Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Etrange retrouvaille Pv Kairi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Sam 28 Avr - 20:06

-Les affaires ne marches pas fort aujourd'hui. Dit Keradan pour lui même.
Il était assis sur une chaise avec écris à côté sur une pancarte: Mercenaire à louer.
                                                                        Envoyer les biftons et j'envoie les gnons.
Apparemment les gens de cet île n'avaient pas besoin d'homme d'arme que ce soit pour les protéger ou pour se battre pour eux. Les gens passaient devant lui soit en lui jetant des regards curieux soit en l'ignorant totalement.
Il poussa un soupir, il pensait que ce serait facile pour lui de vivre avec son métier de mercenaire, mais visiblement il se trompait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Sam 28 Avr - 23:02

Spoiler:
 

Dans le village créé il y a quelques années en arrières sur l'une des nombreuses îles du Destin, il y avait de l'animation à cause du petit marché qui venait de débuter et qui attirait la foule au grand malheur de Keredan, car à cause de cet evenement matinal, personne ne s'arrêtait devant lui, car ils étaient trop préoccupés par les fruits et légumes que par les services d'un mercenaire et puis, c'était tranquille ici, alors c'était normal qu'ils ne demandent pas ses services. Parmi les gens, il y avait la belle Karah qui avait prit la peine d'activer son mode "terre" qui lui permettait de ressembler à une jeune femme semblable à d'autres jeunes femmes de son âge. A ses côtés, Kairi marchait d'un pas moins dynamique tout en baillant et en ayant le visage aussi expressif que celui d'un zombie. Karah l'avait tirée trop tôt du lit et c'était la raison pour laquelle la princesse de coeur avait aussi peu d'entrain.

- Allez avance Kairi ! T'es aussi lente qu'une mamie, alors bouge-toi un peu !

"Je fais que ça, je met un pas devant l'autre... Et pis c'est aussi de ta faute ! Pourquoi tu m'as réveillée ? J'en ais rien à faire moi du marché ! En plus, on ne va rien acheter vu qu'on n'est à la maison tout les trente-six du mois !"

- Arrête de râler, ça te fait une sortie et pis moi, je n'y suis jamais allée...

*Je suis tout les jours de sorties et elle trouve que j'en fais pas assez, c'est le monde à l'envers*

"Tu sais, le village n'est pas grand et puis, je ne me suis jamais perdue, alors pourquoi tu n'y es pas allée sans moi alors que tu savais pertinamment que j'avais besoin de sommeil !"

- Ne discute pas et avance !

Kairi c'était levée du mauvais pied et était un peu de mauvaise humeur, comme quoi, ce petit problème pouvait arriver même aux princesses de coeurs... Quoi qu'il en soit, une fois qu'elles eurent terminé leur conversation, les deux filles continuèrent leur marche jusqu'à tomber sur Keredan où Kairi s'arrêta brusquement devant la pancarte en ayant l'air très surprise par les services proposé par cet inconnu dont le physique lui rappelait quelqu'un, mais elle ne savait plus qui, ce qui la fit penser à tout autre chose et lui fit perdre par la même occasition sa mauvaise humeur qui n'était que passagère.

"Dis Karah, je le connais ?"

- Ch'ai pas va lui demander

S'était chuchotée à voix basse les deux filles dont la réponse n'avait pas du tout aidé la mémoire de Kairi qui était toujours aussi floue et trouée après son bref passe au Jardin de Naia. Ne pouvant pas se retenir plus longtemps, la demoiselle de coeur s'avança vers l'étrange étranger en ayant l'air gênée.

"Bonjour ! Excusez-moi de vous dérangez, mais vous me rappelez vaguement quelqu'un, mais je ne sais plus qui, car je suis amnésique, alors si vous pouvez me renseignez, ça serait bien aimable de votre part. J'espère au moins que vous ne faites pas payer une information qui pourrait nous être utile à tout les deux"

- S'il te fait payer, je le massacre !

"Mais pourquoi tant de violance au petit matin ?"

- Parce que les mercenaires sont tous des arnaqueurs et on ne t'arnaque pas, on ne te vole pas, on ne te viole pas, on ne t'enlève pas, on ne te propose pas un travail suspect, on ne t'inscite pas à fumer, à boire et à te droguer en ma présence sinon je cogne !

"Tant que ça ? Wow la liste est longue dis donc ! Dis-moi, tu n'exagérerais pas un peu ?"

- Non, c'est mon travail d'invocation. Si je ne le rempli pas je vais avoir des problèmes avec mes créateurs et pis je t'aime bien, donc je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose

"Oh c'est trop kawaii ! Bon assez discuté, j'ai vraiment besoin de mon information, sinon ma mémoire sera incompléte ! Même si Karah n'est pas d'accord, je veux bien vous donnez dix munnies pour avoir mon information si vous ne voulez pas me la donnez gratuitement !"

Kairi avait été surprise par la réaction de Karah dont elle comprenait les raisons qui la poussait à vouloir autant la protèger. Même si elle avait dû mettre un ou deux fois sa main devant sa bouche pour parler, la princesse de coeur avait été très sérieuse lorsqu'elle lui avait dit qu'elle voulait le payer si c'était nécessaire, car cette information était d'une importance capitale et elle ne voulait la manquer.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Sam 28 Avr - 23:28

Keradan fut content quand la jeune fille s'arrêta devant lui pour regarder la pancarte, peut-être serait-elle intéressé par ses services ? Il s'arrangea pour prendre l'air le plus professionnel possible. Toutefois, il était un peut troublé car la jeune femme lui était familier, hors il avait croisé peut de monde après sa "naissance". Il s'efforça de de se rappeler mais il n'y parvenait pas. Elle vint finalement lui demander si ils s'étaient déjà rencontrer autrefois car elle était amnésique. Son amie ne semblait pas apprécier que le jeune homme tente une carrière de mercenaire et inventa toutes sortes de choses malhonnêtes que le jeune homme aurait pût tenter de faire subir à la jeune femme, ce qui eut le don d'agacer le jeune homme qui se considérait comme un mercenaire honnête. Finalement, la jeune fille qui lui avait parlé en premier lui proposa son prix et le mercenaire réfléchit quelques instants et dit:

-D'accord, pour dix munnies j'accepte de vous dire ce que je sais.
Il prenait l'argent surtout pour énerver l'invocation. En fait, pour être franc j'ai moi aussi l'impression étrange de vous avoir déjà vu sans savoir où. J'ai l'impression d'avoir... déjà vécu des choses avec vous mais que... je ne sais pas cela me semble êtres celle d'une autre vie. Pourtant si j'avais déjà vécu des choses avec vous je penses que je m'en rappellerai clairement vu que cela fais...Il réfléchit quelques instants. Une semaine, tout au plus, que je suis née. Puis il repris comme si ce qu'il venait de dire était parfaitement normal et que le fait d'être aussi grand alors qu'il n'était née il n'y a qu'une semaine était normal. Sinon, vous n'êtes pas intéressé pas mes services ? En plus d'être mercenaire je peux aussi faire garde du corps, assassin et voleurs. Pour des pris relativement modeste et une discrétion total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 29 Avr - 0:43

Au grand malheure de Karah, il accepta ses munnies contre une information, alors Kairi les lui donna et elle fût très surprise en entendant la réponse. Comment pouvait-il être aussi grand s'il n'était né qu'une semaine en arrière ? Ce type devait sûrement délirer, alors pour être gentille, Kairi n'en prit pas note et elle continua d'écouter ce qu'avait à lui dire le mercenaire avec un sourire amusé en pensant à la tête que ferait Karah si jamais elle la remplaçait par se type.

[color=pink]"C'est intéressant tout ce que vous pouvez faire, mais si vous ne le dites pas tout de suite à vos futurs clients, personne ne viendra !"[/colo]

Après avoir dit ces paroles, la jeune femme parti à toutes vitesses en sens inverse pour prendre la direction qui menait jusqu'à sa maison qu'elle partageait avec Sora, Riku et accessoirement avec Karah puisque cette dernière mangeait ou dormait chez le trio de temps en temps. En la voyant foncer comme une fusée, l'invocation eût l'air très étonnée, car elle ne comprenait pas ce qu'il c'était passé dans la petite tête sans cervelle de sa petite protégée. Dix minutes plus tard, la princesse de coeur était revenue essouflée avec un feutre noir.

- Quelle mouche t'a piquée Kairi ?

"Aucune, j'ai toute ma tête et vu que tu fais ton travail, moi aussi je fais le mien, j'aide quelqu'un !"

- N'importe quoi ! Bon vu que je vois que tu n'as pas besoin de moi, je m'en vais, appelle-moi si tu as besoin d'aide.

"Masi Karah..."

Kairi était plutôt étonnée que Karah lui fasse la tête pour si peu, mais elle ne perdit pas sa bonne humeur et elle écrivit dans la place qu'il restait sur le panneau pour aider Keredan à sa façon. Une fois qu'elle eût terminé, elle remit le bouchon sur le feutre et elle le rangea dans la poche de sa robe rose.

"Voilà, comme ça, les gens verront ce que vous faites et auront envie de venir... Oh je crois que j'ai parlé trop vite, je te laisse ta clientelle t'appelle ! A plus tard j'espère !"

Après lui avoir dit ces paroles, la jeune femme lui fit un petit signe de la main pour lui dire au revoir avant de se sauver comme une voleuse tandis que plusieurs clients venaient après avoir vu de loin ce que savais faire l'inconnu. Et oui, comme quoi, même dans un village paumé il y a des fous qui ont besoin d'un mercenaire. Toutefois, Kairi ne s'en alla pas très loin, car elle se mit à regarder cet étranger en espèrant comprendre pourquoi est-ce qu'aucuns flash-back ne se déclanchait à l'intérieur de sa tête tout en se posant des questions sur le mercenaire

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 29 Avr - 12:28

Ma jeune fille fit remarquer avec justesse que si Keradan ne mettait pas toutes les informations sur son compte sur son annonce, personne ne viendrait.

-HMMM, oui c'est vrai mais...
Avant qu'il ne puisse finir sa phrase la jeune fille était déjà partit à toute vitesse pour prendre un feutre et revenir. A la surprise de Keradan elle marqua ce que le semi-démon venait de lui sur ses capacités. Cela déplut d'ailleurs à son amie qui partit. Une fois que ce fut fais, Kairi partit en laissant le jeune homme avec ses clients qui commençaient à arriver. Toutefois, il ne s'y intéressa pas tout de suite car il commençait à avoir de flash-back de ses anciennes "vie". Dans l'une il se vit en tant que Keredar rencontrer pour la première fois Kairi et lui raconter comment Tzaark'an avait été scellé en lui. Ensuite, il fut Tzaark'an lui même.
Tous se passa en quelques secondes et il se concentra ensuite sur ses clients. Il irait parlé à la jeune fille au cheveux rouges plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 29 Avr - 14:07

Kairi regardait de loin Keredan, mais rien ne venait, alors elle abandonna et elle continua son chemin pour aller jusqu'à ce fameu marcher. Près des stands, elle vit une affiche qui la fit avoir des remords en pensant à la pauvre Karah qui l'avait sortie du lit juste pour lui faire plaisir, car aujourd'hui, il y avait un concours de chant qui pourrait lui permettre de gagner un objet très utile pour la suite de ses aventures. Heureusement pour la demoielle, il y avait encore de la place pour s'inscrire, alors elle s'empressa de poser sa candidature en espèrant remporter cette battle song pour son invocation. Dès que ce fût à son tour, elle prit le micro, mais l'inspiration ne lui vint pas, alors elle pensa à Sora dont la seule pensée lui donna le courage et la force de chanter une nouvelle chanson qu'elle avait apprise dernièrement et qu'elel dédicassait à son coeur.

"Pour vous, cher publique, je vais chanter "Beautiful Wish"

Spoiler:
 

Lorsqu'elle eût terminé sa chanson, un flash-back de cinq minutes lui était revenu en mémoire, celui où elle avait rencontré Keredar pour la toute première fois. Ils se connaissaient, mais pourquoi dans son flash-back il avait une autre apparence ? L'avait-elle donc connu dans une autre vie ? Que c'était-il passé avant son amnésie ? Remplie de questions, Kairi n'entendit pas les applaudissements des gens et elle voulu partir, mais l'organisateur la prit par le bras pour l'empêcher de partir, ce qui la surprit et lui fit avoir des yeux ronds comme des soucoupes.

- Restez, le publique en veut une autre !

"Euh.............. D'accord..."

Kairi avait longuement hésité avant de donner sa réponse, mais elle avait fini par accepté et l'organisateur l'avait lâchée. Comme elle était perturbée par Keredan, elle ne savait plus quoi chanter, alors il y eût un long moment de blanc avant qu'elle ne se décide à chanter de nouveau pour les habitants de l'île du Destin.

"Vous en voulez une autre, alors je vais vous interprêter Yume no Chikara"

Spoiler:
 

Dès qu'elle eût terminé sa chanson, elle eût un grand sourire aux lèvres, puis elle fit un petite révérence en entendant les applaudissements des gens, puis elle fût très surprise de sentir la présence de Keredan près d'elle. On lui dit qu'elle ne connaîtrait le résultat qu'à partir de l'après-midi, alors elle s'en alla en promettant d'être présente au rendez-vous, puis elle alla voir le jeune homme de tout à l'heure en ayant l'air plus sûre d'elle qu'avant.

"Je ne sais pas si vous avez eût le même flash-back que moi, mais nous, nous sommes connu, j'en ais la certitude, alors ne me dites plus qu'on ne peut pas se connaître, car c'est faux !"

Elle soutenait son regard en disant ces paroles, car elle était certaine d'avoir raison, mais en même temps, elle se demandait quand ils avaient bien pu se connaître et pourquoi elle avait l'impression qu'ils avaient un lien spécial tout les deux.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Lun 30 Avr - 20:58

Décidément, les habitants n’avaient pas tous compris la notion de mercenaire. En effet, la plupart lui demandèrent des services telles que, ramener un chat, chasser des poissons, porter des charges, exct. Seul, deux ou trois personnes lui proposèrent des travaux un peut "intéressant" telle que aller "récupérer" un objet chez une autre personne. Le mercenaire débutant nota dans un petit carnet quelques travaux à faire puis partis. il en avait assez. Il venait à peine de faire quelques pas qu'il fut abordé par la jeune fille qu'il avait vu plutôt. Celle-ci lui demanda où il s'était déjà vu, car elle était sur qu'ils s'étaient déjà rencontrés. Le jeune homme réfléchit quelques instants en prenant une mine songeuse, il ne savait par ou commencer.
Il finit par demander à Kairi:


-Et bien... pour commencer.... est-ce que les noms keredar et Tzaark'an vous disent quelque chose ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Lun 30 Avr - 23:45

En entendant les prénoms cités par Keredan, Kairi eût l'air pensive, puis choquée lorsqu'un nouveau flash-back défila durant plusieurs minutes qui parurent très courtes à la demoiselle de coeur qui aurait bien voulu connaître plus en détail ces deux personnalités bien disctinctes, qui au final, semblaient très sympathiques, enfin plus Keredar que Tzaark'an, mais bon c'était un détail sans importances. Lorsque son flash-back se termina, Kairi regarda attentivement le mercenaire en ayant un sourire qui s'agrandit au fur et à mesure qu'elle lui parlait.

"Keredar... Tzaark'an... Bien sûr que ces noms me disent quelque chose ! Qui es-tu ? Une fusion ou une copie des deux qui aurait perdu la mémoire ? Ce qui expliquerait pourquoi tu ne te souvient pas de moi ! Ah, ah c'est merveilleux, j'ai retrouvé à moitié mon ami disparut !"

Après avoir exclamé avec joie ce qu'elle pensait de cette affaire, la demoiselle prit le jeune homme dans ses bras pour le serrer contre elle pour lui faire un gros câlin, mais lorsqu'elle se rendit compte de son geste, elle le lâcha en devant aussi rouge qu'une tomate, pff quelle gourde elle faisait ! Il devait vraiment la prendre pour une folle !

"Euh... Désolée... Alors euh... comment tu vis le fait d'être à la fois Keredar et Tzaark'an ?"

Avait baffouillé la demoiselle en se sentant encore plus bête qu'avant et en se demadnant comment les deux guerriers avaient fait pour la supporter durant autant de temps sans avoir une soudaine envie de meurtre à son égard.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Mar 1 Mai - 15:42

Le jeune homme fut surpris quand Kairi lui sauta au coup pour lui faire un calin, il rougit fortement, ne s'attendant pas à cette réaction et aussi parceque jusqu'ici personne ne l'avait enlacé comme ça. Quand elle le lâcha et s'excusa tout en lui demandant comment c'était d'être à la fois Keredar Tzaark'an il réussit à se reprendre et répondit.

-Euh... non aucun problème, euh... sinon pour le fait d'être à la fois Keredar et Tzaark'an et bien... c'est assez bizarre. J'ai leurs capacités mais pas leurs personnalités. Je peux parfois voir certains de leurs souvenirs mais pas les comprendre... C'est assez...
Il chercha ses mots quelques instants. Déstabilisant parfois. Finit-il par dire. Il lui demanda ensuite assez gêné.

-Et toi dit moi ? Cela fait quoi d'être devant la moitié du démon qui as fais tant de mal à ta famille ?
Il espérait que kairi n'allait pas le détester parcequ'il était aussi la moitié de Tzaarkan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Mer 2 Mai - 0:15

Lorsqu'il lui demanda ce que ça faisait d'être devant la moitié de l'assassin de ses parents, Kairi se figea d'un coup. Dans son précédent flash-back, elle n'avait pas vu, ni su le terrible drame dont il avait été coupable. La jeune femme fini par se défiger et lui parler avec beaucoup de difficultés, car elle était sous le choc.

"La... la... la moitié... d'un... d'un tueur... Je... je ne savais pas... cette information... ne... ne m'étais... pas... pas revenue... en tête"

Flash-Back
Spoiler:
 

Un autre flash-back surgit dans sa mémoire. Elle se revit petite et cachée dans un coin tout en se blottissant contre sa jumelle qui tentait de ne pas perdre la face et de rassurer Kairi qui était appeurée. Dans l'endroit où elles se trouvaient, les deux gamines pouvaient tout voir sans être vues et c'était la raison pour laquelle la petite princesse était terrifiée. Dehors, elles pouvaient voir les gardiens, qui avaient tous répondu à l'appel de leur chef et qui se battaient sans relâches contre les forces démoniaques qui avaient répondus à l'appel de leur chef, Tzaark'an.

"Neesan, j'ai peur ! Papa et maman ne sont toujours pas revenus nous chercher et la guerre n'est pas terminée. A cause du méchant, on risque de ne plus jamais les revoirs !"

- Arrête de pleurer Kairi sinon les méchants vont nous trouver, nous tuer et nous manger toutes crues pour le diner ! Papa et maman sont forts, ils vont revenir !

"D... D'accord snif"

Yume, comme à son habitude, avait trouvé les mots justes pour obtenir quelque chose de sa petite soeur. Kairi avait arrêté de chialer comme à son habitude et elle avait attendu en espèrant que sa jumelle avait raison. Quelques minutes plus tard, leurs parents revinrent les chercher comme promis en étant escortés par deux-trois gardiens et habitants qui avaient survécus à l'avant dernier assaut du démon. En les voyant revenir, les deux jumelles avaient été folles de joies et s'étaient précipités sur leurs parents, enfin plus Kairi que Yume qui déjà à cet âge était un poil moins expressive que sa soeur. Même s'ils étaient blessés, ils étaient au moins contents de pouvoir tenir et serrer leurs deux petites filles dans leur bras tout en espèrant que ça ne serait pas la dernière fois.

- Alors les filles vous avez étés sages en notre absence ?

- Oui papa, mais Kairi a encore pleuré

- Ah bon ? Oh ce n'est pas grave, elle est plus sensible que toi, mais ça va finir par changer. Est-ce que tu la rassurée ?

- Oui maman.

"Nan c'est pas vrai !!! Elle a été méchante ! Elle a dit qu'on allait se faire tuer et manger si je continuais de pleurer !"

- Oh ce n'est pas bien !

- Ne la blâme pas Angel, elle n'a encore que cinq ans, elle fait comme elle peut pour éviter de mourir, elle fait comme je lui ais appris, je suis fier d'elle !

- Et pas de Kairi ?

- Comment veux-tu que je sois fier d'elle ? Elle ne fait que pleurer et ce perdre ! Désolé de te l'apprendre chérie, mais tu as accouché d'une fontaine à roulette qu'on a toujours du mal à retrouver à cause des roues qui la font rouler vers l'incconu !

- Comment peux-tu dire ça de ta fille ? Tu es ignoble Matthias ! Ce n'est pas de sa faute si elle a hérité de tes défauts ! Lorsqu'elle sera grande, elle sera quelqu'un de bien, comme moi pas vrai Kairi ? Vous êtes toutes deux destinées à un grand destin, ne l'oubliez pas !

[color=violet]- Bon allez ce n'est pas tout ça, mais il ne faudrait pas rater le marchand de sable. Vous savez les enfants, le grand monsieur habillé comme un nomade avec un grand panier rempli de sable, il le vend deux munnies les cinq grammes, cinq munnies les dix grammes et dix munnies s'il arrive à convaincre des gens naifs à lui en acheter vingt grammes[/coior]

Les adultes avaient ris en entendant le discourt des deux petites filles, puis Angel s'était un peu offusquée en entendant l'humour décallé de son mari qui ne lui plaisait pas du tout, mais qui n'avait pas l'air de déranger Kairi qui n'avait pas l'air de comprendre de quoi ils parlaient. Quand leur père leur avait parlé du marchand de sable, il avait recouvert son corps et le bas de son visage avec la cape d'un confrère pour se donner en spectacle et se détendre par la même occasion, ce qui avait fait sourire légèrement sa femme et fait rire ses deux fillettes. Même s'il n'était pas aussi fort psycholigquement qu'Angel, ce n'était pas grave, car même en temps de guerre, il arrivait à amuser les autres en faisant l'imbécile pour détendre l'atmosphère et ça, c'était une qualité qu'il pouvait se venter d'avoir, car elle n'était pas donnée à tout le monde. Le lendemain, dans l'après-midi, les parents de Yume et de Kairi se firent tuer, alors les derniers survivant décidèrent d'envoyer les deux petites filles dans un autre monde pour les sauver à temps du seigneur Tzaark'an, qui quelques minutes plus tard, fini par gagner la guerre en tuant tout le monde.

Fin Flash-Back


Lorsqu'elle revint à elle, Kairi trembla comme une feuille, puis elle ne dit plus rien et elle laissa couler une larme après avoir revu dans sa tête toute l'horreur de son enfance qu'elle n'aurait jamais voulu revoir.

"Enfoiré ! Comment t'as pu faire une chose pareille ? C'est dégeulasse !!!"

A ce moment précis, elle eût envie de le frapper, de le détester et même de vouloir souhaiter sa mort, mais le pauvre n'y était plus rien, il n'était qu'une copie, ce n'était pas lui qui avait commit ce crime odieux, c'était Tzaark'an.

"Je... Désolée... C... C'est sorti tout seul ! Je... Toi... Oui toi tu es différent de ce criminel, tu es même meilleur que lui, car tu as un peu de Keredar en toi"

Kairi était sincère, mais elle n'affichait rien sur son visage d'ange, car elle ne savait pas si elle devait pleurer ou lui sourire après ce qu'elle venait de revoir dans sa tête. Pourquoi avait-il fallut qu'elle se souvienne de ce moment douloureux ? Est-ce que Keredan était la personne envoyée par Naia pour lui rendre tout ses souvenirs ? Si c'était le cas, elle avait bien choisit, car grâce à lui, Kairi commençait à y voir un peu plus clair sur son passé oublié.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Jeu 3 Mai - 19:26

Keradan fut réellement blessé par la réaction de kairi, mais il fallait dire qu'il ne s'attendait pas à ce qu'elle ai oublié Tzaark'an, il n'était pas le genre d'être qu'on oubliait facilement quand même. Elle lui fit ensuite, des excuses, mais Keradan avait du mal à savoir si elle était sincère ou pas, car son visage restait de marbre. Keradan avait envie de l'aider, il ne savait pas pourquoi mais il en avait envie... il avait l'impression que cela faisait partie de... de quoi ? il n'étais pas Keredar après tout, même si il possédait son sang. Il ne lui devait rien, et encore moins à Kairi. Il ne devait rien à personne et pourtant... et pourtant il ressentait qu'il devait l'aider. Il en avait la certitude, comme si quelque chose de supérieur l'enjoignait à le faire.
Faisant abstraction de la tête de Kairi il lui dit:


-Et Kassarar ? Et Gojyos ? Lili et les autres membres de la famille de Tzaark'an ? N'oublie pas. N'oublie pas que tu leur faisait confiance pour Anarkia.
Dit l’expérience échappé en espérant déclenché de nouveaux flash-back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Sam 5 Mai - 2:42

Tout ces prénoms lui disaient quelque chose, mais quoi ? Elle ne savait pas et sa tête lui fit mal, car à force de réflechir et d'avoir des chocs émotionnels elle commençait à avoir la migraine. Même si elle ne savait pas, le prénom Anarkia tournait en boucle dans sa tête. Anarkia, ça voulait dire quoi ? Ce n'était pas un prénom ça ! C'était... une marque de vêtements ou vieux monument, mais si c'était le cas, alors pourquoi lui avait-il dit qu'elle ne devait pas les oublier ? Parce qu'elle leur devait de l'argent ou bien elle devait leur rendre un service pour rembourser une dette qui avait en rapport avec Anarkia.

"Anamachintrucchose c'est sensé être quoi ? Et puis, ça veux dire quoi ? ça a une signification ? Voyons pourquoi m'as-tu dit ce mot, il n'existe pas !"

Comment ça il n'existait pas ? Kairi disait n'importe quoi à cause de son amnésie qui lui jouait des tours. Kairi continua de chercher ce nom dans sa tête, mais elle ne trouva pas sa signification, alors elle essaya de se souvenir des autres prénoms, mais la recherche était tout aussi longue, périlleuse et douloureuse que la première recherche.

"Qu'est-ce qu'ils ont fait pour moi ? Je ne me souviens pas."

Peut-être que Keredan la trouvait pitoyable à force de ne pas trouver des chses aussi simplistes, mais Kairi faisait ce qu'elle pouvait et puis, plus elle réflechissait, plus son mal de crâne empirait et moins elle arrivait à réfléchir, ce qui était un cercle vicieux et représentait bien le serpent qui se mordait la queue.

HS : Bon vais aller dormir, désolée pour le rp minable que j'ai fais, je me rattraperais plus tard ^^

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Sam 5 Mai - 12:18

Keradan était éberlué que Kairi ne se souvienne par d'Anarkia... son propre fils... Il poussa un long soupir de découragement puis il réfléchit quelques instants. Comment faire pour que la jeune fille se rappelle ? Il finit par la regarder à nouveau et lui dit avec la voix la plus calme qu’il pût:

-Tu ne te souviens pas ? Anarkia ? Ton fils ? Tu l'a confier à la famille de Tzaark'an sous les conseils de Thérésa pour qu'ils en face un puissant combattant et qu'il le rendrait aux alliés de la lumière pour en faire un gardien... tu ne te souviens vraiment pas ?
Lui demanda-t-il, toujours un peut éberlué.

-Et Kassarar ? C'est le premier enfant de Tzaark'an, son héritier. Lili, sa petite dernière qui t'aimait bien parceque tu était gentille avec elle ? Et Gojyos, était un voyous toujours en conflit avec son père. Tu ne t'en souviens vraiment pas ?
Il espérait que la mémoire de Kairi allait lui revenir... au moins un peut...

Hrp-pas de problème, je comprend tout à fait. Et même comme ça t'es postes sont meilleurs que les miens ^^-Hrp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Sam 5 Mai - 20:54

HS : Ah bon ? Merci beaucoup *Rougit*

Dans la tête de Kairi, des images défilaient au fur et à mesure que Keredan les lui décrivaient. Elle commençait à se souvenir petit à petit de toutes ces personnes ainsi que la signification de ce prénom "Anarkia", mais elle restait tout de même très surprise d'apprendre qu'elle avait un fils et puis, elle ne comprenait pas pourquoi elle l'avait confié à son ennemi, étais-ce de l'inconscience ou de la méchanceté gratuite envers ce petit garçon pour qu'elle l'envoie directement dans les griffes du grand vilain de l'histoire ? Kairi avait du mal à comprendre son propre raisonnement et ses propres motivations, car elle était en train de se dire que si elle avait eût un enfant, jamais elle ne l'aurait confié à un monstre. Toutefois, elle voulait bien croire qu'elle connaissait les autres personnages du récit du mercenaire, car elle avait eût un mini flash-back oû elle s'était vue en compagnie des enfants de Tzaark'an sur l'île du Destin et qu'ils avaient l'air de bien s'amuser.

"Anarkia, ça veut dire "Fatalité", mais je ne comprend pas notre logique, pourquoi l'aurais-je envoyé chez mon ennemi pour qu'il devienne un gardien alors que j'aurais très bien pu le confier directement à mes alliés pour qu'ils le forme ? Ce n'est pas logique ! Dis-moi, est-ce que j'ai d'autres enfants ? Une fille ? Un autre fils ? Un assexué ? Un... androgyne... Hey attend ça me dit quelque chose ce mot !"

Kairi avait parlé d'un ton très calme, mais à la fin de la conversation, sa voix avait prit un ton interrogateur, puis elle s'était exclamée en ayant comme une illumination. Alleeeeeez Kairi ! Cherche bien dans ta mémoire et tu te souviendras de ton fils androgyne aux cheveux gris que tu avais conçu à cause d'une fourberie d'un ancien simili et dont le lien t'unissait avec l'ancien chef de l'organisation XIII et que tu avais confié à contre-coeur à ces gens pour qu'ils en fassent un puissant guerrier ! ça ne te dit rien ? Non ?! Bon tant pis... Même avec beaucoup de volontés, Kairi n'arriva pas à se souvenir de ce terrible cadeau empoissoné que lui avait donné Elios, ce qui était dommage, car elle venait de faire une fausse joie au mercenaire.

"Non, au final, ça ne me dit rien, désolée. Je ne me souviens pas de mon fils, mais je me souviens des enfants de Tzaark'an et j'espère qu'ils vont tous bien. Comment va Kalas ? Tu n'en as pas parlé, mais je connais son prénom, car il est revenu dans ma mémoire. Je saurais le reconnaître, mais pas dire qui il est et encore moins pourquoi il a un lien avec moi. J'aimerais bien le rencontrer, il a l'air très gentil et surtout, d'après ce que j'ai vu, il a l'air très mignon ♥ ! Je crois bien que si je n'étais pas avec Sora, je lui aurais bien demandé qu'on sorte ensemble ihih !"

*C'est étrange, je me souviens de ses enfants, mais pas du mien, pourquoi ? Pourquoi je bloque ? C'est terrible de ne pas se souvenir de sa progéniture ! Même si c'est un souvenir douloureux ou que sa présence cache un secret je donnerais n'importe quoi pour m'en souvenir !*

En parlant de Kalas, le fils moitié Luvalis moitié Démon de Tzaark'an, Kairi avait légèrement rougit et rit un peu nerveusement, ce qui l'avait grandement étonnée, car normalement, elle n'éprouvait ce genre de sentiments que pour son maître de la Keyblade adoré, alors quel lien avait-il entre eux ? C'était une bonne question auquelle Kairi n'aurait peut-être jamais de réponses. Elle soupira d'exaspération avant de lever sa caboche pour regarder le ciel qui s'assombrit subitement. Kairi eût l'impression de voir une petite brèche s'ouvrir dans le ciel, puis un éclair tomba lourdement sur l'unes des Îles du Destin. Lorsque ce fût fait, le ciel redevint normal, ce qui surprit la demoiselle qui ne comprenait pas ce qu'il était en train de se passer.

- Et ça t'arrive souvent de perdre la mémoire ? C'est moche, n'est-ce pas ? Eheh

En entendant cette voix remplie de cynismes et de sarcasmes, la princesse de coeur se retourna pour voir un jeune homme aux cheveux gris et au visage effemminé. En le voyant, Kairi eût l'impression d'appercevoir un mélange entre sa petite personne et une autre personne qu'elle avait connu, mais qu'elle ne reconnaissait pas dans l'imédiat. Le jeune homme, qui devait avoir son âge, s'approcha d'elle pour lui faire une grimace avant de lui tirer la langue pour attirer son attention.

"Hey...."

- Je suis revenu d'une autre dimension pour t'aider une dernière fois.

"Mais..."

- Je m'appelle Anarkia Kokoro, excuse-moi, mais dans ma dimension, Sora est mort, alors je ne porte que ton nom de famille

"Alors tu es... tu..."

La demoiselle n'arrivait pas à finir ses phrases, car il était trop rapide et il lui coupait tout le temps la parole. Kairi était tellement surprise et émue en apprenant la nouvelle qu'elle s'évanouit, mais heureusement Anarkia la rattrapa à temps pour ensuite la regarder avec un petit sourire en coin, comme si une pensée coquine venait de traverser son esprit.

- Andouille ! Alors comme ça, tu es Keredan ? J'ai déjà rencontré tes successeurs et j'espère que tu sera aussi puissant et intelligent qu'eux ! Toutefois, je tient à m'excuser pour la perte de mémoire de ma mère, ça doit être un fardeau pour toi de devoir tout lui réapprendre, Je suis revenu pour lui donner un objet qui l'aidera dans sa quête et aussi pour lui dire coucou, car bien que nos deux dimensions ne soit pas reliées, je sais tout sur elle grâce à une invocation.

ça l'embêtait de la tenir, alors il l'avait lâchée sur le sable, car il n'avait pas l'air de connaître la délicatesse et le silence non plus d'ailleurs, car il disait tout ce qu'il savait à Keredan, comme s'il voulait que le mercenaire soit le seul à le savoir. Une fois qu'il eût terminé de parler, il s'agenouilla et il sorti une couronne de sa poche qu'il glissa dans les cheveux de la demoiselle après l'avoir déposée sur sa tête. Ensuite, il sorti le sceptre de sa grand-mère dont il avait eût beaucoup de mal à récupérer pour le faire tenir à Kairi. Anarkia s'assit par terre, en tailleur avant de prendre Kairi dans ses bras comme une marionnette pour ensuite prendre sa main qui tenait l'arme magique pour la lever vers le ciel.

- Moi, Kairi princesse de coeur sans valeurs, je vous nomme chevalier et vous donne tous les droits et les accès du château. Vous aurez le droit de donner du plaisir à toutes mes courtisannes ou mes valets. C'est tout ce que je peux vous donnez pour vous remerciez de m'avoir raffraichis la mémoire !

- Oh il ne fallait pas votre majesté ! Vous me faites tant d'honneurs-

- C'est normal, vous êtes mon meilleur élément ! Même mon mari ne vous égale pas ! D'ailleurs où est-il ? Il doit m'aider à me réveiller !

- Ce malfrat doit encore être absent ou il est peut-être en train de vous trompez, on ne sait jamais, les hommes sont des grands égoïstes, mais en attendant sa venue, il vous faudra attendre le baiser d'un autre prince charmant pour vous réveiller majesté des bras cassés ! Ahahahahah c'est trop rigolo ce petit numéro de ventriloque ! Tu veux essayer ? Surtout, ne lui dit pas que je lui ais fait dire n'importe quoi sinon elle va me tuer.

Anarkia avait fait un petit numéro de ventriloque en essayant de faire croire à Keredan que c'était la princesse de coeur qui parlait en tenant d'imiter sa voix sans trop bouger ses lèvres. Il avait donc tenu un discourt qui tournait au n'importe quoi pour se faire un gros délire qui l'avait fait beaucoup rire et comme il s'était bien amusé, il avait demandé au jeune homme si ça lui disait de faire la même chose, mais il n'était pas sûr qu'il accepte, voir même qu'il trouve son gag drôle, car il avait l'air très sérieux, mais bon ce n'était qu'un jugement qu'il lui portait et dont il n'était pas sûr qu'il soit véridique.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 6 Mai - 14:33

Le semi-démon laissa sa tête tomber tant il était découragé. Bon, d'accord, elle avait trouvé les noms des enfants de Tzaark'an mais à son avis c'était plus important qu'elle se souvienne de son propre enfant. Non ? Il fut surpris qu'elle se souvienne de Kalas en revanche, il ne s'attendait pas à ce que la jeune femme apprécie à ce point le jeune démon qui aurait sans doute été très content d'entendre la jeune femme parler de lui ainsi. il releva la tête et dit:

-Bon c'est pas grave, c'est déjà pas mal que tu te souviennes de ça, on...
Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un éclair tomba près d'eux. Le jeune homme qui n'avait pas remarqué le changement de temps, car il n'avait pas fait attention, sursauta et tomba sous le coup de la surprise. Mouais, niveau professionnalisme, on avait vu mieux chez les mercenaires. Il se releva précipitamment en dégainant son gros cure dent tout en regardant autour de lui si il y avait un danger quelqu'onc sur lequel il pouvait taper pour évacuer sa frousse. Il faillit se jeter sur la voix qu'il entendit quelques instants plus tard, et seul le fait qu'il se souvint à qui appartenait cette voix l'empêcha de se jeter sur lui pour lui faire sa fête. En effet, il avait reconnu le jeune androgyne car il avait eut un flash-back concernant ce jeune combattant qui avait non seulement réussis à s'infiltrer chez Tzaark'an mais aussi à blesser son premier née. Il observa éberluer Kairi s'écrouler en comprenant qui était Anarkia, ensuite, ce dernier lui dit qu'il avait rencontré ses descendants et qu'il était là pour aider Kairi. Il fut tellement surpris qu'il ne trouva pas les mots pour répondre. Anarkia fit ensuite un amusant petit numéro de marionnette avec sa mère toujours dans les vapes, le mercenaire ne parvint toutefois pas à rire car il était encore sous le choc. Quelques minutes après qu'Anarkia eut finis sa dernière phrase le corps de Keradan fut secoué de soubresaut, puis il commença à ricaner, puis il éclata de rire. Il baissa totalement sa garde et planta son épée dans le sol.

-Hahahahaha ! Tu es vraiment un sacré numéro !
Il finit par se calmer après quelques instants à rire.

-Et bien, pour ce qui est de jouer avec ta mère non merci, mais c'est sympa de me le proposer. Et ne t'en fais pas je tiendrais ma langue. Alors c'est toi Anarkia ? Je dois dire que même si tu appartiens à une autre époque, tu te forger une sacrée réputation chez les démons du carnage. S'infiltrer dans la forteresse personnelle de Tzaark'an et blesser son fils le plus puissant, Kassarar. Il faut avoir une sacrée dose de courage, ou de folie. D'ailleurs, le principal intéressé est toujours entrain de faire des recherces pour savoir qui tu es et où tu es. Si il savait la vérité, il serai tellement déçu.
Dit-il avec un sourire amical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 6 Mai - 18:44

En l'entendant rire, Anarkia sourit, puis il avait écouté les paroles de Keredan en remettant comme il le faut la robe de sa mère comme s'il s'amusait avec une poupée tout en se disant qu'il avait bien fait de venir squatter ce monde.

- Merci, c'est plutôt gratifiant d'avoir des compliments d'une personne hautement estimée, mais il était tout à fait logique que je réussise ma mission, car je suis invincible depuis que je me suis fait entrainé par les démons. Bon, je suis revenu complètement amoché et en rampant, car je m'étais brisé les deux jambes et j'ai faillis mourir d'une hémoragie et d'une opération qui à mal tourné, mais je reste quand même invincible eheh

Ouais, tu parles d'une invincibilité pourrie ! Ce guignol se vantait sans gênes d'avoir réussi l'impossible, mais dans son récit il y avait quand même du juste, sutout le moment où il avait raconté la fuite de la forteresse.

- Par contre il y a un point où je suis d'accord avec toi, c'est que je suis fou, mais c'est dans mon caractère et en même temps, en étant le fils d'Elios Shym's et de Kairi Kokoro, je ne pouvais qu'être perturbé mentalement. Ah pendant que j'y pense, je te remercie de ne rien lui dire.

Il sourit encore une fois, puis il déposa Kairi par terre et il commença à recouvrir son corps de sable. Une fois qu'il eût terminé de l'ensevelir jusqu'à la taille, il croisa ses bras et il y mit à l'intérieur son sceptre qu'il essaya de faire tenir debout, mais il ne faisait que pencher sur la droite à chaque fois qu'il le remetait, alors il laissa tomber et il se redressa en haussant les épaules et en frottant ses mains l'unes contre l'autres pour enlever le sable, comme pour dire silencieusement que ce n'était pas grave que l'arme ne tienne pas debout.

- Qu'elle est mignonne quand elle ne parle pas tu ne trouves pas ? J'espère pour elle qu'elle reprendra conscience avant que la marée montante ne l'emporte, parce que si c'est le cas, quand elle se réveillera, elle ne sera plus sur l'île du Destin, mais à Port Royal eheheh. Je dois tout de même t'avouer que j'aime beaucoup cette version de ma mère, car dans ma dimension, elle est trop sérieuse et trop calculatrice, d'ailleurs, elle n'est pas drôle du tout, car elle connaît les habitudes des gens par coeur et souvent, elle sait à l'avence ce qu'il va se passer, elle me fait peur et pour me faire peur, il faut se lever tôt. En plus, elle sort avec un beau ténèbreux tout aussi sérieux qu'elle et puis, elle n'est plus aussi lumineuse qu'elle l'est habituellement, donc c'est un grand foutoir dans ma dimension, car à cause de cette andouille une guerre à éclaté entre ceux qui veulent restaurer sa lumière pour sauver le monde, ceux qui veulent empêcher la restauration de sa lumière pour empêcher le Kingdom Hearts de s'ouvrir, ceux qui veulent restaurer sa lumière pour ouvrir le Kingdom Hearts et ceux qui n'on en rien à foutre de cette guerre stupide et qui essayent de les raisonner. Heureusement pour eux, il y a des mecs cool comme moi qui mênent une double vie et qui créent des groupes de rock pour détendre l'atmosphère, d'ailleurs si tu veux écouter une de mes chansons, n'hésite pas à le dire

Anarkia ne plaisantait pas, car en parlant de l'autre version de sa mère, il tremblait un peu et avait l'air effrayé, puis il s'était montré plus sérieux en parlant de ce qu'il ce passait dans son monde, pour finalement redevenir cool et décontracté en parlant d'un ton serein de son groupe qu'il avait fondé avec des types qu'il avait rencontré durant les nombreuses fois où on l'avait envoyé à l'hôpital à cause de ses cascades et de son courage qui l'amenait souvent à avoir quelque chose de cassé.

- Par contre, pourrais-je te poser une question indiscrète ? Si tu es une fusion de Keredar et de Tzaark'an, tu es donc devenu le père des enfants de Tzaark'an non ? Alors si j'ai tant de prestige que tu le prétend auprès des démons, ça t'ennuierais de m'écrire sur un petit bout de papier que tu es d'accord de me donner la main de Lili ? Elle a grandit dans ma dimension et elle est devenue une guerrière canon, mais elle ne veut pas de moi, elle dit qu'elle ne veut pas sortir avec un mec qui ressemble et agit à moitié comme une fille.

Anarkia avait eût un air tout triste en disant sa dernière réplique, car c'était un problème récurent qui lui arrivait dans sa dimension et c'était pour cette raison qu'il avait de la peine et qu'il souffrait de n'être pas né comme les autres enfants. Il soupira et maudit intérieusement sa mère de l'avoir fait ainsi, mais aussi les rares jeunes hommes ou jeunes filles qui passaient devant lui et qui le regardait bizarrement. Ils ne disaient rien, mais leurs prunelles parlaient pour eux, elles disaient en silence : Est-ce un homme ou une femme ? ça, il le savait, il n'était pas bête et c'était pour cette raison qu'il se sentait mal à l'aise. Pour se détendre, très rapidement, il sorti une petit dague de son foureau pour l'utiliser sur la jeune femme qui passait près de lui et qui l'avait aussi regardé avec un regard en biais. Comme il faisait chaud, elle avait mit un top à bretelle, mais c'était une très mauvaise idée de sa part, car ce mauvais garçon les lui avaient coupées sans qu'elle n'ait le temps de le voir venir, ce qui fit qu'elle n'eût pas le temps de retenir son haut qui tomba ainsi que son soutient-gorge dont il avait aussi coupé les bretelles par la même occasion. En remarquant le vilain tour que lui avait joué l'androgyne, cette dernière avait fortement rougit, puis elle était partie en courant, ce qui avait bien fait rire Anarkia.

- Non rassure-toi, les filles ne veulent pas sortir avec moi juste parce que je suis andrognye et non parce que je coupe les bretelles de leur haut eheheh

Il sourit, puis il rangea sa dague en se disant qu'il venait d'augmenter son titre de "monstre" après ce qu'il venait de faire, mais il s'en fichait complètement, car dans ce monde, il n'y avait pas la fille qu'il convoitait et encore moins le garçon qu'il tentait de draguer vu que Lili ne voulait pas de lui.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Lun 7 Mai - 17:00

Keradan écouta attentivement le jeune homme et fut surpris quand il appris que la Kairi de son monde était différente de celui-ci. Etait-il possible qu'une personne puisse changer à ce point ? Au point que par sa faute elle ai déclenché une guerre ? La connaissant elle aurait plutôt cherché un compromis que laisser la situation ainsi. Et il fut encore plus surpris quand il lui demanda de lui donner la main de Lili, il fuit encore plus surpris qu'elle l'ai refusé parcequ'il était androgyne, car la quatrième fils de Tzaark'an, l'assassin de la famille, était androgyne (même si sous sa capuche et ses vêtements ample c'est pas évident à deviné). Car d'après les souvenirs qu'il avait de Tzaark'an, Lili aimait bien joué avec le petit Anakia qu'elle trouvait rigolo. Il se rendit ensuite également compte que c'était sans doute Gojyos qui avait dû lui apprendre le rock et comment se comporter avec les filles quand Anarkia coupa les bretelles de la pauvre jeune femme.
Il dit ensuite au jeune homme.


-Bon alors, pour ce qui est du mot pour Lili, désoler je ne peux pas t'aider. N'oublie pas que bien que j'ai les gênes de Tzaark'an, j'ai les gênes de Keredar également, et que ici, à cet époque je suis "née" il n'ya pas très longtemps. Si j'allais chez les démons du carnage en disant: c'est moi le chef! Et bien... je te laisse deviner comment ils vont m'accueillir...


Il ajouta vite ensuite:


-Par contre je peux te confirmer que ce n'est pas parceque tu es androgyne que Lili ne veut pas se marier avec toi. En fait, si tu lui a annoncer que tu avais l'intention de l'épouser un jour, déjà tu t'es planté ! Lili est une électron libre. Elle pense que le mariage revient à s'enchainer quelque part avec quelqu'un et se résume à lui faire des gosses. Secundo, Lili n'aime pas que les gens qui sont proches d'elles fassent de faux semblant, un conseil, avec elle sois toi même, comporte toi comme si tu étais avec n'importe qui d'autre et tu verras que son regard sur toi va s'améliorer.
Lui expliqua le semi-démon.

Ce fut alors qu'un autre qu'un autre éclair tomba à proximité, du même genre que celui qui avait amené Anarkia sur ce monde.


-Quoi encore ?
Demanda Keradan en regardant l'éclair de façon détaché. on pouvait le surprendre une fois mais pas deux.
Un jeune homme, âgé d'environs quatre ou cinq ans de plus qu'Anarkia, il était habillé de façon décontracté avec un tee-shirt manche longue marron et un pantalon vert sombre.Il avait l'air d'être un métis entre un hun et un habitant de l'empire de l'empereur de la terre des dragons. Il avait une cigarette et s'approcha d'Anarkia en lui disant d'un air blasé:


-Anarkia, je te l'ai déjà dit un million de fois, quand tu te casses quelques part, penses au moins à me le dire, histoire que je puisse te sortir de la mouise quand tu seras dedans jusqu'au cou.


Keradan reconnu grâce aux souvenir de Tzaark'an Avarax, le gamin que celui-ci avait sauvé de l'esclavage sur son monde natal et l'avait "recruté" pour devenir le protecteur d'Anârkia.* Ces deux là étaient devenu très amis car quand on se farcis le même prof de combat sadique (en occurrence uniquement Kassarar pour Avarax) évidemment, ça forge des liens.



*Hrp-voir le rp http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com/t1769-la-recherche-du-pouvoir-pv-tom au dernier poste pour plus d'info ^^- Hrp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Lun 7 Mai - 23:13

Anarkia fût plutôt déçu de la réponse donnée par Keredan, mais il comprit, alors il hocha la tête pour lui montrer qu'il approuvait ses paroles. Ensuite, lorsqu'il se mit à parler de Lili, le jeune homme se mit à méditer sur ce sujet complexe, mais merveilleux qu'était la jeune femme de ses rêves. En prenant un peu plus de recul, il se rendit compte qu'il était ridicule. Il savait se défendre face à un ennemi redoutable et se sortir tout seul d'une situation difficile et délicate et qu'il avait une bonne endurance, cependant, avec les filles, il ne savait pas y faire et c'était pour cette raison qu'il ne l'avait pas compris, mais c'était aussi de la faute de la jeune et jolie guerrière, car si elle lui aurait dit tout de suite ce qu'elle attendait de lui, il n'aurait pas agit avec elle comme il le faisait. A ses côtés, il devenait encore plus fou, vantard vantard, intelligent, courageux et casse-cou qu'il ne l'était déjà, car il était près à tout pour attirer l'attention et la faire rire, ce qui donnait beaucoup plus de boulot à Avarax, car il faisait conneries sur conneries pour plaire à la demoiselle, ce qui faisait que des fois, le pauvre gardien n'arrivait plus à suivre tellement le jeune homme devenait cinglé en la présence de la belle demoiselle.

Le dernier truc fou qu'il avait fait pour elle, avait été d'entrer par effraction dans sa chambre pour lui dire "Je t'aime, fait de beaux rêves" et lui déposer trois roses blanches à côté de son oreiller sans la réveiller. Pour réussir sa mission avec succès, il avait dû guetter durant cinq jours les aller et venues de ses proches pour éviter qu'ils ne voyent et entendent mener à bien sa romance. Ensuite, il avait dû réflechir durant une semaine et demi pour trouver le meilleur plan qui lui permettrait de s'éclipser et de réaliser sa quête sans être vu, ni entendu. Ensuite, il avait dû attendre une autre semaine pour réunir l'argent qui lui permettrait d'acheter un grapin, ce qui lui serait fort utile pour monter jusqu'à sa chambre par l'extérieur. Bref, il s'était armé de patience et de courage pour réaliser son exploit silencieux, mais ce n'était pas le seul qu'il avait fait pour elle et ce n'était qu'à présent qu'il comprenait qu'il devait canaliser son énergie en sa présence pour éviter de la faire fuir.


- Je vois, ce n'était donc qu'un prétexte pour éviter de me blesser en me disant la verité, c'est trop gentil de sa part ! Ah merci, tu m'a ouvers les yeux, je sais quoi faire à présent pour conquérir son coeur ! Demain, c'est son anniversaire, pour elle, j'ai écris une nouvelle chanson durant mon temps libre et je l'ai travaillée sans relâche avec ma guitare, mais je suis assez fier du résultat. Par contre, tu as raison, ça serait stupide de se pointer chez les démons de cette manière et puis débarquer en disant "C'est moi le chef" c'est nul comme phrase ! Dit leur plutôt "Tremblez, car le chef c'est moi et celui qui me contredit, je le fais tenir un mois sur un pied, sur un poteau en-dessus d'une mer infestée de requin" Tu vas voir ça va les calmer ! Non, je plaisante bien sûr ! Les démons te tomberont dessus si tu vas les voir, mais si tu demande à défier leur nouveau chef pour le redevenir à sa place, tu peux être certain qu'ils t'acceuilleront à bras ouvert lorsque tu auras détrôner leur leader !

Après avoir terminé de parler, il lui fit un grand sourire, puis il mit ses deux mains devant lui pour abaisser un à un gentiment ses doigts. Lorsqu'il eût terminé de les baisser, un éclair identique au sien fit son apparition pour laisser le fameu Avarax faire son apparition sur l'île du Destin, ce qui ne le surprit pas, car il le connaissait par coeur et il savait que s'il était absent plus d'une heure, son gardien s'alarmait et allait le chercher pour le ramener par la peau des fesses en lieu sûr ou pour l'obliger à faire les corvées que l'androgyne ne voulait pas faire.

- Et moi, je t'ai déjà dit un million de fois que fumer, ce n'était pas bon pour la santé des gorilles ! Que veux-tu qu'il m'arrive sur une île paumée au milieu de nul part ? Tu avais peur que je me fasse attaquer par un goéland ou par un requin ? Si c'est le cas, alors tu te trompes, car ici, il n'y a rien de tout ça ! Ici c'est... vide !!!! C'est le bagne ! Alors que veux-tu qu'il m'arrive ? Hein ? Que j'attrape un coup de soleil ? Si c'est ta crainte, tu t'inquiètes pour rien, car je suis toujours rouge quand je vois passer les êtres humains. Je suis sûr que tu veux savoir ce que je fais là ! Et bien, tu vois chouchou, j'étais venu dire bonjour à ma mère, d'ailleurs tu pourrais dire bonjour à ta belle-mère espèce d'impoli !

En voyant la tête que faisait Avarax, Anarkia éclata de rire avant de faire une tape amicale sur l'épaule de son ami pour lui faire comprendre qu'il plaisantait. Ensuite, lorsqu'il n'eût pas sa cigarette à sa bouche, Anarkia attrapa le coin des lèvres d'Avarax pour les lui tirer vers le haut pour lui faire faire un sourire.

- Tu sais que t'es craquant quand tu souris ? J'espère que tu as enchanté ta batterie aujourd'hui, on va faire une répetition générale pour la chanson de Lili !

Il lui fit un clin d'oeil, puis il lâcha ses lèvres pour ensuite se tourner vers Kairi en se demandant si elle dormait vraiment où pas, car il lui semblait que ça faisait une éternité qu'elle n'avait plus bougé, ni dit un mot, bah pas grave, ça n'allait pas lui changer sa vie si elle faisait semblant ou non d'être inconsciente, car ce n'était pas elle qui allait arranger son problème de coeur, ni le traque qu'il aurait en jouant sa chanson pour la demoiselle de ses rêves dont il espèrait faire fondre son coeur en la jouant, car son morceau était sincère et parlait de toutes ses émotions, mais aussi de l'amour qu'il éprouvait à son égard tout en espèrant qu'elle ne trouverait pas sa chanson trop nunuche

HS : Je met déjà en spoiler la chanson pour ne pas la perdre ^^ Elle s'appelle Lily my sun, bon c'est pas le bon i, mais on s'en fiche, la prononciation est la même Razz
Spoiler:
 

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Mar 8 Mai - 17:11

Keradan fut content de voir que le jeune homme reprenait confiance en lui. D'après l'expérience en fuite, si Anarkia écoutait les conseils qu'il venait de lui donner, il n'y avait aucune raison pour laquelle les deux jeunes gens ne sortent pas ensembles très rapidement. Chez les démons, on ne faisait en généralement pas très prude. Et puis, une chanson, surtout elle était sincère, ferait sans doute plaisir à Lili.
Le semi-démon observa ensuite la discussion entre les deux amis, d'une certaine façon il plaignait Avarax qui devait morflé pour protéger le pauvre Anarkia de lui même. Cela ne devait pas être un job de tous repos, de plus que ce dernier semblait apprécier le taquiner sur des sujets auxquelles le demi-Hun ne semblait pas très à l'aise.

Soudain, le ciel devint rouge sang. Keradan tourna la tête pour le regarder, il sentait une énergie qu'il connaissait bien. ou plutôt que Tzaark'an connaissait bien.
Il en descendit à toute vitesse un rayon rouge qui s'écrasa sur la plage à côté d'eux, alors que le le ciel reprenait une couleur normale, il purent entendre deux voix qu'ils connaissaient bien.


-Theu, Theu, Theu... tu peux m'expliquer pourquoi je dois faire mes entrées comme ça plutôt qu'utiliser des portails ?
Demanda kassarar en sortant de la fumée, son épée longue noir d'une main et l'autre en train de secouer l'air devant lui pour enlever la fumée et le sable.

-Ecoute, on en a déjà parlé, depuis que papa est mort c'est toi qui tient la boutique, donc t'as une image de marque conserver.


KAssarar fit semblant de ne plus voir son frère pour se concentré sur Anarkia.


-Toi ! Enfin je te retrouve ! Et cette fois, je te laisserai pas t'en sortir.


-Euh... il y a que moi à qui il rappel quelqu'un ?
Demanda Gojyos soudain prit d'un doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Mar 8 Mai - 22:37

Lorsqu'il vit le ciel devenir rouge sang, Anarkia devint nerveux et essaya de se tirer en douce, mais comme il avait oublié Kairi, il se prit les pieds dedans et il tomba de tout son long sur les jambes de la jeune femme, heureusement qu'il y avait du sable et qu'elle était inconsciente, sinon elle n'aurait pas apprécié.

- Oh quel idiot je fais !

Il se releva en essuyant le sable qu'il avait sur le corps, mais comme il était trop tard, il ne pût plus se tirer et ce fût pour cette raison que Kassarar le repéra très rapidement. Après avoir dégluti difficilement en sachant très bien qu'il allait se prendre la correction de sa vie, comme au bon vieux temps lorsqu'il était son élève.

- Comment ça enfin tu me retrouves ? Qu'est-ce que j'ai encore fait ? Euh... On peut en discuter ? Entre gens civilisés on peut communiquer non ? Qu'est-ce qui te met tant en colère ? Va-y, dis-moi tout et après on pourra règler le problème, mais d'abord, d'où venez-vous ? De cette dimension ou de la mienne ?

Anarkia était courageux, mais pas devant son ancien professeur, car celui-ci lui faisait toujours très peur à cause de son caractère combattif et de son style de combat presque imparable, mais aussi de ses nombreuses punitions ou corrections les plus sadismes dont même Satan ou les plus grands écrivains des temps modernes n'auraient pu les inventer tellement elles étaient tordues. Même s'il avait peur, il avait osé nié le fait qu'il était coupable du vol du sceptre de l'ancienne reine Angel du peuple Luvaliscien, mais comme il était très doué pour avoir des ennuis, il avait quand même posé la question à son ancien maître d'arme pour être sûr qu'il ne s'agissait pas de quelque chose d'autre qui, à ses yeux, était beaucoup plus grave que l'emprunt à long terme d'un objet.

*Allez ressaisit-toi ! Il n'est plus ton professeur, tu n'as pas à avoir peur, tu peux te battre sans craintes. Si tu ne fais rien, c'est Avarax qui en subira les conséquences, alors tu dois agir mon pauvre Anarkia !*

Pensa le jeune homme pour se donner du courage. Il serra les dents, puis il leva sa main pour tourner sa paume vers le ciel et invoquer sa fidèle arme camouflée dans une rose bleu grâce à la magie de sa grande soeur. Une fois qu'il l'a senti sur sa paume, il referma ses doigts sur elle pour ensuite la mettre près de son torse, tout en continuant de la tenir, pour pouvoir l'utiliser tout de suite si Kassarar n'avait pas envie de discuter. Quelques minutes plus tard, un autre éclair faire son apparition, mais il n'était pas rempli d'électricité comme celui des garçons. Non, celui-la, il était rempli d'une douce lumière appaisante. En voyant cet éclair de lumière, Anarkia mit sa rose sur son oreille droite, puis sans dire un mot, il courru comme un lièvre en direction de la lumière pour rattraper à temps la personne qui lui fit un grand sourire, ce qui fit soupirer d'agacement le jeune homme. Cette personne ressemblait traits pour traits à Kairi sauf qu'elle était habillée d'une tenue de serveuse noire et blanche assez moulante, mais elle n'était pas parfaite, car il y avait plusieurs déchirures au tissu et puis, la demoiselle portait plusieurs traces de blessures vers ses jambes et au niveau de son dos, mais ça ne se voyait pas, car elles étaient cachées par son habit, alors ça ne se voyait pas et puis, ça ne l'empêchait pas d'être mignonne et surtout d'attirer l'attention à cause de sa poitrine qui avait tout de même bien grossit.

- Melina, je t'ai déjà dit un million de fois de ne pas me suivre quand je pars !

- Je sais, mais c'est de ta faute, tu avais oublié de refermer le portail derrière toi, alors je t'ai rejoint et puis, comme d'habitude, mon employeur à essayé de me violer et de me corriger pour m'apprendre à ne pas vouloir lui obéir, alors j'ai profité de l'occasion pour m'enfuir. J'ai tenu une année à servir les clients dans l'Underground Café, alors à présent, je pense avoir largement rembourser ma dette et je pense que je pourrais enfin partir, mais en attendant, aisse-moi m'amuser ! Waou qu'ils sont kawaii !!! Qu'est-ce que tu attends, présente-moi !

- ça ne va pas la tête ? Ces mecs sont dangereux, surtout celui avec la longue épée noire !

- Qui pourrait être plus dangereux que monsieur Kagiri ? Ne fais pas l'idiot et laisse-moi y aller !

La jeune fille n'en fit qu'à sa tête et s'échappa des bras de son petit frère pour marcher un bout et se rendre devant la bande à Keredan sans peurs tout en ayant pas remarqué Kairi dont le sceptre avait réagit à la présence de la demoiselle en scintillant légèrement, car ce que ne savait pas Anarkia, c'était que le sceptre ne faisant pas partie de la bonne dimension, ne pouvait pas être utilisé par Kairi, mais par sa fille. En se pointant devant les démons, Melina les trouva encore plus mignons qu'avant, mais la présence de Keredan l'intriguea, alors elle se mit à la regarder de bas en haut et de haut en bas pour pouvoir bien le détailler sous tout les angles possibles et inimaginables.

- Excusez-moi, mais vous me rappelez vaguement quelqu'un, pourrais-je savoir votre identité ? Quand à vous messieurs, vous devez sûrement être les fameux démons qui ont entrainés mon petit frère et... Ah tu es là Avarax, désolée, je ne t'avais pas vu... Euh où j'en étais ? Ah oui ! Et je suis très honorée de vous rencontrer ! Je m'appelle Mérelindas, mais appellez-moi Melina, c'est plus court et vous, vous devez être Kassarar et Gojyos n'est-ce pas ? Si mes souvenirs sont bon, toi Gojyos, tu es le rockeur qui a tout appris à Anarkia et toi Kassarar, tu es l'ancien professeur d'armes sadique de mon petit frère ? Il m'a souvent dit que.... Hey laisse-moi parler crétin !

Lorsqu'elle s'était adressée aux démons, Melina avait été très respectueuse envers eux et elle leur avait même fait une petite révérence en leur disant qu'elle était honorée de les rencontrer, mais lorsqu'elle les avaient décrit, elle avait été beaucoup moins solonelle, mais Anarkia l'avait empêchée de terminer sa phrase en mettant sa main devant sa bouche, ce qui n'avait pas plu à la demoiselle qui avait donné un coup de coude à son petit frère qui l'avait tout de suite lâchée en étant surpris et en ayant mal, ce qui lui avait permit de lui dire ce qu'elle pensait de son geste.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Jeu 10 Mai - 9:29

Quand Anarkia lui demanda ce qu'il avait fait et s'il pouvaient discuter comme des gens civiliser Kassarar répondit avec hargne:

-Ce qui me met en colère ! Oh, pas grand chose... excepté qu'un sale morveux a réussis à s'infiltrer chez moi, voler un trophée de mon père et me blesser. Comme tu le vois je n'ai pas vraiment de raisons d'être en colère. Et puis c'est quoi cet histoire de dimension. ?
Demanda-t-il sceptique.

Pendant ce temps, Gojyos se grattait le menton tout en regardant le jeune homme aux cheveux blancs avec curiosité. Il lui faisait penser à... non, impossible, il était bien trop âgé. Mais alors que kassarar allait sauté sur son futur élève une autre lumière sortit du ciel, Anarkia sauta alors dessus pour en récupérer l'arrivante. Une très belle jeune femme en tenue de serveuse qui ne laissait guère place à l'imagination. Gojyos siffla, comme il avait l'habitude de faire avec les jolies filles, Keradan et Kassarar eux avaient plus l'air surpris qu'autre chose. Et ils le furent encore plus quand elle dit qu'elle les trouvaient mignons.


*Ils aiment joué avec le feux cette famille.*
Se dit Keradan. D'abord, Anarkia voulait se taper Lili, sa demi-sœur semblait attiré par les démons... ils ne semblaient vouloir rien faire comme les autres.
mais ce fut quand elle se fut approché d'eux pour leurs dire qui ils étaient que la surprise atteint son paroxysme. Même une invasion de sans-coeur allié à des démons n'auraient pas plus les surprendre d'avantage.


-Je suis Keradan, enchanté.
Répondit le principal intéressé qui s'était mis dans son coin pour contemplé la scène.

-Anrkia...? Le... petit Anarkia...?
Demanda Gojyos, qui était tellement surpris qu'il en avait lâché sa cigarette.

Kassarar, lui s'approcha du jeune androgyne et se pencha jusqu'à avoir sa tête à quelques centimètres de son futur élèves.

[color=darkred]
-Le seul Anarkia que je connaisse, est un têtard qui semble participé à une conspiration avec Lili pour me faire perdre la tête... Si il est là-bas, comment tu peux être ici et plus âgé en plus ? Demanda le nouveau seigneur démon.


-Remarque, s'il fait parti d'une autre dimension et qu'il vient du futur son explication est possible...enfin... c'est la plus satisfaisante.
Fit remarquer Gojyos.

Kassarar ne répondit rien, ce fut alors qu'un portail rouge mêlée de blanc s'ouvrit et qu'en sortit Kalas (de cette dimension) l'air affolé.


-Arrêté tout !!! j'ai sentit pendant que j'étais en méditation que ces portails de de lumières et électriques sont des portails venant d'une autre dimension, d'une autre époque ! Et d'après c eque j'ai sentit ce sont celles de... !


-Ouais, ouais, on sait, d'Anarkia et d'Avarax.
L'interrompit Kassarar.

-Et de sa magnifique soeur. Ajouta Gojyos avec un sourire charmeur à la jeune femme. Tu as dix minutes de retards pour nous donner les explication frangin. Expliqua Gojyos.

-Oh... d'accord. Lâcha Kalas en baissant la tête, à la fois soulagé mais tout de même un peut dessus d'être arrivé en retard pour les informés. Kalas, si il avait aussi appris quelques trucs à Anarkia sur le combat, avait surtout appris à ce dernier à se servir de la magie lumineuse et curative. Il avait aussi été un soutien morale pour ce dernier quand il avait le morale en berne et l'avait plus d'une fois aidé à comprendre Kassarar.

Gojyos observait pensivement ce petit monde, il voyait cet inconnu à la peau blafarde qui lui rappelai quelqu'un aussi bien par le physique que pas l'aura et il espérait qu'il se trompait quand à son identité. Kassarar écoutait les explications de Anarkia avec kalas et il remarqua avec un petit sourire que Avarax était en train de soigner la jeune fille avec une inquiétude et une attention qui lui semblait un peut supérieur à celle qu'on avait pour une simple amie. Il pouvait presque être certain qu'on entendrait bientôt parlé d'un patron d'un certain café allait être retrouvé noyé dans ses propres tonneaux d'alcool.
Keradan, lui restait bien tranquillement dans son coin pour observer la suite de la rencontre présent/futur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Jeu 10 Mai - 22:12

En écoutant les paroles de Kassarar, Anarkia se rendit compte qu'il avait eût un bon pressentiment en pensant qu'il allait être en colère pour ce qu'il avait fait dans son autre dimension. Il hocha la tête pour confirmer ce que disait les deux frères tandis que sa soeur les écoutait parler tout en se demandant comment son jeune frère arrivait-il à se faire remarquer et à faire des bêtises en moins de dix minutes. Lorsque Kalas fit son apparition, la jeune femme se figea tandis qu'Anarkia était surprit, car dans leur dimension, leur Kalas était porté disparut. La jeune femme senti par la suite qu'ont la soignait, alors elle redémarra et détourna son regard pour regarder Avarax qui était en train de la soigner avec un regard qui en disait long sur sa façon de penser.

- Désolée Avarax

Lui murmura la demoiselle tandis qu'elle attendait la fin de ses soins. Une fois qu'il eût terminé, la demoiselle se précipita en direction du semi démon et luvaliscien pour le serrer dans ses bras tandis qu'Anarkia frappait son front avec le plat de sa main pour montrer qu'il était désespéré par le comportement de sa grande soeur.

- Oh Kalas si tu savais comme ça me fait plaisir de te revoir !!! Je te croyais disparut, comment tu as fait pour survivre ? Comme d'habitude, tu es toujours bien habillé et tellement mignon !!! ♥

- Lâche-le et vient par là Juliette, ce n'est pas ton bon Roméo !

- Aieaieaie mais qu'est-ce qu'il te prend Anarkia ? Lâche-moi toi aussi ça fait super mal !

Anarkia ne sachant pas comment faire pour expliquer à sa soeur que ce n'était pas le jeune homme dont elle était amoureuse en secret et dont elle admirait tellement, qu'il mit en action la première idée qui lui vint en tête : la prendre par l'oreille et la tirer vers une autre direction. Ce fût donc pour cette raison que la demoiselle lâcha Kalas et protesta tout en le suivant. Une fois qu'ils furent assez éloigné, Anarkia lâcha l'oreille de sa soeur tout en la rattrapant par le poignet pour l'empêcher de retourner voir Kalas, ce qui la surprit et stopa son geste.

- Désolé de te l'apprendre grande soeur, mais ce n'est pas le Kalas que tu cherches ! Ton ami est perdu dans notre dimension.

- Alors ce n'est pas ce Kalas que.... Merci Anarkia, j'ai... j'ai été stupide de croire que... que c'était possible de le retrouver ! Je suis maintenant sûre que celui de notre dimension est mort et que je ne le reverrais plus jamais !!!

*Ah bravo, t'es le meilleur Anarkia*

Pensa ironiquement le jeune homme en voyant sa soeur pleurer à cause de lui et de son envie pourrie de lui dire tout de suite la verité et puis, pour être honnête, il ne savait pas comment réconforter quelqu'un, alors il fit signe à Avarax de venir.

- Hey mon pote ! Vient là deux seconde pour me remplacer !

Comme il l'avait prédit, Avarax accourut à son secours tout en fronçant un peu les sourcils pour lui faire comprendre qu'il n'avait pas aimé qu'il fasse pleurer la fille qu'il aimait en secret. Après avoir prit le relais, Avarax réconforta assez facilement la jeune femme tandis qu'Anarkia venait s'excuser auprès de Kalas.

- Désolé de t'avoir embêté, mais elle apprécie beaucoup le Kalas de notre monde, mais depuis quelques temps, il a disparut de la circulation, alors en te voyant elle à pensé qu'il était revenu, mais comme tu n'es pas le bon Kalas, elle a comprit que c'était fichu d'avance et c'est pour cette raison qu'elle à du chagrin.

"Hmmm c'est quoi tout ce rafut ? On ne peut même pas rester dix minutes inconsciente ici ! Hey qui m'a enterrée ? Anarkia tu vas avoir droit à la fessée si c'est toi !"

- Oui c'est moi, mais bonne chance pour arriver à te sortir de ce mauvais pas et de m'attraper chère mère eheheh

Kairi venait enfin de donner signe de vie, mais elle n'était pas du tout contente de se retrouver coincée dans le sable, mais Anarkia s'en fichait complètement, car il avait le temps de fuir en attendant qu'elle arrive à se sortir de cette situation délicate qui la rendait ridicule. Toutefois, il se doutait que les garçons allaient le laisser partir si facilement ou que Kassarar lui donne la fessée à sa place, alors il préféra prendre ses distances tandis que Mélina avait arrêté de pleurer en entendant la voix de sa mère qui l'avait fait trembler de peur.

- Avarax, c'est ma mère de notre dimension où c'est une autre ?

Après lui avoir chuchoté sa question à l'oreille, Avarax lui avait répondu que ce n'était pas celle de leur dimension, mais celle de la dimension où ils se trouvaient actuellement, ce qui avait soulagé la demoiselle qui l'avait remercié pour tout ce qu'il avait fait en lui faisait un bisou sur la joue, ce qui l'avait fait un peu rougir. Ensuite, elle était partie de ses bras en le laissant en plan pour aller rejoindre sa fausse mère.

- Bonjour, veuillez excusez l'attitude de mon frère, il est incorrigible. Ne vous inquiètez pas, je vais vous aidez à vous extirper du sable !

"Pourquoi tant de politesses ? Si Anarkia est ton frère, cela veut dire que tu es... ma fille ? Je ne savais pas que j'avais une fille si belle ! Désolée, j'ai perdu la mémoire, je ne me rappelle pas de tout. Par contre, tu dois me tutoyer et rester libre de tes faits et gestes."

- Je peux faire ce que je veux, c'est vrai ? C'est rigolo, je ne savais pas que tu avais perdu la mémoire ihih

"Bah oui pourquoi ça ne serait pas vrai ? Je n'ai jamais eus l'intention de te mentir"

- Bah alors, débrouille-toi pour sortir toute seule du sable !

"Heyyy non ! Qu'est-ce que c'est que ces manières jeune fille ?"

- Je plaisantais, je vais t'aider. Je peux prendre ton sceptre ? Je vais le mettre en lieu sûr pour éviter qu'il ne soit enfuis dans le sable.

"Ouf tu me rassures ! D'accord, il n'y a pas de problèmes, en plus, tu ne pourras pas faire un geste maladroit avec, car il a l'air innoffensif. Oh en faites, je te trouve très mignonne habillée de cette façon, mais comment ça ce fait que tu fasses serveuse comme métier ?"

- Oh tu trouves ? Merci ! Maman n'a jamais prit le temps de me le dire, ni d'ailleurs d'aller boire un verre où je travaille, mais ça serait trop long à t'expliquer, alors je vais me taire sur le sujet

Pour une fois, Kairi n'avait pas eût besoin de flash-back, car elle s'était tout de suite souvenue de sa fille aînée, ce qui était rare. Après avoir discuté, les deux filles se sourirent mutuellement, puis Mélina prit le sceptre, mais à se contact, il se mit à briller de milles feux, ce qui émerveilla la jeune fille qui le trouva très beau tandis que sa mère était très surprise, car elle pensait qu'il n'allait pas réagir au contact de sa fille.

"Oh une couronne ! Ce sceptre t'étais donc destiné. Ton autre mère sera très fière de toi, tu viens de devenir une reine !"

- La reine de quel royaume ? Oh je comprend à présent pourquoi mon autre mère me tenait à l'écart, elle ne voulait pas que je prenne sa place, mais à présent, je ne peux plus rentrer chez moi, car ma mère ne sera pas fière, elle sera au contraire très furieuse

"Tu ne dois pas avoir peur, ton grand frère à été entrainé par euh.... les démons et donc, il est devenu très puissante, il pourra devenir ton gardien à moins que ton petit ami n'accepte de le devenir, d'ailleurs je le trouve très charmant"

- Qui ? Avarax ? Ce n'est pas mon petit ami, c'est le gardien de mon frère, d'ailleurs, je le considère comme tel, mais c'est tout

"Ah ? Dommage, alors qui est-ce ?"

Mérelindas ne répondit pas, ce qui étonna sa mère qui avait complètement oublié qu'elle était emprisonnée dans le sable à cause de l'apparition de la couronne de sa fille qui s'était formée sur sa tête après être entrée en contact de l'objet magique.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Lun 14 Mai - 18:36

Kalas fut surpris par la jeune fille qui vint le serrer dans ses bras, il était doublement gêné car non seulement elle était très jolie mais en plus elle l'étouffait ! Quand Anarkia repris sa soeur Anarkia était à la fois déçu mais content car il était en train d'étouffer et il n'avait pas chercher à s'échapper de l'étreinte de la jeune femme. pendant que la fille et la mère discutaient Gojyos se rendit compte de la tête toute rouge de Kalas.

-Euh...cela va frangin ?


-Euh...oui... je crois que je me suis jamais sentis aussi bien...
Lâcha Kalas avec un grand sourire béat. C'était vrais ! Il se sentait très bien et très heureux même, il sentait qu'il aimait beaucoup la jeune fille...peut-être même plus que Kairi mais cela, ce n'était pas sur.

*Houla, ça commence à devenir bizarre cet histoire*
Se dit Gojyos qui n'avait encore jamais vu son petit frère dans cet état.

Ensuite, ils se rendirent compte que la jeune fille venait d'avoir une couronne sur la tête et d'après sa mère elle était devenu reine. Reine ! Rien que que cela !


*Ok... je crois que je suis dans un mauvais trip. Dès qu'il est finit j'arrête les produits un peut trop musclé*
Se dit Gojyos.

-La couronne lui va très bien.
Dit Kalas qui était juste à côté des deux femmes.

-Bon !... En attendant si vous nous disiez ce que vous êtes venu faire ici vous deux ? A part pour draguer mon frère je veux dire et jouer au bac à sable. Demanda Kassarar tout en sortant Kairi du sable aussi bien par curiosité que pour détourner la conversation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Lun 14 Mai - 22:12

Lorsque Kalas lui fit un compliment, la demoiselle rougit légèrement avant de regarder Kalas avec un petit sourire avant d'avoir une illumination. Elle sorti de la poche de son tablier un bout de papier replié sur lui-même qu'elle déplia et dont elle plongea son doigt dessus pour suivre les lignes qui menaient jusqu'à une planète oû il était écrit sur le centre du rond, en gros et en gras : Luvalis.

- Super les cordonnées sur la carte sont les mêmes qui sont inscrite en tout petit sous le pied du sceptre, cela veut dire que je viens de remplacer mère au pouvoir, mais ce n'est pas très excitant, car ce monde n'est presque pas peuplé et les conditions de vie y sont difficiles là-bas ! Ah tu voulais savoir ce que l'on faisait ici ? Et bien pour commencer, ce n'est pas de ma faute si ton frangin est mignon et de deux, je suis aussi venue rendre visite à la Mélina que je deviendrais pour l'aider, car j'ai senti que ça n'allait pas fort de son côté. Ensuite, à présent que je sais ce que je vais devenir dans mon autre dimension, je vais aider à la reconstruction du monde Luvalis avant que les conditions de vie ne prennent la même tournure que celles dans notre dimension.

Pendant ce temps, Anarkia n'avait pas répondu, car dès que Kairi avait été libérée, elle avait remercié Kassarar, puis courru à la poursuite de son fils qui s'était mit à courir pour ne pas recevoir la correction de sa vie. Au moment où elle l'avait enfin attrapé, le pied d'Anarkia tomba sur un caillou qui le fit trébucher et tomber à l'eau en emportant la princesse de coeur avec lui. Après avoir bu la tasse, ces deux imbéciles remontèrent à la surface en toussant pour expulser l'eau qui était entré dans leurs poumons. Bref, ces deux là étaient aussi doués l'un que l'autre et c'était peut-être la raison qui faisait qu'ils s'entendaient à merveilles.

- Il m'a souvent dit qu'il voulait aider sa mère, mais vu comme c'est parti, je ne suis pas certaine qu'il y arrivera ihihih

Ria en douce la jeune femme en mettant sa main devant sa bouche pour essayer d'être le plus discret possible pour éviter de vexer son frère qui se sentait très honteux et surtout bizarre, car d'habitude, il n'était pas si maladroit, ça devait sûrement être en présence de cette deuxième mère qu'il ne faisait que des bêtises, ouais ça devait être ça. Quoi qu'il en soit, il n'eût pas le temps de dire sa façon de penser, car Kairi lui avait fait un bouchon en lui maintenant la tête sous l'eau pendant une minute avant de le libérer pour le regarder la regarder avec un air énervé.

- Non, mais tu es malade ou quoi ? Tu as faillis me tuer !

"Si tu ne m'avais pas ensevelie sous le sable, ça ne te serait jamais arrivé ! Donc à présent, on est quitte"

- M'ouais, m'ouais, mais ne compte pas t'en sortir si facilement la prochaine fois !

- Ces deux là s'adorent, mais malheuresement, ce n'est pas le cas dans notre dimension. Anarkia n'arrête pas de lui tenir tête et de désobéir à ses ordres, alors évidamment, ça énerve mère et elle le puni souvent. Elle me fait peur, mais par chance, cette Kairi ne lui ressemble pas. Anarkia, puisque nous somme là, nous devons protèger Sora d'une mort fatale ! Si nous y arrivons, le cours de l'histoire de notre dimension changera complètement et tout rentrera dans l'ordre. goyjos, Kassarar, Kalas et même vous Kairi et Keredan vous devrez ouvrir l'oeil et nous prévenir des agissements de Sora. S'il a un comportement bizarre ou une nouvelle perte de mémoire, appelez-nous, nous seront quoi faire pour le sauver du mauvais sort qui l'attend !

Tandis qu'elle faisait son monologue, Anarkia hocha la tête pour approuver ses dires, puis il sorti de l'eau en compagnie de sa mère tout en se demandant s'ils n'allaient pas tomber malade après être tombé à la mer. Pendant ce temps, Mélina avait regardé Kalas avec un regard interrogateur.

- Pourquoi t'es tout rouge ? Tu as attrapé un coup de soleil ? Ihih tu es vraiment trop adorable !

Suite à sa remarque, Avarax la regarda avec un regard ennuyé, comme si ça lui déplaisait fortement qu'elle s'intéresse autant à Kalas et pas à lui. A cause de lui, elle l'avait complètement zappé, tss qu'elle ingratitude pour tout ce qu'il avait fait pour elle, cependant, il ne pouvait pas aller à l'encontre de ses sentiments, car pour ce sujet, il ne pouvait pas changer le destin.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 27 Mai - 19:33

Kalas rougit fortement quand Mélina dit qu'il était mignon, au point que Kassarar se demanda si la tête de son frère n'allait pas s'enflammer. Le petit groupe observa avec curiosité la course poursuite entre Kairi et son fils. Cela fit naitre en eux la question de savoir comment ils se seraient comportés s'ils avaient connus leurs mères, les trois frangins sourirent à la bataille navale qui se déroula et sourirent quand Mélina leurs expliqua la relation entre le fils et la mère (Kalas en profita pour remarquer encore une fois que la jeune fille avait un très joli sourire). Ils acquiescèrent quand elle leurs dit de prendre garde à Sora, bien que à part Kalas ils s'en foutaient comme d'une guigne et hochaient la tête par politesse. Quand Mélina demanda à Kalas pourquoi il était tout rouge celui-ci répondit, tout en étant gêné par le fait qu'elle lui est dit qu'il était adorable (mais si ce n'était pas pour lui déplaire):

-Euuh, rien... Enfin ! Euh... non, enfin c'est juste que je trouve que tu es très belle quand tu souris. Lui dit-il.


Il était si gêné qu'il crût qu'il allait défaillir, de plus ses deux frères qui le regardait avec des airs interloqué ne l'aidait pas à se sentir mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 27 Mai - 23:42

La jeune femme le trouva tellement adorable qu'elle n'en pu plus. Bien sûr, ce n'était pas le bon Kalas, mais tant pis, elle en avait trop envie. Elle rangea la carte dans la poche de son tablier après l'avoir repliée, puis elle donna le sceptre à sa mère qui fût très surprise par son geste pour ensuite s'approcher encore plus près du jeune mi-luvaliscien, mi-démon pour le prendre par la taille en rougissant autant que Kalas.

- C'est vrai, tu me trouves belle quand je souris ? Merci c'est gentil Kalas ! Je... Je... Je suis vraiment navrée de... de... t'embarasser encore plus mais... je... j'ai besoin... tu... comprends ?

Mérelindas bégayait et c'était rigolo, car d'habitude elle faisait preuve d'une grande éloquence. Avarax comprenant ce qu'elle voulait faire, couru vers la demoiselle et il mit ses deux mains sur son bras, ce qui surprit la demoiselle et détourna son attention. Il se mit à la regarder avec un regard suppliant.

- S'il te plait, ne fait pas ça !

- Faire quoi ?

- L'embrasser !

- ça te regarde ? Je fais ce que je veux, je suis une adulte majeur et vaccinée et je n'aime pas que l'on m'empêche de faire ce que je veux !

- Je sais, mais ce n'est pas le bon Kalas, Anarkia te l'a déjà dit, en faisant ce geste, tu ne fera que te rendre encore plus triste que tu ne l'es déjà et... je... JE T'AIME !!!

- Si tu m'aimais, tu me laisserais faire ce que je veux, désolée Avarax, j'ai fais mon choix. J'ai aimé un autre homme, mais c'était une erreur, je sais à présent à qui appartient mon coeur.

En comprenant qu'elle ne changerait pas d'avis, il la lâcha et il recula en devant aussi blanc qu'un linge, ce qui était assez bizarre à voir comme mélange de teinte de peau. Une mine triste s'afficha sur son visage en regardant la jeune femme embrasser Kalas. Heureusement pour lui, son meilleur pote l'épaula et ce ne fût pas qu'une métaphore, car Anarkia s'était approché de lui et il avait mit son bras autours de ses épaules tout en souriant et en lui faisant faire un sourire en mettant ses deux doigts sur sa bouche pour étirer ses lèvres.

- Hey man déprime pas, tu en trouveras des autrs bien mieux que ma soeur ! Allez sourit et pis si tu trouves pas, t'a qu'à devenir gay.

- Arrête de me faire ça à chaque fois que ça ne va pas, je me sens encore plus débile que je ne le suis déjà.

"Ouh et bien, que c'est complexe ces histoires d'amours, j'en ais presque mal à la tête !"

Déclara la princesse de coeur en massant son front tandis qu'Anarkia lâchait les lèvres d'Avarax. Quelques minutes plus tard après que le calme soit revenu, Karah refit son apparition dans son mode "terre" qui la faisait ressembler à une jolie terrienne au caractère rebelle et qui tenait dans ses mains deux petits pistolets, sûrement deux nouvelles armes volées pour faire des nouvelles attaques. Elle tira en l'air pour leur faire peur et aussi pour se faire remarquer.

- Oh c'est quoi ce bordel ? C'est pas bientôt fini les c*****ies ? Vous allez tous rentrer chez vous illico presto, car ce n'est pas ici votre place ! Vous dérangez l'île alors foutez-moi le camp immédiatement !

- Karah calme-toi, je voudrais te présenter mes enfants et..."

- J'veux pas le savoir ! Vous me rendez tous malade avec vos histoires d'amours à deux francs. Suicidez-vous comme Roméo et Juliette comme ça, ça sera réglé !

"Hey non ! Je veux des petits-enfants moi plus tard alors laisse-les vivre !"

- Je m'en fou ce n'est pas mon problème ! J'ai une idée ! Je combat l'un d'entre vous ou plusieurs d'entre-vous et le premier qui touche les épaules par terre a perdu ! Si je gagne, vous vous cassez tous sauf Kairi vu que je dois la protèger et si vous gagnez et bien, je me tairais et ferais ce que vous voudrez, okay ? Attendez deux minutes que je prépare le terrain.

"Non ne prend pas le sceptre il n'est pas un vulgaire bâton !"

- Désolée, mais j'en ais besoin, je ne l'abîmerais pas, je te le promet !

Karah avait pêté son câble tandis que sa petite protègée était gênée par son comportement en pensant que ça allait mal finir. Lorsqu'elle se fût calmée, elle fit disparaître ses deux pistolets et elle prit le sceptre de Mélina que Kairi gardait pour elle, mais cette dernière ne voulait pas le lui donner, alors son invocation argumenta et la princesse de coeur fini par le lui donner. Karah dessina à l'aide du bâton un grand cercle où elle combattrait avec son adversaire. Une fois qu'elle eût terminé de faire son cercle, elle rendit l'arme à Kairi, puis elle se mit en position de combat en attendant qu'un des mecs viennent l'affronter.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Sam 9 Juin - 11:33

Kalas fut surpris quand il apprit qu'Avarax était amoureux de la jeune fille, mais celle-ci l'informa que ce n'était pas lui qui faisait battre son cœur, Kalas ne put s'empêcher d'en être rassurer, malgré cela il ne s'attendit pas à ce que la jeune fille l'embrasse, il en rougit tellement que Gojyos et Kassarar crurent que sa tête allait vraiment s'enflammer. Quand elle lâcha il était tout droguie et avait un grand sourire heureux et bêta. Comme un jeune amoureux quoi...

-Cela va Kalas ?
Demanda Gojyos.

-Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii...
Répondit Kalas en dévorant la jeune fille du regard.

-Bon alors si je compr...
Kassarar ne put finir sa phrase car Karah arriva et s'énerva à propos des tourtereaux et refusa de les laisser partir avec le sceptre mais proposa aux groupe de régler cela par un combat, mais au moment ou Kassarar allait s'avancer, Kalas le devança.

-Très bien ! Je relève le défis !


-Mais qu'est-ce qui lui prend ? D'habitude il ne se bat que quand il y est obligé.
Demanda Kassarar à Gojyos.

-Je crois que l'explication ne se trouve pas très loin.
Répondit Gjyos en faisant un clin d'oeil conspirateur à Mérelindas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 17 Juin - 22:13

HS : Désolée pour le retard, je n'avais pas vu que tu m'avais répondu.

Karah fût tout aussi surprise que Kassarar lorsque Kalas s'approcha dans le cercle, car elle pensait plutôt affronter ses grands frères ou Keredan. Toutefois, elle fit craquer ses doigts entre eux avant de lui faire un sourire démoniaque en ayant bien l'intention de le ridiculiser et de le battre à plates coutures. Lorsqu'il entra dans le cercle pour l'affronter, la jeune femme le regarda avec un regard fixe.

- Tu veux combattre ? Très bien. Il nous faut un arbitre pour éviter que l'un d'entre nous triche. Kairi, tu es naïve, mais tu es justes, alors tu feras l'arbitre si ça ne te dérange pas

"Non, ça ne me..."

Les gagantes Hikari et Kairi du concours Song of Angel sont priées de se rendre immédiatement sur scène pour se départager. Premier round de la finale, chanson solo, deuxième round, chanson en duo avec un ou une ami(e), celle qui aura fait le plus de points sera élue Voix d'Or de l'année.

"Dérange pas... Bien sûr que si ça me dérange ! Tu m'y a inscrite, il faut que j'aille jusqu'au bout !"

- Ne t'en fais pas maman, j'irais à ta place.

- Pour une fois, tu as une bonne idée neesan ! Tu es sa copie conforme, on pourrait presque croire que vous êtes jumelles.

- Le seul point négatif, c'est que les deux ne veulent pas de moi...

- Oui mais euh...

- Non le seul point qui change, c'est la robe et le ton de voix qui n'est pas tout à fait le même, mais j'y vais quand même, souhaitez-moi bonne chance ! Kalas je vais gagner pour toi, alors gagne aussi pour moi d'accord ?

Lorsque l'annonceur l'avait coupée en parlant dans son micro, dont les paroles avaient raisonnées jusqu'à l'endroit où se trouvait le petit groupe, Kairi avait tout de suite changé d'avis, car elle y tenait à ce concours. Heureusement pour elle, sa fille eût la bonne idée de la remplacer malgré les sarcasmes de son petit frère et de la réflexion légèrement dépressive de leur meilleur ami. Mérélindas n'était pas habituée à faire des concours de chants, car elle en avait encore jamais fait un, cependant, elle allait tout faire pour sauver l'honneur familial en tentant de le remporter. Après avoir fait un bisou à Kalas puis l'avoir envoyé avec sa main, Mélinda leur fit un clin d'oeil, puis elle se précipita dans la direction d'où provenait la voix. A force de courir, elle arriva avec une minute de retard sur la scène, mais ça ne se remarqua pas, car sa rivale venait tout juste de terminer sa chanson. Sans attendre qu'on le lui dise, la jeune femme commença à chanter une chanson qu'elle avait entendue durant les rares moments où elle pouvait allumer une radio dans sa dimmension.

Spoiler:
 

Lorsqu'elle eût terminé, la foule eût l'air emballée, mais la jeune femme n'était pas très contente de sa prestation, car elle avait l'impression de s'être ratée et d'avoir manqué un couplet. L'annonceur annonca dans son micro que le jury allait se concerter et que la suite serait dans une heure, ce qui lui permit de retourner en arrière au pas de course pour pouvoir voir Kalas combattre. Pendant ce temps, le combat entre Kalas et Karah (Oui on aime bien les prénoms qui commencent par la lettre K dans ce rp ^^) avait débuté. L'invocation avait tenté à maintes reprises de prendre Kalas par surprise et le faire tomber, mais il n'avait pas l'air de vouloir perdre, alors elle attaqua à la loyale en essayant de lui mettre des coups pour le faire tomber, mais il fallait qu'elle fasse gaffe, car à force de faire des tentatives pour gagner, le jeune homme allait finir par comprendre sa tactique et s'en servir contre elle.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Mer 20 Juin - 18:16

hrp-c'est pas grave, moi aussi ça m'arrive ^^ - hrp

En voyant la mine assez attristé d'Avarax Gojyos se rapprocha de lui et lui dit avec une voix pleine d'assurance en le serrant contre lui avec un bras tout en regardant l'horizon:

-Allez, haut les cœurs mon gars ! Une de perdue dix de retrouvés ! Tu vas voir, tu vas pleurer, ça va être dure mais tu vas t'en sortir, et tu verras avec le temps ! Tu te rendra compte qu'il y a plein de poissons à la mer. Il suffit juste de reprendre la canne à pêche !


-Euh... oui.. si vous le dites...
Répondit Avarax qui n'avait pas l'air très convaincu.

Kalas rougit quand Mélina lui fit un bisous mais réussis à se concentrer pour le combat.

-Euh... d'accord, compte sur moi !
Répondit-il à sa future petite amie quand elle lui dit qu'elle allait se battre pour lui et qu'elle lui demanda donc se battre pour elle.
Bientôt le combat commença, mais contrairement à ce que l'on pouvait penser Kalas n'était pas faible. Certes il n'aimait pas se battre mais il avait été entrainé par son père et maitrisait comme tous les autres membres de sa familles il maitrisait l'art de la guerre. Il évita ou stoppa tous les coups de Karah et il avait très vite compris sont petit jeux, il la laissa attaquer et battit petit à petit en retraite en plaçant quelques riposte pour endormir sa méfiance. Il fit ce petit jeux pendant quelques instants. Il voyait bien que Karah n'était pas une novice dans l'art du combat et ne voulait donc pas prendre de risque. Mais quand il vit que le moment était propice il n'hésita pas.
Quand Mérelindas arriva ce fut pour tenter une puissante attaque sur Kalas alors qu'il était proche de sortir de la piste. Mais avant que le coup ne l'atteigne il attrapa le bras de son adversaire et se laissa tomber en arrière tout en appuyant sur le ventre de Karah tout en la lâchant quand son dos atteignit le sol. La jeune invocation décolla du sol pour tomber en dehors du cercle.


-Je crois que j'ai gagné.
Annonça le jeune semi-démon à Karah. Il ne lui avait fallu qu'une seul prise pour gagner, il avait juste retourner la force de Karah contre elle. Gojyos et Kassarar sourirent, Kalas n'aimait pas faire mal mais, là il n'en avait même pas eut besoin.

-Bon, je crois que notre amie repart avec le sceptre... et que Kalas a mérité une petite récompense non ?
Demanda Gojyos avec un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Mer 20 Juin - 23:47

Lorsque Gojyos avait prit Avarax dans ses bras, Anarkia lui avait fait un sourire tout en lui faisant un clin d'oeil et en levant son pouce pour l'encourager à aller de l'avant et oublier sa grande soeur. Après avoir fait ce geste, il vit une ombre passer, alors il la suivit, mais cette dernière tenta de lui échapper, alors il se mit à lui courir après en oubliant complètement ce qu'il ce passait autours de lui. Comme d'habitude, il n'attendait pas son protecteur pour partir à l'aventure, mais bon pour cette fois-ci, ce n'était pas grave, car si Avarax serait venu avec lui, ça aurait été le contraire et il aurait été un boulet pour lui, donc mieux valait qu'il se repose avant de reprendre du service. En courant, il passa devant la scène où s'était produite sa neesan, puis il avait continué tout droit, puis à droite, puis à gauche, puis en bas, puis encore à gauche, encore une fois à droite, puis une dernière fois en haut.

Lorsqu'il fût arrivé à l'endroit prévu, l'ombre lui faussa compagnie. N'ayant donc plus aucuns guide, il tourna en rond avant de se rendre compte qu'il s'était fait conduire jusqu'à la partie sombre cachée de l'île du Destin. Ne sachant pas où il avait atterrit, il s'approcha d'un cratère qui l'intriguait. Il se pencha pour voir ce qu'il y avait à l'intérieur et lorsqu'il vit ce qu'il y avait, il fût très surprit. Ainsi donc c'était depuis ce cratère que leur deux dimenssions pouvaient être liées ? Si une personne maléfique venait à trouver cette brèche, il pourrait s'infiltrer dans l'une des deux dimenssions et y semer le chaos, il devait donc faire quelque chose pour empêcher une catastrophe de se produire, mais s'il faisait cette action, Ava, Mel et lui-même ne pourraient plus rentrer chez eux, alors que faire ? Il ne le savait pas.


*Encore une fois, c'est à moi de jouer les héros, si j'avais su, jamais je n'aurais donné la solution à mère pour me faire naître*

Pensa le jeune homme en soupirant, car ça l'ennuyait de devoir toujours tout faire pour réparer les dégâts des autres et de devoir prendre les décisions difficiles. Pendant ce temps, Kairi encourageait Karah, car il fallait bien quelqu'un pour la motiver, car ce n'étaient pas les deux garçons qui allaient le faire vu qu'ils étaient sûrement pour leur petit frère et espèraient qu'il gagne. Au même moment où Mérélindas revint, Kalas vinquit Karah en utilisant sa propre force contre elle-même, ce qui fit qu'elle n'eût le temps de rien voir et c'était donc pour cette raison qu'elle s'était faite battre comme une débutante, ce qui l'agaça un peu, mais bon tant pis, c'était la vie et elle acceptait la défaite. Elle se releva en crachant le sable qu'elle avait un peu avalé après s'être faite encastrée dans le sable de l'île du Destin. Elle avait aussi enlevé le sable de son corps avant de se mettre aux côtés de Kairi qui la prit dans ses bras pour la réconforter, ce qui ne l'étonna pas, mais la gêna un peu.

- J'ai perdu, mais ce n'est pas la peine de me traiter comme une enfant !

"Je le sais, désolée c'est un réflexe"

Kairi rougit très légèrement avant de lâcher son invocation préfèrée qui soupira avant de s'avancer près de Kalas pour lui demander quel était le gage, mais elle n'en eût pas le temps, car la fille de Kairi la dépassa et sauta au cou de son demi-démon, demi-luvaliscien tout en lui faisant un grand sourire.

- Tu as été fantastique Kalas ! Dis ! Dis ! Qu'est-ce que tu vas demander comme services à l'invoc de maman ? Tu as gagné, tu as le droit d'en faire ce que tu veux durant la journée ihih

Après avoir lâché le jeune homme pour sautiller sur place en lui demandant ce qu'il allait faire de Karah, la principale intéressée ne répondit pas et fit la moue, ce qui fit rire Kairi qui s'approcha de sa fille pour lui redonner son sceptre, car elle, elle en avait pas besoin puisqu'il ne venait pas de sa dimenssion.

"Une promesse doit être respectée, mais ne t'en réjouit pas trop ma fille, car un jour, ça pourrait se retourner contre toi. Euh... Où est passé ton frère ?"

- Aucunes idées

"Ah bon ? ça ne lui ressemble pas de partir comme un voleur..."

- (Tousottement) Vraiment ? On voit bien que tu ne le connais pas, mais ce n'est pas grave, ne t'inquiète pas pour lui, je suis sûre qu'il va bien.

"Soit, si tu le dis, c'est que ça doit être vrai"

Mérélindas avait fait exprès de tousser deux fois pour faire comprendre à sa mère qu'elle venait de dire une phrase ironique, mais ne connaissant pas très bien son fils, Kairi ne s'en était pas rendue compte. Quoi qu'il en soit, même si son fille lui avait dit qu'il allait bien, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de s'inquièter pour son cadet qui, tout comme elle, avait l'air assez doué pour se mettre tout seul dans des situations délicates.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Sam 28 Juil - 14:20

HS : Pourrais-je avoir une réponse s'il te plait ? Si tu ne veux pas continuer, dis-le moi et je le mettrais aux archives ^^

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 19 Aoû - 13:54

Le jeune homme mi-démon, mi-luvalis ne savait pas vraiment quoi demander à l'invocation de Kair, il avait gagné le sceptre et pour lui c'était bien suffisant.

-Euh... je ne sais pas... tu as une idée toi ? Demanda-t-il à Mérélindas.

Gojyos se frappa le front avec la paume de la main, par Khornetoh, il lui arrivait de se demander si son frère était vraiment de la même famille que eux. Il pouvait lui arriver d'entrer dans un état berserk qui pouvait être redoutable et causer de gros dégâts mais sinon il n' avait de démon que le nom. Remarquer ce n'était pas cela qui dérangeait vraiment Gojyos mais parfois c'était un peut... déconcertant. Lui en tout cas il avait une bonne centaines d'idées pour e gage de la jeune femme, et la plupart se passaient dans un lit avec lui.

Avarax qui avait lui aussi remarquer l’absence de son ami poussa un profond soupir de lassitude, c'était bien la marque de fabrique d'Anarkia cela, de disparaitre sans rien dire. Il lui avait déjà fait le coup une bonne centaine de fois au moins. Il déploya son esprit pour repérer le jeune homme et ce qu'il sentit le surpris, il y avait un nouvel arrivant... ou plutôt... une nouvelle arrivante.

-Oh, oh.

-Quoi ?
Demanda la soeur d'Anarkia.

-
Anarkia est mort.
Répondit tranquillement Avarax en s'allumant une nouvelle cigarette.

Surprise par cette phrase et par le manque de réaction du jeune homme la jeune femme ouvrit également son esprit pour découvrir ce qu'il ce passait. Et se mit à pouffer à la grande surprise du petit groupe.


-Ah oui, je comprend... il est vraiment mal.
Dit Mélina en se retenant d'éclater de rire. En sentant l'énergie de son amie (elle avait rencontré la jeune démone grâce à son frère et elles étaient devenu amies)

-Euh... vous nous expliquer... Demanda Kassarar.

-Et bien... notre Lili vient d'arriver.
Répondit simplement Avarax aux démons surprit.

Pendant ce temps, Anarkia qui avait été surprit par l'arrivé d'un nouveau éclair s'était préparé au cas ou il soit hostile mais pas à ce qui en sortit.


-L...Lili ? Demanda-t-il surprit.

-Anerkia... ESPÈCE D’IMBÉCILE !!!
Hurla la jeune femme. En lui mettant un gros coup de poing dans la figure qui lui fit faire un vol plané de plusieurs mètre.

Pendant ce temps Mélina demanda à Anarkia avec un sourire.


-Tu devrais peut-être aller l'aider non ?

-Il y a une limite aux choses face auxquelles je peux sauver ton frère. Et Lili en fait partie. Répondit Avarax.

-Bon, allons voir, j'aimerai au moins voir à quoi ressemble ma soeur du futur.
Dit Kassarar en commençant à faire route vers l'endroit où on sentait les énergies de Lili et Anarkia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Mar 21 Aoû - 23:08

En effet, le portail pouvait laisser rentrer et sortir n'importe qui, il était donc grand temps de le fermer. Lorsqu'il voulu le faire, un nouvel éclair fit son apparition, ce qui surprit le jeune homme qui le coupa dans son élan. Se préparant donc à affronter la personne qui allait sortir du futur et qui devait être très puissante, il avait de quoi remporter la victoire. Il avait le mental, le physique, les armes réparées, la magie au top niveau... Tout, il avait tout pour bien aller, cependant, malgré son équipement au complet, il n'eût pas la force psychoogique nécessaire pour résister à la personne qui fit son apparition à l'île du Destin. Il resta la bouche ouverte et l'air béat devant une Lili en colère, jusqu'à ce qu'elle le frappe d'un coup de poing qui lui fit faire un vol planée de plusieurs mètres. Il atterrit dans un cocotier, tête la première. Quand il tomba au sol, son crâne avait tellement bien secoué l'arbre que les noix de cocos lui tombèrent dessus. Aouch pauvre Arnarkia, c'était tout de même dur la vie d'aventurier. Après une dizaines de minutes à voir les étoiles et à saigner du nez, Anarkia fini par se redresser en enlevant les fruits qui lui étaient tombés dessus. Il avait le dos en compote, mais tant pis, il ferait avec. Après avoir sècher son nez du revers de la main, il se mit à marcher en titubant pour aller rejoindre Lili avec un air tout penaud.

- Mais ma biche... qu'est-ce que j'ai encore fait ? Comment aurais-pu te mettre en colère alors que je ne voulais que te mettre en sécurité ? Ce monde est... dangereux... tu ne peux pas m'accompagner... Tu risques la mort en venant ici. Je ne veux pas te perdre moi qui t'aime tant !

M'ouais bah si elle croyait à son histoire, c'est qu'elle devait beaucoup l'aimer. Pendant ce temps, peu de temps avant l'arrivée de Lili, lorsque Kalas avait demandé à Mélina de choisir à sa place, elle ne su pas quoi répondre jusqu'à ce qu'elle vit la réaction de Gojyos. Ayant un sourire légèrement malsain, Mérélindas voulu décider à la place de son amour, mais elle n'eût pas le temps, car Avarax lui dit que son frère allait mourir. Ne comprenant pas tout de suite, il lui fallut du temps jusqu'à ce que l'information monte jusqu'à son cerveau... Et oui, malheureusement, Mélina avait le même taux de réflexion que sa mère. Ayant donc enfin comprit, elle ne pu s'empêcher de pouffer en ne pouvant prendre la gravité de la situation au sérieux vu que la demoiselle qui venait d'arriver était son amie. Cependant, il allait en prendre cher dans sa face, alors il fallait bien que quelqu'un le soutienne moralement.

- Je vais dire coucou à Lili avec toi Kassarar ! Oh une dernière chose avant de partir. Le gage est de faire tout ce que Gojyos te dira de faire ! Ihih bonne chance Karah !

Après lui avoir fait un clin d'oeil, la demoiselle se précipita vers le lieu de rendez-vous des deux amoureux, devançant Kassarar tellement elle était pressée de sauver les fesses de son frère. Lorsqu'elle arriva, elle le trouva en train de débiter un flot d'excuses bidons à sa dulcinée, alors elle fonça vers Anarkia.

- Coup de pied fleurit !

S'exclama la demoiselle en se tournant, puis en donnant en même temps un coup de pied à son frère, ce qui le fit de nouveau valser dans ses noix de cocos. Après avoir terminé le lattage de fesses de son petit frère, Mérélindas observa un long moment son amie avant de donner son verdicte.

- Y a quelque chose qui a changé chez toi, tu as mis un nouveau vêtement ?

Pendant ce temps, Kairi était sidérée par la rapidité de sa petite fille. Avait-elle hérité de ses bonus de semi-gardienne ? Si c'était le cas, alors c'était fantastique. Elle regarda par la suite son invocation en ayant l'air légèrement désolée.

- Sale gosse !

"Tu trouves ? J'en suis navrée... Bon et bien, amuse-toi bien avec Gojyo, moi je vais voir à quoi ressemble Lili"

Kairi se reprit et fit un petit signe de la main pour dire au revoir à Karah, puis elle s'en alla rejoindre les jeunes gens. Elle voulu saluer Lili, mais elle ne le pu pas, car un détail important lui sauta aux yeux : La faille interdimensionnelle était toujours ouverte, il fallait donc que quelqu'un la referme, mais en même temps, si elle la refermait, elle ne pourrait plus revoir ses enfans, ce qui la dérangeait beaucoup. Elle vit par la suite Anarkia au mauvaise posture, alors elle se précipita pour aller l'aider et enleva des noix de cocos pour qu'il puisse ressortir.

"ça va Anarkia ?"

- Impec m'man ! J'ai trouvé le métier dans lequel je vais me reconvertir ! Vendeur de noix de cocos ! D'ailleurs tu en veux une ? C'est deux munnies la noix de coco.

"Allez ne raconte pas d'histoires et va retrouver ta belle !"

Kairi n'avait pas pu s'empêcher de rire doucement en écoutant la bêtise que venait de lui raconter son fils. Après avoir hésité deux minutes, il retourna voir Lili et Mélina en se posant une question existentielle : Qui allait l'envoyer valser dans le cocotier cette fois-ci ?

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Ven 24 Aoû - 16:15

Lili était en colère contre Anarkia qui était partit sans rien lui dire, elle l'avait cherché plusieurs jours avant de sentir vaguement son énergie à travers le portails dimensionnelles, elle avait sauté dedans pour le rejoindre avec l'intention de lui mettre une bonne baffe pour lui apprendre.
Quand Anarkia lui servit ses excuses Lili lui répondit :


-J'en ai rien à faire ! Je croyais t'avoir déjà dit que je vais où je veux, quand je veux, si je veux. Alors ne t'avises plus jamais de t'en aller comme ça sans me le dire !
Lui dit-elle avec un air énervé sur le visage. Elle ne l'admettait pas mais en réalité elle avait été inquiète pour lui et avait craint qu'il reste coincé dans cette dimension.

Avant qu'Anarkia ne puisse répondre Mélina arriva en lui décochant son fameux coup de pied fleurit, le pauvre jeune homme dont le seul crime avait été de ne pas avoir réfléchit et fais attention. Il alla s'écraser encore une fois contre un cocotier qui lui fit tomber sur la tête une généreuse portion de noix de coco sur la tête pour le remercier. Mais Lili n'en avait cure car elle savait que Anarkia avait la tête dure, à la place elle regarda son amie plusieurs instants. Quand Méina lui dit qu'elle avait de nouveaux vêtements elles lui répondit avec un grand sourire :

-
Tu as remarqué ? Oui je suis allé faire un peut de shopping avant d'aller chercher ton idiot de frère. Et toi tu sais que tu es mignonne dans ta petite tenue ? Lui demanda-t-elle à son tour.

Elle vit ensuite Anarkia qui revenait avec un air un peut inquiet sur le visage. Elle lui fit un sourire comme si rien ne s'était passé et lui fit signe de les rejoindre.


-Sinon comment vous avez fait pour arriver ici ?
Demanda-t-elle curieuse tout en faisant de grand signes de bras pour la saluer en attendant leurs réponses. Ensuite vint les deux frères démons Lili s'extasia alors.

-OUAH ! Kalas ! Kassarar ! J'en reviens pas de vous revoir comme avant ! Comment ça va Kalas ? Toujours puceau ?


-LILI !
Hurla Kalas rouge de gêne.

-Haha, et toi Kassarar ! Toujours aussi mal fringué, enfin à ce qu'il parait c'est ce genre de mec qui plait aux filles.


-Et ben... t'as pas changé en grandissant.
Répondit Kassarar d'un ton blasé.

-Si ! Je suis devenu plus forte et plus belle
. Répondit-elle, cela personne ne pouvait le nier, la petite gamine était devenu une très jolie jeune femme. Sinon, Mélina, bonne nouvelle. Le Kalas de notre époque m'a envoyé un message. Il va revenir, et il est désolé d'être partit si longtemps sans donner de nouvelle et il voudrait tenter sa chance avec toi si tu es toujours d'accord. Tien ça me fais penser.
Elle bondit alors dans les aires pour atterrir devant Kalas et le frapper.
-AïEUH... Mais ça va pas !

-C'est juste que comme je peux pas taper sur celui de mon époque pour le moment, je tape sur toi.
Répondit-elle avec un sourire.

Pendant ce temps Gojyos était face à un dilemme extrêmement dure. Il avait le choix entre proposer directement à l'invocation d'aller dans une chambre d'hôtel ou jouer la carte du romantisme. Finalement il finit par lui dire.

-
Bon, tu veux aller où pour aller faire ton gage ? Demanda-t-il avec un petit air lubrique dans la voix parfaitement audible, histoire de bien lui faire signifier ce qu'il avait envie de faire. Mouais, niveau drague on avait vu mieux. Mais bon, les râteaux qu'avait subit Gojyos étaient très nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 26 Aoû - 1:43

Lorsque Lili lui fit un compliment sur sa tenue, Mélina ne pu s'empêcher de faire oui avec sa tête tout en lui faisant un grand sourire, car elle était bien contente de le savoir et puis, avant d'être une personne d'une grande puissance, elle était une jeune fille qui aimait parler de fringues et faire du shopping, comme une jeune fille banale. Par la suite, quand Anarkia revint et que Lili lui fit signe d'approcher en lui faisant un geste pour lui dire salut, le jeune homme ne comprit pas ce qu'il venait de ce passer dans la tête de la demoiselle, mais ce n'était pas grave, tant qu'on ne l'envoyait plus dans son arbre, ça lui allait. Il s'approcha du duo et écouta avec attention, comme sa oneesan, la question que leur posait leur interlocutrice.

- Bah c'est simple...

- On est arrivé ici de la même manière que toi, c'est dingue n'est-ce pas ?

Répondit Mérélindas en ne laissant pas son petit frère terminer sa phrase. Ils n'eurent pas le temps de converser plus longtemps, car les deux frères de la principale intéressée débarquèrent et discutèrent avec leur petite soeur, ce qui était tout à fait normal. D'ailleurs, leur conversation amusa Anarkia, choqua Mélina et intrigua Kairi à cause de la petite remarque de Lili faite à Kalas sur sa vie sexuelle. Par la suite, la fille de Kairi ne su pas trop quoi penser du retours du Kalas du futur. D'un côté, elle était contente, mais de l'autre, il y avait l'autre Kalas... Elle baissa la tête en devenant aussi rouge qu'une tomate.

- C... C'est vrai que cette nouvelle me fait très plaisir, mais je ne sais pas quoi en penser. J'aime le Kalas du présent autant que celui du futur. Dommage que je sois obligée de choisir... Oh tu as vu l'heure maman ? Il faut que l'on termine ce concours !

"Tu ne veux pas donner une réponse concrette ? Sinon bonjour Lili, cela faisait longtemps, la dernière fois que je t'ai vue, je crois que tu devais avoir dix ans, que le temps passe vite... Oh mais tu dois avoir l'âge de Mélodie, la fille de Cécilia/Emilie ! Comment vas-t-elle ?"

- Pas tout de suite ! Il me semble qu'elle ne va pas très bien, justement à cause de toi ! Tu nous esclavage un peu tous, mais ce n'est pas grave, comme moi, elle s'en sort, d'ailleurs elle travaille aussi à l'Underground Café. Bon on y va ?

En apprenant ce qu'il était arrivé à Mélodie, Kairi s'en voulu et eût l'air triste, mais sa fille ne lui laissa pas le temps de déprimer, car elle voulait absolument terminer ce stupide concours. Devant donc la suivre, Kairi se pressa en se demandant pourquoi sa gamine n'avait pas voulu dire à Kalas ce qu'elle ressentait véritablement pour lui. Arrivant encore une fois pile au bon moment, les filles eurent tout juste le temps de monter sur scène que la musique s'enclancha. Comme elles devaient chanter en duo, les demoiselles ayant reconnu le titre de la chanson, se mirent à chanter sans trop de difficultés.

Spoiler:
 

Lorsqu'elles eurent terminer de chanter, la foule était en délire, mais comme le concours n'était pas tout à fait terminé, les deux demoiselles ne purent pas retourner voir le reste de l'équipe. Pendant ce temps, Anarkia regardait Lili avec un air débile. Elle avait faillit le tuer, mais au final, ce n'était pas grave, car il en avait l'habitude. Il la prit dans ses bras et la serra fort contre son coeur.


- Pardon, par ma faute, tu t'es inquiètée pour rien ! Ne t'en fais pas, la prochaine fois que j'ai envie de disparaître, je te préviendrais, comme ça, tu ne t'inquiètera plus ma belle

Il déposa un doux baiser sur le front de la demoiselle avant de la relâcher tout en espérant qu'il ne se ramasserait pas un autre coup de poing de sa part. Pendant un autre temps, karah regardait Gojyo avec un regard suspicieux. De quoi il voulait parler ? En regardant plus attentivement son visage en plissant les yeux, la demoiselle fini par comprendre de quoi il voulait parler.

- Ah les hommes tous les mêmes !

Déclara la demoiselle après avoir tapé son front avec le plat de sa main en pensant qu'il était incorrigible. Par la suite, elle se détendit et s'approcha du jeune homme pour le regarder avec un regard profond et sérieux, comme si elle allait lui faire une grande déclaration.

- Okay, ça va pour une journée, mais pas plus ! Ch'ai pas moi... Dans un endroit cool, branché, enfin un endroit pour jeunes oû on peu s'amuser, boire et fumer des pétards... Une boite de nuit par le plus pur des hasards ? Après, je veux bien aller à l'hôtel pour faire des jeux nocturnes

Bah quoi ? Il lui avait posé la question, elle lui répondait, rien de plus simple ! Bon au début, elle avait êut l'air ennuyée, puis elle avait baissé sa garde et lui avait indiqué qui lui plaisait, puis un endroit qui plaisait au jeune homme et puis, de toute façon, avec le regard qu'il lui avait lancé tout à l'heure, il était difficile de ne pas comprendre qu'il avait envie de s'amuser avec l'invocation.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 26 Aoû - 14:40

Lili était très contente de retrouver la Kairi de ce monde, car elle la considérait à cet époque comme une grande soeur. Bien sur c'était devenu différent qavec la Kairi de son monde en grandissant car elle était devenu beaucoup plus noir. De plus, elle avait peur que dans son monde kairi ne finisse par déclencher des hostilités avec son frère Kassarar et ne déclenche une nouvelle guerre. Et elle fut également gênée pour parler de mélodie qui était aussi devenue son amie car les choses n'étaient pas très roses pour elle non plus. Toutefois, c'est pensées moroses la quittèrent quand Anarkia la serra dans ses bras et lui fit un petit baiser sur le front elle ne put s'empêcher de trouver cela agréable. Elle se rappela les paroles de son Gojyos et se dit :

*Bah... c'est vrai que je pourrai peut-être lui laisser sa chance... après tout cela ne va pas me tuer.
*Se dit-elle. Elle répondit ensuite aux paroles d'Anarkia avec un petit sourire et en lui faisant une petit tape du poing sur l'épaule.

-Idiot, je sais très bien que cela ne servirait à rien car tu trouverai toujours dans le pétrin. Je me demande comment Avarax fait pour te supporter.
Dit-elle en lui faisant en plus un petit clin d'oeil. Bon, aller, allons voir ta soeur chanter, je suis sur que ça doit-être un super spectacle.

Kalas de son côté regardait le spectacle depuis les cieux en réfléchissant, certe il aimait beaucoup Mélina, mais il n'avait pas vraiment le droit de l'arracher à son époque et son monde. De plus, elle avait sa propre vie là-bas et ne risquait-il pas de créer dans chamboulements. Il poussa un soupir, il ne voyait pas d'autres solutions que de la laisser retourner dans son monde.

pendant ce temps, Gojyos avait fait un grand sourire en entendant la réponse de Karah, la première lui avait penser qu'il avait raté son coup mais apparemment son charme ravageur avait encore fait de l'effet.
Il lui répondit :

-Très bien suis moi, je connais de bons endroits pour cela. Dit-il en faisant un signe pour qu'elle le suive. Au bout de quelques minutes ils arrivèrent devant une petite boite de nuit assez sympathique.

-Voilà, à ce que j'en sais c'est la meilleur de cet île, à ce que j'en sais. l'île du destin n'est pas très grande et il n'y a pas beaucoup d'établissements comme des boites de nuits. Mais ceux qui y sont en revanche sont bien entretenue et ont bonne réputations.
Expliqua-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 26 Aoû - 17:29

Lorsqu'elle tapa son épaule et lui des paroles qui ne le surprirent pas, Anarkia ne pu s'empêcher d'avoir un petit sourire au coin de ses lèvres. Elle était belle et il se sentait bien à ses côtés. Il aurait volontier passer plus de temps avec la demoiselle, mais cette dernière voulu aller voir le spectacle de sa soeru, alors le jeune homme n'eût pas le choix. Il prit la demoiselle par la main et l'emmena voir sa soeur et sa mère chanter. Pendant ce temps, Karah se laissa guider jusqu'à une boite de nuit en ayant un grand sourire aux lèvres. Gojyo lui expliqua la raison qui l'avait poussé à choisir cette boite et la demoiselle comprit tout de suite sa façon de penser.

- Même si elle était pourrie, ça n'aurait pas été grave, car l'importance, est de s'amuser.

Elle lui sourit, puis elle ouvrit la porte et le prit par le poignet pour l'entrainer avec elle, car il n'avait pas l'air d'avoir envie de danser, mais plutôt de passer tout de suite à l'acte, alors pour éviter qu'il se défile, elle l'avait embarqué avec elle de cette manière. Après avoir payer l'entrée de la boite de nuit, la demoiselle lâcha Goyjo et se mit à danser sur un rythme endiablé en bougeant bien ses hanches et en faisant pleins de mouvements qui faisaient penser à une invitation à faire des choses perverses, mais elle les faisaient sans s'en rendre compte, donc le résultat qui allait être créé par cette danse en serait que plus intéressant. Durant le temps où les juges faisaient leurs votes, Mélina regarda Kalas voler en soupirant. Qu'est-ce qu'elle devait faire ? Elle n'avait pas le droit de jouer son égoïste et de choisir de rester dans ce monde. En la voyant si triste, Kairi le fût à son tour et l'attira à elle en la prenant par l'épaule.

"C'est ce garçon qui te rend si triste ?"

- Voui...

"C'est dur de faire un choix n'est-ce pas ? Je me souviens, ça m'est déjà arrivée plus d'une fois avant que je ne me fiance avec ton soit-disant père..."

- Pourquoi soit-disant ? J'en ais plusieurs ?

"On a jamais su si tu avais été créée avec Sora ou avec son jumeau Simon"

- Et les testes ADN dans toute cette histoire ?

"Voyons ma chérie on s'en tape de savoir de qui tu es née, l'importance, c'est que tu ais des parents bien portants, moi je n'ai pas eût cette chance, ils sont morts quand j'avais cinq ans. Pour en revenir à ce garçon que tu aimes, je pense que tu n'as pas besoin de faire un choix"

[color=lightpink]- Comment ça ?lor=pink]"Dans toutes les dimenssions que tu croiseras, tu trouveras le même Kalas, alors pourquoi en aimer un quand tu peux en aimer plusieurs à la fois ? De toute façon, tu pourras traverser ce monde tant que tu le voudras, alors pourquoi t'en faire ?"

- Excusez-moi de gâcher votre moment romantique, mais la faille qui mêne à ce monde est ouverte, tout le monde peu rentrer et sortir. Des gens peu honnêtes pourraient venir pour détruirent l'île du Destin ou Dimension X-FY, il faut qu'on la referme, un grand dilème plane sur nos tête, mais en particulier la mienne vu que malgré tout ce que l'on dit sur moi, je suis le plus apte et le plus expérimenté dans les vérrouillages. Enfin bref, en attendant, ça te dit Lili de visiter mon île ?

Bon, ça c'était fait. Il venait de se faire passer pour un rabat-joie, mais ce n'était pas grave, car mieux vallait tout de suite les prévenir. Après avoir dit sans tact ce qui allait à sa soeru, il s'était adressé à Lili qu'il n'avait pas lâchée d'une semelle en espèrant qu'elle serait d'accord pour visiter son monde d'origine avant de retourner dans leur dimension.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 26 Aoû - 18:01

Gojyos suivit sans discuter la jeune fille dans la boite de nuit, malgré l'impression qu'il pouvait donner il adorait ce genre d'endroit. Il avait toujours été le rebelle de sa famille, il n'hésitait pas à critiquer ouvertement son père et à s'opposer à lui (ce qui lui valait souvent des ennuis) malgré le fait qu'il avait un grand respect pour lui ( même si il ne le montrait jamais). Il a vite été attiré par tous ce qui étais jeune et nouveau et s'était mise au rock, à fréquenter les boites de nuit et tout ce genre de choses. Malgré cela il était un frère aimant qui s'était toujours arrangé pour aider les siens, il était très proche de Kassarar et faisait de son mieux pour aider ce dernier à tenir le rôle de seigneur des carnages et chef de famille.
mais ce n'étais pas le moment de penser à ce genre de choses. C'était le moment de s'amuser et de se lâcher ! Il éclata de rire sans savoir pourquoi e se mit à danser avec côtés de Karah avec un rythme tout aussi endiablés et dont les gestes pouvaient aussi faire à des invitations à faire des choses pas très catholiques. Comme Karah il était bon danseur et il le prouvait.

Pendant ce temps Lili répondit avec un sourire à l'invitation d'Anarkia et hocha la tête.

-Ok, on y va ! Cela fait un moment que je voulais la visiter mais la Kairi de l'autre dimension m'a interdit de le faire. Répondit-il en lui tenant la main. Puis elle pensa à quelque chose. Au fait ne t'en fais pas trop pour la faille, quand il a apprit où tu avais vraiment disparut Kassarar est venu à son emplacement avec Gojyos et a établi un cordon autour avec quelques troupes de la famille, alors t'en fais pas il y a peut de chance pour que quelque chose parvienne à passer. D’ailleurs quand je suis arrivé il était sur le point d'aller lui même t chercher mais je l'ai convaincu de me laisser le faire. Lui expliqua-t-elle avec un clin d'oeil.

Pendant ce temps, le petit Kalas avait réfléchit aux problème et en était arrivé aux même conclusion que kairi, même si cela l'attristait beaucoup de laisser cette Mélina partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Sam 29 Sep - 15:41

En voyant la façon de danser de Gojyo qui était la même que la sienne, Karah ne pu s'empêcher de rire. Ils devaient sûrement avoir l'air idiot à danser de cette façon. Lorsque la chanson se termina, la demoiselle s'arrêta de danser pour regarder quelques minutes son partenaire.

- Tu danses admirablement bien, allez cette fois-ci, je t'invite à faire une danse à deux !

Karah sourit, puis elle prit les mains du démon et dansa avec lui en se fichant bien du regard des autres jeunes gens qui les regardaient danser avec un regard émerveillé ou impressionné. Au milieu de cette piste de danse, ils étaient les kings du rock et c'était la raison pour laquelle tout le monde les regardaient danser ou essayaient de les imiter. En faisant cette danse à deux, Karah avait dû mettre ses mains sur le corps de Gojyo et sans s'en rendre compte, il y avait des fois où ses mains glissaient et touchaient des fois des parties sensibles, mais il y avait aussi leurs deux corps qui étaient de temps en temps très proches. Avec tout ces petits gestes fait au hasard, le démon allait finir par penser que la demoiselle essayait de l'exciter ou de précipiter les choses pour qu'il ait moins de mouvements à faire après leur petite sortie en boite. Pendant ce temps, Anarkia était sur un petit nuage. Il était avec sa belle, sur son île natale et tout allait bien, alors que pouvait demander de plus le peuple ? Un petit bisou ? Non ne va pas trop vite Anarkia, sinon tu vas encore te prendre un coup ! Quoi qu'il en soit, il ne pouvait s'empêcher d'être bien en compagnie de cette charmante demoiselle.

- Il a bien fait de te laisser partir à sa place. Je le sais que notre Kairi nous empêches d'aller sur l'île du Destin, mais je ne sais pas pourquoi, peut-être qu'elle fait des choses terrible dont elle ne veut pas que l'on soit témoin ou bien, il y a une faille qui mêne à un autre monde ou autre dimension dont elle préféré que l'on ait pas accès... Bon alors par quoi veux-tu commencer princesse ? Oh au faites, je md emandais si... si tu étais... libre pour... le... le jour de ton... anniversaire... Si c'est le cas... je... je voudrais... t'... t'emprunter pour la journée... enfin si tu le voulais bien

Anarkia avait rougit et bégayer comme un imbécile, car il ne savait pas comment lui dire qu'il voulait lui faire une surprise le jour de son anniversaire, mais il avait aussi peur de sa réaction, car elle était très imprévisible. Pendant ce temps, Kairi regardait sa petite fille en ne sachant pas quoi faire ou dire de plus pour lui remonter le moral. Enfin elle ne savait pas quoi faire jusqu'à ce qu'elle ait une idée lumineuse.

"Au lieu de te morfondre, va plutôt le rejoindre"

- Mais je n'ai pas d'ailes, je ne sais pas voler !

"Ce que tu crois !"

- Je ne suis pas un oiseau, ni un avion et encore moins un ange ! Non je ne peux voler, alors arrête de suite cette folie !

"Comme d'habitude, personne ne me crois... La Kairi de ta dimension ne t'a rien dit au sujet des Luvalisciens ?"

- Elle ne me dit jamais rien, Soit elle me critique, soit elle me donne des ordres...

En disant ces paroles, Mélina baissa la tête, ce qui mit mal à l'aise Kairi qui se sentait responsable de ce grand bordel que faisait son double ténèbreux. Elle se reprit et sourit très légèrement.

"Tu es née d'un gardien ou d'un élu de la Keyblade très puissant et d'une mère princesse de coeur à moitié Luvaliscienne avec une infime partie de sang de gardien, tu pourrais renverser ta mère en utilisant le pouvoir de Luvalis. Nous sommes des experts dans la magie en tout genre, mais nous ne pouvons pas utiliser n'importe quoi, nous ne pouvons utiliser que celle qui est compatible avec notre ADN, donc tu ne peux pas faire n'importe quoi avec tes pouvoirs, mais si nous ne les utilisont pas, notre corps explose à cause de ce trop plein de puissance, c'est la raison pour laquelle je combat les ténèbres et utilise chaque jours mes pouvoirs. Cependant, les Luvalisciens on un autre pouvoir caché : La possibilité de voler."

Avant de faire ce long monologue à sa fille, Kairi avait eût un flash-back d'une visite du Jardin Radieu où elle avait découvert un étrange bouquin enchanté qui lui avait permit de communiquer avec sa mère. Cette dernière lui avait tout expliqué. Ce bouquin n'était pas une chance, mais un cadeau empoisonné, car pendant quelques mois, la demoiselle n'avait plus été la même, elle s'était même un peu exilée pour pouvoir s'entrainer et éviter de faire du mal à ses amis avant d'être certaine de maîtriser complétement ses pouvoirs pour éviter de faire une bêtise et de détruire sans le faire exprès un monde ou un ami très important. En entendant les paroles de sa mère, Merélindas était devenue de plus en plus intéresée par son nouveau statut. Si elle contrôlait ses pouvoirs, elle arriverait à faire retrouver la raison à sa chère mère, ce qui était son rêve le plus cher. Ce qui l'intéressait aussi, était de pouvoir voler comme son cher Kalas.

- C'est bon, tu m'as convaincue ! Dit-moi vite comment je peux faire pour voler !

"Ahah, enfin te voilà redevenue comme avant ! Il faut d'abord avoir un coeur pure et aimer quelqu'un, car être amoureuse enlève toutes traces de ténèbres et de pensées négatives. Ensuite, il faut que tu concentres ton énergie dans ton dos et que tu penses très fort à tes ailes. Encore une dernière chose, les ailes mettent du temps à pousser chez un Luvaliscien, tu ne pourras les utiliser que si tu as dix-huit ans ou plus, alors évite de te les faire couper"

- D'accord, alors j'essaie !

Mel fit un grand sourire à sa mère en ayant l'air déterminée à faire apparaître des ailes. Le processus fût long à effectuer et la demoiselle dû s'y reprendre à plusieurs fois avant de faire apparaître une magnifique paire d'aile scintillantes et légèrement rosées.

- Oh j'ai des ailes... Quelle merveille !

"Ahahahahah bravo ma chérie ! Je suis très fière de toi ! Va vite rejoindre ton aimé !"

En disant ces paroles, Kairi avait prit sa fille dans ses bras en riant, car elle était contente de voir qu'elle avait réussi à accomplir un nouvel exploit. Ensuite, elle la lâcha et s'éloigna. Au début, la jeune fille n'arrivait pas à s'élever dans les airs, mais au final, elle y arriva. Elle ne volait pas très bien, mais elle s'amusait comme une folle pour finir par rejoindre Kalas. Elle prit ses deux mains et le regarda avec un regard doux.

- Ne soit pas triste, ce n'est pas comme si je mourrais et puis, comme je l'ai dit à Kairi je reste un peu pour restaurer Luvalis, mais aussi pour empêcher Sora de mourir et éviter qu'un monstre ne soit créé

Spoiler:
 

Elle voulu approcher son visage pour l'embrasser, mais au même moment, une violente bourrasque de vent se fit sentir, ce qui stoppa le geste de la demoiselle qui fût surprise. La météo ce détraqua, car des éclaires se mirent à tomber sur l'île, puis de la pluie, ensuite de la neige, pour ensuite se transformer en canicules. La météo eût l'air de se calmer, car la température redevint comme avant. Cependant, une nouvelle bourrasque de vent se fit sentir. Cette bourrasque se transforma en tempête si puissante qu'elle emporta avec ele les deux amoureux. Au bout de quelques minutes, elle s'arrêta, mais le problème était qu'elle se stoppa sur la mer, alors les deux protagonistes tombèrent dans l'eau. Pendant ce temps, un nouveau personnage venait d'arriver. Son sourire cruel et son apparition sur l'île ne présageait rien de bon. Cette personne dont l'obscurité représentait la puissance n'était autre que Kairi

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Mer 17 Oct - 16:34

Hrp-vraiment désolé du retard mais mes profs me laissent pas beaucoup le temps de respirer ^^ - Hrp

Lili était contente de pouvoir visiter l'ile du destin, elle était devenue avec le temps une aventurière aguerrie et avait visité de nombreux mondes en n'en faisant qu'à sa tête. Elle avait même commencé à se tailler un nom. Elle était aussi contente d'être avec Anarkia (même si cela, elle ne l’avouerait pas de si tôt). Quand il lui demanda ce qu'elle voulait visiter en premier et si elle voulait bien qu'il l'emprunte pour le jour de son anniversaire. Elle le regarda un peut surprise puis lui répondit avec un petit sourire taquin.

-Hmmm.... peut-être... pourquoi cette question ? Dois-je en déduire que tu as quelque chose en tête ?

Puis elle fit mine de réfléchir quelques instants. Puis finis par dire avec un petit sourire.

-Hmmm... je crois que je peux arranger cela... à une condition. Arrête de bégayer comme un idiot. Bon, d'accord tu l'as toujours été mais je préfère quand même quand tu es normal.

Pendant ce temps Gojyos avait accepté la danse en duo avec un simple sourire, il se fichait pas mal des regards des autres. Il avait très vite appris à en faire abstraction, quand on est fils d'un des démons les plus terribles de l'univers on avait pas beaucoup d'amis et souvent beaucoup d'ennemis ou de gens hostiles, alors il avait vite appris a les ignorer la plupart du temps. Non, là il se concentrait seulement sur la charmante créature avec laquelle il dansait, il sentit que se s mains allaient se balader sur des parties sensibles de son anatomie et cela le fit sourire. Il ne savait pas si elle le faisait exprès mais ce n'était pas grave, c'était tout de même agréable. Il lui rendit la pareil, il touchait quelques parties sensibles dans sa danse mais jamais assez longtemps ou appuyé pour que cela devienne indécent ou insultant.

-Je te remercie, je dois dire que tu ne te débrouilles pas mal non plus, j'ai rarement vu meilleur danseuse que toi. Lui dit-il avec un petit clin d’œil.

Pendant ce temps, Kalas avait réfléchi aux récentes informations et il en avait conclu que c'était mieux pour tout le monde que Mélina retourna chez elle à son époque. Après tout l'autre Anakia allait revenir dans le monde de Mélina, et puis la Mélina de ce monde aussi grandirait, c'était ce qui avait du se passer dans l'autre. Mais cela ne l'empêchait pas d'être triste.
Il fut interrompu dans ses pensées par un bruissement d'elle, et il fut surpris de voir que Mélinas avait maintenant également des ailes.
Après qu'elle lui ait parlé il lui sourit et lui dit.


-Oui... ne t'en fais pas. Et je pense que c'est mieux pour tous que nous restions dans nos univers respectifs. Mais même ainsi nous ne nous oublierons pas.

Ils allaient s'embrasser quand soudain une terrifiante bourrasque qui se transforma en tempête les envoyas prendre la tasse. Kalas sortit précipitamment de l'eau grâce à ses ailes, puis il se jeta à l'eau à nouveau pour aider Mélina, car il se doutait qu'elle ne maitrisait pas ses ailes aussi facilement que lui qui vivait avec depuis sa naissance. Il l’attrapa par la taille et sortit de l'eau avec aile. Puis il sentit la terrible énergie ténébreuse, une énergie qui pourtant lui était familière.

-Cette énergie...

Lilith elle cessa de taquiner Anarkia et redevint sérieuse en comprenant à qui appartenait cette énergie.


-Oh non...

Gojyos cessa brutalement de danser pour se retourner vers la direction d'où venait l'énergie le visage sérieux et inquiet.

-Une minute... cet énergie... impossible....

Kassarar lui venait déjà de décoller pour aller voir d'où venait cet étrange énergie.


*Qu'est-ce que cela veut dire... ?*

Il se posa brutalement devant la nouvelle arrivante. Un simple regard vers elle lui confirma ce qu'il avait penser.


-Et bien, j'avais entendu dire que tu avais pas mal changé dans l'autre univers mais je dois avouer que c'est surprenant de te voir ainsi Kairi.
Dit-il d'une voix calme mais en prenant gardant une main posé sur le pommeau de son épée qui était encore au fourreau. près à agir si cette Kairi se révélait agressive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6560
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Jeu 18 Oct - 0:38

Lorsque cette Kairi maléfique fit son apparition, la Kairi bénéfique fût choquée, non par sa présence, mais par son changement. Elle était habillée comme la gentaille Kairi lorsqu'elle enfilait sa tenue de princesse de coeur, sauf qu'au lieu d'être rose, la longue robe était noire et la couronne sur sa tête, au lieu d'être jaune, était aussi noire avec des ruby incrustés à l'intérieur. Cette dernière regarda la Kairi bénéfique et fût plus dégoûtée que choquée en voyant ses habits roses qui lui faisaient mal aux yeux et qui lui donnaient envie de vomir. Elle regarda tour à tour les personnes présentes avec un regard hautain, puis elle ria très légèrement en voyant que l'île du Destin était encore entière.

"Ah ce que je vois, ce bac à sable n'as pas été détruit et les enfants qui y jouent à l'intérieur ne sont pas morts, quel dommage ! Alors c'est toi ma double lumineuse ? Pff pas étonnant qu'avec ce rose flashy et cet air d'ange soumit tu te fasse souvent enlevé. Pour toi, princesse minable et inférieur, cet endroit miteux doit ressembler au paradis. Qu'est-ce que je fais là ? Mais voyons, je n'allais pas vous laissez vous amusez sans moi mes tres chers sujets, enfants et peut-être ma futur belle-fille ou mon futur beau-fils... Oh pendant que j'y suis, je te prierais de me nommer autrement sale chien domoniaque ! Prépare-toi à t'agenouiller et à demander pardon à ta toute puissaante reine Kairi ou reine Kuro ou encore, Kairi-sama"

Kuro s'était approchée de Kairi et lui avait envoyé à la figure la fumée de son long cigare qu'elle terminait tranquillement de fumer. Kairi toussa et voulu détourner le visage pour ne plus avoir à supporter cette horrible odeur, mais la Kairi ténèbreuse la forca à la regarder en lui prenant son menton dans ses mains tout en la regardant avec un regard envieux et sadique qui donnait l'impression qu'elle allait dévorer sa double lumineuse. Heureusement pour Kairi, ce ne fût pas le cas. Par la suite, elle tira une autre bouffée de son long et fin cigare tout en prenant un ton interrogateur, puis enjoleur et mieilleux à la fois, ce qui ne présageait rien de bon. Ensuite, lorsqu'elle se fût présentée, elle sourit et recula de quelques pas et mit son cigare à sa bouche et puis, sans que Kassarar n'ait eût le temps de voir quelque chose, elle passa derrière lui à une vitesse impressionnante, lui donna un coup de pied dans le dos pour le faire basculer en avant et le faire tomber sur le sable. Lorsque ce fût fait, elle revint rapidement devant le démon pour le regarder de haut.

"Si tu demandes pardon, j'épargnerais ta vie. Ohhh mais que suis-je bête, j'avais oublié un minuscule détail. Ana, Mel venez ici mes chers enfants. Vous m'avez beaucoup déçue et indisposée, d'ailleurs, vous savez ce qu'il ce passe lorsque l'on m'indispose n'est-ce pas ?"

"Qu'est-ce que tu vas leur faire ?"

"Oh rien de bien méchant, juste brûler leurs doigts avec mon cigare pour leur apprendre à ne plus partir en cachette"

"C'est horrible ! Tu... TU NE PEUX PAS FAIRE CA A NOS ENFANTS ! JE T'INTERDIS DE LES TOUCHER !!!"

"Essaie toujours de m'en empêcher"

Kairi avait crié haut et fort son indignation face à la torture physique que voulait leur faire subir Kairikuro. Elle écarta ses bras comme pour faire une barrière, ce qui fit rire la méchante Kairi. Après avoir terminé de rire cruellement, Dark Kairi lança son cigare, puis se déplaca très rapidement vers la princesse de coeur qui tenta de faire un sort avec le sceptre de sa fille qu'elle tenait dans ses maisn, mais elle n'en eût pas le temps, car la ténèbreuse était plus rapide. Sans avoir eût le temps de dire ouf, la princesse de coeur se fit taillader par deux Keyblade. Lorsque ce fût fait, Kairi-sama retourna très rapidement à l'endroit où elle avait lancé le cigare pour le rattraper avec ses dents.

"Et ce n'était rien face à ce que je peux faire ! Cependant, ne t'en fais pas, même si tes blessures ont l'air profonde et que tu vas pisser le sang, ne t'en fais pas, on va vivre, car un abruti viendra te sauver à temps pour éviter que tu crèves comme une bête sauvage. Bon vous avez de la chance les enfants, j'ai terminé mon cigare, je ne peux plus m'en servir, quoi que, je ne sais pas si on peut vraiment appeler ce qui vous attend "de la chance""

Répliaque la demoiselle en se moquant de sa double lumineuse tout en écrasant le cigare par terre pour éviter que l'île ne prenne feu et qu'elle meurt dans l'incendie. Toutefois, Anarkia et Mérelindas avaient de quoi avoir peur, car la punition qu'elle leur réservait allait être bien plus terrifiante que de se faire brûler. Pendant ce temps, Anarkia était heureux que Lili dise oui à sa proposition, mais en échange, il devrait arrêter de bagayer comme un idiot, ce qui le fit rire.

- Désolé ma belle, c'est plus fort que moi, mais je vais essayer de changer pour te mériter le jour de ton anniversaire ! J'ai une idée derrière la tête, mais aussi une, dans le coeur"

Il avait envie de l'embrasser, mais il se retint, car elle avait envie de le taquiner encore un peu, alors il la laissa faire, jusqu'à ce qu'il senti une mauvaise énergie débarquer sur l'île. Sans laisser le choix à la demoiselle, il la prit par la taille et la souleva pour courir et aller la cacher dans une petite grotte pas très loin de la ville. Dès qu'il fût arrivé à l'endroit précis, il déposa sa belle par terre en ayant l'air très inquiet.

- Reste cachée ici, elle ne te trouvera pas, tu n'aura pas d'ennuis ! Si jamais elle arrive, continue à marcher dans la cavité, tu arriveras dans ma cachette secrète et tu seras en sécurité. Si elle ne te voit pas, tu ne seras pas punie, alors soit sage s'il te plait, je reviendrais te chercher dès qu'elle sera partie !

Il lui fit un bisou sur le front, puis il reparti en sens inverse, d'ailleurs, sa mère ténèbreuse n'eût même pas l'air d'avoir remarqué son absence. Quant à Mérelindas, elle était contente que Kalas soit présent, car grâce à lui, elle évita de mourir. Elle lui fit un doux sourire et fit disparaître ses ailes en ayant un regard reconnaissant au fond de ses yeux. Elle voulu dire quelque chose, mais tout comme Kalas, elle senti l'énergie négative de sa mère.

- Oh non c'est terrible, ma mère a réussi à franchir le portail ! Va te cacher, vite ! il ne faut pas qu'elle te voit, sinon tu auras des ennuis ! Il y a une caverne pas très loin de la ville où tu pourras te cacher. Souhaite-moi bonne chance !

Ne sachant pas si elle allait le revoir, elle l'embrassa, puis elle parti en courant en direction de l'endroit où elle avait laissée sa mère seule. Cette mère maléfique n'avait pas changé, car dès son arrivée, elle projetait de les punir. Leur gentille Kairi tenta de s'interposer, mais elle n'y arriva pas. A présent qu'il n'y avait plus personne pour les défendre, ils allaient morfler sévère, car leur mère n'allait pas par le dos de la cuillère quand elle les punissait. Pendant un autre temps, Karah sentait des mains baladeuses se promener sur des endroits sensibles de son corps, ce qui la fit sourire. Malheureusement pour elle, l'amusement prit fin lorsqu'elle senti tout comme Gojyos l'énergie négative. Elle était aussi choquée que lui, mais elle se reprit très vite et réagit du tac au tac à cette menace imprévue.

- Comme d'hab, ma Kairi doit avoir des ennuis, je m'en vais la protéger de ce pas !

L'invocation n'attendit pas la permission de Gojyos d'y aller, car c'était très important pour qu'elle reste là les bras croisés. Une fois sortie de la boite de nuit, elle se mit à courir comme si elle avait le diable à ses trousses en espèrant qu'il n'était pas trop tard. Une fois arrivé à l'endroit où se déroulait toute la scène, Karah ne pu s'empêcher d'emettre un cri de surprise en voyant sa Kairi par terre, gisant dans son sang. Elle ne pu tout de même pas s'empêcher de siffler d'admiration.

- Joli travail, vous devez être la Kairi maléfique ? Votre passe-temps c'est le sang n'est-ce pas ? Je ne m'y connais pas du tout dans les sorts de soin et c'est pour cette raison que j'ai une envie folle de vous casser la gueule, mais tant que Kairi sera aussi faible, je ne pourrais pas me battre, ce qui est regrettable

En voyant Karah débarquer et lui dire des menaces, Kairi-sama ne dit rien et la regarda avec son regard hautain tout en la détaillant de la tête aux pieds en se disant qu'elle avait déjà vu cette fille quelque part, mais elle ne savait plus où et encore qui elle était. Bah c'était peu d'importances, de toute façon cette fille allait mourir, alors la reine diabolique n'avait pas à se creuser la tête et à réflechir, car ça ne servirait à rien.

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Mercenaire
MembreMercenaire
avatar
Nombre de messages : 994
Age : 23
Localisation : Dans les ombres à te guetter.
Arme : Katana,un pistolet magique,ses doubles dagues aux poignet,une dage caché dans sa botte
Invocation : Son armure,Tzaark'an.
Date d'inscription : 14/08/2010

MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   Dim 28 Oct - 18:32

Kassarar savait que la Kairi de l'autre dimensions était différente
de celle-ci mais l'entendre fut tout de même un choc. Le démon répondit
par un grognement tout en dégainant son épée, il sentait déjà que cela
allait finir dans le sang. Ensuite, la Kairi bénéfique se fit blesser
par la Kairi maléfique. Kassarar se mit alors devant elle pour la
protégé.


-Tu dois avoir oublié qu'un
seigneur démon du carnage ne se met à genoux devant personne. Et surtout
pas une foldingue dans ton genre, ensuite tu dois te souvenir que dans
la famille on hésite pas à frapper les femmes. Doc je te conseille de
retourner chez toi tranquillement avant que je ne m'énerve et te taille
en pièce.
Lui répondit-il.

Pendant ce temps Lili
fut surprise quand Anarkia l'amena à sa cachette et lui demanda d'y
rester. A peine était-il partit qu'elle se releva brutalement pour
partir vers l'endroit où elle avait sentit Kairi.

*Si
il s'imagine que je vais rester ici à me tourner les pouces et à lui
obéir il se fourre les doigts l'oeil très profondément*.
Se dit-elle.

Pendant
ce temps Kalas en était arrivé au même conclusion mais en plus polie.
Il se mit à voler vers l'endroit d'où il sentit l'énergie de la Kairi
maléfique.

Gojyos lui s'était mit à courir à la suite de Kara, il
était assez furieux que quelqu'un ait mis en l'air son plan drague,
cela n'allait pas se passer comme cela ! Et puis c'était vrai qu'il y
avait d'autres raisons, il voulait aider Kairi car il l'aimait bien, et
aussi il voulait savoir à qui appartenait cet étrange énergie.
Une fois arrivée il vit Karah en train d'engueuler... une autre Kairi ? Gojyos ne put empêcher un frisson de lui parcourir l'échine quand il la vit, elle n'avait plus rien à voir la gentille jeune fille agréable et aimable qu'il avait l'habitude de voir. Puis il vit sa Kairi en sang et son visage qui était autrefois aimable et amical devint froid, dure et sérieux. Il se mit aux côté de son frère pour couvrir kairi et Karah pendant qu'elle la soignait.

-
Alors c'est toi la Kairi de l'autre dimension ? Demanda-t-il en s'allumant une cigarette. Et ben, je préfère celle de maintenant, beaucoup plus mignonne. Ajouta-t-il d'un ton détaché.

Puis Anarkia et sa soeur arrivèrent à leurs tours affichant à juste titre des mines inquiètes. Puis arrivèrent ensuite Anarkia et Lili derrière eux, alors que les deux rejetons de Kairi allaient protester contre leurs arrivées Kassarar les interrompis.


-Laissez tomber, dans la famille on en fait qu'à nos tête, et si papa avait du mal à nous faire tenir en place vous allez avoir beaucoup de difficulté à le faire.
Leur dit Kassarar, puis retourna son attention sur la Kairi maléfique. Alors Kairi. Es-tu sur de vouloir affronter quatre descendants de Tzaark'an ? Demanda-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Etrange retrouvaille Pv Kairi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etrange retrouvaille Pv Kairi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etrange retrouvaille Pv Kairi
» un dragon etrange...
» retrouvaille
» Ocre de Kairi
» recherche etrange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Archives :: Archives :: Role Play-
Sauter vers: