Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Obviously [pv Xenaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Nombre de messages : 254
Age : 21
Localisation : là où la négativité la guide
Arme : Keyblade du Domaine des Ténèbres
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Date d'inscription : 26/02/2011

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Obviously [pv Xenaki]   Dim 19 Fév - 18:12

[ Musique ]

Je ne sais pas où je vais atterir, je ne sais pas ce que je vais trouver, ni même ce que je vais faire... je ne vais pouvoir que laisser la calamité du destin s'abattre plus fort sur mes épaules. Je sais que ce destin torturé ne me laissera jamais de repos. Ce sont les mots que les Ténèbres d'Aqua, suffisamment développées pour sortir de son domaine natal, se sont dit en empruntant un passage des Ténèbres qui s'était matérialisé devant elles. Elles, qui se nommait Akua. Un nom qui ne montrait pas de différence avec son être originel, mais qui représentait beaucoup pour la demoiselle des ombres. Il s'agissait d'un nom semblable à celui qu'elle portait dans sa vie précédente, mais qui pour autant, marquait une différence, comme si elle savait qu'elle ne pouvait plus être considérée comme la Aqua qu'elle fut pourtant pendant tant d'années.

L'air hésitant et non-chalant, Akua mis les premiers pas dans le Domaine de la Lumière, là où la frontière avec les Ténèbres était encore très proche, sans nul doute parce que son portail avait été imprécis, ou bien parce qu'inconsciemment Akua avait envie de se rendre dans ce lieu qui lui était tellement lié : le Manoir Oblivion. ce monde à la nature mystérieuse et peut-être onirique, qui cohabitait à la frontière du réel au côté des restes du monde natal d'Aqua, à savoir la Contrée du Départ.
"Quelle plaie", se dit l'être de pures Ténèbres en voyant la bâtisse qui se trouvait devant elle. Elle ne pouvait que reconnaître cet endroit qu'elle se souvenait avoir créer par le passé, afin d'y déposer son ami Ventus... enfin, "son ami", pouvait-elle encore le considérer ainsi ? Que penserait le garçon en voyant l'être qu'était Akua, alors que la Aqua originelle existait en même temps qu'elle ? Vers qui se tourneraient les gens qu'avait connu la porteuse de la Keyblade ? La triste héroïne qui sauva les mondes de la guerre et se sacrifia pour ses amis ou bien à une créature des Ténèbres qui n'émanait que de la négativité ? La réponse était claire, et Akua la connaissait.
"Pourquoi est-ce que je tombe ici, parmi tous les mondes qui existent ? Ventus n'est peut-être même plus à l'intérieur, et puis... à quoi bon essayer..., se demandait la demoiselle qui n'avait plus la moindre motivation pour retrouver ses amis, frères et soeur d'arme d'antan. Hésitante dans sa démarche, elle fini par s'avancer et pousser les portes de l'imposant manoir, par curiosité peut-être. D'une certaine manière, Akua voulait connaître ce que ce monde avait pu vivre depuis qu'elle l'avait fait naître à l'aide de la Keyblade de son défunt maître. Même s'il ne s'agit pas du monde le plus peuplé, loin de là, il s'est avéré visité par des âmes égarées à plusieurs reprises, des voyageurs en quête de réponse, un lieu unique que l'Organisation surveillait toujours régulièrement pour récolter des informations sur les différents types de personne qui pouvaient s'y trouver.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 35
Age : 18
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Obviously [pv Xenaki]   Dim 19 Fév - 19:19

Ce fut un réveil bien difficile mais l'entité qui suivait la Simili de partout, Akemi, avait réussit à réveiller sa fiancée qui le regardait pendant un moment, inexpressive. Le blondin aux yeux verts afficha alors un très grand sourire avant que le duo ne s'engouffre dans un portail obscur. La châtaigne ignore combien de temps ça fait qu'"elle" est une Simili mais en tout cas, elle peut se penser, heureuse qu'Akemi n'ait pas disparu pour toujours, grâce à la bague qui est a son doigt. En effet, en vérité, Akemi est le fiancé de Naeki, l'être d'origine de Xenaki, il avait été assassiné par la divinité des cieux dans leur monde d'origine mais étrangement, Naeki en se "suicidant" a su récupérer la présence du blondinet.
Seule la Gardienne de la Nature pouvait le voir et l'entendre, même le sentir. D'ailleurs il est le seul à l'appeler par son nom humain, bien qu'au début ça lui plaisait pas mais elle se dit que pour lui faire plaisir, elle le laissait faire. C'est alors que le couple apparut dans un endroit qui leur semblait étrange. Xenaki y sentait comme un certain équilibre mais par contre le faire de voir qu'il y avait aucune nature la dérangeait un peu, après tout elle y tient beaucoup, c'est une des rares choses qu'elle a en commun avec ce qu'elle était avant.

Regardant l'imposante bâtisse, l'entité agita un peu sa main devant le visage toujours aussi inexpressif de sa fiancée.

"Naeki ! Regarde cette fille là-bas !"

La Simili le regarda vite fait avant de lever un peu plus sa tête pour apercevoir en effet une jeune femme vêtue de quelques morceaux d'armure noires et les cheveux bleus. Elle n'avait jamais vu une telle personne mais cela semble ne pas trop l'intéressée, haussant même des épaules par la même occasion mais Akemi semble insistant, posant une main sur une de ses épaules.

"Aller ! Sois pas timide, tu devrais essayer d'aller la voir !" Tenta-t-il de l'encourager, tenant très à cœur qu'elle agisse. L'ancienne Koshaku se mit alors à soupirer.
"Je ne vois pas en quoi ça serait utile mais bon. Je vais donc suivre tes conseils..."

La fille aux yeux argentés s'avança alors droit devant elle pour approcher la bleue, des petits papillons blancs commencent à voler autour de la Gardienne mais une fois proche de l'individue, les insectes devenaient noirs et se désintègre aussitôt. Xenaki s'arrêta de marcher, fixant le dos de la femme. Elle ne savait vraiment pas quoi dire en fait, pourtant, d'un ton sans la moindre émotion elle fini par demander :

"T'es perdue ?"

Quoique si on regardait bien attentivement son visage, malgré son ton vide, ses yeux gris reflètent souvent une certaine mélancolie qui semble être à jamais graver dans son regard. En s'approchant d'elle, Akemi posa à nouveau sa main sur l'épaule de la Fleur Fanée pour la rassurer et lui faire savoir qu'il est toujours à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Nombre de messages : 254
Age : 21
Localisation : là où la négativité la guide
Arme : Keyblade du Domaine des Ténèbres
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Date d'inscription : 26/02/2011

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Obviously [pv Xenaki]   Mar 21 Fév - 18:35

Akua aurait imaginé avoir plus de mal à pousser les portes du Manoir Oblivion que cela fut le cas, en effet, la demoiselle des Ténèbres semblait avoir plus de force, physique du moins, à travers cette nouvelle existence qu'elle découvrait encore à peine. Faisant avancer ses pas bottés dans l'endroit qu'elle était supposée mieux connaître que quiconque, la blancheur des murs de ces lieux éblouissaient la jeune femme qui n'avait connu que l'obscurité du Domaine des Ténèbres pendant une durée intemporelle. Je vais finir par haïr la lumière, se disait même la demoiselle qui peinait à garder ses yeux rouges ouverts, tout comme la Lumière me haïs.

Très vite, alors qu'elle tentait d'observer la bâtisse de son nouveau regard, Akua fut abordée par une jeune femme qui lui demanda si elle était perdue. Quelqu'un ici ? Elle ferait mieux de s'en aller, ce lieu n'est pas fait pour recevoir de la visite, se dit la demoiselle en gardant une certaine distance avec la rencontre qu'elle venait de faire, après s'être retournée face à celle-ci, Akua la dévisageait et l'analysait de haut en bas de son unique oeil visible, l'autre étant caché sous sa mèche de cheveux quelque peu hirsute. Moi, perdue ? A qui pense-t-elle avoir affaire ?
Après avoir éclaircit sa voix péniblement en toussant fortement, Akua se dit qu'elle n'avait rien à perdre à répondre à l'individue. "Pas le moindre". Une réponse simple et nette, au moins. Les Ténèbres d'Aqua ne semblaient vraiment pas être douées pour les relations humaines, ou ne l'étaient plus peut-être. "... mais peut-être est-ce ton cas ?, ajouta Akua en questionnant la jeune femme, même si cela ne m'intéresse pas vraiment....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 35
Age : 18
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Obviously [pv Xenaki]   Sam 1 Avr - 12:26

L'esprit qui accompagnait Xenaki regardait un peu de travers Akua, ce n'était pas dans ses habitudes mais il n'aimait pas trop comment la demoiselle regardait sa fiancée. Mais c'est certainement aussi du fait qu'il tenait très à coeur son rôle de Gardien de la Koshaku en plus de partager les souvenirs de sa vie antérieure, pareil pour la Simili qui avait les souvenirs de la toute première Koshaku dans l'univers qui existait des millénaires et des millénaires encore ! Ce n'était pas une vie facile mais néanmoins ils avaient un point en commun, ce qui les lient plus que jamais. Encore une fois.

Faisant un pas en avant, sans rien craindre, l'être dénué de coeur regardait Akua de haut en haussant un sourcil, l'air totalement inexpressif.

"Non."

Au moins, la Gardienne était aussi directe et précise que la jeune femme aux cheveux bleus qu'elle se permit en retour, d'observer plus en détail avant de s'avancer un peu plus. Passant à côté d'Akua sans lui jeter un seul nouveau regard contrairement à Akemi qui semble surveiller les moindres faits et gestes de cette étrange femme. En tout cas, c'était rare qu'il voyait sa fiancée aussi inexpressive et ça lui faisait un peu mal au coeur de la voir ainsi. Comme si sa Naeki avait disparu pendant un instant, bien que dans un sens ça soit vrai, ce n'était pas totalement elle, Xenaki est juste son Simili mais tout de même ! Il s'en fichait.

Le jeune homme a toujours été là, à ses côtés alors ce n'est pas parce qu'elle a fait naître un Simili qu'il allait cesser. Suite à ces pensées, il s'empressa de lui tenir par la main, comme ça, par simple envie de la tenir et la suivre en étant le plus proche d'elle. La châtaine avait légèrement tourné son regard pour le regarder, sans pour autant afficher le moindre sourire. Le blond aux yeux verts en fit alors un plus grand pour combler le vide, même si Xenaki ne souriait toujours pas, il se disait qu'au moins il souriait pour deux comme ça.

"Alors c'est ça le Manoir Oblivion..."

Se disait-elle en levant à peine les yeux, regardant l'intérieur de ce manoir dont elle a déjà entendu parler, que sa soit de la bouche de certain ou même ce qui avait été écrits dans des livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Nombre de messages : 254
Age : 21
Localisation : là où la négativité la guide
Arme : Keyblade du Domaine des Ténèbres
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Date d'inscription : 26/02/2011

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Obviously [pv Xenaki]   Sam 1 Avr - 18:40

Elle n'est pas perdue ? Comment quelqu'un a-t-il pu venir ici volontairement ? C'est ce que Akua se demandait après la réponse froide de l’individu, et même si le coeur noir de la jeune femme était d'un caractère qui à priori ne la faisait pas s'intéresser aux gens, n'ayant connu que la solitude et les Ténèbres, elle ne pouvait qu'être curieuse face à cette personnalité qui mettait les pieds dans le monde qu'elle forgea selon les conseils de son défunt maître. Vraiment, quelqu'un oserait venir ici, volontairement ? La porteuse de la Keyblade aux cheveux bleus électriques ne comprenait pas comment l'endroit dans lequel la "véritable elle" avait déposé son frère d'arme pouvait attirer des visiteurs, et à en croire les mots de l'inconnue le "Manoir Oblivion" semblait être un minimum réputé.

"Une belle bicoque, je trouve", ajouta Akua aux paroles de la jeune femme aux yeux gris. "Il se dégage ici une atmosphère que je n'ai jamais ressenti ailleurs...", qu'elle continua, même si Akua en tant que telle n'avait pas ressenti grand chose dans sa propre vie à part de la tristesse, de la colère, de la jalousie et surtout de la rancoeur. Néanmoins, les murs nacrés d'une blancheur étincelante du mystérieux endroit ne laissaient pas que ce genre de sentiment à l'être de Ténèbres pures. C'était plus une sorte de nostalgie mélancolique qui naissait dans le coeur de la jeune femme, peut-être le sentiment le plus "positif" qu'elle n'avait jamais ressenti.

"Même si j'ai l'impression de connaître cet endroit comme ma poche, trouée je l'accorde, peux-tu m'en dire plus sur ce "Manoir Oblivion" ?", demanda la demoiselle en armure en redonnant le nom du lieu, qu'elle trouvait fort d'une grande symbolique. "Oblivion"... est-ce que j'ai voulu oublié ce monde ? Est-ce que je souhaite oublier la Contrée du Départ et tout ce que j'y ai vécu ? Enfin... "j'y" ai vécu, hm... Akua se torturait l'esprit et l'égo à se poser ce genre de question, qu'elle savait tabou pour sa santé mentale, même en se parlant à elle-même.
"... en tout cas, il m'a l'air tout aussi calme qu'à sa création", se permit d'ajouter la jeune femme, même si sa propre présence et de l'inconnu, à laquelle elle n'avait toujours pas demandé l'identité, pouvait prouver le contraire.

[ Musique~ ♪ ]

Et il faut croire qu'Akua aurait mieux fait de se taire, car à peine quelques secondes après avoir prononcer ces mots, de l'animation avait l'air de s'être produit dans l'étrange bâtiment. Même s'il était constitué d'épais murs incassables et certainement animés par une certaine magie antique, les nombreuses pièces vides étaient un moyen parfait pour que le son puisse résonner et se propager, et c'est certainement pour cette raison que plusieurs cris, et peut-être même des rires, arrivèrent jusqu'aux deux jeunes femmes présentes dans l'entrée du manoir. Ventus ?!, pensa Akua, même si les cris n'avaient rien à voir avec ceux de joie que pouvaient pousser le garçon à la Contrée du Départ, ni même avec ceux d'énervement quand Terra le taquinait. Et puis les rires avaient l'air de provenir d'une voix féminine, est-ce que... Yûki ? Tu serais ici ? Non, cela ne pouvait pas être elle non plus. Plus d'une dizaine d'année s'était déroulée, la blondinette qu'avait connu Aqua ne pouvait pas avoir une voix aussi enfantine que celle que la jeune femme aux yeux rouges avait cru entendre.

Akua s'avança brusquement pour atteindre la salle suivante, avant de s'arrêter, se rendant compte qu'elle allait agir totalement impulsivement sans prendre le temps de savoir si tout cela était bien réel.
"Je-je ne suis pas folle, tu as bien entendu des cris également ?", voulu savoir la demoiselle en se retournant face à l'inconnu. N'ayant pas tout son coeur, il n'était pas impossible qu'Akua n'est pas toute sa tête.

"SORTEZ DE VOS CACHETTES, BÂTARDS DE LA SUCRERIE", hurla une voix criarde et jeune dans une pièce adjacente. "J'AI DU PAIN SUR LA PLANCHE, IL ME SERA PLUS SIMPLE DE VOUS TAILLER EN PIECE SI JE N'AI PAS A VOUS METTRE LA MAIN DESSUS, RACLURES DE SIMILI !". Ces mots provenaient d'une jeune fille aux longs cheveux verts, agitée et excitée, dans tous les sens du terme, qui cherchait dans les moindres recoins du Manoir Oblivion quelqu'un ou quelque chose, sûrement les "bâtards de la Sucrerie", "les raclures de Simili", à savoir les membres de l'Organisation qu'elle haïssait énormément. Elle était déjà tombé sur quelques membres de cette clique en s'aventurant dans les couloirs infinis et labyrinthiques du Manoir Oblivion, et les avait fait disparaître à coup de hachoir, son large sourire angoissant en était une preuve. Elle avançait en faisant de grands pas, rayant les murs avec son imposante arme : un hachoir long et affiné, qui n'en était pas à sa première victime.
Un banal Reflet se cachait derrière une colonne blanche de marbre et même si des Simili des plus classiques ne pouvaient pas ressentir de sentiments, la chose grisâtre arborant le symbole de l'Organisation tremblait comme de peur, peut-être par mimétisme.
"Pas d'bol p'tite nouille, même les comme toi je les aime pas. Mais bon, ça tu ne peux pas le comprendre ? Tu n'as même pas de conscience, tu n'as pas pu dire ton mot dans l'histoire de la Maudite Sorcière et sa bande. Ta fin n'est donc pas une si mauvaise chose", dit la jeune fille en coupant la colonne et le Simili par la même occasion. [ image ]
"Tu renaîtras peut-être, comme je l'ai fait... ALLEZ EN PLACE, QUI SERA LE PROCHAIN A SUBIR MA BOUCHERIE ?! ÉA A LES CROCS !", cria l'enfant aux cheveux verts en faisant trembler le Manoir Oblivion de ses paroles, qui résonnèrent sans nulles doutes jusqu'à l'entrée où se trouvait Akua et Xenaki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 35
Age : 18
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Obviously [pv Xenaki]   Sam 1 Avr - 22:47

Peut-être qu'elle n'était pas si mauvaise que ça, se disait Akemi en l'écoutant attentivement, mais ça ne l'empêche pas de rester tout de même méfiant. Xenaki regardait un moment les murs blancs depuis sa place, ne tardant pas à répondre à cette camarade de voyage mais on l'a coupa dans son élan. En effet, des cris ainsi que des rires se fit entendre en écho, un peu partout dans cette grande bâtisse. La Simili ne réagissait pas, regardant droit devant elle comme si de rien était. De toute façon, que pouvait-elle en ressentir ? Cela ne lui évoquait rien non plus... A moins que...

Pourquoi... Pourquoi est-ce que je vois Misuto ?... Il est censé être détruit ! Qu'elle se demandait en regardant de partout, le lieu avait changé pour elle, prenant l'apparence du monde d'origine de Naeki mais tout ça, c'était dans sa tête. Ces cris et rire... ils ont finit par lui évoquer un moment crucial, les derniers instants de la châtaine.

La Gardienne de la Nature fini par se reprendre en secouant la tête, une lueur mélancolique se lisait dans ses yeux argentés.

"Est-ce que ça va Naeki ?"

La dernière Koshaku garda le silence, ne semblant pas vouloir répondre. Ayant l'air d'être un peu ailleurs. Soudainement, elle redressa sa tête et lança un regard vers la jeune femme aux yeux rouges, hochant faiblement de la tête. Confirmant qu'elle aussi entendait la même chose qu'elle.

"Le Manoir Oblivion... D'après ce dont je me souviens, on raconte que plus on s'y aventure, plus on y perds la mémoire... mais ça, ce n'est plus d'actualité je pense, depuis qu'une certaine Simili n'y vit plus. Cependant, les lieux peuvent prendre forme et faire ressurgir de profond souvenir. Je ne pense pas que ça soit une aventure agréable, du moins, pas pour un être possédant un coeur tu vois. On ignore cependant ce qui peut arriver à ces gens qui y entrent, on dit que quiconque ne peut en ressortir. Qu'il y a un "effet" étrange qui nous fait donner envie de continuer notre périple dans ce Manoir... Je suis là car j'aimerais tout simplement connaître certaine vérité."

La jeune femme se tourna vers l'être de Ténèbres en affichant un très faible sourire.

"Mais toi, que fais-tu ici ? Sais-tu réellement ce que tu recherches ?"

A nouveau, elle entendit une énième fois un cri mais cette fois-ci elle put discerner les paroles. C'est certainement une fillette qu'elle se disait et elle n'avait pas l'air d'être contente. Est-ce la folie qu'à pu procurer le Manoir ? Les rumeurs sont donc vrais ? Xenaki en fut intriguée. Elle voulait connaître la vérité, les mystères de cet endroit. La jeune femme se tourna légèrement vers sa droite et fait semblant de se frotter la joue, comme si elle se grattait pour dissimuler sa bouche et chuchoter discrètement à son fiancé :

"Pourrais-tu passer en travers les murs pour voir qui c'est, s'il te plaît ?"

Le blondinet lui lança un regard intense avant de hocher vivement la tête et partir en vitesse, partant à la recherche de la gêneuse qui provoquait tout ce boucan, chose que Xenaki ne supportait pas, étant habituée au calme. Et surtout aux mélodies que procurait la nature tout simplement, elle tient ça de son être d'origine.

La jeune femme vêtue de noir reprit son silence, s'avançant un peu dans la pièce pour observer les alentours avant de se mettre à caresser la tête d'une biche albinos qui font complétement dans le décor à cause de son pelage blanc. L'animal semblait sortir de nulle part mais il était certain que cela vient de la Gardienne de la Nature. Parfois ça lui arrivait de faire naître de la flore, tout comme la faune, allant même jusqu'au insectes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Nombre de messages : 254
Age : 21
Localisation : là où la négativité la guide
Arme : Keyblade du Domaine des Ténèbres
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Date d'inscription : 26/02/2011

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Obviously [pv Xenaki]   Dim 2 Avr - 15:44

Cela était donc bien réel. A peine sortie des Ténèbres, Akua allait vivre une aventure. Comme quoi, en si longtemps, les choses ne s'étaient pas forcément arrangés dans le Domaine de la Lumière. Le fait de penser cela aurait pu affecté la véritable Aqua, mais en tant qu'être de Ténèbres pures, parfois insensible et inhumaine, la Akua présente en ces lieux n'était pas toucher par cette réflexion. La Lumière ? J'm'en fiche, royalement, qu'elle avait tendance à se dire, peut-être pour se justifier ou se rassurer.
Attentive aux paroles de l'inconnue qui semblait presque plus curieuse qu'Akua, cette dernière analysait les informations qu'on lui donnait.

Une certaine... Simili ? Qu'est-ce ? Une nouvelle sorte d'entité menaçant la Lumière ? ... J'ai bien découvert ces créatures des ombres, alors que je ne connaissais que la naissance des Nescient, rien ne m'étonnera à présent dans ce royaume de malheur, rempli d'injustice.

Faire ressortir de profonds souvenirs, hm ? Pas de soucis, je suis prête à cela, j'ai eu le temps de me ressasser en boucle bien des choses à partir du moment où j'ai pris conscience de mon existence.

Un être ne possédant pas de coeur ? Parle-t-elle de Ventus ? ...


Le monde qu'elle avait fait naître à l'aide de la Keyblade de son défunt maître regorgeait de biens plus de mystères qu'elle ne l'avait imaginé, et ce sont ces étrangetés cassant les codes des mondes "classiques" du Domaine de la Lumière qui paraissaient attirer l'attention, à en juger de la présence de la fille en noir. Un drôle de centre touristique se dit la demoiselle pour s'amuser avant de lâcher un léger ricanement, tout en comprenant l'importance et la pression que pouvait exercer le Manoir Oblivion.

"On va dire que le Destin s'acharne sur moi et mon existence insensée. C'est peut-être à lui que tu devrais poser cette question", lâcha Akua qui ne savait pas pourquoi elle se trouvait ici, et pourtant, comme l'avait précisé son interlocutrice, il naissait dans la tête de la jeune femme une envie insaisissable de poursuivre son chemin dans cette version alternative de la Contrée du Départ. "En admettant que le destin existe, et qu'il n'a pas disparu en même temps que l'espoir, hein !", qu'elle ajouta. Une phrase qui faisait comprendre l'esprit meurtri de la ténébreuse, et qui montrait d'une certaine manière qu'elle n'était pas totalement morte intérieurement puisqu'il lui restait un léger trait d'humour, chose que la Aqua originelle n'avait jamais montré en y pensant. "Qui sait, c'est peut-être l'espoir que je recherche...", qu'elle termina en laissant sa tête tombée en arrière, observant le plafond luminescent de ses deux yeux aux iris écarlates, avant de relancer son regard vers sa nouvelle connaissance qui s'approcha d'un animal d'un blanc immaculé, qu'Akua n'avait pas remarqué jusqu'à maintenant.

"C'en est, de "Simili" ?", demanda la porteuse de la Keyblade, en souhaitant comprendre les codes et lois qui régissaient l'existence de ces choses qu'elle ne connaissait pas, et sur lesquels elle n'avait jamais rien lu, même de sa vie "précédente" en tant qu'être complet. Pourtant la demoiselle avait étudié beaucoup de choses sous l'épaule d'Eraqus, mais s'il ne lui avait même pas parlé des créatures des Ténèbres qu'elle connu dans l'autre Domaine, il n'était pas impossible qu'il lui ait caché d'autres horreurs de la nature. Le genre d'horreur qu'était Akua à présent. "Cette chose ne t'attaque pas ?", ajouta la demoiselle à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 35
Age : 18
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Obviously [pv Xenaki]   Sam 22 Avr - 12:07

Xenaki regardait un moment la jeune femme aux cheveux bleus sans pour autant afficher d'expression, ni dire quoique ce soit. Le destin, hein ? La Déesse n'aimait pas ce mot, étrangement, car cela lui faisait penser à quelque chose qui la tourmente pas mal. Malgré qu'elle soit une Simili désormais, ses problèmes qu'elle avait lorsqu'elle était humaine continuerait de la suivre malheureusement et elle ne peut que compter sur la protection d'Akemi pour la protéger du Ryû. La Simili tourna faiblement sa tête sans pour autant regarder Akua, fixant juste intensément droit devant elle.

"Si tu recherche l'espoir... Continue. N'abandonne jamais. Il met du temps à venir jusqu'à nous mais lorsqu'on l'a enfin... ça sera un merveilleux moment qui rendra les jours heureux. L'avenir sera radieux."

La Gardienne de la Nature s'arrêta de caresser l'animal pour se tourner lentement et totalement vers elle, les yeux légèrement baissés.

"C'est exact. C'est un simili... autrefois, lorsque je répondais du nom de Naeki, ma faune et ma flore étaient des êtres innocents, pleines de vie... Ceci est une biche. Elle a l'air si innocente, n'est-ce pas ? Eh bien... Faut s'en méfier. Mais sinon, moi je ne crains rien, ils ne m'attaqueront jamais. Surtout qu'ils viennent de moi."

Explique-t-elle avec une légère nuance d'émotions cette fois-ci mais aussitôt, elle reprit un air inexpressif qui lui était propre. A part bien sûr cette mélancolie qui est resté imprimé pour toujours dans le fond de ses yeux gris.

Aussitôt, Akemi revint en éclair auprès de sa fiancé, son air joyeux semblait avoir disparut. Il y a forcément quelque chose que se disait la Simili de Gardienne.

"Naeki. Il y a une femme au delà de ces murs et étages... elle avait l'air furieuse ! Ses cheveux sont verts, une énorme hachoir en main ! Il semblerait qu'elle tuait les Simili qu'elle trouve, en détruisant un peu de tout aussi..."

Xenaki ferma un moment les yeux en faisant un faible mouvement de la tête, lui indiquant qu'elle a comprit et qu'elle sera prudente si jamais. Bien évidemment, elle comptait expliquer la situation à la jeune femme mais comment s'y prendre ? Elle ne peut pas lui expliquer qu'un esprit, qui est son futur mari, est présent auprès d'elle et lui parle. Personne ne la croirait, c'est de la folie. Enfin. Elle ignore si le mental des autres est le même que ceux des habitants de Misuto qui sont très croyants parfois. C'est vrai, pourquoi il y a des gens dans son monde natal croient aux Divinités qui veille sur Misuto mais personne ne peut croire qu'il y ait une âme errante dans les parages ? La châtaine se mit à regarder sa bague un moment avant de se redresser un peu plus.

"Mes pouvoirs sont liés à la Nature... Hum... et l'air m'est venu à moi. Il m'a dit qu'il y avait une furieuse aux cheveux de couleur herbe qui prépare une boucherie de Simili. Au delà de ces murs blancs immaculés."

Elle ignore pourquoi elle a raconté ça d'une façon plus ou moins poétique mais au moins, l'essentiel était là qu'elle se disait, se tournant vers une porte imposante et dorée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Nombre de messages : 254
Age : 21
Localisation : là où la négativité la guide
Arme : Keyblade du Domaine des Ténèbres
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Date d'inscription : 26/02/2011

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Obviously [pv Xenaki]   Mer 26 Avr - 18:08

Les mots de la locutrice envers Akua ressemblaient plus à des pensées personnelles qu'à de véritables conseils, et de toutes manières, celle-ci n'allait pas vraiment les prendre en compte. Un avenir "radieux"... tout ce que ce mot évoquait à la jeune femme dénaturée était le nom du dernier monde du Domaine de la Lumière qu'elle connu dans sa vie en tant que "simples" Ténèbres d'Aqua, à savoir le Jardin Radieux. Peut-être est-ce là-bas qu'Akua trouvera l'espoir ? La demoiselle n'avait rien à perdre après tout, rien à abandonner non plus, puisqu'elle n'avait jusqu'à maintenant rien entrepris. N'empêche que les jours heureux paraissaient bien loin dans la mémoire vacillante et le passé de la porteuse déchue, et encore plus éloignés, presque absent, dans ce qu'elle s'imaginait du futur.

Par contre, bien plus que des belles paroles concernant la vie et ce qu'elle pouvait réserver si l'on ne baissait pas les bras, en admettant qu'Akua les ait levés une seule fois, les explications concernant le Simili intéressaient grandement la curieuse ténébreuse qui n'avait jamais rencontré ce type d'êtres dans son existence, ou du moins, dans celle d'Aqua.
"Autrefois hein ? Il s'avère que je ne suis pas la seule à avoir changer de nom", avoua Akua avant de tenter de trouver les possibles similitudes entre "l'ex-Naeki" et la biche qui provenait de celle-ci, "...et d'état aussi, il faut croire", qu'elle ajouta par la suite en comprenant ce qui clochait chez son interlocutrice et la créature qui l'accompagnait : un coeur. Pas moyen de le ressentir. Est-ce seulement possible ? se demandait la porteuse de la Keyblade, aurais-je perdu la capacité de discerner la Lumière et les Ténèbres dans le coeur d'autrui ? Akua préférait presque croire en cela plutôt que croire en l'existence d'êtres dénués de coeur. Même si elle se disait ne plus être soucieuse du Domaine de la Lumière, elle eu presque comme un pincement au coeur en imaginant ce que pouvait faire une personne n'en ayant, "simplement", pas.

"Il faut s'en méfier", répéta Akua. "Je retiens", des paroles claires que la ténébreuse ne lâchait pas dans le vent, même si elle n'avait pour l'instant aucune animosité envers l'animal et son invocatrice, elle retiendrait le potentiel d'annihilation que peut engendrer une créature sans coeur. Le genre de chose qui pouvait motiver certaines personnes, bien-pensantes ou non, à vouloir réduire à néant (sans jeu de mots) les Simili. Et c'est peut-être ce qui se tramait dans la tête d'Ea, la jeune fille aux cheveux verts ondulants dans l'air, se nourrissant des larmes imaginaires des créatures vides qu'elle broyait et hachait sous sa lame.

"Ils ne seront plus blancs d'ici peu. J'en mettrais ma main à couper, à moins que je ne coupe celle d'un autre", fit Akua avec un brin d'humour noir, faisant apparaître son arme en forme de clé dans une gerbe d'éclats noirs, en sentant que la situation allait s'envenimer à la rencontre de celle qui perturbait le calme habituel du Manoir Oblivion.

"Que dirais-tu d'un peu d'action ? J'ai envie de voir ce que tu peux avoir dans le ventre, ce qu'un Simili peut donner, ce que les personnes peuplant cette nouvelle décennie peuvent être", "demanda" Akua sans attendre la réponse de sa première camarade avec une légère soif de combat qui se ressentait dans sa soudaine détermination à effectuer une action, ce qui contrastait avec son attitude nonchalante précédente. D'un coup de pied retourné d'une force impressionnante, à l'inverse d'Aqua qui excellait plus dans la magie que sur le plan physique, Akua ouvra la porte qui séparait les deux jeunes femmes de la tueuse en série de Simili.

"Héééé qui voilà, qui c'est qu'vouz'êtes vous ?", posa Éa en voyant par la porte ouverte le regard fier et serein d'Akua, mais surtout Xenaki et la biche blanche qui se trouvait à ses côtés. "C'est qu'vouz'êtes mes prochaines victimes, nan ? Encore des membres de l'Orga de la Mauuuudite Sucrerie, hein hein ?", qu'elle se dit et demanda néanmoins, tout en mettant Akua dans le même sac. "Phéphé vous a envoyé en renfort, pour que l'on arrête de détruire sa petite armée personnelle de traîtres ? Allez-y, tentez votre chance, plus d'un y sont déjà passés !", qu'elle ajouta en tendant les bras, souhaitant que ses prochaines adversaires se lancent à son assaut. Le regard vitreux et rougeâtres et les lèvres déchirées par un sourire bien trop prononcé constamment rendaient la jeune fille totalement macabre, et ses mots n'arrangeaient pas les choses.
"Rah nan j'déconne, j'aime pas attendre !", qu'elle repris en fendant l'air avec son hachoir jusqu'à provoquer une onde de choc tranchante en direction du Simili du cervidé. Une coupe nette dans l'air qu'Akua esquiva, alors qu'elle aurait pu l'arrêter, mais la demoiselle aux cheveux bleus préférait plutôt voir comment sa camarade allait s'en sortir face à ce genre d'attaque. Allait-elle protéger la biche avec laquelle elle paraissait liée ? Si oui, les Simili étaient-ils vraiment mauvais ? Pourquoi l'enfant à la touffe verte pouvait-elle en vouloir à se point à ces êtres ? Les Ténèbres d'Akua s'émoustillaient en imaginant la suite de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 35
Age : 18
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Obviously [pv Xenaki]   Sam 29 Avr - 1:06

La Koshaku hocha seulement de la tête à la demande de cette dernière, ne réagissant même pas devant l'arme de celle aux cheveux bleus. Xenaki était juste plantée là, devant la porte, avec son éternel regard de blasé. Cela ne servait à rien de lui demander quoique ce soit, elle est son propre chef et n'avait besoin de personne -sauf Akemi bien sûr, mais ça c'était autre chose !-. Mais là pour l'instant, ce n'était pas le moment pour penser à ça. La châtaine se contenta juste d'observer la façon comment Akua ouvrait les portes, ce n'était pas gracieux mais au moins ça à le mérite d'être bien efficace.

La jeune Simili lança juste un regard froid à celle à la chevelure verte, une vraie pelouse que se disait moqueusement la Koshaku en affichant un petit air hautain qui lui correspondait pas à ses habitudes. Akemi l'a remarqua et se permit de poser doucement sa main sur son épaule pour l'adoucir un peu.

"Nous sommes des gens." Répondit d'un ton moqueur à la première "question" d'Éa avant de finir par bailler un peu.

Par la suite, la Simili de Naeki ne suivit pas trop ce que disait l'humaine, la trouvant trop bavarde et sans aucun sens. Elle ne parlait que pour rien dire à son goût. Oui c'est ça, elle gaspille sa salive pour un rien, de plus pourquoi elle les traites de traîtres ? Surtout qu'Akua n'est même pas membre et de plus, la Gardienne de la Nature est nouvelle dans les rangs de l'Organisation. Est-ce un rapport avec ce coup d'état qui s'est déroulé avant qu'elle rejoigne l'Ordre des Simili ? Certainement. Mais dans ce cas, elle n'avait rien avoir là dedans.

Cette demoiselle aux cheveux d'herbes est vraiment trop provocante qu'elle constate et c'était désagréable.

"Faut savoir, Miss Sachet d'Herbe." Ajouta-t-elle après la dernière phrase de cette tueuse de Simili.

Cependant, l'attitude blasée de Xenaki finit par disparaître en voyant cette énergie tranchante se diriger vers elle et plus précisément vers l'animal qui n'a rien demandé. Sans attendre une seconde de plus, elle se dispersa en deux en un coup de vent avant de redevenir entière et se jeter sur la biche pour lui faire esquiver l'attaque, tenant le cervidé contre elle et lui caressa sa petite tête comme pour rassurer la bête. Ce n'était même pas de la "peur" qui se lisait sur le doux visage de la Koshaku, mais un semblant de haine. Comme si un Simili en était capable d'en ressentir !.... Pourtant, cela ressemblait bien à une sorte de haine et peut-être même de déception. La Fleur Fanée se releva alors du sol en libérant la biche albinos de son emprise en serrant les poings.

"Dame Shana ne serait pas heureuse de savoir qu'on s'attaque à ses créations..."

Akemi semble réagir à la mention de "Shana", la Déesse de la Terre et de la Nature en général à Misuto, qui est aussi sa mère depuis toujours puisque en effet, le blondin était bel et bien le fils caché de cette Divinité. Caché parce qu'il était un enfant interdit à cause de l'origine de son père qui aurait jamais dû avoir un enfant avec la Déesse. Si le Ryû savait cela, il est sûr qu'il aurait encore une autre raison pour vouloir la peau du fiancé de Naeki. D'ailleurs, il est curieux de savoir ce que ce Dieu est en train de faire actuellement, maintenant que Misuto était en piteux état depuis l'absence du coeur de Xenaki. Il est probablement à la recherche de cette dernière pour pouvoir enfin la reprendre et l'avoir sous contrôle à nouveau... mais ça, il se le refusait ! Il avait fait la promesse à Naeki et ainsi qu'à Xenaki qu'il la protégerait pour ensuite la libérer totalement de l'emprise de ce divin totalement cinglé ! Et dire que dans un sens, le Ryû était plus ou moins son "oncle" puisqu'il est le frère ainé de Shana... ça le dégoutait.

"Peut-être que pour vous, les humains, nous sommes des "monstres", nous, les similis mais... néanmoins ceux qui ose s'attaquer à un pauvre animal sont pire que des monstres. Mais bon, si tu ne sais pas entretenir ta pelouse c'est normal que tu ne puisses pas t'occuper d'une pauvre biche qui ne t'as rien demandé."

A ces mots, la Gardienne fit apparaître sa Gunblade et activa le fusil pour tirer une balle spéciale qui éclata prêt de la jeune fille, du pollen ainsi que du spore virevolte autour de cette dernière tandis qu'un hérisson se fit catapulté, les épines totalement ressortit, se dirigeant à vive allure dans le dos d'Éa. Une petite aura de Ténèbres se mit à entourer la châtaine aux yeux gris qui regardait la scène, reprenant peu à peu son regard habituel, sans aucune once d'émotions.

"Fais attention à toi Naeki, je ne veux pas qu'il t'arrive quoique ce soit de mal...

La jeune femme tourna très peu le regard en affichant un faible sourire comme pour le rassurer. Le jeune homme soupira un peu en détournant légèrement le regard. Il lui faisait confiance, si la situation devenait trop critique, il suppose qu'elle s'en irait. Ce n'est pas comme si elle avait une fierté de Déesse bien que ça soit bien sa nature en tant que Koshaku !

"Pourquoi tu t'attaques aux Similis ? Qu'est-ce qu'ils t'ont fait ? Ils ont volés ton goûter ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Ténèbres d'Aqua
MembreMaître de la KeybladeTénèbres d'Aqua
avatar
Nombre de messages : 254
Age : 21
Localisation : là où la négativité la guide
Arme : Keyblade du Domaine des Ténèbres
Invocation : Nescient et Sans-coeur
Date d'inscription : 26/02/2011

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Obviously [pv Xenaki]   Sam 29 Avr - 15:54

"Des gens ? DES GENS ?! Ça J'EN doute !! *tousse* j'suis drôle, j'ai bien fait de retrouver un coeur", rétorqua Éa en rigolant maladivement. Elle, qui avait connu l'état de Simili, savait bien que pour beaucoup de ces êtres il y avait peu de différence entre leur vie humaine et leur vie sans coeur, que leur personnalité et leur physique changeaient peu, ou pas du tout. D'une certaine manière, elle était l'une des mieux placées pour considérer un Simili comme un humain à part entière. Pourtant, elle qui avait maintenant un coeur entier et intact, vouait une haine monstrueuse contre les Simili et plus précisément l'Organisation et ses membres. Elle s'était juré de les éliminer, tous, c'était devenu un véritable paradigme pour elle. Une raison de vivre, pas simplement animée par la vengeance, mais bien par une réelle détermination de faire quelque chose de son existence. Phoenix serait "contente" non ? J'ai trouvé un but grâce à elle !

L'attaque d'Éa vola à travers les deux pièces en passant, bien sagement, par la porte sans rayer la peinture blanche immaculée du Manoir Oblivion. Même si Akua n'était pas spécialement attachée à cet endroit, bien qu'il représentait beaucoup pour elle et "son" passé, elle n'aurait pas apprécié que quelqu'un d'autre qu'elle même -il faut rappeler qu'elle venait d'enfoncer la porte, et pas délicatement donc- puisse détériorer cet endroit. Chose qui arriva, car même si Xenaki sauva la cible d'Éa d'une fin proche, l'onde s'écrasa contre le bas d'un mur ainsi que le sol, laissant une trace de son passage dans l'entrée du manoir. 

La Simili parla d'une certaine "Dame Shana", peut-être une personne importante de l'époque ? Avait-elle un lien avec les Simili ? C'est ce que l'être de pures ténèbres se demandait, en regardant les expressions de Xenaki changer. 
Heureuse... "L'est-elle de savoir qu'elle peut compter sur toi pour les protégés ?", demanda Akua à la Simili qui venait de sauver son camarade animal.

"Ma pelou- ?!!", s'écria Éa à la remarque de la Simili qui avait su visé là où il ne fallait pas, avant de littéralement la viser à l'aide de sa Gunblade. Les cheveux de la gamine s'excitèrent de plus belle, se dressant sur sa tête comme les épines du hérisson qui arriva pour se planter dans sa colonne vertébrale sans qu'elle ne s'en rende compte à cause du nuage de pollen qui venait de se former autour d'elle. Une habile attaque, que l'on aurait imaginé plus violente à cause de la balle, mais le résultat fut plus doux et subtil, nécessitant l'intervention de la nature. 
Akua ressentie alors une certaine noirceur se manifester un court instant chez la Simili, elle n'avait pas pu la louper, aussi brève fut-elle. "Ces Ténèbres... venaient-elles vraiment d'elle ?", marmonna Akua, qui ne pouvait en être certaine puisqu'avant cela Xenaki n'avait rien émané, puisqu'elle n'avait pas de coeur.

"Ils ont volés ton goûter ?"... une remarque qui pouvait sonner comme l'une des phrases à gimmick de Phoenix pour l'ancienne Axe. L'agacement qu'éprouva Éa à ce moment là fut tel qu'elle pu s'arracher l'hérisson du dos, aussi enfoncé était-il, avant de le jeter au sol puis de l'écraser d'un coup sec et violent du pied. Le crâne de l'animal broyé sous le talon de la gamine résonna dans toute la mystérieuse bâtisse, même si il était étouffé par les rires, ou pleurs ?, d'Éa.
"ELLE T'A BIEN FORMÉ A CE QUE JE VOIS !", émis celle qui portait le titre d'Hacheuse, "tu vas faire quoi ensuite, pousser un "kihihi" ? Merde quoi", qu'elle lâcha avant d'avancer vers les deux jeunes femmes, tandis qu'Akua restait distante et observatrice.
"J'sais bien que j'suis bien plus un monstre que n'importe quel Simili", introduisit l'enfant d'une voix soudainement moins criarde, presque douce, "... car j'n'ai presque jamais été "humaine", vu que j'ai perdu mon coeur bien trop jeune. On s'demande comment mon coeur a pu donné un Simili même. Faire partie de l'Organisation... c'est tout ce que j'avais, c'était ça ma vie, v'voyez ? Maintenant, mon souhait, ma voie, c'est la réduire en miettes, c'est pour ça que j'm'en prends à vos copains".

[ Musique~ ♪ ]

"Tu préfères donc ne pas être humaine ?", voulu savoir Akua, coupant Éa dans sa tirade. Et moi, est-ce que je préfère être ce que je suis ? Ou ce que j'étais ? Enfin... ce qu' "elle" est, plutôt. Se demanda la partie sombre du coeur d'Aqua, en n'étant pas bien certaine de comprendre la manière de penser de la folle petite bouchère qui arriva finalement dans la même pièce qu'elle et Xenaki au bout de quelques petits pas frénétiques.
"Si j'avais eu le choix... haha, bien sûr qu'si ! J'aurai voulu avoir une enfance tout à fait normale, et jamais je n'me serai demandé tout ça ! Mais... j'n'ai pas eu le choix, ok ? J'ai été une Simili, c'est la seule chose que j'ai toujours connu dans mes plus lointains souvenirs... et à cause de l'Organisation, l'actuelle Organisation, j'ai perdu cette vie. Je suis redevenue humaine, certes, mais à quoi bon ? Vous croyiez que je peux me reconstruire, comme ça, par magie ? Foutaise. Foutaise ! Cette vie n'est que l'enfer que j'mérite, et j'espère que vous s'rez tout aussi tourmentée que moi lorsque vous retrouverez ce maudit organe qui vous brise les tympans à chaque battement", fit savoir l'enfant aux longs cheveux verts pour expliquer ses actes, les justifier, mais surtout exprimer ses émotions. Appuyée contre la porte qui séparait le hall de la seconde pièce, Éa semblait affaiblie par les paroles qu'elle venait de dire. Comme si elle avait ressentie trop de chose soudainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-light.conceptforum.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Obviously [pv Xenaki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Obviously [pv Xenaki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: RPG - Domaine de la Lumière :: Terre du Départ :: Manoir Oblivion-
Sauter vers: