Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Sable noir (PV No Name)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fonda
Gardien des Ténèbres du Magma
Le Démon Flamboyant
FondaGardien des Ténèbres du MagmaLe Démon Flamboyant
avatar
Nombre de messages : 275
Age : 28
Localisation : Brandit un panneau où il est écrit dessus "Je suis ici"
Date d'inscription : 12/08/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Sable noir (PV No Name)   Jeu 24 Aoû - 0:44

https://www.youtube.com/watch?v=lXNKog7Tik0

Ce monde était chaud, très chaud, de plus, l'air était sec, mais cela n'avait pas l'air de déranger notre cher gardien qui ce baladait comme si de rien n'était au plein milieu du désert. Alors que les rares personnes qu'il croisait le prenaient pour un fou, lui ne comprenait pas pourquoi on lui disait cela, trouvant la température plutôt agréable, au point d'avoir envie de ce coucher au plein milieu d'une dune pour piquer un petit roupillon, mais pensant que ce n'était pas le moment, il ne fit que s'asseoir pour reposer un peu ses jambes. Sans vraiment s'en rendre compte, le bougre avait parcouru une bonne distance à pied, depuis qu'il était arrivé ici et franchement, il trouvait que cela ne lui faisait pas de mal de faire un peu d'exercice. Shikata, son précieux acolyte, fit son apparition, toujours sous forme d'hologramme, ressemblant à Rin, mais avec les cheveux blonds et longs, attachés en une fine queue de cheval plate. Ce dernier s'était assit dans la même position que le jeune démon.

> Et tu compte marcher encore combien de temps ? Y en a marre, il y a que du sable !

"Je ne sais pas, j'aime bien cette atmosphère, je la trouve calme et reposante"

> Moi j'ai l'impression d'étouffer !

"Tais-toi et écoute plutôt la musique du vent et du sable qui roule, cela te déstressera"

> Tu ne risque pas d'attraper un coup de soleil à force de traîner dans ce coin sans ombres ? Tu risque aussi de mourir de déshydratation !

"Mon corps est un volcan ambulant, je doute que le soleil me fasse grand mal et si j'ai soif, je pourrais toujours créer une mère de lave pour ne pas mourir de soif"

> Tu as réponses à tout, tu es pénibles on diraitune nana !

"Ouais bah arrête d'en parler, parce que je sais très bien que c'est pour ça que tu me prends la tête à me poser pleins de questions ! Allez ont y va ! Ahahah j'adore cet endroit !!! Shikata rappelle-le-moi quand ont sera à la maison, comme ça, ont pourra..."

Shikata ronchonnait un peu, ce qui faisait sourire Rin, qui savait très bien pourquoi, ce qu'il fit bien exprès de souligner le sujet. Aimant entendre le vent souffler, il avait fermé les yeux quelques instants pour mieux l'entendre, tandis que son ver ce demandait ce qu'il trouvait de bien à cet endroit paumé. Les inséparables compères, suite au dernier monde visité, avaient décidés d'en visiter un autre, totalement au hasard et par chance, ils étaient tombés sur celui-ci. Bien sûr, entre-temps, ils étaient rentrés pour éviter qu'Ophélie ne s'inquiète, puis ils s'étaient reposés et étaient partis juste après l'aube, voilà donc la raison pour laquelle ils ce trouvaient ici, c'était juste de la chance et une grosse envie d'aventure.

Après avoir dit sa façon de penser à son ami, Rin c'était relevé et il c'était mit à courir, riant aux éclats, comme un gosse insouciant, ce qui avait de quoi faire sourire son symbiote qui était content de le voir aussi heureux, même s'il aurait bien aimé l'être également, mais bon, cela viendra sûrement, lorsqu'ils seront enfin en ville. En parlant de cette dernière, ils finirent par y arriver, mais en voyant les portes, Rin eût l'air de ne pas se sentir bien, ne finissant pas sa phrase. Au final, ils étaient plus prêt que prévu de la ville d'Agrabah qu'ils ne le pensaient, mais cela n'empêchait pas Shikata de ce demander ce qu'avait Rin, ce qui fait qu'il ce manifesta à nouveau sous cette forme que le gardien ne connaissait que trop bien. Bien sûr, il avait bien fait exprès de faire disparaître cette enveloppe presque fantomatique pour éviter d'utiliser ses pouvoirs pour faire courir cette interface de discussion quasi réelle avec le jeune démon.


> Qu'est-ce qu'il ce passe ?

"Je... Je ne sais pas... C'est comme si... Comme si j'étais déjà venu ici par le passé, cet endroit me semble familier..."

> Peut-être y es-tu déjà venu avec tes parents avant de perdre la mémoire ?

"Peut-être... En tout cas, tu voulais la ville, nous y voilà !"

> Enfin de la civilisation, ce n'est pas trop tôt ! J'ai hâte de découvrir toutes les merveilles qui se cachent à l'intérieur et peut-être même que tu pourras découvrir pourquoi t'a eût ce sentiment ! Allez c'est parti en avant !!!

Ayant l'air un peu perturbé, Rin ne savait pas trop où donner de la tête, alors Shikata essaya de faire des suppositions pour l'aider à chercher. Aboutissant très vite à un autre sujet, ils ne tardèrent pas à pénétrer dans l'enceinte de la ville, après avoir ouvert les grandes portes. Entrant ainsi dans ce lieu agité, Shikata garda son enthousiaste, tandis que Rin avait une très nette envie de retourner dans le désert, le trouvant bien plus accueillant que cet endroit grouillant de personnes qui vivaient leurs vies sans les remarquer. Avançant alors, il ce mit à ce demander ce qu'il pourrait trouver d'intéressant au marché, qu'ils pourraient ramener aux filles comme souvenirs. Trouvant l'idée bonne, l'hologramme de Shikata s'en alla de son côté, donnant l'impression à son hôte d'être seul, mais cela ne l'empêcha pas de chercher de son côté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
Maître de la Keyblade
L'Héritier de Luxu
ModérateurMaître de la KeybladeL'Héritier de Luxu
avatar
Nombre de messages : 26
Age : 21
Localisation : à la recherche de plus de pouvoirs
Arme : la Keyblade "No Name"
Invocation : Wish, un Chirithy de type Esprit
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Jeu 24 Aoû - 6:13

[ Musique~ ♪ ] (on va dire que je suis resté dans la même thématique ! ^^)

Infiniment grand et vide. Sombre et froid. Effrayant et pour autant si attirant. Non ce n'est pas de No que je parle, mais bien du monde dans lequel il venait d’atterrir, qui lui paraissait alors uniquement composé d'un désert vaste où il était si simple de se perdre sans la moindre trace d'un quelconque repaire visuel. Le nouveau porteur de la Keyblade de Luxu était un véritable minuscule grain de sable perdu parmi tant d'autres, au sens propre cette fois. De sa bouche s'échappe un soupir qui peu à peu se transforme en vapeur. Légère d'abord, elle s'amplifie avec la différence de température, à l'instar des tremblotements de No.

"Qu'est-ce que c'est que ça Noné ?", demanda le petit Esprit Wish, en sortant sa tête de la cape de son acolyte tout en suivant des yeux la fumée blanche sortant de la bouche de No, avant de remarquer que la même chose se produisait pour lui. "Kééééé ??!", qu'il fit de sa petite voix aiguë, avant de tomber de l'épaule de son camarade, se retrouvant la tête plongée dans le sable.
Il est véritablement plus interloqué par cette vapeur d'eau que par le paysage qui nous entoure ?!, se demanda le jeune homme en tirant sur l'une des pattes arrières de son Avale-Rêves, avant de s'accroupir à sa hauteur pour essuyer son ami rempli de sable.

"Du gaz carbonique", commença à répondre l'individu aux cheveux roses avant de faire volontairement une grande expiration pour faire un gros nuage de fumée blanche hypnotisant Wish. "Lorsque nous respirons, nous transformons une partie de l'oxygène de l'air en ce gaz. Il est généralement invisible, sauf lorsqu'il fait très froid, car il se condense et forme d'infimes gouttelettes d'eau donnant cette vapeur dû à la différence de température entre notre corps et l'air ambiant", expliqua No, ayant droit à l'admiration de son camarade une fois de plus devant cette révélation.
Cette vapeur lui parait presque magique... alors qu'à moi elle me rappelle uniquement les pires hivers passés dehors à la rue. Ce que j'ai pu maudire cette putain de fumée blanche... Une pensée qui ne rassura clairement pas No Name, lui qui voulu fuir les malheurs de son monde, voilà qu'à peine en dehors de celui-ci il se retrouvait face à ses pires souvenirs à cause du froid ambiant.

Pourquoi faisait-il si froid dans un désert ? Même s'il y fait une chaleur presque insupportable pour beaucoup de jour, la nuit, le désert se refroidit cruellement. Le froid violent qui se dégage du désert d'Agrabah aura sans doute fait plus de victime que ses hautes températures de jour. Et évidemment, il faisait nuit au moment où No arriva dans ce monde inconnu. Il aurait certainement été bien plus choqué par l'environnement s'il y avait atterrit de jour, lui qui venait d'un monde où seul la nuit existait.

"Alors... on se trouve réellement dans un autre monde ?", demanda Wish qui n'avait pas véritablement compris ce qui s'était produit lorsque son camarade avait utilisé une "Keyblade". "Cela n'a pas vraiment l'air d'être mieux fichu par ici...", qu'il ajouta en grimpant à nouveau par la jambe de No pour continuer le long de son dos et pouvoir venir s'étaler le bord de son épaule. Wish était un sacré flemmard pataud, mais lorsqu'il s'agissait de venir se caler confortablement contre le cou de son ami, il était une véritable fusée !
"Ne sois pas trop défaitiste, je suis certain que l'on va vite tomber sur quelque", répondit No Name en voulant réellement croire que la vie en dehors de la Mégalopole des Songes étaient meilleures, même s'il n'y avait pour l'instant aucune trace de cette dite vie dans le désert. Et même au bout de plusieurs heures de marche dans le désert glacial, dans lequel le porteur de la Keyblade pouvait être content d'avoir une boule de poils contre le cou; il n'y avait toujours rien. Enfin si, il y avait bien quelque chose, du sable, du sable, et encore du sable ! Lorsque quelque chose semblait se dessiner au loin, ce n'était qu'une dune mieux dessinée par le vent que les autres.

"S'en est trop... "le destin guidera mes pas", hein, foutaise, il ne m'emmène que vers la mort...", s'avoua No en s'écrasant dans le sable à cause de la fatigue et de son corps qui commençait à geler, une chute qui eut le don de faire se réveiller Wish qui roula en dehors de la cape noire de son camarade et dévala une dune. Ce n'est que lorsqu'il se redressa que l'Avale-Rêves aux allures de chat remarqua une lueur au loin, le genre d'illumination, certes moins flamboyantes, qui pouvait faire penser à celles de la Mégalopole des Songes.
Une ville !? Oui, ça doit être ça, ça doit être une ville ! Remontant bien difficilement la pente qu'il avait dévalé en boule, Wish arriva à nouveau au près de son compère pour le secouer et lui faire reprendre connaissance. "Bouge toi, il y a une ville à l'horizon, z'en suis sûr !", qu'il disait en sautillant de joie, semblant nettement moins touché par le froid que son invocateur.

Vraiment... ?, se demanda No en ouvrant difficilement les yeux, essayant de trouver une source de lumière au-delà des dunes, il y a vraiment une ville dans ce désert... ? Je dois me lever. Plein de détermination, il se redressa rapidement sur ses jambes, avant de tomber à nouveau à plat au sol tout aussi vite. La force manquait cruellement au jeune homme, qui en plus d'avoir marcher des heures dans le désert glacial, n'avait certainement pas mangé depuis plusieurs jours, lui qui était parmi les plus pauvres de son monde d'origine.

"Allez, fais un effort ! Ze sais pas, utilise à nouveau ta drôle de clé !", proposa l'Avale-Rêves affolé qui n'hésitait pas à baffer son ami de ses petites papattes dans une telle situation.

Pourquoi je n'y ai pas pensé plus tôt ? La Keyblade... elle saura certainement m'aidé, elle est la clé vers mon destin..., se questionna bêtement No Name en ouvrant ses doigts gelés, tâchant de prendre la même pose de la main que lorsqu'il avait fait appel, si naturellement, à cette arme qui n'existait que dans les contes. Un vent violent frappa, soulevant le sable en trombe qui vînt s'abattre sur le corps immobile du jeune homme encapuchonné. C'est sous le sable qu'une lueur vive et mauve naquît, les mêmes étincelles qui avaient précédées l'apparition de la Keyblade dans la main gauche de No. Il y était presque, la Keyblade était là, il y était presque ! Le sable qui avait recouvert l'individu se retira dans une onde de choc à l'apparition de la fameuse arme. Enfin, était-ce vraiment la même ? Wish en doutait, en voyant comme d'étranges ailes qui venaient de se greffer au dos de No, semblant toujours aussi affaibli. [ image de la forme "Ailes" de la Keyblade de No ]

"Est-ce que tu peux voler avec ces machins ?", demanda Wish dubitatif.
"Je vais... essayer", répondit faiblement son camarade qui avait utilisé ses dernières maigres forces dans l'invocation de sa Keyblade, ne ressemblant ainsi pas le moindre du monde à une clé malgré son appellation. Ne contrôlant pas le pouvoir et les capacités de son héritage, et surtout fortement bien raidie et affaiblie par son sang bientôt gelé, No réussit néanmoins à s'envoler difficilement, vrillant dans le ciel au loin dans une trajectoire incertaine.
"Hééééé, pars pas sans moiiiii !", s'écriait le genre de chat, Wish, en voyant son ami partir dans le ciel. Heureusement pour lui, il était un Avale-Rêves, et No pu le ré-invoquer à ses côtés. Chose que Wish détestait d'ailleurs.Et ce qu'il détesta peut-être bien plus ce fut l’atterrissage "en douceur" de la folle descente de No ne contrôlant en rien les mouvements des ailes qu'il disposait à ce moment là. C'était au milieu de la ville d'Agrabah, en pleine nuit, que No Name et son Avale-Rêves finirent par s'écraser. Perdant tous les deux connaissances, ils restèrent allongés et blessés au sol jusqu'au lendemain.

[***]

"Argh, ma tête", bredouilla No Name en se réveillant, les muscles chatouillés par les rayons du soleil. "Argh mes yeux", qu'il ajouta dans sa plainte en ayant du mal à supporter la luminosité d'Agrabah en plein jour, lui qui ne connaissait effectivement pas la lumière du jour. "ARGH MON DOS !", qu'il cria cette fois-ci de vive douleur en sentant les sabots et le poids d'un dromadaire lui marcher dessus, suivis d'un chariot tracté par l'animal. Quelle idée aussi de s'écraser et s'évanouir en plein milieu des rues marchandes bondées d'Agrabah ! Emmitouflé dans sa cape noire, inconscient comme un ivrogne, il n'avait pas attiré l'attention et personne ne s'était préoccupé de son cas, sans doute parce qu'il n'était pas rare de voir ce genre de personne en sale état dans les ruelles de la cité du désert.
Combattant la faim et la fatigue toujours présentes, mais aussi la luminosité du sol sablonneux embrassant les rayons du soleil, No Name parvînt à se redresser pour mieux observer autour de lui, et se rendre compte de deux choses. N°1; Tout cela semblait réel, il existait donc vraiment d'autre monde ? Ce n'est pas un rêve ! N°2; No n'avait plus ses drôles d'ailes, sa Keyblade était donc introuvable, de même pour son ami Avale-Rêves. C'est un cauchemar ! Tentant de faire réapparaître son arme comme auparavant, en canalisant sa volonté dans sa main gauche, il ne parvînt qu'à faire réapparaître à ses côtés Wish, qui se dressa sur son épaule pour lui mettre un coup de papatte au visage.
"C'est à cette heure là que tu te réveilles ? Z'ai eu super peur ! Z'me suis fait kidnappé par un marchand louche qui essayait de me refourguer en tant que gibier vivant à la sauvette, pendant que toi tu te tapais un p'tit somm' !", expliqua tout agité l'animal habituellement si calme et paresseux. Même s'il ne voulait pas l'avouer sur le moment, No avait été affolé par la disparition de son ami, même s'il savait qu'il avait dans tous les cas moyen de le faire réapparaître à ses côtés, sauf dans des conditions extrêmes qu'il espérait ne plus jamais avoir à revivre. Mais ce qui inquiétait vraiment le jeune homme pour l'instant, c'était le fait de ne plus pouvoir faire apparaître son arme. Certes il n'avait peut-être pas encore choppé le coup de main pour la faire apparaître et disparaître à volonté, il avait pourtant toujours la sensation qu'elle était censée être là... comme si elle était toujours invoquée, quelque part dans ce monde.
La Keyblade que je porte... ne dois pas être entre de mauvaises mains, qu'il cita dans ses pensées en ayant le regard vide un court instant, enveloppée d'une aura noire qui aura pu attirée l'attention si elle n'avait pas été vraiment très brève.
"Et le "marchand louche", est-ce qu'il a pris la Keyblade aussi ? Est-ce qu'il a pris MA Keyblade ?!", voulu absolument savoir No, quitte à s'énerver et secouer son ami dans la colère et la crainte.
"Euh... euh je crois, enfin, elle n'était pas sur son étalage mais, ze crois bien qu'il l'avait prise lorsqu'il m'a kidnappé, c'est que z'étais encore un peu inconscient aussi et...", bafouilla l'Avale-Rêves qui n'était pas en confiance lorsque No s'énervait après lui, ce qui n'arrivait que très peu. Il comprenait ainsi que la Keyblade était devenue une chose vraiment très importante pour son invocateur, car après tout elle était le seul et unique moyen à ce moment là pour No et Wish de pouvoir s'aventurer en dehors de la Mégalopole des Songes, et vu qu'Agrabah ne semblait pas être un monde hyper hospitalier, ils avaient absolument besoin de remettre la main sur la Keyblade de No Name afin de partir à la recherche d'un autre monde où il ferait mieux vivre.
"Mène moi à son stand", ordonna No qui arrivait à se déplacer, animé par la colère et la peur d'avoir perdu son ticket de sortie. Exécutant la demande de son ami, mais surtout Maître, l'Avale-Rêves essaya de retrouver l'endroit où il avait été enfermé dans une cage comme une bête de foire jusqu'au réveil de son compère.

"C'est là-bas, z'en suis sûr !", indiqua le chat qui avait pris de la hauteur en se posant sur l'épaule de son ami, avant de se cacher sous la cape de No en croisant le regard du marchand l'ayant kidnappé.
[ image du marchand ]
"Hé mais c'toi l'corniaud qui m'a piqué c'te bestiole !!!", osa dire le grand individu barbu en voyant la boule de poils qu'était Wish tremblée contre le cou de No. "C'te machin est ma marchandise !", ajouta le marchand en attrapant le jeune homme aux cheveux roses par le col, soulevant sans problèmes le poil plume à l'aide de ses imposants bras de colosse.

"Il ne m'est pas rare de devoir voler pour survivre", répondit de son timbre de voix calme et plutôt grave pour sa maigre silhouette No Name, "mais je ne te laisse pas le droit de considérer Wish comme de la marchandise !", qu'il objecta de pleine voix, en décollant un coup de poing dans la mâchoire du marchand peu scrupuleux. Mais la petite main de No n'était pas grand chose pour l'homme qui avait assurément connu des centaines de bagarres de tavernes, c'est pourquoi il explosa de rire avant d'envoyer valdinguer No, qui s'écrasa contre l'étalage d'un marchand voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Gardien des Ténèbres du Magma
Le Démon Flamboyant
FondaGardien des Ténèbres du MagmaLe Démon Flamboyant
avatar
Nombre de messages : 275
Age : 28
Localisation : Brandit un panneau où il est écrit dessus "Je suis ici"
Date d'inscription : 12/08/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Jeu 24 Aoû - 21:09

HS : Oh pas mal ! Tient j'y avais pas pensé à celle-la =)

Rin regardait les stands, et à vrai dire, le choix n'était pas ce qui manquait sur ce marché. Il y avait vraiment de tout ! Que cela soit des objets, des animaux ou même des êtres humains, il y en avait pour tous les goûts, d'ailleurs, en passant devant les esclaves, il ce demandait si Yûki serait contente d'en avoir un personnellement, rien qu'à elle en cadeau de mariage, mais n'en voyant pas un qui avait un style ténébreux à la Vanitas, il préféra laisser tomber. Toutefois, il pu voir qu'une charmante demoiselle aux yeux clairs, faisant partie des captifs, le scrutait intensément. Faisant de même, il pu voir qu'elle avait des oreilles différentes de celles d'un humain, ce qui l'interpella. Il ne savait pas qui elle était, mais son aura et ses yeux étaient tellement intenses qu'il ne pouvait pas rester là à ne rien faire. [La fille : https://orig10.deviantart.net/a7e7/f/2010/179/9/7/zoroark_gijinka_by_hakubishirahime.png)

"C'est bon, j'ai compris..."

Murmura Rin en ayant une idée bien précise dans sa petite cervelle. Alors qu'il aurait pu simplement l'acheter pour une poignée de munnies, il préféra n'en faire qu'à sa tête et du coup, sans que personne ne comprenne ce qu'il ce passait, lorsqu'il s'éloigna, les chaînes de la miss commencèrent à fondre, ainsi que celles d'autres prisonniers pour ainsi semer la zizanie et permettre à la fille de s'enfuir. Va savoir pourquoi il avait fait cela, peut-être espérait-il qu'elle lui parle en guise de remerciement et qu'elle lui donne des informations, les fameuses qu'il recherchaient ? Peut-être ne savait-elle rien et il ne la reverrait plus, tant pis, de toute façon, il n'avait pas mit sa vie et son innocence en jeu, car de toute façon, personne ne le connaissait ici. Bon les gens ce poseraient des questions sur ce qu'il c'était passé, mais cela ne durerait pas longtemps, enfin le pensait-il en s'éloignant toujours en direction d'un autre stand

*ça ne va pas, je suis trop gentil, j'aide des inconnus, ça ne va plus ! Déjà que je n'étais pas très crédible avant, maintenant les gens vont vraiment croire que je me suis ramolli. Allez maintenant, je n'aide plus personne !*

Songea Rin en continuant sa chasse aux cadeaux. Trouvant alors des petits portes-clés pour pas cher, il en acheta deux-trois, puis mit le paquet en lieu sûr dans sa poche, ce qui ne prenait vraiment pas de place à l'intérieur. Son achat étant terminé, il s'en alla vers un autre stand, qui était tranquilel et loin du vacarme que faisait les chasseurs d'esclaves qui tentaient de rattraper leurs précieuses marchandises. Pensant que le bruit ne serait pas trop fort ici, il ce trompa en voyant une scène assez prenante. C'était un gamin qui parlait avec un marchand et le type avait l'air d'être un géant tellement il était grand, mais cela n'ébranla pas le gamin qui, même une fois soulevé par ce dernier, trouva la force de défendre un certain Wish, qui n'était qu'un animal, enfin de ce qu'il comprenait de la conversation.

*Ce gamin est vraiment très impressionnant... Je ne sais pas si à son 'âge j'aurais eus la même fougue.. Enfin va savoir si c'est vraiment un gosse, il a pas une voix d'enfant... Enfin, il est quand même courageux.*

Voyant ensuite le gamin ce faire balancer contre un autre stand, après avoir tenté de donenr un coup de poing au colosse, Rin ne pu supporter le rire de ce type, ne comprenant pas ce qu'il y avait de drôle. Décidant d'agir, après avoir pensé que c'était la dernière fois qu'il le ferrait, il s'approcha du type et lui donna un bon coup de poing dans les cotes pour le faire taire, l'envoyant également valdinguer un peu plus loin, le brûlant au passage, car il avait bien fait exprès d'enflammer son poing avant de lui donner un coup.

- Quoi ? Qui ose ?

"Tu ne vendrais pas n'importe quoi, cela ne t'arriverait pas misérable pouilleux ! Je te laisse dix minutes pour lui faire des excuses et lui rendre ses affaires, si tu as essayé de le dépouillé ! Dans le cas contraire, tout ce qui t'appartient ne sera plus qu'un tas de cendres"

En s'étant relevé et en ayant sûrement eût mal, mais pas assez pour qu'il s'évanouisse, le marchand cherchait qui avait osé l'attaquer par surprise, il eût très rapidement sa réponse. Rin, même s'il ne mesurait que 1m70, le regardait de toute sa hauteur et lui lançait même un regard à faire peur, tout en parlant d'une voix calme et à la fois menaçante, espérant qu'il ce fasse bien comprendre. Ce disant qu'il pouvait agir en un être horrible tout en faisant quelque chose de bien, il réalisa alors tout ce qu'il pouvait faire de ses qualités et de ses défauts, ce qui le rendit bien plus sûr de lui. N'ayant pas peur de la future réaction du marchand, il l'attendait même avec une impatience bien contenue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
Maître de la Keyblade
L'Héritier de Luxu
ModérateurMaître de la KeybladeL'Héritier de Luxu
avatar
Nombre de messages : 26
Age : 21
Localisation : à la recherche de plus de pouvoirs
Arme : la Keyblade "No Name"
Invocation : Wish, un Chirithy de type Esprit
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Ven 25 Aoû - 20:01

C'est au milieu d'un étalage de diverses épices orientales que No atterri non pas sans dégâts après avoir été jeté comme un maigre sac de riz par le marchand peu scrupuleux. De sa chute naquît un épais nuage épicé, aux couleurs chaudes du cumin, du curry, du safran; qui fit fuir un grand nombre de personnes ne voulant pas se retrouver avec les yeux et les voies respiratoires en feu en inhalant trop de ces épices volatiles. C'est donc les narines fortement titillées et les yeux tuméfiés que No se redressa difficilement, probablement avec quelques échardes dans l'arrière-train provenant du stand fait de bois. Dans sa chute il avait tout de même pris soin de mettre son Avale-Rêves Wish en sécurité au creux de ses bras, lui qui aurait valdinguer également s'il était resté perché sur l'épaule de No en dessous de la cape noire du porteur de la Keyblade... qui n'avait justement plus sa dite Keyblade. Il faut que je la retrouve..., qu'il se disait en se frottant les yeux, elle m'est destinée et sans elle... je n'ai plus de destin.

"Est-ce que ça va No ? T'es encore plus pâle que d'hab', c'est une prouesse !", se permit de demander le chat roux sur le ton de la plaisanterie pour rafraîchir l'atmosphère, en se tenant dans les bras de son ami. "On a de la chance, un gars est venu nous aider", ajouta la créature en se réjouissant de voir quelqu'un prendre parti pour No Name. Une chose qui aurait été totalement impensable dans la Mégalopole des Songes d'où venaient les deux personnages ! Une telle querelle se serait simplement réglé dans un combat d'Avale-Rêves, et personne ne serait venu s'opposer à la loi du plus fort. "En plus il a de chouettes oreilles !", ajouta même Wish qui redressa les siennes pour singer le faciès de leur "sauveur".

No, qui retrouvait sa vision petit à petit, se rapprocha à nouveau du marchand interpellé par la mandale enflammée qu'il venait de recevoir. Le porteur de l’Innommée n'avait pas dans l'intention de remercier l'individu qui venait de se mêler de ses affaires, par fierté peut-être, mais surtout car cela ne lui était jamais arrivé auparavant et il ne savait donc pas comment réagir concrètement face à ce genre de geste. Et puis, peut-être que ce type aux poings ardents avait juste eu envie de se défouler sur quelqu'un, et la scène entre No et le marchand avait été une bonne excuse pour cela. Ce dernier se redressa en fixant avec colère celui qui l'avait mis au sol, ignorant le jeune homme aux cheveux roses qui se dirigeait toujours vers lui.

"C'est l'alliance des nains ?! Mouwahahaha", se moqua l'homme du coin en regardant de ses deux mètres et quelques de haut les deux étrangers qui se trouvaient devant lui. "Un gamin rose et un autre machin à peine plus grand avec des oreilles de bestiau ? Haha, vous me faîtes bien rire. Vous voulez vous-y mettre à plusieurs, ok, j'vais faire de même ! Allez-y les gars !", qu'il termina de forte voix, donnant l'ordre à ses compères, dissimulés parmi le reste de la foule qui s'était amassée autour de la scène d'action. Ce sont une dizaine de bandits aux visages masqués par des turbans clairs qui vinrent s'attrouper autour de No et de l'autre jeune homme. "Une race non-humaine se vend toujours plutôt bien en tant qu'esclave, et un gamin androgyne ça attire toujours les riches pervers haha !", qu'il informa avant que ses hommes de mains se je jettent sur leurs cibles.

"Noné, fais un truuuuc !", ordonna à son camarade la boule de poils inquiète en voyant l'arrivée des nouveaux ennemis. Qu'est-ce que tu crois que je fais ?! pensa No en guise de réponse, affaibli, qui essayait toujours en vain de faire apparaître sa fameuse arme dans ses mains, ce qui semblait toujours impossible, peut-être était-elle déjà partie loin d'ici entre les mains d'un riche acheteur. C'est fichu... ? Trois des bandits attrapèrent No Name et son Avale-Rêves sans difficulté, tandis que les sept restant s'amassèrent pour mettre l'autre jeune homme à genoux, brandissant poignards, sabres et cimeterres fièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Gardien des Ténèbres du Magma
Le Démon Flamboyant
FondaGardien des Ténèbres du MagmaLe Démon Flamboyant
avatar
Nombre de messages : 275
Age : 28
Localisation : Brandit un panneau où il est écrit dessus "Je suis ici"
Date d'inscription : 12/08/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Ven 25 Aoû - 22:25

L'explosion d'épice, faites à cause de l'envoi du jeune garçon contre l'autre étalage avait fait vaguement éternué Rin, ce qui fait qu'un petit peu de feu s'était échappé de son nez, mais rien de grave. Après s'être assuré, du regard, que l'individu n'avait rien, il s'était occupé du colosse, détournant brièvement la tête en direction du jeunot lorsqu'il avait entendu quelqu'un parler. Est-ce que c'était l'espèce de chat roux dans les bras du maigrichon qui avait parlé ? Ce disant qu'il ne fallait plus s'étonner de rien depuis qu'il vivait avec un ver magique assez bavard, pervers et surtout souvent en manque de chaire fraîche à ce mettre sous la dent pour passer un agréable moment en sa compagnie. Non, il n'était pas cannibale, juste un grand aventurier.

"Merci, les tiennes aussi le sont"

Répliqua Rin machinalement, n'arrivant pas à dire autre chose, car il était un peu choqué que quelqu'un puisse apprécier sa différence, car d'habitude, ce n'est pas le cas. Le marchand, quat à lui, revint au pas de charge, ayant l'air en colère, ce qui n'ébranla pas Rin, qui semblait être prêt à ce défendre si jamais il voulait ce battre. Pour commencer, il ce moqua d'eux, ce qui laissa échapper un petit grognement de la bouche du gardien, ne semblant pas apprécier qu'il ce moque de sa taille, ce disant que pour quelqu'un de grand, ce genre de blagues étaient faciles à sortir. Il continua sa tirade, puis il appela ses hommes de mains à la rescousses.

"C'était tellement prévisible"

Déclara le gardien du magma en ayant un grand sourire aux lèvres, comme s'il s'attendait à ce que cette altercation ce finisse ainsi. Le colosse, semblant être le chef de ces bandits, ordonna à ses dix hommes qu'ils les captures, car selon ses dires, il allait s'enrichir en un rien de temps. Alors que les hommes ce ruèrent sur eux pour faire leur job, Rin s'exclama.

"Hey attendez deux minutes ! J'ai tout de même le droit de finir de compter le coût de ma personne pour savoir si ça vaut la peine ou non de m'attraper.. Voilà, merci, c'est sympa"

Ne s'y attendant pas, ils ce stoppèrent très rapidement, avant de reprendre leur assaut, innocemment, sans ce douter de la raison du rire de leur cible. Les laissant s'approcher, il donna l'impression de ce laisser faire, puis sans les prévenir, il utilisa ses pouvoirs de gardiens, ce qui fait que son corps devint du magma ardent, entraînant les armes et les hommes vers une fin imminente. Sans remords, il prit bien la peine de faire fondre ses ennemis, avant de reprendre sa forme initiale.

"Ah bah non, au final, votre prix ne vaut rien ! Faut pas ce foutre de ma gueule, je vaut mieux que cela !"

Disant cela avec un air amusé, il ce mit à penser que cela faisait longtemps que la mort de quelqu'un ne l'avait pas autant diverti, il faudra qu'il recommence un jour... Ce jour arrivant bien plus vite que prévu, il ce rendit compte qu'il restait encore trois hommes vivants, qui s'en prenaient au duo. Ayant peur de faire fondre le jeunot, il invoqua son arme de gardien, qui était un bâton assez spécial. Le faisant s'agrandir, il le mit en mode fouet, ce permettant de frapper avec violence les trois survivants pour les faire lâcher leur prise.

"Alors c'est moins drôle quand c'est les chasseurs d'esclaves qui ce font fouetter et pas l'inverse ? Voulez-vous aussi rejoindre vos amis ? Il y a de la place en enfer, à moins que vous ne préféreriez déguerpir."

Cela, il le dit avec un ton de voix très sérieux, tout en espérant que ses serviteurs ne prendraient jamais l'initiative de faire la même chose, car il ce doutait bien que cela devait faire mal autant psychologiquement que physiquement, alors il préférait éviter de vivre une pareille scène, même s'il ce doutait qu'ils avaient bien trop peur de sa personne pour agir de la sorte. En tout cas, il fallait espérer pour le marchand que tout ce qu'il ce passait n'allait pas trop faire fuir ses clients, ce qui ferait baisser son chiffre d'affaires, mais en même temps, après avoir vu un mec devenir une colonne de magma surun coup de tête, il y avait de quoi ne plus avoir envie d'acheter de marchandises à cet homme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
Maître de la Keyblade
L'Héritier de Luxu
ModérateurMaître de la KeybladeL'Héritier de Luxu
avatar
Nombre de messages : 26
Age : 21
Localisation : à la recherche de plus de pouvoirs
Arme : la Keyblade "No Name"
Invocation : Wish, un Chirithy de type Esprit
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Sam 26 Aoû - 22:30

Il est trop cool ce type ! Pensa le petit Chirithy orange en se dandinant lorsque le brun le complimenta également en retour. Il était rare que l'on trouve quelque chose de bien chez Wish, lui qui était un Avale-Rêves de rang tristement inférieur, qui n'accumulait aucun pouvoir.
Ze parle quand même, c'pas rien ça oh ! On pouvait néanmoins lui accorder le fait de savoir parler la langue humaine presque à la perfection, à part de forts zozotement sur le son "j", mais ce n'était pas quelque chose de véritablement utile à la Mégalopole des Songes. Qu'est-ce qu'ils pouvaient obtenir ainsi ? Des spectacles truqués de ventriloquie ? Cela n'aurait attiré personne de voir un Avale-Rêves de bas de classe parler. C'est pour cela que recevoir un compliment de la part d'un étranger était quelque chose qui mettait Wish dans tous ses états !
Cela sera arriver au moins une fois avant ma fin... qu'il s'annonça à lui même en voyant la troupe de bandits se réunirent, et se faire capturer à nouveau, en pensant que ses beaux jours étaient finis (en admettant qu'il ait eu au moins quelques "beaux jours" dans sa courte existence). Wish ne pouvait rien faire de particulier, et se laissa embarquer, de même pour son camarade No qui se pris plusieurs coups en plein visage par les brigands histoire qu'il n'oppose pas trop de résistance, lui qui dans tous les cas n'aurait pas été capable de faire grand chose.

"Vas-y, rigole c'est ça, fais le malin-", commença à rétorquer le chef des hommes armés au démon, jusqu'à ce qu'il vu, de ses yeux exorbités par la surprise, ses sbires disparaître comme neige au soleil. "Quel est ce passe-passe démoniaque ?!", questionna le colosse qui paraissait nettement moins impressionnant avec la peur au visage, la sueur au front, et bientôt les larmes aux bords des yeux. "Qu-qu-qu'as-tu fais d-de mes hommes ?!", qu'il prétendit vouloir savoir, même s'il envisageait plutôt de s'enfuir en commençant à se reculer discrètement, un pas après l'autre vers l'arrière. Chose qu'il s'empressa finalement de faire à la vue de ses trois derniers sous-fifres se faire fouetter par une arme magique et effrayante pour le marchand, qui n'hésita pas à abandonner son stand et ses articles pour sauver sa peau, quitte à laisser derrière lui ses collègues restants, qui ne tardèrent pas non plus à s'en aller après avoir lâcher leurs otages.

C'est tout fougueux, qu'après avoir été relâché, Wish s'avança vers son sauveur et grimpa dans son dos en commençant par s'agripper à l'une de ses jambes, jusqu'à arriver en haut de sa tête.
"Merci beaucoup m'sieuuuur, m'sieur comment ?", demanda l'animal en tapotant légèrement de ses petites papattes sur les oreilles aux allures félines de l'individu. "Sans toi on était fichu ! Pas vrai Noné ?", qu'il fit savoir avant de tourner son regard fatigué vers celui de son camarade de route toujours dans un piteux état.

"Je m'en fout royalement de savoir qui tu es", assura No Name en marchant jusqu'au stand qu'avait tenu le marchand sans scrupule, en traînant une jambe qui n'avait sans doute pas appréciée les péripéties du jour, "car tout ce que tu es à mes yeux... c'est être la personne qui m'a fait perdre la trace de cet enfoiré", qu'il ajouta en cherchant en vin sa Keyblade disparue parmi l'étalage. Il est bien gentil de nous avoir aider, hein, songeait néanmoins No qui n'était pas que rancunier et avait une certaine reconnaissance tout de même, mais j'aurais accepté les coups de ces types sans problèmes jusqu'à pouvoir leur soutirer des informations sur ma Keyblade. Et là alors, j'aurais pu leur faire payer le prix de s'en être pris à Wish et à mon arme... mais maintenant... ce marchand doit être bien loin...

"Voyons Noné, on s'en fiche de la Keyblade maintenant qu'on a ce type en tant qu'ami ! Pas vrai m'sieur ?", questionna Wish en tapotant toujours sur la tête de l'individu amicalement, qu'il considérait à présent vraiment comme un ami du fait de les avoir sauver. Mais était-ce seulement réciproque ? S'il nous apprends de la magie on a plus besoin de Keyblade ! On pourra faire fondre tout l'monde, piouuuh !, pensait l'animal en essayant de voir les bons côtés des événements, tandis que No s'étalait au sol en ayant perdu toute détermination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Gardien des Ténèbres du Magma
Le Démon Flamboyant
FondaGardien des Ténèbres du MagmaLe Démon Flamboyant
avatar
Nombre de messages : 275
Age : 28
Localisation : Brandit un panneau où il est écrit dessus "Je suis ici"
Date d'inscription : 12/08/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Dim 27 Aoû - 1:59

Durant le combat, Rin ne l'avait pas remarqué, ce qui était tout à fait normal puisqu'il avait quelque chose de plus urgent à faire, mais la demoiselle de tout à l'heure en avait profité pour prendre la clé et s'enfuir avec, après avoir légèrement sourit en voyant que son sauveur s'en sortait haut la main contre ces méchants revendeurs de ce qu'ils appelaient "marchandises". Elle n'était pas spécialement une voleuse, le seul fait qu'elle ait prit l'arme était tout bête. Elle avait besoin d'un gros boost de magie pour pouvoir s'enfuir d'ici et ayant senti que cette arme possédait ce qu'il lui fallait, elle l'avait prise avec elle, pensant qu'elle ne manquerait pas au marchand. Finissant sa course en s'adossant à une caisse pour reprendre son souffle, elle ce retrouva très vite assise par terre, pensant que c'était mieux que de tenir debout en équilibre contre ces vulgaires bouts de bois empilés les uns sur les autres. Ceci étant fait, elle enlaça la clé géante en lui faisant un bisou sur le manche.

*Arme de mon coeur, ta venue est le signe de mon retour chez les miens, comme je suis heureuse ! Enfin cette vie à errer ici sans pouvoir partir est terminée ! J'espère que mon frère adoré ce souviendra de moi ! Et dire que mes parents voulaient que je l'épouse pour que notre race ne ce mélange pas, j'espère qu'ils ont abandonnés l'idée et qu'il a pu ce trouver une petite-copine ! Je me sens bête, je l'adore et je l'admire alors que je ne l'ai jamais vu autre que sur des photos, lorsqu'il était encore tout petit, j'aimerais tellement le rencontrer ! Tient ça serait drôle que le gars qui m'a sauvé soit lui*

Semblant avoir beaucoup de choses à exprimer par la pensée pour sa propre personne, on pouvait ce demander si elle était vraiment saine d'esprit ou si elle était juste un peu nunuche, mais dans les deux cas, il y avait de quoi ce faire du soucis pour sa santé mentale. Après tout, on ne pouvait pas lui en vouloir, surtout qu'elle ne comptait plus les années, ou un jour, elle avait été emportée par une sorte de tourbillon, que personne n'avait vu, à part elle, comme s'il ne s'agissait que d'une illusion. Depuis ce jour, elle avait été bloquée dans différents mondes, jusqu'à ce qu'elle réussisse à faire réapparaître ce tourbillon dont elle n'arrivait pas du tout à maîtriser la destination, mais à présent qu'elle avait tout ce pouvoir en sa possession, elle allait enfin pouvoir le contrôler et rentrer à la maison. Alors qu'elle allait tenter de l'utiliser, elle aperçu des marchands d'esclaves, donc elle reprit sa route, ce disant qu'elle utiliserait la Keyblade plus tard.

Du côté de Rin, ce dernier pu entendre le marchand lui demander ce qu'il avait fait. Ce dernier semblait avoir peur, ce qui ne l'étonnait pas du tout. Après tout, il était habitué à ce que les gens aient peur de lui, d'ailleurs il n'avait pas beaucoup d'amis, mais ceux qu'il avait étaient les meilleurs, donc si ont le fuyait, ce n'était pas grave. Le marchand, lui qui faisait le fier tout à l'heure, semblait avoir perdu son statut de grand méchant et ne tarda pas à aller ce cacher, avant d'abandonner ses hommes, les trois derniers qui restaient. Lorsqu'il avait demandé ce qu'il avait fait de ses larbins, Rin avait eût envie de répondre par une petite boutade, mais pensant qu'il allait gaspiller sa salive pour rien, il préféra ce taire. Il ne fallut pas longtemps avant que les survivants ne l'imite.

Suite à cela, il senti quelque chose s'agripper à sa jambe, puis quelque chose de chaud autour de son cou et ce n'était pas sa collerette de feu qui le chauffait, d'ailleurs ces dernières semblaient avoir disparus pour ne pas blesser l'Avale-Rêve, enfin temporairement, car elle revint lorsqu'il alla sur sa tête, le remerciant chaleureusement, ce qui fit sourire le jeune homme, qui n'eût pas le temps de répondre, car le jeune homme aux cheveux roses répondit assez vite à la question de son animal, disant qu'il s'enfichait, parce qu'à cause de lui, il avait perdu la trace du marchand.


"Avec le désert qui entoure la ville, il ne devrait pas aller bien loin et toi non plus si tu ne prends pas le temps de reprendre des forces"

Ne répondant pas tout de suite à Wish, il ce permit de faire une réflexion à ce fameux "Noné", le trouvant tout de même assez mal en point. L'Avale-Rêve dit alors ce qu'il pensait, ce qui laissa songeur le gardien du magma, n'étant vraiment pas habitué à ce faire des amis si vite. Il prit alors l'étrange chat en mettant ses bras au-dessus de sa tête, puis il scruta attentivement l'animal avant de croiser ses bras pour pouvoir mieux le porter et le caresser. ¨

"Je m'appelle Akuma Rin et toi, à ce que j'ai compris, tu dois être Wish. J'aime beaucoup les chats, même si le dernier que j'ai eus m'a laissé un souvenir des plus amères. Je veux bien être ton ami si cela ne te fait pas peur d'être le mien. Je ne suis pas quelqu'un de très recommandable, mais je peux néanmoins vous acheter de quoi manger et vous soigner en dédommagement de la perte de votre clé."

Après avoir terminé de lui parler, il lui fit un faible sourire, puis attendit que personne ne scrutait dans sa direction pour faire un rapidement petit bisou sur le front de l'étrange créature, avant de la remettre sur sa tête. Oui, il aime vraiment les chats, mais il avait préféré ne pas dire que sa dernière conquête était une femme-chat nommée Ayano, sinon il pourrait peut-être penser à de la zoophilie, ce qu'il ne voulait pas, car comparé à un certain ver, il n'était pas aussi en manque. Tout en repensant à cette chère Ayano, il fit un effort considérable pour ne pas déprimer, pensant que ce n'était absolument pas le moment.

"Peut-être devrions-nous aller par-là ?"

Proposa Rin en voyant au loin, un stand bien fournit où ils pourraient ce restaurer s'ils le voulaientt et à voir l'état de No et whis, il pensait que cela leur ferait du bien de manger un morceau, surtout que le marchand n'avait pas du aller bien loin, donc ils pouvaient faire une pause.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
Maître de la Keyblade
L'Héritier de Luxu
ModérateurMaître de la KeybladeL'Héritier de Luxu
avatar
Nombre de messages : 26
Age : 21
Localisation : à la recherche de plus de pouvoirs
Arme : la Keyblade "No Name"
Invocation : Wish, un Chirithy de type Esprit
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Dim 27 Aoû - 4:04

No avait été tenté de répondre sarcastiquement à la première réponse de l'inconnu qui se présenta sous le nom d'Akuma Rin plus tard. Un "nan tu crois ?" bien placé ou bien un "ah cool super, ça m'aide de savoir qu'il est juste planqué dans cette cité surpeuplée où tout le monde se ressemble pour moi !", mais ce n'était pas spécialement dans son caractère de faire dans la plaisanterie. Surtout pas dans une telle situation, où le jeune homme se sentait encore plus vide que d'habitude. 

Fichtre, je n'ai même pas la force de rétorquer quelque chose. Tout ceci était trop beau, cette clé apparue par magie, cet instinct, ce portail vers d'autres mondes... si je ne ressentais pas tant de douleur et de fatigue, j'aurai juré rêvé, être embourbé dans un cauchemar où les scènes insensées défilent et s'enchaînent dans une terreur me détruisant à petit feu... nan franchement, ce n'est pas le moment pour que je me donne en spectacle à bouffonner sur mon triste sort. 

Et puis il n'avait pas dans l'ambition de passer pour le petit rigolo de service à répondre avec tact , justement car il ne voulait absolument pas être un "petit rigolo", ce à quoi il était peut-être destiné avec son gabarit et en l'absence de sa clé rédemptrice.
J'espère que l'arme que je portais sera entre de bonnes mains..., qu'il songea en essayant d'imaginer quelqu'un dans un besoin plus profond que le sien... avant de se ressaisir, se redresser difficilement en trébuchant plusieurs fois après avoir passer sa manche devant son visage pour essuyer d'hypothétiques larmes. 

Est-ce que quelqu'un a déjà pensé à moi ne serait-ce qu'une fois ? Non. Alors ce n'est pas à moi de penser aux autres. Cette Keyblade, c'est la mienne. De toutes les Keyblades qui ont été et existeront, elle est celle qui guidera mes pas. Je le sais, je le sens, elle m'est destinée, mon coeur me le prédit...
"Que mon coeur soit la clé qui me guide", qu'il murmura une fois levé, le regard évasif sous sa capuche qu'il réajusta, peut-être pour masquer ses yeux humides. C'est à cause des épices volatiles ! Je n'ai pas pleuré ! Je me suis résigné à cette vie de merde depuis bien longtemps, je ne pleure plus sur mon sort maintenant !, qu'il aurait pu répondre en tapant du pieds si son acolyte Avale-Rêves lui avait fait une remarque. Maiiis par chance cette boule de poils était plutôt occupée à se faire cajoler par Rin, jusqu'à se que quelque chose le fasse tiquer ! Et les tiques et les chats, ça ne fait pas bon ménage !
[ thème de Wish~ ♪ ]
"Oh l'ami, ze ne suis pas de ce bord là", fit savoir l'Avale-Rêves une fois qu'il reçu un petit baiser sur le haut de sa tête, certainement tout chamboulé que ce geste qui lui était jusque là encore inconnu sera graver à tout jamais dans sa mémoire comme venant d'un homme, et non d'une belle demoiselle comme il aurait pu l'espérer. Les Avale-Rêves n'avaient pas de genre particulièrement définie, mais Wish avait tout de même ses préférences, et la gente masculine ne semblait donc pas l'intéresser. 
"Et je ne suis pas un banal chat !", qu'il ajouta en sautant des bras de Rin pour se tourner et soulever maladroitement à l'aide de ses courtes pattes sa cape blanche pour laisser visible le logo que son dos arborait. "Ze suis un Avâle-Rêves Chirithy, de type Esprit évidemment !", de quoi bien définir les choses et être clair sur son identité, même si de telles informations pouvaient paraître bien floues pour une personne n'y connaissant rien aux créatures du Domaine des Rêves. 

Alors qu'il était tout fier de montrer son emblème dorsale, il disparu dans une petit nuage de fumée avant de réapparaître dans une maigre lumière au près de son Invocateur. No Name avait-il été jaloux de l'amitié entre Rin et SON Avale-Rêves ? Il faut croire que oui, car c'est bien lui qui ramena la créature à ses côtés, au coin de son cou, sous sa capuche.

Nous n'avons pas de temps à perdre. Il faut retrouver ce type au plus vite. Me restaurer ? Maintenant ?! Pff, foutaises, je n'ai pas besoin de manger, je suis habitué à connaître la faim et la douleur, être dans un état piteux ne me gêne pas, et il en va de même pour Wi- hm.
"Tu... nous aideras à retrouver le marchand ensuite ?", qu'il finit par demander en songeant à son Avale-Rêves qu'il entendait déjà ronflé, No avait beau être obnubilé par sa mystérieuse clé et son oeil enivrant, il restait tout de même lucide et ne voulait pas laisser plus longtemps Wish ainsi. Et puis No Name n'était pas totalement stupide, même s'il voulait se montrer comme un dur à cuir intransigeant et encré dans ses décisions, il savait qu'au bout d'un moment il ne serait même plus apte à invoquer Wish, et la présence de son compagnon passait avant celle de la Keyblade, à ce moment là. Elle finira par revenir entre mes mains quoi qu'il arrive, n'est-ce pas ?, qu'il ne pu s'empêcher de se redemander néanmoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Gardien des Ténèbres du Magma
Le Démon Flamboyant
FondaGardien des Ténèbres du MagmaLe Démon Flamboyant
avatar
Nombre de messages : 275
Age : 28
Localisation : Brandit un panneau où il est écrit dessus "Je suis ici"
Date d'inscription : 12/08/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Lun 28 Aoû - 1:19

A force de fuir, la jeune femme fini par ce retrouver coincée. Voyant ses poursuivants ce rapprocher de plus en plus prêt de sa personne, elle ne su pas quoi faire, car même si elle avait une puissante arme entre les mains, elle ce sentait désavantagée par le fait qu'en ce faisant prendre en tenaille dans ce cul-de-sac, la précision de ses mouvements étaient réduits, du fait, ce défendre avec la clé géante était une chose impensable. Ce disant qu'elle ne devait pas céder à la panique, elle ce concentra, ce disant que ses illusions sauraient lui sauver la vie, mais au moment où elle allait envoyer une bête imaginaire contre ses poursuivant, ces derniers ce firent éjecter plus loin par un bâton qui s'était allongé pour les frapper et les envoyer ce cogner contre des caisses, ce qui fait qu'ils furent temporairement assommés. En voyant son visage, la miss émit un petit cri de surprise, ne s'attendant pas à une telle rencontre.

- Vos... Vos cheveux... Ils ont changés ? V... Vous êtes mort ?

> Comment ça "Mort ?" Non, je suis bien vivant ma chère demoiselle en détresse ! Vous avez dû me confondre avec quelqu'un d'autre, ce n'est pas grave ! Pour vous rassurer, je suis un hologramme, car je ne peux pas me déplacer par mes propres moyens. Dites, avec toutes ces émotions, vous voulez que je vous paie un verre ?

- Un... Verre... V... Vous n'êtes pas un marchand d'esclaves, vous n'allez pas me piéger, vous me le promettez ?

> Ma chère demoiselle la seule chose que j'ai envie de capturer est vos douces lèvres. Il m'est impensable de pouvoir faire du mal à une beauté telle que vous !

- Vous êtes drôles, mais pour mes lèvres, vous pouvez faire une croix dessus ihih ! Je vous suis

Prenant Shikata pour Rin, elle avait cru qu'il lui était arrivé quelque chose de grave, mais au final, ce n'était pas le cas. Ayant l'air plutôt impressionnée par une telle prouesse de la part de son sauveur, elle fini par décider de le suivre, même si elle était un peu méfiante. Après tout, il l'avait défendue et puis, quelques minutes de plus dans ce monde ne changerait pas sa vie. Du côté de Shikata, ce dernier avait fini de faire son tour du marché et n'ayant rien trouvé qui l'intéressait, il avait fini par tomber par hasard sur la demoiselle et ne voulant pas qu'elle soit blessée, il l'avait protégée, empruntant au passage l'arme de Rin, ce qui fait que le gardien du magma avait pu voir son bâton magique disparaître avec étonnement, avant de soupirer un petit peu, lorsqu'il avait comprit que Shikata avait encore utilisé son précieux objet sans lui en demander la permission.

Quoi qu'il en soit, il était bien content qu'elle ait accepté sa proposition, car la sentant un peu fragile, il ce disait que la laisser ce débrouiller toute seule pourrait lui créerait peut-être encore plus d'ennuis, surtout si elle tombait encore sur ce genre de personnes, et puis, peut-être qu'au final il pourrait bien s'amsuer avec, on ne sait jamais. En tout cas, on pouvait dire que la jeune démone avait de la chance, car elle avait été sauvée deux fois par un gardien des ténèbres du magma. Quant au principal intéressé, ce dernier avait eût un air étonné lorsque l'étrange chat roux lui avait fait comprendre qu'il n'aimait pas les garçons.


"Mais... Ce n'est pas ce que tu crois..."

Oui c'était vraiment un malentendu, car il avait fait ce geste juste pour lui montrer qu'il l'appréciait, non pour lui dire qu'il en était amoureux. Cependant, il ce mit à ce demander si c'était vraiment quelque chose de mal qu'un homme aime un autre homme, mais ne le sachant pas, il ce dit qu'il penseriat à la question une autre fois, lorsque la situation sera moins critique. En tout cas, cela ne l'empêcha pas de rougir un petit peu en étant gêné. Le chat lui dit qu'il n'était pas un simple chat et après avoir fait un bon saut, il lui montra fièrement son logo.

"Tu es une invocation ? Je dois avouer que pour le moment, t'es l'invocation la plus cool que j'ai rencontré !"

Il lui avait dit cela en s'exclamant un peu, ayant un grand sourire aux lèvres, jusqu'à ce qu'il fût surprit en voyant l'Avale-Rêve disparaître puis réapparaître aux côtés du garçon, ce demandant pourquoi il avait fait cela, mais en voyant la boule de poil grimper sur l'épaule de son ami, il ce mit à ce dire que le garçon avait comprit qu'il était fatigué et que c'était pour cette raison qu'il l'avait rappelé, ce disant que c'était dingue de voir qu'une invocation pouvait avoir les mêmes besoins qu'un être banal. L'individu qu'il avait sauvé lui demanda alors s'il allait l'aider à retrouver le marchand.

"Bien sûr que je vais t'aider ! Ce gars, il ce prend pour un mec super balèze, mais dès que ça tourne mal, il fuit comme une fillette et j'ai bien envie de lui donner la correction que je n'ai pas pu lui donner."

Pensant que c'était mieux de lui dire cela que de lui dire qu'il allait le faire parce qu'il avait rien d'autre à faire de la journée, il avait toutefois l'air sérieux en disant qu'il voulait corriger ce mec, car il pensait qu'il avait bien besoin de cette punition qu'il n'avait pas pu lui donner pour avoir eût la simple envie de le mettre en cage pour l'exposer aux yeux de tous comme une bête de foire juste pour gagner de l'argent, ce qu'il n'avait pas apprécié. Menant son protégé à un stand remplit de boissons et de nourritures diversifiées, il lui fit signe de choisir ce qu'il voulait manger et boire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
Maître de la Keyblade
L'Héritier de Luxu
ModérateurMaître de la KeybladeL'Héritier de Luxu
avatar
Nombre de messages : 26
Age : 21
Localisation : à la recherche de plus de pouvoirs
Arme : la Keyblade "No Name"
Invocation : Wish, un Chirithy de type Esprit
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Lun 28 Aoû - 6:12

HRP: Je pari qu'il y aura le droit aux lèvres de la demoiselle ! (reste à savoir lesquelles, celles du haut ou du bas ?) 8D /sbaffe/ /voilà c'était la minute beauf !/

"Et bien dans ce cas... prenons un court temps pour reprendre des forces avant de retrouver cette "fillette"", répondit No Name en décrassant ses vêtements remplis de sables, et de trous, mais ça il ne pouvait pas y faire grand chose. Il n'avait clairement pas paru serin en donnant cette réponse, évidemment car il s'en voulait de ne pas vouloir partir de suite à la recherche du voleur et risquer ainsi de peut-être perdre sa Keyblade à tout jamais, il y avait aussi le fait que recevoir de une telle aide de la part d'un inconnu n'était vraiment pas dans ses habitudes, mais ce qui le dérangea peut-être le plus fut, tout bêtement, la formulation de phrase de Rin. "Mais dès que ça tourne mal, il fuit comme une fillette", des paroles dans lesquels No se reconnaissait inévitablement, lui qui ne pu que fuir les ennuis avec son corps de "lâche", "femmelette", "fillette". Il avait bien trop souvent compris que quoi qu'il puisse faire il ne serait jamais de taille contre ses adversaires, que ce soit dans un affrontement d'Avale-Rêves ou bien un commun d'homme à homme à mains nues. No Name n'était clairement pas fait pour ça. Mais recevoir une Keyblade était peut-être comme un dédommagement de la part du destin, hein ? Un moyen de s'excuser pour ses nombreuses incompétences ? Un moyen pour lui de le mener vers plus de pouvoirs ? Il l'espérait, fortement. Et cette soif de puissance l’emmènerait inévitablement, un jour, à aspirer à des forces que même la Keyblade ne pourrait pas lui donner. Les Ténèbres, certainement. Mais No ne savait pas réellement encore de quoi il s'agissait à ce moment là,  ce n'était plus qu'une question de temps.

C'est vers de l'eau simple et plate que No se tourna rapidement en premier choix. Lui qui n'était pas habitué à de telle chaleur et qui n'avait pas bu d'eau claire depuis bien trop longtemps, c'était un luxe qu'il ne pouvait refuser. Et puis les autres boissons gazéifiées, comme du soda, ne lui inspirait rien de sain. De l'eau avec des bulles de gaz ? De l'eau colorée ? Eww. Non vraiment, ces boissons sucrées importées de mondes extérieurs à Agrabah ne lui disaient rien du tout. Par contre, là où les couleurs vives le rebutaient au niveau des boissons, les fruits les plus colorés ne pouvaient que l'attirer, lui et ses papilles gustatives qui frissonnaient d'avance à l'idée de recevoir un précieux nectar sucré ou même acide jusqu'au fond de la gorge. Des plaisirs que son estomac ne connaissait sans doute même pas.
"Voilà ce que je vais vous prendre", qu'il indiqua au détenteur du stand tout en prenant ses bouteilles d'eau et ses fruits dans sa cape retroussée, qui faisait presque office de petit baluchon. "Et hum, c'est mon am- camarade ici présent qui vous paiera, si cela ne pose pas de soucis", qu'il ajouta. Même s'il avait vécu dans la rue, No avait un certain respect d'autrui, peut-être qu'ainsi il espérait en recevoir en retour, c'est pourquoi il était généralement plutôt poli, notamment envers les braves gens qui exerçaient leur métier avec sourire.

"Dis moi...", commença à demander No Name après s'être installé non loin du stand sur un petit banc, en maigre bois à ras du sol, à son interlocuteur. "Hum... Rin, c'est bien ça ? Ou Akuma peut-être ? Je ne sais pas dans quel ordre se trouve ton nom et ton prénom", qu'il ajouta, même si ce n'était pas là où il voulait en venir, il était certainement plus pratique de connaître à proprement parler l'identité de celui avec qui il allait, au moins, passer le reste de la journée à rechercher le marchand en fuite dans l'espoir de retrouver son arme, qui se trouvait en réalité bien plus près qu'il ne le pensait.
"J'aimerai savoir d'où te provient ta magie ? Comment as-tu pu faire disparaître si aisément ces hommes en un rien de temps ?". C'est probablement sans le savoir que Rin avait attisé la curiosité de No, et avait donc joué un rôle important dans l'avancé du porteur de la Keyblade vers le pouvoir des Ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Gardien des Ténèbres du Magma
Le Démon Flamboyant
FondaGardien des Ténèbres du MagmaLe Démon Flamboyant
avatar
Nombre de messages : 275
Age : 28
Localisation : Brandit un panneau où il est écrit dessus "Je suis ici"
Date d'inscription : 12/08/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Lun 28 Aoû - 17:45

HS : On connait tous Shika, ça ne le dérangerait pas Razz Par contre, s'il essaie, il risque de passer un sal quart d'heure x)

Rin accompagna donc le jeune à la cape jusqu'au stand, qui était vraiment fait pour rassasier tout ceux qui passaient devant, même les plsu difficiles grâce à son choix de produits frais de qualités. Rin observa silencieusement le garçon prendre de l'eau et des fruits, disant que c'était le gardien qui payait, ce qui fait que ce dernier hocha la tête d'un air affirmatif pour confirmer les dires de son protégé. Il s'approcha et saisit un kaki dur, le mettant avec les autres fruits.

"Je prendrais également celui-ci, si cela ne vous dérange pas"

- Oh bien au contraire ! Vous savez jeune homme, les affaires, sont les affaires et un fruit de vendu en plus font les miennes héhéhé !

"Tant que vous n'essayez pas de m'arnaquer, c'est ce qui compte le plus. Je vous dois tout cela ? Très bien, tenez mon brave !"

- Merci et au plaisir de vous revoir jeune homme ! héhéhé

Le marchand semblait être tellement content qu'ont lui achete ses produits qu'il n'arrêtait pas d'avoir un petit rire que Rin trouvait suspect, mais bon, est-ce que ce méfier de tout le monde était une bonne chose ? Après tout, cet homme âgé semblait être honnête, donc mieux valait ne pas le juger si durement. Après avoir payé et remercié l'homme, ce dernier l'avait également remercié, puis une fois les produits dans les mains du jeune homme aux habits troués, Rin en profita pour prendre son fruit, venant ainsi s'asseoir aux côtés de l'individu aux cheveux roses, faisant tout de même attention en s'asseayant, car le banc avait l'air plutôt bancal et il ne voulait pas qu'il cède sous son poids, ce qui lui feriat un peu honte.

"Rin suffit, et toi quel est ton nom ?"

Répondit Rin à la question du garçon, tout en faisant un peu flambé son fruit, comme ça, il était sûr de ne pas tomber malade et puis, il truvait que ce genre de fruit était meilleur. Le croquant comme une pomme, il se stoppa lorsque son interlocuteur lui posa une question. D'où lui viennenet ses pouvoirs déjà ? La question était pourtant simple, mais il lui fallut réfléchir un peu avant de lui répondre.

"A la base, ma magie vient du fait que je suis un démon du feu et du coup, je suis né avec ces pouvoirs, que j'ai appris à maîtriser ave cmon père adoptif, et puis, un jour, j'ai rencontré une femme qui m'a permit de découvrir qui j'étais véritablement. Je suis un gardien des ténèbres du magma, il m'est donc très aisé pour moi d'utiliser ce pouvoir quand bon me semble. Apprendre la magie n'est pas quelque chose de complexe lorsque tu nais avec un flux magique, ce sont pour ceux qui n'ont n'en pas que c'est plus ardu. Tu... Tu aimerais apprendre la magie c'est ça ?"

Il lui avait donné une explication assez fiable, mais il ce doutait qu'il aurait sûrement des uestions à lui poser après avoir entendu toutes les informations qu'il venait de lui donner. Ce demandant s'il voulait apprendre la magie, il avait un peu hésité à lui poser la question, et pourtant, il avait fini par le faire, ce disant que cela pouvait peut-être, être quelque chose d'important pour le jeune homme. Pendnat ce temps, Shikata et la demoiselle étaient en train de boire un verre, tranquillement, comme si ils ce connaissaient depuis toujours.

> Et du coup, vous m'aviez dit que vous, vous appelliez comment déjà ?

- Je ne vous l'ai pas encore donné.

> Ah oui, c'est vrai héhé quelle perspicacité !

- Dites, c'est quoi ce regard depuis tout à l'heure ? Je vous conseil d'arrêter d'essayer de me draguer, car j'ai déjà un petit-copain !

> Et il s'appelle comment ? Ouais bien sûr à d'autres ! En tout cas, moi je m'appelle Shikata et vous ?

Shikata essayait de connaître le prénom de la demoiselle qu'il avait sauvée. Cete dernière lui fit alors bien comprendre qu'elle voyait clair dans son petit jeu, ce qui le fit sourire. Remarquant qu'il la draguait à cause de son regard qui le trahissait, la miss essay de ce défendre en lui faisant croire qu'elle avait déjà un petit-copain, ce qui amusa le ver qui lui demanda le nom du garçon, n'y croyant pas. C'était trop bête, mais sur le coup, le nom de son grand-frère ne lui revenait pas en mémoire, et dire qu'elle voulait l'utiliser pour le dissuader, c'était raté "Ce rendant compte qu'elle bluffait, Shikata ce mit à éclater de rire, avant de lui demander une fois de plus son prénom, ce à quoi elle ne répondit pas, ayant trop honte pour sortir le moindre mot de sa bouche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
Maître de la Keyblade
L'Héritier de Luxu
ModérateurMaître de la KeybladeL'Héritier de Luxu
avatar
Nombre de messages : 26
Age : 21
Localisation : à la recherche de plus de pouvoirs
Arme : la Keyblade "No Name"
Invocation : Wish, un Chirithy de type Esprit
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Mar 29 Aoû - 4:23

C'est très attentif que No écoutait la réponse de Rin, qui lui avait confirmé son prénom, au point où le jeune homme oublia la question du démon et ne donna pas le sien en retour. Et puis "No", "Noné", "No Name", rien de tout cela ne ressemblait véritablement à un nom, alors il n'aurait pas su véritablement quoi répondre sans paraître idiot. "Mon nom est "je n'ai pas de nom"", ça sonne moyennement juste. Et puis le garçon aux pupilles verticales était surtout concentré sur les dires de l'autre jeune homme au collier de flammes. Toutes ces informations sur le fonctionnement de la magie de Rin et ses origines, No n'était pas bien sûr de tout saisir. Il voulu donc comprendre plus précisément les choses.

"Niveau magie, tout ce que je sais faire... c'est ça", qu'il répondit en claquant des doigts, faisant apparaître Wish devant lui après qu'il ait disparu de son épaule dans un faible nuage de fumée qui s'évapora dans l'air en sortant de sa capuche. C'est tout ensuqué que Wish se demanda pourquoi No venait de le faire bouger et ainsi le réveiller de sa sieste du moment, il aurait pu commencé à être grognon et à en vouloir à son compagnon, mais ce dernier lui tandis l'un des fruits qu'il avait obtenu grâce à Rin, ce qui équilibra le tempérament de Wish et lui fit oublier son réveil brutal. Même si la créature n'avait pas véritablement besoin de se nourrir, No Name aimait lui faire goûter ce qu'il mangeait également, afin de partager plus qu'une simple relation d'invocateur-invocation. Ainsi, lors des moments de grandes faims, No et son Avale-Rêves pouvaient se rappeler du maigre repas qu'ils eurent la dernière fois, et débattre sur ses saveurs inexistantes. Il était certain qu'après avoir goûter à de si succulents fruits, cela reviendraient souvent dans ce genre de discussion.

[ Réflexion ♪ ]

"Et ce n'est rien d'exceptionnel; Wish est un Avale-Rêves particulièrement faible quoi qu'on puisse dire, que j'ai su faire naître très tard par rapport aux autres personnes de mon monde. Je viens d'un endroit où la magie n'existe pas vraiment, enfin pas chez les humains, elle ne fonctionne qu'à travers les Avale-Rêves. Il me sera certainement impossible d'utiliser le moindre sort... je pense", qu'il ajouta en levant les yeux vers le ciel, songeur. Moi je ne suis pas un démon, je n'ai pas eu le droit d'avoir le moindre pouvoir, et je n'ai pas de nature cachée, qu'il se dit en comparaison au cas de Rin. Tout se fait par hérédité ou par chance, hein ? Pas d'bol, je n'ai ni l'un ni l'autre. Il en oubliait alors le fait que lui aussi avait été "élu" par quelqu'un ou quelque chose, puisqu'une Keyblade très importante était venue à lui sans qu'il n'ait reçu son pouvoir d'un Maître de la Keyblade; un terme dont il ignorait l'existence à ce moment là d'ailleurs, et qui finira certainement pas l'obnubilé également dans sa quête de la maîtrise de son arme et la recherche de puissance.

"Les ténèbres vainqueront, la lumière s'éteindra", qu'il cita du conte qui lui avait faire croire en l'existence de la Keyblade avant de commencer à poser ses questions; "je voudrais savoir, qu'est-ce qu'un Gardien des Ténèbres ? Il en existe d'autre ? Sont-ils tous aussi doué que toi ? Et puis, aussi... quelles importances ont les Ténèbres à travers les mondes ?".
Si le conte est juste, les Ténèbres l'emporteront un jour où l'autre sur la Lumière. S'il faut choisir un camp, je sais vers lequel me tourner. No ne savait pas grand chose des Ténèbres, dans son monde, elles ne donnaient que naissance à des Avale-Rêves de type Cauchemar, qui ensuite servaient à la création de bribes de rêves permettant la possibilité de forger de puissants Avale-Rêves Esprits. D'une certaine manière, les Ténèbres étaient un point central de la vie dans la Mégalopole des Songes, mais n'étaient jamais apparues à No Name comme un moyen d'obtenir de la force. Pour lui, la puissance passait par les Avale-Rêves Esprits, donc par les Bribes de Rêves, donc par les Cauchemars, et pourtant, à l'origine de tout cela, à la source pure... il n'y a que les Ténèbres. C'était une évidence pour No à présent. Il avait néanmoins besoin d'en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Gardien des Ténèbres du Magma
Le Démon Flamboyant
FondaGardien des Ténèbres du MagmaLe Démon Flamboyant
avatar
Nombre de messages : 275
Age : 28
Localisation : Brandit un panneau où il est écrit dessus "Je suis ici"
Date d'inscription : 12/08/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Mer 30 Aoû - 1:15

Tout en écoutant No parler, il finissait de manger son fruit. Certes il était un peu juteux, mais il séchait un peu la bouche, ce qu'il pensait que ce n'était pas bien grave, car ce genre de fruits étaient tellement peu courants que ce détail ne valait rien à ses yeux. Alors s'il comprenait bien, c'était le jeune homme qui avait fait naître cette créature ? C'était dingue de ce dire que les habitants du monde d'où venait l'inconnu, étaient capable de créer de telles créatures. Il disait toutefois, avec une grande franchise que son comapgnon était faible face aux autres Avales-Rêves de son monde.

"Aucunes créatures n'est faibles, il a sûrement une faculté cachée que vous n'avez pas encore découverte"

Déclara Rin, car pour lui il était impensable qu'une créature née dans un monde où les habitants avaient besoin d'elles pour ce défendrent, ne puisse pas posséder de quoi pouvoir remplir sa mission. Suite à cela, le jeune homme ce mit à lui poser pleins de questions, ce qui le fit soupirerr, ce demandant quand un jour son rang sera reconnu par tous les mondes pour qu'il n'ait pas à ce répéter tout le temps. Ce jour n'étant pas encore arrivé, il scruta le ciel brièvement, ce rendant compte qu'il avait encore bien le temps de tout lui expliquer, avant de le fixer à nouveau, pensant qu'il avait de la suite dnas les idées, même s'il ne semblait pas tout comprendre ce qu'il disait, surtout au niveau des ténèbres.

"Nous sommes au nombre de sept gardiens, c'est également le cas pour la lumière et le crépuscule. Dans mon camp, je pense que bien utilisés, nos pouvoirs sont tout autant puissants les uns que les autres. Nous avons pour fonction de protéger une princesse en particulier, une jeune femme au coeur étant de ténèbres, de lumières ou de crépuscules pures."

Voulant être honnête, il avait dit ce qu'il pensait sincèrement de ses collègues, même s'il pensaient que leur équipe était bien plus forte que les deux autre camps réunis. Continuant ainsi dans son récit, il décida néanmoins de faire une petite pause, juste pour soufler deux minutes, avant de reprendre son récit.

"Les demoiselles ayant ce titre sont très importantes, car une fois réunies, les princesses de lumières permettraient d'ouvrir la porte des ténèbres du Kingdom Heart. Lorsque ce sera fait, les ténèbres envahiront tous les mondes et ce sera le chaos. A l'inverse, les princesses de ténèbres permettront d'ouvrir la pote de lumière, répandant ainsi le bien partout, ce qui chamboulerait tout puisque les êtres vivants ne peuvent pas vivre uniquement de lumières, il faut aussi une part de ténèbres pour qu'un coeur puisse continuer d'exister, après tout rien n'est tout noir ou tout blanc"

Il fit à nouveau une pause, mais cette fois-ci, c'était pour que le garçon puisse bien tout assimiler et éviter de ce perdre dans ses explications, car s'il ne ce concentrait pas, il allait perdre le fil et e rien comprendre à ses dires, ce qu'il ne désirait pas, ca ril avait horreur de parler dans le vid.e

"C'est donc pour cette raison que les princesses du crépuscules existent. Une fois leur porte ouverte, elles permettront de rééquilibrer les mondes, ce qui fait que ce sont également des personnes importantes, surtout que leurs pouvoirs combinés avec ceux d'une princesse de lumière et de ténèbre peuvent reconstituer un coeur détruit. Impressionnant, n'est-ce pas ? Avant que tu me le demandes, ma princesse est très autonome, de ce fait elle n'a pas besoin de moi constamment et puis elle sait ce défendre. En plus elle s'est mariée dernièrement au gardien des ténèbres des ténèbres, donc elel a mieux à faire que de rester à mes côtés... Si jamais elle a vraiment un problème, elle peut me parler par télépathie grâce à notre lien très fort de gardien/princesse"

Et voilà, le monologue le plus long t le plus ennuyant venait enfin de ce clôturer, ce qui soulagea Rin, qui ce disait qu'il en avait terminé avec ce chapitre et qu'il n'aurait plus à en parler aujourd'hui, enfin si le jeunot avait tout bien comprit ses explications. En parlant de Yûki, on pouvait entendre une légère amertume lorsqu'il parla du mariage, sentant que ça le travaillait encore de ne pas avoir été invité. Maintenant, il allait pouvoir ce consacrer à la deuxième question qu'avait posée son interlocuteur, qui semblait être très curieux concernant ces deux sujets.

"La plupart des ténèbres pervertissent les mondes et les rendent moins chalereux, plus tristes et parfois même morbides. Toutefois, pas toutes sèmes la destruction sur leur passage, certaines sont plus sereines et veulent ce comporter comme la lumière, mais elles ont beau faire des efforts, un jour, leur véritable nature ressortira au grand jour et engloutira la lumière qu'elle voulait préserver, ainsi est le destin de tout ceux empruntant le chemin qui mène aux ténèbres. Les ténèbres peuvent faire beaucoup de mal à travers les mondes et leurs habitants, elles sont parfois terrifiantes, mais quand on sait les maîtriser, elles deviennent nos puissantes alliées et nous permettent d'accomplir des choses incroyables alors que ceux qui les craignent finissent par ce faire dévorer par ces dernières. Fait attention où tu mets les pieds si tu te rends dans un monde ténébreux, tu sais comment tu y rentre, mais tu ne sais jamais comment tu seras en le quittant, surtout si tu n'y es pas habitué"

N'arrivant pas à faire une brêve explication, il lui avait dit comment pouvait être des ténèbres qui envahissaient un monde sous différents points de vues, ce disant que c'était important qu'il sache tout cela pour qu'il puisse les apprécier, s'il voulait les rejoindre, et pour qu'il sache comment les fuirs s'il désirait les combattres. Ne voulant toutefois pas effrayé son protégé, car il commençait à bien l'apprécier et il ne voulait pas qu'il parte, il avait fait en sorte de ne pas tout lui raconter et d'entrer que dans les grandes lignes, mais il voulait tout de même le faire réfléchir, ce qu'il espérait qu'il fasse en entendant sa dernière réplique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
Maître de la Keyblade
L'Héritier de Luxu
ModérateurMaître de la KeybladeL'Héritier de Luxu
avatar
Nombre de messages : 26
Age : 21
Localisation : à la recherche de plus de pouvoirs
Arme : la Keyblade "No Name"
Invocation : Wish, un Chirithy de type Esprit
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Mer 30 Aoû - 19:09

Il zozote, est-ce que c'est une faculté cachée ? Vas-y Wish, postillonne leur à la gueule !, s'amusa à penser No Name un court moment en regardant son Avale-Rêves. Il avait arrêté d'espérer voir le moindre pouvoir se faire remarquer chez Wish, et même s'il n'avait rien de particulier jusqu'à preuve du contraire, No Name appréciait grandement son seul et unique ami. Et puis ce manque de pouvoirs renforçaient la solidarité entre l'invocateur et son invocation, ils se sentaient aussi inutiles l'un que l'autre, et se soutenaient ainsi. Peut-être que le pouvoir de la Keyblade viendrait se planter comme une épine dans cette relation qui marquera une différence entre Wish et son Noné à l'avenir.

C'est très assidu que le jeune homme aux cheveux roses écoutait les paroles et explications de celui qui semblait bien avoir appris sa leçon sur son rôle de Gardien des Ténèbres, et qui pu en prime donné quelques conseils vis-à-vis des Ténèbres en elles-mêmes. Comme s'il disposait d'un dictaphone intégré dans son cerveau, No enregistrait parfaitement les paroles de son interlocuteur. Peut-être qu'un jour il citera ses mots, tout comme il appréciait cité ceux de son conte favoris, et citait également, et inconsciemment, parfois ceux du premier porteur de la Keyblade qu'il avait hérité. Ne sait-on jamais, à l'aube d'un entraînement, No expliquera peut-être à son successeur ce que Rin lui avait mentionné ce jour là.

Alors la porte des Ténèbres sera certainement ouverte un jour... songea l'innommé, qui ne voyait que cela de possible au vu de la fin du Conte de la Guerre des Clés. Si d'ici là je maîtrise les Ténèbres, si je ne les crains pas, et bien je n'aurais rien du tout à craindre, qu'il en conclu. Et bien qu'il ait été mis en garde sur ce qu'il risquait en empruntant la route vers les Ténèbres, No était plus déterminé que jamais à trouver la force de réussir à travers ce côté du coeur. Je n'ai rien à perdre, les Ténèbres n'auront rien à me perdre en échange, rien d'autre que ma faiblesse.

"Merci pour ces informations et ces conseils", répondit No après quelques secondes de mutisme. "Tu connais tout cela grâce à la femme qui t'a fait découvrir ta nature de gardien, c'est bien cela ? Qui est-elle et où puis-je la trouver ?", qu'il voulait savoir en tant que dernière question sur ce sujet. Le reste à propos des Ténèbres, il l'apprendrait certainement de la bouche d'Icy Maléfique.

Non loin de là, le marchand en fuite responsable du vol de la Keyblade de No était à la recherche de celle-ci, qu'il avait lui même réussi à se faire voler dans le fouillis des événements qui s'était déroulé à son stand.
"Si je la retrouve je n'aurais rien à craindre de ces mioches !", qu'il marmonnait en traversant les ruelles, poussant les villageois sur son chemin sans respect, lui qui imposait sa présence de colosse parmi la foule. Les yeux exorbités et le front en sueur, il était dans un état de panique, un état second clairement, probablement à cause de la peur de finir liquéfié comme ses hommes de mains. Il n'avait certes pas la moindre compassion pour ses sous-fifres, mais les voir mourir en un instant avait entaché la santé mentale de cet homme aux airs de dur à cuir.
Il arriva dans un coin où il s'arrêta net sur son chemin, ayant cru entendre la voix de celui qui avait fait disparaître ses soldats. Il ignorait en réalité que ce timbre appartenait à Shikata, et ne voyait pas réellement la différence entre le démon et l'hologramme, sur qui il finit par poser l'oeil tout en restant discret de de peur de se faire repairer avant d'avoir pu trouver de quoi se venger de l'homme à qui il pensait. Mais cette tentative de discrétion fut bien courte, puisqu'il remarqua aux côtés de Shikata une demoiselle avec le même type d'oreilles félines, et qui avait en sa possession ni plus ni moins que la clé de No Name que le marchand hors-la-loi voulait récupérer. Et cette gamine... je l'ai déjà vu... mais oui ! Elle était l'une des femmes en vente de l'autre idiot qui a perdu ses esclaves !? Était-ce un coup de ce démon... ? Le parallèle était inévitable. Les yeux aux veines presque éclatées par la peur et la colère, le bandit se rua vers la demoiselle de son imposante masse tout en hurlant de rage, il n'avait pas ses hommes avec lui, il n'avait que l'impulsion du moment, le désir de s'emparer de l'arme magique. Sortant de l'ombre, c'est armé d'un poignard qu'il couru droit vers la jeune femme accompagnant Shikata. Si j'arrive à la tuer et à prendre la clé rapidement, alors l'autre type ne pourra rien me faire !, qu'il pensait dans sa ruée vers le pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Gardien des Ténèbres du Magma
Le Démon Flamboyant
FondaGardien des Ténèbres du MagmaLe Démon Flamboyant
avatar
Nombre de messages : 275
Age : 28
Localisation : Brandit un panneau où il est écrit dessus "Je suis ici"
Date d'inscription : 12/08/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Jeu 31 Aoû - 0:23

Remarquant qu'il écoutait bien attentivement, comme un bon élève très sage, Rin n'en fût que satisfait, lui faisant ainsi comprendre qu'il avait bien fait de faire des pauses pour qu'il puisse bien tout encaisser et surtout qu'il n'avait pas parlé pour rien puisqu'il semblait avoir tout retenu. Après l'avoir remercié, il lui posa des questions au sujet de celle qui lui avait tout apprit. Voulait-il la rencontrer pour lui poser des questions plsu techniques et pointues afin de savoir au détail prêt tout le sujet des ténèbres et des gardiens ? Si c'était le cas, alors il ne devait pas ce taire, et puis, il sentait qu'il ne voulait pas la voir pour lui faire du mal, donc il avait tout intérêt à cracher ces dernières

"Celle qui m'a tout apprit est ma patronne. C'est la cheffe des gardiens des ténèbres de la glace. Elle s'appelle Icy Maléfique et vit dans un monde ténébreux qui ce nomme Illusipolis. "

Pendant ce temps, Shikata et la demoiselle étaient bien à boire leur verre. Ayant sympathisé, ils rigolaient bien, même si elle ne lui avait pas encore dit son prénom, ce qui au final, ne l'importunait pas tant que cela d ene pas le savoir, cela donnait même un petit côté mystérieux qui lui plaisait beaucoup. Alors qu'il allait lui raconter une blague perverse, il fût interrompu par l'arrivée d'un gars vraiment gigantesque, qui c'était mit à foncer sur eux. Quoique, c'était plus la demoiselle qu'il semblait vouloir viser avec son poignard. Ne sachant pas pourquoi il en voulait à sa vie, il utilisa sa main matérialisée pour pousser la chaise de la miss de côté, ce qui lui fit faire une roulade qui l'égratigna un peu, mais pas au point que cela soit grave. Il saisit ensuite très rapidement l'arme de gardien de Rin et s'en servit pour bloquer l'homme, mais n'ayant pas assez de force, il n'allait pas faire le poids contre lui.

> Mademoiselle, vous feriez mieux de partir, ce type est dangereux ! Hey vous on ne vous a jamais dit que le seul dard que l'on peut ce servir contre une file ne'st pas aussi coupant ? Vous lui voulez quoi ?

- Mais... Je peux peut-être essayer de vous aider...

> Vous n'avez pas l'air d'e^tre une grande escrimeuse ! Allez trouver Rin, c'est un gars qui me ressemble beaucoup et il vous protégera

*ça y est, je me souviens, il s'appelle Rin... Oh, mais est-ce que par hasard il ne serait pas...*

Comme à son habitude, Shikata ne pu s'empêcher de faire une petite allusion assez crue, montrant bien que cela faisait partie de sa vie et qu'à chaque moments, il y avait de quoi y penser. Tentant de la protéger du mieux qu'il le pouvait, il la vit alors plantée sur place, semblant avoir un regard dans le vide, ce qui l'inquiétait un peu. Faisant aller son bâton vers l'homme pour l'empêcher d'atteindre la demoiselle, il sentait que la situation devenait critique.

> Allez-y ! Qu'est-ce que vous attendez ???

- Désolée...

Murmurant ces paroles en ayant la tête baissée, la jeune femme la redressa, puis ce mit à courir, ce faufilant ainsi parmi la foule, qui semblait avoir marre de ce tumulte, car les habitants ce mirent à râler, disant que les jeunes d'aujourd'hui n'étaient tous que des voleurs qui n'avaient aucuns respects. Du côté de Rin, ce dernier senti comme une légère migraine au niveau de son front. Cela n'arrivant que lorsque Shiakta avait des ennuis, il ce mit alors à ce demander ce qu'il étiat en train de fabriquer et s'il ne fallait pas partir à sa recherche, mais laisser le jeunot à la cape tout seul n'était pas une bonne idée, surtout pas en ces rues remplies de gens malhonnêtes, ce qui le fit ce retrouver dans un grand dilem.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
Maître de la Keyblade
L'Héritier de Luxu
ModérateurMaître de la KeybladeL'Héritier de Luxu
avatar
Nombre de messages : 26
Age : 21
Localisation : à la recherche de plus de pouvoirs
Arme : la Keyblade "No Name"
Invocation : Wish, un Chirithy de type Esprit
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Dim 17 Sep - 0:45

"C'est noté", répondit simplement No Name une fois avoir pris connaissances de l'identité de la femme qu'avait mentionné Rin. Il se mit en tête qu'il devrait la trouver afin de pouvoir en apprendre plus sur les Ténèbres, et apprendre à manier le dit pouvoir des Ténèbres afin de ne pas avoir à le craindre au risque de se faire corrompre et emporter par sa noirceur, chose qu'il avait bien compris grâce à Rin. Le destin avait fait se tourner No Name vers l'adoration des Ténèbres bien vite, mais au moins il avait mit sur son damier quelques pièces pour le guider sans trop de mésaventures avec celles-ci. Icy Maléfique... j'espère que vous saurez me rendre tout aussi fort qu'un Gardien des Ténèbres. Le monde d'Illusiopolis sera sur ma route inévitablement, qu'il pensa, même s'il ne savait pas où se trouvait ce monde et sans oublier le fait qu'il ne maîtrisait absolument pas ses déplacements à l'aide de sa Keyblade. Néanmoins il ne doutait pas du fait qu'il finirait bien par se rendre au QG des Gardiens des Ténèbres, il venait de se le jurer, avant de s'étirer pour voir si les forces lui étaient revenues.
Il ne se sentait pas comme neuf, mais au moins il ne ressentait plus la faim, chose qui lui paru premièrement étrange. C'est donc ça d'avoir le ventre plein ? Drôle de sensation. Il ne s'était néanmoins pas complètement goinfré avec ses fruits et avait réussi à doser avec maturité son repas, chose qui aurait été difficile pour beaucoup de gens dans le besoin comme No. Requinqué par les vitamines que son organisme allait rapidement assimilé, le jeune homme n'était tout de même pas entièrement comme neuf non plus, ses articulations se voulaient toujours nouées et les possibles fractures qu'il avait eu le cadeau d'avoir dans sa chute de la nuit dernière ne pouvaient pas avoir disparu, mais No allait faire avec, il avait l'habitude d'endurer la moindre souffrance. Et puis sa douleur physique n'était rien comparé à ses douleurs psychologiques, même si cela ne somatisait rien chez lui. Dans tous les cas, il n'était pas question de traîner plus longtemps pour No Name après cela.

[ musique ~ ♪ ]

"Maintenant, nous devons retrouver ce sale type", qu'il fit savoir à son camarade temporaire, Rin, en réajustant sa capuche fétiche afin d'y loger à nouveau son compagnon l'Avale-Rêves.
"En route Noné !", dit ce dernier en se frottant adorablement contre la joue de son invocateur, comme s'il ne se rendait pas compte que No Name venait de pleinement se concentrer sur son but: retrouver sa Keyblade.
"Ne m'appelle pas ainsi devant quelqu'un, il risquerait de penser que c'est véritablement comme ça que je me nomme", répondit néanmoins le jeune homme concerné, en songeant au fait qu'il n'avait d'ailleurs pas encore révélé son "prénom" à Rin. Dois-je seulement le faire ? Il est peut-être préférable pour moi de ne pas faire connaître mon identité, même s'il ne me veut pas de mal, je ne sais pas ce qui peut arriver à l'avenir, il se peut que je sois recherché si je sème les désordres à travers d'autres mondes... et puis de toutes manières, je n'ai pas de nom à proprement parler, je n'ai pas à m'en vouloir de ne pas en donner. Point. Même s'il arrivait à se résonner, No Name se sentait peut-être quelque peu coupable de ne pas s'être présenté à la personne qui l'avait sauvé et qui l'aidait dans sa quête, et têtu comme il était, il ne reviendra pas sur sa décision. No Name parti alors se frayer à nouveau un chemin tant bien que mal à travers les ruelles bondées d'Agrabah, en ne s'étant pas rendu compte des maux que pouvait ressentir Rin, jusqu'à ce qu'il se fasse bousculer par une demoiselle affolée qui avait attisé la méprise des autres villageois dans sa course. Celle-ci avait réussi à s'en aller pendant que le malfaiteur, recherché par No, Wish et Rin, en était venu aux mains contre l'alter-égo de du Gardien des Ténèbres.

Tombant à nouveau sur le derrière, avec un pantalon qui paraissait maintenant presque entièrement de la couleur du sable beige, No Name voyait cet acte comme un running gag de la journée qui lui déplaisait fortement. Super rigolo de s'péter la gueule en boucle, youpi !, qu'il aurait pu dire de manière sarcastique s'il avait envie de faire de l'humour, mais encore une fois, ce n'était pas le genre qu'il avait voulait se donner et la situation n'était pas propice à cela dans tous les cas.

"Regarde, elle a les mêmes zoreilles trop cool que Rin !", fit remarquer le petit Wish en pointant le bout de sa truffe fraîche en dehors de la capuche de No Name.
"Hein qu'elles y ressemblent Rin ?", demanda ensuite aussitôt le genre d'animal à cherchant le regard de leur camarade de route, en ignorant que celui-ci avait déjà pu croisé cette jeune femme aujourd'hui.
"On a pas le temps de s'extasier devant des oreilles merde !", objecta sèchement No Name en se relevant tout en forçant son invocation à retourner à sa place afin d'ignorer la demoiselle. Je ne vais quand même pas m'attarder sur la moindre curiosité chez les gens ! C'est vrai que le jeune homme n'était pas de ce type là, à s'intéresser à autrui, mais en l’occurrence il allait bien devoir le faire puisque la personne sous ses yeux était celle qui s'était emparé de l'arme de l'Héritier de Luxu et qui pouvait également le conduire jusqu'à l'homme duquel il voulait se venger évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Gardien des Ténèbres du Magma
Le Démon Flamboyant
FondaGardien des Ténèbres du MagmaLe Démon Flamboyant
avatar
Nombre de messages : 275
Age : 28
Localisation : Brandit un panneau où il est écrit dessus "Je suis ici"
Date d'inscription : 12/08/2012

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Dim 17 Sep - 20:50

Puisqu'il avait tout retenu et qu'il était rassasié, ils pouvaient à nouveau partir à la recherche de ce marchant peu scrupuleux qu'ils tentaient de retrouver afin de récupérer la Keyblade du jeune homme. Laissant d'abord son camarade ce lever en premier, il en fit de même par la suite, le talonnant de prêt, un peu comme il le faisait avec yûki, ce qui lui donnait presque l'impression de veiller sur une princesse au coeur pur de ténèbres, ce qui avait de quoi lui arracher un faible rictus. Ce perdant ainsi dans la foule d'Agrabah, retrouver leur homme semblait être bien plus complexe qu'il ne le pensait, mais au moins, il y avait le désert, donc même si les lieux semblaient grands, la zone de recherche était tout de même bien restreinte. Devant un peu bousculer la foule pour pouvoir suivre le porteur de Keyblade, il n'avait pas le temps de s'excuser, même s'il en avait eût l'envie, car à cet instant, il y avait un peu trop de monde. Vu qu'il y avait encore un grand espace entre lui et son compagnon de route, il n'eût pas le temps de le retenir lorsqu'il ce fit bousculer, par contre, il cueillit la fille dans ses bras au même moment oû Wish faisait une réflexion sur ses oreilles et qu'il releva la tête pour voir de qui il pouvait bien s'agir. C'était la demoiselle de tout à l'heure, qui lui faisait un gros câlin en ayant l'air super heureuse de le voir, ce qui le fit rougir, car cela le gênait, c'était tellement imprévu comme scène qu'il ne savait pas trop comment réagir.

- Niisan !!! Je suis tellement contente de te revoir !!! Il faut que tu m'aides !

"Excusez-moi mademoiselle, je ne crois pas avoir de soeur, par contre, je me souviens de vous, je vous ais libérée tout à l'heure, en quoi puise-je vous êtres utile ?"

En entendant ces paroles, elle eût l'air choquée. Voilà qu'elle ce souvenait enfin de son prénom et qu'elle était persuadée que c'était lui son grand-frère, ce dernier ne semblait absolument pas la reconnaître et cela la rendait très triste, mais en même temps, elle aurait dû s'y attendre, cela faisait tellement longtemps qu'ils ne s'étaient plus revu. Rin, quant à lui, semblait être totalement dérouté face à cette scène, surtout que la jeune demoiselle commençait à sangloter, montrant bien que sa réponse ne l'avait pas laissée de marbre. Toutefois, elle devait ce reprendre, elle avait une misssion à accomplir.

- J'ai croisé ton jumeau, il combattait contre un géant, il m'a dit de venir te chercher.

"Vous avez croisé Shikata ? Oh c'est parfait ! Hey l'ami la demoiselle ici présente à retrouvé le marchant ! Vous pouvez nous montrer où il ce trouve ? Oh c'est une jolie Keyblade, elle vous appartient ?"

- Oui et non, elle était au marchant, je la lui ait prise, elle me permettra de rentrer chez moi. Qu'est-ce qu'il y a ?

"Rien... Conduisez-nous à lui !"

En lui disant qu'elle avait croisé Shikata, il eût l'air un peu tendu, ayant eût peur qu'il ait profité d'elle, ce qui n'avait pas l'air d'être le cas puisque le marchant leur était tombé dessus. Comprenant la gravité de la situation, il pensait que cela urgeait qu'ils le retrouve au plus vite. Remarquant qu'elle avait une clef à la main, il ne pu s'empêcher de lui demander si elle était à elle et à l'entendre parelr, il ce mit à ce demander si ce n'était pas elle que le gaillard avec le chat parlant cherchait. Vouant tout d'abord l'en informer, il ce dit qu'il ferait très vite attention à ce détail. Ce détachant de son corps, elle ce mit à courir avec lui, ce qui fait qu'ils passèrent devant No Name, ce qui ne devrait pas laisser l'intéressé sans réaction, surtout que sa Keyblade brillait bien au soleil. Une fois devant le marchant, un geyser de lave fit son apparition prêt des deux combattants, avant de disparaître, ce qui fait que l'hologramme de Shikata disparut, permettant à Rin de reprendre son arme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modérateur
Maître de la Keyblade
L'Héritier de Luxu
ModérateurMaître de la KeybladeL'Héritier de Luxu
avatar
Nombre de messages : 26
Age : 21
Localisation : à la recherche de plus de pouvoirs
Arme : la Keyblade "No Name"
Invocation : Wish, un Chirithy de type Esprit
Date d'inscription : 15/08/2017

MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   Dim 24 Sep - 13:04

Un frère ? Une soeur ? Est-ce ainsi qu'ils devaient agir l'un envers l'autre ? No n'était pas bien certain d'avoir compris les mots de chacun et qui ils pouvaient être l'un pour l'autre. Il était vrai qu'il y avait un petit air de ressemblance, peut-être simplement dû aux drôles d'oreilles que Wish appréciaient particulièrement, puisqu'elles lui rappelaient les siennes.

"Un jumeau ? Oooooh", fit le petit Chirithy à la suite de cet information, hâtive et quelque peu incorrecte, mais qui avait réussit à titiller sa curiosité. Peut-être qu'il voulait voir l'aspect de ses oreilles ? No Name était également intrigué par cela, non pas pour une question d'oreilles, mais en se demandant de quoi l'hypothétique frère de Rin pouvait aussi être capable. Est-ce qu'il avait des dons comparables à son alter-égo même s'il n'était pas un Gardien des Ténèbres ? Était-il possible d'atteindre une force équivalente sans êtres l'un des protecteurs des princesses ? No Name avait besoin de réponse à ses questions concernant la force, brute ou non, qu'il recherchait.
Et puis Rin interpella No pour lui faire savoir ce qu'il voulait avant tout, un indice pour retrouver le marchand en cavale. ENFIN ! Je vais pouvoir remettre la main dessus ! Ma Keyblade, ma Keyblade est à porter de main ! Pensait le jeune homme en se retenant de sautiller de joie pour ne pas avoir l'air trop enfantin, et puis... je vais pouvoir lui faire la peau, j'en ai bien le droit, et il a le mérite de l'avoir chercher. Je ne suis sans doute pas la seule victime de ces agissements perfides... la lame de ma Keyblade saura trancher pour lui..., s'avoua intérieurement No Name en regardant le creux de sa main, s'imaginant déjà à nouveau avoir en sa possession son arme et apprendre à la maîtriser. Ôter une vie avec elle semblait un bon début pour l'Héritier de Luxu, un moyen de dompter son héritage, même si cela n'aurait sans doute pas été dans l'idée de son premier porteur.
Malgré l'excitation grandissante de No, il parvînt néanmoins à attendre la fin de la phrase de Rin, et pencha son regard vers l'objet de la discussion : une Keyblade. Une Keyblade... ? UNE KEYBLADE ? Non, il s'agit de MA Keyblade ! Le porteur déchu resta muet et laissa cette lame qu'il ne pouvait que reconnaître lui passer sous les yeux. Elle a dit qu'elle allait... s'en servir pour rentrer chez elle ? P-pas question ! Je ne la laisserai pas me l'emporter !, qu'il se disait en se crispant, au point de ne pas réussir à réagir, et il continua à regarder la jeune femme et Rin se perdre dans la foule pour se diriger vers le marchand qui s'en prenait au "jumeau" du démon.

"No... est-ce que toutes les Keyblade se ressemblent ?", demanda le Chirithy Wish en ayant vu l'arme également. No Name n'en avait pas la réponse, il n'avait jamais vu de Keyblade avant la sienne, mais le fait que celle-ci puisse en être une autre ne lui était même pas passé par la tête. N-non, c'est la mienne, je le sais, je le sens... elle me guide... Pensait-il en tentant de faire revenir à lui son arme, en vain. Il n'était pas encore apte à la faire apparaître et réapparaître dans la paume de sa main l'arme qu'il chérissait pourtant tant.
"Dépêchons nous", qu'il ordonna à son Avale-Rêves en tentant de suivre le duo qui avait pris de la distance. S'élança à nouveau, No finit par retrouver leurs pas, et arriva après l'intervention de Rin près du marchand qui semblait être seul, même si des traces de lutte étaient visibles aux alentours.

"A-Arrêtez avec vos sortilèges de démon !", s'écria le marchand qui n'avait pas bien compris comment Shikata avait pu disparaître, ayant cru depuis le début qu'il s'agissait de la même personne que Rin. Et puis de toutes manières l'homme en question n'avait plus toute sa tête au vu de ses yeux exorbités par le stress et la peur. "J-je-je me rends ! Pitié !", qu'il fit savoir en s'agenouillant, rampant vers Rin comme un chien apeuré vers son maître grondeur, jusqu'à pleurer sur le bout de ses pieds à chaudes larmes comme un enfant. "Pardonnez moi ! Je ne voulais pas ! Je ne voulais vraiment pas !", qu'il bredouillait dans ses pleurs comme un gamin, ce qui avait le don d'agacé fortement No.
[ Thème de No Name ]
Il n'avait pas le choix ? Il n'avait pas le choix ?! Qu'est-ce qu'il essaye de nous faire croire ? Bien sûr qu'il avait le choix, il aurait pu m'aider en me voyant au sol amoché plutôt que de me voler mes biens ! Et puis on a toujours le choix, c'est ce qui fait de nous des êtres vivants ! J'avais le choix de continuer à croupir dans mon monde ou bien de m'en sortir, j'ai fait mon choix ! La colère et le dégoût montait chez le garçon, et ces fortes émotions lui permirent de faire naître en lui la volonté de reprendre son bien, son arme, ce pour quoi il se battait; sa Keyblade. La dite clé quitta la main de la soeur de Rin avant de réapparaître dans une gerbe de lumière et d'éclairs sombres dans la main gauche de No Name.

"Enfin... te revoilà", qu'il dit faiblement, avant de s'avancer vers Rin et par conséquent le marchand demandant pardon."Merci de m'avoir conduit à lui", annonça froidement No tout en souriant derrière sa capuche qui cachait le haut de son visage, ne laissant apparaître que le bas de son visage et son grand sourire presque carnassié.
"Oh gamin, je te demande pardon également. Par pitié, je ne voulais pas. J-j-j'ai une femme et des enfants à nourrir ! Oui voilà ! Je n'avais pas le choix !J'étais dans le besoin !", fit savoir l'homme ayant perdu toute dignité en venant demander la rédemption à sa victime en agrippant à sa cape.
"Gamin hein ?", objecta premièrement No en serrant son arme, avant de la dresser rapidement en direction de la gorge de celui qu'il voulait faire sa victime. "Tu étais dans le besoin ? La faim, la soif, connais-tu vraiment cela ? Le gras de ton ventre bedonnant prouve le contraire. Et puis un homme aussi laid et perfide que toi ne peux pas avoir de femme, j'en suis certain", qu'il conclu en observant en détails son agresseur, qui fronçait les yeux et termina ses pleurs, avant de tenter de bousculer No dans un dernier geste de folie. Mais le porteur de la Keyblade avait pressenti cela, et ne laissa pas le temps au brigand de faire le moindre geste, si ce n'est celui de suffoquer en sentant ses poumons se remplir de son propre sang après s'être fait trancher la gorge d'un vif maniement de l'Innommée.
"Q-qui es-tu ? J'ai besoin de connaître ton nom avant de mourir !", voulu savoir l'homme agonisant, ne souhaitant pas partir en ignorant le nom de celui qui lui avait retiré la vie, avant que No ne s'abaisse à sa hauteur pour lui répondre.
"Et moi je n'ai pas besoin de te le donner. Tu vois, on a toujours le choix", lâcha froidement No en laissant son agresseur, maintenant lui même agressé, s'évanouir dans une marre rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sable noir (PV No Name)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sable noir (PV No Name)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Arche du Dragon Noir
» Les dragons du Vol Noir
» Un murmure dans le noir.
» La rédemption du marchand de sable (Tom Piccirilli)
» Combattre l'hydre elfe noir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: RPG - Domaine de la Lumière :: Agrabah-
Sauter vers: