Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Deux Princesses face au Crépuscule [pv: Midona]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 810
Age : 19
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Deux Princesses face au Crépuscule [pv: Midona]   Mar 6 Juin - 11:12

Cela faisait bien trop longtemps, beaucoup trop longtemps qu'elle n'a pas mise les pieds ici. Oh bien sûr que depuis son réveil après ce très long sommeil, elle s'est rendu deux fois dans la Citée du Crépuscule mais ce n'était que des visites assez courtes en plus d'être mouvementées. Sans surprise, la Princesse des Ténèbres du Magma apparut dans le manoir abandonnée, qu'est son ancienne demeure depuis toujours, le rideau de Ténèbres qui lui servait de portail commença alors à disparaître sur elle. Cet endroit semble avoir un peu changé par rapport à la dernière fois, lorsqu'elle n'était qu'une enfant orpheline qui vivait toute seule dans cette ancienne bâtisse. Yûki se mit alors à monter les escaliers pour visiter un peu son ancien chez-soi, sûrement par nostalgie, c'est d'ailleurs dans un réflexe qu'elle se dirigea vers une porte précise qui mène dans ce salon tout blanc. En y entrant, elle fut très surprise de voir des dessins accrochés de partout sur les murs, éparpillés sur le sol aussi alors qu'à l'époque, elle était absolument vide. Cela voudrait-il donc dire que quelqu'un s'est installé ici aussi après qu'elle ait quitté ce monde qui l'a maudit pour rejoindre la Contrée du Départ ? On dirait bien...

Lentement, la demoiselle fit le tour de la salle jusqu'à se diriger vers un dessin qui attira son attention, représentant une blonde aux yeux bleus, vêtue d'une robe blanche. Elle et cette fille semble se ressembler à quelques détails près, ça lui faisait rappeler qu'on l'avait déjà confondu avec une certaine Naminé, mais aussi Kairi. Deux noms qui lui sont inconnus. Parcourant un peu plus la salle, Yûki tomba sur un dessin représentant un jeune homme qu'elle a pu rencontré il y a quelques mois : Sora. Ses sourcils fronça un peu, jetant la feuille au loin avant de lâcher un soupir. C'est alors qu'elle se mit à regarder sa bague de fiançailles avec un doux sourire au visage en plus d'admirer ce magnifique tatouage qu'elle a sur son poignet où y avait marqué le prénom de son époux. Elle ne pouvait s'en lasser de le regarder des heures et des heures, voir le prénom de Vanitas encré dans sa peau l'a rendait heureuse, encore plus en pensant que lui aussi avait le nom de sa belle sur son poignet. La jeune femme en était toute attendrie.

La Princesse se plaça devant la fenêtre pour observer l'extérieur, les bois sont toujours aussi calme. Ce bâtiment est vraiment bien situé, qu'elle se disait, au moins il était éloigné de la ville, un bois séparait les deux partie et les habitants y traversent rarement pour venir jusqu'ici. Yûki était tranquille, sans que personne ne puisse l'embêter, l'insulter, lui faire du mal... enfin, il y a eu des rares personnes assez courageuses qui ont su parcourir tout ce chemin pour exprimer toute leur haine envers celle qui a été appelée "Sorcière" pendant toutes ces années d'agonies mais ce n'est rien. Elle en était habituée et puis quand bien même, elle s'en fichait maintenant. Puisque à présent, elle vivait paisiblement dans la Ville de Traverse, dans une adorable petite maison avec Vanitas avec qui elle s'est marié récemment, ils ont un chien fidèle et bientôt, ils vont avoir un enfant. Après tout, ça doit faire bientôt trois mois qu'elle était enceinte. De plus, les habitants qui se trouvent à Traverse sont des plus aimables, les gens s'entraident beaucoup là-bas. Bien que certains ont une certaine peur envers les Ténèbres puisque c'est à cause de ces dernières qu'ils ont perdu leur foyer, cependant, les gens ont très bien comprit que le petit couple de Ténèbres n'allait rien leur faire. Tant qu'on leur donnait la paix, ils auront la paix.

Soudainement, la jeune femme semblait ressentir une aura qui lui était plus ou moins familière, une aura presque semblable à celle de Meiko. Est-ce que ça signifie qu'il y a une Princesse du Crépuscule dans les parages ? Ce n'est pas impossible, pensa-t-elle en se penchant par la fenêtre. La porteuse de la Keyblade fit quelques pas en arrière, prenant son élan pour courir et s'élancer afin de sauter par dessus le rebord pour ensuite atterrir sur ses pieds dans le petit jardin meurtri du manoir. Prudemment, elle s'aventura dans les bois en observant les alentours, c'est alors que ses yeux bleus finissent par se poser sur une silhouette, celle d'une femme. Est-ce la Princesse du Crépuscule qui approchait ? En effet, l'aura y ressemblait de plus en plus. C'est alors que Yûki put voir l'apparence de la jeune femme. Sur le coup elle avait fait un pas en arrière, plus ou moins surprise, un peu plus elle avait faillit invoquer sa Keyblade en pensant que c'était un Sans-Coeur mais non elle ressentait bien son coeur. A nouveau détendue, elle approcha d'un pas vers cette nouvelle Princesse.

"Bonjour... tu t'es perdue ?"

Demande-t-elle d'une voix calme à la rousse. C'est vrai qu'après tout il est rare de croiser des gens par ici, dans les bois, et le plus souvent ce sont ceux qui se sont égarés.

"Je suis une "alliée", tu ne crains rien. J'ai une meilleure amie qu'est une Princesse du Crépuscule comme toi."

Lui rassure-t-elle cette fois-ci, si jamais que la Princesse en ressentant les Ténèbres pures de la blondinette ne vienne pas l'attaquer. La demoiselle se mit à réfléchir quelques secondes, se rappelant d'un détail qui pouvait aussi rassurer les inconnus qu'elle rencontrait, c'est ce qu'elle a apprit en tout cas au fil de ses aventures.

"Je m'appelle Yûki, je vivais autrefois dans ce Monde. Et toi, comment te nommes-tu ?"

Il est très rare que la Princesse des Ténèbres se présente en première, elle qui a toujours sauté cette étape, encore pire, auparavant elle ne disait jamais son prénom mais maintenant elle se sentait un peu plus à l'aise. Peut-être même que la blonde est devenue un peu plus sage et sa douceur continuera de s'agrandir au fil du temps. Il fallait dire que le mariage et l'arrivée de l'enfant dans quelques mois à venir lui fait bien quelque chose. De toute manière, Yûki n'a jamais eu une personnalité si méchante en réalité, après tout elle est aussi une des rares personnes venant des Ténèbres à approuver l'harmonie entre Lumière et Ténèbres.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Membre de l'Organisation
Princesse de Coeur du Crépuscule de la Brume
MembreMembre de l'OrganisationPrincesse de Coeur du Crépuscule de la Brume
avatar
Nombre de messages : 25
Age : 21
Localisation : Québec
Arme : Miroir du Crépuscule
Invocation : Double Reflet et Créature du Crépuscule
Date d'inscription : 29/05/2017

MessageSujet: Deux Princesses face au Crépuscule   Jeu 15 Juin - 3:50

Le vent soufflait dans les feuilles de la forêt et les rayons du soleil couchant, disparaissez lentement dans le ciel de la Citée du Crépuscule. Mais le silence apaisant de ce lieu fut vite interrompu. À quelque mètre de hauteur, un portail d’une allure étrange, faisait un drôle de bruit, pour enfin me faire apparaître sur la verdure de la forêt. Au contact du sol, j’ai ressenti une connexion profonde avec la magie du crépuscule en moi. Comme si l’équilibre perturbé de mon âme entre lumière et ténèbres, voulait se guérir toute seul et se reconstituer d’elle-même. Mais chaque princesse du crépuscule doit trouver leur force intérieure ou leur but dans la vie pour trouver l’équilibre naturel en elle, sans l’aide extérieur des mondes ou des lieux… Ça doit venir d’eux même uniquement et de personne d’autre! Pour moi, ses loin d’être parfait et ses l’une des mes raisons de me retrouver ici aujourd’hui… Quand le portail de téléportation disparaît du ciel et que le calme est revenu dans la forêt. J’observe les lieux aux alentours avec précaution de ne pas me faire remarquer par quelqu’un qui pouvait passer par là. « Bien… On dirait que rien n’a changé ici… Du moins pour le moment. » Je prends une inspiration avant de faire quelque pas devant moi avec hésitation. Encapuchonné d’une cape que Merlin m’avait offerte en cadeaux il y a quelques années de cela. Grâce au tissu magique, ma couleur de peau n’était plus la même. Mais d’une couleur plus naturelle et mes yeux d’un tinté bleu et gris. Pour mes cheveux soyeux, de rousse, je change au brun pâle. Avant de partir d’Illusiopolis, j’ai trimballé avec moi un petit panier avec un livre à l’intérieur qui s’intitule : des fleurs avec des propriétés magiques. Je suis loin d’être une experte en ce domaine. Je ne serais pas revenue dans ce lieu précis que je n’apprécie pas du tout, pour des simples fleurs banales! De plus, plusieurs de ses fleurs qui sont décrites dans le livre. Son disparu ou encore très rare a trouvé dans les mondes. En fait, ce qui me pousse à venir jusqu’ici est la fleur du crépuscule. Qui est plutôt rare, car sa durée de vie est plutôt courte quand on la déterre. Ses propriétés magiques sont tirées de son arome qui dégage une sensation de paix avec soi-même. Comme si toute tension intérieure disparaissait d’un coup et permettait de trouver l’équilibre en soi pendant quelque minute. Certains utilisaient cette fleur dans des moments difficiles de leur vie ou juste avant un combat. Pour mieux voir claire dans leur esprit et de méditer sur cette paix intérieure. Même si les princesses de cœur du crépuscule doivent trouver cet équilibre seul et sans l’aide d’objet ou magie. Je devrais tout de même trouver l’origine de l’équilibre parfait. Cependant, la méditation m’avait beaucoup aidé dans les temps sombres de ma vie à me retrouver dans les ténèbres. Mais cette fleur pourrait m’en apprendre davantage! En plus, je n’ai pas de gardien ou de mentor pour me guider à nouveau… Je dois faire avec mes propres connaissances. Aux files et à mesure que j’avance dans les bois une idée me parcourt la tête. « Je devais peut-être invoquer Alpha? Comme cela, je n’aurais pas à m’inquiéter de toujours surveiller mes arrières! » De cette pensée, je ne marche plus vers l’avant et recule même de quelque pas pour faire apparaître mon miroir de mon dos. Avec la lévitation, je le stop devant moi pour l’admirer pendant quelques secondes. J’avance doucement ma main droite pour toucher le côté miroité. À son contact, une petite lueur s’active comme s’il me reconnaît. Le miroir du crépuscule n’est pas en vie et j’en suis bien consciente! C’est plus un lien magique qu’autre chose. Avec le sourire et en levant le miroir avec la lévitation, au-dessus de ma tête. Je commence à invoquer la magie des ombres et de la lumière et en ses lieux qui est beaucoup plus avantageuse pour moi. Je les canaliser très rapidement vers le miroir que d’habitude. Savant bien qu’un grand parti de ma magie allait appartenir à la créature. Je pouvais sentir mes pourvoir me quitter petit à petit pour en perdre presque la vue… Ensuite comme convenu, le miroir était en équilibre avec la magie du crépuscule. Alpha a pu sortir du miroir d’un saut, pour atterrir plus loin sur le sol. Quant à moi, j’ai dû poser un genou à terre, tellement que je me sentais vide de magie d’un coup! Le miroir du crépuscule lui, descendu doucement sur le sol. Fatigué, je m’adresse à ma créature.

- Je suis ravi de te revoir Alpha! Tu me manques beaucoup, tu sais?


Le loup toujours en mode défensif se retourne pour me regarder. Alpha m’a déjà vu dans cette autre apparence et ne fut pas surpris de me voir ainsi. Il communique avec moi par panser et vice-versa. Même si celui-ci est peu loquace. « Maîtresse » je lui souris et pose une main sur le sol trop fatigué pour me relever encore.

- Je tes contredits plusieurs fois de ne pas m’interpeller ainsi… Juste Midona, ça serait parfait.

Sans rien prononcer en retour, Alpha avance vers moi pour m’aider à me lever. Je lui caressent la tête au passage et a son contact, j’ai récupéré légèrement mes forces. Mon miroir au sol lévite de nouveau quand je rapproche ma main et le fis disparaître.

- Merci, tu me coûtes beaucoup en magie…

Enfin debout, mon regard se porte de nouveaux vers l’horizon de la forêt. « Se bois est si grand… Comment je vais pouvoir trouver cette fleur? Le livre n’en dit rien à ce sujet… » Mon loup toujours prêt au combat, puisqu’il a été créé ainsi en premier lieu. Ne comprends pas quand je l’invoque pour autre chose.
« Mon adversaire maîtresse? » Je soupire.

- Ne me nomme pas maîtresse... Bon, on va oublier le nom pour aujourd’hui… Il n’y a personne à affronter. Je voudrais juste que tu me protèges et que tu surveilles les alentours.

Il fit une mine déçue suite de mes dires. Son objectif a toujours été de protéger le détenteur du miroir et je ne suis pas la première d’une longue lignée à avoir maîtrisé cette relique. Mais je suis peut-être la première à traité Alpha comme cela. Je ne cherche pas à le nuire, mais a l’aidé de découvrir autre chose que les affrontements. De plus, j’apprécie beaucoup trop cette bête pour lui chercher du mal. Après quelques heures de marche et de recherche sans résultats. Trouvée, la fleur de crépuscule commence à me paraître impossible! « Je ne peux pas croire que j’ai perdu mon temps pour rien! Cette fleur doit bien se trouver quelque part dans la Citée du Crépuscule! »
« Je peux vous aider a trouvé ce que vous cherchez maîtresse? » Je me retourne rapidement vers Alpha avec des grands yeux. Il avait légèrement la tête penchée sur la gauche. « Comment pourrais, vous m’aidez? » Le loup avance pour me contourner et pointe son museau vers le sol. Je fais que l’observer en silence et après quelque seconde… « Suivez-moi » Interrogative et sans rajouter aucun commentaire. Je me conforme à le suivre. Quand la créature du crépuscule s’immobilise enfin, nous sommes arrivées proches d’un manoir abandonné. « J’ai jamais vu ce drôle de manoir auparavant. Qui envisagerait de vivre ici? » Au moment où j’observais attentivement le bâtiment, Alpha revient du jardin du manoir. « La chose que vous cherchez est là-bas… Mais… » Avant qu’il puise terminé sa pensée, un craquement de branche morte se fait entendre. Je me retourne rapidement vers la direction du bruit. Mon loup grogne sévèrement et m’interpelle de nouveau. « Je perçois une forte présence des ténèbres » puis une silhouette commence à se dessiner au loin. Effectivement, son aura dégageais de la noirceur. Mais beaucoup plus qu’une personne normale. Sur mes gardes, je voulais détecter l’âme de son cœur pour savoir à qui j’avais affaire. Vu que l’inconnu était encore trop loin, tout ce que j’ai pu percevoir est la présence d’un cœur grandement plus puissant que la moyenne. Je devrais avoir un plan de secours si jamais ça tournera mal! « Ses biens plus que de simples ténèbres… Écoute-moi attentivement Alpha, je voudrais que tu te camoufles dans la forêt pour la contourner et surtout ne fait absolument rien d’autre! Je te ferais signe si je suis en mauvaise posture. » D’une caresse sur la tête avec le sourire, il partir sans la moindre hésitation. Quand je me retourne pour percevoir ou elle se trouvait. Au moment où notre regard entre en contact, celle-ci ne fait quelque pas en arrière. Il y a eu un léger moment de silence et entre-temps, je la regarde plus attentivement. Des cheveux blonds, des yeux bleus brillants et une taille si petite. « Une personne avec des attraits ténébreux comme celui-là. Je m’attendais à plus… Effrayant! » Après cette tranquillité, je la vois venir vers moi.

- Bonjour... tu t’es perdue?

À son approche, j’ai pu mieux percevoir son cœur et devant moi se trouvait une princesse des ténèbres. Rapidement moins rassurée, si moi, je pouvais voir qui elle était, cette princesse le pouvait aussi! Reste à savoir si elle peut percevoir ma vraie apparence…

- Non… Je faisais juste que me promener…

Je pouvais ressentir la présence de mon loup qui rôdait à proximité. Cependant, l’apercevoir à travers la faune de la forêt m’étais impossibles. Mon visage démontrait mon inconfort de rencontrer cette jeune fille.


- Je suis une “alliée”, tu ne crains rien. J’ai une meilleure amie qu’est une Princesse du Crépuscule comme toi.

Ma tension monte d’un coup! « Elle connaissait d’autres princesses du crépuscule et si ses l’une d’entre elles que j’ai rencontré il y a quelques années de cela? » Je recule de plusieurs pas, encore moins rassuré que tout ta leur. Ne voulant pas les revoir ou encore moins revivre la même chose! « J’ai contourné l’ennemi, quand dois-je intervenir? » Savants qu’il fallait que je quitte cet endroit rapidement. « Bientôt patience. »

- Que vous soyez une alliée ou non. Il n’y a aucune raison qui me porte à vous faire confiance.

Aucun signe ne me porte à croire que la personne devant moi peut véritablement voir ma vraie apparence… Je me des trompes peut être de m’inquiéter de la princesse des ténèbres. Toutefois, mes origines de crépusculaires dévoilé, je ne dois pas prendre de chance.


-  Je m’appelle Yûki, je vivais autrefois dans ce Monde. Et toi, comment te nommes-tu?

Surprise de son nom, je me questionne. « Yûki? Ça me rappelle brièvement quelque chose… Si seulement je pouvais me souvenir de quoi exactement… » Interpellé de savoir que la jeune fille vivait ici auparavant, il aurait eu une grande possibilité de s’apercevoir il y a fort longtemps. Malgré tout… Dois-je vraiment lui donner mon vrai nom? Si la magie de la cape marche comme prévu, je ne devrai pas m’inquiéter de donner mon véritable nom. La main gauche posée sur le cœur, je me présente avec méfiance.

- Je suis Midona… L’une des princesses de cœur du crépuscule. Néanmoins, vous semblez déjà être au courant de cela. Par contre, je me demande sincèrement ce que fait une princesse des ténèbres ici? Vous faites une visite de courtoisie dans la forêt?

Soudain, ma mémoire fait le lien avec quelque chose que j’ai lu au paravent. « Attendez! Dans les vieilles archives de l’organisation, j’avais déjà lu les registres d’un certain `` maître Xehanort`` . Il invoque souvent la X-blade pour déverrouiller le Kingdom Hearts et aussi de comment la créer. Selon les écrits, la X-blade peut-être forgée quand les deux pôles se rencontrent. Seulement, il n’avait pas ses deux éléments en mains. Plus loin dans ses lignes le nom d’un certain `` Ventus`` et `` Vanitas`` se montre avec une note qui les décrit. Se montra trop faible et, ne voulant pas utiliser les ténèbres en lui, le maître les retira et celles-ci se matérialisèrent sous la forme de Vanitas. En faisant cela, ils disposaient des éléments nécessaires à la création de la X-blade. En cherchant pour en savoir plus sur la X-blade. J’ai fini par trouver, à force de chercher, le dossier d’une princesse de ténèbres du nom du Yûki. De mes souvenirs, elle avait passé une bonne partie de son temps avec Vanitas et maître Xehanort dans la Nécropole des Keyblades. Voyant que je m’égare trop de mes recherches et trop dérangé par certains passages. J’ai vite fermé le document sans voir la fin. » Après ma longue réflexion, je regarde Yûki de nouveaux, mais cette fois, avec beaucoup plus de confiance et d’assurance.

- Pardonne-moi mon indiscrétion, mais ton nom et le fait que vous soyez une princesse de cœur des ténèbres me fait panser que tu pourrais avoir un certain lien avec un maître Xehanort?

Au même moment, j’ordonne à Alpha de sortir derrière elle, par la pensée. Il bondit de la faune pour atterrir à quelque mètre de la princesse. Il grogne sévèrement.

- J’espère que vous avez des explications rassurantes à me fournir, car si non…

Je lui pointe du doit ma créature.

- Celui-ci va vous obliger de tout me dévoiler!

J’ignorais totalement si devant moi, se trouvait à être la bonne personne que je pensais… Supposé que oui, j’espère qu’elle n’a plus aucune loyauté envers Xehanort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 810
Age : 19
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Deux Princesses face au Crépuscule [pv: Midona]   Jeu 15 Juin - 14:48

Ouf, elle n'était pas perdue, qu'elle se répétait en étant rassurée. Car il est clair que ce n'est pas une partie de joie de se perdre dans les bois. Cependant, Yûki pouvait remarquer que son interlocutrice ne se sentait sûrement pas à l'aise face à la Princesse des Ténèbres. Est-ce dû, justement, à cause de ses Ténèbres ? La porteuse de la Keyblade en était navrée dans ce cas, ne voulant pas intimider qui ce soit ou autre. Mais le pire, c'était de voir que la jeune femme se reculait. Est-elle... effrayée par elle ? La jeune femme baissa un peu les yeux en reculant d'un pas. Voilà que ça recommence... Pourtant, elle n'avait rien d'effrayant, pas vrai ? Qu'elle essayait de se rassurer en regardant un moment ses mains, restant dans un silence.

Ce fut une surprise néanmoins que la Princesse du Crépuscule finisse par se présenter, avec tout de même une certaine méfiance. La tête de la blonde se redressa alors soudainement, lui souriant très faiblement. Elle lui demandait des explications, ce qui est normal. Par contre, il y a juste un détail qu'elle voudrait en finir, ne se sentant pas à l'aise.

"Tu... Tu peux me tutoyer. Je ne suis pas très à l'aise qu'on me vouvoie..."

Commença-t-elle à dire pour arranger ce petit détail. Yûki n'a jamais aimé être traiter ainsi, encore plus si on l'a traite comme une princesse, un comble en sachant que non seulement elle est une princesse de coeur mais en plus, elle avait du sang royal en elle. Pourtant, c'est une chose qu'elle ne pouvait supporter et de plus, ça pourrait lui rappeler à un certain souvenir néfaste qu'il vaudrait mieux ne pas y repenser. C'est du passé et elle a promit à Vanitas de ne plus y songer. Car de toute façon cela ne sert à rien et puis de toute manière, ils avancent tous les deux dans ce beau futur radieux qui les attendait désormais.

"Comme je l'ai dis plus tôt, la Citée du Crépuscule est mon monde natal et j'ai voulue retourner chez-moi, par nostalgie. C'est-à-dire, dans le manoir abandonnée derrière moi. Je n'ai pas de mauvaises intentions si tu veux tout savoir... mais dans ce cas, je peux moi aussi te retourner la question. Ce n'est pas tous les jours qu'on croise une Princesse du Crépuscule dans les bois..."

Son sourire s'agrandissait un peu plus tandis qu'elle gardait un ton doux et calme, ne voulant aucunement se montrer agressive. Yûki avait remarqué que beaucoup de princesses sont méfiantes, ce qui est normal après tout lorsqu'on sait qu'il peut y avoir des personnes très mal intentionnées... Le sourire de la Princesse du Magma fini par disparaître totalement en entendant la question de Midona. Ses épaules semblaient devenir lourdes tout à coup, ses yeux étaient écarquillés, le regard dans le vide. Pourquoi ce prénom a dû être prononcé alors que cela fait depuis un bon bout de temps qu'elle avait fini par l'oublier ? La demoiselle commençait à revoir certaine scènes qui s'étaient déroulé il y a longtemps, dans sa tête, puis cette vision de Vanitas qui souffrait lui revenait tout à coup. Le nom de ce vieux maître qui a fait souffrir son meilleur ami Ventus, puis Terra, Aqua, Vanitas et elle... La future mère regardait un moment Midona en tremblant légèrement, reculant de plusieurs pas mais s'arrêta en sentant un loup derrière elle qui grognait. Étant dans tous ses états, la douce princesse n'arrivait plus à garder son calme, ayant des petites larmes aux coins des yeux. Est-ce qu'on la menaçait ? Son mari sera là pour la sauver, pas vrai ?

"Je n'ai aucun lien avec ce vieux déchet !!"

Répondit-elle impulsivement en faisant un geste violent avec son bras, sans réussir à réfléchir correctement. Yûki se mit à regarder son poignet droit pour revoir le tatouage, ce qui la calma un peu, secouant la tête de gauche à droite. Il faut se calmer. Cela ne lui ressemblait pas. C'est sûrement à cause des sauts d'humeur qu'elle a depuis sa grossesse.

"Eh bien... j'ai été l'élève de Maître Xehanort pendant une longue période en effet... je n'avais pas le choix de toute façon. Mais tout ça, c'est fini... Vanitas et moi sommes libres, il n'a plus aucune emprise sur nous ! On s'en est bien assuré en le tuant il y a quelques mois... Il n'est plus une menace."

Un soupir franchit ses lèvres tandis qu'elle baissait un peu le regard en serrant fortement les poings et fronça légèrement les sourcils.

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Membre de l'Organisation
Princesse de Coeur du Crépuscule de la Brume
MembreMembre de l'OrganisationPrincesse de Coeur du Crépuscule de la Brume
avatar
Nombre de messages : 25
Age : 21
Localisation : Québec
Arme : Miroir du Crépuscule
Invocation : Double Reflet et Créature du Crépuscule
Date d'inscription : 29/05/2017

MessageSujet: Deux Princesses face au Crépuscule   Mer 5 Juil - 23:00

Il y a des petits moments et des instants où je me demande si je suis réellement moi-même. Le fait que la solitude et l’isolement auraient changé ma véritable nature. La vraie Midona ou la vraie princesse du crépuscule que j’aurais du être depuis le début. Cette question me hante toujours quand je rencontre quelqu’un de nouveau. Le fait que je sors rarement ne me donne pas la possibilité de socialiser normalement comme toutes les autres personnes des mondes. Alors une amie ou un individu de confiance sont des mots si confus dans ma tête. Leur signification est pourtant si importante et quand on trouve enfin cette personne unique. Le bonheur ne fait juste que s’accroître davantage ! Malheureusement, je n’ai connu que le négatif de l’amitié et aussi le grand pouvoir de la confiance qui a été donné a un être qui ne le mérite pas. Quand je regarde la princesse des ténèbres reculées de quelque pas de moi. Ma vue se porte sur ses mains qu’elle regarde attentivement dans le grand silence qui nous sépare. Son comportement ne me préoccupe pas, car le mien doit être plus étrange, que la sienne et pour une première impression, je dois dire que j’ai mal fait ! Cependant, dans d’autres circonstances, j’aurais peut-être réagi autrement. « Éventuellement plus amical ? Je ne pourrais jamais le savoir…  Le fait que cette Yûki correspond à la description de la jeune fille des registres de l’organisation que j’ai lus. Me fait panser que je dois m’en méfier ! Je ne veux pas me faire avoir deux fois et toute personne qui est reliée à la cause de Xehanort doit périr ! » Heureusement, la jeune fille me fait sortir de mes pensées avant qu'elle devienne de plus en plus sombre.

- Tu... Tu peux me tutoyer. Je ne suis pas très à l’aise qu’on me vouvoie...

Je n’est pas pu m’empêcher de sourire discrètement suite à son commentaire. Phoenix m’avait déjà fait la même remarque il y a quelque jour de cela et je me demande bien pourquoi tous les deux n’acceptent pas mon parler ? Même si je vouvoie toutes les personnes que je pourrai croiser et qu’ils me demandent la même chose qu’eux. Cela ne m’empêchera pas de continuer à pratiquer cette parole. J’aime m’exprimer ainsi avec tout le monde, peu importe avec qui je communique. Alliés comme traître… Cependant avec des liens plus proches de moi, je me demande si j’avais toujours avoir le même communiqué… Je lui répondis gentiment et exprime à peu près la même chose que Phoenix la dernière fois.

- Je suis désolé si mon vouvoiement vous dérange, mais… Ce n’est qu’une vieille habitude de ma part que de vouvoyer les personnes que je courtois et je le fais avec plaisir. Pour moi, toute personne mérite le respect, peu importe son rang et sa lignée.

Malgré tout, se tenir devant cette princesse des ténèbres avais de drôle de répercussions sur moi. Qui aurait cru que j’aurais rencontré Yûki ici dans ce lieu si douloureux en souvenir... À croire qu’une fleur a confronté cette rencontre inattendue. D’ailleurs, je me demande où sont les princesses du crépuscule que j’ai rencontré par le passé. Elle doit sûrement ne plus se préoccuper de mon problème, c’est évident et je ne vais pas tenter de les retrouver ni de provoquer leur rencontre. Néanmoins, le fait qu’Yûki est des contacts avec l’une d’entre elles me préoccupe beaucoup. « Mais je devais m’y attendre… Pour quelle raison, elle se trouverait ici ? Je croîs que la princesse m’avait mentionné qu’elle vivait autrefois dans ce monde tout comme moi. » Trop inquiétée par sa présence, je n’ai sûrement pas prêté attention à la remarque. Par chance, elle est revenue sur le sujet.


- Comme je l’ai dit plus tôt, la citée du Crépuscule est mon monde natal et j’ai voulue retourner chez moi, par nostalgie. C’est-à-dire, dans le manoir abandonné derrière moi. Je n’ai pas de mauvaises intentions si tu veux tout savoir... mais dans ce cas, je peux moi aussi te retourner la question. Ce n’est pas tous les jours qu’on croise une Princesse du Crépuscule dans les bois...

Sur mes gardes, j’avance légèrement vers la jeune fille sans la quitter des yeux. La cape toujours sur mes épaules, je la touchais nerveusement le tissu soyeux avec mes doigts. Au frottement, quelque particule magique minuscule s’en échappe. Je devais tout de même faire attention au propos que j’allais aborder avec elle sous cette apparence malgré tout. N’empêche que je commence à avoir des doutes de comment Yûki me voit réellement et si ses biens le cas… Devant moi se trouverait une porteuse de keyblade. J’éclipse rapidement cette idée avant de poursuivre la conversation.

- Vraiment, vous êtes revenu ici par nostalgie ? Personnellement, même si j’ai moi-même vécut une petite partit de mon enfance ici… Je ne reviendrais jamais par `` nostalgie `` . Il n’y a rien à chérir dans la cité du crépuscule…
 
Mon regard se pose sur l’herbe de la forêt, un peu froisser par mes paroles

- À vrai dire, je suis juste revenue pour chercher une petite fleur rare qui pourrait se trouver dans votre jardin.

Pendant un laps de temps, on pourrait croire que je n’est jamais soulevée son passé. Qu’on pourrait discuter pendant des heures comme ça, en plein milieu de la forêt. Mais Alpha me fait vite revenir dans la réalité quand je croise son regard du dos de la jeune fille blonde. Il doit sûrement se demander ce que je faisais à discuter avec la princesse des ténèbres ainsi et je me le demande moi-même… Quand j’ai vite réalisé la référence suite au récit que j’ai lu et le lien avec la ténébreuse. Je n’est su me cacher de mon désarroi rapidement, car je garde rarement mes propres pansés pour moi seul. Selon mes principes, tout arrières pansés ou doute mérite d’être dévoilé au lieu de les garder pour soi-même. Je trouve sa horriblement mal de faire semblant d’apprécier quelqu’un quand nos pensées en disent autrement de la personne devant nous. Après quelque minute, le sourire de mon interlocutrice disparu rapidement a la question que je lui est posé et je croîs même que j’ai touché l’une de c'est cordes sensible quand je remarque un léger tremblement de sa part. Au point même qu’elle percute, mon loup dû recule. Celui-ci lui montre les crocs davantage à son contact. « Du calme Alpha… Ne précipite pas les choses. Elle va parler d’une façon ou d’une autre ! » Il me fait signe de la tête et recule pour lui laisser un peu d’espace entre lui et Yûki.


- Je n’ai aucun lien avec ce vieux déchet!!

Accompagné d’un geste violent de sa part. La créature jappe sévèrement par son geste et me communique son désarroi. « Elle doit sûrement mentir pour réagir ainsi, laissé moi intervenir avant qu’elle utilise ses pouvoirs maîtresse! » Effectivement, j’avais du mal à croire que Yûki disait la vérité. Sa colère spontanée concernant maître Xehanort démontre certainement le contraire. Mais je remarque tout de même que son attitude change rapidement quand elle fixe son poignet. « Je suis d’accord avec toi sur ce point Alpha… Pourtant, je ne crois pas que cette princesse de ténèbres va m’attaquer. » Il couche les oreilles mécontentes de ne pouvoir rien faire. Son agressivité monte progressivement et si je ne l’invoque pas bientôt dans le miroir, Alpha risque de ne plus m’écouter… Ce loup possède une grande partie de mes pouvoirs du crépuscule et de base, il n’est pas supposé de les contenir aussi longtemps. Juste assez longtemps pour un affrontement et rien de plus. D’ailleurs, je travaillais beaucoup avec lui sur ce sujet. Voyant bien que je ne lui répondais pas la jeune fille poursuit et mon expression du visage démontrait totalement que je ne la croyais pas !

- Eh bien... j’ai été l’élève de Maître Xehanort pendant une longue période en effet... je n’avais pas le choix de toute façon. Mais tout ça, c’est fini... Vanitas et moi sommes libres, il n’a plus aucune emprise sur nous! On s’en est bien assuré en le tuant il y a quelques mois... Il n’est plus une menace.

Par sa révélation de la mort de Xehanort, je fige totalement sur place, surprise d’avoir attendu cela. Depuis longtemps, j’ai cru que cette abomination vivait toujours parmi nous, en se cachant à travers les mondes. Abasourdie, je m’éloigne lentement de la jeune fille pour finir dos a elle. Ma main sur mon front, je réfléchir à la nouvelle que je viens d’apprendre. « Comment se fait-il que je ne fut pas mise au courant de cela ?! Rien dans les archives n’avait fait mention de sa mort où je ne l'ai tout simplement pas trouvé parmi les autres et pourquoi de base, je chercherais ça ? Si pour moi, il était toujours en vie… » Je soupire à ses révélations. « Maintenant, ses peines perdues pour tenter de retrouver Xemnas… À croire que j’ai manqué les deux avant leurs morts ! La mal chance me colle à la peau… » Mais soudain, quelque chose dans ses dires me paraît peu probable et bien évidemment, je ne garde pas mon doute pour moi seul. Par contre, comparé à Alpha, je ne démontre pas d’agressivité envers la ténébreuse.

- J’ai un peu du mal à croire ce que je viens d’entendre…. La seule chose qui me parait peut logique dans ton histoire est que Vanitas, si j’ai bien compris. Il aurait coopéré avec vous pour détruire son maître ? On parle bien de celui qui la créer à partir d’un autre cœur, je me trompe ?

Je me tourne de nouveau, vers elle avec un ton sarcastique.

- Tu me prends pour une idiote ?! Comment pouvez-vous me faire croire que Vanitas aurait volontairement voulu se retourner contre son créateur ? Car si vous ne l'aviez pas réalisé jeune fille, celui-ci n’est pas véritablement quelqu’un a part entière… Il est juste les ténèbres d’un certain Ventus… Alors, que vous affirmer que cet homme s'est associé avec vous, est peux probable ma chère !

J’avance doucement vers Yûki, juste une longueur de bras nous sépare. D’ici, je pouvais percevoir le battement d’un autre cœur plus subtil en elle. En premier lieu, j’ai cru qu’une autre personne se trouvait dans la forêt, mais ça venait de nulle d’autre que de Yûki. Un peu perturber, je demande à Alpha par panser, si lui perçoit un autre intrus dans les parages. Bien sûr, celui-ci ne détecte aucune autre présence. Alors juste, moi, avait senti cet étrange petit battement de cœur… Sans trop me déranger davantage avec cela. Je lui pose une autre question pour réellement voir si elle dit la vérité.

- Pour quelle raison, il ferait cela ?

Au fond de moi, je me demande bien comment tout cela va finir… Je suis loin d’être parti à me lancer dans les amitiés. Même si j’voulais en avoir quelques-uns autour de moi. La réalité et mes souvenirs me rappellent souvent de ne plus faire confiance à personne. Alors comment je pourrais réellement avoir une ou un ami…?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aquanovasab.deviantart.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Deux Princesses face au Crépuscule [pv: Midona]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux Princesses face au Crépuscule [pv: Midona]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Inactif] Crépuscule de Lordaeron
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» Choisir la face du héros après avoir choisi sa classe [Résolu]
» Marteau du crépuscule & propagande
» Quel comportement adopter face aux insultes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: RPG - Domaine du Crépuscule :: La Citée du Crépuscule-
Sauter vers: