Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La Légende de Misuto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: La Légende de Misuto   Dim 23 Avr - 13:03

Divinités









Ryû

Dieu des Cieux ainsi que chef de tout êtres vivant et des autres Dieux





Ryû peut être n'importe quoi et n'importe qui, son physique change sans cesse c'est à dire. Il ne se montre jamais aux Humains et ces derniers l'imagine en un sorte d'énorme reptile, voire même un dragon, entouré de brouillard. Ils plus ou moins pas tord ! Ce Dieu peut avoir la forme d'un sorte de dragon géant et lorsqu'il descend sur Misuto, le monde est envahit de brouillard. Cependant, sous sa forme humaine il est un grand homme avec une musculature bien marqué qui ne se voit pas à cause de ses vêtements. Il a un manteau fait de nuages comme il dirait si bien, une longue chevelure blanche et des yeux bleus ciel. Il a deux petites cornes de dragon.

Que peut-on dire d'autre du chef de tout Misuto ? On dit qu'il est très capricieux et arrogant mais alors lorsqu'il veut quelque chose, il ne lâche pas l'affaire. Tous êtres le respecte le plus possible puisque notre cher Ryû est en plus de ça, très menaçant ainsi qu'intimidant, surtout pour les êtres mortel.

On dit que lorsqu'une pluie noire tombe sur Misuto, ce sont les larmes de colère du Ryû qui s'exprime. Mais bien sûr, personne ne le sait, c'est un mythe parmi tant d'autre que les Humains se créent entre eux à son sujet. C'est d'ailleurs le seul qui a le plus de rumeurs de la part de ces derniers.

Il est le frère aîné de Shana avec qui il a finalisé Misuto.


Ryû:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Dim 23 Avr - 13:25

Shana


Déesse de la Terre et ancienne cheffe de Misuto


Shana est une belle jeune femme à la peau de porcelaine, son doux visage est encadré de long cheveux, légèrement ondulé avec quelques mèches qui partent sur les côtés, de couleur pourpre ainsi que de jolis yeux verts d'eau. Cela ne se voit pas mais sous sa longue robe, elle a une tâche brune sur chacune de ses épaules, rappelant la terre.


Cette Déesse, très maternelle, veille sur le bien-être des Humains. Plutôt calme et respectée, Shana ne peut s'empêcher de se sentir un peu gênée et nerveuse lorsqu'un Humain l'acclame de trop puisqu'elle ne se considère non plus comme étant supérieure à eux contrairement à son grand-frère, Ryû.


D'ailleurs, bien qu'elle aimait son frère au début, petit à petit, elle devient furieuse contre lui. Un jour, un conflit éclata entre le frère et la soeur, depuis ce jour, Shana n'était plus considérée comme second cheffe mais celui est égal désormais depuis qu'elle a rencontré son grand amour. Un Ange Déchu répondant du nom d'Aku, qui vit dans l'Autre Côté de Misuto, une zone étrangement interdite pour tout le monde dans Misuto.


Shana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Dim 23 Avr - 14:02

Les Quadruplettes
(Natsu, Haru, Aki et Fuyu)


Quatre petits anges et soeurs représentant les saisons




Au premier abords, on pourrait penser que Natsu est une démone à cause de ses yeux rouges et ses cornes mais en réalité, il s'agit bien d'un ange. Ses ailes seraient apparemment fait de cendre et quiconque les touches serait brûlé.

Haru quant à elle, c'est celle qui à l'apparence la plus innocente de ses trois autres soeurs. Cette petite ange ressemble à une vraie poupée !

Aki est considérée comme un ange mais à vrai dire, elle est surtout une elfe et est donc la seule à ne pas pouvoir voler. Mais cette différence physique ne l'empêche pas qu'elle et ses soeurs soient très proches.

Et enfin la dernière, Fuyu qui représente bien sa saison. Ses ailes ne se voient pas réellement mais le vent glacial qui l'entoure lui sert bien à voler.

La première soeur n'est pas vraiment une jeune fille bien sage, en effet, elle s'amuse à faire des farces et embêter ce qui l'entoure en plus d'être pécheresse puisqu'elle tente d'attirer tous les hommes qu'elle rencontre durant l'été qui se laissent facilement tenté. Résultat, ils se retrouvent aussitôt mort parce que le Ryû n'acceptait pas cela alors que lui-même semble être sexuellement attiré par la petite mais on dirait que cette dernière s'en amuse. Beaucoup continue de dire que ça serait une fausse ange et tout simplement une succube qui se ferait passer pour un ange. Ce qui désole Shana, qui est la créatrice de ses quatre soeurs. Natsu représenterai l'Été et la Fécondité.

Haru est le tout contraire de sa première soeur qui déborde d'innocence, de nature très sage et gentille, la fillette aime beaucoup s'amuser avec ce qui l'entoure et surtout les enfants. Créant toutes fleurs qui lui vient à l'esprit, elle veut rendre les Humains heureux et même lier certain d'entre eux. C'est l'Ange du Printemps et de l'Amour.

Aki est plutôt une petite fille calme et observatrice, surveillant le moindre gestes des habitants pour se préparer à agir quand il faudra. Elle a horreur des conflits. Elle est lié à l'Automne et la Justice.

Puis enfin, Fuyu est la plus solitaire de toutes, elle n'aime pas être entouré et peut-être même qu'elle aime personne à part ses soeurs, pas même sa "mère", Shana. Il lui arrive parfois, lorsque la nuit tombe en pleins Hiver, elle erre dans la ville et attire un humain au hasard pour l'amener dans la forêt et le faire se perdre pour ensuite le tuer. Ce qui fait que le Ryû la punit souvent mais néanmoins ça s'arrête là, car même si c'est un crime impardonnable. Aki est là pour protéger sa petite soeur et Shana n'accepte pas qu'on fasse du mal à celles qu'elle a créée. Fuyu représente bien évidemment l'Hiver et l'Isolement.

Natsu:
 

Haru:
 

Aki:
 

Fuyu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Dim 23 Avr - 14:12

Kasai
Dieu des Flammes et des Volcans


Grand homme au teint bronzé vêtu que de bout d'armure sauf son torse qui est pas mal découvert.


Kasai a l'air pas sympathique d'apparence mais en réalité c'est tout le contraire de ce qu'on peut penser, il est gentil et très protecteur, notamment envers Mizu pour laquelle il en est fou amoureux. Plutôt sérieux, il est un peu considéré comme un sorte de "chef" auprès des autres Dieux, dont ceux des éléments et des saisons. Cependant, malgré qu'il soit gentil et protecteur, ne jamais le mettre en colère. Il serait prêt à tout incendier sinon. Il est aussi impulsif, ses émotions emportent souvent sa raison et c'est bien pour cela qu'il aime beaucoup Mizu qui est tout son contraire et qui arrive à calmer sa colère.


Le jeune homme est plutôt respecté des Humains. Beaucoup l'associe à la Guerre et la Chasse.


Kasai:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Dim 23 Avr - 14:23

Mizu
Déesse-Sirène des Rivières et Océans ainsi que de la Glace


Jeune femme aux teints très pâles, elle ne possède pas de jambe, ayant juste une queue de sirène et demeure donc dans les eaux de Misuto.


Plutôt très douce et craintive, elle veille sur les humains et surtout les enfants en particulier depuis les profondeurs des océans. Mizu ne se montre que très rarement mais lorsqu'un enfant s'approche trop de l'eau et qu'elle ressent que la situation va mal se dérouler, la sirène va agir comme elle peut pour faire doucement fuir le petit afin qu'il ne se noie pas. La jeune Déesse, contrairement à ses camarades, n'est pas si respecté que ça par les autres Dieux.

Elle est beaucoup trop sensible et fragile selon eux, profitant donc de sa faiblesse pour l'embêter mais néanmoins Kasai est toujours là pour veiller sur elle et la protéger. Mizu est amoureuse de ce dernier bien qu'elle se sente triste de pas pouvoir le suivre partout mais le Dieu des Flammes l'a rassuré en lui faisant comprendre que cela ne le dérangeait pas et que seul leur Amour compte. La petite sirène sait alors qu'il viendra souvent la rendre visite aux bords des eaux.


Mizu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Dim 23 Avr - 14:38

Aku
L'Ange Déchu de Norowa


Grand homme quelque peu costaud, il vêtu maintenant que de noir alors qu'autrefois il avait une torge argenté et doré.

Tout le monde ignore pourquoi Aku serait bannit et envoyé maintenant à Norowa, ce côté de Misuto qui est formellement interdit de pénétrer. Les Misutiens et les Norawiens ne devant pas se mélanger.

Aku est un ange courageux et loyal cependant, il n'a rien d'un méchant à ce que l'ont pourrait croire. Il y aurait des rumeurs qui dirait que Ryû était juste jaloux d'Aku et donc, l'a déchu pour ensuite l'envoyer dans l'Autre-Coté. Cette action à révélé un léger petit côté dépressif qui habitait en lui mais dés le jour où Shana, la Déesse-Mère et la plus respectée de tous est venu jusqu'à lui, il ressenti comme un espoir et s'est senti ému de par sa venue. Se disant qu'il n'a rien fait pour mériter sa visite, c'est alors que Shana lui offrit un long baiser empli d'amour avant de lui avouer ce qu'elle ressentait au plus profond d'elle pour cet ange courageux qu'elle surnommait l'Ange de l'Espoir et du Miracle.

Leur Amour resta alors secret entre eux, il ne fallait pas que Ryû découvre ce lien. Depuis ce jour, Aku est redevenu un ange plus joyeux et dynamique, prêt à faire n'importe quoi pour sa tendre et douce Déesse.

Aku:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Dim 23 Avr - 14:46

Shi
Déesse de Norowa


Shi est ce qu'on pourrait appeler un "Dieu de la Mort" mais aussi celle qui gouverne tout Norowa, seule. c'est la toute première Divinité déchue avant Aku. C'est à partir de ce bannissement qu'est né le Monde de Norowa. Elle ressemble à un cadavre à cause de sa peau très pâle, de plus elle a une jambe manquante, devenant maintenant une jambe mécanique.


Plutôt froide et cruelle, Shi s'en fiche de la vie des mortels, cela l'importait peu mais elle est bien obligé de s'occuper un minimum d'eux. C'est d'ailleurs elle qui est à l'origine des Sanso Ita, des monstres meurtrier qui grouillent dans Norowa. Heureusement que Misuto possède une barrière et surtout, que c'est grâce à la Koshaku qu'ils sont repoussés.


Shi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Dim 23 Avr - 14:53

Hana
Première Koshaku et Coeur de Misuto


Hana est une jeune fille très douce et sage qui veille sur son peuple. S'occupant aussi de la Faune et de la Flore, c'est un peu l'équivalent de la "Princesse d'un Royaume". En tant que Koshaku, tout le monde la respecte comme si c'était une Déesse et les Humains n'ont pas tort, elle a bien du sang des Dieux qui coulent en elle.


La demoiselle, bien que réservée est plus ou moins la Sagesse incarnée, détestant ainsi les conflits et se considère égale aux mortels.


La Koshaku est considérée aussi comme étant la toute première Déesse. Elle demeurait seule, endormie, dans un Misuto désert et sans vie jusqu'à l'arrivé de Ryû et Shana qui finissent par la réveiller. Depuis ce jour, c'est ainsi que la Koshaku est considérée comme la fille du Maître des Dieux. C'est peut-être bien pour cela que les Humains la respecte tout autant, la craignant bien qu'elle ne veut rien de mal. Ce qui la fait plonger dans une certaine solitude.


Hana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Dim 23 Avr - 15:07

Kiseki
L'Enfant de l'Espoir


Né de l'union entre Aku et Shana, Kiseki est un jeune garçon qui est lié aux êtres divins. Il a hérité de la bravoure de son père ainsi que son dynamisme puis de la grâce et de la douceur de sa mère. Le blondin vit auprès de sa Maman, ne pouvant pas aller à Norowa pour voir son père, il ne l'a vu que deux-trois fois dans sa vie mais il n'est pas déçu ou fâché, au contraire ! Il reste très optimiste en se disant qu'un jour, il pourra enfin voir sa mère et son père vivre ensemble.


Étant un enfant dans un couple "interdit", Shana est obligé de mentir à son frère ainé et cacher Kiseki. Mais elle sait qu'un jour, Ryû finira bien par découvrir l'enfant. C'est bien pour cela que Shana, avec l'aide de Kasai et d'Aki, l'entraînent à être fort et se battre, si jamais il y aurait un soucis. La Déesse sait très bien que c'est mal de défier un Divin mais il est hors de question de s'imaginer perdre son fils.


Mais notre courageux Kiseki a faillit se faire découvrir, alors Shana avait dû se forcer de donner son fils dans une famille humaine afin qu'il soit en sécurité mais néanmoins elle était heureuse tout de même de lui avoir trouvé une famille aimante qui prennent grand soin du garçon et le considérant même comme un humain et non un Dieu. Ce qui était beaucoup plaisant.


L'adolescent a finit par découvrir l'existence de la Koshaku, et contrairement aux autres, il ne la craignait pas, au contraire il en était très intrigué et aimerait tellement l'approcher malgré les interdictions.


De toute manière, à quoi servent les règles lorsqu'on est quelqu'un de courageux et qu'on a pas peur d'enfreindre les règles ? Il est prêt à tout pour elle et la libérer de l'emprise du Ryû.


Kiseki:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Mer 26 Avr - 14:08

Yume
Déesse des Songes et de l'Équilibre


Le jour, elle est dans son petit nuage mais lorsque la nuit se pointe, notre belle déesse descend sur Misuto pour faire propager sa poudre qui donne de doux rêves aux habitants. Étant une sorte de gardienne des rêves, elle veille à bien sur tout le monde ainsi de faire en sorte que l'idéal et la réalité ne se mélangent jamais.


Plutôt douce et joviale, Yume a ce don inné pour apaiser les gens. Les humains ont besoin qu'on les calme à cause du Ryu qui pouvait leur mettre la pression après tout. Cette dernière d'ailleurs n'apprécie vraiment pas son supérieur, se disant qu'en plus qu'il est très dur avec la Koshaku. Surtout que la jeune fille juge que les rêves de cette dernière ainsi que ceux des humains sont les plus intéressant.

Souvent, Yume apparaît dans les songes des habitants pour diverse raison mais surtout pour communiquer avec la plupart d'entre eux. Cela fait d'elle l'un des êtres Divins à être proche du peuple.

Yume:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Mer 26 Avr - 14:29

Omoide
Déesse de la Mémoire


Omoide, ou alors aussi surnommé Omoi tout simplement, à un rôle semblable aux Historiens ou de Journalistes. En réalité, elle écrit un livre pour chaque être vivant, les pages sont infinis, ne se terminant jamais à part si la personne en question fini par mourir.


Cette Déesse écrit en principe, tous les souvenirs sans aucune exception, de l'individu en question ainsi que les sentiments qu'il aurait pu ressentir. Avec tout ça, elle écrit l'histoire de la personne pour ensuite les garder bien précieusement pour elle. Collecter les souvenirs est sa passion, de plus que les mortels l'intrigue beaucoup, trouvant que les Dieux sont tout sauf intéressant.


Si elle pouvait, Omoi ne serait pas contre de pouvoir aimer un Humain mais malheureusement, c'est interdit, le Dieu des Cieux n'accepterait jamais cela.


Mis à part son côté très curieux et passionné, elle est quelque peu rebelle en plus d'être sensible.


Omoide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Mer 10 Mai - 14:30

Acte I - Naissance & Création




Chapitre 1 - Découverte de Misuto


Il y a des millénaires et des millénaires encore de ça, un matériau étrange et rare se brisa en deux pour donner naissance à deux êtres Divins : Ryû et Shana. Durant un moment, ils virevoltaient dans l'Espace et inconscients, autour d'une sphère qui semblerait être un monde jusqu'à qu'une force inconnue les attire dans ce dite Monde. Les yeux enfin ouverts après des mois d'inactivité, le frère et la soeur purent remarquer cette grande étendue déserte qui s'offrait à eux. Au dessus d'eux il faisait noir, c'était le vide et à leur pied, le sol était gris et aride. Pourtant, lorsque Shana s'avançait, le sol prit petit à petit de la couleur tandis que lorsque le Ryû fit des mouvements, le vent s'élève et le ciel se créait plus ou moins. Seulement, le ciel demeurait noir et l'herbe ainsi que les fleurs étaient pourris en plus d'avoir toujours cette couleur grisâtre.

"Continuons d'avancer. Je sens de la vie quelque part. Cette source pourrait certainement nous aider !"

Fit la jeune femme en s'avançant d'un pas déterminé tandis que le frère la suivait en silence, observant chaque recoins. Ce monde ne ressemblait à rien d'autre qu'un vieux désert. Pourtant il se mit à songer, le désire de voir ce monde meilleur, parfait, l'obsédait tellement. Alors que le duo continuait de marcher, il put remarquer alors qu'une personne se tenait là, assise sur un gros rocher, totalement endormie. Arrivés à sa hauteur, de l'énergie semblant venir d'eux se met à circuler jusqu'à la jeune fille endormie qui finit par se réveiller. Ses yeux gris s'ouvrit lentement, vide de tout éclat dans son regard, elle avait de long cheveux châtain qui encadrait son doux visage au teint pâle. Vêtue d'une longue robe blanche sans manche, la jeune fille se mit à essuyer ses yeux avec ses mains après s'être légèrement étirée.

Une fois prête, celle-ci se laissa tomber de son perchoir pour atterrir lentement et gracieusement au sol, faisant une légère révérence, les mains jointes au niveau de son ventre.

"Bienvenue chers visiteurs, c'est la première fois que je vois des gens après tant de siècles durant lesquels j'ai dormi profondément. Je m'appelle Hana, la Koshaku de ce Monde qui est ma création."

La fraternité était bouche-bée devant cette dénommé Hana qui semblait si gracieuse et douce, cette fille n'avait pas besoin de muscle ou d'avoir une grande taille pour faire ressentir aux gens qu'elle était imposante. En tout cas, Ryû, sentait comme un véritable poids sur ses épaules mais il était tellement fasciné par cette Koshaku. Il était tellement intrigué que du coup, Shana fit un pas en avant pour se présenter.

"Enchantée Mademoiselle Hana ! Je m'appelle Shana et lui, c'est mon grand frère Ryû. Ce fut une vraie surprise de rencontrer quelqu'un dans un tel endroit !"
"Shana et Ryû hein... Vos noms ne me sont pas totalement inconnus, en effet, il faut dire que je vous attendez. Vous êtes les Divins qui pourront m'aider car comme vous pouviez le constater, Misuto est sans vie. Mais il ne disparait pas puisque je suis le Coeur même de ce Monde."
"C'est un honneur pour moi de vous aider, Miss Koshaku ! Surtout que je sens cette forte aura qui m'attire à vous..."
"Bien je compte sur vous. Lorsque vous vous sentiez prêts, tendez moi votre main. Concernant cette aura que vous ressentez, je l'expliquerai."

La Dame aux cheveux mauves eut un grand sourire joyeux, tendant sa main, sans hésiter vers la Koshaku tandis que Ryû était perdu dans ses pensées, s'imaginant tellement de chose pour l'avenir. Sur ce, il tendit lui aussi sa main. Hana fit apparaître une lueur verte qui entoura leurs mains avant de se propager en eux. Une fois ce petit spectacle fini, la châtaine abaissa leur membre avec un doux sourire.

"Shana. Tu es la Déesse de la Terre, tu es la Mère de tout le monde. Tu te dois de protéger tout ceux qui vivent ici... Tu es le bras-droit de ton frère. Ryû. Tu es le Dieu des Cieux, tu es le Maître de tes prochains. Cette aura que tu ressens est notre lien...."

Tout d'abord, la soeur se mit à se déplacer un peu, l'herbe commençait enfin à prendre peu à peu forme, avec une très légère teinte verte bien que le gris reste toujours autant dominant, les fleurs se dressent enfin, moyennement fleurit, avec des couleurs toujours aussi ternes. Néanmoins, des insectes ainsi que des animaux prennent forme aussi, naissent dans différentes zones, telle cette étrange forêt à moitié mort encore.

Ryû quant à lui, réussit à donner au ciel une belle couleur bleue, doté de doux petits nuages blancs qui s'y déplace lentement grâce au vent qui venait de naître grâce à lui puis enfin, le soleil était là lui aussi, éclairant Misuto qui prenait légèrement de couleur à nouveau mais pas tout à fait.

Mais ça ne s'arrêtait pas là, puisque en effet les deux divins ainsi que la Koshaku continuent de travailler ensemble depuis une semaine désormais, sans s'arrêter. En effet, le boulot ne pouvait s'achever car l'état était toujours aussi désastreux, tout pourrissait et s'asséchait puis les animaux ainsi que les insectes mourraient sans cesse, ne pouvant survivre. Shan s'interrogea alors, demandant à la Koshaku pourquoi rien ne fonctionne cette dernière lui répondit alors qu'il manquait une Divinité qui pourrait donner un coup de main. Seulement, un arbre prit alors feu, Hana ne réagissait pas, calmant le frère et la soeur en disant qu'ils ne devaient pas s'affoler. C'était tout simplement la venue d'une nouvelle Divinité qui a été crée inconsciemment par Ryû à cause de son soleil qui demeurait là autant de temps sans avoir aucune fraîcheur, sans une seule nuance d'humidité... Quand on parle du loup, voilà la Divinité espérée qui fit son arrivée après que la Déesse de la Terre est fini par éternuer.

Hana était fière d'eux, il y avait le Dieu du Feu et des Volcans nommé Kasai qui a été crée par Ryû et enfin la Déesse de l'Eau, Mizu, qui s'était immédiatement crée une rivière qui parcourait des kilomètres, non seulement pour elle car il s'avère qu'elle soit une sirène puis aussi parce qu'elle savait que Misuto en avait besoin.

"C'est mieux comme ça."
"J'ai régulé la chaleur, normalement il ne devrait plus avoir d'accident de ce genre."

Fit alors Kasai qui fit une petite révérence avant de s'en aller très loin d'ici, le jeune homme afficha un petit sourire à la sirène qui le regardait timidement avant de hocher de la tête. Kasai dû s'en aller très loin d'ici pour pouvoir s'installer et faire naître un volcan. Mizu quant à elle, continue de créer des océans, des rives pour donner encore plus de mouvements et de vies dans ce Monde autrefois pourris. Désormais, depuis ce moment là, Misuto fonctionnait très bien. Il était beau, accompagné de couleurs bien vivantes, il n'y avait plus de teint grise qui était souvent moche. La faune vivait aussi très bien ainsi que la flore.

Hana était apaisée à présent, son petit bijou prenait enfin vie et tourne bien. Les Divinités ainsi qu'elle-même faisait de bon boulot. Le projet pouvait enfin démarrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Jeu 8 Juin - 2:39

Chapitre 2 - Le Temps

Tout allait pour le mieux depuis la première intervention de Mizu et de Kasai, le Monde va à merveille depuis des mois désormais. Hana veillait sur la flore et la faune, tous vivent en harmonie et sont en très bonne santé. Ou du moins, presque. En effet, elle a put remarquer que certains animaux se sentait pas très bien dans leur espace. D'autres même ont l'air de se sentir bouleverser. Pourtant, le ciel est toujours bleu et le soleil demeure éternellement au dessus d'eux ! N'est-ce pas une bonne idée ? Non ? La Koshaku se sentait un peu perdue. Ah que ce n'est pas facile de gérer un monde lorsqu'on n'a pas de connaissance. Malgré son ancienneté, Hana était tout de même une petite fille dans sa tête malgré la sagesse qu'elle possède. Mais alors dans ce cas, qu'est-ce que les animaux ont besoin ? Ainsi que certaines plantes ? La châtaine se dit qu'il vaut mieux qu'elle demande conseil, mais à qui ?

C'est sur cette question qu'elle se mit soudainement à se déplacer, descendant de son gros rocher fétiche afin de se diriger vers une grande étendue d'eau. Doucement, elle tapa du pied, tout en étant aux abords de la rivière. C'est alors que l'eau se mouva légèrement avant qu'une tête en sorte lentement, pour ensuite laisser place à la Déesse-Sirène de l'eau qui fit sortir tout le haut de son corps de la rive. Mizu se rapprocha de la petite Déesse, s'accoudant sur l'herbe.

"Il y a quelque chose que je puisse faire ?"
"Non, pas vraiment Mizu ! En fait, j'aurai besoin d'un conseil..."
"Oh... Un conseil ? Dis-moi tout, je veux bien t'aider !"


Fit-elle en agitant un peu sa queue de sirène qui ressortait à la surface tout en se coiffant au passage. La jeune fille aux longs cheveux blancs avait l'air si rêveuse à ce moment là, rêvassant sûrement de ce beau Dieu des Volcans qui a su conquérir son coeur en un rien de temps. Des petites poissons nageaient autour d'elle, faisant des petites bulles, ce qui attira beaucoup l'attention de la Koshaku qui semblait ailleurs. Sûrement fascinée par ce que la Déesse des Eaux pouvait faire.

"Je ne saurai le dire, c'est ça le problème. En fait, je ne sais pas pourquoi mes créations se sentent pas bien..."
"Il est vrai que je vois beaucoup d'animaux venir jusqu'à mes points d'eaux, leurs visites est excessive."
"Vraiment ? Comment dois-je m'y prendre pour que cela cesse ?"
"Oh ce n'est pas vraiment toi le problème. C'est Ryû."
"Ryû ? Pourtant il fait bien son travail, non ?"
"Bien sûr ! Je ne dirais pas le contraire, mais disons que son soleil... Il est actif depuis des mois et des mois. Les plantes ne peuvent supporter, elles ont trop chaud, pareil pour les animaux. Ils ont tous besoin d'un peu de fraîcheur, de repos, le climat aussi y est pour quelque chose. Même les mouvements de mes eaux commence à me lasser..."
"Comment faire pour changer ça ?..."
"Faire place à la nuit !"
"La nuit ? Qu'est-ce que la Nuit ?"


La petite Hana pencha la tête sur le côté, elle n'avait jamais entendu ce mot auparavant. Alors, l'autre Déesse lui expliqua ce que c'est. Il est vrai que parmi tout ces animaux, ils pouvaient y avoir des animaux nocturne, tout comme certaines plantes pouvait l'être. Maintenant que la Koshaku a apprise ce qu'était la nuit, elle pourra enseigner ça au Ryû. Mais ce n'est pas tout, Mizu en profita pour lui parler de la notion du Temps, ce qu'on peut aussi appeler les "quatre saisons". Il est vrai que Misuto garde la même ambiance depuis toujours, la même température, même climat. On se serait cru dans un monde sans fin et éternel qui ne bouge jamais. Mais Hana, elle, elle veut que son Monde bouge justement ! Il est donc temps de créer et gérer ce temps.

La demoiselle remercie une énième fois la sirène avant de quitter les lieux. Elle allait devoir, premièrement, rendre visite à Ryu en ce qui concerne la nuit puis ensuite, avec Shana, les quatre saisons pourront enfin voir le jour ! Hana avait très hâte de voir le résultat, surtout qu'elle avait les images en tête que sa camarade avait très bien détaillé ! Elle imagine tellement ce beau ciel qui pouvait prendre des teintes orangés ou de roses, de violets... ça devait être un beau spectacle qui fera sûrement du bien aux yeux ! De plus qu'elle a apprise aussi que selon l'heure, les créations de Mizu réagissent de plusieurs façons. D'une eau douce et calme, jusqu'à quelque chose de fort, intense et violent. Cela pourrait donner une certaine ambiance, une belle mélodie. Puis à la nuit tombée, elle pourra enfin voir ces fameuses étoiles.

Après de bonnes minutes de marche, la jeune Déesse put retrouver le Dieu des Cieux.

"Ryû."

Fit-elle seulement pour l'interpeller. Ce dernier semblait avoir eu un tout petit frisson, discret au moins, avant de se tourner lentement vers sa supérieure. Il aborda légèrement un sourire charmeur bien qu'Hana resta de marbre, étant très concentrée sur ce qu'elle doit faire.

"Que me vaut votre visite, ma douce Koshaku ?"
"La nuit. Il faut créer la tombée de la nuit."
"La Nuit ? Oh vous savez Mademoiselle que si la lune existe, Misuto ne pourra plus briller..."
"Misuto n'a pas besoin d'avoir éternellement le soleil sur un même point. Il faut que sa bouge. Tout le monde à besoin de temps et puis c'est pour leur bien-être à tous."
"Bien... Vos désirs sont des ordres Altesse."
"Fais en sorte que les journées dure bien vingt quatre heures, s'il te plait."
"Compris !"
"Merci. Je m'en vais joindre Dame Shana."


Le jeune homme eut un léger grognement lorsqu'elle s'en alla, déçu que la Koshaku soit resté indifférente face à ses avances. Cette dernière, toujours autant concentrée sur sa tâche, fonça vers la forêt. Car c'est ici l'endroit où elle aurait le plus de chance de trouver sa consoeur. En effet, Shana était bien là, au beau milieu d'une clairière, en train de caresser affectueusement une petite famille de loup. En sentant la présence d'Hana, la Déesse de la Terra s'arrêta peu à peu son activité avant de se tourner vers son Supérieure.

"Oui ?"
"J'ai demandé à ton frère à ce que le temps existe. Mais le ciel ne suffit pas. Il faut quelque chose de plus marquant, qui change en plus de chambouler et mettre un peu de piment dans la vie d'un être. Misuto a besoin de saisons. Les animaux et les plantes le désirent également. Je le sens."
"Les... Les saisons ?! Hum... suis-je capable de les créer ?..."
"Bien sûr, c'est bien pour cela que je t'ai choisie. D'ailleurs, tu ne seras pas seule, je vais devoir les créer avec toi. Nos pouvoirs sont presque similaire mais à la fois complémentaire. Ensemble, nous créeront les saisons."


Sans crier gare, Hana se mit à tendre sa main vers l'autre Déesse qui regarda intensément le membre de sa cheffe. Hésitante un peu, elle finit par apposer sa main dans la sienne, c'est alors qu'une lueur les entoura. Un courant d'air souffla autour de leurs paumes avant de se calmer. Soudainement, quelque chose se forma près d'elles, ou du moins, quatre silhouettes commencent à naître. Ce fut une très grande surprise, car Hana et encore moins Shana, ne s'attendait à ce que ça donnerait carrément des divinités.

La Koshaku se tourna lentement vers les petites anges qui venait de naître et fit une petite révérence, tandis que leur "mère" les regardait, bouche-bée.

"Bienvenue sur Misuto mesdemoiselles. Présentez-vous, je vous prie."

Fit-elle au quadruplettes qui regardait droit devant elles, le regard vide.

"Je m'appelle Natsu... Ange de l'Été..."

Se présenta la toute première. Une petite blonde aux yeux rouges écarlates, possédant des cornes semblable à celles des démons, en plus d'avoir des ailes fait de cendres brûlant. Une chaleur ardente pouvait se faire ressentir en elle.

"Mon nom est Haru... Je suis l'Ange du Printemps et de l'Amour !"

Fit la seconde avec un peu plus d'entrain que la première. Cette petite fille semblait si adorable avec ses longs cheveux couleur crème et ses doux yeux roses. Cette fille aux allures de poupée était empli de douceur.

"Je me nommes Aki. Ange... ou plutôt elfe de l'Automne et de la Justice."

La troisième semblait beaucoup plus calme, posée. Puis en effet, elle a bien fait de souligner qu'elle n'était pas un ange physiquement puisque celle-ci était dépourvue d'ailes. Néanmoins elle semble gracieuse. Ses cheveux couleur crème attachés en deux tresses lui donnait aussi des airs de fille bien sage, puis ses yeux noisettes lui donnait un air calme. Un vent fort l'entourait.

"Fuyu. Ange de l'Hiver."

Acheva la dernière, dans un ton las. Ses ailes étaient formés dans un souffle de glace qui se faisait très bien ressentir. Fuyu possédait de très longs cheveux blancs, aussi blancs que la neige, tout comme sa peau et ses vêtements. Seul ses yeux avait de la couleur, étant d'un rouge écarlate, ce qui contraste beaucoup sur son physique.

Hana souriait, apaisée et surtout heureuse de faire de nouvelles connaissances. La famille s'agrandit, qu'elle se disait naïvement. Plus il y aura de divinités qui pourront servir, et plus Misuto se portera bien. Le bien-être de ce Monde était son devoir après tout, ce qui est bien logique lorsqu'on sait que celle-ci est le Coeur même de ce Monde. Maintenant que les choses sont fait, la Koshaku s'en alla, laissant la Déesse de la Terre s'occuper des nouvelles, comptant sur elle pour leur apprendre quelques trucs utiles.

En cours de route, la châtaine se mit soudainement à se demander si un jour, une nouvelle espèce s'installerait sur Misuto... Il y a des animaux, des plantes... et si... et si un jour, des humains débarquent sur Misuto ? A cette idée, la jeune fille fut toute excitée en s'imaginant de rencontrer des êtres humains. Elle aimerait les rencontrer et les accueillir dans son Monde. Mais avant tout, il faut d'abord que Misuto soit vraiment prêt pour accueillir de tel êtres. Ça serait malheureux s'ils mourraient tous dès la seconde où ils s'installeraient ici. A cette pensée, Hana se sentait triste. La mort est triste et injuste, qu'elle se disait, toujours aussi naïvement. La Koshaku, elle, elle ne voulait pas que quelqu'un meurt.

Dans ce cas, elle fera tout pour protéger chaque être qui habiterait Misuto ! Personne ne va mourir qu'elle se dit. Personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Mer 6 Sep - 2:00

Chapitre 3 - Les Rêves et les Souvenirs

Elle ne sait plus combien de temps s'est écoulé depuis la dernière fois, bien que cette notion existe désormais, car Hana était tellement occupée qu'elle ne faisait plus gaffe aux journées qui passent. Dans tout les cas, elle prenait vraiment plaisir à voir l'évolution de son petit monde adoré. La faune et la flore sont en harmonie. Les rives toujours aussi bien vivantes. Le ciel fait bien place au soleil et la lune qui se couchent, se lèvent. Et enfin les saisons s'installent parfaitement, ce qui était une vraie plaie ! En effet, parmi les quadruplette, deux soeurs étaient désobéissante : Fuyu et Natsu. La première n'écoutant pas souvent et s'isole, mettant de la neige partout là où il ne faut pas ou quand il ne faut pas, au point même de tuer certain animaux qui n'ont rien demandé. Quant à la seconde... on peut dire que notre très cher Ange de l'Été a d'énormes pulsions sexuelles dont elle n'hésite pas particulièrement à exprimer. La Koshaku s'en souvient très bien des mauvaises visions qu'elle a eu en surprenant, par hasard, Natsu et Ryû d'avoir des rapports sexuels, ce qui est normalement interdit mais la jeune Hana n'avait rien dit, se contentant juste de s'en aller comme si de rien était, bien trop perturbée par la scène. Elle espère au moins que cela ne se reproduira pas. La pauvre frissonna rien que d'y penser.

-Dame Hana ? Puis-je vous parler ou êtes-vous occupée ?

La châtaine sortit de ses pensées en entendant cette voix masculine qui lui ait totalement familière. Un doux sourire fleurissait sur son visage en même temps qu'elle se tourna vers l'individu qui l'interpella. C'était ce bel ange qu'elle a créée il y a peu : Aku. Il avait une belle chevelure noire hérissée avec de beaux yeux bleus éclatants, vêtu d'une toge blanche et dorée avec de grandes ailes blanches. Il est plus ou moins considéré comme son messager. La Koshaku est au courant de l'amour secret qu'il entretient avec la Déesse Shana. Bien que ça soit interdit, Hana accepte plus facilement leur relation que la relation en folie entre l'Ange de l'Été et le Dieu des Cieux. C'est écoeurant rien que d'y penser, qu'elle se dit en faisant une petite grimace. Bien évidemment, elle seule connait ce secret mais cependant, si Ryû apprenait que sa soeur ait une relation avec un Ange... ça pourrait mal se finir et Hana ne pourra les défendre.

-Bonjour Aku. Je suis plus ou moins occupée mais tu peux toujours me dire ce que tu as à me dire. Je suis toute ouïe.
-Bien. Excusez-moi de vous dérangez Altesse, c'est pour vous rapporter que Monsieur Ryû aimeriez vous voir pour parler de quelque chose de "grave" selon lui.
-Quelque chose de grave ? Aurais-tu des informations là dessus ?
-Non, pas le moindre... Je sais juste qu'il s'est écrié plusieurs fois "c'est laid !" avant de tempêter et provoquer des coups de tonnerres.
-C'est bien ce qui me semblait... Dans ce cas, envole-toi jusqu'à lui et dis lui que je viendrais le voir dès que j'aurai fini ce que j'ai a faire.

Alors que la princesse de ce Monde était inquiète par cette affaire, dite "grave", elle retrouva très vite son calme et son sourire, se disant que dans le fond ce n'est pas si grave que ça. Le Dieu des Cieux est sûrement en train de faire sa petite crise, comme à son habitude, il était tellement perfectionniste après tout. Suite à la demande de la Koshaku, l'ange fit un petit baise main à sa créatrice en guise d'un au revoir avant de prendre son envol.

La demoiselle retourna sur son rocher, perdue dans ses pensées. Et si une simple vie n'était pas suffisante, qu'elle se demandait, le regard fixé sur un point invisible. Peut-être que les mortels auront besoin de quelque chose qui pourrait les faire s'imaginer une vie parfaite, pleine d'action, une vie qu'ils pourront créer de toutes pièces sans pour autant affecté Misuto et la vie des autres. Quelque chose qui pourrait occuper leur esprit comme... Comme...

-Les Rêves ?
-Les Souvenirs ?

Hana lâcha un petit hoquet en entendant ces deux nouvelles voix qu'elle n'avait jamais entendue autrefois. Lentement, elle se tourna pour faire face à deux belles Déesses qui se mettent à lui sourire. Bien que l'une d'entre elle souriait en grand tandis que l'autre ce n'était qu'un léger sourire.

-Oh vous venez tout juste de naître...

Fit simplement la Koshaku d'un air naïf, clignant des yeux, avant de se reprendre et se lever subitement pour faire une petite révérence, nerveuse. Elle qui est censé représenter la Sagesse incarnée, c'est bien la première fois que la petite Koshaku ressentait cette émotion.

-Bienvenue sur Misuto toutes les deux ! Pourriez-vous déclinez votre identité ?
-Bien sûr Dame Hana ! Je m'appelle Yume. Déesse des Rêves, je maintiens l'équilibre entre l'idéal et la réalité. Les mortels auront besoin de songes pour vivre à bien leur avenir car les rêves sont des choses essentielles qui nous donne envie de nous battre pour les réaliser et avoir le plus beaux des futures.

Celle qui venait de parler était une Déesse plutôt très mignonne avec ses grands yeux bleus clairs reflétant la douceur et ses soyeux longs cheveux roses. La Déesse des Songes avait pour vêtement une simple robe blanche.

-Je suis Omoide mais je préfère Omoi. Je suis la Déesse des Souvenirs, je m'intéresse à la vie de chaque être et j'en fais un livre par personne pour ensuite les manipuler à bon escient selon leur désir. Mais j'aime par dessus tout, retranscrire les émotions, c'est ma spécialité. Avec mes journaux, tous les Dieux sauront les goûts de nos très cher mortels. Les Humains ont vraiment besoin de souvenirs pour se rappeler de quelque chose ou passer leur temps à rêvasser sur leur passé, ça nous amène parfois à la réflexion.

La second semblait un peu plus distante que la première. Ses yeux bleus foncés n'avait pas la même lueur de gentillesse que possédait Yume, elle en était tout simplement dépourvus, comme si ses yeux ne voulaient rien exprimer. Omoi avait de très longs cheveux blonds bouclés et une très longue robe blanche à manches longues, avec quelques jupons et tissus violets ainsi quelques bouts d'armures dorées.

La jeune Koshaku se mit à sourire à ses nouvelles créations, bien que ça soit fait inconsciemment, avant de leur indiquer qu'elles se devaient d'aller rejoindre le palais des divinités pour aller se reposer ou tout autre chose qu'elles pourraient avoir envies de faire.

Maintenant qu'elles étaient parties, Hana se mit à contempler le ciel pendant un moment, fronçant les sourcils avant de se mettre en marche. Il est temps d'aller rendre visite Ryû et son fameux "problème grave". Il avait tout intérêt d'avoir une très bonne raison à la faire venir jusqu'à lui ou sinon elle serait totalement agacée, la Koshaku n'aimait vraiment pas qu'on vienne la déranger lorsqu'elle souhaite se reposer et réfléchir à des projets futurs pour son Monde. De plus elle avait cette étrange impression, ce qu'elle s'est rendu compte depuis ces derniers jours, qu'il essaye de chercher toutes les excuses du monde pour qu'elle soit auprès de lui. Qu'avait-il derrière la tête ? Elle n'en savait rien et espère qu'il ne mijote rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Gardienne du Crépuscule de la Nature
La Fleur Fanée
MembreSimili de Gardienne du Crépuscule de la NatureLa Fleur Fanée
avatar
Nombre de messages : 39
Age : 19
Localisation : Illusiopolis
Arme : Gunblade
Invocation : Akemi & Similis de plantes et animaux
Date d'inscription : 31/08/2016

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   Mer 6 Sep - 14:46

Chapitre 4 - La Beauté ?

Le palais des Divinités était une énorme belle bâtisse blanche avec des ornements et autres décorations dorées. A chaque fois qu'un divin naît, il y a une statue à son effigie qui se créée. Toutes les statues des Dieux et d'Anges se trouvent dans le hall principal de ce monument sacré. Les salles sont toutes aussi grandes les unes que les autres. Dans l'une de ces salles le Dieu des Cieux, Ryû, fit les cent pas en s'arrachant presque les cheveux. Il avait l'air un peu nerveux mais surtout colérique, marmonnant tout pleins de choses incompréhensibles. Que s'est-il passé ?

Soudainement, les grandes portes s'ouvrirent sur la petite Hana qui venait d'arriver, marchant lentement vers le Dieu qui voulait tant la voir. En la voyant arriver, celui-ci retrouva un peu le sourire et se hâte de l'approcher pour lui faire deux baises main. La Koshaku retira immédiatement sa main avant de le regarder intensément droit dans les yeux, affichant un faible sourire.

-Tu as un soucis ?
-Oh que oui ! Un énorme soucis même, c'est terrible ma chère Koshaku !
-Cesse donc d'exagérer dans tes propos et montre-moi plutôt ce qui est si 'terrible'.
-Oh si vous le saviez ! C'est un monstre ce truc !

La jeune fille haussa un sourcil, ne comprenant pas les paroles de son bras-droit. Est-il en train de délirer ? Quoiqu'il en soit, elle se mit à le suivre lorsque celui-ci s'est enfin décidé à la mener dans une salle assez grande mais déserte. La Koshaku pouvait voir au fond, quelque chose qui bouge, attachée à des chaînes.

-Vous avez vu cette chose laide ?! C'est un monstre !!

La châtaine jeta un petit regard au Dieu, fronçant légèrement les sourcils, avant de tourner sa tête vers la chose qui bougeait encore, coincée. Doucement, elle approcha de plus en plus du mur pour apercevoir que ce dite monstre, était une nouvelle Déesse qui venait de naître. Hana se contenta juste de lâcher un petit hoquet surpris mais sans plus. La Déesse qui était enchaînée avait une peau cadavérique en plus d'avoir de longs cheveux argentés. Ses yeux sont d'un gris foncés dont Hana pouvait y ressentir tout un désespoir au fin fond de son regard. Ses ailes étaient noires tout comme sa robe qui était déchirée, de plus il lui manquait une jambe qui a été remplacée par une autre jambe mécanique.

-Je... Je suis désolée... je n'y suis pour rien...

Marmonnait la jeune Déesse qui sanglotait alors que Ryû et Hana la regardait. Le Dieu des Cieux afficha une mine écœurée quant à la Koshaku, elle, avait plutôt une mine triste. Oui, elle était triste pour cette pauvre Déesse qui aspirait le désespoir, c'est la première fois qu'elle voit une divinité aussi triste, ce qui lui faisait mal au coeur. Hana se mit à prendre la nouvelle Déesse dans ses bras, ce qui la surprit beaucoup, afin de la câliner.

-Je ne t'en veux pas. Je t'accepte comme tu es. Pourrais-tu te présenter, s'il te plaît ? Qui est ton créateur ?
-Je m'appelle Shi... mais je ne sers à rien je crois à part provoquer la fin, la mort... C'est Ryû qui m'a crée...
-Comprenez-le Dame Hana, que je n'accepte pas cette chose ! Elle mérite de disparaître à tout jamais !
-Comment ?!

La jeune fille hurla à son camarade, les larmes aux yeux, ce qui semble laisser Ryû très indifférent pour une fois.

-Vous m'avez très bien compris. Et comme c'est ma création, j'en fais ce que je veux.
-Mais c'est injuste ! On pourrait choisir une autre solution au moins, qui est bien plus raisonnable ! Même si c'est toi qui l'a fait naître... elle est comme mon enfant pour moi tout de même ! Je veux veiller sur chacun de vous car c'est mon devoir, nous sommes comme une famille ! Alors, hors de question de la faire disparaître !
-Misuto n'a pas besoin d'une laideur pareille. Si les mortels la voient, ils feront tous une crise cardiaque et mourir. Je ne pense pas que vous aimeriez que cela se déroule comme ça, ma chère.
-Misuto par-ci, Misuto par-là... Tu n'as que ce mot à la bouche ou bien ?! J'ai l'impression que tu ne pense qu'à la beauté de ce monde, je sais que tu es perfectionniste et ou je ne sais quoi d'autre mais-
-Il serait peut-être temps de faire votre travail plus sérieusement, Dame Hana. Si cette chose ne peut pas disparaître, alors dans ce cas, bannissez-là. Il est hors de question qu'elle soit parmi nous.

La pauvre Hana était blessée par les propos du Dieu des Cieux mais elle n'en montre rien, restant tout simplement inexpressive. Est-elle une bonne Koshaku ? Elle n'en sait rien, le doute commençait à la ronger. C'est la première fois qu'un Dieu se rebelle comme ça contre elle. Est-ce qu'un jour ils vont tous se révolter et se mettre contre elle ? Rien que d'y penser, ça l'effrayait. Elle les aimait tous dans le fond, ils sont importants pour elle et ça, la demoiselle ne le nie pas. La châtaine bouscula un peu Ryû, l'ordonnant de s'en aller de suite, ne voulant plus le voir de la journée et puis elle se tourna vers Shi, toutes les deux pleuraient.

-Pardonne-moi...
-Je ne vous en veux pas Mère.
-Tu sauras te débrouiller seule ?
-Oui.
-Tu m'as l'air... froide tout à coup... où est passé ta douceur de tout à l'heure ?
-Partie. Elle ne reviendra plus jamais.
-Je suis terriblement désolée...

Hana fit apparaître un parchemin doré avant d'y écrire dessus et le faire disparaître, jetant un dernier regard à la Déesse qui la regardait froidement, le regard vide. La jeune femme aux cheveux blancs se mit à disparaître, se faisant envoyé quelque part, très loin d'ici dans Misuto.

La Koshaku lâcha un triste soupir avant de se retirer de la pièce et rejoindre ses appartements, pensive. Elle avait cette étrange impression que le Dieu des Cieux essaye de s'approprier Misuto, à moins que ça ne soit que son imagination. Tiens en parlant du loup... celui-ci ose entrer dans la chambre d'Hana, sans même toquer, alors qu'elle avait pourtant été clair de ne pas vouloir le voir.

-Vous avez l'air pas heureuse de me revoir, ma princesse.
-Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "je ne veux plus te voir durant la journée ?"
-Allons, ne soyez pas aussi rude avec moi ma belle...
-Tu me dégoûtes là. Si tu t'ennuie, va donc voir ailleurs...
-Si vous insistez...

Enfin. Le voilà parti. Hana soupira de soulagement avant de s'enrouler dans sa couverture, épuisée par cette journée et les toutes les émotions qu'elle a pu ressentir depuis ce matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La Légende de Misuto   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Légende de Misuto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» Battosai - [gardien de la légende et le squig]
» [Blog] Les lieux du film "BIONICLE La légende renaît spécial JM134"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Règles et Présentations :: Fiches :: Story-
Sauter vers: