Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 20
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 226

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Dim 28 Jan - 22:13

Après toutes les aventures qu'elle avait vécue, Hana était toujours à la recherche de Thara. Cependant, comme à l'accoutumée, elle n'était pas seule dans son vaisseau gummi, car Kanashi était à ses côtés, tandis que Yuri les guidaient à travers l'espace, mais à voir la tête que faisait la fleur tagueuse, on pouvait avoir l'impression qu'elle n'allait pas bien.

> Vous aviez pourtant compris dès le début que cela ne marcherait pas entre vus, alors pourquoi être autant dépitée ?

"Parce que je l'aimais vraiment ! Faut te le dire en quelle langue stupide volatile ?! Toute façon, tu peux pas comprendre, t'es pas amoureux !"

> ET mademoiselle Pamela, vous en faites quoi ?

"Elle a sûrement dû être partie avec un autre pigeon à l'heure qu'il est..."

> Je vous interdit de dire cela de mademoiselle Pamela

- Hey arrêtez de vous battre ! Vous allez casser le vaisseau avec vos bêtises !

Etant triste, Hana dit des paroles qu'elle n'aurait jamais dû dire, ce qui énerva l'oiseau, qui ce mit à l'attaquer en lui balançAnt des boules de feu et d'électricité. Yuri essaya de les mettre en garde, mais rien à faire. A cause d'eux, le vaisseau dériva et fini par s'écraser dans la Citée des Cloches. Alors que c'était le jour du marché et que tout le monde faisait tranquillement ses emplettes, Hana faillit faucher la vie de plusieurs victimes, dont la plupart étaient vraiment innocentes. Lorsque leur véhicule volant s'arrêta enfin, Hana fût propulsée en avant et ce cogna très fortement la tête contre le panneau de contrôle, ce qui l'assomma sur le coup. Lorsqu'elle ce réveilla, elle pu voir qu'ont l'avait attachée à un bûcher et qu'ils étaient en train d'allumer le feu.

"Hey ! Qu'est-ce que vous faites ?! S'il vous plait, relâchez-moi !"

- Une sorcière n'a pas la possibilité de donner des ordres. Périt dans le feu enfant de Satan !

Déclara le juge Claude Frollo, un homme d'église qu'elle ne connaissait pas, d'ailleurs, elle n'avait pas l'air de comprendre ce qu'il lui arrivait, ce qui fait qu'elle paniquait. Kanashi, quant à lui, avait eût le temps de s'enfuir et de mettre le véhicule en mode invisible, pour qu'ils puissent à nouveau l'utiliser lorsqu'il réussirait à sauver son amie sans ce faire voir, mais pour l'instant, ça allait être dur. en tout cas, leur visite à l'improviste dans ce monde n'avait aps l'air de plaire aux habitants, qui la prenaient pour une sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 22
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 281

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Dim 11 Fév - 10:43

[ Musique~ ♪ ]

Les braises et étincelles de vie qui s'échappaient du bois consumé par les flammes venaient s'emmêler dans les senteurs de la ville, et teintaient les nuages obscures de la cité enfouie dans les Ténèbres d'une couleur flamboyante ne pouvant qu'évoquer le bûcher qui était alors en cours.

"Tu n'as pas l'intention d'aller mettre fin à cette folie vindicative ? Tu es probablement la seule ici à pouvoir stopper ce massacre !", implorait une étrange créature cornue et faite de roche, dont la partie inférieure semblait manquante, au point où il était difficilement envisageable de considérer la chose comme un être vivant et réel, du moins selon Akua, qui ne considérait cette chose comme un simple morceau de pierre animée par sa folie et sa solitude.

"Tais-toi sale gargouille, tu n'es que le fruit de mon imagination", lui répondit la ténébreuse demoiselle en ne détournant pas le regard vers son interlocuteur, restant perchée sur Notre-Dame, ses yeux rouges et perçants restaient en direction de la place sur laquelle le feu avait lieu. "Cela ne me regarde pas et puis... cela ne me touche pas", fit-elle savoir à la gargouille à ses côtés, avant de commencer à quitter le rebord de la cathédrale pour retourner se cacher dans la toiture de l'édifice.

"Il y en a de plus en plus ! Presque chaque jour un bûcher a lieu, les Ténèbres rongent Paris et le coeur de son peuple ! Il faut mettre fin à tout cela !", s'exclama la créature rocheuse en retenant la jeune femme aux cheveux bleus électriques en agrippant ses bras ballants. "Un jour... c'est peut-être toi qui finira au milieu du bois crépissant, ici ou ailleurs ...", ajouta la chose pour tenter de toucher un peu plus Akua. Elle avait beau avoir un coeur de pures Ténèbres fait pour haïr et cracher sur la vie, elle n'était pas dénuée de coeur, et pouvait donc peut-être se montrer compatissante ou même simplement compréhensive.

"Je saurais me débrouiller toute seule, je n'aurais pas besoin qu'une Akua vienne me sortir de mon pétrin, elle n'a qu'à faire de même", répondit la demoiselle ténébreuse en repoussant sa camarade gargouille d'un geste succinct, tout en gardant un calme impassible, comme si elle n'exprimait pas la moindre émotion, croyant fortement les mots qu'elle prononçait en réponse à ses propres questions.

"Tu n'as pas demander l'aide "d'une Akua", mais n'as donc-tu pas eut besoin de l'aide de ce brave Quasimodo en atterrissant à la Cité des Cloches ? Sans lui, où est-ce que tu croupirais ?", fit remarquer la créature rocailleuse pour remettre Akua à sa place et lui faire comprendre les choses. Agacée, la demoiselle ténébreuse serra les points et fit apparaître sa sombre Keyblade en guise de réponse, se retournant violemment vers son interlocutrice de pierre.

"Quasimodo n'est qu'un larbin ! Une abomination de la nature qui me sert des vivres ! Mais je n'ai pas besoin de boire ou de m'alimenter, seule la noirceur du coeur des hommes est ma source de vie, il n'est rien pour moi, je pourrais même faire couler son sang si l'envie m'en passait !", lâcha la jeune femme qui ne voulait pas admettre que "l'abomination" avait pris soin d'elle depuis plusieurs semaines après avoir été retrouvée blessée dans les ruelles dallées de Paris, et bien plus qu'un sauveur, Quasimodo était une personnage rejetée par sa nature de "monstre", une chose qu'Akua ne pouvait ignorer, un fait dans lequel elle se reconnaissait et c'est pourquoi elle ressentait, contre son gré, une certaine sympathie envers celui que l'on appelait "le bossu de Notre-Dame".

"Akua, ma chère Akua. Comme tu le dis, ne suis-je pas que ton imagination ? L'incarnation de tes doutes et de ta solitude ? Si je te pose ces questions... c'est que tu te les poses également", fit savoir la créature probablement irréelle d'après ses propres mots, "si tu ne veux pas le faire pour cette innocente, si tu ne veux pas le faire pour toi, si tu ne veux pas le faire pour ce que tu vaux... fait le pour Quasimodo, car un jour cela sera sa belle qui se trouvera sur ce bûcher, ou bien Quasi' lui-même... et lui, il aura besoin "qu'une Akua vienne le sortir de son pétrin", termina la gargouille en souriant amicalement avant de disparaître tel un mirage et reprendre place parmi les autres statues inertes qui entouraient les autours de la cathédrale de Notre-Dame.

Grr... saleté de conscience, pensa Akua en se remettant face à la place où le bûcher avait lieu, avant de s’élancer en sa direction en plongeant de l'édifice religieux comme un aigle qui foncerait en direction de sa proie du jour, même si justement, à l'inverse, Akua n'avait pas pour but de faire une victime ce jour-là. Elle avait sauté pour écouter sa conscience, et protéger la vie et la diversité au sein de la Cité des Cloches, ce qui comptaient tant aux yeux de Quasimodo qu'Akua ne pouvait faire semblant d'ignorer.

C'est en jaillissant du ciel en direction des flammes létales que la demoiselle à la sombre armure découpa les liens et cordes qui retenaient prisonnière l'innocente en proie au feu et à la folie du seigneur Frollo, avant de la pousser sans la moindre délicatesse en dehors des flammes qui la menaçaient. Il ne fallait pas non plus s'attendre à ce qu'Akua fasse dans la douceur et la dentelle. A ce moment là présente au milieu des bois embrasés, Akua ferma les yeux un instant, s'imaginant rester là et périr dans les flammes... et si... je ne bougeais pas ? Je suis certainement ce qui s'apparente le plus à une sorcière ou une envoyée du démon dans cette ville. Peut-être qu'en mourant ici, aujourd'hui, rongée par les flammes alimentées par leur croyance futile... ils arrêteront de chercher à tuer toutes les personnes leur paraissant étrangères ? Qu'est-ce que je m'imagine... bien sûr que non. Ce ne sont que des hommes, et l'Homme est stupide.
De sa réflexion, la demoiselle des Ténèbres ré-ouvrit les yeux et figea les flammes de son regard perçant et vif, avant de les éteindre d'un coup de Keyblade qui balaya l'air et repoussa la foule attroupée au tour du spectacle par la même occasion.

"Alors... hmmm... qui sera celui que je jugerai ?", qu'elle demanda à la maisse d'une voix taquine, en pointant chaque personne présente autour d'elle une à une du bout de son arme ténébreuse.

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 20
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 226

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Lun 12 Fév - 0:13

Pauvre Hana, pas une seule seconde elle n'avait pensé que ce disputer avec Kanashi la précipiterait vers une mort certaine et douloureuse, mais également lente et très humiliante, car tout le monde regardait son calvaire d'un regard des plus intéréssé. A les voir la scruter ainsi, la miss ce demandait s'ils n'étaient pas en train de regarder un bout de viande cuire. Etaient-ils vraiment heureux d'attendre que la viande ce fasse cuire à bonne température sur un grand feu des plus flamboyant ? Hana voyait bien dans leurs regards, l'impatience qu'ils pouvaient ressentir, ce qui confirma sa question, oui ils étaient heureux de voir une innocente périr lentement dans les flammes, ce qui la déçu beaucoup.

"Où sont donc passé vos coeurs ? Ne me dites pas que vous n'en posséder pas ! Cela serait d'une grande tristesse ! De plus, vous ne pouvez pas restez tous impassibles et hilares face à une scène des plus horrible !"

- Cessez ces jérémiades, elles n'attendrirons aucunes personnes de l'assemblée.

Ce rendant compte que définitivement, personne n'était avec elle, elle ce senti encore plus perdue que tout à l'heure. Elle essayait de ne pas paniquer, même si c'était dur de le garder avec toute cette ambiance désagréable, ce feu qui lui brûlait de plus en plus la peau et qui l'empêchait de bien respirer. Tentant de ce souvenir si son père avait déjà tenté une expérience de ce genre avec son corps, elle ce rappelait qu'il avait déjà tenté de la brûler, mais pas dette manière aussi barbre, même si souvent, il semblait avoir très peu d'empathies pour sa création. Elle résistait au feu, mais est-ce qu'elle allait résister aussi longtemps à celui d'une si grande violence ? Hana avait peur d'y rester. Elle prit l'initiative d'insister une nouvelle fois.

"Vous savez, je connais une sorcière qui a usé de sa magie sur moi. Je sais à quoi elles ressembles et si j'en étais une, je ne resterais pas plantée là à vous regarder avec cet air si vicieux !"

Suite à cette phrase prononcée avec beaucoup de sincérités, une idées lui vint en tête, et si elle usait de sa force pour soulever le gibet auquel elle était attachée ?! Une fois hors du cercle enflammé, elle pourrait faire glisser plus aisément les cordages et éviter de finir en tas de cendres. L'ennuis était que si elle faisait cela, ils la prendraient définitivement pour une véritable sorcière et tout ce qu'elle avait dit jusqu'à présent n'aurait servi à rien, quoique, n'étais-ce pas déjà le cas ? Voulant prendre l'initiative, au même moment, des tomates commencèrent à lui être lancées en pleine figure.

"V..Vous devriez plutôt les manger au lieu de me les jeter, monstres !"

Des larmes commençaient à couler de ses yeux. Comment pouvaient-ils être aussi monstrueux avec les gens qu'ils croyaient différents d'eux ? Peut-être que ses propos n'avaient pas plu à certains, mais de là à la ridiculiser de la sorte, elle ne pensait pas que cela serait possible. Le feu commençant de plus en plus à s'embraser et à devenir de plus en plus irrespirable, Hana voyait bien qu'elle n'était pas encore entièrement formée à réagir convenablement à ce genre de situations, sauf qu'il était trop tard pour s'entraîner.

"Kanashi, si tu m'entends, sache que je suis désolée ! Je regrette ce que j'ai dis ! Je ne le pensais pas ! Vient m'aider je t'en supplie !"

S'exclama la fleur éphémère de la voix la plus puissante qu'elle pouvait avoir en cet instant précis, tout en levant la tête vers le ciel. La baisant à nouveau, elle semblait vraiment désespérée. C'est alors que quelque chose tomba du ciel et coupa ses liens, la poussant hors du bûcher, ce qui fit qu'elle fit une petit roulade, retombant à plat ventre, ce mettant à tousser plus d'une fois, tandis que les habitants ce firent repousser par un vent violent. En tout cas, ce qui était sûr, c'est que plus personne ne lançait de tomates, trop affolés par ce qu'il venait de ce passer pour faire quoique ce soit, même Frollo avait l'air interloqué, ayant l'air de ce demandé ce qu'il ce passait. Entendant alors une voix féminine défier tout ce petit monde, Hana ce releva péniblement, ce mettant d'abord à genoux, pour scruter brièvement sa sauveuse.


*Une femme en armure...*

Songea-t-elle en ne sachant pas trop quoi penser de cette femme, car la dernière personne qu'elle avait vue en armure lui laissait un souvenir assez fort. Est-ce qu'elle était véritablement venue pour la sauver ou pour l'achever plus tard. Pourtant, c'était la seule qui lui avait porté secours, alors pourquoi s'en méfier ? Ele était peut-être gentille, même si les ténèbres de son coeur étaient bien perceptibles.

"Merci... Quand vous le désirez... Je payerais ma dette de vie..."

Ayant l'air des plus sincère, bien qu'elle dû reprendre son souffle, Hana pensait bien régler sa note en temps voulu. Ce relevant avec difficulté, car les membres de son corps avaient de la peine à suivre, Hana enleva le plus de tomates sur ses habits qu'elle le pouvait, remettant ainsi ses cheveux en place, pour éviter que ce qu'il reste de foule, voie plus longtemps son autre oeil, qui était généralement caché par sa chevelure, pour ne pas montrer sa différence de couleur trop choquante avec l'autre.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 22
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 281

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Lun 12 Fév - 22:25

Elle n'a pas l'air vraiment brûlée, elle semble résistante. Pensa la partie sombre du coeur d'Aqua en observant celle qu'elle venait de sauver du bûcher se redresser. Est-ce qu'elle pourra m'offrir sa vie pour me remercier ? J'en doute. Personne ne peut changer ma nature, pas même cette fichue conscience. Akua repartait dans ses idées noires, nées du plus profond de son coeur Ténébreux, des remords qui sont ceux de celles dont-elle provient, une dépression cauchemardesque et bouffante jusqu'à lui faire oublier, trop souvent, qu'elle était maintenant un être à part qui pouvait vivre de lui même. A quoi bon vivre ? Qu'elle pouvait se demander, parfois, même bien trop souvent. Elle était dans la capacité de se donner la mort facilement, de plusieurs manières, comme par exemple en restant dans les flammes, mais pourtant, une fois de plus, elle n'avait pas choisi de faire le choix "facile" de mourir, à moins que le choix "facile" soit le fait de continuer d'espérer qu'un jour tout s'arrangera pour elle, même si elle ne s'en donnait pas les moyens.

"Ne cache pas ce que tu es", fit savoir Akua à haute voix à la brunette qui cachait son hétérochromie, tout en continuant de figer la foule par la peur. "Les véritables monstres, ce sont les loups qui se font passer pour des agneaux. Ceux qui font le mal tout en justifiant leurs actes avec l'effet de la masse et la pression des plus hauts, qui croient pouvoir laver le sang de leur main et de leur conscience en s'excusant au près de leur grand ami imaginaire planqué dans les cieux, ces gens là, ce sont eux les véritables monstres qui devraient se cacher", expliqua la demoiselle aux cheveux bleus en faisant évidemment référence aux habitants de la Cité des Cloches, qui brûlaient jour à près jour les "sorcières" pour protéger l'ordre selon eux, et obéir à la volonté du Juge, lui même animé par la volonté non-exprimée de son soit-disant créateur. "Ceux qui laissent leurs coeurs aux Ténèbres au nom de la Lumière... ce sont sûrement les pires", qu'elle balbutia faiblement, probablement en songeant à un passé qui n'était pas véritablement le sien et dont elle cherchait à se détacher.

"Justement !", se permis de répondre le Juge Claude Frollo, maître de la bourgade dallée, qui sorti de la foule pour exprimer ses mots. "La créature que vous venez d'aider prétend être innocente, alors que nous l'avons vu à l'oeuvre ! Je l'ai vu à l'oeuvre ! Et personne ici ne défiera ma parole, personne ne peut défier la parole de Dieu. Elle est une envoyée de Satan, se cachant derrière un visage angélique", continua d'expliquer le "sage" homme qui était tombé dans la folie et ayant entraîné son monde dans les Ténèbres. Il s'approcha sans crainte, de manière déterminée, se sentant protégé par la foi et la main de Dieu sur son épaule, jusqu'à Akua. Il était en face de la Keyblade de celle-ci, et était à une distance où la ténébreuse aurait pu sans problème empaler d'un geste vif l'homme grisonné. "Je vous sent tourmenter mon enfant... sachez que le Seigneur vous pardonnera vos péchés et cette intervention houleuse si, à l'aide de... cette arme, vous pourfendez le mal ici présent, incarné dans cette sorcière", disait-il pour inciter Akua à prendre un autre cap et pointer la jeune femme à la place du peuple. "Cette chose est un loup déguisé en agneau", qu'il continua de dire en reprenant les mots d'Akua, "elle est un point noir dans le troupeau".

L'être des Ténèbres ne répondit pas un mot aux affirmations du juge de la ville. Elle ne fit que balader son unique oeil visible, glacial et pourtant d'un rouge si éclatant, de Frollo à la jeune femme, puis au peuple, pour revenir à Frollo, et ainsi de suite pendant plusieurs secondes. Réfléchissait-elle à ce qu'elle devait faire ? Ou bien était-elle simplement stresser à l'idée de devoir faire un choix ? C'est bien la chose qui dérangeait constamment Akua dans "sa" vie, devoir faire des choix, de peur de les regretter, de peur de devoir affronter des difficultés qui la mèneraient à se perdre. Et puis elle avait du public autour d'elle, un public envieux de sang, même s'il prétendait le contraire pour apparaître comme de preux chrétiens.

"D-dis moi...", commença à répondre Akua en ayant la voix tremblotante, avant de reprendre son calme et la maîtrise de sa parole, "es-tu loup ou agneau ?", qu'elle demanda à la jeune femme qu'elle avait sauvé en se téléportant derrière elle à travers une flaque de Ténèbres en un court instant, réapparaissant menaçante derrière son interlocutrice, Keyblade en main.

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 20
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 226

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mar 13 Fév - 0:36

L'inconnue lui suggéra de ne pas cacher son oeil, ce qui la fit cesser son geste, la surprenant, car elle était bien la première à lui dire de telles paroles. Pourtant, même ses plus fidèles compagnons, que cela soit Yuri son GPS bien plus vivant qu'un guide électronique ordinaire ou bien Kanashi son oiseau métallique animé par la magie, aucun des deux ne lui avaient dit de tels mots, même pas sa famille... Hana ce retenait de pleurer de joie... Si elle savait... ô oui, si elle savait véritablement qui elle était, continuerait-elle à lui dire une parole aussi gentille ? La fleur éphémère ne la connaissait pas et pourtant, elle s'y était déjà attachée, une erreur de plus qu'elle venait de comettre. Bien que ce n'était pas un crime, pour l'expérience c'était toujours très douloureux de s'attacher à quelqu'un, surtout qu'elle savait pertinemment qu'elle allait mourir avant d'avoir accompli son voyage initiatique jusqu'au monde de Thara Thunderstrong.

"Je vous remercie... Généralement, cette expérience contre mon gré en repousse plus d'un, vous êtes la première à ne pas en être dégoûtée"

Hana souriait grandement à la demoiselle, lui faisant un doux sourire angélique, tout en enlevant les cheveux de son autre oei tout en écoutant sagement ce que lui expliquait la dame en armure, qui fût coupée en pleine conversation par ce fou de Claude Frollo. Portant de nouvelles accusations, Hana eût l'air choquée.

"Ce n'était qu'un accident, je ne voulais faire de mal à personne, je vous le jure !"

Tenta hana, de clammer son innocence, mais il ne fût pas entendu de cette oreille. Il poussa encore plus loin ses accusations, ce qui blessa la demoiselle psychologiquement, avant qu'il ne demande à ce que la femme à la Keyblade l'achève, ce qui fit tressaillir la jeune femme, qui ne s'attendait pas à ce qu'il s'acharne autant sur sa pauvre personne. L'inconnue, ne semblant pas avoir envie de la tuer, lui demanda alors si elle était un agneau ou une louve, ce qui la stressa, car elle sentait la lame passer de temps en temps derrière elle, rendant ainsi sa réponse des plus importantes et fatidique, au moindre faux pas, la fleur ce fanerait plus vite que prévu. Au bout de quelques minutes de silences, elle dressa bien la tête, même si dans ses yeux on pouvait y lire beaucoup de craintes.

"Je ne suis pas une louve, ni un agneau..."

Laissant sa phrase en suspend, elle semblait avoir du mal à parler, car à vrai dire, c'était bien la première fois de totue son existence qu'elle assistait à son propre procès et dont chaque syllabes comptaient, de plus, elle s'était souvenue juste à temps de qui était quoi grâce à l'encyclopédie des animaux qu'elle avait apprit récemment en compagnie de son oiseau préféré. Un loup, c'était sensé être méchant et un agneau, gentil, ce qui lui faisait bien comprendre la comparaison. Reprenant sa phrase là où elle l'avait laissée, elle essaya de parler avec plus d'assurances et de conviction.

"Je ne suis qu'une simple chienne errante qui ne cherche qu'à retrouver le monde où ce situe sa maîtresse pour recevoir son susucre qu'elle espère obtenir par détermination et courage"

Bien que ses paroles pourraient peut-être être prises pour une plaisanterie de mauvais goût afin de ce moquer de ce loyal homme de foi, mais ce n'était pas le cas, la demoiselle s'exprimait sans aucunes arrières-pensées. Après tout, elle était des fois sans défenses, comme un agneau ne pouvant ce permettre de faire du mal à autrui et à cause de ce pour elle avait été créée, elle était aussi dangereuse qu'un loup. Elle était donc une bête sauvage, qui n'était pas dure à domestiquer si l'on était gentil avec elle, ce qui fait que le chien représentait très bien la neutralité de sa nature, mais est-ce que cet argument allait lui sauver la vie ? Hana l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 22
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 281

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mer 14 Fév - 12:21

C'est un visage impassible, sans la moindre once d'émotion, qu'Akua donna réponse au sourire d'Hana. Pourquoi est-ce qu'elle me regarde avec cet air naïf ? Elle veut quoi, que je l'aide en plus à se recoiffer, que je lui dise qu'elle est toute jolie avec son oeil différent ? Non, ce n'est pas ce que j'ai l'intention de faire, pensa évidemment Akua qui ne se pouvait d'être positive bien trop longtemps, sourire et être amicale, ce n'était vraiment pas son truc. Au moins elle s'était en partie retenu de ne pas répondre ses pensées à haute voix. Elle me dégoûte tout autant que n’importe quoi. La vie elle-même me dégoute, après tout.

Alors elle a donc bien commis quelque chose ? Que cela soit un accident ou non, se disait donc la ténébreuse après les paroles de la jeune femme qui voulait faire comprendre à tous son innocence. Je ferai peut-être bien d’écouter cet homme immonde, qu’elle se disait avant d’agir, et d’écouter par la suite la métaphore de la présumée coupable.

« Au moins tu as une raison de vivre. Moi, mon sucre je le recherche toujours. Mais en faut-il vraiment un ? La question est peut-être plutôt là… », répondit Akua à la réponse de la jeune femme. Une chienne errante ? Est-ce que c’est ce que je suis moi ? Hm. Non. Je ne suis clairement pas un agneau, mais je n’ai pas la prétention de l’être non plus. Je ne suis pas certaine d’être non plus un loup… disons que… je suis une chienne, qui a la rage. Je pense que cela me convient, qu’elle conclut dans son esprit après quelques secondes de réflexion, elle qui se voyait comme une émissaire des Ténèbres pour parfaire sa nature d'être négatif.

"Les flammes ne purifient jamais, elle ne font que noircir l'âme du brûlé et celles des brûleurs", fit savoir Akua d'une voix forte pour toucher toutes les personnes ici présentes. "Retournez à vos activités quotidiennes, en continuant de vous voiler la face, en continuant de vous prétendre victimes alors que vous êtes responsables de votre sort dans ces Ténèbres", qu'elle ajouta, ce qui poussa la populace à se retirer de la place du bûcher, maintenant éteint, de craintes de recevoir le courroux de cette femme qui leur apparaissait à la fois ange et démon, mais tous les cas, dangereuse et probablement plus juste qu'ils ne l'étaient eux-mêmes. Seul le Juge restait présent, face aux deux "sorcières" qui osaient défier sa puissance et sa volonté. Il serrait les poings, et de sa haine, de la noirceur de son coeur et celle de son esprit fou de justice vindicative, il se mit à faire naître inconsciemment un Nescient prêt à passer à l'assaut...

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 20
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 226

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mer 14 Fév - 20:44

Suite à la question de son interlocutrice, Hana osa ce retourner pour lui faire face. Cette fille semblait n'avoir aucun objectifs, comme si elle ne savait pas quoi faire de sa vie, comme si elle aussi était perdue. Osant tendre sa main, Hana attrapa celle de la demoiselle, la scrutant avec un regard sincère et doux à la fois.

"Ne vous en faites pas, vous n'êtes plus seule, je suis là à présent et votre sucre, je vous le donnerais, vous le méritez après ce que vous venez de faire pour moi"

Suite à ces paroles, elle la lâcha, ce tournant à nouveau vers l'homme d'église. Ecoutant attentivement ce que disait sa sauveuse, Hana ce demandait si elle avait raison, ce qui la fit réfléchir. C'est alors que la dame en armure fit fuir tout le monde en disant de sages paroles. Il ne restait donc plus personne, a part le trio. C'est alors qu'un nescient ce forma, ce qui eût l'air d'émerveiller la miss.

"Oh c'est fou comme il est grand celui-là ! Il a l'air aussi enragé que la foule qui voulait me tuer tout à l'heure ! Je lui ferais bien un câlin pour le calmer et lui montrer qu'il n'est pas tout seul, mais ce petit chou est un peu trop grand, dommage, va falloir le tuer ! Hey monsieur le brûleur, faut pas rester ici, vous allez avoir de gros problèmes ! Enfin après tout, c'est votre problème si vous, vous faites blesser !"

Semblant savoir ce qu'elle combattait, la fleur tagueuse parlait avec un ton enjoué, qui fini par devenir un peu triste, car elle ne semblait pas avoir envie de le tuer. Voyant que le juge était encore présent, et ne sachant pas trop comment l'appeler, elle le surnomma par les premiers mots qui lui vinrent en tête, tout en parlant avec un ton un peu dur, lui faisant comprendre qu'elle lui en voulait un peu d'avoir voulu l'assassiner. C'est alors qu'une boule de feu et d'électricité tomba sur la créature dans le but de lui faire des dégâts. Sachant très bien qui avait pu faire cela, Hana leva la tête en ayant un sourire aux lèvres.

"Oh mon Kanashi tu es revenu ! Je suis si contente que tu aies bien ! T'en fait pas, celui-là j'ai pas tenté de l'adopter ! Les habitants ont été méchants avec moi, mais s'ils meurent, cela revaudra à ê devenir comme le monstres qu'ils me voient, alors l'énerve pas trop pour éviter qu'il ne détruise pas totu !"

L'oiseau bleu métallique ayant descendu un peu du ciel, était bien visible, ce qui avait de quoi faire passer Hana encore plus pour une sorcière, mais tant pis, l'importance était de protéger les habitants pour leur montrer davantage son innocence sur le fait qu'elle n'était pas le monstre qu'ils devaient faire cramer. Parlant même avant qu'il n'ouvre le bec, Hana semblait connaître son compagnon par coeur, ce qui fit soupirer ce dernier. Ce sentant moins en danger, la jeune fleur semblait presque s'amuser de cette situation, ce qui avait de quoi la faire passer pour une folle bonne à enfermer, car normalement, on aime pas les créatures des ténèbres qui veulent nous bouffer, ce qui était tout le contraire d'Hana, qui ne les craignaient pas du fait qu'elle n'avait pas en elle son véritable coeur, la poussant ainsi à vouloir adopter toutes ces créatures qu'elle trouvait "chou", au grand dam de Kanashi, qui ce demandait ce qu'elle avait dans la tête pour aimer ce type de bestioles, qu'elle finissait toujours par détruire parce qu'ils étaient trop agressifs ou parce qu'elle les tuaient par accident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 22
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 281

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Ven 23 Fév - 21:43

"C'était une image, hein", rétorqua la ténébreuse jeune femme sèchement, en prétendant ainsi qu'Hana avait pu parlé d'un véritable "sucre" à lui donner, même si ce n'était clairement pas le cas. La remarque d'Akua n'avait donc pas de sens, mais cela représentait en réalité le fait qu'elle avait envie d'embrasser sa nature d'être obscure et de répondre quelque chose de méchant, alors qu'en réalité elle avait été peut-être touchée par les mots d'Hana en retour. Elle avait terriblement envie de faire déchaîner ses Ténèbres et tout ravager dans ce monde qu'elle trouvait totalement stupide, mais détruire cette ville ferait de la peine à Quasimodo, et ça elle ne voulait pas le faire, même si elle avait du mal à se l'avouer. Ah et puis Akua était frustrée de ne pas pouvoir assassiner d'un geste ce vieux Juge se sentant tout puissant, pour la simple et même raison qu'il était une personne comptant pour Quasi' qui s'avérait, lui, compté pour la ténébreuse demoiselle. Elle était complètement bloquée !

Elle n'est pas choquée à la vue d'une telle créature ? Akua avait vraiment du mal à l'idée du monde, ou plutôt du l'univers et de l'époque dans laquelle elle vivait. De "son" temps, enfin, de celui d'Aqua, il était rare qu'une personne sache ce que pouvait être un Nescient et qu'elle ne s'enfuit pas en le voyant se dresser face à elle. Mais à ce moment là, Hana ne semblait pas craindre la chose et avait comme l'habitude d'en affronter. Le Domaine de la Lumière est-il toujours en proie à ce genre d'assaut des Ténèbres ?! se demanda Akua un instant, comme si Aqua avait pu s'exprimer à travers ses pensées à nouveau légèrement. Pour se ressaisir, Akua enragea son coeur et entoura sa Keyblade d'une aura Ténébreuse à la suite d'un cri de rage bestiale, de quoi rivaliser avec ceux de la créature qu'elle était sur le point d'attaquer; jusqu'à ce que l'allié d'Hana se manifeste.

"Je confirme. Nous devons protég-..."
, Akua se morda la langue, ne souhaitant pas parler comme Aqua, "on va éviter un minimum la casse dans l'coin", qu'elle répondit aux paroles d'Hana même si elle s'adressait à l'oiseau. De sa réflexion, Akua décida d'utiliser les Ténèbres qu'elle avait chargé dans son arme précédemment pour protéger les environs et les habitants qui s'y trouvaient, incluant le juge par la même occasion même si cela lui faisait du mal de se l'avouer, en plus de simplement aider quelqu'un, elle protégeait quelqu'un qu'elle avait envie de faire mourir ! De quoi accentuer la frustration de la ténébreuse, et ainsi augmenter son potentiel magique née de la noirceur de son coeur. C'est ainsi qu'elle utilisa sa magie pour créer des dômes de Ténèbres aux dessus des villageois présents dans le quartier mais également autour des bâtiments et édifices importants pour la Cité des Cloches.

"Je me charge de limiter les dégats", informa-t-elle, tendue, en ne pouvant pas bouger pendant qu'elle maintenait ses dômes de protection à l'aide de sa magie. "Chargez-vous de faire disparaître ce Nescient rapidement pendant ce temps là, et après, zoup, on s’éclipse". Oui, car Akua avait grandement envie de s'en aller et de retourner se blottir en haut de Notre-Dame, seule, mais une partie d'elle en venait à espérer qu'elle pourrait prendre un peu sur elle et faire connaissance avec celle qu'elle venait de sauver aujourd'hui. Enfin ça, cela ne serait faisable qu'une fois la créature éliminée !

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 20
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 226

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Sam 24 Fév - 1:53

Ce qu'elle lui avait dit semblait ne pas lui avoir plu, car elle lui avait répondu sèchement, ce qui fit rougir Hana, qui était gênée, car son but n'était pas de l'embêter, mais au contraire, de s'en faire une amie et de la remercier comme elle le pouvait de lui avoir sauvé la vie. Suite à cela, lorsque le Nescient fit son apparition, Hana n'avait pas peur, ce qui semblait intriguer sa libératrice, ce qu'elle remarqua en la scrutant brièvement, ce qui la fit sourire.

"Ce n'est qu'une version plus imposante que ceux que je croise en général et je ne peux m'empêcher de les trouver mignons, je sais, c'est bizarre surtout qu'ils sont pas été créés pour l'être, un peu comme moi... Je suis persuadée que certains d'entre eux peuvent devenir de très bons compagnons de route s'il est possible de former un lien."

Avec une pareille explication, Akua pourrait mieux comprendre pourquoi la demoiselle étrange avait dit à son oiseau qu'elle ne désirait pas l'adopter. Toutefois, en le scrutant encore plus intensément, Hana hésitait presque à lui ôter la vie, car celui-là, était plus gros et grand que les autres, ne partirait pas en fumée lorsque l'envie de lui faire un câlin lui en prendrait, mais bon, son choix était fait, elle n'allait pas revenir en arrière, en plus, même sa camarade de combat semblait être d'accord avec elle, ce qui la fit hocher la tête, l'air déterminée


(Thème Hana : Grandes décisions et défis : https://www.youtube.com/watch?v=WROcJK3ZHGc)

"Je suis partante pour justement éviter le minimum de dégâts, alors par quoi on commence ?"

En voyant sa petite lueur dans ses yeux, Kanashi soupira discrètement, puis il s'en alla à tire d'ailes, ce qui étonna grandement sa partenaire, qui ce demandait ce qu'il était en train de faire. La fille en armure lui donna enfin les instructions, peu de temps après qu'il soit parti. La scrutant protéger les habitants, Hana fit craquer ses poignets, puis elle ce précipita vers le monstre et lui donna un coup de poing, ce qu'il ne semblait pas apprécier, donnant ainsi l'impression que la miss était bien plus forte qu'elle en avait l'air.


"Rapidement ?! Ok, pas de problèmes, mais avant, l'échauffement !"

Disant ces mots avec un petit sourire malicieux, la demoiselle eût alors l'air de jouer avec la créature, cela ce remarquait à la façon dont elle donnait ses coups et faisait quelques pirouettes, ce permettant de lui planter, au passage, quelques kunais pour le ralentir. Bien évidemment, elle ce prenait des fois des coups, mais ça allait, elle s'en remettrait.

"Kanashi, grouille ! J'ai besoin de...."

Avant qu'elle ne finisse sa phrase, un bouquet de fleur lui tomba dessus, ce qui la surprit et faillit lui faire perdre sa concentration. Est-ce que ce dernier était encore fâché contre elle ? Au moins, à présent, elle comprenait pourquoi il s'était absenté. Maintenant que sa décision était prise et que le défi de battre ce Nescient en peu de temps semblait aboutir, Hana ce remit à sourire.

"Que la puissance des fleurs m'accompagne à nouveau ! En avant puissant rayon solaire ramène cette créature perdue chez elle !"

(Thème Hana : Pouvoir floral : https://www.youtube.com/watch?v=bHQZKdkkhE8)

Tenant les fleurs bien en main, près de l'emplacement où son coeur devait normalement battre, Hana semblait être confiante, malgré le fait que le contre-coup n'allait pas jouer en sa faveur. Un puissant rayon lumineux s'échappa de son corps, au niveau de l'organe manquant, aveuglant et affaiblissant grandement l'ennemi. Ce fût Kanashi qui l'acheva en envoyant des boules de feu électriques sur leur adversaire, qui fini par disparaître en laissant derrière lui des boules vertes et jaunes, de quoi gagner de l'argent et restaurer son énergie.

"Je ne voulais pas en arriver là, mais je suis définitivement devenue une sorcière..."

> Et voilà, vous en avez encore trop fait, vous êtes incorrigible ! Excusez-la, c'est encore une enfant, elle utilise ses pouvoirs sans jamais songer à ce qui lui arrive après l'avoir fait. Il lui est donc impossible de bouger et de parler durant un petit temps, un peu comme une poupée à taille réelle. Bon, si on la laisse entre leur main, elle va encore mal finir, vous m'aider ?

Peu de temps après avoir dit ces dernières paroles, Hana s'écroula sur le sol, semblant ne plus pouvoir bouger, ce qui la rendait des plus pathétique, faisant alors pousser un second soupir à l'oiseau, qui ce demandait si un jour elle allait apprendre de ses erreurs. Ce permettant de prendre la parole, pensant que de toute façon, c'était fichu pour être discret, il profita que sa partenaire ne pouvait rien dire, ni faire pour ce venger un peu des actions du passé en ridiculisant davantage la demoiselle. Enfin, au point où elle en était, intérieurement, elle devait sûrement s'en moquer. Le laissant ainsi expliquer ce qu'il ce passait, la miss fleurie ce mit à ce demander si la dame en armure allait faire sa troisième bonne action de la journée ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 22
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 281

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Dim 25 Fév - 14:02

HRP : Héhé du Yousei Teikoku, ça colle bien à Hana ouais ! :3
_____________________________________________________

"Mi-mignons ?!", gloussa Akua à l'écoute de son interlocutrice. Un Nescient ?! Mignon ?! Et elle va me dire qu'un Sans-coeur c'est sexy tant qu'elle y est ? Quel genre de Nescient a-t-elle bien pu rencontrer à part celui-ci ? A l'instar des autres, cette bestiole n'a rien d'adorable, elle n'existe que pour détruire, mais surtout pour être éliminée ! Il est impensable de se lier, d'amitié ou même de rivalité, avec cette vermine, qu'elle se disait, peut-être en se projetant à travers les créatures dont-elle pensait, bien qu'elle ait côtoyé volontairement ou non des Sans-coeur et Nescient dans le Domaine des Ténèbres, de sa naissance à sa libération. Akua ne voyait en ces créatures qu'une incarnation des Ténèbres parmi tant d'autres, des créatures sans conscience et sans compréhension de l'univers qui les entoure, qui ne peuvent interagir avec lui qu'en le rongeant de part leur nature. Est-ce que c'est ainsi qu'elle se considérait également ? Elle avait beau s'être développée une conscience au cours de son développement, elle qui n'est à l'origine qu'un fragment d'Aqua, il était probable qu'elle se voyait comme un être insensé et dénué d'un esprit compréhensif. Un fait que ne semblait pas partager la jeune brunette aux origines mystérieuses, qui titillait la curiosité d'Akua. Qu'est-elle ? Est-ce l'une de ces Simili ? Je n'en ai pas l'impression, elle est vraiment... différente. Akua voulait savoir avec qui elle venait de s'allier pour protéger la Cité des Cloches, la voir combattre allait probablement être un moyen de mieux la comprendre.

Alors qu'Akua était une maîtresse du maniement de son arme, l'autre jeune femme avait probablement une prédilection pour le combat à mains nues au vu des coups de poings violents qu'elle assainit à la créature, même si elle lançait également habilement les armes de shinobi qu'elle avait. De tels coups auraient brisés les os de son utilisateur chez n'importe quel être humain classique, et elle résistait tout aussi bien aux ripostes de l'ennemi. C'est bien beau tout ça, mais il faudrait accélérer le pas, se disait Akua tandis que ses barrières et boucliers magiques commençaient à se fissurer, indiquant que la ténébreuse n'allait plus pouvoir tenir bien longtemps son sort de protection à une telle ampleur. Mais la jeune femme voyait l'attaque finale être mise en place, Akua devait donc tenir le temps que le rayon de lumière ne frappe sa cible avant que l'acolyte d'Hana ne termine le travail. L'onde de choc provoquée par le combo de ces attaques balaya l'air et fit se briser les boucliers de protection fissurés d'Akua, qui voyant l'ennemi disparaître, annula sa magie pour que les morceaux de barrières ne tombent que de justesse sur les habitants. Comme des morceaux de verres, ces fragments de barrières magiques pouvaient blesser... et c'est pourquoi Akua en laissa quelques uns filés dans la foule. Histoire de punir le peuple par quelques blessures légères, et surtout histoire de ne pas se sentir trop frustrée de ne pas tous les avoir éliminer dans un torrent de Ténèbres.

En disparaissant, la créature laissa place à tout ce qu'il fallait pour reprendre du poils de la bête, même si l'argent ne motivait pas Akua. Ce qui lui revînt, à elle, cela était la négativité qui avait donné vie à la créature, sous la forme d'un courant d'air obscure rempli de filaments noirs qui vînt l'entourer telle une aura avant de pénétrer en son corps.
"C'est donc bien ce que je pensais...", s'avoua Akua, qui venait de comprendre que le Nescient pu prendre forme grâce à la noirceur du Juge Frollo, mais surtout grâce à la présence d'Akua qui donnait involontairement forme à cette noirceur. Elle était jusqu'à ce moment là inconsciente de ce "talent" qui l'habitait.

"Je n'excuse jamais personne, pas même ma propre conscience", lâcha la demoiselle aux cheveux bleus en réponse à l'oiseau métallique, en regardant le corps inerte de l'autre être semblant artificiel. "Et puis... elle n'a pas à s'excuser non plus", qu'elle ajouta de manière plus douce en se rapprochant de sa camarade du jour, qu'elle prit délicatement dans ses bras, comme une enfant qui tiendrait avec amour son poupon.

"Bougeons de là, avant que la masse ne revienne et ne suive Frollo", fit savoir Akua en s'élançant dans les airs pour bondir de toitures en toitures pour rejoindre un coin à l'abris des regards méprisants; et ça, dans la Cité des Cloches, seul le clocher de Notre-Dame pouvait le permettre. Akua ramena Hana dans le repaire qu'elle habitait depuis plusieurs jours, ou semaines, si ce n'était pas déjà plus. Elle déposa la jeune femme sur une couchette que Quasimodo avait précédemment installer pour Akua elle-même, mais évidemment, elle ne prit jamais la peine de s'y loger pour ne pas avoir à se sentir redevable du bossu.

"Oh ! T-tu-tu nous as amené de la visite, je ne m'étais pas préparé à ça !", dit Quasimodo qui se présenta sur place. Un peu timide de voir de nouveaux amis, il regarda son reflet dans le reflet de la grosse cloche pour arranger sa mèche tombante et la replacer sur son crâne à la faible densité de cheveux. "Bonjour ! Bienvenu dans Notre-Dame, je suis Quasimodo hum... mais vous pouvez m'appeler Quasi' !", fit savoir le bossu d'un ton heureux, même s'il gardait ses distances avec les inconnus à cause de sa timidité naturellement dû à son mode de vie.

"Je ne suis pas revenue pour faire les présentations", lâcha Akua qui n'avait toujours pas donné son identité, ni à Hana et son camarade, ni même à Quasimodo qu'elle côtoyait pourtant depuis son arrivée dans la Cité des Cloches.

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 20
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 226

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mar 27 Fév - 1:19

HS : Merci ! J'adore top ce groupe, leur style est trop cool !

Kanashi ne comprenait pas grand choses aux paroles d'Akua, en tout cas, pas les premières lorsqu'elle ce mit à parler d'un ton très pensif ce qu'il était advenu du Nescient, comme si elle venait de faire une découverte très intéressante, mais sur le moment, il n'osa l'interroger ce préoccupant trop du sort d'Hana pour faire quoique ce soit d'autre. La fille mystérieuse dit qu'elle n'allait rien excuser, disant même qu'à sa conscience, elle ne donnait pas d'excuses, ce qui fit que Kanashi ce mit à ce demander qui était cete drôle de femme. Elle dit cependant qu'Hana n'avait pas à s'excuser, ce qui le surprit d'avantage.

> Mais... Pourquoi ? Je ne vous comprends pas, expliquez-vous je vous prie !

Pour toutes réponses, elle lui dit qu'il valait mieux s'en aller avant qu'un nouvel effet de masse ne s'en prenne encore à elle, ce à quoi Kanashi était entièrement d'accord. Très partant avec l'idéologie de la demoiselle, il s'envola à tir d'aile, rejoignant ainsi très rapidement la toiture de l'église, suivant sans problèmes la demoiselle qui tenait so poupée à taille réelle. Lorsqu'elle la déposa sur une couchette improvisée, l'oiseau ce posa, préférant rester bien au près de sa maîtresse, car la femme en aremure avait beau avoir eût sauver son amie, on ne sait jamais ce qu'il pouvait arriver et pusi, Hana avait besoin de lui, il le sentait. C'est alors qu'un humain très laid fit son apparition. Il avait l'air timide, mais il fit au moins l'effort de ce recoiffer et de ce présenter.

> Enchanté cher Quasimodo ! Je m'a...

Kanashi s'inclina, mettant une aile devant son poitrail, mais n'eût pas le temps de terminer sa phrase, car Akua dit qu'elle n'était pas venue ici pour faire les présentations, ce qui lui fit ce demander si c'était bien ou non de continuer. De son côté, Hana entendait tout, mais pour l'instant, elle ne pouvait pas bouger, ni parler. Cependant, bien qu'elle avait été surprise par l'arrivée de Quasimodo, elle ne le trouvait pas repoussant, au contraire, elle le trouvait très charmant.


[color=cyan]- En tout cas, merci de nous laisser squatter vos appartements en attendant qu'elle ait mieux, cela ne devrait pas tarder avant qu'elle ne puisse à nouveau ce mouvoir. Une question me taraude l'esprit, et peut-être que mademoiselle voudra également le savoir.. Enfin, bref, je me demandais pourquoi il était nécessaire de ce cacher alors qu'on a rien fait de mal et que tout ces perfides humains peuvent ce balader où ils le désirent alors qu'ils n'ot pas une belle âme ? Il me semblait pourtant que même dans la plus profonde des noirceur, il y avait une notion de justice ! Regardez dans quel état ils me l'ont mise ? Heureusement qu'un éboueur ne passe pas par là, sinon elle finirait broyée parmi d'autres ordures ![7color]

A l'entendre parler, on pouvait comprendre l'énervement de l'oiseau métallique, qui semblait avoir bien plus de coeur que des humains qui en possédait un. Il avait besoin de comprendre, non qu'il ne voulait jouer les grands justiciers, juste calmer son envie de vengeance, ce demandant alors pourquoi hana les avait sauvés après qu'ils aient essayé de la brûler vive et qu'il l'avait humiliée sans aucunes vergognes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 22
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 281

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Sam 3 Mar - 23:45

Le son métallique de ses cuissardes et talons entraient en résonance avec le clocher creux, tandis qu'elle s'éloignait du petit groupe de réfugiés qui venait de se former, parce qu'elle n'avait pas envie de trop se mêler des problèmes des autres, même si c'était en partie raté après le sauvetage qu'elle avait réalisé. Un peu à l'écart, elle ne pouvait pas non plus s'empêcher d'écouter les paroles du droïde à forme aviaire, qui posaient des questions qui paraissaient rhétoriques pour Akua. Elle a quoi dans sa caboche cette poule de fer pour comprendre ce qui ne va pas ? Les gens sont stupides, rien de plus. Ce sont tous des illettrés voulant se convaincre que rien n'est écrit, bien qu'ils idéalisent les mots sortant de la bouche de leur soit disant envoyé de Dieu.

"Et bien... les gens ont peur des monstres et regardons-nous... le Juge a raison, nous le sommes. Je suis borgne, presque sourd et boîteux... que puis-je être d'autre ? Je ne suis qu'un quasi-homme, pas vraiment quelque chose d'humain... c-c-'est ce que mon prénom veut dire, d'ailleurs... ici un monstre est un monstre", répliqua Quasimodo en regardant son reflet dans la grosse cloche centrale au milieu du clocher, un objet doré et lustré par les soins du bossu tous les jours.

Mais qu'est-ce qu'il peut être stupide lui aussi... ce monde est terriblement navrant. Pourquoi est-ce que j'y reste ? Pourquoi est-ce que j'y... reste.
Akua passait son temps a critiqué ce monde qui voyait des abominations dignes du bûcher en toutes personnalités et physiques divergeant de la masse "normalisée", mais pour autant elle n'arrivait pas à le quitter. Est-ce que j'ai besoin de voir les autres souffrir ? Sa nature d'être des Ténèbres la faisait peut-être apprécier de voir la souffrance du peuple de Paris, stupide et condamné. Ils n'étaient pas des lumières et malheureusement pour eux le futur s'annonçait bien sombre. C'est sûrement ça ! Les voir s'élancer vers les Ténèbres à cause de leurs propres craintes est ce que j'apprécie dans ce monde !, qu'elle tenta de se faire croire à elle-même. En était-elle convaincue ? Non, loin de là. Si Akua, si torturée dans ce monde tortionnaire, y restait, c'était pour une toute autre raison. "Ici un monstre est un monstre"... c'est pour cela qu'Akua se retenait, elle-même, prisonnière des rues dallées de la Cité des Cloches. Un monde où on la considère comme un monstre, c'était parfait pour elle ! On lui répétait tous les autres ce qu'elle prétendait être, et elle l'encaissait presque avec plaisir, histoire de s'accepter. Démon, sorcière, monstre... tout cela permettait à Akua de se sentir dans une case, une case négative, mais une case dans laquelle elle pensait se reconnaître. Certaines personnes ont besoin de pouvoir se sentir dans un groupe, faire partie d'un tout, savoir à qui se comparer, pour mieux s'accepter.

"La signification de ton nom...", marmonna Akua en revenant vers le reste du groupe. Elle se positionna derrière Quasimodo, et regarda son propre reflet avec le bossu, qu'elle surplombait de presque deux têtes. "Un nom ne veut pas dire grand chose. Il a été donné pour une raison X ou Y, mais en réalité il n'appartient qu'à toi. Il n'y a que toi qui décide de la signification de ton nom, puisqu'il est symbole de ce que tu es, de ton individualité, de ton ipséité, ton identité propre", ajouta la jeune femme de manière pédagogique, beaucoup moins brutale qu'à son habitude. "J'ai pour prénom Akua. Ce que cela signifie... c'est que je suis une personne à part entière, et ça personne ne peut me l'enlever, pas même moi", qu'elle fit savoir, révélant ainsi son identité, avant d'éclaircir son visage en passant sa main dans ses cheveux pour faire tenir sa mèche derrière son oreille. Dans une autre circonstance, Akua aurait probablement parlé de son prénom en vantant la signification étymologique de son nom, en faisant référence au caractère "悪", "aku", à savoir le mal pour justifier sa nature maléfique. Mais bien plus que de se voir en tant qu'un être maléfique, la version diabolique d'Aqua, Akua voulait se voir comme un être à part entière, qui n'était pas à relier à son alter-égo. Mais ça, elle l'oubliait bien trop souvent, et la Cité des Cloches l'avait trop facilement aider à s'ancrer dans cette vision des choses. Mais elle venait de se défaire de ces chaînes qui la retenait dans ce monde en s'ouvrant aux autres, et en prenant mieux conscience de ce qu'elle était. Le caractère pour "aku", écrit avec un "悪" venait peut-être d'être changé en "開", avec pour sens "être ouverte".
Avait-on affaire à une nouvelle Akua ?

"La justice est un mot que l'on emploi pour mettre en place des règles et punir ce que l'on considère mauvais. Il n'y a donc pas une seule justice absolue, ce n'est qu'une question d'interprétation", qu'elle répondit à l'oiseau à son tour. "Et leur interprétation est égocentrique. Leur monde ne tourne pas rond, parce que tout le monde y pense en être le centre. Frollo le premier. Il peut paraître judicieux de l'éliminer, mais cela ne réglera rien et les habitants de la Cité des Cloches continueront à tomber vers la noirceur. En éliminant le Juge, qui représente la justice et la Lumière pour chacun d'entre eux, nous ne ferons qu'aggraver leur embrassade avec l'obscurité", expliqua la demoiselle qui savait très bien comment fonctionnait la noirceur chez les hommes, elle qui possédait un coeur de pures Ténèbres.

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 20
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 226

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Dim 4 Mar - 2:10

Kanashi écouta avec attention ce que lui répondait Quasimodo, étant tout de même choqué par ses propos, trouvant même triste la façon dont il ce dénigrait juste parce que la signification de son prénom était mauvaise et pas du tout à son image.

> Je pense qu'il a tort d'êtdre aussi dur. Peut-être que les mentalités devraient-elles évoluer un peu...

Ne sachant pas quoi dire d'autre, il espérait qu'Hana ce réveillerait vite, car elle était plus douée que lui pour le côté relationnel. car même lorsqu'elle ne voulait pas s'attacher aux gens, elle le faisait quand même, prouvant qu'elle était trop sociale et qu'elle n'avait pas assez de volontés pour lutter contre ses propres sentiments. C'est alors qu'Akua intervint, essayant de rassurer le bossu comme elle le pouvait en ayant l'air très pédagogue, ce qui le surprit, car lorsqu'il l'avait vue pour la première fois, ce n'était pas cette qualité qu'il avait vue en elle, mais peut-être qu'en passant un peu plsu de temps avec cette demoiselle, il réussirait à trouver toutes ses autres qualités et défauts, comme il le faisait avec Hana.

> Elle m'a appelé Kanashi, ce qui signifie tristesse, ce qui ne veut pas dire que je suis tout le temps triste. Mon prénom signifie bien plus pour mon amie, car il lui rappelle une personne qu'elle apprécie et de ce fait, je ne me vois pas comme quelqu'un de triste, mais plutôt quelqu'un de chanceux de pouvoir rappeler de la joie, donc mademoiselle à raison, il n'en tient qu'à vous de revoir sa signification. Si quelqu'un lui donnait un autre sens, peut-être vous paraîtrait-il plus joyeux ?

Tout ce qu'il avait dit, Hana le lui avait déjà apprit, ce qu'il disait, avait donc du sens à ses yeux. De plus, il n'avait pas tout dit ô combien il était important pour la demoiselle artificielle, mais ne voulant pas passer pour un vantard, alors il ce tut. La sauveuse d'Hana donna une explication sur l'interprétation de la justice, ce qu'il trouvait très intéressant.

"Dans ce cas, laissons-les continuer de s'éclairer avec cette fausse lumière pour que leur cas ne s'aggrave davantage"

> Mademoiselle Hana, enfin vous voilà à nouveau parmi nous, quelle joie !

Alors que tout le monde parlait, Hana avait fini par pouvoir à nouveau bouger. Elle avait tout entendu, car son cerveau était juste assez éveillé pour lui permettre d'entendre et comprendre ce qu'il ce passait. Ce tenant à présent debout, elle surprit son compagnon de route, qui exprima sa joie de la revoir en pleine forme, et même si ce n'était que parce qu'il avait besoin d'elle en ce moment, elle savait également qu'au fond d elui, il pensait ce qu'il disait. Elle s'approcha de Quasimodo et lui sourit.

"S'il vous plait, ne dites pas n'importe quoi. Ce n'est pas parce qu'ic les gens ne vous aiment pas que vous êes un monstre. Il y a d'autres mondes qui existent e til y en a sûrement un qui vous accepterait tel que vous e^tes ! En tout cas, moi je vous trouve très mignon et sympathique ! Vous méritez de vivre dans un monde bien plus beau que celui-là ! Akua... Merci de m'avoir ramenée en ces lieux, vous êtes adorable !"

Disant cela sans aucunes arrières-pensées, Hana avait l'air plus que sincère. Elle fini par s'approcher de sa salvatrice et se permit de lui faire un câlin, pensant qu'elle le méritait, surtout après tout ce qu'elle avait fait pour elle jusqu'à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 22
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 281

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mar 6 Mar - 17:58

"Quelqu'un... qui lui donnerait un autre sens... ", songea le bossu de Notre-Dame en pensant à la bohémienne qu'il avait pu croisé, celle qui faisait s'emballer son coeur incompris, celle qui lui faisait renaître sa nature humaine, mais celle qui avait accompagné involontairement Frollo vers sa folie. Esmeralda... Le destin de Quasimodo et de Paris était intimement lié à cette beauté étrangère qui faisait chavirer les coeurs, même s'il n'était pas prévu par ce que régissait les mondes que ces deux là ne terminent leurs jours ensembles.

"Je suis sûr que tout s'arrangera ! Le Juge n'est pas une personne m-mauvaise...", ajouta Quasimodo, qui ne voulait pas laisser dans l'esprit des gens une seule image de son père adoptif, l'image d'un homme mauvais, alors que d'une certaine manière, Quasi' glorifiait bien plus cet homme qu'il n’idolâtrait son Dieu ou bien la vie elle-même. Claude Frollo était bien plus qu'un père pour Quasimodo, bien plus qu'un modèle, il était un repaire dont il ne pouvait se passer, dont il n'était pas encore prêt de s'en séparer. Allait-il bien le supporter lorsque le moment serait venu de libérer La Cité des Cloches de ses tourments, et par extension, de se libérer de l'emprise du Juge ? Il n'était pas encore temps pour Quasimodo d'y songer, même si cela allait arriver plus tôt qu'il ne pouvait l'imaginer.

C'est timidement que le bossu tortilla du pied en rougissant, se tournicotant les doigts, lorsqu'il reçu des compliments de la part d'Hana. De quoi lui faire oublier Esmeralda un brin de temps, s'imaginant dans les bras de celle qu'il ne pouvait maintenant plus regarder en face sans émettre un ricanement nerveux. "Oh a-a-arrêtez s'il vous plait", qu'il balbutia timidement.

"Hé arrête ça merde !", lâcha de son côté Akua, qui n'était pas prête à recevoir une embrassade de la part d'Hana. De manière beaucoup moins timide que Quasimodo, même si elle était peut-être même plus gênée que celui-ci. C'était bien la première fois qu'Akua recevait ce genre de signe affectif, et c'est pourquoi elle ne savait pas comment réagir. Raide comme un piquet, elle ne bougeait pas d'un pouce, et tremblait presque tellement elle se crispait sur elle-même pour pouvoir supporter ce type de rapprochement physique. Je vais finir par devenir aussi bleue que ma tignasse !, qu'elle eut le temps de penser en se rendant compte qu'elle ne respirait même plus à force de se raidir. Faites-vite qu'elle me laaaache !, se disait la demoiselle en brisant le quatrième mur de la narration. "G-gn-gr", qu'elle gémissait en ne sachant pas quoi répondre à cette forte accolade, jusqu'à réussir à se libérer de l'emprise d'Hana et se dépêcha de faire apparaître un couloir des Ténèbres pour s'y engouffrer et fuir cette situation qui la dérangeait au plus haut point.

"... qu'est-ce que c'est que... ce sentiment ?", se demanda la demoiselle des Ténèbres en se serrant la poitrine ...

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 20
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 226

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mer 7 Mar - 23:02

Quasimodo prétendait que Frollo n'était pas si mauvais qu'ils le pensaient, ce dont Kanashi s'en dotait, vu comme il avait traité Hana. Cette dernière, après avoir dit ce qu'elle pensait au bossu et que ce dernier lui répondit, elle ne pu s'empêcher de rigoler, le trouvant adorable. Par contre, elle ne comprit aps la réaction d'Akua. Pourquoi elle est aussi raide ? Pourquoi elle devient toute bleu ? Elle a quoi l'Akua ? Hana commençait à avoir un peu peur, ne sachant pas s'il fallait la lâcher ou non. C'est alors qu'elle réussi à ce libérer et s'enfuir, ce qui surprit la fleur éphémère qui poussa un petit cri de surprise.

"Mais... J'ai fais quoi de mal ? Pourquoi elle est partie ?"

> Elle n'aime peut-être pas les câlins, et puis, sans vouloir vous vexer mademoiselle, quand un humain devient bleu, il faut le lâcher, parce qu'il est en train d'étouffer et il risque d'y passer.

"QUOI ??? J'ai faillis tuer ma sauveuse ????!!! Oh non !!! Je voulais pas lui faire de mal, je t'assure ! Il faut que je la retrouve ! Je dois m'excuser ! Je vasi faire comment pour la remercier si elle aime pas les câlins ? Bon, je vais d'abord la retrouver ! Youhou Akua vous êtes là ?!!!"

Ne comprenant rien, Hana était toute étonnée, ce n'est que lorsque son oiseau mécanique lui apprit que son action aurait pu tuer sa sauveuse qu'elle ce rendit compte de son erreur. Mettant ses mains de chaque côtés de sa tête, elle s'excria vivement, semblant regretter profondément son geste. Ayant l'air désolée et désespérée, elle ce mit en route, afin de chercher la demoiselle. L'appelant et lui demandant si elle était là, l'artificielle c'était mise à fouiller la cathédrale de fond en comble, tandis que Kanashi ayant l'air gêné, ce tourna vers Quasimodo.


> Désolé, elle veut toujours trop bien faire. J'espère que vous n'avez rien à cacher parce que là, elle est partie pour tout retourner votre refuge

Kanashi espérait que la réponse serait favorable, ne voulant pas s'attirer les foudres du bossu. Hana de son côté, continuait à chercher. Au bout d'un moment, elle en eût marre et s'assit sur les marches qui menaient au clocher. Ayant l'air triste et désespérée, Hana ne savait plus où chercher. Mettant ses couds sur ses genoux, elle posa ensuite sa tête sur la paume de ses mains, semblant être déçue. >


"S'il te plait, revient.... "

Une larme coula de l'un de ses yeux, mais pensant que ce n'était pas le moment, elle enelva sa tête de ses mains et la redressa tandis qu'elle posa ses mains sur ses genoux. Pensant alors à une chanson positive, elle ce mit à la chanter : https://www.youtube.com/watch?v=eLyxUFlA-7I C'était peut-être ridicule, mais elle espérait que cela la ferait revenir à ses côtés, car leur histoire n'était pas terminée, une nouvelle destinée ce traçait sur leur chemin, elle ne pouvait pas ne plsu vouloir la voir après ce qu'elles venaient de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 22
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 281

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Ven 16 Mar - 16:56

Boudoumdoum. Boudoumdoum. Boundoumdoum. Le rythme cardiaque d'Akua c'était accentué, elle stressait, il y avait comme un gouffre sous ses pieds dans lequel elle s'engouffrait. Le sentiment qu'elle ressentait lui était apparu premièrement flou, mais en cherchant dans sa mémoire, celle qu'elle se cachait, elle su ce que c'était. En accédant aux émotions passées dans les souvenirs d'Aqua, son incarnation ténébreuse su mettre un mot sur cette sensation qui réchauffait sa poitrine tout en lui donnant l'impression de suffoquer comme si elle était tombée dans un bain gelé. Mais cela ne fonctionnait pas de la même manière chez Aqua que chez Akua, à priori...

La sensation de chute dans un gouffre sans fin s'arrêta pour la demoiselle, qui réussi à reprendre son souffle calmement après une grande inspiration suivie d'une expiration relativement maîtrisée. Son coeur organique repris également un semblant de rythme standardisé et normal, même s'il donnait toujours un léger sentiment de pincement à la jeune femme qui ne s'en était pas pleinement remis.

Je me sens peut-être plus humaine ainsi..., qu'elle songea, en se retournant, marchant sur ses pas précédents, afin de sortir du couloir des Ténèbres qu'elle avait ouvert, et ainsi, revenir à la Cité des Cloches. Au bord du portail qu'elle avait fait apparaître, prête à s'y élancer, elle respira à nouveau un bon coup pour assumer ce qu'elle avait en tête et au coeur, avant de se lancer. Traversant le vortex ténébreux, elle arriva à nouveau dans le clocher, et son coeur résonna avec la voix de la jeune femme artificielle.  J'arrive, j'arrive ! qu'elle pensait en accourant vers la voix de celle dont elle ignorait toujours le nom.
C'est après avoir essuyer la larme qui avait humidifiée la joue de la demoiselle qu'Akua apposa un léger baiser sur celle-ci.

"Je suis là", qu'elle fit savoir en souriant, réajustant sa mèche derrière ses oreilles pour laisser son joli visage pleinement apparent. "Je m'excuse de m'être en aller comme ça, c'est que, je ne suis pas habituée à tout ça. Mais, je veux bien m'y habituer, si tu me le permet", qu'elle ajouta en se blottissant contre la brunette.

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 20
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 226

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mar 20 Mar - 14:34

Peu de temps après s'être tuée, elle senti un doigt essuyer sa joue, ce qui la surprit. C'était elle ? Est-ce que c'était vraiment les doigts d'Akua ? Elle n'osait pas bouger, ni même regarder, de plus, elle avait l'impression qu'à l'endroit où ce trouvait normalement son coeur, il y avait de l'agitation, comme s'il y avait de l'accélération, comme si son coeur était à son emplacement, ce qui lui procurait une sensation très intense et étrange à la fois. Sentenant ensuite un baisé ce poser sur sa joue, la miss ce mit bêtement à sourire. Oui, pas de doute, c'était bien Akua qui était revenue vers elle, comme elle était heureuse.

"Non ! Non ! Ce n'est pas à toi à t'excuser, c'est à moi ! Je... Je suis désolée, je ne voulais pas te faire de mal, ni te faire fuir, parce que..."

Parlant un peu vite en ayant l'air vraiment désolée, Hana ce tut subitement. Pourquoi ? Pourquoi elle réagissait comme çA au faite ? Pourtant, cela faisait si peu de temps qu'elles s'étaient rencontrées n'est-ce pas ? Alors pourquoi ? En voyant son air ahurit, Kanahsi ce frappa son front avec le plat de son aile.

> Oh non mademoiselle Hana vous n'allez pas recommencer ! ça suffit ! Vous redescendez sur terre !

Ayant peur qu'elle ait à nouveau un coup de foudre et qu'elle soit à nouveau malheureuse, il tenta de la dissuader, mais rien n'y faisait, de toute façon, elle ne l'écoutait pas, elle était trop attentive aux paroles d'Akua, qui la faisaient craquer et lui faisaient baisser sa garde et la rendait ainsi très vulnérable, encore plus lorsqu'Akau ce blottit contre elle, ce qui la déstabilisa totalement.

"Bien sûr que je te le permets, tout ce que tu voudras tant que je peux continuer d'être à tes côtés... Je... Je suis désolée... C... C'est vrai qu'on ne ce connait pas depuis longtemps... Enfin... Je crois que je me suis attachée à toi et ce n'est pas bien, enfin... Ce n'est pas contre toi.... C... C'est plutôt contre moi... Je... Je ne devrais pas m'ouvrir comme çA aux gens"

> Mademoiselle Hana, je vais encore devoir être une fois de plus obligé de parler pour vous si vous ne lui dites pas dès le début la vérité sur votre compte.

"Tais-toi !"

Hana n'arrêtait pas de balbutier, elle ne savait pas pourquoi elle ce sentait aussi mal à l'aise tout d'un coup en ce rendant compte qu'elle avait laissé ses sentiments aller trop loin et qu'ils devaient ce taire avant que cela ne dégénère. Kanashi, ce réjouissant presque qu'elle ait comprit, voulu à nouveau parler pour elle et raconter son passé pour que cela soit moins douloureux, mais au lieu de cela, elle lui dit de ce taire. Ce rendant compte que sa voix s'était élevée au point d'en faire trembler les cloches, en lui disant de ce taire, elle eût l'air gênée, tandis que Kanashi s'était figé sur place, ne s'attendant pas à une telle réaction, ce qui la fit baisser un peu la tête en rougissant.

"Excusez-moi, je n'ai rien maîtrisé du tout ! Ce n'est pas contre toi, mais a chaque fois que tu racontes mon histoire, ça me porte pas chance, donc désolée, j'aimerais que nous, nous taisions, juste pour une fois...."

Kanashi eût l'air très surprit en entendant sa rqueête. Etant son ami, il ne pouvait pas contredire son choix, en tout cas pour une fois, comprenant les intentions de la jeune expérience, qui semblait beaucoup tenir à cette étrange demoiselle qui lui avait sauvé la vie, quelques heures plus tôt, devant une foule envieuse de voir cramer une innocente. Il était vrai qu'elle ne la connaissait que très vaguement, mais le peu qu'elle connaissait, elle s'y accrochait et lui permettait d'évoluer petit à petit pour devenir de plus en plus humaine. Va savoir comment allait ce finir cette rencontre, tout ce qui était sûr, c'est qu'Hana ne risquerait pas de l'oublier de si tôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 22
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 281

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mar 27 Mar - 19:27

Même si elle se sentait maintenant fortement proche d'Hana sentimentalement, même si cela restait confus dans sa tête et qu'elle était certainement influencée par le fait d'en partie se reconnaître en elle, elle qui était rejetée en faisant partie d'une minorité bien trop souvent non-apprécie; Akua se rendit compte qu'il y avait néanmoins quelque chose qui la différenciait grandement de la jeune brune. 
Hana n'était pas totalement seule, elle avait Kanashi qui veillait sur elle et qui la connaissait mieux que quiconque. Pouvait-elle s'immiscer dans la relation entre les deux êtres mécaniques ? Avait-elle besoin d'établir une certaine rivalité avec l'oiseau d'acier ? Je ne me sentirais probablement jamais à ma place en voyageant avec ces deux là, ils se connaissent trop bien... tandis que moi, je ne suis même pas certaine de me connaître moi-même
Et puis le compagnon de la jolie brune semblait impliqué qu'Hana se liait facilement avec autrui, ou même peut-être trop facilement... Et puis Akua s'est surprise à penser "Je ne suis sans doute pas la première qu'elle ai-", une phrase qu'elle n'avait pas fini par terminer dans sa tête, parce qu'il lui était tout bonnement impossible de prononcer un tel mot, même dans sa simple boîte cranienne.
Akua se disait qu'elle venait être un point négatif dans la relation des deux amis, probablement de longues dates, qui commençaient à hausser le ton chacun de leur côté. L'un pour faire parler de force sa camarade, l'une pour faire taire le premier. Kanashi connaissait les secrets d'Hana, qu'Hana ne voulait pas partager.

"Ne vous disputez pas à cause de moi, je n'ai pas besoin d'en savoir plus sur Hana", fit savoir Akua en tentant de ne pas paraître trop froide, elle qui était bien trop souvent sèche dans ses paroles puisqu'elle n'avait pas l'habitude de parler autrement. Là, pour une fois, cela allait, même si l'on ressentait bien qu'elle n'était pas à l'aise en s'exprimant de la sorte; puisqu'elle faisait de longues pauses entre chaque mot pour contrôler son intonation de voix. "Tout ce qu'il m'importe c'est qu'elle aille bien à présent, enfin, c'est ce que je pense...", qu'elle ajouta plus sûrement avant de faire semblant de douter, pour ne pas être trop gênée à l'idée d'affirmer quelque chose de ce genre de vive voix.

"Et puis, je n'ai pas forcément envie de vous faire connaître mon histoire", avoua ensuite la jeune femme ténébreuse, qui n'était pas toute fière de ses origines même si elle n'avait pas eu le choix que de les accepter pour ne pas finir folle. Un peu comme, à ce moment là, elle devait accepter des sentiments qu'elle ne maîtrisait pas pour réussir à définir la personne qu'elle était."Tout le monde possède un paillasson sale à l'entrée de chez soit, et ce n'est pas sur ça que l'on peut juger une personne. En admettant que n'importe qui puisse juger autrui, et nous avons eu la preuve aujourd'hui qu'il n'y a aucun jugement à rendre qui serait totalement louable", qu'elle prononça juste après, même si elle savait très bien que le "paillasson" à l'entrée de chez elle était tâché de sang, et qu'elle s'était déjà permise d'appliquer la sentence ultime en tant que jugement à certains de ses adversaires passés.

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 20
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 226

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mar 27 Mar - 22:09

Suite à sa petite dispute avec Kanashi, Akua prit la parole pour leur dire de ne pas ce disputer à cause d'elle. Les deux amis ce regardèrent, ce demandant pourquoi elle disait cela, puis Hana ce mit à sourire, la trouvant trop mignonne d'essayer de régler l'affaire.

"T'en fait pas, tu n'y es pour rien, c'est juste qu'il est trop. bavard et sérieux et moi.. trop naïve et ignard... Oui, c'est çA ! C'est normal qu'on ce dispute, mais cela ne dure jamais longtemps. Pas vrai vieu fou ?"

Hana avait un grand sourire aux lèvres en disant ce qu'elle pensait. Par contre, elle ne sait pas vraiment ce qu'il lui prit de traiter son ami de la sorte, car ce dernier n'apprécia pas. Il le lui fit savoir en lâchant des étincelels au-dessus de sa tête, ce qui la surprit, puis la fit rigoler. Son rire ce tut rapidement quand Akua dit que tout ce qui compétait, c'est qu'elle allait bien, ce qui fit détourner la tête à la demoiselle, qui eût l'air un peu mélancolique.

"Oui..."

> Oui, vous avez raison ! Tant que la sorcière peinturlurée rigole, c'est ce qui compte le plus

Elle aurait tant voulu lui dire que ce n'était pas la vérité et que plus les années allaient passer, plus sa santé ce désagrégerait, plus elle serait malade et pour finir par disparaître complètement, un peu comme une fleur qui fanerait en perdant ses pétales les uns après les autres. Soupirant en ayant cette pensée, Kanashi intervint, sachant très bien à quoi elle pensait, ce qui fait qu'il en profita pour ce venger pour éviter qu'elle déprime, ce qui la fit relever la tête en ayant une bouche et des yexu tout ronds, montrant sa surprise en l'entendant parler, ce qui fit rigoler son compagnon, qui ce dit que s'il avait eût une langue plus grande, il aurait pu la lui tirer. Akua enchaîna alors en disant qu'elle n'avait pas envie de savoir son passé et qu'elle n'avait pas vraiment envie de lui dire le sien, ce qui fit sourire Hana. Cette dernière écouta alors jusqu'au bout Akua en constant qu'elle avait l'air de faire des efforts sur comment lui parler, cela ce voyait aux mimiques de son visage.

"Oui, tu as entièrement raison ! Merci Akua ! Je t'adore ! En plus, tu as l'air de faire des efforts pour bien me parler, tu es vraiment trop chou, mais faut pas te forcer, hein ? Je voudrais pas que tu sois mal à l'aise"

Hana avait envie de lui dire que son paillasson, il était pas sale, il était juste abîmé, parce qu'il avait été construit de bien trop de tissus différents et qu'il n'était pas assez résistant et que la dernière personne qui l'avait utilisé en avait arraché un morceau, mais si elle lui disait tout cela, elle risquerait de comprendre et elle aurait peut-être peru en apprenant la vérité, ce qu'elle ne voulait pas. Continuant à lui sourire, elle lui disait tout ce qu'elle pensait, sans avoir fait attention au fait qu'elle la tutoyait au lieu de la vouvoyer, ce qui pouvait paraître impoli, cependant, elle ne le faisait pas exprès, c'était parce qu'elle ce sentait en confiance avec cette nouvelle amie.

"Tu sais quoi ? Vu qu'on partage un peu le même genre de pensées, ont devrait partir et explorer les autres mondes ! Je sais, c'est injuste pour Quasimodo, je voudrais bien l'emmener avec nous, sauf qu'il est beaucoup trop attaché à ce méchant homme, il serait tout perdu sans lui, mais toi, tu n'as rien à faire là, tu perds ton temps ici, tout comme moi. J'ai un vaisseau pour voyager, t'en fait pas, c'est sans risques... Enfin... l'atterrissage c'est pas encore ça... Pas grave tout le reste du trajet est sans encombres, en plus, je pourrais te présenter Yuri, c'est mon GPS, il a une conscience, comme Kanashi, sauf que lui, il peut pas bouger, le pauvre"

> Mademoiselle Hana, ne vous emballez pas trop, vous venez à peine de vous rencontrer, peut-être qu'elle n'a pas envie de quitter la Citée des Cloches.

"Oh c'est vrai qu'on est dasn un nouveau monde... Oh zut, avec toutes ces émotions, j'ai oublié le plus important !"

> Vous en faites pas, je m'en suis occupé !

"Merci, tu es un amour ! Pour te remercier et surtout pour m'excuser, je te déposerais à Disneyville, comme ça, tu pourras aller voir ta petite-copine. Toi aussi t'a le droit d'être heureux surtout que... ça serait égoïste de ma part si je ne faisais rien pour toi ! C'est vrai après tout, c'est pas parce que j'ai enfin compris que je ne devais pas m'attarder sur ce garçon qui en a rien à foutre de moi, que moi je dois gâcher ton couple ! Encore désolée Kanashi, merci de m'avoir fait ouvrir les yeux en m'ayant fait comprendre que cet amour était à sens unique. Autant me concentrer sur ce qui est le plus important "

> Je vous remercie infiniment mademoiselle !

Hana s'était légèrement emportée. Elle ce voyait déjà partir à l'aventure avec sa nouvelle amie, sauf qu'encore une fois, Kanashi la fit redescendre sur terre, après lui avoir dit ce qu'il pensait, ne ce gênant pas de lui lancer un regard qui lui ordonnait de dire la vérité sur son mode de pilotage désastreux, surtout à l'atterrissage, ce dont elle avait fini par en parler. Laissant ensuite libre court à ses sentiments, elle s'interrompit quelques instants en prononçant une phrase qu'elle transforma, pour qu'Akua ne s'inquiète pas. Kanashi, lui, était ravi qu'elle prenne cette décision, car il avait très hâte de revoir Pamela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 22
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 281

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Ven 20 Avr - 17:18

Non non, je ne suis pas mal à l'aise, ne t'en soucie pas !, aurait peut-être dit Akua si elle avait autant de gueule pour dire des choses positives qu'elle en avait pour balancer des remarques et phrases haineuses à tout va. Elle ne pouvait pas encore librement s'exprimer et agir de manière totalement agréable, mais comme l'avait fait remarqué Hana, Akua faisait des efforts. Et l'effort le plus impactant sur sa vie allait se produire grâce à la fleur tagueuse.
Quitter Paris ? Ok, je le fais, c'est décidé. Elle n'avait pas véritablement hésité contrairement aux mille et une fois précédente où elle avait pensé à le faire. Sa décision fut soudaine, cette fois-ci, à l'évocation de cette possibilité. Elle y avait beaucoup songé auparavant sans jamais oser se donner une réponse positive, mais maintenant que cette idée ne venait pas d'elle, il était plus facile pour Akua de faire son choix. Il était en effet venu le temps pour elle de quitter la Cité des Cloches, son foyer d'accueil depuis bien des jours, pour trouver autre chose, ailleurs, bien plus qu'un toit où loger; elle pourrait trouver une raison de vivre au côté de celle qu'elle avait sauvé en cette journée, et qui, peut-être, l'avait délivré également de quelque chose de bien plus indescriptible qu'un "simple" bûcher. Peut-être que la sorcière qui est morte aujourd'hui... c'est celle que j'avais en moi ?, s'imagina la demoiselle des Ténèbres, en sachant que ce qu'elle pouvait ressentir pour Hana n'allait pour autant pas totalement faire disparaître sa nature en un clin d'oeil. Il y avait un grand chemin à faire, et Akua était prête à se lancer sur ce sentier d'un pas décidé; tout en espérant ne pas y trébucher.

"Je te suis", répondit sagement la jeune femme aux courts cheveux bleus sans faire de chichis. "Je suis prête à quitter ce monde", qu'elle ajouta simplement de manière efficace, même si elle espérait que cela ne paraisse pas trop direct et douloureux à entendre pour celui qui l'avait aidé depuis son arrivé dans la Cité des Cloches. Probablement pour la première fois, Akua décida de se montrer "gentille" envers Quasimodo. Se déplaçant vers le bossu de la cathédrale de Notre-Dame, elle se baissa pour se mettre à la hauteur de l'hôte de la bâtisse religieuse.

"C'est quoi le mot déjà... hm... ah oui. Merci, Quasi'. J'espère qu'avec toi la ville pourra changer, et que tu arriveras à leur faire comprendre comment un monde doit tourner. Tu es sûrement la personne la plus apte pour cela"
, qu'elle dit au naïf personnage qui ne pu que sourire en gloussant devant cette forme de reconnaissance.

"C'est donc à... Disneyville que vous souhaitez vous rendre ? Je pari que ce monde n'a pas changé depuis tout ce temps", qu'elle se disait après avoir demander confirmation. Elle se souvenait avoir vu Disneyville au travers des yeux et du corps d'Aqua, et elle était certaine de retrouver cet endroit toujours identique. Parce que, même si elle l'espérait pour la Cité des Cloches, elle savait que les mondes ne changeaient jamais réellement au fil du temps. Même si elle paraissait positive, elle savait que Paris resterait encore longtemps plongé dans les Ténèbres, sous la pression sociale du Juge Frollo.

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 20
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 226

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Sam 21 Avr - 1:37

Hana était remplie de joies à l'idée de savoir qu'Akua était prête à les accompagner. Elle avait hâte de voyager à ses côtés et même si son ami mécanique essayait de la freiner, pour qu'elle ne ce fasse pas trop mal à l'atterrissage, si jamais elle tombait de son petit nuage, ce qui n'était pas simple et de toute façon, il avait le sentiment que quoi qu'il puisse dire ou faire, elle ne l'écouterait pas, ce qui lui faisait un peu peur et en même temps, il espérait qu'elle ne s'emballait pas trop vite et encore moins pour rien, car il n'avait pas très envie de la ramasser à la petite cuillère si jamais la fille disparaissait du jour au lendemain.

"Super ! En avant !"

> Vous n'oubliez rien mademoiselle ?

"Euh... Oh oui !"

Hana était tellement enjouée qu'ellle en oublia presque Quasimodo. Ce tournant vers lui, elle laissa Akua lui parler la première, ce sentant tout de même un peu coupable d'être si heureuse, alors que le pauvre bossu allait sûrement être triste en voyant qu'elle lui arrachait l'une des rares personnes gentilles avec lui, qu'elle lui enlevait une amie, mais par chance, les adieux ce passèrent plutôt bien. Hana s'approcha ensuite du sonneur de cloches en ayant son oiseau mécanique, qui avait fini par ce décider à ce poser sur son épaule.

"Je suis entièrement de son avis ! Vous êtes le meilleur ! Merci pour l'hébergement, j'espère que vous, vous ennuierez pas trop sans nous ! Faites attention à vous et à très bientôt !"

Hana déposa un bisou sur la joue de Quasimodo et en ce penchant, Kanashi faillit tomber de son épaule, ce que la miss ne fit même pas attention. Ce relevant un peu vite, le pauvre oiseau faillit à nouveau tomber, ce qui montrait bien qu'Hana ne faisait pas exprès. Akua demanda par la suite si c'était bien à Disneyville qu'elles allaient.


"Oui, mais ont es tpas obligées de le visiter. Je dépose Kanashi et ont reprend le voyage. Tu aimerais visiter un monde que tu ne connais pas ?"

Après avoir dit ces paroles, avec un sourire, elle ce mit à descendre les marches, tout en prenant bien garde de bien ce tenir et de ne pas trébucher, même si cette chute ne lui serait pas fatale, elle ne voulait pas s'amocher davantage. Une fois en bas, elle pu constater qu'il y avait un très grand hall, avec des piliers blancs bien alignés. Des hommes religieux semblaient aller et venir, comme s'ils étaient très occupés. Ils n'avaient pas l'air de les remarquer, ce qui fait qu'elles passaient presque pour des fantômes jusqu'à ce que l'un des hommes les remarquèrent en ayant l'air touché par l'état d'Hana.

- Oh ma pauvre enfant, que dieu vous accompagne dans votre miséricorde ! Il est si bon et aimant qu'il ne peut pas dire non à ses enfants, même quand ils ce détournent du droit chemin, veuillez le pardonner !

"Vous avez-vous assisté à la séance de torture psychologique et physique de cete journée ?"

- Non, mais en voyant votre accoutrement, il n'est pas difficile de savoir ce qu'il vous est arrivé. Je déteste la violence gratuite et malgré ce que je pense, je suis trop lâche pour le crier haut et fort à Frollo, je ne désire pas avoir de problèmes avec lui, ni d'ailleurs avec personne. Si vous voulez faire une demande d'asile, n'hésitez pas à le faire, car si dieu vous a conduit jusqu'à notre porte, ce n'est pas par un simple hasard. Toutefois, si vous voulez vous présentez à lui dans sa demeure, il serait peut-être bien que vous, vous laviez.

"Euh... Merci !"

En lui posant des questions, Hana comprit que cet homme était un peu à l'ouest avec son dieu, mais il semblait être gentil. N'ayant pas comprit son histoire de demande d'asile, elle préféra le remercier, pensant qu'elle demanderait plus tard à Akua ou à Kanashi ce que c'était. Continuant alors à marcher, elle fini par atteindre la sortie du hall.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 22
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 281

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Dim 29 Avr - 17:57

Il est vrai qu'Akua n'était pas hyper emballée à l'idée de se retrouver en plein milieu de Disneyville, de crainte de rencontrer quelqu'un qui pourrait la prendre pour celle qu'elle n'est plus. Et puis, Akua pouvait-elle seulement traîner dans les rues de la cité du Roi Mickey ? Avec la Pierre Angulaire de Lumière située dans son château et protégeant Disneyville des Ténèbres, Akua n'y était clairement pas la bien venue. Il était préférable pour elle qu'elle n'y reste qu'un court temps, juste quelques minutes pour déposer Kanashi, pour s'éloigner au plus vite de l'effet de la pierre magique qui la ferait probablement se sentir mal.

Un monde que je ne connais pas ? J'en ai connu une dizaine à travers les yeux d'Aqua, mais peut-être que cela ne compte pas..., songea la demoiselle un petit temps avant de trancher son jugement pour répondre à Hana.
"Surprends moi. Montre moi le plus incroyable ou le plus inconnu des mondes"
, fit savoir la demoiselle en prenant la marche également afin de quitter la bâtisse sacrée. Marcher tranquillement de la sorte ce n'était pas vraiment le truc d'Akua, elle ne l'avait jamais fait auparavant. D'habitude elle bondissait de toits en toits pour faire vite et ne pas s'embêter à croiser du monde, ou bien elle utilisait simplement ses talents pour se déplacer à travers des vortex obscures. Je n'avais d'ailleurs pas pensé au fait qu'ils n'emprunteraient pas de couloirs des Ténèbres pour se déplacer... peut-être que je devrais arrêter de le faire également, même si cela est si naturel pour moi... , qu'elle se demanda ensuite, en pointant d'elle même le fait qu'elle n'était pas comme Hana, qu'elle était différente et qu'elle ne pourrait pas indéfiniment faire semblant d'être quelqu'un d'autre qu'une incarnation des Ténèbres...
Dans tous les cas, tant que je suis à ces côtés, je ne suis pas dans le besoin d'en utiliser. Le faire reviendrait à m'éloigner d'elle, et ce à la fois sur le plan physique et sur le plan psychologique.

Lorsqu'un homme d'église accosta les trois personnages, notamment la fleur tagueuse en s'attristant devant sa tenue incertaine, la demoiselle des Ténèbres eut envie de faire flamber cet homme en un clin d'oeil de crainte qu'il ne décide de vouloir remettre Hana sur le bûcher et revenir au point de départ. Si cela arrivait à nouveau à Hana, Akua craignait que cela soit comme un retour en arrière, et que tout ce qu'elle avait vécu en cette journée ne représente plus rien, comme si cela n'avait jamais eu lieu. C'est certainement la peur d'oublier ce qu'elle avait appris en cette journée qui la pousserait à ne jamais laisser personne faire du mal à sa compagne de voyage.
Préparant l'invocation de sa Keyblade pour trancher la gorge de l'homme qui aurait pu alerté tous ces semblables, la demoiselle des Ténèbres fut plutôt surprise lorsque l'individu fit savoir qu'il n'était pas d'accord avec les pratiques du juge, tout croyant profondément en sa divinité. La croyance ne mène donc pas tout le monde à la folie ? Il faut croire que non. L'homme ne mérita donc pas de châtiment divin de la part d'une Keyblade des Ténèbres. Ce qui n'était pas le cas des personnes qui attendaient le trio insolite à l'extérieur de la cathédrale.

Quittant le hall et se retrouvant sur la place de Notre-Dame, Akua, Hana et Kanashi furent entourés par les soldats de la force militaire de Paris qui avaient certainement été prévenus de toute l'affaire en cours par le Juge Frollo.

"Rendez-vous, enfants de Belzébuth ! Résistez ne rendra que votre jugement terrestre plus douloureux, et fera de votre jugement céleste une évidence pour le Sacré !", déclara l'un des hommes armés à l'aide d'un porte-voix semblable à une corne de bovin creuse. "Posez les armes à terre, levez les mains au le ciel. Gardez vos pensées païennes et vos viles paroles serpentines pour les messes du démon; au nom de l’archidiacre et juge Claude Frollo !", ajouta l'individu qui se faisait voix du juge et de Dieu.

Ils sont nombreux, mais je devrais être capable de les tuer et d'en désarmer quelques uns pour que l'on puisse passer; pensa Akua tout en gardant ses bras prêts de son corps malgré les obligations du corps militaire. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre, ils sont tous identiques, ils pensent tous la même chose, ils sont tous fous à cause de leurs pensées religieuses... enfin, tous... quasiment non ? Pourquoi est-ce que je doute... à cause de cet homme d'église... Après avoir pu entendre les mots de l'individu qui se lamenta du sort d'Hana, Akua en venait à se demander si tous les croyants pensaient la même chose.
Peut-être qu'à l'intérieur des rangs militaires il y avait quelques braves gens qui croyaient en leur propre vision des choses et qui ne méritait pas d'être confondu avec tous les autres fous pour prétexte qu'ils croyaient en la même divinité. Akua ne pouvait se permettre de tous les mettre dans le même sac et de les éliminer de la sorte. Elle pensa alors à un autre plan d'action.

"Kanashi, envole toi et suis moi"
, fit savoir la demoiselle aux cheveux bleus en se tournant vers la créature aux ailes métalliques, "quant à toi Hana... fait moi simplement confiance", qu'elle déclara avant d'attraper la demoiselle par les reins pour la faire sauter dans ses bras, avant de la balancer de toutes ses forces dans les airs, pratiquement aussi haut que le clocher de Notre-Dame. C'est pratiquement dans les mêmes secondes qu'Akua s'élança à son tour vers le ciel, avant de prendre appuie contre une gargouille de la cathédrale pour se donner une plus grande impulsion, rattrapant Hana, elle traversa de cette manière la place de Notre-Dame à travers les airs, évitant ainsi les hommes portant l'épée.

"Archers, stoppez l'envol de ces démons !", ordonna le chef de la brigade d'assaut, avant qu'une pluie de flèches enflammées ne se dirigent vers Akua, tenant fermement Hana contre elle, qui donnait l'impression de planer dans les airs grâce à son puissant saut.

"Je ne laisserai aucunes flammes l'approcher à nouveau", qu'elle lâcha en projetant une onde de choc de Ténèbres autour d'elles pour arrêter les flèches de feu en plein lancer. La demoiselle se réceptionna sur un toit, pour sauter vers une nouvelle bâtisse et faire au plus vite avant que les ennuis ne s'accumulent, prenant soin de pas trop brutaliser Hana dans ses mouvements vifs, même si Akua ne faisait jamais réellement dans la dentelle. "Si tu as la nausée, tu peux te laisser aller, j'ai... j'ai prévu de changer de tenue dans tous les cas", assura la demoiselle des Ténèbres à sa protégée, avant de s'arrêter, probablement non loin du vaisseau de la miss.

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 20
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 226

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Lun 30 Avr - 0:08

HS : J'adore trop tes rps, ils sont excellents !

En descendant les marches, Hana eût un air songeur. Akua lui avait dit de la surprendre en l'amenant dans un monde incroyable ou inconnu. Quel monde serait susceptible de répondre à ces critères ? Bien sûr, elle en avait visité beaucoup, mais étaient-ils vraiment fait pour une visite guidée ? Elle avait peur de décevoir Akua en ce plantant dans son choix, elle avait tellement envie de lui faire plaisir, que faire ? Kanashi lui chuchota à l'oreille de lui montrer son monde d'origine, ce qui sonna comme une révélation pour Hana, qui déchanta bien vite, car si elle revenait sans son coeur, son père serait sûrement furieux et de ce fait, il serait capable de la chasser comme une pestiférée. Non, ce n'était décidément pas une si bonne idée qu'elle pensait avoir eue. Alors où devait-elle la conduire ? Dans sa tête, c'était l'enfer, une véritable torture de ne pas avoir eût la chance de la connaître plus en détails pour être certaine que là où elles iraient, elle serait heureuse.

Ce mettant alors à ce demander pourquoi c'était si important de ne pas ce tromper, elle fût accostée par cet homme d'église et ne remarqua même pas qu'Akua était prête à lever les armes. Une fois hors de la cathédrale de Notre Dame, le trio eût la mauvaise surprise de ce faire encercler, ce qui fit sursauter la demoiselle, qui commençait à avoir peur, car elle n'avait pas envie de ce retrouver à nouveau sur un bûcher, ce qui était tout à fait compréhensible. Toutefois, même si elle avait peur, Kanashi savait qu'elle pouvait ce défendre contre une armée, car elle avait été crée pour cet unique but, elle le lui avait assez répété que son père attendait de sa part la destruction de tout ce qui pourrait l'ennuyer, sauf qu'avec le temps, la demoiselle était devenue plus humaine et donc plus réfléchie sur ce qu'elle voulait faire, donc pour le moment, elle avait peur et elle n'avait pas envie d'attaquer.


"C'est pas parce que vous parlez bien qu'ont va ce rendre !"

Répliqua Hana en ayant pas envie de leur obéir, même si leur présence la faisait trembler. Ce demandant si cette histoire d'asile pourrait les repousser, elle n'eût pas le temps de le savoir, car elle entendit Akua demander à Kanashi de prendre son envol et de la suivre, ce qu'il fit sans trop poser de questions. C'est ensuite qu'elle lui demanda si elle lui faisait confiance.

"Bien évidemment ! Je sais qu'avec toi, je ne risque rien"

A peine eût-elle terminé sa phrase qu'elle ce fit prendre par les reins, ce faisant vivement rapprocher d'Akua, avant de ce faire expulser dans les airs, ce qui la fit un peu crier, au début, puis ensuite, elle ce mit à rire. Elle ce faisait balader de tous les côtés, mais ce n'était pas grave. Elle adorait cette sensation de planer et de survoler la Citée des Cloches, un peu comme un oiseau. Ce faisant un instant poser sur un toit, son amie lui dit que si elle avait envie de vomir, elle le pouvait.

"Même si j'en avait l'envie, je le ferais pas, parce que cela me désolerait trop de t'enlaidir ! En plus, je m'amuse bien, j'ai l'impression que j'ai des ailes et avec toi, je me sens en sécurité"

> Mademoiselle Hana, ce n'est pas un jeu ! Par chance, mademoiselle Akua à pu éloigner les flèches, toutefois, il n'est pas bon de traîner ! Nous ferions mieux de nous dépêcher ! Venez, le vaisseau n'est plus très loin

En disant ces propos, Hana ria un peu, faisant un grand sourire en ce lovant un peu plus contre Akua, comme pour lui faire un câlin, puis elle ce détacha un peu de la femme, ayant l'air à nouveau sérieuse, car Kanashi l'avait remise dans le droit chemin. Il était vrai que si Akua n'avait pas envoyé cette onde de ténèbres, elles auraient eût de graves problèmes, d'ailleurs, en y songeant, Hana pu comprendre que si sa nouvelle amie utilisait ce genre de pouvoir, c'est qu'elle en faisait partie.

Attendez, comment ça elle en fait partie ? Hana était un peu perdue, car tout les êtres des ténèbres qu'elle avait rencontrés jusqu'à présent avaient été hostiles envers sa personne, alors qu'Akua c'était tout le contraire. Elle était gentille et protectrice, ce qui la déboussolait un peu. Ne préférant pas en faire part à la dame ténébreuse, elle pensait que cela pourrait gâcher leur amitié nouvellement construite et puis, elle semblait ne pas vouloir en parler, donc elle préférait garder sa constatation pour elle, ne voulant aps la blesser.

> Allez le vaisseau, redevient visible !

Ce fût la voix de Kanashi qui s'excitait contre le vaisseau qui la fit revenir sur terre. Le voyant un peu plus loin, il tapait avec son bec contre quelque chose qui semblait invisible, ce qui la fit un peu rire, car elle avait le sentiment qu'il s'énervait contre le vent.

"C'est plus haut et plus à gauche"

Dit la fleur tagueuse assez fort pour qu'il l'entende. Ce sentant alors bête, il ronchonna un peu, puis tapa avec son bec sur la bonne partie, ce qui révéla alors un vaisseau gummi, qui ne semblait pas être très grand, ce qui était un trompe l'oeil, car à l'intérieur, il était énorme, enfin ça, c'était l'avis d'Hana puisqu'elle voyageait souvent en solitaire. Le dessus avait l'air de s'être fait réparé assez récemment, tandis que le reste semblait un peu usé, montrant bien qu'avec tous les choc qu'il avait reçu, qu'il était résistant, un peu comme sa propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 22
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 281

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mer 2 Mai - 18:42

HRP : Héhé ♥ Content que l'on soit deux à à s'amuser ! ^^

Heureusement pour la demoiselle des Ténèbres dont la blanche peau virait commençait à rougir, Hana se délia de sa présence après la remarque de l'oiseau métallique qui préféra rappeler à l'ordre les deux jeunes femmes aux origines différentes mais pour autant communes dans l'étrange et l'originalité. Si je la prend dans mes bras sans y songer, je ne ressent rien de dérangeant... mais si cela vient d'elle, j'en suis chamboulée. Est-ce que c'est réellement cela que j'éprouve ? Est-ce que c'est seulement possible ? se demandait toujours Akua, qui avait envie de mettre un mot sur ce sentiment, cette pesante mais si agréable sensation qu'elle connaissait et qui pour autant lui paraissait si inconnue. Mais même au plus profond de ses pensées, elle était incapable d'utiliser le mot qu'il fallait pour imaginer et parler de ce sentiment et l'émotion qui l'entourait, car elle n'acceptait toujours pas le fait de pouvoir ressentir quelque chose de positif elle qui s'était toujours considérée comme seulement la partie négative d'Aqua... dans tous les cas, Akua était sûrement sur la bonne voie pour aspirer à ce qu'elle souhaitait : devenir une personne à part entière, définir sa propre individualité, être quelque chose de bien différent d'Aqua et qui, de part son vaincu, transcendera son passé !
Aimer quelqu'un qu'Aqua n'a jamais connu, n'était-ce pas là la preuve de tout cela ? Mais "aimer", c'est le verbe que va devoir apprendre Akua, même s'il va lui être difficilement compréhensible.

"Un vaisseau ? C'est donc comme ça que vous voyagez", formula Akua en voyant l'engin mécanique qui permettait de se déplacer à travers les mondes, certainement d'une manière moins pratique que les portails des ténèbres selon le point de vue de la demoiselle aux cheveux bleus, mais cela était sûrement bien moins dangereux pour Hana et Kanashi même si l'appareil était ressoudé à divers endroits.
Mais les Ténèbres pouvaient-ils seulement les influencer ? Kanashi et Hana pouvaient-ils craindre de finir en Sans-coeur ? Ces deux là n'étaient pas des êtres vivants communs, ils n'étaient même pas organiques, est-ce qu'ils avaient... un coeur ? Akua se le demanda une fraction de seconde, mais elle se dit qu'elle n'avait pas à se poser ce genre de question. Cela n'avait pas d'intérêt, qu'ils aient un coeur ou non, tant que celui d'Akua pouvait apprendre à leur côté.

"Mettons les voiles", proposa Akua en se faufilant au plus vite dans le vaisseau, "enfin, même si ce vaisseau n'a pas de voiles. Il n'en a pas, n'est-ce pas ?", qu'elle demanda ensuite en souriant un peu naïvement d'un ton amusée, même si sa voix restait naturellement taciturne et monote.

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 20
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 226

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mer 2 Mai - 20:07

La voyant aussi intéressée et curieuse, Hana ne pu qu'avoir un sourire attendrit, car elle lui faisait penser à une enfant qui découvrait un tout nouveau jouet. Kanashi, lui, ne dit rien, il ce contenta juste de déverrouiller la porte avec son bec, ce qui fait que cette dernière s'ouvrit automatiquement sur le côté. A la base, ce vaisseau n'avait pas été conçu pour qu'un oiseau l'ouvre, il avait juste été fabriqué pourque la demoiselle puisse facilement entrer et sortir, au moins, cela profitait au duo.

"Oui, c'est ça, c'est un vaisseau gummi ! C'est mon papa qui me l'a donné quand je suis partie de chez moi. A ce qu'il parait, il existe des moyens de transports beaucoup plus fun, mais maman veut pas, elle dit que je maîtrise pas assez et elle a peur que je me tue"

> A mon avis, vous pilotez quoi que ce soit d'autre, vous risquerez tout de même de vous tuer avec !

"Tais-toi voyons, sinon elle ne voudra plus venir avec nous, ne lui fait pas peur !"

Kanashi fit son rabat-joie, comme d'habitude, sauf qu'il rigolait en disant ces paroles, ce qui fit que la demoiselle artificielle en fût gênée. Elle pu ensuite voir Akua ce faufiler à l'intérieur du vaisseau, en disant une phrase avec un sourire, comme si elle tentait de dire quelque chose d'amusant.

> Non, il n'a pas d'ailes, il a un moteur solide et rapide

"Si dans son imagination il a des ailes, alors notre vaissseau en aura, je suis persuadée qu'il serait très beau avec"

Kanashi était estomaqué, depuis quand elle parle avec autant d'affirmations ? Surtout pour dire des bêtises sur un monde imaginaire, ce qui ne lui ressemble pas, elle est beaucoup plus terre à terre d'habitude. Hana ce dirigea alors vers le siège de pilotage et mit le moteur en marche, puis elle fit un décollage un peu sec, puis une fois dans le ciel, elle accéléra un peu, histoire de s'éloigner de ce monde corrompu par les ténèbres et une justice des plus dérangeante.

Dans le vaisseau, on pouvait constater qu'en effet, il y avait bien plus de place qu'il n'y paraissait, vu de l'extérieur. Il y avait une chambre, qui ne semblait qu'être très peur utilisée, un petit coin cuisine, un petit salon et une petite salle de bain, ainsi qu'un couloir et le coin de la conductrice, qui était aux commandes. Il y avait de la place pour deux personnes, d'ailleurs, il faudrait qu'Hana songe à rendre les quelques affaires qu'avait oubliées Meiko durant leur voyage, mais n'ayant pas de contacts de sa part, elle les gardait en attendant un appel de sa part.

> Installez-vous, faites comme chez vous mademoiselle Akua. Vous comprenez désormais mes dires de tout à l'heure je présume

Kanashi ne pu s'empêcher d'avoir une sorte de sourire en disant cela. Du côté d'Hana, cette dernière mit sa main sur un objet qui ressemblait à un GPS Tom-Tom tout à fait basique, qui était attaché sur son socle. En l'allumant, ce dernier ce réveilla.


"C'est Kanashi qui t'a éteint ? Il me semblait pourtant ne pas l'avoir fait"

- Je me suis simplement mit en veille prolongée maîtresse ! Alors, ça va mieux ? Vous êtes calmés ?

"Oui ! Ont s'est réconcilié, j'aurais d'ailleurs besoin de tes services pour me montrer la route qui mène à Disneyville. Oh, et s'il te plait, tu te tient bien, il y a une personne importante à bord de notre vaisseau !"

- C'est qui ? Tu as retrouvé Saido ?

[Thème tristesse d'Hana - https://www.youtube.com/watch?v=csq_qtGaG_M)

Yuri, son GPS, contrairement à Kanashi, était courtois, mais beaucoup moins formel que l'oiseau mécanique, cependant, même s'il faisait souvent l'arbitre entre les deux amis pour les empêcher verbalement de ce faire du mal, quand ils ce disputaient, cela ne l'empêchait pas d'avoir aussi des sentiments et de les adorer tout les deux. Toutefois, quand il ce mit à parler de Saido, le beau sourire de la fleur éphémère s'envola. Elle baissa la tête, l'air triste. Ce garçon, elle l'avait aimé et chérit et pourtant, ce n'était pas réciproque de son côté, donc même si elle ne voulait pas l'admettre au début, cette journée lui aura apprit qu'il était temps de ce détourner de sa personne.

Même si elle ne pourrait jamais l'oublier, désormais, quelqu'un d'autre allait combler son coeur vide et meurtri de ce beau sentiment qu'on appelait l'amour. Alors qu'elle étiat sur le point de pleurer en songeant au chat sauvage qui ne l'aimerait jamais, la pensée d'Akua à ses côtés la fit ce ressaisir. Oui, c'était bel et bien terminé, cette belel histoire d'amour à sens unique et éphémère venait de ce terminer, à présent, il était temps qu'elle tourne la page et continue sa route sans lui, mais avec une personne bien plus avenante et présente que le fuun. Hana releva la tête et eût un grand sourire aux lèvres.


"Bien sûr que non que ce n'est pas lui ! Notre histoire, elle n'a jamais vraiment commencée et j'ai pas besoin de lui pour être heureuse ! Cette personne, elle s'appelle Akua et elle est vraiment géniale, elle m'a sauvé la vie plus d'une fois aujourd'hui, tu verras, quand tu lui parlera, tu seras du même avis !"

- Soit, si tu le dis... Voici les coordonnées que tu désires

En entendant de la joie dans la voix, Yuri pu comprendre qu'elle avait fait une belle rencontre, ce dont il ne pouvait qu'être content pour elle. Toutefois, ne la connaissant pas, il ne pouvait pas être aussi emballé que la pilote qui avait l'air ravie d'avoir un être a peu près humain à son bord.

HS : Tu veux faire une dernière réponse où on fait un nouveau rp ? Tu avais une idée précise de monde où tout te va tant que c'est pas un monde lumineux ?

Suite > http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com/t3666-space-trip-an-ocean-of-stars-pv-hana-scarlett
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: |Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
|Cité des Cloches| Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: