Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le Treizième Coup de Minuit (pv Camille)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Membre de l'Organisation
Gardien du Crépuscule du Vide
Le Botteur de l'Extrême
MembreMembre de l'OrganisationGardien du Crépuscule du VideLe Botteur de l'Extrême
avatar
Nombre de messages : 641
Age : 21
Date d'inscription : 18/12/2010

MessageSujet: Le Treizième Coup de Minuit (pv Camille)   Dim 7 Mai - 23:51

Casque ? Vissé. Gants ? Ajustés. Chaussures ? Bien enfilées. 

Comme à chaque nouvelle journée, une fois sur ses jambes porte-bonheur, le Simili qui avait reçu le titre de "Botteur de l'Extrême" s'observait dans la glace de sa chambre pour être certain de ne pas la quitter en ayant oublier ne serait-ce qu'un détail de tout son attirail. Pas un millimètre carré de sa peau ne devait être visible qu'il se disait en se préparant, et cela pouvait autant être pour minimiser une laideur monstrueuse que pour ne pas révéler son identité pour une quelconque importance. On peut aussi imaginer que ce n'était qu'une question d'apparence, un look hors-norme qu'Exnihilo cultivait par coquetterie, et vu le fait qu'il avait tendance de répondre par plaisanterie lorsqu'on lui demandait les raisons de son accoutrement, on peut penser que ce n'est qu'une tentative d'amusement de la part du Simili souhaitant faire planer un doute sans la moindre raison.

Il enfila son manteau avant de glisser une main dans la poche intérieure de celui-ci, afin d'y trouver la précieuse clé qui lui permettait de s'enfermer à l'abri des regards indiscrets dans sa pièce personnelle au sein de la Demeure, le quartier général des membres de l'Organisation. S'approchant de la porte, il y inséra sa clé qu'il ne tarda pas à tourner. Il émit un léger rire étouffé, principalement par son épais casque noir. Sortant de sa chambre, il referma aussitôt celle-ci avant de prendre la parole alors qu'il paraissait seul dans le couloir de l'étage.

"Bien le bonjour exquise enfant, c'est une journée exceptionnelle qui s'annonce, non ? Tu t'es levée aux aurores, c'est extraordinaire ! 'fin, " aux aurores", excuse moi l'expression, j'ai du mal à me faire à l'existence d'un monde comme Illusiopolis qui ne voit jamais le jour se lever.
Enfin bon, qu'as-tu comme petite excursion à me proposer aujourd'hui, Phoenix, toi qui te cache dans l'angle du couloir?"


"Bordel Exnihilo ! Comment t'as-su que j'étais là ?!", s'écria la petite Sucrerie des Ténèbres qui sortie de sa cachette en trombe, encore dans une tenue légère qu'elle portait habituellement pour dormir, faisant comprendre qu'elle n'était pas debout depuis bien longtemps, ou plutôt qu'elle s'était levée en vitesse dans l'espoir d'apercevoir le Botteur sans son casque.

"Tu n'excelles pas dans la discrétion, je t'ai entendu courir lorsque j'ai inséré ma clé dans la serrure. Je n'ai pas eu besoin de beaucoup de secondes de réflexion pour savoir qu'il s'agissait de toi. Explique toi, tu regardais par la serrure, n'est-ce pas ?", lui répondit le Simili masqué en s'approchant d'elle.

"Nooooon, pas du touuuuut !", répondit ironiquement la demoiselle d'une manière peu crédible, elle qui savait pourtant mentir comme elle respirait, certainement pour coller à son rôle de gamine alors qu'elle avait dépassé la vingtaine. Phoenix éclairci sa voix après avoir bu une gorgée de boisson chaude qu'elle fit sortir d'on ne sais où, surtout au vue de sa tenue légère, par magie espérons.
"On a reçu un message anonyme. Il y est dit que ce soir, lorsque l'horloge du Palais des Rêves émettra un treizième coup de cloche à minuit, son monde chutera dans les Ténèbres à nouveau. Ça peut autant être une prédiction qu'une connerie", dit la demoiselle en lisant le bout de papier qu'elle tenait dans sa main.

"Exact. Tout comme cela peut provenir d'une personne directement impliquée dans cette chute. Je vais donc empêché l'expansion des Ténèbres, ou tenter d'exterminer les responsables avant qu'il ne mette leur plan à exécution.", répondit l'être du vide en prenant le message pour l'examiner. Les lettres étaient distordues, et aucun traits ne paraissaient droits, pas même un enfant ou une personne âgée tremblotante n'aurait écrit de la sorte.

"Ah, ouais, ça marche aussi. J'pensais plutôt que t'allais nous ramener des confrères, y'a pas mal de chance que des Sans-coeur soient de la partie et nous fassent naître des Simili p'tet sympas. Et puis bon pour une fois c'est pas moi qui provoquera leur apparition, même si j'arrête ces derniers temps pour qu'on ne se choppe pas qu'une mauvaise image, alors autant en profiter", fit savoir la demoiselle en marchant de ses petits pieds nus vers l'un des ascenseurs de l'étage pour aller à une activité importante en tant que Leader des Simili, ou bien pour retourner se coucher, plus probablement. "Et arrête de me mater quand je suis de dos kihihi !", ajouta la demoiselle sans la moindre gêne en ricanant dans sa nuisette, semblant toute fière d'elle.
Et même s'il ne pouvait à priori pas ressentir d'émotions, en l'absence de coeur, Exnihilo bégaya en se sentant coupable par la remarque de sa supérieure débrayée.

"Qu- qu'est-ce qu- non pas du tout- ... tu n'as qu'à pas t'exhiber ainsi !", qu'il lâcha difficilement de sa voix étouffée par son casque, avant de tourner le dos à son tour à la demoiselle qui mit le pied dans l’ascenseur. Alors que les Simili utilisaient majoritairement les couloirs des Ténèbres pour voyager d'un monde à l'autre, Exnihilo disparu dans un effet de transparence progressif, utilisant ses capacités liées au vide pour se mouvoir dans l'espace.


C'est ainsi que le Botteur de l'Extrême apparu dans le Palais des Rêves, portant la capuche de son manteau par dessus-même son casque. Il avait premièrement atterri en plein milieu d'un bar dans le petit bourg non-loin du château royal, popant par magie sur le comptoir bourré de pauvres paysans tout aussi bourrés qui venaient claquer leur maigre salaire dans une bière certainement certainement médiocre. Mais même si elles ne valaient pas un sous, les pintes que renversa le Simili comptait énormément pour leurs consommateurs au vu de la tête qu'ils firent à l'étrange personnage masqué qui apparu soudainement devant eux.
"Hé mais c'corniaud là sort d'nulle part !", dit l'un des hommes éméchés, tandis qu'Exnihilo froissait son manteau pour essayer de faire partir le maximum d'alcool qu'il avait involontairement épongé en apparaissant dans ce lieu.
"C'est exact ! Je viens de nulle part !", se permis de répondre le Simili en s'en allant de la taverne comme si de rien n'était, semblant "amusé" parce qu'il venait de dire, lui qui est associé à l'élément du vide.

Sortant de la bicoque en évitant sans la moindre difficulté les chaises et tabourets de bois qu'on lui balançait depuis le bar, le Simili remarqua que la nuit était déjà tombée sur le Palais des Rêves. Il est vrai que les mondes ne sont pas tous réglés à la même horloge, pensa le Botteur en comprenant que minuit allait arrivé plus tôt que ce qu'il avait pu pensé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le Treizième Coup de Minuit (pv Camille)   Sam 17 Juin - 23:26

[HS : Alors, déjà, je m'excuse de mon absence si longue et si imprévue due à mon mémoire de fin d'année. Je vais enfin répondre au rp !]

          La situation était urgente. Camille le savait que trop bien. Mais un arrêt nécessaire au Palais des Rêves, domaine de Cendrillon, était au programme de voyage de la gardienne du vent, qui atterrit dans une des ruelles de la cité avoisinant le château. En observant le castel d'albâtre qui trônait non loin, la jeune fille arbora un léger sourire et se remémora de qui gardait la princesse de ce monde : Ondine, la gardienne de la lumière de l'eau et amie de la petite Skyloft. Pouvait-elle refuser d'aider une amie en détresse ? Ce n'était pas dans son caractère en tout cas, d'après les souvenirs de la future reine.
          Son sourire se dissipa et se changea en un regard déterminé en repensant à sa mission. Se presser était nécessaire, et elle hâta le pas sur les rues pavées de la petite bourgade. La lumière des torches éclairant la ville de nuit se reflétait sur l'épingle à cheveux de la gardienne de la lumière. Les habitants étaient en joie, et certains même ivres, proposant des verres à Camille pour se joindre à une fête dont elle ignorait la raison. Mais, poliment, elle déclina chacune des invitation à se rafraîchir la gorge.

"Hé ! Mais c'corniaud sors d'nulle part !" 
          Le vent porta aux oreilles de Camille les cris d'un homme, possiblement éméché, d'un bar non loin des portes du château. Une légère teinte de Ténèbres en sortait, mais l'odeur était trop faible pour être un gardien des Ténèbres. Et cette sensation disparaissait trop rapidement. Peut-être n'était-ce qu'un portail, s'imagina Camille. Mais quelle était cette présence qu'elle sentait ? Cela semblait familier, et pourtant si étranger et si... Vide. Les gardiens n’émettaient pas ce genre d'aura d'habitude. En était-ce un d'ailleurs ?
          Alors que la jeune fille se posa tellement de questions quant à l'identité de cette présence, elle vit une personne portant un manteau noir et dont la capuche cachait le casque d'où reflétait la lumière des torches sortir du bâtiment. Autant d'attention apportée pour cacher son identité intrigua la jeune fille, sans parler de cette aura qui l'intriguait. Elle n'hésita pas à le suivre afin de mieux comprendre ce que voulait cet individu. Si il faisait partie des gardiens des Ténèbres, assister Ondine dans la protection de Cendrillon était sa priorité. De plus, cela n'aurait peut-être été pas plus mal : il était possible qu'il attire la gardienne de l'eau.

          Elle suivit l'inconnu, se cachant parmi la foule en ivresse, notant les moindres mouvements et gestes de ce suspect personnage. Mais alors qu'elle poursuivait son observation secrète, la foule poussa la demoiselle en avant, la faisant cogner de pleine tête la personne au manteau. Se frottant le front avec son bras droit, dont le poignet était orné du bracelet gris brillant marqué du symbole des gardiens de la lumière, ses yeux bruns croisèrent le casque noir.
*Argh ! Grillée !* pensa-t-elle en la voyant se tourner vers elle. D'un rire nerveux, elle cacha son bras droit dans son dos et lâcha d'une voix tremblante :
"Euh, belle nuit, n'est-ce pas ? Navrée de vous avoir bousculé ainsi. Vous savez, l'ivresse de la fête peut provoquer des petits incidents... Je ne vous ai pas fait mal ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Membre de l'Organisation
Gardien du Crépuscule du Vide
Le Botteur de l'Extrême
MembreMembre de l'OrganisationGardien du Crépuscule du VideLe Botteur de l'Extrême
avatar
Nombre de messages : 641
Age : 21
Date d'inscription : 18/12/2010

MessageSujet: Re: Le Treizième Coup de Minuit (pv Camille)   Lun 19 Juin - 13:43

[HRP: Pas de soucis, je n'aurais sans doute pas répondu plus tôt à ta place. ^^]

Traçant son chemin à travers la foule qui entourait les alentours du château, poussant légèrement les balourds bien gorgés quand il ne fallait pas les enjamber pour pouvoir rejoindre le pôle centrale de la fête qui devait certainement déjà avoir lieu, à savoir dans le palais, Exnihilo remarqua une demoiselle qui semblait le suivre du coin de l'oeil. Peut-être grâce à un reflet dans un angle particulier de sa visière. 
Elle pouvait être une simple habitante curieuse de voir un tel personnage dans les rues de sa bourgade, mais à la vue de sa tenue qui différait avec les codes vestimentaires du monde où ils se trouvaient, le Simili ne pu qu'en conclure qu'elle n'était pas du coin, elle non-plus. Serait-ce la personne qui avait envoyé le message anonyme à l'Organisation concernant les risques qu'encoure le Palais des Rêves ? La responsable de cette potentielle nouvelle chute de ce monde dans le Domaine des Ténèbres ? Voir, ces deux possibilités à la fois ? Même si ce n'était pas quelque chose qu'il fallait écarter, Exnihilo avait du mal à voir cette jeune demoiselle tout de vert vêtu être capable de gâcher la joie de vivre des habitants du monde. Mais les apparences sont trop souvent trompeuses, Exnihilo était bien placé pour le savoir. Qui le croirait, lui et son physique cliché de mystérieux vilain, qu'il se trouvait ici pour éviter l'arrivée des Ténèbres ? Et pour limiter les risques de dénaturer un équilibre que le Simili se disait vouloir protéger en tant que Gardien du Crépuscule.

Et bien qu'elle tentait sûrement de se faire discrète, cette demoiselle qui suivait le Simili et qui avait dans tous les cas déjà été remarquée, elle finit maladroitement par se cogner contre lui, à cause de "l'ivresse de la fête". 

"Pas besoin t'excuse, j'ai la tête dure", qu'il répondit en se tournant pour faire face à la demoiselle, tout en tapotant de son poing son casque pour produire un léger son métallique, même si la jeune femme ne s'était absolument pas cognée contre la tête d'Exnihilo. Il faut croire qu'il répondit cela pour amuser la galérie, et s'amuser lui-même avant cela.
"Puis-je te poser une question ? Même si exactement ce que je suis en train de faire", demanda le Simili en s'approchant d'un peu plus prêt, peut-être pour mettre mal à l'aise la demoiselle qui semblait déjà stressée et cachottière, "... il est quelle heure ?", qu'il ajouta, tout simplement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Élue de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Air
MembreÉlue de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'Air
avatar
Nombre de messages : 620
Age : 21
Localisation : En quête, n'importe où.
Arme : Ma Keyblade et mon arme de gardienne.
Invocation : La garde Célestienne.
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le Treizième Coup de Minuit (pv Camille)   Lun 19 Juin - 21:20

           La demoiselle écarquilla légèrement les yeux face à la réponse quelque peu nonchalante de l'inconnu. Elle ne pouvait s'empêcher de glousser en observant le petit geste et en entendant le bruit métallique du casque. 'L'habit ne fait pas le moine' avait-elle apprit autrefois. Et bien qu'il était parfois facile d'assimiler une apparence sombre à un aussi sombre personnage (l'image de Storm vint d'ailleurs rapidement dans la tête de Camille comme exemple), il semblait que cela n'était pas le cas ici. Jusqu'à cette interrogation :
"Puis-je te poser une question ? Même si c'est exactement ce que je suis en train de faire, ..."
           Les craintes de la gardienne semblaient se confirmer de plus en plus. Le reflet du visage de la gardienne dans la visière de l'inconnu s'élargissait et se tordait légèrement avec la distance. Camille ravala sa salive, épiant rapidement vers son bras droit caché dans son dos en attendant la fatidique question :
"...il est quelle heure ?"
"...Hein ?"ne put t'elle s'empêcher de lâcher. 

           La demoiselle recula d'un pas en levant les sourcils. Il lui fallut un petit temps pour se recentrer et se concentrer sur la question de cet inconnu. En prenant soin de ne pas montrer le symbole sur le bracelet de son bras droit, elle mit sa main droite sur son menton et s'inclina légèrement, obtenant ainsi une meilleure vision du château d'albâtre et son horloge géante. Ne pouvait-il pas obtenir cette information en la regardant, tout simplement ? Peut-être s'agissait-il de sa première visite ici, et que l'inconnu ignorait tout de ce monde. Peu importe sa situation, il n'avait pas encore commis de crime, ou apporté les Ténèbres ici. Donc, la répartie 'L'heure de ta défaite !' ne convenait pas du tout. 
*C'est inutile d'essayer de l'attaquer pour le moment...* se résigna-t-elle. *Welp. Autant rentrer dans son jeu pour le moment !*

           A point nommé, les habitants l'inconnu et Camille purent entendre la réponse de la part de l'intéressée. Les premiers coups de cloche retentirent tandis que les aiguilles de l'horloge étaient sur le point de s'aligner sous le chiffre 12. La réponse semblait évidente à présent.
           Un coup.
           Deux coups.
           Au troisième coup, elle répondit :
"E-Eh bien...!" Sa voix légèrement tremblante se faisait facilement submerger par celle de l'horloge. Après un raclement de gorge, elle reprit enfin, plus sûre : "Au douzième coup de cloche, il sera officiellement mi-"
           Treize coups.
"...nuit...?"

           Ses yeux ne pouvaient quitter le cadran. Les quelques coups d’œil qu'elle jeta à ses alentours confirmaient ses craintes : les habitants fixèrent également, le regard sceptique ou abasourdi, l'horloge géante. Surtout ceux qui n'avaient pas encore trop consommé leur nuit. L'identité restait encore méconnue, mais peu importait pour le moment.
           La cloche avait bien sonné treize fois.
           Pourquoi ?
           Était-ce qu'il attendait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Membre de l'Organisation
Gardien du Crépuscule du Vide
Le Botteur de l'Extrême
MembreMembre de l'OrganisationGardien du Crépuscule du VideLe Botteur de l'Extrême
avatar
Nombre de messages : 641
Age : 21
Date d'inscription : 18/12/2010

MessageSujet: Re: Le Treizième Coup de Minuit (pv Camille)   Sam 24 Juin - 18:05

Sentant la réponse de la demoiselle se terminer, et écoutant le nombre de coups de cloche qui retentissaient, Exnihilo espérait qu'il ne soit pas déjà l'heure, lui qui essaya presque de se convaincre que la grande horloge du palais royal ne devait pas être réglée sur la bonne aiguille. Mais si, il était bien déjà minuit, en ne prenant pas en compte ce treizième coup qui gronda comme un terrible orage dans les oreilles des habitants du monde, interpellés par cet étrange événement.

"Ok, merci", répondit simplement Exnihilo en croisant ses doigts les uns dans les autres pour réajuster ses gants pourtant déjà fermement bien fixés sur ses mains fines. "Excuse moi, je vais devoir passer à l'oeuvre", qu'il ajouta en regardant autour de lui pour trouver le bon endroit duquel il pourrait se poster pour informer les bons gens de ce petit monde que la fête allait devoir prendre une pause à durée indéterminée. Dans sa recherche du plus haut toit du village aux pieds du palais, le Botteur de l'Extrême comptait les secondes qui défilaient après le fameux treizième coup qui commençait à se faire oublier des habitants, reprenant leur joie de vivre, même si cet étrange incident devenait un curieux sujet de discussion.

Excepté ce treizième coup de cloche, il ne se passe rien. Le canular était à prévoir, pensa premièrement le Simili en se rendant compte qu'au bout d'environ une minute pleine à compter du tintement de trop, rien de spécial ne s'était encore montré. Se grattant l'alliage de son casque comme une personne en pleine réflexion aurait des démangeaisons sur le haut du crâne, Exnihilo se demandait s'il ne ferait pas mieux de rentrer à la Demeure et de faire part à Phoenix que rien ne s'était produit une fois minuit passé. Mais il y a pourtant bien eu treize coups..., et ça, ça donnait du crédit au message anonyme que l'Organisation avait reçu. Je devrais rester plus longtemps. Et ce qu'il fit, et qu'il avait bien fait de faire ! Une fois sa pensée terminée, un cri aiguë et presque strident d'une femme en détresse se fit entendre, un nouveau son qui parcourra le ciel du monde pour venir frapper aux oreilles des habitants festifs à nouveau couper dans leurs activités.

"Qu'est-ce qui s'passe bon Dieu ?", "ça v'nait du palais nan ?"
, que l'on pouvait attendre parmi la foule qui se calmait, inquiet de ce qui pouvait se tramer en cette nuit qui ne faisait que débuter. Ces questions s'intensifièrent, mêlées à la peur, lorsque les cloches de l'horloge se remirent à sonner, cette fois-ci d'une "mélodie" frénétique très différente et reconnaissable d'entre milles pour les personnes du Palais des Rêves. "C'est le tocsin ! Quelque chose de grave se produit !", lâcha dans une voix affolée une personne qui osa dire de la plus haute voix possible ce que tout le monde pensa, de quoi se donner une bonne extinction de voix d'ici le lendemain, en admettant qu'il y ait un lendemain pour cette personne.

"Ah voilà, là c'est exactement ce que j'attendais ! Mon existence en ce monde se voit expliquée !"
, lâcha le Simili en tapant une fois dans ses mains gantelés, prêt à passer à l'action, tandis que des nuages teintés de mauves se présentaient petit à petit en provenance du château. Disparaissant progressivement grâce à ses capacités pour mieux réapparaître en haut d'un toit surélevée.

"Ladies and gentlemeeeen!~ ♪", commença à annoncer l'homme masqué d'une voix qui arrivait à se faire entendre malgré le tumulte de la foule qui s'affolait et rentrait se mettre en sécurité. Il faisait propager son joli timbre quelque peu étouffé sous son casque à travers des vortex dont il avait le secret, amplifiant ses paroles. "Excusez moi de vous déranger mais la fête va devoir être remise à plus tard ! Mais l'Organisation m'a envoyé ici pour remédier à tout cela~ Prenez ces couloirs des Ténèbres qui vous mèneront à l'extérieur de ce monde en sécurité, ajouta le Simili en faisant apparaître des portails obscures menant à Illusiopolis, là où les habitants pourraient être accueillis à la Demeure de l'Organisation pendant un moment. Mais ce n'était pas vraiment la chose la plus accueillante, il en va de soit. Le jeune homme pouvait même plutôt paraître comme un manipulateur peu scrupuleux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Treizième Coup de Minuit (pv Camille)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Treizième Coup de Minuit (pv Camille)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 20200308 - 04h00 = Le treizième coup de minuit, avec Gabriel Deschenes
» Under a new Day
» [Coup de gueule] Le Hobbit : des horaires et des tarifs à la con
» calcul du coup d'un token (lien)
» [LEGO] Coup de coeur"metal sonic"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: RPG - Domaine de la Lumière :: Le Palais des Rêves-
Sauter vers: