Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Coeur de Glace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Coeur de Glace   Sam 16 Sep - 4:09

Voilà, je me lance dans un autre projet qui me tient énormément à coeur et dont je songeais beaucoup à l'écrire, mais comme j'ai déjà l'autre fic en route, je me demandais si c'était une bonne idée et puis, au final, j'ai décidé de me lancer à l'eau. Bon la fréquence de parution ne sera peut-être pas aussi rapide que l'autre, a part pour le début, surtout si l'histoire vous plait, qui ce passe d'ailleurs quelques années après l'aventure dans Rubis, Saphir, Emeraude, Saphir Alpha et Rubis Oméga, comme ça, pour ceux qui connaissent, vous, vous situez dans le contexte et pour ceux qui ne connaissent pas, je vous invite fortement à faire des recherches sur Google afin de savoir à quoi ressemble les lieux et les personnages de bases ^^ Voilà, je crois que j'ai tout dis, bonne lecture !

Coeur de Glace

Chapitre 1

Aujourd'hui, il fait beau à Merouville, je le constate en me baladant dans cette ville plutôt sympathique où ce situe la société Devon, qui est plutôt à la pointe de la technologie, même si elle ne dépassera jamais celle de la région de Kalos. Pépé dit que je raconte des bêtises lorsque je le dis et du coup, je m'efforce tout le temps de lui faire un sourire pour lui faire penser que je blague, mais au fond de moi, je pense que ce n'est qu'un vieux gâteau qui ce voile la face. Oui, vous l'aurez deviné, je m'appelle Lucie et je suis la fille adoptive du célèbre Pierre, le maître de la région, enfin l'ancien maître jusqu'à ce qu'il ce fasse détrôné par un certain Brice. A ce qu'il paraît, c'était un combat des plus passionnants et il dit ne pas regretter d'avoir perdu, comme ça, cela lui permet de passer plus de temps avec sa fille et ses pierres adorées, ahlala quel sentimental mon papa !

Enfin il a l'air gentil, mais en faite, il ne faut pas s'y fier, car avec moi, il est méchant ! Je lui ais dit plus d'une fois que je ne voulais pas avoir de rapports avec les pokémons, car je ne les aimes pas t lui qu'est-ce qu'il fait ? Il veut m'entraîner de force chez le professeur Seko afin que je choisisse mon tout premier pokémon. J'ai le choix entre un poussin de feu, un espèce de lézard vert qui ce tient sur ses pattes-arrières et un truc bizarre qui est sensé représenté l'eau. Franchement, je n'arrive pas à faire un choix, car je les trouve tous les trois très moches et beaucoup trop dangereux pour être donnés à des enfants de dix ans.... Bon moi j'en asi dix-huit, mais chut, vous n'êtes pas obligé de le crier sur tous les toits, je sais bien que j'ai du retard dans mon voyage initiatique, mais les badges et les rubans, je m'en fou royalement, je ne trouve pas cela passionannt.

Vous allez peut-être me trouver ennuyante, mais s'afficher devant des spéctateurs pour faire bonne figure en faisant des préstations de ouf, ça ne me dit rien, car je n'ai pas envie de me ridiculiser et faire la collection de badge, je trouve ça trop classique. Hey attendez, qui ne fait pas dresseur de nos jours ? Presque tout le monde fait ce job ! il n'y a aucuns intérêts à le faire !!! Tient rien que d'y penser, j'ai envie d ele crier au plein milieu de la ville, mais je pense être déjà assez spéciale sans en rajouter une couche. Ce jour-ci, il fait beau et encore une fois mon père veut m'emmener voir le professeur pokémon. En faites, vous croyez que je me balade simplement, mais en faites, j'essaie de faire une fugue et en faire une alors qu'hors de la ville pleins de pokémons sauvages peuvent me tomber dessus n'est pas une chose envisageable, alors après avoir tenté de faire ma xième tentative, je fini par rentrer chez nous, dans la grande maison qui ce trouve pas très loin de la société, que le vieux ne veut pas légué tant qu'il ne sera pas mort, enfin c'est lui qui le dit.

Moi ? Ah oui, c'est vrai, vous ne connaissez que mon prénom. J'ai des longs cheveux blancs, qui sont attachés de façon à former deux couettes relevée qui passent par-dessus un sert-tête de ruban noir dont je n'arrive pas à me séparer, quelqu'un me l'a offert, mais je ne sais plus de qui il s'agit, peut-être de mes anciens parents, enfin je me souviens qu'on me l'a offert, c'est déjà pas mal. J'ai des yeux bleux très clairs qui font des fois peur lorsque je m'énerve, car ils sont tellement clairs qu'on dirait parfois du cristal ou de la glace. J'ai une ossature fine, mais je ne suis pas maigre et je mesure environ 1m75. J'aime bien porter des jupes ou des shorts, d'ailleurs là j'en porte un rose magenta avec un tee-shirt noir, qui met peut-être un peu trop en valeur ma poitrine généreuse, mais bon, vu que c'était le dernier de l'armoire, il fallait bien que je le mette. En me voyant arriver, mon père ce met à rigoler, à le voir, il semblait m'attendre, comme s'il était au courant de mes faits et gestes.

- Alors ma petite Lucie ta fugue c'est bien passée ?

"C'est ça, moque-toi ! Toute façon, je n'irais pas voir ce type ! T'a beau demander à tes saletés de métalliques de me traîner par la peau des fesses, je trouverais un autre moyens d'échapper à cette torture psychologique que tu me fait endurer !"

- C'est ça plaint-toi ! Il y a des dizaines d'enfants qui rêveraient d'en avoir un de pokémon et qui ne peuvent pas pour y ou x raisons et toi tu fais des caprices, sérieusement, ce n'est pas ce que l'on attend de l'héritière de la famille Devon ! En plus, ce n'est que la sixième fois que j'essaie de t'y emmener, alors arrête de faire des histoires !

"Je déteste ces bestioles et tu le sais tout autant que moi, alors pourquoi insister ?"

- Parce que, lorsque tu auras enfin ton pokémon, tu pourras enfin faire ta fugue comme bon te semble

Je le sens, vous allez vous demander ce que c'est que cette héroïne égoïste et rebelle, et pourtant, vous allez devoir apprendre à m'apprécier tout au long du récit. Quoiqu'il en soit, bien qu'il n'arrête pas de ce moquer de moi, il ne cesse de rester sérieux, même s'il a un léger rictus sur son visage, montrant bien que ça l'amuse de me voir réagir de la sorte, quel sadique franchement ! Au faites, je ne vous l'ai pas dit, mais lorsque mes parents sont morts, je n'avais que dix ans et depuis ce jour, je ne sais pas pourquoi, je déteste les pokémons, pourtant, à ce qu'il parait, avant je les adorais, je ne sais pas ce qui a pu changé en si peu de temps, mais je trouve cela super triste, car il y en a dès qui ont l'air sympa et lorsque je tente de me lier avec eux, je me rend compte bien vite à quel point je ne les aime pas et je vois bien que ça les fait souffrir, mais je n'y peux rien, c'est ainsi et cela le restera jusqu'à ce que j'ai ce déclic qui sauve ma vie.

- Je sais qu'aujourd'hui tu mourrais d'envie de voir ton cher ami, mais il y a un petit changement de programme, vient !

Ne sachant pas ce qu'est ce "petit changement de programme", je le suis en étant toute enchantée, bien que je ne comprends pas pourquoi est-ce qu'il a toujours ce petit rictus. Il me prépare un mauvais coup c'est sûr ! Ont traverse le long couloir en silence et lorsqu'ont arrive au salon, la pièce la moins décorée de pierres rares que mon père a ramenées de ses voyages, et aussi l'une des plus grandes pièces de la maison, il ce stoppe et me fixe avec un regard très sérieux.

- Peux-tu faire quelque chose qui pourrait m'être utile ? C'est que j'ai beaucoup de travail qui m'attend.

"Euh... Oui... Oui ! Bien sûr !"

- Très bien, alors occupe-toi bien de lui en mon absence

Bon j'ai un peu peur en répondant oui, mais c'est mon père, je dois avoir confiance en lui. Le fixant avec un regard intense, je le vois sortir une pokéball de sa poche et en libérer un pokémon. Dès que je le vois, j'émets un cri de terreur et je cours me cacher derrière le fauteuil, tandis que le pokémon crie en même temps que moi et va ce cacher derrière le grand canapé rouge, je crois que lui aussi il a eût la même peur que moi, ce qui fait bien rigoler mon père, puis il secoue la tête, ayant l'air tout de même déconcerté par notre bêtise assez similaire.

- J'ai trouvé ce Farfuret blessé sur la route. Je ne sais pas à qui il est, ni d'où il vient. Je l'ai capturé et emené au Centre Pokémon, mais il n'a pas l'air d'apprécier beaucoup les humains, alors en attendant d'avoir plus d'informations sur lui, tu vas t'en occuper et je ne veux pas de discussions ! Je t'ai posé un translateur sur la table, c'est un nouveau gadget que nous avons inventé, il te servira, il permet de comprendre ce que disent les pokémons. Allez bonne journée ma fille, je serasi de retour ce soir et quand je rentre, je ne veux voir personne en sang, c'est comprit ?! Bien bonne chance à vous deux !

En entendant ce qu'il dit, je sors de ma cachette et le regarde avec un regard désemparé, mais mon père me regarde avec un regard sévère, ce qui me fait bien comprendre que je n'ai pas le choix et que j'ai intérêt à bien m'occuper de cet iceberg ambulant. Super ont va passer une bonne journée ! Lui il ne m'aime pas et c'est idem pour moi, c'est sûr qu'ont va s'écalter en l'absence du paternel ! Le regardant partir avec un regard bouleversé, j'ai presque envie de pleurer tellement je ne me sens pas bien à l'idée de rester une journée toute seule avec un pokémon, et le pire c'est que derrière le canapé, je ressens la même énergie que la mienne, donc cela ne m'aide pas à me sentir mieux. Pourtant, il va falloir que je fasse un effort, car de toute façon, je ne peux pas m'enfuir de la ville, donc si je ne m'en occupe pas, cela ce saura et je n'ai pas très envie de me faire punir, car les punitions de papa sont souvent très dévastratrices et traumatisantes à vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Sam 16 Sep - 16:48

Chapitre 2

Bon, j'ai dis que j'allais faire des efforts, mais je sens que ça va être dur. Franchement, pourquoi est-ce qu'il m'a faitça, à moi ? Vous voyez, quand je dis qu'il est méchant avec moi, je ne raconte pas de bêtises ! Enfin bref, si je dois passer la journée avec ce truc, autant essayer de comprendre ce qu'il me dit. Je prend alors l'oreillette posée sur la grande table basse en verre, qui, au passage, a été faite par le verrier qui ce trouve juste avant la petit village qui ce trouve pas très loin du Site Météore, à ce qu'il parait, mon père aurait récolté assez de cendres durant ses nombreux voyages pour permettre sa fabrication, donc elle est unique et je sens qu'il risque de me donner à manger à son Armaldo si je la casse, car il y tient beaucoup. Enfin bref, je prends l'oreillette et j'appuie dessus pour l'activer, puis je la mets à mon oreille. Je ne suis pas une fanatique de pokémons, mais si l'invention fonctionne, elle sera utile à de nombreux dresseurs, donc autant que cela soit une réussite.

"Euh... Machin... Euh Farfuret c'est bien ça ? Tu peux me dire un truc, c'est pour la science ?"

- Va te faire foutre !

Alors là, je suis choquée ! Choquée parce que l'invention de la société Devon fonctionne, et choquée également parce que la première chose qu'il me dit, c'est d'aller me faire foutre. Franchement, il aurait pu être un peu plus poli avec moi non mais quel culot ! De rage, je donne un coup de pied au canapé, ce qui le fait sursauter et s'en aller précipitamment. Maintenant, il est sur le canapé et il me fixe, ouah c'est vachement angoissant ! Qu'est-ce qu'il va me faire ? Je saisis le premier objet que je trouve et il s'agit du journal de la semaine, que je brandit devant moi comme un bouclier.

"Je te jure que si tu fais un seul geste brusque, je te tabasse avec ce journal !"

En entendant mes dires, il ce met à rire, comme si je venais de lui raconter une blague. Il me montre ses grandes griffes au bout de ses doigts, ce qui me fait comprendre que le journal n'aura aucunes chances contre sa petite personne. Etant énervée qu'il ce moque de moi, je le lance quand même, après l'avoir roulé et il me le renvoie, ce dont je ne m'y attends pas et cela me fait tomber à la renverse sur le beau tapis représentant l'attaque Abîme, ce qui me sonne un peu. Je me relève et remet le journal à sa place, tout en me frottant la tête et en jurant un peu, car il m'a bien eût ce petit malin, mais il ne m'aura pas une deuxième fois.

"Tu es très, très irritant ! Bon vu que je dois quand même m'occuper de toi, tu as un surnom ?"

- Px355

"Mais... T'étais un sujet d'expérience avant que papa te retrouve ? Pas étonnant que tu n'apprécies pas les humains ! Je vais t'en donner un dix fois mieux ! Je vais t'appeler.... Ah oui ! Je vais t'appeler Yukari ! C'est mignon comme surnom hein ?"

- C'est un prénom féminin et je suis un mâle saleté d'humaine !

"Peut-être, mais il te va bien parce que c'est une épice et que cela colle bien à notre relation bien épicée"

- C'est un prénom féminin.

"La ferme !"

Lorsqu'il m'a dit un nom de code, j'ai alors supposé qu'il était une expérience et qu'il avait dû s'enfuir du laboratoire d'où il était, alors du coup, j'ai eus un peu de peine pour ce pokémon, car à ce qu'il parait, les gens ne sont pas vraiment très tendre avec leurs cobayes. Décidant de lui donner un surnom mieux approprié, j'en trouve un sympa, mais il n'aime pas juste parce que c'est un prénom féminin, et alors, il est où le problème ? L'importance c'est que ça lui ait bien non ? En tout cas, il n'a pas l'air de cet avis, d'ailleurs il fait même la moue en croisant les bras, et pis, il m'a même insultée, donc j'en ais fait de même. Je soupire, puis je remarque un manuel de dressage sur cette fameuse table basse, ainsi que des pokébloc, des baies et des bouteilles d'eau fraîches. Je soupire une deuxième fois, puis je saisis le manuel et commence à le lire.

"Alors tout d'abord, il faut poser une base de confiane entre le pokémon et l'apprenti-dresseur. Apprenez-vous à vous connaître mutuellement et n'hésitez pas à partager des passions en communs avec ce dernier. Il faut aussi lui choisir une nourriture variée et l'entraîner tous les jours. Plus le pokémon est heureux, plus il sera motivé à combattre et à gagner des niveaux afin de devenir plus fort pour vous protéger.... Bon, bah c'est pas demain la veille que tu seras heureux au point d'évoluer mon gaillard !"

- Je ne compte pas devenir le larbin d'une inexpérimentée.

"Et moi je ne comptes pas devenir ta dresseuse, comme ça, on est fixé. Bon les bases sont posées, maintenant, le sujet en commun... Euh... Alors comme ça t'a fait une fugue ? Moi j'essaie d'en faire une depuis un moment, je n'y suis jamais arrivée et ça c'est votre faute à vous tous, parce que si vous n'apparaîtriez pas dans les hautes herbes, j'aurais pu m'enfuir de ce trou perdu !"

- Oui bien sûr c'est de notre faute ! Les humains sont tellement égoîstes, ils veulent toujours tout pour eux et rien pour les autres ! Je n'ai pas fugué comme un lâche, je suis parti en héro après avoir aidé mes semblable à fuir ce lieu horrible, j'ai fais de la purée d'humain, tu devrais te méfier, je suis un tueur !

"Ouais c'est ça, à d'autres ! En attendant, le tueur sanguinaire à l'air en bien mauvais état ! Tu devrais manger un peu, histoire de te faire des forces et après, je t'ouvre discrètement la porte et tu te casse, ok ?"

- ça me va, je ne compte pas passer ma journée avec une ignorante !

"Ce n'est pas parce que je ne sais pas m'occuper d'un pokémon que je ne sais rien d'eux !"

- Alors dans ce cas, de quel type je suis et comment j'évolue ?

Après lui avoir lu le manuel d'instruction, enfin juste un paragraphe, je le repose sur la table, puis je me mets à discuter avec le pokémon. Ont semble être un peu sur la même longueur d'onde, ce qui est quand même plus simple à discuter, même si notre conversation est tout de même très animée. Qu'est-ce qu'il c'est passé véritablement avant que papa le retrouve ? Je me le demande vraiment, surtout lorsqu'il dit avoir tué des humains, ce qui me surprend, me demandant comment il a pu s'y prendre, mais quoi qu'il ait fait, je dois quand même m'en occuper, enfin c'est ce que papa à dit, mais je ne suis pas obligée de le faire. Au pire de risquer une punition, je ne risque rien, surtout si sa fuite est en commun accord. Il a été soigné par l'infirmière du centre de Merouville, mais il faut quand même qu'il reprenne des forces, alors je l'invite à manger en lui faisant sign ede la main, lui dévissant les bouteilles pour qu'il n'en fasse pas du hachis. Il a l'air toutefois sceptique en regardant la nourriture.

- Tu es sûre que rien n'a été rajouté ?

"Hey c'est fini le labo, ici on mange bien sans ce faire empoisonné, alors ne critique pas papa et sert-toi ! Ahlala je savais bien que j'aurais dû t'appeler Casse-Couilles, c'est sûr que ça t'aurais mieux allé comme surnom ! Et moi tu veux savoir comment je m'appelle ?"

- M'en fou !

"Je m'appelle Lucie Devon"

- Et je suis de quel type ? J'évolue comment ? Tu n'as pas répondu à ma question, tu l'as même évitée !

"On s'en fou ! Mange !"

Je le vois avoir un petit rictus, comme si ma façon de parler lui plait. Peut-être qu'il aime les gens francs, va savoir... En tout cas, cela m'a un peu énervée qu'il critique la nourriture que papa lui a préparée, parce que même s'il avait l'habitude de manger mal, cela ne lui donne pas le droit de dire de pareilles choses. Bon au final, il mange et à l'air d'aimer, même s'il a l'air déçu que je n'ai aps répondu à sa question toute à l'heure, j'ai d'ailleurs même fait exprès de la snober parce qu'en réalité, je ne sais pas de quel type il est, c'est d'ailleurs la première fois que je vois un tel pokémon à Hoeen !

"Je suis désolée... C'est vrai, je n'y connais rien en pokémon"

- Tu vas rire, mais c'est pareil pour moi avec les humains.

"Dans ce cas, si tu ne connais rien d'eux, tu ne vas jamais t'en sortir si tu retournes à la vie sauvage ! il y en a des méchants comme des gentils, et il suffit que tu tombes sur un mauvais pur que ta vie devienne un enfer"

- C'est idem pour les pokémons.

"Tu m'agaces tu as toujours le dernier mot !"

Pourquoi je m'en fait pour lui alors qu'il n'est ni mon pokémon, ni mon ami ? C'est vrai, quoi après tout, il n'est pas gentil avec moi et en plus, il est malpoli, mais peut-être est-ce parce que je le suis ausi avec lui ? En tout cas, j'ai fini par avouer que je ne savais rien à son sujet, ce qui au final, le fait rire, car lui aussi n'en savait pas plus que moi. Serait-il ma représentation en tant que pokémon et vice-versa ? En tout cas, ont a l'air trop similaire pour que cela ne soit qu'une coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Sam 16 Sep - 21:32

Chapitre 3

Maintenant qu'il a fini de manger, je me rends compte, en regardant l'horloge digitale sur la télévision, qu'une seule heure c'est écoulée depuis que mon paternel adoptif m'a refilé ce truc bavard entre les pattes. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire en attendant qu'il revienne ? Ne sachant pas trop quoi faire, j'attrape la télécommande de la grande télévision plasma, me disant que peut-être il aimerait ce divertir de cette manière. Lorsqu'il voit l'écran s'allumer, il est surprit, peut-être n'a-t-il jamais eût la chance de passer des heureus devant une télévision ? A mon avis, cela ne devait pas être possible, surtout en étant coincé dans un laboratoire. Je zappe un peu et je rigole en le voyant hypnotisé par un truc aussi banal. C'est alors que je tombe sur un flash spécial et du coup, je deviens aussi captivée que Yukari.

- ....Nous vous recommandant de surveiller vos pokémons rares, car des voleurs ont été aperçus dans la région d'Hoenn ...

"Et voilà, encore une fois on fait toute une histoire juste parce qu'un pokémon disparaît"

- ça serait drôle que pour une fois ça soit l'inverse. Enfin du peu que j'en ais vu, toi je suis au moins sûr qu'ils ne t'enlèveront pas ahahah !!!

- ....Nous vous recommandons également de ne pas laisser vos enfants seuls, car des mystérieuses disparitions ce sont produites dernièrement...

- Bah pourquoi t'a fait disparaître la dame ?

"Que toi tu disparaisse, à la limite je m'en fou, mais je n'ai pas très envie de me faire kidnapper. "

- Mais tu n'es plus une enfant idiote !

"J'ai déjà survécu à une explosion, je ne veux pas prendre le risque de vivre un enlèvement, même si je ne suis plus une gamine !"

C'est vrai que sur le coup, je faisais encore mon égoïste et en plus, je passais pour une paranoïaque, mais qu'importe, ma vie dépendant à présent d'une simple fermeture de fenêtre ou d'un verrouillage de porte et il ne fallait pas trop que je tarde. Mon père ne devait pas être au courant que la situation était si grave, car il ne m'aurait jamais laissée toute seule en cas de crise. Il n'était pas toujours gentil avec moi, mais pas à ce point, il m'aimait et ne me laisserait pas me faire enlevée ou alors, il était au courant et il comptait sur Yukari pour m'aider en cas de coups durs, mais vu comme l'amitié n'arrivait pas encore à passer entre nous deux, c'était sûr et certain que je ne devais compter que sur moi-même pour me sortir de la galère. Par contre, je me demandais bien pourquoi Farfuret avait dit que je ne risquerais pas de me faire enlever, était-ce pour lui une façon de me dire que j'étais énervante ? En tout cas, si c'était pour me rassurer, c'était raté ! Oh, mais maintenant que j'y songe, la société n'est pas loin, je pourrais m'y réfugier, surtout que pépé y est toujours présent.

En ayant cette pensée, je me stoppe au plein milieu du hall, me mettant alors à réfléchir. Si je sors, est-ce que cela ne donnerait pas une occasion en or pour les kidnappeurs de m'attraper et de voler en même temps des pierres rares dans la collection de papa ? Pourtant, si je reste et que les méchants cassent la fenêtre, cela revient au même, tss et dire qu'il voulait que je parte en voyage initiatique ! Il est complètement taré mon paternel ! S'il ne veut plus de moi dans ses jambes, il n'a qu'à le dire et je comprendrais ! Je me fais déranger pendant que je suis dans mes pensées par un bruit, ce qui me fait sursauter, mais lorsque je retourne la tête, je me rends compte que j'ai eus peur pour rien, car Mina, la bonne à tout faire de la maison est présente et elle est en train de s'affairer dans la cuisine, elle est tellement discrète que souvent j'ai l'impression d'être seule dasn la maison, mais au moins, maintenant je n'ai plus peur, je me sens rassurée.

- Quelel chochotte t'a flippé pour rien !

"Dois-je te rappeler que tu n'avais pas l'air bien quand tu as entendu que des pokémons ce faisaient kidnapper ?"

Il avait fait une blague tout à l'heure, mais j'avais bien vu à son air qu'il était aussi rassuré que moi je l'étais. Ce moquant de moi, j'en fis alors de même, tout en me disant que Mina avait dû être mise au courant par mon père pour le coup du translateur, sinon elle serait déjà venue me demander pourquoi je parle toute seule et ce serait inquiétée de ma santé mentale, d'ailleurs, elle est un peu comme une mère, elle s'inquiète tout le temps de savoir si je vais bien. En plus, j'ai bien remarqué à de nombreuses reprises qu'elle essayait de renouer les liens entre moi et les pokémons en me présentant le sien qui l'aidait à faire le ménage. Son Mr.Mime ne passant pas inaperçu, j'ai souvent le temps de me barrer pour ne pas qu'il m'approche, car il est trop affectueux, chaque fois qu'il me voit, il a envie de me faire un câlin, ce dont je ne tiens pas forcément à ce qu'il m'en fasse un. Pour l'instant, elle ne l'avait pas encore fait apparaître, montrant qu'en ce moment, elle ce débrouillait très bien sans lui. Voulant quand même vérifier que la porte était bien fermée à clef, au moment où j'allais poser ma main sur la poignée, pour vérifier si elle était bien fermée, je vois Timmy devant la porte, alors du coup je me dépêche de faire mon test en express et je vois qu'en effet, elle était bien fermée à clef, donc du coup, je la déverrouille et je lui ouvre.

"Quel bon vent t'amène en ces lieux ?"

- J'ai entendu dire que la société Devon était en train de développer un matériel permettant de comprendre son pokémon, je me suis dit que j'allais voir de quoi il s'agissait et te dire un petit coucou en même temps héhé. Je peux entrer ?

"Honnêtement, tu n'est pas sérieux, tu as sûrement dû voir les informations sur ton PokéNavi et tu sors tout seul ! Tu imagines si tu te fais capturer ?!"

- Je ne suis pas seul, j'ai toujours mes pokémons avec moi

Timmy et moi, ont s'est rencontré il y a de ça deux ans alors qu'il était venu faire réparer son PokéNavi et vu que je rentrais à la maison, je l'ai croisé et ont a sympathisé. Il m'a avoué qu'avant de rencontrer Flora et Brice, il était souvent malade et que c'était pour cela qu'il avait été envoyé à Vergazon, chez sa tante et son oncle, mais que depuis qu'il avait rencontré ces deux héros, qui lui avaient permit de l'aider à capturer son premier pokémon, il avait vécu des sacrées aventures qui lui avaient permit de guérir petit à petit en passant beaucoup de temps avec ses pokémosn. Maintenant qu'il allait mieux, il parcourait de fond en comble la région, pour être sûr de tout explorer dans le moindre détail. Franchement, je le trouvais très courageux et pour être honnête avec vous, je crois que j'en avasi fini par en tomber amoureuse, même si ont ne ce voyait pas souvent.

Après tout, c'était normal, il menait sa vie, et puis, vu que je détestait les pokémons, il ne voulait pas m'embêter avec les siens, et pis, il avait d'autres choses à faire que de constamment me protéger. Quoi que, j'ai bien aimé, quand une fois il m'a accompagnée jusqu'à Lavandia et qu'ont a fait du shopping, il m'a même offert une poupée Tylton, mais même moi qui n'aime pas les pokémons, je ne pouvais me résoudre à la jeter à la poubelle, donc du coup, elle était planquée dans mon armoire en attendant qu'une autre la rejoigne lors d'une prochaine escapade. Je le me pousse pour le laisser entrer, puis je lui parle tout en refermant la porte à clef, on ne sait jamais. Je lui fais un peu la morale, mais au lieu de ce fâcherr ou d'être gêné, il me fait un grand sourire, ce que je trouve super chou de sa part. On retourne s'installer au salon et c'est alors qu'il est surprit en voyant ce qu'il y a sur la table et le fait que Yukari nous regarde en étant assit sur le fauteuil, comme s'il était en train de nous observer.

- Lucie... Ce.... Ce pokémon c'est... C'est le tient ?

"Non, papa m'a juste demandé de m'en occuper en attendant qu'il trouve des informations sur son dresseur."

- C'est tout de même bête que ce dresseur ait perdu ce pokémon, en plus, il est rare, il est chromatique.

"Tu veux dire quoi par là ?"

- Que ce pokémon est d'une grande rareté ! Il est dur d'obtenir un Shiney ou Chromatique, appelle-les comme bon te semble. Ils sont d'une couleur différente et en plus, ils sont plus fort et prennenet plus vite de l'expérience. C'est une chance inouie d'en avoir trouvé un ! En plus, c'est adorable, quand ils sortent de leur pokéball, des petites étoiles apparaissent.

En l'entendant parler avec un ton aussi enthousiaste, Yukari avait l'air triste, pourquoi ? Qu'est-ce qu'ont lui avait fait dans ce laboratoire ? N'était-il pas brillant à la base ? Si c'était cela le sujet d'expérience, je comprenais qu'il n'ait jamais rien connu du monde exterieur et qu'il n'aime pas le humains simplement dû à cette fascination pour cette différence. En tout cas, je n'ai pas réussi à dire à Timmy que ce pokémon n'attendait pas un dresseur, mais que quelqu'un s'occupe de lui et lui fasse visiter la région, un peu comme... Moi... Décidéement, je commence vraiment à me poser des questions à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Dim 17 Sep - 2:12

Chapitre 4

Alors, alors essayons de résumer les choses calmement. Dans mon salo, j'ai un pokémon rare qui n'aime pas les humains et dont je dois m'occuper jusqu'à ce que mon père revienne et j'apprends également qu'il y a en ce moment des kidnappings de jeunes et de pokémosn rares... Euh... ça commence à faire beaucoup vous ne trouvez pas ? J'espère que Timmy ne va pas m'apprendre qu'il est gay, parce que si c'est le cas, je sens que je ne le supporterais pas et que je ferrais une grosse dépression ou bien une grosse colère, ou peut-être même les deux en même temps et le problème est que si je dois casser quelque chose, c'est la table basse qui va en pâtir et si je le fais, ce soir je ne suis plus de ce monde, donc prions le ciel pour qu'une telle suite d'événements ne se produise pas, sinon je ne le supporterais pas. Cependant, quand on parle du loup, ce dernier ce manifeste et est en train de regarder mon oreille, il semble avoir remarquer le translateur.

- Oh c'est donc ça le nouveau prototype ? Trop cool ! Je peux essayer ?

"Oui, attend deux secondes, que je te le nettoie un peu tout de même, bien que je ne sois pas sûre que cela soit une bonne idée de vouloir communiquer avec Yukari."

- Oh tu lui as donné un surnom ? C'est trop mignon ! Par contre, ce n'est pas un prénom de fille ?

"Te moque pas... Oui, pourquoi ?"

- Et euh... Il en pense quoi ?

"Il aime pas, mais en même temps tout ce qu'il aime pour l'instant, c'est juste la bouffe du père, et encore... Ah oui il aime bien la télévision aussi, regarde, c'est marrant !"

J'étais ravie de pouvoir partager mon adn avec le sien, pour une fois qu'il ce passait quelque chose entre nous, dommage que cela ne ce passe que par le biais d'un appareil électronique. L'essuyant avec un mouchoir, après l'avoir sortie de mon oreille, je la passe à Timmy, lui précisant tout de même que ce n'est pas une bonne idée de converser avec le Farfuret et vu que je lui ais donné un surnom, il ce moque gentiment de moi en lui faisant un grand sourire. Ce rendant compte à qui est normalement destiné ce genre de nom, il me fait la réflexion et Yukari fait une sorte de pouce en l'air, ayant l'air content que quelqu'un soit d'accord sur le fait que je ne lui ais pas choisit un surnom très approprié, mais je m'en fou, je le lui laisse quand même, puis pour rigoler, je sisis la télécommmande et rallume à nouveau la télévision et avec Timmy, on rigole en voyant son air fasciné devant les images qui défilent, franchement, il est trop drôle quand il regarde la tv ce pokémon ! Ne voulant pas trop le ridiculiser, j'éteins à nouveau la télévision et je repose la télécommande à sa place, ce qui permet à Timmy de pouvoir communiquer avec lui.

- Et à part ne pas aimer les humains, tu fais quoi dans la vie ? Enfin je veux dire tu as des passions ?

- Oh le niveau est tout de suite plus élevé avec un esprit aussi éveillé que le tient ! Je n'aime pas les humains, mais discuter avec quelqu'un de mon niveau intellectuel, ça fait du bien ! Pour être honnête avec toi, ce n'est qu'à partir de ce jour que je débute une nouvelle vie, donc pour l'instant, mes passions sont encore très approximatives, mais j'aime bien exterminer les humains qui me font du mal, je trouve cela très jouissif.

- Ce... Cet appareil est merveilleux ! Est-ce que lorsqu'il sera au point, je pourrais en avoir un ?

"Bien sûr ! Même Brice et Flora pourront en avoir un, il faut juste que papa soit d'accord. Qu'est-ce qu'il t'a dit ?"

- Qu'il fallait que tu sois gentille avec lui, sinon couic couic

"Mais je le sais déjà ! ihihih arrête de me chatouiller !"

Je ne sais pas ce que lui a répondu Yukari, mais il avait l'air content de lui parler et c'étit réciproque, d'ailleurs le garçon me demanda même si lorsque ce produit serait enfin terminé et officialisé, cela serait possible d'en avoir un avant tout le monde, ce que je lui répondis que oui. Après tout, ses amis sont mes amis, et puis, avec tout ce qu'avait fait ces deux-là pour sauver la région cela m'étonnerait fortement que la société Devon leur fasse payer un seul pokédollar. Peu de temps après avoir essayé de lui faire cete promesse, il ce mit à m'embêter en me chatouillant et cela dérapa, je me retrouvais allongée sur le canapé avec le Timmy sur moi, ce qui ne dura pas longtemps, car de la neige nous arriva dessus sans prévenir, ce qui nous fit pousser à tout les deux un cri, car ont étaient surpris, ont ne s'attendaient pas à ce que le pokémon fasse une telle chose. Grelottant un peu, ont ce remit très vite à nos places, alors que je lançais un discret regard noir à Yukari, qui me tira la langue, comme s'il avait fait exprès.

- C'était une... Une attaque Poudreuse qui nous a bien revigoré n'est-ce pas ? Bon c'était très sympa d'avoir passé un moment en ta compagnie, je vais rentrer.

"Oh déjà ? Bon tant pis, reviens-nous vite ! Salue bien ta famille de ma part !

- Je n'y manquerais pas ! Oh j'allais oublier ! Le translateur et ceci... Allez à plus !

J'étais un peu triste qu'il parte déjà, mais je ne pouvais pas le retenir, de plus avec ce flash info de cette après-midi, mieux valait ête prudent et ne pas rentrer de nuit. Bon le soleil n'étais pas prêt de ce coucher, mais il avait quand même raison de partir avant qu'il ne lui arrive quelque chose. Le raccompagnant, je repris l'oreillette et prit l'enveloppe qu'il me tendait. Je lui ouvris, puis je le vis filer à regret, avant de refermer la porte derrirèe lui à double-tour. Faisant bien exprès de ne aps nettoyer l'oreillette, pour pouvoir implanter en moi ce que je n'avais pu implanter à cause de cette saleté de pokémon, je revins au salon en posant l'enveloppe sur la table.

"Toi, je te retiens ! J'allais vivre un moment intense avec le garçon que j'aime et tu as tout gâché !"

- Il a beau être un gentleman avec un grand intellect, il n'en reste qu'un simple humain ayant des pulsions semblables à celles d'un Ursaring. alors remercie-moi, je t'ai évité le pire ! Je ne connais pas grand chose des humains, mais l'accouplement, je sais très bien comment ça ce passe !

"Pourquoi devant ta cellule..."

- Tu n'as pas à t'immisser dans ma vie privée !

"Toi aussi je te signale ! En plus, on ne ce doit rien, j'ai protégé tes origines, tu as protégé mon intimité, ont est quitte"

Il avait l'air d'en savoir bien des choses sur les petits plaisirs de la vie, mais malheureusement, il ne voulu pas m'en parler, d'ailleurs je le vis même rougir, comprenant alors que ce n'était aps la peien d'insister. Finissant par trouver un terrain d'entente, je soupirais, puis m'assit et curieuse, j'ouvris l'enveloppe en tremblant un peu, car j'avais peur d'abîmer son contenu. Je pu voir qu'il y avait à l'intérieur un ticket de bateau, ce qui me surprit beaucoup. Prenant la lettre qui ce trouvait à l'intérieur et je la dépliais. C'était un papier à lettre pokémon avec un dessin d'Evoli, que je trouvais d'ailleurs plutôt mignon. Lisant alors la lettre, je faillis avoir un malaise, puis je me mis à agiter mes bras en criant un "Youhou" très enjoué, ce qui fit sursauter le Farfuret Shiney qui ce demandait ce que j'avais à crier comme une folle.

"Je le savais ! Il m'aime aussi !!! Il veut commencer une nouvelle aventure dans une nouvelle région et il désire que je l'accompagne, même s'il sait que je déteste les pokémons, il veut que je l'accompagne, disant que ce renouveau sera un excellent départ pour débuter notre relation ! Quel romantique ! Il dit que si je l'aime également, que je dois l'attendre au port dans deux semaines"

- Je... Je ne sais pas quoi dire tellement c'est grotesque ! Ah oui, je sais ! il faudra que tu en parles à ton père !

"Bien sûr que je vais lui en parler ! Je ne suis pas idiote !  Ahlala et ce grand fou était trop timide pour me le dire en face ! Les nouveautés de la socitié Devon, tu parles ! C'est un petit futé et j'aime beauocup sa subtilité !"

- C'est quand on connait enfin le sens de sa maladie que l'on peu en guérir.

"Et c'est en ce la fermant qu'on vit le plus longtemps !"

- Ouais, mais ça ne va pas être possible !

Vu comme il me casse, c'est à ce demander pourquoi je lui ais expliqué de quoi parlait la lettre. A mon avis, la romance ce n'était pas son fort, pourtant, vu qu'il n'avait pas sa langue dans sa poche, j'étais persuadée que s'il le désirait, il pouvait s'en servir pour en parler. Enfin bref, encore une fois, il est moqueur et je n'apprécie pas, cela commence à devenir une habitude, on dirait un frère et une soeur, c'est dingue ! Soudain, alors que l'ont venait à peine de ce taire, ont pu entendre l'une des fenêtres ce briser, ce qui commença à nous faire bien angoisser tous les deux, jusqu'à ce que l'ont pu voir Mina sortir précipitamment de la cuisine avec un rouleau à pâte dans les mains qu'elle brandissait comme une épée.

- N'ayez crainte mes chéris, Mina va vous protéger !!!

D'un regard presque complice, ont ce regarde tout les deux, ayant l'air d'avoir la même pensée. C'est alors qu'on entendant comme des bruits de baston, puis soudain, plus rien, puis ont pu l'entendre appeler un réparateur. Non, ce n'est pas possible, mon père a engagé la meilleure bonne à tout faire de la région, même du monde entier ! En plus de faire toutes les tâches ménagères, elle fait aussi des sports de combats ? Cette nana est vraiment trop épique ! Par contre, ont ne la voit pas revenir, est-ce qu'elle ferait le Caninos de garde devant la fenêtre ? Soudain, elle semble avoir une illumination, car ont l'entend, dans la pièce d'à côté, dire qu'il n'y a plus besoin de venir. Ensuite, elle fait apparaître son Mr.Mime et lui demande de réparer la vitre et à entendre le bruit qu'il fait, il ce donne à font pour ne pas décevoir sa dressuse. Wow bah dis donc, ces deux-la font la paire, surtout lorsqu'elle ce souvient ce dont il est capable d'accomplir comme prouessses. Ceci étant fait, elle le rappelle, après l'avoir remercié, puis elle retourne à sa cuisine en nous faisant un grand sourire.

"Tout cela me fait penser que la maison est mal insonorisée, on entend tout ce qu'il ce passe dans les autres pièces. Dit tu te rends comptes si Mina avait entendu... Au final tu as bien fait d'être intervenu. Après tout, elle est un peu comme une ninja, elle surgit toujours quand on l'y attend le moins !"

- Tu sais, j'en ais rien à foutre des humains, à la limite si tu disparais ce n'est pas grave, mais si moi ou mes semblables ce font enlever, cela deviendrait très ennuyeux. Demain, il faut que l'ont tente d'enquêter sur cette affaire ! Après tout, c'est plus important que ta romance avec ton petit-copain !

"Non, ce n'est pas plus important que Timmy, mais pourquoi pas mener notre propre enquête, après out, cela pourrait être très divertissant. Il faudra juste que tu restes prêt de moi pour éviter les ennuis, c'est juste ça qui m'embête... Enfin en attendant papa, il faut qu'on s'inspire ! Tient essaie d'appuyer sur un bouton !"

ça m'ennuie de le reconnaître, mais il a raison, car élucider cette affaire est bien plus importante que ma petite romance avec le garçon que j'aime, même si ça m'embêter de le reconnaître. Je trouve égalementq ue c'est une bonne idée que l'ont essaient de trouver des indices, au moins je suis sûre que l'ont sera bien occupés pour la journée. Je fini par lui passer la télécommande et il arrive tout juste à la rattraper, puis je le vois faire ses premiers pas dans le monde du zapping. Il a peut-être un peu de peine, mais il arrive quand même à enclencher la tv et ça lui plait. Au moins ça, je suis sûre qu'il apprécie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Lun 18 Sep - 1:25

Chapitre 5

Il c'est passé combien d'heure depuis qu'ont s'est mit à regarder tout pleins d'émissions en vrac avec Yukari ? Je ne le sais pas, les heureus ont arrêtés de défilés dans ma tête à une vitesse tellement hallucinante qu'on pourrait presque croire que mon cerveau s'est éteint lorsqu'ont a commencé à regarder une émission parlant d'un objet en particulier de la vie de tous les jours pour un dresseur lambda. Soudain, je sursaute lorsque je sens un souffle dans mes cheveux et que la tv s'éteint toute seule. Je retourne la tête et je vois mon père en train de rigoler. Il trouve ça vraiment amusant de ce faire passer pour un fantôme ? Depuis quand il est rentré ? Je scrute brièvement l'horloge digital et je vois qu'il est déjà 20h00, ce qui me fait avoir de grands yeux ronds.

- Au moins, je suis certain de vous avoir vu partager une passion en commun. C'est drôle de ce rendre compte comment un pokémon peu ressembler à son dresseur !

"Comment ça ?"

- Il est sérieux ?

- Je voulais que vous passiez la journée ensemble pour vous habituer à l'un et à l'autre au cas où son dresseur serait introuvable. Penses-tu que je puisse avoir le temps de m'occuper d'un nouveau pokémon ? Bien sûr que non ! Tient, tient, en voilà une découverte des plus intéressantes !

Yukari et moi étions choqués. Comme d'habitude, il ne faisait jamais les choses sans qu'elles n'aient un sens, tient j'aurais dû me douter, au moment même où il m'avait présenté ce pokémon, qu'il désirait qu'il devienne le mien. Hey j'avais pas signé pour ce genre de bêtises moi ! Suite à cette réflexion, Farfuret et moi on ce tourne et en croise les bras, ce tournant alors le dos, montrant bien que cette annonce ne nous plaisait pas et qu'ont ne désiraient pas avoir officiellement le statut de partenaires de voyage initiatique. Mon père découvrant la lettre, en lu brièvement une partie, car je la pliais vite et la remit dans son enveloppe.

- Je ne savais pas que tu avais un amoureux secret, enfin c'est le but d'un secret n'est-ce pas ma fille ? Je ne peux que lui souhaiter bonne chance ahah ! Bon allons manger, cela serait dommage de gâcher le repas que Mina nous a préparé. Partagerais-tu également notre table mon cher Farfuret ? Au faites, tu lui a donné un surnom ?

"Euh... Oui..."

- Tu sais que lorsque l'on donne un surnom à un pokémon, cela montre qu'il t'appartient et que tu l'aimes beaucoup. Les enfants, ça va ?

J'étais toute rouge lorsqu'il c'était mit à parler de ma lettre, puis lorsqu'il nous dit d'aller manger et qu'il invita Yukari à nous rejoindre, mon père me demanda si je lui avais donné un surnom et comme une débile, je lui avais dit oui. ous expliquant alors le sens d'un surnom, Farfuret et moi avons eût subitement un air livide, puis ont ce mit à trembler, avant de ce mettre mutuellement un coup.

- Tu vas voir où je vais te le mettre ton amour !!!

"Moi aussi je te déteste saleté !!!!"

Ce battant à coup de poing et de griffe, il était clair qu'il y avait de quoi surprendre mon père, d'ailleurs ce dernier était surprit. Je me sauvais alors du canapé et Yukari parti à ma poursuite et ont ce mit à courir autour de la table en verre, puis ce fût l'inverse. Lorsque j'allais lui sauter dessus, je senti quelque chose m'aggriper et me serrer contre la créature, qui avait été également attrapée, nous faisant ainsi un câlin collectif. Lorsque M.Mr.Mime nous lâcha, ont étaient tellement surpris et choqués qu'ont osaient plus bouger, tandis que Mina rappelait son pokémon.

- Voyons mes petits chéris, il ne faut pas vous battre, cela ne sert à rien. Venez plutôt manger, sinon ça sera tout froid ! Pendant ce temps, je vais te chercher de quoi te désinfecter mon ange et un peu de pommade pour faire disparaître un peu tes bleus mon ange glacé

Mina était toujours gentile avec moi, quoi que je fasse comme bêtises, par contre, papa, il avait l'air un peu déçu de notre comportement à tous les deux, je l'ai d'ailleurs même vu hocher de droite à gauche la tête en soupirant. Mina, elle avait toujours des grands cheveux rouges qu'elle laissait flotter au grè du vent. Elle avait des yeux verts et elle portait souvent une robe noire avec un tablier pour la protéger des saletés, bien que ces dernières ne lui faisaient pas vraiment peur. Après nous avoir installé sur une chaise et nous avoir mit une serviette autour du cou pour ne pas nous salir, elle nous servit à manger, du ragoût avec des carottes et du riz, tandis que pour Yukari, elle lui avait doné de la nourriture spéciale pour pokémon qu'elle avait fabriquée elle-même, puis elle fini par servir mon père.

- Ne soyez pas trop sévère envers eux, ce ne sont que deux enfants perdus qui doivent apprendre à ce connaître et à vivre ensemble sous la bannière de l'amitié, de l'amour, du respect et de la confiace. Pour certains, cela prend plus de temps à saisir les bases, mais ne vous en faites pas, bientôt ils seront comme un frère et une soeur, mais ne le sont-ils pas déjà ?

En écoutant ce qu'elle venait de dire, je m'étais mise à regarder Yûkari et il en faisait de même, ayant l'air de nous demander tout deux si elle n'avait pas raison. En tout cas, cela eût l'air de rassurer mon père, qui soupira une seconde fois avant de nous souhaiter bon appétit. Ne disant rien durant un petit instant, Farfuret et moi avions l'air de cogiter les paroles de Mina bien plus intensément que prévu. Etais-ce vraiment possible que sans même le savoir nous agissions comme le disait la bonne à tout faire ? Soupirant à notre tour, en même temps, ont ce mit à ce scruter en ayant l'air surprit, puis je détâchait mon regard du sien pour scruter mon père.

"Dit papa tu as regardé le flash info ?"

- Oui, je suis au courant et je sais également pour l'histoire du voleur qui a essayé de s'introduire chez nous, Mina m'a fait un résumé pendant que vous êtiez absorbés devant la télévision. Je suis bien emprunté. Mina n'est pas là tous les jours et que tu sois dedans ou dehors, j'ai à présent peur de te laisser toute seule. Tu es aussi importante que mes pierres et la société, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle tu portes son nom comme nom de famille

"J'ai encore du chemin à parcourir avant de pouvoir porté ton nom de famille, je le sais mieux que quiconque. Tu ne devrais pas t'en faire pour moi, je suis assez grande pour me défendre et défendre la maison. Si tu as si peur, tu peux demander à Airmure de monter la garde"

- C'est une bonne idée. Oh, au faites, le translateur fonctionne correctement ? Pas d'anomalies ?

"Non, il est parfait. Aie... Non, ce n'est pas grave, c'est normal que le désinfectant fasse un peu mal. J'ai terminé mon repas, je vais aller me coucher, je me sens extrêmement fatiguée. Bonne nuit à vous deux"

- Et il va dormir où le pauvre chou ? Tu devrais lui faire une place dans ton lit !

"Le canapé est super confortable, je n'ai pas envie de faire des cauchemars !"

Mon pauvre papa, il s'inquiète beaucoup trop pour moi, mais au moins, cela me fait plaisir qu'il ce fasse du soucis, parce que cela veut dire que comme Mina, il m'aime et ne veut pas me perdre. En paralnt de cette dernière, lorsqu'elle me met le désinfectant une fois que j'ai fini de manger, je en peux m'empêcher de montrer que ce produit me fait mal, mais avant qu'elle ne sce fasse aussi du soucis, je la rassure. Après avoir enlevé la serviette et leur avoir fait à tout les deux un bisou, je me dirige en direction de la sortie de la pièce et Mina m'interpelle, et à ma façon de répondre, je me rend compte que je suis encore passée pour une méchante, tant pis, cela ne sera pas la première fois, nia la dernière.

Je vais ensuite à la grande salle de bain pour me laver les dents et me changer, revêtant alors un short et un tee-shirt de nuit de couleur noir avec le logo dune pokéball dont les contours sont en blanc. Le bas de la pokéball ce trouve sur le short et le haut ce trouve sur le tee-shirt, et même si je n'aime pas les pokémons, je ne peux m'empêcher de trouver cet ensemble hyper stylé. Après avoir enlevé mes élastique et mon sert-tête, je me rend dans ma chambre, une chambre bien trop grande pour moi et qui semble bien vide puisqu'elle ne possède qu'un lit, une table de chevet et une armoire. C'est normal, tout est normal aux effigies de pokémon, même le cadre de la télévision pouvait l'être, donc je préférais n'avoir dans ma chambre que des objets avec aucunes traces de pokémons dessus. Je relève ensuite les draps pour me coucher et j'ai faillis avoir une attaque en voyant que Yukari était couché à ma place, la tête bien sur mon oreiller.

"Ok, la c'en est trop ! Tu dégages de mon lit !"

- Je l'aime bien ce lit, il est confortable !

"Ce n'est pas mon problème ! Allez hop ! Tu sors !"

- Mais on peu mettre cinq personnes sur ce lit ! Et pis, tu sais... Moi je n'ai jamais dormis dans un vrai lit.

"Tu m'énerves ! Bon tu vas au fond et je vais là comme ça, ont a chacun notre zone de sécurité ! Bonen nuit l'affreux"

- Bonne nuit l'affreuse

Sur le coup, je lui ais un peu crié dessus à cause de l'énervement, mais il a su trouver les mots pour avoir gain de cause Franchement, il est énervant, car il a toujours le dernier mot. Je crois que je suis trop gentille, je n'aurais pas dû céder à la comédie qu'il venait de me faire juste pour m'attendrir, c'est peut-être un peu pour ça que je n'aime pas les pokémons, ils font les gentils juste pour avoir ce qu'ils veulent, rien de plus. Lui souhaitant bonne nuit, après avoir délimité ma zone d'espace personnelle, j'enlève le translateur et ferme les yeux en espérant ne pas faire de cauchemars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien des Ténèbres du Chaos
Explorateur de le Confrérie
MembreGardien des Ténèbres du ChaosExplorateur de le Confrérie
avatar
Masculin

Date de naissance : 15/06/1994

Âge : 24
Date d'inscription : 30/03/2017

Nombre de messages : 176

Feat : -

Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom'Makuta'
PrénomNaga
Âge25 (officiellement 100 000 ans en Spherus Magnien)
Monde d’origineUnivers Matoran (extension du monde 'Spherus Magna')
StatutTénèbres
RangExplorateur de la Confrérie, Allié des Ténèbres (anciennement), Gardien du Chaos
PouvoirsTénèbres, masque de pouvoir
PrésentationDernier membre de la Confrérie de Makuta, Naga avait d'abord agit pour ce dernier dans le but de s'approprié les mondes. Ce n'est qu'ayant appris ce qu'il s'est passé dans son monde et qu'il a embrassé sa destinés qui est devenu le Gardien du Chaos, ayant maintenant l'objectif d'aider les autres Gardiens des Ténèbres à vaincre la Lumière et imposé leur empire.

MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Lun 18 Sep - 9:14

Eh bien dis donc, tu as du manger du lion pour faire 5 chapitre en un week end Kairi ! ^^'

Après bon pour la fic je t'avoue avoir lu en diagonale parce que disons que même si j'apprécie Pokémon, certaine chose dans le passée au niveau des jeux et la tournure qu'à pris le dessin anime m'a fait tourner la page, mais de ce que j'ai put lire c'est pas mal du tout Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Lun 18 Sep - 13:18

Ouais, j'ai mangé de l'Hélionceau Very Happy En faites, bon ça ce voit, je susi ultra fan des jeux, bon un peu moins de la série, même si celle sur Soleil et Lune me redonne envie de la suivre, car je la trouve assez drôle, je me suis fait aussi tous les films, donc voilà, voilà c'est un sujet que je maîtrise bien, pis aussi, je voulais qu'elel soit à niveau avec mon autre fic, comme ça, après je peux jongler plus facilement entre les deux.

En plus, je voulais qu'elle avance un peu, parce que vendredi prochain, il y a les jeux Or, Argent et Crystal qui sont disponibles sur l'eshop de la 3DS, donc faut pas que je perde trop de temps ^^

En plus, je voulasi rendre un hommage à cette licence que j'aime tant, donc j'ai choisis volontairement cette région, car c'était l'une de mes préférées à l'époque et en plsu, elle était très présente pour moi durant des moments de ma vie oÙ je n'allais pas très bien, donc c'était l'occasion de lui faire un petit hommage ^^

Par contre, lorsque je fais des descriptions de personnages, cela veut dire qu'ils ont été rajoutés à la trame de bases, donc tous les autres peuvent être retrouvés sur le net pour voir à quoi ils ressemblent, j'ai été même vérifié pour être sûre qu'ils aient bien été ajoutés sur google ^^

Sinon merci pour ton commentaire, ça fait toujours plaisir d'en recevoir, au moisn je sais que je ne la fait pas que pour moi et qu'elle plait aux autres, c'est ce qui compte le plsu =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Lun 18 Sep - 14:42

Chapitre 6

Je me réveille en sursaut au beau milieu de la nuit, de la sueur perle de mon front, je suis en train d'angoisser. J'ai envie d'hurler, mais aucuns sons ne sort de ma voix, je dois me calmer ! Je sors discrètement du lit, Yukari n'a rien remarqué, il dort à poing fermé. Je me dirige ensuite en direction de la salle de bain, puis lorsque j'y suis, je m'asperge le visage avec l'eau du lavabo, puis j'inspire et j'expire plus d'une fois, jusqu'à ce que j'ai mieux. Arrêtant le robinet, je le scrute avec un regard vide. J'avais prédis que j'allais faire un cauchemar, mais ce n'était pas à cause de Yukari, j'avais simplement rêvé une fois de plsu de l'explosion. Tout était en feu, mes parents gisaient par terre alors que moi j'étais entre l'évanouissement et le semi-conscient. En m'en rappelant, une larme coule de mon oeil droit et fini par tomber dans le lavabo. Mes parents, les pauvres, ils ont eût une mort tellement tragique ! je ne sais pas ce qu'il c'est passé lorsque je me suis évanouie, mais je me souviens avoir vu une ombre noire ce pencher sur moi avant que je ne perde totalement connaissance. Ensuite, je me suis retrouvée chez Pierre Richard. Il m'a dit que Mina et lui allaient désormais prendre soin de moi et que je n'avais plus rien à craindre et depuis ce jour, je loge chez lui en tant que fille adoptive. Tout ce dont je me souvenais à l'époque, c'était de l'explosion et de mon prénom, rien d'autre, ce qui était tout de même très étrange, sachant que j'avais quand même vécu dix ans avec mes véritables parents.

Toutefois, je me demande parfois si j'étais vraiment une enfant unique, car des fois, j'avais comme le sentiment de m'ennuyer, comme si quelqu'un manquait à ma vie. Est-ce que j'avais eus des frères ou soeurs par le passé ? Je ne m'en souvenais pas, mais si je le savais, peut-être me sentirais-je mieux ? et puis, pourquoi est-ce que je déteste les pokémons depuis cet accident ? Est-ce que l'un d'entre eux serait responsable de cet attentat ? Je n'en sais rien également, et peut-être que si ma mémoire ne me faisait pas défaut, le problème serait vite résolu. Soupirant, je fini par quitter la pièce, avant de me rendre discrètement au salon, car je me rends compte que j'avais oublié ma lettre sur la table. J'espère que papa ne l'a pas lue en entier, sinon c'est la honte assurée ! une fois dans ladite pièce, je constate que l'enveloppe est toujours à sa place. Je m'assied a nouveau sur le canapé et me permet de relire une fois de plus la lettre, pensant qu'elle me détendrait et c'est le cas, je me mets même à sourire bêtement.

- Faaaa

Ne m'attendant pas à voir débarquer le Farfuret, je sursaute, je lâche la lettre et saisit la première chose qui me tombe sous la main, qui est un coussin et du coup, je le lui balance. Ce dernier me le renvoie et me voilà à nouveau sonnée, comme quoi, il a vraiment des bons réflexes le bougre ! Lorsque je m'aperçois que ce n'est que lui, mon coeur cogne un peu moins dans ma poitrine. Il me tend mon oreillete et je la remets à mon oreille, puis je rmasse la lettre et je la range précieusement dans son enveloppe protectrice.

"Je croyais que tu dormais"

- Moi aussi.

"Tu... Tu t'es inquiété pour moi ?"

- Absolument pas ! Je voulais simplement m'assurer que tu ne commences pas l'enquête sans moi.

"Faire une enquête à minuit ? T'es un marrant toi !"

Je ne peux m'empêcher de rire doucement en entantant son excuse bidon. Est-ce qu'il a vraiment eût peur qu'il me soit arrivé quelque chose ? Peut-être qu'il m'apprécie plus qu'il ne le laisse penser et c'est peut-être réciproque, enfin je ne sais pas, je n'en sais rien, tout ce que je sais, c'est que je le trouve amusant, c'est déjà bien suffisant.

"Je n'arrivais plsu à dormir, car j'ai fais un cauchemar. Il est récurent, il s'agit toujours du jour où mes parents sont morts"

- Moi je rêve souvent d'un jeune homme aux cheveux blancs et aux yeux bleus, comme toi. Il hante souvent mes rêves. Il a l'air triste et autour de lui, il y a tout le temps du feu, avoue que c'est étrange, surtout que de toute ma vie, je n'ai jamais vu ce type.

"Si j'avais un jumeau, il serait déjà venu me chercher"

Alors que je me confiais à lui, il en fit d emême et son rêve m'intrigeait beaucoup. Toutefois, comme je lui avais dis, en baissan tla tête, si j'avais eus un jumeau, il serait venu me cherchercher et ont auraient vécus les deux en étant heureux. Rien qu'à cette pensée, j'ai envie de fondre en larmes, mais je me retients, je ne veux pas paraître trop faible devant le pokémon de type glace, si j'ai bien compris ce qu'il était. Restant alors songeuse, j'entends du bruit et je relève la tête. Je me fige en voyant un homme porter un costume noir avec un N et un R rouge gravé au niveau du torse. Cette silhouette me dit vaguement quelque chose. Serait-ce elle que j'ai aperçue lors de ce jour si dramatique ? En tout cas, il a l'air content de nous voir. Comment est-ce qu'il a fait pour entrer pour que papa ou Mina n'aient rien entendu ? Pourtant, cette après-midi, la fenêtre avait été brisée... Et s'il avait été plus discret et intelligent que son coéquipier ? En tout cas, ce qui est sûr, c'est qu'il me fait peur et que Yukari n'a pas l'air content de le voir.

"Tu le connais ?"

- Bien sûr qu'on ce connaît ! Il vient otut droit des laboratoires de la Nouvelle Team Rocket dirigée par la sublime Alys, deuxième enfant de notre cher et regretté Giovanni, qui a su reprendre le flambeau au bon moment.

"Vous êtes venus pour l'y ramener ?"

- En quelque sorte. Notre boss a besoin de lui et pleins d'autres pokémons rares, ainsi que des enfants ou de jeunes gens pour mener à bien nos... Revient, je n'ai pas fini mon explication petite mal-élevée !

- Qu'est-ce que tu fais ? Je croyais que tu me détestais ?

"Ce n'est pas une raison pour te laisser aux mains de cet homme abominable !"

L'homme répondit à la place de Yukari, me racontant alors un peu sa vie, ce qui me fit comprendre qu'il n'était pas quelque de recommandable, d'ailleurs, les gens qui entrent discrètement par effraction dans une demeure ne le sont pas vraiment. Comprenant alors qu'il ne vaut mieux pas rester là, je prends Yukari dans mes bras et je me mets à courir, contournant la table avant même que le méchant ait terminé sa phrase, ce qui a l'air de l'énerver un peu, mais je m'en fou. Le Farfuret me demande alors pourquoi j'ai fais ça et en entendant ma réponse, il me regarde avec un regard reconnaissant. Je tape ensuite fortement à la porte de la chambre de mon père, puis celle de Mina.

"Papa ! Mina ! Réveillez-vous un méchant s'est infiltré dans la maison !!! S'il vous plait !! Pourquoi personne ne ce réveille ???!!! Bon pas le choix !"

C'est comme s'ils avaient reçu du somnifère en pleine face, c'était vraiment très étrange que personne ne ce réveille ! Ne cherchant pas à comprendre, Je sorti précipitamment de la maison, ne prenant pas compte du fait que le sol me faisait un peu mal sous mes pieds nus. Qu'est-ce que je fais ? Je me diriges à Clémenti-Ville pour que Norman, le champion et père du Maître de la région me protège ou je me dirige du côté du Tunnel pour aller me réfugier chez Timmy ? Je ne sais pas, j'ai peur ! J'ai extrêmement peur, je ne sais plus quoi faire et pourtant, s'il nous rattrape, on risque de finir tous les deux dans les laboratoires de cette Team dont le nom me semble pas inconnu, ce que je trouve assez étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Lun 18 Sep - 21:50

Chapitre 7

Au final, c'est vers le Tunnel Mergazon que ce porte mon choix. Une fois en haut de la ville, je bifurque à droite et je me stoppe instantanément devant les hautes herbes. Je tremble, j'ai peur, je suis en train de faire une crise d'angoisse. Vous comprenez maintenant pourquoi je ne suis jamais sortie de Merouville ? Dès que je suis devant ce genre d'endroit, je flippe à mort en pensant à tous ces pokémosn qui grouilles dans les hautes herbes. Qu'est-ce que je dois faire mon dieu ? Sauvez-moi je suis bloquée ! Yukari me tapote alors doucement la joue avec ses griffes de façon à ne pas me faire mal, me faisant alors me souvenir qu'il est là, puis il saute de mes bras et part un peu en avant, puis il ce retourne vers moi avec un air dépité.

- Qu'est-ce que tu attends ? Vient !

"Mais... Je.. J'ai peur ! Les environs sont remplis de pokémons sauvages !"

- C'est le but d'un voyage initiatique ! Plus tu en rencontre, plus ton équipe s'agrandit et devient puissante.

"Je n'ai nullement envie d'être dresseuse !"

- ça, je l'avais bien compris ! Je suis avec toi, il ne peut rien t'arriver !

"D... D'accord ! Alors.. Euh... C'est par-là-bas !"

Yukari est gentil de m'encourager de la sorte, même s'il en profite pour ce moquer un peu de moi, comme d'habitude j'ai envie de dire. Ont part à droite et ont fait quelques pas, au moisn, l'herbe est plus douce pour mes pieds que le bêton, ce qui est tout de même bien plus agréable. Sur le chemin, ont rencontre beaucoup de pokémons sauvages, comme des Zigzatons, des Medhyenas, des Chenipottes, des Nirondelles, Un Chuchmur, bref pleins de pokémons qui donnent l'envie à mon coeur de lâcher à chaque rencontre, mais Yukari les bats assez aisément, ce qui prouve qu'il est d'un bon niveau. Lorsque j'arrive enfin devant le Tunel Mergazon, je sens quelque chose qui m'empoigne, ce qui me fait crier de peur. Je me débat et en faisant cela, je vois que c'est le type en noir de tout à l'heure, qui me regarde avec un air satisfait. Le fourbe, il a dû prendre l'intersection de droite et je ne l'ai pas vu arriver ! Quelle plaie !

"Lâchez-moi ! Yukari enfui-toi !!! Vite !!!"

- Ahahah tu as donc donné un nom à PX355 comme c'est mignon ! Enfin ce n'est pas un nom de fille ça ? Enfin, ce n'est pas grave tu vas venir avec moi !

- J'ai peut-être un nom de fille, mais moi au moins, je ne me conduit pas comme un lâche !

"Bien dit !"

Alors que je le voyais en train d'hésiter, tandis que j'étais en panique, Yukari fini par ce réveiller et lança un Vent Glacé en pleine face du sbire, qui sur le coup, me lâcha. Avec le type glace, on ce tape dans la main mutuellement, enfin si on peut appeler ça vraiment une main, puis ont ce remet à courir... Ce qu'il a fait opur moi, je ne l'oublierais pas, c'est une chose bien certaine ! C'est quand mêm edingue, cette après-midi, il ce comportait avec moi avec beaucoup de méchanceté et à présent, il me protége comme s'il était mon frère... Peut-être que Mina à raison, ont devaient apprendre à ce connaître pour s'apprécier. Courant maintenant dans le Tunnel Mergazon, pleins de Chuchmurs et de Nosferaptis nous attaquaient, ce qui était tout de même un peu stressant. A la moitié du trajet, je m'encouble sur un caillou et je tombe, m'égratignant beaucoup les genoux, ce qui fait que je saigne un peu, ce qui fait soupirer Yukari.

- Tu tiens vraiment à ce qu'ont ce fasse capturer, c'est ça ?

"Je ne le fais pas exprès et puis, je te signales que je n'ai rien qui est adapté pour une longue course-poursuite"

- Pour... Pour quelqu'un qui n'aime pas les pokémons, tu assures...

"Toi... Toi aussi tu n'es pas trop mal... Désolée pour ce contre-temps... Q...Qu'est-ce qu'il m'arrive ? Je... Je n'arrive plus à respirer !!!"

Ont monte un peu le ton, montrant très bien que tous les deux nous ne sommes pas d'accord avec les dires de l'un et de l'autre, puis, contre toute attente, il me fait un gentil commentaire, ce qui me touche et avec beaucoup de sincérité, je lui retourne le compliment. Il allait m'aider à me relever, mais il n'en eût pas le temps, car soudain j'eus l'impression de ne plus pouvoir respirer. Suffoquant et paniquant, je fini par m'évanouir, peu de temps après avoir vu la silhouette de l'homme en noir ce pencher sur moi en ayant l'air satisfait. Lorsque je me réveille, je constate avec surprise que je me retrouve dans une espèce de cage, juste assez grande pour que je puisse me lever et tourner en rond, super je me susi faites kidnappée et me voilà en cellule comme une criminelle ! Regardant tout autour de moi, je me rend compte que je ne suis pas seule.

Dans le dépôt où je suis enfermée, je peux voir qu'il y a d'autres cages comme la mienne, contenant des pokémons, des jeunes enfants ou des jeunes adultes, comme moi. Il y en a dès qui sont effrayés, d'autres en colères et d'autres qui pleures, c'est une sacrée cacophonie et je dois avouer que je ne me sens pas très bien, car ayant toujours mon translateur avec moi, j'entends les voix des différents pokémons autour de moi, ce que je n'avais pas fait attention tout à l'heure, ce qui fait que le bruit est augmenté. Je dois avouer que moi aussi j'ai un peu peur, sauf que je le montre moins que les autres. Où est Yukari ? Je baisse la tête, les yeu dans le vague, puis je la relève vrusquement en fermant les yeux et les poings.

"YUKARI !!!!"

Sur le coup, tout le monde s'est tut, ils ont dû être surprit par mon appel. J'ouvre à nouveau les yeux et je desserre mes poings en reprenant mon souffle. Personne ne me réponds, alors déçue, je baisse la tête et je suis prête à pleurer, trop inquiète pour réagir autrement. C'est à ce moment-là que j'entends sa voix. Je me retourne et je constate qu'il est juste un peu plus loin que moi. Je tends les bras pour le toucher et il en fait de même, mais l'écart est trop grand pour qu'ont puisse faire autre chose que de s'effleurer les doigts et les griffes, c'est suffisant pour nous rassurer. J'attrape ensuite mes barreaux et je le regarde avec un air rassuré.

"Tu vas bien ? Ils ne t'ont pas fait de mal ?"

- Non, pas pour le moment et toi on dirait que ça va, regarde, ils t'ont mit un sparadrap au niveau des genoux, on dirait une blessée de guerre ahah

"Tu te moques encore de moi, tu n'es pas sympa ! Ils vont nous faire quoi tu crois ?"

- Je ne sais pas trop, je sais que sur moi, ils faisaient des tests, mais là, je sèche.. Peut-être qu'ons vont te revendre en tant qu'esclave et tu devras tout le temps faire le ménage ahahah

"Ce n'est pas drôle ! Allez refait ton attaque de tout à l'heure, comme ça ont ce barre tous !"

- Tu crois vraiment que si c'était possible ont ne l'aurait pas déjà fait espèce d'abrutie ?

"Ah oui, pas faux, je n'ai rien dis. Hey les gens "J'ai une idée pour passer le temps ! Ont tourner en rond sur un pied jusqu'à ce que l'un de vous perde l'équilibre ! Le premier qui perd doit raconter une blague et le deuxième, puis le troisième, vous avez compris les règles du jeu ? Même les pokémons rares doivent le faire ! Allez ont y va ! Celui qui gagne devra faire une danse ridicule dans sa cage pour montrer que c'est lui le champion de la vanne ultime !"

- Et tu dois traduire ce que disent les autres pokémons !

"Et je traduirais ce que disent les pokémons, comme ça, tout le monde pourra rigoler ensemble, car j'ai avec moi le tout premier prototype de traduction de la société Devon"

C'était bien la première fois que je m'inquiétais pour un pokémon et que je lui demandais s'il allait bien. Ce dernier me répondis que oui et me fait remarquer que le type qui m'avait enlevée avait totu de même prit la peine de me soigner un peu avant de me rammener ici, comme quoi, ils ne sont pas totalemetn des monstres, ils prennent soin des jeunes, enfin oserais-je l'espèrer. Comme à l'accoutumée, ont ce chamaille un peu, mais au moins, grâce à lui, je ne suis plus effrayée, je me sens bien, au point que j'ai l'diée d'inventer un jeu. Au début, tout le monde me regarde avec un air étonné, puis en ajoutant des précisions, ils finissent tout de même par tester mon idée. Moi aussi j'en fais de même et je vois que Yukari aussi nous suit.

A vrai dire, c'est un jeu totalement débile que je viens d'inventer, mais pas tout le monde à un Yukari pour les rassurer, donc il faut bien que quelqu'un le fasse et les distraies un peu, ce que je fais sans soucis. Peut-être même que cela pourrait m'aider à élucider un plan pour nous permettre de fuir ? En tout cas, ont s'amuse, ont rigole et ce dépôt aux allures angoissantes devient une boite à rigolade, d'ailleurs, s'il y a des caméras de surveillance, ils doivent sûrement ce demander ce qu'ont est en train de fabriquer, ce qu'il y avait de quoi ce poser des questions lorsque l'ont est pas dans le contexte. Alors que j'étais en train de gagner, la porte s'ouvre subitement et étant surprise, je tombe sur les fesses, ce qui me fait alors rire, bien que cela ne soit absolument pas le moment. Il y a deux sbires et ils n'ont pas du tout l'air de s'être déplacés pour s'amuser avec nous.

- Que le détenu 252 s'annonce !

- Dans le cas contraire, nous tuerons les autres un par un jusqu'à ce qu'il ce manifeste.

"C'est mon chiffre connard !"

- Tu es complètement folle !

"Tu veux qu'un innocent ce fasse tuer peut-être ? Ne t'en fait pas, ça ce passer bien"

Certes, je ne connaissait personne dans ce dépôt, mais après avoir entendu leur macabre annonce, je n'avais pas envie que quelqu'un ce fasse tuer par ma faute, car après avoir brièvement scruté le numéro d ema cellule, j'avais pu constater que c'était mon numéro qu'ils cherchaient. Disant alors ce que je pensais assez fort, Yukari me fit une réflexion et je lui répondit avec un sourire, voulant le rassurer, mais c'était peine perdue, car dès que les sbires s'approchèrent de moi, l'un d'eux me donna une claque pour les avoir insultés. Ils soulevèrent ensuite ma cage pour la mettre sur un transe-palette, puis ils s'en allèrent avec ma personne, alors que je jetais un dernier regarder à mon cher ami Yukari.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Mar 19 Sep - 1:16

Chapitre 8

Franchement les amis, ça vous est déjà arrivé d'avoir l'impression d'être de la marchandise ? Parce qu'en ce moment présent, c'était la sensation que j'avais et ce n'était pas très agréable. Ils m'ont fait prendre plusieurs couloirs avant que l'ont arrive enfin à un ascenseur juste assez grand pour tous nous contenir. Durant la montée, j'ai essayé de demander où ont allait et qui ont allait voir, mais aucuns deux deux sbires ne m'avaient répondu, ce qui était tout de même assez frustrant de ce faire ignorer de la sorte. Lorsqu'ont est enfin arrivés, enfin je crois, ont ce trouve devant un couloir, qui mène à une porte qui ne peut être ouverte qu'avec un mot de passe. Ils l'ouvrent, puis soulèvent ma cage pour passer la porte. Ouah et bah dis donc, ils ont de la force ces gaillards !

- Où est-ce qu'ont la dépose ?

- Où bon vous semble être le plus judicieux messieurs. Comme d'habitude, vous avez fait un bon travail. Je veux cependant que vous attendiez mes ordres avant les prochaines expériences.

- Bien madame !

Ils me déposent alors au pied de ce qui semble être un bureau, car en cet instant même, la pièce est plongée dans l'obscurité. Panne de courant ou effet de surprise ? Une fois la porte refermée, je me rends compte qu'il ne s'agit que d'un effet de surprise, comme je le supposais, car la lumière s'allume comme par magie, baignant ainsi la pièce d'une lueur presque aveuglante. Je pu donc voir que le bureau et en me penchant un peu plus, je pu voir une chaise retournée, qui ce retourna bien assez vite sur une femme avec des cheveux bleus foncés qui sont attachés en une queue de cheval relevée. Elle porte une robe bleu clair, avec des manches un peu bouffantes. En faites, on dirait une robe de princesse, sauf que là, j'ai un gros plan sur le décolleté et les yeux gris de la grande dame, qui doit être un peu prêt aussi grande que Mina, et ça ce voit à la façon dont elle a mit ses mains droits devant elle pour s'appuyer sur le bureau en ce penchant, tout en me regardant avec un air tout excité, un peu comme une enfant qui reçoit un chien pour son anniversaire, ce qui a de quoi être légèrement dérangeant.

- Coucou ! Comment va ma belle promise ?

"Euh.... Hm il doit y avoir une erreur, de plus, c'est fini depuis longtemps les mariages arrangés, ont est plus au moyen âge !"

En entendant ma réponse, elle est totu d'un coup prise d'une crise de fou-rire, perso je ne comprends pas ce qu'il y a d'amusant, même cela me fait très peur. Après tout, si j'étais promise à une personne aussi abominable qu'elle, j'aurais dû être au courant, non ? Je ne comprends pas, il doit certainement y avoir une erreur, elel ce trompe de personne, c'est sûr ! Je veux y croire à ma théorie, parce que je vous l'avouer, je ne me sens pas prête à me marier à une personne que je ne connais pas et qui, de plus, est une criminelle, car faire tout ce qu'elle fait en cet instant, c'est un crime contre les habitants et les pokémons de la réagion, enfin je le pense. Lorsqu'elle est enfin calmée, elle fini enfin par me répondre.

- Dans une époque lointaine, alors que je n'étais encore qu'une enfant, peut de temps avant de mettre en oeuvre un projet qui me permit d'accèder à cette place, j'ai rencontré une fille qui avait a peu prêt mon âge et j'ai eus un coup de foudre. Je me suis alors juré de retrouver cette jeune fille qui m'avait tant plu pour l'épouser le jour ù je mettrais la main dessus, et voilà qu'on m'annonce qu'une demoiselle lui ressemblant est entre nos mains, je ne peux qu'en être ravie.

"Ah ok c'est très touchant comme histoire, mais moi j'aime un garçon et... Quelle date sommes-nous ?"

- Le 19 septembre et oublie ce garçon ! Tu en fais une tête, qu'est-ce qu'il t'arrive ?

Comme d'habitude, je suis très terre à terre et un peu trop cassante, ce qui fait qu'elle n'êst pas tèrs contente lorsque je lui répond que j'aime un garçon. M'étant un peu perdue dans le temps, à cause de mon enlèvement, je réalise soudainement que j'ai un bateau à prendre et que je ne peux pas le rater. En entendant la date du jour, je commence à ne pas me sentir bien. Elle me demande alors ce que j'ai, ce que je fini par lui avouer en ayant un air déconfit.

"Je viens de me rendre compte que j'ai dormis presque deux semaines, c'est énorme ! Je dois prendre le bateau vendredi et je ne dois pas le rater, c'est mon avenir qui est en jeu."

- Le mien aussi l'est ! Oh, mais que suis-je bête, j'ai oublié de la prévenir que j'avais une invitée spécial. Sakura, ma princesse, ce n'est pas de la nourriture pour toi alors dit-lui bonjour au lieu de la regarder comme un steak ! Ihihih quelle coquine elle fait cette Feunard !

"Je.. J'ai très peur des pokémons, je les détestes, je ne tiens absolument pas à ce qu'elle me dise bonjour, vous pouvez la rappelez, s'il vous plait ? Elle me fait affreusemetn peur !"

Alors que je lui explique pourquoi je dois prendre le bateau, elle me dit que son avenir est également en jeu, puis un renard à neuf queues fait son apparition. Cette bête me fait vraiment peur, surtout qu'elel me regarde comme si elle avait envie de me manger, ce qui me fait extrêmement peur et me fait me recroqueviller sur moi-même, on dirait presque une boule, faisant bien exprès de ne plus avoir la créature dans mon champ de vision. Cela semble amuser la cheffe de me voir aussi terrifiée. Je ne sais pas d'où cette bête démoniaque est apparue, mais ce que je sais, c'est qu'elle aurait mieux fait d'y rester. De toute façon, le seul pokémon que je ne déteste pas est resté dans sa cage a dépôt, le pauvre. Je l'entends alors ce lever de sa chaise, puis contourner le bureau. Ensuite je l'entends qui s'assied prêt de la cage et au bruit que j'entends, elle vient de faire un bisou à sa saleté de goupil, ce qui me donne presque envie de vômir tellement je trouve cela dégoûtant.

- Dit-moi, c'est très inattendu de la part de quelqu'un qui a parcourut un long chemin à pied pour fuir l'un de mes hommes.

"Yukari ce... Ce n'est pas pareil... C'est.... C'est..."

Va savoir pourquoi, mais à cet instant précis, je sens une boule ce former dans ma gorge, je n'arrive plus à parler, et puis, soudainement, je commence à sangloter, ça doit sûrement être un contre-coup de toutes ces émotions que je viens d'endurer et d'enchaîner sans avoir vraiment un temps de répit pour pouvoir tout diriger d'un coup.

"C'est mon pokémon et si vous lui faites encore du mal, vous pouvez mettre définitivement une croix sur notre hypothétique mariage !"

- Oh comme ça PX355 est devenu ton pokémon ? En plus tu lui a s donné un surnom ? Oh c'est tellement adorables ! Sakura, mon adorée, cela te dirait aussi de te marier ? Avec toi à ses côtés, sont coeur de glace fondrait très vite ihih ! Après tout, tu es comme ma soeur, cela serait dommage que toi aussi tu ne trouves pas le bonheur

- Moi je trouve plutôt dommage que ce ne soit pas avec moi que tu te maries

"Euh.... Je peux avoir un mouchoir ?"

Alys semblait être très enthousiaste à l'idée que Yukari soit mon pokémon, ce que je ne comprenait pas vraiment pourquoi une telle révélation la mettait autant en joie. Elle déclara même dans la foulée, que Sakura allait ce marier avec mon pauvre Farfuret pour qu'elle ne soit pas mise de côté, mais en entendant ce qu'elle disait, j'eus envie de relever ce qu'elle venait de dire, mais elle me grogna dessus, me faisant bien comprendre que sa maîtresse ne devait pas être au courant de ses envies, voilà au moins un argument qui pourra m'être très utile si ont ce retrouve toutes les deux. Alys me tend un mouchoir à travers le barreaux et je ne daigne que regarder sa main, avant de me moucher et ça me fait du bien de souffler un bon coup.

- Tu sais, si tu acceptes ma proposition, je rappelle mon pokémon et je te permettrais même de retrouver le tient. Je peux même arrêter toutes mes prochaines expériences et dissoudre la Nouvelle Team Rocket. Tu n'as juste qu'à dire oui poupée. Oh mais j'y pense, je ne connais même pas ton prénom

"Lucie"

- Oh comme c'est adorable. Bon en attendant que tu donnes ta réponse, tu ne va pas rester habillée comme cela toute la journée. Allez ont sort !

Elle parlait avec une voix suave, presque trop chaude à mon goût, comme si elle voulait tenter de me donner des sensations pour me forcer à me décider. Si j'avais été un mec, cela aurait sûrement passé, mais je n'en étais pas un, ce qui fait que je notais au fond de ma cervelle cette information pour quand ont ce retrouver enfin seul Timmy et moi. Lorsqu'elle demande mon prénom, je ne me force même pas à faire une phrase et cela lui convient. Ensuite, elle fini par ouvrir ma cage en la déverrouillant avec une clef qu'elle sort de sa poche, puis elle ouvre la porte et me saisit par le bras, me forçant ainsi à me lever. Me traînant ainsi comme une poupée, elle ce permet, par la suite, d'ouvrir une porte secrète que je n'avais pas remarquée. Une fois à l'intérieur, j'ai l'impression d'être comme dans un appartement, ce qui est quand même dingue de savoir que derrière le bureau, il y a un lieu d'habitation. Elle me traîne, une fois de plus, jusqu'à sa chambre.

- Déshabille-toi et plus vite que ça !

"Mais je...

"Sakura....

"Ok, ok je le fais !"

Pauvre de moi, elle est encore plus cruelle et sadique que mon père envers ma personne. Ne voulant pas revoir cette affreuse créature, je me déshabille très vite, puis je la vois qui me fixe. Elle sort d'abord des sous-vêtements, qui ont l'air d'être juste à ma taille, puis elle fouille plus profondément et sort une autre sorte de robe de princesse de couleur bleu foncée, sauf que les manches sont beaucoup moins bouffantes, il y a même une paire de manche coupées des deux côtés qui sont à rajoutés avec l'ensemble. Ayant donc tout récupéré, elle me traîne encore, cela en devient presque une habitude, jusqu'à la salle de bain où elle veut absolument m'aider à enfiler mes habits. Ensuite, elle brosse mes cheveux et elle s'amuse à me faire un chignon tressé. Elle a l'air satisfaite, jusqu'à ce qu'elle remarque un détail, il manque des chaussures. Riant un peu, elle ce met en route de m'en trouver, pendant que je m'admire devant le miroir, trouvant qu'elle en fait un peu trop, mais bon on va dire que c'est mieux qu'elle s'occupe bien de moi plutôt qu'elle me laisse pourrir dans une cage à attendre un vieux bout de pain sec et de l'eau ne venant qu'une fois par semaine. Comment 4A j'ai trop regardé de films ? Ok, je l'avoue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Mer 20 Déc - 2:22

Chapitre 9

Je dois avouer que j'étais plutôt jolie habillée de la sorte. Bon je ne portais pas tous les jours ce style d'habits, mais pour une journée, c'était assez plaisant. Faisant un tour sur moi-même, je me surpris à sourire alors que je l'entendais ouvrir et fermer des portes frénétiquement, ce qui me fit alors penser qu'elle avait bien du mal à trouver une paire de chaussure à ma taille. Après avoir terminé sa fouille archéologique, je l'entendis faire du bruit en direction de ce qui me semblait être la cuisine. Je l'entendis également faire couler de l'eau, ce qui m'intriguait beaucoup. Je l'entendis ensuite m'appeler, alors me disant que c'était mieux de lui obéir un minimum, je me mis à regarder dans tous les sens, pour être sûre de ne pas croiser Sakura et lorsque je ne vis pas cette affreuse renarde sur mon chemin, je me mis à me diriger en vers la pièce. Lorsque je fus dans la pièce, je pu voir Alys qui me scrutait avec un grand sourire, tout en me montrant un siège qu'elle tapotait avec sa main, ce qui me fit comprendre qu'elle voulait que je pose mes fesses dessus, ce que je fini par faire, alors qu'elle s'écartait pour aller ouvrir des cartons qu'elle avait posés sur la table.

- Dit-moi Lucie, tu as déjà bu du thé Roserade ?

"Oui, mais qu'à de très rares occasions"

- Hé bien, c'est parfait ! Je suis en train de faire bouillir de l'eau pour en faire, j'espère qu'il sera bon, je n'ai pas eût souvent l'habitude d'en faire pour des invités. Par contre, Sakura aime beaucoup, alors elle en voudra sûrement une tasse.

"Depuis quand un pokémon ce met à boire du thé comme une humaine ? C'est bizarre"

- Sakura est une lady et étant bien éduquée, c'est normal qu'elle ne puisse résister au délicieux fumet de ce merveilleux breuvage ! Je t'ai aussi coupée une part de tarte à la baie Framby mon ange, je pense que tu devrais bien te régaler, mais avant...

"Il faut en couper une aussi pour l'horrible boule de poil parce qu'elle aime aussi ?"

- Non, il faut que tu me donnes tes pieds espèce de petite blagueuse ![/color]

Bon ok, c'est vrai que c'est mieux que de croupir dans un cachot avec seulement du pain sec et de l'eau, mais elle en fait pas un peu trop ? ça commence à devenir très gênant son comportement ! En plus, elle est très étrange comme fille ! Que ce soit un renard de luxe n'était pas vraiment un argument de taille à me fournir pour me convaincre, mais bon, attendons de voir par la suite ce qu'elle sera encore capable de faire comme étrangetés. Pensant alors qu'elle veut encore me sortir une excuse bidon, je la coupe, et elle me répond qu'elle veut simplement mon pied, tout en riant, ce qui me fait rougir un peu, car à ce instant précis, je me sens un peu bête. Elle me fait essayer plusieurs types de chaussures, puis lorsqu'elle trouva enfin la bonne, elle en eût l'air très satisfaite, et moi aussi parce que mes pauvres pieds eurent souvent droit à des chaussures trop petites ou trop grandes, ce qui n'était pas toujours évident à enfiler. Me voilà à présent munie d'une jolie paire de ballerine bleus, qui sont bien assorties avec ma robe et en plus, je dois avouer que j'aime bien le petit noeud qui est cousu dessus, je trouva ce petit détail très mignon.

- Heureusement que j'ai enfin réussi à te faire enfiler des chaussures à ta taille, car c'était la dernière que j'avais à te proposer, sinon ont auraient été bien embêtées. Oh l'eau à fini de bouillir ! Attend quelques minutes, je dosi terminer de le préparer.

Me disant cela, je ne l'écoutais pas vraiment, car je scrutais toujours mes chaussures, tout en me demandant comment j'allais faire pour récupérer Yukari et sauver tout le monde sans avoir à me marier avec cette folle. En même temps, elle a été gentille avec moi et puis, elle est tout de même plsu grande, donc je n'ai pas trop envie de l'affronter et puis, cerise sur le gâteau, elle va m'envoyer sa démone de renarde si je ne fais pas ce qu'elle veut, donc je n'ai pas trop envie de finir dans son estomac, ce qui ne me donne pas beaucoup de possibilités pour m'enfuir avec classe et dignité, car on ne dirait pas comme ça, mais je suis pressée, j'ai un bateau qui m'attend et où que je sois, je vais tout faire pour le rejoindre à temps ! J'espère que l'amour me donnera des ailes ! Perdue dan sma rêverie, je sursaute en sentant la queue de Sakura frôler ma robe. Mon coeur ce met alros à battre à cent à l'heure alros que cette dernière ne daigne même pas me regarder, elle a l'air trop absorbée par la contemplation de sa maîtresse et de son thé, versé dans un bol, qu'elle pose par terre pour qu'elle puisse le boire. M'apportant également une tasse, elle me fait un grand sourire presque angélique, tout en s'asseyant en face de moi, après avoir poussé les cartons plus loin pour ce faire de la place, semblant ne pas être pressée de ranger les boîtes.

- Voilà, tout est prêt ! Essaie de ne pas te brûler mon Skitty, je ne suis pas sûre d'avoir de quoi soigner ce type de blessures.

"S'il vous plait, arrêtez de me donner des surnoms comme si ont étaient en couple, car ce n'est pas le cas ! Dites, si ce n'est pas trop indiscret, vous faites quoi comme type d'expériences ? Hmm en effet, il est bon votre thé !"

Non, mais elle m'a bien regardée ? J'ai vraiment l'air d'être un chaton rose tout mignon moi ? Je l'ai remise en place, mais au lieu de l'énerver, on dirait que cela l'amuse, ce qui n'est pas vraiment mon cas, d'ailleurs, je me mets à rouler les yeux, puis je teste son thé et effectivement, il était vraiment délicieux, ce qui eût l'air de la faire rire et en même temps, elle avait l'air presque émue que j'apprécie ce qu'elle avait fait pour moi, ce qui me fit soupirer. Puisqu'elle semblait tant m'aimer, je me dis que je pouvais tenter de lui poser une question tabou, on verra bien si elle me répond. En l'entendant, elle perd brièvement son sourire, tandis que le goupil à neuf queues relève la tête, l'air surprise, comme si c'était la première fois qu'elle entendait quelqu'un la poser à Alys, avant de replonger à nouveau son museau dans son bol, car en scrutant sa partenaire, elle pu constater qu'elle n'avait pas besoin de son intervention.

- C'est toi qui dit n'importe quoi ! Tout de même, ton compliment me va droit au coeur ! Oh hé bien, ce n'est pas courant que quelqu'un me pose cette question, mais en même temps, tout ceux qui travaillent pour moi connaissent déjà la réponse, mais par contre, ils ne connaissent pas mes véritables motivations, mais à toi, je veux bien te le dire.

"Vous êtes pénible ! Enfin ce n'est pas exactement ce que je voulais savoir, mais je veux bien que vous m'en parliez"

- Eh bien, pour commencer, tutoie-moi c'est mieux je trouve. Ensuite, si je veux faire toutes ces expériences, c'est pour prouver à mon frère que je suis meilleure que lui en retrouvant notre père, qui s'est exilé après avoir été battu par un gamin de dix ans, et dont tout le monde attend son retour avec une grande impatience ! Je voudrais tnat qu'il soit fier de moi et qu'il m'accorde un combat, j'en serais tellement honorée ! En plus, tu sais quoi ? Il y a temps où il ce battait aux côtés d'un pokémon légendaire appelé Mewtwo, que ses scientifiques ont créé pour lui à partir d'un de poils fossilisé de Mew, mais bon ça n'a pas duré, car le pokémon était trop intelligent et a fini par s'échapper en comprenant que mon père le voulait dans son équipe juste pour être fort. C'est à cause de tout ce qu'il m'a raconté, lorsqu'il était encore présent à la maison, que j'ai décidé de créer mon propre projet, alors tu en penses quoi ?

"C...C'est une sacrée histoire ! Il a l'air balèze ton père ! Et du coup, de quoi parle ce projet qui te tient tant à coeur ?"

- Je te le dirais en temps voulu, mais avant mange ton gâteau ma chérie.

"On est pas en couple espèce de Tête de Fer !"

- Bientôt, ça ne saurait tardé, tout comme le mariage.

Je n'arrête pas de lui répéter ce qu'elle ne veut pas entendre et elle continue à dire le contraire, elle est vraiment bornée ma parole ! En tout cas, il faudra bien plus pour qu'elle arrive à rempalcer Timmy, ça c'est sûr ! Elle répondit tout de même à ma question, enfin c'était ce que je pensais, lorsqu'elle ouvrit sa bouche, mais en faites, c'était plutôt pour me parler de ses motivations. Est-ce qu'elles n'auraient pas un rapport avec les pokémosn rares et les enfants que ses sbires enlèvent pour elle ? Ne comprenant pas très bien le lien, je la laisse me parler et me raconter sa vie, ainsi que celle de sa fille et j'ai tout de même de quoi être très surprise, car j'ai vaguement entendu parler de ces deux pokémons et du coup, je savais qu'ils étaient très forts, mais je ne savaia spas que Mewtwo était vivant, d'ailleurs, Mew pourrait aussi l'être, ce qui ne serait pas étonnant, car après tout, on rencontre beaucoup de choses étranges en prenant le temps de fouiller dans les hautes herbes.

Bon, ok, on ne rencontre pas un légendaire si facilement, mais bon, avec tout ce qu'il m'arrive en ce moment, j'étais presque persuadée de tomber sur l'un des deux par hasard, un jour, lorsque je serais enfin sortie de cette embrouille. Par contre, j'espérais qu'ils soient pacifiques, parce que sinon Yukari et moi, ont allaient finir en bouillie en quelques minutes ! Après avoir terminé son récit, elle me demande ce que j'en pense et ma réponse est tout de même très sincère, car c'est vrai que son histoire était très captivante. J'avais vraiment envie d'en savoir plus sur ce projet secret. Bien entendu, la réponse ne vint pas, ce qui était frustrant, même si elle me promettait qu'elle m'en parlerait plus tard. Etant à nouveau blasée par son comportement, je me mis à boire mon thé et manger ma tranche, tout en me demandant ce qui allait pouvoir bien m'arriver en restant avec cette folle et si elle allait finir par tout me dévoiler, ce qui me permettrait au moins de savoir ce qu'ils avaient fait à Yukari, pour tenter de mieux le comprendre, même si c'était déjà le cas après ce qu'ont venaient de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Mer 20 Déc - 17:44

Chapitre 10

Franchement, y a pas à dire, c'est une bonne hôte de maison ! Bon elle est tarée, certes, mais son thé et son gâteau étaient à tomber par terre et à s'en relever la nuit lorsque l'on pouvait enfin bouger.. Le thé Roserade est fabriqué à partir du parfum de ce pokémon plante si raffiné, que seul les habitants de l'île d'Alola savent le fiare ! Mon père y est allé une fois pour un voyage d'affaires et il m'en avait ramené, ainsi qu'une Malassada, une gourmandise typique de là-bas que l'on partage normalement avec son partenaire pokémon, mais n'en ayant pas, je me suis permise de la partager avec Timmy et ont s'était bien régalé. Les baies, elles provenaient sûrement d'Hoeen, la région où j'habitais avec mon père, donc du coup, je me demandas si j'étais encore dans la même région ou s'ils m'avaient enlevée pour m'emmener dans une autre, et ça, c'était une question qui me torturait l'esprit qu'à présent. Où était situé cette base ? Le sbire avait parlé de "Nouvelle Team Rocket", donc ils m'avaient peut-être transportée dans une région inconnue, car à Hoeen, on avait pas ce type d'ennemi. Non, ce dont j'avais eût vent, c'était d'une ancienne Team Aqua et Magma, mais pas de Team Rocket. Alors que je me perdais dans ma rêverie, je sentis les queues de Sakura passer sur moi, ce qui me fit sursauter alors qu'elle ne faisait que passer pour aller s'allonger plus loin. Alys en ria, alors que moi, j'avais eus la peur de ma vie.

"Elle va finir par me faire avoir un arrêt cardiaque !"

- Mais non, tu es plus solide que tu ne le pense !

L'entendant encore rire de mon infortune, ce que je ne trouvais pas très drôle, j'en profitais pour reprendre mon souffle. La voyant alors faire la vaisselle et s'activer pour ranger les boites, je ne fis rien pour l'aider. Tout simplement parce que je ne savais pas où allaient précisément les accessoires, mais également parce qu'après s'être moquée de moi, je n'avais pas envie de l'aider. Lorsqu'elle eût terminé, elle prit un bloc-note et s'assit à nouveau en face de moi, ce qui m'intrigua un peu, car je me demandais ce qu'elle pourrait bien marqué à l'intérieur. Me faisant un immense sourire, j'arquais un sourcil, me demandant ce qu'elle allait bien pouvoir me faire comme coup fourré.

- Bien maintenant que tu as terminé, on pourrait peut-être parler de la liste des invités.

"Quels invités ?"

- Ceux de notre mariage voyons ! Tu as accepté et aimé ce que je t'ai proposé, tu es donc prête pour devenir mon épouse !

"QUOI ???? Jamais de la vie ! C'est n'importe quoi cette histoire de mariage ! Je t'ai déjà dit que j'aimais un garçon et ont ce connait à peine, c'est insensé cette décision !"

- C... C'est vraiment ce que tu veux ? Tu me refuses ? Tu en es sûre et certaine ?

"Oui !"

A cause de son obstination, je me mis à réagir très brutalement à sa proposition. Je n'avais nullement envie de me marier à cette fille que je ne connaissais pas et en plus, c'était une fille ! Je lui ais bien dit que j'aimais les garçons, alors pourquoi elle insiste ? Franchement, elle est pas possible ! Si jamais un jour je dois me marier, c'est avec timmy et personne da'utre ! En entendant ma réponse, elle eût l'air terriblement déçue, ce que je comprenais tout à fait, mais ce que je ne comprenais pas, c'était la raison pour laquelle elle me demandait si j'étais sûre, alors que je l'étais depuis mes premiers instants passés à ses côtés, peut-être voulait-elle être certaine que j'ai bien réfléchit et que je n'avais pas répondu dans la précipitation, mais à présent, elle était bien au courant que ma réponse était définitive, d'ailleurs je lui avais répondu très sincèrement. Suite à ma réponse, qui lui déplu beaucoup, elle sorti un pistolet d'un tiroir de la table et le braqua sur moi, ce qui me fit alors devenir aussi livide que si j'avais vu un pokémon spectre passé.

- Je t'ai ouvert mon coeur, je t'ai habillée, je t'ai nourrie et abreuvée, je t'ai même hébergée chez moi et t'ai dévoilé mon secret et c'est comme cela que tu me remercie ? Tu n'es qu'une sale petite ingrate ! Si tu étais vraiment la fille que j'ai aimée, tu ne te comporterais pas comme ça et elle m'aurait laissée l'aimer !

"Peut-être que... Que les choses ont changés.. Peut-être que... Qu'il lui faudrait du temps pour shabituer à toi..."

- Non, c'est trop tard à présent !

"Pitié... Je n'ai même pas encore débuté ma vie... Je... J'aurais voulu savoir ce qu'il c'est passé lorsque mes parents sont morts.."

- La ferme ! C'est à ton tour de mourir à présent sale petite traînée !!!

Alys était vraiment très énervée et elle allait me tuer, c'était plus que certain, alors j'essayais de la convaincre, mais elle me dit que c'était déjà trop tard. Sentant alors mon coeur battre à cent à l'heure et mes yeux ce remplirent de larmes, je me mis à trembler, car j'avais peur de mourir. Oui, je ne voulais pas mourir sans savoir la vérité sur cette explosion qui avait tué mes parents. Toutefois, Alys n'écouta pas mes supplications et me dit de la fermer. Me tirant alros dessus, je pu constater qu'elle n'avait pas rater sa cible, car je m'écroulais par terre. Le corps inanimé et gisant sur le sol, mon âme ne risquerait pas de s'en aller vers le ciel, puisqu'avec tant de regrets j'allais restée coincée entre les deux mondes...

Alors comme ça, vous croyez que je suis vraiment morte ? Non, ce n'était pas le cas, car l'aventure n'était pas encore terminée pour moi. Ouvrant péniblement les yeux, je vis au début que tout était trouble, puis ensuite, lorsque j'eus une vision enfin stable, je pu m'apercevoir que j'étais dans un salon, sur les genoux d'un jeune homme aux cheveux blancs et aux yeux bleus qui me scrutait avec une certaine inquiétude. Hey mais attendez, depuis quand c'est possible ? Scrutant alors mes mains, je pu constater que ce n'en était pas, car c'était des griffes à la place, ce qui ne semblait aps me déranger. Regardant le reste de mon corps, je pu constater, avec horreur que j'étais devenue à mon tour un Farfuret.

Le pire, c'était que je ne semblais pas m'en offusquer, comme si j'avais toujours été un pokémon de type glace. Mes souvenirs, et bien parlons-en ! Je n'en avais plus et cela ne semblait aps trop me déranger, comme si ne plus me souvenir de rien n'était pas un problème, ce qui avait de quoi être troublant non ? En plus, ces gens qui me scrutaient me disaient vaguement quelque chose. Par contre, je ne comprenait pas pourquoi la femme aux cheveux bleus foncés, accompagnée de sa renarde à neuf queue, me regardaient d'un air satisfait, comme si elles venaient de réaliser quelque chose de fantastique.

- Sakura, ont a réussi la deuxième phase de notre projet, mais il n'est pas encore au point, ce n'est pas grave, ont touche bientôt au but ! Coucou toi ! Je m'appelle Alys, je suis la nouvelle cheffe d'une organisation s'appelant "La Nouvelle Team Rocket", mais tu ne semble pas t'en souvenir, ce n'est pas grave. Lui c'est Alfred, ton partenaire. Vous êtes les sujets phares d'un grand projet sur lequel je travaille depuis des années. J'ai bien cru que tu ne te réveillerais jamais, cela fait au moins bien trois jorus que tu dormais..

En effet, elle a raison, tout ce dont elle me parle, je m'en souvenais pas. En tout cas, elle avait l'air gentille, ce qui fait qu'après avoir entendu sa dernière réplique, je lui fais un sourire, ce qui a l'air de la faire craquer, m'enfin que voulez-vous que je vous dise, quand on est une Farfuret, on fait fondre tout le monde, même si on est pas forcément un pokémon de type feu. Lorsqu'elle eût terminé de parler, je scrutais le jeune homme plus en détail. Il avait un pantalon noir, avec un tee-shirt à longue manche de couleur blanc, avec un gros N et R en rouge gravé au milieu de son haut. Il portait également une casquette noire, ce qui n'empêchait pas ses chevuex d'être visibles. Par contre,e n le fixant, je en peux m'empêcher d'être hypnotisée par son regard, parce que ces yeux bleus, je les ais déjà vu quelque part, mais où ? Je n'arrive absolument pas à m'en souvenir.

- Maintenant que tu es réveillée, je vais pouvoir te donner un surnom. Je vais t'appeler Natsu, c'est mignon comme surnom, hein ?

"C'est un prénom masculin et je suis une femelle, c'est pourtant pas compliqué à reconnaître espèce de crétin !"

- Peut-être, mais il te va bien parce ça veut dire "été" et que ça colle bien à notre relation qui va être très enflammée !

"C'est un prénom masculin"

- La ferme !

Il me comprend ? Alors là c'est pas croyable ! En plus, je ne comprends pas pourquoi, mais j'ai l'impression d'avoir déjà eût ce genre de conversation avec lui ! Est-ce que dans une vie antérieur on ne ce serait pas déjà connu ? Rien que d'y penser, cela me perturbe beaucoup. Par contre, je me demande bien comment il fait pour me comprendre. Scrutant alors une fois de plus le garçon, je vois qu'il a une sorte d'oreillette dans son oreille et étrangement, elle ne me semble pas inconnue, ce qui me trouble d'avantage et me fait alors me rendre compte que c'est par ce biais-là qu'il me comprendre, c'est quand même fou ce dont est capable la technologie ! En tout cas, ce qui est sûr, c'est que cette conversation à bien fait rire les filles, même si Alys n'a pas tout comprit, mais je pense qu'elle a dû s'imaginer ce que je pouvais être bien capable de lui dire.

- A présent que tu li a donné un nom... Oh ta partenaire ne semble pas très patiente. Sakura, va me la chercher je te prie

C'est que j'entendis peu de temps après avoir sauté comme de rien des genoux d'Alfred, pour me mettre ensuite à visiter les environs en courant, car je n'avais pas très envie de faire équipe avec un mec qui m'empêchait de bien réfléchir avec ses yeux et qui n'était même pas capable de reconnaître le sexe d'un pokémon. Scrutant brièvement derrière moi, j'eus à peine le temps d'esquiver le pokémon qui était juste juste derrière moi et qui voulait me sauter dessus pour me bloquer. Tout en me courant après, je me dirigeais vers l'entrée d'une porte mal fermée qui menait vers un bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Jeu 11 Jan - 0:17

Chapitre 11

Alors que je zigzaguais dans la pièce, évitant Sakura, toujours au dernier moment, je commençais à drôlement m'amuser, ce qui devait sûrement la faire enrager de m'entendre rire, surtout qu'elle ne devait pas tant rir en ne réussissant pas toujorus à esquiver les meubles. Soudainement, j'entendis un bruit sourd et lorsque je me retournais, je vis que cette bécasse c'était mangée trop fort l'armoire sur laquelle ce trouvait des classeurs et des livres importants, et certains de ceux-ci lui étaient tombés dessus, ce qui avait dû lui faire bien mal. Ayant un semblant de coeur, j'eus envie de retirer ce qui lui était tombé dessus, pour voir si elle allait bien, mais au même moment où j'allais attraper un classeur avec mes espèces de griffes, ma main s'arrêta.

"Modification d'ADN - Projet Pilote"

Mon coeur battait la chamade en lisant ce qu'il était écrit et je ne comprenais pas pourquoi. C'était comme si j'avais peur de savoir la vérité alors que je n'avais plus de souvenirs. Tout ce dont je me souvenais, c'était ce prénom stupide...

- Natsu !!!

Cette voix.... Mon humain s'inquiète, mon coeur s'accélère.... Je ne comprends pas pourquoi je ressens alors cette immense peur dans tout mon être, alors qu'en ayant plus de souvenirs, je ne devrais pas connaître ce genre de sentiments, et pourtant, je le ressens. Je pousse alors un cri et je libère accidentellement mes pouvoirs, glaçant une bonne partie de la pièce. Heureusement que Sakura était sous les objets, sinon elle ce serait faites congelée, elle aussi. Alors que je me mets à trembler de tout mon être, je sens des bras autours de moi, qui finissent par me soulever, me serrant encore plus contre son torse. Je me blotti un peu contre ce dernier.

"Qu'est-ce que je... Suis ? Et toi ? Tu.... Tu es quoi ? Répond-moi !

- Je suis un humain et toi un pokémon. Qu'est-ce qui t'arrive Natsu !

"Je ne m'appelle pas Natsu ! Je m'appelle... Je m'appelle..."

Je relève doucement la tête en lui posant ces questions, le fixant bien intensément, essayant de rester concentrée, malgré ces yeux bleus déconcertants. Il me répond alors simplement, sans hésitations, mais ne comprenant toujours pas ce qu'il m'arrive, je me met à m'énerver contre lui, me remettant à nouveau à crier, cette fois-ci, c'est un cri plus strident, qui ne débloquent aucuns pouvoirs, cette fois-ci. Je ne comprends pas pourquoi je commence à devenir folle ! Je me débat fortement, lui infligeant quelques petites coupures, au passage, ne le faisant pas exprès, ce qui ne le décourage pas, il continue de me tenir fermement, alors que j'entend Alys qui essaie de réveiller Sakura et lorsqu'elle y arrive, elle semble être vraiment très heureuse, comme si elle avait eût peur pour elle. Toutefois, en cet instant précis, je m'en fou, je m'en fou de tout, je deviens intenable, j'ai l'impression d'avoir mal partout et surtout à la tête, car tout un tas de flash-back viennent ce mélanger les uns aux autres, très rapidement, ce qui me perturbe et me fait avoir cette attitude.

- Sakura à dû faire un sacrifice de quelques années de recherches pour s'en sortir, mais cela valait la peine.

- Qu'est-ce que je dois faire pour qu'elle aille mieux ?

- Un combat !

"Est-ce que j'ai l'air d'avoir envie de faire un combat espèce d'abrutie ??!!!"

- Elle a pas l'air convaincue

- Si, si je t'assure, c'est une bonne idée

"Yukeld ! Regarde-moi bien dans les yeux et dit-moi en quoi la télévision ?"

- Ma pauvre Farfuret Shiney, tu as complètement perdu les boulons... C'est d'accord, j'accepte !

Alors qu'Alys ce réjouissait, Alfred, quant à lui, semblait avoir vraiment peur pour moi, au point de demander ce qu'il devait faire pour me soigner et la réponse fût tellement évidente que je réagis mal, car je n'avais aucunes envies de combattre Sakura, car j'avais mal et en tant que pokémon glace, j'allais me faire défoncer par un type feu. Alys insista et à force de m'entendre dire n'importe quoi, il fini par accepter, il m'amena alors dans le couloir, suivant Alys.

- T'en fais pas, je connais les bases d'un combat, tout va bien ce passer

Ignorant ses paroles, je l'écoute à peine, essayant de me concentrer sur ces souvenirs qui défilent aléatoirement dans ma tête, même si celui de deux enfants aux cheveux blancs, similaires l'un à l'autre, qui sont en train de jouer dans un parc, sous l'oeil attentif de leur parents et d'un professeur qui semble un peu trop bavard. Mes souvenirs... Ils disparaissent, ils réapparaissent. Qu'est-ce que je suis '? Une humaine ? Un pokémon ? Une expérience ? Je ne comprend rien et je ne me sens toujours pas bien... C'est alors qu'Alfred me dépose dans ce qui semble être, une grande salle vide.

- Allez tu vas assurer Natsu !

- Sakura, tu sais ce qu'il te reste à faire...

La voyant hocher la tête, je ne comprend pas ce qu'elle compte faire, ce qui fait qu'elle me surprend en m'envoyant valser contre un mur, ce qui me fait émettre un cri de douleur. Je sens alors comme une chaleur qui ce dirige vers moi, alors par instinct, j'esquive.

- Laser-Glace !

Il me crie un ordre, mais je n'ai pas envie de l'exécuter, j'ai envie de faire comme je le sens. Je fais une roulade sur le côté et tente de griffer Sakura, qui me repousse en me donnant un coup de patte, ce qui fait que je saute et me retrouvant sur elle, je tire ses poils, ce qui à l'air de lui faire du mal. Elle s'assit alros et tourne sa tête, ce mettant à cracher du feu vers ma direction, alors je la lâche en faisant un saut, lâchant un Vent-Glacé en direction de la renarde, qui ce le ramasse en pleine poire et qui ne semble pas très contente, alors elle me court après et du coup, je me met à courir aussi, pour lui échapper. Je suis un pokémon et j'ai agis en humaine, puis j'ai agis en pokémon, je me demande vraiment qui je suis.

- Ce combat est ridicule ! Bat-toi avec honneur et écoute-moi ! Laser-Glace !

"Je ne suis pas ton esclave !!! Je fais ce que je veux !!!"

- Tu es mon pokémon et tu dois m'obéir !

"Je suis un humaine avec un corps de pokémon et je fais ce que je veux !!!"

- LASER-GLACE !!!

- Sakura mon amour, ma princesse, Déflagration, je te prie

Alfred ne semblait pas du tout comprendre mon point de vue et moi aussi, mais au moins ce combat et cette dispute m'ont apprit qui j'étais vraiment et qu'on avait tout les deux une tête de mûle, même si Alfred semblait plus réservé et timide. Alors que le ton montait, Alys, d'un ton très calme, demanda une attaque à sa renarde, qui l'exécuta. Sous le coup du stress, de la peur et du mal de crâne qui me poursuivait, je fis l'attaque qu'Alfred m'avait demandé, tout en poussant un nouveau cri strident. Un halo de lumière entoura mon corps, tandis que la grosse étoile enflammée et le laser glacé s'entrechoquèrent, faisant des jolis jeux de lumière. Un écran de fumée suivit et lorsqu'il disparut, tout le monde pu me voir par terre, à semi-consciente et sans vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Sam 20 Jan - 15:58

Chapitre 12

Les souvenirs tournoient dans ma tête. Je les sens en train de fusionner et en même temps, de ce détacher les uns aux autres, reformant ainsi très rapidement la chaîne de mémoire, qui semblait avoir été corrompue et brisée par le passé, à cause de nombreux éléments perturbateurs, dont je connaissait à nouveau le nom et l'existence.

Flash-Back

Une petite fille de dix ans, à genoux, était en train d'enlacer un Démolosse, qui devant le centre commercial de Doublonville, semblait être perdu et un peu effrayé, ce qui ne semblait pas être le cas de la gamine. Par contre, le garçon du même âge qu'elle, qui ce trouvait un peu plus loin, semblait avoir peur du grand chien des ténèbres. Ils avaient tous les deux les cheveux blancs et les yeux bleux. Peu d'éléments les différenciaient. Un ruban noir dans les cheveux et une robe bleu à paillettes pour la fillette et un pull blanc avec une salopette rouge pour le garçon, montrant ainsi qu'ils étaient des faux-jumeaux.

"Tu t'es perdu ? Tu sais, moi aussi il m'arrive des fois de me perdre, mais tu sais ce que je fais ? Je chante des chanson ? Tu veux écouter ? Lalalala"

- Je ne suis pas sûr qu'il aime Lulu, il va te manger !

"Mais non Al, il est gentil ! Vient mon copain, on va essayer de retrouver ton maître !"

Alors qu'Alfred avait peur pour sa soeur, cette dernière semblait s'être déjà attachée au pokémon feu/ténèbres, qui semblait croire que la petite fille pouvait l'aider. Ce mettant slors en route, ils croisèrent une fille aux cheveux bleus, mais n'y prirent pas vraiment garde. étant trop concentrés sur leu quête du moment. Après un moment de recherches, ils retrouvèrent le propriétaire, qui était un peu plus loin, en-dessous de la ville, prêt de la pension. Lorsqu'ils ce virent, ils eurent l'air aussi contents l'un que l'autre de ce retrouver.

- Merci beaucoup les enfants d'avoir retrouvés mon cher ami ! Je l'avais laissé à la pension pour qu'il me fasse un oeuf, mais les propriétaires ne l'ont pas bien surveillés et vu qu'il est très attaché à moi, il s'ennuie vite, donc il s'est échappé pour me retrouver dès qu'il en a eût l'occasion. Ahah sacré Démolosse va ! Désolé de t'avoir obligé à rester là mon vieil ami ! Dites-donc, comment vosu avez fait pour me le ramener, d'habitude, il est très agressif envers les gens et n'écoute que moi.

"Bah... je lui ais juste fait un câlin et je lui ais montré qu'il était pas tout seul !"

- Je ne sais pas ce qu'a ma soeur, mais on dirait qu'elle a comme une sorte de don qui pousse les pokémosns à lui faire confiance.

- Oh je vois.... Tenez, pour vous remercier, ce n'est pas grand chose, mais ça me tient à coeur de vous els donner. ce sont deux Super Bombons, vous les donnerez à vos pokémons de départ, cela leur fera gagner un niveau supplémentaire et cela les rendra très heureux. Sur ce, il faut que je parte, ce coquin à quand même réussi à me donner un oeuf. Au revoir les enfants, j'espère ovus revoir un jour.

Le dresseur semblait être très ému, et en même temps très curieux de savoir comment ils s'y étaient prit pour lui ramener son pote. En entendant la réponse, il eût l'air surprit, pusi il ce mit à sourire grandement et leur donna des cadeaux, avant de s'en aller. Rangeant cela dans leurs poches respectives, les deux enfants ce regardèrent.

- Tu as eus de la chance qu'il ne t'attaque pas, d'après ce que j'ai entendu, sa brûlure ne s'en va jamais quand il brûle ses adversaires.

"M'en fou ! J'ai plus peur de maman, surtout quand elle va voir qu'ont a oublié de lui ramener ce qu'elle nous avait demandé d'acheter !"

- Elle comprendra sûrement, enfin j'espère...

Ce rendant compte qu'ils avaient oublié ce qu'ils devaient faire, les deux enfants ce mirent à trembler légèrement, avant de ce dire que sa mère comprendrait, enfin c'est ce qu'ils ce mirent à penser en rentrant chez eux. Une fois de nouveau en ville, ils ce dirigèrent vers leur maison, qui n'était pas très loin de la station de train. Lorsqu'ils furent proche de cette dernière, ils purent voir le Noarfang et le Nostenfer de leurs parents venir à leur rencontre en ayant l'air furieux, ce qui étonnèrent les deux jumeaux.

- Nostra ! Jimbooh ! Qu'est-ce qu'il ce passe ?

Pour toute réponse, les pokémons tentèrent de les attaquer, ce qui fit crier de peur les deux enfants, qui les évitèrent comme ils le purent, mais au lieu de s'éloigner de la station, ils les firent s'en rapprocher, ce qui eût l'air de les rendre encore plus furieux. Etant proche de la maison, ils purent voir leurs parents qui ce battaient contre des gens qui avaient l'air très méchants.

"Papa ! Maman ! Qu'est-ce qu'il ce passe ?!"

- Ce sont des malfrats, vous devez fuir, car tout ce qu'ils veulent, c'est nous kidnapper pour faire des expériences sur nous à cause du dont de votre père d'arriver à ce faire apprécier de n'importe quel pokémon et d'arriver à encaisser leurs attaques. Fuyez !

Cria la fillette en ayant l'air d'avoir peur, tout autant que son frère, tandis que leur mère, leur expliqua pourquoi ils avaient autant de problèmes. Leur parents ayant les cheuveux noirs et les yeux verts, il était dur de de ce rendre compte que c'était leurs enfants. La situation devenant critique, les parents envoyèrent leur Electrode et leur Grolem pour faire chacun une ataque Explosion, essayant alors de détruire leurs adversaires. Ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'est que l'un des sbires envoie son Qulbutoké pour renvoyer l'attaque à l'expéditeur. L'explosion fût violente et détruisit une partie de la station de train, qui prit feu. A cause de cela, les parents perdirent la vie, tandis que leurs enfants furent blessés.

Fin Flash-Back.

Maintenant, je me souviens exactement ce qu'il s'est passé. Ma peur des pokémons est survenue à cause de cette explosion. Avant, j'aimais les pokémons, je crois bien que je pourrais essayer de recommencer... Tient, pendant que j'y songe, ces types, c'était des membres de l'organisation d'Alys et cette fille que j'ai croisée, c'était elle ! Elle voulait mes parents pour ses drôles d'expériences de transformation d'humains en pokémon et vice-versa ! Tout est clair à présent dans ma tête !

- Lucie !!!!!

J'entend la voix de mon frère qui m'appelle, ce dernier semble également avoir retrouvé sa mémoire. J'ouvre les yeux et je me relève doucement. Je vois Alys et Sakura qui ont une mine réjouie, puis tout d'un coup, j'ai l'impression d'avoir un peu froid. Je regarde mon corps et je me mets à rougir très fortement, tandis que mon frère s'approche de moi et me prend dans ses bras, ce qui me fait doublement rougir.

- Je suis tellement content de pouvoir enfin me souvenir de toi ! Tu es vraiment quelqu'un de très spéciale, car je n'ai jamais réussi à faire pareil.

C'est bizarre, plus il me serre dans ses bras, plus je sens le froid qui disparaît et me voilà à nouveau transformée en Farfuret, sauf que cette fois-ci, j'ai le sentiment d'avoir toute ma tête. Cela ne dur que quelques minutes, car je redeviens bien vite une humaine et j'ai à nouveau froid. Ce qu'il vient de ce passer semble combler de joie Alys et Sakura.

- Alors c'est en mettant une dose complète que l'ont arrive au résultat final ? J'étais tellement en colère que j'ai pensé que si tu mourrais, ce n'était pas grave et qu'il fallait pousser l'expérience à son paroxysme. A présent, C'est fou comme vous êtes liés tous les deux ! C'est en étant ensemble que vous arriverez à faire de grandes choses. Alfred, demande-lui d'attaquer !

En entendant ces dires, ont eût tout les deux un air choqué. En réalité, cette fille était une grande malade mentale et à présent que j'avais fais le lien, et sûrement que mon frère l'avait aussi fait, nous la regardions avec un regard sévère alors qu'elle demandait une chose impossible.

- C'est à cause de vous et de vos idées farfelues que nos parents sont morts et à présent, vous avez à nouveau tenté d'assassiner un membre de notre famille t vous voulez que je vous obéisse ?

- Exactement ! Je ne pensais pas que vous êtiez leurs enfants, c'est vrai que vous ne leur ressembler pas vraiment. J'étais encore jeune à cette époque et j'avais eus vent de la spécialité de votre père et je me suis dit qu'il était un bon cobaye pour mettre à bien le gros projet pour lequel je bosse dessus durant des années. Je n'ai fais que remplacé le père par le fils et les résultats étaient bien, mais avec la fille, c'est encore mieux.

En effet, à ce que je pu entendre, il avait comprit. En découvrant la vérité, nous n'étions pas choqués, mais très en colère. Alfred m'avait lâchée depusi un petit moment, ce qui me permettait de la scruter intensément, me transformant et redevenant normale, ce que je trouvais très agaçant et en plus, je n'avais toujours pas de vêtements, ce qui fait que j'allais finir par attraper froid, mais avec toutes ces révélations, cela était passé en second plan.

- Natsu, qu'est-ce qu'ont fait ?

"Je t'aurais bien proposé de la fracasser mon cher Yukari, mais c'est ce qu'elle veut et je ne maîtrise rien"

- Dans ce cas, c'est à moi de lancer la dernière attaque pour finaliser mon projet. J'espère que vous tiendrez le coup, je veux vous étudier encore un peu

S'appelant par nos surnoms de pokémons, on ne semblait pas plus avancés pour autant. Alys avait l'air d'être très heureuse et riait un peu, pensant alors qu'elle avait gagné définitivement le match. Peu de temps après avoir dit ce qu'elle pensait, elle scruta Sakura, qui hocha la tête, avant de cracher un joli Lance-Flamme, que l'ont esquiva par réflexe. Ce mettant alors à courir dans tous les sens, notre duo était à présent totalement désorienté, tandis que la renarde flamboyant nous courrait après, ce qui semblait amuser la cheffe de la nouvelle Team Rocket.

- Lucie, fait quelque chose !!!

"Mais je... Je sais pas quoi faire !!!"

Ont étaient totalement paniqués, ce qui était tout à fait compréhensible. Réussissant alors de justesse à sortir de cette zone de combat sans trop de dégâts, ont ce mit à emprunter les escaliers, tandis que l'ont entendit une alarme retentir, prévenant ainsi les sbires de notre fuite.

- Vous ne m'échapperez pas !!!

Ont pu alors entendre Alys éclater de rage, tandis que l'ont sentait par moment, les flammes de Sakura, qui tentaient de nous toucher. Qu'est-ce qu'elle essayait vraiment de faire ? Nous pousser dans nos dernières limites pour obtenir ce qu'elle désirait ou bien elle voulait nous tuer ? C'était vrai que lorsqu'elle était contrariée, elle était plutôt du genre à faire des choses insensées et 4A, je m'en était vite souvenue. Ont pu voir par la suite que les sbires s'étaient éalement lancés à notre poursuite et nous, tout ce que l'ont pensaient, en ce moment, c'était à sauver notre peau. Soudain, je vis du feu nous entourer, ce qui nous fit nous stopper net.

- C'est une Danse-Flamme ! ont ne peut plus bouger durant cinq tours !

C... Comment ont va faire pour s'en sortir ?"

- M'obéir lorsque je vous l'ordonnerais

Sérieux, comment il peu être aussi calé en pokémons et en attaques alors que moi, je susi une daube dans ce domaine ? Ah oui, ça me reviens ! Moi, durant toutes ces années, je ne voulasi rien savoir des pokémons, tandis que lui, dans son laboratoire, il avait tout le temps d'apprendre en ce faisant maltraiter, pauvre Alfred. Alors qu'Alys riait, je laissait la peur m'envahir et je fini par faire ce qu'elle voulais, je lançais un Laser-Glace, qui, tellement puissant, fini par faire disparaître les flammes. Ayant mit trop de puissance, je m'évanouis, alors que ce n'était absolument pas le moment, laissant ainsi mon frère seul et vulnérable face à ces vermines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Dim 21 Jan - 2:52

Chapitre 13

Lorsque je me réveillais enfin, j'avais l'impression qu'un troupeau de Tauros m'avait piétinée, car j'avais un peu mal partout. En voyant mon frère, j'eus envie d'aller le secourir, car le pauvre était enchaîné à un mur, mais je me rendis bien vite compte que moi aussi j'étais en mauvaise posture, car j'étais enfermée dans une cage, ce qui me fit soupirer d'exaspération, me disant qu'Alys avait tout prévu prévu pour que je ne puisse pas délivrer Alfred et nous enfuir. Scrutant alors mon corps, je pu me rendre compte que j'avais à nouveau des habits. Je portait une pair de bottine, dont la longueur s'arrêtait en-dessous des genoux, qui eux, étaient recouverts par une jupe gris claire. Pour le haut, j'avais le droit à un tee-shirt à longues manches, de la même couleur, avec un gros R rouge au centre du tissu, légèrement relevé par ma poitrine. Je vis que je portais des longs gants de la même couleur que les bottines, ainsi qu'une casquette, également noire, avec le même logo que le haut, ce qui me laissait bien pensive. Voulait-elle dire par cet habit que je faisais maintenant partie de l'organisation ? En tout cas, si c'était le cas, elle pouvait toujours rêver pour que je l'aide à faire quelques méfaits pour sa bande de nullos. Scrutant mon frère, je pu voir que lui aussi avait à présent une paire de gants, comme les miens, ce qu'il ne me semblait pas avoir vu jusqu'à présent, à moins que ma mémoire me joue des tours, ce que je n'espérait pas.

- ça va Natsu ? Pas trop à l'étroit ?

"Aussi bien qu'une sardine coincée dans sa boite ! Un résumé me serait d'une grande utilité"

- Pour être bref, ont est pas sorti de l'auberge !

"Pourquoi, il reste des bières à finir ?"

- Ahah, très drôle ! En tout cas, ont risque de pas beaucoup rire, Alys a prévu de t'entraîner à maîtriser les changements de forme.

"Si j'ai bien compris, elle veut arriver à maîtriser la métamorphose et comprendre comment ça fonctionne. Moi-même, je ne le sais pas... Tout cela me dépasse un peu... Je... J'ai peur qu'ont s'en sorte pas et qu'ont finisse prisonnier éternellement de cette horrible femme ! En plus, elle a complètement ruiné mon couple avec Timmy ! Moi, tout ce que je voulais, c'était partir à l'aventure à ses côtés et je suis sûre qu'il m'a pas attendue, qu'il a même pas remarqué ma disparition...."

- Pleure pas frangine, ont va s'en sortir, puis, ton Timmy, il avait pas l'air d'être un garçon bête, il avait même l'air très intelligent, je suis persuadé qu'il a remarqué ta disparition et que lui et tout tes amis te cherchent et qu'ils sont très inquiets pour toi, alors ne baisse pas les bras, tout finira par s'arranger !

Alors que je tentais une plaisanterie, cette dernière fût très mal reçue. Ensuite, avec tout ce qui nous tombais sur la gueule, je craquais une nouvelle fois, après m'être recroquevillée sur moi-même, ne voulant pas qu'Alfred me voie pleurer, mais de là où il était, c'était difficile de le lui cacher, même dans cette position. Peut-être qu'en ce moment je pleure beaucoup, ce qui me fait peut-être passer pour une pleurnicheuse, mais comment arriver à surmonter tout cela tout en restant totalement impassible ? Cela n'était pas possible de ne rien éprouver ! En entendant les paroles de mon frangin, qui essayait de me consoler, je relevais la tête, lui faisant un faible sourire, tout en séchant mes yeux du revers de la main. Par la suite, je me mit à baisser la tête en ayant un air songeur.

Après tout, il n'avait pas tort, c'était moi qui exagérait, car Timmy n'était pas un garçon bête, le pauvre, il devait tellement ce faire du soucis pour moi, j'en avais presque honte d'avoir douté de lui. Brice et Flora doivent sûrement avoir du mal à la réconforter, et puis, ils doivent sûrement avoir aussi du mal à l'aider dans sa battue, surtout qu'il y a beaucoup de régions à visiter et puis, ils ont aussi d'autres obligations, ils ne peuvent pas être partout à la fois. Par contre, je ne peux avoir une pensée pour mon père adoptif qui doit être anéanti depuis que je ne suis plus là, pauvre homme et dire que je lui en ais fait tant bavé, il doit s'ennuyer sans moi. Sentant à nouveau mes yeux s'embuer, j'essaie de me ressaisir, alors j'ai une idée et je relève ma tête, ce qui surprend mon jumeau, qui ne s'attendait pas à me voir retrouver un air aussi déterminé en si peu de temps.

"Quand ont sera libre, papa il sera tellement content de nous revoir qu'il nous permettra sûrement de faire une méga-fiesta et il nous fera peut-être même un cadeau ! Moi ce que je voudrais, c'est pouvoir lui montrer que je me suis souvenue qu'en réalité, j'aime les pokémons et que si j'en avais peur, c'était pour une bonne raison, qui n'a plus lieu d'être vu que ce n'est pas leur faute si papa et maman sont morts, mais la faute de ceux qui les ont contrôlés !"

- Donc, ce que tu voudrais comme cadeau, c'est un pokémon ?

"Oui ! Je voudrais un Démolosse !"

- Ce n'est pas une bonne idée, il va te manger Lulu !

"Mais non ! C'est super gentil quand c'est bien dressé ! Et toi ? Tu voudrasi un pokémon ?"

- Oui, je voudrais...

Ont a beau avoir grandit, nos discussions sont restées telles quelles, en totu cas, je me souviens avoir eût ce genre de discussion avec lui, un jour, ce fameux jour où tout à basculé. Il avait l'air de me trouver folle d'avoir un Démolosse dans mon équipe, ce qui ne me gênait pas et me fit alors rebondir sur la question en lui demandant si lui ausis voudrait un pokémon et qui il voudrait. Il allait me répondre, mais il fût coupé lorsque la porte de la grande pièce vide s'ouvrit avec fracas, ce qui ne permit pas à mon frère de terminer sa phrase. C'était un homme baraqué, grand, les cheveux en batailles, avec un air de professionnel, comme si ce n'était pas la première fois qu'il allait faire du mal à autrui, en tout cas, cela ce voyait à son sourire en coin qu'ont allait souffrir. Habillé simplement d'un habit noire à une pièce, qui reliait le haut et le bas de son corps, on pouvait ce rendre compte qu'il faisait partie de l'équipe avec le R rouge bien voyant marqué sur son bout de tissu. Le scrutant avec un regard inquiet, je pu le voir fermer la porte de la même manière qu'il l'avait ouverte, avant de ce tourner vers nous, s'approchant un peu.

- Bon les jeunes, voilà le topo ! Tout d'abord, je m'appelle Jean-Yves et je suis pas venu ici pour rigoler, mais pour une session d'entraînement musclée, avec, à la clef, une déferlante de poings sur le garçon si la fille ne coopère pas ! Alors pour commencer, tu vas me faire une série de pompes !

Peu de temps après nous avoir expliqué la situation, l'homme ouvrit la cage et lorsque j'en sorti, je m'exécutait immédiatement, après tout, l'enjeu était bien trop grand pour que je n'obéisse pas. Faisant ainsi ce qu'il me demandait, je me rendis compte qu'entre-deux, je me transformais et redevenait normale. Faisant environ une cinquantaine de pompes, je me sentais fatiguée et j'avais à nouveau l'impression d'avoir mal partout. Ayant l'air satisfait, il me dit de courir autour de la salle, devant des fois faire des allés et retours pour récupérer mes vêtements, car je ne remarquais pas tout le temps le fait qu'être en Farfuret me faisait les perdre. Ensuite, il passa à la série de corde à sauter, puis il me fit travailler mes abdominaux et lorsque je n'en pu plus, que je m'écroulais de fatigue par terre, il donna une claque à mon pauvre frère, ce qui me fit me relever directement, tout en ayant l'air choquée.

- Alors on en a déjà marre ?

"Bah oui, ça fait plus de deux heures que je fais du sport intensif !"

- J'aime pas les chouineuses dans ton genre, donc je te préviens que si je t'entend encore te plaindre, il va finir à l'hôpital !

"Vous avez parlé d'un entraînement musclé, mais je ne vois même pas en quoi ça va me servir à faire tout ça !"

- ça va tout d'abord t'apprendre la discipline ma petite et à ce que je vois, tu en as bien besoin avant qu'on passe à l'étape suivante ! Allez recommence tout ce que tu viens de faire !

Je le voyais frapper de plsu belle Yukari, ce qui me mettait en rogne, mais plus je répliquait, plus il ce faisait frapper, alors j'abdiquais et me remis à faire ces exercices débiles. Tout en les faisant, je me concentrais bien plus sur moi et sur mes transformations, Comprenant peti à petit comment fonctionnait le mécanisme, surtout dû au fait de tout recommencer une troisième fois. Lorsque j'eus terminé, j'ouvris la bouche et balança une attaque Laser-Glace en direction de l'homme, qui esquiva au dernier moment. Ce dernier, comprenant qu'il pouvait passer à la deuxième étape, appela à la rescousse son Lockpin, un charmant lapin que je trouvais des plus adorable, sauf lorsqu'il tenta de me donner un uppercut. L'esquivant également au dernier moment, je fis apparaître mes griffes et lui donna un violent coup avec, ce qui le fit voltiger plus loin, avant qu'il ne revienne à la charge pour m'envoyer balader avec un puissant Pied Voltige, qui m'infligea pas mal de dégâts.

- S'il vous plait, dites à votre pokémon de revenir ! Ma soeur a déjà tout donné, pourquoi vous lui faites du mal ?

- Tu n'as pas à t'en mêler alors la ferme ! C'est ma patronne qui le désire et puis, lorsque j'en aurais terminé avec elle, ta soeur partira en mission, d'ailleurs je suis assez satisfait, elle a vite évolué, mais en même temps, qu'est-ce qu'on ferait pas par amour ? Ahahahah

Suite à sa question, il ce prit encore un coup, ce que je vis durant que je me battais, et malgré le fait que j'entendais d'une oreille distraite, qu'il ce moquait d'Alfred, l'entraîneur pu voir avec stupéfaction, que son pokémon chéri venait de tomber K.O, alors il fût obligé de le rappeler.

"Maintenant, à votre tour !"

En m'entendant dire cela, il ce mit à ricaner une seconde fois, puis il libéra un Lucario, dont j'appris le nom dès qu'il fût sorti de sa pokéball, comme pour son précédent pokémon. Ce dernier semblait être puissant et prêt à agir dès qu'il en aurait l'autorisation, ce qui fait que durant que je reprenais mon souffle, je lui lançait un regard fixe, qu'il soutenait, ce qui nous réduit alors à faire un combat de regard.

- Aurasphère !

Une fois l'attaque demandée, nous cessons notre baston de regard, nous écartons l'un de l'autre. Ne réussissant pas à esquiver l'attaque, je me retrouvais propulsée dans ma cage en voyant des étoiles. Lorsque je repris mes esprits, je pu voir l'homme refermer la porte et y remettre le cadenas, m'empêchant ainsi d'en ressortir, alors qu'il rappela son cher assistant.

- C'est bien, Alys sera contente de savoir que tu t'es améliorée. Je pense que dès demain elle t'enverra en mission pour tester tes capacités sur le terrain, puis ensuite tu feras officiellement partie des nôtres.

Après avoir dit ceal, il s'en alla, tandis que je me relevais péniblement. Sérieux ? Elle veut que je fasse partie de la Nouvelle Team Rocket en tant que sbire ? C'est peut-être juste une excuse pour me garder à l'oeil et pour pouvoir continuer à mener ses expériences sur moi, d'ailleurs, à voir comment Alfred me scrute, il a l'air de penser la même chose.

"Je suis désolée, je n'ai pas réussi à le tuer"

- Ce n'est pas ta faute si on m'utilise contre toi et le tuer t'aurait créé encore plus d'ennuis. Par contre, je suis très impressionné, on dirait qu'à présent, tu maîtrise bien ton côté pokémon, autant en Farfuret qu'en humaine,

"Ouais ! ça m'embête de le dire, mais je crois que c'est grâce à ce sale type que j'ai pu me concentrer suffisamment pour comprendre comment y arriver. C'est quand même un cinglé ! En tout cas, ils ont intérêt de ne plus essayer de te toucher, parce que cette fois-ci, je ne ferais pas de cadeaux ! Tss j'ai faim ! Tu crois qu'ils apportent quand le pain sec et l'eau ?"

- Je ne sais pas... ça ne m'étonnerait pas qu'ils ne te donnent rien pour t'obliger à leur obéir d'avantage. Dit... Tu peux geler le cadenas ?

"Non, trop crevée"

Disant tout ce que je pensais avec une intense sincérité, Yukari pu comprendre plus aisément ma souffrance... Souffrance que l'on partageait à deux, car lui aussi avait mal, je le voyais bien dans son regard et sur ses joues que lui aussi souffrait, ce qui me rongeait de l'intérieur et me faisait davantage détester cette team. Réalisant que je n'avais pas mangé depuis un long moment, je me permis de râler un peu, avant d'être complètement dépitée en entendant la réponse de mon frère. Toutefois, à cause de m'être trop dépensée, je m'endormis sans trop de mal. Je me réveillais, une heure plus tard, les narines stimulées par l'odeur d'un simple bol contenant des boulettes de riz, que je m'empressais de m'avaler, étant contente qu'ils ne soient pas totalement des monstres et qu'ils pensent un peu à la santé de leurs prisonniers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Dim 1 Avr - 1:54

Chapitre 14

Pour être honnête avec vous, après avoir mangé, je ne sais pas trop ce qu'il est arrivé, je crois que je me susi endormie, après tout, c'est normal, j'étais crevée. J'ai dormis un long moment, puis lorsque j'ai enfin ouvert les yeux, j'ai pu remarquer qu'il faisait sombre. Est-ce que c'était encore la nuit ? L'aube ? Le crépuscule ? Je n'en sais trop rien, je crois qu ej'ai perdu la notion du temps avec tout ce que je viens de vire. En pensant, j'ai un soubresaut. Où est Yukari ? Je scanne alors la pièce et je vois qu'il est allongé par terre, du mieux qu'il le peut, en train de faire un cauchemar, sûrement, car je le vois bouger dans tous les sens durant son sommeil. ESt-ce que c'est lui qui m'a réveillée ? Après tout, nous sommes jumeaux, c'est normal que même dans mon subconscient, je sente ce qu'il ressent et m'inquiète pour lui.

"Chut, tout va bien, je suis là"

Dis-je d'une manière assez forte pour qu'il entende, mais pas trop pour éviter de le réveiller. J'essaie d'être rassurante même si je sais qu'il y a de quoi ce faire du soucis, surtout à cause de la situation dans laquelle on est. Lui, il est enchaîné et moi, je me retrouve dans une cage, comme un animal ! Une cage juste assez grande pour m'allonger lorsque je reprend ma forme humaine, et très spacieuse quand je suis sous forme de Farfuret. Maintenant que j'ai repris des forces, je devrais être capable de m'enfuir, non ? Je commence tout d'abord par changer mon apparence une ou deux fois et je me rends compte, lorsque je redevient humaine, que j'ai à nouveau mes vêtements. C'est étrange, on dirait qu'ils sont magiques, c'est comme s'ils me suivaient durant ma transformation et redevenaient normaux lorsque je reprenais ma forme humaine, ils sont vraiment très spéciaux, un peu... comme moi... Je suis presque choquée, c'est comme si Alys avait commandé des vêtemetns adaptés juste pour moi, ce qui pourrait presque me toucher si j'oublais le fait qu'elle avait tenté de me tuer et que c'était sa faute si nos parents sont morts. Quoique, en y pensant, je me demande si papa est vraiment mort. C'est vrai quoi ! D'après mes souvenirs, il résistait à des attaqeus de pokémons, alors pourquoi un incendie et un éboulement aurait eût raison de lui ?

"Peut-être que mon cerveau divague et que je me fais de faux espoirs en ne voulant pas admettre qu'il est mort... Toute façon, à présent, c'est Pierre Rochard mon papa et il serait extrêmement triste si je retournais vivre avec mon véritable père, enfin je sais pas, c'est un sadique et un sans-coeur... Non, je dois pas penser comme ça, il doit être tellement dévasté à l'idée que je me sois faite kidnappée qu'il ne supporterait pas le fait d eme voir partir avec un autre homme. Qu'est-ce que tu en penses Alfred ? C'est vrai, il dort..."

Je réfléchissais à haute voix, me faisant mes hypothèses comme si c'était tout à fait normal d'en faire au beau milieu de la nuit, surtout sur des choses très graves. En effet, mon cerveau commençait vraiment à divaguer, au point que je confondais tout et que j'en avais même oublié que j'aimais autant mon père biologique qu'adoptif et que quoi qu'il puisse arriver, je les aimerais de la même manière. Ayant presque oublié que mon frère dormait, je pu constater qu'il ne bougeait plus, comme si ma voix l'avait bercé. Laissant mon esprit divaguer, en étant assise en tailleur, le dos légèrement penché vers l'avant, je me rendis alors compte d'une chose toute bête. Si on s'enfuit, où est-ce que l'on va ? Est-ce que notre maison existe encore ? Est-ce qu'elle est proche de l'endroit d'où nous, nous trouvons ? Est-ce que nous avons encore de la famille sur qui nous pouvons compter ? Et surtout, comment ont fait pour prévenir papa ? Comment ont fait pour retourner à Hoenn ? Avec le bateau qui ce trouve à Oliville ? Au final, est-ce que cela sert toujours à quelque chos equ'on s'enfuie ? Hm oui, même si je n'ai aucunes réponses à toutes mes questions, je pense que je peux affirmer que pour la sécurité de mon cher jumeau adoré, il est nécessaire que l'ont tente de sortir d'ici.

"Taillade"

Chuchotais-je en faisant reluire mes ongles, qui semblaient avoir prit la forme de mes griffes lorsque je me préparais à lancer mon attaque. Au dernier moment, je me stoppais, faisant redevenir mes ongles à la bonne taille. Je me suis sentie tourmentée par d'autres questions au moment de réduire en morceaux le cadenas de ma cage. Penser qu'à Alfred, c'est bien, mais il ne faut pas que j'oublie tous les autres captifs. Suis-je aussi égoïste au point d'abandonner ces pauvres pokémons et jeunes derrière moi ? Certes, j'ai envie que mon jumeau ce retrouve loin des griffes d'Alys, cependant, ont est pas tout seul, donc si ont s'enfuit, il faudra qu'ont en profite pour les libérer également, du coup, il faudrait que je laisse mon double pour sauver tout le monde et revenir le chercher plus tard ? Non, c'est de la folie, ils pourraient lui faire du mal entre-temps, ce que je ne supporterais pas qu'ils touchent encore à lui ! Dans ce cas, que faire ? Je prend le temps de réfléchir deux minutes, puis je me remets à genoux et j'avance ma main vers le cadenas, comme j'ai fais tout à l'heure.

"Taillade"

Chuchotais-je à nouveau. Cette fois-ci, j'ai tailladé le cadenas comme si je coupais du beurre, comme quoi, être un pokémon, c'est très pratique parfois. Lorsque je réussi à ouvrir la porte, je m'extirpe de cette boite de fer avec un peu de difficultés, car j'ai les courbatures de l'entraînement qui font surface, ce dont je m'y attendais un peu. Alors que j'allais me relever pour m'approcher d'Alfred, je commence à sentir une grande fatigue m'envahir, puis petit à petit, mes yeux ce ferment. Je ne le vois pas, mais à cet instant, une silhouette prenant la forme d'un Exctoplasma ce dessine. Ce dernier sourit à pleines dents, puis s'en va, comme quoi, Alys a pensé à tout, même à mettre des gardes au cas où je tenterais de m'enfuir.

Flash-Back

Aujourd'hui était un jour très attendu par les enfants, car c'était Pâques et comme tous les ans, dans le parc au-dessus de Doublonville, était organisé une chasse à l'oeuf pokémon, ce qui changeait du traditionnel concours de capture de pokémons insectes organisés tous les mardi, jeudi et samedi de la semaine. Celui qui trouvait le plus bel oeuf gagnait le concours et avait le droit de le garder, ce qui enchantait tous les enfants, qui participaient soit avec leurs pokémons de départ ou soit avec le pokémon de leur parents s'ils n'en avaient pas. Comme le concours traditionnel, ils n'avaient le droit qu'un un seul pokémon, qui allait être très utile puisqu'il allait permettre de repousser les pokémons sauvages que les organisateurs avaient préférés laissés pour rendre la chasse plus idntéressante. C'est pour cette raison que Lucie y participait avec Rin, le Typhlosion de sa mère et qu'Alfred participait de son côté avec Jules, le Krabboss de son père, dont ce dernier avait appelé son pokémon ainsi en hommage à son grand-père, qui aimait beaucoup ce monstre de poche de son vivant. Par contre, vu que ce pokémon ne semblait pas être très adapté pour ce type de chasse, les autres enfants s'étaient moqués de lui, ce que n'avait pas apprécié sa soeur, qui les auraient tous frappés pour les punir, si ses parents n'avaient pas été là à les regarder.

- Ecoute pas leurs moqueries Jules, ils sont jaloux parce qu'ils savent que c'est toi le meilleur de tous. Avec Rin, bien sûr !

Dit le petit garçon au grand crabe, tout en lui faisant un câlin, car il avait confiance en lui et en plus, il voyait bien que ce dernier avait l'air un peu triste. Quand le départ fût annoncé, tout le monde parti en courant, sauf Alfred, qui attendit que tout le monde soit parti pour commencer à chercher, car il ne voulait pas être bousculé et il ne voulait pas que Jules ce fasse blesser durant la cohue. C'est alors que quelque chose attira son attention. Un peu caché par une touffe d'herbe, il y avait un oeuf tout près de la ligne de départ et il était le seul des cinquante participants à l'avoir remarqué, ce qui le réjouit, ainsi que son pokémon. Lucie, de son côté, courait un peu partout, ce qui fait que Rin avait presque du mal à la suivre. Il la quitta à peine une seconde des yeux et il la retrouva sur une branche d'arbre. C'est alros qu'il vit un abo tomber sur le sol qu'il ce posa des questions, puis par la suite, il vit une fillette tomber à son tour, alors il ce précipita pour la rattraper, ce qu'il réussi à faire. Il soupira en la posant par terre.

"Désolée Rin, j'ai vu cet abo qui voulait manger les oeufs de Roucools, alors j'ai préféré agir. Heureusement, il n'a pas eût le temps de me mordre quand je l'ai poussé. En tout cas, il a l'air jujste un peu sonné, il va bien on dirait, c'est comme s'il avait l'habitude. Allez on y continue !"

En expliquant la situation au pokémon de type feu, ce dernier soupira une seconde fois, ce disant que la demoiselle était trop gentille et qu'une fois, elle allait y passer à force de tout le temps vouloir aider. Le serpent empoisonné reprit sa route, tout comme la fillette et le pokémon, qui ce fit une joie de repousser les pokémons sauvages avec ses attaques. Au bout de deux heures de fouilles intensives, la cloche sonna, indiquant la fin du concours. Lucie revint bredouille et était prête à pleurer, mais en voyant que son jumeau avait un oeuf danas ses mains, et qu'il le remettait au jury, qui passait devant tous les enfants, elle retrouva le sourire. Lorsque le vainqueur fût annoncé, Lucie sauta dans les bras d'Alfred et ce dernier en fit de même, tandis que le Krabboss faisait une sorte de danse de victoire, ayant l'air tout ausis heureux que le petit garçon. On lui redonna l'oeuf, ainsi qu'un sac de différentes baies. Lorsque ce fût fait, les parents félicitèrent leur fils.

- Tu vois, ils avaient tort les autres de ce moquer. C'est super d'avoir trouvé un oeuf de Leveinard, ces pokémons sont très rares, c'est presque un miracle qu'ils en aient trouvés un pour le concours.

- Qu'est-ce que tu retiens de cette victoire mon coeur ?

- Que c'est pas en sauvant un oeuf de Roucool qu'on gagne ! Je rigole Lulu ! Il t'ont remercier les parents parents du nid ?

"Nan, mais c'est pas grave, j'aurais au moins été utile"

- Tu m'aideras à m'occuper du Leveinard quand il éclora ? Mon oeuf, c'est aussi ton oeuf

"T'avait vraiment pas intérêt à ne pas me poser la question ! Bien sûr !"

En répondant à la question de sa mère, Alfred fit exprès de taquiner sa soeur, qui n'eût pas l'air d'apprécier, mais il ce reprit vite lorsqu'il évoqua l'histoire du nid, qu'elle lui avait raconté en attendant les résultat. Ses parents l'avaient peut-être un peu grondée, aynat eût peur pour elle, mais elle s'en fichait, de plus elle savait que son jumeau la comprendrait, ce qui semblait être le cas. Elle eût alors l'air très emballée lorsqu'il lui demanda de s'occuper de l'oeuf.



Fin du Flash-Back


Je me réveillais sur un bateau et dans une cage avec un verrou bien plus imposant que le précédent. Je lève la tête et je me rend compte qu'ont ce trouve dans le port de Poivresel. Qu'est-ce qu'ont fait là ? Qu'est-ce qu'il c'est passé ? J'ai dormis durant le voyage ? En tout cas, ce dont je me souviens très bien, c'est de ce rêve bizarre qui était comme une sorte de bribe de souvenir, car cette chasse aux oeufs, je m'en rappelle très bien à présent. Si à chaque fois que je ferme les yeux mon passé me rattrape, je sens que je vais vite faire des cauchemars, car ce n'était pas tous les jours roses à la maison, d'ailleurs j'ai un bon témoin pour prouver mes dires, j'espère au moins que s'ils ne l'ont pas prit avec moi, qu'ils s'en occupent bien durant mon absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien des Ténèbres du Chaos
Explorateur de le Confrérie
MembreGardien des Ténèbres du ChaosExplorateur de le Confrérie
avatar
Masculin

Date de naissance : 15/06/1994

Âge : 24
Date d'inscription : 30/03/2017

Nombre de messages : 176

Feat : -

Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom'Makuta'
PrénomNaga
Âge25 (officiellement 100 000 ans en Spherus Magnien)
Monde d’origineUnivers Matoran (extension du monde 'Spherus Magna')
StatutTénèbres
RangExplorateur de la Confrérie, Allié des Ténèbres (anciennement), Gardien du Chaos
PouvoirsTénèbres, masque de pouvoir
PrésentationDernier membre de la Confrérie de Makuta, Naga avait d'abord agit pour ce dernier dans le but de s'approprié les mondes. Ce n'est qu'ayant appris ce qu'il s'est passé dans son monde et qu'il a embrassé sa destinés qui est devenu le Gardien du Chaos, ayant maintenant l'objectif d'aider les autres Gardiens des Ténèbres à vaincre la Lumière et imposé leur empire.

MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Dim 1 Avr - 10:18

Toujours aussi sympa à lire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Dim 1 Avr - 22:44

Merci, ce genre de commentaire fait toujours très plaisir à lire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Lun 2 Avr - 0:44

Chapitre 15

Cette ville portuaire, Poivresel, je m'en souviens, car j'y suis allée une ou deux fois avec elle au marché où ils vendent beaucoup de produits pour pokémons, mais également pas mal d'objets pour améliorer les bases secrètes. Mina m'a expliqué, c'est une capacité que l'on donne à un pokémon qui permet de révéler des endroits cachés que l'on peut aménager pour en fiare une sorte de QG, ce que je trouve vachement stylé. Pourquoi j'en ais pas fait une si je pense que c'est cool ? Bah, si vous avez suivit mon récit, vous comprendrez bien vite la raison qui ne freinait dans mes désirs de construire à mon tour une cachette hyper chouette. Tient, maintenant que j'y songe, la personne qui donne la technique à apprendre ce trouve justement au-dessus de la ville et d'après Mina, c'est normal qu'il attende depuis toutes ces années, au même endroit, et à la même heure, car pour lui, c'est sa mission de vie de permettre aux jeunes de continuer de rêver en construisant leurs magnifiques bases secrètes. Je ne le connais pas, mais on dirait vraiment que c'est un brave homme qui donne la peine d'être connu et invité dans son petit QG pour le remercier, en tout cas, c'estce que je ferais si j'arrive à assimiler "Puissance Cachée".

C'est bien beau de ce replonger dans ses souvenirs et d'avoir des projets, mais cela ne me dit toujours pas ce que je fais là. Je me souviens que mon soi-disant coach m'avait prévenue qu'Alys allait m'envoyer en mission. Est-ce que je suis en mission contre mon gré ? Qu'est-ce que je dois faire ? J'ai envie de savoir et en même temps, j'ai peur de la réponse, car dans cette ville, il y a beaucoup de choses à faire, comme le marché, par exemple, mais il y a aussi une zone de concours pokémon dont le but est d'être le meilleur dans les cinq catégories proposées, dont le Sang-froid, la Robustesse, la Beauté, la Grâce et l'Intelligence, où plusieurs dresseurs ce réunissent pour tenter d'obtenir tous les rubans en mode Master, afin de pouvoir défier la grande vedette, une fille et son Altaria hyper balèze dans tous les domaines, en tout cas, c'est ce que m'a raconté Mina. Il y a également un musée océanographique, le chantier navale, le spécialiste des noms et quelques habitations, ce qui fait que le choix de missions était vaste et varié, donc je pouvais m'attendre à tout. Tout en me perdant dans mes pensées, je vis un homme, habillé comme Alfred s'approcher de moi, ce qui me fit revenir sur terre.

- Vous êtes réveillée chef ? C'est chouette ! Alys nous a dit que c'était mieux de vous transporter de cete façon, car à ce qu'il parait, vous avez tendance à n'en faire qu'à votre tête et que vous seriez capable de vous perdre si vous n'avez pas un endroit stable où vous orienter, mais à mon avis, c'est juste qu'elle ne vous fait pas confiance. Désolé si ont vous a maltraitée, c'est que nous aussi sommes obligés de lui obéir sinon les conséquences d'un refus seraient désastreuses, de plus, pour certains, le QG c'est leur seule maison et ils apprécient notre boss, donc du coup, ils osent rien dire, de peur d'être mis à la rue.

Alors là, je suis sur le cul... Pardonnez mon expression, vous comprendrez que lorsqu'on vous annonce cela à votre réveil, il y a de quoi être ahurie. Décidément, plus le temps passe et plus j'en apprend sur Alys et les informations que je viens de recevoir ne me font pas plaisir, car j'ai le sentiment qu'au final, tout le monde est dans la même galère que moi.

"Depuis quand je suis votre supérieur ?"

- Vous avez des compétences au-dessus des nôtres, c'est normal que vous soyez la cheffe de cette mission !

"Ok, cool alors j'ordonne qu'ont rentre !"

- La mission n'a même pas débuter, soyez un peu sérieuse !

"Je le suis, je veux aller retrouver mon frère !"

- Alys nous a dit que si vous ne nous aidiez pas, elle allait le torturer

Il y a sûrement bien d'autres questions à poser et pourtant, c'est la seule qui me vient à l'esprit à ce moment venu. Au faites, ce sbire, il est vachement plus sympa qu'il en avait l'air au moment où nos regards s'étaient croisés, mais peut-être faisait-il cela uniquement par respect et par devoir. En tout cas, il me répondait et c'était cool, même s'il semblait être plutôt étonné que je veuille déjà rentrer alors que je ne savais pas ce qu'on allait faire. En sachant les conséquences de mon refus, je ne fus pas surprise, mais plutôt en colère.

"C'est bon, je vais la faire sa stupide mission ! Elle consiste en quoi ?"

- Tout d'abord, je m'appelle Tom et la mission est très simple. D'après les agents d'Alys, un jeune homme aux cheveux verts va prendre le bateau aujourd'hui et nous devons l'intercepter. Notre boss veut tenter une chose encore plus folle, et d'après ses dires, il possède un pokémon de type psy assez puissant, ce qui l'aiderait grandement dans l'aboutissement de ses plans. Elle dit qu'une fois ce test terminé, elle pourra enfin atteindre son objectif final, donc il est impératif qu'ont le kidnappe. ça ne devrait pas poser de problèmes, à ce qu'il parait, il n'a pas de muscles et est aussi fragile qu'une brindille. Qu'est-ce qu'il y a ?

"Ouvrez-moi !"

Il n'avait pas besoin d'en dire davantage, j'avais très bien compris qui ils voulaient enlever, ce qui me donna l'impression d'étouffer dans ma cage. J'avais envie de fuir cette team le plus loin possible et ne plus jamais les revoir, mais si je partais, mon frère allait souffrir. En me voyant m'agiter et commencer à pleurer, Tom hésita, puis il m'ouvrit. A cet instant précis, je sorti comme un diablotin de sa boite, me jetant sur le sbire pour le prendre dans mes bras et lui faire un câlin, car j'en avais besoin. J'en pouvais plus, Alys poussait vraiment mes nerfs à bout. Pourquoi elle avait besoin de Timmy ? Elle ne pouvait pas prendre un autre garçon ? Pourquoi elle me fait autant de mal ? C'est parce que j'ai refusé de l'épouser ? En tout cas, ce qui est sûr, c'est que Tom a l'air prit au dépourvu. Il est beaucoup plus grand que moi et en plus, il est rouquin, mais c'est vraiment pas un problème pour le prendre dans mes bras, pis je m'en fou, parce que si je ne fais pas ça, je vais devenir complètement tarée. Il tente alors de me calmer, puis il réussi à me fair elâcher prise et s'écarte, me tendant alors un paquet de mouchoir et une branche de chocolat. Je suis surprise, puis je me met à sourire un petit peu, me mettant à déballer la branche pour la manger, tout en me disant qu'en faites, il fait pas ça juste parce qu'il me considère comme une leader, c'est juste parce qu'il est gentil qu'il agit de la sorte.

- J'en ais toujours sur moi, au cas ou, on ne sait jamais, ça peut être utile. Je ne sais pas qui est ce garçon pour vous, mais vous en faites pas, ont lui fera pas de mal.

"Merci... Je... Je ne veux pas que vous interveniez, à moins que cela ce passe mal, vous me serez indispensable"

- D'accord, c'est sûrement ce qu'elle aurait voulu entendre. Toute façon, ont est là, en ronfort, vous en faites pas, vous pouvez compter sur nous tant que vous nous faite spas faux bond. On repartira avant la nuit.

A présent que je suis belle et que j'ai mangé, je me sens mieux, même si ce que veux Alys n'est pas réalisable. Après avoir bien comprit le message, je reprend la forme d'un Farfuret et je saute du bateau. Comment je peux lui expliquer la situation ? En plus, comment il peut avoir envie de prendr ele bateau alors que mon frère m'avait dit qu'il était un garçon intelligent et qu'il me chercherait. S'il veut prendr ele bateau, c'est pas qu'il veut me chercher, c'est qu'il veut ce barrer, ayant trop peur pour sa vie ou que, peut-être, il prend le bateau pour partir à ma recherche en pensant que je ne suis plus à Hoenn ! J'ai tellement envie que la deuxième supposition soit la bonne. Je me mets un peu à courir, me demandant d'oû il peut venir, tout en me rendant compte que même si ce n'est pas le moment, que c'est drôle de courir sur le sable qui ce trouve tout près de l'endroit où l'ont a accosté.

Après tout, je n'ai jamais couru dans du sable en étant un pokémon et c'est vraiment sympa. De plus, quand j'en mets un peu sur les touristes, qui passent par là, personne ne me dit rien, justement parce que je suis une Farfuret, ce que je trouve tout de même comique malgré l'ampleur de la situation dans laquelle je suis. Bon, par contre, j'attire un peu l'attention, car un Farfuret Shiney portant une casquette n'a rien à faire sur une plage puisque ce n'est pas son élément. Une casquette ais-je dis ? Vous avez bien entendu, car c'est la seule chose qui ne disparaît pas lorsque je change d'apparence. Une fois à l'entrée de la ville, je regarde tout ce qui passe à la portée de mon regard, essayant de repérer mon ami parmi la foule afin de l'intercepter, me disant que je peux encore renoncer à l'enlever même si la vie d'Alfred est en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Lun 2 Avr - 17:01

Chapitre 16

Qu'est-ce qu'il fabrique bon sang ? ça fait une heure que j'attend comme une débile sa venue. Est-ce qu'il est au courantq u'il doit ce faie kidnapper aujourd'hui ? Si la nouvelle team Rocket possède des agents un peu partout, pourquoi cela ne pourrait pas être le cas pour ma bande d'amis ? Après tout, parmi l'un d'entre eux, il y a quand même un maître pokémon, donc il doit peut-être êtr au courant de ce qui ce trame dans sa région, non ? Enfin cela ne reste que des suppositions, tout ce que j'espère, c'est que je ne perd pas mon temps pour rien. Soupirant, je commence à en avoir marre de poireauter, alors je pénètre à l'intérieur de la ville. Je perçois alors l'enthousiaste des marchands à l'idée de faire de bonnes ventes et la fougue de la jeunesse en voyant les gens courir un peu partout afin d'avoir les meilleures offres et les meilleurs produits. Cette fois-ci, personne n'a l'air de me remarquer, ils sont trop occupés dans leur qu'ête d'achat pour faire attention à un pokémon, même si celui-ci n'est pas sensé être de la région.

- Salut mon p'tit gars ! Alors on visite la ville ? T'a pas l'air en forme, prend cette protéine, ça va te donner un bon coup de fouet et je peux te l'assurer puisque c'est testé et approuvé ! Me remercie pas garçon, j'veux pas d'merci. Tout c'que je veux, c'est que tu soit solide et en forme pour être un bon partenaire ! Ahah !

Encore un qui me prend pur un mec, ça devient vraiment agaçant à la fin, mais au final, c'est pas grave parce qu'il a l'air plutôt gentil ce vendeur d'objets pour booster les caractéristiques des pokémons. Je prend la vitamine et c'est vrai qu'après je me sens un peu mieux. J'hoche la tête en essayant de lui faire un sourire, ce qui le fait rigoler, puis je lui fais un signe d'au revoir en agitant ma patte, puis je me remet en route, me demandant où il peut bien être. En voyant une marchande de coussins et peluches pokémons, j'ai une idée. Va savoir pourquoi, j'ai envie de faire une farce, de toute façon, il faut bien que je m'occupe le temps que Timmy fasse son apparition. Je saute sur un coussin, qui a un motif de goutte d'eau, puis je prend la pose. D'abord debout, puis assise, en essayant de trouver la meilleure position, ce qui fit rire la marchande, qui en profite pour faire une photo, ce qui me surprend et me donne envie de partir, mais la femme m'interpelle, donc je reste un peu comme figée sur place.

- Non ! attend ! Désolée si je t'ai fais peur, ce n'était pas ce que je voulais ! Si tu restes, tu me ferais beaucoup de pub et puis, on pourrait s'associer et même participer à des concours, ça serait vachement sympa. Qu'en-dis-tu ?

En l'entendant dire cela, j'ai presque envie de rester, en tout cas pour la pub, mais je ne me voit pas trop faire des concours, enfin je ne sais pas, je n'ai jamais essayé, peut-être que ça me plairait, je n'en sais rien. J'ai presque envie d'être tentée d'accepter, même si je continue à réfléchir à ce que cela pourrait m'apporter. Ma décision est prise lorsque je la voit sortir une ball. Elle est très jolie et à l'air confortable, mais je vois très bien ce qu'elle veut faire, faut pas me prendre pour une demeurée, même si j'ai perdu huit ans de ma vie à ne rien vouloir savoir des pokémons, je me souviens tout de même ce que signifie ce geste. En faites, je me trompais, il y a quand même des gens qui pensent à la capture de pokémons sauvages. Ni une, ni deux, je saute du coussin et je me met à courir vite et loin de ce stand, n'ayant aucunes envie de devenir l'esclave de cette humaine qui ne pense qu'à l'argent et à la célébrité.

Continuant à courir, j'en profite pour faire un tour de la ville. J'ai tout visité, Timmy n'est nul part ! Comment je vais pouvoir leur annoncer qu'il n'est pas venu ? Alys pourrait croire que je le fais exprès et demander à ce que l'on torture Yukari pour m'apprendre à toujours faire ma forte tête, alors que cela ne serait pas de ma faute si la mission ne peut pas être aboutie. Serrant les griffes en ayant l'air énervée, je sens à nouveau mes yeux s'embuer de larmes, ce qu'il nous arrive n'est pas juste ! Pauvre Alfred, il n'a pas à subir mes échecs. Tout en pensant à lui, je me sens alors prise dans des bras et me faire soulever, ce qui me surprend et m'effraie un peu. Qu'est-ce qu'il ce passe ? C'est qui cet humain ? Je me débat un peu.

- N'ait pas peur petit Farfuret, je ne te veux pas de mal. Tu avais l'air complètement dévasté, je voulais juste te réconforter. Tu es perdu ? Tu me fais penser au Farfuret de Lucie... Tu ne serais pas son pokémon par hasard ? Explique-moi ce qu'il c'est passé, c'est très important, je la charche, il lui est arrivé quelque chose et je veux la sauver ! Pourquoi tu pleures ? Il lui est arrivé quelque chose de grave ?

Cette voix, je la reconnais entre mille ! C'est lui ! je sens mon coeur qui s'arrête de battre et du coup, j'arrête de bouger. Il me sert dans ses bras et il me parle gentiment, comme si j'étais un véritable pokémon, ce qui me fait beaucoup de peines, car je ne peux pas faire de mal à quelqu'un d'aussi gentil que lui. Plus il parle et plus je sens mon coeur ce serrer. Il a bonne mémoire, il ce souvient que la dernière fois qu'il m'a vue, j'avais la garde de mon frère sans que je ne le sache. Au final, je fini par craquer et je commence vraiment à me dire que je suis une véritable fontaine, je suis trop sensible, surtout lorsqu'il s'agit de ma famille ou de mes amis. Qu'est-ce que je dois faire ? Qu'est-ce que je dois lui dire ? Je ne vasi tout de même pas mentir et lui mimer une fausse mort pour qu'il m'oublie. Je soupire, puis je lève ma tête vers lui et me met à l'embrasser, ce qui le surprend et à l'air de le dégouter. Pourquoi ja'i fais ça moi ? Pourquoi je reprend gentiment ma forme humaine ? Pourquoi j'agis de la sorte ? je ne mâitrise plus rien, je ne réfléchis plus, je ne fais que répondre à l'appel de mon coeur. Lorsque je lâche enfin ses lèvres, je me dégage de son étreinte.

- Lu... Lucie... Ce... C'est bien toi ?

Il a l'air tellement choqué qu'il a d ela peine à parler. Je détourne alors la tête, n'osant pas le regarder, de plus, j'ai l'impression qu'il est sur le point de s'évanouir, le pauvre. Pensant qu'il allait tourner de l'oeil, je ne m'attend pas à ce qu'il attrape mes mains, les tenant fermement dans les siennes, ce qui me fait à nouveau le regarder. Il tremble et même s'il a l'air heureux, je sens en lui une forte émotion qui ce dégage de son corps.

- Maintenant que je t'ai retrouvée, je ne te lâche plus ! Je me fiche bien que tu fasses partie de cette organisation, je ne te laisserais pas y retourner ! Tout le monde s'est fait un sang d'ancre pour toi, ton père ne dort plus et il te cherche sans relâches, tout comme nous ! Je suis peut-être frêle, mais je suis prêt à démanteler toute cette nouvelle team Rocket pour te sauver !

"Comment tu tconnais cette organisation ?"

- Tout le monde en parle, à la télé, aux journaux et même à la radio. Ils font parler d'eux à cause de leurs kidnappings à répétions et aussi parce que leur boss fait exprès de parler d'elle en annonçant que son projet aboutit à ses fins et qu'elle invite tous les maîtres à ce réunirent pour un grand tournois qu'elle est en train de préparer. J'ai même supplié Brice de ne pas répondre à l'invitation, mais il compte s'y rendre. Je suis inquiet, qu'est-ce qu'il pourrait lui arriver ? Qu'est-ce qu'elle mijote ? Dit-moi tout !

Ce Timmy, c'est vraiment quelqu'un de bien. Comment je peux termienr cette mission pourrie après tout ce qu'il vient de me dire ? Je ne le peux pas ! Il a envie de totu savoir ce qu'il ce passe et je ne peux rien lui dire, car je ne sais que la moitié des informations qu'il désir savoir. Alys fait dex expériences pour permetre aux humains de pouvoir ce transformer temporairement en pokémons, mais dans quel but ? Je crois, que si je me souviens bien, cela lui permettrait de réaliser un rêve, mais c'est trop vaste pour que j'en parle à Timmy, de plus, il a dû bien ce rendre compte que ce n'était pas par un miracle que j'étais passée d'humaine à Farfuret et de Farfuret à humaine, enfin j'espère qu'il a comprit. Il me lance encore ce regard insistant, ce qui me fait me mordre la lèvre inférieur. Soudain, j'ai une idée qui me traverse l'esprit, elle devrait normalement régler tous mes problèmes, enfin normalement.

"Timmy, je veux que tu me combatte ! Si tu gagnes, je te dirais tout ce que je sais !"

- Tu... Tu es sûre de ton choix ?

"Sûre et certaine ! ça ce jouera à un contre un. Pas de changement de terrain, ni de pokémons !"

- Bon, tu l'auras voulu ! Magnéton, en avant !

Timmy n'avait pas du tout l'air emballé à l'idée de me combattre, pourtant, il devait le faire, car je ne lui laissait pas le choix. Nous avons alors tout deux reculés, ce qui fait qu'ont était à une bonne distance, juste devantle chantier naval. Il envoya alors son pokémon électrique tandis que je reprenais ma forme de pokémon. Ceci étant fait, lors que je le senti prêt, je levais la tête pour lui lancer un Laser-Glace, mais il fût plus rapide.

- Ultrason !

J'essayais de ne pas devenir folle, lorsque je reçu l'attaque en pleine face, mais c'était dur, j'avais perdu tous mes moyens juste à cause d'une seule attaque. Il fallait vite que je reprenne mes esprits, mais comment faire ? Je tentais de penser à Alfred et aux conséquences de mon echec, ce qui fini par me faire aller mieux, mais c'était trop tard.

- Tripleattaque !

De la glace, de l'électricité et du feu m'arrivèrent en pleine poire, ce qui m'envoya dans un lampadaire et me fit voir des étoiles. Non, ce n'était pas possible ! En une seule attaque il venait de me mettre K.O ? Il était devenu vraiment fort, à un point qui m'était totalement impensable, à moins que ce soit moi qui n'était pas assez fort ? Tentant de me relever, il utilisa la même attaque, ce qui me fit m'évanouir durant l'espace de quelques minutes. Lorsque je repris conscience, je vis que les sbires étaient autours du jeune garçon. Ils m'avaient retrouvés, ils voulaient sûrement être sûr que tout allait bien. Je pu alors voir que Timmy maîtrisait ses adversaires avec Magnéton et Altaria, ce qui me fit comprendre que le garçon que j'aimais était vraiment balèze. Etant donc battus, ils ce replièrent, puis m'emportèrent avec eux.

- Lucie !!! Lâchez-la on avait un arrangement tous les deux ! Lucie !!! Je te sauverais t'en fait pas !!!

Timmy leur courait après et j'avais bien envie de rester auprès de lui, mais je ne pouvais rien faire, j'étais épuisée, car il m'avait battut à plate couture, masi en même temps, que peu faire un pokémon qui a peut combattu contre un mec bien entraîné, et qui, d'après ce qu'il m'avait raconté, c'était battu plusieurs fois contr ele maître. Bon il avait perdu, cependant, le résultat était quand même le même, je m'étais faites éclatée. Faisant alors éclater un fumigène, le pauvre Timmy ne voyait plus rien, donc il ne pu pas continuer de nous poursuivre, ce qui fait qu'il ne pu pas nous voir repartir vers le port et s'en aller, avec le batau, rejoindre le port de Jotho.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Mar 3 Avr - 0:05

Chapitre 17

Je n'ai rien dit de tout le trajet, j'avais eût trop d'émotions, je devais prendre le temps de tout encaisser et puis, j'avais peur pour mon jumeau. Comment elle allait réagir en sachant qu'on avait pas ramené le garçon ? Trop de questions ce bousculaient dans ma tête. Une fois à Oliville, le trajet fût encore plus silencieux, de plus, j'observais tout et je comprenais pourquoi on accédait aussi facilement au QG, car ils empruntaient des chemins qui passaient par des souterrains. Une fois au repaire, je fus emmenée à ce qui ressemblait fortement à une copie de Centre Pokémon. L'infirmière de la base me soigna, ainsi que tous les pokémons de mon équipe, ce qui fût assez rapide. Ayant reprit ma forme humaine, je marchais aux côtés de Tom, qui semblait aussi inquiet que moi. A peine ont fût arrivés qu'ont nous dit d'aller dans le bureau de la supérieur, ce qui nous inquiéta davantage. Ont eût même pas besoin de toquer, car la porte était déjà ouverte. Quelle ne fût pas ma surprise de voir Alfred en vie, qui n'était pas enchaîné, puisque snas moi, il n'allait pas fuir. Je couru vers lui et ce fût réciporque. On ce sert dans les bras, mais pas longtemps, car Alys tape sur son bureau, voulant attirer notre attention.

- Je présume que vous êtes revenu sans le garçon.

- Oui mais...

- Toi, tais-toi le sous-fifre, je ne veux rien entendre ! C'est l'amour ou le fait que tu ne tiennes pas à ton frère qui t'a faites revenir bredouille ?

"Rien de tout cela. On s'est battu, j'ai perdu et le deal était que s'il perdait, il me suivrait sans opposer de résistances. Je tiens parole, je n'ai rien fait"

Alys avait l'air furieuse, elle dit même à Tom de ce taire, qui préféra lui obéir. Me posant une question, j'y répondit tout naturellement, ce qui me valut une puissante claque d ela part de la cheffe, qui faillit me dévisser la tête tellement elle était forte, ce qui n'eût pas l'air de plaire aux garçons. Suite à cette violence physique, elle m'empoigna par le coup, comme si elle voulait m'étrangler.

- Je t'avais donné une mission,t u devais la remplir sans faire de bons sentiments ! J'avasi besoin de sonGardevoir et de sa méga-évolution pour continuer mes tests et toi, tu reviens le mains vides ! Tu n'es qu'une incapable !!!!!!!

Je commençais à avoir de la peine à respirer et je commençais à me demander si ce n'était pas devenu une manie de sa part de tenter de me tuer lorsque je ne faisais pas ce qu'elle désirait. Les garçons lui dirent d'arrêter, car elle serait trop fort mon cou, mais rien à faire, elle n'écoutait rien, d'ailleurs, plus elle gueulait et plus je la voyais ce transformer et prendre l'apparence d'un Dracaufeu. Oups, elle est vraiment arrivée à aller jusqu'au bout de ses convictions ? J'en ais presque la chaire de poule. Elle me balance alors hors de la pièce, ce qui fait que je me retrouve à traverser le mur du couloir, me retrouvant encastrée dans ce derneir. Je saigne un peu et je vois des étoiles, et la seule façon de m'en sortir est de reprendre ma forme de Farfuret, ce que je fais, le temps de me sortir du trou, puis je reprend forme humaine et me retourne, voyant qu'Alys en a fait de même. Je l'entend alors rire d'un rire très maléfique et macabre, ce qui n'est pas bon signe.

- C'est parfait, mon test est pratiquement une réussite.

"Pourquoi vous voulez pousser les maîtres des régions à vous combattre ?"

- Cela ne te regarde pas.

"Pourquoi vouloir utiliser la méga-évolution ?"

- Tu poses trop de questions.è

"Pourquoi vous maltraiter tout le monde ? Pourquoi vous êtes aussi cruelle ? Pourquoi est-ce que vous nous traiter commes des animaux ? Pourquoi vous nous traiter comme des esclaves ? pourquoi vous nous laissez pas partir ? C'est parce que vous avez peur qu'ont raconte tout et que vous, vous fassiez embarquer par les flics ? C'est parce que vous avez peur de tout perdre ? C'est parce que vous avez peur de perdre la seule personne que vous avez aimée ? REPONDEZ-MOI !!!!"

Je me demande encore ce qui m'a prit d'éclater de la sorte. Elle n'avait pas l'air tant chaude à me répondre, me disant que je ne devais rien savoir et que je parlais trop, mais à ce moment donné, tout est sorti, j'ai vidé mon sac et je la fixe intensément tandis que les garçons n'osent rien dire. En voyant le regard d'Alys, j'ai l'impression qu'elle va me carboniser sur place, heureusement pour moi, ce n'est pas le cas, elle fini même par me répondre.

- Oui... Et aussi... Parce que.... Mon père il a toujours vu de beau que mon frère... C'était lui qu'il voulait voir reprendre la Team Rocket et lorsqu'il a décidé de ne pas le faire, j'ai bien vu que mon père était très désemparé, de plus, il lui a dit tout ce qu'il pensé et mon pèr ne le comprenait plus... Au final, il est parti et malgrés tous les efforts de son ancienen team pour le faire revenir, il n'a plus jamais donné signe de vie. Pour lui, je n'étais qu'une chose insignifiante, il ne s'est jamais vraiment occupé de moi, il ne m'a jamais vraiment aimée et de mon côté, c'était tout l'inverse, je voulais même lui ressembler. Un jour, une personne m'a raconté un conte venant de la bibliothèque de Joliberg et c'est ce qui m'a donné envie d'investir dans ce projet. Mon père a toujours rêvé d'obtenir Mewtwo, alors je me suis dis qu'en devenant Mewtwo, il m'aimerait

- Je comprends mieux maintenant pourquoi vous nous avez demandé de réunir tous ces enfants et ces pokémons.

- Moi je ne comprends pas ! Ce n'est pas une raison pour faire tout cela, faut vosu faire soigner !

"Et pour le tournois de maîtres ?"

- Oh ça, c'est un avant-goût pour mon père, je diffuserais en direct le tournois pour que d'où il puisse l'être, il puisse le voir. Il ne me suffit plus que maîtriser le pouvoir de la méga-évolution et de trouver de l'ADN de Mew, car c'est à partir de lui que le pokémon tant convoité de mon père a été créé dans ses laboratoires.

Je suis d'accord avec mon jumeau, ce qu'elle a fait est intolérable, mais d'un autre côté, c'était la seule façon pour elle d'avoir un peu d'amour, que cela soit de son père où d'une personne extérieur. A présent, je serais presque en train de douter. Cette fille, elle a l'air d'avoir souffert dans sa vie et de ne pas avoir eût beaucoup de chance, ce qui me laisse un peu perplexe. Qu'est-ce que je dois penser de ses aveux ? Que va-t-il ce passer par la suite ? En tout cas, une chose est sûre, son récit ne va pas nous ramener nos parents.

- Vos idioties ont tués nos parents, vous nous avez torturés, vous avez fait pleurer ma soeur et en plus, vous l'avez forcée à faire des choses immorales et maintenant vous croyez vraiment qu'ont va vous aider à trouver son ADN ?

- Vous n'aurez pas le choix.

- Il a raison. Je ne regrette pas ce que j'ai fais et vous oubliez que vous êtes toujours mes prisonniers et qu'en conséquence, vous devez m'obéir, vous êtes coincés. En plus, vous ne me faites que des reproches, vous oubliez bien vite que grâce à moi vous êtes devenus plus fort

"Nous sommes devenus des monstres de foires, merci !"

- - De rien ! De toute façon, même si vous me méprisez, vous resterez toujours mes jouets préférés. Une fois que le tournois sera terminé, vous serez en première loge pour admirer le beau chaos que je vais semer sur ma route afin de conquérir toutes les régions

- Les pokémoons légendaires ne vous laisserons pas faire. Arceus, Zygarde et Rayquaza vous contrerons, vous en êtes bien consciente ?

Je ne pensais pas que mon frère était aussi intransigeant, après tout, c'est la famille, je comprends qu'il soit remonté contre Alys. Par contre, cette dernière semble vraiment s'en foutre de ce qu'elle nous avait fait subir, à croire que par moment elle n'a pas d'émotions. Avec tout cela, je n'ai aps pu m'empêcher d'être un peu sacrastique, pour essayer de lui faire comprendre que ce qu'elel a fait est vraiment dégueulasse, mais ça aussi, elle s'en fou. Tom essaya de la remettre sur le droit chemin, ce qui eût l'air de la faire rire.

- Si je peux me transformer en ces pokémons, ils m'écouteront lorsque je leur demanderais de l'aide. J'y songe. Mewtwo ce trouve dans la Grotte Azurée, Zygarde ce trouve dans la Grotte Coda, Rayquaza au sommette du Pilier Céleste, pas très loin de Pacifiville, sauf qu'il faut l'invoquer pour qu'il vienne et seul Amaryllis est capable de l'invoquerOui, je sais beaucoup de choses sur les pokémons légendaires, je les adores tellement... Par contre, Arceus, je ne sais pas trop comment on le rencontre, mais en même temps, c'est un dieu, alors c'est normal que pour lui ont ne sache pas tout... Hum par quoi commencer... En tout cas, merci, votre intervention m'a fait réaliser que je devais me dépêcher de trouver un légendaire, qu'il soit très important ou non, vous avez éclairé ma lanterne, comme quoi, j'ai bien fait de vous recruter....

- POLICE ! QUE PERSONNE NE BOUGE VOUS ETES EN ETAT D'ARRESTATION !!!

Alfred, Tom et moi ont essayent de comprendre son charabia, ce qui n'est pas simple. D'après ce qu'ont a comprit, elle veut ce faire passer pour un légendaire pour avoir l'aide des autres, ce qui lui permettrait ainsi de les manipuler comme elle le voudrait pour régner sur les différentes régions à sa façon. C'est sûr que si elle fait ça, elle rendra très fier son père, surtout si lui aussi était de la mauvaise graine comme sa fille. Soudain, on entend une voix dans un haut-parleur, ce qui nous fait tous sursauter. La police ? Qu'est-ce qu'elle fait là ? Comment ils ont fait pour nous retrouver ?

"Ont est là, venez nous arrêtez !!!"

M'égosillais-je alors que mon frère me regardait avec un air choqué. C'était sûr, il devait ce dire que j'avais perdu la tête, ce qui n'était pas tout à fait faux, toutefois, je pensais qu'il valait mieux qu'il nous retrouve vite, parce que s'ils étaient là, c'était peut-être grâce à Timmy. Est-ce qu'il m'a placé un mouchard pour me retrouver lorsqu'on c'est revu ? Si c'est le cas, il est fort, très fort, car je ne me suis aperçue de rien, masi le temps presse quand même, car si la police n'agit pas au plus vite, Alys risque de s'enfuir. C'est d'ailleurs ce qu'elle fait, au moment où je peux voir l'agent débarquer avec sa brigade et leurs Caninos, de plus, mon père est présent. J'ai envie de lui dire que je suis là, mais au même moment, Alys me prend par le poignet et m'embarque avec elle.

"Lâchez-moi !!!"

M'exclamais-je en m'égosillant à nouveau. Elle ne lâche pas prise et m'entraîne avec elle en empruntant un passage souterrain dont l'accès ce situe sous le tapis de sa chambre. Pendant ce temsp, je ne voit pas que Pierre Rochard a mit ses mains sur les épaules de mon frère.

- ça va Lucie ? Qu'est-ce qu'ils ont fait à tes cheveux ?

- Excusez-moi monsieur, je suis son frère, son faux jumeau, je m'appelle Alfred et lui, c'est le protecteur de ma soeur.

- J'e suis tout autant fautif, je mérite de me faire embarquer.

- Nous réglerons ces détails plus tard, où est Lucie ?

- La patrone l'a prise en otage, elle l'a sûrement emmenée avec elle vers son jet privé.

- A l'heure qu'il est, elles sont peut-être déjà vers le véhicule. Allons rejoindre le mien, nous allons les suivre. Jusqu'à ce qu'ont la retrouve, tu restes avec nous, nous jugerons ton cas en tant voulu jeune homme

Dommage que je ne sois pas là, j'aurais bien aimé voir la tête de mon père adoptif quand il a constaté que ce n'était pas moi qu'il tenait dans ses bras. En tout cas, il a été très réactif. Il a emmené les garçons avec lui, tandis que moi, j'étais dans le jet privé de madame et de son fidèle pokémon renard. Ayant l'air d'avoir eût son permis, elle n'eût aucunes peines à le faire démarrer, une fois que le toit s'ouvrit en deux pour laisser sortir le petit avion noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Ven 13 Avr - 23:29

Chapitre 18

Ont a décollé depuis un bon moment et je me trouve sur le siège passager, à l'arrière d'Alys qui conduit, je peux donc supposer que normalement c'est elle qui est à cette place, ce qui me fait alors me demander à quoi ça lui sert d'avoir un pilote si elle sait elle-même le conduire, peut-être qu'elle aime bien faire sa princesse, va savoir... Quoiqu'il en soit, je ne reste pas longtemps muette.

"C'est stupide de voler avec un jet quand on peut prendre l'apparence d'une Dracaufeu"

- Je me serais encombrée les mains et me serait fatiguée pour rien.

"Et pourquoi je suis obligée de vous accompagner ? J'ai rien demandé ! Je veux retourner voir Alfred !"

- Arrête de geindre, tu le reverras plus tard, si tu es sages et puis même si tu as un coeur de glace, je t'aime toujours, même si tu me donnes tout le temps l'envie de t'assassiner, car nous ne sommes pas souvent en accord, mais cela va bien finir par changer, un jour. En plus, j'ai pas envie de gaspiller mes forces pour rien, donc tu me seras très utile pour la Grotte Azurée en repoussant les pokémons sauvages. Mainteannt, tu te la fermes, je dois me concentrer. SAkura mord-la si elle l'ouvre !

- Avec plaisir !

En effet, elle a raison, comme quoi, des fois je pose des questions stupides. Je me manifeste à nouveau, et très vite, ce qui fait qu'Alys me répond au début en semblant agacée, comme si cela commençait à la saouler que je veuille tout le temps être auprès de mon cher jumeau adoré, ce que je peux un peu comprendre, car j'en parle très souvent, mais d'un autre côté, c'est normal, c'et mon frère et je veux rattraper le temps qu'ont a perdu à cause de ma kidnappeuse. Elle me promet ensuite de le revoir si je suis sage, ce que j'en doute, car je n'ai pas vraiment le sentiment que je le reverrais de sitôt, ce qui ne me plait pas du tout. Elle m'annonce ensuite, avec un ton posé, ce qu'elle va faire de moi, ce qui ne me choque pas, car je me disais aussi que mon enlèvement n'était pas dû à un simple caprice de sa part. Après avoir donné un ordre à sa renarde de feu, j'entend cette dernière lui répondre d'un ton plutôt sadique, tout en faisant reluire ses crocs, ce qui me fait comprendre qu'elle veut ce venger pour tout ce que j'ai fais jusqu'à présent, donc autant me taire si je ne veux pas me faire arracher un membre de mon corps, car je peux présumer que si elle me croque, elle n'irait pas de main morte et prendra bien du plaisir à me faire souffrir.

N'ayant plus droit à la parole, je soupire, puis je scrute le paysage, ce qui me fait me rendre compte que nous ne sommes plus à Johoto et encore moins à Hoeen, où sommes-nous ? En creusant dans mes souvenirs, je me rappelle qu'une autre région, tout près de celle où je suis née, qui s'appelle Kanto, ont s'y rend sûrement. Au bout de quelques minutes de vol, je peux voir qu'Alys commence à amorcer la descente et à vrai dire, j'ai pas l'impression qu'elle a de la peine à le faire. Une fois le véhicule volant posé et le moteur arrêté, ont en sort et Alys me tient fermement par le bras, comme si elle avait peur que je m'enfuie, m'embarquant avec elle comme si de rien n'était. Je peux donc a peine apercevoir l'endroit où nous sommes, mais je garde le sourire, car en levant la tête, j'ai pu voir dans le ciel quelque chose qui ressemblait plus à véhicule de locomotion qu'à un pokémon de type vol. Mon père, mon frère, ils sont venus à ma rescousse, j'en suis sûre ! J'ai envie de leur crier que je suis là, ce qui n'est pas possible, car Alys ne m'en donne pas le temps et en plus, cela les empêcheraient d'agir avec l'effet de surprise, donc inutile de saboter leur plan, autant me taire encore un peu. Ont est maintenant dans ladite grotte, dont l'intérieur semble être trop grand et trop bleu pour qu'ont puisse arriver jusqu'à Mewtwo et en ressortir sans ce perdre. Alys semble comprendre mon inquiétude, mais au lieu de me rassurer, elle ce met à rigoler, comme si c'était tout à fait banal de faire une promenade de santé dans ce genre d'endroit lugubre et isolé.

- Stresse pas, ont va pas ce perdre, ça va vite être réglé ! Bon voilà le topo, il y a des pokémons forts, donc t'a intérêt à assurer ! Normalement il y a un gardien qui bloque l'entrée aux dresseurs qui ne sont pas assez expérimentés... Enfin pas grave s'il est pas là, il a bien fait d'être parti faire une pause café. Enfin bref, ont risque de rencontrer des Rhinoféros, des Métamoprhs, des Parasects, des Colossinges, des Aéromites et si ont a beaucoup de chance, ont devraient même rencontrer des Leveinards durant notre exploration.

"S'ils sont forts, je vais me faire réduire en bouille, je suis pas assez forte pour tous les battre !"

- Te sous-estime pas, tu vas tous les massacrer ! Au faites, tient, ça va t'être utile !

"C'est quoi ?"

- C'est un objet d'évolution que les Farfurets doivent tenir pour pouvoir évoluer en Dimoret s'ils gagnent des niveaux durant la nuit.

"Je veux pas changer, je veux rester moi-même !"

- Je te jure que si tu me le refuse une seconde fois, je te le fais manger et je ferais en sorte que tu ne revoies plus jamais ton jumeau, ni la lumière du jour !!! Comprit ?! Bien, nous pouvons y aller !

Alys est plus que sûre d'elle. Au fur et à mesure que je l'écoute, je me sens de moins en moins rassurée. Je n'ai pas rencontré une partie des pokémons, mais je sens que je vais en baver, ce qui ne me met pas en confiance. Après avoir rappelé Sakura dans sa pokéball pour qu'elle ne ce fatigue pas trop, elle me répondit en souriant, me lançAnt un objet que je rattrape, il ressemble à une griffe bien aiguisée. Une fois lui avoir demandé ce dont il s'agissait, elle me dit que cla me servirait à évoluer et ma réaction la surprit un peu, car je la lui lança dans sa direction, en lui disant ce que j'en pensais. N'ayant pas l'air de partager mon avis, elle me fait des menacs, alors je susi bien obligée de la garder sur moi. Oui, j'ai envie de rester telle que je suis, car j'aime bien ma transformation, peut-être qu'elle me rendrait plus forte et que cela m'aidera, mais elle a des pokémosn avec elle, alors pourquoi elle ne veut pas en utiliser un pour m'aider ? Elle est vraiment très égoïste ! Bon a ce que j'ai compris, ont risque d'y passer la nuit si ont ne ce dépêche pas et comme je ne souhaite pas évoluer, je me met à la suivre sans faire d'histoires. Ont a fait à peine quelques pas que déjà un Parasect nous attaque. Sans ésiter, je me transforme en Farfuret et je lui saute dessus pour lui faire une attaque Taillade. Le pokémon en forme de champignon et de crabe, avec ses grosses pates pour ce déplacer, semble avoir très mal et ne veut plus attaquer.

- Qu'est-ce que tu attends ? C'est lui ou toi !

J'hésite à continuer de l'affronter, Alys ne semble pas vouloir que je reste inactive, elle me pousse même à l'achever, ce qui me fait de la peine. Pensant alros à mon frère, je l'achève avec une attaque Laser-Glace assez puissante. Alys me félicite et me porte pour me tenir dans ses bras, un peu comme un bébé, ce qui est embarrassant, puis ont continue notre chemin et traverse un téléporteur, semblant savoir où aller. Elle me lance contre un Rhinoféros qui nous attaque lorsqu'ont a fait quelques pas dans la nouvelle partie de la grotte, dont la couleur et l'ambiance ne semble pas si différentes que l'autre partie qu'ont a déjà visité. La créature veut me réduire en petits morceaux et heureusement pour moi, je suis bien pus rapide. Je réussi tout de même à le mettre au tapis avec une attaque Blizzard qui le calme tout de suite.Cette fois-ci, Alys ne me dit rien, elle m'agrippe et m'embrasse, ce qui fait que je me débat et saute de ses bras en reprenant forme humaine. Je fais la moue tandis qu'elle a l'air déçue.

- Je voulais simplement te féliciter, je t'ai trouvée incroyable ! J'avais raison, tu es fortes, tu as prit de l'expérience e tj'ai hâte que tu évolue !

"Moi pas, je veux pas de remerciements, je veux juste en finir !"

Nos jambes ce remettent à bouger après qu'ont ait soupiré toutes les deux, semblant en avoir marre de l'attitude de l'une et de l'autre. En continuant à nous balader, j'affronte d'autres pokémons, jusqu'à ce que je tombe sur un Aéromite. Cette espèce de grosse mite volante me lance une poudre bizarre juste avant que je ne l'achève. Même si Alys me félicitait de moins en moins, elle me prit à nouveau dans ses en m'examinant attentivement, ce qui me fait me demander ce qu'il ce passe, de plus, je ne me sens pas très bien, comme si bouger me faisait perdre de l'énergie, ce qui n'était pas normal.

- Je suis désolée Lucie, tu t'es faites empoisonnée et je n'ai pas d'antidote sur moi, va falloir que tu serres les dents jusqu'à ce qu'ont arrive et que tu évites de perdre de l'énergie pour rien. Dommage que je n'y ais pas songé, bon en même temps, ont est parties si vite que c'est tout juste si j'ai pu prendre mes pokémons avec moi.

"Il... Il va ce passer quoi lorsque je n'aurais plus d'énergies ?"

- Tu vas juste devenir inutilisable jusqu'à ce qu'ont trouve un Centre Pokémon et je sens que ça va pas me plaire et que je vais avoir envie de te tuer pour ton inefficacité ! Sinon, rien de grave ! Oh je ne sasi pas toi, mais moi je sens qu'ont est en train de nous rapprocher gentiment de notre cible !

"Vous voulez capturer Mewtwo ?"

- Tout dépendra de comment les choses ce passent, j'aimerais bien, car mon père n'y est jamais parvenu.

"Et s'il est déjà capturé ?"

- Alors dans ce cas, je chercherais son ADN.

Plus je passe du temps avec Alys et plus j'ai l'impression qu'elle a un problème psychologique. Pourquoi elle resent toujours le besoin de tuer ? Pourtant, quand elle m'a annoncé que j'étais empoissonnée, j'avais l'impression qu'elle allait pleurer et maintenant c'et limite si elle ne ressent pas l'envie de me briser les os pour abréger mes souffrances lorsque je tomberais K.O. Mit à part cela, elle semble être très cultivée, ce qui m'impressionnera sûrement toujours. Elle a également le mérite d'être quelqu'un de très entêté et de très souple d'esprit pour trouver des solutions à tous ses problèmes, ce qui est une bonne chose, sauf quand elle est radicale et que la folie la prend avec ses idées de meurtres. Reprenant alors la route, j'ai le sentiment qu'on tourne en rond, de plus, je suis obligée de la protéger et plus je perd de l'énergie, plus je sens mes forces m'abandonner, ce qui me fait tout de même peur, car même si je peux me faire soigner, j'ai quand même l'impression que je vais bientôt y laisser ma peau.

"Bon, moi j'en ais marre, j'arrête ! Ont est perdues et vous le savez très bien !"

- Ont est pas perdues, ont visites les environs !

"Si ont est perdues ! Oh ?! Vous entendez ? ONT EST....."

- La ferme ! ça suffit ! Tu arrêtes tes bêtises, tu te lèves et tu viens !

Ne voulant plus avancer, je m'assit sur un rocher en croisant les bras, lui montrant bien que je ne voulais plus du tout avancer, ce qui n'eût pas l'air de lui plaire. Bien sûr, quand ont ce parle, je prend toujorus ma forme d'humaine, ma véritable forme, sinon elle ne me comprendrait pas. Ce n'est que lorsque l'ont ce tait deux minutes que j'entend la voix de mon père, de mon frère et également de Tom, qui semble les avoir suivit. Voulant être sauvée, je tente de me faire remarquer, mais malheureusement, je me prend une claque magistrale, ce qui me fait tomber du rocher où je m'étais assise. Suite aux dires d'Alys, je suis bien obligée de lui obéir, alors je me lève péniblement et je marche à nouveau à ses côtés, jusqu'à ce qu'on atteigne une petite cavité que l'ont avaient pas remarquée jusqu'à présent et Alys me faisant signe d'aller jeter un coup d'oeil là-bas, j'hoche la tête avant de faire quelques pas, perdant encore un peu d'énergies à cause du poison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Sam 5 Mai - 18:18

Chapitre 19

Une fois devant la cavité, je vois Alys qui ce baisse, elle ramasse quelque chose par terre. C'est un objet ! En la voyant sourire, j'hausse un sourcil, me demandant pourquoi elle a l'air contente. Je la vois qui débouche le bouchon, puis sans me demander mon avis, elle m'attrape ma tête et me la penche en arrière, tout en versant le liquide dans ma bouche. C'est horrible, j'ai l'imrpession que je vais m'étouffer avec ses bêtises ! Par chance, ce n'est pas le cas. Elle me lâche et je me met à tousser plusieurs fois, avant de la regarder en faisant la grimace, tandis qu'elle rigole.

"C'était quoi cette horreur ?"

- Un antidote. Certes, ce n'est peut-être pas très bon à boire, mais qu'est-ce que c'est efficace !

"Vous ne pouviez pas me le dire plus tôt ? Je l'aurais bu la même chose !"

- Commençant à te connaître, j'avais des doutes sur ta réaction. Je ne pensais pas en trouver un sur le sol. Avant que tu ne le dise, non ce n'est pas du vol, car la personne qui l'a perdu ne viendra sûrement pas le chercher.

Je soupire, je préfère ne pas en dire davantage, car je trouve que cela ne vaut pas la peine. Une fois la discussion terminée, ont entre enfin dans la cavité. Bien sûr que je devrais lui être reconnaissante qu'elle m'ait soignée, mais il ne faut pas oublier que c'est à cause d'elle que je me suis retrouvée dans cette situation, donc je ne vais pas lui dire merci. A première vue, il ne semble rien y avoir à l'intérieur, alors je ressens sa déception. Elle semble ne pas vouloir abandonner, alors elle me fait signe de chercher, en partant à gauche, donc je pars à droite. Elle m'a peut-être soignée, cependant, je me sens faible, je vais essayer de ne pas trop forcer en l'aidant à faire des fouilles, de toute façon, je ne peux pas m'enfuir, car en faisant cela, je risquerais de me perdre et de rater l'arrivée de la cavalerie, ce qui serait totalement idiot de ma part. Je m'approche donc de la partie droite, puis je m'appuie contre une partie de la parois, car je crois bien que mon aide ne lui sera pas si utile qu'elle le pense. Je soupire, je baille, puis j'appuie encore plus ma tête, prenant la roche pour un coussin. Suite à mon geste, je me sens partir en avant. Je crie à cause de la surprise, puis une fois avoir terminé ma roulade, je me retrouve allongée sur le sol. J'ai l'air ridicule, mais est-ce vraiment la première fois ? Je me relève en entendant Alys qui m'appelle

"Je vasi bien, vous en faites pas, j'ai simplement trouver un passage secret. Je vous ouvre dès que je trouve comment débloquer l'accès !"

Je ne suis pas du genre à mentir, toutefois, je n'ai pas envie de lui ouvrir trop vite, car tant qu'elle m'attend, cela laisse du temps à mes sauveurs pour la retrouver et tenter de la maîtriser. Ceci étant dit, je me met à explorer la pièce, qui, à mesure que j'avance, me fait penser à l'antre d'un pokémon sauvage, car il y a des odeurs fortes et des bouts d'os éparpillés un peu partotu. Sur quoi je vais tomber bon sang ?! Est-ce que j'ai bien fait de laisser Alys poireauter ? je n'ai pas très envie de me faire manger ! Je prend tout de même le risque de m'approcher, je veux savoir ce qu'il y a comme créature, même si j'ai peur. Je m'avance doucement, ce qui me permet de voir plus loin, un homme d'un âge certain, ni vieux, ni jeune, il semble tout de même être très expérimenté et en même temps, très surprit de me voir.

- Qu'est-ce que tu fasi là gamine ? Tu ne devrais pas être ici sans mon autorisation ! Tes badges ! Montre-moi tes badges et aussi ton pokédex !

Il me parle d'un ton agressif, je savais qu'ont avaient pas le droit de venir Alys et moi dans cette Grotte Azurée et pourtant, elle a insisté pour qu'ont entre ! J'ai tellement envie de lui dire tout cela, mais voudra-t-il bien m'écouter ? Il m'a demandé des choses que je ne possède pas, je vais en baver, c'est sûr ! Etant en panique, je ne contrôle plus rien, ce qui me fait me transformer en Farfuret. Me voyant faire cela, c'est lui qui est effrayé, il ne semble pas s'attendre à une telle apparition, ce que je peux très bien comprendre. N'ayant pas envie d'avoir plus de problèmes, je reprend ma forme humaine et je tourne les talons, me disant que même si Alys est une grande tarée, ma vie sera moins en danger à ses côtés.

- Attend ! Ne part pas !

En entendant dire ces mots, je me fige sur place, puis je me retourne lentement. Qu'est-ce qu'il me veut ce type ? Est-ce qu'il va me faire part d'une requête ? De toute façon, au point où j'en suis, cela ne me coûte rien de l'écouter.

- Excuse-moi de t'avoir agressée ! Je ne sais pas ce que tu es réellement, est-ce que tu es un pokémon ou une humaine ? En tout les cas, c'est prodigieux ! C'est la première fois de ma vie que je vois quelque chose d'aussi impressionnant ! Dit, est-ce que tu pourrais m'aider ? il y a deux mois en arrières, un dresseur est venu m'informer qu'il ce passait des choses étranges dans la grotte, alors j'ai été mené mon enquête et j'ai trouvé un Minidraco à l'intérieur. Je ne sais pas ce qu'il fait là, il a dû ce perdre. Il est blessé et il ne semble pas vouloir ce nourrir, ni ce soigner. Il dépérit à vue d'oeil et je ne sais pas ce qu'il faut faire pour l'aider. Sa présence va finir par déranger tous les autres pokémons, car vu qu'il souffre, il exprime sa douleur en criant et je peux t'assurer qu'ils raisonnent bien.

"Je suis une humaine avec des pouvoirs de pokémons, je suis une expérience de la Nouvelle TEam Rocket. Vous êtes sûr qu'il ne mange plus ? C'est quoi dans ce cas ces bouts d'os par terre ?"

- Pauvre petite, ce n'est pas la première fois que cette maudite Team fait des expériences, je crois bien que c'est la plus horrible de toutes ! Ces os proviennent du pokémon qu'il a été obligé de tuer, car ce dernier voulait en faire tout autant. Je n'ai pas eus le temps de les séparer.

J'ai écouté le récit de ce brave homme jusqu'au bout. On dirait qu'il aime vraiment ces monstres de poche, je l'ai bien vu quand il a dit qu'il n'avait pas pu empêcher un massacre, qu'il avait l'air très triste et qu'il semblait s'en vouloir. Bon, vu que la créature n'a pas l'air mauvaise, j'ai envie de faire quelque chose pour elle. Je reste silencieuse, puis je m'avance en direction de l'endroit où est sensé ce trouver le Minidraco en question. C'est en voyant un truc enroulé en boule, qui semblait ressembler à un serpent, que je me mis à songer que cela devait être lui le squatteur. En sentant ma présence, il ce réveilla et ce redressa, semblant avoir comme une envie de fuir. C'est vrai qu'il avait l'air affaiblit, blessé et affamé. Je m'assis devant lui en tailleur.

"Sérieux mec, c'est quoi ton problème ? Pourquoi tu fais rien pour aller mieux alors que le vieux il est gentil avec toi ?"

- Mes parents sont morts, tués par des braconniers, je sais même pas pourquoi je suis encore en vie... Je veux mourir, j'ai plus aucuns but dans la vie !

"Espèce de petit con ! Tu crois vraiment que c'est ce que tes parents désiraient ? Qu'est-ce qu'ils doivent dire en te voyant devenir une loque ? Ils doivent être tellement déçus en te voyant devenir plus que l'ombre de toi-même ! La vie vaut la peine d'être vécue, même quand on a tout perdu. Allez vient par-la espèce de crétin !"

Après avoir eût l'air d'avoir longuement hésité, il me répondit enfin. Le pauvre, il me faisait penser à moi lorsque Pierre m'a retrouvée. A ce moment de ma vie, je ne me souvenais plus de rien. Tout ce que je savais, c'est que je n'avais plus le moral, je n'avais plus envie de vivre et je souffrais le martyr,. Sans réfléchir, je lui ais parlé comme Pierre l'avait fait avec moi, c'était venu tellement spontanément que je m'étonnais moi-même. Le pokémon eût l'air choqué que je lui parle ainsi et le fût encore plus lorsque je le pris dans mes bras. Il ce débattit un peu, puis fini par ce laisser faire. Je le caressais et lui chantonnait ce qui me passait par la tête. Je le vis alors pleurer et crier plusieurs fois, ce qui me fit sourire, car en faisant ressortir sa tristesse, il allait aller dix fois mieux par la sutie. Une fois calmé, je lui fis un bisou, puis je lui offrit une baie qui était posée sur le sol, il la mangea sans faire de discussions, tandis que l'homme qui nous observait, c'était rapproché en ayant l'air estomaqué. Il eût envie de dire quelque chose, je ne lui en laissa pas le temps.

"Je n'ai pas de badges, ni pokédex, ni pokémons, est-ce que c'est grave ?"

- Vu ta situation, je pense que non... Tu es très douée.

"Merci., c'est pratique de comprendre le langage des pokémons, ça me permet de mieux les comprendre. Tient Haku, il y en a encore pleins, règle-toi ! Je pense que j'ai fais terminé ma mission, je vais y aller, on m'attend"

Une fois lui avoir révélé mon problème, il me sourit et me répond du mieux qu'il peut. Me penchant à nouveaus ur le cas du dragon, je me permet de lui donner un surnom, avant de me frapper le front, me disant mentalement que je suis une idiote, car les paroles de Pierre me reviennent en tête. Quand on donen un surnom à un pokémon, c'est qu'il nous appartient et vu que ce n'est pas le cas, je n'aurais pas du le faire. Me souvenant ensuite qu'Alys m'attend, je me lève et dépose le pokémon par terre. Je lui fais une tape amicale sur la tête, puis je m'en vais, l'homme me suit, pensant qu'il est temps pour lui de s'en aller et de laiser le pokémon tranquille. L'homme ouvre la trappe et c'est avec surprise que je vois mon père adoptif qui me sourit, ainsi que mon frère et Tom.

"PAPA !!!!!"

Je crie ces mots de tout mon coeur et de toute mon âme. Je saute dans ses bras et je lui fait un énorme câlin, puis je me met à pleurer. Tout ce stresse, toute cette émotion... Oui comme pour le Minidraco mes sentiments devaient s'échapper de mon corps. Le calvaire est terminé, enfin je vasi pouvoir reprendre ma vie comme avant et peut-être même partir à l'aventure avec mon jumeau, comme c'est merveilleux ! Il me tient dans ses bras, il a l'air aussi heureux que moi de me retrouver. Je relève la tête en ayant un air joyeux malgré le fait que mon visage soit mouillé de mes larmes.

"Comment vous m'ave retrouvée ? Où est Alys ?"

- On a entendu des cris raisonner, alors ont s'en est rapprochés, Ont vient d'arriver et je crois bien qu'elle a prit la poudre d'escampette. Nous la retrouverons plus tard, l'importance, pour l'instant, c'est toi

"Oui, rentrons..."

J'ai soudainement des frissons dans le dos quand mon père me dit qu'Alys s'est enfuie. Est-ce qu'elel a trouvé ce qu'elle désirait en m'attendant ? Peut-être... Si c'est le cas, toutes les régions sont en danger, mais ça, personne n'y songe. En tout cas, je suis bien contente que mon nouvel ami ait laissé échappé ses sentiments, car s'il s'était tut, ils ne m'aurais jamais retrouvée. Je m'échappe de ses bras, puis j'avance en direction de la sortie, mais mon frère ne me laisse pas faire, il m'attrape et me faire une étreinte qui me fait me demander s'il ne va pas me casser des vertèbres. En tout cas, ça fait du bien de ne plus le savoir torturé et retenu loin de moi pour m'obliger à réaliser les caprices de madame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Sam 5 Mai - 22:53

Chapitre 20

Tout de même, c'est bien pratique les Cordes Sorties, ça permet de s'échapper d'une grotte en même pas deux minutes, c'est drôlement pratique, il faudra que je songe à en acheter. Oui, vous avez bien comprit, une fois qu'Alfred m'a lâché, nous avons utilisés des objets pour nous en aller en un éclair, ce qui me laisse penser qu'Alys à dû sûrement faire pareil quand elle les a entendu arriver. Je fais une fixation sur elle, j'en suis désolée, c'est juste qu'avec tout ce qu'elle a prévu de faire, je crains vraiment pour nos vies. une fois à l'extérieur, je respire l'air frais à pleins poumons, et je me rend compte que c'est déjà la nuit, par chance, je n'ai pas eût à me battre plus longtemps, car sinon, j'aurais évolué contre mon gré. Franchement, pourquoi il faut évoluer quand on est bien comme on est ? En plus, je me trouve bien assez puissante, c'était juste une lubie de cette sombre boss. Alors qu'on dit au revoir avec nos mains au gardien de la Grotte Azurée, je vois le Minidraco qui ce dirige vers moi et qui me fait un câlin, ce qui m'étonne grandement.

"Dit-moi pas que tu veux venir avec moi tout de même ? On ce connait à peine !"

- Et voilà, le charme de ma soeur a encore frappé ahah !

- Prend-le avec toi, il perturbera plus les autres pokémons à tes côtés !

- ça ne me dérange pas un passager de plus et Mina sera sûrement très heureuse de le chouchouter.

- Et moi je peux m'occuper de lui apprendre de super attaques si tu n'en as pas le temps.

"Pfff... Bon ok, vous m'avez convaincue !"

Je suis un peu perplexe,pourquoi est-ce qu'un pokémon aussi mignon, et sûrement rare sinon il ne ce ferait pas déranger par des braconniers, puisse avoir l'envie d'accompagner quelqu'un comme moi alors qu'on ne ce connait que depuis quelques minutes ? En plus, avec mon statut spécial, je ne sais pas si avoir un pokémon est une bonne idée. Le Minidraco hoche bien de la tête en signe d'approbation, puis je rougis en entendant les propos de mon frère, car on dirait bien qu'il a raison. Plus ils parlent et plus une décision ce fait dans ma tête. Je soupire, puis je souris et je prend le pokémon dans mes bras, le mettant dans le jet privé de papa. une fois ceci fait, je monte à mon tour et le reste fait de même.

Une fois qu'ont a décollé, papa me pose pleins de questions sur mon état de santé physique et mental, ce à quoi je répond et me demande comment il fait pour parler autant tout en conduisant, ça a l'air très compliqué, je me souviens, Alys m'avait d'ailleurs dit de me taire pour mieux ce concentrer. Sacrée Alys, je ne suis pas amoureuse d'elle et pourtant, son visage et sa personnalité se sont gravés dans ma mémoire, à un tel point que je risque sûrement d'en faire encore des cauchemars. Durant le voyage, Tom semble serein sur son sort, ce qui m'étonne un peu. Normalement, en sachant qu'il va ce faire livrer à la police, il ne devrait pas être aussi heureux. Tient c'est vrai, en y songeant, c'est vrai qu'il m'a dit vouloir m'aider à apprendre des attaqeus à Haku, dont ce dernier dort sur mes genoux en étant roulé en boule, il est trop beau ! Oups pardon, j'ai craqué, je crois que je suis en train de devenir gaga de mon nouvel ami !

- J'ai eus un arrangement avec votre père adoptif. Je vous apporte mon aide et ma protection. En échange, j'ai droit à la liberté.

Je commence à penser qu'Alys s'est plantée, elle aurait mieux fait de me mettre de l'ADN d'Alakazam, car on dirait que je parle par la pensée ou peut-être que c'est mon regard qui est trop insistant, au point de me faire comprendre sans rien dire. Une dernière hypothèse, il ce doutait que j'allais la lui poser et c'est peut-être la meilleure des trois, ou un mixte entre les deux dernirèes, enfin on s'en fou, l'importance, c'est que j'aille ma réponse ! Ne sachant pas trop quoi dire sur le sujet, je fixe Alfred et ce dernier ce met à rire doucement.

- En fait, pendant qu'ont te cherchait, j'ai proposé à Pierre cette solution, parce qu'il est pas si mauvais qu'il le laisse paraître, c'est quelqu'un de plutôt assez gentil

Je me met alors grandement à sourire, car en fait, c'est vrai qu'il a pas l'air méchant et puis, c'est une idée de mon jumeau, donc je ne vois pas pourquoi je serais contre.Je détourne la tête pour scruter le paysage, que c'est beau vu d'en haut ! Si je changeais mon ADN et prendrais l'apparence d'un pokémon vol, je pourrais planer au-dessus des nuages, comme cela serais amusant et plaisant ! Tout en me perdant dans mes rêves, je m'assoupis sans pouvoir résister à l'appel de dame Morphée. Je me sens en sécurité avec eux, j'ai vraiment de la chance de les avoir, car sans eux, je serais encore dépendante de la volonté d'Alys, qui me baladerait un peu partout où elle le désirerait, un peu comme une poupée de chiffon dont on ne peut ce séparer.

- Lucie, réveille-toi, ont est arrivé

Je sens une main sur moi, c'est celle de mon père ! Je me réveille en entendant sa voix. Il me sourit et je fais de même, puis il met son bras autour de mon épaule jusqu'à ce que l'ont descende de son jet. Ceci étant fait, il ferme à clef le véhicule volant, puis ont descend du toit grâce à une échelle. A peine eus-je mit un pied sur la terre ferme de Mérouville, que Mina vient m'accueillir en me serrant dans ses bras, me serrant aussi fort, ce qui me fait me demander comment je fais pour résister à des élans de tendresses aussi fortes. Lorsqu'elle me lâche, elle ce met à m'inspecter, un peu comme une mère l'aurait fait avec ses enfants, ce qui me fait sourire.

- Oh ma petite chérie comme tu as changé ! On dirait que tu rayonne bien plus qu'avant ! Par contre, on dirait que tu as maigris et puis, tu as tout pleins de bleus, ça ne va pas !

"T'en fait pas, je vais bien ! J'ai de quoi être rayonnante, j'ai retrouvé ma mémoire, mon frère et je n'ai plus peur des pokémons !"

- Dans ce cas, il faut organiser une grande fête ! Oh c'est toi le jumeau de ma petite Lucie ? Enchantée, je m'appelle Mina, je suis la femme de ménage de la maison et j'en suis aussi sa gardienne, normalement, tant que je suis là, aucuns mal n'est fait à ses habitants, je ne comprend pas ce qu'il c'est passé le jour où ta soeur c'est faites enlevée, mais c'est du passé à présent, n'est-ce pas ?

- Enchanté madame, je m'appelle Alfred.

- Je vois qu'en effet, tu n'as vraiment plus peur des pokémons ! Oh le pauvre chou, il a l'air mal en point, je vais bien m'occuper de lui refaire une santé ! Et toi ? Tu es qui ?

- Tom, un ami de la famille !

- Très bien, vous me raconterez tout ce qu'il c'est passé à l'intérieur !

Je lui raconte un bref résumé de ma vie en attrapant la main de mon cher faux jumeau que j'aime tant. Ont ce regarde avec un sourire complice, car ont sait tout aussi bien que l'autre que Mina n'a pas remarqué qu'elle le connaissait déjà. Faisant alors comme une sorte d'excuse, tout en terminant de ce présenter, ont ne peut pas lui en vouloir, car ce n'était pas de sa faute si les agents d'Alys avaient reçu des ordres bien spécifiques. Elle dit vouloir faire la fête, mais je ne me sens pas prête à danser toute la nuit, à vrai dire, j'ai plutôt envie d'aller me coucher à nouveau. En la voyant prendre Haku dans ses bras et en le voyant ce tortiller dans tous les sens pour lui échapper, je ne peux qu'en rire. Une fois les présentations terminées, tout le monde rentre à l'intérieur de la maison. Avec Alfred, on est les derniers à rentrer et c'est moi qui ferme la porte d'entrée, clôturant ainsi la sombre aventure à laquelle j'ai participé alors que je ne le désirais pas, au moins, elle m'aura permise de m'aider à redevenir moi-même. A présent, j'ai l'esprit en paix, je peux désormais débuter un voyage initiatique si Alfred est d'accord pour voyager à mes côtés

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien des Ténèbres du Chaos
Explorateur de le Confrérie
MembreGardien des Ténèbres du ChaosExplorateur de le Confrérie
avatar
Masculin

Date de naissance : 15/06/1994

Âge : 24
Date d'inscription : 30/03/2017

Nombre de messages : 176

Feat : -

Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom'Makuta'
PrénomNaga
Âge25 (officiellement 100 000 ans en Spherus Magnien)
Monde d’origineUnivers Matoran (extension du monde 'Spherus Magna')
StatutTénèbres
RangExplorateur de la Confrérie, Allié des Ténèbres (anciennement), Gardien du Chaos
PouvoirsTénèbres, masque de pouvoir
PrésentationDernier membre de la Confrérie de Makuta, Naga avait d'abord agit pour ce dernier dans le but de s'approprié les mondes. Ce n'est qu'ayant appris ce qu'il s'est passé dans son monde et qu'il a embrassé sa destinés qui est devenu le Gardien du Chaos, ayant maintenant l'objectif d'aider les autres Gardiens des Ténèbres à vaincre la Lumière et imposé leur empire.

MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Sam 5 Mai - 23:00

Et c'est donc la fin de ce périple de fan-fic pokémon qui été franchement bien écrite. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Sam 5 Mai - 23:05

Merci, ton commentaire me va droit au coeur ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Mer 16 Mai - 15:08

Coeur de Glace

Tome 2 - Prélude

Coucou les samis ! Nous voilà de retour après de longs mois d'absences ! Désolée, ont avaient pas très envie de partir à l'aventure, en faites, ont en a plutôt profité pour passer du temps avec notre famille recomposée. Alfred et Pierre s'entendent bien, ils ce liguent même pour me faire des crasses, un peu comme un père et un fils, ce que je trouve adorable, sauf quand ils m'embêtent, là j'ai envie de les tuer tous les deux, mais heureusement, Tom est souvent là pour me défendre, d'ailleurs, quant à ce dernier, il s'est teint les cheveux en gris argenté et les a un peu coupés. Il a dit que c'était pour ce repentir, moi je pense que c'est plutôt pour plaire à Alfred, car il dit qu'il est bien plus beau depuis qu'il a touché à sa tignasse. Sérieusement, il croyait que je n'allais pas remarqué les regards qu'ils ce font ? Ahah ils sont tellement naif ! Je suis une fille amoureuse, je connais très bien les symptômes de cette maladie incurable, on me la fait pas à moi ! Par contre, je leur ais pas dit que j'étais au courant, je préfère garder cette carte sous ma manche, sait-on jamais ce que l'avenir nous réserve, elle pourrait me servir. Quoi ? Vous croyez que j'étais un ange ? Oui, mais c'est mon frère, c'est normal que parfois je l'embête aussi.

En parlant d'amour, cette année, ont a tous fêté Noël à Atanalopolis . La mer qui l'entoure était toute gelée, c'était cool, ont a tous apprit à patiner, c'était drôle et puis, le grand arbre avec les fleurs d'amaryllis, ont l'a tous décoré, il ressemblait à un bel arbre de Noël, c'était tellement beau à voir. On e s'est pas fait de cadeaux, car la vrai magie de Noël, c'était d'être enfin tous réunis ensemble. Quand il est venu la nouvelle année, nous sommes tous allés vers la Ligue Pokémon et nous avons regardé les feux d'artifices en l'honneur de l'année écoulée, c'était vraiment grandiose, mon coeur étiat empli de bonheurs et surtout d'amour, car pendant la fête, Timmy m'avait donné une bague de fiançailles, que je n'ai pas pu refuser. Il m'a dit que c'était peut-être trop tôt, vu qu'on venait à peine de ce mettre en couple, mais je lui ais répondu qu'ayant peur de me perdre à nouveau, je comprenais très bien son geste et que cela ne me dérangeait pas, bien que ma famille ne semblait pas très enthousiaste à l'idée que l'on brûle les étapes, tant pis, c'est nore choix, ils ne peuvent pas aller contre notre volonté.

Quoiqu'il en soit, plus tard, au mois de mars, ont a assisté au mariage de Brice et Flora, c'était un magnifique mariage, j'ai beaucoup pleuré, j'étasi tellement émue de voir mes amis s'unir pour le meilleur et pour le pire ! Ensuite, ont a fêté Paques, mais pas de chasse aux oeufs, car ont avaient pas trop le goût avec mon frère, de plus, ont commençaient sérieusement à penser qu'il était temps de faire quelque chose de notre vie, seulement, ont ne savaient pas trop ce qu'ont pouvaient faire de nos dix doigts. La seule chose de bien qu'ont avaient faites, c'était de prendre soin d'Haku.

Tom l'avait bien entraîné et Mina l'avait bien soigné, il était magnifique ce cher ami, qui semblait aller beaucoup mieux depuis qu'il était à nos côtés, il semblait ne plus trop avoir peur des humains, car il avait comprit qu'avec ceux qu'il côtoyaient, il ne risquait rien. Mina est vraiment trop cool ! En plus d'avoir redonné la pêche au Minidraco, elle a retouché nos habits en cousant un bout de tissu dessus, comme ça, on ne voit plus qu'ont faisaient partie de cete ancienne organisation tenue par une tarée. Alfred pourrait bien sûr changer de vêements, mais il aime bien cee tenue, et moi, vu qu'elle est spéciale, je préfère ne pas en changer, donc du coup, elle est souvent obligée de nous les laver, mais cela n'a pas l'air de la déranger.

Enfin voilà, a part ça, tout va bien dans notre vie, même si notre père adoptif désespère de nous voir assis sur le canapé à nous lamenter sur notre sort. Un jour, alors que je faisais un peu de rangement dans notre chambre, je vis les deux tickets que mon fiancé m'avait donné pour prendre le bateau. Je m'en souvenais, peu de temps après me les avoir donnés, je m'étais faites enlevée et la suite, vous la connaissez. Me demandant s'ils étaient encore valable, je scrutais la date je vis qu'ils étaient valable encore jusqu'à la fin de cette année, ce qui me donna alors une idée. Et si ont partaient enfin en voyage initiatique ? Après tout, tous les enfants le font, nous ne l'avons pas fait à cause du drame familial que nous avons vécu, il est temps de ce rattraper, nous aussi nous pouvons le faire et comme ça, nous aurons à nouveau un but.

Je me précipite alors hors de la chambre, en agitant ma main qui contient les billets, j'ai envie de crier ma joie, sauf que lorsque j'arrive au salon, ma joie laisse subitement sa place à la surprise. Je vois mon père, mon frère, Tom, Timmy, qui s'est sûrement invité pour me dire coucou, qui sont autours de Mina, qui tient deux pokémons dans ses bras, mes yeux ce transforment alors en coeur durant quelques secondes... Et voilà, j'ai encore craqué !

"Oh ils sont tellement choux !!!!! C'est quoi comme pokémon ?!"

Ils sursautent tous en me voyant débarquer en mode groupie. Je m'approche, ce qui me permet de voir qu'Haku était aussi là et qu'il dormait sur la table en verre. Je m'approche pour mieux voir les deux boules de poils. Je me demande vraiment ce que c'est, car à part que ça a deux grandes oreilles, une queue et que c'est de couleur marron, je ne sais pas grand chose sur ses pokémons.

- Ce sont des Evolis

- Votre père m'a dit que vous, vous embêtiez et justement, j'ai une amie amie à Rosalia avec laquelle je correspond régulièrement et elle m'a dit que ça tombait bien, car elle avait ces deux pokémons en trop pour ses cours de danses et de ce fait, d'un commun accord, nous avons sauté toutes deux sur l'occasion.

"C'est une drôle de coïncidence, car j'allais justement proposé à Alfred de partir en voyage !"

- Oh tu les as encore ? Tu... Tu veux partir avec ton frère ? Hm, très bien, je comprend !

"Tu n'es pas fâché ?"

- Comment je pourrasi t'empêcher de vouloir accomplir quelque chose dont tu n'as jamais eût l'occasion de faire ?

"Oh tu es tellement gentil ! Merci ! Merci !"

- Et moi, on me demande pas si je suis d'accord ?

- Moi aussi ! Et je ne pense pas que votre père risque d'être d'accord que vous partiez alors que cela fait peu de temps qu'ont forme enfin tous une famille

- Oh que si que je suis d'accord ! Fichez le camp les gosses, j'en ais marre de vous voir traîner à ne rien faire de vos vies !

En entendant l'explication de Mina, je souris grandement, elle a bien fait d'aller les chercher. Timmy remarque les billets et semble un peu triste en m'entendant dire que je veux partir avec Alfred, ce qui me fait perdre mon sourire, car j ene veux pas qu'il soit triste. Il ce ressaisit et au final, je le serre dans mes bras et je l'embrasse, c'est pas mon fiancé pour rien, il est tellement gentil est compréhensif, je l'aime tellement ! Alfred, lui, semble moins emballé à l'idée de partir, mais je le connais, c'est mon jumeau, même s'il ne montre pas sa joie, je sais qu'il est content de partir également. En entendant la réponse de mon père, les deux garçons ont l'air choqués, ce qui me fait bien rigoler. Tom ce reprend et n'a pas l'air content.

- J'ai promis de vous protéger, comment je peux faire mon travail si je ne peux pas vous accompagner ?

- Honnêtement, je crois qu'à présent, ils ne risquent plus rien et puis, j'ai un petit travail pour toi et pour Timmy aussi, si vous voulez bien m'aider les garçons.

Tom soupir et accepte, tout comme Timmy, qui semble content d'aider son futur beau-père. Ce soir, ont mange et ont ce couche tôt, car demain est un grand jour. J'ai hâte de faire une aventure rien qu'avec mon jumeau, je sens qu'ont va tellement trop bien ce marrer ! Bien sûr, s'ils l'auraient voulu, Tom et Timmy auraient pu nous accompagner, mais ils avaient bien comprit que je voulais faire cette aventure rien qu'avec mon frère adoré. Toutefois, avant de ce coucher, je regarde une carte que m'a prêté le collectionneur de pierres rares, qui regroupe les différentes régions. Alfred la regarde aussi et d'un commun accord, après que nos regards ce soient croisés, on a décidé d'une région pour débuter nos aventures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Mar 22 Mai - 0:11

Chapitre 1

Ce matin, je me suis réveillée à l'aube. J'ai fais en sorte d'être la plus jolie possible, en passant un long moment à la salle de bain, ce qui a réveillé Tom et à l'entendre, il n'avait pas l'air content, en même temps, j'y peux rien s'il a le sommeil légé ! Comment je le sais ? Cet abruti à tapé dans la porte de la salle de bain en jurant, ce qui a réveillé mon frère, puis le reste des habitants de la grande maison. Une fois prête, mon frère à prit la relève, puis je me suis habillée et j'ai eus un gros dilemme. Soit je m'attache les cheveux ou soit je me les attache pas, j'ai peur d'être moche ! Au final, je m'attache les cheveux avec le ruban noir que je n'avais pas porté durant un long moment, il était donc temps d ele dépoussiéré. Je sors de la pièce et je vais à la cuisine, ce qui me permet de constater que Mina a vite préparé la table pour qu'ont puissent tous prendre le petit-déjeuner sans qu'ont perde du temps à chercher les affaires. Une fois assise, je vois mon frère qui débarque.

Depuis tout ce temps, ce dernier s'est laissé poussé les cheveux et même si Mina les a un peu coupés, comme les miens soit dit en passant,on pourrait presque le confondre avec une fille, ce qui fait qu'il est de plus en plus dur de savoir qui est qui, ce qui pourrait peut-être nous être utile durant nos aventures, sait-on jamais... Quoiqu'il en soit, après que tout le monde nous ait rejoint, ont mange tous de bon appétit, sauf Haku qui semble triste, car il est vrai que peu de temps avant de me couché, ont a un peu discuté et je lui ais dit qu'il était peut-être encore trop tôt pour lui de faire un gros voyage comme ont allaient le faire et qu'il ferait mieux de rester encore s'entraîner avec les garçons, ce qui ne lui avait pas plu, d'ailleurs encore à présent il semblait m'en vouloir, ce que je comprenais tout à fait. Quelques minutes avant la fin du repas, mon père parti et revint avec deux sacs à dos. Un était doré et l'autre était argenté. Pierre nous les présenta en ayant un air fier.

- Peu de temps après que vous, vous soyez couchés, j'ai fais plusieurs téléphones et me voici avec deux sacs que j'ai vite achetés avant votre départ, j'espère que la couleur vous plait. Vous voici munis d'un pokédex chacuns fournis par le père de Brice et un assortiment de quelques pokéballs spéciales offertes par la société Devon. Le reste de gadgets a été donnés par quelques ami, en espérant qu'ils vous seront utiles. Si vous êtes prêts, nous pouvons partir.

- Merci beaucoup pour tout !!!!

- N'oubliez surtout pas vos Evolis mes chéris ! Faites un excellent voyage. Pensez à m'appeler quand vous serez dans un Centre Pokémon !

- C'est promis ! Au revoir Mina ! Au revoir Haku !

Montrant un peu trop qu'ont étaient jumeaux, ont répondit en même temps à deux reprises. Ont étaient très contents de recevoir tous ces cadeaux. Mettant mon sac sur les épaules, j'eus l'impression que mon corps n'allait pas supporté longtemps cette lourde charge, d'ailleurs je faillis tomber une fois qu'il fût sur mon dos, mais ce n'était pas grave, j'allais m'y habituer. Mettant les deux pokéballs dans le sac d'Alfred, je pensais qu'ont pouvaient dès à présent nous en aller, car rien ne sembler manquer, de plus, j'avais les billets dans ma poche, donc aucuns risques que l'ont ne puissent pas voyager sans encombres. Lorsqu'ont fût enfin au port, je fus déçue de ne pas voir Timmy nous attendre, car il étiat rentré chez lui pour dormir et puisque Tom lui avait envoyé un message sur son Poké Navi, je pensais qu'il serait levé pour nous dire au revoir.

- Bon voyage les jeunes ! J'espère que vous, vous amuserez bien et s'il y a quoi que ce soit, n'hésitez pas à me contacter !]

- Reviens-nous vite !

- Je penserais à toi... T'en fait pas..

"Merci papa ! A bientôt ! Prend soin de toi !"

J'ai pris mon père dans mes bras, pour lui faire un dernier câlin et les deux autres garçons ont fait de même, assez brièvement, puis je ne sais pas ce qu'ils ont fait d'autrs, j'étais trop occupée avec Pierre. Ils nous ont finalement lâchés, puis ont a présentés nos billets et ont est montés sur le bateau, un beau navire assez grand pour contenir plusieurs passager. Alors que le bateau allait bientôt partir, je vis Timmy accourir vers ce dernier. Je quittais alors le véhicule marrin, alors qu'on me disait de revenir, ce dont je me fichais complètement. Une fois descendue, je courus jusqu'à l'entrée et je l'attrapa dans mes bras tout en profitant pour l'embrasser.

"Pourquoi n'es-tu pas venu plsu tôt ?"

- Parce que j'avais peur de ne pas réussir à te dire au revoir ! Je t'aime tellement !

"Quand je reviendrais, nous, nous marierons !"

- Dans ce cas, j'attend déjà ton retour avec une grande impatience !

Voilà certes encore une décision hâtive de ma part, mais qu'importe les commentaires de mon frère, c'est ce que je veux et à priori nous partageons le même avis. Ne voulant pas me retenir plus longtemps, il me lâche à contrecoeur. Au même moment, j'entend dans le haut-parleur qu'il faut vite que je remonte, sinon il va partir sans moi. Je le scrute une dernière fois, puis je repars en courant, sans me retourner et heureusement d'ailleurs, car sinon mon frère serait parti sans moi. Pendant que le bateau s'éloigne, je vois mon père, l'air impassible, me faire un signe d'au revoir. Tom fait la même chose avec un grand sourire. Je vois Timmy qui semble être sur le point de fondre en larmes, ce qui me fend le coeur.

- Prenez soin de vous et vivez la plus merveilleuse des aventures ! Ne laissez personne vous faire du mal et vivez pleinement votre vie !!!

Fini par crier Timmy en mettant ses deux mains près de sa bouche, de façon à ce qu'elles lui servent à porter loin sa voix. Peu de temps après, il agite sa main en ayant des larmes qui coulent de ses yeux, je le vois qui force un sourire. Avec Alfred, ont lève nos pouces en même temps, pour lui faire comprendre qu'ont a comprit son message, car à cete distance, si ont crie, il va à peine nous entendre. Dès que l'embarcation est trop loin pour qu'ont ne voient plus personne, ont ce tournent vers ce qui semble être le majord'homme du navire, car il nous conduit vers notre cabine après nous avoir souhaité la bienvenue. Une fois dans notre cabine, je dépose le sac argenté sur le lit, tandit que mon frère en fait de même sur le sien. Heureusement pour nous, ont a pu avoir une chambre à deux lits, parce qu'ont lui a bien dit qu'ont ne voulaient pas dormir dans une chambre séparée et il nous en a trouvé une de libre, donc ont étaient très contents. Une fois qu'ont est assis tout les deux, j'arbore un sourire innocent sur mon visage presque angélique.

"Alors, depuis combien de temps vous êtes ensemble Tom et toi ? Il est pas au courant papa n'est-ce aps ?"

- Hein ? De quoi je me mêle ?! Pis ça te regarde pas !

"Bien sûr que oui, tu es mon frère et à toi, je t'ai rien caché, comme le fait que tu me voie nue me pose pas de malaise"

- QUOI ???!!! Tu veux ma mort, c'est ça ? Ok, ok je te dis tout, mais tu dis rien à personne, j'ai pas envie d'eavoir de problèmes !

"Ahahah non t'en fait pas, je dirais rien à personne !"

- Bah en faites, quand j'étais transformé en Farfuret, il était des fois de corvée pour venir me donner à manger. Il ne comprenait rien à ce que je lui racontait, mais il me racontait ses problèmes, je l'écoutais et un lien fort s'est créé entre nous. C'est lorsque j'ai pu redevenir humain que je lui ais dit que je connaissais toute sa vie et que je le trouvais courageux, gentil, sensible et très drôle, que je l'appréciais beaucoup. Il était content, il m'a dit que jamais personne ne lui avait parlé ainsi, il y a de cela fort longtemps et il était très ému. Je lui ais demandé de veiller sur toi, puisque je ne pouvais le faire à cause d'Alys. Il c'est alors débrouillé pour réssir à t'escorter durant une mission, puis lorsqu'ont étaient enfin libres, ont a officialiser notre couple en cachette.

"Ohhhh c'est trop chou comme histoire ! Il a fait comment pour te retrouver ?"

- Je ne sais pas, tout ce que je sais, c'est qu'il a dû faire preuve d'une extrême rapiditié et discrétion pour éviter de ce faire surprendre et attraper par sa patronne, car si elle l'aurait découvert, lui aussi aurait souffert.

Au début, mon frère semble ne pas être coopératif, il ne veut rien dire, dommage pour lui, j'ai un argument de taille pour l'obliger à tout me révéler. Il ce met à rougir très fortement, ce qui me fait rire de le voir aussi gêné. Il fini enfin par tout me dire, ce qui me fait avoir un grand sourire, comme quoi, quand on veut, en insistant un peu, on fini toujorus par arriver à ses fins. Je suis contente pour lui, car il était aussi heureux que moi, même s'il préférait ne pas montrer son amoru au grand jour, d'abord parce qu'il était timide et de deux parce qu'il n'était pas certain que sa relation soit bien vue de tous, alors il avait l'air de penser que c'était mieux de ce taire. Cependant, il ne pourra pas cacher éternellement son amour aux yeux du monde entier et de toute façon, quoi qu'il puisse arriver, je serais toujours là pour le protéger et cela, je n'ai pas besoin de le lui dire pour qu'il soit au courant. Une fois sa révélation terminée, il sort les pokéballs des Evolis de son sac. L'une avait une pastille autocollante de couleur bleu et l'autre de couleur rose collées respectivement sur les balles électroniques, montrant ainsi qu'il s'agissait également d'un frère et d'une soeur.

- Tu vexu la femelle ou le mâle ?

"Je m'en fiche, prend celui que tu veux"

- Ok, donc tient le mâle ! Vu que ce sont des faux jumeaux, ont devraient appeler la femelle Light et le mâle Shade, car je ne suis qu'une ombre face à toi qui est ma lumière

"Ce n'est que grâce à toi que je peux briller, sans toi je ne suis que l'ombre de moi-même, donc mon mâle s'appellera Light"

Il est touché lorsque je prononce ces dernières paroles et pourtant, je suis sincère. S'il n'avait pas été là durant toute la galère que j'ai traversée l'année passée et bien, je ne sais pas ce que je serais devenue, c'est lui qui me donne mon énergie et la force d'avancer et je crois bien que l'amour fraternel que j'ai pour lui est asusi puissant que l'amour que j'ai pour Timmy, ce qui dur coup, me fait me poser une grande question, quie j'aime le plus entre les deux ? Pensant que je me pose une question pas très intéressante, je prend la pokéball que me tend mon frère et je le remercie, scrutant alors profondément l'objet sphérique, puis soudainement, une idée me vint en tête. Je détache le ruban dans mes cheveux, après avoir posé la balle sur mon lit, pusi je le donne à Alfred. Au début, il ne semble pas comprendre, puis lorsqu'il comprend, il rigole et a un regard qui me fait penser qu'il a apprécié mon geste. Puisque sa Evoli est ma représentation, autant qu'elle ait mon ruban au moisn, cela évitera qu'ont confondent nos pokémons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Sam 26 Mai - 22:32

Chapiter 2

Peu de temps après la déclaration de mon frère et le partage des Evolis, je décidais de sortir faire un tour sur le bateau pour prendre l'air, tandis que mon jumeau décida de rester dans la cabine afin de vérifier le matériel dans nos sacs et de pouvoir bien préparer notre voyage en feuilletant un carnet qui parlait des différentes zones dans lesquelles ont allaient vivre nos aventures, car le frangin voulait être parés à toutes les éventualités et être sûr qu'ont ne ce perdent pas. En me baladant, je pu voir qu'il y avait beaucoup de cabines. Est-ce qu'elles étaient toutes habitées par des dressuers ? Ou tout simplement pas habituées du tout ? Pourquoi je ressens l'envie d'ouvrir les portes pour voir ce qu'il y a dedans ? Je secoue la tête, je ne dois pas le faire, ce n'est pas très poli. Une fois sur le pont, je vois des dresseurs qui s'affrontent

C'est un excellent combat, les deux pokémons qui s'affrontent ont l'air d'être des évolutions. Ils sont combattis et on voit bien que s'ils ce battent, c'est parce qu'ils ont envie de le faire et parce qu'ils sont forcés à le faire. Par contre, je suis un peu bête, j'aurais dû prendre mon pokédex avec moi, il m'aurait dit de quel monstre il s'agissait. Au final, l'un des deux perd et le dresseur le rappelle dans sa pokéball et l'autre dresseur en fait de même. Ils ce serrent la main, on croirait presque que c'était un combat pour s'entraîner et qu'il n'y avait rien de malsain, c'était un duel entre deux amis, rien de plus. J'applaudis et les dresseurs ce retournent, l'air surpris, avant de rigoler

- Une admiratrice ? C'est bien la première fois héhé ! Tu viens d'où ?

"D'Hoenn ! C'est quoi vos pokémons ?"

- Tu viens de loin dit-donc ! Excuse-nous, ont aiment bien donner des surnoms à nos pokémons. C'était un Nidoking et un Nidoqueen

"Ah ok, merci, en tout cas, ils sont trop cool ! Hey !"

Parlant les deux à tour de rôles, j'écoutais sagement en étant tout enthousiaste à l'idée de connaître de nouveaux pokémons. C'est dingue, j'ai retrouvé toute ma mémoire, mais en contrepartie, il y a beaucoup de pokémons, que j'ai déjà rencontrés, qui ce sont échappés de mon cerveau, si bien que j'ai souvent l'impression de faire de nouvelles découvertes. Alors que je suis toute enjouée, un mec fait son apparition et me bouscule. J'ai faillis tomber, heureusement que les garçons étaient là pour me rattraepr, sinon je me serais faites mal. C'est ensuite que je le voit sortir ses pokémons pour les entraîner que je vois qu'il y a un problème. Les pauvres ont l'air couverts de bleus et ont l'air fatigués, de plus, il les engueules, il les frappes avec un bâton. Je vois rouge en étant spectatrice de sa méthode d'entraînement. Je veux aller le voir et l'un de mes nouveaux amis me met une main sur l'épaule.

- N'y va pas, c'est un teigneux, il pourrait te broyer sans remords si tu lui dit quoique ce soit ! Ce n'est pas la première fois qu'il vient faire un tour en bateau, car il a un passe et jusqu'à présent, tout le monde à toujorus eût peur de le défier, car en même temps d'être un sale type, il cogne fort et ses pokémons ne font pas non plsu dans la dentelle. Hey non ! C'est dangereux !

"Je me suis faites séquestrée par quelqu'un de bien plus dangereux que lui, il va comprendre ma façon de pense rdans les deux minutes qui vont suivre !"

Ils ont beau me dire de ne pas y aller, je ne peux pas rester là sans rien faire, ce qui a l'air d'inquiéter les deux gars. Bien évidemment, ils ne me connaissent pas, ils ne savent pas de quel bois je peux me chauffer, enfin plutôt glacer si vous préférez. Après avoir lâché ma remarque, je me dirige vers ce sale type et je me plante devant lui. Il a un crâne chauve, enfin pas entièrement, car au milieu, il a fait une ligne avec ses chevuex qui partent comme des piques. Il a des lunettes de soleil, donc je n'arrive pas à voir à quoi ressemble ses yeux. Il a des bracelets noirs avec des piques sur les poignets et est habillé avec un blouson en cuir qui est fermé, avec un pantalon noir avec une ceinture à clous. Il est ni gros, ni maigre, mais par contre, il a des muscles, je crois que si je n'étais pas devenue l'expérience d'Alys, je n'aurais même pas osé lui adresser la parole. En ce rendant compte que je l'observe, il détourne sa tête vers moi.

- Qu'est-ce que je peux faire pour toi poupée ? Tu veux rejoindre mon harem ?

Il me répugne tellement ce mec, c'est impressionnant ! Il est peut-être bien plus grand que moi, mais tant pis, je m'élance dans sa direction et je ferme mon poing, je le gèle et je lui donne un coup au niveau de l'épaule. Il ne s'y attendait tellement pas, qu'il réagit au dernier moment, m'esquivant, puis ce retournant pour m'attraper le poignet, qu'il garda dans sa grosse main, l'air ahuri

- C'est un Poing de Glace que tu as tenté de me faire ? Tu es quoi ? Reste tranquille sinon je te broie le poignet ! C.... C'est un truc de ouf !

"Je ne suis pas un cobae, lâche-moi sinon tu vas le regretter !"

- Oui, oui, c'est ça !

A voir son regard, ce qu'il venait de voir était incroyable. Moi j'étais surprise, car j'avais l'impression d'avoir apprit une nouvelle attaque, je'n étais presque contente. Le menaçant, il en rit presque et il pu comprendre, dans les minutes qui suivirent, que je ne plaisantait pas, car je fis apparaître mes griffes et les planta dans la chaire de sa main. Il cria et me lâcha, alors j'en profitais pour reculer. Du sang gicla, il n'aviat pas l'air content, il ce tenait la main en jurant. Je le regardais faire, impuissante et déboussolée. Il ce tourna ensuite vers moi et fit une grimace, qu'il transforma en une sorte de sourire.

- Toi, t'es pas normale ! Rejoint notre groupe des Bicyclettes Noires ! Je suis sûr que tu feras une parfaite racaille poupée ! Cassez-vous, vous deux c'est une réunion prvieé ! Comment tu t'appelle ?

"Natsu et je n'ai aucune envie de fair epartie d'un groupe qui fait du mal aux pokémons et qui ne respectent rien !"

Faisant comprendre aux deux autres jeunes gens qu'ils devaient partir, ces dernier préférèrent l'écouter, ne voulant pas ce recevoir des coups, ce qui me fait me demander où est passé leur courage, comme quoi ils ont raison, ce type est vraiment craint de tous, sauf de moi qui n'aime pas me laisser faire. Etant enfin seul, je lui donne directement ma réponse, donnant ainsi mon surnom, car je n'ai pas envie qu'il sache comme je m'appelle véritablement, je veux me protéger en gardant mon identité secrète. Après avoir entendu ma réponse, il ce met à rire comme un taré, comme si ma blague était la meilleure qu'il avait entendue de la journée, puis lorsqu'il ce calma, il me scruta en ayant une idée derrière la tête.

- Normalement, même la police n'aime pas ce frotter à moi et toi, tu le fais sans problèmes, j'aime qu'on me résiste ! Je m'appelle Brandon, chef des Bicyclettes Noires et nouvelle Rockstar de Johto ! Faisons un combat ! Si tu gagnes, je te laisse tranquille jusqu'à notre prochaine rencontre, si tu perds, tu rejoint ma bande !

"Tu connais Alys ?"

- Euh... Je l'ai un peu aidée dans sa carrière et vice-versa, pourquoi ?

"Alors j'ai des raison de te casser la figure ! Au cas ou tu l'ignorais, elle a fait des expériences illégales sur des innocents espèce de déchet !!!"

- Hey ! Oh ! On ce calme ! C'est contre mes pokémosn que tu dois te battre !

"Tes pokémons n'y peuvent rien si tu es l'associé d'une folle dingue ! Comment tu peux ne pas être au courant si tu étais de mèche avec elle ? Comment ça ce fait que tu puisses être son ami alors que tu es un crevard avec tes pokémons ???!!!! JE TE DETESTE !!!!"

- C'est bon, ça suffit, il a eût son compte

Lorsqu'il a tenté de faire son gros dur, une question toute bête m'es venue en tête, alors je me suis sentie obligée de la lui poser. Ne comprenant pas pourquoi je la lui posais, il ce senti bête. Me répondant tout de même, je me mis à voir rouge. Je ne mis à utiliser mes pouvoirs sur lui, tout en lui balançant à la figure tout ce que je savais à propos d'Alys. J'étais dégoûtée, j'étais énervée et en même temps, j'étais triste, d'ailleurs quelques légères larmes s'échappaient de mes yeux tandis que je tentais de le frapper. Au bout d'un moment, il eût tellement peur qu'il s'enfuit. Je voulu le rattraper, mais Alfred m'attrapa par la taille et me susurra doucement à l'oreille de me calmer. Hein ? Depuis quand il est là lui ? En tout cas, cela fonctionne, car je me calme petit à petit en me blottissant encore plus contre son torse. Quand j'arrête de trembler, je m'écarte, tout en gardant ses mains dans les miennes, le scrutant avec un regard sincère.

"Ce mec est un monstre ! Il est associé avec Alys et en plus, il est méchant avec tout le monde et il maltraite ses pokémons ! Même la police en a peur !"

- Oublie-le, il n'en vaut pas la peine, allez vient, suit-moi on va aller manger quelque chose et tut te sentira mieux !

Mon frère est tellement adorable que je n'ai pas pu lui résister et lui dire non. Je ne sais pas trop ce qu'il veut que je mange puisque j'ai l'impression que cela ne fait pas si longtemps qu'on est parti, mais en faites, en regardant l'horloge dans la grande salle à manger, je me rend compte qu'en faites, il y a déjà une heure qu'on est partis. Je mange une pomme,tandis que mon frère ce fait un sandwich, bon faut aussi dire qu'il a pas mangé grand chose ce matin, car je l'ai un peu tendu au réveil et puis, il était aussi un peu tendu à cause du voyage, donc je lui en veut pas de ce remplir la panse. Lorsqu'ont retourne dans notre cabine, on ce repose un long moment sur nos lits et c'est une voix dans un haut-parleur qui nous dit qu'ont est enfin arrivés. Etant sûre de ne rien avoir oublié, tout comme mon frère, ont sort de la cabine, puis ont sort du grand navire. Nous voilà enfin à Jotho, à Oliville plus précisément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Dim 27 Mai - 20:50


Chapitre 3

Oliville c'est une ville portuaire vraiment géniale ! ça sent pleins de bonnes odeurs, puis c'est une ville aussi très festive, car il y a des banderoles multicolores un peu partout et puis, même s'il y a l'air d'avoir de l'ambiance, les gens ont l'air tranquille, ont en a vu passer, ils n'avaient pas l'air pressés, ce qui était tout mon contraire, d'ailleurs le pauvre Alfred avait presque de la peine à me suivre, je le traînais presque derrière moi, car en plus d'être enjouée à l'idée de partir à l'aventure, je n'avais pas envie de revoir Brandon, donc je ne pouvais m'empêcher de bouger un peu partout. Au bout d'un moment, les supplications de mon frère furent entendues et je m'arrêtais brusquement devant un phare, ce qui faillit le faire tomber.

"Ohhhh c'est super grand comme bâtiment !"

- C'est... C'est... pfiou ! C'est le phare d'Oliville. C'est un Pharamp, un pokémon de type électrique, qui permet d'illuminer la route des bateaux durant la nuit pour qu'ils ne ce perdent pas et évitent de s'échouer contre les récifs.

"C'est un brave pokémon ! Il faudrait lui trouver un ca.... Alfred ?!"

Heureusement qu'il y en a un des deux qui s'instruit, sinon je serais restée sans réponses et cela m'aurait frustrée de ne pas savoir. C'est alors que je fais une réflexion à mon frère que je le vois sous sa forme de Farfuret, avec les habits éparpillés par terre. J'ai des yeux ronds comme des soucoupes tandis que lui semble avoir un air paniqué, ce que je comprend tout à fait. Je commence tout d'abord par lui enlever le sac, car j'ai l'impression qu'il ce fait emporter par son poids, puis je m'agenouille et j'entoure mes bras autours de son corps, ce qui a l'air de lui faire du bien.

- Qu'est-ce qu'il ce passe ? je ne maîtrise plus rien !

"ça doit sûrement être les expériences d'Alys qui agissent seulement maintenant sur ton corps. En tout les cas, c'est embêtant parce qu'on dirait bien qu'elle a eût le temps de préparer qu'une seule tenue spéciale, dommage qu'elle soit faite uniquement pour une fille... Boooon tu sais ce qu'il t'attend !"

Je rigole, mais il n'a pas l'air de trouver ma blague drôle. Je soupire et j'essaie de me transformer, pour le soutenir, sauf que je me rend compte que je n'y arrive pas, ce qui me surprend. Comment s'est possible qu'on arrive pas à ce transformer les deux ? C'est une grande énigme que je vais devoir résoudre durant mon voyage à Jotho. Par contre, je rigole, mais en y réfléchissant bien, en étant confrontée face à cette situation, je me rend bien compte qu'il va être obligé de ce travestir jusqu'à ce qu'il réussisse à faire comme moi. Je prend le sac, puis les habits de mon frère et je lui fais signe de venir avec moi. Une fois à l'intérieur du phare, ont a la chance de constater qu'il n'y avait pas de visiteurs, ce qui me fait soupirer de soulagement. Je m'assis par terre en croisant les jambes l'unes sur l'autres tout en me mettant à réfléchir, tandis que je vois mon frère qui fait les cent pas devant moi, l'air tourmenté par ce qu'il lui arrive.

"Oh je sais comment j'ai fais pour redevenir humaine !"

- Qu'est-ce que tu vas faire ? Ne fait rien de dangereux !

"Noooon t'inquiète tout va bien aller !"

J'accentue bien le "non", comme je l'ai fais avec le "bon" de tout à l'heure, ce qui signifie que j'ai une mauvaise idée en tête. Puisqu'il est constamment en soucis pour moi et que la fois où j'ai pu me retransformer c'était à cause d'une situation critique, je savais comment m'y prendre. Je laissais mon sac à côté du sien, puis je me mis à courir, faisant semblant de trébucher, ce qui lui faisait sûrement avoir des petites frayeurs pour rien, puis je me mis à courir dans les escaliers. Pensant qu'ils m'avait suivie, je fis exprès de rater une marche, surtout quand je fus bien en haut des marches pour atteindre le second niveau.

- LUCIE !!!

Cria-t-il en me voyant tomber. Une lumière l'envahit et lorsqu'elle disparut, il me rattrapa avant que je ne dévale les autres marches en roulage. Ayant l'air soulagé de m'avoir récupéré, il soupira, puis me posa très vite sur le sol en reculant et en rougissant très fortement, car il n'avait que sa casquette pour seul vêtement. Me mettant à rire, je me mis à me déshabiller à mon tour, même si j'avias quand même un peu mal. Comme quoi, je connaissais trop bien mon frère, je savais qu'il réagirait de la sorte, même pour quelques marches d'escaliers, le pauvre, il a trop peur pour moi, il est trop protecteur, mais je ne peux pas le blâmer, je suis aussi trop protectrice envers lui. Une fois nos vêtements échangés, ont ce mit à rougir tout les deux. Lui parce qu'il était gêné d'être habillé en fille et moi parce que j'avais l'impression que ma poitrine était un peu serrée et que du coup, ça la mettait en valeur.

- Et si je me transforme, que va devenir mon caleçon ?

"Ces vêtements sont un peu magiques, ils absorbent ce que tu as sur toi et les modifie pour les intégrer à ton corps et pour réussir à te contrôler, fais-toi pas de mourons, ça viendra tout seul. Par contre, pour la casquette elle doit avoir un bug, elle a mal été créée, parce que c'est la seule chose qui ne bouge pas"

- Ah ok, merci pour les explications frangins

"De rien frangine, c'est gratuit !"

C'est un moment tellement gênant qu'ont est en train de vivre qu'ont ne peut qu'en rire, ce que l'ont fait tout en ce regardant. Mettant à nouveau nos sacs sur les épaules, je scrute le haut du phare et mon frère soupire, car il sait très bien ce que je veux faire.

- S'il te plait, nous aurons d'autres occasions pour lui dire coucou. Nous devons aller nous inscrire pour participer à la quête des badges et puis Mina nous a demandé de l'appeler, tu t'en souviens ?

"Euh... Oui c'et vrai ! Qu'est-ce que je lui dis ? Coucou ! Tout ce passe bien, Alfred est devenu une fille, ne vous inquiétez pas !"

- Oh c'est toi la spécialiste de la discussions, tu te débrouilles ! Allez, on y va !

Ah sarcasme, quand tu nous tiens... A contrecoeur, je sorti du phare en suivant mon frère. A peine ont a fait un pas que nos pokéball ce sont ouvertes d'un seul coup, ce qui nous a surprit. Les deux Evolis nous regardent en ayant pas l'air très contents.

> Qu'est-ce qu'il ce passe ?! Depuis nos pokéball ont peut tout voir et ont trouve que vous êtes pas net ! Ont exige des explications !!!

En entendant Shade parler, ont ce regarde en devant ce retenir de rire, car ont sait très bien qui de nous deux à ce type de caractère, puis ont ce regarde en étant surpris, car il est vrai qu'ont ne savaient pas qu'à travers les pokéball les pokémons pouvaient voir ce qu'il ce passait à l'extérieur et communiquer également entre eux. Je m'agenouille pour leur faire face en leur faisant un grand sourire.

"On est vos dresseurs et c'est normal que vous, vous posiez des questions, car c'est vrai qu'ont est deux grands malades, enfin plus moi que lui, mais pas grave. Ont a subit des expériences qui nous permettent de nous transformer en pokémon et du coup, grâce à cela, ont peut comprendre ce que vous dites ! Coucou Light, je m'appelle Lucie !"

- Coucou Shade, je m'appelle Alfred, vous devez donc comprendre pourquoi je possède cette tenue

Une fois les présentations faites, je prit Light dans mes bras et je lui fis un bisou, puis je le plaçais sur ma casquette en riant, comme si je venais de faire quelque chose de super chouette. Light ne semblait pas très rassuré, mais au final, il semblait être content d'être avec moi et comme ça, il pouvait tout observer depuis son perchoir et puis, il n'était pas si lourd que l'on pouvait le penser, donc il pourrait rester un long moment dans cette position s'il le désirait. En scrutant mon frère, je pu voir que c'était un peu plus compliqué, car lorsqu'il voulu prendre Shade dans ses bras, il faillit ce faire mordre, ce qui n'eut pas l'air de le surprendre. Il sorti de son sac le ruban que je lui avais donné, puis il le présenta à l'Evoli.

- Tu n'as aucunes raisons d'être méfiante, je suis gentil, je te fais même un cadeau. Je peux te le mettre autour du cou ?

Hochant la tête, l'Evoli ce rapprocha de mon frère et ce dernier lui mit le ruban, ce qui semblait beaucoup lui plaire. Elle sauta alors dans les bras de mon frère, puis grimpa sur l'un d'eux et une fois à bonne hauteur, elle lui fit un bisou, ce qui le fit beaucoup sourire, tandis qu'il la caressait, tout en ayant l'air un peu ému, ce qui me fit rigoler.

"Allez les amis c'est parti pour l'aventure ! Direction le centre pokémon !"

- Hey attend-nous !

M'exclamant, je me mis à courir en direction du centre pokémon, tandis que mon frère me suivait, semblant ce transformer et ce retransformer en cours de route, ce qui étonnait les habitants, qui ce demandaient ce qui ce passait et qui ne semblaient pas avoir envie de nous approcher. Une fois arrivés, ont présenta nos pokédex à l'infirmière, après lui avoir dit bonjour, bien évidemment.

- Je suis désolée les jeunes, si vous voulez concourir pour la collecte des badges, il vous faudra vous inscrire à Ville Griotte.

Déçus, ont la remercia, puis ont alla s'asseoir sur les sièges de la salle d'attente et nos pokémons semblaient être aussi dépités que nous, car ont vient de regarder la carte de la région qui est accrochée sur un mur et Ville Griotte ce trouve vers la ville de départ, donc à pied, c'est quasiment infaisable. Je décide quand même d'utiliser le téléphone du centre. Je compose le numéro de la maison et c'est mon père qui décroche.

- Alors, c'est que maintenant que tu nous appelle ?

"Tu te faisais du soucis ?"

- Non, pas du tout ¨! Oh au faites, vous feriez bien d'aller voir Nystello, c'est un homme de confiance, il habite en-dehors de la ville, il vous aidera pour la suite de votre voyage.

"Et tu ne pouvais pas nous le dire plus tôt ?"

- Oh coucou fiston... ?!

Vu qu'il y a un écran relié au téléphone fixe, on peut voir son interlocuteur et je peux donc constater, à l'expression facial de Pierre, qu'il n'est pas content, on dirait qu'il s'est fait du soucis pour nous, le pauvre, il ne va pas vivre longtemps s'il ce fait autant de soucis pour nous, en tout cas, plsu qu'il ne le fait croire. Alors qu'il me donne des renseignements, il fini par voir Alfred, qui lui fait un discret coucou avec la main et en voyant que nos tenues ne sont pas adaptées, ont est obligé de lui raconter ce qu'il c'est passé, tout en parlant à voix basse, pour éviter d'effrayer les clients et d'attirer les gêneurs. Une fois le résumé fait, Pierre soupire, puis nous dit de faire attention à nous et de rappeler prochainement, quand Mina sera disponible, car à ce que j'ai compris, elle est sortie faire des courses. Après avoir raccrochés, ont ce regarde en ayant l'air exaspéré. A ce que l'ont peut comprendre, partir en voyage initiatique ce n'est pas aussi simple qu'ont le pensaient, espérons que la suite sera moins compliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Lun 18 Juin - 23:45

Chapitre 4

Eh bien, nous voici à nouveau en route et en quête de trouver ce fameux Nystello, dont on ne sait même pas à quoi il ressemble. Malgré le peu d'informations, pour le peu de maisons qu'il y a à Oliville, je me doute qu'il soit impossible de le retrouver. Alors qu'ont ce dirigeait vers l'endroit que m'avait indiqué notre père, je senti Alfred qui me tira vers lui d'une manière assez précipitée. Je vois alors un type sur une bicyclette noire qui ne regardait absolument pas ce qui l'entourait, donc si mon jumeau n'avait pas eût des réflexes, dieu sait ce qu'il aurait pu m'arriver ! En reconaissant le mec sur le véhicule, je me fige instantanément. La rage et la peur s'empare de moi, mais je ne suis pas seule, ma famille m'entoure et me réconforte, tandis qu'on le voit s'arrêter devant une maison. Il appuie sa fidèle amie contre le mur de la bâtisse et c'est limite s'il ne défonce pas la porte en toquant, décidément, ce Brandon n'a aucuns tacts ! Un monsieur à l'air âgé sort et lui donne un coup de canne, ce qui nous a surpris et en même temps, a faillit me faire hurler de rire.

- Combien de fois ne t'ais-je pas déjà dit de ne plus venir me déranger voyou ? Tu m'importunes ! Rentre chez ta mère morpion et arrête de saloper le mur de ma belle maison avec ton déchet !

- Papy, je t'ai déjà dit qu'elle était morte depuis longtemps et puis, ma Sofia est loin d'être sale, je la lave tous les jours !

- Ne fait pas le petit malin avec moi et dit-moi ce que tu me veux !

- Je voulais juste te demander si c'était possible d'emprunter ton Roucarnage pour organiser un tour de vol pour cotiser un peu d'argents pour éviter que mes gars crèvent de faim ! Après tout, t'en a pas besoin, tu fais que de te droguer avec de la poudre de Raflesia !

- Reste poli jeune homme ! Je ne me drogue pas, je soigne mes vieux os avec de l'aromathérapie !

- M'ouais, c'est la même chose ! Alors c'est oui ou non ?

- non !

Durant toute la conversation, Brandon ce frotta la tête, à vrai dire, le coup de canne semblait lui avoir fait plus de mal que je pensais, comme quoi, il fallait ce méfier de ce vieillard assez dur en affaires, car même s'il vient l'embêter pour une noble cause, le papy ne semble pas vouloir l'aider. Brandon avait l'air excédé, mais il tenta tout de même le tout pour le tout, ce qui lui valu un claquement de porte au nez. En ayant pas l'air content, ce que je peux comprendre, il prend sa Sofia et lorsqu'il veut partir, il s'aperçoit qu'ont a entendu toute la conversation, ce qui à l'air de l'énerver encore plus.

- Ah vous étiez là les minables ? Je vous laisse tranquille pour cette fois, mais vous n'avez rien vus ! Poupée, à la prochaine !

Sur ces mots, il enjambe sa bicyclette et part comme une furie. Je comprends mieux maintenant pourquoi ont ne la pas vu en descendant du bateau, c'et parce qu'il était parti chercher sa fidèle compagne à roues. Une fois qu'il est parti, je reste les yeux dans le vague, tandis que tout le monde me regarde en ayant l'air inquiet. Je reprend vie lorsque ce que je cherchais dans ma tête me vint enfin à l'esprit.

"Si ça ce trouve, il avait peut-être pas le choix que de s'associer avec Alys... Cela dit, cela ne lui donne pas le droit de faire sortir ses pulsions refoulées sur ses pauvres pokémons ! Si ça ce trouve, c'est lui Nystello ! Allons lui parler !"

Alfred, l'air sceptique, hoche tout de même la tête pour me faire plaisir, tandis que je lance un regard à nos Evolis qui auront toutes les explications qu'ils désirent et plus en détails, lorsque nous pourrons enfin débuter notre voyage et trouver un moment pour le faire. Sans hésiter, je m'approche de la porte et je toque.

- Quoi enc.... Oh vous êtes les mômes en blancs dont le petit Pierre m'a parlé ? Entrez donc ! Oh qu'ils sont mignons vos pokémons ! Des Evolis ! J'adore les Evolis ! Laissez-les gambader dans la maison, ils ne risquent rien !

C'est en colère que l'homme ouvrit la porte, sauf que lorsqu'il nous vit, il changea subitement d'expression et en entendant son ton de voix qui était beaucoup plus sympathique qu'avec son petit-fils, je me mis à me demander si cet homme n'avait pas une dent contre Brandon. Il avait les cheveux argentés, coupés un peu n'importe comment, avec une moustache imposante, qui était bien taillée. Ses petits yeux noisettes semblaient pétiller de malices quand il vit nos Evolis, un pokémon qu'il semblait vraiment aimer, car lorsque l'on rentra, avec prudence, on pu voir des portraits d'évolutions d'Evolis un peu partout dans la maison, enfin je le supposais, car il y avait un petit quelque chose qui faisait penser qu'ils étaient des évolutions. Le vieillard portait une chemise blanche sous un gilet noir, avec un pantalon de flanelles de la même couleur, portant également un noeud papillon, signe que malgré son vieux âge, il avait beaucoup de classes. Nous guidant jusqu'au salon, il nous laissa seuls quelques minutes. Nos chers pokémons ce détachèrent de nous, allant dire coucou à un vieux pokémon, un Arcanin, me souffla Alfred à l'oreille. Lorsque le pépé revint, mon frère me coupa l'herbe sous les pieds en étant le premier à poser à l'homme la question qui me brûlait également les lèvres.

- Vous ne semblez pas avoir d'Evolis, pourquoi les aimer autant ?

- Bonne question jeune fille. J'en ais eus, sauf qu'ils ce sont attachés à mon fils et sont partis en voyage avec lui. J'étais trop vieux pour m'occuper de tels pokémons, ils sont fait pour les jeunes, pas pour les vieux grigous qui ont roulés leurs bosses depuis bien trop longtemps sur cette terre ! Alors,mon cher ami le collectionneur m'a sollicité pour vous apporter mon aide et je crois que ce n'est pas une mauvaise chose. Je connais votre problème et il ce trouve que j'ai justement pas mal de prototypes que Brandon est venu cachés chez moi en disant que son associée lui permettait de les revendre. Une fois que vous, vous serez changés, nous pourrons partir... Enfin, dès que nous aurons terminé cette délicieuse tasse de thé nous pourrons passer à la suite héhé !

Ce Nystello avait l'air déjanté, mais gentil et je crois que c'est ce qui nous importait le plus avec mon frère. Après avoir terminé de l'écouter, nous avons bu de ce délicieux thé qu'il nous avait offert, du thé avec des fleurs de Raflesia, un peu plus relevé que celui aux fleurs de Roserade. Lorsque le thé fût terminé, il nous emmena dans le local où était entreposées les tenues et nous ne fûmes pas déçus. Il y en avait vraiment pour tous les goûts, je comprenais maintenant pourquoi Alys n'avait plus qu'un seul exemplaire si elle avait tout donné à ce type en pensant qu'elle n'aurait pas besoin de tous ces accessoires. Avec Alfred, ont a tout vidé la garde-robe et du coup, ont ne peut pas tout emporter, mais monsieur Nystello nous a dit qu'il déposerait le surplu en passant chez papa, car il voulait parler avec grand-père, car c'est un vieil ami à lui qu'il n'a plus revu depuis de longues années, d'ailleurs il était très surprit quand il a reçu son coup de fils.

En parlant de téléphone, il nous a donné un vieux pokématos que papa avait oublié de nous donner. C'est un appareil qui permet d'avoir la fonction du téléphone et bien d'autres fonctions que l'ont obtient avec es bons. Une fois qu'ont a tout, il siffle et deux majestueux oiseaux font leur apparition, deux Roucarnage, si j'ai bien retenu leurs noms. Nystello relie deux énormes panier aux pokémons et nous dit d'aller dedans, ce qu'ont fait après avoir récupérés nos deux adorables Evolis. Le vieil homme monte difficilement sur ses rapaces, mais lorsqu'il y arrive, le décollage est immédiat et très rapidement, ont ce retrouve à Ville Griotte, un petit village qui semble calme, avec deux-trois habitants, et surtout, un Centre Pokémon.

- Et voilà les jeunes, c'est ici que nos routes ce séparent. J'espère que vous ne tournerez pas mal comme mon petit-fils. Bonne chance dans votre voyage initiatique !

Ont lui promet qu'il peut nous faire confiance, puis ont lui fait un grand signe de la main. Le voilà reparti et nous aussi ! Cette fois-ci, pas question de ressortir de l'hôpital pour pokémons sans avoir nos tickets pour participer à la collecte des Badges ! Sans hésitations, encore une fois, cela devient presque une habitude, je me dirige vers l'endroit convoité et mon frère me suit. Après avoir expliqué à l'infirmière ce que l'ont veut, elle nous prend nos pokédexs et nous les rends quelques minutes plus tard.

- Et voilà les enfants, vous êtes inscrits ! J'espère que vous ferez de belles rencontres et que vous, vous amuserez, c'est le plus important !

Le lui promettant en choeur, je me rend compte que mon frère est beaucoup plus sexy en pantalon gris foncé qu'en jupe et mon frère à l'air de penser la même chose lorsque l'ont s'est regardé après avoir répondu à la dame. Maintenant, je porte à nouveau une jupe, sauf qu'à présent, elle est noire et que je porte des souliers plus adaptés pour la marche, tout comme mon frère d'ailleurs. Les vêtements n'ayant pas le logo, ont a vraiment pu ce faire plaisir dans le choix des habits, toutefois, nous avons quand même prit le même tee-shirt blanc et nous avons gardés nos vieilles casquettes, car ont les aimes bien et ont avaient pas très envie de les changer. Enfin voilà, ce n'est pas un grand changement, mais au moins, vous savez qu'ont est mieux équipés pour nos transformations, en tout cas pour celles soudaines de mon frère, qui n'a pas arrêté durant tout le temps où l'ont avaient fait notre voyage dans les airs. Une fois sortis du Centre Pokémon, ont a l'air prêt à tout affronter pour arriver jusqu'au sommet du Plateau Indigo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Dim 24 Juin - 23:29

Chapitre 5

- C'était vraiment bien ce petit tour en vol. Si je me souviens bien, il a dit qu'il s'était inspiré d'une réagion appelée Alola.

"Oui, ce sont des Pokémontures, sauf que là-bas, c'est un Dracaufeu qui fait tout le travail. Il faudra qu'ont passe une fois y faire un tour, car cet endroit à l'air vraiment cool !!!"

- Oui, je suis d'accord ! Par contre, je pense que son petit-fils à raison, il doit prendre de la drogue. T'a bien entendu la façon dont il nous parle ? Il est vraiment déjanté ce type, mais une chose me chiffonne. Pourquoi l'a-t-il laissé stocké autant d'habits s'il ne cautionne pas ses actes ?

"A vrai dire, moi non plus je ne sais pas, mais on s'en fou ! Grâce à lui, tu n'es au moins plus obligé de t'habiller comme une fille !"

Désolée les amis de vous narrer nos aventures en débutant par une conversation, mais Al et moi, ont avaient vraiment besoin de discuter sur ces quelques points importants que l'on venait de découvrir. Au début, ont sourit, ont est enthousiastes et puis, Alfred devient plus sérieux, ce qui me laisse penser qu'il est moins naïf qu'il n'y parait et s'il continue à vouloir tout le temps ce méfier et décrypter chaque détails, il va finir par devenir flic, ce qui ne serait pas une mauvaise chose. Quoiqu'il en soit, pendant que l'on discute, on marche dans la ville, nos Evolis gambadent à côtés de nous, semblant aimer ce balader à nos côtés. Alors qu'ont allaient sortir de Ville Griotte, un homme nous interpelle.

- Hey les jeunes vous avez l'air nouveaux ! ça vous dit que je vous fasse visiter ?!

Il avait l'air tellement motivé pour nous aider, qu'ont a pas pu refuseé. Il nous a tout montré, sans exception et même si l'endroit n'est pas grand, au moins, grâce à lui, ont est sûrs de ne pas ce perdre. Il fini la visite en s'arrêtant devant sa maison, puis il nous donna des coupons qu'ont installa dans notre Pokématos, ce qui nous donna alors, une carte plus détaillée que celle du prospectus de mon jumeau. Après l'avoir remercié, ont s'en va en direction de Mauville, la prochaine ville où ce trouve le premier badge. D'après mon cher frère, c'est une arène de type vol et il me fait savoir que cela serait bien que l'ont capture un deuxième pokémon, pour être sûr de ne pas perdre si jamais Shad ou Light est K.O.

"Pourquoi ils tomberaient K.O ? Ce sont nos pokémons, ils sont forts ! ils vont nous aider à ganger le badge haut la patte !"

Je suis très confiante et sereine en m'exclamant. Je reviens cependant sur terre quand j'entend mon frère qui soupire. Pourquoi est-ce que je l'agace ? Parce que je porte trop ma confiance envers nos partenaires et que je ne pense pas stratégie comme lui ? C'est vrai que ce n'est pas mon domaine, je suis nulle là-dedans et je privilégie trop les sentiments à la pratique. Je soupire à mon tour, je sais ce que je dois faire.

"Désolée je ne suis pas très douée dans ce domaine que tu maîtrise mieux que moi, je vais faire des efforts, et toi, tu vas m'y aider, n'est-ce pas Light ?"

Mon compagnon lève la tête et la hoche en me faisant un sourire, ce que je trouve totalement adorable et me donne confiance en moi, tandis qu'Alfred sourit, content que je veuille donner le meilleur de moi-même, pendant que Shad hausse un sourcil, l'air de ce demander si son frère ne court aucuns danger en étant le partenaire d'une amatrice. Je la vois ensuite foncer sur un pokémon. Je sors mon Pokédex et ce dernier me dit que c'est un Rattata. Il est mignon, sauf que je n'ai même pas le temps de penser à le capturer ou non qu'il est déjà loin, battu par Shad, qui revient vers son dresseur et son frère d'un air fier. Ont continue notre balade et ont ce fait agresser par de nombreux pokémons sauvages et à chaque fois, c'est Shad qui fait tout le travail, ce qui commence à nous dépiter, Light et moi.

- Shade arrête de tout le temps t'interposer s'il te plait, tu empêches nos doubles de progresser !

- Désolée, c'est plus fort que moi, je ne veux pas qu'il soit blessé

Ont soupire en ayant l'air encore plus dépités, mais ont ne peut pas lui en vouloir, car c'est son frère, c'est normal qu'elle veuille le protéger, mais à ce rythme-là, ont ne va jamais pouvoir prendre du galon, Light et moi et ont en a absolument besoin si l'ont veut pouvoir avoir la chance de ce faire l'arène. Alfred a l'air pensif, puis soudain, il prend Shade dans ses bras, ayant l'air ennuyé, mais déterminé.

- Ont part de notre côté, ont vous rejoint plus tard

Je suis choquée, depuis quand mon frère prend des initiatives pareilles ? Le voyant s'éloigner, avec Shade qui tente de le mordre pour retourner auprès de Light, avec ce dernier, on se sent un peu perdu et abandonné. Cependant, je comprend pourquoi il fait çA, il veut juste nous aider à progresser et rien que pour ce geste, je suis fière de l'avoir pour frère.

"T'en fait pas, ils ne seront pas long et ont va bien s'amuser tout les deux !"

Hochant la tête, il semble être pu bavard, ce qui me change de sa soeur, qui est un peu comme moi, un véritable moulin à vent. Voulant rester optimiste, je me remet en route, ne sachant aps trop où aller pour m'entraîner. Je ne sais pas quel est le meilleur coin, je suis vraiment une débutante dans l'art du combat entre dresseur et pokémon. C'est alors qu'un pokémon fait son apparition.

- Oh cc'est une Fouinette ! En avant Light ! Attaque.. Euh... Euh.. Hm... Esquive !"

Mettant trop de temps à me décider, le pokémon qu'ont a déjà vu tout à l'heure durant l'entraînement de Shade, m'attaque, alors je demande à mon compagnon de l'esquiver, ce qu'il semble faire sans problèmes.

"Parfait, maintenant, Charge !"

S'exécutant, il chargea le pokémon et lui infligea plusieurs dégâts. Refaisant cette action deux fois, le pokémon fût K.O, puis lorsqu'il eût reprit ses esprits, il s'en alla. Mince, pourquoi j'en ais pas profité pour l'attraper ? Je suis vraiment stupide ! Enfin bon, pas grave, Light a prit de l'expérience et c'est tout ce qui compte. Je le prend dans mes bras, lorsqu'il ce précipite vers moi pour me faire un câlin, puis je le soulève et il ce retrouve au-dessus de ma tête.

"C'était un super combat Light ! Merci beaucoup ! Si ont continue comme ça, ont va rattrper tout notre retard ! Allez c'est parti pour une longue partie de chasse et d'entraînement !"

Je rigole, puis je le remet au sol et je me met a avancer vivement en quête d'un nouveau défi à accomplir, alors que mon Evoli me court après avec gaieté. Sur notre route, nous rencontrons alors beaucoup de pokémons sauvages et pour être honnête, ont ce met à gérer pas mal avec mon cher coéquipier. Ont ce donne à fond pour égaler nos doublures. Par contre, je ne sais pas pourquoi, je n'arrive pas à attraper de pokémons, soit je n'y pense pas, soit je n'en ais pas la force. Je crois qu'à cause d'Alys, j'ai eus un traumatisme et je n'arrive pas à forcer quelqu'un à être emprisonner et être à mon service, enfin, je ne sais pas, mais lancer une pokéball me semble être quelque chose d'impossible à faire, ce qui me dépite un peu. Comment je vais pouvoir revenir vers mon frère la tête haute si je n'ai encore qu'un pokémon enregistré dans mon Pokédex ? Je me sens alors comme abattue, je veux tellement faire plaisir à Alfred et lui montrer que je suis à sa hauteur que cela me désole d ene pouvoir remplir ses attentes. Je soupire, puis je m'assied sur un gros caillou et Light vint sur mes genoux, il sent que j'ai besoin d'un câlin. Heureusement qu'il est là, sa présence dans mes bras me remonte un peu le moral.

- Hey miss tu fais une pause ? Tu es une dresseuse débutante ? ça te dit un combat ?

J'ai les yeux ronds écarquillés, car je ne pensais pas que quelqu'un me proposerais un duel. Je regarde alors intensément mon cher ami. Si Alfred apprend que j'ai fais un combat, il va être grave fier de moi et ça sera aussi bien que capturer un pokémon, non ? Mon pokémon semble lire mes pensées à travers mon regard et hoche la tête avant de sauter de mes genoux pour ce mettre devant moi tandis que je me lève.

"Oui, je suis nouvelle et je m'appelle Lucie Rochard ! J'accepte ton défi !"

- Super ! Alors ça sera un combat à un pokémon chacun ! Bien évidemment, le vainqueur remporte un peu d'argent du perdant, c'est normal, il faut bien payer les accessoires pour s'en occuper ! Allez Roucool en avant !!!!

J'avais un air déterminé et mon Evoli semblait avoir le même regard. Je fis bien exprès de me présenter sous ce nom, car je pensais qu'après tout ce que j'avasi traversé, j'avais enfin le droit d'utiliser le nom de mon père adoptif et d'enterrer celui de ma vie précédente, qui n'était désormais plus la même depuis que Pierre m'avait adoptée, et puis, pour être honnête avec vous, cela fait tellement longtemps que je serais incapable de ressortir le nom de celui de mon ancienne famille. Ayant la'ir aussi confiant que moi, mon adversaire libère son pokémon de type vol, un qu'ont a déjà rencontré, mais pas encore combattu. D'après mon Pokédex, c'est un oiseau docile et gentil, mais je pense que lorsqu'il ce bat, il doit être redoutable.

"Allez Light, te laisse pas intimider ! Charge !"

Alors qu'il allait attaquer, l'oiseau lui jette du sable à la figure, ce qui semble déstabiliser mon pokémon, qui rate son attaque. Le volatile veut en profiter pour attaquer mon monstre de poche.

"Esquive !"

Le pauvre, il essaie et semble ne pas y arriver, il est complètement déboussolé et moi je suis paniquée, j'ai perdu toute ma confiance en moi. Mon Evoli ce prend encore un coup. Cependant, il ne veut pas abandonner, alors il ce secoue, puis ce met à charger le Roucool, qui esquive habilement Light, avant de lui donner des petits coups de bec, ce qui n'a pas l'air de lui faire du bien.

"S'il te plait Light, ressaisit-toi et Charge !"

Ce concentrant, il fait ce que je lui dit, mais à peine il a touché l'adversaire, que celui-ci le fait s'envoler contre un arbre à l'aide d'une attaque Tornade. Je cours alors dans sa direction en criant son surnom, j'arrive juste à temps pour le récupérer avant qu'il ne tombe totalement de l'arbre et ce fasse très mal. Le pauvre chou, il ne peut plus rien faire, il est K.O.

- J'ai gagné ! Comme d'habitude, t'a été génial Roucool ! Filme-moi mes 50 Pokédollars et entraîne-toi mieux si tu veux avoir une chance contre mon cousin ! Allez salut !

Je suis choquée, mais je lui donne quand même ce qu'il veut. Je comprend mieux mainteannt pourquoi j'ai perdu, je ne pouvais pas l'emporter contre quelqu'un qui a l'habitude de prendre de l'expérience avec un champion d'arène. Une fois qu'il est parti, mon Evoli ce réveille, il me regarde avec un air désolé.

"Non, c'est pas à toi de t'excuser, c'est moi qui a fait n'importe quoi ! Light ! Pardonne-moi !!!"

Je me rassis sur mon caillou et je serre mon Evoli dans mes bras en pleurant à chaudes larmes, car j'ai honte d'avoir tout gâché en ne sachant pas comment m'y prendre pour remporter ce combat, qui semblait pourtant être simple, à la base. Quelques minutes plus tard, j'entend des bruits, comme si quelqu'un combattait, puis ensuite plus rien et sans que je m'en rende compte, voilà mon frère devant moi, qui me tend ce que j'ai perdu en me faisant un sourire des plus angélique. Je relève la tête et je dépose délicatement Light à terre. Shade me fusille du regard, puis elle ce précipite en direction de son frère pour lui faire un câlin. Fébrile, je prend l'argent, j'ai dû mal à le regarder droit dans les yeux.

- Je te rend ceci parce qu'il les mérites pas

"Mais... Comment tu as su ? Et pis, pourquoi ?"

- Parce qu'il m'a dit avoir combattu quelqu'un qui avait le même visage que moi et il y a pas beaucoup de personnes qui sont ici et qui me ressemble. Quand il m'a dit qu'il t'avais vaincu et qu'il s'est moqué de vous, Shade et moi, ont a vu rouge et de ce fait, ont a vite expédié le combat. Shade est vraiment très forte et puis, ce type à pas le droit de te faire pleurer, il a pas intérêt à ce que je le croise à nouveau, sinon il va m'entendre !

"Alfred, tu es vraiment le meilleur, je ne sais pas ce que je ferais sans toi, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai perdu, c'est parce que tu étais pas avec moi et qu'ont a prit trop d'initiatives ! Désolée Shade, je voulais pas fiare de mal à ton frère !!!"

- Héhé, dans ce cas, je sais ce qu'ont va faire pour arranger le problème, mais avant, retournons au Centre Pokémon de Ville Griotte, il est plus prêt

C'est pas possible, mon frère, il est encore plus angélique que Timmy ! Je l'adore, c'est un vrai petit ange gardien "Je le prend dnas mes bras et je pleure encore plus, je suis tellement émue par ce qu'il vient de dire que je m'en fiche complètement d'être ridicule. Shade soupire et semble marmonner qu'elle accepte mes excuses. Lorsque je me sens mieux, il semble avoir une idée dans la tête, ce qui me surprend. Je sèche mes yeux, puis je le suis en direction du bâtiment. Une fois mon pauvre Light soigné, ont retourne dans le chemin qui ce trouve entre les deux villes et sans nous demander nos avis, il s'en va avec Light de son côté, demandant à Shade de veiller sur moi pendant qu'il va entraîner mon pokémon dans l'espoir de le rendre plus fort, ce qui me surprend, me gêne et en même temps, me fait plaisir, car avec lui, je suis sûre qu'il prendra très vite de l'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Mer 4 Juil - 23:05

Chapitre 6

Bon et bien, me voilà de nouveau sur la même route, mais cette fois-ci, en compagnie de Shade, qui semble faire la tête, comme si elle n'était pas contente du choix qu'avait fait son dresseur. Est-ce que cela l'embête à ce point d'être avec moi ? C'est parce que je susi faible qu'elle ne me reconnait pas en tant que dresseuse et que du coup, elle préférerait retourner à l'aventure avec lui.

- Nan, c'est rien de tout cela, c'est juste que je t'en veux encore d'avoir fait n'importe quoi avec mon frère ! Tu te rends compte ? il aurait pu être blessé gravement Je te déteste ! Comment mon dresseur il peut t'apprécier alors que tu n'es qu'une bonne à rien ? Débrouille-toi toute seule, je n'interviendrais que si tu es vraiment en danger, car je ne veux pas le décevoir !

Je n'ai rien eût le temps de dire pour me défendre que déjà cette chipie s'en va et disparaît de mon champ de vision. C'est sûr que si elle est comme moi, elle va vraiment chercher à me mettre la misère jusqu'à ce qu'elle comprenne que je suis quelqu'un de bien et que c'était un accident. Je soupire grandement et sans le faire exprès, je m'assis sur le même caillou que tout à l'heure. Je pose mes coudes sur mes genoux, puis je pose ma tête dans la paume de mes mains, l'air dépitée. Je soupire, je me sens tellement impuissante. Etre dresseuse c'est vraiment pas simple et ça l'est encore moins quand ce n'est pas votre pokémon.

"Shade, je fais comment pour attraper un pokémon si tu m'aides pas ? Je suis sûre qu'Al en a déjà attrapé tout pleins et moi j'en ais pas, et il risque d'être autant déçu de toi que de moi si ont a rien fait ensemble durant son absence"

J'ai essayé de la prendre par les sentiments, mais rien n'y fait, je me heurte à un mur de silence bien épais, qui me fait un peu mal et me fait alors me demander si mon frère à vraiment fait les captures exceptionnelles que je m'imagine ou pas. Après tout, c'est vrai qu'il a rien dit à ce sujet, peut-être que je me fais des idées, mais j'adule tellement Alfred dans le rôle de dresseur, que je le vois mal n'avoir encore rien attraper. Je soupire, puis je sens un truc ce poser sur moi, c'est un pokémon.

"Hey, je ne suis pas un perchoir ! Va embêter quelqu'un d'autre, je ne suis pas d'humeur ! Hey ma casquette !!!"

Alors que je chasse le Roucool, ce dernier, un peu farceur, me pique ma casquette. L'interpellant, je me met ensuite à lui courir après alors que j'entend dans mon dos Shade qui rit aux éclats, comme si me voir courir après un pokémon de type vol pour rattraper ma casquette était quelque chose de très comique, ce que je ne trouvais pas. Je cours, je cours, je cours et bam, je me prend un arbre, ce qui me fait tomber à la renverse en ayant des étoiles qui tournent au-dessus de ma tête. Me ressaisissant, tout tout en me tenant le front, je me remet à courir. Bien sûr, je comprendrais que vous me trouviez stupide en agissant de la sorte, mais j'y tiens, elle me plait et elle me va bien quand je me transforme en Farfuret, enfin quand mes pouvoirs ne déconnent pas. C'est au bout d'une dizaine de minutes de courses-poursuites que je le vois ce faire embêter par un Piafabec et du coup, sans le faire exprès, il lâche ma casquette, qui ce retrouve alors tout en-haut d'un arbre.

"Oh non ce n'est pas vrai ! Comment je vais faire ? Bon, on dirait bien que je vais être obligée de grimper"

Pensant bien que je ne peux compter sur l'aide de Shade, je prend mon courage à deux mains et je me met à faire de l'escalade, tandis que l'Evoli d'Al me regarde faire en étant assise, ayant l'air intriguée par mes singeries. L'escalade semble bien ce passer, jusqu'à ce que des Mimigals s'interposent entre moi et ma casquette, me bloquant le chemin. Ils sont furieux, on dirait que je les ais dérangés. Je suis alors paralysée par la peur, je ne pensais pas faire une telle rencontre !

- Qu'est-ce que tu attends ? Descend !

"Je.... Je peux pas ! Je... J'arrive plus à bouger ! S'il vous plait, on peu discuter ?!"

Shade semble agacée et en même temps, un peu paniquée, car il est vrai que depuis là oÙ elle est, cela était impossible qu'elle puisse tenter quoique ce soit pour me défendre. Alors qu'ils foncent sur moi pour tenter de me mordre avec leurs crocs venimeux, enfin d'après le pokédex ce sont des pokémosn de type poison, alors je n'ai pas très envie de me faire mordre, mes doigts lâchent soudainement ma prise et je tombe par terre. J'ai super mal aux fesses, mais ça va, plus de peur que de mal, heureusement que mon corps a prit le dessus sur mes émotions sinon j'aurais eus de gros problèmes. Les araignées vertes et noires descendent de l'arbre et voilà que la petite Shade ce met à sourire comme une démone, ce qui me fait un peu peur.

- Je te laisse te faire dévorer en les retenant oÙ je t'aide ?

"Pense à Alfred ! Pense à Alfred !"

L'entendant encore rire alors qu'elle faisait exprès de profiter de ma faiblesse, je la vis s'élancer vers les ennemis. Celle-la, elle ne perd rien pour attendre ! Quand j'arriverais à nouveau à utiliser mes pouvoirs, elle va comprendre qui c'est le chef ! En cinq minutes, le combat était terminé et les Mimigals s'en allèrent, ce qui fait qu'elle eût un air très fier tandis que je la scrutais avec un regard impressionné, car même si c'est une teigne, je ne peux pas nier qu'elle est très forte. Alors que j'allais lui faire un compliment, une créature assez mignonne descendit de l'arbre et m'envoyant ma casquette avec sa queue en forme d'éclair. La rattrapant, j'eus juste le temps de voir une souris bleu descendre de l'arbre et s'en aller sans demander son reste.

"Mais pourquoi il est parti ? J'ai même pas eus le temps de le remercier et de lui dire que je le voulais dans mon équipe ! C'est injuste !"

- Pff moi non plus je voudrais pas, je le comprend !

"Méchante ! En tout cas, j'espère que je le reverrais !"

Pourquoi je m'emporte comme une enfant gâtée ? Je tape un peu du pied en ayant pas l'air contente, ce qui me surprend et me fait un peu rougir, tandis que Shade me remet à l'ordre, ce qui me fait soupirer tandis que je remet ma caquette en place. Peu de temps après, Alfred fait son grand retour et les deux Evolis font de jolies retrouvailles, tandis que moi je saute dans les bras de mon jumeau, qui rigole un peu, avant que je ne lâche tandis qu'il sourit.

- Je vois que vous avez l'air de vous êtres bien amusée, mais c'est quoi cette bosse ?

"Ah ça ? Euh... Je me suis prise un arbre en faisant une rencontre avec un pokémon que le pokédex arrivait pas à reconnaître. C'était une souris bleu avec une queue en éclair, trop choupikawaii  ! Et Light ? Il a progressé ?"

- Carrément ! Tu vas être contente, je lui ais fais apprendre de nouvelles capacités. Par contre, c'est bizarre, les Pikachu ne sont pas bleus normalement. J'espère qu'on la reverra ! Moi aussi j'ai un peu progressé et je pense que je ne devrais plus me transformer aussi souvent.

"Oh chouette ! Merci beaucoup Al ! Tu es le meilleur ! Moi aussi je l'espère !"

- Dit, maintenant qu'ils sont assez entraînés, ont pourraient aller affronter le champion de Mauville et visiter la Tour Chetiflor.

Ont étaient tous les deux très enthousiastes et surpris à la fois des découvertes de l'un et de l'autre. Ce sentant très confiant, il me proposa de relever un énorme défi. Allais-je arriver à le surmonter ? J'avais peur, je ne voulais pas le décevoir. Je fini tout de même par hocher la tête, de toute façon, prête ou non, je ne voulais pas le faire attendre plus longtemps, et puis, il fallait bien que je le fasse un jour, même si je pense que c'est trop tôt. Enfin, c'est tout de même moi qui ais voulu faire la quête des badges, donc si je peux compter sur lui, autant aller jusqu'au bout de mes idéaux. Je le scrute ensuite avec un regard de braise, il me donne une telle force que même si je ne crois pas encore à mes capacités, j'ai envie de lui faire confiance et de défoncer cette arène de type vol ! Alfred semble comprendre ce que je ressens et il ce met à sourire, puis il met son bras autour de mon épaule et me fait me diriger en direction de la ville, tandis que nos deux compagnons nous suivent. C'est après un rapide tour au Centre Pokémon, pour soigner nos amis et manger un morceau, que l'ont ce dirige en direction du bâtiment. Une fois dans l'arène, qui ont voit ? Le cousin d'Albert ! Ce dernier sourit, l'air content de nous voir et à la fois surprit que j'ose me montrer après ce qu'il c'est passé lors de l'entraînement.

- Alors, te revoilà ? Pour affronter Albert, il faut au moins que l'un de vous me batte pour que je puisse juger votre puissance et être certain qu'il ne ce fatigue pas pour rien. Je pense que mon adversaire est déjà tout désigné mademoiselle Rochard

"Avec plaisir ! Tu vas voir comme ont s'est bien entraîné Light et moi ! Enfin plus lui que moi, un détail qui n'a pas 'importance..."

Il ricana en entendant mes propos, ce que je pouvais tout à fait comprendre, il était vrai que je n'étais pas très sûre de moi. Cependant, en entendant Shade et Alfred grogner, il arrêta, ayant peur de ce faire mordre, tandis que nous, on sourit un petit peu, contents de ce faire soutenir. Ce plaçant ensuite de chaque côtés du terrain, on envoya à tour de rôles nos pokémons pour qu'ils puissent ce battre. Soutenus par le regard de nos moitiés, nous ne pouvions pas perdre. Semblant sentir l'assurance nous gagner petit à petit grâce à eux, ont ce dit qu'ont ne pouvaient pas perdre ce duel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Gardien des Ténèbres du Chaos
Explorateur de le Confrérie
MembreGardien des Ténèbres du ChaosExplorateur de le Confrérie
avatar
Masculin

Date de naissance : 15/06/1994

Âge : 24
Date d'inscription : 30/03/2017

Nombre de messages : 176

Feat : -

Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom'Makuta'
PrénomNaga
Âge25 (officiellement 100 000 ans en Spherus Magnien)
Monde d’origineUnivers Matoran (extension du monde 'Spherus Magna')
StatutTénèbres
RangExplorateur de la Confrérie, Allié des Ténèbres (anciennement), Gardien du Chaos
PouvoirsTénèbres, masque de pouvoir
PrésentationDernier membre de la Confrérie de Makuta, Naga avait d'abord agit pour ce dernier dans le but de s'approprié les mondes. Ce n'est qu'ayant appris ce qu'il s'est passé dans son monde et qu'il a embrassé sa destinés qui est devenu le Gardien du Chaos, ayant maintenant l'objectif d'aider les autres Gardiens des Ténèbres à vaincre la Lumière et imposé leur empire.

MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Jeu 5 Juil - 20:29

Les nouveaux chapitres sont bien. J'avoue que cela fait un effet jour et nuit comparée à la première arc, mais je trouve ça bien trouvé cet aspect ci. ^^

Sinon j'ai une petite question, tu compte reprendre à quand ton autre fan-fic ? J'ai envie de voir la suite et savoir si Emilie finirait bien par tomber amoureuse d'Evil Kairi. X3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Féminin

Date de naissance : 10/04/1990

Âge : 28
Date d'inscription : 01/01/2007

Nombre de messages : 6685

Feat : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Jeu 5 Juil - 22:32

Merci pour ton compliment, mais t'en fait pas, c'est que le début, just ele temps de mettre les choses en place héhé ^.'

Hm, dès que j'ai un peu de temps, je la poursuit, je ne l'oublie pas, mais ce week-end, ça risque d'êtr eun peu chaud pour écrire quoique ce soit, mais t'en fait pas, le chapitre viendra =)

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Jeu 26 Juil - 22:34

Chapitre 7

Et voilà les amis, c'st parti pour une belle revanche ! J'ai l'air confiante, c'est vrai, mais en même temps, Light a suivit l'entraînement de mon jumeau, donc ont ne peut que gagner ! Une fois bien placé, l'un en face de l'autre, mon adversaire envoie son Roucool à l'attaque. Light ce positionne et semble prêt au combat. Pensant arriver à le déstabiliser, un Jet de Sable lui fût envoyé. Préparé à cela, Light saute et agite sa queue, ce qui fait comme une sorte de moulin à vent qui disperse l'attaque dans la salle, ce qui fait sourire mon frère. Light ce met ensuite à courir très vite dans la sale, puis il ce lance contre l'adversaire, ce qui lui fait quelques dégâts.

- C'est une Vive-Attaque, toujours fiable qui permet à ton Evoli d'attaquer en premeir

Me dit Alfred alors que j'avais un regard étonné. Le cousin du champion demanda à son oiseau de faire une attaque Tornade, ce qui envoya un peu valser plus loin mon cher compagnon, cependant, cela allait, il semblait avoir encaissé le coup. Ce relevant, il fixa mon frère, qui lui fit un pouce en l'air. Comprenant ce que cela voualit dire, mon Evoli me regarda, puis il hocha la tête et ce concentra. Ce fût ensuite qu'il ce propulsa violemment contre le Roucoul, le frappant fortement avec sa tête, ce qui projeta plsu loin ce dernier et lui fit voir des étoiles.

- Allez relève-toi Rouccol et Tornade à nouveau !

"Non, c'est terminé ! Vive-Attaque une dernière fois !!!"

Criais-je en étant à fond dans ce combat. Light, déterminé, fit ce que je lui ordonna et cette fois-ci, le pauvre pokémon de type vol fût K.O ! Sautant de joie en faisant une danse de victoire, Light ce retourna et couru pour sauter dans mes bras, me faisant une léchouille, trop content d'avoir gagné.

- Bon, ça va, c'est pas non plus un grand défit le combat que vous avez mené !

Rétorqua Shade, toujours aussi aimable, mais je fis mine de ne pas l'écouter. Norbert, ayant l'air bon joueur, rappela sa créature et sourit, me tendant des Pokédollars, ce qui me surprit.

"Mon frère me les a déjà rendu, j'en ais pas besoin"

- Si, j'insiste ! Allez affronter Albert, il vous attend !

Alfred me faisant un signe de ne pas protester, je l'écoutais et je rangeais l'argent, puis avec mon frère, on ce dirige vers le champion d'arène. Lorsqu'il nous voit arriver, il semble avoir un air dubitatif, ce demandant qui il devait affronter en premier, enfin je pense.

- Qui veut passer en premier ?

"Nous voulons vous affronter en même temps ! Si cela est possible, bien évidemment !"

- Je n'ai pas pour habitude de faire des combats doubles, cependant, vous avez l'air tellement déterminés que si je n'accepte pas, aucun combats ne ce fera et je n'ai pas non plus pour habitude de refuser un défi, donc je vais faire une exception. En avant mes Roucoups !

Alfred a eût la'ir très surprit par mon audace, toutefois, elle a porté ses fruits, car Albert a fini par accepter. Je suis contente, je vais pouvoir me battre avec mon jumeau adoré ! Avec lui, je me sens tellement plus forte et mon Evoli a l'air de penser la même chose, cela ce voit à la tête qu'il fait. Une fois les évolutions de Roucool envoyées sur le terrain, nos deux compagnons ce mettent en position.

- Très bien, que le combat commence ! Cru'aile !

"Vive-Attaque !"

A l'énoncé de l'attaque, Shade ne semble pas avoir besoin d'entendr ela voix de mon jumeau pour attaquer, ils sont tellement proche qu'ils n'ont pas besoin de communiquer pour savoir ce qu'ils doivent faire et pourtant, cela fait peu de temps qu'ils sont nos pokémons, j'en serais presque jalouse, mais bon au final, je suis contente, parce que s'ils n'étaient pas aussi complice, je pense qu'ont auraient vraiment galéré pour ce combat. Alors que moi je donne mon ordre, Shade creuse un trou et ce cache dedans, tandis que mon Evoli empêche l'un des pokémons d'attaquer en le prenant par surprise. Le tour d'après, Shade sort de son trou et envoie un puissant coup à l'un des Roucoups. Ce dernier étant presque K.O, c'est mon cher Light qui l'achève. J'ai un air très étonné.

- C'est l'attaque Tunnel, c'est très efficace contre les pokémons de type vol. Allez ne perdons pas de temps !"

A cause du fait qu'ont est trop confiant, notre duo ce fait avoir par l'adversaire. Ils sont très affaiblis, il est vrai, mais le combat n'est pas terminé. Ont lui refait le même coup et ont a gagné ! Ont est très content, d'ailleurs je saute dans les bras de mon frère et je lui fais un bisou, ce qui le fait un peu rougir, puis je le lâche.

- Je suis désolé, je n'ai qu'un badge à vous offrir, il vous faudra vous arranger avec les organisateurs de la Ligue Pokémon, si vous arrivez à l'atteindre. En tout cas, c'est un bon début. Bravo à vous deux !

Je souris et j'attrape le badge qu'il nous tend. On récupère aussi une CT et un peu d'argent, puis on dit au revoir et sans plus tarder, nous voilà de retour au Centre Pokémon. Ont ce regarde, ont a la même idée. Pendant que nos pokémons ce font soigner, ont appelle avec le téléphone du centre, car vu que lui il a une caméra, ça sera mieux pour lui montrer notre badge. Je compose le numéro et c'est Mina qui répond, elle a l'air très enjouée d enous voir.

- Oh bonjour les enfants ! Comment allez-vous ?

Sans lui répondre, Al et moi ont brandit notre badge Zéphyr. Mina, toute émue, lâche le téléphone, je crois que le téléphone de la maison, qui a le même système de caméra, vient de souffrir, vu comme elle a lâché le combiné avec précipitation. Elle revient alors avec papa et ce dernier a l'air de ce demander ce qu'il ce passe. En voyant le badge, il a l'air surprit, puis il ce met à sourire.

- Eh bien, je vois que vous n'avez pas perdu de temps ! Félicitations ! Vous me raconterez vos aventures lorsque vous serez de retour ! En tout cas, ça va faire très plaisir à Timmy et Tom, j'ai l'impression que vous leur manquer, mais inutile de les appeler, cela va les faire encore plus souffrir et les détourner de la mission que je leur ai donné. Désolé, j'ai un double appel, à la prochaine ¨

Je suis contente qu'il nous félicite, cependant, j'ai trouvé sa réaction un peu précipitée et dure, Qu'est-ce qu'ils font quand ont est pas là ? J'aimerais bien le savoir. On raccroche le téléphone, puis on ce regarde, ne sachant pas trop quoi penser de ce coup de téléphone, a part qu'ont a l'air de penser tout les deux que pour Mina, c'est dommage, elle aurait sûrement voulu plus nous parler, enfin tant pis, ont les rappellera plus tard. L'infirmière vient nous rendre nos pokémons, qui nous font tout les deux un câlin, je crois qu'ils ont vraiment apprécié qu'ont remporte ce badge des plus mérités.

-Et si on allait visiter la Tour Chetiflor ? C'est un vieux monument, c'est LE truc à voir quand on va à Mauville !

"Pourquoi pas, allons y jeter un coup d'oeil"

Avec tout ce qu'il a fait pour nous, je me sentirais mal si je lui disais non. Une fois devant la tour, je l'examine d'un air perplexe, tout comme Light, qui ce demande pourquoi nos doublures voulaient s'y rendre et de ce fait, on peu les entendre ricaner. Je me fais des idées ou bien Al a fait lire le manuel qu'il possède à sa Evoli ? Elle a beau me ressembler, elle est quand même bien plus assidue que moi, c'est peut-être pour cette raison qu'ils ce complète si bien. Tout en me perdant dans mes pensées, j'entre dans la tour et je me retrouve subjuguée par le fait que le pilier central bouge tout seul et mon compagnon semble avoir le même regard, ce qui fait que j'entend encore nos doublures ricaner, ils doivent vraiment nous prendre pour des gamins, mais peut-être qu'ils n'ont pas si tort que çA.

"Wow c'est trop cool !!!"

- Ont savait que çA vous plairait ! C'est un Chetiflor qui a inspiré la tour, dont son nom et c'est pour cela que le bois bouge, c'est pour représenter les mouvements de ce pokémon. De par son architecture ancienne, elle est très enrichissante, car toutes ces pierres racontent une histoire, l'histoire d'une parfaite symbiose entre les pokémons et les humains qui y mirent tous leurs efforts pour la construire, mais comparé aux tours de Rosalia, elle n'est pas très impressionnante.

"C'est la même chose pour le phare d'Oliville je suppose"

- Tu as sans doute raison... En tout cas, elle est bien, car elle permet de s'entraîner, car il y a pleins de dresseurs comme nous qui viennent de pleins de régions différentes pour l'admirer et ont pourra faire pleins de combats et ce faire beaucoup d'expériences et en plus, quand ont arrivera en-haut, ont obtiendra la CS Flash qui nous permettra d'y voir plus clair dans les cavernes, c'est pas chouette tout çA ?

"Ah, je comprend mieux à présent pourquoi tu voulais qu'on vienne ici"

- Si vous voulez progresser, il vous faudra vous entraîner dur ! Hey vous, vous croyez les rois du monde à présent que vous avez battu un bête piaf ? Réveillez-vous, c'est pas en rêvassant que vous pourrez vaincre tous vos adversaires !!!

- Oui, c'est un peu ce que je voulais dire.

- Perso, ça m'ennuie de faire du mal à des pokémons que je ne connais pas et ça m'ennuie encore plus quand je les connais.

"Idem"

- Arrêtez de pleurnicher et montez ! Vous allez voir, vous allez bien vous amuser !

Je suis vraiment tèrs fière de mon jumeau, il a une excellente mémoire et en plus, il semble porter beaucoup d'intérêt pour ce qui l'entoure, ce qui me fait sourire, car son air cultivé et intéresser me fait craquer, car je le trouve vraiment adorable à me faire de grandes théories, alors qu'au final, je m'en fou. Je lui montre tout de même que je suis ce qu'il dit en parlant du Phare d'Oliville, puis quand ont apprend ce pour quoi ont est venus, Light et moi ont a un regard déçu, parce que faire des combats à la chaîne, ça nous embête. Shade nous rappelle à l'ordre et Al semble être d'accord avec elle. Light essaie de joeur la carte du sentimental pour essayer de nous éviter de monter pour pas grand chose, mais rien à faire, Shade est vraiment sadique quand elle le veut et le pire est que mon frère est d'accord avec elle, ce qui nous dépite vraiment, heureusement que Light est de mon avis, comme çA, ont pourra tenter de s'amuser comme ont le pourra. C'est alors que l'âme en peine, ont commence à traîner nos pattes en direction des escaliers, que soudain, mon regard s'illumine.

"Mon Pikachu Bleu ! Attend-moi ! J'arrive ! Vient Light ! Suivons-le !"

- Attendez-nous !!!

- Laisse-les, au moins ils geindrons pas à chaque pas, faisons notre chemin à notre rythme

Oups, c'est sensé être un lieu sympa et tranquille et moi, qu'est-ce que je fais ? Je gueule comme une malade en voyant le Pikachu bleu apparaître devant mes yeux, je sais, ce n'est pas très malin, tant pis, je m'en fiche, je suis trop contente de le revoir. En plus, je suis un peu trop optimiste, je dis que c'est le mien alors qu'il n'est pas encore à moi, le pauvre, il doit ce dire que je susi folle, c'est peut-être pour cette raison qu'il me fuit encore, je devrais peut-être faire des efforts et mieux me comporter, enfin je ne sais pas. Pour le moment, tout ce que je sais, c'est que je cours dans les escaliers, suivie de mon fidèle Light qui me talonne de peu. Je suis tellement enthousiaste à l'idée de le revoir que je n'entend même aps Al qui me crie de l'attendre, ni Shade qui lui dit de laisser tomber. Ahlala je suis tellement pressée, j'ai trop hâte de le rejoindre et de le capturer, j'espère que cette fois-ci sera la bonne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Ven 27 Juil - 1:24

Chapitre 8

Après avoir grimpé un escalier, ont parcourt un couloir et ont doit éviter les dresseurs, qui râlent parce qu'ont a faillit les bousculer et parce qu'ont ne veut pas combattre, mais également parce qu'ont fait du bruit. C'est au deuxième étage que je continue ma course-poursuite et que sans le faire exprès, je bouscule une vieille connaissance, dont la présence dans cette tour m'étonne beaucoup. Cependant, je ne m'arrête pas pour voir s'il va bien et je continue de courir.

- Hey arrête-toi Natsu et vient me dire en face que t'es désolé de m'avoir bousculé !

"Pas le temps, désolée Brandon !"

- Espèce de sale petite effrontée ! Je vais t'apprendre à m'avoir dérangé pour rien ! Jacky et Michel, avec moi ! Ont ne part pas tant qu'ont ne lui as pas fait sa fête !

Ne prenant pas le temps de discuter avec cet abruti, je continue à courir alors que lui s'énerve à cause du fait que je lui ais manqué de respect. Il ce met à me courir après, ce qui fait encore bien plus de bruits dans la tour. Une fois au sommet, je chercher mon futur pokémon dans tous les sens et ce dernier à l'air d'avoir disparut, ce que je trouve plutôt étrange. Il a quand même pas eût l'idée de tout redescendre en sautant de fenêtres en fenêtres tout de même ? Il est pas si habile que ça, il a dû ce cacher ! J'entend Light qui essaie d eme prévenir du danger, sauf que je ne l'entend pas, je suis tellement obnubilée par ma capture que je suis un peu comme dnas un autre monde. Ce n'est que lorsque je sens qu'on me soulève que je reviens à moi en criant un peu de surprise.

- Maintenant, tu vas morfler ! Je te signal que tu nous a empêchés de voler des innocents ! Ce n'est pas très gentil de ta part !

"Lâche-moi !"

- Bah alors ? On a perdu ses super griffes en cours de route ? Pff les inventions d'Alys c'est bidon ! Allez-y les gars, défoulez-vous, c'est un joli punching-ball que je vous offre !

"Light, je t'en prie, fait quelque chose !"

Light, tétanisé, tout comme moi, ne sait pas quoi faire, il semble hésiter entre aller chercher nos jumeaux ou ce battre. Pendant ce temps, j'essaie de me débattre et ce sale type rigole, tout comme ses sbires, qui sont des loubars, tout comme leur chef. C'est alors que j'allais me faire castagner que les deux sages du fond de la salle font leur apparition. L'un ne dit rien, mais son regard parle pour lui et ont peut comprendre que s'ils n'obéissent pas, ils vont ce recevoir al fessée du siècle, alors Brandon me repose doucement par terre. Le deuxième semble avoir le même regard, cependant, il prend la parole.

- Vous devriez avoir honte jeune homme de vous en prendre à une jeune fille sans défenses. Prenez donc cette CS et fichez-le camp !

Préférant ne pas vouloir avoir d'ennuis avec ce vieil homme, le trio s'en va sans même remercier le sage. Une fois qu'ils sont partis, je m'agenouille et je prend mon Evoli dans mes bras en pleurant et ce dernier semble être dans le même état que moi.

"Je suis désolée, je ne voulais pas te créer d'ennuis ! J'ai eus super peur !!!"

- Désolé de ne rien avoir fait pour te protéger, moi aussi j'ai eus la peur de ma vie !

- Mes pauvres enfants, vous semblez avoir eût beaucoup d'émotions. En entendant le son de votre coeur raisonner avec tant d'harmonies, de vieux souvenirs me remontent en mémoire. Il me semble que cela fait une éternité que j'ai combattu ce garçon... un dénommé Gold... Il avait un coeur aussi pur que le tient et traitait ses pokémons avec respect, je me demande ce qu'il est devenu... Dit-moi jeune fille, comment t'appelles-tu ?

- LUCIE !!!

Le vieil homme me tend un mouchoir et je m'en sert pour nous essuyer tout les deux le nez. C'est lorsque je me redresse en gardant Evoli dans mes bras, qu'il ce met à me raconter une histoire. Lorsque je voulu répondre à sa question, la voix de mon frère raisonna dans la tour. J'entend ensuite des brutis de pas qui ce rapprochent et je vois alors mon jumeau débouler dans la salle. Je me retourne et il me fait un câlin, puis m'examine avant de me lâcher, ayant l'air soulagé que je n'ai pas de blessures.

- J'ai vu Brandon descendre de la tour d'un pas précipité, il ne t'a pas blessée ?

"Non, car papy est intervenu pour me sauver"

- Oh un peu de respect pour les anciens ! Excusez-la, elle ne sait pas tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle a souvent des ennuis ! Merci beaucoup de l'avoir protégée

Le vieux sage ce met à sourire, puis à rigoler doucement en nous entendant parler, tandis que l'autre retourne vaquer à ses occupations, ce qui nous fait alors passer pour des fantômes. Pendant ce temps, mon cher ami a sauté de mes bras et je souris en voyant que Shade semble lui faire la même inspection que mon frangin, ce qui me fait sourire.

- Il est très rare pour mes vieux yeux de voir des faux-jumeaux dont le coeur est autant débordant d'amours pour les pokémons comme pour l'un et l'autre. A vous voir si proche, vous me rappelez une vieille histoire, dont très peu de gens connaissent.

- Racontez-la s'il vous plait ! ont aimeraient bien l'entendre !

Suite aux dires du vieil homme sage, toute la famille voulu savoir ce qu'il avait à raconté, alors tous parlèrent en même temps, ce qui le fit sourire, l'air content d'avoir trouvé des jeunes gens friands de ses récits.

- Ohohoh ! Très bien, alors ouvrez grand vos oreilles ! Il y a fort longtemps, des enfants virent le jour et leurs parents étaient très fiers d'avoir mit au monde des faux jumeaux qu'ils appelèrent Lucile et Armand. Cependant, le bonheur des parents fût de courte durée, car une amie voyante leur annonça que s'ils étaient ensemble, ils ferraient de grandes choses qui révolutionnerait la région de Jotho...

J'étais captivée par ce récit et vu qu'il avait bien commencé, il allait bien ce terminer, non ? En tout cas, le début était bien, car il me faisait penser un peu à moi et Alfred, même si nos parents avaient pas vu de voyante, enfin si c'est le cas, je ne m'en souviens plus. Ayant envie de poser des questions, je vois mon frère qui me fait signe du doigt de me taire, ce que je fais à contre-coeur en haussant les épaules.

- Malheureusement, il y avait un bémol, si les deux enfants restaient ensemble, des grands malheurs les toucheraient et ils finiraient par y trouver la mort. Leurs parents, attristés, pour les protégés, furent obligés de les séparer. Lucile fût envoyée à Kanto, chez un oncle, tandis qu'Armand resta aux côtés de ses parents. C'est à leurs dix-huit ans qu'ils ce retrouvèrent, voulant tout les dexu affronter le Conseil des 4. Remarquant leur ressemblance, ils firent des recherches et découvrirent la vérité. Décidant de rattraper le temps perdu, ils eurent bien du mal à le faire, car de nombreux malheurs leur arrivèrent, mais en contre-partie, ils réussirent à sauver la région d'un terrible danger.

S'aimant trop et ne pouvant plus ce passer l'un de l'autre, ils finirent par ce marier, même si, je dois l'avouer, entre frère et soeur cela ne ce fait pas, mais qu'importe, c'éait leur choix. Peu de temps après avoir apprit qu'elle était enceinte, son jumeau perdit la vie en faisant une mauvaise chute en voulant aider un ami à repeindre sa maison. Lucile, déprimant beaucoup et dépérissant de jour en jour, n'eût pas la force d'élever leur enfant. Le mettant dans un panier, elle s'en alla avec ce dernier jusqu'à Oliville où elle ce jeta à la mer. Qu'est devenu l'enfant depuis ? A-t-il été sauvé ou non ? On ne le saura jamais... Allons mes chers enfants ne soyez pas choqués, ce n'est pas parce que vous êtes aussi faux-jumeaux que la mort vous attend !

Avec Alfred, ont s'est tut et ont a attendu la fin de l'histoire en osant plus bouger et encore moins respiré tellement ce récit était intense et triste à la fois. Lorsqu'il eût terminé, je ne me senti pas très bien et mon frère non plus, c'était donc pour cette raison que le vieux sage nous dit de ne pas prendre cette histoire trop au sérieux.

- Je suis vieux et je connais un très grand nombres d'histoires qu'elles soient véridiques ou pas, sauf que très peu de jeunes de votre générations prennent le temps de les écouter, ils sont tout le temps pressés de partir. Merci d'avoir écouté jusqu'au bout. Revenez me voir quand vous voulez, qui sait, peut-être que la prochaine fois, ce sera vous qui me raconterez votre histoire. Il y a une Corde Sortie au fond si vous ne voulez pas perdre de temps à redescendre les marches.

On remercie le vieil homme, puis Al prend la corde et je me tient à lui et tous les quatre nous voilà téléporté à la sortie de la tour. Bien que Shade ait l'air très sceptique, Light semble ne pas trop savoir quoi penser de cette histoire, tandis que nous deux sommes livides.

- Oublions toute cette histoire et allons voir les Ruines Alpha, je suis sûr que cela nous changera les idées, de toute façon, c'est sur notre passage

"S'il... S'il te plait... Allons les voir demain, je ne me sens pas très bien, j'ai envie d eme reposer"

- Hm, tu as raison, le soleil a l'air de s'être couché depuis quelques minutes, autant reprendre nos aventures quand il fera jour, c'est plus sage.

"S'il... S'il te plait Al... Promet-moi que tu refuseras si jamais quelqu'un te demande de repeindre un mur !"

- Ah.. Euh... Oui bien sûr ! Ne t'en fait pas, je ne vais pas mourir bêtement, je te le promet !

Il était gentil, il voulait me changer les idées, mais après ce que j'avais entendu, je n'étais plus caapble de rien faire et en plus, ont a passé tellement de temps dans cette ville que le soleil a fini par aller ce coucher, donc je pensais qu'il était mieux de faire comme lui, surtout avec ma mine déconfite, je n'étais pas prête à suivre mon jumeau dans de nouvelels aventures. Même s'il semblait touché, petit à petit, il le montra moins que moi, peut-être voulait-il simplement le cacher pour me réconforter ? Quoiqu'il en soit, après s'être fait cette promesse, ont retourna une dernière fois au Centre Pokémon pour y dormir gratuitement dans un dortoir presque vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
Monstre de Scientifique Fou
FondaMonstre de Scientifique Fou
avatar
Masculin

Date de naissance : 26/05/1999

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2016

Nombre de messages : 84


MessageSujet: Re: Coeur de Glace   Ven 3 Aoû - 2:07

Chapitre 9

Après s'être couché, je pu remarqué que même s'il n'était que 20h30, mon frère et Shade s'étaient très vite endormit, comme quoi, ils étaient bien plus fatigués qu'ils ne le montraient. J'ai eus du mal à m'endormir, car je n'arrêtais pas de repenser à l'histoire de l'ancêtre, mais au final, trente minutes plus tard, Morphée à réussi à prendre le dessus sur mes peurs du moment. J'ai fais beaucoup de cauchemars durant cette nuit et ce n'était aps très agraéble. C'était un mélange de mes mauvais moments passés avec Alys, la mort de mes parents, la rencontre avec Brandon et l'histoire du vieil érudit de la Tour Chetiflor. Cerise sur le gâteau, mes proches mourraient en boucle, c'était affreux ! Cela faisait très longtemps que je n'avais plus passé une si mauvaise nuitée ! Je fini par me réveiller, transpirante

Je tournais la tête en m'essuyant mon front avec ma main gauche, tout en scrutant la moitié d emon coeur et nos pokémosn dormir, essayant de me détendre en veillant sur leur paisible sommeil. Tremblante, je fini par sourire, les trouvant adorable. N'arrivant plus à dormir, je scrutais l'heure sur mon pokématos, il était 3h15 du matin. Ayant bien trop peur de faire à nouveau des mauvais rêves, je me faufilais hors du dortoir, munie simplement de ma longe robe de chambre rose pâle, à longer le couloir comme je le faisais, on aurait pu songer qu'il s'agissait d'une apparence fantomatique. La porte de sortie n'était pas fermée à clef. Toujours occupée par une infirmière de garde, cette dernière, me voyant sortir, me fit un sourire, comprenant très bien que je n'arrivais plsu à dormir et que je devais faire un tour dehors pour retrouver le sommeil. Après avoir franchit la porte automatique, je pu enfin respirer l'air frais du matin.

Je ne portais pas de chaussure, masi qu'importe, cela ne me dérangeait pas de sentir le sol sous mes pieds, après tout, quand je me transforme, je le sens, car je n'ai pas de chaussures et cela ne me dérange pas, alors tant pis, je marche, peu importe que ce que pourront dire les gens de mon accoutrement, ce n'est pas grave, personne ne me verra, tout le monde dort, enfin presque tous. Après avoir terminé de faire le tour du Centre Pokémon, je m'assis devant et je scrute la lune et les étoiles. La nuit est tellement belle, même s'il ne fait pas chaud, ce n'est pas grave, cela me permet au moins de penser à autre chose en essayant de relier les étoiles entre elles, ce qui me permet de voir une tête d'Evoli, avec beaucoup d'imaginations. Soudain, en pensant à mon cher Light, je sens quelque chose me toucher, ce qui me fait sursauter Je met alors ma main dans ma bouche pour étouffer mon cri, puis quand je me retourne, je vois mon cher pokémon, qui me sourit et me fait un câlin. Oh s'il vient à moi quand je pense à lui, ça veut dire qu'ont est connectés et qu'ont s'entend bien, comme Alfred et Shade ? Je suis tellement contente que j'enlève ma main pour sourire à mon cher compagnon.

"Merci d'être là"

- C'est tout naturel. Par instinct, je me suis réveillé et j'ai vu que tu n'étais plus là, alors je t'ai cherchée. Pourquoi tu ne dors plus ?

"Parce que j'ai fais trop de cauchemars. Désolée si je t'ai inquiété"

- Moi aussi des fois j'en fais et des fois, je rêve que mon évolution ce passe mal et que je deviens un pokémon bug, c'est terrifiant !

"Pourquoi ton évolution ce passerait mal ? De toute façon, tu n'en as qu'une, tu ne peux pas te tromper et pis, je ne savais pas qu'un pokémon bug pouvait exister, c'est étrange"

- C'est rare d'en trouver, mais le plus connu s'appelle MissigNo, un pauvre pokémon issu d'une expérience qui a mal tournée. Dès qu'il y a un problème dans la génétique, des pokémosn bug peuvent faire leur apparition en naissant ou en évoluant. Par contre, je vois que tu n'as pas travaillé ton sujet, pas comme ton frère. Lui, il sait qu'on possède une génétique qui nous permet d'avoir plusieurs façon d'évoluer, pour le moment, les humains n'en connaissent que huit.

"A force qu'Alfred ce renseigne trop, je vais vraiment finir par croire que je suis pas faites pour être dresseuse ! En tout cas, c'est horrible ce qu'il est arrivé à ce pauvre MissigNo, j'espère qu'un jour, on pourra le rencontrer pour lui montrer qu'ont est pas tous des monstres et lui faire un gros câlin !"

- Il n'est pas du genre à être très sociable et ce montre que très rarement aux êtres humains. A ce qu'il parait, il possède le pouvoir de multiplier les objets à la sixième place, dans un sac bien rangé. Après, je ne sais pas si c'est des rumeurs ou non, c'est mes frères et soeurs qui me l'ont racontés pour nous faire peur en disant que c'était vrai parce que c'est papa et maman qui leur auraient soi-disant raconté cette histoire. Bref, tu veux savoir en quoi j'évolue ?

"Non, je m'en fou ! Parle-moi plutôt de toi"

- Pourquoi tu ne veux pas savoir ?

"Parce que je ne veux pas que tu évolues ! Tu es tellement bien comme tu es !"

- Pourtant, il faudra bien qu'un jour j'évolue, d'ailleurs c'est toujours ça qu'attendent impatiemment les dresseurs qui nous prennent, car ont devient très puissant en évoluant. Shade et moi, ont pourraient prendre le type eau, électrique, feu, psy, ténèbres, plante, glace et fée.

"Eh bien sache mon cher Light, que je ne suis pas comme les autres dresseurs et que je t'aime tel que tu es et que je te trouve déjà très puissant. Tu devrais pourtant le savoir, non ?"

Durant notre discussion, il m'a parlé un peu de sa famille et cela m'a intriguée. Il a donc des frères et soeurs ?! Pourquoi est-ce qu'il a esquivé le sujet lorsque je lui ais demandé de parler de lui ? A le voir réagir comme çA, on dirait Alfred, ce qui m'a fait sourire. J'ai fini par le caressé en le rassurant, ce qui l'a fait sourire, car il est vrai qu'il commence à me conna^tire et que je suis plutôt unique en mon genre, c'est peut-être pour cette raison qu'il m'aime bien, enfin je ne sais pas, moi tant qu'il m'apprécie, c'est tout ce qui compte. Ont est restés silencieux un petit moment et je dois avouer que regarder les étoiles avec mon pokémon, cela avait un petit côté romantique, ce que j'ai trouvé très mignon, même s'il doit ce demander pourquoi j'ai eus cet air un peu béat en le scrutant. Il fini par soupirer, puis reprit la parole. En faites, je dois avouer qu'il parle beaucoup ce soir, on dirait qu'il avait besoin de vider son sac, au moins, cela veut dire qu'il ce sent en confiance avec moi, ce qui me fait plaisir.

- J'ai toujour été le plus faible de notre fratrie et à cause de ça, ils n'arrêtaient pas de m'embêter, ce que ne supportait pas Shade, qui du coup, était très agressive envers eux et c'est pour cette raison que la femme nous a donné à l'amie de vôtre père, de toute façon, elle en avait déjà trop d'Evoli, donc cela ne semblait vraiment aps la déranger qu'ont parte et nous non plus ont étaient pas triste de s'en aller, de toute façon, papa et maman n'avaient jamais le temps de s'occuper de nous, donc mieux vaut qu'ont voyage avec deux dresserus adorables plutôt que de rester chez ces fous !

"Maintenant, tu n'es plus faible, tu es devenu même très fort ! Que tu évolues ou non, je sais que tu seras toujours apte à me défendre quoi qu'il puisse arriver ! Ensemble, ont peut déplacer des montagnes, même si des fois ont ce la prend sur la tête, ce n'est pas grave, ont avance ensemble"

En entendant son histoire, je l'ai pris dans mes bras pour lui faire un câlin, suivit d'un petit bisou. Je suis tellement contente pour lui qu'il soit mon pokémon, parce qu'en l'étant devenu, il a maintenant gagné une familel bien plus attentionnée et gentille que sa biologique. Après lui avoir fait mon petit discourt, comme quoi, qu'ont ce plante ou non, ont resteraient toujorus soudés, cela l'a fait pleurer. Le pauvre, il était tellement ému que je ne pu m'empêcher de le serrer encore plus fort dans mes bras. Je fini par le lâcher en remarquant une étoile filante.

"Oh regarde ! Une étoile filante ! Fais vite un voeu dans ta tête, normalement, il devrait ce réaliser !"

Je vais vous avouer que je suis une vilaine tricheuse, car j'ai fais plusieurs voeux au lieu d'un seul. J'ai fais le voeu que nous ne finissions pas comme les faux jumeaux de l'histoire du vieux. J'ai aussi souhaité qu'ont aient moins de malheurs et que je puisse finir par me marier avec Timmy, comme je l'avais prévu, car même si j'aime du plus profond de mon coeur Alfred, il est mon jumeau et cela ne ce fait pas d'aimer son frère plus que d'un amour fraternel, enfin il me le semble et puis, mon fiancé m'attend ! Je serasi vraiment la pire des monstres si je lui disais qu'il m'attendait pour des prunes, non, moi je ne suis pas comme ça et puis, je l'aime vraiment mon Timmy, alors oui, j'ai triché, mais comme on dit, faute avouée à moitié pardonnée n'est-ce pas ? En plus, c'était vraiment nécessaire que je fasse plus de voeux que prévu, donc le ciel me pardonnera, j'aimerais tant que mon histoire ce termine bien et comme je l'ai prévue, j'en serais la plus heureuse des filles !

En y songeant, j'y pense en ayant un sourire encore plus béant qu'auparavant, rien que d'y penser, cela me transporte dans une joie immense. Oh, il faut aussi que je vous dise, j'ai fais encore un autre voeu... Ahlala je suis incorrigible je n'ai pas pu me retenir ! Mon dernier voeu était que le Pikachu Bleu devienne mon pokémon, bon c'est plus une envie qu'un souhait, mais tant pis, je veux qu'il devienne mon pokémon, alors qui ne tente rien n'a rien. Oups en y réfléchissant bien, ja'i vraiment fait trop de voeux, j'espère que le ciel m'accordera au moins celui d'avoir une belle fin heureuse à mon histoire des plus sombres. A vrai dire, lorsque j'y songe, il est vrai que ce n'est que depuis que j'ai commencé mon aventure à Johto qu'elle s'est enfin illuminée. Cette région aura été le début d'une existence tumultueuse, mais à présent, elle semble avoir le goût d'un avenir radieux. J'espère sincèrement que les drames s'arrêteront de ce multiplier autour de nous, mais avec tout ce qu'ont a vécu, je ne serais pas surprise si des catastrophes surgissent durant notre voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Coeur de Glace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coeur de Glace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Divers :: Le coin écriture-
Sauter vers: