Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 59
Age : 23
Localisation : Actuellement: Colisée de l'Olympe
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Jeu 13 Avr - 20:38

Le Colisée de l'Olympe, le lieu le plus prestigieux de la ville de Thèbes, mais surtout de toute la Grèce. Car c'est dans cet endroit sacrée qui pose la connexion entres les hommes et les dieux de l'Olympe. Ces dieux furent honoré par les hommes en participant en leurs noms dans les jeux du Colisée. Tous eurent ce privilège, à l'exception d'un dieu. Ce dieu justement ruminait en sortant des portes du Colisée.

Il portait une toge couleur cendrée, son teint cadavérique sublimait ses yeux jaunes, mais ce qu'il démarqua le plus c'est ce dieu était sa coupe de cheveux faite de flamme bleu. Hadès, le Dieu maléfique des Enfers broyait du noir sur une nouvelle défaite dans son objectif de prendre possession du titre des Grand Dieux de l'Olympe, et ceux à cause du dernier prodige de toute la Grèce: Hercule. Celui qui est considéré en ce jour comme étant le premier Demi-Dieu de l'histoire, et le fils de Zeus, le chef des dieux de l'Olympe.


"Bon, encore un énième échec par cet incapable boule de poil. A ce rythme je ne parviendrais jamais à vaincre le gamin de Zeus.. Réfléchissons à quel plan.. Peut être que les trois gorgones pourrait faire l'aff..."

Le Dieu des Enfers s'était arrêter dans son monologue quant il voyait ce qu'il semblait être un trouble. Pourtant le soleil d'Hélios n'était pas à l'été, et les troubles se ressentit de plus en plus, confirmant aux Dieu des Enfers que ce n'est pas une hallucination. Il se cacha alors dans la pénombre et observa d'un regard interrogateur ce qu'il se produit.

Les troubles se ressentit de plus en plus, sublimée par des fines étincelles bleuté. Ce fait mystérieux cessèrent un court instant avant de provoquer une sorte d'explosion qui prit la forme d'un ovale bleuté en ondulation. Cet ovale bleuté s'ondulait aussi de l'intérieur, comme ci ce qui la composait était de l'eau. C'est alors qu'à la surprise d'Hadès, quelqu'un en sortit de cette ovale qui par la suite finit par disparaitre. Le Dieu des Enfers comprirent alors que ce qu'il c'est passé doit être ce qu'on appelle une porte dimensionnelle qui s'était ouverte. Il jeta alors son dévolu sur celui qui a ouvert cette porte.

L'être en question était assez grand et portait une armure noire à pointe avec des morceaux à la couleur argenté. L'être au yeux de couleur sang portait également un masque possédant trois corne et que le centre de ce masque noire est aussi colorée en argent. Le Dieu des Enfers sut alors que cet être venez d'un autre monde. Mais dans tout les cas, c'est la première fois qu'il voit un habitant du monde portant le nom d'Univers Matoran, et qui puisait, un représentant d'une des races les plus puissantes et les plus craint. Un Makuta.

Le Makuta qui répondait au nom de Naga observa les alentours des lieux, de la grande battisse aux statue de gladiateurs en passant par les torches de feux. Pour la première fois, un habitant de l'Univers Matoran mirent les premiers pas dans un autre monde que la leur. Maintenant qu'il savait que sa petite expérimentation à marcher, il peut maintenant s'investir dans sa mission confier par le Leader de la Confrérie de Makuta.

Le Makuta explorateur s'avança vers le centre de la place et observa les alentours avant de voir une série d'inscription sur un des murs. Naga marcha alors vers le mur et lisait ce qu'il y est écrit. Il savait que cet écriture était étranger, mais il savait le lire parfaitement comme s'il est écrit en "Matoran", grâce à la connaissance que le Grand Esprit Mata Nui avait partager à ses habitants. Le Makuta en conclu par la suite qu'il savait lire cette langue, le parler ne poserait pas plus de problème.


"Heeey on ne t'as pas appris que c'est pas bien de voler à quelqu'un les apparitions classe comme ça ?"

En attendant la voix d'Hadès, le Makuta fut arracher à sa contemplation et guetta les alentours pour trouver d'où provenais la voix. Il finit par tourner à sa gauche pour le voir le Dieu des Enfers, regardant avec son sourire l'Explorateur. Avant même que ce dernier voulait parler, le Dieu des Enfers prirent les devant et reprit la parole.

"Je me présente, Je suis Hadès. Dieu des Enfers, Souverain de l’Au-delà, artiste en temps libre, blablablablabla. Bon laisse moi deviner, tu viens d'un autre monde c'est ça ? Non c'est sur enfaite. Mais sache juste que quoique tu fasse ça serait une mauvaise idée."

Conclu le Dieu des Enfers pour se trouver en face à face avec le Makuta et attendit avec certitude la réaction de l'étranger. Ce dernier observa également Hadès et réfléchissait sur ce qu'il disait. Il y avait certain nombre de question que l'Explorateur se posait, malgré qu'il trouverait une réponse équivalant. Quel est la signification du mot dieu ? Comment a-t-il devinez que le Makuta ne venez pas d'ici ? Et comment sait-il qu'une action pourrait être néfaste ou non pour ce monde.

Naga trouvait la réponse probable que ce Hadès serait un Grand Esprit comme Mata Nui, ou un équivalant à ce dernier. L'Explorateur se détourne d'Hadès pour regarder les grilles de compétiteurs avant de donnée satisfaction au Dieu des Enfers en lui posant la question. Hadès parut légèrement troublé quant il entendit pour la première fois le ton rocailleux et métallique du Makuta, ainsi que que par le fait que les traits faciale du masque de Naga bougeait comme ci il parlait avec un visage à découvert.


"Pour quel raison ?"

"Je ne connais pas tout en détail, mais je sais que chaque monde possèdes ses propres lois. Exemple là en Grèce il y a pas mal de jeux pour rendre hommage à tout les dieux de l'Olympe. Tu n'as cas y participer tiens. Si tu veux apprendre comment faire pour éviter des problèmes ou quoique ce soit. Et crois moi je suis quelqu'un d'honnête étant donnée que je croise beaucoup de gens de toute horizon. Bon alors, tu accepte de participer ?"

Naga écoutait ce que ce Hadès disait et observait encore une fois les portes du Colisée. Faisant pas attention au faite que le Dieu maléfique avait posé son bras sur l'épaule droite de l'Explorateur. Ainsi chaque mondes extérieurs avait des règles qui les diffère se dit le Makuta. Après pour l'idée de participer à des jeux était là une chose que l'Explorateur s'en fichait complètement.

Mais en y réfléchissant. Naga se disait qu'il y aura peut être le hasard de croiser des personnes sachant maitriser le pouvoir de la Keyblade, voir même ce gredin de Xehanort.

Le Dieu des Enfers finit finalement sa tirade par sa proposition quand le Makuta tourna encore sa tête pour voir le visage blafarde du Suzerain de l'Au-Delà. Naga enleva par la main d'Hadès de son épaule et s'avancent vers les portes du Colisée.


"Pour un Grand Esprit vous parler beaucoup trop."

Lâcha le Makuta auquel il continua sa marche devant la battisse. Laissant alors un Hadès incrédule sur ce que Naga avait déclaré. Posant sa doigts sur son menton d'un air interrogateur, le Dieu finit par répondre.

"Je suppose que je dois prendre ça pour un oui ?.. Il a de quoi de me méfier de lui.. Maaais peut être qu'il pourrait m'être utile finalement."

Se dit finalement le Dieu des Enfers par lequel son sourire aguicheur se lisait sur son visage grisâtre. Il resta en arrière étant donnée qu'il n'est généralement pas le bienvenu en ces lieux.

Naga remarquait aussi ce détail, mais cela ne le dérangerait pas plus mal. Il devait découvrir tout de lui même de toute façon. Le Makuta se retrouva alors devants les portes du Colisée et les ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Nombre de messages : 179
Age : 19
Localisation : Si un tag d'une fleur vous saute aux yeux c'est que je suis passée par là.
Arme : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Ven 14 Avr - 1:41

Dans l'espace, un vaisseau Gummi, petit vu de l'extérieur, volait en tranquillement. Etant plutôt basique, le pauvre véhicule à réacteurs semblait avoir quelques bosses, signe que la personne qui le conduisait n'était pas une spécialise des atterrissages en douceur. A l'intérieur du bolide, on pouvait ce rendre compte qu'il était plus grand puisqu'il y avait l'équivalent d'un petit appartement avec une cabine où dormir, une petite salle de bain, une petite cuisine et pour finir, un salon assez grand pour y contenir deux à trois personnes. Bien évidemment, il y avait une pièce supplémentaire où ce trouvait le tableau de pilotage. A sa gauche, on pouvait trouver, fixé, un GPS aux allures plutôt classiques d'un objet tout à fait banal, mais il ne l'était pas, car il semblait être animé d'un semblant de conscience qui lui permettait de communiquer avec la demoiselle à bord de ce vaisseau, ce qui fait qu'elle avait décidé de le nommer Yuri.

Ayant donc sa propre personnalité, qui avait été créée et insérée par le même créateur d'Hana, cette dernière pensait qu'il était plus judicieux qu'il ait également un nom, lui permettant ainsi de s'adresser à un être robotique et non à une bête machine ennuyeuse et sans originalités. Cependant, le GPS n'appréciait pas son prénom, car il était plus donné à une fille, ce qu'il croyait n'en être pas une à cause de la voix masculine qu'on avait décidé de lui donner, mais la demoiselle s'en moquait, car elle trouvait qu'il lui allait très bien, et depuis qu'elle l'avait ainsi baptisé, il avait fini par s'y habituer.

Quoi qu'il en soit, la dernière pièce que nous venions de visiter n'était pas vide, car la propriétaire de ce vaisseau, depuis qu'on le lui avait offert, était au poste de commande, assise sur un fauteuil de cuir, confortable et résistant aux chocs. Dans cette position, on ne pouvait pas ce rendre compte de sa prestance, mais une fois debout, avec sa taille fine et ses longs cheveux bruns, elle avait plus de classes, ce qui n'était pas toujours évident, car à cause de sa manière de ce comporter et de s'habiller, il n'était pas rare que les habitants des divers mondes qu'elle rencontraient, la prennent pour une princesse, ce qui n'était pas le cas puisqu'elle n'était qu'une expérience créée par deux esprits complètements fous qui désiraient avoir un être immortel et combattif pour ce venger de tout ceux qui leur avaient fait du tort.

Malheureusement pour eux, la miss était plus pacifique que prévu et possédaient des émotions qu'elle découvrait au fur et à mesure de son parcourt, de plus, à cause de la sorcière qui lui avait arraché une partie de son cœur, elle n'avait plus que deux ans à vivres, ce qui faisait d'elle une expérience légèrement ratée, mais mieux valait que les autres scientifiques ne le sachent pas, sinon ils ce riraient de ses créateurs et ils auraient bien raison, car l'objet de sa création était tout à fait risible.


"Kanashi, d'après toi, ils font quoi les humains pour ce remonter le moral ?"

> A part parler de leurs problèmes à autrui, ils aiment bien manger des sucreries.

"Comme.. du chocolat ?"

> Exactement !

Kanashi était posé sur le dossier du siège de la miss à l'œil caché. C'était un oiseau mécanique animé par la magie, qui, un jour, lui était tombé sur la tête. Il était de couleur bleu et ressemblait à un oiseau de la taille d'un milan, ce qui fait qu'il prenait un peu de place et pas que dans la vie de la jeune expérience. En plus d'être son animal de compagnie, Kanashi était son encyclopédie vivante, car il lui apprenait beaucoup de mots grâce à son savoir. En ce jour, la demoiselle semblait être un peu triste et elle lui avait demandé une information pour ce changer les idées, mais n'ayant pas été vraiment conçue pour manger, la miss ne pu que soupirer en sachant qu'elle ne pourrait pas déguster de chocolats pour combler le manque de visions de Saido, dont son absence semblait lui peser de plus en plus.


- Mademoiselle Hana, nous approchons d'un nouveau monde

"Ah super ! Je sens que cette découverte va me remettre d'aplombs ! Quel est son nom ?"

- Colisée de l'Olympe

"Oh quel nom prestigieux ! Ok on y va !"

A la façon dont la demoiselle parlait, on pouvait ce rendre compte que l'annonce de cette nouvelle destination semblait lui faire du bien. Après tout, si elle avait dû à nouveau quitté la personne pour qui elle éprouvait des sentiments, c'était bien pour partir à l'aventure en espérant retrouver cette satanée sorcière qui l'avait mise au défi de la retrouver en lui promettant de rallonger sa vie en lui rendant la partie du cœur qu'elle lui avait enlevée, qui était représentée par une fleur rouge dépassant autrefois de son corps, ce qui fait qu'à présent, elle possède une cicatrice au niveau du cœur. Faisant accélérer les moteurs de son véhicule volant, ce dernier arriva très vite à l'endroit prévu et ce posa à nouveau n'importe comment.

La façon dont elle ce posa ne fit pas un tremblement de terre, mais par contre, on pu entendre comme un bruit d'explosion, surtout lorsque le vaisseau Gummi toucha le mur qui entourait la grande bâtisse. Enfin bref, encore une fois, la demoiselle eût de la chance et ne fit pas exploser son moyen de transport. Là où il était garé, près de la sortie, il ne risquerait pas de déranger trop de monde, surtout qu'il n'empêchait pas les portes de s'ouvrirent. Suite à cet arrêt catastrophique, la fleur éphémère éteignit Yuri, puis elle sorti de son bolide avec Kanashi, qui la suivait à la trace en volant non loin de sa personne. Ne remarquant pas vraiment ce qui les entouraient, les deux amis entrèrent dans le Colisée. En voyant le tableau des inscriptions, ils purent ce rendre compte qu'ils étaient dans une sorte d'arène de combats où les participants pouvaient s'affronter afin de montrer qui était le plus fort. En voyant qu'elle s'intéressait à ce qu'il ce passait, son partenaire ce posa sur son épaule.


> Vous ne pensez tout de même pas vous inscrire ?

"Pourquoi n'en aurais-je pas le droit Kanashi ? Si tout est fait dans les règles, il ne devrait pas y avoir de problèmes"

> Vous allez encore vous faire remarquer et c'est vous qui allez avoir des soucis.

- De toute façon, tant que vous n'avez pas l'air héroïque, vous ne pourrez pas vous inscrire

En plus de jouer le rôle de l'encyclopédie, Kanashi semblait être le garde-fou de la donzelle, car il essayait tout le temps de faire en sorte qu'elle ne mette pas les pieds dans le plat, mais le faisant systématiquement sans le faire exprès, il était très dur pour l'oiseau mécanique de lui éviter d'être dans la mouise. Ayant l'air de vouloir absolument tenter sa chance, l'animal fût tout de même obligé de céder à sa requête. Ayant entendu leur conversation, un satyre fit son apparition, ce qui surprit les deux amis, car ils ne s'attendaient pas à ce qu'il surgisse de nul part, et puis, la jeune fleur ne savait pas trop ce que c'était, donc elle avait eût un peu peur. En l'écoutant parler, elle comprit qu'elle ne pourrait pas faire ce qu'elle désirait. Toutefois, elle ne lâcha pas l'affaire.

"Et si je vous montre ma force, je peux participer ?"

- Hum, je me doute que tu puisses y arriver, mais ok. Détruit ces quatre tonneaux et je réviserais mon jugement.

"Dans ce cas, attendez-vous à en avoir pleins les yeux !"

Etant ravie qu'il accepte, la jeune femme s'en alla vers les tonneaux et donna deux rapides coups de poings qui explosèrent très rapidement les objets que l'ont venait de lui demander de casser. Kanashi s'étant absenté de son épaule, ce posa à nouveau dessus lorsqu'elle revint avec un air très fier, tandis que Phil était tellement impressionné qu'il en resta sans voix. Comme quoi, être une expérience prévue à la base pour massacrer tout le monde, ça peut aider de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Prophète de Leopardus
MembreMaître de la KeybladeProphète de Leopardus
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 21
Arme : Keyblade Leopardus / Livre des Prophéties
Invocation : Avale-Rêves
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Ven 14 Avr - 17:12

"Alors alors, où est-ce qu'on va aller se balader aujourd'hui toi et moi ?", demandait Alizé à son propre visage qui se reflétait dans un grand miroir à bascule apposé contre le mur de sa chambre. Il était assis sur le bord de son lit maladroitement bordé en train d'enfiler ses chaussettes, arborant de jolies rayures multicolores sur un ton sombre, pour partir vers une quelconque aventure qui lui ferait voir de nouvelles têtes et de nouveaux mondes. Alizé se sentait bien chez Meiko, Princesse du Crépuscule, la responsable du château du Jardin Radieux, et surtout sa mère-adoptive pour lui, mais peut-être qu'il s'y sentait un peu trop bien, et qu'il avait bien besoin de mettre le nez ailleurs que dans les jupons de sa tutrice, sans mauvaise interprétation.
Il faut dire que le fort lien qui unissait la prophétesse et son élève, la mère et son fils, avait poussé ce dernier à quelque chose que l'on peut clairement considéré comme un suicide, ainsi que l'homicide parfaitement volontaire de la Princesse du Crépuscule ! Le coeur était une essence de vie parfois bien trop complexe, et les émotions qui en découle peuvent rendre fou. C'est pourquoi, même s'il n'en était pas concrètement conscient, Alizé s'était légèrement détaché de sa tutrice. Il était sans doute préférable pour lui qu'il sache se développer un minimum sans la jeune femme, et probablement pour ne pas produire ce qui a pu être évité : la mort des deux prophètes. C'est pourquoi le garçon s'était donné, lors de ses moments de temps libres, le droit (ou devoir) de voyager à travers les mondes, de les découvrirent, de ne pas les craindre, pour se forger sa propre vie et ne plus être dépendant des sentiments de Meiko.

"Alizé, allons-y !", s'écria le garçon en sautant dans ses chaussures une fois prêt, faisant apparaître l'arme qui lui donnait le rang de Porteur la Keyblade. La clé à l'allure fulgurante du garçon s'illumina dans son extrémité, et dans une gerbe de lumière si propre à cet objet ancestrale, un portail vînt naître en plein milieu de la chambre d'Alizé, qu'il observa longuement avant d'emprunter le passage tumultueux qu'il avait fait apparaître. "Je reviens très vite", qu'il dit en pénétrant dans le couloir luminescent, peut-être à sa chambre, à Meiko, ou à lui-même une fois de plus.

Alizé avait la maîtrise nécessaire pour ne pas avoir à craindre la négativité des entrechemins qui entouraient les mondes à travers le Domaine de la Lumière, ses portails étaient plus ou moins précis, et lui permettait de rejoindre directement le monde souhaité sans avoir à passer par ces dangereux couloirs. Et il faut se dire que s'il n'était pas capable d'une telle prouesse grâce à des années d'enseignements théoriques dans son monde natal, le garçon ne se serait jamais autorisé le fait de voyager à travers le Domaine de la Lumière, de crainte de se faire corrompre par la négativité et les Ténèbres des entrechemins. Même si sa tutrice était une Princesse du Crépuscule, et donc ne considérait pas les Ténèbres comme une menace, Alizé avait encore bien du mal à penser cela. Et bien qu'il ait parfois aidé des alliés des Ténèbres dans ses quelque aventures, il ne leur faisait pas bien confiance non plus. Mais à part Meiko, Alizé était-il seulement capable de faire confiance à quelqu'un ?

Dans le ciel azuré de Thèbes, une orbe lumineuse apparue avant de laisser place à un vortex mouvant du quel Alizé sorti soudainement. Le garçon observait avec passion l'endroit qui se trouvait sous ses yeux, l’architecture si particulière de ses bâtisses, de ses temples hors-du-temps. Dans son extase, le garçon aux yeux roses ne tarda pas à se rendre compte qu'il n'avait pas prévu d'arrivé à une telle hauteur dans le ciel, et à plusieurs mètres de haut, en chute libre, il avala sa salive en regardant les briques beiges au sol qui devenaient de plus en plus visibles. Il regarda dans toutes les directions possibles, afin de trouver de quoi se réceptionner. Dans un dernier élan instinctif, Alizé fit apparaître sa Keyblade avec laquelle il chargea dans une direction, comme un coup d'estoc fendant l'air, pour se repositionner et essayer d'avoir un atterrissage moins catastrophique que ce qu'il s'imaginait. Grâce à ce mouvement digne d'un courant d'air, Alizé parvînt à se rapprocher d'un imposant monument, mais dans lequel il ne se voyait pas planter sa Keyblade pour arrêter sa chute. "Pas question de dégrader ce lieu !", qu'il se disait, même s'il était plutôt hésitant. Son hésitation lui permit de remarquer un vaisseau, cassant l'esthétique environnante, aux abords du haut monument. Même si cela lui faisait du mal de détériorer un tel engin avec son arme, le garçon n'eu pas trop le choix de planter sa Keyblade dans l'épaisse cuirasse du véhicule pour s'arrêter dans sa chute, à quelques mètres ou centimètres de la fin.

"Hm, e-excuse moi", dit-il sincèrement en tapotant la carrosserie du vaisseau Gummi après avoir posé le pied au sol, en espérant que le véhicule allait pouvoir se remettre de la fente occasionnée par sa Keyblade.

Suivant son instinct et sa curiosité avant tout, Alizé décida de pénétrer dans l'enceinte du Colisée plutôt que de visiter les alentours de la ville et ce qu'elle pouvait proposer, même s'il n'aurait pas été contre le fait de se trouver un petit encas avant de démarrer sa journée. Dès lors, une fois les imposantes portes poussées, il aperçu ce que pouvait être l'entrée du Colisée, et compris qu'il s'agissait donc d'une arène. Après quelques coups d'oeils furtifs à droite et à gauche, le sourire aux lèvres, pour observer le coin, Alizé remarqua une demoiselle s'en prendre à de banals tonneaux, mais qui avait peut-être une implication particulière dans ce monde. Et s'ils étaient des œuvres d'art ou de culte ? Il n'était pas question de les détruire !

"Hé ! Q-que t'ont fait ces pauvres objets !?", voulu savoir Alizé, un peu craintif, en se rapprochant du personnage cornu à sabot et de la demoiselle qu'il compris comme étant étrangère à ce monde de part son allure vestimentaire. "Au-au moins est-ce que ces tonneaux t’appartenaient ? Qu'est-ce que tu ferais si quelqu'un s'en prenait à ce qui est à toi ?!", qu'il ajouta, en ignorant que la jeune femme était la propriétaire du vaisseau qu'il avait endommagé à l'extérieur du Colisée.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 59
Age : 23
Localisation : Actuellement: Colisée de l'Olympe
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Sam 15 Avr - 14:58

Quant le Makuta ouvrit les immenses portes du Colisée, il découvrit simplement une pièce vide. La pièce qui servait de hall d'entrée était éclairer par divers torche accroché aux mur. Les murs justement ont été sculpté pour faire des rebords afin de mettre en valeur des trophées qui sont posé entre chaque torche. Naga les regardait avec de la curiosité les coupes avant de se tourner vers le passage en face de la porte d'entrée. Songeant à ce que le passage mènent à l'arène il marcha alors et finit par être une nouvelle fois à l'extérieur.

L'explorateur observa alors l'étendu du Colisée dans son ensemble. Les murs ont était construit en même temps que des gradins et au centre se trouve un plateau de combat en forme carré secondé par quatre pilier se trouvant à chacun des coins. Il y avait justement des personnes qui s'y trouvait sur l'arène. Le Makuta se mirent alors sur le coté gauche de la porte et s'assit pour observer avec attention les deux personnes. L'un était petit et ressembler à un animal, tandis que l'autre était une fille ayant des habits plus complexe que celui d'Hadès. Naga devina aisément que la fille devrait être aussi une personne venant d'un autre monde alors que pour la créature il devait s'agir du gérant du Colisée.

La jeune fille s'entrainait au combat en cassant des tonneaux sous le regard aviser du satyre nommé Philoctète, ou Phil pour les intimes. C'est alors qu'une autre personne entra dans l'arène et que Naga ne tardait pas à le remarquer. C'était un jeune homme, lui aussi habillé de vêtement sophistiqué et avait des yeux rose. Le Makuta comprit aussi qu'il doit venir d'un autre monde.

Le jeune homme accourut vers l'arène, d'un air un peu inquiet. Remarquant ceci, Naga se leva et commença alors à marcher aussi vers l'arène, il devait de toute façon le faire pour parler avec le gérant. Philoctète se retourna alors quand il entendit la voix du garçon.


"Hé ! Q-que t'ont fait ces pauvres objets !? Au-au moins est-ce que ces tonneaux t’appartenaient ? Qu'est-ce que tu ferais si quelqu'un s'en prenait à ce qui est à toi ?!"

"Que je m’inquiète pour des tonneaux d'entrainement ? Haha ! C'est la meilleure celle là. On m'en donne tout les jours des tonneaux !"

Riait encore Phil sur les propos du jeune homme. Mais c'est alors qu'il eu un intérêt soudain pour le jeune prophète nommé Alizé. Le satyre s'approcha alors et le regardait de très près. Au point même où le Satyre s'était accroché à Alizé pour regarder droit dans les yeux avant de le lâcher. L'être mi-homme mi-bouc croisa les bras, s'interrogeant sur ce qu'est jeune homme.

"J'ai une impression de déjà vus.. Je t'es pas entrainé toi ? Quoique, vus que tu t'inquiète pour de simple tonneaux je ne crois pas que tu ne soit un héros pour participer aux jeux si ?"

"Votre arène doit être très privilégier pour ne pas accepter des personne sans capacités exceptionnelle."

Répondit le Makuta qu'il a fini de marcher vers le groupe. Les deux humains ainsi que le satyre se sont retourner quand il voyait l'explorateur venir vers eux. Comme pour le jeune homme, Philoctète scrutait du regard Naga avant de reprendre parole sur les mots de l'Explorateur.

"C'est même plus que privilégier. Ce Colisée a été construit au pied du Mont Olympe, la résidence des dieux. Il leur faut montrer des combats exceptionnelle ! Et donc pour les combattants à ce tiens en trois mot: Des héros digne de ce nom."

"Je vois... Pensez vous que c'est aussi valable pour un héros de guerre comme moi ?"

"Un héros de guerre ?.. ça me semble bon oui. Tu as l'air d'être un Spartiate en plus. "

Le Makuta ignore ce que c'est qu'un Spartiate. Mais vus que le Satyre ne lui avait pas donné un test de force semble émettre à Naga l'hypothèse qu'un Spartiate serait une personne pratiquant beaucoup de combat. Quant à ce qu'à déclaré l'Explorateur sur son "titre" de héros de guerre, il part d'une vérité   sur lequel dans son monde d'origine, Naga et ses frères Makuta dument mener une guerre contre une organisation monarchie nommé "Ligue des Six Royaumes". Il se souvient encore de ce moment, cela se passait même bien avant l'éclatement civile qu'il y avait eu lieu à Metru Nui.

Philoctète laissa alors les deux humains et le Makuta pour s'avancer vers un écriteaux avec une grille dessus. Il commençait à écrire quand il reparlent au groupe.


"Bon j'attends encore te concernant, minus. Tu es là pour participer ? Ci c'est non va dans les gradins. Les jeux ne vont plus tarder. D'ailleurs, quel est vos noms à vous deux ?"

"Je me nomme Naga."

Répondit-il sur la question du satyre. Le Makuta attendit alors les réactions des deux humains qui seront peut être ses adversaires de ce tournoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Nombre de messages : 179
Age : 19
Localisation : Si un tag d'une fleur vous saute aux yeux c'est que je suis passée par là.
Arme : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Sam 15 Avr - 17:37

Hana était tellement concentrée qu'elle n'avait pas senti la présence de Naga, tout comme son partenaire qui était trp occupé à la surveiller pour observer ce qui l'entourait. Une fois les tonneaux cassés, un jeune homme fit son apparition en ayant l'air inquiet, ce qui fit sursauter la demoiselle qui ne s'attendait pas du tout à ce que quelqu'un surgisse de nul part pour lui faire un reproche. Lorsqu'elle eût reprit ses esprits, elle fit un signe à son compagnon de route pour lui dire que tout allait bien et qu'il n'avait pas besoin d'ouvrir son bec, car le connaissant mieux que quiconque, elle savait qu'il allait vouloir la défendre verbalement et que cela n'allait pas être très amical, donc mieux qu'il ce taise, ce qu'il fit en lançant un regard perçant au garçon possédant des yeux roses, ce qui n'était pas banal.

Enfin, ils pouvaient penser tout deux que ses pupilles n'étaient pas ordinaires, mais celles d'Hana non plus n'étaient pas en reste. Son oeil à décuvert était tout à fait normal, ce qui n'était pas le cas de l'autre qui était vert presque fluorescent, ce qui expliquait pourquoi il était caché alors qu'il voyait tout aussi bien que l'autre. A vrai dire, ce changement de couleur était dut au fait qu'elle était une expérience et de ce fait, si on essayait de lui crever l'oeil, ce dernier changeait de couleurs, comme ses cheveux lorsqu'on les lui coupaient. Hé oui, être une expérience ce n'est pas toujours évident, surtout qu'il faut essayer de vivre sans effrayer les autres. Quoi qu'il en soit, après avoir remarqué que le garçon ne venait pas de ce monde à cause de ses habits, elle fini par ouvrir la bouche en ayant l'air gênée.


"Mais... Il ne s'agit que d'un entrainement..."

Elle n'eût pas le temps de ce justifier plus longtemps, car Phil termina l'explication à sa place en riant, ayant l'air de trouver cette situation commique, ce qui n'était pas du tout le cas de la miss, qui avait été mal à l'aise durant quelques secondes. Elle pu ensuite voir le satyre s'approcher de l'inconnu, le regardant en profondeur, comme s'il le scannait. Lorsqu'il eût terminé son annalyse, il ce permit de lui faire une réflexion et de ce moquer un peu de lui, mais la façon dont il lui parlait donnait l'impression à Hana qu'il le rabaissait, ce qu'elle n'appréciait pas.


"Un héro ce doit de respecter le matériel des autres et s'assurer que la justice soit partout"

Hana avait lâché cette phrase du tac au tac, ce qui étonna Kanashi, qui ce demandait bien quelle mouche l'avait piquée pour qu'elle réponde de la sorte en ayant l'air sérieuse. C'est alors qu'un autre inconnu fit son apparition, ce qui fit qu'Hana ce retourna, tout comme son animal de compagnie. En voyant comment il était habillé, elle pu ce rendre compte qu'il était spécial et fait pour ce monde, mais en écoutant sa question, elle pu ce rendre compte que lui aussi n'était pas d'ici, ce qui était des plus étrange, car dans la façon de ce tenir et de s'habiller, il avait clairement sa place dasn ce monde antique, enfin c'est ce qu'Hana pensait, car il allait bien avec le décort de l'arène.

En entendant ce que disait Phil, Hana ce mit à ce demander si elle avait vraiment sa place dans ces lieux. Certes, elle avait donné de bons coups de mains à Meiko en la défendant contre des monstres ou en l'aidant à sauver un monde contre une grande menace, mais est-ce que cela faisait d'elle une héroïne ? De plus, elle avait été crée pour l'extermination, donc cela faisait-il d'elle pas plutôt un monstre ? Si Thara n'avait pas été là pour lui arracher son coeur alors qu'elle allait comettre un grand massacre, elle serait devenue une assassin. Cette prise de conscience plutôt anodine lui fit du bien, car cela lui permit de mûrir un peu et de s'approcher davantage d'une personne ayant une véritable humaine. En entendant ensuite la réflexion de l'homme étrange et de l'homme-bouc, elle eût à nouveau une réflexion qu'elle ne réussi pas à garder pour elle.


"Je ne vois pas comment on peut devenir un héro en ayant massacré des gens qui n'avaient sûrement pas demandé à faire partie de la bataille et qui ce sont fait enrôler de force"

> Je crois que vous feriez mieux de vous taire avant d'avoir d'avoir un autre malentendu.

La voix de Kanashi allait sûrement surprendre tout le monde, ce qui ne serait pas impossible, cependant, la miss fixait toujorus Naga avec un regard fixe et intense. Elle fini par détourner le regard pour fixer à nouveau le satyre lorsqu'il dit que les jeux allaient bientôt commencer. Il embêta à nouveau le jeune homme avant de demander comment ils ce nommaient. A ce qu'elle avait comprit, ils allaient pouvoir tous participer, ce qui ne semblait pas être le cas lorsqu'elle lui avait adressé la parole pour la première fois, mais si l'homme-bouc changeait d'avis, il n'y avait pas de problèmes.

"Je me nomme Hana Scarlett et lui, c'est Kanashi. Je compte sur toi pour m'encourager"

> Vous n'aviez même pas besoin de me le demander, vous savez que je vous soutient toujours, quoi qu'il arrive

En entendant les paroles de l'oiseau, qui n'arrivait toujours pas à la tutoyer, la miss ne pu s'empêcher d'avoir un énorme sourire aux lèvres, bien contente que quelqu'un la soutienne, car malgré qu'elle avait des compétences pour ce battre, elle sentait que cela n'allait pas être de tout repos. Enfin, ce n'était pas grave si elle ce faisait battre, l'importance était qu'elle s'amuse et ce change les idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Prophète de Leopardus
MembreMaître de la KeybladeProphète de Leopardus
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 21
Arme : Keyblade Leopardus / Livre des Prophéties
Invocation : Avale-Rêves
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Sam 15 Avr - 19:22

Il s'agissait donc de simples "tonneaux d'entraînement" ? Alizé avait mal vu, lui qui cru voir des objets de culte se faire réduire en poussière par la demoiselle présente. Se rendant compte de son erreur, et donc du ridicule de la réaction qu'il eut, Alizé se gratta la joue en souriant naïvement, en espérant qu'il n'avait pas l'air trop idiot et que ce malentendu allait vite passer à la trappe. Les bourdes du genre, le garçon commençait à les cumuler, et il craignait durement qu'un jour quelqu'un puisse toutes les ressortir, un sacré dossier qui ferait très vite virer au rouge le garçon au tin basané !

Une fois de plus, Alizé était vaguement confondu avec quelqu'un d'autre. Est-ce que le personnage cornu pensait à Ventus, ou bien peut-être même à Vanitas ? Alizé ne rencontra jamais le premier, mais il fut pris pour lui par la Princesse des Ténèbres Yûki lors de sa première rencontre avec elle, près de l'Illusiocitadelle d'Illusiopolis, et compris pour la première fois qu'il possédait une ressemblance avec celui-ci. Et même si personne ne lui fit jamais concrètement remarquer, et connaissant avant tout le lien qui unissait Ventus et Vanitas, Alizé savait qu'il ressemblait à ce dernier d'une certaine manière également. Même si tout cela pouvait le perturber, le jeune prophète ne se posa jamais trop de question à ce sujet, et préférait passer à côté de tout cela, du moment que la confusion était terminé une fois son identité donnée. Chose qu'Alizé voulait préciser rapidement, mais un nouveau personnage aux allures mécaniques s'avança et pris la parole, permettant ainsi au prophète d'en apprendre un peu plus sur ce monde et son Colisée de la part du satyre.

Combattre pour les Dieux... songea le garçon, en pensant aux nombres divinités de son monde, et avant tout de celle à laquelle il était lié de part son regard, l'Astre Divin que les habitants de la Bourgade de l'Aube appelait Jupiter. Un joli hasard ou parallélisme est que la divinité régnant sur le Mont Olympe était parfois également appelé Jupiter, même si le nom de Zeus lui était plus souvent donné dans ce monde. Mais était-ce vraiment un hasard ? Deux grandes puissances, chacune venant d'un monde presque ancestrale, qui portaient un nom similaire ? En réalité, l'Astre Divin Jupiter reçu cette appellation par rapport à Zeus, à cause d'un abus de langage au fil du temps ou bien d'une mauvaise traduction d'un ancien tétragramme désignant l'Astre Divin, ne pouvant être prononcé, et s'écrivant JHPH. Bien évidemment, tout ça Alizé ne le savait pas, et à part peut-être quelques fins connaisseurs des anciens récits de la Bourgade de l'Aube d'où provenait initialement Alizé, personne ne le connaissait.

Du bout de ses doigts, Alizé comptait les mots de Phil, et arriva à plus que trois. Il préféra ne pas faire la remarque, de peur de s'en prendre une à son tour, même si le garçon parfois pas bien débrouillard savait compter sur ses doigts sans difficulté. Il faut dire qu'il était plutôt intimidé par le satyre, mais surtout par l'autre étrange personnage, qualifié de "spartiate" par ce premier. Le Colisée de l'Olympe semblait attiré maintes et maintes personnalités différentes, qui étaient peut-être à craindre ! Le garçon se dit qu'il ne devait pas faire machine arrière, et que maintenant qu'il était là, près à vivre une aventure sans être sous l'aile de la Prophétesse Meiko ou bien d'Ava, il devait en apprendre plus sur ce monde et les personnes puissantes qui pouvaient participer au tournoi qui allait se dérouler. Qui sait, peut-être qu'il pourrait ainsi analyser de futures menaces pour le Domaine de la Lumière, et ainsi pouvoir préparer un moyen de contrecarrer leurs idées. Car, même s'il n'avait montré aucune animosité jusqu'à maintenant, l'être se présentant sous le nom de Naga ne disait rien qui vaille à Alizé.

Alizé craignait, de part les mots de la jeune femme, que la situation ne s'envenime avant même le début du tournoi qui allait débuter. Mais il fallait croire que le drôle de volatile accompagnant celle-ci avait pris les devants pour conclure la discussion. Aussi-tôt que la demoiselle se soit présentée, elle et son camarade ailé, Alizé fit de même rapidement, en gloupçant un coup en sachant dans quoi il s'engageait.


"Hm, j-je suis Alizé ! Inscrivez moi, j-je saurai faire honneur aux dieux de l'Olympe !", qu'il promis de manière déterminée en serrant du poing ses mains gantelées, même s'il bégayait toujours légèrement comme à son habitude lorsqu'il n'était pas serein. Chose presque constante. Je saurai faire preuve d’héroïsme... se dit le garçon en levant ses yeux rosés au ciel, même s'il n'avait pas l'expérience et l'assurance de Naga, ni le soutient d'un camarade comme Hana.

Se ressaisissant dans ses pensées pleines d'espoir et d'envies de réussir, Alizé se demanda comment se déroulerait le tournoi, et quel en serait la récompense s'il y en avait une. Même s'il n'était clairement pas certain de l'emporter, il se disait que ramener un trophée durement gagné sur l'une des étagères de sa chambre était un bon moyen de s'approprier sa nouvelle vie.


"J-je sais que je suis déjà inscrit, et que cette question peut paraître tardive... m-mais quel genre de tournoi est-ce ? Allons nous devoir détruire le plus de tonneaux possibles en un certain temps imparti ?", le garçon espérait quelque chose de ce genre, ou bien des affrontements qui restaient sous la forme de jeu, comme les tournois de Struggle de la Cité du Crépuscule. Il ignorait que les Ténèbres et le sang avaient déjà fait rage dans les tournois du Colisée de l'Olympe.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 59
Age : 23
Localisation : Actuellement: Colisée de l'Olympe
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Lun 17 Avr - 14:14

Suite au mot de Naga la jeune fille avait déclarer son opinion au sujet de la guerre. Ce qui eu pour effet qu'on entendit la voix de son oiseau de compagnie qui faisait la réflexion à sa maîtresse de ne pas envenimer la situation. Naga eut un air légèrement surpris à l'apparition soudain de Kanashi mais son regard se tourna de suite sur Hana qui le fixer de son seul œil visible.

Philocètete quant à lui eu un sourire en voyant la réflexion et les agissement de la fleur éphémère, même déjà avant elle avait réagi à voix haute sur les petit moquerie du satyre au garçon aux yeux rosé. Définissant même ce que doit faire un héros. Pas de doute pour lui, Hana en est une. Quant le satyre prit le temps d'inscrire les noms pour le tournoi, Naga saisi alors l'opportunité de répondre à la fille au sujet de ses déclaration sur les propos du Makuta.


"Peu importe ce qu'on est, ou de ce vaut ainsi que de la situation, tout le monde finira par répondre l'appel de la violence, du sang, de la guerre, de la mort. Que ce soit pour des hommes, ou des bêtes Rahi. Vous devriez écouter plus souvent le votre d'ailleurs. Çà vous évitera un jour d'être confronter à plus fort que vous, Hana Scarlett."

L'oiseau mécanique ne sut dire si il devait s'agir d'un compliment ou d'une insulte sur ce que le Makuta avait dit, plus particulièrement sur le terme "Rahi" que Naga avait employer pour désigner des bêtes. L'inscription du tournoi semble vouloir s'achever ainsi, mais c'est contre toute attente que le jeune garçon aux yeux rosé se présenta lui aussi pour participer.

Ce qui étonna pas trop le satyre qui après avoir écrit le nom d'Alizé se retourna vers lui. Il sentait qu'il a une âme de héros en ce jeune prophète, il fallait le brusquer pour qu'il réagissent. Alizé justement posa la question sur comment va se dérouler le tournoi, ceux à quoi le satyre lui répondit directement.


"Çà, tu va le découvrir bientôt. Mais pour l'heure, montre moi ta force avec des tonneaux."

...

Les tribunes se sont rempli de spectateurs venus de toute la Grèce. Tous furent ici pour voir le spectacle que va offrir ce tournoi, et tous saluèrent d'ovation les quatre compétiteurs: Le Makuta Naga, Hana Scarlett, Alizé, et le dernier compétiteur qui est un centaure qui avait prouver ses actes héroïque dans défendant sa tribu contre l'Hydre qui était de passage. Après des salutation des compétiteurs aux spectateur, ils furent interpeller par le satyre qui va expliquer les règles.

"Messieurs et Madame, voici les règles du tournoi. Vous allez vous affronter dans deux pool différente. Chaque combat se fait à un contre un, le combat se termine que si le perdant ne soit plus en état de combattre, qui déclare forfait, ou qu'il tombe de l'arène. Le vainqueur des deux pool s'affronteront en final, et le grand vainqueur recevra alors un trophée et aura le privilège d'affronter le champion du Colisée. Ah le voici justement."

Les ovations s'était intensifié quand le champion de l'arène entra en scène et les quatre compétiteurs se sont retourner pour le voir. Connu de tout Grèce, Hercule est à lui seul la renommé du Colisée. L’enthousiasme à l'arrivé du champion est-elle, que le publique scandait le nom du fils de Zeus. Ce dernier les saluait même provoquant plus d'ovation que les compétiteurs ont fait.

"Une dernière chose, la magie et toute forme de pouvoir sont autorisé mais dans tout les cas vous devrait respecter ces cinq mots: pas de mort dans cette arène. Ont vous appellera quant tout sera prêt."

Déclara le satyre en indiquant le tableau du tournoi qui vont faire opposé les quatre adversaire. Par la suite il laissa les compétiteurs pour discuter avec Hercule. Naga avait regarder un court instant le tableau avant de laisser place au autres et s'installe sur le banc des compétiteurs.

Dans l'ombre du stade, Hadès assistait aussi à la compétition et observait les compétiteurs. Il avait par ailleurs espionner ce qu'il avait eu avant que la compétition commence et put établir la situation. Autant pour les deux humains et le centaure ça devrait pas poser problème, mais pour le Makuta c'est une autre affaire.


"Bon, j'ai pas trop à m'en faire vus comme ça, mais ce Naga commence sérieusement à me douter si j'ai bien fait de me servir de lui. Et c'est pas le pouvoir du feu que je lui ai glisser en me posant mes mains sur lui qu'il va me rassurer. Mais j'ai prévue deux plan b."

Ricana le Dieu des Enfers alors qu'un léger froid lui parcourait l'échine, signe qu'un de ses deux plan b est en place.

[Hrp] Pour éviter des attentes trop longue, les deux combats seront fait simultanément

Naga vs Hana, et Alizé vs le centaure.

Pour Alizé tu es libre de faire ce que tu veux concernant ton combat, si jamais ça ne va pas vous pouvez me le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Nombre de messages : 179
Age : 19
Localisation : Si un tag d'une fleur vous saute aux yeux c'est que je suis passée par là.
Arme : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Lun 17 Avr - 23:17

Alors que Naga lui disait ce qu'il pensait de ses propos, Hana ne détourna pas le regard. Heureusement que Kanashi lui avait dit de laisser tomber, sinon elle aurait répliqué et dieu sait ce qu'il auriat pu ce passer par la suite, rien de bon pour la jeune fleur. Kanashi, quant à lui, ce demandait ce que ce type avait bien voulu dire en le traitant de rahi. Il aurait bien aimé lui demander le sens, mais il préféra s'abstenir, car vu qu'il appartenait à Hana, il ne voulait pas ce faire mal recevoir vu qu'il y avait une légère tension entre les deux personnages et s'il s'envoyait ce faire balader, la miss réagirait mal, donc il préférait également ce taire à ce sujet, en tout cas jusqu'à ce qu'ils s'entendnt un peu mieux.

Quelques secondes plus tard, Alizé demanda à ce faire inscrire, ce qui laissa un regard interroateur au volatile, tandis qu'Hana lui fit un sourire, levant brièvement le pouce en signe de victoire en ayant l'air contente qu'il montre aux autres qu'il n'était pas faible. Par contre, ce fût bien le seul à demander comment allait ce dérouler les combats. Ils n'eurent pas de réponses précises, juste un mot pour le jeune homme qui fût de montrer aussi ses talents en cassant les tonneaux, ce qu'Hana trouvait assez ironique comme situation, ce demandant comment il allait s'y prendre après lui avoir fait toute une théorie à cause de ces satanés objets.


"Alizé... T'en fait pas, c'est simple ! Je suis sûre que tu vas assurer !"

Hana lui avait dit ces paroles en ayant l'air sincère, parce qu'avec la force qu'on lui avait donnée en la créant, il lui avait été assez aisé de les extermienr. Quelques minutes plus tard après cette séquence d'entrainement, ils ce retrouvèrent tous à entrer dans l'arène sous l'ovation du public, tandis que Kanashi volait au-dessus d'eux, semblant vouloir être aux premières loges pour voir l'entrée triomphante de son amie. Bien qu'il la voyait marcher la tête haute, l'air solennel, il la sentait très tendue, comme si elle était nerveuse, ce qu'il comprenait. Puisqu'elle était vue de tous, elle voulait faire bonne impression.

Une fois le public calmé, Phil pu énoncer les règles, et comment allait ce dérouler le combat. Bien qu'elle était très attentive, elle ne pouvait s'empêcher de jeter, de temps en temps, des coups d'oeils au Centaure, car elle n'en avait encore jamais vu un de sa vie et elle ce demandait ce que cela pouvait bien être comme créature, car même si elle avait lu des contes pour s'occuper lorsqu'elle n'avait pas le droit de sortir de sa chambre, ce genre de créatures ne semblaient pas avoir étés mentionnées. Quand Hercule fit son apparition, Kanashi ce posa sur son épaule.


> C'est un Centaure, un être mi-homme, mi-cheval. Méfie-toi, ceux qui viennent de cette race sont puissants

Lui chuchota à l'oreille son fidèle compagnon, ayant bien remarqué que la miss se préoccupait de cet étranger qui pourrait peut-être, être son adversaire. Reprenant son attention sur Hercule, la demoiselle ce rendit compte qu'avec ses muscles imposant, il devait être quelqu'un de très fort, mais en même temps, il avait l'air gentil, tout ce qu'il fallait pour être un bon héro, en tout cas, l'affronter serait des plus intéressants, si jamais cette option lui serait accessible. Après qu'une dernière règle ait été annoncée, Hana ce mit à balader son regard dans toute l'arène pour voir s'il n'y avait pas des flerus quelque part. Par chance, il y en avait un petit peu, pour la décoration.

*Je risque de gâcher les fleurs... Tant pis, si je dois me battre à fond, j'en aurais sûrement besoin*

> Hana, si la magie est autorisée, les invocations doivent aussi l'être. Je pourrais vous être très utile si vosu m'utilisez comme tel !

"Ah ? Euh... Oui ! Merci Kanashi ! Allons voir contre qui nous combattrons"

Kanashi venait de la tirer de ses pensées en lui donnant un conseil qui lui serait sûrement très utile. Hana n'avait pas une très grosse marge de manoeuvre pour ce qui était dans le domaine de la magie, car ses pouvoirs étaient liés aux fleurs et vu qu'il n'y en avait pas tout le temps, elle n'était jamais assurée de pouvoir utiliser ses pouvoirs, ce qui ne la dérangeait pas, car elle arrivait à faire sans. Toutefois, pour ce qu'elle les avait utilisés, elle avait pu ce rendre compte qu'ils étaient extrêmement puissants et que bien utilisés, au bon moment, ils pouvaient faire des ravages.

Décidant d'aller voir qui elle allait combattre, la donzelle fût surprise en voyant le nom de la personne contre qui elle allait ce mesurer au premier tour. Son adversaire était ce Naga avec qui elle ne partageait pas les même opinions, ce qui fit que son air interloqué ce transforma vite en une mine satisfaite. Ainsi, ils allaient pouvoir exprimer sur le ring, à coup de poings et d'arguments ce qu'ils pensaient de la guerre tout en essayant de rester respectueux l'un envers l'autre. Puisqu'il ne savait rien d'elle, il allait être grandement étonné, et peut-être déstabilisé de combattre quelqu'un comme elle, ce qui allait lui laisser l'avantage de l'effet de surprise. Avant de s'asseoir sur le banc, en attendant qu'on l'appelle, Hana ce dirigea vers Alizé.

"Alors prêt à affronter la bête ? Même si c'est quelqu'un de puissant, t'a intérêt à le gagner ce combat si tu veux plus que les autres ce moquent de toi. Je suis sûre que tu vas y arriver, même si ont ce connait pas encore très bien"

Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait plus de facilité à le tutoyer que les autres personnes présentes dans l'arène. En tout cas, tout ce qu'elle disait, elle le pensait. En faites, elle n'avait pas encore réaliser que c'était lui le fils adoptif de Meiko, mais si elle le découvrait, elle comprendrait mieux pourquoi est-ce qu'elle arrivait à ce rapprocher autant de lui alors qu'avant ils ne s'étaient jamais vu. Lorsqu'on appela les adversaires sur le ring, Kanashi quitta son épaule pour aller ce poser sur le banc


"Alors vous êtes prêt à me montrer ce qu'un assassin... Pardon un héro de guerre est capable de faire ? J'espère que vous ne retiendrez pas vos coups, car je ne retiendrais pas les miens"

Dit Hana à Naga en le provoquant un petit peu, dès qu'elle fût face à lui dans le coin où ils allaient ce battre. Dans son regard, on pouvait y voir une braise s'animer, car elle semblait être déterminée à le vaincre pour lui prouver que même sans tuer, on pouvait ce défaire de ses ennemis. Par contre, la foule semblait ce poser de nombreuses questions quand au fait que la demoiselle n'avait pas d'armes sur elle, ce qui fait qu'on lui demanda si elle ne voulait pas une lance ou une autre arme blanche pour ce défendre.

"Merci, c'est gentil, j'ai tout ce qu'il faut avec moi"

Répondit la demoiselle en ne quittant pas son adversaire du regard. Suite à cette réplique, toute la foule ce mit à s'exciter, ayant l'air d'apprécier l'audace de la jeune femme. Ce combat allait ressembler à une mise à mort, où le condamné n'avait presque rien avec lui et devait vaincre le gliadateur ce trouvant en face de lui, ce qui semblait plaire à la foule de retrouver cette ambiance à rebondissements, dont ont pourrait être surprit par le vainqueur. Lorsque la foule ce tut, le combat allait pouvoir commencer, et Hana attendait le premier assaut de celui qu'on avait prit pour un spartiate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 59
Age : 23
Localisation : Actuellement: Colisée de l'Olympe
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Jeu 20 Avr - 19:26

Naga rester encore assis sur le banc et se contenta d'observer ses adversaires, mais plus particulièrement celui qui doit affronter en premier. Il s'avère que ce fut Hana Scarlett qui sera l'opposant aux Makuta. Les légères tentions entre les deux avait été de mise avant la compétition, et le fait de se retrouver en face à face permettrait de résoudre les différents une bonne fois pour toute.

Le Makuta continua d'observer la Fleur Éphémère qui jeter des coups d’œil sur l'arène, potentiellement à la recherche de quelque chose. Au final elle détourna son regard et alla encourager le jeune Alizé qui va devoir faire face au centaure. Ce fut au bout de quelque minutes qu'ils appellent les combattant à se mettre en place sur le terrain.

L'explorateur se leva alors et marcha vers l'arène. Sur le chemin il se retrouva aux cotés de la jeune fille à l’œil rouge auquel elle voyait son oiseau partir de son épaule pour se poser sur le banc où elle était assise. Par la suite, elle murmura assez fort pour que Naga puissent entendre ce qu'elle lui disait.


"Alors vous êtes prêt à me montrer ce qu'un assassin... Pardon un héro de guerre est capable de faire ? J'espère que vous ne retiendrez pas vos coups, car je ne retiendrais pas les miens"

Le Makuta comprit qu'elle disait ça par provocation. Il soupira alors en fermant un instant les yeux, songeant principalement à ce qu'aurait put être le combat si il avait encore ses pouvoirs d'origine. Mais ce qu'il était sur, c'est qu'il ne faut jamais sous estimer un Makuta, même ayant perdu ses facultés.

"Tu n'as jamais mener de violente bataille, n'es ce pas ? Peu importe ce quelqu'un fera, le destin le poussera toujours à y faire couler le sang."

Conclu le Makuta alors que les deux adversaires montaient dans l'arène. Chacun des deux se mirent alors sur un des cotés en face à face du terrain pour le combat. Cela dit les spectateurs commencèrent à s'interroger sur comment se déroulerait le combat, étant donné qu'aucun des deux n'avait d'arme. Phil s'avança aux rebord de l'arène et demanda à ce qu'ils leurs fallait des armes. Ceux à quoi Hana Scarlett refusa l'offre, prétextant qu'elle a ce qu'il faut.

Le satyre se tourna vers Naga dans l'attente d'une réponse, ce dernier fit un mouvement de tête pour refuser l'offre. De ce fait, Phil retourna à sa place à coté d'Hercule et se contentèrent de voir les combats. Le Makuta tout comme la Fleur Éphémère se regardèrent dans les yeux et on pouvait lire dans l’œil rouge d'Hana une rage de vaincre, voulant prouver qu'on peut gagner sans tuer. Naga finit par détourner légèrement le regard mais également sa main droite, comme indiquer qu'il va faire apparaitre quelque chose.
Cette déduction s'avère être exact car une sorte d'aura se formait le long à partir de sa main. Quand il la serra, l'aura disparu et formait une arme par lequel Hana Scarlett n'aurais jamais penser à être confronté en tant qu'adversaire. Mais également Alizé qui ne s'attendait pas à voir une tel arme en la possession d'un étranger.

Le Makuta, avait fait apparaitre sa Keyblade qu'il a symboliquement appeler "Trois Vertus". Naga avait songé le faite que si Hana Scarlett avait refusé des armes, tenez surtout qu'elle avait sa propre stratégie misant sur l'effet de surprise. Mais maintenant elle sut qu'il ne fallait plus prendre le Makuta à la légère.

L'explorateur marcha de quelque pas, mettant la Fleur Éphémère sur la défensive, s'attendant surtout à ce que l'explorateur lança la première attaque. Mais Naga s'arrêta, il reprit la marche mais cette fois il faisait les cents pas et continua de regarder la femme à l’œil rouge, comme un prédateur observant sa proie. Il continua ainsi quand il remarqua de fines étincelle de feu en provenance de sa main gauche. Il observait de rapide coup d’œil les alentours avant d'entre-apercevoir de loin le Dieu des Enfers qui regardait aussi dans l'ombre les combats. Visiblement il avait donné un pouvoir de feu au Makuta ayant deviné qu'il participerait au tournoi.

Il continua malgré tout sa ronde en tenant compte de ce cadeau qu'il viens de découvrir et qu'il compte se servir à son avantage. Canalisant alors la chaleur, l'étincelle prit la forme d'une boule de feu tenant dans le creux de la main. Il rapprocha alors son arme à la boule de feu brasier et y fait glisser certaines langues de feux pour embraser la Keyblade et lui faire donnée une aura de flamme qui se renouveler autour de la lame.  Et sans crier gare, le Makuta lança son brasier vers Hana Scarlett mais en ciblant principalement le pilier qui se trouvait derrière elle. Là où se trouvait quelques fleurs.



[hrp] Comme m'en a fait part Alizé, il passe son tour pour que Hana et moi puissions mener tranquillement notre combat. Merci de votre compréhension.[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Nombre de messages : 179
Age : 19
Localisation : Si un tag d'une fleur vous saute aux yeux c'est que je suis passée par là.
Arme : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Ven 21 Avr - 0:47

HS : Ok, cool ! Moi ça me dérange pas =) Merci d'avoir averti. Sinon dit-moi en mp comment tu veux que ce termine le combat stp, comme ça, on pourra en discuter sans trop flooder ^.'

En écoutant sa réponse, Hana ne prit même pas la peine d'y répondre, car la conversation était close, mais également parce qu'elle trouvait qu'y répondre amènerait à un discourt de sourd puisqu'aucun des deux ne voulait adhérer à la façon de penser de l'un et de l'autre. Une fois dans l'air de combat, le public fût doublement surprit en ce rendant compte, tout comme Phil, que les deux adversaires n'avaient pas besoin d'emprunter une arme. Les deux jeunes gens s'observèrent par la suite et le Makuta fini par détourner un peu le sien, commençant ainsi les hostilités en faisant apparaître une Keyblade.

"Oh une cléf géante et tranchante ! Comment est-ce qu'une arme aussi noble à pu ce retrouver dans les mains d'un assassin, c'est insensé !"

N'ayant pas vu beaucoup de personnes en posséder une, elle pensait que c'était une arme rare qu'on ne pouvait pas avoir n'importe commet et qu'on ne pouvait pas donner à n'importe qui, ce qui expliquait son air confus et à la fois choqué, ne comprenant pas pourquoi il avait le droit d'en manier une. Avec le temps, Hana avait comprit à quoi ce genre d'armes servaient, ce qui lui fit ce demander s'il s'en servait pour tuer des sans-coeurs et similis ou bien s'il s'en servait pour asservir ses sombres desseins dont elle ne savait pas de quoi il s'agissait et dont elle n'avait pas du tout envie d'avoir une réponse.


*Il y a un truc qui m'échappe, il faudra que j'ailles en parler à Meiko*

Songea la fleur tagueuse en ce disant que la prophète serait de bons conseils au sujet de son interrogations sur l'utilisation de ce type d'armes par des personnes maléfiques. La demoiselle sorti de ses pensées en voyant son adversaire faire les cents pas, comme un lion en cage, ce qui la fit ce rappeler de son aventure dans le monde du Roi Lion où elle avait justement dû aidé Meiko à détruire un lion sans-coeurs. Ces créatures étant nuisibles et ce reproduisant très vite, Hana aurait pu ne pas avoir de sentiments pour ces satanée bestioles noires aux yeux jeunes, mais contre toutes attentes, elle les aimait bien, elles les trouvaient même très mignonnes, ce qui la faisait souvent passer pour une folle.

Toutefois, malgré ce qu'on pouvait dire d'elle, elle essayait toujorus d'en adopter un, mais malheureusement, elle était tout le temps obligée de les tuer, parce qu'ils ne voulaient pas de sa compagnie, ce qui la dépitait tout le temps, mais à chaque fois elle recommençait. Par contre, le lion sans-coeur était beaucoup moins mignon et en plus il embêtait tout le monde, donc elle n'avait pas hésité à le réduire en poussière. Enfin bref, tout ça pour dire que ce remémorer toutes ses aventures l'avait fait légèrement sourire alors que ce n'était pas le moment. Ne remarquant pas l'ombre, elle fût surprise de le voir créer une boule de feu qu'il utilisa pour la fusionner avec son arme.


"Oh quelle bonne idée, elle est bien plus belle ainsi !"

Même si elle ne comprenait pas pourquoi il en possédait une, elle ne pouvait s'empêcher de lui faire un compliment, sans moqueries, ni arrières-pensées, juste parce qu'elle la trouvait belle avec les flammes qui reflétaient dessus. Le voyant lancer un brasier, la miss ce rappela qu'il y avait des fleurs sur le pilier qui ce trouvait derrière elle, car elle les avaient vues en arrivant. Préférant les protéger que de sauver son image, car elle en aurait besoin plus tard, la demoiselle releva très vite sa manche et arrêta le feu en plaçant son bras gauche devant, faisant ainsi un bon barrage. La demoiselle sera les dents, à cause de la douleur.

"Un.. Un héro respecte le matériel d'autrui..."

Répéta Hana pour la deuxième fois consécutive de la journée, tout en reprenant son souffle, ayant un léger sourire aux lèvres, après avoir abaissé sa manche pour éviter que son secret ne soit dévoilé trop vite, ce qui avait toujours été sa hantise, jusqu'à ce qu'elle rencontre pleins de gens qui l'acceptaient telle qu'elle était, alors elle essayait de prendre de l'assurence et d'avoir un peu plus confiance en elle, ce qui expliquait peut-être pourquoi elle n'avait pas eût peur de règler son différent devant plusieurs inconnus.

"Vous allez êtes surprit"

Déclara la demoiselle, comme s'il ne l'était sûrement, pas déjà assez comme cela, d'ailleurs plusieurs personnes du public avaient l'air de ce demandé pourquoi est-ce que son bras touché par le brasier ne lui faisait pas vraiment mal. Après tout, c'était vrai, elle avait simpleemnt fait une grimace, comme si elle c'était juste cognée le bras contre un mur, alors que normalement, elle devrait ressentir une énorme souffrance à cause de la brûlure qui devrait normalement la déconcentrer, ce qui fascinait davantage les spectateurs. Alors qu'il ne s'était pas passé grand chose, personne ne semblaient s'embêter.

Quoi qu'il en soit, après avoir dit ce qu'elle pensait, Hana ce dirigea d'un pas vif vers le jeune homme et lui donna un coup de poing au niveau de l'abdomen. S'il ne la contrait pas ou s'il n'arrivait pas à l'éviter, le pauvre allait ce retrouver à faire un vol planée à travers le ring, le faisant presque tomber hors de la zone de combat, mais en étant à la limite, il ne serait pas disqualifié. Voilà donc la raison pour laquelle elle n'avait pas encore fait appel à ses kunaiis, car elle pensait ne pas en avoir besoin pour le moment. En tout cas, grâce à la force prodigieuse que son créature lui avait programmée, cela lui permettrait peut-être de comprendre les propos qu'elle lui avaient tenus tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 59
Age : 23
Localisation : Actuellement: Colisée de l'Olympe
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Sam 29 Avr - 18:36

Il y a eu des petits moments où le Makuta avait écouter ce que la Fleur Tagueuse disait. De sa réaction outré  de voir Naga portant sa Keyblade, ainsi qu'un compliment sur la manière d'agir de l'explorateur en ayant jouer avec les flammes.

Après qu'il ai lancé son brasier, Naga observa alors la réaction d'Hana sur la manœuvre à faire. Cette dernière voyant quelle en est la cible de la boule de feu, mit son bras devant le pilier où il y avait des fleurs. Son bras reçut le brasier de plein fouet, mais à la surprise du publique elle ne broncha pas. Le Makuta continua de regarder la jeune fille après qu'elle replia sa manche pour masquer la brulure. Il y aurait aucune raison à ce quelqu'un protège des fleurs. Sauf si elle aurait un lien avec elles.

Hana Scarlett déclara d'un air assez sur que le Makuta allais être surpris par la Fleur Tagueuse alors qu'elle se dirigea d'un pas vif vers l'explorateur, le poing préparé pour frapper au niveau de l'abdomen. Naga ferma les yeux un court instant alors que la jeune femme avança de plus en plus.


"Tu me surprend pas encore."

Se contenta de répondre Naga, alors qu'il plaça sa Keyblade de manière à parer une attaque. La Fleur Tagueuse fit alors son coup de poing, dégageant une grande puissance qui n'ébranle pas violemment le Makuta qui résistait. même si au premiers abord, il trouvait la force de frappe impressionnante, l'explorateur avait vus juste sur sa réflexion. Les capacités d'Hana sont dépendant des plantes. Il ne tarda pas à prononcer son verdict.

"Tu tiens ta force des plantes environnantes. Tu n'aurais pas eu à protéger ces fleurs ci ce n'était pas le cas. En une attaque je t'es percée à jour. Et il ne faut jamais laisser quelqu'un trouver la faille de son adversaire."

Quant il a finit de déclarer, les flammes dégageant de la Keyblade du Makuta prit une tournure en ce changeant en de flamme noire. Canalisant alors le pouvoir des forces de l'ombre, Naga brisa d'un coup l'attaque d'Hana et se prépare alors à assener divers coups de lames gorger de ténèbres.

L'Explorateur sait que la Fleur Tagueuse a les capacités pour esquiver les attaques de la Keyblade. Mais si elle réagit pas à temps, elle se retrouvera alors pris en tenaille par les coups de lames, alors que le Makuta invoqua peu de secondes après une main d'ombre de sa main gauche et poussa violemment Hana Scarlett contre un pilier.

Par la suite de son action, l'aura de flamme noire disparut de la Keyblade, par lequel le Makuta jongla des doigts. Jugeant une nouvelle fois la Fleur Tagueuse peu importe son état, il finit par lui répondre avec un propos qu'il n'eut pas cru de devoir dire ça aussitôt.


"Tu veux toujours jouer jeune Toa ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Nombre de messages : 179
Age : 19
Localisation : Si un tag d'une fleur vous saute aux yeux c'est que je suis passée par là.
Arme : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Mer 17 Mai - 0:02

HS : Désolée pour l'attente.

Il lui dit qu'il ne la surprenait pas et pourtant, elle cru voir une légère expression dans son regard, surtout lorsqu'il ce re4u le coup. Après lui avoir dit qu'il ne fallait aps montrer les failles de ses capacités à son adversaire, la miss ne su si elle devait rire de ses propos ou bien en être gênée, car elle trouvait qu'il lui donnait un conseil qui n'était pas tout à fait en accord avec la situation.

"Moi aussi j'ai un conseil à vous donner : Quand on ne sait pas, on ce tait, car les plantes n'ont qu'un très faible lien avec ma force et mon énergie"

On pouvait peut-être croire qu'elle mentait, mais ce n'était pas du tout le cas, car ce n'était que récemment qu'elle avait découvert un pouvoir en plus qui la liait avec les fleurs. Ce reprenant en main, la miss ce mit à éviter les coups de Keyblade, mais même si sa façon de les éviter donnait l'impression qu'elle dansait, la fleur écarlate ce prenait tout de même coups. Lorsqu'elle ce fit éjecter et qu'il lui demanda si elle voulait continuer à jouer, la demoiselle arbora un grand sourire, malgré la gêne qui l'accompagnait à cause du fait qu'elle venait de fissurer le pilier contre lequel elle avait été envoyée.

"Je ne sais pas quel terme vous avez utilisé, mais je suis toujours partante, ce n'était que l'échauffement, d'ailleurs, pour quelqu'un qui a fait couler le sang à plusieurs reprises, vous êtes plutôt mou avec votre arme. J'espère que vous ne retenez pas vos coups parce que je suis une fille !"

Tout en disant ces paroles, elle s'était relevée. Elle avait plusieurs blessures au niveau du visage et des entailles sur les bras, ce qui semblait être visible, surtout du aux petites fentes vers le cou ou du liquide rougeâtre ressemblant à du sang en coulait, ce qui lui faisait bizarre, car elle ne pensait jamais que cela pourrait lui arriver dû au fait qu'elle était une expérience, mais au final, elle avait été une expérience ratée, alors au final, ce n'était peut-être pas si bizarre qu'elle le pensait.

Les blessures et le sang de la demoiselle ne durèrent pas longtemps, car très vite tout ce referma et disparut, ce qui donnait l'impression qu'il ne lui était rien arrivé, qu'elle n'avait pas combattu, d'ailleurs même son bras brûlé ne l'était plus, ce qui choqua un peu le public qui ne semblait vraiment pas s'attendre à un pareil retournement de situation. Hana baissa un court instnat la tête, ayant honte et ayant peur d'une mauvaise réaction, mais rien ne vint, alors elle la releva, fixant intensément Naga.


"Ce n'est en aucun cas une faiblesse quand personne ne nous fuit"

Déclara Hana, tandis que Kanashi, semblait un peu paniquer, ayant peur pour sa maîtresse jusqu'à ce qu'il c'était rendu compte que pour l'instant, personne ne la jugeait, mais par contre, les yeux étaient rivés sur elle. Continuant ainsi le combat, elle invoqua l'un de ses kunaiss et le lança en direction des chevilles de son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 59
Age : 23
Localisation : Actuellement: Colisée de l'Olympe
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Ven 19 Mai - 19:13

Il y a eu un court échange de mot entre les deux adversaires, par lequel Hana Scarlett rétorqua aux mots du Makuta en disant que les fleurs ont un faible lien avec elle. Sous entendant en même temps que sa force ne tiens qu'à la Fleur Tagueuse. Ce fut à cet instant que Naga déclencha son attaque de Répulsion Obscur et commença à enchainer les coups de Keyblade.

La jeune femme esquiva certaine d'entre elle d'une manière qui ressemble à de la danse. Mais ce fut vers la fin qu'elle fit un faux pas et reçu certaine tenaille de Keyblade. Pire encore, la Fleur Tagueuse n'as eu le temps de se remettre qu'elle reçu de plein fouet la répulsion provoquer par une main d'ombre que l'Explorateur avait invoquer. Envoyant alors la fille aux yeux rouge contre un pilier qui se fissura.

Il y a eu quelques applaudissement et de bruit dans les gradins face à la manoeuvre de Naga. Songeant déjà à l'idée de quel dieu il fait honneur. Au pied de l'arène, Hercule et Philoctète regardèrent les deux combat attentivement avant de se converger vers le combat opposant Hana au Makuta.


"Dit Phil, tu es sur que ce guerrier noir est un Spartiate ?"

"Hé, j'ai dit qu'il y en avait l'air, pas qu'il y en est un. Surtout que actuellement, il joue plus sur la défensive."

Le Satyre voyait juste concernant la tactique que Naga fait de son combat contre la Fleur Tagueuse. Quant à savoir pourquoi cette tactique ? L'Explorateur continuer en réalité de jauger son adversaire. Et ce qui est sur, ce qu'Hana offre une grande curiosité aux Makuta.

Après être remis du choc rencontrer avec le pilier, le publique et Naga découvrit avec surprise que les blessures d'Hana se refermèrent alors que cette dernière se trouvait étonné de voir son sang coulé un petit peu au niveau du cou. Ce fut dans ces mêmes moments que la jeune fille répondit à la question du Makuta avec un sourire.


"Je ne sais pas quel terme vous avez utilisé, mais je suis toujours partante, ce n'était que l'échauffement, d'ailleurs, pour quelqu'un qui a fait couler le sang à plusieurs reprises, vous êtes plutôt mou avec votre arme. J'espère que vous ne retenez pas vos coups parce que je suis une fille !"

"Que je me retiens, non. Que je teste les possibilités que j'ai avec la Keyblade, peut être."

Se contenta de dire l'Explorateur. Bien que ce que Naga dit est vrai, il est assez hasardeux de penser que ça devrait être une moquerie de voir qu'un guerrier ayant fait couler le sang ne sache pas manier son arme. Après une nouvelle tirade de la Fleur Tagueuse, elle invoqua alors un de ses kunaiis et la lança vers le Makuta, plus précisément au niveau des chevilles.

C'est alors que l'Explorateur esquiva le lancé de kunaii par un saut et s'apprêta à tenter une nouvelle manœuvre de sa Keyblade. S'enveloppant une fine aura noire, la Keyblade de Naga fut lancer par son porteur et se tournoyant sur elle même. L'attaque du Diskobolos fonctionna alors et se dirigea vers Hana. Seule la chance décida si elle parviendrait à esquiver l'attaque du Makuta alors que ce dernier se réceptionne.

La Keyblade fini par revenir dans les mains de son propriétaire, Naga restait encore sur sa stratégie actuelle continuant à étudier les capacités d'Hana Scarlett. Mais cela dit, avec un peu de jugeote certain semble remarquer que l'explorateur ne se concentrait pas vraiment dans son combat. Comme si il avait une arrière pensée. En réalité, il y avait quelque chose qui chiffonne le Makuta et ceux avant même que le tournoi avait commencer. Et ce quelque chose, se trouve actuellement dans le deuxième arène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Nombre de messages : 179
Age : 19
Localisation : Si un tag d'une fleur vous saute aux yeux c'est que je suis passée par là.
Arme : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Sam 20 Mai - 21:04

La jeune femme ne savait pas trop s'il ce moquait d'elle ou pas en lui disant qu'il ne faisait que tester les possibilités de sa Keyblade. Alors pour lui, elle n'était qu'un cobye ? Une marionnette qu'il pouvait utiliser pour ce perfectionner, ce qui lui faisait ce demander si elle devait être honorée ou pas. Quoi qu'il en soit, lorsqu'il esquiva son kunai et lui balança sa Keyblade, son attaque fût tellement rapide qu'elle n'eût pas le temps de voir venir et de ce fait, elle ce retrouva avec le bras coupé, tandis que l'Explorateur récupérait tranquillement son arme qui revenait à lui.

Kanashi, au début eût l'air de s'inquiéter pour elle, ce qui était tout à fait normal, mais lorsqu'il la vit lui faire un signe avec son autre main, il comprit qu'il ne devait pas intervenir et que tout allait bien. Soupirant, ce disant qu'elle en faisait toujours trop, il la laissa tranquille tandis que le bras par terre ce désintégrait. Hana semblait avoir mal, mais cela ne dura pas longtemps, car son bras coupé ce remit à poussé, ce reformant comme si de rien n'était, tout comme sa main. Ceux qui regardaient avaient l'air surpris et il y avait de quoi.


"J'ose espérer que vous n'essayerez pas de couper d'autres parties de mon corps pour voir si ça repousse ou non ! Bon maintenant c'est à moi de tester sur vous une technique !"

Après avoir dit ces paroles, d'un air très sérieux, le corps d'Hana ce mit à briller d'une lumière vive, comme si le soleil entourait son corps, tandis qu'une partie des fleurs ce mirent à faner. Lorsqu'elle mit ses mains en direction de Naga, un rayon de lumière assez puissant ce dirigea sur lui. Espérons qu'il allait réussir à s'en sortir, car s'il ne l'évitait pas ou ne trouvait pas une manière pour le faire disparaître, il allait finir carboniser par les rayons lumineux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Prophète de Leopardus
MembreMaître de la KeybladeProphète de Leopardus
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 21
Arme : Keyblade Leopardus / Livre des Prophéties
Invocation : Avale-Rêves
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Ven 26 Mai - 18:57

Le garçon se trouvait assis dans les gradins du Colisée, bien installé pour pouvoir observer le spectacle qu'était l'affrontement du Makuta et d'Hana qui faisait rage pour le bonheur du peuple de Thèbes réunit en cette sainte arène, même s'il était certain qu'ils étaient plutôt déboussolés de voir des combattants aux pratiques et capacités bien différentes de ce qu'ils avaient l'habitude de voir. Cette fois-ci les muscles sur-développés du fils de Zeus n'étaient pas à l'oeuvre.

Alizé n'était pas du genre à être spécialement friand de violence, alors il n'était pas véritablement concentré à regarder le combat qui pouvait pourtant lui en apprendre plus sur ses potentiels futurs adversaires, notamment l'étrange être aux allures robotiques qui n'émanait rien de bon pour le jeune prophète. Il était pourtant l'une des principales raisons pour laquelle Alizé avait donné son nom pour les inscriptions à Philoctète.
Le garçon au tin basané remuait une boisson chaude, qui ne l'était plus vraiment, dans son petit gobelet encore et encore, le regard pensif. A quoi pensait-il ? D'où provenait ce liquide qui ressemblait drôlement à celui que la Sucrerie des Ténèbres, qu'il avait déjà croisé, buvait sans cesse ? Est-ce qu'il avait bien fait de s'inscrire, lui qui doutait de ses compétences ? Était-il prêt à combattre, seul, sans l'aide de sa tutrice ou d'un autre compagnon ? Si Naga venait à se montrer concrètement maléfique, qu'est-ce qu'il pourrait faire ? Même si tout cela lui traversait l'esprit, brièvement ou un peu plus longtemps pour certaines de ces idées, c'était autre chose qui tracassait le garçon.
De là où il était assis, il entendait une discussion derrière lui, entre deux voix masculines.

« Hé Chiron, cette fois-ci, ne te rate pas », dit une voix grave qui provenait d'un centaure enrobé avec une allure de poltron, qui disposait néanmoins d'une musculature bien développée, probablement dû à son espèce. L'autre personnage qui l'accompagnait n'était autre que l'hybride homme-cheval qui participait à l’événement, et qui regardait depuis les gradins également l'affrontement entre la jeune femme et le porteur de la Keyblade.
« Kss, que crois-tu ? Je n'ai pas remporté la coupe lors de ma première participation, mais je suis celui qui a fait disparaître l'Hydre de nos terres ! », répondit le fier centaure à son homologue quadrupède en serrant les dents, « je suis obligé de gagner, cette fois... ».
« Héhé, sinon... ta fille est à moi ! Un joli p'tit prix~ », se permit de rappeler l’odieux centaure probablement éméché.
« Tu ne l'auras jamais ! Je gagnerai la coupe, sa valeur et les richesses que tu as mis en jeu ! », rétorqua Chiron en attrapant l'autre centaure part sa barbe remplie de miettes d'apéritif qui étaient distribués pour les spectateurs.
« Woho, doucement l'ami ! Bien-sûr, si c'est dans ton sens que tes combats se déroulent, c'est ma fortune qui morfle. Mais dans le cas contraire, c'est tu sais qui qui va prendre héhéhé ! », qu'il ajouta sans retenu pour agacer le centaure qui paraissait pourtant respectable. Comment Chiron, un « héros » parmi les centaures a-t-il pu se mettre dans une telle situation ? C'est ce que se demandait Alizé en écoutant la discussion.
Pour de simples richesses ? La gloire et le souvenir d'avoir sauver son peuple de l'Hydre n'est pas suffisante ? Il doit certainement il y avoir une autre raison... je ne sens pas de mauvaise intention dans sa voix, se disait le jeune prophète en faisant tourner indéfiniment son gobelet à moitié plein. Alizé se demandait s'il ne devait pas perdre son combat, pour le bien de la fille de Chiron, mise en jeu comme pari sur la victoire de son père.

Le garçon n'allait pas pouvoir suivre la fin du combat entre Hana et le Makuta, car l'annonce de l'ouverture de la seconde arène venait d'être faite. De toutes manières, Alizé n'avait pas été des plus attentifs à l'affrontement en cours, il n'avait même pas remarqué l'utilisation d'une Keyblade de la part du genre de cyborg, ce qui aurait pu l'aider grandement dans son « analyse de potentiel méchant » qu'il s'était promis de faire en s'inscrivant dans le tournoi. Se levant pour sortir des gradins, l'Oracle était suivi de près par l'homme-cheval qu'il allait devoir affronter, sentant la pression de chacun de ses pas, qui provoquaient un claquement avec ses sabots durs comme le diamant. Même son regard me transperce, se disait Alizé en marchant tête baissée, doutant de ce qu'il allait devoir faire dans son combat, mais aussi de ce qu'il pourrait faire face à un individu de la trempe du centaure. Il a vaincu l'Hydre ? Je ne sais pas ce que c'est, peut-être est-ce quelque chose de tout à fait banal, genre un gros pigeon !, tentait de se dire le garçon aux pupilles et iris roses en marchant vers l'endroit qu'il espérait ne pas devenir son tombeau. J'ai bien aidé à vaincre ce Xyz à Illusiopolis avec l'aide du grand Lancier... même si, c'est plus mon Livre qui a agit.

« C'est une super occasion de voir les talents de notre Alizé à l'oeuvre à nouveau~ il a certainement progressé depuis ses affrontements contre les Simili »
« Crois-tu ? Il avait la rage de perdre Meiko et les nekos à ce moment, c'est tout ce qui l'animait, tu le sais très bien. Nous nous sommes battus pour que dans sa hargne les Ténèbres ne l'envahissent pas. Nous allons d'ailleurs devoir faire de même aujourd'hui pour qu'il ne se rapproche d'un Cauchemar, nous l'avons déjà évité de peu avec la folie de Meiko ».
« Comme si j'avais zappé ça ! Néanmoins j'suis certain que notre Alizé a une p'tite chance cette fois-ci ! »
« Très bien, soit positif alors. Nous nous contenterons uniquement de contrôler les Ténèbres qui risquent de le submerger, et nous n'interviendrons pas dans le reste de son combat... »
« Espérons que ce Chiron ne nous l'abîme pas trop ! »

C'était une discussion entre deux étranges personnages, au sein du cœur d'Alizé, plongés dans une obscurité étouffante. L'un était une petite boule de poils mauves aux yeux rouges, évoquant un chat anthropomorphique, quelque peu cartoonesque [ image ], tandis que l'autre était tout de noir vêtu à l'exception d'un masque en forme de léopard, dont les yeux roses perçaient la noirceur qui émanait de ce lieu. [ image ]

« Le Livre sera son refuge, au cas-où », ajouta le personnage en noir, doté d'une voix ressemblant grandement à celle d'Alizé.

« Le Livre sera mon refuge, au cas-où », marmonna le jeune prophète de son côté, en arrivant au milieu de la place sur laquelle il allait combattre, en se disant qu'il avait toujours moyen de se recroqueviller, consciemment ou non, à l'intérieur des pages de son ouvrage magique si le danger de mort se faisait ressentir.

« Ladiiiiiies and gentlemeeeeen », annonça d'une voix qui portait loin à l'aide d'un porte-voix un type ressemblant à un bard qui avait été engagé par animer l'affrontement de ce côté du Colisée. « Êtes-vous bien assis pour voir Chiron le Mage en actiooooon ? Face à lui, tout droit venu de... laissez moi vérifier mes notes... de pas-du-coin, Alizé de Leopardus !  Show must go on! », qu'il termina dans une pluie d'applaudissement.

Quoi, le mage ? Tilta le Prophète à l’appellation que le présentateur avait fait de Chiron. Je pensais pouvoir avoir l'avantage en attaquant à distance, pensant que les centaures se basaient sur leur imposante carrure au corps à corps. L'Oracle de Leopardus s'était trompé et n'aurait pas du jugé sur l'apparence de son adversaire, car celui rentra effectivement sur le terrain armé d'un sceptre qu'Alizé n'avait pas prévu de voir. [ image ]

"Je ne vais clairement pas perdre face à toi gamin !"
, lâcha rapidement le centaure, en continuant sa phrase dans ses pensées, "je m'en suis assuré, si le besoin se faire ressentir... j'utiliserais les Ténèbres...".

"H-hm bonne c-chance à vous aussi !", répondit difficilement Alizé sans trop de répartie après avoir ravaler sa salive.
[ Musique~ ♪ ]

Allez, ça commence Alizé... ne te fait pas surprendre cette fois. Se dit le garçon en souhaitant être le premier à passer à l'assaut. Le courage devait l'animer, pour le bien du spectacle, pour respecter les attentes du public et des dieux de ce monde qui observaient le Colisée de leur grandeur. Il y avait toujours ce doute qui planait en Alizé, de savoir s'il devait se donner à fond ou bien laisser Chiron remporter la victoire pour le bien de sa fille qui ne devait pas finir avec l'autre ignoble centaure repoussant qu'il avait entendu dans les gradins. Mais d'un autre côté, il se disait aussi qu'il devait gagner, pour pouvoir affronter Naga qui combattait toujours dans la première arène, et ainsi Alizé pourrait savoir le niveau de menace de cet être qui inspirait les Ténèbres. Une chose était sûr, Alizé ne laisserait pas passer l'occasion de s'entraîner au combat, au maniement de son arme et à l'utilisation de son Livre des Prophéties dans des conditions réelles, même s'il n'était pas bien certain de ses capacités.

Ne traînant pas, le garçon au tin basané fit apparaître sa clé dans une gerbe de lumière. Une Keyblade presque tout aussi épineuse que les cheveux hirsutes de son porteur, arborant l'animal qui paraissait comme le totem du prophète, symbole de la destiné pour laquelle il avait été choisi en tant que possesseur d'un des Livres de la Prophétie encore existant. Tenant son arme fermement à deux mains, levées au ciel, il apposa sa tête contre elles en couvrant son regard de ses paupières, avant d'ouvrir pleinement ses yeux dont la lueur venait pénétrée son arme qui se voyait maintenant imprégnée d'une aura rosée. Maintenant !
Le garçon envoya une salve lumineuse du bout de son arme, avant de lancer celle-ci comme un javelot vers le centaure. La Keyblade volait en ligne droite dans l'air, laissant derrière elle une traînée de lumière comme le passage d'une étoile filante, scindant l'air pour venir transpercer Chiron derrière la salve de lumières roses.

"Pitoyable", lâcha irrespectueusement le mage quadrupède en voyant l'attaque d'Alizé, après avoir fait jaillir un bouclier magique devant lui qui absorba la salve, tandis qu'il du faire déviée la folle Keyblade de sa ligne droite perforante à l'aide d'un habile mouvement de son bâton de mage. "Tu croyais m'avoir avec un tour aussi classique ? Cacher ton arme derrière une vague de magie ?! Amateur !".
L'expression habituelle sur le visage d'Alizé, celle d'un garçon craintif, doutant de lui et de sa vie, était à présent remplacée par un sourire, peut-être dû à l'excitation ou en pensant à une victoire soudaine. Oui, maintenant ! Pensa le garçon, en regardant sa Keyblade se faire expulser derrière le centaure en vrillant dans l'air sans avoir pu toucher sa cible. Mais ça, le garçon l'avait pris en compte. Il se doutait que la magie n'allait pas être efficace contre le centaure maîtrisant sans doute mieux les sorts que lui, et voulait voir sa réaction face à une attaque, certes à distance, mais néanmoins physique à l'aide de sa Keyblade. Et évidemment, Chiron n'avait pas pu absorbé la clé, et avait du utiliser son arme également pour la dévier.
"Charge du Léopard !", cria le garçon en tendant ses mains vers son arme qui arrêta de vriller sans sens, se stabilisa dans l'air rapidement, et descendit en piqué vers le mage tout en prenant l'aspect d'un léopard un court instant. Aussi furtive fut cette assaut venu du ciel, le centaure réussit à faire un pas chassé tout aussi vif à l'aide de ses puissantes cuisses pour esquiver la Keyblade qui vînt se planter dans le sol, fissurant les dalles qui formaient le terrain de cette seconde arène. Un mouvement qui, même s'il ne porta pas fruit puisque Chiron su l'esquiver, enthousiasma la foule qui applaudit et siffla pour encourager le garçon qui venait de surprendre le public.

"Alizé deviendrait-il le nouveau favoris de cette rencontre ?! LE LEOPARD NE VA FAIRE QU'UNE BOUCHÉE DU CHEVAL JE VOUS L'ASSURE !", exprima de son porte-voix l'animateur du duel en cours pour faire grimper la hype déjà montante des spectateurs.
"Hé ! Merci mais je ne suis pas aussi prétentieux !", voulu faire savoir Alizé, lui qui respectait son adversaire. Malheureusement pour lui, sa remarque fut étouffée par les applaudissements et cris de supporters de la foule dans les gradins de l'arène, tout comme le son frénétique des sabots de Chiron qui venaient percer les dalles du Colisée sous sa folle chevauchée. Oui, le centaure fonçait droit sur Alizé, entouré d'une énergie magique amplifiant ses mouvements et ainsi sa vitesse, sans que le jeune garçon ne l'ait vu venir, trop occupé à faire taire le bard qui ventait les mérites "du léopard".
C'est de plein fouet qu'Alizé fut percuté par le mage qui savait aussi faire appel à la force brute pour combattre. Fauché par l'assaut belliqueux du centaure, Alizé fut projeté vers les bords du terrain de rencontre jusqu'à pouvoir se stopper en faisant réapparaître sa Keyblade en main avant de la planter sur un plusieurs mètres de distance dans le sol.

"Je ne laisserai personne s'emparer du trophée qui me revient de droit ! Je suis le seul HÉROS de ce tournoi !", fit savoir le centaure casqué dans une voix grondante de rage.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 59
Age : 23
Localisation : Actuellement: Colisée de l'Olympe
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Lun 29 Mai - 14:52

L'attaque de Diskobolos frappa de point fouet l'adversaire de Naga, par lequel un des bras d'Hana Scarlett se fit tranché comme du beurre. La Keyblade du Makuta revient à son propriétaire qui fut rempli de satisfaction face à cette manœuvre magistrale, qui lui valut des applaudissement du publique. Mais c'est là que le publique et l'Explorateur se retrouvent à être surpris par ce qu'il allait suivre.

Le bras coupé de la jeune femme se désintégra mais plus surprenant encore fut qu'un autre bras repousse là où il fut tranché nette. Décidément cette femme lui faisait plus de surprise qu'il n'y parait derrière son corps frêle. Le Makuta avait visé juste en disant qu'Hana est une guerrière Toa. Après une nouvelle tirade de la Fleur Tagueuse disant qu'elle va montrer une de ses techniques, son corps s'illumina alors qu'elle draina l'énergie des fleurs qui se trouvait sur le pilier.

Naga eut un moment de recule à ce moment ci et réfléchit à la probabilité de ce qu'elle peut faire. Comprenant alors ce qu'il se passe, il fit des geste étrange de sa main gauche et il continu. Là où Phil fut plongé en plein dans le combat, Hercule regarda les agissement étrange du Makuta. Il put discerner clairement ce qu'il faisait. Il bouger sa main d'arrière et avant comme pour dire quelque chose. C'est là que le Demi-Dieu comprit les gestes de l'Explorateur en jetant deux trois coup entre lui, et les spectateur qui y sont derrière.
Cette attaque pourrait cause beaucoup plus de dommage qu'il n'y parait, et le Makuta fit signe en réalité de faire dégager tout le monde de là.


"Vite ! Partez des tribunes !"

Heureusement, la voix d'Hercule se fit entendre malgré le brouhaha des spectateurs. Certains qui l'ont comprirent commencèrent à s'en aller de leurs place pour se mettre le plus sur les cotés, serrant beaucoup trop le peu d'espace qu'il y avait, et bouchant la vue à ceux qui sont assis. L'Explorateur tourna sa tête derrière lui et arrêta sa mimique quand il fut satisfait de voir que le message est passé. Il se retourna alors et c'est là qu'Hana Scarlett lança son rayon de lumière en pointant ses deux mains face à Naga.

Vus le temps qui lui restait, il n'y a qu'une seule solution qui s'offrait à lui. Le Makuta courra sur le coté et se jeta violemment en dehors de l'arène pour éviter l'attaque de la Fleur Tagueuse. Quand il se remis en position assise, Naga voyait que le rayon passa en dehors de l'arène et continua sa route en faisant se creusant un chemin dans le gradin là ou se trouvait le publique de Grèce. Il y a eu un court moment de silence, avant d'entendre des applaudissement sur la victoire d'Hana Scarlett.

Le Demi-Dieu lâcha un soupir en pensant à ce qu'il y aurait put arriver mais que ça avait été évité. Heureusement, il y a eu aucun blessé lors de cette attaque, et les Dieux savent à quel point les tournois du Colisée peuvent atteindre un tel niveau de destruction. Hercule alla alors félicité la jeune femme à l’œil rouge et regardais un court instant le Makuta. Le Demi-Dieu remarqua quelque chose d'étrange chez l'Explorateur alors qu'il reprenait son souffle. Il sourit.  

Hercule se demande pourquoi ce semblant de Spartiate semblais content, mais c'était là une chose que le Makuta et potentiellement Hana savent. Naga a peut être perdu selon les règles de l'arène, mais au duel psychologique sur le vision du droit de vie ou de tuer, il en est le vainqueur. Le sourire de Naga s’effaça peu à peu en repensant encore à ce qu'il ressentait, à savoir qu'il y avait quelque chose qui se tramait aux deuxième arène.

Il ne lui restait qu'un moyen d'en savoir plus; voir ce qu'il se passe du coté du deuxième combat. Le Makuta se releva et marcha alors vers le deuxième arène, qui opposait le jeune Alizé face à l'impressionnant Chiron, centaure mage de son état qui lui valut son titre de héros pour avoir repousser la créature mythologique du nom de l'Hydre.

Hadès resta silencieux par rapport à la situation voyant ce qu'il se passe, mais semble satisfait par rapport aux agissement du Centaure. Après tout qu'es ce qu'on ne ferait pas pour protéger sa fille, se dit le Dieu des Enfers qui lui avait donné quelque truc pour que Chiron se sert du pouvoir des ténèbres.

Mais pour l'heure, le combat continue. Et on peut dire que le combat est serré entre le jeune prophète aux yeux rosé et le centaure, au point même où Chiron fit savoir d'une voix grondante qu'il est le seul vrai héros de ce tournoi.


*C'est ça, bon centaure. Laisse ces Ténèbres me donner la victoire.*

Commença à réjouir le Dieu des Enfers face aux déclaration de Chiron. Le centaure casqué commença alors à incanter de nouveau sort magique avec l'aide de son sceptre, afin de pouvoir repousser encore plus le jeune prophète hors de l'arène. Le bâton de mage commença a émettre une lueur noire ébène. Chiron se préparent à lancer une attaque de ténèbres sur Alizé.

Quand il s'arrêta de marmonner son incantation, le centaure pointa aussitôt son outil vers le jeune garçon aux yeux rosé. Mais il ne se passe rien. Incrédule, Chiron ré incanta à un nouveau le sort d'ombre, mais le résultat restait la même, encore et encore. Alizé eu le temps nécessaire pour se relever alors que le centaure jura face à son incompréhension. Hadès aussi eu du mal à comprendre ce qu'il se passait.


"Je comprend pas.. Pourquoi ça ne marche pas ?!"

"Je me disait bien que quelque chose n'allait pas ici. Tu cherche sans trouver le moyen de te servir des ténèbres."

Répondit le Makuta dont l'écho de sa voix avait fait réagir Chiron et Alizé. L'Explorateur s'était avancer jusqu'à la seconde arène et commença à y grimpé quand le centaure lui rétorqua de son ton colérique pour avoir interrompu le combat. Le Dieu des enfers regardait aussi cette apparition soudaine de Naga, mais il commença à virer au rouge sur ce que ce dernier avait dit, comme ci il été le mieux placer pour parler des Ténèbres.

"Pour qui tu te prend ? Je sais bien ce que je fait, et c'est pas un gars comme toi qui va me dire comment faire !"

"Crois ce que tu veux, mais si c'est vraiment ce que tu voudrais, je peut t'aider à faire en sorte que tu puisse contrôler le pouvoir des ombres."

"Tu en est capable ?"

"Hey hey minute papillon !"

S'écria le satyre par rapport à la discussion entre le Makuta et le centaure. Naga se retourna alors vers Phil qui s'avança au pied de l'arène avant de répondre.

"C'est pas contre toi hein mais il est interdit à quelqu'un qui n'est pas ou n'est plus de la compétition de doper un compétiteur en course. J'ai même le règlement en main si tu demande."

L'Explorateur croisa ses bras suite à la remarque de la créature mi-homme mi-bouc qui avait sortie une tablette en pierre avec écrit le règlement du tournoi dans la langue de ce monde. Il se mit alors à la recherche de la ligne correspondante alors que le publique commencèrent à s'impatienter de cet arrêt soudain. Mais au fur et à mesure de la lecture, jusqu'à la dernière ligne, Philoctete fit les gros yeux en voyant que malheureusement.

*Je n'ai pas écrit cette règle ?!*

Le Makuta devina en voyant la tête de Philoctete, que le satyre avait oublié cette règle. Cela ce confirma quand il remarqua que le champion du Colisée avait mis une de ses mains sur le visage pour cacher sa consternation. Naga finit par se retourner du coté du terrain, et plus précisément vers le jeune homme aux yeux rosé.

"Mais je ne peut agir sans consentement. Je ne prétexte pas du fait que je veux voir une autre catastrophe qui peut arriver à tout moment. Mais c'est surtout du fait que c'est ton combat Alizé que je te le demande; veux tu que j'accepte sa requête ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Nombre de messages : 179
Age : 19
Localisation : Si un tag d'une fleur vous saute aux yeux c'est que je suis passée par là.
Arme : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Date d'inscription : 18/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Lun 5 Juin - 23:00

Pe de temps après avoir lancé son attaque, Hana retint son souffle, trop choquée par les déga^ts qu'elle avait créés et en même temps, elle avait peur d'avoir tué son adversaire, ce qu'elle ne désirait absolument pas. Le silence était pesant, le suspense était à son apogée, lorsque soudain, tout le monde applaudit. Ce faisant féliciter par le public, la demoiselle comprit qu'elle avait gagné cette manche. Cependant, elle n'arrivait pas à ce réjouir. Elle scruta ses mains, ce demandant si cela valait la peine qu'elle continue, puis lorsqu'elle vit Naga, elle les serra, tout comme ses dents pour éviter de pleurer devant tout le monde à cause de l'émotion. Quelques minutes plus tard, ont vint lui dir'elle était la grande gagnante de ce premier round, ce qui la fit légèrement sourire.

"Je vous remercie tous pour l'ambiance que vous avez donné à cet affrontement, cependant je crois que..."

> Hana ! Vous êtes complètement folle ma parole ! Vous avez faillit tuer tout le monde !!!

"Je crois qu'on va devoir s'absenter plus vite que prévu !"

Alors qu'elle était en train d'hésiter, Kanashi arriva vers elle en piquée,, ce qui fait qu'elle ouvrit ses bras pour le rattraper. Ce dernier ce mettant à l'engueuler comme s'il était son frère, Hana s'en alla en direction des vestiaires, versant, au passage, discrètement sur les fleurs fanées le peu de larmes qui avait faillit sortir de ses yeux, on pu voir que le lys avait retrouvé sa vigueur d'antan. Une fois à l'écart, la fleur tagueuse lâcha son ami, qui ce posa sur son épaule.

"C'était obligatoire de me crier dessus devant tout le monde ?"

> Absolument ! Vous êtes totalement inconsciente ! Si vous ne savez pas maîtriser votre pouvoir, vous ne l'utiliser plus ! Mademoiselle, vous n'avez que deux ans pour retrouver votre coeur, ce n'est pas une raison pour briser ceux des autres !

"Briser... Ceux... Oh ! Je comprends..."

> Hana, je suis désolé, je ne voulais pas...

"Non, laisse tomber, ça n'a pas d'importance"

> En parlant d'importance, cela me fait rappeler que le combat d'Alizé à commencé depuis un moment et qu'il est riche en émotions, encore plus que le votre, vous devriez aller jeter un coup d'oeil.

"Tu ne pouvais pas me le dire avant ? Il faut que j'aille absolument voir comment il s'y prendre pour battre son adversaire !"

Hana monta un peu le ton et Kanashi en fit de même. Sans le faire exprès, il alla trop loin dans ses propos, ce qui fit terriblement mal à la jeune femme. Cette dernière baissa la tête, ce sentant honteuse. Sur son visage elle senti de nouvelles larmes ce former, ce qui fit comprendre à son compagnon qu'il avait dépassé les limites. Il tenta de s'excuser, mais la miss ne voulait rien entendre, ce ne fût que lorsqu'il parla d'Alizé qu'elle retrouva son énergie. Essuyant ses larmes, elle ce mit à marcher vite en direction du deuxième terrain de combat où elle vit alizée en mauvaise posture.

"Non ! Alizé ! Reprend-toi !!!"

Lui cria la demoiselle en semblant avoir peur pour le jeune prophète. Ce demandant bien comment elle avait pu s'y attacher aussi vite alors qu'elle le connaissait à peine, Hana ce mit à s'insulter intérieurement, ce traitant d'idiote, car ce n'était pas une bonne idée qu'elle s'attache aux gens de cette façon puisque son temps de vie était compté. La miss fût toutefois soulagée lorsque le sort de Chiron ne fonctionna pas, ce qui permit sûrement à Alizé de ce remettre de cette fâcheuse posture.

> Heureusement que le jeune homme à pu s'en sortir... De toute façon, vous n'auriez rien pu faire, car durant un tournois il est plutôt impoli de l'interrompre en intervenant

"Alors pourquoi le fait-il lui ?"

> Alors là, je n'en asi aucunes idées, peut-être que mes données sont fausses, dans ce cas, je pense que personne ne verra d'inconvénients si vous êtes également présente

Voyant que Naga s'était bien approché et avait interrompu le combat, Hana s'interrogeait. Ce demandant alors si elle devait aider son ami, elle vit que le satyre fit son entrée pour dire à l'Explorateur ce qu'il pensait de sa façon de faire. Pendant qu'il cherchait dans son livre de règlement, la fleur éphémère s'approcha à son tour, après avoir descendu les gradins et quand Phil demanda à Alizé s'il était d'accord, Hana ce dit qu'il était temps d'agir.

"S'il accepte, autant que Kanashi l'aide, car sinon ce combat ne sera pas du tout équilibré. En plus, c'est de la triche ce que vous faites Naga ! Vous voulez booster l'adversaire d'Alizé alors que même sans vous mon ami avait déjà du mal à rivaliser ? Vous voulez qu'il y ait à nouveau un accident, c'est cela ?"

Hana était très sérieuse en disant ces paroles. Pauvre Alizé voilà que son combat venait à peine de commencer que c'était déjà un gros bordel. Espérons pour lui qu'il pourra le terminer, car vu comme c'était parti, ce n'était pas dit qu'il puisse l'achever.

HS : J'ai terminé mon rp, à Alizé =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Prophète de Leopardus
MembreMaître de la KeybladeProphète de Leopardus
avatar
Nombre de messages : 67
Age : 21
Arme : Keyblade Leopardus / Livre des Prophéties
Invocation : Avale-Rêves
Date d'inscription : 31/03/2016

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Dim 18 Juin - 14:03

[HRP : Désolé du temps de réponse, j'étais pas mal occupé ces dernières semaines ^^']

Tandis qu'il s'était à peine réceptionné à l'aide de sa Keyblade à la limite de la zone de l'affrontement que formait les dalles de cette deuxième arène en ce jour de tournoi au Colisée de l'Olympe, une impulsion magique provenant du sceptre du centaure causait à nouveau au jeune Alizé le risque de glisser en dehors du terrain et ainsi se voir perdant. 

Peut-être qu'il a raison ? Je n'ai pas la trempe d'un héros, il a toujours un cran d'avance sur moi, doutait le garçon à nouveau, tout en agrippant à sa Keyblade tant bien que mal pendant que le centaure continuait ses paroles de mage déterminé. Le garçon manquait d'une détermination, contrairement à Chiron, qui en avait en plus d'avoir d'autres cartes entre ses mains, ou ses sabots. Sa vie n'était pas en jeu, et même s'il avait envie de montrer aux dieux de ce monde ce qu'il était capable pour ses propres croyances, ou encore de voir de plus prêts les capacités du Makuga, il savait très bien que ce n'était pas comparable aux ambitions et devoirs de Chiron, qui le poussait dans ses plus bas retranchements. Les Ténèbres frappaient à la porte du coeur du centaure. Mais il fallait croire que ce dernier n'était pas encore prêt à les laisser entrer.

Alizé craignit un instant se faire expulser pour de bon de l'arène en voyant le bâton à la lueur noire de son adversaire pointé vers lui, mais après un court instant où la tension se faisait ressentir des deux côtés, il ne se passa rien, jusqu'à ce que le mage décide de retenter le même sortilège dans l'espoir d'en obtenir quelque chose, cette fois.
C'est le moment pour moi d'agir, il a l'air déconcentré ! Attends, non, est-ce un piège ? Il veut me faire croire qu'il est en mauvaise position ? Il n'y avait certainement pas le temps de douter en imaginant que cette fois l'attaque du mage allait porter fruits, mais pourtant, à nouveau, Alizé le faisait. Ses réflexions détruisant son instinct de combattant, le prophète parvînt néanmoins à se ressaisir en entendant Hana venir l'encourager, impliquant que l'autre affrontement venait de se conclure. Et ce fait se confirma lorsque l'étrange personnage à l'aspect métallique, à savoir Naga, arriva sur la scène de l'affrontement pour prêter de ses talents au centaure.

"H-hé mais", commença difficilement à dire Alizé, en ne comprenant pas très bien la situation une fois de plus. Ils veulent me rendre la tâche plus dure ? Est-ce ma mort qu'ils souhaitent ou quoi ?, pensa premièrement le garçon en entendant les paroles de Chiron et de son nouvel acolyte. Alizé venait même à se demander si le centaure ou bien le Makuta n'avait pas interféré dans les écrits de Philoctète, pour le faire tourner en bourrique mais aussi et surtout, pouvoir arriver à ses fins. Quel intérêt a-t-il d'aider cet homme ? Un héros et un être des Ténèbres n'ont rien à faire ensemble...

Le garçon fut encore un peu plus surpris et dubitatif lorsque Naga lui demanda son accord afin d'aider Chiron à combattre, comme quoi ce personnage n'était peut-être pas si mauvais, même si ses intentions paraissaient fourbes. Se ressaisissant, Alizé lâcha à haute voix ce qu'il venait de penser.

"L'héroïsme et les Ténèbres ne sont pas censés fonctionner ensemble", dit-il pour commencer, même s'il avait en tête l'existence de Vanitas, celui que l'on nommait "Héros des Ténèbres", "mais si vous arrivez à les utiliser, Chiron, sans vous faire submerger par celles-ci... alors je pense que vous gagnerez, sur tous les points. C-c'est pourquoi, o-oui, j'accepte que Naga ici "aide" ce héros à prouver sa force et sa loyauté à nouveau, cette fois-ci en se combattant avant tout lui même", expliqua le garçon en donnant son accord pour que l'affrontement puisse continuer. Plein de bonne volonté, Alizé voulait que l’événement se déroule le mieux que possible, pour le public, les dieux, et les participants, c'est pourquoi il ne pouvait pas refuser le spectacle qui se promettait, même s'il craignait de se faire avoir par la suite en un seul coup. C'est pourquoi sa voix tremblotait toujours, même s'il essayait d'être le plus vaillant possible.

"J-je vous remercie m-mademoiselle Scarlette, de me défendre et vous portez volontaire avec votre camarade pour m'aider, mais tant que Naga ne fait que déverrouiller quelque chose en Chiron et n'intervient pas directement dans l'affrontement, je pense qu'il est préférable de rester en un contre un", qu'il ajouta en frottant ses genoux abîmés par ses chutes. Et puis maintenant... j'ai trouvé ma motivation : je veux que Chiron gagne, avec son plein potentiel déployé, mais sans qu'il succombe à ses tourments à cause de la négativité des Ténèbres. Cela sera mon action de héros, à moi, même si je ne remporte pas le combat, se dit le garçon, en empoignant son arme à deux mains fièrement, reprenant une posture de combat comme celle qu'il avait pu apprendre à son école.

"Allez-y, Naga, faîtes ce que vous souhaitez faire, vous et Chiron. Je... j-je suis prêt pour la suite !"

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 59
Age : 23
Localisation : Actuellement: Colisée de l'Olympe
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   Dim 25 Juin - 19:07

Un court silence s'installa alors que le Makuta attendit une réponse de la part d'Alizé. Seul les murmures des spectateur brisait ce silence alors que Phil et Hercule regardait d'un œil interrogateur sur le terrain sur ce que le jeune Prophète va dire. Après tout, là il y était question de donner à l'adversaire d'Alizé, Chiron le pouvoir des ténèbres, ce qui le Demi-Dieu et le Satyre savent que cela est une mauvaise chose. Enfin de compte, le jeune homme au yeux rosé finit par dire ce qu'il pensais.

"L'héroïsme et les Ténèbres ne sont pas censés fonctionner ensemble.. mais si vous arrivez à les utiliser, Chiron, sans vous faire submerger par celles-ci... alors je pense que vous gagnerez, sur tous les points. C-c'est pourquoi, o-oui, j'accepte que Naga ici "aide" ce héros à prouver sa force et sa loyauté à nouveau, cette fois-ci en se combattant avant tout lui même"

Au même moment, Hana Scarlett ainsi que son compagnon volatile descendit des gradins. La Fleur Tagueuse firent part de son mécontentement vis à vis du Makuta, le qualifiant même de tricheur pour avoir intention de booster le centaure alors que le combat était déjà perdu d'avance pour Alizé selon elle. Cependant avant que Naga devez se justifier, le jeune Prophète Léopardus avait pris parole avant de se mettre en position de combat.

"J-je vous remercie m-mademoiselle Scarlette, de me défendre et vous portez volontaire avec votre camarade pour m'aider, mais tant que Naga ne fait que déverrouiller quelque chose en Chiron et n'intervient pas directement dans l'affrontement, je pense qu'il est préférable de rester en un contre un. Allez-y, Naga, faîtes ce que vous souhaitez faire, vous et Chiron. Je... j-je suis prêt pour la suite !"

"Tu as fait ton choix mais soit sans crainte, je n'interviendrais pas trop longtemps."

Fini par dire le Makuta qui se retourna alors vers le centaure. Chiron lui se tenez prêt pour la suite du combat. Mais il reste assez dubitatif sur ce que l'Explorateur à l'intention de faire pour lui donner le contrôle des ténèbres.

"Ceci étant, comment va tu faire pour me donner le pouvoir des Ténèbres ?"

"Donner quoique ce soit ? Je ne possède pas ce don... Je ne peut seulement que dévorer la lumière."

Sur cette déclaration, le masque du Makuta commença à briller d'une lueur pale. Se servant alors du Masque de la faim dont son pouvoir permet dévorer la lumière intérieur des gens pour ne laisser qu'au ténèbres, Naga commença à absorber la lumière de Chiron par un geste de la main. D'un coup, le centaure senti une contraction de son cœur, croyant même entrain de s'étouffer alors que des fils de lumière s'échappèrent du corps du centaure pour être absorber par le masque.

Mais soudain, l'Explorateur coupa court à son pouvoir le centaure purent reprendre sa respiration, il ne tarda pas à voir ce qu'il a poussé Naga à s'arrêter dans son action. Une forme ombre grandit de plus en plus sous ses sabots. De sitôt Chison galopa pour s'éloigner le plus quand soudain une chose s'écrase à l'endroit où se trouvait cette ombre. Cette forme ressemble un peu à une sorte de jambe, et est entièrement composer de glace. Puis une autre jambe apparait de l'autre coté. Tous les êtres se trouvant dans l'arène regardèrent sans exception en hauteur pour voir alors un Titan de Glace pousser un hurlement. La panique était total pour le spectateur alors que les compétiteurs, Hercule et Phil regardait avec incrédule sur comment il est arriver là.

C'est alors que le Makuta se tourna le regard voyait qu'un rideau de flamme était apparu soudainement avant de laisser place à une personne au teint grisâtre avec une chevelure de flamme bleu et portant une toge gris foncé. Ce dieu avait le regard renfrogner, rempli de colère et son regard était surtout porter sur Naga. Cette personne, n'est nulle autre qu'Hadès.


"Je peut tolérer certaine chose, mais là il est hors de question qu'un émo comme toi VOL MON JOB !"

S'exclama avec fureur le Dieu des Enfers qui de son teint grisâtre passe directement au rouge. Faisant ressortir plus brillamment ses yeux d'ambre qui semble provenir de la flamme elle même qu'il génère. Le Titan de Glace lui, poussa un nouveau hurlement, provoquant encore plus de panique au près des spectateurs qui essayent tant bien que mal à partir du stade.

Hercule aurait voulu se joindre à l'arène pour donner la leçon à Hadès, mais Phil se trouva désespéré calmer la situation que le Demi-Dieu n'avait pas d'autre choix que de l'aider. Laissant alors Hana, Kanashi, Alizé, Chiron et Naga face un combat titanesque qui les attendais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Colisée] Premier pas dans l'Arène (Alizé, Hana)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Combat de l'arène (jeu)
» Un premier pas dans un nouveau monde de création infini.
» Premier voyage dans les ténébres
» Mage wars, , l'arène des sorciers
» Deck de Démarrage Yu-Gi-Oh! 5D's

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: RPG - Domaine de la Lumière :: Colisé de l'Olympe-
Sauter vers: