Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Serenade au clair de lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6614
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Serenade au clair de lune   Sam 5 Aoû - 2:49

HS : Pour comprendre l'histoire, il vous faudra lire le rp au mariage. Ensuite, désolée si c'est un peu glauque, alors j'espère que les moins de dix-huit ans ne seront pas choqués, d'ailleurs, il risque d'y avoir des parties hot, donc vous êtes prévenus , sur ce, bonne lecture du premier chapitre ! J'espère avoir un ou deux retour de votre part par mp ou justemetn dans le sujet, comme ça, je pourrasi m'améliorer. Normalement, la fic devrait être courte, puisqu'à la bas ec'était sensé être un one-shot, donc ne vous attende pas à un grand roman ^^

Serenade au clair de lune
Chapitre 1

Nous sommes en une période sombre qui ce déroule bien des années après ce terrible jour où la lumière perdit l'un de ses plus noble et fier compagnon, le plus célèbre et surtout le plus adulé de tous ceux qui faisaient partie de son groupe. Quoi ? Qui est mort ? Oh peut-être n'étiez-vous pas invité au mariage, mais pourtant, cette nouvelle avait fait le tour des mondes qu'il avait traversés jusqu'à présent. Ah maintenant ça vous revient ? Oui, désolée de vous faire de la peine, mais Sora nous avait quitté alors que les invités avaient tout fait pour le protéger et me le ramener en vie. Le miroir brisé et le corps flambé sans qu'ont ne puisse rien faire pour empêcher une telle atrocité. Je m'en souviens comme si c'était hier. Alors que cela devait être un heureux mariage, voilà qu'il était devenu l'un des plus triste lorsqu'on décida de l'interférer pour me donner à un homme abjecte que je n'aimais pasl et que devant mes yeux, mon coeur venait de partir en cendres et c'est ainsi que tout à été chamboulé et qu'à présent, c'est le chaos un peu partout.

En cette période des plus sombre, disais-je avant de m'égarer, tout est sans-dessus-dessous et ce qui devrait être à sa place ne l'est plus depuis que j'ai assiégé et gouverné plusieurs mondes avec ma petite armée que je me suis formée en ralliant à ma cause quelques brebis égarées ne voulant pas mourir, et cela m'amuse ! Oui, je me ris de les voir tous ce débattre pour ne pas connaître la mort et faire leur lèche-botte pour éviter de ce recevoir un coup de pied ou un coup de Keyblade bien placé pour leur apprendre à me déranger pour rien. Bref alors que pour tous c'est l'horreur, pour moi, en cette période sombre, c'est le bonheur. Je suis une princesse de l'horreur, sanglante et comblée, mais vivant également dans un monde parallèle au vôtre, dans un futur inversé et dévasté par mes soins, et pourtant, avec tout cela, j'ai le sentiment d'être vide et de ne pas exister, que pourrait-il me manquer pour être enfin vivante ?

Cette question, je me la pose et me la repose en décollant enfin mes royales fesses de mon royal fauteuil pour aller jusqu'au balcon de mon humble château qui était auparavant celui du Roi et de la Reine Mouse, mais qu'importe, maintenant ils croupissant dans une cellule, et c'est bien fait pour eux, ils n'avaient qu'à ce plier à ma volonté ! Enfin bref, une fois sur ce dernier, je m'appuie sur la rampe et regarde le monde qui passe et sans vraiment savoir pourquoi, je ne me sens pas bien. Mon coeur me fait mal, mais pourquoi ? Pourquoi aujourd'hui alors que nous vivons dans une époque sombre que je dirige ? Je tremble, je commence à sangloter, comme si mon ancien moi voulait resurgir pour demander pardon à la population... Non, il ne faut pas qu'elle sorte ! Je n'ai pas de regrets ! Je ne suis plus lumineuse, je suis ténébreuse et cela depuis que je suis mariée à ce bon à rien de Thomas !

"Et pour la peine, l'un des prisonniers mourra ce soir sur la place centrale du village !!! Cela vous apprendra à m'en faire !!!"

Criais-je en me penchant tout en me tenant à la rambarde en ayant les traits du visage déformés par la colère. Ceci étant fait, je me sens mieux. Je tremble moins, je ne pleure plus, car mon coeur vient d'être apaisé par la mort d'un pauvre malheureux. M'en rendant compte, je me mis à regarder mes mains, me mettant soudainement à avoir peur de ma personne. Serais-je devenue l'un des monstres que je craignais autrefois ? Peut-être, mais au final, ce n'est pas grave. Après tout, c'est moi le chef à présent, non ? Je me mets alors soudainement à rire toute seule, comme si j'étais possédée, puis je me penche à nouveau, ayant une autre idée en tête.

"Et pour donner l'exemple on commencera par cette garce d'Emilie !!!!

Oh que je me sens mieux d'un coup ! Je me sens vraiment puissante ! Je me redresse, je me mets à rire aux éclats, oui j'ai vraiment un gros problème psychologique en ce moment. Toutefois, malgré mon enthousiaste, je ressens à nouveau les mêmes symptômes qu'avant ! Est-ce que c'est d'avoir évoqué le nom d'Emilie qui me rend aussi nostalgique ? Sérieux, je ne me comprends plus ! Je passe du rire aux larmes d'un seul coup en ce moment, je pense que quelqu'un m'a lancé un sort ! Et si c'était Emilie qui m'avait lancé ce sort ? Non ce ne devait pas être elle, c'était plutôt sa démone de fille qui avait dû le faire pour elle ! Peut-être qu'en brûlant la mère sur un bûcher, le sort s'en irait et les autres jours seront à nouveaux comme les précédents ? Je n'en sais rien, je dois avouer que je me sens un peu perdue.

"Et c'est moi qui allumera la mèche du bûcher ! Parce que oui, on la fera brûler cette sale vermine qui pense échapper de la mort en désignant quelqu'un pour me jeter un sort !"

Décidément, qu'est-ce que je me sens inspirée quand je ne vais pas bien, c'est fou ! Je me demande si cela ne serait pas le moment d'écrire un livre qui raconterait ma vie, après tout, tant que je suis inspirée, autant en profiter... Quoique non, je n'en ais pas le temps, j'ai toute une chorégraphie odieuse et dégueulasse à réviser avant d'allumer la mèche, puis il me faut une posture style avant de lui mettre le feu, sinon ça ne va pas le faire ! Toute ces annonces étant faites, je m'en vais du balcon en soupirant, j'ai vraiment hâte de ce soir ! En me dirigeant vers la cuisine pour calmer un petit creux imprévu, je croise mon fils qui file à toutes vitesses en me voyant, comme s'il ne voulait pas me voir, ce que je ne trouve pas étrange. Après tout, je suis tout à fait autant horrible avec lui qu'avec les autres habitants de cette ville. Une fois mon casse-croûte préparé par mes serviteurs, je me dis que le manger devant les malheureux enfermés dans les cachots pourrait être cool, alors je demande à ce que l'on porte mon repas, puis en me dirigeant vers les cellules, l'un de mes autres serviteurs me dit de ne pas y aller.

"Qui es-tu pour me donner des ordres ? Va-t-en avant que toi aussi tu ne finisses sur le bûcher !"

Lui dis-je après lui avoir donné une bonne claque, non mais sérieux, quel empoté je vous jure ! Une fosi devant les cellules, mon regard devient pâle, comme si j'avais vu un fantôme passé devant moi. Tout de même, ce jour était vraiment maudit ma parole ! Devant moi, la cellule qui devait contenir l'ex cheffe des gardiens du crépuscule avait été ouverte, ainsi que d'autres cellules, mais heureusement pour moi, il y en avait encore d'autres qui étaient pleines.

"Qu'on fasse une battue ! Cette fille aussi vil et rusée qu'un goupil n'ira pas loin, c'est moi qui vous le dit ! J'offre une grosse somme d'argent à celui ou celle qui la retrouvera !"

Eclatais-je verte de rage, ayant envie de faire un carnage. Me demandant qui avait pu leur ouvrir, je fonçais telle une fusée à l'extérieur du château, me disant que cela ne pouvait pas être Anarkia le coupable, il avait trop peur de moi, c'était sûrement mon ingrate de fille, Mélina, qui avait dû lui ouvrir. Peut-être me trompais-je, mais en tout cas, ce qui était sûr, c'est que je ne rentrerais pas au château avant de l'avoir retrouvée et capturée. En y pensant, je me rendis compte que cela faisait longtemps que ce genre de chose n'était plus arrivé, au moins, avec cet imprévu, j'avais de quoi me changer les idées. Peut-être qu'au final, cette mésaventure deviendra enrichissante pour moi et me fera oublier mon état instable de la journée, va savoir, tant que je n'y pense pas, ça va.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 102
Age : 23
Localisation : Actuellement: Illusiopolis
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Sam 5 Aoû - 11:45

Alors je viens de lire ta fan-fic Kairi. Honnêtement c'est pas mal, je dit même que ça a un gros potentiel de voir une grande histoire perso ^^

Cela dit j'ai remarquer des bavures dans le texte (genre "rambe" au lieu de "rampe") mais sinon c'est bien écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 372
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Sam 5 Aoû - 12:31

Merci de m'avoir fait remarquer ce détail, je ferais lrs corrections cet apr =)

Et pour la longeur on verra, mais du coup j'essaierais de la faire plus longue que prévue Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6614
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Dim 6 Aoû - 0:38

Bon j'ai fais les corrections, en tout cas, le plus gros est fait ^^
Par contre, il risque des fois que j'évoque le nom de vos persos, alors si jamais c'est le cas, dites-moi si cela vous dérange et si non, ce que vous voulez qu'il soit, car vu qu'aucuns des persos n'a fini comme dans l'histoire principal du rp, tout peut arriver.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6614
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Dim 6 Aoû - 2:56

Chapitre 2

Entrâînée dans ma course folle pour rattraper la fuyarde, je me mets à travers la cour du château, ne regarde pas devant moi, car je fonce à toutes vitesses et du coup, mes loyaux serviteurs sont obligés de s'écarter pour que je ne les percutes pas. Derrière moi, ma robe flotte et virevolte, tandis que le bruit que font mes talons sur le sol, à répétition, ce fait entendre, prévenant ainsi tous les citoyens et citoyennes que leur reine est de sortie et qu'elle n'est pas contente. A me voyant ainsi, ne dirait-ont pas qu'il y a un petit air dramatique à la situation ? Après tout, j'ai un peu réagit au quart de tour, comme dans les films, mais en même temps, je ne pouvais pas faire autrement, de plus toutes mes pensées étaient axées sur Emilie, les autres prisonniers ? Bah on s'en fou ! Ils ce feront bien rattraper par mes soldats, n'est-ce pas ? De toute façon, ils savent pertinemment qu'il vaut mieux le faire s'ils ne veuillent pas avoir des représailles de ma part. Tient en parlant de cela, j'entends des gens qui ce taisent en me voyant, auraient-ils peur que leur conversation attire mes foudres ? Bah balivernes ! J'ai mieux à faire en ce moment, comme par exemple essayer de retrouver une certaine ex-cheffe des gardiens du crépuscule, par le plus grand des hasards.

Avant, je vous ais brièvement parlé de ma robe, c'est sûrement un détail qui vous laissera indifférent, mais ce n'est pas mon cas, car c'est en voyant la couleur de cette étoffe que l'ont ce rend compte à quel point j'ai pu changer. Avant je portais une robe simple de couleur rose, maintenant j'en porte une beaucoup plus travaillée, avec des manchettes sur les bras et des froufrous du plus bel effet qui donnent un côté plus classe, plus princière,.. Ah et elle est de couleur roube sang, une couleur qui me rappelle parfois celle de mes mains lorsque plusieurs mondes tombèrent sous mon règne. Pour ce qui est de mon visage, j'ai des traits un peu plus durs et mes yeux ainsi que mes cheveux ont changés de couleurs lorsque j'ai sombré dans les ténèbres. Du bleu et rouge, je suis passée à rouge et noire, ce qui donne tout de même un côté un peu plus glauque à ma personne, ce qui sied bien avec mon caractère. Oh et puis, j'ai une jolie couronne sur ma tête et des jolies chaussures à talons noirs, qui font, très, très mal lorsque je donne des coups de pieds, un vrai régale pour punir les infidèles, me donnant une bonne distraction et des rires garantis... Oh que je suis mauvaise, on dirait une publicité pour une attraction ! Enfin quoi qu'il en soit, je m'égare dans mes pensées et également dans les ruelles, devenues sinistres et silencieuses, alors qu'avant elles étaient tellement joyeuses et animées, franchement une guerre qu'est-ce que ça peut changer un monde !

Si j'ai un peu dévié mon chemin, ce n'est pas grave, après tout, si l'ont veut retrouver quelqu'un qui nous fuit autant passer dans des coins un peu éloignés et paumés, mais bon, là j'en ais marre de courir, donc je me mets à marcher, me disant que cela ne va pas changer grand chose à la situation, car si la demoiselle est loin, autant ne pas ce presser et la retrouver en temps et en heures, et puis, peut-être a-t-elle déjà quitté la Ville de Disney ? Ayant cette question qui me tourne en boucle dans ma tête comme une musique sans fin, je me dis alors que de l'aide ne serait pas de refus. Je prends alors un porte-clef ce trouvant dans une des rares poches de ma robe et le brandit devant moi.

"Kira, viens à moi, j'ai besoin d'aide !"

L'artefact ressemblant à une patte de chat, mais en plus allongée, de couleur noir, ce met à rayonner avant que l'invocation ne fasse son apparition, me permettant de ranger à sa place mon précieux objet d'invocation. Cette dernière est une jaguar de couleur noire, tout comme la patte, car tout deux ont sombré dans les ténèbres lorsque je m'y suis plongée lors du fameux jour J qui me fit devenir ce que je suis aujourd'hui.

"Je veux que tu retrouves Emilie et que tu me revienne avec elle. Tant qu'elle reste en vie c'est tout ce qui compte, le reste tu te débrouilles d'accord ? De part notre lien puissant, tu sauras me retrouver. Allez va ma précieuse, mon inestimable Kira que j'aime tant !"

Je lui prends alors sa tête dans mes mains, sans lui faire du mal, tout en lui disant ce qu'elle doit faire, puis je lui fais un bisou sur son museau et la relâche, ce qui fait qu'elle s'en va en me faisant un sourire. Ceci étant fait, je me mets à soupirer, pensant qu'avec elle, ça sera vite fait, avant de ressentir encore ce mal qui me ronge de l'intérieur, me rendant alors triste et nostalgique de part son départ, comme si me retrouver seule était ce qu'il pouvait m'arriver de pire, ce qui n'était normalement pas le cas. Après tout n'étais-je pas devenue une reine cruelle, égoïste, manipulatrice et j'en passe ? Je n'étais plus la petite cruche fragile et aimant tout le monde, pardonnant tout ce que l'on pouvait me faire, alors mieux valait que je me ressaisisse, ce que je fis. Me mettant alors à retourner un peu en plus en ville, je me dis que cela est bien triste que la seule personne étant digne de ma confiance et de mon amour était une bête douée de parole et qui comprenait vite ce que je voulais, mais en plus, était souvent de mon avis, pensant la même chose

Au moins elle, elle m'est restée fidèle, pas comme une autre que je connais et sur qui je comptes bien remettre la main pour la reconvertir à ma cause. Oui, je parle bien de Karah, mon ancienne invocation, qui était plus puissante que Kira et qui avait rejoint les rangs de ma peste de fille ! Ah cette Mélina qu'est-ce que je peux la détester ! Cette ingrate recrute du monde pour réparer les dégâts que j'ai causés et ainsi rallier des membres à sa cause pour pouvoir me livrer bataille et me faire redevenir comme avant, ce dont je peux lui souhaiter bien du courage à cette sale pimbêche. Bien sûr, je ne devrais pas parler ainsi du chaire de ma chaire, mais elle m'a profondément déçue, alors je ne peux parler d'elle en bien à cause de ses idéaux à la noix. Tout en continuant de chercher la prisonnière, je tombe sur mon empoté de mari, que je vois s'en aller d'un stand pour venir vers moi avec un paquet à la main, tout sourire, comme s'il ne m'avait pas vue depuis des lustres, comme j'aimerais que ça soit le cas ! Il me prend dans ses bras, puis me caresse les cheveux, mais n'aimant pas m'y trouver et n'aimant pas ses gestes, je reste figée avec un regard dans le vide, on dirait une poupée vivante.

- Oh mon pauvre petit chat sauvage ! Comme je te pleins ! Tu dois être tellement triste avec ce qu'il vient d'arriver ! Laisser s'échapper des pièces de collection aussi précieuses c'est intolérable ! Enfin puisque je sais que tu dois faire face à un gros chagrin, je t'ai acheté un petit gâteau comme tu les aimes, pour que tu sois moins malheureuse !

"Merci, tu es adorables, en plus j'avais un petit creux..."

- Et bien dans ce cas, ne perdons pas de temps ! Oh tient je viens d'avoir une idée ! Attend ne bouge pas ma reine j'en ais pour deux minutes

Non, mais franchement depuis quand j'ai une collection ? Il ne sait donc toujours pas que si j'attrape des gens, c'est parce que j'aime le faire, parce que c'est nécessaire ou bien parce qu'ils m'ont manqués de respects ? Des fois, j'ai vraiment l'impression de parler dans le vide... Enfin bon, le pauvre homme ne comprends toujours pas, au bout de ces nombres années, que je joue un rôle avec lui, ce qui me fait me plus en plus me demander comment il a pu faire pour réussir à truquer mon mariage avec Sora... Ah oui c'est vrai, Démoniaque l'avait aidé... Ce même démon avec qui je formais une pseudo-alliance pour être tranquille, mais que je n'aimais pas, ce qui me fait alors comprendre que j'ai été mariée avec le roi des abrutis.

Lorsqu'il déballe son biscuit, il en fourre une partie dans sa bouche, puis me fait un baisé, me donnant par la même occasion la béquée, mais franchement, je crois que j'aurais dû m'abstenir de lui dire qu'à cause d'Emilie je n'avais pas pu manger, car jeûner, je crois que ça aurait été bien mieux ! Ce qu'il m'a mit dans la bouche ? Un horrible petit bout de petit gâteau sablé au caramel beurre salé et j'ai l'impression que je vais mourir étouffée avec la bouchée qu'il m'a donnée !!! L'idiot ne sait-il donc pas que cela aussi je n'aime pas ? Il veut ma mort c'est ça ? Pourtant, il a l'air de vraiment m'aimer, ce qui me fait me dire qu'il y a des fois où je ne le comprends pas. J'ai tout de même réussi à l'avaler... Eh ouais désolée les gens, la mort ne veut toujours pas de moi héhé !

- Mon pauvre joli petit chaton c'est trop sec pour toi ? ne t'en fais pas, je le terminerais pour toi ! J'espère que tu vas bien au moins, tu ne manges pas grand choses ces derniers temps

"Ne t'en fait pas, ça va"

- Ah tant mieux parce que ce soir j'ai envie que l'on essaie à nouveau de faire un enfant ! Sora t'a vraiment bien charcutée de l'intérieur en te donnant Mélina et avec Anarkia, ce n'était pas mieux, même si ce n'était pas lui le père, mais j'espère encore qu'une faible et infime partie de ta personne puisse être encore apte à me donner un descendant, même si jusqu'à présent ont a pas eût beaucoup de chance. Désolé mon amour, je dois te laisser, j'ai un rendez-vous important, à ce soir ma belle terreur nocturne

"A ce soir mon bien-aimé"

Vous êtes témoins comme moi n'est-ce pas ? Vous avez bien vu que cet un imbécile fini, car il gobe tout ce que je lui dis ! Aurais-je raté ma vocation d'actrice ? Des fois je me le demande en le voyant crorie tout ce que je dis ou fait. J'espère qu'un jour il comprendra qu'avec toutes ces années passées à ses côtés, tout ce qu'il s'imaginait n'était que du vent, car je ne l'aimais pas et ne l'aimerais sûrement jamais. Quoiqu'il en soit, après avoir parlé tout en faisant des pauses pour manger ce que je n'ai pas voulu avalé, il me fait comprendre que ce soir ça va être ma fête.... Ouais super encore de la simulation ! Quoi que des fois je dois avouer que je ne simule pas toujours, car il sait bien s'y prendre pour ce genre de chose, sûrement la seule des qualité que je peux lui donner. Le pauvre il croit que je ne peux pas avoir d'enfants, mais il ne sait pas que dans son dos, je donne de violents coups de poings à mon ventre dès que je sais que je suis enceinte de lui pour que son enfant ne puisse jamais voir le jour.

Je vois ensuite ce satané mage noir s'en aller, ce qui me fait soupirer de soulagement. Il va encore essayer de ce procurer les droits d'une grosse entreprises d'objets maléfiques, mais comme d'habitude, il va sûrement échouer. Après tout, s'il est aussi convainquant avec le directeur qu'il l'est avec moi, je comprends qu'il essaie encore. Sinon pourquoi je suis encore avec lui me demanderez-vous ? Et bien, j'ai peur de lui porter le coup fatal, car ce gars a souvent faillit mourir et on l'a vu revenir encore bien plus puissant que jamais et je sais qu'énerver un mage noir ce n'est pas une bonne idée, je ne voudrais pas me ramasser un sort encore plus puissant que celui dont je suis victime aujourd'hui. Quelques minutes plus tard après le départ de mon mari, mon invocation revient, mais malheureusement, sans Emilie.

"C'est bien ce que je pensais, elle n'est plus dans ce monde. Non ne soit pas désolée, ce n'est pas de ta faute si tu ne l'as pas trouvée, je te l'assure ! Tu as fait un excellent travail ! Allez va te reposer ma belle"

Je vois bien dans son regard qu'elle est déçue, alors je lui fais un câlin pour la réconforter, insistant même. Je fini par la relâcher, puis je la laisse s'en aller, tout en créant un portail de lumière sombre que je fini par traverser. A mon avis, elle est sûrement retournée chez elle, à Thierriya, mais si mon pronostique est le bon, je ne pourrais que mon réjouir, même si je pense qu'elle est bien plus maligne et qu'elle pourrait ce terrer ailleurs que dans son monde d'origine. Toutefois, j'espère au fond de moi que ce n'est pas le cas et que je la retrouverais facilement, car chercher partout, c'est fatiguant, même si on ce fait aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6614
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Lun 7 Aoû - 0:27

Chapitre 3

Depuis que je suis à Thierriya, j'ai l'étrange sentiment que ce monde s'est épanouit. L'unique fois que je l'ai visité, il semblait être un monde où la violence, la drogue et la peur étaient au rendez-vous et qu'il fallait être quelqu'un de costaud, physiquement et mentalement pour vivre là-bas, mais à présent, on dirait que c'est devenu un monde pus calme, avec plus de respects et de bons sentiments envers autrui, ce qui me déconcerte quelque peu, surtout que personne ne semble intimidé par ma présence, c'est comme si les habitants n'avaient jamais eût vent de mon existence et ne me connaissaient pas... Aurais-je omit de gouverner ce monde ? Si c'est le cas, dans les prochains jours à venir, il faudra que je rectifie ce léger oubli. Pourtant, j'étais persuadée de l'avoir aussi envahit ! Oh maintenant que j'y pense, il y avait cette histoire de déesse dont Emilie m'avait un peu parlé dans le passé.

Maintenant que je m'en souviens, je me rappelle qu'elle m'avait dit que c'était à cause de cela qu'elle n'avait pas pu s'occuper de Mélodie. Tout en continuant de me questionner intérieurement, je vois une statue à l'effigie d'Akatsukiyo, avec une plaque commémorative où il était écrit dessus "En l'honneur de la déesse qui redonna vie à ce monde". En lisant ces mots, je comprends alors ce qu'il c'est produit. Après mon passage, elle a dû ce manifester et avait sûrement utilisé ses pouvoirs pour soulager les malheureux qui priaient pour que tout redevienne comme avant, même si avant ce n'était pas mieux. Après m'être faites cette réflexion, je me mis à songer que si je n'avais pas été là, ce monde n'aurait jamais été aussi beau, donc je ne pouvais que me féliciter d'avoir essayé de l'anéantir. Toutefois, le doute subsistait dans mon esprit. Devais-je à nouveau l'assiéger ou le laisser tel qu'il était ? Tout en marchant, j'en vins au résultat qu'il ne fallait pas courir après plusieurs lapins et qu'il était préférable de résoudre un problème à la fois.

Après avoir fait un bon bout de chemin, je me mets à me demander pourquoi personne ne m'a encore agressée alors qu'ils devraient ce souvenir de cet épisode peu glorieux à ajouter à mon palmarès d'atrocités commises depuis que j'ai passé dans le côté obscure. En réfléchissant encore, car je ne fais que ça depuis un moment, la solution m'apparaît d'une manière très simpliste. Peut-être que leurs mémoires ont été effacées pour qu'ils ne ce souviennent jamais de cet horrible événement et si c'est le cas, alors cela expliquerait bien des choses. Après être arrivée au bout de mes peines, je déboule enfin devant la maison familiale de la famille Shym's. C'est une vieille bâtisse, toute simple, qui ne paie pas de mine, et pourtant, je mettrais ma main à couper qu'à l'intérieur elle doit être rénovée et moderne. C'est alors qu'en faisant le tour de ce vieux tas de cailloux j'aperçois ma cible en train de tasser de la terre. C'est moi où elle vient d'enterrer quelqu'un ? En la voyant planter une croix, je me rends compte que je ne délire pas, elle était bien en train de terminer la mise en terre, sûrement d'une personen chère, sinon elle ne prendrait pas tout ces risques pour enterrer quelqu'un, enfin je crois.

- Repose en paix Ailicécy ! Merci encore d'avoir été à mes côtés toutes ces années ! Si tu n'avais pas été là, personne ne m'aurait créée pour te remplacer durant ton long sommeil réparateur. A présent il te sera éternel... Tu as toujours été comme une soeur pour moi, je ne t'oublierais jamais

Sérieux ? Ailicécy était morte ? J'avais de la peine à le croire et pourtant, c'était bel et bien la réalité ! Comment était-elle morte ? En voulant la sauver du cachot où elle était enfermée ? En voulant la protéger de mes hommes ? Je sens alors mon coeur ce serrer, je ne comprends pas pourquoi est-ce que cela m'attriste autant alors qu'ont avait pas beaucoup de contacts toutes les deux ? Je savais qu'elle était très importe pour Emilie, mais pour moi, elle n'était pas grand chose... Alors qu'est-ce que je ressentais ? Etais-ce la tristesse d'Emilie que je ressentais ? Cela faisait bien longtemps que je n'avais plus ressenti de remords, et je peux vous dire que ce n'est pas un sentiment très agréable à ressentir, mais au moins, je n'avais pas l'impression d'être vide, j'avais l'impression d'avoir un coeur. C'est alors que je la vois fondre en larmes, la pauvre ! Non, je ne devrais pas penser ainsi ! Je devrais me dire que c'est bien fait pour elle, qu'elle n'avait qu'à pas s'enfuir et pourtant, je ne sais pas pourquoi, j'ai envie de la prendre dans mes bras, elle a l'air tellement fragile, la tuer me serait pourtant tellement aisé, mais je n'y arrive pas, je n'en asi pas la force. Est-ce que cela serait-ce encore dû à ce sortilège qui me ronge depuis ce matin ? J'aimerais bien le savoir.

"Toutes mes condoléances"

Quoi ? Qu'est-ce qui est sorti de ma bouche à cet instant précis ? J'en suis choquée ! Elle aussi semble l'être en me regardant comme si elle venait de voir un monstre. M'en rendant compte, je ne sais plus quoi dire, pourquoi j'ai envie de pleurer tout d'un coup ? Cela devrait pourtant me faire plaisir qu'elle me craigne non ? Elle m'a blessée rien que d'un seul regard et maintenant, c'est elle qui est surprise, elle ne semble pas comprendre ce qu'il m'arrive, et je dois avouer que moi aussi j'aimerais bien le savoir. N'arrivant plus à réfléchir et sentant mon coeur s'emballer, je la retins par le bras lorsqu'elle voulu s'en aller, ne se sentant sûrement pas assez forte aujourd'hui pour m'affronter, et je ne pourrais que la comprendre. En tout cas, je ne la laisserais pas s'échapper, je n'ai pas fais tout ce chemin pour rien. Je la plaque alors contre le mur de sa maison et je la sens qui ce débat, mais je tiens bon.

- Laisse-moi partir !!!! J'ai une famille, je ne veux pas mourir !!!

"Non ! Je me suis donnée beaucoup de mal pour te trouver, même si je pensais que tu serais là, alors je vais te ramener au château et puis je.... Et puis je..."

Pourquoi je me sens incapable de terminer ma phrase ? Pourtant, je vois bien dans son regard qu'elle veut que je la termine ! Je me sens alors bête, car là, en face de moi, dans mes bras, je n'ai aps envie de la tuer, j'ai envie de lui faire tout le contraire, ce que je trouve impossible, et pourtant, maintenant je l'ai compris. La raison pour laquelle je me sens si vide durant tout ce temps était dû au fait que mon coeur avait besoin du sien depuis la mort de Sora. C'était elle que mon coeur avait choisit pour le remplacer et je ne le comprenais qu'à présent. Je l'aimais ! J'étais amoureuse de mon ex-soeur de coeur et le fait que je me sente si mal aujourd'hui était dû au fait que c'était un trop plein de tristesse qui s'était échappé dû au fait que je ne pouvais pas être à ses côtés. Après tout, je ne l'avais attrapée que le mois dernier et je dois avouer que la revoir m'avait fait sourire

"Je vais te ramener au château et te demander au mariage !"

- Nous avons toutes deux un mari !

"Le divorce existe, et puis un accident est si vite arrivé. Tout le monde n'y verra que du feu ! Dit-moi que tu m'aimes !"

- Je ne t'aimerais jamais ! En plus, à cause de toi Ailicécy est morte, donc va te faire foutre !

"Dans ce cas, je te traînerais avec moi comme un vulgaire cabot jusqu'à ce que tu acceptes sale chienne !!!"

A l'entendre, elle était surprise, mais en même temps, très réticente à éprouver les mêmes sentiments que moi. Elle me prétexte le fait qu'elle ait Démoniaque et moi Thomas, mais grâce à elle, je sens enfin en moi le courage de me débarrasser de cet imbécile de mage noir et de ce démon rouge avec qui j'avasi formé une alliance. Elle me dit ensuite qu'ele m'aimera jamais parce que sois-disant, à cause de moi Ailicécy était morte. Bon dans l'ensemble elle a pas tout à fait tort, mais ce n'est pas de ma faute si elle avait décidé de jouer aux héroïnes et que mes soldats avaient été plus puissants qu'elle. Quoi qu'il en soit, je pète un câble et je lui donne une violente claque en l'insultant, puis je ne lui laisse pas le choix. Je crée un portail de lumière et je l'embarque avec moi en la tirant par la main, car elle ne semble pas vouloir me suivre. Alors comme ça elle ne veut pas de mon coeur ? On verra bien qui de nous deux l'emportera sur l'autre. De toute façon, tant que son coeur ne m'appartiendra pas, je ne laisserais pas tomber l'affaire.[/color]

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 102
Age : 23
Localisation : Actuellement: Illusiopolis
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Lun 7 Aoû - 19:16

https://www.youtube.com/watch?v=71AwyikOEoI

Désolé, fallait que sa sorte quand j'ai lu ce nouveau chapitre. En elle même ainsi que pour le chapitre 2 je trouve ça intéressent de voir que Evil Kairi possède du doute dans ce qu'elle fait, là où les autres bad guy sont sur de ce qu'ils font. X)

Deux bon chapitres en sommes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Chef des Gardiens du Crépuscule
Spirit of the Twilight
FondaChef des Gardiens du CrépusculeSpirit of the Twilight
avatar
Nombre de messages : 1222
Age : 27
Localisation : Entre la lumière et les ténèbres
Arme : Un eventail magique
Invocation : Takeshi, un lion de feu / ???
Date d'inscription : 17/05/2008

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Lun 7 Aoû - 21:27

Contente que cela te plaise, j'espère qu'il en sera autant de la suite, mais au moins, avec tes commentaires, je sais où me diriger. Par contre, j'ai un petit problème, c'est que j'hésite toujours sur la fin de mon histoire, car il est bien courant que lorsqu'on en débute une, il faut toujours prévoir la fin donc faudra bien que je réfléchisse à si elle sera heureuse ou non, peut-être même que je pourrais fair eun petit sondage, mais on verra, ça ne presse pas ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Chef des Gardiens du Crépuscule
Spirit of the Twilight
FondaChef des Gardiens du CrépusculeSpirit of the Twilight
avatar
Nombre de messages : 1222
Age : 27
Localisation : Entre la lumière et les ténèbres
Arme : Un eventail magique
Invocation : Takeshi, un lion de feu / ???
Date d'inscription : 17/05/2008

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Ven 11 Aoû - 1:07

Je susi un peu triste, en faisant de la correciton, j'ai perdu le chapitre 3 en faisant une mauvaise édition et pas moyen de le récupérer, donc je ne sais pas si je vais continuer ou pas....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 102
Age : 23
Localisation : Actuellement: Illusiopolis
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Ven 11 Aoû - 9:22

Ah merde.. J'imagine que tu avait essayer d'écrire directement sur le forum hein ? Si c'est le cas il y avait le fonction brouillon qui est là pour éviter ce genre de coup dur: en cliquant dessus ça permet de sauvegarder ton texte.

Après si c'était sur Word il me semble qu'il y a un bouton de retour en arrière ou quelque chose comme ça.

Met d'avis que si tu sens encore de l'inspiration pour cette histoire tu doit la continuer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 372
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Ven 11 Aoû - 13:07

J'au des problèmes pour faire fonctionner mon word donc oui j'ai fais sur le fow et j'y ais pas pensé T^T

Mais je l'aime ma fic donc je vais refaire le chapitre même si ça me soule

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 102
Age : 23
Localisation : Actuellement: Illusiopolis
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Ven 11 Aoû - 13:15

A la bonheur, ça c'est de la détermination !
D'ailleurs tu sait ce genre de coup j'en avais aussi eu lorsque j'écrivais un rp. Du coup je sais ce que ça ressent, et donc je t’envoie mon énergie pour surmonter ce contre temps. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 372
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Ven 11 Aoû - 13:22

Merci tu es adorables ♡
Ca m'est arrivé aussi plus d'une fois, c'est horrible!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6614
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Ven 11 Aoû - 20:33

Et voilà ! Le chapitre a été réécrit ! Je ne pense pas qu'il sera aussi bon que le précédent, mais tous les éléments sont présent, enfin je crois ^^

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 102
Age : 23
Localisation : Actuellement: Illusiopolis
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Ven 11 Aoû - 21:00

Ha ha, je suis content de voir que mon encouragement t'as été bénéfique chère Kairi. J'ai hate de voir ton chapitre. X3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6614
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Ven 11 Aoû - 22:22

Contente de voir que t'es content =) Je l'ai mis dans le message déjà créé pour le chapitre 2 que j'ai donc édité pour l'occasion. La suite, par contre, je pense qu'elle devrait venir ce week-end Very Happy

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6614
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Lun 14 Aoû - 1:04

Chapitre 4

Une fois le portail passé, je la retiens jusqu'à ce qu'il ait disparut, puis je la balance sur le lit, puis je court jusqu'à la porte pour la fermé à clef. La pièce étant gigantesque, je la vois qui tente de créer un portail du crépuscule pour s'enfuir, mais ne le désirant pas, telle une lionne je pique un sprint et lui saute dessus, la faisant à nouveau tomber sur le matelas. Je la sens qui ce débat pour ce dégager, ce qui m'amuse et m'excite en même temps, donc du coup, je l'embrasse et profite de l'effet de surprise pour lui enlever sa casquette et son haut, ce qui fait qu'elle est toute gênée, ce qui me fait rire, mais pas longtemps, parce qu'elle a pas l'air contente. Bah quoi ? Elle n'avait pas envie de s'amuser ? Me serais-je trompée ? Dans ce cas, quand on veut faire quelque chose et que l'autre n'a pas envie, ça s'appelle un viol n'est-ce pas ? Enfin, voyons ! Je suis la reine, je fais ce que je veux !

- Arrête ça tout de suite tu es dégueulasse !

"Mais quand tu le fais avec Démoniaque, tu dois sûrement aimer alors pourquoi avec moi t'aime pas ?"

- Oh peut-être que tout simplement tu as tué celle qui était comme une jumelle pour moi, que tu m'as kidnappée et que parce qu'aussi,  comme tu l'as évoqué, j'ai un mari !

"T'avais qu'à pas t'échapper et si tu étais plus coopérative je n'aurais pas eût à le faire ! Ton Démoniaque n'est qu'un coureur de jupons et s'il t'a fourré un gosse dans les pattes c'était uniquement pour avoir de la descendance ! Tandis que moi, je t'aime et que lorsque cela sera réciproque, tu ne seras plus traitée comme un objet, mais comme une reine. En attendant, lèche-moi le pied et dit que tu es désolée d'avoir été aussi impolie !"

Elle me dit ces mots avec un air dégoûté, ce que je ne comprends pas, ou plutôt, que je ne veux pas comprendre. Elle répond à mon interrogation avec une légère pointe d'impertinence dans sa voix, ce que je n'apprécie pas. Elle a beau être celle que j'ai choisie pour amante, il ne faut tout de même pas ce foutre longtemps de ma figure. Je lui dis alors ce que je pense de ses propos, bien obstinée à ce qu'elle m'appartienne, puis je m'assieds entre ses jambes, lui tendant mon pied en enlevant ma chaussure en même temps. Elle me regarde, ce redresse, puis pousse ma jambe, ce qui me déstabilise et me fais perdre l'équilibre, me faisant ainsi tomber sur le sol, me trouvant trop au bord pour me retenir et m'empêcher d'avoir l'air ridicule. Je l'entends rire et cela m'énerve. Je me redresse, puis j'ouvre le tiroir de la table de nuit où sont rangé nos accessoires privés pour permettre de faire quelques jeux de rôles érotiques pour essayer de me motiver à faire un gosse à Thomas, enfin c'est lui qui le dit, mais franchement, je ne suis pas certaine que ça m'aide. Je sors alors un collier avec une laisse, puis le brandit devant Emilie en ayant un sourire malsain et à la fois radieux sur mon visage d'ange déchu.

"Je me disais bien que j'avais tout ce qu'il fallait à la maison pour t'apprivoiser ma louve. Après tout, ne t'avais-je pas dit que je te traînerais avec moi comme un vulgaire cabot ? Choses promises, choses dûes ! Vient par-là, ça ne sera pas douloureux !"

Je m'approche d'elle d'un pas lent en disant ces mots d'une voix légèrement flippante. Plus je m'approche et plus je sens son aura. Elle essaie d'utiliser celle qui provoque la peur pour me paralyser, mais honnêtement, je n'ai rien senti. Elle ce lève et envoie sur moi une rafale de vent du crépuscule qui est sensée me découper en rondelles si jamais elle me touche, ce qui me fait rire et me fait comprendre qu'elle a encore d ela ressource et qu'elle n'a pas perdu tous ses pouvoirs. Malheureusement pour elle, je fais apparaître mon aura sombre, craént un mur de protection, me protégeant ainsi de son attaque, puis ceci fait, je me mets à lui courir après, car elle a bien vu que pour le moment, ses pouvoirs ne lui servaient à rien.

"Au pied sale chienne !!!"

Bien sûr, c'est un être humain, je ne devrais pas lui parler comme ça et encore moins la traiter comme un animal, mais lorsqu'elle fera moins sa forte tête, tout devrait mieux aller. Je fini par lui sauter dessus, encore une fois, puis ont ce met à rouler par terre, elle ce débat, mais au final, j'ai gain de cause ! Voilà ma nouvelle propriété avec un beau collier autour du cou ! Bon il semble lui serrer un peu, mais elle ne devrait pas avoir de problèmes pour respirer, car ce n'est pas fait pour tuer son porteur. Avant qu'elle n'ait plus loin, je clipe le bout de la laisse à un petit endroit fait pour, puis je plaque ses mains contre le mur et fait apparaître des demi-cercles de ténèbres, noirs et durs, ne lui permettant plus de bouger ses poignets. Je la vois qui essaie de s'en défaire et cela me fait rire.

"Bon alors maintenant que tu es en mauvaise posture, nous pourrions peut-être parler affaires toi et moi. Il me semble que tes filles travaillent toujours à L'underground Café, dans la Ville de Traverse n'est-ce pas ?"

- Je te jure que si tu leur fais le moindre mal...

"Tu n'es pas en position de me faire quoi que ce soit, alors économise ta salive ! Tu sais que j'ai toujours beaucoup apprécié la bonne musique, mais  comme je l'ai dis plus tôt, un accident est si vite arrivé... Oh qu'il serait dommage de retrouver leurs corps démembrés et lacérés dans le coin d'une ruelle."

- Qu'est-ce que tu attends de moi ?!

"Je te l'ai dis et redis, mais je pense de plus en plus que tu n'écoutes pas ce que je dis"

Je ne peux m'empêcher d'avoir une voix dont le ton fait penser que mes paroles pourraient véritablement ce réaliser si elle ne coopère pas, ce qui l'énerve, me montrant alors qu'elle reste protectrice envers ses enfants, même si depuis ils ont grandits et sont capable de ce défendre tout seul. Je m'accroupis devant elle et lui pince gentiment les lèvres, lui faisant comprendre que pour ce genre de chose, c'est mieux qu'elle ce taise, puis je les relâchent et elle me demande ce que je veux, ce à quoi je me répète en soupirant.

"Toutefois, il y a aussi autre chose que j'aimerais que tu fasses pour moi"

- Quoi donc ?

"Dans quelques jours Il y aura la fête de la cléf sanguinaire. C'est une fête qu'à instaurée Thomas en mon honneur et dont tu as sûrement déjà dû y participer avec l'autre fou, car lorsque tu es avec lui, tu es intouchable. C'est une fête pour tous les méchants et elle a lieu tous les ans. Ont boit, ont mange et il y a un concours de chat et de danse. Les grands gagnants ont ainsi le droit de victimiser un prisonnier et sa famille, puis souvent la fête ce termine après que tout le monde ait flambé en même temps la maison du malheureux. Toutefois, il est obligatoire de faire cela en duo, et vu qu'il ne sait pas danser, ni chanter après toutes ces années, je me ridiculise toujours, mais tout cela, tu devais déjà le savoir, non ?"

- Je trouve ce genre d'événements trop affreux, donc je le laisse toujours y aller avec Maléfique

"Donc j'avais pas tout tort quand je disais qu'il était un coureur de jupons ! Enfin bref, j'ai besoin de toi pour le remplacer !"

- Je ne suis pas un homme ! Comment tu comptes me remplacer par lui ?

"J'ai toujours mon vieux changeur d'apparence. Tu n'as qu'à accepter

- Si c'est pour que ceux que j'aiment restent vivant, je ne pense pas avoir le choix de refuser... Hm... Tu peux me dire pourquoi tu me tripote depuis tout à l'heure ? C'est vraiment gênant !

"Parce que j'aime le faire et parce que cela me permets de me rendre compte de la taille de la robe que je veux te faire porter"

- Les robes ça ne va pas tant avec ma casquette !

"J'en ais rien à carrer de ta casquette ! Tu mets ce que je veux te faire porter, un point c'est tout !"

Je lui ais un peu raconté ce que l'ont fêtait tous les ans, mais elle ne semblait pas l'apprécier. Ce n'était pas grave tant qu'elle m'accompagnait et je crois qu'elle avait fini par comprendre qu'elle avait pas trop le choix de m'obéir, même si elle n'aimait pas ce que je faisais. Franchement, quelle brave fille, son sens du sacrifice était d'ailleurs presque touchant, toutefois, je ne dois pas pleure devant elle, je ne dois pas me montrer faible et puis d'ailleurs, je ne devrais même pas avoir ce genre d'émotions normalement, car je suis sensée être dure comme de la pierre... Enfin de la pierre qui commence à bien ce ramolir depuis l'arrivée d'Emilie, mais il ne faut pas trop que je me laisse aller avec mes sentiments, je dois continuer à montrer qui c'est le chef ici, et du coup, je ne joue pas les étonnées quand elle ce rend compte que je lui ais fait des attouchements durant qu'ont ce parlait.

Bon elle a pas trop apprécié, certes, ça l'a même gênée, tant pis moi j'ai bien aimé ! En plus, elle est tellement sexy dans cette position de soumissions, c'est dur de résister à son charme fou ! Elle me parle de sa casquette et à l'air indignée lorsque j'en parle mal. Je me mets alors à fouiller dans les armoires jusqu'à trouver ce qu'il me fallait, ce qui me fait alors sourire. Revenant avec ma chère trouvaille, je la présente devant Emilie. C'est une robe noire de maid café avec le petit tablier blanc devant et le petit sert-tête en dentelles blanc, ce qui lui ira sûrement à ravir ! Pourquoi j'ai ça dans mon armoire ? Oh et bien, c'est juste que j'ai toujorus adoré joué la comédie et du coup, avoir pleins de costumes différents m'aide bien, mais je crois vous avoir déjà parlé de cette passion me semble--til. Quoi qu'il en soit, Emilie semble ne pas savoir ce que je désire faire de tout cela, ce qui lui fait avoir un air interogateur, pourtant, c'est pas compliqué à comprendre ce que je désire, non ? En plsu elle a de la chance, j'ai une paire de balerine qui devrait bien lui aller, elle sera au moins contente d ene pas ce balader pieds nus.

"Et voilà tout est là ! En attendant que le jour de la fête arrive et que j'ai trouvé comment neutraliser Thomas tu seras ma nouvelle dame de compagnie qui sera habile de ses mains dans tous les domaines ! Au moins, ainsi habillée Thomas ne ce posera pas trop de questions et je pourrais continuer à te traîner où que je veuille, mais maintenant que tu fais partie de la maison, tu n'as plus besoin de tous ses liens... Montre-moi que je peux avoir confiance en toi et enfile-moi tout cela et en vitesse !"

Je suis persuadée qu'avec ce style de vêtements, Thomas gobera facilement le pot-aux-roses et puis cela me permettra de la mater sans que cela paraisse trop suspect et je pourrais en faire ce que j'en voudrais ! Je suis vraiment très contente ! Je vais pouvoir al voir tous les jours sans que mon abruti de mari ne ce pose de questions et plus les jours vont passés, plus elle risque de finir de tomber sous mon charme fou, je vais finir par l'avoir à l'usure ! En tout cas, depuis que j'ai touché à un point sensible, elle semble un peu plus coopérative, de plus elle sait que si elle me trahit, elle perdra une bonne partie de sa famille, donc mieux vaut pour elle qu'elle ne le fasse pas.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 102
Age : 23
Localisation : Actuellement: Illusiopolis
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Lun 14 Aoû - 9:50

Nyéééééeeee quelle perverse sadique la Evil Kairi. X3

Franchement moi je l'aime bien cette perspective de perso, au point qu'une idée de rp entre elle et mon perso peut se germé facilement. X3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 372
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Lun 14 Aoû - 13:04

Ahah pourquoi pas, ça pourrait être drôle à faire ^."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6614
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Lun 21 Aoû - 1:22

HS : Ce chapitre n'est peut-être pas intéressant par rappport au prochain qui devrait suivre, mais il est quand même sympa à regarder. Par contre désolée pour quelques petits moments un peu chaud de ma fic, donc j'espère ne pas trop vous choquer ^^

Chapitre 5

Maintenant que j'ai fais fait disparaître ce qui bloquait ses mains, j'attends. Elle n'a pas l'air emballée de mettre cette tenue, je le vois bien à sa façon de scruter les habits. De ce que je me souviens, elle m'avait dit qu'à la mort de ses parents, elle avait été recueillie par son oncle et sa tante, mais au lieu de lui donner tout l'amour dont elle avait besoin pour ce remettre de ce terrible accident, ils l'avaient réduite au rang de bonne à tout faire et me voilà qui la faisait ce replonger dans son passé, je m'en rend bien compte à présent. Toutefois, je ne ressens rien face à cette situation, car je ne sais pas comment réagir, alors, avant que mes pensées me fassent douter, je me penche vers elle et lui attrape son mini-short pour essayer de l'enlever, ce qui lui donne l'impression que je suis impatiente de voir sa petite culotte, ce qui la gêne et fait qu'elle utilise ses mains libres pour le retenir, ce qui me fait rire.

"Alors poupée, tu ne veux pas que je t'aide à te changer ?"

- Non ! Retourne-toi s'il te plait, c'est déjà assez humiliant !

"Mais ça fait un long moment que je t'ai enlevé le haut, alors si je t'enlève le bas cela revient au même !"

- Oui bah justement, tu en a déjà assez vu !

"Non ! Non ! Allez hop laisse-toi faire !"

Certes, il aurait été préférable que j'utilise ce nouveau moyen de pression sur ma nouvelle acquisition, mais sur le moment, je n'en eus pas envie, car cela m'amusait beaucoup de la tourmenter et puis, je savais bien qu'à force je finirais par avoir gain de cause, mais ne serait-elle pas un peu pudique ? Je l'ai vue rougir, j'ai trouvé ça trop chou ! J'ai quand même réussi à lui enlever son bas et à lui mettre sa robe, ainsi que le tablier. Ensuite, j'ai comme à lui mettre le sert-tête en l'arrangeant bien sur sa chevelure, mais je n'ai pas eus le temps de le mettre au millimètre prêt, car on toque à ma porte, alors je la lâche, puis je remets ma chaussure, étant prête à ouvrir, car je reconnais cette façon si spéciale de toquer quatre fois très vite, mais lorsque j'entends sa voix, je me stoppe.

- Le sans-coeur de Phoenix vient de vous apporter votre commande votre majesté

C'est la voix d'Hikaru que l'ont entend derrière la porte. L'homme pouvant prendre l'apparence d'une araignée, ami depuis très longtemps de mon oncle, l'avait protégé et lui avait permit de fuir durant l'une de mes nombreuses attaques et du coup, il c'était fait capturé à sa place. Ayant oublié tout ce qu'il avait fait pour moi durant toutes ces années, je l'avais torturé un long moment avant qu'il n'accepte de devenir mon loyal serviteur, ce qui n'avait pas été une tâche aisée, mais quand on sait persévérer on fini par obtenir tout ce que l'on veut. Quoiqu'il en soit, après avoir entendu cette nouvelle, je cours chercher Emilie et détache la laisse du clip, car je me rend  compte que j'avais omis de le faire, mais en bonne fille obéissante, elle n'avait pas bougé d'un poil. J'enlève alors cette dernière du mur.

"Vient ! Faut absolument que tu viennes avec moi !"

Lui dis-je avec une vox plus qu'enthousiaste, avant de tirer sur la laisse, ce qui la force à ce lever. Je cours jusqu'à la porte et bien qu'elle ce fasse étrangler parce que je cours un peu trop vite pour elle, je ne le remarque pas et ne m'arrête que lorsque je suis à la porte de la chambre pour la déverrouiller. Je sors et j'attends qu'Emilie soit sortie pour la refermer. La pauvre elle n'a pas le temps de reprendre son souffle que je me remets à courir jusqu'à la grande porte du château, avec ma dame de compagnie qui a sûrement l'impression que sa vie va s'arrêter en ces lieux à cause du collier et malheureusement pour elle, je ne le remarque toujours pas. Bien sûr, j'aurais pu demander à ce qu'on me l'apporte, mais cette commande était trop importante pour que je la confie à qui que ce soit. Une fois arrivées, Emilie à tout le temps de reprnedre son souffle tandis que je la lâche pour prendre mon porte-monnaie.

"Oh toi tu ne peux pas savoir comme je suis contente de te voir ! J'aime tellement ce que fais ta patronne ! Enfin je pèse mes mots, car j'en suis terriblement fan à un point que le jour où elle ne livrera plus, je serais en deuil. Alors comme d'hab si je ne me trompe pas... Oh pis non tient ! Aujourd'hui je suis de trop bonne humeur, alors je te mets cinq munnies de plus, si, si c'est cadeau ! Allez à dans cinq jours !"

Je m'emballe un peu là, non ? Bon mieux vaut que je redevienne sérieuse, mais j'ai de la peine à l'être, car je suis tellement contente d'avoir eût ce que je voulais que je ne peux être que dans un bon jour ! Après lui avoir donné une bonne main, je range mon argent en lieu sûr, puis je prends le paquet et je reprendre la demoiselel par la laisse et une fois à nouveau dans ma chambre, que je suis obligée de partager avec Thomas, ce qui est normal quand on est un couple, je lâche la miss, qui semble être soulagée que je la laisse enfin tranquille. Je me mets ensuite à courir jusqu'à mon armoir et je me saisit d'une boite à chaussure vide, ce qui a l'air d'interloquer Emilie, qui a l'air de ce demander ce que je suis en train de faire, surtout lorsqu'elle me regarde en train de mettre le paquet dans la boite à chaussure. Ceci étant fait, je reviens avec le tout et le pose sur le lit.

"Tu te souviens de Phoenix ? C'est une princesse de ténèbres et elle a un véritable don pour fabriquer tout ce qui est sucré, alors je lui en commande et elle me les fait livrer"

- Ah d'accord, et pourquoi les ranger là-dedans ?

"ça, tu n'es pas obligée de le savoir !"

Je n'ai pas besoin de lui révéler tous mes secrets, en tout cas, pas tant que son coeur ne m'appartiendra pas, car elle pourrait toujours essayer d'utiliser ces informations à mon insu. En tout cas, si cet imbécile de Thomas ne me coupait pas si aisément l'appétit, il y aurait sûrement longtemps que cette boite à chaussure ce serait faites jetée, comme quoi, tout objet peu rendre service quand on sait l'utiliser pour ses intérêts personnels et pour éviter d'avoir des engueulades avec son mari, car il déteste que je mange autre que ce qu'il m'achete ou ce qu'il a demandé de me cuisinier comme plat, car il veut que j'aie une alimentation équilibrée pour que je ne sois jamais malade, mais au final, c'est lui qui me rend malade à vouloir tout surveiller. Bon arrêtons de penser à lui et ouvrons mon colis ! A l'intérieur, il y a pleins de petits macarons de diverses couleurs, représentants ainsi pleins de parfums différents

"Lequel veux-tu prendre ma chérie ? Sert-toi, je sais que toi aussi tu adores les macarons !"

- Non, merci, je n'ai pas très faim...

"Hey arrête ça de suite ! Si je t'en propose c'est qu'ils sont bons et parce que je veux les partataer avec quelqu'un que j'apprécie et que je sais qu'elle les aimera ! Dans ce cas, si tu ne me dis rien, je vais deviner ! Hm.... Oh un à la vanille ! Allez ouvre la bouche !"

Est-ce que j'aurais dû être offusquée qu'elle ne veuille pas en manger ? Je ne sais pas, mais en tout cas, ce qui est sûr, c'est qu'elle va en manger un ! Alors qu'elle restait muette, je lui en choisis un. Au moment de le lui fourrer dans la bouche, je vois les marques faites par le collier et alors je viens de me rendre compte que j'avais oublié de l'enlever pour la deuxième fois consécutive. Je l'enlvèe alors, puis je lui fourre le macaron dans la bouche puis je vais ranger l'accessoir en me disant que si j'ai vraiment envie de la trainer de la sorte partout où je vais, il faudra que j'en trouve à un à sa taille, parce que je n'ai pas envie de l'abimer. Une fois à nouveau prêt d'elle, je tends la main vers elle, ce qui fait que son cou est entouré d'une lumière sombre. Lorsqu'elle s'évapore, elle peut ce rendre compte qu'elle n'a plus mal.

"Une fille qui a des blessures au cou, c'est moche, alors il fallait bien que je les enlèves. Je crois que je n'ai pas réfléchis lorsque j'ai agis, mais ne t'en fais pas, tu ne devrais plus souffrir, en tout cas pas tant que tu ne fera rien qui me déplaira. Tu peux en manger autant que tu en veux ma jolie ! Et pour moi, ça sera un à la framboise ! Hmmm !!! Tout de même, il faut le reconnaître, Phoenix est la meilleure !"

- Ils sont tellement bons... Ils t'ont coûté une fortune....

"Mais non ! T'en fait pas va !"

- Resterait-il une once de lumière dans ton coeur ?

"Oui et c'est grâce à toi qu'elle vit"

- Tout redeviendrait comme avant si je t'aimais comme tu m'aimes ?

Lorsqu'ont a cette discussion, ont est assises face à face, la boite entre nous et ont ce regarde avec un regard profond, surtout lorsque la conversation dévie sur un sujet auquel je ne m'attendais pas du tout. Qu'est-ce qu'elle veut dire par là ? Si elle m'aimait est-ce que la lumière reviendrait et tout ce qui aurait été détruit serait réparé ? Plus personne ne souffrirait ? Tout le monde serait heureux ? Et moi alors qu'est-ce que je deviendrais dans ce cas ? Je serais seule et je n'aurais plus que les yeux pour pleurer, et puis, si la lumière reviens, cela ne réssucitera pas Sora et ne fera pas partir mes sentiments pour elle.

"Ma pauvre, il n'y a que dans les contes de fées ou cela arrive ! Ne te fais pas d'illusions, le présent fait partie du passé et ne peux pas être modifié. Cependant, il ne tient qu'à toi de bien façonner le présent pour que ton avenir soit heureux... Donc ne pense jamais à essayer de jouer avec mes sentiments si tu ne veux pas que ton futur soit tâché de rouge"

Je me demande si j'ai été clair, mais en tout cas, elle est avertie qu'essayer de simuler de l'amour ne lui fera pas obtenir ce qu'elle désir, car je pourrais le prendre très mal et perdre le contrôle de ma personne, me faisant ainsi commettre une terrible erreur, donc mieux vaut qu'elle ne tente jamais de le faire.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 102
Age : 23
Localisation : Actuellement: Illusiopolis
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Mar 22 Aoû - 10:55

Toujours aussi sympa à lire chère Kairi. J'ai hâte de voir la suite. X3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6614
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Mar 22 Aoû - 22:02

Merci pour ton gentil commentaire ♥
Par contre, je pense que la suite viendra pas avant le week-end, parce que sinon je pourrais pas répondre à tous mes rps. Toutefois, je pense que le chapitre 6 risque la peine d'être attendu ^.'

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 102
Age : 23
Localisation : Actuellement: Illusiopolis
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Mar 22 Aoû - 22:30

Ouais bien sur ne t'inquiète pas. De toute façon comme écrit sur le topic d'absence je serait de week end à Disney. Du coup je reviendrais peut être samedi soir ou dimanche. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6614
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Dim 27 Aoû - 0:03

Chapitre 6

Suite à cette discussion très intense, je la vois qui baisse la tête, comme si elle voulait fuir mon regard afin de ce perdre dans ses pensées. A quoi elle peut bien réfléchir ? Si seulement je pouvais entrer dans sa tête pour le savoir et ainsi modifier ses souvenirs pour qu'elle oublie cet être encore bien plus infâme que moi, qui partageait sa vie. Et si je demandais à Naminé de le faire pour moi ? Si je mets la main dessus, peut-être que son pouvoir me permettra de casser la chaîne de souvenir de cette petite sauvageonne et faire en sorte qu'elle m'aime enfin... Je baisse également la tête, l'air également perdue dans mes pensées, ce qui me permet de réfléchir à mon idée, mais en le faisant, je me rend compte que si je triche en forçant le destin, l'obtention de son coeur ne sera pas aussi triomphant que prévu et puis, si un jour elle retrouve ses souvenirs, elle m'en voudrait à jamais et je pourrais dire adieu à mon grand amour. Bon dans ce cas, mieux valait que je prenne mon mal en patience. Relevant ainsi la tête en souriant, je la vois qui en fait de même.

- C... C'est citron ceux que je préfère

"D'accord, c'est noté, je ne l'oublierais pas"

Elle a un peu bafouillé, comme si elle me révélait un plaisir coupable dont je n'aurais peut-e^tre jamais dû être au courant, ce qui me fait avoir un sourire tendre, car je la trouve trop mignonne. Je plonge ma main dans la boite pour lui chercher son préféré, puis lorsque je le trouve, je le lui fourre également dans la bouche. Elle a l'air d'apprécier, alors je lui tapote affectueusement sa tête en riant, puis je me lève et je m'arrange pour bien cacher la boite, que je viens de fermer, pour qu'elle puisse être introuvable au milieu d'autres boites à chaussures, qui sont bien habitées par ces accessoires en tout genre. Après avoir refermé la porte de l'armoire, je scrute le cadran de l'horloge et je me rend compte de l'heure qu'il est. Déjà 19h ? Je ne pensais pas avoir passé autant de temps à la chercher et à m'amuser avec, comme quoi, quand on aime, le temps file à une vitesse extrême.

"Nous ferions mieux de nous rendre à la salle à manger, Thomas ne devrait pas tarder à rentrer"

- Tu n'as pas l'air enthousiaste de le revoir.. Pourquoi rester avec lui dans ce cas ?

"Parce qu'avant ta venue, je n'étais qu'une coquille vide et faire semblant était ce qui me semblait être le mieux comme solution, mais à présent que mon coeur c'est réveillé, j'ai enfin la force de penser à un plan pour l'envoyer si pieds sous terre, car un simple divorce pourrait sûrement m'amener vers une mort atroce, ce qui n'est pas envisageable, alors vu que c'est lui ou moi, le choix est vite fait. Lorsqu'il ne sera enfin plsu de ce monde, nous pourrons enfin nous marier"

- S'il est difficile de tuer un mage noir, il en est de même pour un démon.

"Dans ce cas, si tu veux aussi t'en débarrasser, cela veut dire que tu as changé d'avis ? Tu m'aimes enfin ? Ne t'en fait pas, je ferais d'une pierre deux coups, il me faut juste un peu de temps..."

- Arrête de divaguer, je t'ai déjà dis que je ne t'aimais pas !

"Tu finiras bien par m'aimer petite sotte ! Allez vient, nous avons perdu assez de temps !"

Après lui avoir dit de venir, avec un ton montrant bien que ce dîner avec Thomas ne me plaisait guère, elle a l'air de ce rendre compte, et après s'être assurée que j'avais mit ses habits en lieu sûr, elle me dit ce qu'elle pense, puis me pose une question, ce qui me touche un peu, car elle a la'ir de s'intéresser un peu à moi, ce qui me fait plaisir. Après lui avoir expliqué la situation, elle me sort une phrase qui me rend toute guillerette. Croyant qu'elle m'aime, je m'emballe, mais elle me fait vite redescendre de mon petit nuage, ce qui me fait mal, car au faite, elle ne disait pas cela dans le sens que je pensais, non c'était juste pour me faire prendre conscience que son mari allait être dur à tuer s'il nous retrouvaient en train de nous embrasser, ce qui n'est pas faux quand on y réfléchit. Elle continue à me remettre à l'ordre en me disant qu'elle ne m'aimerait jamais, ce qui me fait à nouveau sortir de mes gonds et sans la prévenir, je lui donne une bonne claque.

Tient, ça c'est bien fait ! C'est amplement mérité ! Elle n'avait qu'à ne pas dire cela et ainsi, cette marque rouge n'aurait pas orné sa joue gauche. Ce tenant cette dernière, elle me suit, semblant ce dire qu'il vaut mieux ne pas me désobéir pour éviter de perdre sa liberté et ses filles dans la même journée. En parlant de jour, le soleil n'est pas encore couché et de ce fait, la soirée sera sûrement longue, surtout si je ne peux pas faire ce que je veux avec Emilie. Une fois arrivées dans la salle à manger, qui est très grande et somptueuse avec ses vieux tableaux et ses vieilles tapisseries, je me rend compte que Thomas était présent. Combien de temps était-il déjà assit à la grande table en bois joliment vernie et recouverte d'une nappe de soie noire et rouge ? Je sens alors mon couer ce mettre à battre dans ma poitrine. Qu'est-ce qui m'arrive ? J'ai un sentiment d'anxiété, ce que je ne trouve pas étrange, mais plutôt insensé, surtout qu'avec tout ce que j'ai fais jusqu'à présent, ce mot ne devrait plus faire partie de mon vocabulaire. Je le vois alors qui ce lève et me sourit, même s'il a l'air fatigué et déçu. Il s'approche de moi et met ses mains autour de mes épaules, en profitant pour m'embrasser au passage.

"Je suppose que tu reviens encore bredouille"

- Oh quelle perspicacité déconcertante ! Comme d'habitude, tu as l'oeil ! La prochaine fois sera la bonne.

"Que tu obtiennes ce contrat ou non, cela ne changera en rien à notre relation"

- Tu es adorable, mais ma fierté personnel est en jeu ! je la veux cette rubrique et je finirais bien par l'obtenir un jour ! Oh en parlant de bonne, tu en as une nouvelle ? Quelle redoutable chasseuse tu fais mon amour ! Aussitôt échappée, aussitôt recapturée, tu ne perds pas ton temps dirait-on ! Elle est bien plus mignonne dans cette tenue... Ne soit pas jalouse s'il te plait, ta beauté est incomparable et intemporel.

"Tes compliments me vont droit au coeur. Ne t'en fait pas, je ne suis pas jalouse, je suis même ravie que tu aimes sa tenue, c'est moi qui l'ai choisie pour elle en fouillant dans mon armoire, je voulais qu'elle soie parfaite !"

- Pourtant, tu dis ne pas aimer que tes esclaves portent tes affaires.

"Ce n'est pas une esclave, c'est ma dame de compagnie"

- Ahahahah bien sûr, cela change tout ! Allez vient t'asseoir à mes côtés reine de mon coeur ! Toi la souillon, par terre comme les chiens et tu as intérêt à te montrer convaincante si tu veux un os !

"Parle-lui mieux ce n'est pas un animal !"

- Qu'est-ce qu'il t'arrive ? D'habitude ce que je dis ne te dérange pas ! Ma pauvre petite tourterelle tu en as trop fait aujourd'hui, tu dois être fatiguée.

Après qu'il ait lâché mes lèvres, ont a une discussion banale, qui devient de moins en moins cohérente pour mon pauvre amant qui ne comprends pas mes sentiments et qui pense que je suis fatiguée. Soupirant doucement, je me rends compte que mon anxiété de tout à l'heure était justifiée parce que j'aurais pu aisément me trahir si la conversation avait duré plus longtemps, mais par chance, ce n'était pas le cas. Riant bien en pensant que je joue sur les mots, il ne semble ne pas avoir remarqué que très discrètement, je scrutais Emilie, qui était à mes côtés et qui avait l'air de dire que j'étais très superficielle et qu'il fallait que je lui dise mes véritables sentiments. Bon sang, après ce que je lui ais dit tout à l'heure, elle veut ma mort c'est ça ? Peut-être que c'est aussi pour ce venger de la baffe, non ? Enfin bref, arrêtant de me poser des questions, que je trouve pls intéressantes que la personne qui me serrait dans ses bras, puis je le rejoins, me mettant en face de lui, Emilie toujours à mes côtés en étant debout, immobile comme devait ce tenir une bonen servante, tandis que le repas arrive. Une fois les assiettes posées et la cloche enlevée, le serviteur nous verse un peu de vin dans deux verres, puis en posant une carafe d'eau, pour nous permettre de nous rafraîchir, je leur fais signe de verser dans un verre à eau qui m'était destiné, puis je pointe Emilie du doigt et il le lui donne avant de prendre congé.A voir le regard de Thomas, je peux y voir encore plus d'étonnement que tout à l'heure.

"Bah quoi ? Elle fait comment pour me tenir compagnie si elle meurt de désychdratation ? Elle pourrait même manger mon assiette que cela ne me dérangerait pas"

- Mais chérie tu n'as encore même pas touché à ton assiette. Pourtant c'est bon du saumon avec du riz et des petits légumes mélangés !

"Peut-être..."

- Kairi, je ne vais tout de même pas me battre avec toi à presque tous les repas pourq ue tu te nourrisses ! Une reine ça doit manger sainement et régulièrement pour être en bonne santé.

"Même en ne l'ayant pas, je continuerais à être le monstre de la nuit que tout le monde redoute tant. Tu ferais mieux de te soucier de l'absence de mon fils plutôt que de me dire ce qui est bon ou non pour moi !"

- En venant ici, je l'ai vu, il m'a dit avoir déjà mangé, ne voulant pas nous déranger durant notre repas, normalement sensé être en tête à tête ! Alors tu es rassurée ? Tu vas manger ?

- En utilisant cette méthode, tu n'arrivera jamais à rien.

- Ont ne t'a pas autorisée  parler toi ! Toutefois, si tu as une meilleure idée lance-toi à l'eau.¨

- Oui, je le fais de suite votre majesté

Je le vois hausser un sourcil, il a l'air de ce demander pourquoi je n'ai pas faim. Pourtant, il devrait le savoir ! Le simple fati de devoir manger à sa table me coupe souvent l'appétit, mais après tout, avant que l'ont soit marié, il me fallait peu pour m'empêcher de manger, donc on va dire que mon estmoac ne s'est pas arrangé avec les années. A cause de cela, ont commence à s'engueuler, car lui ne comprend pas que je n'ai pas envie de manger et moi je me sens énervée qu'il veuille me forcer à faire quelque chose que je n'ai pas envie de faire. J'entends Emilie qui soupire doucement, avant de s'approcher pour mettre une main sur mon épaule, ce qui me calme petit à petit, tandis qu'elle dit clairement à Thomas ce qu'elle pense, ce qu'il n'apprécie pas, mais au final, il la laisse quand même agir. Elle dit ne pas m'aimer, mais si ce n'était pas le cas, elle ce serait tue, me laissant ainsi sauter un repas de plus. Même si j'avais un macaron dans le ventre, je ne pouvais pas me vanter d'avoir fait un gros festin et de n'avoir plus faim à cause de ce dernier. Emilie ce penche vers mon oreille et ce met à me chuchoter des mots que seul moi peut entendre et qui me font rire aux éclats.

- Qu'a-t-elle dit de si hilarant ? Quoi ??!! Alors là, je n'en reviens pas ! Emilie c'est du bon travaille !

La présence d'Emilie me rassure et me fait penser à autre chose de bien plus joyeux, surtout avec ce qu'elle vient de me dire, ce qui fait revenir mon appétit et me fait manger de bon coeur. Etant impressionnée, Thomas ne pu que féliciter Emilie. Alors qu'il nous voyait si complices, je pu voir du coin de l'oeil qu'il n'était pas content. A cet instnat précis, je me fichais bien de ce qu'il pouvait penser. Alors qu'Emilie ce mettait à me chatouilelr pour éviter que je ne m'arrête en si bon chemin, je posais mes services sur la table et me mit à la repousser en rigolant. A force de trop bouger, la chaise parti en arrière. Heureusement pour moi, Emilie eût le réflexe de me rattraper et serrée fort contre son corps, je ne pu m'empêcher de lui lancer un regard reconnaissant.

"Merci..."

- Bon maintenant ça suffit ! C'est quoi ce comportement ? Kairi aurait pu ce faire très mal à cause de tes singeries ! Si tu recommences je te jure que je te jette aux cachot, d'ailleurs, je ne comprends pas pourquoi tu n'y est pas retournée ?! Qu'est-ce qu'il c'est passé en mon absence ? Je te jure que si tu me fais des cachotteries, ça va mal aller ! En plus c'est quoi cette embrouille ? D'habitude tu ne ris pas autant quand on s'amuse tout les deux ! Je veux des explications !

- Elle fait ce qu'elle veut espèce de sale égoïste ! Tu n'as pas le droit de la menacer de la sorte pour une simple broutille !

"Ne soit pas jaloux, elle ne représente rien pour moi, il n'y a que toi que j'aime. Tu ne devrais pas t'en faire pour si peux, je ne te cache rien, je suis sincère. Ne t'en fait pas, je vais la ramenr d'où elle vient. Je vais d'ailleurs le faire de suite, jusqu'à ce que j'aille à nouveau besoin de ses services. Vient le plumeau ambulant, c'est l'heure d'aller dans ta cage !"

- Merci, j'apprécie quand tu reconnais que moi aussi j'ai du pouvoir en tant que roi

Alors que je murmurais un "merci" à ma chère Emilie, Thomas tapa du poing sur la table et commença à s'énerver. Tient c'était rare que je le voyais entrer dans une colère noire, ce qui me fit comprendre qu'il était vraiment jaloux et qu'il ne me voulait que pour lui et pour personne d'autre, ce qui me fit alros comprendre que même sous cette apparence, il n'avait gobé qu'à moitié le pot-aux-roses, serait-il plus intelligent que je ne le pense ? Me détachant alors d'Emilie, et je me mets à parler d'une voix calme et posée, tandis qu'Emilie à la tête baissée. M'excusant à ma façon, je quitte la table en prenant la demoiselle par le poignet, puis je sors de la salle, ayant de toute façon terminé le repas qu'on nous avait donné, je n'avais aucunes raisons de rester ici. Fermant la porte derrière moi, je marche un peu dans le couloir, de façon à ce que Thomas ne puisse pas nous entendre. Je fini tout de même par me stopper, voyant qu'Emilie était en train de pleurer.

"Qu'est-ce qu'il t'arrive ?"

- Tu... Tu veux me remettre dans cet endroit horrible alors que j'y ais vécu le pire mois d ema vie là-bas ? Je croyais pourtant que tu m'aimais ! Pourquoi tu lui obéis ?

"Bien sûr que je t'aime, sur ce point, il n'y a aucuns doutes"

La pauvre, après ce qu'elle vient de faire pour moi, elle me croit vraiment capable d'être le monstre de la nuit que tout le monde craint ? La reine sanguinaire n'hésitant pas à pourfendre les infidèles de sa vaillante Keyblade que j'ai renommée "Requiem des Fleurs" ? Et bien, elle ce fait des illusions, car il y a des rares personnes avec qui je ne suis pas ainsi, plus précidément, avec elle en cet instant précis. C'est donc pour cette raison qu'un grand sourire ce dessine sur mon visage d'ange déchu lorsque je crée un portail de lumière sombre et que je l'entraîne avec moi à l'intérieur, tout en l'embrassant. Sérieusement, elle croyait quoi ? Que j'allais obéir sagement et la laisser pleurer sans rien faire ? De toute façon, au moment où il m'avait demandé de la remettre dans sa cage, l'idée du portail m'était venue en tête. Même si je ne voulais pas le défier, puisqu'il était devenu aussi puissant que moi avec les années, même bien plus, je n'avais pas hésité à faire une fugue, ce qui allait le mettre sacrément en colère, et puis, il allait ce mettre à ma recherche, surtout qu'il avait prévu de s'amuser avec mon corps. Toute façon, quoi qu'il décide de faire, je ne le laisserait pas lui faire de mal, même si je dois en payer les conséquences. Tant pis si je me fais frapper, après tout, il n'a aucuns droit sur moi, comme le dit si bien Emilie, et puis, si je souffre, je ferais en sorte que d'autres personnes souffrent également en envahissant un monde où elle et moi pourront vivre en paix sans que nos maris nus retrouvent.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 102
Age : 23
Localisation : Actuellement: Illusiopolis
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Dim 27 Aoû - 14:02

Effectivement comme tu as dit ce nouveau chapitre est vraiment intéressent à lire, j'aime beaucoup. ^^

Mais au vus du chapitre suivant je sens qu'il y aura du baston. Et aussi tu as oublié de désactivé la couleur sur la fin du texte. X)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 372
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Dim 27 Aoû - 16:36

Oh merci de me l'avoir fait remarquer, car j'ai eus un soucis de couleur, mais j"a8 pas fini mes réparations on dirait x)

Oui je pense qu'il devrait y en avoir, faut déjà que l'autre remarque qu'il y a plus personne dans le chãteau ahah =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6614
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Jeu 14 Sep - 1:36

HS : Petite chapitre histoire de poser les bonnes fondations pour le suivant =)

Chapitre 7

Lorsque nos bouches ce décollèrent et que nos regards arrêtèrent de ce croiser, je pu constater, avec un air satisfait, que le portail nous avait envoyées au bon endroit. Emilie avait l'air surprise, comme si elle ne s'attendait pas à ce retrouver ici. Du sable et un coucher de soleil, voilà un décor idyllique qui permettrait de nous protéger de Thomas un petit moment, et peut-être même de décoincer mon tendre amour, d'ailleurs j'avais le sentiment que pour une fois, elle n'était pas réticente à mon baisé, comme quoi, je vous l'ai dis, quand on persévère, on fini toujours par obtenir ce que l'on veut et en insistant encore un peu, la fille finira forcément par succomber à mon charme dévastateur, enfin je l'espère, parce que je ne veux pas vous le cacher, mais je serais très triste si je n'arrivais pas à atteindre mon objecif.

Quoiqu'il en soit, à présent, nous sommes tournées toutes les deux en direction de la mer main dans la main, afin de voir les vagues ce jeter doucement sur le sable et s'en aller de la même façon. Si vous n'avez pas reconnu l'endroit, ce que j'en doute, il s'agit bel et bien des Îles du Destin. Je ne sais pas si Thomas va avoir l'idée de venir nous chercher dans ce monde, mais si c'est le cas, je saurais bien me défendre, car ici on joue sur mon terrain, après tout c'est ici que j'ai grandit, alors il ne peut pas m'atteindre. En tout cas, en attendant qu'il réalise que je suis partie avec la bonne à tout faire et que je me trouve ici, j'ai bien le temps de concrétiser avec Emilie, enfin je vais essayer et puis, ce n'est pas pour rien que je l'ai amenée ici... Oh non ! Et vous qui avez suivis mes aventures avant que je devienne ainsi, vous devez sûrement savoir pourquoi.

"C'est fou comme ce monde est resté le même, mais en même temps, je ne pouvais vraiment pas me résoudre à le détruire, il me rappelle tellement de souvenir.. Sora, Riku, tous nos amis... Et à présent, tout à changé, mais ce n'est qu'un peu de nostalgie passagère, car à présent, tu es là"

- Kairi... Même si je t'aimais notre amour ne pourrais pas vivre au grand jour et tu l'as très bien vu ce soir...

"Je t'ai déjà dit que je trouverais un plan pour m'en débarrasser !"

- Tu es énervante ! Arrête de penser qu'à moi ! Pense à quelqu'un d'autre ! A Sora par... Désolée...

Je ne sais pas trop pourquoi je lui raconte ma vie, mais ce que je sais c'est que ce monde ne sera jamais détruit par mes soins, car il est trop précieux à mes yeux. Nous avons ensuite un début de conversation qui semble similaire à tout ceux que nous avons eût, sauf que cette fois-ci, Emilie va trop loin. Je ne sais pas ce qui m'arrive, car suite à ses paroles, je sens des larmes couler le long de mes yeux. J'ai beau l'aimer, penser à lui est toujours douloureux. Je sens que mes jambes me lâchent et je me retrouve à genoux par terre, les mains devant les yeux en train de pleurer comme une fontaine. Emilie ce rend alors compte qu'elle a dit une bêtise, car elle vient prêt de moi et s'assied à mes côtés, me poussant gentiment contre son épaule pour que ma tête et une partie de mon corps puisse s'appuyer contre elle alors que son bras entoure mon épale. ça me fait bizarre de pleurer, car depuis la mort de Sora, cela n'était plus jamais arrivé, de plus, tout le monde prenait bien garde de ne pas prononcer ce nom en ma présence et ceux qui le prononçait pouvait ressentir toute ma colère dans un magnifique coup de poing, alors pourquoi est-ce qu'elle est la seule à me tirer les larmes ? C'est peut-être parce que je l'aime et qu'elle arrive à faire ressurgir tous les sentiments que j'avais enterré au fond de mon coeur.

- Pardonne-moi, je ne voulais pas te faire de la peine. Kairi, moi aussi je t'apprécie. Après tout, tu as toujours été très présente pour moi par le passé et tu as toujours été très gentille avec moi, sauf ce mois passé dans le cachot et le fait qu'Ailicécy soit morte, mais au final, tu n'y peux rien, ce n'est pas toi qui l'as tuée, c'est l'un de tes soldats, c'est à lui que je devrais en vouloir, pas à toi... Désolée, je suis bête.

"Non, ne t'excuse pas et tu n'es pas bête, tu étais simplement triste et en colère, ce que je peux que comprendre puisque je l'ai été dans le passé. Normalement, son nom ne me faisait plus rien, je ne sais pas ce qu'il m'arrive.. Emilie je crois que... Que tu es la seule à avoir la cléf qui permet d'ouvrir mon coeur, alors jJe... Je voudrais qu'ont profite d'être aussi pour réviser notre chorégraphie sur Time of my Life..."

- Mais c'est trop classique ! Si tu veux qu'ont gagne, faut viser plus haut ! Dont' go breaking my heart ça te dit quelque chose ?

"Mais du Elton John et du Kiki Dee c'est trop vieux ! Je suis sûre que si j'interrogeais ma grand-mère elle te dirait qu'elle a conclu là-dessus !"

- Tu veux le remporter ton stupide concours oui ou non ?

"Oui, mais tu n'as rien de plus récent ?"

- Tu veux qu'ont danse sur du Vitaa et Maître Gims peut-être ?

"Ok, c'est col, avec tes idées de merde c'est pas un malheureux prit au hasard qu'ont va crâmer, ça va être notre duo !"

- Et ainsi finirent les méchants souverains, fin de l'histoire !

En entendant ses dires, je l'ai trouvée vraiment très mignonne et elle a apaisé petit à petit mes pleurs. Je me suis finalement assise, et comme ça j'étais mieux pour discuter avec elle, même si j'avais toujours mon contre bien contre elle. En discutant de ce fameux jour en mon honneur qui allait bientôt arriver, jeme rendis compte que nos connaissances musicales étaient bien développées, ce qui m'avait fait penser à autre chose et de ce fait, je n'étais plus triste, d'ailleurs j'avais presque l'impression que mes larmes ne l'avaient pas laissées indifférentes. Est-ce que cela voudrait-il dire que je devrais pleurer plus souvent pour la faire m'aimer comme je le désirerais ? Va savoir, en tout cas, ce qui est sûr, c'est qu'ont est pas prêtes d'arriver en finale si nous n'arrivons pas à nous décider, mais ce n'est pas grave, car au moins ont s'est rapprochées et puis, ont a même rigolé ensemble, ce qui m'a fait du bien.

"Dans ce cas, si ont reprenait Ma seule chanson d'amour ? C'est des Misérables, ce n'est pas très connu, mais c'est ni trop récent, ni trop vieux, C'est une très belle chanson, d'ailleurs, je ne sais pas pourquoi, Thomas n'a jamais voulu qu'ont la chante."

- C'est sûrement le terme "Miséreux" qui devait le déranger, mais même si je ne connais pas, il faudra que tu me l'apprennes... Hm la nuit est belle.

"Pas autant que tes yeux qui sont reflétés par la lune"

- Ouais c'est ça et bientôt tu vas me sortir la phrase culte de tous les mauvais dragueurs !

"Non, je n'allais pas insulter ton père en le traitant de voleur d'étoiles, je n'oserais pas faire une chose pareille ! Si tu me laissais te draguer, je te dirais plutôt que je voudrais un escabot"

- Pour en faire quoi ?

"Pour attraper les étoiles les plus proches afin de pouvoir y écrire ton prénom avec et s'il en reste quelques-unes, je m'en servirais pour te demander si tu voudrais bien sortir avec moi et devenir mon étoile"

- Range ton escabot baka tu pourrais te faire mal en arrivant pas à les attraper !

"Tu seras là pour me rattraper"

- Je serais toujours là pour te rattraper

Bon avait fini par trouver un terrain d'entente, c'était une bonne chose et puis, je suis sûre qu'elle apprendra vite, elle est intelligente. Elle me fait alors ensuite une remarque sur le fait que le soleil s'est enfin couché, ce qui m'inspire. Alors que je la vois légèrement rougir, elle me fait un commentaire sur comment je la drague, alors pour lui montrer que je ne suis pas une vulgaire drageuse, je lui dis une phrase des plus adorable qui soit et qu n'est pas du tout en rapport avec le monstre que tout le monde décrit, mais n'est-il pas possible d'adoucir un monstre ? En tout cas, Emilie savait bien le faire et puis, en m'écoutant, elle eût l'air plutôt émue, trouvant ma déclaration très belle. Me disant alors une phrase pour casser mon délir, je rebondit dessus et en lui disant cela, je la scrute avec un regard intense et elle en fait de même. Je sens alors son coeur qui bat à la chamade et j'en profita pour l'embrasser, mais lorsque j'eus envie d'en faire davantage, je me mis à me demander si elle en avait envie. Malheureusement, je ne pu en faire davantage, car Kira fit son apparition en ayant l'air paniquée.

- Kairi ! Il sera bientôt là, tu dois te préparer ! Il a uitlisé une potion pour te retrouver et il est très en colère !

"Comment sais-tu tout cela, tu l'espionnais ?"

- Kairi je suis ton invocation, je peux faire n'importe quoi pour te protéger !

"Merci porur toutes ces précisions, tu peux disposer, je ne voudrais pas qu'il t'arrive quoi que ce soit et toi non plus Emilie ! Va te cacher dans la grotte secrète ! Pas de discussion, c'est un ordre ! Si tu n'obéis, je te jure que tes filles mourront prématurément !"

Je savais que Kira était maligne, mais à ce point c'en était presque choquant ! Après l'avoir renvoyée, j'en fis de même avec Emilie. N'osant pas discuter mes ordres, car elle tenait à ses filles, elle s'en alla. Me retrouvant ainsi seule, je m'étais relevée, me disant que Thomas était moins bête que prévu et que c'était dommage qu'il s'imisse comme ça entre Emilie et moi, surtout que j'avais le sentiment qu'elle commençait à avoir un semblant de sentiment pour ma personne ! C'était vraiment trop bête, il allait falloir que je recommenc etout, si je ne mourrais pas ce soir, car il avait beau m'aimer, ce qu'il ferait n'était pas prévisible, mais je savais que j'allais faire un fantastique combat contre mon mari et qu'il n'allait pas être sans dommages collatéreaux, j'espère que ce monde va résister à sa fureur.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 102
Age : 23
Localisation : Actuellement: Illusiopolis
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Jeu 14 Sep - 9:34

Bien dommage que Evil Kairi n'as pas réussi à l'avoir totalement. X)

Sinon le chapitre bien pour son ambiance tranquille et "calme avant la tempête" j'ai hâte de voir la suite. ^w^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6614
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Jeu 14 Sep - 13:06

Oui, je suis bien d'accord avec toi, mais c'est encore trop vite pour qu'elles puissent s'aimer pleinement, d'ailleurs je dois avouer que j'ai longuement hésité en l'écrivant ^^

Normalement, il devrait sortir cette semaine, enfin si j'y arrive, car j'avais bien prévu d'en faire deux-trois de plus pour les vacances =)

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 102
Age : 23
Localisation : Actuellement: Illusiopolis
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Jeu 14 Sep - 13:26

Ok je vois, ce qui est assez logique vus que l'amour demande du temps avant de se concrétiser. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6614
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Lun 11 Déc - 0:07

Chapitre 8

Alors que j'attendais Thomas, droite comme un soldat au garde à vous, je me permis un bref regard en direction de la cachette secrètes. Ne la voyant plus, je me dis qu'elle était sûrement bien cachée au fond de l'ancien repaire où nous, nous retrouvions, Riku, Sora et moi lorsque nous étions enfants. Ah tant de souvenirs ! TAnt de joies ! Comme j'aimerais revenir en ces temps glorieux où mon coeur était encore pur, mais malheureusement, ce n'était pas possible, car j'étais mariée à l'horreur et j'en étais devenue presque la parfaite copie, mais par chance, Emilie m'avait aidée à retrouver un peu la raison et c'était ainsi pour elle que dans la pénombre de la nuit, la lune allait guider ma lame et les étoiles allaient veiller sur moi durant ce combat mental et physique qui allait me coûter beaucoup d'énergies et la vie, si mon mari voudrait me l'ôter. Me tournant à nouveau, faisant face à mon destin, tout en ayant l'air très sérieuse, tout en faisant apparaître ma Keyblade.

*Elle m'a dit qu'elle sera toujours là pour moi.... J'espère que de mon côté, cela sera encore réciproque une fois que ce combat sera terminé. Souhaite-moi bonne chance Emilie*

pensais-je en observant les étoiles avec un air légèrement inquiet, ce qui était tout à fait normal, car il y avait peu d'adversaires dignes de me résister et Thomas en faisait partie, donc j'avais de quoi redouter cette confrontation. Remettant ma tête droite en soupirant un peu, j'eus alors comme un pressentiment et du coup, je fis un saut de côté, puis je me jetais à terre en faisant une roulade. Me relevant, puis me retournant, je brandis en même temps mon arme, la faisant ainsi s'entrechoquer avec l'arme de Thomas. Ce qu'il avait fait ne me surprenait pas et cela semblait être réciproque.

- Quel dommage que de devoir régler nos différents de cette façon.... Kairi, tu m'a extrêmement déçu, je ne pensais pas que ton coeur pourrait ce faire corrompre aussi vite par cette vipère !

"Et moi je ne pensais pas que tu puisses être aussi jaloux que j'aie une amie !"

- Elle ? Une amie ? Allons ne me raconte plus d'histoires, j'ai vu très clair dans ton petit jeu ! Reviens-moi ! Tu n'appartiens qu'à moi ! On c'est juré un amour éternel, pour le pire et le meilleur. L'aurais-tu oublié ? !

"Non, mais ce que toi tu oublies, c'est que je susi une reine sans coeur qui fait peur, alors à moi de te rafraîchir la mémoire !"

- Tu l'auras voulu c'est la guerre !

A le voir et l'entendre parler, j'avais plus l'impression de ressentir de la colère que de la déception, mais inutile de le contredire à présent. J'essayais de le raisonner pour qu'il redevienne l'ignare facilement manipulable et naïf qu'il avait été jusqu'à présent, mais cela ne fonctionna pas, ce qui était des plus ennuyeux, même si je m'étais préparée à ce qu'il réagisse de la sorte. A son tour, il tenta de me convaincre, ce qui était peine perdue, d'ailleurs ma réplique et mon petit sourire narquois eurent raison de lui et lui fit perdre tout contrôle de son corps et de son esprit. Suite à ce cour échange de paroles, nous, nous écartâmes afin de lancer tout deux notre premier sort. Levant tout deux notre main vers le ciel, un énorme nuage ce mit à ce former au-dessus de l'île du Destin. Un nuage né d'un mixte entre les ténèbres et l'électricité à cause que nous avons lancé en même temps un bonus de terrain nous permettant d'accroître nos pouvoirs. Voyant cela comme une aubaine, j'en profitait allègrement en ayant un sourire plus que mesquin aux lèvres.

"Dark Flèches !"

M'écriais-je sans vergognes. Des éclairs en forme de flèches ténébreuses ce mirent à tomber en masse sur le mage de ténèbres, ce qui mit à ricaner avant d'utiliser ses pouvoirs pour les rediriger sur moi. Après avoir émit un petit cri de surprise, je me mis à utiliser mon arme comme d'un moulin à vent, ce qui me permit d'envoyer valser les flèches plus loin. Soupirant de soulagement, je sentis une main me taper sur l'épaule, ce qui me fit me retourner, mais n'ayant pas le temps d'esquiver, je me prit sa balle d'ombre en pleine face, ce qui m'éjecta un peu plus loin. Cette attaque ayant la particularité de paralyser un adversaire durant quelques minutes, j'eus alors un air inquiet. Je ne pouvais plus me battre, j'étais totalement à sa merci et vu dans la position dans laquelle j'étais, cela en serait bientôt fini de ma petite personne, ce que je ne désirais pas ! Réfléchissant très vite, lorsqu'il s'approcha de moi, il ce reçu une décharge lorsqu'il voulu me porter un coup. ça, c'était une nouvelle technique que j'avais maîtrisée, malgré le fait que mon ancien élément n'était pas vraiment l'électricité, mais l'utilisant de temps en temps, il me rendait bien service. Ayant emmagasiné de l'énergie négative, je l'avais relâchée et cette énergie s'étant transformée en électricité sombre, il fût donc obligé de reculer.

- Je confirme, tu es une redoutable chasseuse, rien ne semble te toucher, mais je n'ai pas dit mon dernier mot !

Thomas ne semblait pas être content de ce faire repousser de la sorte, surtout qu'il avait l'air persuadé d'avoir gagné, cela ce lisait dans son regard. Pouvant à nouveau bouger, je pu esquiver le rayon de ténèbres qu'il était sensé m'envoyer en pleine face, tout en faisant une nouvelle roulade. Me relevant, je me mis à courir vers lui, voulant le pourfendre de mon arme, mais ce dernier esquiva en ce téléportant derrière moi. Cette fois-ci, je prévu le coup et me baissait en faisant faire tourner mon arme en arc de cercle de ma tête jusqu'au bas de ses pieds, ce qui eût l'air de fonctionner, car il recula en semblant avoir mal. Me redressant, je ne fus pas longtemps debout, car il réutilisa son rayon que j'avais esquivé tout à l'heure, mais pas cette fois-ci, ce qui me blessait considérablement et fit perdre à mes vêtements quelques bouts de tissus. A cause de lui, j'étais toute sale à présent à cause d'un peu de sang qui coulait de mon corps et du sable qui semblait se mélanger un peu avec, ce qui donnait plus l'impression d'être une pauvrette qu'une reine. Riant de me voir en aussi piteux état, je me relevais, encore une fois, semblant ne pas vouloir lâcher le morceau, car j'y tenais à ma victoire. Après tout, si je sortais victorieuse de ce combat, je pourrais peut-être essayer de négocier certaines choses très importantes avec ce dernier, hmm à méditer.

- Kairi ! Tu sais très bien que je suis fou d'amour pour toi et si tu ne veux plus être mienne et que tu demandes le divorce, je vais être obligé de te tuer, car pour qu'un grand amour vive toujorus, il faut qu'il meurt, alors réfléchis bien !

En le scrutant, je pu voir qu'il n'avait déjà plus de blessures à ses jambes, ce qui me fit comprendre que le combat allait vraiment être difficile et qu'il était amoureux de moi à un tél point que cela me faisait presque peur, mais en même temps, je le savais déjà, ce détail m'avait empêchée jusqu'à présent de tenter quoi que ce soit contre lui, mais maintenant que les choses avaient changées, il fallait que je tienne le coup. Me soignant également, je profitais de ce combat de regards pour faire exploser mon énergie dans tout mon corps, faisant ainsi apparaître ma tenue de Dark Guardian Spirit of Power. Mon corps devenant plus grand et plus fin, je portais désormais une robe de style lolita gothique de couleur noire dont les nuances allaient jusqu'au blanc en ce décolorant de plus en plus en descendant le tissu pour aller jusqu'à mes pieds. J'avais également hérité d'un diadème que je pouvais transformer en bouclier lorsque je le désirais.

- Quelle ravissante tenue, il faudrait que tu la sorte plus souvent, elle te va tellement bien !

"Arrête de te moquer de moi, je ne me suis pas changée pour rien !"

Qu'est-ce qu'il me prépare ? D'habitude, lorsqu'il a ce comportement, c'est qu'il prépare un plan machiavélique dont il a le secret et cela ne me plait absolument pas. Stressant un peu, je me dis que le combat était loin d'être terminé et que je pouvais encore le vaincre. J'avais fait apparaître mon Guardian Soul au niveau 2 de son stade, ce qui n'était pas encore le stade final, mais étant plsu long à débloquer et devant agir vite, j'avais fais au mieux. De ce fait, je me mis à réfléchir, une fois de plus, à toutes vitesses, me demandant bien quoi lui envoyer comme attaque et ce qui me chiffonnait, c'est qu'il avait l'air d'attendre, pourquoi ? Me lançant à l'eau, je fini par enchaîner avec une nouvelle technique.

"Inferno !"

Lançant mon attaque avec Firefight, que j'avais troquée contre mon autre Keyblade, une énorme colonne de feu parti en direction de mon adversaires lorsque j'eus avancé mon arme en avant, ce qui avait créé des flammes qui s'étaient très vite transformées. J'entendis alors Thomas rire, puis soudain, je pu voir un immense tourbillon de ténèbres ce former et repousser mon attaque. Cette fois-ci, j'étais fichue ! Ne sachant pas quoi faire, je pu alors voir une sorte de lame d'air couper la colonne en deux, ce qui fait que l'attaque ce sépara et fini dans la mer. Mon coeur battait à cent à l'heure, de peur et de bonheur, car cette technique, j'en mettrais ma main à couper que c'était Emilie qui l'avait créée pour me protéger. Bon elle n'avait peut-être pas tout fait ce que je lui avait demandé, mais sur le coup, je ne lui en voulait pas.

"Mais tu as essayé de me tuer espèce de taré ! Après totu ce qu'on a vécu ensemble c'est comme ça que tu veux que notre histoire ce termine ?"

- J'allais justement te retourner la question.

"Arrête ça tout de suite, tu l'avais prévu dès le début !"

- Oui, mais avoue que c'était une bonne façon de te punir mon petit chat sauvage. Je savais également qu'en agissant de la sorte, l'autre viendrait à toi pour te sauver, malheureusement, je n'ai pas eût l'occasion de la détruire. Ne t'avise plus jamais d'être aussi infidèle, car la prochaine fois, je te tuerais !

"C... C'était un piège ! Sale fourbe ! Ne t'avise pas de la toucher !"

- Sinon quoi ? Ahahahah

Sur le moment j'étais énervée, mais avec ses dires, il calma très vite mes ardeurs. Ayant alors un regard plus que choqué, je compris qu'il avait fait cela afin de nous punir toutes les deux en nous faisant tomber dans un traquenard. Lorsque mes yeux furent moins écarquillés, je lui lançais un regard noir, tout en tremblant un peu, car j'avais vraiment peur qu'il lui fasse du mal. Je devais l'en empêcher coûte que coûte ! Ce fichant une fois de plus de ma figure, il fit soudainement apparaître une sphère autour de mon corps, ce qui fait que je me retrouvais prisonnière à l'intérieur. Je crois bien que c'était l'une de ses plus redoutables attaque, car elle aspirait l'énergie magique de celui ou celle qui était bloqué à l'intérieur et ce procédé était extrêmement douloureux. Criant à pleins poumons, j'étais vraiment dans une sale position. La douleur fût si forte qu'à la fin, je fini par m'évanouir.[/color]

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 102
Age : 23
Localisation : Actuellement: Illusiopolis
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Lun 11 Déc - 20:11

Bon chapitre comme toujours Kairi. ^^

Il est vrai que le combat est prenant malgré que je soit déçu de la fin, il s'est montré intelligent le Thomas. X)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Allié du Crépuscule
Stray Cat
FondaAllié du CrépusculeStray Cat
avatar
Nombre de messages : 372
Age : 27
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Lun 11 Déc - 20:50

Merci, mais c'était fait exprès pour la suite, qui devrait arriver durant la semaine =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Explorateur de le Confrérie
MembreExplorateur de le Confrérie
avatar
Nombre de messages : 102
Age : 23
Localisation : Actuellement: Illusiopolis
Arme : Lance à double lame (anciennement), Keyblade
Date d'inscription : 30/03/2017

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   Hier à 17:29

Cool, j'ai hâte de voir alors. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Serenade au clair de lune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Serenade au clair de lune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aide Schéma " Clair de Lune"
» Premier nom d'une liste , combat au clair de Lune ! [Grahim - Taka Shinishi][Terminé]
» « La rêverie est le clair de lune de la pensée. » [Pv : Le Papillon]
» [Rue du Cloaque] Échauffourée sous le clair de lune [Terminé] [ROK]
» Xuěbēng au clair de lune (PV: Kuro)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Divers :: Le coin écriture-
Sauter vers: