Kingdom Hearts RPG


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [Fiche Terminée~] "Nous sommes la Princesse du Vide"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Princesse du Crépuscule du Vide
MembrePrincesse du Crépuscule du Vide
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 19
Invocation : Sanso Ita
Date d'inscription : 18/05/2017

MessageSujet: [Fiche Terminée~] "Nous sommes la Princesse du Vide"   Jeu 18 Mai - 22:19

Teria & Materia
Carte d'identité
Nom : Noroi
Prénom : Teria et Materia
Surnom : //
Âge : 16 ans (bien que Materia n'a seulement qu'un mois)
Sexe : Femme
Monde d'origine : Misuto, côté Norowa

Rang : Princesse du Crépuscule du Vide
Groupe : Crépuscule

Points forts : (Teria) Ses proches, la Lumière, sa volonté, la magie (Materia) la force physique, les Ténèbres
Points faibles : (Teria) Se fait facilement du soucis pour ses proches, force physique, son coeur encore un peu fragile, Ténèbres... (Materia) en particulier ses émotions, les souvenirs de Teria et la Lumière
Son arme : Teria a une rapière tandis que Materia a un katana qu'elle utilise peu, se servant plus de ses deux dagues
Pouvoirs : Lumière et Vide / Ténèbres et Vide
Invocations : Sanso Ita, des créatures que Materia dirige, se nourrissant d'oxygène en particulier ceux des gens durant une minute, les étouffants. Ils ont un gaz spécifique qu'il vaut mieux esquiver. Ils ont les même yeux verts chartreuse de leur maîtresse.
Mon physique
Teria est une adorable jeune fille, élancée et fine mesurant environ vers les un mètre soixante. Les cheveux naturellement châtain et mi-long, ces derniers sont souvent attachés en deux couettes soyeuses et hautes, sa frange partant sur le côté ainsi que deux mèches longe son visage plutôt enfantin et pâle. Visage qui est souvent rayonnant de par son doux sourire joyeux qu'elle ne quitte presque jamais. Plutôt expressive, ses émotions se lisent facilement dans ses beaux yeux bleus. Niveau vestimentaire, elle n'est pas si difficile, tant que c'est clair bien qu'il est rare qu'elle ne quitte sa tenue de princesse. Son haut sans manches étant de couleur lavande avec du blanc, elle a un ruban magenta accrochée puis enfin une mi-longue jupe pourpre avec des petites chaussures blanches avec comme motifs des fleurs de couleurs lavande encore une fois.

Maintenant, que dire de Materia ? Elle est le reflet du miroir de Teria, ça, c'est sûr. Mais quelques détails les différencies. Déjà sa coupe est une queue de cheval, sa chevelure est légèrement ébourriffée, quelques mèches rebelles partant un peu sur les cotès puis que comme son alter-égo, deux autres longe chacune ses joues, sa frange retombant sur son front sans pour autant cacher ses yeux qui d'ailleurs sont d'un joli verts clairs, assorti à son ruban qui tienne ses cheveux attachés. Au niveau de sa tenue, la ténébreuse est un peu plus couverte que son homologue. Optant déjà pour une courte veste noire en cuir avec des bandes blanches, elle a un simple haut col roulé noir, rentré dans sa jupe. Materia porte une jupe, violet foncé, mi-longue, s'arrêtant à peu près vers ses genoux, tenue par une ceinture autour de sa taille. Un pantacourt se cache en dessous de sa jupe.  A ses pieds, la ténébreuse a des bottines qui a des petits talons, lui faisant gagner deux centimètres de plus que la lumineuse. Ses mains sont munies de mitaines noires.
Mon caractère
Que dire de la jeune fille qu'est Teria ? C'est certainement une adorable princesse avec un grand coeur, qui n'hésite pas à donner un coup de main pour ses proches ou même un passant, la châtaine fait preuve de courage et de grande volonté, étant souvent perdue dans ses pensées, Teria est quelque peu étourdie. On dit que c'est aussi une pile électrique, une fois commencé, il est difficile de l'arrêter. La jeune demoiselle est aussi quelqu'un de sensible en plus d'être un peu fragile depuis que ses ténèbres ont été séparées d'elle. D'ailleurs il est rare qu'elle en veuille à quelqu'un, peu importe ce qu'est la personne, elle ne peut pas le détester ou a du mal. Teria semble aimer beaucoup son alter-ego, malgré les méchancetées de cette dernière. Par contre il lui arrive de s'emporter un peu et de se vexer facilement.

Tandis que Teria exprimait souvent sa joie, son innocence et tant de belles choses qu'elle semble pouvoir éprouver, Materia est plus calme et pas si expressive que ça, voire même elle semble parfois éteinte ou tout simplement blasée. Bien sûr il lui arrive parfois de sourire, mais ce sont pas des sourires sincères à la Teria. Une Materia qui sourit ne présage jamais rien de bon. De plus elle a dû mal à contrôler ses émotions qui sont la plupart du temps, négatives. Les positives, elle ne les connaissait pas et n'a pas envie de les connaître, se disant que c'est quelque chose de ridicule. La vie des autres et même de son être originel lui importe très peu. Il arrive parfois qu'elle ne soit pas à ses côtés, vadrouillant seule dans les mondes. Mais ça, c'est en quelque sorte un petit genre que se donnait Materia, puisque en réalité, au plus profond d'elle, elle peut s'avérer protectrice envers Teria.

Le seul sentiment qu'elles ont en commun c'est cette sensation de manque, de vide entre elles, l'une a besoin de l'autre pour se sentir complétée.
Mon histoire
On dit souvent que Misuto est un monde parfait, là où la nature vit en harmonie avec les humains ou autres hybrides qui se seraient installés. C'est en quelque sorte une vérité, certes. Mais personne ne parle de cette partie que tout le monde nomme "L'Autre-Côté" ou "Terre Interdite" et il le font bien en fait. Ils ont raison de pas vouloir en parler de cette partie tant négligée de Misuto, ce n'est rien d'autre qu'un déchet mais néanmoins cela pouvait bien équilibrer entre la vie et la mort. En effet, cette partie secrète est associé à la mort le plus souvent. Son vrai nom est Norowa. Une terre mise à l'écart de par une très grande forêt où les arbres sont de plus en plus morts et pourrit lorsque ça approche les frontières de Norowa. Mais bon, nous sommes pas là pour parler de l'état désastreux de ce monde.

Teria est née d'un viol, ce n'est pas un début bien joli en effet mais en plus de ça, elle n'a pas connaissance de sa mère puisque la père l'a prit à sa naissance pour la garder rien que pour lui. Après tout, sa mère n'était pas n'importe qui, c'était la Déesse de la Terre de Misuto. Qui sait, il y a un espoir qu'un jour Teria puisse rétablir Norowa mais ça, c'était à voir. Enfin bon voilà, cette pauvre enfant est juste née pour un but égoiste. Mais cela ne s'arrête pas là... c'était en plus de ça, une Princesse du Crépuscule, celle du Vide. Ce qui attira bien plus la curiosité des habitants dont son père qui se nomme Futoku.

Pourtant, être Princesse du Crépuscule n'aide pas à avoir un entourage. En effet, la pauvre enfant est toujours seule, que ça soit au château ou dehors, on l'évite pourtant la fillette garde toujours autant le sourire. Elle est comme un rayon de soleil qui ne s'éteint jamais. De toute manière elle ne pouvait rien y faire pour changer la situation. Tout ça, c'est de la faute de son père puisque ce dernier faisait des choses illégales, ça allait de meurtres à cannibalisme, puis de séquéstration à viol. Ce n'est franchement pas le meilleur des pères, en effet mais Teria ne montre jamais sa peine, sa tristesse, continuant de sourire et faire comme si de rien était. Restant enfermée dans sa chambre.

Malheureusement, la pauvre, plus elle grandissait et plus Futoku avait un comportement des plus étranges envers elle, au point qu'elle ait dû subir à plusieurs tentatives mais heureusement pour elle, elle arrivait toujours à fuir la situation. Pourquoi il faisait ça ? Elle ne sait pas. Puis le voir manger ses propres enfants qu'il faisait avec d'autres femmes l'écoeurait tellement, qu'elle en vomirait tous les jours si elle ne se retenait pas. Il y a eut un soir où sans qu'elle s'en rende compte, elle s'est mise à sangloter dans sa chambre, se mettant à repenser à tout ces meurtres et surtout à ces enfants mangés injustement, se disant qu'elle aurait pu y passer si elle n'était pas spéciale. C'est à ses dix ans qu'elle réussit à éveiller ses pouvoirs. C'était un jour où cette bête qui est son père a faillit atteindre ce qu'il voulut faire depuis tant de temps, Teria avait réussit à tranchier l'air entre eux, un vide se matérialisa et crée une onde pour le repousser et l'assomer.

A force de vivre cette horrible routine à se protéger et se défendre contre son paternel, la joyeuse Teria devint une dépressive Teria qui se renfermait de plus en plus. Personne n'était là pour elle, les habitants ont peur, ici, à Norowa, personne n'est courageux on dirait bien. Personne sauf elle. Puis cette envie de rencontrer sa mère lui vint à l'esprit, peut-être qu'elle au moins prendra soin de cette pauvre petite maltraitée. Tout ce qu'elle voulait, c'est d'avoir une famille aimante, des amis sur qui compter. Elle apprit d'ailleurs auprès de la Déesse de Norowa qu'elle avait un demi-frère. Cette nouvelle lui donnait peu à peu espoir, étant prête de trouver ce fameux frère dont elle a envie de rencontrer.

Six ans se sont écoulés maintenant, voilà qu'elle a seize ans. Âge qu'elle estime parfait pour pouvoir aller s'aventurer en secret, il ne fallait pas que son père le sache qu'elle quitte le château et Norowa tout simplement. La Princesse était prête à franchir la forêt, s'en fichant complètement de ces rumeurs ridicules qui disent qu'un Norowien ne peut survivre à Misuto et inversement. Pourquoi pourrait-on pas survivre dans un si beau monde de paix justement ? Teria ne pouvait le croire ! Elle voulait prouver tout le contraire !

La voilà qu'elle est proche de la forêt, un peu stressée sur le coup mais ce n'est pas le moment d'abandonner ! La châtaine effectue quelques pas jusqu'à que des étranges créatures apparaissent près d'un petit champs de fleurs étranges. Des créatures griffues couverte d'un pelage vert tout comme leurs yeux brillent d'un vert chartreux. Ils commençaient à siffler, encerclant la Princesse, dégageant un certain gaz qu'il ne fallait surtout pas qu'elle le sente. Pourtant, sans qu'elle puisse y voir quelque chose, les bêtes disparurent sûrement grâce à quelqu'un mais elle ne voyait pas qui.
C'est à ce moment là qu'elle sentit une vive douleur, là, ici dans sa poitrine, dans son coeur plus précisément. Il y avait quelque chose d'étrange en face d'elle, une forme qu'elle n'arrivait plus à définir tellement sa vue se floutait et s'assombrissait, ne voyant plus que du noir. Elle souffrait, elle avait mal, son coeur lui faisait très mal. Elle suffoquait. Son corps fini par tomber à la renverse, se mettant à rouler à cause de la mini pente pour atterrir sur ces fleurs bizarres qui sont les plantes les plus dangereuses de Norowa normalement. Teria avait les yeux fermés, son corps inerte et pourtant un sourire paisible et surtout joyeux fleurissait sur son doux visage. Le dernier souvenir qu'elle eut c'était ce fond noir et cette sphère qui virevoltait au dessus d'elle.

....

"Hum..."

Des heures semblent s'écouler maintenant. Une jeune fille à la peau pâle se réveilla difficilement, ses yeux d'un vert brillant, chartreux, clignotent plusieurs fois pendant un petit moment avant de pouvoir observer autour d'elle. C'était désert. Ce n'était pas comme ça avant. Avant ? Oui, là, tout à l'heure ! Quand ces créatures l'ont attaquées ! ...Comment ça, elle est différente ? Elle n'est pas Teria ? Ou plutôt, elle n'est plus Teria ? En effet, cette fille qui venait de se réveiller n'était qu'une sosie de celle-ci hormis qu'elle avait les yeux verts et une queue de cheval. Elle a été séparée de Teria. Elle est les Ténèbres de cette dernière. Mais pourquoi le lieu a changé si brusquement ? Il y avait un peu de verdure tout à l'heure mais là, plus rien.  Tout a été rasé, même quelques arbres qui étaient là n'existent plus désormais. C'était le vide. Vide comme ce qu'elle est en train de ressentir en ce moment même, car elle se sentait vide, désorientée, triste même. La châtaine avait cette horrible envie de pleurer mais elle n'affichait rien, exprimant juste une tête blasée, regardant droit devant elle. Des sentiments négatives, accompagnées de souvenirs néfastes commencent déjà à l'envahir. A peine née, qu'elle devait souffrir ? Bien si c'est "son destin", elle l'acceptait.

La ténébreuse se déplaça un peu avant d'apercevoir le corps de son alter-égo qui demeurait toujours aussi immobile, en bas de la pente. La moitié de la Princesse du Crépuscule se laissa glisser alors tout doucement pour rejoindre sa Lumière, l'inspectant sous tous ses angles.

"Aller, debout. On a pas que ça à faire."

Fit-elle froidement, regardant autour d'elle. Les créatures vertes apparaissent de nouveau, les fameux Sanso Ita revenait en masse mais pour une raison mystérieuse, lorsque les Ténèbres de Teria tendit son bras vers eux, ils disparaissent sur le champs. Plutôt surprise, elle se mit à regarder sa main avant de voir son reflet dans une mince flaque d'eau où elle pouvait voir que ses yeux avaient la couleur et exactement la même lueur, en plus faible, qu'eux. Alors c'est ça, elle a le pouvoir de manipuler les Sanso Ita ? Ce n'est pas tellement un honneur mais pourquoi pas, elle s'en fichait. Là, ce qui lui importe, c'est l'état de Teria qui ne semble pas vouloir se réveiller. Elle souffrait, son sosie ne pouvait que le ressentir et pourtant cette imbécile souriait qu'elle se disait en croisant les bras, les sourcils froncés.

"Tu sais ce n'est pas en dormant comme ça que tu vas retrouver ta... notre mère et frère."

Elle n'eut toujours pas de réponse, hormis ce vent qui soufflait. Elle se sentait seule, son coeur de Ténèbres lui pinçait en plus de ça, elle subissait les mauvais souvenirs de Teria, ces horribles souvenirs où cette dernière se sentait aussi seule.

Que dois-je faire ? Qui suis-je au final ? Je suis Teria mais je ne suis pas elle... pourquoi sommes-nous séparées ? Ca ne peut pas être elle, impossible, Teria ne ferait jamais une telle chose ! Elle me manque déjà, pourtant je suis à côté d'elle mais elle ne me répond pas... C'est douloureux. Terriblement douloureux. Je me sens si seule. Elle se sent tellement seule. J'aurai aimée lui tenir compagnie, même si je suis elle, et qu'elle est moi mais au moins, on ne sera plus jamais seules... On est "nous" maintenant, elle n'est plus "elle" seulement. J'espère qu'elle va s'en sortir, j'espère que mes Ténèbres ne l'ont pas endommagée...

C'est avec en quelque sorte un certain chagrin que la jeune fille finit par s'asseoir en tailleur à côté du corps de Teria, les bras croisés, son regard baissé vers le visage de l'autre fille qui est toujours aussi souriante. Au moins, ce sourire attendrissait légèrement la Ténébreuse qui eut un faible sourire triste avant de finir par éclater en pleur. C'est ainsi que l'adolescente demeura pendant longtemps ici, sans bouger, ni quoique ce soit. Des souvenirs négatifs tournaient en boucle dans sa tête, des souvenirs qu'elle a absorbé, qui appartiennent à Teria. Elles sont toutes aussi horribles les unes que les autres, tellement qu'elle finissait par en trembler légèrement. Pleins d'images lui venait comme un flash, c'était violent pour elle alors qu'elle était tout de même encore fragile mentalement puisqu'elle venait à peine d'être "mit au monde" depuis quelques petites heures. Des images où Teria souffrait, Teria seule, Teria abandonnée, Teria, Teria et encore Teria dans pleins de situations désastreuses mais ce qui l'effrayait encore plus ce sont les nombreuses tentatives de viol du père. Teria a été touchée plusieurs fois. La Ténébreuse se mit alors à serrer fortement les poings. Est-elle énervée ? Bien sûr que oui ! Mais surtout, elle avait tout simplement envie que cela cesse, les souvenirs de Teria semble pourtant être centré que sur ce genre de situation immorale.

La pauvre en était tout simplement effrayée, se sentant impuissante, elle n'aimait pas ce sentiment. Non. Ce sentiment n'est pas censé lui appartenir, elle, elle est forte ! Elle n'est pas Teria ! Elle veut être forte pour pas être comme elle puis aussi parce qu'elle veut la protéger dans le fond. Se protéger aussi. Mais la peur lui vient aussi, elle n'aimait pas du tout ça. Elle frissonnait, tremblait, déglutissait même. Elle commençait à développer une certaine peur envers le père aussi,et peut-être même qu'elle commence à avoir peur de la gente masculine tout simplement. Ou alors, elle en ai juste méfiante. Ou bien alors, elle a juste peur pour Teria. La Ténébreuse tentait de se trouver milles excuses, faisant passer son être d'origine au premier plan sauf que ce n'est pas de Teria dont il s'agit mais d'elle. Elle. Les Ténèbres de Teria et personne d'autre. D'ailleurs, elle ne sait même pas comment s'appeler du coup. Jamais elle se permettrait de se désigner en tant que Teria. Parce que ce n'est pas elle, même si elle n'est qu'une partie d'elle.

Cette dernière réussit tout de même à dormir, malgré les cauchemars qui lui hantent l'esprit qui n'est rien d'autre que les souvenirs de Teria. C'est comme si le destin voulait lui faire apprendre la vie de Teria par coeur, sous un tout nouveau angle, une vie faite que de négativités mais ce qui l'effrayait le plus souvent c'était tout de même de voir cette douce petite Teria se changer en elle. Comme si elle prenait littéralement sa place. Comme si au final, on venait y boucher un trou pour combler ce vide. Comme si Teria n'avait jamais existé, que tout a commencé par elle seulement, ce qui est totalement absurde.

"Qui es-tu ?"

Fit soudainement une voix qui réveilla la ténébreuse qui redressa vivement sa tête pour y voir son reflet qui l'observait, non, c'était Teria qui s'était enfin réveillée ! Dans le fond, elle était heureuse mais à cause de ces terreurs nocturne, elle ne le montre pas. Se contentant juste de fusiller du regard la jeune fille qui souriait tendrement, comme si de rien n'était. Est-ce que en absorbant ses mauvais souvenirs, cette dernière aurait oubliée une partie de sa vie ? Mais... à quel moment Teria a pu être heureuse ? Est-ce que cela voulait dire qu'il ne lui reste presque rien du tout ?... La châtaine eut un pincement au coeur. C'était triste, trop triste.

"Je ne sais pas comment te le dire mais en bref je suis toi. Je suis tes Ténèbres."
"Mes Ténèbres ?... Ah, c'est donc ça ce lien que je ressens dans mon coeur ! Mais tu n'as pas de nom donc ? Tu es juste mes Ténèbres ?"
"A ton avis ? Pourquoi devrais-je avoir un nom alors que je suis toi à la base...  Réfléchis un peu."
"Bah, je vais te chercher un prénom ! t'inquiète, ça ne va pas être dur à en trouver un joli pour toi !"
"Joli ou pas, je m'en fiche. Tant que je ne puisse pas m'appeler par ton nom, ça m'arrangerai..."
"Hum... Hey ! Que dis-tu de Materia ?"
"Materia ?... D'où tu le sors ?"
"Bah... Tu es ma... Teria ! Ahah !"
"Sacré humour que tu as là."
"Oh aller ! C'est affectif ! En plus, aussi parce que tu es mes Ténèbres qui se sont matérialisées ! Tu vois, c'est vraiment très symbolique ! En plus ça y ressemble à quelque détail près ! Tout comme nous, on se ressemble hormis quelques petits détails de rien du tout !"


La petite Princesse du Crépuscule se releva soudainement pour tendre sa main vers son alter-égo qui lui lança un petit regard froid avant d'attraper cette main et se relever en fronçant les sourcils. Teria avait l'air si heureuse, son sourire est si contagieux... Mais pas pour "Materia" qui resta indifférente face à sa joie ou du moins, à part intérieurement où elle se sentait rassurée.

"Norowa semble être en piteux état..."
"C'est comme ça depuis notre séparation."
"Tu crois... Tu crois que c'est nous qui avons fait ça ?"
"J'en sais rien et je m'en fiche."
"J'ai l'impression que Misuto est en train de se perdre..."
"Bah... Ce n'est pas une grande perte. M'enfin... je pense qu'on devrait quitter ce monde pourrit de toute manière."
"Oh... Oh mais oui !! On va trouver Maman et grand-frère !"
"Maman et grand frère ?... Ah oui, c'est vrai..."
"Puis contrôler ces étranges pouvoirs aussi..."
"Ouais... J'vois de quoi tu parles."


Teria regarda intensément Materia en souriant, même si elle la connait à peine, bien que ça soit ses Ténèbres, elle l'appréciait déjà beaucoup ! Puis grâce à sa présence, elle se sentait beaucoup moins seule déjà, par rapport à... tiens ? Elle n'avait pas d'exemple, comme si elle n'a jamais été seule, enfin si, mais ce n'est pas si marquant que ça. Cependant, elle ressentait encore cette douleur au coeur et ça, Materia le ressentait que sa Lumière avait mal mais elle ne pouvait rien y faire, de peur de la blesser d'avantage.

"On s'en va."

Sur ce, la ténébreuse invoqua son katana puis trancha l'air pour y créer un étrange portail fait de... vide, afin d'y disparaître en compagnie de Teria. Toutes les deux prêtes à parcourir l'univers afin d'atteindre leurs nombreux objectifs. Laissant cette terre désolé qu'est Norowa. Peut-être que le coeur de Misuto a finit par périr, ce qui a mené le monde à sa perte, tout simplement, que se disait Materia après réflexion. Mais ça, Teria ne semble pas l'avoir soulignée mais bon, elle n'était pas si futée la Princesse.

Ensemble, nous sommes une.

C'est ce qu'elles se disaient en résonance, dans leurs coeurs.


Derrière l'écran
Prénom :

Yûki/Meiko/Aqua/Luna'/Xenaki !

Code : Checked by Phoenix
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse du Crépuscule du Vide
MembrePrincesse du Crépuscule du Vide
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 19
Invocation : Sanso Ita
Date d'inscription : 18/05/2017

MessageSujet: Re: [Fiche Terminée~] "Nous sommes la Princesse du Vide"   Jeu 18 Mai - 22:21

FINISH !~ La Princesse du Vide est enfin là ! >W< ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Simili de Princesse de Coeur des Ténèbres
La Sucrerie des Ténèbres
MembreSimili de Princesse de Coeur des TénèbresLa Sucrerie des Ténèbres
avatar
Nombre de messages : 419
Age : 21
Localisation : dans la Demeure, QG de l'Organisation
Arme : diverses sucreries
Invocation : Sans-coeur, Simili et sucreries
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fiche Terminée~] "Nous sommes la Princesse du Vide"   Ven 19 Mai - 11:41

Je l'attendais ta Princesse en kit (bah ouais, elle est en deux quoi... *tousse*) ! Very Happy

Je comprends maintenant pourquoi tu as mis pas mal de temps, tu as bien songé à développer le passé et pouvoir ainsi relier ces princesses au background de ta gardienne Xenaki ! Les lignes sont donc largement complétées. ^^
Sur ce, tout est bon pour ta validation !

Amuse toi bien avec ce nouveau compte~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse du Crépuscule du Vide
MembrePrincesse du Crépuscule du Vide
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 19
Invocation : Sanso Ita
Date d'inscription : 18/05/2017

MessageSujet: Re: [Fiche Terminée~] "Nous sommes la Princesse du Vide"   Ven 19 Mai - 12:17

Heheh oui ! ^^ J'ai bien fait de prendre du temps car je pense que son passé ne serait pas du tout pareil X3

Merciii~~!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fonda
La Flûte Vagabonde
FondaLa Flûte Vagabonde
avatar
Nombre de messages : 54
Age : 18
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: [Fiche Terminée~] "Nous sommes la Princesse du Vide"   Ven 19 Mai - 13:26

Ouais ta fiche est très bien donc tu peux rp sans soucis! Rebienvenue! Amuse-tou bien et la fiche est validée au cas ou ça serait pas clair ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse du Crépuscule du Vide
MembrePrincesse du Crépuscule du Vide
avatar
Nombre de messages : 12
Age : 19
Invocation : Sanso Ita
Date d'inscription : 18/05/2017

MessageSujet: Re: [Fiche Terminée~] "Nous sommes la Princesse du Vide"   Dim 21 Mai - 13:32

Yep j'avais comprit ! ^^
Manque plus que le rang et la couleur *^*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Chef des Gardiens des Ténèbres
La Ténébreuse Glaciale
AdminChef des Gardiens des TénèbresLa Ténébreuse Glaciale
avatar
Nombre de messages : 381
Age : 23
Localisation : Port Royal et Illusiopolis
Arme : Faux rose
Invocation : Sans-coeurs et B-Rabbit
Date d'inscription : 01/08/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fiche Terminée~] "Nous sommes la Princesse du Vide"   Lun 29 Mai - 16:48

Coucou, désolée si je m'y prend en retard. Est-ce que tu aurais un symbole pour représenter ta princesse pour ton rang s'il te plait?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Princesse de Coeur des Ténèbres du Magma
Manipulatrice des Rêves
MembrePrincesse de Coeur des Ténèbres du MagmaManipulatrice des Rêves
avatar
Nombre de messages : 818
Age : 19
Localisation : Ville de Traverse, au coté de Vanitas.
Arme : Keyblade 'Fractum Lux'
Invocation : //
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fiche Terminée~] "Nous sommes la Princesse du Vide"   Lun 29 Mai - 16:55

Hm j'y réfléchis encore en ce moment mais je me dis qu'une ronce épineuse lui irait bien =3

_________________

♥Yûki & Vanitas♥:
 

♥~MakiSushi Day~♥:
 


Yûki's Theme
Yûki's Battle Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Chef des Gardiens des Ténèbres
La Ténébreuse Glaciale
AdminChef des Gardiens des TénèbresLa Ténébreuse Glaciale
avatar
Nombre de messages : 381
Age : 23
Localisation : Port Royal et Illusiopolis
Arme : Faux rose
Invocation : Sans-coeurs et B-Rabbit
Date d'inscription : 01/08/2010

Feuille de personnage
vie:
100/100  (100/100)
Expérience:
500/500  (500/500)
magie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Fiche Terminée~] "Nous sommes la Princesse du Vide"   Lun 29 Mai - 18:45

Est-ce que ce symbole te convient?

https://i58.servimg.com/u/f58/16/54/79/22/ypines10.png

Pense à te recenser sinon. ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Fiche Terminée~] "Nous sommes la Princesse du Vide"   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fiche Terminée~] "Nous sommes la Princesse du Vide"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Commentaires] Nous sommes Frères, et les Frères se protègent entre eux.
» Nous sommes menaces.
» FELIX ? même si nous sommes mortels, nous sommes avant tout vivant.
» Et nous sommes 500 !!!!
» Nous sommes fin prêts pour la FedCon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG :: Règles et Présentations :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: