Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 17
Age : 26
Date d'inscription : 06/11/2015

MessageSujet: Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]   Ven 6 Nov - 16:15

Mon Personnage


Son passé:
Royaume du Soleil, à des lieues de la capitale

L'Ours Charitable avait rarement senti aussi bon. Au travers des vapeurs de sueur et de mauvaise bière -- et des fumerolles de viande trop cuite, qu'on distinguait à peine de la senteur du cuir usé et macéré qui servait de vêtement à la moitié de la clientèle -- l'odeur d'un repas à moitié digéré régnait. Une flaque composée de ce qui avait jadis été une soupe aux choux et des saucisses servait maintenant de tapis au parquet de la taverne.
-- Eh, gamin ! héla le propriétaire. Viens nettoyer ça !
Le gamin en question, un gringalet d'une vingtaine d'années, accourut avec un seau écumant d'un liquide douteux dans une main, une serpillère dans l'autre. Son joli visage était encore vierge de toute balafre (une rareté à l'Ours) et un léger duvet lui poussait au menton. Il avait deux beaux yeux gris, au regard encore tout naïf.
Très agréable à regarder.
Depuis là où j'étais.
Moi, j'étais le dos au sol, à côté. La barbe encore dégoulinant de bave, de bile et de mauvais chou. Ma poitrine se soulevait brutalement et douloureusement. Je sentais encore le coup qui m'avait valu de recracher ce copieux repas. Mon agresseur, bien décidé à me faire les poches sous les yeux de tout le monde, tâtait mon torse dans l'espoir de trouver quelques pièces. L'idée me vint alors de lui donner un coup de main.
Un grand coup dans les bourses, plus exactement.
Mon attaque lui fit perdre l'équilibre et il s'étala sur ma longueur, expulsant de ma gorge les dernières giclées que je n'avais pas réussi à régurgiter. Hélas pour moi, ce gars avait des amis. Je parvins à me redresser et à me mettre en garde... du mauvais côté. Une taloche manqua de me renvoyer au sol, mais je l'encaissai et rendis le coup. Après quelques yeux pochés, d'autres clients se levèrent et la rixe prit de l'ampleur.
Je ne me souviens plus du reste, sinon les deux mains qui m'achevèrent pour cette nuit. Celle dont la bague me fit sauter une dent, et celle qui s'abattit sur ma tempe l'instant d'après.

Mon père était un armurier. Pas un de ces ferrants qui redressent une épée pour une ou deux pièces chaque semaine. Un vrai armurier, avec un atelier en ville aussi grand qu'une place de village. Avec des meules qui tournent sans arrêt pour limer l'excédent d'acier et des artisans qui martèlent le fer chaud toute la journée. Avec des soufflets et des fourneaux qui puent le charbon.
A force de voir des fers de lances et de hallebardes, des épées et des dagues, chaque jour, j'ai fini par avoir des idées. Je ne me souviens plus du premier poignard que j'ai volé, mais je me souviens très bien de la rouste qu'a prise l'apprenti que j'ai accusé. Le pauvre garçon était repartit en sanglotant et avec les joues bien rouges, ce jour-là. On ne l'a plus revu, mais j'ai continué à voler.
Quelques années plus tard, mon père m'a emmené pour la première fois à la haute-ville. Son client, un nobliau assez riche, lui avait commandé une rapière à la garde très complexe et à la lame très longue et très fine. Au départ, il m'avait fait rire, avec sa tenue de satin brodé et sa tête toute propre, bien rasée et bien coiffée.
Et puis il a demandé à essayer l'épée avant le payement.
L'arme bien en main, il avait commencé à décrire des cercles au sol, tournant tantôt les pieds et le corps, tantôt juste le buste. Ses mouvements, devenus de plus en plus complexes, s'étaient transformés en moulinets rapides et en attaques vives et puissantes. Le spectacle ne m'avait pas déplu, et mon père s'en était rendu compte.
Le lendemain j'allai pour la première fois à la salle d'escrime et je rencontrai le prévôt d'armes.

Dans mon souvenir le prévôt était cet homme très grand et très maigre dont la tête était aussi lisse et brillante qu'une boule de billard. Je vois encore son élégant gilet rembourré et son pantalon serré, cousu de cuir épais pour la protection.
Mes premières leçons se firent avec une espèce de baguette de bois qui ne ressemblait ni de près ni de loin à une épée. Loin des combats épiques que je m'étais imaginés, je dus passer des heures interminables à changer de garde et de posture. Avancer un pied, baisser l'arme. Faire un pas sur la gauche, changer le point d'équilibre, faire remonter la pointe de l'arme. Reculer une fois, adopter une défense haute...
En fait, le prévôt attendit mon premier bâillement pour m'assigner un partenaire. Lentement, je commençai à attaquer et à me défendre, appliquant ce que j'avais laborieusement appris. Quand mes yeux divagaient par ennui sur les motifs boisés de la salle d'arme, une touche de la part de mon adversaire me réveillait.
Enfin, à l'approche de l'hiver, on remplaça les tiges de bois par des fleurets d'acier. Je conserve un bien meilleur souvenir de cette époque. La tête bien protégée derrière un masque, je cognais et piquais des petits nobles jusqu'à les faire abandonner. A chaque passage du prévôt, bien entendu, je me faisais plus sage, allant même jusqu'à les laisser gagner... mais tout reprenait de plus belle lorsqu'il avait le regard ailleurs.
Cette époque se termina brutalement le jour où un masque (pas celui de mon adversaire, heureusement) céda sous un estoc violent. La lame, raidie par le froid, s'était brisée au lieu de plier et avait traversé l'oeil et la moitié du crâne du pauvre garçon. Il ne mourut pas rapidement et il saigna beaucoup.
Après cet accident, bien sûr, le prévôt fut envoyé au cachot et la salle d'armes fermée.

Je n'ai aucun souvenir de ma mère. Mon père m'en parlait rarement et jamais je n'en avais vu le portrait. Au mieux, il me disait qu'elle ne serait pas fière si elle me voyait, après avoir découvert une de mes bêtises. Et comme je ne lui demandais rien sur elle, il ne m'apprenait rien de plus. A ce jour, je ne connais ni son nom, ni son métier, ni son âge, ni son visage.
Aussi, ma surprise fut grande lorsque mon père, les bras coincés par deux gardes en armure, me cria :
-- Trouve ta mère et reste chez elle !
J'appris beaucoup plus tard la raison de son arrestation. La garde royale lui ayant commandé un grand nombre d'épées dans un délai serré, il avait préféré vendre du fer passé à la meule que des armes d'acier forgé. Sans en dire mot et sans baisser le prix. Une trentaine de ses employés l'accusèrent tour à tour durant son procès.
Après ces évènements on me fit vivre dans un orphelinat. Un endroit charmant et dirigé par des personnes aimables, mais dont les pensionnaires manquaient de savoir-vivre. Les bagarres furent mon pain quotidien jusqu'au jour où je parvins à frapper mes camarades suffisamment fort pour qu'on me renvoie.
Je rendis une dernière visite à l'atelier de mon père, repris par un rival bienheureux. Une visite nocturne par la porte à charbon. Je récupérai ainsi une épée que j'estimais de bonne qualité, un grand foulard rouge, un marteau, un couteau et toute la nourriture qui me tomba sous la main.
Ce fut ma dernière nuit dans la ville.

L'Ours Charitable me tendit la patte quelques jours plus tard. J'y vendis mon épée pour quelques repas et quelques nuits à l'auberge, le temps de trouver un travail. Personne ne me faisait assez confiance pour m'engager à la forge, ni même pour ferrer les chevaux ou redresser les roues de carosses. Personne ne me voulait comme garde du corps non plus. Après de nombreux refus, je me résignai à servir la bière aux clients.
Une nouvelle opportunité se présenta à moi lorsque deux clients richement vêtus passèrent la nuit à l'Ours. Je pus m'approcher d'eux au moment de servir leur repas, et ainsi défaire délicatement les liens de la bourse du plus gros. Lentement, je la fis glisser jusque sous mon tablier, avant de m'éloigner pour aller le plus vite possible planquer mon butin.
Une main m'attrapa le poignet avant que je n'arrive à l'arrière-salle. Une main décharnée et couverte de poils sombres, serrée à m'en écraser les veines. En suivant le bras, mon regard se posa sur un homme au sourire édenté, à la barbe grossière et aux yeux grands ouverts.
-- Tu fais pas ça souvent, toi, me reprocha-t-il tandis qu'un de ses camarades de table se levait pour récupérer la bourse, glissant ses doigts boudinés sous mes vêtements. Faut être malin, faire ça quand ils dorment.
Le gros bonhomme posa la bourse au centre de leur table et retourna s'asseoir. Le pourtour de sa tête était rasé, laissant une crinière jaillir de son crâne étroit. Une moustache inégale lui descendait jusqu'au menton du côté droit et montait à mi-joue du côté gauche.
-- Nous, dit-il à travers ses lèvres bouffies, on peut t'apprendre.
-- A choisir les bonnes personnes et le bon moment, compléta le barbu maigrelet. Demain, au lever du soleil, prend la route vers le sud et marche jusqu'au premier croisement.
J'acquiesçai lentement, sans comprendre ce que j'étais en train d'accepter. Mon regard avait dérivé sur le flanc du plus gros.
A sa ceinture, un long poignard. Crasseux et taché de brun.
Du sang sec.

La pluie de la veille avait recouvert la route ce jour-là. Je m'en rappelle car mes chaussures usées finirent détrempées, puantes et inutilisables. Le carrefour se situait à bonne distance de l'auberge, aussi arrivai-je à bout de souffle devant mes nouveaux complices. Nous nous cachâmes dans un taillis encore couvert de rosée et attendîmes le passage d'un carosse. Je n'en appris pas plus sur nos victimes, car ils m'ordonnèrent de ne plus faire de bruit.
Le barbu émacié sortit le premier du fourré, profitant du ralentissement nécessaire au cocher à l'approche du virage. D'un seul geste, il trancha les rennes, libérant les chevaux ; qui fuirent au grand galop tant l'homme les avait effrayés. Le gros sortit avant moi pour aider son camarade à combattre. J'entendis des cris, des chocs sourds. Puis plus rien.
-- Tu peux sortir ! m'invita le plus petit des deux brigands. Fouille les bagages, dans la malle, à l'arrière, et prend quelque chose de beau.
J'obéis en tentant de ne pas regarder les corps aux vêtements crevés et ensanglantés qui traînaient sur les pavés. À l'aide de mon marteau, je fis sauter la serrure du plus gros des coffres attachés à l'arrière du carosse, pour n'y découvrir qu'une guitare ornée. C'est au moment même où je la pris que j'entendis les claquements des sabots, des sabres et des cuirasses.
Sans prévenir les autres, je me mis à courir avec mon maigre butin.
Mes pas trébuchants me conduisirent jusqu'à une cabane de chasseur, enfouie sous d'épais feuillages. Par chance, elle était déserte. J'y trouvai des couvertures ; assez pour me cacher moi et la guitare.
La journée passa.
Puis la nuit.
Je ne pris le chemin de l'auberge qu'au matin suivant, la guitare, emmitouflée dans sa nouvelle étoffe de laine, coincée sous mon bras.
En tendant l'oreille, j'appris que mes deux complices avaient trouvé la mort aux mains des gardes. Personne ne restait donc pour témoigner de mon larcin.

Les années passèrent. J'appris à jouer de la guitare et à chanter pour gagner ma vie ; au lieu de continuer à servir les gens pour une bouchée de pain. Bientôt je fis partie de l'atmosphère conviviale de l'Ours. Je me mis à chanter des paroles de plus en plus grivoises, des histoires de filles de joie et de bergères dénudées.
Cette vie m'ennuya. Heureusement pour moi, les réguliers de l'Ours ne manquaient pas de charité, et ils me firent souvent l'honneur de m'inviter dans leurs séances de boxe. Le plus souvent au milieu d'une chanson et dans la bouche.

À mon réveil j'eus du mal à me lever. Mes jambes semblaient faites de bouillie et j'avais l'impression qu'une cloche en fonte m'écrasait la tête. Le souvenir de quelques coups de pieds s'était imprimé dans mes côtes et mon entrejambe, sans trop les abîmer heureusement. Ma guitare, en revanche, avait fini en morceaux. Quelqu'un avait dû l'utiliser comme arme.
Sans elle, je n'avais plus rien à faire ici.
Je me traînai en boitant jusqu'à l'abreuvoir, m'aidant des tables pour ne pas tomber.
Mon reflet dans l'eau sombre n'était pas beau à voir.
Les yeux noircis, l'arcade en sang et les lèvres violacées, passe encore.
Mais cette dent...

Nom: Pestle
Prénom: Connor
Age: Aux environs de la vingtaine
Groupe: Crépuscule
Points forts: Guitariste écoutable, Connaissance rudimentaire de l'entretien et du maniement d'une épeé
Points faibles: Maigre, a perdu une dent, est probablement stérile

Ses traits physiques: Je porte un joli foulard rouge noué autour de la tête, qui ne fait rien pour cacher mon crâne dégarni. Faute de cheveux, je préfère arborer une barbe et une moustache très propres et j'ai deux magnifiques yeux marron clair. Les plus avisés auront sans doute remarqué que je porte plusieurs chemises pour masquer mon frêle gabarit et amortir les frappes. Un examen plus attentif révèlera que mes bras et mes jambes sont glabres et vous vaudra certainement un coup de pied, de poing, de coude ou de genou dans la gueule. Si je suis de bonne humeur.

Son caractère: Le paragraphe précédent l'aura sans-doute révélé, je suis d'une nature calme et posée. En effet, contrairement à la plupart des réguliers de l'Ours Charitable, je ne cache aucune dague dans mes manches et je me contente de rendre les coups plutôt que d'en être à l'origine. Mon courage et mon intrépidité sans pareils me conduisent généralement à fuir tout représentant de l'autorité ; qu'elle soit officielle ou non. Et comme mon père a pris soin de bien m'élever, je sais me tenir à table et en société. Croyez-le ou non, je suis même capable de dire "merci" !

Son arme: un poing gauche,  un poing droit et les pieds si besoin est
Sa magie: n'a jamais fait de magie jusqu'à présent
Invocation: n'a jamais invoqué quiconque jusqu'à présent
Code: Code validé par Kairi-sama

Note supplémentaire : J'ai choisi de ne pas remplir la partie "Moi" de la présentation type, préférant qu'on me découvre (et découvrir les autres) via le flood et les sections HRP du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 1199
Age : 23
Localisation : En quête d’action !
Arme : Clé Ailée d'Or/ Coutelas-broche/ Pistolet à Grappin
Invocation : J'en ai pas besoin !
Date d'inscription : 28/04/2014

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]   Dim 8 Nov - 13:16

Bienvenue, Connor Smile
J'aime beaucoup le ton cynique-ironique de ton perso Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef du Conseil des Ombres
MembreChef du Conseil des Ombres
avatar
Nombre de messages : 106
Age : 25
Date d'inscription : 13/08/2014

MessageSujet: Re: Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]   Dim 8 Nov - 23:01

Bienvenue.

Pour être parfaitement équitable, je me dois de demander un tout petit plus au caractère. Une phrase devrait suffire.

_________________


Mei's theme: http://tindeck.com/listen/xktf
Et tout l'album Consolation de Kalafina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 17
Age : 26
Date d'inscription : 06/11/2015

MessageSujet: Re: Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]   Dim 8 Nov - 23:53

Merci à vous deux pour ces messages de bienvenue !

J'ai légèrement étoffé la section caractère, comme demandé. (Mon goût pour la police Georgia m'aura coûté la demi-ligne nécessaire ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6602
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]   Lun 9 Nov - 0:16

Bienvenue sur le forum !
Holà c'est bien la première fois que je vois une tarte tintin sur le forum xD Franchement, c'est audacieux d'avoir retourné la présentation, mais c'est pas l'idéal, j'ai cru que tu avais raté des éléments.

Bon en scrutant ta fiche, il y aurait tout pour que je puisse te valider, mais malheureusement, il manque trois-quatre mots à ton physiques pour que cela fasse une ligne complète et donc que je puisse te valider.

Voioilà-voilà, tu dois te dire que je chipote un peu, mais courage, il te manque très peu de choses à faire pour qu'on puisse te valider =)

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 17
Age : 26
Date d'inscription : 06/11/2015

MessageSujet: Re: Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]   Lun 9 Nov - 0:32

Merci à toi également !

Une inversion m'a parut nécessaire pour ne pas révéler immédiatement des traits de mon personnage que je voulais introduire via l'histoire ^^

Décidément, Georgia me tient et me retient ! J'ai ajouté quatre mots à mon texte, en espérant avoir le bon compte cette fois-ci ! (J'avoue résister à la tentation d'augmenter la taille de la police pour que son volume devienne équivalent à celui du Verdana par défaut).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6602
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]   Lun 9 Nov - 0:39

Euh... J'avais juste dit pour le physique d'ajouter deux-trois mots et tu en rajoutes au mental :p
Bon c'est pas bien grave. Oui, tu peux essayer de mettre en verdana, pour que la grandeur soit la même qu'ici, ce qui serait, je pense plus judicieux pour que cette joie présentation soit validée.

Sinon, moi aussi j'aime bien ton perso, comme tu le décrit et écrit, cela me fait bien rigoler, alors je sens qu'il va être un bon perso à jouer, c'est pour ça que tu dois t'accrocher. Aller on compte tous sur toi pour que tu nous jouter un deux mots pour ton physique, parce que franchement, ça serait vraiment dommage qu'elle n'aboutisse jamais au résultat final =)

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 17
Age : 26
Date d'inscription : 06/11/2015

MessageSujet: Re: Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]   Lun 9 Nov - 0:45

Ah, je n'ai pas touché au mental depuis ton message ! J'avais fait une modification suite à la demande de Mei, et j'ai ensuite modifié le physique conformément à ce que tu m'as demandé. Je dois encore pouvoir rajouter quelque chose (même si c'est tentant, je préfère ne pas grossir la taille de la police, question de confort de lecture et d'unité de style ^^)

Merci ! Je m'y mets donc de ce pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Maître de la Keyblade
Maître du Mal
  Membre  Maître de la Keyblade  Maître du Mal
avatar
Nombre de messages : 2192
Age : 25
Localisation : Je suis où on m'attend le moins !!!
Arme : Dévil Keyblade et Sceptre d'Atlantis
Invocation : Les huit démons sorciers et les diablotins
Date d'inscription : 28/11/2008

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]   Lun 9 Nov - 17:12

Tuer Sarah Connor ! Identification .... Pas Sarah Connor !

Bienvenue à toi Connor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Maître de la Keyblade
Princesse de Coeur de la Lumière
FondatriceMaître de la KeybladePrincesse de Coeur de la Lumière
avatar
Nombre de messages : 6602
Age : 27
Localisation : Toujours en vadrouille... localisation inconnue
Arme : Appel du Destin, Lurebreaker et Firefight
Invocation : Karah et Spirit Guardian of Power
Date d'inscription : 01/01/2007

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
0/0  (0/0)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]   Lun 9 Nov - 17:29

Bah voilà, c'est parfait, tout est en ordre, je te valide ! Bon rp à toi ♥

_________________

Je pense à toi où que tu sois...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-rpg.niceboard.com
Membre
Aventurier(ière)
avatar
Nombre de messages : 17
Age : 26
Date d'inscription : 06/11/2015

MessageSujet: Re: Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]   Lun 9 Nov - 17:46

Merci beaucoup !

Démoniaque => Pas touche à mon arrière petite fille ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Connor Pestle [PRÉSENTATION FINIE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de certaines personnes !
» Présentation de la guilde sur JoL.
» Message de présentation & de recrutement
» [Blog] Présentation de Ackross (perso R.P.G)
» EXPO IPEU 2010 [L'exposition est finie.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Règles et Présentations :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: