-ils retrouver la mère d'Alizé maintenant ?

Pendant ce temps là, dans cet endroit qui est ni lumière, ni ténèbres, Meiko fini par se réveiller de son petit coma, le regard vide pendant un bref moment avant qu'ils ne retrouvent leurs éclats et les larmes coulant le long de ses joues. Doucement, elle se dirigea vers un endroit, une lumière qu'elle voyait scintiller au loin qu'elle aimerait atteindre, tendant sa main droite en espérant pouvoir la toucher le plus vite possible.

"J'ai besoin... de plus de puissance... j'ai dis que j'avais besoin de ton pouvoir... pour empêcher ça... c'est un ordre !"

En temps normal, Meiko n'aurait jamais demandé une telle chose, ce qui signifiait vraiment qu'elle avait céder au désespoir et marchait dans un chemin menant jusqu'à sa folie. La pauvre prophétesse continue de voir des visions de son Passé, les pensant être un indice de son futur. Non... Je ne veux pas... Je veux pas mourir, je veux pas perdre à nouveau Braig ou l'enfant. Il faut que j'agisse. Je me refuses aussi de perdre Alizé... j'ai l'impression que je vais le perdre une deuxième fois... peut-être à cause de la mémoire d'Ava qui fait échos dans mon coeur parfois... Si je disparais, qui va s'occuper de Kuro et Saido aussi ? Mon Gardien a besoin de moi, je ne peux pas l'abandonner. Je dois pas mourir ! Je lutterais... je vous promets de revenir quand j'aurais ce qu'il faut pour changer ce futur. Soudainement, des ténèbres pures commençaient à l'entourer avant de se dissiper totalement. La jeune femme s'arrêta de marcher et fit apparaître son Livre pour le poser au sol et y tendre sa main vers ce dernier.
Violemment, les pages tournèrent d'une vitesse folle, tout ce qui semblait être écrit dedans finissent par y sortir comme par magie. Les lettres et symboles venant toucher sa main pour finir par être aspiré par la Prophète.

Meiko venait tout juste d'aspirer tout le contenu de son Livre, la lueur de ses yeux se perdit un moment encore une fois avant de lui revenir. Un fin sourire fleurissait sur son visage, les larmes aux yeux.

"Que mon coeur soit la clef qui me guide."

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Prophète de Leopardus
MembreMaître de la KeybladeProphète de Leopardus
avatar
Nombre de messages : 75
Age : 21
Arme : Keyblade Leopardus / Livre des Prophéties
Invocation : Avale-Rêves
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Mer 25 Jan - 19:05

Qu'était-ce ?! Meiko ? Non, Ava avait raison. Cette chose qui apparue après le violent vent qu'avait relâché le portail n'était pas Meiko, même si cela pouvait énormément porter à confusion, et emmener vers des émotions négatives. Était-ce souhaité de la part de quelqu'un ?
Il faut croire que oui, au vu de la voix qui se prononça et se permis de se moquer du malheur qui arrivait aux proches de la descendante d'Ava. Voyant et écoutant Braig s'énerver, le garçon ne pouvait pas rester calme non plus, et voulait en savoir plus. Faisant apparaître sa Keyblade brusquement, il regardait autour de lui en voulant savoir à qui il avait à faire, pour l'éclairer sur la piste vers Meiko.
"Diantre... qui es-tu !?", qu'il demanda en haussant le ton. Le tutoiement était un moyen chez les habitants de la Bourgade de l'Aube de montrer un manque de respect, ce qui était évident face au premier suspect dans la disparition de Meiko."M-montre toi si tu en as le courage, que l'on te fasse ravaler tes paroles impropres !", qu'il dit, en comptant bien sur Braig cette fois-ci, mais sur Ava également, pour affronter ce potentiel ennemi inconnu.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 820
Age : 19
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Jeu 26 Jan - 0:28

"Qui je suis ?" fit la voix en ricanant, c'est alors qu'un portail obscur s'ouvrit, loin d'eux, face à la petite troupe. Une jeune brun aux yeux rouges écarlates, mais il ne semblait pas être seul puisqu'en effet il était accompagné d'un autre jeune homme, à peu près de son âge, sauf qu'il avait des cheveux blancs et des yeux dorés mais il avait pas l'air bien méchant contrairement au premier, il semblerait être même perdu, un peu effrayé de voir ce monde d'un seul coup.

"On m'appelle le Vénéneux, en tant que Simili, tout comme on m'appelait l'Entité de Penguindreemur, à une bonne vieille époque ! Mais bon, Nyx suffira, c'est la même chose !"
"Penguin-... Attends, quoi...?!"

Maître Ava semblait choquée en entendant ce nom, ce n'était pas la première fois qu'elle l'entendait, ça s'en était sûr même ! Braig fronça un moment les sourcils avant de la regarder, se demandant ce qui se passe. Tandis que l'albinos, Enox, regardait son "grand frère" en lui lançant un regard empli d'incompréhension, mélangé au choc, bien qu'il soit aussi intrigué. C'est quoi Penguindreemur ? Pourquoi ça me semble si familier, pourquoi ça me rend triste ? Voilà que pensait ce pauvre jeune Simili de quelques petites semaines maintenant. Le Vénéneux eut un sourire malsain en voyant les réactions.

"Eh bien alors, Prophète ? Vous me semblez si surprise ! Ahlala ! Jamais j'aurais pu croire qu'un jour, ce Royaume deviendrait connu heheh ! Mais bon, 'scusez moi les gamins, mais c'est pas maintenant que mon show commence ! Soyez bien sage et surtout, battez vous bien !" alors qu'il allait repartir dans son portail, le jeune simili blanc l'attrapa par la manche de son manteau pour le regarder ensuite droit dans les yeux avec un regard innocent, presque enfantin. Braig profita de cette situation pour leur tirer dessus.

"C'est quoi, Penguindreemur...?"
"Tu verras très bientôt..."

Il disparut à temps, avec son camarade, avant que le rayon laser du balafré ne le touche. Ava quant à elle, resta choquée, plongée dans ses pensées. Ce Monde, je l'ai vue, dans la prophétie que Meiko a eut comme vision, concernant Yûki. Mais si ce sont des Simili, est-ce que ça veut dire que l'un d'eux est...?! Non ! Je deviens sûrement parano, en plus je les ai déjà vu brièvement l'autre fois dans le Domaine des Ténèbres via Meiko, mais Yûki aussi était sur les lieux, encore une fois... Mais peut-être que je hallucine, c'est certainement des habitants banales qui ont dû perdre leurs coeurs...

"Meiko !"

A peine qu'elle reprit ses esprits, Ava entendit Braig exprimer le nom de sa fiancée, ce qui lui fit hausser un sourcil avant de se tourner lentement pour en effet apercevoir la belle princesse courir vers le trio, les larmes aux yeux et pourtant, le sourire aux lèvres, toujours d'un air aussi radieux. Avait-elle fini de déprimer ? L'ancienne aurait bien aimée que ça soit le cas, comme tout le monde !

"Braig ! Alizé ! Ava ! Je suis là, je suis tellement heureuse de vous retrouver !"

La blondinette se jeta dans les bras de son époux pour s'y blottir. Tout allait bien désormais se dit Ava, devenant toute détendue. Meiko semblait si calme et apaisée dans les bras de l'être aimé, pourtant, il sentit les épaules de la belle trembler, comme si elle riait... Le ciel redevint gris à nouveau, d'énorme nuages noir menaçait les cieux en laissant éclater des coups de tonnerres. Elle éclata de rire comme elle n'avait jamais fait auparavant, Braig la relâcha difficilement avant de se reculer, d'abord surprit puis il grogna un peu, s'attendant à quelque chose de mauvais.

"...Meiko..."
"Meiko ! Reprends-toi !"

L'Oracle continue d'éclater de rire, ses yeux devenant vide de toutes lueurs, devenant entièrement vert, ses pupilles disparaissant presque, puis sa tenue se changea en une version sombre. On pouvait y voir autour d'elle une aura de ténèbres, ainsi que des traces noires qui rampent sur sa peau.

"Personne ne va "mourir" seul ! Je vais vous protéger, vous rattacher à moi ! Plus jamais je serais éloignée de vous ! JA-MAIS ! On vivra pour toujours, pour l'éternité, tous ensemble, en boucle !"
"Meiko, pourquoi...? Revient..."

La Prophétesse invoqua sa Keyblade qu'elle brandissait d'abord vers Braig pour la diriger en vitesse vers son fils adoptif, laissant libérer des chaînes de Ténèbres, le borgne eut le reflex de se jeter pour attraper le jeune apprenti prophète pour l'amener un peu plus loin et esquiver l'attaque avant de le déposer à terre. La renarde tremblait, effrayée par ce qui se passe, voulant s'approcher Meiko la menaça avec un cristal qui apparut à ses côtés, la menaçant de la transpercer à tout instant.

"Je hais ce mois... Le quatre ne devrait pas exister... ce chiffre est mortel. Allons ! Pourquoi vous me fuyez ? Alizé ! Tu veux pas joindre maman ? Tu me déçois beaucoup, comme fils ! On aurait pu vivre ensemble et régner sur le court du temps... Et toi Braig ? Tu me hais ? Peut-être que tes absences, depuis tout ce temps... se résument que tu es en train de me tromper avec plusieurs filles~? Je me demande si toi et le futur enfant mériterait de vivre avec moi..."
"Ne... Ne l'écoutez pas !"
"Et toi, Ava ? Tu as préféré sauver des porteurs de keyblades que ton meilleur ami, Gula, et tes chers compères... Tu sais quoi ? Aucun de vous mérite d'être avec moi. Après tout, qui me dit que vous ne complotez pas contre moi pour me sacrifier par la suite... Tssk..."

Elle disait des choses horribles et insensés, il ne fallait pas croire en ses paroles. Meiko doit être profondément désespérée, c'est ce que se dit Ava en soupirant tristement sans trop se décourager. Tandis que Braig regardait sa fiancée, en serrant les poings. Sa chérie était plongée dans une folie de désespoir au plus grand malheur de celui-ci, il aimerait ne pas l'écouter, se dire qu'elle disait des bêtises mais, il se sentit tout de même triste surtout lorsqu'elle s'est mise à pleurer en s'adressant directement à lui :

"Tu sais ce que ça fait de mourir dans les bras de quelqu'un pour au final finir dans un cercueil en vitre avec des fleurs qui fanes tout autour ?! Bien sûr que non ! Tu as toujours été insouciant ! Tu n'as jamais su que j'étais empoisonnée, parce que t'as préféré trainer avec l'autre vieux !"

Sauf que là, s'en était trop, il ne pouvait rester calme. En faisant apparaître ses armes, il lui cracha :

"Non, bien sûr que j'en sais rien ! Mais, en revanche, tu ne peux pas savoir ce que ça fait de voir la seule personne qu'on aime mourir et disparaitre de ce Monde durant des années, en pensant que c'est perdu à jamais !"

La Princesse corrompue envoya un vortex de ténèbres vers Alizé et Braig en grognant, tandis qu'Ava s'est mise à fuir ailleurs. Que mon coeur soit la clef qui me guide... marmonne-t-elle avant de se mettre dans un coin tranquille, se concentrant de toutes ses forces pour contacter quelqu'un, quelqu'un qui pourrait être utile, cette personne qu'était lié à Meiko.

"Kuro, si tu m'entends, aide-nous. On a besoin de toi, au Jardin Radieux. Meiko a un problème. On doit sauver ta Princesse d'elle-même avant qu'un malheur arrive..."

Fit-elle par télépathie au Gardien de l'Explosion, espérant que le Neko puisse recevoir son appel.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Prophète de Leopardus
MembreMaître de la KeybladeProphète de Leopardus
avatar
Nombre de messages : 75
Age : 21
Arme : Keyblade Leopardus / Livre des Prophéties
Invocation : Avale-Rêves
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Dim 29 Jan - 17:29

Des... Simili ? Que veulent-ils à Meiko ? Est-ce un souhait, une traîtrise, de la part de l'Organisation ? C'est ce à quoi Alizé fut amener à penser après que l'individu se montra et se présenta, pour répondre à la demande du jeune prophète. Même dans une autre situation, Alizé n'aurait pas eu confiance en cet être sans cœur aux yeux de sang. Il évoquait parfaitement le type de personnage qu'Alizé méprisait, le genre de personne qui pouvait faire penser à Braig. Même si le jeune prophète avait participé à la rébellion des Simili, suivant Meiko dans ce choix, il ne pouvait avoir que de la crainte à la vue de ces êtres dépourvus d'émotions, et qui, apparemment, pouvaient néanmoins se satisfaire de semer la zizanie dans le cœur et la vie d'autrui. S'il arrivait quelque chose de grave, ou non, à Meiko, Alizé se jura de retrouver le Bourgadien et la Maudite Sorcière à la tête de l'Organisation pour leur faire comprendre de mieux surveiller leurs disciples.
Et puis... il y avait ce monde qui revenait sur le devant de la scène : "Penguindreemur". Malgré le fait qu'il ne soit pas en disposition d'un Livre apte à prédire l'avenir, Alizé avait eu vent de la tragédie qui se déroula dans ce monde grâce à quelques paroles de Meiko, en discutant avec elle ou bien en l'ayant écouté s'entreprendre avec Ava. Alizé avait retenu que de là-bas, de Penguindreemur, rien de bon ne pouvait en venir.

Serrant sa Keyblade jusqu'à s'en échauffer les mains même à travers ses gants, Alizé s'imagina mettre fin à l'inexistence de ce beau parleur Simili et de son acolyte par la même occasion. Chose qui traversa l'esprit de Braig plus vite, mais qui ne parvint pas non plus à anéantir les deux êtres sans cœur puisqu'ils disparaissèrent dans les Ténèbres, sans en faire savoir plus quand à la localisation de Meiko. Ce qu'Alizé ignorait sur le moment, c'est que sa mère adoptive allait réapparaître subitement, d'une manière presque plus mystérieuse que celle de sa disparition. Mais le garçon n'avait pas la tête à se poser plus de questions, il était juste heureux de revoir Meiko, saine et sauve en apparence. Lâchant sa Keyblade qui disparu dans une gerbe de lumière avant de toucher le sol, il lâcha également une larme de soulagement.

"Enfin... vous nous avez fait une de ces peurs", qu'il dit en soupirant pour évacuer son stress. Mais la peur que Meiko avait fait au garçon allait se transformer en une autre peur, dû au ciel et au rire malsain et insensé de la prophétesse. Non, que se passe-t-il à nouveau ? Que lui arrive-t-il ?

Les mots de Meiko étaient profondément remplis d'une folie insensée et blessante... mais d'une certaine manière... il faisait écho dans la tête d'Alizé. Lui qui craignait toujours la vie et le monde qui l'entourait depuis son réveil, n'était-ce pas une bonne option de finir "pour toujours" avec Meiko, quelque soit la manière ? Ce genre de réflexion dura un instant presque tout aussi infini que l'éternité qu'évoquait Meiko, mais ce moment s'arrêta lorsque Braig s'interposa devant Alizé pour le déplacer et ainsi le sauver de l'attaque de la Princesse du Crépuscule. Est-ce qu'elle vient vraiment de- ? Impossible ! Impenssable ! Mère !
Alizé était chamboulé, et ne savait pas comment réagir. Lui qui craignait tout ce qu'il ne connaissait pas dans la nouvelle vie qui l'entourait, il craignait à présent ce qu'il connaissait le plus : Meiko. Non... je ne peux pas avoir peur d'elle, je ne peux pas lui en vouloir..., se disait le garçon avant de se révéler soudainement. Il esquiva le vortex qui s'était formé vers lui, et apparu subitement face à Braig. D'une voix plus mature qu'à son habitude, le visage baissé, Alizé menaça son père adoptif.
"Ne la blesse pas. D'aucunes façons. Rappelle tes armes, et ravale tes paroles", disait-il en relevant le visage pour fixer durement Braig.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule de l'Explosion
Le Neko Malchanceux
MembreGardien du Crépuscule de l'ExplosionLe Neko Malchanceux
avatar
Nombre de messages : 264
Age : 17
Localisation : Toujours en cavale, jamais sur place
Arme : Bugendai [Bâton]
Invocation : Saido - Grand frère de Kuro
Date d'inscription : 08/03/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Ven 3 Fév - 23:59

- J'ai cherché à te joindre Kuro pour t'avertir à nouveau. Tôkestu prépare un mauvais coup. Il est prêt à tout pour te récupérer. Il n'a pas froid aux yeux. Fais attention à toi.
- Ne t'en fais pas, 96 ! Je saurai m'occuper d'eux !
- Ne pense pas la victoire si facile. Ils ont préparé toute une artillerie pour être certain de te récupérer. Tu sais à quel point tu es précieux pour eux. Ils en ont toujours après ton pouvoir. De plus, tu as beaucoup de dons qu'ils t'ont donné avec les expériences, et ils veulent donc à tout prix te garder.
- T'inquiète pas pour moi ! Tout va bien se passer !


Ce fut sur ce souvenir de son clone que Kuro se réveilla difficilement. Il se redressa lentement avant de s'étirer en baillant à s'en décrocher la mâchoire. Ces derniers temps, il n'arrivait plus à dormir. L'idée que Tôkestu puisse débarquer de nouveau le terrifiait. Cela faisait depuis tellement longtemps qu'il n'avait plus vu le supérieur du laboratoire de Seibutsu. Certes, il avait pu entendre récemment sa voix lorsqu'il fut sur Nomugo, mais le voir physiquement après quatre ans ne lui plaisait vraiment pas. D'autant plus que c'était pour une seule et unique raison qu'il serait là, prêt à l'attraper pour le ramener au laboratoire que le Neko maudissait tant : faire de nouvelles expériences, ou peut-être pire cette fois-ci.

Kuro dirigea ses pas, une fois sorti du lit, vers la commode où son frère y dormait sur un douillet et énorme coussin. Mais celui-ci semblait être debout depuis pas mal de temps déjà puisque le Gardien de l'Explosion put voir Saido en train de se rassasier avec des biscuits et ce ne devait pas être le premier, au vu des autres miettes qu'il y avait. Il soupira doucement en secouant la tête avant de donner une petite pichenette sur celle de son aîné qui lâcha un râlement en tentant de pousser la main de son frère avec son petit bras.

- Ça y est ! A peine debout, déjà en train de m'embêter !
- Héhé ! Tu sais comment je suis, grand frère ! J'aime bien t'enquiquiner pendant que tu profites de ton excellent repas !
- C'est ça ! Moque-toi de moi, l’anorexique !
- De quoi ?
- Je savais bien que t'allais pas comprendre ce mot ! Haha !


Un petit sourire malicieux s'était dessiné sur le visage du chat noir lorsqu'il eut prononcé ce terme inconnu à Kuro. Ce dernier secoua la tête avant de prendre le dernier morceau de cookie de son aîné qui s'apprêtait à le manger. De manière immature, il lança le biscuit par la fenêtre sous les yeux de Saido qui ne put s'empêcher de lancer un mauvais regard en direction de son frère. La nourriture était sacrée pour lui. C'était un sujet sensible pour lui, au contraire de son cadet qui était incapable d'avaler ne serait-ce qu'une des miettes de la commode ou même boire une pauvre goutte de pluie.

Les Fuun finirent par sortir de leur chambre pour se balader un peu dans le château. Ils saluèrent quelques membres du personnel avant de se mettre à leur demander où se trouvaient Meiko ou Ava. Des gouvernantes répondirent qu'elles étaient de sortie,mais elles n'étaient pas certaines car elles ne les avaient pas vues aller à l'entrée pour quitter la demeure. Les frangins s'échangèrent un regard avant de diriger leurs pas vers l'extérieur. Ils ne cherchaient pas forcément les jeunes femmes, mais ils avaient envie d'aller un peu en contact avec le dehors, et puis s'ils avaient l'occasion de les croiser, ils viendraient à elles.

A peine eurent-ils quitté les jardins du château que Kuro se sentit soudainement vertigineux. Il lui semblait entendre une voix dans sa tête. Quelqu'un utilisait la télépathie ? Il reconnut alors que c'était Ava. Hélas, si celle-ci avait décidé d'user de ce don pour communiquer avec lui, c'était pour annoncer une mauvaise nouvelle. Meiko était en danger. Le Gardien de cette dernière se tourna vers Saido avant de lui transmettre la situation.

- Ne perdons pas plus de temps, alors !

Le Neko hocha de la tête avant de faire un bond majestueux, une fois prêt d'un bâtiment, pour atteindre le toit et s'y déplaça dessus. L’œil aux aguets et en utilisant sa télépathie - ne connaissant pas réellement comment se servir de son don de communication spécial avec sa Princesse -, il parcourait la ville jusqu'à atteindre la zone où tout se gâtait. Kuro vit Meiko se comporter étrangement. Il fronça un peu les sourcils et fut surpris par l'attaque de Ténèbres de cette dernière. Il suivit des yeux le sort lancé par la Princesse de l'Explosion qui visait Braig et Alizé. Tandis que ceux-ci se mirent à discuter suite à l'esquive de l'attaque, le blondin en profita pour sauter depuis son poste d'observation et se plaça devant sa protégée. Saido le suivit rapidement, se disant que tout cela pouvait déborder à tout moment et que son cadet ne pourrait pas être prêt à esquiver une attaque - vu qu'il semblerait que Meiko était capable de viser ses proches -.

- Coucou, Meiko ! Est-ce que ça va ?... Tu as l'air... terrifiée... Je me trompe ?...

Le Neko s'inquiétait beaucoup pour sa Princesse car il ressentait que quelque chose la tourmentait mais il n'arrivait pas à saisir qu'est-ce que cela pouvait bien être.

_________________


Ava & Kuro ♥:
 

Kuro's Theme:
 

Love's theme (AvaKuro)~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 289
Age : 19
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Sam 4 Fév - 0:57

Braig recula d'un seul pas en voyant l'état de son fils adoptif, il ne l'avait jamais vu ainsi mais ce n'est pas pour autant qu'il le craignait, au contraire, il restait qu'un mioche pour lui. Il se contenta juste de lancer un regard noir à Alizé, son seul oeil valide commençait à avoir une lueur doré qu'il tentait de faire retirer en secouant légèrement la tête, fronçant les sourcils.

"Sois pas stupide, jamais je ne ferais de mal à Meiko. Puis baisse d'un ton... Franchement, t'as vraiment une tronche à t'attirer des ennuis, tu le sais ça...?" qu'il fit en fixant attentivement le châtain, oui, en effet, l'adolescent, à chaque fois que Braig posait son oeil sur lui, lui faisait penser à plusieurs personne en même temps. Il le cachait mais parfois, ça lui donnait de mauvaises intentions qu'il arrive à retenir. Pourquoi ? Parce que Meiko aime son fils, et si la demoiselle ne l'avait pas adopté, le balafré serait capable de se jeter sur le jeune Prophète et l'attaquer.

Malheureusement pour la Princesse du Crépuscule, ces deux là semblent vraiment ne pas vouloir bien s'entendre pour le moment...

En parlant de cette dernière, elle fixait intensément son fiancé et son fils adoptif, d'un regard froid et surtout vide jusqu'à que son Gardien arrive, ce qui semblait la faire sourire faiblement mais elle fini par froncer légèrement les sourcils.

"Tiens donc. Toi aussi, tu oses t'opposer à moi ? Je ne suis pas effrayée ! Je veux juste vous emportez avec moi dans la mort. On sera enfin heureux éternellement ! Personne viendrait nous embêter !"

L'oracle afficha un tendre et beau sourire, tendant gentiment sa main vers le Neko, semblant vouloir gagner sa confiance. Seulement d'un geste brusque elle fit apparaitre un cristal qui envoya un rayon laser en direction de Saido puis d'une bombe vers Kuro.

"Non, arrête !!"

Cria une voix, c'était Ava qui arrivait en courant, faisant une glissade pour atterrir devant les frères Fuun et les protéger en invoquant une barrière qui ne resta pas longtemps. La Kitsune releva sa tête vers sa descendante, le regard attristée et surtout, soucieuse. L'ancienne Prophète se redresse un peu avant d'écarter les bras, comme pour insister à l'autre jeune prophétesse de pas approcher.

"Meiko ! Reprends-toi, ce n'est pas la solution, ne sombre pas dans la folie ! Tu t'en souviens de ce qu'on nous rappelle ? "Que mon coeur soit la clef qui me guide" ! C'est un vieux dicton que notre Maître a apprit y a très longtemps mais il a raison, il faut savoir l'écouter, son coeur ! Et je sais que ce n'est pas ton coeur qui parle mais ta peur ! Tu ne veux pas mourir, tu veux voir personne disparaître !"

Durant son discours, Meiko avait la tête baissé qui fini par se relever petit à petit, avec un sourire malsain au visage. La blonde brandissait sa Keyblade vers l'ancienne qui fut lâche un hoquet de surprise sur le coup mais ne fit aucun geste.

"Pousse-toi. Sinon, tu seras la première à y passer."
"Non."

La sage Ava restait là, plantée devant l'arme, se contentant de fixer longuement Meiko dans les yeux. Qu'elle brandisse sa Keyblade sur elle ? La Prophète de Vulpes n'a pas peur, mais vraiment pas du tout ! Non. Ce qu'elle a peur, c'est la folie qui entraîne le coeur de Meiko dans la noirceur, une noirceur où le retour serait certainement impossible. Mais la détermination d'Ava de protéger ses proches et surtout, son apprentie est bien plus forte que jamais. Meiko ne sombrera pas ! Elle se le jurait !

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Prophète de Leopardus
MembreMaître de la KeybladeProphète de Leopardus
avatar
Nombre de messages : 75
Age : 21
Arme : Keyblade Leopardus / Livre des Prophéties
Invocation : Avale-Rêves
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Sam 4 Fév - 6:44

Braig avait beau prétendre qu'il ne ferait jamais de mal à Meiko, cela semblait comme quelque chose d'impossible pour Alizé. La situation actuelle en était la preuve, Braig avait bel et bien brisé une partie de la maîtresse de la Keyblade, et ce même à plusieurs reprises se disait le garçon.
"S-Soit...", répondit Alizé d'un ton sérieux à nouveau, mais pas aussi puissant qu'à l'instant. Il aurait bien souhaité faire une remarque quant au visage de son interlocuteur, qui n'était clairement pas le plus avenant, mais il se retenu. Par respect ? Non non, simplement parce qu'il n'osait pas, et ne pouvait pas agir de la sorte si brusquement... pas comme il avait pu le faire quelques secondes plutôt. Alizé ne comprenait pas ce qui lui était arrivé sur le moment, pourquoi avait-il agit si soudainement, presque violemment envers Braig, par instinct ? Le pauvre Prophète était vraiment bien plus dépendant de Meiko qu'il ne pouvait s'en rendre compte.

[ Musique ♪ ]
Le garçon se déplaça pour ne plus déranger Braig, et tourna le regard vers sa mère adoptive, ainsi que l'oreille. Nous emportez... dans la mort ? Étrangement, lui qui avait tendance à se torturer l'esprit à la moindre crainte, Alizé n'était pas si dérangé par cette idée sur le coup... celle de mourir. Jusqu'à maintenant, il avait plutôt craint de perdre ce qui l'entourait dans sa nouvelle vie, mais mourir impliquait-il cela ? Meiko avait clairement l'air de prétendre que non, qu'ils pourraient être ensemble "ailleurs". Qu'était la mort ? Non pas celle qu'il avait appris à connaître à travers les différents textes religieux dans lequel il baigna toute sa vie d'antan, mais bien la "réelle mort". Était-elle définie ? Que se passe-t-il lorsque l'on meurt réellement ? Il y a-t-il un après, comme Meiko le faisait entendre ? Et puis... Meiko disait si souvent être déjà morte... et cela n'était pas une métaphore. Je ne peux que lui faire confiance, qu'il se disait les yeux hagards. Mère est bienveillante avec moi... je serai sans doute protéger à ses côtés, qu'importe l'endroit ou le temps... Et puis, s'il y avait quelque chose au-delà de la mort, peut-être qu'Alizé pourrait retrouver sa véritable mère, sa génitrice, même s'il ne portait pas un amour inconditionnelle envers celle qu'il commençait à oublier. Il en était de même pour sa lointaine petite soeur, disparue dans les âges, alors que lui était toujours là parmi les vivants. Peut-être qu'il devait... mourir ? Et si c'était la raison de son éveil ? Et s'il devait mourir, comme pour rendre le temps qu'il avait "gagné" à dormir ? La Mort voulait peut-être le récupérer, et cela était peut-être le cas de Meiko également ? Dans tous les cas, Alizé était certain qu'il devait la suivre dans ses décisions, aussi folles soient-elles.
Toutes ces questions existentielles parcoururent l'esprit du garçon en une fraction de seconde, avant qu'il ne remarque la présence du gardien de sa mère sur les lieux. Tout comme Ava, ainsi que Braig, ils souhaitaient tous ramener Meiko à la raison.
Alizé, lui, voulait suivre sa mère dans la raison en laquelle elle croyait dur comme fer à ce moment là. Même si cela était dicté par la peur, Alizé ne pouvait s'empêcher de rentrer dans le jeu de celle qui était devenu la conscience du garçon : la noirceur de Meiko qui résonnait à travers des Ténèbres insensées qui habitaient le porteur de la Keyblade.

"Ava, elle a fait son choix", commença à dire Alizé, à nouveau d'un timbre de voix différent, plus mature, plus sûr de lui. "Ne la détourne pas de son chemin. Ne la détourne pas de son souhait. NE LA DÉTOURNE PAS DE MOI !", hurla le Fils de Jupiter en se jetant sur l'ancienne oracle pour la pousser de côté, et se retrouver ainsi à sa place en face de Meiko. Observant le sourire maléfique qui paraissait disgracieux sur le visage de la belle Princesse du Crépuscule, il s'avança brusquement, Keyblade en main, pour transpercer le corps de la prophétesse, et s'empaler par la même occasion contre la sienne.
"C-c'est ce qu'il fallait faire, n'est-ce pas, mère ?", qu'il demanda en balbutiant à travers ce cauchemar.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule de l'Explosion
Le Neko Malchanceux
MembreGardien du Crépuscule de l'ExplosionLe Neko Malchanceux
avatar
Nombre de messages : 264
Age : 17
Localisation : Toujours en cavale, jamais sur place
Arme : Bugendai [Bâton]
Invocation : Saido - Grand frère de Kuro
Date d'inscription : 08/03/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Sam 4 Mar - 20:08

Kuro ne comprenait pas ce qui était en train de se produire. Comment en étaient-ils arrivés là ? Comment Meiko avait-elle pu autant se détourner du droit chemin ? Ce n'était pourtant pas son genre. Le Neko le ressentait au fond de son cœur qu'il se passait quelque chose avec sa protégée. Quelque chose qui l'inquiétait grandement. Au point que ce dernier lui serrait énormément dans sa poitrine. Il avait mal. Très mal. Ce devait être à cause de leur lien, mais également ses émotions. D'autant plus que la Princesse de l'Explosion proposait là un plan totalement fou : mener tous ses proches dans la mort.

En voyant la blonde aux yeux verts tendre sa main vers lui, le Gardien ne put empêcher un légèrement mouvement de recul et jeta un regard vers son frère. Celui-ci haussa des épaules, l’œil inquiet. Kuro regarda de nouveau Meiko. Mourir... Plus d'une fois il aurait pu connaître ce terrible événement dont sa Princesse avait eu le malheur de faire déjà connaissance. Mais sans doute que contrairement à elle, il ne serait jamais revenu à la vie. Tous ces liquides inconnus qui coulaient dans ces veines auraient pu mettre fin à ses jours depuis bien longtemps. Et pourtant, il était toujours là. Grâce à ce précieux sang qu'il avait hérité de sa mère et qui l'empêchait de tomber malade ou d'avoir des réactions quant à certains produits.

Trop absorbé dans ses pensées, Kuro entendit à peine les cris d'alerte d'Ava et de Saido qui le prévenaient d'un danger. En effet, Meiko avait décidé de viser les deux Fuun pour les éliminer, seulement, son ancêtre s'interposa, ce qui surpris le Gardien.

Le Neko était totalement perdu. Venait-il de voir Meiko, celle qui l'avait accueilli, montré que l'humain n'était pas forcément mauvais, qui avait tenté de le tuer ?...

Il ne put réfléchir de plus à cette question car Alizé fut à son tour pris d'une étrange folie qui touchait sa mère adoptive et poussa la Kitsune pour qu'elle lui laisse place et faire ainsi face à la Prophète de Vulpes. Kuro étira ses bras pour réceptionner Ava avant de l'aider à se mettre sur ses pieds, regardant le Prophète qui se rapprochait de sa camarade.

- Je n'aime pas ça...

Les paroles de Saido firent lever la tête de son petit frère vers ce dernier qui partageait les mêmes pensées que son aîné. Les deux Prophètes semblaient atteints d'une décadence dont personne, pour le moment, ne pouvait les faire sortir.

Ce fut là que le jeune homme aux yeux roses choqua les frères. Il invoqua sa Keyblade pour la transpercer en Meiko et en lui-même. Kuro sentit une vive douleur le traverser de part et d'autre de son corps mais également de son cœur qui lui fit souffrir. Il se retrouva sur ses deux genoux, les mains collées sur sa tête qui lui procurait aussi beaucoup de douleurs. Il avait terriblement mal. Partout. Il se repliait sur lui-même, respirant difficilement, hurlant et crachant du sang.

Saido ne restait pas indifférent à cette scène qui paraissait presque irréaliste. Il paniquait. Il avait peur pour les Prophètes et était inquiet pour son frère. Son lien de Gardien devait être en train de lui faire payer pour ne pas avoir su protéger correctement sa Princesse. Il avait échoué à sa mission.

- Mais pourquoi il a fait ça ! Ce n'était pas du tout la solution !

Le chat noir était tellement désemparé et désespéré qu'il ne savait pas quoi dire. Il n'arrivait plus à réfléchir correctement. C'était un terrible cauchemar, une horrible vision. Comment changer le cours de l'histoire à présent ? Saido tourna sa tête en direction de Braig qui devait être terrifié lui aussi. Pourquoi Alizé avait-il réagi ainsi ?

_________________


Ava & Kuro ♥:
 

Kuro's Theme:
 

Love's theme (AvaKuro)~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 289
Age : 19
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Dim 5 Mar - 14:01

Ava remerciait faiblement Kuro avant de se remettre sur ses pieds, regardant la scène en fronçant légèrement les sourcils. Non seulement il y avait Meiko et maintenant c'est Alizé qu'est devenu fou ? Elle ne le reconnaissait pas du tout, lui qui était un adorable garçon bien sage, la Kitsune osait espérer que c'était une sorte de manifestation de son ancien camarade Gula mais non... elle croyait toujours en lui après tout ce temps et elle était sûre qu'il ne lui ferait jamais ça ! Vulpes serra les poings un moment avant de tout relâcher, tombant sur ses genoux. Choquée par ce qu'elle venait de voir et que surtout, une vive douleur lui traversait tout le corps en même temps que la blonde aux yeux verts semblait souffrir en recevant la Keyblade de son fils adoptif lui traverser, les larmes aux yeux.

"Im... Imbécile... Mais pourquoi est-ce que tu as fais ça ? Tu n'étais pas censé faire ça..."

Qu'elle lui demandait faiblement, un filet de sang coulant de sa bouche, Alizé espérait seulement pouvoir mettre à bout un Prophète aussi facilement ? La Princesse eut un petit sourire étrange, commençant à faire apparaître son livre à côté d'elle qui volait.

"Je m'y attendais. J'ai pu le visionner et donc j'ai pu avoir ce qu'il faut pour réparer cette erreur. Fais gaffe à l'avenir, il ne faut pas jouer comme ça avec le futur."

Meiko disait cela tellement dans les plus grands des calmes, d'une voix douce, qu'on aurait dit que pour elle, cette situation était parfaitement normal alors que ce n'est pas le cas. La folie sans doute. Sur ce, son livre émit une étrange lueur qui entoura les deux prophètes, semblant les "guérir" de ce que la Keyblade du Prophète aurait pu provoquer puis elle fit comme si de rien était, se mettant à sourire. Quoique son sourire était un peu plus malsain. Au moins Ava se sentait soulagée et pouvait se relever.

Mais si elle, se sentait un peu mieux, malgré toute la situation. Braig ne semblait pas être de cet avis, lui qui depuis tout à l'heure regardait la scène d'un air horrifié, ressentant milles et une émotions. C'est dans ces moments comme ça qu'il aurait aimé être resté Simili pour pouvoir plus rien ressentir, ou bien alors "sentir" faiblement de par sa mémoire certaine chose pour celle qu'il aimait et qui était terrifié d'avoir cette idée de la perdre si stupidement comme ça. Son seul oeil visible commençait à prendre une teinte doré, et cette couleur semble y rester tandis qu'une aura ténébreuse l'entourait. L'ancienne Prophète était paniquée en voyant cela, surtout en ressentant comme un étrange instinct en elle, elle sait parfaitement qu'il était très en colère contre Alizé, c'est ça qui l'effrayait, puisqu'elle voyait en lui son ami disparu.
Le brun s'avança lentement vers les deux Prophètes. Il a beau de faire toutes les efforts possibles, de supporter ce sale gosse qu'était Alizé, mais là il a franchement dépassé les limites, qu'il se disait, les poings serrés. Arrivant à son niveau, il le saisit par la gorge et le souleva haut du sol.

"Et alors quoi, sale morveux ?! Peut-être qu'elle laisse passer ça, mais moi, j'vais pas oublier si facilement ce que tu as tenté de faire ! J'ai beau à faire des efforts pour ta face mais là... Plus jamais ça !"
"Ouiiiii !! Aller ! Tue-le, Braig !~♥"

Se réjouissait la Princesse de l'Explosion qui sautilla sur place, tapant dans ses mains, un caractère qui ne collait pas du tout à Meiko qui est normalement très calme et pacifique. C'est avec un regard à la fois effrayée et attristée qu'Ava fit un pas en joignant ses mains, se mettant à leur hurler dessus.

"Arrêtez ! Stop ! Ne lui faites pas de mal, c'est mon ami !..."

Peut-être que c'était un fragment d'Ava qui s'activait à ce moment là en Meiko mais cette dernière semblait retrouver son calme pendant un moment après avoir secoué la tête et s'approcha de son fiancé, apposant une main sur le bras de l'homme avec un doux sourire. Braig relâcha le gamin et tourna sa tête vers la blonde, toujours les sourcils froncés.

"Calme-toi Braig. C'est notre fils, tu sais ?"
"Notre fils ?! Peut-être pour toi mais pas pour moi ! Le seul enfant que j'ai, c'est le tiens qui est encore dans ton ventre. C'est tout."

La jeune femme aux yeux verts baissa légèrement le regard en détournant sa tête pour pouvoir regarder son Gardien puis Alizé avant de regarder à nouveau Braig, fixant son oeil doré, les sourcils commençant à froncer.

"Braig... Ton oeil... est-ce de ma faute ?..."
"Non."

Avant qu'elle ne puisse faire quoique ce soit, sait-on jamais venant de l'Oracle. Il se mit à la serrer fort dans ses bras, commençant à être apaisé. Est-ce que la folie de Meiko a fini par se calmer ? Au moins en espérant qu'Alizé n'allait pas reprendre la relève, décidément les prophètes ! Ce n'est pas leur jour on dirait bien. La jeune femme aux yeux de couleurs cyan s'approcha du Gardien de l'Explosion, avant de se mettre à le prendre dans ses bras, le serrant doucement, sa queue s'agitant faiblement de droite à gauche.

"J'espère que tu vas bien... Excuse-moi, ça ne doit pas être un joli spectacle comme les soirées de feux d'artifices..."

Fit-elle d'une voix douce en brossant la chevelure blonde de Kuro, attentionnée. Il devait certainement y avoir quelqu'un derrière tout cela... Peut-être cette étrange personne de tout à l'heure ? C'est vrai qu'en plus Meiko avait déjà croisé la route de ces deux Simili une fois mais actuellement, elle ne savait rien du fait qu'ils soient présents... ou peut-être que si ? Pourtant, la blonde, qui était toujours blottit contre Braig, ne semble pas s'en soucier... Comme si le calme était revenu. Comme si rien de tout ça s'est déroulé.

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 420
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Dim 5 Mar - 15:34

[HRP : J'ai pas changé de compte parce que c'est casse-bonbons sur PS4, excusez moi ! ^^']

En voulant mourir aux côtés de Meiko, c'est plusieurs personnes qu'Alizé blessa. Kuro et Ava, de peur leurs liens avec la Princesse du Crépuscule, finirent à terre en agonisant tandis que la lame de l'arme du jeune prophète tenait fermement dans le corps de sa mère adoptive. Et puis... ce geste blessa également Alizé, et bien plus psychologiquement que physiquement, même s'il avait la Keyblade de Meiko en plein dans l'estomac.
"Je pensais que- j'ai cru bon de-, tentait de dire le garçon en se rendant compte de son acte, tandis que le sang lui montait à la gorge, noyait ses poumons, et l'empêchait de terminer ses phrases bien plus que le stress qu'il éprouvait. Heureusement pour la suite des évènements, par son Livre, Meiko avait prévu cela d'une certaine manière et permis un léger retour en arrière afin de soigneur leurs corps respectifs.
C'était un genre de traumatisme post-tentative de suicide que ressentait à présent Alizé, sauvé d'une mort en laquelle il avait cru bénéfique pour lui et Meiko sur le moment. Pourquoi j'ai voulu faire ça ? Pourquoi ai-je voulu me donner la mort ? Je- je n'aurais pas du penser ça, comment est-ce que ça a pu me traverser l'esprit !? Ces pensées résonnaient à travers la tête et le coeur du garçon, au point de parvenir jusqu'à ce qui habitait en lui.

Au plus profond de son être...
"On a eu chaud, au moins, il ne recommencera pas de si tôt !", dit la petite boule de poils mauves qui se trouvait sur un vitrail enseveli sous les Ténèbres, "on aurait peut-être pas du le lier si profondément à la Prophétesse, ne penses-tu pas ?, demanda l'animal à un homme tout de noir vêtu, portant un masque de léopard.
"Mes doutes ont sûrement réagit à tout cela... la mort est une option que j'envisage toujours..., émis l'individu d'une voix semblable à celle d'Alizé.
"Aaaah, ne sois pas si dur et pécimiste envers toi-même. C'est clairement à cause des Ténèbres qui nous entourent ce qui vient de se produire, pas à cause de toi. Ces Ténèbres se sont liées à celle de la Prophétesse un court instant, c'est tout", répondit la petite créature en venant tapoter l'épaule de son interlocuteur.
"Hm. Tu as raison. Nous allons devoir revoir ses caractéristiques, il n'est peut-être pas si bénéfique pour moi qu'il se lie tant à Meiko... Elle n'est pas un être de la Lumière, après tout, termina l'individu masqué.

Alizé fut attrapé soudainement par Braig, alors qu'il avait encore du mal à reprendre son souffle à cause du sang qui lui restait dans la trachée, le fait que Braig le tenait par la gorge n'arrangeait pas les choses. L'air hagard, le garçon n'arrivait pas à comprendre ce que son supposé père pouvait bien lui dire, même si avec un peu de réflexion il pouvait s'en douter, et heureusement pour Alizé, il n'entendit pas non plus le fait que Meiko incitait son conjoint à mettre fin à ses jours. Le garçon ne pouvait qu'observer difficilement l'oeil de Braig viré vers un autre ton alors que sa propre vue se faisait de plus en plus sombre à cause du manque d'oxygène.
Relâché par l'intervention d'Ava qui permis à Meiko de reprendre la raison, Alizé tomba comme une marionnette dont on aurait coupé les fils au sol, avant de tenter de se relever, et tousser aussi fort qu'il le pouvait. Difficilement, le garçon s'éloigna de la scène, avant de se recroqueviller à l'intérieur de son Livre des Prophéties, comme il avait déjà pu le faire à Illusiopolis, disparaissant des lieux, ne laissant que l'ouvrage aux pages blanches derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule de l'Explosion
Le Neko Malchanceux
MembreGardien du Crépuscule de l'ExplosionLe Neko Malchanceux
avatar
Nombre de messages : 264
Age : 17
Localisation : Toujours en cavale, jamais sur place
Arme : Bugendai [Bâton]
Invocation : Saido - Grand frère de Kuro
Date d'inscription : 08/03/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Jeu 9 Mar - 1:03

Kuro ne suivait plus rien de ce qui était en train de se produire autour de lui. Il se concentrait sur la douleur pour tenter en vain de la calmer. Comment en étaient-ils arrivés à là ? Le Neko n'arrivait plus à réfléchir. Il avait bien trop mal. Il n'entendait même pas la voix de son grand frère qui était totalement paniqué et inquiet. Le chat noir ne voulait pas perdre son petit frère. Tous les deux étaient déjà orphelins et avaient perdu leur sœur aînée, Saido ne voulait pas également voir son cadet disparaître à jamais. Ils étaient les derniers Nekos de Seibutsu, le symbole de la défaite des humains sur leur Monde malgré le fait qu'en réalité c'était eux les grands vainqueurs. Mais tant que lui et Kuro étaient en vie et libre, ils n'avaient pas tout à fait gagné cette longue guerre.

Le Gardien de l'Explosion ne répondait plus de rien. Malgré le fait que Meiko soit guérie, lui, demeurait couché à terre, paraissant inconscient. Cela n'arrangea pas l'état de son grand frère qui ne comprenait pas pourquoi il était ainsi. Meiko allait mieux, ainsi qu'Alizé et par conséquent Ava, et pourtant, s'ils étaient tous debout et si Braig était à présent animé par une certaine haine envers le fils adoptif de sa bien-aimée, Kuro gisait sur le sol. Saido tenta de trouver de quoi vérifier le pouls de son frangin mais celui-ci se faisait étrangement silencieux ce qui inquiéta encore plus le petit chat. Il voyait que tout le monde était occupé, alors, il n'osa rien dire.

Le blondin ouvrit les yeux. Mais il n'était pas réveillé. Il était plongé dans un coma auquel pour le moment il n'avait aucun moyen de s'échapper. Kuro ne se sentait pas très à l'aise. Il avait un pincement au cœur. Il entendit soudainement du bruit sur sa droite ce qui lui fit tourner la tête. Il n'y avait rien. Pourtant, le bruit se fit de nouveau. Il décida d'avancer. Au bout de quelques courts instants, il se retrouva dans une petite salle de laboratoire. Le Neko eut un mouvement de recul mais son dos se cogna contre la porte qui était close. Il était piégé dans cette petite pièce qui ne lui était pas inconnu.

- Cher Kuro… Nous avons besoin de tes larmes… Nous pourrions avec, créer des armes et ainsi nous défendre des attaques extérieures !

Cette voix qui retentissait depuis le vide... Kuro la reconnaissait... C'était celle de l'ancien supérieur du laboratoire avant qu'il ne meure et que son fils le succède. D'autant plus que ces paroles qu'il venait de prononcer... Le blond mit sa main sur sa bouche, se retenant de pleurer. C'était le discours qu'il lui avait fait avant de tuer son père sous ses yeux. En pensant à cela, le cadavre de ce dernier apparut aux pieds du Neko qui ne put retenir ses larmes cette fois-ci. Il voyait le sang de son pauvre père se répandre sur le sol de la salle.

- Tu vois ça, Kuro ? C'est de ta faute si ton père est dans cet état...

Le Gardien de l'Explosion apposa ses mains sur ses oreilles. Il avait toujours dit qu'il était entièrement responsable du décès de son paternel. Pourtant, on lui répétait que non. Mais voilà que cette voix qui l'avait tant hanté quand il était petit revenait pour lui rappelait cette dure réalité.

- Bientôt, tout cela prendra fin... Tu ne souffriras plus de ton passé... Parce que tu n'auras pas de présent... Tu vas mourir, Kuro... Quand ils t'auront, ce sera la fin... C'est toi qu'ils risquent de perdre à jamais... Enfin, tout le monde s'en moque bien de toi... Ils sont tous là... occupés à faire en sorte que ta protégée aille bien... Hmph... Ils te croient fort, mais tu es faible... Enfin... protège ta Princesse ! Sauve-la et après... Héhé... Tu verras bien qui avait raison...

Kuro écoutait cette voix qu'il ne reconnaissait pas. Ce devait être une personne inconnue. En tout cas, l'intéressée racontait presque la même chose que 96... Et s'ils avaient raison ? Et s'il allait se faire prendre par les scientifiques et ramener de nouveau dans le récent laboratoire qui était dit plus performant que l'ancien dans lequel il avait grandi ?... Il secoua la tête. Non. Cela n'arriverait pas. Il se battrait pour se défendre et demeurer auprès de ses proches. D'ailleurs, la voix inconnue avait raison à propos de Meiko. Il devait la sauver. C'était son devoir en tant que Gardien.

Le Neko finit par se réveiller. Il vit Saido qui était en larmes et lorsqu'il se redressa, ce dernier fonça sur sa joue pour le câliner. Il pleurait. Il avait tellement eu peur pour son cadet. L'intéressé afficha un petit sourire avant de caresser gentiment sa tête avec un doigt.

- Pleure pas comme ça, grand frère ! Tu sais très bien que je reviendrai toujours !
- Oui mais j'ai eu peur de t'avoir perdu à jamais !...
- Je suis plus robuste que ça !


Kuro le prit entre ses mains afin de le coller contre sa joue pour faire un enlacement à leur manière. Ils levèrent en chœur leur tête en direction d'Ava lorsque celle-ci s'approcha d'eux pour s'adresser au cadet. Saido se détacha de ce dernier pour flotter dans l'air tandis que Kuro se redressa. Il fut surpris par l'étreinte de la Kitsune, tout en se sentant un peu étrange. Il secoua la tête aux paroles de celle-ci avant de lever un sourcil lorsqu'elle lui parla de feux d'artifices. Quels feux d'artifices ?... Ils en avaient vu tous les deux ? D'ailleurs, c'était quoi, se demandait-il, ne saisissant visiblement pas le sujet de l'ancienne Prophète. Enfin, il lui répondit tout de même :

- Ne t'en fais pas pour moi ! Il faut surtout s'inquiéter pour Meiko... Et... où est Alizé ?...

En entendant la question du blond, Saido tourna sa tête dans tous les sens pour retrouver le fils adoptif de la Princesse de l'Explosion, mais il n'y avait aucune trace de lui. Le petit chat noir décida de prendre plus de hauteur pour le retrouver. Depuis sa place, il eut une vue panoramique et ce fut là  qu'il vit un bouquin à terre. Il s'approcha de l'ouvrage avant de le prendre et le ramener auprès des autres.

- C'est pas un de vos livres pour les Prophètes ?...

Demanda-t-il en donnant le livre à Ava, ayant du mal à porter cet objet entre ses deux petites pattes.

_________________


Ava & Kuro ♥:
 

Kuro's Theme:
 

Love's theme (AvaKuro)~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur du Crépuscule
Jeune Prophète
MembrePrincesse de Coeur du CrépusculeJeune Prophète
avatar
Nombre de messages : 289
Age : 19
Localisation : Au Château du Jardin Radieux
Arme : Livre & Keyblade "Vulpes"
Invocation : Ava, la Renarde Doré
Date d'inscription : 07/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Jeu 9 Mar - 11:52

La Kitsune regardait le Gardien de l'Explosion avec un faible petit sourire, c'est vrai que ce n'était pas vraiment avec Kuro qu'elle a regardé des feux d'artifices qu'elle se disait, soupirant en son intérieur. En revanche, elle semblait un peu paniquée lorsqu'il se demandait où était passé Alizé. Elle ignore pourquoi, mais elle avait peur.

Quoique Ava pense que c'est certainement dû à son ancien lien qu'elle avait avec l'ancien Prophète de Léopardus et cela semblait la stresser alors si le fils adoptif de sa descendante avait des ennuis. Faisant comme le petit chat noir, Vulpes s'est mise à regarder tout autour d'elle. Puis en voyant que Saido prit un peu plus de hauteur, elle s'arrêta, lui faisant confiance qu'il trouvera quelque chose.

En voyant ce que tenait le grand frère de Kuro, Ava avait les yeux légèrement écarquillée et fit un, deux pas en avant pour prendre l'ouvrage entre ses mains puis hocha de la tête, l'air attristé. L'ancienne se mit à feuilleter un moment le livre, constatant qu'il est toujours avec des pages vierges.

"Oh non... Alizé... je t'ai déjà dit de plus faire ça... Meiko aussi te l'as dit..."

Fit-elle dans un ton légèrement plaintif, se mettant à soupirer faiblement. La jeune femme aux cheveux roses pâles se mit à faire un petit geste de la main pour interpeller le couple.

La Princesse de l'Explosion se mit à regarder autour d'elle après s'être reculé de Braig puis se décida d'avancer doucement vers son ancêtre et les autres. Maintenant qu'elle s'était reprit et qu'elle apercevait son Gardien, la blonde aux yeux verts prit doucement le Neko dans ses bras, caressant doucement son dos.

"Je suis heureuse que tu sois là... et désolée pour tout à l'heure..."

Braig qui semblait avoir retrouvé le calme, regarde vite fait la scène, les bras croisés, avant de poser son oeil sur l'ouvrage que tenait Ava. En le voyant il se mit à soupirer, un peu agacé. Il est certainement à deviner qu'aujourd'hui il ferait la tête à son fils adoptif durant la journée, ne semblant toujours pas s'en remettre de ce qui s'est passé malgré les mots doux de sa belle pour le rassurer.

Cette dernière d'ailleurs, après s'être retiré des bras de son Gardien, se retourna vers Ava pour lui prendre son livre. Le refermant, la jeune femme serra l'ouvrage dans ses bras comme s'il s'agissait d'un bébé.

"Pardon mon petit... Je ne voulais pas te faire de la peine, j'aurai dû faire très attention à toi, fils... Hm, je suis une mauvaise mère..."
"Non."

S'incrustait Braig d'une voix froide avant de détourner le regard. Ayant horreur que Meiko se rabaisse pour si peu. La pauvre voulait tellement faire le bien et ce qui est juste autour d'elle que la moindre petit erreur semble la perturber et la rendre triste.

Sauf qu'il sait qu'elle est très forte, en plus d'être une Princesse de Crépuscule, c'était tout de même une nouvelle Prophète, ce qui n'était pas rien... Ouais, même Alizé est un cas spécial et fort, qu'il osa se dire. Chacun avait sa force, qu'il conclut. Tout le monde autour de lui avait sa propre manière d'avancer dans la vie, il en était conscient désormais et qu'il ne fallait jamais se laisser faire influencer par les autres.

La Princesse invoque sa Keyblade de sa main droite, puis de son bras gauche elle dépose la Livre des Prophéties sur un petit muret avant de pointer avec sa Clé. Si elle avait réussi au moins deux fois à le faire sortir, elle peut encore une fois y arriver qu'elle se disait ! Un rayon de Lumière s'échappa alors du bout de la Keyblade pour aller jusqu'à la cachette d'Alizé, en espérant pouvoir réussir à le libérer de son refuge.

"J'espère qu'il va bien... Il ne faut plus se laisser consumer par les Ténèbres et le désespoir..."

Ava baissa la tête et les yeux ainsi que ses oreilles, les mains joint à son coeur. La demoiselle se tourna alors légèrement vers Kuro.

_________________
~Master Meiko~:
 

Ava & Kuro ♥:
 

Love's Theme (KuroAva ♥):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Prophète de Leopardus
MembreMaître de la KeybladeProphète de Leopardus
avatar
Nombre de messages : 75
Age : 21
Arme : Keyblade Leopardus / Livre des Prophéties
Invocation : Avale-Rêves
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Ven 10 Mar - 21:36

Le rayon de Lumière qui se dégagea de la Keyblade de Meiko parvenu jusqu'aux mystérieuses abysses dans lesquelles Alizé tâchait de se cacher. M-mère ?... Le jeune prophète reconnu l'action de Meiko, puisque ce n'était pas une chose toute nouvelle. Je ne sais pas si... si je dois revenir, se disait le garçon en observant cette lumière qui l'appelait vers l'extérieur de l'ouvrage qui lui était si profondément lié. [i]Comment vais-je pouvoir vous regardez dans les yeux, sans avoir un pincement... au coeur, en me souvenant de cette vision que j'ai créé...[/], qu'il ajouta dans ses pensées, en voyant très nettement le corps de Meiko transpercé par sa propre Keyblade épineuse. Le garçon fit dos à la lumière qui se faisait pour autant de plus en plus forte, et essayait de nager dans le vide qui l'entourait pour fuir ce nouveau réveil forcé.
"Tout est terminé Alizé, c'est bon pour moi. J'ai reçu l'autorisation de te laisser repartir, tu peux retourner auprès des autres", lui dit la voix de la petite créature mauve, faisant penser à un genre de félin, qui le suivait dans ses phases de sommeil.
"Je ne veux pas souffrir en affrontant leurs regards...", répondit le garçon en se recroquevillant sur lui même, comme un foetus dans le ventre de sa mère, en ignorant les points intriguants de la phrase du drôle d'animal.
"Ne t'inquiètes pas, une fois sortie d'ici tu ne craindras rien, on s'en est assuré !", répondit la boule de poils, en parlant d'elle et du mystérieux personnage avec qui il s'était entrenue plus tôt sur le cas d'Alizé. "Meiko t'attends, fais lui plaisir, mais retiens que s'il y a quelqu'un qui est là pour t'aider, c'est avant-tout moi !", ajouta la créature en poussant le jeune prophète vers la Lumière, avant que celui-ci ne jaillisse hors du Livre des Prophéties, retombant sur le sol du Jardin Radieux aux côtés de l'ouvrage. Les yeux vides un court instant, Alizé secoua la tête avant de retrouver son regard habituel, qu'il tourna rapidement vers son Livre qu'il s'empressa de ramasser, en lâchant un petit "merci". A qui ? Là est la question, cela pouvait aussi bien être à Meiko qu'à ce drôle de petit bonhomme qui l'avait aidé à retourner dans le monde réel. Maiiiis, peut-être qu'Alizé remerciait inconsciemment la créature pour ce qu'elle, et l'autre individu dont Alizé devait ignorer l'existence, avait pu lui faire : un léger changement qui allait l'aider dans son développement.

"Et bien, on-on peut dire que c'était une sacrée journée d'entraînement aujourd'hui. Je pense avoir beaucoup appris ha-ha", tenta de de dire Alizé sur le ton de la plaisanterie en se redressant debout sur ses pieds, même s'il n'était clairement pas bien doué avec l'humour, surtout dans ce genre de situation post-apocalyptique. Il devrait peut-être prendre des cours avec Braig là-dessus.
"Comment... faisons-nous, après tout ça, maintenant ?", voulu savoir le garçon en regardant tout le monde dans les yeux les uns après les autres. Devaient-ils faire comme si de rien n'était ? Comme si rien ne s'était produit ? Il fallait peut-être prendre des précautions pour que cela n'arrive pas à nouveau, que cela ne se reproduise pas en Meiko, quoi qu'il ait pu se produire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien du Crépuscule de l'Explosion
Le Neko Malchanceux
MembreGardien du Crépuscule de l'ExplosionLe Neko Malchanceux
avatar
Nombre de messages : 264
Age : 17
Localisation : Toujours en cavale, jamais sur place
Arme : Bugendai [Bâton]
Invocation : Saido - Grand frère de Kuro
Date d'inscription : 08/03/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   Mar 28 Mar - 22:48

Au final, le jeune garçon Prophète avait été retrouvé et de nouveau sorti de son Livre, au grand soulagement de la plupart des personnes réunies à présent. La question à présent était : que faire ? Meiko semblait aller mieux à présent en tout cas, ce qui était très rassurant, quant à Alizé, il paraissait vouloir changer l'atmosphère afin de faire oublier à tout le monde ce qu'il s'était produit. Kuro trouva cette idée géniale et ce fut pour cela qu'il en fit autant :

- Journée tellement intense que j'irai bien piquer un bon somme ! Meiko, tu devrais faire la même chose !

Il afficha un grand sourire tandis que Saido le regardait de côté. Le chat noir ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour son petit frère. Il y avait quelque chose qui planait au dessus de la tête du blondin et cela ne présageait vraiment rien de bon. D'autant plus que les paroles de 96, ce clone que Saido insupportait, n'étaient aucunement rassurantes. Une menace se faisait de plus en plus pesante et il pariait que son cadet était parfaitement conscient de cela et qu'il devait même en savoir plus qu'il ne le faisait croire, seulement, il se taisait. Il se taisait comme si c'était la meilleure solution à faire pour fuir ce danger impitoyable. Mais lui, en tant qu'aîné, il savait que ce n'était pas le bon choix. Hélas, il connaissait que trop bien son frère. Ce dernier était aussi têtu que sa sœur alors il était inutile de débattre avec lui.

- N'oublie pas, Kuro... Ta mort est imminente... Tu ne pourras pas y échapper...

Répétait sans cesse l'étrange voix dans la tête du Gardien de l'Explosion qui tentait en vain de l'ignorer. Mais que lui voulait-elle à la fin ? Il savait parfaitement bien se débrouiller. Il avait réussi à se sortir des mauvaises situations, alors en quoi ce "danger" serait-il différent ? Surtout qu'il ne devait pas penser à sa personne puisqu'il avait pour mission de veiller sur quelqu'un déjà. En tant que Gardien, il ne pouvait se permettre de se mettre en priorité sur sa Princesse. Meiko passait avant lui et c'était ainsi. Il avait eu la preuve rien qu'aujourd'hui.

- Aller ! Rentrons !

Dit-il avec un grand sourire, commençant déjà à mener ses pas vers le château, tandis que Saido demeurait encore un peu sur place, attendant que tout le monde parte. Une fois seul, l'aîné des Fuun lâcha un long soupire à la fois triste et inquiet, marmonnant pour lui-même :

- Sincèrement... tu m'aurais fait péter des câbles si tu avais été présent pendant ma petite jeunesse... Parce que Maman avait beau avoir des principes, je les rompais toujours pour son bien... Et aujourd'hui, c'est pour toi que je me bats... Kuro... Arrête de faire croire que tout va bien de ton côté alors que tu le sais que ce n'est pas vrai... A quoi joues-tu ?... Tu risques beaucoup si tu continues ainsi... Et... et... je n'ai pas envie de te perdre... On a fait une promesse à Papa, tu t'en rappelles ? Celle de toujours veiller l'un sur l'autre... tu es en train de la briser en me cachant des choses... S'il-te-plaît, petit frère, parle-moi... Juste un peu au moins... que je sache comment t'aider...

_________________


Ava & Kuro ♥:
 

Kuro's Theme:
 

Love's theme (AvaKuro)~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Folie d'une Prophète [PV Alizé et Kuro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parole du prophète de la Vérité
» [Blog] Une petite graine de folie (enfin, un arbuste)
» Bordeaux 2010 - Un autre millésime de folie à nos portes ?
» Kalliath grand prophète de Biel-tan
» .:Un Week-end de folie !!:.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: