Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 197

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Dim 28 Jan - 22:13

Après toutes les aventures qu'elle avait vécue, Hana était toujours à la recherche de Thara. Cependant, comme à l'accoutumée, elle n'était pas seule dans son vaisseau gummi, car Kanashi était à ses côtés, tandis que Yuri les guidaient à travers l'espace, mais à voir la tête que faisait la fleur tagueuse, on pouvait avoir l'impression qu'elle n'allait pas bien.

> Vous aviez pourtant compris dès le début que cela ne marcherait pas entre vus, alors pourquoi être autant dépitée ?

"Parce que je l'aimais vraiment ! Faut te le dire en quelle langue stupide volatile ?! Toute façon, tu peux pas comprendre, t'es pas amoureux !"

> ET mademoiselle Pamela, vous en faites quoi ?

"Elle a sûrement dû être partie avec un autre pigeon à l'heure qu'il est..."

> Je vous interdit de dire cela de mademoiselle Pamela

- Hey arrêtez de vous battre ! Vous allez casser le vaisseau avec vos bêtises !

Etant triste, Hana dit des paroles qu'elle n'aurait jamais dû dire, ce qui énerva l'oiseau, qui ce mit à l'attaquer en lui balançAnt des boules de feu et d'électricité. Yuri essaya de les mettre en garde, mais rien à faire. A cause d'eux, le vaisseau dériva et fini par s'écraser dans la Citée des Cloches. Alors que c'était le jour du marché et que tout le monde faisait tranquillement ses emplettes, Hana faillit faucher la vie de plusieurs victimes, dont la plupart étaient vraiment innocentes. Lorsque leur véhicule volant s'arrêta enfin, Hana fût propulsée en avant et ce cogna très fortement la tête contre le panneau de contrôle, ce qui l'assomma sur le coup. Lorsqu'elle ce réveilla, elle pu voir qu'ont l'avait attachée à un bûcher et qu'ils étaient en train d'allumer le feu.

"Hey ! Qu'est-ce que vous faites ?! S'il vous plait, relâchez-moi !"

- Une sorcière n'a pas la possibilité de donner des ordres. Périt dans le feu enfant de Satan !

Déclara le juge Claude Frollo, un homme d'église qu'elle ne connaissait pas, d'ailleurs, elle n'avait pas l'air de comprendre ce qu'il lui arrivait, ce qui fait qu'elle paniquait. Kanashi, quant à lui, avait eût le temps de s'enfuir et de mettre le véhicule en mode invisible, pour qu'ils puissent à nouveau l'utiliser lorsqu'il réussirait à sauver son amie sans ce faire voir, mais pour l'instant, ça allait être dur. en tout cas, leur visite à l'improviste dans ce monde n'avait aps l'air de plaire aux habitants, qui la prenaient pour une sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 21
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 260

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Dim 11 Fév - 10:43

[ Musique~ ♪ ]

Les braises et étincelles de vie qui s'échappaient du bois consumé par les flammes venaient s'emmêler dans les senteurs de la ville, et teintaient les nuages obscures de la cité enfouie dans les Ténèbres d'une couleur flamboyante ne pouvant qu'évoquer le bûcher qui était alors en cours.

"Tu n'as pas l'intention d'aller mettre fin à cette folie vindicative ? Tu es probablement la seule ici à pouvoir stopper ce massacre !", implorait une étrange créature cornue et faite de roche, dont la partie inférieure semblait manquante, au point où il était difficilement envisageable de considérer la chose comme un être vivant et réel, du moins selon Akua, qui ne considérait cette chose comme un simple morceau de pierre animée par sa folie et sa solitude.

"Tais-toi sale gargouille, tu n'es que le fruit de mon imagination", lui répondit la ténébreuse demoiselle en ne détournant pas le regard vers son interlocuteur, restant perchée sur Notre-Dame, ses yeux rouges et perçants restaient en direction de la place sur laquelle le feu avait lieu. "Cela ne me regarde pas et puis... cela ne me touche pas", fit-elle savoir à la gargouille à ses côtés, avant de commencer à quitter le rebord de la cathédrale pour retourner se cacher dans la toiture de l'édifice.

"Il y en a de plus en plus ! Presque chaque jour un bûcher a lieu, les Ténèbres rongent Paris et le coeur de son peuple ! Il faut mettre fin à tout cela !", s'exclama la créature rocheuse en retenant la jeune femme aux cheveux bleus électriques en agrippant ses bras ballants. "Un jour... c'est peut-être toi qui finira au milieu du bois crépissant, ici ou ailleurs ...", ajouta la chose pour tenter de toucher un peu plus Akua. Elle avait beau avoir un coeur de pures Ténèbres fait pour haïr et cracher sur la vie, elle n'était pas dénuée de coeur, et pouvait donc peut-être se montrer compatissante ou même simplement compréhensive.

"Je saurais me débrouiller toute seule, je n'aurais pas besoin qu'une Akua vienne me sortir de mon pétrin, elle n'a qu'à faire de même", répondit la demoiselle ténébreuse en repoussant sa camarade gargouille d'un geste succinct, tout en gardant un calme impassible, comme si elle n'exprimait pas la moindre émotion, croyant fortement les mots qu'elle prononçait en réponse à ses propres questions.

"Tu n'as pas demander l'aide "d'une Akua", mais n'as donc-tu pas eut besoin de l'aide de ce brave Quasimodo en atterrissant à la Cité des Cloches ? Sans lui, où est-ce que tu croupirais ?", fit remarquer la créature rocailleuse pour remettre Akua à sa place et lui faire comprendre les choses. Agacée, la demoiselle ténébreuse serra les points et fit apparaître sa sombre Keyblade en guise de réponse, se retournant violemment vers son interlocutrice de pierre.

"Quasimodo n'est qu'un larbin ! Une abomination de la nature qui me sert des vivres ! Mais je n'ai pas besoin de boire ou de m'alimenter, seule la noirceur du coeur des hommes est ma source de vie, il n'est rien pour moi, je pourrais même faire couler son sang si l'envie m'en passait !", lâcha la jeune femme qui ne voulait pas admettre que "l'abomination" avait pris soin d'elle depuis plusieurs semaines après avoir été retrouvée blessée dans les ruelles dallées de Paris, et bien plus qu'un sauveur, Quasimodo était une personnage rejetée par sa nature de "monstre", une chose qu'Akua ne pouvait ignorer, un fait dans lequel elle se reconnaissait et c'est pourquoi elle ressentait, contre son gré, une certaine sympathie envers celui que l'on appelait "le bossu de Notre-Dame".

"Akua, ma chère Akua. Comme tu le dis, ne suis-je pas que ton imagination ? L'incarnation de tes doutes et de ta solitude ? Si je te pose ces questions... c'est que tu te les poses également", fit savoir la créature probablement irréelle d'après ses propres mots, "si tu ne veux pas le faire pour cette innocente, si tu ne veux pas le faire pour toi, si tu ne veux pas le faire pour ce que tu vaux... fait le pour Quasimodo, car un jour cela sera sa belle qui se trouvera sur ce bûcher, ou bien Quasi' lui-même... et lui, il aura besoin "qu'une Akua vienne le sortir de son pétrin", termina la gargouille en souriant amicalement avant de disparaître tel un mirage et reprendre place parmi les autres statues inertes qui entouraient les autours de la cathédrale de Notre-Dame.

Grr... saleté de conscience, pensa Akua en se remettant face à la place où le bûcher avait lieu, avant de s’élancer en sa direction en plongeant de l'édifice religieux comme un aigle qui foncerait en direction de sa proie du jour, même si justement, à l'inverse, Akua n'avait pas pour but de faire une victime ce jour-là. Elle avait sauté pour écouter sa conscience, et protéger la vie et la diversité au sein de la Cité des Cloches, ce qui comptaient tant aux yeux de Quasimodo qu'Akua ne pouvait faire semblant d'ignorer.

C'est en jaillissant du ciel en direction des flammes létales que la demoiselle à la sombre armure découpa les liens et cordes qui retenaient prisonnière l'innocente en proie au feu et à la folie du seigneur Frollo, avant de la pousser sans la moindre délicatesse en dehors des flammes qui la menaçaient. Il ne fallait pas non plus s'attendre à ce qu'Akua fasse dans la douceur et la dentelle. A ce moment là présente au milieu des bois embrasés, Akua ferma les yeux un instant, s'imaginant rester là et périr dans les flammes... et si... je ne bougeais pas ? Je suis certainement ce qui s'apparente le plus à une sorcière ou une envoyée du démon dans cette ville. Peut-être qu'en mourant ici, aujourd'hui, rongée par les flammes alimentées par leur croyance futile... ils arrêteront de chercher à tuer toutes les personnes leur paraissant étrangères ? Qu'est-ce que je m'imagine... bien sûr que non. Ce ne sont que des hommes, et l'Homme est stupide.
De sa réflexion, la demoiselle des Ténèbres ré-ouvrit les yeux et figea les flammes de son regard perçant et vif, avant de les éteindre d'un coup de Keyblade qui balaya l'air et repoussa la foule attroupée au tour du spectacle par la même occasion.

"Alors... hmmm... qui sera celui que je jugerai ?", qu'elle demanda à la maisse d'une voix taquine, en pointant chaque personne présente autour d'elle une à une du bout de son arme ténébreuse.

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 197

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Lun 12 Fév - 0:13

Pauvre Hana, pas une seule seconde elle n'avait pensé que ce disputer avec Kanashi la précipiterait vers une mort certaine et douloureuse, mais également lente et très humiliante, car tout le monde regardait son calvaire d'un regard des plus intéréssé. A les voir la scruter ainsi, la miss ce demandait s'ils n'étaient pas en train de regarder un bout de viande cuire. Etaient-ils vraiment heureux d'attendre que la viande ce fasse cuire à bonne température sur un grand feu des plus flamboyant ? Hana voyait bien dans leurs regards, l'impatience qu'ils pouvaient ressentir, ce qui confirma sa question, oui ils étaient heureux de voir une innocente périr lentement dans les flammes, ce qui la déçu beaucoup.

"Où sont donc passé vos coeurs ? Ne me dites pas que vous n'en posséder pas ! Cela serait d'une grande tristesse ! De plus, vous ne pouvez pas restez tous impassibles et hilares face à une scène des plus horrible !"

- Cessez ces jérémiades, elles n'attendrirons aucunes personnes de l'assemblée.

Ce rendant compte que définitivement, personne n'était avec elle, elle ce senti encore plus perdue que tout à l'heure. Elle essayait de ne pas paniquer, même si c'était dur de le garder avec toute cette ambiance désagréable, ce feu qui lui brûlait de plus en plus la peau et qui l'empêchait de bien respirer. Tentant de ce souvenir si son père avait déjà tenté une expérience de ce genre avec son corps, elle ce rappelait qu'il avait déjà tenté de la brûler, mais pas dette manière aussi barbre, même si souvent, il semblait avoir très peu d'empathies pour sa création. Elle résistait au feu, mais est-ce qu'elle allait résister aussi longtemps à celui d'une si grande violence ? Hana avait peur d'y rester. Elle prit l'initiative d'insister une nouvelle fois.

"Vous savez, je connais une sorcière qui a usé de sa magie sur moi. Je sais à quoi elles ressembles et si j'en étais une, je ne resterais pas plantée là à vous regarder avec cet air si vicieux !"

Suite à cette phrase prononcée avec beaucoup de sincérités, une idées lui vint en tête, et si elle usait de sa force pour soulever le gibet auquel elle était attachée ?! Une fois hors du cercle enflammé, elle pourrait faire glisser plus aisément les cordages et éviter de finir en tas de cendres. L'ennuis était que si elle faisait cela, ils la prendraient définitivement pour une véritable sorcière et tout ce qu'elle avait dit jusqu'à présent n'aurait servi à rien, quoique, n'étais-ce pas déjà le cas ? Voulant prendre l'initiative, au même moment, des tomates commencèrent à lui être lancées en pleine figure.

"V..Vous devriez plutôt les manger au lieu de me les jeter, monstres !"

Des larmes commençaient à couler de ses yeux. Comment pouvaient-ils être aussi monstrueux avec les gens qu'ils croyaient différents d'eux ? Peut-être que ses propos n'avaient pas plu à certains, mais de là à la ridiculiser de la sorte, elle ne pensait pas que cela serait possible. Le feu commençant de plus en plus à s'embraser et à devenir de plus en plus irrespirable, Hana voyait bien qu'elle n'était pas encore entièrement formée à réagir convenablement à ce genre de situations, sauf qu'il était trop tard pour s'entraîner.

"Kanashi, si tu m'entends, sache que je suis désolée ! Je regrette ce que j'ai dis ! Je ne le pensais pas ! Vient m'aider je t'en supplie !"

S'exclama la fleur éphémère de la voix la plus puissante qu'elle pouvait avoir en cet instant précis, tout en levant la tête vers le ciel. La baisant à nouveau, elle semblait vraiment désespérée. C'est alors que quelque chose tomba du ciel et coupa ses liens, la poussant hors du bûcher, ce qui fit qu'elle fit une petit roulade, retombant à plat ventre, ce mettant à tousser plus d'une fois, tandis que les habitants ce firent repousser par un vent violent. En tout cas, ce qui était sûr, c'est que plus personne ne lançait de tomates, trop affolés par ce qu'il venait de ce passer pour faire quoique ce soit, même Frollo avait l'air interloqué, ayant l'air de ce demandé ce qu'il ce passait. Entendant alors une voix féminine défier tout ce petit monde, Hana ce releva péniblement, ce mettant d'abord à genoux, pour scruter brièvement sa sauveuse.


*Une femme en armure...*

Songea-t-elle en ne sachant pas trop quoi penser de cette femme, car la dernière personne qu'elle avait vue en armure lui laissait un souvenir assez fort. Est-ce qu'elle était véritablement venue pour la sauver ou pour l'achever plus tard. Pourtant, c'était la seule qui lui avait porté secours, alors pourquoi s'en méfier ? Ele était peut-être gentille, même si les ténèbres de son coeur étaient bien perceptibles.

"Merci... Quand vous le désirez... Je payerais ma dette de vie..."

Ayant l'air des plus sincère, bien qu'elle dû reprendre son souffle, Hana pensait bien régler sa note en temps voulu. Ce relevant avec difficulté, car les membres de son corps avaient de la peine à suivre, Hana enleva le plus de tomates sur ses habits qu'elle le pouvait, remettant ainsi ses cheveux en place, pour éviter que ce qu'il reste de foule, voie plus longtemps son autre oeil, qui était généralement caché par sa chevelure, pour ne pas montrer sa différence de couleur trop choquante avec l'autre.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 21
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 260

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Lun 12 Fév - 22:25

Elle n'a pas l'air vraiment brûlée, elle semble résistante. Pensa la partie sombre du coeur d'Aqua en observant celle qu'elle venait de sauver du bûcher se redresser. Est-ce qu'elle pourra m'offrir sa vie pour me remercier ? J'en doute. Personne ne peut changer ma nature, pas même cette fichue conscience. Akua repartait dans ses idées noires, nées du plus profond de son coeur Ténébreux, des remords qui sont ceux de celles dont-elle provient, une dépression cauchemardesque et bouffante jusqu'à lui faire oublier, trop souvent, qu'elle était maintenant un être à part qui pouvait vivre de lui même. A quoi bon vivre ? Qu'elle pouvait se demander, parfois, même bien trop souvent. Elle était dans la capacité de se donner la mort facilement, de plusieurs manières, comme par exemple en restant dans les flammes, mais pourtant, une fois de plus, elle n'avait pas choisi de faire le choix "facile" de mourir, à moins que le choix "facile" soit le fait de continuer d'espérer qu'un jour tout s'arrangera pour elle, même si elle ne s'en donnait pas les moyens.

"Ne cache pas ce que tu es", fit savoir Akua à haute voix à la brunette qui cachait son hétérochromie, tout en continuant de figer la foule par la peur. "Les véritables monstres, ce sont les loups qui se font passer pour des agneaux. Ceux qui font le mal tout en justifiant leurs actes avec l'effet de la masse et la pression des plus hauts, qui croient pouvoir laver le sang de leur main et de leur conscience en s'excusant au près de leur grand ami imaginaire planqué dans les cieux, ces gens là, ce sont eux les véritables monstres qui devraient se cacher", expliqua la demoiselle aux cheveux bleus en faisant évidemment référence aux habitants de la Cité des Cloches, qui brûlaient jour à près jour les "sorcières" pour protéger l'ordre selon eux, et obéir à la volonté du Juge, lui même animé par la volonté non-exprimée de son soit-disant créateur. "Ceux qui laissent leurs coeurs aux Ténèbres au nom de la Lumière... ce sont sûrement les pires", qu'elle balbutia faiblement, probablement en songeant à un passé qui n'était pas véritablement le sien et dont elle cherchait à se détacher.

"Justement !", se permis de répondre le Juge Claude Frollo, maître de la bourgade dallée, qui sorti de la foule pour exprimer ses mots. "La créature que vous venez d'aider prétend être innocente, alors que nous l'avons vu à l'oeuvre ! Je l'ai vu à l'oeuvre ! Et personne ici ne défiera ma parole, personne ne peut défier la parole de Dieu. Elle est une envoyée de Satan, se cachant derrière un visage angélique", continua d'expliquer le "sage" homme qui était tombé dans la folie et ayant entraîné son monde dans les Ténèbres. Il s'approcha sans crainte, de manière déterminée, se sentant protégé par la foi et la main de Dieu sur son épaule, jusqu'à Akua. Il était en face de la Keyblade de celle-ci, et était à une distance où la ténébreuse aurait pu sans problème empaler d'un geste vif l'homme grisonné. "Je vous sent tourmenter mon enfant... sachez que le Seigneur vous pardonnera vos péchés et cette intervention houleuse si, à l'aide de... cette arme, vous pourfendez le mal ici présent, incarné dans cette sorcière", disait-il pour inciter Akua à prendre un autre cap et pointer la jeune femme à la place du peuple. "Cette chose est un loup déguisé en agneau", qu'il continua de dire en reprenant les mots d'Akua, "elle est un point noir dans le troupeau".

L'être des Ténèbres ne répondit pas un mot aux affirmations du juge de la ville. Elle ne fit que balader son unique oeil visible, glacial et pourtant d'un rouge si éclatant, de Frollo à la jeune femme, puis au peuple, pour revenir à Frollo, et ainsi de suite pendant plusieurs secondes. Réfléchissait-elle à ce qu'elle devait faire ? Ou bien était-elle simplement stresser à l'idée de devoir faire un choix ? C'est bien la chose qui dérangeait constamment Akua dans "sa" vie, devoir faire des choix, de peur de les regretter, de peur de devoir affronter des difficultés qui la mèneraient à se perdre. Et puis elle avait du public autour d'elle, un public envieux de sang, même s'il prétendait le contraire pour apparaître comme de preux chrétiens.

"D-dis moi...", commença à répondre Akua en ayant la voix tremblotante, avant de reprendre son calme et la maîtrise de sa parole, "es-tu loup ou agneau ?", qu'elle demanda à la jeune femme qu'elle avait sauvé en se téléportant derrière elle à travers une flaque de Ténèbres en un court instant, réapparaissant menaçante derrière son interlocutrice, Keyblade en main.

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 197

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mar 13 Fév - 0:36

L'inconnue lui suggéra de ne pas cacher son oeil, ce qui la fit cesser son geste, la surprenant, car elle était bien la première à lui dire de telles paroles. Pourtant, même ses plus fidèles compagnons, que cela soit Yuri son GPS bien plus vivant qu'un guide électronique ordinaire ou bien Kanashi son oiseau métallique animé par la magie, aucun des deux ne lui avaient dit de tels mots, même pas sa famille... Hana ce retenait de pleurer de joie... Si elle savait... ô oui, si elle savait véritablement qui elle était, continuerait-elle à lui dire une parole aussi gentille ? La fleur éphémère ne la connaissait pas et pourtant, elle s'y était déjà attachée, une erreur de plus qu'elle venait de comettre. Bien que ce n'était pas un crime, pour l'expérience c'était toujours très douloureux de s'attacher à quelqu'un, surtout qu'elle savait pertinemment qu'elle allait mourir avant d'avoir accompli son voyage initiatique jusqu'au monde de Thara Thunderstrong.

"Je vous remercie... Généralement, cette expérience contre mon gré en repousse plus d'un, vous êtes la première à ne pas en être dégoûtée"

Hana souriait grandement à la demoiselle, lui faisant un doux sourire angélique, tout en enlevant les cheveux de son autre oei tout en écoutant sagement ce que lui expliquait la dame en armure, qui fût coupée en pleine conversation par ce fou de Claude Frollo. Portant de nouvelles accusations, Hana eût l'air choquée.

"Ce n'était qu'un accident, je ne voulais faire de mal à personne, je vous le jure !"

Tenta hana, de clammer son innocence, mais il ne fût pas entendu de cette oreille. Il poussa encore plus loin ses accusations, ce qui blessa la demoiselle psychologiquement, avant qu'il ne demande à ce que la femme à la Keyblade l'achève, ce qui fit tressaillir la jeune femme, qui ne s'attendait pas à ce qu'il s'acharne autant sur sa pauvre personne. L'inconnue, ne semblant pas avoir envie de la tuer, lui demanda alors si elle était un agneau ou une louve, ce qui la stressa, car elle sentait la lame passer de temps en temps derrière elle, rendant ainsi sa réponse des plus importantes et fatidique, au moindre faux pas, la fleur ce fanerait plus vite que prévu. Au bout de quelques minutes de silences, elle dressa bien la tête, même si dans ses yeux on pouvait y lire beaucoup de craintes.

"Je ne suis pas une louve, ni un agneau..."

Laissant sa phrase en suspend, elle semblait avoir du mal à parler, car à vrai dire, c'était bien la première fois de totue son existence qu'elle assistait à son propre procès et dont chaque syllabes comptaient, de plus, elle s'était souvenue juste à temps de qui était quoi grâce à l'encyclopédie des animaux qu'elle avait apprit récemment en compagnie de son oiseau préféré. Un loup, c'était sensé être méchant et un agneau, gentil, ce qui lui faisait bien comprendre la comparaison. Reprenant sa phrase là où elle l'avait laissée, elle essaya de parler avec plus d'assurances et de conviction.

"Je ne suis qu'une simple chienne errante qui ne cherche qu'à retrouver le monde où ce situe sa maîtresse pour recevoir son susucre qu'elle espère obtenir par détermination et courage"

Bien que ses paroles pourraient peut-être être prises pour une plaisanterie de mauvais goût afin de ce moquer de ce loyal homme de foi, mais ce n'était pas le cas, la demoiselle s'exprimait sans aucunes arrières-pensées. Après tout, elle était des fois sans défenses, comme un agneau ne pouvant ce permettre de faire du mal à autrui et à cause de ce pour elle avait été créée, elle était aussi dangereuse qu'un loup. Elle était donc une bête sauvage, qui n'était pas dure à domestiquer si l'on était gentil avec elle, ce qui fait que le chien représentait très bien la neutralité de sa nature, mais est-ce que cet argument allait lui sauver la vie ? Hana l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Féminin

Date de naissance : 19/03/1996

Âge : 21
Date d'inscription : 26/02/2011

Nombre de messages : 260

Feat : Shielder (Fate/Grand Order)
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
PrénomTénèbres d'Aqua / Akua
Âgequelques années
Monde d’origineDomaine des Ténèbres
Statut
Rang
PouvoirsTénèbres
PrésentationNée de l'extraction des Ténèbres du coeur d'Aqua, Akua cherche à trouver sa propre voie et définir son identité.

MessageSujet: Re: Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mer 14 Fév - 12:21

C'est un visage impassible, sans la moindre once d'émotion, qu'Akua donna réponse au sourire d'Hana. Pourquoi est-ce qu'elle me regarde avec cet air naïf ? Elle veut quoi, que je l'aide en plus à se recoiffer, que je lui dise qu'elle est toute jolie avec son oeil différent ? Non, ce n'est pas ce que j'ai l'intention de faire, pensa évidemment Akua qui ne se pouvait d'être positive bien trop longtemps, sourire et être amicale, ce n'était vraiment pas son truc. Au moins elle s'était en partie retenu de ne pas répondre ses pensées à haute voix. Elle me dégoûte tout autant que n’importe quoi. La vie elle-même me dégoute, après tout.

Alors elle a donc bien commis quelque chose ? Que cela soit un accident ou non, se disait donc la ténébreuse après les paroles de la jeune femme qui voulait faire comprendre à tous son innocence. Je ferai peut-être bien d’écouter cet homme immonde, qu’elle se disait avant d’agir, et d’écouter par la suite la métaphore de la présumée coupable.

« Au moins tu as une raison de vivre. Moi, mon sucre je le recherche toujours. Mais en faut-il vraiment un ? La question est peut-être plutôt là… », répondit Akua à la réponse de la jeune femme. Une chienne errante ? Est-ce que c’est ce que je suis moi ? Hm. Non. Je ne suis clairement pas un agneau, mais je n’ai pas la prétention de l’être non plus. Je ne suis pas certaine d’être non plus un loup… disons que… je suis une chienne, qui a la rage. Je pense que cela me convient, qu’elle conclut dans son esprit après quelques secondes de réflexion, elle qui se voyait comme une émissaire des Ténèbres pour parfaire sa nature d'être négatif.

"Les flammes ne purifient jamais, elle ne font que noircir l'âme du brûlé et celles des brûleurs", fit savoir Akua d'une voix forte pour toucher toutes les personnes ici présentes. "Retournez à vos activités quotidiennes, en continuant de vous voiler la face, en continuant de vous prétendre victimes alors que vous êtes responsables de votre sort dans ces Ténèbres", qu'elle ajouta, ce qui poussa la populace à se retirer de la place du bûcher, maintenant éteint, de craintes de recevoir le courroux de cette femme qui leur apparaissait à la fois ange et démon, mais tous les cas, dangereuse et probablement plus juste qu'ils ne l'étaient eux-mêmes. Seul le Juge restait présent, face aux deux "sorcières" qui osaient défier sa puissance et sa volonté. Il serrait les poings, et de sa haine, de la noirceur de son coeur et celle de son esprit fou de justice vindicative, il se mit à faire naître inconsciemment un Nescient prêt à passer à l'assaut...

_________________

Thème d'Akua
color=gray

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
La Crépusculaire
Expérience 3.8-S4Y
La Fleur Tagueuse
MembreLa CrépusculaireExpérience 3.8-S4YLa Fleur Tagueuse
avatar
Féminin

Date de naissance : 15/04/1998

Âge : 19
Date d'inscription : 18/11/2015

Nombre de messages : 197

Feat : Des Kunaiis
Invocation : Kanashi, mon oiseau bleu mécanique.
Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Monde d’origine
Statut
Rang
Pouvoirs
Présentation

MessageSujet: Re: Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   Mer 14 Fév - 20:44

Suite à la question de son interlocutrice, Hana osa ce retourner pour lui faire face. Cette fille semblait n'avoir aucun objectifs, comme si elle ne savait pas quoi faire de sa vie, comme si elle aussi était perdue. Osant tendre sa main, Hana attrapa celle de la demoiselle, la scrutant avec un regard sincère et doux à la fois.

"Ne vous en faites pas, vous n'êtes plus seule, je suis là à présent et votre sucre, je vous le donnerais, vous le méritez après ce que vous venez de faire pour moi"

Suite à ces paroles, elle la lâcha, ce tournant à nouveau vers l'homme d'église. Ecoutant attentivement ce que disait sa sauveuse, Hana ce demandait si elle avait raison, ce qui la fit réfléchir. C'est alors que la dame en armure fit fuir tout le monde en disant de sages paroles. Il ne restait donc plus personne, a part le trio. C'est alors qu'un nescient ce forma, ce qui eût l'air d'émerveiller la miss.

"Oh c'est fou comme il est grand celui-là ! Il a l'air aussi enragé que la foule qui voulait me tuer tout à l'heure ! Je lui ferais bien un câlin pour le calmer et lui montrer qu'il n'est pas tout seul, mais ce petit chou est un peu trop grand, dommage, va falloir le tuer ! Hey monsieur le brûleur, faut pas rester ici, vous allez avoir de gros problèmes ! Enfin après tout, c'est votre problème si vous, vous faites blesser !"

Semblant savoir ce qu'elle combattait, la fleur tagueuse parlait avec un ton enjoué, qui fini par devenir un peu triste, car elle ne semblait pas avoir envie de le tuer. Voyant que le juge était encore présent, et ne sachant pas trop comment l'appeler, elle le surnomma par les premiers mots qui lui vinrent en tête, tout en parlant avec un ton un peu dur, lui faisant comprendre qu'elle lui en voulait un peu d'avoir voulu l'assassiner. C'est alors qu'une boule de feu et d'électricité tomba sur la créature dans le but de lui faire des dégâts. Sachant très bien qui avait pu faire cela, Hana leva la tête en ayant un sourire aux lèvres.

"Oh mon Kanashi tu es revenu ! Je suis si contente que tu aies bien ! T'en fait pas, celui-là j'ai pas tenté de l'adopter ! Les habitants ont été méchants avec moi, mais s'ils meurent, cela revaudra à ê devenir comme le monstres qu'ils me voient, alors l'énerve pas trop pour éviter qu'il ne détruise pas totu !"

L'oiseau bleu métallique ayant descendu un peu du ciel, était bien visible, ce qui avait de quoi faire passer Hana encore plus pour une sorcière, mais tant pis, l'importance était de protéger les habitants pour leur montrer davantage son innocence sur le fait qu'elle n'était pas le monstre qu'ils devaient faire cramer. Parlant même avant qu'il n'ouvre le bec, Hana semblait connaître son compagnon par coeur, ce qui fit soupirer ce dernier. Ce sentant moins en danger, la jeune fleur semblait presque s'amuser de cette situation, ce qui avait de quoi la faire passer pour une folle bonne à enfermer, car normalement, on aime pas les créatures des ténèbres qui veulent nous bouffer, ce qui était tout le contraire d'Hana, qui ne les craignaient pas du fait qu'elle n'avait pas en elle son véritable coeur, la poussant ainsi à vouloir adopter toutes ces créatures qu'elle trouvait "chou", au grand dam de Kanashi, qui ce demandait ce qu'elle avait dans la tête pour aimer ce type de bestioles, qu'elle finissait toujours par détruire parce qu'ils étaient trop agressifs ou parce qu'elle les tuaient par accident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si je te brûle, te transformeras-tu en cendres ? (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: RPG - Domaine des Ténèbres :: La Cité des Cloches-
Sauter vers: