Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Kataxim, le simili. [Fiche Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Membre de l'Organisation XIII
La Lame Spectrale
MembreMembre de l'Organisation XIIILa Lame Spectrale
avatar
Nombre de messages : 3
Age : 21
Date d'inscription : 08/02/2017

MessageSujet: Kataxim, le simili. [Fiche Terminée]   Mer 8 Fév - 1:21

Kataxim
Carte d'identité
Nom : /
Prénom : Kataxim
Surnom : Aucun.
Âge : 25 ans
Sexe : Homme
Monde d'origine : Ethera

Rang : La Lame Spectrale
Groupe : Organisation XIII

Points forts : Mon sens du combat et ma maîtrise du ki.
Points faibles : Mon manque de confiance en moi et en ceux qui m’entourent.
Son arme : Un Chokuto, un sabre japonais d’environ 1 mètre dont la lame est une lame droite.
Pouvoirs : Le Ki.
Invocations : Aucune.
Mon physique
Physiquement, je suis dans ce que les gens appellent la moyenne, ayant un physique classique sans véritable originalité. Je mesure un mètre quatre-vingt-cinq pour environ soixante-dix kilos de muscles. Proportionnellement, je suis plutôt élancé et fin, paraissant même fort maigre, mais il n’en est rien. Pour mes cheveux, ces derniers sont d’un rouge assez vif avec quelques reflets noirs et légèrement en pics vers l’arrière de ma tête. Pour mes yeux, ces derniers sont des yeux de loup dont l’iris est un jaune topaze assez prononcé, il est d’ailleurs important d’ajouter que ma vision est pratiquement la même que celle d’un faucon et que mes yeux peuvent en prendre l’aspect, mes pupilles pouvant ainsi se dilater de manière extrême au point de ne laisser apparaître qu’un œil noir. Je porte aussi une immense cicatrice qui traverse tout mon torse, de ma hanche gauche jusqu’à mon épaule droite, et qui se retrouve même en partie dans mon dos, descendant de mon épaule droite jusqu’à la moitié de mon dos.

Concernant ma tenue vestimentaire, cette dernière est assez simple et trempe dans des couleurs basiques. Je porte une chemise rouge à manches courtes se trouvant en-dessous de ma veste noire, cette dernière comportant de légers motifs rouges sur le dessous ainsi qu’un symbole en blanc dans le dos, ce symbole étant recouvert par une rose rouge. Mes jambes sont plongées dans un pantalon noir dont le bas est en parti rouge et mes pieds sont dans des chaussures noires. On peut aussi remarquer deux accessoires importants dans ma tenue. Premièrement, mes gants noirs qui portent chacun sur leur dos la lettre oméga en rouge et deuxièmement, je porte un masque blanc avec quelques marques rouges dessus pour cacher une partie de mon visage, principalement mes yeux.
Mon caractère
De prime abord, je suis quelqu’un qui peut laisser paraître une impression de froideur et d’envie de solitude, mais cela n’est qu’une apparence que je ne me donne même pas volontairement, bien au contraire. Je suis quelqu’un qui a la discussion facile et qui peut parler avec n’importe qui sans le moindre problème, peu importe le niveau de langage ou le type de personne. Je suis aussi assez intelligent pour sentir l’ambiance générale et ce qui ferait d’être et de ne pas être fait. Pour rester sur l’intelligence, je suis quelqu’un de relativement cultivé et intelligent dans ce qui est culture générale, même si l’humour me fait plus ou moins défaut.

Cependant, une fois cette partie de moi passée, on peut trouver un moi plus complexe et moins « joyeux », même si ce terme n’est pas vraiment adéquat. En effet, je souffre d’un terrible manque de confiance en moi ainsi que dans les gens qui peuvent m’entourer, ce qui fait que même si j’ai la conversation facile, ça ne signifie pas que j’ai confiance en vous pour autant. Pour mon manque de confiance en moi, il est surtout présent dans les moments graves ou importants et peut être remarqué par n’importe qui et ce sans la moindre difficulté car tout mon comportement va changer si je suis pris par une de ces crises de manque de confiance, chose qui peut presque s’assimiler à une peur de moi-même.
Mon histoire
Ce passé que vous vous apprêtez à lire n’est pas le mien ou plutôt, n’est plus le mien. En effet, il est celui de l’humain que j’ai été autrefois, avant que je ne devienne le simili que je suis aujourd’hui. Est-ce une histoire joyeuse ? Peut-être. Est-ce un passé qui me tient à cœur ? Pas particulièrement. Est-ce que je vais vous le raconter ? Bien évidemment.

Je suis né sur Ethera, un monde plus que classique qui n’a rien de particulier pour se démarquer des autres. Ma famille était elle aussi une famille banale, un père et une mère ainsi qu’un grand frère de deux ans mon ainé, le tout ponctué d’un village banal et vous obtenez mon enfance, une enfance sans vague, quelque chose de très classique et sans véritable intérêt. Quoi ? Vous vous attendiez à une enfance difficile, avec un parent absent dans un monde horrible où j’aurais dû me battre et voler pour survivre ? Pas de chance, cela n’a pas été mon cas, j’ai toujours été heureux, mes parents s’occupant de moi pour faire de moi quelqu’un de respectable. Il y a toutefois une chose dont je peux parler à propos de mon monde, c’est l’existence d’être possédant des gènes animaux en eux, leur offrant ainsi certaines caractéristiques des animaux en question, et je suis un de ces êtres, possédant des gènes de faucon et de loup en moi et vous verrez que cela a une certaine importance pour la suite du récit.

Donc, je vivais ma vie tranquille jusqu’à mes 8 ans à peu près et un jour, alors que ma mère nous entraînait mon frère et moi pour le maniement des armes, c’était elle la patronne de la maison bien qu’elle faisait croire le contraire à mon père, un homme d’un âge avancé fit son apparition. Ma génitrice semblait le connaître et je compris bien vite qu’il s’agissait en fait de son maître quand elle l’appela par son titre, ce dernier nous analysant moi et mon frère avant de se retourner et sur moi, m’analysant plus en détail, je me demandais même si j’avais une tâche ou une connerie de ce genre sur moi, mais je compris bien vite à son regard que ça n’était pas le cas. Il déblatéra des explications que je n’avais pas compris à l’époque, un peu comme tous les maîtres au final qui parle de trop pour dire des choses simples, mais je compris que j’allais devenir son élève en tout cas et que ma mère était d’accord avec ça.

Je rejoignais donc le temple du vieux maître pour passer une journée d’entraînement là-bas afin de voir si j’étais bel et bien qualifié comme le pensait le vieil homme et franchement, même aujourd’hui, je n’ai pas compris pourquoi c’était des entraînements bizarres comme ceux que j’avais subis ce jour-là qui étaient pratiqués et pas des trucs plus concrets. On m’avait fait marché sur un chemin de braises, fait tenir deux pots remplis d’eau en ayant les bras tendus, fait répéter un millier de fois le même mouvement et d’autres exercices comme ceux cités précédemment, mais à la surprise générale, je ne fatiguais pas du tout et je ne ressentais aucune douleur, peu importe l’intensité des entraînements, ce qui étonnaient les maîtres et rendaient stupéfaits tous les autres étudiants qui se trouvaient avec moi.

Perso, je ne comprenais pas vraiment pourquoi tout le monde semblait étonner, surtout que j’avais toujours été comme ça et je pensais que tout le monde l’était. C’est le vieux qui m’expliqua la raison qui faisait que j’étais si particulier et autant le dire de suite, je n’avais rien compris à l’époque. Il me parlait du fait que mon énergie était super forte et qu’elle se manifestait de manière à me rendre invincible mais que si je ne faisais rien pour la manier correctement, je risquais de finir briser, la seule image me venant à l’esprit était celle d’une biscotte qu’on explose en plusieurs milliers de morceaux et ça, j’avais pas besoin d’être malin pour comprendre que je devais éviter ça à tout prix. C’est ainsi que je devins officiellement un élève de ce vieil homme, le même qui m’aura entraîné, vu devenir le meilleur et demandé mon exécution… C’est la fête!

Pendant les dix années qui suivirent, j’appris tout ce qu’il y avait à savoir sur ce que le vieux maître appelait le Ki, l’énergie des êtres vivants, et il m’apprit à le manipuler le mieux possible afin que rien ne puisse m’arriver. Visiblement, j’étais une espèce de génie étant donné que j’étais plus doué que la plupart des élèves qui étaient plus vieux que moi et quand j’eu mes 18 ans, j’étais pratiquement un véritable maître, ce qui augurait d’excellentes choses selon le maître et ses collègues. Mais au fond, je me fichais de ça et ce n’est pas ce qui me faisait rester, oh que non. La véritable raison qui faisait que j’étais encore là, c’était la fille dont j’étais amoureux, Lucrezia. C’était aussi une élève, mais contrairement à moi qui était un génie, elle avait beaucoup plus de mal à manier le Ki et était souvent sujette à la moquerie des autres élèves. Je n’aimais pas qu’on se moque gratuitement des gens comme ils le faisaient et c’est suite à cela que j’étais devenu une des rares personnes que la demoiselle appréciait et que je me retrouvais souvent convoqué face au maître parce que je m’étais battu avec d’autres étudiants. Plus le temps passait, plus Lucrezia et moi étions proches, jusqu’à ce que nous finissions par nous avouer nos sentiments et finalement nous mettre en couple. Ouais, c’est joyeux tout ça actuellement, mais bon, comme une bonne histoire a besoin de drame, le voilà qui arrive, allez chauffe Marcel !

Pour une raison que j’ignorais, les étudiants avec qui je m’entendais bien se mirent peu à peu à m’éviter, me laissant uniquement ma petite amie comme compagnie. Cela ne me dérangeait pas, mais je ne comprenais pas pourquoi tout c’était mis à changer de but en blanc sans la moindre raison et c’était surtout ce changement drastique qui me dérangeait. Je finis par briser la glace en allant parler à un de ceux qui trainaient souvent avec moi pour savoir ce qu’il en était et il se contenta de me répondre avec un regard méprisant, m’insultant de tricheur et de manipulateur. Je ne comprenais rien à ce qu’il disait, mais apparemment, j’avais réussi à me mettre tout le monde à dos par je ne sais quel miracle ou malédiction, à vous de voir. Les élèves m’accusaient de manipuler les maîtres afin de me faire passer pour un génie devant tout le monde et ainsi ridiculiser tous les autres étudiants. Je n’en revenais pas qu’une connerie aussi grosse ait réussie à passer, mais tout le monde me détestait et cela ne faisait pas vraiment plaisir. Cette fois-là, ils se mirent même à me jeter des pierres pour essayer de m’intimider et de me blesser, mais rien ne fonctionna. Je me disais qu’en terme de choses pourries, on pouvait difficilement faire mieux, mais le plus beau est à venir, j’espère que vous allez vous régaler.

J’avais fini mon entraînement cette même année et je me retrouvais donc à faire plus ou moins ce que je voulais, tant que cela restait dans l’optique de l’équilibre et la protection des villages. Je m’occupais principalement de la chasse aux monstres, mais aussi de celle aux fugitifs et il ne me fallut pas longtemps pour devenir le chasseur le plus respecté et le plus craint, tout dépendant de quel côté vous vous situez. Avec Lucrezia, tout se passait toujours à merveille et alors que nous allions fêtez nos dix ans de vie commune, je pris la décision de la demander en mariage. Pour marquer le coup, je l’emmenai à la plage et alors que nous passions une délicieuse soirée, je finis par me jeter à l’eau, posant un genou à terre et faisant ma demande, lui offrant la scène dont elle rêvait et qu’elle avait lue des centaines de fois dans ses livres. Elle fondit en larmes avant de me dire oui, de se jeter dans mes bras et de me donner un baiser dont elle seule avait le secret. Ne vous inquiétez pas, le drame arrive bientôt.

Alors que je venais de ramener la demoiselle chez elle et que je rentrai chez moi, je me faisais attaquer et capturer par surprise avant d’être enfermer dans un endroit que je ne connaissais pas. Toutefois, une voix que je pouvais reconnaître aisément se mit à me parler et à me détailler ce qui allait m’arriver. Je l’avais toujours su au fond, je savais depuis le début que je n’aurais jamais dû lui faire confiance, peu importe à quel point je pouvais l’apprécier. En effet, mon maître venait me dire qu’il était le responsable de tout ça et qu’il allait me faire sacrifier comme il l’avait prévu depuis le début, car selon lui, j’étais celui qui allait apporter chaos et désolation sur Ethera. Je ne comprenais rien à ce qu’il disait, mais j’étais sûr d’une chose, c’était que sans un miracle, j’allais y passer et à ma grande stupéfaction, ce miracle se produisit et il portait le nom de Lucrezia. Elle réussit à me libérer au nez et à la barbe de tout le monde avant de m’aider à m’enfuir, mais nous ne pûmes partager la joie de ma libération car elle se fit capturer à son tour et cette fois-ci, le vieux ne comptait attendre, il prit la décision de l’exécuter de suite. La scène qui suivit fut la plus horrible que je pu voir : ma bien aimée se faisant transpercer par 23 lames de part en part, ne laissant à la fin qu’un corps sans vie et lacéré.

La colère montait en moi, j’étais prêt à faire exploser mon pouvoir pour me venger, mais je n’eut même pas le temps d’intervenir que la dépouille de ma bien aimée laissa émerger un flot d’énergie qui la ramena à la vie, du moins, c’était ce que je pensais. Elle n’était plus exactement la même, je ne pouvais plus sentir cette gentillesse qui émanait d’elle comme auparavant et lorsqu’elle finit par décapiter le maître d’un seul coup, je comprenais que ce n’était plus la Lucrezia que je connaissais. Il me fallut quelques instants pour voir qu’elle était en possession de mon arme et alors que je me contentai de la perdre de vue ne serait-ce qu’une seconde, elle décima tous ceux qu’elle considérait comme ses ennemis avant de finalement se diriger vers moi. Elle me regardait avec le même sourire angélique qui l’avait toujours caractérisé, s’approchant de plus en plus de moi avant de me dire qu’elle ne laisserait jamais rien nous séparer, pas même ma propre mort… D’un seul coup, elle me trancha presque en deux, de ma hanche gauche vers mon épaule droite, et je tombai au sol, voyant mon sang quitter mon corps et sentant ma vie me quitter.

J’étais certain d’être mort, mais pourtant, je me réveillais, Lucrezia étant à côté de moi en train de me regarder, attendant visiblement mon réveil. Je ne comprenais plus rien, j’étais certain d’être mort et pourtant, j’étais bel et bien vivant, c’était incompréhensible. J’inspectai mon corps, remarquant l’énorme cicatrice qui avait fait son apparition sur mon torse, avant de me rendre compte que quelque chose n’allait pas, je pouvais le sentir… Non, justement, c’était plutôt l’inverse, je ne ressentais plus rien. Je n’avais ni colère, ni peur, ni tristesse, rien de tout cela, je ne ressentais plus rien. Je savais ce que j’étais devenu, j’en avais entendu parler dans les nombreux livres que j’avais lu, mais je ne pensais pas que j’en deviendrais un un jour, un simili. Lucrezia semblait « heureuse », bien que ce mot ne pût plus s’appliquer à elle non plus, mais je pouvais surtout voir la folie dans ses yeux et ça, je refusais de la voir ainsi. D’un mouvement vif, je repris ma lame que je plantai d’un coup sec dans la gorge de la demoiselle, cette dernière ne comprenant pas le geste que je venais de faire, allant même jusqu’à me demander si je l’aimais toujours, chose à laquelle je me contentais de répondre que c’était toujours le cas et que je préférais la savoir en paix que folle. Elle accepta son sort, mourant en silence tout en m’accordant un dernier sourire, le sourire de Lucrezia. Vu la situation, il était clair que je ne pouvais plus rester à Ethera, ce n’était plus mon monde. Je me contentai donc d’enterrer le corps de ma défunte bien aimée avant de récupérer mon arme et de m’en aller, sans aucun but, ni endroit où aller… Même si mon plus gros oubli, c’était de la bouffe et à boire car je l’ai vite regretté après ça !

Derrière l'écran

C'est un nouveau compte de Solace/Terra ^^

Code : Validé par Yûki~
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Maître de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Eau
La Fille de l'Eau
AdminMaître de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'EauLa Fille de l'Eau
avatar
Nombre de messages : 1856
Age : 23
Localisation : En train d'aider les gens en danger
Arme : Keyblade(Mystérieuse Abîme)
Invocation : Dumbo et Clochette
Date d'inscription : 18/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Kataxim, le simili. [Fiche Terminée]   Mer 8 Fév - 8:04

Rebienvenu, est-ce que ta présentation est terminée?

_________________
Thème 1Thème 2AmourTristesseCombatDétermination
Guardian Soul:
 
Mystérieux abîmes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-shipp.pro-forum.fr/
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 820
Age : 19
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Kataxim, le simili. [Fiche Terminée]   Mer 8 Fév - 11:44

Bah oui Ondine, elle est terminée sa fiche y a marqué ! ^w^ et je l'ai validé~

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Maître de la Keyblade
Gardienne de la Lumière de l'Eau
La Fille de l'Eau
AdminMaître de la KeybladeGardienne de la Lumière de l'EauLa Fille de l'Eau
avatar
Nombre de messages : 1856
Age : 23
Localisation : En train d'aider les gens en danger
Arme : Keyblade(Mystérieuse Abîme)
Invocation : Dumbo et Clochette
Date d'inscription : 18/06/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Kataxim, le simili. [Fiche Terminée]   Mer 8 Fév - 21:59

Pour valider une fiche, il faut dire à la suite du poste qu'elle est validée et déplacer la fiche dans la présentation validée. Pas juste marquer validé en éditant la fiche car c'est juste la validation du code du règlement ça. ^^

Sinon, c'est vrai, j'ai pas vu la mention terminée du titre car le matin, je suis un peu abrutie au réveil. Donc voilà. ^^

Bref, bon RP à toi Kataxim du coup. ^^

_________________
Thème 1Thème 2AmourTristesseCombatDétermination
Guardian Soul:
 
Mystérieux abîmes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-hearts-shipp.pro-forum.fr/
Membre
Ancien Maître de la Keyblade
Mage Noir ~ Invocateur
MembreAncien Maître de la KeybladeMage Noir ~ Invocateur
avatar
Nombre de messages : 793
Age : 23
Localisation : Ville de Traverse
Arme : Lances Magiques, Grimoire
Invocation : Kirin, Fenrir, Bahamut Fury
Date d'inscription : 16/02/2011

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Kataxim, le simili. [Fiche Terminée]   Ven 10 Fév - 1:35

A.... Adam...!! Re bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 420
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Kataxim, le simili. [Fiche Terminée]   Ven 10 Fév - 19:03

Re-bienvenu sous ce compte coupain Simili ! Hâte de pouvoir RP avec toi~ ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Kataxim, le simili. [Fiche Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kataxim, le simili. [Fiche Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» &&. Sophia Luz Serrano ; Fiche terminée
» SIGNALER UNE FICHE TERMINÉE
» Sidney Happy Thomson | Fiche Terminée ? [jour 3.]
» ? Signaler sa fiche terminée
» ? Fiche terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Règles et Présentations :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: